LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 370, 71, 7275, 76, 77  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 02:07 (2017)    Sujet du message: ÉGYPTE : L’EXODE DES COPTES DU NORD-SINAÏ, TRAQUES PAR L'ORGANISATION ETAT ISLAMIQUE Répondre en citant

ÉGYPTE : L’EXODE DES COPTES DU NORD-SINAÏ, TRAQUES PAR L'ORGANISATION ETAT ISLAMIQUE

ÉGYPTE 03/03/2017



Visées par une série d’attentats terroristes, des dizaines de familles issues de la communauté chrétienne copte se sont enfuies du nord-Sinaï ces dernières semaines. Notre Observateur, un père de famille copte, a trouvé récemment refuge dans la ville d’Ismaïlia, sur le canal de Suez, où il tente désormais de redémarrer une nouvelle vie, à 59 ans.

Depuis fin janvier 2017, l’organisation État islamique (EI) a lancé une série d’attentats d’une rare violence contre les Coptes dans le nord-Sinaï. Le 30 janvier, des hommes armés et encagoulés ont fait irruption dans un supermarché à El-Arich, et ont tué son propriétaire, un jeune père de famille chrétien. Depuis, pas moins de six Coptes ont été assassinés. Certains ont été tués par balles, d’autres décapités ou brûlés vifs.

Et depuis la diffusion par l’EI le 19 février d’une vidéo appelant à tuer les chrétiens d’Égypte, la panique a gagné la communauté. Des dizaines de familles ont trouvé refuge dans l’église évangélique d’Ismaïlia.

"Plusieurs habitants d’Ismaïlia, principalement des musulmans, sont venus spontanément pour offrir des vivres et des meubles"

Ezzat Afifi est prêtre au sein de cette église, et fait partie d’un comité composé de membres de l’église et du gouvernorat d’Ismaïlia, chargé du relogement des familles.

quote a écrit:



Pendant cette opération d’évacuation, l’église s’est transformée en centre de transit. Nous avons accueilli environ 120 familles. Nous leur avons ouvert les portes de l’église pour qu’elles puissent se reposer. Nous leur avons offert du thé. Nous avons discuté avec ces gens pour les rassurer.

Plusieurs habitants d’Ismaïlia, principalement des musulmans, sont venus spontanément pour offrir des vivres et des meubles à ces familles. Cela nous a beaucoup touchés, c’est un beau témoignage de fraternité entre communautés. Les familles ont depuis été relogées à l’initiative du comité. Elles ont été réparties sur trois centres de loisirs pour jeunes, ici à Ismaïlia. L’église a de son côté prêté une dizaine d’appartements dont elle est propriétaire aux familles jugées les plus nécessiteuses.






Photos montrant l'arrivée de familles chrétiennes à l'église évangélique d'Ismaïlia. Facebook.


Dans un centre de loisir à Ismaïlia, des bénévoles ont organisé des animations pour les enfants chrétiens. Facebook.

"Je me considère vraiment comme un miraculé"

William B., un père de famille de 59 ans, fait partie des réfugiés qui ont été relogés dans les appartements appartenant à l’église évangélique d’Ismaïlia.

quote a écrit:



Je suis parti de chez moi à El Arich jeudi 23 février, avec mon épouse, mes deux fils et ma fille. Nous vivions avec la peur au ventre et pas seulement depuis la récente vague d’assassinats, mais depuis plus de trois ans.

Car en juillet 2013, des jihadistes avaient kidnappé un électricien chrétien, l’avaient décapité et jeté son cadavre en pleine rue, à Cheikh Zoueid, un village près d’El-Arich.

Je possède un atelier de forgerie, à El-Arich. Au cours de l’année dernière, des jihadistes sont venus me chercher à mon atelier à quatre reprises. Ils demandaient à mes employés : "Où est le croisé qui travaille ici ?" Ils étaient à chaque fois à visage découvert, mais mes voisins ne sont pas parvenus à les identifier. Ils m’ont juste dit qu’ils avaient une barbe hirsute qui leur mangeait le visage.

Par chance, à chaque fois qu’ils sont venus me chercher, je n’étais pas à l’atelier mais en train d’effectuer des travaux chez mes clients. Je me considère vraiment comme un miraculé.

Un jour, en arrivant à l’atelier, j’ai aussi trouvé une croix dessinée à l’entrée. Elle était destinée à m’identifier en tant que chrétien.




"Mon beau-frère a refusé de prononcer la profession de foi musulmane, l’EI l’a abattu"

quote a écrit:


En mai 2016, mon beau-frère revenait du travail avec ses collègues quand sa voiture a été arrêtée par un groupe de terroristes. L’un deux a demandé : "Est-ce que qu’il y a des croisés parmi vous ?" Puis ils ont demandé la carte d’identité de chacun [en Égypte, la mention de la confession figure sur les pièces d’identité, NDLR]. Quand il leur a dit qu’il était chrétien, ils l’ont fait sortir de la voiture et lui ont enjoint de prononcer la chahada [profession de foi musulmane, NDLR]. Il a refusé. Alors, ils l’ont abattu de 13 balles.

À Ismaïlia, nous sommes très bien accueillis. Des voisins nous ont offert de la nourriture et des meubles, et nous avons reçu beaucoup de témoignages de soutien.

Mon fils qui travaillait avec moi à l’atelier vient de trouver un travail de manutentionnaire dans une usine ici. C’est mal payé, mais c’est mieux que rien. Les temps vont être difficiles car je n’ai pas les moyens d’ouvrir un autre atelier à Ismaïlia.

À El-Arich, je possède trois appartements meublés, et un lot de terrain de 400 mètres carrés. Mais franchement, je ne me vois pas y retourner un jour. J’envisage de tout vendre, pour pouvoir recommencer à zéro ici.

http://observers.france24.com/fr/20170303-egypte-coptes-sinai-etat-islamiqu…





Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 02:07 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 18:54 (2017)    Sujet du message: L'ARABIE SAOUDITE ENVISAGE L'EXPULSION DE CINQ MILLIONS D'ETRANGERS PAR PEUR D'ÊTRE «COLONISEE» Répondre en citant

L'ARABIE SAOUDITE ENVISAGE L'EXPULSION DE CINQ MILLIONS D'ETRANGERS PAR PEUR D'ÊTRE «COLONISEE»

Autrement dit, il faudra être musulman ou rattaché au culte babylonien de haut niveau et surtout être riche pour être accepté dans ce pays. Cela ne fait-il pas partie de la persécution qui va de l'avant dans le monde, contre tous les infidèles? L'Arabie dit vouloir devenir un modèle de "tolérance" pour tous les pays musulmans. Nous ne sommes plus loin de cela quand nous voyons comment tous les gouvernements poussent cet islamisation et ce grand calife global et qui eux tous ne semblent pas avoir peur de cette colonisation massive. Et combien, parmi tous ces gens ont travaillé dans ce pays et qui n'ont jamais reçu leur salaire et qui furent traités comme de vrais esclaves? Combien de sans-papiers le sont devenus car leurs "maîtres" ont confisqué leur passeport?  Vers quel pays ou quel abattoir seront dirigés tous ces gens? Modèle global pour mener à bien ce nouvel ère d'esclavage qui prend place dans le monde.

11 mars 2017, 16:41


© Mahmoud Mahmoud Source: AFP
Un bus préparé par les autorités saoudiennes renvoyant des immigrés clandestins (principalement pakistanais et indiens) dans leur pays

Alors que la monarchie saoudienne est souvent accusée de violer les droits des nombreux travailleurs étrangers vivant sur son sol, un programme d’expulsion massif est actuellement étudié par les autorités.

Un projet de loi réclamant l’expulsion de cinq millions d’immigrés, de nationalités diverses, a été déposé début mars au Majlis Al-Choura, un conseil consultatif nommé par le roi d’Arabie saoudite, rapportent plusieurs médias du pays cités par le Courrier international le 9 mars.

«Ces étrangers ne sont pas là pour travailler de manière régulière, ni pour des raisons religieuses, mais pour coloniser notre pays», a assuré Sadaqa Al-Fadhel, auteur de la proposition, avant de poursuivre : «Ils forment comme un peuple intrus qui cherche à s’imposer dans notre pays à travers une occupation sournoise».

Le journal Okaz, l’un des plus diffusés du pays, n’a pas caché son enthousiasme quant au projet, dans un éditorial le 8 mars : «Nous souhaitons vivement que cette idée devienne une mesure et qu’elle soit appliquée le plus vite possible avant que ça ne soit trop tard».

Depuis plusieurs mois déjà, les expulsions d’étrangers, qui représentent environ un tiers de la population vivant en Arabie saoudite, se succèdent. Ainsi, en février 2017, le quotidien saoudien Al-Eqtisadiah annonçait l’expulsion de 22 000 sans papiers en 20 jours. «55 000 sans-papiers ont été expulsés en 45 jours», rapportait le même journal en novembre 2016.

L’Arabie saoudite est souvent accusée de violer les droits des travailleurs étrangers.

Fin 2015, le ministère indien des Affaires étrangères était monté au créneau après qu'une femme de ménage indienne s'était fait couper le bras par son employeur alors que celle-ci essayait de s'enfuir.

Lire aussi : L'Arabie saoudite promet de devenir un «modèle» de tolérance pour tous les pays musulmans

https://francais.rt.com/international/35110-arabie-saoudite-projet-loi-expu…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 20:13 (2017)    Sujet du message: ISLAMIST TURKEY SEIZES ALL CHRISTIAN CHURCHES IN CITY AND DECLARES THEM 'STATE PROPERTY' Répondre en citant

 

Rick Warren, freemason and CFR member is there to prepare the west for the invasion and the great deception. 

ISLAMIST TURKEY SEIZES ALL CHRISTIAN CHURCHES IN CITY AND DECLARES THEM 'STATE PROPERTY'

TURKEY'S Islamist government has stepped up its war on Christianity by seizing all the churches in one city and declaring them state property.

By Nick Gutteridge
 
PUBLISHED: 00:01, Fri, Apr 22, 2016 | UPDATED: 15:30, Fri, Apr 22, 2016


GETTY

The Turkish government has seized six Christian churchesPresident Recep Tayyip Erdogan has taken control of six churches in the war-torn southeastern city of Diyarbakir in his latest move to squash freedom of speech and religious movement.

The state-sanctioned seizure is just the latest in a number of worrying developments to come out of increasingly hardline Turkey, which is in advanced talks with the EU over visa-free travel for its 80 million citizens.

Included in the seizures are Catholic, Protestant and Orthodox churches, one of which is over 1,700 years old.

They have now effectively become state property - meaning they are run by the government - in a country with a dire human rights record where about 98 percent of the population is Muslim.

The order to seize the churches was made on March 25 by Erdogan's council of ministers, according to the website World Watch Monitor.

They claim it was made on the grounds that authorities intend to rebuild and restore the historical centre of the city, which has been partially destroyed by 10 months of urban conflict between government forces and militants from the Kurdish Workers' Party (PKK).


AFP
President Erdogan has overseen a crackdown on freedom of expression


GETTY

Christians in the Middle East are under increasing attackBut the seizures have outraged worshippers at the churches, who fear a government coup against their religion are now threatening to take legal action against the decision.

Ahmet Guvener, pastor of Diyarbakir Protestant Church, said: "The government didn't take over these pieces of property in order to protect them. They did so to acquire them."

And the Diyarbakir Bar Association - which represents Christians worshipping at one of the churches, has now officially filed an appeal the government's action.
In a statement the group said: "Among the expropriated plots, there are structures belonging to public institutions ... and places of worship and residences considered as historical and cultural heritage.

"This decision, which seems to be made by the request of the Ministry of Environment and Urban Planning without any reason or justification, is unacceptable within the limits of constitutional order."


FACEBOOK
The ancient Maryam Ana Syriac Orthodox Church has been seized by ministers


GETTY
Diyarbakir has been destroyed by urban warfare
nointellitxt ctx_blocked a écrit:


The government didn't take over these pieces of property in order to protect them. They did so to acquire them
Ahmet Guvener, pastor of Diyarbakir Protestant Church



Local government officials are also thought to be critical of the decision, claiming that the seizures lack legal justification and will cause cultural damage to the town.

In response ministers have insisted the order to take control of the churches was not religiously motivated, pointing out that they have also occupied a number of historic mosques in the city.

But, unlike Christian churches which are maintained by the generosity of their congregations, all mosques in Turkey are state-backed and funded, meaning their futures are secure.

Reacting to the seizure Victoria Coates, who is foreign policy advisor to US Presidential hopeful Ted Cruz, said the seizure fits into a pattern in the Middle East, where Christians are systematically displaced and persecuted.

She told PJ Media: "What's happening in southern Turkey is all too typical in the Middle East today, as ancient Christian communities are displaced and persecuted by sectarian violence.

"The government of Turkey should move swiftly to return these churches to their rightful owners, and not take advantage of the situation to seize them permanently."
Erdogan has courted open controversy in recent months with the seizure of opposition newspaper Zaman, which has unsurprisingly since toed a sycophantic pro-government line.

His apparently anti-democratic moves have provoked outrage in Europe, where politicians have been left bowing and scraping at his feet in a desperate bid to resolve the migrant chaos.

As part of a deal designed to stem the flow of people entering the continent EU leaders have promised to open up Europe to 80 million Turks and to accelerate talks on the country joining the 28-nation bloc.

http://www.express.co.uk/news/world/663089/Islamist-Turkey-Erdogan-seize-Ch…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 04:01 (2017)    Sujet du message: ETATS-UNIS - DES SATANISTES DECIDENT DE BRÛLER DES BIBLES ET D'INVOQUER DES DEMONS DANS UNE UNIVERSITE AMERICAINE Répondre en citant

ETATS-UNIS - DES SATANISTES DECIDENT DE BRÛLER DES BIBLES ET D'INVOQUER DES DEMONS DANS UNE UNIVERSITE AMERICAINE

Date de publication : Mardi 14 Mars 2017 - Source : Ichretien.com




Les étudiants de l'Université de Clemson ont procédé à une cérémonie de combustion de Bibles et d’effusion de sang d’agneau. Cette cérémonie avait pour but d’instaurer un culte satanique sur le campus de Clemson.

Selon le site Web de nouvelles Campus réform ,un groupe d'étudiants à l'université de Caroline du Sud, issu de la communauté Unorthodox Neo-satanique , a annoncé l'événement sur un dépliant, invitant les élèves à se joindre à eux pour la «cérémonie de combustion de Bibles ».

En effet, ce dépliant faisait mention d’images sataniques avec des pentagrammes et les crânes de chèvre, qui participeraient à la «cérémonie incendiant Bible» avec un prix de 25 $ pour chaque participant. Quant au don de l’agneau, le dépliant affirmait que cela serait fourni par le Farm Bureau Clemson Collegiate. Et à la fin de cérémonie, ils procéderont à un «événement d'achèvement Pentagram" destiné à «convoquer Baphomet, un démon, pour célébrer la nouvelle chapelle Clemson»

La chapelle de 6 millions $ sera ouvert aux étudiants de tous ou pas de croyances religieuses pour la méditation et à la réflexion, et sera également fonctionné comme un mariage ou le lieu des funérailles sur le campus, pouvant accueillir jusqu'à 150 personnes militants sataniques. Cependant, le directeur du Bureau du Collège des relations Kirby a rejeté la demande, affirmant que le Bureau ne serait susceptible de fournir tous les animaux destinés à l'abattage rituel
Dans de Mars, Delta County School District du Colorado, a dit à l'administration d’éviter d’empêcher les groupes athées d'exercer avec leur plan. Puis de placer la littérature profane et satanique dans les bibliothèques scolaires.

Les occidentaux de Colorado athées et libres penseurs et la Fondation Freedom From Religion, ont placé la littérature sur une table dans les bibliothèques de collège et lycée, en réponse à la distribution de bible des Gédeons dans les écoles.

"Elfes, licornes, dieux, lutins, anges, des fées, des fantômes, le Père Noël, la fée des dents. ... Toutes ces créatures mythologiques ont servi une fonction dans l'esprit humain," affirme une de leurs brochures. "Les dieux ont été inventés pour expliquer les phénomènes naturels, comme le tonnerre et la foudre. ... Ils enseignent aux enfants que Jésus-Christ a été cloué sur une croix à cause de « vos péchés et le cœur trompeur. » Ces programmes sont conçus pour la stimuler honte et place les enfants dans la soumission et le silence, et leur apprendre à ne pas poser des questions. C’est ainsi que les satanistes perçoivent l’évangile.

 La Rédaction.

retour

http://www.ichretien.com/actualite/des-satanistes-decident-de-bruler-des-bi…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 04:08 (2017)    Sujet du message: EGYPTE : FUYEZ OU MOUREZ, AVERTI LES DJIHADISTES AUX CHRETIENS D'EGYPTE Répondre en citant

EGYPTE : FUYEZ OU MOUREZ, AVERTI LES DJIHADISTES AUX CHRETIENS D'EGYPTE

Date de publication : Jeudi 16 Mars 2017 - Source : Ichretien.com



De nombreuses attaques violentes et mortelles se produisent en Egypte, mais passent inaperçues par la communauté internationale.


La nation est à la 21ème place dans la liste actuelle mondiale persécution et le nombre de chrétiens morts augmente chaque jour. La sécurité pour les fidèles est également engagée, tout est risqué pour la vie des chrétiens  résidant en Egypte.

"Ce que nous voyons sont des attaques anti-chrétiennes accompagnées de plusieurs violations des droits de l'homme et de nombreuses tragédies motivés par la religion. Il existe des brochures qui circulent dans certains villages avec le message suivant «fuir ou mourir». Au cours des dernières années, cela a eu lieu plus souvent. Cela se passe non seulement dans le Sinaï, mais dans plusieurs autres domaines, y compris au  Caire, " a alarmé un leader chrétien qui a voulu resté anonyme pour sa sécurité.

Najia Bounaim, directeur adjoint pour les campagnes, Amnesty International UK, a déclaré: «Les autorités égyptiennes ont toujours échoué à protéger les chrétiens vivant dans le nord du Sinaï et le gouvernement devrait mettre fin à sa dépendance à l'égard des accords de réconciliation coutumières, plus d'aliments pour animaux on est dans un cycle de violence contre les communautés chrétiennes ", a-t-il dit.

