LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 354, 55, 5666, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Jan - 09:17 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1 Répondre en citant

IMMIGRATION

WHY SHOULD CHRISTIANS SUPPORT RELIGIOUS LIBERTY FOR MUSLIMS?

When the ennemies control the christian churches, this is the kind of message they will be brainwash to. Same thing for the disarmament agenda, the environmental program, the LGBT movement. All these programs will bring their destruction because they believe in this humanitarian gospel under the religious freedom and peace and security. Jesus never promote the religious freedom. He says that there's only one way to come to the father. This freedom of religions is part of the global unity of all churches and come from the Catholic gospel.

01-08-2016

CBN News

Americans place a higher priority on protecting the religious freedom of Christians than other faith groups.

In a new Associated Press poll, most people said it was very important to uphold religious freedom in general. But numbers varied dramatically when asked about specific faith groups, like Muslims.

Eighty-two percent said religious liberty protections were important for Christians, compared with 61 percent for Muslims, and 67 percent for Mormons.

The poll was conducted from Dec. 10-13, following Islamic extremist attacks in Paris and San Bernardino.

Charles Haynes, director of the Religious Freedom Center of the Newseum Institute, said the numbers demonstrate deep divisions among Americans about the definition of religious liberty.

The subject has also taken on new politicized meanings in an age of growing debate over gay marriage and Islamic extremism.

CBN's Lorie Johnson spoke with Ed Stetzer, with Lifeway Research, who said the best way to protect religious liberty for individuals is to protect it for everyone.

"What we also have to recognize is what is religious liberty for 'some' ultimately becomes religious liberty for 'none,'" he said. "We need religious liberty to be a universal principle across the United States." = United States of America no longer a christian nation but a muslim one and anyone who disagree with, soon will be criminalize and be kill under the new H. RES. 569 http://www.newenglishreview.org/blog_direct_link.cfm/blog_id/63216/HRes--56… .

Stetzer noted while it's true religious freedom is inconsistent at best in Muslim-majority countries, Christians are in a unique position to show the world a better way.

"We hold up a religious liberty view as Christians because as part of the imago dei, the image of God in each of us, we in the midst of that have confidence in our faith that in an open marketplace and dialogue of ideas, people will hear the Gospel and respond by grace and through faith," he explained.

"But to do that, we have to protect religious liberty for all," he said.

http://www1.cbn.com/cbnnews/us/2016/January/The-Bachelors-Ben-Higgins-My-Faith-Gave-Me-Perspective


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Jan - 09:17 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 05:59 (2016)    Sujet du message: POUR CHARLIE, LA CROYANCE, C'EST LE MAL ? Répondre en citant

POUR CHARLIE, LA CROYANCE, C'EST LE MAL ?

Guerre psychologique afin d'amener ce changement de croyance global. La liberté de pensée devient un crime majeur dans une société ou quelques humains corrompus qui se prennent pour des petits dieux et qui détiennent le pouvoir acquis sur fond de criminalité, veulent tout contrôler, même notre croyance afin de tenter de faire de nous des esclaves dociles jusqu'au point d'aimer nos tyrans.



Les médias nous bassinent avec la parution du nouveau numéro de Charlie et sa une représentant un Dieu armé d’une kalachnikov.


Jean-Claude Marot
Sociologue de l’innovation numérique et philosophe
Le temps des objets connectés

Depuis plusieurs jours, les médias nous bassinent avec la parution du nouveau numéro de Charlie et sa une représentant un Dieu armé d’une kalachnikov avec, pour commentaire : « Un an après, l’assassin court toujours. » Le message est clair : « La croyance, c’est le mal. » À entendre les commentaires inspirés, c’est un message courageux et innovant. La preuve : à côté de la polémique déclenchée, d’autres se fendent d’un acte citoyen en achetant un exemplaire du journal.

« Il faut montrer qu’on a des principes. » Bravo, le marketing : un million d’exemplaires diffusés. Le journal revient de loin. Si mes souvenirs sont bons, il était tombé à moins de 50.000 il y a un an. Depuis que, s’apercevant peut-être que son fonds de commerce « manger du curé » faisait de moins en moins recette, le journal a décidé de dénoncer les dérives de certains membres de la communauté musulmane, un long chemin a été parcouru. Tandis que les gens civilisés de chez nous tiquaient pour ces relents d’islamophobie, les hordes barbares en ont fait l’objet d’un djihad. On connaît la suite.

Un an après la punition infligée par les frères Kouachi, le journal récidive en dénonçant toutes les croyances. Avec ce message très « Troisième République » réactualisé, le journal délaisse Zola pour Voltaire. Ce message permet indirectement, aussi, de renouer avec le fonds de commerce « manger du curé ». Je n’engagerai pas la polémique à ce niveau. Qu’y a-t-il de téméraire à maintenir contre vents et marées que la croyance est la source du mal ? Même le temple de la raison raisonnante que sont les mathématiques a finalement renoncé à se défaire de la croyance. Toute mathématique se fondant sur des axiomes se fonde sur des propositions non démontrables en elles-mêmes, donc sur de la croyance. La preuve : si on change d’axiome, on ne fait que changer de mathématiques. Emportée par leurs réussites, les mathématiciens ont pensé un moment pouvoir prouver que les axiomes seraient eux-mêmes démontrables. Les mathématiques devenant capables de se fonder elles-mêmes, la raison raisonnante s’affranchirait du boulet de la croyance.

Lire aussi : Quand Charlie Hebdo réécrit l’Histoire

S’essayant à cette démonstration, Gödel aboutit finalement à une proposition épiménidienne, la proposition de ce Crétois affirmant que tous les Crétois étaient des menteurs. Étant lui-même crétois, son affirmation devenait un mensonge, mais si la proposition « les Crétois sont des menteurs » était un mensonge, cela voulait dire que les Crétois disaient la vérité, y compris en affirmant qu’ils étaient des menteurs, etc.

En voulant s’affranchir de toute limite, la raison n’a fait que prouver qu’elle était sa propre limite. Charlie n’échappe pas à la règle. Son dernier message est paradoxal : il veut nous faire croire que la croyance, c’est le mal. Si c’est mal de croire que la croyance, c’est le mal, la croyance n’est pas le mal, mais si croire que ce n’est pas mal…

http://www.bvoltaire.fr/jeanclaudemarot/charlie-croyance-cest-mal,230541?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=787aaec8aa-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-787aaec8aa-30367025&mc_cid=787aaec8aa&mc_eid=4d25481b0c


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 07:08 (2016)    Sujet du message: MARSEILLE : UN MINEUR ATTAQUE UN PROF JUIF AVEC UNE MACHETTE Répondre en citant

MARSEILLE : UN MINEUR ATTAQUE UN PROF JUIF AVEC UNE MACHETTE

Les attaques contre les juifs ne cessent d'augmenter dans tous les pays. Que ce soit par les ONG de Rome qui appellent au boycott des produits israéliens ou des nombreuses manifestations à travers le monde et du soutien à la Palestine, ou encore via des agresseurs musulmans qui ont été bien préparés pour cette destruction. Nous voyons, encore une fois, qu'ils ne sont pas accusés d'un crime grave mais d'être simplement déséquilibré, ce qui fait qu'ils peuvent être remis en liberté très rapidement et ainsi pouvoir continuer à commettre des actes barbares contre les juifs... et les chrétiens. Essayez de vous promener avec une machette sur vous juste pour vous protéger contre ses agressions. Vous serez tout de suite arrêté et traité comme le pire des criminels.

La victime a été légèrement blessée au dos et à la main. L'agresseur, vraisemblablement déséquilibré, a été interpellé. Une enquête a été ouverte.

Source AFP

Publié le 11/01/2016 à 12:08 - Modifié le 11/01/2016 à 14:41 | Le Point.fr


La victime a été touchée à la main et au dos. Image d'illustration. © AFP/ BERTRAND LANGLOIS

Un enseignant juif a été agressé lundi matin à Marseille par un adolescent armé d'une machette qui a revendiqué un geste antisémite, blessant légèrement sa victime, deux mois après l'attaque au couteau d'un autre enseignant juif dans les quartiers nord de la ville. En pleine rue et devant témoins, le jeune homme, né en 2000, a porté des coups à la victime, un professeur de 35 ans, enseignant à l'Institut franco-hébraïque de la Source, près de la mairie du 9e arrondissement de Marseille. La victime a été blessée au dos et à la main, selon une source policière. L'agresseur a laissé l'arme sur place, puis est parti en courant, avant d'être interpellé dix minutes plus tard par la brigade anticriminalité (BAC).

Le parquet de Marseille a ouvert une enquête pour « tentative d'assassinat » en raison de l'appartenance à une religion et « apologie du terrorisme » à l'encontre du jeune homme.  « Soutien à la victime de la révoltante agression antisémite de Marseille », a réagi le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, sur Twitter.
twitter-tweet a écrit:


twitter-tweet a écrit:

Soutien à la victime de la révoltante agression antisémite de #Marseille. Enquête en cours sous l'autorité de la Justice.
Bernard Cazeneuve (@BCazeneuve) 11 Janvier 2016






« Il s'agit d'un individu très excité, mais qui revendique clairement son acte, qu'on peut qualifier d'antisémite », a indiqué une source proche du dossier. Une autre source proche du dossier avait indiqué dans un premier temps que « l'individu ne semblait pas jouir de toutes ses facultés ». « L'agresseur a clairement revendiqué son acte au nom de l'islam et de sa haine des juifs », a souligné de son côté la présidente du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Marseille Provence, Michèle Teboul, dans un communiqué. « L'enseignant a été frappé à coups de machette. Il s'est défendu et a poursuivi son assaillant sur 50 mètres, mettant en fuite son agresseur », a-t-elle expliqué.

De très bonnes notes
 
« C'est un acte clairement antisémite, un acte grave commis à quelques dizaines de mètres de cette école » juive, a expliqué le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nunez. Ce dernier s'est rendu sur place pour marquer la « solidarité » de l'État et sa « détermination à assurer la protection des sites », notamment les écoles juives qui bénéficient déjà de gardes statiques à l'entrée et à la sortie des élèves.

L'adolescent « a été interrogé longuement par les services de police. Il a toutes ses facultés mentales, il n'est pas fou », a réagi, dans ce quartier où habite une importante communauté juive, Zvi Ammar, président du consistoire israélite de Marseille. Selon lui, « un second couteau de 18 cm » a été trouvé sur lui. « Quand il a commencé à agresser, il a prononcé les mots Allahou akbar (Dieu est le plus grand, en arabe, NDLR) (...) et pendant l'enquête ce monsieur dit haut et fort qu'il a fait ça au nom de l'islam », a-t-il poursuivi. Selon Zvi Ammar, le cartable du jeune agresseur, ramassé par un garde de l'école, contenait des copies avec de très bonnes notes. « Comment un bon élève peut un beau matin se laisser embarquer dans une affaire comme ça », s'est-il interrogé.

Le maire des 9e et 10e arrondissements de Marseille, Lionel Royer-Perreaut, a réclamé « une présence policière et ou militaire beaucoup plus importante pour rassurer la population » dans une ville qui compte une communauté juive de quelque 70 000 personnes, selon le Crif. Cette agression intervient moins de deux mois après celle d'un autre enseignant juif, avec un couteau, dans le nord de Marseille. Lors de l'agression, l'enseignant, qui portait une kippa, se rendait de son domicile à la synagogue du centre communautaire Yavné pour une conférence. Il avait expliqué avoir été « tailladé avec deux couteaux » par plusieurs agresseurs à scooter, qui lui avaient montré un tee-shirt de Daech.

http://www.lepoint.fr/faits-divers/marseille-un-mineur-desequilibre-attaque…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 08:06 (2016)    Sujet du message: ATTAQUE A LA MACHETTE A MARSEILLE : LES PREMIERS MOTS DU PROFESSEUR JUIF AGRESSE Répondre en citant

ATTAQUE A LA MACHETTE A MARSEILLE : LES PREMIERS MOTS DU PROFESSEUR JUIF AGRESSE

Société2min 17shier à 20h35

Agressé à la machette lundi à Marseille, par un adolescent de 16 ans disant avoir agi "au nom d'Allah et de Daech", le professeur d'histoire a reconnu formellement son assaillant mardi. Choqué, Benjamin s'est dit "très fatigué" face aux caméras. Sa femme et son avocat ont demandé des réponses tandis que l'inquiétude monte au sein de la communauté juive.

+ VIDEO : http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2015/attaque-a-la-machette-a-marseille-les-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 13:02 (2016)    Sujet du message: LES EGLISES PEUVENT TOUJOURS BRÛLER Répondre en citant

LES EGLISES PEUVENT TOUJOURS BRÛLER

par Patrice Gibertie (son site)
lundi 11 janvier 2016



François Hollande et son gouvernement voudraient accentuer les fractures politiques et sociales en France, ils ne s’y prendraient pas autrement.

 Le 29 décembre 2015 les flammes ont ravagé un appentis contiguë à l’ancienne salle de prière en partie désaffectée d’Orléans. Immédiatement le pari socialiste dénonce  « la gangrène raciste ».

Après Noel une salle de prière est dévastée à Ajaccio. Bernard Cazeneuve annonce :«  Toute la lumière devra également être faite sur les conditions dans lesquelles des individus se sont livrés à de multiples dégradations (…) dans un lieu de culte musulman ».

Le 30 décembre , le ministre de l’intérieur se rend sur place.

Manuel Valls réagit avec force : « Corse : après l'agression intolérable de pompiers, profanation inacceptable d'un lieu de prière musulman. Respect de la loi républicaine.

La profanation des lieux de culte est chargé de symbole car elle rappelle les guerres de religion ou plus près de nous les descentes des SA dans les quartiers juifs dans l’Allemagne des années 30. La condamnation des actes de profanation est essentielle dans nos démocraties si l’Etat entend assurer à tous les croyants la liberté de culte.

Les citoyens condamneront tout laxisme en la matière. On ne peut que regretter l’absence de réaction rapide lorsque des églises brulent.

Dimanche 10 janvier deux églises ont été incendiées en Seine et Marne dont celle de Fontainebleau. Une vierge du XIVe siècle et un autel du XVIIe siècle qui appartenait autrefois à l’église du château de Fontainebleau sont notamment partis en fumée. Le préfet s’est contenté d’appeler à la vigilance, mais en fin de journée ni le premier ministre, ni le ministre de l’intérieur n’avaient réagi…

Quant à François Hollande, il s’est rendu à la Grande Mosquée de Paris...le jour où l'on commémore les vitimes juives de l'hyper casher.

Une telle visite peut se comprendre mais pourquoi aujourd'hui ? Le président entend-il légitimer l'éternelle complainte de la stigmatisation des musulmans en France ?

