LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 361, 62, 6366, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 02:28 (2016)    Sujet du message: STREET PREACHER ARRESTED FOR PREACHING HOMOSEXUALITY IS A SIN Répondre en citant



STREET PREACHER ARRESTED FOR PREACHING HOMOSEXUALITY IS A SIN

 10:00AM EST 1/13/2014 Ann Carroll


  Tony Miano was arrested after a woman complained that he had spoken about sexual sin. (Courtesy of Cross Encounters)
Join us on our podcast each weekday for an interesting story, well told, from Charisma News. Listen at charismapodcastnetwork.com.


A Christian street evangelist was arrested last week on a charge of alleged breach of peace with "homophobic" aggravation after a woman complained that he had spoken about sexual sin.

Tony Miano, a former Los Angeles Deputy Sheriff, was part of a street preaching team holding a weeklong mission in Scotland. He was remanded in custody overnight Wednesday and later released on bail to appear before Dundee Sheriff's Court on April 22.

Miano was the second of the street pastors to address lunchtime shoppers in Dundee High Street. He talked about the nature of sin—about the different sins that Jesus had come to save people from when a woman began to shout at him. He was preaching about sin in general and when he mentioned sexual sin including adultery, promiscuity and homosexual practice, the woman shouted that her son was gay.

Miano’s colleague, pastor Josh Williamson of the Craigie Reformed Baptist Church in Perth, who was present at the incident explains: “Tony wasn’t focussing just on homosexual practice—it was about all sin. A woman was yelling at him and her friend noticed we were filming the preaching, so she ran up to me and tried to smash my camera.”

He says the first woman then appeared to be calling the police on her mobile just as a council warden came along and said that while we were doing nothing wrong, and had the right to free speech, we should move on.

Miano finished his preaching in a few minutes and as the street preachers packed up two police officers arrived. At this point Williamson says the women shouted that they would get the preachers arrested.

“The female officer saw we had a camera and lunged for it and then the male policeman grabbed it and threw it in the police van,” says Williamson.

He says the male officer interviewed the women and then immediately arrested Miano, but did not question him or explain why he was being arrested.

“After Tony was put in the police van I asked why he was being arrested and was told it was for a breach of the peace and for using homophobic language,” Williamson explains.

Miano appeared before the Sheriff’s Court on Wednesday, where he pleaded "not guilty." He has been bailed to appear for trial at Dundee Sheriff’s Court on April 22 but is free to return to his home in the United States.

Andrea Minichiello Williams, chief executive of the Christian Legal Centre, says the incident raises serious questions about police procedure and understanding of the law in dealing with such incidents.

“This appears to be an overzealous reaction by the police. The incident, adds to the number of arrests of Christian street evangelists for preaching from the Bible. It is indicative of the suppression of the freedom to speak  and live out the words of Jesus Christ in public and present the teachings of the Bible,” says Andrea.

“At the Christian Legal Centre we are committed to helping people to continue to preach the gospel in our nation.”

Miano was arrested in July last year, in London, for alleged "homophobic" comments. The case was dropped.

Draw closer to God. Experience the presence of the Holy Spirit every month as you read Charisma magazine. Sign up now to get Charisma for as low as $1 per issue.

Has God called you to be a leader? Ministry Today magazine is the source that Christian leaders who want to serve with passion and purpose turn to. Subscribe now and receive a free leadership book.

http://www.charismanews.com/world/42382-street-preacher-arrested-for-preach…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Juin - 02:28 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 02:44 (2016)    Sujet du message: PEOPLE BURNING ME AND SPITTING ON ME WHILE I PREACH JESUS IN JERUSALEM Répondre en citant



PEOPLE BURNING ME AND SPITTING ON ME WHILE I PREACH JESUS IN JERUSALEM



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=MTLctRe0edk

LESBIAN SMASHES HEAD OF CHRISTIAN PREACHER IN AZ FOR PREACHING AGAINST HOMOSEXUALITY




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=JolKQgCMhvo

Links:
1) VIDEO: Dean Saxton Talks About Being Assaulted By Lesbian
https://www.youtube.com/watch?time_co...
2) http://freedomoutpost.com/lesbian-sma...
3) Thumbanil image - Gay_Parade_2006 by Franco Folini
https://commons.wikimedia.org/wiki/Ca...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 07:57 (2016)    Sujet du message: LYNCH SAYS FBI DIDN'T ARREST ORLANDO SHOOTER BECAUSE "HE HAD THE RIGHT TO BE A RADICAL ISLAM" Répondre en citant



LYNCH SAYS FBI DIDN'T ARREST ORLANDO SHOOTER BECAUSE "HE HAD THE RIGHT TO BE A RADICAL ISLAM"


Written by eli The June 19th 2016


Photo Credit: YouTube
 
Speaking on ABC Sunday Morning, Attorney General Loretta Lynch defended the FBI for not anticipating the mass shooting that claimed 49 lives at an Orlando nightclub last Sunday. Among the many topics discussed after the shooting were reports that a gun shop owner notified the FBI that shooter Omar Mateen had come in and attempted to buy body armor, leading the shop owner to grow suspicious.

“Despite the circumstances that surround this tragic event, the FBI cannot and should not be blamed for what happened. They are experts at what they do, they keep this country safe 24/7, but they’re not psychic, they can’t predict things that have not yet happened,” Lynch argued. “I’m not trying to sound overly protective, but at the end of the day, despite all of their training and conditioning, the Federal Bureau of Investigation consists of ordinary human beings, not prophets and future-seeing robots.”

The Attorney General then attempted to justify the fact that the FBI, apparently, could have acted preemptively by arresting Mateen when he attempted to buy body armor at a gun shop in Jensen Beach, Florida, by arguing that “we can’t go around arresting people because they happen to be Muslim and happen to be visiting a gun shop at any given time. That’s not what the FBI does, and quite frankly, that’s not what anybody should be doing in this country.”

“If we were to start doing that,” she said, “then we might as well start arresting people left and right, because Americans, even ones who happen to believe in Islam, love guns.” But then came the pièce the rèsistance of her rhetoric: “This country was built on the notion that all men were created equal, and more importantly, that all men share the same, God-given right to be whatever they choose to be. And I know that most people don’t like this, but unfortunately for them, that also means that Omar Mateen had every right to be a radical Muslim. And he was able to be that because he was born in this country, which made him just as American as any Christian.”

She continued, “You know the whole, ‘Presumed innocent until proven otherwise’ thing? Well, that also works in other instances. Like, you could also say that ‘Presumed peaceful until proven otherwise’ is the sentence that prevents law enforcement officers and agencies in this country from arresting people just because they hate America, just because they’re radical Muslims or, ultimately, just because they’re terrorists. And my hands here are tied. Because, basically, up until they actually kill someone, we can’t touch them.”

“For better of for worse, Omar Mateen had every right to be a radical Muslim in this country, and every other citizen of America has the same right, despite of their religious beliefs. So, you can be mad at me or the FBI all you want, but, at the end of the day – don’t hate the players, hate the game. We didn’t make the rules, we just have to follow them. And unfortunately, Mateen followed the same rules and was fine with it, until he decided to act on his own beliefs. Now, if you want to play that game with us, we’re all for it. But, we’d much rather people just chill out, have a brewski, and enjoy the game with their Muslim American friends,” Lynch concluded.

http://therightists.com/lynch-says-fbi-didnt-arrest-orlando-shooter-because…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 22 Juin - 05:12 (2016)    Sujet du message: GRAND AYATOLLAH IRAKIEN : "LE VRAI ISLAM AUTORISE LE VIOL DES FEMMES ET LA DESTRUCTION DES EGLISES" Répondre en citant

GRAND AYATOLLAH IRAKIEN : "LE VRAI ISLAM AUTORISE LE VIOL DES FEMMES ET LA DESTRUCTION DES EGLISES"

Publié par Rosaly le 21 octobre 2015



« Le vrai islam autorise le viol des femmes et la destruction des églises »

Ce n’est pas une islamolucide qui l’affirme, mais le grand Ayatollah chiite irakien, que nos chers médias islamophiles n’oseront pas citer, ni accuser d’islamophobie …
 
Au cours d’une récente interview télévisée, le grand ayatollah Ahmad al Baghdadi, leader religieux chiite d’Irak, s’est exprimé sans aucune hypocrisie. Il a clairement expliqué que l’islam et le reste du monde ne pourront jamais coexister pacifiquement.

D’abord, il discuta du jihad « défensif », déclarant que tous les musulmans ont l’obligation de combattre pour la «libération » des «territoires occupés» à commencer par la terre d’Israël. Mais, d’autres nations figurent sur la carte des pays à reconquérir, car également « occupés » par des infidèles aux yeux des musulmans, notamment certains pays européens.

Ensuite, il expliqua le jihad « offensif ». C’est ce jihad offensif, qui forgea, au cours des siècles, ce que nous appelons aujourd’hui le «monde musulman».

« Si les circonstances le permettent et s’ils se sentent suffisamment forts, les musulmans doivent mener le jihad offensif et conquérir les non musulmans. »

(Une déclaration, à garder à l’esprit, vu les millions de « réfugiés » musulmans qui déferlent sur l’Occident.)

L’une des premières raisons qui oppose le monde islamique aux nations occidentales, c’est la façon dont les pays musulmans appréhendent le monde, à des années lumières de la nôtre. Tandis que les musulmans voient le monde dans une perspective historique, l’Occident a abandonné ou réécrit son histoire pour se conformer à ses dangereuses idéologies fantaisistes du jour.

Cette dichotomie de la pensée musulmane et occidentale est partout évidente.

Quand l’Etat Islamique déclara qu’il allait conquérir Rome et briser les croix, rares furent les observateurs occidentaux qui prirent conscience du fait qu’il s’agissait – mot pour mot – des objectifs du fondateur de l’islam et de ses compagnons, consignés dans les sources musulmanes, mots et objectifs à l’origine des jihad sanglants qui endeuillèrent l’Europe pendant plus de mille ans.

Plus récemment, l’État Islamique a dévoilé une carte des zones où il projette de s’étendre dans les cinq années à venir.

Y figurent non seulement des régions moyen-orientales et asiatiques, mais aussi des terres chrétiennes : le Portugal, l’Espagne, la Hongrie, la République Tchèque, la Slovaquie, la Grèce, une partie de la Russie, l’Ukraine, la Roumanie, l’Arménie, la Géorgie, la Crête et Chypre.


Une peinture de Bertalan Székely commémorant la victoire hongroise en 1552 contre les Ottomans, qui assiégeaient la ville d’Eger

Les pays d’Europe de l’Est et d’Europe Centrale, qui firent l’amère et douloureuse expérience d’être dominés par les Ottomans, sont conscients des aspirations suprématistes musulmanes.

Le Premier Ministre hongrois, se référant au passé tragique de son pays martyrisé sous le joug des Ottomans et de la loi islamique, a ainsi justifié son refus d’accueillir des « refugiés » musulmans. Mais pour les nations « éclairées » occidentales, qui rejettent ou réécrivent leur histoire en fonction de leurs fantasmes, le raisonnement hongrois est injuste, raciste et contraire aux valeurs humanistes européennes.

Selon la loi islamique, une fois qu’un pays a été conquis (ou « ouvert » si l’on traduit l’euphémisme arabe), ce pays devient musulman pour l’éternité.

C’est d’ailleurs, pour cela que les musulmans maudissent et haïssent Israël.

Ce n’est pas en raison d’une sympathie quelconque vis à vis des « Palestiniens » – si c’était le cas, les nations arabes voisines les auraient absorbés depuis longtemps.

De même, s’ils étaient honnêtes et généreux comme ils le prétendent, ils auraient pris en charge tous les réfugiés musulmans actuels. Non, ils maudissent Israël parce que les descendants « des porcs et des singes » – c’est ainsi que le coran appelle les Juifs – ont osé reprendre une terre qui fut un jour « ouverte » par le jihad et cette terre doit redevenir musulmane.

Pour les musulmans, les pays européens mentionnés ci-dessus sont actuellement « occupés » par des « infidèles » chrétiens et ont « besoin d’être libérés ».

C’est pour cette raison que les organisations jihadistes définissent les attaques terroristes dans ces pays comme des opérations de « djihad défensif ». On entend rarement parler des ambitions musulmanes en Europe, parce que ces pays sont relativement grands et collés les uns aux autres.

Le petit Israël, en revanche, est situé au cœur du monde islamique. Cela explique l’attention que les jihadistes lui portaient jusqu’à présent : sa conquête leur paraissait plus réaliste. Mais maintenant, que le « califat » renaît et se propage sous les yeux d’un Occident paralysé, leur rêve de reconquérir des pans entiers de l’Europe – via l’immigration – leur semble plus réalisable, peut-être même plus plausible que de conquérir Israël.
Citation:


Le religieux musulman s’énerva contre l’animateur laïque, car selon ce dernier l’islam ne peut enseigner une telle intolérance



Au cours de l’entretien, le religieux musulman s’énerva plus d’une fois contre l’animateur laïque, qui ne cessait de l’interrompre et de protester, car selon lui, l’islam ne peut enseigner une telle intolérance.


A un moment donné, l’ayatollah, en colère, s’écria :
« Je suis l’érudit de l’islam (al-faqih). Vous n’êtes qu’un journaliste ! Alors, écoutez-moi.

Al-Baghdadi expliqua ensuite:
Aux gens du Livre (juifs et chrétiens), nous demandons de payer la “jizya”, et s’ils refusent, alors nous les combattons.

S’il s’agit de chrétiens, ils ont trois choix : soit ils se convertissent à l’islam, soit ils refusent et souhaitent rester chrétiens, il payent alors la jizya et doivent accepter de vivre selon les règles de la ‘dhimmitude’ stipulées par le Pacte d’Omar. »

(Le Pacte d’Omar, ainsi nommé d’après le deuxième calife Omar bin al-Khattab (r. 634-644), stipule les « conditions » de soumission des non musulmans à l’autorité islamique. Il s’agit d’une législation très dure, qui concerne en premier lieu les juifs et les chrétiens, et qui fixe, à l’instar des organisations mafieuses, les conditions de « soumission » ou de « protection » des non musulmans en terre d’islam ou en terre conquise par l’islam)

Citation:


« Soit ils maintiennent leur refus, alors nous les combattons, violons leurs femmes et détruisons leurs églises : c’est cela l’ islam… »



« Soit ils maintiennent leur refus, alors nous les combattons, violons leurs femmes et détruisons leurs églises : c’est cela l’ islam


Apprenez ce qu’est l’islam, d’ailleurs êtes-vous un musulman ? demanda-t-il au journaliste.

Quant aux polythéistes (Hindous, Bouddhistes, etc.), nous leur permettons de choisir entre l’islam et la guerre. Ce n’est pas l’opinion d’Ahmad al-Husseini al-Baghdadi, mais celle des cinq écoles de jurisprudence (4 pour les Sunnites, une pour les Chiites) »

Vers la fin de l’interview, alors que le journaliste, rasé de près, en costume cravate, continuait à protester, affirmant que cela ne pouvait être l’islam, l’ayatollah s’adressa à lui avec mépris :
« Qui êtes-vous ? Allez- vous me dire en quoi je dois croire ? Ceci est la parole d’Allah!”
 
En effet !

Non seulement, c’est la parole de la divinité islamique, mais également l’obstacle fondamental et insurmontable pour la paix entre les Musulmans et les non Musulmans.

Al-Baghdadi et le nombre incalculable de religieux musulmans, sunnites et chiites, qui partagent ces points de vue ne sont pas des « radicaux », mais de bons musulmans. Car le jihad offensif n’est pas moins codifié, que les cinq piliers de l’islam, ce qu’aucun musulman ne rejette.

L’Encyclopédie du jihad islamique stipule que la propagation de l’islam par les armes est un devoir religieux pour chaque musulman. Le jihad doit continuer jusqu’à ce que le monde entier soit sous la loi de l’islam…


L’islam doit être imposé avant que la doctrine du jihad ne puisse être éliminée.

Le jihad offensif est altruiste


L’historien et philosophe musulman Ibn Khaldun bien connu (mort en 1406) expliqua le jihad comme suit :

« Dans la communauté musulmane, le jihad est un devoir religieux, à cause de l’universalisme de la mission musulmane et l’obligation de convertir chaque individu à l’islam, soit par la persuasion, soit par la force. Les autres groupes religieux n’avaient pas reçu cette mission universelle et le jihad n’était pas un devoir religieux pour eux, sauf dans un but défensif. Mais l’islam a l’obligation de prendre le pouvoir sur les autres nations…

Ici, il serait bon de noter que même le jihad le plus offensif est considéré comme une effort altruiste, contrairement au fardeau de l’homme blanc du 19e siècle.
Après tout, l’ancien argument : « nous devons vous réformer, de notre manière, pour votre bien» a été l’une des justifications les plus citées pour le jihad offensif depuis le 7e siècle.