Selon de Portes ouvertes de nombreuses offensives finissent par échouer, à titre d'exemple, le cas des 21 égyptiens qui ont été décapités, il y a deux ans sur une plage en Libye. À l'époque, les terroristes ont publié une vidéo avec des scènes de crime, intitulé par «message signé avec le sang pour la croix de la nation." Depuis lors, le niveau de violence n'a cessé de croître. 

La Rédaction

http://www.ichretien.com/actualite/fuyez-ou-mourez-averti-les-djihadistes-a…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 17 Mar - 18:39 (2017)    Sujet du message: AIRSTRIKE ON MOSQUE IN SYRIA 'WAR CRIME', 'CRIME AGAINST HUMANITY' - ANKARA Répondre en citant

AIRSTRIKE ON MOSQUE IN SYRIA 'WAR CRIME', 'CRIME AGAINST HUMANITY' - ANKARA


© AFP 2017/ Omar haj kadour

Middle East
15:48 17.03.2017(updated 15:56 17.03.2017)

A recent deadly bombing of a mosque in Syria is a "war crime," which is unacceptable, Turkish Deputy Prime Minister Numan Kurtulmus said Friday.

MOSCOW (Sputnik) — On Thursday, the Syrian Observatory for Human Rights reported about an airstrike that hit a mosque in al-Jinah settlement in the western countryside of Syria's Aleppo province in the vicinity of the province of Idlib. At the moment it is not clear, who had carried out an airstrike, however on Friday, the United States confirmed an airstrike in Idlib against terrorists, but denied targeting mosques in Syria.

"This is a crime against humanity, this is a war crime… Bombing civilians, people in the mosque, and a house of worship is unacceptable," Kurtulmus said, as quoted by the Anadolu news agency.

He added that it would be clear, who had conducted the airstrike in the near future.

Earlier in the day, the Russian Defense Ministry said that Moscow was awaiting comments from the US Department of Defense on the airstrike.

https://sputniknews.com/middleeast/201703171051690589-airstrike-mosque-syri…





Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Mar - 17:47 (2017)    Sujet du message: ALERT NEWS U N ARMY TO BRING BLOOD TO AMERICAN STREETS NATIONALISM AND POPULISM LABELED Répondre en citant

KNOW YOUR ENEMY

ALERT NEWS U N ARMY TO BRING BLOOD TO AMERICAN STREETS NATIONALISM AND POPULISM LABELED

Make the connection with the terrorist groups of the SPLC and Teaching Tolerance. The same GLOBAL agenda.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=OulNUZmVg0E

Ajoutée le 21 mars 2017

For More Information See:
http://sdg.iisd.org/news/hrc-addresse...


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Mar - 06:08 (2017)    Sujet du message: CHIEF OF NAVAL OPERATIONS ADM. RICHARDSON : SEE TOXIC BEHAVIOR? INTERVENE, STOP, REPORT Répondre en citant




CHIEF OF NAVAL OPERATIONS ADM. RICHARDSON  : SEE TOXIC BEHAVIOR? INTERVENE, STOP, REPORT

U.S. Navy 1 day ago Misc.
 
The following message was released fleetwide by Chief of Naval Operations Admiral John Richardson as NAVADMIN

066/17 on March, 21, 2017.


U.S. Navy file photo/Released

The United States Navy is a high-performing combat team that strives to be its best, in both competence and character, every day. We push ourselves and our shipmates to perform at the highest levels of operational and warfighting proficiency, and we demonstrate our Core Values of Honor, Courage and Commitment in everything we do. This applies on and off duty, and applies in our physical lives and our virtual lives.

Bullying, hazing, harassment, stalking, discrimination, retaliation, assault and other types of toxic behavior, online or anywhere else, undermine teamwork and make us less capable – they give advantage to our enemies. In some cases they are also criminal. How we treat each other online is as important as how we relate to one another in person. The internet, with any sense of anonymity it may provide, must not be a haven for bad behavior. Your online life is still your life.

I’m sure you’ve seen the same thing I have: the very best teams perform best across the board. They have no place for toxic behavior that weakens the team – they are laser-focused on continually improving their performance. The best teams act to discourage and prevent toxic behaviors before they happen, recognizing their weakening effect. Let’s be the best. Encourage each other to avoid toxic behaviors in all forms and focus on team effectiveness.

If you see these behaviors anywhere, step in – there are no bystanders on our team. Intervene and stop the behavior. If necessary, promptly report toxic behaviors to your chain of command. You can also report to Family Support Services, Command Managed Equal Opportunity (CMEO) managers, Equal Employment Opportunity (EEO) administrators, Sexual Harassment/Assault Response and Prevention personnel, the Inspector General (IG), and NCIS, as applicable. NCIS has encouraged anyone with direct knowledge of online misconduct related to the recent reporting or who thinks that photos of them have been taken or posted without their consent to contact them via text, web or smart phone app. Specific instructions are available at http://www.ncis.navy.mil/contactus/pages/reportacrime.aspx. The Navy Office of Information (CHINFO) has training references on appropriate behavior online that can be found at http://www.navy.mil/socialmedia.

We are at our best when we intervene and prevent bad behaviors before they happen. This is the sign of a high-performing team. Be your best. Be expert operators and warfighters. Be people of integrity, accountability, initiative and toughness. In everything you do, live a life of Honor, Courage, and Commitment.

http://navylive.dodlive.mil/2017/03/22/chief-of-naval-operations-adm-richar…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Mar - 15:32 (2017)    Sujet du message: GOVERNMEN T, ISLAMIC GROUPS MUM OVER ANTI-CHRISTIAN AND PRO-JIHAD SERMONS Répondre en citant



Justin Trudeau. Photo: CIJnews

GOVERNMEN T, ISLAMIC GROUPS MUM OVER ANTI-CHRISTIAN AND PRO-JIHAD SERMONS 

Posted by: Jonathan D. Halevi March 23, 2017

Masjid Toronto mosque (168 Dundas Street West) published on its official YouTube channel Friday sermons in which imams at the mosque recited supplications that asked Allah to “slay” the Jews/ disbelievers “one by one”, to purify al-Aqsa mosque from the “filth of the Jews”, to support the “mujahideen” (those who engage in jihad) everywhere and to give victory to Muslims over the “disbelievers”, “polytheists” (identified by Muslim scholars as Christians) and “atheists.”

Recently, the mosque deleted its YouTube channel. The following are the supplications that deal with non-Muslims:
Ayman Elkasrawy (July 2016):

Citation:


[O Allah], give us victory over the disbelieving people… O Allah, give victory to Islam and raise the standing of Muslims. O Allah, give victory to Islam and raise the standing of Muslims. [O Allah], as for those who wish ill for Islam and Muslims, restrain them by their neck and destroy them as you destroyed [the peoples of ]ʿĀd and Thamud [ancient peoples that perished by Allah because they didn’t heed the warnings of the prophets].


O Allah! We ask you… [to give us] victory over the enemies. O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims. O Allah! Give victory (help) to your oppressed slaves all over the world, east to west. O Allah! Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah, O the Lord of the Worlds! O Allah! Destroy the criminals. O Allah! Destroy anyone who inflicts injustice on your slaves, O the Lord of the Worlds! O Allah! Count their number; slay them one by one and spare not one of them. O Allah! Do not defer [it] from them. O Allah! Seize them with the seizure of One Mighty, Omnipotent [referring to a Quranic verse that deals with the punishment Allah inflicted on Pharaoh and his people].



Citation:


[O Allah!] Give us victory over the disbelieving people… O Allah! Give victory to Islam and raise the standing the Muslims. And humiliate the polytheism and polytheists. O Allah! Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah, O the Lord of the Worlds!O Allah! Give them victory over the criminal people. O Allah! Destroy anyone who killed Muslims. O Allah! Destroy anyone who displaced the sons of the Muslims. O Allah! Count their number; slay them one by one and spare not one of them. O Allah! Purify Al-Aqsa Mosque from the filth of the Jews! O Allah! Purify Al-Aqsa Mosque from the filth of the Jews!




Mostafa Hanout (July 2016):
Citation:


O Allah give victory to the oppressed Muslims everywhere. O Allah give victory to the oppressed Muslims everywhere. O Allah help them in Palestine, help them in Syria, help them in Burma. Help them in any place in which they are treated unjustly, O Lord of the Worlds… O Allah don’t give the disbelievers over the believers a way [to overcome them].


Citation:


Shaykh Abdool Hamid (July 8, 2016):



Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.


Citation:


Shaykh Abdool Hamid (June 6, 2016):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere, in Syria, Libya, Jordan, Egypt, Afghanistan, Pakistan, Ethiopia, Kenya, Nigeria and in other countries in the world. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet. And give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.


Citation:


Shaykh Abdool Hamid (May 13, 2016):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves the mujahideen (those who engage in jihad). O Allah, give victory (help) to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.



Citation:


Shakyh Abdool Hamid (January 8, 2016):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.


Citation:


Shaykh Abdool Hamid (December 11, 2015):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.



Citation:


Shaykh Abdool Hamid (November 13, 2015):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.


Citation:


Shaykh Abdool Hamid (August 14, 2015):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.


Citation:


Shaykh Abdool Hamid (July 10, 2015):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and Give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.


Citation:


Shaykh Abdool Hamid (June 12, 2015):


Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet. And give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.



Shaykh Abdool Hamid (May 8, 2015):
Citation:


O Allah! Raise the standing of Islam and the Muslims and humiliate the polytheism [identified by Muslim scholars also as Christianity], the infidels and the atheists, and give victory (help) to your slaves who believe in the oneness of Allah. O Allah! Give victory to our oppressed and deprived Muslim brothers and the mujahideen (those who engage in jihad) everywhere. O Allah! Pour on them patience and steadfast their feet and give them victory over the disbelieving people and give them victory over the evildoers and give them victory over the criminals.


Citation:


Prime Minister Justin Trudeau, Ontario Premier Kathleen Wynne and Toronto Mayor John Tory have not issued any statement in relation to any of the supplications that were recited at Masjid Toronto mosque.



17 Jewish and Muslim members of the Parliament issued a joint statement condemning the Islamic supplications at Montreal and Toronto mosques that called for the annihilation of the Jews. Their statement read the following: “We are horrified by reports that two Imams in Montreal and Toronto called for the death of Jews during sermons. We condemn such behaviour and call on the mosques’ administration to take appropriate action.”

The Liberal MPs did not ask Police to investigate these sermons as possible hate. They ignored the hateful content of the sermons towards all non-Muslims including Christians and atheists and the explicit and repeated support of the mujahideen.

Masjid Toronto mosque, the Muslim Association of Canada (MAC) and the National Council of Canadian Muslims (NCCM) issued statements condemning only the offensive language of the sermons that was aimed at the Jews. They also ignored the hateful content of the sermons towards all non-Muslims including Christians and atheists and the explicit and repeated support of the mujahideen.

Masjid Toronto mosque‘s statement:

Citation:


It has come to our attention that an inappropriate supplication that was offensive to those of Jewish faith, was made in our downtown mosque, Masjid Toronto. Such language is unacceptable and against the values and practices of the Muslim Association of Canada (MAC), Masjid Toronto and the Muslim Community at large. Masjid Toronto condemns all forms of hate and racism towards any faith group or others and is committed to offering a safe spiritual space for all congregants.



MAC’s statement:

Citation:


It has come to the attention of the Muslim Association of Canada (MAC) that a junior employee in our downtown mosque, Masjid Toronto, used language during prayers that was unacceptable and against the values and practices of MAC, Masjid Toronto and the Muslim community at large. The incident occurred when inappropriate supplications, in Arabic, were added without authorization, and in contravention to MAC’s code of conduct for participants. Upon learning of this incident, MAC issued an immediate apology. The employee involved has also offered an apology of his own. Today MAC has initiated an internal investigation into this incident. We will be looking both at what happened, and at how to make certain such incidents do not happen again. The employee has been suspended from his duties. Today we have also reached out to leaders in the Jewish community to express our sincere apology for this incident, and to continue the dialogue between our communities. MAC is committed to our shared Canadian values of diversity, respect and religious tolerance.




NCCM’s statement:
Citation:


The National Council of Canadian Muslims (NCCM), a prominent civil liberties & advocacy organization (old CAIR CANADA - pro-HAMAS, terrorist organization), strongly and unequivocally condemns a series of hateful incidents against Jewish communities that have come to light in recent days. Recently, videos surfaced of appalling and reprehensible comments made by two individuals leading prayers at a mosque in Toronto in 2016 and in Montreal in 2014. The comments included supplications that contained incendiary speech towards the Jewish community. Both mosque administrations have since issued public apologies. “All of our communities must remain free of hate and intolerance towards any group and must uphold the values of human rights, mutual respect and inclusion. We categorically repudiate such comments, and stand firm with our fellow Canadians in denouncing hate in all its forms, including anti-Semitism,” says NCCM Executive Director Ihsaan Gardee. “Institutions must ensure that they create and enforce policies that protect the human rights of all. This should include providing human rights training for all staff and volunteers,” adds Gardee. Anti-Semitic vandalism – Toronto police launched an investigation last week after the front doors of apartments of Jewish residents were vandalized and anti-Semitic notes were left behind at a condominium building. “We must understand that when one community in Canada is targeted, we are all targeted. We continue to stand firmly with Canadian Jewish communities in denouncing such acts of hate and intimidation,” says NCCM Communications Director Amira Elghawaby. The NCCM encourages anyone who has been a victim of a hate crime or hate incident to immediately report to their local police service and to human rights organizations.

http://en.cijnews.com/?p=214515



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Mar - 15:50 (2017)    Sujet du message: DIEU EST MORT Répondre en citant

DIEU EST MORT




https://twitter.com/PtdArcole


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Mar - 16:11 (2017)    Sujet du message: FRANCE : LISTE DES EGLISES DONT ON ANNONCE LA DEMOLITION (2017) Répondre en citant

FRANCE : LISTE DES EGLISES DONT ON ANNONCE LA DEMOLITION (2017)

PATRIMOINE RELIGIEUX





Actuellement, on annonce la démolition de 13 églises et chapelles en France :

 
Informations réactualisées le 11 janvier 2017.
  • Liste des églises et chapelles dont on annonce la démolition
  • Mon commentaire

Intentions ou confirmation de projet de démolition  en 2017

 2
Cumul des projets de démolition  14
Démolitions effectuées en 2017

 1
Projets de démolitions abandonnés en 2016

 2

 

Et tout à coup, patatras ! Le toit de la chapelle Saint-Bernard, à Clairmarais, s’est effondré.Par D. MO. La chapelle Saint-Bernard a disparu, selon La Voix du Nord du 17 janvier 2017. La démolition de l’ancien édifice religieux, à Clairmarais, est terminée. La chapelle Saint-Bernard, à l’abandon depuis des années, était en ruines…

Liste des églises et chapelles dont on annonce la démolition
  1. Pas-de-Calais Clairmarais Le toit de la chapelle effondré annonce sa démolition / mercredi 4 janvier 2017 Information lue sur le site de la Voix du Nord : CLAIRMARAIS Le toit de la chapelle Saint-Bernard est tombé tout seul. Et tout à coup, patatras ! La démolition de cette chapelle qui fait face à la grotte de Clairmarais doit débuter la semaine prochaine. La chapelle Saint-Bernard a disparu, selon La Voix du Nord du 17 janvier 2017. La démolition de l’ancien édifice religieux, à Clairmarais, est terminée. La chapelle Saint-Bernard, à l’abandon depuis des années, était en ruines…
  2. Cher L’église de Jussy-le-Chaudrier sera démolie / mercredi 4 janvier 2017 Information lue sur le site du Berry Républicain, et connue par un message de Mathieu Metayerdans Eglises menacées : Chiffres et réalités. La dangereuse église sera démontée…
  3. Rhône Notre-Dame de l’Espérance, édifiée par l’architecte Pierre Genton, élève de Le Corbusier, est menacée de démolition à Villeurbanne, près de Lyon. (2016)
  4. Charente Maritime, Courant : « Cette église, c’est tout ce qu’il nous reste ». À Courant, où deux églises et une chapelle sont érigées, la mairie propose de démolir celle du hameau de Ligueuil, en mauvais état. Des habitants s’y opposent. (Sud Ouest 12 août 2016)
  5. Meuse L’église de la commune de Naives-Rosières est sévèrement menacée. Édifiée au XIVe siècle mais non classée, la municipalité renonce à la restaurer au regard des travaux estimés à plus d’un million d ‘euros. Elle demande sa désacralisation afin de la vendre ou de la démolir… Selon L’Est Républicain, le 28 juin 2016:
  6. Sarthe Sablé-sur-Sarthe Vers la démolition de l’église Saint-Martin (Les nouvelles.fr, 15 mars 2015) La destruction de l’église Saint-Martin ne cesse d’être retardée. En cause : un conflit entre un voisin et la mairie, qui a prévu d’utiliser son terrain lors des travaux, selon Ouest France du 2 février 2016
  7. Isère Brézins se divise autour d’une église menacée de démolition  dimanche 6 septembre 2015
  8. Meurthe-et-Moselle Nancy : la chapelle Don Bosco bientôt démolie mercredi 2 septembre 2015
  9. Paris, église Sainte-Rita lundi 16 mars 2015 (dernière info : Le tribunal autorise la démolition de l’église Sainte-Rita (28 mai 2016)
  10. Marne, église de Maclaunay mercredi 11 février 2015
  11. Moselle, chapelle St-Roch à Ars-sur-Moselle  lundi 12 janvier 2015
  12. Pas-de-Calais, une église à Boiry-Becquerelle mercredi 5 novembre 2014
  13. Ille-et-Vilaine, une chapelle à Vitré vendredi 9 mai 2014. Selon Le Journal de Vitré du 26 avril 2016, Le groupe rennais Launay serait sur le point de signer un compromis de vente avec la Ville de Vitré pour l’acquisition du site de la Mériais, afin d’y construire des logements. La démolition de la chapelle préconisée en 2014 et validée par l’ABF serait toujours d’actualité.
  14. Lot, une église à Bourzolles mardi 23 décembre 2014. Selon La Vie Quercynoise du 23 octobre 2015, La démolition de la petite église de Bourzolles étant envisagée à l’exception du clocher, son confessionnal a été attribué à une église voisine.
Projets de démolition abandonnés en 2016
  1. Rosières-aux-Salines (Meurthe-et-Moselle) : une chapelle qu’on voudrait démolir lundi 28 décembre 2015 La chapelle de Rosières est sauvée: Le directeur ne donne pas suite à son projet de démolition de Sainte-Odile (8 février 2016)
  2. Nord, une église au Cateau mardi 6 janvier 2015 La municipalité a renoncé à la démolition et a mis en vente l’église (70 000 euros) en mai 2016


Lire aussi : Inventaire 2016 des églises menacées


37 églises ont rasées depuis 2000 Mon commentaire sur les démolitions annoncées
Citation:


La publication de cette liste m’a valu plusieurs commentaires, dont certains n’ont pas été publiés. Des personnes me reprochent la publication de cette liste et ce faisant de ne pas m’indigner assez contre des démolitions d’églises ou contre ces projets de démolition.

