LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 357, 58, 5966, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Mar - 05:27 (2016)    Sujet du message: EN VISITE EN IRAQ, BAN KI-MOON SALUE LES PROGRES CONTRE DAECH ET APPELLE A VAINCRE LE GROUPE ISLAMIQUE Répondre en citant



LA BATAILLE FINALE SE MET EN MARCHE. GUERRE DE DOMINATION MONDIALE ET DESTRUCTION DES "FONDAMENTALISTES/EXTREMISTES"

EN VISITE EN IRAQ, BAN KI-MOON SALUE LES PROGRES CONTRE DAECH ET APPELLE A VAINCRE LE GROUPE ISLAMIQUE


26 mars 2016 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a effectué samedi une visite surprise en Iraq, où il s'est félicité des progrès réalisés dans la lutte contre Daech et a appelé à vaincre ce groupe extrémiste.

“Je suis particulièrement impressionné par tous les progrès que vous avez réalisés, en particulier contre Daech”, a dit M. Ban lors d'une conférence de presse à la suite d'une rencontre avec le Premier ministre iraquien Haider al-Abadi, à Bagdad.

Lors de cette visite en Iraq, le chef de l'ONU était accompagné par le Président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et par le Président de la Banque islamique de développement, Ahmad Mohamed Ali Al-Madani.

“Je félicite les forces de sécurité iraquiennes, les Peshemerga, les forces de mobilisation populaire et les fils de tribus pour leurs récents progrès, et je leur souhaite de réussir dans les opérations pour libérer Mossoul, Falloujah et d'autres parties du pays”, a déclaré M. Ban.

Il a réitéré son appel aux partenaires régionaux et internationaux de l'Iraq, leur demandant d'apporter leur soutien au gouvernement et au peuple d'Iraq dans ce combat.

“Je reste très préoccupé par les énormes défis auxquels est confronté l'Iraq. Daech a soumis tous les Iraquiens, et en particulier les minorités, aux assassinats, aux enlèvements, aux viols et autres violences sexuelles”, a-t-il ajouté.

“En détruisant et en pillant les lieux et les biens ayant une importance religieuse et culturelle, Daech essaie d'éliminer l'identité et l'unité de l'Iraq et de son peuple”, a encore dit M. Ban. “Environ 3.500 femmes, principalement des Yézidies, restent soumises à l'esclavage et à des violations horribles au quotidien”.

Le Secrétaire général a rappelé que 10 millions de personnes ont besoin d'une forme d'assistance humanitaire en Iraq et que 3,3 millions sont déplacées.

“J'appelle tous les amis de l'Iraq à poursuivre leur soutien pour la stabilisation, la réconciliation, la reconstruction et le déminage, et le gouvernement à accélérer les efforts pour restaurer l'état de droit, notament le contrôle étatique en matière de sécurité et d'armes”, a-t-il dit.

Il a jugé que la réconciliation nationale était cruciale pour vaincre Daech et a réitéré le soutien de l'ONU dans ce combat.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=36905 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Mar - 05:27 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 04:37 (2016)    Sujet du message: ATTENTAT-SUICIDE DANS UN PARC BONDE AU PAKISTAN, AU MOINS 65 MORTS, EN MAJORITE DES CHRETIENS / EXPLOSTION KILLS AT LEAST 63 CELEBRATING EASTER IN PAKISTAN PARK Répondre en citant

ATTENTAT-SUICIDE DANS UN PARC BONDE AU PAKISTAN, AU MOINS 65 MORTS, EN MAJORITE DES CHRETIENS

ENGLISH :
EXPLOSTION KILLS AT LEAST 63 CELEBRATING EASTER IN PAKISTAN PARK



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=w5vIiac-b6w


Publié par wikistrike.com sur 27 Mars 2016, 20:34pm

Catégories : #Religion - pensées, #Social - Société



Au moins 65 personnes, dont de nombreux enfants, ont péri dimanche soir dans un attentat-suicide dans un parc bondé de Lahore, grande ville de l'est du Pakistan, où des chrétiens célébraient les fêtes de Pâques.

Un nouveau bilan en fin de soirée faisait état de 65 morts et 340 blessés, a indiqué une porte-parole des services de secours, Deeba Shahnaz.

"Le kamikaze a réussi à entrer dans le parc et s'est fait exploser près de l'aire de jeux pour enfants, où ils faisaient de la balançoire. C'est pour cela que la plupart des victimes sont des enfants et des femmes", a déclaré à l'AFP un haut responsable administratif de la ville de Lahore, Mohammad Usman.
Le bilan pourrait s'aggraver, a-t-il estimé.

Le puissant chef d'état-major, le général Raheel Sharif, a présidé une réunion de haut niveau et promis "d'amener devant la justice les assassins de nos frères, soeurs et enfants".

La déflagration s'est produite dans le parc Gulshan-e-Iqbal, proche du centre-ville. "C'était une explosion très forte et des explosifs très puissants ont été utilisés", a indiqué à l'AFP un responsable de la police, Haider Ashraf.

"Le parc était bondé", a-t-il ajouté, soulignant que des billes métalliques ont été retrouvées sur place.

Au milieu du chaos, des secouristes et des volontaires s'efforçaient de porter assistance aux blessés, emmenés dans les ambulances. Des débris et des flaques de sang jonchaient le sol, a constaté l'AFP.

"Je n'arrive pas à trouver ma petite soeur. Mon enfant est rentré mais je ne trouve pas ma soeur, et ma nièce", se désespérait une femme, Amina Bibi.

Un médecin a décrit des scènes d'horreur à l'hôpital Jinnah où il opère. "Nous les soignons (les blessés) par terre et dans les couloirs, et il continue d'en arriver", a-t-il ajouté. Des appels à des dons de sang circulaient sur Twitter.

Le Premier ministre Nawaz Sharif a condamné cet attentat, et a reçu un appel de son homologue indien Narendra Modi exprimant sa sympathie. La Maison Blanche a également condamné un "effroyable acte terroriste".

La jeune lauréate pakistanaise du prix Nobel de la paix Malala Yousafzaï s'est dite "accablée par cette tuerie dénuée de sens". Un deuil de trois jours a été décrété dans la province du Pundjab, dont Lahore est la capitale.

Parc bondé

Le parc Gulshan-e-Iqbal était particulièrement bondé en ce jour de printemps où la minorité chrétienne célébrait le dimanche de Pâques à Lahore, ville de dix millions d'habitants.

Javed Ali, un habitant de Lahore dont la maison est située juste en face de l'entrée du parc, a raconté à l'AFP avoir entendu "une énorme explosion (qui) a fait voler les fenêtres en éclats". "Tout tremblait, il y avait des cris et de la poussière partout".

"Dix minutes plus tard je suis sorti. Il y avait de la chair humaine sur les murs de notre maison. Les gens pleuraient, je pouvais entendre les ambulances", a-t-il poursuivi.

Le parc, où il se trouvait lui-même quelques heures plus tôt, était "plein de monde à cause de Pâques, il y avait beaucoup de chrétiens là-bas. Il y avait tant de monde que j'ai dit à ma famille de ne pas y aller".

Au Pakistan, des groupes islamistes armés ciblent parfois la minorité chrétienne qui représente environ 2% de la population de ce pays majoritairement musulman sunnite de 200 millions d'habitants.

Heurts à Islamabad

Des heurts ont par ailleurs éclaté dans la capitale Islamabad et sa ville jumelle de Rawalpindi entre la police et des milliers de partisans d'un islamiste pendu le mois dernier, Mumtaz Qadri.

Quelque 25.000 d'entre eux s'étaient réunis plus tôt dans la journée à Rawalpindi pour des prières commémoratives, avant d'avancer, armés de pierres, vers la capitale quadrillée de centaines de policiers et de paramilitaires.

Munis de boucliers et de bâtons, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes. L'armée a été déployée dans la capitale pour "contrôler" la situation et assurer la sécurité de la zone autour du Parlement, où des manifestants se sont rassemblés dans la soirée, selon un porte-parole de l'armée.

Ils s'y trouvaient toujours tard dimanche, criant des slogans, a constaté un journaliste de l'AFP. Des négociations étaient en cours pour qu'ils quittent les lieux, a indiqué la police.

L'exécution le 29 février de Mumtaz Qadri avait été perçue comme un moment charnière dans la lutte contre l'extrémisme religieux dans ce pays musulman.

Mais elle a aussi ulcéré nombre de courants islamiques qui avaient érigé Mumtaz Qadri au rang de héros pour avoir abattu en 2011 Salman Taseer, gouverneur du Pendjab, qui s'était déclaré favorable à une révision de la loi sur le blasphème, défendue bec et ongles par les conservateurs.

Source

http://www.wikistrike.com/2016/03/attentat-suicide-dans-un-parc-bonde-au-pa…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 05:54 (2016)    Sujet du message: MUSLIMS IMMIGRANTS AND REFUGEES 'RAPING U.S. WOMEN' Répondre en citant

MUSLIMS IMMIGRANTS AND REFUGEES 'RAPING U.S. WOMEN'

Posted on March 30, 2016 by creeping


Leo Hohmann covers two Uber rape incidents involving three Muslims we told you about last week, plus a host of other Muslim rapes happening across the U.S.  via: Move over Europe: Muslims ‘raping U.S. women’.

A growing number of drivers working for Uber, Lyft and similar taxi services have been accused of sexually assaulting female passengers.

And many of them have Muslim names.

Two Uber drivers – Hassan Ibrahim, 48, and Salim Salem, 47 – were charged last week in connection with sexual assaults against female college students at Michigan State University, the Detroit Free Press reported.

The two men are accused of using their Uber driver jobs to prey upon college students.

Ibrahim faces one count of fourth-degree criminal sexual conduct in connection with a Feb. 14 incident, according to East Lansing police. He turned himself in March 11 after a warrant had been issued for his arrest.

Salem faces two counts of fourth-degree criminal sexual conduct related to a Jan. 16 incident, and he turned himself in Tuesday.

Both were released on $5,000 bail. Salem’s bail includes a condition that he not work as an Uber driver or cab driver in the future.

East Lansing police said in late February they were investigating two drivers who allegedly made unwelcome sexual advances toward female MSU students, the Free Press reported. Multiple women complained of inappropriate touching.


Hassan Ibrahim, left, and Salim Salem, right, were charged in East Lansing, Michigan

The news comes just days after another Uber driver in California – Omar Mahmoud Mousa, 52, of Anaheim – was charged with raping a woman at an Anaheim motel, as WND reported. Police said they suspect Mousa likely has other victims, and they are asking the public to come forward with information.
 
Omar Mahmoud Mousa was charged with raping a 21-year-old female passenger.

Iraqi refugee charged with rape in Connecticut

One of the more horrific cases happened in Connecticut and involved an Iraqi refugee.

Police in Hamden, Connecticut, arrested 29-year-old Ahmad Bahjat of New Haven on Feb. 26, MassLive.com reported.

Investigators say they responded to Yale-New Haven Hospital on Jan. 31 for a report by an alleged victim of sexual assault. The woman had left a New Haven bar and walked to a parking area designated for Uber and taxi drivers, according to police.


Ahmad Bahjat came to America as a refugee from Iraq and is now charged with first degree sexual assault.

Bahjat pretended to be an Uber driver and the woman got into his car, believing he was the Uber driver she requested, police told WTNH News 8.

Police said Bahjat “viciously sexually assaulted” the woman. She bolted from the car, leaving several personal items behind, according to investigators. She suffered injuries to her neck, wrists and knees, police said.

They said they found evidence supporting the woman’s claim after seizing the car.

Police say Bahjat is a 2012 refugee from Iraq and holds a green card. Within 24 hours of the alleged attack, Bahjat fled the United States, taking a flight to Toronto, then to Turkey and on to Jordan. An arrest warrant was issued, officials said.

On Feb. 11, police say U.S. Customs and Border Protection detained Bahjat at JFK International Airport while he was trying to re-enter the country. He was jailed in New York and Hamden Police charged Bahjat with first-degree sexual assault, first-degree kidnapping and first-degree unlawful restraint.

Florida driver climbs into back seat to assault woman

In another incident reported Feb. 12 by News 4 Jacksonville, Ismael Esa allegedly climbed into the back seat of his car and assaulted a female passenger who was seeking a ride home from her boyfriend’s apartment.

Esa got into the back seat, locked the doors and started fondling the woman, who was a student at the University of North Florida in Jacksonville. Esa was then accused of stalking his victim, who won a court-ordered injunction against him in January, according to Jacksonville.com.


Ismael Esa was charged in Jacksonville, Florida

David Wolf, an attorney representing the Florida woman, said Lyft, like Uber, markets itself as a safe and family friendly service but doesn’t do enough to make sure passengers are safe.