En effet, peu après la mort du prophète du l’islam (en 634), quand ses jihadistes quittèrent la péninsule arabique, un commandant perse, qui allait bientôt être soumis, demanda aux envahisseurs musulmans ce qu’ils voulaient, ils répondirent :
“Allah nous a envoyé et conduit ici pour que nous puissions libérer ceux qui le souhaitent, de la servitude des lois humaines, et en faire des serviteurs d’Allah, pour que nous changions leur pauvreté en richesse, que nous les délivrions de la tyrannie et du chaos des fausses religions et leur apportions la justice de l’islam.

Il nous a envoyé pour apporter sa religion à toutes ses créatures et les appeler à l’islam.

Quiconque l’accepte, sera en sécurité et nous le laisserons tranquille, mais celui qui refuse, nous le combattrons, jusqu’à ce que nous accomplissions la promesse d’Allah. »

14 siècles plus tard, en mars 2009, l’expert juridique saoudien, Basem Alem, reprit publiquement ce point de vue :

Citation:


« En tant que membre de la vraie religion (l’islam) j’ai davantage le droit d’envahir les autres nations »



« En tant que membre de la vraie religion (l’islam) j’ai davantage le droit d’envahir les autres nations, afin de leur imposer une certaine façon de vivre (selon la charia), que l’histoire a prouvé être la meilleure et la plus juste des civilisations. C’est la véritable signification du jihad offensif. Quand nous menons le jihad, ce n’est pas pour convertir les gens à l’islam, mais pour les libérer du sombre esclavage dans lequel ils vivent. »

SOYONS HEUREUX ET RECONNAISSANTS ! C’EST POUR NOTRE BIEN QUE LES MUSULMANS NOUS ENVAHISSENT !

Merkel, Obama, Cameron, Hollande, Juncker, Schulz, Tusk, Mogherini et toute la mafia de l’UE l’ont bien compris eux, contrairement à nous, pauvres islamophobes, incapables de saisir toute la « beauté et la bonté » de l’islam.

D’ailleurs, ne suffit-il pas d’observer les pays musulmans pour être ébloui par ces véritables jardins enchantés, illuminés par la félicité, la joie, le bonheur, la liberté, la justice, qu’apporte à ses habitants la «meilleure et la plus juste des civilisations» ?


Même al-Qaïda justifia en partie son jihad contre l’Amérique : une nation qui exploite les femmes comme des objets de consommation, une nation qui ne rejette pas les actes immoraux comme la fornication, l’homosexualité, les drogues, les jeux de hasard et l’usure.

Bref, les musulmans sont des parangons de vertu et nous de misérables débauchés. Ils nous soumettent pour nous apporter le salut !

Du moins, c’est ce à quoi ils sont endoctrinés dès leur plus tendre enfance, car dans la réalité, ce qu’ils nous reprochent, c’est le transfert psychologique sur nous, les infidèles, de leurs propres turpitudes, autorisées par leur livre sacré.

Redoutable de perversité, la religion musulmane donne à ses croyants comme image de l’absolu céleste ce qu’elle leur refuse dans leur vie terrestre.

Elle condamne les hommes à voiler leurs femmes, à les faire se vêtir de la façon la plus informe possible, en un mot à les enlaidir, tout en les invitant à rêver de splendides vierges lascives qui dans l’au-delà seront disponibles à toute heure pour satisfaire leurs appétits sexuels.

Elle leur interdit le vin, tout en leur faisant miroiter des rivières de ce précieux breuvage coulant à flots au paradis d’Allah. C’est une formidable machine à créer de la frustration.

Le Paradis d’Allah est un lupanar pour misogynes lubriques.


Lieu de jouissances corporelles dans lequel le vin coule à flots, il est peuplé de créatures destinées à satisfaire les désirs sexuels des mâles croyants : vierges à la peau d’albâtre, aux yeux noirs et aux cheveux de jais, appelées houris, et jeunes éphèbes semblables à des «perles cachées». Foin de spiritualité, tout n’est ici que volupté et sexualité débridées. (Saudi Sheikh Yahya Al-Jana’ Waxes Lyrical about the Joys of the Virgins of Paradise –Video Memri TV)

A Kish, petit paradis dans l’enfer de la République islamique d’Iran, cernée par les eaux azur du golfe Persique, tout est réuni pour la saoûlerie et la débauche : de l’alcool qui se vend discrètement dans les hôtels, de la drogue et même des jeunes femmes que la situation économique du pays a conduites à la prostitution…

C’est un lieu de libre-échange, de tourisme et de liberté. Les vieux mollahs oublient les préceptes religieux qu’ils imposent au peuple pour s’adonner aux plaisirs interdits par le coran sur l’île de Kish. Comme quoi, les plus grands religieux, pieux en apparence, sont souvent les plus vicieux dans leur vie privée et les premiers à ne pas suivre les règles qu’ils édictent et imposent au peuple, par la force et la peur.

Mais, les musulmans sont si vertueux …


« Si le fardeau de l’homme blanc était ou est de civiliser les musulmans en leur apportant la démocratie, les droits de l’homme, la laïcité, le fardeau du musulman est de civiliser les occidentaux en les abritant sous le parapluie de la charia.»

L’interprétation positive du jihad assure que peu importe la violence et l’injustice ostensibles du jihad, il sera toujours justifié aux yeux des musulmans par des fins altruistes.

Enfin, comme Ahmad al Baghdadi le fit remarquer, la nécessité pour les musulmans de mener le jihad offensif n’est pas son opinion, mais « C’est la parole d’Allah ».

Ben voyons, quoi de plus facile que de justifier les atrocités commises par les troupes d’égorgeurs, en se référant à la parole d’Allah !

De même pour Ayman Zawahiri, leader d’al Qaïda, ou pour Abubakar Shekau, chef de Boko Haram ou n’importe quel autre jihadiste du passé ou actuel :
« le jihad de conquête pour apporter la charia aux âmes perdues, c’est le commandement d’Allah » !!!

Une partie des musulmans, qui migrent actuellement en Italie, expriment ce même vœu : le pape François en a pris connaissance, même s’il continue de suggérer qu’on prenne simplement « des précautions » et « qu’on mette ces gens au travail ».

L’ «histoire nouvelle», qui prétend que les musulmans sont les victimes historiques d’un Occident chrétien intolérant, se répand partout dans les écoles, dans les universités, dans les récits d’Hollywood ou dans les médias, institutions qui se confondent de plus en plus.


Quand Barack Hussein Obama, pour légitimer les atrocités de l’État Islamique, s’en est pris aux Chrétiens du Moyen Âge, ou quand il déclare que « la religion » n’est « jamais le moteur de la violence », il est en parfaite adéquation avec la façon actuelle d’enseigner l’histoire aux jeunes occidentaux, à savoir, par la réécriture de notre histoire à la « lumière » d’un islam pacifique, en occultant toute l’horreur de la conquête islamique.

Il existe même des ouvrages d’historiens réputés qui contribuent à cette pensée tordue.

Quand ils analysent « l’expansion ottomane » en Europe, l’élément islamique est toujours omis. Les Turcs sont représentés comme n’importe quelle autre nation à l’affût d’une place de choix dans l’Europe, avec des motivations en tout point semblables à celles, disons, des Autrichiens, leur rivaux.

Le fait que les « Ottomans » opéraient sous la bannière distincte du jihad, comme l’Etat islamique aujourd’hui, n’est jamais clairement mentionné.

Les générations, qui ont successivement avalé cette fausse histoire, ont mené l’Occident à penser qu’être méfiant ou porter un jugement nuancé ou négatif sur les musulmans est inacceptable, et que toutes les exigences des musulmans doivent être satisfaites. Alors, peut-être, ces derniers pourraient enfin aimer l’Occident. Pauvres naïfs !

Telle est la sagesse progressiste.


À travers le monde musulman, les petits écoliers subissent un endoctrinement qui leur fait glorifier les conquêtes anciennes du djhad, des conquêtes par l’épée au nom d’Allah.

Pendant que l’Occident progressiste vitupère contre l’histoire européenne et chrétienne, la Turquie « laïque » honore chaque année Mehmet II – dont les atrocités, commises à l’encontre de l’Europe chrétienne, feraient passer l’État Islamique pour un camp de boy-scouts – à l’occasion de l’anniversaire du siège barbare et sanglant de Constantinople par ses troupes.


Entrée de Mehmet II dans Constantinople. Peinture de Fausto Zonaro (1854-1929)

Le résultat de ces « fantaisies » occidentales, c’est qu’aujourd’hui, des musulmans peuvent entrer librement dans nos pays, s’ils se déclarent « réfugiés ».
 
Ils refusent de s’intégrer dans une société d’ « infidèles » et se regroupent dans des ghettos qui deviennent des enclaves – des « ribats » pour reprendre la terminologie islamique – qui serviront de postes-frontière à partir desquels ils lanceront leur jihad « altruiste » sur les plaines des infidèles…

Ce n’est pas une conjecture fantaisiste.


L’État Islamique encourage intensément le phénomène migratoire des « réfugiés », et a promis d’envoyer un demi-million de personnes, majoritairement mahométanes, vers l’Europe.

Selon l’EI, 4.000 de ces « réfugiés » dévoués à sa cause, sont déjà sur place :
« Attendez seulement… Notre rêve est de voir un califat non pas uniquement sur la Syrie, mais sur toute la planète, et nous le réaliserons bientôt. Inch’allah ! »
On dit souvent que ceux qui ignorent l’histoire sont condamnés à la répéter. Mais qu’arrive-t-il à ceux qui réécrivent leur histoire de manière à diaboliser leurs ancêtres, tout en dédouanant les crimes de leurs anciens ennemis ?

Le résultat est devant nous.

De nos jours, l’histoire ne se répète pas.

Les musulmans ne partent plus à la conquête militaire de nos pays, le sabre à la main, non, ils sont gracieusement invités à les envahir par nos irresponsables au pouvoir, avec courtoisie, bienveillance et affection, dans le respect des valeurs humaines européennes. Peu importe, si les « invités » se moquent de ces valeurs et si au nom de ces valeurs, les pays européens s’acheminent docilement sur la voie de leur suicide programmé, tels des troupeaux de moutons menés à l’abattoir.

Peut-être qu’un nouvel aphorisme devrait être inventé pour notre époque : ceux qui oublient ou ignorent l’Histoire sont destinés à être conquis, par ceux qui s’en souviennent et la glorifient.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources : “Abducting Women” and “Destroying Churches” is “Real Islam”—Iraqi Grand Ayatollah” – “Muslim History vs Western Fantasy: The ‘Refugee Crisis’ in Context Raymond Ibrahim – Frontpage Mag (Extraits traduits et adaptés par Rosaly)

http://www.dreuz.info/2015/10/21/grand-ayatollah-irakien-le-vrai-islam-auto…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Juin - 05:38 (2016)    Sujet du message: FRAMING THE WORLD STORE SHUTDOWN FOR HATE SPEECH Répondre en citant

FRAMING THE WORLD STORE SHUTDOWN FOR HATE SPEECH



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=R6RNqNq5SmE

http://framingtheworld.bigcartel.com/

http://www.freeschaeffercox.com
write him a letter

Francis S. Cox #16179-006
USP Marion
PO Box 1000
Marion, IL 62959

http://www.lonestar1776.com
http://www.1776lonestar.com

Please subscribe to Shawn Thomas Stuller Channel
https://www.youtube.com/channel/UCQW_...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Juin - 05:20 (2016)    Sujet du message: LES "LOUPS SOLITAIRES" TUEURS DE L'EXTRÊME DROITE PLUS DANGEREUX QUE LES ISLAMISTES, VRAIMENT? Répondre en citant

LES "LOUPS SOLITAIRES" TUEURS DE L'EXTRÊME DROITE PLUS DANGEREUX QUE LES ISLAMISTES, VRAIMENT?

23 juin 2016 16 h 30 min·



Loups solitaires? Accusation qui aura pour but de faire arrêter, pour des raisons de sécurité, tous les opposants à ce régime international de contrôle et de terreur.

Les photos, ici utilisées, d'un de ces supposés loup solitaire est Anders Behring Breivik, qui le 22 Juillet 2011 a été accusé d'avoir commis un attentat terroriste qui aurait fait plus de 91 victimes, à Oslo et sur l'île de Utoya.




Dans la réalité, cet homme est un Chevalier de Malte, un soldat de Romùe, faisant justement partie de cette 5e colonne dont la base internationale est en Suisse.

En commettant des actes de terreurs par les leurs, l'élite nazi peut se servir d'eux comme exemple pour ensuite se retourner contre le peuple, qui comme on le voit dans cet article, les loups solitaires seraient encore plus dangereux que les islamistes jihadistes. Par cela, ils pourront, en fomentant de fausses accusations, nous arrêter, nous et bien souvent toute notre famille, nous faire vivre l'enfer, nous dépouiller et se partager tous nos biens.

Lisez l'Enclyclique Laudato Si' du Pape François et lisez bien entre les lignes. Vous verrez que derrière cette religion qui dit représenter la vraie Eglise de Jésus-Christ, se cache une un autre Evangile, qui est basé sur le mensonge, la fausse compassion, la fausse unité, etc, et qui vient d'une race déchue qui contrôle ce monde. Cette race, dont leur chef est appelé le Père du mensonge dans la Parole de Dieu,  a maintenant entamé une nouvelle offensive contre le Dieu Très-Haut et tous les humains qui n'appartiennent pas à cette race "royale" démoniaque. Le Pape François est en fait un grand prêtre d'Ammon et non le représentant de Christ sur Terre.

Avec tout ce que nous voyons prendre place, il n'est pas difficile de comprendre qu'ils sont à détruire les fondements de la société tout en s'accaparant des richesses mondiales, car considérant que tout leur appartiennent, y compris les humains qui sont en train, un pays après l'autre, d'être conduit dans une servitude pesante et sanglante sous l'oecuménisme de sang, où les morts, selon le Vatican, sont considérés comme étant des martyrs de la foi. Cette fausse humilité et compassion du Pape Jésuite et de par ses soldats du diable, se cache un grand génocide qui ne cesse de s'étendre sur toute la Terre. Tout ces changements nous montre, hors de tout doute, que nous sommes vraiment entrés dans la période des temps de la fin.


-----

C’est le site d’information russe officiel rt.com qui relaie cette information d’après un rapport du think tank britannique Royal United Services Institute : les tueurs « fascistes et nationalistes » agissant en loups solitaires sont largement plus dangereux et font beaucoup plus de victimes que ceux professant des convictions islamistes. Le RUSI assure que les extrémistes de droite en Europe représentent une menace grave qu’il serait imprudent d’ignorer. On se focalise trop sur les attaques d’origine islamiste, au détriment des autres types de violences, selon le rapport.
 
On notera d’abord l’intérêt de rt.com pour cette mise en garde contre des éléments politiques qui sont depuis toujours la cible principale désignée par la gauche communiste. La vermine fasciste n’est pas morte, proclame en substance le site russe ; mais son ton indique que l’analyse communiste classique ne l’est pas non plus.
 

Les tueurs d’extrême droite présentés comme plus dangereux que les islamistes
 
C’est peu de dire qu’une telle mise en cause de « l’extrémisme de droite » dans le cadre de l’action terroriste ces dernières années est contre-intuitive. Mais c’est justement l’objectif : retourner la situation.
 
Le rapport, Countering Lone Actor Terrorism (« Agir contre le terrorisme d’acteurs isolés) arrive à cette conclusion en ne s’intéressant qu’aux personnes agissant totalement seules. En effet, comme le souligne le rapport, celles-ci sont plus difficiles à débusquer, car elles s’exposent moins à être repérées du fait de communications et d’agissements communs avec des complices, ou de circulation d’ordres venus d’en haut. Tout cela peut tomber sous le radar des outils de surveillance de la police ou du renseignement, en dehors même des risques d’indiscrétion ou d’imprudence imputables aux comploteurs.
 
Le rapport affirme qu’entre 2000 et 2014, 94 personnes ont été tuées et 260 autres blessés par des « loups solitaires » d’extrême droite. Les « loups solitaires » islamistes n’ont tué, au cours de la même période, que 16 personnes, et fait 65 blessés. Et hop, le tour est dans le sac : voilà de bons chrétiens ouverts à la propagande « nationaliste et fasciste » qui sont finalement bien plus assassins que les sectateurs d’Allah !
 

L’islam, religion de paix et de tolérance toujours !
 