Je pense que ces reproches proviennent de lecteurs occasionnels de ce blog ou de personnes qui le découvrent. Depuis une vingtaine d’année je me préoccupe, comme journaliste, du sort de nos églises et de notre patrimoine religieux. Ma préoccupation et mon ambition seraient que toutes soient sauvées. Ce blog voudrait partager cette conviction première, mais sa mission est aussi de donner au plus grand nombre les informations qui me parviennent des institutions (politiques, religieuses, associatives), des internautes, de la revue de presse personnelle que je tiens le plus régulièrement possible depuis 20 ans et que je livre depuis quelques années à tous.

Mon commentaire sur l’avenir du patrimoine religieux peut être lu sur différents articles, notamment ceux-ci :
  1. Églises menacées : Chiffres et réalités
  2. De l’avenir de nos églises
  3. Un internaute : « Vous avez bien du courage de vous occuper des pierres alors que l’essentiel se trouve ailleurs… »

Que l’on ne s’y méprenne pas, mon objectif reste bien
  • de mettre à disposition de tous les informations qui me paraissent utiles, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.
  • d’être utile à la protection de notre patrimoine en général, de notre patrimoine religieux en particulier.
Certainement pas de choquer quiconque.

Serait-il scandaleux de publier une telle liste ?  Je reprendrai alors à mon compte la formule du pape saint Grégoire-le-Grand :Si du récit d’un fait véritable il résulte du scandale, il vaut mieux laisser naître le scandale que de renoncer à la vérité.”


Benoit de Sagazan

http://patrimoine.blog.pelerin.info/2015/11/23/liste-des-eglises-dont-on-annonce-la-demolition/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Sam 25 Mar - 03:10 (2017)    Sujet du message: LE PAPE PROPHETISE LA «MORT» DE L’UE SI ELLE NE RETROUVE PAS SES IDEAUX FONDATEURS / L’EUROPE D'AUJOURD'HUI «REJETEE», VIVE L'EUROPE DE DEMAIN! Répondre en citant




RUMEUR DE GUERRE

VATICAN : GUERRE OUVERTE CONTRE LES INSOUMIS AU NOUVEAU SYSTEME GLOBAL, AUSSI APPELEE LE POPULISME MODERNE
 


LE PAPE PROPHETISE LA «MORT» DE L’UE SI ELLE NE RETROUVE PAS SES IDEAUX FONDATEURS

Populisme qui fut très fort, dirigé et contrôlé par la franc-maçonnerie durant la Révolution française. Plusieurs des groupes populistes d'aujourd'hui sont aussi contrôlés par ces mêmes entités. Le but final : retrouver les idéaux fondateurs de Rome ou dirais-je soumettre l'Europe entièrement sous la coupe papale avec tout ce que Babylone peut apporter comme déception et de contrôle total sur tous ses sujets. Une guerre totale sur le point d'éclater, guerre spirituelle car elle se soulève contre le Dieu Souverain et Grand prêtre et contre sa création toute entière. Montrant ainsi sa sincère et profonde rébellion contre l'ordre établi.
Pour l'accomplissement final et s'assurer d'une victoire finale et complète, le Pape François demande une complète soumission à tous ses leaders européens : "Face au 27 dirigeants des pays de l’Union européenne, il a proposé la «solidarité» comme «antidote contre les populismes modernes». " Nous verrons donc une nette augmentation des lois criminalisant les dits "populismes" et une augmentation des attentats sous-drapeaux et attaques des migrants en Europe afin d'aider à une "refondation" de l'Europe.

-----

Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques qui fait appel aux intérêts du « peuple » (d’où son nom) et prône à son recours, tout particulièrement en opposant ses intérêts avec ceux de « l'élite »1, qu'il prend pour cible de ses critiques, s’incarnant dans une figure charismatique et soutenu par un parti acquis à ce corpus idéologique2.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Populisme_(politique)


MITHRA, Dieu indo-iranien, fils d'Anahita. Son culte connut un important développement dans la Rome antique
  



-----


PLANETE TERRE - 31/10 - LA MONTEE DES POPULISMES MODERNES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=hbHI7E4RTRs

-----


24 mars 2017, 19:51


© Ettore Ferrari / AFP
Le souverain pontife s'est exprimé sur l'avenir de l'Europe

A l’occasion d’une rencontre avec les dirigeants des pays européens à la veille des célébrations du 60e anniversaire du traité de Rome, le Saint-Père a exposé une vision particulièrement sombre de l’avenir de l’UE.

«Tout corps qui perd le sens de son chemin, tout corps à qui vient à manquer ce regard en avant, souffre d'abord d'une régression et finalement risque de mourir», a déclaré le pape François le 24 mars au Vatican.

Face au 27 dirigeants des pays de l’Union européenne, il a proposé la «solidarité» comme «antidote contre les populismes modernes».

Le pape a ensuite préconisé de «recommencer à penser de manière européenne, pour conjurer le danger opposé d'une uniformité grise, c'est-à-dire le triomphe des particularismes».

«L'Europe retrouve l'espérance lorsqu'elle ne s'enferme pas dans la peur et dans de fausses sécurités», a-t-il poursuivi, avant d’évoquer l’arrivée de milliers de migrants sur le Vieux continent : «On ne peut pas se contenter de gérer la grave crise migratoire de ces années comme si elle n'était qu'un problème numérique, économique ou de sécurité.»

Le souverain pontife s’exprimait devant les chefs des différents Etats membres de l'Union européenne, à la veille des 60 ans du traité de Rome.

Lire aussi : Le pape appelle à l'ouverture par rapport aux migrants en Europe

https://francais.rt.com/international/35791-pape-prophetise-mort-ue-ideaux-…


L’EUROPE D'AUJOURD'HUI «REJETEE», VIVE L'EUROPE DE DEMAIN!



Alors que l’avenir de l’Union européenne préoccupe nombre de politologues, le projet «Europe : la supranationalité a échoué, faisons confiance aux nations» présenté par Jean-Pierre Chevènement et quinze autres personnalités appelle à une refondation. Franck Dedieu, délégué général de République Moderne, présente ses commentaires à Sputnik.

L'avenir de l'Union européenne fait couler beaucoup d'encre. Europhobie et europhilie peuvent-elles cohabiter? Franck Dedieu, délégué général de République Moderne, présente ses commentaires à Sputnik suite à la publication par Jean-Pierre Chevènement d'une tribune dans le Figaro dénonçant l'Union européenne et sa Commission supranationale et intitulée « Europe: la supranationalité a échoué, faisons confiance aux nations ».


© AFP 2017 Maurizio Gambarini / dpa / AFP
Menace salafiste en Europe: «Je crains pour la société»

D'après M. Dedieu, il serait faux de parler de la fin de l'Europe, mais on peut effectivement parler de son rejet par la population européenne dans son état actuel, qui demande une rénovation et un nouveau projet. « L'Europe n'est pas condamnée parce que justement nous appelons à une refondation. On est favorable à une Europe européenne, à une Europe des nations. […] C'est la raison pour laquelle à ce rejet et à cette résignation, doit répondre un projet plus ambitieux qui soit à la fois un projet d'indépendance, à la fois un projet plus démocratique et puis aussi un projet de prospérité Rolling Eyes », explique M. Dedieu à Sputnik.

Pour le délégué, il est nécessaire de refonder les traités, avec une matrice d'idées et de valeurs qui soit radicalement différente et qui laisse une place importante aux nations, qui sont le cadre naturel de la souveraineté populaire.

« Il faut poursuivre [ce projet de rénovation, ndlr] sur des bases radicalement nouvelles. Il ne faut pas détruire du tout, il ne faut pas divorcer, il faut revoir le contrat de mariage de fond en comble » Rolling Eyes , a déclaré M. Dedieu.

De même, le délégué insiste sur le fait qu'on ne parle pas ici des idées eurosceptiques, ce qui diffère, par exemple, de Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise, mais surtout de la reconstruction de la nouvelle Europe basée sur la souveraineté nationale.

« Cet appel à faire un nouveau traité a quand même au départ une approche qui n'est pas une approche de déconstruction mais de reconstruction », a conclu le délégué.

«Nous, la sortie de l’Union européenne, on entend la faire immédiatement»

L'initiative du projet « Europe: la supranationalité a échoué, faisons confiance aux nations » fait appel à une refonte en profondeur des institutions, appelant à la mise en place d'une communauté européenne plus resserrée et homogène par son PIB et sa population, mais surtout à refonder une Union européenne basée sur le principe de «souveraineté nationale et d'adhésion des populations».

https://fr.sputniknews.com/international/201703241030610031-europe-union-eu…


Dernière édition par maria le Sam 25 Mar - 16:23 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Sam 25 Mar - 03:49 (2017)    Sujet du message: SOIXANTE ANS APRES, DISCERNER LES VOIES DE L'ESPERANCE POUR L'EUROPE (TEXTE INTEGRAL) / Sixty Years Later, a Future and Hope for Europe (Pope’s Unabridged Text) Répondre en citant





RUMEUR DE GUERRE

SOIXANTE ANS APRES, DISCERNER LES VOIES DE L'ESPERANCE POUR L'EUROPE (TEXTE INTEGRAL)

ENGLISH :
Sixty Years Later, a Future and Hope for Europe (Pope’s Unabridged Text)
https://zenit.org/articles/sixty-years-later-a-future-and-a-hope-for-europe…

Les piliers de l’édifice des « Pères de l’Europe »

24 mars 2017RédactionEurope, Pape François

 

Les 60 ans des Traités de Rome, 24 mars 2017, capture CTV

Les piliers de la construction européenne, il y a soixante ans, sont autant de balises pour tracer son avenir et un chemin d’espérance, estime le pape François qui décline: « la centralité de l’homme, une solidarité effective, l’ouverture au monde, la poursuite de la paix et du développement, l’ouverture à l’avenir ».

Le pape a en effet reçu les responsables européens à l’occasion du 60e anniversaire de la signature des Traités de Rome, le 25 mars 1957, ce vendredi 24 mars 2017, à 18h, au Vatican.

Le pape, qui s’est exprimé en italien, et debout, a évoqué les « Pères de l’Europe » et il a invité les Européens à se laisser « provoquer par leurs paroles, par l’actualité de leur pensée, par l’engagement passionné pour le bien commun qui les a caractérisés, par la certitude de faire partie d’une œuvre plus grande que leurs personnes et par la grandeur de l’idéal qui les animait ». Il a rappelé que l’Europe ne peut être réduite à un ensemble de règlements contraignants.

Il a offert cette définition de l’Europe: « L’Europe a un patrimoine d’idéaux et de spiritualité unique au monde qui mérite d’être proposé à nouveau avec passion et avec une fraîcheur renouvelée et qui est le meilleur antidote contre le vide de valeurs de notre temps, terrain fertile pour toute forme d’extrémisme. »

Il conclut par un appel pour les jeunes, la famille et la vie: « L’Europe retrouve l’espérance lorsqu’elle s’ouvre à l’avenir. Lorsqu’elle s’ouvre aux jeunes, en leur offrant de sérieuses perspectives d’éducation, de réelles possibilités d’insertion dans le monde du travail. Lorsqu’elle investit dans la famille, qui est la première et fondamentale cellule de la société. Lorsqu’elle respecte la conscience et les idéaux de ses citoyens. Lorsqu’elle garantit la possibilité d’avoir des enfants, sans la peur de ne pas pouvoir les entretenir. Lorsqu’elle défend la vie dans toute sa sacralité. »

Le pape a reçu 27 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne – dont le président français, François Hollande, et la chancelière allemande, Angela Merkel – et leurs délégations, dans la Sala Regia du palais apostolique du Vatican, en présence de représentants des Institutions européennes, M. Antonio Tajani, président du Parlement, M. Donald Tusk, président du Conseil européen, M. Jean-Claude Junker, président de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, ministre des Affaires étrangères de l’Union.

Le pape a pris la parole après l’allocution de M. Tajani – en italien, évoquant la vocation de « servir » en politique – et du président du Conseil italien, M. Paolo Gentiloni, qui a évoqué – s’exprimant en italien puis anglais – l’assassinat du père Jacques Hamel et l’attentat de Londres.

AB

Discours du pape François

Honorables hôtes,

Je vous remercie de votre présence, ce soir, à la veille du 60ème anniversaire de la signature des Traités fondateurs de la Communauté Economique Européenne et de la Communauté Européenne de l’Energie Atomique. Je désire signifier à chacun l’affection que le Saint Siège nourrit pour vos pays respectifs et pour toute l’Europe, aux destins desquels il est indissolublement lié, par disposition de la Providence divine. J’exprime une gratitude particulière à Monsieur Paolo Gentiloni, Président du Conseil des Ministres de la République italienne, pour les aimables paroles qu’il a adressées au nom de tous et pour l’engagement que l’Italie a prodigué pour préparer cette rencontre ; de même qu’à Monsieur Antonio Tajani, Président du Parlement européen, qui a exprimé les attentes des peuples de l’Union en cette occasion.

Revenir à Rome 60 ans après ne peut être seulement un voyage dans les souvenirs, mais bien plutôt le désir de redécouvrir la mémoire vivante de cet évènement pour en comprendre la portée dans le présent. Il faut se resituer dans les défis de l’époque pour affronter ceux d’aujourd’hui et de demain. Avec ses récits pleins d’évocations, la Bible nous offre une méthode pédagogique fondamentale : on ne peut pas comprendre le temps que nous vivons sans le passé, compris non pas comme un ensemble de faits lointains, mais comme la sève vitale qui irrigue le présent. Sans une telle conscience la réalité perd son unité, l’histoire son fil logique et l’humanité perd le sens de ses actions et la direction de son avenir.

Le 25 mars 1957 fut une journée chargée d’attentes et d’espérances, d’enthousiasme et d’anxiété, et seul un événement exceptionnel, par sa portée et ses conséquences historiques, pouvait la rendre unique dans l’histoire. La mémoire de ce jour s’unit aux espérances d’aujourd’hui et aux attentes des peuples européens qui demandent de discerner le présent afin de poursuivre, avec un élan renouvelé et avec confiance, le chemin commencé.

Les Pères fondateurs et les Responsables étaient bien conscients que, apposant leur signature sur les deux Traités, ils donnaient vie à cette réalité politique, économique, culturelle, mais surtout humaine, que nous appelons aujourd’hui l’Union Européenne. D’autre part, comme le disait le Ministre des Affaires Etrangères belge Spaak, il s’agissait, « c’est vrai, du bien-être matériel de nos peuples, de l’expansion de nos économies, du progrès social, de possibilités industrielles et commerciales totalement nouvelles, mais avant tout […] [d’] une conception de la vie à la mesure de l’homme fraternel et juste »[1].

Après les années sombres et cruelles de la Seconde Guerre Mondiale, les Responsables de l’époque ont eu foi en la possibilité d’un avenir meilleur, ils « n’ont pas manqué d’audace et n’ont pas agi trop tard. Le souvenir de leurs malheurs et peut-être aussi de leurs fautes semble les avoir inspirés, leur a donné le courage nécessaire pour oublier les vieilles querelles, […] penser et agir de manière vraiment nouvelle et pour réaliser la plus grande transformation […] de l’Europe »[2].

Les Pères fondateurs nous rappellent que l’Europe n’est pas un ensemble de règles à observer, elle n’est pas un recueil de protocoles et de procédures à suivre. Elle est une vie, une manière de concevoir l’homme à partir de sa dignité transcendante et inaliénable, et non pas seulement comme un ensemble de droits à défendre, ou de prétentions à revendiquer. A l’origine de l’idée d’Europe il y a « la figure et la responsabilité de la personne humaine avec son ferment de fraternité évangélique, […] avec sa volonté de vérité et de justice aiguisée par une expérience millénaire »[3]. Rome, avec sa vocation à l’universalité[4], est le symbole de cette expérience et pour cette raison fut choisie comme lieu de la signature des Traités, puisque ici – comme le rappela le Ministre des Affaires Etrangères Hollandais Luns – « furent jetées […] les bases politiques, juridiques et sociales de notre civilisation »[5].

S’il fut clair dès le début que le cœur palpitant du projet politique européen ne pouvait qu’être l’homme, le risque que les Traités restent lettre morte fut aussi évident. Ceux-ci devaient être remplis d’esprit vital. Et le premier élément de la vitalité européenne est la solidarité. «La Communauté économique européenne – a affirmé le Premier Ministre luxembourgeois Bech – ne vivra et ne réussira que si, tout au long de son existence, elle reste fidèle à l’esprit de solidarité européenne qui l’a fait naître et si la volonté commune de l’Europe en gestation est plus puissante que les volontés nationales »[6]. Cet esprit est d’autant plus nécessaire aujourd’hui devant les poussées centrifuges comme aussi devant la tentation de réduire les idéaux fondateurs de l’Union aux nécessités productives, économiques et financières.