Uber screens potential drivers using a third-party company, which runs automated background checks, according to the company’s policy.

But that’s not enough, says Wolf.

“What we’re seeing prominently is that advertising without any substance behind the advertising,” he told News 4. “You do a simple background check that doesn’t mean a person hasn’t been caught. Where is the supervision? Where is the accountability? Where are the conversations?”

Dallas driver accused of rape

In another case in November 2015, Dallas police arrested a 34-year-old Lyft driver for allegedly raping a female passenger.


Loai Faheem Laila was charged in Dallas

Police found Loai Faheem Laila hiding in his brother’s garage, the Dallas Morning News reported. He was being held in the Dallas County Jail on a $1 million bond because a tipster told police that Laila intended to flee the country.

The victim told police she had been at a bar in Dallas and became separated from her friend around 3 a.m. Nov. 7 in the 2900 block of McKinney Avenue.

She told police she ordered a ride from an app-based service, and she was picked up by a man in a black Chevrolet Tahoe.

After a short distance, Laila allegedly began to inappropriately touch the woman. She resisted, and he pulled onto a “dark side street,” where he raped her in the back of the Tahoe, police said in court records.

Local media, cops cover up backgrounds of immigrants

Almost never do the police or local media provide background details on these predator drivers, such as their immigration status or country of origin.

One exception was the case of Philadelphia Uber driver Abdellah Elkaddi. In June last year, Elkaddi was accused of raping a 24-year-old woman who had called for a late-night ride home.


Abdellah Elkaddi was charged in Philadelphia

The judge in that case set bail at $1 million, and part of the reason for the high bail was that Elkaddi is a native of Morocco and had been a U.S. citizen for seven years, the Philadelphia Inquirer reported.

Elkaddi, 46, was arrested hours after the woman said he attacked her early June 11, according to Philly.com.

She fell asleep during the drive home, the woman told police. She woke up to Elkaddi groping and mounting her, Philly.com reported.

“Get off of me! What are you doing?” she yelled seven or eight times as he raped her, according to court documents.

Watch accused rapist Abdellah Elkaddi being escorted into jail:

 Several states are considering legislation to regulate app-based shuttle services.

A bill in Massachusetts, for example, calls for Uber and Lyft drivers to be fingerprinted and their prints submitted for state and national criminal checks.

But the problem predates the advent of Uber and Lyft.

The Minneapolis-St. Paul area, home to America’s largest Somali refuge community, has had dozens of incidents over the years of Muslim cab drivers being accused of sexually assaulting their female customers.


Abdikadir Yusef Mohamed

One of the more high-profile cases involved Abdikadir Yusef Mohamed, a 24-year-old St. Paul cab driver brought to the U.S. from Somalia as a refugee.

According to a 2011 report by CBS Minnesota, Mohamed picked up a 27-year-old woman who called for a cab after finishing work on East 6th St.

The victim told Mohamed she wanted to smoke, and he told her she could only do so if she moved into the front seat of the cab. When she did, he repeatedly reached up her skirt and touched her genital area. When she resisted him and tried to escape, he locked the doors.

He responded by saying, “I know what all you American girls want. Let’s go to a parking lot somewhere.”

He ended up being convicted at trial and sentenced to four months in prison and 10 years probation. The victim said she felt intimidated in the courtroom by the numerous Somali family members who came in support of her attacker, a statement Mohamed’s attorney called “racist,” the St. Paul Pioneer Press reported.

In the California case reported last week, police believe there may be more victims, and they are asking for the public’s help in finding them.

Omar Mahmoud Mousa, 52, was arrested on a $100,000 bond and assigned a court date of April 8 to face felony charges of rape, forcible oral copulation and sexual penetration by foreign object. The alleged rape occurred Oct. 25, according to the Orange County District Attorney’s Office, but Mousa had been out of the country until recently. He was arrested March 7 as he disembarked from a plane landing at Los Angeles International Airport.

Authorities were not saying what country he had traveled to or whether he was a native-born American, a naturalized citizen or some other status.

Uber issued a statement that read: “Uber has a zero-tolerance policy for violent behavior, and our thoughts are with the victim of this atrocious crime. We immediately blocked this individual’s access to the Uber platform upon learning of this incident and actively assisted law enforcement in their investigation.”

Prosecutors said Mousa was working as a driver for Uber when he picked up a 21-year-old woman and her female friend at their Anaheim motel room and drove them to a bar in Fullerton, the Orange County Register reported.

Mousa gave the women his business card and told them to call him directly when they planned to leave, rather than going through the Uber app, authorities said.

Several hours later, one of the women called Mousa and he gave them a ride back to their motel, helping them into their room, prosecutors said.

Prosecutors said the victim’s friend immediately passed out on the bed, and Mousa placed the victim on the same bed as her friend. The woman was intoxicated, prosecutors said, but told Mousa “no” multiple times as he raped her before she managed to push him away.

https://creepingsharia.wordpress.com/2016/03/30/muslims-immigrants-and-refugees-raping-u-s-women/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 06:26 (2016)    Sujet du message: ARABIE SAOUDITE : LA PEINE CAPITALE POUR LES COMING OUT EN LIGNE? / Saudi government ‘wants to EXECUTE gay people who show their sexuality in public & online' Répondre en citant

ARABIE SAOUDITE : LA PEINE CAPITALE POUR LES COMING OUT EN LIGNE?

ENGLISH :
Saudi government ‘wants to EXECUTE gay people who show their sexuality in public & online'



http://www.express.co.uk/news/world/656580/Saudi-Arabia-government-execute-…



© AP Photo/ Nate Jenkins
International
19:25 30.03.2016(mis à jour 19:48 30.03.2016)

Selon des médias saoudiens, des citoyens de ce pays pourraient être condamnés à la peine capitale pour avoir révélé leur homosexualité sur internet.

Des procureurs de la ville saoudienne de Jiddah, la deuxième plus grande ville d'Arabie saoudite, ont requis la peine capitale contre leurs compatriotes qui ont eu le malheur de révéler leur homosexualité sur internet, selon le journal saoudien Okaz. Ils ont fait cette proposition suite aux douzaines de cas qu'ils avaient investigués lors des six derniers mois. Il s'agît de 35 personnes condamnées à des peines de prison pour sodomie, rapporte le Washington Blade.

D'après Okaz, les autorités de Jiddah ont également traité 50 affaires impliquant des hommes coupables de s'être déguisés en femmes. Un docteur d'une ville portuaire de la mer Rouge a été libéré sous caution après avoir été arrêté pour avoir hissé le drapeau LGBT sur sa maison.

Selon un activiste LGBT, cette proposition des autorités de Jiddah a provoqué l'inquiétude parmi la communauté homosexuelle.

D'après le porte-parole du Département d'Etat américain Chanan Weissman, Washington est "au courant de ces histoires mais ne peut pas vérifier leur véracité.
En réponse, des internautes saoudiens ont commencé à notifier leurs publications avec le hashtag "You will not terrorize me. I'm gay" ("Vous ne pouvez pas me terroriser, je suis gay") pour exprimer leur protestation contre les sentences requises.

L'Arabie saoudite est un des pays du monde où les pratiques homosexuelles sont punies de mort. Les hommes n'ont pas le droit de se comporter comme des femmes ou de se travestir. La police religieuse saoudienne, qui a pour but de surveiller l'application de la charia dans le royaume, se sert des agents secrets afin de démasquer les personnes qui diffusent du contenu LGBT sur le web.


© Fotolia/ Feng Yu
L'Arabie saoudite fait la chasse aux sites pornos

Récemment, le Comité pour la communication et les technologies de l'information de l'Arabie saoudite a bloqué plus de 600.000 sites au contenu pornographique. Les responsables de la propagation du contenu pornographique dans le royaume seront punis de 5 ans de prison et devront verser une amende de 3 millions de riyals saoudiens (environ 700.000 euros).
 
En 2015, 153 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite, un niveau inégalé depuis 20 ans dans ce royaume ultraconservateur régi par une interprétation rigoriste de la loi islamique. Les autorités invoquent la dissuasion pour justifier la peine de mort dans les affaires de terrorisme, de meurtre, de viol, de vol à main armée et de trafic de drogue.

https://fr.sputniknews.com/international/201603301023810916-arabie-saoudite-peine-capitale-gay/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 05:45 (2016)    Sujet du message: CLINTON DEMANDS CHRISTIANS DENY JESUS! Répondre en citant

CLINTON DEMANDS CHRISTIANS DENY JESUS!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=aM7lCH5Gfxo&feature=youtu.be

Ajoutée le 26 mai 2015

As I stated in the video, before making public statements, political candidates do demographic research so as to see what the public will accept or reject. And this is especially true with presidential campaigns! What Hillary Clinton says during a campaign speech confirms the powers that be know for a fact that the majority of the churches in America no longer bow to Jesus, His Word, or even common sense for that matter! Her comments CONFIRM the leaders in the USA will remove religious liberty soon! The fact they have proof there will be little opposition is the green light they have been looking for.

(original video)
http://video.foxnews.com/v/4220594877...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 07:16 (2016)    Sujet du message: “TO FORGIVE THE TERRORITS IS UP TO GOD, BUT TO SEND THEM TO HIM IS UP TO ME.” – VLADIMIR PUTIN OR A MOVIE CHARACTER? Répondre en citant

“TO FORGIVE THE TERRORITS IS UP TO GOD, BUT TO SEND THEM TO HIM IS UP TO ME.” – VLADIMIR PUTIN OR A MOVIE CHARACTER?
 
Feitelberg

| Nov. 17, 4:36 pm



“We are going to pursue terrorists everywhere. If they are in the airport, we will pursue them in the airport. And if we capture them in the toilet, then we will waste them in the outhouse. … The issue has been resolved once and for all,” he told Russian media.

 I know that Putin isn’t exactly a “good guy,” but my word do I love these quotes from him. They’re both awesome and hysterical. He’s a world leader who is really a movie character. “To forgive the terrorists is up to god, to send them to him is up to me.” Who talks like that? PUTIN DOES! All the world leaders are talking about grieving and coming together in unity to show terror cannot defeat us. Not Vladimir, he’s terrorizing the terrorists. If you’re a terrorist every shit you take you’ll be thinking that Putin is about to kick that door in and snap your neck. He’s coming, and hell’s coming with him! Wyatt Earp said that, but Putin probably did too.

http://www.barstoolsports.com/boston/to-forgive-the-terrorists-is-up-to-god-but-to-send-them-to-him-is-up-to-me-vladimir-putin-or-a-movie-character/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Avr - 10:36 (2016)    Sujet du message: DE LA CHRISTIANOPHOBIE DE L'ELITE AMERICAINE QUI SOUHAITE L'ERADICATION DES CHRETIENS Répondre en citant



DE LA CHRISTIANOPHOBIE DE L'ELITE AMERICAINE QUI SOUHAITE L'ERADICATION DES CHRETIENS

5 février 2016 14 h 36 min·


Les lions d’aujourd’hui : une élite relativiste qui refuse toute notion de péché.

Ceux qui dénoncent l’existence d’un complot antichrétien et donc une guerre menée contre la foi ont souvent été qualifiés de paranoïaques. Ils trouveront toutefois de quoi les conforter dans leurs convictions grâce aux travaux de deux sociologues de l’université North Texas qui ont démontré l’existence d’un tel programme parmi les élites et les personnalités les plus puissantes des Etats-Unis. Les professeurs George Yancey et David Williamson ont publié le fruit de leurs travaux dans un livre intitulé So Many Christians, So Few Lions : Is There Christianophobia in the United States ? (Tant de chrétiens et si peu de lions : la christianophobie existe-t-elle aux Etats-Unis ?) Ils y affirment que si le sentiment de haine ou de peur irraisonnée à l’encontre des chrétiens n’est pas fréquent parmi le peuple, en revanche, il est bien présent dans les couches supérieures de la société américaine.

 La christianophobie de la haute société américaine

 
Les recherches des deux sociologues se fondent sur des données qualitatives issues d’acteurs culturels de la mouvance progressiste. Ils ont observé chez eux l’émanation de peurs infondées et de critiques au vitriol au sujet des chrétiens. Qui plus est, en observant le statut social des personnes interrogées, ils se sont aperçu qu’elles occupaient des fonctions qui leur permettaient d’agir, mais de manière subtile, selon leur ressentiment et leurs craintes. Les chrétiens « devraient s’en inquiéter » avertit le Christian Post, « les christianophobes font plutôt partie des élites puissantes, qui exercent une influence dans certains secteurs d’importance, tels les études supérieures ».
 

