LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 331, 32, 3366, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 23:25 (2014)    Sujet du message: LES MANIPULATIONS DE LA CHAINE ARTE : COMMENT DEJUDAÏSER LA TERRE D'ISRAËL – PAR SHMUEL TRIGANO. Répondre en citant

LES MANIPULATIONS DE LA CHAINE ARTE : COMMENT DEJUDAÏSER LA TERRE D'ISRAËL – PAR SHMUEL TRIGANO.

nov 02, 2013



Shmuel Trigano revient sur l’émission « l’exil des juifs »  rediffusée sur Arte le 11 septembre,  (!) et que la chaine décrit comme « Une passionnante enquête historique et archéologique autour d’un mythe central des religions juive et chrétienne : l’exil des juifs après la destruction de Jérusalem par les Romains. »

Mais Shmuel trigano nous démontre magistralement comment la chaine manipule l’histoire et le judaïsme.

Depuis le début des années 2000, les programmateurs de la Chaine Arté semblent obsédés par les questions juives, non seulement la mémoire de la Shoah mais aussi et surtout l’Israël contemporain et le judaïsme. La soirée du 31 août sur « L’exil des Juifs » et le trafic des fausses antiquités à Jérusalem, a remis en cause la véracité d’un « exil » juif consécutif à la destruction du Temple de Jérusalem tout en affirmant, par contre, qu’il y a bien eu un exil, celui des Palestiniens chassés de leur terre, victimes collatérales du« mythe juif » et de leur retour d’« exil ».

Que vient faire Jérusalem dans cette histoire ?


 C’est en fait le sujet clandestin du deuxième film programmé cette soirée qui laisse entendre qu’il n’existe aucune preuve archéologique de l’existence du Temple de Jérusalem. Les seules preuves avancées ces dernières années étaient des faux, fabriqués par un antiquaire israélien vénal.

Le spectateur incompétent, au terme de cette soirée, est conduit à penser, de façon subliminale – car tout est en demi-teinte – que non seulement l’exil est un mythe identitaire juif – et donc pas une réalité historique – mais qu’en plus il n’a aucune raison d’exister parce qu’il n’y a pas de preuve archéologique de sa cause supposée : la destruction du Temple. 

La construction idéologique et cinématographique de l’argument de cette soirée est, on l’a compris, sournoise et extrêmement sophistiquée. Les manipulations de l’histoire ne sont jamais affichées directement : on oppose sans cesse l’histoire et l’archéologie au « mythe » ; ici ou là on a deux-trois phrases d’universitaires interviewés, presque tous juifs et israéliens, tous postmodernistes et postsionistes (tenants de la « nouvelle archéologie » ) mais le spectateur moyen ne saura jamais que ces « experts » sont aussi des idéologues engagés. Dans l’optique de ce discours, le mythe est une invention qui a peu à voir avec la réalité et qui sert des intérêts ou des passions. Il faut remarquer par contre que dans ce film, il n’y a aucune remise en question d’un quelconque mythe palestinien. Les Palestiniens incarnent le revers réel du mythe juif.

L’architecture du film

Le film part de l’idée que les Juifs contemporains ont fait de Massada le symbole du début de l’exil. L’Israël sioniste en a fait une auto-célébration nationaliste et militaire orchestrée par l’Etat. Face à ce constat, le film se met en quête de la vérité car les nouveaux archéologues n’auraient trouvé aucune preuve qui corrobore cette thèse. Partant d’une opinion imputée aux Juifs et Israéliens mais elle même une interprétation, tout le film tentera de démontrer non seulement sa fausseté mais aussi l’inexistence ou presque de l’événement qu’elle rapporte. On part d’une idée propre au sens commun qu’on attribue aux juifs et ensuite on démontre que ceux ci sont des affabulateurs ou des menteurs.

C’est Jérusalem en fait qui est mise sur la sellette pour justifier que la destruction du Temple n’est pas le pivot de l’histoire juive ultérieure. C’est la cible collatérale du film. Présentée comme le symbole d’un judaïsme rétrograde, tout l’argument se construit sur son opposition axiale et manichéenne avec une bourgade quasiment inconnue de Galilée, aujourd’hui Tsippori, hier Sephoris. L’existence florissante de Sephoris après la destruction du Temple montrerait que la vie juive a bien continué en « Palestine » et que les Juifs ne sont pas partis en exil en masse ni n’ont tous été déportés à Rome. La preuve ? On y trouve une synagogue aux mosaïques splendides et pas très « cachères » car elles enfreignent l’interdit de représentation.

Cela permet un enchaînement : l’’historien Israël Youval et l’archéologue Zeev Weiss nous présentent Sephoris comme une merveilleuse « ville ouverte sur le monde multiculturel des Romains », « l’immense diversité du monde romain », « multiethnique », ville heureuse, pacifique, prospère, alors que de Jérusalem on ne nous parle que dans les termes des grands prêtres « riches », qui « mènent la belle vie » par rapport aux pauvres, ville « ethnique » du « peuple élu », tirant ses revenus de la religion. Le téléspectateur ignorant n’a jamais entendu que Judée et Galilée étaient des colonies soumises à un empire cruel et dominateur, ni que Sephoris n’était pas une ville juive mais une ville romaine où vivaient des Juifs !
L’un des palais du roi David vient d’être mise à jour dans la région de Bet Shemesh.

L’histoire de Flavius Josèphe http://remacle.org/bloodwolf/historiens/Flajose/juda6.htm , qui écrivit le seul compte rendu historique de « la guerre des Juifs », nous est présentée alors d’une façon telle que sa narration se voit invalidée. Émissaire envoyé par les « grands prêtres » à Sephoris pour l’entrainer dans la rebellion, il échoue. La ville appelle Rome à la rescousse. L’empereur Vespasien le fait prisonnier et en fait son « esclave ». C’est là que Flavius Josèphe devient l’historien de la guerre des Juifs mais son livre répond à la commande politique de l’empereur qui a besoin de magnifier sa victoire en magnifiant ses ennemis juifs, si bien que son livre n’est pas un témoignage authentique. Dès l’origine donc, cette fois-ci au bénéfice des Romains, l’histoire de la chute de Jérusalem est un récit fabriqué pour servir des intérêts politiques (comme ceux de l’Etat d’Israël, la chose est clairement dite et « montrée »). Pour plus de preuve, le film fait une incursion à Rome, en suivant le triomphe de Titus, le destructeur du Temple, qui nous apprend que les Juifs de l’époque y étaient très heureux, ne s’y sentaient pas en exil et n’attendaient en aucune façon de retour à Sion.

Mais alors pourquoi les Juifs se sont-ils « entêtés » (le mot est prononcé) à perpétuer ce mythe ? C’est à Sephoris que se trouve la solution. Fuyant Jérusalem, les Juifs y auraient rencontré d’autres Juifs, les chrétiens, qui leur contestent la refondation d’un judaïsme sans Temple, à savoir le judaïsme rabbinique qui (avec le seder et la Haggada de Pessah) va faire du mythe de l’exil (et du retour) la base de la continuité juive. Pour les chrétiens, la destruction du Temple signe, au contraire, la punition divine des Juifs, et les Juifs vont accepter cette idée comme l’affirme l’historien, aux thèses très contestables, Israel Youval, quoique pour d’autres motifs. On reste confondu devant une telle explication à l’emporte-pièce. En somme, les chrétiens sont la clef du mythe de l’exil juif, la référence de l’histoire juive ! Mais nulle part dans le film le jugement des chrétiens n’est remis en jeu et en situation historique ni qualifié de mythe. Bien au contraire, faisant fi de la chronologie historique, Youval nous dit que la Tora confirme leur jugement alors que le thème évoqué (le fait que le peuple sera chassé de la terre s’il n’est pas fidèle à l’alliance) les précède de plus d’un millénaire. C’est donc qu’ils disent vrai ! Il est à remarquer que l’épisode chrétien du film est accompagné d’une musique angélique alors que dès qu’il s’agit des Juifs la musique est angoissante et lancinante.

De la malédiction divine des Juifs le film enchaîne assez incroyablement sur l’antisémitisme (rapport de cause à effet ?), qui a conduit les Juifs à aller jusqu’au bout de leur mythe (le retour de l’exil), en inventant le sionisme qui a fait que « le rêve s’est confronté à la réalité ». Et là, nous revenons à Sephoris, et nous allons comprendre pourquoi le cinéaste, israélien lui aussi, a voulu en faire bizarrement l’antithèse « éthique » de Jérusalem (alors que cela aurait dû être Césarée). Nous revenons à Sephoris ou plutôt… Safouri, village arabe de Galilée détruit durant la guerre d’indépendance où l’on nous plonge dans « l’expulsion » des Palestiniens, le vrai exil cette fois-ci que produit le faux exil mythique des Juifs, Safouri que les Israéliens nomment Tsippori et où Zeev Weiss, l’archéologue postsioniste, acteur plus que complaisant de l’argument du film, mène les fouilles.

Safouri (et non Jérusalem) constitue en fait le vrai centre du film où est mis en scène, cette fois-ci, un véritable exil à travers des personnages réels, contemporains que l’on nomme, qui énoncent leur généalogie jusqu’à « dix générations », les 13 siècles d’histoire « palestinienne » qu’Israël occulte aujourd’hui comme l’énonce un professeur israélien arabe. On nous montre deux exilés revenant sur les lieux de leurs origines où les Juifs ont tout rasé pour créer un parc national où les ruines romaines sont exposées. On va même jusqu’à faire dire à des Israéliens qu’en fait les vrais Juifs, ce sont eux, habitants du pays qui ont été convertis à l’islam mais ont conservé de vieilles traditions juives et qui, aujourd’hui, sont les vrais exilés. Victimes collatérales du mythe de l’exil des Juifs. On ne saura jamais que la vie juive a disparu massivement de Palestine au lendemain de l’invasion islamique.
Le film se termine sur la morale galvaudée des postmodernistes, la mémoire « partagée », l’intégration des mémoires, la tolérance, tout ce qui n’est pas du côté des Juifs. Mais qu’en est-il du mythe palestinien ? Arte n’en dira jamais rien, ni de l’exil des 900 000 Juifs chassés il y a 60 ans des pays arabes et dont 600 000 avaient trouvé refuge dans l’État d’Israël. Leur mémoire, elle, n’est ni mythique ni inventée. Elle est encore vivante. Censurée.

Cette censure, j’appelle mes lecteurs qui sont aussi des téléspectateurs à l’analyser car, prochaine étape de l’opération, Arte nous annonce une série qui va nous raconter la merveilleuse symbiose judéo-arabe . La mystification à laquelle se livre la chaîne est ainsi très systématique et sophistiquée.

Elle s’étend sur de nombreuses années et entretient la péjoration des Juifs, de leur histoire, de leur esprit, qui ne peut qu’entretenir l’inimitié intellectuelle et sensible envers eux dans une Union Européenne ravagée par un nouvel antisémitisme. On peut comparer, sur preuves, avec ce qu’elle diffuse quand il est question de l’islam (ou des Palestiniens), je pense par exemple à une série – financée par l’Organisation de la Conférence Islamique – qui nous a dit qu’en fait c’est l’islam qui avait fait l’histoire du monde et de la civilisation moderne. Il faut revoir alors toute la programmation juive de la chaîne depuis sa création, faire des statistiques d’occurrence des thèmes, des choix idéologiques , etc, pour en comprendre la logique intime qui nous dit que sa rédaction a élaboré une orientation idéologique très précise qui vise à parler de façon obsessionnelle des Juifs tout en cassant leur image. Qu’elle trouve pour le faire des Alterjuifs diasporiens et israéliens n’est en aucune façon un gage. C’est là un des traits les plus forts du « nouvel antisémitisme ».

*À partir d’un article publié dans L’information juive n° 335, septembre 2013.

http://www.europe-israel.org/2013/11/les-manipulations-de-la-chaine-arte-co…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Sep - 23:25 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 01:44 (2014)    Sujet du message: HAMAS IN ITS OWN WORDS Répondre en citant

HAMAS IN ITS OWN WORDS

For years, this is the kind of message we ear from the "moderate" muslims leaders all around the world, but our global leaders now saying that ISIS is a danger for our nations???  



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=sveSgB61Wok&list=UUqiMJIInX74Js584xrjHt…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 01:57 (2014)    Sujet du message: IRAK : IL FAUT L'AIDE INTERNATIONALE Répondre en citant

IRAK : IL FAUT L'AIDE INTERNATIONALE

Et la prière, par Mgr Tomasi

Rome, 26 août 2014 (Zenit.org) Anne Kurian 


Continuer à demander l'aide de la communauté internationale pour mettre fin à la violence, mais aussi à « prier » : c'est ce que le Saint-Siège entend faire avec constance pour trouver une solution à la situation irakienne.


Mgr Silvano M. Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU à Genève, est intervenu hier, 25 août 2014, au Meeting de Rimini, où il a lancé un appel à la communauté internationale à mettre fin aux violences des djihadistes contre les minorités en Irak et dans d’autres zones.

« Dans ce contexte de violence et de tragédie, la tâche de l’Église est difficile mais constante », estime-t-il au micro de Radio Vatican : « Le témoignage du Saint-Père est clair : il faut continuer de lancer des appels à la communauté internationale pour trouver la voie de la PAIX, invitant à la négociation et invitant les Nations-Unies à arrêter l’agresseur. »

Il faut également que tous les croyants continuent à « prier » à cette intention, ajoute l'archevêque. Pour le pape François en effet, « il faut prier, [car] la PAIX est un don ». S'il faut « dire à l’humanité que la voie de la négociation, du DIALOGUE, est importante », il y a aussi « celle de la prière. C’est un pas fondamental dans l’attitude humaine », un pas qui « ouvre une porte... et le Seigneur regarde cette porte » (cf. Zenit du 20 août 2014).

Mgr Tomasi rapporte par ailleurs que « les évêques d'Irak, les patriarches orthodoxes et catholiques des différents rites – syriaque, chaldéen, melkite – se sont réunis il y a quelques jours et ont formulé clairement des pistes d'action ».

Ils encouragent notamment à « exiger l’aide de la communauté internationale pour arrêter la violence et le massacre [des minorités]. Pensons que des chrétiens sont décapités... ce sont des choses inouïes, vraiment inacceptables ! ».

Les responsables chrétiens demandent aussi « qu’une présence internationale garantisse le retour des chrétiens dans leurs villages et dans leurs maisons : on ne peut accepter qu'ils soient automatiquement condamnés à l’exil ».

Les Irakiens chrétiens « ont le droit de vivre chez eux, là où il sont présents depuis 1.700 ans, avant même l’arrivée de l’islam, non seulement parce que c’est leur droit naturel, mais aussi parce que leur présence aide à diversifier le contexte social et peut favoriser une démocratie respectueuse de l’identité de toutes les personnes », conclut Mgr Tomasi.

