LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 2166, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 13:02 (2013)    Sujet du message: ISLAMIC TERROR GROUPS ARE KILLING CHRISTIANS ALL OVER THE WORLD AND OBAMA WANTS US TO ALLY WITH THEM Répondre en citant

ISLAMIC TERROR GROUPS ARE KILLING CHRISTIANS ALL OVER THE WORLD AND OBAMA WANTS US TO ALLY WITH THEM

By Michael Snyder, on September 23rd, 2013

     



Over the past couple of days, we have witnessed some absolutely horrific examples of Islamic terror groups specifically targeting Christians and those from other non-Muslim religions.  Sadly, this is not a new phenomenon.  Radical Islamic jihadists are constantly attacking churches and slaughtering Christians all over the planet.  The recent events in Pakistan, Kenya and Egypt may have taken this persecution to a new level, but this is just the continuation of a trend that has been building for years.

 Unfortunately, Barack Obama does not seem too concerned about Islamic terrorism.  In fact, he specifically directed that “all references to Islam” be removed from terrorism training materials that the federal government uses.  If that wasn’t bad enough, now Obama is actually supplying weapons to the radical jihadist rebels that want to take over Syria, and he appears to be very ready to use the U.S. military to attack the Assad regime directly if “negotiations” with the Syrian government fail.  In essence, Obama wants the United States to be allies with psychotic jihadists that have the exact same radical philosophy that those who are killing Christians in Pakistan, Kenya and Egypt have.


Is Obama insane?

In Pakistan, the Taliban (a very close cousin of al-Qaeda) has already claimed responsibility for the worst church bombing in the history of that nation.  The attack left 85 dead and nearly twice that many wounded.  To say that this was a horrific attack would be a massive understatement…
Citation:


The attack on All Saints Church, which also wounded 140 people, underlines the threat posed by the Pakistani Taliban at a time when the government is seeking a peace deal with the militants.
The attack occurred as hundreds of worshippers were coming out of the church in the city’s Kohati Gate district after services to get a free meal of rice.
‘There were blasts and there was hell for all of us,’ said Nazir John, who was at the church with at least 400 other worshippers.
‘When I got my senses back, I found nothing but smoke, dust, blood and screaming people. I saw severed body parts and blood all around.’



Who would do something like that?

In Kenya, a team of Al-Shabaab gunmen stormed a shopping mall in Nairobi and murdered at least 62 people.

What makes that attack even more disturbing is that the terrorists specifically targeted non-Muslims.

In fact, hostages were given a test by the terrorists to determine whether or not they were actually Muslims.  Those that failed the test were executed
Citation:


The reason the Islamists targeted the Westgate shopping centre was clear from the moment they stormed inside brandishing AK-47s and grenades. Anyone who was not a Muslim, or could not prove that they were, was immediately targeted. Reports from separate floors of the building in the first hours of the assault told how the attackers, speaking rough Swahili and English, shouted at Muslims to identify themselves.

Many people came forward. They were ordered to speak in Arabic, or to recite a verse from the Koran, or to name the Prophet Mohammed’s mother. Those who passed this test were allowed to flee. Those that did not were executed, including children.



You can find some very graphic pictures of the attack right here.

Are you starting to understand why I use words such as “psychotic” to describe these terrorists?

And all over the world these radical jihadists seem to have a particular hatred for Christians.

Just consider what has happened in Egypt over the past few months.  After the Egyptian military removed the Muslim Brotherhood from power, radical Islamists responded by destroying more than 80 Christian churches
Citation:


On July 4th, the day after the Egyptian military liberated the nation of Muslim Brotherhood rule, Christian Copts were immediately scapegoated and targeted.  All Islamist leaders—from Brotherhood supreme leader Muhammad Badi, to Egyptian-born al-Qaeda leader Ayman Zawahiri, to top Sunni cleric Sheikh Yusuf al-Qaradawi—made it a point to single out Egypt’s Copts as being especially instrumental in the ousting of former Islamist president Morsi, ushering in a month of pogroms against the nation’s Christian minority.

Among other things in July, unprecedented numbers of Christian churches were attacked, plundered, desecrated, and torched.  According to one Egyptian human rights lawyer, “82 churches, many of which were from the 5th century, were attacked by pro-Morsi supporters in just two days.” Al-Qaeda’s flag was raised above some churches; anti-Christian graffiti littered the sides of other churches and Coptic homes.  Due to extreme anti-Christian sentiment, many churches ceased holding worship services until recently.  Dozens of Coptic homes and businesses were also attacked, looted, and torched.



Should the U.S. military ever be used to help radial jihadists that would commit such horrible acts?

That is such a crazy question that you would think that nobody would ever have to ask such a thing.

Unfortunately, that is exactly what Barack Obama wants to do.

In Syria, radical jihadists are doing all of the same kinds of things that you just read about.  As I have written about on numerous occasions, the Syrian “rebels” are savagely killing Christians, repeatedly using chemical weapons and dismembering little girls.

In a previous article, I included eyewitness testimony from a Christian missionary who explained what happens when the “rebels” take over a Christian area in Syria…
Citation:


“The Christian residents were offered four choices: 1. renounce the ‘idolatry’ of Christianity and convert to Islam; 2. pay a heavy tribute to the Muslims for the privilege of keeping their heads and their Christian faith (this tribute is known as jizya); 3. be killed; 4. flee for their lives, leaving all their belongings behind.”



 
And now this sick philosophy is even rubbing off on little children.  In the Syrian town of Ras al-Ayn, children were recently filmed pretending to behead their enemies while shouting Allahu Akbar.

What kind of place will Syria become if Obama is successful and the Assad regime is removed?

Will it become a jihadist paradise where Christians and all other non-Muslims are systematically exiled or exterminated?

These jihadists are a cancer, and Obama seems absolutely determined to help that cancer spread in Syria and beyond.

What in the world is he thinking?

http://endoftheamericandream.com/archives/islamic-terror-groups-are-killing-christians-all-over-the-world-and-obama-wants-us-to-ally-with-them


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Sep - 13:02 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 15:01 (2013)    Sujet du message: PASTOR SHOT, KILED DURING LOUISIANA CHURCH SERVICE IN FRONT OF CONGREGATION Répondre en citant

PASTOR SHOT, KILED DURING LOUISIANA CHURCH SERVICE IN FRONT OF CONGREGATION

Larissa
2013-09-28 16:57:52


(Photo: Screenshot/FoxNews.com)
This photo released by the Calcasieu Parish Sheriff's Office shows Woodrow Karey Jr. after he was charged in the shooting death of Pastor Ronald J. Harris, Sr., on Friday, Sept. 27, 2013.

A Lousiana pastor was fatally shot as he preached in front of about 60 people during a revival service Friday night. A suspect has been arrested, FoxNews.com reported.

Pastor Ronald J. Harris Sr. was at the Tabernacle of Praise Worship Center in Lake Charles at about 8:20 p.m. when Woodrow Karey, 53, walked into the building with a shot gun and opened fired, authorities said.

Harris was pronounced dead at the scene and the gunman fled the church. However, Karey called the Sheriff’s Office and surrendered without incident, Calcasieu Parish Sheriff's Office spokeswoman Kim Myers said.

Police informed that the criminal also directed them to two guns he had discarded in a wooded area. The weapons - one being the shotgun and the other a .22 pistol - were recovered by police.

The authorities are investigating the case and have not yet determined the cause of the shooting.

Family members who answered the telephone Saturday at the Harris home said there would be no comment so far.

Karey is charged with second-degree murder and was held on $1 million bond.



http://ipost.christianpost.com/news/pastor-shot-killed-during-louisiana-chu…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 15:16 (2013)    Sujet du message: *BREAKING NEWS***!!! ITS OFFICIAL, OBAMA PLANS TO MURDER THE CHRISTIANS. Répondre en citant

*BREAKING NEWS***!!! ITS OFFICIAL, OBAMA PLANS TO MURDER THE CHRISTIANS.


"And he opened his mouth in blasphemy against God, to blaspheme his name, and his tabernacle, and them that dwell in heaven.
 And it was given unto him to make war with the saints, and to overcome them: and power was given him over all kindreds, and tongues, and nations.
 And all that dwell upon the earth shall worship him, whose names are not written in the book of life of the Lamb slain from the foundation of the world."
Revelation 13:6-8



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Ig7AOv_bVjM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Sep - 18:16 (2013)    Sujet du message: TUNISIE : LE CORAN PIETINE SUR INTERNET, INTERPOL SE SAISIT DE L'AFFAIRE Répondre en citant

TUNISIE : LE CORAN PIETINE SUR INTERNET, INTERPOL SE SAISIT DE L'AFFAIRE

Je n'approuve pas que l'on piétine un livre quelqu'il soit, mais de voir Interpol se saisir de ce dossier alors que les radicaux islamistes tuent et torturent sans pudeur tout ce qui leur tombe sous la main et que rien n'est fait pour arrêter le génocide global qui prend place, au contraire tout est mis en place pour minimiser ce qui se passe le plus possible. Cela nous montre bien le support grandissant que l'on donne à cette fausse religion de Paix et qui est supporté par les Nations Unies et les gouvernants de cette planète.


vendredi 27 septembre 2013 / par Kardiatou Traoré

 
Un jeune musulman feuilletant le Coran/ Crédit photo : Afp

Une nouvelle affaire d’atteinte aux préceptes de l’Islam secoue, ce jeudi, la Tunisie. Un jeune internaute tunisien vivant "dans un pays européen" a diffusé une photo sur laquelle il piétine le Coran. Un acte qui a provoqué un tollé au sein de la société tunisienne. Interpol a saisi l’affaire à la demande de Tunis.

A la suite de la publication sur des réseaux sociaux d’une photo d’un jeune en train de piétiner un exemplaire du Coran, une enquête préliminaire a déterminé que la photo a été prise en dehors du territoire de la république de Tunisie par un Tunisien de moins de 20 ans, résidant dans un pays européen, a indiqué le ministère de l’intérieur.
« Une coordination avec le ministère public a été immédiatement mise en place, une enquête judiciaire ouverte, et Interpol a été informé pour que les mesures nécessaires soient prises », a précisé le communiqué. Le ministère n’a pas apporté plus de précisions sur l’identité du jeune homme ni sur les attentes de la Tunisie vis-à-vis d’Interpol.

Faits similaires

Ce type d’acte n’est pas le premier en date en Tunisie. Ainsi en mars 2012, un jeune militant athée, Jabbeur Mejri, a été condamné à sept ans et demi de prison pour avoir publié sur Internet des caricatures du prophète Mohamed. Deux mois plus tard, en mai, le patron de la chaîne de télévision Nessma a été condamné à une amende pour avoir diffusé le film franco-iranien "Persepolis", dont une scène avait été jugée blasphématoire. En septembre 2012, la diffusion d’un film islamophobe sur Internet, produit aux États-Unis, avait déclenché une violente attaque de manifestants salafistes contre l’ambassade américaine, faisant quatre morts parmi les assaillants.

Les textes de loi réprimant le blasphème ou l’atteinte au sacré n’existant pas en Tunisie, la justice a recours, pour poursuivre les accusées d’avoir porté atteinte aux préceptes de l’Islam, à des accusations du genre « trouble à l’ordre public ».

http://www.afrik.com/tunisie-le-coran-pietine-sur-internet-interpol-se-saisit-de-l-affaire


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Oct - 12:31 (2013)    Sujet du message: THIS IS WHAT AL QAEDA HAS TO SAY ABOUT FRIENDSHIP WITH NON-MUSLIMS Répondre en citant

THIS IS WHAT AL QAEDA HAS  TO SAY ABOUT FRIENDSHIP WITH NON-MUSLIMS

Sep. 29, 2013 11:01am Sharona Schwartz

In a lecture posted online, Al Qaeda offers advice on friendship in which it asserts that Muslims should never become friends with non-Muslims, who are considered to be a perpetual enemy.

“Enmity towards infidels is a must,” says Abdul Samad, a militant Pakistani cleric in an audio lecture posted on jihadi online forums by Al Qaeda broadcaster Al-Sahab.

The lecture, “Standards of Friendship and Enmity in Islam,” focuses on Islamic rules for relationships with non-Muslims, according to the Middle East Media Research Institute (MEMRI) which translated an excerpt.

Abdul Samad uses the Koran to make the point that those who do not believe in Allah – even if they are relatives – are foes; that Jews, Christians and atheists are “enemies” of Islam; and that jihad is needed in order to get rid of “infidels” and spread Islam worldwide.



Cover of the Quran (Photo: Wikipedia)

Here are some highlights from the lecture as described by MEMRI (emphasis added):
  • Our friendship, relationship and love should only be with the people who believe in Islam and Allah as the ruler.
  • The people, who do not accept Allah as the ruler and do not believe in Islam are our enemy and we should disassociate ourselves from them even if they are our close relatives and from our tribe.
  • The infidels, whether they are the Jews or Christians, atheists and polytheists, are the real infidels and are the enemies of Allah’s faith (Islam).
  • The people declared by Allah as our enemy can never be our friends.
  • The non-believers are the enemies of our elderly people, women and children. They kill the Muslims with bombs either in Kashmir, Iraq, or Palestine. There is hardly a day when a Muslim escapes their cruelty.
The cleric’s words suggest that animosity in the Muslim world toward the U.S. and Israel is not connected to politics, but is rather a matter of faith:

“Our enmity towards Hindus is not due to the Kashmir issue; our enmity towards America is not due to Iraq and Afghanistan; the enmity between us and the Jews is not due to the Palestine; the real cause is that they do not accept our system and Islam,” he said (emphasis added).

“Our enmity towards them (the non-believers) will continue even if they renounce all their crimes,” he added.

According to the cleric, hostility is a requirement. “Enmity towards infidels is a must. It is part of our faith. Islam says the Muslims should stay away from the infidels and their countries,” he said.