Pour les élites américaines, l’éradication des chrétiens se justifie
 
Autre aspect intéressant et révélateur de cette étude : les personnes qui font preuve de christianophobie n’ont pas tendance à penser qu’elles sont intolérantes. Au contraire, elles pensent qu’elles interprètent de manière juste la réalité de la société. C’est là toute la différence avec les personnes qui se disent racistes par exemple, qui reconnaissent faire preuve d’intolérance. L’élite américaine considère les chrétiens comme un facteur négatif et veulent en expurger la société. Ce sont en général les « blancs, instruits [en l’occurrence mal instruits] et riches », c’est-à-dire les « âmes oisives » qui chérissent le relativisme de notre époque et qui exècrent le christianisme pour ce qu’il rappelle : la morale non relative, immuable et non négociable. Celle qui rappelle à ces gens qu’un péché est un péché et qu’ils devront en rendre compte tôt ou tard.
 
Tant que le christianisme barrera leur chemin en faisant voler en éclats leur vision intellectuellement erronée de la société par le rappel de la vérité absolue, les membres de cette élite feront tout pour éradiquer ces chrétiens qui les dérangent. Il n’y aura jamais assez de lions pour en arriver à bout, se lamentait l’une des personnes interrogées par les auteurs du livre.
 

Nicklas Pélès de Saint Phalle

http://reinformation.tv/christianophobie-elite-americaine-chretiens-eradication-peles-50848-2/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 01:47 (2016)    Sujet du message: LIBERES, LES "EPOUSES DE BOKO HARAM" N'ONT PAS FINI DE SOUFFRIR Répondre en citant

LIBERES, LES "EPOUSES DE BOKO HARAM" N'ONT PAS FINI DE SOUFFRIR

Les femmes vivront, sous ce règne romain/islamique, de grandes désillusions et une perte complète de leur identité. Désillusion que nous pouvons voir dans cet article même. On fait croire que ces femmes sont libérées. Eh bien non, ces camps sont des camps de concentration et non pas des camps pour aider ces femmes. Elles sont à la merci des tyrans de l'Empire romain qui les utilisera selon son bon vouloir.

Les camps sont tenus par des militaires nigériens, donc des forces de paix musulmanes sous l'autorité des Chevaliers de Malte de l'ONU et du Vatican, ceux-là même qui sont derrière la création d'ISIS, de Daech, de Boko Haram, etc. Ils contrôlent les deux côtés afin d'amener cette esclavage mondial. Les fouilles et les interrogatoires n'ont pour but que de les traumatiser et de les humilier "Les camps où elles vivent aujourd'hui sont contrôlés par des militaires nigérians et elles subissent constamment des fouilles et des interrogatoires ".

On rapporte également, dans cet article, qu'elle sont tenues isolées des autres personnes et que même le personnel des organisations humanitaires n'est pas autorisé à leur rendre visite que sur autorisation spéciale des militaires. Est-ce là, la manière d'aider quelqu'un qui a vécu cette grande misère? Est-ce ainsi qu'un chrétien devrait agir? Ne sommes-nous pas appeler par Dieu à être compatissant et plein d'amour envers ceux qui souffrent?  "De plus, ces femmes sont retenues isolées des autres personnes sauvées. Même le personnel des organisations humanitaires n'est autorisé à leur rendre visite que sur autorisation spéciale des militaires, et ces organisations ont souvent peur de travailler avec d'anciennes prisonnières à cause de leur éventuel lien avec Boko Haram."

Je vous ai apporté assez de preuves jusqu'à maintenant sur les organisations catholiques et protestantes humanitaires qui contrôlent tous ces camps de réfugiés. Il en fut de même lors de la 2e guerre mondiale. Que pouvons-nous retenir des rapports et films sur ce qu'on vécu tous ces gens? Croyez-vous que cela a changé et que Rome est devenu meilleur?

Nous voyons donc qu'il y a un contrôle sévère de la part des hauts niveaux religieux sataniques, afin que les bénévoles qui sont sur le terrain pour venir en aide à ces femmes, et qui pensent accomplir une grande oeuvre de charité soient, en réalité, complètement manipulés. Quant à l'armée islamique qui fait la sécurité dans ces camps, on ne peut que s'attendre au pire pour toutes ces femmes qui sont à leur merci.

Le prophète Daniel, dans la première vision qu'il eut pour ses temps de la fin, nous dit que : " Il prononcera des paroles contre le Très Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps." Daniel 7:25

Nous ne pouvons plus nier le fait que nous sommes maintenant entrés dans cette dangereuse période quand nous voyons ce qui se passe à travers le monde. L'ennemi de Dieu est déchaîné et fera tout pour détruire le peuple de Dieu, mais, il y a une grande espérance pour celui qui tiendra ferme jusqu'à la fin :

"Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, qui sera détruite et anéantie pour jamais.
Le règne, la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les cieux, seront donnés au peuple des saints du Très Haut. Son règne est un règne éternel, et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront.
Ici finirent les paroles. Moi, Daniel, je fus extrêmement troublé par mes pensées, je changeai de couleur, et je conservai ces paroles dans mon coeur."
Daniel 7:26-28



© AFP 2016 STRINGER

Société
22:26 05.04.2016(mis à jour 22:40 05.04.2016)

Il y a un an, en avril 2015, les forces armées nigérianes libéraient près de 300 femmes et fillettes retenues prisonnières par l'organisation terroriste Boko Haram.


Enfermées pendant des mois dans des conditions inhumaines d'esclavage sexuel, les femmes avaient alors pu commencer à reprendre leurs esprits dans un camp de réfugiés. Mais leurs souffrances n'étaient pas terminées. Slon Magazine reprend les principaux extraits d'un article du Washington Post, qui décrit le cauchemar que continuent de vivre les "épouses de Boko Haram".

Boko Haram est une organisation terroriste qui sévit dans le nord-est du Nigeria depuis 2002 et a prêté allégeance à Daech en 2015. Ses membres, qui aspirent à créer un État islamique, s'opposent au mode de vie et d'éducation occidental. Au Nigeria, dont la moitié de la population est chrétienne, les islamistes de Boko Haram enlèvent des femmes et des fillettes puis les retiennent dans des conditions de violence et d'esclavage sexuel, avant de les convertir à l'islam et de les marier à leurs combattants.

En un an, les forces nigérianes ont repris à Boko Haram une partie des territoires que l'organisation contrôlait et libéré de nombreuses prisonnières. Les femmes espéraient que la société les accueillerait à leur retour: en effet, quand les terroristes avaient kidnappé 276 écolières nigérianes il y a deux ans, l'onde de choc s'était répandue dans le monde entier, y compris via la campagne "Bring Back Our Girls". Aujourd'hui, les Nigérians méprisent ces anciennes prisonnières et certains pensent même que, dans les veines des enfants nés après un viol, coule le sang de leurs pères terroristes. Ces enfants seront probablement rejetés par la société.


© AP Photo/ Khalid Mohammed
Daech: des pilules contraceptives pour les esclaves sexuelles

Les femmes libérées suscitent également beaucoup de suspicions étant donné que les terroristes convertissaient de force leurs esclaves à l'islam, les forçaient à prier et les impliquaient dans l'activité terroriste. Les camps où elles vivent aujourd'hui sont contrôlés par des militaires nigérians et elles subissent constamment des fouilles et des interrogatoires. De plus, ces femmes sont retenues isolées des autres personnes sauvées. Même le personnel des organisations humanitaires n'est autorisé à leur rendre visite que sur autorisation spéciale des militaires, et ces organisations ont souvent peur de travailler avec d'anciennes prisonnières à cause de leur éventuel lien avec Boko Haram.

La méfiance envers les "épouses de Boko Haram" est renforcée par le fait que de nombreux attentats au Nigeria ont été commis par des femmes kamikazes provenant de cette organisation — et on ignore si elles le font volontairement après un "lavage de cerveau" en détention par Boko Haram ou si elles commettent des attentats sous la pression des terroristes.


© AFP 2016 SAFIN HAMED
Yézidis: comment les victimes de Daech démarrent une nouvelle vie en Allemagne

Selon les récits d'anciennes prisonnières, quand les forces nigérianes ont attaqué la colonie des terroristes, les islamistes ont ordonné aux femmes de fuir mais ces dernières n'ont pas obéi, dans l'espoir d'être sauvées. Conséquence: les membres de Boko Haram les ont lapidées, parfois à mort. Le processus de libération, en lui-même, peut être difficilement qualifié "d'opération de sauvetage": les troupes nigérianes ont brûlé des maisons où se trouvaient des prisonnières et beaucoup d'entre elles sont mortes.
 
De nombreuses femmes ont accouché d'enfants de leurs violeurs. Certaines sont mortes ou ont disparu, et leurs enfants ont été pris en charge par d'autres femmes. Cela affecte fortement la psychologie déjà affectée de ces dernières, car beaucoup d'entre elles n'avaient pas l'intention d'accoucher (qui plus est des terroristes) et ne souhaitaient pas élever les enfants des autres. Mais ces femmes n'ont simplement nulle part où aller: après les attaques de Boko Haram contre leur village, les maisons ont été pillées ou brûlées et leurs maris ont pu être tués. Depuis leur libération, certaines femmes cherchent à s'oublier en préparant et en consommant à grande dose des médicaments sous forme de sirop, ayant un effet narcotique.

Une thérapie de groupe est en cours dans le camp des anciennes "épouses de Boko Haram", et récemment le gouvernement a ouvert un centre de "déradicalisation" pour aider les anciennes prisonnières à s'adapter. Mais l'admission a été close après l'accueil de seulement 311 femmes — ce qui n'est pas du tout suffisant. Manifestement, l'espoir de redresser la situation des anciennes "épouses de Boko Haram" est très mince.

https://fr.sputniknews.com/societe/201604051023975156-boko-haram-femmes-liberation/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 04:44 (2016)    Sujet du message: BRUSSELS SHUTS DOWN JEWISH SYNAGOGUES -- BUT NOT MOSQUES Répondre en citant

BRUSSELS SHUTS DOWN JEWISH SYNAGOGUES -- BUT NOT MOSQUES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uc7XeI-byug


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 18:36 (2016)    Sujet du message: TURKEY'S ERDOGAN WANTS “ISLAMOPHOBIA” DECLARED CRIME AGAINST HUMANITY Répondre en citant



TURKEY'S ERDOGAN WANTS “ISLAMOPHOBIA” DECLARED CRIME AGAINST HUMANITY

-----

"Pope Francis condemned “Islamophobia” while at the same time calling on intellectuals, politicians and religious leaders to denounce all fundamentalist terrorism. He was speaking last night at the end of his historic three-day visit to Turkey at his now habitual post-visit press conference on the papal plane...
"Dec 2014
http://www.irishtimes.com/news/world/middle-east/pope-condemns-anti-islam-s…

-----


April 3, 2016 1:04 pm By Robert Spencer

“I am one of the first political leaders officially declaring that anti-Semitism is a crime. I expect an official declaration that Islamophobia is a crime against humanity as well. Islamophobia emerged from the Western countries and this is a challenge that we all together need to surmount.” Since honest discussion of how jihadis use the texts and teachings of Islam to justify violence and supremacism is generally classified as “Islamophobia,” such a declaration would have the effect of stifling all examination of or opposition to the jihadis’ motives and goals. The jihadis could then advance unimpeded and unopposed.



“Erdogan: Anti-Semitism is a crime, Islamophobia should be too,” Jerusalem Post, April 3, 2016:
Citation:



Turkish President Recep Tayyip Erdogan in an interview with CNN ensured that Jewish citizens living in Turkey will be safe, and slammed European countries for not heeding his terror warnings.

When asked by CNN correspondent Christine Amanpour about the heightened threat towards Jews in Turkey, Erdogan firmly replied: “We have a very significant number of Jewish citizens and they have always been safe and secure where they are in Turkey.”…

On the alarming trend of anti-Semitism in Turkey and across Europe, Erdogan said: “I am one of the first political leaders officially declaring that anti-Semitism is a crime,” he said, adding “I expect an official declaration that Islamophobia is a crime against humanity as well. Islamophobia emerged from the Western countries and this is a challenge that we all together need to surmount.”

Erdogan also slammed European member states for not heeding his terror warnings, saying: “We have been calling the nations for a common stand against terrorism and many of the European member states failed to attach the significance that this call for action deserved.”