Malheureusement une telle attitude des plus hautes autorités de l'Etat aura des conséquences graves.

Nous avons démontré par ailleurs comment un traitement inéquitable des religions et une indifférence aux difficultés de la majorité des Français généraient rancœurs et haines. La christianophobie n’est pas moins condamnable que l’islamophobie.
 
http://pgibertie.com/2016/01/05/les-editions-papier-et-numerique-viennent-de-sortirpourquoi-le-gaulois-ont-ils-peur-que-lislam-leur-tombe-sur-la-tete/

Faut-il s’attende à une multiplication de actes de cette nature ?

En Syrie les islamiste entendent faire table rase des autres religions passées ou présentes. Après avoir détruit au bulldozer le monastère Mar Elian à Al-Qaryatayn, au-sud-est de Homs en Syrie, le groupe Daech aurait fait exploser le temple de Baalshamin, dans la cité antique de Palmyre.

Malheureusement Daesh n’est pas la seule organisation à souhaiter la destruction des lieux de culte chrétiens. En 2012 le grand mufti du royaume d’Arabie saoudite lançait une fatwa en ce sens, il visait les églises que l’on peut trouver dans les émirats, en Syrie et en Iraq. Pour faire plaisir aux Américains Abdul Aziz ibn Abdullah aurait condamné DAESH et incarnerait sans doute l’islamisme modéré cher à Laurent Fabius. En Egypte les frères musulmans du président déchu Morsi s’en prennent régulièrement aux églises coptes.

Les islamistes n’ignorent pas qu’en s’en prenant en France aux lieux de cultes chrétiens, ils provoqueront des réactions hostiles à l’ensemble de la communauté musulmane . La réussite de ce type d’action dépend de l’inaction et de l’indifférence des pouvoirs publics…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-eglises-peuvent-toujours-176304


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 17:10 (2016)    Sujet du message: TROIS ASSOCIATIONS CULTUELLES MUSULMANES DE LA MOSQUEE DE LAGNY DISSOUTES EN CONSEIL DES MINISTRES Répondre en citant

TROIS ASSOCIATIONS CULTUELLES MUSULMANES DE LA MOSQUEE DE LAGNY DISSOUTES EN CONSEIL DES MINISTRES

On pourrait croire au bon vouloir du gouvernement de régler ce terrorisme mais est-ce vraiment là l'agenda? Depuis des années les salafistes lancent des menaces au peuple français et rien n'avait été fait jusqu'à ce jour pour arrêter ces salafistes et autres groupes soutenus par le Qatar, l'Arabie Saoudite et plus discrètement par le Vatican et ses cardinaux et évêques.

Maintenant que les migrants sont en grand nombre, que l'islam est bien assise au niveau politique et dans les différents secteurs, le fait de fermer cette mosquée va-t-elle soulever les passions de ces radicaux qui avec les messages de propagande de leur imam seront prêts, soyez en sûr à se venger sur le peuple, criant à l'injustice et à l'islamophobie?

13 janv. 2016, 12:22
- Avec AFP


 © Capture d'écran du site La République 77
Les policiers perquisitionnent la salle de prière salafiste de Lagny-sur-Marne

Trois associations cultuelles ayant animé une mosquée présentée comme salafiste à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), fermée début décembre après des perquisitions, ont été dissoutes mercredi en Conseil des ministres.

«Il n'y a pas de place dans la République pour des structures qui provoquent, qui appellent au terrorisme ou appellent à la haine», a assuré le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve à la sortie du Conseil des ministres. Il s'agit de la première mesure de dissolution d'associations liées à des mosquées depuis la mise en œuvre de l'état d'urgence au lendemain des attentats du 13 novembre.




https://francais.rt.com/france/13745-trois-associations-cultuelles-musulman…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Jan - 08:57 (2016)    Sujet du message: ALLEMAGNE : DES MIGRANTS ALGERIENS ATTAQUENT UNE FEMME ENCEINTE DE 8 MOIS PARCE QU'ELLE PORTE UNE CROIX Répondre en citant

ALLEMAGNE : DES MIGRANTS ALGERIENS ATTAQUENT UNE FEMME ENCEINTE DE 8 MOIS PARCE QU'ELLE PORTE UNE CROIX

Toutes les raisons seront bonnes pour ces esprits possédés qui peuvent commettre impunément ces actes de barbarie. Ce nouveau monde ne ressemble pas tout à fait à tout ce que le mouvement occulte du Nouvel-Âge nous a fait croire ni des beaux discours du Pape François avec le fait d'accueillir cette belle jeunesse venue d'ailleurs. Séductions et déceptions pour des milliers de personnes qui voient maintenant le grand danger que représente cette invasion planifiée et qui n'est que le début de ce grand règne de terreur qui se répand tel un venin sur tous les continents.



BREIZATAO – ETREBROADEL (14/01/2016) En Allemagne, une femme d’origine érythréenne enceinte de huit mois marchait aux côtés de son mari lui-même érythréen quand des musulmans originaires d’Algérie les ont violemment agressé.

Le couple était de sortie avec deux autres personnes. Alors qu’ils étaient devant la vitrine d’un magasin, les quatre personnes se sont faites approcher par un groupe d’une dizaine d’algériens. Un des algériens a alors vu une croix autour du cou de la femme enceinte de 25 ans et a commencé à l’insulter. La situation a rapidement dégénéré, un des algériens la frappant avec une bouteille de verre..

Quand la police est intervenue, les algériens s’étaient déjà enfuis.
(Source : PressPortal.de)

http://breizatao.com/2016/01/14/allemagne-des-migrants-algeriens-attaquent-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Jan - 11:24 (2016)    Sujet du message: FRANCE : 104 EGLISES PROFANEES EN 4 MOIS : ET NOS GOUVERNANTS PARLENT D'ISLAMOPHOBIE? Répondre en citant

FRANCE : 104 EGLISES PROFANEES EN 4 MOIS : ET NOS GOUVERNANTS PARLENT D'ISLAMOPHOBIE?

Du 1 janvier au 15 février, 45 églises ont été visitées par des infidèles indélicats. Une par jour.

Floris de Bonneville
Journaliste
Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma 

Le site lagauchematuer.fr a relevé que, du 1er janvier au 15 février, 45 églises ont été visitées par des infidèles indélicats. Une par jour. Cela va du tabernacle vandalisé à l’église incendiée, en passant par des tags démoniaques défigurant chœur et autel. Le site propose « un panorama de cette christianophobie ordinaire ».

Mais il y a pire statistique encore. Sur un autre site spécialisé dans l’observation des actes de christianophobie, dirigé par Daniel

Hamiche (www.christianophobie.fr), sont répertoriés l’ensemble des actes commis contre des églises, des lieux de culte, de dévotion, des écoles et des sites Internet chrétiens en France. La synthèse mensuelle de ces actes est tout simplement ahurissante ! Et totalement ignorée du gouvernement et de ses complices les médias. Pendant les quatre premiers mois de l’année, ce sont 170 actes qui ont été relevés par cet observatoire, dont 104 concernent des églises ! Une interruption de messe aux cris de Allahu Akbar, le caillassage de l’église de Lacanau, une sacristie incendiée, des tags anarchistes sur une église de Tours. Car ces actes christianophobes ne sont pas toujours le fait des adorateurs d’Allah mais souvent, aussi, celui de jeunes satanistes ou de cette secte des antifas, les milices armées de notre Premier ministre, qu’il ne veut surtout pas dissoudre pour entretenir un certain désordre sur notre sol. Et c’est peut-être bien là son seul bilan positif.

Lire aussi : Des actes christianophobes de plus en plus violents

Alors islamistes radicaux, jeunes des cités désœuvrés, antifas : tous des déséquilibrés si l’on s’en réfère aux rapports de police ou aux juges façon Taubira. Mais le gouvernement – Manuel Valls en tête – comme les médias n’ont qu’un mot au bout de leur plume : islamophobie. La christianophobie, « connais pas ». À une exception près : au lendemain de la tentative de mitraillage d’une église à Villejuif, notre Premier ministre a clôturé le débat en nous invitant à aller tous à la messe… Comme si d’un coup d’un seul, son enfance lui revenait dans le fond de sa mémoire catholique.

Mais sur cette succession de faits gravissimes contre les signes de la catholicité et qui ne semble pas s’arrêter, peu de déclarations, aucune émotion. Même le silence de M. Cazeneuve est intolérable, tant il est loquace dès qu’il s’agit d’une mosquée. 

Le récent exemple de deux poids deux mesures est éloquent sur la mentalité de nos juges politisés à outrance : deux jeunes gens de Mâcon ont pris 30 mois de prison dont six mois ferme pour avoir tenté d’incendier une mosquée, alors que cette même justice relâchait un « jeune » qui avait lardé de 16 coups de couteau une prostituée car sa religion, a-t-il déclaré lors de son arrestation le mois dernier, ne tolère pas la location du corps.

Les églises de petites villes comme Le Teil en Ardèche, ou Orgelet dans le Jura, comme les abbatiales, telle celle de Saint-Pierre de Moissac, ou les calvaires et les cimetières ne sont pas épargnés par ces barbares qui défendent, les uns une laïcité outrancière, les autres certains versets d’un Coran peu tolérant.

 Une situation que les autorités laissent pourrir, sans doute au nom de la laïcité, devenue en Hollandie la religion officielle.



http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/104-eglises-profanees-4-mois-nos-gouvernants-parlent-dislamophobie,175929


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Jan - 11:38 (2016)    Sujet du message: FRANCE : UN CONSEILLER MUNICIPAL RETROUVE TUE A SON DOMICILE Répondre en citant

FRANCE  : UN CONSEILLER MUNICIPAL RETROUVE TUE A SON DOMICILE

Avec
le Mardi 12 Janvier 2016 : 12h29


Un conseiller municipal de Créteil (Val-de-Marne) a été retrouvé mort à son domicile, indiquent plusieurs sources, mardi 12 janvier. L'homme, âgé de 73 ans, a été retrouvé chez lui ce mardi matin. C'est son frère, inquiet de ne pas le voir à la synagogue lundi soir, qui a donné..
 


Un conseiller municipal de Créteil (Val-de-Marne) a été retrouvé mort à son domicile, indiquent plusieurs sources, mardi 12 janvier. L'homme, âgé de 73 ans, a été retrouvé chez lui ce mardi matin. C'est son frère, inquiet de ne pas le voir à la synagogue lundi soir, qui a donné l'alerte. "L'appartement présente un grand désordre et la voiture de la victime a disparu", selon des sources policières. Les cartes bancaires ont aussi disparu, selon Le Parisien.

Une autopsie pour déterminer les causes de la mort
 
Selon RTL, le corps présente des traces de coups de couteau. Le Parisien écrit pour sa part que la victime a été battue. La Brigade criminelle de Paris est chargée de l'enquête. Une autopsie va être pratiquée pour déterminer les causes de sa mort.
Publicité 

Alain Ghozland était conseiller municipal Les Républicains à Créteil, commune dirigée par le socialiste Laurent Cathala. Il était, selon RTL, l'un des piliers de la communauté juive de la ville.

Lire la suite sur France TV

http://www.planet.fr/revue-du-web-creteil-un-conseiller-municipal-retrouve-…[Planet-Alerte-Infos]-20160112



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 05:55 (2016)    Sujet du message: WIFE OF PASTOR FREED BY IRAN ANTICIPATES REUNION / SAEED ABEDINI RELEASED FROM IRANIAN PRISON Répondre en citant

WIFE OF PASTOR FREED BY IRAN ANTICIPATES REUNION



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nTHnKwsXE1s

SAEED ABEDINI RELEASED FROM IRANIAN PRISON


01-17-2016

CBN News

A senior U.S. official says the plane carrying Americans who had been imprisoned by Iran has left Tehran in Geneva, Switzerland.

“We can confirm that our detained U.S. citizens have been released and that those who wished to depart Iran have left,” a senior administration official said.

“We have no further information to share at this time and would ask that everyone respect the privacy of these individuals and their families.”


Four of the five imprisioned U.S citizen were a part of a prisioner trade, which included American Pastor Saeed Abedini.

 President Obama statement on the release of Iranian hostages. Click play to watch.  

VIDEO : open the link down below
 

Washington Post journalist Jason Rezaian, former U.S. Marine Amir Hekmati of Flint, Siamak Namazi, a businessman and the son of a politician from the shah's era, were released as part of the swap.

U.S. officials say they will be flown from Iran to Switzerland on a Swiss plane and then brought to a U.S. military base in Landstuhl, Germany, for medical treatment.

In a statement, Prosecutor Abbas Jaafari said that "based on an approval of the Supreme National Security Council and the general interests of the Islamic Republic, four Iranian prisoners with dual nationality were freed today within the framework of a prisoner swap deal," the semiofficial Fars News Agency reported.

In return, the U.S. offered clemency to the seven Iranians - six of whom are dual citizens - accused or convicted of violating U.S. sanctions. The United States will also drop Interpol "red notices," or arrest warrants.

U.S official say they will dismiss any charges against the "14 Iranians for whom it was assessed that extradition requests were unlikely to be successful."

Officials also indicated the prisioner deal would be separate from Saturday's expected "implementation" of the landmark nuclear deal.

CBN News Reporter George Thomas spoke with ACLJ Chief Counsel Jay Sekulow about Abedini's release. Click play to watch

VIDEO :
  http://www.cbn.com/cbnnews/Video-Embeds/2016/January/ACLJs-Jay-Sekulow-Spea…
 

The American Center for Law and Justice confirmed the release of Pastor Saeed.

"We can confirm. He has been released," said Jordan Sekulow with the ACLJ.

Naghmeh Abedini, Saeed's wife, also wrote on her Facebook page that "It is confirmed: Saeed is released!!!"

Pastor Abedini was detained for sharing his faith in September 2012. He was sentenced in 2013 to eight years in prison. His family said he was beaten and denied medical treatment while in the Iranian prison.

At time of arrest, he was running an orphanage in Iran which the government knew about.

The fifth is a student, identified as Matthew Trevithnick, who was released independently of the exchange on Saturday and already was on his way home, U.S. officials said. They spoke about the prisoner exchange on condition of anonymity because they were not authorized to discuss it publicly

All five are dual U.S.-Iranian citizens.

http://www1.cbn.com/cbnnews/world/2016/January/Breaking-NewsSaeed-Abedini-Released-from-Iranian-Prison/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 06:11 (2016)    Sujet du message: DENTIST FACES LAWSUIT FOR PLAYING CHRISTIAN MUSIC IN OFFICE Répondre en citant

DENTIST FACES LAWSUIT FOR PLAYING CHRISTIAN MUSIC IN OFFICE

01-17-2016



Four former dental employees are suing a Michigan dentist for alleged religious discrimination because she played Christian music and held prayer meetings at her dental office.