Avec une traduction de Constance Roques

(26 août 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/irak-il-faut-l-aide-internationale?utm_cam…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 02:41 (2014)    Sujet du message: CANADA : UNIVERSITY STUDENT CONVERTS TO ISLAM AND THREATENS CHRISTIANS WILL "FACE THE SWORD" IF THEY DO NOT CONVERT TO ISLAM Répondre en citant

CANADA : UNIVERSITY STUDENT CONVERTS TO ISLAM AND THREATENS CHRISTIANS WILL "FACE THE SWORD" IF THEY DO NOT CONVERT TO ISLAM

Global Jihad 2014 The Truth About Islam


 
A Canadian university student converts to Islam and threatens Christians will “face the sword” if they do not convert to Islam.

Here again converts are understanding and practicing Islam in the exact same way as millions of Muslims across the world, and yet Western knuckleheads tell us they are “misunderstanding” Islam. Pot meet kettle.

Converted to Islam, fell in love with death.
Citation:


“Terrorists being trained to hit West,” By Stewart Bell, Postmedia News, August 30, 2014 (thanks to Midnight Watcher)

“Al-Qaida members who have crossed into Syria from Afghanistan and Pakistan are training extremists to conduct attacks in western countries, the government said Friday in a report on the terrorist threats to Canada.

Calling the development a ‘major concern,’ the Public Safety Canada report said Syria had become a safe haven and training ground for terrorists. ‘This may enhance their ability to attack neighbouring countries or Western interests.’

‘It said al-Qaida had been helping Jabhat al-Nusra, Ahrar al-Sham and the Islamic State group. ‘These al-Qaida members also train other extremists for possible operations in Western countries.’

The report highlighted a troubling consequence of the prolonged civil war in Syria and its spread to Iraq: that the region has replaced Afghanistan and Pakistan as the playground for the world’s most violent, fanatical terrorists.

The release of the 2014 Public Report on the Terrorist Threat to Canada came as the United Kingdom raised its threat level from Substantial to Severe, citing ‘developments in Syria and Iraq where terrorist groups are planning attacks against the West.’

While the report did not say whether any Canadians were being trained for such attacks, it said the government was aware of about 130 ‘individuals with Canadian connections’ who were involved in terrorist activity, including about 30 in Syria. Some may pose a threat should they come home to Canada, it said.

‘They may return to Canada or other countries imbued with knowledge, skills and experience gained in terrorist operations and training camps,’ the report said. ‘It is possible some returnees could plan and carry out terrorist attacks in Canada.’

A former University of Ottawa business student named John Maguire is under RCMP investigation after leaving for Syria last year. In his online posts, the recent Muslim convert called Canada ‘evil’ and said Christians had to convert or ‘face the sword.’



http://pamelageller.com/2014/08/canada-university-student-converts-to-islam-and-threatens-christians-will-face-the-sword-if-they-do-not-convert-to-islam.html/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 16:58 (2014)    Sujet du message: MUSLIMS DEMAND BREAKAWAY ISLAMIC NATION IN NORWAY OR ANOTHER 9/11 THREATENED Répondre en citant

MUSLIMS DEMAND BREAKAWAY ISLAMIC NATION IN NORWAY OR ANOTHER 9/11 THREATENED

An other message for what Kerry and Obama are calling "moderate muslims".



Timothy WhitemanCounterterrorism Examiner

August 19, 2012

"We do not wish to live together with dirty beasts like you..."

The Norwegian news portal VG Nett is reporting that a Muslim terrorist group, Ansar al-Sunna’, is threatening that if a section of the nation's capitol isn't transformed into a sharia-complaint Muslim nation, an attack rivaling 9/11 will be launched upon the Scandinavian nation.

VG Nett has stated that the Norwegian Police Security Service (Politiets sikkerhetstjeneste - PST) is already familiar with many members of this particular terror group.

As translated by Michael Laudahn,
Citation:


"If norwegian soldiers can take planes to Afghanistan, then Osama and Mohammed can also take planes to Norway, inshaAllah.
Now, the government must wake up and assume responsibility, before this war spreads to Norway. Before the counterpart reacts. Before moslems take the step necessary.

Do not confuse the moslems’ silence with weakness. Do not profit from the moslems’ patience. Do not force us to do something that can be avoided. This is not a threat, only the words of truth. The words of justice.

A warning that the consequences can be fatal. A warning about a 9/11 on norwegian ground, or larger attacks than the one carried out on 22 july. This is for your own good and in your own best interest.’

We do not want to be a part of norwegian society. And we do not consider it necessary either to move away from Norway, because we were born and grew up here. And Allah’s earth belongs to everybody.

But let Grønland become ours. Bar this city quarter and let us control it the way we wish to do it. This is the best for both parts.
We do not wish to live together with dirty beasts like you."


http://www.examiner.com/article/muslims-demand-breakaway-islamic-nation-norway-or-another-9-11-threatened


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 22:40 (2014)    Sujet du message: YEMEN : MUSLIMS BURN ALIVE FEMALE RELATIVE FOR CONVERTING TO CHRISTIANITY Répondre en citant

YEMEN : MUSLIMS BURN ALIVE FEMALE RELATIVE FOR CONVERTING TO CHRISTIANITY

By Raymond Ibrahim
September 2, 2014 , 10:18 am



Muslim relatives of a woman conspired to kill her by placing gasoline in one of her kitchen bottles, causing her to catch fire while cooking and burn to death.  The reason?  Earlier she had converted to Christianity and refused to return to Islam.  Now her husband (also an apostate to Christianity) and children are homeless and on the run; nor will police and other family members help them. The full story follows:
Citation:

On the morning of June 9 in southern Yemen, Saeed woke to the sound of screaming. He shot out of bed, pushed panicked family members aside and saw his wife stumbling out of their kitchen, engulfed in flames.

His wife, Nazeera, had been preparing breakfast at about 9 a.m. when she poured liquid from a cooking oil bottle into a hot pan. The liquid flashed, and the bottle exploded. While her four children watched, screaming, Nazeera was being burned alive.

“I rushed out of the room,” Saeed (full name undisclosed for security reasons) told Morning Star News, weeping. “I couldn’t even speak to ask her what happened. All I could think about was putting the fire out and then getting her to the hospital. But my 16-year-old son, he couldn’t stop himself and held on to her, hugging her while she was burning. He got hurt, and I had to pull him away from her.”

About two weeks later, Nazeera, 33, died as a result of her burns. When Saeed returned to his home in a village (undisclosed for security reasons) after her death, a relative told him the unthinkable – members of both his family and hers had taken the vegetable oil out of the bottle and replaced it with gasoline. Saeed knew the reason – many years ago, the two had become Christians and refused to return to Islam
Before the attack, Saeed and his wife had already decided to flee their families and the 99 percent Muslim country on the Arabian Peninsula. They got their travel papers two days before the sabotaged bottle exploded.

After doctors said there was nothing more they could do for Nazeera, friends of the couple were able to secure a room in a hospital in Egypt for further treatment. Nazeera died that day, before they could go.

Saeed was with her when she died. Among her last words to him was not to worry and to take care of their children. Saeed left the hospital and took the two-hour trip back home. There a relative told him that one of his brothers and one of her brothers had conspired against them to punish them.

“I was told by one of our relatives that it was a set-up, and they replaced the cooking oil with petrol, which caught flames as soon as she poured it out,” he said.

When Saeed went to police for help, officers told him to bring witnesses who could testify about the alleged conspiracy to sabotage the cooking oil bottle. His children only saw the explosion and could not testify regarding sabotage, and Saeed’s relatives refused to incriminate the alleged conspirators, their own family members.


Nazeera receiving hospital treatment after the fire attack. (Photo: Sun News via Saeed)

“No one will be a witness for us,” Saeed said. “And my family told me that if I was killed and cut into pieces, they wouldn’t do anything to help or be a witness on my side.”

Saeed buried his wife and tried to sell everything left in his home, but family members blocked his efforts. Initially his four children lived at his mother’s house after the attack, but he secretly took them to another country before relatives could take them from him.
His last image of home was his relatives descending on his house, he said.

“I lost the way to support myself and everything we had,” he said. “And when we were leaving, I was trying to sell things we had, but some of my family members stopped it so I wouldn’t get anything. Even the day I took the children to leave [the country], they attacked our house and divided our things among themselves. They destroyed the rest.”…


http://www.breakingisraelnews.com/20951/yemen-muslims-burn-alive-female-rel…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 22:31 (2014)    Sujet du message: TO ALL JEWS IN TURKEY : THERE IS AN ENORMOUS RED DRAGON COMING AFTER YOU. LEAVE WHILE YOU CAN BEFORE THE SECOND HOLOCAUST HAPPENS. Répondre en citant

TO ALL JEWS IN TURKEY : THERE IS AN ENORMOUS RED DRAGON COMING AFTER YOU. LEAVE WHILE YOU CAN BEFORE THE SECOND HOLOCAUST HAPPENS.

By Shoebat Foundation on September 7, 2014 in Featured, General

Pretty soon the title of my article will no longer sound like myth. In a few years, many will become true believers that dragons and devils do exist. For now, few understand John’s warning, when the “great sign appeared in heaven” when “a woman clothed with the sun, with the moon under her feet” and when “she cried out in pain as she was about to give birth …” (Revelation 12:1-4)

What is on the horizon is yet another “sign that will appear in heaven”. It will be “an enormous red dragon with seven heads and ten horns and seven crowns on its heads”. Its tail will “sweep a third of the stars out of the sky and will flung them to the earth”. 



And the earth will turn evil. It will hunt down her children wherever they are found and will kill them.

Today this woman still travails. Her son has thousand thousands of His brethren; both adopted and real.

While His adopted brethren flea Mosul and Babylon, they head to the wilderness and into no mans land of the Medes (Kurdistan). They are unaware that Kurdistan will soon be engulfed by this red dragon and they too must find another hiding place in the wilderness. We sit here silently doing very little to help them.

Many of His literal brethren still live in the grip of this arising dragon.

If you are a Jew in Turkey not even a funeral is peaceful” says Burak Bekdil who is based in Ankara, Turkey. Here is the rest of his story:

Just imagine a Turkish Jew having a legal dispute with a Muslim Turk and facing this judge in the courtroom…

As usual, apparently Muslims are allowed to kill Muslims as they like, only Jews are not.

Nearly three years ago, the Israeli news site Ynetnews.com published an opinion piece written by a Turkish-Jewish girl. She wrote: “…I have never had the need to discuss my Jewish identity, let alone my Israeli identity… We are a Jewish family with a connection to Israel, and as fit for a Turkish family we enjoy… freedom of religious rituals and worship. Holidays and vacations, Jewish schools, synagogues, and Jewish after-school clubs, all out in the open, and with no reason to fear… (Nov. 17, 2011)”

Just when I suspected that the author must be describing a Turkey other than the one I lived in, her final line confirmed that it was the same Turkey: “Despite my love for Turkey, I have chosen to remain anonymous, in case, well, you know…” Well, I knew…

Last month, Georgia and Jak Karako, a prominent, affluent Jewish couple, were found stabbed to death in their apartment in Istanbul’s upscale Ortakoy neighbourhood, amid President-elect Recep Tayyip Erdogan’s thundering speeches that, “Israel was worse than Hitler,” and regular attacks on Israel’s diplomatic missions in Ankara and Istanbul, including rocks thrown at — and hundreds of angry Turks trying to break into — the diplomatic compounds. The mayor of Ankara, Melih Gokcek, was quoted as saying: “We will conquer the consulate of the despicable murderers.”

Unfortunately, the Jewish couple had already been slain. But fortunately, this was not a crime motivated by anti-Semitism. The police quickly caught the suspects, an Uzbek couple who worked for the Karakos. They confessed to the killing. It was a simple criminal act like hundreds of others committed in Turkey everyday.

All the same, the poor couple’s funeral service at the Ulus Askenazi Jewish cemetery was revealing. In fear of an attack, tight security scanned every guest. If you are a Jew in Turkey, not even funeral is peaceful. All synagogues in Turkey — as well as Jewish (and some other non-Muslim) schools — are heavily protected.

Security for Jewish buildings is justified, not a sign of paranoia.

In March, Zafer Caglayan, the former economy minister who was forced to resign in the wake of a graft scandal (in which he was indicted for taking bribes to the tune of 52 million euros), showed up at a public rally, not looking like a man in embarrassment, but a man ready to insult.

In a not-so-subtle reference to the Muslim cleric Fethullah Gülen, whom he believes was behind the graft allegations, Caglayan said: “A Jew or an atheist or a Zoroastrian would do all these things to us. Shame on them if these things are done by those who claim to be Muslim. How can a Muslim do this?”



Zafer Caglayan (right), a former economy minister indicted for taking bribes, said of Muslim cleric Fethullah Gülen (left): “A Jew or an atheist or a Zoroastrian would do all these things to us. Shame on them if these things are done by those who claim to be Muslim. How can a Muslim do this?” (Image source: Wikimedia Commons)

In a sane country, Mr. Caglayan would have been prosecuted for that remark. In Turkey, he can be rewarded.


In April, a Turkish judge shared the following magnum opus on his Facebook account:

“We love you Recep Tayyip Erdogan
We love you because those who do not love you, do not love this nation;
Because Zionist Israel and its conspirators do not love you;
Because the world’s oppressed and Muslims love you;
Because you are one of us, one of your nation;
God save you and make you victorious,
For us…”


Earlier, upon Erdogan’s election victory on March 30, he had written that, “The losers (at the ballot box) are Zionists and their conspirators.” Just imagine a Turkish Jew having a legal dispute with a Muslim Turk and facing this judge in the courtroom…

There was one problem, though, about the judge’s logic. If all of those Turks who do not love Erdogan are Zionists, election results show that there are nearly forty-four million Zionists in Turkey!

And in July, during Hamas’s war on Israel, an Islamist columnist in daily Yeni Akit, Faruk Kose, addressed both Turkey’s Jewish community and Erdogan:

“You came here after you were expelled from Spain; you have lived comfortably among us for 500 years and gotten rich at our expense. Is this your gratitude — killing Muslims? Erdogan, demand that the community leader apologize!”

Practically, the man’s logic dictates that the Turkish Jews should apologize for the war in Gaza only because they are Jewish. But this thinking has found a partial response from Istanbul’s Jewish intellectuals who denounced being targeted over Israel’s recent operations in Gaza, describing attempts to hold them responsible for Israel’s policies as “racist.”

As usual, apparently Muslims are allowed to kill Muslims as they like, only Jews are not.