On the increased number of European nationals fleeing their countries to fight for ISIS, Erdogan added: “We have French fighters with ISIS, we have German fighters in ISIS, we have Australian fighters in ISIS and 22 countries out of the 19 countries feeding fighters into ISIS are EU member states. This is very meaningful which is why we need to form a strong alliance with EU member states.”…

http://www.jihadwatch.org/2016/04/turkeys-erdogan-wants-islamophobia-declared-crime-against-humanity




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 18:48 (2016)    Sujet du message: CANADA SCRAPS RELIGIOUS FREEDOM OFFICE Répondre en citant

CANADA SCRAPS RELIGIOUS FREEDOM OFFICE

Religious Liberty As more groups face persecution for their faith, Canada abandons office established to protect them | Evan Wilt


Canadian Prime Minister Justin Trudeau speaks during a press conference following a speech on diversity, at Canada House in London.
Associated Press/Photo by Tim Ireland

Canada’s new Liberal government decided the country no longer needs an office dedicated to religious freedom, allowing it to expire on Thursday.

“We now have one less strong partner and one less voice for religious freedom,” Katrina Lantos Swett, commissioner of the United States Commission on International Religious Freedom, told me. “This is a very unfortunate message to send out to the rest of the world at this time.”

Former Canadian Prime Minister Stephen Harper advocated for an office dedicated to international religious freedom, finally opening it in February 2013. But newly elected Liberal Prime Minister Justin Trudeau quickly shut the door on the operation. Trudeau’s administration vows to take a broader approach to global issues of human rights—devaluing a focus specifically on religious freedom.

https://www.worldmag.com/mobile/article.php?id=37156


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Avr - 19:15 (2016)    Sujet du message: 100 ANS DU GENOCIDE DES CHRETIENS ARMENIENS PAR L'ISLAM, ET LA TURQUIE DONNE DES LECONS DE MORALE Répondre en citant

100 ANS DU GENOCIDE DES CHRETIENS ARMENIENS PAR L'ISLAM, ET LA TURQUIE DONNE DES LECONS DE MORALE

Une nouvelle purge des chrétiens d'Arménie est présentement en marche...

 2 avril 2015



1,2 million de chrétiens arméniens ont été massacrés en une seule année, entre 1915 et 1916, dans l’ex Turquie islamique alors Empire ottoman.

Parce qu’il s’agit d’un génocide commis par la religion de paix et d’amour contre des chrétiens, l’ONU refuse encore et toujours de le reconnaitre.

Mais à l’occasion du centenaire de l’un des trois plus importants récents massacres de l’histoire de l’homme avec le nazisme et le communisme, seul le nazisme est largement reconnu pour son idéologie de mort, tandis que le communisme est entourée de tous les soins pour le protéger de son passé de mort, et l’islam continue ses massacres.

L’universitaire spécialiste de l’Arménie, Michel Marian, espère que le centenaire sera l’occasion d’une reconnaissance du génocide par la communauté internationale.

Je crois qu’il s’illusionne. Il suffit de contempler l’indifférence du monde face au massacre de 200.000 syriens, qui rachète sa bonne conscience en réclamant une enquête internationale lorsqu’un jeune activiste palestinien est blessé par le policier israélien qu’il tentait de poignarder.

Entre le printemps 1915 et le printemps 1916, les deux tiers de la population chrétienne arménienne de l’Empire ottoman a été méthodiquement massacrée, soit 1,2 million de personnes, rappelle Michel Marian qui précise que si les hommes ont été sauvagement tués, les femmes sont mortes d’épuisement ou ont été forcées de se convertir à l’islam. La religion de paix ne change pas. = De nos jours, ils le font avec la complicité du Vatican.

La France a tardé à reconnaitre le génocide arménien, mais a fini par le faire en 2012.
  • Le 2 juillet 1985, une sous-commission de l’ONU pour la prévention des droits de l’homme et la protection des minorités publie un rapport qualifiant le massacre des Arméniens de génocide.
  • Le Parlement européen (18 juin 1987), le Conseil de l’Europe (déclaration écrite de l’Assemblée parlementaire le 24 avril 1998) et le Parlement du Mercosur (19 novembre 2007) reconnaissent le génocide.
  • 12 septembre 1984 : la Chambre des représentants des États-Unis décrète le 24 avril 1985 « Journée nationale du souvenir de l’inhumanité de l’homme pour l’homme » en mémoire de toutes les victimes d’un génocide et en particulier du « million et demi de personnes d’ascendance arménienne victimes du génocide commis en Turquie entre 1915 et 1923.
  • 1995 : la Douma russe reconnait le génocide arménien le 14 avril
  • 1996 : le parlement grec reconnaît le génocide le 25 avril
  • 11 juin 1996 : la Chambre des représentants des États-Unis limite l’aide à la Turquie à moins que celle-ci 1° reconnaisse, « comme les États-Unis, les atrocités commises contre les Arméniens de l’empire ottoman de 1915 à 1923 » ; 2° « prenne toutes les mesures nécessaires pour honorer la mémoire des victimes du génocide arménien.
  • 26 mars 1998: le Sénat de Belgique « invite le gouvernement turc à reconnaître la réalité du génocide arménien perpétré en 1915 par le dernier gouvernement de l’empire ottoman. »
  • 29 mars 2000 : le parlement de Suède utilise dans un rapport le terme de génocide. Il rejète cependant une résolution appelant à reconnaître le génocide.
  • 11 mai 2000 : le parlement libanais a reconnu le génocide à la quasi unanimité.
  • 10 novembre 2000 : le Vatican reconnait une première fois le génocide.
  • 17 novembre 2000 : le parlement italien a reconnu le génocide.
  • 27 septembre 2001 : le Vatican reconnait une seconde fois le génocide.
  • la France a officiellement reconnu le génocide arménien par la loi du 29 janvier 2001 mais sans spécifier l’auteur. Peu avant sa mort, le doyen Georges Vedel avait signé un article dans lequel il considérait cette loi comme anti-constitutionnelle, argumentation fondée sur une critique des lois mémorielles.
  • 13 mars 2003 : le Conseil national suisse rejette un texte dans ce sens, puis adopte un postulat de reconnaissance du génocide le 16 décembre 2003, contre l’avis du Conseil fédéral.
  • 2004 : l’Argentine (31 mars) ; les Pays-Bas (21 décembre) ; la Slovaquie (30 novembre) ; le Canada (21 avril) reconnaissent à leur tour.
  • Un monument en souvenir des victimes du génocide arménien est érigé à Bruxelles.
  • 2005 : la Pologne (19 avril) reconnait le génocide.
  • la Douma d’État de la Fédération de Russie (22 avril) prend une résolution demandant la reconnaissance du génocide par toute la communauté internationale.
  • 28 septembre 2005 : le Parlement européen appelle la Turquie à reconnaître le génocide des Arméniens, considérant « cet acte comme un préalable à l’adhésion à l’Union européenne ».
  • 15 juin 2005 : le Bundestag (parlement fédéral de l’Allemagne) accepte une résolution condamnant les massacres contre les Arméniens dans l’empire ottoman sans utiliser le mot « génocide ».
  • le Venezuela (14 juillet 2005) ; la Lituanie (15 décembre 2005), reconnaissent à leur tour le génocide.
  • 12 octobre 2006 : l’Assemblée nationale française adopte, en première lecture, avec cent six voix pour et dix-neuf contre, une proposition de loi qui punit sévèrement la négation du génocide arménien. Ce vote suscite un tollé en Turquie. Le lobby turc en France fait bloquer la loi en 2008 par le gouvernement avant son passage au Sénat.
  • le 4 mai 2011, une exception d’irrecevabilité est présentée au Sénat par Jean-Jacques Hyest, toujours sous les manœuvres du lobby turc, et est adoptée. La proposition de loi ne sera pas soumise au vote au Sénat.
  • le 5 juin 2007, le Sénat chilien adopte à l’unanimité une résolution reconnaissant le génocide arménien et demande au gouvernement chilien de soutenir un rapport de 1985 d’une sous-commission des Nations Unies décrivant ce crime contre l’humanité comme un exemple clair de génocide.
  • le 10 octobre 2007, la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis approuve, par vingt-sept voix pour contre vingt-et-une voix contre, une résolution qualifiant de génocide la mort de centaines de milliers d’Arméniens en Turquie en 1915, contre l’avis de George W. Bush et malgré l’hostilité d’Ankara. Le texte n’a pas été envoyé à la Chambre pour un éventuel vote en séance plénière.
  • en janvier 2010, les parlements d’Écosse (37 voix contre 13) et d’Irlande du Nord (votée à l’unanimité des présents) votent une motion générale reconnaissant le génocide arménien. Cette motion stipule : « Notre Assemblée… condamne sans réserves la négation ou le dénigrement de la mémoire de la Shoah, tout autant que le génocide des Arméniens et des Assyriens de 1915 en Turquie, et la politique de haine et de division qui a conduit à ces deux événements. »
  • le 27 janvier 2010, le Premier Ministre du Pays de Galles reconnaît le génocide arménien lors de la journée commémorative de l’Holocauste.
  • le 26 février 2010, le Parlement de Catalogne (Espagne) adopte à l’unanimité une résolution reconnaissant le génocide arménien.
  • une résolution de la commission américaine des Affaires étrangères reconnaît le génocide arménien le 4 mars, mais la reconnaissance n’a pas encore force de loi.
  • le parlement de Suède adopte le 11 mars une résolution reconnaissant les génocides de 1915, dont le génocide arménien.
  • le 22 décembre 2011, l’Assemblée nationale française adopte le projet de loi sur la « Répression de la contestation de l’existence des génocides reconnus par la loi ». Bien que portant sur tous les génocides, les débats des députés ont surtout concerné le génocide arménien.
  • le 26 décembre 2011, une commission parlementaire israélienne examine un texte reconnaissant le génocide arménien.
  • le 23 janvier 2012, le Sénat français adopte le texte voté par l’Assemblée nationale en décembre 2011 par 127 voix contre 86. Le texte prévoit de punir la négation d’un génocide d’un an d’emprisonnement, d’une amende de 45 000 euros ou des deux à la fois. Cette loi est jugée contraire à la constitution par le Conseil constitutionnel le 28 février 2012.
  • le 18 août 2013, le Président égyptien par intérim reconnait le génocide des Arméniens.
  • le 30 janvier 2014, le président syrien, Bachar El Assad reconnait le génocide des Arméniens, tandis que les massacres font rage dans son pays.
  • le 27 février 2014, le président géorgien, Guiorgui Margvelachvili se recueille au mémorial de Tsitsernakaberd avec sa délégation officielle lors d’une visite d’état, avant de planter un arbre en hommage.
  • le 30 novembre 2014, les deux chambres du Parlement bolivien reconnaissent le Génocide arménien.
  • le 19 mars 2015, le président israélien Reuven Rivlin reconnait le génocide arménien lors de son discours à propos des 70 ans de la libération d’Auschwitz à la tribune de l’ONU.
  • le parlement syrien reconnait le génocide arménien le 19 mars 2015.
Moralement, une chose me gêne autant que l’éclipse du génocide d’autres peuples par celui de 6 millions de Juifs, et c’est le mutisme des dirigeants internationaux quand les antisémites mentent et prononcent le mot génocide, pour les palestiniens.

Une autre chose est le silence sur cet autre génocide commis par les musulmans ottomans à la même période, celui des assyriens (ou araméens ou chaldéens ou syriaques) lors de la Première Guerre mondiale. Les forces ottomanes et kurdes, entre 1914 et 1920 massacrèrent entre 270 000 750 000 chrétiens.

Celui de l’Hindi Kouch, le génocide de 80 millions d’indiens par l’islam,
Et bien entendu celui du Rwanda dont Alain Juppé ne pouvait pas ignorer les préparatifs, sauf à réécrire l’histoire…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
Comme diraient certains: "il ne faut pas faire d'amalgame" entre mentir et refuser les vérités !

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2015/04/100-ans-du-genocide-des-ch…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Avr - 03:18 (2016)    Sujet du message: GERMAN NEO-NAZIS RALLY : 'JEWISH PIGS CAN'T BAN ANTI-SEMITES' Répondre en citant

GERMAN NEO-NAZIS RALLY : 'JEWISH PIGS CAN'T BAN ANTI-SEMITES'

Series of anti-Semitic incidents in Germany highlight rise of fringe groups as refugees pour into Europe.

By David Rosenberg
First Publish: 4/6/2016, 5:52 PM


Neo-Nazi (file)
Thinkstock

Fringe nationalist groups are resurgent in Germany in the wake of the ongoing refugee migrant crisis facing Europe.

But while the migrants in question are predominantly Muslim and virtually all Arab, Neo-Nazis and other radical rightist movements in Germany aren’t limiting their rhetoric to immigrants.

Tried and true staples of German radical nationalists have also been on the rise, including defamation of Jews, rejection of the United States, and allegations of a Zionist “capitalist conspiracy”.