Dr. Tina Marshall of Lake Orion, Michigan has been accused of either firing or reprimanding these former employees when they objected to the religious practices.

Kimberly Hinson, Nancy Kordus, Tammy Kulis and Sara Bambard, according to the Washinton Post, filed the lawsuit  in August 2015.

Nancy Kordus told Clarkson News,"We were all on edge. We were trying to be nice to the patients and do good dental work, but she kept forcing the music and her beliefs on us. Several patients questioned the music, and I turned it off and turned on the TV. So I was 'disobedient."

But Marshall explains that the atmosphere was "soothing" and that patients made positive comments about the music. "Playing the Christian music is just to keep God on your mind. It's just soothing to the spirit," she told Clarkston News. I can't tell you how many patients I have come in and just make comments that it is so calm in here. They're like, 'I'm at a dentist office. This is weird.' And we just smile."

But some of her employees were unhappy with being subjected to the music and now they seek damages for "past and future income and employment benefits, outrage, humiliation, embarrassment, mental anxiety, emotional distress, and loss of professional reputation."

"I told her I did not think it was right to play the music all the time, as we had a wide range of religious beliefs as patients," Kordus said in a statement. "She told me 'you have to plant the seeds' and the music had to be played 24/7 even if no one was in the building 'to keep the demons out.'"

The complaint againist Marshall also claims that she made employees pray during a morning prayer meeting. Her former employees says that the meetings started out as optional but soon became mandatory. Marshall denies the allegations and says no one was required to pray with her.

Marshall's attorney, Keith Jablonski told The Washington Post that she is "being attacked in this lawsuit for her Christian beliefs, based solely on her desire to play religious music and radio stations in the dental office of the business that she owns."

"We believe that when the facts, and not baseless allegations, are presented to a jury, we will establish that this group of former disgruntled employees are simply looking to profit off of their own prejudices towards Dr. Marshall and her Christian faith," he added.

Lawyers for the four plaintiffs told The Washington Post on Wednesday that the case is still in the discovery phase. They have requested a jury trial, which could begin in the summer.

http://www1.cbn.com/cbnnews/us/2016/January/Dentist-Faces-Lawsuit-for-Playi…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 06:19 (2016)    Sujet du message: FRANCE : LES EGLISES MEURENT-ELLES DANS L'INDIFFERENCE? Répondre en citant

FRANCE : LES EGLISES MEURENT-ELLES DANS L'INDIFFERENCE?

Publié par Meddy Mensah le Vendredi 15 Janvier 2016 : 17h15



Le gouvernement est accusé de ne pas avoir réagi rapidement après l’incendie volontaire d’une église à Fontainebleau. Nombreux sont ceux qui dénoncent un deux poids deux mesure vis-à-vis des autres cultes.
 
Dimanche matin, deux églises ont brûlé à Fontainebleau et Veneux-les-Sablons, en Seine-et-Marne, sans faire de blessé. Selon toute vraisemblance, il s’agit pour la première d’un incendie volontaire tandis que pour l’autre, la thèse de l’accident est privilégiée. Dans le même temps, on apprenait que la Croix de Guise, située en forêt de Fontainebleau, était renversée de son socle.

Du mobilier historique inestimable parti en fumée

"J'ai été effondré par ce spectacle, raconte au Figaro Frédéric Valletoux, le maire (UDI) de Fontainebleau. L'incendie a provoqué d'énormes dégâts matériels, dont du mobilier historique inestimable. L'autel du XVIIe siècle appartenait autrefois à l'église du château de Fontainebleau : il a été entièrement détruit. Quant à la vierge en bois du XIVe siècle, elle aussi doit être réduite en cendres, à moins qu'elle n'ait été volée. "De son côté, le père Antonini, "le cœur brisé", a déclaré : "Apparemment, seul un ciboire aurait été volé, mais il n'a pas de valeur, indique-t-il. Ce qui avait de la valeur, c'est ce qui était dedans !".

Quelques kilomètres aux alentours, à Veneux-les-Sablons, où l’église a brûlé en même temps, la thèse de l’incendie accidentel se confirme. "C’est une armoire électrique défaillante qui serait la cause de l’incendie de l’église de Veneux-les-Sablons", a indiqué mardi, Guillaume Lescaux, le procureur de Fontainebleau. Quant à la Croix de Guise, retrouvée à terre dans la forêt de Fontainebleau, le père Antonini assure qu’elle était "vermoulue, et a été cassée par un fort coup de vent".

A lire aussiPeut-on parler de christianophobie en France ?

A noter qu’un sans-abri de 48 ans, en conflit avec la paroisse, a été placé en garde à vue mardi dans le cadre de l’enquête sur l’incendie criminel. Il conteste toute implication dans cette affaire.

Par ailleurs, un incendie vraisemblablement d’origine criminelle est survenu également dimanche dans l’église Saint-Nicolas à Nantes, rapporte 20 minutes. Une dame aurait vu deux personnes trainer autour d'une table. Elle se serait aperçue de l'incendie alors que les deux individus quittaient l'église. La vieille dame aurait elle-même éteint le feu. 

La droite dénonce "une recrudescence des actes antichrétiens"

Lundi soir, le ministre de l’Intérieur est venu à Fontainebleau constater les dégâts en l’église Saint-Louis. Une venue un peu tardive selon certain alors que son message de condamnation n’est venu "que" dans la soirée de dimanche.
twitter-tweet a écrit:


J'accueillerai @BCazeneuve avec d'autant + de plaisir que depuis incendie et profanation Eglise St-Louis hier aucune nouvelle directe du gvt
— Frédéric Valletoux (@fredvalletoux) 11 Janvier 2016



Les Républicains et le Front national ont tous deux dénoncé lundi "une recrudescence des actes antichrétiens" en France. "Ces dégâts démontrent la volonté de s'attaquer à notre culture, mais aussi à des symboles forts pour les chrétiens. Après l'augmentation des profanations des cimetières chrétiens, c'est au tour des églises", déplorent les Républicains sur leur site. Quant au FN, il s’interroge "sur le service minium fourni par le gouvernement". "Nous attendons que soient condamnés ces actes scandaleux avec la même énergie qu’il sait le faire dans d’autres", peut-on lire sur le site du parti. De son côté, le PS, dans un communiqué de deux phrases, a fait part de son émotion.

Dans le Figaro, Madeleine de Jessey, porte-parole de Sens Commun et déléguée nationale des Républicains, a regretté que "ce saccage massif de notre patrimoine bénéficie systématiquement de l'indifférence la plus totale, tant de nos responsables politiques que des grandes chaînes d'information." Et celle-ci d’ajouter : "Tant que nos dirigeants resteront amorphes, tout sera permis. Tant qu'ils resteront indifférents, ces crimes contre notre histoire et nos édifices religieux continueront. " Dans le même journal, François Huguenin, essayiste et habitant de Fontainebleau, explique que "trop singulier pour être assimilé par une laïcité mal comprise et négatrice du fait religieux, le catholicisme n'est pas considéré comme assez minoritaire pour bénéficier d'une attention bienveillante."

Un site chrétien vandalisé tous les deux jours

Selon le ministère de l'Intérieur, les lieux de culte et sépultures les plus atteints sont chrétiens. En 2014, sur 807 sites vandalisés, 673 étaient chrétiens, soit près de deux par jour. Sur son site, l’Observatoire du patrimoine religieux recense les édifices menacés, abandonnés, transformés ou à vendre.

Toutefois, si les édifices chrétiens sont les plus atteints par des dégradations, c’est parce qu’ils sont également présents en plus grande nombre sur le territoire français qui compte près de 45 000 églises contre un peu plus de 2 000 mosquées par exemple. Ce qui, par ailleurs, n’enlève rien à la gravité des dégradations.

Outre ces profanations, les chrétiens redoutent également que leurs églises soient la cible d’un attentat islamiste, comme en avril 2015 avec l’Algérien Sid Ahmed Ghlam qui projetait d’attaquer une église de Villejuif, ou bien qu’elles soient tout simplement détruites. L’église Sainte-Rita, dans le XVe arrondissement de Paris, est ainsi devenue le symbole de ces églises menacées de démolition. Pour l’heure, une poignée d’irréductibles fidèles empêche encore sa transformation en logements sociaux et en parking prévue à l’origine en octobre 2015.

Sur le plan international, l’ONG Portes ouvertes a indiqué dans un rapport publié mardi que 7 100 chrétiens avaient été tués dans le monde en 2015 en raison de leur appartenance religieuse, soit une hausse de 63 % par rapport à l’année précédente. Quant au nombre d’églises vandalisées ou détruites, celui-ci a plus que doublé, passant de 1 062 en 2014 à 2 406 en 2015.

Un sentiment de deux poids deux mesures

Sur son site, l’Observatoire de la christianophobie répertorie les dégradations d’édifices chrétiens depuis 2010. Son rédacteur en chef, le journaliste Daniel Hamiche, explique à Planet.fr que les atteintes aux églises sont de plus en courantes. "C’est indéniable", lance ce catholique traditionnaliste, qui explique que cette augmentation continuelle du nombre d’églises vandalisées enregistrée sur son site est le fait de deux facteurs : "En valeur absolu, car le nombre d’actes antichrétiens croît en France, et de manière relative, parce que de plus en plus de faits nous sont rapportés."

S’il y a de nombreux incendies, les dégradations les plus courantes sont plutôt de l’ordre du vandalisme. "L’ouverture des tabernacles avec des vols de ciboires, des hosties répandues sur le sol, des croix renversées…", égrène Daniel Hamiche qui parle de profanations venant de "toute la France", et non pas circonscrites à certains territoires.

Quand il a entendu l’affaire de l’église de Fontainebleau, cet observateur de la christianophobie n’a pas tant été surpris de cette énième dégradation d’un bâtiment chrétien que de la faible réaction du gouvernement. "J’observe qu’il a fallu 36 heures au ministre de l’Intérieur (et des cultes) pour venir sur place alors qu’il s’agissait de chose grave ; on parle de l’incendie volontaire d’une église !", s’agace-t-il. Ce dimanche-là, François Hollande était en visite à la Grande mosquée de Paris. Un parallèle qui gêne Daniel Hamiche pour qui le sentiment d’un deux poids deux mesure, "n’est pas totalement faux".

http://www.planet.fr/societe-les-eglises-meurent-elles-dans-lindifference.1…[Planet-a-la-Une]-20160117



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 05:30 (2016)    Sujet du message: CANADA : TRUDEAU’S UNSUBSTANTIATED CLAIM : MOSQUE ATTACKED “TO INCITE FEAR, HATRED AND DIVISION” Répondre en citant


Justin Trudeau speaking at Masjid al Salaam mosque. Photo: screenshot YouTube TVCOGECO Peterborough-Lindsay

CANADA : TRUDEAU’S UNSUBSTANTIATED CLAIM : MOSQUE ATTACKED “TO INCITE FEAR, HATRED AND DIVISION”

All countries are now one with the Jesuit/Vatican/UN criminal agenda to bring this global "fear, hatred and division". To be able to implement these antiterrorism "racist" islamophobia crimes laws, they need to spread false-flag in all countries. We are living in a world were lies has become truth and were there's no more justice.
 
Posted by: Jonathan D. Halevi January 17, 2016

Prime Minister Justin Trudeau accompanied with Minister of Democratic Institutions Maryam Monsef visited on Sunday, January 17, the Masjid Al-Salaam in Peterborough, Ontario and met with the President of the Kawartha Muslim Religious Association.

Masjid al-Salaam was severely damaged in a fire on November 14. The arson was strongly condemned by the federal government, the City, faith groups and members of the public from all walks of life. More than $110,000 were raised in few days to help renovating the mosque. On December 24, 2015 Masjid Al-Salaam was re-opened after a full renovation.

Peterborough Police treat the arson as a hate crime. In a press conference on Novenber 16, 2015, Inspector Larry Charmely from the Criminal Investigations Unit of Peterborough Police Service emphasized that the Police has no information to support the claim that the arson was carried out in response to Paris terrorist attacks (November 13, 2015). Inspector Larry Charmely said the following:

“At this time we are treating it as a hate crime… at this time we don’t have any information to suggest that it is in relation to anything that has happened overseas in the last few days.”

An officer at Peterborough Police Service told (January 17) CIJnews that no suspects have been arrested in this case which is still being treated as a hate crime even though no evidence found to confirm the motive of the perpetrators.

However, in his speech at the mosque Trudeau unequivocally stated that the arson was a “hate crime” and implied that it was carried out in relation to Paris attacks by highlighting the fact that it “happened to this place of worship just a one day after the brutal terrorist attack in Paris”. With no suspects arrested and no evidence to confirm the motive of the arson, Trudeau determined that “criminals attacked this mosque hoping to incite fear, hatred and division”.

The following is the transcript of Trudeau’s speech at Masjid Al-Salaam in Peterborough:

“The opposite happened, didn’t it? Your community responded with hope, love and compassion. It was not just friends and neighbours to reach out and offer support. People from all across Canada from different faith communities all came together to support fellow citizens in their time of need…

“I’m overwhelmed by courage, positivity and grace. After all you and this community live those values every day.

“Thanks you once again to all community leaders who are here with us. Thanks to your generosity and optimism. Thank you for showing Canada how it’s done. Know that as your we stand with you.

“We will continue to denounce senseless acts of discrimination and like you we will work hard to make our communities kinder, more open more inclusive places to call home I wish you all a wonderful year ahead a year of faith, community and new beginnings May peace and blessing be upon you.”

See also:

Trudeau, Monsef to visit Peterborough mosque; ignore misogynistic remarks

Women’s rights according to the Imam of Peterborough mosque and his guest speakers

Do Justin Trudeau and the Imam of Peterborough a-Salaam Mosque share the same values?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uhXVftWfmNA

http://en.cijnews.com/?p=19575


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 03:54 (2016)    Sujet du message: INDIA : 12 ARRESTED FOR CONVERTING TO CHRISTIANITY Répondre en citant

INDIA : 12 ARRESTED FOR CONVERTING TO CHRISTIANITY


AFP PHOTO / SAJJAD HUSSAIN

by Thomas D. Williams, Ph.D.19 Jan 2016

Indian authorities in Madhya Pradesh state have arrested and jailed 12 individuals, charging them with having converted to Christianity in violation of laws forbidding religious conversions.
 
The 12, who included a blind couple—Balu Saste and his wife Bhuri—with their 3-year-old child, were arrested on January 14 in Dahar village and sent to jail the following day. On Jan. 17, seven of the prisoners were subsequently released on bail while the others continue to serve their sentences.

Police Chief Inspector Umesh Chandra Tiwari said that Saste was “already accused in another three-year-old conversion case.”

