LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX - P.1

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST -> MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 06:12 (2011)    Sujet du message: MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX - P.1 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 13 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST
MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11  Suiv.

Auteur :Sujet: MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX  Bas
 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 09/04/2007 14:17:32 (09/04/2007 23:17:32)

MICRO-PUCER LES POPULATIONS -  ON Y EST!

PROJECT 660

   --------------

EN AUSTRALIE, LES IMPLANTATIONS SOUS-CUTANÉES DEVIENNENT OBLIGATOIRES POUR CERTAINS EMPLOYÉS

Certains peuvent s'en réjouir, d'autres s'en indigner : un monde où après implantation sous-cutanée d'une puce plus petite qu'un grain de riz, on puisse être traqué dans tous ses déplacements, n'est plus tout à fait du domaine de la fiction.

En Australie, le personnel de toutes les banques est implanté d'office et les militaires sont également «pucés». La généralisation des micropuces est inexorable, promettant autant d'avancées radicales que de risques potentiels pour les libertés de l'individu, selon des spécialistes des micro et nanosystèmes réunis cette semaine au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) à Paris.

L'essor de ces systèmes miniaturisés, intégrant des capteurs capables de sentir le monde extérieur et des actionneurs pouvant agir sur cet environnement, donc une technologie dérivée des circuits intégrés, ne remonte qu'aux années 1990, rappelle Christian Bergaud. Il est co-directeur de l'un des vingt labos spécialisés du CNRS, le LIMMS (Laboratory for Integrated Micro Mechatronic Systems), structure franco-japonaise qui fête ses dix ans.

Rien que la combinaison de la mécanique et de l'électronique donne des possibilités très [...] http://www.laviedunet.be

Articles originaux, sources et auteurs
http://www.laviedunet.be/VDN/Viedunet/Societe/page_5009_310467.asp http://www.jp-petit.com/BIG BROTHER/puces.htm#13_3_05

--Message edité par maria le 2009-11-08 09:38:06--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 11/04/2007 05:35:04 (11/04/2007 14:35:04)

LE CONTRÔLE « VOL » SERA POSSIBLE DANS TOUTES LES ENTREPRISES

Source : journal belge «Metro» ( http://www.metrotime.be ) du jeudi 19 octobre 2006, p.14

Bruxelles – Toutes les entreprises belges pourront à l’avenir contrôler leurs employés, leurs fournisseurs et toute personne active dans l’entreprise afin d’examiner si un vol n ‘a pas été commis au moment où ces personnes quittent le site.

Après plus de deux ans de concertation, les partenaires sociaux devaient approuver hier en séance pleinière du Conseil national du travail un avis à ce propos, destiné au gouvernement. Cet avis constitue un équilibre précaire entre la lutte contre les vols en entreprise et la protection de la vie privée.

Les syndicats ont reçu des engagements importants de la part des employeurs. Des contrôles systématiques ne seront pas permis, sauf via un système de détection électronique. Les agents de surveillance pourront en revanche mener des contrôles à titre indicatif aux sorties de l’entreprise.



 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 19/05/2007 13:38:01 (19/05/2007 22:38:01)

ALL AIRPORT EMPLOYEES TO HAVE MICROCHIP IMPLANTS?

Need to track all employees from mechanics to chefs may lead to implantation

Steve Watson
Infowars.net
Saturday, May 19, 2007  

Congress is moving quickly to put into motion measures that will ensure airport employees are subjected to stricter security checks. Everyone from Restaurant employees to airline mechanics could soon be forced to provide biometric finger and iris scans and may even face the possibility of being implanted with a microchip.

Currently all airport employees must pass a police and FBI background check, however this may soon be upgraded to include credit checks, routine searches of bags and property and the use of biometric readers with the possibility of microchip implants on the table

The measures are still under Congressional discussion.

Local News Channel KENS5 broadcast a report on the proposals from San Antonio airport recently:

Read more + VIDEO:
http://infowars.net/articles/may2007/190507Microchipping.htm

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 21/05/2007 00:15:06 (21/05/2007 09:15:06)

LES EMPLOYES DES AEROPORTS BIENTOT PUCES !!! AUX USA... MAIS NOS PAYS SONT DIRECTEMENT MENACES AUSSI !

Chers amis,

J'ai bien essayé part tous les moyens de vous avertir et de vous faire réagir... Toujours pas de réaction !  

Je vous l'avais dit : SI RIEN N'EST FAIT, 2007 SERA LA TRISTE ANNEE DU DEBUT DU PUCAGE DE MASSE DES HUMAINS !!!  

200 INNOCENTS atteints de la maladie d'Alzheimer aux USA, et à présent

NOUS APPRENONS QUE DES PROJETS PROVENANT DU CONGRES DES USA PLANIFIENT LE PUCAGE DE TOUS LES EMPLOYES DES AEROPORTS !!!        

Le titre et le sous-titre de l'article ci-dessous (en anglais) sont éloquents :

"TOUS LES EMPLOYES DES AEROPORTS VONT-ILS RECEVOIR DES IMPLANTS DE MICRO-PUCES ?

Le besoin de pister tous les employés, depuis les mécaninciens jusqu'aux chefs, pourrait mener à l'implantation"  

Nous nous demandions ce que les pourparlers de Verichip Corp. avec le gouvernement pourri de Washington allaient donner... VOICI LE RESULTAT !  

Après les malades d'Alzheimer, les branchés des boîtes de nuit, les diabétiques, les cadavres, les immigrés illégaux, les SDF... voici que c'est à présent pour les EMPLOYES (des aéroports, AU DEBUT... mais ce n'est qu'un début !) QUE CES PUCES DE CONTROLE MENTAL SONT PROPOSEES (voire IMPOSEES si le Congrès démoniaque en décide ainsi !) !!!  

Le pire dans tout cela, c'est que lorsqu'il s'agit de l'aviation, étant donné l'excès de zèle provoqué par le 11 septembre 2001 et les lois "antiterroristes", les mesures s'INTERNATIONALISENT TRES TRES VITE ! Nous en avons eu la preuve avec les passeports à puce RFID et à données biométriques !  

CELA SIGNIFIE CLAIREMENT QUE NOS PAYS SONT DIRECTEMENT CONCERNES PAR CES MESURES DE PUCAGE DES EMPLOYES D'AEROPORT !!!    

La situation est EXCESSIVEMENT GRAVE, CHEZ NOUS AUSSI, n'ayez pas la stupidité d'être naïfs et de le nier.

Cette fois, je crois que la guerre du puçage a bel et bien commencé (si tant est qu'il y ait une OPPOSITION, ce que je n'ai encore vu NULLE PART jusqu'à présent) !  

VOUS CONNAISSEZ TOUS LES RISQUES DE CES IMPLANTS DEMONIAQUES, Y COMPRIS LE CONTROLE MENTAL !  

LUTTEZ DONC, OU VOUS MOURREZ EN ESCLAVES DU SYSTEME BESTIAL DE LA PUCE ET DU NOUVEL ORDRE MONDIAL !  

L'article ABOMINABLE, ci-dessous (en anglais)...  

BONNE REVOLUTION... OU CE SERA L'ESCLAVAGE DE LA PUCE !   Vic.


Source : http://infowars.net/articles/may2007/190507Microchipping.htm

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 01/08/2007 00:47:09 (01/08/2007 09:47:09)

USA : PUCAGE DES TRAVAILLEURS : LES MEDIAS REVIENNENT A LA CHARGE ! (1)

Chers amis,

L’article immonde ci-dessous, « étrangement », remet un coup de marteau sur un événement vieux d’un an : le puçage aux USA de 2 malheureux employés.  

Mais POURQUOI donc revenir sur ce triste et honteux fait divers ?  

La réponse est simple : nous sommes en train de passer, aux USA, à la DEUXIEME phase de la campagne de PROPAGANDE NAZIE qui sert à tenter d’IMPOSER peu à peu la puce sous-cutanée dans le monde du travail !    

N’OUBLIEZ PAS en effet que les représentants de Verichip et les autorités de Washington sont en train de discuter de la possibilité de PUCER (pour commencer !) TOUS LES EMPLOYES DES AEROPORTS !   Mais pour cela, il faut bien entendu d’abord BANALISER, MINIMISER VOIRE RENDRE LEGALES LES PUCES IMPLANTABLES DANS LE DOMAINE DU TRAVAIL !   Et donc, une fameuse CAMPAGNE DE PROPAGANDE est nécessaire, d’où l’article infect ci-dessous…  

« Pucer les travailleurs » revient à dire « pucer une grande majorité de la population ».  Il s’agit donc clairement d’une manœuvre supplémentaire faisant partie du plan de GENERALISATION de la puce sous-cutanée pour humains.  Le danger est donc IMMENSE !

Nous allons à présent lire, disséquer et analyser l’article répugnant ci-dessous…

BONNE LECTURE, ET BONNE INSURRECTION, SURTOUT !    Vic.


Source : http://www.northjersey.com/page.php?qstr=eXJpcnk3ZjczN2Y3dnFlZUVFeXk2MTAmZm…

EST-CE QUE « PUCER » LES TRAVAILLEURS, C'EST ALLER UN PEU TROP LOIN ?

Commentaire : le titre à lui seul montre bien la manipulation, la propagande et l’état de dépravation déjà atteints aux USA… Le fait d’OSER mettre un point d’interrogation à cette question pourtant évidente, est à lui seul une ABOMINATION (car OUI, PUCER LES TRAVAILLEURS EST UN ACTE NAZI, REPUGNANT ET EXAGERE QUI VA CONTRE LES DROITS DE L’HOMME, LES LIBERTES, LA DEMOCRATIE, LA DIGNITE ET L’INTEGRITE PHYSIQUE DES INDIVIDUS !).

Dimanche 22 juillet 2007

Par TODD LEWAN, ASSOCIATED PRESS

CityWatcher.com, un fournisseur d'équipement de surveillance, attirait peu d’attention lui-même -- jusqu'il y a à un an, lorsque deux de ses employés se sont fait implanter dans l’avant-bras des micropuces encapsulées dans du verre et possédant des antennes miniatures.

Le « puçage » de deux ouvriers avec des RFIDs -- puces d'identification par radiofréquence aussi longues que deux grains de riz, aussi épaisses qu’un cure-dent -- était simplement une manière de limiter l'accès aux chambres fortes qui contenaient des données et des images sensibles destinées aux départements de police, une mesure de sécurité au-delà des cartes d’accès et des codes de passage, a dit la compagnie.

« Afin de protéger de façon absolue les données sécurisées, vous employez des techniques plus sophistiquées, » a dit Sean Darks, cadre supérieur de cette compagnie basée à Cincinnati. Il a comparé les puces implantables aux scans de la rétine ou à la prise des empreintes digitales. « Il y a un lecteur à l’extérieur de la porte ; vous marchez jusqu'au lecteur, mettez votre bras sous celui-ci, et la puce ouvre la porte. »

Inoffensif ? Peut-être.

Commentaire : tout d’abord, remettons les pendules à l’heure : la « protection absolue » (que ce soit des données ou d’autre chose) est un LEURRE et un MYTHE total ! La protection intégrale N’EXISTE PAS. C’est un PIEGE qui a été tendu aux populations afin de trouver une EXCUSE au contrôle total des populations. Bien. Ensuite, la puce est PIRE ENCORE que la biométrie, puisqu’elle se trouve DANS L’ORGANISME de l’individu (= violation de l’intégrité physique) et puisqu’elle permet LE CONTRÔLE COMPORTEMENTAL DE L’INDIVIDU (= fin du libre-arbitre et de toute démocratie - voir l'article téléchargeable sur http://www.mediafire.com/?9ubze0sj0v9 )!!! Ce système est tout SAUF inoffensif !

Mais la nouvelle selon laquelle des Américains avaient été implantés pour la première fois avec des identifiants électroniques pour exécuter leur job a mis le feu au débat concernant la prolifération de technologies de pistage toujours plus précises et de leur capacité d’éroder la vie privée à l’heure de l'âge numérique.

Commentaire : la prolifération des technologies liberticides a commencé il y a bien plus longtemps, et s’est répandue dès après le 11 septembre 2001. Il serait grand temps que les citoyens des USA ET DE NOS PAYS se réveillent avant que la puce de contrôle comportemental devienne obligatoire !

Pour certains, la micropuce était une invention merveilleuse -- une aide de pointe qui pourrait augmenter la sécurité dans les usines nucléaires et les bases militaires, aider les autorités à identifier les patients errants atteints de la maladie d'Alzheimer, permettre aux consommateurs d'acheter leurs marchandises, littéralement d’un geste de leur main pucée.

Commentaire : toutes les applications ci-dessus constituent les pièges et les « fausses bonnes intentions » qui permettent au système dictatorial et aux puces implantables de se répandre de façon rampante. Mais les dangers sont innombrables (pour la santé, pour le mental, pour les libertés, pour la démocratie).

Pour d'autres, la notion de pucer des personnes était Orwellienne, une rupture aves des siècles d'histoire et de tradition pendant lesquels les gens avaient le droit d'aller et de faire ce qu'ils voulaient sans être pistés, à moins qu'ils aient nui à quelqu'un d'autre.

Commentaire : et c’est bien ce que la puce menace : la liberté de mouvement, le pistage à tout moment et à l’insu de son propriétaire; n’oublions pas que la verichip est une puce RFID, or la RFID, dès ses premières applications, a été utilisée… pour l’espionnage !

Le puçage, ont dit ces critiques, pourrait commencer par les patients atteints de la maladie d'Alzheimer ou par les Rangers de l'armée, mais serait par la suite suggéré pour les condamnés, puis pour les prisonniers libérés sur parole, puis pour les agresseurs sexuels, puis pour les étrangers illégaux -- jusqu'à un jour où une majorité d'Américains, tombant dans une catégorie ou l’autre, se trouverait électroniquement pucée.

Commentaire : et c’est là le constat imparable auquel nous arrivons en analysant les articles concernant la puce sous-cutanée pour humains : l’industrie et les gouvernements vendus au N.O.M. prennent chaque groupe fragile, faible ou marginal et, petit à petit, tentent de parvenir à la généralisation de la puce ! Notons d’ailleurs que le marketing agressif de Verichip a toujours été dans ce sens, et que les représentants et directeurs de cette firme diabolique n’ont jamais nié leur but d’expansion maximale !

Il y a trente ans, les premiers tags électroniques ont été fixés aux oreilles du bétail, afin de permettre aux propriétaires d'un ranch de pister les habitudes reproductrices et alimentaires d’un troupeau. Durant les années 90, des millions de puces ont été implantées dans le bétail, les poissons, les animaux de compagnie, et même les chevaux de course.

Commentaire : le puçage des animaux a d’ailleurs été une erreur monumentale, et conformément à certaines lois universelles, ce que nous faisons de mal aux autres (fût-ce des animaux) nous revient dans la gueule ! Le puçage des animaux a surtout servi de moyen d’AMADOUER et d’HABITUER les humains à ces puces de malheur…

Les puces sont à présent fixées aux pare-brise des voitures en tant que dispositifs de paiement pour les péages routiers, sur les cartes de paiement « sans contact » (la « Blink Card » de la Chase Bank ou la « PayPass », » de Mastercard). Elles sont incrustées dans les pneus Michelin, les livres de bibliothèque, les passeports et, ce qui échappe à beaucoup de consommateurs, sur une foule de différents articles des magasins Wal-Mart et Best Buy.

Commentaire : tout ceci est déjà d’application aux USA en ce qui concerne la RFID… c’est excessivement grave, car la RFID est par essence liberticide, et elle commence déjà à imprégner CHAQUE parcelle de la vie quotidienne ! Ne nous rassurons pas bêtement : la MEME CHOSE EST EN TRAIN DE SE PRODUIRE EN EUROPE,ET AU CANADA, ET SI UNE OPPOSITION TRES FERME FACE AU LIBERTICIDE NE SURGIT PAS TRES RAPIDEMENT, NOS PAYS VONT PLONGER DANS L’ENFER DE LA RFID, EUX AUSSI ! Et bien entendu, après le puçage des objets et des animaux, les crapules de l’industrie et les charognards au pouvoir vont bien entendu essayer de pucer les GENS ! Une REVOLTE est donc absolument NECESSAIRE !!! Soit dit en passant, les cartes bancaires à RFID ont déjà révélé de très sérieuses failles et sont elles aussi tout à fait PIRATABLES ! L’organisation américaine de protection des consommateurs CASPIAN a d’ailleurs écrit à ce sujet (voir http://www.spychips.com/press-releases/flawed-credit-card-security.html et http://www.spychips.com/press-releases/senator-denounces-rfid.html ).

Mais les employés de CityWatcher.com n'étaient pas des objets ni des animaux de compagnie : ils étaient des personnes, rendues « scannables ».

« Il était effrayant qu'une entreprise ayant un contrat avec le gouvernement et qui s'est spécialisée dans la mise en place de caméras de surveillance dans les rues de la ville ait été la première à incorporer cette technologie sur le lieu de travail, » dit Liz McIntyre, co-auteur de « Spychips : Comment les multinationales et le gouvernement projettent de pister chacun de vos mouvements avec la RFID. »

Commentaire : cela était d’autant plus effrayant que c’était, hélas, logique. Une société qui vend du LIBERTICIDE (caméras de vidéosurveillance) afin de contrôler et réprimer les citoyens et de les considérer comme des criminels potentiels ne pouvait évidemment considérer ses propres employés que comme des criminels potentiels également, et donc on a assisté à une escalade dans le liberticide, avec l’ignoble puce sous-cutanée pour humains !

Darks, le directeur de CityWatcher.com, a dit que ses employés avaient été pucés de leur plein gré. « Vous pourriez penser que nous circulions en puçant les gens de force, » a-t-il dit à un journaliste, « et ce n'est pas le cas du tout. »

Commentaire : cet enfoiré de Darks ment très certainement. Tout d’abord, que considère-t-il être une « acceptation de plein gré de la puce » ? Sommes-nous certains qu’il n’aurait pas juste un tout petit peu poussé ses employés à accepter de se faire pucer, avec des arguments du genre « vous n’êtes bien entendu pas obligés de vous faire pucer, mais si vous ne prenez pas la puce, je ne peux pas continuer de vous garder » ? A-t-il par ailleurs tout d’abord INFORME SES EMPLOYES CONCERNANT TOUS LES DANGERS QUE CETTE PUCE REPRESENTAIT ? J’ai bien l’impression que la réponse est un « NON » retentissant, et donc que les employés pourraient bien avoir « accepté » la puce sur base d’une information tronquée, voire mensongère !

Cependant, pendant les jours ayant suivi l'annonce de la compagnie, les défenseurs des libertés civiles et les conservateurs chrétiens se sont joints pour égratigner l'implantation de la puce dans les êtres humains.

Commentaire : remarquez bien la façon dont la situation crapuleuse, honteuse et révoltante dont la situation est présentée ici. Nous avons une technologie NAZIE D’EXPLOITATION TOTALE DE L’ETRE HUMAIN qui est mise en place, et on est en train ici, par un sous-entendu sournois, d’ACCUSER LES DEFENSEURS DES LIBERTES CIVILES ET LES CHRETIENS D’AVOIR TENTE DE NUIRE A CETTE TECHNOLOGIE ?!? C’est tout bonnement ATROCE et INADMISSIBLE !

« Finalement, » dit Katherine Albrecht, qui défend la vie privée et se spécialise dans l'éducation du consommateur et dans la technologie de RFID, « la crainte est que le gouvernement ou votre employeur puisse un jour dire « prenez la puce, ou mourez de faim. »

Commentaire : et c’est ce qui est en train d’être discuté en ce moment entre les directeurs pourris de Verichip et les autorités corrompues et nazies de Washington ! Car en effet, ces crapules sont en train de comploter afin de pucer de façon COERCITIVE et "légale" les SOLDATS, les IMMIGRES ILLEGAUX ou encore les EMPLOYES TRAVAILLANT DANS LES AEROPORTS, comme certains articles précédents que je vous ai postés l’attestent !

Certains critiques ont perçu les implants comme la réalisation d'une prophétie biblique qui décrit une époque maléfique dans laquelle les humains sont forcés de prendre la « marque de la bête » sur leurs corps, afin de pouvoir acheter ou vendre quoi que ce soit. D'autres les ont perçus comme une grande étape vers la création d'une société de type Big Brother.

Commentaire : on essaie encore ici de faire passer les opposants à la puce pour des illuminés religieux ou conspirationnistes ! Et pourtant, en étudiant tous les éléments du dossier de la puce sous-cutanée pour humains, on ne peut que se rendre compte de la VALIDITE des soucis des défenseurs des libertés et des inquiétudes des chrétiens face à cette puce qui possède un grand nombre de points communs avec la marque de la bête !

« Nous sommes vraiment sur le point de créer une société de surveillance en Amérique, où chaque mouvement, chaque action -- certains prétendent même nos pensées -- seront pistés, surveillés enregistrés et corrélés, » dit Barry Steinhardt, directeur du programme de technologies et libertés à l'union américaine des libertés civiles (ACLU) à Washington, D.C.

Commentaire : ce M. Steinhardt sait ce qu’il dit, lui qui vit en plein coeur de la dictature techno-nazie américaine et liberticide… Mais nous pouvons faire le MEME constat chez nous, dans nos pays d’Europe, dans lesquels la rétention des données, les caméras de vidéosurveillance, les cartes d’identité électroniques, les lois liberticides, les bases de données centralisées, et même la biométrie, la RFID et les puces implantables sont en train de se répandre et de pulluler !

Dans sa conception, la puce est simple : une capsule de verre de catégorie médicale contient une puce électronique en silicium, une antenne de cuivre et un « condensateur » qui transmet les données stockées sur la puce une fois qu’il est activé par un lecteur électromagnétique.

Les implantations sont des procédures rapides et relativement simples. Après qu'un anesthésique local ait été administré, une grande et profonde aiguille hypodermique injecte la puce sous la peau dans le dos du bras, à mi-chemin entre le coude et l'épaule.

Commentaire : remarquez bien comment, dans ce qui vient d’être dit ci-dessus, on MINIMISE, BANALISE et DEDRAMATISE l’implant !

John Halamka, un médecin urgentiste au Centre médcical Beth Israel Deaconess, à Boston, s’est fait pucer il y a deux ans, « de sorte que si jamais j'étais blessé dans un accident, et que j’arrive inconscient ou incohérent en salle d’urgence, les médecins puissent m'identifier et accéder à mes antécédents médicaux rapidement. » (Le profil médical d’une personne pucée peut être mis à jour de façon continue, puisque les informations sont stockées sur une base de données à laquelle on accède par l'intermédiaire de l'Internet).

Commentaire : depuis juillet, ce serpent de John Halamka VIENT DE REJOINDRE VERICHIP CORP. ! La preuve sur http://www.verichipcorp.com/news/1184849080 . Voilà donc l’identité véritable de cette personne qui nous vante ci-dessus l’aspect « médical » (faussement médical, en réalité, car il y a des DANGERS POUR LA SANTE à se faire implanter le puce) ! Une fois encore, vous voyez combien les PUTES de la presse vous cachent des choses, et combien cet article est une DEFORMATION de la vérité !

Mais il est également clair pour Halamka qu'il y a des conséquences à avoir un identifiant implantée sous la peau. « Mes amis m’ont dit que je suis « marqué » à vie, que j'ai perdu mon anonymat. Et pour être honnête, je pense qu'ils ont raison. »

Commentaire : voici un aveu à ENREGISTRER pour le futur : un membre de Verichip Corp. qui reconnaît lui-même QU’EN PRENANT LA PUCE, IL A PERDU SON ANONYMAT, DONC UNE PARTIE DE SA VIE PRIVEE ! Prenez-en bonne note, et tirez les conclusions qui s’imposent : la puce sous-cutanée pour humain EST DONC BEL ET BIEN LIBERTICIDE ! Et ce type a ABANDONNE cette liberté pour le LEURRE de la soi-disant « sécurité » procurée par cette puce !

En effet, comme les partisans et les détracteurs de la puce en conviennent aisément, la méfiance des Américains par rapport aux micropuces et aux technologies comme la RFID est profondément ancrée. De nombreuses personnes se demandent :

Les puces actuelles possèdent-elles des émetteurs récepteurs de positionnement par satellite qui permettraient au gouvernement d'indiquer exactement la localisation précise d'une personne, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ? (Non ; la technologie n'existe pas encore.)

Commentaire : MENSONGE ! Ce qui vient d’être dit est FAUX et ARCHI-FAUX ! Verichip possède EN CE MOMENT MEME un programme nommé VERIKID qui est d’application au Mexique et au Brésil ET QUI PERMET DE PISTER LES ENFANTS AFIN SOI-DISANT D’EVITER QUE CEUX-CI SOIENT KIDNAPPES! Or, pour les pister, il faut bien pouvoir les repérer par satellite ou via les bases terrestres et les antennes-relais, ou éventuellement au minimum par des scanners RFID placés un peu partout, menaçant ainsi la vie privée et les libertés où que les gens aillent! D’ailleurs, la compagnie qui distribue la puce au Mexique se nomme SOLUSAT (sat comme « SATELLITE » !) et travaille dans la localisation, la RFID et la sécurité (cf. http://www.rfidnews.org/weblog/2003/10/12/verikid-child-tracking/ ).

Verichip Corp. a aussi passé des accords avec des compagnies de SATELLITES telles que ORBCOMM, par exemple, (voir à ce sujet http://www.talksatellite.com/Ameced246.htm ), ce qui prouve qu’elle possède des intentions claires et liées aux applications de repérage par satellite.

Veirchip Corp. a également déclaré s’être basée pour sa technologie sur le brevet américain n°5,629,678 ( voir sur http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO1&Sect2=HITOFF&d… ) pour « système personnel de PISTAGE et de récupération des données ». Edifiant !

DE PLUS, Verichip Corp. possède déjà un PROTOTYPE DE PUCE RFID ACTIVE ET IMPLANTABLE POUR LES HUMAINS et QUI PERMET LE PISTAGE PAR SATELLITE via le système GPS (voir à ce sujet l’article suivant : http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=32572 )! La possibilité de PISTAGE est donc bien une REALITE et une OPTION à laquelle Verichip Corp. pense depuis bien longtemps ! Le présent article minimise donc les faits et EFFACE ou OMET tout ce qui est embarrassant pour l’immonde compagnie Verichip Corp. !!!

Mais un espion s’y connaissant en technologie pourrait-il relier les lecteurs/scanners aux caméras vidéo et filmer quelqu'un chaque fois qu’il entre ou quitte la maison ? (Assez facilement, bien que pas à bon marché. Actuellement, les lecteurs coûtent $300 et plus.)

Commentaire : ceci signifie que MEME EN DEHORS DES SATELLITES, vous pouvez être PISTE et ESPIONNE via cette puce diabolique !

Quelle est la durée de vie moyenne d'une puce ? (Environ 10 à 15 ans.) Qu’est-ce qui se passe si vous qui si vous en avez assez de cette puce et avant la fin de cette durée de vie -- peut-elle être enlevée facilement, et sans douleur ? (Réponse courte : Non.)

Commentaire : l’argument ci-dessus est FAUX, bien entendu, et est donné AFIN QUE PERSONNE NE SOIT ENCOURAGE A ENLEVER LA PUCE ! En réalité, la puce PEUT ETRE RETIREE, mais via une mini intervention chirurgicale et qui laissera une cicatrice (avec la douleur minime qui suit). Le plus gros problème, c’est que la puce est un instrument de CONTRÔLE MENTAL ET COMPORTEMENTAL, et donc les gens pucés peuvent être MANIPULES, ce qui signifie par exemple que l’on peut provoquer ARTIFICIELLEMENT chez eux le désir de NE PLUS VOULOIR ENLEVER LEUR PUCE !

Et en ce qui concerne les voleurs ? Est-ce qu'ils pourraient fabriquer leurs propres lecteurs, cibler des individus qui ne se doutent de rien, et recueillir subrepticement les informations concernant l’identification des personnes à partir de leur bras ? (Oui. Il y a même un nom pour cela : le « spoofing »).

Commentaire : les pirates informatiques peuvent donc PIRATER cette puce à tout moment ! Belle preuve de « sécurité », effectivement !

La compagnie qui fabrique les puces implantables pour humains, VeriChip Corp., de Delray Beach, en Floride, concède que c’est un problème -- même au moment où elle commercialise lance sa puce radio et son scanner-portique en tant qu’impératifs pour les bâtiments de haute-sécurité, tels que les centrales électriques nucléaires.

Commentaire : ce que fait Verichip Corp. possède donc un nom : de la PUBLICITE MENSONGERE ! Etant donné que sa puce est hautement piratable MAIS que la compagnie continue, dans sa propagande commerciale, à faire croire qu’il s’agit d’un moyen absolument « sûr », on ne peut en arriver qu’à cette conclusion : Verichip MENT effrontément et présente son produit pour ce qu’il n’est absolument pas !

« Il n'est pas difficile de saisir l'information des produits contenant une puce à radiofréquence avec un scanner, » dit Scott Silverman, cadre supérieur de la compagnie. Cependant, « la puce elle-même contient seulement un numéro d'identification unique à 16 chiffres. L'information appropriée est stockée sur une base de données. »

Commentaire : l'argument fielleux ci-dessus consiste à dire « oui, notre puce est piratable, mais elle ne contient qu’un numéro. Que pourrait donc faire un pirate informatique avec un simple numéro ? ». C’est évidemment oublier un peu vite que les bases de données sont sous format informatique, et que tout ce qui est informatisé est piratable ! En effet, le PIRATAGE DES BASES DE DONNEES existe bel et bien lui aussi, et cela peut aller TRES VITE pour des pirates un peu expérimentés de rentrer dans (cracker)une base de données et en retirer les informations souhaitées.

VeriChip Corp., dont la maison-mère a vendu des puces à radiofréquence pour les animaux pendant plus de dix ans, a vendu dans le monde entier 7.000 puces, dont environ 2.000 ont été implantées chez l'homme.

Commentaire : ces chiffres (donnés par la compagnie, notez le bien) sont les MEMES depuis un an ! Depuis un an, la situation n’aurait donc pas évolué… On se moque encore allègrement du lecteur, ici ! Et sur 7000 puces distribuées, on prétend que seules 2000 auraient été implantées ?! Que font donc les gens qui achètent les verichips ? Ils les collectionnent ou jouent aux dominos avec ? On nous prend vraiment pour des cons, là !

Ce à quoi la compagnie pousse actuellement : le puçage des patients « à haut risque » -- les diabétiques et les gens ayant des problèmes cardiaques ou la maladie d'Alzheimer.

Commentaire : il s’agit là d’une des nombreuses applications que la compagnie tente d’imposer pour le moment aux USA, mais c’est loin d’être la seule. Néanmoins, cette application « médicale » est elle aussi dangereuse, puisque des risques pour la santé existent ! On en parle d’ailleurs un peu plus loin dans l’article…

En cas d'urgence, le personnel hospitalier pourrait agiter un lecteur au-dessus du bras d'un patient, obtenir le numéro d'identification, et puis, par l'intermédiaire de l'Internet, entrer dans la base de données de la compagnie et en retirer l'identité et les antécédents médicaux de la personne pucée.

Commentaire : c’est là le prétexte minable que l’on donne aux gens depuis près de 2 ans afin qu’ils se fassent pucer. On joue une fois encore sur la corde sensible des gens, sur leur psychose du danger et leur besoin éperdu de « sécurité » afin de REDUIRE ET SUPPRIMER LEURS LIBERTES ! ABJECT !!!

[g]suite prochain post...


--Message edité par maria le 2007-08-01 09:47:39--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 01/08/2007 00:50:11 (01/08/2007 09:50:11)

USA : PUCAGE DES TRAVAILLEURS : LES MEDIAS REVIENNENT A LA CHARGE ! (2)

EST-CE QUE « PUCER » LES TRAVAILLEURS, C'EST ALLER UN PEU TROP LOIN ?

Pour les médecins, un « kit de démarrage » -- qui contient, au grand complet, 10 seringues hypodermiques, 10 VeriChips et un lecteur -- coûte $1.400. Pour les patients, une puce implantable signifie un coût de $200 hors de leur poche et payé à leur médecin. Actuellement, les puces implantables ne sont pas couvertes par les compagnies d'assurance, par les systèmes Medicare ou Medicaid.

Commentaire : le coût de la puce et de la procédure d’implantation est de $200, MAIS IL Y A DES FRAIS MENSUELS A AJOUTER A CELA (on le dit dans la suite de l’article). Bref, les gens qui se font pucer se font doublement « enculer » : tout d’abord parce qu’on leur place dans le corps un système liberticide qui permet même d’aller jusqu’à la manipulation mentale et comportementale ; ensuite parce qu’ils doivent encore payer pour cet esclavage ! IL FAUT ETRE VRAIMENT MALADE MENTAL OU COMPLETEMENT FOU POUR VOULOIR SE FAIRE IMPLANTER CETTE PUCE INFERNALE !!!

Depuis presque deux ans, la compagnie a offert gratuitement des scanners aux hôpitaux, mais l'acceptation a été limitée. Selon la compagnie, 515 hôpitaux ont promis de participer au réseau VeriMed, pourtant, seulement 100 ont été réellement équipés et formés pour utiliser le système.

Commentaire : il s’agit là d’une parade de Verichip afin de minimiser l’impact de la puce sous-cutanée dans le système de santé américain. Tout d’abord, les 415 hôpitaux restants SONT EN TRAIN de mettre en place le système ; ensuite, il ne faut pas oublier qu’en plus des hôpitaux, un nombre effarant de « médecins » et maisons « médicales » ont EGALEMENT commencé à implanter la puce sous-cutanée liberticide pour humains !

Certains se demandent pourquoi ils devraient abandonner les étiquettes non envahissantes telles que le MedicAlert, un bracelet de basse technologie qui avertit les infirmiers si les patients ont de graves allergies ou un état médical chronique.

« Avoir ces choses sous votre peau au lieu de les avoir dans votre poche arrière – il ne m’apparaît tout simplement pas clairement pourquoi cela en vaut l’inconvénient dérangement, » dit Westhues.

Commentaire : remarquez bien le terme que l’on applique aux autres technologies déjà existantes, non liberticides et non envahissantes : ce sont des outils de « basse technologie ». Un terme PEJORATIF qui tente donc de faire passer, par comparaison, la puce pour quelque chose de « moderne », donc de « bien ». IMMONDE !

Silverman répond qu'une puce implantable « est garantie pour être avec vous. Ce n'est pas un bracelet médical que l’on porte au bras et que vous pouvez enlever si vous n'aimez pas son apparence… »

Commentaire : la déclaration du PDG de Verichip ci-dessus est assez explicite, dans le sens où effectivement, cet outil de CONTRÔLE COMPORTEMENTAL, une fois implanté, ne doit plus être retiré. Le danger de contrôle du comportement nous donne d’ailleurs un éclairage particulièrement éloquent, et qui fait froid dans le dos…

En fait, les micropuces peuvent être enlevées du corps -- mais ce n'est pas comme enlever une écharde.

Les capsules peuvent migrer dans tout le corps ou s'enfoncer profondément dans le bras. Quand cela se produit, une radiographie et des capteurs sont nécessaires pour localiser la puce, et un chirurgien plasticien doit découper le tissu de cicatrisation qui se forme autour de la puce.

Commentaire : c’est là UN des risques MULTIPLES de la puce pour la santé. La Food and Drug Administration avait aussi listé des risques tels que des risques de choc électrique, un danger et une incompatibilité avec l’utilisation d’un scanner IRM… Cette puce, que l’on OSE donc appliquer dans le monde médical, présente donc en réalité un certain nombre de RISQUES AVERES pour la santé ! Un comble !!!

La permanence relative est une des grandes raisons pour lesquelles Marc Rotenberg, du centre électronique d'information sur la vie privée (EPIC), est soupçonneux concernant les motifs de la compagnie, qui fait payer $20 par an afin que les clients gardent sur la base de données (de Verichip Corp.) un registre de leur groupe sanguin, des allergies, des médicaments, les données du permis de conduire et les dernières volontés testamentaires. Pour $80 par an, la compagnie gardera les antécédents médicaux complets d'un individu.

Commentaire : cette « permanence relative » signifie tout simplement que la puce est destinée à une IMPLANTATION PERMANENTE ET DE DUREE MAXIMUM dans le corps des gens ! Et nous voyons ici les frais additionnels que doivent débourser mensuellement les esclaves pucés de Verichip Corp. . Les données qui peuvent être engrangées sur le web sur la personne pucée sont bien évidement illimitées : identité, numéro et dossier de sécurité sociale, dossier médical, données bancaires, situation financière, etc. Ce qui donne un pouvoir ENORME des autorités (médicales, financières, politiques, policières…) sur l’individu ! Répétons-le encore une fois : une SURVEILLANCE et un CONTRÔLE ACCRUS signifient également la quasi-certitude d’une FORTE REPRESSION !

Conclusion : NOUS DEVONS LUTTER CONTRE CETTE TECHNOLOGIE D’ESCLAVAGE, D’EXPLOITATION ET DE SUPPRESSION DES LIBERTES DES CITOYENS ! La puce sous-cutanée au travail est UNE OPTION ABSOLUMENT INACCEPTABLE que nous ne pouvons et ne devons pas tolérer ! Cet outil d’espionnage, de pistage et de contrôle comportemental donnerait en effet aux patrons un pouvoir inégalé sur leurs travailleurs, et les abus seraient légions ! Se pose à présent une autre question : qu’attendent les syndicats pour agir ? Malheureusement, les syndicats, comme nous l’avons déjà vu dans des articles antérieurs, on ne peut pas leur faire confiance, puisqu’ils font partie du système et de l’establishment. Ne comptez donc pas sur eux pour défendre EFFICACEMENT vos droits et vos libertés. Les droits de l’homme ? En dehors de bien faibles protestations, on les foule aux pieds. C’EST DONC A CHACUN D’ENTRE NOUS, INDIVIDUELLEMENT D’ABORD PUIS EN GROUPE ENSUITE, A REAGIR ET A S’OPPOSER FAROUCHEMENT A CETTE TECHNOLOGIE TOTALITAIRE ! Le temps presse, car la RFID est en train d’envahir la planète jour après jour, mois après mois… Une réaction forte et rapide est donc IMPERATIVE et NECESSAIRE pour conserver nos droits. A bon entendeur…


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 20/10/2007 07:18:42 (20/10/2007 16:18:42)

APOCALYPTIQUE ! USA : LE NEW HAMPSHIRE VA AUTORISER LE PUCAGE DES ENFANTS SANS CONSENTEMENT PROPRE ... AINSI QUE LE PUCAGE DES CADAVRES !!!  

