LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3266, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 00:45 (2014)    Sujet du message: CHURCHES CALL FOR AN IMMEDIATE CESSATION OF HOSTILITIES IN GAZA Répondre en citant



CHURCHES CALL FOR AN IMMEDIATE CESSATION OF HOSTILITIES IN GAZA 


Gaza City, 18 July. Photo: Mohammed Badarin

22 July 2014
Expressing grave concern over the escalation of military operations in Gaza, the World Council of Churches (WCC) general secretary Rev. Dr Olav Fykse Tveit said, “Hostilities must cease. Israel, Palestine and the surrounding region must be offered the HOPE OF PEACE : a PEACE based in JUSTICE, a lasting PEACE that may lead toward reconciliation”.

In an official statement from the WCC issued on 22 July, Tveit expressed deep sadness over the “human devastation on every side, and the disproportionately high number of Palestinian civilian casualties, including women and children”.

On behalf of the 345 member churches of the WCC, Tveit appealed to “all parties to abide by their obligations under international humanitarian and human rights law” which condemn and prohibit all kinds of indiscriminate and disproportionate killing of civilians.

Tveit shared the WCC’s call for an immediate cessation of hostilities in Gaza. He urged lifting of restrictions on the movement of persons and goods in and out of the Gaza Strip so that urgent humanitarian needs can be dealt with.

In the statement, WCC also called for the resumption of direct PEACE TALKS to achieve a comprehensive and sustainable PEACE based upon a two-state solution along internationally recognized borders.

Tveit said that the “latest resort to armed conflict – and the consequent intolerable suffering inflicted on families and communities – can do nothing to promote a just and sustainable PEACE for Israelis and Palestinians”.

He added that “PEACE in Israel and Palestine will come only through the restoration of compassion between human beings, through seeking together common paths towards JUSTICE and PEACE, and through a genuine commitment to creating the basis for future generations of Israelis and Palestinians to live side-by-side in PEACE.”

Read full text of the WCC general secretary’s statement

WCC member churches in the Middle East

http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/churches-call-for-an-immediat…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 00:45 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 23:23 (2014)    Sujet du message: CENSURE Répondre en citant

CENSURE





2e partie de l'entrevue

Sur la radio d’État France Inter, il ne fait pas bon critiquer BHL et souligner la politique génocidaire d’Israël...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 02:40 (2014)    Sujet du message: CHRISTIAN GENOCIDE PROTESTS WORLD WIDE!!! STOP ISIS! Répondre en citant

SPIRITUAL TRAP

CHRISTIAN GENOCIDE PROTESTS WORLD WIDE!!! STOP ISIS!


Christian mobilization all around the world by the Babylonian Catholic church under the prayer of the Scarlet Woman. In New-York, christians are mobilize in front of the United Nations to ask for help to the christians  in Irak. Do you thing that God will listen to them?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=fhPAsx2e9UU


"8 For thus saith the Lord of hosts, the God of Israel; Let not your prophets and your diviners, that be in the midst of you, deceive you, neither hearken to your dreams which ye cause to be dreamed.

For they prophesy falsely unto you in my name: I have not sent them, saith the Lord.

10 For thus saith the Lord, That after seventy years be accomplished at Babylon I will visit you, and perform my good word toward you, in causing you to return to this place.

11 For I know the thoughts that I think toward you, saith the Lord, thoughts of peace, and not of evil, to give you an expected end.

12 Then shall ye call upon me, and ye shall go and pray unto me, and I will hearken unto you.

13 And ye shall seek me, and find me, when ye shall search for me with all your heart.

14 And I will be found of you, saith the Lord: and I will turn away your captivity, and I will gather you from all the nations, and from all the places whither I have driven you, saith the Lord; and I will bring you again into the place whence I caused you to be carried away captive.

15 Because ye have said, The Lord hath raised us up prophets in Babylon;

16 Know that thus saith the Lord of the king that sitteth upon the throne of David, and of all the people that dwelleth in this city, and of your brethren that are not gone forth with you into captivity;

17 Thus saith the Lord of hosts; Behold, I will send upon them the sword, the famine, and the pestilence, and will make them like vile figs, that cannot be eaten, they are so evil.

18 And I will persecute them with the sword, with the famine, and with the pestilence, and will deliver them to be removed to all the kingdoms of the earth, to be a curse, and an astonishment, and an hissing, and a reproach, among all the nations whither I have driven them:

19 Because they have not hearkened to my words, saith the Lord, which I sent unto them by my servants the prophets, rising up early and sending them; but ye would not hear, saith the Lord.

20 Hear ye therefore the word of the Lord, all ye of the captivity, whom I have sent from Jerusalem to Babylon:"
Jeremiah 29:8-20


Dernière édition par maria le Sam 16 Aoû - 18:44 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 03:04 (2014)    Sujet du message: LE SYMBOLE « ن » SE PROPAGE SUR LES RESEAUX SOCIAUX EN SOUTIEN AUX CHRETIENS D'IRAK Répondre en citant

TRAPPE SPIRITUELLE

LE SYMBOLE « ن » SE PROPAGE SUR LES RESEAUX SOCIAUX EN SOUTIEN AUX CHRETIENS D'IRAK

Christian Genocide Protests World Wide!!! STOP ISIS!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=fhPAsx2e9UU

Mobilisation pour les chrétiens d'Irak et procession du 15 août à Paris



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=MOVjCPQSdXQ

Le symbole ن est un symbole d'esclavage et de la persécution mais ses évêques et ses prêtres de Rome, sous la gouverne de Caritas Internationalis, mettent en valeur ce symbole qui devrait, au contraire, tous nous horrifier.
L’idée de cette initiative est née de l’appel du Saint-Père exhortant à mettre un terme à la violence en Irak. L'homme qui croit en ses faux prophètes sera mené en bateau jusqu'à sa complète destruction. Demander donc aux juifs s'ils étaient heureux d'être obligés de mettre sur leur bras le symbole maudit de l'étoile de David. Les musulmans ne savent peut-être pas non plus, mais sous le règne du Pape Innocent III, les juifs et les musulmans ont été obligés par décret de Rome de porter des symboles tout aussi honteux. Et là, j'ai pu constater moi-même sur différents sites que beaucoup de chrétiens ont acheté ce mensonge et mettent ce signe honteux du ن comme photo les représentant, en soutient pour les chrétiens. Une honte, je ne peux exprimer ma frustration de voir tous ces chrétiens endormis porter fièrement ce symbole. Ils sont des esclaves dociles que l'on mène à l'abattoir. Lisez Jérémie 29:8-20.




Déjà dramatique, la situation des chrétiens d’Irak s’aggrave d’heure en heure. Les catholiques de France sont mobilisés dans la prière et l’action. Nos frères chrétiens sont chez eux en Orient !

Mgr Bernard Podvin.

Porte-parole de la Conférence des évêques de France.

Déjà dramatique, la situation des chrétiens d’Irak s’aggrave d’heure en heure. Le terrorisme aveugle compte, hélas, sur le relâchement estival de notre vigilance pour intensifier son chantage et ses odieuses exactions. Le voyage tout récent de la délégation de l’Eglise catholique en France vient de mesurer à quel point la population irakienne, dans ses diverses composantes, crie au secours. Entendrons-nous leur appel ? Nous saluons les récentes prises de parole des dirigeants de notre pays. Mais elles doivent se concrétiser davantage. C’est au niveau des Nations Unies que doit au plus vite s’organiser la plus ferme et la plus rapide des réactions, avant qu’il ne soit trop tard.

Les catholiques de France sont mobilisés dans la prière et l’action. Nos frères chrétiens sont chez eux en Orient ! La communauté internationale est indigne d’elle-même si elle ne protège pas toutes les minorités de la planète.

Mgr Georges PONTIER


LE SYMBOLE « ن » SE PROPAGE SUR LES RESEAUX SOCIAUX EN SOUTIEN AUX CHRETIENS D'IRAK

La lettre « ن » est l’initiale du mot arabe « Nasrani », qui désigne les chrétiens d’Irak.

Les jihadistes qui ont envahi la région de Mossoul, en Irak, marquent de ce signe les habitations occupées par des chrétiens, contraints de se convertir à l’islam ou de mourir. La plupart ont opté pour l’exil.

En signe de soutien aux chrétiens d’Irak, de nombreux internautes et organisations ont repris ce symbole dans leur avatar sur Facebook et Twitter. 

La marque de l'esclave






L’AED A APPELE A UNE JOURNEE DE PRIERE POUR LA PAIX EN IRAK

L’Aide à l’Église en Détresse, en lien avec le patriarche des chaldéens Louis Raphaël Sako, a convié les habitants du monde entier à une journée de prière pour la paix en Irak le mardi 6 août, en la fête de la Transfiguration.’

Fondation pontificale, membre du Conseil National de la Solidarité des Évêques de France, l’AED soutient les chrétiens persécutés, réfugiés ou menacés, dans plus de 150 pays. Elle s’est montrée très active depuis de nombreuses années sur la protection des chrétiens d’Irak face aux dangers qu’ils encourent dans un pays soumis à une insécurité grandissante, surtout depuis l’intervention américaine de 2003. L’AED appelle donc le 6 août tous les « hommes de bonne volonté » à « unir les voix et les cœurs devant le Seigneur afin d’implorer la paix », selon les mots de Mgr Sako adressés à l’AED.

Une réponse à l’appel du Pape

L’idée de cette initiative est née de l’appel du Saint-Père exhortant à mettre un terme à la violence en Irak, explique le président international de l’AED Johannes Heereman : « Dimanche dernier, à l’Angélus, le Pape François a lancé un appel à l’humanité entière : ‘Arrêtez-vous, s’il vous plaît ! Je vous le demande de tout mon cœur. Le moment est venu de s’arrêter. Arrêtez-vous, s’il vous plaît !’ Cet appel pressant nous a incités à nous adresser non seulement aux chrétiens, mais aussi aux fidèles d’autres religions, à commencer par les différentes communautés musulmanes qui, à l’heure actuelle, souffrent particulièrement elles aussi des conséquences de la guerre, pour les convier à une prière de PAIX qui englobe la terre entière. Face à des souffrances telles que celles auxquelles nous devons assister en Irak, il est temps de nous unir à la souffrance de nos frères et sœurs et de montrer au monde que nous ne les avons pas oubliés ». La suite >>

CHRETIENS D’IRAK : RETOUR DE LA DELEGATION DE LA CEF

Le Cardinal Barbarin, Mgr Dubost et Mgr Gollnisch sont de retour ce 1er août de leur voyage comme émissaires de l’Eglise catholique en France auprès des chrétiens d’Irak, accueillis par le Patriarche Chaldéen Louis-Raphaël Sako.

Dans une interview, recueillie sur place par Natalia Trouiller, responsable de la communication du diocèse de Lyon, et publiée sur le site eglise.catholique.fr, ils reviennent sur ces nombreuses rencontres, qui les ont profondément marqués.

Selon Mgr Pascal Gollnisch, Directeur général de l’œuvre d’Orient et organisateur de cette visite, « même si ce voyage revêt un caractère particulier en raison de l’actualité, ce n’est pas un acte isolé : il s’inscrit vraiment dans la continuité du souci qu’ont les évêques français de leurs frères d’Orient … »

Ce qui a beaucoup frappé Mgr Michel Dubost, évêque d’Evry et Président du Conseil pour les relations interreligieuses de la CEF, « c’est de trouver des gens qui ont tout perdu en raison de leur foi : ils demandent justice, mais sans haine ni appel à la vengeance. L’immense solidarité du peuple irakien m’a aussi frappé : paroisses, écoles, salles communes, maisons, toutes les portes se sont ouvertes pour les déplacés ».

Pour le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et à l’initiative de cette délégation, « il fallait que les chrétiens d’Irak sachent que l’on prie pour eux : c’est chose faite. Nous n’avions pas la prétention de faire des choses extraordinaires, mais toutes simples : prier, manifester notre amitié, apporter une aide matérielle… Ce qui me touche, ce que je garde de ce voyage, ce sont 2 remarques : une du patriarche, « De jour en jour, grâce à votre venue, on voyait leur espérance grandir » ; et une de Mgr Youssef Thomas, « Avant nous étions sans voix ; maintenant, enfin, nous avons une voix ».

C’est bien pour être à l’écoute des chrétiens en Irak que cette délégation de l’Eglise en France a été organisée mais plus que jamais, tout est à poursuivre ! N’oublions pas les chrétiens d’Orient !

Interview de la délégation de la Conférence des évêques de France auprès des catholiques irakiens Sur le site http://www.eglise.catholique.fr/act... )


Mgr GOLLNISH : AIDER LES CHRETIENS D'IRAK



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=d4pOLH-gQ5A

Mgr Pascal Gollnish revient sur l’aide apportée aux Chrétiens d’Irak. Le directeur de l’OEuvre d’Orient participait à la délégation de l’Eglise catholique de France en visite en Irak du 28 juillet au 1er août 2014 pour soutenir la population irakienne. Chrétiens d’Orient du 31/07/2014.


VIDEO : LES CHRETIENS PERSECUTES EN IRAK ET EN SYRIE



VIDEO : http://fmc-terrasanta.org/fr/actualites-evenements-et-la-societe.html?vid=6…

Autour du dieu soleil


TERRE SAINTE ET CHRETIENS D’IRAK : LES CATHOLIQUES EN FRANCE MOBILISES
 
Communiqué de la Conférence des évêques de France

Paris, le jeudi 24 juillet 2014

Les chrétiens de Mossoul sont chez eux au berceau du christianisme. Ils sont nos aînés dans la foi. Comment peut-on les soumettre à la terreur et au chantage dans l’unique but de les faire fuir ? "Les voici dépouillés de tout" s’est indigné le Saint-Père. Les catholiques en France ne peuvent rester passifs. La communauté internationale doit, de toute urgence, préserver la paix et la sécurité de ces populations que le pouvoir local avoue être incapable de protéger. N’oublions pas les chrétiens d’Irak ! Comme le dit Mgr Pontier « ils sont là-bas depuis toujours, souvent sur des lieux très forts de l’histoire biblique et chrétienne. Leur émigration est dramatique. Nous avons envers eux un devoir de prière et de solidarité. »

Le Cardinal Barbarin, Mgr Dubost et Mgr Gollnisch seront, du 28 juillet au 1er août prochain, émissaires de l’Eglise catholique en France auprès des chrétiens d’Irak, accueillis par le Patriarche Chaldéen Louis-Raphaël Sako. Ils signifieront que la lutte contre l’indifférence doit être permanente. Ils seront priants et acteurs auprès des communautés menacées. Des journalistes les accompagneront, afin que l’opinion publique soit de toute vigilance. Prions pour que cette délégation porte un peu de réconfort et de lumière dans la situation très grave que subissent nos frères en Orient. En France, d’autres initiatives locales, encouragées par l’évêque du lieu, sont à mentionner et à rejoindre (assemblées de prières, jeûne, appels aux dons …).

