LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ISLAMISATION DU MONDE ENTIER (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 612, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> ISLAMISATION DU MONDE ENTIER (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Mai - 15:17 (2013)    Sujet du message: ISLAMISATION DU MONDE ENTIER (PARTIE 2) Répondre en citant

 LES ACCOMMODEMENTS RELIGIEUX PRÉOCCUPENT ENCORE LES QUÉBÉCOIS. LE MINISTRE BERNARD DRAINVILLE EST AVEC NOUS. 

ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ 

[*]Détails : Bernard Drainville,ministre responsable de la Charte de la laïcité

[*]Intervenants : Benoît Dutrizac  

AUDIO : http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=177113 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Mai - 15:17 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 20:53 (2013)    Sujet du message: NETHERLANDS: ‘SHARIA TRIANGLE’ BECOMES POLICE NO-GO AREA IN THE HAGUE Répondre en citant

NETHERLANDS: ‘SHARIA TRIANGLE’ BECOMES POLICE NO-GO AREA IN THE HAGUE 

Posted on May 26, 2013 by creeping
via The Irish Times

There have been calls for an urgent debate in the Dutch parliament about the integration of Muslim immigrants amid claims that one area of The Hague, known locally as “the Sharia triangle”, is being run by a form of unofficial Sharia police.

The claims relate to the district of Schilderswijk, about two kilometres from the city centre, where an almost entirely Muslim population of some 5,000 people surrounds the El Islam mosque, fuelling criticism that the government has failed to ensure a proper ethnic mix in schools and local housing. One recent investigation, in which local people were extensively interviewed, concluded that Schilderswijk had become “orthodox Muslim territory” which was now largely ignored by the city authorities, by politicians and even by the police, on the grounds that it had become self-regulating.
 
The investigation found that orthodox Muslims had become so dominant that they were dictating what people in the neighbourhood wore and how they behaved.

“The norms of the majority are beginning to take over,” it said.

In the case of women, dress was a particular issue. One woman told how her daughter had been approached and told her short skirt was inappropriate, while her son had been called a “kaffir” – a racist term formerly used in colonial South Africa to refer to a black person – for smoking.

A youth who had previously been involved in local gangs said that criminality had dropped off, not because of the police, but because he and his friends were “afraid of the wrath of Allah”.

Another man said he felt he was gradually being driven out of his home because he had a dog, and many traditional Muslims tended not to keep or favour dogs.

A veiled Muslim woman, however, defended Islamic practices, and said dressing modestly would “do the locals good”. She pointed out that women in the Dutch ultra-conservative, largely Protestant, Bible Belt also wore long dresses, and that shops there were closed on Sunday – as many in Schilderswijk were on Fridays.

Local police chief Michel de Roos said: “We have no indications there is a form of Sharia police here. That is not to say it does not happen, but we are unaware of it.”

Last Tuesday, social affairs minister Lodewijk Asscher and right-wing Freedom Party leader Geert Wilders paid separate visits to the area, and are to report to parliament.

More: Haagse buurt domein orthodoxe moslims (via Google translate)http://www.trouw.nl/tr/nl/4492/Nederland/article/detail/3443626/2013/05/18/…
 



Part of the Hague Schilderswijk develops into an enclave of orthodox Muslims. There are more orthodox Muslims together than elsewhere in the city and they want to apply their rules on the street.

Residents who are non-Muslim, but also moderate Muslims, have this problem. They say they are held accountable for things they do not like the Orthodox majority, such as smoking in the streets and the use of alcohol and pork on the street.

Loyalty the past two months regularly visited the tip of “The Forgotten Triangle – nearby so named because it used to be ‘forgotten’ in urban renewal. There are mostly older homes porch, where an estimated 5,000 Schilderswijkers live. Nearby are three mosques that are known as Salafist.

The tip of the triangle is also now called “The Sharia Triangle ‘or even’ the point of the Sword ‘, according to interviews with dozens of residents, former residents, young people, volunteers and professionals from government and civil society organizations. They see all years since the development of a ‘small kalifaatje’ and the introduction of a ‘mini-Sharia’.

There are examples of police officers involved in reports in that neighborhood were ordered to leave, because the residents’ problems it would solve itself. Fortunately, say people in the neighborhood, the agents are not gone, but they fear for the day that this will happen again.

Girls are addressed by veiled women who show their disapproval about ‘skirts above the knee “and” dresses with spaghetti straps. A veiled Muslim woman says about that “women in the deepest core of the bible belt still wear long skirts and also that there is not worked? Sunday in Staphorst.

The majority states, “that’s where this so-called democracy Netherlands is built, but woe if somewhere or another foreign group the majority ‘, the Muslim.

The Hague is yesterday morning asked for a response, but could in the short term ‘careful and substantive’ give response to this “complex issue”.
 
http://creepingsharia.wordpress.com/2013/05/26/netherlands-sharia-triangle-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Mai - 20:29 (2013)    Sujet du message: MARK STEYN ON THE GELLER CANCELLATION BY CANADA'S SHARIA POLICE Répondre en citant

 MARK STEYN ON THE GELLER CANCELLATION BY CANADA'S SHARIA POLICE 

Thursday, May 02, 2013
 
I was scheduled to speak at the Chabad Flamingo Synagogue in Thornhill, right outside of Toronto’s city limits, on May 13. But now Islamic supremacist groups in Canada, with sharia enforcement by the Canadian police, have succeeded in getting the event canceled under police pressure, and the organizers are looking for a new location.

Insp. Ricky Veerappan, of the York Regional Police force’s diversity, equity and inclusion bureau said,  “Some of the stuff that Ms. Geller speaks about runs contrary to the values of York Regional Police and the work we do in engaging our communities.” Let me understand this. The “stuff” that I speak about – gender apartheid, creed apartheid, Islamic Jew-hatred, honor killing – runs contrary to their values? What exactly are their values? Imposing Sharia? Because that’s exactly what they’re doing. My value is life. What’s theirs?

Great stuff by the master:
Citation:
Excluded by the Inclusion Cops By  Mark Steyn, National Review

As some readers will know, I’ve fought a long battle in Canada to restore freedom of speech to a country that should never have allowed itself to lose it. So I find this example of naked intimidation by state power especially repugnant:

Pamela Geller, tireless campaigner against Islamic imperialism (and a lady I had the honor of being introduced by at CPAC a few years back), was scheduled to give a speech at a Toronto synagogue on May 13th. Miss Geller is not a convicted terrorist or terrorism-supporter or someone who argues for the execution of all homosexuals.

 If she were, she could speak at any Canadian venue with impunity. Instead, here’s what happened next:
Citation:
TORONTO - York Regional Police threatened to remove a rabbi as one of the force’s chaplains if he hosted a controversial anti-Islamist speaker at his Thornhill synagogue.

Insp. Ricky Veerappan, of the force’s diversity, equity and inclusion bureau, confirmed he and officers from the service’s hate crimes unit met with Rabbi Mendel Kaplan of the Chabad Flamingo Synagogue on Tuesday.

They expressed concern about an upcoming talk to be given by Pamela Geller, a vocal critic of radical Islam. She protested past plans to build a mosque near Ground Zero in New York City, and has posted anti-Jihad messages in that city’s subway system.


When the York Regional Police Diversity, Equity and Inclusion Bureau show up thwacking their truncheons against their palms and saying, “Nice little multifaith advisory committee gig you got going, Rabbi. Shame if anything were to happen to it”, a prudent man gets the message:

Citation:
Subsequent to his meeting with police, Kaplan cancelled Geller’s May 13 talk.


So that worked. Those who didn’t get the memo about Inspector Ricky Veerappan’s self-enthronement as Greater Toronto Area Speech Commissar are scrambling to find Pamela Geller an alternative venue. If you don’t want the coppers determining whose opinions you’re permitted to be exposed to, give ‘em your support. (Miss Geller has more here.)

I’m tired of being told what I’m allowed to read and hear by statist hacks like Inspector Veerappan. John O’Sullivan likes to call the politically correct British police “the paramilitary wing of The Guardian“.

Unfortunately, the “Diversity, Equity and Inclusion Bureau” would take that as a compliment.
PS More here. And this line from Inclusion Inspector Veerappan is particularly revolting:
Citation:
Some of the stuff that Ms. Geller speaks about runs contrary to the values of York Regional Police.


Get lost, creep. In free societies, a constabulary isn’t there to enforce its “values”, it’s there to uphold the law. This man is unfit for his job.
 
http://networkedblogs.com/KQbGB
 
 






Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Mai - 17:59 (2013)    Sujet du message: MUSLIM GROUPS WANT FBI OUT OF ANTI-JIHAD ROLE, HARD-LINE ORTHODOX IMAMS IN Répondre en citant

MUSLIM GROUPS WANT FBI OUT OF ANTI-JIHAD ROLE, HARD-LINE ORTHODOX IMAMS IN
 
Posted on May 30, 2013 by creeping  

Just how far have Muslims infiltrated the FBI? The posts of the last few days gave you a clue. Now they want the FBI out of the anti-jihad business. via The Daily Caller » Muslim advocates urge reduced FBI anti-jihad role  

Politically influential Muslim activists are pushing to reduce the FBI’s role in countering Islamic terrorism and are seeking greater federal reliance on hard-line orthodox Imams.

The White House’s “Countering Violent Extremism” program “did not produce the results a lot of us were hopeful … [and] kind of collapsed towards the end of last year,” complained Mohamed Elibiary, a Texas-based advocate who was appointed to the Homeland Security Advisory Council.

“I don’t know where it is today … [but] it presents us with the opportunity to look at the question of [whether] it is right to house it within the FBI,” he said at an May 28 event in D.C. staged by the Muslim Public Affairs Council.
 
The controversial CVE program was boosted in 2011, when President Barack Obama directed the FBI to work with Muslim political and community groups to suppress jihadi attacks, which are dubbed as non-Islamic “violent extremism.”

But, said Elibiary, “we spun our wheels for the last two years [and] we never got the national CVE policy across all 56 [FBI field] offices.”

Instead, said panelists, the FBI has continued its traditional policy of investigating jihadis for subsequent trial and convictions.

In contrast, the Department of Homeland Security, Elibiary said, has done much good by trying to work with Islamic groups.

The CVE program has been slammed by critics for giving too large an intermediary role to small Islamic political groups such as MPAC, which portray themselves as representatives of American Muslims. The groups try to foster the growth of distinct Islamic communities.

The CVE training has also been criticized for obscuring the many orthodox Islamic strictures that spur Muslims’ violence against non-Muslims.

Elibiary’s new call for reduced policing of Islamic communities, such as Boston’s immigrant Muslims, was echoed by other speakers at the panel, which was hosted by the progressive New American Foundation in Washington D.C.
 
“Imams and counselors need to be given some leeway” by police, said Suhaib Webb, Imam of the Islamic Society of Boston Cultural Center.
 
Webb’s cultural center is affiliated with the mosque attended by Tamerlan Tsarnaev, the ethnic Chechen Muslim who along with his brother Dzhokhar killed three Americans with two bombs at the Boston Marathon. Tsarnaev also killed a Massachusetts Institute of Technology police officer after Boston police broadcast his photo on TV. The police did not contact the main Boston mosque for help in identifying Tsarnaev’s image, which was captured by videos of the explosion and its aftermath.

Webb, who was disinvited from the state’s April 18 memorial service by Governor Deval Patrick, said he can persuade young men to stay away from violence. But “I need to be able to sit down with someone and not be subpoenaed or be called as a witness” in a later terrorism investigation, he said.

To succeed, government anti-terror agencies should keep their distance from such outreach to angry youth, he said.

“We don’t need to be too close to each other, because that undermines our [Imams’] street credibility,” said Webb.

No, you can’t make this shit up. PS: Obama spending “hundreds of millions of dollars” annually on Muslim engagement
Muslims in America have grievances, and “the way to address these grievances is not with violence, but with the way Islam prescribes… that way is best prescribed by Imams, not necessarily by the U.S. government,” said Rashad Hussain, President Barack Obama’s ambassador to the 57-nation Organization of Islamic Cooperation.

Muslims in America “are concerned that terrorists are killing innocent people,” Hussain said. Killing people who are innocent is “totally repulsive to their religion,” he said.

‘“Conservative and Salafi Imams are going to produce the most credible alternatives to al Qaeda” said panelist Peter Bergen, who is the director of the national security studies at the New America Foundation.