In an Aug. 29 letter, prominent figures including scholar and columnist Soli Özel, leftist writer Roni Margulies, economist Cem Behar and former radio host and activist Avi Haligua, emphasized that, “it is incumbent upon us to express an opinion on the attack on Gaza precisely to the same degree that it is on any other citizen of Turkey, no less, and certainly no more. … No citizen of this country is under any obligation to account for, interpret or comment on any event that takes place elsewhere in the world, and in which he/she has no involvement. There is no onus on the Jewish community of Turkey, therefore, to declare an opinion on any matter at all.”

Nonetheless, the group went on to say, “We wish to declare we are opposed to the Israeli state’s policies on Gaza, not because we are of Jewish origin, but because we are human… all of us are opposed to Israel’s aggression, militarism, expansionism and the violence it brings upon the Palestinian people.”

I am not sure if the girl who wrote to Ytnetnews.com three years ago still thinks of those “holidays and vacations, Jewish schools, synagogues, and Jewish after-school clubs, all out in the open, and with no reason to fear,” but I do hope that she is looking out for her safety.

P.S There Is An Enormous Red Dragon Coming After You. LEAVE WHILE YOU CAN BEFORE THE SECOND HOLOCAUST HAPPENS.

SOURCE
Burak Bekdil, based in Ankara, is a Turkish columnist for the Hürriyet Daily News and a Fellow at the Middle East Forum.


http://shoebat.com/2014/09/07/jews-turkey-red-dragon-two-horns-leave-now/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 22:49 (2014)    Sujet du message: YAZIDI GIRL TELLS OF HORRIFIC ORDEAL AS ISIL SEX SLAVE Répondre en citant

YAZIDI GIRL TELLS OF HORRIFIC ORDEAL AS ISIL SEX SLAVE

17-year-old says she is one of about 40 Yazidi women and girls, some as young as 12, still being held captive and sexually abused on a daily basis by Isil fighters



British extremists fighting in Syria and Iraq have boasted on Twitter and other social media that Yazidi women had been kidnapped and used as "slave girls" Photo: Reuters

By Nick Squires, Rome

4:38PM BST 07 Sep 2014

A young woman from the Yazidi religious minority captured by the Islamic State in Iraq and the Levant (Isil) has described the horror of being kept as a sex slave by the extremist group.

The 17 year-old said she was one of a group of about 40 Yazidi women who were still being held captive and sexually abused on a daily basis by Isil fighters.

She said she was captured on August 3 during a jihadist assault against the town of Sinjar in northern Iraq and is now being held in horrific conditions of sexual servitude in a village south of Mosul.

British extremists fighting in Syria and Iraq have boasted on Twitter and other social media that Yazidi women had been kidnapped and used as "slave girls".

The young woman said she was being kept in a building with barred windows and guarded by men with weapons.

"I beg you not to publish my name because I'm so ashamed of what they are doing to me. There's a part of me that just wants to die. But there is another part of me that still hopes that I will be saved and that I will be able to embrace my parents once again," she told Italy's La Repubblica newspaper.

The newspaper was able to interview her by calling her on her mobile phone, after being given the number by her parents, who are in a refugee camp in Iraqi Kurdistan.

The woman said her captors had initially confiscated her mobile and those of all the other women, but had then "changed strategy", returning the phones so that the women and girls could recount to the outside world the full horror of what was happening to them.

"To hurt us even more, they told us to describe in detail to our parents what they are doing. They laugh at us because they think they are invincible. They consider themselves are supermen. But they are people without a heart.

"Our torturers do not even spare the women who have small children with them. "Nor do they spare the girls - some of our group are not even 13 years old. Some of them will no longer say a word." The woman, given the false name Mayat by La Repubblica, said the women were raped on the top floor of the building, in three rooms. The girls and women were abused up to three times a day by different groups of men.

"They treat us as if we are their slaves. The men hit us and threaten us when we try to resist. Often I wish that they would beat me so severely that I would die."

Some of the men were young fighters fresh from Syria, while others were old men.

"If one day this torture ever ends, my life will always be marked by what I have suffered in these weeks. Even if I survive, I don't know how I'm going to cancel from my mind this horror.

"We've asked our jailers to shoot us dead, to kill us, but we are too valuable for them. They keep telling us that we are unbelievers because we are non-Muslims and that we are their property, like war booty. They say we are like goats bought at a market.

The captive women were praying for rescue by anti-Isil ground forces or an international intervention.

"My only hope is that the peshmerga [Kurdish militia] come and rescue us. I know that the Americans are bombing [Isil positions]. I want them to hurry up and drive them all out, because I don't know how much longer I can stand this. They've already killed my body. Now they're killing my mind."
 

She said she had heard that Arab Christian women had also been captured and imprisoned as sex slaves by Isil, but that her group consisted exclusively of Yazidi women, all of whom came from the town of Sinjar.

The town is at the foot of Mount Sinjar, where thousands of Yazidis were forced to flee last month after being encircled by Isil.

While many of the refugees managed to eventually escape the mountain, others were captured by the extremist group.

The United Nations has accused Isil of ethnic cleansing in northern Iraq, detailing a campaign of mass detentions and executions in Christian, Turkmen and Yazidi areas.

+ VIDEO : http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/iraq/11080165/Yazidi-g…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 23:52 (2014)    Sujet du message: THREE ELDERLY ITALIAN SISTERS KILLED IN BURUNDI Répondre en citant

THREE ELDERLY ITALIAN SISTERS KILLED IN BURUNDI

Motive for Xaverian Missionaries' Murder Not Yet Known Rome, September 08, 2014 (Zenit.org) Staff Reporter |


Three elderly Italian religious sisters have been killed at their convent in Bujumbura, the capital of Burundi.


The Xaverian missionaries were named as Lucia Pulici, 75, Olga Raschietti, 82, and Bernadetta Boggian, 79. Their bodies were discovered at separate times over Sunday and Monday.

"It's a completely unexpected episode, an enormous pain," Father Mario Pulcini, superior of the Xaverian missionaries in Burundi, told the missionary news site MISNA

The diocese of Parma, Italy, believes two of the sisters may have been victims of an armed robbery "by a mentally unbalanced person", but the motive for the killings is not yet known. Police in the city say they have detained two suspects, according to Reuters news agency. = why you don't say the real word --- by islamic terrorists.

In 2011, a Croatian woman religious and an Italian aid worker were killed in a botched robbery in northern Burundi, the BBC reports.

Burundi is one of the world's poorest nations and has been struggling to overcome the legacy of a 12-year civil war between rival ethnic groups.

(September 08, 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/three-elderly-italian-sisters-killed-in-bu…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Sep - 00:59 (2014)    Sujet du message: LETTER OF CONFESSION Répondre en citant

LETTER OF CONFESSION



https://www.letterofconfession.com/bg_LetterOfConfession_cti-loc-email-1_47…





Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 00:04 (2014)    Sujet du message: OKLAHOMA POLITICIAN REFUSES TO BACK DOWN TO CAIR, TIRED OF "THEIR LIES AND DEFLECTION" Répondre en citant

OKLAHOMA POLITICIAN REFUSES TO BACK DOWN TO CAIR, TIRED OF "THEIR LIES AND DEFLECTION"

Posted on September 10, 2014 by creeping


via Oklahoma politician refuses to apologize for cautioning people to ‘be wary’ of Muslim-Americans – NY Daily News.

An Oklahoma politician is under fire for cautioning people to be “wary” of Muslim Americans — but he’s not backing down.

State Rep. John Bennett (R-Sallisaw) refused to apologize for a private Facebook post that called on Christians to “be especially wary” of people who call themselves Muslim-Americans because the Koran “clearly states that non-Muslims should be killed.”

The politician then linked to an article about the violent actions of Islamic State militants, NewsOK reports.

Bennett says he’s tired of being politically correct about Muslims.

“For us to sit back and listen to their lies and deflection and let them continue on their claims that this is all racist and I’m an ‘Islamaphobe,’ it’s just absolutely ridiculous,” he told KFOR.

Bennett, a U.S. Marine Corps reservist who served in Iraq and Afghanistan, lashed back with a claim that CAIR is a branch of the Muslim Brotherhood in America.

 “We must shine a bright light on the role of the Muslim Brotherhood and its varied tentacles in the U.S.,” Bennett said. “These tentacles include un-indicted co-conspirators of the U.S. vs. Holyland Foundation trial like the Council on American-Islamic Relations here in Oklahoma. Our borders are wide open to drug and human traffickers. Terrorism could come to Oklahoma just as easily.”


http://creepingsharia.wordpress.com/2013/10/31/oklahoma-counterterrorism-ca…



On Wednesday, the Oklahoma chapter of a national Muslim advocacy group roundly rejected the implication that all Muslim-Americans are to be feared and asked Oklahoma’s Republican Party leaders to repudiate his message.

CAIR’s advocacy includes sharia law and Hamas terror. It’s landed many of its leaders in jail.

Adam Soltani, the Council on American-Islamic Relations’ Oklahoma director, compared it to accepting the KKK as representatives of all Christians.

Except, unlike Muslims, Americans – almost entirely Christian, challenged the KKK and put them out of business.

 Instead of rejecting Bennett’s claims, Oklahoma’s Republican leaders appeared to support him.

“It seems as if (CAIR’S) attack on his comments is disingenuous at best,” Weston said. “If they’re legitimate in wanting to come to the table and have an honest discourse, they can prove that by acknowledging the Jewish Holocaust happened, they can publicly recognize the right of Israel to exist and they can denounce the killing of Muslim converts to Christianity and other religions around the world.”

Never mind all that, Muslims could start by supporting a ban on sharia law in Oklahoma – supported by nearly 70% of Sooner’s. Instead, Muslims led by CAIR fought the citizens of Oklahoma to legalize sharia law.

 Oklahoma’s House Speaker Jeff Hickman said that “all members of the Oklahoma Legislature are duly elected by and accountable to their constituents, and are free to voice their own opinions.”

Someone in Oklahoma is aware.

Counterterrorism Caucus Announces Oklahoma Chapter of CAIR Ties to Terror-Supporting Imam

Oklahoma: Counterterrorism Caucus Says CAIR Attacking Free Speech






 
http://creepingsharia.wordpress.com/2014/09/10/oklahoma-politician-refuses-to-back-down-to-cair-tired-of-their-lies-and-deflection/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 01:16 (2014)    Sujet du message: ESCLAVAGES CONTEMPORAINS : CRIER "ASSEZ !" Répondre en citant

ESCLAVAGES CONTEMPORAINS : CRIER "ASSEZ !"

Ce dernier Empire mondial existant ne cesse de venir sur le devant de la scène pour promouvoir PAIX et SECURITE sous toutes ses formes. Pourtant, le Pape, qui a toute autorité sur cette Terre, ayant usurpé la Souverainté de Dieu dans tous les domaines se présente comme étant celui qui est l'arbre de Vie alors que les insoumis seraient sous le contrôle de l'Arbre de la Connaissance du bien et du mal. Mais nous voyons bien que sous cette falsification, tout ce que Dieu a donné de bon à tous les hommes est corrompu, détruit, volé sous ce dernier Empire. Son soutien l'Islam est inconditionnel. Tant de documents le démontrent. Mais comme tous ses agents, il fait une différence entre les musulmans et les musulmans radicaux, alors que tous sont appelés à combattre, dans le Coran, sous la bannière de Allah, s'ils veulent être de bons musulmans. Les appels à la haine pleuvent de partout, les atrocités ne cessent d'augmenter dans tous les pays, les gouvernements, nous le voyons sont tous complices de cette montée de violence. Comment ne pas voir que les esprits de démons sont au milieu de nous, comment ne pas voir cette vaste conspiration contre Dieu et contre ses Oints et contre Israël?

Le Pape, dans cet article et dans le suivant, appelle à briser le silence et met en place accord mondial, ce lundi matin, 17 mars, pour « éradiquer » les esclavages modernes. Comment peut-t-on croire un instant que cela règlera ce vaste programme d'esclavages, de rapt, de meurtres, etc, alors que les Nations Unies sont eux-mêmes sous le contrôle des démons? Alors que tout est en place pour une islamisation radicale des lois de la Sharia pour tous les pays membres. Foutaise et fausse PAIX car sous ce grand Calife global, le droit des femmes n'existe tout simplement plus. Les associations féministes, on ne les entend plus que pour promouvoir le droit à l'avortement, à la liberté sexuelle, la prostitution et autres grands péchés que Dieu condamne. Ils ne dénoncent rien sur ce qui prend place pour la femme sous cette oppression quotidienne contre les femmes à travers le monde. Attendez-vous donc à voir le contraire arriver. Les femmes et les petites filles sont des cibles pour ses mécréants. Esclavages sexuelles, mariages forcées, prostitution, perte totale des droits : voilà ce qu'est Rome et l'Islam qui marchent main dans la main avec toutes les religions Babylonienne pour mener à bien cette guerre spirituelle contre Dieu.

Ces 2 articles ne sont dont que pure fantaisie, hérésie pour les goyens qui n'ont pas l'esprit de Dieu et qui se laisse tromper si facilement. El Papa, El Papa, comment un Pape pourrait nous mentir? La Bible est le livre le plus prophétique qui soit et Dieu nous a tout annoncé d'avance pour que nous ne soyons pas surpris et séduit, mais si peu prennent le temps d'aller écouter la voix de leur Créateur, préférant mettre leur confiance dans des hommes qui ne cessent de les tromper. Il est pourtant si facile de voir ce qui se met en place et pourtant, l'aveuglement des masses est si grande!


Et le monde espère encore que ces derniers vous nous sauver! Pauvres misérables créatures, vous allez tous périr et vous retrouver pour l'éternité dans les profondeurs de l'enfer pour avoir écouté la voix de ses serviteurs du diable. Repentez-vous, l'heure est si grave. Les puissances des cieux sont ébranlées et le diable est descendu parmi nous.

-----

LE SAINT-SIEGE APPELLE A BRISER LE SILENCE

Rome, 9 septembre 2014 (Zenit.org) Anne Kurian 


Le Saint-Siège appelle à « briser le silence » sur la « plaie » des esclavages modernes, en «  motivant des hommes et des femmes de bonne volonté qui veulent crier : ‘Assez!’ ».


Mgr Silvano M. Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU à Genève, est intervenu lors de la 27ème session du Conseil des droits de l'homme, sur le Point 3 « sur les formes contemporaines d'esclavage », ce 9 septembre 2014.

L'archevêque a dénoncé « des formes choquantes d'esclavage contemporain », tels « les enlèvements massifs de jeunes filles par la secte Boko Haram au Nigeria ou par le prétendu "État islamique" dans le nord de l’Irak » ou encore « les quelque 250.000 enfants enrôlés de force et même utilisés comme boucliers humains sur les lignes de front de conflits armés ».