“We did not know why we were arrested and sent to jail,” said another of the group, 35-year-old Janu Bai, after being released from prison.

Bai said that the group had gathered at the home of one of the group, Shankar Singh, to celebrate the Hindu harvest festival of Makarsankrati.

“I have faith in Jesus and regularly pray to him,” said Singh, who claims to have led an unhappy life and struggled with alcoholism “before experiencing the love of God” with the assistance of some ministers.

“Later I began to follow Jesus but am not a member of any church,” he said.

They twelve were charged with “promoting enmity between different groups on grounds of religion, race, place of birth, residence, language, etc, and doing acts prejudicial to maintenance of harmony” and also with trying to convert Hindus to Christianity, allegedly through “allurement,” police said.

In 2013, the Hindu nationalist Bharatiya Janata Party (BJP) passed legislation tightening existing measures against religious conversion in Madhya Pradesh state, aimed especially at Christians. The law requires that a person who wishes to change religion must first inform the district magistrate of his decision.

Moreover, any priest or minister who presides over a “conversion ceremony” must inform the government a month earlier, providing the exact date, time and place in which the conversion will take place, or suffer legal penalties if he fails to do this.

Singh said that he suspects a “conspiracy” in the group’s arrest. Hindu activists had gathered outside his house, he said, accusing him of converting to Christianity.

“They also informed the police, who arrived and booked us,” Singh said.

A spokesman of the local Catholic Church, Father Maria Stephen, denounced the arrests, saying that such incidents “will lead to disunity in the country and impede its progress.”

“Our churches and houses are being attacked,” he said, despite the ideal of religious freedom enshrined in the Constitution.

The pastor who assists the group, Rev. Anar Jamre of the Florida Fellowship Church, said that Singh and those arrested “shared the same faith and prayed together.”

“There is tremendous pressure on us that we cannot go and meet our people in the villages,” he said.

Richard James, public relations officer for a Christian forum called Rashtriya Isai Mahasangh, accused the BJP government of “unleashing a reign of terror” against minority groups, especially Christians, ever since coming to power.

Local police are also to blame, he said, because they work “hand in glove with the right-wing Hindu activists.”

Follow Thomas D. Williams on Twitter @tdwilliamsrome

http://www.breitbart.com/national-security/2016/01/19/india-12-arrested-for…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 08:10 (2016)    Sujet du message: LAWSUIT FILED TO REMOVE 'IN GOD WE TRUST' FROM US CURRENCY Répondre en citant

LAWSUIT FILED TO REMOVE 'IN GOD WE TRUST' FROM US CURRENCY
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uY6fRECzkpA

California attorney Michael Newdow leads 41 plaintiff in a federal lawsuit filed in Ohio recently. The 112-page lawsuit seeks to have the phrase, 'In God We Trust,' removed from all US currency, claiming the phrase violates the separation of church and state in the US. The Resident discusses. Follow The Resident at http://www.twitter.com/TheResident


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 09:03 (2016)    Sujet du message: BOYCOTT : DES MEDECINS BRITANNIQUES CHERCHENT A EXPULSER ISRAËL DE L'ASSOCIATION MEDICALE MONDIALE Répondre en citant

BOYCOTT : DES MEDECINS BRITANNIQUES CHERCHENT A EXPULSER ISRAËL DE L'ASSOCIATION MEDICALE MONDIALE
 
Jan 21, 2016



– L’un des derniers groupes appelant au boycott d’Israël est un groupe de 71 médecins britanniques, révèle à la Knesset le président de l’Association médicale israélienne.


Les élèves exposés à des boycotts contre les universités israéliennes aujourd’hui seront les sénateurs de la prochaine génération, et là réside le danger à long terme, a déclaré mercredi le professeur Peretz Lavie, président de l’Institut Technion en Israël.

Il a parlé lors d’une conférence du Comité Science et Technologie de la Knesset sur ​​le boycott des institutions et des chercheurs universitaires israéliens. « Nous n’avons pas de plaintes au sujet de la direction académique dans le monde. Notre problème est sur ​​les campus. Initialement, ce fut seulement sur ​​les campus marginaux, très vite, cela se propage aux principaux campus aux Etats-Unis « , a-t-il dit au comité.

La American Anthropological Association, forte de ses 12.000 membres , votera prochainement sur ​​l’opportunité d’adopter un boycott et s’abstenir de collaborations formelles avec les institutions universitaires israéliennes. « L’American Anthropological Association a rédigé un rapport indiquant que nos universités pratiquent l’apartheid, » a-t-il dit.

« Nous devons atteindre les 12.000 membres de l’association. Ceci est un symptôme et si nous ne le faisons pas cela se propager« .

« Il y a un boycott secret entre les membres du corps professoral [à l’étranger]. Il est encore non officiel parce qu’ils pensent qu’il est illégitime. Avec nos maigres forces, nous sommes incapables d’arrêter cette érosion « , dit-il.

La Knesset a également entendu le Dr Zeev Feldman, président de l’Association médicale israélienne de la Fraternité Mondiale et président de la neurochirurgie société israélienne, qui a révélé que le dernier appel au boycott provient d’un groupe de 71 médecins britanniques.

Feldman a déclaré que les médecins ont écrit une lettre la semaine dernière à l’Association médicale mondiale cherchant à expulser l’Association médicale israélienne, affirmant que les médecins israéliens pratiquaient  » la torture médicale  » sur les patients palestiniens .

Selon Feldman, cette lettre s’inscrit dans une campagne cohérente et organisée contre les institutions israéliennes et les scientifiques.

 » Nous sommes dans une lutte, tout le monde doit comprendre qu’il y a une lutte organisée – une lutte contre le milieu universitaire, les médecins et d’autres organismes israéliens « , a-t-il dit.

 » Notre position est que ces accusations sont des mensonges, et nous sommes engagés dans un dialogue avec l’Association médicale mondiale et nous allons présenter les faits, et j’espère que ce sera suffisant pour [persuader l’association] rejeter cette demande, « a-t-il précisé.

Interrogé sur ce le résultat que pourrait avoir un tel boycott, Feldman estime qu’il aurait un  » effet domino et pourrait rayonner vers tous les autres associations scientifiques ».

« Un boycott de l’Association médicale israélienne empêcherait les Israéliens de participer à des conférences médicales [et] l’édition articles dans des revues. Ce serait mettre fin au financement de la recherche et des efforts de recherche conjointe, et cel empêcherait l’adhésion à d’autres associations médicales,  » poursuit il.

Bien que Feldman craint que les opposants à Israël puissent un jour réussir.

Le président de la commission a appelé le gouvernement israélien à établir un organe central chargé de coordonner les efforts pour lutter contre le boycott des institutions et des chercheurs universitaires israéliens.

« Le boycott  nuit à la force de l’Etat d’Israël. Le gouvernement doit allouer des fonds appropriés pour lutte contre le boycott, c’est une urgence nationale « , a-t-il conclu.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israel News

http://www.europe-israel.org/2016/01/boycott-des-medecins-britanniques-cher…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 09:12 (2016)    Sujet du message: SELON L'IMAM D'UNE MOSQUEE DE COLOGNE : « LES FEMMES ONT ETE VIOLEES PARCE QU'ELLES ETAIENT A MOITIE NUES ET PORTAIENT DU PARFUM » Répondre en citant

SELON L'IMAM D'UNE MOSQUEE DE COLOGNE : « LES FEMMES ONT ETE VIOLEES PARCE QU'ELLES ETAIENT A MOITIE NUES ET PORTAIENT DU PARFUM »
 

Jan 21, 2016



D’après cet imam, «les femmes mettent de l’huile sur le feu» : l’imam d’une mosquée salafiste Cologne a déclaré que les victimes des attaques du réveillon étaient elles-mêmes responsables de leur agression sexuelle, en s’habillant de façon inappropriée et en portant du parfum.
 
Lors d’une interview à la TV Russe REN, l’imam Sami Abu-Yusuf s’est longuement exprimé sur les derniers développements et sur l’invasion des migrants de l’Europe.

 Pris en sandwich entre les images des saccages perpétrés par les migrants à Cologne, les femmes agressées sexuellement par des gangs apparemment arabes, et ​​un regain d’intérêt pour l’auto-défense des cours en Allemagne l’Imam a déclaré: « Nous devons réagir de manière appropriée, et ne pas mettre de l’huile sur le feu « .

Expliquant selon l’Islam salafiste, pourquoi des centaines de femmes se sont trouvés, agressée sexuellement et, dans certains cas, ont été violées par des bandes d’hommes migrants dans les villes à travers l’Allemagne l’Imam a déclaré: « Les événements de la Saint-Sylvestre sont de la faute les filles, parce qu’elles étaient à moitié nues et portaient du parfum. Il n’est pas surprenant que les hommes veuillent les attaquer. S’habiller ainsi c’est comme jeter de l’huile sur le feu « .

Le journaliste rapporte le résultat d’une enquête auprès des Allemands qui expriment majoritairement que ce n’est pas une surprise que la migration de masse musulmane se traduirait par la violence et viol. L’enquête indique l’inquiétude des téléspectateurs après les événements de la veille du Nouvel An, qui ne savent plus si l’Allemagne était le pays des musulmans ou des Allemands.

Une majorité d’Allemands interrogés pensent que les agressions sexuelles n’ont été qu’une répétition générale pour quelque chose de beaucoup plus grand à venir.

Un ancien officier de police s’est également exprimé lors de cette émission: Il remarque que les crimes commis par les migrants ne sont pas toujours enregistrées par la police en Allemagne, et souvent ils ne sont pas transmises vers au gouvernement. Il explique que selon son expérience les immigrants ne viennent pas à l’Allemagne pour une vie meilleure, mais viennent en groupes pour se livrer à la criminalité organisée.

Sami Abu-Yusuf est l’imam de la mosquée Al Tawhid dans le quartier Kalk de Cologne. Cette mosquée, réputée pour enseigner le salafisme fondamentaliste de l’islam, a été perquisitionnée par les services anti-terroristes en 2004.

Un nouveau rapport de police fait état d’un «réseau secret de moudjahidin arabes» en cours de création par les fidèles de cette mosquée, et des préparations d’attaques terroristes auraient été organisée à la mosquée. Les agents des services anti-terroristes ont investi la mosquée saisissant des documents démontrant des liens avec l’organisation terroristes des « frères musulmans ».



Breitbart Londres a signalé récemment des activités extrémistes de musulmans salafistes en Allemagne, où des centaines d’hommes armés de brochettes, de couteaux et de barres de fer se sont affrontés avec la police et les Kurdes dans les rues de Hambourg, recrutant parmi ​​les migrants nouvellement arrivés.

1 300 policiers ont dû être mobilisés après 3 nuits d’affrontement violents à Hambourg impliquant au moins 400 musulmans salafistes.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

http://www.europe-israel.org/2016/01/selon-limam-dune-mosquee-de-cologne-le…



Dernière édition par maria le Ven 22 Jan - 09:22 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 09:20 (2016)    Sujet du message: VIDEO – TEMOIGNAGE ACCABLANG D'UN VIDEUR DE COLOGNE « DES FEMMES ETAIENT POURCHASSEES PAR LES MIGRANTS, ELES VENAIENT ME DEMANDER DE LES PROTEGER. C'ETAIT UNE SITUATION DE GUERRE CIVILE. CA VA EXPLOSER! » Répondre en citant

VIDEO – TEMOIGNAGE ACCABLANG D'UN VIDEUR DE COLOGNE « DES FEMMES ETAIENT POURCHASSEES PAR LES MIGRANTS, ELES VENAIENT ME DEMANDER DE LES PROTEGER. C'ETAIT UNE SITUATION DE GUERRE CIVILE. CA VA EXPLOSER! »
 
Jan 10, 2016



Un témoignage qui fait froid dans le dos: Ivan Jurcevic est un professionnel des rings de sports de combat. Depuis 1989, il est aussi chaque année « videur » à l’entrée de l’Hôtel Excelsior de Cologne le soir du réveillon de Nouvel An. Il était bien placé pour voir le calvaire qu’ont vécu de nombreuses femmes ce soir-là.
Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, il raconte que des femmes venaient le supplier de les laisser entrer dans l’hôtel car elles étaient pourchassées par des immigrés qui voulaient les violer.

Ivan Jurcevic décrit la nuit d’horreur. Des immigrés crachaient sur les clients de l’hôtel, les frappaient. Ils ont attrapé des gens, les ont tabassés et piétinés. Les policiers étaient en nombre insuffisant pour mettre fin à ces horreurs. Des groupes d’immigrés tiraient avec des fusées en direction des gens, des policiers, des voitures de police, de la cathédrale aussi.

Témoignage:

« Une personne a été poignardée, gravement blessée. Une ambulance et le police sont arrivées. Et puis ce fût l’escalade.»

« Les gens que nous avions accueillis il y a à peine trois mois à la garde de Cologne ont commencé à tirer sur la Cathédrale et sur la police…»

« Des policiers chevronnés m’ont confié qu’ils n’avaient jamais rien vu de tel dans leur vie: c’était une situation de guerre civile.»

« Aucune couverture médiatique. »

« Pendant toutes la soirée des femmes me demandaient si elles pouvaient rester près de moi pour les protéger. Nous sommes poursuivis par ces gens là !. Ils s’en sont pris alors à moi.

« Je leur ai donné une raclée car je n’avais jamais vu cela.»

Ivan Jurcevic dit mot pour mot: « Je croyais que c ‘était de la propagande d extrême droite, de Pegida, mais non ! C’ était bien réel ! »

D’autres violence ont eu lieu dans la nuit « Ils ont donné des coups de pieds dans la tête d’un type allongé au sol.» 

« La police anti-émeute est arrive, nous les videurs sommes intervenus. Mais aucun panier à salade n’est venu les chercher, ils étaient tous occupés et les cellules débordaient déjà. La police a dû relâcher les contrevenants.» 

« Lesquels se sont rassemblés devant les véhicules de police pour gueuler « Nique la police » et cracher sur leur pare-brise…» 

« Cela va empirer.  Lors du carnaval de Cologne, ça va vraiment exploser ! »

« Je me suis toujours tenu en dehors de la politique… Mais là c’est la réalité ! Des filles tremblaient debout devant moi ! »

Ivan Jurcevic a par la suite donné des interviews à la presse sur ce qu’il avait vu.

« Beaucoup sont arrivés sur place en début de soirée avec des bouteilles de bière et d’alcool à la main. La plupart d’entre eux étaient déjà ivres. »

Les clients de l’hôtel qui fument à l’extérieur de l’entrée sont accostés. Ils voulaient s’emparer des femmes.