ENGLISH: NEW HAMPSHIRE RFID STUDY COMMISSION SEES CHIPPING KIDS AND CORPSES AS ACCEPTABLE
http://headmasterz.wordpress.com/

Chers amis,

La nouvelle suivante constitue un véritable TREMBLEMENT DE TERRE, une CATASTROPHE ABOMINABLE et SANS PRECEDENT dans l’histoire de l’humanité.    

Souvenez-vous de l’article que le Dr Rauni Kilde avait écrit et qui signalait qu’il existait, aux USA ET EN EUROPE, des projets visant à PUCER LES ENFANTS DEPUIS LA NAISSANCE...    (cf. http://www.prisonplanet.com/articles/january2007/090107Microchip.htm )

ET BIEN, AUX USA, ON Y EST !!!      

Alors que 3 états ont fait voter des lois (hypocrites et bien insuffisantes) afin d’interdire le puçage des humains, VOILA QU’UNE COMMISSION D’ETUDES DU NEW HAMPSHIRE PROPOSE D’AUTORISER L’IMPLANTATION DES ENFANTS, ET CE SANS LEUR CONSENTEMENT !!!        

ET LE PUCAGE SYSTEMATIQUE DES CADAVRES EST LUI AUSSI AU PROGRAMME !!!    

LES RESPONSABLES DE CECI SONT DES CRAPULES DE L’INDUSTRIE AINSI QUE CERTAINS REPRESENTANTS DU GOUVERNEMENT !!!  

AMIS D’EUROPE, DU CANADA ET D’AILLEURS... NE VOUS FAITES AUCUNE ILLUSION : CECI SE PRODUIT AUX U.S.A. AUJOURD’HUI... ET ARRIVERA CHEZ NOUS DEMAIN SI DES LOIS EFFICACES, COMPLETES ET TRES FERMES NE SONT PAS ETABLIES AFIN DE RENDRE CES IMPLANTS INTERDITS ET TOTALEMENT ILLEGAUX !!!    

Ne comptez pas sur des « organismes » pour vous défendre... l’article ci-dessous nous montre bien l’impuissance de ces organismes. LE MOUVEMENT DOIT PROVENIR DE MILLIONS DE CITOYENS EN COLERE, DOIT VENIR DE VOUS !!!        

ALORS, QU'ALLEZ-VOUS FAIRE ?  PLEURNICHER, VOUS PLAINDRE ET GEINDRE, COMME D'HABITUDE ? OU ALLEZ-VOUS ENFIN AGIR ???  

ALLEZ-VOUS ATTENDRE QUE L’ON VIENNE VOUS PUCER, VOUS ET VOS ENFANTS, AVEC CES IMPLANTS CANCERIGENES ET QUI PERMETTENT LE CONTRÔLE COMPORTEMENTAL, HORMONAL ET EMOTIONNEL DE L'INDIVIDU ???  

SANS REVOLUTION IMMEDIATE, CE SERA L’ENFER ASSURE !  

L’article horrible, ci-dessous...

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


APOCALYPTIC ! NEW HAMPSHIRE ALLOWS THE CHIPPING OF CHILDREN WITHOUT THEIR OWN CONSENT... AND THE CHIPPING OF CORPSES !!!

Dear friends,

The following news is a real earthquake, an ABOMINABLE CATASTROPHE that has NEVER BEEN EQUALLED IN HUMAN HISTORY !  

Please remember that article that was written by Dr Rauni Kilde, telling us that there were, in the USA AND IN EUROPE, projects aiming at CHIPPING CHILDREN FROM BIRTH...   (cf. http://www.prisonplanet.com/articles/january2007/090107Microchip.htm ).

WELL, IN THE U.S.A. , THEY REACHED IT !  

While 3 states adopted a law (an hypocrit and insufficient one) in order to prohibit the forced chipping of humans, A STUDY COMMISSION FROM NEW HAMPSHIRE PROPOSES TO ALLOW THE IMPLANT IN CHILDREN, WITHOUT THEIR OWN CONSENT !!!    

AND THE SYSTEMATIC CHIPPING OF CORPSES IS ALSO SCHEDULED !!!  

PEOPLE WHO ARE RESPONSIBLE OF THIS MESS ARE THE SCUMS OF THE INDUSTRY AND SOME GOVERNEMENT REPRESENTATIVES !!!    

GOOD FRIENDS FROM EUROPE, CANADA AND OTHER COUNTRIES... DON'T BE DILLUSIONED : THIS HAPPENS IN THE U.S.A. TODAY... AND IT WILL REACH US TOMORROW IF EFFICIENT, COMPLETE AND VERY STRICT LAWS ARE NOT ESTABLISHED IN ORDER TO MAKE THESE CHIP IMPLANTS PROHIBITED AND COMPLETELY ILLEGAL !!!      

Don't rely on "organizations" that are supposed to defend you... the article below clearly shows the lack of power of such organizations.  THE MOVE HAS TO COME FROM MILLIONS OF ANGRY CITIZENS, HAS TO COME FROM YOU !!!    

SO, WHAT ARE YOU GOING TO DO ???  CRYING, COMPLAINING OR WHINING, AS USUAL ? OR ARE YOU FINALLY GOING TO ACT ABOUT IT ???  

ARE YOU GOING TO WAIT THAT THEY COME TO CHIP YOU, YOU AND YOUR CHILDREN, WITH THESE CANCEROUS IMPLANTS THAT ALLOW THE BEHAVIORAL, EMOTIONAL, HORMONAL AND MIND CONTROL OF THE INDIVIDUAL ???    

IT'S GONNA BE HELL, PROVIDED THERE'S A REVOLUTION !!!  

It is time to STAND UP FOR OURSELVES and STOP LETTING THE GOVERNMENT AND THE INDUSTRY CONTROL US !  We need to FIGHT !    If we don't do it, our freedoms, liberties, pricavy and dignity, our very free-agency, our life and even our soul will be stripped from us !!!  

The horrible article, below...

HAVE A NICE REVOLUTION... OR A NICE SLAVERY !  Vic.


NEW HAMPSHIRE: LA COMMISSION D'ETUDES SUR LA RFID VOIT LE PUÇAGE DES ENFANTS ET DES CADAVRES COMME UNE CHOSE ACCEPTABLE

Le Dr Katherine Albrecht a plaidé pour des restrictions face à l’implant, mais l'industrie a eu priorité.

Concord, dans l’état du New Hampshire: la commission d’études sur la RFID du New Hampshire a voté hier en faveur du langage qui permettrait aux tuteurs et aux parents d'implanter des micropuces RFID dans les enfants.

La Commission d'étude a été créée lorsque le sénat de l’état a tué un projet de loi qui aurait exigé une étiquette sur tous les produits contenant des produits incluant des tags RFID dans le New Hampshire et est composée de législateurs, de représentants de l'industrie et du commerce de détail, ainsi que de membres des responsables de l'application de la loi, publique et de l’état.

Le Dr Katherine Albrecht, qui s'exprimera sur le thème de la RFID à la Hope for America Conference (conférence de l’espoir pour l’Amérique) à Tempe, dans l’état d’Arizona, le 8 décembre 2007 (site de la conférence : http://www.rtrlive.com ), a été nommée à la Commission par le gouverneur du New Hampshire pour représenter les intérêts des consommateurs. Ce groupe se réunit une fois par mois, et l'une de ses tâches consiste à fournir des recommandations aux organes législatifs de l'état, y compris des recommandations sur une éventuelle législation.

Dans le meeting du 17 octobre 2007 à Concord, dans le New Hampshire, plusieurs aspects de la législation proposée ont été débattus et plusieurs votes importants ont été pris.

Durant cette séance-marathon qui s’est étendue sur trois heures et demie de réunion, la commission a voté afin de retirer des termes spécifiques dans la législation proposée, soumise par le représentant Neal Kurk, qui a été désigné pour lever les obstacles par rapport au micropuçage des humains. Dans un vote de 9 contre 5, le comité a voté afin que soit supprimée la condition exigeant que toute personne recevant un de ces implants pour humains doive être âgée d’au moins dix-huit ans et afin que soient éliminés les termes qui auraient exigé le consentement personnel d’un individu avant qu’il reçoive une micropuce dans son corps.

Le texte original de la législation du représentant Kurk précise que : "Le consentement d'un tuteur, d’un tuteur ad litem, d’un avocat de fait, d’un parent ou de tout autre agent ne doit pas être considéré comme un consentement suffisant. "

Les nouveaux termes proposés par le représentant de l'industrie Richard Varn ont enlevé les mots (de la phrase ci-dessus) "ne doit pas" et les ont remplacé par "doit".

De plus, la Commission a supprimé une disposition tout entière qui aurait interdit le micropuçage des cadavres. Il y a eu un débat sur le fait que de nombreuses personnes possèdent des objections religieuses quant à la réception d'une micropuce post mortem et considèrent cela comme une profanation de leur corps.

La commission a pensé à autoriser un amendement qui aurait permis une politique de choix dans laquelle tous les cadavres seraient potentiellement soumis au puçage sauf si la personne l’avait refusé de son vivant via une directive applicable.

Après avoir réalisé qu’ils avaient la majorité des voix sur ce point, ils se sont déplacés afin de supprimer complètement les termes qui interdisent le puçage des cadavres.

Ceci a été débattu après que des personnes aient exprimé leur consternation par rapport au fait que leurs défunts parents avaient été pucés dans le cadre de l'opération de nettoyage (des dégâts causés par) l'ouragan Katrina.

"Ces votes ne sont pas surprenants compte tenu de la composition de la la commission ", a déclaré le Dr Katherine Albrecht." Ceux qui ont des vues favorables à la RFID sont représentés de façon disproportionnée à la Commission. Il convient de préciser que c'est seulement un organe consultatif, et qu’alors que nous émettons des recommandations, nous ne sommes pas responsables de la mise en oeuvre des politiques publiques.

Bien qu'il semble évident que le pont est empilé à la Commission
en faveur de l'industrie, il reste encore une chance d'obtenir le type de projet de loi que nous voulons une fois que ceci est porté devant le processus législatif. "


--Message edité par maria le 2007-10-21 07:25:30--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 31/12/2007 01:45:28 (31/12/2007 10:45:28)



COMMENTAIRE DE MARIA SUR L'IMPLANTATION DE LA MICRO-PUCE CHEZ LES HUMAINS

NOUS SUIVRONS DE PRÈS EN 2008, LA POUSSÉE DE L'IMPLANTATION DE LA MICRO-PUCE CHEZ LES HUMAINS. DÉJÀ, EN 2007, NOUS AVONS VU PLUSIEURS GROUPES CIBLÉS SE FAIRE IMPLANTER : MILITAIRES, PERSONNES ATTEINTES D'ALZEIMER(contre leur gré car n'ont pas conscience), CRIMINELS DANGEREUX. EN AUSTRALIE, TOUTES LES BANQUES ET LEUR PERSONNEL ONT ACCEPTÉ LA MICROCHIP, LES EMPLOYÉS AFIN DE  CONSERVER LEUR EMPLOI, SURTOUT DANS LES MILIEUX GOUVERNEMENTAUX. BREF ELLE AVANCE MAINTENANT RAPIDEMENT. ELLE DEVIENT DE PLUS EN PLUS, NON PAS UN CHOIX, MAIS UNE OBLIGATION AFIN DE POUVOIR CONTINUER À VIVRE «COMME UN CITOYEN NORMAL», DANS CE MONDE DE BIENS ET SERVICES DE TOUTES SORTES.

UN PROJET D'IMPLANTER LES IMMIGRANTS AUX ÉTATS-UNIS EXISTENT DÉJÀ AUX ÉTATS-UNIS. JE VOUS METTRAI L'ARTICLE MAIS NOUS VOYONS QU'AUTANT LE PAPE JEAN-PAUL II ET SON SUCCESSEUR SONT IMPLIQUÉS DANS CE PROJET, L'UN EN AYANT PRIS L'EXEMPLE DU PETIT JÉRÉMIE (si ma mémoire est bonne) ET L'AUTRE EN NE DÉNONCANT PAS CE QUI SE PASSE SUR LE SUJET. TOUS LES GOUVERNEMENTS DE LA TERRE, L'ISLAM COMPRIS SONT AUSSI COMPLICES DE CE PROJET, EN METTANTS EN PLACE LES LOIS AFIN DE LÉGALISER CETTE DICTATURE SPIRITUELLE.  

NOUS REGARDERONS DE PLUS PRÈS EN 2008 CETTE ENVOLÉE DE LA PERTE TOTALE DE TOUS LES DROITS HUMAINS. NOUS ANALYSERONS LES RAISONS INVOQUÉES PAR NOS GOUVERNEMENTS POUR METTRE EN PLACE CE SYSTÈME.

J'ENCOURAGE CHACUN DE VOUS À NOUS SUIVRE, MOI ET VIC AFIN D'ÊTRE BIEN INFORMÉ SUR LA SITUATION. JE METTRAI POUR CE DÉBUT DE 2008, UN ARTICLE D'UN AUTRE WATCHMAN. POUR LES NOUVEAUX, QUI SUIVENT LA SITUATION DEPUIS PEU, CETTE LECTURE S'IMPOSE. CET ARTICLE VOUS FERA CONNAÎTRE TOUTE L'AMPLEUR DU DANGER DE CETTE TECHONOLOGIE. POUR LES VIEUX WATCHMANS, CE SERA UN BREF RAPPEL D'UNE ÉPOQUE DE NOTRE HISTOIRE QUI A ÉTÉ CACHÉ À L'HUMANITÉ.

À MESURE QUE CE PROJET AVANCE, LE MONDE DEVIENT DE PLUS EN PLUS DANGEREUX, CAR CE N'EST PLUS VOUS DIRIGEZ VOTRE VIE, C'EST UNE MACHINE QUI CONTRÔLE DÉSORMAIS VOTRE ÊTRE TOUT ENTIER. VOUS ÊTES DEVENU UN ROBOT HUMAIN.

VOUS ÊTES DONC À LA MERCI DES AUTORITÉS MILITAIRES, QUI PEUVENT VOUS CONTRÔLER À DISTANCE, QUAND ILS LE VEULENT ET MÊME VOUS RAMENER À VOTRE ÉTAT «NORMAL» AFIN QUE VOTRE FAMILLE NE SE DOUTE DE RIEN. CECI A DE SURPRENANT QU'ILS PEUVENT VOUS UTILISER SANS QUE VOUS NE VOUS RENDIEZ COMPTE DE RIEN.

ENSUITE, RELISEZ-LES  DOCUMENTS DE PERSONNES OU GROUPES QUI ONT ÉTÉ MICRO-PUCÉS, CES DERNIERS MOIS ET ANNÉES. LES PREUVES SONT TOUJOURS IMPORTANTES POUR VALIDER CE QUE NOUS AVANCONS. NOTRE RAISONNEMENT N'EST PAS BASÉ SUR DES SUPPOSITIONS MAIS SUR DES PREUVES TANGILES, QU'IL VOUS EST FACILE DE VÉRIFIER.  

JE VOUS ENCOURAGE FORTEMENT À TENIR VOS PROCHES AU COURANT DE CE QUI SE PASSE, CAR L'HEURE EST TRÈS GRAVE. QUE LES DOCUMENTS QUE NOUS VOUS METTONS, FASSE LE TOUR DU MONDE. IL FAUT SE RÉVEILLER ET SE PRÉPARER. L'HEURE N'EST PLUS AU PLAISIR, IL EST L'HEURE DE SE RELEVER LES MANCHES, CAR LE COMBAT QUI VIENT SERA TRÈS DIFFICILE.

QU'EN 2008, VOUS PUISSIEZ ENFIN VOUS LEVER ET REDEVENIR LIBRE DE CETTE TYRANNIE QUI PREND PLACE. AU NOM DU CRÉATEUR, AU NOM DE LA PATRIE ET AU NOM DE L'HUMANITÉ, ET EN MON NOM, QUE CHACUN DE VOUS SOYEZ UN PORTEUR DU DRAPEAU DE CETTE LIBERTÉ QUI A ÉTÉ GAGNÉ SUR LE MONT GOLGOTHA, IL Y A DEUX MILLES ANS.

LA VIE SACRIFIÉE DU MESSIE LE FUT POUR NOUS REDONNER LE DRAPEAU QUE L'ENNEMI AVAIT VOLÉ DANS LE JARDIN D'ÉDEN. CE DRAPEAU VOLE ENCORE AU VENT, EN CE 31 DÉCEMBRE 2007, SAUF QUE L'ENNEMI, DANS SA COURSE EFFRÉNÉE, TENTE MAINTENANT À TOUT PRIX DE DÉTRUIRE L'ARMÉE TERRESTRE DE NOTRE SEIGNEUR. JE PEUX VOUS DIRE QUE CEUX QUI RESTENT SONT PEU NOMBREUX, L'ENNEMI AYANT DÉJÀ FAIT BEAUCOUP DE RAVAGES DANS LE PEUPLE DE DIEU, MAIS, IL Y A UN PETIT GROUPE QUI CONTINUE À AVANCER ET À PORTER LE DRAPEAU. ILS ONT BESOIN DE VOUS!!!

NOUS SOMMES MAINTENANT ATTAQUÉS DE TOUTES PARTS. TOUT ÉCLATE DANS TOUS LES DOMAINES ET LE MONDE COMMENCE À PEINE À BOUGER ET À COMPRENDRE CE QUI SE PASSE.

L'ANNÉE 2007 NE FUT PAS UNE ANNÉE DE BONHEUR DANS LE MONDE. IL Y A EU BEAUCOUP DE DESTRUCTIONS DANS TOUS LES DOMAINES. NOUS AVONS AFFAIRE AU DESTRUCTEUR OSIRIS, DIEU BABYLONIEN DES TEMPS MODERNE. LUCIFER QUI À MESURE AVANCE DÉTRUIT ET MET EN PLACE SON NOUVEAU MONDE. EST-CE LE MONDE QUE VOUS AVEZ CHOISI POUR VOUS ET VOS DESCENDANCES?

CETTE CONSPIRATION DOIT ÊTRE CONNUE DE TOUS. IL EST DÉJÀ TARD, NE TARDONS PAS À FAIRE CE QUI EST JUSTE ET BIEN. PUISSIEZ-VOUS VOUS JOINDRE À CETTE GUERRE SPIRITUELLE ET PHYSIQUE QUI PREND PLACE AFIN QUE CE DRAPEAU ET CE QU'IL REPRÉSENTE NE SOIT JAMAIS PIÉTINÉ, BRÛLÉ ET DÉTRUIT!


Maria

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 31/12/2007 02:03:58 (31/12/2007 11:03:58)

APOCALYPTIC ! MEXICO DECIDED TO MAKE CHIP IMPLANTS MANDATORY BY MARCH 2008 !!!

And he causeth all, both small and great, rich and poor, free and bond, to receive a mark in their right hand, or in their foreheads” (Revelations, 13)

Dear friends,

Here is the sad result of many years of shameful apathy shown by the populations all around the world…    

Some stupid and very naive persons still believed (despite the fact that the USA and Belgium already have a bill regarding the chipping of citizens and despite the fact that the Columbian president wanted to chip immigrant workers) that chip implants would never be made mandatory…  

These persons will have to revise their judgment…  

TODAY, WE LEARN THAT MEXICO WILL MAKE CHIP IMPLANTS MANDATORY (THOSE IMPLANTS THAT ARE CANCEROUS, LIBERTICIDE AND THAT ALLOW BEHAVIORAL CONTROL), BY MARCH 2008, UNDER THE LAME EXCUSE OF “FIGHTING ILLEGAL IMMIGRATION” !!!      

INITIALLY, WORKERS AND VISITORS FROM GUATEMALA AND BELIZE WILL HAVE TO BE CHIPPED WHEN ENTERING MEXICO…  

Please note that I said “INITIALLY”…  for it won’t take them a very long time before GENERALIZING this shameful, inhuman, repugnant and devilish chip to ALL people coming from the outside, and also to the citizens of Mexico themselves !   The pitiful excuse of “war against terror” will be used as a pretext to implement that kind of atrocious measure…  

It must be stressed that the name of the company that will produce these chips has not been unveiled yet, and that the article doesn’t say a thing about it.  Nevertheless, there are very high chances that the company will be VeriChip Corp.

I reminded you previously that the USA already had a bill about the chipping of populations (an evil bill that we owe to a scum named Tommy Thompson). THE FACT IS THAT THERE’S A NORTH AMERICAN UNION PROJECT BETWEEN MEXICO, THE USA AND CANADA.  SO THAT MEANS THAT THE USA AND CANADA ARE DIRECTLY AIMED AND THREATENED TOO !!!    

It’s really time that the naive will quickly get his/her head out of his/her a**, that he/she will face (for once) the truth, even if it’s not a pretty sight, and that he/she will REACT before it’s too late.  

AND OUR COUNTRIES ARE THREATENED TOO !   Chip implants are already present in MANY EUROPEAN COUNTRIES. Belgium even has a BILL FOR THE CHIPPING OF SOME SPECIFIC PEOPLE (a hideous bill that was pushed by the odious liberal senator, Jacques Brotchi  ).  We know that our countries follow blindly (and in a suicidal way) the bad American example… SO IT WON’T TAKE LONG (several years at most) BEFORE THE MANDATORY CHIP ARRIVES IN EUROPE !    

Anyway, my dear brethren, one thing is ABSOLUTELY CERTAIN, AND IT CANNOT BE DENIED OR IGNORED : CHIP IMPLANTS ARE A DANGER NEVER KNOWN BEFORE; A DANGER FOR THE MOST BASIC LIBERTIES AS WELL AS FOR HEALTH.  WE HAD MANY PROOFS OF THIS DURING THE 5 LAST YEARS.  

A REAL AND FIERCE OPPOSITION IS ABSOLUTELY NECESSARY AND COMPULSORY IN ORDER TO AVOID A CATASTROPHE AND THE SLAVERY CAUSED BY THESE CHIPS THAT ARE HARMFUL FOR HEALTH, LIBERTIES AND PRIVACY OF ANY HUMAN BEING.    

The New World Order is about to reach its most disgusting, revolting and inhuman purposes…  WILL YOU LET ALL OF THIS HAPPEN WITHOUT ANY REACTION ???  WILL YOU ACCEPT BEING CHIPPED LIKE CATTLE, LIKE DOGS, LIKE “SUBHUMANS” ???  WILL YOU ACCEPT THAT ALL YOUR LIBERTIES AND FREEDOM (INCLUDING FREE AGENCY) BE SUPPRESSED ?  

THE TIME IS RIPE FOR A GENERALIZED INSURRECTION.    THE OPTION FOR A REACTION IS STILL AVAILABLE AND POSSIBLE, BUT FOR A VERY SHORT TIME.  REACT IMMEDIATELY, OR SUFFER THE TERRIBLE CONSEQUENCES !  

Below, you’ll find the shameful article of the mass media whores (who still shockingly present the mandatory aspect of chip implants as a thing that is « justified »  )…

HAVE A NICE REVOLUTION… OR A NICE « CHIPPING » AND SLAVERY !  

Vic.


Source : http://in.news.yahoo.com/071228/43/6oy6m.html

MEXICO TO USE BIOCHIP TO CONTROL ILLEGAL IMMIGRATION

By IANS
Friday December 28, 02:02 PM

Mexico City, Dec 28 (IANS) Mexico's National Migration Institute (INM) has said it will introduce electronic registration for foreigners entering the country through the southern border to curb illegal immigration.

In a communique, the INM Thursday said Biochip implants would be used to control the entry of workers and visitors from Belize and Guatemala from March 2008, Spanish news agency EFE reported Friday.

The implant will replace the currently used local pass, which can be easily modified.

The biochip ID will allow total electronic registration of entries and departures, officials said.

The INM said a migration form for local visitors will be issued to residents of regions near the border with Guatemala, while the migration form for border workers will benefit workers in the area bordering Belize and Guatemala.

In 2006, Mexico nabbed 200,000 people trying to enter illegally through the southern border, according to INM figures.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 31/12/2007 13:59:24 (31/12/2007 22:59:24)

APOCALYPTIQUE ! LE MEXIQUE A DECIDE DE RENDRE LA PUCE IMPLANTABLE OBLIGATOIRE DES MARS 2008 !!!

« Elle (la Bête) obligea tous les hommes, gens du peuple et grands personnages, riches ou pauvres, hommes libres et esclaves, à se faire marquer d’un signe sur la main droite ou sur le front. » (Apocalypse , 13)
Chers amis,

Voici le triste résultat de nombreuses années d’apathie honteuse de la part des peuples tout autour du monde…  

Certaines personnes stupides et très naïves croyaient, malgré le fait que les USA et la Belgique possèdent déjà un projet de loi concernant le puçage de citoyens et malgré le fait que le président de la Colombie avait déjà proposé de pucer les travailleurs immigrés, que la puce implantable ne serait jamais rendue obligatoire…  

Ces personnes-là vont devoir désormais déchanter…  

AUJOURD’HUI, NOUS APPRENONS QUE LE Mexique VA RENDRE OBLIGATOIRE, DES MARS 2008, L’UTILISATION D’UNE BIOPUCE IMPLANTABLE (CANCERIGENE, LIBERTICIDE ET QUI PERMET LE CONTRÔLE COMPORTEMENTAL DE L’INDIVIDU) SOUS L’EXCUSE MINABLE DE « LUTTER CONTRE L’IMMIGRATION ILLEGALE » !!!    

AU DEPART, CE SERONT LES TRAVAILLEURS ET LES TOURISTES EN PROVENANCE DU GUATEMALA ET DU BELIZE QUI DEVRONT SE FAIRE PUCER EN ENTRANT AU MEXIQUE…      

Notez bien que j’ai dit « AU DEPART »…  parce qu’il ne leur faudra pas bien longtemps avant de GENERALISER cette honteuse, inhumaine, répugnante et diabolique puce à TOUTES les personnes provenant de l’extérieur, ainsi que les citoyens du Mexique eux-mêmes !   L’excuse minable de la « lutte antiterroriste » servira de prétexte pour faire passer ce genre de mesure atroce…  

On remarquera que le nom de la compagnie qui produira ces puces n’est pas encore dévoilé, et que l’article ne dit rien à ce sujet.  Néanmoins, il y a de très fortes chances pour que ce soit, sans grande surprise, VeriChip Corporation.


Je vous ai rappelé précédemment que les USA avaient déjà un projet de loi relatif au puçage des populations (un projet de loi maléfique que nous devons à cette crapule de Tommy Thompson)... OR, IL EXISTE EN CE MOMENT LE PROJET D’UNION NORD-AMERCIAINE ENTRE LE MEXIQUE, LES USA ET LE CANADA.  LES USA ET LE CANADA SONT DONC IMMEDIATEMENT CONCERNES ET MENACES !!!    

Il est grand temps que les gros naïfs se sortent la tête du cul en cinquième vitesse, qu’ils regardent (pour une fois) la vérité bien en face, même si elle n’est pas agréable à voir, et qu’ils REAGISSENT avant qu’il ne soit définitivement trop tard.    

PARCE QUE NOS PAYS SONT MENACES, EUX AUSSI !    La puce implantable est déjà présente dans de TRES NOMBEUX PAYS D’EUROPE.  La Belgique possède même déjà un PROJET DE LOI POUR LE PUCAGE DE CERTAINES CATEGORIES DE PERSONNES (un projet de loi infect dû à ce salaud de sénateur libéral, Jacques Brotchi  ).  Nous savons que nos pays suivent aveuglément (et de façon suicidaire) le mauvais exemple américain…  IL NE FAUDRA DONC PAS BIEN LONGTEMPS (quelques années tout au plus)AVANT QUE LA PUCE OBLIGATOIRE ARRIVE CHEZ NOUS, EN EUROPE !    

Mes bien chers amis, une chose en tout cas est ABSOLUMENT CERTAINE, ET NE PEUT PLUS ETRE NIEE NI IGNOREE A L’HEURE ACTUELLE : LES PUCES IMPLANTABLES RPERESENTENT UN DANGER ABSOLUMENT INEGALE POUR LES LIBERTES LES PLUS FONDAMENTALES AINSI QUE POUR LA SANTE.    NOUS EN AVONS EU DE TRES NOMBREUSES PREUVES DURANT LES 5 DERNIERES ANNEES.  

UNE OPPOSITION REELLE ET FAROUCHE EST ABSOLUMENT NECESSAIRE, INCONTOURNABLE ET OBLIGATOIRE AFIN D’EVITER LE CATACLYSME ET L’ESCLAVAGE DUS A CES PUCES D’ASSERVISSEMENT, ET QUI SONT NOCIVES POUR LA SANTE, LES LIBERTES ET LA VIE PRIVEE DE TOUT ETRE HUMAIN.    

Le Nouvel Ordre Mondial est en train de parvenir à ses fins les plus dégueulasses, les plus révoltantes, les plus inhumaines et les plus dégradantes…  ALLEZ-VOUS DONC VOUS LAISSER FAIRE SANS REAGIR ???  ACCEPTEREZ-VOUS DE VOUS FAIRE PUCVER COMME DU BETAIL, COMME DES CHIENS, COMME DES MOINS QUE RIEN ?  ACCEPTEREZ-VOUS DE VOUS VOIR SUPPRIMER JUSQU'A VOTRE LIBERTE DE PENSER ET JUSQU'A VOTRE LIBRE-ARBITRE ???  

LE TEMPS DE L’INSURRECTION GENERALISEE EST LA. L’OPTION CONSISTANT A REAGIR EST ENCORE POSSIBLE, MAIS POUR UN TEMPS EXTRÊMEMENT COURT.  REAGISSEZ DONC DES A PRESENT... OU VOUS DEVREZ PAYER LES TRES LOURDES CONSEQUENCES DE VOTRE PARESSE, DE VOTRE LÂCHETE ET DE VOTRE APATHIE !  

L’article honteux des poufiasses des mass médias (qui présentent de façon crapuleuse et vomitive l’aspect obligatoire de la puce comme quelque chose de « justifié »  ), ci-dessous…

BONNE REVOLUTION... OU BON PUCAGE ET BON ESCLAVAGE !    Vic.


Source: http://in.news.yahoo.com/071228/43/6oy6m.html

LE MEXIQUE VA UTILISER DES BIOPUCES POUR CONTRÔLER L'IMMIGRATION ILLEGALE

Par IANS
Vendredi 28 décembre, 02:02 PM

Mexico City, le 28 décembre (IANS)- L’Institut national des migrations (INM) du Mexique a dit qu'il va introduire une inscrïption électronique pour les étrangers entrant dans le pays via la frontière sud du pays afin de freiner l'immigration illégale.

Dans un communiqué, l'INM a dit jeudi que des biopuces implantables seraient utilisées pour contrôler l'entrée des travailleurs et des visiteurs en provenance du Belize et du Guatemala à partir de mars 2008, a rapporté vendredi l'agence de presse espagnole EFE.

L'implant remplacera l'actuel local pass, qui peut être aisément modifié.

La biopuce d’identification permettra l'enregistrement électronique total d'entrées et des sorties, ont dit les officiels.

L'INM a dit qu’un formulaire de migration pour les visiteurs locaux sera distribué aux résidents des régions près de la frontière avec le Guatemala, tandis que le formulaire de migration pour les travailleurs transfrontaliers bénéficiera aux travailleurs de la région bordant le Belize et le Guatemala.

En 2006, le Mexique a attrapé 200.000 personnes qui essayaient d'entrer illégalement via la frontière sud du pays, selon les chiffres de l'INM.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:05:05 (14/01/2008 11:05:05)

THOUSANDS OF UK PRISONERS TO BE “CHIPPED LIKE DOGS” CRYPTOGON

January 13th, 2008

Hint: Make sure you read the last paragraph. That’s a keeper.

Double Plus kudos to anyone who can tell me the name of the company that is developing the implants with those capabilities. I thought I was up on my horrific-technologies-of-political-control information. I guess not.

Via: Independent:

Hi-tech ’satellite’ tagging planned in order to create more space in jails

Civil rights groups and probation officers furious at ‘degrading’ scheme

By Brian Brady, Whitehall Editor
Published: 13 January 2008

Ministers are planning to implant “machine-readable” microchips under the skin of thousands of offenders as part of an expansion of the electronic tagging scheme that would create more space in British jails.

Amid concerns about the security of existing tagging systems and prison overcrowding, the Ministry of Justice is investigating the use of satellite and radio-wave technology to monitor criminals.

But, instead of being contained in bracelets worn around the ankle, the tiny chips would be surgically inserted under the skin of offenders in the community, to help enforce home curfews. The radio frequency identification (RFID) tags, as long as two grains of rice, are able to carry scanable personal information about individuals, including their identities, address and offending record.

The tags, labelled “spychips” by privacy campaigners, are already used around the world to keep track of dogs, cats, cattle and airport luggage, but there is no record of the technology being used to monitor offenders in the community. The chips are also being considered as a method of helping to keep order within prisons.

A senior Ministry of Justice official last night confirmed that the department hoped to go even further, by extending the geographical range of the internal chips through a link-up with satellite-tracking similar to the system used to trace stolen vehicles. “All the options are on the table, and this is one we would like to pursue,” the source added.

The move is in line with a proposal from Ken Jones, the president of the Association of Chief Police Officers (Acpo), that electronic chips should be surgically implanted into convicted paedophiles and sex offenders in order to track them more easily. Global Positioning System (GPS) technology is seen as the favoured method of monitoring such offenders to prevent them going near “forbidden” zones such as primary schools.

“We have wanted to take advantage of this technology for several years, because it seems a sensible solution to the problems we are facing in this area,” a senior minister said last night. “We have looked at it and gone back to it and worried about the practicalities and the ethics, but when you look at the challenges facing the criminal justice system, it’s time has come.”

The Government has been forced to review sentencing policy amid serious overcrowding in the nation’s jails, after the prison population soared from 60,000 in 1997 to 80,000 today. The crisis meant the number of prisoners held in police cells rose 13-fold last year, with police stations housing offenders more than 60,000 times in 2007, up from 4,617 the previous year. The UK has the highest prison population per capita in western Europe, and the Government is planning for an extra 20,000 places at a cost of £3.8bn – including three gigantic new “superjails” – in the next six years.

More than 17,000 individuals, including criminals and suspects released on bail, are subject to electronic monitoring at any one time, under curfews requiring them to stay at home up to 12 hours a day. But official figures reveal that almost 2,000 offenders a year escape monitoring by tampering with ankle tags or tearing them off. Curfew breaches rose from 11,435 in 2005 to 43,843 in 2006 – up 283 per cent. The monitoring system, which relies on mobile-phone technology, can fail if the network crashes.

A multimillion-pound pilot of satellite monitoring of offenders was shelved last year after a report revealed many criminals simply ditched the ankle tag and separate portable tracking unit issued to them. The “prison without bars” project also failed to track offenders when they were in the shadow of tall buildings.

The Independent on Sunday has now established that ministers have been assessing the merits of cutting-edge technology that would make it virtually impossible for individuals to remove their electronic tags.

The tags, injected into the back of the arm with a hypodermic needle, consist of a toughened glass capsule holding a computer chip, a copper antenna and a “capacitor” that transmits data stored on the chip when prompted by an electromagnetic reader.

But details of the dramatic option for tightening controls over Britain’s criminals provoked an angry response from probation officers and civil-rights groups. Shami Chakrabarti, director of Liberty, said: “If the Home Office doesn’t understand why implanting a chip in someone is worse than an ankle bracelet, they don’t need a human-rights lawyer; they need a common-sense bypass.

“Degrading offenders in this way will do nothing for their rehabilitation and nothing for our safety, as some will inevitably find a way round this new technology.”

Harry Fletcher, assistant general secretary of the National Association of Probation Officers, said the proposal would not make his members’ lives easier and would degrade their clients. He added: “I have heard about this suggestion, but we feel the system works well enough as it is. Knowing where offenders like paedophiles are does not mean you know what they are doing.

“This is the sort of daft idea that comes up from the department every now and then, but tagging people in the same way we tag our pets cannot be the way ahead. Treating people like pieces of meat does not seem to represent an improvement in the system to me.”

The US market leader VeriChip Corp, whose parent company has been selling radio tags for animals for more than a decade, has sold 7,000 RFID microchips worldwide, of which about 2,000 have been implanted in humans. The company claims its VeriChips are used in more than 5,000 installations, crossing healthcare, security, government and industrial markets, but they have also been used to verify VIP membership in nightclubs, automatically gaining the carrier entry – and deducting the price of their drinks from a pre-paid account.

The possible value of the technology to the UK’s justice system was first highlighted 18 months ago, when Acpo’s Mr Jones suggested the chips could be implanted into sex offenders. The implants would be tracked by satellite, enabling authorities to set up “zones”, including schools, playgrounds and former victims’ homes, from which individuals would be barred.

“If we are prepared to track cars, why don’t we track people?” Mr Jones said. “You could put surgical chips into those of the most dangerous sex offenders who are willing to be controlled.”

The case for: ‘We track cars, so why not people?’

The Government is struggling to keep track of thousands of offenders in the community and is troubled by an overcrowded prison system close to bursting. Internal tagging offers a solution that could impose curfews more effectively than at present, and extend the system by keeping sex offenders out of “forbidden areas”. “If we are prepared to track cars, why don’t we track people?” said Ken Jones, president of the Association of Chief Police Officers (Acpo).

Officials argue that the internal tags enable the authorities to enforce thousands of court orders by ensuring offenders remain within their own walls during curfew hours – and allow the immediate verification of ID details when challenged.

The internal tags also have a use in maintaining order within prisons. In the United States, they are used to track the movement of gang members within jails.

Offenders themselves would prefer a tag they can forget about, instead of the bulky kit carried around on the ankle.

The case against: ‘The rest of us could be next’

Professionals in the criminal justice system maintain that the present system is 95 per cent effective. Radio frequency identification (RFID) technology is unproven. The technology is actually more invasive, and carries more information about the host. The devices have been dubbed “spychips” by critics who warn that they would transmit data about the movements of other people without their knowledge.

Consumer privacy expert Liz McIntyre said a colleague had already proved he could “clone” a chip. “He can bump into a chipped person and siphon the chip’s unique signal in a matter of seconds,” she said.