Mais il existe aussi « des formes plus subtiles d'esclavage », qui concernent « les 5,7 millions d'enfants victimes du travail forcé et de la servitude domestique, de mariage précoce forcé et servile, de formes d'esclavage basés sur la caste, qui ne sont pas limités aux pays en développement et aux pays pauvres », a souligné Mgr Tomasi.

Pour le Saint-Siège, les conventions internationales actuelles de lutte contre ce fléau « n'atteindront pas pleinement leurs objectifs » sans une « volonté politique plus large » qui engage « tous les membres de la société ».

Il s'agit de « briser le silence sur cette plaie ouverte sur le corps de la société contemporaine » et de « motiver des hommes et des femmes de bonne volonté qui veulent crier : ‘Assez!’ ».

Ce combat se joue à tout niveau, a fait observer l'archevêque : « tous membres égaux de la famille humaine », les hommes sont appelés à « rejeter toute inégalité, qui autoriserait une personne à en asservir une autre » et à « agir partout avec amour mutuel et générosité, permettant ainsi la libération et l'inclusion de tous ».

Mgr Tomasi a rappelé que le pape François « saisit toutes les occasions de dénoncer les nombreuses et abominables formes d'esclavage [qui] persistent dans le monde d'aujourd'hui », notamment par la création d'un réseau rejoint par des représentants de grandes religions.

« Non plus esclaves, mais frères » : c'est aussi le thème choisi par le pape pour la 48e Journée mondiale de la paix, qui sera célébrée le 1er janvier 2015.

Parmi les causes des formes contemporaines d'esclavage, l'archevêque a diagnostiqué « l'appât du gain, l'incidence croissante de la pauvreté absolue parmi les familles touchées par la crise économique, le manque d'éducation et l'analphabétisme, le chômage à long terme... ».

« Pour contrer efficacement l'esclavage, la dignité inviolable de chaque personne doit être reconnue avant tout », a-t-il conclu

Avec une traduction de Constance Roques

( 9 septembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/esclavages-contemporains-crier-assez?utm_c…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 02:03 (2014)    Sujet du message: ERADIQUER LES ESCLAVAGES MODERNES : UNE INITIATIVE "HISTORIQUE" Répondre en citant

ERADIQUER LES ESCLAVAGES MODERNES : UNE INITIATIVE "HISTORIQUE"




Rév. Moxon est associé à l'Eglise anglicane et du diocèse de Nouvelle Zélande mais est soumis au Pape et au Vatican. Lisez cet article qui nous parle d'un sujet contreversé sur le mouvement gai dans l'Eglise, vu à travers et interprété dans la Bible. Une initiative de Rome, qui a eu lieu un peu partout dans le monde, pour amener cette nouvelle ère de tolérance. L'Eglise anglicane d'Angleterre est connu pour promouvoir l'agenda gai et la participation de l'Eglise anglicane dans de nombreux scandales sexuelles au Canada est maintenant bien connu et protégé par le Vatican et les gouvernements qui sont eux-mêmes impliqués dans de nombreux enlèvements et de sacrifices humains, de tortures, de meurtres d'enfants, etc. Pourtant, personne n'intervient pour les arrêter, alors si vous pensez que cet accord mondial va régler le problème!!!

Le Rév. Moxon était du nombre dans cette discussion. Continuez votre recherche pour en savoir plus sur le sujet principal qui concerne l'esclavage moderne et tous ces personnages qui s'unissent avec Rome dans ce dossier. Aucun, pourtant ne dénonce les alliances maléfiques qui se sont mis en place, ces dernières années. Via le Conseil Pontifical, Caritas (évêques) et tant d'autres organisations catholiques de première ligne tiennent, pour l'instant, le monde entre leurs mains, et les pouvoirs sur toute la création est incroyable. Une usurpation de tous les droits divins, une corruption à grande échelle dans tous les domaines. Détruire et recréer. Ordo ab chaos. Voilà ce que nous voyons chaque jour un peu plus. Toutes ces forces invisibles et visibles occultes, via le nazisme qui revit, sous cette 3e guerre mondiale va les aider à faire avancer leurs projets. Mais Dieu les attends tous dans le détour. Tout comme l'empire de Nebucadnetsar et des autres Empires humains, ce dernier Empire sera aussi détruit par la main même du Messie d'Israël.


Leur plan, une fois encore échouera lamentablement. Mais durant le temps qui leur est accordé, ils ravageront tout sur cette planète pour créer leur monde virtuel, leur monde de soumission totale et donc d'esclavage des masses, sous une dimension diabolique comme nous ne l'avons jamais vu. L'esclavage moderne nous touchera tous. Pour les pécheurs, se sera une ère de jugement, pour les saints, un grand test de foi. Hommes, femmes, enfants, vieillards, bébés, personne n'y échappera. Ce monde est en train de changer radicalement.

De grandes catastrophes arrivent sur ce monde et cela mettra fin à ce règne de prospérité et de PAIX que nous avons connu depuis la fin de la 2e guerre mondiale. Une nouvelle invasion d'anges démoniaques fond présentement sur le monde, les humains de plus en plus possédés et zombifiés par la CDC/militaire. Il n'est pas dans leurs intentions d'apporter la PAIX. Leur intention est de créer un Nouvel Ordre Mondial et comme l'a si bien dit père Bush, pas selon les lois de la jungle, ce qui signifie, pas selon les lois établies par Dieu. Les nouvelles lois sont sous le contrôle de Lucifer. Lucifer n'a ni compasion, ni amour. Voilà sur quoi se base ce nouveau monde. Alors, ils ont beau signé tous les accords qu'ils veulent, cela ne changera strictement rien à leur agenda. Tout ce qu'il nous disent, ils font exactement le contraire...

Que le Seigneur protège ceux qui se sont gardés pur pour Lui, qu'ils protègent ceux qui sont sortis de ce système humain et Babylonien et qui ont mis en Lui toute leur confiance et leur espérance et qui ont pris plaisir à obéir à Sa voix, à Ses commandements, Ses Sabbats, Ses fêtes, Ses Jubilés.

Anglicans Wrestle with How They View the Bible
http://clericalwhispers.blogspot.fr/2008/08/anglicans-wrestle-with-how-they…

-----

Un "réseau de liberté mondial" Rome, 17 mars 2014 (Zenit.org) Anita Bourdin 


Le P. Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, juge “historique” la signature d’un accord mondial, en la salle de presse du Vatican, ce lundi matin, 17 mars, pour « éradiquer » les esclavages modernes.


La signature a engagé à la coopération dans ce domaine le Vatican, Mgr Marcelo Sanchez Sorondo, Chancelier des Académies pontificales des sciences et des sciences sociales, représentant le pape François, M. Mahmoud Azab représentant le grand imam de Al-Azhar, au Caire, le Rév. Sir David John Moxon, représentant de l’archevêque anglican de Cantorbéry, M. Andrew Forrest, fondateur de la Walk free Foundation.

Mgr Sanchez Sorrondo a présenté l’initiative au pape François qui a immédiatement dénoncé un “crime contre l’humanité » et a encouragé ce nouveau réseau mondial, le premier qui réunisse le Vatican, Al-Azhar, et d’autres représentant des religions, pas seulement du « clergé » maos des laïcs.

Il rappelle que l’évaluation qui donne le chiffre de 13 millions d’esclaves dans le monde ne représente que la « pointe de l’iceberg ».

Il faut faire comprendre que ce l'esclavage, la prostitution sont des « crimes », et susciter une « prise de conscience », et ceci par l’adoption de lois contre les trafiquants, par une action globale, nationale et internationale, fondée sur des lois.

L’engagement de Al-Azar

M. Mahmoud Azab a lu sa déclaration tout d’abord en arabe : elle a ensuite été lue en anglais par l’ambassadeur d’Egypte , M. Amr Mostafa Kamal Helmy.

Il a affirmé que l’islam interdit l’enlèvement de femmes et d’enfants et que l’engagement dans ce réseau vise à « mettre fin à l’injustice », et interdire de même « le trafic d’organes ». C’est la raison de l’engagement de Al-Azhar qui prépare, a-t-il annoncé, un document expliquant la « position de l’islam sur l’esclavage ». Il remercie M. Forrest qui a contacté l’ambassadeur. L’ambassadeur insiste en italien : « l’esclavage n’est pas accepté par l’islam ».

M. Mahmoud a ajouté en français que l’islam s’oppose à toutes les formes d’esclavage et d’agression contre l’être humain, sous leur forme classique ou moderne : « nous rejetons à cent pour cent toute forme d’esclavage ou d’agression contre l’être humain. »

« Depuis plus de 3 ans, en Egypte, nous insistons sur le principe de mettre en évidence les vrais problèmes du monde actuel pour que l’on s’adresse aux problèmes concrètement », explique-t-il, avant d’ajouter : « Al Azar s’engage avec le Vatican, avec Cantorbéry et lance appel fort contre l’égoïsme, aux pays riches, à qui est pris par le consumérisme, le matérialisme, un appel à arrêter la bêtise d’envoyer armes dans les pays pauvres, de profiter des besoins d’humanité : le matérialisme, la consommation, doivent arrêter tout de suite toute forme d’agression contre l’humanité surtout dans les pays pauvres du monde. »

Il dénonce « ce qu’on dépense dans le monde pour l’armement et les guerres déclenchées dans les pays pauvres », ce sont des « nouvelles formes de guerre ». Il déclare : « Je suis contre toute nouvelle forme d’esclavage mais aussi de guerre modernes », car « le dixième ou le vingtième » de ceux l’on  dépense pour les armes, en orient, Afrique, Asie, pourrait être investi pour surmonter l’esclavage.

Il rappelle que dans sa déclaration en arabe, il a souligné que lorsque les hommes, les enfants, les femmes sont très mal payés, on « prépare l’esclavage » et que « profiter des besoins d’un être et pratiquer l’injustice, c’est le début, cela prépare la terre pour l’esclavage, que ce soit en Orient ou en Occident, préparer pour la soumission de l’être humain au nom de ses besoins. »

Il invite à « former des institutions, des organisations universelles pour exercer de fortes pressions contre la globalisation de l’égoïsme, les cultures de la consommation ». M. Mahmoud a vécu une trentaine d’années en France et en Europe : il a constaté que « la pauvreté n’existe pas seulement dans les pays pauvres, mais que par exemple la prostitution internationale des pays riches, est aux mains d’organisations criminelles organisées » qu’il faut dénoncer à voix haute, « au lieu de parler de ce qui déclenche la violence, il faut parler des efforts pour lutter contre la guerre, contre l’égoïsme, ensemble » : « Il faut continuer, augmenter, consolider les efforts concrets pour défendre les pauvres contre toute forme d’agression et contre la pauvreté qui est derrière toute forme d’esclavage » : c’est une mission « noble et extraordinaire ».

Relations avec le Saint-Siège

Quant aux relations entre Al-Azhar et le Vatican, il fait observer : « On est là aujourd’hui ! » et « ce n’est pas la première fois », et qu’il n’y a pas eu de « grand malentendu », mais que des relations ont été seulement suspendues pour une période » et que « dès que signes positifs sont apparus, les relations ont recommencé tout de suite ». Et que par Sant’Egidio le contact a toujours été maintenu.

« Al-Azhar a actuellement un nouvel imam clairvoyant qui voit que dialogue ne suffit pas » a-t-il ajouté.

Et « dès l’élection du pape actuel, il y a eu tout de suite des visites au nom de Al-Azhar et du mode musulman pour trouver des terrains plus fertiles, concrets, pour dialogue et Sa Sainteté a répondu. »

Il salue le rôle de l’ancien nonce, Mgr Michael Fitzgerald  - présent à la conférence de presse – qui a été, « même au moment des problèmes » a toujours été « accueilli » :il y a eu des rencontres chez dominicains au Caire. Il s’agissait de « se rencontrer pour affronter les vrais problèmes sur terre dans un dialogue vrai, concret, pas pour le désir de parler, mais pour chercher ensemble à résoudre des problèmes. »

« Je suis ravi de me trouver aujourd’hui au Vatican, de m’engager avec le Vatican, les institutions civiles pour travailler concrètement pour diminuer, mettre fin à la misère dans le monde, beaucoup de formes. »

L’engagement anglican

Pour le Rév. Moxon, le trafic d’êtres humains constitue “un scandale”, une “tragédie de notre époque”, une « exploitation qui dépouille les personnes de leur dignité et de leurs droits », une « activité criminelle » faite de « cruauté ». Il faut donc « dénoncer l’injustice », “se réveiller”, et “apprendre de qui est déjà engagé dans cette lutte depuis des décennies ».

Lors d’une première rencontre avec le pape François en juillet dernier, celui-ci a indiqué un tel engagement comme ayant une « haute priorité ».

Il fait observer qu’il s’agit de la première initiative mondiale de ce type pour lutter contre l’esclavage même si de nombreux organismes luttent déjà depuis longtemps, dans els réseaux anglicans, les Caritas, par exemple.  Mais ce qui est nouveau c’est cette mobilisation « ensemble ».

“Nous avons besoin de nous parler, a-t-il ajouté, de travailler les uns avec les autres » et c’est la « première coopération mondiale » : l’énormité du problème demande qu’on se rassemble.

La fondation de M. Forrest

M. Forrest, magnat des mines en Australie, a encouragé chacun à comprendre qu’il est possible de mettre un terme à l’esclavage qui frappe 13 millions de personnes, selon de récentes statistiques. Et pour la première fois un réseau mondial d’églises et de mosquée s’est engagé, comme « une grande armée », sur cette route : il y voit aussi un événement « historique ».

Il encourage à faire confiance à la « volonté de chacun » à « utiliser son esprit » pour atteindre le succès, au lieu de détourner le regard pour « ne pas voir l’esclavage ». Il y voit aussi une condition de l’amélioration de ‘économie mondiale. « L’esclavage ne peut tout simplement pas exister dans notre monde ».

Il souligne que le projet comprend de faire aussi appel au monde juif, à tous les musulmans, aux Hindous, chaque personne du monde… « en relevant le défi ».

Et puis l’action doit ensuite accompagner les anciens esclaves: les enfants restent terrorisés, blessés à long terme.

Il faut pour cela une approche professionnelle, mais conduite avec la prière, et avec l’implication de quelque 160 pays qui doivent peu à peu « institutionnaliser la fin de l’esclavage ».

Il a dit être d’accord avec le fait que de mal payer les travailleurs les rend incapables de vivre et par conséquent belle leur dignité humaine.