La capacité de s’ouvrir aux autres naît de la solidarité. « Nos plans ne sont pas égoïstes »[7], a dit le Chancelier allemand Adenauer. Le Ministre des Affaires Etrangères français Pineau lui faisait écho: « Sans doute, les pays en s’unissant […] n’entendent pas s’isoler du reste du monde et dresser autour d’eux des barrières infranchissables »[8]. Dans un monde qui connaissait bien le drame des murs et des divisions, l’importance de travailler pour une Europe unie et ouverte était bien claire, ainsi que la volonté commune d’œuvrer pour supprimer cette barrière artificielle qui, de la Mer Baltique à l’Adriatique divisait le continent. Comme on a peiné pour faire tomber ce mur ! Et cependant aujourd’hui le souvenir de cette peine s’est perdu. S’est perdue aussi la conscience du drame des familles séparées, de la pauvreté et de la misère que cette division avait provoquées. Là où des générations aspiraient à voir tomber les signes d’une inimitié forcée, on se demande maintenant comment laisser au dehors les « dangers » de notre époque : en commençant par la longue file des femmes, hommes et enfants qui fuient la guerre et la pauvreté, qui demandent seulement la possibilité d’un avenir pour soi et pour leurs familles.

Dans l’absence de mémoire qui caractérise notre temps, on oublie souvent une autre grande conquête, fruit de la solidarité ratifiée le 25 mars 1957 : le temps de paix le plus long des derniers siècles. Des « peuples qui si souvent au cours des temps se sont trouvés dans des camps opposés, dressés les uns contre les autres sur le champ de bataille, […] se rejoignent et s’unissent à travers la richesse de leur diversité »[9]. La paix se construit toujours avec la participation libre et consciente de chacun. Cependant, « pour beaucoup aujourd’hui la paix semble [être], de quelque manière, un bien établi »[10] et il est ainsi facile de finir par la considérer superflue. Au contraire, la paix est un bien précieux et essentiel puisque sans elle on ne peut construire un avenir pour personne et on finit par “vivre au jour le jour”.

L’Europe unie naît, en effet, d’un projet clair, bien défini, correctement réfléchi, bien qu’au début seulement embryonnaire. Tout bon projet regarde vers l’avenir et l’avenir ce sont les jeunes, appelés à réaliser les promesses de l’avenir[11]. Il y avait donc chez les Pères fondateurs la claire conscience de faire partie d’une œuvre commune qui ne traverse pas seulement les frontières des Etats mais traverse aussi celles du temps de manière à lier les générations entre elles, toutes également participantes de la construction de la maison commune.

Honorables hôtes,

J’ai consacré cette première partie de mon intervention aux Pères de l’Europe, pour que nous nous laissions provoquer par leurs paroles, par l’actualité de leur pensée, par l’engagement passionné pour le bien commun qui les a caractérisés, par la certitude de faire partie d’une œuvre plus grande que leurs personnes et par la grandeur de l’idéal qui les animait. Leur dénominateur commun était l’esprit de service, uni à la passion politique et à la conscience qu’ « à l’origine de [cette] civilisation européenne se trouve le christianisme »[12], sans lequel les valeurs occidentales de dignité, de liberté, et de justice deviennent complètement incompréhensibles. « Et encore aujourd’hui – a affirmé saint Jean-Paul II – l’âme de l’Europe demeure unie, parce que, au-delà de ses origines communes, elle vit les mêmes valeurs chrétiennes et humaines, comme celles de la dignité de la personne humaine, du profond sentiment de la justice et de la liberté, du travail, de l’esprit d’initiative, de l’amour de la famille, du respect de la vie, de la tolérance, du désir de coopération et de paix, qui sont les notes qui la caractérisent »[13]. Dans notre monde multiculturel ces valeurs continueront à trouver plein droit de cité si elles savent maintenir leur lien vital avec la racine qui les a fait naître. Dans la fécondité d’un tel lien se trouve la possibilité de construire des sociétés authentiquement laïques, exemptes d’oppositions idéologiques, où trouvent également place le natif et l’autochtone, le croyant et le non croyant.

Au cours de ces dernières 60 années le monde a beaucoup changé. Si les Pères fondateurs, qui avaient survécu à un conflit dévastateur, étaient animés par l’espérance d’un avenir meilleur et déterminés par la volonté de le poursuivre, en évitant que surgissent de nouveaux conflits, notre époque est davantage dominée par l’idée de crise. Il y a la crise économique, qui a caractérisé les 10 dernières années, il y a la crise de la famille et des modèles sociaux consolidés, il y a une diffuse “crise des institutions” et la crise des migrants : beaucoup de crises, qui cachent la peur et le désarroi profond de l’homme contemporain, qui demande une nouvelle herméneutique pour l’avenir. Cependant, le terme “crise” n’a pas en soi une connotation négative. Il n’indique pas seulement un mauvais moment à dépasser. Le mot crise a pour origine le verbe grec crino (κρίνω), qui signifie examiner, évaluer, juger. Notre temps est donc un temps de discernement, qui nous invite à évaluer l’essentiel et à construire sur lui : c’est donc un temps de défis et d’opportunités.

Quelle est alors l’herméneutique, la clef d’interprétation avec laquelle nous pouvons lire les difficultés du présent et trouver des réponses pour l’avenir ? Le rappel de la pensée des Pères serait, en effet, stérile s’il ne servait pas à nous indiquer un chemin, s’il ne se faisait pas stimulation pour l’avenir et source d’espérance. Tout corps qui perd le sens de son chemin, tout corps à qui vient à manquer ce regard en avant, souffre d’abord d’une régression et finalement risque de mourir. Quel est donc l’héritage des Pères fondateurs ? Quelles perspectives nous indiquent-ils pour affronter les défis qui nous attendent? Quelle espérance pour l’Europe d’aujourd’hui et de demain?

Nous trouvons les réponses précisément dans les piliers sur lesquels ils ont voulu édifier la Communauté économique européenne et que j’ai déjà rappelés : la centralité de l’homme, une solidarité effective, l’ouverture au monde, la poursuite de la paix et du développement, l’ouverture à l’avenir. Il revient à celui qui gouverne de discerner les voies de l’espérance – voilà votre tâche: discerner les voies de l’espérance -, d’identifier les parcours concrets pour faire en sorte que les pas significatifs accomplis jusqu’ici ne se perdent pas, mais soient le gage d’un long et fructueux chemin.

L’Europe retrouve l’espérance lorsque l’homme est le centre et le cœur de ses institutions. J’estime que cela implique l’écoute attentive et confiante des requêtes qui proviennent aussi bien des individus que de la société et des peuples qui composent l’Union. Malheureusement, on a souvent l’impression qu’est en cours un ‘‘décrochage affectif’’ entre les citoyens et les institutions européennes, souvent considérées comme lointaines et pas attentives aux diverses sensibilités qui constituent l’Union. Affirmer la centralité de l’homme signifie aussi retrouver l’esprit de famille, dans lequel chacun contribue librement selon ses propres capacités et talents à [l’édification de] la maison commune. Il est opportun de se souvenir que l’Europe est une famille de peuples[14], que – comme dans chaque famille – il y a des susceptibilités différentes, mais que tous peuvent grandir dans la mesure où on est unis. L’Union Européenne naît comme unité des différences et unité dans les différences. Les particularités ne doivent donc pas effrayer, et on ne peut penser que l’unité soit préservée par l’uniformité. Elle est plutôt l’harmonie d’une communauté. Les Pères fondateurs ont choisi justement ce terme comme le pivot des entités qui naissaient des Traités, en mettant l’accent sur le fait qu’on mettait en commun les ressources et les talents de chacun. Aujourd’hui, l’Union Européenne a besoin de redécouvrir le sens d’être avant tout une ‘‘communauté’’ de personnes et de peuples conscients que « le tout est plus que la partie, et plus aussi que la simple somme de celles-ci »[15] et que donc « il faut toujours élargir le regard pour reconnaître un bien plus grand qui sera bénéfique à tous »[16]. Les Pères fondateurs cherchaient cette harmonie dans laquelle le tout est dans chacune des parties, et les parties sont – chacune avec sa propre originalité – dans le tout.

L’Europe retrouve l’espérance dans la solidarité qui est aussi le plus efficace antidote contre les populismes modernes. La solidarité comporte la conscience de faire partie d’un seul corps et en même temps implique la capacité que chaque membre a de ‘‘sympathiser’’ avec l’autre et avec l’ensemble. Si l’un souffre, tous souffrent (cf. 1 Co 12, 26). Ainsi, nous aussi, aujourd’hui, nous pleurons avec le Royaume-Uni les victimes de l’attentat qui a touché Londres il y a deux jours. La solidarité n’est pas une bonne intention : elle est caractérisée par des faits et des gestes concrets, qui rapprochent du prochain, indépendamment de la condition dans laquelle il se trouve. Au contraire, les populismes prospèrent précisément à partir de l’égoïsme, qui enferme dans un cercle restreint et étouffant et qui ne permet pas de surmonter l’étroitesse de ses propres pensées et de ‘‘regarder audelà’’. Il faut recommencer à penser de manière européenne, pour conjurer le danger opposé d’une uniformité grise, c’est-à-dire le triomphe des particularismes. C’est à la politique que revient ce leadership d’idéaux qui évite de se servir des émotions pour gagner le consentement, mais qui élabore plutôt, dans un esprit de solidarité et de subsidiarité, des politiques faisant grandir toute l’Union dans un développement harmonieux, en sorte que celui qui réussit à courir plus vite puisse tendre la main à celui qui va plus lentement et qui a plus de difficultés à atteindre celui qui est en tête.

L’Europe retrouve l’espérance lorsqu’elle ne s’enferme pas dans la peur et dans de fausses sécurités. Au contraire, son histoire est fortement déterminée par la rencontre avec d’autres peuples et cultures et son identité « est, et a toujours été, une identité dynamique et multiculturelle »[17]. Le monde nourrit un intérêt pour le projet européen. Cet intérêt existe depuis le premier jour, à travers la foule amassée sur la place du Capitole et à travers les messages de félicitations qui arrivèrent des autres États. Il y en a encore plus aujourd’hui, à partir de ces pays qui demandent à entrer pour faire partie de l’Union, comme de ces États qui reçoivent des aides qui, grâce à une vive générosité, leur sont offertes pour faire face aux conséquences de la pauvreté, des maladies et des guerres. L’ouverture au monde implique la capacité de « dialogue comme forme de rencontre »[18] à tous les niveaux, à commencer par celui des États membres et des Institutions ainsi que des citoyens jusqu’à celui des nombreux immigrés qui abordent les côtes de l’Union. On ne peut pas se contenter de gérer la grave crise migratoire de ces années comme si elle n’était qu’un problème numérique, économique ou de sécurité. La question migratoire pose un problème plus profond, qui est d’abord culturel. Quelle culture propose l’Europe aujourd’hui ? La peur, souvent visible, trouve, en effet, dans la perte d’idéaux sa plus radicale cause. Sans une vraie perspective d’idéaux, on finit par être  dominé par la crainte que l’autre nous arrache à nos habitudes consolidées, nous prive des conforts acquis, mette en quelque sorte en cause un style de vie trop souvent fait uniquement de bien-être matériel. Au contraire, la richesse de l’Europe a toujours été son ouverture spirituelle et la capacité à se poser des questions fondamentales sur le sens de l’existence. À l’ouverture envers le sens de l’éternel a correspondu également une ouverture positive, bien que non dénuée de tensions et d’erreurs, envers le monde. Le bien-être acquis semble, par contre, lui avoir rogné les ailes, et fait abaisser le regard. L’Europe a un patrimoine d’idéaux et de spiritualité unique au monde qui mérite d’être proposé à nouveau avec passion et avec une fraîcheur renouvelée et qui est le meilleur antidote contre le vide de valeurs de notre temps, terrain fertile pour toute forme d’extrémisme. Ce sont ces idéaux qui ont rendu Europe, cette ‘‘péninsule de l’Asie’’ qui depuis l’Oural arrive à l’Atlantique.

L’Europe retrouve l’espérance lorsqu’elle investit dans le développement et dans la paix. Le développement n’est pas assuré par un ensemble de techniques productives. Il concerne tout l’être humain : la dignité de son travail, des conditions de vie adéquates, la possibilité d’accéder à l’instruction et aux soins médicaux nécessaires. « Le développement est le nouveau nom de la paix »[19], a affirmé Paul VI, puisqu’il n’y a pas de vraie paix lorsqu’il y a des personnes marginalisées et contraintes à vivre dans la misère. Il n’y a pas de paix là où manquent le travail et la perspective d’un salaire digne. Il n’y a pas de paix dans les périphéries de nos villes, où se répandent drogue et violence.

L’Europe retrouve l’espérance lorsqu’elle s’ouvre à l’avenir. Lorsqu’elle s’ouvre aux jeunes, en leur offrant de sérieuses perspectives d’éducation, de réelles possibilités d’insertion dans le monde du travail. Lorsqu’elle investit dans la famille, qui est la première et fondamentale cellule de la société. Lorsqu’elle respecte la conscience et les idéaux de ses citoyens. Lorsqu’elle garantit la possibilité d’avoir des enfants, sans la peur de ne pas pouvoir les entretenir. Lorsqu’elle défend la vie dans toute sa sacralité.
Honorables hôtes,

Vu l’allongement général de l’espérance de vie, soixante ans sont aujourd’hui considérés comme le temps de la pleine maturité. Un âge crucial où encore une fois on est appelé à se remettre en cause. L’Union Européenne est aujourd’hui appelée à se remettre en cause, à soigner les inévitables ennuis de santé qui surviennent avec les années et à trouver de nouveaux parcours pour poursuivre son chemin. Cependant, à la différence d’un être humain de soixante ans, l’Union Européenne n’a pas devant elle une vieillesse inévitable, mais la possibilité d’une nouvelle jeunesse. Son succès dépendra de la volonté de travailler une fois encore ensemble et de la volonté de parier sur l’avenir. Il vous reviendra, en tant que dirigeants, de discerner la voie d’un « nouvel humanisme européen »[20], fait d’idéaux et de choses concrètes. Cela signifie ne pas avoir peur de prendre des décisions efficaces, en mesure de répondre aux problèmes réels des personnes et de résister à l’épreuve du temps.

De mon côté, je ne peux qu’assurer de la proximité du Saint-Siège et de l’Église à l’Europe entière, à l’édification de laquelle elle a depuis toujours contribué et contribuera toujours, en invoquant sur elle la bénédiction du Seigneur, afin qu’il la protège et lui donne la paix et le progrès. C’est pourquoi, je fais miennes les paroles que Joseph Bech a prononcées au Capitole : Ceterum censeo Europam esse ædificandam, d’ailleurs je pense que l’Europe mérite d’être construite.

Merci !

***

NOTES

[1] P.H. Spaak, Ministre des Affaires Etrangères de la Belgique, Discours prononcé à l’occasion de la signature des Traités de Rome, 25 mars 1957.
[2] P.H. Spaak, Discours, cit.
[3] A. de Gasperi, Notre patrie l’Europe. Discours à la Conférence Parlementaire Européenne, 21 avril 1954, in : Alcide De Gasperi e la politica internazionale, Cinque Lune, Roma 1990, vol.III, 437-440.
[4] Cf. P.H. Spaak, Discours, cit.
[5] J. Luns, Ministre des Affaires Etrangères des Pays Bas, Discours prononcé à l’occasion de la signature des Traités de Rome, 25 mars 1957.
[6] J. Bech, Premier Ministre du Luxembourg, Discours prononcé à l’occasion de la signature des Traités de Rome, 25 mars 1957.
 [7] K. Adenauer, Chancelier fédéral de la République Fédérale d’Allemagne, Discours prononcé à l’occasion de la signature des Traités de Rome, 25 mars 1957. [8] C. Pineau, Ministre des Affaires Etrangères de la France, Discours prononcé à l’occasion de la signature des Traités de Rome, 25 mars 19857.
[9] P.H. Spaak, Discours, cit.
[10] Discours aux membres du Corps Diplomatique accrédité près le Saint-Siège, 9 janvier 2017.
[11] Cf. P.H. Spaak, Discours, cit.
[12] A. de Gasperi, Notre Patrie Europe, cit.
 [13] Jean-Paul II, Acte européen, Saint Jacques de Compostelle, 9 novembre 1982 : AAS 75/I (1983), 329.
[14] Cf. Discours au Parlement Européen, Strasbourg, 25 novembre 2014 : AAS 106 (2014), 1000
[15] Exhort. ap. Evangelii gaudium, n. 235
[16] Ibid.
[17] Discours lors de la remise du Prix Charlemagne, 6 mai 2016, L’Osservatore Romano, édition en français (12 mai 2016), p. 10.
 [18] Exhort. ap. Evangelii gaudium, n. 239.
[19] Paul VI, Lett.enc. Populorum progressio, 26 mars 1967, n. 87 : AAS 59 (1967), p. 299.
 [20] Discours lors de la remise du Prix Charlemagne, 6 mai 2016. L’Osservatore Romano, édition en français (12 mai 2016), p. 10. [Texte original: Français]

© Librairie éditrice du Vatican

https://fr.zenit.org/articles/soixante-ans-apres-discerner-les-voies-de-lesperance-pour-leurope-texte-integral/


   


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Mar - 03:02 (2017)    Sujet du message: MISE A JOUR DU 27 MARS, LE SPCJ CONSEILLE AUX SYNAGOGUES DE CHANGER LES HORAIRES DES OFFICES POUR EVITER LES CONFRONTATIONS LE LE 1er AVRIL LORS DE LA MANIFESTATION ANTI-JUIVE DIGNE DU 3ème REICH Répondre en citant

MISE A JOUR DU 27 MARS, LE SPCJ CONSEILLE AUX SYNAGOGUES DE CHANGER LES HORAIRES DES OFFICES POUR EVITER LES CONFRONTATIONS LE LE 1er AVRIL LORS DE LA MANIFESTATION ANTI-JUIVE DIGNE DU 3ème REICH

Mar 26, 2017
 

 
Dernières mise à jour : Le SPCJ n’a pas demandé aux synagogues de fermer le samedi 1er avril mais a conseillé de changer les horaires des offices et d’éviter de rester proche du lieu de la manifestation anti-juive. Selon le journaliste de Radio Shalom, Bernard Abouaf, c’était le SPCJ (et non les autorités) qui aurait demandé aux Loubavitchs de fermer leur synagogue samedi 1er avril en raison de la manifestation anti-juive organisée à cette date par le mouvement antisémite BDS, ayant pour intitulé « Pour la séparation du CRIF et de l’Etat
» .
 