And the solution is jihad: “The best way to get rid of them (infidels) is to continue jihad until the Allah’s faith (Islam) is completely enforced all over the world.”

http://www.theblaze.com/stories/2013/09/29/this-is-what-al-qaeda-has-to-say-about-friendship-with-non-muslims/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Oct - 13:59 (2013)    Sujet du message: A YOUNG MOTHER OF TWO CHILDREN STONED TO DEATH FOR POSSESSION OF A CELL PHONE Répondre en citant



A YOUNG MOTHER OF TWO CHILDREN STONED TO DEATH FOR POSSESSION OF A CELL PHONE


Posted by sharia unveiled on September 29, 2013
Posted in: Uncategorized.


In Iran, Sakineh Mohammadi Ashtiani, has been sentenced to death by stoning

by, EMMA BATHA | The Independent

Two months ago, a young mother of two was stoned to death by her relatives on the order of a tribal court in Pakistan. Her crime: possession of a mobile phone.

Arifa Bibi’s uncle, cousins and others hurled stones and bricks at her until she died, according to media reports. She was buried in a desert far from her village. It’s unlikely anyone was arrested. Her case is not unique. Stoning is legal or practised in at least 15 countries or regions. And campaigners fear this barbaric form of execution may be on the rise, particularly in Pakistan, Afghanistan and Iraq. Women’s rights activists have launched an international campaign for a ban on stoning, which is mostly inflicted on women accused of adultery. They are using Twitter and other social media to put pressure on the United Nations Secretary General, Ban Ki-moon, to denounce the practice.

 “Stoning is a cruel and hideous punishment. It is a form of torturing someone to death,” said Naureen Shameem of the international rights group Women Living Under Muslim Laws. “It is one of the most brutal forms of violence perpetrated against women in order to control and punish their sexuality and basic freedoms.” She said activists will also push the UN to adopt a resolution on stoning similar to the one passed last year on eradicating female genital mutilation – another form of violence against women often justified on religious and cultural grounds. Stoning is not legal in most Muslim countries and there is no mention of it in the Koran. But supporters argue that it is legitimised by the Hadith – the acts and sayings of the Prophet Mohamed.

Stoning is set out as a specific punishment for adultery under several interpretations of sharia or Islamic law. In some instances, even a woman saying she has been raped can be considered an admission to the crime of zina (sex outside marriage). In one case cited by Shameem, a 13-year-old Somali girl, Aisha Ibrahim Duhulow, was buried up to her neck and stoned by 50 men in front of 1,000 people at a stadium in Kismayu in 2008. Her father told Amnesty International she had been raped by three men but was accused of adultery when she tried to report the rape to the al-Shabaab militia in control of the city. Extrajudicial terror Iran has the world’s highest rate of execution by stoning. No one knows how many people have been stoned but at least 11 people are in prison under sentence of stoning, according to an Iranian human rights lawyer, Shadi Sadr. Sadr, who has represented five people sentenced to stoning, said Iran carried out stonings in secret in prisons, in the desert or very early in the morning in cemeteries. “Pressure from outside Iran always helps.

The Islamic Republic pretends that they don’t care about their reputation, but they do care a lot,” added Sadr, who lives in exile in Britain. In 2010, the case of Sakineh Mohammadi Ashtiani, a woman sentenced to death by stoning for alleged adultery, caused international outcry. The authorities have suspended her sentence but she remains in prison. Officials withdrew stoning from a new draft penal code last year, but have since reinserted it. Stoning is also a legal punishment for adultery in Mauritania, a third of Nigeria’s 36 states, Pakistan, Qatar, Saudi Arabia, Somalia, Sudan, the United Arab Emirates and Yemen. In some countries, such as Mauritania and Qatar, stoning has never been used although it remains legal. However, in other countries, such as Afghanistan and Iraq, stoning is not legal but tribal leaders, militants and others carry it out extrajudicially. “In Afghanistan, warlords are manipulating religion to terrorise the population for their own political ends.

Stoning is one way of doing that,” said Shameem, a human rights lawyer who is co-ordinating the Stop Stoning Women campaign. Origins Stoning has been used as a form of community justice throughout history in various religious and cultural traditions, many pre-dating Islam. Unlike beheading, which is performed by a single executioner, stoning is carried out by a group. The practice has been documented among the Ancient Greeks to punish people judged to be prostitutes, adulterers or murderers. It is also mentioned in the Jewish Torah, the first five books of the Bible, and the Talmud. Today, it is predominantly associated with Muslim culture. However, clerics are deeply divided. Supporters of stoning say the Hadith depicts the Prophet as occasionally ordering stoning in cases of extramarital sex. But some scholars say these acts and sayings – recorded several hundred years after the Prophet’s death – have been misinterpreted. Others argue that the Prophet was simply following prevailing customs and Jewish law. Modern laws sanctioning stoning as a punishment for adultery emerged with the revival of political Islam in the late 20th and early 21st century.

Discrimination Campaigners say women are more likely to be convicted of adultery than men because discriminatory laws and customs penalise women more for extramarital sex. If a man is unhappy with his wife he can – depending on the country – divorce, take other wives or marry another woman temporarily. A woman has few options. She can divorce only in certain circumstances and risks losing custody of her children. Men accused of adultery are also more likely to have the means to hire lawyers, and their greater physical freedom makes it easier for them to flee in situations where they risk extrajudicial stoning. Activists say trials are often unfair. Convictions are frequently based on confessions made under duress. As adultery is difficult to prove, judges in Iran can also convict on the basis of gut feeling rather than evidence. Even the manner of stoning is loaded against women. People sentenced to stoning in Iran are partially buried. If they can escape they are spared. But women are customarily buried up to their chests while men are only buried up to their waists. Stoning contravenes a host of UN treaties including the International Covenant on Civil and Political Rights, which states that no one should be subjected to torture, or cruel or inhuman punishment.

The treaty, which Iran and Pakistan have signed, allows countries to execute people only for “the most serious crimes”. Many prominent Muslim clerics have spoken in support of a ban on stoning, deeming it un-Islamic and antithetical to the Koran’s emphasis on repentance and compassion. Shameem said stoning mostly happened in conflict or post-conflict areas where politicians, warlords and militants exploit people’s religious beliefs as they jockey for power. Mali saw its first case last year after Islamist militants took control of the north of the country. It is not clear why, in Bibi’s case, the tribal court should have justified stoning as a punishment for owning a mobile phone. Shameem said stoning and the threat of stoning was being used “to control women, constrain their freedoms, and police their sexuality”. The threat of stoning has even happened in Tunisia, a relatively liberal country with no history of stoning.

This year, the head of the Commission for the Promotion of Virtue and the Prevention of Vice in Tunisia called for a teenage activist to be stoned to death for posting nude protest images of herself online. Campaigners plan to present an online petition to Mr Ban and the Office of the High Commissioner for Human Rights on 25 November, International Day for the Elimination of Violence Against Women. (Thomson Reuters Foundation)

source:  http://www.independent.co.uk/news/world/politics/special-report-the-punishment-was-death-by-stoning-the-crime-having-a-mobile-phone-8846585.html

http://shariaunveiled.wordpress.com/2013/09/29/a-young-mother-of-two-childr…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 01:03 (2013)    Sujet du message: A HAMAS VICTORY AT THE UN HUMAN RIGHT COUNCIL Répondre en citant

A HAMAS VICTORY AT THE UN HUMAN RIGHT COUNCIL

Jerusalem Post 26 June 2012

By ANNE BAYEFSKY

A Hamas-affiliated organization and its supporters held an "informal parallel meeting” promoting the destruction of the Jewish state. The Obama administration’s political and financial backing of the UN Human Rights Council resulted in another win for Hamas on Friday, June 22 in Geneva. A Hamas-affiliated organization and its supporters held an "informal parallel meeting” promoting the destruction of the Jewish state at the UN’s Palais des Nations.

The event was advertised on the UN website and listed on an official UN document headlined "Human Rights Council, twentieth session, 18 June – 06 July 2012.”

Opening week of the Council’s latest session, therefore, featured both friends of Hamas sporting UN passes and championing an end to a Jewish state, and Obama’s Ambassador (and former California fundraiser) Eileen Donahoe painting the Council as the place to be to promote and protect human rights. (...)

Posted June 26th, 2012 by pk

http://europenews.dk/en/node/55853


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 01:37 (2013)    Sujet du message: NWO-KNIGHTS OF MALTA RICK JOYNER: "OUR ONLY HOPE IS A MILITARY TAKEOVER" Répondre en citant

NWO-KNIGHTS OF MALTA RICK JOYNER: "OUR ONLY HOPE IS A MILITARY TAKEOVER"

Wednesday, October 2, 2013


This is the Hegelian dialectic in action...



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=uhs9WLhxGbA

Christian TV Host Asks God for 'Military Takeover' of Obama's Presidency

"A Christian TV host this week called on God to consider a "military takeover" of President Barack Obama's government because it could be the only way to save the country from tyranny. On his Monday Internet broadcast, Morning Star TV's Rick Joyner predicted that democracy was "doomed" unless the Lord imposed martial law."
Citation:


"The balance of powers in the legislative and judicial branches were supposed to balance and keep in check, hold in check, the potential tyranny from the executive branch overstepping their bounds," Joyner explained. "The people are not always right, it depends on what people they are. And another thing the founders warned about is this thing will only work for a moral and a religious people. You remove morality, you remove the religious influence, and it cannot work."  

Citation:


"We're headed for serious tyranny, a terrible tyranny right now," he continued. "But guess what? The kingdom is coming, the Kingdom of God is coming. And America is not the Kingdom of God. I think we have been used in some wonderful and powerful ways by God, we've been one of the most generous nations in history. We've done so much good."

tr_bq a écrit:


"That's why I appeal to the Lord: Don't let us be totally destroyed, please raise up those who will save us. And as I've been telling friends for a long time, no election is going to get the right person in there because the system is so broken." Joyner added that the "only hope is a military takeover, martial law." "And that the most crucial element of that is who to the martial [sic] is going to be," he said. "I believe there are noble leaders in our military that love the republic and love everything we stand for. And they could seize the government." 

More deception from the mouth of another Knights of Malta deceiver:



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=p9zTw9L8QAE



Posted by Bible Believer at 4:50 PM

http://galatiansfour.blogspot.fr/2013/10/nwo-knights-of-malta-rick-joyner-our.html 







Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 12:19 (2013)    Sujet du message: SYRIA CLAIMS IT'S THE ONLY THING STOPPING A JEWISH TAKEOVER OF THE PLANET Répondre en citant

SYRIA CLAIMS IT'S THE ONLY THING STOPPING A JEWISH TAKEOVER OF THE PLANET

Big lie!

October 3, 2013 By Daniel Greenfield


Isaiah, the original head of the vast Jewish Conspiracy

Apparently the minute all those Salafist Jews enter Damascus, the rest of the world bows to the vast Israeli armies and agree to make Chanukah a mandatory international holiday.


Only Syria can save the world now. By shooting other Muslims. To stop the Jewish conspiracy. (In the Muslim world the preceding train of thought actually makes sense.)
Citation:


The official Syrian RTV agency says that Syria is the last obstacle for Jews to finally take over the world. “The pre-war on Syria, and the current war on Syria, is World War III.”



Actually it kinds of looks like two sects of Muslims sniping at each other from broken buildings.
Citation:


Control of the oil resources is the economic engine of the war prior to the final declaration of victory for Israel over the world



So far Israel’s oil resources consist of a lot of olive trees and some speculative wells. But apparently if Syria falls, Israel will have all the oil in a country that has slightly more oil than oil giants like Colombia, Peru and the Congo Republic
Citation:


To those who think this is just a conspiracy theory I invite them to read the Torah and the Talmud and the Protocols of the Elders of Zion, and specifically to read the policies included in the book of Isaiah 16: [sic - it is 17:]
1. The burden of Damascus. Behold, Damascus is taken away from being a city, and it shall be a ruinous heap.
2. The cities of Aroer are forsaken; they shall be for flocks, which shall lie down, and none shall make them afraid.
3. The fortress also shall cease from Ephraim, and the kingdom from Damascus; and the remnant of Aram shall be as the glory of the children of Israel, saith the Lord of hosts.




It kind of seems like the Syrians are taking care of the process of turning Syria into a ruin. Also Muslims sort of accept Isaiah as a prophet.

But now he’s apparently part of the vast Jewish conspiracy setting up a plan to conquer the Arab Republic of Syria thousands of years before it existed.

He doesn’t mention Syria’s oil, but he didn’t want to give the whole plan away.

http://frontpagemag.com/2013/dgreenfield/syrian-government-claims-its-the-only-thing-standing-between-a-jewish-takeover-of-the-planet/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Oct - 10:27 (2013)    Sujet du message: CITY DEMANDS RESIDENTS REMOVE 'GOD BLESS AMERICA' SIGNES FROM THEIR FRONT YARDS Répondre en citant

CITY DEMANDS RESIDENTS REMOVE 'GOD BLESS AMERICA' SIGNES FROM THEIR FRONT YARDS

https://www.youtube.com/watch?v=AQdmXpydWp4https://www.youtube.com/watch?v=AQdmXpydWp4


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=AQdmXpydWp4


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Oct - 12:15 (2013)    Sujet du message: CALL OFF CHRISTMAS? BERLIN REBRANDS RELIGIOUS HOLIDAYS ON EQUALITY GROUNDS Répondre en citant

CALL OFF CHRISTMAS? BERLIN REBRANDS RELIGIOUS HOLIDAYS ON EQUALITY GROUNDS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=3D0x-4bzIZ8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Oct - 18:22 (2013)    Sujet du message: ITCCS : STEVE FINNEY LIBERE Répondre en citant

ITCCS : STEVE FINNEY LIBERE

Chers amis,

BONNE NOUVELLE ! STEVE FINNEY, UN MEMBRE DE L’ITCCS QUI AVAIT ÉTÉ ARRÊTÉ ET EMPRISONNÉ ILLÉGALEMENT PAR LE SYSTÈME D’ETAT-POLICIER CANADIEN, À KITCHENER, A ÉTÉ LIBÉRÉ !