“It is going to be conservative Muslim voices and conservative Muslim scholars that will have the credibility” to persuade youth to stay away from violence, warned Rabia Chaudry, founder of the SafeNational Collaborative, a firm which offers to teach U.S. police about Islam’s blend of religion and politics.

She’s also suggests the media, the public and policy makers need to start enforcing Islamic blasphemy laws on “Islamophobes.”

By “conservative,” the speakers meant orthodox Imams, not free-market, small government conservatives.
One useful option, said Elibiary, would be for the government to allow young radicals an off-ramp from a pathway to jail.

Off-ramp, free-pass, sharia-law. Muslims are always the victims.

Diana West takes it down by paragraph here, DHS Advisor Lays Out US Path to “No Go Zones” :

First of all, the “activists” — let’s think of them as influence operators — are “influential” due to the access and input the federal government, the Obama administration and the Bush administration before it, gives them.
 
Second, the FBI’s role in countering Islamic terrorism is already drastically reduced by the New Security Orthodoxy that prohibits investigators from considering jihad as a threat doctrine.

MPAC, just by the way, was founded by “followers of the Muslim Brotherhood and admirers of Hezbollah”  — or is that “followers of Hezbollah and admirers of the Muslim Brotherhood”? I get them confused.

Do you see what is happening? This is a bid for enclaves, separate societies presided over by Islamic authorities empowered to control violence as US authorities withdraw. We are talking no-go-zones run by Islamic law.

Sharia, sharia, sharia.
 
Read it all.
 
http://creepingsharia.wordpress.com/2013/05/30/muslim-groups-want-fbi-out-o… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Juin - 15:58 (2013)    Sujet du message: EMBOLDENED BY OBAMA AND HOLDER, WILDLY FUNDED AND ON A MISSION -- FROM ALLAH Répondre en citant

EMBOLDENED BY OBAMA AND HOLDER, WILDLY FUNDED AND ON A MISSION -- FROM ALLAH

Friday, May 31, 2013
 
Relentless.

Here are the highlights of Hamas-CAIR's daily email. They are at war with us. Their Islamic supremacist mission ("a kind of grand jihad") is clear: dismantle counter terror protections  and impose the sharia in order to further the goal of "eliminating and destroying the Western civilization from within, and sabotaging its miserable house by their hands and the hands of the believers, so that it is eliminated, and Allah's religion is made victorious over all other religions." That is a direct quote from an internal captured document entered into evidence in the largest terror-funding trial in our nation's history -- the Holy Land Foundation trial, in which CAIR was named a Muslim Brotherhood unindicted co-conspirator (scroll for more).

Emboldened by Obama and Holder, wildly funded and on a mission -- from allah.
Citation:


Look at the kind of press this terror-linked group gets:
Citation:

 


It is dangerous for media to give this terror group the imprimatur of legitimacy without identifying who and what they are. Whitewashing CAIR is whitewashing the Muslim Brotherhood. The evidence against the group is overwhelming.

I have spent years studying the evidence demonstrating that the Council on American-Islamic Relations (“CAIR”) is a terrorist organization operating as a front group for Hamas and its affiliated organizations. I have consulted with FBI agents, CIA agents, local law enforcement officers, and attorneys who specialize in national security law. All of these consultations confirm that CAIR was begun as a Hamas front group to carry out the Muslim Brotherhood’s anti-American agenda. 

Much, but not all of this evidence, was documented in United States v. Holy Land Foundation for Relief and Development  et al., 3:04-cr-00240-P (N.D. Texas) (“HLF”).  I have personally invested hundreds of hours reading written documented evidence and listening to audio-taped evidence that had been introduced at the trial. 

The evidence shows that CAIR is a criminal terrorist organization. This conclusion is shared by the United States government. The Department of Justice named CAIR in the federal criminal trial of the Holy Land Foundation for Relief and Development,[1] which concluded with multiple guilty verdicts, as an unindicted co-conspirator in a massive conspiracy to fundraise for, and otherwise pursue, the terrorist agenda of the Muslim Brotherhood and the Palestine Committee, a public relations and fund raising arm of Hamas in the United States.[2]  See generally HLF.[3]  Specifically, CAIR was named as one of the organizations formed by the defendants and co-conspirators to create the appearance of legality in the effort to raise funds and public support for Hamas and its jihad abroad.  As the evidence in the HLF trial demonstrated, these plans were part of the 1993 Philadelphia planning meeting carried out by Muslim Brotherhood and Hamas operatives, a meeting which the FBI secretly recorded pursuant to a lawful court order, the entire transcript of which was introduced into the record at the HLF trial.[4]  Two of the key participants at this Muslim Brotherhood-Hamas planning meeting were Omar Ahmad and Nihad Awad.[5]  Ahmad co-founded CAIR, along with CAIR’s executive director Awad, in 1994 soon after this meeting. Ahmad served as CAIR’s chairman of the board until 2005 and Awad still serves as CAIR’s executive director.

Further, the federal prosecutors successfully resisted every effort by CAIR to have the public designation of CAIR as an “unindicted co-conspirator” removed from the court record and concluded as follows in its brief to the court:

Indeed, CAIR’s request to strike its name from the government’s co-conspirator’s list is moot, since its conspiratorial relationship with the Holy Land Foundation for Relief and Development (HLF) was confirmed by testimony and documentary evidence admitted at trial prior to the date CAIR even filed its brief.[6]
  1. After the convictions, CAIR and another co-conspirator filed motions to have their names stricken from the co-conspirator list.  The trial judge refused based on the fact that the evidence fully supported this co-conspirator designation.  (Filed as Doc. No. 1356 in HLF; see also Ex. B to the Declaration of John Stemberger filed in support of Defendant’s opposition to Plaintiff’s motion for summary judgment.)
  2. A key piece of evidence introduced at the HLF trial and linked to the Muslim Brotherhood-Palestine Committee-Hamas conspiracy was a “planning memo” which describes the purpose of the “legal” organizations, such as CAIR, that the Muslim Brotherhood sought to establish in the United States:

The process of settlement is a “Civilization-Jihadist Process” with all the word means.  The Ikhwan [Muslim Brotherhood] must understand that their work in America is a kind of grand Jihad in eliminating and destroying the Western civilization from within and “sabotaging” its miserable house by their hands and the hands of the believers so that it is eliminated and Allah’s religion is made victorious over all other religions.[7]
  1. In addition, the FBI has publicly stated that it will have no formal or official contacts with CAIR precisely because of the evidence that linked CAIR and its senior management to Hamas and its purposes.[8] Finally, in response to a letter from Congresswoman Sue Myrick, a member of the House Permanent Select Committee on Intelligence, the U.S. Department of Justice recently wrote in relevant part: (above)





[1] See, e.g., the NEFA Foundation website which provides detailed links and context for the court documents in both the first HLF trial (ended in mistrial) and the second trial (ended in guilty verdicts) at http://www.nefafoundation.org/hlfdocs.html; see, specifically, the Government’s Second Supplemental Trial Brief at p. 30 Available on line at
http://www.nefafoundation.org/miscellaneous/FeaturedDocs/US_v_HLF_SecondSuppTrialBrief.pdf; see also Congresswoman Sue Myrick’s official website at
http://myrick.house.gov/index.cfm?sectionid=22&parentid=21&sectiontree=21,22&itemid=418. (Congresswoman Myrick serves on the House Permanent Select Committee on Intelligence).

[2] See government’s List of Unindicted Co-conspirators and/or Joint Venturers here: http://www.nefafoundation.org/miscellaneous/HLF/US_v_HLF_Unindicted_Coconspirators.pdf.

[3] Court documents for the second trial available at:
http://www.txnd.uscourts.gov/judges/hlf2.html.

[4] The transcript is available from the U.S. District Court, Northern District of Texas, website (see link in note 15 above) in 18 parts as Government Exhibits “Philly Meeting,” Nos. 1-18 and posted under the documents introduced into evidence on Sept. 29, 2008.

[5] See a true and correct copy of the Philly Meeting Summary Chart introduced into evidence at the HLF trial, attached hereto as Ex. C.  Ahmad (aka Omar Yehia) was named, along with CAIR, as an unindicted co-conspirators in the HLF trial.

[6] Government’s Memorandum in Opposition to CAIR’s Motion for Leave to File a Brief Amicus Curiae Instanter and Amicus Brief in support of the Unindicted Co-Conspirators’ First and Fifth Amendment Rights at pp. 2-3.  Available on line at:
http://nefafoundation.org/miscellaneous/HLF/U.S._v_HLF_USGMotionOpposingCAIRAmicusBrief.pdf.

[7] Available on line at
http://www.nefafoundation.org/miscellaneous/HLF/Akram_GeneralStrategicGoal.pdf.

[8] For a hypertext link to a copy of an FBI letter memorializing this formal distancing, see this article at The Investigative Project on Terror, at:
http://www.investigativeproject.org/985/fbi-cuts-off-cair-over-hamas-questions.
 
http://atlasshrugs2000.typepad.com/atlas_shrugs/2013/05/and-the-war-rages-h… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Juin - 20:30 (2013)    Sujet du message: RELIGION ET TRADITIONS NE PEUVENT JUSTIFIER LES DISCRIMINATIONS CONTRE LES FEMMES, DIT L'ONU Répondre en citant

 RELIGION ET TRADITIONS NE PEUVENT JUSTIFIER LES DISCRIMINATIONS CONTRE LES FEMMES, DIT L'ONU 

Exact, mais quand ce même gouvernement mondial contrôlé par le Vatican et l'Ordre souverain des Maltes soutiennent tous ses partenaires qui sont des groupes terroristes et qui ne se gênent même pas pour dire ouvertement que l'on peut battre une femme, que l'on peut la vendre comme esclave après l'avoir abusé sexuellement, qu'on pratique la torture sous toutes sortes de formes sur toutes ses femmes, que les femmes sous l'empire Ottoman est en train de perdre tous ses droits jusqu'à pouvoir se promener librement dans la rue sans être continuellement harcelé que peut-on espérer? 

Quand ses même gens ne sont même pas arrêtés et jugés pour leurs nombreux crimes, qu'une juge va jusqu'à déclarer que de petites filles de 13 ans aiment se faire violer, que la police n'intervient pratiquement plus pour protéger les femmes sur la rue, on ne peut rien attendre de bon de ce gouvernement mondial, sinon que des belles paroles vides de sens qui n'ont pour but que de séduire les masses endormies pendant que l'esclavage des femmes continuent d'avancer partout dans le monde.

Tout ce DIALOGUE INTERRELIGIEUX est une pure farce et malheureusement de plus en plus de leaders religieux se sont laissés corrompre en s'associant avec le Vatican, sous le couvert de "bâtir des ponts" abandonnant ainsi aux mains des tyrans le peuple qu'ils sont supposés enseigner et protéger. Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal. La malédiction de Yahwé est sur vous tous!
 

 

La photographe Farzana Wahidy, en train de couvrir une manifestation de femmes demandant davantage d'autonomisation, à Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan. Photo: MANUA/Fardin Waezi  
 
5 juin 2013 – Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a organisé mercredi son débat annuel sur l'état des droits des femmes dans le monde. La lutte contre la violence faite aux femmes et le renforcement des initiatives à cette fin ont été au cœur des discussions.

Dans son discours d'ouverture, la Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navi Pillay, a rappelé qu'avant 1990, la violence contre les femmes était considérée principalement comme un phénomène relevant de la sphère privée, et non comme un défi à l'échelle internationale.

Le changement est intervenu en 1993 avec la Déclaration de Vienne et son programme d'action qui ont donné un cadre international pour la lutte contre la violence à l'encontre des femmes. Les obligations des États en la matière ont été par la suite codifiées dans une série de traités internationaux et régionaux.

« Néanmoins, la communauté internationale doit reconnaître que la violence contre les femmes reste répandue. Le problème majeur est le manque d'engagement et de ressources pour une lutte systématique et totale contre la violence et l'inégalité », a déclaré Mme Pillay.

« Le monde doit également refuser les arguments qui cherchent à justifier, au nom de la religion ou des traditions, les actes violents et discriminatoires commis contre les femmes», a ajouté la Haut Commissaire.

De son côté, la Rapporteure spéciale des Nations Unies sur la violence contre les femmes, Rashida Manjoo, qui servait de modératrice du débat, a rappelé qu'il restait de nombreux obstacles à surmonter pour que la violence contre les femmes soit véritablement considérée comme un défi fondamental dans le champ des droits de l'homme.
 
La Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Zainab Hawa Bangura, a souligné, pour sa part, que la violence sexuelle dans les conflits continue d'être l'une des pires formes de discrimination contre les femmes.

