LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DEPOPULATION AGENDA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA RELIGION MONDIALE ET L'ONU : SES VUES ET AGENDA SUR LE TRANSHUMANISME, CLONAGE, AGENDA DE DÉPOPULATION -> A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 14:37 (2012)    Sujet du message: A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DEPOPULATION AGENDA Répondre en citant



«JE REGARDAI, ET VOICI, PARUT UN CHEVAL D'UNE COULEUR VERDÂTRE. CELUI QUI LE MONTAIT SE NOMMAIT LA MORT, ET LE SÉJOUR DES MORT L'ACCOMPAGNAIT. LE POUVOIR LEUR FUT DONNÉ SUR LE QUART DE LA TERRE, POUR FAIRE PÉRIR LES HOMMES PAR L'ÉPÉE, PAR LA FAMINE, PAR LA MORTALITÉ, ET PAR LES BÊTES SAUVAGES DE LA TERRE

APOCALYPSE 6 : 8



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Mai - 14:37 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 14:40 (2012)    Sujet du message: A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA P.1 Répondre en citant



Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 15 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
DEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTH
A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs

Pages : 1

2 3 4 5 6 Suiv.
Auteur :Sujet: A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA Bas
maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:13:25 (01/10/2010 10:13:25)

A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET AUTRES PREUVES D'UNE CONSPIRATION CONTRE L'HUMANITÉ



Je vais mettre sur ce lien, différents documents que nous avions mis l'année dernière afin de rassembler toutes les preuves possibles démontrant une conspiration et un crime contre l'humanité pour réduire les populations.

L'Agenda et l'objectif de l'élite mondiale est de réduire de 90%, s'il était possible le nombre d'humains habitants sur la planète terre et de remplacer ceux-ci par une nouvelle société transhumanisme (robots, anges-déchus ayant la forme humaine, civilisation créée en laboratoire et ayant soit une forme humaine ou moitié homme moitié animal. C'est donc dire que nous verrons, très bientôt, toutes sortes de nouvelles formes de créatures souvent monstrueuses déambuler au milieu de nous. Sans compter les géants qui doivent dans un temps rapproché revenir sur terre. Ces hybrides ont été enchaînés au temps de Noé, lors du grand déluge et devoient revenir sur terre dans ces temps de la fin. Lire Apocalypse 9 pour confirmation.

Bref, la nouvelle société que nos élites mondiales sont à recréer n'a rien de nouveau, puisque dans les temps anciens, les anges-déchus et certains humains qui ne croient qu'en la science et qui sont au service de Lucifer ont tenté, sans succès, de faire de même.

Ces nouvelles créatures n'ont pas d'âme et sont exclusivement sous le contrôle des démons. La micro-puce, cette technologie de contrôle que nous voyons de plus en plus prendre place dans notre société, sous des raisons médicales ou sécuritaires, ne sert en fait qu'à contrôler les individus pour en faire des zombies et des "êtres" sans âme et sans conscience, sous le contrôle de l'élite mondiale.

Il y a d'autres moyens qui sont aussi utilisés pour réduire les populations : Nous pouvons penser aux OGM, à l'empoisonnement alimentaire , l'eau fluoridé, aspartame (Ameno Sweet), l'avortement, le suicide assisté, les catastrophes naturelles, les guerres, etc, informations que vous pouvez trouver sur ce site.

Voici donc des documents qui vous aideront à comprendre ce qui se passe, un peu plus, concernant le complot contre les humains de la terre afin d'exterminer le maximum d'humains afin de mettre en place cette nouvelle société. Vous comprendrez à la lecture de ces documents, que nos gouvernants ont un tout autre langage pour nous convaincre des bienfaits de la vaccination. Pourtant, toutes ces vaccinations à travers le monde n'ont servi qu'à faire revivre certaines maladies ou à en créer de nouvelles.

Si donc, vous avez à coeur de sauvergarder la race humaine de son extinction, tenez-vous loin de ces campagnes de vaccination et des mensonges véhiculés par les spécialistes du système de la santé et des médias et devenez non seulement des témoins de l'histoire mais des combattants actifs contre ce système, en avisant vos proches, en distribuant la documentation et les vidéos que moi et Vic mettons sur ce site afin que vous soyez bien informés.

Maria


--Message edité par maria le 2010-10-01 14:27:40--

maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:14:40 (01/10/2010 10:14:40)

GRIPPE A/H1N1 : UN BREVET CONCERNANT UNE METHODE DE FABRICATION DU VACCIN FUT DEPOSEE EN… 2008, PAR LA SOCIETE BAXTER ! CERTAINS ADJUVANTS DONT LA « FORTE TOXICITE » EST RECONNUE FURENT EMPLOYES ! ET DE NOMBREUSES SOUCHES ET SOUS-TYPES DE VIRUS DE LA GRIPPE ONT ETE MANIPULES !!!

Chers amis,

Je vous ai traduit ci-dessous des extraits du brevet américain n° 20090060950.

Il s’agit d’un brevet qui implique directement la compagnie Baxter (compagnie qui, souvenez-vous-en, a été impliquée dernièrement dans un scandale où des souches grippales humaines et aviaires avaient été mêlées, ce qui constitue une bonne recette pour créer une pandémie).

Ce brevet concerne un « procédé de fabrication de vaccins viraux ».

On remarquera que les inventeurs sont tous des Autrichiens.

Dans les extraits les plus marquants de ce brevet et que je vous ai traduits en français, vous allez pouvoir constater que LA MULTINATIONALE BAXTER A « BIDOUILLE » DE MULTIPLES SOUCHES, TYPES ET SOUS-TYPES DE VIRUS DE LA GRIPPE, ET QUE LE VIRUS H1N1 FAISAIT PARTIE DES EXPERIENCES ! ON RETROUVAIT NON SEULEMENT DES VIRUS DE LA GRIPPE HUMAINE, MAIS AUSSI DES VIRUS DE GRIPPE PORCINE, AVIAIRE, ET MEME DES VIRUS DE LA GRIPPE DU CHEVAL ET DES CHIENS !!!

Chose importante, DANS CETTE TECHNIQUE VISANT A FABRIQUER DES VACCINS, ON A UTILISE DES ADJUVANTS, ET NOTAMMENT DE L’HYDROXYDE D’ALUMINIUM, UNE SUBSTANCE QUE L’ON SAIT TOXIQUE POUR L’ORGANISME. MAIS ON A AUSSI UTILISE D’AUTRES ADJUVANTS, NOTAMMENT DES « EMULSIONS D’HUILE ». ET, COMBLE DES « HASARDS MALENCONTREUX », ON RETROUVE DANS LE VACCIN DEVELOPPE ACTUELLEMENT CONTRE LE H1N1 UN ADJUVANT HUILEUX ET EXTREMEMENT DEVASTATEUR POUR LA SANTE : LE SQUALENE !

Il est extrêmement intéressant de remarquer que, concernant ces adjuvants, le brevet précise : « LA TOXICITE peut dépendre de l'organisme du sujet auquel (le vaccin) est destinée et PEUT VARIER ENTRE AUCUNE TOXICITE JUSQU’A UNE FORTE TOXICITE ». DONC, NON SEULEMENT BAXTER DECLARE UTILISER CERTAINS ADJUVANTS NOCIFS (HYDROXYDE D’ALUMINIUM, PAR EXEMPLE), MAIS RECONNAIT EGALEMENT QUE CERTAINS ADJUVANTS PEUVENT SE REVELER FORTEMENT TOXIQUES ! VOUS L’ENTENDEZ DONC DE LA BOUCHE DU FABRIQUANT LUI-MEME : LES ADJUVANTS PEUVENT SE REVELER FORTEMENT TOXIQUES ! CROIRE A L’INNOCUITE DES VACCINS EST DONC UN ACTE DE NAÏVETE TOTALE !