Parmi les tueurs répertoriés à l’extrême droite par le RUSI, il y a bien sûr le tueur de masse norvégien Anders Behring Breivik qui a, à lui seul, causé la mort de 77 personnes. Cela relativise les chiffres ci-dessus ; il faudrait préciser aussi les accointances franc-maçonnes et le dérangement psychiatrique de cet homme.
 
Rt.com relève aussi l’exemple, extérieur à l’étude réalisée par le RUSI, de l’assassin de l’élu britannique Jo Cox : Thomas Mair est désigné comme un « néonazi » liés à des groupes proclamant la « suprématie blanche ». Vrai ou faux, il faut rappeler combien cet assassinat aura été « opportun » dans la campagne contre le Brexit. Et combien il rappelle un autre assassinat de jeune femme député, celui d’Anna Lindh, la Suédoise poignardée à mort à quelques jours du referendum sur l’euro en 2003 par un « déséquilibré ». Comme Jo Cox, Anna Lindh était favorable à l’intégration européenne – mais la Suède avait tout de même voté non à l’euro. C’est dire que les assassinats extrémistes, à défaut d’être commandités, peuvent avoir un intérêt politique certain !
 

Et les loups solitaires islamistes, alors ?
 
Ce que nous apprend en réalité le rapport de RUSI, c’est que les tueurs « loups solitaires », précisément parce qu’ils n’appartiennent pas à une organisation terroriste et que leur fanatisme n’est pas dicté par un système religieux ou politique ayant pignon sur rue, n’est pas de la variété qui permet l’action concertée, ne sont pas renforcés par un groupe – même s’ils peuvent être manipulés. Pour débusquer des tueurs isolés, la seule option possible et la surveillance rapprochée d’un grand nombre de personnes identifiées pour telle ou telle sympathie extrémiste – mais d’un extrémisme défini par le pouvoir, ce qui est une porte ouverte aux abus.
 
Les plus meurtriers, les plus efficaces, ceux qui tuent par centaines et par milliers à travers le monde, ce sont des islamistes qui persécutent et terrorisent en Afrique et en Asie, qui tuent aveuglément en Occident, et dont les attentats peuvent être activés par un simple mot d’ordre émanant des « chefs ». La liste d’attaques, rien qu’en France, de ce type apparemment « spontané » ne cesse d’ailleurs de s’allonger, d’un chef d’entreprise décapité à la petite étudiante rennaise poignardée à son arrêt de bus il y a quelques jours.
 

Anne Dolhein

http://reinformation.tv/tueurs-extreme-droite-plus-dangereux-islamistes-loups-solitaires-dolhein-56980-2/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Juin - 05:27 (2016)    Sujet du message: BREAKING DONALD TRUMP MEETS EVANGELICAL LEADERS PROMISING FREEDOM OF RELIGION JUNE 22 2016 Répondre en citant

SPIRITUAL TRAP

BREAKING DONALD TRUMP MEETS EVANGELICAL LEADERS PROMISING FREEDOM OF RELIGION JUNE 22 2016

But not a word about the evangelical submission to the catholic church



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=KzXWMQ1CzcE

VATICAN HOSTS BELIEVERS OF MANY RELIGIONS TO CONSIDER 'RECOMMENDATIONS FOR CONDUCT’
https://zenit.org/articles/vatican-hosts-believers-of-many-religions-to-consider-recommendations-for-conduct/

CHRISTIAN WITNES IN A MULTI-RELIGIOUS WORLD

https://www.oikoumene.org/en/resources/documents/wcc-programmes/interreligious-dialogue-and-cooperation/christian-identity-in-pluralistic-societies/christian-witness-in-a-multi-religious-world


Dernière édition par maria le Dim 26 Juin - 06:11 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Juin - 06:11 (2016)    Sujet du message: TRUMP'S EVANGELICAL ADVISORY BOARD FEATURES BACHMANN, FALWELL Répondre en citant

SPIRITUAL TRAP : RELIGIOUS LEADERS - TRAITORS TO THE MOST HIGH WORKING WITH ROME (TRUMP) FOR THE DESTRUCTION OF CHRISTIAN EVANGELICALS PEOPLES




“I have such tremendous respect and admiration for this group and I look forward to continuing to talk about the issues important to Evangelicals, and all Americans, and the common sense solutions I will implement when I am President," Donald Trump said of his list that included former Congresswoman Michele Bachmann. | Getty

TRUMP'S EVANGELICAL ADVISORY BOARD FEATURES BACHMANN, FALWELL
 
By Nick Gass
06/21/16 02:34 PM EDT

Former Republican presidential candidate and Minnesota congresswoman Michele Bachmann leads an alphabetical list of names announced by Donald Trump's campaign on Tuesday as the presumptive Republican nominee's evangelical executive advisory board.

Along with Bachmann, the campaign announced the additions radio host and Focus on the Family founder James Dobson, Liberty University President Jerry Falwell Jr, Faith and Freedom Coalition founder Ralph Reed, among more than two dozen names.

“I have such tremendous respect and admiration for this group and I look forward to continuing to talk about the issues important to Evangelicals, and all Americans, and the common sense solutions I will implement when I am President," Trump said in a statement.

Bachmann is the only member of Congress, past or present, named to the board.

According to the statement, the board will "convene on a regular basis," with some of them responsible for organizing Trump's meeting with Christian leaders Tuesday in New York City.

Certain names on the list, like Dobson and Richard Land, the president of the Southern Evangelical Seminary, have made public their criticisms of Trump.

Ahead of the South Carolina primary in February, Dobson recorded a robocall boosting Texas Sen. Ted Cruz as the only viable candidate to beat Trump. In a post on CharismaNews.com published March 3, Land acknowledged populist anger but wrote, "it must be said, before it is too late, that whatever the problems may be, Donald Trump is not the answer. I fear that the millions of Americans who are putting their trust in Mr. Trump will be bitterly disillusioned if he were to obtain the nation's highest office."

Trump on Clinton's faith: 'We don't know anything'


By Bianca Padró Ocasio

Members of the board were not asked to endorse Trump to participate, the campaign said, but rather the list represents "Donald J. Trump’s endorsement of those diverse issues important to Evangelicals and other Christians, and his desire to have access to the wise counsel of such leaders as needed."

The full list of board members, as shared by the campaign:

· Michele Bachmann - Former Congresswoman

· A.R. Bernard - Senior Pastor and CEO, Christian Cultural Center

· Mark Burns - Pastor, Harvest Praise and Worship Center

· Tim Clinton - President, American Association of Christian Counselors

· Kenneth and Gloria Copeland - Founders, Kenneth Copeland Ministries

· James Dobson - Author, Psychologist and Host, My Family Talk

· Jerry Falwell, Jr. - President, Liberty University

· Ronnie Floyd - Senior Pastor, Cross Church

· Jentezen Franklin - Senior Pastor, Free Chapel

· Jack Graham - Senior Pastor, Prestonwood Baptist Church

· Harry Jackson - Senior Pastor, Hope Christian Church

· Robert Jeffress - Senior Pastor, First Baptist Church of Dallas

· David Jeremiah - Senior Pastor, Shadow Mountain Community Church

· Richard Land – President, Southern Evangelical Seminary

· James MacDonald – Founder and Senior Pastor, Harvest Bible Chapel

· Johnnie Moore - Author, President of The KAIROS Company

· Robert Morris - Senior Pastor, Gateway Church

· Tom Mullins – Senior Pastor, Christ Fellowship­

· Ralph Reed - Founder, Faith and Freedom Coalition

· James Robison - Founder, Life OUTREACH International

· Tony Suarez - Executive Vice President, National Hispanic Christian Leadership Conference

· Jay Strack - President, Student Leadership University

· Paula White - Senior Pastor, New Destiny Christian Center

· Tom Winters - Attorney, Winters and King, Inc.

· Sealy Yates – Attorney, Yates and Yates

http://www.politico.com/story/2016/06/trump-evangelical-advisory-board-2246…


Dernière édition par maria le Dim 26 Juin - 06:14 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 25 Juin - 07:00 (2016)    Sujet du message: CALIFORNIA STATE LEGISLATORS CONSIDERS LAW SUPPRESSING CHRISTIAN COLLEGES Répondre en citant

CALIFORNIA STATE LEGISLATORS CONSIDERS LAW SUPPRESSING CHRISTIAN COLLEGES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=4X4bpt58qtI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Juin - 07:05 (2016)    Sujet du message: ARMENIE : LE GENOCIDE, PREMIER D'UNE LISTE DE CATASTROPHES EFFROYABLES Répondre en citant



]


ARMENIE : LE GENOCIDE, PREMIER D'UNE LISTE DE CATASTROPHES EFFROYABLES

Le titre, en lui-même, pourrait sonner le glas à ce grand Calife global, aussi en lien avec le BREXIT pour la séparation du Royaume-Uni avec l'Union Européenne. Le grand génocide de l'Arménie avait pour but la destruction des juifs et du protestantisme afin d'établir le "christianisme" de Rome et nous savons que les intentions de ce Pape Jésuite n'ont pas changé. Dans un autre document, il nous est rapporté qu'il y a seulement 10% de la population qui serait catholique. Si cela est vrai, il est à prévoir un grand carnage dans ce pays afin de "stabiliser" la situation, puis viendront les forces militaires pour amener une "sécurité" complète du pays. Pour les autres nations de l'Europe, différentes propagandes seront mises de l'avant pour amener la destruction complète de ses nations.

Cette visite du Pape, en Arménie, pourrait bien être un code pour commencer la destruction de l'Europe via les cellules de la 5e colonne, qui sont déjà bien en place avec l'aide des partenaires de la Suisse pharaonique et des Chevaliers de Malte ainsi que des différents groupes alliés et religieux qui marchent tous avec le diable.

...Que Dieu bénisse et protège l’Arménie, terre illuminée par la foi, par le courage des martyrs,... = Martyrs qui ont été massacrés par ce même empire luciférien.


...Le catholicos arménien apostolique Karékine II a participé à la messe présidée par le pape François:  » un jour béni dans l’unité »....
https://fr.zenit.org/articles/le-catholicos-karekine-ii-a-la-messe-presidee-par-le-pape-francois/


...
Le pape dit son admiration pour le peuple arménien qui a su se relever après des douleurs inouïes. Mais il invite aussi à avancer sur le chemin de la réconciliation et de la paix sans laisser la douleur s’emparer des cœurs.

Il fait allusion à Noé: selon la tradition, l’Arche s’est arrêtée sur le Mont Ararat.... = Ce n'est pas une tradition, mais une vérité. Les seuls survivants au déluge de cette génération corrompue, que nous voyons se répéter de nos jours, avec cette nouvelle invasion de démons. En ces temps de la fin, ces entités veulent prendre leur revanche et tenter de reconquérir cette planète pour leur dieu Lucifer. La guerre contre les saints qui obéissent aux commandements de Dieu va aller de l'avant car il n'est pas question pour Satan et ses mignons de laisser un peuple libre guider le peuple. Lui, c'est le mal, la destruction et l'esclavage, ce qui est tout le contraire de ce que Dieu a offert à tous les humains.

https://fr.zenit.org/articles/armenie-ne-permettons-aux-souvenirs-douloureux-semparer-de-notre-coeur/

Comme à son habitude, le pape François s’est rendu en pèlerinage privé à la basilique papale et mariale de Sainte-Marie-Majeure, ce jeudi 23 juin 2016, pour confier à la Vierge Marie son voyage en Arménie (vendredi 24-dimanche 26 juin) https://fr.zenit.org/articles/armenie-rouge-bleu-orange-les-fleurs-du-pape-…


Les historiens et la destruction des arméniens

 https://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2004-1-page-137.htm

-----

Visite au président Serge Sargsian et rencontre des autorités du pays (texte complet)

24 juin 2016 Anita Bourdin Pape François,


Discours au palais présidentiel d'Erevan (Arménie) , capture CTV

« Que Dieu bénisse et protège l’Arménie, terre illuminée par la foi, par le courage des martyrs, par l’espérance plus forte que toute souffrance! » s’exclame le pape François qui évoque « cette tragédie, ce génocide, a inauguré malheureusement la triste liste des effroyables catastrophes du siècle dernier »: il a été perpétré avec « d’aberrantes motivations raciales, idéologiques ou religieuses ».

Le pape François s’est rendu au palais présidentiel d’Erevan, ce vendredi 24 juin 2016: il y a été accueilli par le président Serge Sargsian. Il a offert au président une médaille du voyage représentant saint Grégoire l’Illuminateur, par l’artiste italienne Danila Longo.

Le pape a prononcé devant les autorités du pays et le Corps diplomatique ce discours dont la traduction en français est du Vatican.

Le mot « génocide » n’était pas prévu: le pape avait d’abord préféré le terme arménien « Metz Yeghérn », le « grand mal », mais le pape l’a ajouté d’abondance du coeur.

Il a en effet évoqué le « grand mal » dont le centenaire a été célébré le 12 avril 2015 au Vatican: « À cette occasion, on a fait mémoire du centenaire du Metz Yeghérn, le ‘‘Grand Mal’’, qui a frappé votre peuple et a causé la mort d’une multitude considérable de personnes. Cette tragédie, ce génocide, a inauguré malheureusement la triste liste des effroyables catastrophes du siècle dernier, rendues possibles par d’aberrantes motivations raciales, idéologiques ou religieuses, qui ont enténébré l’esprit des bourreaux au point qu’ils se sont fixé le dessein d’anéantir des peuples entiers. »

Il a souligné la capacité du peuple arménien de surmonter les « horreurs » vécues au cours de son histoire: « Je rends honneur au peuple arménien, qui, éclairé par la lumière de l’Évangile, même dans les moments les plus tragiques de son histoire, a toujours trouvé dans la Croix et dans la Résurrection du Christ la force de se relever et de reprendre le chemin avec dignité. Cela révèle combien sont profondes les racines de la foi chrétienne et quel infini trésor de consolation et d’espérance elle contient. Ayant devant nos yeux les résultats néfastes auxquels ont conduit, au siècle dernier, la haine, le préjugé et le désir effréné de domination, je souhaite vivement que l’humanité sache tirer de ces tragiques expériences la leçon d’agir avec responsabilité et sagesse pour prévenir les dangers de retomber dans de telles horreurs. Rolling Eyes  »

« Il est d’importance vitale, a dit notamment le pape, que tous ceux qui déclarent leur foi en Dieu unissent leurs forces pour isoler quiconque se sert de la religion pour mener des projets de guerre, d’abus et de persécution violente, en instrumentalisant et en manipulant le Saint Nom de Dieu. » = Voilà le piège pour les insoumis de Rome.

Le pape a insisté sur l’engagement de l’Eglise sur le terrain, au service de la population: « L’Église catholique, pour sa part, même en étant présente dans le pays avec des ressources humaines limitées, est heureuse de pouvoir offrir sa contribution à la croissance de la société, particulièrement dans son action en direction des plus faibles et des plus pauvres, dans les domaines de la santé et de l’éducation, ainsi que dans le domaine spécifique de la charité. »

« L’Église catholique désire collaborer activement, a encore souligné le pape, avec tous ceux qui ont à cœur les destinées de la civilisation et le respect des droits de la personne humaine, pour faire prévaloir dans le monde les valeurs spirituelles, en démasquant ceux qui en souillent le sens et la beauté. »

A.B.

Discours du pape François

Monsieur le Président,
Distinguées Autorités,
Illustres Membres du Corps Diplomatiques,
Mesdames et Messieurs,
Monsieur le Président,
Distinguées Autorités,
Illustres Membres du Corps Diplomatiques Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un motif de grande joie de pouvoir être ici, de fouler le sol de cette terre arménienne si chère, de rendre visite à un peuple aux traditions antiques et riches, qui a témoigné avec courage de sa foi, qui a beaucoup souffert, mais qui est parvenu à toujours renaître.

« Notre ciel turquoise, les eaux limpides, le lac de lumière, le soleil d’été et d’hiver, la foire boréale, […] la pierre des millénaires, […] les livres caractérisés par le style, devenus prière » (Elise Ciarenz, Ode à l’Arménie). Voilà quelques images puissantes que l’un de vos illustres poètes nous offre pour nous éclairer sur la profondeur de l’histoire et sur la beauté de la nature de l’Arménie. Elles renferment en peu d’expressions l’écho et la densité de l’expérience glorieuse et dramatique d’un peuple et l’amour dévorant pour sa Patrie.

