LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 365, 66, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 13:09 (2016)    Sujet du message: EMIRATS ARABES UNIS : VISITE DU PRINCE MOHAMMED BEN ZAYED AU VATICAN / Crown Prince of Abu Dhabi Visits Pope Francis Répondre en citant



EMIRATS ARABES UNIS : VISITE DU PRINCE MOHAMMED BEN ZAYED AU VATICAN

ENGLISH :
Crown Prince of Abu Dhabi Visits Pope Francis
https://zenit.org/articles/crown-prince-of-abu-dhabi-visits-pope-francis/
 
Un accord sur les visas est signé

15 septembre 2016 Anita Bourdin Pape François


Emirats arabes unis, visite du prince Mohammed Ben Zayed © L'Osservatore Romano

Le cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abu Dhabi, a été reçu en audience par le pape François, ce jeudi 15 septembre au Vatican, en vue de « promouvoir des valeurs de paix » présentes dans les religions, la « tolérance », le « dialogue », et « combattre l’extrémisme », indique gulfnews.

Le prince, qui est vice-commandant en chef des forces armées des Emirats arabes unis (EAU), a également rencontré le cardinal Secrétaire d’Etat Pietro Parolin et Mgr Paul Gallagher, secrétaire pour les Relations avec les Etats, et un accord sur les visas a été signé.

Le cheikh était accompagné du ministre des Affaires étrangères et pour la Coopération internationale, Abdallah Ben Zayed Al Nahyane, arrivé lui aussi à Rome le 13 septembre, et d’autres représentants des Emirats.

Un mémorandum d’entente concernant l’exemption mutuelle de visas d’entrée pour les titulaires de passeports diplomatiques et de passeports spéciaux (officiels et de service) a été signé entre la Secrétairerie d’État et le gouvernement des Émirats arabes unis à l’occasion de cette visite, indique Radio Vatican. Le mémorandum, signé en présence du cardinal Parolin et de Mgr Gallagher, est entré en vigueur dès sa signature.

Selon les Emirats, les entretiens ont été centrés sur les efforts pour promouvoir des « valeurs de paix défendues par les religions, comme faisant partie des efforts pour obtenir la paix et la stabilité dans la région et dans le monde ».

Les EAU entretiennent des relations diplomatiques avec le Saint-Siège depuis 2007. Le pays abrite plus de 40 églises, soit davantage que dans tous les autres pays du Golfe réunis.

Mgr Paul Hinder, responsable des catholiques dans les Emirats, en Oman et au Yémen, considère cette rencontre comme un événement historique fondamental, rapporte la même source.

https://fr.zenit.org/articles/emirats-arabes-unis-le-cheikh-mohammad-ezayed…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Sep - 13:09 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 13:11 (2016)    Sujet du message: MIGRATIONS OBLIGENT : LE PAPE FRANCOIS HARMONISE LE DROIT CANON ET ORIENTAL / Pope Unifes Conflicting Codes in Eastern, Latin Canon Law Répondre en citant




MIGRATIONS OBLIGENT : LE PAPE FRANCOIS HARMONISE LE DROIT CANON ET ORIENTAL

ENGLISH :
Pope Unifes Conflicting Codes in Eastern, Latin Canon Law
https://zenit.org/articles/pope-unifes-conflicting-codes-in-eastern-latin-c…


L'Eglise universelle de Rome et sa nouvelle concorde avec l'islam,
unissant le code latin et le code oriental. De deux entités, ils deviennent UN.

Ces nombreux changements donnent encore plus de pouvoirs à l'Eglise de Rome et aux musulmans appelés les catholiques orientaux qui continueront à recevoir tout le soutien qu'ils ont besoin.  Vers la fin de l'article, les droits sur le mariage pourraient amenés l'annulation de nombreux mariages qui n'ont pas été célébrés par l'Eglise catholique. On se servira sûrement des islamistes pour mener à bien la destruction de la famille, afin que Rome puisse continuer à paraître blanc comme neige. Un grand pas vient d'être franchi pour l'Islam et une persécution assurée pour les infidèles (à Rome et à l'Islam). 

 
Faciliter la pastorale des orientaux catholiques en terre latine

15 septembre 2016 Anita Bourdin Églises orientales, Pape François


Le pape François en train d'écrire - L'OSSERVATORE ROMANO

« De la concorde entre les codes » – « De concordia inter Codices » – : sous ce titre, le pape François publie, ce jeudi 15 septembre 2016, une lettre apostolique sous forme de « motu proprio » modifiant certaines normes canoniques, pour harmoniser les codes de droit canon de l’Eglise catholique latine et orientale.

Le Code de droit canon latin (CIC) en vigueur depuis 1917 a été révisé au lendemain de Vatican II, et il a été promulgué par Jean-Paul II en 1983, et le Code oriental (CCEO) en 1990. Des modifications ont déjà été apportées par Benoît XVI et par le pape François.

Harmoniser, une nécessité pastorale

Le pape François fait observer que certains points de ces deux codes n’étaient pas en « parfaite harmonie » : certes, ils ont des normes « communes » – plusieurs centaines de « canons », d’articles – et des normes « particulières » propres. Mais, écrit le pape, « entre les normes particulières », « l’harmonie », la « concordance » n’était pas suffisante.

Et cela, dit-il, entraîne des conséquences « négatives » pour la « pastorale » dans les relations entre des personnes appartenant respectivement à l’Eglise latine et à une Eglise orientale catholique, ce qui arrive plus souvent aujourd’hui, notamment en raison de la « mobilité humaine » : des catholiques orientaux se retrouvant dans des territoires traditionnellement latins.

« Cette situation, écrit le pape, engendre des questions pastorales et juridiques multiples » qui demandaient des « normes appropriées ». Il rappelle que les fidèles orientaux se trouvent tenus d’observer leur rite « partout où ils se trouvent », par conséquent « l’autorité ecclésiastique compétente a la grave responsabilité de leur offrir les moyens de remplir cette obligation ». La révision des normes est un de ces moyens.

Mais en même temps le pape François remarque la « nécessité de reconnaître les particularités disciplinaires du contexte territorial dans lesquels surviennent ces rapports inter-ecclésiaux ».

Il précise : « En Occident, surtout latin, il faut trouver un juste équilibre entre la protection du droit propre de la minorité orientale et le respect de la tradition canonique historique de la majorité latine, de façon à éviter des interférences indues et des conflits et à promouvoir une collaboration féconde entre toutes les communautés catholiques présentes sur un même territoire. »

Le pape a voulu aussi remédier à certaines contradictions entre les deux droits. Le motu proprio vise donc à établir une « discipline harmonisée qui offre des certitudes pour la façon pastorale d’agir dans des cas concrets ».

La genèse du document

Le motu proprio compte 11 modifications analysées, dans un article de L’Osservatore Romano du 16 septembre, qui a pour titre : « A l’enseigne des exigences pastorales imposées par la mobilité humaine. Harmonisation des deux Codes de l’Eglise ». Il est signé par Mgr Juan Ignacio Arrieta, secrétaire – “numéro deux” – du Conseil pontifical pour les textes législatifs.

Mgr Arrieta souligne que ces 11 modifications visent à faciliter la sollicitude pastorale spécialement en “diaspora” dans des pays latins. Cela concerne des milliers de catholiques orientaux contraints de quitter leurs pays d’origine. Et c’est la mise en pratique de la recommandation de saint Jean-Paul II dans sa lettre apostolique de mai 1995, “Orientale Lumen”: « Je recommande particulièrement aux Ordinaires latins de ces pays l’étude attentive, la pleine compréhension et l’application fidèle des principes énoncés par ce Siège sur la collaboration oecuménique et sur le soin pastoral des fidèles des Églises orientales catholiques, surtout lorsque ceux-ci sont dépourvus de hiérarchie propre. » (n. 26).

Il fait observer que, par exemple le code latin, publié en premier, n’a pas pu « bénéficier complètement des réflexions » du code oriental, notamment en ce qui concerne les rapports entre les catholiques de rites différents. Or, il y a eu ensuite « une forte accélération du processus migratoire » touchant les pays « latins » : la pastorale quotidienne a alors fait apparaître des « disparités disciplinaires », d’où la « nécessité » d’harmoniser les deux codes pour simplifier le travail pastoral et le rendre plus sûr.

La réflexion a été mise en oeuvre sous le pontificat de Benoît XVI, les résultats ont été exposés lors de congrès comme celui de 2010 pour le XXe anniversaire de la promulgation du Code oriental (cf. Communicationes XLIII, 2010, pp. 239-279).

Un groupe de travail a été constitué ad hoc au sein du dicastère romain, centré sur les questions urgentes pour la pastorale et le résultat des expertises a été confronté notamment avec d’autres dicastères et les évêques de différents pays.

A la suite de ces échanges, une Note explicative sur le can. 1  du CCEO a été publiée dans « Communicationes » (XLIII, 2011, pp. 315-316): “On doit considérer que l’Eglise latine est implicitement inclue par analogie à chaque fois qu’apparaît dans le CCEO le terme “Eglise sui iuris” dans le contexte des rapports interecclésiaux”.

Une question soulevée aux Etats-Unis, sur l’attention aux communautés orientales a été quant à elle résolue par une lettre à la Conférence épiscopale également publiée dans « Communicationes » (XLIV, 2012, pp. 36-37).

Les experts ont aussi constaté, au cours de leur réflexion, qu’il suffisait de modifier le code latin, là où un éclaircissement était nécessaire, sans toucher au code oriental. Et le motu proprio du pape François recueille les propositions de modifications de différents canons retenues par l’assemblée du dicastère romain du 31 mai 2012.

Les modifications, pour les enfants d’abord

Une série de modifications concerne le registre des baptêmes dans l’Eglise « sui iuris » à laquelle appartiennent les personnes, notamment les enfants baptisés. On réaffirme l’appartenance de l’enfant à l’Eglise sui iuris de son parent catholique (nouveau can. 111 § 2 CIC), avec l’exigence d’indiquer l’Eglise d’appartenance au registre paroissial des baptêmes (nouveau can. 535 § 2 CIC).

Pour ce qui est de l’éventuel passage d’une Eglise sui iuris à l’autre,  le nouveau can. 112 § 3 CIC, inspiré des canons 36 et 37 du CCEO, exige un acte formel de passage accompli devant l’autorité compétente, à inscrire dans les registres des baptêmes (modifiant le can. 535 § 2 CIC qui indique les choses à inscrire sur ce registre).

Une autre série de modifications concerne le mariage des catholiques orientaux. Le Code oriental (can. 834 § 2 CCEO) indique l’exigence de la bénédiction d’un prêtre, tandis que le CIC autorisait un diacre à agir comme témoin (cf. Sacrum diaconatum ordinem, 18 juin 1967, AAS 59 [1967] 697 ss.). Un §3 a donc été ajouté au can. 1108 CIC, indiquant que “seul le prêtre assiste de façon valide au mariage” entre des catholiques de rites différents ou avec un/e non-catholique.

Pour ce qui est de la légitimité de la juridiction des curés,  pour l’assistance à un mariage, le can. 1109 CIC “pouvait faire penser” qu’un curé latin ne pouvait être présent au mariage de deux catholiques orientaux. Le canon oriental (can. 829 § 1 CCEO) était plus précis et sa rédaction a été adoptée par le motu proprio.

Troisième domaine affecté par la réforme : la « licéité » de la participation des ministres latins à la célébration des sacrements (baptêmes ou mariages) de chrétiens orthodoxes. Là encore les flux migratoires ont posé des questions nouvelles pour le code latin, alors que les réponses existaient déjà dans le code oriental. Par exemple, des curés catholiques latins étaient sollicités pour administrer le baptême à des enfants de parents orthodoxes. Une lecture étroite du can. 868 § 1 CIC suggère la non licéité d’un tel baptême, tandis que le code oriental conclut à la “licéité d’un tel baptême (can. 681 §5 CCEO) : son texte est repris par le nouveau § 3 ajouté au canon latin.

Même question pour le mariage: le can. 833 CCEO prévoit que la hiérarchie locale puisse conférer à un prêtre catholique la faculté de bénir un mariage entre deux orthodoxes lorsqu’il n’y a pas de hiérarchie orthodoxe locale. Un § 3 a été introduit dans le can. 1116 CIC pour reprendre à ce sujet la discipline orientale, quand des orthodoxes font appel à un prêtre catholique.

https://fr.zenit.org/articles/migrations-obligent-le-pape-francois-harmonis…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 16:09 (2016)    Sujet du message: MUSLIMS DECLARE THAT THEY MUST SACRIFICE INNOCENT VICTIMS TO ALLAH, THEY KIDNAP A LARGE AMOUNT OF PEOPLE, HANG THEM UP FROM THEIR FEET, SLICE THEIR THROATS OPEN, AND DRAIN OUT THE BLOOD AND GIVE IT AS AN OFFERING TO ALLAH Répondre en citant



MUSLIMS DECLARE THAT THEY MUST SACRIFICE INNOCENT VICTIMS TO ALLAH, THEY  KIDNAP A LARGE AMOUNT OF PEOPLE, HANG THEM UP FROM THEIR FEET, SLICE THEIR THROATS OPEN, AND DRAIN OUT THE BLOOD AND GIVE IT AS AN OFFERING TO ALLAH


By Ted on September 13, 2016 in Featured, General
 
By Theodore Shoebat

This is the most horrific video we have seen. Muslims in Iraq, all members of ISIS, declared that they needed to make human sacrifices to Allah as part of the Islamic festival, Eid Al-Adha, or “the Festival of Sacrifice.” So, they kidnap a large amount of people hung them up from chains, and slit their throats. Before they slaughter them, one of the executioners says:
Citation:



“Sacrifice! Allah will accept your sacrifice! Here, we will sacrifice the agents of the Cross!”


The victims are being referred to as “agents of the Cross” because they are being accused of spying for the Americans, who the terrorists consider “crusaders.”

They then offered the blood to Allah as a libation. Its just another evidence that Allah is indeed Satan. Here the video of the ritual, and I give my own commentary, showing how human sacrifice is truly a part of Islam:
This same demonic carnage is happening in Mexico, which is why I made an entire documentary called, Hell Across the Border, in which I document and present what evils are happening right across the border:
In 2013, my father and I wrote an in depth article on human sacrifice and cannibalism in Islam. So, for this story, I thought I would present it….
 
The promotion of ritual human sacrifice and cannibalism has been a topic of discussion on Islamic media.

On Al-Tahrir Egyptian TV advisor Ahmad Abdo Maher, discuses the high-school curriculum issued by the highest religious authority in Egypt, Al-Azhar University, which encouraged students to cannibalize apostates and Muslims who abandon praying. The schoolbook stipulated that the act can be carried out so long the human flesh is eaten uncooked in respect to the dead body and that the act “does not necessitate a governor’s consent or is it punishable by law.” [1]

Here is the video:
The other popular television program, Al-Nas [click here] with Safwat Hegazy, a famous Egyptian cleric who launched Mohammed Mursi’s campaign in 2012, sanctioned Aztec-style, ritualistic human sacrifice of a Shia cleric named Yasar Habib. Hegazy justified his threat against Habib, who resides in Great Britain, by giving a case-in-point from Islamic history. Hegazy made reference to when the governor of Iraq – Khalid Abdullah al-Kasri – dragged a shackled Jaad bin Durham to the mosque in Kufah and used him as the sacrificial offering (instead of an animal) and then crucified him,

Hegazy reminded his viewers that when Al-Kasri made his speech that day saying, “O people, sacrifice, Allah accepted your sacrifices. I am now sacrificing Jaad bin Durham.” Al-Kasri then slaughtered him in the mosque on the Sacrifical Day 119 A.H. =(Inverse 119 = 911) This set the precedent that using a human being on the Islamic holiday – known as The Festival of Sacrifice – instead of an animal was preferable.

The supporting views on such an edict are so pervasive that even one blog, The Cole Children Forum for Muslim children shares the story, since the account is supported by several of the most forceful theologians during the history of Islam like Al-Shafi’, Ibin Tayymiya, Bukhari, Dhahabi, Ibin Al-Qiyam, Darami and Ibin Katheer. [2]

While Muslim scholars do not question the authenticity of the event, some question the legality of the act, since it is understood that Eid Al-Adha, The Festival of Sacrifice is – according to Islam – the commemoration of Abraham’s willingness to sacrifice his son Ishmael but that he is remembered for sacrificing an animal (not a human being).


https://www.google.fr/search?q=the+sacrifice+of+Abraham+son&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&ei=f_vbV_7FNoq7ygXDr6e4Dw

However, Abdulaziz Bin Abdullah Al-Rajihi, a respected scholar in Saudi Arabia, expressed support for human sacrifice in at least one speech. Al-Rajihi’s is not someone to be ignored; he is a scholar who educated the previous chief Mufti of Saudi Arabia, the renowned Muhammad Ibrahim Al Sheikh.

Today, Al-Azhar is a part of the Egyptian government and has the power to enact edicts as mandated by the new constitution. Under article 4, it states:
Citation:


“The noble Azhar is an independent Islamic institution of higher learning. It handles all its affairs without outside interference. It leads the call to Islam and assumes responsibility for religious studies and the Arabic language in Egypt and the world. The Azhar’s Body of Senior Scholars is to be consulted in matters pertaining to Islamic law (sharia).”



While cannibalism is prohibited in Islam, exceptions do exist for apostates, adulterers and enemy combatants. The difficulty for some moderate scholars is that such an edict comes from the highest authority of Islamic jurisprudence. Abu ʿAbdullah Muhammad ibn Idris al-Shafi‘i, the founder of the major Shafie school of Sunni Islamic thought, writes:
Citation:



“One may eat the flesh of a human body. It is not allowed to kill a Muslim nor a free non-Muslim under Muslim rule (because he is useful for the society), nor a prisoner because he belongs to other Muslims. But you may kill an enemy fighter or an adulterer and eat his body.” [3]





Such edicts are even being disseminated by many Muslim clerics in Egypt. Prominent Sheikh Muhammad Hussein Yaqub recently made a speech encouraging the cannibalization of Jewish flesh:
Citation:



“Our hatred, animosity, and rage toward the Jews grow. Our hatred of the Jews grows when we see them destroying our brothers. Rage boils within us. If only we could strangle the criminal Jews… If only we could strangle the Jews with our bare hands, and bite their heads off with our teeth, not with weapons.”