Par ailleurs, deux mille étudiants français se faisaient une joie d’être les hôtes des chrétiens de Terre Sainte, en cette fin juillet, pour un pèlerinage de foi et d’amitié. C’est peu dire que ces jeunes le préparaient ce rendez-vous, avec motivation et créativité ! Vingt-cinq évêques, et de nombreux accompagnateurs, étaient de cette belle aventure sur les pas du Christ. Le conflit israélo-palestinien, le plus sanglant depuis 2009, et dont chaque jour apporte des faits terrifiants, en décide autrement ! L’annulation de ce séjour fut très difficile à prendre. Les évidentes raisons de sécurité, et la responsabilité qui nous incombe, appelaient cette décision déchirante. Le préjudice causé pour un voyage annulé est une réalité indéniable, mais il est peu de choses au regard de l’angoisse quotidienne de la population locale. C’est aux habitants de Terre Sainte, qu’il faut penser, vivant dans la peur du déchainement meurtrier. Ne pouvoir venir chez eux est un coup dur pour la fraternité. Nous connaissons leur foi et leur mobilisation pour la justice et la paix.

Profondément unis à eux, les catholiques en France ne baissent pas les bras. Ils ne se résigneront jamais à ce que la guerre soit plus forte. Ils feront tout pour intercéder et agir afin que la communauté internationale s’implique dans la recherche de résultats tangibles et durables. Avec quelques semaines de recul, chacun relit avec émotion le voyage du Saint-Père : son geste silencieux et grave contre le mur de Séparation n’était-il pas prémonitoire ? Totalement mobilisés avec le Pape François, et en lien fraternel avec tous, nous aurons, depuis le territoire français, des initiatives de prière et de solidarité. Au nom des évêques de France, Mgr Pontier, Archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France, appelle les paroisses à s’unir, tout spécialement lors de la prière universelle des messes célébrées les samedi 26 et dimanche 27 juillet, à partir d’une proposition commune. Pour Mgr Pontier, « Il s’agit de ne pas perdre cette communion spirituelle avec les communautés chrétiennes locales qui devaient nous accueillir, pour se retrouver ensemble dans la prière pour la paix et manifester la fraternité ».

Nous n’oublions pas également la détresse de nos frères en Syrie. En principe, Mgr Marc Stenger se rendra au nom de la CEF, sur invitation du Patriarche Grégoire III, pour les 150 ans de la Cathédrale grecque-catholique.

Le Christ, par le don de sa vie, a tué la haine. C’est quand tout semble inextricable et désespéré, que la « petite voie » de la Béatitude de la paix prend une signification nouvelle. La vitalité des étudiants français, de leurs communautés et de leurs pasteurs veut en témoigner ! Que tous soient assurés de la fraternité de l’Eglise catholique en France.

Mgr Bernard Podvin
Porte-parole des évêques de France
Pour télécharger le document :



http://www.diocese-saintetienne.fr/Situation-alarmante-des-chretiens.html


Dernière édition par maria le Sam 16 Aoû - 18:41 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 03:24 (2014)    Sujet du message: WORLD PROTEST NEW YORK CITY IN FRONT OF UNITED NATIONS TO STOP GENOCIDE OF CHRISTIANS IN SYRIA IRAQ Répondre en citant

WORLD PROTEST NEW YORK CITY IN FRONT OF UNITED NATIONS TO STOP GENOCIDE OF CHRISTIANS IN SYRIA IRAQ

15 Because ye have said, The Lord hath raised us up prophets in Babylon;
Jeremiah 29:15




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=XjuROXamwCc



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 17:53 (2014)    Sujet du message: 1 - TOUS UNIS POUR LUTTER CONTRE UN ENNEMI COMMUN Répondre en citant

1 - TOUS UNIS POUR LUTTER CONTRE UN ENNEMI COMMUN

le gazaoui | Algerie12:202014-08-16



COMMENTAIRE de le Gazaoui


LE TAKFIRISME est une variante du sionisme et elle doit etre combattue non pas par quelques tribus
sunnites et doit l’etre par l’ensemble des musulmans sunnites et chiites,il en va de l’avenir de cette
religion qui quoi que fasse notre ennemi le sionisme maudit ne s’éteindra jamais,toutes les autres
religions connaitront les abimes sauf la religion de dieu qui ne cessera de conquérir le coeur des
gens.EN CE moment tragique tous les musulmans de n’importe quelle confession devraient se trouver sous
les ordres de l’homme providentiel envoyé par ALLAH SOUBHANOU DANS SON immense gratitude TOUS DERRIERE
SAYED NASRALLAH L’homme que nous envie les misérables

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=186866&frid=76&se…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 18:48 (2014)    Sujet du message: PRIERES ET SOLIDARITE POUR LES EGLISES DU NORD DE L'IRAK Répondre en citant

TRAPPE SPIRITUELLE



PRIERES ET SOLIDARITE POUR LES EGLISES DU NORD DE L'IRAK


09 août 2014
Version française publiée le: 12 août 2014

Dans une lettre ouverte de solidarité adressée aux Églises membres du Conseil œcuménique des Églises (COE) dans le nord de l'Irak, Isabel Apawo Phiri, secrétaire générale associée et secrétaire générale intérimaire du COE, a demandé d'intercéder en faveur des chrétiens, des communautés ecclésiales et des habitants de la plaine de Ninive, dans le nord de l'Irak, et des régions environnantes.

Dans une lettre publiée en anglais le 7 août, Isabel Phiri a réagi aux rapports faisant état des déplacements forcés et des meurtres systématiques dont sont victimes les chrétiens, les yézidis et les membres d'autres communautés religieuses et ethniques en Irak, commis par l'organisation qui se fait appeler État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Mme Phiri a évoqué l'appel lancé par le COE au secrétaire général des Nations Unis, Ban Ki-moon, l'exhortant à «veiller à la protection physique de tous les individus qui s'y trouvent et défendre leurs droits fondamentaux, y compris le droit à la liberté religieuse.» Elle a demandé aux Églises de continuer à soutenir la population irakienne dans la prière et le plaidoyer.

«Les églises et les biens appartenant aux communautés religieuses sont profanés et détruits par l'EIIL et des manuscrits anciens ont été réduits en cendres, dans une démarche délibérée de porter atteinte aux croyances religieuses des individus. Selon l'archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleimaniye, Joseph Thomas, des villes entières du nord de l'Irak ont été vidées de leurs habitants», a indiqué Isabel Phiri.

Elle a invité les Églises à prier ensemble et à s'unir «dans l'action pour réhabiliter ces communautés brisées et venir en aide à ces populations.»

Lettre ouverte aux Églises membres du COE en Irak
Lettre ouverte du COE au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon (en anglais)
Églises membres du COE au Moyen-Orient

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/prayers-and-solidarity-for-churches-in-northern-iraq

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/prayers-and-solidarity-for-ch…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 19:20 (2014)    Sujet du message: LETTRE AUX EGLISES MEMBRES DU COE DANS LE NORD DE L'IRAK Répondre en citant

TRAPPE SPIRITUELLE



LETTRE AUX EGLISES MEMBRES DU COE DANS LE NORD DE L'IRAK

Dans une vidéo que j'ai vu sur les chrétiens d'Irak, qui ont dû fuir, une femme, en larmes, ne criait pas vers le Sauveur afin d'être délivrer de leurs oppresseurs, mais demandait de l'aide à la Communauté Internationale de leur venir en aide. Ils se tournent vers leurs faux prophètes, leurs faux sauveurs. Dieu n'écoutera pas leurs prières.

08 août 2014

Dans une lettre ouverte de solidarité adressée aux Églises membres du COE dans le nord de l'Irak, Isabel Apawo Phiri, secrétaire générale associée et secrétaire générale intérimaire du COE, a demandé d'intercéder en faveur des chrétiens, des communautés ecclésiales et des habitants de la plaine de Ninive, dans le nord de l'Irak, et des régions environnantes.







Download : Member Churches and Partners_Iraq Christians and Yazidis fr.pdf

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/resources/documents/wcc-progr…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 19:27 (2014)    Sujet du message: MOYEN-ORIENT Répondre en citant

SPIRITUAL TRAP



MOYEN-ORIENT


Before it became a WCC region in its own right the Middle East came under a WCC Secretariat for Orthodox Churches and the Near East. This changed in the early 1970s and coincided more or less with the creation of the Middle East Council of Churches (MECC) in 1974. The designation 'Near' in the name was abandoned in favour of 'Middle' because of the colonial connotation of Near East reflecting the proximity of the region with Europe. The Middle East as WCC region includes the Arabic peninsula, Cyprus and the countries on the east coast of the Mediterranean, Iran in the north-east and Egypt in the south-west. The Middle East Council of Churches comprises in its membership churches in the Sudan, Tunesia and Algeria which are also members of the All Africa Conference of Churches and in the WCC come under Africa, whereas the churches in Egypt come under the Middle East while they are equally AACC members.  A particularity of the Middle East compared with the other WCC regions is that it includes the birth-place of Christianity, the Holy Land, and three of the five Patriarchates of the early church, Jerusalem, Antioch and Alexandria. The majority of the churches are Orthodox, of the two families (Eastern and Oriental). The Protestant and the Anglican churches are small (with the exception of the Episcopal Church of the Sudan) and are the fruit of missionary work from North America and Europe in the region in the 19th century. These churches have formed the Fellowship of Middle East Evangelical Churches. Another characteristic of the region is the existence of several Catholic Churches of the oriental rite, e.g. Maronite, Melkite, Chaldean etc. which together with the Latin Patriarchate of Jerusalem joined the MECC in 1994. Together the Christian churches form a small minority in the overwhelmingly Muslim environment of the Middle East. One of their major concerns is the on-going migration of Christians who leave the region for economic and political reasons and settle in other parts of the world. Other priorities are the peaceful resolution of the conflicts in the region and good relationships with the Muslims.

The churches in the Middle East have refrained from setting up national councils of churches in their countries. They prefer to see the Middle East Council of Churches as the one body to express their unity and common witness, at the regional level and in their local settings. There are evangelical alliances in several countries, e.g. Cyprus, Egypt, Sudan. The number of WCC member churches is 12 representing 15 million Christians.

The main regional church bodies are:


  • Middle East Council of Churches (MECC)
  • Fellowship of Middle East Evangelical Churches (FMEEC)

http://www.oikoumene.org/fr/member-churches/middle-east?set_language=fr




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Aoû - 00:41 (2014)    Sujet du message: LA GENDARMERIE ALGERIENNE RECENSE LES CHRETIENS EN KABYLIE Répondre en citant

L’OPERATION EST MENEE SECRETEMENT

LA GENDARMERIE ALGERIENNE RECENSE LES CHRETIENS EN KABYLIE

L'infiltration dans les églises par certains pasteurs religieux maçonniques est aussi un grand danger, car ils n'ont qu'à remettre la liste des membres de leur église à leur loge maçonnique, qui elle s'occupera des chrétiens par la suite, par ses différents réseaux terroristes. D'autres églises vont jusqu'à encourager les chrétiens à se faire photographier, sous le couvert de posséder pour l'église un "album de famille". Satan utilise toutes les ruses à sa disposition pour amener la destruction des chrétiens. Comment les islamistes radicaux de l'Irak ont-ils pu savoir où demeurait tous les chrétiens?
 
Saïd F.



Un fichier individuel pour chaque chrétien est établi sur lequel seront apposées toutes les remarques ultérieures. L’information a été déjà révélée en mai dernier par certains chrétiens à Tizi Wezzu. Les services de la gendarmerie et des renseignements généraux algériens ont infiltré tous les lieux de culte des pratiquants chrétiens et certains lieux ont été même dévoilés.

17/08/2014 - 00:30 mis a jour le 17/08/2014 - 01:06 par Saïd F.

Les services de la gendarmerie algérienne mènent actuellement une opération très particulière à Tizi Wezzu, ces dernières semaines. Toutes les brigades sont chargées de mener une enquête discrète sur les chrétiens de chaque localité : leur nombre, leur statut social, leur âge et quand ils se sont convertis, leur ressources financières et surtout, dans la mesure de possible, l’opinion politique de chaque chrétien, le niveau scolaire et la profession de chaque chrétien et mentionné avec détails sur leur dossier.

Un fichier individuel pour chaque chrétien est établi sur lequel seront apposées toutes les remarques ultérieures. L’information a été révélée déjà le mois de mai dernier par certains chrétiens à Tizi Wezzu. Les services de la gendarmerie et des renseignements généraux ont infiltré tous les lieux de culte des pratiquants chrétiens et certains lieux ont été même dévoilés.

Il s’est avéré même que le nombre de chrétiens dépasse largement celui des musulmans dans la plupart des localités à Tizi Wezzu, comme à Makouda, At Wagnun, Iwadiyen, etc.

Par ailleurs, le motif de cette enquête inédite des services de la gendarmerie algérienne, reste inconnu. Une chose est sûre, les services de sécurité s’inquiètent plus des opinions politiques des Kabyles et de leurs convictions religieuses que de leur sécurité. « On nous a dit que l’Etat algérien compte ne pas nommer à des postes clés des citoyens Kabyles de confession chrétienne. C’est une ségrégation. Un chantage pour notre communauté qui pratique sa religion dans une parfaite tolérance », nous a confié un chrétien kabyle.

Saïd F. pour Tamurt.info

http://www.tamurt.info/fr/la-gendarmerie-algerienne-recense-les-chretiens-e…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Aoû - 23:56 (2014)    Sujet du message: ISRAEL RALLY Répondre en citant

SPIRITUAL TRAP

AFDI MAKES HISTORY IN UNION SQUARE

AFDI Rally: Support Israel and Persecuted Minorities Under Islamic Law Latest news


"And they have not cried unto me with their heart, when they howled upon their beds: they assemble themselves for corn and wine, and they rebel against me.
Though I have bound and strengthened their arms, yet do they imagine mischief against me.
They return, but not to the most High: they are like a deceitful bow: their princes shall fall by the sword for the rage of their tongue: this shall be their derision in the land of Egypt."
HOSEA 7:14-16
 

"Say unto them, As I live, saith the Lord God, I have no pleasure in the death of the wicked; but that the wicked turn from his way and live: turn ye, turn ye from your evil ways; for why will ye die, O house of Israel?

Therefore, thou son of man, say unto the children of thy people, The righteousness of the righteous shall not deliver him in the day of his transgression: as for the wickedness of the wicked, he shall not fall thereby in the day that he turneth from his wickedness; neither shall the righteous be able to live for his righteousness in the day that he sinneth.

When I shall say to the righteous, that he shall surely live; if he trust to his own righteousness, and commit iniquity, all his righteousnesses shall not be remembered; but for his iniquity that he hath committed, he shall die for it."
Ezechiel 33:11-13

"The Babylonians, and all the Chaldeans, Pekod, and Shoa, and Koa, and all the Assyrians with them: all of them desirable young men, captains and rulers, great lords and renowned, all of them riding upon horses.

24 And they shall come against thee with chariots, wagons, and wheels, and with an assembly of people, which shall set against thee buckler and shield and helmet round about: and I will set judgment before them, and they shall judge thee according to their judgments."
Ezechiel 23:23-24

Today was an historic day. For the first time, defenders of Israel and representatives of minorities persecuted by Islamic jihadists from around the world gathered together to stand for life and for freedom. Finally, the truth.

Thousands of people gathered in Union Square for our AFDI rally, and onlookers couldn’t have missed the difference between our rally for life and the pro-Palestinian rallies for death: our rally was a true celebration, with singing and dancing and joy in living — a stark contrast to the genocidal Jew-hatred that at the rallies of supporters of jihad. We stood in Union Square today, all the victims and potential victims of jihad, in the coalition that needs to come together worldwide to defend freedom. We stood for life against death, for truth against lies, and for good against evil.