Last Saturday, activists affiliated with the PEGIDA nationalist movement held a demonstration in Berlin, ostensibly to protest the movement of Middle Eastern migrants into Germany.

Yet according to a report by Blick nach Rechts, the slogans and signs at the rally largely targeted Jews, with chants of “Never again Israel”.

Demonstrators held up large banners reading “Blood and oil, the face of USrael”, showing a vampire-like figure with a Star of David and US dollar sign in place of fangs. Witnesses claimed demonstrators called counter-protesters “hook nosed”.

A separate rally on Saturday by the far-right National Democratic Party held in Essen featured some of the same slogans.

Participants chanted “Never again Israel”, as well as “Jewish pigs, Jewish pigs”, and “You can’t ban anti-Semites”.

Last month, Spanish tourists visiting the Gleis 17 memorial in Berlin, which commemorates the deportation of Jews from station number 17 during the Holocaust, were accosted by a local hurling pro-Nazi slogans and hateful rhetoric.

According to the RIAS anti-Semitism watchdog organization, the man complained to the tourists about the “dirty Jew monuments” polluting Berlin.

The man also reportedly spat at the tourists and claimed with pride that his mother worked in a concentration camp.

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/210437


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Avr - 03:26 (2016)    Sujet du message: RIPOSTE LAÏQUE CONDAMNE A UNE AMENDE POUR UNE "DIATRIBE VIOLENTE" CONTRE LES MUSULMANS Répondre en citant

RIPOSTE LAÏQUE CONDAMNE A UNE AMENDE POUR UNE "DIATRIBE VIOLENTE" CONTRE LES MUSULMANS

Condamnation de Riposte Laïque Suisse par le TGI de Paris : vers une police mondiale de la pensée

http://www.bvoltaire.fr/reportage/condamnation-de-riposte-laique-suisse-par-le-tgi-de-paris-vers-une-police-mondiale-de-la-pensee,249479?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=48e1d3233a-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-48e1d3233a-30367025&mc_cid=48e1d3233a&mc_eid=4d25481b0c


Riposte laïque condamné à une amende pour une "diatribe violente" contre les musulmans ((c) Afp)

Publié le 06 avril 2016 à 23h54


[*]
Paris (AFP) - Le directeur de la publication du site d'extrême droite Riposte laïque, Alain Jean-Mairet, a été condamné mercredi à 5.000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans, pour avoir publié en octobre une "diatribe violente" contre les musulmans.[*]
[*]
Cette peine est conforme aux réquisitions du parquet, qui estimait que le texte litigieux traduisait une "haine des musulmans désinhibée et assumée".
Intitulé "Et si l'islam était le culte de la perversion sexuelle et morale?", le texte avait été signalé au parquet par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).[*]
[*]
Signé Salem Bennamar, il énumérait en introduction une foule d'abjections, "abuser sexuellement d'enfants pré-pubères", "terroriser, racketter, décapiter", pour accuser les "gouvernements occidentaux et musulmans" de silence, voire de complicité active.[*]
[*]
Le tribunal correctionnel de Paris a estimé que "sous couvert d'expliquer les faits qu'il dénonce par la supposée déviance morale de l'islam, l'auteur impute ensuite aux musulmans, de manière explicite, sans aucune réserve et sans distinction entre eux, une perversion morale et des comportements abjects".[*]
[*]
Pour les juges, le texte procède à une "stigmatisation généralisée et systématisée des musulmans", en évoquant "leurs supposées +pratiques zoophiles, pédophiles, incestueuses et nécrophiles, voire démoniaques+".[*]
[*]
Loin de se livrer à une critique de l'islam, son auteur "s'adonne à une diatribe violente contre les musulmans, auxquels il prête des perversions inhérentes à leur seule appartenance religieuse", ont estimé les juges, pour qui "les propos poursuivis ont amplement excédé les limites admises à la liberté d'expression".[*]
[*]
Si la défense considérait que la justice française n'était pas compétente pour juger M. Jean-Mairet, présenté comme le président de Riposte laïque Suisse, pays où s'est établi le site internet, le tribunal a rejeté cet argument, estimant être compétent dès lors que les propos litigieux étaient accessibles en France.[*]
[*]
Le parquet avait estimé que l'établissement du siège social de l'association en Suisse constitue en fait une manoeuvre pour tenter d'échapper aux poursuites.
Mercredi, le site de l'association renvoyait vers le nom d'un responsable domicilié en Thaïlande, tout en indiquant être basé à Genève.[*]
[*]
Riposte laïque s'était fait connaître en voulant organiser en juin 2010 un "apéro saucisson-pinard" dans le quartier multiethnique de la Goutte d'Or à Paris, qui a été interdit.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160406.AFP2340/riposte-laique-condamne-a-une-amende-pour-une-diatribe-violente-contre-les-musulmans.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Avr - 05:52 (2016)    Sujet du message: U.S. IMAM : “MUSLIMS HAVE THE RIGHT TO TAKE THE PROPERTY OF FILTHY CHRISTIANS AND JEWS” Répondre en citant

U.S. IMAM : “MUSLIMS HAVE THE RIGHT TO TAKE THE PROPERTY OF FILTHY CHRISTIANS AND JEWS”
 
By Brendan | April 7, 2016

From News Foxes:

 
Meet Abu Ammaar Yasir Kazi. He’s not some crazy Imam in the Middle East. He’s a college professor at Rhodes College in Memphis, Tennessee, who was described by New York Times Magazine as “one of the most influential conservative clerics in American Islam.”

In lectures to students at this American college, he blasts those in his class as being filthy and impure. He then steps up his vitriolic diatribes, by tearing into Christians, where he compares them to feces and urine, saying they are the “most evil of evils.” He then instructs his students that they should engage in jihad and fight all unbelievers until they convert to Islam, and that those who refuse to convert, should have their lives and property taken. “Property” which according to Islam, includes taking women as sex slaves.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=7HZCji5jeMQ

http://supremepatriot.com/2016/04/07/u-s-imam-muslims-have-the-right-to-take-the-property-of-filthy-christians-and-jews-2/#


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Avr - 04:16 (2016)    Sujet du message: BIBLE REMOVED FROM POW DISPLAY AT WRIGHT-PATT MEDICAL CENTER Répondre en citant

BIBLE REMOVED FROM POW DISPLAY AT WRIGHT-PATT MEDICAL CENTER

Controversy flares over use of religious symbol



mike burianek
Exterior of Wright-Patterson Medical Center Mike Burianek / Staff

By Barrie Barber
Staff Writer

WRIGHT-PATTERSON AIR FORCE BASE —

Wright-Patterson Medical Center has removed a Bible from a POW/MIA display after the Military Religious Freedom Foundation lodged a complaint, according to a base spokesperson.

Mikey Weinstein, MRFF founder and president, said the organization was contacted by 31 people who objected to the Bible as part of the table display, including 10 who identified themselves as Christians.

“They objected very clearly that having the Christian Bible on that table provided supremacy to one faith over all the other faiths, and since these are government facilities, that’s a direct violation of the no establishment clause of the First Amendment of the Bill of Rights of the U.S. Constitution,” Weinstein said.

“In this instance, allowing that Christian Bible to be there is a very odious example of fundamentalist Christian triumphalism, supremacy, and exceptionalism and primacy,” he said. “Our veterans saw it, our members saw it. They’re not going to sit back and take this anymore.”

Weinstein said his group, which is based in Albuquerque, N.M., and represents more than 45,000 service members and veterans, has received complaints from throughout the country over religious displays. The group’s efforts have angered some, and Weinstein said an MRFF staffer resigned last week citing online threats to him and his family over the removal of Bibles at federal facilities.

The installation commander at Wright-Patterson, Col. John M. Devillier, made the decision to remove the Bible from the display at the medical center last week “after thoroughly assessing the situation,” Wright-Patt spokeswoman Marie Vanover said. Devillier was not available for comment Monday.

“Mutual respect is an essential part of the Air Force culture and we must ensure we create an environment in which people can realize their highest potential regardless of one’s personal religious or other beliefs,” Vanover said in an email.

Richard Thompson, president and chief counsel of the Ann Arbor, Mich.-headquartered Thomas More Law Center, objected to the removal.

“The courts have said ceremonial displays not meant to proselytize anyone is not considered an establishment of religion,” said Thompson. “It is there for someone to acknowledge or that person does not have to acknowledge it. … They can either accept the Bible being there or, if they are really offended by the Bible, they could turn away. “

Thompson said the base commander “capitulated” to the demand to remove the book.

“We cannot separate God and the Judeo-Christian principles upon which our country is founded from the military who dedicate their lives, who put themselves in harm’s way, when they are performing their duties,” Thompson said. “And certainly had the commanding officer wanted to fight this attempt to intimidate them from removing the Bible, we would have been happy to represent the organization without charge and I think would have won the case.”

The center is a member of the Restore Military Religious Freedom Coalition.

Weinstein’s group also objected to the inclusion of Bibles in “POW/MIA Missing Man” displays at VA facilities in Akron and Youngstown following complaints, he said. Those too were removed.

“This is not Christian victimization,” he said. “This is Christian equalization. Why does the Christian book of faith get put into a solemn and critical memorial to that sacrifice of our wonderful members of the military, POWs and MIAs, over everybody else’s faith book?”

Volunteers and veterans organizations donated the Bibles for the two displays at the clinics and made the decision to remove them, according to Kristen Parker, a spokeswoman at the Louis Stokes Cleveland VA Medical Center.

“The Cleveland VA Medical Center honors and respects the humanity of all, and protects the freedoms and rights guaranteed for each of us,” she said in an email. “Because the VA cannot endorse, promote or inhibit one religion over another, we couldn’t influence the final decision on whether or not the Bibles remained or were removed from the displays as the displays were donated and are maintained by volunteer organizations.”

The Cleveland VA brought the concerns of both sides to the groups, she added.

The Bible was removed in the Akron display, and volunteers replaced the religious book in Youngstown with a “prop book” to allow a veteran “to individualize the meaning behind the book when they pay their respects to the POW/MIA table,” Parker said.

http://www.whio.com/news/news/local-govt-politics/bible-removed-from-pow-display-at-wright-patt-medi/nq3qh/?ecmp=whiotv_social_facebook_2014_sfp


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Avr - 07:22 (2016)    Sujet du message: OBAMA TO TERRORISTS : ‘YOU CAN KILL SOME OF US, BUT WE WILL GET YOU’ Répondre en citant









THE CRUSADE AND THE GREAT PERSECUTION AT THE DOOR - ALBERT PIKE WW3


OBAMA TO TERRORISTS  : ‘YOU CAN KILL SOME OF US, BUT WE WILL GET YOU’




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nKCP6T1lS_Q

BY: Aaron Kliegman Follow @Aaron_Kliegman
April 10, 2016 11:32 am


President Barack Obama defended his response to global terrorism Sunday, saying that Americans should attend baseball games and go about their regular lives to avoid giving in to fear.

“The job of the terrorists, in their minds, is to induce panic … get societies to change who they are,” Obama told Chris Wallace during an interview on Fox News Sunday.

“What I’ve tried to communicate is, ‘You can’t change us. You can kill some of us, but we will hunt you down and we will get you,’” the president said. “In the meantime, just as we did in Boston after the Marathon bombing, we’re going to go to a ballgame, and do all the other things that make life worthwhile … That’s the message of resilience.”

In the interview, Wallace pointed to specific instances when the president was criticized for his reaction to terrorism. He recalled when Obama called the Paris attacks, which killed 131 people, a “setback” and said “we can’t lose sight that there has been progress being made” against ISIS. Wallace also played a clip of Obama focusing on gun control after the ISIS-inspired San Bernardino attack, one month after the Paris attack.

Obama has come under intense scrutiny in recent months for what Democrats and Republicans call a weak and apathetic response to Islamic State (ISIS)-led terror attacks in Paris and Brussels.

Counterterrorism experts have also criticized Obama for choosing to attend a baseball game during his visit to Cuba last month immediately after the ISIS attack in Brussels, and for only dedicating 51 seconds of his prepared remarks during a speech earlier that day to the attack.

Discussion of Obama’s attitude toward terrorism received greater attention after the publication of Jefrey Goldberg’s article in the Atlantic, in which the president is quoted as telling his staff that bathtub and car accidents claim more lives than terrorist attacks.

http://freebeacon.com/national-security/obama-terrorists-can-kill-us-will-get/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Avr - 03:37 (2016)    Sujet du message: ILLINOIS BED AND BREAKFAST ORDERED TO PAY $80,000 FOR DECLINING TO HOST ‘GAY’ CIVIL UNION CEREMONY Répondre en citant

ILLINOIS BED AND BREAKFAST ORDERED TO PAY $80,000 FOR DECLINING TO HOST ‘GAY’ CIVIL UNION CEREMONY

By Heather Clark on March 30, 2016



SPRINGFIELD, Ill. — The owners of a bed and breakfast in Illinois have been ordered to pay $80,000 after they declined to host a civil union ceremony for two homosexual men on the premises, and have been mandated to facilitate a celebration for the men at their facility within one year.