Sheikh Safwat Hegazy has repeated a similar mantra when it comes to the desire to cannibalize Jews:
Citation:


“If our rulers let us, we would catch you [Jews] in the street, and we would devour you with our teeth.”




Islamic history documents several acts of Islamic cannibalism. In 1148, one criminal named Rudwan fled from the police only to be arrested, put to death, decapitated, and cut to pieces. Those pieces were then eaten by Egyptian soldiers who believed that they would absorb his courage. [4]
 
There are several beheadings in Syria that have surfaced, where jihadists are seen praising Allah as they watch sheep-style human slaughter. We have the video but it is far too gruesome to show.

Of course, we cannot forget Momo the beheader, otherwise known as Muhammad the Midget.

While the majority pundits and even historians in the West limit their definition of such acts by defining them as ‘executions’, the facts remain; Islamic inspired beheadings are human sacrifices akin to Aztec rituals.

Such rituals go back in history. Hertado de Mendoza in his The War in Granada during the time of the Spanish Inquisition, recounts that a great number of Muslims – under their leader Tahali – sacrificed twenty Christian girls by beheading and fried twenty friars in boiling olive oil, believing that their blood would appease Allah in order to gain victory against the Spaniards. When the Spanish soldiers approached these jihadists in Ohanez and drove them back, they discovered the heads, laid out in rows on the steps of a church, their hair neatly brushed.

Mendoza mentions a similar situation that took place when the Spanish emperor Charles made an expedition against the Muslim Moors of Carthage, where the Muslims sacrificed five Christian children. They said their prayers and slaughtered them in the hopes that Allah would preserve them from the Spaniards. [5]

Such issues are dealt with by collective denial in the West, where pundits and orientalists romanticize such history. For example, the Muslim warlord who had the greatest obsession with skulls and human sacrifice was Babur, founder of the Mughal Empire, which consisted of India, Pakistan, and much of Asia. Western orientalist Robert Irwin describes the works of Babur thusly:
Citation:


“This is one of the classics of world literature… Writing poetry, together with fighting, hunting and eating fruit, was to remain a lifelong enthusiasm.” [6]




Some excerpts of Babur’s book should shed much light:
Citation:


“…the Afghans were not able to put up a fight. In a flash, 150 embattled Afghans were seized. Some were captured alive, but mostly only heads were brought…Those who were brought in alive were ordered beheaded, after which a tower of skulls was erected in the camp.” [7]



and…
Citation:


“…cut off the heads of a hundred or so rebellious Afghans, which they brought back to Hangu. Another tower of skulls was erected.” [8]




and…
Citation:


“A league farther down the Bajaur glen we stopped and ordered a tower of skulls erected on a rise.” [9]




Irwin seems only capable of seeing the romance:
Citation:


“My pact and covenant with my beloved was not thus; he chose separation and left me distraught… what can one do with the whims of fate, which has separated friend from friend by force.” [10]




Babur and his ilk even saw decapitated heads as being used for divination. When his soldier Arghun fought and beheaded an opponent named Ishqullah, he and Babur took the head and esteemed it, “as a good omen.” [11]

When Babur was establishing his power in India, he took the town of Chanderi and “massacred the infidels, and brought it into the bosom of Islam,” after which a “tower of infidels’ skulls was erected on the hill on the northwest side of Chanderi.” [12]

After he crushed the Indians of Khanua, Babur poetically praised the victory, ecstatically recounting how there “were piles of the slain, and towers of skulls” were erected:
Citation:


“…In every direction the soldiers of Islam went, they found a slain rebel at every step, and as the renowned army camp moved in pursuit of the defeated it found no space devoid of obliterated retinue… Many mountains of bodies were created, and on every mountain running streams of blood.” [13]




But the love of skulls was not just during that Mughal era. In the Islamic play entitled, The Miracle Play of Hasan and Husain, which reenacts the life of Muhammad’s two grandsons and is based on oral tradition, it reads:
Citation:


“O Muslim, we will cut off thine enemies’ heads to prove our allegiance to thee! We will drink cups of blood from the skulls of thine enemies!” [14]



Human sacrifice is thought to be a thing of the past. It vanished due to the influence of Judeo-Christian civilization. It is remembered in movies like Apocalypto and documentaries on the Aztec Empire. But perhaps we should ask: If the Aztecs are a thing of the past, what will life be like, if the same types of human sacrificial rituals become a daily reality?

Indeed, the past has returned.

+ VIDEOS : http://shoebat.com/2016/09/13/muslims-declare-that-they-must-sacrifice-inno…


   


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 14:35 (2016)    Sujet du message: DAESH CONTRE JÉSUS (ENQUÊTE SPECIALE) Répondre en citant



DAESH CONTRE JÉSUS (ENQUÊTE SPECIALE)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=fhf3PbpIxR8

Au début de l’année 2015, le petit village égyptien d’Al-Our a été attaqué par Daesh et plusieurs de ses habitants ont été tués pour la seule raison qu’ils étaient chrétiens.
Aujourd’hui leurs familles cherchent le réconfort dans la religion et la communauté des villageois honore ses victimes en tant que martyrs. Chrétiens et musulmans pleurent la perte de leurs voisins ou proches et condamnent les meurtres. Les rescapés, quant à eux, sont partagés entre le sentiment de culpabilité, parce qu’ils ont survécu, et l’admiration pour le courage de ceux qui ont été tués. Mais malgré la peine que ressentent les villageois, ils éprouvent de la fierté pour la façon dont les martyrs ont affronté la mort.


On devrait plutôt dire ISIS (fausse vierge Marie) contre Jésus - les 2 femmes tel que mentionnée dans Apocalypse. Dans Genèse 3 :15 "Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon." . La "Sainte" Eglise de Rome a changé la fin de ce verset pour "et elle te blessera le talon", faisant allusion à la ISIS des temps de la fin camouflée sous la forme de la fausse vierge Marie qui n'est autre que l'androgine, le côté féminin de Lucifer. Et toutes les religions associées sous l'oecuménisme (le communisme) mondial vont tous ensemble combattre contre Jésus, le Messie ressuscité et Son Eglise, tout en détruisant toutes les lois et décrets de Dieu pour les remplacer par son système nazi et tyrannique.

Les gouvernements de ce monde et des milliers de personnes marchent et travaillent avec un seul coeur, aujourd'hui, avec la Babylone (Rome) et nous sommes entourés d'ennemis. Le sommet qui a présentement lieu à New York montre leur l'unité pour aider les migrants, alors que dans les faits, c'est une invasion planifiée pour détruire les nations. On voit donc clairement ce qui se met en place et par qui.

Le bon peuple comateux et les chrétiens évangéliques ne voient pas tous les dangers de cet oecuménisme mondial et sont maintenant appelés à défendre la foi catholique sous le couvert de combattre ISIS et les hérétiques. La croisade de Rome va de l'avant. Revenez donc à l'Eternel Yahwe pendant qu'il en est encore temps. Daesch, Isis, et tous les groupes paramilitaires, gangs de rues, etc, ne sont que des épées dans la main du Pape afin de mener à bien son inquisition pour le royaume de Lucifer.

Le Nouvel Ordre International est maintenant officiellement en place. Vous le verrez en écoutant les discours du président Obama à l'ONU, de Justin Trudeau du Canada et de d'autres grands hommes d'Etats.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 02:15 (2016)    Sujet du message: US IMAM PREACHING THEFT, RAPE AND MURDER OF CHRISTIANS AND JEWS IN THE US Répondre en citant

US IMAM PREACHING THEFT, RAPE AND MURDER OF CHRISTIANS AND JEWS IN THE US

2013

He comes from a Jesuit universtiy, he just push the Jesuit/catholic agenda to destroy America.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=7mXbp5sTiM0

[Watch] TENNESSEE IMAM ABU AMMAAR YASIR QADHI : “JEWS AND CHRISTIANS ARE FILTHY, THEIR LIVES AND PROPERTY CAN BE TAKEN IN JIHAD BY THE MUSLIMS”
 
May 11, 2016 by Dylan




Abu Ammaar Yasir Qadhi, a Memphil Imam based in Tennessee, preaches openly about what Islam truly is. He makes no bones about thinking that anyone other than a Muslim doesn’t deserve anything and are less than Muslims. In fact, part of Yasir Qadhi’s preaching includes rhetoric that says non-Muslims lives are forfeit and their property is legal for Muslims to take in jihad, (and this would include women as sex slaves) Recently Yasir Qadhi said that “Jews and Christians filthy, their lives and property can be taken in jihad by the Muslims.”

Read more : http://gopthedailydose.com/2016/05/11/watch-tennessee-imam-abu-ammaar-yasir…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 02:21 (2016)    Sujet du message: WE HAVE THE RIGHT TO KILL ANYONE WHO DOES NOT RESPECT ISLAM Répondre en citant

WE HAVE THE RIGHT TO KILL ANYONE WHO DOES NOT RESPECT ISLAM



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=xv0VD_RkcWQ

...On Norwegian TV, Islamic leader Mullah Krekar plainly stated that Qu’ranic law says that Muslims may kill anyone who doesn’t respect the Islamic faith.

As liberal politicians and left-wing journalists continue to refuse the notion Islamic extremism, interviews such as these should open the eyes of those more willing to see the Muslim faith for what it can be: an excuse to perpetrate terror on non-Muslims...

http://insideworldterrorism.com/index.php/2016/09/20/islamic-leader-muslims…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 16:09 (2016)    Sujet du message: 2016, THE YEAR OF CHANGE, PERSECUTION OF THE SAINTS AND THE PAPACY POWERS OVER THE WORLD Répondre en citant



2016, THE YEAR OF CHANGE, "SPIRIT OF ASSISI" PERSECUTION OF THE SAINTS AND THE PAPACY POWERS OVER THE WORLD


...« De la concorde entre les codes » – « De concordia inter Codices » – : sous ce titre, le pape François publie, ce jeudi 15 septembre 2016, une lettre apostolique sous forme de « motu proprio » modifiant certaines normes canoniques, pour harmoniser les codes de droit canon de l’Eglise catholique latine et orientale...

...« Cette situation, écrit le pape, engendre des questions pastorales et juridiques multiples » qui demandaient des « normes appropriées ». Il rappelle que les fidèles orientaux se trouvent tenus d’observer leur rite « partout où ils se trouvent », par conséquent « l’autorité ecclésiastique compétente a la grave responsabilité de leur offrir les moyens de remplir cette obligation ». La révision des normes est un de ces moyens...

...Le motu proprio compte 11 modifications analysées, dans un article de L’Osservatore Romano du 16 septembre, qui a pour titre : « A l’enseigne des exigences pastorales imposées par la mobilité humaine. Harmonisation des deux Codes de l’Eglise ». Il est signé par Mgr Juan Ignacio Arrieta, secrétaire – “numéro deux” – du Conseil pontifical pour les textes législatifs...

https://fr.zenit.org/articles/migrations-obligent-le-pape-francois-harmonis…


...Le cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abu Dhabi, a été reçu en audience par le pape François, ce jeudi 15 septembre au Vatican, en vue de « promouvoir des valeurs de paix » présentes dans les religions, la « tolérance », le « dialogue », et « combattre l’extrémisme »...

https://fr.zenit.org/articles/emirats-arabes-unis-le-cheikh-mohammad-ezayed…



...“I want to emphasize the importance of the role of parliamentarians,” Dr. Hak Ja Han Moon said in her address. “You represent the people. You are entrusted by the people with a great responsibility. If parliamentarians of the world join together in harmony and cooperation for the sake of peace, we can transform the current reality of our world, creating a world of joy, harmony and lasting peace.”...

http://www.upf.org/conferences-2/187-international-leadership-conferences/7…


...The gathering each year has helped moreover, he added, “to materialize our common ideals for peaceful coexistence and collaboration.  To say, and to show, with concrete actions, that violent extremism in the name of religion is indeed misuse and even abuse of religion. Never violence can use the name of religion, never!”...

We have to be able to isolate them, to purify them, in the light of our faiths, to transform them into richness for all,” he said.
Ecumenical Patriarch Bartholomew I

http://en.radiovaticana.va/news/2016/09/20/interfaith_leaders_committed_to_peace_at_assisi_summit/1259502 


Ecumenical boat
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 15:54 (2016)    Sujet du message: A LA DEMANDE DES PAYS ARABES ET LE VOTE DE LA FRANCE, L'UNESCO A VOTE UNE RESOLUTION REMETTANT EN CAUSE L'EXISTENCE DE JESUS. CHRETIENS REVEILLEZ-VOUS! Répondre en citant

A LA DEMANDE DES PAYS ARABES ET LE VOTE DE LA FRANCE, L'UNESCO A VOTE UNE RESOLUTION REMETTANT EN CAUSE L'EXISTENCE DE JESUS. CHRETIENS REVEILLEZ VOUS!
 
Avr 22, 2016


 


Il ne s’agit pas d’un canular : L’UNESCO, sur proposition des pays arabes, a voté une résolution négationniste remettant en cause l’existence même de Jésus, voire du Christianisme, le 18 avril 2016. Avec l’Espagne, la Slovénie, la Suède et la Russie, la France a voté favorablement cette résolution.
 
Cette résolution proposée par plusieurs pays arabes, efface purement et simplement tout « lien entre les juifs, le Mur occidental et le Mont du Temple à Jérusalem ».

« Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose », clamait Goebbels qui disait aussi : « Plus le mensonge est gros, plus il a de chances d’être cru… »

Ce révisionnisme musulman vise non seulement à la négation pure et simple du Judaïsme en Terre Sainte mais aussi à l’existence même du Christianisme et de Jésus Christ.

En effet, si le Monde accepte qu’il n’y ait aucun lien entre les Juifs et Jérusalem, entre les Juifs et le Mont du Temple, alors Jésus ne serait plus qu’une légende inventée.

Selon le Nouveau Testament, Jésus était Juif et c’est à Jérusalem qu’il se rendit pour prier au Temple.

Dès les évangiles de Matthieu et de Luc, nous sommes transportés à Jérusalem où sont relatées les dernières années du règne d’Hérode le Grand. Nazareth, Bethléem et, bien sûr, Jérusalem.

La capitale de David est le lieu de plusieurs épisodes des évangiles de l’enfance : la vision de Zacharie dans le Temple (Lc 1,5-23), la venue des Mages auprès d’Hérode (Mt 2,1-12) et la présentation de Jésus au Temple à 40 jours (Lc 2,22-38). Douze ans plus tard, c’est la rencontre du jeune Jésus avec les docteurs de la Loi (Lc 2,41-52).

Jésus lance en public, dans le Temple, les paroles prophétiques qui annoncent la chute de la ville et la destruction du Temple.

Le Temple est le cœur du peuple Juif : le grand lieu de la prière, des sacrifices et des grandes fêtes liturgiques. Les disciples s’extasient devant son architecture imposante : “ Maître, regarde : quelles pierres, quelles constructions ! ” (Mc 13,1).

Luc, “ Jésus passait le jour dans le Temple à enseigner et il sortait passer la nuit sur le mont des Oliviers ” (Lc 21,37).

Quand Jésus monte à Jérusalem, c’est pour se rendre au Temple, l’un des lieux importants de l’évangile. Jean mentionne des montées de Jésus pour les fêtes de Pâque (2,13; 11,55), des Tentes (7,2), de la Dédicace (Hanoukka : 10,22) et pour une fête Indéterminée (5,1). Jésus va prier au Temple.

L’importance de Jérusalem, ville juive, et du Temple Juif sont au centre des évangiles.

Il est donc pour le moins étrange qu’aucune autorité religieuse Chrétienne ne se soit élevée contre cette résolution révisionniste qui remet en cause tous les fondements du Christianisme et du Judaïsme.

Ainsi pour l’Unesco, le Temple de Salomon, celui d’Hérode, n’auraient pas existé : ce ne seraient que des mythes juifs, illégitimes, auxquels il faudrait tordre le cou, à défaut de pouvoir tordre le cou de chaque Juif ?

Ce sont des tonnes et des tonnes de pierres de toutes tailles et des poussières formées par les déblais du creusement d’une vaste salle de prière sous l’esplanade des mosquées, là où se trouvait le Temple qui n’aurait jamais existé ; ce lieu où les Juifs n’auraient jamais mis les pieds pour honorer l’Eternel, ni à l’époque de Jésus, ni avant ?

Pour parachever le tout, l’Unesco décide que le site du Mur Occidental (Mur des Lamentations) n’a aucun lien avec le Peuple juif ; le passé est abrogé par un acte bureaucratique qui accuse de mythomanie le Peuple juif, ainsi que les quatre évangiles canoniques.

L’Unesco considère ainsi que toute l’histoire du Judaïsme mais aussi du Christianisme, de Rome sont des mensonges, délirants et insensés. Les écrits relatés par Flavius Josèphe, dans son livre de plus de 1000 pages, « la guerre des Juifs » contre Rome sont également des mensonges et des fables.

Flavius rappellera que le siège de la cité « de sainteté », mené par Titus et ses légions, – lieu dont l’Unesco décide qu’il n’a pas de lien historique avec les Juifs – coûtera un million de vies de Juifs (hommes, femmes, enfants).

Cette résolution s’inscrit dans la volonté de l’Islam et du monde Arabe de s’imposer en effaçant progressivement toute trace du Judaïsme et du Christianisme en Terre Sainte. = et dans le monde entier

Déjà le 21 octobre 2015, l’Unesco avait classé le Caveau des patriarches et la Tombe de Rachel, deux lieux saints juifs en Israël, comme des sites musulmans de l’État palestinien.

Les pays arabes ont même accusé Israël de fabriquer de fausses tombes juives à Jérusalem !

Il n’y aurait pas de « Mont du Temple » et pas de Mont Moriah – il n’y aurait que l’Esplanade des Mosquées et le Haram al Sharif ou « Noble Sanctuaire ».

On peut tout à fait considérer en bon laïc que toutes ces histoires de lieux saints ne sont que des sornettes, mais alors il faut s’abstenir de préférer une sornette à une autre, surtout lorsque l’une des sornettes précède toutes les autres de quelques millénaires.

L’un des épisodes les plus pathétiques de l’échec des négociations de paix à Camp David en 2000 était une scène largement documentée qui a vu Yasser Arafat tenter de convaincre un Bill Clinton ahuri que cette histoire de Temple juif était un mythe et qu’il n’y a en réalité aucun lien entre les juifs et Jérusalem.