L’origine de l’engagement de M. Forrest

Le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, Ghanéen, président du Conseil pontifical Justice et Paix, est membre du Conseil de ce nouveau réseau a précisé comment l’aventure avait commencé, grâce au témoignage de la fille de M. Forrest qui travaillait au Népal dans un centre pour enfants qui s’est révélé un centre de trafic d’enfants. Elle a expliqué son expérience à son père qui a dénoncé cette « cruauté » et a ensuite fondé la « Walk free Foundation » pour lutter contre le trafic d’êtres humains, travailler à la libération et à la guérison des esclaves.

Il souligne que la question de l’esclavage “n’est pas loin de nous”. Il citait par exemple le cas des populations veillissantes qui emploient des personnes d’autre pays à leur service, dans des conditions qui sont parfois proches de l’esclavage.

Il ajoute que tout a commencé aussi lors de la rencontre organisée par son dicastère en septembre dernier sur les mines dans le monde, avec une prise de conscience par rapport à l’esclavage.

(17 mars 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/eradiquer-les-esclavages-modernes-une-init…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 13:16 (2014)    Sujet du message: OBAMA PROMET DES FRAPPES CONTRE LES DJIHADISTES, OU QU'ILS SOIENT Répondre en citant



DECLARATION DE GUERRE CONTRE ISIS



OBAMA PROMET DES FRAPPES CONTRE LES DJIHADISTES, OU QU'ILS SOIENT

DECLARATION DE GUERRE CONTRE ISIS OU CONTRE DIEU?

Vous verrez que ce seront tous les chrétiens ou qu'ils soient et quelque soit leur dénomination qui seront sous attaque. Car pour le Nouvel Ordre Mondial et cette élite satanique, ce sont eux qui sont les vrais terroristes. « Nous poursuivrons les terroristes qui menacent notre pays, où qu'ils soient ». Le fait de vouloir entraîner et d'armer les rebelles syriens ou autres n'est rien de nouveau, mais cette fois-ci, le président veut unir les forces sunnites et autres groupes rebelles en partenariat avec les militaires alliés pour combattre supposément ISIS, en Irak et en Syrie. Forces qu'ils ont eux-même créé pour le grand jour de destruction. Le président est donc en train d'unir "officiellement" toutes les troupes combattantes islamistes ou autres sous son aile, pour lutter contre un ennemi commun.
Il a aussi rappelé la décapitation par les djihadistes de deux journalistes, James Foley et Steven Sotloff, qui a choqué le public américain. Cette guerre globale est donc basée sur le mensonge, car il n'y a aucunes preuves sur ses 2 décapitations, sinon le même message rapporté par cette caste luciférienne pour convaincre du bien fondé de l'action contre ISIS.


Mais qui est vraiment l'ennemi commun pour cette caste satanique? L'ennemi commun est le peuple qui véhicule les valeurs de Dieu. La complète destruction des valeurs judéo-chrétiennes : voilà le vrai but de cette guerre et ISIS a été créé justement pour cela. L'antichrist Obama et le Vatican vont accomplir les prophéties annoncées depuis des siècles. Mais à travers cela, Dieu utilisera l'Antichrist pour amener son jugement divin sur toutes les nations qui se sont soulevés contre Lui et contre la ville Sainte, et détruira ensuite cette grande armée qui se soulève contre Lui et Son peuple.

Obama contre l'État islamique. Non, pas du tout. Cette nouvelle guerre engendrera le chaos et la destruction sur toute la Terre, car ISIS de son côté, entreprendra une vaste destruction dans tous les pays, suite au message du président Obama. Toutes les cellules dormantes vont se réveiller pour lancer une offensive majeure sur tous les territoires. Et cela, nous pouvons le voir déjà avec de grands Imams qui appellent les factions islamistes à semer la terreur partout où ils se trouvent. Ceci amènera donc les nations à élever au maximum toules  leur mesures de sécurité. C'est ainsi que la loi martiale globale s'établira pour amener PAIX et SECURITE dans le monde. Ecoutez ce video qui vient tout juste de sortir, au lendemain du discours du Potus Obama.

Senate Homeland Security Hearing On Cybersecurity and Terror Threats




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PINnRUalCZY

La PAIX est maintenant complètement enlevé de la Terre et les populations vivront dans une terreur permanente ne sachant jamais où ISIS pourrait frapper. Seul, le vrai peuple de Dieu trouvera à travers ce chaos, la PAIX spirituelle, quelque soit l'endroit où il se trouvera, car il connaît les prophéties annoncées depuis longtemps ainsi que les promesses à venir de leur Dieu. Cherchez donc refuge sous l'aile du Seigneur pendant qu'il en est encore temps pour votre âme et pour votre éternité.

La Bible nous dit que l'Antichrist fera la guerre aux saints. Je pense que son discours va dans ce sens si l'on comprend leur agenda global se cachant derrière tout ce langage dialectique. ISIS sera un jour détruit, mais comme le président le dit lui-même, cela prendra des années pour régler le problème.

-----

Mise à jour le jeudi 11 septembre 2014 à 0 h 20 HAE

Radio-Canada avec Associated Press, Reuters et Agence France-Presse

VIDEO : http://ici.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/7157123/?seektime=…


Obama contre l'État islamique : compte rendu de Christian Latreille, point de vue canadien avec Emmanuelle Latraverse et analyse de Charles-Philippe David

Le président américain, Barack Obama, est prêt à lancer des frappes aériennes en Syrie pour combattre l'État islamique (EI) et annonce que les raids contre les djihadistes seront étendus en Irak.

« Il faudra des années pour éradiquer ce cancer qu'est l'État islamique. » — Barack Obama

Dans un discours de 13 minutes prononcé depuis la Maison-Blanche, mercredi soir, M. Obama a annoncé l'envoi de 475 conseillers supplémentaires pour épauler les forces irakiennes. L'aide militaire destinée à l'opposition syrienne sera aussi augmentée.

Les États-Unis s'engagent dans une vaste campagne militaire visant à « affaiblir et à détruire » le groupe extrémiste, a affirmé le président. Il s'agit d'une mission fondamentalement différente de celles menées ces dernières années en Irak et en Afghanistan, étant donné qu'aucun militaire américain ne sera déployé au sol, a-t-il tenu à préciser.

M. Obama a rappelé que son pays avait lancé « avec succès » 150 frappes militaires contre des cibles de l'État islamique en Irak. La liste de cibles sera augmentée, a-t-il dit, pour inclure les « installations stratégiques, logistiques et opérationnelles » de l'état-major des djihadistes.

Le président dit compter désormais sur une « vaste coalition » de pays alliés qui prendront part à l'effort pour combattre les djihadistes.

« J'ai dit clairement que nous traquerons les terroristes qui menacent notre pays où qu'ils soient. Cela signifie que je n'hésiterai pas à agir contre l'EI en Syrie, ainsi qu'en Irak. » — Barack Obama

À lire aussi :

Le président demande au Congrès l'autorisation d'entraîner et d'armer les rebelles syriens qui combattent à la fois l'État islamiste et les troupes loyalistes du président Bachar Al-Assad en Syrie. Le gouvernement devra aussi débloquer la somme de 500 millions de dollars.

L'Arabie saoudite, un des plus importants alliés des États-Unis au Moyen-Orient, a offert d'accueillir les bases d'entraînements, a-t-il précisé. Il dit avoir l'autorité d'aller de l'avant avec son opération, mais qu'il préfère avoir l'appui du Congrès en signe d'unité.

Le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehener, n'a pas semblé emballé par le discours du président. Il a reconnu que M. Obama avait présenté des arguments solides pour des actions, il n'avait pas présenté un plan concret.

« Un discours n'est pas la même chose qu'une stratégie », a-t-il commenté.

Les États-Unis continueront aussi d'acheminer de l'aide humanitaire aux populations qui subissent les exactions des militants de l'EI.

Le Canada derrière les États-Unis

Le directeur des communications du premier ministre Stephen Harper a réitéré, après le discours, l'appui du Canada à la stratégie américaine. Il a rappelé que le Canada avait envoyé des conseillers et de l'aide humanitaire en Irak. Jason MacDonald a toutefois exclu que le Canada envoie des effectifs militaires en Syrie.

« Nous poursuivrons les terroristes qui menacent notre pays, où qu'ils soient »

Le président a voulu faire œuvre de pédagogie, en expliquant aux Américains que l'EI était une organisation terroriste qui menace la stabilité au Moyen-Orient et qui met en danger le personnel américain sur place.

« L'État islamique n'a rien à voir avec l'islam. Aucune religion ne demande de tuer des innocents [...]. Et l'État islamique n'est pas un État [...]. Aucun gouvernement ou peuple ne le reconnaît comme tel. C'est une organisation terroriste, pure et simple. Sa seule vision est le massacre de ceux qui se trouvent sur son chemin. » — Barack Obama

Il a aussi rappelé la décapitation par les djihadistes de deux journalistes, James Foley et Steven Sotloff, qui a choqué le public américain.

Barack Obama a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'une guerre américaine. « Ce n'est pas notre guerre personnelle. La puissance américaine peut apporter une contribution décisive mais nous pouvons faire cette guerre à la place des Irakiens. Nous ne pouvons pas non plus remplacer nos partenaires arabes pour rendre la région plus sûre. Notre objectif est clair : nous affaiblirons et, à terme, détruirons l'État islamiste par une stratégie globale de contre-terrorisme ».



Le président s'était attiré les critiques de ses adversaires et d'une partie du public après avoir dit plus tôt cet été que les États-Unis n'avaient pas encore de stratégie pour lutter contre les djihadistes. Il avait aussi refusé de s'impliquer militairement en Syrie, l'an dernier, malgré l'usage par le régime de Bachar Al-Assad d'armes chimiques, un crime qu'il avait promis de punir.

Les États-Unis appuient les forces gouvernementales irakiennes et kurdes en bombardant depuis le début d'août les combattants radicaux sunnites de l'EI.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2014/09/10/009-annonce-b…


Loading...


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 13:44 (2014)    Sujet du message: OBAMA FULL SPEECH ON ISLAMIC STATE / SENATE HOMELAND SECURITY HEARING ON CYBERSECURITY AND TERROR THREATS Répondre en citant



DECLARATION OF WAR AGAINST ISIS



PEACE AND SECURITY

OBAMA FULL SPEECH ON ISLAMIC STATE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=jDosTWtzD60

SENATE HOMELAND SECURITY HEARING ON CYBERSECURITY AND TERROR THREATS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PINnRUalCZY


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Sep - 01:51 (2014)    Sujet du message: SENIOR FATAH OFFICIAL JUSTIFIES SHOOTING ISRAELI CIVILIANS: "THERE ARE NO INNOCENT ISRAELIS" Répondre en citant

SENIOR FATAH OFFICIAL JUSTIFIES SHOOTING ISRAELI CIVILIANS:

"THERE ARE NO INNOCENT ISRAELIS"
 
Rejects joining International Criminal Court 
because PA could be put on trial


 

by Itamar Marcus and Nan Jacques Zilberdik


Senior Palestinian official and Fatah leader, Abbas Zaki, stated that he does not want the Palestinian Authority to join the International Criminal Court, because if Palestinians shoot Israelis they could then be tried in international courts. Discussing this, Zaki added that in his opinion "there are no innocent Israelis." 

 

 

 


Member of Fatah Central Committee Abbas Zaki:
"I'm against signing the Rome Statute (i.e., joining the International Criminal Court) as long as our country is occupied. If tomorrow you shoot, they’ll say you signed an agreement. This is not meant for people who want to liberate their country... I think the [Palestinian] people’s weapon is pure - they don’t want to kill. By the way, there are no innocent Israelis." 
 
 
[Palestine Today TV (Lebanon), Aug. 22, 2014] 
  
Earlier this year, Palestinian Media Watch reported on Zaki's belief that "Allah, will gather them [Israelis] so we can kill them."  
  
Click to view more statements by Fatah leader Abbas Zaki.

 http://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=12477
 



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Sep - 05:26 (2014)    Sujet du message: BRITAIN CONDEMS BIBLICAL CREATION, COMPARES IT TO RADICAL ISLAM Répondre en citant

BRITAIN CONDEMS BIBLICAL CREATION, COMPARES IT TO RADICAL ISLAM

Debapriya Chatterjee

Sunday, 31 August 14 6:32 AM PDT


Reddit  Tumblr StumbleUpon

In an attempt to check religious extremism in public schools, British Education Secretary Nicky Morgan said schools that teach Biblical Creationism would be refused government funding. In a statement delivered in Parliament, Morgan condemned the preaching of religious views within British public schools.
Citation:

There has been no evidence of direct radicalization or violent extremism. But there is a clear account in the report of people in positions of influence in these schools, with a restricted and narrow interpretation of their faith, who have not promoted fundamental British values and who have failed to challenge the extremist views of others,” she said.



A recent report cited by Morgan also criticized the teaching of Creationism in Britain’s public schools and drew a parallel between the Bible’s anti-evolutionary beliefs and radical Islam.
Citation:

“Staff have said that creationism has been taught as fact in science lessons and in assemblies at Park View School. A member of staff at Park View reported that pupils had said: ‘I’m made of clay...There is no evolution,’” read the report.



In addition, British education officials have insisted that students be taught evolution on a regular basis. For example, the report also elaborated on how evolutionary theories were paid limited attention to in one of the schools.
Citation:

“Evolution is mentioned only briefly and students are simply directed to the page in the textbook. A teacher who did this went on to tell students that they were looking at the textbook merely to comply with the syllabus but that ‘that was not what they believed,’” stated the report.



Morgan reportedly threatened to strip public schools of government funding if they were found to be promoting extremist views. While one government official suggested Biblical stories will not be done away with from the schools, evolutionists welcomed the government’s pro-evolution policy.
Citation:

“Win! Job done. Congratulations everyone. This is our first big campaigning win,” wrote one evolutionist blogger.



However, some expressed shock at British officials comparing belief in Creationism with radical Islam.
Citation:

“I would rather Christian creation be taught in schools any day than Islamic creation as the latter use it to teach extremism,” noted one commenter while another said, “This hardly equates with the hatred-filled bigotry of Islam. Like it or not, British values are based on Biblical teachings.”



Earlier this year, Britain banned the teaching of Creationism as scientifically valid in all public schools and academies. While government officials agreed that Creation versus Evolution debates could be allowed in these institutions, teachers would have to present evolution as scientifically valid and creation as unsubstantiated belief.

Photo Credit: Huffington Post

http://www.atheistrepublic.com/news/britain-condemns-biblical-creation-comp…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Sep - 17:48 (2014)    Sujet du message: NEW BIBLE VERSIONS REMOVE 'FATHER' AND 'SON OF GOD' BECAUSE IT OFFENDS MUSLIMS Répondre en citant

DID YOU KNOW THAT IN 2012 :

NEW BIBLE VERSIONS REMOVE 'FATHER' AND 'SON OF GOD' BECAUSE IT OFFENDS MUSLIMS

Did you ear any christians leaders denouncing this heresy?