LE BREVET A ETE ACCORDE ET ENREGISTRE LE 5 MARS 2009. MAIS LA OU CELA DEVIENT PLUS INTERESSANT, C’EST QUE LA DEMANDE DE CE BREVET A ETE INTRODUITE LE… 28 AOUT 2008, SOIT BIEN AVANT QUE LA GRIPPE « PANDEMIQUE PORCINE » A/H1N1 N’ECLATE AU MEXIQUE ! CELA SIGNIFIE DONC AUSSI QUE LES EXPERIENCES EN LABORATOIRE ONT EU LIEU BIEN AVANT CETTE DEMANDE DE BREVET (PROBABLEMENT FIN 2007/DEBUT 2008) !


Rappelons donc les événements dans l’ordre :

1) Baxter dépose cette demande de brevet (brevet qui consiste en une « recette » pour fabriquer de nouveaux vaccins viraux) en AOUT 2008

2) Fin février 2009, nous apprenons qu’une société tchèque a découvert QU’UN PRODUIT DE BAXTER A ETE CONTAMINE : LE PRODUIT EN QUESTION CONTENAIT UN MELANGE DE VIRUS DE LA GRIPPE HUMAINE H3N2 ET DE VIRUS DE LA GRIPPE AVIAIRE H5N1. BAXTER RECONNAIT QU’ELLE A FABRIQUE UN VACCIN CONTRE LA GRIPPE EXPERIMENTAL QUI A « ACCIDENTELLEMENT » ETE CONTAMINE PAR LE VIRUS H5N1DE LA GRIPPE AVIAIRE ! Cf. http://www.pandemiedegrippe.com/2009/03/01/le-vaccin-contre-la-grippe-de-ba… et http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=7222&lg=en . CERTAINS SPECIALISTES EN BIOSECURITE S’INQUIETENT (CETTE CONTAMINATION ET CE MELANGE ETAIENT CAPABLES DE CREER – LISEZ BIEN CE QUI SUIT – UN VIRUS PANDEMIQUE !). Comme par le plus malencontreux des « hasards », L’OMC VIENT A LA RESCOUSSE DE BAXTER et prétend que « les risques pour la santé publique et pour les professionnels ayant été mis en contact avec le virus sont à un très bas niveau »).

3) EN MARS 2009, LA GRIPPE PORCINE H1N1 ECLATE, AU MEXIQUE où, ô coïncidence des coïncidences, une usine de Sanofi-Aventis , destinée à produire des vaccins contre la… grippe saisonnière ET PANDEMIQUE, vient d’être installée ! Sarkozy signe lui-même le contrat à Mexico !

4) Fin avril 2009 : Plusieurs firmes – DONT BAXTER, MALGRE LE SCANDALE DONT ELLE A FAIT L’OBJET QUELQUES MOIS PLUS TOT (cf. http://www.beyondleftright.com/topics/health-freedom/557-baxter-to-develop-… ) – sont invitées à créer un vaccin « contre » le H1N1.

OR, BAXTER POSSEDE DEJA UN BREVET QUI LUI DONNE LA RECETTE POUR CREER UN VACCIN DE CE GENRE : LE BREVET DONT IL EST QUESTION DANS CET ARTICLE !

5) EN JUIN 2009, L’OMS ELEVE LE NIVEAU D’ALERTE PANDEMIQUE AU NIVEAU LE PLUS ELEVE : LE NIVEAU 6.


DEPUIS, NOUS AVONS APPRIS QUE LES VACCINS CONTRE LE H1N1 CONTIENDRAIENT – ENTRE AUTRES CRASSES - DU SQUALENE (UN ADJUVANT EXCESSIVEMENT TOXIQUE), ET QUE L’ALERTE DE NIVEAU 6 QUE L’OMS S’EST EMPRESSEE DE DECLARER MALGRE LE PEU DE VICTIMES PERMETTAIT A L’OMS DE PRENDRE LE CONTROLE DU POUVOIR (AU NIVEAU SANITAIRE, EN TOUT CAS) DANS LES PAYS QUI LUI SONT AFFILIES ! ET POUR L’OMS (ET LES GOUVERNEMENTS QUI LUI SONT INFEODES), TOUS CEUX QUI REFUSENT LE VACCIN SONT DES « CRIMINELS » !

Voyez-vous à présent le schéma apparaître ?

Il semblerait bien que Baxter ait créé un brevet, puis ait créé délibérément un nouveau virus pandémique… Après que l’épidémie ait éclaté, Baxter s’est « proposée » pour réaliser les vaccins contre le H1N1 qui vont non seulement lui rapporter des millions (voire des milliards), mais qui vont aussi, par leur toxicité inouïe, provoquer la maladie et la mort chez un nombre incalculable de personnes qui se seront faites vacciner !

Tout cela a bien entendu permis au nouvel ordre mondial d’effectuer de nouveaux pas (avec l’OMS qui prend le contrôle de l’autorité sanitaire dans les pays qui lui sont affiliés), et la psychose du H1N1 et de la « pandémie » a permis aux gouvernements félons de créer des lois « d’exception » (= loi martiale médicalisée) qui leur permettront de faire avancer la dictature, d’augmenter leur emprise et leur contrôle sur les citoyens, et de vacciner (et donc, de massacrer à l’aide du vaccin meurtrier) un maximum de gens !

La conspiration ne peut plus être niée. Nous avons vu trop d’éléments clairs qui en démontrent l’existence et la véracité !

Les extraits significatifs du brevet, ci-dessous…


BONNE REVOLUTION… OU BONNE DICTATURE, BONNE VACCINATION ET BONNE MORT ! Vic.

Source: http://appft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&p…

UNITED STATES PATENT APPLICATION 20090060950 (BREVET DES ETATS-UNIS - DEMANDE N° 20090060950)

Le 5 mars 2009

Inventeurs: Kistner; Otfried; (Vienne, Autriche); Tauer; Christa; (Vienne, Autriche); Barrett, Noel; (Klosterneuburg / Weidling, Autriche); Mundt, Wolfgang; (Vienne, Autriche)

Nom et adresse de correspondance:

BAXTER HEALTHCARE CORPORATION
ONE Baxter Parkway, DF2-2E
DEERFIELD
IL
60015
Etats-Unis

Nom et adresse du cessionnaire :

BAXTER INTERNATIONAL INC
Deerfield
IL

Baxter Healthcare
Wallisellen


DEMANDE INTRODUITE LE : 28 AOÛT 2008

Procédé de fabrication de vaccins viraux

Résumé:

La présente invention fournit une méthode pour la fabrication d'une préparation comprenant des antigènes de virus comportant

a) une inoculation des cellules avec des virus infectieux dans un fluide,
b) la propagation de ce virus dans lesdites cellules,
c) la collecte de ce virus qui s’est propagé,
d) l'inactivation du virus collectés en question, et
e) le traitement de ce virus inactivé avec un détergent, ce qui a pour conséquence une préparation comprenant des antigènes viraux.