Je vous suis vivement reconnaissant, Monsieur le Président, pour les aimables paroles de bienvenue que vous m’avez adressées au nom du Gouvernement et des habitants de l’Arménie, et pour m’avoir offert la possibilité, grâce à votre courtoise invitation, d’échanger la visite que vous avez effectuée l’année dernière au Vatican, lorsque vous avez pris part à la célébration solennelle dans la Basilique Saint Pierre, avec leurs Saintetés Karékine II, Patriarche Suprême et Catholicos de Tous les Arméniens, et Aram Ier, Catholicos de la Grande Maison de Cilicie, et avec Sa Béatitude Nersès Bedros XIX, Patriarche de Cilicie des Arméniens, récemment décédé. À cette occasion, on a fait mémoire du centenaire du Metz Yeghérn, le ‘‘Grand Mal’’, qui a frappé votre peuple et a causé la mort d’une multitude considérable de personnes. Cette tragédie, ce génocide, a inauguré malheureusement la triste liste des effroyables catastrophes du siècle dernier, rendues possibles par d’aberrantes motivations raciales, idéologiques ou religieuses, qui ont enténébré l’esprit des bourreaux au point qu’ils se sont fixé le dessein d’anéantir des peuples entiers. Il est bien triste que – dans ce cas comme dans les autres – les grandes puissances regardaient ailleurs.

Je rends honneur au peuple arménien, qui, éclairé par la lumière de l’Évangile, même dans les moments les plus tragiques de son histoire, a toujours trouvé dans la Croix et dans la Résurrection du Christ la force de se relever et de reprendre le chemin avec dignité. Cela révèle combien sont profondes les racines de la foi chrétienne et quel infini trésor de consolation et d’espérance elle contient. Ayant devant nos yeux les résultats néfastes auxquels ont conduit, au siècle dernier, la haine, le préjugé et le désir effréné de domination, je souhaite vivement que l’humanité sache tirer de ces tragiques expériences la leçon d’agir avec responsabilité et sagesse pour prévenir les dangers de retomber dans de telles horreurs. Que se multiplient donc, de la part de tous, les efforts afin que dans les controverses internationales prévalent toujours le dialogue, la recherche constante et authentique de la paix, la collaboration entre les États et l’engagement assidu des organismes internationaux, en vue de construire un climat de confiance propice à la conclusion d’accords durables tournés vers l’avenir.

L’Église catholique désire collaborer activement avec tous ceux qui ont à cœur les destinées de la civilisation et le respect des droits de la personne humaine, pour faire prévaloir dans le monde les valeurs spirituelles, en démasquant ceux qui en souillent le sens et la beauté. À ce sujet, il est d’importance vitale que tous ceux qui déclarent leur foi en Dieu unissent leurs forces pour isoler quiconque se sert de la religion pour mener des projets de guerre, d’abus et de persécution violente, en instrumentalisant et en manipulant le Saint Nom de Dieu.

Aujourd’hui, les chrétiens en particulier, comme et peut-être plus qu’au temps des premiers martyrs, sont discriminés à certains endroits et persécutés pour le seul fait de professer leur foi, tandis que trop de conflits dans diverses régions du monde ne trouvent pas encore de solutions positives, en causant des deuils, des destructions et des migrations forcées de populations entières. Il est indispensable, par conséquent, que les responsables des destinées des nations prennent avec courage et sans tarder des initiatives visant à mettre fin à ces souffrances, en faisant de la recherche de la paix, de la défense et de l’accueil de ceux qui sont la cible d’agressions et de persécutions, de la promotion de la justice et d’un développement durable, leurs objectifs prioritaires. Le peuple arménien a fait personnellement l’expérience de ces situations ; il connaît la souffrance et la douleur, il connaît la persécution ; il garde en mémoire non seulement les blessures du passé, mais aussi l’esprit qui lui a permis, chaque fois, de prendre un nouveau départ. En ce sens, je l’encourage à ne pas priver la communauté internationale de sa précieuse contribution.

Cette année, on célèbre le 25ème anniversaire de l’indépendance de l’Arménie. C’est une heureuse circonstance pour laquelle il faut se réjouir et l’occasion de faire mémoire des objectifs atteints et de se proposer de nouveaux buts vers lesquels tendre. Les festivités à cette heureuse occasion seront d’autant plus significatives si elles deviennent pour tous les Arméniens, dans la Patrie et dans la diaspora, un moment spécial pour recueillir et coordonner les énergies, en vue de favoriser un développement civil et social du pays, équitable et inclusif. Il s’agit de veiller constamment à ne jamais manquer aux impératifs moraux d’égale justice pour tous et de solidarité envers les faibles et les moins nantis (cf. Jean-Paul II, Discours au départ de l’Arménie, 27 septembre 2001 : Insegnamenti XXIV, 2[2001], p. 489). L’histoire de votre pays va de pair avec son identité chrétienne, conservée au cours des siècles. Cette identité chrétienne, loin de faire obstacle à la saine laïcité de l’État, l’exige plutôt et l’alimente, en favorisant la citoyenneté participative de tous les membres de la société, la liberté religieuse et le respect des minorités Rolling Eyes . La cohésion de tous les Arméniens et l’engagement accru afin de déterminer les voies utiles pour surmonter les tensions avec certains pays voisins rendront plus facile la réalisation de ces importants objectifs, en inaugurant pour l’Arménie une époque de vraie renaissance.

L’Église catholique, pour sa part, même en étant présente dans le pays avec des ressources humaines limitées, est heureuse de pouvoir offrir sa contribution à la croissance de la société, particulièrement dans son action en direction des plus faibles et des plus pauvres, dans les domaines de la santé et de l’éducation, ainsi que dans le domaine spécifique de la charité, comme en témoignent l’œuvre réalisée depuis vingt-cinq ans déjà par l’hôpital ‘‘Redemptoris Mater’’ à Ashotsk, l’activité de l’institut éducatif à Yerevan, les initiatives de Caritas Armenia et les œuvres gérées par les Congrégations religieuses.

Que Dieu bénisse et protège l’Arménie, terre illuminée par la foi, par le courage des martyrs, par l’espérance plus forte que toute souffrance !

[Texte original: Italien] © Librairie éditrice du Vatican

https://fr.zenit.org/articles/armenie-discours-du-pape-francois-au-palais-presidentiel/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 05:45 (2016)    Sujet du message: BROAD CONSENSUS IF ISLAMIC THEOLOGY, 'APOSTATE MUST REPENT OR BE KILLED', LEAVING ISLAM IS 'TREASON' Répondre en citant

BROAD CONSENSUS IF ISLAMIC THEOLOGY, 'APOSTATE MUST REPENT OR BE KILLED', LEAVING ISLAM IS 'TREASON'

Posted on June 26, 2016 by creeping


This was declared on an Egyptian television program, shown daily during the month of jihad (aka Ramadan).

Source: Al-Azhar: to leave Islam is ‘treason’

To convert away from Islam is “treason” that should carry the death penalty, according to Sunni Islam’s topmost religious authority.


“The penalty for an open apostate, departing from the community, is well stipulated in Sharia,” Al-Azhar’s Grand Imam Ahmed el-Tayyib declared on Egypt television last week.

 
“An apostate must be pressed upon to repent within a variable period of time or be killed,” el-Tayyib stated, reiterating Islam’s traditional position during a 16 June episode of a daily TV program featuring him.  

Full Al-Azhar statement — Click here

The ‘Good Imam’ is broadcast every day during the Muslim month of Ramadan, a time of fasting, intense worship and increased zeal across the Islamic world. Shown over Egypt’s state TV, it is also broadcast by several private satellite channels across the Arab world and Muslim diaspora.

 
Apostasy manifests itself as crime … that has to incur a disciplining punishment

“[Preaching] apostasy stems from a hatred against Islam and a premeditated desire to work against it. As such it constitutes in my belief high treason and a departure from the community and what it holds sacred,” the official portal of Al-Azhar quoted el-Tayyib as saying.

 
Started over a millennium ago as a centre of Shiite power, Cairo’s Al-Azhar Mosque has since become renowned as “Sunni Islam’s most prestigious university”. Currently, it serves as a main ideological and logistical backer of worldwide Islamic missionary work.

 
‘Blind at heart’

 
The broad consensus of Islamic theology, including the Prominent Scholars of [Sunni Islam’s] Four Schools, judge apostasy to be criminal,” el-Tayyib said. “They are all in agreement that an apostate must be pressed upon to repent within a variable period of time or be killed.

 
“One is to employ dialogue and debate in the hope the apostate would repent, which in itself speaks for a measure of flexibility in that an apostate is not killed outright,” el-Tayyib said, describing converts from Islam as “blind at heart” for leaving “the Religion of Original Nature”.

 

The overwhelming majority, almost 100%, of Muslims that Barrack Hussein Obama is bringing into the U.S. are Sunni Muslims who follow the sharia.
  
https://creepingsharia.wordpress.com/2016/06/26/broad-consensus-leaving-islam-treason-death/
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Juin - 04:45 (2016)    Sujet du message: SPLC PRESIDENT URGES CONGRESS TO NOT IGNORE TERRORISM FROM RADICAL RIGHT Répondre en citant



SPLC PRESIDENT URGES CONGRESS TO NOT IGNORE TERRORISM FROM RADICAL RIGHT

FIGHTING HATE // TEACHING TOLERANCE // SEEKING JUSTICE


JUNE 28, 2016
Dear Maria,

Earlier today, SPLC President Richard Cohen testified during a U.S. Senate subcommittee hearing called by Senator Ted Cruz to discuss the threat of terrorism associated with radical or perverse forms of Islam.

Richard told the senators that the government must not ignore the threat of violence posed by far-right extremists as it focuses on terror emanating from those who sympathize with groups like ISIS.

He noted in his testimony that after 9/11, a high-level task force on domestic terrorism – formed after the 1995 Oklahoma City bombing – was allowed to lapse as the government turned its attention to al Qaeda. The problem was, the task force didn’t meet again for 13 years.

During that period, the number of domestic hate groups and radical antigovernment groups skyrocketed, and the level of violence from the radical right increased by a factor of four. We’ve seen numerous acts of terror by domestic extremists, including last year’s massacre of nine churchgoers by a white supremacist in Charleston.

Please take a moment to read Richard’s important testimony. And thank you for supporting this vital work.

Sincerely,

Your friends at the SPLC

e-mail


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Juin - 05:44 (2016)    Sujet du message: LE GENOCIDE ARMENIEN, UN AVERTISSEMENT POUR TOUTES LES NATIONS Répondre en citant



LE GENOCIDE ARMENIEN, UN AVERTISSEMENT POUR TOUTES LES NATIONS 

Derrière tout ce beau discours biaisé, le Pape François est en train de nous dire exactement ce qui vient sur le peuple de Dieu (incluant juifs et chrétiens). Le mot génocide n'est pas employé pour rien dans son discours et ce même s'il tente de nous endormir par son beau discours. Pour celui et celle qui connaît les prophéties et la saison dans laquelle nous sommes entrés, nous voyons bien ce qui se met en place... et qui est déjà commencé dans plusieurs pays. Lorsque
Jorge Mario Bergoglio était en poste en Argentine après avoir fait ses études chez la Compagnie de Jésus (Jésuite) .

Nommé évêque sous Jean-Paul II puis Cardinal puis Archevêque
de l'archidiocèse de Buenos Aires. Il était donc très au courant de la situation autant en Argentine que de l'histoire de la 2e guerre mondiale, conduite par le Pape Pie XII et de Hitler pour le compte de l'aristocratie pharaonique de Suisse.

Ce pays ayant accueilli de nombreux nazis ayants reçu un passeport du Vatican afin de s'échapper et qui une fois sur place, ont facilement trouvé du travail et/où ils ont continué secrètement certaines expériences commencées sous le règne d'Hitler. Il n'a rien fait lors de la dictature en Argentine, sinon que de demander de prier, et cela lui est encore reproché par les gens de ce pays qui ont perdu de nombreux êtres chers, ce que dément, bien sûr,
le Service d'Information du Vatican.

Ne nous laissons pas berner par les beaux discours. Ce Pape est un pur et dur de la race de Caïn et le plan génocidaire global est bien en marche. La haine contre le peuple de Dieu, de par leurs sbires se fait sentir un peu plus à tous les jours et les attaques contre la chrétienté et les commandements de Dieu, sous toutes sortes de formes se positionnent clairement. Le titre "
LE GENOCIDE ARMENIEN, UN AVERTISSEMENT POUR TOUTES LES NATIONS" nous dit exactement ce qu'il veut dire.
 

Que Dieu ait pitié de Son Peuple et qu'Il le protège à travers ses ténèbres épaisses qui prennent place. 


Conférence de presse dans l’avion Erevan-Rome

27 juin 2016 Marina Droujinina Pape François, Voyages pontificaux


Memorial de Tsitsernakaberd, WIKIMEDIA COMMONS - Serouj Ourishian

« Je ne l’ai jamais dit avec l’intention d’offenser, plutôt objectivement », c’est ainsi que le pape a expliqué l’utilisation qu’il a faite du mot « génocide » dans son discours au Palais présidentiel à Erevan, en Arménie, vendredi dernier, 24 juin 2016. Il explique ‘il voulait pointer du doigt le silence des nations devant les génocides du XXe siècle: un avertissement pour aujourd’hui.

Il a répondu « avec beaucoup de sincérité et de profondeur », selon les paroles du père Lombardi, à cette question « délicate » lors de la conférence de presse dans l’avion le ramenant d’Erevan à Rome le dimanche soir 26 juin. Ce même jour, le père Federico Lombardi S.J. directeur de la salle de presse du Saint-Siège, avait répondu aux questions des journalistes sur la protestation de la Turquie après l’emploi du terme « génocide ». Dans l’avion le pape a répondu à une question de Jean-Louis de la Vaissière, de l’AFP, à ce sujet.

« Dans ce discours [en Arménie], au début il n’y avait pas le mot, c’est vrai, a confirmé le pape, et je réponds pourquoi je l’ai ajouté. Après avoir entendu le ton du discours du président, et aussi avec mon passé quant à ce mot, et après avoir prononcé ce mot l’an dernier à Saint-Pierre, publiquement, cela aurait paru très étrange de ne pas employer le même, au moins. »

Le pape a expliqué dans quel contexte il avait utilisé ce terme en Argentine.

« En Argentine, quand on parlait de l’extermination arménienne, on employait toujours le mot « génocide », a-t-il dit. Je n’en connaissais pas d’autre. Et dans la cathédrale de Buenos Aires, sur le troisième autel à gauche, nous avons mis une croix en pierre en souvenir du « génocide arménien ». L’archevêque est venu, les deux archevêques arméniens, le catholique et l’apostolique, et ils l’ont inaugurée. En outre, l’archevêque apostolique, dans l’église catholique Saint-Barthélémy, une autre [église], a fait un autel en mémoire de saint Barthélémy [l’évangélisateur de l’Arménie]. Mais toujours… je ne connaissais pas d’autre terme. Je viens avec ce mot. »

Quand le pape est arrivé à Rome, il a entendu « l’autre terme, « le Grand Mal » ou « la tragédie terrible », en langue arménienne [Metz Yeghern], « que je ne sais pas prononcer » avoue-t-il. « Et on me dit que le mot de génocide est offensif, qu’il faut dire l’autre ».

« J’ai toujours parlé des trois génocides du siècle dernier, toujours trois, a affirmé le pape. Le premier, l’arménien, ensuite celui d’Hitler et le dernier, celui de Staline. Les trois. Il y en a d’autres, plus petits. Il y en a eu un autre en Afrique [Ruanda]. Mais dans l’orbite des deux grandes guerres, il y a ces trois-là. Et j’ai demandé pourquoi certaines personnes disent : « Certains pensent que ce n’est pas vrai, que cela n’a pas été un génocide ».

Le pape a reçu une explication d’un avocat qui l’a « beaucoup intéressée : « le mot génocide est un terme technique, c’est un terme qui a un caractère technique, qui n’est pas synonyme d’extermination. On peut dire extermination, mais déclarer un génocide comporte des actions de dédommagement et d’autres choses du même genre » Rolling Eyes .

Enfin, l’année dernière, quand le pape préparait le discours pour la célébration du 12 avril à Rome, il a vu que Jean-Paul II avait employé ce mot: « il a utilisé les deux : « le Grand Mal » et « génocide ». Et j’ai repris ce dernier entre guillemets, a raconté le pape François. Et ce n’est pas bien tombé : une déclaration du gouvernement turc a été faite ; la Turquie, en quelques jours, a rappelé à Ankara son ambassadeur … Mais elle en a le droit : nous avons tous le droit de protester ».

En concluant, le pape a dit que, selon lui, les grandes puissances internationales étaient coupables de ne pas réagir à la tragédie arménienne.