« Les conséquences du viol et des autres formes de violence sexuelle sont dévastatrices et ce, sur une longue durée. Il est important de rappeler que la violence sexuelle, loin de seulement découler d'actes opportunistes individuels, peut être employée de façon systématique comme arme de guerre », a affirmé Mme Bangura.
 
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=30466&Cr=&Cr1=#.UbD…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Juin - 15:30 (2013)    Sujet du message: ILLINOIS: MUSLIMS SEEKING GLOBAL ISLAMIC CALIPHATE RULED BY SHARIA ANNUAL MEETING JUNE 9 Répondre en citant

ILLINOIS: MUSLIMS SEEKING GLOBAL ISLAMIC CALIPHATE RULED BY SHARIA ANNUAL MEETING JUNE 9

Posted on June 8, 2013 by creeping  

The terror-linked Muslim group that seeks a WORLD RULED BY SHARIA has toned down their meeting promotion and public agenda because no venue that knows Hizb’s agenda will host them without blowback from the citizenry. via www.hizb-america.org
 

 


Citation:
On the anniversary of the abolishment of the Islamic System of Mercy & Justice (Khilafah) sent to us by Allah سبحانه وتعالى through His Messenger Mohammad صلى الله وسلم , Hizb ut-Tahrir America humbly presents its annual Khilafah Conference titled ‘Mohammad صلى الله وسلم Mercy to Mankind: Messenger, Leader & Statesman’ on Sunday June 9th, 2013.

The objective of the conference is to present the current condition of the Muslim Ummah in the absence of the Islamic System of Mercy & Justice and how today we should once again seek guidance and inspiration from Mohammad صلى الله وسلم as a Messenger, Leader & Statesman and work practically and tirelessly to once again bring the Mercy & Justice of Islam back for all of humanity.

Hizb ut-Tahrir America cordially invites all to join us in this conference and make it a successful learning experience.


Press Conference @ 4:30 PM
Sunday June 9th, 2013
11:00 AM – 5:00 PM

Venue: TBA
Quotes from the 2011 khilafah conference in Chicago, USA:
Citation:
Speaker: ‘…Sharia is something all the Muslims want, and sharia is something the non-Muslims should live under too...’
Speaker 2: ‘ We’re not here for philosophical debate, we’re here for action, every Muslim has a duty, especially the sisters…’
Speaker 3: ‘Under Khilafah the military(s) would be controlled by the Muslims…and they would take back Al Aqsa (Jerusalem) from the Crusaders…[crowd chants Allahu Akbar]‘


This 2012 video suggests that Hizb ut Tahrir and the Obama administration are fighting on the same side in Syria (along with al Qaeda, Hamas, Muslim Brotherhood, etc.)
 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=naRxI8-76Ik&feature=player_embedded 
 
http://creepingsharia.wordpress.com/2013/06/08/illinois-muslims-seeking-glo…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Juin - 20:18 (2013)    Sujet du message: FBI AGENT ANNOUNCING SHARIA AT TENNESSEE EVENT APPROVED MUSLIM-LED PURGE OF FBI TRAINING Répondre en citant

FBI AGENT ANNOUNCING SHARIA AT TENNESSEE EVENT APPROVED MUSLIM-LED PURGE OF FBI TRAINING

Posted on June 8, 2013 by creeping

Former FBI agent and US Marine provides some detail on the government sponsored sharia event in Tennessee. via Civilization Jihad “By OUR Hands” Delivered to TN by US Attorney and FBI Leader | UNDERSTANDING THE THREAT TO AMERICA.
 


Killian (l) and Moore (r). Moore sharia, Killing free speech.

Citation:
In an stunning display of a complete disconnect from reality and a factual understanding of the threat posed by the Muslim Brotherhood and one of its front organizations in Tennessee – the American Muslim Advisory Council (AMAC) – U.S. Attorney William Killian demonstrated Tuesday night he is a tool for the Muslim Brotherhood’s Civilization Jihad. His partner, Special Agent in Charge of the Knoxville FBI Office, turns out to be one of the key FBI leaders who purged evidence and fact-based training about the Muslim Brotherhood and Shariah from the FBI last year, demonstrating he too is a “useful idiot” for our enemy.
 

 
Special Agent in Charge of the FBI’s Knoxville Office Kenneth Moore, happens to be the same FBI leader who was a part of the whitewash of training materials to ensure that Muslims are not offended by what FBI agents are learning about Shariah and the Muslim Brotherhood – ie he made sure FBI agents in the field do not get the truth about the threat we face.  He was the approving authority on the FBI memo detailing the information purged from the FBI training programs.  I believe if Mr. Killian looked hard enough in the Federal Criminal Code, there is a violation to go along with this as well.


Read the FBI memo linked in the above paragraph – it’s much worse than anyone could have imagined.
 

We’ve stated many times over the years that the FBI has been infiltrated. It couldn’t be more clear. We told readers about this event, thanks to a reader, well before it became news here and posted video here.
 
http://creepingsharia.wordpress.com/2013/06/08/fbi-agent-at-tennessee-shari… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 09:45 (2013)    Sujet du message: IMAN PREDICTS MUSLIMS WILL BECOME THE MAJORITY IN CANADA Répondre en citant

IMAN PREDICTS MUSLIMS WILL BECOME THE MAJORITY IN CANADA

August 4, 2013 By Daniel Greenfield http://frontpagemag.com/2013/dgreenfield/imam-predicts-muslims-will-become-…


The good news is that Canadians have something to look forward to. The bad news is it’s Pakistan.
Citation:

Imam Jamal Hammoud, “Senior Imam” of the Calgary Muslim community and affiliated with the Muslim Council of Calgary (MCC), was the keynote speaker at fundraising event held on July 27, 2013 at Al-Hedaya Islamic Centre in Calgary, Alberta

“We have reason to get together and to love each other and to go paint and to paint our future especially in country like this [Canada] as minority. Muslims are minority in this country [Canada] and Allah Willing in the future they will be, Allah Willing majority. So far we are minority, so when we get together this is kind of jihad in a way.”



The Muslim Council of Calgary has hosted similarly upbeat messages before that may give us a preview of a majority Muslim Canada.
Citation:


The controversial Muslim preacher who says homosexuals are evil and advocates for their death is set to speak at an upcoming event in this city.
Dr. Bilal Philips, a Canadian-born Muslim preacher with reputed links to terrorists who’s been ousted from several countries, is to be a speaker at the Power of Unity Conference.

On his website, the Islamic convert said AIDS is a message from God about the perils of homosexuality and last year in Toronto he was quoted as saying “according to Islamic law, homosexuals should be executed if caught in the act.”
The event, being held by the Muslim Council of Calgary June 29 to July 1, aims to celebrate multiculturalism and more than a half-century of Islam in Canada.



Celebrating multiculturalism is fun and games until someone gets their head chopped off.

http://frontpagemag.com/2013/dgreenfield/imam-predicts-muslims-will-become-the-majority-in-canada/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Aoû - 19:56 (2013)    Sujet du message: EMPIRE STATE BUILDING WILL SHINE GREEN FOR ISLAM, AGAIN Répondre en citant

EMPIRE STATE BUILDING WILL SHINE GREEN FOR ISLAM, AGAIN

Posted on August 6, 2013 by creeping


NYC’s next tallest building after the World Trade Centers will again be sporting Islamic green for the end of Ramadan – the month of victory and conquest. All for just 1% of the U.S. population.

via Visit > News > Tower Lights | Empire State Building.
Citation:


August 8 – 9 Green / Green / Green In honor of Eid al-Fitll







“Pride Week” got 3 full days trumping Islam, while Independence Day – what would seemingly be the most American of holidays – squeaked out just two, and Flag Day just one. Priorities in NYC.

http://creepingsharia.wordpress.com/2013/08/06/empire-state-building-will-s…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Aoû - 20:23 (2013)    Sujet du message: MILLION MUSLIM MARCH PLANNED IN DC ON ANNIVERSARY OF 9-11 Répondre en citant

MILLION MUSLIM MARCH PLANNED IN DC ON ANNIVERSARY OF 9-11
 
by Larry O'Connor 15 Aug 2013 3993



A group called The American Muslim Political Action Committee (AMPAC) is planning a one million Muslims march to Washington D.C. on September 11th. The timing of the group's march is seen by many as tasteless (to say the least) considering it is scheduled for the anniversary of the worst domestic massacre in American history perpetrated in the name of Islam. AMPAC ups the tasteless quotient by issuing "demands" for the American government: 
Citation:


We at AMPAC (American Political Action Committee) are planning an historic event for 9.11.13 where one million Muslims will march to Washington D.C. and demand that our civil rights be protected by our government.

We are demanding that laws be enacted protecting our 1st amendment . We are asking President Obama to fulfill his promise from his first campaign for Presidency of a transparent government. Lastly we are asking for the release of the 9/11 commission report to the American people.



The group seems to rationalize the date chosen for their march by claiming that the media has been lying to the American people with regard to the role Islam played in the 9/11 attacks: 
Citation:


On 9.11.01 our country was forever changed by the horrific events in New York. The entire country was victimized by the acts done on that day. Muslim and Non Muslim alike were traumatized but we as Muslims continue 12 years later to be victimized by being made the villains. To this day every media outlet and anti Islamic organization has committed slanderous and libel statements against us as Muslims and our religion of Islam.

Yet our Government either sits idly by and does nothing to protect our freedoms or it exacerbates the problem with its constant war on terrorism in Islamic countries, congressional hearings on Islam in America, and its changes to the NDAA law.

These lies told to the American population has made it impossible for us to do true Dawa. Why do we have to defend our religion while doing Dawa? Why can’t we just share the perfection of the Quran and the beauty of our beloved Prophet Muhammad (SWS)?

http://www.breitbart.com/InstaBlog/2013/08/15/Million-Muslim-March-Planned-…





Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 02:17 (2013)    Sujet du message: ERDOGAN’S MARYLAND ‘MEGA MOSQUE’ WILL DOUBLE AS AN ‘OTTOMAN EMBASSY’ Répondre en citant

ERDOGAN’S MARYLAND ‘MEGA MOSQUE’ WILL DOUBLE AS AN ‘OTTOMAN EMBASSY’

By Shoebat Foundation on June 7, 2013 in Blog, General

By Walid Shoebat

The Turkish Prime Minister who once said, “The mosques are our barracks, the domes our helmets, the minarets our bayonets and the faithful our soldiers” visited Lanham, Maryland to visit the 15-acre site of a $100 million meg-mosque which according to Muslim Link, “will likely become the largest and most striking examples of Islamic architecture in the western hemisphere” when finished in 2014.

The West is unaware that in Islam, a mosque is an Embassy and Turkey is acting stealthily and is why the project is not arousing much alarm. As Ryan Mauro noted: “Turkey is quietly spreading its influence in the U.S” and has a “desire to increase the Islamist influence in America.” This ‘quietness’ actually coincides with Fethullah Gulen’s plan reported by Der Spiegel, which instructs Muslims to:
Citation:


“…move in the arteries of the system without anyone noticing your existence until you reach all the power centers … until the conditions are ripe, they (the followers) must continue like this. If they do something prematurely, the world will crush our heads, and Muslims will suffer everywhere. (…) You must wait until such time as you have gotten all the state power (…) Until that time, any step taken would be too early — like breaking an egg without waiting the full 40 days for it to hatch. It would be like killing the chick inside.”



It is not only in Maryland where Erdogan’s narcissism and fascination with mega mosques is manifested. It appears to be moving toward allowing Hagia Sophia, now a museum, to be opened as a mosque, which only demonstrates his desire to present himself as Muhammad II, who defeated Christianity. While the quietness of Erdogan’s stealth activities in Christendom’s arteries is understood, the deafening silence of the western Christians is not. That is, unless the callousness and the falling away of Christians worldwide has reached its fullness and the sick man of Europe is about to rise from the dead and take Christendom’s historic glory.

Through much deception, Erdogan is fulfilling one of his spiritual mentor’s dreams, Sheikh Maulana Nazeem Kibrisi. While Turkey paints it’s version of Islam to be Sufi, which the west deceitfully believes is moderate, the Sufi scholar was found in Turkish speaking with the fervor of Adolf Hitler.