LE COMBAT SE POURSUIT, MAIS IL EST CLAIR QUE LE $YSTÈME MALÉFIQUE FERA TOUT CE QUI EST EN SON POUVOIR POUR NUIRE AUX DÉFENSEURS DE LA LIBERTÉ ET DES DROITS, ET À CEUX QUI LUTTENT CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA POURRITURE DE L’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE…

Espérons que l’ITCCS gagne de nombreux sympathisants, et que son combat contre les ignobles criminels soit victorieux !

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

Source : http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2013/10/il-est-sorti.html

Jeudi 3 octobre 2013

IL EST SORTI!

Nouvelles générales de dernière minute du Tribunal International Contre les Crimes d’Eglise et d’Etat (ITCCS)

Mercredi, 2 octobre 2013 - 4.00 PM EST

COMMUNIQUÉ


Il est sorti ! L’intervention internationale libère le Prisonnier de Conscience Canadien Steve Finney « Depuis l'appel téléphonique tôt ce matin » à l’Avocat Général en Ontario, Canada et gagné par l'action de ITCCS pour la libération du dirigeant.





Kitchener, Ontario au Canada :

LE COURAGE ET LA RÉSOLUTION DE STEVE FINNEY LUI-MÊME, AINSI QUE LES APPELS TÉLÉPHONIQUES DE L‘ITCCS ET CELUI D’UN REPRÉSENTANT NON GOUVERNEMENTAL DES NATIONS UNIES AU GOUVERNEMENT DE L’ONTARIO, ONT JETÉ UN ARRÊT TOUT NET À LA TENTATIVE DES JUGES ET DE LA POLICE LOCALE DE RÉDUIRE AU SILENCE MR FINNEY ET SA CAMPAGNE D'INFORMATION POUR CONFONDRE LE TRAFIC D’ENFANTS À KITCHENER, ONTARIO.

Mr Finney fut relâché cet après midi dans un soudain volte-face des autorités locales moins de deux heures APRÈS QUE L’AVOCAT GÉNÉRAL DE L'ONTARIO JOHN GERRETSEN AIT PARLÉ AVEC DEUX REPRÉSENTANTS OFFICIELS DES DROITS DE L'HOMME QUI ONT SURVEILLÉ L’ARRESTATION ET L’EMPRISONNEMENT ILLÉGAL DE MR FINNEY.

Selon l’un de ces officiels, qui est un conseiller juridique d’ITCCS à Bruxelles :

« Nous ne pouvons pas divulguer la conversation que nous avons eue avec l’Avocat Général, en dehors d’un accord mutuel avec Mr Gerretsen. Mais je peux vous dire que NOUS L’AVONS INFORMÉ QUE NOUS PRÉPARIONS UNE REQUÊTE AUPRÈS DES NATIONS UNIES POUR CENSURER SON GOUVERNEMENT POUR LE TRAITEMENT DE MR FINNEY. NOUS ÉTIONS AUSSI PRÊTS À NOMMER MR FINNEY, PRISONNIER DE CONSCIENCE S’IL N’ÉTAIT PAS RELÂCHÉ, DU FAIT QU’IL FUT CLAIREMENT INCARCÉRÉ POUR SES CROYANCES POLITIQUES ».

Le juge Michaël Cuthbertson de Kitchener venait justement de dire hier à Steve Finney qu’il ne serait pas libéré sous caution à moins qu’il ne renonce formellement à son implication avec ITCCS, et nie tout lien de droit avec ITCCS permettant en contre partie une caution à Mr Finney. LE CONSEIL DE LA COURONNE A AUSSI ATTAQUÉ ITCCS À L'AUDIENCE POUR LE CAUTIONNEMENT ET A SUGGÉRÉ QUE L’ÉPOUSE DE MR FINNEY, AMY SMART POUVAIT ÊTRE ARRÊTÉE POUR AVOIR MIS EN LIGNE DES VIDÉOS ITCCS SUR YOUTUBE.

« Je me sens dans une forme extraordinaire », a dit Steve Finney dans une brève interview téléphonique peu après sa libération.

« JE SUIS ENCORE PLUS DÉTERMINÉ MAINTENANT À ME BATTRE QUE JE NE L’ÉTAIS AVANT L’ARRESTATION. CE QUE J’AI VU DANS LA PRISON DE MAPLEHURST ÉTAIT À VOMIR, DES HOMMES DORMANT SUR LE SOL ET DES CELLULES SALES SURPEUPLÉES. Mais les 35 détenus de ma cellule connaissent tous, mieux leurs droits après que je leur ai parlé de notre travail et comment le Canada a été dissous. Je serai dans les rues demain me battant pour ces gars et pour nos droits coutumiers légitimes. »

Une vidéo complète de l‘interview avec Steve Finney au sujet de sa campagne d'information, son arrestation illégale et son emprisonnement seront mis en ligne demain à www.itccs.org.

Félicitations et merci aux centaines de personnes qui nous ont rejoints pour défendre Steve dans un laps de temps aussi court. NOUS AVONS DÉMONTRÉ QUE LES TACTIQUES DE LA POLICE D’ÉTAT PEUVENT ÊTRE REPOUSSÉES PAR DES GENS TRAVAILLANT ENSEMBLE.

MAINTENANT CONSTRUISONS SUR CETTE VICTOIRE ET CONTINUONS LE DÉVELOPPEMENT DES TRIBUNAUX DE DROIT COUTUMIER, et la lutte pour la République de Kanata et pour des nations souveraines partout !

Publié par le Centre d’ITCCS à Bruxelles et Kevin D. ANNETT, secrétaire sur le terrain d’ITCCS.

2 octobre 2013 9.00 PM GMT
Publié par ITCCS France à 22:43


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 8 Oct - 22:02 (2013)    Sujet du message: MILITARY CHAPLAINS FACE ARTICLE 15, TREASON CHARGES AND IMPRISONMENT FOR PRAYING DURING SHUTDOWN Répondre en citant

MILITARY CHAPLAINS FACE ARTICLE 15, TREASON CHARGES AND IMPRISONMENT FOR PRAYING DURING SHUTDOWN

Posted by: Kevin Lake Posted date: October 07, 2013 In: News



Do you know what happens when you disobey a direct order when you are a member of the U.S. armed services?

You face Article 15 charges, which typically result in loss of rank and pay. Also, if it is a time of war, like is usually the case for U.S. military personnel, since the U.S. has in essence been in a perpetual state of war with someone since its inception, you also face charges of treason, which results in imprisonment.

Military chaplains had better get all of this through their heads and stop praying, as the decree has been ordered down from U.S. President Barack Hussein Obama that they are not allowed to pray during the U.S. Government shutdown.

In an op-ed by John Schlageter, a journalist for Archdiocese For the Military Services, USA, Schlageter wrote, “With the government shutdown, many [government service] and contract priests who minister to Catholics on military bases worldwide are not permitted to work – not even to volunteer.”

Schlageter is the general counsel for the Archdiocese for the Military Services USA. He also stated, “During the shutdown, it is illegal for them [chaplains] to minister on base and they risk being arrested if they attempt to do so.”

So. If you are a military chaplain, you’d better pray in your closets, as the good book recommends. Because if you pray in public, King Hussein Obama may just have you thrown into the dungeon.

http://freepatriot.org/2013/10/07/military-chaplains-face-article-15-treaso…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Oct - 18:34 (2013)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1 Répondre en citant





LE KURDISTAN IRAKIEN DETERMINE A "FRAPPER LES TERRORISTES"




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=TGeJvowqAqo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Oct - 18:49 (2013)    Sujet du message: LE SILENCE POUR REPONSE AUX CHRETIENS PERSECUTES Répondre en citant

LE SILENCE POUR REPONSE AUX CHRETIENS PERSECUTES

La persécution est maintenant en train de s'étendre à tous les pays via ce Jihad islamique global qui est secrètement soutenu par les Nations-Unis, le Conseil Mondial des Eglises et nos chers gouvernants tous associés de près à cette réforme globale d'esclavage et de destruction. Leurs agents sont partout et entraîne les masses dans différentes directions afin de hâter leur chute.

Le silence est aussi global dans les médias officiels contrôlés. Seul FOX en a parlé ces dernières heures. La lutte contre le terroriste est une lutte sanguinaire et barbare sous le couvert de la Sécurité et de la Paix mondiale, alors que dans les faits, c'est une lutte supportée et mis en place par le Prince des ténèbres contre le Seigneur et Ses oints afin de détruire toute idéologie dite "fondamentaliste" et judéo-chrétienne. La guerre est ouvertement déclarée et nous voyons de plus en plus cette haine viscérale contre le peuple de Dieu et tout ce qui a rapport aux différentes religions. Satan veut détruire toutes les religions humaines et le vrai christianisme et obliger tous les habitants de la terre à l'adorer lui seul et à accepter sa marque maudite, signe d'un esclavage non seulement physique mais spirituel. Satan se cache derrière la religion de l'Islam, intimement lié au Vatican via le dialogue-interreligieux,
et à l'Unesco (l'OIC), afin de faire basculer ce monde dans les ténèbres profondes.

La consécration de la Vierge de Fatima, en cette Année de la Foi 2012-2013, qui a eu lieu ce 12-13 octobre dernier est un pas important vers cette descente aux enfers et nous montre bien l'unicité globale au culte des démons. La Vierge de Fatima autant honoré chez les catholiques que chez et les musulmans montre une unicité d'esprit, pour ces temps de la fin. Cette Vierge Marie, qui n'a rien à voir avec la Vierge Marie, la mère de Jésus-Christ, a porté à travers les siècles différents noms : Diana, Astarté, Proserpine/Persephone que nous retrouvons sur le dôme du Capitale à Washington est en fait un démon, ou une démone devrais-je dire et co-gérante des enfers avec Lucifer. Ce ne sont que quelques exemples mais il en existe des milliers à travers les âges...

On a fait de cette Vierge, qui porte encore différents noms aujourd'hui selon la région, un culte païen grandiose, à qui on a rajouté des attributs au fil des siècles, comme le culte de l'Immaculée Conception, comme celle qui peut intercéder pour nous auprès de Jésus, afin de séduire le monde entier, alors même que le Messie a lui-même déclaré qu'il n'y avait aucun autre intermédiaire que Lui entre les hommes et Son Père. Qui croirons-nous? Le père du mensonge ou Jésus-Christ? La vérité ou les fables?

Le Pape François 1er a dit, ces derniers jours, que l'Eglise Catholique était en fait une femme. N'est-ce pas de cette femme dont il est question dans le livre de l'Apocalypse? Dans le livre de Jean, nous retrouvons 2 femmes, une qui représente le vrai peuple de Dieu et à qui on fera la guerre et l'autre qui affirme être le peuple de Dieu et qui persécutera les saints, dans les temps de la fin, et qui ne cessera pas de bafouer les lois divines données à Moïse et qui entraînera le monde entier vers les profondeurs de l'enfer de par son culte à l'idôlatrie et à la désobéissance spirituelle contre le grand Je Suis. 

Le chapitre 13, nous dit clairement que l'Antichrist fera la guerre aux saints. Cette prophétie est en plein accomplissement. Les saints sont de plus en plus persécutés dans la grande majorité des pays et cela continuera d'augmenter à mesure que le Jihad et tous ces groupes policiers/militaires/milices et autres avanceront. Avec le Shutdown, nous voyons que nous entrons dans une nouvelle phase de cette grande terreur globale. Les droits des citoyens tombent les uns après les autres, même les plus insignifiants. Tout devient interdit sous toutes sortes de raison plus louffoques les unes que les autres. Le mensonge est tellement évident et présent dans tous les domaines que s'en est rendu ridicule. Mais gare à ceux qui osent dire le contraire de nos gouvernants religieux et politiques qui ont vendu leur âme au diable pour une gloire éphémère et qui tente de nous entraîner tous. Ils sont des traites, des bandits, des mafieux qui se régale su sang de leur victime.

Se croyant sage, ils sont devenus complètement fou et de voir le monde sombrer dans cette même folie, pour avoir cru à tous leurs bonniments est carrément pitoyable. Avec certains autour de nous, c'est devenu impossible d'avoir une saine conversation, et je sais de quoi de parle. Ils sont tellement égarés dans le panthéon du mensonge et de la séduction que toute discussion est devenu insupportable et inutile. Ils sont complètement déconnectés de la réalité car ils ont rejeté Dieu et son message. Ils sont enchaînés spirituellement jusqu'à être prêt à ridiculiser ceux qui croient une ou des valeurs autres qu-eux-mêmes, à les tuer même afin d'avoir enfin la paix et de pouvoir vivre selon les convoitises de leur coeur.

Ceci est exactement ce que Lucifer leur fait croire alors que dans la réalité, il est en train de les entraîner vers un esclavage physique et spirituel éternel. Un esclavage tel que l'homme n'en a point connu depuis que le monde est monde. Voilà pourquoi la persécution, la violence et la haine ne cesse d'augmenter. Nous assistons donc présentement à une purge globale du peuple de Dieu et de toute autres croyances à travers le monde.

Lucifer est bien décidé à détrôner Dieu mais malheur à lui, le Seigneur des Seigneurs, au temps marqué, l'attendra dans le tournant, juste au moment où il croira pouvoir crier victoire. Lui et ses démons et tous ceux qui se sont laissés corrompre, ils iront tous vers la perdition éternelle, vers ce lieu qu'on appelle l'enfer, là, où il n'y a que pleurs et grincements de dents. Lisez et/ou relisez Deutéronome 28, Dieu nous a pourtant averti, mais qui a cru à Son message? Un petit reste seulement et on cherchera à le faire mourir comme on a tué l'homme de Paix venu il y a 2000 ans. Un autre viendra et on le croira... N'est-il pas déjà là, mais qui l'a remarqué??? Obama est l'élu de cette caste luciférienne, le nouveau Furher des temps moderne, le Potus, l'homme du péché qui répand le venin de son maître dans le monde entier.