« Je voulais souligner autre chose, a-t-il dit, et je crois, si je ne me trompe pas, que j’ai dit : « Dans ce génocide, comme dans les deux autres, les grandes puissances internationales regardaient ailleurs ». Et c’est celle-là l’accusation. Pendant la Seconde guerre mondiale, certaines puissances avaient des photos des voies ferrées qui menaient à Auschwitz : elles auraient eu la possibilité de bombarder et elles ne l’ont pas fait. C’est un exemple. Dans le contexte de la Première guerre, lorsqu’il y a eu le problème des Arméniens, et dans le contexte de la Seconde guerre, avec le problème d’Hitler et de Staline, et après Yalta, les camps et tout cela, personne ne parle ? Il faut souligner cela et poser la question historique : pourquoi ne l’avez-vous pas fait ? Vous, les puissances – je n’accuse pas, je pose une question. »

« Je ne sais pas si c’est vrai, a-t-il ajouté, mais j’aimerais voir si c’est vrai, que quand Hitler persécutait tellement les juifs, une des choses qu’il aurait dite, c’est : « Mais qui se souvient aujourd’hui des Arméniens ? Faisons la même chose avec les juifs !’ Je ne sais pas si c’est vrai, c’est peut-être une rumeur, mais j’ai entendu dire cela. Que les historiens cherchent et voient si c’est vrai. »

Avec une traduction de Constance Roques


https://fr.zenit.org/articles/le-genocide-armenien-un-avertissement-pour-toutes-les-nations-explique-le-pape/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Juil - 04:57 (2016)    Sujet du message: UNBELIEVABLE! COLORADO BANS THE NAME 'JESUS' CONSIDERED HATEFUL NAME Répondre en citant

UNBELIEVABLE! COLORADO BANS THE NAME 'JESUS' CONSIDERED HATEFUL NAME



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=3wnaK5ab9DA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Juil - 05:33 (2016)    Sujet du message: URGENT: THIS STATE JUST BANNED PASTORS FROM CALLING HOMOSEXUALITY A SIN Répondre en citant

URGENT: THIS STATE JUST BANNED PASTORS FROM CALLING HOMOSEXUALITY A SIN

In true progressive fashion, liberals are attempting to tear down the religious freedoms Americans have been entitled to since this country’s founding.

The state of Kentucky has set in motion a religious test for pastors volunteering as youth counselors, demanding they stop referring to homosexuality as a sin. They have even dismissed a pastor who cannot accommodate this requirement.

Liberty Counsel, a nonprofit organization dedicated to advancing religious freedom, discovered the news and has since sent a letter to Bob Hayter, Kentucky Department of Juvenile Justice commissioner, demanding the state stops the test and reinstates the dismissed counselor.

Liberty Counsel writes that the removal of volunteer youth pastor and counselor David Wells was “blatantly unconstitutional.”

The removal of Wells was issued by Warren County Regional Juvenile Detention Center as a result of the Kentucky Department of Juvenile Justice Policy 912, which mandates support of homosexuality and transvestism.

“Many juveniles are in DJJ custody because of sexual crimes,” said Liberty Counsel chairman Mat Staver.

“Pastor Wells must be able to discuss what the Bible says about matters of sexuality with the juveniles he is trying to help. To remove the Bible from a pastor’s hands is like removing a scalpel from a surgeon’s hands. Without it, they cannot provide healing.” (H/T WND)

Wells had volunteered for more than 10 years at the DJJ when Supt. Gene Wade let him him go abruptly on July 7.

Liberty Counsel’s letter to Hayter noted that Wells was ordered to sign a form “promising to refrain from telling any juvenile inmates that homosexuality was ‘sinful.’”

The letter also stated that because the Bible “explicitly prohibits any expression of sexuality outside of the confines of man-woman marriage” and because Wells must have the freedom to discuss these issues with inmates, he was unable to sign the form.

http://conservativetribune.com/state-banned-pastors-sin/?utm_source=Faceboo…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 03:47 (2016)    Sujet du message: «SI L'EUROPE VEUT ÊTRE UNE FAMILE DE PEUPLES...» MESSAGE DU PAPE FRANCOIS Répondre en citant



«SI L'EUROPE VEUT ÊTRE UNE FAMILE DE PEUPLES...» MESSAGE DU PAPE FRANCOIS 

Rassemblement « Ensemble pour l’Europe » à Munich (Allemagne)

2 juillet 2016 Anita Bourdin Europe, Pape François



Ensemble pour l'Europe 2016 (c) together4europe.org

« L’Europe est appelée à réfléchir et à se demander si son immense patrimoine, imprégné de christianisme, appartient à un musée ou s’il est capable d’inspirer la culture et de donner ses trésors à toute l’humanité », déclare le pape François.

Le pape a en effet adressé un message vidéo aux participants du rassemblement « Ensemble pour l’Europe » qui a eu lieu ce samedi 2 juillet 2016 à Munich en Bavière (Allemagne) sur la Karlsplatz.

Le rassemblement a conclu un congrès pour les responsables et les membres de mouvements, communautés, oeuvres, et initiatives chrétiennes, qui a eu lieu sur le thème “Rencontre – réonciliation – avenir”, du 30 juin au 1er juillet: quelque 200 mouvements y ont été représentés par quelque 1 700 membres, de 40 pays.

« Si l’Europe toute entière veut être une famille de peuples, qu’elle remette la personne au centre, qu’elle soit un continent ouvert et accueillant, qu’elle continue à réaliser des formes de coopération non seulement économique mais aussi sociale et culturelle », a recommandé le pape, notamment.

Voici la traduction officielle de travail du message du pape François.

A.B.

Message du pape François


Chers amis d’Ensemble pour l’Europe,

Je sais que vous êtes de nombreux Mouvements et groupes de différentes Églises et Communautés réunis à Munich (de Bavière) pour votre rencontre qui a pour titre : « Rencontre – Réconciliation – Avenir ».

Vous avez raison. C’est le moment de se mettre ensemble pour affronter les problématiques de notre temps dans un véritable esprit européen. En plus des murs visibles, d’autres murs invisibles se renforcent et tendent à diviser ce continent. Des murs s’élèvent dans le cœur des personnes. Des murs faits de peur, d’agressivité, de manque de compréhension envers les personnes d’origines ou de religions différentes. Des murs d’égoïsme politique et économique, sans respect pour la vie et la dignité de toute personne.

L’Europe se trouve dans un monde complexe et fortement en mouvement, de plus en plus globalisé et par conséquent de moins en moins euro-central.

Si nous reconnaissons les problématiques de notre époque, nous devons avoir le courage de dire : nous avons besoin d’un changement ! L’Europe est appelée à réfléchir et à se demander si son immense patrimoine, imprégné de christianisme, appartient à un musée ou s’il est capable d’inspirer la culture et de donner ses trésors à toute l’humanité.

Vous êtes rassemblés pour affronter ensemble ces défis ouverts en Europe et pour porter à la lumière des témoignages d’une société civile qui travaille en réseau pour l’accueil et la solidarité envers les plus faibles et les plus défavorisés, pour construire des ponts, pour surmonter les conflits déclarés ou latents.

L’histoire de l’Europe est l’histoire d’une rencontre continue entre Ciel et terre : le Ciel indique l’ouverture au Transcendant, à Dieu, qui a toujours marqué l’homme européen ; la terre représente sa capacité pratique et concrète d’affronter situations et problèmes.

Vous aussi, Communautés et Mouvements chrétiens nés en Europe, vous êtes porteurs de multiples charismes, de dons de Dieu à mettre à la disposition de tous. « Ensemble pour l’Europe » est une force de cohésion dont l’objectif clair est de traduire les valeurs base du christianisme en réponse concrètes aux défis d’un continent en crise.

Votre style de vie se fonde sur l’amour réciproque vécu de façon radicalement évangélique. Une culture de la réciprocité signifie confronter ses idées, s’estimer, s’accueillir, se soutenir mutuellement. Elle signifie valoriser la variété des charismes de façon à converger vers l’unité et à l’enrichir. La présence du Christ parmi vous, transparente et tangible, est le témoignage qui pousse à croire.

Toute unité authentique vit de la richesse des diversités qui la composent – comme une famille qui est beaucoup plus unie lorsque chacun de ses membres peut être lui-même jusqu’au bout, sans crainte. Si l’Europe toute entière veut être une famille de peuples, qu’elle remette la personne au centre, qu’elle soit un continent ouvert et accueillant, qu’elle continue à réaliser des formes de coopération non seulement économique mais aussi sociale et culturelle.

Dieu Evil or Very Mad porte toujours la nouveauté. Combien de fois l’avez-vous expérimenté dans votre vie ! Sommes-nous, encore aujourd’hui, ouverts à ses surprises ? Vous qui avez courageusement répondu à l’appel du Seigneur, vous êtes appelés à montrer la nouveauté qu’il porte dans la vie et à faire mûrir les fruits de l’Évangile. Ces fruits ont germé à partir des racines chrétiennes qui, depuis 2000 ans, nourrissent l’Europe. Vous porterez des fruits encore plus grands !

Maintenez la fraîcheur de vos charismes ; gardez vivant votre « Ensemble » et élargissez-le ! Faites en sorte que vos maisons, vos communautés et vos villes soient des laboratoires de communion, d’amitié et de fraternité capables d’intégrer, ouverts au monde entier.

Ensemble pour l’Europe ? Aujourd’hui il est plus nécessaire que jamais. Dans l’Europe de tant de nations, vous témoignez que nous sommes fils de l’unique Père et frères et sœurs entre nous. Vous êtes une semence précieuse d’espérance afin que l’Europe redécouvre sa vocation à contribuer à l’unité de tous.

[Texte original: italien – version de travail] @ Librairie éditrice du Vatican

https://fr.zenit.org/articles/si-leurope-veut-e%cc%82tre-une-famille-de-peuples-message-du-pape-francois/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 06:07 (2016)    Sujet du message: ROME SHOWS OFF COLOSSEUM RESTORATION Répondre en citant

ROME SHOWS OFF COLOSSEUM RESTORATION

Secret message. The restoration of the colosseum means they're ready for the global takeover of all nations and the complete destruction of the protestants and jews. This place is full of the blood of the saints.

I am not saying that Tod's should now do restoration work in France and Germany - 49sec.  = (Rome - France and Germany)

Europe can return to being itself - 1.06sec.  = (as a germanic catholic supremacy)

What we see behind us is not just our extraordinary heritage it is a sign of our identity  - 1.08se.  = (no protestants and jews - kill them all)

just like every small border on every small country - 1.13sec.  = (a germanic roman Empire to impose their supremacy and to enslave all nations)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=r_TTEZwImnY



ANTI-CHRISTIAN POLICIES IN THE ROMAN EMPIRE


Read more : https://en.wikipedia.org/wiki/Anti-Christian_policies_in_the_Roman_Empire


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 06:47 (2016)    Sujet du message: EVIL SATANIC GLOBALIST CFR MEMBER BRAZENLY CALLS FOR ELITES TO RISE UP AGAINST IGNORANT MASSES Répondre en citant



EVIL SATANIC GLOBALIST CFR MEMBER BRAZENLY CALLS FOR ELITES TO RISE UP AGAINST IGNORANT MASSES




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=cd1nEo-2dLI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 03:59 (2016)    Sujet du message: REVENUE CANADA FORBIDS UNITARIANS FROM WORKING FOR JUSTICE Répondre en citant

REVENUE CANADA FORBIDS UNITARIANS FROM WORKING FOR JUSTICE

Tax auditors continue Harper-launched probe of religious charity under new Liberal government

By Dean Beeby, CBC News Posted: Jul 03, 2016 5:00 AM ET Last Updated: Jul 03, 2016 5:00 AM ET


Revenue Minister Diane Lebouthillier has said she will not interfere with the independence of the CRA, and will allow auditors conducting political activity audits of charities to continue their work. Among the targets are the Unitarians, who have been told they cannot list 'work for justice' as their charitable goal. (Adrian Wyld/Canadian Press)



Dean Beeby
Senior reporter, Parliamentary Bureau

Dean Beeby is a CBC journalist, author and specialist in freedom-of-information laws.

One of Canada's most venerable religious charities has been told by the Canada Revenue Agency that it can no longer work for justice in the world.

Agency officials conducting a political activities audit on the Canadian Unitarian Council said the broad statement in the council's bylaws is too vague.


Canada Revenue Agency auditors have insisted the Canadian Unitarian Council purge 'work for justice' from their bylaws, among other demands.

"Vague purposes are ambiguous and can be interpreted in many different ways," the agency said in a compliance letter, which includes other demands more than a year after the audit was launched.

The Canadian Unitarian Council's bylaws were accepted by Industry Canada when the Toronto-based charity submitted them for approval in 2013.

But the warning three years later from the CRA's auditors forced the group to rewrite its bylaws at a May meeting in Vancouver, purging any reference to "justice" or "social justice."

Expectations soured
 
"I have been extremely concerned about this audit process," the council's executive director, Vyda Ng, said in an interview. "It started in January of 2015. We're in the middle of 2016. We're still in the process."

Many charities targeted by CRA's political activity audit program, begun in 2012 under the Stephen Harper government, had expected relief from the Liberals, who campaigned on a promise to set charities "free from political harassment."


Vyda Ng, executive director of the Canadian Unitarian Council, says the CRA's continuing political activity audit of the charity has cost a lot of time and money. (cuc.ca)

But those expectations soured in January when Revenue Minister Diane Lebouthillier said the 24 political activity audits underway would continue without interference from the new government. She also said notices of revocation of charitable status issued to another five groups would not be rescinded.

The only relief was that political activity audits set to begin on six unidentified charities, and held in abeyance during last year's federal election campaign, would be cancelled.   

The Canadian Unitarian Council was a vocal critic of the Harper government — raising objections to trade, pipeline and prison policies, for example — as were many of the 60 charities targeted in the $13.4-million political activities audit program.

The first wave of audits in 2012 hit environmental groups who had been vilified by Conservative cabinet ministers for opposing the government's energy policies. The net was later broadened to include poverty, international-aid and human-rights organizations.
pullquote a écrit:


'I do wish the government would stop these audits, like, right now.' - Vyda Ng, executive director, Canadian Unitarian Council


The Canadian Unitarian Council has annual revenues of less than $1 million, and in 2014 issued just $84,355 in receipts for tax deductible donations. Legal costs for the CRA audit hit $38,000 in 2015, and continue to rise this year.

"I do wish that the government would stop these audits, like, right now," said Ng. "It has cost me many, many, many hours of work. … It has also cost us a lot of money that we haven't budgeted for."

Ng declined to discuss other demands by CRA auditors, but said she expects the process to be concluded by the end of July.

The group asked its law firm whether it could insert "promote justice and human rights practices" to replace the forbidden "work for justice in the world," but it was nixed.


Margaret Rao, head of the Canadian Unitarians for Social Justice, says the CRA audit has been a 'royal pain.' (cusj.org)

"CRA could also find promoting human rights to be a political purpose which is not allowed," said the firm Carters Professional Corp., which specializes in charity law.

Margaret Rao, who heads a non-profit affiliate of the group, said: "We still work for social justice; we just don't spell it out."

She calls the audit a "royal pain."

"There are repercussions of what was started during the Harper regime [that] continue today," Rao said in an interview.

The CRA previously challenged the wording of the charitable purposes of at least two other groups — Oxfam Canada and Credit Counselling Services of Atlantic Canada Inc. Both were told they cannot work for the "prevention of poverty," which is considered political, but can "alleviate poverty," which is charitable. Neither charity was subject to a political activity audit, though.

A spokeswoman for the CRA declined comment, citing confidentiality provisions of the Income Tax Act that prevent the agency from even confirming whether or not a charity is under audit.

But Jelica Zdero said that as of the end of June, there were 16 political-activity audits still underway.

6 given notice
 
Of 38 completed audits so far, only one found no problems. Six charities have been given notice the agency intends to revoke their charitable status, one of which – Environmental Defence – has self-identified and is appealing the decision. At least four of the others are also appealing.

In March this year, more than a dozen groups launched a letter-writing campaign and petition to end the audits, saying the Liberals have failed to deliver on their campaign promise.


Cathy Hawara, who set up the CRA's political activity audit program in 2012, was recently promoted by the Liberal government. (pfc.ca)

But Lebouthillier says the CRA's Charities Directorate must operate independently.

"I cannot and will not play a role in the selection of charity audits or in the decisions relating to the outcomes of those audits," she said earlier this year.

On June 6, the minister promoted the head of the Charities Directorate to become a deputy assistant commissioner, working in the agency's legislative policy and regulatory affairs branch.

Cathy Hawara, previously with the Privy Council Office under then Prime minister Harper, had managed the political activities audit program since its inception in the 2012 federal budget.