One company plans deeper implants that could vibrate, electroshock the implantee, broadcast a message, or serve as a microphone to transmit conversations. “Some folks might foolishly discount all of these downsides and futuristic nightmares since the tagging is proposed for criminals like rapists and murderers,” Ms McIntyre said. “The rest of us could be next.”

Sphere: Related Content


http://www.truthnews.us/?p=1649

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:15:03 (14/01/2008 11:15:03)

PILOT PROJECT FOR BABY

For the purpose of the CHIPS Pilot our. coordinator will follow you up until hospital ... and neither your name nor your. baby's(ies') name(s) will appear ...

http://www.utoronto.ca/miru/chips/pa_bro_e.pdf

http://www.utoronto.ca/miru/chips/consent.pdf

--Message edité par maria le 2008-01-14 11:16:34--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:27:04 (14/01/2008 11:27:04)

USA : APRES LES HOPITAUX ET LES INFRASTRUCTURES DE SOINS DE SANTE, LE SYSTEME BASE SUR LA PUCE SOUS-CUTANEE POUR HUMAINS DEBARQUE A PRESENT DANS LES AMBULANCES !!!

Chers amis,

Alors que nous venons d’avoir la CONFIRMATION selon laquelle LES PUCES SOUS-CUTANEES RFID PROVOQUENT BIEN LE CANCER, voici que nous apprenons, MALGRE TOUT, une nouvelle progression de cette puce démoniaque !    

VERICHIP CORP. VA EN EFFET INSTALLER SON SYSTEME DE SCANNER POUR PUCES RFID SOUS-CUTANEES DANS LES AMBULANCES !!! AU DEBUT, CE SONT 27 AMBULANCES QUI SERONT AINSI EQUIPEES DE SCANNERS VERICHIP FONCTIONNANT VIA BLUETOOTH (un système sans fil qui émet des ondes nocives pour la santé) !!!    

A L’HEURE ACTUELLE, PLUS DE 900 HOPITAUX AMERICAINS SE SONT ENGAGES A DEVELOPPER LA PUCE SOUS-CUTANEE VERICHIP !  

L’excuse minable, cette fois-ci, porte sur les soins gériatriques et sur le fait que les patients auront accès à leur dossier médical informatisé à tout moment de l’intervention médicale, depuis la maison de repos jusqu’à l’hôpital, en passant par l’ambulance.  

LES MAISONS DE REPOS, AMBULANCES ET HÔPITAUX ACCEPTENT DONC UN DISPOSITIF ENVAHISSANT, LIBERTICIDE, CANCERIGENE ET QUI PERMET LE CONTRÔLE DU COMPORTEMENT DES INDIVIDUS !!! Nous sommes en droit de nous poser la question suivante : les « soins » de « santé » américains soignent-ils encore vraiment (quand ils soignent et que les gens possèdent les moyens de se faire soigner), OU POSSEDENT-ILS LE DEVOIR DE RENDRE LES GENS MALADES ???    

Depuis plus d’un an, les CRAPULES MENSONGERES de Verichip Corp. prétendent que seulement 2000 personnes ont été pucées à travers le monde.  Mais nous ne serons pas dupes… Ce nombre est évidemment ABSOLUMENT FAUX, puisque plus de 900 hôpitaux ont adopté la puce RFID implantable pour humains !  

D’ailleurs, je vous pose la question : pensez-vous réellement que l’industrie investirait dans l’équipement de 27 ambulances et de 900 hôpitaux en étant incertaine de rentabiliser son système ?  

La vérité, C’EST QU’A L’HEURE ACTUELLE, LA PUCE SOUS-CUTANEE EST EN TRAIN D’ÊTRE IMPOSEE ET IMPLANTEE DE FACON REPUGNANTE ET INHUMAINE AUPRES DE PERSONNES QUI NE SONT PLUS NECESSAIREMENT CAPABLES DE DONNER LEUR CONSENTEMENT ECLAIRE QUANT AU FAIT D’ACCEPTER D’ÊTRE PUCE ! Dans certains cas, se sont mêmes D’AUTRES PERSONNES (des proches) QUI PRENNENT CETTE DECISION A LEUR PLACE !!!  

C’est ainsi que l’on a commencé à pucer, de façon honteuse et sans le consentement des principaux intéressés, des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.  On est en train de poursuivre avec les vieillards !  ET CE N’EST PAS FINI, puisque Verichip a déjà signalé des projets visant des diabétiques, des cardiaques, des épileptiques !    

A un autre niveau, les décideurs politiques pourris ont DECIDE de PUCER LES MILITAIRES.  On a aussi entendu parler de puçage de prisonniers, de sans domicile fixe…  

BREF, LE BUT DE PUCAGE GENERALISE DE LA POPULATION EST BIEN CLAIR.        

TIRONS LA LECON DE CE LAMENTABLE EXEMPLE AMERICAIN DANS NOS PAYS RESPECTIFS AFIN DE FAIRE INTERDIDRE CETTE TECHNOLOGIE DE MORT ET DE DICTATURE ET EN VUE DE RENDRE LES PUCES IMPLANTABLES TOUT A FAIT INTERDITES !!!    

L’article horrible des poufiasses immorales des mass médias du nouvel ordre mondial (qui présentent évidemment le tout sous le meilleur jour, les salopes !  ), ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE !!!  Vic.


Source: http://biz.yahoo.com/bw/071114/20071114005086.html?.v=1

LE SYSTEME D’IDENTIFICATION DES PATIENTS VERIMED S’ETEND AUX INTERVENANTS D’URGENCES MEDICALES -- 27 AMBULANCES DE REPONSE MEDICALE AMERICAINE SONT EQUIPEES AVEC DES SCANNERS SANS FIL VERIMED

Mercredi 14 novembre 8h30 HE

Leur relation avec l’AMR (réponse médicale américaine) établit le lien VeriMed de longue depuis les établissements de soins de longue durée vers les ambulances et vers les hôpitaux.

DELRAY BEACH, Floride -- (BUSINESS WIRE) -- VeriChip Corporation (la "Compagnie") (NASDAQ: CHIP - News), un fournisseur de systèmes d'identification par radiofréquence (RFID) pour les soins de santé et les besoins liés aux patients, a annoncé aujourd'hui que son système d’identification des patients VeriMed a été élargi aux intervenants d'urgences médicales. La société a équipé 27 ambulances de l’American Medical Response (AMR) dans trois comtés dans la région métropolitaine d'Atlanta avec des scanners activés par Bluetooth®. Ces ambulances constituent la première flotte du genre dans le pays à être dotée du système VeriMed à la fois pour le transport urgent et non urgent de résidents et de patients depuis plus de 20 infrastructures de vie importantes et indépendantes, d’installations d'assistance à domicile et de maisons de retraite dans les comtés de Fulton, DeKalb et Clayton.

Le VeriMed Patient Identification System, qui se compose d'un scanner portable de RFID, d’une micropuce RFID implantable, et d'une base de données sécurisée concernant les patient, est utilisé pour aider à identifier rapidement et à fournir un accès à d'importantes informations sur la santé des patients qui participent au projet. En équipant ces ambulances afin qu’elles soient compatibles avec VeriMed, les infrastructures de soins de longue durée sont mieux à même d'attirer les futurs résidents et patients en proposant des solutions plus efficaces pour les soins gériatriques. Les résidents et les patients peuvent désormais avoir leurs dossiers médicaux électroniques portatifs disponibles à tout moment depuis leur maison de repos jusqu’à l'hôpital, en passant par l'ambulance.

Scott R. Silverman, Président et PDG de VeriChip, a déclaré: "Cette relation avec AMR, le principal prestataire de transport médical aux États-Unis, est une étape importante dans la mise en œuvre du système d’identification des patients VeriMed. En équipant les ambulances afin d'identifier rapidement les patients et leurs dossiers de santé, le personnel médical peut commencer à prendre soin de ces patients immédiatement. Avec plus de 900 hôpitaux qui sont à présent enrôlés pour le système VeriMed, il s'agit d'une extension logique pour une couverture complète. "


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:35:22 (14/01/2008 11:35:22)

VERICHIP VEND SON SYSTEME DE PREVENTION CONTRE L’ERRANCE EN SUISSE !

Chers amis,

La Suisse avait déjà commandé les ignobles puces RFID implantables de VeriChip il y a à peu près 3 ans (le titre de l’article ci-dessous est donc un mensonge, puisque VeriChip avait DEJA vendu des puces implantables – en petite quantité – à la Suisse)… Elle poursuit aujourd’hui sa collaboration malsaine avec cette horrible compagnie ainsi qu’avec ses filiales.  

C’est ainsi que Xmark (une filiale canadienne de VeriChip) vient de vendre en Suisse son système RFID de « prévention contre l’errance » à un centre pour les sourds et les personnes âgées près de Zurich !    

Les patients de ce « merveilleux » établissement vont donc avoir le « privilège » d’être pistés en permanence telle des bêtes traquées, et par un système nocif pour la santé, en prime !   Mais peu importe pour les « élites » : cela facilite le travail, permet de réduire le nombre d’emplois (et donc d’augmenter le chômage), rapporte à l’industrie, et permet au pouvoir politique répugnant d’augmenter le contrôle des populations !  Abominable !  

La RFID est en train d’exploser PARTOUT en Europe et au Canada, et ce MALGRE les dangers que cette technologie représente pour les libertés et pour la santé (les ondes RFID cassent l’ADN, ce qui peut mener à des tumeurs et des cancers) !      

Comment expliquer que cette dangereuse technologie continue de se développer malgré les dangers immenses qu’elle représente ?  
La réponse est simple : cette « nécrotechnologie » (technologie de mort) représente un marché extrêmement juteux pour les industriels, permet une augmentation du contrôle des gouvernements sur les citoyens, et elle est sans arrêt présentée sous le meilleur jour par la PROPAGANDE NAZIE des putes des mass médias (mass médias vendus au pouvoir de l’Etat ou au pouvoir des multinationales de l’industrie des médias), propagande qui permet de conserver une population naïve, ignorante et mal informée !  

C’est désormais EXTRÊMEMENT CLAIR ET LIMPIDE : SANS REACTION TRES FORTE ET IMMEDIATE DE LA PART DES CITOYENS, les valeurs essentielles telles que les libertés, la vie privée, le libre-arbitre ou la démocratie feront très bientôt partie du passé.  

Nous nous rapprochons dangereusement du point de non-retour…  

L’article manipulateur des poufiasses des mass médias, ci-dessous.

BONNE INSURRECTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


Source : http://biz.yahoo.com/bw/070926/20070926005073.html?.v=1

VERICHIP CORPORATION REALISE SA PREMIERE VENTE EN SUISSE

Mercredi 26 septembre 2007, 8:30 AM ET

La compagnie continue à s'étendre sur les marchés d'outre-mer

DELRAY BEACH, Floride -(Business Wire)-VeriChip Corporation (Nasdaq : CHIP - news), un fournisseur des systèmes RFID pour les soins de santé et les besoins liés aux patients, a annoncé aujourd'hui que la filiale qu’elle possède complètement, Xmark Corporation, a réalisé sa première vente en Suisse.

Le système de Xmark qui permet l’empêchement de l’errance, ProtecPoint, est en train d’être installé chez Stiftung Schloss Turbenthal, un centre pour les sourds et les personnes âgées à Gehorlosendorf, près de Zurich. Le système doit être installé par le distributeur de Xmark, Avatech AG. Le système ProtecPoint assure une protection à bon prix pour les individus enclins à errer, et fait partie de la suite des solutions RFID de Xmark afin de localiser et protéger les personnes situées à l’intérieur de bâtiments.

« Xmark continue à s’étendre sur les marchés d'outre-mer, basant sa construction sur notre position de leader de l’industrie en Amérique du Nord, » a dit Daniel A. Gunther, président et PDG de Xmark. « Nous attendons avec intérêt de travailler avec Avatech sur de futures opportunités en Suisse. »

M. Martin Naef, directeur de la logistique et des équipements chez Stiftung Schloss Turbenthal, a dit : « Nous choisissons Avatech AG et la solution ProtecPoint en raison de son installation et de son administration faciles. ProtecPoint fournit un appui efficace pour le personnel soignant. Nous avons été capable de réduire manuellement la surveillance des résidants errants.»

Pour plus d'information sur les produits de Xmark, veuillez entrer en contact avec 1-866-55-XMARK ou envoyer un email à sales@xmark.com . De l'information supplémentaire peut être trouvée en ligne sur www.xmark.com

Au sujet de Xmark

Basé à Ottawa, en Ontario (Canada), Xmark est une filiale entièrement possédée par VeriChip Corporation. Pendant plus de 25 ans, Xmark Corporation a fourni des solutions d'identification par radiofréquence (RFID) afin d’identifier, de localiser, et de protéger les personnes et les équipements dans les environnements des soins de santé. Plus de 5.000 établissements de soins de santé dans le monde entier font confiance à ses solutions de meneur, des solutions de protection infantile, de l’empêchement de l’errance, de confinement personnel, ainsi que des applications de pistage des équipements, afin de maintenir les individus en sûreté.

Les produits de Xmark sont installés et distribués par un réseau international de revendeurs autorisés, soutenu par un service après-vente technique chez Xmark. Tous les aspects des affaires de Xmark sont certifiés afin de répondre au standard de qualité ISO 9001.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:37:06 (14/01/2008 11:37:06)

CONTRÔLE DE L'ESPRIT ET DU CORPS : LES IMPLANTS NE CESSENT DE SE MULTIPLIER !

Chers amis,

Certains esprits chagrins à l’intelligence embrumée considèrent toujours à l’heure actuelle que le contrôle de l’esprit et du corps par la technologie est encore de la « science-fiction ».  

L’article ci-dessous, qui date d’il y a déjà 3 ans, est cependant extrêmement intéressant à plusieurs niveaux, et c’est la raison pour laquelle je vous le poste aujourd’hui  :

1) Il démontre que le contrôle de l’esprit et du corps via les implants est désormais une réalité  

2) Il explique bien – fait intéressant – que les implants NE SONT PLUS NECESSAIRES pour parvenir à ce contrôle (voir à ce sujet la partie concernant les « chapeaux à pensée »).  Voilà donc un souci supplémentaire pour la défense de nos libertés…  L’article explique aussi que l’on peut retirer ces « chapeaux à pensée » à tout moment ; C’EST LA QUE RESIDE TOUT L’INTERET DES IMPLANTS POUR LES IGNOBLES PONTES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL : LES IMPLANTS SONT TRES DIFFICILES A ENLEVER, A PLUS FORTE RAISON S’ILS SONT IMPLANTES DANS UN NERF OU DANS LE CERVEAU !   C’est la raison principale pour laquelle ces implants continuent d’être développés et promus, et ce malgré les dangers qu’ils représentent pour la santé, les libertés, la démocratie, le libre-arbitre et la vie privée.  

3) Il indiquait qu’il y a 3 ans, c’était le « moment d’avoir un débat public »…  Et bien, devinez quoi ? LE DEBAT PUBLIC N’A JAMAIS EU LIEU, NULLE PART !    Que ce soit aux USA, au Royaume-Uni ou en Europe, les décideurs, les médias et l’industrie ont évité ou court-circuité tout débat public et toute information concernant ces implants et le contrôle qu’ils permettent.  Inutile de se demander pourquoi : une population ignorante du problème est une population qui ne pourra lutter efficacement ni donner un avis éclairé. D’où la question suivante : est-il trop tard pour que ce débat public et démocratique ait réellement lieu ?  

4) Il a le mérite de poser certaines questions angoissantes certes, mais néanmoins très lucides, concernant les dangers et dérives liés à ces technologies de mort et de manipulation des individus et des populations.

Juste une petite remarque : le terme « nano » est utilisé ici de façon sans doute un peu abusive, étant donné que les véritables nano-implants, invisibles à l’œil nu, sont seulement en cours de développement (enfin du moins, OFFICIELLEMENT)… Mais il ne s’agit que d’une question de mois avant que les véritables nano-implants fassent leur entrée, puisque nous savons que l’apparition des nano-implants est au programme, et que les Frankenstein des ateliers et des laboratoires travaillent dessus en ce moment même.  

Une fois de plus, il est IMPERATIF qu’une OPPOSITION EXTREMEMEMENT FERME ET INTRAITABLE surgisse face à ces technologies honteuses. Sans quoi, le prix à payer sera colossal, surtout dans nos sociétés anciennement démocratiques et qui ne cessent de se totalitariser et de se transformer en états-policiers…  

L’article, ci-dessous…

BONNE INSURRECTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


Source : http://www.rense.com/general60/bodyandmindcontrolnanu.htm

CONTRÔLE DU CORPS ET DE L'ESPRIT : LES NANO IMPLANTS BOURGEONNENT

The Institute of Science in Society
ISIS.co.uk
15-12-2004

Les implants médicaux électroniques sont vieux d’au moins 50 ans, mais de nouveaux dispositifs soulèvent des inquiétudes morales et sociales imprévues. Le Dr. Mae-WAN Ho m.w.ho@i-sis.org.uk appelle à un débat public et une consultation complète avant que ces dispositifs soient lâchés sur la société.

Contrôle de la douleur pour une célébrité

Le comédien d’Hollywood Jerry Lewis, qui a à présent 78 ans, a souffert de douleurs dorsales chroniques pendant des années jusqu'à à avril 2001, lorsqu’il a reçu un implant. Ce pacemaker de la douleur fournit une stimulation de bas voltage à sa moelle épinière afin de bloquer les messages de douleur et de les empêcher d'atteindre son cerveau, et ainsi il ne sent plus la douleur.

Avant cela, il avait tout essayé pour apaiser ses « 37 années de douleur constante » : les analgésiques, les stéroïdes et la cortisone, et il fut accro pendant 13 ans à l’antidouleur Percodan. Il était sur le point de se suicider en se tirant un coup de revolver lorsque sa jeune fille Danielle entra par inadvertance et le fit revenir à la raison.

Le même jour, il reçut un modèle à l'essai d'un dispositif de neuro--stimulation comportant une commande que l’on tient dans la main et qui envoie des impulsions électroniques aux nerfs affectés, bloquant le message de la douleur vers le cerveau. En quelques jours seulement, il subit une opération chirurgicale afin d’implanter des fils avec électrode dans son épine dorsale et un boîtier de piles juste sous la peau près de sa hanche gauche. Et depuis lors, il a chanté les louanges de ce dispositif.

Jerry Lewis vit dans un genre de réalité virtuelle. Son problème dorsal existe toujours, mais on lui fait penser qu'il n’existe pas.

L'implant coûte environ $10.000 ; plus les honoraires du médecin et de l'hôpital, et est couvert par la plupart des HMO et autres régimes d'assurance. On dit qu’il possède un petit risque d'infection, et les patients avec des implants ne peuvent pas passer de scanner IRM parce que la chaleur sur les bouts métalliques de l'électrode pourrait provoquer de graves dégâts nerveux.

Une version non implantée et plus facilement contrôlée aurait-elle pu faire aussi bien? Après tout, le modèle à l'essai (pré-implant) semblait avoir été assez bon que pour convaincre Jerry Lewis d’accepter l'implant.

En fait, les dispositifs implantés sont connus pour avoir toute une gamme de problèmes électroniques, mécaniques et autres, qui ont eu comme conséquence le rappel massif de ces produits par la FDA (voir « les promesses et les périls des implants électroniques médicaux » http://www.i-sis.org.uk/EMIPAP.php ).

Pourtant des implants plus récents et qui se connectent par interface avec des ordinateurs ont été approuvés, et ils soulèvent des inquiétudes imprévues et supplémentaires au niveau éthique et social.

Le contrôle par la pensée aide un quadraplégique

Les interfaces cerveau-ordinateur se développent rapidement afin d’aider les personnes paralysées à regagner le contrôle de leurs vies et la capacité de communiquer.

Un homme quadraplégique de 25 ans s’est fait implanter une puce dans le cerveau en juin 2004 ; et en octobre, il était capable de commander un ordinateur afin de vérifier ses e-mails et de jouer à des jeux vidéo rien que par la pensée. Il peut également allumer et éteindre les lampes et de contrôler une télévision en parlant et en bougeant la tête. Tout ceci est assez impressionnant.

La puce, BrainGate, est développée par la compagnie Cyberknetics du Massachusetts, basée sur des recherches effectuées à la Brown University, à Rhode Island. Jusqu'à cinq patients supplémentaires seront recrutés pour davantage de recherches concernant la sécurité et l'utilité potentielle du dispositif.

John Donoghue, professeur de neurologie à la Brown University et co-fondateur de Cyberkinetics en 2001, a dit que le BrainGate pourrait aider les personnes paralysées à contrôler des chaises roulantes et à communiquer en utilisant l'E-mail et les systèmes téléphoniques basés sur l’Internet. « Notre but ultime est de développer le système BrainGate de sorte qu'il puisse être lié à de nombreux dispositifs utiles, » a-t-il dit.

Donoghue a reçu le prix de l'innovation de Discover Magazine pour son travail.

La recherche initiale de Donoghue, publiée dans le journal Nature en 2002, impliquait un implant inséré dans le cerveau d'un singe et qui lui permettait de jouer à distance à un jeu de flipper simple pour ordinateur. La puce carrée de quatre millimètres, placée à la surface du cortex moteur dans le cerveau du singe contenait 100 électrodes, chacune plus fine qu’un cheveu, et qui s’insérait dans les cellules cérébrales individuelles afin de détecter son activité électrique. La puce implantée est connectée à un ordinateur par l'intermédiaire d'un petit fil attaché à un piédestal fixé sur le crâne.

Cet implant cérébral envahissant comporte des risques d’infection et de mort des neurones. Et si cela tourne mal, il ne peut pas être facilement enlevé.

Une autre équipe de recherche a suscité des espoirs selon lesquels les implants cérébraux pourraient ne pas être nécessaires du tout pour l'interface cerveau-ordinateur.

Des « chapeaux à pensée »

Quatre personnes ont mis « un chapeau de pensée » bardé d’électrodes et ont été capables de contrôler un ordinateur avec leurs pensées. Aucune chirurgie ou implant n'a été exigée. Les chercheurs des USA ont rapporté leur expérience aux Proceedings of the National Academy of Sciences (démarches de l’académie nationale des sciences) en décembre 2004.

« Les résultats prouvent que les gens peuvent apprendre à utiliser des rythmes d'électroencéphalogramme [ondes cérébrales] enregistrés via le cuir chevelu pour contrôler le mouvement rapide et précis d'un curseur en deux dimensions, » ont écrit Jonathan Wolpaw et Dennis McFarland du ministère de la Santé de l’état de New-York et de l'université de l'Etat de New York, à Albany.

Ces chapeaux à pensée ont été testés sur quatre personnes, deux hommes partiellement paralysés qui utilisaient des chaises roulantes, un homme en bonne santé et une femme en bonne santé. Dans ces expériences, les quatre volontaires faisaient face à un écran vidéo tout en portant le chapeau muni de 64 électrodes contre le cuir chevelu afin d’enregistrer les ondes cérébrales.

La clef était un algorithme adaptatif spécial - un programme informatique qui optimisait successivement la traduction des signaux cérébraux filtrés en ce que les utilisateurs voulaient que l'ordinateur fasse. Cela demandait de la pratique, mais ils ont appris tous les quatre appris à déplacer un curseur sur l'écran en deux dimensions, verticalement et horizontalement. Les deux hommes handicapés étaient meilleurs dans cette tâche, probablement parce qu'ils étaient plus fortement motivés, ou parce qu'ils ont un cerveau qui est obligé d’être plus adaptable afin de faire face aux blessures qui les ont laissé paralysés.

« Le contrôle impressionnant, multidimensionnel et non envahissant réalisé dans la présente étude suggère qu'une interface non envahissante de contrôle cérébral pourrait soutenir médicalement la manipulation utile d'un bras robotique, d'un fauteuil roulant motorisé, ou d'une prothèse neurale, » ont écrit les chercheurs. En terme de temps, précision et exactitude de mouvement, les résultats sont comparables à ceux acquis avec les implants envahissants.

Êtes-vous prêt pour Matrix ?

Ainsi, un chapeau à pensée non implanté est-elle un bien pur ? Pour les individus concernés, cela ne fait aucun doute. Il est non envahissant et n'exige aucune chirurgie pour être enlevé. Il peut être mis et retiré à volonté. Avec la pratique, et avec des machines robotiques sous leur contrôle, les utilisateurs pourraient être plus aptes que presque n'importe qui d’autre.

Mais l'interface cerveau-ordinateur soulève de nouvelles inquiétudes. Les employeurs, agents gouvernementaux ou la police pourraient-ils inciter des personnes à porter des chapeaux à pensée tout en étant interviewé de sorte que leurs pensées mêmes soient révélées ? Est-ce qu’une pensée déloyale concernant votre patron pourrait-elle vous coûter votre emploi ?

Et en fin de course, est-ce que souhaiter la mort de quelqu’un pourrait être littéralement utilisé afin de tuer les personnes que vous n’aimez pas ?

Un seigneur de guerre malveillant pourrait-il préparer une attaque par missiles atomiques rien que par la pensée ?

Ou asservir le monde entier par l'intermédiaire de l'Internet, une fois que les gens pourront être étiquetés et implantés avec des nano-dispositifs à leur insu ?

Une surveillance digne du « Meilleur des Mondes »

Les nouveaux tags électroniques sont en effet ici, qui permettent à tous les registres de quelqu’un d'être immédiatement rappelés, et réciproquement, qui permettent potentiellement à un ordinateur de savoir exactement où l’on est 24 heures sur 24.

En octobre 2004, une compagnie américaine, Applied Digital Solutions de Delary Beach, en Floride, a obtenu le feu vert pour implanter une puce dans le bras d'une personne et qui peut donner un accès instantané aux antécédents médicaux de l'individu.

Le VeriChip, de la taille d'un grain de riz, est implantée par injection sous la peau. La compagnie a reçu l'approbation de la Food and Drug Administration afin de lancer la puce aux Etats-Unis.

La VeriChip est un tag d'identification par radiofréquence (RFID) contenant une puce encodée possédant un numéro d'identification unique et une antenne minuscule. Pour lire la puce, un scanner qui émet des ondes radio est passé au-dessus de celle-ci. L'antenne détecte les ondes radio émises par le scanner et produit un courant électrique minuscule dans la puce afin de renvoyer un signal radio qui indique le numéro d'identification.

La compagnie dit que cet implant minuscule pourrait être utilisé pour extraire les registres personnels et médicaux d'un patient à partir d'une base de données sécurisée, et pourrait s'avérer utile quand, par exemple, quelqu'un est sans connaissance ou possède de nombreux registres dans différentes cliniques et qui doivent être rassemblés en cas d'urgence.

Mais les critiques font remarquer que les bracelets RFID ou que les cartes transportant de l'information médicale sont aussi efficaces qu'une puce implantable. Ils avertissent que les puces pourraient être employées pour étiqueter et pister de façon obligatoire les prisonniers, ou même les étrangers visitant un pays, au nom de la lutte contre le terrorisme. (Certains d'entre nous ont fait enregistrer nos empreintes digitales et les spécificités de nos iris par les services de l'immigration lorsque nous avons visité les Etats-Unis récemment.)

« Ils ont franchi une frontière en la plaçant sous la peau des gens, » dit Marc Rotenberg, de l'Electronic Privacy Information Center, un groupe de libertés civiles de Washington DC.

Les tags RFID existent depuis plus de 50 ans, bien que bon nombre d'entre eux soient plus grands, alimentés en électricité par des piles et transmettent activement les données continues dans leurs puces.

Des puces passives, plus petites, meilleur marché, qui libèrent seulement l'information lorsqu’elles sont scannées ont été développées pendant la décennie passée, et sont à présent à deux doigts d’envahir de nombreux aspects de nos vies. Au fur et à mesure que cette technologie sans fil s'impose de plus en plus dans les lieux de travail et les maisons, une personne étiquetée ne sera même pas consciente qu’elle est scannée.

« Cette technologie arrive vraiment à l’avant-plan, » dit Dan Mullen, président de l'Association for Automatic Identification and Mobility (association pour l’identification automatique et la mobilité), un groupe commercial basé à Warrendale, en Pennsylvanie.

La plupart des personnes emploient déjà des tags RFID sans le savoir; comme dans les badges de sécurité qui permettent l'accès aux bâtiments, ou dans les clefs qui communiquent avec une voiture afin de permettre seulement au conducteur d’entrer. Beaucoup de compagnies commencent également à utiliser les puces pour pister les marchandises envoyées depuis les fabricants vers leur destination, et leur évite d’être égarées ou déplacées.

Les puces RFID sont également implantées de façon routinière dans les animaux de compagnie, ainsi ils peuvent être identifiés s’ils sont perdus. Mais VeriChip est le premier implant conçu pour l'usage dans les personnes, et certains ont été déjà pucés. Le ministrz de la Justice du Mexique et une partie de son personnel se sont fait implanter une puce afin de limiter l'accès à une salle sécurisée.

Le Dr. Michael Antoniou du Guy’s Hospital, au King’s College de Londres, dit : « C'est vraiment effrayante ; si cela arrive ici, c'est la fin complète de nos droits et libertés ! »

Le temps du débat, c’est maintenant

En 2002, l'ISIS a lancé un papier pour la discussion, Towards a Convention on Knowledge(vers une convention sur la connaissance), en commun avec les associations SGR (scientifiques pour une responsabilité mondiale), INES (réseau international des ingénieurs et des scientifiques), TWN (réseau du tiers monde) et Tebtebba (un réseau de peuples indigènes basé aux Philippines), afin de s'assurer que toutes les formes de connaissance, y compris la science occidentale, soient employées de façon responsable pour le bien de tous.

Dans ce journal, nous avons explicitement mis en garde contre les (nano)dispositifs et les prothèses implantables qui ne peuvent pas être facilement enlevés si les individus en font le choix. Nous avons également déclaré que les gens ne devraient pas être contraints à accepter ces implants.

Il y a un besoin pressant d’un débat public en profondeur et d’une consultation avant que ces dispositifs soient lâchés sur la société.


http://www.i-sis.org.uk (cf. http://www.i-sis.org.uk/isisnews/sis25.php )

--Message edité par maria le 2010-12-23 14:29:44--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:40:29 (14/01/2008 11:40:29)

VERICHIP U.S.A : LA PUCE SOUS-CUTANEE POUR HUMAINS S’ATTAQUE A PRESENT AUX DIALYSES !!!

Chers amis,

Après les soldats, les blessés graves, les diabétiques, les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, les patients admis en salle d’urgence, les personnes âgées dans les maisons de repos, les travailleurs, les enfants… voici à présent que c’est aux DIALYSES que les crapules de Verichip s’en prennent !!!    

Toujours avec la même excuse mielleuse et fourbe pour vendre leur merde : la « sécurité » que leur diabolique puce sous-cutanée est supposée amener aux patients en permettant un accès à leurs antécédents médicaux !  

Verichip Corp. s’est associée cette fois avec la fondation « indépendante » de dialyse, dans le Maryland, afin de refourguer son implant démoniaque de contrôle total aux patients impressionnables et en manque de sécurité.    

La fondation de dialyse en question est en réalité tout sauf « indépendante », puisqu’elle est affiliée en réalité à l’université du Maryland !  Ainsi, c’est donc un nouveau projet de puçage adopté par… une université (élite intellectuelle) qui se met ne place.  

La suite, on la connaît : Verichip Corp. minaude, jure ses grands dieux que la santé des gens est extrêmement importante à ses yeux (mensonge éhonté) et joue la comédie de l’intégrité professionnelle en signalant que des tests de la puce seront menés sur un an et suivis d’une évaluation pendant laquelle les patients pucés eux-mêmes seront amenés à donner leur avis.  

Or, en réalité, tout est déjà soigneusement calculé et prévu. Il est déjà à certain que les dangers des puces ne seront pas expliqués en détail aux participants à ce programme inhumain de puçage, que l’évaluation sera positive, qu’une « récompense » sera attribuée à la puce de façon très médiatisée, et que les patients pucés interviewés (ET QUI SONT CONTRÔLES AU NIVEAU DE L’EMOTIONNEL, DES HORMONES, DU COMPORTEMENT ET DU MENTAL) se déclareront tous (SOUS EFFET DE CE CONTROLE MENTAL VIA LA PUCE) absolument « ravis et satisfaits » de la puce, et que, bizarrement, aucun d’entre eux ne voudra la retirer !    

C’est comme cela que ça s’est passé jusqu’à présent, et c’est de cette façon que Verichip Corp. va continuer afin de tenter d’amadouer, de persuader et… d’entuber la population avec son répugnant implant !  

Ceci se passe aux U.S.A., mais nous sommes néanmoins très conscients que le même scénario peut très bien se reproduire en Europe, puisque la puce verichip se trouve déjà dans de nombreux pays européens.  

Et étant donné que toutes les technologies liberticides sont en train de progresser à pas de géant en Europe, il y a de quoi se faire, à juste titre, du mouron…  

SEULE UNE OPPOSITION FEROCE A CETTE TECHNOLOGIE HAUTEMENT LIBERTICIDE ET MANIPULATRICE DU MENTAL ET DU COMPORTEMENT POURRA NOUS EVITER L’HORREUR D’UNE SOCIETE TOTALITAIRE !    

L’article putride des putes des mass médias, ci-dessous…

BONNE INSURRECTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


Source : http://biz.yahoo.com/bw/070815/20070815005523.html?.v=1

VERICHIP CORPORATION VA S’ASSOCIER AVEC INDEPENDENT DIALYSIS FOUNDATION, LE PLUS GRAND CENTRE DE DIALYSE INDEPENDANT DU MARYLAND

Mercredi 15 août, 8:56 AM ET

DELRAY BEACH, Floride --(Business Wire)--VeriChip Corporation(« VeriChip ») (Nasdaq : CHIP - news), un fournisseur de systèmes de RFID pour les soins de santé et les besoins liés aux patients, et la Fondation indépendante de dialyse (Independent Dialysis Foundation ou IDF), le plus grand opérateur pour les centres indépendants de dialyse du Maryland, ont annoncé aujourd'hui un partenariat afin de fournir le système d'identification des patients VeriMed (TM), qui consiste en la première et seule puce RFID implantable autorisée par la FDA et qui permet le lien aux antécédents médicaux des patients, aux dialysés. Le but de ce partenariat est d'examiner l'utilisation de la puce implantable VeriMed auprès de cette population patiente.

« VeriChip est profondément commis à soutenir la communauté des dialysés et à aider à conduire une amélioration dans les soins donnés aux patients, » a dit Scott R. Silverman, président et directeur de VeriChip Corporation. « Par notre partenariat avec la fondation indépendante de dialyse, les dialysés pourront recevoir la micropuce implantable VeriMed et la tranquillité de la conscience qui vient avec le fait de savoir que leurs antécédents médicaux seront disponibles en cas d'urgence - indépendamment de leur capacité à communiquer. Nous croyons que les patients qui reçoivent des dialyses, qui tendent à présenter diverses médications et autres morbidités qui y sont liées, et qui sont plus fréquemment admis aux urgences, représentent un public important qui tirera bénéfice du système d'identification des patients de VeriMed. »

« L’IDF a toujours embrassé la dernière technologie comme un moyen de fournir à nos patients les meilleurs soins possibles, » a dit le Dr. John Sadler, directeur et fondateur de l’Independent Dialysis Foundation. « L’amélioration de l'accès à l'information médicale des dialysés par les fournisseurs de soins de santé à des moments vitaux, comme dans les salles d’urgence, via des dispositifs tels que VeriMed, possède le potentiel de faire un impact significatif. »

Ce partenariat fournira aux 500 patients de l’IDF et à leurs familles un accès à la micropuce implantable de VeriMed. Après un an, VeriMed sera évalué via les taux d'acceptation des patients, le taux de complications, des entrevues avec des patients, et l'utilité de l'information fournie par VeriMed en divers lieux de soin.


Au sujet de l’Independent Dialysis Foundation

La fondation indépendante de dialyse (Independent Dialysis Foundation ou IDF) est une société sans but lucratif affiliée à l'université du Maryland et cherchant à favoriser l'indépendance, le soin de soi, et la stabilité pour les dialysés. L’IDF coordonne 6 centres de dialyse indépendants, 1 service dans une maison de repos, 2 infrastructures hospitalières certifiées, et service pour les patients dans 5 hôpitaux.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:44:47 (14/01/2008 11:44:47)

VERICHIP : LE CONTRÔLE ET LE POGNON D’ABORD !

Chers amis,

Nous connaissons tous à présent les tristes progrès effectués aux USA par Verichip Corporation, la société qui commercialise de façon agressive et répugnante les puces RFID sous-cutanées pour humains…  

Des CENTAINES d’hôpitaux américains proposent désormais cette horrible puce (MALGRE les dangers pour la santé et MALGRE les dangers de contrôle comportemental, hormonal, émotionnel et mental des individus que cette diabolique puce implantable représente  ) dans leurs salles d’urgences et à travers tout le pays    .

Toutefois, les gens, en majorité, restent (avec raison et heureusement) méfiants, voire hostiles, à cette puce implantable inhumaine.  

Et donc, Verichip Corp. perd de l’argent…  

AFIN D’AUGMENTER LES REVENUS DE LA COMPAGNIE ET D’ACCROÎTRE LE CONTRÔLE DES INDIVIDUS VIA CETTE INFAME PUCE SOUS-CUTANEE, VERICHIP CORP. A DECIDE DE DIMINUER LE PRIX ET LE COÛT DE L’ABONNEMENT DE L’HORRIBLE PUCE VIA UN NOUVEAU PROGRAMME BIEN MAL NOMME (« Patient First » ou « le patient d’abord »)!    

Les gens n’achètent pas assez de ces puces de pistage et de contrôle ? Réduisons les prix, afin que l’implant soit moins cher et que les pigeons puissent se faire pucer comme des chiens à prix réduit !  

Avec Verichip Corp., il n’y a aucun doute : c’est le CONTRÔLE et le POGNON d’abord !    

En attendant, nos pays ne possèdent AUCUNE PROTECTION contre ces outils d’asservissement et de flicage de la population.   Une OPPOSITION POPULAIRE FEROCE ET INFLEXIBLE DOIT absolument se mettre en place IMMEDIATEMENT, sans quoi nous allons voir débarquer cette horreur sous-cutanée chez nous (je rappelle que de nombreux pays d’Europe sont déjà contaminés par cette saleté – Espagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Suisse, Russie... – et donc le danger est bien REEL) !    