De grâce, ouvrez les yeux, l'heure est maintenant très grave et les forces des ténèbres sont déchaînées. Venez au Seigneur de votre âme pendant qu'il en est encore temps et ne laissez pas les ténèbres prendre le contrôle de votre corps, âme et esprit, vous le regretteriez pour l'éternité. Beaucoup ont choisi la gloire dans ce monde, alors que tout est passager, choisissez la gloire à venir, la vraie Paix Durable et alors Dieu vous bénira. Lorsqu'Il reviendra, Il rétablira toutes choses sans la présence de ses démons qui ont pris tant de plaisir à corrompre la Terre et ses habitants et alors une air de fraicheur viendra sur ce monde!



octobre 14th, 2013
Europe-Israel.org



Le 22 septembre, des dizaines de fidèles chrétiens ont été assassinés dans une église au Pakistan. Beaucoup d’autres furent blessés. Les assaillants étaient des djihadistes kamikazes. Ce n’était pas la première fois que la communauté chrétienne au Pakistan était victime d’une attaque.

En Egypte, des assauts répétés ont visé les églises chrétiennes coptes. Certains membres de cette communauté ancestrale, convaincus de ne plus avoir d’avenir dans le pays le plus peuplé du monde arabe, ont émigré.

En Irak, la population chrétienne chaldéenne a diminué au cours de ces dernières années. Les persécutions perpétuelles des groupes islamistes ont été le facteur clé de cette diminution.

Au Nigéria, des attaques régulières menées par des groupes musulmans radicaux sur des fidèles chrétiens et leurs églises ont apporté mort et désolation.

En Turquie, le Patriarcat œcuménique orthodoxe grecque a dû faire face à des barrages bureaucratiques systématiques.

En Chypre du Nord sous occupation turque, de nombreuses églises grecques orthodoxes ont été détruites ou profanées depuis que l’armée turque l’a envahie en 1974.

Enfin, au Soudan, jusqu’à l’éclatement du pays en 2011 qui a conduit à l’existence du Soudan du sud, des millions de chrétiens dans le sud ont été visés par le nord musulman, entraînant un bilan incroyablement élevé de mort.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle devrait être plus que suffisante pour alarmer le monde et surtout, je pense, le monde chrétien. Mais, hélas, à quelques exceptions notables, le silence demeure.

En tant que juif, je trouve ce silence inconcevable.

Nous, les Juifs, savons très bien que le péché du silence n’est pas une solution aux actes d’oppression.

Et cela s’applique non seulement à l’exemple évident de l’Holocauste, mais aussi à la situation d’après-guerre des Juifs dans plusieurs pays à majorité musulmane. Il y avait près d’un million de juifs dans ces pays, alors qu’aujourd’hui, il en reste moins de 50.000.

Les communautés juives de l’Irak à la Lybie, de l’Egypte au Yemen, sont chassées, tandis que celles de Turquie et d’Iran ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes.

Et ce, dans l’indifférence totale du monde entier.

L’ONU ne s’est pas réunie en session d’urgence. Les médias ont consacré une très faible attention. Des diplomates de Bruxelles et d’ailleurs ne se sont que trop peu manifestés. Et, soit dit en passant, les églises n’ont pas été écoutées non plus.

Etant donné que les Juifs survivants ont quitté l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient musulman, le monde a fermé les yeux. Or, maintenant que les Juifs ne sont plus disponibles pour joueur leur rôle de boucs émissaires « pratiques », ce triste honneur revient aux chrétiens (et, en Iran, au Baha’i). Serait-il possible que le monde reste encore une fois endormi face à de telles attaques meurtrières, à la peur généralisée et à la baisse de leur population?

J’ai demandé à un haut dignitaire chrétien pourquoi n’y avait-il aucune réaction, aucune descente dans les rues, aucune demande auprès des gouvernements occidentaux, et pourquoi n’y avait-il aucune preuve de solidarité auprès de ses coreligionnaires. 

Sa réponse fut révélatrice.

Il a répondu que les communautés chrétiennes visées risquaient d’être encore plus en danger si des voix s’élevaient. Mais que s’est-il passé pour céder à l’intimidation, à l’exception de toujours plus d’attaques?

Il a également ajouté que certains chrétiens d’Occident ne s’identifient pas à travers les chrétiens des autres mouvements, comme les Coptes, les Chaldéens, ou les orthodoxes grecs. Mais ce n’est guère une justification. Est-il juste que la colère ne soit déclenchée que si «les critères d’adhésion» sont remplis?

Enfin, il soulignait que la chose la plus importante à faire pour les sociétés occidentales serait de bien traiter les communautés minoritaires et en particulier les musulmans afin que cela serve d’exemple au monde islamique.

Oui, c’est tout à l’honneur des nations démocratiques que de se juger soi-même par la façon dont elles respectent les minorités et nous sommes conscients que nous devons nous améliorer.

Cependant, comme l’a dit l’ancien Président de la France, Nicolas Sarkozy après avoir rencontré une délégation d’ambassadeurs arabes qui se sont plaints au sujet du traitement des musulmans en France, la France doit faire mieux, mais la France attend aussi la «réciprocité».

En d’autres mots, c’est le comble de l’hypocrisie de la part des dirigeants arabes qui critiquent les pays occidentaux pour les injustices perçues, tandis que les mêmes injustices – et plus encore – perdurent sur leurs propres terres. Si une mosquée peut être construite à Paris, une église ne devrait surement pas être radiée à Riyad.

Combien d’autres attaques comme celle au Pakistan, combien d’autres fidèles assassinés, combien d’autres églises détruites et combien d’autres familles en fuite avant que le monde s’élève d’une même voix, exprime son indignation morale, exige plus que des déclarations éphémères de la part de certains fonctionnaires d’Etat et se soulève pour soutenir les communautés chrétiennes en danger ?

David Harris

Directeur exécutif de l’AJC


http://www.europe-israel.org/2013/10/le-silence-pour-reponse-aux-chretiens-persecutes/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Oct - 20:17 (2013)    Sujet du message: FRANCE : CARCASSONNE, AVIGNON… LA CHASSE AUX CHRETIENS A COMMENCE EN FRANCE, ET L'EVEQUE DE L'AUDE ACCUSE LES « PENSEURS » LAÏQUES ! Répondre en citant

FRANCE : CARCASSONNE, AVIGNON… LA CHASSE AUX CHRETIENS A COMMENCE EN FRANCE, ET L'EVEQUE DE L'AUDE ACCUSE LES « PENSEURS » LAÏQUES !

Publié le 15 novembre 2010 par Roger Heurtebise - Article du nº 171

La lapidation de catholiques en prière par de jeunes maghrébins le jour des morts dans l’église du Viguier a été assez bien relatée par plusieurs médias. Mais aussitôt, la propagande idéologique a repris le dessus : tout va bien, ce n’est qu’une bêtise isolée de deux enfants et les chrétiens du quartier s’entendent admirablement avec leur environnement musulman (même si ça fait des mois qu’ils sont agressés.) L’évêque de l’Aude s’illustre particulièrement dans le déni de réalité, et s’en prend… à ceux qui dénoncent l’origine idéologique de l’agression ! Mais à Avignon, un curé brise le tabou et raconte dans un silence médiatique total le calvaire de ses paroissiens depuis plusieurs mois.

Sur l’affaire de l’église Saint-Jacques de Carcassonne, Riposte Laïque a relaté et commenté l’essentiel :

- http://www.ripostelaique.com/Dans-leur-France-il-n-y-aura-plus.html

- http://www.ripostelaique.com/Dans-l-affaire-de-Carcassonne-l.html

- http://www.ripostelaique.com/Caillassage-des-catholiques-de.html

Pour l’évêque Alain Planet, c’est la faute aux « anti-islamistes » !



Nous avons déjà dénoncé l’applaventrisme de l’évêque Alain Planet. Non seulement il continue son discours bisounours, mais il noie les responsabilités. En effet, dans un premier communiqué rapporté par la Dépêche du Midi, il déclare : « Il est aussi de mon devoir de dénoncer les prêcheurs de haine qui, lâchement, instrumentalisent des esprits faibles et de rappeler à ceux qui, de toute appartenance philosophique, orchestrent l’anti-christianisme au quotidien, qu’ils doivent s’interroger sur l’avenir des monstres qu’ils enfantent. »

http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/06/942742-Carcassonne-La-condamnation-sans-appel-de-l-eveque.html

Ce qui fait dire à notre rédactrice Martine Chapouton : « Oui, vous avez bien lu : les monstres sont enfantés par tous ceux qui « orchestrent l’anti-christianisme au quotidien » quelle que soit leur appartenance philosophique. Le camp laïc est donc englobé dans cette diatribe. »

Mais on va voir que ce mauvais apôtre va aller encore plus loin dans l’abject. Un second communiqué très court est publié sur le site de l’évêché :



« Les déchaînements de haine anti-islamiste qui ont suivi les événements de Carcassonne sont beaucoup plus offensants pour le Christianisme et le Christ lui-même que la sottise de quelques enfants mal intentionnés. L’évêque de Carcassonne et Narbonne ne peut pas cautionner un appel à la haine et au communautarisme tel qu’il se développe actuellement sur les réseaux Internet. »

http://www.aude.catholique.fr/?q=node/10051

Les Frères musulmans appelés à la rescousse par le serviteur du Christ

Cet évêque dénonce donc ceux qui s’inquiètent de l’islamisation qui a conduit à l’agression de ses propres ouailles, mais ce n’est pas suffisant pour lui : il va donc prendre en exemple de tolérance les Frères musulmans d’Egypte, des islamistes qui prônent le jihad pour imposer l’islam ! C’est tout simplement ignoble :

« Il n’est pas question de stigmatiser la communauté musulmane qui sait bien que, comme le rappelaient les Frères musulmans d’Égypte à la suite de la tragédie de Bagdad, la protection des lieux de culte de tous les enfants des religions monothéistes est la mission des musulmans. »

http://oumma.com/L-eveque-de-Carcassonne-refuse-de

Et le dimanche 7 novembre, ce même prélat se lance dans une homélie surréaliste lors de la « messe de réconciliation » (sic !) à l’église du Viguier théâtre de la lapidation cinq jours plus tôt. Voici ce discours tel qu’il a été distribué à la presse par Sarah Jaffé, chargée de la communication du diocèse :
De pieux mensonges épiscopaux
Nous passerons évidemment sur les parties doctrinales de l’homélie, que nous n’avons pas à commenter en tant que laïques républicains. Mais on ne peut s’empêche de bondir quand on lit par exemple le mensonge éhonté suivant, lorsque l’évêque s’adresse à la communauté musulmane représentée par son imam :

« Nos rapports dans ce quartier ont toujours été fraternels. »

Ainsi, non seulement Monseigneur Planet nie la gravité des faits, mais également la récurrence des actes anti-catholiques dans ce quartier. Car ce qu’il prétend est faux, faux et archi-faux ! En effet, dès février 2010, donc neuf mois avant la lapidation de chrétiens en plein office religieux, Robert Morio, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, écrivait :

« La Conte, Ozanam, Grazailles, Fleming, Le Viguier sont des quartiers sensibles à forte population immigrée où la pression communautariste sur les habitants blancs-chrétiens-français est avérée. L’appel à la protection de la Police des fidèles catholiques les dimanches en fin d’office en sortant de l’église du Viguier en est l’exemple le plus scandaleux. »

http://front-national-11.over-blog.com/article-carcassonne-la-delinquance-n-est-pas-une-fatalite-elle-est-du-a-l-incompetence-des-dirigeants-45041766.html

Oui, ça fait des mois et des mois que des chrétiens sont tellement harcelés quand ils vont à la messe à Saint-Jacques du Viguier qu’ils doivent demander la protection de la police ! Tout comme les Coptes en Egypte ou les chrétiens en Irak ! Voilà où en est la France dirigée par l’UMPS en 2010, dans le silence médiatique et sans que les autorités politiques et catholiques ne s’en inquiètent avant cette lapidation du 2 novembre.

L’évêque Alain Planet ne peut l’ignorer. Mais qu’à cela ne tienne, il se vautre en pieux mensonges, sur le lieu même où ses fidèles ont été caillassés, et où ils subissent depuis des mois un harcèlement dominical.

Dhimmitude et excuse sociale

Dans cette église théâtre de l’agression, il ajoute à l’intention des musulmans : « Je n’oublie pas notre réflexion commune pour vous permettre d’obtenir un lieu de culte plus adapté que celui que vous avez actuellement. »

Mais il n’a qu’à leur offrir l’édifice chrétien, comme ça les jihadistes en herbe seront satisfaits et Allah et Mahomet aussi, puisque c’est ce que cherchent les premiers conformément aux prescriptions coraniques des seconds !



Evidemment, lors de cette homélie, on a droit à la classique excuse sociale des agresseurs, qui comme nous le savons désormais ne tient pas la route une seconde :

« Cette violence pourtant doit être justement évaluée. Deux garnements ont commis un acte répréhensible et il faut que la justice soit dite. Mais gardons-nous de confondre la guerre des boutons avec le choc des civilisations. L’adolescence est toujours un temps difficile. Lorsque ce temps (que l’on n’appelle pas toujours à tort l’âge bête) se vit dans la pauvreté, l’échec scolaire et qu’il est saturé du bruit des médias les plus pauvres il peut alors produire de grosses bêtises. C’est une grave question qui est posée à notre société et particulièrement à l’institution scolaire. »

« Garnements », « grosses bêtises », et rejet de la faute sur les « médias », sur « notre société » et sur « l’institution scolaire » : on croirait lire du Ali Soumaré, du Houria Bouteldja ou du Dominique Wolton : c’est le « Français de souche », c’est ses institutions, c’est la « société » accueillante qu’il a bâtie depuis des siècles qui sont évidemment responsables d’exactions commises par des enfants d’immigrés récents venus de terre d’islam. Inversion totale des agressés et des agresseurs, autoflagellation à la mode gauchiste et fausse victimisation à la sauce Tariq Ramadan. Le tout devant les victimes elles-mêmes ! Il faut oser le faire…

Sus aux laïcards !