TimberCreek Bed and Breakfast in Paxton, Illinois is “an upscale Christian country bed and breakfast,” according to its website, and is situated in the midst of a small farming community. Owners Jim and Beth Walder also host church retreats, baby and bridal showers, business meetings and other events at the facility.

In 2011, Todd Wathen contacted TimberCreek via email to inquire if the bed and breakfast would be hosting civil union ceremonies after Illinois approved the unions that year via the “Religious Freedom Protection and Civil Union Act.” Jim Walder replied that the facility had no such plans, and advised Wathen that “homosexuality is immoral and unnatural,” and that “it’s not too late to change your behavior.”

Three days later, Wathen filed a discrimination complaint with the Illinois Human Rights Commission. The American Civil Liberties Union of Illinois (ACLU) also soon became involved and sought emotional damages for Wathen and his partner, Mark.

Now, Michael Robinson, an administrative law judge appointed by the Commission, has ordered Walder to pay $30,000 in damages to the men ($15,000 each), as well as $50,000 in attorney’s fees and more than $1,200 in costs.

Robinson also mandated that Walder follow the Illinois Human Rights Act by not declining further events, and that he additionally host Wathen’s celebration at the bed and breakfast within one year. The two men held a ceremony in their yard in 2011 after being declined; they did not seek other facilities as alternatives.

“We are very happy that no other couple will have to experience what we experienced by being turned away and belittled and criticized for who we are,” Wathen told reporters this week. “In addition, the monetary award represents a recognition by the judge that Mark and I suffered a real harm—that we were embarrassed and humiliated.”

However, in a statement issued to the Ford County Record, Walder has stated that he cannot comply with the order.

“To be absolutely clear, we cannot host a same-sex wedding even though fines and penalties have been imposed by the Illinois Human Rights Commission,” he said. “Our policy will not be changing.”


The Walders

“We are not looking for a fight, but when immoral laws are purposely passed (or deemed constitutional) that blatantly conflict with God’s word, and when the heavy hand of government tries to force us as Christians to embrace sinful behavior, we have a moral obligation to resist and stand for biblical truth,” Okay Walder stated, quoting from Acts 5:29, which reads, “It is better to obey God than men.”

TimberCreek’s website further outlines that the Walders hold no malice toward those who identify as homosexuals, but that they cannot be personal participants and facilitators of other men’s sins.

“It is not an issue of fairness or equality, but an issue of right and wrong. We cannot be part of what God condemns,” it states. “Be assured that we are not lawless, hateful, judgmental, bigoted, or activists by any definition. We did not initiate the present controversy. We are not the ones who voted to change the 6,000 year-old definition of marriage. We are just small business owners trying to be consistent in following God’s word and living it out practically in our lives.” Okay

“[The homosexual agenda] uses anti-discrimination laws as a bully club when dissenting Americans disagree with men trying to marry men, women marrying women, men changing to women, and women changing to men,” the site reads. “It basically says that God is confused by marriage, family and sexuality and that we need to correct His mistakes.”

http://christiannews.net/2016/03/30/illinois-bed-and-breakfast-ordered-to-pay-80000-for-declining-to-host-gay-civil-union-ceremony/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Avr - 03:59 (2016)    Sujet du message: OBAMA TO TERRORISTS : ‘YOU CAN KILL SOME OF US, BUT WE WILL GET YOU’ Répondre en citant









THE CRUSADE AND THE GREAT PERSECUTION AT THE DOOR - ALBERT PIKE WW3


OBAMA TO TERRORISTS  : ‘YOU CAN KILL SOME OF US, BUT WE WILL GET YOU’




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nKCP6T1lS_Q

BY: Aaron Kliegman Follow @Aaron_Kliegman
April 10, 2016 11:32 am


President Barack Obama defended his response to global terrorism Sunday, saying that Americans should attend baseball games and go about their regular lives to avoid giving in to fear.

“The job of the terrorists, in their minds, is to induce panic … get societies to change who they are,” Obama told Chris Wallace during an interview on Fox News Sunday.

“What I’ve tried to communicate is, ‘You can’t change us. You can kill some of us, but we will hunt you down and we will get you,’” the president said. “In the meantime, just as we did in Boston after the Marathon bombing, we’re going to go to a ballgame, and do all the other things that make life worthwhile … That’s the message of resilience.”

In the interview, Wallace pointed to specific instances when the president was criticized for his reaction to terrorism. He recalled when Obama called the Paris attacks, which killed 131 people, a “setback” and said “we can’t lose sight that there has been progress being made” against ISIS. Wallace also played a clip of Obama focusing on gun control after the ISIS-inspired San Bernardino attack, one month after the Paris attack.

Obama has come under intense scrutiny in recent months for what Democrats and Republicans call a weak and apathetic response to Islamic State (ISIS)-led terror attacks in Paris and Brussels.

Counterterrorism experts have also criticized Obama for choosing to attend a baseball game during his visit to Cuba last month immediately after the ISIS attack in Brussels, and for only dedicating 51 seconds of his prepared remarks during a speech earlier that day to the attack.

Discussion of Obama’s attitude toward terrorism received greater attention after the publication of Jefrey Goldberg’s article in the Atlantic, in which the president is quoted as telling his staff that bathtub and car accidents claim more lives than terrorist attacks.

http://freebeacon.com/national-security/obama-terrorists-can-kill-us-will-get/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Avr - 04:08 (2016)    Sujet du message: [url=http://marialeroux1.clicforum.fr/image/110/d/e/1/black-sun-1-4f07247.jpg.htm][img]http://img.xooimage.com/files110/d/e/1/black-sun-1-4f07247.jpg[/img][/url] Répondre en citant




THE CRUSADE AND THE GREAT PERSECUTION AT THE DOOR - ALBERT PIKE WW3

OBAMA : 'MOMENTUM' IN FIGHT AGAINST ISLAMIC STATE




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=vNN3jB-zTFs


Dernière édition par maria le Dim 17 Avr - 05:17 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Avr - 17:35 (2016)    Sujet du message: LE PREMIER MINISTRE FRANCAIS EN APPELLE A UNE MOBILISATION CONTRE LES SALAFISTES Répondre en citant



THE CRUSADE AND THE GREAT PERSECUTION AT THE DOOR - ALBERT PIKE WW3

LE PREMIER MINISTRE FRANCAIS EN APPELLE A UNE MOBILISATION CONTRE LES SALAFISTES


La présence du salafisme en France est identifiée depuis les années 1990. Malgré le chaos engendré par ce groupe depuis tout ce temps, rien n'a été fait, jusqu'à ce jour, pour détruire ces cellules salafistes. Le groupe des salafistes fut crée par les Etats-Unis. Ceci nous avait été confirmé par Hillary Clinton. Cette mobilisation nous montre bien que la France se prépare pour cette croisade pendant que de l'autre côté, elle fait tout pour nous présenter cette immigration comme quelque chose de bon pour la France et l'Europe.  Tous les domaines sont touchés pour donner aux immigrants leur place dans ce nouveau contexte géo-politique. Pour l'instant, on laisse encore ces jihadistes foutre le bordel pour qu'au moment venu tout le monde se battra les uns contre les autres. Les jihadistes contre le peuple et l'armée contre les jihadistes. Voilà la fin et la ruine qui arrive sur la France et tous les pays.

L'islam soi-disant modéré et mis en place par ces mêmes élites dans tous les domaines deviendra l'unique religion de "paix" sour le règne de Lucifer sous un monde de "tolérance et d'unité". Ce sera alors une grande détresse et un esclavage assuré pour toutes les nations et une guerre sans merci contre la semence de Dieu qui devra être exterminés par toutes les manières possibles et cruelles afin que puisse surgir ce nouveau monde que tous ces grands satanistes des temps de la fin sont à finaliser.

Pour eux, la victoire est au bout des doigts, mais malheur à eux, car le grand Dieu les attend tous dans le détour pour détruire, à tout jamais leur plan maléfique et leur rébellion contre Sa grandeur. Il n'y a qu'un seul Dieu, un seul Sauveur et tout lui appartient. Assurez-vous d'être avec les vainqueurs qui un jour domineront, à nouveau ce monde avec le vrai Messie à leur tête et qui rétablira toutes choses après que ses ennemis auront tous été exterminés et/ou enchaînés.
 


L’équipe du site


Le Premier ministre français Manuel Valls a appelé à une mobilisation contre les "salafistes" en France, une "minorité" fondamentaliste en passe, selon lui, de remporter "la bataille idéologique et culturelle" sur l'islam.

Dans un entretien accordé au quotidien Libération à paraître mercredi, il estime "possible" de faire la "démonstration que l'islam (...) est fondamentalement compatible avec la République", malgré les doutes d'"une majorité" de Français.
Les musulmans représentent environ cinq millions de la population en France, la plus importante communauté en Europe.
 
"Aujourd'hui, la laïcité est confrontée à la montée de l'islam radical mais aussi à la place de l'islam dans nos sociétés. Je crois en mon pays, à son message et à ses valeurs universelles. J'aimerais que nous soyons capables de faire la démonstration que l'islam, grande religion dans le monde et deuxième religion de France, est fondamentalement compatible avec la République, la démocratie, nos valeurs, l'égalité entre les hommes et les femmes", affirme le Premier ministre français.
   
A la question posée par le quotidien : cette démonstration n'est donc pas faite?,  il a répondu : "Certains ne veulent pas y croire, une majorité de nos concitoyens en doute, mais moi, je suis convaincu que c'est possible", répond le chef du gouvernement socialiste.
 "C'est pour cela qu'il faut protéger, -pro-té-ger-, nos compatriotes de confession ou de culture musulmane de la stigmatisation, des actes antimusulmans. Il faut les protéger aussi de l'idéologie salafiste", ajoute-t-il.
   
La semaine dernière, Manuel Valls avait déjà appelé à un "sursaut" pour faire la démonstration "qu'il y a de la place et une compatibilité entre l'islam en France et en Europe avec nos valeurs, avec la démocratie, la laïcité, avec l'égalité femmes-hommes".
   
Le voile : asservissement de la femme

Manuel Valls réaffirme par ailleurs à Libération que le voile est un asservissement pour la femme "dès lors qu'il est revendiqué politiquement de manière militante".

Si le foulard ne se confond pas avec le voile traditionnel, "fondamentalement, je pense que ce voile identitaire, politique, revendiqué, en cachant la femme, vise à la nier", juge le Premier ministre. "Comment ignorer que les femmes subissent dans les quartiers populaires une pression culturelle faite de sexisme et de machisme?" s'interroge-t-il.
 
Avec AFP


Source: Agences    
12-04-2016 - 22:34 Dernière mise à jour 12-04-2016 - 22:34

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=19&frid=19&…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Avr - 06:05 (2016)    Sujet du message: CANADIAN COUNCIL OF IMAMS TO OPEN "DERADICALIZATION CLINICS" TO COUNTER EXTREMISM Répondre en citant

CANADIAN COUNCIL OF IMAMS TO OPEN "DERADICALIZATION CLINICS" TO COUNTER EXTREMISM

Rehabilitation program...

Posted by: Jonathan D. Halevi April 14, 2016


Iqbal Nadvi, Chairman of the Canadian Council of Imams. Photo: screenshot YouTube Canadian Council of Imams.


The Canadian Council of Imams (CCI), the supreme religious authority of Canadian Sunni Muslims, de facto acknowledges the link between global terrorism and Islam by announcing its intention to establish “deradicalization clinics” in Canada.

In a press release on Thursday, April 14, 2016, the Canadian Council of Imams stated among other thing the following:
Citation:


“We as an organization reflecting the length and breadth of Muslim communities in Canada, call on the Government of Canada and all Canadians to support the work of the CCI in its effort to counter the messages and acts of violent extremism.
We also call on Muslims across Canada to unite in driving this evil ideology from among us.
We also invite all Canadians to fight against Islamophobia which aids the marginalization of Canadian Muslims and strengthens the messaging of this deviant call to violent extremism.”




Michel Coulombe, the Director of Canadian Security Intelligence Service (CSIS), warned in his latest briefing on March 7, 2016 before the Standing Senate Committee on National Security and Defence, of the extent of Islamic radicalism in Canadian society.