Mise à jour du 27 mars 2017 : Jointe au téléphone, la responsable du SPCJ assure n’avoir jamais demandé aux synagogues de fermer ni pour cette manifestation, ni même en plein état d’urgence.

La responsable du SPCJ indique avoir informé les synagogues proches du lieu de la manifestation antisémite du 12 avril pour les alerter du danger possible, leur conseiller de changer les horaires des offices et d’éviter de passer près du lieu de la manifestation.

Alors que le Préfet de Paris refuse d’interdire cette manifestation en évoquant le fait qu’il n’a pas de raison « objective », ceci en plein état d’urgence, et alors même que l’intitulé de la manifestation est purement anti-juive et rappelle les discours de Vichy et du 3ème Reich sur le « pouvoir des Juifs », ses services de police savent pertinemment que cette manifestation est à haut risque et qu’elle vise particulièrement les Juifs de France et non l’Etat d’Israël.

Le fait que le SPCJ, se substituant aux autorités, ait été demandé aux Loubavitchs de fermer leur synagogue ce jour là en est la meilleure preuve.

En effet, la synagogue Loubavitch est assez éloignée du lieu du rassemblement anti-Juif qui se déroulera devant Beaubourg et pour lequel Europe Israël a déposé une demande de contre-manifestation.

Le préfet refuse jusqu’à ce jour d’interdire une manifestation dont le caractère antisémite est clair puisqu’affiché sur le site de CAPJPO Euro-Palestine et sur tous les réseaux sociaux.

Il s’agit là d’une violation évidente de diverses lois notamment celles sur l’incitation à la haine, à l’antisémitisme, mais aussi incitation au boycott illégal, apologie du terrorisme islamiste, etc…

En plein état d’urgence, il est pour le moins troublant que le Préfet de Paris refuse d’interdire un rassemblement qui rappelle en tout point les exactions des SA et des SS dans les années 30 sous Hitler.

Autorisera-t-il bientôt une « nuit de Cristal » anti-juive en plein Paris ?

Quoi que décidera la Préfet de Paris, Europe Israël et tous les militants et sympathisants Juifs et non-Juifs se mobiliseront pour hurler leur colère en face à face à Beaubourg le samedi 1er avril.

Bien que ce soit Shabbat, nous ne doutons pas que, comme pour les soldats d’Israël qui veillent même les jours de Shabbat, les militants Juifs sauront se mobiliser et faire une exception à Shabbat pour contrer cette 1ère manifestation ouvertement anti-juive à Paris depuis l’Occupation et la Seconde Guerre mondiale.

Que le Préfet de Paris soit inconscient des conséquences d’un tel rassemblement démontre une fois de plus le laxisme de cet Etat socialiste en déliquescence.

Les Français juifs, comme tous les Français, sont excédés par la « chienlit » islamo-gauchiste qui envahit les rues et les villes lors de violentes manifestations.

Mais cette fois, cet appel à la « séparation du CRIF et de l’Etat » est clairement un slogan antisémite issu tout droit des délires du décérébré Alain Soral pour qui l’Etat Français, comme le reste du monde, est dirigé par les Juifs.

Cette fois la coupe est pleine !

C’est cet antisémitisme de plus en plus débridé qui a provoqué l’assassinat d’Ilan Halimi, des enfants et adulte de l’école Ozar HaTorah à Toulouse, des visiteurs du Musée Juif de Bruxelles et dernièrement des clients de l’Hyper Cacher porte de Vincennes.

En laissant, ce rassemblement antisémite se dérouler, le Préfet de Paris et le gouvernement porteront la responsabilité des prochaines victimes juives du terrorisme islamiste !
Non Monsieur le Préfet, les Juifs ne fermeront pas leurs synagogues, n’enlèveront pas leur kippa, et se tiendront debout face aux antisémites à qui vous permettez d’envahir les rues parisiennes en toute impunité !

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News



http://www.europe-israel.org/2017/03/nouveau-scandale-a-paris-la-prefecture…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Mar - 03:14 (2017)    Sujet du message: JULIAN KING, COMMISSAIRE EUROPEEN A LA SECURITE : « LES MOUVEMENTS D'EXTRÊME DROITE ONT UN IMPACT SUR LA RADICALISATION (ISLAMIQUE) » Répondre en citant

JULIAN KING, COMMISSAIRE EUROPEEN A LA SECURITE : « LES MOUVEMENTS D'EXTRÊME DROITE ONT UN IMPACT SUR LA RADICALISATION (ISLAMIQUE) »

Le vent tourne... Ce serait maintenant la faute des mouvements d'extrême-droite si tout tourne à l'horreur, en lien avec cette massive immigration. Bientôt, appelleront-ils tous ces gens des terroristes rebelles? Nous voyons de plus en plus les justifications les plus insensées afin  de faire de l'Europe une terre islamisée. Egalement, cette manifestation anti-juive qui doit avoir lieu le 1er avril. Pouvez-vous vous imaginer tout l'impact si ce serait une manifestation contre tous ces migrants (protégés par Rome et l'UE)?  

Mar 27, 2017

 


 Julian King, le commissaire européen à la sécurité, l’affirme : « La radicalisation prend des formes diverses. » En fait, on le savait déjà, depuis qu’Alain Juppé avait amèrement déploré celle de l’électorat de François Fillon.
 
Mais, cette fois, il n’est plus question de cathos réacs agitant leurs drapeaux tricolores sur la place du Trocadéro. De l’islamisme, alors ? Non, cela, c’était il y a deux mois, lorsque « lutter contre le terrorisme » était encore, pour Julian King, lutter contre Daech. Aujourd’hui, c’est, dit-il, sur la menace du « terrorisme d’extrême droite » qu’il faut concentrer ses efforts.

Toutefois, qu’on se rassure, l’Union européenne « n’est pas du tout naïve » : « La menace [du terrorisme islamiste] existe toujours. »
 
Ah bon ? Hélas, oui… Il y a même, paraît-il, des petits malins qui « voyagent sous le couvert des flux de réfugiés mais qui n’en sont pas et qui sont peut-être bien décidés à commettre des actes violents. » Des « actes violents » ? Brr… Des… euh… attentats… ? Ah, non ! Attention, il faudrait voir à ne pas tout mélanger. Appelons un chat un chat, et un attentat un attentat :
« L’an dernier, nous avons été témoins d’un nombre de plus en plus élevé d’attentats contre des mosquées et des centres d’accueil. »
 
Les islamistes, eux, c’est bien connu, ne commettent que des « actes violents ». Comme celui de Londres, mercredi dernier… Et encore sont-ils en partie imputables à l’extrême droite : « Il faut reconnaître que les mouvements d’extrême droite ont un impact sur cette radicalisation. » Alors que le terrorisme d’extrême droite, lui, « existe […] en tant que tel ».

Et puis, en ce qui concerne ces « actes violents » islamistes, « nous sommes […] dans une meilleure situation qu’il y a un an, par exemple », assure Julian King. En effet, « nous n’avons pas fermé les frontières, mais nous savons plus ou moins qui entre ». « Plus ou moins » : c’est ce qu’on appelle, sans doute, le flegme britannique. Sans compter que tous les terroristes ne viennent pas de franchir la frontière.

Mais, qu’on se le dise une bonne fois, le grand péril est l’extrême droite : « Je pense qu’aucun État membre n’est épargné par l’extrémisme violent de droite », proclame Julian King. Des exemples ? « Le meurtre brutal d’un membre du Parlement britannique, Jo Cox », en juin 2016, et « le massacre d’Anders Breivik en juillet 2011 ». Il n’a manifestement pas souhaité s’essayer à une liste exhaustive des attentats islamistes en Europe depuis 2011. Sans doute a-t-il eu peur de s’essouffler ou de perdre la voix.

Petit détail : le so british commissaire européen s’exprimait ainsi le 22 mars dernier, lors de la commémoration de l’attentat islamiste de Bruxelles, qui avait causé la mort de trente-deux personnes. Ce doit être de l’humour anglais.

http://www.europe-israel.org/2017/03/julian-king-commissaire-europeen-a-la-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Mar - 02:46 (2017)    Sujet du message: UK: MUSLIM POLITICIAN SAYS BRITISH VOLUNTEERS IN IDF SHOULD BE PROSECUTED Répondre en citant

UK: MUSLIM POLITICIAN SAYS BRITISH VOLUNTEERS IN IDF SHOULD BE PROSECUTED

By Pamela Geller - on March 30, 2017

Israel: The Jihad Against the Jews



The left is relentless. It wants to criminalize all dissent, all stands for freedom. Devout Muslims want to destroy Israel. The two come together in Sayeeda Warsi.
“Baroness Warsi: British volunteers in IDF should be prosecuted,” Times of Israel, March 29, 2017 (thanks to Lookmann):
Citation:


The woman who was once the most prominent Muslim politician in Britain, Baroness Warsi, was back in the headlines today with an interview in which she called for British volunteers for the Israeli army to be treated as foreign fighters and prosecuted on their return to the UK.

Lady Warsi, who resigned from the government as Foreign Office minister during the Gaza War in 2014, saying its policy on Gaza was “morally indefensible”, has now published a book, “The Enemy Within”, which was launched on Wednesday night.

The one-time chairman of the Conservative Party gave an interview to Middle East Eye (MEE) to launch the book, in which she said that there were two different narratives, relating to Muslims who went to fight for non-state groups and militant organisations, and British citizens who volunteered to fight for Israel.

She complained of a “loophole designed to protect Israel” and said that “the only reason we allow the loophole to exist is because of the IDF, because we are not brave enough to say, if you hold British citizenship, you make a choice. You fight for our state only. That has to go out strong [sic].”

Those who went out to fight for groups, Lady Warsi claimed, were prosecuted on their return. She felt the same should apply to those who fought for state armies such as Israel’s.

Public debate, she believed, focused “exclusively on demanding loyalty from British Muslims, the same rule should apply to all. Let’s shut down this loophole. If you don’t fight for Britain, you do not fight.”

But MEE was unable to come up with anything more specific than that “dozens of British citizens are currently volunteered to the IDF through its Mahal program”. A spokesperson for Mahal told MEE that the exact number was a “state secret” and referred inquiries to the Ministry of Defence.

Jonathan Arkush, president of the Board of Deputies, said “Sayeeda Warsi lost all touch with reality when she walked out of government over her Gaza issues, and into well-earned obscurity. If she is really suggesting that a Briton who volunteers for the French Foreign Legion or serves in the armed forces of an close ally is a traitor, then no-one can treat her seriously.”

Lady Warsi also told MEE that she believed Israel had committed war crimes in Gaza in 2014 when she was part of David Cameron’s coalition government.She said: “I fundamentally believe that our policy towards Israel is flawed. If you go back to statements that [then-Foreign Secretary] William Hague made, at the time of the recognition of Palestine as a state, the government said not now, maybe in six months’ time.

“Now we are four or five years forward. What’s changed? The settlements are still being built. There is no formal recognition [of Palestine], the peace process is no further forward. The reality on the ground is changing.”

Theresa May, she said, had shown a “real lack of moral courage and leadership” by failing to attend the Paris peace conference in January and blocking the EU from adopting its closing statement.

Lady Warsi said: “When you have colleagues who stand up in parliament and deny the right of Palestine to exist, as Rob Halfon [Conservative MP for Harlow] did when he said that Palestinians can live in Jordan, that’s denying Palestinians a right to exist. All sorts of legitimate opposition to current Israeli government policy are now being seen as illegitimate.”…

http://pamelageller.com/2017/03/uk-idf-prosecuted.html/?utm_source=dlvr.it&…




Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Mar - 05:17 (2017)    Sujet du message: CANADA : JUSTIN TRUDEAU SAID : "CHRISTIANS ARE THE WORST PART OF CANADIAN SOCIETY" Répondre en citant

CANADA : JUSTIN TRUDEAU SAID : "CHRISTIANS ARE THE WORST PART OF CANADIAN SOCIETY"

Not coming from him directly but we know all his support for the LGBT community and immigrant refugees



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=vp3fe3LQd9Y


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Mar - 07:06 (2017)    Sujet du message: CLERCS DE SOMASQUE : ALLER VERS L'HUMANITE « REJETEE », AVEC DES CHOIX "EVANGELIQUEMENT EFFICACES» Répondre en citant




CONNAISSEZ VOS ENNEMIS - KNOW YOUR ENEMY


CLERCS DE SOMASQUE : ALLER VERS L'HUMANITE « REJETEE », AVEC DES CHOIX "EVANGELIQUEMENT EFFICACES»

ENGLISH :
‘No to Clericalism’ (Pope’s Address to Somascan Fathers in Rome for General Chapter)
https://zenit.org/articles/popes-address-to-somascan-fathers-in-rome-for-ge…

-----

Franciscains

Contre-Réforme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Contre-Réforme

Counter-Reformation
https://en.wikipedia.org/wiki/Counter-Reformation

-----

Discours du pape au 138e Chapitre général de l’Ordre

30 mars 2017Constance RoquesPape François, Vie consacrée


Clercs de somasque © L'Osservatore Romano

« Je vous encourage… à vous mettre en sortie pour aller vers l’humanité blessée et rejetée, avec des choix évangéliquement efficaces », a dit le pape François aux membres de l’Ordre des clercs réguliers de Somasque.

Il s’est adressé à eux dans le cadre du 138e Chapitre général de l’Ordre ce jeudi 30 mars 2017, dans la Salle du Consistoire du Palais apostolique du Vatican. Le Chapitre, qui se tient à Rome du 14 mars au 1er avril, a pour thème : « Passons sur l’autre rive avec nos frères avec lesquels nous voulons vivre et mourir ».

L’ordre a été fondé par saint Jérôme Emilien (1481-1537), qui, délivré miraculeusement de prison par l’intercession de la Vierge Marie, consacra sa vie aux miséreux, aux malades, aux enfants abandonnés et aux prostituées repenties. Il fonda cette congrégation à Somasca en Lombardie (Italie), d’où leur nom de « somasques ».

Le pape a encouragé les religieux à « rester fidèles à l’inspiration originelle », celle qui a poussé leur fondateur à « se réformer soi-même d’abord, dans la fidélité à l’Évangile, puis la communauté chrétienne et la société civile qui ne peuvent ignorer les petits et les marginaux ».

« Le trait caractéristique » de la vocation des somasques, a rappelé le pape, « est surtout le souci des derniers, en particulier des orphelins et de la jeunesse abandonnée ». « Et, à propos d’orphelins, a-t-il ajouté, il y a les nouveaux ‘demi-orphelins’ : ces migrants, ces jeunes, ces enfants qui viennent seuls sur nos terres et qui ont besoin de trouver une paternité et une maternité. »

Le pape a aussi encouragé les membres de l’Ordre « à être attentifs aux différentes formes de marginalité dans les périphéries géographiques et existentielles » et à ne pas avoir peur de « laisser les vieilles outres », en affrontant la transformation des structures là où cela se révèle utile pour un service plus évangélique ». « Les structures, a-t-il répété, dans certains cas, donnent une fausse protection et freinent le dynamisme de la charité et du service du Royaume de Dieu. »

Voici notre traduction intégrale du discours du pape François.

MB

Discours du pape François :

Chers frères,

Je suis heureux de vous accueillir et je vous salue cordialement, en commençant par votre Supérieur général que je remercie pour ses paroles. La devise que vous avez choisie pour votre chapitre général : « Passons sur l’autre rive avec nos frères avec lesquels nous voulons vivre et mourir » s’inspire des paroles de Jésus (cf. Lc 8,22) et se réfère à un passage crucial de l’histoire de votre Institut, pour en saisir la valeur prophétique. En effet, à partir de 1921, un petit groupe de somasques a quitté les rives européennes pour accoster sur celles, lointaines, du continent américain. Il s’est agi d’une ouverture missionnaire décisive qui a conféré un nouvel élan et d’amples perspectives apostoliques à votre famille religieuse.

Maintenant, vous vous êtes proposé de puiser aux motivations et aux idéaux de cet élan évangélisateur, pour les mettre en œuvre dans l’aujourd’hui de l’Église et des sociétés, fidèles au charisme de votre fondateur et en tenant compte des changements des conditions sociales et culturelles. Dans ce discernement, vous êtes soutenus par les fruits spirituels du jubilé somasque 2011-2012 qui ont fait beaucoup de bien et continuent d’en faire à vos communautés. En cette importante circonstance, dans laquelle vous avez fait mémoire, avec gratitude, du cinquième anniversaire de la fondation de votre Ordre, mon vénéré prédécesseur Benoît XVI vous a envoyé un Message dans lequel il vous exhortait à suivre l’exemple lumineux de saint Jérôme Emilien, prenant « à cœur toutes les pauvretés de nos jeunes, morales, physiques, existentielles et avant tout la pauvreté en amour, racine de tous les graves problèmes humains » (20 juillet 2011).

L’idéal qui a poussé Jérôme Emilien fut la réforme de l’Église à travers les œuvres de charité. Son projet était de se réformer soi-même d’abord, dans la fidélité à l’Évangile, puis la communauté chrétienne et la société civile qui ne peuvent ignorer les petits et les marginaux mais qui doivent les secourir et encourager leur développement humain intégral. Je vous encourage, moi aussi, à rester fidèles à l’inspiration originelle et à « vous mettre en sortie » pour aller vers l’humanité blessée et rejetée, avec des choix évangéliquement efficaces qui naissent de la capacité à regarder le monde et l’humanité avec les yeux du Christ. Le trait caractéristique de votre vocation est surtout le souci des derniers, en particulier des orphelins et de la jeunesse abandonnée, selon la méthode éducative de votre fondateur, fortement centrée sur la personne, sur sa dignité, sur le développement des capacités intellectuelles et manuelles. Et, à propos d’orphelins, il y a les nouveaux « demi-orphelins » : ces migrants, ces jeunes, ces enfants qui viennent seuls sur nos terres et qui ont besoin de trouver une paternité et une maternité. Je voudrais souligner ceci : sur les bateaux, beaucoup viennent seuls et ont besoin de cela. Cela, entre autres, est votre tâche.