L’article des vieilles putes goitreuses des mass médias  , ci-dessous…

BONNE INSURRECTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.



Source : http://biz.yahoo.com/bw/070904/20070904005529.html?.v=1

VERICHIP CORPORATION LANCE SON NOUVEAU PROGRAMME « PATIENT FIRST » POUR SON SYSTEME D'IDENTIFICATION DES PATIENTS VERIMED

Mardi 4 septembre 2007, 9:00 AM ET

Ce nouveau programme crée des prix démocratiques et un flux de revenus mensuel pour la compagnie

DELRAY BEACH, Floride -- (Business Wire)-- VeriChip Corporation (Nasdaq : CHIP - news), un fournisseur de systèmes d'identification par radiofréquence (RFID) pour les soins de santé et les besoins liés aux patients, a annoncés aujourd'hui le lancement de son nouveau programme « Patient First » (« le patient d’abord »). Dans le cadre de ce nouveau programme, les patients reçoivent la micropuce VeriMed (TM) sans frais payés à l'avance et avec un abonnement au Verimed Patient Registry (base de données Verimed sur les patients), et ce au tarif de $9.95 par mois. La compagnie lancera au départ le programme Patient First dans les zones géographiques où elle a une présence établie au niveau des hôpitaux qui ont adopté son protocole (Verimed) et qui incluent la Floride du sud, le New Jersey du nord, Boston, Baltimore, Washington D.C., Philadelphie et Atlanta. Les hôpitaux qui ont adopté ce protocole sont formés pour utiliser le lecteur et la base de données de Verimed et ont adopté le système d'identification des patients VeriMed en tant que protocole standard dans leurs salles des urgences au cas où un patient arriverait inconscient ou incapable de communiquer.

Le modèle « Patient First » permet à tous les patients d'accéder au système d'identification pour patients de VeriMed sans aucun frais payé à l'avance et sous un abonnement mensuel nominatif. Le système d'identification pour patients VeriMed, qui utilise une puce RFID implantable en combinaison avec un scanner portatif de puce RFID et une base de données sécurisée pour les patients, fournit l'accès immédiat à l'information vitale sur la santé pour les patients qui arrivent aux urgences incapables de communiquer. Ce programme augmentera la commercialisation du système en réduisant les coûts payés à l'avance par le patient. Ce nouveau programme créera également,et plus tôt que prévu, un modèle de revenu récurrent pour la compagnie. Le programme antérieur de la compagnie exigeait au moins un paiement direct de $200 par le patient dans le bureau du médecin.

Scott R.Silverman, le Président et PDG de VeriChip Corporation, a dit : « Notre nouveau programme de marketing « Patient First » nous permettra de construire de manière significative nos affaires au fur et à mesure que nous augmentons nos efforts sur les patients. Ce changement fondamental éliminera ce qui, nous le croyons, présente un obstacle pour les patients et les médecins. De nombreux médecins se sentent mal à l’aise de demander à leurs patients de payer quelque chose en plus de leur visite. De même, beaucoup de patients ne sont pas habitués à écrire un chèque à leur médecin pour un procédé médical.

« Pendant que nous continuons notre processus de poursuite des remboursement des assurance des partis tiers et des CMS (centres pour les assurances-maladie Medicare et Medicaid), nous croyons que Patient First permettra aux patients et aux médecins de participer à un modèle de paiement démocratique tout en fournissant à la compagnie des opportunités de revenu accrues à partir du système d'identification des patients VeriMed au cours des 18 prochains mois.»


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:45:54 (14/01/2008 11:45:54)

THE A.M.A. GETS UNDER YOUR SKIN

Barnaby J. Feder
NY Times
Thursday June 28, 2007

On Monday, the delegates to the annual meeting in Chicago of the American Medical Association endorsed what could only be described as a cautious committee report on the role of implanted radio identification tags in patient care. The three recommendations were that doctors make sure that they get informed consent from patients before using such tags, they they not program any medical information into them without making sure it would be as secure as normal medical records, and that they support research into uses of the devices.

Most notably, the report said that the devices had not been proven safe and effective. You would never know that though from the press release issued today by VeriChip, the Delray Beach, Fla., producer of a rice grain-sized radio tag implanted in the arm that allows doctors to link patients to their medical records.

VeriChip said that the A.M.A. release would “enhance its marketing efforts.”

The doctors apparently don’t see eye-to-eye on the safety issue with the Food and Drug Administration, which gave VeriChip clearance to market its tag in 2004–undoubtedly the most controversial application to date of RFID technology. That approval has not generated significant medical sales for the device yet.

The device, as we all know, has attracted fierce opposition from privacy advocates.


http://www.prisonplanet.com/articles/june2007/280607Skin.htm

--Message edité par maria le 2008-01-16 10:44:16--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:47:08 (14/01/2008 11:47:08)



ALERTE ROUGE!!!

APOCALYPTIQUE : L'ASSOCIATION MEDICALE AMERICAINE RECOMMANDE LA VERICHIP !

Chers amis,

L'article qui suite est extrêmement grave, et marque la FIN DE LA PHASE D'ADOPTION DE LA PUCE SOUS-CUTANEE POUR HUMAINS PAR LE MILIEU MEDICAL AMERICAIN !!!    

L'Association Médicale Américaine vient en effet de RECOMMANDER LA VERICHIP !!!    

Cela signifie bien entendu que CETTE PUCE IMPLANTABLE DE CONTRÔLE COMPORTEMENTAL VA SE GENERALISER DANS LES SOINS DE SANTE AMERICAINS DANS LES MOIS ET ANNEES QUI SUIVENT !!!      

Et comme chaque personne va à l'hôpital au moins UNE FOIS sur sa vie, cela signifie, à terme, LE PUCAGE AUTOMATIQUE ET BANALISE DE TOUTE LA POPULATION !!!    

La suppression des libertés sera donc bientôt COMPLETE et TOTALE, aux Etats-Unis !!!  

SI AUCUNE REACTION NE SE PRODUIT, SI AUCUNE OPPOSITION FAROUCHE NE SE MANIFESTE, IL EN IRA DE MEME DANS NOS PAYS, C'EST CERTAIN !    

Les poufiasses des mass médias présentent encore le tout sous le meilleur jour... ABOMINABLE !!!  

L'article répugnant et gravissime, ci-dessous...

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE !!!    Vic.


Source : http://www.rfidsolutionsonline.com/content/news/article.asp?docid=ad79695a-f24a-450a-8970-6d9563b68505&atc~c=771+s=773+r=001+l=a

SOINS DE SANTÉ PAR RFID : VeriChip Corporation ANNONCE QUE L'ASSOCIATION MÉDICALE AMÉRICAINE (AMA) RECOMMANDE SES DISPOSITIFS RFID IMPLANTABLES AFIN D'AMÉLIORER LA SÛRETÉ ET L'EFFICACITÉ DES SOINS APPORTÉS AUX PATIENTS

Le 2/7/2007

VeriChip Corporation, fournisseur de systèmes RFID pour les soins de santé et les besoins liés aux patients, a annoncé récemment que le Conseil des Affaires Ethiques et Juridiques de l'Association Médicale Américaine (AMA) a adopté une politique déclarant que ses dispositifs implantables d'identification par radiofréquence(RFID) peuvent aider à identifier les patients, améliorant de ce fait la sûreté et l'efficacité du soin apporté au patient, et peuvent être employés pour permettre l'accès sécurisé à l'information clinique des patients.

VeriChip possède la seule puce RFID implantable agréée par la FDA pour l'information concernant l’identification et la santé des patients. VeriChip prévoit que cette recommandation de l'AMA augmentera les efforts de commercialisation de la compagnie en accélérant l'adoption par les hôpitaux du système d'identification des patients VeriMed et en augmentant la réputation de la VeriChip parmi la communauté médicale.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:49:05 (14/01/2008 11:49:05)

ABOMINABLE : LA VERICHIP EN PAPOUASIE POUR LES PORTEURS DU VIRUS DU SIDA !!!

Chers amis,

La Verichip vient de faire un nouveau bon sur la scène internationale, en CONTAMINANT LA PAPOUASIE !!!    

EN EFFET, LE GOUVERNEMENT POURRI, NAZI (ET VENDU A L’INDUSTRIE LIBERTICIDE) DE PAPOUASIE PENSE METTRE DANS LA LOI (= PUCAGE OBLIGATOIRE) LE PUCAGE DES PORTEURS DU VIRUS DU SIDA, AFIN DE « SURVEILLER LEUR COMPORTEMENT » ET « AFIN QU’ILS NE CONTAMINENT PAS D’AUTRES PERSONNES » !!!          

Verichip et les crapules des gouvernements vendus au Nouvel Ordre Mondial sont décidément prêts à exploiter N’IMPORTE QUELLE FAIBLESSE SOCIALE et n’importe quelle situation sensible qui pourrait servir à imposer leur puce de CONTRÔLE COMPORTEMENTAL, EMOTIONNEL, HORMONAL ET MENTAL DES INDIVIDUS !!!    

L’horrible article ci-dessous, agrémenté de mes commentaires.  

BONNE INSURRECTION... OU BON ESCLAVAGE !!!  Vic.


http://www.todayonline.com/articles/201938.asp

ON PENSE IMPLANTER DES MICROPUCES DANS LES PORTEURS DU VIRUS H.I.V. EN PAPOUASIE INDONESIENNE

GMT + 8 heures

Posté le 24 juillet 2007 à 15:57

La VeriChip d’Applied Digital Solutions, la première puce implantable d'identification par radiofréquence au monde pour l'utilisation dans les humains.

Les législateurs en Papouasie indonésienne ourdissent l'utilisation sélective des puces implantables dans les porteurs du virus HIV afin de surveiller leur comportement afin de les empêcher d'infecter d'autres personnes, a dit un docteur mardi.

Les législateurs en Papouasie indonésienne ourdissent l'utilisation sélective des puces implantables dans les porteurs du virus HIV afin de surveiller leur comportement afin de les empêcher d'infecter d'autres personnes, a dit un docteur mardi.

Commentaire : après les criminels, les immigrés illégaux, les enfants risquant d’être kidnappés, les personnes âgées atteintes de la maladies d’Alzheimer, les diabétiques, les patients arrivant en salle d’urgence, les soldats… voici donc que Verichip s’en prend à un AUTRE public FAIBLE, mal aimé et sensible en prenant l’EXCUSE MINABLE, HONTEUSE ET INHUMAINE de leur condition de malade et en les CRIMINALISANT (« les personnes atteintes du HIV/SIDA peuvent vous contaminer, il faut donc les pucer afin de les surveiller » : tel est le message crapuleux)!!!

VOUS REMARQUEREZ QUE LE CONTRÔLE DU COMPORTEMENT EST ENCORE SIGNALE ! Preuve s’il en est que la puce sous-cutanée est bien un moyen de CONTRÔLER LE COMPORTEMENT ET LE MENTAL DES GENS !!!

John Manangsang, un docteur qui aide à préparer un projet de loi de nouvelle réglementation au niveau des soins de santé pour le parlement provincial de Papouasie, a dit que des mesures peu communes étaient nécessaires pour combattre le virus.

Commentaire : ce docteur Mengele de Papouasie n’est qu’un NAZI et qu’un VENDU de plus qui obéit au doigt et à l’œil au projet de contrôle des populations du Nouvel Ordre Mondial. La Papouasie étant l’un de ces petits pays en voie de développement où la corruption peut régner facilement, il ne serait pas étonnant que le gouvernement ait reçu des pressions ou des pots-de-vin afin de faire entrer sur la scène la puce sous-cutanée pour humains ! UNE FOIS ENCORE, ON S’EN PREND A UNE MINORITE FRAGILE AFIN D’INTRODUIRE LA PUCE IMPLANTABLE POUR HUMAINS DANS LE PAYS. ON va évidemment COMMENCER par les sidéens, MAIS APRES, A QUI LE TOUR ??? Car le projet est bien entendu de GENERALISER cette chierie de puce infecte !

« Nous, au sein du gouvernement de Papouasie, devons penser de toutes nos forces à des moyens d'assurer la protection des gens contre la diffusion de la maladie, » a dit Manangsang à l’AFP.

Commentaire : eux, au sein de ce gouvernement pourri, pensent surtout à EXPLOITER le mental des gens et à les contrôler comme du bétail, et à appliquer les solutions monstrueuses du N.O.M. !!! Infâmes charognards !

« Certaines des personnes infectées éprouvent un changement de comportement et peuvent devenir plus agressives et ne réfléchiraient pas à deux fois avant d’infecter d'autres personnes, » a-t-il prétendu, disant que les législateurs réfléchissaient à diverses sanctions pour ces personnes.

Commentaire : ça, c’est l’argument le plus MINABLE que j’ai entendu jusqu’ici! Je suis même certain que cela ne tient pas la route médicalement parlant. Ces gens ont le SIDA, pas la rage ! Le changement de comportement et l’agressivité en question ne sont que des fariboles de politicard. Notez à nouveau comment ce gouvernement de merde ce base sur des GENERALISATIONS MALVEILLANTES ET DES PREJUGES MALSAINS (« les sidéens n’hésitent pas à contaminer autrui ») afin de parvenir à introduire la puce sous-cutanée pour humains. Et l’on parle ici à nouveau d’une MINORITE INFIME de sidéens (ceux qui contaminent les autres) afin de CRIMINALISER LA TOTALITE D’ENTRE EUX !!! REVOLTANT !

« Parmi ces sanctions, un des moyens auquel on réfléchit est la surveillance de ces personnes infectées qui peuvent poser un danger à autrui, » a dit Manangsang.

Commentaire : qui dit surveillance, dit bien entendu contrôle et… REPRESSION ! En 1940-1945, on a également MARQUE les Juifs d’une étoile jaune (puis dans les camps, d’un tatouage numéroté) avant de les EXECUTER !

« L'utilisation des puces implantables est l'un des moyens d’y parvenir, mais seulement pour les quelques personnes qui deviennent agressives et continuent clairement à ne pas prendre en considération ce qu'elles savent de la maladie et étendent le virus à d'autres, » a-t-il dit.

Commentaire : ici, cet infâme salaud de « médecin » nazi, afin de RASSURER LES GENS et afin que ceux-ci ne REAGISSENT SURTOUT PAS, précise que la mesure n’est soi-disant que pour « les quelques personnes ayant le HIV/SIDA et qui deviennent agressives ». Crapule !

Il y a encore un long chemin à effectuer avant de parvenir à une décision, a-t-il ajouté.

Commentaire : voici EVIDEMMENT le SECOND argument bidon visant à RASSURER les gens et les EMPÊCHER D’AGIR : leur faire croire que cela « n’arrivera pas avant longtemps ». Saleté de menteur !

Le directeur du chapitre de la Commission nationale de Papouasie sur le SIDA, Constant Karma, aurait accusé cette proposition d’être une violation des droits de l'homme.

Commentaire : le brave homme qui dirige cette Commission nationale sur le SIDA (qui sait de quoi il parle) le dit haut et fort et le sait bien, lui : cette proposition de mesure est une INFAMIE et une ATTEINTE DIRECTE AUX LIBERTES, A LA VIE PRIVEE ET AUX DROITS DE L’HOMME ! Mais étant donné que la puce est un moyen de contrôle mental et comportemental des individus qui menace les libertés les plus élémentaires et toute tentative de démocratie véritable, on devrait même JUGER ET CONDAMNER POUR CRIMES CONTRE L’HUMANITE TOUT POLITICARD POURRI QUI PROPOSE CES PUCES !

Les « gens ayant le HIV/SIDA ne sont pas comme des requins sous observation de sorte qu'ils doivent être implantés avec des puces afin que l’on surveille leurs mouvements, » a-t-il dit au Jakarta Post mardi.

« Toute forme d'identification des personnes ayant le HIV/SIDA viole les droits de l'homme. »

Commentaire : les sidéens ne sont pas des animaux et possèdent les mêmes droits, libertés et dignités que n’importe qui. Surveiller leur comportement ou leur mouvement via une puce implantable est donc une IGNOMINIE NAZIE qui réclame le jugement immédiat et le châtiment exemplaire de toute personne ayant proposé une telle horreur !

Selon des données du ministère de la Santé de Papouasie citées par le Jakarta Post, la province possède tout juste un peu plus de 3.000 personnes vivant avec le HIV/SIDA. Environ 356 décès ont été rapportés. La Papouasie possède une population d'environ 2.5 millions de personnes. – AFP

Commentaire : rendez-vous bien compte : sur une population de 2,5 MILLIONS d’habitants, un peu plus de 3.000 sont atteints du HIV ou du SIDA. C’est absolument négligeable et anecdotique ! Et sur ces 3.000, combien continueraient de contaminer autrui ? Une centaine ou deux, au maximum ? ET L’ON VOUDRAIT FAIRE RENTRER LA PUCE DANS LA LOI POUR SI PEU ? C’est absolument ANTIDEMOCRATIQUE et DELIRANT ! Quant à ces pauvres gens qui ont contracté (d’une manière ou d’une autre) le HIV ou le SIDA (une maladie FABRIQUEE PAR L’HOMME !!!), ils n’ont pas à souffrir d’un second mal pire encore que le HIV : celui de la puce sous-cutanée de contrôle mental.

[u]Conclusion
: un nouveau pays est en train, comme par « hasard », de penser à utiliser ces puces ignobles. C’est à présent la PLANETE TOUT ENTIERE (depuis les USA jusqu’à l’Australie, en passant par l’Europe ou l’Afrique du Sud, voire par la Papouasie) qui est concernée !!! IL NOUS FAUT SANS PLUS ATTENDRE UNE INFORMATION DE MASSE ET NON MANIPULEE SUR LES DANGERS DE CES PUCES IMPLANTABLES TOTALITAIRES, AINSI SURTOUT QU’UNE OPPOSITION INEBRANLABLE FACE A CET OUTIL DE DICTATURE QUE SONT LES PUCES IMPLANTABLES (SOUS-CUTANEES, NEURALES ET CEREBRALES) !!!



Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11  Suiv.

Index du forum
LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST
MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX

Haut
Aller à : Les favorisPAROLE DU SEIGNEUR POUR CES TEMPS DE LA FIN/WORD OF GOD IN THE END TIMESSITES RECOMMANDÉSCONFÉRENCE ET/OU MOBILISATION + NASAPRENDRE NOTE QUE :ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATIONCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHESRÉSUMÉ DE LA SITUATION MONDIALE PAR VICLA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEASTTERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTHLES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPSFASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCISTNOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES/NEW ANTITERRORIST LAWSPROJET FUTUR POUR LES ENFANTS/FUTUR PROJECTS FOR KIDSDEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTHCANADAISRAËL et le MOYEN-ORIENTTRAITÉ DE L'AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICAN UNION (CANADA-USA-MEXICO)SECTION DE GAÉTANVIDÉOS/VIDEOS

Membre: Ajouter ce sujet à mes favoris | Envoyer ce sujet à un(e) ami(e) | Imprimer ce sujet
Modérateurs : Déplacer ce sujet | Fermer ce sujet | /!\ Supprimer le sujet
 Ajouter une réponse rapide
Ajouter une réponse rapide


Administration
Modération
Ce forum pour votre site ?
AceBoard Forum Gratuit v 5.3
Download Premium Web Templates! - blog gratuit


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Juin - 06:12 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 06:13 (2011)    Sujet du message: MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX - P.2 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 12 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST
MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs
Pages : Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11  Suiv.

Auteur :Sujet: MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX  Bas
 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:50:38 (14/01/2008 11:50:38)

SYSTÈME DE CONTRÔLE ÉLECTRONIQUE POUR JOUEURS COMPULSIFS

http://www.joueur.ca/pages/bluerings_index.html

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:51:49 (14/01/2008 11:51:49)

UK : LE GOUVERNEMENT TOTALITAIRE DE BIG BROTHER BLAIR SE PREPARE A PUCER LES HUMAINS ET A D’ORES ET DEJA PLANIFIE LE PUCAGE DES MALADES MENTAUX !!!

Chers amis,

L’article ci-dessous, qui est une traduction en français (réalisée par mes soins) d’un article extrêmement important publié en janvier 2007 dans le Daily Telegraph, ne laisse planer AUCUN DOUTE possible…  

LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE DICTATORIAL DE «BIG BROTHER BLAIR» A ETUDIE DES PROJETS POUR LES 10 ANS A VENIR (ce qui nous amène… aux alentours de 2020, date fatidique qui revient systématiquement lorsqu’on parle de puçage des êtres humains !).  

DANS CES PROJETS, ON RETROUVE LES CARTES D’IDENTITE (ELECTRONIQUE, BIEN ENTENDU), MAIS AUSSI LE CONTROLE PAR SATELLITE, LA RECONNAISSANCE VOCALE ET FACIALE (BIOMETRIE), UNE BASE DE DONNEES CENTRALISEE DE L’ADN ET… LA SURVEILLANCE DES INDIVIDUS PAR MICRO-PUCE D’IDENTIFICATION A RADIOFREQUENCE (= RFID) !!!      

C’EST UNE FOIS DE PLUS UN PUBLIC FAIBLE QUI EST VISE, AU DEPART, PAR CETTE MESURE : LES MALADES MENTAUX ! Crapuleux, infâme, inhumain et diabolique !!!  

NOTEZ BIEN CE DETAIL EXTREMEMENT IMPORTANT : l’article nous signale que ces puces d’identification à radiofréquence permettent le CONTRÔLE DU COMPORTEMENT !!! Ceci constitue une énième preuve selon laquelle LES PUCES IMPLANTABLES PERMETTENT LE CONTROLE COMPORTEMENTAL, HORMONAL, EMOTIONNEL ET MENTAL DE L’INDIVIDU !!!    

Mais n’ayez pas la faiblesse d’esprit de croire que le puçage des individus s’arrêtera là : après les criminels et les malades mentaux, ce sera au tour des handicapés, des vieillards, des nouveaux-nés, etc. !  

L’article nous indique aussi que selon ce gouvernement démoniaque, il devra y avoir des «compromis» entre la liberté et la sécurité au fur et à mesure que la technologie et le profilage sont employés pour réduire la criminalité !    

Vous avez donc bien compris : pour ne pas changer, on utilise la FROUSSE du peuple et son aspiration irrationnelle et irraisonnée à la «SECURITE INTEGRALE» afin d’AFFAIBLIR ET DE SUPPRIMER LES LIBERTES ET LA VIE PRIVEE !    

L’article signale aussi le projet de créer une SOCIETE DE SURVEILLANCE. Pas besoin de vous faire un dessin, je suppose… c’est clair comme de l’eau de roche !  

On retrouve, au sein de ce gouvernement britannique félon, LE MEME PROJET que celui qui avait été déposé en BELGIQUE sous forme de projet de loi par l’infect sénateur Jacques BROTCHI : la CASTRATION CHIMIQUE de certains criminels (agresseurs sexuels) et LE PUCAGE DES INDIVIDUS (en Belgique, il s’agissait des pédophiles) !!!  

Et NON, il ne s’agit PAS d’une «malencontreuse coïncidence» !!!  Car en politique, TOUT EST PLANIFIE A L’AVANCE !!!  

Le système NAZI et TYRANNIQUE dans lequel le Royaume-Uni est tombé (ainsi que d’autres pays d’ailleurs, européens ou non) semble être interminable… ET IL LE SERA JUSQU'A CE QUE LE PEUPLE SE REVOLTE CONTRE CES IGNOBLES VIPERES DE L’ELITE GOUVERNANTE !!!    

L’article le signale clairement : ce projet immonde de «réforme politique» pour la décennie à venir, QUI CONTIENT TOUTES CES MESURES LIBERTICIDES ET FASCISTES, a apparemment suscité un «VERITABLE ENTHOUSIASME AU SEIN DU GOUVERNEMENT BRITANNIQUE» !!!    

Amis anglais, vous ne POUVEZ plus, en l’état actuel des choses, NIER L’IMPLICATION DE VOTRE GOUVERNEMENT POURRI ET FELON DANS LES PROJETS DE SOCIETE DE SURVEILLANCE ET DE REPRESSION !  

L’article le précise également : on retrouve les MEMES projets AILLEURS, dans d’autres pays, et les gouvernements «s’inspirent les uns les autres» !  

En réalité, c’est encore plus dégueulasse : LES GOUVERNEMENTS DE DIFFERENTS PAYS (UK, USA, France, Allemagne, Belgique, etc.) CONSPIRENT ensemble CONTRE LES LIBERTES DE LEUR PEUPLE RESPECTIF,LE TOUT DANS LA PERSPECTIVE D’UN CONTROLE MONDIAL ET D’UNE HEGEMONIE PLANETAIRE DE L’ELITE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL A TRAVERS UNE SEULE MONNAIE (virtuelle, celle de la société sans argent cash) ET UN GOUVERNEMENT UNIQUE REGNANT SUR LE GLOBE ET SUR DES POPULATIONS D’ESCLAVES PISTEES ET CONTROLEES CORPS ET AME PAR DES PUCES IMPLANTABLES !!!  

Il nous faut une REVOLUTION, une VRAIE, INTERNATIONALE, afin de RENVERSER CES DESPOTES DE «L’ELITE» MONDIALE et le système capitaliste ultralibéral puant qui engendre ce genre d’idées ABOMINABLES !    

L’article effrayant et répugnant, ci-dessous…

BONNE INSURRECTION… OU BON ESCLAVAGE ! Vic.


Source : http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml;jsessionid=I4VMVYL1KGVJBQFIQMFCF…

DES PUCES POUR LES MALADES MENTAUX SONT PLANIFIÉES AU SEIN DE LA RÉFORME DE LA POLITIQUE

Par George Jones, rédacteur politique

Dernière mise à jour : Le 18/01/2007 à 1:38 AM GMT

Des mesures radicales pour faire diminuer la criminalité – et qui s'étendent depuis le contrôle du comportement des malades mentaux à l’aide de puces radio jusqu’à des injections d’hormones pour les agresseurs sexuels - doivent être envisagées par le gouvernement au sein d’une réforme étendue de la politique ordonnée par Tony Blair.

Le premier ministre a dit hier que le Labour (parti travailliste) devait renouveler son sens du leadership et son énergie alors que les électeurs s’ennuient du parti après la présence de celui-ci au pouvoir depuis 10 ans.

Il a révélé qu'il avait l'intention de rester au pouvoir au moins jusqu'au mois de juin afin de superviser une réforme politique visant à s'assurer qu'un «nouveau nouvel agenda» du Labour mènerait le gouvernement à la prochaine élection après qu'il ait quitté le 10 Downing Street.

Le Cabinet Office a publié quatre documents de réforme politique soulignant «les grandes questions et choix» pour la prochaine décennie.

Les ministres du Cabinet, les fonctionnaires et le public, à travers de prétendus «forums citoyens», seront invités à exprimer leur opinion.

M. Blair a affirmé son étreinte sur l'ordre du jour qui est tourné vers l'avenir de la politique du gouvernement, alors que celui qui est le plus susceptible de devenir son successeur, Gordon Brown, volait vers l'Inde pour une visite officielle.

Le chancelier a indiqué qu'il ne sera pas lié par ces réformes et a bloqué les tentatives de M. Blair de les étendre à son propre secteur de la politique économique.

M. Brown veut clairement une coupure décisive avec l’héritage de Blair et a déjà commencé à placer ses priorités, incluant davantage de dépenses au niveau de l'éducation, un état moins dominateur et un style de gouvernement différent.

Le programme de réforme de la politique, dont M. Blair a dit lors de sa conférence de presse mensuelle à Downing Street qu’il avait produit un «véritable enthousiasme» au sein du gouvernement, sera perçu en tant que sa tentative de s'assurer que M. Brown ne fera pas marche arrière lorsqu’il lui succèdera.

Le Premier ministre a écarté les appels de quelques figures importantes du Labour visant à accélérer son départ afin de permettre à M. Brown de revitaliser le gouvernement avant des élections importantes en Ecosse et au Pays de Gales et les conseils d’Angleterre au mois de mai.

Il a cependant donné les plus fortes indications qu'il possédait l'intention de rester au ministère jusqu’en été.

Lorsqu’on lui a demandé s'il assisterait à un sommet des chefs des gouvernements de l’Union européenne à Bruxelles le 21 juin, il a répondu sans hésitation : «Bien entendu.»

Ses commentaires sont arrivés après que David Miliband, le ministre de l'Environnement, ait dit au Daily Telegraph que le Labour devrait «défier la pesanteur politique» pour gagner une quatrième élection successive et ait invité M. Brown à adopter un agenda «audacieux».

M. Blair a dit qu'il était d'accord avec l'analyse rigide de M. Miliband concernant les difficultés de mi-mandat du Labour. Mais à moins que le gouvernement ne batte pas en retraite, «nous viendrons à bout de ceci et nous passerons à travers (ces problèmes) avec un sens renouvelé du leadership et de l'énergie».

Les options qui sont explorées dans les quatre documents et qui traitent des services publics ; du rôle de l'Etat ; de l’énergie et de l'environnement ; et de la criminalité, de la justice et de la cohésion, ne sont pas des politiques gouvernementales mais sont censées «faciliter la discussion».

Elles montrent la façon dont le gouvernement pense et sa promptitude à examiner des politiques controversées et radicales qui ont été essayées à l'étranger.

Le papier le plus controversé traitant de la loi et de l'ordre reconnaît qu'il devra y avoir des «compromis» entre la liberté et la sécurité au fur et à mesure que la technologie et le profilage sont employés pour réduire la criminalité.

Il a reconnu que deux-tiers du public croient que la criminalité augmente. Les gens faisaient moins confiance au système de la justice criminelle après l'avoir expérimenté, alors que les taux de récidive demeuraient «obstinément élevés».

Alors que les cambriolages avaient régressé, les attaques à main armée avaient augmenté avec l'expansion des gadgets portables de haute technologie et de nouvelles occasions de commettre un crime telles que le vol d'identité et la criminalité sur Internet.

Le projet d'orientation a confirmé l'objectif du gouvernement de créer une société de surveillance, en dépit des démentis de M. Blair concernant un état «Big Brother». Il indiquait que les nouvelles mesures anti-criminalité incluent la reconnaissance faciale et vocale, une base de données d'ADN, des cartes d'identité, la surveillance par micro-puce et le contrôle par satellite - et il a confirmé que la Grande-Bretagne possède les systèmes CCTV les plus publics d’Europe.

Il a accentué la façon dont d'autres pays sont intervenus afin de faire diminuer la criminalité et la dépendance aux drogues - bien qu'il souligne que de telles idées «ne soient pas actuellement des politiques mises à l'étude par le gouvernement Britannique». On dit que L'Amérique serait «favorablement disposée» à empêcher la dépendance aux drogues via la vaccination contre l’héroïne et la cocaïne. Le plan de réforme pense également à «des techniques de surveillance plus sophistiquées», y compris un essai de «puces d'identification par radiofréquence» auprès des malades mentaux.

Les options pour réguler le comportement incluent l'utilisation de restrictions légales concernant les publicités télévisées pour la bière en utilisation dans plus de la moitié (des pays) de l'Europe. Au Danemark, on donne aux agresseurs sexuels des injections d'hormones, alors que la police hollandaise a envoyé récemment des messages sous forme de texte afin d’avertir les citoyens de l’évasion d’un pédophile.

Les syndicats du secteur public sont susceptibles d'être alarmés par les suggestions provenant des secteurs privé et bénévole et qui jouent un rôle croissant - tel que les 14.000 prêteurs d’argent pour le paiement des cautions et les milliers de chasseurs de prime qui s'assurent que les accusés comparaissent devant le tribunal.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:56:53 (14/01/2008 11:56:53)

ABOMINATION TOTALE : U.S.A : LES PREMIERS PUCAGES SANS CONSENTEMENT PERSONNEL SONT SUR LE POINT DE SE PRODUIRE !!!

Chers amis,

La situation est dramatique et atteint le dernier point de l’inhumanité aux USA !  

Souvenez-vous : il y a un peu plus d'une semaine, une infrastructure de « soins » pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, en Floride (état où VeriChip a fait ses tristes débuts, avait décidé de pucer comme des chiens ses patients, SANS LE CONSENTEMENT ECLAIRE DE CEUX-CI !  

Immédiatement, la fondatrice de CASPIAN, Katherine Albrecht, avait mis au point une action de protestation. Celle-ci a bien eu lieu, avec la participation de… seulement 30 braves résistants à la puce !  C’est dire combien les libertés paraissent « importantes » de nos jours au pays de la
« Liberté » !  

MALGRE CES PROTESTATIONS, LE CENTRE DE « SOINS » A DECIDE DE POURSUIVRE SON PROGRAMME DE PUCAGE INHUMAIN !    

L’article infect, ci-dessous, vous donne toutes les « fausses bonnes raisons » sous lesquelles on est en train de commencer le puçage des individus SANS LEUR CONSENTEMENT, aux USA.  

A partir du moment où l’on considère « normal » que des personnes autres que l’individu lui-même décident que celui-ci se fasse pucer (qu’il s’agisse de proches ou bien éventuellement, par la suite, de l’état lui-même ou des autorités), cela signifie l’autorisation du viol de l’intégrité physique de la personne, ainsi que le début de la chute vers la tyrannie la plus noire…  

Les U.S.A. viennent de franchir la limite de l’intolérable et de l’immoralité sous des prétextes de « sécurité » et de "santé" ...  

Je vous laisse lire l’article répugnant que j’ai traduit pour vous en français ci-dessous, agrémenté de mes commentaires.

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


Source : http://abclocal.go.com/ktrk/story?section=sci_tech&id=5319392

UNE INFRASTRUCTURE DE SOIN VA PUCER ÉLECTRONIQUEMENT SES PATIENTS EN DÉPIT DE PROTESTATIONS

Joseph Brownstein (18mai 2007) –

Une infrastructure de soins de santé pour adultes de Floride va pourusivre ses projets visant à implanter des puces d'identité dans ses patients qui présentent la maladie d'Alzheimer et qui y reçoivent des soins, en dépit de protestations qui disent que c'est une forme de marquage au fer rouge.

L’Alzheimer's Community Care, situé à West Palm Beach, implantera une puce d'identification par radiofréquence dans ses patients atteints de la maladie d'Alzheimer avec le consentement de leurs familles ou des patients eux-mêmes lorsqu’ils sont considérés compétents.

Commentaire : le problème ici consiste bien à savoir :

1) si les gens qui acceptent ces puces sont bien conscients et comprennent bien de quoi il s’agit (lorsqu’il s’agit de patients atteints de la maladie d’Alzheimer)

2) si la ou les personnes qui décident de se faire pucer ou de faire pucer un proche ont bien été informées des effets néfastes de la puce sur la santé et sur le mental

3) si l’on considère comme « éthique » qu’une personne tierce (un proche) puisse prendre une décision aussi grave pour une autre, une décision qui met en péril la vie privée, les libertés et même le libre-arbitre d’une personne handicapée en raison de la maladie

4) s’il n’existe pas d’autres moyens tout aussi fiables que l’abjecte puce sous-cutanée et qui fonctionneraient tout aussi bien sans poser autant de problèmes éthiques et moraux

La puce, qui est légèrement plus grande qu'un grain de riz, est implantée sous la peau de l'avant-bras droit. Chaque puce contiendra un numéro unique de 16 chiffres qui, lorsqu’elle est scannée dans une salle d’urgence, établira le lien avec les registres médicaux du patient.

Mary Barnes, présidente et PDG de l’Alzheimer's Community Care, a dit que ces puces RFID, construites par VeriChip Corporation, fournissaient le meilleur moyen de donner accès au personnel médical accèdant aux antécédents médicaux d'un patient, puisque les gens atteints de la maladie d’Alzheimer, bien souvent, ne peuvent pas transmettre cette information eux-mêmes.

Commentaire : on se demande bien sur quel argument s’appuie cette Mary Barnes pour prétendre que la puce sous-cutanée est « le meilleur » moyen à utiliser, alors que l’on sait que des risques certains ont été reconnus à cette puce sur la santé !

« Nos patients sont les plus fragiles et vulnérables de toute la population, » a dit Barnes. Tandis que les implants de RFID ont été approuvés par Food and Drug Administrartion des États-Unis, VeriChip teste l'efficacité des puces en situation réelle afin de voir si les patients atteints de la maladie d'Alzheimer et munis de la puce reçoivent « un traitement plus rapide et meilleur » que ceux qui n’en sont pas munis, a dit Scott Silverman, le PDG de VeriChip.

Commentaire : le but véritable n’est pas le « traitement plus rapide et meilleur » des patients, mais bien le PROFIT éhonté de Verichip Corp. au mépris des libertés individuelles et de la vie privée avec, derrière ce projet, les plans inhumains de contrôle et de répression des individus mis au point par le Nouvel Ordre Mondial !

Des questions de sûreté et de consentement

Les adversaires du programme de puçage disent qu'il soulève de sérieuses considérations morales. « Toute ce test médical… soulève vraiment quelques questions très importantes concernant le consentement informé, » a dit Katherine Albrecht, fondatrice du groupe de défense Consumers Against Supermarket Privacy Invasion and Numbering (CASPIAN).

Albrecht est inquiète dû au fait que les patients atteints de la maladie d'Alzheimer sont enrôlés dans ce qu'elle considère comme une étude potentiellement risquée, et sans leur consentement.

Lorsque la FDA a approuvé le produit VeriChip, elle a mentionné des problèmes potentiels, y compris des interférences électromagnétiques, l’échec de la puce de fonctionner correctement et des réactions corporelles défavorables.

La lettre d'approbation de la FDA n'indiquait pas la sévérité ou la probabilité de ces risques.

Commentaire : il est plus que douteux que la FDA n’ait jamais évalué ou n’ait jamais souhaité évaluer la sévérité de ces risques, ne trouvez-vous pas ?

« N'importe quel dispositif médical approuvé par la FDA possède des facteurs de risque potentiels énumérés dans la lettre d'approbation. La VeriChip n'échappe pas à la règle, » a dit Silverman, qui a fait implanter une puce RFID dans son bras en 2002 -- plus de deux ans avant que la FDA ait approuvé pour la première fois les puces -- et n'a éprouvé aucun de ces problèmes potentiels.

Commentaire : étant le PDG de VeriChip Corp., il ne fait nul doute que Silverman ne signalerait pas les problèmes liés à la puce. Les pertes et la faillite de son entreprise en seraient la conséquence directe…

La FDA n'a pas répondu aux demandes de commentaire.