Our speakers provided harrowing insight into the full breadth and depth of the havoc and destruction that Islamic jihadists have unleashed upon the world. New York Assemblyman Dov Hikind gave a stirring appeal for Israel in its struggle against the jihad, and was seconded by the eloquent Ethiopian Jewish spokesman Mordechai Tasman and an IDF soldier who spoke of his own experiences. Dr. Mordechai Kedar flew from Israel for the rally, and showed how the jihadists are proceeding according to quranic imperatives.



Read more : http://pamelageller.com/2014/08/afdi-makes-history-union-square.html/

LONDON PRO ISRAEL RALLY 20 JULY 2014



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=hd6FJceVjCM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 12:42 (2014)    Sujet du message: "QANDAHAR D'IRAK": LES MILICIENS DE DAESH DANS LES SALLES D'ACCOUCHEMENT ! Répondre en citant

"QANDAHAR D'IRAK": LES MILICIENS DE DAESH DANS LES SALLES D'ACCOUCHEMENT !


Ces médecins ont appelé la communauté internationale à intervenir pour les sauver de la domination de l’EI.

Sous l'ancienne alliance, ce verset s'adressait au peuple juif. Sous la nouvelle alliance, par le sacrifice de Jésus-Christ à la croix, tous sont invités et appelés à se repentir et à venir vers le Sauveur de ce monde, le seul qui puisse faire quelque chose pour eux tous. Malheureusement, la majorité des gens font appel à la Communauté Internationale plutôt qu'à Dieu, qui voudrait les sauver de la main de leurs ennemis. Combien de groupes mobilisés ai-je vu, ces dernières semaines, demander à leurs tyrans de les sauver! Non, Dieu n'interviendra pas, ils ne les sauvera pas, car ils l'ont tous oublié et abandonné. Ils les laissera entre les mains de ceux en qui ils ont mis leur confiance.

"Je vous ai frappés de brûlure, et de nielle, et de grêle dans tout le labeur de vos mains; et vous n'êtes point [retournés] à moi, dit l'Eternel."
Agée 2:17




Les femmes médecins de Mossoul sont témoins des exactions de Daesh en Irak, vu qu’elles sont obligées de sortir de chez elles pour pratiquer leur métier.

Contrairement aux enseignantes ou employées de fonction publique qui ne quittent leurs maisons de peur d’être enlevées ou violées par des étrangers.

Il y a trois ans, le courant civil en Irak a brandi le slogan « Bagdad ne sera pas Qandahar ». Ce slogan s’est répandu à Mossoul. Sur les murs de ladite ville, on pourra lire partout : « Ninive n’est pas Qandahar… sauvez-nous ».


Un slogan qui reflète l’ampleur de la violente campagne menée par les éléments terroristes d’al-Qaida, qui tuent les femmes non voilées, même si elles étaient chrétiennes ou yazidies.

Le cauchemar des habitants de Mossoul est devenu une réalité. Mossoul est désormais une nouvelle Qandahar, où on exécute les gens, détruit les archéologies qui datent de plusieurs siècles, et on élimine des communautés qui coexistaient paisiblement.

L’expulsion des habitants de Mossoul vers les montagnes et les déserts est le sommet de l’iceberg de Daesh. La province est remplie d’histoires de mort gratuite et barbare aux mains de l’organisation de « l’Etat islamique », mais aussi de fatwas d’enrôlement obligatoire des enfants, de la paie de taxes par les commerçants, de l’obligation de la femme à l’excision et leur capture.

Deux femmes médecins ont raconté au journal libanais al-Akhbar les dessous de leur appel sur les pages de socialisation à les sauver des mains de Daesh.

Dr. Salwa Mohajer explique : « Ils nous ont obligées de mettre la burqa et le voile intégral. Dans la salle d’accouchement, on interdit normalement aux hommes d’y entrer. Mais ceux-ci pénètrent avec leurs armes et leur saleté sous prétexte de surveiller et harcèlent les femmes et les médecins ».


Elle révèle avoir subi plusieurs formes d’harcèlement sexuel par les miliciens, notamment de nationalité arabe. « L’un d’eux s’appelle Abou Momin (croyant : ndlr), il m’a harcelé pourtant il savait que j’étais mariée et mère d’enfants. Lorsque j’ai raconté à mon mari, il a effectué des contacts avec des proches de miliciens. Mais j’ai payé encore une fois le prix. Le lendemain, Abou Momin est venu me menacer de décapiter mon mari si je ne me tais pas ».

Et d’ajouter : « Les miliciens traitent les femmes de Mossoul comme des esclaves à l’époque préislamique. Des femmes médecins et des infirmières ont été violées sous la menace de la mort ».

Elle se rappelait de la période ayant précédé le contrôle de Daesh de la ville. Elle dit : « Jadis, on n’osait pas harceler une femme, de peur de la réaction des habitants. Mais aujourd’hui, nous sommes exposées à toute forme d’harcèlement, sans réaction aucune de quiconque ».

Sa collègue Ansam Hamdani ajoute que « les miliciens ont empêché les femmes médecins et le cadre médical d’entrer aux hôpitaux sans mettre la burqa et couvrir les mains. Quant nous leur avons demandé comment ausculter les patients, ils nous ont dit : ce sont les lois de l’Etat ».

Elle dénonce par ailleurs que les miliciens demandent sans scrupules aux femmes médecins si elles sont mariées ou non. Certains sont allés jusqu’à demander de faire porter la robe noire aux femmes mariées et la robe blanche aux filles célibataires. Sont-ils venus pour nous libérer comme ils le prétendent ? Ils nous ont laissés faire confiance à eux. Portent-ils vraiment les valeurs islamiques ? ».

Avec l’amplification des bombardements aériens menés par l’armée irakienne et les forces américaines, et la multiplication de l’immigration de médecins irakiens, les observateurs prévoient à Mossoul des jours difficiles sur le plan médical, avec le nombre accru de blessés et le manque en médicaments.

Enfin, un message a circulé sur les pages de socialisation au nom des « femmes médecins de Mossoul », dans lequel elles appellent à la grève dans les hôpitaux de la province pour protester contre les exactions de Daesh.  Ces médecins ont appelé la communauté internationale à intervenir pour les sauver de la domination de l’EI.

Traduit du site al-Akhbar


Source: Sites web  
19-08-2014 - 10:10 Dernière mise à jour 19-08-2014 - 10:10

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=76&frid…
Loading...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 00:02 (2014)    Sujet du message: BOYCOTT D’ISRAËL. ANGLETERRE : LES COMMERCANTS RETIRENT LES PRODUITS CASHER DES RAYONS Répondre en citant

BOYCOTT D’ISRAËL. ANGLETERRE : LES COMMERCANTS RETIRENT LES PRODUITS CASHER DES RAYONS 

Posted on août 17, 2014 @ 22:47







Les manifestations anti-israéliennes prennent une autre tournure en Angleterre.  Malgré le fait que les commerces ne sont pas des organisations politiques, certains protestataires ne l’entendent pas ainsi. Des magasins de la branche Tesco en ont fait les frais, aujourd’hui. 

Alors que le chef d’un supermarché ( Le Sainsbury à Holborn, centre de Londres) a pris le soin d’enlever les produits cacher, les manifestatants se sont retournés vers des produits autres que cacher ayant des accointances avec Israël, à l’exemple de Coca Cola. Alors qu’on parle de 80 entreprises israéliennes qui risquent de mettre la clé sous la porte avec ce boycott, encore une fois, il faut négocier et arrêter cette guerre injustifiée qui a un peu trop duré. La force ne peut résoudre aucun problème.

Visiblement, le peuple a pris les choses en main estimant que les politiques ne font rien. Contre le peuple, aucune armée, même la plus puissante au monde ne peut rien contre le peuple…Dans le magasin londonien, la plupart des employés ont dit à leur boss qu’ils soutenaient "Free Gaza". C’est un indicateur…




Rayon cacher, après et avant

http://allainjules.com/2014/08/17/boycott-disrael-angleterre-les-commercants-retirent-les-produits-casher-des-rayons/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 00:08 (2014)    Sujet du message: FRANCE : BOYCOTT D'ISRAEL : LES HORS LA LOI SEMENT LA TERREUR ET LA HAINE! Répondre en citant

FRANCE : BOYCOTT D'ISRAEL : LES HORS LA LOI SEMENT LA TERREUR ET LA HAINE! 

Jeudi 23 juillet 2014

Alors qu’ils font tranquillement leurs courses, des consommateurs français effrayés sont empêchés d’exercer librement leur droit d’acheter les produits qu’ils désirent se procurer dans l’enseigne de leur choix. Des manifestants hurlant et invectivant les consommateurs,  investissent des magasins d’alimentation (Carrefour) ou récemment de cosmétiques (Sefora sur les champs Elysées)  pour exiger de ces enseignes le retrait des rayons des produits israéliens. Ils débarquent en masse avec affiches et déguisements et retirent des rayons les produits ciblés « Made in Israël », ils hurlent, ils dénoncent à l’aide de slogans simplistes et mensongers la seule démocratie du Proche-Orient.

Ils retirent des rayons des produits de marques comme L’Oréal sous le seul prétexte que cette société entretient des relations avec Israël. En petits raquetteurs qu’ils sont, ils menacent les enseignes concernées de revenir au cas où le boycott d’Israël ne serait pas suivi. Ils sèment un climat de terreur à l’égard des consommateurs qui sont pris à parti (http://bernarddarmon.unblog.fr/2009/03/25/boycott-israel-la-france-est-elle-un-pays-libre/)  

Ces agents provocateurs enfreignent la Loi, comme le précise l’article 23 de la Loi du 29 juillet 1881, modifié par la Loi 2004-575 du 21 juin 2004 :

« Seront punis comme complices d'une action qualifiée crime ou délit ceux qui, soit par des discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l'écrit, de la parole ou de l'image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards ou des affiches exposés au regard du public, soit par tout moyen de communication au public par voie électronique, auront directement provoqué l'auteur ou les auteurs à commettre ladite action, si la provocation a été suivie d'effet. »

L’article 225-2 du code pénal vient compléter le dispositif qui permet de poursuivre ces hurluberlus: « La discrimination définie à l'article 225-1, commise à l'égard d'une personne physique ou morale, est punie de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 Euros d'amende lorsqu'elle consiste :
1° A refuser la fourniture d'un bien ou d'un service ;

2° A entraver l'exercice normal d'une activité économique quelconque ;…

Lorsque le refus discriminatoire prévu au 1° est commis dans un lieu accueillant du public ou aux fins d'en interdire l'accès, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 75 000 Euros d'amende. »  

Il est temps que la Loi s’applique, que cesse ce carnaval grotesque et que les instigateurs ainsi que les participants et les média qui appellent à ces actions hors la Loi soient poursuivis. Pour la dernière manifestation chez Séfora, ils prétendent défendre le Droit en hurlant que la production de la société Ahava serait faite illégalement dans les territoires administrés par Israël depuis 1967.

La société Ahava est une société commerciale privée créée en 1988 pour fabriquer et distribuer des produits cosmétiques à base de minéraux extraits dans la zone de la mer morte (territoire israélien), et qui sont reconnus mondialement pour leur vertu thérapeutique.

Parmi les actionnaires de cette société, on retrouve la « Gaon Holding » pour 41%, le kibboutz (ferme agricole) de Mitzpe Chalem pour 41%. Sont également associés, les kibboutzim Ein Gedi et Kalia. Le siège de la société Ahava est à Holon proche de Tel Aviv.

Les fermes agricoles actionnaires (kibboutzim) sont-elles mêmes des sociétés privées appartenant aux habitants de la ferme.

Seul le Kibboutz de Mitzpe Chalem a des unités de productions dans les territoires administrés.

Ahava est-elle une société publique israélienne ? La réponse est non ! C’est une société privée et n’est donc pas juridiquement responsable des décisions de l’Etat d’Israël. Une société privée a-t’elle le droit d’avoir des unités de production dans d’autres pays que le sien ?  La réponse est oui ! Les industriels délocalisent leurs usines dans le monde entier, mais ce droit serait donc interdit aux sociétés israéliennes.

A qui appartenaient les territoires administrés par Israël où se trouve le kibboutz Mitzpe Chalem ? A la Jordanie! Pays qui a conclu un traitait de paix avec Israël en 1994, dans lequel elle renonce à récupérer les territoires perdus durant la guerre de 1967 au profit d’un futur état palestinien.

Au regard du Droit, ces territoires sont un objet de négociation, et n’appartiennent à personne. Présumer qu’ils appartiennent à un Etat Palestinien qui n’existe pas et qui n’a jamais existé est une hypothèse de travail, mais en aucun cas une vérité historique (http://bernarddarmon.unblog.fr/2009/01/28/la-resolution-242-de-lonu-qui-ne-la-respecte-pas/)

Si à la suite de négociations, ces territoires étaient donnés en échange de la Paix à un futur état palestinien, alors le Kibboutz Mitzpé Chalem aurait deux options ; rester dans ce nouvel état palestinien et se soumettre à ses lois, ou délocaliser et mettre au chômage une cinquantaine de travailleurs arabes palestiniens. Au-delà d’une solution politique qui est souhaitable, qui n’est pas de la responsabilité d’une société commerciale comme Ahava, et que j’appelle de mes vœux, nous devons rappeler à ceux qui ne comprennent rien à la réalité sur le terrain que si un état palestinien voit le jour dans ce territoire qui s’appelle la Judée ; Pourquoi devrait-il être vidé de sa population juive ?

Nous savons tous que sa viabilité ainsi que sa croissance passera par des échanges économiques avec son voisin juif dont la population est composée de 20% d’arabes israéliens.
 
Bernard Darmon http://bernarddarmon.unblog.fr/

http://jss.over-blog.com/article-34127446.html#


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 02:28 (2014)    Sujet du message: THE LATEST THREAT TO EVANGELICAL SUPPORT FOR ISRAEL Répondre en citant

THE LATEST THREAT TO EVANGELICAL SUPPORT FOR ISRAEL

Be sure that the Vatican and the World Council of Churches are behind this brainswashing. You can clearly see that the evangelical churches are infiltrate by evil men and evil spirits who promote the kingdom of Lucifer.

Conservative Christians have generally been known for their enthusiastic support for the Jewish state. But a new movement of young activists is seeking to change that. In 2010, a film was released that perfectly encapsulated the erosion of Evangelical Christian support for Israel. The film, With God on Our Side, featured a young man learning about the Palestinian struggle and coming to see Israel not as evidence of God’s faithfulness, but as a mean and heartless nation enabled by American Evangelicals who have embraced Zionist ideology.

The film’s narrative of peace-loving Palestinians mistreated by heartless Israelis and their Christian Zionist supporters has been repackaged and promoted again and again by anti-Israel activists in some of the most influential Evangelical institutions in the United States. These activists, often in high positions, have found eager disciples in places like the megachurch campus of Willow Creek and the academic halls of Wheaton College, one of America’s preeminent Evangelical institutions. And they have been able to exploit the resources of popular Evangelical development organizations like World Vision.

Exposing these activists and their strategy is key to thwarting their efforts to undermine Evangelical support for Israel.