Sans rentrer dans un développement théologique, il semble essentiel de rappeler ici une évidence : c’est parce que Jérusalem est sainte pour les Juifs qu’elle l’est devenue pour les Chrétiens puis pour les Musulmans.

Si le Coran est largement silencieux sur Jérusalem (le nom même de la ville n’y figure pas), la tradition islamique est truffée de références explicites au fait que le Noble Sanctuaire, la Mosquée d’Al-Aqsa et le Dôme du Rocher ont été érigés sur le lieu exact du Temple de Salomon.

Il ne serait pas venu à l’esprit du Calife Omar, qui a construit la première mosquée sur le Mont du Temple au VIIe siècle, de nier le lien consubstantiel entre ce lieu et le judaïsme. La tradition islamique rapporte que c’est même un rabbin yéménite fraîchement converti à l’islam qui lui indiqua le lieu précis de la « pierre de la fondation » sur laquelle est bâti aujourd’hui le Dôme du Rocher.

Le théologien Ibn Taymiyya (XIIIe siècle), considéré comme l’une des références religieuse centrales du courant wahhabite et salafiste, était si convaincu du lien entre ce lieu saint et les juifs qu’il s’en méfiait.

Salomon n’était pas juif mais bien musulman

L’une des preuves les plus absurdes de cette réécriture de l’histoire nous vient des revirements du Waqf, l’organisme en charge de la gestion des lieux saints musulmans à Jérusalem. Les guides publiés et distribués par le Waqf aux visiteurs avant la création de l’Etat d’Israël s’enorgueillissaient de cette filiation avec le premier et le deuxième Temple juif et en particulier avec la figure du roi Salomon.

Le nouveau guide publié et diffusé en 2014 nie tout lien entre le Mont du Temple ou même le Mur de Lamentations et le peuple juif…


Le comble est probablement l’affirmation dans cette dernière publication que le roi Salomon n’était pas juif mais bien… musulman (ce qui est bien sûr difficile à réconcilier avec la chronologie étant donné que son règne précède l’avènement de l’islam d’à peu près 1 500 ans.).

L’Unesco veut faire disparaitre la civilisation Judéo-Chrétienne
 
Ce sont les fondements de la civilisation Judéo-Chrétienne qui sont remis en cause avec la complicité de la diplomatie française.

Cette résolution infâme, soutenue par la France, devrait soulever l’indignation de l’Eglise et des Chrétiens qui jusque là restent bien silencieux.

Nier tout lien entre le Judaïsme et le Mont du Temple, nier l’existence du Temple de Jérusalem où se déroula la vie de Jésus, où il pria, où il prêcha, c’est nier également l’existence même de Jésus mais aussi les fondements du Christianisme.

Sans Temple Juif à Jérusalem, tous les évangiles sont remis en cause.

Pourtant pas une seule autorité Chrétienne ne s’est élevée contre ce révisionisme historique et religieux de l’Unesco sous la pression arabe…

Une fois de plus, seuls les Juifs dénoncent cette manipulation de l’histoire opérée par le monde arabe…

Le Dr Françis Weill écrivant au Préfet du Doubs suite au vote de cette résolution résume bien les faits:
« Ce vote est insensé : le Temple juif de Jérusalem, dont ce mur est un vestige, a été édifié environ mille ans avant notre ère. Le mur a été bâti au plus tard au -1er siècle par Hérode le Grand.

L’islam est apparu en l’an 622 de notre ère : sept siècles plus tard. Cette résolution est donc scientifiquement stupide et moralement malveillante. Elle reprend une thèse négationniste constante de l’islam, qui, pour de raisons de politique actuelle, nie toute présence juive (et donc primo-chrétienne) antique en Israël.  Il y a vingt ans déjà j’ai entendu personnellement le grand mufti de Jérusalem exprimer cette position : pour lui, le Mur est le mur de soutènement de sa mosquée.

Ainsi, même si la science a prouvé qu’un objet est noir, il suffit que l’islam désire qu’il soit qualifié de blanc pour que le gouvernement français accepte de se plier à sa volonté. A cet égard la plasticité de notre gouvernement n’est pas sans rappeler celle qu’affichait le gouvernement de Vichy face aux thèses totalitaires de l’époque. Ce faisant, nos gouvernants ont installé tous les Français dans un statut de dhimmis. Ce fait est lourd de danger pour l’avenir. Ce vote n‘est pas seulement insensé ; il est indigne.

Nos forces de défense se battent contre l’islamisme conquérant. Et voilà qu’à l’Unesco notre pays a concédé à l’Etat islamique une immense victoire culturelle.
Notre gouvernement a toujours proclamé sa détermination à lutter contre l’antisémitisme ; mais en l’occurrence il a  apporté, sur la scène internationale, son soutien à un certain antisémitisme. »

Les Chrétiens doivent absolument dénoncer cette manipulation de l’histoire qui remet en cause l’existence même du Christ.

Chrétiens réveillez vous !

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News


Le lien vers la résolution de l’UNESCO ici
http://unesdoc.unesco.org/images/0024/002443/244378e.pdf
 

http://www.europe-israel.org/2016/04/demande-des-pays-arabes-et-le-vote-de-…


Dernière édition par maria le Ven 23 Sep - 16:26 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 16:23 (2016)    Sujet du message: QUAND L'HISTOIRE EST REECRITE AFIN DE METTRE EN PLACE LA DESTRUCTION DU PEUPLE JUIF ET DES CHRETIENS Répondre en citant

QUAND L'HISTOIRE EST REECRITE AFIN DE METTRE EN PLACE LA DESTRUCTION DU PEUPLE JUIF ET DES CHRETIENS

Quand l'histoire est réécrite afin de mettre en place la destruction du peuple juif et des chrétiens.

Mario Massicotte vous parle-t-il de ces choses importantes et des impacts terroristes à venir sur le peuple élu? Et le Pape, l'entendez-vous dénoncer cela? Certainement pas puisque des accords internationaux ont été signés (secrètement) afin de lui donner tous les pouvoirs sur Israël et la ville sainte Jérusalem.

Pourquoi les palestiniens sont en guerre contre le peuple hébreu en Israël? Afin de donner au Pape tout pouvoir sur ce lieu qui deviendra la capitale internationale du monde entier avec le Pape comme le sauveur et l'homme de Paix à sa tête. Le peuple palestinien, le Hamas et d'autres groupes relié à ISIS ainsi que les nations du monde entier sont donc utilisés pour exterminer tous ceux qui se font appeler juif. Tout le boycott contre Israël est soutenu par le Vatican, via une de ses organisations "humanitaire".

Présentement, a lieu en Israël, une rencontre des plus importantes qui pourrait aller jusqu'à redéfinir le nom même de Dieu et donner encore plus de pouvoirs à l'islam afin d'achever le plan de Lucifer qui est de conquérir la Terre Sainte appartenant au Roi des rois et Seigneur des Seigneurs.

Suivez la situation de très près car tout bascule dans ce nouvel ordre international.


Quelques documents importants :

A LA DEMANDE DES PAYS ARABES ET LE VOTE DE LA FRANCE, L'UNESCO A VOTE UNE RESOLUTION REMETTANT EN CAUSE L'EXISTENCE DE JESUS. CHRETIENS REVEILLEZ VOUS!
http://www.europe-israel.org/…/demande-des-pays-arabes-et-…/

UN MINISTRE PALESTINIEN : « LE MUR DES LAMENTATIONS EST UN LIEU SAINT ISLAMIQUE»
http://www.crif.org/…/un-ministre-palestinien-%C2%AB-…/34043

UN ‘DECIDES’ THAT JEWISH HOLY SITES – RACHEL'S TOMB AND CAVE OF PATRIARCHS – ARE ‘MUSLIM’
L'Unesco "décide" que les saints sites juifs - la Tombe de Rachel et la cave des Patriarches - sont musulmans
http://unitedwithisrael.org/unesco-decides-holy-jewish-site…

UNESCO WILL VOTE ON PLAN TO DECLARE WESTERN WALL A MUSLIM SITE
L'Unesco votera un plan pour déclarer que le mur est un site musulman
http://endtimeheadlines.org/…/unesco-will-vote-on-plan-to-…/

Pourtant en 1925, le Conseil Suprëme musulman déclarait que le mont du Temple est juif " SUPREME MOSLEM COUNCIL : TEMPLE MOUNT IS JEWISH " http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/127428

preuves : http://img110.xooimage.com/…/al-haram-al-sharif-1925-4d3cc…/
http://img110.xooimage.com/…/9/the-substructures-4d3ccfe.j…/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 04:41 (2016)    Sujet du message: POUR LIBERATION, LA CROIX CHRETIENNE EST LE SYMBOLE DE LA "FACHOSPHERE"… LES REACTIONS FUSENT Répondre en citant

POUR LIBERATION, LA CROIX CHRETIENNE EST LE SYMBOLE DE LA "FACHOSPHERE"… LES REACTIONS FUSENT

Je suis d'accord sur ce point, sauf que les chrétiens et les gens du peuple sont ignorants de la définition de ses symboles, et aujourd'hui l'ennemi va s'en servir contre eux pour les accuser d'être des "fachosphères".

Remarquez tous les groupes musicaux associés à l'occultisme, nombreux ceux qui portent une croix dans leur cou ou sur le stage et nombreuses aussi sont les églises qui ont ce symbole à l'extérieur ou à l'intérieur de leur édifice. Les chrétiens devraient s'associer à un tel objet car il appartient à la confrérie reptilienne et à ses vaillants serviteurs qui dirigent ce monde. Combien le peuple de Dieu est piégé par manque de connaissance. Les "fachosphères" sont justement ceux qui vous accusent de l'être. La campagne de propagande pour criminaliser les chrétiens ne cessent d'augmenter et cet exemple est juste un de plus.

La croix représente Saturne aussi représentée par le cube. Voir ce vidéo https://www.youtube.com/watch?v=tpNtJ9vvSdc . Un objet de blasphème car le Messie fut crucifié sur une croix, montrant ainsi les puissances qui se cachaient derrière sa mort. La croix fut aussi utilisée pour persécuter les saints du Très-Haut, à travers les siècles et revient maintenant à la "mode". C'est un instrument de torture...

Ici, le vidéo "La Bête Suisse" https://www.youtube.com/watch?v=Beb57H2RFqA . L'attaque de Libération vient de cette caste satanique situé en Suisse et par le Vatican qui a lancé sa croisade contre les chrétiens. Préparez-vous spirituellement car la tempête fond maintenant sur les nations. Ceux qui ont créé cette violence au nom de la religion sont ceux qui finalement arrivent avec des solutions afin de mettre fin à cette violence. C'est ce qui amène maintenant un Nouvel Ordre Mondial avec un seul gouvernement mondial communisme/nazisme qui règne sur tous les pays, ayants ses propres lois et ses propres moyens pour convaincre les nations de se plier à ce nouveau règne international. Et dans ce Nouvel Ordre Mondial, il n'y a aucune place pour le protestantisme. Il faut donc faire le grand nettoyage sur cette planète afin de les éradiquer.

Le fleur de lys est un symbole de la monarchie reptilienne que nous retrouvons un peu partout dans le monde, montrant ainsi qu'ils règnent en roi et maître sur tous les humains et dans tous les gouvernements. Ecoutez les vidéos de Chatzefratz https://www.youtube.com/user/chatzefratz . Il parle de la fleur de lys dans certains de ses vidéos.

-----

23 sept. 2016, 20:32



© Capture d'écran Twitter

La Une de Libération du 22 septembre

Le quotidien Libération a enflammé les réseaux sociaux avec sa Une consacrée à la «fachosphère», illustrée par, notamment, la croix chrétienne. Ce qui n'a pas du tout été du goût de certains internautes, se sentant ainsi insultés.

La croix celtique, la flamme du Front national et... la croix chrétienne. Le choix de la rédaction pour illustrer sa Une sur la «fachosphère» – terme inventé par le journaliste Daniel Schneidermann qui recouvrirait les réactionnaires sur internet – a fait réagir, notamment sur Twitter.
Citation:


La croix est le symbole de tous les chrétiens



Lire aussi : La christianophobie gagne du terrain en France





Interrogée par RT France, Eugénie Bastié, journaliste au Figaro, nous explique : «Le symbole de la croix n'est pas un symbole fasciste mais depuis 2 000 ans celui du contraire du fascisme. Prompt en général à dénoncer les préjugés des autres, Libé s'autorise un amalgame entre catholicisme intégriste et l'ensemble de la communauté chrétienne, qui ferait partie d'une "fachosphère" aux contours flous. La croix est le symbole de tous les chrétiens et pas uniquement des chrétiens intégristes.»



L'Abbé Grosjean, prêtre du Diocèse du Versailles, s'est lui aussi ému d'être amalgamé aux chrétiens intégristes représentés par Civitas, ou encore la Fraternité Saint Pie X. = Croyez bien que ce prêtre nous ment, car cette Fraternité connaît très bien la symbologie occulte.




Lire aussi : L'effigie de l'évêque de Bayonne brûlée en place publique lors d'un carnaval (PHOTOS)


Les Rois de France, des représentants de la «fachosphère» ?

Un autre symbole a aussi été à utilisé à tort selon certains internautes : la fleur de lys.



Si cette représentation fait ses premières apparitions à la fin du règne de Pépin le Bref (VIIIe siècle), ce n'est que sous Louis VII (XIIe siècle) que la fleur de lys est adoptée comme code de la représentation royale. Elle sera codifiée à trois fleurs en 1376 par Charles V, et demeurera l'un des symboles de la France jusqu'à la Révolution.



Aujourd'hui, la fleur de lys est utilisée par les royalistes dans toutes leurs tendances, des orléanistes aux légitimistes, désirant la fin de la République et le retour d'une monarchie. Ainsi, Louis de Bourbon, connu sous le nom de Louis XX, s'est-il présenté à l'élection présidentielle de 2012, avec son parti «Démocratie royale». Mais d'autres groupes aux visions plus radicales, tels que le Renouveau nationaliste, ou l'Action française utilisent aussi cet emblème.

Lire aussi : «L’Europe n’a pas de racines chrétiennes» : Robert Ménard accuse Pierre Moscovici de «négationnisme»

France

https://francais.rt.com/france/26774-pour-liberation-croix-chretienne-est


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 07:32 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1 Répondre en citant





IMMIGRATION - THE FINAL STEP FOR THE GLOBAL ISLAM - CRIMINALIZATION OF ANTI-IMMIGRANTS - IT'S NOW HERE!

TOGETHER

Together: Respect, Safety and Dignity for All.

Highlighting the positive contributions made by refugees and migrants.




The Secretary-General launched the Together campaign at the UN Summit for Refugees and Migrants on 19 September: 

'Today the United Nations is launching a new campaign called “Together – Respect, Safety and Dignity for All. Acting together, we can respond to rising xenophobia and turn fear into hope. I call on world leaders to join this campaign and commit together to upholding the rights and dignity of everyone forced by circumstance to flee their homes in search of a better life.'


The campaign will highlight the economic, cultural and social contributions that migrants and refugees make to countries of origin, transit and destination. It will also counter some of the misinformation and misperceptions on refugees and migrants and encourage contact between refugees, migrants and those in the destination countries. 

We will be adding more details soon. We hope you will support the Together campaign. 

http://refugeesmigrants.un.org/together


‘CLIMATE OF XENOPHOBIA’ GRIPS EUROPE ON WORLD REFUGEE DAY

21 Jun 2016

20 June 2016 | Leonard Doyle, Spokesperson of the Director General of the International Organization of Migration

As more details indicate the killing of British MP Jo Cox was motivated by her position on migrants and refugees, the United Nations is stepping up its campaign against the "climate of xenophobia" gripping Europe.

UN High Commissioner for Refugees Filippo Grandi underscored the point with Agence France-Presse on Saturday, , "Refugees... don't bring danger" but "flee from dangerous places." Rolling Eyes

He stressed that those who don't talk about the benefits of immigration but instead "stir up public opinion against refugees and migrants have a responsibility in creating a climate of xenophobia that is very worrying in today's Europe."

United Nations Secretary-General Ban Ki-moon also urged "a humane and human rights-based approach" because that's "our humanitarian imperative. It is what we must do as a human family." Rolling Eyes

Jo Cox  made her mark as proudly pro-refugee and migrant and was known as one of the brightest and best of the MPs elected for the first time at last year’s UK general election.

She was vocal in calling for the resettlement of more refugees from Syria and other conflict zones, particularly unaccompanied children.

The former head of humanitarian campaigning at Oxfamshe had called repeatedly for Britain to do more to help the victims of Syria’s civil war.  Her husband Brendan Cox now intends to continue with a project – which he outlined during a visit to IOM several months ago – to build an international alliance to combat anti-immigrant politics.

Brendan Cox says it is vital to learn why the far right is dominating on the migration issue.

In a paper written before his wife was killed, Cox argues that those hostile to refugees and migrants are better organised, more focused on galvanising public opinion, and better at tapping into human emotions, including over wider economic insecurities.

Cox, who has spoken extensively to campaigners, refugees and politicians across Europe to understand why populists dominate the debate on migration, warns that governments often focus on the wrong issues: “They obsess over numbers (to most people 10,000 sounds as scary as 100,000), when they should focus on reinforcing frames of fairness and order.

Doing otherwise shows “a complete lack of control heightening concern and fanning the flames of resentment.”

In conclusion, Cox writes: “There is no reason we can’t quickly shift the debate back to the mainstream and in doing so not only help refugees and migrants, but also help marginalise the resurgent populist right. To do so we need to readjust our efforts to reflect that power on this issue is with the people.”

‘Climate of Xenophobia’ Grips Europe on World Refugee Day
https://weblog.iom.int/%E2%80%98climate-xenophobia%E2%80%99-grips-europe-world-r...

http://refugeesmigrants.un.org/‘climate-xenophobia’-grips-europe-world-refu…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 16:13 (2016)    Sujet du message: MARCHING TOWARD GLOBAL SOLIDARITY Répondre en citant

=

The christians of the global Emerging movement against the fundamentalist christians

Understand why are reject by your brothers and sisters in evangelical churches who have embrase this Emerging movement. And why christians who obey only to their Savior move out the christian churches. They know something is wrong, they could discern that the spirits who control those churches are not coming from the true and only God. The ones who don't have open eyes of whats going on will become your enemy and will reject and persecute you. This is the end times and we are now enter into this new dimension.