Alain Planet pousse le déni de réalité jusqu’à accuser directement… les laïques :

« Nous savons bien qu’au quotidien des « penseurs » qui se veulent souvent laïcs entretiennent un anti christianisme quotidien et tout particulièrement un anti catholicisme sans frein qui est devenu leur fond de commerce. Tous ceux-là m’inquiètent plus que deux gamins en folie. »

Voilà, selon l’évêque de l’Aude, la lapidation de catholiques dans une église de Carcassonne par de jeunes musulmans, c’est carrément la faute à ces laïcards « anticatholiques » du genre Riposte Laïque !

C’est tout simplement dégueulasse.

Devant de telles diffamations mensongères, j’invite tous les laïques, tous les chrétiens, et tous les Français qui se sentent insultés par l’évêque Alain Planet à réagir vigoureusement auprès du diocèse :

- par couriel : eveche@eglisecatho-aude.cef.fr et communication@eglisecatho-aude.cef.fr

- par le web : http://www.aude.catholique.fr/?q=contact

- par téléphone : 04 68 47 05 31, 06 71 06 11 26

- par fax : 04 68 47 76 81

- par courrier : Monseigneur Alain Planet, Diocèse de Carcassonne & Narbonne, 89 rue Jean Bringer, BP103, 11003 CARCASSONNE

Et évidemment, j’invite les catholiques de l’Aude à boycotter le denier du culte, et à s’organiser pour financer plutôt directement les victimes, ainsi que les prêtres qui ne donnent pas dans la complicité et l’excuse envers les agresseurs.

Car heureusement, tous les serviteurs de l’Eglise de France ne sont pas menteurs et soumis à l’islam conquérant !

Un « jeune » d’Avignon : « On va tous vous griller, vous et votre église »

Je salue en particulier l’attitude du Père Gabriel, curé de la paroisse Saint-Jean à Avignon, qui a moins la langue dans sa poche que l’évêque de l’Aude. Lui aussi, ainsi que ses ouailles et son église, subissent un harcèlement depuis des mois de la part de jeunes issus de la diversité. Il est tellement excédé qu’il décide de s’adresser à la presse. Mais hélas il sera fort peu entendu, puisqu’à part un journal avignonnais en ligne, quasiment aucun grand média national ou régional ne parlera du scandale qu’il dénonce :

http://www.avignews.com/tags-insultants-jets-d-excrements-sur-l-eglise-saint-jean-a-avignon-@/article.jspz?article=23240

Nous verrons plus loin la liste des agressions que subit cette église et ses fidèles. Notons déjà que contrairement à Alain Planet, le Père Gabriel n’hésite pas à dire que « ces actes ont un lien direct avec ce qui se passe en Irak où des Chrétiens ont été agressés ». Et selon l’article d’Avignews, il parle franchement de « tensions inter-communautaires » et de « prosélytisme religieux ». On se doute bien qu’il ne s’agit ni de la communauté bouddhiste ni de prosélytisme israélite dans ce quartier islamisé…

Et il faut dire que quand un « jeune » entre dans l’église et urine en criant « On va tous vous griller, vous et votre église ! », ça évoque effectivement les méthodes de groupes musulmans à l’encontre des Serbes du Kosovo ou des chrétiens d’Egypte et d’Irak !

Le chef de cabinet du maire d’Avignon se dit « choqué et abasourdi ». Ah bon ? Comme on va le voir, pourtant, ça fait des mois que ça dure… comme au Viguier à Carcassonne ! Quant à l’archevêque, selon Avignews, il ne s’est même pas entretenu avec le maire sur cette affaire. Suivra-t-il l’exemple de son collègue de l’Aude ? On peut le craindre, puisque Monseigneur Cattenoz déclare que l’urgence est d’« inviter les chefs religieux juifs et musulmans à nous rencontrer dès le début du mois de décembre pour nous entendre. »

http://www.avignews.com/eglise-saint-jean-pour-l-archev-que-il-faut-reunir-les-chefs-religieux-rapidement–@/article.jspz?article=23247

Et quand on lui pose la question « Avez-vous le sentiment qu’à Avignon ou en Vaucluse il existe des tensions entre communautés chrétiennes et musulmanes ? », il a ce superbe aveu : « Lorsqu’il y en a, comme à Orange où durant le ramadan les sœurs Carmélites étaient importunées, j’ai alerté le représentant du culte musulman qui est intervenu et cela a cessé immédiatement. »

Le Père Gabriel brise le silence politique et médiatique

Mais revenu au Père Gabriel et à ce que ses ouailles et son église subit depuis des mois. Il faut lire ce qu’il écrit dans le bulletin paroissial, sans aucunement nier l’origine musulmane des agressions récurrentes :

http://www.secteurparoissialstjean.com/index.php?option=com_content&view=article&id=583%3Ajuste-prier-en-paix-07-novembre-2010

« Des semaines et des mois d’incivilités comme il sied de dire aujourd’hui. Des semaines et des mois de jets de pierre et de pétards dans les jambes de ceux qui se rendent à la Messe ou qui viennent entretenir notre église.



Des tags et autres graffitis dessinés à la peinture rouge sur toute une façade. Des inscriptions vantant les mérites de telle ou telle communauté. Des jets de bouteille d’alcool divers contre les murs et, après chaque week end, le ramassage des débris en espérant que personne ne sera tombé et blessé sur un tesson.

Une entrée d’église prise pour un urinoir et qu’il faut nettoyer chaque matin. Des jets d’excréments contre les murs de l’église et ce régulièrement, une fois par semaine environ, avec ce que cela représente en tant que symbole, mais aussi en tant que difficulté pour faire disparaître une telle souillure.

Un porche d’église maculé de tout ce qui peut se manger, emballages de nourriture de Fast Food ou biscuits apéritifs, paquets de cigarettes vides etc. Des jets de pierre dans les vitres sans doute avec l’espoir de finir par arriver à en achever une.
Des tirs de ballon au moment de l’office mais aussi des jets de bâton, sans s’inquiéter du fait que cela puisse blesser physiquement quelqu’un.


Des rodéos avec des voitures volées sur le parking, au début uniquement la nuit mais maintenant aussi en plein jour. D’ailleurs, un petit bébé a failli être blessé avec sa nounou il y a quelques jours, frôlé par une voiture conduite par deux personnes manifestement pas en âge d’avoir le permis. C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de victimes.

Des barreaux aux fenêtres tordus, un robinet d’arrosage volé, des bloque-portes disparus, des boites aux lettres forcées dernièrement. Deux voitures flambées tout contre l’église depuis le début de l’année, une première tentative d’incendie volontaire en s’en prenant au tableau d’affichage extérieur, et cette nuit une deuxième tentative en incendiant un cyprès de 10 mètres situé tout près de la porte du presbytère.

Voilà en quelques lignes le quotidien de notre paroisse St Jean Baptiste à Avignon.


Le père Gabriel

Incivilités ? Non . Profanation ! Il faut appeler un chat un chat.

Ils ne savent pas ce qu’ils font ? Mais bien sûr, ils le savent. Et ils le font en riant parce que personne ne dit rien, le silence est de mise de la part des autorités et de la presse.

Nous vivons dans un pays qui respecte la liberté de culte et il est de notre droit de pouvoir pratiquer notre religion dans le lieu de notre choix sans avoir à craindre de prendre un jet de pierre quand nous nous y rendons. On ne doit pas craindre de prendre un mauvais coup quand on va prier.

Nous avons le droit de nous réunir pour prier sans avoir à craindre que notre foi ne soit la source de conflits insupportables ni l’objet de provocations injustifiées. »

Hé bien ! On imagine seulement le dixième de tout cela contre une mosquée, et c’est des communiqués immédiats de la clique Mrap + Licra + SOS-Racisme + Cran, le déplacement du préfet et d’au moins un ministre, une manif avec le maire escorté de barbus et de voilées hurlant « Allah Akbar ! », un Michel Vauzelle qui parade sous les youyous en disant qu’il est « fier de présider une grande région musulmane », le président du CFCM reçu par le ministre de l’Intérieur voire le Président de la République, un évêque et un grand rabbin vantant l’islam « de paix et de tolérance », quelques voitures flambées en représailles, des émeutes, etc.

Mais là, rien de tout cela puisque les victimes et les coupables n’entrent pas dans les cases du politiquement correct. Le curé de Saint-Jean le déplore : « Le silence est de mise de la part des autorités et de la presse ». La lâcheté des journalistes et des politiques face à l’islam, comme d’habitude !

Les « jeunes » veulent empêcher des chrétiens de France d’aller à la messe


Il ne s’agit pas seulement d’une « profanation » à répétition, mais d’une volonté délibérée d’empêcher des catholiques de pratiquer leur culte, en les empêchant d’aller à l’église comme le note fort bien le Père Gabriel. Et nous sommes en France, terre de tradition chrétienne, pas en Arabie Saoudite !

C’est donc bien la foi des chrétiens de France qui est visée, c’est le fait qu’ils soient chrétiens et rien d’autre que veulent éradiquer les jeunes jihadistes, à Carcassonne comme à Avignon, à Bagdad comme au Caire. C’est une guerre religieuse, c’est le jihad contre les infidèles tel que prescrit par plusieurs versets du Coran et pratiqué par le « beau modèle » Mahomet.

Alors si Alain Planet ne mérite que notre réprobation et notre condamnation, par contre il faut encourager le Père Gabriel, qui a osé briser le mythe d’un tabou médiatique et politique. Tabou relayé par des évêques et certains curés qui se couchent lâchement devant l’ennemi, même quand leurs ouailles subissent le harcèlement violent et permanent d’abrutis coranisés, mahométisés et benladenisés.

Tout comme nous procédons envers les journalistes, les politiciens, les fonctionnaires, distinguons le bon grain (souvent « de la base » donc en première ligne) de l’ivraie hiérarchique, carriériste et collaborationniste.

J’invite donc tous les Français à montrer leur soutien au Père Gabriel et aux victimes de sa paroisse :

- par courriel : peregabriel@aliceadsl.fr

- par téléphone : 04 90 87 55 41, 06 25 90 10 35

- par fax : 04 90 89 87 34

- par courrier : Père Gabriel Picard d’Estelan, Paroisse Saint-Jean, 15 rue Guillaume de Machault, 84000 AVIGNON

Pour finir, une remarque plus personnelle. Je suis un « bouffeur de curés », même si je ne nie pas l’apport des messages évangéliques (trop souvent trahis par l’Eglise catholique) à notre civilisation, à nos Lumières, et même à nos valeurs républicaines et laïques. Je ne suis donc pas l’avocat des chrétiens de France et du christianisme.

Mais je suis solidaire de toutes les victimes de l’islamisation sur notre sol, quelles que soient leurs options spirituelles, philosophiques, politiques. Je pourrais écrire le même plaidoyer par exemple pour les Juifs ou les homosexuels, eux aussi victimes des jihadistes de banlieue sur notre sol. La différence, c’est que ces communautés très organisées ont leur propre réseaux d’information du public et même d’autodéfense. Les chrétiens ont certes des Eglises, mais on a vu que celles-ci ont plutôt tendance à les trahir et donc qu’ils ne peuvent guère compter sur elles. Tout comme les Français sont trahis par la caste des politiciens UMPS.


Nous sommes TOUS menacés par l’islamisation

Ce n’est même pas de la philanthropie, c’est du réalisme. Car n’oublions jamais le poème de Martin Niemöller sur le nazisme :

« Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.


Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.


Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.


Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.


Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester. »


La litanie est d’ailleurs plus longue quant aux victimes de l’islam, car comme disait Jack-Alain Léger dans son ouvrage « Tartuffe fait ramadan », cette idéologie est « athéophobe, éleuthériophobe, apostasiophobe, gynophobe, homophobe, judéophobe, hétérophobe, exogamophobe, érotophobe, hédonophobe, eidolophobe, oenophobe, et j’en passe ».

Il faut punir les Ponce Pilate et les Judas de la politique et des Eglises


Les événements de Carcassonne et d’Avignon ne sont pas des « bêtises » de « garnements ». Ce sont les signes d’un jihad volontaire d’une « Islamjugend », d’une « jeunesse islamique » qui crache sur la France, chasse les Juifs des les écoles de la République, tabasse les homosexuels dans les banlieues, menace de mort les libres penseurs Christine Tasin ou Robert Redeker, s’attaque aux rassemblements laïques, conteste les enseignants républicains, exige des cantines et des piscines halal et lapide les chrétiens jusque dans leurs églises.



Ces jeunes islamistes doivent être jugés et, punis pour leurs actes, et renvoyés à l’expéditeur outre-mer. Mais n’oublions la responsabilité des gourous qui les encouragent par leurs discours de haine islamique ou gauchiste. Même traitement ! Du balai ! Et n’oublions surtout pas la collaboration passive ou active de dhimmis qui nous gouvernent et de dirigeants religieux totalement irresponsables. Ils doivent aussi être dénoncés, et nous le faisons à Riposte Laïque. Le moment venu, ils seront traduits devant les tribunaux pour avoir livré leurs administrés ou leurs ouailles sans défense aux hordes fanatiques d’Allah. Ils sont indignes de leur qualité de Français ou de chrétiens. Ce sont des Ponce Pilate et des Judas, des dangers publics et des traîtres. Il faut les empêcher de nuire, et vite !