“We have never before faced a threat of the scope, scale, and complexity as that posed by extremists inspired by the violent ideologies of ISIL or al Qaeda,” Coulombe said. “Canadians with extremist views continue to seek to undertake terrorist activity, whether they remain in Canada or travel abroad. While the terrorist traveller phenomenon is not new to Canada, the volume of threats, the speed at which they evolve, and the use of technology and social media, has created significant investigative, technical, and analytical challenges for the service.”

Referring to the threat of Islamic State (a.k.a. ISIS, ISIL, Daesh, Caliphate) to national security of Canada, Coulombe said the following:
“ISIL, in particular, has developed a sophisticated and effective social media presence and has succeeded in recruiting thousands of individuals to travel to Syria from all corners of the globe. ISIL also calls followers to perpetrate attacks in their own countries or to facilitate the terrorist activities of others.

“Canadians are among this group. The service is currently aware of approximately 180 individuals who have an access to Canada, who are engaged in terrorist activity abroad. Of these, around 100 or so are believed to be in Turkey, Syria, or Iraq. The activities of these extremist travellers vary widely, ranging from paramilitary activity, training, and logistical support, to terrorist fundraising and studying at extremist Islamist madrasas. The participation of Canadians in these conflicts is destabilizing and harmful to the countries in which they operate, and Canada has an international obligation to prevent and deter terrorist travel.

“The service is also aware of around 60 returnees. Extremists returning to Canada have the potential to pose significant threats to our national security. However, I must be clear with the committee when I say “potential”, as returnees may respond in a number of different ways — from returning to normality, to radicalizing others, to financing or facilitating the travel of others, to planning attacks here.”

http://en.cijnews.com/?p=33908 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 03:42 (2016)    Sujet du message: HOLY BIBLE ON LIST OF 'CHALLENGED' BOOKS AT LIBRARIES Répondre en citant

HOLY BIBLE ON LIST OF 'CHALLENGED' BOOKS AT LIBRARIES



Apr 11, 10:00 AM EDT

By HILLEL ITALIE
AP National Writer


NEW YORK (AP) -- On the latest list of books most objected to at public schools and libraries, one title has been targeted nationwide, at times for the sex and violence it contains, but mostly for the legal issues it raises.
The Bible.
"You have people who feel that if a school library buys a copy of the Bible, it's a violation of church and state," says James LaRue, who directs the Office for Intellectual Freedom for the American Library Association, which released its annual 10 top snapshot of "challenged" books on Monday, part of the association's "State of Libraries Report" for 2016.

"And sometimes there's a retaliatory action, where a religious group has objected to a book and a parent might respond by objecting to the Bible."

LaRue emphasized that the library association does not oppose having Bibles in public schools. Guidelines for the Office for Intellectual Freedom note that the Bible "does not violate the separation of church and state as long as the library does not endorse or promote the views included in the Bible." The ALA also favors including a wide range of religious materials, from the Quran to the Bhagavad Gita to the Book of Mormon. LaRue added that the association does hear of complaints about the Quran, but fewer than for the Bible.

The Bible finished sixth on a list topped by John Green's "Looking for Alaska," which has been cited for "offensive language" and sexual content. The runner-up, challenged for obvious reasons, was E L James' raunchy romance "Fifty Shades of Grey."

"I Am Jazz," a transgender picture book by Jessica Herthel and Jazz Jennings, was No. 3, followed by another transgender story, Susan Kuklin's "Beyond Magenta." The list also includes Mark Haddon's "The Curious Incident of the Dog in the Night-Time," Alison Bechdel's "Fun Home," Craig Thompson's "Habibi," Jeanette Winter's "Nasreen's Secret School: A True Story from Afghanistan" and David Leviathan's "Two Boys Kissing," with one objection being that it "condones public displays of affection."

"Many of the books deal with issues of diversity," LaRue said. "And that often leads to challenges."

The association bases its list on news reports and on accounts submitted from libraries and defines a challenge as a "formal, written complaint filed with a library or school requesting that materials be removed because of content or appropriateness." Just 275 incidents were compiled by the ALA, down from 311 the year before and one of the lowest on record.
The ALA has long believed that for every challenge brought to its attention, four or five others are not reported. LaRue says the association does not have a number for books actually pulled in 2015.

Challenged works in recent years have ranged from the Harry Potter novels to Harper Lee's "To Kill a Mockingbird."

Discussing recent events, LaRue said he was concerned by legislation that Virginia Gov. Terry McAuliffe recently vetoed forcing schools to warn parents if their children will be assigned books with sexually explicit content. A Fairfax County mother had protested the use of Toni Morrison's Pulitzer Prize-winning "Beloved" in her son's high school senior class. The 1987 novel set in the post-Civil War era includes scenes depicting sex, rape and bestiality and has appeared occasionally on the ALA challenged books list.

"We see the danger of censorship moving from the school library into the English classroom," LaRue said.
----
Online:
www.ala.org

http://hosted.ap.org/dynamic/stories/U/US_CHALLENGED_BOOKS?SITE=AP&SECT…
http://marialeroux1.clicforum.fr/images/wysiwyg.html?5#


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 05:20 (2016)    Sujet du message: KHALILAH SABRA : MUSLIMS TO START A REVOLUTION IN AMERICA Répondre en citant



KHALILAH SABRA : MUSLIMS TO START A REVOLUTION IN AMERICA

The video showcases speaker Khalilah Sabra from the Muslim American Society at a rally, where she encourages her fellow Muslims to start a revolution in America.

“Basically you are the new black people of America,” she said. “That we are the community that staged a revolution across the world. If we can do that, why can’t we have that revolution in America?”

She continued by saying, “You know what you should do. And if we do it, Allah has promised us the same victories that he granted to those who came before us.”

But as Counter Jihad pointed out, America already had her revolution “to ensure all Americans could enjoy Life, Liberty and the Pursuit of Happiness.”



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=_6yAxrN3Z48

http://www.usatwentyfour.com/khalilah-sabra-muslims-start-revolution-america/http://marialeroux1.clicforum.fr/images/wysiwyg.html?5#


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 01:48 (2016)    Sujet du message: LA «GRANDE APOSTASIE», HOMELIE Répondre en citant

LA «GRANDE APOSTASIE», HOMELIE

Qui pourrait penser qu'avec un discours semblable, celui qui le transmet et qui se fait pour le bon papa (Pape)  de tous est le dispensateur de cette grande apostasie et le persécuteur de l'Eglise de Jésus-Christ?

Les deux formes de persécution de l’Eglise

12 avril 2016 Rédaction Pape François


Messe à Sainte-Marthe, L'Osservatore Romano

La persécution, c’est « le pain quotidien de l’Église », sous deux formes, indique le pape François : la persécution sanglante et une grande apostasie, une persécution « idéologique ».

Le pape a commenté la lecture des Actes des apôtres lors de la messe quotidienne célébrée ce mardi 12 avril, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe du Vatican, rapporte Radio Vatican.

Il existe des persécutions sanglantes – être jeté aux fauves, ou être victime d’une bombe à la sortie de la messe – et des « persécutions en gants blancs, des persécutions culturelles, celles qui te confinent dans un recoin de la société, qui en viennent à te faire perdre ton travail si tu n’adhères pas aux lois qui vont contre Dieu Créateur », a expliqué le pape.

« La persécution, je dirais, c’est le pain quotidien de l’Église. Jésus l’a dit. Nous, quand nous faisons un peu de tourisme à Rome et allons au Colisée, nous pensons que les martyrs étaient ceux qui étaient tués avec les lions. Mais les martyrs n’ont pas été seulement ceux-là. Ce sont des hommes et femmes de tous les jours : aujourd’hui, le jour de Pâques, il y a à peine trois semaines… Ces chrétiens qui fêtaient Pâques au Pakistan ont été martyrisés justement parce qu’ils fêtaient le Christ Ressuscité. Et ainsi l’histoire de l’Église avance avec ses martyrs », a encore expliqué le pape François.

Puis il a ajouté : « Mais, il y a une autre persécution dont on ne parle pas tellement », une persécution « travestie de culture, travestie de modernité, travestie de progrès ».

« C’est une persécution, je dirais un peu ironiquement, « éduquée ». C’est quand l’homme est persécuté non pas pour avoir confessé le nom du Christ, mais pour avoir voulu manifester les valeurs du Fils de Dieu. C’est une persécution contre Dieu le Créateur, dans la personne de ses enfants ! Et ainsi nous voyons tous les jours que les puissances font des lois qui obligent à aller sur cette voie, et une nation qui ne suit pas ces lois modernes, ou au moins qui ne veut pas les avoir dans sa législation, en vient à être accusée, à être persécutée « poliment ». C’est la persécution qui coupe à l’homme la liberté de l’objection de conscience », a fait observer le pape.

« Cela, c’est la persécution du monde » qui « coupe la liberté », alors que « Dieu nous fait libres » de donner le témoignage « du Père qui nous a créés, et du Christ qui nous a sauvés ». Et cette persécution, a-t-il souligné, « a aussi un chef » : « Le chef de la persécution polie, éduquée, Jésus l’a nommé : « le prince de ce monde ». Et quand les puissances veulent imposer des attitudes, des lois contre la dignité des enfants de Dieu, ils persécutent ceux-ci et vont contre le Dieu Créateur, a répété le Souverain pontife. C’est la grande apostasie. »

« Ainsi la vie des chrétiens avance avec ces deux persécutions, a conclu le pape François. Mais le Seigneur nous a promis de ne pas s’éloigner de nous : « Soyez attentifs, soyez attentifs ! Ne tombez pas dans l’esprit du monde. Soyez attentifs ! Mais allez de l’avant ! Moi, Je serai avec vous.”»

https://fr.zenit.org/articles/la-grande-apostasie-homelie/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 02:34 (2016)    Sujet du message: SELON LE GRAND MUFTI SAOUDIEN, LES FEMMES S'EXPOSENT AU DIABLE EN CONDUISANT Répondre en citant

SELON LE GRAND MUFTI SAOUDIEN, LES FEMMES S'EXPOSENT AU DIABLE EN CONDUISANT

C'est sous cette religion
wahhabisme que les nations sont en train d'être soumises, par la ruse et la force. La guerre contre la femme est une arme dangereuse entre les mains de ces terroristes, la femme étant considérée comme un animal de compagnie que l'on peut utiliser à sa guise pour les besoins sexuels et domestiques seulement. Le Pape François qui dit se battre pour les droits de la famille, pourtant ne dit pas un seul mot sur les misères et tortures que subissent les femmes sous cet islam, mais faut-il s'en surprendre quand nous voyons tout le soutien quotidien apporté à ce dieu Allah qu'il prétend être le même que le Dieu des Hébreux et du peuple saint? Même si de nos jours, comme au temps de Jérémie la maison d'Israël et la maison de Juda ont préféré servir ces dieux des nations, il n'en reste pas moins que Dieu les a toujours appelé à se repentir et à revenir à Lui. Dieu, lui, ne change pas.

Ce dieu qui est imposé aux nations par le pouvoir papal et l'ONU ne sert qu'à amener la destruction de ce monde dont Dieu nous a béni durant tous ces siècles. Alors quand ce cher faux-prophète qui siège dans cette luxueuse demeure à Rome vient nous parler du droit de la famille, vous pouvez voir que tout cela n'est que pure mensonge. La destruction planifiée pour amener cet ordre nouveau en est rendue à un stade très critique qui nous fait entrer tranquillement dans ce monde 3.0 ou l'humain se doit d'être exterminé par toutes les manières possibles pour être remplacé par de nouvelles races hybrides et robotiques. 

L’équipe du site



Abdul Aziz ibn Abdullah Ali ash-Shaykh a encore fait parler de lui. Il a justifié l'interdiction de conduire dont les femmes sont victimes dans le royaume en affirmant qu'ainsi, elles ne sont pas à la merci «d'hommes obsédés par les femmes».

Rien n'est trop important pour la sécurité des femmes aux yeux du Grand Mufti d'Arabie saoudite. Selon lui, interdire aux femmes de conduire un véhicule n'est rien de moins qu'une façon de les protéger.

Dans une étrange déclaration à la télévision religieuse saoudienne, il prétend ainsi que les hommes aux esprits faibles, dans leur obsession des femmes, pourraient faire du mal aux conductrices.

«C'est dangereux, ça les expose au diable», a-t-il plaidé, avant de préciser que le fait de conduire empêcherait également les familles des conductrices de savoir où elles se trouvent pour les cas où elles se déplaceraient non accompagnées en voiture.