NTEB News Desk | January 28, 2012

Modern bible continue to blaspheme God’s word

“And if any man shall take away from the words of the book of this prophecy, God shall take away his part out of the book of life, and out of the holy city, and [from] the things which are written in this book.” Revelation 22:19

A controversy is brewing over three reputable Christian organizations, which are based in North America, whose efforts have ousted the words “Father” and “Son” from new Bibles. Wycliffe Bible Translators, Summer Institute of Linguistics (SIL) and Frontiers are under fire for “producing Bibles that remove “Father,” “Son” and “Son of God” because these terms are offensive to Muslims.”




Concerned Christian missionaries, Bible translators, pastors, and national church leaders have come together with a public petition to stop these organizations. They claim a public petition is their last recourse because meetings with these organizations’ leaders, staff resignations over this issue and criticism and appeals from native national Christians concerned about the translations “have failed to persuade these agencies to retain “Father” and “Son” in the text of all their translations.”

Biblical Missiology, a ministry of Boulder, Colorado-based Horizon International, is sponsoring the petition. The main issues of this controversy surround new Arabic and Turkish translations. Here are three examples native speakers give:

First, Wycliffe and SIL have produced Stories of the Prophets, an Arabic Bible that uses an Arabic equivalent of “Lord” instead of “Father” and “Messiah” instead of “Son.”
Citation:

Second, Frontiers and SIL have produced Meaning of the Gospel of Christ , an Arabic translation which removes “Father” in reference to God and replaces it with “Allah,” and removes or redefines “Son.”



For example, the verse which Christians use to justify going all over the world to make disciples, thus fulfilling the Great Commission (Matthew 28:19) reads, “Cleanse them by water in the name of Allah, his Messiah and his Holy Spirit” instead of “baptizing them in the name of the Father and of the Son and of the Holy Spirit.” Rev. Bassam Madany, an Arab American who runs Middle East Resources, terms these organization’s efforts as “a western imperialistic attempt that’s inspired by cultural anthropology, and not by biblical theology.”

RELATED STORY: The 400th Anniversary Of The King James 1611 Bible

Third, Frontiers and SIL have produced a new Turkish translation of the Gospel of Matthew that uses Turkish equivalents of “guardian” for “Father” and “representative” or “proxy” for “Son.” To Turkish church leader Rev. Fikret Böcek, “This translation is ‘an all-American idea’ with absolutely no respect for the ‘sacredness’ of Scripture, or even of the growing Turkish church.”

SIL has issued a public response stating “all personnel subscribe to a statement of faith which affirms the Trinity, Christ’s deity, and the inspiration of Scripture.” However, in the same statement, which is similar to Wycliffe’s, it claims “word-for-word translation of these titles would communicate an incorrect meaning (i.e. that God had physical, sexual relationships with Mary) [sic],” thus justifying substituting “Father” and “Son” in new translations. Calls and emails to Wycliffe and SIL to clarify their positions were not returned. Frontiers responded to calls with articles that critics have already dismissed as skirting omissions of “Father” and “Son” in new Bible translations. source – Yahoo News

http://www.nowtheendbegins.com/blog/?p=8259


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 00:56 (2014)    Sujet du message: NFL TELLS REDSKINS QUARTERBACK TO REMOVE JESUS SHIRT Répondre en citant

NFL TELLS REDSKINS QUARTERBACK TO REMOVE JESUS SHIRT



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=04QykjjvGL0

ARK ST FORCED TO REMOVE CROSSES FROM FOOTBALL HELMETS COMMEMORATING PLAYERS DEATH




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=C5lVw2bpIyU


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 03:11 (2014)    Sujet du message: SUDANESE CHRISTIAN WOMAN SENTENCED TO DEATH SAYS SHE HAD GOD BY HER SIDE Répondre en citant

SUDANESE CHRISTIAN WOMAN SENTENCED TO DEATH SAYS SHE HAD GOD BY HER SIDE

Published September 15, 2014
FoxNews.com

Meriam Ibrahim, the Sudanese woman sentenced to death for refusing to renounce Christianity, told Megyn Kelly Monday, “the situation was difficult but I was sure God would stand by my side.”

Ibrahim, who arrived in New Hampshire Aug. 1 to begin a new life with her husband, son and daughter after her death sentence was overturned, said on “The Kelly File” that “there are many Meriams in Sudan and throughout the world. It’s not just me.”

Ibrahim says her mother was an Ethiopian Christian and her father a Muslim who abandoned the family when she was a child.

“I was never a Muslim,” she told the Sudanese high court during her apostasy trial. “I was raised a Christian from the start.”

Asked how difficult it was to stand by her faith, Ibrahim told Kelly, “I had my faith in God.” She said that while in prison she was visited by imams from the Muslim Scholars Association who recited parts of the Koran to her.

“My faith was the only weapon that I had in these confrontations with imams and Muslim scholars because that’s what I believe,” she said.
“Faith means life. If you don’t have faith, you’re not alive.”

Asked why she didn’t just say what her captors wanted, Ibrahim replied, “if I did, that would mean I gave up.”

While in prison, Ibrahim gave birth to a daughter. “I had to give birth with chains on my ankles,” she said. “It was difficult.”

Ibrahim’s husband, Daniel Wani, is a Christian from South Sudan and a U.S. citizen since 2005.

+ VIDEO / http://www.foxnews.com/world/2014/09/15/sudanese-christian-woman-sentenced-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 03:21 (2014)    Sujet du message: PHOTOS: NYC MUSLIM DAY PARADE 2014 PRO-TERROR MARCH Répondre en citant



PHOTOS: NYC MUSLIM DAY PARADE 2014 PRO-TERROR MARCH


They're telling us what's coming. How come the police didn't stop these haters? They will not. See on what side they are. Is finish for America. Judgment is there, in front of our eyes.


Jihad in America: Enemy in our Midst Latest news Muslim Day Parade: JIhad in America


 

To give you an idea of the tenor of the march, the police confiscated “plastic guns…”




Today was the annual Muslim day parade, where Muslims take over Madison Avenue and convert it to an outdoor mosque. It is always scheduled near the anniversary day of September 11 — takbir! These marches are always controversial (more here).
The theme of the parade was advertised as Islam and America’s shared common values. But it was anything but. It was a political parade in support of terrorists in Egypt and Gaza. There was a lot of anti-Jewish propaganda — the flags of annihilation coupled with outrageous pro-terror Muslim Brotherhood propaganda.
Before the police confiscated the guns, the Muslim were posing and “shooting” people





VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=KGjaciGXgc4

More pictures : http://pamelageller.com/2014/09/photos-nyc-muslim-day-parade-2014-pro-terro…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 02:46 (2014)    Sujet du message: L’ETAT ISLAMIQUE ABOLIT TOUTE CULTURE CHRETIENNE DANS LE CALIFAT Répondre en citant

 L’ETAT ISLAMIQUE ABOLIT TOUTE CULTURE CHRETIENNE DANS LE CALIFAT

 Je pense que nous l'avions déjà remarqué! Cela s'étendra à toutes les institutions avec cette réforme globale de cette culture qui prend place.


17 septembre 2014 3:58 ·

Les écoles situées sur le territoire du califat autoproclamé qui portaient des noms chrétiens devront les modifier et l’enseignement de la langue et de la culture syriaque ainsi que l’éducation religieuse chrétienne seront abolis des programmes des écoles de tout niveau.

http://reinformation.tv/etat-islamique-abolit-culture-chretienne-califat/

 ASIE/IRAQ - L'ANNEE SCOLAIRE AU SEIN DU PRETENDU « ETAT ISLAMIQUE » : ABOLITION DE L'ENSEIGNEMENT DU SYRIAQUE ET DES NOMS CHRETIENS DES ECOLES


2014-09-13

PDF


Mossoul (Agence Fides) – Les écoles de Mossoul et de la plaine de Ninive qui portaient des noms chrétiens devront les modifier. Par ailleurs, l’enseignement de la langue et de la culture syriaque ainsi que l’éducation religieuse chrétienne seront abolis des programmes des écoles de tout niveau. Telles sont quelques-unes des dispositions imposées par les responsables du prétendu « Etat islamique » aux institutions éducatives de Mossoul et des territoires de la province de Ninive tombés sous leur contrôle. C’est ce que révèlent un certain nombre de sources locales contactées par le site d’information arabe ankawa.com. L’abolition de l’enseignement de la culture syriaque et d’éléments de doctrine chrétienne font partie des dispositions imposées par les militants du prétendu « Etat islamique » afin d’effacer toute trace de pluralisme culturel et religieux dans le système éducatif des zones conquises et de transformer les écoles en instruments de propagande de l’idéologie djihadiste aux jeunes générations. Parmi les directives imposées par les miliciens du prétendu « Etat islamique » se trouve également l’obligation de renommer les écoles, les dédiant à la « bataille de Mossoul » et à d’autres figures et formules utilisées par la propagande idéologique lancinante de ce qui se voudrait se structurer comme un nouveau régime de califat. Certaines des institutions éducatives liées aux églises, comme l’école Saint Thomas, portaient des noms chrétiens depuis le XVIII° siècle.

En février dernier, le Ministère de l’éducation irakien avait disposé que le syriaque et l’enseignement de la religion chrétienne soient introduits dans les programmes de 152 écoles publiques des provinces de Bagdad, Ninive et Kirkuk. Le projet pilote visait à préserver la langue maternelle de toutes les communautés confessionnelles chrétiennes autochtones encore présentes dans le pays, caractérisées, au cours de ces dernières années, par une drastique réduction de leur importance numérique à cause de la forte augmentation des flux migratoires enregistrée après la chute du régime baathiste. Les 152 écoles en question avaient été sélectionnées dans les zones du pays où la concentration de baptisés était la plus grande. Selon les données fournies par la Direction pour l’étude du syriaque, les écoles concernées par le projet sont fréquentées par plus de 20.000 élèves. (GV) (Agence Fides 13/09/2014)


http://www.fides.org/fr/news/38428-ASIE_IRAQ_L_annee_scolaire_au_sein_du_pr…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 19 Sep - 01:56 (2014)    Sujet du message: OBAMA "WE STAND TOGETHER TO DEFEND THIS COUNTRY WE LOVE AND TO MAKE SURE JUSTICE IS DONE!" Répondre en citant






OBAMA "WE STAND TOGETHER TO DEFEND THIS COUNTRY WE LOVE AND TO MAKE SURE JUSTICE IS DONE!"


40 countries join Obama. Unity between EI and moderate rebels. Be prepare, the war is not against ISIS but the seed of God.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=TF32TGcdEZU


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 20 Sep - 23:40 (2014)    Sujet du message: MUSLIMS TAKE 20,000 CHRISTIAN FAMILIES, TORMENT AND TORTURE THEM, AND FORCE ALL OF THEM INTO MAJOR UNDERGROUND ISLAMIC SLAVERY Répondre en citant



MUSLIMS TAKE 20,000 CHRISTIAN FAMILIES, TORMENT AND TORTURE THEM, AND FORCE ALL OF THEM INTO MAJOR UNDERGROUND ISLAMIC SLAVERY


Question :
1. Why this organization is coming out with this story only in 2014 if all of this is in place since 2011?
2. Who's this organization?
 

Rescue Christians. Mission ... “The mosques announced they wanted to round up all the Christian men. ... Eventually, however, local churches set up refugee programs in conjunction with the Catholic charity Caritas

3.What kind of christians are they? Ecumenical of real christians?

Your money will never be send to help these slaves. This is the ultimate goal for this great Babylone to kill and to enslave of all us. They ask for money $$$$ when they have billion of dollars to build their military power, concentration camps, their environmental climate change program, their international meetings all around the world, to build palaces and statues for their god Lucifer, but they don't have any money to rescue all these peoples?

What we are seeing in this article could be a real story and I know exactly what it will happen in the future (this future is now), but don't expect anything from the warriors of the Catholic church to help to rescue these peoples. They will only use your money to build their new world.

The only thing we can do to these peoples is to pray that some of these slaves will turn their heart to their Creator and will find some peace in the middle of this global chaos. If they are real christians, then they will be patient until the return of their Messiah. For some this is time of judgment, for others, it's the big test for their faith.

This situation is growing all around the planet. Evil spirits and evil men, including religious leaders are unite to bring this new kind of society. We have to be patient and to look to our Savior who one day will come to deliver us to this last evil kingdom who only accomplish the desire of their master Lucifer.

-----

July 11, 2014/in Christian Persecution /by Keith Davies

Muslims in Pakistan have taken 20,000 Christian families, and have forced all of them into a major, and quite underground, life of Islamic slavery. The Muslims have put them to work making bricks in brick kiln, under horrid conditions completely void of the comforts of modern convenience.

Christian slaves “sometimes have to go for days without food”, they cannot attend church services, and they cannot live in freedom. They are forever living in bondage, perpetually yoked under the Muslim slave master, continuously tormented, tortured, and forced under the fetters of sadistic devils.

One Christian family, Anwar Bashir, his wife, and their four children, were amongst those forced into slavery in Pakistan. They tried to escape, but were caught by their slaveowner, Haji Nawaz, who punished them by cruelly beating them and then sold them to a Muslim man named Tanveer, who forced them to labor in a brick kiln in the most grueling of toils. Anwar Bashir recounted the experience:
Citation:



We tried to escape from our working place twice, but were unluckily caught. The in charge of the kiln beat and punished us. He didn’t allow us to attend the church. Haji Nawaz sold his kiln to Tanveer along with his laborers including me and my wife in 2011. Tanveer took us to Kasur. During our work, my sister died. Tanveer didn’t allow us to attend her funeral and abused us very much. We worked there like slaves.



Rescue Christians managed to take photographs of kiln where slavery of Christians is taking place:


A brick kiln in Pakistan, where Muslims keep slaves


Christian slaves in brick kiln


Christians have been made into slaves by Muslims, just as the children of Israel were made slaves by the pagan Egyptians:
Citation:



Therefore they did set over them taskmasters to afflict them with their burdens. And they built for Pharaoh treasure cities, Pithom and Raamses. But the more they afflicted them, the more they multiplied and grew. And they were grieved because of the children of Israel. And the Egyptians made the children of Israel to serve with rigour: And they made their lives bitter with hard bondage, in morter, and in brick, and in all manner of service in the field: all their service, wherein they made them serve, was with rigour. (Exodus 1:11-14)




Who then is the Moses of the enslaved Christians, commissioned by God bring them into liberty? Rescue Christians is now working on Operation Freedom From Slavery, and we have already rescued two families from slavery.