Il voit des femmes fuir vers lui et le supplier de les aider. Leurs poursuivants suivent et menacent l’entraîneur d’arts martiaux bien connu. «Je fais 1m98 et je pèse 130 kilos. Il ne faut pas me chercher.», dit-il.

Il frappe l’un des assaillants et se retire dans l’entrée de l’hôtel. D’autres immigrés lui promettent de le tuer.

De l’intérieur, Ivan et les clients de l’hôtel assistent incrédules à des scènes d’une violence inouïe. Des agressions sexuelles, des bagarres au couteau, des gens tabassés…

http://www.europe-israel.org/2016/01/video-temoignage-accablant-dun-videur-de-cologne-des-femmes-etaient-pourchassees-par-les-migrants-elles-venaient-me-demander-de-les-proteger-cetait-une-situation-de-guerre-civile-ca-va-expl/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 09:28 (2016)    Sujet du message: LE SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DU HEZBOLLAH A LA CONFERENCE DE BEYROUTH POUR LA PALESTINE A LAQUELLE PARTICIPAIT BDS : « NOTRE OBJECTIF EST D'ELIMINER ISRAËL » Répondre en citant

LE SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DU HEZBOLLAH A LA CONFERENCE DE BEYROUTH POUR LA PALESTINE A LAQUELLE PARTICIPAIT BDS : « NOTRE OBJECTIF EST D'ELIMINER ISRAËL »
 
Jan 21, 2016


 


Le 8 décembre 2015, la Campagne mondiale pour le retour en Palestine a tenu sa troisième conférence annuelle à Beyrouth, sous le titre « Soutenir l’Intifada d’Al-Quds ». 300 militants et représentants d’ONG, dont le mouvement BDS, de 60 pays à travers le monde ont assisté à la conférence, y compris des représentants du Hezbollah et d’organisations palestiniennes comme l’OLP, le Hamas et le Jihad islamique.
 
Parmi les intervenants figuraient le secrétaire général adjoint du Hezbollah Naim Qassem, le directeur adjoint du bureau politique du Hamas Ismaïl Haniya, le secrétaire général adjoint du Jihad islamique Ziad Al-Nakhala, l’archevêque (Théodose) Atallah Hanna du Patriarcat orthodoxe grec de Jérusalem, le secrétaire de l’OLP au Liban Fathi Abu Al-Ardat, et d’autres.

Certains des discours contenaient des appels à éradiquer Israël. Ainsi, le secrétaire général adjoint du Hezbollah Naim Qassem a déclaré que « l’élimination d’Israël restera l’objectif auquel nous aspirons », et le président de l’Union internationale des oulémas de la résistance du Liban, Maher Al-Hammoud, a lui aussi parlé d’« l’éliminer l’entité sioniste ».

Qassem, l’un des principaux orateurs de la conférence, a également salué les attaques au couteau et à la voiture bélier menées par les Palestiniens en Israël, les qualifiant d’« opérations de résistance ». Il a déclaré que le droit au retour faisait partie de la libération de la Palestine.

Mettant en garde contre la signature d’un accord avec Israël , il a souligné que toutes les actions du Hezbollah étaient menées au nom de la Palestine et que l’Iran soutenait lui aussi la cause palestinienne au niveau politique, militaire, financier et culturel. Il a ajouté que les organisations terroristes sunnites de la région entraient dans le cadre du plan régional d’Israël, et appelé le monde arabe et musulman à replacer la cause palestinienne au sommet de son ordre du jour. Dans le même temps, il a exhorté les Palestiniens à ne pas interférer dans les affaires arabes qui ne les concernent pas directement, sans quoi la résistance supprimera leur cause de son ordre du jour.



Les orateurs palestiniens ont également salué l’Intifada en cours et appelé à la poursuivre, tout en exhortant le monde arabe et musulman à soutenir la cause palestinienne, à la placer de nouveau en tête de son ordre du jour, et à ne pas abandonner le droit des réfugiés palestiniens à revenir dans leurs foyers.

La déclaration de clôture de la conférence a appelé, entre autres, à ancrer la cause palestinienne dans la conscience des Arabes, des musulmans et du monde ; à promouvoir le boycott d’Israël et à punir quiconque entretient des liens normalisés avec lui ; à défendre les droits des Palestiniens, en utilisant tous les moyens sanctionnés par les résolutions internationales pour les protéger et à mettre l’accent sur le droit au retour.

A l’issue de la conférence, plusieurs personnes et organisations ont été récompensées, y compris Ahd Al-Tamimi, une jeune Palestinienne qui, à l’âge de 14 ans, a frappé un soldat israélien, et le sociologue grec Vangelis Pissias, qui a organisé des flottilles pour Gaza. = Flottilles pour Gaza étaient sous le contrôle de Pax Christi, une organisation importante catholique.

http://www.europe-israel.org/2016/01/le-secretaire-general-adjoint-du-hezbollah-a-la-conference-de-beyrouth-pour-la-palestine-a-laquelle-participait-bds-notre-objectif-est-deliminer-israel/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 05:09 (2016)    Sujet du message: COMMENT L'ARABIE SAOUDITE EXECUTE LES SORCIERS, LES GAYS ET LES ALCOOLIQUES Répondre en citant

COMMENT L'ARABIE SAOUDITE EXECUTE LES SORCIERS, LES GAYS ET LES ALCOOLIQUES

© AFP 2016 Chaideer Mahyuddin
Lu dans la presse
10:24 20.01.2016(mis à jour 13:41 20.01.2016)

Les exécutions sont fréquentes en Arabie saoudite. Tout contact sexuel extraconjugal, l'athéisme, la conversion à une autre religion que l'islam, l'homosexualité,
 la sorcellerie ou encore les jeux de hasard sont passibles de mille coups de fouets, de dix ans de prison, voire de la peine capitale dans le royaume wahhabite.


Le droit version saoudienne

L'Arabie saoudite est une monarchie théocratique absolue où tout le système juridique repose sur des fondements religieux. La religion dominante est l'islam, la confession
dominante le sunnisme, le courant religieux dominant le wahhabisme. C'est pourquoi en Arabie saoudite, comme dans l'État islamique contre lequel le royaume
 est officiellement en guerre, les lois de la charia sont de rigueur.


© AFP 2016 Mahmoud Zayyat

Un ministre saoudien justifie l’exécution du dignitaire chiite al-Nimr

Pas étonnant, donc, que la justice saoudienne soit très différente de son homologue occidentale: pour inculper ou disculper un individu il suffit souvent d'un simple serment;
un avocat est souvent considéré comme un luxe inutile; on admet des exécutions de mineurs et de malades mentaux; on ne fait aucune différence (du moins formellement)
entre les citoyens saoudiens et les étrangers en annonçant la sentence (en particulier, des Tchadiens et des Égyptiens ont été exécutés le 2 janvier).
 
Conformément à la loi de la charia, un juge peut infliger trois types de peines: un hudud ou hadd pour des crimes portant atteinte à la morale et à l'ordre public tels que l'alcoolisme,
les jeux de hasard, la diffamation ou la perversion; une qisas, qui calque la loi du Talion pour des homicides et des blessures graves; et un tazir pour trouble de l'ordre public
comme l'homosexualité, l'adultère, le vol à l'étalage, la désobéissance aux autorités ou encore le non-respect du ramadan.


© REUTERS/ Thaier Al-Sudani
protestant contre l'exécution de Nimr al-Nimr

En général, le hadd implique des coups de fouet publics, la qisas permet de rembourser le préjudice avec de l'argent, alors que le tazir peut varier très largement
— d'un avertissement verbal jusqu'à la décapitation suivie d'une crucifixion.


Un fouet guérisseur

Le châtiment par le fouet tombe le plus souvent dans le champ de vision des médias. Bien qu'il soit répandu pratiquement dans tout le monde musulman,
l'Arabie saoudite se distingue par la fréquence et la violence de ce type de punition. Il n'existe aucune norme stricte: le juge de charia décide lui-même combien de coups de fouet mérite le coupable.

Le triste record est ainsi détenu par l'Égyptien Mohamed Ali al-Saiyd, qui avait été condamné en 1990 à 4 000 coups de fouet. Riyad avait expliqué à la communauté internationale indignée Rolling Eyes
qu'en réalité le condamné avait été "gracié": il était accusé de vol et aurait dû perdre un bras mais n'avait reçu "que" les coups de fouet.


© AFP 2016 Tobias Schwarz
La vente d’armes à l’Arabie Saoudite : qui sera le premier à dire « non » en Occident ?

4 000 coups de fouet, est-ce peu ou beaucoup? C'est ce qu'a demandé le Philippin Donato Lama, condamné en 1999 pour profession publique du christianisme à 75 coups de fouet:
 "J'ai été amené jusqu'au lieu de fustigation et attaché à un poteau. Mes mains et mes pieds ont été menottés.

Je portais un t-shirt et un pantalon de sport. Un fouet de 1,5 mètre, sa pointe est alourdie par un morceau de plomb. Plusieurs coups ont été portés s
ur mes hanches et mon dos. Je serait tombé quand le fouet avait touché mes jambes, mais le gardien me tenait et l'exécution a continué. Incroyable: j'avais subi 70 coups mais j'étais encore en vie.
Le sang coulait sur mon dos et je criais".

La décapitation est une autre forme de châtiment public usitée en Arabie saoudite, organisée sous les yeux de la foule. En général, après l'exécution,
le corps du criminel est présenté au public à titre exemplaire — le plus souvent crucifié.

La lutte contre l'alcoolisme

Le crime le plus répandu pour lequel la justice saoudienne punit les étrangers est la violation de l'interdiction de l'alcool par la charia.
L'an dernier, les policiers du royaume ont notamment arrêté dans la ville de Jiddah le Britannique Karl Andree, 73 ans, avec une bouteille de vin artisanal.
Souffrant d'asthme et d'un cancer, il a passé plus d'un an en prison en attendant sa peine — 350 coups de fouets. C'est seulement quand le gouvernement britannique,
sous la pression des proches d'Andree et du leader du parti travailliste Jeremy Corbyn, a rompu le contrat avec Riyad pour la formation du personnel des prisons
et a menacé d'une dégradation des relations que les Saoudiens ont fait marche-arrière et ont relâché le condamné.Il a eu bien plus de chance que
son compatriote John Kelly: en 1985, ce dernier avait été condamné à deux ans et demi d'emprisonnement et à 250 coups de fouet — 50 coups à
des intervalles de deux mois pour la réhabilitation, ainsi qu'à une amende de 17 000 livres. L'indignation du gouvernement britannique fut si forte
que dans les années qui ont suivi, Riyad avait préféré fermer les yeux sur la fabrication artisanale d'alcool par de nombreux expatriés britanniques.
En cas d'incidents, les contrevenants étaient simplement expulsés comme Peter et Ann Goldsmith, inculpés pour fabrication de vin artisanal et importation de whiskey dans le pays.


© AP Photo/ AP Photo via militant website, File
Daech exécute 80 personnes près de Mossoul

Mais tout le monde n'a pas les "privilèges" du Royaume-Uni — allié saoudiens depuis la formation du royaume wahhabite.
En septembre 1999, deux tablettes de chocolats contenant de la liqueur ont été découvertes dans le bagage du Philippin Faustino Salazar.
 L'accusé a tenté de se défendre en disant qu'il avait acheté ce chocolat dans un magasin Duty free à l'aéroport de Bahreïn mais il a été
condamné à 75 coups de fouet et quatre mois de prison.
 
Une seule religion
Les crimes religieux, eux, sont bien plus gravement pris en compte. Le pire étant l'apostasie, qui regroupe aussi bien la reconversion
au profit d'une autre religion que l'athéisme. Le poète palestinien Ashraf Fayad est actuellement en prison en attendant son exécution:
selon les juges de la charia, il faisait la promotion de l'athéisme dans un de ses livres.

Plus de 7% de la population d'Arabie saoudite n'est pas musulmane. Dans cette catégorie, on retrouve majoritairement des travailleurs
étrangers catholiques des Philippines, mais également des représentants d'autres confessions comme des protestants d'Europe ou encore
des orthodoxes d'Égypte, d'Éthiopie et d'Érythrée. La profession publique de la chrétienté est interdite dans le royaume et on ne peut pas
non plus conserver des objets religieux non musulmans tels que la Bible, un crucifix et des icônes. Les chrétiens et les fidèles d'autres religions
 peuvent prier seulement à la maison. Une police religieuse spéciale — la garde de la charia — veille au respect de la loi.

Le sexe et la prison

La prévention de la perversion et de l'adultère est un autre champ d'activité important des tribunaux de la charia.
Sachant que ces notions sont interprétées très largement.

En octobre 2009, Mazen Abdul-Javad, employé de la compagnie aérienne Saudia, a commis l'imprudence de parler à la télévision libanaise
de sa vie sexuelle et de ses connaissances avec des jeunes femmes. Résultat: cinq ans de prison et mille coups de fouet l'attendaient à son retour.

Un "paradis pour les gays"

L'homosexualité est également sévèrement sanctionnée en Arabie saoudite. Cependant, les juges prononcent souvent des peines relativement indulgentes
en comparaison avec les condamnations pour d'autres chefs d'accusation. Ainsi, un habitant du royaume dont le nom n'est pas dévoilé a été condamné
à trois ans de prison et à 450 coups de fouet, accusé de fixer des rendez-vous à d'autres hommes en se servant d'un microblog sur Twitter et condamné
pour "incitation au vice et à l'homosexualité".

Cette attitude est probablement liée au fait que l'homosexualité est largement répandue en Arabie saoudite. Au final, pour un pays si conservateur,
on accorde bien plus d'attention à la lutte contre le sexe extraconjugal et aux relations homme-femme qu'à la punition des relations homosexuelles.
Il existe d'ailleurs un pacte tacite entre les homosexuels et les autorités saoudiennes: la communauté LGBT témoigne d'une attitude respectueuse envers
 les normes du wahhabisme, en échange les autorités ferment les yeux sur la "vie privée" de ces sujets.

La guerre contre les sorciers

Si les autorités saoudiennes ferment les yeux sur l'homosexualité, elles combattent résolument et sans appel la sorcellerie.
En général, la sentence est toujours la même: une décapitation suivie d'une crucifixion pour l'exemple.


© AFP 2016 MOHAMMED HUWAIS

Tensions interconfessionnelles, à quoi joue l’Arabie Saoudite?

En règle générale, ce sont les voisins ou l'entourage vigilant qui rapportent aux autorités qu'un citoyen pratique la magie interdite.
Une ligne téléphonique spéciale a été mise en place à cet effet: tout le monde peut rapporter un crime magique au service de répression de la sorcellerie.
Des mesures de sécurité supplémentaires sont prises lors des interpellations car on imagine que certains sorciers concluent des pactes avec des djinns pour pouvoir voler.
En 2007, les autorités de Riyad ont décapité le pharmacien égyptien Mustafa Ibrahim accusé de "pratiquer la magie et la sorcellerie, l'adultère et de profaner le Coran".