[0056] Dans une version plus étendue, un vaccin ou une composition pharmaceutique est fourni(e), qui comprend un ou plusieurs antigènes viraux. Une telle composition pharmaceutique peut comprendre en outre un « transporteur » pharmaceutique ET/OU UN ADJUVANT. Ces transporteurs pharmaceutiques stabilisent par exemple des sels, des émulgateurs, des solubilisants ou osmo-régulateurs, des agents de suspension, des agents épaississants, des composants oxyréducteurs qui maintiennent un potentiel d'oxydoréduction physiologique. Les adjuvants pré-transférés comprennent des sels d'aluminium, des microémulsions, des particules lipidiques, et/ou des oligo-nucléotides utilisés afin d’augmenter la réponse immunitaire. Un autre aspect de la présente invention est une composition pharmaceutique ou une préparation en tant que vaccin comprenant un antigène. Un vaccin peut être utilisé par exemple pour une injection en tant que moyen prophylactique contre une maladie associée à un virus. En modes particuliers de réalisation préférée, la composition ou le vaccin comprend plus d'un antigène, par exemple 2, 3, 4, 5, 6, 7 ou 8 (antigènes), en particulier des différents types ou sous-types de souches de virus, tels que la grippe A et B, EN PARTICULIER CHOISIS PARMI UN OU PLUSIEURS DES SOUS-TYPES HUMAINS H1N1, H2N2, H3N2, H5N1 , H7N7, H1N2, H9N2, H7N2, H7N3, DES SOUS-TYPES DE LA GRIPPE PORCINE H10N7, H1N1, H1N2, H3N1 et H3N2, DES SOUS-TYPES DE LA GRIPPE DU CHIEN OU DU CHEVAL H7N7, H3N8 OU DES SOUS-TYPES AVIAIRES H5N1, H7N2, H1N7, H7N3, H13N6 , H5N9, H11N6 H3N8, H9N2, H5N2, H4N8, H10N7, H2N2, H8N4, H14N5, H6N5, H12N5.

[0057] Des ADJUVANTS appropriés peuvent être choisis à partir de gels minéraux, D'HYDROXYDE D'ALUMINIUM, de substances tensio-actives, de lysolécithine, de polyols pluroniques, de polyanions ou D’EMULSIONS D’HUILE TELLES QUE DE L'EAU DANS DE L'HUILE OU DE HUILE DANS DE L'EAU, OU UNE COMBINAISON DES DEUX. Bien sûr, le choix de l'adjuvant dépend de l'usage prévu. Par exemple LA TOXICITE peut dépendre de l'organisme du sujet auquel (le vaccin) est destinée et PEUT VARIER ENTRE AUCUNE TOXICITE JUSQU’A UNE FORTE TOXICITE.

[0062] TROIS DIFFERENTES SOUCHES GRIPPALES, deux SOUCHES A d’Hiroshima (HR, H3N2) et DE NOUVELLE CALEDONIE (NC, H1N1) et une souche B de Malaisie (MA), ONT ETE PRODUITES DANS DES CULTURES CELLULAIRES Vero. Après la propagation du virus, la récolte de virus infectieux est désactivée avant purification telle qu'elle figure dans l'organigramme de la figure 1a.


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:16:08 (01/10/2010 10:16:08)

MEGA URGENT ! H1N1 : L’OMS AVOUE LIBERER DES VIRUS PANDEMIQUES AU SEIN DE LA POPULATION VIA DES « MAQUETTES » DE VACCINS ! LA PANDEMIE DE NIVEAU 6 A ETE RAPIDEMENT DECLENCHEE PAR L’OMS CAR CECI PERMET AUSSI D’ACCELERER LA PROCEDURE D’APPROBATION DU VACCIN ET DE VACCINER LES GENS AVEC UN PRODUIT TRES PEU TESTE, DONC TRES PEU SUR, VOIRE DANGEREUX !!!

ENGLISH: WHO Admits to Releasing Pandemic Virus into Population via 'Mock-Up' Vaccines http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/09/03/WHO-Admits-to…

Chers amis,

Nous savions déjà que l’OMS s’est empressée de déclarer le niveau le plus élevé - niveau 6 - de pandémie concernant la grippe A/H1N1 (parfois encore appelée grippe « porcine », notamment aux USA) parce que cela lui permettait de prendre le contrôle sanitaire dans tous les pays qui lui sont affiliés.

NOUS APPRENONS AUJOURD’HUI QU’IL Y EXISTE UNE SECONDE RAISON : EN CAS DE PANDEMIE DE NIVEAU 6, LES PROCEDURES D’APPROBATION DE VACCINS SONT ACCELEREES, PERMETTANT AINSI QUE DES VACCINS PEU TESTES ET DONC PEU SURS SOIENT PRODUITS, VENDUS ET ADMINISTRES EN UN TEMPS RECORD, LE TOUT AU DETRIMENT DE LA SANTE DES POPULATIONS !

VIA CET ARTICLE DE L’EXCELLENT DR MERCOLA (UN SPECIALISTE QUI VA PARTICIPER EN TANT QU’ORATEUR A LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES VACCINS A RESTON, EN VIRGINIE, DU 2 AU 4 OCTOBRE 2009), NOUS APPRENONS AUSSI QU’IL EST « COMMUN » (SIC) DE LIBERER DES VIRUS PANDEMIQUES AU SEIN DE LA POPULATION AFIN D’EFFECTUER UN BOND EN AVANT VERS LA PANDEMIE REELLE, DE MANIERE A ACCELERER LA PROCEDURE LIEE AUX VACCINS !!!

LES PROTOTYPES DE VACCINS (PEU SURS ET PEU TESTES) SONT ALORS INJECTES AUPRES DE LA POPULATION, QUI SERT DE COBAYE ! ET DEVINEZ QUOI ? C’EST CE QUI EST EN TRAIN DE SE PASSER AVEC LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE A/H1N1, QUI N’EST ENCORE QU’UNE MAQUETTE DE VACCIN !

D’AUTRE PART, LE DR MERCOLA NOUS CONFIRME QUE LES VACCINS CONTRE LA GRIPPE A/H1N1 CONTIENDRONT BIEN DES ADJUVANTS EXTREMEMENT NOCIFS POUR LA SANTE TELS QUE LE TERRIBLE SQUALENE ET LE THIMEROSAL (UN DERIVE DU MERCURE, QUI EST NEUROTOXIQUE) !

TOUT CECI EST EFFECTUE POUR BENEFICIER AUX MULTINATIONALES PHARMACEUTIQUES BIEN SUR, MAIS L’OMS (ORGANISME D’ENVERGURE MONDIALE, NE L’OUBLIONS PAS), EN AUTORISANT CECI, COMMET UN CRIME CONTRE L’HUMANITE QUI PERMET DE FAIRE AVANCER LES PROJETS DE DEPOPULATION DU NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LES ESSAIS DE GOUVERNANCE MONDIALE (PUISQUE L’OMS PREND LES COMMANDES SUR LES AUTORITES SANITAIRES DES PAYS QUI LUI SONT AFFILIES) !

L’accusation de tentative de génocide au niveau international est donc absolument juste et justifiée !

L’excellent article, que j’ai traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.


L’OMS AVOUE LIBERER DES VIRUS PANDEMIQUES AU SEIN DE LA POPULATION VIA DES « MAQUETTES » DE VACCINS

Posté par: Dr Mercola

Le 03 septembre 2009

Le document sur le site Web de l'OMS et dont vous trouverez le lien ci-dessous indique que C’EST UNE PROCEDURE COMMUNE QUE DE LIBERER DES VIRUS PANDEMIQUES AU SEIN DE LA POPULATION AFIN D'EFFECTUER UN BOND EN AVANT VERS LA PANDEMIE REELLE, DE MANIERE A ACCELERER LE VACCIN POUR LORSQU’IL DEVIENT NECESSAIRE.

EN EUROPE, CERTAINS FABRICANTS ONT MENE DES ETUDES A L'AVANCE EN UTILISANT CE QU'ON APPELLE UNE "MAQUETTE" DU VACCIN. CES MAQUETTES DE VACCINS CONTIENNENT UN INGREDIENT ACTIF POUR UN VIRUS GRIPPAL QUI N'A PAS CIRCULE RECEMMENT DANS LES POPULATIONS HUMAINES ET IMITE AINSI LA NOUVEAUTE D'UN VIRUS PANDEMIQUE.