Pour que votre service à l’Évangile adhère davantage aux situations concrètes de vie des gens, vous élaborez de nouvelles manières d’accomplir votre mission. En particulier, en partant de la réalité actuelle de votre Ordre, vous affrontez la question de sa physionomie internationale et interculturelle par rapport au service des pauvres et des derniers. Je vous encourage à être attentifs aux différentes formes de marginalité dans les périphéries géographiques et existentielles. N’ayez pas peur de « laisser les vieilles outres », en affrontant la transformation des structures là où cela se révèle utile pour un service plus évangélique et cohérent avec le charisme d’origine. Dans certains cas, les structures donnent une fausse protection et freinent le dynamisme de la charité et du service du Royaume de Dieu. Je voudrais répéter ceci : les structures, dans certains cas, donnent une fausse protection et freinent le dynamisme de la charité et du service du Royaume de Dieu. Mais à la base de ces processus, il y a toujours la joyeuse expérience de la rencontre avec le Christ et de la consécration à lui, il y a la joyeuse exigence du primat de Dieu et de ne rien faire passer avant lui et avant les « choses » de l’Esprit, il y a le don de manifester sa miséricorde et sa tendresse dans la vie fraternelle et dans la mission.

Pour rendre un service adéquat dans le domaine du malaise des mineurs et des jeunes, vous avez l’occasion d’impliquer les laïcs somasques, pour un engagement plus consistant dans le domaine social du charisme. Les droits humains, la protection des mineurs, les droits de l’enfance et de l’adolescence, la protection du travail des mineurs, la prévention de l’exploitation et de la traite, sont des questions qui doivent être affrontées avec la force libératrice de l’Évangile et, en même temps, avec des instruments opérationnels adéquats et des compétences professionnelles.

Saint Jérôme Emilien, contemporain de Luther, a souffert de la déchirure de l’unité catholique ; il a cultivé et encouragé en Italie la réforme de l’Église, « sa très ardente soif », par les œuvres de charité, l’obéissance aux pasteurs, la contemplation du Christ crucifié et de sa miséricorde, l’enseignement du catéchisme, la fidélité aux sacrements, le culte de l’Eucharistie, l’amour de la Vierge Marie. Que son exemple et son intercession vous poussent à consacrer vos forces à l’annonce du salut dans le Christ, afin qu’il puisse rejoindre les personnes et les communautés des nations où vous êtes présents, ainsi que leurs traditions ; c’est ainsi que progresse l’inculturation, condition nécessaire à l’enracinement de l’Église dans le monde. En particulier, je voudrais vous encourager à continuer activement votre travail de formation des catéchistes, des animateurs laïcs et du clergé. Un des dangers les plus graves, les plus forts dans l’Église aujourd’hui est le cléricalisme. Travaillez avec les laïcs, que ce soit eux qui fassent avancer, qu’ils aient le courage d’avancer, et vous, soutenez-les et aidez-les en tant que prêtres, en tant que religieux. C’est un service très précieux aux Églises locales, en communion avec les pasteurs et en union avec toute l’Église et sa tradition vivante.

Le dialogue œcuménique mérite aussi votre apport. Le chemin vers la pleine unité est long, il requiert l’écoute patiente de ce que l’Esprit dit aux Églises et, aujourd’hui en particulier, aux communautés ecclésiales en Afrique et en Asie dans lesquelles vous œuvrez avec une ardeur apostolique. Les collaborations possibles entre tous les baptisés et la recherche d’une plus grande fidélité à l’unique Seigneur font directement partie de la mission. Que le Seigneur soutienne vos efforts dans ce sens !

Chers frères, vous avez devant vous la tâche de poursuivre et de développer l’œuvre inspirée par Dieu à saint Jérôme Emilien, déclaré par le pape Pie XI patron universel des orphelins et de la jeunesse abandonnée. Qu’une ardeur missionnaire renouvelée vous pousse à vous dévouer au service du Royaume de Dieu à travers l’éducation des jeunes, pour qu’ils grandissent fermes dans la foi, libres et responsables, courageux dans le témoignage et généreux dans le service. Je vous encourage à poursuivre votre chemin de ‘sequela’ et votre dynamisme apostolique, riche de multiples œuvres et toujours ouvert à de nouvelles expressions, selon les besoins les plus urgents de l’Église et de la société dans les différents temps et lieux. Fidèles au charisme de votre Institut et unis aux pasteurs, vous continuerez de donner une contribution féconde à la mission évangélisatrice de l’Église. Je demande à l’Esprit Saint, avec la maternelle intercession de la Vierge Marie, de vous éclairer dans vos travaux capitulaires et je vous donne de tout cœur la bénédiction apostolique.

© Traduction de Zenit, Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/clercs-de-somasque-aller-vers-lhumanite-rejetee-avec-des-choix-evangeliquement-efficaces/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 04:04 (2017)    Sujet du message: POPE HAS A SHOCKING PLAN FOR 2017 (R$E) Répondre en citant

POPE HAS A SHOCKING PLAN FOR 2017 (R$E)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=COuo6gVMRm8

Ajoutée le 29 mars 2017




The Pope's Shocking Plan Illuminati Exposed! (2017)

Illuminati New World Order Agenda of Europa.

1. The year of Mercy is over

2. Oct 31, 2017, the end of the protestantism (for the catholic church)
3. Global persecution to eradicate the Great I AM in the mind of the new transhumanism society they are to create.
4. Military communist system on the planet until the return of Jesus-Christ.


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 03:59 (2017)    Sujet du message: ISLAM ALLOWS PRAYERS FOR THE ANNIHILATION OF CHRISTIANS AND JEWS _ (RELIGION OF PEACE MY BUTT) Répondre en citant

ISLAM ALLOWS PRAYERS FOR THE ANNIHILATION OF CHRISTIANS AND JEWS  _ (RELIGION OF PEACE MY BUTT)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Aio4GoS5yRU


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Avr - 15:34 (2017)    Sujet du message: PROPHECY UPDATE_ ROME BABYLON THE GREAT AND THE LAST DAYS Répondre en citant

HISTORY - WWII AND THE ROMAN INQUISITION

PROPHECY UPDATE_ ROME BABYLON THE GREAT AND THE LAST DAYS

...and the rise of the ecumenical movement



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=HFGgJNwrpmw


WWII - Yougoslavia soldiers and nuns
33.10mtes


Secret service document
32mtes


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Avr - 06:25 (2017)    Sujet du message: LES MENACES CONTRE LA LIBERTE RELIGIEUSE, PAR G. PUPPINCK Répondre en citant



LES MENACES CONTRE LA LIBERTE RELIGIEUSE, PAR G. PUPPINCK


50 ans après de Populorum Progressio (texte complet)

7 avril 2017 Grégor Puppinck Rome


Populorum Progressio © L'Osservatore Romano

Alors que le monde moderne sépare et oppose l’âme et le corps, alors qu’il sépare et oppose la foi et la raison, alors que le monde déshumanise l’homme pour le réduire à sa seule volonté, il appartient aux chrétiens de réhumaniser les individus, de restaurer les personnes en réunifiant le corps et l’âme, la foi et la raison et en leur rendant leur avenir, la perspective surnaturelle de la béatitude qui est le sens et la finalité du développement humain intégral », estime Grégor Puppinck, directeur du Centre européen pour la loi et la justice (ECLJ).

A l’occasion du 50è anniversaire de la publication de l’encyclique « Populorum Progressio » et de la création du dicastère pour le Service du développement humain intégral, une conférence internationale s’est tenue au Vatican les 3 et 4 avril 2017, sur le thème: « Perspectives de promotion du développement humain intégral 50 ans après Populorum Progressio« .

C’est devant plus de 300 personnes que Grégor Puppinck, directeur de l’ECLJ, a pu intervenir sur le thème de la « liberté de conscience et de religion : un droit humain fondamental dans la perspective du développement humain intégral « . = La liberté de conscience et de religion n'est qu'un leurre de la part de cette Babylone.

Des nombreuses personalités sont venues du monde entier participer à cette conférence. Outre le préfet de ce dicastère, le cardinal Turkson, ainsi que le cardinal Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, les Français Mgr Pierre d’Ornellas et Fabrice Hadjadj étaient également présents, souligne l’ECLJ.
Les participants ont été reçus par le pape François qui a parlé à l’assemblée du développement intégral à la lumière du Christ (cf. Zenit du 4 avril 2017).
Nous reproduisons ci-dessous le texte de l’intervention de M. Puppinck, avec son aimable autorisation.

Intervention de G. Puppinck

Eminences
,
Excellences

Mesdames, Messieurs,

C’est un honneur de pouvoir m’exprimer devant vous aujourd’hui. J’en remercie particulièrement Son Éminence le cardinal Turkson ainsi que Son Excellence Monseigneur Tomasi.

Cela fait de nombreuses années que je travaille à la défense de la liberté des chrétiens et de l’Eglise en particulier à Strasbourg, auprès de la Cour européenne des droits de l’homme, à l’OSCE au sein du panel d’experts sur la liberté de conscience et de religion, et à Genève auprès des Nations unies. Cela m’a donné l’occasion de travailler sur les différents aspects de la liberté de conscience et de religion. C’est sur la base de cette expérience que j’espère pouvoir vous apporter quelques réflexions utiles.

En préparant cette conférence, j’ai opté pour vous dire ce qui me semble important pour l’avenir de la liberté de conscience et de religion, au-delà du discours consensuel habituel.

Je vais d’abord rappeler en quelques mots la place de la liberté de conscience et de religion dans les droits de l’homme.

Les droits de l’homme protègent l’exercice des facultés par lesquelles l’homme est homme, par lesquelles il s’humanise, il vit et se perfectionne. Ils sont un développement de la loi morale naturelle en garantissant aux personnes la faculté de répondre aux inclinations naturelles en tant que êtrevivantsocial –et spirituel. Ces droits garantissent à chacun la faculté de conserver et transmettre la vie, de vivre en société et de chercher la vérité.

C’est là le cœur des droits fondamentaux de la personne humaine : une traduction juridique de la loi morale naturelle avec l’idée de fond que la personne prime la société.

Parmi ces droits et libertés, la liberté religieuse revêt une importance particulière. Elle est souvent qualifiée de « pierre angulaire » des droits de l’homme car elle protège l’origine même de la dignité et des droits humains : le privilège de la nature humaine, notre ouverture à la transcendance. = Droits de l'homme, la nouvelle "pierre angulaire", qui sont maintenant sous les lois de la Sharia, à l'UNESCO et qui est maintenant imposée aux nations.
"La forme moderne de la transcendance serait dès lors l' aliénation ; ou, inversement, l'aliénation économique, technique, politique (voire psychologique, si l'on songe à l'inconscient et aux inadaptations) serait la vraie signification de la transcendance, l'immanence devenant la conquête progressive de soi-même, par la réduction des forces extérieures et supérieures. " http://www.universalis.fr/encyclopedie/immanence-et-transcendance/ . Avec la marque de la Bête, vous avez exactement ce qui est dit sur la transcendance.

La liberté religieuse à un passé conflictuel tant au plan pratique que théorique, et même théologique. Je crois que la liberté de conscience et de religion est à nouveau menacée dans de nombreuses régions du monde et que l’Eglise peut répondre à ces menaces. La liberté de conscience et de religion est menacée car les conditions sociales nécessaires à sa bonne compréhension sont difficilement réunies. C’est sur ces conditions préalables et nécessaires que je voudrais dire quelques mots.

Il y des conditions d’ordres pratiques et théoriques.

La dimension pratique de la liberté de conscience et de religion

La première condition à la préservation de la liberté de conscience et de religion est d’ordre pratique ; elle est la plus importante. Il s’agit de garder dans la société le souvenir et l’horreur des persécutions religieuses. = Oui, certainement, il ne faut pas l'oublier, mais d'eux, veulent-ils rappeler les bons coups qu'ils ont fait dans tous ses pays où ils firent la guerre et tant de massacres pour prendre le contrôle des pays et soumettre les peuples?

Avant toute considération et controverse théorique, la liberté de conscience et de religion trouve sa véritable force dans le rejet de la violence. Rolling Eyes En 1648, c’est au terme d’une guerre de 30 ans qu’une paix religieuse fut acceptée en Europe. Trois siècles plus tard, en 1948, c’est également au terme d’une guerre et dans le contexte des persécutions soviétiques que fut adoptée la Déclaration universelle des droits de l’homme. Le souvenir des morts et le rejet du totalitarisme furent les meilleurs arguments pour adopter cette déclaration et pour reconnaitre le droit à la liberté de conscience et de religion. = "la liberté de conscience et de religion trouve sa véritable force dans le rejet de la violence". De quelle violence parle-t-il? De tous ces groupes militaires et organisations humanitaires sous les Jésuites, Caritas Internationalis, la Croix-Rouge, le Croissant vert, Secours Populaire, le mouvement évangélique qui aussi participe activement, et tant d'autres organisations CATHOLIQUES qui mettent à feu et à sang dans tous les pays, où de ceux qui refusent de se soumettre à la "catholicité" que le Pape parle tant? N'oublions pas tout le contrôle qu'ils ont sur les camps de réfugiés, les prisons et prisons secrètes, etc.

La liberté de conscience et de religion est avant tout une liberté d’ordre pratique qui vise à la paix sociale, et qui repose moins sur la stricte justice que sur la tolérance et le dialogue.

Aujourd’hui, de nouvelles persécutions sont massivement commises sous nos yeux ; non seulement elles constituent des violations graves des droits humains mais l’indifférence que l’on constate dans d’autres pays à l’égard de la souffrance des personnes persécutées en raison de leur religion est un mauvais signe pour l’avenir et témoigne d’un affaiblissement de l’importance sociale de la liberté de conscience et de religion.

La contestation de la légitimité de la liberté de conscience et de religion

Une autre menace se situe sur le plan théorique ; elle est tout aussi profonde et vise la légitimité même de la liberté de conscience et de religion. De nombreuses personnes aimeraient réduire cette liberté, à défaut de pouvoir l’effacer des droits de l’homme. Rolling Eyes

Une contestation ancienne de cette liberté provient des milieux et sociétés religieux et ou totalitaires, qui ne conçoivent pas la liberté individuelle comme susceptible de permettre légitimement à une personne de refuser l’adhésion ou la soumission à son Créateur ou à l’Etat. Cette contestation est ancienne et bien connue ; je n’insisterai pas sur elle aujourd’hui.

C’est sur une autre contestation, antireligieuse, de la liberté de conscience et de religion qui se manifeste de plus en plus fortement au sein des pays occidentaux que je souhaite insister. Cette contestation est un phénomène assez nouveau par son ampleur. = Car dans les pays occidentaux, nous voyons tout le danger de cette invasion migratoire et de ses impacts dans chacun des pays. Le Pape appelle cela contestation, antireligieuse, de la liberté de conscience et de religion. Mais pour les citoyens de tous ces pays, ce même respect de la religion et des valeurs morales, et de la protection des peuples, sont-ils protégés? Le Pape prend ici, ouvertement, pour l'islam et ses valeurs seulement.

Aujourd’hui, on perçoit une volonté parmi les personnes opposées « à religion », pour dire les  choses simplement, de contester jusqu’à la raison d’être même de la liberté de conscience et de religion. Ils lui reprochent d’être un privilège offert à certains leur permettant d’échapper à l’application du droit ordinaire. Ils voudraient diluer cette liberté dans les autres libertés : les libertés d’opinion, d’expression, d’association et d’enseignement seraient suffisantes disent-ils pour garantir la liberté de conscience et de religion. Il n’y aurait pas besoin, en pratique d’accorder une protection spéciale aux personnes et groupes qui croient en Dieu et qui perçoivent la morale naturelle. Rolling Eyes Plus encore, le développement du principe de non-discrimination qui interdit notamment les différences de traitement en raison de la religion ou des convictions garantit en principe l’égalité des croyants au sein de la société. = Sauf que ce que nous voyons, c'est l'imposition forcée, par les lois, de leur mode de vie par nos propres gouvernements au nom de la tolérance et de l'amour du prochain. Et pour être sûr qu'on ne puisse contester, ils ont créé le mot "islamophobie". Et nous voyons les lois dans plusieurs pays changer afin de criminaliser ceux qui osent dire ce qu'ils pensent sur ce sujet, alors que les imams, et les radicaux musulmans disent ouvertement vouloir nous tuer, nous violer, voler nos enfants, et nous imposer leur religion, etc. Ils ont le vent dans les voiles étant protégés par le système inique qui dirige ce monde.

De fait, la protection offerte par la combinaison des droits et libertés existants est suffisante pour garantir la liberté de conscience et de religion, si on a une conception immanente, et non pas transcendante, de Dieu et de la morale.

Dans les sociétés marquées par la sécularisation et le relativisme se pose à nouveau la question de la raison d’être la liberté de conscience et de religion. Non seulement cette liberté est absurde dans de telles sociétés, et elle est tout au plus une tolérance, la tolérance d’une « anti-liberté » et d’un privilège perçu parfois comme une cause de désordre social contraire au bien commun.

Du point de vue catholique, nous pourrions aussi nous interroger car, contrairement à ce que l’on a pu croire ou désirer, la garantie de la liberté ne suffit pas à assurer le triomphe de la vérité. En général, il ne suffit pas de garantir la liberté de conscience et de religion pour que les personnes découvrent par elles-mêmes la vérité et y adhèrent.

Droit à l’autonomie v. droit à l’hétéronomie

Autre menace : La liberté de conscience et de religion est concurrencée par le droit à l’autonomie, aussi désigné droit à l’autodétermination.

L’individualisme subjectiviste de la société occidentale porte, par définition, une conception immanente de la morale et de la divinité. Cette conception subjective est en adéquation avec le cadre conceptuel et juridique du nouveau droit « à l’autonomie » issue du droit au respect de la vie privée.