Commentaire : ce mutisme et ce refus obstiné de la FDA d’évaluer les dangers de la puce sur la santé (ce qui est quand même la MOINDRE des choses pour une institution de santé), ce refus obstiné est donc décidément honteux, douteux et même CRIMINEL !

Mais Albrecht voit la VeriChip comme un risque sans récompense.

« Il existe d'autres technologies qui sont bien moins envahissantes et qui peuvent atteindre le même but, » a-t-elle dit.

Albrecht favorise le bracelet de MedicAlert comme le moyen idéal de résoudre le problème des patients atteints de la maladie d'Alzheimer qui ne peuvent pas transmettre leur information médicale de façon fiable. Les bracelets de MedicAlert portent un symbole médical reconnaissable sur la partie extérieure et reprennent les conditions médicales du patient au dos du bracelet.

Commentaire : évidemment, il existe des technologies tout à fait valables et qui n’intègrent pas la liberticide technologie RFID. Mais étrangement, la tendance semble s’orienter directement vers la RFID et le puçage…

Alors que Barnes s'inquiète quant au fait que le bracelet de MedicAlert puisse se briser ou être enlevé par le patient, Albrecht croit qu'il est tout aussi probable qu'une puce RFID ne fonctionne pas ou que le système qui contient les registres électroniques des patients puisse se planter.

Commentaire : comme je vous l’ai signalé il y a longtemps, le fait que l’on puisse « retirer », « voler » ou « abîmer » les moyens externes sera utilisé afin de « justifier » la soi-disant « nécessité » de recourir aux puces implantables. Avec le discours ci-dessus, la preuve en est faite ! IL EST DONC GRAND TEMPS DE MILITER CONTRE CES IMPLANTS DIABOLIQUES DANS NOS PAYS !

Une question d'éthique ?

Les Bioéthiciens ne partagent pas toutes les inquiétudes d'Albrecht. Jason Karlawish, de l'université de Pennsylvanie, a dit que les garde-fous existants protègent les patients atteints de la maladie d'Alzheimer et d'autres qui se trouvent dans une situation semblable d’être exploités pour des études de recherche.

Dans ce cas-ci, dit-il, il semble y avoir risque minimal, et la recherche est effectuée pour l'avantage direct du patient.

« Il y a un guide bien conçu afin de guider l'éthique dans ce qui est et ce qui n’est pas permis, » a dit Karlawish, qualifiant de « simplement pas correcte » l'objection d'Albrecht aux familles qui acceptent (la puce) au nom des patients atteints d'Alzheimer.

Commentaire : Et pops ! Comme par miracle, sorti tel un diable hors d’une boîte, voici un grand « spécialiste » des UNIVERSITES vendues au Nouvel Ordre Mondial qui arrive pour RASSURER la populace et empêcher tout mouvement massif de PROTESTATION !

Désolé de ne pas me conformer à l’avis de merde de ce spécialiste d’une soi-disant « éthique » qui ne peut être que celle des tyrans ! EN EFFET, « CHOISIR » POUR UNE PERSONNE A LA PLACE DE CETTE PERSONNE (fût-ce « pour son bien » - et nous savons que l’enfer est pavé de bonnes intentions) ET FAIRE PASSER CET AVIS PRIOS PAR AUTRUI POUR LE CONSENTEMENT DE LA PERSONNE EN QUESTION, CELA OUVRE TOUTE GRANDE LA PORTE AUX EXCES TOTALITAIRES LES PLUS IGNOBLES !

Jeffrey Spike, de l'université de l’Etat de Floride est d’accord, précisant que des familles sont régulièrement invitées à prendre des décisions de vie ou de mort pour ceux qu’ils aiment et qui sont mentalement frappés d'incapacité.

Mais il s'inquiète parce que le programme de puçage n'a pas été encore évalué par une commission d'examen. Une telle commission, a dit Spike, devrait examiner les risques potentiels -- physiques et psychologiques -- et laisser les participants éventuels connaître leur droit de se retirer du programme de puçage) en faisant enlever leur puce ou en la faisant désactiver.

« Si ceci n'a pas été passé en revue [par une commission d'examen], alors il est normal d'être soupçonneux quant au fait que cela ait été prudemment mis au point, » a dit Spike.

Commentaire : ce Spike, tout aussi vendu mais moins radical, arrête la dignité humaine et le libre-arbitre à la simple décision bureaucratique et technocratique d’un commission d’examen ! Bravo ! Quelle belle morale ! Quelle « éthique » !!! Nous comprenons mieux à présent comment et pourquoi les « éthiciens » de la Commission européenne ont trouvé des applications « très valables » aux implants de puce !

Barnes a dit qu'une commission d'examen se rassemblera dans les semaines à venir, et qui sera dirigée par Andrew Passeri, un membre du conseil d’administration de l'Alzheimer Community Care et ancien président et PDG de l'hôpital universitaire de Staten Island, à New York.

Commentaire : Ben voyons ! Avec une commission d’examen dirigée par un sale type qui est lui-même membre du conseil d’administration de ce centre qui a d’ores et déjà DECIDE de pucer des innocents, il serait bien difficile que le verdict rendu soit défavorable à la puce ! Qui a dit « commission d’examen bidon » ?

Sous l’agenda actuel, a dit Barnes, le conseil d’administration espère commencer le programme en août. Mais tandis qu'il examine les dangers potentiels d'un programme de puçage, Barnes croit que dans la situation idéale, le consentement ne serait pas un problème.

Commentaire : tout est dit et résumé ici. Pour ces SALAUDS, consentement ou non, cela « n’est pas un problème » ! LE LIBRE-ARBITRE, ILS S’EN MOQUENT ! Des TYRANS IMMONDES qui exploitent les malades, les handicapés et leur famille, VOILA CE QU’ILS SONT !

Elle a dit que des familles devraient commencer à venir pour des services et des ressources durant les premiers stades de la maladie d'Alzheimer, quand les patients sont encore compétents (conscients) et peuvent participer à planifier leurs soins.

Alors le consentement du patient pour quelque chose comme ceci serait inattaquable -- il s’agirait de leur propre consentement.

Commentaire : il s’agit là du BUT ULTIME du Nouvel Ordre Mondial, celui qui les fait jouir au-delà de toute limite : que les gens DECIDENT D’EUX-MEME D’ACCEPTER L’OUTIL DE LEUR ESCLAVAGE (LA PUCE) ! ABOMINABLE !

Très chers amis, soyons bien clair : si une réaction d’opposition EXTREMEMENT FORTE et FAROUCHE ne surgit pas CHEZ NOUS, DANS NOS PAYS, nous allons passer par le MEME schéma, par les MEMES méthodes et les MEMES ARNAQUES afin d’IMPOSER, petit à petit, faux argument après faux argument, ces immondes puces de contrôle mental !


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:57:53 (14/01/2008 11:57:53)

HUMAN-CHIPPING PRESENTATION, MARCH PRAYER VIGIL WEST PALM BEACH, FLORIDA | May 12, 2007



http://www.antichips.com/slideshow-may12/index.html


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 02:59:44 (14/01/2008 11:59:44)

VERICHIP USA : PUCAGE DE MASSE DE 25 PERSONNES !!!

Chers amis,

Voilà ! Ca y est ! Ils ont OSE ! Les MONSTRES !!!    

Comme prévu, un premier PUCAGE DE MASSE (25 PERSONNES) incluant des donneurs de soins et des PATIENTS ATTEINTS DE LA MALADIE D'ALZHEIMER a eu lieu, dans l'immonde Alzheimer Community Care, en Floride !    


Certains de ces patients (un public FAIBLE et facile à abuser) N'ONT PAS CHOISI DE LEUR PLEIN GRE d'être pucé !    On a court-circuité leur consentement, puisque ce sont des PROCHES qui ont autorisé leur puçage !   Certains de ces pauvres patients ne comprenaient sans doute même pas ce qu'on leur disait, ni ce qu'on leur voulait !  

Qu'à cela ne tienne ! Verichip Corp. et le centre de "soins" ont quand même présenté ce répugnant projet comme un projet "volontaire" (effectué selon le plein gré des participants) !!!  ABOMINABLE !!!  

PUCES COMME DES CHIENS ! Voilà ce qu'on leur a fait !    

Et les donneurs de "soins" qui se sont fait pucer avec les patients sont considérés comme "responsables" et "professionnels", encore bien !  C'est un COMBLE !  

Je rappelle que ces puces permettent le CONTRÔLE MENTAL ET COMPORTEMENTAL des individus, supprimant le LIBRE-ARBITRE !  

Comme vous pouvez le voir, les TECHNO-NAZIS sont en route, fussent-ils affublés de blouses blanches, en dignes héritiers du Dr Mengele !    

Si on puce des gens faibles et handicapés sans pitié et sans même leur demander leur consentement, PENSEZ-VOUS QUE, si la puce se généralise, voire devient obligatoire, ON PRENDRA EN COMPTE VOTRE AVIS ET VOTRE CONSENTEMENT ??? Oh que non ! Ces rejetons de Frankenstein viendront vous pucer DE FORCE !  

Et le démoniaque PDG de Verichip Corp. de se frotter les mains en pensant à la "longue collaboration" qui va s'établir entre son entreprise malsaine et ce centre de "soins" de nazis ! Le centre lui fournira des individus faibles et sans défense (des cobayes, de la "viande", pour ces prédateurs pourris de Verichip !), et Verichip paiera grassement le Centre !    

Un marché diabolique...  

Je ne vois toujours pas venir de réaction ni d'opposition à ce genre de dispositif INHUMAIN, dans nos pays...  Il serait grand temps de bouger, avant que cette puce de contrôle mental arrive chez nous !  

Les POUFIASSES de la presse, quant à elles, continuent de présenter cet outil de TYRANNIE comme quelque chose de "positif", "utile" et "merveilleux" !  POUAH ! La peste soit de ces journaleux propagandistes et immoraux !  

L'article dégueulasse, ci-dessous...

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


Source : http://biz.yahoo.com/bw/070611/20070611005651.html?.v=1

25 DONNEURS DE SOINS ET PATIENTS ATTEINTS DE LA MALADIE D'ALZHEIMER RECOIVENT LA PUCE IMPLANTABLE RFID VeriMed DURANT LA CONFÉRENCE ÉDUCATIVE SUR LA MALADIE D'ALZHEIMER

Lundi 11 juin, 8:31 AM ET

DELRAY BEACH, Floride -(BUSINESS WIRE)- VeriChip Corporation (Nasdaq : CHIP - News), un fournisseur de systèmes RFID pour les soins de santé et les besoins liés aux patients, a annoncé aujourd'hui que 25 participants à la conférence sur la maladie d’Alzheimer, incluant des patients et des donneurs de soins, ont reçu la puce implantable RFID VeriMed durant l’édition 2007 de la conférence éducative sur la maladie d'Alzheimer à l’Alzheimer's Community Care (ACC) à West Palm Beach, en Floride,du 7 au 8 juin. Ceux qui ont choisi de recevoir la puce ne font pas partie de la collaboration précédemment annoncée de VeriChip avec l'ACC.

« Nous avons toujours cru que la population des patients atteints de la maladie d'Alzheimer est un important groupe à risque qui pourrait bénéficier du système d'identification des patients VeriMed, » a dit Scott R. Silverman, Président et PDG de VeriChip Corporation. « Jusque récemment, cependant, nous n'avions pas entièrement compris la valeur du système de VeriMed pour les donneurs de soins des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. En fournissant au personnel médical un accès rapide à l'identification et à l'information contenue sur les registres médicaux en cas d'urgence, ce donneur de soins informe simultanément le personnel médical qu’il ou elle est responsable de quelqu'un incapable de s'inquiéter de lui-même. »

L'inscrïption pour la collaboration de VeriChip avec l'ACC - un projet portant sur des gens qui acceptent de leur plein gré, d’une durée de deux ans, et portant sur 200 patients afin étudier l'efficacité du système d'identification des patients VeriMed en contrôlant les registres des patients atteints de la maladie d’Alzheimer et de leurs donneurs de soins - est prévue de débuter ce mois-ci. « Nous croyons que ce tout récent événement à l'ACC est seulement le commencement d'une relation très productive entre VeriChip et l'ACC, » a indiqué Silverman.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:05:25 (14/01/2008 12:05:25)

SOUTH FLORIDA - VERICHIP : DES PUCES POUR LES MALADES MENTAUX !!

Chers amis,

ET VOILA !

Comme je vous l'avais dit, après les criminels, les malades, les vielliards, les bébés, voici que c'est au tour des MALADES MENTAUX de se voir appliquer la PUCE SOUS-CUTANEE DE CONTROLE COMPORTEMENTAL, EMOTIONNEL, HORMONAL ET MENTAL !!!    

Voilà qui risque d'intéresser Sarkozy, lui qui veut renforcer les mesures contre les malades mentaux...  Ne riez pas, cela pourrait fort bien se produire !!!  

Finalement, c'est à l'ENSEMBLE DE LA POPULATION que l'on va "proposer" (IMPOSER est le mot juste, en fait) ces puces de DICTATURE !!!    

TOUJOURS PAS DE REACTION ???   Dans ce cas, c'est que vous aves ACCEPTE d'être un ESCLAVE DU NOUJVEL ORDRE MONDIAL ET DE SES SBIRES INFERNAUX !  Votre puce, ce sera dans quel bras ???  

L'article, ci-dessous...

Bonne REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE !!!  

Vic.


Source : http://www.sun-sentinel.com/business/local/sfl-zchip23feb23,0,139269.story?…

STUDY TO LOOK AT PLANTING IDENTIFICATION CHIPS IN DEMENTIA PATIENTS

By Glenn Singer
South Florida Sun-Sentinel
Posted February 23 2007

[b:4bc3340208]The scenario is all too real in South Florida: An Alzheimer's patient wanders away from home and is found by police officers who take him to a local hospital for care. But the patient cannot recall potentially life-threatening conditions like diabetes or heart disease, making a quick assessment difficult at best.

To help solve that problem, a Delray Beach company and the Alzheimer's Community Care Association of Palm Beach and Martin Counties Inc. have begun a two-year study to determine whether it's practical to implant tiny computer chips containing medical records in dementia patients.

If a patient becomes separated from family members, emergency room doctors could obtain crucial medical information by scanning the chip, obtaining a 16-digit identification number and then entering the number in a special computer system at the hospital. That would disclose the patient's name, address, caregiver, diagnosis, physician, medical issues and medications.

"People with Alzheimer's and dementia are our most vulnerable population, particularly during hurricane season. We're hoping this kind of technology creates a safer environment for them and creates higher efficiency in the emergency room," said Mary Barnes, president and chief executive of Alzheimer's Community Care.

VeriChip Corp. will provide the chips for free for the two-year, 200-patient study that could start as early as May. The company also will seek to enroll as many Palm Beach County hospitals as possible in the study and equip them with scanners to access the patient code embedded on each chip, spokeswoman Allison Tomek said.

The Alzheimer's group said it plans to hire a nurse to implant the chips in the upper arm of volunteers.

Six hospitals in the county -- Boca Raton Community Hospital, West Boca Medical Center, Delray Medical Center, Wellington Regional Medical Center, Palm Beach Gardens Medical Center and Columbia Hospital in West Palm Beach -- already have scanners that could be used for the study, Tomek said.

In the case of Alzheimer's patients unable to make medical decisions, the legally designated responsible party must give permission for the patient to participate, officials said.

VeriChip is majority owned by Delray Beach's Applied Digital Solutions Inc., which has been promoting implantable microchips since 2002. That year, a family of four from western Boca Raton was "chipped" live on the Today program. The Food and Drug Administration gave approval in 2004 to use the chips for medical uses.

Digital Angel Corp. of South St. Paul, Minn., also majority owned by Applied Digital Solutions, supplies the chips.

VeriChip officials said they think a successful study with Alzheimer's patients in South Florida could stimulate orders from organizations around the country that deal with dementia patients.

Glenn Singer can be reached at gsinger@sun-sentinel.com or 561-243-6612


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:06:48 (14/01/2008 12:06:48)

VERICHIP U.S.A. : LA GENERALISATION DU PUCAGE EN HOPITAL A COMMENCE

Chers amis,

L’article qui suit est tout sauf banal. Il s’agit en réalité d’un article DE LA PLUS GRANDE IMPORTANCE, ET DE LA PLUS GRAVE ACTUALITE !  

NOUS APPRENONS QUE VERICHIP CORP. , VIA UNE ASSOCIATION DE «MEDECINS» («bouchers» serait à mon avis un terme plus approprié), VA DEPLOYER SON SYSTEME VERIMED (puce implantable en milieu médical) DANS PLUS DE 18 HOPITAUX DES ETATS DE NEW YORK ET DU NEW JERSEY !!!  

Mais le pire n’est pas là : cette association de médecins TRAITE ENVIRON 1 MILLION DE PATIENTS PAR AN DANS LES SALLES DES URGENCES !!!    

ET COMME ILS SOUHAITENT ETENDRE A D’AUTRES APPLICATIONS ENCORE (autres que les urgences) LE SYSTEME INHUMAIN DE LA PUCE SOUS-CUTANEE, CELA SIGNIFIE QUE LE PUCAGE DE MASSE DES AMERICAINS DANS LES SOINS DE SANTE VIENT D’ETRE LANCE !!!      

La démoniaque puce sous-cutanée QUI, MALGRE ON UTILISATION SOI-DISANT «MEDICALE», EST UN OUTIL DE CONTROLE MENTAL ET QUI POSSEDE DES RISQUES SERIEUX POUR LA SANTE, va donc devenir très bientôt aux USA un OUTIL STANDARD, voire un IMPERATIF au niveau des soins de santé !    

COMMENT DES MEDECINS DIGNES DE CE NOM PEUVENT-ILS ADMINISTRER A LEURS PATIENTS UN IMPLANT QUI DIFFUSE DES ONDES NOCIVES DANS LE CORPS, QUI EST INCOMPATIBLE AVEC L’IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE ET QUI REPRESENTE UN DANGER CERTAIN POUR LA SANTE ??? Ces gens-là, une fois de plus, NE SONT PAS DES MEDECINS : il s’agit d’hommes d’affaire, pour qui la santé des gens importe peu !  Ce sont, en réalité, des BOUCHERS et des INCONSCIENTS !  

La propagande en faveur de ces puces infernales est malheureusement trop forte pour que quiconque aux U.S.A. puisse encore mettre en doute au niveau national les prétendus « bienfaits » de cette abomination sous-cutanée…  Seuls les défenseurs de la vie privée, des libertés, seuls les anti-puces, et seuls quelques groupes de chrétiens qui voient en cette affreuse puce (et avec raison !) la Marque de la Bête décrite dans l’Apocalypse, seules ces personnes refuseront cette ignominie !  

U.S.A. , terre d’esclavage, certes… MAIS PRENONS BIEN GARDE A CE QUE LE MEME SCHEMA CRAPULEUX NE SURGISSE PAS DANS NOS PAYS !!!  

Il est encore temps POUR NOUS, au Canada et en Europe, DE DENONCER LES MEFAITS ET LES DANGERS ABYSSAUX DE CES PUCES IMPLANTABLES, ET DE LES FAIRE INTERDIRE !      

Mais si nous ne nous dépêchons pas ET SI NOUS NE NOUS INSURGEONS PAS DE FACON TRES FERME ET FAROUCHE POUR LES FAIRE INTERDIRE, ces puces, QUI SONT DEJA PRESENTES DANS PAS MAL DE NOS PAYS, VONT DEVENIR COURANTES, BANALES, VOIRE OBLIGATOIRES !!!  

A bon entendeur…

L’article honteux de propagande ignoble et traduit pour vous en français, ci-dessous…

Bonne lecture, ET BONNE INSURRECTION !!!    

Vic.


Source : http://biz.yahoo.com/bw/060920/20060920005475.html?.v=1

VeriChip Corporation déploie le système VeriMed dans 18 départements des urgences via des hôpitaux clients de Emergency Medical Associates

Mercredi 20 septembre 2006, 9:16 AM ET

UN GROUPE PRINCIPAL DE MÉDECINS VA UTILISER LE SYSTÈME VERIMED DANS DES HÔPITAUX DE L'ÉTAT DE NEW YORK ET DU NEW JERSEY

DELRAY BEACH, Floride --(BUSINESS WIRE)—Le 20 Septembre 2006—

VeriChip Corporation, une filiale d’Applied Digital Solutions (NASDAQ : ADSX - News), a annoncé aujourd'hui qu'elle a déployé son système VeriMed dans 18 départements des urgences dans le New Jersey et à New York, fournis en personnel par Emergency Medical Associates (EMA), un groupe de médecins urgentistes reconnus dans tout le pays et à la pointe de la technologie.

Le système VeriMed, qui se compose d'un scanner portable d'identification par radiofréquence (RFID), d'une puce implantable RFID et d'une base de données sécurisée concernant les patients, est utilisé pour aider rapidement à identifier et afin de permettre d'accéder aux information importantes de santé sur les patients participants qui arrivent au département des urgences dans un état inconscient, délirant, ou incapables de communiquer. Bien que plus de 150 hôpitaux se sont enregistrés pour utiliser le système VeriMed, l’EMA est le premier groupe de médecins urgentistes aux Etats-Unis à avoir le système VeriMed disponible dans chacun de ses 18 hôpitaux sous contrat.

«VeriChip Corporation est extrêmement heureuse que EMA, un des principaux groupes de médecins urgentistes du pays, avec un passé qui en fait un innovateur en technologie de soins de santé, a effectué un partenariat avec ses hôpitaux clients afin de placer le système VeriMed dans leurs départements des urgences en tant que meilleure pratique, pour les communautés qu'il sert,» a dit Kevin McLaughlin, PDG de VeriChip Corporation. «En parlant à la place des patients qui ne peuvent pas communiquer efficacement, nous croyons que le système VeriMed complète les opérations du département des urgences de l'EMA en fournissant au personnel urgentiste une information rapide et précise qui peut améliorer les résultats cliniques.»

Ancien ministre d'Etat de la Santé et des services humains, Tommy Thompson, un membre du conseil d’administration de VeriChip Corporation, a déclaré : «L'intégration qui est en attente du système VeriMed et du registre médical électronique dernier cri de EMA, connu dans l'industrie pendant plus de 17 ans sous le nom de Emergency Department Information Manager (direction de l'information du département des urgences, ou EDIM) (www.emis.net), offre simultanément au personnel du département des urgences l’accès à l'information médicale qui est vitale dans un laps de temps très court.»

Le système de registre médical électronique de l'EDIM est actuellement employé dans plus de 24 départements des urgences à travers les Etats-Unis. Il revendique la conformité d'utilisateur la plus élevée pour l'utilisation dans le domaine logiciel de l’Emergency Department Information Systems (EDIM). En plus, avec plus de 8 millions de rencontres au niveau des départements des urgences dans WebEMARS, son entrepôt de données sophistiqué, Emergency Medical Associates est un meneur national et reconnu dans l'intelligence des affaires des soins de santé. (TM)

«L’adoption par EMA du système VeriMed était un ajustement normal dans notre engagement continu à être un meneur dans l'adoption des nouvelles technologies et des meilleures pratiques,» a dit Charles «Rick» Grunau, MD, président et PDG d'EMA. «EMA traite près d'un million de patients aux départements des urgences par an, aussi sommes-nous excités à la perspective du système VeriMed nous venant en aide pour prendre en charge les patients qui ne peuvent pas communiquer.

Nous surveillerons les avantages, à la fois opérationnels et cliniques, afin d’évaluer son impact sur les soins et les résultats,» ajoute le Dr. Grunau. «Nous attendons avec intérêt le partenariat avec VeriChip et nos hôpitaux clients afin de déployer les lecteurs VeriMed dans d'autres secteurs applicables du système de service des soins de santé, où il peut fournir des avantages à nos patients et à leurs familles


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:11:49 (14/01/2008 12:11:49)

USA LA PUCE SOUS-CUTANEE : 140 HOPITAUX ET PAR 300 MEDECINS

TENIR COMPTE QUE CETTE INFORMATION EST EN DÉBUT DE 2007.

Source : http://biz.yahoo.com/bw/060906/20060906005389.html?.v=1

Le système d'identification des patients VeriMed de VeriChip Corporation possède à présent 140 hôpitaux et approximativement 300 médecins en tant qu'éléments de son réseau

Mercredi 6 septembre 2006, 8:00 AM ET

DELRAY BEACH, Floride --(BUSINESS WIRE)—Le 6 septembre 2006--VeriChip Corporation :

VeriChip forme presque 400 employés de la FEMA à son système VeriTrace

Gestion des urgences application de rétablissement en cas de désastre

VeriChip Corporation, une filiale de Applied Digital Solutions (NASDAQ : ADSX - News), a annoncé aujourd'hui que sa Division implantable, comprenant l'identification des patients et le système d'information personnel de santé appelé « VeriMed », l'application de sécurité appelée « VeriGuard », et le système de gestion de secours appelé « VeriTrace » ont franchi des étapes importantes. VeriMed, la première et seule micro-puce pour l'identification des patients et l'accès à l'information médicale qui a été approuvée par la FDA, a progressé en ce qui concerne son adoption dans les domaines clés de l'acceptation des hôpitaux et des médecins.

Depuis début août, 26 nouvelles infrastructures de soins de santé ont accepté d'adopter le système VeriMed. Ceci porte le total à approximativement 140 départements des urgences, dont 36 - situé dans sept états et à Washington, D.C - ont entièrement mis en application la technologie et emploieront le lecteur de VeriMed comme protocole standard afin de scanner les patients qui arrivent inconscients, délirants ou confus. La compagnie continue à fournir des lecteurs aux hôpitaux gratuitement en tant qu'élément de ses efforts visant à «semer» l'infrastructure de base pour le système d'identification des patients VeriMed.

L'expansion du réseau de médecins de VeriMed a augmenté de presque six fois en 2006, indiquant l'acceptation croissante de VeriMed au niveau des soins intensifs et des médecins spécialistes.

«Nous sommes optimistes par rapport au fait que nous verrons une augmentation significative du nombre de docteurs dans notre réseau de médecins car nous améliorons nos efforts afin d'instruire les médecins au sujet des avantages de VeriMed par la participation à plusieurs grandes conférences médicales programmées au cours des mois à venir,» a déclaré Kevin McLaughlin, PDG de VeriChip Corporation. «Nous encore plus encouragés par le fait que notre programme d'étude clinique avec Blue Cross Blue Shield du New Jersey, qui débute en septembre, mènera à une adoption accrue par les médecins et par les assurances maladie

L'application VeriTrace de VeriChip est conçue pour aider l'état et les agences fédérales à projeter et à gérer les situations d’urgence et le rétablissement en cas de désastre en utilisant la technologie RFID implantable. VeriChip a à présent formé presque 400 employés de la FEMA à cette technologie comprenant les Disaster Mortuary Operational Response Teams (équipes opérationnelles de réponse mortuaire en cas de désastre ou DMORT) impliquées dans les efforts de rétablissement au lendemain de l'ouragan Katrina et responsable des efforts de rétablissement en cas d’armes de destruction massive. VeriChip continue à fonctionner avec les agences fédérales et des états pour l’application complète de cette technologie.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:15:21 (14/01/2008 12:15:21)

U.S.A. : VERICHIP DEBAUCHE 67 HÖPITAUX VIA LA RFID

Source : http://www.redorbit.com/news/health/699476/verichip_corporation_adds_67_hos…

Posté le Jeudi 19 octobre 2006 à 12:00 CDT

]VeriChip Corporation ajoute 67 hôpitaux/salles des urgences à son réseau pour le système d'identification des patients VeriMed durant l’Annual American College of Emergency Physicians Conference (conférence annuelle de l'université américaine des médecins urgentistes).

VeriChip Corporation, une filiale d’Applied Digital Solutions (NASDAQ : ADSX), a annoncé aujourd’hui que 67 nouvelles infrastructures de soins de santé ont accepté de participer au réseau du système d'identification des patients VeriMed à l’American College of Emergency Physicians (ACEP) Conference qui vient de se terminer tout récemment et qui s’est tenue à la Nouvelle-Orléans, du 15 au 18 octobre.

Ces nouvelles infrastructures de soins de santé ont accepté d'utiliser le lecteur VeriMed en tant que protocole standard pour scanner les patients qui arrivent en salle d’urgence sans connaissance, délirants ou confus. La compagnie continue à fournir gratuitement des lecteurs aux hôpitaux et d'autres infrastructures de soins de santé en tant qu'élément de ses efforts visant à «semer» l'infrastructure pour le système d'identification des patients VeriMed. Ces nouvelles infrastructures de soins de santé amènent le nombre total d'hôpitaux et d'infrastructures de soins de santé, situé dans les états qui ont accepté d\'adopter le système VeriMed, à 252.

«Nous continuons à gagner l’attrait des principaux hôpitaux en raison de nos initiatives de vente durant de nombreuses conférences médicales de pointe, ainsi que la reconnaissance croissante du rôle que le système d'identification des patients VeriMed peut jouer dans les situations vitales de soin, » a dit Kevin McLaughlin, PDG de VeriChip Corporation. « Nous continuons à nous concentrer à la fois sur les principaux hôpitaux et surf les médecins influents pendant que nous répandons notre technologie dans tout le pays

Le système VeriMed, qui se compose d'un scanner portable d'identification par radiofréquence (RFID), d'une puce RFID implantable, et d'une base de données sécurisée concernant les patients, est utilisé afin d’aider rapidement à identifier et de permettre d'accéder à l'information importante concernant la santé des patients participants qui arrivent au département des urgence sans connaissance, délirants, ou incapables de communiquer.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:16:56 (14/01/2008 12:16:56)

VERICHIP USA : INVASION & GENERALISATION : PLUS DE 1000 MEDECINS ET 252 HOPITAUX & INFRASTRUCTURES DE SOINS DE SANTE SONT CONTAMINES

Source ANGLAIS: http://www.redorbit.com/news/health/703555/verichip_corporation_adds_370_ph…

Posté le lundi 23 octobre 2006, 12:01 CDT

VeriChip Corporation ajoute 370 docteurs au réseau de médecins VeriMed lors de la convention annuelle de l'association américaine d'ostéopathie (AOA)

VeriChip Corporation, une filiale de Applied Digital Solutions (NASDAQ : ADSX), a annoncé aujourd’hui qu'elle a ajouté 370 docteurs au réseau de médecins VeriMed lors de la convention de l'association américaine d'ostéopathie (AOA) qui s'est tenue du 17 au 20 octobre à Las Vegas. En incluant les 300 médecins qui ont accepté de participer au réseau lors de la réunion annuelle de l'académie américaine des médecins de famille un peu plus tôt ce mois-ci, le nombre total de médecins participant au réseau dépasse maintenant 1.000 médecins. En outre, 53 médecins qui étaient à la convention ont été implantés avec une puce VeriMed.

«Le réseau VeriMed a clairement gagné un attrait significatif au cours des 4 à 6 derniers mois,» a dit Kevin McLaughlin, PDG de VeriChip Corporation. «Depuis le 1er juin 2006, nous avons ajouté 143 hôpitaux/salles des urgences, et plus de 800 médecins se sont inscrits dans le réseau VeriMed ce qui, nous le croyons, démontre une conscience sans cesse croissante du rôle essentiel que la puce VeriMed peut jouer dans des situations de soin en urgence. Nous continuerons à viser les principaux hôpitaux et médecins alors que nous essayerons d'établir VeriMed comme le principal moyen d’identification des patients, de stockage des registres et de système de récupération

Récemment, la compagnie a annoncé que 67 infrastructures de soins de santé ont accepté de participer au réseau du système d'identification des patients VeriMed durant la conférence de l’American College of Emergency Physicians (université américaine des médecins urgentistes ou ACEP) qui s’est tenue à la Nouvelle-Orléans du 15 au 18 octobre. Ces infrastructures de soins de santé ont accepté d'utiliser le lecteur VeriMed en tant que protocole standard pour scanner les patients qui arrivent en salle des urgences sans connaissance, délirants ou confus. Cela amène le nombre total d'hôpitaux et d'infrastructures de soins de santé qui ont accepté d'adopter le système VeriMed à 252. Ces hôpitaux et infrastructures de soins de santé sont situés dans 31 états.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:18:01 (14/01/2008 12:18:01)

!!! VERICHIP U.S.A. : GENERALISATION EN COURS DANS LES SOINS DE SANTE !!! LE MENSONGE ET LA PROPAGANDE SE POURSUIVENT SANS LA MOINDRE REACTION !!!

---------

«La seule chose qui soit nécessaire pour le triomphe du Mal est que les gens de bien ne fassent rien».
Edmund Burke, membre du Parlement anglais à Bristol de 1774 à 1780


---------

Source : http://biz.yahoo.com/bw/061004/20061004005511.html?.v=1

VeriChip Corporation ajoute plus de 300 médecins au réseau des médecins de VeriMed au cours de la réunion annuelle 2006 de l'American Academy of Family Physicians (académie américaine des médecins de famille ou AAFP)

Mercredi 4 octobre 2006, 9:08 AM ET

Plus de 600 médecins et 180 hôpitaux font à présent partie du réseau VeriMed

DELRAY BEACH, Floride -- (BUSINESS WIRE) --VeriChip Corporation, une filiale de Applied Digital Solutions, Inc. (NASDAQ : ADSX - News), a annoncé aujourd'hui que plus de 300 médecins se sont enregistrés dans le réseau des médecins de VeriMed au cours de la réunion annuelle de l'académie américaine des médecins de famille (AAFP), qui s’est tenue à Washington D.C. du 28 au 30 septembre 2006.

Kevin McLaughlin, PDG de VeriChip Corporation, a indiqué : «VeriChip Corporation est extrêmement satisfaite par le nombre de médecins qui ont visité le stand d’exposition de VeriMed lors de la réunion annuelle de l'AAFP et qui ont appris la façon dont le système de VeriMed peut aider à sauver les vies des patients en parlant pour eux en cas de situation d'urgence. Nous croyons que plusieurs des médecins qui se sont enregistrés dans le réseau des médecins de VeriMed ont été influencés, en partie, par les informations que nous avons fournies quant au nombre de plus en plus important de départements des urgences qui incorporent à présent le système VeriMed en tant que protocole standard

Le système VeriMed, qui se compose d'un scanner portatif d'identification par radiofréquence (RFID), d'une puce implantable RFID, et d'une base de données sécurisée et se rapportant aux patients, est utilisé pour aider à identifier rapidement et permettre d'accéder à l'information importante concernant la santé des patients participants qui arrivent au département des urgences sans connaissance, délirants, ou incapables de communiquer.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:19:02 (14/01/2008 12:19:02)

VERICHIP CORP. DISTRIBUE SES PRODUITS INFECTS AU MOYEN-ORIENT

Source : http://biz.yahoo.com/bw/061009/20061009005569.html?.v=1

VeriChip Corporation étend son système Hugs (R) au Moyen-Orient

Lundi 9 octobre 9 : 24 AM ET

Le système sera installé au Koweït et en Arabie Saoudite

DELRAY BEACH, Floride -- (BUSINESS WIRE) --VeriChip Corporation, une filiale de Applied Digital (NASDAQ : ADSX - News), a annoncé aujourd'hui la première installation de son système de protection infantile Hugs® au Moyen-Orient. Cette installation représente une autre étape importante dans les efforts de VeriChip visant à introduire ses systèmes de protection infantiles en dehors de l'Amérique du Nord.

L'Office régional du Moyen-Orient de Austco Communication Systems, le distributeur international de protection infantile VeriChip en dehors de l’Amérique du Nord, est en train d’installer des systèmes Hugs® à l'hôpital royal de Hayat à Jabriya, au Koweït, au centre médical international de Jeddah, en Arabie Saoudite et à l'hôpital de forces de sécurité à Jeddah, en Arabie Saoudite. Le système Hugs® fournit à l'hôpital la protection contre les enlèvements des bébés et contre les disparités mère/nourrisson.

«VeriChip a pu constater une plus grande connaissance de ses produits de protection infantile dans de nouveaux marchés autour du monde,» a dit Kevin McLaughlin, cadre supérieur. «Nous travaillons pour accroître notre position forte sur le marché nord-américain, et pour «étendre notre présence au Moyen-Orient et à d'autres marchés mondiaux

Parlant pour Austco Communication Systems, Robert Grey, président et PDG, a effectué le commentaire suivant : «La connaissance du problème de la protection infantile se développe dans beaucoup de régions du monde. Nous chercherons, avec l'appui continu de VeriChip et en tant qu'un de ses distributeurs internationaux de protection infantile, à accroître les ventes (des systèmes de VeriChip) non seulement au Moyen-Orient, mais dans le monde entier

Pour plus d'information sur les produits de sécurité en soins de santé de VeriChip, veuillez contacter le 1-866-559-6275 ou envoyer un e-mail à infantprotectionsales@verichipcorp.com De l'information supplémentaire peut être trouvée en ligne sur www.verichiphealthcare.com


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:19:56 (14/01/2008 12:19:56)

VÉRICHIP CORPORATION REPORTS

Chers amis,

Verichip Corp. vient de faire le bilan de 2006 : au 31 décembre 2006, 1209 médecins et 392 hôpitaux et infrastructures de soins de santé avaient adopté la puce sous-cutanée de pistage et de contrôle comportemental aux U.S.A. !!!

Ce chiffre est ENORME et signifie bien que les U.S.A. , désormais, sont à peu près condamnés, malheureusement... A moins d'une révolution, mais étant donné les événements TRES graves (chute dans la dictture la plus immonde) qui s'y produisent et le tout SANS LA MOINDRE REACTION POPULAIRE digne de ce nom, je ne crois pas que cette révolution arrivera.

La SUPPRESSION TOTALE de TOUTES les libertés et de la vie privée est donc au menu... Quelle misère !

Le triste artice, ci-dessous...  Vic.


Source :
http://biz.yahoo.com/prnews/070103/nyw084.html?.v=79

 VeriChip Corporation Reports Year End Hospital and Physician Enrollments for its VeriMed Patient Identification System

Wednesday January 3, 10:00 am ET  

As of year end, 392 hospitals and 1209 Physicians have enrolled in VeriMed System

DELRAY BEACH, Fla., Jan. 3 PRNewswire-FirstCall -- Applied Digital (Nasdaq: ADSX - News), through its VeriChip Corp. subsidiary, announced that as of December 31, 2006 VeriChip now has a total of 1,209 physicians and 392 medical facilities enrolled in the VeriMed Patient Identification Network. During the six-month period from July to December 2006, the number of participating physicians increased from 275 to 1,209, representing a 340 percent gain. During the same time period, VeriChip recorded a 256 percent increase in the number of medical facilities that have enrolled in the VeriMed Network. This figure is up from 110 facilities in July and includes a gain of 94 hospitals as a result of VeriChip's work with the National Stroke Association. These totals exceed previously stated year-end goals of 200 hospitals and 1000 physicians.