CLICK HERE TO MAKE A DONATION THAT WILL SAVE MORE CHRISTIAN FAMILIES IN PAKISTAN FROM SLAVERY

Just a number of weeks ago, Rescue Christians was very successful in bringing Anwar Bashir, his wife, Rehana Bibi, and their four children out of this horrific bondage. The mission was dangerous and clandestine. Our team told Anwar and his family to meet them on a certain road near the kiln where one of our contacts would pick them up in a car and drive to freedom. Anwar recounted the risky moment in which he and his wife were finally rescued:
Citation:



Two weeks before the Rescue Christians team met us, we told them our woeful story and requested them to help us and bring us out from slavery. They promised us positively, and contacted us on June 29th and promised to solve our problem and told us to come on the main Kasur road, and we will pick us up from there. We left the kiln early in the morning to reach the main Kasur road, where some boys were playing cricket (as Muslim Ramadan started). We became scared of them and returned. We telephoned Shazad, a member of Rescue Christians, that some boys were playing cricket on the main road and that it could compromise our plan, and to please don’t come. Shahzad again contacted us on the telephone to leave the kiln at the time of the fasting break of the Muslims. At the time of the fasting break I, along with my family, came to the main road from where Shahzad rescued us and took us to a safe place.




Here is a video interview our team conducted of Anwar and his family recounting their experience in slavery, and how they were rescued by Rescue Christians:

Our Pakistani contact wrote an entire report describing the mission and the current situation of the enslavement of Christians in Pakistan:
Citation:



Recent Rescue Christians has started its new campaign “Freedom from Slavery”. Christians in the Islamic world are mostly poor and vulnerable. And these vulnerable Christians are usually trapped by kilns, farms and factory owners who give loans to the needy communities for occasions such as sickness, births and deaths. And when they are unable to pay the interest or loan they are forced or bound to work at their work places.

Pakistan is where 20,000 families are living in slavery, and major numbers of families are forced to work at the Kilns in Punjab Pakistan.

Rescue Christians has started helping and rescuing such families. And recent we have rescued two families from the kilns.


One of them is Anwar Bashir and his family , here is there story.

Anwar Bashir Masih and his wife Rehana Bibi along with four children SAVED by RESCUE CHRISTIANS.

Anwar Bashir was working in the Kiln as slave at Kasur-Punjab Pakistan from last several years, He was the resident of Mana wala Sailkot.


Anwar Bashir, started working in the Kiln, In 2004. His father was caught up with tuberculosis and he was in desperate need of money for the treatment of his father. His friend took him to Haji Nawaz, a landlord and owner of Kiln, who gave him 75,000 rupees (Rs) on interests plus offered him a job at his Kiln.

Anwar started work at the Kiln on 200 Rs a day, after a month when he went to the Incharge of the Kiln for salary the incharge asked him for the interest money for the Loan which is 7500, however his salary 6,000!

Anwar went to Haji Nawaz and told him the whole story; Anwar was expecting that Haji will listen to his prayer. But Haji said the same in an abusive language, and threw him out of the house. He again went to the incharge and requested him some money for the bread and butter of his family, they give him 2000 more which they added in his previous loan.

This was the trick of incharge and Kiln owner to make him as their slave and they become successful. This is a painted formula of Kiln and farm owners to make poor vulnerable people as their slaves.

People like Anwar were forced to work without pay, under threat of violence and they are unable to walk away and live a life without the permission of their masters.

This is the real face of slavery, Sometimes the master pays a few grains of wheat and rice to keep the slaves alive, or uses a bogus payment that the slave holder reclaims at the end of the month. But the end result is what slavery is today and has always been —- one person controlling another and then forcing them to work.

This is real slavery. People held against their will, forced to work and paid nothing!!! There are 20,000 Pakistani Christian families living as slaves in Kilns in different parts of Pakistan.

When Anwar was unable to pay the loan his wife was forced to work on the kiln. However their loan was increasing every month as they were unable to pay the interest of the money. Till 2011 until Haji Nawaz sold his Kiln both Husband and wife worked there and the loan reached up to 250,000. Twice they managed to escaped but were caught and tortured and even his wife was tortured in public. Haji Nawaz sold his kiln and labor to another Kiln owner who shifted the Anwar family to Kasur city .

Anwar and his family were never allowed to attend church. Even he was not allowed to attend the funeral of his real sister.

Two week ago the Rescue Christians team met with Anwar and he request us to help him to get out of the Hell and slavery.

Our team promised him that we will come back for them with a plan. On the 29th of June our team informed them to get ready and we will pick you from the main Kasur Road walking distance to the Kiln where he work and live.

Before sunrise Anwar called our team and told them that due to there being dozens of boys playing cricket that there is no chance of our escape. Our team gave him new instruction that right at the time of Muslim fast break we will pick you up. That was the time when everyone leaves the kiln and goes to mosque. Right at Fast break time Anwar and his family reached the road and within no time our team picked them and moves the Vehicle to the Highway to transfer them to distance city in Pakistan.



We have already rescued two Christian families out of slavery. We have thousands more to rescue. Will you help us.

http://rescuechristians.org/muslims-take-20000-christian-families-torment-torture-force-major-underground-islamic-slavery/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Sep - 02:56 (2014)    Sujet du message: DES PRÊTRES UNIATES DEMANDENT A CE QUE LES ORTHODOXES SOIENT PRIVES DE LEUR DROIT CIVIQUE Répondre en citant

DES PRÊTRES UNIATES DEMANDENT A CE QUE LES ORTHODOXES SOIENT PRIVES DE LEUR DROIT CIVIQUE

Elle est belle cette unité oecuménique. Elle détruit tout sur son passage, alors même que tout n'est que mensonge.

20 septembre 2014

Je viens juste de visionner une vidéo sur Youtube, qui est excellente. Voici ce qui est dit dans sa présentation :
« Un prêtre demande à ce que les paroissiens des églises du Patriarcat de Moscou soient privés du droit d’être élus et de travailler dans des organisations officielles. C’est un peu ironique, puisqu’il ne parle en fait pas des églises en Russie, mais de l’Église canonique chrétienne orthodoxe d’Ukraine, formellement subordonnée au Patriarcat de Moscou, et à laquelle s’oppose le Patriarcat de l’Église de Kiev, laquelle s’est séparée de l’Église chrétienne orthodoxe d’Ukraine quand le Philarète (le patriarche du Patriarcat de Kiev) a échoué à faire élire en tant que nouveau Patriarche, au début des années 1990 ».

Ceux qui lisent mon blog depuis longtemps savent déjà que je ne reconnais pas le Patriarcat de Moscou comme faisant légitimement parti de l’Église orthodoxe russe (pour les détails, lisez ceci [1], où j’explique ce sujet peu connu mais crucial). Je m’oppose aussi à l’utilisation du terme canonique au sens de reconnu par les pouvoirs en place, ce qui est apparemment la façon dont l’auteur et la majorité des Orthodoxes modernistes et œcuméniques l’interprètent. Une partie de l’Ukraine reconnaît une Église Orthodoxe comme étant canonique parce qu’il se trouve que le pouvoir séculier de Kiev la reconnaît en tant que telle (pour des raisons purement politiques) et qu’il considère l’autre partie des croyants comme étant schismatiques. Dans l’authentique tradition chrétienne, canonique ne signifie pas reconnu par le régime séculier, mais plutôt en accord avec les canons de l’Église. C’est là un sujet que ni l’Église ukie, ni le Patriarcat de Moscou ne veulent aborder, ni même mentionner (ceux qui sont intéressés par ce sujet, voyez je vous prie la note [2]) Avec toutes ces mises en garde à l’esprit, je dois vous dire ceci :
Ce que propose ce prêtre Uniate est véritablement étonnant. Non seulement il veut saisir les églises appartenant à l’Église orthodoxe ukrainienne, à laquelle le Patriarche de Moscou a accordé une autonomie (pour des raisons purement politiques, sinon quoi d’autre ?), mais il veut aussi priver de leurs droits politiques (avoir un poste officiel) les Ukrainiens qui appartiennent à ces paroisses de l’Église orthodoxe d’Ukraine autonome (EOU). Les Ukies appellent cela la lustration [3]. Voyez vous-même (sous-titres en anglais seulement, pas en français) :



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=fNXmByHdywg

J’ai reçu beaucoup de critiques de la part de chrétiens latins, au sujet de mes commentaires dans lesquels j’affirmais que le Vatican avait été le créateur de l’Ukraine et qu’il jouait toujours un rôle central, nourrissant la haine anti-Russe et anti-Orthodoxe en Ukraine. J’ai récemment déjà mis en ligne un exemple [4] de ce fait et aujourd’hui, j’en mets un autre. Non pas parce que je veux m’en prendre  aux chrétiens latins mais parce que je crois fortement que la vérité au sujet de l’Ukraine ne peut être comprise à moins que les mécanismes nourriciers de l’arrière-plan ne soient mis en lumière. Et comme mon blog n’a jamais été un concours de popularité, c’est de façon résolue que j’envisage de « couvrir » ce sujet (de toute façon, il ne m’amènera jamais autant de critiques que mon usage assumé du terme anglo-sioniste)

Pour moi, c’est vraiment très simple : les chrétiens latins honnêtes en seront bouleversés, mais ils ne chercheront pas à le nier ou à trouver des explications et ils feront tout ce qui est possible dans leurs vies personnelles pour s’y opposer ou le dénoncer. Ceux qui sont moins encombrés par l’honnêteté essayeront de le nier de toutes leurs forces et de blâmer quelques mauvais fruits, de trouver des équivalents orthodoxes dans le passé et de dire qu’il n’ont personnellement jamais vu aucune manifestation de haine contre les Orthodoxes (ceux qui sont intéressés par les techniques utilisées par ces latins peuvent aller voir ici et ici).

J’espère toujours que la majorité des lecteurs trouveront ce sujet pertinent, important et non traité ailleurs (ce qui est un des objectifs principaux de ce blog).

Certains d’entre vous feront remarquer que le Patriarcat de Moscou a un long dossier au sujet de l’utilisation du pouvoir de l’État pour persécuter les chrétiens orthodoxes qui ne lui sont pas affiliés. C’est très juste, même aujourd’hui. Mais je ferai remarquer une différence cruciale : dans le passé, de tels actes étaient le résultat de politiques menées par le sommet du clergé du Patriarcat de Moscou, des évêques et non des prêtres, et, plus récemment, je dirais même, seulement par une petite minorité des évêques. C’est une maigre consolation pour tous ceux qui ont subi de tels actes (leurs paroisses leur étaient systématiquement enlevées par les forces de l’OMON [5]), mais je crois qu’il est important d’être honnête et de dire qu’aujourd’hui, la vaste majorité des laïcs orthodoxes du Patriarcat de Moscou, et une forte majorité de son clergé, ne soutiennent pas ce genre de brutalité. Cela ne rend pas pour autant le Patriarcat de Moscou plus légitime au sens de canonique (si le terme est correctement utilisé), mais cela le rend définitivement plus chrétien d’un point de vue éthique, bien plus qu’il ne l’était il y a 15-20 ans. La haine des Uniates pour l’orthodoxie est un phénomène normal et courant. C’est un aspect essentiel de l’identité uniate et il n’a pas d’équivalent au sein du Patriarcat de Moscou.

Finalement, et uniquement afin de prévenir d’autres tentatives pour mettre en parallèle ce qui ne peut pas l’être, vous pouvez remarquer que cet Uniate se déguise, avec la croix et tout le reste, en prêtre orthodoxe. Vous ne verrez jamais un prêtre orthodoxe se déguiser en prêtre latin. C’est là une chose propre au latins que de duper l’ignorant. De la même façon, les Uniates sont obligés d’accepter la version franque du symbole de la foi (le credo), dans lequel, les mots et le fils (ou le filioque) sont ajoutés au texte original, mais ils ne sont pas obligés de le dire lorsqu’ils récitent le Symbole.

Ce fait de croire en une chose mais d’en dire une autre, constitue aussi un autre aspect propre aux latins, et qui sert au même objectif que le déguisement : duper l’ignorant et effacer les différences visibles (peu importe que ce soit crucial, comme il n’y a pas de dogme plus élevé dans le christianisme que le Symbole). C’est aussi la raison pour laquelle les latins parlent toujours de géographie (Église orientale) ou d’apparences (rites orientaux), mais presque jamais des désaccords dogmatiques fondamentaux (et il y en a de nombreux !) ou du fait indéniable que l’ouest a été orthodoxe durant les 1000 premières années de son histoire.


Salutations

Le Saker

Traduit par Lionel pour vineyardsaker.fr


Notes

[1] Russia and Islam, part two: Russian Orthodoxy
[2] Dans la tradition chrétienne authentique, une Église ne tient *jamais* son authenticité (ou, pour faire à nouveau un mauvais usage du terme moderne, sa canonicité) de l’État séculier, ni du nombre d’églises (au sens d’églises, de paroisses, du *bâtiments*) qu’elle a acquises grâce au patronage de l’État. Comme je l’ai déjà dit, le critère de la foi ou l’authenticité du caractère Chrétien d’une Église dérive des critères anciens suivants :
La préservation intégrale et non altérée de la foi que le Seigneur a donnée, qui a été prêchée par les Apôtres et qui a été préservée par les Pères. C’est sur cela que l’église a été fondée et si quiconque se démarque de cela, il n’est plus Chrétien et ne doit pas être qualifié ainsi (St Athanase)
et
la préservation intégrale et non altérée de ce qui a été cru de partout, toujours et par tous (St Vincent de Lérins). Ainsi, il n’est pas question d’innovations, surtout de nature dogmatique.