Ce droit à l’autodétermination est l’opposé du droit à la liberté de conscience et de religion qui est un droit à l’hétérodétermination à l’hétéronomie : un droit de se conformer à un ordre supérieur. Le droit à l’autonomie s’étend considérablement pour recouvrir de nombreux domaines de l’existence ; il est souvent associé au principe de laïcité dont il constitue une forme d’application au plan individuel.

La question de l’interdiction du  port public du voile islamique donne un exemple du rejet de l’hétéronomie au profit de l’autonomie : lors des débats en France, la question portait moins sur le voile lui-même que sur celle de savoir si les femmes étaient autonomes ou soumises à une norme extérieure. C’est parce que le voile est religieux qu’il est suspecté d’être contraire à la liberté. C’est au nom de l’autonomie des femmes que l’on a accepté de sacrifier la liberté religieuse.

La liberté de conscience et de religion risque d’être progressivement effacée par le droit à l’autonomie, car sans Dieu il n’y a pas de finalité, de telos extérieur auquel s’ordonner et dont tirer une norme morale. Ainsi, la négation sociale de Dieu et de la morale aboutira à faire de la liberté de conscience et de religion une simple modalité de l’autonomie, privant de protection le besoin religieux et moral de s’ordonner à un bien qui dépasse l’individu et la société.

Ainsi, concrètement, l’une des conditions pour défendre la liberté de conscience et de religion est d’affirmer que cette liberté ne trouve pas seulement sa cause en l’individu, mais aussi et d’abord en Dieu et dans le sens moral universel qui s’impose à la conscience.

Le rejet de l’extériorisation de la religion et de la morale

Autre point. Nous assistons aussi à un rejet croissant des manifestations extérieures de la religion et de la conscience. La religion est souvent devenue étrangère à notre société occidentale, et plus encore celle des étrangers qui l’est doublement.

Ce rejet social vise précisément l’extériorisation de la religion et de la morale et force les personnes à les enfermer dans le relativisme de leur subjectivité. La société occidentale supporte difficilement l’extériorisation de la loi divine et naturelle, car cette extériorisation témoigne de son objectivité.

Une réponse consiste à témoigner non seulement de la transcendance de l’esprit humain, mais aussi et surtout de l’extériorité, autrement dit de l’objectivité de la nature, de la loi divine et de la loi morale. Les peines et les sacrifices consentis par les objecteurs de conscience et par tous ceux qui témoignent de leur foi rendent perceptible la réalité et la valeur de Dieu et de la morale[1].

L’objectivité ou l’extériorité est la cause de l’hétéronomie, à la différence de la transcendance de l’esprit, celui-ci aimant se donner ses propres normes comme une expression, d’ailleurs, de sa transcendance.

Concrètement, une réponse est de défendre l’objet spécifique de la liberté de conscience et de religion qui est l’hétéronomie, la faculté de se conformer aux convictions que notre conscience prescrit: il s’agit de l’hétéronomie participée de la conscience qui résulte de l’objectivité de la morale, et l’hétéronomie de la religion qui résulte de l’objectivité de la révélation[2]. = Quel grand termes utilisés pour faire passer leur message!!! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer?

Un préalable nécessaire est d’affirmer la légitimité épistémologique de la religion, en demandant à la société contemporaine d’avoir l’honnêteté de reconnaître les limites de la connaissance dite scientifique et son incapacité à répondre à la question de Dieu.

Le refus de l’incarnation

Le refus de l’objectivité ou de l’extériorité est d’abord un refus de l’incarnation, un refus de l’incarnation de l’âme et de Dieu. – Nous sommes ici bien dans le thème de cette session consacrée au binôme « corps-âme ». Face au subjectivisme, qui désincarne la personne en la réduisant à la volonté individuelle, l’une des réponses consiste à incarner la morale et la religion, cela implique de ne pas réduire la religion à la spiritualité, ni la morale au moralisme.

L’incarnation passe notamment par la valorisation de la dimension sociale de la religion, de la liturgie, des formes extérieures et collectives de piété, par le témoignage public du chrétien. = Comme prier dans les rues, dans les autobus et bloquer le chemin aux passants ou dans des partouses nouvel-âge ou fornication et culte aux démons sont des cultes agréables aux démons. Ce n'est pas cela que Dieu demande. Dieu dit : va dans ta chambre, ferme ta porte...

Incarner, c’est d’abord enraciner autant que possible la conscience et la religion dans le réel. Dans le monde contemporain de la virtualité et de la volonté toute puissante, le réel est devenu notre refuge ; c’est pour cela qu’une approche pratique plutôt que théorique est plus sûre en matière de liberté de conscience et de religion, et qu’il convient d’éviter l’usage abusif de certains concepts.

Ainsi, il est préférable d’insister sur la diversité des religions et de parler « des religions » au pluriel, plutôt que d’employer le concept générique de « religion » au singulier qui recouvre des réalités trop différentes pour pouvoir être traitées, en pratique, de façon identique. De même, il est préférable de parler de la « liberté des consciences » que l’on trouve parfois d’ailleurs dans le Magistère, que de la « liberté de conscience » au singulier.

L’incarnation est la réponse proprement chrétienne au subjectivisme ; l’individu moderne est une personne désincarnée qui ignore l’âme et confond la spiritualité avec la volonté et le rejet de la matière. Il est important de distinguer l’âme qui est reçue, qui est incarnée, de l’esprit qui, pour le monde contemporain, sort de la chaire et s’oppose à elle. Du point de vue de l’esprit, le corps serait une prison, tandis que pour l’âme, il est un temple. C’est pourquoi il faut se garder de réduire la protection de la liberté des consciences et de religion à la seule « vie spirituelle », mais rappeler qu’elle porte d’abord sur la « vie religieuse et morale ». Le monde moderne contemporain n’ignore pas la dimension spirituelle de la personne, ce qu’il refuse, c’est la religion et la morale en ce qu’elles seraient des soumissions. = Comme la religion d'Allah vers lequel le discours biaisé du Pape tente de nous entraîner

La confusion entre la conscience et la religion

Une autre menace contre l’intelligibilité de la liberté de conscience et de religion est la confusion entre la conscience et la religion. Cette liberté protège ensemble et de façon indistincte la conscience et la religion ce qui alimente la confusion entre la religion et la morale.

Cette confusion est préjudiciable à la morale qui risque de perdre son objectivité propre par sa confusion avec des convictions irrationnelles. Si la conscience morale n’est pas reconnue dans sa spécificité, c’est la possibilité même de la justice qui est mise en cause.

Consciences et nature

Une autre source de difficulté à venir pour les consciences concerne notre rapport à la nature.

La nature est en train de perdre son autorité morale naturelle à mesure que l’homme étend sur elle son empire. L’idée du respect de la nature ne suffit plus à interdire une pratique. Ainsi, le refus de participer à des pratiques « contre-nature » n’a plus de valeur dès lors que la nature est supposée dépourvue de toute sagesse et entièrement soumise à la main de l’homme. = Nous amener vers le culte de Gaïa que toutes les religions païennes embrassent. Cela implique énormément de changement. Lisez dans l'Ancien Testament toutes les pratiques des cultes idolâtres et païens et vous comprendrez ce qui prend place maintenant. Le grand mensonge du moi divin alors que le Pape et son tribunal de l'inquisition via ses nombreuses armées fondent sur les nations. Si vous remarquez l'islam ne se soulève aucunement contre cette dérive nouvel-âge, rien, absolument rien, montrant ainsi son appartenance à ce culte païen. Dans le culte à Gaïa, nous retrouvons le dieu PAN et toutes les dérives sexuelles que nous voyons de plus en plus être légalisées. L'islam condamne l'homosexualité pour le peuple, car l'élite comme dans toutes les autres religions païennes le pratiquent secrètement mais pour le petit peuple, non, cela est interdit. Pourtant, la bestialité est permise, la pédophélie, au nom du prophète Muhammed est permise ainsi que la prostitution via les mariages temporaires ou de jouissance, comme ils le disent eux-mêmes http://www.sajidine.com/fiq/mariage/mariage_jouissance.htm . Une hypocrisie qui leur rapporte beaucoup de $$$$. Parlons également du contrôle des bordels à travers les siècles par la religion catholique qui rapporte également des millions de $$$. Plus la technologie de l'AI, qui prône l'immortalité, s'étendra et plus les gens seront reformatés et accepteront tous les nouveaux péchés du Vatican et du faux-prophète comme normales et libératrices, alors que toutes les lois de Dieu seront considérées comme obsolètes et digne de crimes majeurs. Les attaques du Pape contre le pur christianisme ont été révélées à plus d'une reprise. Sa haine contre le Roi des rois est de plus en plus visible. L'islam est l'épée de l'Eglise catholique et le Nouvel-Âge, un portail pour entrer en contact avec les démons qui ensuite possèdent et contrôlent les gens pour les faire devenir des animaux tribals.

Les objecteurs à certaines biotechnologies ou au mariage entre personnes de même sexe auront des difficultés à établir la rationalité de la conviction à l’origine de leur objection et seront souvent considérés comme des objecteurs religieux et irrationnels.

Ici encore, la réponse consiste à rappeler que la nature est reçue, et qu’elle est bonne. L’incarnation de l’âme et du Christ témoignent de la dignité de la nature et de la matière. = Un petit Jésus Annunaki à l'intelligence artificielle avec ça?

En conclusion

Alors que le monde moderne sépare et oppose l’âme et le corps, alors qu’il sépare et oppose la foi et la raison, alors que le monde déshumanise l’homme pour le réduire à sa seule volonté, il appartient aux chrétiens de réhumaniser les individus, de restaurer les personnes en réunifiant le corps et l’âme, la foi et la raison et en leur rendant leur avenir, la perspective surnaturelle de la béatitude qui est le sens et la finalité du développement humain intégral. = Sa seule volonté lui permet de faire des choix, lui donne la liberté de pensée et de s'exprimer. Ce choix a été donné autant aux anges qu'aux humains. Si Lucifer, les anges-déchus et 1/3  des anges les ont suivi, c'est justement à cause de cette liberté de choisir que Dieu a donné à tous. Ceux qui lui sont restés fidèles, c'est aussi à cause de cette même liberté. Et cette liberté est maintenant sous attaque dans tous les domaines. Le diable et son faux-prophète et tous ces milliers soldats du diable sont maintenant décidés à nous faire taire et à nous exterminer. Cette liberté, elle appartient à chacun de nous, elle fait partie de nous. On ne peut séparer la matière humaine de l'âme, elles forment un tout. Dépendant des choix que chacun de nous faisons, cela se transmet dans chaque aspect de notre quotidien. Le diable, tout ce qu'il veut  : c'est notre âme pour pouvoir nous entraîner avec lui en enfer pour l'éternité. L'adoration qui va à Dieu, il la veut pour lui seul. Le Pape et les 3 esprits impurs qui le suivent sont des vaisseaux qui agissent au nom du diable , qui mettent en place son système et qui imposent son système à travers le monde mais de manière biaisée faisant croire à tous qu'il est là pour tous. L'Année de la Merci a ouvert la porte à tous. Il s'est présenté comme le bon papa qui accueille tous sans exception avec tous leurs péchés et dépravités, sous l'oeil bienvaillant de Marie. Comme les anges, nous aussi devons choisir qui nous voulons servir. C'est un droit inaliénable donné par Dieu. Son usurpateur, lui, veut nous enlever ce droit ici-bas et pour l'éternité et est maintenant parti en guerre sur tous les continents. L'inquisition des temps de la fin avance à grands pas et pourtant tant de gens sont encore dans ses ténèbres épaisses et ne voient pas la ruine qui vient sur eux.

NOTES

[1] Il est légitime, mais non suffisant de défendre le mouvement ascendant par lequel l’individu se transcende, car ce mouvement peut n’être que subjectif ; il est plus important de défendre le mouvement descendant par lequel la nature, la loi morale et la religion sont rendues présentes à l’homme en lui indiquant sa finalité et les moyens d’y tendre. Dans ce mouvement descendant, l’homme est élevé par plus grand que lui, tandis que dans le mouvement ascendant c’est l’homme qui essaie – en vain – de s’élever lui-même.
[2] Une traduction juridique pourrait être de réserver la LCR à la protection de l’hétéronomie, et de protéger la liberté des athées dans le sel champ de la protection de l’autonomie individuelle.

https://fr.zenit.org/articles/les-menaces-contre-la-liberte-religieuse-par-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Avr - 03:15 (2017)    Sujet du message: EGYPTE : 36 MORTS ET DE NOMBREUX BLESSES SUITE A DEUX ATTENTATS CONTRE DEUX EGLISES EN EGYPTE Répondre en citant

EGYPTE : 36 MORTS ET DE NOMBREUX BLESSES SUITE A DEUX ATTENTATS CONTRE DEUX EGLISES EN EGYPTE



9 avril 2017

Ce dimanche 9 avril au matin, vers 10 heures, une bombe a explosé dans l’église copte Mar Girgis de Tanta faisant 25 morts et au moins 50 blessés. Un second attentats a suivi peu après dans une église d’Alexandrie faisant 11 morts.

Les chrétiens coptes célébraient ce matin le dimanche des Rameaux dans la ville de Tanta, une ville de 400 000 habitants située à 90 kilomètres au nord du Caire.

Aux alentours de 10 heures, une bombe placée préalablement dans leur église, a explosé. Le bilan est lourd, 25 morts et des dizaines de blessés. L’Etat Islamique avait appelé à s’en prendre aux chrétiens égyptiens fin février.

La communauté copte, qui représente 10% de la population égyptienne, soit 9 millions de personnes, avait été frappée par un attentat similaire le 11 décembre 2016. L’explosion d’une bombe avait fait 25 morts dans la cathédrale copte du Caire.

Quelques heures plus tard un second attentat a frappé une autre église à Alexandrie, faisant 11 morts.

La rédaction

Source : CNN
Image : Twitter


https://www.infochretienne.com/egypte-25-morts-50-blesses-suite-a-lexplosion-dune-bombe-eglise-a-tanta/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Avr - 20:04 (2017)    Sujet du message: CHECHNYA DETAINS 100 GAY MEN IN FIRST CONCENTRATION CAMPS SINCE THE HOLOCAUST Répondre en citant

CHECHNYA DETAINS 100 GAY MEN IN FIRST CONCENTRATION CAMPS SINCE THE HOLOCAUST

Arrests are being made as part of an anti-LGBT purge in the region.

Ramzan Kadyrov, Head of the Chechen Republic, has denied the allegationsDima Korotayev/Epsilon/Getty Images

More than 100 gay men have been detained in concentration camp-style prisons in the Russian region of Chechnya, according to reports by local newspapers and human rights organisations.

The arrests are being made as part of a widespread anti-LGBT purge in the area. The prison camps are the first to be established for LGBT people since the Second World War.

The information was first published by the Novaya Gazeta, an independent Russian newspaper, which reported that men were being arrested and kept in concentration camp prisons where violence and abuse is commonplace.

Repressions against the LGBT community began after an application for a gay rights march in the Chechen capital of Grozny.

A prison camp has reportedly been established in the town of Argun, according to eyewitness testimonies.

The report was published on the 1 April, prompting the spokesperson for Chechnya's Interior Ministry to dismiss the claims as an "April Fools' joke".

The press secretary for Ramzan Kadyrov, the head of the Chechen Republic, described the report as "lies" and stated there were no gay people in Chechnya.

"If there were such people in Chechnya, law-enforcement agencies wouldn't need to have anything to do with them because their relatives would send them somewhere from which there is no returning," he said.

Human rights organisations have corroborated the information published by Novaya Gazeta.

"For several weeks now, a brutal campaign against LGBT people has been sweeping through Chechnya. Law enforcement and security agency officials under control of the ruthless head of the Chechen Republic, Ramzan Kadyrov, have rounded up dozens of men on suspicion of being gay, torturing and humiliating the victims," a report by Human Rights Watch states.

"Some of the men have forcibly disappeared. Others were returned to their families barely alive from beatings. At least three men apparently have died since this brutal campaign began."

More from IBTimes UK
Related topics : Russia

http://www.ibtimes.co.uk/chechnya-detains-100-gay-men-first-concentration-c…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Avr - 04:52 (2017)    Sujet du message: JEHOVAH'S WITNESSES FORMER MEMBERS TELL COURT THEY WERE SUBJECTED TO ‘TOTAL CONTROL’ Répondre en citant

JEHOVAH'S WITNESSES FORMER MEMBERS TELL COURT THEY WERE SUBJECTED TO ‘TOTAL CONTROL’

This total control, we can find it in many religions and it's a very sad situation for billions of peoples but here my point of vue about this article : it's the first religion to be officially recongnize as extremist.  In Russia, they also pass a law for christians, some months ago. Peoples can't preach or pray in public, neither in their own homes. They have to join the Orthodox church to be accept as christians. Is it not total control?
 
World
April 12, 19:53 UTC+3
 
In its lawsuit to outlaw the Jehovah’s Witnesses, the Justice Ministry pointed to various violations in the organization’s activities revealed during a surprise inspection


© Gennady Khamelianin/TASS

MOSCOW, April 12. /TASS/. Russia’s Supreme Court has heard the testimony of four former members of the Jehovah’s Witnesses who said they had been subjected to ‘total control’ in that religious organization, with no possibility to receive higher education or start a family, TASS reports from the courtroom.

Specifically, witness Natalia Koretskaya from St. Petersburg told the court she had been a member of that organization from 1995 to 2009 and had realized over this period that the organization’s members "were living under full and total control of the [Jehovah’s Witnesses] Administrative Center."

"The heads of the Jehovah’s Witnesses formally watch canonical compliance with the norms but in real fact the talk is about total control of an individual’s personal life - his intimate life, education and work," witness Koretskaya said.

In response to the court’s request to give the facts of such control, Koretskaya said she had been expelled from the religious organization and its members had been banned to communicate with her after she had started close but officially unregistered relationship with a man.


Justice Ministry warns Jehovah’s Witnesses could face extremism charges if banned

"Therefore, a person turns out to be expelled into the outer world, in which he has already forgotten how to live over the years of his stay in the organization," Koretskaya said.