"2006 was an extremely successful year for VeriChip as we witnessed a substantial surge in enrollment in the VeriMed Patient Identification System by hospitals and physicians around the country. Based on the growth over the past six months, it is clear that our marketing efforts at numerous leading medical conferences, coupled with support from several influential organizations, including Horizon Blue Cross Blue Shield of New Jersey and the National Stroke Association, have helped to showcase of the value of the VeriMed system in critical care situations,\" stated Scott R. Silverman, Chairman and CEO of VeriChip Corp. \"During 2007, we will continue to work with leading hospitals and influential physicians throughout the country and around the world to integrate the use of VeriMed as standard protocol in the emergency treatment process."

The VeriMed Patient Identification System, which consists of a handheld radio frequency identification (RFID) scanner, an implantable RFID microchip and a secure patient database, is used to help rapidly identify and provide access to important health information on participating patients who arrive at an emergency department unconscious, delirious or unable to communicate. This implantable RFID system is the only system of its type cleared for use for patient identification and health information purposes by the United States Food and Drug Administration.  
 
About Applied Digital - "The Power of Identification Technology"
 
Applied Digital develops innovative identification and security products for consumer, commercial, and government sectors worldwide. The Company's unique and often proprietary products provide identification and security systems for people, animals, the food supply, government/military arena, and commercial assets. Included in this diversified product line are RFID applications, end-to-end food safety systems, GPS/Satellite communications, and telecomm and security infrastructure, positioning Applied Digital as the leader in identification technology. Applied Digital is the owner of a majority position in Digital Angel Corporation (Amex: DOC - News).  
 
About VeriChip Corporation

 
VeriChip Corporation, headquartered in Delray Beach, Florida, develops, markets and sells radio frequency identification, or RFID, systems used to identify, locate and protect people and assets. VeriChip's goal is to become the leading provider of RFID systems for people in the healthcare industry. VeriChip sells passive RFID systems for identification purposes and active RFID systems for local-area location and identification purposes. VeriChip recently began to market its VeriMed(TM) Patient Identification System for rapidly and accurately identifying people who arrive in an emergency room and are unable to communicate. This system uses the first human-implantable passive RFID microchip, the implantable VeriChip(TM), cleared for medical use in October 2004 by the United States Food and Drug Administration. For more information on VeriChip, please call 1-800-970-2447, or email info@verichipcorp.com.

Additional information can be found online at http://www.verichipcorp.com.
 
Statements about the Company\'s future expectations, including future revenues and earnings, and all other statements in this press release other than historical facts are "forward-looking statements" within the meaning of Section 27A of the Securities Act of 1933, Section 21E of the Securities Exchange Act of 1934, and as that term is defined in the Private Litigation Reform Act of 1995. Such forward-looking statements involve risks and uncertainties and are subject to change at any time, and the Company's actual results could differ materially from expected results. The Company undertakes no obligation to update forward-looking statements to reflect subsequently occurring events or circumstances.

   Contact:        Investors:      Nick Laudico      The Ruth Group      646-536-7030      nlaudico@theruthgroup.com        
Media:      Jason Rando      The Ruth Group  646-536-7025      jrando@theruthgroup.com


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:22:33 (14/01/2008 12:22:33)

DIGITAL ANGEL LANCE LA PUCE RFID IMPLANTABLE QUI MESURE LE TAUX DE GLUCOSE DANS LE SANG !!! LES DANGERS RESTENT CEPENDANT IMMENSES

Source :
http://www.medgadget.com/archives/2006/10/implantable_rfi.html

Le 25 octobre 2006, 10:00 AM Temps oriental

Digital Angel Corporation est récompensée par un brevet pour la percée de sa micro-puce RFID qui mesure le glucose.

Cette micro-puce implantable permet aux diabétiques de surveiller précisément et commodément les niveaux de concentration en glucose


SOUTH ST. PAUL, Minnesota -- (BUSINESS WIRE) --Le bureau des brevets et marques déposées des États-Unis (U.S. Patent and Trademark Office) a accordé à Digital Angel Corporation (Amex : Doc) un brevet pour sa micro-puce RFID implantable à l’aide d’une seringue et qui mesure le glucose, a annoncé aujourd'hui Digital Angel. La puce RFID mesure les niveaux de concentration en glucose des patients diabétiques et sera lancée et distribuée sur le marché par la compagnie soeur de Digital Angel, VeriChip, comme une prolongation aux produits de la compagnie qui profitent aux personnes.

«Une puce qui mesure le glucose pourrait avoir un profond impact sur les 230 millions de personnes dans le monde qui vivent avec le diabète,» a dit le PDG et président de Digital Angel, Kevin McGrath. «L’approbation du brevet pour cette puce RFID représente une étape importante pour amener cette technologie qui va changer la vie sur le marché. Ce brevet souligne également l'engagement de Digital Angel pour l'innovation, le développement de produits et la croissance rapide

Vérifier régulièrement es niveaux de glucose dans le sang est vital afin de pouvoir gérer correctement le diabète. La méthode conventionnelle - une piqûre dans le doigt - est envahissante, douloureuse et souvent imprécise. Le puce à bio-détecteur implantable possède un transpondeur, un capteur de glucose et des circuits intégrés qui permettent à toute personne implantée avec la micro-puce de la scanner sans douleur afin déterminer leur niveau de concentration en glucose. La micro-puce RFID transmet rapidement et précisément les données concernant le glucose à un scanner sans fil qui indique le niveau de glucose. La puce RFID est actionnée par le signal du scanner, évitant le besoin qu’il y ait une batterie dans la puce.

«C'est un développement qui constitue une étape nouvelle dans le monde de la gestion du diabète,» a dit le Dr. Joseph Feldman, Président du département des urgences et traumatismes du Hackensack University Medical Center (centre médical de l’université de Hackensack). «Le procédé actuel visant à surveiller les taux de sucre dans le sang est douloureux, encombrant et décourageant, et particulièrement lourde pour les jeunes et les personnes âgées. En se faisant implanter cette technologie, le processus devient sans effort. Cette puce RFID qui mesure le glucose constitue la prochaine grande étape dans la technologie de la puce implantable

Digital Angel, un des principaux producteurs de tags électroniques pour le bétail, les animaux de compagnie, les poissons et les humains, prévoit l'expansion bien au-delà du marché humain pour cette puce RFID qui mesure le glucose. Selon la compagnie, le diabète constitue un problème important de maladie auprès du bétail animal aujourd'hui. En conséquence, la puce RFID mesurant le glucose pourrait avoir un impact tout aussi significatif sur la surveillance des niveaux de glucose chez les animaux et le bétail.

«Nous reconnaissons qu’un travail étendu est nécessaire afin de commercialiser ce produit, y compris le temps et l'investissement requis pour le développement, les essais cliniques et l’approbation de la FDA (Food and Drug Administration), » a dit McGrath. « Cependant, nous voyons ceci comme une avancée incroyablement importante dans le monde de la gestion du diabète

Digital Angel recherche la protection d’un brevet international couvrant cette même technologie RFID qui mesure le taux de glucose. La compagnie, en même temps que VeriChip Corporation, qui possède un permis exclusif dans le secteur des produits implantables pour l’identification des humains, est sur le point de donner un nom à ce produit.

Le brevet, qui porte le n° 7.125.382, a été accordé le 24 octobre 2006 et est intitulé "Embedded Bio-Sensor System («système de biodétecteur incorporé»).[/g]

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:31:17 (14/01/2008 12:31:17)

USA : IMPLANTS CHEZ LES SOLDATS

Source : http://www.sierratimes.com/06/08/25/Metcalf.htm

Le 25 août 2006.

Geoff Metcalf

«Qui pourrait nier que la vie privée est un bien précieux ? Elle a toujours été la caractéristique du privilège, la caractéristique distincte d'une culture véritablement courtoise.» -- Phyllis McGinley.

J'ai parlé des implants de biopuces sous-cutanées depuis dix ans et j'ai écrit à ce sujet pendant 8 ans.

20 avril 1998 : «Big Brother’s watching.» (Big Brother vous regarde) : http://www.geoffmetcalf.com/wndarchive/19489.html
22 juin 1998 : «The end of privacy.» (La fin de la vie privée) : http://www.geoffmetcalf.com/wndarchive/19498.html
3 mai 1999 : «Internet privacy war.» (La guerre de la vie privée sur Internet) :
http://www.geoffmetcalf.com/wndarchive/19541.html
24 mai 1999 : «Under your skin» (Sous votre peau) :
http://www.geoffmetcalf.com/wndarchive/19544.html

A présent, les mass médias se prennent au jeu et VeriChip Corp., un des vendeurs les plus agressifs de puces d'identification par radiofréquence, » essaye de convaincre le Pentagone d’insérer ces puces, connues sous le nom de puces RFID (identification par radiofréquence), sous la peau du bras droit des soldats (masculins et féminins) des Etats-Unis. Le raisonnement est de permettre de scanner un bras et d'obtenir l'identité et les antécédents médicaux de cette personne. Les puces remplaceraient les dogtags en métal qui ont été utilisés par le personnel militaire des Etats-Unis depuis 1906.

C'est seulement «le cul du chameau dans la tente» (c’est seulement un début). Il a été observé depuis longtemps que sur la route de l'implantation obligatoire de la biopuce sous-cutanée, l'incrémentalisme était un élément clé.

D'abord, vous implantez ceux qui ne peuvent pas dire non : la population carcérale, les militaires, les fonctionnaires gouvernementaux etc. Ensuite, on étend cet univers à ceux qui veulent ou qui ont besoin des services du gouvernement, à ceux qui veulent ou qui ont besoin de voyager, d’acheter de l'essence etc. jusqu'à ce que la minorité qui n’a pas encore été «marquée» soit obligée par nécessité d'accepter «ce qui a été admis».

VeriChip a déjà établi des affaires robustes en Amérique latine où le kidnapping est une industrie florissante.

La porte-parole de VeriChip, Philbin, dit : «Le potentiel de cette technologie ne s'arrête pas seulement au niveau du civil». Les responsables de la compagnie ont qualifié les puces comme étant «flexibles», capables d’être utilisées dans une variété de situations telles que l’aide pour pister les immigrés illégaux ou pour donner aux médecins l'accès immédiat au registre médical du patient.

Il y a plusieurs années, j'ai écrit concernant une discussion que j'avais eue sur mon émission de radio à San Francisco. «Je fis une référence passagère au film « Demolition Man», avec Sylvester Stallone et Wesley Snipes. Dans celui-ci, tout le monde, dans le futur, est obligé d’avoir un implant sous-cutané de biopuce. Ce dispositif contient le passé personnel tout entier d'un individu : passé médical, financier, de santé, casier judiciaire, etc. Je fis remarquer que, bien que c'était de la science-fiction, la technologie existait MAINTENANT.

Il a été «suggéré» que les implants sous-cutanés de biopuce pourraient aider ou aideraient les militaires en localisant les pilotes abattus. Après tout, cela coûte beaucoup d'argent de former des pilotes de chasse et s’ils ont un accident ou lorsqu’ils en ont un, ils sont une ressource précieuse qui devrait être récupérée aussitôt que possible. Des parents pourraient/devraient faire implanter ces puces dans leurs enfants afin d’aider à les localiser s’ils sont perdus ou kidnappés. Si ou lorsque ce conjoint dont vous vous êtes séparée enlève votre enfant, le GPS (satellites de positionnement global) pourrait pister les coordonnées exactes de l'enfant. Sapristi, les voitures et les téléphones portables possèdent à présent des unités GPS qui offrent de l'aide concernant une exigence d’assistance routière, le tout d’une simple pression sur un bouton -- même si VOUS ne savez pas où vous êtes.

La lourde influence politique de VeriChip est accentuée par la présence de l'ancien ministre du département de la santé et des services humains, Tommy Thompson, au sein de son conseil d'administration.

Thompson a assuré les journalistes que la puce est sûre et que personne - pas même le personnel militaire, qui est obligé par la loi de suivre des ordres - ne sera forcé d'accepter un implant contre sa volonté. Ouais… jusqu’à présent… plus ou moins.

Tout le monde n’est pas d'accord avec Thompson, l'idée d'implanter ces puces dans des corps vivants a rendu fameusement inquiets quelques groupes de vétérans et de défenseurs de la vie privée….

Liz McIntyre, co-auteur de «Spychips : Comment les grandes multinationales et le gouvernement projettent de pister chacun de vos mouvements avec la RFID,» a dit que VeriChip est «une menace énorme » pour la vie privée du public. «Ils commenceront par les personnes qui ne peuvent pas dire non, comme les personnes âgées, les agresseurs sexuels, les immigrés et les militaires. Ensuite, ils viendront frapper à nos portes

En d'autres termes, pour paraphraser Benjamin Franklin, il est nécessaire de sacrifier tout un tas de libertés pour un tout petit peu de sécurité.

Ce foutu Big Brother sait où vous êtes TOUT le temps. La vie privée… le concept même de la vie privée devient un anachronisme.

L’orgueil démesuré et myope de ces trous du cul de bureaucrates est suffisant pour donner envie de vomir à un asticot.

Ceux d’entre nous qui ont toujours l'intention de défendre et protéger la constitution contre TOUS les ennemis, étrangers ET domestiques (internes au pays), sont, selon la définition de «ceux qui nous contrôlent », « des inadaptés sociaux, des idiots et des rebelles

Cependant, selon la définition du FBI, ce sont des terroristes : «Le terrorisme est l'utilisation illégale de la force ou de la violence contre une personne ou une propriété afin d’intimider ou de contraindre un gouvernement, la population civile, ou n'importe quel segment de ceux-ci, en vue d’objectifs politiques ou sociaux

......

Geoff est un auteur et un animateur de talk show. Il est un officier de neuvième génération des forces armées des Etats-Unis, un ancien béret vert, et un lieutenant-colonel de l'armée américaine à la retraite. Geoff recherche les histoires que le reste des médias ignore et les expose à l'examen minutieux du public. Il est également rédacteur sur CalNews.com. Il est un chroniqueur régulier pour le Sierra Times.

Nous vous invitons à visiter son site Web sur : www.geoffmetcalf.com

Geoff Metcalf peut être contacté sur geoff@geoffmetcalf.com


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:38:46 (14/01/2008 12:38:46)

USA : PUCES CEREBRALES DANS LES SOLDATS : LA DECISION INHUMAINE A ETE PRISE PAR LES ENCULES DU PENTAGONE !!!

ENGLISH :   http://infowars.com/articles/bb/rfid_pentagon_to_implant_chips_in_soldiers.…  

Chers amis,

L’article abject, diabolique et répugnant ci-dessous dépasse en inhumanité tous les excès effectués dans le passé…    

Les DEMONS (car ils ne méritent plus le titre d’hommes  ) du Nouvel Ordre Mondial qui prennent ce genre de décision ne méritent qu’une chose : un procès et une mise à mort exemplaires, et d’être jetés dans les chiottes de l’histoire.    

Je vous avais déjà posté un article sordide à ce sujet il y a plusieurs mois. Il ne s’agissait alors que d’un projet…  

AUJOURD’HUI, LA DECISION A ETE PRISE : LES ENCULES DU PENTAGONE ONT DECIDE DE PUCER LES SOLDATS AVEC UNE PUCE DANS LE CERVEAU !!!      

On connaît même le nom du centre diabolique qui travaille sur ces puces et va se charger du sale boulot des tests sur les humains : le Center for Bioelectronics, Biosensors and Biochips ou C3B de l’université pourrie de Clemson, en Caroline du Sud, dont vous trouverez le site web dans l’article !    

LES DANGERS DE CONTRÔLE MENTAL, COMPORTEMENTAL, EMOTIONNEL ET HORMONAL SONT EVIDEMMENT OMNIPRESENTS, AVEC CE GENRE DE TECHNOLOGIE DE MERDE !!!      

Le prétexte fourbe et hypocrite invoqué est bien entendu celui de la « santé » et de « sauver des vies »  (comme si les dirigeants américains se souciaient de leurs soldats, à présent, eux qui les ont délibérément exposés aux munitions à uranium appauvri pendant la guerre du Golfe et qui ont toujours refusé le moindre dédommagement que ce soit à ces soldats irradiés de la guerre du Golfe ou aux soldats rescapés de la guerre du Vietnam !   ).

ON LE DIT AUSSI DANS L’ARTICLE CI-DESSOUS : D’AUTRES APPLICATIONS SONT D’ORES ET DEJA PREVUES POUR CIVILS (notamment les astronautes et les diabétiques) !!! Le début d'une LONGUE liste... LES SOLDATS NE SONT DONC PAS LA SEULE CATEGORIE VISEE, ET LE BUT EST BIEN, ENCORE UNE FOIS, CELUI DE LA GENERALISATION A TOUT LE PEUPLE !!!    

On tente une fois encore de RASSURER honteusement les soldats et le peuple en disant que cela ne sera prêt « que dans 5 ans, voire plus ».  De cette façon, on évite toute émeute et toute réaction du peuple !  

Il s’est passé à peine 10 mois entre la rumeur et la prise de décision.  Combien de temps entre la prise de décision et l’APPLICATION DANS LES FAITS, à votre avis ? Je vais vous le dire : TRES PEU DE TEMPS !  

Les soldats et la population ont vraiment intérêt à SE REBELLER et à créer une REVOLUTION telle qu’on n’en a jamais vue afin de RENVERSER LA TYRANNIE actuelle et de faire disparaître les pitoyables LARVES DEMONIAQUES qui dirigent !    

Pour l’instant, les soldats américains en sont bien loin, et se soucient seulement du pistage qui serait effectué s’ils se font pucer…   L’idée ne les révolte pas, et l’idée d’un contrôle mental potentiel ne les effleure même pas !  Ces gens sont déjà suffisamment LOBOTOMISES que pour ACCEPTER l’idée que l’armée et le gouvernement aillent tripatouiller allègrement dans leur crâne pour leur enfoncer un engin de CONTRÔLE et de SURVEILLANCE (et donc, potentiellement, de REPRESSION) ! Incroyable !!!  

A noter : un autre projet de puce cérébrale existe, et visant à court-circuiter l’hippocampe, une partie du cerveau qui permet de fixer les souvenirs à long terme(voir mon article datant d’il y a plusieurs mois) !  Décidément, je comprendrais facilement que de plus en plus de gens deviennent anti-militaristes !  

Ceci se passe, une fois encore, aux USA dictatoriaux. MAIS NOUS SUIVONS DIRECTEEMNT LES U.S.A.! ALORS, COMBIEN DE TEMPS AVANT QUE CE GENRE D’HORREUR ARRIVE DANS NOPS PAYS ???  Ne serait-il pas grand temps de PREVENIR plutôt que de devoir guérir dans peu de temps, et d'EXIGER que ce soient rendues ABSOLUMENT ILLEGALES CES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES ET DE DICTATURE ???    

Au fait… est-ce ce genre d’idée fétide que Sarko est allé puiser durant ses « vacances » aux USA ???  Est-ce ce genre de développement technologique que Michèle Allot-Marie doit proposer d’ici quelques mois en France ?  

L’article horrible des POUFIASSES des mass médias du Nouvel Ordre Mondial (qui présentent une fois encore le tout de façon positive, les salopes !), ci-dessous…

Bonne lecture, BONNE INSURRECTION…OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


LE PENTAGONE VA IMPLANTER DES MICROPUCES DANS LES SOLDATS

Press ESC | Le 30 juillet 2007 (cf. http://pressesc.com/news/80530072007/pentagon-implant-microchips-soldiers-b…  )

Adam Thomas

Le département de la défense projette d’implanter des micropuces dans les cerveaux des soldats afin de surveiller les informations relatives à leur santé, et a déjà attribué un contrat de $1.6 millions au Center for Bioelectronics, Biosensors and Biochips - Centre pour la bioélectronique, les biodétecteurs et les biopuces – (C3B) (voir leur site sur http://www.clemson.edu/c3b/projects.html ) à l'université de Clemson pour le développement d'une « biopuce » implantable.

Les soldats craignent que la biopuce, qui possède environ la taille d'un grain de riz, qui mesure et transmet par relais l'information sur les signes vitaux des soldats 24 heures sur 24, puisse être utilisée pour les mettre sous surveillance, même lorsqu'ils sont en permission.

Mais Anthony Guiseppi-Elie, directeur de C3B et professeur en technologie et biotechnologie chimiques et biomoléculaires prétend que ces biodétecteurs injectés dans le corps sauveront des vies lorsque les premiers secours qui répondent à la scène d’un carnage pourront injecter la biopuce dans la victime blessée et recueillir des données presque immédiatement.

Il croit que ce dispositif a d'autres applications potentielles à long terme, telles que surveiller les signes vitaux des astronautes pendant les vols spatiaux de longue durée et lire les niveaux de sucre dans le sang pour des diabétiques.

« Nous perdons actuellement un grand pourcentage des patients à cause des saignements, et amener des informations vitales aux médecins et au personnel médical des salles d’urgence, telles que combien d’oxygène se trouve dans les tissus, peut souvent faire la différence entre la vie et la mort, » a dit Guiseppi-Elie. « Notre but est d'améliorer la qualité et la rapidité des soins pour les soldats tombés et les civils victimes de traumatismes. La biopuce peut également être injectée en tant que précaution à de futurs traumatismes ».

Les scientifiques de (l’université de) Clemson ont créé un gel qui imite le tissu humain et réduit les chances que le corps a de rejeter la biopuce, ce qui a été un problème dans le passé.

Le chercheur prévoit que la biopuce a cinq ans avant de passer les tests sur les personnes humaines, et le ministère de la défense pourrait commencer à implanter les puces dans les corps des soldats peu après.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:41:05 (14/01/2008 12:41:05)

VERICHIP CORPORATION : LES POMPIERS, PROCHAINE CIBLE DE LA PUCE SOUS-CUTANEE POUR HUMAINS !!!

Chers amis,

Verichip Corporation continue sa tâche démoniaque de suppression des libertés et de puçage infernal.  

Ces 24 et 25 août 2007, à Atlanta, se tient la « Fire Rescue INTERNATIONAL Conference » (conférence INTERNATIONALE des pompiers).  Le site web officiel consacré à cet événement : http://www.iafc.org/displaycommon.cfm?an=1&subarticlenbr=741 .

Verichip Corp. y sera présente, soi-disant afin de « faire une présentation ».  

LE VERITABLE BUT, EVIDEMMENT, EST TOUT AUTRE, PUISQUE UN « MEDECIN » DE VERICHIP SERA SUR PLACE AFIN DE PUCER TOUTE PERSONNE SE MONTRANT INTERESSEE !!!        

Quelle bande d’odieux CHAROGNARDS, ces vautours de Verichip Corp. !!!  

Le prochain public-cible de la puce sous-cutanée pour humains est donc les pompiers !    

Ceci n’est qu’une demi-surprise, puisque les responsables de Verichip Corp. avaient prétendu de façon mensongère que l’idée leur était venue de pucer les humains en voyant les POMPIERS des services de secours noter sur leur main au marqueur indélébile leur numéro matricule, durant la tragédie du 11 septembre 2001, au cas où ils venaient à mourir lors de la recherche de survivants. (En réalité, l’idée avait DEJA été proposée bien plus tôt, mais avait soulevé une levée de boucliers, surtout de la part des communautés chrétiennes).  
Et donc, Verichip Corp., en s’appuyant sur la mise en scène du 911, va tenter de convaincre les pompiers des « merveilleux bienfaits » de sa puce sous-cutanée liberticide de pistage et de contrôle comportemental !    

ATTENTION !  CETTE CONFERENCE EST BIEN INTERNATIONALE  , CE QUI SIGNIFIE QUE NOS PAYS EUROPEENS ET QUE NOS POMPIERS D’EUROPE SONT EGALEMENT POTENTIELLEMENT CONCERNES !!!  

Je tiens ici à résumer les publics qui sont déjà visés pat Verichip Corp. pour le puçage : les enfants (programme Verikid), les soldats, les diabétiques, les immigrés illégaux, les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou atteintes de démence, lle personnel de sécurité, les blessés et malades arrivant en salle d’urgence, et même les cadavres (cf. ce qui s’est passé après le passage de l’ouragan Katrina)… bref, en définitive, on ne peut plus nier que Verichip Corp. vise LA POPULATION DANS SON INTEGRALITE !!!    

Les effets cancérigènes, les dangers pour la santé, la piratabilité de la puce, le danger bien réel de contrôle comportemental, émotionnel, hormonal et mental des individus et des populations via la puce sous-cutanée pour humains, EUX, restent tabous et bien cachés, tandis que la PROPAGANDE putride des putes des mass médias continue de désinformer les populations et de ne présenter que les soi-disant « avantages » de cette puce de malheur !    

SI UNE OPPOSITION FERME, FAROUCHE ET INTRAITABLE NE SE LEVE PAS DANS NOS PAYS AFIN DE RENDRE CETTE TECHNOLOGIE INTERDITE ET TOTALEMENT ILLEGALE, il est CERTAIN que nos pays (déjà touchés par la puce sous-cutanée pour la plupart) suivront hélas le MEME SCHEMA que ce qui se passe aux USA en ce moment !!!    

L’article, ci-dessous…

BONNE INSURRECTION… OU BON ESCLAVAGE !!!  Vic.


Source : http://biz.yahoo.com/bw/070823/20070823005231.html?.v=1

VERICHIP CORPORATION EFFECTUERA UNE PRESENTATION A LA CONFERENCE INTERNATIONALE DES POMPIERS

Jeudi 23 août, 8:30 AM ET

DELRAY BEACH, Floride -- (Business Wire)-- VeriChip Corporation (Nasdaq : CHIP - news), un fournisseur des systèmes RFID pour les soins de santé et les besoins liés aux patients, effectuera une présentation à la conférence internationale des pompiers, qui attire plus de 16.000 professionnels des services de lutte contre le feu et d’urgence, au Georgia World Congress Center à Atlanta, les 24 et 25 août. VeriChip aura un médecin sur place afin de fournir la puce implantable VeriMed aux premières personnes intéressées.

Le système d'identification des patients de VeriMed (TM), qui utilise une puce RFID passive et implantable en combinaison avec un scanner portable et une base de données sécurisée concernant les patients, fournit l'accès immédiat à l'information vitale sur l’identification et la santé des patients qui arrivent aux urgences et sont incapables de communiquer.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 03:42:13 (14/01/2008 12:42:13)

PENTAGON TO IMPLANT MICROCHIPS IN SOLDIERS

Adam Thomas / Press Esc | July 30, 2007

The Department of Defense is planning to implant microchips in soldiers' brains for monitoring their health information, and has already awarded a $1.6 million contract to the Center for Bioelectronics, Biosensors and Biochips (C3B) at Clemson University for the development of an implantable "biochip".

Soldiers fear that the biochip, about the size of a grain of rice, which measures and relays information on soldiers vital signs 24 hours a day, can be used to put them under surveillance even when they are off duty.

But Anthony Guiseppi-Elie, C3B director and Professor of Chemical and Biomolecular Engineering and Bioengineering claims the that the invivo biosensors will save lives as first responders to the trauma scene could inject the biochip into the wounded victim and gather data almost immediately.

He believes that the device has other long-term potential applications, such as monitoring astronauts’ vital signs during long-duration space flights and reading blood-sugar levels for diabetics.

“We now lose a large percentage of patients to bleeding, and getting vital information such as how much oxygen is in the tissue back to ER physicians and medical personnel can often mean the difference between life and death,” said Guiseppi-Elie. “Our goal is to improve the quality and expediency of care for fallen soldiers and civilian trauma victims.” The biochip also may be injected as a precaution to future traumas."

Clemson scientists have formulated a gel that mimics human tissue and reduces the chances of the body rejecting the biochip, which has been a problem in the past.

The researcher predicts the biochip is five years away from human trials, and the DoD could start implanting microchips in soldiers bodies soon after.


http://www.jonesreport.com/articles/300707_microchips_soldiers.html

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 14/01/2008 10:36:11 (14/01/2008 19:36:11)

DOCTOR ALLEGES PLANS UNDERWAY TO "Microchip" NEWBORNS IN U.S. AND EUROPE

Compiled by Lucien Desjardins

Regarding plans to microchip newborns, Dr. Kilde said the U.S. has been moving in this direction "in secrecy."

She added that in Sweden, Prime Minister Olof Palme gave permission in 1973 to implant prisoners, and Data Inspection's ex-Director General Jan Freese revealed that nursing-home patients were implanted in the mid-1980s. The technology is revealed in the 1972:47 Swedish state report, Statens Officiella Utradninger.

Are you prepared to live in a world in which every newborn baby is micro-chipped? And finally are you ready to have your every move tracked, recorded and placed in Big Brother's data bank? According to the Finnish article, distributed to doctors and medical students, time is running out for changing the direction of military medicine and mind control technology, ensuring the future of human freedom.

"Implanted human beings can be followed anywhere. Their brain functions can be remotely monitored by supercomputers and even altered through the changing of frequencies," wrote Dr. Kilde. "Guinea pigs in secret experiments have included prisoners, soldiers, mental patients,handicapped children, deaf and blind people, homosexuals, single women, the elderly, school children, and any group of people considered "marginal" by the elite experimenters. The published experiences of prisoners in Utah State Prison, for example, are shocking to the conscience.

"Today's microchips operate by means of low-frequency radio waves that target them. With the help of satellites, the implanted person can be tracked anywhere on the globe. Such a technique was among a number tested in the Iraq war, according to Dr. Carl Sanders, who invented the intelligence-manned interface (IMI) biotic, which is injected into people. (Earlier during the Vietnam War, soldiers were injected with the Rambo chip, designed to increase adrenaline flow into the bloodstream.) The 20-billion-bit/second supercomputers at the U.S. National Security Agency (NSA) could now "see and hear" what soldiers experience in the battlefield with a remote monitoring system (RMS).

"When a 5-micromillimeter microchip (the diameter of a strand of hair is 50 micromillimeters) is placed into optical nerve of the eye,", Dr. Kilde indicates "it draws neuro-impulses from the brain that embody the experiences, smells, sights, and voice of the implanted person. Once transferred and stored in a computer, these neuro-impulses can be projected back to the person's brain via the microchip to be re-experienced. Using a RMS, a land-based computer operator can send electromagnetic messages (encoded as signals) to the nervous system, affecting the target's performance. With RMS, healthy persons can be induced to see hallucinations and to hear voices in their heads. "

"Every thought, reaction, hearing, and visual observation causes a certain neurological potential, spikes, and patterns in the brain and its electromagnetic fields, which can now be decoded into thoughts, pictures, and voices, " Dr. Kilde adds. "Electromagnetic stimulation can therefore change a person's brainwaves and affect muscular activity, causing painful muscular cramps experienced as torture."


http://www.agoracosmopolitan.com/home/Frontpage/2007/01/08/01290.html

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 16/01/2008 01:49:59 (16/01/2008 10:49:59)



BIENTÔT DES PUCES RFID SOUS LA PEAU DES DÉLINQUANTS ANGLAIS ?

Benjamin Ferran -  14/01/2008 17:01

La justice anglaise tient la solution pour désengorger les prisons : suivre à la trace les délinquants en leur implantant sous la peau une puce RFID. Cette pratique, qui suscite la polémique, a déjà été adoptée en entreprise.

En plus RFID, la superpuce qui colonise la planète

Géolocalisation, biométrie, vidéo : les menaces de la "société de surveillance"Le bracelet électronique, à peine adopté en France, ne suffit déjà plus aux Anglais. Trop encombrant et vulnérable, il pourrait être bientôt remplacé par une puce d’à peine un centimètre de long, implantée directement dans le bras des délinquants en liberté conditionnelle. Le ministère anglais de la Justice, confronté comme en France à la surpopulation carcérale, planche en tout cas très sérieusement sur le sujet. « Toutes les options sont sur la table, et c’en est une que nous aimerions approfondir », a confirmé un officiel du ministère au quotidien The Independent.

L’idée n’est pas nouvelle. Cela fait maintenant plus de cinq ans que l’Angleterre tergiverse (The Register, 2002), refroidie jusqu'à présent par des considérations techniques et éthiques. Pour Ken Jones, président de l’association des officiers de police (Acpo), « le temps est venu ». Tel qu’il est présenté, le projet d’implantation sous-cutanée d’un mouchard concernerait donc les pédophiles et autres délinquants sexuels, volontaires pour subir une opération. La puce RFID encapsulée dans leur corps contiendrait une large variété de données personnelles, comme l'identité, l'adresse et bien sûr le casier judiciaire.

Doutes sur la sécurité

Ce scénario de science-fiction se heurte toutefois à quelques contraintes. Pour communiquer avec l’extérieur, la puce RFID a besoin d’un complément externe. Le système ne fonctionne pas différemment des cartes de transport qui doivent frôler un lecteur. En clair, cela signifie que les volontaires ne devront pas s’éloigner d'un autre appareil, chargé de communiquer leurs coordonnées par satellite GPS. Autre problème, la technologie n’est pas tout à fait sûre. A la fois pour le délinquant – les effets sur la santé font l’objet d’études contradictoires – et pour les autorités, puisque la puce peut théoriquement être ôtée du corps, et ses données piratées.

Autant d’arguments dont se saisissent les opposants aux « spychips », les puces espionnes. Un responsable de l’association des contrôleurs judiciaires dénonce cette surenchère technologique en assurant que le système actuel des bracelets GPS fonctionne finalement bien. « Traiter les gens comme des bouts de viande ne me semble pas représenter une avancée », estime Harry Fletcher dans The Independent. En face, les statistiques officielles pointent pourtant la hausse des failles. Sur 17.000 personnes portant un bracelet électronique, environ 2000 auraient échappé un temps au système, tandis que les infractions au couvre-feu (douze heures par jour minimum à domicile) auraient quadruplé en un an.

Déjà 2000 implants humains

D’où le recours, pour les partisans des puces RFID, à une solution qui se banalise. VeriChip, le leader américain des puces sous-cutanée, en a vendu 7000 dans le monde, dont 2000 implantées dans des humains. Les visées sont le plus souvent médicales, pour les hôpitaux notamment. Ces puces sont aussi utilisées pour des accès hautement sécurisés, dans l’armée, et même dans une boîte de nuit espagnole. Le monde de l’entreprise n’est pas épargné : il y a deux ans, une société de vidéo-surveillance, CityWatcher.com avait déclenché une polémique en implantant une puce RFID pour contrôler les accès de ses salariés. Une pratique depuis peu interdite en Californie et dans deux autres Etats américains.


http://www.lexpansion.com/economie/actualite-high-tech/bientot-des-puces-rf…


Pages : Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11  Suiv.

Index du forum
LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST
MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX

Haut
Aller à : Les favorisPAROLE DU SEIGNEUR POUR CES TEMPS DE LA FIN/WORD OF GOD IN THE END TIMESSITES RECOMMANDÉSCONFÉRENCE ET/OU MOBILISATION + NASAPRENDRE NOTE QUE :ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATIONCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHESRÉSUMÉ DE LA SITUATION MONDIALE PAR VICLA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEASTTERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTHLES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPSFASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCISTNOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES/NEW ANTITERRORIST LAWSPROJET FUTUR POUR LES ENFANTS/FUTUR PROJECTS FOR KIDSDEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTHCANADAISRAËL et le MOYEN-ORIENTTRAITÉ DE L'AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICAN UNION (CANADA-USA-MEXICO)SECTION DE GAÉTANVIDÉOS/VIDEOS

Membre: Ajouter ce sujet à mes favoris | Envoyer ce sujet à un(e) ami(e) | Imprimer ce sujet
Modérateurs : Déplacer ce sujet | Fermer ce sujet | /!\ Supprimer le sujet
 Ajouter une réponse rapide
Ajouter une réponse rapide


Administration
Modération
Ce forum pour votre site ?
AceBoard Forum Gratuit v 5.3
Download Premium Web Templates! - blog gratuit


Dernière édition par maria le Mer 25 Avr - 15:46 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 06:15 (2011)    Sujet du message: MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX - P.3 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 13 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST
MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs
Pages : Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11  Suiv.

Auteur :Sujet: MICRO-PUCER LES POPULATIONS - ON Y EST! + ANIMAUX  Bas
 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 16/01/2008 01:59:02 (16/01/2008 10:59:02)

SPY CHARGES FOR US COMPUTER DUO  

The two allegedly stole microchip designs with possible military uses Two computer engineers in the US state of California have been charged with conspiring to steal microchip designs to sell to the Chinese military.

US citizen Lee Lan and Chinese national Ge Yuefei are accused of stealing computer chip designs from their employer Netlogics Microsystems.

The two are alleged to have formed a company to develop chips based on the stolen designs.

They then contacted the Chinese army to sell the chips, prosecutors said.


Read more : http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/7015916.stm

 vicflame
 Messages postés : 298
  Posté le 25/01/2008 02:20:48 (25/01/2008 11:20:48)
217.136.45.196 - Modération

APOCALYPTIQUE !!! MICROPUCE : LA FIN DE TOUT !!! P-1

EUROPE : LA MICROPUCE IMPLANTABLE VA DEVENIR OBLIGATOIRE DANS LES PRISONS BRITANNIQUES, SOUS DES EXCUSES INFÂMES ET DES PRETEXTES REPUGNANTS !!!

Chers amis,

L’article ci-dessous nous signale que la fin de TOUTE LIBERTE est hélas EXTRÊMEMENT PROCHE !!!  
 
ops:  


Il y a à peine 2 SEMAINES, je vous postais un article qui signalait que le Mexique allait, dès mars 2008, rendre la puce sous-cutanée OBLIGATOIRE pour les travailleurs et les visiteurs du Guatémala et du Bélize qui se rendent au Mexique… : twisted:  
 
 


A PEINE 2 SEMAINES PLUS TARD, VOILA LA NOUVELLE QUE NOUS APPRENONS :

LE GOUVERNEMENT DEMONIAQUE DU Royaume-Uni A EN EFFET DECIDE DE PUCER (DE FACON OBLIGATOIRE) LES PRISONNIERS BRITANNIQUES, EN COMMENCANT PAR LES PEDOPHILES ET AGRESSEURS SEXUELS !!!  
 Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil CECI SIGNIFIE BIEN ENTENDU QU’UNE LOI OU UNE SERIE DE LOIS SORTIRONT PROCHAINEMENT A CE SUJET !!!
 