Si la conduite n'est techniquement pas illégale pour les femmes en Arabie saoudite, elle est néanmoins interdite étant donné qu'avoir le permis est obligatoire pour conduire, et qu'il n'est jamais délivré à une femme. L'année dernière, l'activiste des droits des femmes Loujain Hathloul a passé 10 semaines en prison pour avoir bravé l'interdit et conduit des Emirats arabes Unis jusqu'à la frontière saoudienne en signe de protestation.

C’est le wahhabisme qui est la religion d’Etat en Arabie saoudite. Connu pour sa lecture rigoriste de l’Islam, laquelle apostasie ceux qui sont en désaccord avec leur perception, dont les autres musulmans et légalise leur mise à mort, il inspire aussi Al-Qaïda et Daesh (Etat islamique).


Avec Russia Today

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=76&frid=76&…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 04:59 (2016)    Sujet du message: UN EXPERT DE L'ONU DENONCE LE CLIMAT XENOPHOBE AUTOUR DU DEBAT SUR LES MIGRANTS EN EUROPE / ‘Migrant-bashing has dangerously become the norm’ in Europe – UN rights expert Répondre en citant





 
IMMIGRATION - WAR AGAINST EUROPEENS

UN EXPERT DE L'ONU DENONCE LE CLIMAT XENOPHOBE AUTOUR DU DEBAT SUR LES MIGRANTS EN EUROPE

ENGLISH :
‘Migrant-bashing has dangerously become the norm’ in Europe – UN rights expert
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=53264



Un  garçon s’accroche à un grillage près de la ville de Gevgelija, dans  l’ex-République yougoslave de Macédoine, à la frontière avec la Grèce  (septembre 2015). Photo UNICEF/UNI196199/Georgiev
                         
                                             18 février 2016 – Alors que le Conseil européen se réunissait jeudi  à Bruxelles pour deux jours, le Rapporteur spécial des Nations Unies  sur les droits de l'homme des migrants, François Crépeau, s'est inquiété  du fait qu'il est devenu impossible, selon lui, d'avoir une discussion  constructive sur les droits, la diversité et l'intégration des migrants  en Europe.

Dans un communiqué de presse rendu public à Genève, M. Crépeau a appelé les chefs d'Etat et de gouvernement des 28 pays composant l'Union,  réunis dans la capitale belge du 18 au 19 février, à mettre fin aux  atteintes continues aux droits de l'homme des migrants.

« Le continent européen a toujours été un ardent défenseur des droits de  l'homme en Europe et ailleurs. Toutefois, dans sa lutte actuelle pour  garder le contrôle de ses frontières, son adhésion aux droits de l'homme  est mise à rude épreuve. En dépossédant progressivement les demandeurs  d'asile et migrants de leurs droits, l'Europe est en train de créer une  nouvelle 'norme' effrayante », a dénoncé l'expert de l'ONU, pointant du  doigt l'utilisation de la question des migrants par les gouvernements  européens à des fins électorales.

Plutôt que de satisfaire leurs mouvements populistes nationalistes, les  dirigeants de l'UE feraient mieux de créer de nouvelles voies pour  permettre la mobilité des migrants, a estimé M. Crépeau.

« La seule façon efficace d'éliminer les passeurs illégaux est de  s'accaparer leur marché en proposant des solutions de mobilité légales,  sûres et bon marché, avec tous les contrôles d'identité et de sécurité  que des procédures de visa efficaces sont à même de fournir », a ajouté  le Rapporteur spécial.
 M. Crépeau a en outre émis de sérieux doutes quant à la volonté de l'UE  de faire appel aux troupes de l'Organisation du traité de l'Atlantique  nord (OTAN) pour intercepter les bateaux de migrants en mer  Méditerranée, s'inquiétant notamment du futur respect des droits des  migrants par les militaires de l'OTAN et appelant à mettre en œuvre des  mécanismes de surveillance civile.

De façon générale, le Rapporteur spécial s'est dit consterné de voir le  débat actuel sur les migrants se réduire à un discours xénophobe jouant  sur les peurs des Européens et rendant impossible toute discussion  constructive.

« L'Europe doit retrouver son rôle de leader moral et politique des  droits de l'homme », a appelé M. Crépeau, exhortant les dirigeants  européens à faire preuve de leadership dans la lutte contre le racisme  et les crimes de haine.                         
                     

                   
News Tracker: autres dépêches sur la question
               
Europe : plus de 80.000 réfugiés et migrants arrivés depuis début 2016, selon le HCR
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=36659
 
 


Dernière édition par maria le Lun 18 Avr - 05:12 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 05:09 (2016)    Sujet du message: EXTREMISME VIOLENT : BAN KI-MOON APPELLE A PLUS D'ACTION PREVENTIVE POUR LUTTER CONTRE CE FLEAU / More ‘concrete steps’ needed by nations to counter terrorism, Ban tells Security Council Répondre en citant





WAR - GUERRE


EXTREMISME VIOLENT  : BAN KI-MOON APPELLE A PLUS D'ACTION PREVENTIVE POUR LUTTER CONTRE CE FLEAU


ENGLISH : More ‘concrete steps’ needed by nations to counter terrorism, Ban tells Security Council
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=53683

Other article : In Geneva, senior UN official urges all-inclusive approach to stop virulent spread of violent extremism
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=53632



Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/Evan Schneider

14 avril 2016 – A l'occasion d'un débat du Conseil de sécurité de l'ONU sur l'extrémisme violent, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé jeudi les Etats à agir plus en amont afin de prévenir la radicalisation des jeunes issus de communautés marginalisées.

« Nous savons que l'extrémisme violent fleurit lorsque les groupes sont marginalisés, l'espace politique se rétrécit, les droits humains sont violés et les individus privés de perspectives et de sens dans leur vie », a déclaré M. Ban, insistant sur la nécessité de lutter contre cette menace pour la sécurité mondiale par des actions de prévention, et pas uniquement par des mesures antiterroristes.

A ce titre, son Plan d'action pour la prévention de l'extrémisme violent, dévoilé plus tôt cette année, demande à chaque pays d'élaborer un plan national axé sur les besoins de communautés spécifiques et sur la prévention des conflits, a-t-il rappelé.

« Ce plan appelle également à résoudre les conflits de longue date, afin de donner de l'espoir à ceux qui subissent une oppression durable et d'éradiquer les facteurs d'apparition de l'extrémisme violent et du terrorisme », a déclaré M. Ban.

Une telle approche devrait permettre de lutter plus efficacement contre la menace représentée par les groupes terroristes, a dit le chef de l'ONU, soulignant que ces derniers recrutent souvent « des jeunes marginalisés, y compris des femmes et des filles, via des stratégies axées sur Internet et les médias sociaux ».
Un groupe terroriste tel que Daech Rolling Eyes a été en mesure de recruter de cette façon 30.000 combattants terroristes étrangers en Syrie et en Iraq, a-t-il rappelé.
Pour lutter contre cette « radicalisation en ligne », le chef de l'ONU a appelé les Etats à identifier des solutions globales et régionales qui impliquent les gouvernements, les entreprises privées et la société civile.

« Les États membres doivent prendre des mesures plus concrètes pour mettre fin au financement [du terrorisme] par le trafic de pétrole et de gaz, le commerce illicite des biens culturels, les enlèvements contre rançon et les dons venus de l'étranger », a aussi ajouté le Secrétaire général, tout en insistant sur la nécessité de respecter les droits de l'homme à chaque étape de la lutte contre ce fléau.



News Tracker: autres dépêches sur la question

A Genève, Ban Ki-moon appelle à l'unité face au fléau de l'extrémisme violent

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=37022


Dernière édition par maria le Mar 19 Avr - 03:07 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 00:21 (2016)    Sujet du message: BREAKING : OBAMA ISSUES CHILLING THREAT TO CHRISTIANS ACROSS AMERICA... SPREAD THIS EVERYWHERE Répondre en citant

BREAKING : OBAMA ISSUES CHILLING THREAT TO CHRISTIANS ACROSS AMERICA... SPREAD THIS EVERYWHERE

September 29, 2015

CONSERVATIVE TRIBUNE



Once Pope Francis boarded a plane back to the Vatican, President Barack Obama wasted not time getting back to business as usual — attacking religious freedom.
On Sunday night, at a Democratic National Committee-sponsored event in New York City billed as an “LGBT gala,” Obama took to the podium and warned Christians across the country that their religious freedom means nothing in the face of gay rights.

“We affirm that we cherish our religious freedom and are profoundly respectful of religious traditions,” the POTUS said. “But we also have to say clearly that our religious freedom doesn’t grant us the freedom to deny our fellow Americans their constitutional rights.”

Obama patronized Christians and Christian groups about their “genuine concerns,” but ultimately suggested that the issue was being pushed by Republicans who were simply using the concerns to acquire more votes.

“America has left the leaders of the Republican Party behind,” Obama said during his anti-Christianity speech. He’s made quite a few of those now.
Obama then launched a series of verbal assaults on several GOP presidential candidates, including Dr. Ben Carson, Sen. Ted Cruz, R-Texas and former Arkansas Gov. Mike Huckabee.

“I’m sure he loves the Constitution — except for Article III,” Obama said in a sarcastic tone, referring to Huckabee. “And maybe the Equal Protection Amendment. And 14th Amendment, generally.”

After thoroughly trashing Christians everywhere and essentially promising that their religious liberty would not be recognized under his rule, he called for the LGBT community to remain vigilant and assured them he would continue to fight for “progress.”

If this isn’t a clear warning sign for American Christians, we don’t know what is.

http://www.redflagnews.com/headlines-2015/breaking-obama-issues-chilling-threat-to-christians-across-america-spread-this-everywhere#at_pco=smlwn-1.0&at_si=5714d624dade99ce&at_ab=per-2&at_pos=0&at_tot=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 00:29 (2016)    Sujet du message: TURKISH PRESIDENT ERDOGAN SEIZES SIX CHRISTIAN CHURCHES, MAKING THEM STATE PROPERTY Répondre en citant

TURKISH PRESIDENT ERDOGAN SEIZES SIX CHRISTIAN CHURCHES, MAKING THEM STATE PROPERTY

By Michael van der Galien 2016-04-16T11:53:45

Recep Tayyip Erdoğan's administration recently seized six churches as state property in the volatile southeastern part of Turkey. As World Watch Monitor reports:
Citation:


After 10 months of urban conflict in Turkey’s war-torn southeast, the government has expropriated huge sections of property, apparently to rebuild and restore the historical centre of the region’s largest city, Diyarbakir.

But to the dismay of the city’s handful of Christian congregations, this includes all its Orthodox, Catholic and Protestant churches. Unlike the state-funded mosques, Turkey’s ancient church buildings – some of which pre-date Islam – have been managed, historically, by church foundations.




Because of this move, the churches in Diyarbakir now factually belong to the state. This includes a church that was built 1,700 years ago, and a new one, built in 2003.



 Earlier this year the Syriac Orthodox Archdiocese of the Western United States published a photo of one of the seized churches writing: "Our Church, the Syriac Orthodox Church of the Blessed Virgin Mary (Maryam Ana), in Diyarbakir - Turkey, had been attacked a few days ago. The wall of the Church was hit with explosives, our dear priest father Yusuf Akbulut with his wife were threatened in their home in the court of the church."

It's always problematic when a state takes over churches, but that's even more the case in a Muslim majority country, which Turkey is: 99% of Turks are Muslim. What makes matters even more troubling is that the current president, Erdoğan, isn't merely an authoritarian ruler, but also an Islamist.

Most criticism of Erdoğan nowadays is directed at his horrendous policy towards ISIS (he's credited with helping ISIS grow, either by arming the group directly or by allowing it to grow because it undermined Syrian President Bashar al-Assad), his horrific treatment of critical journalists, or his war on the PKK, which many people believe to be a war on the Kurdish people. I don't agree with the latter, but with regards to the first two points, his critics are completely right. The church seizures are just one more reason to tell Erdoğan enough is enough.

Ted Cruz's foreign policy advisor, Victoria Coates, told PJ Media the seizure fits into a pattern in the Middle East, where Christians are systematically displaced and persecuted. Although Erdoğan for a long time got away with his authoritarian and Islamist tendencies, times are a-changing. Coates said American Republicans aren't happy with Erdoğan's self-declared "New Turkey." She noted that Turkey's seizure of the churches in Diyarbakir fits into a wider pattern in the Middle East. "What's happening in southern Turkey is all too typical in the Middle East today, as ancient Christian communities are displaced and persecuted by sectarian violence," she said.

https://pjmedia.com/faith/2016/04/16/turkish-president-erdogan-seizes-six-christian-churches-making-them-state-property/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 357, 58, 5966, 67, 68  >
Page 58 sur 68

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com