For many anti-Israel activists, Christian Zionism is an easy and strategically important target. Many of them believe that U.S. political and military support for Israel is not the result of activism by the Jewish lobby, which represents at best 2 percent of the U.S. population, but the much larger segment of support that comes from politically active Christians, and in particular Evangelical Americans. In order to end U.S. support for Israel, which is held to be the only reason the occupation still exists, pro-Palestinian anti-Israel activists need to confront Christian Zionism. The added benefit, of course, is that it is much easier to avoid being labeled “anti-Semitic” if they go after a Christian movement instead of a Jewish one.


Palestinian Christians mark the arrival of Easter with a midnight worship service at the Church of Saint Porphyrius in Gaza City. Photo: Joe Catron / flickr


Just as Evangelical support for the religious Right is maligned by those who create a caricature out of Jerry Falwell, Evangelical support for Israel is maligned by those who create a caricature out of Christian Zionism and supporters like John Hagee. To many anti-Israel activists, all Christians who support the Jews’ right to live and flourish in their historic homeland are Christian Zionists.

In fact, such derision is highly inaccurate. The reasons Evangelicals support Israel are diverse and multifaceted. Some of them do believe in an apocalyptic eschatology that sees the modern state of Israel as a sign of the second coming of the messiah. Others, however, are more reluctant to embrace a particular eschatology, and find the return of the Jewish people to their homeland and the creation of the State of Israel as providential and evidence of God’s faithfulness to his chosen people. Still others are fairly uninterested in theological justifications, and support Israel because it is a fellow democracy in a region filled with antagonistic autocrats, most of whom persecute Christians and subvert freedom of religion, a value Israel strenuously upholds. And many support Israel for the same reason many secular people do: Compassion for the historical suffering of the Jews, who have suffered under the heavy boot of pogroms and countless other atrocities, and a belief in the rightness of Zionism.

While Evangelical support for Israel is broad and multifaceted, the challenge to this support has been driven by a fairly small number of people who wield vastly outsized influence inside the Evangelical community. One of those individuals is Lynne Hybels.

Lynne Hybels, co-founder of the Willow Creek Church, has become one of the most influential advocates of the Palestinian cause. Having heard her at no fewer than half-a-dozen events for young Evangelicals, I can testify that she comes across as compassionate and motherly. She speaks, for example, about meeting with Palestinian and Israeli mothers who have lost children in the conflict. She says that she supports the “existence of the State of Israel as a home for the Jewish people” and believes that “any violence against civilians… should be stopped immediately.” Behind this “pro-Israel, pro-Palestine, pro-peace” narrative, however, lies the desire to shift the Evangelical stance on Israel from support to some form of neutrality; one that demands Israel make security concessions to those who have vowed to “drive them into the sea.”

What makes Hybels’ such a powerful voice is the role Willow Creek plays in Evangelical culture. Put simply, Willow Creek is one of the most influential churches in the United States. Started in 1975, it has grown from a few hundred to over 24,000 attendees. But their influence is not just due to size. They also run an international organization, the Willow Creek Association, and hold a massive Leadership Summit. Connected with over 13,000 churches and 80,000 leaders from around the world, Willow Creek is one of the most powerful voices in Evangelical Christianity. To many non-denominational pastors in the U.S., Willow Creek is their model. But sadly, Willow Creek has also been a nursery for numerous anti-Israel activists.



Shane Claiborne, a prominent Evangelical leader and pro-Palestinian activist. Photo: Lars Verket / flickr

Hybels is far from the only pro-Palestinian activist to come out of Willow Creek. Before he grew dreadlocks and donned his trademark homemade smock, Shane Claiborne worked for Willow Creek. For many young Evangelicals today, he represents the pinnacle of Christian social justice activism. In 2012, Claiborne enthralled the audience at the pro-Palestinian “Christ at the Checkpoint” conference in Bethlehem. But his performance was also deeply troubling. He spoke, for example, about his participation in Christian Peacemaker Teams (CPT) at the start of the U.S. invasion of Iraq, but was strangely silent about Saddam Hussein’s slaughter of thousands of his own people and support for the families of Palestinian suicide bombers. Like Hybels, Shane fervently disavows the use of violence and rejects the idea that he is anti-Israel, but there is no question that he has become a useful tool in the campaign to turn Evangelicals against the Jewish state.

Both Mae Canon, World Vision’s Senior Director of Advocacy and Outreach-Middle East, and Steve Haas, World Vision’s Vice President and Chief Catalyst, formerly worked at Willow Creek. And like Willow Creek, World Vision is an incredibly influential organization in the Evangelical world. The bulk of World Vision’s work involves assisting poor communities, and rarely crosses the line into political or theological controversies. The Israeli-Palestinian conflict is an exception. World Vision makes no secret of its distaste for Zionism, both Jewish and Christian.

World Vision’s antagonism toward Israel is largely the work of an activist named Tom Getman. Getman served as director of World Vision’s program in Jerusalem, the West Bank, and Gaza before being tasked with establishing World Vision’s office in Washington, DC. After he left World Vision, he was able to abandon his veneer of neutrality and joined the boards of the ferociously pro-Palestinian groups Evangelicals for Mid-East Understandings, Sabeel, Sojourners, and KairosUSA. In a brief interview with fellow anti-Israel activist Rev. Steven Sizer, Getman bragged about his connections in the White House and on Capitol Hill. These “friends,” he claimed, would encourage the U.S. government to engage in dialogue with other friends of his, who happen to be leaders of the Lebanese terrorist group Hezbollah.

We have friends… inside the White House, we have friends in the Senate like people in this room today, who are intent on putting steel in the spine so Obama can follow through on what he has said, not only the words but to do. Like our friends Nasrallah [Hezbollah’s political leader] and Sheik Fedlallah [Hezbollah’s spiritual leader] and many others in the Middle East have said to us, the problem with you Christians is you don’t do what’s in the book. So we are trying to encourage Christians within the administration or active Jews within the administration to really stand up and let Obama be Obama in terms of what his heart says in terms of dialogue.

What Tom Getman started at World Vision has continued to grow. When Getman left World Vision in 2008, its program in Jerusalem, the West Bank, and Gaza had 30 staff members and a budget of $8 million. Six years later, it has a staff of 140 and a budget of over $16 million.

Because World Vision is a trusted organization in most Evangelical churches, it is very easy for them to promote the one-sided message that Israel is 100 percent to blame for Palestinian suffering—especially that of Palestinian Christians. This issue is particularly emotive, and thus one that pro-Palestinian Evangelicals constantly emphasize. In 2011, for example, World Vision started the Palestinian Christian Engagement Initiative (PCEI). According to Steve Haas, Catalyst Officer for World Vision, the purpose of the initiative was to bring together Palestinian churches in order to address the problem of Palestinian Christian emigration. Haas parrots the typical explanation of such emigration, saying, “Christians particular to this part of the world were emigrating very fast, a lot of it simply due to the impact of the occupation and the bad economy it was creating for Palestinians here.”

It is true that Christians in the Middle East are emigrating very rapidly. The main reason, however, is not Israel, but Islam. In fact, since 1967, the number of Christians in Israel has increased while the number of Christians in the West Bank and Gaza has plummeted.

World Vision’s focus in Jerusalem, the West Bank, and Gaza is based on the noble work of providing assistance to children and families trapped in abject poverty. But its funding for conferences like “Christ at the Checkpoint” and “Impact: Holy Land”, which are created to subvert Evangelical support of Israel, undermines its pledge of neutrality.

Targeting young Evangelicals at top Christian universities has also been an extremely effective tool in the hands of those seeking to erode Evangelical support for Israel.

This is particularly the case in the field of theology. One of the defining characteristics of an Evangelical is their commitment to Biblical authority. They believe that the Bible is the inspired word of God and therefore a trustworthy guide for how Christians should approach both personal and political issues.

Wheaton College’s Dr. Gary Burge has dedicated much of his work to formulating a biblical argument against supporting Israel. In addition to his endeavors inspiring young Evangelicals to abandoned support for Israel, he also has worked to inspire his own denomination to take a hardline approach to Israel as well. As an ordained minister in the Presbyterian Church (USA), Burge’s writings have played heavily in the recent decision of his church to divest in three companies that do business in Israel. The outrageously biased and anti-Israel study guide Zionism Unsettled included a chapter on Evangelicals and Christian Zionism taken from Burge’s work on the subject. His basic message is that the land of Israel is no longer important to God’s redemptive plan for humanity. The Kingdom of God, which was established by Jesus, fulfills all the promises God made to Abraham and the people of Israel. Thus, there is no need for an earthly “kingdom” for the Jews.



A service at Willow Creek Community Church. Photo: Tom D’Angelo / flickr

As Burge told the participants at the “Christ at the Checkpoint” conference, “It is not that the covenant of Abraham has been rejected; nor that it has been replaced or superseded; it has been fulfilled.” Using the term “fulfilled” is, essentially, an attempt to get around the nasty history of supercessionism and replacement theology, which hold that the coming of Jesus abrogated God’s covenant with the Jews and they are no longer a chosen people. To non-Evangelicals, it may seem to be simply a matter of semantics, but its implications are extreme: The Jewish people and especially the modern State of Israel have no special significance to God. Rather than using the imagery St. Paul offers—of the gentiles being grafted on to the vine of a faithful Israel—this view sees Israel as then egg from which Jesus hatches and then discards the shell.

This message of “fulfillment theology” is often coupled with stories of Palestinian Christians who have lost their land to Jews. In the film With God on Our Side—which is routinely shown at Evangelical colleges—Salim Munayer, founder of the reconciliation ministry Musalaha, stands beneath an olive tree and describes how his family lost their land in 1948 and their subsequent mistreatment by American Christians. “Quite often I meet Christian Zionist groups that don’t understand the implications of Christian Zionism,” he says. “The implication of Christian Zionism, the way we hear it here, is [that] to accept this theology is to commit suicide as a people group.” This is an explosive challenge to the average American Evangelical: How can you support a theology that causes people to suffer?

While this challenge may be emotionally effective in persuading some younger Evangelicals to reject the idea of God’s faithfulness to Israel, it ignores the robust Christian theology of suffering, as well as political realities that are hidden by fear. The Christian theology of suffering recognizes, for example, that God allows suffering for a season in order to further his redemptive plan for humanity. At the same time, the political reality is that Palestinian Christians are suffering less at the hands of Israel than those of Palestinian nationalists and Islamic radicals.

Christy Anastas, for example, a Palestinian Christian from Bethlehem, has courageously broken the silence on how land is routinely stolen from Palestinian Christians by other Palestinians.

Palestinians are stealing other Palestinians lands—especially Christian lands. I have four uncles who lost half their land by people from Hebron. Just like that. They went to court to ask for their rights. The judge, sadly was from Hebron. He said to them, I can’t wait to see the four of you dead in the fridges.

The price Christy paid for speaking out was significant. She was disowned by her family and forced to flee to the UK, where she received asylum. Unfortunately, films like With God on Our Side refuse to acknowledge that the price of speaking out against Palestinian corruption, or even of not hating Israel enough, is too much for many Palestinians. It’s easier to go along with the crowd and blame Israel.

The absence of vocal self-criticism among the Palestinian leadership and its policies is largely overlooked by those promoting a supposedly more “balanced” outlook on the conflict. Telos Group, for example, founded by a Palestinian-American and an Evangelical Christian, bills itself as supporting “genuinely pro-Israeli, pro-Palestinian, pro-peace movements.” For the last several years, it has been targeting influential Evangelical bloggers and media sites with its message. An example of Telos Group’s influence can be seen in a recent edition of Relevant Magazine. Founded by second-generation Evangelical leader Cameron Strang, Relevant is a favorite among more moderate and progressive Evangelicals.

Telos Group invited Strang, along with several other young Evangelical favorites like Donald Miller, on a tour of Israel and the Palestinian territories. The subsequent messaging strategy followed a well-trodden path. Cameron said of the Israeli-Palestinian dispute.

The conflict is one of the world’s oldest and most divisive, in which theology, politics, human rights, and history are all tangled into a hopeless-looking web. The sheer complexity of the situation in this relatively small plot of land has provoked many in the West to exhaustion, if not outright apathy.

Over the course of his article, Strang introduces the reader to Palestinian and Jewish advocates for peace. In between are comments by Todd Deatherage, co-founder of Telos Group, which make the case against American Evangelicals who support Israel for theological reasons. Deatherage is quoted at length, saying,

The theology can be debated, you can have different views of the End Times and different readings of books of the Bible that may speak to that. But those seem overridden by Jesus’ teachings that we should love our enemies, that we should do justice, that we should walk in humility and love and we should care about Christian believers in different parts of the world.

Strang and Deatherage, of course, passionately deny they are anti-Israel. “If you support the Palestinians and their right to live in their own state,” Deatherage says, “you have to support that for the Jews to live in Israel. You can’t be pro-Israel without being pro-Palestinian, and you can’t be pro-Palestinian without being pro-Israel, and all of that is pro-peace.”

Such words tickle the ears of many Evangelicals. After all, who doesn’t want to be identified as pro-peace? Left unchallenged, however, the “pro-Israel, pro-Palestine, pro-peace” claim coupled with an anti-Zionist narrative tempts the average Evangelical to abandon fairly shallow support for Israel in favor of an even shallower slogan.

This is because the “pro-Israel, pro-Palestinian, pro-peace” slogan presumes that Israel and the Palestinians are more or less the same. This, in turn, asserts that the institutions that have allowed Israel to flourish—things like free speech, rule of law, a vibrant media, and religious liberty—would be available or even desired in a Palestinian state. But even now, the only real political opposition to the ruling Fatah party is the terrorist organization Hamas; and the two have just agreed to form a unity government. Thus, it looks increasingly like the debate will not be whether a Palestinian state is based on liberal democracy or Islamic law, but how strict the application of Islamic law is likely to be.

Given that Palestinian Christian leaders often encourage their followers to stay quiet about their mistreatment by Muslims for fear of further attacks, it seems foolish to think that Palestinian leaders will suddenly embrace religious freedom and pluralism once a Palestinian state is established. It is certainly not pro-peace to advocate for Christians to live under tyranny. Nor can it be seen as pro-Palestinian, should the Palestinians involved have the misfortune to be Christian.

After a single Telos Group protest tour, Cameron Strang is probably unaware of how undemocratic a future Palestinian state is likely to be; but Todd Deatherage, Gary Burge, and Lynne Hybels have travelled extensively throughout the Palestinian territories and are certainly not so naïve. They are no doubt aware that the average Palestinian Christian and Israeli Jew have much to lose from the concessions now being advocated by Washington, London, and Brussels. But by challenging Evangelical support for Israel, they are actively undermining the only real source of democracy and freedom in the Middle East; something that does not bode well for the region’s beleaguered Christians and their right to practice their faith.

The generational divide between the older, more clear-spoken Evangelicals and younger Evangelicals who want a more nuanced approach to political advocacy, represents a challenge to those of us seeking to strengthen Evangelical support for Israel. But it is no longer possible to ignore the struggles that many Palestinian Christians endure, nor that Palestinian Christians are being exploited by Palestinian nationalists and Islamic radicals in order to soften Evangelical concerns about the nature of a future Palestinian state. Those Christian organizations and leaders who promote an anti-Zionist agenda must tell us precisely how a future Palestinian state would be a blessing to Palestinian Christians, Israel, and the surrounding nations. If they will not or cannot, American Evangelicals should think very hard about whether they want to give up the opportunity to be a blessing to the nation that blessed us with Jesus Christ.