Il semble donc très clair que si rien n’est fait, 2008 sera l’année du début des puçages obligatoires, un peu partout dans le monde

C’est désormais clair et limpide, logique et certain : SANS OPPOSITION DES INDIVIDUS ET DU PEUPLE VISANT A RENDRE CES PUCES DU DIABLE INTERDITES ET ILLEGALES, SANS MOUVEMENT FEROCE ET DETERMINE AFIN DE PROHIBER CES HORRIBLES DISPOSITIFS QUI SONT CANCERIGENES ET PERMETTENT LE CONTRÔLE COMPORTENTAL DES INDIVIDUS (court-circuitant ainsi la liberté de penser, le libre-arbitre et la liberté d’action), nos pays d’Europe vont TOUS tomber dans la tyrannie techno-nazie, policière, liberticide et dans le système le plus immonde et le plus inhumain jamais connu à ce jour !  

Et dire que certains OSAIENT encore prétendre que « cela ne se produirait jamais dans nos bons vieux pays « démocratiques » d’Europe » !!!  

Vous verrez dans l’article ci-dessous que les TECHNO-NAZIS au pouvoir OSENT à présent effectuer officiellement et ouvertement le rapprochement entre les êtres humains et les automobiles !!!  

Oui, on n’hésitera pas UNE SEULE SECONDE à pucer les êtres humains tout comme on a pucé (de façon tout aussi honteuse) les animaux !
 Oui, cette marque à l’aide dune puce (une BÊTE irritante) électronique, cette marque que l’on a utilisé pour les animaux, cette MARQUE DE LA BÊTE Twisted Evil , cette marque de la puce est à présent dans nos pays, ET ELLE EST EN TRAIN DE DEVENIR OBLIGATOIRE SOUS LES PRETEXTES LES PLUS RAMPANTS ET LES PLUS FOURBES !!!  

Je rappelle que les USA dictatoriaux, que les traîtres, les collabos et les lâches de la Commission européenne, et que les dirigeants du monde entier ont adopté les lois et la névrose « antiterroristes », outrepassant ainsi les droits et libertés constitutionnels et démocratiques des populations, et criminalisant aussi les « terroristes domestiques » et les « leaders d’opinion radicaux » qui ne sont autres que les braves citoyens (manifestants, dissidents, opposants, militants, activistes, grévistes, syndicalistes véritables, bloggers…) qui osent crier leur mécontentement et leur opposition face à ce système despotique et barbare !  Shocked  Confused

Dans ce contexte, nous voyons que la lutte contre les « terroristes », puis contre les criminels, puis contre les « délinquants », puis contre tout CONTREVENANT QUEL QU’IL SOIT, cette lutte tyranniques est adoptée par Bush, Brown, Sarkozy, Merkel et compagnie… Exclamation  ET donc, si on puce certains criminels au départ, il y a de fortes chances pour que le RESTE DE LA POPULATION Y PASSE PAR LA SUITE !!!  

Sarkozy ne s’en cache pas : il a fait du sécuritaire un de ses chevaux de bataille… Twisted Evil  La Belgique a déjà un projet de loi identique à l’horrible mesure britannique de puçage des criminels, un projet de loi qui a été déposé par l’ignoble sénateur (ultra)libéral Jacques Brotchi… Twisted Evil  Je vous pose donc la question : SANS REACTION, COMBIEN DE TEMPS NOUS RESTE-T-IL AVANT QUE NOS PAYS TOMBENT DANS L’ABYSSE INFERNAL DE LA DICTATURE LIBERTICIDE TANT SOUHAITEE PAR LE SYSTEME DU NOUVEL ORDRE MONDIAL ??? Question  

Je vous laisse à présent lire avec la plus grande attention l’article ci-dessous, que je vous ai abondamment commenté. :wink:  Lisez-le jusqu’au bout, car vous allez voir que TOUT ce dont de braves gens vous ont averti depuis des années au sujet de la puce implantable (et je ne parle pas nécessairement de moi) s’avère absolument VRAI !  

IL VOUS RESTE LE CHOIX : L’INSURRECTION ET LA REACTION IMMEDIATE… OU LA PUCE ET LA DISPARITION DE TOUTE LIBERTE, DE TOUTE VIE PRIVEE ET DE TOUT ESPOIR D’UNE SOCIETE JUSTE !!!

L’article agrémenté de mes commentaires, ci-dessous… Merci à la personne qui m’a renseigné cet article horrible mais néanmoins incontournable. Elle se reconnaîtra… :wink:

BONNE REVOLUTION… OU BON PUCAGE ET BON ESCLAVAGE !  Vic


Source : http://news.independent.co.uk/uk/politics/article3333852.ece  

LES PRISONNIERS VONT « ETRE PUCES COMME DES CHIENS »

Le marquage de haute technologie par « satellite » est prévu afin de créer plus d'espace dans les prisons.

Commentaire : Attention ! Remarquez bien que le repérage par satellite des personnes pucées EST D’ACTUALITE !!! Certaines personnes de très mauvaises foi prétendaient que cela « n’était pas possible ». Si ce n’est pas possible, dites-moi alors POURQUOI les charognes du gouvernement britannique en parlent dans cet article et en prévoient l’application…

Les groupes de défense des droits civils et les personnes chargées de surveiller les malfaiteurs pendant leur période de probation sont furieux face à ce régime "dégradant".

Commentaire : oui, ils sont « furieux », et ils le disent… MAIS QUE FONT-ILS CONCRETEMENT FACE AU SYSTEME DE DICTATURE ??? OU SONT LES ACTIONS-CHOCS ??? Il est hyper grand temps, mes amis, que les gens (ré)apprennent à se BOUGER et à s’OPPOSER ! Les paroles ne suffisent plus… IL NOUS FAUT DE TOUTE URGENCE DES ACTES D’OPPOSITION FEROCES, PUISSANTS, TENACES et INCORRUPTIBLES !!!

Par Brian Brady, éditeur de Whitehall

Publié le 13 janvier 2008

Les ministres prévoient d'implanter des micropuces "lisibles par machine" sous la peau de milliers de malfaiteurs dans le cadre d'une expansion du système de marquage électronique qui permettrait de créer plus d'espace dans les prisons britanniques.

Commentaire : c’est donc lâché : la micro-puce sous-cutanée (qui est, nous le savons, cancérigène, et qui permet le contrôle comportemental, hormonal et émotionnel des individus) va être proposée (et certainement IMPOSEE) aux prisonniers britanniques !!! Ceux qui avaient encore des doutes quant à l’implantation ILLEGALE de la puce neurale 2020 d’IBM sur des prisonniers américains (cf. http://www.geocities.com/Area51/Shadowlands/6583/project134.html )savent à présent à quoi s’en tenir…

Parmi les craintes concernant la sécurité des systèmes de marquage existants et la surpopulation des prisons, le Ministère de la justice enquête sur l'utilisation des satellites et de la technologie des ondes radio pour surveiller les criminels.

Commentaire : je rappelle que les radiofréquences sont NOCIVES pour la santé car elles cassent l’ADN, qu’elles permettent d’agir sur les neurotransmetteurs et les hormones (et donc, sur l’humeur et le comportement) des individus. Je rappelle aussi que l’on vient de vous répéter pour la deuxième fois depuis le début de cet article que le PISTAGE PAR SATELLITE DES INDIVIDUS PUCES EST AU PROGRAMME…

Mais, au lieu d'être contenues dans des bracelets portés autour de la cheville, les minuscules puces seraient insérées chirurgicalement sous la peau des délinquants de la collectivité, afin d’aider à faire respecter les couvre-feux à domicile. Ces puces d'identification par radiofréquence (RFID), aussi longues que deux grains de riz, sont capables de transporter des renseignements personnels scannables, y compris leur identité, leur adresse et leur casier judiciaire.

Commentaire : chose étrange : les puces implantables en question auraient ici la longueur de DEUX grains de riz, alors que les puces traditionnelles ne possèdent la longueur que d’UN grain de riz. Mais nous savons que pour que ce dispositif répugnant puisse être repéré par satellite, la puce doit être plus grande que les puces traditionnelles. Ceci pourrait expliquer cela…

Les puces, qualifiées de "spychips" (« puces-espionnes ») par les militants pour la vie privée, sont déjà utilisées dans le monde entier afin de pister les chiens, les chats, le bétail et les bagages à l'aéroport, mais il n'existe aucun précédent de l’utilisation de cette technologie afin de surveiller les délinquants dans la collectivité.

Commentaire : remarquez combien cet article des putes des mass médias BANALISE cette puce sous-cutanée. Ce n’est pas parce qu’on commet la grave erreur d’utiliser la puce la puce RFID pour pister tout et n’importe quoi (y compris les infortunés animaux) que cela doit aussi donner l’excuse et le prétexte de l’utiliser sur des êtres humains !!! Car enfin, il faut quand même réaliser que ce dispositif de la puce RFID sous-cutanée VIOLE L’INTEGRITE PHYSIQUE DE L’INDIVIDU, QU'IL PROVOQUE LE CANCER ET QU'IL SUPPRIME LES LIBERTES LES PLUS INTIMES ET LES PLUS BASIQUES DE L’INDIVIDU, BORDEL !!!

MAIS OU PARLE-T-ON DE CES DANGERS DANS L’ARTICLE ??? NULLE PART !!!!! Fumiers de journaleux prostitués à l’establishment mondial !

Ces puces sont également considérées comme un moyen de contribuer à maintenir l'ordre dans les prisons.

Commentaire : cette excuse de « maintenir l’ordre dans les prisons » afin de tenter de justifier l’usage de la puce implantable est sans doute l’un des plus ridicules qu’il m’ait été donné d’entendre ! Il existe  suffisamment de gardiens, de sanctions et de moyens pour faire régner l’ordre dans ces prisons. Mais cet article de merde va tenter de persuader les gens du contraire, bien entendu…

Un haut fonctionnaire du ministère de la Justice a confirmé hier soir que le ministère espérait pouvoir aller encore plus loin, en étendant la portée géographique de ces « puces internes » grâce à une liaison à un système de repérage par satellite similaire au système utilisé pour retrouver les véhicules volés. "Toutes les options sont sur la table, et c'est une option que nous tenons à poursuivre", a ajouté notre source.

Commentaire : NOUS SOMMES DONC BIEN D’ACCORD : LA REALITE DU PISTAGE PAR SATELLITE FAIT PARTIE DE CE PLAN, ET INTERESSE DE TRES PRES LE GOUVERNEMENT CRAPULEUX ET FASCISTE DU ROYAUME-UNI !!! Ce n’est jamais que la TROISIEME fois qu’on nous le signale dans cet article !

Ce geste est en accord avec une proposition de Ken Jones, président de l'Association of Chief Police Officers (Acpo ou association des chefs de police), selon laquelle les puces électroniques devraient être implantées chirurgicalement dans le corps des pédophiles condamnés et des délinquants sexuels afin de les pister plus facilement.

Commentaire : cette proposition nazie provient évidemment d’un flic qui supporte la système POLICIER qui se met en place ! Elément troublant : cette proposition de Ken Jones est tombée à peu près au même moment que la proposition de loi belge du charognard de sénateur Jacques Brotchi et visant elle aussi à pucer les pédophiles et agresseurs sexuels (juin 2006)… Le projet est donc bien international, voire MONDIAL.

La technologie du Global Positioning System (GPS) est considérée comme la méthode favorisée pour surveiller de tels délinquants afin d’éviter qu'ils s’approchent de zones "interdites" telles que les écoles primaires.

Commentaire : le but du pistage par satellite est donc DOUBLE : SURVEILLER l’individu en permanence, et lui INTERDIRE L’ACCES A CERTAINES ZONES ! Bien entendu, la puce est destinée D’ABORD aux « criminels »… mais il faut alors rappeler que Jacques Brotchi avait aussi signalé que des applications de cette puce implantables seraient mise en œuvre « dans le domaine de la santé et de la sécurité »… AUTREMENT DIT, LE PUBLIC-CIBLE DES CRIMINELS NE CONSTIUE QU’UNE LAMENTABLE EXCUSE POUR JUSTIFIER EN REALITE LE PUCAGE DE PANS ENTIERS DE LA SOCIETE !!! Et à l’heure où les opposants, manifestants, militants etc. sont EUX AUSSI criminalisés, le pire est à craindre…

"Nous avons voulu tirer bénéfice de cette technologie depuis plusieurs années, parce qu’elle semble une solution raisonnable aux problèmes auxquels nous sommes confrontés dans ce domaine", a dit hier soir un ministre de premier plan.

Commentaire : le salaud de ministre qui a effectué cette déclaration l’AVOUE donc : cela fait donc « PLUSIEURS ANNEES » que les gouvernements infects essaient de mettre cette puce hautement liberticide en application ! Cela devrait vous rappeler un passage très important de ce que Carl W. Sanders disait il y a longtemps déjà, dans un article publié dans l’édition de juin-juillet 1994 du magazine Nexus :

« J’ai été utilisé dans de nombreux meetings en tant qu’expert et témoin concernant les utilisations de la micropuce. J’étais à une réunion où on a débattu de : « Comment pouvez-vous contrôler un peuple et ses individus si vous ne pouvez pas les identifier ? » Des gens comme Henry Kissinger et du personnel de la CIA étaient présents à ces réunions. Au fur et à mesure que nous développions cette micropuce, au fur et à mesure que la micropuce d’identification devenait le centre d’attention, il y eut plusieurs choses qui furent décidées. Ils voulaient un nom et une image (photo de votre visage), le numéro de sécurité sociale avec les chiffres internationaux, l’identification par empreintes digitales, une descrïption physique, l’histoire familiale, l’adresse, l’occupation, l’information sur le revenu via les contributions, et le casier judiciaire. J’ai participé à 17 réunions sur le thème « un seul monde » où ceci fut débattu, à Bruxelles, au Luxembourg, liant ensemble les finances mondiales… ».

Nous le savons donc à présent : Carl W. Sanders disait la stricte vérité. Ce qui se produit actuellement sous nos yeux en est la preuve absolue !

"Nous l’avons étudiée et y sommes revenus, et nous nous sommes inquiétés de ses aspects pratiques et éthiques, mais lorsque vous regardez les défis auxquels le système de justice pénale fait face, son temps est venu (le temps de la puce)."

Commentaire : comme d’habitude, le système tyrannique et techno-nazi prétend s’être « inquiété » (pas pendant longtemps) des considérations éthiques… mais a finalement quand même décidé d’adopter cette maléfique technologie liberticide de la puce implantable !!! L’excuse minable invoquée se réfère, bien entendu, au système POLICIER de cet ETAT-POLICIER qu’est la Royaume-Uni. Une excuse qui, comme nous allons le voir, n’en est pas une.

Le gouvernement a été contraint de revoir la politique de la détermination des peines au milieu de la grave surpopulation dans les prisons du pays, après que la population carcérale soit passée de 60.000 personnes en 1997 à 80.000 aujourd'hui.

Commentaire : remarquez combien les arrestations, les condamnations et les incarcérations ont augmenté depuis le 11 septembre 2001… Et non, une fois de plus, il ne s’agit pas d’un hasard, mais bien d’une CONSEQUENCE DIRECTE des mesures soi-disant « sécuritaires » et « antiterroristes » prises après le « 911 », et qui ont lancé la machine policière de surveillance, de contrôle et de répression.

Cette crise signifie que le nombre de prisonniers détenus dans les cellules de police a augmenté de 13 fois l'année dernière, avec des postes de police qui ont abrité des malfaiteurs plus de 60.000 fois en 2007, comparativement à 4.617 l'année précédente. Le Royaume-Uni possède la plus grande population carcérale par habitant en Europe occidentale, et le gouvernement prévoit un supplément de 20.000 places pour un coût de £ 3.8 milliards - dont trois nouvelles et gigantesques "superprisons" - au cours des six prochaines années.

Commentaire : le Royaume-Uni possède la plus grande population carcérale par habitant en Europe occidentale. Voilà la conséquence directe de la volonté de mener un système inique, policier et répressif.

Question pour un champion : les « superprisons » qui sont en train d’être construites seront-elles véritablement des prisons, ou constitueront-elles les premiers CAMPS DE CONCENTRATION BRITANNIQUES ???

Plus de 17.000 individus, y compris des criminels et des suspects remis en liberté sous caution, sont soumis à une surveillance électronique, à tout moment, sous des couvre-feux qui les obligent à rester à la maison jusqu'à 12 heures par jour.

Commentaire : et non seulement l’U.K. possède la population carcérale la plus étendue, mais en plus il faut compter les gens qui s’y baladent avec d’odieux bracelets à puce !

Mais les chiffres officiels révèlent que près de 2.000 délinquants par an échappent à cette surveillance d'un an par l'altération des puces des bracelets de cheville ou en les arrachant. Les infractions à ces couvre-feux sont passées de 11.435 en 2005 à 43.843 en 2006 – une augmentation de 283%. Ce système de surveillance, qui s'appuie sur la technologie de la téléphonie mobile, peut échouer si le réseau se plante.
Un projet-pilote de contrôle des délinquants par satellite, qui avait coûté plusieurs millions de livres sterling, a été abandonné l'an dernier après qu’un reportage ait révélé que de nombreux criminels s'étaient simplement débarrassé de la puce de cheville et de l’unité séparée et portable de suivi qu’on leur avait distribué. Le projet de "prison sans barreaux" échouait également à pister les délinquants lorsqu’ils étaient dans l'ombre de hauts immeubles.

Commentaire : tiens ! Comme c’est « bizarre »… Alors qu’il y a quelques mois encore on nous criait sur tous les toits et à qui voulait bien l’entendre que les dispositifs liberticides et coûteux des bracelets RFID étaient « sûrs » et « inviolables », voilà tout à coup que l’on se rend compte que ce système était en réalité très mauvais et facilement contournable ! Que voulez-vous… il fallait bien qu’ils trouvent un moyen pour passer à l’étape suivante (celle de la puce sous-cutanée) qui est encore plus coûteuse, plus dangereuse, plus liberticide, plus nocive, plus inhumaine, et qui est tout aussi piratable ! Sauf qu’elle permet le CONTRÔLE COMPORTEMENTAL de l’individu, et c’est évidemment ce qui intéresse les ordures du gouvernement et des élites, afin qu’ils puissent renforcer encore leur pouvoir sur les pauvres citoyens, tout en leur ôtant leurs dernières libertés !  

L'Independent du dimanche a à présent établi que les ministres ont évalué les mérites de cette technologie de pointe (la puce implantable) qui rendrait pratiquement impossible pour les particuliers de retirer leurs puces électroniques.

Commentaire : voilà encore un soi-disant « mérite » que les sales types du gouvernement trouvent à cette puce sous-cutanée cancérigène, liberticide, de pistage et de contrôle mental : on ne peut pratiquement la retirer, ou bien alors il faut avoir le cœur bien accroché et se « charcuter » ! Le but ultime dans ce domaine étant les puces neurales et cérébrales, que l’on ne peut plus retirer du tout, à moins de mourir…  

Les puces, injectées à l'arrière du bras avec une seringue hypodermique, consistent en une capsule en verre trempé contenant une puce informatique, une antenne de cuivre et un «condensateur» qui transmet les données stockées sur la puce lorsqu’il est activé par un lecteur électromagnétique.

Mais les détails de cette option dramatique visant à renforcer les contrôles sur les criminels de Grande-Bretagne a provoqué une réponse furieuse de la part des probation officers (personnes chargées de surveiller les délinquants pendant leur période de probation) et des groupes des droits civiques. Shami Chakrabarti, directrice de Liberty, a déclaré: "Si le Home Office ne comprend pas pourquoi l'implantation d'une puce dans une personne est pire qu'un bracelet à puce placé autour d’une cheville, ce n’est pas d'un avocat des droits de l’homme dont ils ont besoin, mais d'une dérivation qui les ramène au bon sens.

"Avilir les délinquants de cette façon ne fera rien pour leur réadaptation ni pour notre sécurité, puisque certains trouveront inévitablement un moyen de contourner cette nouvelle technologie."

Commentaire : ces pauvres et naïfs activistes ne semblent pas encore réaliser que les FOUS qui sont au pouvoir savent TRES BIEN ce qu’ils font, mais qu’ils le font de façon longuement PREMEDITEE !!! Il faudra qu’ils cessent de parlementer avec des ordures de ce genre, qu'ils passent à la vitesse supérieure et qu'ils AGISSENT AVEC FORCE s’ils souhaitent faire changer quoi que ce soit et se faire respecter…

Suite prochain post...


--Message edité par maria le 2008-03-30 11:33:08--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 26/01/2008 02:37:17 (26/01/2008 11:37:17)

APOCALYPTIQUE !!! MICROPUCE : LA FIN DE TOUT !!! P-2

Harry Fletcher, secrétaire général adjoint de la National Association of Probation Officers (Association nationale des personnes chargées de surveiller les délinquants pendant leur période de probation), a dit que la proposition ne rendrait pas la vie de ses membres plus facile et avilirait leurs clients. Il a ajouté: «J'ai entendu parler de cette proposition, mais nous pensons que le système fonctionne assez bien tel qu’il est. Savoir où sont des malfaiteurs comme les pédophiles ne signifie pas que vous savez ce qu'ils font.

"C'est le genre d’idée débile qui provient du département de temps en temps, mais pucer le peuple de la même manière que nous puçons nos animaux de compagnie ne peut pas être la voie à suivre. Traiter les gens comme des morceaux de viande ne me semble pas représenter une amélioration du système."

Commentaire : ce genre d’idée REFAIT SURFACE de temps en temps, mais est présent depuis TRES LONGTEMPS dans les fantasmes sanguinaires des requins des gouvernements assoiffés d’argent et de pouvoir. Si ce brave M. Fletcher étudiait l’actualité de près, il se rendrait compte que l’on est en train de réduire de plus en plus l’individu à un simple morceau de viande, à un amas matériel de cellules dont les seules fonctions intéressantes sont de consommer, d’obéir et de produire. Il suffit de suivre la triste saga des cellules souches, trafic d’organes autres clones pour en être averti.

Le leader américain de ce marché, VeriChip Corp, dont la société mère a vendu des puces radio pour les animaux pendant plus d'une décennie, a vendu 7.000 micropuces RFID (pour humains) dans le monde, dont environ 2.000 ont été implantées dans des humains. L'entreprise soutient que ses VeriChips sont utilisées dans plus de 5.000 installations, allant des soins de santé à la sécurité, en passant par les marchés gouvernementaux et industriels, mais elles ont aussi été utilisées pour vérifier l'adhésion des VIP dans les boîtes de nuit, permettant l’entrée automatique du porteur - et soustrayant le prix de leur consommation à partir d'un compte prépayé.

Commentaire : Ah, ben ça alors ! Mais quelle surprise ! Voici que le nom de VeriChip apparaît subitement, tel un diable qui sort d’une boîte ! Un énième « hasard » ? Que nenni ! Et remarquez aussi que, déjà, la fonction FINANCIERE (société sans argent cash) de la puce est mise en valeur… Serait-on en train de CONDITIONNER la populace afin qu’elle accepte non seulement le puce pour les criminels (enfin, dans un premier temps), mais aussi comme moyen de paiement ???

Ceci dit, signalons encore que le Royaume-Unie est le seulpays qui commercialise 2 puces sous-cutanées pour humains à la fois : la VeriChip et la Trovan ID100IH.

La valeur possible de cette technologie pour le système de la justice du Royaume-Uni a tout d'abord été mise en évidence il y a 18 mois, lorsque M. Jones, de l’Apco, a suggéré que les puces pourraient être implantées dans les délinquants sexuels. Les implants seraient suivis par satellite, permettant aux autorités de délimiter des "zones" incluant les écoles, les terrains de jeu et le domicile des anciennes victimes, zones dans lesquelles ces individus seraient interdits.

Commentaire : je tiens à souligner ici une chose que je n’avais encore jamais fait remarquer, mais qui me saute à présent aux yeux. Cette crapule de flicaillon de Ken Jones signale bien que le but consiste aussi à « DELIMITER ET CREER DES ZONES INTERDITES »…

Durant la seconde guerre mondiale, les Nazis ont EUX AUSSI tout d’abord créé, pour les « criminels » de l’époque (les Juifs, mais aussi les Gitans, les homosexuels, les Communistes, les… OPPOSANTS et finalement toute personne qui semblait « suspecte » - un peu comme dans la politique actuelle contre les « terroristes »… décidément, ENCORE un parallèle troublant !), des « zones interdites » à certaines catégories de personnes et à certaines heures, avec des couvre-feux… On appelait cela les GHETTOS. Les gens furent d’abord parqués dans ces ghettos, puis rapidement menés vers des camps de travail, de concentration et, finalement… d’extermination !!! Très chers amis, voyez-vous où le système actuel est en train de nous ramener ???

"Si nous sommes disposés à pister les voitures, pourquoi ne pas suivre les gens?" a dit M. Jones. "Vous pourriez mettre des puces chirurgicales dans les délinquants sexuels les plus dangereux qui acceptent d’être contrôlés."

Commentaire : vous voyez ici où l’acceptation d’un élément certes liberticide et APPAREMMENT anodin (le pistage des automobiles) nous a menés. ON SE SERT A PRESENT DE L’ACCEPTATION DU PISTAGE DES AUTOMOBILES POUR FAIRE ACEPTER LA PUCE SOUS-CUTANEE !!! Je vous signale que, fait troublant, le pistage des véhicules est en train de se mettre en place en France, en Belgique, au Canada, en Suisse… J’espère que vous mesurez à présent les conséquences immenses et catastrophiques de l’acceptation et de l’apathie face à toute technologie liberticide, aussi insignifiante et « inoffensive » puisse-t-elle paraître !

Et on OSE faire le parallèle entre les automobiles et les humains ! Car OUI, chers amis, pour les élites au pouvoir, vous ne valez pas plus qu’une VOITURE, qu’un tas de ferraille !!! QUAND DONC SE DECIDERA-T-ON A VIRER LES CRIMINELS INHUMAINS QUI DIRIGENT NOS PAYS ???

Le commentaire de Jones ci-dessus me rappelle furieusement une phrase de Jose Delgado, le NAZI qui a mis au point et testé sur des êtres humains les terrifiantes puces cérébrales de contrôle mental... Voyez plutôt : "Nous avons besoin d'un programme de psychochirurgie pour le contrôle politique de notre société. Le but est le contrôle physique de l'esprit. Chacun qui dévie de la norme donnée peut être chirurgicalement mutilé. L'individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais c'est seulement son point de vue personnel. Même si cette attitude libérale est très séduisante, ceci manque de perspective historique. L'homme n'a pas le droit de développer sa propre façon de penser. Nous devons contrôler le cerveau électriquement. Un jour les armées et les généraux seront contrôlés par stimulation électrique du cerveau. " Pr. Jose Delgado, transcrïption du 24 février 1974 dans l'édition du “Procès Verbal des séances du Congrès américain”, numéro 26, vol. 118.

Le cas pour: «Nous pistons bien les voitures, alors pourquoi pas les gens?»

Le Gouvernement lutte afin de garder la trace de milliers d’agresseurs au sein de la collectivité et il est inquiété par un système pénitentiaire surpeuplé proche de l'éclatement. Le puçage à l’intérieur (du corps) offre une solution qui pourrait imposer les couvre-feux de façon plus efficace qu'à l'heure actuelle, et d'étendre le système en gardant les agresseurs sexuels hors des "zones interdites". "Si nous sommes disposés à suivre les voitures, pourquoi ne pas suivre les gens?", dit Ken Jones, président de l'Association of Chief Police Officers (Acpo).

Les fonctionnaires font valoir que ces puces internes permettent aux autorités de faire appliquer des milliers d'ordonnances du tribunal, en s’assurant que les délinquants restent à l’intérieur de leurs propres murs durant les heures de couvre-feu - et qu’elles permettent la vérification immédiate des détails de l’identité quand ceux-ci sont contestés.

Commentaire : parce que les nuées de flics, d’inspecteurs et de huissiers qui inondent les rues ou qui surveillent par caméra ne sont pas suffisants pour faire respecter les décisions des tribunaux, sans doute ? On nous prend vraiment pour des imbéciles ! Quant à la vérification de l’identité, il me semblait que la carte d’identité électronique (imposée de façon odieuse et antidémocratique par Blair) était supposée être « efficace », « sûre » et « infaillible »…  

Ces puces internes ont également une utilisation dans le maintien de l'ordre dans les prisons. Aux États-Unis, elles sont utilisées afin de suivre le mouvement des membres des gangs à l’intérieur des prisons.

Commentaire : VOICI ENCORE UNE INFORMATION DE CONFIRMEE !!! Je vous avais posté et traduit il y a longtemps déjà l’article concernant la « puce neurale 2020 d’IBM ». Cet article nous disait que les Nazis d’IBM, avec la complicité criminelle du système judiciaire et pénitentiaire américain, avait déjà pucé, DE FACON ILLEGALE, des détenus dans les prisons. Nous n’avions pas eu d’autre confirmation du puçage des prisonniers aux USA. Désormais, c’est chose faite !!!

Les délinquants eux-mêmes préféreraient une puce qu’ils peuvent oublier, au lieu du kit encombrant transporté autour de la cheville.

Commentaire : l’infâme gratte-papier qui a écrit cet article est vraiment le roi des fourbes ! Je connais peu de gens (fût-ce des criminels) qui seraient assez cinglés que pour préférer se faire mettre une puce sous la peau plutôt que de porter un bracelet à puce (qui a d’ailleurs la grande qualité d’être facilement piratable, comme il a été dit plus haut, ce qui représente évidemment un argument de poids pour que les prisonniers préfèrent l'option du bracelet) ! Le journaliste nous sert donc ici une diarrhée verbale afin de nous faire croire à un bobard gros comme une maison ! La peste soit de ces journalistes sans honneur et sans scrupule, et vendus au $ystème !

Le cas contre: «Le reste d'entre nous pourrait suivre»

Les professionnels du système de justice pénale maintiennent que le système actuel est efficace à 95%. La technologie de l’identification par radiofréquence (RFID) n'est pas éprouvée. Cette technologie est en fait plus envahissante, et transporte davantage d'informations concernant son hôte. Ces dispositifs ont été surnommés "spychips" (« puces-espionnes ») par les critiques qui avertissent qu'elles transmettent des données sur les mouvements des autres personnes, et à leur insu.

Commentaire : c’est là évidemment une autre des multiples facettes de l’aspect liberticide de ces puces implantables et de la RFID en général : les puces RFID communiquent de l’information sans que l’on en soit averti.

L’experte en vie privée des consommateurs, Liz McIntyre, a dit qu’un de ses collègues avait déjà prouvé qu'il pouvait "cloner" une puce. « Il peut se cogner contre une personne pucée et siphonner le signal unique de la puce en quelques secondes », dit-elle.

Commentaire : nous avons vu l’année passée que de nombreux articles avaient été consacrés à cette faille et à cette piratabilité des puces RFID, y compris de la puce sous-cutanée. Voir http://cq.cx/verichip.pl  

Une entreprise projette des implants plus profonds qui pourraient vibrer, donner des électrochocs à la personne implantée, diffuser un message, ou servir de microphone afin de retransmettre les conversations[/size]. "Certaines gens pourraient stupidement rejeter tous les inconvénients et les cauchemars futuristes, puisque le puçage est proposé pour des criminels comme les violeurs et les assassins", a déclaré Mme McIntyre. « Le reste d'entre nous pourrait suivre. »

Commentaire et conclusion : VOILA UN SCOOP ! UNE ENTREPRISE PROJETTE DES IMPLANTS QUI ELECTROCUTENT LE PORTEUR !!! Bizarrement, on nous en cache encore le nom. Attend-on donc que ce nouvel implant se répande et qu’il soit trop tard avant d’agir ??? Décidément, nous avons même dépassé  les  films de fiction les plus sombres, tel « Fortress », où le héros se faisait « intestiner » à l’aide d’une puce qui, s’il ne se comportait pas de façon correcte, lui provoquait de violents maux de ventre. Aujourd’hui, on prévoit des puces utilisées comme des ARMES, et qui lancent des électrochocs ! Et le risque bien REEL, comme le dit le sérieux avertissement de Liz Mc Intyre, c’est que ce soit finalement L’ENSEMBLE DE LA SOCIETE qui soit visé par l’implantation à l’aide d’une puce sous-cutanée, neurale ou cérébrale liberticide, cancérigène et de contrôle total et comportemental ! La « Forteresse » risque donc d’être la société dans son ensemble, si rien n’est fait… une horrible société-prison !

J’ose espérer que la lecture de cet article aura suffi pour vous faire REAGIR dans le concret et de façon urgente et très déterminée. NOUS AVONS BESOIN D’ACTIONS D’OPPOSITION TOTALE A CES PUCES IMPLANTABLES AFIN DE LES RENDRE ILLEGALES ET INTERDITES. Il en va rien moins que de nos libertés, de notre vie privée, de nos droits, de notre avenir ! A bon entendeur…


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 06/02/2008 04:24:29 (06/02/2008 13:24:29)

HB 3338 - 2007-08    (What is this?)

IL NE FAUT PAS OUBLIER AUSSI L'OBLIGATION SUR LES ANIMAUX DE FERME ET LES ANIMAUX DOMESTIQUES.

Regarding the use of emerging technologies to create animal identification lists or databases.

http://apps.leg.wa.gov/billinfo/Summary.aspx?bill=3338&year=2007

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 07/02/2008 08:28:13 (07/02/2008 17:28:13)

DIGITAL ANGEL, LA MAISON-MERE DE VERICHIP CORP., PASSE UN CONTRAT DE 6 MILLIONS DE DOLLARS AFIN DE PISTER DES SAUMONS A L’AIDE DE SES PUCES IMPLANTABLES CANCERIGENES !!!

ENGLISH : Digital Angel Secures $6M Three-Year Contract From Bonneville Power Administration
http://www.rfidsolutionsonline.com/content/news/article.asp?docid=9dfacb27-…

Chers amis,

L’article ci-dessous est bien plus sérieux qu’il n’y paraît.

Digital Angel, maison-mère de la diabolique VeriChip Corporation (Verichip, cette horrible compagnie qui produit les démoniaques puces RFID sous-cutanées pour humains), vient de conclure un contrat de 6 millions de $ avec la « Bonneville power Administration ».  

Une fois encore, nous retombons donc dans les alliances malsaines entre le GOUVERNEMENT AMERICAIN et les MULTINATIONALES !   La Bonneville Power Administration est une agence FEDERALE qui dépend du MINISTERE DE L’ENERGIE.  

Le but serait de pucer (à l’aide des puces RFID sous-cutanées cancérigènes), et de surveiller l’évolution des populations de saumon de la région de Portland (état de l’Oregon) et des rivières Columbia et Snake River, dans l’Oregon et dans l’état de Washington.  

Ces puces donnent des TUMEURS aux animaux implantés, cela a été prouvé par plusieurs études menées par différents pays.  ET LA POPULATION, ELLE, VA CONSOMMER ALLEGREMENT LA CHAIR DE CES POISSONS PUCES !!!      

« Et qu’est-ce que ce sera pour vous, monsieur ? Une bonne tranche de tumeur de saumon ? Miam miam ! Merci VeriChip ! BLEUAAARG ! ».  

Cette seule manœuvre va rapporter à Digital Angel la bagatelle de 6 millions de dollars (étalés sur 3 ans).  Nous voyons donc que la nouvelle direction de la maison-mère, Digital Angel, est en train de s’assurer que le pognon coulera à flots. Cela permettra ensuite de répandre l’affreuse puce sous-cutanée pour humains, cancérigène et de contrôle comportemental.    

Nous remarquerons que jusqu’à présent, les états américains touchés par VeriChip Corp. et Digital Angel étaient essentiellement les états de l’Est (Floride, New York etc.).  OR, ICI, CE SONT DES ETATS DU NORD-OUEST DES USA QUI SONT VISES, DES ETATS DANS LESQUELS LES PUCES IMPLANTABLES POUR HUMAINS NE SONT PAS ENCORE BIEN DEVELOPPEES !!!    

Notons encore que la Bonneville Power Administration POSSEDE LA PLUS GRANDE ANTENNE RFID DU MONDE… un élément qui devrait faire réfléchir les populations du coin, car ce n’est CERTAINEMENT PAS pour pister UNIQUEMENT et simplement des bancs de saumon qu’une ADMINISTRATION FEDERALE a effectué l’achat de ce matériel coûteux !    

Et une fois que les puces implantables pour animaux et bétail seront bien installées et seront devenues banales et courantes (MALGRE LE FAIT QU’ELLES SOIENT CANCERIGENES !  ), on passera à la suite du programme : LE PUCAGE DES HUMAINS, COMME CELA S’EST PRODUIT DANS LES ETATS DE L’EST !   On peut compter sur la PROPAGANDE NAZIE des putes des mass médias et les mensonges du gouvernement et de l’industrie pour RASSURER ET CONVAINCRE le peuple ignorant et lobotomisé.  

DANS LES FAITS, PERSONNE NE S’INSURGE REELLEMENT DE FACON FEROCE CONTRE CETTE PUCE SOUS-CUTANEE, NI CONTRE CETTE INDUSTRIE DEMONIAQUE, PAS PLUS D’AILLEURS QUE CONTRE LE GOUVERNEMENT LIBERTICIDE ET TOTALITAIRE DES USA !      

Les conséquences seront catastrophiques, cela ne fait plus aucun doute.  

Les USA sont en train de couler, politiquement, économiquement, éthiquement et humainement !  

MAIS NE JUGEONS PAS LES AMERICAINS TROP VITE : DANS NOS PAYS, NOUS NE POSSEDONS PAS NON PLUS LA MOINDRE PROTECTION EFFICACE, PAS LA MOINDRE INTERDICTION DE CETTE DANGEREUSE TECHNOLOGIE !!!      

IL EST DONC EXCESSIVEMENT URGENT QUE NOUS NOUS OPPOSIONS, EN TANT QU’INDIVIDUS ET EN TANT QUE PEUPLES, A CETTE HORREUR TOTALE QUE SONT LES PUCES IMPLANTABLES !!!    

La limite qui nous sépare du point de non-retour ne se mesure désormais plus en années, mais bien en MOIS, VOIRE EN SEMAINES !  