You can see that the Emerging church has nothing to do with the true church of Jesus Christ and by their association with the global UN spirituality, they will exclude peoples and kill the ones who refuse reconciliation = reconciliation is submission to the canons laws of the Catholic church with the Pope at the head of this global false unity. And most of your religious leaders are associate to this agenda. Don't you see the danger?

All the ecumenical movement is an heresy and a war against God and His children. Pope Francis openly condemn evangelical christianity and the believe that to you have a personal relationship with Jesus Christ, he declared that this believe is dangerous.  Why? Because it's contrary to the global socialist/communist agenda of the UN.


MARCHING TOWARD GLOBAL SOLIDARITY 

          
THE NEW SOCIAL CONTRACT 
          
During a break, I asked moderator Robert McNeil to define solidarity for me. In his answer, he acknowledged that solidarity is strengthened by a common enemy as well as a "common good":          
Citation:



"It means people with shared values or responsibilities cooperating or working together. In our culture, it was probably exemplified most often by the union movement. Industrial unions often used the phrase solidarity-- 'solidarity forever.' And in the socialist movement, of course, solidarity was a very strong word -- the solidarity of the workers against the employers, their oppressor, capitalists.... whatever it was...."[4]
 
"Solidarity is like a social contract, like people agreeing that this is the way it should be. Whether I am poorer or richer than you are, we somehow agree that the way it is set up works best for all of us."
  
  




What if we don't agree? Then we are vilified as divisive resisters -- excluded from the feel-good solidarity. Pastor Brian McLaren, an acknowledged leader in the Emerging Church movement, summarized it well:
 
 
   
    
Citation:


"...to be truly inclusive, the [earthly] kingdom must exclude exclusive people, to be truly reconciling, the kingdom must not reconcile with those who refuse reconciliation.'"[5]        




Social contracts hold people accountable to the new standard. It pushes people toward the planned conformity, whether the society is a church, a school, or the "global neighborhood." So I wasn't surprised when UNESCO's Federico Mayor made the same point: "The 21st Century city will be a city of social solidarity," he said. "We have to redefine the words... [and write a new] social contract."
[4]
 
        
This evolving "social contract" has been written into every UN treaty and declaration. And former President Clinton's Executive Order 13107 helped turn that UN "contract" into US policy. It is being implemented through government policies as well as laws whether the treaties were ratified by Congress or not. [See http://www.crossroad.to/text/articles/turfur12-98.html

This "social contract" guarantees "freedom from want," from fear, from hunger, and from offense by those who might voice contrary values. It also promises "freedom of thought and expression" -- but only to those who share the UN vision
. Remember, Article 29 of the Universal Declaration of Human Rights states that "...these rights and freedoms may in no case be exercised contrary to the purposes and principles of the United Nations."[/size][6]  
   
   
Reflecting the same communitarian constraint, Ismail Serageldin, then Vice President of the World Bank, said:          
Citation:



"We should stop bemoaning the growth of cities. It’s going to happen and it’s a good thing, because cities are the vectors of social change and transformation. Let’s just make sure that social change and transformation are going in the right direction.... The media must act as part of the education process that counters individualism."[4]      
http://www.crossroad.to/articles2/006/solidarity-1.html


...



“These things I have spoken to you, that in Me you may have peace.  In the world you will have tribulation; but be of good cheer, I have overcome the world.” John 16:33

Read more : http://www.crossroad.to/articles2/006/solidarity-1.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 04:06 (2016)    Sujet du message: GUATEMALA_ ULTRA-ORTHODOX JEWISH COMMUNITY MOVES AGAIN AFTER POLICE RAID Répondre en citant

GUATEMALA_ ULTRA-ORTHODOX JEWISH COMMUNITY MOVES AGAIN AFTER POLICE RAID



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=iOdcKYLEtlE


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 04:34 (2016)    Sujet du message: TCR BREAKING :OVER 13,000 AMERICAN CHURCHES HIRED PRIVATE SECURITY FORCES Répondre en citant

MOVE OUT OF BABYLON THE TIME YOU CAN! - JUDGMENT IS AT THE DOOR!

TCR BREAKING :OVER 13,000 AMERICAN CHURCHES HIRED PRIVATE SECURITY FORCES


Under the treath of ISIS, those churches have now security forces. I spoke about that in the past. My question is : Is ISIS the real problem or do they use this reason for the FEMA police/military of Malta to be able to trap all the peoples in their church?  We don't have the name of those churches but I see a great danger for all of them. Can these peoples can go to their church with their gun, in case? For many of them, I'm sure not. Do you see the danger specially in all these Emerging churches and charismatic new age churches who are under the UNESCO, new international world religion order? We well know their agenda for the christianity.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=UkprLI3acnI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 05:32 (2016)    Sujet du message: COURT HEARS ETHICS CHARGES AGAINST ALABAMA' 'TEN COMMANDMENTS' JUDGE Répondre en citant




FIGHTING HATE // TEACHING TOLERANCE // SEEKING JUSTICE

HATE MAP FROM SPLC, now 892 groups
https://www.splcenter.org/hate-map

SEPTEMBER 28, 2016

Dear Maria,
 

   
You may recall that we lodged an ethics complaint against Alabama Chief Justice Roy Moore last year after he thumbed his nose at the federal courts and advised the state’s probate judges to uphold an unconstitutional ban on same-sex marriage. Today, the notorious “Ten Commandments judge” goes on trial before a court that will decide whether he’s permanently removed from the bench for disgracing his office.

SPLC President Richard Cohen told NPR this morning: "Roy Moore doesn't know the difference between being a judge and being a preacher. He thinks his religious beliefs should trump his obligations under the law, and that's a dangerous thing.” (Listen here). = and what about the canon laws of Rome who runs the US under the UN? This SPLC organization is a front organisation for them to push the criminalization of all anti-globalist policies.

Moore has made a career out of mixing religion and the law. He was kicked off the bench once before after we successfully sued him for installing a granite Ten Commandments monument in the state courthouse and he defied a federal court order to remove it.

Click here to read our timeline of the events leading up to today’s trial.

The Alabama Court of the Judiciary will likely make its decision this week. We’ll update you as soon as the decision is made.

Sincerely,

Your friends at the SPLC

e-mail



COURT HEARS ETHICS CHARGES AGAINST ALABAMA' 'TEN COMMANDMENTS' JUDGE


September 28, 2016

The Alabama Court of the Judiciary heard testimony today in a trial to determine whether state Chief Justice Roy Moore violated judicial ethics when he advised state officials to ignore federal court orders and uphold the state’s unconstitutional ban on same-sex marriage.

The charges against Moore are based on a complaint filed by the SPLC to the Alabama Commission on Judicial Ethics in 2015. The Court is expected to decide within 10 days whether Moore will be kicked off the bench for a second time within the last 13 years.

Moore was the only witness in today’s trial.

“I wish that everyone in Alabama could have been in the courtroom today, because they would have seen that it was absolutely clear that Justice Moore urged the state probate judges to defy a federal court injunction and to ignore the U.S. Supreme Court’s decision in the Obergefell case,” said SPLC President Richard Cohen. “His own testimony convicts him.

“Justice Moore may personally oppose same-sex marriage, but it is the law of the land, and he cannot be allowed to use his office to block it. His defense was nothing more than word games in an effort to escape the consequences of his actions. It is shameful.

“The people of Alabama deserve a chief justice who will follow the law and uphold the law, not a chief justice who undermines it and injures the integrity of the judiciary.”

In 2003, the Court of the Judiciary kicked Moore off the bench after the SPLC successfully sued him for installing a granite Ten Commandments monument in the state courthouse and he defied a federal court order to remove it. Alabama voters elected him again as chief justice in 2012.

Read a timeline of Moore’s attempts over the last 25 years to mix religion and the law.

https://www.splcenter.org/news/2016/09/28/court-hears-ethics-charges-agains…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 04:49 (2016)    Sujet du message: HATE GROUP FAMILY RESEARCH COUNCIL JOINS A CHORUS OF ANTI-LGBT VOICES CHALLENGING THE 'JOHNSON AMENDMENT' Répondre en citant



HATE GROUP FAMILY RESEARCH COUNCIL JOINS A CHORUS OF ANTI-LGBT VOICES CHALLENGING THE  'JOHNSON AMENDMENT'


Divide and conquer! Both side are control by the satanic freemasonry and Rome. Christianity is focus on their free speech but it's to late. Under the 501c3, it's over. The day you become a member of your church who is under the 501c3, you have lost your freedom of speech and you have the obligation to be submit to your governement. You can't
endorse and oppose political candidates but you have to submit in your churches to their laws. You think you are free but you have just became a slave.

Christians were trap by their own religious leaders who knowned very well these facts. It's time to move out, not to fight against it. It's to late. Focus on your salvation and prepare yourself for this storm who's coming in America and other countries and wait patiently for the coming of your Messiah and King Yeschoua. Finally, you can see how, once again, the SPLC stand against christianity and for the LGBT community. The war is declare against the peoples of God and those men will do what they have to do to maintain you in the darkness until the destruction comes on you.


Ryan Lenz

September 28, 2016

The anti-LGBT hate group Family Research Council is planning to announce legislation today pushing for the repeal of the amendment to the U.S. tax code that prohibits certain nonprofits and churches from weighing in on elections.

The so-called “Johnson Amendment,” which evangelicals and the conservative right have targeted for years, prohibits churches and other nonprofit organizations with 501(c)(3) designations under federal tax code from endorsing and opposing political candidates. FRC is proposing The Free Speech Fairness Act to overturn the restrictions.

“The Free Speech Fairness Act would address the shortcomings of the Johnson Amendment which in 1954 was inserted into the tax code by Senator Lyndon Johnson without floor or Committee debate,” FRC said in a news release.


Tony Perkins, president of the Family Research Council.

At the time of the amendment’s passage, Johnson was running for re-election to the Senate and, according to Robert Tuttle, professor of law at George Washington University, many members of Congress supported the amendment because they were concerned that nonprofits were funding their political opponents’ campaigns. Tuttle notes that because there was little debate about the amendment, there is uncertainty about why Congress enacted it.

Tuttle notes that the amendment is often misunderstood as limiting political advocacy, but the rule’s actual purpose has to do with political contributions; a primary purpose was to prevent donors from deducting political contributions from their federal income taxes.

FRC’s announcement comes in the midst of a campaign season that has seen both the GOP and presidential candidate Donald Trump say they plan to overturn the amendment.
In an article last month discussing Trump’s interest in overturning the Johnson Amendment, The Atlantic noted that while Congress first approved tax deductions for donations to charitable organizations in 1917, “the boundaries around those organizations’ political activities weren’t exactly clear.”

“The Johnson Amendment clarified that ban extended to political activity: Non-profits, including religious groups, couldn’t support candidates for political office without losing their tax-exempt status,” Atlantic wrote. “In 1987, Congress clarified that this means non-profits can’t oppose candidates, either.”

That the FRC would get involved in this fight isn’t really surprising. As many have noted, including Robert P. Jones, founding CEO of the Public Religion Research Institute, the influence of white Christians on the political process is in decline. His new book The End of White Christian America examined the decline in evangelical power in elections.
“American religious landscape is being remade, most notably by the decline of the white Protestant majority and the rise of the religiously unaffiliated,” Jones told The Washington Post. 

That doomed feeling of a loss was a powerful undercurrent at this year’s Values Voter Summit in Washington, D.C., earlier this month. Normally a gathering that mixes mainstream Republic politicians with hate group figureheads and wonks from the fringe of the conservative right, this year all speakers were concerned with November.

After skipping the summit last year, Trump accepted an invitation to speak at this year’s summit, recognizing the importance of the evangelical vote and promising attendees that, if elected, he would repeal the Johnson Amendment –– so long as Christians helped elect him.

“You didn’t vote four years ago. This time you really have to,” Trump said. “If you don’t, it could be a very unhappy November 8.”

The Atlantic noted the consequences on the American political system if the Johnson Amendment were overturned:
Citation:


"[P]astors would be able to endorse candidates from the pulpit, which they’re currently not allowed to do by law. But it’s also true that a lot more money could possibly flow into politics via donations to churches and other religious organizations. That could mean religious groups would become much more powerful political forces in American politics—and it would almost certainly tee up future court battles."



Several speakers are scheduled to join FRC president Tony Perkins for Wednesday’s announcement, including Alliance Defending Freedom’s legal counsel Christiana Holcomb and Rep. Jody Hice (R-Ga.) and Majority Whip Steve Scalise (R-La.).

ADF, which works in the U.S. and abroad to restrict reproductive rights and the rights of LGBT people (the group has also supported the criminalization of sex between same-sex couples), brings real power to the argument. Founded in 1994 by 30 prominent Christian Right leaders in response to what they saw as “growing attacks on religious freedom,” the organization has an annual budget of more than $30 million, a staff of 44 in-house lawyers and 2,200 allied lawyers.








One of ADF’s ongoing efforts to overturn the Johnson Amendment is called the “Pulpit Freedom Initiative,” which encourages pastors to break the law and voice political opinions from the pulpit.

“Today, the IRS can use the Johnson Amendment to tell pastors what they can and cannot preach,” ADF said on its website discussing the initiative. “This law aims to censor your sermon if the IRS labels it ‘political.’”

Jody Hice, elected to Congress in 2014, is a pastor with a radio show who claimed in a book he wrote in 2012, It’s Now or Never: A Call to Reclaim America, that the LGBT community has a plot to recruit and sodomize children. He also asserted that abortion rights supporters are worse than Hitler and he compared homosexuality to bestiality and incest and claimed that homosexuality causes shorter lifespans and insists same-sex couples cannot raise healthy children. In addition, he has called for stripping Muslims of their First Amendment Rights.

Scalise, too, brings controversial baggage to the announcement. Two years ago he came under heavy scrutiny when news broke that, in 2002, he addressed a workshop of the European-American Unity and Rights Organization, a group of neo-Nazis and white supremacists organized by former Klan leader David Duke (who is currently running for Senate in Louisiana). Scalise claimed to have been ignorant of the group’s position. (FRC’s Perkins has also addressed a white nationalist group while serving as a Louisiana state legislator, though he claims he wasn’t aware of the group’s positions.)

FRC noted that the legislation has considerable backing, especially in light of the official Republican Party platform, announced earlier this year, which criticizes the Johnson Amendment for restricting the "First Amendment freedoms of all nonprofit organizations by prohibiting political speech."

We support repeal of the Johnson Amendment,” the GOP said. “We also support making the federal tax code so simple and easy to understand that the IRS becomes obsolete and can be abolished.”

https://www.splcenter.org/hatewatch/2016/09/28/hate-group-family-research-c…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Oct - 04:24 (2016)    Sujet du message: DARKNESS IS UPON AMERICA Répondre en citant



DARKNESS IS UPON AMERICA

-----

He also praised the US for its “leadership of the international rules-based order—which was created after World War II and which secured for the world an unprecedented period of peace, progress and prosperity.”
Former NATO head Anders Fogh Rasmussen

https://www.rt.com/news/360124-nato-rasmussen-security-russia/

-----


And to the world...



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=yyRHnJxbSdk

America has entered a dark place not only spiritually but morally as well. I pray GOD has mercy upon this great nation, and restores it to it's former state....



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Oct - 07:23 (2016)    Sujet du message: KANSAS POLICE : YOU CAN'T PRAY IN YOUR OWN HOME Répondre en citant

KANSAS POLICE : YOU CAN'T PRAY IN YOUR OWN HOME

2:00PM EDT 9/29/2016 Bob Eschliman


Mary Ann Sause, a former nurse, was threatened with arrest after police forced their way into her home and demanded that she stop praying—over a simple noise complaint. (Submitted photo)

According to attorneys representing a Louisburg, Kan., woman, police forced their way into her home, telling her the Constitution was "just a piece of paper" that "doesn't work here," before telling her she could not pray in her home.

All over a simple noise complaint about her radio being turned up too loudly.

According to attorneys for the First Liberty Institute, which are representing Mary Anne Sause, a Catholic former nurse, she was home late at night when the police came to her home. When they knocked at the door, they did not identify themselves as police, and with her front door's "peephole" inoperative, she did not open the door.

They returned later and identified themselves as police, then demanded to be let in to her apartment. As they berated her for not letting them in the first time, they refused to give a specific reason why they were there, as is required. When she showed them a copy of the Constitution and Bill of Rights given to her by her congressman, one of the officers mockingly said, "that's nothing, it's just a piece of paper—[it] doesn't work here."

The officers continued to act in a belligerent manner toward Sause, telling the terrified woman she should prepare to go to jail. She asked if she could pray beforehand, and while one of the officers granted her request, the other told her she could not pray in her own home.

"No American should ever be told that they cannot pray in their own home," First Liberty Institute Associate Counsel Stephanie Taub said. "The right to pray in the privacy of one's own home is clearly protected by the First Amendment."

According to the officers' version, they said her prayer was interfering with their ability to ask her questions—in other words, to continuing berating and harassing her—over the simple noise complaint. She was ultimately given a citation to appear over the violation, and not arrested as the officers had threatened.

"The police are supposed to make you feel safe, but I was terrified that night," she said. "It was one of the worst nights of my life."

When First Liberty attorneys took her case to federal court, the district court threw out the complaint entirely, denying Sause her day in court. Her attorneys have now filed  http://firstliberty.org/wp-content/uploads/2016/09/16-09-28-Brief-of-Appell… a brief with the Tenth Circuit Court of Appeals, seeking to have the case remanded back to the lower court with instructions to hear the case.

"As Ms. Sause explained in her complaint, two Louisburg police officers abused their power and violated her First Amendment rights by ordering her—under threat of arrest and without any legitimate law-enforcement justification—to stop praying in her own home," said attorney Bradley G. Hubbard, a litigation associate with Gibson Dunn, the local law firm assisting with the case. "We urge the Court of Appeals for the Tenth Circuit to reverse the district court's decision and allow Ms. Sause a meaningful day in court as she attempts to vindicate her constitutionally-protected religious liberty."

http://www.charismanews.com/politics/issues/60254-kansas-police-you-can-t-p…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Oct - 04:25 (2016)    Sujet du message: GEORGIE : « IL FAUT SE DEFENDRE DES COLONISATIONS IDEOLOGIQUES » (TEXTE COMPLET) Répondre en citant



GEORGIE : « IL FAUT SE DEFENDRE DES COLONISATIONS IDEOLOGIQUES » (TEXTE COMPLET)


Le pape fustige le « gender », le prosélytisme et la « mondanité »

2 octobre 2016 Anita Bourdin Pape François, Voyages pontificaux


Cathédrale catholique de Tbilissi, capture CTV

« Il faut se défendre des colonisations idéologiques », dont les armes sont des « idées » explique le pape François qui a rencontré, samedi 1er octobre 2016, en la cathédrale catholique de Tbilissi (Géorgie), les prêtres, les séminaristes, les consacrés et les laïcs engagés dans la pastorale. = La guerre contre la liberté de pensée. Si notre pensée n'est pas conforme à celle du Pape François et de son programme global, nous sommes maintenant en grand danger. Nous ne pourrons compter que sur la foi que nous avons en Yeschoua et être prêts à souffrir et à mourir pour notre foi. Voir les commentaires ci-dessous.