Selon le site web, « de telles études à l’avance PEUVENT GRANDEMENT ACCELERER L'APPROBATION REGLEMENTAIRE ».

Source: Organisation mondiale de la Santé (OMS) : http://www.who.int/csr/disease/swineflu/notes/h1n1_safety_vaccines_20090805…

Les commentaires du Dr. Mercola :

LE 11 JUIN, L'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE (OMS) A AUGMENTE SON ALERTE A LA PANDEMIE DE GRIPPE PORCINE DE 5 A 6. LA PHASE 6 EST LE PLUS HAUT NIVEAU D'ALERTE, ET REFLETE LA RAPIDITE AVEC LAQUELLE UN VIRUS SE REPAND - ET NON SA SEVERITE.

CETTE CLASSIFICATION PERMET EGALEMENT QU'UN VACCIN BENEFICIE D'UNE "PROCEDURE ACCELEREE" POUR L'OCTROI DE LICENCE ET POUR SON APPROBATION, ET CE PROCESSUS EST ACTUELLEMENT EN COURS POUR LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE.

Ce que vous pourriez ne pas savoir, cependant, c’est que l'OMS, en collaboration avec les autorités sanitaires, les autorités de réglementation et les fabricants de vaccins, ont travaillé depuis 2007 - bien avant que cette nouvelle « menace » de grippe porcine soit apparue - pour « explorer un large éventail de questions entourant l'approbation réglementaire de vaccins contre la pandémie ».

Selon le site web de l’OMS:

"On a cherché à raccourcir le délai entre l'apparition d'un virus pandémique et la disponibilité de vaccins sûrs et efficaces".

Une telle méthode, utilisée en Europe, consiste à REALISER DES ETUDES A L'AVANCE EN UTILISANT UNE "MAQUETTE" DE VACCIN QUI CONTIENT UN INGREDIENT ACTIF POUR UN VIRUS GRIPPAL QUI N'A PAS CIRCULE RECEMMENT AU SEIN DES POPULATIONS HUMAINES.

LORSQUE L'ON TESTE CES VACCINS PROTOTYPES, IL EST TOUT A FAIT POSSIBLE DE DIFFUSER LE NOUVEAU VIRUS GRIPPAL DANS LA POPULATION, puisque son but est « d’imiter la nouveauté d'un virus pandémique » et « d'accélérer grandement l'approbation réglementaire ».

Les responsables gouvernementaux cachent d'autres astuces dans leurs manches pour s’assurer que ces vaccins nouveaux et à peine testés rentrent facilement sur le marché aussi, tels que:

• Etiqueter le vaccin en tant qu'un « changement de souche » plutôt que comme un vaccin tout à fait "nouveau". Cette méthode stipule que le nouveau vaccin s'est bâti sur la technologie utilisée pour produire des vaccins contre la grippe saisonnière, et le changement pour le vaccin pandémique est semblable à un changement de souche virale utilisé afin de produire un vaccin saisonnier durant chaque saison grippale.

AUX ÉTATS-UNIS, LES FABRICANTS DE VACCINS SONT TENUS DE PRESENTER MOINS DE DONNEES S’ILS POSSEDENT DEJA UNE LICENCE DE VACCIN CONTRE LA GRIPPE, ET ILS UTILISERONT LE MEME PROCEDE DE FABRICATION POUR LE VACCIN PANDEMIQUE.

• Utiliser une « procédure d’examen roulante ». Cela permet aux fabricants de présenter des ensembles de données pour l'examen réglementaire "à mesure qu'elles deviennent disponibles." En d'autres termes, ils sont libres de distribuer le vaccin et ENSUITE de soumettre les données de sécurité plus tard.

Voudriez-vous qu’un vaccin à procédure accélérée soit injecté dans votre corps ?

Par définition même, LES VACCINS A PROCEDURE ACCELEREE SONT CEUX QUI ONT REÇU TRES PEU DE TESTS DE SECURITE AVANT D'ETRE UTILISES. DONC, A CHAQUE FOIS QUE VOUS ACCEPTEZ D'EN PRENDRE UN, VOUS ETES, EN GROS, UN COBAYE.

Le fabricant de vaccins GlaxoSmithKline a effectivement déclaré:

"Les essais cliniques seront limités, en raison de la nécessité de fournir le vaccin aux gouvernements le plus rapidement possible. Des études supplémentaires seront donc nécessaires et menées APRES que le vaccin ait été rendu disponible".

Et de même, l’OMS dit:

« LES CONTRAINTES DE TEMPS SIGNIFIENT QUE LES DONNEES CLINIQUES AU MOMENT OU VACCINS CONTRE LA PANDEMIE SONT ADMINISTRES POUR LA PREMIERE FOIS SERONT INEVITABLEMENT LIMITEES. D'autres tests de sécurité et d'efficacité devront avoir lieu APRES que l'administration du vaccin ait commencé ».

Pourquoi une personne qui connaît les faits accepterait-elle un vaccin qui a vraiment besoin d'études de sécurité supplémentaires... mais qu’il ne recevra qu'après qu’on l’ait déjà vaccinée ? D'ici là, il sera trop tard.

Alors, de grâce, COMPRENEZ QUE SI VOUS OU VOTRE ENFANT RECEVEZ UN VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE, VOUS AGIREZ EN TANT QUE SUJETS DE RECHERCHE.

Souvenez-vous que CE VACCIN NE SERA PAS FABRIQUE EN UTILISANT LES METHODES DU PASSE. Afin d'accélérer la culture des virus et le processus de fabrication, ILS UTILISENT DES CELLULES DE FOIE HUMAIN AU LIEU D’ŒUFS DE POULE. QUE CETTE NOUVELLE PROCEDURE SOIT MEILLEURE OU PIRE QUE L'ANCIENNE METHODE, JE NE PEUX PAS LE DIRE ... MAIS ELLE N'A JAMAIS ETE UTILISEE AUPARAVANT ET ILS N'ONT PAS EU LE TEMPS DE PROCEDER A DES ESSAIS CHEZ LES HUMAINS.

Donc, c'est un jeu géant de roulette russe que vous voulez tout simplement éviter.

PRESQUE TOUS LES VACCINS CREES INCLURONT EGALEMENT DU THIMEROSAL (MERCURE), ET L'ADJUVANT TOXIQUE NOMME SQUALENE (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/08/04/squalene-the-… ), DONT ON A CLAIREMENT DEMONTRE QU’ILS COMPORTAIENT DES RISQUES IMPORTANTS POUR LA SANTE.

VOUS DEVRIEZ SAVOIR EGALEMENT QUE LES FABRICANTS DE VACCINS ET LES RESPONSABLES FEDERAUX ONT ETE MIS A L'ABRI DES POURSUITES JUDICIAIRES. EN CAS DE PROBLEME AVEC CE VACCIN ACTUEL, ILS N'AURONT A PAYER AUCUN CENTIME A PERSONNE (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/08/20/Legal-Immunit… ) !

Qui va bénéficier de la pandémie de la grippe porcine (et des futures pandémies) ?

Telle est la question que vous devez vous poser lorsque vous entendez les médias qui vous servent les dernières statistiques concernant la pandémie de grippe porcine.

Rien que ces derniers jours, j'ai vu des grands médias d’actualités qui alertaient qu’une fois la saison grippale venue, la grippe porcine pourrait tuer 90.000 Américains et en hospitaliser 2 millions.

Cela ressemble fort aux campagnes de peur qui se déroulèrent au cours de la pandémie de grippe aviaire (qui ne s'est jamais matérialisée), en 2005 (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2008/2/14/i-was-right-ab… ).

A l'époque, les scientifiques et les gouvernements se félicitaient de conjurer une menace qui n'avait jamais existé en accumulant des stocks de vaccins sans valeur. A présent, j’ai un effet de déjà-vu.