Banner Photo: BVCDL / YouTube

http://www.thetower.org/article/the-latest-threat-to-evangelical-support-fo…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 23:59 (2014)    Sujet du message: A GENEVE, UNE VEILLEE SOLIDAIRE SOUTIENT LES VICTIMES EN IRAK Répondre en citant

A GENEVE, UNE VEILLEE SOLIDAIRE SOUTIENT LES VICTIMES EN IRAK

 Veillée solidaire pour les chrétiens d'Irak par les suppôts de Satan. Solidarité par les 3 esprits impurs de l'Apocalypse, ces 3 esprits impurs : 3 esprits de démons qui sortent de la gueule du dragon, de la bête et du faux prophète, et qui dans une même unité séduisent les nations entières. N'y a-t-il pas derrière cette veillée oecuménique, des esprits malfaisants qui savent très bien qui est derrière tout ce carnage contre les dits "chrétiens"? Les populations persécutées le sont par cette grande Eglise de Rome, mais leur jeu est tellement bien ficelé qu'ils passent tous pour des hommes de bien, des hommes pieux, alors qu'ils sont en fait des agents au service des ténèbres. Jusqu'à quand les nations, au lieu de faire confiance à leur Dieu qui les a créés, mettront-ils leur confiance en ses hommes qui sont en train de les détruire? 

Jusqu'à quand tous ces chrétiens continueront-ils à adorer leurs idoles fait de farine (hostie), de plâtre et d'or et dont des forces obscures se cachent derrière elles? Jusqu'à quand les nations écouteront-elle la voie du mensonge et de la séduction? Quand crieront-elles à Dieu plutôt qu'à leurs persécuteurs : Le Vatican et la Communauté Internationale? Des veillées de prières pour l'Irak sont partout, mais elles ne montent pas jusqu'à Dieu car elles sont une abomination pour Sa Sainteté. Croyants servir Dieu, ils mettent leur confiance dans des êtres qui ont une haine sans bon sens contre Dieu et qui sont à recréer ce monde selon le modèle et les plans de leur dieu Lucifer. Cette veillée solidaire pour les chrétiens d'Irak n'est qu'une fumisterie ce cette grande Eglise des mystères de Babylone. Regardez de plus près les églises de ces chrétiens persécutés et voyez par vous-même leurs idoles dans laquelle ils ont mis leur confiance. Où sont-ils ses idoles, aujourd'hui pour les protéger? Niet, elles ne peuvent rien pour eux, car elles ne peuvent voir, entendre et marcher.  



© WCC/Laurence Villoz

20 août 2014

Quelque 400 de personnes se sont rassemblées au temple de la Fusterie à Genève pour témoigner leur solidarité aux communautés pourchassées en Irak, mercredi 20 août. Cette manifestation a été organisée par différents représentants des communautés chrétienne, musulmane et yasidis, dont des Eglises membres et des partenaires du Conseil œcuménique des Eglises (COE).

Par Laurence Villoz *

«’Ne nous laissez pas seuls!’ Ce cri nous provient des différentes communautés persécutées en Irak et ailleurs», lâche le diacre Maurice Gardiol, un membre du Comité de la Plateforme interreligieuse et coordinateur de la rencontre qui s’est déroulée mercredi soir au centre de Genève. Environ 400 personnes se sont rassemblées, au Temple de la Fusterie, pour partager une veillée solidaire en faveur des populations persécutées. Les participants, une rose blanche à la main, ont formé une chaîne humaine autour du temple avant de partager un moment de recueillement interreligieux à l’intérieur de l’édifice.

«Nos différentes religions partagent le refus de la haine et de la violence. Par cet appel, nous demandons de ne pas invoquer une force religieuse ou spirituelle pour justifier la violence», déclare le président de l’Association pour l’Appel spirituel de Genève, William McComish. «Nous ne pouvons pas rester indifférents face à la situation au Proche-Orient et au Moyen-Orient et face aux opprimés, quelle que soit leur croyance ou leur non-croyance. Sans prendre parti, nous nous tenons toujours aux côtés de ceux qui sont maltraités», ajoute le curé Jean-Claude Mokry, vice-président de l’Eglise catholique-chrétienne de Genève.

Des femmes enceintes tuées
 
«Les djihadistes sont arrivés soudainement et ont commencé à tuer tout le monde dans la région où je vivais», se rappelle un membre de la communauté Yasidis du Kurdistan syrien, en Suisse depuis trois ans. «Je suis extrêmement touché par ce qui arrive à mon peuple, des jeunes filles sont kidnappées et vendues. Ces djihadistes ouvrent les ventres des femmes enceintes pour tuer leur bébé. Ce qu’on voit dans les médias est bien loin de la réalité», explique-t-il en arabe. «A Erbil, le chef-lieu du Kurdistan irakien, les chrétiens sont sans refuge, sans toit, sans ressources, sans rien du tout», ajoute une chrétienne d’Irak.

Parallèlement, une jeune femme de la communauté Alevis demande de «ne surtout pas associer tous les musulmans aux djihadistes qui persécutent la population en Irak et ailleurs». «Nous avons écrit une lettre aux grands érudits, pour leur demander qu’au nom de l’Islam, les persécuteurs soient exclus de cette religion», ajoute Hafid Ouardiri, vice-président de la Plateforme interreligieuse et ancien porte-parole de la mosquée du Grand-Saconnex.

Alors que chaque intervenant allume une bougie au centre de l’Espace Fusterie, Ozan Cagdas, un musicien soufi, membre du Centre culturel Alévis, joue de la cithare en chantant. A l’issue de ce moment de recueillement et de prière, une collecte est destinée à l’organisation caritative Caritas pour de l’aide d’urgence sur le terrain.

Églises membres du COE en Suisse
(*) Laurence Villoz est journaliste de l'agence de presse protestante de Suisse romande ProtestInfo.

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/a-geneve-une-veillee-solidair…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 00:43 (2014)    Sujet du message: ANTISEMITISM ON RISE ACROSS EUROPE 'IN WORST TIME SINCE THE NAZIS' Répondre en citant

ANTISEMITISM ON RISE ACROSS EUROPE 'IN  WORST TIME SINCE THE NAZIS'



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tCC6U8DI8cc


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 01:47 (2014)    Sujet du message: ABBAS'S FATAH DECLARES A RETURN TO TERROR AGAINST ISRAEL Répondre en citant



ABBAS'S FATAH DECLARES A RETURN TO TERROR AGAINST ISRAEL 


Terror wing of 'moderate' Abbas's Fatah displays massive arsenal in Gaza video after taking part in Hamas war, vows to increase attacks.

By Dalit Halevy, Ari Yashar
First Publish: 8/16/2014, 8:40 PM


Fatah's Al-Aqsa Martyrs' Brigades

Palestinian Authority (PA) Chairman Mahmoud Abbas's Fatah faction, often touted internationally as a "moderate" alternative to Hamas, has declared its intentions to further increase its terror attacks against Israeli citizens.

A new video released to YouTube by Fatah's "military wing," the Al-Aqsa Martyrs' Brigades, declares the unity of Fatah's various military branches, and announces a recent decision to strengthen Fatah's military activities.

Filming in what they term a "joint operations room" in Gaza, the Fatah terrorists are seen in the video proudly displaying three-barrel rocket launchers, anti-tank rocket launchers, assault rifles and portable communications devices.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=g-zAxCNNwcY

One of the terrorists is filmed telling the camera that "the rifle" was and remains the only option to "free the occupied lands," and that Fatah has never abandoned the path of violent terrorism.

As demonstrated by the armed presence in Gaza, Fatah's Al-Aqsa Martyrs' Brigades has reportedly taken an active part in the terror war being fought against Israel from Gaza, joining Hamas, Islamic Jihad and other terror organizations against Israel during Operation Protective Edge.

In Judea and Samaria, the Al-Aqsa Martyrs' Brigades have likewise declared "open war" on the Jewish state.

The declaration has been followed by numerous Fatah terror attacks, including a shooting attack south of Bethlehem last Sunday, after another shooting attack the Sunday before in Neve Tzuf. On Monday, a wanted Fatah terrorist was killed by IDF forces near Shechem after he refused to turn himself in and opened fire on the soldiers.

While there has been a common perception globally that Abbas's Fatah is somehow more "moderate" and accessible as a peace partner than Hamas or other alternative groups, Fatah has been open about its goals to destroy Israel.

The group just last Sunday falsely claimed to have murdered 11,000 Israelis, and has likely called for the ethnic cleansing of Jews from Israel.

Fatah's position is in line with the Palestine Liberation Organization (PLO) charter of 1968, which calls for "armed struggle" and "armed revolution," declaring "armed struggle is the only way to liberate Palestine," and calling on local Arabs to "be prepared for the armed struggle." 

Following the charter, the PLO and Fatah were defined internationally as terror organizations, a status which was removed during the 1993 Oslo Accords process.

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/184093#.U_aBoydKTFB


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 16:43 (2014)    Sujet du message: LA GUERRE « SAINTE » ARRIVE EN ALLEMAGNE Répondre en citant

LA GUERRE « SAINTE » ARRIVE EN ALLEMAGNE

ENGLISH :Holy War Arrives in Germany
http://www.gatestoneinstitute.org/4590/germany-jihad

Désormais, en Occident, seules les manifestations pro-palestiniennes, anti-israéliennes, pro-califat islamique, pro-génocide des minorités non musulmanes, sont autorisées par la nouvelle gestapo musulmane, pro-califat islamique.

De même, seuls les drapeaux noirs du jihad et les drapeaux « palestiniens » peuvent être accrochés aux fenêtres ou flotter au vent au cours des diverses manifestations.

Quiconque ose exprimer une opinion contraire et arborer le drapeau israélien à sa fenêtre ou au cours d’une manifestation se fait insulter, menacer, lyncher.



C’est le cas de Madame Leah Rabinovitch à Amsterdam. Après avoir accroché un drapeau israélien à son balcon, Madame Rabinovitch a reçu des menaces de mort ; des pierres et un cocktail Molotov furent lancés contre sa fenêtre. Son propriétaire lui a ordonné d’enlever le drapeau, ce dernier étant considéré comme « provocateur ». Les drapeaux palestiniens, par contre, fleurissent dans le quartier. (Image source: AT5 News video screenshot)

La bonne nouvelle: le drapeau israélien, après avoir été retiré, profite à nouveau de la lumière du soleil.

Il y a des gens qui continuent à voir dans l’immigration musulmane une source d’enrichissement culturel et de prospérité. C’est la vision idyllique des élites libérales, mais la réalité est tout autre.

En Allemagne, la presse de Rhénanie du Nord-Westphalie s’éloigne du politiquement correct et parle de la « folie salafiste » qui frappe la région.
Les partisans du « Califat Islamique » (Islamic State – IS) armés de couteaux et de machettes, se sont violemment heurtés aux manifestants Yézidis dans les rues de Herford mercredi dernier. La région de la Rhénanie du Nord–Westphalie abrite la plu grande communauté musulmane du pays.


Environ 2.500 Yézidis ont protesté contre le génocide de leurs frères en Irak et en Syrie par les islamistes de l’IS à Herford la semaine dernière.

A cette violence, s’ajoute la menace du 7 août dernier d’un djihadiste allemand d’Essen, supposé se battre en Syrie, de faire exploser un entrepôt américain d’armes nucléaires, situé près de Coblence. Ce converti de 27 ans, connu sous le nom de Silvio K., a également menacé d’attaquer les églises, les agences gouvernementales, et les réseaux de transport à travers l’Allemagne.


Silvio K

Silvio K., ici représenté dans une vidéo de recrutement de djihadistes

Selon les responsables du contre-terrorisme, les musulmans radicaux exploitent délibérément les tensions religieuses et ethniques au Moyen Orient afin de semer des troubles dans les rues européennes.

D’après la police, l’affrontement fut déclenché après l’attaque d’un restaurant par six islamistes dans la ville d’Herford dans l’après-midi du 7 août. Les musulmans essayèrent d’enlever par la force une affiche invitant les gens à rejoindre la manifestation de soutien aux Yézidis en Irak.

Des milliers de Yézidis, une minorité Kurde non musulmane, furent obligés de fuir leurs villages, leurs villes, leurs maisons, début août, pour échapper à l’avancée des terroristes islamistes de l’IS. Ces derniers forcent les Yézidis à se convertir à l’islam ou à être tués, enlèvent leurs femmes et les vendent au marché de Mossoul comme du bétail, à 150 dollars pour les plus jolies, et ceci au XXIè siècle pendant que les élites européennes parlent de l’apport de l’islam à la culture.

Mais, comme c’est la volonté d’Allah le Miséricordieux de punir les ennemis de l’islam, les salafistes d’Herford estimaient que les Yézidis n’avaient pas le droit de soutenir leurs frères, menacés de génocide par les « pieux » soldats d’Allah. Les seules manifestations autorisées par ces djihadistes salafistes « allemands » sont les marches pro-Hamas, autre organisation terroriste islamiste favorable d’un génocide, celui du peuple Juif.

Le propriétaire du restaurant d’Herford et deux autres Yézidis furent blessés au cours de la bagarre, les islamistes étant armés de couteaux et de bouteilles.

Quelques heures après l’attaque du restaurant, 300 à 500 Yézidis se rassemblèrent dans le centre de la ville d’Herford, mais furent agressés par un important groupe de salafistes cagoulés.

Plus de 100 policiers furent appelés en renfort pour restaurer l’ordre. La police fit usage de gaz poivré pour disperser les groupes, confisqua des armes de fortune, (couteaux et machettes) plus une arme à feu et interrogea 86 manifestants.

Au final, la police arrêta 6 individus impliqués dans l’attaque du restaurant : 5 salafistes tchétchènes et un Allemand converti à l’islam.

D’après un média allemand, deux des individus sont des activistes salafistes, déjà surveillés par le Service de Renseignement allemand.

Selon un responsable des renseignements, l’un des tchétchènes arrêté est un combattant entrainé, considéré comme extrêmement dangereux : il avait participé à la guérilla contre les troupes russes. (Rosaly : que faisait-il en liberté ? Pourquoi n’a-t-il pas été expulsé ?)

Les responsables du Service de Renseignement allemand ont depuis longtemps mis en garde contre la menace posée par le salafisme, une idéologie radicale anti-occidentale, qui cherche à imposer la loi islamique de la charia à l’Allemagne et à d’autres pays européens.

Le nombre d’adhérents aux groupes extrémistes islamiques en Allemagne est passé de 42.550 en 2012 à 43.185 en 2013, selon les estimations du service de renseignement allemand. Le nombre de salafistes en Allemagne a également progressé : de 3.800 en 2011, à 4.500 en 2012 pour atteindre le nombre de 4.500 en 2013.

Même si les salafistes ne représentent qu’une fraction de la population musulmane d’Allemagne, estimée à 4.3 millions, les autorités sont de plus en plus inquiètes, car la plupart des gens, attirés par l’idéologie salafiste, sont de jeunes musulmans facilement impressionnables et susceptibles de commettre des actes terroristes au nom de l’islam.