Ses voisins l'ont dénoncé en disant qu'il "conservait le Coran dans sa toilette". L'enquête a révélé qu'à l'aide de la magie noire Ibrahim avait détruit la relation d'un couple,
et la police a découvert dans son appartement un livre sur la magie noire, des bougies avec des inscriptions mystérieuses (manifestement pour appeler les démons)
et des herbes à odeur étrange. Cela a suffi pour envoyer le pharmacien à l'échafaud.
 
La lutte contre la sorcellerie ne s'arrête pas aux frontières du royaume. Le prédicateur libanais Ali Hussein Sibat a été décapité en 2010:
dans une émission de télévision il prédisait l'avenir et donnait des conseils aux téléspectateurs. Les services saoudiens l'ont surveillé pendant
des années et l'ont arrêté quand il a commis l'imprudence d'effectuer un hajj (pèlerinage) en Arabie saoudite.


© AFP 2016 HO/SPA

Le plus souvent, les victimes de la lutte vigilante contre la magie sont des travailleurs étrangers dont le statut est notoirement inférieur
aux Saoudiens et qui ne peuvent pas se défendre. Ainsi, en mai 2013, deux femmes de ménage d'Asie du Sud-Est ont été condamnées
à mille coups de fouet et à dix ans de prison pour un préjudice magique infligé à leurs propriétaires. Compte tenu de la sentence habituelle
pour sorcellerie, on peut dire que les femmes ont eu de la chance.

Cette spécificité saoudienne soulève des protestations légitimes en Occident. Les citoyens d'Europe et d'autres pays civilisés se demandent
souvent pourquoi, en faisant référence aux notions morales, Washington et Londres qualifient Téhéran d'"axe du mal" pour les pratiques
 massives de peine de mort, tout en fermant les yeux sur les verdicts bien plus sévères des tribunaux de la charia du royaume wahhabite?


http://fr.sputniknews.com/presse/20160120/1021071406/arabie-saoudite-execut…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 04:06 (2016)    Sujet du message: MUSLIM CLERIC PREACHES JIHAD & ISIS FUTURE CONQUESTS OF ROME, PARIS, WASHINGTON D.C. Répondre en citant



GLOBAL JIHAD

MUSLIM CLERIC PREACHES JIHAD & ISIS FUTURE CONQUESTS OF ROME, PARIS, WASHINGTON D.C.




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=SwQCmNwSfpo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 04:35 (2016)    Sujet du message: JEW DISTANCED FROM TEMPLE MOUNT BY ADMINISTRATIVE DECREE / INCITEMENT TO TERROR RETURNS TO THE TEMPLE MOUNT Répondre en citant

JEW DISTANCED FROM TEMPLE MOUNT BY ADMINISTRATIVE DECREE

Activist Yair Kehati barred from Temple Mount by administrative decree; police cite 'dangerousness' as reason

By Uzi Baruch
First Publish: 1/26/2016, 10:39 PM


Haredi Jews walk close to the Temple Mount in Jerusalem
Garrett Mills/Flash 90

Jerusalem police issued an administrative decree on Tuesday against Yair Kehati, a central activist in the “Return to the Mount” movement, distancing him from Temple Mount and the area leading to the site.

Kehati was distanced from Temple Mount for a period of three months, without any court hearing, after claims were made that is a danger to public peace while on Temple Mount.

Kehati responded to the decree, stating that “Distancing me from Temple Mount only intensifies within me the strength and motivation to act to free Temple Mount from the hands of the Jordanian enemy who controls the Mount, and from the Israeli Police Department who implements all of the demands made by the Wakf and the Jordanian government. The Jews need to be in control of Temple Mount; the Jews and the Jews alone. Would anyone ever dare think that the Israeli government would control Mecca?”

Kehati further stated that “I am currently investigating how I can fight the decree. I will not allow the police to crush the Jewish presence on Temple Mount.”

The “Return to the Mount” movement responded to the decree, saying that “The Israel Police Department’s boycott war against Temple Mount activists in general and members of our organization in particular proves, without a doubt, that the police are dancing to the tune of the forceful and violent Arab flute.”

“It is intolerable that a Jew is distanced from Temple Mount in the true fashion of a dictatorship. This, after the police continue to fail at court. What point is there to a justice system if the police determines that activists must be distanced (from Temple Mount) without a trial and without a judge?!” the movement added.

Attorney Yitzhak Bam, who represents Kehati, said that “My client was distanced from Temple Mount by administrative decree, without any ostensible reason. The police refused to hand over even a shred of evidence regarding the reason for Kehati’s distancing, apart from slogans such as ‘dangerousness,’ and ‘fears that he will disrupt public order.’

“It is intolerable that the Israeli Police Department continues to crush the basic rights of citizens in a democratic state. The policies of trampling the law and the rights of individuals on Temple Mount have crossed the line.”

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/207087#.Vqiklfl96Uk

INCITEMENT TO TERROR RETURNS TO THE TEMPLE MOUNT



Despite government declarations that Muslim incitement on the Temple Mount would no longer be tolerated, this past Friday thousands of Muslim attended a rally in support of terror against the state of Israel and its Jewish citizens. The rally included the unfurling of Palestinian flags and posters featuring the faces of convicted terrorists currently sitting in Israeli jails. The protesters were demanding their immediate release.

As is universally recognized, the current wave of Arab terror, which has been ongoing for months, first broke out due to constant Arab/Muslim incitement on and about the Temple Mount. It is unfathomable that the government of Israel should once again allow the Temple Mount to be the center of incitement against the Jewish state.

Facebook
The Temple Institute


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 04:46 (2016)    Sujet du message: ELDERLY JEWISH MAN ARRESTED ON TEMPLE MOUNT FOR "PRAYER-LIKE" HAND GESTURES Répondre en citant

ELDERLY JEWISH MAN ARRESTED ON TEMPLE MOUNT FOR "PRAYER-LIKE" HAND GESTURES
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=2FsoT3TzTWk




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 05:16 (2016)    Sujet du message: TEENAGE GIRL FACES CRIMINAL CHARGES FOR PROTECTING HERSELF AGAINST MUSLIM SAVAGE TRYING TO RAPE HER Répondre en citant

TEENAGE GIRL FACES CRIMINAL CHARGES FOR PROTECTING HERSELF AGAINST MUSLIM SAVAGE TRYING TO RAPE HER

Jan 26, 2016



From Pamela Geller

It’s bad enough that European governments have turned against their own people. But to prosecute young girls for defending themselves from savages ought to be a casus belli.
Citation:

“Girl faces fine for protecting herself against sexual assault,” Copenhagen Post, January 26, 2016 (thanks to William):
Pepper-spraying a man who tried to pull down her trousers may cost 17-year-old girl dearly

A 17-year-old girl in Sønderborg has found herself in violation of the arms act for using pepper spray on an English-speaking man who tried to pull down her trousers.

The girl notified police in southern Jutland police that she had been sexually assaulted across the street from the Sønderborg cultural and community centre, the Sønderborghus.

She said that an English-speaking man unbuttoned her trousers and tried to get them off.


The girl then pulled out a pepper spray and frightened off her assailant.

Guilty of self-protection

Now the girl is facing charges for defending herself.

It is illegal to possess and use pepper spray, so she will probably be charged,” local police head Knud Kirsten told TV SYD.

The girl’s report to the police comes in the wake of several incidents in Sønderborg, in which some asylum-seekers from the local asylum centre have found it difficult to behave properly towards women while out on the town.

It is unknown whether the man who allegedly violated the 17-year-old girl is an asylum-seeker.

http://woundedamericanwarrior.com/teenage-girl-faces-criminal-charges-for-p…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 05:21 (2016)    Sujet du message: MUSLIMS BRAG ABOUT TAKING OVER: AMERICA IN BIG TROUBLE Répondre en citant

MUSLIMS BRAG ABOUT TAKING OVER: AMERICA IN BIG TROUBLE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=zjdR7eQrMOY


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 08:10 (2016)    Sujet du message: OBAMA ORDERS PHRASE 'UNDER GOD' TO BE BANNED ON ALL GOVERNMENT PROPERTY Répondre en citant



OBAMA ORDERS PHRASE 'UNDER GOD' TO BE BANNED ON ALL GOVERNMENT PROPERTY

The burden of Nineveh

11 There is one come out of thee, that imagineth evil against the Lord, a wicked counsellor.
Nahum 1:11

Sunday, January 31, 2016




In a flurry of executive orders signed by President Obama this week,one order will edit the Pledge of Allegiance to remove the phrase ‘Under God'.

For several years,Atheist and Muslim activists have put pressure on The White House for the move citing religious freedom regulations.

This order will help "ensure religious diversity" the President said in a press release Saturday.

"The separation of church and state outlined in the First Amendment to the United States Constitution is an important founding principle of our nation. Our nation’s Bill of Rights guarantees not only that the government cannot establish an official religion, but also guarantees citizens’ rights to practice the religion of their choosing or no religion at all." White House spokesman Josh Earnest told Fox News. = Point zero for the christian nation and the rise and take over of America by the Catholic-Islam.

According to Earnst,neither Children attending Public School nor Military personnel will obligated to recite the Pledge is they choose not to.While the Pledge is Voluntary it Amounts to Coercion When Young Children are Required to Recite it in Schools according to White House spokesmen.

The measure will undoubtedly meet stiff criticism from Republicans and the Christian Right who believe Christianity should be the State Religion of The United States.

Presidential Candidate Dr. Ben Carson chimed in as he was campaigning in Iowa for Monday's GOP Primary.

"I love America and it scares me when I think people might be mean to me if I say anything about God." Carson told Fox News,"I have been to contries where they throw people in jail for talking about God and they always have more tornadoes and hurricanes than we do.God gets really angry if we don't talk about him.I don't want to make God mad.He scares me."

The order is scheduled to go into effect in June and is one of many measures outlined by the White House to "ensure religious freedom after The President leaves office next year."

Posted by Fox Entertainment at 11:04 AM

http://www.tdtalliance.com/2016/01/obama-orders-phrase-under-god-to-be.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 03:46 (2016)    Sujet du message: MAJOR LEADERS OF THE VATICAN GATHER TOGETHER AND DEMAND THAT THE US GOVERNMENT ACCEPT 100,000 ISLAMIC REFUGEES (WHO ARE REALLY TERRORISTS) Répondre en citant

DID YOU KNOW...


 
THE VATICAN AND ISLAM   
 

 
Fire devours before them, and behind them a flame burns.The land is like the garden of Eden before them, but behind them a desolate wilderness, and nothing escapes them (Joel 2:3).   
 

  
This Scripture is describing the Muslim invasion and destruction of North Africa.   
By 300 AD, North Africa was the most important province of the Roman Empire and was teeming with cities:  
Citation:
By the third century, there were five or six hundred cities. Two hundred of them were in the rich farmlands of northern Tunisia. In places there were no more than six or eight miles apart, and in the valley of the River Bagradas (Medjerda) there was almost a kind of ribbon development along the main road from Carthage to Theveste (Tebessa). (Raven, Rome in Africa, p. 101).   

Carthage—the second largest city in the western Roman Empire—was the center of the Roman province of Africa and a major breadbasket of the Empire.


Christian North Africa circa 300 AD.
  
 
Christian North Africa had millions of Christians, and Carthage was the most important city, with a population of over 500,000.   
 
  

Carthage was the main city in
Roman North Africa.

  
By 300 A.D., Christianity was the dominant religion in North Africa as paganism was just about to be completely overthrown:  
Citation:
By this time Christianity had taken a firm hold in North Africa. The Church had survived persecution under Severus, Decius, and Valerian, and was ceasing to be the religion of a poor minority. In contrast to the emptiness of pagan literature of this period there were the vigorous works of Cyprian, Arnobius, and Lactantius. The Church was making its impact felt on all classes and in the farthest corners of the Roman provinces in Africa. (Frend, The Donatist Church, p. 3)  
Naturally, the Roman Emperors were insanely jealous that more and more people were not worshipping them as divinities.   
In 303, the last great Empire wide pagan persecution began and North African Christians were ordered to hand over the Scriptures to be burned. 

 
This last pagan persecution was in the planning stage for at least 40 years prior to 300 A.D., as a very friendly ecumenical mood prevailed among the pagans:   
Citation:
In the Roman cities the Emperor's orders appear to have been carried out firmly but not without tact. For the previous forty years Christians and pagans had lived side by side in relative peace. The Church had become almost an established institution. At Cirta (modern Constantine), the capital of the province of Numidia Cirtensis, the magistrate told Bishop Paulus to produce the lectors who were responsible for looking after the Scriptures. The reply was 'Everybody knows them'. At Apthungi (modern Henchir Souar, in Tunisia), the chief magistrate, the Duumvir Alfius Caecilianus, and the bishop Felix appear to have been on friendly terms, and indeed the official did not know of the existence of the Emperor's edict until he was told it by the Christians themselves. (Frend, The Donatist Church, p. 4).  

The main target of the pagans was the New New Covenant . . . and the histories of Christ....All of the great books portraying the Mount of Olives as the site of the Resurrection were systematically destroyed. 
 

Emperor Diocletian (245-311).
Reigned from 284 to 305.
  
 
Roman Emperors Diocletian and Galerius ordered all the Christians in North Africa to hand over the Scriptures for burning.  
They were also ordered to burn incense to the statues of the Caesars.   
Many refused to give up the Scriptures and worship Caesar, so Christian blood flowed like a river.   

  

Emperor Galerius 302-311.
Reigned from 305-311.
  

British born Emperor Constantine began his career of conquest from York, England.
Constantinean "Christianity" began in 313 AD

The last great persecution ended when Constantine became Emperor of the West. Together with Emperor Licinius, he issued an edict of toleration called the Edict of Milan. 

 
This edict of toleration did not apply to Christians who would not join his new imperial "Christianity."

 
This edict excluded many of the North African survivors of the persecution. Those surviving Christians referred to people who handed over the Scriptures as traditores (traitors) and insisted on their rebaptism.

 

Emperor Constantine (306-337).

  
 
Emperor Constantine presided over the Council of Nicea in 325.   
He condemned the surviving Christians in North Africa because they refused to join his new "Christian" Roman Empire.  
From then on, North African Christians were called DONATISTS after a popular Christian leader named Donatus.   
 

 
  

Icon of the Council of Nicea.

  

The North African Christians were first condemned a the Council of Arles for rebaptizing those who handed over the Scriptures during the persecution. 


 
Later they were also condemned by Emperor Constantine at the Council of Nicea. 