EN REPONSE A CETTE PANDEMIE PLUS RECENTE DE GRIPPE PORCINE, QU'ONT COMMENCE A SUGGERER LES CENTERS FOR DISEASE CONTROL AND PREVENTION (CENTRES POUR LE CONTROLE ET LA PREVENTION DES MALADIES OU CDC) ?

DES VACCINS CONTRE LA GRIPPE PORCINE POUR TOUS ! BIEN SUR, A QUOI D’AUTRE POURRIEZ-VOUS VOUS ATTENDRE ?

Comme le Washington Post l’a rapporté, LES CDC ONT DECLARE: « DES QU'UN VACCIN EST DISPONIBLE, ESSAYEZ QUE CHAQUE MEMBRE DE VOTRE FAMILLE LE PRENNE ».

Eh bien, vous pourriez être tenté de faire exactement cela si vous croyez le nombre sensationnel de victimes de la grippe qu’ils prédisent. Mais, franchement, ces chiffres ne sont pas basés sur des faits.

L'OMS continue de définir la gravité du virus H1N1 comme étant modérée, généralement définie comme une maladie ne nécessitant ni hospitalisation, ni même de soins médicaux. La plupart des cas ont de LEGERS symptômes qui disparaissent d'eux-mêmes.

En outre, personne ne sait vraiment exactement combien de cas de grippe porcine il y a, parce que certains pays ne les confirment plus par laboratoire.

AU ROYAUME-UNI, PAR EXEMPLE, ILS SEMBLENT A PRESENT COLLECTER LES DONNEES DE LA GRIPPE PORCINE EN LIGNE ET VIA LE TELEPHONE, DONNEES BASEES SUR RIEN DE PLUS QUE DE L'AUTO-EVALUATION.

ALORS, ONT-ILS VRAIMENT CONTRACTE LE VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE ?

OU EST-CE QUE LA GRANDE MAJORITE D'ENTRE EUX A TOUT SIMPLEMENT DES RENIFLEMENTS OU UN VIRUS DE LA GRIPPE SAISONNIERE ? SANS CETTE CONFIRMATION EN LABORATOIRE, ON NE LE SAURA JAMAIS, MAIS ILS (NDT : les gens des autorités) S’ASSURENT D'UTILISER CES NOMBRES POUR VOUS FAIRE PEUR !

Pour en revenir à ma première question, cependant, VOUS DEVEZ VOUS DEMANDER QUI VA BENEFICIER DE L'INTEGRALITE DE CETTE PARANOÏA ET DE CETTE HYSTERIE.

BIEN SUR, VOUS CONNAISSEZ LA REPONSE A CETTE QUESTION-CI.

LES GROSSES MULTINATIONALES PHARMACEUTIQUES (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/07/28/What-are-the-… )... QUI ONT TOUT A GAGNER, JUSQU'A 49 MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN, SUR LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE A LUI SEUL (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/08/13/Swine-Flu-Vac… ), PLUS UNE SOMME INFINIE EN PLUS DE CECI POUR LES FUTURS VACCINS PANDEMIQUES.

Les fabricants de vaccin aimeraient que chaque homme, femme et enfant tienne compte du conseil des CDC de se faire vacciner. Mais à présent, vous êtes mieux informés que pour faire cela.

La grippe porcine est généralement une maladie bénigne.

LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE N'A PAS ETE TESTE POUR LA SECURITE OU L'EFFICACITE, MAIS NOUS SAVONS QU’IL CONTIENDRA DES ADDITIFS NOCIFS.

Le choix, pour moi, est évident. Et à l'avenir, à chaque fois qu’une nouvelle « pandémie » apparaît et que les responsables vous demandent instamment de vous hâter et de vous faire vacciner, s'il vous plaît souvenez-vous de cet article et demandez-vous si c'est vraiment vous qui allez bénéficier de leurs conseils.

Vous désirez en savoir plus et vous impliquer? Assistez à cette Conférence de classe mondiale sur les vaccins !

Clip n ° 1: voir sur http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/09/03/WHO-Admits-to…

De façon intéressante, les vaccins contre la grippe porcine vont être disponibles aux États-Unis à l'époque où la plus belle conférence sur les vaccins dans le monde se déroulera. Si vous voulez apprendre l'absolu les toutes dernières et meilleures stratégies pour la grippe porcine, alors Washington DC est l'endroit où vous devez être du 2 au 4 octobre. Je partagerai mes stratégies en direct durant cet événement.

Donc, rejoignez-moi sur le site web du National Vaccine Information Center (Centre national d'information sur les vaccins ou NVIC) - voir http://www.nvic.org/NVIC-Vaccine-News/June-2009/Swine-Flu-Vaccine--Will-We-… , ET REJOIGNEZ-NOUS POUR AGIR CONTRE LA MENACE POTENTIELLE DES VACCINS OBLIGATOIRES CONTRE LA GRIPPE PORCINE.

Clip n ° 2: voir sur http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/09/03/WHO-Admits-to…

Du 2 au 4 octobre 2009, l'International Vaccine Conference (conférence internationale sur les vaccins) aura lieu à Reston, en Virginie (près de Washington DC). C'est la meilleure conférence sur les vaccins dans le monde, et elle se déroule environ une fois tous les cinq ans.

Il est relativement peu coûteux d'y assister, et c’est fortement recommandé. Mais vous aurez besoin de vous dépêcher pour réserver votre place, car il n'y a seulement de la place que pour 1000 personnes, et les places se vendent vite.


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:21:53 (01/10/2010 10:21:53)

ALERTE ROUGE ! H1N1 : FRANCE : IMMUNITE JURIDIQUE POUR LES FABRICANTS DES VACCINS ET DES MEDICAMENTS, AINSI QUE POUR LES EQUIPES DE VACCINATION ET LES PRESCR IPTEURS !!!

Chers amis,

D’après ce qui suit, selon la loi française, c’est clair : dans les cas de menaces sanitaires graves et au niveau des mesures d’urgence, pour tout médicament (ou vaccin) RECOMMANDE OU EXIGE PAR LE MINISTRE CHARGE DE LA SANTE, L’IMMUNITE JURIDIQUE EST ASSUREE POUR LES FABRICANTS, LES LABORATOIRES, LES PRODUCTEURS, LES VACCINATEURS OU LES PRESCR IPTEURS !

DE CETTE MANIERE, L’IMMUNITE JURIDIQUE CONFEREE AUX FABRICANTS DE VACCINS TOXIQUES AUX USA ET AU CANADA EST EGALEMENT EN COURS EN FRANCE !

SI VOUS (OU UN DE VOS PROCHES) VOUS FAITES VACCINER ET QUE VOUS TOMBEZ MALADES OU QUE VOUS EN MOUREZ, IL N’Y AURA AUCUNE COMPENSATION, ET LES COUPABLES NE SERONT JAMAIS TRAINES EN JUSTICE !

UNE RAISON DE PLUS POUR REFUSER EN BLOC CE VACCIN DONT NOUS SAVONS QU’IL CONTIENT DES PRODUITS TRES TOXIQUES !


Et je suis à peu près certain qu'il doit exister le même genre d'arnaque juridique dans chaque pays... De telles lois ignobles devraient être niées, réfutées et annulées par le peuple.

L’extrait de loi, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.

Source : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=49C6262C38F44…

Titre III : Menaces sanitaires graves
Chapitre Ier : Mesures d'urgence.