Le pape n’avait pas préparé de discours, il a pris des notes pendant les témoignages et il a ensuite répondu aux interrogations de chacun d’abondance du coeur, en italien, traduit de façon consécutive en géorgien.

Le Vatican publie ce 2 octobre, la traduction en français des propos du pape qui ont vite fait le tour de la planète: la « guerre mondiale contre le mariage », le « gros péché » du prosélytisme et cette jolie rencontre du pape François et d’une grand-mère géorgienne arménienne en Arménie, en juin dernier. Le pape a aussi demandé à l’assemblée de prier avec lui pour que le Christ protège leur communauté de la « mondanité ». Rolling Eyes

AB

Allocution du pape François

Bonsoir !

Merci, cher Frère, merci à Vous.

Maintenant, je parlerai pour tous, en mêlant toutes les questions.

Lorsque toi [il se réfère au prêtre qui a fait le témoignage], tu as parlé à la fin, m’est venue à l’esprit – et lui [Mgr Minassian] est témoin – une chose qui est arrivée à la fin de la messe à Gyumri [en Arménie]. La messe finie, j’ai invité à monter sur la “papamobile” Son Excellence et aussi l’Évêque de l’Église Apostolique Arménienne de la même ville. Nous étions trois Évêques : l’Évêque de Rome, l’Évêque catholique de Gyumri et l’Évêque Arménien Apostolique. Tous les trois : c’est une belle “macédoine” ! Nous avons fait le tour et puis nous sommes descendus. Et lorsque j’allais prendre la voiture, une petite vieille, là, me faisait signe de m’approcher. Quel âge avait-elle ? 80 ans ? Elle n’était pas vieille… Elle semblait avoir plus, elle semblait avoir 80 et plus… J’ai senti dans le cœur l’envie de m’approcher pour la saluer, parce qu’elle était derrière les barrières. C’était une femme humble, très humble. Elle m’a salué avec amour… Elle avait une dent en or, comme cela se faisait en d’autres temps… Et elle m’a dit cela : “Je suis arménienne, mais j’habite en Géorgie. Et je suis venue de la Géorgie !”. Elle avait voyagé huit heures, ou six heures en bus, pour rencontrer le Pape. Puis, le jour suivant, quand nous allions je ne me rappelle pas où – à deux heures et plus – je l’ai trouvée là ! Je lui ai dit : “Mais, Madame, vous êtes venue de la Géorgie… Tant d’heures de voyage. Et puis deux heures de plus, le jour suivant, pour me trouver… ” – “Eh, oui ! C’est la foi !”, m’a-t-elle dit. Tu as parlé d’être solides dans la foi. Être solides dans la foi c’est le témoignage que cette femme a donné. Elle croyait que Jésus Christ, Fils de Dieu, a laissé Pierre sur la terre et elle, elle voulait voir Pierre. = bla bla bla

Solides dans la foi signifie capacité de recevoir des autres la foi, la conserver et la transmettre. Tu as dit, en parlant du fait d’être solides dans la foi : “tenir vivante la mémoire du passé, l’histoire nationale et avoir le courage de rêver et de construire un avenir lumineux ”.  = la mémoire de ce que l'Eglise veut que l'on retienne de l'histoire, de celle racontée par les vainqueurs!

Solides dans la foi signifie ne pas oublier ce que nous avons appris, mais plutôt le faire croître et le donner à nos enfants. Pour cela à Cracovie, j’ai donné comme mission spéciale aux jeunes, celle de parler avec les grands-parents. Ce sont les grands-parents qui nous ont transmis la foi. Et vous qui travaillez avec les jeunes, vous devez leur apprendre à écouter les grands-parents, à parler avec les grands-parents, pour recevoir l’eau fraîche de la foi, l’élaborer dans le présent, la faire croître – non pour la cacher dans une boite, non – l’élaborer, la faire croître et la transmettre à nos enfants. = ce n'est pas la réalité, car c'est tout le contraire qui se passe. Les jeunes d'aujourd'hui rejettent les enseignements des plus vieux. l'Etat les aide d'ailleurs en ce domaine. Exemple : Les droits internationaux sur le LGBT et le droit à la contraception et à l'avortement. La vaccination est en train d'être aussi positionné dans ce sens. Le parent n'a plus rien à dire sinon il risque d'être criminalisé.

L’apôtre Paul, en parlant à son disciple préféré, Timothée, dans la Seconde Lettre, lui disait de conserver solide la foi qu’il avait reçue de sa mère et de sa grand-mère. Là est la route que nous devons suivre, et cela nous fera mûrir beaucoup. Recevoir l’héritage, le faire germer et le donner. Une plante sans racines ne grandit pas. Une foi sans la racine de la mère et de la grand-mère ne grandit pas. Et aussi une foi qui m’a été donnée et que je ne donne pas aux autres, aux plus petits, à mes “enfants” ne grandit pas.

Donc pour résumer : pour être solides dans la foi, il faut avoir mémoire du passé, courage au présent et espérance dans l’avenir.' = Cette mémoire sera reformatée pour ceux et celles qui accepteront l'implant alien. Les attaques sur la glande pinale sont de plus en plus nombreuses soit par la vaccination, par la drogue synthétique qui fait de plus en plus de ravages ou par le médication pour effacer la mémoire et la glande spirituelle et ainsi rendre zombie les populaces. Sur cela, pas un mot du pape

 Cela concerne le fait d’être solides dans la foi. Et n’oubliez pas cette dame géorgienne, qui a été capable d’aller en bus – 6 à 7 heures – en Arménie, dans la ville de Gyumri, où lui, [Mgr Minassian] est l’évêque, et le jour suivant aller trouver le Pape une autre fois à Yerevan. N’oubliez pas cette image ! C’est une femme qui habite ici : c’est une femme arménienne, mais de la Géorgie ! Et les femmes géorgiennes ont faim, elles ont une grande faim d’être des femmes de foi, fortes, qui poussent l’Église ! = bla bla bla

Et toi, Kote [le séminariste], une fois tu as dit à ta maman : “Je veux faire ce que fait cet homme ” [le prêtre qui célèbre la messe]. Et à la fin de ton intervention, tu as dit : “Je suis fier d’être catholique et de devenir un prêtre catholique géorgien ”. C’est tout un parcours… Tu n’as pas dit ce qu’a dit ta maman… Qu’a dit ta maman lorsque tu lui as dit : “Je veux faire ce que fait cet homme ” ? [Il répond : “J’étais petit et ma maman m’a dit : C’est bien, fais ce que lui fait ! … Mais j’étais petit…”]. Encore une fois la maman, la femme géorgienne forte. Cette femme “perdait” un fils, mais elle louait Dieu. Elle l’a accompagné sur son chemin. Et la maman de Kote perdait aussi l’opportunité de devenir belle-mère !… C’était le début d’une vocation ; et là il y a toujours la maman, la grand-mère… Mais tu as dit la parole clé : mémoire. Conserver la mémoire du premier appel. Garder ce moment, comme tu gardes ce souvenir : “ Maman, je veux faire ce que fait cet homme”. Parce que ce n’est pas une fable qui t’est venue à l’esprit : c’est l’Esprit Saint qui t’a touché. Et garder cela dans sa mémoire, c’est garder la grâce de l’Esprit Saint. Je parle à tous les prêtres et les sœurs ! = prêtre catholique...

Nous tous, dans notre vie, nous avons – ou nous aurons- des moments obscurs. Nous aussi, les consacrés, nous avons des moments obscurs. Quand il semble que la chose n’avance pas, quand il y a des difficultés de vie en commun dans la communauté, dans le diocèse… À ces moments-là, ce que l’on doit faire c’est s’arrêter, faire mémoire. Mémoire de ce moment où j’ai été touché(e) par l’Esprit Saint. Comme lui a dit, du moment où lui a dit : “Maman, je veux faire ce que fait cet homme” : le moment où l’Esprit Saint nous touche. La persévérance dans la vocation est enracinée dans la mémoire de cette caresse que le Seigneur nous a faite et avec laquelle il nous a dit : “Viens, viens avec moi”. Et c’est ce que je vous conseille à vous tous, consacrés : ne revenez pas en arrière, quand il y a les difficultés. Et si vous voulez regarder en arrière, que ce soit la mémoire de ce moment. L’unique. Et ainsi la foi reste solide, la vocation reste solide… Avec nos faiblesses, avec nos péchés ; tous nous sommes pécheurs et tous nous avons besoin de nous confesser, mais la miséricorde et l’amour de Jésus sont plus grands que nos péchés. = Nous aussi, les consacrés, nous avons des moments obscurs, les consacrés du diable n'ont que des moments obscurs, leur agenda le prouve. Ils n'ont que le mal en héritage!

Et maintenant je voudrais parler de deux choses que vous avez dit… Mais [d’abord] dis-moi : il fait si froid au Kazakhstan, en hiver ? Oui ? … Mais continue de même !

Et maintenant, Irina. Nous avons parlé avec le prêtre, avec les religieux, avec les consacrés de la foi solide ; mais comment est la foi dans le mariage ? Le mariage est la chose la plus belle que Dieu a créée. La Bible nous dit que Dieu a créé l’homme et la femme, il les a créés à son image (cf. Gn 1, 27). C’est-à-dire, l’homme et la femme qui deviennent une seule chair sont à l’image de Dieu. J’ai compris, Irina, quand tu expliquais les difficultés qui arrivent tant de fois dans le mariage : les incompréhensions, les tentations… “Bah ! résolvons la chose par le chemin du divorce, et ainsi je m’en cherche un autre, lui s’en cherche une autre, et nous recommençons de nouveau”. Irina, tu sais qui paie les frais du divorce ? Deux personnes, elles paient. Qui paie ? = Tout les prochains paragraphes sur le mariage ne sont que délusion pour amener les gens vers la pure doctrine luciférienne de l'Eglise romaine. Voyez comment le mouvement LGBT(I) catholique est en train de détruire les fondements de la famille. Mais hypocritement, l'Eglise se positionne contre.
[Irina répond : toutes les deux]

Toutes les deux ? Bien plus ! Dieu paie, parce que lorsque se divise “une seule chair”, on salit l’image de Dieu. Et les enfants, les petits paient. Vous ne savez pas, chers frères et sœurs, vous ne savez pas combien souffrent les enfants, les petits enfants, quand ils voient les disputes et la séparation des parents ! On doit tout faire pour sauver le mariage. Mais est-il normal que dans le mariage on se dispute ? Oui, c’est normal. Cela arrive. Parfois “les assiettes volent”. Mais si l’amour est vrai, alors on fait la paix tout de suite. Je conseille aux époux : disputez-vous tant que vous voulez, disputez-vous tant que vous voulez mais ne finissez pas la journée sans faire la paix. Savez-vous pourquoi ? Parce que “la guerre froide” du jour suivant est très dangereuse. Beaucoup de mariages se sauvent s’ils ont le courage, à la fin de la journée, de ne pas faire un discours, mais une caresse, et la paix est faite ! Mais il est vrai, il y a de situations plus complexes, quand le diable s’immisce et met devant l’homme une femme qui lui semble plus belle que la sienne, ou quand il met devant la femme un homme qui lui semble meilleur que le sien. Demandez de l’aide tout de suite. Quand vient cette tentation, demandez de l’aide tout de suite.

C’est cela que tu disais [Irina] d’aider les couples. Et comment aide-t-on les couples ? On les aide par l’accueil, la proximité, l’accompagnement, le discernement et l’intégration dans le corps de l’Église. Accueillir, accompagner, discerner et intégrer. Dans la communauté catholique on doit aider à sauver les mariages. Il y a trois paroles : ce sont des paroles d’or dans la vie du mariage. Je demanderai à un couple : “Vous vous aimez ?” – “Oui”, ils diront. “Et quand il y a quelque chose que l’un fait pour l’autre, savez-vous dire merci ? Et si un des deux fait une diablerie, savez-vous demander pardon ? Et si vous voulez réaliser un projet, [par exemple] passer une journée à la campagne, ou n’importe quelle autre chose, vous savez demander l’opinion de l’autre ?” Trois paroles : “ Qu’est ce qui te semble ? Je peux ? ”; “merci ”; “pardon”. Si dans les couples on utilise ces paroles : “Pardonne-moi, je me suis trompé” ; “Je peux faire cela ?” ; ou “Merci de ce bon repas que tu m’as fait” ; “Je peux ?”; “merci ”; “pardon”, si on utilise ces trois paroles, le mariage ira bien. C’est une aide.

Toi, Irina, tu as mentionné un grand ennemi du mariage, aujourd’hui : la théorie du gender. Aujourd’hui, il y a une guerre mondiale pour détruire le mariage. Aujourd’hui il y a des colonisations idéologiques qui détruisent, mais on ne détruit pas avec les armes, on détruit avec les idées. Donc, il faut se défendre des colonisations idéologiques.

S’il y a des problèmes, faire la paix le plus vite possible, avant que finisse la journée, et n’oubliez pas les trois paroles : “s’il te plaît”, “merci”, “pardonne-moi”.

Et toi Kakha, tu as parlé d’une Église ouverte, qui ne se ferme pas sur elle-même, qui soit une Église pour tous, une Église mère – la maman est ainsi. Il y a deux femmes que Jésus a voulues pour nous tous : sa mère et son épouse. Et ces deux se ressemblent. La mère est la mère de Jésus, et il nous l’a laissée comme notre mère. L’Église est l’épouse de Jésus et elle est aussi notre mère. Avec la mère Église et la mère Marie, on peut avancer en sécurité. Et là nous trouvons encore une fois la femme. Il semble que le Seigneur ait une préférence pour faire avancer la foi dans les femmes. Marie, la sainte Mère de Dieu ; l’Église, la Sainte Épouse de Dieu – même si pécheresse en nous, ses enfants – et la mère et la grand-mère qui nous ont donné la foi.

Et ce sera Marie, ce sera l’Église, ce sera la grand-mère, ce sera la maman à défendre la foi. Vos antiques moines disaient ceci –écoutez bien : “Quand il y a les turbulences spirituelles, il faut se réfugier sous le manteau de la Sainte Mère de Dieu”. Et Marie est le modèle de l’Église, elle est le modèle de la femme, oui, parce que l’Église est femme et Marie est femme. = Marie = ISIS. Attribue les vertus du salut et de la misécorde à Marie plutôt qu'au Sauveur, qui lui a souffert pour le pardon des péchés et qui est ressuscité.

Maintenant une dernière chose… Qui l’a dit ? Kote, une autre fois : le problème de l’œcuménisme (le communisme). Ne jamais se disputer ! Laissez les théologiens étudier les choses théoriques de la théologie. = Les théologiens seraient les seuls avec le Pape a pouvoir décider ce qui est bon pour nous. Nous, on nous interdit de penser, de prendre des décisions, car nous ne serions pas qualifiés ou trop bêta. Cela vient-il de Dieu, cet enseignement? Dieu n'a-t-il pas donné son Saint-Esprit à tous ceux qui marcheraient dans Ses voies afin que nous comprenions pleinement la mission et l'oeuvre accomplie par le Messie, et l'histoire humaine que Rome tente par tous les moyens de nous cacher? La liberté de pensée et de s'exprimer, nous le voyons prendre place sous nos yeux, est sous attaque. Laisserons-nous les théologiens penser et réfléchir pour nous quand nous avons un grand Souverain Sacrificateur qui nous enseigne la voie? Les Bibles, vous le verrez seront bientôt interdites dans tous les pays ainsi que le droit de se rassembler et de prier ensemble. Si nous ne nous conformons pas à la pensée oecuménique, nous serons persécutés pour notre foi, pour être demeuré fidèle à la vraie foi qui sauve.

Mais que dois-je faire moi, avec un ami, un voisin, une personne orthodoxe ? Être ouvert, être ami. “Mais ne dois-je pas faire un effort pour le convertir ?”. C’est un gros péché contre l’œcuménisme : le prosélytisme. On ne doit jamais faire de prosélytisme avec les orthodoxes : ce sont nos frères et nos sœurs, disciples de Jésus Christ. À cause de situation historiques si complexes nous sommes devenus ainsi. Et eux et nous, nous croyons dans le Père, le Fils et dans l’Esprit saint, nous croyons en la Sainte Mère de Dieu. = Les vrais croyants ne croient pas et ne s'associent pas au culte de la Vierge Marie, c'est un blasphème et une idolâtrie.

“Et que devons-nous faire ?”. Ne pas condamner, non, je ne peux pas. Amitié, marcher ensemble, prier les uns pour les autres. Prier et faire des œuvres de charité ensemble, quand on peut. C’est cela l’œcuménisme. Mais jamais condamner un frère ou une sœur, jamais ne pas la saluer par qu’elle est orthodoxe. = Les oeuvres de charité ne sauvent pas, elles sont un fruit de l'esprit. Sous Rome, il faut faire partie d'une de ces organisations humanitaires pour pouvoir aider. De plus en plus, les lois criminalisent ceux qui viennent en aide aux pauvres et aux miséreux. Tout cela n'est qu'hypocrisie mensongère

Je voudrais finir encore avec le pauvre Kote. “Saint-Père – tu disais à la fin – je suis fier d’être catholique et de devenir un prêtre catholique géorgien”. À toi et à vous tous, catholiques géorgiens, je demande s’il vous plaît, de nous défendre de la mondanité. Jésus nous a parlé avec beaucoup de force contre la mondanité ; et dans le discours de la dernière Cène, il a demandé au Père : “Père, défends-les [les disciples] de la mondanité. Défends-les du monde”. Demandons cette grâce tous ensemble : que le Seigneur nous libère de la mondanité ; qu’il fasse de nous des hommes et des femmes d’Église ; solides dans la foi que nous avons reçue de notre grand-mère et de notre maman ; solides dans la foi qui est sûre sous la protection du manteau de la Sainte Mère de Dieu. = Si vous regardez ce Pape, ces cardinaux et ses nombreux prêtres de BAAL, eux, ils ne semblent pas souffrir de la faim, dans les assemblées, ils sont toujours reçus comme des dieux. Vive l'humilité! Ils sont reçus dans les meilleurs palaces et hôtels et même bordels, alors de demander au peuple de nous défendre de la mondanité, on y repassera... Surtout avec la Banque du Vatican et ses milliards de dollars, la Maison Ste-Mathe où le Pape demeure et qui est quand même bien luxueux pour quelqu'un qui se dit être le pasteur des pauvres, avec tous ses serviteurs et tout ce qui va avec le fait d'avoir une belle vie à la manière de l'époque grec (on se comprend)!
 