La région de la Rhénanie du Nord-Westphalie abrite non seulement la plus grande concentration de salafistes (1.500), mais également la plupart des Yézidis réfugiés en Allemagne, communauté estimée à 60.000 personnes.

Herford et ses environs ont longtemps attiré les salafistes comme un aimant, et les mosquées de la ville sont connues pour convertir les jeunes au salafisme. Le responsable d’un centre de remise en forme est, par ailleurs, suspecté par le service de renseignement d’attirer de jeunes allemands au salafisme sous le prétexte d’activités sportives.

Plus d’une douzaine de Musulmans d’Herford ont rejoint l’IS en Syrie et en Irak et au moins l’un d’eux, un jeune allemand de 22 ans, converti à l’islam, a été tué lors d’un combat.

Un porte parole du ministère de l’intérieur a déclaré : “même si la menace est pour l’instant abstraite, elle peut devenir réelle à n’importe quel moment ».

« Cela prouve que l’Allemagne demeure toujours l’objectif du terrorisme djihadiste, notamment de la part des combattants revenant de Syrie, aguerris à la lutte, et ayant des contacts avec d’autres groupes de terroristes djihadistes.»

Des commentateurs allemands ont réagi aux évènements qui se sont déroulés à Herford avec une certaine appréhension, d’autres ont déclaré que la guerre en Syrie et en Irak est désormais arrivée aux portes de l’Allemagne.

Dans un editorial, intitulé “La folie frappe l’Est de la Westphalie”, le journal Westfalen-Blatt a déclaré :
“Les Yézidis méritent notre sympathie et notre soutien, tout comme d’autres peuples opprimés dans le monde. L’appel à participer à une manifestation contre le génocide d’une population – qui a malheureusement généré des émeutes à Herford – est parfaitement légitime dans une démocratie. Il est à souhaiter que de nombreux drapeaux allemands flotteront au cours de la manifestation de protestation contre l’utilisation de la religion à des fins politiques. Espérons que les évènements d’Herford ne marquent pas le début d’une escalade, qui pourrait atteindre d’autres niveaux de violence au cours des prochains jours… »


Le Temple sacré des Yézédis à Lalesh, situé dans une vallée à 430 km au nord-ouest de Baghdad.


Enfants d’une école religieuse Yézidis chantant des hymnes et des prières au Temple de Lalesh.

Un monde de beauté, de calme et de sérénité a été transformé en enfer par les monstres islamistes du Califat, qui ne se complaisent que dans la laideur, la violence et l’odeur du sang.

Ce monde est en voie de disparition par la seule volonté des fous d’Allah.

Et le « Westphalen Blatt » de poursuivre :
“Et cela est effrayant; jamais auparavant les sympathisants de la terreur islamique se sont dévoilés aussi ouvertement en Allemagne. Ce sont des cercles de recrutement de djihadistes européens. Ce sont également les milieux dans lesquels évoluent les salafistes ultra-radicaux dès leur retour en Europe. Dès lors, la police et les services secrets doivent surveiller ces lieux très étroitement. »

“Et non, nous ne savions pas que les musulmans tchétchènes étaient des supporters aussi véhéments des terroristes de l’IS. Les Tchétchènes dans le sud du Caucase sont eux-mêmes victimes de répressions et de violations des droits humains. »

“IS, al-Qaïda, Hamas et Boko Haram : ces quatre groupes sont les pivots de la tentative diabolique d’arrêter la modernité pour un retour vers l’obscurantisme et la barbarie du 7ème siècle. Les moyens d’y parvenir sont la charia, la haine, la glorification d’une prétendue « guerre sainte. Quelle folie . »

Le journal « Neue Westfälische » déclara :
“Si, comme c’est le cas aujourd’hui à Herford, la communauté religieuse kurde des Yézidis et l’idéologie islamiste radicalisée des salafistes devait s’opposer, alors une autre ville à l’est de la Westphalie risquerait de finir dans les flammes. »

« Le conflit entre les Yézidis et les salafistes a franchi notre porte, car il fait partie d’un conflit global. Les religions du monde sont utilisées de plus en plus de façon abusive pour des luttes idéologiques et des violences entre les gens de confessions différentes. Les religions ne sont jamais violentes per se, mais les agents de la violence les utilisent pour promouvoir leurs propres intérêts. »

(Faux : une « religion » est violente per se, l’islam, car la violence est inhérente à l’islam, et surtout dans sa loi islamique, la charia. La violence est endémique dans l’islam, car ses textes fondamentaux et sa loi exigent que les musulmans soient violents afin de protéger l’islam et d’imposer la charia au monde entier.)


La Confrérie des Frères musulmans, al-Qaïda et l’État islamique se réclament de l’héritage des premiers califes ; leur islam est avant tout politique.

“Nous ne devrions pas être surpris par les tensions de mercredi dernier, car le service de renseignement avait averti depuis longtemps qu’Herford était le centre du salafisme. Les islamistes, parmi lesquels les Tchéchènes, n’ont rien à perdre : ils sont principalement motivés par la pauvreté et le désespoir, et ils sont dans notre monde, parmi nous. Et les citoyens réagissent dans l’incrédulité et la résignation… une horreur silencieuse »
 
Dans un éditorial, intitulé “Pas de champ de bataille pour les radicaux” le journal « Westdeutsche Allgemeine Zeitung » écrivit :
“Herford n’est pas Mossul et la Nord Rhénanie-Westphalie n’est pas l’Irak.

L’Allemagne ne doit pas devenir une arène pour les conflits qui éclatent en dehors de nos frontières, mais qui, néanmoins, sont proches de chez nous pour la seule raison que des gens appartenant à différents groupes ethniques vivent de façon permanente parmi nous. »

“Les affrontements à Herford résonnent comme un avertissement, à savoir que les tendances radicales sont dirigées non seulement contre les infidèles, mais également contre l’ordre libéral démocratique occidental. Il y a des indications prouvant que l’attaque contre le restaurant Yézidi à Herford par des supporters de l’Etat islamique avait été spécifiquement planifié. Peut être devait-il servir d’essai avant de lancer dans un avenir proche une vague d’attaques de haine ailleurs ? Les djihadistes islamiques sont prêts à tout. Ils l’ont prouvé lors de l’attaque meurtrière du musée juif de Bruxelles, qui fit quatre victimes innocentes. »

Dans un autre éditorial intitulé : « Détourner le regard de la réalité ne fonctionnera plus. » le « Frankfurter Allgemeine Zeitung “ conclut, comme suit :
“Quiconque pensait que la guerre civile en Syrie ou le barbarisme de l’Etat islamique en Irak ne nous affecterait pas, aujourd’hui a tort. Peu importe à quelles distances se trouvent Qaraqosh (la plus grande ville chrétienne d’Irak) et Sinjar, (ville des Yézidis), ce qui se passe là-bas peut aussi nous toucher ici en Allemagne. Les sympathisants de l’Etat islamique ont attaqué les Yézidis à Herford, ce qui signifie que Qaraqosh, Sinjar et Herford sont maintenant inséparables. »

“Depuis trop longtemps, les leaders politiques allemands et notamment les chefs des organisations musulmanes allemandes n’ont pas réagi à la prolifération de la culture de haine salafiste-djihadiste sous le prétexte qu’elle ne présentait aucun danger. Il est absolument scandaleux que les politiciens locaux aient minimisé le risque de l’islamisme alors que les services de sécurité sont de plus en plus sur les dents pour lutter contre cette menace.”

“Les organisations musulmanes devraient rougir de honte. Ils déclarent carrément que les barbares du nord de l’Irak ne sont pas de vrais musulmans et continuent à affirmer que l’islam, c’est la paix, uniquement la paix .. A l’avenir, ce genre de dérobade ne suffira plus, surtout si les Musulmans allemands, soumis au système juridique du pays, souhaitent éviter d’être tenus pour responsables des massacres commis au nom de l’islam. »
“Le Califat islamique d’Abu Bakr al Baghdadi pourrait ne pas durer longtemps, mais la propagande de son jihad lui survivra certainement, car les semences de haine que le calife a semé sont de loin plus toxiques que celles d’Osama Bin Laden.

Pour les jeunes désabusés, le califat islamique exerce un attrait certain et pas seulement à Herford. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly

Source : » http://www.gatestoneinstitute.org/4590/germany-jihad

http://www.jerusalemplus.com/la-guerre-sainte-arrive-en-allemagne/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 16:55 (2014)    Sujet du message: PA LEADER : SLAUGHTER JEWS IN "SETTLEMENTS" Répondre en citant

PA LEADER : SLAUGHTER JEWS IN "SETTLEMENTS"
 
PA and Fatah official Jibril Rajoub: "Our relations with the Israelis are relations between enemies...
Am I stopping you from slaughtering a settlement? No one is stopping anyone."

by Itamar Marcus

Jibril Rajoub, Head of the PA Sports Authority and Deputy Secretary of the Fatah Central Committee announced that Fatah has made a “political decision” to support slaughtering Jews who live in settlements:
 
   
  



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=BGE45BKoVx4

 “OK, brother, here is the occupation, am I stopping you from slaughtering a settlement? No one is stopping anyone... Our political decision is resistance in the occupied territories in order to bring an end to the occupation [using] all forms of resistance.”

The Fatah movement, headed by PA Chairman Mahmoud Abbas, is seen by many in the West as a peaceful alternative to Hamas for a future peace agreement. Palestinian Media Watch’s book Deception documents that the PA presents different messages to the world in English than in Arabic to its people.  

  
PMW reported that thorough his PA media, Mahmoud Abbas was seen as encouraging Palestinians of the West Bank to initiate violence against Israel. Since then, over 600 Palestinians have been arrested since July for violent rioting that included the throwing of Molotov cocktails, firecrackers and rocks. Earlier this month, a Palestinian tractor driver murdered an Israeli pedestrian and flipped a bus onto its side in an attack in Jerusalem. The PA leadership’s response to this violence in Jerusalem and the West bank was supportive: 
 
“The leadership expressed pride 'in the comprehensive popular uprising of our great nation, throughout the homeland and in its heart, Jerusalem... against the criminal aggression (i.e., the Gaza war).'"  
Al-Hayat Al-Jadida, Aug. 17, 2014]  
 
The following is a longer text of Jibril Rajoub giving Palestinians carte blanche to “slaughter” Jews in settlements:
 
 
Head of the PA Sports Authority and Deputy Secretary of the Fatah Central Committee Jibril Rajoub: 

 
“I’m telling everyone: Fatah has decided that our relations with the Israelis are relations between enemies. There is no kind of coordination between the Israelis and us. Everyone can be certain that any form of mutual coordination ended a day after they declared war on the National Unity Government... OK, brother, here is the occupation, am I stopping you from slaughtering a settlement? No one is stopping anyone. Don’t lie and tell me: ‘the [PA] Security Forces and Mahmoud Abbas,’ and so on [stop you]. Drop it, OK? No one is stopping anyone. Our political decision is resistance in the occupied territories in order to bring an end to the occupation [using] all forms of resistance.”  
[Awdah independent Palestinian TV channel, Aug. 13, 2014]  

http://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=12464


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 15:38 (2014)    Sujet du message: ISLAM IS A FORM OF SATANISM Répondre en citant

ISLAM IS A FORM OF SATANISM

By Theodore Shobat former Muslim broth. - Islam is a form of Satanism. We know this to be true because Christ told Peter, “Satan hath desired to have you, that he may sift you as wheat” (Luke 22:31), and that “the gates of hell shall not prevail against” the Church (Matthew 16:18), indicating that Satan would continue to go against God’s people. Islam, being a religion that was founded deliberately to destroy the Church, is a religion of Satan, and is thus Satanism. Both Muslims and Satanists have burned down churches, and that is because they are both enslaved by the dark power of demons. Here is an in depth video I did on this subject:

Bella77758




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ylah2fEUgXs


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 00:29 (2014)    Sujet du message: MUDAR ZAHRAN HAMAS IS KILLING MY PEOPLE / LA HAMAS TUE MON PEUPLE SOUS-TITRE FRANCAIS Répondre en citant

MUDAR ZAHRAN HAMAS IS KILLING MY PEOPLE / LA HAMAS TUE MON PEUPLE SOUS-TITRE FRANCAIS

The King of Jordanie supporting Hamas? Not surprising. The King of Jordanie created the interreligious dialogue at the nazi  World Council of Churches and they work closely to achieve the take over of Jerusalem by the Vatican. - Le Roi de Jordanie supportant le Hamas? Cela ne me surprend pas. Le Roi de Jordanie a créé le dialogue interreligieux au Conseil Mondial des Eglises nazi et ils travaillent étroitement pour achever la main mise sur Jerusalem par la Vatican.




https://www.youtube.com/watch?v=oJWWX0RtGAQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 00:42 (2014)    Sujet du message: PARIS : JEW BEATEN AFTER FACEBOOK PAGE PUBLISHES PICS OF FRENCH JEWS Répondre en citant

PARIS : JEW BEATEN AFTER FACEBOOK PAGE PUBLISHES PICS OF FRENCH JEWS

France Islamic Jew hatred Latest news



  Eight synagogues attacked and now Facebook is publishing Muslims’ hit pages on Jews. The level of hate is breathtaking, and the accompanying nonchalance is shocking, anti-human.

Facebook is more concerned with not offending Islamic supremacists than with the reality of destructive policies. They disable pages like mine and those of other counter-jihadists, while allowing the most vile, anti-Jewish, anti-kuffar invective and incitement to remain.
Such policies have consequences.

It’s the weekend — how frightening it must be for the Jews of Europe. Tens of thousands of wilding Muslims and their leftist lapdogs will take to the streets for their death marches and G-d only knows what violence and treachery.



Photo: A young Jewish man was violently assaulted Thursday night in Bobigny, Seine-Saint-Denis, by fifteen individuals as a result of his public appointment on Facebook, according to a statement from the Union of Jewish Students of France (UEJF ).
Citation:


“Facebook Page Publishing Identities of French Jews to Encourage Attackers; 15 Men Assault a Jew in Paris Suburb After Confirming Photo,” by by Joshua Levitt, Algemeiner, July 25, 2014 (thanks to Jihadwatch)

A violent mob of  more than a dozen men in France assaulted a Jew at his home in a Paris suburb after confirming that his photograph had been published by a French Facebook page identifying Jews to be targeted for physical intimidation, The Union of Jewish Students of France, the UEJF, said in a statement on Friday.

The Facebook page, ‘Jeunes Révolutionnaires Français’, JRF, or ‘Young French Revolutionaries’, posted the names and photos of 32 Jews. The assault on one of those listed took place on Thursday night in Bobigny, Seine-Saint-Denis, a Paris suburb. The assailants were armed with iron bars….

On Facebook, Cohen wrote, “An anti-Semitic page is publishing names and pictures of French Jews in order to target them physically! A few have already been attacked at their homes, one last night by 15 people on one Jewish guy. We need to remove this page!”The JRF captioned its page with the photos of the Jews to be targeted, “Smile, you’re caught! JRF watches! # AntiLDJ,” referring to the LDJ, the French initials of the Jewish Defense League, an organization created to teach Jews how to defend themselves from anti-Semitic attacks.