Article L3131-3

Créé par Loi 2007-294 2007-03-05 art. 1 I, II, III JORF 6 mars 2007 en vigueur le 29 août 2007

Créé par Loi n°2007-294 du 5 mars 2007 - art. 1 JORF 6 mars 2007 en vigueur le 29 août 2007

Nonobstant les dispositions de l'article L. 1142-1, LES PROFESSIONNELS DE SANTE NE PEUVENT ETRE TENUS POUR RESPONSABLES DES DOMMAGES RESULTANT DE LA PREscrïptION OU DE L'ADMINISTRATION D'UN MEDICAMENT en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales d'utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire d'utilisation, ou bien d'un médicament ne faisant l'objet d'aucune de ces autorisations, LORSQUE LEUR INTERVENTION ETAIT RENDUE NECESSAIRE PAR L'EXISTENCE D'UNE MENACE SANITAIRE GRAVE ET QUE LA PRESC RIPTION OU L'ADMINISTRATION DU MEDICAMENT A ETE RECOMMANDEE OU EXIGEE PAR LE MINISTRE CHARGE DE LA SANTE en application des dispositions de l'article L. 3131-1.

LE FABRICANT D'UN MEDICAMENT NE PEUT DAVANTAGE ETRE TENU POUR RESPONSABLE DES DOMMAGES RESULTANT DE L'UTILISATION D'UN MEDICAMENT en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales d'utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire d'utilisation, ou bien de celle d'un médicament ne faisant l'objet d'aucune de ces autorisations, LORSQUE CETTE UTILISATION A ETE RECOMMANDEE OU EXIGEE PAR LE MINISTRE CHARGE DE LA SANTE EN APPLICATION DE L'ARTICLE L. 3131-1. IL EN VA DE MEME POUR LE TITULAIRE DE L'AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE, DE L'AUTORISATION TEMPORAIRE D'UTILISATION OU DE L'AUTORISATION D'IMPORTATION DU MEDICAMENT EN CAUSE. Les dispositions du présent alinéa ne les exonèrent pas de l'engagement de leur responsabilité dans les conditions de droit commun en raison de la fabrication ou de la mise sur le marché du médicament.

NOTA:

Loi 2007-294 du 5 mars 2007 art. 12 I : la présente loi entre en vigueur le 29 août 2007, jour suivant la date de publication du décret n° 2007-1273 du 27 août 2007.


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:24:16 (01/10/2010 10:24:16)

URGENT - H1N1 VACCINE PATENT FILED (2007) LONG BEFORE THE SWINE FLUE VIRUS WAS SPREAD!

by Walter Burien
08/20/09

Pay special attention to the strains of the H1N1 noted in the 2007 filing. Coming to your hometown soon!

The following is my reply to John Perna per a US Patent Application filed, with one aspect of the patent being for the Swine Flue virus vaccine (H1N1). The patent application was filed long before the Mexican Swine Flu supposedly came forward as a new strain of virus coming out of a "Pig Farm" in Mexico.

In John's post copied in part below my reply, he thought the patent application for the H1N1 vaccine was from 2008 shortly before the swine flue broke out in Mexico.

I am familiar with patents, so I took a look at the US Patent and Trademark site to verify what he was bringing forward was correct and found he was in error. The original application was actually filed in 2007. Long before the virus was staged as an outbreak of "a new viral strain" in Mexico.

As far as I am concerned, this now verified information puts the last nail in the coffin for the immediate suspension of all forms of "civil" government in this country for reorganization under limited purview and then reinstatement. And I hope, no I pray that when done in end result they axe 85% or more of the attorneys from the system. That is 90% of the solution right there.

Sent FYI from,

Walter Burien - CAFR1.com

PS: Make the investment wealth of government directly benefit the people and taxation be gone! TRF now!


http://cafr1.com/H1N1.html

maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:25:20 (01/10/2010 10:25:20)

MEGA ALERTE ROUGE ! VACCIN AU SQUALENE CONTRE LA GRIPPE A/H1N1 : UNE AUTHENTIQUE ARME BIOLOGIQUE !!! UN MILLION DE FOIS PLUS DE SQUALENE QUE DANS LE VACCIN DE LA PREMIERE GUERRE DU GOLFE !!!

ENGLISH : Million TIMES More Squalene In H1N1 Vax Than Caused GWI !!
http://www.rense.com/general87/mill.htm

Chers amis,

Nous avions déjà vu que le squalène (un très dangereux adjuvant), que l’on trouve dans les vaccins contre la grippe A/H1N1, est une substance qui provoque toute une série de maladies immunitaires graves, et qu’il était une des causes principales du « syndrome de la guerre du Golfe » car un vaccin au squalène (contre l’anthrax, cette fois-là) avait été administré aux soldats à cette occasion.

L’article qui suit, vraiment terrifiant, nous apprend que le vaccin « contre » la grippe A/H1N1 contient en réalité UN MILLION DE FOIS PLUS DE SQUALENE que le vaccin contre l’anthrax administré aux soldats américains durant la guerre du Golfe !!!

ET, nouvelle « surprise », on trouvera même potentiellement un autre produit dangereux dans le vaccin « contre » le H1N1 : le GP120 (une protéine du VIH/SIDA) !!!

Le résultat ? Ce vaccin est une AUTHENTIQUE ARME BIOLOGIQUE et sera MORTEL (oui, vous avez bien lu : MOR-TEL) pour ceux qui le recevront !

Et c’est ce vaccin que nos chefs d’Etat pourris, l’industrie pharmaceutique criminelle et l’OMS maléfique veulent nous IMPOSER !?!

La plainte pour crime contre l'humanité et tentative de crime GENOCIDE déposée par la journaliste autrichienne Jane Burgermeister est donc totalement justifiée.

ET nous nous devons donc de refuser absolument ce vaccin !

L’article effarant, ci-dessous…

BONNE RESISTANCE, BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE MORT ! Vic.


Source : http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/08/27/14864214.html

27 août 2009

VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE: UN MILLION DE FOIS PLUS DE SQUALENE QUE DANS LE VACCIN DE LA PREMIERE GUERRE DU GOLFE

Rense.com, Gary Jacobucci, 25 août 2009

La présentation du squalène par le Dr Laibow durant la deuxième heure de votre programme la nuit dernière de 20 heures à minuit, était impressionnante. En cherchant à vérifier le « un million de fois plus de squalène » que dans le « vaccin A » à l’origine de la maladie catastrophique de la première guerre du golfe (qui a ruiné la vie de centaines de milliers de soldats et tué des milliers d'autres, nde), je suis tombé sur cet article...

Quel est le danger du vaccin contre la grippe porcine ?

Global Research, par le Dr Anders Bruun Laursen, 20 août 2009 ( http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=14851 )

« ...Ainsi, comme vous le voyez, il n'y a pas de confusion entre les virus de la grippe porcine et de la grippe aviaire. MAIS IL Y A UNE AUTRE CONSIDERATION IMPORTANTE : LE ROLE DU SQUALENE.

LA QUANTITE MOYENNE DE SQUALENE INJECTEE CHEZ LE SOLDAT ETASUNIEN A L'ETRANGER ET AU PAYS PAR LA VACCINATION CONTRE L'ANTHRAX PENDANT ET APRES LA GUERRE DU GOLFE ETAIT DE 34,2 MICROGRAMMES PAR MILLIARD DE MICROGRAMMES D'EAU [34,2 microgrammes par litre, ndt]. SELON UNE ETUDE, CE FUT L'AUTRE CAUSE DU SYNDROME DE GUERRE DU GOLFE CHEZ 25% DES 697.000 SOLDATS ETASUNIENS AU PAYS ET A L'ETRANGER. Vous pouvez trouver le tableau d’analyse des lots de la guerre du golfe de la FDA sur le site Internet The Military Vaccine Resource Directory.

a.. AVA 020 - 11 ppb squalène (parts per billion ou parties par milliard)
b.. AVA 030 - 10 ppb squalène
c.. AVA 038 - 27 ppb squalène
d.. AVA 043 - 40 ppb squalène
e.. AVA 047 - 83 ppb squalène

Ces valeurs furent confirmées par le professeur R.F. Garry devant la Chambre des représentants. GARRY EST L'HOMME QUI DECOUVRIT LE LIEN ENTRE LE SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE ET LE SQUALENE.