 
Donatus Magnus (circa 273-355) was a GREAT Christian leader who ordered the rebaptism of traditores (traitors) who turned over the Holy Scriptures to the pagan magistrates. He was the Saint Martin Luther of North Africa:   
Citation:
Very little is known about this remarkable man, who in Africa came to hold a position not unlike that achieved by his contemporary, Athanasius, in Egypt. In Donatus' case the Catholic damnatio memoriae has been particularly effective. His literary works have not survived, we know little of his background, his personal appearance, his friendships, and his way of life., We do know that he was a great orator and leader of men; wherever he went the enthusiasm was such as to be remembered fifty years after his death. In an age when religious controversy took something of the place occupied by ideological conflict in providing an outlet for popular discontent, Donatus was a dominating figure. (Frend, The Donatist Church, pp. 153-154).   
Many of the BISHOPS who attended the Council of Nicea were traditores and Donatus demanded that they be rebaptized before admittance to the Christian Congregation. 

 
Constantine was FURIOUS that anybody would withstand him, and actually contemplated invading North Africa with his legions.   
From then on, the Vatican referred to the Christians of North Africa as DONATISTS. We see this again at the time of the Reformation when the Reformed Christians were called LUTHERANS or Protestants instead of Catholic Christians. 

 
Augustine was appointed bishop to destroy the North African Christians!!

Despite the terrible persecution under the Emperors, Christianity rapidly recovered in North Africa, so Augustine was appointed a bishop in Hippo Regius to fight them with pen and ink.   

Augustine of Hippo Regius
(354 - 430).

  
 
Augustine was a bishop in Hippo Regius from 395 to 430.   
A prolific writer, his main job was to convince the survivors of the Diocletian persecution to join the church of Rome.  
He derisively referred to the North African Christians as DONATISTS.   
 
   

Thagaste in present day Algeria was
the birthplace of Augustine.

  

Even though the North African Christians claimed to be the true Catholics, Augustine derisively referred to them as DONATISTS. Augustine had an intense HATRED for those uncompromising Christians who refused to join the Constantinean church:
  
Citation:
Now let the proud and swelling necks of the heretics raise themselves, if they dare, against the holy humility of this address. Ye mad Donatists, whom we desire earnestly to return to the peace and unity of the holy Church, that ye may receive health therein, what have ye to say in answer to this? You are wont, indeed, to bring up against us the letters of Cyprian, his opinion, his Council; why do ye claim the authority of Cyprian for your schism, and reject his example when it makes for the peace of the Church? (Augustine, Against the Donatists, Book II, ch. III).  

Every trick in the Roman arsenal was used to make the Christians conform but most of the them remained steadfast adherents of Apostolic Christianity.

Despite the multiplicity of words written against them, the Christians still held steadfast to the Scriptures and the Lord kept adding to his African Congregation. 

 

Augustine's Confessions.
  
 
Augustine derisively referred to the North African Christians as DONATISTS.   
Many of his writings are locked up in the secret archives of the Vatican.  
He should be considered the real father of Islam.   

  

Ruins of Hippo Regius.

  

Augustine was the most powerful and influential teacher of the Latin church. He was the originator of the Filioque and most of the false doctrines that emerged from that church can be traced right back to him. 


 
Some of these false doctrines include: original sin, infant baptism, purgatory, clerical celibacy, predestination.
 

 
Augustine also laid the groundwork for the use of DISGUISED mercenaries in the age long Vatican war against the saints. Some of these DISGUISED mercenaries include:

 
Pope Gregory I sought Emperor Mauricius' help against the North African Christians

Despite all the efforts of Augustine, the Christian faith continued to grow and Pope Gregory I was alarmed at its increase. 

 

Pope Gregory I (540-604).
Reigned from 590 to 604.

  
 
By the time of Pope Gregory I, the Christians of North Africa continued to multiply.  
The Pope was ALARMED, and despite their bitter rivalry, he asked Emperor Mauricius for military help.   
 

 
  

Coin of Emperor Mauricius (539-602).
Reigned from 582 to 602).

  

Here is a quote from The Donatist Church:
  
Citation:
By 596 the situation had become even less favourable. A further letter from the pope to Columbus (not Christopher) repeats the story of the spread of Donatism, but in August Gregory wrote to the Emperor Mauricius himself. The Imperial commands against the Donatists were being disregarded 'by carelessness or connivance'. The bribes of the Donatists 'so prevail in the province that the Catholic Faith is publicly put up for sale'. The exarch, far from taking action himself, was complaining of bishops who brought these things to his notice. The emperor's personal assistance was requested, 'to issue strict orders for the punishment of the Donatists and to arrest with saving hand the fall of the perishing'. Whether this appeal was successful or not we do not know. Except for Bishop Paulus' repeated effort to have his case heard in Rome, there is no further literary record of Donatism. We are left with the impression of the movement resurgent and triumphant in southern Numidia, and then there is silence. (Frend, The Donatist Church, p. 312).   



Old Rome saw the Christians of North Africa as a greater threat than the Eastern Empire in Constantinople. 

 
The rise of Islam to destroy the North African Christians!!

By the year 600, the Lord's Congregation was triumphant over all her enemies. North Africa—comprising over 600 cities—was the richest part of the Roman Empire. The city of Rome itself was dependent on North Africa for her daily bread. With the rise of Islam, Europe became permanently separated from the Continent of Africa. 

 

Muhammad (570-632).
  

Muhammad began his bloody career of conquest around the year 630.   
Beginning around 660, his successors conquered Egypt and later invaded North Africa.  
Millions died by the sword of Islam and the whole province became a wilderness.   


The Arabs showed no mercy to the
Christians of North Africa.

  

After conquering all of North Africa, the Arabs crossed into Spain in 711. Their main target in Spain was the Goths, who baptized by triune immersion, and refused to join the church of Rome. 


 

The Arabs destroyed true Christianity in North Africa.

 
The Arabs conquered all of North Africa and destroyed true Christianity.  
 
  
   
   

In 711, the Arabs invaded Spain and
slaughtered the Christians.

  

In 711, they invaded Spain in order to destroy the Goths.


 
The Arabs stayed in Spain unto January 1492, when Portuguese Christopher Columbus was about to follow a map to the New World. 

 

King Ferdinand and Queen Isabella.

  
 
The Moors surrendered to Ferdinand and Isabella in January 1492, after occupying Spain for 781 years!!  
Portuguese Columbus sailed in August 1492.  
The surrender of the Moors freed up the Spanish army for redeployment to the New World.   
 
  

Surrender of Moors in January 1492.

  

This allowed for the redeployment of the Spanish army to the New World just in time to block the English, French and Dutch colonization. 


 
In 674 the Arabs lay siege to Constantinople

Only 50 years after the founding of Islam by Mohammad, a huge Arab army . . . and NAVY . . . attacked Constantinople....Conquering Constantinople required a huge number of ships which you would not normally associate with desert dwellers.

 

Constantinople was surrounded on
3 sides by water.

  
 
Constantine had a fantastic eye for terrain.  
Anybody attacking Constantinople would need a powerful land army and a well equipped NAVY.   
The first besiegers were DESERT dwelling ARABS!!  
 
   

A virtually impregnable city.

  

A knowledge of combined operations by land and sea was necessary for the conquest of Constantinople. Also a knowledge of siegecraft and the use of battering rams and powerful catapults.


 
It so happens that the first besiegers of Constantinople were DESERT DWELLING Arabs. The first siege began in 674 and lasted for 5 years. The Arab besiegers were almost completely annihilated by the Eastern Romans. 

 

Muawiyah I (602-680) led the first Arab siege of Constantinople.
  
 
Caliph Muawiyah I surrounded Constantinople with a huge Arab army and navy.   
Everybody associated the Arabs with the DESERT.   
Mecca is in the DESERT of Saudi Arabia.  
Old Rome was quickly turning these sand dwellers into sailors.   
    
  

  

Emperor Constantine IV
(652-685)
.

  

Roman Emperor Constantine IV led the heroic defense of the city. 


 
The Eastern Romans had a secret weapon called Greek Fire. It was somewhat like napalm and actually burned on the water. It was the ancient world's equivalent of the atomic bomb. 

 

Greek Fire was hotter than the desert sun and scorched the Arab besiegers.
  

Greek Fire scorched the Muslim Papal mercenaries.
 
  


Greek Fire was a potent secret weapon of the
defenders of Constantinople.
  

The besiegers were barbecued with this Greek Fire:
  
Citation:
The Saracen ships carried heavy siege engines and huge catapults; but the fortifications along the Marmara and the Golden Horn were proof against their assaults. The Byzantines, moreover, possessed a secret weapon. To this day we are uncertain of the composition of 'Greek fire'. Whether it was sprayed over an enemy vessel or poured into long, narrow cartridges and catapulted against its objective, the results were almost invariably catastrophic: the flaming, oil-based liquid floated upon the surface of the sea, frequently igniting the wooden hulls of the ships and causing an additional hazard to those who tried to jump overboard. For long the Muslims refused to admit defeat; only after the fifth year did the battered remnants of the Saracen fleet turn about and head for home. In 679 Muawiya sulkily accepted Constantine's offer of peace, which demanded the evacuation of the newly-conquered Aegean islands and an annual tribute. A year later he was dead. Constantine, on the other hand, was at the height of his popularity. He had inspired his subjects with the morale to withstand five years of siege by a power hitherto considered irresistible, and in doing so he had saved Western civilization. Had the Saracens captured Constantinople in the seventh century rather than the fifteenth, all Europe—and America—might be Muslim today. (Norwich, A Short History of Byzantium, p. 101.)   
The siege turned out to be a total failure, with thousands of Arab casualties.

 
The 2nd Arab siege of Constantinople occurred in 717

The proud Arabs were very bitter about their failure to take Constantinople. The tried again in 717 with a new Caliph. 

 

Caliph Umar ibn Abd al-Aziz
(682-720).

  
 
Caliph Umar II tried to revenge the disastrous defeat of the 1st siege of Constantinople.  
Emperor Leo III led the heroic defense of the city.  
This siege also turned into a disaster and the Arabs entered into a reluctant detente with the Roman Emperors.   
   
 
   

Emperor Leo III (685-741).

  

Roman Emperor Leo III led the heroic defense of the city:
  
Citation:
For forty years the setback at Constantinople rankled with the Umayyad caliphs in Damascus. It remained inconceivable within Islamic theology that the whole of humankind would not, in time, either accept Islam or submit to Muslim rule. In 717 a second and even more determined attempt was made to overcome the obstacle that hindered the spread of the Faith into Europe. The Arab attack came at a time of turmoil within the empire. A new emperor, Leo III, had been crowned on March 25, 717; five months later he found an army of 80,000 men dug in the length of the land walls and a fleet of 1,800 ships controlling the straits. The Arabs had advanced their strategy from the previous siege. It was quickly realized by the Muslim general Maslama that the walls of the city were invulnerable to siege machines; this time there was to be a total blockade. The seriousness of his intentions was underlined by the fact that his army brought wheat seed with them. In the autumn of 717 they plowed the ground and planted a food supply outside the walls for harvesting the following spring. Then they settled down to wait. A foray by the Greek fire ships had some success but failed to break the stranglehold. Everything had been carefully planned to crush the infidels. (Crowley, 1453: The Holy War for Constantinople and the Clash of Islam and the West. p. 13).   
It seems that all of JEHOVAH's creation was at war with the Muslims because on their way home an undersea volcano erupted and a storm destroyed most of the fleet. 

 
Constantinople finally fell to the Muslim Turks in 1453

Thanks to the Muslims, Old Rome was finally able to eliminate her Eastern rival in 1453. After fighting heroically for 1000 years, the Empire finally came to an end. 

 

Constantine XI (1449- 1453).
Considered the last Roman Emperor.
  
 
The Latin church fought ferocious battles to overthrow the Eastern Roman Emperors.   
Finally in 1453, they used the Ottoman Empire to conquer Constantinople.   
After that defeat, the Orthodox church moved to Russia, and Moscow became known as the 3rd Rome.   
 

 
  

Sultan Mehmet II (1449-1481). Conqueror of Constantinople.
  

Only the use of the new weapon of gunpowder cannon made the Muslim conquest of Constantinople successful. 


 
Millions of Muslims are worshipping the Serpent Allah!!

The God of the universe is a Triune being composed of 3 divine persons: Father, Son and Holy Spirit. Never in the Bible does God ever call Himself by the name Allah. 

 
God is called JEHOVAH, Eloihim, El Shadai, Adonai, Emmanuel, etc., etc., but never is HE referred to by the name of ALLAH....The Hebrew and Arabic languages come from the same common root. 

 

Mecca in Saudi Arabia.

  
 
Thanks to the Vatican, millions of Muslims worship the Serpent Allah.

 
Islam is the Western leg of the Roman Empire as foretold by Daniel the Prophet.   
 
  

"Stoning the devil" in Saudi Arabia.
  

The rise of Islam was also predicted by a real Prophet named the Apostle John:
  
Citation:
And the fifth angel sounded, and I saw a star fall from heaven unto the earth: and to him was given the key of the bottomless pit.
And he opened the bottomless pit; and there arose a smoke out of the pit, as the smoke of a great furnace; and the sun and the air were darkened by reason of the smoke of the pit.
And there came out of the smoke locusts upon the earth: and unto them was given power, as the scorpions of the earth have power (Revelation 9:1-3).

  

The Messiah of Israel, Joshua of Nazareth, gave this great promise to his chosen people:   
Citation:
Behold, I give unto you power to tread on serpents and on scorpions, and over all the power of the enemy: and nothing shall by any means hurt you (Luke 10:19).   



Vital Link  

References  
Frend, W.H.C. The Donatist Church. A Movement of Protest in Roman North Africa. Oxford University Press, London, 1952.   
Norwich, John Julius. A Short History of Byzantium. Alfred A. Knopf, New York, 1997.
 
 
Raven, Susan. Rome in Africa. Routledge, London & New York, 1993.   


http://www.reformation.org/vatican-and-islam.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 03:34 (2016)    Sujet du message: ITALIE : LARGE APPEL AU BOYCOTT DES INSTITUTIONS UNIVERSITAIRES ISRAELIENNES Répondre en citant

ITALIE : LARGE APPEL AU BOYCOTT DES INSTITUTIONS UNIVERSITAIRES ISRAELIENNES






Un groupe de professeurs et de chercheurs italiens appellent au boycott des institutions universitaires israéliennes, affirmant que celles-ci sont complices « de violations du droit international et des droits de l’homme ».

Quelques 170 chercheurs de plus de 50 universités italiennes et d’organismes de recherche ont signé un engagement au boycott. Les signataires se sont présentés comme « un bloc conséquent et critique de chercheurs » qui ne sont « plus disposés à tolérer la complicité universitaire israélienne avec la violence de L’État d’Israël ».