Kibrisi was no small-time Sufi either. In 1994, he gave a speech in Belgium to Turkish students, with tens of thousands in attendance – including Erdogan. Kibrisi is found saying:
Citation:


“Glory and blessing to the Lord of the two worlds who is the cause of these days. Definitely, the victory belongs to Islam. This flood of people here is a sign of the rise of the glorious Islam. Do they not think that this a great sign? When the great sign appears [Mahdi] the world will shake. Our forefathers made the earth tremble. This gathering is a memento from our forefathers… You are the grandsons of the Ottomans who will make the world tremble again. If the Ottomans do not come back the unbelievers will never be brought down to their knees… history is made of recurrences, certainly our glorious era has come, the day being born belongs to Islam… as long as we have Allah we do not need America, nor do we need the unbelievers in Europe, nor do we need the unbelievers nor will we go their path.”



See for yourselves:



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=VhfnHKgF-yw

While the West over-focused on Iran’s Ahmadinejad and his aspiration to usher in the Twelfth Imam, the West believed the myth, that Mahdism with it’s Messianic aspiration was only restricted to Shia, yet, our two-decade old prediction that Turkey desired to take the realm of Islamdom has now become reality with Mahdism to soon follow. Erdogan’s desire to fulfill Kibrisi’s dream of the “rise of the glorious Islam” is not only some rhetoric by an Imam who has gone mad, it is the metamorphosis of Erdogan’s Ottoman dream which reflects Kibrisi’s Sufi spirit expressed during his victory speech:
Citation:


“Believe me, Sarajevo won today as much as Istanbul, Beirut won as much as Izmir, Damascus won as much as Ankara, Ramallah, Nablus, Jenin, the West Bank, Jerusalem won as much as Diyarbakir.”



Today, no serious historian nor political analyst can deny it, even the cooperation of the United States to help create such an empire is confessed by historians who are beginning to see that the powers, which held this Ottoman Humpty Dumpty were ‘taken out of the way’. Erdogan tells the more than 50 Muslim states in the Organization of Islamic Cooperation (OIC) a remarkable statement, saying it was not that Jerusalem is the apple of God’s eye, but that “Jerusalem is the apple of the eye of every Muslim.” This was not empty rhetoric. Erdogan plans to visit Gaza and bolster Hamas to take power. But how will he do this without being detected by Israel’s radar that will cry ‘foul’? What is coming soon I predict will be headline news that Erdogan will arm-twist Hamas into recognizing Israel and even bring Israel and Egypt together for a peace party in Cairo. There, by ‘peace’ he ‘will deceive many’. After all, who could say no to ‘peace’?

With the Middle East following the ‘Turkish Islamic Model’, which the Middle Eastern Media throughout (including Turkish) recognize is the driving force in forming the Islamic world:
Citation:


“Countries like Tunisia and Egypt and their respective Islamist movements have positively revised their strategies taking inspiration from the Turkish model of society and statecraft in which both modern trends and Islamic values can coexist in the context of a pluralist society.”



Who is the man behind the driving force? It is non-other than Fethullah Gulen who carries out Turkey’s Islamist aspirations, trumpeting the ‘peace card’ from his command and control center in Eastern Pennsylvania (Poconos, USA). His plan is now recognized and summed up as:
Citation:


“(an) ever-growing number of Islamic social forces in the Muslim world are looking towards Turkey and its Justice and Development Party to replicate its workable model of democratisation as well as to imitate Islamic social movements like the Fethullah Gulen.”



While Arab nations follow the Turkish model, Pakistan still refuses:
Citation:


“Countries like Tunisia and Egypt and their respective Islamist movements have positively revised their strategies taking inspiration from the Turkish model of society and statecraft in which both modern trends and Islamic values can coexist in the context of a pluralist society. Yet, one should not be surprised that this wisdom is not found in Pakistan and its self-righteous Islamist movements.

On the contrary, Pakistan and its Islamic forces (both intellectual and social) have gradually become irrelevant in the larger context of the Islam-state-society relationship. The future scene of state and societal configuration in relation to Islamic values will be determined and shaped by the Turkish model and not by the ‘Islamic’ republic of Pakistan. Modern Turkey symbolises this new trend and the Islamic cosmopolitan culture in Istanbul presents the microcosm of this Turkish model.”



Pakistan’s resistance will bode well for Turkey’s Ottoman dream. While Turkey plays good-cop, Pakistan’s bad-cop attitude bolsters Turkey’s position even further.

In the end, it will be checkmate for Israel, that is, with an asterisk. Israel will be so isolated that its only hope of survival will come from above…

…a little like the hoof on Erdogan during this horse ride:



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=f9arWlCRYt4

http://shoebat.com/2013/06/07/erdogans-maryland-mega-mosque-will-double-as-an-ottoman-embassy/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 12:00 (2013)    Sujet du message: FEDERAL JUDGE ESTABLISHES ISLAM AS OFFICIAL AND PROTECTED RELIGION OF AMERICA Répondre en citant






FEDERAL JUDGE ESTABLISHES ISLAM AS OFFICIAL AND PROTECTED RELIGION OF AMERICA


23 August 2013

In 2010, 70% of Oklahomans voted yes on a state constitutional amendment to prevent judges from using sharia law in any of their decisions and rulings. The residents of the state did not want to see Oklahoma courts using sharia law over state or federal law like what has happened in other states.


One of the key principles of a republic is that the people rule and decide law. In a democracy, the government assumes the role of the people and decides law for themselves. Former President James Madison once said:

“Democracy was the right of the people to choose their own tyrant.”

In some cases, that tyrant chooses others to assist in their tyranny as is the case with Chief District Judge Vicki Miles-LaGrange of the Western District of Oklahoma. Miles-LaGrange was appointed to her federal bench by liberal Democratic President Bill Clinton in 1994.

In 2010, Miles-LaGrange placed a temporary injunction against the Oklahoma anti-sharia bill, SQ-755 after it was challenged by Muneer Awad, the Executive Director of the Oklahoma chapter of CAIR (Council on American-Islamic Relations. And wouldn’t you know it; the lawsuit was actually filed on their behalf by the ACLU, which I affectionately refer to the Anti-Christian Lawyers Union.

Now, Judge Miles-LaGrange has taken it upon herself to tell 70% of Oklahoma voters that their votes no longer matter and that one person has the right to nullify them as she struck down the law. In her ruling, Miles-LaGrange stated:

“Having reviewed the numerous statements by the legislators who authored the amendment, it is abundantly clear that the primary purpose of the amendment was to specifically target and outlaw Sharia law and to act as a preemptive strike against Sharia law to protect Oklahoma from a perceived ‘threat’ of Sharia law being utilized in Oklahoma courts.”

“While the public has an interest in the will of the voters being carried out, the Court finds that the public has a more profound and long-term interest in upholding an individual’s constitutional rights.”

She also said the voters would not have passed the law without mention of sharia law, ruling that the:

“…public debate, public discussions, articles, radio ads and robocalls regarding SQ 755 all primarily, and overwhelmingly, focused on the Sharia law provisions of the amendment.” Ryan Kiesel, Executive Director of the Oklahoma ACLU stated: “This law unfairly singled out one faith and one faith only. This amendment was nothing more than a solution in search of a problem. We’re thrilled that it has been struck down.”

EXCUSE ME???

http://minutemennews.com/2013/08/federal-judge-establishes-islam-as-official-and-protected-religion-of-america/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 13:29 (2013)    Sujet du message: QUI EST DERRIERE LA CONFERENCE ISLAMISTE A MONTREAL ? (SEPTEMBRE 2013) Répondre en citant

QUI EST DERRIERE LA CONFERENCE ISLAMISTE A MONTREAL ? (SEPTEMBRE 2013)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=RxgwqcVqRvk


CONFERENCIERS ISLAMISTES : LE PALAIS DES CONGRES ANNULE L'EVENEMENT


RCQC  |  Publication: 31/08/2013 11:51 EDT  |  Mis à jour: 31/08/2013 12:02 EDT




http://www.radio-canada.ca/

La conférence de prédicateurs islamistes « Entre ciel et terre » qui devait avoir lieu les 7 et 8 septembre au Palais des congrès de Montréal a été annulée.

C'est le comité de direction de la Société du Palais des congrès qui a pris la décision, invoquant des raisons de sécurité.

Plusieurs manifestations étaient prévues pour protester contre la présence de prédicateurs islamistes controversés à cette conférence, et dénoncer leurs propos qualifiés de discriminatoires envers les femmes.

Le ministre canadien de la Sécurité publique, Steven Blainey, avait confirmé à La Presse, samedi, que plusieurs ministères fédéraux avaient été saisis du dossier. Des fonctionnaires en poste à l'ambassade du Canada à Paris avaient notamment été mis à contribution pour vérifier les antécédents des conférenciers.

« Campagne de diabolisation »

La conférence « Entre ciel et terre » était organisée par de jeunes musulmans québécois. Entre 1000 et 2000 personnes devaient y assister. Vendredi, les organisateurs s'étaient dit victimes d'une « campagne de diabolisation ». Ils ont insisté sur le fait qu'ils n'ont jamais encouragé la haine envers les femmes, ou envers tout autre groupe de la société.

Un des prédicateurs invités, Nader Abou Anas, est pourtant connu pour marteler que la femme est la « servante d'Allah » et qu'elle doit « raser les murs » lorsqu'elle est autorisée à sortir de chez elle, qu'elle « n'est pas libre de faire ce qu'elle veut dans ce monde ».


http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08/31/confrenciers-islamistes_n_3848944.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 15:33 (2013)    Sujet du message: LA CHARTE DES VALEURS NE PASSE PAS AUPRES DES CANDIDATS A LA MAIRIE Répondre en citant

LA CHARTE DES VALEURS NE PASSE PAS AUPRES DES CANDIDATS A LA MAIRIE

Mise à jour le mardi 10 septembre 2013 à 19 h 46 HAE

Les explications de Jacques Bissonnet (voir lien pour vidéo plus bas)

Le projet de charte des valeurs québécoises a frappé un mur à Montréal où l'on retrouve les plus importantes communautés culturelles du Québec. Tour à tour, les candidats à la mairie ont pris position et tous se sont prononcés contre la charte.

Ils se sont également tous prononcés en faveur de l'utilisation de la clause dérogatoire, l'exemption, qui permet aux municipalités de se soustraire à la charte.
« Moi je n'accepte pas que Montréal soit soumis à ce genre de charte si elle est appliquée tel quelle, ce n'est pas acceptable », a déclaré le candidat à la mairie

Denis Coderre. = Chevalier de Malte, à la solde du Pape pour déstabiliser la province et installer cette nouvelle démocratie luciférienne. L'initiative présente a pour but de créer la dissension entre l'islam et le peuple québécois afin d'amener ce grand changement majeur sur le territoire québécois... et dans le reste du pays.



  Denis Coderre  Photo :  Radio-Canada

Il envisage, s'il est élu, de demander un statut particulier pour toute la ville, y compris pour ses hôpitaux et ses écoles.

« On va travailler pour s'assurer que cette charte-là ne voit pas le jour. Malgré tout, si elle passait, c'est sûr que l'exemption serait appliquée. Le problème, c'est qu'on va avoir une ghettoïsation de Montréal. Vous allez avoir des municipalités qui ne l'ont pas, vous allez avoir des municipalités qui l'ont. Si mon ami Lionel était médecin, ça veut dire qu'au Jewish il pourrait avoir sa kippa, mais s'il était à Montreal hospital ou à Sainte-Justine, il faudrait qu'il l'enlève », a déclaré Denis Coderre.
Plus tôt, le chef de la Coalition Montréal, Marcel Côté, a vivement réagi.


  Marcel Côté

« Ce n'est pas une grande journée pour le Québec aujourd'hui et pour Montréal. C'est une véritable gifle. Il ne faut pas oublier qu'à Montréal, 40% de la population est soit née à l'étranger, soit de minorité visible. Il y a beaucoup de ces gens-là qui portent le turban, portent le voile, la kippa. Ces gens-là ont des droits, on les respecte. Il n'y a pas de problème à Montréal ».

Selon lui, la charte est particulièrement discriminatoire envers les femmes:
« À Montréal, il y a beaucoup de femmes qui travaillent dans des CPE qui vont être obligées d'abandonner des choses importantes pour elles. Alors pourquoi on vise des femmes ainsi? On a enrobé ça dans un discours mielleux de valeurs québécoises. Il y a des valeurs internationales, universelles qui existent, on devrait tenter de les respecter ».

M. Côté apprécie la possibilité d'utiliser la clause de retrait pendant cinq ans, et n'a pas l'intention de s'en priver s'il est élu, ce qui permettrait au Conseil municipal d'autoriser certains signes religieux aux employés.