SELON SES CONCLUSIONS, LE SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE FUT PROVOQUE PAR LE SQUALENE, DONT L’USAGE PAR LE PENTAGONE FUT INTERDIT EN 2004 PAR UN JUGE DE LA COUR FEDERALE.

Comme nous le voyons en page 6 de ce document de l'EMEA, LE VACCIN PANDREMIX CONTIENT 10,68 MG DE SQUALENE PAR 0,5 ML. CELA CORRESPOND A 21.360.000 MICROGRAMMES PAR MILLIARD DE MICROGRAMMES D'EAU [21,36 grammes par litre, ndt], SOIT UN MILLION DE FOIS PLUS DE SQUALENE PAR DOSE QU’EN (4) [qu’indiqué dans le tableau ci-dessus, ndt]. IL Y A TOUTES LES RAISONS DE PENSER QUE CELA RENDRA LES GENS MALADES A UN DEGRE BIEN SUPERIEUR A CELUI DE 1990-91. CELA ME SEMBLE ASSEZ MORTEL... »

Et puis, en cherchant la confirmation de « Novartis met du gp 120 (une protéine du VIH/SIDA) dans ses vaccins, » j'ai trouvé ce qui suit...

LE VACCIN POURRAIT ETRE PLUS DANGEREUX QUE LA GRIPPE PORCINE

Socio-Economics, Dr Russell Blaylock, 15 juillet 2009

Ndt : La traduction en français de cet article existe déjà ici :
www.alterinfo.net/Grippe-Porcine-A-Le-Vaccin-Pourrait-Etre-Plus-Dangereux-Que-La-Grippe-Elle-Meme_a34919.html

GRIPPE PORCINE (A) : LE VACCIN POURRAIT ETRE PLUS DANGEREUX QUE LA GRIPPE ELLE-MEME

..Ce qui est terrifiant, c'est que CES VACCINS CONTIENNENT DES COMPOSANTS, DENOMMES ADJUVANTS IMMUNITAIRES QUI SONT A L'ORIGINE DE DESORDRES AUTO IMMUNES DEVASTATEURS, DONT L'ARTHRITE RHUMATOÏDE, LA SCLEROSE EN PLAQUES ET LE LUPUS, COMME L'ONT MONTRE UN CERTAIN NOMBRE D'ETUDES...C'EST EVIDENT QUE LES FABRICANTS DE VACCINS VONT ENGRANGER DES MILLIARDS DE $ DE PROFITS DE CETTE PANDEMIE DONT L' OMS ET LES GOUVERNEMENTS FONT LA PROMOTION..."

Au printemps une épidémie de grippe porcine s'est déclarée au Mexique qui a finalement touché 4910 Mexicains et provoqués 85 morts. Alors qu'elle s'étendait aux Etats Unis, LE VIRUS A SEULEMENT PROVOQUE DES CONTAMINATIONS LEGERES DU TYPE GRIPPE COURANTE.

A cause des déplacements en avion et à l'absence de contrôle sur les vols en provenance du Mexique par les fonctionnaires du service public, le virus s'est propagé dans le monde entier. Malgré les prédictions de nombreux morts et de l'apocalypse, le virus est resté relativement bénin, comme ce qui se passe chaque année avec les épidémies de grippe.

DANS LE MONDE ENTIER IL N'Y A EU QUE 311 DECES SUR UN TOTAL DE 70.893 CAS DE CONTAMINATION PAR LE VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE REPERTORIES. Aux Etats Unis, il y a eu 27.717 cas avec 127 décès. Chaque décès est une tragédie, mais UN TAUX DE DECES AUSSI BAS NE DEVRAIT PAS SERVIR A METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE GOUVERNEMENTALE AUSSI DRACONIENNE.

On peut rappeler à bon escient que LES "CENTERS FOR DESEASE CONTROL" (CENTRES DE CONTROLE DES MALADIES), AVEC LA COMPLICITE DES MEDIAS, NOUS RAPPELLENT CONSTAMMENT QUE CHAQUE ANNEE 36 000 PERSONNES MEURENT DE LA GRIPPE, UN CHIFFRE PROUVE ETRE UN MENSONGE. Dans le cas de la grippe porcine on parle de plus de 300 décès dans le monde entier.

Ce virus continue d'être une énigme pour les virologues. Dans le numéro de Nature du 30 Avril 2009, il y a une citation d'un virologue disant : " d'où diable a-t-il bien pu récupérer tous ces gènes que nous ne connaissons pas "? UNE ANALYSE APPROFONDIE DU VIRUS A MONTRE QU'IL CONTENAIT LE VIRUS ORIGINEL H1NI DE 1918, LE VIRUS DE LA GRIPPE AVIAIRE, ET DEUX NOUVEAUX GENES DU VIRUS H3N2 D'EURASIE. Les discussions continuent sur le fait que LE VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE POURRAIT ETRE UN VIRUS GENETIQUEMENT CONÇU.

Naturellement, les fabricants de vaccins se sont retrouvés en compétition pour produire le premier vaccin. LES PRINCIPAUX CONCURRENTS SONT BAXTER PHARMACEUTICALS ET NOVARTIS PHARMACEUTICALS, ce dernier ayant récemment racheté la société de fabrication de vaccins Chiron secouée par des scandales. CES DEUX MULTINATIONALES ONT PASSE DES ACCORDS AVEC L' OMS (ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE) POUR PRODUIRE UN VACCIN CONTRE LA PANDEMIE.

LE VACCIN DE BAXTER, APPELE CELVAPAN, A RAPIDEMENT OBTENU UN CERTIFICAT D'AUTORISATION DE MISE EN VENTE. Il EST BASE SUR UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE VIRALE CELLULAIRE, QUI UTILISE DES CELLULES CULTIVEES PROVENANT DU SINGE VERT AFRICAIN. LES TISSUS DE CE MEME ANIMAL TRANSMETTENT UN CERTAIN NOMBRE DE VIRUS CONTAMINANT LES VACCINS, DONT LE VIRUS DU VIH.

LA SOCIETE BAXTER A ETE ASSOCIEE A DEUX SCANDALES MEURTRIERS. LE PREMIER S'EST PASSE EN 2006 QUAND DES COMPOSANTS HEMOPHILES ONT ETE CONTAMINES PAR LE VIRUS DU VIH ET ONT ETE INJECTES A DES DIZAINES DE MILLIERS DE PERSONNES, DONT DES MILLIERS D'ENFANTS. BAXTER A CONTINUE A METTRE SUR LE MARCHE DES VACCINS CONTAMINES AU VIH MEME APRES QUE LA CONTAMINATION AIT ETE CONNUE.

LE DEUXIEME EVENEMENT S'EST PRODUIT RECEMMENT QUAND ON A DECOUVERT QUE BAXTER AVAIT MIS SUR LE MARCHE UN VACCIN CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE QUI CONTENAIT LE VIRUS DE LA GRIPPE AVIAIRE, QUI AURAIT PU PRODUIRE UNE VERITABLE PANDEMIE DANS 18 PAYS. Heureusement, des techniciens alertes de laboratoires de République Tchèque ont découvert la combinaison mortelle et ont éventé l'affaire avant que le désastre ne se répande mondialement.

MALGRE CES DEUX EVENEMENTS MORTELS, L' OMS A MAINTENU SON ACCORD AVEC BAXTERPHARMACEUTICALS POUR PRODUIRE LE VACCIN CONTRE LA PANDEMIE MONDIALE.