The Justice Ministry’s second witness, Pavel Zverev, told the court he had become a member of the Jehovah’s Witnesses at the age of 16 and had not received higher education on persuasion of the organization’s heads.

"It is accepted in the organization that receiving higher education is useless if this is not in the organization’s interests. As a result of such persuasion, I remained without education and I’m suffering from that in my life," said Zverev who had worked as a volunteer for two years in the organization’s Administrative Center in the capacity of a cook.

The other two witnesses also said they had suffered from the religious organization’s excessive control of their private life and from the ban to communicate with its other members after quitting it, as well as from depression and alcoholism.

Thus, witness Nina Petrova from Volgograd said that on persuasion of her spiritual mentors she did not marry and did not start a family. "They convinced me that a family was not needed as the doomsday was close at hand. And when I realized that this was a delusion, it was late," Petrova said, adding that she had stayed in the organization for 28 years.

For their part, representatives of the Jehovah’s Witnesses said the witnesses had been prepared in advance for their testimony in the court.

"We see that the witnesses are giving testimony based on written materials, repeating the arguments of the so-called sectological literature. Some of them are mentioned in public sources as activists of the movements that are struggling with the Jehovah’s Witnesses," a lawyer for the defendants said.

At its next hearing on April 19, the court is expected to study the written materials of the case and may hear the parties’ oral statements.

Read also
Russia’s Supreme Court to continue hearings on Jehovah's Witnesses ban
Jehovah’s Witnesses broke law on extremism — Justice Ministry
Everything you need to know about Jehovah’s Witnesses
Russian court turns down Jehovah’s Witnesses’ bid for ‘victim of repression’ status
UN experts voice concern over possible ban on Jehovah’s Witnesses in Russia
Russia designates myriad of Jehovah’s Witnesses’ materials as extremist
Jehovah’s Witnesses say they have no suspension orders from Justice Ministry yet

Essence of the lawsuit

In its lawsuit to outlaw the Jehovah’s Witnesses, the Justice Ministry pointed to various violations in the organization’s activities revealed during a surprise inspection, including breaches of the Law on Counteracting Extremist Activities. The ministry has asked to recognize the organization and its 395 local branches as extremists, ban their activity and seize property.

For its part, the organization’s press service told TASS that they were alarmed by the decision, since it could affect 175,000 active believers. The Jehovah’s Witnesses spokesman Ivan Bilenko said the organization was prepared to press for its rights in any courts.

The Jehovah’s Witnesses is an international religious organization that supports offbeat views on the essence of the Christian faith and provides special interpretations of many commonly accepted notions. In Russia, it had 21 local organizations but three of them were eliminated for extremism.

http://tass.com/world/941007


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Avr - 03:50 (2017)    Sujet du message: UN GROUPE ETUDIE L'HOSPITALITE INTERRELIGIEUSE DANS UN MONDE ISLAMOPHOBE Répondre en citant

CONNAISSEZ VOTRE ENNEMI



UN GROUPE ETUDIE L'HOSPITALITE INTERRELIGIEUSE DANS UN MONDE ISLAMOPHOBE




31/03/2017
Version française publiée le: 13/04/2017

Une table ronde consacrée à « Hospitalité interreligieuse dans un monde d’islamophobie » a examiné la façon dont les communautés religieuses peuvent répondre efficacement à des tendances islamophobes croissantes. Cette manifestation était organisée par le Wesley Theological Seminary, l’un des principaux séminaires méthodistes aux États-Unis. Elle a été centrée essentiellement, mais pas uniquement, sur le contexte américain. On y a abordé diverses perspectives concernant les implications de l’hospitalité interreligieuses dans le monde actuel.

Todd Green, professeur associé de religion au Collège Luther à Decorah, dans l’Iowa, et auteur de l’ouvrage « The Fear of Islam: An Introduction to Islamophobia in the West » (La peur de l’islam : Introduction à l’islamophobie en Occident), évoquant le contexte américain, a déclaré en commençant : « Notre pays est confronté à deux questions morales, à cette époque d’islamophobie, et les communautés chrétiennes doivent prendre l’initiative de l’aider à y répondre : Quels sont nos engagements à l’égard de nos prochains musulmans ? Comment dire des vérités à propos de nos prochains musulmans ? »

Se basant sur le fait que « l’un des facteurs qui constituent le plus grand obstacle à la lutte contre l’islamophobie est l’absence de relations constructives entre les Musulmans et la majorité de la population aux États-Unis, y compris parmi les Chrétiens » Todd Green a insisté sur l’importance des relations personnelles. « C’est ce qui fait tomber les barrières, a-t-il déclaré, ce qui sape les préjugés, ce qui humanise une société si ouvertement et si méchamment déshumanisée. » Rolling Eyes

Engy Abdelkader, enseignant à Edmund A. Walsh School of Foreign Service (Université de Georgetown) et chargé de recherche à Georgetowns Bridge Initiative, a examiné l’islamophobie du point de vue de la liberté religieuse. « L’islamophobie représente la plus grande menace envers la liberté religieuse en Amérique aujourd’hui. Les Américains musulmans subissent la discrimination, la haine, voire la violence lorsqu’ils construisent des mosquées, ou en tant qu’étudiants dans nos écoles, ou en exerçant une activité quelconque sur la place publique. » = Non, c'est notre plus grand cauchemar!

Engy Abdelkader est avocat, universitaire et lauréat d’un prix. Insistant sur l’importance de l’engagement interreligieux, il a ajouté : « En mettant en valeur le niveau de connaissances en matière religieuse, en renforçant le dialogue et les relations interreligieuses, on pourra vaincre ce fléau qui menace de saper nos valeurs, qui fragilise l’état de droit et trahit ce que nous sommes en tant que société, en tant que nation. » Rolling Eyes

Le pasteur Peniel Rajkumar, secrétaire exécutif au Conseil œcuménique des Églises (COE) pour le Dialogue interreligieux, s’est interrogé sur la façon dont les Églises chrétiennes pouvaient pratiquer l’hospitalité interreligieuse. Il a demandé que se constitue une hospitalité interreligieuse en paroles et en actes, en insistant sur le rôle de la liturgie chrétienne et sur la lecture de la Bible dans ce processus, de manière à ce que nous devenions réellement « davantage une partie de Celui que nous rencontrons et recevons à la table eucharistique, Jésus Christ, hôte et invité perpétuel, celui qui est venu chez les siens et que les siens n’ont pas reçu ». = La Bible, dont ils ne croient pas, ayant non le St-Esprit de Dieu mais l'esprit du dragon, tel que mentionné dans l'Apocalypse.

À propos d’hospitalité interreligieuse « en actes », Peniel Rajkumar a évoqué l’enjeu consistant pour les Églises à se lancer dans un dialogue d’engagement social « le dialogue des mains », humblement avec d’autres partenaires, en étant déterminés à jouer des rôles de soutien ».

En matière de collaboration sociale, a-t-il déclaré, il se peut que, paradoxalement, la première chose consiste non pas à agir, mais à accompagner, à apprendre de la part des autres, et il a insisté sur la volonté d’éviter ce continuel « désir d’accueillir » qui peut être une manière d’exercer un contrôle.

La pasteure Carolyn Davis, professeure adjointe à Wesley Theological Seminary et anciennement vice-directrice du Center for Public Theology de ce séminaire, a souligné la nécessité d’un engagement chrétien dans la défense des droits des minorités. Selon elle, « la liberté religieuse est une valeur essentielle de la société américaine, et nous constatons pourtant d’énormes différences dans la façon dont de nombreux Chrétiens tiennent à leur propre liberté religieuse tout en n’ayant pas de problème pour limiter celle des Musulmans. » = Liberté religieuse qu'ils imposent à toutes les nations avec l'aide de l'Eglise de Rome Jésuite, du Conseil Mondial des Eglises, des Nations Unies et de tous les pays partenaires à ce grand projet génocidaire. L'Eglise allant maintenant et ouvertement jusqu'à traiter les opposants d'islamophobe. Voyez-vous où se trouve votre vrai ennemi? Nous basculons maintenant vers une imposition globale de l'islam, qui est considérée comme pouvant apporter la  Justice et la Paix, alors que le message du seul Rédempteur et Seigneur est bafoué du revers de la main. Le communisme religieux, voilà ce qui se cache derrière toute cette comédie funeste.

Carolyn Davis vient d’être nommée directrice du développement stratégique au Public Religion Research Institute à Washington, DC. Elle remarque que « si nous sommes attachés à la compréhension interreligieuse, il faut également s’engager à défendre les droits et les libertés des minorités religieuses. »

Cette table ronde était présidée par Sathianathan Clarke, titulaire de la chaire Bishop Sundo Kim de christianisme mondial à Wesley Theological Seminary. Évoquant l’hospitalité interreligieuse, M. Clarke, qui est également membre du groupe de référence du COE sur le dialogue et la coopération interreligieux, a déclaré : « L’hospitalité interreligieuse œuvre en faveur d’un monde dans lequel on pourra développer et célébrer des tendances de bon voisinage dans le cadre de l’espace public. C’est le fruit de la réponse humaine à notre intime conviction que Dieu nous aime et nous protège, même lorsque le Créateur fait la même chose envers tous les enfants bienaimés de Dieu. Dans le contexte actuel de peur et d’hostilité à l’égard de nos frères et de nos sœurs musulmans, l’hospitalité chrétienne est un appel à manifester publiquement notre amour et à défendre leur droit d’être religieux, même si c’est de manière différente, au sein de notre espace public. Enfants du Créateur, les Chrétiens sont les imitateurs de Jésus Christ qui a manifesté qu’ « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jn 15, 13). = Et eux, font-ils de même quand nous prêchons le Christ Sauveur et Seigneur? Non, ils sont prêts à nous exterminer et nous imposer leur seule religion. Dans certains pays et ce qui arrive dans chacun de nos pays est que prêcher ces valeurs judéo-chrétiennes seront considérés comme crime haineux même si nous ne parlons pas de l'islam dans nos propos.

Cette table ronde était un événement exceptionnel puisqu’elle réunissait des intellectuels intéressés et impliqués dans l’étude du rapport entre les relations interreligieuses et le domaine public dans notre contexte mondial en évolution. Selon les paroles de Peniel Rajkumar, « cette rencontre a souligné que l’une des façons d’être religieux dans le monde actuel n’est pas de se contenter d’être interreligieux, mais également de s’engager publiquement de manière à ce que nous puissions garantir que la religion ne participe pas à l’institutionnalisation de l’hostilité et qu’au contraire elle instrumentalise l’hospitalité en tant que moyen d’édifier des communautés de justice et de paix. » Rolling Eyes

Renforcer la confiance et le respect interreligieux

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/panel-explores-interfaith-hospitality-in-an-islamophobic-world


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Avr - 02:49 (2017)    Sujet du message: 100's OF GAY PEOPLE SNATCHED OFF STREET TORTURED & KILLED IN FEMA TYPE CONCENTRATION CAMPS. U NEXT? / RUSSIA : CHECHNYA OPENS WORLD'S FIRST CONCENTRATION CAMP FOR HOMOSEXUALS Répondre en citant

100's OF GAY PEOPLE SNATCHED OFF STREET TORTURED & KILLED IN FEMA TYPE CONCENTRATION CAMPS. U NEXT?

An other devil trap. You never win when you play with him. The leaders of the communist LGBT(I) was not there for nothing. I told you for years this day will come in our countries...



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=7LUeaZZB_3s

RUSSIA : CHECHNYA OPENS WORLD'S FIRST CONCENTRATION CAMP FOR HOMOSEXUALS SINCE HITLER'S IN THE 1930s WHERE CAMPAIGNERS SAY GAY MEN ARE BEING TORTURED WITH ELECTRIC SHOCKS AND BEATEN TO DEATH

  • Chechyna has opened the first concentration camp for homosexuals since Hitler
  • Prisoners reportedly tortured with electric shocks and some beaten to death 
  • One of those who fled said prisoners were beaten to force them to reveal other members of the gay community 
  • Comes after 100 gay men were detained and three killed in Chechyna last week 

By Thomas Burrows for MailOnline

Published: 09:20 BST, 10 April 2017 | Updated: 09:46 BST, 11 April 2017

Chechyna has opened the first concentration camp for homosexuals since Hitler, where campaigners say gay men are being tortured with electric shocks and beaten to death. 

It comes after it was claimed 100 gay men had been detained and three killed in Chechnya last week.

A report by Novoya Gazeta said authorities had set up several camps where homosexuals are killed or forced to promise to leave the republic.

One of the camps is reportedly at the former military headquarters in the town of Argun.


President Razman Kadyrov (right), who is a key ally of Vladimir Putin , allegedly ordered the clampdown

Svetlana Zakharova, from the Russian LGBT Network, told MailOnline: 'Gay people have been detained and rounded up and we are working to evacuate people from the camps and some have now left the region.

'Those who have escaped said they are detained in the same room and people are kept altogether, around 30 or 40. They are tortured with electric currents and heavily beaten, sometimes to death.'

One of those who escaped told Novoya Gazeta that prisoners were beaten to force them to reveal other members of the gay community.

Another prisoner who fled said that before being incarcerated in one of the camps, he had been forced to pay bribes to Chechen police of thousands of rubles every month in order to survive.

Now the regime had taken another step against gays by creating these camps, the survivor said.

Alexander Artemyev, from Amnesty International in Russia, told MailOnline: 'We can only call on the Russian authorities to investigate the allegations. Homosexuals in Chechyna are treated very harshly and prosecuted daily and they are afraid to talk about it.

'They either have to hide or leave the republic. We are keeping in touch with the LGBT network that helps people in Russia to find shelter. The problem is people there cannot talk about it as it puts their lives and those they speak to, in danger. This is the main issue we are facing in Russia and the main challenge.'

Ekaterina Sokirianskaia, Russia project director for the International Crisis Group, told MailOnline: 'The story is very much developing...victims are escaping.'


Last week Chechen police are believed to have rounded up more than 100 men (file photo) 

Tanya Lokshina, from Human Rights Watch in Moscow, said: 'For several weeks now, a brutal campaign against LGBT people has been sweeping through Chechnya.

'These days, very few people in Chechnya dare speak to human rights monitors or journalists even anonymously because the climate of fear is overwhelming and people have been largely intimidated into silence.

'Filing an official complaint against local security officials is extremely dangerous, as retaliation by local authorities is practically inevitable.

'It is difficult to overstate just how vulnerable LGBT people are in Chechnya, where homophobia is intense and rampant. LGBT people are in danger not only of persecution by the authorities but also of falling victim to "honour killings" by their own relatives for tarnishing family honour.'

Last week Novoya Gazeta said Chechen police had rounded up more than 100 men suspected of being gay and killed three.

It claimed that among those detained were well-known local television personalities and religious figures.

President Razman Kadyrov, who is a key ally of Vladimir Putin, allegedly ordered the clampdown, although officially his regime denied the arrests claiming 'it is impossible to persecute those who are not in the republic'.


Kadyrov, pictured, has been accused of earlier human rights violations

Kadyrov, who introduced Islamic rule in the Muslim-majority region, has been accused of earlier human rights violations.

He described the allegations as 'absolute lies and disinformation'.  

Kadyrov's spokesman Alvi Karimov told the Interfax News Agency: 'You cannot arrest or repress people who just don't exist in the republic.

'If such people existed in Chechnya, law enforcement would not have to worry about them, as their own relatives would have sent them to where they could never return.'

Chechen society is strictly conservative, meaning that unlike other cases where relatives or rights activists may put pressure on authorities when a homosexual relative disappears, those suspected are likely to be disowned by their own families. 

According to the New York Times, gay men on the region have been deleting their social media profiles after it was reported authorities tried to lure gay men into dates and arrested them.

The reports from Russia claim those arrested range from just 15 to 50. 


Kadyrov is a strong supporter of Russian president Vladimir Putin, pictured in St Petersburg

Read more:
Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-4397118/Chechnya-opens-concentratio…
 
Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4397118/Chechnya-opens-concentratio…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Avr - 04:13 (2017)    Sujet du message: CANADA - QUEBEC : VENDREDI SAINT : INCENDIE CRIMINEL DANS UNE EGLISE DE MONTREAL Répondre en citant

CANADA - QUEBEC : VENDREDI SAINT : INCENDIE CRIMINEL DANS UNE EGLISE DE MONTREAL

Publié par 98,5 FM pour CogecoNouvelles le vendredi 14 avril 2017 à 08h09. Modifié à 08h59.

Archives/Freedigitalphotos.net


MONTRÉAL - Une église haïtienne du quartier Rivière-des-Prairies, à Montréal, a été la proie des flammes dans la nuit de jeudi à vendredi.

Jean-Pierre Brabant est porte-parole du SPVM
On en parle en ondes :


  • Incendie criminel dans une église de Montréal | Situation inusitée à Ste-Hyacinthe. (4:34)

    Publié le vendredi 14 avril 2017 dans Puisqu'il faut se lever Avec Philippe Bonneville
Il s'agit d'un incendie d'origine criminelle, selon le Service de police de la Ville de Montréal, en raison de certains éléments trouvés sur les lieux par les enquêteurs.

Le feu a éclaté vers 3h15 dans l'édifice du boulevard Rivière-des-Prairies, près de la 6e rue.
Personne n'a été blessé. Aucun suspect n'a été arrêté.

http://www.985fm.ca/actualites/nouvelles/vendredi-saint-incendie-criminel-d…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Avr - 00:30 (2017)    Sujet du message: CHRISTIAN WOMAN BURIED ALIVE WHILE TRYING TO STOP THE DEMOLITION OF THURCH IN CHINA Répondre en citant

CHRISTIAN WOMAN BURIED ALIVE WHILE TRYING TO STOP THE DEMOLITION OF THURCH IN CHINA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PV3IXtnAZMc


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 751
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Avr - 01:19 (2017)    Sujet du message: ILS CHANTENT MORT A L'AMERIQUE ET MORT A ISRAEL Répondre en citant

ILS CHANTENT MORT A L'AMERIQUE ET MORT A ISRAEL



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=EC0HHBR2al0&feature=player_embedded


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:22 (2017)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 370, 71, 7275, 76, 77  >
Page 71 sur 77

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com