The title page of the group’s Facebook presence features a large Palestinian flag and calls for members to attend a rally on Saturday in connection with the international Al Quds Day protests around the world where police are preparing for violence against Jews.
The UEJF condemned the page and provided testimony from the assaulted Jew in Bobigny, according to France’s Le Monde Juif, or The Jewish World on Friday.

The UEJF said three men went to the victim’s house and asked him, “Are you the guy in the photo on Facebook?”

They then said they were there to “break the Jew” and do to him “the same as Ilan Halimi,” a 23-year-old who was kidnapped and tortured for 24 days by a gang led by Youssouf Fofana, described by The Jewish Chronicle as, “the extraordinarily cruel, Paris-born fifth of seven children of immigrants from the Ivory Coast.”

Halimi was found naked, handcuffed and bound to a tree near a railway station in February, 2006, and his body had been mutilated. Still alive, he died on the way to hospital. Halimi’s murder was made into a movie by French Jewish film director Alexandre Arcady entitled, 24 jours: la vérité sur l’affaire Ilan Halimi, or “24 Days: The Truth About the Ilan Hamili Affair,” inspired by a book with a similar title written by the victim’s mother, Ruth.

In Bobigny, after they confirmed him to be the Jew in the photo, the three men were joined by 15 more, armed with iron bars, who assaulted the victim, the UEJF said. When another resident in the building appeared, the men fled the scene.

The UEJF said: “For several days, many Facebook pages have been created to encourage physical violence against young Jews. Photos were published, with the identities, phone numbers, and contact information. This young man was directly affected by such a Facebook page. It is unacceptable that the Jews are the target of Facebook calls to murder.”

The UEJF said it will file a complaint against the administrators of the Facebook page for incitement to racial hatred and incitement to violence.

In the French media, the LDJ has been blamed for calling for a strong reaction by Jews threatened with violence over the past two weeks since Israel began its Operation Protective Edge to stop Hamas’s rocket fire from Gaza.

But Roger Cukierman, president of the CRIF, the umbrella organization representing the Jewish community in France, told The Daily Beast on Friday that was not instigating further violence, and those accusations were beside the point.

“I am shocked when I hear journalists saying if the De La Roquette synagogue was attacked, it is because of the Jews,” Cukierman told The Daily Beast. “This is propaganda.”

“We had eight synagogues being attacked,” he said. “I am worried about the fact that synagogues are being attacked and not worried about these self-defense groups.”


http://pamelageller.com/2014/07/paris-jew-beaten-facebook-page-publishes-pics-french-jews.html/

http://pamelageller.com/2014/07/paris-jew-beaten-facebook-page-publishes-pi…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 02:26 (2014)    Sujet du message: THE ARAB STREET COME TO MAIN STREET Répondre en citant

THE ARAB STREET COME TO MAIN STREET



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=GBipJj4rcNA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 00:21 (2014)    Sujet du message: MUSLIM LEADERS DEMAND OBAMA "OVERHAUL," "RETRAIN" ALL U.S. LAW ENFORCEMENT EXPOSED TO JIHADIC DOCTRINE AND “DISCIPLINARY ACTION” FOR THOSE "RESPONSIBLE" FOR COUNTER JIHAD MATERIALS Répondre en citant

MUSLIM LEADERS DEMAND OBAMA "OVERHAUL," "RETRAIN" ALL U.S. LAW ENFORCEMENT EXPOSED TO JIHADIC DOCTRINE AND “DISCIPLINARY ACTION” FOR THOSE "RESPONSIBLE" FOR COUNTER JIHAD MATERIALS


CAIR-Hamas 2014: American Wing of Muslim Brotherhood Faked hate Latest news
 


As jihadists wage bloody and violent war across the Middle East and Africa, the response of American Muslims and their leaders is not to protest and denounce jihadic doctrine and develop programs to insure young Muslims do not join the Islamic army.

No, their response is to demand to disarm law enforcement and counter terror agencies and criminalize any law enforcement official who dares introduce the jihadic doctrine to officers or agents.

Islamic supremacism on the march.

Muslim leaders and their leftist knaves are demanding sharia enforcement for all US law enforcement training.  Any and all references to Islamic jihad (and thereby the number one enemy of America, the Islamic State) must be scrubbed from materials, memory and men. Anyone who introduced such ideas should be arrested and jailed.

Hamas-CAIR and other notorious Muslim and leftist groups are demanding an overhaul in the way all law enforcement officers are trained in the United States;  mandatory retraining program for all federal, state and local law enforcement officials who may have been subjected to materials they deem “biased and discriminatory” against Muslims; an audit of all federal law enforcement and intelligence gathering training and educational materials to identify and remove information that could exhibit bias against any race, ethnicity, religion or national origin.
Citation:


Additionally, the administration must pursue disciplinary action against agents and officials who engage in discriminatory conduct as well as those responsible for the anti-Muslim training materials. Finally, the coalition insists that all federal funding to local and state law enforcement agencies be withheld unless they ban all training materials considered to be biased against race, ethnicity, religion or national origin. In short, these empowered Muslim activists want to dictate how our nation’s law enforcement agencies operate at every level.


This isn’t stealth jihad. This is overt jihad made possible by the Obama administration. What politicians will step up? Who in the political arena or media arena will take this on the way it must be confronted as my colleagues and I have all these years? Who will suffer the slings and arrows in defense of liberty and individual rights?

We are in this fix because people would not step up and they allowed the few of us who dared speak of it to be relegated to the margins.


 

Citation:

“Muslim Activists Demand Overhaul of All U.S. Law Enforcement Training,” Judicial Watch, AUGUST 26, 2014


Citation:


Islamic activists that strong-armed the FBI to purge anti-terrorism training material considered “offensive” to Muslims have made their next wave of demands, which include an overhaul in the way all law enforcement officers are trained in the United States.

The coalition of influential and politically-connected Muslim rights groups is demanding that the Obama administration implement a mandatory retraining program for all federal, state and local law enforcement officials who may have been subjected to materials they deem “biased and discriminatory” against Muslims. There must also be an audit of all federal law enforcement and intelligence gathering training and educational materials to identify and remove information that could exhibit bias against any race, ethnicity, religion or national origin, the groups demand
.

Additionally, the administration must pursue disciplinary action against agents and officials who engage in discriminatory conduct as well as those responsible for the anti-Muslim training materials. Finally, the coalition insists that all federal funding to local and state law enforcement agencies be withheld unless they ban all training materials considered to be biased against race, ethnicity, religion or national origin. In short, these empowered Muslim activists want to dictate how our nation’s law enforcement agencies operate at every level.

The outrageous demands were made this month in a letter to Lisa O. Monaco, the Assistant to the President for Homeland Security and Counterterrorism. Among the signatories is the terrorist front organization Council on American-Islamic Relations (CAIR), which has repeatedly proven that it wields tremendous power in the Obama administration. Founded in 1994 by three Middle Eastern extremists, CAIR got the FBI to purge anti-terrorism material determined to be offensive to Muslims. Judicial Watch uncovered that scandal last summer and obtained hundreds of pages of FBI documents with details of the arrangement. JW also published a special in-depth report on the subject in December.

CAIR also got several police departments in President Obama’s home state of Illinois to cancel essential counterterrorism courses over accusations that the instructor was anti-Muslim. The course was called “Islamic Awareness as a Counter-Terrorist Strategy” and departments in Lombard, Elmhurst and Highland Park caved into CAIR’s demands.

The group responded with a statement commending officials for their “swift action in addressing the Muslim community’s concerns.” CAIR has wielded its power in a number of other cases during the Obama presidency, including blocking an FBI probe involving the radicalization of young Somali men in the U.S. and pressuring the government to file discrimination lawsuits against employers who don’t accommodate Muslims in the workplace.

Other signatories include the powerful open borders group Mexican American Legal Defense and Educational Fund (MALDEF), Muslim Advocates, the Sikh Coalition, Women in Islam Inc., the National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) and the American Civil Liberties Union (ACLU), to name a few. The group’s claim that recent administration directives to promote multicultural and diversity sensitivity training in law enforcement aren’t enough because they don’t specifically address anti-Muslim materials.

“Without executive branch actions, including those we recommend below, trainings that perpetuate gross stereotypes and false information about Islam and Muslims will continue to proliferate at the state and local level,” the letter says. It continues: “The use of anti-Muslim trainers and materials is not only highly offensive, disparaging the faith of millions of Americans, but leads to biased policing that targets individuals and communities based on religion, not evidence of wrongdoing.” This will foster fear and suspicion of Muslims and will lead to an increase in discrimination, bullying, harassment and anti-Muslim violence, the letter asserts.


http://pamelageller.com/2014/08/muslims-leaders-demand-obama-overhaul-retrain-u-s-law-enforcement-exposed-jihadic-doctrine-disciplinary-action-responsible-counter-jihad-materials.html/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 00:42 (2014)    Sujet du message: OBAMA ADMINISTRATION CREATING DATABASE TO TRACK ‘HATE SPEECH’ ON TWITTER Répondre en citant

OBAMA ADMINISTRATION CREATING DATABASE TO TRACK ‘HATE SPEECH’ ON TWITTER

Free Speech Silenced FREEDOM OF SPEECH IN THE AGE OF JIHAD Latest news Obama's 2nd Term

 

Considering that the Obama administration supports the Muslim Brotherhood in Egypt and Gaza, the jihadists in Syria and Libya, the violent uber-left in the USA, the question is — what is hate speech? And who decides what’s hate? Hamas-CAIR?

Last year, thousands attended a rally we organized (total coverage here) in Tennessee against Obama’s Department of Justice’s vow to criminalize postings on social meeting that offended Muslims.

Is this part of that initiative?
Citation:


Feds Creating Database to Track ‘Hate Speech’ on Twitter, Elizabeth Harrington, Free Beacon, August 25, 2014
$1 Million study focuses on internet memes, ‘misinformation’ in political campaigns


AP

BY: Elizabeth Harrington
August 25, 2014 3:30 pm

The federal government is spending nearly $1 million to create an online database that will track “misinformation” and hate speech on Twitter.

The National Science Foundation is financing the creation of a web service that will monitor “suspicious memes” and what it considers “false and misleading ideas,” with a major focus on political activity online.

The “Truthy” database, created by researchers at Indiana University, is designed to “detect political smears, astroturfing, misinformation, and other social pollution.”

The university has received $919,917 so far for the project.

“The project stands to benefit both the research community and the public significantly,” the grant states. “Our data will be made available via [application programming interfaces] APIs and include information on meme propagation networks, statistical data, and relevant user and content features.”

“The open-source platform we develop will be made publicly available and will be extensible to ever more research areas as a greater preponderance of human activities are replicated online,” it continues. “Additionally, we will create a web service open to the public for monitoring trends, bursts, and suspicious memes.”

“This service could mitigate the diffusion of false and misleading ideas, detect hate speech and subversive propaganda, and assist in the preservation of open debate,” the grant said.

“Truthy,” which gets its name from Stephen Colbert, will catalog how information is spread on Twitter, including political campaigns.
“While the vast majority of memes arise in a perfectly organic manner, driven by the complex mechanisms of life on the Web, some are engineered by the shady machinery of high-profile congressional campaigns,” according to the website.

“Truthy” claims to be non-partisan. However, the project’s lead investigator Filippo Menczer proclaims his support for numerous progressive advocacy groups, including President Barack Obama’s Organizing for Action, Moveon.org, Greenpeace, the Sierra Club, Amnesty International, and True Majority.

Menczer, a professor of informatics and computer science at Indiana University, links to each of the organizations on his personal page from his bio at the Center for Complex Networks and Systems Research.

The government-funded researchers hope that the public will use their tool in the future to report on other Twitter users.
“Truthy uses a sophisticated combination of text and data mining, social network analysis, and complex networks models,” the website adds. “To train our algorithms, we leverage crowdsourcing: we rely on users like you to flag injections of forged grass-roots activity. Therefore, click on the Truthy button when you see a suspicious meme!”

The project also seeks to discover why certain Internet memes go viral and others do not. Funding is not expected to expire until June 30, 2015.



http://pamelageller.com/2014/08/obama-administration-creating-database-track-hate-speech-twitte.html/
http://pamelageller.com/2014/08/obama-administration-creating-database-trac…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 00:03 (2014)    Sujet du message: TWO CHRISTIANS BEHEADED IN NEW JERSEY BY MUSLIM MAN : MEDIA, SILENT! Répondre en citant

TWO CHRISTIANS BEHEADED IN NEW JERSEY BY MUSLIM MAN : MEDIA, SILENT!

Feb 25, 2013




While the national media covers the Oscar Pistorius murder case wall to wall, the gruesome murder and beheading of two Coptic Christians by a Muslim has been virtually blacked out.

This despite the fact that the story was broken by an ABC television local affiliate in Jersey City two weeks ago.

MUSLIM ACCUSED OF BEHEADING 2 CHRISTIANS IN U.S.

Torture, persecution of faithful no longer reserved for Islamic nations

by BOB UNRUH

Authorities in New Jersey allege a Muslim man beheaded two Coptic Christians, burying their bodies and heads and hands in separate graves near Philadelphia, bringing the horror of the persecution of Christians in Islamic nations to the United States.

 
According to New York’s WABC-TV, the Muslim was identified as Yusuf Ibrahim, 28. He was taken into custody after the bodies were found.

The report said investigators alleged Ibrahim killed the victims then severed their heads and hands, and buried the remains in the back yard of a home in Buena Vista, N.J.

The report said the victims were from the Coptic Christian community in the area. One of the victims had come from Egypt not many years ago.

While the report said police did not indicate a motive, friends of the victims wondered if it was something to do with religion.

WABC reporter Jeff Pegues wrote: “To members of the close knit Coptic Orthodox church the pain is real.”

“It’s a shock, something like this doesn’t happen to people like that,” one resident told him.

The report said police described the suspect as “ruthless” and “calculating” and said he belongs behind bars.

Pamela Geller, who blogs about Islam at Atlas Shrugs, said it “appear have been a ritual killing, religious in nature.”

“The victims were Coptic Christians and the murderer was Muslim (and we are painfully aware of the status and treatment of Coptic Christians under Muslim rule in Egypt),” she wrote.

“The killing evokes this passage in the Quran: ‘When thy Lord was revealing to the angels, ‘I am with you; so confirm the believers. I shall cast into the unbelievers’ hearts terror; so smite above the necks, and smite every finger of them!” – Quran 8:12.”

Samy Hohareb, a friend of the victims, said, “I leave it for the police and the investigation.”

The New York Daily News reported Ibrahim was nabbed by detectives on Sunday after the bodies were found.

Authorities said the suspect was found driving a white Mercedes Benz that belonged to one of the victims.

Ibrahim was being held at the Atlantic County jail on charges of murder and desecration of human remains.

WND reported in September a jihadi writer who has praised the murderer of a Dutch filmmaker suggested beheading as a way of curbing criticism of Islam. The report came from the Muhib Ru’yat al-Rahman, a senior writer of a leading jihadi forum called Shumoukh al-Islam, suggested that Muslims living in Denmark, Germany, the Netherlands and the U.S. kill Westerners who criticize Islam and display their decapitated heads along roads, according to the Jihad and Terrorism Threat Monitor, a unit of the Middle East Media Research Center.

“While expressing respect for those calling to boycott European and American products over the release of the film ‘Innocence of Muslims,’ which negatively depicts Muhammad, Muhib insists that the best way to deter people from insulting Muhammad and his wives is to implement his proposal,” the report said.