Avec l'Inquistion qui va de l'avant, les gens en camp de réfugiés, en camp de concentrations ou dans une de leurs prisons, c'est sûr que c'est pour eux une manière de nous aider à nous "défendre de la mondanité"!


Et ainsi, comme nous sommes, sans nous déplacer, prions la Sainte Mère de Dieu, l’Ave Maria.

[Récitation : Ave Maria]

Et maintenant, je vous donne la bénédiction. Et je vous demande, s’il vous plaît, de prier pour moi.
[Bénédiction]

Priez pour moi.

© Librairie éditrice du Vatican

https://fr.zenit.org/articles/georgie-il-faut-se-defendre-des-colonisations…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Oct - 04:32 (2016)    Sujet du message: LAST WARNING TO THE SAINTS OF GOD - PAY ATTENTION!!! Répondre en citant

LAST WARNING TO THE SAINTS OF GOD - PAY ATTENTION!!!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=esXmxDNTcNQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Oct - 06:58 (2016)    Sujet du message: DES RESPONSABLES CHRETIENS ET MUSULMANS DENONCENT ENSEMBLE L'EXTREMISME RELIGIEUX / Christian, Muslim leaders agree to stand against religious extremism Répondre en citant





DES RESPONSABLES CHRETIENS ET MUSULMANS DENONCENT ENSEMBLE L'EXTREMISME RELIGIEUX

ENGLISH :
Christian, Muslim leaders agree to stand against religious extremism
http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/christian-muslim-leaders-agre…


"Ce nouveau dialogue ne pourra pas être fondé sur la tolérance. C’est l’acceptation qu’il doit chercher." = La soumission totale au nouveau système global religieux et social étant supposé apporter la paix sur terre!!! Quelle déception que celle qui vient sur ce monde! Il n'y aura plus de tolérance face à la non-réconciliation avec le pouvoir religieux et l'ONU. Au nom de la Paix mondiale, il faudra exterminer ceux qui sont un empêchement à cette Paix. Le Jubilé de la Miséricorde (catholique) va prendre fin très bientôt, et la porte de la Miséricorde sera fermée, et alors.... une grande détresse viendra pour tous ceux qui n'ont pas pris garde et qui sont retournés vers la Reine du Ciel et son système.

Tout ce baratin "entre croyants et athées, ou entre musulmans et non-musulmans", ne sert qu'à continuer à endormir ceux qui n'ont pas compris le jeu qui se joue et de qui tire les ficelles de tout ce programme de destruction de la chrétienté. Ils sont en guerre contre le Très-Haut et Son peuple, mais l'Eglise de Laodicée dort au gaz avec son culte de la prospérité qui n'enrichit que les pasteurs corrompus. Son évangile new age où le péché n'existe plus, les lois de Dieu, pas besoin, on a la grâce. Cette grâce suffisante qui permet au nom de l'amour d'accepter que les églises deviennent des lieux d'abominations pour le mouvement LGBT et de l'islam radical. Un lieu où le moi divin est revenu à la mode, où le paganisme chrétien a supplanté le vrai modèle d'un enfant de Dieu. On a dilué au maximum le vrai message de l'Evangile de Yeschoua. Comme au temps de Noé, cette génération s'est laissée séduire par les fruits pourris du serpent. Et tous ces leaders religieux et politiciens travaillent tous avec grande DEVOTION afin d'amener le règne de leur dieu Lucifer, et ils y sont maintenant parvenus. La 71e session des Nations Unies nous le confirme entièrement, la rencontre à Jérusalem et l'élection du nouveau supérieur général des Jésuites devraient amener beaucoup de changements au niveau sur la griffe finale de tout et de tous. Nous ne sommes qu'à un doigt de la loi martiale internationale. La situation entre la Russie et les Etats-Unis sera déterminante pour l'avenir de toute l'humanité. Suivez la situation de près.

L'oecuménisme (le communisme) unissant toutes les dénominations protestantes marchant main dans la main avec l'Imam al-Tayeb qui prône ouvertement une théocratie et un système de gouvernement conforme aux lois de la Charia. Les chrétiens, dans la grande majorité, qui sont associés à cet oecuménisme, n'ont aucune idée de ce qui s'en vient sur eux. Le piège se referme, les églises ont leur propre service de sécurité qui est sous le contrôle gouvernemental et certainement associé avec le Homeland Security. Ils seront tous trappés par le grand serpent Oroborous, qui n'attend que le bon moment pour tous les exterminer.


© Peter Williams/COE

03 octobre 2016
Version française publiée le: 06 octobre 2016

Le rôle des religions dans la promotion de la paix et la lutte contre la violence a fait l’objet de deux jours de dialogue entre le Muslim Council of Elders et le Conseil œcuménique des Églises (COE), à Genève (Suisse), du 30 septembre au 1ᵉʳ octobre. Deux sessions d’échanges ont été organisées par le COE, avec des présentations et des discussions sur des aspects essentiels de la consolidation de la paix et du dialogue interreligieux. Une attention particulière était accordée à la lutte contre l’extrémisme religieux, qui est à l’origine de violences dans de nombreux pays du monde.

Le dialogue a commencé par des présentations de Mme Agnes Abuom, présidente du Comité central du COE, et du pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE.

Pour Mme Abuom, les autorités religieuses, tant chrétiennes que musulmanes, doivent être plus courageuses qu’elles ne l’ont été: «Sans aller jusqu’à soutenir directement les attaques contre l’autre religion, il est arrivé que des responsables religieux donnent une sorte d’aval silencieux aux paroles et aux actes de leurs adeptes.»

Ainsi que l’a rappelé le pasteur Tveit, il écrit clairement dans le livre de la Genèse qu’il est interdit de tuer et de verser du sang humain, parce que les êtres humains sont créés à l’image de Dieu. «La présence de ces mots dans les premiers chapitres de nos Saintes Écritures est un des fondements de notre conviction que la religion ne devrait jamais être utilisée pour justifier la violence, a-t-il déclaré. […] Des adeptes de nos deux religions ont essayé à maintes reprises de justifier des actes violents par des motivations religieuses […]. Cependant, si des croyants peuvent discuter honnêtement entre eux de la façon dont la religion a été utilisée pour soutenir la violence, alors nous pouvons aussi trouver ensemble des moyens pour que la religion contribue également à la solution.»

Des représentants du COE et de l’université Al-Azhar, dont le grand imam Ahmed al-Tayeb, travaillent en collaboration depuis 2015, date à laquelle la commission ECHOS, une commission de jeunes dans le mouvement œcuménique, s’est réunie au Caire, en Égypte, du 8 au 13 mai. En ouverture de son discours pour la rencontre à Genève la semaine dernière, le professeur al-Tayeb a déclaré que le monde d’aujourd’hui semblait gouverné par l’égoïsme, la haine et le conflit. Il est très triste de constater que les religions sont jugées responsables de ce terrorisme effroyable, a déploré le grand imam, qui préside en outre le Muslim Council of Elders.

«Peut-être les auteurs de ces accusations ignorent-ils deux choses importantes à cet égard: d’une part, la religion est venue instaurer la paix entre les peuples et abolir l’injustice envers les opprimés, mais aussi souligner le caractère sacré du sang humain. D’autre part, le terrorisme, qui rejette la responsabilité sur les religions, principalement sur l’islam, ne fait pas de distinction dans la promotion de ses actes. Il ne fait pas de différence entre croyants et athées, ou entre musulmans et non-musulmans. Il suffit de regarder les victimes du terrorisme pour confirmer que les musulmans paient eux aussi largement le prix de ce terrorisme par leur sang.»

Pour le clergé, l’heure n’est plus aux condamnations et aux déclarations d’opposition aux actes de violence, au terrorisme et aux discours de haine, estime le grand imam al-Tayeb: «Cela revient à travailler sur des îles séparées, ce qui se traduit par des objectifs faibles, sans effets concrets et concluants sur le terrain. Il faut au contraire coordonner des mesures communes pour combattre le phénomène de la violence; en explorer les causes et creuser les solutions proposées pour lutter sur le plan intellectuel, scientifique, social et éducatif.»

Pour l’évêque Angaelos, évêque général de l’Église orthodoxe copte au Royaume-Uni, c’est par la collaboration que l’on doit tenter de résoudre ce qui est devenu un problème collectif: «Les développements de ces dernières années vont trop loin pour qu’un individu, une Église, une religion ou même un État puissent régler seuls la situation. Il faut instaurer une nouvelle forme de dialogue qui transforme les récits d’impuissance et de conflit en récits d’espérance et de promesse.

Dans le monde actuel, il est impossible de séparer clairement l’Orient et l’Occident: de nombreuses minorités chrétiennes vivent en Orient, et de nombreuses minorités musulmanes en Occident. «En tant que responsables religieux, nous devons changer les discours qui présentent le Moyen-Orient comme un foyer de conflits, a ajouté l’évêque Angaelos. En vérité, le Moyen-Orient est incontestablement une région de religion et de foi. La religion ne doit pas être considérée comme une ennemie, mais comme une alliée, tant par l’État que par la société civile. Nous ne pouvons pas continuer d’être considérés comme un problème. Nous devons être reconnus, à raison, comme une solution.»

Nous sommes tenus responsables des actes des extrémistes religieux, parce que nous sommes tous des croyants et des croyantes, a observé l’évêque. «Le puissant lobby séculier, qui s’étend à présent dans le monde entier, continue de nous regarder en disant que le problème vient de la religion. C’est à nous de nous battre, à personne d’autre. En nous taisant, nous laissons d’autres parler pour nous.»

Au cours de la rencontre, différentes définitions de l’extrémisme ont été examinées par le professeur Quraish Shihab, ancien ministre des Affaires religieuses d’Indonésie et membre du Muslim Council of Elders. «L’incapacité à respecter d’autres croyances qui diffèrent de la nôtre ou de celle de notre communauté tant qu’elles sont pacifiques, ou le fait d’ignorer ces croyances, est un indicateur d’isolement, de radicalisme et d’extrémisme», a-t-il déclaré. = Ruse et mensonge, car finalement tous seront obligés, sous peine sévères et fausses accusations, que nous voyons déjà dans le paragraphe, de se convertir à l'islam, sinon cela considéré comme de l'extrémisme religieux. Voyez comment les chretiens de toutes dénominations sont traités dans les pays islamiques et vous comprendrez ce qui se cache derrière son beau "dialogue".

Le pasteur Martin Junge, secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, a affirmé au cours de la rencontre que le rôle des responsables religieux consistait aujourd’hui à dénoncer prophétiquement les messages, les attitudes et les actes qui vont à l’encontre des intentions de Dieu, porteuses de paix pour toute l’humanité. Selon lui, l’éducation est un des domaines où l’action est nécessaire pour faire changer les choses: «Nous avons le devoir d’éduquer les responsables religieux de nos communautés en les sensibilisant à l’extrémisme et en leur apprenant à s’en prémunir. Je tiens tout particulièrement à ce que nous ayons le courage de recenser dans nos textes sacrés respectifs les passages et les références qui ont été utilisés pour justifier la violence à partir de croyances religieuses

Les dialogues interreligieux insistent trop souvent sur les messages de paix de leurs traditions respectives, en occultant le fait qu’il y a aussi des textes qui pourraient être interprétés comme cautionnant ou encourageant la violence. «Que ferons-nous de ces textes? Que dirons-nous à nos prédicateurs sur l’approche à adopter à leur sujet? Nous ne pouvons pas lutter contre l’extrémisme religieux sans donner à nos responsables des outils pour aborder et interpréter ces textes

Au cours de la rencontre, le professeur Mahmoud Hamdi Zaqzouq a présenté le concept islamique de la paix, le résumant en trois cercles reliés entre eux. Le premier est celui de la paix individuelle que chacun d’entre nous veut obtenir pour soi. Le second est celui de la paix avec Dieu, illustrée par nos convictions religieuses. Le troisième est celui de la paix avec les autres et avec le monde qui nous entoure. «Dans le Coran, Dieu dit qu’Il est Lui-même la paix, et le terme arabe qui désigne l’islam est dérivé du mot signifiant justement la paix», a déclaré M. Zaqzouq.

Nous pourrions penser que les conflits qui font rage aujourd’hui nous concernent à peine, puisque nous vivons loin, mais ils nous touchent de près, a rappelé le métropolite Gennadios de Sassima, vice-président du Comité central du COE. «Cependant, malgré ces tendances antagonistes, Dieu veut que nous nous tenions au milieu et que nous fassions œuvre de paix. En vérité, cette situation nous offre l’occasion de partager la bonne nouvelle de la paix, ainsi qu’il est écrit dans le prophète Ésaïe: “Comme ils sont les bienvenus, au sommet des montagnes, les pas du messager qui nous met à l’écoute de la paix, qui porte un message de bonté, qui nous met à l’écoute du salut” (Es 52,7)».

Il est aussi dit dans le livre saint de Dieu que la promesse est pour les descendants de Jacob et non pour Ismaël. Cette guerre fraticide perdure encore de nos jours et les nations se sont tous rallié à Ismaël plutôt qu'aux descendants du fils de la promesse. La malédiction de Dieu est donc sur tous ceux qui se sont associés à Rome et aux descendants d'Ismaël qui mèneront une guerre sans merci contre le vrai peuple de Dieu, mandat que n'ont pas reçu les anges rebelles. Ils avaient reçu ordre de détruire les pécheurs seulement. Pour cela, Dieu dit qu'ils seront exterminés par la suite, à cause de leur désobéissance à son décret. Dieu a donné 2000 ans à l'humanité pour se détourner de ses péchés et de revenir vers Son Créateur, mais on a rejeté le seul Dieu qui pouvait vraiment apporter la Paix en ce monde, et on a donné autorité à un humain d'avoir autorité sur nous. Dieu ne partage Sa gloire avec personne. Il est Dieu, Il est le seul et unique Dieu. Celui en qui le monde entier se prosterne de nos jours est en guerre contre le Dieu Très-Haut et va tous vous entraîner, si vous ne revenez pas vers le Sauveur et Dieu, il vous entraînera tous avec lui vers les profondeurs de l'enfer.

"6 Postérité d'Abraham, son serviteur, Enfants de Jacob, ses élus!
7 L'Éternel est notre Dieu; Ses jugements s'exercent sur toute la terre.
8 Il se rappelle à toujours son alliance, Ses promesses pour mille générations,
9 L'alliance qu'il a traitée avec Abraham, Et le serment qu'il a fait à Isaac;
10 Il l'a érigée pour Jacob en loi, Pour Israël en alliance éternelle,..."
Psaume 105 :6-10


Lire le texte intégral du communiqué commun du 1ᵉʳ octobre 2016
Télécharger des photos de la rencontre en haute résolution
Le COE accueille le grand imam d’Al-Azhar (communiqué de presse du COE du 1ᵉʳ octobre 2016)
L’extrémisme, le dialogue et la paix au cœur du communiqué commun des chrétiens et des musulmans (communiqué de presse du COE du 1ᵉʳ octobre 2016)
Le dialogue prospère entre le COE et le Muslim Council of Elders (communiqué de presse du 30 septembre 2016)

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/christian-muslim-leaders-agre…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Oct - 05:15 (2016)    Sujet du message: AUJOURD'HUI, TOUTES LES TERRES SONT DES « TERRES DE MISSION » / Holy See to UN: Migration Forces Change, But Change Can Mean Growth Répondre en citant




Global inquisition - Inquisition globale

AUJOURD'HUI, TOUTES LES TERRES SONT DES « TERRES DE MISSION »


ENGLISH :  Holy See to UN: Migration Forces Change, But Change Can Mean Growth
https://zenit.org/articles/holy-see-to-un-migration-forces-change-but-chang…

Le pape reçoit les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée (Traduction intégrale)

7 octobre 2016Constance RoquesPape François


Audience aux OMI @ L'Osservatore Romano

« Aujourd’hui, toutes les terres sont des ‘terres de mission’, toutes les dimensions de l’humain sont des terres de mission qui attendent l’annonce de l’Évangile », a souligné le pape François devant les participants au chapitre général des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée (OMI), qu’il a reçus le 7 octobre 2016 au Vatican. Dans un monde où « le champ de la mission (…) semble s’élargir chaque jour, embrassant toujours de nouveaux pauvres », l’Eglise a « besoin de vous », leur a-t-il assuré.

Fondés par Eugène de Mazenod (1782-1861) en France, les OMI sont aujourd’hui 4000 de 60 nationalités sur 5 continents. Ils ont pour mission de rejoindre ceux et celles qui se sentent aux marges de l’Eglise et travaillent au dialogue interculturel et interreligieux. « Que la charité entre vous soit votre première règle de vie, la prémisse de toute action apostolique », les a exhortés le pape durant l’audience.

« Que la miséricorde soit toujours le cœur de votre mission », a ajouté le pape François devant la centaine de missionnaires : « L’Église a besoin d’hommes qui portent dans leur cœur le même amour de Jésus-Christ que celui qui habitait le cœur du jeune Eugène de Mazenod, et le même amour sans conditions pour l’Église, qui s’efforce d’être toujours une maison plus ouverte. Il est important de travailler pour une Église qui soit pour tous, une Église prête à accueillir et à accompagner ! »

Insistant sur la nécessité de « chercher des réponses adéquates, évangéliques et courageuses aux interrogations des hommes et des femmes de notre temps », le pape leur a recommandé de « regarder le passé avec gratitude, vivre le présent avec passion et embrasser l’avenir avec espérance, sans (se) laisser décourager par les difficultés ».