Roger Heurtebise

http://ripostelaique.com/carcassonne-avignon-la-chasse-aux.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 18 Oct - 01:26 (2013)    Sujet du message: OBAMA ADMINISTRATION LOCKS CHURCH DOORS, CANCEL SERVICES ON US NAVY BASE, THREATENS PRIEST WITH ARREST Répondre en citant

OBAMA ADMINISTRATION LOCKS CHURCH DOORS, CANCEL SERVICES ON US NAVY BASE, THREATENS PRIEST WITH ARREST



October 14
11:58 2013

👤by Mr. X

In another show of unbelievable arrogance, Obama has canceled Catholic services on a US Navy Base, locking the doors.

The priest can’t even volunteer his time without being arrested.

Obama seems to think his actions are above reproach. Either he is just plain dumb, or the end is nigh for our current system of laws and governance and he knows it. He’s already usurped most of our constitution.

The closer we get to the imminent collapse of our economic system and martial law, the more tyrannical his actions will become.

Think things are bad so far? You haven’t seen anything yet!
Citation:

In the wake of the government shutdown, despite provisions in the Pay Our Military Act, Catholics at Kings Bay Naval Submarine Base in Georgia are being denied religious services.
 
The Catholic priest who serves this community has been prohibited from even volunteering to celebrate Holy Mass without pay, and was told that if he violated that order, he could be subject to arrest.

Protestant services continue to take place. Only Catholic services have been shutdown. This is an astonishing attack on religious freedom by the federal government, and the latest affront towards the military since the beginning of the shutdown.

As a result, the Thomas More Law Center (TMLC), a national public interest law firm based in Ann Arbor, MI, today, filed a federal lawsuit in the United States District Court for the District of Columbia.

The lawsuit was filed on behalf of Father Ray Leonard, a Catholic priest contracted to serve as base chaplain and Fred Naylor, one of Father Leonard’s parishioners and a retired veteran with over 22 years of service. Fr. Leonard is a civilian Catholic Pastor contracted by the Department of Defense (DoD) to serve as a military chaplain at Kings Bay Naval Submarine Base in Georgia.



Source: thomasmore.orgPhoto: comedyisthecure.com

http://www.truthandaction.org/obama-administration-locks-church-doors-cancels-services-us-navy-base-threatens-priests-arrest/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 18 Oct - 13:44 (2013)    Sujet du message: INDIA : CHRISTIANS UNJUSTLY JAILED FOR MURDER Répondre en citant

INDIA : CHRISTIANS UNJUSTLY JAILED FOR MURDER

Tuesday, October 15, 2013 (7:31 pm)

Posted in: Christian Persecution, Christian Persecution - Asia, India
By Joseph DeCaro, Worthy News Correspondent





NEW DELHI, INDIA (Worthy News)– Seven Indian Christians have been sentenced to life imprisonment after being unjustly convicted of murdering a militant Hindu leader back in 2008, according to BarnabasAid.

The murder of Laxmananda Saraswati and four of his aides unleashed a backlash of anti-Christian violence throughout Orissa state. Although a militant Maoist group would later claim responsibility for the killings, Hindus continued to blame Christians, killing 90 and injuring thousands; more than 56,000 were left homeless as houses were looted and torched while hundreds of churches and other Christian properties were destroyed.

Even today, at least 10,000 Christians in Orissa remain homeless; those who left the region were told to "Come back as Hindu, or don’t come back at all".

In January 2009, seven Christians were arrested and charged with Saraswati’s murder; they languished in prison for nearly five years as special tribunals were established, but the cases were eventually transferred to an ordinary court that convicted the seven on Sept. 30.

Sajan George, President of the Global Council of Indian Christians, denounced the court’s decision.

"It is shameful that innocent fathers of families have been locked in jail for almost five years and subjected to trials for a crime they did not commit," he said.

http://www.worthynews.com/12631-india-christians-unjustly-jailed-for-murder



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 18 Oct - 13:47 (2013)    Sujet du message: PAKISTAN: MUSLIMS TRY TO CONVERT CHRISTIAN FAMILY AT GUNPOINT IN ISLAMABAD Répondre en citant

PAKISTAN: MUSLIMS TRY TO CONVERT CHRISTIAN FAMILY AT GUNPOINT IN ISLAMABAD

Tuesday, October 15th, 2013 | Filed under Asia,Human Rights,Latest Articles,Law,Pakistan,Recent Articles,Religion,World | Posted by whiteleejay1

Pakistan: Muslims try to convert Christian family at gunpoint in Islamabad

Boutros Hussein and Joachim de Villiers 

Modern Tokyo Times



Pakistan is blighted by sectarian attacks by Sunni Islamists against the Shia and other minority communities like Christians and Hindus also suffer from militant attacks. At the same time, institutional discrimination is also a major problem for non-Muslims. Therefore, the recent report circulating from Islamabad about a Christian family being held at gunpoint and under the threat of forced conversion by militants is extremely worrying.

The Christian Post reports that “Local police official Abdul Ghafoor reported that the men, all in their 30′s, had broken into the home of a large Christian family and tortured them, forcing them to convert to Islam at gunpoint. The family members tortured by the men were allegedly related to the recently deceased Boota Masih, a 58-year-old gold scavenger who was attacked and stabbed in the Karachi’s Liaquatabad Gold Market earlier in September. Masih had been accused of blasphemy against the prophet Mohammed, and his throat was allegedly slit by a Muslim extremist as policemen and security guards looked on.”

It is reported that the police in Islamabad have arrested three Muslims in connection with the attack. However, often the institutions in Pakistan don’t do enough to stem the tide of religious persecution in this country.

Not surprisingly, the Christian family targeted is now residing in fear and obviously this will spread throughout the local Christian community. After all, Islamists want to rule by fear therefore with such weak institutions to deal with the ongoing crisis, the situation is critical. Also, many militants believe they can attack minorities openly because of the lack of transparency within the legal system.

Sadly, the Masih family who reside in the Khokhar Town area fear future attacks against them. In a sense, while terrorist attacks against minority Muslims and non-Muslims hog the headlines because of the numbers killed; it is daily persecution like this case which is setting off alarm bells. This applies to natural intimidation which is taking place throughout various walks of life.

It is essential for the international community to put more pressure on Pakistan to do more to help all religious minorities. Likewise, secular forces and progressive forces within all faith groups must do more to challenge the Islamist agenda in Pakistan.

http://www.christianpost.com/news/three-pakistani-men-arrested-for-forcing-christian-family-to-convert-to-islam-at-gunpoint-106386/

http://moderntokyotimes.com/2013/10/15/pakistan-muslims-try-to-convert-christian-family-at-gunpoint-in-islamabad/
  


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Oct - 09:22 (2013)    Sujet du message: OBAMA ADMINISTRATION SAYS ANTI-MUSLIM ‘HATA SPEECH’ CAN BE PUNISHED Répondre en citant




OBAMA ADMINISTRATION SAYS ANTI-MUSLIM ‘HATE SPEECH’ CAN BE PUNISHED


Warner Todd Huston

October 13, 2013 6:12pm PST



In May one of Obama’s U.S. attorneys in Tennessee said that Americans who spoke against Islam could be prosecuted.

(See also: Rand Paul: Obama Is Ignoring The “Worldwide War On Christianity”)

Bill Killian, U.S. attorney for the Eastern District of Tennessee, said that inflammatory material against Islam might be a violation of federal civil rights laws. Such a violation could bring the federal government down on those opposing Islam here in the US.

As reported by The Tullahoma News, Killian and the FBI’s Kenneth Moore hosted a “Public Disclosure in a Diverse Society” to “help” the community learn how anti-Islam speech could land an American before authorities.

“This is an educational effort with civil rights laws as they play into freedom of religion and exercising freedom of religion,” Killian told the paper. “This is also to inform the public what federal laws are in effect and what the consequences are.”

Killian talked of how some Muslims are innocent of terror and that terrorism is committed by only a small number of Muslims. Then he illegitimately invoked the 1995 bombing of the Murrah Federal Building in Oklahoma City.

(See also: Obama Administration Threatens To Arrest Military Chaplains For PRAYING During Govt. Shutdown)

To link Muslim-perpetrated terror to the bombing by Timothy McVeigh is simply illegitimate. Killian mentioned the two in the same breath as if they are one and the same but McVeigh did not perpetrate his act of domestic terror in the name of any religion. So, to link McVeigh to Islamonazi terror like Killian did is just not legitimate.

In fact, McVeigh, though raised a Catholic, insisted that he was agnostic. He had no religion at all.

(See also: 80 Christian Airmen Being Punished, Harassed, Threatened for Refusing to Support Gay Marriage)

But Killian absurdly made the connection saying, “Timothy McVeigh and Terry Nichols were both Christians.”

Killian is a lair. Plain and simple.

Regardless, Killian said that things posted in the Internet that denigrated Islam Killian are subject to federal jurisdiction.

So, what do you folks think? Should we be afraid that Obama’s government will come down on us for speaking against Islam?

(See also: Al Qaeda Teaches Never Be Friends With Non-Muslims, They are Enemies)

http://www.mrconservative.com/2013/10/25952-obama-administration-says-anti-muslim-hate-speech-can-be-punished/

 




Dernière édition par maria le Mar 22 Oct - 10:43 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 15:56 (2013)    Sujet du message: DEADLY ATTACK OUTSIDE CAIRO CHURCH WEDDING Répondre en citant

DEADLY ATTACK OUTSIDE CAIRO CHURCH WEDDING



VIDEO :  http://www.youtube.com/watch?v=y05fzFX_Loo


Dernière édition par maria le Lun 21 Oct - 16:00 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 16:00 (2013)    Sujet du message: VANDALS TARGET ARIZONA CHURCH IN HATE CRIME Répondre en citant

VANDALS TARGET ARIZONA CHURCH IN HATE CRIME

October 20, 2013 | Filed under: Law & Government,Life & Society,Top Stories | By: Heather Clark



GOODYEAR, Ariz. – A non-denominational church in Arizona was targeted by vandals this past week in what is being considered a hate crime, leaving an estimated $20,000 in damage.

Desert Springs Community Church in Goodyear discovered on Thursday that someone had broken into the building the previous night and vandalized the premises. Glass jars were smashed, holes were punched in the wall and profanities were spray painted in various locations.

Reports state that hate symbols were also painted on the walls, but details were not provided as to exactly what the symbols represented.

Police arrived on the scene to assess the damage, but no suspects have been named as of yet.

In the meantime, Pastor Steve Engram took to Facebook to notify his congregation about the incident.

“Right now, there are still many questions that remain unanswered as to the how and why,” he wrote. “I am happy to report that though some equipment was stolen (a few computers and cameras) and some damage occurred (mostly due to being tagged), it was not nearly as bad as it could have been.”

Engram said that the situation reminded him of the truth of Scripture regarding the darkness in men’s hearts and Jesus’ call to be the light.

http://christiannews.net/2013/10/20/vandals-target-arizona-church-in-hate-crime/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 16:08 (2013)    Sujet du message: 'WEAR A HEADSCARF OR WE WILL KILL YOU': HOW THE 'LONDON TALIBAN' IS THREATENING WOMEN AND TRYING TO BAN GAYS IN BID TO IMPOSE SHARIA LAW Répondre en citant

'WEAR A HEADSCARF OR WE WILL KILL YOU': HOW THE 'LONDON TALIBAN' IS THREATENING WOMEN AND TRYING TO BAN GAYS IN BID TO IMPOSE SHARIA LAW

By Daily Mail Reporter
UPDATED: 11:17 GMT, 18 April 2011

Women who do not wear headscarves are being threatened with violence and even death by Islamic extremists intent on imposing sharia law on parts of Britain, it was claimed today.

Other targets of the 'Talibanesque thugs', being investigated by police in the Tower Hamlets area of London, include homosexuals.

Stickers have been plastered on public walls stating: 'Gay free zone. Verily Allah is severe in punishment'.



Troubled: Whitechapel in east London is at the centre of the hate campaign by the 'London Taliban' (file picture)

Posters for H&M which feature women in bikinis and a racy poster for a Bollywood film have been defaced.

More...
It is believed Muslim extremists are behind a spate of attacks being investigated by police, according to the Sunday Times.




How they want to see women: 'Talibanesque thugs' have been threatening women including non-Muslims with violence for not wearing a headscarf

An Asian woman who works in a pharmacy in east London was told to dress more modestly and wear a veil or the shop would be boycotted.

When she went to the media to talk about the abuse she suffered, a man later entered the pharmacy and told her: 'If you keep doing these things, we are going to kill you'.

The 31-year-old, who is not a practising Muslim, said she has since been told to take holiday by the pharmacy owners and now fears she may lose her job.

She said: 'Why should I wear a hijab (headscarf) or burqa? I haven't done anything wrong.'

Other incidents reported include the placing of stickers across the white-minority borough which state it is a 'gay-free zone' and the daubing of paint on posters for clothing shop H&M featuring women in bikinis.

Ghaffar Hussain, of the anti-extremism think-tank the Quilliam Foundation, told The Sunday Times that the intimidation was the work of 'Talibanesque thugs'.

He added: 'This minority think they have the right to impose their fringe interpretation of Islam on others.'

Three men have been charged with religiously-aggravated criminal damage in connection with some of the incidents, which have mirrored crude attempts at censorship in Birmingham.

Borough Commander of Tower Hamlets, Paul Rickett, said: 'I am saddened that there are a small minority of people who do not wish to respect the lifestyle choices of others.

'I would like to reassure the people of Tower Hamlets that we are investigating these incidents. 

'At this stage there is no information to suggest any of the incidents are linked. Anyone found committing such criminal acts will face criminal proceedings.




Defence: Anjem Choudary said Muslims would speak out if they thought women who followed their faith were not observing sharia law

'We work closely with faith leaders in the community, the Tower Hamlets interfaith forum, our partner agencies and the local community to ensure that people feel safe in the borough.'