The writer praised Dutch-Moroccan Muslim Muhammad Bouyeri, who killed Dutch film-maker Theo Van Gogh in 2004 over the production of “Submission,” a film criticizing Islam’s treatment of women. Dozens of forum members praised the post, expressing their agreement with the writer’s suggestions, the report said.

Geller summarized the report: “More tolerance and respect from savages demanding tolerance, respect and submission.”

She has waged a battle in New York, Washington and other cities to post a pro-Israel ad after numerous pro-Palestinian ads already have appeared.

WND also previously confirmed a Sky News Arabia report of the crucifixion of dissidents in Egypt.


http://www.theminorityreportblog.com/2013/02/25/two-christians-beheaded-in-new-jersey-by-muslim-man-media-silent/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 02:05 (2014)    Sujet du message: THE MUSLIM RAPE OF CHRISTIAN NUNS Répondre en citant

THE MUSLIM RAPE OF CHRISTIAN NUNS

Posted on August 31, 2014 by creeping


via Raymond Ibrahim

Despite how unsavory and barbaric Islamic groups and persons around the world have been behaving—whether Nigeria’s Boko Haram, Mesopotamia’s Islamic State, Somalia’s Shabaab—perhaps few things are as disgusting and cowardly as the Muslim rape of nuns: defenseless Christian women who sacrifice much of their lives to help sick and needy Muslims.

The latest such attack comes from Bangladesh, which is over 90% Muslim in population.  In early July, dozens of men armed with machetes, knives and iron rods attacked the convent of PIME (Pontifical Institute of Foreign Missions nuns in Boldipuku), a village mission in north Bangladesh.
“The nuns were beaten and molested, ending when police arrived,” reported Bishop Sebastian Tudu.
Catholic Online has the complete story:
Citation:

[S]ome 60 men attempted to loot the building and rape the nuns… The attackers first tied the hands and legs of the mission’s two night watchmen and gagged them in the early morning hours. They then broke down the door of the room where the assistant pastor Father Anselmo Marandy was sleeping. They then raided the convent located in the mission campus…. Three PIME nuns suffered attempted rape and were sent to their provincial house in Dhaka, the national capital where they are trying to overcome the shock and mental suffering.

 “It’s very sad that the sisters cannot continue to work for the people, but our sisters are no longer safe,” Rosaline Costa, a Catholic human rights activist lamented.  Local Christians are currently living in fear since the attack. Christians form only 0.8 percent of Dinajpur district’s three million people.




Although some of those quoted in the Catholic Online report portray this attack as “unprecedented,” the fact is, nuns raped by Muslims is a phenomenon that goes back centuries.   According to Muslim historian Taqi al-Din al-Maqrizi (1364-1442), during his raids on then Christian-majority Egypt, Caliph Marwan II (r.744–50) “made captive a number of women from among the nuns of several convents. And he tried to seduce one of them.”

The account describes how the enslaved nun tricked him into killing her, by claiming she had a magic oil that make skin impenetrable: “She then took some oil and anointed herself with it; then stretched out her neck, which he smote with the sword, and made her head fly.  He then understood that she preferred death to defilement.”

Writing in the tenth century, the Coptic chronicler Severus ibn Muqaffa records that “the Arabs in the land of Egypt had ruined the country….  They burnt the fortresses and pillaged the provinces, and killed a multitude of the saintly monks who were in them [monasteries] and they violated a multitude of the virgin nuns and killed some of them with the sword.”

After the Islamic conquest of Constantinople in 1453, according to eyewitness accounts, “Monasteries and Convents were broken in. Their tenants were killed, nuns were raped, many, to avoid dishonor, killed themselves. Killing, raping, looting, burning, enslaving, went on and on according to tradition.”

Such is history—expunged as it is in the modern West—even as it repeats itself today. Thus, in August 2013, after torching a Franciscan school in Egypt, “Islamists,” in the words of the AP, “paraded three nuns on the streets like ‘prisoners of war’” and “Two other women working at the school were sexually harassed and abused as they fought their way through a mob.”

Indeed, the rise in attacks on Christian nuns throughout the Islamic world further demonstrates that they are no more inviolable than other “infidel” women:
  • Somalia: In response to Pope Benedict’s historical quotes which, like so many other things so enraged the Islamic world, Muslims in Somalia shot Leonella Sgarbati—a 66-year-old nun who had devoted 30 years of her life working in Africa—in her back.  Her last words before dying in hospital were: “I forgive; I forgive.”
  • Pakistan: In September 2012, gunmen on motorbikes dressed in green (Islam’s color) opened fire on the St. Francis Xavier Catholic Cathedral in Hyderabad, murdering at least 28 people.  Their immediate target was a nun, Mother Christina.
  • Libya: In February 2013, after the fall of Col. Gaddafi, Islamic rebels threatened nuns into fleeing the nation. They had been there since 1921, focused primarily on helping the sick and needy.
  • Palestinian Authority: Last year, nuns of the Greek-Orthodox monastery in Bethany sent a letter to Palestinian President Mahmoud Abbas urging him to respond to the escalation of attacks on the Christian house, including the throwing of stones, broken glass, theft and looting of the monastery property.
  • Philippines: In an article discussing a Christmas Day church bombing in a Muslim-majority region, we learn that the jihadi group responsible “has been blamed for several bomb attacks on the Roman Catholic cathedral in Jolo since the early 2000s and for kidnapping priests and nuns.”
  • Guinea: In June 2013, during a mob-led frenzy, Christians and their churches were savagely attacked in the Muslim-majority nation—with some 95 Christians slain and 130 wounded—including “the quarters of the nuns, [which] was looted before being torched.”
  • Syria: Islamic rebels forcibly abducted 13 Christian nuns and three maids, holding them captive for three months.  They were finally released after the Bashar government agreed to release some 150 female criminals in exchange.

The above examples come from several countries that have little in common with one another—neither race, language, culture, nor economics—only Islam.

That alone should
 say something.

But no matter.  Far from discussing Islamic history and doctrine, and how they tie to current events—especially the subhuman treatment of non-Muslim “infidels”—the predominant Western mentality simply dismisses Muslim violence as the West’s fault, or, in the words of ex-nun Karen Armstrong and Islamic apologist extraordinaire, “We did this.”   Armstrong—who quit the nunnery only to engage in pro-Islamic mummery—insists that what’s needed is for us to focus more on “Muslim pain, Muslim suffering.”

Such, according to the leftist mentality, are the “real” reasons why, wherever Muslim-majorities live near non-Muslim minorities, from the dawn of Islam till today, the latter are being attacked into extinction.

http://creepingsharia.wordpress.com/2014/08/31/the-muslim-rape-of-christian…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 02:09 (2014)    Sujet du message: LES DERNIERS JUIFS QUITTENT LA NORVEGE Répondre en citant

LES DERNIERS JUIFS QUITTENT LA NORVEGE

27 août 2014

Les 819 derniers  juifs de Norvège sont en train de quitter le pays. Ce qu’ Hitler n’a pas réussi, il semble que les Musulmans sont sur le point de réussir !

-


Dans quelques semaines, la Norvège sera « Judenrein » ( sans juifs). Les 819 derniers juifs vivant encore en Norvège sont en train de quitter le pays en raison de la montée de l’antisémitisme. Ainsi, la Norvège est le premier pays européen dans lequel les Juifs ne peuvent plus vivre. Une évolution similaire peut être observé dans tous les pays européens. Les Juifs d’Europe sont soumis à des manifestations antisémites quotidiennes. Le journal norvégien «Aftenposten» a rapporté en Février 2013 sur le départ des Juifs du pays.  Anne Sender, le chef de la communauté juive en Norvège, a dit: «  beaucoup d’immigrants ont apporté l’antisémitisme de leurs pays, une honte dont personne ne parle.»

Les vagues d’immigrants musulmans ramènent l’antisémitisme en Europe. Une évolution similaire se déroule dans le pays voisin, la Suède, mais aussi dans tous les pays européens. Les musulmans chassent les Juifs du monde entier. L’agence d’information, Kopp Exklusiv, est l’une des rares à parler de ce sujet. Cela commence en France. Pas une journée ne se passe sans attaques musulmanes de Juifs. La presse ne les signale qu’à peine, il y a beaucoup d’incidents. Au cours des cinq premiers mois de 2012, il y a eu 268 agressions contre les Juifs. La France, aujourd’hui, est un pays extrêmement antisémite. Le gouvernement socialiste sous la direction de François Hollande ne fait rien pour protéger les Juifs, bien au contraire. Les musulmans sont une partie très importante de l’électorat ….



Le 5 Juillet 2012, un jeune juif de 17 ans a été battu presque à mort près de Toulouse par deux musulmans d’origine nord-africaine, simplement parce qu’il portait une chaîne avec l’étoile de David. La police a été « incapable » de recueillir des preuves.

La situation n’est pas très différente en Italie. Chaque Juif doit craindre pour sa vie et vivre sous la protection d’une unité de sécurité.

Les médias britannique aussi, ont établi des rapports durant six ans sur l’émigration des Juifs de Grande Bretagne. En 1990 il y avait 340.000 Juifs., aujourd’hui, il n’y a plus que 240.000. Les immigrés musulmans font de leur vie un enfer et les chassent.

Ils ont également réussi à chasser les Juifs d’Anvers.

Aux Pays-Bas, d’anciens politiciens conseillent aux Juifs de quitter le pays. (L’ancien commissaire européen, Frits Bolkestein, a déclaré que les hollandais d’origine marocaine sont antisémites et qu’il serait préférable que les Juifs partent de leur plein gré. Ils peuvent immigrer aux États-Unis ou en Israël ! Des politiques néerlandais de cercles sociaux-démocrates ont défilé ensemble avec les musulmans et ont appelé à la construction de chambres à gaz afin de brûler les Juifs.

Dans les pays germanophones, rien n’est pas signalé dans la presse. Des journalistes allemands écrivent que les musulmans sont des gens honnêtes et qu’ils n’ont aucun lien avec l’extrême droite. Avec cette approche, les journalistes contribuent à chasser les Juifs hors d’Europe. Ils pensent ainsi supprimer le problème de l’immigration islamique.

Les 819 Juifs norvégiens étaient membres d’une synagogue en Norvège. Il y a environ 1000 Juifs non affiliés à travers le pays qui ont peur de s’identifier en tant que Juifs.

Une situation similaire existe aux Pays-Bas où plus de 20.000 Juifs sont affiliés et s’identifient comme Juifs, mais il y a quelques milliers d’autres qui ont des racines juives, mais qui ne veulent jamais s’identifier eux mêmes tant ils souffrent encore de la stigmatisation et de la peur propagée par l’occupation nazie et aujourd’hui par les communautés musulmanes qui sont souvent violemment antisémites et hostiles.

Presque toute l’Europe, dont la Scandinavie prennent cette direction à l’exception de la Finlande qui a ouvertement pris position contre ce racisme.
En raison du grand silence de la majorité, l’histoire se répète. La liberté est préservée grâce à la vigilance  pas la passivité.

sources : – Facebook - 

« J’ai entendu dire que, si cette pratique [circoncision] est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S’ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises. » (Lettre publiée dans un journal norvégien en 2013).

Un éditorial intitulé « Kamuflert jødehat » (Antisémitisme camouflé) paru dans leDagen.no le 08/10/2013 se penche sur l’antisémitisme en Norvège.  Le blog Norway, Israel and the Jews l’a traduit en anglais. Le site philosemitismeblog a publié une adaptation en français :

Il est difficile de nos jours d’exprimer publiquement son aversion ou sa haine des Juifs ou de dire qu’il serait souhaitable que tous les Juifs quittent le pays. Néanmoins rien ne vous empêche de le suggérer de manière indirecte et ambiguë.

Même les groupuscules néo-nazis, Vigrid ou Boot Boys, s’expriment rarement de nos jours sur ce sujet. Seuls les groupes islamistes extrémistes tels que l’Oumma du Prophète font des déclarations ouvertement antisémites.

Mais ce silence ne doit pas nous induire en erreur en nous faisant croire que l’antisémitisme traditionnel a été éradiqué. De récents sondages le prouvent clairement.  L’enquête menée par l’Holocauste Centre révèle que 26% des Norvégiens croient que « les Juifs se considèrent supérieurs aux autres ». La même proportion estime que les Juifs instrumentalisent la mémoire de l’Holocauste pour en retirer des avantages. 12% pensent que les Juifs sont responsables de leur propre persécution. Environ 10% n’aimeraient pas avoir un voisin juif ou dans son cercle d’amis.

On constate donc que les préjugés anti-Juifs bouillonnent en profondeur mais sont rarement rarement exprimés publiquement. Et le cas échéant on les formule de manière à les rendre respectables. Récemment, les pratiques religieuses ont, sous un mince vernis de respectabilité, fourni le prétexte à des attaques haineuses et publiques contre les Juifs. [Note: on aura remarqué qu'en Europe la rage se déchaîne contre les Juifs et beaucoup moins contre les Musulmans et d'autres populations qui pratiquent la circoncision.]

Dans l’entre-deux guerres il y eut un vif débat sur l’abattage rituel juif, l’abattage casher. Ce n’était pas seulement le souci de la protection des animaux qui animait le débat. Le représentant du Parti des paysans, Jens Hundseid, qui devint plus tard premier ministre, a proféré cette accusation au Parlement:  « Nous n’avons aucune obligation de soumettre notre bétail aux atrocités juives, nous avons invité les Juifs à s’installer sur notre sol, mais nous n’avons aucune obligation de fournir aux Juifs des animaux pour leurs orgies religieuses ».

Le journal de la coopérative des fermiers, la Nation, publiait, des lettres de ce calibre: « S’ils ne peuvent pas consommer du bétail norvégien, qui est abattu conformément à la tradition norvégienne, alors ils devraient quitter la Norvège ».

Les lettres de lecteurs publiées dans le journal dominical VG sous le titre  « Pratique grotesque » sur la question de la circoncision nous font penser à ces débats.  Un lecteur demande qu’on mette un terme à « cette violence grotesque sur des enfants innocents » avant de conclure:  « J’ai entendu dire que, si la pratique est interdite, les Juifs envisagent de quitter le pays. S’ils se sentent obligés de quitter la Norvège pour continuer à perpétrer cette violence, nous devrions les aider à faire leurs valises ».

Cette lettre a été publiée dans l’édition papier d’un quotidien et pas dans l’un des forums qui sont de vrais égouts de l’information et où les commentaires anonymes ne sont pas modérés. Au contraire, cette lettre a été lue et approuvée par les éditeurs de VG  et sélectionnée parmi l’abondante correspondance qu’un journal reçoit quotidiennement.

On peut très certainement être un adversaire de principe à la fois de l’abattage rituel et de la circoncision.  Mais quand la critique se transforme en appel à ce que les Juifs norvégiens quittent le pays, une limite est franchie. Celle de la haine du Juif .

http://www.tel-avivre.com/2014/08/27/les-derniers-juifs-quittent-la-norvege…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 02:51 (2014)    Sujet du message: 'NEVER AGAIN' OR 'NOW AND THEN' Répondre en citant



'NEVER AGAIN' OR 'NOW AND THEN'




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=kro8Iy-E-WM


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3266, 67, 68  >
Page 31 sur 68

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com