AK

écrire de nouvelles pages d’évangélisation féconde

Discours du pape François

Chers frères,

C’est avec une joie particulière que je vous accueille, vous qui représentez une famille religieuse missionnaire consacrée à l’évangélisation dans l’Église. Je vous salue tous avec affection, en commençant par le Supérieur général, élu depuis peu, et son nouveau Conseil. Vous êtes ici pour le chapitre général, en l’année où vous célébrez le bicentenaire de votre fondation, par saint Eugène de Mazenod, jeune prêtre désireux de répondre à un appel de l’Esprit. Au début de son histoire, votre Congrégation s’est employée à raviver la foi que la révolution française éteignait dans le cœur des pauvres des campagnes de la Provence, entraînant aussi de nombreux ministres de l’Église. En quelques décennies, elle s’est diffusée sur les cinq continents, continuant le chemin initié par le fondateur, un homme  qui a aimé Jésus avec passion et l’Église sans conditions.

Aujourd’hui, vous êtes appelés à renouveler ce double amour, faisant mémoire des deux-cents ans de vie de votre institut religieux. Votre jubilé, par une heureuse et providentielle coïncidence, s’inscrit dans le Jubilé de la miséricorde. Et en effet, les Oblats de Marie Immaculés sont nés d’une expérience de miséricorde, vécue par le jeune Eugène un Vendredi saint devant Jésus crucifié. Que la miséricorde soit toujours le cœur de votre mission, de votre engagement évangélisateur dans le monde d’aujourd’hui. Le jour de sa canonisation, saint Jean-Paul II a défini le père de Mazenod comme un « homme de l’Avent », docile à l’Esprit-Saint pour lire les signes des temps et seconder l’œuvre de Dieu dans l’histoire de l’Église. Que ces caractéristiques soient présentes en vous, ses fils. Soyez vous aussi des « hommes de l’Avent », capables de saisir les signes des temps nouveaux et de guider vos frères sur les voies que Dieu ouvre dans l’Église et dans le monde.

L’Église vit, ainsi que le monde entier, une époque de grandes transformations dans les champs les plus divers. Elle a besoin d’hommes qui portent dans leur cœur le même amour de Jésus-Christ que celui qui habitait le cœur du jeune Eugène de Mazenod, et le même amour sans conditions pour l’Église, qui s’efforce d’être toujours une maison plus ouverte. Il est important de travailler pour une Église qui soit pour tous, une Église prête à accueillir et à accompagner ! Le travail à accomplir pour réaliser tout cela est vaste ; et vous aussi, vous avez votre contribution spécifique à offrir.

Votre histoire missionnaire  est l’histoire de nombreux consacrés qui ont offert et sacrifié leur vie pour la mission, pour les pauvres, pour rejoindre des terres lointaines où se trouvaient encore des « brebis sans berger ». Aujourd’hui, toutes les terres sont des « terres de mission », toutes les dimensions de l’humain sont des terres de mission qui attendent l’annonce de l’Évangile. Le pape Pie XI vous a décrit comme « les spécialistes des missions difficiles ». Le champ de la mission, aujourd’hui, semble s’élargir chaque jour, embrassant toujours de nouveaux pauvres,  des hommes et des femmes au visage du Christ qui demandent aide, consolation, espérance dans les situations les plus désespérées de la vie. On a donc besoin de vous, de votre audace missionnaire, de votre disponibilité à apporter à tous la Bonne Nouvelle qui libère et console.

Que la joie de l’Évangile resplendisse avant tout sur votre visage, fasse de vous des témoins joyeux. En suivant l’exemple de votre fondateur, que la charité entre vous soit votre première règle de vie, la prémisse de toute action apostolique ; et que le zèle pour le salut des âmes soit la conséquence naturelle de cette charité fraternelle.

Au cours de ces journées de travaux de votre chapitre, vous avez élargi votre regard et votre cœur aux dimensions du monde. Que cette expérience fraternelle de prière, de confrontation et de discernement communautaire soit un stimulant pour un nouvel élan missionnaire, point de départ pour de nouveaux horizons, pour rencontrer de nouveaux pauvres, pour les emmener avec vous rencontrer le Christ Rédempteur. Il est nécessaire de chercher des réponses adéquates, évangéliques et courageuses aux interrogations des hommes et des femmes de notre temps. C’est pourquoi il faut regarder le passé avec gratitude, vivre le présent avec passion et embrasser l’avenir avec espérance, sans vous laisser décourager par les difficultés que vous rencontrez dans la mission, mais forts de la fidélité à votre vocation religieuse et missionnaire.

Alors que votre famille religieuse entre dans son troisième siècle de vie, que le Seigneur vous accorde d’écrire de nouvelles pages d’évangélisation féconde, comme celles de vos confrères qui, dans les deux-cents ans passés, ont témoigné, parfois même par leur sang, d’un grand amour du Christ et de l’Église. Vous êtes Oblats de Marie Immaculée. Que ce nom, défini par saint Eugène comme « un passeport pour le ciel », soit pour vous un engagement constant dans la mission. Que la Vierge Marie soutienne vos pas, surtout dans les moments d’épreuve. Je vous demande, s’il vous plaît, de la prier aussi pour moi. Que ma bénédiction, que je vous donne de tout cœur, ainsi qu’à votre congrégation tout entière, vous accompagne toujours sur votre chemin.

© Traduction de Zenit, Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/aujourdhui-toutes-les-terres-sont-des-terres-de-mission/




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Oct - 01:35 (2016)    Sujet du message: TAKE DOWN YOUR CROSS - TIME TO STAND UP - BE BOLD CHRISTIANS Répondre en citant

TAKE DOWN YOUR CROSS - TIME TO STAND UP - BE BOLD CHRISTIANS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=i0tRDP0Nu9Y


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Oct - 10:00 (2016)    Sujet du message: COMMUNIQUE : ASSEZ DE MENACES SUR LES MILITANTS POUR LA PAIX EN PALESTINE Répondre en citant



COMMUNIQUE : ASSEZ DE MENACES SUR LES MILITANTS POUR LA PAIX EN PALESTINE


10/10/2016



La Cimade dénonce la multiplication des procédures policières et judiciaires contre des militants du mouvement de solidarité avec le peuple palestinien comme celles engagées cet été à Lyon et à Montpellier et demande à nouveau au gouvernement de cesser de criminaliser le mouvement BDS.
 
En juin 2015, La Cimade présentait au Sénat un rapport intitulé Israël-Palestine : l’avenir muré par l’occupation. Issu d’un travail d’enquête conduit quelques semaines plus tôt en Israël et en Palestine, il concluait sur l’urgente nécessité de soutenir les acteurs des sociétés civiles israélienne et palestinienne engagés dans une lutte non violente contre les politiques d’occupation et de colonisation mises en œuvre par l’État israélien, notamment avec l’appel BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions). Côté palestinien, l’appel BDS a fédéré l’ensemble de la société civile. Avec courage, des Israéliens, certes minoritaires, soutiennent ce cadre d’action non violent dont l’objectif est d’obliger l’État israélien à respecter les droits fondamentaux des Palestiniens.
 
Dans ses recommandations finales, le rapport de La Cimade appelait le gouvernement français à cesser de criminaliser les militants qui, en France, soutiennent et participent aux actions BDS. Pour rappel, la France est avec Israël l’unique pays au monde à engager des poursuites contre les personnes qui appellent au boycott d’Israël.
 
Malheureusement, cet appel n’a pas été entendu par le gouvernement, qui au contraire ne cesse de s’aligner ostensiblement sur les positions répressives et belliqueuses des dirigeants israéliens issus pour la plupart de l’extrême droite, en assimilant les critiques de l’État d’Israël à de l’antisémitisme.
 
À cette mauvaise foi évidente s’ajoute l’absence de toute réaction diplomatique française aux propos tenus en mars 2016 par le Ministre du Renseignement d’Israël, Israël Katz, qui appelait à « l’élimination civile ciblée » des leaders du mouvement BDS, expression qui est l’euphémisme en hébreu pour assassinats ciblés.
 
Au terme de sa visite en Israël et dans les territoires occupés, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression a pourtant rappelé que les boycotts étaient des actions « pacifiques, légitimes et acceptées sur la scène internationale »[1].
 
La Cimade dénonce la multiplication des procédures policières et judiciaires contre des militants du mouvement de solidarité avec le peuple palestinien comme celles engagées cet été à Lyon et à Montpellier et demande à nouveau au gouvernement de cesser de criminaliser le mouvement BDS.
 
Cette forme de protestation et de mobilisation, aujourd’hui très étendue à travers le monde, vise seulement à obtenir pacifiquement que l’État d’Israël respecte les droits fondamentaux des Palestiniens et le droit international. Rolling Eyes Elle constitue une pression de plus en plus significative, alors qu’aucun gouvernement ne se résous à appliquer des sanctions, contredisant par là même les innombrables condamnations concernant l’occupation et la lente annexion des territoires palestiniens.

[1] Déclaration du Rapporteur au terme de sa visite en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés, le 18 décembre 2011.
 
  ©  source :lacimade.org, 4 octobre 2016

http://www.paxchristi.cef.fr/v2/communique-assez-de-menaces-sur-les-militan…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 03:10 (2016)    Sujet du message: ISRAËL 2016 : FUCK YOU, THIS IS MY LAND Répondre en citant

ISRAËL 2016 : FUCK YOU, THIS IS MY LAND

VIDEO : http://www.sendspace.com/file/i1qoqq 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 16:52 (2016)    Sujet du message: FRANCE : LE CONSEIL D'ETAT FAVORABLE, SOUS CONDITIONS, AUX CRECHES DE NOËL DANS LES BÂTIMENTS PUBLICS Répondre en citant

FRANCE : LE CONSEIL D'ETAT FAVORABLE, SOUS CONDITIONS, AUX CRECHES DE NOËL DANS LES BÂTIMENTS PUBLICS

21 oct. 2016, 10:35
- Avec AFP


© Capture d'écran Twitter
Une crèche de Noël en Alsace

Le rapporteur public du Conseil d'Etat a recommandé d'autoriser, sous conditions, l'installation de crèches de Noël dans les bâtiments administratifs, au nom du principe de laïcité.

«Nous ne croyons pas que le contexte de crispation sur la laïcité vous impose d'instruire par principe le procès de la crèche», a estimé le rapporteur public du Conseil d'Etat Aurélie Bretonneau, insistant sur la «dimension pacificatrice de la laïcité» Rolling Eyes .

Les avis de l'institution sont généralement suivis, mais la décision sera prise dans quelques semaines.

Selon le rapporteur public, l'article 28 de la loi du 9 décembre 1905 et plus généralement le principe de neutralité «n'interdit pas d'installer des crèches sur le domaine public», sauf quand une «intention religieuse» motive une telle manifestation.

Lire aussi

La guerre des crèches en dit long sur la perte de nos repères

Installer une crèche dans une mairie ne peut être autorisé qu'à trois conditions : que cette exposition soit «temporaire», qu'elle ne s'accompagne d'aucune manifestation de «prosélytisme religieux» et enfin qu'elle revête le «caractère d'une manifestation culturelle ou au moins festive», a nuancé le rapporteur.

L'«Assemblée du contentieux» de la plus haute juridiction administrative française, formation de 17 juges présidée par le vice-président du Conseil d’État, examinait le 21 octobre deux affaires liées à l'installation de représentations de la scène de la Nativité dans des bâtiments administratifs.

L'une concerne la mairie de Melun (Seine-et-Marne), l'autre le conseil général de Vendée. Dans les deux cas, l'installation de crèches est contestée par deux associations, la «Fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne» et la «Fédération de la libre pensée de Vendée».

Cette «Assemblée du contentieux», qui se réunit rarement, «statue sur les affaires d'importance majeure et les grandes étapes de la jurisprudence», explique le Conseil d’État. Elle rend sa décision quelques semaines après l'audience.

Lire aussi : «In the Now» : sapins et guirlandes ne symbolisent plus Noël, la fête du politiquement correct

https://francais.rt.com/france/27869-conseil-detat-est-pour-autoriser


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Oct - 02:14 (2016)    Sujet du message: WATCH TONIGHT : NEW DOCUMENTARY ON THE STATE OF HATE IN AMERICA Répondre en citant



WATCH TONIGHT : NEW DOCUMENTARY ON THE STATE OF HATE IN AMERICA

Dear Maria,

Tonight an important new documentary on the state of hate in America is airing.

The documentary, Hate Rising, reported by Fusion and Univision anchor Jorge Ramos, shows the astonishing and very concerning rise of hate in America. From the Ku Klux Klan to the so-called alt-right movement, white supremacist groups are growing in numbers and influence. Their ideas, usually confined to private and secretive gatherings, are becoming mainstream thanks in part to the rhetoric on the campaign trail this election cycle.

The documentary features an interview with Heidi Beirich, SPLC's Intelligence Project director.

Hate Rising will premiere tonight at 10 p.m. on FUSION in English and Univision Network in Spanish.

Sincerely,

Your friends at the SPLC

e-mail


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Oct - 02:24 (2016)    Sujet du message: MUSLIM PERSECUTION OF CHRISTIANS, JUNE 2016 Répondre en citant

MUSLIM PERSECUTION OF CHRISTIANS, JUNE 2016

Posted on October 23, 2016 by creeping



Source: Raymond Ibrahim

At the height of one of the worst months for Christians under Islam—as documented in the report below—both the U.S. government and American “mainstream” media continued to ignore the plight of Christians.

Despite the U.S. government’s acknowledgement that ISIS is committing genocide against Christians in in Iraq and Syria, statistics showed  the number of refugees the Obama administration has welcomed since the start of 2015 is far skewed in favor of Muslim refugees: Syria:  5,435 Muslims; 28 Christians; Iraq: 11,086 Muslims; 433 Christians.

 As for the mainstream media, they covered if not obsessed over the death of a gorilla six times more than the Muslim slaughter of Christians for their faith.

June’s roundup of Muslim persecution of Christians around the world includes, but is not limited to, the following

Muslim Slaughter of Christians

Egypt:  A Coptic Christian priest was Fr. Raphael Moussa, 46, was shot dead in “a hail of bullets” by an unidentified gunman outside the Church of the Martyr of St George in Sinai. No one claimed responsibility for the attack but Islamic terrorists affiliated with ISIS have targeted Christians in Arish before.  In 2013, another Coptic Christian priest, Mina Cheroubim, was also shot dead as he left his church in Arish.

Syria: Non-ISIS rebel fighters considered “moderate” by establishment counterterror analysts slit the throat of a Christian man in front of his wife. The murderer told her: “Your Jesus did not come to save him from us.”  The murder took place in the ancient Christian town of Maalula, where Jesus’ language Aramaic was still spoken.  According to a resident: “They arrived in our town at dawn and shouted ‘We are from the Al-Nusra Front and have come to make lives miserable for the Crusaders.’”  Separately, a suicide bomber disguised as a priest attempted to enter an event commemorating the genocide of Christian Assyrians, but was stopped by Assyrian forces. The bomber detonated his bomb outside the hall, killing himself and three members of the Christian Assyrian Sutoro security forces and wounding five. It is believed the bomber was targeting Patriarch Ignatius Aphrem of the Syriac Orthodox Church, who led the commemoration event.

Pakistan: Three Muslim men slaughtered a 15-year-old Christian student, Wajaesh Shono, on June 14. One of the murderers was the boy’s schoolteacher.  According to local sources, “Because of Shono’s success in school, a local group of Muslims often pressured Shono to convert to Islam….  Shono’s Muslim classmates never allowed him to use their study table or chairs. They always avoided playing with him because of his Christianity, and hated when he drank water from the school tap.”  When the boy continued to insist on rejecting Islam, two men grabbed him while the third, possibly his teacher, stabbed him 15 times.

Bangladesh:  On Sunday, June 5, Muslims associated with ISIS slaughtered a 65-year-old Christian shopkeeper in his store.  According to local priest Father Rebeiro, Sunil Gomez “attended Sunday prayers at my church and then went to his grocery store. The next thing we know he was hacked to death. I can’t imagine how anyone can kill such an innocent man.”  That same afternoon local Christians held a protest rally demanding the immediate arrest of the killers and accusing police of being indifferent to such attacks on Christian minorities. They cited the previous murder of Christian resident Gabriel Costa whose killer is still at large as evidence of police complicity.

LebanonEight suicide bombers launched two separate attacks on the Christian town of Al Qaa on June 27.  At least five people were killed.  One of the attacks was near a church and witnesses heard the attacker shouting “Allahu Akbar” before blowing himself up.  According to the town’s priest: “People are stuck in their houses, not daring to go out and fearing more suicide bombers… We’re living in terror in this town.”  No group immediately claimed responsibility for the attacks, although both al-Qaeda’s Nusra Front and the Islamic State are active on the Syrian side of the border.  Lebanon has also taken in approximately 1.5 million refugees from Syria, an act that has raised fears that militants are hiding among them.

Muslim Slaughter of Christians in Nigeria
  • On June 2, a Muslim mob killed and beheaded a Christian pastor’s wife based on a false accusation of “blasphemy.” Bridget Agbahime, a kitchen utensil vendor, had politely asked Alhaji Dauda, a Muslim engaged in Islamic ritual cleaning, to move from her shopfront as customers were still coming and going.   He left angrily.  According to the report:

Citation:

Agbahime and her husband, pastor Mike Agbahime of Deeper Life Bible Church in Kano, were later meeting with the market landlord about the persistent problem when Dauda and other Muslims returned and began chanting that she must die for blasphemy. The landlord pleaded for them to return later to talk about it, but they began stoning him, and he fled.  Shouting the jihadist chant “Allahu Akbar,” Dauda and the mob accused Agbahime of blasphemy against Muhammad, the prophet of Islam…  Pastor Agbahime tried in vain to protect her. The assailants overpowered the few policemen present, and Agbahime knelt and began to pray before she was beaten and clubbed to death….


  • The partially decayed corpse of Rev. John Adeyi was found in some bushes on June 22. The Catholic priest was kidnapped at gunpoint while traveling for pastoral duties two months earlier. His abductors later contacted church officials and demanded 25 million naira (US$121,224) as ransom.  According to one unconfirmed press report, some two million naira (US$9,700) had been paid; further details are lacking.
  • After hearing that a Christian had committed “blasphemy” against Muhammad, a Muslim mob rampaged and killed the accused, Methodus Chimaije Emmanuel, age 24. According to a Baptist pastor, “The incident began with Facebook chats between a Muslim and Christian youth in the town.  The Muslim youth mobilized other Muslims in the town on claims that the Christian youth had blasphemed the prophet Muhammad. The Muslims went to Fellowship Baptist Church along Alllawa Road, Pandogari, and burned down the church.”  He said that two Christians were shot and injured on Sunday (May 29) in one area of town, and that there could be others wounded.
  • Muslim Fulani herdsmen killed three Christians while they slept in their homes in the early hours and burned a pastor’s home. Days earlier in the same area, Muslim herdsmen attacked another Christian with machetes.