« L’absence totale de toute condamnation grave de leur part depuis la fondation de l’État d’Israël nous a amenés à prendre l’initiative » disent les signataires dans un communiqué.

Les universitaires - qui enseignent et travaillent dans des universités de premier plan, y compris l’Université de Bologne, l’Université de Rome et l’Université de Milan - ont indiqué qu’ils faisaient partie d’une tendance mondiale croissante de chercheurs prenant position pour les droits des Palestiniens.

« Je pense qu’il est important que les membres du milieu universitaire italien aient rejoint le boycott international, parce que c’est un signe que même en Italie, la campagne BDS [boycott, désinvestissement et sanctions] est de plus en plus fréquente, » a déclaré à al-Jazeera Federico Zanettin, professeur agrégé d’anglais et de traduction à l’Université de Perugia.

Le mouvement BDS est une campagne internationale dirigée par les Palestiniens, qui appelle aux pressions économiques et politiques sur Israël pour que ce dernier respecte l’égalité des droits de ses citoyens palestiniens et mette fin à son occupation des territoires palestiniens et arabes, y compris le Golan syrien.

« Le mouvement BDS redonne leur véritable signification et leur valeur aux notions de mandat politique et d’action collective, » a déclaré à al-Jazeera Alaa Tartir, le directeur des programmes à al-Shabaka Policy Network. « Cette appropriation populaire de l’un des outils pour la lutte pour l’autodétermination, est un facteur clé qui explique le succès, la légitimité et le rôle influent de BDS. »

Tartir présente le succès de la campagne de boycott sur les campus à travers l’Europe et les États-Unis, comme une preuve de la réussite croissante du mouvement.

« Voilà comment la relation entre l’occupé et l’occupant doit être considérée : une relation basée sur une confrontation continue pour l’imposition des droits, » a-t-il dit. « Voilà pourquoi [cette campagne] constitue une importante source d’espoir pour les Palestiniens, en Palestine même comme en exil. »

L’année dernière, plus de 300 universitaires de dizaines d’universités britanniques se sont engagés à boycotter les institutions universitaires israéliennes pour protester contre  « les intolérables violations des droits de l’homme » contre le peuple palestinien.

(...) En Israël, l’Association des responsables des universités ont sans surprise condamné l’initiative BDS, en l’appelant « une campagne anti-israélienne globale agressive, orchestrée par un groupe d’intérêt marginal, qui depuis plusieurs années a soutenu la diffusion de mensonges démoniaques (sic !) contre l’État d’Israël. »

Les signataires de l’appel italien au boycott présentent leur initiative comme particulièrement importante en raison de la relation spéciale entre Israël et l’Italie.

« L’Italie est l’un des partenaires clés en Europe avec les militaires et universitaires d’Israël, » a noté la déclaration. « Un accord de coopération militaire entre les deux pays fournit une recherche militaire conjointe, des exercices pratiques et le développement de systèmes d’armes. »

En mars, la Société italienne d’études du Moyen-Orient va organiser un forum sur les implications générales des campagnes pour le boycott universitaire et culturel d’Israël, au cours de sa conférence annuelle à Catane. Ce sera la première fois qu’une association académique en Italie débattra publiquement de l’appel palestinien pour le BDS.

Simona Taliani, professeur adjoint d’anthropologie à l’Université de Turin, a déclaré que les universitaires italiens avaient juste commencé à s’engager dans les initiatives de boycott.

« La campagne est importante parce qu’elle informe mieux les universitaires en Italie », a déclaré Taliani à al-Jazeera. « Il est très urgent d’agir pour que les gens [prennent] conscience de la complicité des universités israéliennes dans les investissements militaires et le système répressif contre les Palestiniens. »

Selon les signataires, la déclaration sert également à soutenir les chercheurs palestiniens qui « subissent de graves violations des droits de l’homme et le déni de leurs libertés académiques de base. » L’initiative, cependant, tolère des collaborations individuelles.

Le boycott s’attaque spécialement à l’institut israélien du Technion à Haïfa, qui a largement contribué au développement de technologies employées par l’armée israélienne ,comme des bulldozers télécommandés utilisés pour démolir des maisons palestiniennes.

Certaines des plus grandes universités italiennes ont collaboré avec le Technion, « qui développe des technologies dangereuses pour la ... colonisation de la Palestine », a déclaré à al-Jazeera Gabriele Usberti, professeur à l’Université de Siena.

Les signataires de l’engagement au boycott déclarent qu’un certain nombre d’universités italiennes ont des accords de coopération avec le Technion, avec parmi elles les écoles polytechniques de Milan et Turin, et les universités de Cagliari, Florence, Perugia, Rome et Turin. Un porte-parole du Technion a refusé de commenter les allégations relatives à l’institut.

Pour certains des signataires, la décision de participer à cet appel n’a pas été facile. Francesca Biancani, professeure adjointe à l’Université de Bologne, dit qu’elle s’est décidée à répondre à l’appel pour un boycott après un « processus à la fois douloureux et complexe » et après une « longue réflexion, » à la suite de 15 ans de visites en Israël et dans les territoires palestiniens sous occupation.

« Les propos racistes tenus par des universitaires israéliens et les mesures approuvées par leurs institutions - comme par exemple l’université de Tel Aviv - pour soutenir financièrement les étudiants servant dans l’armée, ont dépassé les bornes, à mon avis, » dit Biancani à al-Jazeera.

« Il était clair à ce moment-là que toutes mes préoccupations au sujet de la liberté académique ne pouvaient tout simplement pas prendre le pas sur les droits du peuple palestinien. »

Source: Info Palestine



Source: Sites web 
02-02-2016 - 15:28 Dernière mise à jour 02-02-2016 - 15:28

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=283138&frid=19&se…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 06:43 (2016)    Sujet du message: OBAMA LABELS ISRAELI GOODS LIKE JEWS TO THE DEATH CAMPS Répondre en citant

OBAMA LABELS ISRAELI GOODS LIKE JEWS TO THE DEATH CAMPS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=IlZlyMX_Mv0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 06:05 (2016)    Sujet du message: MARYLAND HIGH SCHOOL PUNISHES CHRISTIAN STUDEN FOR REFUSING TO PROFESS HER FAITH IN ISLAM, THREATENS TO ARREST HER FATHER FOR MAKING A STINK ABOUT IT Répondre en citant



MARYLAND HIGH SCHOOL PUNISHES CHRISTIAN STUDEN FOR REFUSING TO PROFESS HER FAITH IN ISLAM, THREATENS TO ARREST HER FATHER FOR MAKING A STINK ABOUT IT



-----

 SCHOOLS - THE STEPS FOR A FINALTAKEOVER OF ISLAM IN AMERICA AND AROUND THE WORLD


1. NATIONWIDE EPIDEMIC' OF MUSLIM INDOCTRINATION HAPPENING IN AMERICAN SCHOOLS
http://overpassesforamerica.com/?p=18419

2. SCHOOLCHILDREN TOLD THEY WOULD BE PUNISHED FOR RACISM IF THEY DID NOT ATTEND A RELIGIOUS WORKSHOP ON ISLAM
http://swns.com/news/schoolchildren-told-punished-racism-attend-religious-w…

3. MARINE BANNED FROM DAUGHTER'S SCHOOL AFTER DISPUTE OVER ISLAM HOMEWORK ASSIGNMENT
https://www.youtube.com/watch?v=Aw9MgjsBlbU

4. MARYLAND HIGH SCHOOL PUNISHES CHRISTIAN STUDEN FOR REFUSING TO PROFESS HER FAITH IN ISLAM, THREATENS TO ARREST HER FATHER FOR MAKING A STINK ABOUT IT
http://freedomoutpost.com/2016/01/maryland-high-school-punishes-christian-s…


5. ABDUCTING CHILDREN : ISLAMOPHOBIA IN SCHOOL - YOUR CHILD WILL BE KIDNAP BY SOCIAL WORKERS TO PROTECT THEM FROM YOU PARENTS, CHRISTIAN FAITH IN SCHOOLS NOW CONSIDERED AS INDOCTRINATION.

-----

Walid Shoebat January 31, 2016



A public high school has been accused of radical Islamic indoctrination by forcing non-Muslim children to profess the Muslim statement of faith (the same statement used to convert people to Islam), ordering them to memorize the Five Pillars of Islam, and teaching that the faith of a Muslim is stronger than the average Christian, according to a federal lawsuit just filed.


WND: A Maryland high school punished a student for refusing to profess faith in Islam, gave her failing grades for a series of assignments that violated her Christian beliefs, and then threatened her father with arrest for complaining, a federal lawsuit charges.

The suit was filed in U.S. District Court against the Charles County Public Schools in La Plata, Maryland, its board of education, Principal Evelyn Arnold, and Vice Principal Shannon Morris by the Thomas More Law Center.

Plaintiffs are Marine Corps veteran John Kevin Wood and his wife, Melissa, who “refused to allow their teenage daughter to be subjected to Islamic indoctrination and propaganda in her high school world history class.”

The lawsuit charges that the defendants’ “curriculum, practices, policies, actions, procedures, and customs promote the Islamic faith by requiring students to profess the five pillars if Islam.”

The students, the complaint says, were required to “write out and confess the shahada, the Islamic profession of faith.”



The lawsuit charges that school officials concealed the curriculum by using two separate history textbooks, one of which contained the Islamic teachings and which students were required to leave at school. The other, which did not contain the teachings, was allowed to be taken home, the complaint explains. The school also excised the Islamic teachings from the course syllabus.

“Defendants have treated plaintiffs’ Christian beliefs and heritage with deliberate indifference, and have been hostile toward C.W. [the student] and her family,” the complaint alleges.

It explains that Arnold and Morris violated the First and Fourteenth Amendments, as well as state and federal law by “depriving plaintiffs and C.W. of their fundamental right to be free from a public school’s promotion of certain religious beliefs, their fundamental right to be able to speak freely and raise concerns about religion being taught in our public schools without retaliation, and their fundamental right to be free from unjust discrimination against their Christian heritage.”

The legal team notes the shahada states, “There is no god but Allah, and Muhammad is the messenger of Allah.”

“For non-Muslims, reciting the statement is sufficient to convert one to Islam,” the complaint says. “Moreover, the second part of the statement, ‘Muhammad is the messenger of Allah,’ signifies the person has accepted Muhammad as their spiritual leader. The teenager was also required to memorize and recite the Five Pillars of Islam.”






Not only did the district refuse permission for C.W. to opt out of the religious assignments, it imposed grades of zero. Further, the complaint says, the district disparaged Christianity in multiple ways, including the statement, “Most Muslims’ faith is stronger than the average Christian.” The district taught that the West engages in “imperialistic pursuits” and insists “men are the managers of women.”



It also taught: “To Muslims, Allah is the same god that is worshipped in Christianity and Judaism.” The district’s teachings specified that the Quran “is the word of Allah,” while Jews and Christians “believe the Torah and the Gospels were revealed to Moses and the New Testament writers.”
“The sugarcoated version of Islam taught at La Plata High School did not mention that the Quran explicitly instructs Muslims ‘to kill the unbelievers wherever you find them.’(Sura 9-5),” the complaint says.




John Kevin Wood discovered the teachings and called to voice his objections, the lawsuit says, but the school imposed a “no trespass” order against him, threatening him with arrest if he came onto school property. The school refused to give him any opportunity “to refute the untrue allegations” made by Arnold.

“The Woods, as Christians, believe that Jesus Christ is the son of God and our Savior, that Jesus Christ died on the cross for our sins, and that following the teachings of Jesus Christ is the only path to eternal salvation. The Woods believe that it is a sin to profess commitment in word or writing to any god other than the Christian God. Thus, they object to their daughter being forced to deny the Christian God and to her high school promoting Islam over other religions,” the lawsuit explains.

“The school ultimately refused to allow the Woods’ daughter to opt-out of the assignments, forcing her to either violate her faith by pledging to Allah or receive zeros for the assignments.




Together, John Kevin Wood, Melissa Wood, and their daughter chose to remain faithful to God and refused to complete the assignments, even though failing grades would harm her future admission to college and her opportunities to obtain college scholarships.”






Wood was deployed in Operation Desert Shield/Desert Storm “and lost friends to Islamic extremists,” the complaint notes. Later, he “responded as a firefighter to the 9/11 Islamic terror attack on the Pentagon.”

“Wood witnessed firsthand the destruction created in the name of Allah and knows that Islam is not ‘a religion of peace.’ The school prevented John Kevin Wood from defending his daughter’s Christian beliefs against Islamic indoctrination, even though as a Marine, he stood in harm’s way to defend our nation, and the Charles County Public Schools,” the lawsuit says.

Defendants forced [the] Woods daughter to disparage her Christian faith by reciting the shahada and acknowledging Mohammed as her spiritual leader. Her world history class spent one day on Christianity and two weeks immersed in Islam. Such discriminatory treatment of Christianity is an unconstitutional promotion of one religion over another,” said Thomas More Law Center President Richard Thompson.




The lawsuit concludes: “Defendants deliberately [chose] this curriculum, instructional materials, and texts, and punished Christian students who disagree with espousing religious statements and reproducing religious doctrine that promotes Islam. The actions, policies, procedures, customs, and curriculum of defendants unconstitutionally endorse the Islamic religion.”







As a result, it says, the Christian family suffered “irreparable harm, including the loss of their fundamental constitutional rights, entitling them to declaratory and injunctive relief.”

“Defendants, by requiring C.W. to make reference to a belief in the Muslim god, forced C.W. to directly violate her sincerely held religious beliefs. Defendants did not allow C.W. to opt out of these assignments or receive alternative assignments. Defendants refused to accommodate C.W.’s Christian beliefs. Instead, defendants coerced and punished C.W. for refusing to violate her Christian beliefs,” the claim explains.





As a result, it says, the Christian family suffered “irreparable harm, including the loss of their fundamental constitutional rights, entitling them to declaratory and injunctive relief.”

“Defendants, by requiring C.W. to make reference to a belief in the Muslim god, forced C.W. to directly violate her sincerely held religious beliefs. Defendants did not allow C.W. to opt out of these assignments or receive alternative assignments. Defendants refused to accommodate C.W.’s Christian beliefs. Instead, defendants coerced and punished C.W. for refusing to violate her Christian beliefs,” the claim explains.

http://freedomoutpost.com/2016/01/maryland-high-school-punishes-christian-student-for-refusing-to-profess-her-faith-in-islam-threatens-to-arrest-her-father-for-making-a-stink-about-it/


Dernière édition par maria le Jeu 4 Fév - 08:41 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:22 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 354, 55, 5666, 67, 68  >
Page 55 sur 68

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com