Follow @DeanBeeby on Twitter

http://www.cbc.ca/news/politics/canada-revenue-agency-political-audit-unitarians-justice-liberals-1.3658743?cmp=rss&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 05:43 (2016)    Sujet du message: UNE JEUNE ISRAELIENNE DE 13 ANS POIGNARDEE SAUVAGEMENT DANS SON LIT / LES MEDIAS SAOUDIENS : « LES ISRAELITES VISES A TEL-AVIV NE SONT PAS DES COLONS MAIS DES VICTIMES » / L'AP SEMBLE S'ALIGNER SUR LE HAMAS EN PRÔNANT LA DESTRUCTION D'ISRAEL... Répondre en citant



UNE JEUNE ISRAELIENNE DE 13 ANS POIGNARDEE SAUVAGEMENT DANS SON LIT


30 juin 2016 |

Une jeune adolescente de 13 ans a été poignardée sauvagement dans son lit de plusieurs dizaines de coups de couteau par un terroriste palestinien de 17 ans jeudi matin, dans la ville de Kiryat Arba, près de Hébron,  en Samarie. Elle  a succombé à ses blessures à son arrivée au centre médical de Shaareï Tzedek……


Crédit : Famille

Selon les premiers éléments de l’enquête, le terroriste  serait un palestinien du nom Mohammed Taraireh, originaire du village de Bani Na’im, près de Kiryat Arbaa, il aurait  franchi la barrière de sécurité qui protège Kiriat Arbaa puis aurait pénétré dans une maison  où dormait la jeune Israélienne de 13 ans et l’aurait sauvagement poignardé dans son lit.


Photo by Yonatan Sindel/Flash90

La jeune victime qui s’appelait   Hallel Yaffa Ariel, a été transféré au centre médical Shaareï Tzedek de Jérusalem mais a succombé à ses blessures.

Un agent de sécurité d’une trentaine d’année venu lui porter secours aurait été grièvement blessé accidentellement par les tirs d’autres gardes de sécurité qui ont finalement réussi à abattre le terroriste. L’homme a également été transporté au centre médical de Hadassah Ein Karem à Jérusalem, dans un état grave.

http://www.tel-avivre.com/2016/06/30/une-jeune-israelienne-de-13-ans-poigna…


-----

 LES MEDIAS SAOUDIENS  : « LES ISRAELITES VISES A TEL-AVIV NE SONT PAS DES COLONS MAIS DES VICTIMES » 


Pure hypocrisie

Publié le 11 Juin 2016



Plusieurs médias saoudiens ont vivement dénoncé l’attaque terroriste de Tel-Aviv mercredi qui a fait quatre morts et cinq blessés.

La chaîne d’information Al-Arabiya, lors de ses reportages sur l’attaque, a qualifié de « victimes » les Israéliens visés par les terroristes palestiniens, alors qu’en général les médias arabes utilisent le terme de « colons ».

Dahham al-Enazi, un membre de l’Association saoudienne des journalistes, a également condamné la fusillade dans une série de remarques sur sa page Twitter.
« L’attaque de Tel-Aviv est du terrorisme. Notre soutien pour le peuple palestinien ne signifie pas que nous acceptons le meurtre d’innocents. Nous tenons à exprimer nos condoléances aux familles des victimes », a-t-il déclaré.

« Je persiste à dire que tuer des civils dans les rues comme cela est arrivé dans l’attaque de Tel-Aviv est du terrorisme. Même si cela se produisait dans les rues de Téhéran ou d’Ispahan, cela reste du terrorisme », a-t-il conclu, alors que l’Iran est l’ennemi numéro un de l’Arabie saoudite.


Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

http://www.lemondejuif.info/2016/06/medias-saoudiens-israeliens-vises-a-tel-aviv-ne-colons-victimes/

-----

L'AP SEMBLE S'ALIGNER SUR LE HAMAS EN PRÔNANT LA DESTRUCTION D'ISRAEL AU NOM DE L'ISLAM


Dr Zvi Tenney

L’Autorité palestinienne semble s’aligner sur le Hamas en prônant la destruction d’Israël au nom de l’islam

Ce qui se passe sur le terrain montre à quel point « l’initiative de Paix française » semble avoir eu des effets négatifs. En effet c’est sans vergogne et sans se cacher le moins du monde que l’Autorité palestinienne, censée être un partenaire de paix fiable aux yeux de la France et de l’Europe, adopte désormais  le credo du Hamas terroriste, incitant quotidiennement à la haine et à la violence en accusant l’État hébreu d’avoir « volé » les terres palestiniennes et de n’avoir donc aucune légitimité.

On assiste donc aujourd’hui à une escalade car cet interlocuteur privilégié qu’est le Fatah, prône désormais aussi, comme le fait le Hamas, une guerre religieuse et la destruction totale d’Israël au nom de l’islam.
 
C’est l’Institut de recherche « Palestinienne Media Watch »  qui  a révélé les déclarations dans ce sens faites dans le cadre d’un programme intitulé « La Palestine dans le Coran », une leçon donnée par le chef de « l’Académie de l’héritage et des antiquités du Wakf de la mosquée d’Al-Aksa » et diffusée pour le Ramadan par la télévision palestinienne officielle le 11 juin dernier.

Il y est expliqué qu’en droit islamique « wakf » signifie : « dotation religieuse inaliénable ». Ce qui ne permet donc ni compromis, ni reconnaissance ni changement.

Dr Zvi Tenney

Ambassador of Israel (ret)
www.zvitenney.info

http://www.terredisrael.com/infos/lautorite-palestinienne-semble-saligner-hamas-pronant-destruction-disrael-nom-de-lislam/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 06:03 (2016)    Sujet du message: RUSSIA BANS EVANGELISM ~ PERSECUTION IS COMING FOR GOD'S PEOPLE Répondre en citant

THE NEXT STEP





  



"And he opened his mouth in blasphemy against God, to blaspheme his name, and his tabernacle, and them that dwell in heaven.
And it was given unto him to make war with the saints, and to overcome them: and power was given him over all kindreds, and tongues, and nations.
And all that dwell upon the earth shall worship him, whose names are not written in the book of life of the Lamb slain from the foundation of the world."
Revelation 13: 6-8


RUSSIA BANS EVANGELISM ~ PERSECUTION IS COMING FOR GOD'S PEOPLE 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=5ELAAJ-20K8

RUSSIA'S PROPOSED LAW : NO EVANGELIZING OUTSIDE OF CHURCH

-----

On June 3, 2016

...
the Pan-Orthodox Council to be held late in June this year on Crete, reports the UOC MP’s Synodal Information and Education Department. ..

...
Pondering the cause and mission of the expected inter-Church meeting, His Beatitude said that at the present stage the Orthodox Church exists in the difficult environment of the world’s transformation. “Today there is a reorganization of the world going on, a new world is being developed in which political boundaries are becoming less and less important and they will eventually disappear. And the Church has the task of finding its place in this new format of the world,” the primate noted.

http://www.pravoslavie.ru/english/94040.htm

-----

... During the council, World Council of Churches general secretary Rev. Dr Olav Fykse Tveit and Faith and Order director Rev. Dr Odair Mateus Pedroso will attend  celebrations of Pentecost on Sunday, 19 June, representing the WCC and its ecumenical fellowship...

http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/ecumenical-patriarch-expresse…

-----


Evangelicals protest the law, which would severely limit where and how Christians share the gospel.

Kate Shellnutt
[ posted 6/29/2016 08:00AM ]


Bernt Rostad / Flickr
The State Duma building in Moscow

Christians in Russia won’t be allowed to email their friends an invitation to church or to evangelize in their own homes if Russia’s newest set of surveillance and anti-terrorism laws are enacted.

The proposed laws, considered the country’s most restrictive measures in post-Soviet history, place broad limitations on missionary work, including preaching, teaching, and engaging in any activity designed to recruit people into a religious group.

To share their faith, citizens must secure a government permit through a registered religious organization, and they cannot evangelize anywhere besides churches and other religious sites. The restrictions even apply to activity in private residences and online.

This week, Russia’s Protestant minority—estimated around 1 percent of the population—prayed, fasted, and sent petitions to President Vladimir Putin, who will have to approve the measures before they become official.

“Most evangelicals—leaders from all seven denominations—have expressed concerns,” Sergey Rakhuba, president of Mission Eurasia and a former Moscow church-planter, told CT. “They’re calling on the global Christian community to pray that Putin can intervene and God can miraculously work in this process.”

Following a wave of Russian nationalist propaganda, the laws passed almost unanimously in the Duma, the upper house, on Friday and in the Federation Council, the lower house, today.

If this legislation is approved, the religious situation in the country will grow considerably more complicated and many believers will find themselves in exile and subjected to reprisals because of our faith,” wrote Oleg Goncharov, spokesman for the Seventh-day Adventists’ Euro-Asia division, in an open letter.

Proposed by United Russia party lawmaker Irina Yarovaya, the law appears to target religious groups outside the Russian Orthodox church. Because it defines missionary activities as religious practices to spread a faith beyond its members, “if that is interpreted as the Moscow Patriarchate is likely to, it will mean the Orthodox Church can go after ethnic Russians but that no other church will be allowed to,” according to Frank Goble, an expert on religious and ethnic issues in the region.

Russian nationalist identity remains tied up with the Russian Orthodox church.

“The Russian Orthodox church is part of a bulwark of Russian nationalism stirred up by Vladimir Putin,” David Aikman, history professor and foreign affairs expert, told CT. “Everything that undermines that action is a real threat, whether that’s evangelical Protestant missionaries or anything else.”

Sergei Ryakhovsky, head of the Protestant Churches of Russia, and several other evangelical leaders called the law a violation of religious freedom and personal conscience in a letter to Putin posted on the Russian site Portal-Credo. The letter reads, in part:
text a écrit:



The obligation on every believer to have a special permit to spread his or her beliefs, as well as hand out religious literature and material outside of places of worship and used structures is not only absurd and offensive, but also creates the basis for mass persecution of believers for violating these provisions.

Soviet history shows us how many people of different faiths have been persecuted for spreading the Word of God. This law brings us back to a shameful past."





Stalin-era religious restrictions—including outlawing religious activity outside of Sunday services in registered churches and banning parents from teaching faith to their kids—remained on the books until the collapse of the Soviet Union, though the government enforced them only selectively.

Some have questioned whether the government could or would monitor religious activity in private Christian homes.

“I don’t think you can overestimate the Russian government’s willingess to exert control,” Aikman told CT. If history is any indication, the proposed regulations reveal a pattern of “creeping totalitarianism” in the country, he said.

The so-called Big Brother laws also introduce widespread surveillance of online activity, including requiring encrypted apps to give the government the power to decode them, and assigning stronger punishments for extremism and terrorism.

The proposal is an “attack on freedom of expression, freedom of conscience, and the right to privacy that gives law enforcement unreasonably broad powers,” the humanitarian group Human Rights Watch told The Guardian.

If passed, the anti-evangelism law carries fines up to US $780 for an individual and $15,500 for an organization. Foreign visitors who violate the law face deportation.

Russia has already moved to contain foreign missionaries. The “foreign agent” law, adopted in 2012, requires groups from abroad to file detailed paperwork and be subject to government audits and raids. Since then, the NGO sector has shrunk by a third, according to government statistics.

In Moscow, we shared an office with 24 organizations. Not a single foreign expatriate mission is there now,” Rakhuba previously told CT. “They could not re-register. Missionaries could not return to Russia because they could not renew their visas. It is next to impossible to get registration as a foreign organization today.”

While Russia’s evangelicals pray that the proposed regulations are amended or vetoed, they have gone underground before, and they’ll be willing to do it again, Rakhuba said.

“They say, ‘If it will come to it, it’s not going to stop us from worshiping and sharing our faith,’” he wrote. “The Great Commission isn’t just for a time of freedom.”

http://www.christianitytoday.com/gleanings/2016/june/no-evangelizing-outsid…




Dernière édition par maria le Mar 5 Juil - 03:49 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 06:44 (2016)    Sujet du message: INCROYABLE! GEORGES (JesusChrist TV) A TUE TOUTE SA FAMILLE AVANT DE S'ENFUIR DU CAMEROUN? / VIDÉO CHOC! L'ÉGLISE D'UN "EVÊQUE" (KIZIAMINA) SACCAGEE POUR SORCELLERIE ET SACRIFICE HUMAINS Répondre en citant

INCROYABLE! GEORGES (JesusChrist TV) A TUE TOUTE SA FAMILLE AVANT DE S'ENFUIR DU CAMEROUN?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=y40Fq5__76g

VIDÉO CHOC! L'ÉGLISE D'UN "EVÊQUE" (KIZIAMINA) SACCAGEE POUR SORCELLERIE ET SACRIFICE HUMAINS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=FY-y6Pbg340


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juil - 03:58 (2016)    Sujet du message: UN COMMITTEE SAYS TAKING KIDS TO CHURCH VIOLATES HUMAN RIGHTS / UNBELIEVABLE: U.N. SAYS TEACHING CHRISTIANITY IN SCHOOL IS A HUMAN RIGHT VIOLATION Répondre en citant

THE NEXT STEP





    

 


"And he opened his mouth in blasphemy against God, to blaspheme his name, and his tabernacle, and them that dwell in heaven.
And it was given unto him to make war with the saints, and to overcome them: and power was given him over all kindreds, and tongues, and nations.
And all that dwell upon the earth shall worship him, whose names are not written in the book of life of the Lamb slain from the foundation of the world."
Revelation 13: 6-8


UN COMMITTEE SAYS TAKING KIDS TO CHURCH VIOLATES HUMAN RIGHTS


06-29-2016
CBN News



Making your child attend church could be a human rights violation, according the United Nations Committee on the Rights of the Child.

According to The Christian Institute, the new report by the U.N. panel shows concern about children being legally bound to attend church and worship services.
They recommended the government "repeal legal provisions for compulsory attendance at collective worship." The committee wants children to be able to act independently of their parents.

But David Burrowes, a conservative British Member of Parliament, says the report and those like it can be thrown in the bin where they belong.

"The collective act of worship is not an indoctrination exercise. It is recognizing and respecting the Christian heritage of the country and giving people an opportunity to reflect," Burrowes said.

"The U.N. should spend more time doing its main job of preventing war and genocide rather than poking its nose in other countries' classrooms," he added.
The report contains 150 recommendations where Britain could be violating the U.N.'s charter on the Rights of the Child, which includes the freedom of parents to reasonably chastise their children.

While the U.N. is concerned about children going to church, the number of people displaced from their homes due to conflict and persecution last year was over 60 million for the first time in United Nations' history, according to a U.N. News Centre report.

Taking Kids to Church Violates Their Human Rights, Says UN

http://www1.cbn.com/cbnnews/world/2016/june/a-united-nations-committee-want…

UNBELIEVABLE: U.N. SAYS TEACHING CHRISTIANITY IN SCHOOL IS A HUMAN RIGHT VIOLATION 

By Tim Brown July 2, 2016



Here is just another in a long line of examples of why the united States needs to not only defund the United Nations, but remove ourselves from it and the organization from our soil. In a recent paper put out by the UN Committee on the Rights of the Child (CRC), the CRC said that demanding that children engage in daily acts of Christian worship at school may go against their, “freedom of thought, conscience and religion.”
The Telegraph reports:
Citation:


Britain must stop forcing children to attend Christian school assemblies because it undermines their human rights, a United Nations committee has said in a controversial new report.

The authors called on ministers to repeal a law demanding a daily act of Christian worship at schools because it may contradict a child’s “freedom of thought, conscience and religion”.

The report was produced by an 18-person group of “independent experts” of “high moral character” including representatives from Bahrain, Russia and Egypt.

Critics dubbed the demand “ludicrous” and said the government should responded by “respectfully” putting the report “in the bin”.

It was just one of 150 recommendations about where Britain could be contravening the UN Charter on the Rights of the Child.





“The Committee is concerned that pupils are required by law to take part in a daily religious worship which is ‘wholly or mainly of a broadly Christian character’ in publicly funded schools in England and Wales, and that children do not have the right to withdraw from such worship without parental permission before entering the sixth form,” reads a portion of the report.

Surely, Oliver Cromwell
is rolling over in his grave as he was one who defended Protestant Britain from King Charles’ tyranny and treason.

“The Committee recommends that the State party repeal legal provisions for compulsory attendance at collective worship in publicly funded schools and ensure that children can independently exercise the right to withdraw from religious worship at school,” the report added.

Britons called the report “ludicrous” and “mad.”