Muslim Slaughter of Christians in Uganda
  • Muslim in-laws poisoned and killed the infant daughter of a 24-year-old Christian mother, Angel Nabirye. They did this because they were angry to see the young woman eating during the daytime fast of Ramadan.   “My mother-in-law questioned me for eating food with my baby during Ramadan, and I told her that the baby was unwell and needs breast-feeding.” On the following day, “She [mother-in-law] brought some herbs for my baby, Saidha Namwase, which I gave her.  After three hours, the condition of the baby worsened, and I rushed her to Iganga Hospital, but she was pronounced dead on arrival at 4 p.m.”  Hospital tests reveal the baby was poisoned.  Her husband and Muslim family were eager to bury the body immediately, according to Islamic custom, and when the mother protested because she wanted her family to be present for a funeral, they started abusing her, and calling her an infidel and pagan.  Her family came and were also clandestinely drugged by the Muslim-in-laws and beaten; when they regained consciousness, the baby’s corpse had disappeared.
  • Muslims killed a Christian woman because she refused to donate part of her land to build a mosque on. A number of Muslims had been pressuring Efranse Kadondo, a 50-year-old Catholic.  At one point she told a Muslim relative, among those pressuring her, that “if I have to surrender part of my land, then I will give it to the Catholic Church.” This angered the Muslim relative, who, with some imams accompanying him, forcibly chased her from her property. Kadondo took refuge at a relative’s place in a nearby village and reported the Muslim seizure of her land to police.  Six days later, after returning from an all-night prayer meeting, the Christian woman was found lying dead in a pool of blood; her hands were broken and there were bruises around her neck.  The autopsy confirmed that she was murdered during a struggle.  Neighbors saw local Muslims lingering around her house that night, some of whom were subsequently arrested.  Her Muslim relative had fled earlier.
  • A Christian widower and father of two daughters was murdered by Muslims apparently angered by his evangelistic work. According to the report,
Citation:


The body of Yokannah Zirinkuma … was found in a pool of blood in nearby Kadama village, near the home of the primary suspect…  Well known in the area for evangelistic preaching in a marketplace by which several Muslims came to faith in Christ, Zirinkuma two weeks prior had engaged Muslims in Kasasira village in open debate that became heated. He later received a threatening letter from unknown Muslims.  “You should stop misleading Muslims, and if you fail to adhere to this, then you will face the judgment sword from Allah,” a letter in Arabic warned him.



Soon thereafter, the pastor was led to a house through an elaborate ruse and murdered.

Muslim Attacks on Christian Apostates, Blasphemers, and Preachers

Uganda: A Muslim man burned his 9-year-old son for accepting Christ. On June 5, after attending church with a Christian friend, Nassif Malagara “requested that he wanted to receive Jesus as his personal savior,” said that church’s pastor: “I was a bit hesitant, but after his continuous press, I then prayed with him, and he left.”  Afterwards, the boy refused to engage in Islamic activities.  His father Abubakar Malagara and stepmother became furious when they learned of the boy’s conversion.  They began abusing him, including by starving him, in keeping with Islamic law recommendations for apostate women and children.  Two days later his father caught him eating food the boy had smuggled from a neighbor.  According to the boy: “He started beating me up with sticks, but I managed to escape to a nearby bush.  My father then followed me and got hold of me back to the homestead, where he tied me up to a banana tree. He went into the house and came back with a hot piece of wood. The banana tree had dry leaves, which caught fire and caused serious burns on my body.”  Neighbors heard the child screaming for help.  They rescued and took him to a nearby hospital.  The neighbor who introduced the boy to church fears for his life, especially after receiving a text message: “We know that you are behind the conversion of Nassif to Christianity.  You will soon reap what you have sown, which will be a lesson to others. Islam is against such conversion.”

Unknown  Mideast nation:  Three Christians (pastor Stephan, pastor Samuel and evangelist James) who worked for a missionary organization that delivers Bibles to several nations of the Middle East, suffered from “a brutal attack by Islamic extremists” on the evening of June 12, said Paul Ciniraj, the organization’s spokesman: Shouting “Allahu Akbar!” the Muslims “jumped out on the pastors from a dark corner and brutally [beat] them with iron pipes.”  While hospitalized, the three men suspected they were being stalked inside the health-care facility and, despite their serious injuries, asked to be discharged early.  Upon their release from the hospital, they disappeared.  Their organization suspects “terrorists” abducted them.

Nigeria: An Islamic cleric beat his wife with a blunt instrument after their 6-year-old daughter told him how she was healed at a church service, where the woman and their seven children all became Christian.  According to a neighbor: “There was loud screaming, and we rushed to Siraji’s house and found his wife bleeding.  Her husband left for a nearby mosque.” The neighbor took the woman and her children to the church site before her irate husband returned, but the sheikh and five other angry Muslims arrived looking for them, the pastor said: “I saw them outside the church gate and sensed danger for the new converts.  I told the church guard not to open the gate, and after two hours they left. Early the next day, I sent her and her children to some church members.”  The mother and children are now hiding in another village, living in a tattered house with a thatched roof that leaks.  The children are unable to return to school.

Pakistan: A Christian man who converted to Islam two years ago taught his Christian relatives a “good lesson”:
Citation:

Sonu tried to persuade his [Christian] cousins to convert to Islam as well, but when they refused, their discussion quickly turned into a dispute. Sonu threatened Salamat and the others, saying that he was going to “give them a good lesson.” On June 10, Sonu went to the nearest mosque and claimed that Salamat and his friends had made derogatory remarks about the Prophet Muhammad.  Without waiting to verify Sonu’s report, more than a dozen men from a nearby Islamic seminary came and attacked Masih’s house. The men beat the three teenagers and knocked over household items. As the men carried out the attack, they chanted abusive slogans at the Christians. After the attack, the men went to the police to register a complaint [blasphemy accusation] against the three boys.  Since the attack, the teenagers have been forced into hiding.


Muslim Attacks on Christian Churches

Sweden: On Sunday, June 26, around 3 a.m., a man broke into St. Paul’s Church in central Malmö and vandalized it, including by breaking the window panes.  When police arrived, the man attacked them instead.  Officers, according to the report, used pepper spray to overpower the “aggressive” man, who is being charged with a hate crime: “Police suspect that the man went to the attack on the church because it is a symbol of the Christian faith.”  Witnesses heard him shouting Islam’s ancient war-cry, “Allahu Akbar” during the attack.

Nigeria: After a Christian was accused of making a blasphemous remark (see below) on his Facebook page, Muslims rose in violence.  As a result, “One of our churches, Fellowship Baptist Church, has been burnt by the Muslims.  Another church too was vandalized and destroyed, and the Christian accused of blasphemy was killed,” said a local pastor.

Egypt:  Hundreds of angry, rioting Muslims burned down 80 Christian homes on June 17, on the rumor that Christians were trying to build a church.   When the neighboring village’s priest heard what was happening, he rushed to the scene — only to be attacked in his car; Muslims climbed, stomped on, and damaged it.   Among the hundreds of rioting Muslims were many women and children shouting “Allahu Akbar!” and “We’ll burn the church, we’ll burn the church.”  As usual, Egyptian TV reported the one-sided attacks from the Muslim majority on the Christian minority as “clashes.” After arriving, the police stood back and allowed the mob to continue rioting, plundering and setting more Christian homes and vehicles on fire. The Muslims then performed their afternoon prayers outside those Christians’ homes they had not destroyed — with loudspeakers pointed at their doors.  “No one did anything and the police took no pre-emptive or security measures in anticipation of the attacks,” said Anba Makarios, a representative of the normally diplomatic Coptic Christian church.

Pakistan
: On June 4, around 4:00 a.m., a group of unknown armed men opened fire on the St. Joseph Catholic Church near Lahore.  Five bullets penetrated the church premises. The assailants escaped.  Local Christians “expressed exasperation” concerning this latest in a long line of attacks on churches in Pakistan.  They also complained that “none of the Muslims of the area have expressed solidarity with them, nor have voiced condemnation.”  Separately, police stormed the United Church in Lahore’s Fazlia Colony.  They hurled abusive language at the worshipers; when the pastor asked the officers to show respect for the house of worship, a policeman started cursing the church leader and slapping him around.  The reason police had invaded the church is that someone complained that it was using loudspeakers—which is banned under Islam—an allegation that was later dismissed.

Keep reading for more Dhimmitude: Muslim Hate for, and Violence against, Christians at ‘Christians are Untouchables! They Are Meant for Cleaning Our Houses’: Muslim Persecution of Christians, June 2016.

https://creepingsharia.wordpress.com/2016/10/23/muslim-persecution-of-chris…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Oct - 02:27 (2016)    Sujet du message: GIDEON'S ARMY MEETS ON OCT. 8th, 2016 to #FREESCHAEFFERCOX Répondre en citant

PERSECUTION IN AMERICA

GIDEON'S ARMY MEETS ON OCT. 8th, 2016 to #FREESCHAEFFERCOX



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=BeRrsTQolns

Ajoutée le 8 oct. 2016

#FreeSchaefferCox NOT Guilty

https://fundrazr.com/6191Ea

Grady Cox (Schaeffer's brother) email is grady-ator@hotmail.com

Support Francis Schaeffer Cox
https://fundrazr.com/6191Ea?utm_campa...

If someone asks "What can I do to help Schaeffer?" .

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
#1 Please write Schaeffer Cox a letter in prison
https://www.youtube.com/watch?v=MRBEp...
Francis S. Cox #16179-006
USP Marion
PO Box 1000
Marion, IL 62959

#2 Donate to Schaeffer's Commissary
Documenting $100 USPS money order to be sent to Francis Schaeffer Cox commissary
https://www.youtube.com/watch?v=CrXz2...
Federal Bureau of Prisons
#16179-006
Francis Schaeffer Cox
PO Box 474701
Des Moines, Iowa 50947-0001

Money Orders get deposited immediately.
Personal checks can take up to 30 days to deposit.

#3 If you have questions, send email to ruddavis@yahoo.com

#4 Educate yourself about his case and tell others

FREE SCHAEFFER COX
http://www.freeschaeffercox.com

The Federal Framing of Schaeffer Cox
http://usobserver.com/archive/march-1...

I just finished reading the article above. I really do think it is worth your time to read it as well. You need to know that the evil bastards at the DOJ have no limits. We all need to do every thing we can to raise awareness about this young man, Schaeffer Cox.

He was arrested for making the speech below

Schaeffer Cox - The Solution to Reclaiming Liberty
https://www.youtube.com/watch?v=6iWqT...

Schaeffer recently wrote a letter from prison about his torturous treatment in an experimental CMU ward of the prison run by the CIA where he has not been allowed to communicate with the outside world for 3.5 years.

Inspiring message to humanity from Schaeffer Cox
https://www.youtube.com/watch?v=TwpGu...

At about 6 minutes, the person reading Schaeffer's email breaks down emotionally while reading of Schaeffer's torture.

Liberty Advocate Framed by FBI? - The Schaeffer Cox Story
https://www.youtube.com/watch?v=jFf4b...

The Russia Today video below and the Dave Hodges article talk about "CMU" prisons and how they are used for cases where the Obama administration wants to keep secret from the American people.

"CMU" prisons are torture chambers for the Obama administration
https://www.youtube.com/watch?v=mJHr8...

FEMA Slave Labor Camps Are Becoming Operational-The First Prisoners Have Arrived
http://www.thecommonsenseshow.com/201...

Prisoners are denied communication rights due to political beliefs ­ investigative journalist
https://www.youtube.com/watch?v=KCjl6...

CMUs: The Federal Prison System’s Experiment in Social Isolation
http://ccrjustice.org/home/get-involv...

51_reasons_to_exonerate_Cox.pdf
https://www.dropbox.com/sh/al31ee5i1l...

A public message to Sarah Palin about Schaeffer Cox
https://www.youtube.com/watch?v=3FhlC...

Kent Hovind supports Schaeffer Cox! We have the right and duty to throw off tyranny.
https://www.youtube.com/watch?v=yBY1f...

Youtube PlayList for Schaeffer
https://www.youtube.com/playlist?list...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Oct - 02:51 (2016)    Sujet du message: « AUJOURD'HUI C'EST LE TEMPS DE LA MISSION ET DU COURAGE ! » / Pope: ‘Today Is a Time of Mission and Courage’ Répondre en citant






« AUJOURD'HUI C'EST LE TEMPS DE LA MISSION ET DU COURAGE ! »

Ceci n'est pas un message pour les masses qui boivent les paroles de ce pape Jésuite et qui ne comprennent pas tous les enjeux de ce Jubilé de la Miséricorde, une contrefaçon, comme tout le reste, du vrai Jubilé du seul et unique Dieu, c'est un message pour les troupes du monde entier chacun selon son domaine qu'il faut être prêt, même au prix de sa vie (s'offrir en sacrifice) , pour la grande bataille finale avec l'aide de la Vierge Marie. 

"
Que la Vierge Marie, modèle de l’Eglise “en sortie” et docile à l’Esprit Saint, nous aide à être tous, par la force de notre Baptême, disciples missionnaires pour porter le message du salut à toute la famille humaine." Message pour les inquisiteurs de porter la bonne nouvelle (tu te soumets ou tu meurs) à toute la famille humaine.

ENGLISH :Pope: ‘Today Is a Time of Mission and Courage’

https://zenit.org/articles/pope-we-must-have-courage-to-fight-even-if-we-do…


Angélus du 23 octobre 2016 (Traduction intégrale)

23 octobre 2016 Anne Kurian Angélus et Regina Caeli, Pape François


Angélus du 23 octobre, capture CTV

« Aujourd’hui c’est le temps de la mission et c’est le temps du courage ! », a lancé le pape François le 23 octobre 2016, pour la Journée missionnaire mondiale. Quelque 50 000 personnes, selon la Gendarmerie vaticane, étaient présentes place Saint-Pierre pour l’angélus dominical avec le pape.

Introduisant la prière mariale, le pape François a invité les chrétiens à « retrouver le goût de se dépenser pour l’Evangile » et à « reprendre confiance dans la force (de) la mission ». Il a encouragé à s’engager dans la mission « comme si le résultat dépendait de nos efforts » mais « en sachant que le vrai succès de notre mission est don de la Grâce ».

« Avoir du courage, a-t-il expliqué, ne signifie pas avoir la garantie du succès. Il nous est demandé du courage pour lutter, non nécessairement pour vaincre; pour annoncer, non nécessairement pour convertir. Il nous est demandé du courage pour être des alternatives au monde, mais sans jamais faire de polémiques ou être agressifs ».

Paroles du pape François avant l’angélus

Chers frères et sœurs, bonjour !

La seconde lecture de la Liturgie de la Parole du jour nous présente l’exhortation de saint Paul à Timothée, son collaborateur, dans laquelle il repense à son existence d’apôtre totalement consacré à la mission (cf. 2 Tm 4,6-8.16-18). Voyant désormais approcher la fin de son chemin terrestre, il la décrit en référence à trois saisons : le présent, le passé, le futur.

Le présent, il l’interprète avec la métaphore du sacrifice : « Je suis déjà offert en sacrifice » (v. 6).

Pour ce qui regarde le passé, Paul indique le chemin parcouru avec les images du « bon combat » et de la « course » d’un homme qui a été cohérent avec ses engagements et ses responsabilités (cf. v. 7); par conséquent, pour l’avenir il se confie dans la reconnaissance de la part de Dieu, qui est « juste juge » (v. 8). Mais la mission de Paul se révèle efficace, juste et fidèle seulement grâce à la proximité et à la force du Seigneur, qui a fait de lui un annonciateur de l’Evangile à tous les peuples. Voici son expression : « Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force pour que, par moi, la proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout et que toutes les nations l’entendent. » (v. 17).

Dans ce récit autobiographique de saint Paul se reflète l’Eglise, spécialement aujourd’hui, Journée missionnaire mondiale, dont le thème est “Eglise missionnaire, témoin de miséricorde”. En Paul la communauté chrétienne trouve son modèle, dans la conviction que c’est la présence du Seigneur qui rend efficace le travail apostolique et l’œuvre d’évangélisation. L’expérience de l’Apôtre des gentils nous rappelle que nous devons nous engager dans les activités pastorales et missionnaires, d’une part comme si le résultat dépendait de nos efforts, avec l’esprit de sacrifice de l’athlète qui ne s’arrête pas face aux défaites; de l’autre, cependant, en sachant que le vrai succès de notre mission est don de la Grâce : c’est l’Esprit Saint qui rend efficace la mission de l’Eglise dans le monde.

Aujourd’hui c’est le temps de la mission et c’est le temps du courage ! Courage de fortifier les pas vacillants, de reprendre le goût de se dépenser pour l’Evangile, de reprendre confiance dans la force que la mission porte en elle. C’est le temps du courage, même si avoir du courage ne signifie pas avoir la garantie du succès. Il nous est demandé du courage pour lutter, non nécessairement pour vaincre; pour annoncer, non nécessairement pour convertir. Il nous est demandé du courage pour être des alternatives au monde, mais sans jamais faire de polémiques ou être agressifs. Il est demandé du courage pour nous ouvrir à tous, sans jamais diminuer l’absolu et l’unicité du Christ, unique sauveur de tous. Il nous est demandé du courage pour résister à l’incrédulité, sans devenir arrogants. Il nous est demandé aussi le courage du publicain de l’Evangile d’aujourd’hui, qui avec humilité n’osait même pas lever les yeux au ciel, mais se frappait la poitrine en disant : “O Dieu, aie pitié de moi pécheur”. Aujourd’hui c’est le temps du courage ! Aujourd’hui il faut du courage !

Que la Vierge Marie, modèle de l’Eglise “en sortie” et docile à l’Esprit Saint, nous aide à être tous, par la force de notre Baptême, disciples missionnaires pour porter le message du salut à toute la famille humaine.


Traduction de Zenit, Anne Kurian

https://fr.zenit.org/articles/aujourdhui-cest-le-temps-de-la-mission-et-du-courage/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:43 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 365, 66, 67, 68  >
Page 66 sur 68

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com