La formule courte, combinant les deux précédentes, est souvent appelée le consensus des Pères (Consensus Patrum) : c’est celui sur lequel les Saints et les conciles de l’Église originelle sont tombés d’accord.
On pourrait dire que les églises innovatrices qui ont obtenu leur canonicité de la part de l’État séculier, sont toutes en communion les unes les autres, mais pas en communion avec l’Église originelle.
[3] La lustration fait référence à la purge des officiels du gouvernement affiliés au régime communiste en Europe central et de l’est, dans l’Europe post-communiste (wikipedia, anglais)
[4] A typical example of Ukie « Christianity » in action ‘vineyardsaker, anglais, 08-09-2014)
[5] OMON (détachement de la Militsia à vocation particulière) est le nom générique pour désigner les unités de forces spéciales du ministère de l’intérieur russe et anciennement de l’URSS. (wikipedia, français)
Note spéciale du Saker Français
Dans sa publication originelle en anglais, ce texte a suscité des commentaires et des discussions du plus grand intérêt. On a pu y apprendre notamment que Oleksandr Tourtchynov, le président de la Rada, le Parlement ukrainien, est un ancien de la toute récente Union baptiste évangélique d’Ukraine, et qu’il fait parfois des prêches à l’Église Centre du verbe de la vie de Kiev. Les protestants représentent 1 % de la population Ukrainienne et les Baptistes locaux sont, bien entendu, liés… au Baptistes européens, et surtout… aux Baptistes étasuniens.
>> Elevation of Ukrainian leader puts spotlight on Baptists (abpnews.com, anglais, 26-02-2014)
Source : Uniat priests calls for depriving Orthodox from basic civil rights (vineyardsaker, anglais, 17-09-2014)

http://www.vineyardsaker.fr/2014/09/20/pretres-uniates-demandent-ce-les-orthodoxes-soient-prives-droit-civique/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 00:49 (2014)    Sujet du message: TN CHEERLEADERS DEFY SCHOOL BAN TO LEAD PRAYER Répondre en citant

TN CHEERLEADERS DEFY SCHOOL BAN TO LEAD PRAYER



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=D5VbvrMUAb4


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 11:33 (2014)    Sujet du message: POPE FRANCIS ON ISIS PERSECUTION OF CHRISTIANS : ‘WE ARE IN WORLD WAR THREE’ Répondre en citant







POPE FRANCIS ON ISIS PERSECUTION OF CHRISTIANS : ‘WE ARE IN WORLD WAR THREE’


The Telegraph | September 18, 2014 7:00 PM ET



Handout/AFP/Getty ImagesPope Francis with a delegation from the Latin American Jewish Congress on Sept. 18, 2014.

Pope Francis has told a group of Jewish leaders “first it was your turn and now it is our turn” in a discussion about the persecution and murder of Christians in the Middle East.

The leader of the Catholic faith drew a comparison between the Jewish Holocaust and ISIS’s current persecution of Christians in Syria and Iraq during a meeting with 40 Jewish leaders at the Vatican on Wednesday.

Pope Francis told us privately that he believes we are in World War Three,” said Ronald S. Lauder, the head of the World Jewish Congress.
“[Pope Francis] said ’first it was your turn and now it is our turn’.

“In other words, first Jews suffered savage attacks that were met with the world’s silence and now it is Christians who are being annihilated and the world is silent,” he said.

Pope Francis has previously encouraged efforts to stop ISIS, saying: “In cases like this, where there is an unjust aggression, then it is licit to halt the aggressor.”

The Daily Telegraph


ANDREAS SOLARO/AFP/Getty ImagesRonald S. Lauder, president of the World Jewish Congress, shows a piece of paper with the Nuun or Nun symbol which ISIS allegedly daubed to indicate the homes of Christians in Iraq, Sept. 18, 2014.

http://news.nationalpost.com/2014/09/18/pope-francis-on-isis-persecution-of…



Dernière édition par maria le Lun 22 Sep - 11:36 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 11:35 (2014)    Sujet du message: JOHN KERRY: US AT WAR WITH THE 'ENEMY OF ISLAM' Répondre en citant







JOHN KERRY: US AT WAR WITH THE 'ENEMY OF ISLAM'



by Jordan Schachtel 19 Sep 2014

On Thursday In a session with the House Committee on Foreign Affairs, Secretary of State John Kerry was asked by Rep. Joe Wilson (R-SC) whether America was at war in Iraq and Syria.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=kLEh4KZUFoA

Kerry responded: “If you’re more comfortable calling it a war against this enemy of Islam then please do so. We’re happy to call it that.”

So its official: America is at war with the enemy of Islam. However, strange bedfellows arise if the Obama administration so chooses to uphold Kerry’s claim that we are at war with the enemy(s) of Islam.

The following displays that Secretary of State John Kerry is far from the only person who claims to be at war with Islam’s enemies:

Abu Bakr Al-Baghdadi, “Caliph” of the Islamic State: "Support the religion of Allah through jihad in the path of Allah. Go forth, O mujahidin in the path of Allah. Terrify the enemies of Allah and seek death in the places where you expect to find it, for the dunya (worldly life) will come to an end, and the hereafter will last forever.”  July 4, 2014

Osama Bin Laden, former leader of Al Qaeda: "I am not afraid of the American threats against me… As long as I am alive there will be no rest for the enemies of Islam. I will continue my mission against them." October 18, 2000

Ayman al-Zawahiri, current leader of Al Qaeda: “I invite you to gather around the true scholars of Islam, support them and protect them. I invite you to back them and support them and guard them. And I invite you to launch a massive public uprising in defense of Islam against them enemies of Islam.” February 15, 2014

Ayatollah Ali Khamenei, Supreme Leader of Iran: “The enemies of Islam are afraid... and try to confront Islam in the name of Islam and under the cover of Islam… The American Islam, despite having Islamic appearance and name, complies with despotism and Zionism… and totally serves the goals of despotism and the US.” June 30, 2014

http://www.breitbart.com/Big-Peace/2014/09/19/John-Kerry-US-At-War-With-The-Enemy-of-Islam


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 00:02 (2014)    Sujet du message: TURKISH MINISTER SAYS “CHRISTIANITY NOT A RELIGION” Répondre en citant


TURKISH MINISTER SAYS “CHRISTIANITY NOT A RELIGION”

Real christianity is not a religion, it's a close relationship with His Savior and Messhiah Jesus-Christ. But this Jesuit evil beast system will push their evil gospel of Sharia laws to bring "PEACE and HAPPINESS". Is it what we are seeing with ISIS/ISIL? Everywhere they pass, we only see murders, slavery, destruction, and to implement Sharia laws by force. Sharia laws is the counterfaith of the laws of the God Almighty. It is said in the Bible that because humanity reject the real God, and other one will come and will impose his laws. We are now enter in this prophetic hour of darkness were all kind of christianity will be under attack to bring the kingdom of Lucifer with the help of the Antichrist and the false prophet and their minions who are associate with them in this global program. This is the ultimate goal : Hell on earth. 

Posted by Web Desk On September 23, 2014
Citation:



According to media reports, a former Turkish minister has made the controversial statement that Christianity has ceased to be a religion.



Erdogan Bayraktar Turkish ex-minister

Erdogan Bayraktar, Turkish Environment and Urbanism Minister until December 2013, made the comments at a conference hosted by the ruling Justice and Development Party’s (AKP) Women’s Group.

Bayraktar said, “The biggest three countries in the world are not Muslim countries. China, India– only the US believes in a single God. Spirituality and religious feelings are weakening. There are 2.5 billion Christians in the world. Christianity is no longer a religion. It’s a culture now. But that is not what a religion is like. A religion teaches; it is a form of life that gives one peace and happiness. That is what they want to turn [Islam] into as well.”

http://www.christiansinpakistan.com/turkish-minister-says-christianity-not-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 00:39 (2014)    Sujet du message: LA "MUSLIM DAY PARADE" DE NEW YORK, UNE MARCHE DE SOUTIEN AUX JIHADISTES Répondre en citant

LA "MUSLIM DAY PARADE" DE NEW YORK, UNE MARCHE DE SOUTIEN AUX JIHADISTES

D'autres images de cette parade sur http://pamelageller.com/2014/09/photos-nyc-muslim-day-parade-2014-pro-terro…

Posted On 22 sept 2014
By : Rosaly



Pour John Kerry, l’Amérique n’est pas en guerre avec l’islam, mais avec l’ennemi de l’islam : le califat islamique. Par contre, l’islam est en guerre avec l’Amérique … et l’Occident.

Le thème de la parade, traditionnellement organisée en septembre – toujours planifiée, comme par hasard, quelques jours après la date anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, devait cette année se focaliser sur les valeurs communes à l’islam et à l’Amérique.



Ce thème me paraît assez surréaliste, les « valeurs de l’islam » étant totalement incompatibles avec nos valeurs démocratiques.

Seuls les doux rêveurs de la grande fraternité américano-musulmane peuvent encore se bercer d’illusions et se laisser duper par la taqiya.
Citation:


Une marche politique de soutien aux Frères musulmans et aux djihadistes de l’EI



En lieu et place de célébrer les « valeurs communes », la Muslim Day Parade de dimanche 14 septembre dernier se révéla être une marche politique de soutien aux Frères musulmans, aux djihadistes de l’EI et aux terroristes de Gaza – ces pieux musulmans qui partagent si bien nos valeurs, au Moyen Orient.

Tous les ingrédients de la haine anti-occidentale et anti-israélienne étaient réunis, et cela se passait, non en Irak ou en Syrie, mais dans les rues de New York, dans la quasi-totale indifférence des citoyens, comme si les Américains avaient été conditionnés à tout accepter sans broncher, rapporte Ezra Levant de Sun TV.

Au cours de la parade, les Musulmans ont clairement exprimé leur perception de ce que l’Amérique devrait bientôt accepter de voir dans ses rues :

• des hommes masqués, armés, vêtus de noir, portant la couleur de l’Etat islamique,

• des femmes infidèles captives vendues comme esclaves et enfermées dans une cage comme à Mossoul, à Raqqa ou au Nigéria,

• l’anéantissement et la disparition d’Israël,

• la victoire de l’Etat islamique au Moyen Orient,

• et le retour de Morsi à la présidence de l’Egypte.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les thèmes de cette parade ne partageaient, en fait, aucune des valeurs de l’Amérique. Il y a eu au contraire  :

• une violente propagande anti-juive,

• de gigantesques bannières, portées par des hommes, dans Madison Avenue, et représentant la nouvelle carte du Moyen Orient, aux couleurs du califat islamique, l’Etat d’Israël ayant été soigneusement effacé,

• des pancartes choquantes, favorables aux Frères musulmans,

• Un défilé d’hommes portant des T- shirts et chemises noires, posant avec des armes fictives, tirant en l’air et sur les gens, coutume festive très prisée par les Musulmans, pour exprimer leur joie,

• Des jeunes femmes vêtues d’un hijab blanc, enfermées dans une cage, promenées à travers les rues de New York, par allusion peut-être au futur marché d’esclaves, comme à Mossoul et à Raqqa,

• un mannequin représentant une femme pendue à une potence … symbole de l’Egypte du président Al-Sissi,

Bref, peut-être était ce un aperçu du radieux futur islamique réservé à l’Amérique, quand la communauté musulmane sera devenue majoritaire et la classe politique agenouillée devant ses nouveaux maîtres. D’ailleurs, pour Obama, l’Amérique est déjà musulmane.

Lors des parades précédentes, les participants exprimaient leur soutien aux terroristes islamistes d’une façon plus discrète, juste en brandissant les drapeaux noirs du djihad, ce qui aurait déjà dû être interdit. Cette année, ils le firent dans la provocation la plus effrontée et n’hésitèrent pas à l’exprimer sans complexe. Et ce, toujours dans l’indifférence de la police, qui intervint seulement après une plainte, et confisqua alors les armes en plastique utilisées par les hommes en noir. Ces deniers remplacèrent leurs armes factices, non par des bouquets de fleurs, pour s’excuser, mais par des bâtons.

Etrangement, aucun grand média n’estima nécessaire de filmer la parade …

Ci-après, quelques photos de la parade, sur le thème, il faut le rappeler, du partage des valeurs communes à l’islam et à l’Amérique.

A vous de juger…

« Longue vie à l’islam. Nous étions les gens les plus humiliés sur terre et Allah nous a rendu l’honneur via l’islam. Si nous devions chercher l’honneur ailleurs que dans l’islam, Allah nous humiliera à nouveau. » Umar ibn Al Khattab.


Le mannequin d’une femme pendue à une potence symboliserait l’Egypte du président Al-Sissi. Des photos représentant les massacres des partisans des Frères musulmans par l’armée de Sissi décorent le pick-up.



Femmes musulmanes habillées aux couleurs du R4BIA, signe symbolisant les manifestations contre la destitution du président Morsi et leur répression par l’armée du Général Al- Sissi. Ce symbole, pro-frères musulmans, rend hommage aux « martyrs » d’Egypte. Il représente l’Umma, appelle à la fin du sionisme, s’oppose aux valeurs décadentes de l’Occident, et appelle à la domination du monde par l’islam.



Musulmans portant des armes factices dans Madison Avenue.

Ces hommes en noir s’amusaient à faire semblant de tirer en l’air avec des armes factices, avant que la parade ne débute. La police, suite à une plainte, leur interdit de porter ces armes. Qu’à cela ne tienne, ils les remplacèrent par des bâtons.

Ne sont-ils pas rassurants, ces citoyens musulmans « modérés » participant à une parade dont le thème est le partage des valeurs communes à l’islam et à l’Amérique ?



Trois hommes défilent, portant les masques des grands amis et admirateurs des Frères musulmans, John Kerry, Barack Hussein Obama et John Mc Cain. En arrière plan, le char doré du pharaon Al-Sissi, l’homme à abattre.

Autre image choc de cette parade bon enfant :



Jeunes femmes exhibées dans une cage. La symbolique est laissée à l’appréciation du lecteur.

Et voici la touche antisémite de la « Muslim Day Parade » de New York : Israël est supprimé de la nouvelle carte du Moyen Orient, aux couleurs de l’Etat islamique, et remplacé par la Palestine.




Et pour terminer, une photo illustrant le GRAND respect, par les musulmans d’Amérique, de la bannière étoilée. Déjà une tradition.



Vous pouvez voir d’autres images de cette parade respectueuse des valeurs de l’Amérique.

Pendant que les Musulmans “modérés” s’amusent à tirer en l’air avec des armes (pour l’instant) factices dans Madison Avenue devenue l’espace d’une journée une gigantesque mosquée à ciel ouvert, les radicaux de l’Etat islamique exhortent les “loups solitaires” américains à traquer les soldats américains de retour du Moyen Orient, à rechercher sur Facebook et LinkedIn leurs adresses et leurs photos, afin de se rendre à leur domicile pour les massacrer… (Fox News)





Mais l’Administration Obama continue à affirmer que l’EI ne pose aucune menace immédiate à l’intérieur des USA !

Or, nos « Boys » sont en danger, non seulement à l’étranger, mais également sur le sol américain. Et cette menace s’amplifiera à l’avenir.
Citation:


L’islam, véritable fléau pour l’humanité


Car contrairement à ce que déclare l’imam Obama, soutenu par ses acolytes à la Maison Blanche, l’islam n’est pas « cette belle et grande religion » qui enseigne la paix, la justice, la tolérance, et l’équité … mais un véritable fléau pour l’humanité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

http://www.dreuz.info/2014/09/la-muslim-day-parade-de-new-york-etait-une-marche-de-soutien-aux-jihadistes/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:18 (2016)    Sujet du message: LA GRANDE PERSÉCUTION (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LA GRANDE PERSÉCUTION / THE GREAT PERSECUTION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 331, 32, 3366, 67, 68  >
Page 32 sur 68

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com