« Évidemment nous allons demander l'exemption. Non seulement nous allons demander une exemption, nous allons le demander à la communauté métropolitaine, nous allons inciter les autres villes de la région. Je ne peux pas croire que Brossard et Laval, par exemple, qui ont d'importantes minorités, vont accepter une telle gifle pour leurs femmes ».


  Richard Bergeron  Photo :  Radio-Canada

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, préfère limiter pour l'instant ses engagements à une intervention au niveau municipal, mais voit tout de même l'impact négatif de la charte pour limiter l'accès à l'emploi dans le secteur public aux femmes qui portent le voile.

« J'estime malheureux que l'accès à l'emploi qui est le mode d'intégration par excellence des nouvelles communautés, tout particulièrement des femmes, soit désormais limité puisque l'on parle de l'emploi dans le secteur public, les écoles primaires, les écoles secondaires, les CPE. Alors on vise directement un groupe de femmes essentiellement et c'est fort malheureux », dit-il. « Si je suis élu maire de Montréal, je demanderai d'exercer le droit de retrait de l'application de la charte ».




  Mélanie Joly

Discours semblable de la part de Mélanie Joly, candidate à la mairie pour le Parti du vrai changement.

« On trouve que la démarche gouvernementale ne sert en rien Montréal. Montréal est un exemple d'harmonie et la charte ne va que diviser la population. Dans le contexte de notre administration, il est évident qu'une des premières résolutions que nous allons adopter c'est de nous soustraire par rapport à cette charte-là. Parce qu'on est contre la charte des valeurs québécoises et faire en sorte que les gens puissent porter leurs signes religieux. Pour nous la ville est déjà laïque dans son fonctionnement. Ça ne sert pas Montréal et quand Montréal ne va pas bien, c'est tout le Québec qui en souffre », a-t-elle déclaré.

+ VIDEO : http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2013/09/10/005-marcel-cote-char…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 15:39 (2013)    Sujet du message: QUI EST LE COLLECTIF DERRIERE LA MANIFESTATION CONTRE LA CHARTE? Répondre en citant

QUI EST LE COLLECTIF DERRIERE LA MANIFESTATION CONTRE LA CHARTE?

Mise à jour le vendredi 13 septembre 2013 à 19 h 54 HAE

Les explications de Normand Grondin (voir lien pour vidéo plus bas)

Une première marche contre le projet de Charte des valeurs québécoises est organisée samedi, à Montréal, par le Collectif québécois contre l'islamophobie. Outre son porte-parole, le Montréalais Adil Charkaoui, l'identité de ce groupe demeure très floue.

Le Collectif québécois contre l'islamophobie n'a pas de statut légal, ni de numéro de téléphone, seulement un site Internet. L'organisation ne compte pas d'autres membres connus que M. Charkaoui. Interrogé à ce sujet, ce dernier a été avare de commentaires.

Des liens avec des personnages controversés



  Salam Elmenyawi

Lors d'une conférence de presse du collectif, jeudi, Adil Charkaoui était accompagné du président du Conseil musulman de Montréal, Salam Elmenyawi, et de Hajar Jerroumi. Tous deux ont donné leur appui, il y a deux semaines, à un groupe de jeunes musulmans, le collectif 1ndépendance, qui voulait faire venir à Montréal des prédicateurs islamistes controversés ayant tenu des propos sexistes sur les femmes.

Le collectif de M. Charkaoui avait également soutenu la venue de ces prédicateurs au nom de la liberté d'expression et des minorités religieuses.

Rappelons également que l'imam Salam Elmenyawi avait fait des démarches auprès du ministère de la Justice en 2004 pour instaurer au Québec une cour islamique, soit un tribunal de médiation et d'arbitrage basé sur la charia. 

Qui est Adil Charkaoui?

Originaire du Maroc, Adil Charkaoui a été arrêté en mai 2003 en vertu d'un certificat de sécurité. Après plus de 21 mois d'incarcération, il a été remis en liberté en 2005 par un juge de la Cour fédérale, qui lui a néanmoins imposé de strictes conditions, dont le port d'un bracelet électronique. Son certificat de sécurité a été révoqué depuis. En septembre 2009, il a réclamé des excuses officielles du gouvernement, qu'il n'a pas obtenues. En 2011, il annonçait son intention de poursuivre le gouvernement fédéral, le SCRS et l'Agence des services frontaliers du Canada pour 26 millions de dollars. Le gouvernement canadien se défend pour sa part d'avoir injustement traité Adil Charkaoui.


Des propos durs envers le collectif

Durant la conférence de jeudii, Adil Charkaoui a parlé de ses « partenaires de la communauté sikhe, juive et musulmane » avec lesquels il entreprenait des actions. La communauté juive s'est par après clairement distanciée du collectif. Dans un communiqué publié vendredi, le Centre consultatif des relations juives et israéliennes a affirmé ne pas avoir l'intention de participer à la manifestation même si s'oppose à la charte, puisqu'il refuse d'être associé aux organisateurs « qui comprennent des intégristes religieux radicaux ».

« La communauté juive parle de sa propre voix et n'acceptera pas d'être cooptée ou manipulée par les objectifs douteux de certains des organisateurs de la manifestation qui comprennent des intégristes religieux radicaux avec lesquels la communauté juive ne fera jamais cause commune.  » — Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Le Congrès maghrébin de Montréal a, pour sa part, invité tous les Québécois à participer à la manifestation de samedi. La communauté sikhe ne nous a pas rappelés.

Le Collectif québécois contre l'islamophobie affirme que 5500 personnes se sont inscrites sur sa page Facebook pour participer à la marche, qui doit se mettre en branle à midi, à la place Émilie-Gamelin.

Avec les informations de Normand Grondin

+ VIDEO : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/09/13/004-manifestation-c…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 16:31 (2013)    Sujet du message: FRANCE - NICE : LIEN ETROIT ET DISCRET DE L'EGLISE CATHOLIQUE ET L'ISLAM Répondre en citant

FRANCE - NICE : LIEN ETROIT ET DISCRET DE L'EGLISE CATHOLIQUE ET UNE MOSQUEE SITUE DERRIERE LA BASILIQUE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION

Une mosquée rattachée à un bâtiment de l'Eglise catholique, et un secteur sur la rue d'Italie en train d'être envahi par les musulmans. Boucherie hallal, épicerie, magasin de linge pour dames et librairie, etc. Il existe aussi une autre mosquée à 60 mètres sur la même rue.  La conquête suit son cours...


Facade de la Basilique Notre-Dame de l'Assomption et statue de la Reine du Ciel




Mosquée derrière et rattachée à la Basilique Notre-Dame de l'Assomption. Le lieu de culte islamique n'est pas identifié mais si vous allez sur Google, il est clairement énoncé
10 rue de Suisse (semble donner une fausse adresse sur Google, le 10 rue de Suisse semble être un hôtel en face.)
06000 Nice


 Mosquée AlBarakaet lieu de prière
 12 Rue de Suisse, 06000 Nice ‎ 









Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Sep - 09:41 (2013)    Sujet du message: AU NOM DE MAMMON. FRANCE: AU SECOURS, LE QATAR ACHETE ENCORE UN FLEURON FRANCAIS ! Répondre en citant

AU NOM DE MAMMON. FRANCE: AU SECOURS, LE QATAR ACHETE ENCORE UN FLEURON FRANCAIS !

Publié le sept 12, 2013 @ 14:10



PARIS, France – Quand le Qatar décidera de frapper la France via ses mulets installés dans les sociétés qu’il a acheté en France et qu’il paye donc, ça sera innarêtable. Ils ne portent pas de djellaba ou de grandes barbes mais, c’est toujours al-Qaïda style Mohamed Attah. Souvenez-vous de ce nom, c’est celui de l’un des terroristes (Egyptiens parmi des Saoudiens) qui avaient perpétré les attentats de 11 septembre avec des cutters. Quand vous voyez Ibrahimoic jouer, oubliez, et faites vous à l’idée qu’en face, c’est un petit djihadiste en puissance propre sur lui. 

On a donc appris que, la vitrine de la marque aux chevrons, Citroën, sur les Champs-Elysées, a été vendue au Qatar. C’est cette marque automobile qui équipe la présidence de la République française avec le véhicule officiel du chef de l’Etat, la DS5 Hybrid 4. Occupé par Citroën depuis 1927, au début des années 2000, le C 42 était devenu la nouvelle vitrine prismatique de la marque, avec le projet architectural de Manuelle Gautrand.




Le montant de la vente a été révélé. Citroën a donc perçu la coquette somme de 77 millions d’euros, et reste…locataire des lieux car, c’est ici ça vitrine. C’est le groupe Maypan qui est acquéreur des lieux. Devinez qui se cache derrière ce fonds d’investissement, c’est celui personnel de l’ex émir du Qatar, l’affreux cheick Hamad ben Khalifa al-Thani. Son siège est au Pays-Bas et non au Qatar.

Mais bien sûr, ces achats qui font du patrimoine qatari en France des investissements de l’ordre de 6,5 milliards d’euros, n’inquiète personne. L’essentiel est que l’argent rentre dans les caisses. Or, ces derniers sont essentiellement des acquisitions faites par la famille régnante du Qatar et ses proches cachés derrière des fonds d’investissements. La justice s’en fout, pas de biens mal acquis, ce n’est pas la Guinée équatoriale du flambeur Teodorin Nguema Obiang, fils du président équato-guinéen, qui achète essentiellement des voitures de luxes italiennes, allemandes ou anglaises.

On comprend aisément pourquoi la France s’aligne avec le Qatar pour détruire la Syrie. C’est en vue de renforcer encore une fois ce petit pays de chameliers terroristes avec le projet NABUCCO (gazoduc) pour son gaz. Alors, quand les éditocrates médiatiques nous disent que la Syrie est la bonne conscience de la France, c’est de l’enfumage.

http://allainjules.com/2013/09/12/au-nom-de-mammon-france-au-secours-le-qatar-achete-encore-un-fleuron-francais/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Sep - 11:57 (2013)    Sujet du message: LA CHARTE DE LA LAÏCITE DE VINCENT PEILLON REJETEE PAR LES MUSULMANS DE FRANCE QUI VENLENT L'ISLAMISATION DE L'ESPACE PUBLIC Répondre en citant

LA CHARTE DE LA LAÏCITE DE VINCENT PEILLON REJETEE PAR LES MUSULMANS DE FRANCE QUI VENLENT L'ISLAMISATION DE L'ESPACE PUBLIC

septembre 12th, 2013
Europe-Israel.org



La Charte de la laïcité dans les écoles présentée hier par Vincent Peillon à la Ferté-sous-Jouarre et qui a emporté l’adhésion de la majorité des responsables politiques français a provoqué, comme par hasard, l’ire des représentants des musulmans de France qui donnent une nouvelle fois tout sa saveur à l’adage populaire : qui se sent morveux se mouche.
 

Cette Charte dont l’objectif est de redonner ses lettres de noblesse à la laïcité, mise à mal dans les écoles depuis trois décennies, doit figurer sur le fronton des écoles de la République afin de ne pas laisser l’école devenir un creuset de l’intégrisme.

N’en déplaise aux musulmans qui souffrent du délire de persécution dès que l’on abonde pas dans leur sens, ils n’ont pas d’arguments à faire valoir. Ils sont toujours prompts à crier au feu qu’ils ont alimenté. Leur émoi est symptomatique de leur refus d’adhérer au pacte républicain.

Pourquoi sont-ils les seuls (ou presque) à se sentir visés par la Charte sur la laïcité ? Parce qu’ils sont les seuls à l’attaquer violemment.

En jouant la victime, ils confessent leurs intentions : balayer les valeurs de la République, saper toute tentative de les renforcer contre l’intrusion du religieux dans le domaine public. La charte de la laïcité est vécue comme un acte hostile, un frein, une manœuvre susceptible de nuire ou de freiner leurs sombres desseins. Ils se taisent quand il faut condamner les crimes de ceux qui professent la même religion qu’eux, et s’effarouchent quand leurs pays d’accueil se dote de lois pour préserver ses fondations démocratiques.

Ils cherchent, en permanence, la brèche dans laquelle s’engouffrer. Cette Charte n’est pourtant qu’une simple déclaration de principe ne présentant aucun caractère contraignant ni discriminatoire et elle repose sur le volontariat.

Mais la levée de bouclier qu’elle a suscitée au sein de la communauté mahométane en dit long sur son absence de toute volonté de se dissoudre et s’intégrer dans la communauté nationale qu’ils veulent remplacer.