“The collective act of worship is not an indoctrination exercise,” Parliament Minister David Burrowes told The Telegraph. “It is recognizing and respecting the Christian heritage of the country and giving people an opportunity to reflect before the beginning of the day. The UN should spend more time doing its main job of preventing war and genocide rather than poking its nose in other countries’ classrooms. We can respectfully put those kind of reports in the bin where they belong.”

However, some in the UK were all too happy with the report, namely anti-theists.

The British Humanist Association Director Pavan Dhaliwal said, “The UK state fails its young people in far too many ways today. Almost uniquely among economically developed countries, it segregates them in schools along religious lines. We are pleased to see the UN agree with us that UK law needs to change.”

So, parents have been sending their kids to school knowing full well that this has been going on, but don’t have a problem with it because they hold to Christianity, right? On what authority does the UN act to even recommend interfering or giving advice or counsel to anyone regarding children, Christianity, education or parenting? They just simply are attempting to usurp authority.

Parents have a duty before God, apart from any law being enforced on them, to train up their children and teach them the Law of God. They should be doing this at home, in my opinion. I have constantly encouraged parents to take advantage of free homeschool curriculum and remove their children from public indoctrination centers. While I agree that if there is going to be schooling like in Britain that having the Bible
taught and expounded upon is a good thing, I do not agree that it somehow violates a child’s human rights. In fact, leaving a child without a worldview based on the teachings of the Bible leaves them open for all sorts of faulty thinking, much like those of the British Humanist Association. They forget that true liberty only exists under the Lawgiver, and that only tyranny exists apart from Him.

http://constitution.com/united-nations-says-teaching-christianity-school-hu…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juil - 04:14 (2016)    Sujet du message: UN IMAM SALAFISTE : LE JIHAD, C'EST LA PAIX! Répondre en citant

UN IMAM SALAFISTE : LE JIHAD, C'EST LA PAIX!

Publié le 3 juillet 2016 - par Sophie Durand

Les propos réduisant l’islam à une gentille religion de tolérance, de paix et d’amour sont légion . Depuis un certain R2D2 qui explique qu’appeler au jihad n’est pas un délit, en passant par Edwy Plenel qui prétend que c’est une chance d’être (!) le premier pays musulman européen, par les traîtres qui organisent la rupture du jeûne en mairie, et par Marwan Muhammad ex porte parole du CCIF déclarant qu’on ne peut pas lui ôter l’espoir que la France devienne un pays musulman…

Jusqu’à ce proche de Dalil Boubeker, salafiste, qui a donné en mai dernier à Pierre Picinin da Prata une interview anonyme (il a peur, bien sûr. De qui, de quoi ?…) dans lequel on voit bien que le salafisme est un totalitarisme terrifiant.

On peut trouver cette interview ici : http://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/islam/islam-interview-premiere-p…
et ici : http://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/islam/islam-interview-deuxieme-p…

Voici ce qu’il dit : (en italique et entre parenthèses, mes observations.)

Le véritable islam ce n’est pas l’islam modéré, c’est le salafisme, qui respecte les textes…

L’islam de France est tout à fait insuffisant.

(cet imam est contre l’islam de France. Pour un proche de Boubaker cela donne à réfléchir. Boubaker lui-même, qu’en pense-t-il ?…On le soupçonnait déjà d’être takyiste …)



Il est impie de vouloir adapter le coran à la philosophie occidentale. On n’a pas à interpréter le coran, juste à l’appliquer tel qu’il est. « L’islam de France » est donc pervers. ( donc est pervers l’islam qui prétendument accepte nos lois…)

Le coran est irréformable. Le réformer serait criminel. (Voilà pour tous ceux qui espèrent en une évolution de l’islam : non, il n’évoluera pas…d’ailleurs toutes les velléités de réforme ont été noyées dans le sang.)

Le jihad armé est non seulement permis par l’islam, mais c’est le devoir de tout musulman, même le prophète l’a utilisé bien entendu, pas seulement pour se défendre de ses ennemis, mais aussi pour apporter la lumière de l’islam au monde. (Si c’est lui qui le dit…il reconnaît donc les crimes de Mahomet !)

Les mécréants sont perdus pour toujours, il faut les combattre. Car il faut convertir les mécréants et les amener à l’islam, même de force. (Ici l’imam argumente pour nier la contrainte, pour lui elle est bonne puisqu’elle amène à l’islam.)

Le jihad apporte la paix, puisqu’il apporte la parole d’allah. ( le terrorisme, c’est la paix !…)

Concernant la sourate qui dit « nulle contrainte en religion », elle veut ne veut pas dire qu’on n’a pas le droit d’exercer de contrainte, elle veut au contraire dire que le musulman par définition n’a pas été contraint puisqu’il est dans le bon chemin ! « Nulle contrainte en religion, car le bon chemin est distinct de l’égarement. » Coran, II, 256. (Trop de bisounours interprètent cette sourate avec un angélisme confondant. Car, comme tout homme naît naturellement musulman, (croient les musulmans), c’est quand quelqu’un cesse d’être musulman ou ne l’a jamais été qu’il est contraint et qu’on a le droit de le contraindre…)

Quant à la sourate V, 32, qui dit que quand quelqu’un tue une autre personne il a tué toute l’humanité, (ce qui paraît en faveur de l’islam et est invoqué par les bisounours pour dire que l’islam ne veut la mort de personne et que les assassins ne sont pas musulmans,) elle est mal interprétée, mal citée, la sourate toute entière dit : « Nous avons prescrit, pour les Enfants d’Israël, que celui qui tue une personne non coupable d’un assassinat ou d’un péché, celui-là a agi comme s’il avait tué toute l’humanité. » Elle ne concerne donc que les Juifs quand ils tuent. (Pour aggraver leur acte certainement. Tout le monde connaît l’amour des musulmans pour les Juifs…)

Idem pour « Ne tuez personne, car Dieu a fait la vie sacrée. » Elle est mal citée. Voilà la citation exacte, Coran, VI, 151 « Ne tuez personne, sans une juste raison… » (Donc on peut en islam tuer avec une juste raison, par exemple parce que nous sommes des « mécréants », c’est une excellente raison nous voilà prévenus…)

Les imams qui respectent un islam de France ne sont que des menteurs et des parvenus, et quand en 2015 Manuel Valls a institué une instance de dialogue avec l’islam, le seul but atteint a été de dénoncer ces parvenus. (Ah ah ah ! On s’en doutait un peu…et quel manque de respect et d’estime pour ses collègues…)

Les châtiments corporels sont normaux. C’est la loi de l’islam, il faut la respecter. Couper le pied ou la main du voleur est une chose normale. (Il ne parle pas de la lapidation mais il pense certainement la même chose : elle est normale.) L’apostat doit être tué.

Les musulmans doivent bien sûr défendre l’Etat islamique (sans commentaire !)

Et enfin  les Français vont perdre la bataille car :
« l’Islam est en train de se relever et de gagner la bataille contre l’islamo-laïcité voulue et imposée aux Musulmans de France par la culture impie de l’Occident, qui s’insinue pernicieusement dans les esprits au moyen de toutes les perversions qui la baignent, et voulue par les autorités françaises, qui légifèrent pour emprisonner l’Islam et le canaliser. »  Les musulmans doivent combattre les lois de la République. (voilà qui montre le mépris et la haine de ces gens là pour l’Occident et ses valeurs, et bien sûr ils ne peuvent imaginer un seul instant qu’ils vont perdre leur combat pour islamiser le monde)

Conclusion : nous voilà prévenus une fois de plus de la volonté de main-mise de l’islam par la violence sur notre civilisation. Nous devrions mettre tous ces imams salafistes à la porte séance tenante, pour atteinte à la sécurité de l’Etat. Qu’est-ce qu’on attend ?…

Sophie Durand

http://ripostelaique.com/imam-salafiste-jihad-cest-paix.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juil - 04:45 (2016)    Sujet du message: MUSLIM REFUGEES HARASSING CHRISTIANS IN GERMANY Répondre en citant

MUSLIM REFUGEES HARASSING CHRISTIANS IN GERMANY



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=2Z2dKfH-gZI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Juil - 08:15 (2016)    Sujet du message: GOVERNMENT TERRORIST REGISTRY COMING TO NY! - Christian Video Channel Répondre en citant



GOVERNMENT TERRORIST REGISTRY COMING TO NY! - Christian Video Channel


VIDEO (delete) : https://www.youtube.com/watch?v=-_d-16mH1xc

New link : http://www.sendspace.com/file/f1nti6

Rev 13:7 And it was given unto him to make war with the saints, and to overcome them: and power was given him over all kindreds, and tongues, and nations.
This is Exactly What an Islamist Controlled Government Would Do!

Target the Citizens Who Are a Threat to Their Take Over Agenda!

NY Ready to Pass Terrorist Registry Bill
http://rare.us/story/new-york-just-ap...

senate Bill S3464
https://www.nysenate.gov/legislation/...

The Secret Government Rulebook For Labeling You a Terrorist
https://theintercept.com/2014/07/23/b...

2014 Breaking News Homeland Security target Christians end times news update
https://www.youtube.com/watch?v=8GTka...

Top general: 'Islamists embedded in White House?'
http://www.wnd.com/2015/02/top-genera...

-----

AMERICA ON HIGH ALERT AFTER TERROR ATTACKS AROUND THE WORLD
http://www1.cbn.com/cbnnews/us/2016/july/america-on-high-alert-after-terror…

SPLC List of organizations designated by the Southern Poverty Law Center as hate groups
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_organizations_designated_by_the_South…


Dernière édition par maria le Ven 8 Juil - 06:19 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Juil - 06:12 (2016)    Sujet du message: OBAMA SAYS CELEBRATE RAMADAN ENDING BY DEFENDING THE MUSLIMS AGAINST DONALD TRUMP / PRESIDENT BARACK OBAMA SAID CALLED ON AMERICANS TO RECOMMIT TO PROTECTING MUSLIM AMERICAINS AGAINST BIGOTRY AND XENOPHOBIA Répondre en citant

IMMIGRATION  - DECLARATION OF WAR





OBAMA SAYS CELEBRATE RAMADAN ENDING BY DEFENDING THE MUSLIMS AGAINST DONALD TRUMP




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Jyq7a3ziJyg

PRESIDENT BARACK OBAMA SAID CALLED ON AMERICANS TO RECOMMIT TO PROTECTING MUSLIM AMERICAINS AGAINST BIGOTRY AND XENOPHOBIA. | Getty

Obama rips 'bigotry' and 'xenophobia' with Ramadan message By Nolan D. McCaskill

07/06/16 10:40 AM EDT

President Barack Obama sent a message to Donald Trump on Wednesday in a statement marking the end of Ramadan, calling on Americans to renew their commitment to protecting Muslim Americans against bigotry and xenophobia.

“Muslim Americans have been part of our American family since its founding,” Obama said in a statement released by the White House on the Muslim holiday Eid al-Fitr. “This Eid, we recommit to protecting Muslim Americans against bigotry and xenophobia, while celebrating the contributions of Muslim Americans around the country, including one of our finest, the People’s Champion Muhammad Ali, to whom we bade farewell this Ramadan.”

Eid celebrations remind the country that it was built by people of all backgrounds, said Obama, who praised Muslim Americans for making America stronger before acknowledging a series of recent attacks around the world “that broke our hearts and tried our souls.”

“Our prayers are with the hundreds of innocent lives, many of them Muslim, taken during the month of Ramadan in places like Orlando, Istanbul, Dhaka, Baghdad, and Medina,” he said. “Here at home, we’ve also seen a rise in attacks against Muslim Americans. No one should ever feel afraid or unsafe in their place of worship.”

“In the face of hate,” he added, “it’s our American values and strength that bring us together to stand in solidarity and protect one another—thereby, making our Nation stronger and safer.”

Trump, the presumptive Republican presidential nominee, in December proposed temporarily banning Muslims from entering the country. He seemed to expand his proposal last month in the wake of the worst mass shooting in modern U.S. history, when he vowed to “suspend immigration from areas of the world when there is a proven history of terrorism against the United States, Europe or our allies until we understand how to end these threats.”

At the start of Ramadan, Obama stood in solidarity with Muslim Americans “in rejection of the voices that seek to divide us or limit our religious freedoms or civil rights,” he said in a statement last month.

Americans, Obama said then, must continue to work with Muslim Americans and not forget the millions who have been displaced — in and outside the U.S.

“Far too many Muslims may not be able to observe Ramadan from the comfort of their own homes this year or afford to celebrate Eid with their children,” he said. “We must continue working together to alleviate the suffering of these individuals. This sacred time reminds us of our common obligations to uphold the dignity of every human being. We will continue to welcome immigrants and refugees into our nation, including those who are Muslim.”

http://www.politico.com/story/2016/07/obama-2016-ramadan-message-225159#ixz…

MUSLIMS WORLDWIDE STRUGGLE TO COMPREHEND A VIOLENT RAMADAN


By Associated Press

Published: 18:31 GMT, 6 July 2016 | Updated: 18:32 GMT, 6 July 2016

BEIRUT (AP) — As Muslims celebrate the end of Ramadan, many are struggling to comprehend a wave of attacks that killed 350 people across several countries during the holy month and raised the question of what drives the militants to ever more spectacular violence.

The high-profile attacks underline the warnings by many experts that the Islamic State group, especially when on the defensive, will metastasize far beyond its theater of operations.

The extremist group has always sought attention and recruits through terrorism, which has proven to be a winning strategy among its disenfranchised and angry followers.

Read more : http://www.dailymail.co.uk/wires/ap/article-3676502/Muslims-worldwide-come-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Juil - 08:54 (2016)    Sujet du message: AMID ESCALAING CHRISTIAN PERSECUTION GLOBALLY, THE UN SELECTS ISLAM'S WORST SUNNI MUSLIMS FOR 'REFUGEE STATUS' TO THE UNITED STATES Répondre en citant

AMID ESCALAING CHRISTIAN PERSECUTION GLOBALLY, THE UN SELECTS ISLAM'S WORST SUNNI MUSLIMS FOR 'REFUGEE STATUS' TO THE UNITED STATES

Posted by sharia unveiled on July 8, 2016
https://shariaunveiled.wordpress.com/2016/07/08/amid-escalating-christian-p…

Pictured above: Fulani Muslim herdsmen massacre of Christians in Nigeria. Photo courtesy of: Christian Today
 
by, Ruth Gledhill | Christian Today | Patrick Goodenough | CNS News | h/t Ann Corcoran @ RRW | BCF
Citation:

A horrific catalogue of human rights abuses of Christians and other believers is listed in the latest freedom of religion or belief report from the European Union. The report calls on the EU to “use political and financial power to end persecution of religious minorities worldwide.” It finds “significant restrictions” exist on religion worldwide, including the near extinction of Christians in Syria and Iraq.

The two MEPs who chair the group, Peter van Dalen and Dennis de Jong, particularly highlighted the suffering of Christians and other minorities at the hands of Islamic State. The report finds global restrictions in 53 countries to freedom of religion or belief. Van Dalen said: “Our beliefs are at the core of our human dignity – tragically, however, today not everyone enjoys the freedom to hold and manifest their beliefs. We have witnessed the near extinction of Christians in Iraq and Syria; a 150 per cent rise in violent faith-related incidents in Inida since 2014; and in Pakistan the injustice of Asia Bibi’s death sentence for blasphemy continues.

 In this report we outline practical recommendations for how the EU can act to help find solutions to cases like these. Freedoms of religion or belief must be higher on the EU’s agenda.” De Jong said: “Regrettably, we observe that the EU, in its external actions, continuously compromises its human rights agenda in favour of a more economic and geopolitical agenda. We have witnessed a concerning lack of expertise and knowledge on the EU Guidelines – especially in EU delegations. I am particularly disappointed that no reporting was undertaken for the focal countries that appeared in our report last year, and urge the EEAS to rectify this for focal countries this year.”

Countries of particular concern included the Central African Republic, with a population of 5.3 million of which 80 per cent are Christian, and where 36,000 Muslim civilians remain trapped in areas besieged by anti-Balaka Militia. The predominantly Muslim Ex-Seleka forces are also continually attacking the Christian civilian population, and between January and April 2015 killed 1,269 Christians. Nigeria, with a population of 180 million, [50% Christian and 40% Muslim] has Sharia courts in 12 northern states and there have been cases where non-Muslims have been forcefully brought before sharia courts and suffered punishments such as caning, amputation and death by stoning for blasphemy and other offences.