Khalid Mahmood, MP for Birmingham Perry Bar, said he had seen posters vandalised in Birmingham but was not aware of threats being made.

He said: 'I have seen posters defaced in Birmingham and it's just complete nonsense.

'If people choose to follow the religion they should be free to do so and we don't want to go down the route that the French have done, but these people have to accept other people.

'If it's about the freedom to do what you want, others should have the freedom to do what they want to do.

'It's the actions of a very small minority, and in Birmingham we have not seen people threaten women who are not wearing the burqa - if someone were to do that the police should be informed.'

Firebrand Muslim cleric Anjem Choudary said that he was aware of individuals who would speak up if they saw a Muslim woman without a headscarf, but insisted they were only giving advice about their views of Islam.

He said no threats would be made and described the allegations of threats of death as 'completely ridiculous'.

He said: 'There are groups who propagate Islam, and if they see a Muslim woman without a hijab they may say "sister, it's obligatory that you cover your hair".

'It's an individual intervention to propagate Islam. For non-Muslims, they may point out to them that women are being exploited in the West.

'It's about telling people about the preference of covering up, but nobody's going to say "you are going to be killed".'

Tower Hamlets has a reputation for being a centre of Islamic extremism in London.

Recently it was revealed that Rich Dart, a middle-class former BBC worker, had converted to Islam and was living in Bow, east London in a £300,000 flat paid for by benefits.




Muslim convert: Former BBC worker Rich Dart (pictured speaking into a loud hailer) at a rally

Despite being unemployed, Mr Dart regularly attends Muslim rallies in which he was recently heard to say: 'When the Taliban defeat the allies we will establish sharia law and take the fight to the enemy.'

Before Christmas posters appeared in the borough claiming the religious festival was 'evil'.

The campaign's organiser was 27-year-old Abu Rumaysah, who once called for sharia law in Britain at a press conference held by hate preacher leader Anjem Choudary, the leader of banned militant group Islam4UK.

Mr Rumaysah said: 'Christmas is a lie and as Muslims it is our duty to attack it.

'But our main attack is on the fruits of Christmas, things like alcohol abuse and promiscuity that increase during Christmas and all the other evils these lead to such as abortion, domestic violence and crime.

'We hope that out campaign will make people realise that Islam is the only way to avoid this and convert.'

http://www.dailymail.co.uk/news/article-1377780/London-Taliban-targeting-women-gays-bid-impose-sharia-law.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 10:46 (2013)    Sujet du message: LE GRAND MUFTI D'ARABIE SAOUDITE SOUHAITE LA DESTRUCTION DE « TOUTES LES EGLISES » DANS LA PENINSULE ARABIQUE Répondre en citant

LE GRAND MUFTI D'ARABIE SAOUDITE SOUHAITE LA DESTRUCTION DE « TOUTES LES EGLISES » DANS LA PENINSULE ARABIQUE

octobre 20th, 2013
Europe-Israel.org



S’exprimant devant une délégation venue du Koweït, le cheikh Abdul Aziz ibn Abdullah, grand mufti d’Arabie saoudite, a déclaré qu’il « est nécessaire de détruire toutes les églises de la région », rapporte l’agence Fides. Selon lui, l’élimination des églises serait en accord avec la règle séculaire selon laquelle l’islam est la seule religion praticable dans la péninsule arabique.

Le grand mufti d’Arabie saoudite est l’un des plus hauts responsables religieux de ce royaume musulman sunnite. Appartenant au courant rigoriste hanbalite, il est également le chef du Conseil suprême des oulémas (c’est-à-dire des savants musulmans) et du Comité permanent pour la recherche islamique et la fatwa. Cette déclaration intervient après qu’un parlementaire koweïtien, Osama Al-Munawer, a annoncé sur le réseau social Twitter sa volonté de présenter un projet de loi visant à interdire la construction de nouvelles églises et lieux de culte non islamiques au Koweït.

DEUX FUTURES ÉGLISES EN CONSTRUCTION

Le 14 juin 2013, le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, a consacré l’église Saint Antoine de Padoue à Ras-El-Khaimah (l’un des émirats des Emirats arabes unis). Puis le 29 juin, Mgr Paul Hinder, vicaire apostolique de l’Arabie du Sud, a béni la première pierre de la future église Saint-Paul de Mussafah, qui sera la seconde dans l’émirat d’Abu Dhabi, en plus de la cathédrale située dans la capitale. Elle sera construite sur un terrain de 4 500 mètres carrés, situé dans cette nouvelle zone industrielle de Mussafah, que la municipalité a donné en novembre 2011 à l’Église catholique.

Enfin, le 13 février 2013, le roi du Bahreïn, siège du vicariat apostolique d’Arabie du Sud, a donné à Mgr Paul Hinder un terrain de 9 000 mètres carrés pour y construire une église, la cathédrale Notre-Dame d’Arabie. En revanche, les quelque 3 à 4 millions de chrétiens, tous travailleurs immigrés, vivant en Arabie saoudite, sont pour l’heure privés d’église.

Mi-septembre, ce même cheikh avait condamné toutes les violencescontre les non-musulmans dans des pays musulmans et les attaques sur des musulmans visés pour « apostasie ». « Au vu des dangereux développements dans le monde musulman, je souhaite mettre en garde contre le danger des attaques visant les musulmans et ceux (non musulmans) vivant sous protection musulmane », avait-il affirmé dans un communiqué reproduit par l’agence gouvernementale SPA.
 
http://www.europe-israel.org/2013/10/le-grand-mufti-darabie-saoudite-souhaite-la-destruction-de-toutes-les-eglises-dans-la-peninsule-arabique/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 12:15 (2013)    Sujet du message: PARLEMENT EUROPEEN: UN PROJET DE RESOLUTION ATTAQUE L'OBJECTION DE CONSCIENCE Répondre en citant

PARLEMENT EUROPEEN: UN PROJET DE RESOLUTION ATTAQUE L'OBJECTION DE CONSCIENCE

Et promeut l'avortement Strasbourg, 10 octobre 2013 (Zenit.org) Grégor Puppinck

Un projet de Résolution du Parlement européen promeut l’avortement et s’attaque à l’objection de conscience, avertit Grégor Puppinck, directeur du Centre européen pour le droit et la justice (European Centre for law and Justice,  ECLJ), depuis Strasbourg, ce 10 octobre 2013.

***

Une proposition de résolution « sur la santé et les droits sexuels et génésiques » (SDSG) sera débattue et votée le 22 octobre prochain au Parlement européen.

Cette résolution, introduite par la députée portugaise socialiste Edite Estrela  a été adoptée par la Commission « Droits de la femme et égalité des genres » le 18 septembre dernier.

Le texte aurait été rédigé par Vicky Claeys, la Présidente de la section européenne de la Fédération Internationale du Planning familial (IPPF EN). Elle a revendiqué publiquement en avoir fait le « drafting » le 19 juin 2013, lors de la présentation au Parlement européen d’un rapport de l'IPPF sur l'accès des femmes aux nouvelles méthodes de contraception.

Cette résolution promeut l’avortement comme un droit fondamental, s’attaque au droit à l’objection de conscience et aux droits des parents, et demande à l’Union européenne de financer l’avortement dans sa politique extérieure d’aide au développement. Ce texte veut plus d’avortements et moins de droits pour les objecteurs et les parents ; il ne recommande rien pour prévenir l’avortement ni pour soutenir les femmes enceintes

Ce projet de résolution s’oppose frontalement à l’Initiative Citoyenne Européenne Un de Nous soutenue déjà par plus de 1.200.000 personnes en Europe qui demandent précisément l’arrêt du financement par l’Union européenne de l’avortement et des pratiques industrielles et scientifiques impliquant la destruction d’embryons humains.

Ce projet de résolution excède les compétences de l’Union européenne qui a déjà reconnue à plusieurs reprises que «  compte tenu de la dimension éthique, sociale et culturelle de l'avortement, il appartient aux États membres d'élaborer et de faire appliquer leurs politiques et leur législation en la matière. La Commission n'entend pas compléter les politiques nationales de santé publique dans ce domaine. » (réponse du Commissaire Dali du 30 avril 2012)

Il faut noter que le Parti Populaire Européen (PPE), principal parti de centre-droite ne s’est pas encore fermement opposé à ce texte. Son président est le député français Joseph DAUL, membre de l’UMP.

Plus en détail, le projet de Résolution :

- Dénonce « un recours abusif à l'objection de conscience » (§ G) face à l’avortement, et demande aux Etats de « réglementer et surveiller le recours à l'objection de conscience » (§ 11). Selon le rapport explicatif « Des cas [d’objection de conscience] ont été rapportés en Slovaquie, en Hongrie, en Roumanie, en Pologne, en Irlande et en Italie où près de 70 % des gynécologues et 40 % des anesthésistes invoquent l'objection de conscience et refusent de pratiquer des actes liés à l'avortement. » (p.14)

- Dénonce « les périodes d'attente non nécessaires d'un point de vue médical », c'est-à-dire les périodes de réflexion entre la demande d’avortement et l’avortement lui-même.

- Dénonce les « interprétations trop restrictives des limites existantes » conditionnant la pratique de l’avortement en Irlande, à Malte et en Pologne (§ G).

- Prétend que l’avortement serait un droit de l’homme garanti par le droit international (§§ 7, 10)

- Soutient que les adolescents ont un « droit à la confidentialité » en matière de santé sexuelle et génésique : cela implique que les parents soient dépossédés de leurs droits lorsque leur fille est enceinte. (§14)

- Invite les États membres à garantir une éducation sexuelle obligatoire pour tous les enfants y compris en dehors de l'école (§15). Cette éducation sexuelle doit s’inscrire dans la perspective de genre, en incluant « la lutte contre les stéréotypes et les préjugés, dénoncer la discrimination basée sur le sexe et l'orientation sexuelle ainsi que les obstacles structurels à l'égalité fondamentale » (§16).

- Demande à l’UE de financer l’avortement dans les pays pauvres au moyen du Fonds de développement européen pendant la période 2014-2020 (§ 22) et demande à l’UE d’inclure la « SDSG » dont l’avortement dans le cadre de la coopération européenne au développement (§ 23) au motif que les « investissements dans la santé génésique et la planification familiale » seraient « parmi les moyens les plus efficaces, en matière de rapport qualité-prix et de développement, de favoriser le DEVELOPPEMENT DURABLE  d'un pays » (§21).

Pour s’opposer à cette résolution, trois actions :

Demander au Président du Parlement européen de retirer le projet de résolution de l’ordre du jour de l’Assemblée plénière car ce texte ne relève pas de la compétence de l’Union. (Markus Winkler, Cher de cabinet, 0032 (0)2 28 40 737, markus.winkler@europarl.europa.eu)

Demander au PPE de rejeter le texte joseph.daul@europarl.europa.eu ; 0032-2-2840662

Signer L’Inititive Citoyenne Européenne Un de Nous 

***

Le Centre européen pour le droit et la justice est une organisation non-gouvernementale internationale dédiée à la promotion et à la protection des droits de l'homme en Europe et dans le monde. L'ECLJ est titulaire du statut consultatif spécial auprès des Nations-Unies/ECOSOC depuis 2007. L'ECLJ agit dans les domaines juridiques, législatifs et culturels. L’ECLJ défend en particulier la protection des libertés religieuses, de la vie et de la dignité de la personne auprès de la Cour européenne des droits de l'homme et au moyen des autres mécanismes offertes par l'Organisation des Nations Unies, le Conseil de l'Europe, le Parlement européen, et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). L'ECLJ fonde son action sur « les valeurs spirituelles et morales qui sont le patrimoine commun des peuples [européens] et qui sont à l'origine des principes de liberté individuelle, de liberté politique et de prééminence du droit, sur lesquels se fonde toute démocratie véritable »(Préambule de la Statut du Conseil de l'Europe).

(10 octobre 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/parlement-europeen-un-projet-de-resolution…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 17:06 (2013)    Sujet du message: GOV'T IN MASSIVE CRUSH OF RELIGIOUS FREEDOM Répondre en citant

GOV'T IN MASSIVE CRUSH OF RELIGIOUS FREEDOM

Woman thrown off metro for singing spiritual hymns Published: 14 hours ago
 
Bob Unruh


Bob Unruh joined WND in 2006 after nearly three decades with the Associated Press, as well as several Upper Midwest newspapers, where he covered everything from legislative battles and sports to tornadoes and homicidal survivalists. He is also a photographer whose scenic work has been used commercially.


On Miami’s Metrorail, 82-year-old Emma Anderson was forcibly removed at Brickwell Station by a security guard.

According to a lawsuit, the guard accused her of “publicly singing spiritual hymns.”

He insisted that public singing, dancing and playing music without a permit is against the Miami-Dade Transit rules.

The case is just one of hundreds referenced in a newly updated report by legal experts with the Texas-based Liberty Institute. The non-profit legal advocacy group says the evidence shows the U.S. government is steadily advancing an agenda to replace the “Creator”  in the Declaration of Independence with itself.

Liberty Institute says the report documents more than 1,200 cases of attacks by the government on the right to free expression of religion through rules, regulations, laws and precedents.

The report,“Undeniable: The Survey of Hostility to Religion in America,” recently was updated for 2013, following its initial release in 2012.

“The Founders called ‘free exercise’ of religion, guaranteed in the First Amendment to the Constitution, our ‘First Freedom,’” the report says. “They regarded the right of everyday people to express open allegiance to the Creator as a safeguard against government attacks on any rights given by that Creator.”

But what would happen if “open and widespread expression of religious freedom – in government, schools, work¬places, the military, public places, and more – is eliminated, driven into the shadows of society?”

“What if religion becomes an opinion only to be expressed privately in your home or quietly in your church, if at all? What if religious liberty becomes a poor, subservient tenant of an arbitrary and imperious government landlord?” the report asks.