Cette Charte n’est pas de leur goût, car elle ne crée pas les conditions de l’appropriation de l’enseignement républicain par l’islam, de l’assujettissement de la république aux lois musulmanes, et ne favorise pas leur projet de conquête de la France.

Donc elle ne peut être qu’incompatible avec l’islam. Donc une insulte à leur toute-puissante arrogance que la réalité, pourtant, dénonce tous les jours.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour www.Dreuz.info

http://www.europe-israel.org/2013/09/la-charte-de-la-laicite-de-vincent-peillon-rejetee-par-les-musulmans-de-france-qui-veulent-lislamisation-de-lespace-public/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Sep - 20:52 (2013)    Sujet du message: «NE PAS PORTER LE VOILE EST UN PECHE»: L'ENSEIGNANT SUSPENDU DEVIENT TÊTE DE LISTE DU PARTI ISLAM Répondre en citant

«NE PAS PORTER LE VOILE EST UN PECHE»: L'ENSEIGNANT SUSPENDU DEVIENT TÊTE DE LISTE DU PARTI ISLAM

Y.B.

Mohamed Saïd Guermit, un professeur de religion islamique connu pour avoir déclaré – devant les caméras de télévison de la RTBF – que les filles qui ne portaient pas le voile commentaient un péché, sera la tête de liste du parti Islam en province de Liège aux prochaines élections législatives. L’homme habite Retinne (Fléron).


DR
Cet habitant de Retinne estime que c’est un péché de ne pas porter le voile. Il emmènera la liste très controversée Islam, aux prochaines élections pour la province de Liège.

Redouane Ahrouch, un des deux conseillers communaux du parti Islam élus en octobre 2012 à Anderlecht, l’affirme : pour les fédérales, en province de Liège, c’est le professeur de religion islamique controversé, Mohamed Saïd Guermit, qui sera sa tête de liste. Celui-ci avait déjà emmené la liste du Mouvement pour l’Éducation (MPE), aux fédérales de 2014. Il avait recueilli 433 voix de préférence et son parti s’était adjugé 0,22 % des suffrages. Mais depuis, l’affaire du reportage de la RTBF, où il affirmait qu’une jeune fille musulmane non voilée commettait un péché, lui a donné une visibilité bien plus grande. Et sa suspension en tant qu’enseignant puis ses recours au Conseil d’État ont à nouveau fait parler de lui.

Mohamed Saïd Guermit, qui habite Retinne et enseigne la religion islamique aux athénées Verdi (Verviers) et de Chênée, explique qu’il ne peut encore rien confirmer : «  il y a des pourparlers, des contacts  ». Mais il ajoute : «  au fédéral, si on se présente, ce n’est pas sans ambition ou espoir. »

À la Région, Islam compte présenter des listes dans les arrondissements de Liège, Verviers et Charleroi. À Verviers, la tête de liste devrait être un homme ayant milité au MR. «  Les gens du MR sont plus intelligents que ceux qui viennent du PS (sic). Ils ont un esprit plus critique et veulent se libérer du point de vue économique  », estime Redouane Ahrouch dans un discours simpliste. «  Nous aussi, on a des conceptions assez libérales du point de vue économique. On a l’ambition d’être un grand parti, pour libérer les musulmans de l’emprise du parti socialiste…  »

Selon Redouane Ahrouch, Islam envisage un élu dans chaque circonscription. De plus, aux régionales à Bruxelles, il vise pas moins de six sièges ! Ici, le parti aurait déjà recruté 72 candidats.

Les grandes lignes du programme, selon Redouane Ahrouch ? «  1. Sauver la Belgique, aux prises avec des dérives séparatistes, et en revenir à la Belgique de papa. 2. Une économie saine, sans usure, ni spéculation, ni renflouement des banques. 3. En matière de justice, lutter contre les discriminations.  » Et l’Islam dans tout ça ? «  Le mouvement se base sur la religion islamique. Mais on parle plutôt d’éthique, pour ne pas faire peur aux gens. C’est un peu comme pour l’ancien PSC, qui, à l’époque, adoptait la philosophie de l’Église.  »

http://www.laprovince.be/813865/article/regions/liege/actualite/2013-09-18/…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Sep - 11:19 (2013)    Sujet du message: LE DEPUTE LAURENT LOUIS ET LE PARTI ISLAM: LES RAISONS DE LA COLLABORATION! Répondre en citant

LE DEPUTE LAURENT LOUIS ET LE PARTI ISLAM: LES RAISONS DE LA COLLABORATION!

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=nUzhGoSyrm0#t=10…




VIDEO :
http://www.youtube.com/watch?v=e-oFEewyPAg

18:18

Hakim Street Télé Virtuelle

  • Bonjour monsieur, je travail pour un blog au sujet du nouvel ordre mondial du sionisme du racisme de la pédophilie etc etc… et j’ai vue une vidéo a votre sujet tres interressante mais peut de temps plus tard on m’a fait parvenir vos propos au sujet de l’Islam….
    j’aimerais connaitre votre réelle opinion sur l’Islam ? Merci de votre réponse

    19:08
    Laurent Louis Bis
    Bonjour,
    Mon opinion sur l’Islam ? C’est très simple, je combats l’islamophobie actuelle et la stigmatisation que subissent les Musulmans à travers le monde. Cependant, en tant que démocrate, je combats avec fermeté les islamistes radicaux qui souhaitent imposer la charria dans le monde et dans les pays occidentaux. Il y en a peu mais ils existent. Des quartiers entiers en Belgique sont devenus des zones de non-droit dans lesquelles la police a reçu ordre de ne plus intervenir. Ce sont les religieux qui font la loi. Cette situation marginale est intolérable et j’imagine que vous partagez mon point de vue.

  • Pour le reste, je respecte totalement cette religion même si je suis persuadé qu’il faut une séparation très claire entre la politique et la religion. Sinon, j’ai de nombreux amis musulmans. Lorsqu’on décide de vivre sa religion en privé, tout se passe pour le mieux.

  • Amitiés
...

http://streettelevirtuelle.wordpress.com/2013/04/02/islamophobie-qui-est-vraiment-laurent-louis-video/


Dernière édition par maria le Lun 7 Oct - 18:38 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Sep - 02:08 (2013)    Sujet du message: LES MUSULMANS DE BELGIQUE VONT EXPULSER LES BELGES QUI S'OPPOSENT A LA SHARIAH ET A LA BURQA Répondre en citant

LES MUSULMANS DE BELGIQUE VONT EXPULSER LES BELGES QUI S'OPPOSENT A LA SHARIAH ET A LA BURQA 



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=_ytv6tmf6a0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 00:23 (2013)    Sujet du message: OBAMA USES OWN MONEY TO OPEN MUSLIM MUSEUM AMID GOVERNMENT SHUTDOWN Répondre en citant

OBAMA USES OWN MONEY TO OPEN MUSLIM MUSEUM AMID GOVERNMENT SHUTDOWN 

Posted about 1 day ago (Oct 5, 2013)




The International Museum of Muslim Cultures in Jackson, Mississippi is temporarily funded by President Obama.

Washington, DC — While up to 800,000 federal workers faced life without a paycheck as Day One of the government shutdown kicked in, President Barack Obama held a press conference to announce that he is using his own money to open the federally funded International Museum of Muslim Cultures.

“During this shutdown, people will have to deal with some of their favorite parks and museums being closed,” Obama told reporters. “Just keep in mind, they will always be there. The Grand Canyon and the Smithsonian are not going anywhere.” Obama continued, “The International Museum of Muslim Cultures is sacred. That is why I have taken it upon myself to use my own personal funds to re-open this historic piece of American culture.”

The International Museum of Muslim Cultures closed its doors Tuesday as parts of the federal government shut down after Congress failed to reach an agreement on spending. On Monday, the Senate rejected the latest budget proposal from the House of Representatives. The fiscal standoff stems in large part from Republican attempts to block President Obama’s healthcare initiative.

“The Muslim community deserves our full acceptance and respect,” Obama said. “We have killed millions of Muslims overseas since the September 11th attacks. They are not all bad. In fact most of them are good. So during this shutdown, now is a great time to learn about the faith of Islam. I encourage all of you to celebrate the Muslim community, the ‘Sunnah’ and the magic of the ‘Quran’. All of this can be found at the newly re-opened International Museum of Muslim Cultures.”

Khaled Matei who is a member of the Muslim Brotherhood‘s Freedom and Justice Party told CNN he is pleased with Obama and his actions. “I spoke with President Obama by telephone yesterday and personally thanked him for what he is doing for the Muslim community,” Matei said. “This is definitely a step in the right direction I explained to him. Praise Allah.”

Obama finished the press conference explaining to reporters how thrilled he is to see the museum open again. “Folks, this is a time to focus on things that are important to us in America. Sure, we would all like to see the government open, it just is not that simple. What is simple is me funding the International Museum of Muslim Cultures so that it can stay open during this horrible time in our nation’s history, all thanks to the echo chamber which is called the Tea Party.”

The International Museum of Muslim Cultures is located at 201 E Pascagoula Street in Jackson, Mississippi. It is open Tuesday – Friday from 10:00 am – 5:00 pm. The museum is closed Friday from 1:00 pm – 3:00 pm in observance of the Jumah Prayer.

###

http://nationalreport.net/obama-uses-money-open-muslim-museum-amid-governme…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 00:55 (2013)    Sujet du message: CALGARY : COUNCIL APPROVES MEGA MOSQUE IN AREA NOT EVEN ZONED YET Répondre en citant

CANADA - CALGARY : COUNCIL APPROVES MEGA MOSQUE IN AREA NOT EVEN ZONED YET

Posted on September 16, 2013 by creeping

Zoning jihad in Canada. via Islamic mosque, cultural centre approved for city’s southeast outskirts.



Members of the Islamic Centre of South Calgary, project co-ordinator Nisar Ahmed Bhutto and, from left, ICSC Secretary Khurram Abbasi, ICSC President Arshad Farooq and ICSC Director Ghufran Ahmed walk across land designated for a mosque that was approved by city council on Tuesday.
Photograph by: Ted Rhodes , Calgary Herald


A large mosque will rise in Calgary’s southeast corner, after council brushed aside planners’ worries the city shouldn’t approve projects in zones that are not even planned yet.

A major Calgary Islamic group that has outgrown its Queensland worship centre bought the 3.7-hectare site in 2007, just south of Marquis of Lorne Trail at 104th Street S.E. and several minutes’ drive from any current neighbourhoods.

It wants to build a $27.8-million community campus that starts with a mosque and community centre, but eventually would include schools, apartments and a strip mall.

The planning department urged aldermen to oppose the project because it was an “ad hoc” proposal on a vacant swath of land that is several years away from being planned, let alone readied for development.

Council members, who have long heard how difficult it is to locate a new mosque, church or temple, approved the Islamic Centre of South Calgary by a 13-1 vote.

“I can’t see why we can’t build a neighbourhood around a mosque,” Ald. Gian-Carlo Carra said, calling it an “ideal” hub for a future community.

Proponents of the new masjid — the Arabic word for mosque — said the site outside of the ring road was affordable for the community.

“In that part of the south, there’s no other centre available,” said Arshad Farooq, president of the Islamic centre.

Forty per cent of the city’s Muslim community lives in the south quadrants, he said. The latest Statistics Canada household survey put Calgary’s Muslim population at 56,785, making it the second-largest city religion after Christianity.

The current south Calgary mosque can handle the five regular daily prayer services, but on Fridays the parking and space at the Queensland centre are so tight they must rent out a McKenzie Towne community hall. They need two back-to-back services to accommodate all the worshippers, Farooq said.

The Islamic group has promised to provide the centre with its own fire protection, water and sewer systems until the city’s suburbs grow out to the new location.

Ald. Gord Lowe was the lone “no” vote, concerned the city would be on the hook financially for linking the mosque with the rest of Calgary.

“We have a policy. We do not approve leapfrog development,” Lowe said.

So the council unanimously voted against its own policy. This project even goes against the Calgary mayor’s own anti-sprawl agenda.