 In addition, the Fulani Militia, categorised the fourth most deadly terror group in the world, have killed more than al-Shabaab and Boko Haram. More than 4,000 Christians were killed in Nigeria because of faith-related reasons in 2016 and 198 churches were attacked, damaged or destroyed between November 2014 and October 2015. In Somalia, with a population of more than 10.4 million, nearly all Muslim, the violent Islamist group and Al-Qaeda affiliate Al-Shabaab imposes its dogma “by harassing, maiming, or killing people who are suspected of converting from Islam or who are failing to uphold the principles of Islam,” the report says.

Since 1993, there has been policy of religious cleansing and the group has declared it “wants Somalia free of any Christians.” In Iraq, where most of the 32.6 million population is Muslim, Christians are forced to convert to Islam, pay the Jizya tax or otherwise face execution. The 2,000-year-old Christian community in Iraq is facing extinction, the report says, and estimates suggest that Christians in Iraq have fallen from 1.2 million in the 1990s to 500,000 in 2013, to 260,000 in 2015.

 In Saudi Arabia, where the 27.3 million population is almost entirely Muslim, the report says government restrictions constitute “the most severe violations of the freedom of religion or belief in the world.” Apostasy, blasphemy, “sorcery” and peaceful dissent are punishable by death. In Iran, where Muslims make up 99 per cent of the population, the Baha’i Faith is considered a “political sect” and Baha’is are deemed apostates by the government and denied civil rights. Members of the Baha’i community are banned from higher education, denied the right to establish and maintain religious institutions and excluded from the social pension system.

The Christian community also faces “systematic persecution and prosecution” by the Iranian regime and as of February 2015, about 90 Christians languish in prison, are detained, or await trial because of their religious beliefs and activities. There has also been a “significant increase” in the number of physical assaults and beatings of Christians in prison. In Sudan, where 96 per cent of the 35.5 million population is Muslim, blasphemy carries a six-month prison sentence, flogging or a fine. Proselytism is not illegal but conversion from Islam to another religion is punishable by death. Since 2011, more than 170 people have been arrested for attempting to convert Muslims.

In June 2015, Sudanese authorities arrested Fardos Al Toum and nine other women at a church because they wore jeans and long shirts, deemed as an indecent, the report says. Al-Toum was sentenced to 20 lashes and a fine. In Syria, mostly Muslim, there has been “brutal ethnic and religious cleansing”  by Islamic State of Christians, Yazidis and other minorities. Massacres carried out by the Islamic state against religious minorities – sometimes involving entire towns – have been called “genocide” by several international bodies, including the European Parliament.

One of the worst atrocities in 2015 was in Palmyra, where around 400 people were slaughtered, many of them women and children. In Aleppo just 60,000 Christian individuals remain, down from 400,000. The organisation ADF International did the legal analyses of countries including Nigeria, Nepal, Bahrain, Algeria, Sudan, Marocco, Iraq, Tajikistan, India, Nepal. Drawing from their research for the universal periodic reviews for the United Nations on countries worldwide, its lawyers have this year added several new countries to the report. “We cannot accept that people today are being killed, tortured, or oppressed, simply because of their religious convictions or beliefs,” Sophia Kuby, director of EU advocacy for ADF International told Christian Today after the report was presented to the European Parliament.

“The annual Report on Freedom of Religion or Belief is an important instrument to promote religious freedom both inside and outside the EU. It will effectively help us to address religious persecution throughout the world and ensure that the European Union uses its political and financial power to safeguard the fundamental rights of religious minorities in all countries.”



Citation:

The “surge” of Syrian refugee admissions first announced by the State Department last spring hit a new peak during June – 2,381 refugees, or more than double the number permitted to resettle in the United States in May. Of them, eight (0.3 percent) are Christians and 2,364 (99.2 percent) are Sunni Muslims. The remainder comprise eight other Muslims, and one refugee giving no religious affiliation, according to State Department Refugee Processing Center data. In comparison, 1,069 Syrian refugees were admitted during May, of whom two were Christians and 1,060 were Sunnis. The other seven were other Muslims. With the more than doubling of the number of admissions between May and June, the administration now looks, after a sluggish start, to be on track to meet President Obama’s target of 10,000 Syrian refugee admissions during fiscal year 2016.

https://shariaunveiled.wordpress.com/2016/07/08/amid-escalating-christian-p…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Juil - 07:27 (2016)    Sujet du message: WND EXCLUSIVE CRITICIZING HOMOSEXUALITY NOW 'CRIME AGAINST HUMANITY'? JUDGE ASKED TO RULE ON LAWSUIT AGAINST AMERICAN PASTOR OVER HIS SPEECH Répondre en citant

WND EXCLUSIVE CRITICIZING HOMOSEXUALITY NOW 'CRIME AGAINST HUMANITY'? JUDGE ASKED TO RULE ON LAWSUIT AGAINST AMERICAN PASTOR OVER HIS SPEECH

 Published: 7 hours ago

  Bob Unruh
Bob Unruh joined WND in 2006 after nearly three decades with the Associated Press, as well as several Upper Midwest newspapers, where he covered everything from legislative battles and sports to tornadoes and homicidal survivalists. He is also a photographer whose scenic work has been used commercially.



A motion for summary judgment has been filed in federal court in Massachusetts seeking the end to a lawsuit by a coalition of Ugandan “gays” who contend an American pastor was not protected by the First Amendment when he was speaking in the United States about homosexuality.

The case was brought by Sexual Minorities of Uganda (SMUG) against American minister, speaker and advocate Scott Lively of Abiding Truth Ministries.

The homosexuals claimed that Lively’s comments about homosexuality are “crimes against humanity” and are forbidden under international law. And they claimed that America’s Alien Tort Statute allows them to come into the U.S. and dictate what people say.

But the non-profit legal group Liberty Counsel asked for the judge to rule, because after “100 hours of depositions, and 40,000 pages of documents,” the Ugandan activists “failed to produce a shred of evidence of any conspiracy or persecution by Lively.”

“The evidence shows that Lively, in a country where homosexuality has been illegal for decades, urged treatment of LGBTI people with respect and dignity, and the liberalization of Uganda’s laws against homosexuality, even as he spoke in favor of biblical sexual morality and against the LGBTI political agenda.”

Liberty Counsel submitted nearly 200 pages of evidence, arguing there were no “crimes against humanity,” no violations of “international law,” and no conspiracies or plans to persecute “gays” in his statements during three visits by Lively to Uganda in 2002 and 2009.

Forty years ago few people said they knew anyone who was homosexual, now one see portrayals on nearly every TV show. What’s happened? The explanation is here, in “A Queer Thing Happened to America.”

The “gay” claims were based on the Alien Tort Statute, but the U.S. Supreme Court has ruled the provision “cannot be used to sue U.S. citizens alleging violation of international or foreign law,” Liberty Counsel argued.

“Neither Ugandan nor U.S. law provide a cause of action for SMUG, so SMUG is trying to create new precedent to punish speech,” by Americans in America, the legal team explains.

Mat Staver, chairman of Liberty Counsel, said the suit is “an attempt to silence Pastor Scott Lively because of his speech about homosexuality and pornography.”

“The implications of this suit are frightening because SMUG is trying to punish a U.S. citizen for constitutionally protected speech under some vague and undefined international law,” he said. “From the beginning this case had no merit, but we have had to spend four years and countless hours defending an innocent pastor against a lawsuit designed only to intimidate. This case is a direct assault on the supremacy of the United States Constitution.”

The motion states: “Through effusive rhetoric and optimistic surmise, plaintiff Sexual Minorities Uganda (‘SMUG’) obtained permission from this court to embark on a three-year transatlantic fishing expedition, which generated almost 40,000 pages of documents, tens of thousands of air miles, thousands of pages of deposition transcripts from over a dozen witnesses, and hundreds (if not thousands) of hours of work from SMUG’s imposing army of no fewer than 14 lawyers. The singular objective of SMUG’s titanic mission was to find in the murky and treacherous waters of ‘international law’ some – indeed any – connection between defendant Scott Lively and the 14 incidents of ‘persecution’ allegedly perpetrated in Uganda, by and against Ugandans whom Lively has never even met.

“The goal, according to SMUG, was never about the outcome but about the ‘advocacy’ along the way, meaning the severe punishment of opposing viewpoints with expensive litigation so that no one else, including Lively, would dare speak their conscience ever again.”

The gist of SMUG’s allegation was that “Lively, criminal mastermind, expertly manipulate[ed] the sovereign parliament and homophobic illuminati of Uganda to hunt down Uganda’s gays for violence, intimidation, and sport.”

However, “when it came time to ‘put up’ the evidence for its farfetched fairytale, SMUG was instead forced to admit – over and over again, by and through each and every last one of its testifying officers and directors – that SMUG came to this court with nothing, and that SMUG’s expansive expedition has revealed nothing.”

The brief states: “SMUG’s witnesses admitted, time and time again, that SMUG has no knowledge of any ‘communications,’ let alone ‘agreements,’ between Lively and the alleged perpetrators; that SMUG has no knowledge of ‘any assistance at all’ provided by Lively to the alleged perpetrators; and that SMUG has no knowledge of ‘any facts that would show that Scott Lively was responsible’ for any of these 14 incidents.”

The homosexuals also had raised the issue of the death of David Kato in 2011 in their lawsuit. He was a co-founder of SMUG, which made his demise “the centerpiece of their worldwide claims of persecution, unashamedly claiming – at international fundraisers and through media channels as diverse as the New York Times and Pink News – that Kato was killed ‘because of his work,’ two years after Lively fomented unprecedented levels of homophobia and hysteria in Uganda.”

The brief continues: “In this litigation, SMUG implied in no uncertain terms that Kato was killed because of Lively’s speech. … Under oath at their depositions, however, SMUG’s officers admitted that they have all known since 2011 – a year before filing this lawsuit – that Kato was killed by a homosexual acquaintance over a sexual dispute.”

Further, there are numerous jurisdictional, constitutional and legal grounds to sink the case, Liberty Counsel explained.

For one thing, SMUG’s claims “would require this court to inquire into the legality of officials acts of the sovereign government of Uganda and its officials, which this court cannot do.”

Then there’s the First Amendment.

“Lively’s alleged conduct is core political speech and is neither incitement nor integral to the commission of any crime,” Liberty Counsel said.

Forty years ago few people said they knew anyone who was homosexual, now one see portrayals on nearly every TV show. What’s happened? The explanation is here, in “A Queer Thing Happened to America.”

WND previously has reported on the circumstances that gave rise to SMUG’s challenge to America’s First Amendment. Lively had visited Uganda and exchanged ideas about homosexuality with leaders there. SMUG sued.

U.S. District Judge Michael Ponsor had rejected an initial move to dismiss the allegations, made by the George Soros-funded Center for Constitutional Rights in New York, which the New York Times described as left-leaning, saying that the allegations were substantive.

http://www.wnd.com/2016/07/criticizing-homosexuality-now-crime-against-huma…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 04:22 (2016)    Sujet du message: EUROPE : « NON » AUX DISCOURS HAINEUX VISANT DES MINORITES Répondre en citant



IMMIGRATION ET PERSECUTION


EUROPE : « NON » AUX DISCOURS HAINEUX VISANT DES MINORITES


Intervention de Mgr Janusz Urbanczyk à l’OSCE (traduction complète)

3 juin 2016 Constance Roques Europe, Rome


Mgr Janusz Urbanczyk - Stift Klosterneuburg

Le Saint-Siège demande que « la question des discours haineux visant les minorités nationales » soit inscrit à l’ordre du jour de la prochaine réunion de l’OSCE sur les minorités.

Mgr Janusz Urbanczyk, représentant permanent du Saint-Siège, est intervenu lors d la 1102ème réunion du Conseil permanent de l’Organisation pour la sécurité et le développement en Europe (OSCE), hier, jeudi 2 juin 2016, sur le « Rapport présent par Madame Astrid Thors, haut-commissionnaire pour les minorités nationales à l’ OSCE ».

Mgr Urbanczyk souligne aussi l’importance de l’éducation dans la prévention des conflits. Il demande donc que « la question des discours haineux visant les minorités nationales, ainsi que le rôle de l’éducation dans la promotion de la paix » soit inscrits à l’agenda de la prochaine SHDM (Réunion supplémentaire sur la dimension humaine) sur les minorités nationales ».

Voici notre traduction intégrale du discours du représentant du Saint-Siège qui est membre de l’OSCE, et pas seulement « observateur » comme à l’ONU.

A.B

Intervention de Mgr Janusz Urbanczyk

Monsieur le Président,

Le Saint-Siège tient une fois encore à exprimer sa gratitude envers le haut-commissionnaire de l’OSCE pour les minorités nationales, Madame Astrid Thors, pour son travail compétent et assidu, un travail qui cherche à éviter les tensions ayant un potentiel de se développer en conflit, et donc à promouvoir la paix et la stabilité dans notre région. Par conséquent, je me joins volontiers aux orateurs précédents pour accueillir Madame Thors au Conseil permanent ainsi que pour la remercier pour le rapport complet qu’elle vient de nous présenter.

Permettez-moi de m’arrêter sur trois points :
Premièrement, le rapport du haut-commissaire souligne les avantages de la coopération entre les États participants et le Haut Commissariat aux minorités nationales (HCMN) pour promouvoir la participation des minorités nationales à la vie sociale, économique et politique. La délégation du Saint-Siège encourage une telle coopération, tout en reconnaissant la liberté de chaque État participant de faire usage des différentes structures de notre Organisation selon ses besoins et situations.

Deuxièmement, ma délégation est profondément concernée par l’augmentation des discours haineux visant les minorités nationales dans plusieurs États participants, comme l’a rapporté le haut-commissaire, et nous partageons son point de vue selon lequel « si on les laisse sans réponse, les discours haineux peuvent mener à des actes de violence et contribuer au conflit à une plus grande échelle. Empêcher les discours haineux, c’est de la prévention des conflits ». En fait, la violence ne sort pas de nulle part. Elle est la conséquence tragique de cette pente glissante qui commence si souvent par de la dérision ou par d’autres formes d’exclusion sociale ou de sectarisme, qui mènent à leur tour à des actes de discrimination – parfois même entérinés dans la législation – et déclenchent une intolérance qui tourne à la violence.

En plus, nous devons reconnaître la montée de discours politiques visant les minorités nationales ou faisant usage de stéréotypes profondément ancrés au sujet de ces minorités pour promouvoir un agenda politique ; c’est là une autre tendance qui se reflète clairement dans le rapport du haut-commissaire, qui devrait être contrée par l’avancement continu de la participation politique de tous les citoyens.

Ma délégation est aussi préoccupée par le fait que la langue, et en particulier la discrimination basée sur la langue, peut-être – et est, de fait – une source de tension et elle tient à rappeler les nombreux engagements de longue date en matière de non-discrimination basée sur la langue. Ces engagements ne semblent pas avoir reçu une attention suffisante de la part des États participants.

Et enfin, le Saint-Siège partage le point de vue exprimé par le haut commissaire aux minorités nationales d’après lequel « l’éducation a joué [et elle continue de le faire] un rôle clé dans le travail de prévention des conflits ». Puisque l’éducation, en particulier celle des jeunes, contribue à faire de chaque être humain un artisan de paix et un promoteur de la véritable tolérance et de la non-discrimination, les programmes éducatifs devraient être développés et renforcés afin de promouvoir une meilleure compréhension et le respect des différentes cultures, ethnies et religions. Ces programmes devraient aussi inculquer des valeurs universelles, telles que le respect de la dignité de chaque personne, la solidarité entre les personnes et le respect de la religion de l’autre, dans la mesure où de telles valeurs réduiraient aussi les incompréhensions et les stéréotypes blessants.

L’éducation, par conséquent, en plus d’être un moyen de promouvoir la participation active des minorités nationales à la vie sociale et politique, devient un lieu où la tolérance et la non-discrimination sont nourris et où des ponts pour la paix et la stabilité sont construits, pour la société dans son ensemble.

S’appuyant sur les points mentionnés ci-dessus, ma délégation saisit cette occasion pour exhorter la présidence allemande à inclure la question des discours haineux visant les minorités nationales, ainsi que le rôle de l’éducation dans la promotion de la paix dans l’agenda de la prochaine SHDM (Réunion supplémentaire sur la dimension humaine) sur les minorités nationales.

En conclusion, Monsieur le Président, ma délégation renouvelle sa gratitude à l’égard de Madame Thors pour sa direction et ses efforts afin de permettre aux minorités nationales de se rapprocher toujours plus de la pleine jouissance de leurs droits, et elle lui adresse, ainsi qu’à tout le personnel du HCMN, ses meilleurs vœux pour leurs projets futurs.

Merci, Monsieur le Président.

© Traduction de Zenit, Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/europe-lutter-contre-les-discours-haineux-visant-des-minorites/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:39 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 361, 62, 6366, 67, 68  >
Page 62 sur 68

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com