“If that occurs, then government can erase any of your rights as it sees fit, since government, not the ‘Creator’ cited by the Founders, will be regarded as the ultimate definer, giver or taker of all rights,” the report says.

The report is a joint effort of the Liberty Institute and the Family Research Council, which a year ago was the target of a now-convicted domestic terrorist who declared he wanted to kill as many people as he could.

Floyd Lee Corkins told investigators that he got the idea of targeting FRC from the Southern Poverty Law Center, which routinely labels organizations that support traditional marriage instead as hate organizations.

The report divides the hundreds of pages of documentation about attacks on religious freedom in America into three categories: attacks in the public arena, in schools and against churches and other religious groups.

Among the current high-profile battles is the dispute over Obamacare’s demand that employers pay for abortifacients and workers pay for abortion services, even if they have a religious objection to killing unborn children.

Read about how the U.S. military is “investigating” a sergeant because he refused to endorse his commanding officer’s homosexual beliefs.

The report says there also are prohibitions on veterans’ memorials, displays of the Ten Commandments and public invocations, such as the pastor who was told he was not allowed to pray “in Jesus’ name” at a Memorial Day event.

Cheerleaders were barred from putting Bible verses on banners at football games, a third-grader was told he could not include a religious message along with goodies he was handing out to classmates, and a student wasn’t allowed to say “Jesus” when asked what Easter meant.

A church in Holly Springs, Miss., had to fight opposition from city officials to plans for a new building.

But the report says “there is hope.”

“While [the report] shows that attacks on religious liberty are dramatically increase in the United States, both in the frequency and in the severity of the attacks, this survey also shows that those persons and organizations, like Liberty Institute, that stand up for religious liberty win when they fight,” the report says.

“When those who value religious liberty actively engage the cultural and legal battle against secularism, they push back the secularists’ agenda,” it says.

While the “tidal wave” of anti-religious activism is surging, there “is still time to turn back this tide.”

“In fact, there is encouraging evidence that we can do so if we choose. Liberty Institute and the Family Research Council have joined forces to boldly defend and restore religious liberty in America. This includes opposing and exposing the escalating efforts by activist organizations and government bureaucrats to redefine and regulate religious freedom as conceived by America’s Founders. From the local district courts to the U.S. Supreme Court to the halls of Congress and state legislatures, we will face each challenge headon to protect our most precious liberty – our freedom of religion.”

A long list

The 82-year-old Anderson filed a lawsuit to recover for battery, assault and negligence. She also sought an order protecting the rights of future passengers.

Additional egregious actions, according to the report, included park rangers ordering a woman to stop handing out Bibles at a farmer’s market “on federal property.”

The governor of Kentucky vetoed a bill to protect sincere religious believers against government overreach and coercion.

The report says: “Opponents vilified religious believers by spreading offensive and invidious message. A gay, lesbian, bisexual and transgender advocacy group labeled religious protections an ‘endorsement of discrimination,’ placing ‘women, children, people of color and all Kentuckians’ at risk. Similarly, the governor publicly expressed worry that protecting religious believers from governmental coercion may ‘threaten public safety, health care and individuals’ civil rights.’”

In Tempe, Ariz., a Romanian immigrant was arrested for peacefully distributing Christian tracts to passsersby on the sidewalk.

The U.S. Department of Agriculture ordered a shelter in Evansville, Ill., to prohibit people from participating in voluntary prayer before meals.

“The prayers were open to all and were not mandatory. The U.S. Department of Agriculture, however, demanded that UCS stop the prayers or stop accepting federal assistance to feed the homeless. The UCS now permits only a moment of silence before meals.”

Among the other cases in the report:
  • A pastor in New York won the right to hold a Bible study in  community center that had banned “religious” events.
  • A church in Dallas was ejected from an empty high school where it had been holding Sunday services, even they the church had a valid lease.
  • The city of Plano, Texas, tried to prevent WillowCreek Fellowship Church from opening because of the angle of the roof of its church building.
  • An Ohio library ordered a Christian group not to meet there to talk about traditional marriage, unless advocates for homosexuality also were present.
  • An African-American church in Texas was billed for property taxes after its building burned down. The assessor’s argument was that members no longer could meet on the property, so it no longer was tax-exempt.
  • The NFL threatened churches showing the Super Bowl on their big screen televisions.
  • A church in Brookville, Pa., was fined for opening its parsonage to three homeless men to live there.
  • A minister’s invitation to the National Prayer Luncheon was revoked because he was critical of open homosexuality in the military.
  • The city of Cheyenne, Wy., denied permission for a non-profit organization to run a daycare center.
  • An Alabama student was ordered not to wear a cross necklace, and a valedictorian in Iowa was ordered to give a secular speech.
http://www.wnd.com/2013/10/govt-in-massive-push-to-crush-religious-freedom/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Oct - 10:49 (2013)    Sujet du message: TORONTO : UN POMPIER MEURT APRES QU'UN MUSULMAN AIT TENTE DE LE DECAPITER Répondre en citant

TORONTO : UN POMPIER MEURT APRES QU'UN MUSULMAN AIT TENTE DE LE DECAPITER

Posted On 22 sept 2013

By : Jean-Patrick Grumberg


Dominic Parker

Coran 8:12 : Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (décapitez-les).
Coran 47:4 : Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous (décapitatez-les).


Un pompier de Toronto agé de 45 ans est mort samedi matin 14 septembre (heure de Toronto), après avoir été poignardé au cou à plusieurs reprises afin de le décapiter.

La victime a été identifiée par sa famille, il s’agit de Dominic Parker, un père d’une famille heureuse, marié depuis 23 ans, avec deux filles de 18 et 19 ans.

Selon la police, Parker était assis dans un café au moment où un homme a tenté de le décapiter, et il a reçu de nombreux coups de couteau à la tête et au cou. Il fut emmené à l’hôpital St. Michael dans une condition critique et il est décédé peu après 2 heures du matin.



Le patron du Rotana Café, in the Danforth and Coxwell Avenues area, Hussein Souddo, a déclaré à la police avoir vu le jihadiste parler brièvement avec Parker avant qu’il tente de le décapiter, et a ajouté qu’il ne semblait pas qu’il y ait eu d’altercation entre les deux hommes avant cela. « Il n’y avait aucun conflit. Dominic était normal », a expliqué le patron du café dont Dominic était un client régulier, ajoutant « qui sait ce qui s’est produit ensuite, il n’y a pas eu de signe précurseur. Il a été choisi au hasard »

« J’ai essayé d’intervenir, j’ai essayé de le sauver, mais je suppose que c’était trop tard », a ajouté Souddo.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nabil Hurhuy, 23 ans, a été arrêté tout près de la scène de la décapitation peu de temps après les faits, samedi après midi, et accusé de tentative de meurtre, et de port d’arme interdite. L’accusation a été transformée depuis en meurtre au premier degré.



Page Facebook de Nabil

La police, qui pour respecter le politiquement correct refuse d’envisager comme premier motif le fait que Nabil a tenté de décapiter sa victime conformément au coran, cherche maintenant un motif à l’attaque.


Nabil au tribunal, vendredi

En plus d’être pompier de Markham, Dominic Parker travaillait également en free lance comme décorateur de décors de scènes, et il venait de terminer le tournage d’une publicité de Noël, vendredi soir autour de 20 heures. Lui et des amis de la productions décidèrent de s’arrêter dans un bar du coin et se quittèrent au bout de quelques temps, selon Michaels, un des amis présent. Puis il prit son vélo qui était attaché dans Danforth Avenue.

C’est ensuite qu’il s’est arrêté au Rotana Café pour boire un thé. Il était assis dans un canapé en train de boire du thé au moment où Nabil a tenté de le décapiter.

Dominic Parker était un homme gentil et doux, toujours prêt à rendre service autour de lui, déclare un de ses amis. Il vivait pour sa femme et ses filles. Parmi les pompiers, il était par ailleurs considéré comme un vrai héros.

Au moment du drame, sa femme et ses filles étaient à Montreal, explique Jay Michaels, afin d’installer les deux filles qui commençaient leur première année universitaire à Concordia.

La famille tente maintenant d’affronter la réalité de cette tentative de décapitation totalement gratuite, et a déclaré, au travers de Michaels, qu’elle est trop choquée pour parler aux médias.

“Sa phrase favorite était « je vis mes rêves » explique Michaels en parlant de lui. Il était probablement la personne la plus remplie de joie de vivre que je connaissais. »
Parker était devenu pompier quatre ans plus tôt, après avoir travaillé comme livreur à vélo, et avoir servi dans la 48e Highlanders, une unité de réserve de l’armée Canadienne à Toronto.

Walter Brinston, président de l’association des pompiers professionnels de Markham, a déclaré que Dominic, qui avait un « sourire viral », était considéré comme un héros.

RIP Dominic Parker. Nous présentons toutes nos condoléances à sa femme Zilla, ses filles Ryla et Brenna, et ses proches.

(Merci à Céline pour avoir communiqué cette information). Les médias canadiens font une large place à la victime, sa famille, sa carrière et sa vie, et rien encore sur le djihadiste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.dreuz.info/2013/09/toronto-un-pompier-meurt-apres-quun-musulman-ait-tente-de-le-decapiter/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Oct - 14:16 (2013)    Sujet du message: DEMONIZATION OF JEWS/ISRAELIS - JEWS/ISRAELIS ARE EVIL Répondre en citant

DEMONIZATION OF JEWS/ISRAELIS - JEWS/ISRAELIS ARE EVIL 



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=-vXcqh82Phc



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=6bcZcaS6w8E

PA TV for kids: Jews carried out Devil's plan, attempting to destroy Muhammad
The Devil: "I've built my plan on the burning hate and loathing of Muhammad and his supporters that fills the hearts of the Jews... "

[The Devil hovers above the Jews]

Jew: "We have lost our prestige because of Muhammad..."

Leader of Jewish tribe: "We must return to Medina and harm Muhammad and his supporters... There are [Arab-Pagan] tribes that want to destroy Muhammad and the ones who want that the most are the Quraish and their allies... These tribes are not small and they have a major conflict with Muhammad. If they unite, it will be possible to destroy Muhammad."

Jew: "And then we'll return to Medina and go back to being prestigious leaders."
Jew: "A wise idea."

Leader of Jewish tribe: "So let us go to the tribes and prepare for the war with Muhammad..."

Note: Amidst the Arab pagan population of Medina, there were also three Jewish tribes. In the year 625, Muhammad exiled the Jewish Qaynuqa and Nadir tribes. Soon afterward, he captured the Qurayza tribe and had the 750 male captives decapitated and the wives and children sold into slavery. Islamic tradition justifies Muhammad's actions, teaching that the three Jewish tribes broke their treaties with Muhammad.

http://palwatch.org/main.aspx?fi=763&fld_id=763&doc_id=9929&sor…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Oct - 11:33 (2013)    Sujet du message: BILL LANGFAN APPEASEMENT Répondre en citant

BILL LANGFAN APPEASEMENT 



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=a4H_h9WKMnY&feature=c4-overview&list…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Oct - 11:48 (2013)    Sujet du message: L’IRAN PRÊT A FAIRE DE LA FATWA DU GUIDE SUPRÊME "UN DOCUMENT ONUSIEN " ! Répondre en citant



L’IRAN PRÊT A FAIRE DE LA FATWA DU GUIDE SUPRÊME  "UN DOCUMENT ONUSIEN " !

L’équipe du site




«Nous sommes prêts à faire enregistrer la fatwa du Guide suprême, en tant que document, à l’ONU», c’est ce qu’a affirmé mardi le président du parlement iranien, Ali Larijani, au second jour de sa visite en Chine.

Lors d’un entretien avec la chaîne chinoise Phoenix, le président du Majlis islamique a réitéré que le régime sioniste constitue le plus important obstacle au règlement du dossier nucléaire iranien.

«Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré illicite dans le cadre d’une fatwa la production ou l’usage des armes nucléaires. Nous sommes mêmes prêts à faire enregistrer à l’ONU ce document qui va bien au-delà du concept de la loi», a réitéré Larijani.

Il a rappelé : «selon nos convictions, la loi est réversible et modifiable, tandis que cette fatwa va bien au-delà du concept de la loi.

Et de poursuivre : «A mon avis, il faut régler cette question de manière fondamentale; c’est justement pour cette raison que le nouveau gouvernement œuvrera pour régler le dossier nucléaire, via une diplomatie active».

L’enrichissement d'uranium à 20% continue normalement

Pour sa part, le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, a déclaré mercredi que l'Iran poursuivait normalement l'enrichissement d'uranium à 20% dans une déclaration au site officiel du Parlement iranien, www.icana.ir.

"La production de l'uranium à 20% et celle des plaques de combustibles (pour le réacteur de recherche de Téhéran, ndlr) se poursuivent, aucun arrêt n'est intervenu", a déclaré M. Salehi, démentant les propos d'un député qui avait évoqué la semaine dernière la suspension de l'enrichissement à 20%.

"Le combustible pour le réacteur de Téhéran est produit normalement et tous les mois les plaques de combustibles sont fournies en quantités nécessaires", a-t-il ajouté.

 Les pays du groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) qui négocient un règlement diplomatique au dossier nucléaire, demandent notamment à Téhéran de stopper l'enrichissement à 20%.

Les négociations, interrompues depuis avril, ont repris à la mi-octobre à Genève. L'Iran a proposé une feuille de route pour une sortie de crise, que les deux parties ont convenu de garder confidentielle. Une nouvelle réunion est prévue les 7 et 8 novembre.

Toutes les activités d'enrichissement nucléaire sont sous la surveillance de l'AIEA.

Rédaction + Irib + Agences

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=138555&frid=86&cid=86&fromval=1&seccatid=28



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:09 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 2166, 67, 68  >
Page 20 sur 68

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com