The mayor, however, is a Muslim. Creeping right along in Calgary. 200 miles north of Montana.

http://creepingsharia.wordpress.com/2013/09/16/calgary-council-approves-mega-mosque-in-area-not-even-zoned-yet/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 8 Oct - 16:43 (2013)    Sujet du message: LA FRANCE INVITE UN DEPUTE DU HEZBOLLAH 08/10/2013 Répondre en citant

LA FRANCE INVITE UN DEPUTE DU HEZBOLLAH  08/10/2013



Alors que la classe politique passe son temps à essayer d’obtenir des indices sur l’étape future dans la région, une ouverture européenne discrète est en train de se faire en direction du Hezbollah. Il y a une semaine, le responsable des relations internationales au sein du Hezbollah, le Dr Ammar Moussaoui, s’est rendu en Italie pour participer à une conférence sur les relations entre les peuples et les États du bassin méditerranéen, ainsi que sur l’immigration clandestine et la lutte contre le terrorisme. Certes, le Hezbollah est régulièrement invité à participer à ce genre de conférences en tant qu’acteur important au Liban, voire dans la région. Mais le timing de ce rendez-vous lui donne une toute autre dimension.

De plus, c’est désormais au tour du député membre du bloc de la Résistance, Ali Fayad, d’entamer dès aujourd’hui une visite en France. Il a été invité officiellement pour participer avec deux de ses collègues, Samir el-Jisr et Ghassan Moukheiber, à un débat à l’Assemblée nationale française sur l’abolition de la peine de mort. La France milite activement pour cette abolition au sein de l’Europe mais aussi dans le monde, et les députés ont été sciemment choisis parce que les partis ou blocs qu’ils représentent ont une opinion précise sur le sujet. Mais selon une source parlementaire libanaise, ce n’est pas le président de la Chambre qui a choisi les députés devant participer à ce débat, comme cela se fait souvent. Les noms ont tout simplement été envoyés par l’ambassade de France au secrétariat du Parlement. Si le député Ghassan Moukheiber est connu pour son activisme en faveur des droits de l’homme et contre la peine capitale, et si Samir el-Jisr, en tant qu’ancien ministre de la Justice et en tant qu’avocat, a aussi une position plutôt favorable à cette abolition, le Dr Ali Fayad qui représente officiellement le Hezbollah y est hostile, le parti dont il est membre ayant à plusieurs reprises réclamé la peine capitale pour les espions libanais travaillant pour le compte d’Israël par exemple.


http://www.lorientlejour.com/article/836641/la-france-invite-un-depute-du-h…

http://www.alterinfo.net/notes/La-France-invite-un-depute-du-Hezbollah_b593…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 18:52 (2013)    Sujet du message: ABOU IMRAN QU ALLAH LE LIBERE) ANVERS SPEECH EGLISE ST MARI Répondre en citant

ABOU IMRAN QU ALLAH LE LIBERE) ANVERS SPEECH EGLISE ST MARI

Propagande ismaliste pour rallier les troupes au Jihad 




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=hdiY3p3rcx8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 23 Oct - 10:33 (2013)    Sujet du message: CANADA - QUEBEC : VOEUX DENIS CODERRE. RAMADAN 2013 Répondre en citant

CANADA - QUEBEC : VOEUX DENIS CODERRE. RAMADAN 2013

Cher Chevalier de Malte du Vatican en marche pour le Jihad à Montréal, voilà le prochain maire de Montréal



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=CgCoveekSzo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Oct - 11:22 (2013)    Sujet du message: FRANCE : ISLAM ET REPUBLIQUE : MOTS CROISES A L’IRIS 23/10/2013 Répondre en citant

FRANCE : ISLAM ET REPUBLIQUE : MOTS CROISES A L’IRIS  23/10/2013



Dans un contexte caractérisé par des dérives verbales sur l’islam et les musulmans en France, sur fond d’une stigmatisation soutenue des «étrangers», il était utile de dépassionner le débat. Et c’est ce que veut faire l’institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) à travers le colloque qu’il organise le 14 novembre prochain autour de la problématique : «La république à l’épreuve de l’Islam».

Loin des clichés, des stéréotypes et des discours xénophobes et islamophobes, l’IRIS entend ouvrir un débat serein avec des experts, des chercheurs universitaires, et des hommes politiques. L’objectif étant de prouver que l’islam et les musulmans ne constituent pas un danger pour la république et qu’ils sont tout à fait soluble l’un dans l’autre.

Cet important colloque devrait nous réconcilier avec le débat intellectuel loin des passions dévastatrices de certains hommes politiques et des médias qui en font un fonds de commerce. Tout auréolé de sa légion d’honneur dont il a été décoré récemment, l’IRIS et son président Pascale Boniface a ce grand mérite d’inviter un aréopage d’experts pour débattre d’un thème «explosif» en France.

Le colloque se décline ainsi sur trois grandes problématiques que les participants vont tenter d’examiner. Il sera d’abord question d’explorer les «conséquences pour la France» de l’affirmation des forces de l’Islam politique dans le monde arabe.

Un plateau riche et varié Autour de Didier Billion, directeur adjoint de l’IRIS, Pouria Amirshahi, député des Français de l’étranger (Maghreb/Afrique de l’Ouest), secrétaire de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre, sénateur du Territoire de Belfort, vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain, Sciences Po Paris et Majed Nehmé, directeur de publication, Afrique Asie, vont se relayer pour dire ce qu’ils en pensent.

Un deuxième atelier de débat se penchera sur «l’état des lieux de l’Islam en France : Réalités et dynamiques». Boni(face) à Barbier Animé par Samir Amghar, chercheur associé à l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Université du Québec à Montréal, ce débat verra la participation de Marwan Muhammed, statisticien, porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France, Jacques Myard, député des Yvelines, maire de Maisons-Laffitte, président du Cercle Nation et République (CNR), Assemblée nationale, Tareq Oubrou, grand imam de la mosquée de Bordeaux et Madjid Si Hocine, médecin, animateur de «L’égalité d’abord.

Enfin, l’IRIS propose un thème d’une brûlante actualité : «Islam en France : Menace ou opportunité pour le pacte républicain ? A tout seigneur tout honneur, ce débat sera modéré par le directeur de l’IRIS, Pascal Boniface, connu pour sa probité intellectuelle et son sens de la mesure. Il aura certainement fort à faire face à Claude Askolovitch, éditorialiste à iTélé, chroniqueur à Bein Sport, Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L’Express, Christian Delorme, prêtre du diocèse de Lyon, Raphaël Liogier, professeur en sociologie, Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et Marwan Mohammed, chargé de recherche, CNRS, Centre Maurice Halbwachs-Equipe de recherche sur les inégalités sociales (CMH-ERIS).

Le mot de la fin reviendra à Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat. C’est dire que le débat promet d’être passionnant et peut être même passionné entre des intervenants dont certains ont la langue fourchue quand il s’agit de casser de l’islam ou du musulman.


http://www.algerie1.com/actualite/islam-et-republique-mots-croise-a-liris/

http://www.alterinfo.net/notes/Islam-et-Republique-Mots-croises-a-l-IRIS_b5…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Oct - 12:24 (2013)    Sujet du message: L'ISLAM, ELEMENT INDISSOCIABLE DE LA CULTURE RUSSE (POUTINE) 23/10/2013 Répondre en citant

L'ISLAM, ELEMENT INDISSOCIABLE DE LA CULTURE RUSSE (POUTINE)  23/10/2013

Un article à lire avec attention. Il y a beaucoup de désinformation de la part de Vladimir Poutine quant aux liens qui uniraient la Russie et les valeurs de l'Islam. Le seul lien que je vois entre l'Islam (radical) et cette culture Russe est cette unité communiste pour renverser les principes et valeurs judéo-chrétiennes qui sont sous attaque depuis bien longtemps dans ce pays. N'oublions pas le passé de Vladimir Poutine, membre influent du KGB, qui n'a eu de cesse de persécuter, de torturer et de tuer tous les opposants au régime communiste de la Russie. Nous avons vu le président Poutine, ces dernières semaines, prendre position sur des sujets chauds, qui ont presque amener ce président à être en liste pour recevoir le prix Nobel de la Paix. La Russie est un pays sous la coupe de Rome, comme tant d'autres, et ils ont chacun leur rôle à jouer (bon ou mauvais) afin de séduire les nations et même le peuple de Dieu. J'ai pu le constater dernièrement sur Facebook, où un frère engagé soutenait ouvertement les décisions du président Poutine. Il ne voit pas le tableau global ou la partie d'échec qui se joue.

Le président Poutine nous dit que : l'islam constitue un élément important de la culture russe, et ce depuis 225 ans. Voyons de plus près ce que nous dit l'histoire : " L’Empire russe,intéressé par le fait de gagner les musulmans à sa cause, favorise leur religion en créantl’Assemblée spirituelle à Orenbourg. L’impératrice Catherine l'envoie des mollahs tatars dans la steppe kazakhe et construit de nombreuses mosquées pour mieux contrôler les Kazakhs. Mais le renforcement de l’islam donne des résultats inverses à ceux escomptés et l’empire durcit sa position envers le dernier, il limite le nombre de mollahs et de mosquées par région. Avec l’arrivée des soviétiques au pouvoir, tout semble changer. Mais provisoirement seulement; les premières «déclarations démocratiques» n’aboutissent qu’à se retourner contre toutes les religions par une série de répressions à la fin des années 1920, et l’idéologie communiste espère mettre fin à l’islam. Pourtant les Directions spirituelles musulmanes avaient été rétablies durant la Deuxième Guerre Mondiale par Staline qui avait voulu utiliser le potentiel religieux pour servir ses buts."  http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/81/72/05/PDF/These_-_Abdrakhmanov.p… , P.4 . L'Islam, comme au temps de Staline et même au temps d'Hitler sera utilisé par l'Amérique, via le chef des frères musulmans du monde entier, Barack Hussein Mohammed Obama, ainsi que par le président de la Russie pour renverser les valeurs judéo-chrétiennes afin d'instaurer une dictature pesante sur ce pays et dans le monde entier, confirmant ainsi leur soutien aux valeurs de Rome et de l'OIC qui est d'instaurer le grand Calife mondial - la grande persécution à travers le monde, tel que prophétisé dans les Saintes Ecritures. 

Nous voyons également que l'Eglise Russe va dans le même sens (voir article précédent).

Selon Wikipedia, l'impératrice Catherine II se serait convertit à la religion orthodoxe le 28 juin 1744.

Depuis 1762, Catherine II règne en autocrate (unique détentrice d’un pouvoir dit de droit divin) sur une population essentiellement composée de serf de l’immense empire russe. Admiratrice des Lumières françaises, surnommée la « Sémiramis du Nord » = Séminaris / voir sur Wikipédia = démon de l'antiquité, équivalent de la vierge Marie d'aujourd'hui http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=1191 .

Le dernier sommet du G20 a eu lieu le 5 et 6 septembre dernier à St-Petersbourg, en Russie, là même où se trouve le cheval de bronze noir tel que mentionné dans l'Apocalypse, et monté par Pierre le Grand. Tout est à saveur maçonnique et à l'adoration au dieu de ce monde, Lucifer. Voir aussi tous ceux qui se sont réunis pour ce grand sommet mondial. Ceux qui prennent les grandes décisions dans ce monde afin de faire avancer cet ordre nouveau. Voir ce vidéo à partir de 40mtes. Vous y trouverez également l'agenda de ce dernier sommet http://www.youtube.com/watch?v=W3Jnqbptgz4 .

Le président Poutine, fier serviteur politique des aspirations de Rome, du Conseil Mondial des Eglises et des Nations Unies tous soumis à cet esprit de l'Antichrist,  dieu Zeus/Lucifer qui contrôle toutes ses instances internationales, ira donc de l'avant pour ce qui concerne l'islamisation de la Russie et amènera, par le fait même, la malédiction sur son peuple. 




L'islam, élément indissociable de la culture russe

© AFP/ Mustafa Ozer

L'islam constitue un élément important de la culture russe, a déclaré le président Vladimir Poutine lors d'une réunion solennelle consacrée au 225e anniversaire  de la Direction spirituelle centrale des musulmans de Russie. "L'Islam est un élément marquant du code culturel russe", a souligné le chef de l'Etat.

Il a rappelé le
L'islam constitue un élément important de la culture russe qui a institué une direction spirituelle des musulmans il y a 225 ans. Selon M. Poutine, cette décision "a alors montré au monde entier et notamment à l'Europe un exemple de sagesse et de tolérance religieuse".

Le président est persuadé que la décision d'instituer un centre musulman a été dictée à l'impératrice par l'histoire nationale de la Russie, qui n'a jamais connu de guerres et de conflits religieux. Elle était dictée par l'expérience d'édification d'une civilisation unique en son genre, unissant l'Est et l'Ouest, l'Asie et l'Europe.

Malgré ces processus, "chaque ethnie a conservé son identité", a souligné le chef de l'Etat.