L’article répugnant des poufiasses des mass médias (qui continuent de vanter et présentent A NOUVEAU la puce comme « utile », « honorable » et « positive »     ), ci-dessous…

BONNE INSURRECTION... OU BON ESCLAVAGE !!!  Vic.


DIGITAL ANGEL SECURISE UN CONTRAT DE 3 ANS D’UNE VALEUR DE 6 MILLIONS DE DOLLARS PROVENANT DE LA BONNEVILLE POWER ADMINISTRATION

Le 04/02/2008

Digital Angel, une société de technologie de pointe dans le domaine de l'identification rapide et précise, du pistage de la localisation et de la surveillance de la condition des équipements de grande valeur, a annoncé récemment qu’elle a obtenu une commande de trois ans et de 6 millions de $ de la Bonneville Power Administration (BPA), une agence fédérale qui se trouve sous la houlette du ministère américain de l’Energie, pour sa technologie de Transpondeurs Passifs Intégrés (PIT). Les transpondeurs passifs intégrés sont utilisés en conjonction avec une antenne d’identification par radiofréquence (RFID) afin de surveiller les mouvements des saumons et le passage de barrages.

Zeke Mejia, chef du département technologique de Digital Angel, a déclaré : "Nous avons travaillé avec la Bonneville Power Administration (BPA) de nombreuses années et cette dernière commande est une nouvelle confirmation du succès continu de notre relation. Nous continuons à fournir la BPA en technologie de pointe, y compris la plus grande antenne RFID du monde, afin d’observer et protéger rapidement et avec précision les pêcheries régionales de la BPA."

Depuis la fin des années 1980, Digital Angel a travaillé avec la Bonneville Power Administration basée à Portland ainsi qu’avec les projets hydroélectriques fédéraux des rivières Columbia et Snake River afin de développer, de fabriquer et d'installer des Transpondeurs Passifs Intégrés implantables dans la population de saumon native de cette région, qui représente une ressource vitale pour la communauté locale. La vulnérabilité de l’espèce à la pollution, les changements climatiques et la surpêche, ont fait du programme de surveillance de la Bonneville Power Administration un élément clef de sa survie. La technologie pionnière de Digital Angel permet à la BPA de surveiller efficacement les populations locales de saumon au fur et à mesure qu’elles migrent à travers un système fluvial qui englobe un vaste réseau de barrages et de choses qui y contribuent.

A propos de Digital Angel

Digital Angel est un fournisseur leader en technologies d’identification par radiofréquence (RFID) et de système de positionnement mondial (GPS), technologies qui permettent l'identification rapide et précise, le pistage de la localisation et la surveillance de l'état des personnes, des animaux et des équipements de grande valeur. Les produits de Digital Angel sont utilisés dans le monde entier dans des applications telles que l'identification des animaux de compagnie en utilisant sa micro-puce implantable brevetée et autorisée par la FDA; l’identification et le pistage du bétail en utilisant des tags d'oreille visuels et RFID, et des balises GPS de recherche et de sauvetage pour l'utilisation sur les avions, les navires et les bateaux, ainsi que par les amateurs d'aventure. Digital Angel est le propriétaire d'une position majoritaire au sein de VeriChip Corporation.

Source: Digital Angel


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 17/02/2008 06:35:46 (17/02/2008 15:35:46)

SCOTT SILVERMAN, LE PRÉSIDENT DE VÉRICHIP, A PROPOSÉ LE PUCAGE OBLIGATOIRE DES TRAVAILLEURS ÉTRANGERS ET DES IMMIGRÉS. UN HÔPITAL DE L'ONTARIO ENVISAGE D'IMPLANTER DES PUCES DANS LES BÉBÉS, ET L'ARMÉE AMÉRICAINE EST EN TRAIN DE RÉFLÉCHIR À L'EXIGENCE DU PUCAGE POUR LE PERSONNEL RECRUTÉ.

ENGLISH :
http://www.businessweek.com/technology/content/feb2008/tc20080211_165324.ht…  

Commentaire : AVEZ-VOUS BIEN LU CE QUI VIENT D’ETRE DIT ??? Nous savions déjà que l’armée américaine se préparait à pucer (de façon obligatoire, évidemment) les soldats en sous-cutané ou même dans le cerveau. Nous savions que les immigrés étaient visé par le puçage aux USA, en Colombie et au Mexique (Mexique où, je répète, cette mesure infernale et inhumaine sera mise en application dès mars 2008, c’est-à-dire dans moins de 2 semaines !). MAIS A PRESENT, EN ONTARIO (CANADA), ON SE PREPARE MEME A PUCER DES LA NAISSANCE D’INNOCENTS ET FRAGILES BEBES AVEC CES PUCES CANCERIGENES ET DE CONTRÔLE TOTAL !!! L'article d'avertissement de Rauni Kilde, qui nous signalait des projets de puçage dès la naissance aux USA ET EN EUROPE, se vérifie donc par les faits. ; Et le pire, c’est que les populations, bercées par les balivernes de l’industrie, du gouvernement et de la presse, acceptent le tout sous le mythe de la sécurité intégrale !!! C’est à se demander si, finalement, les gens ne sont pas devenus eux-mêmes des bœufs. Qu’ils ne s’étonnent donc pas le jour où on les pucera (de force s’il le faut) comme du bétail… IL EST GRAND TEMPS QUE, DANS NOS PAYS, UNE IMMENSE INSURRECTION DES INDIVIDUS SE LEVE AFIN D’EXIGER QUE CES PUCES IMPLANTABLES DEVIENNENT TOTALEMENT ILLEGALES ET COMPLETEMENT INTERDITES !!!

Les personnes âgées, les immigrés, les bébés, les soldats de faible rang ne sont pas exactement les segments les plus puissants de la société américaine. Comparez cela aux nouvelles technologies telles que la chirurgie des yeux au laser et aux procédures cardiaques non envahissantes, où les riches et les puissants bénéficient de la technologie en général bien avant le bas de l'échelle sociale. Je suis méfiant par nature des technologies qui commencent leur déploiement au bas de la pyramide du pouvoir.

Commentaire : il est vraiment honteux que le puçage des bébés ne fasse même pas réagir ce type. Est-il encore humain, ou est-il déjà devenu une machine ? Lorsqu’il parle de PYRAMIDE du pouvoir, nous savons évidemment à) quelle pyramide il fait référence : celle qui est le symbole du Nouvel Ordre Mondial et qui possède, à son sommet, le diabolique œil-qui-voit-tout ! Il ne faudrait pas croire que le sommet des élites mondiales souhaite recevoir une puce de contrôle comportemental : le but est que, justement, ce soient EUX qui contrôlent le comportement des indinvidus via les puces implantables ! Il n’est pas impossible, cependant, que l’un ou l’autre politicien se fasse pucer dans le processus comme (cela a eu lieu au Mexique avec le ministre de la « Justice »), ce qui sera bien pratique pour les marionnettistes (= les gros bonnets du N.O.M.) qui tirent les ficelles en coulisse. Cela leur permettra de s’assurer une loyauté absolue de la part des politiciens-pantins.

Conséquences inattendues.

Une fois implantées, ces puces, ainsi que le réseau de lecteurs de puce qui y est associé et qui est déployé afin de fonctionner avec celles-ci, seront là pour un long moment.

Commentaire : il est donc plus que nécessaire d’EMPÊCHER A TOUT PRIX que l’on atteigne le point de non-retour que constitue le puçage des humains !

Donnons à VeriChip, aux hôpitaux participants et aux organismes gouvernementaux concernant le fait qu’elles soient des organisations éthiques et bien intentionnées.

Commentaire : cette dernière phrase illogique et absolument ridicule finit de nous convaincre de la duplicité de l’auteur de cet article, qui est un collabo : alors que les GOUVERNEMENTS, poussés par l’INDUSTRIE, commencent à vouloir mettre en application le puçage OBLIGATOIRE des humains, voilà que ce lamentable individu leur accorde le « bénéfice du doute » et est à la rigueur prêt à les considérer comme « éthique » et « bien intentionnés » ?!? Même un attardé mental n’effectuerait pas des déclarations aussi débiles !

Mais qui sait quels organismes pourraient avoir accès à la base de données par la suite, dans le cadre de nouvelles initiatives politiques. Les congressistes sont tristement célèbres pour faire passer l’adoption de lois exigeant que le gouvernement exploite les bases de données existantes pour de nouvelles initiatives, telles que le ciblage des papas fainéants ou des étudiants boursiers délinquants, par l'intermédiaire du système de remboursement des taxes du fisc.

Je peux penser à d'innombrables initiatives qui pourraient être lancées afin de tirer parti d'un groupe suffisamment large de personnes pucées : un système universel d'identification des étudiants des écoles supérieures; des lecteurs de puce dans les voitures qui empêcheraient les conducteurs ayant des tickets de parking impayés d'utiliser leur véhicule ; le pistage des personnes qui par le passé ont souffert de troubles émotionnels; un puçage ordonné par les tribunaux et lié aux restraining orders domestiques (note du traductueur : les « restraining orders » sont des injonctions du tribunal qui obligent un agresseur – par exemple, un mari violent – à ne plus pouvoir approcher la victime à moins de x mètres); la surveillance par le gouvernement des personnes qui révèlent avoir un profil à haut risque grâce au profilage informatisé; équiper les armes à feu avec un lecteur de puces d’identification à radiofréquence (RFID) et qui exige que les propriétaires d’armes à feu soient pucés afin de pouvoir tirer avec leur arme (comme ces serrures déjà existantes qui reconnaissent les empreintes des pouces).

Commentaire : les exemples qui ont été cités ne l’ont pas été par hasard : les « smart guns » (flingues intelligents) constituent une des applications sur lesquelles l’armateur multinational FN Herstal est en train de plancher ; le profilage de toute personne SUSPECTEE d’un « crime » (y compris les « terroristes domestiques » et « leaders d’opinion radicaux » qui rassemblent les manifestants, les activistes, les grévistes, les militants…) est lui aussi en route au niveau mondial via les machiavéliques lois « antiterroristes » etc. L’auteur a donc choisi avec précaution ses exemples, non par hasard, mais bien afin de CONDITIONNER déjà les esprits à certaines possibilités. Les dangers d’abus et d’excès sont évidents, bien sûr. IL NOUS APPARTIENT DE REFUSER TOUT CECI ET DE NOUS DRESSER FAROUCHEMENT DEVANT LES BÂTARDS QUI TENTENT DE GLISSER DES PUCES SOUS NOTRE PEAU !!!

Une fois qu'un nombre suffisant d'humains aura été implanté avec ces puces, quelle qu'en soit la raison, tous les paris visant à contenir cette technologie s’évanouiront. Un débat responsable sur le puçage des humains prendrait en considération le scénario extrême – celui des implants obligatoires et généralisés - et ne se concentrerait pas seulement sur les propositions « socialement acceptables » de départ qui visent des populations spécifiques telles que les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, les enfants, ou les criminels condamnés à travailler sous les programmes de libération.

Commentaire : en ce qui concerne le puçage des humains, soyons bien clair : IL N’EXISTE AUCUNE APPLICATION « SOCIALEMENT ACCEPTABLE » QUI JUSTIFIE LE FAIT QUE L’ON PLACE CE GENRE DE DISPOSITIF CANCERIGENE, LIBERTICIDE, DE PISTAGE, D’ESPIONNNAGE, DE SUPPRESSION DES LIBERTES ET DE CONTRÔLE COMPORTEMENTAL !!! Il n’existe AUCUNE décision du pouvoir qui puisse rendre ces horribles et dangereuses puces « ACCEPTABLES » (et ce, peu importe la situation et peu importe le public visé) ! Quant au débat public, IL N’A JAMAIS EU LIEU : la PROPAGANDE NAZIE des mass médias, les efforts des gouvernements fascistes et les manigances de l’industrie ultralibérale et pourrie se sont efforcés de garder les citoyens dans l’ignorance totale ou dans la désinformation. Il est VITAL que les gens réagissent de manière URGENTE afin de FAIRE INTERDIRE CE GENRE DE DISPOSITIF MALSAIN !

Espérances réduites.

Bien qu'il n'existe pas de garantie de vie privée écrite explicitement dans la Constitution, un siècle de décisions de justice a taillé quelques menues protections pour les Américains, dont la plupart sont basées sur le concept « d'espérance de vie privée ». Un système largement déployé de puces d’identification pour humains pourrait très bien porter atteinte à cette espérance, affaiblissant le bouclier de chacun contre les intrusions dans la vie privée.

Commentaire : nous apprenons donc ici que les USA (oui, le pays des hommes soi-disant « libres » !) ne possèdent MÊME PAS DE LOI PROTEGANT REELEMENT LEUR VIE PRIVEE ! Mais n’allons pas trop vite en regardant la paille qui se retrouve dans l’œil d’autrui... NOS PAYS, EUX, LA GARANTISSENT-ILS DANS LA LOI, CETTE VIE PRIVEE ??? Un petit conseil : étudiez bien le problème, je suis certain que vous allez être TRES SURPRIS ! Voilà donc le SIMULACRE DE DEMOCRATIE auquel on tente encore de nous faire croire… Néanmoins, nous sommes parfaitement avertis (y compris via cet article) des dangers insondables qui planent sur la vie privée via ces puces implantables.

En tant que citoyens, nous avons besoin de garanties juridiques qui veillent à ce que toute utilisation de cette technologie adhère à des lignes directrices publiquement acceptables. Au minimum, tout puçage doit être véritablement volontaire plutôt qu’obligatoire. Mais j'ai bien peur que ce sera quasiment impossible de le garantir sans une législation telle que celle édictée par le Wisconsin l'année dernière, interdisant tout puçage obligatoire des humains.

Commentaire : NON. Ce n’est CERTAINEMENT PAS de « garanties juridiques » ni de régulations qui AUTORISENT le puçage dont nous avons besoin. Nous savons comment cela va se passer : on va autoriser le puçage des criminels, d’abord, puis ce sera le tour des immigrés à y passer, puis le tour des vieillards et des malades, puis des bébés, puis des enfants, puis des dissidents… ET LA LISTE NE S’ARRÊTERA PLUS ! A l’heure actuelle (heure des lois antiterroristes qui permettent d’outrepasser n’importe quelle liberté et n’importe quel droit des citoyens), dois-je vous rappeler combien il est facile d’étendre les catégories de personnes visées par des mesures liberticides de surveillance et de répression ? ALORS, PRETEZ BIEN ATTENTION A CECI : CE DONT LES CITOYENS ONT BESOIN, C’EST D’UNE INTERDICTION ABSOLUE ET TOTALE DE CES DISPOSITIFS, ET QUE CES PUCES INFERNALES SOIENT TENDUES ILLEGALES !!! Ce n’est qu’à ce prix que les libertés pourront être maintenues ! Il n’est PAS QUESTION qu’il y ait quelque compromis que ce soit (fût-il juridique) qui permette d’introduire la puce ! Une OPPOSITION ABSOLUE, FAROUCHE ET INCORRUPTIBLE est donc absolument NECESSAIRE et INCONTOURNABLE !

Toute technologie qui est potentiellement capable de briser la vie privée telle que cette technologie doit être mise en place avec des protections qui dépassent de loin les promesses ambiguës des entreprises qui se résument à « Faites-moi confiance ». Sans vouloir vous offenser, je crains que je ne leur fasse pas confiance.

Commentaire : avec la puce, nous le savons, les risques sont gigantesques, et les soi-disant « protections » qui seraient mises en place ne seront que des attrape-nigauds qui pourront très rapidement être brisées. D’ailleurs, la loi « anti-puçage des humains » adoptée par le Wisconsin est un LEURRE complet et est bien impuissante et inefficace dans un pays et un système où l’on AUTORISE de plus en plus le puçage de humains sous divers prétextes et différentes excuses pitoyables. NOUS NE POUVONS FAIRE CONFIANCE AU SYSTEME, AU GOUVERNEMNT, A LA JUSTICE NI A L’INDUSTRIE. Tout système qui tenterait de justifier l’utilisation des puces implantables, liberticides, cancérigènes et de contrôle comportemental, PEU IMPORTE LES PRETEXTES INVOQUES, est un système DANGEREUX ET MAL INTENTIONNE. Je pense que j’en ai apporté suffisamment de preuves durant les 5 dernières années.

Holtzman, qui tient un blog sur Globalpov.com, est l'auteur du livre « Privacy Lost » (« La vie privée perdue »), et fondateur et directeur général en technologie chez Pseuds Inc. Il écrit fréquemment sur la technologie et la vie privée sur http://www.businessweek.com/technology/.

Commentaire et conclusion : on constatera à nouveau que c'est un DIRECTEUR DE LA TECHNOLOGIE qui a écrit cet article ! Comment donc cette personne pourrait-elle être « contre » une technologie, aussi dangereuse soit-elle ? C’est son TRAVAIL que de faire la PROMOTION de la technologie (= PROPAGANDE) !!! Et c’est ce genre de personne qui se permet d’écrire des choses sur la « perte de la vie privée » ?!? Dans quel monde de fous vivons-nous ?

Je le répète : ces puces cancérigènes, liberticides et de contrôle total NE DOIVENT JAMAIS PASSER ! C’est notre DEVOIR, pour la défense des libertés, du libre-arbitre, pour nous AINSI QUE POUR LES GENERATIONS A VENIR ! Sans quoi, comme nous avons pu le voir dans cet article, PERSONNE n’échappera à la puce sous-cutanée, PAS MEME LES NOUVEAUX-NES SANS DEFENSE ! Cet article nous prouve en tout cas que les USA et le Canada sont en train de franchir le point de non-retour en ce moment, de même que le Mexique et le Royaume-Uni (qui ont déjà rendu la puce obligatoire pour certaines applications). SOUVENEZ-VOUS QUE CE N’EST PAS PARCE QU’ILS ONT EFFECTUE LE MAUVAIS CHOIX QUE NOUS DEVONS LES SUIVRE. BIEN AU CONTRAIRE ! TROP DE CHOSES PRIMORDIALES (libertés, santé, vie privée, droits de base) SONT EN JEU. ALORS, DRESSONS-NOUS TOUS CONTRE CES PUCES INFERNALES !!!


--Message edité par maria le 2008-02-17 15:44:32--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 18/03/2008 08:41:34 (18/03/2008 17:41:34)

USA : DIGITAL ANGEL CONCLUT UN ACCORD AVEC LE JOCKEY CLUB AFIN DE DISTRIBUER LA PUCE RFID IMPLANTABLE CANCERIGENE POUR CHEVAUX, LA LIFECHIP !

ENGLISH : Digital Angel Enters LifeChip Distribution Agreement With The Jockey Club
http://biz.yahoo.com/bw/080312/20080312005027.html?.v=1

Chers amis,

La PROPAGANDE PRO-PUCE NAZIE ET IMMONDE continue d’avoir le vent en poupe, colportée de façon répugnante par les poufiasses des mass médias !    

AUJOURD’HUI, NOUS APPRENONS QUE DIGITAL ANGEL A CONCLU UN ACCORD AVEC LE JOCKEY CLUB (qui est le registre officiel des races de chevaux, et notamment des pur-sang)- AFIN DE DISTRIBUER SA PUCE RFID IMPLANTABLE POUR CHEVAUX !!!  

Cette micro-puce implantable RFID porte, de façon bien tordue, le triste nom de « LifeChip » (« puce de la vie » ou « puce à vie »).  IL S’AGIT BIEN EVIDEMMENT D’UN NOM INSULTANT, PUISQUE LES PUCES RFID IMPLANTABLES SONT TOUT SAUF DES « PUCES DE LA VIE », ETANT DONNE QU’ELLES PROVOQUENT DES TUMEURS ET DES CANCERS CHEZ LES ANIMAUX OU LES PERSONNES IMPLANTES !    

La LifeChip de Destron Fearing (une horrible filiale de Digital Angel qui fut historiquement la première compagnie à proposer les puces implantables pour animaux  ) porte en réalité le nom de « LifeChip » PARCE QU’ELLE EST IMPLANTEE A VIE DANS LA PAUVRE BETE !      

Voilà donc une manœuvre de plus des crapules de Digital Angel qui vise à répandre et à généraliser l’utilisation des odieuses puces implantables.  

Manœuvre mensongère, d’ailleurs, puisque Digital Angel prétend que le puçage permet d’identifier l’animal « en toute sécurité », alors que ces puces sont PIRATABLES (comme tout autre système électronique d’ailleurs  ) et qu’elles sont NOCIVES pour la santé de l’animal, comme plusieurs études l’ont d’ailleurs démontré – cf. http://www.antichips.com/cancer/albrecht-microchip-cancer-full-paper.pdf - et puisque les ondes radiofréquence utilisées cassent en effet les hélices d’ADN et causent l’apparition de tumeurs et de cancers !  

Remarquez bien que la puce implantable LifeChip a été reconnue IMMEDIATEMENT par le ministère pourri de l’agriculture des Etats-Unis et a été intégrée au National Animal Identification System (NAIS ou système national d’identification des animaux).   Ce National Animal Identification System possède donc un but bien précis : GENERALISER LE PUCAGE DES ANIMAUX, et BANALISER davantage l’utilisation des puces RFID implantables et cancérigènes chez les pauvres bêtes !!!    

UNE PUCE A VIE POUR LES ANIMAUX D’ABORD, UNE PUCE A VIE POUR LES HUMAINS ENSUITE : TEL EST EVIDEMMENT LE PLAN DIABOLIQUE DE DIGITAL ANGEL AFIN DE GENERALISER ET DE RENDRE OBLIGATOIRE SI POSSIBLE L’UTILISATION DE CES PUCES CANCERIGENES ET QUI PERMETENT LE CONTRÔLE TOTAL DES INDIVIDUS !    

A MOINS D’ETRE VIGILANT, DE REFUSER CATEGORIQUEMENT ET SYSTEMATIQUEMENT CES PUCES DU DIABLE ET DE LES RENDRE INTERDITES ET ILLEGALES, tout le mal que l’on fait subir aux animaux en ce moment ne peut évidemment que nous revenir en pleine gueule, tel un coup de boomerang.  

NOTONS ENCORE QU’EN CE QUI CONCERNE LE PUÇAGE DES ANIMAUX (ET DES CHEVAUX EN PARTICULIER), UN CERTAIN NOMBRE DE PAYS EUROPEENS A D’ORES ET DEJA RENDU OBLIGATOIRE L’UTILISATION DE CES PUCES IMPLANTABLES ET CANCERIGENES !!!      

Alors que l’association de consommateurs CASPIAN avait demandé (mollement, hélas) que suite à la découverte du caractère cancérigène de ces puces, leur utilisation soit abandonnée aussi bien pour les humains que pour les animaux, fort est de constater que rien, hélas, n’a bougé dans ce sens et que les mass médias puants, prostitués et vendus au Nouvel Ordre Mondial, continuent à vanter les soi-disant « mérites » des puces implantables pour humains et pour animaux.   Et étant donné que l’apathie honteuse et l’imbécilité généralisée règnent, étant donné qu’AUCUNE OPPOSITION digne de ce nom ne se fait entendre où que ce soit sur la planète, la menace bien réelle des puces implantables continue de se répandre avec une vitesse accrue !    

Plus dure sera la chute…  

L’article d’infamie, de mensonge et de manipulation des putes des mass médias, ci-dessous…

BONNE INSURRECTION… OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


DIGITAL ANGEL INTEGRE UN ACCORD DE DISTRIBUTION DE LA LIFECHIP AVEC LE JOCKEY CLUB

Samedi 12 mars 2008, 8:30 am ET

SO. ST. PAUL, Minnesotta - (BUSINESS WIRE) - Digital Angel (la "Compagnie") (NASDAQ: DIGA - News), une société de technologie de pointe dans le domaine des solutions d'identification et de pistage des équipements de grande valeur, a annoncé aujourd'hui qu'elle a intégré un engagement de distribution non-exclusive avec le Jockey Club, le registre officiel des races de chevaux pur-sang d'Amérique du Nord. Ce nouvel accord permet aux éleveurs de pur-sang, aux propriétaires, aux gestionnaires et aux agents d’avoir la capacité d'obtenir les micro-puces d'identification par radio-fréquence (RFID) de Destron Fearing, les LifeChip ®, à partir du Jockey Club pour leur utilisation dans les chevaux pur-sang.

Les micro-puces pour chevaux LifeChip ® contiennent un transpondeur passif programmé avec un numéro unique à 15 chiffres conforme à la norme ISO. Une fois en place, le numéro unique et inaltérable de la micro-puce peut apporter un complément de confiance lors de l'identification d'un pur-sang tout au long de sa durée de vie. Elles peuvent aussi aider à établir l'identité des chevaux qui ont été perdus ou volés.

L'utilisation de puces électroniques dans les pur-sang a gagné une acceptation croissante au niveau international auprès des autorités étrangères des stud book (livres des étalons)qui recherchent un moyen pratique et fiable pour confirmer l'identité des pur-sang en transit ou impliqués dans la compétition. Le Département américain de l'Agriculture (USDA) a approuvé la micro-puce pour chevaux LifeChip ® comme la première du genre à être utilisée dans le National Animal Identification System (NAIS ou système national d’identification des animaux).

Joseph J. Grillo, président et PDG de Digital Angel, a déclaré: « Cet accord de distribution avec The Jockey Club est un jalon pour l'industrie des pur-sang, et nous sommes très fiers qu'un des registres des races les plus respectés au monde choisisse nos produits ».

Grillo a poursuivi: «Depuis plus de 20 ans, les gens autour du monde ont utilisé des micro-puces afin d’identifier avec fiabilité et en toute sécurité leurs chiens et chats. Ayant été à l’origine les innovateurs dans le domaine de l'identification électronique des animaux, notre entreprise est fière d'être le principal catalyseur d'un changement positif. "

A propos du Jockey Club

Le Jockey Club (www.jockeyclub.com), fondé en 1894 et dédié à l'amélioration de l'élevage et des courses de pur-sang, est le registre des races pour les pur-sang d’Amérique du Nord. Le Jockey Club remplit cet engagement de longue date en servant l'industrie grâce à sa famille d'entreprises et en fournissant un appui et un leadership dans un large éventail d'initiatives industrielles importantes.


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 19/03/2008 03:18:06 (19/03/2008 12:18:06)

PUCES IMPLANTABLES : DES INSTRUMENTS DE CONTRÔLE MENTAL !!!

ENGLISH :   Doctor alleges plans underway to "Microchip" Newborns in U.S. and Europe   http://www.agoracosmopolitan.com/home/Frontpage/2007/01/08/01290.html    

Chers amis,

L'article que j'ai traduit en français ci-dessous constitue un bon point de départ pour les nouveaux qui rejoindraient notre forum maintenant, et il explique bien certains ENORMES dangers des puces implantables.  

Des dangers que les putes de mass médias continuent de vous cacher !  

Ces puces, en plus d'être cancérigènes et de permettre le pistage de l'individu à tout moment et en permanence, permettent surtout de CONTRÔLER LE COMPORTEMENT, LES EMOTIONS, LES SENSATIONS DES INDIVIDUS, comme l'expliquent certains spécialistes ci-dessous !!!    Ceci est extrêmement grave, puisque cela permet de supprimer TOUTES les libertés des gens, Y COMPRIS LE LIBRE-ARBITRE, qui est une liberté primordiale, naturelle et divine que nous avons reçue dès la naissance !    

Et, justement, les horribles CRAPULES de politiciens qui nous gouvernent souhaitent PUCER LES BEBES DES LA NAISSANCE, Y COMPRIS DANS NOS PAYS d'Europe !!!      

Ces dispositifs d'esclavage intégral doivent donc ABSOLUMENT être rendus complètement ILLEGAUX et tout à fait INTERDITS !!!    

Et pour cela, nous avons besoin d'une REACTION populaire, féroce et inflexible, qui rendra ces puces implantables interdites, malgré les soi-disant "avantages" que les élites et que les putes des mass médias leur attribuent.  

Le problème NOUS CONCERNE TOUS.  IL y a en ce moment une GUERRE SILENCIEUSE dont le but répugnant est de s'emparer DE VOTRE ESPRIT ET DE VOTRE ÂME.  

NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE ! DEFENDEZ-VOUS !!!  

A titre d'avertissement, sachez que depuis le début de ce mois de mars 2008, le Mexique a rendu OBLIGATOIRE le "puçage" des immigrants provenant du Guatemala et du Belize afin de travailler au Mexique ou qui y viennent simplement en tant que touristes !  

Plus près de chez nous, c'est le Royaume-Uni qui veut rendre ces puces diaboliques obligatoires, pour les prisonniers cette fois !      

Les USA et la Belgique possèdent, eux aussi, des projets de loi concernant le puçage de certains individus !     Ces projets sont "gelés" pour l'instant, mais de simples signatures pourraient rendre ces puces effectives et obligatoires !  Le danger est donc plus proche que vous le pensez...  

Enfin, nous avons pu lire dernièrement qu'une clinique en Ontario (Canada) se prépare à pucer les nouveau-nés !      

L'heure est donc très grave, et le temps très court.  IL EST DONC GRAND TEMPS DE REAGIR SANS PLUS ATTENDRE !    

L'article, ci-dessous...

BONNE INSURRECTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


UNE DOCTORESSE SIGNALE QUE DES PROJETS SONT EN COURS POUR "MICROPUCER" LES NOUVEAU-NES AUX ETATS-UNIS ET EN EUROPE

Compilé par Lucien Desjardins

En ce qui concerne les plans pour pucer les nouveau-nés, le Dr Kilde a dit que les USA avaient progressé dans cette direction "en secret".

Elle a ajouté que, en Suède, le Premier ministre Olof Palme en 1973 a donné l'autorisation pour implanter des prisonniers, et que l'ex-directeur général de l'Inspection des Données, Jan Freese, a révélé que des patients dans des maisons de retraites ont été implantés dans le milieu des années 1980. Cette technologie est dévoilée dans le rapport 1972:47 de l’Etat suédois, Statens Officiella Utradninger.

Êtes-vous prêt à vivre dans un monde dans lequel chaque nouveau-né est micro-pucé ? Et finalement, êtes-vous prêts à ce que chacun de vos moindres gestes soit pisté, enregistré et placés dans les banques de données de Big Brother ? Selon cet article finnois, distribué aux médecins et aux étudiants en médecine, le temps presse pour changer la direction de la médecine militaire et de la technologie de contrôle de l'esprit, afin d'assurer l'avenir de la liberté des humains.

"Des êtres humains implantés peuvent être suivis n'importe où. Leurs fonctions cérébrales peuvent être contrôlées à distance par des superordinateurs et même altérées par la transformation des fréquences", a écrit le Dr Kilde. "Les cobayes dans ces expériences secrètes incluaient des prisonniers, des soldats, des malades mentaux, des enfants handicapés, des sourds et des aveugles, des homosexuels, des femmes célibataires, des personnes âgées, des enfants des écoles, et tout groupe de personnes considérées comme « marginal » par les expérimentateurs de l’élite. Les expériences de prisonniers dans la prison d'état de l'Utah qui ont été publiées, par exemple, sont choquantes pour notre conscience.

"Aujourd'hui, les puces fonctionnent au moyen d’ondes radio à basse fréquence qui les ciblent. Avec l'aide des satellites, la personne implantée peut être suivi n'importe où sur le globe. Cette technique faisait partie d'un nombre de technologies qui ont été testées durant la guerre en Irak, selon le Dr Carl Sanders, qui a inventé l’intelligence-manned interface biotic (IMI ou interface biotique d’intelligence équipée), qui est injectée dans les êtres humains. (Auparavant, durant la guerre du Vietnam, on avait injecté à des soldats la puce Rambo, conçue pour accroître le flux d'adrénaline dans la circulation sanguine.) Les superordinateurs qui fonctionnent à 20 milliards de bit par seconde à la US et que l’on trouve à la National Security Agency (NSA ou Agence de sécurité nationale) peuvent à présent «voir et entendre» ce que les soldats vivent sur le champ de bataille avec un système de contrôle à distance (remote monitoring system ou RMS).

« Lorsqu’une micro-puce de 5 micromillimètres(le diamètre d'un cheveu est de 50 micromillimètres) est placée dans nerf optique de l'œil», indique le Dr Kilde, "elle attire les neuro-impulsions à partir du cerveau qui incarnent les expériences, les odeurs, les vues, et la voix de la personne implantée. Une fois transférées et stockées dans un ordinateur, ces neuro-impulsions peuvent être reprojetées vers le cerveau de la personne via la micro-puce afin d'être revécues. En utilisant un RMS (système de contrôle à distance), l’opérateur d’un ordinateur basé au sol peut envoyer des messages électromagnétiques (codés sous formes de signaux) vers le système nerveux, affectant la performance de la cible. Avec le RMS (système de contrôle à distance), des personnes en bonne santé peuvent être amenées à voir des hallucinations et à entendre des voix dans leur tête. "

"Chaque pensée, chaque réaction, chaque sensation auditive et chaque observation visuelle provoque un certain potentiel neurologique, des pics et des motifs dans le cerveau et ses champs électromagnétiques, qui peuvent désormais être décodés en pensées, en images, et en voix", ajoute le Dr Kilde. "La stimulation électromagnétique peut donc changer les ondes cérébrales d'une personne et affecter son activité musculaire, provoquant de douloureuses crampes musculaires qui sont vécues comme de la torture".


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363
 
  Posté le 30/03/2008 01:35:12 (30/03/2008 11:35:12)

UNE PUCE A ADN AFIN DE DETECTER LA GRIPPE AVIAIRE !!! APPLICATION EN VUE POUR L'OMS...

Chers amis,

Nous avons déjà parlé à plusieurs reprises des dangers des puces à ADN. Ces puces, qui sont présentées sous l’argument pseudo-médical consistant à dire qu’elles serviront à analyser plus rapidement les échantillons (supprimant par-là même de nombreux laboratoires et de multiples emplois  ) et pourront dépister les maladies plus tôt. En réalité, elles vont surtout permettre de savoir à quelle(s) maladie(s) vous êtes le plus sensible, et cette information sera très utile au plan de dépopulation mondiale.  De plus, les COMPAGNIES D’ASSURANCES sont d’ores et déjà TRES intéressées par ce système, qui permettra d’augmenter le prix des assurances de ceux qui sont plus sensibles à certaines maladies.    

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de signaler un système de surveillance du virus de la grippe aviaire, système qui sera basé PARTIELLEMENT sur une BASE DE DONNEES CENTRALISEE.  Mais quel moyen de base servira donc à faire le lien entre le repérage des patients atteints de la grippe « aviaire » et la base de données ?  

LA REPONSE EST PROBABLEMENT DONNEE DANS CET ARTICLE : UNE PUCE-LABORATOIRE A ADN ET « PORTABLE » FABRIQUEE PAR STMICROELECTRONICS ET LES LABORATOIRES VEREDUS !!!      

Ce moyen permettra de repérer au plus vite les pays dans lesquels les cas de grippe aviaire communiquée à l’homme se trouvent, et ainsi de savoir dans quels pays la VACCINATION OBLIGATOIRE due à la présence « menaçante » de virus grippaux H5N1 doit être menée en premier lieu.    

On remarquera la proximité entre les noms « Veredus » et « VeriChip »… Une pure « coïncidence » ???  

Je vous laisse à présent lire l’article des putes des mass médias (qui, bien évidemment, présentent cette merde comme une « merveille »    ).

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


Source : http://www.reuters.com/article/scienceNews/idUSSIN21726520080324

STMICRO LANCE UNE PUCE AFIN DE DETECTER LA GRIPPE AVIAIRE

Lundi 24 mars 2008, 8:30 am EDT

SINGAPOUR (Reuters) – Le premier fabricant de semi-conducteurs d’Europe, STMicroelectronics, a déclaré qu’il a mis au point une puce portable afin de détecter les virus grippaux, y compris la grippe aviaire chez l'homme.

Le dispositif, qui fonctionne comme un mini-laboratoire sur puce, peut passer au crible et identifier plusieurs classes d'agents pathogènes et de gènes dans un seul test de diagnostic en deux heures au maximum, contrairement à d'autres tests disponibles sur le marché qui permettent de détecter une seule souche à la fois et nécessitent des jours ou des semaines avant d’obtenir des résultats.

La puce peut différencier les souches humaines des virus A et B de la grippe, les souches pharmacorésistantes, ainsi que leurs variantes mutantes, y compris la grippe aviaire ou la souche H5N1.

Il y a eu 236 décès d’humains dans le monde dus à la souche H5N1, selon l'Organisation mondiale de la santé, même si cette souche reste essentiellement un virus aviaire.

"ST voit de nouvelles opportunités de croissance dans le marché des soins de santé, en particulier dans des domaines tels que les soins apportés aux patients", a déclaré François Guibert, président-directeur de STMicro Asie et Pacifique, lors d'une réunion à Singapour lundi et qui marquait le lancement commercial.

La VereFlu Chip (puce VereFlu) a été développée par le fabricant de puces franco-italien avec les Laboratoires Veredus de Singapour qui sont possédés de façon privée, après plus d'un an de recherche. Cette application a subi d'importants tests d'évaluation à l'hôpital de l’Université nationale de Singapour l’année passée.

Elle permet aux utilisateurs de traiter et d'analyser les échantillons des patients – y compris du sang humain, du sérum ou des écouvillons respiratoires - sur une micro-puce unique et jetable de la taille d’une vignette.

Guibert a déclaré que la contribution aux revenus provenant de ses affaires liées aux puces biomédicales resterait "négligeable" pendant encore au moins trois à cinq ans.

Le président-directeur de Veredus, Rosemary Tan, a dit que la compagnie avait obtenu des commandes de vente "très prometteuses" en provenance d’hôpitaux et de clients non hospitaliers, mais elle a refusé de donner des détails.

Un autre grand marché potentiel est celui du contrôle des voyageurs dans les aéroports et aux postes frontières, a déclaré Tan.

Les experts surveillent le virus H5N1 en vue de signes de mutation en une forme facilement transmissible d'homme à homme, un développement qui pourrait déclencher une pandémie meurtrière. Jusqu'à présent, la plupart des cas humains peuvent être imputés à un contact avec des oiseaux infectés.

STMicro et Veredus ont mis en place un laboratoire commun à Singapour, où leurs experts travailleront sur le développement de nouvelles applications biomédicales utilisant la plate-forme à puce de STMicro pour d'autres maladies infectieuses, pour l'oncologie et pour les marqueurs de maladies cardiaques.

(Reportage par Jennifer Tan; publication par Neil Chatterjee)


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 20363