Le 22 septembre 1788, l'impératrice Catherine II a signé un décret instituant à Oufa (Bachkirie) une Assemblée spirituelle réunissant tous les dignitaires musulmans. L'Assemblée a officiellement commencé ses activités en décembre 1789 dans la partie européenne de la Russie et en Sibérie.

A l'heure actuelle, la Russie compte 82 organisations religieuses centralisées, dont la Direction spirituelle centrale des musulmans, le Conseil des muftis, le Centre de coordination des musulmans du Caucase du Nord. On dénombre en outre dans le pays neuf établissements d'enseignement musulmans qui fonctionnent sous l'égide de la Direction spirituelle.

Depuis 1980, cette dernière est dirigée par le mufti suprême Talgat Tadjouddine.


Ria Novosti

http://www.alterinfo.net/notes/L-islam-element-indissociable-de-la-culture-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Oct - 18:30 (2013)    Sujet du message: POUR LES MUSULMANS CANADIENS, L'EXPRESSION « CRIME D'HONNEUR » EST RACISTE ET ISLAMOPHOBE Répondre en citant

POUR LES MUSULMANS CANADIENS, L'EXPRESSION « CRIME D'HONNEUR » EST RACISTE ET ISLAMOPHOBE 

Se laissent-ils délibérément induire en erreur ? Ou les musulmans canadiens qui s’opposent au financement fédéral pour enquêter sur les violences d’honneur dans les communautés musulmanes (et autres) sont-ils simplement des victimes naïves d’une propagande bien rôdée servant à expliquer les meurtres de femmes musulmanes fondés sur la religion et la culture ?

Chaque année, selon les rapports des Nations Unies, 5000 femmes à travers le monde sont tuées pour des raisons «d’honneur» qui ont trait à des  questions de pudeur et d’obéissance, mais la plupart des experts soutiennent que ces chiffres sont beaucoup plus élevés. Et le nombre de victimes de la violence d’honneur, qui peut impliquer des coups, des attaques à l’acide ou la réclusion d’une femme à son domicile est littéralement incalculable. Rien qu’au Royaume-Uni, plus de 3000 de ces crimes d’honneur ont eu lieu en 2010, selon une étude réalisée [a study]  par l’organisation des droits des femmes iraniennes et kurdes

(IKWRO). Selon cette organisation, ces crimes ont majoritairement été commis par des musulmans, mais les crimes d’honneur sont également notoires chez Sikhs et les Hindous.


Au Canada, la décision d’allouer des fonds pour lutter contre la violence d’honneur a commencé en 2007, après qu’une série de crimes d’honneur les deux années précédentes, eût entraîné la mort de deux femmes et d’un homme. Peu après l’annonce du programme, le 10 décembre 2007, une jeune fille de 16 ans, Aqsa Parvez, native de Toronto a été étranglée [strangled her] par son père et son frère. La raison : elle avait refusé de porter le hijab ou foulard.

Pourtant, récemment, certains groupes se sont élevés contre la qualification de ces crimes de « crimes d’honneur» et contre l’idée de fournir des programmes ciblés pour y remédier, bien que  deux évènements successifs soient venus confirmer l’urgence et la nécessité en la matière.



Un tiers des adolescents jordaniens  trouvent les crimes d’honneur justifiés

Le premier d’entre eux fut la condamnation en 2012 [conviction] de Mohammad Shafia, de sa femme Tooba Yahya, et de leur fils Hamed pour le meurtre des trois filles adolescentes de Mohammad et de Tooba et le meurtre de Rona Amir Mohammad, l’autre épouse de Mohammad Shafia dans un arrangement polygame – une affaire qui a suscité l’attention du monde entier. Cette condamnation a confirmé les conclusions d’une étude [study] de l’Université de Sherbrooke publiée cette année et montrant une augmentation exponentielle du nombre des crimes d’honneur au Canada. Seules trois victimes connues ont été tuées entre 1954 et 1983. Depuis 1999, douze femmes sont mortes dans des crimes d’honneur.

Tous ces meurtres, selon l’étude, ont eu lieu au sein des familles immigrées. (Il est à noter que l’augmentation peut ou non refléter soit le nombre croissant d’immigrants musulmans au Canada au cours des années, soit une meilleure compréhension des crimes d’honneur dans les services judiciaires et autres organismes)

Pourtant, selon un récent rapport [ recent report] de Women’s e- News, beaucoup de femmes musulmanes canadiennes aujourd’hui s’élèvent contre la nouvelle focalisation du gouvernement sur ces crimes, en faisant valoir que la violence de l’honneur n’est pas différente de toute autre forme de violence conjugale. Les opposants à cette idée considèrent que ces projets sont «racistes», et affirment qu’ils se concentrent de manière injustifiée et partiale sur les familles musulmanes et hindi. «Quand des femmes de couleur sont tuées, nous interrogeons leur vaste environnement culturel, nous nous demandons ce qui ne va pas avec le peuple tout entier – leur culture, leur religion – au lieu de ne considérer qu’une personne en particulier »  déclare par exemple à Women’s e-News, Itrath Syed, qui poursuit un doctorat en «islamophobie » à Vancouver.

Cette remarque n’est pas seulement tragique en ce qu’elle est manifestement fausse dans une majorité des cas, mais en ce qu’elle cherche à réduire à néant l’horreur de la violence de l’honneur, de nier les différences profondes entre les crimes d’honneur et d’autres formes de violence domestique et d’homicide de femmes.

Il est à la fois absurde et malhonnête de laisser entendre que toutes les victimes non – blanches et les auteurs de violences sont investiguées  sur des bases «culturelles» – en particulier compte tenu du fait que la majorité [the majority] des victimes canadiennes de violence conjugale sont des Aborigènes canadiennes. (Aux États-Unis aussi, la plupart des victimes de violence domestique sont noires ou amérindiennes [most domestic abuse victims], mais les questions de «culture» ou «religion» ne sont pas abordées lorsque l’on traite de ces cas). La culture n’excuse pas la violence domestique, que l’auteur soit noir, blanc ou brun.

Syed faisait plutôt allusion à la religion, pas la race. Ou plutôt, l’implication que la violence familiale dans les familles musulmanes est liée à l’Islam, et que les familles musulmanes sont donc traitées différemment des autres. C’est une accusation commune et une question d’actualité : les crimes d’honneur sont-ils fondés sur la culture ou sont-ils fondés sur les interprétations du Coran ?

C’est un peu des deux, selon Carla Rus, psychiatre aux Pays-Bas spécialiste des victimes de violence à la fois domestique et  d’honneur. «La violence d’honneur implique une sorte d’idéologie, que vous ne trouvez pas dans la violence domestique », fait-elle remarquer. « Dans les cultures islamiques où l’église et l’Etat ne sont pas séparés, il est difficile de distinguer si la violence de l’honneur passe par des motifs culturels ou religieux. Culture et religion sont inséparables dans ces cas là.»  

En outre, toutes les violences conjugales survenant dans les familles musulmanes (dont certaines sont blanches) ne sont pas automatiquement considérées comme des crimes d’honneur. Mais il faut appeler un crime par son nom. Lorsque Mohammad Safia maudit ses filles [curses his daughters] pour « avoir déshonoré » et « trahi l’Islam » quand la mère américano-irakienne de Aita Altameemi la brûle et la bat [burns and beats her] pour s’être livrée à un «comportement non –islamique » – et que les membres de la famille disent qu’ils en  « sont fiers » – il n’y a aucune raison de ne pas les prendre au mot.
 

La Charia ne condamne pas les crimes d’honneur

Comprendre de quelle manière contrastée la violence d’honneur diffère des autres violences domestiques est toutefois crucial – question qui fait l’objet du récent financement canadien et à laquelle s’attèlent aussi le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Comme Phyllis Chesler [Phyllis Chesler] , auteur de l’étude historique [study] , «Tendances mondiales dans les crimes d’honneur », faisait remarquer, [noted] «Les Occidentaux tuent rarement leurs jeunes filles, pas plus que les familles occidentales d’origine ne conspirent ou collaborent à ces meurtres. »De même, la violence conjugale dans les familles occidentales n’implique pas de frères assassins de leurs soeurs, comme c’est le cas dans les  crimes d’honneur. Au contraire, frères et soeurs se protègent le plus souvent l’un l’autre.

En outre, tandis que la violence domestique peut porter chez un homme, sur le sens du respect de soi, la réputation, ou «l’honneur» parmi ses pairs, elle ne reflète pas – contrairement à ce que certains musulmans affirment – son sens de l’honneur religieux ou son sens de patriarche, endossant pour le compte du clan familial la responsabilité d’insultes envers Dieu. Pourtant, c’est précisément cet état d’esprit qui incite beaucoup de violence et d’assassinats basés sur l’honneur – et pas seulement de la part du père ou du mari. Souvent, la dévotion religieuse et le patriarcat exerce une pression sur les autres membres de la famille – frères et sœurs, oncles, tantes, conjoints ou même la mère d’une victime – à commettre l’acte, souvent sous la menace.

Ce fait souligne deux autres points cruciaux que les opposants à l’initiative du Canada sur les crimes d’honneur apparemment ne veulent pas que les autres voient – ou peut-être ils sont culturellement trop aveuglés pour les voir: la violence domestique ordinaire est presque toujours spontanée, tandis que la violence d’honneur et particulièrement les crimes d’honneur sont presque toujours calculés, souvent planifiés dans le temps à travers de nombreuses réunions familiales. Et l’horrible réalité est que ces femmes ont tout simplement nulle part où aller : pas de mères pour leur fournir un abri loin des maris auxquels elles tentent d’échapper, ni sœurs ni frères pour les protéger de leurs pères – Personne. En effet, les frères et sœurs sont souvent recrutés pour rassurer la jeune fille, la faire revenir au bercail, lui dire que tout est pardonné.  Mais cette affirmation est presque toujours une ruse : une fois revenue, l’adolescente est habituellement tuée quelques jours plus tard.

 Il s’agit, en d’autres termes d’une affaire de famille sur le long terme et qui contrairement aux problèmes de violence familiale, peut évoluer autrement.

C’est précisément pourquoi le financement de ces programmes et l’attention portée à comprendre et à prévenir la violence d’honneur est cruciale, non seulement au Canada, mais partout en Occident. C’est pourquoi les femmes – et en particulier les femmes musulmanes – devraient non seulement réserver un accueil favorable à [ces programmes] mais aussi faire part de leurs exigences.



Les crimes d’honneur augmentent de façon drastique en Grande-Bretagne

Et pourtant, d’innombrables militants canadiens musulmans (et autres) et  des apologistes islamistes demeurent davantage concernés à façonner une vision publique de leur culture – même si cela signifie déguiser la vérité – que de protéger la vie de leurs sœurs musulmanes. Dans certains cas, ils peuvent aller jusqu’à affirmer que la notion même de «crimes d’honneur» est un «mythe propagé par l’occident » rapporte Darpan [ reports]. En effet, l’avocat de l’une des femmes musulmanes, Rubaiyat Karim a dit à Women’s e-News que « La politique d’immigration peut être très intégrante et prêcher la langue du multi-culturalisme. Mais si nous voulons vraiment parler de multiculturalisme, nous devons aborder la question de la mentalité orientaliste du gouvernement.»

Elle a tort. Ce qu’il nous faut aborder c’est le refus de certaines familles musulmanes de dépasser ces pratiques religio-culturelles médiévales et barbares – et d’arrêter de les excuser. Ne pas le faire revient à abandonner des milliers de femmes, pas seulement au Canada ou aux États-Unis, et pas seulement dans des pays comme le Pakistan et l’Arabie saoudite, mais dans chaque pays, chaque ville à travers le monde. Nous ne devons d’agir.

Par Abigail R. Esman – Traduction Nancy Verdier

Special to IPT News

http://www.investigativeproject.org/4183/canadian-muslims-protest-honor-killing-label-as

 Dossier sur les crimes d’honneur sur le site « Poste de Veille » http://www.postedeveille.ca/crimes-dhonneur/

http://www.europe-israel.org/2013/10/crimes-dhonneur-islam-et-islamophobie-lexpression-crime-dhonneur-est-raciste-et-islamophobe-selon-un-candidat-au-doctorat-en-islamophobie-a-luniversite-de-vancouver/



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:22 (2016)    Sujet du message: ISLAMISATION DU MONDE ENTIER (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> ISLAMISATION DU MONDE ENTIER (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 612, 13, 14  >
Page 5 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com