NOVARTIS, LE DEUXIEME CONCURRENT, A EGALEMENT UN ACCORD AVEC L' OMS POUR UN VACCIN CONTRE LA PANDEMIE. NOVARTIS SEMBLE AVOIR REMPORTE LE CONTRAT, CAR LEUR VACCIN EST BIENTOT PRET.
Ce qui est terrifiant, c'est que CES VACCINS CONTIENNENT UN COMPOSANT, DENOMME ADJUVANT IMMUNITAIRE QUI EST A L'ORIGINE DE DESORDRES AUTO IMMUNES DEVASTATEURS, DONT L'ARTHRITE RHUMATOÏDE, LA SCLEROSE EN PLAQUES ET LE LUPUS, COMME L'ONT MONTRE UN CERTAIN NOMBRE D'ETUDES.

DES ETUDES BASEES SUR DES EXPERIMENTATIONS ANIMALES UTILISANT CET ADJUVANT ONT MONTRE QU'IL ETAIT MORTEL. Une étude utilisant 14 cochons d’Inde a trouvé que quand on leur injectait cet adjuvant spécial seul un animal survivait. Une nouvelle étude du même type a abouti au même taux de mortalité.

ALORS, QUEL EST CE COMPOSANT ? DENOMME SQUALENE, c'est un composant huileux. La société Chiron, qui fabrique le vaccin contre l'anthrax mortel, fabrique un adjuvant LE MF-59 QUI CONTIENT DEUX PRINCIPAUX COMPOSANTS INQUIETANTS - LE SQUALENE ET LE GP120. Un certain nombre d'études ont montré que le squalène peut déclencher, si injecté, toutes les maladies auto immunes citées ci dessus.

Le MF-59 a été utilisé dans plusieurs vaccins.Ces vaccins, dont celui contre le tétanos et la diphtérie, sont les mêmes vaccins fréquemment associés à des réactions négatives.

J'ai passé en revue un certain nombre d'études sur cet adjuvant et j'ai trouvé quelque chose d'intéressant. Plusieurs études réalisées à partir de tests sur des sujets humains ont trouvé que le MF-59 était un adjuvant immunitaire très sûr. Mais quand j'ai vérifié pour voir qui avait fait ces études, j'ai trouvé - sans surprise - qu'elles avaient été faites par Novartis Pharmaceutical Cie et Chiron Pharmaceutical Cie, qui ont fusionné. Toutes ont été publiées dans des journaux médicaux "prestigieux". De même, ce qui n'est pas surprenant, UN GRAND NOMBRE D'ETUDES FAITES PAR DES LABORATOIRES INDEPENDANTS ET DES INSTITUTS DE RECHERCHE ONT TOUS TROUVE UN LIEN ENTRE LE MF-59 ET DES MALADIES AUTO IMMUNES.

LE SQUALENE DANS LES VACCINS A ETE FORTEMENT LIE AU SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE. En Août 1991, Antony Principi, Secrétaire pour les affaires des vétérans, a admis que des soldats vaccinés avec le vaccin contre l'anthrax de 1990 à 1991 avait eu un RISQUE ACCRU DE 200% DE DEVELOPPER UNE SLA, (SCLEROSE LATERALE AMYOTROPHIQUE), MALADIE MORTELLE, EGALEMENT DENOMMEE MALADIE DE LOU GEHRIG. Les soldats ont également souffert d'un certain nombre de MALADIES HANDICAPANTES ET REDUISANT LEUR ESPERANCE DE VIE, TELLES LA POLYARTHRITE NOUEUSE, LA SCLEROSE MULTIPLE OU SCLEROSE EN PLAQUES (SEP), LE LUPUS, LA MYELITE TRANSVERSALE (UN DESORDRE NEUROLOGIQUE CAUSE PAR UNE INFLAMMATION DE LA MOELLE EPINIAIRE), L'ENDARDITE (UNE INFLAMMATION DE LA PAROI INTERNE DU COEUR), LA NEVRITE OPTIQUE AVEC CECITE ET LA GLOMERULONEPHRITE ( UNE PATHOLOGIE DU REIN).

PARCE QUE LE SQUALENE, PRINCIPAL COMPOSANT DANS LE MF-59, PEUT INDUIRE UNE HYPER REACTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE ET PROVOQUER UNE REACTION AUTO IMMUNE, UN VERITABLE DANGER EXISTE D'UNE ACTIVATION PROLONGEE DES CELLULES IMMUNITAIRES DU CERVEAU, LES CELLULES DE LA MICROGLIE (CELLULES MICROGLIALES). CE GENRE D'ACTIVATION PROLONGEE A ETE FORTEMENT ASSOCIEE A DES MALADIES TELLES LA SCLEROSE EN PLAQUES, LA MALADIE D'ALZHEIMER, LA SCLEROSE LATERALE AMYOTROPHIQUE, ET PEUT ETRE AUSSI L'ENCEPHALITE LIEE A UNE VACCINATION. Il a été démontré que l'activation du système immunitaire systémique, comme cela se passe lors d'une vaccination, active rapidement en même temps la microglie du cerveau, et cette inflammation du cerveau peut persister pendant de longues périodes.

DE MEME, COMMENT LE GP120 ARRIVERAIT-IL JUSQU'AU CERVEAU ? DES ETUDES D'AUTRES ADJUVANTS IMMUNITAIRES UTILISANT DES TRACEURS TECHNIQUES PRECIS ONT MONTRE QU'ILS ENTRENT HABITUELLEMENT DANS LE CERVEAU APRES VACCINATION. Ce que la plupart des gens ne savent pas, même les docteurs qui recommandent les vaccins, c'est que la plupart de ces études de ces firmes pharmaceutiques n'observent les patients que seulement pendant une ou deux semaines après la vaccination. CE TYPE DE REACTION PEUT PRENDRE DES MOIS OU MEME DES ANNEES AVANT DE SE MANIFESTER.

C'est évident que les fabricants de vaccins vont engranger des milliards de $ de profits de cette pandémie dont l'OMS et les gouvernements font la promotion. Novartis, le fabricant du vaccin de la nouvelle pandémie, a récemment annoncé qu'il ne fournirait pas de vaccins gratuits pour les pays pauvres - tout le monde paie.

VOUS DEVEZ GARDER A L'ESPRIT QU'UNE FOIS QUE LE VACCIN EST INJECTE, VOUS NE POUVEZ PAS FAIRE GRAND CHOSE POUR VOUS PROTEGER - AU MOINS AVEC LA MEDECINE CONVENTIONNELLE. CELA PEUT VOULOIR DIRE UNE VIE AFFECTEE PAR UNE MALADIE INVALIDANTE ET UNE MORT PREMATUREE.

IL Y A DES MOYENS BEAUCOUP PLUS SURS DE SE PROTEGER DE CE VIRUS DE LA GRIPPE, TELLES QUE DES DOSES PLUS ELEVEES DE VITAMINE D3, DES SUPPLEMENTS POUR RENFORCER LE SYSTEME IMMUNITAIRE, ET UNE ALIMENTATION SAINE.

Dr Russell Blaylock 07/07/09. Copyright http://www.newsmax.com/

Note cet article est strictement publié à titre d'information, les conseils prodigués en fin d'article ne constituent en rien un acte médical, et ne sauraient être interprétés comme tel.

Selon le journaliste d'investigation Matsumoto :

"Matsumoto dit que LE SQUALENE PEUT ETRE CONSIDERE COMME LE DECLENCHEUR D’UNE AUTHENTIQUE ARME BIOLOGIQUE. LES CHERCHEURS SOVIETIQUES L’ONT BAPTISE « BOMBE A RETARDEMENT BIOLOGIQUE !!! »… Matsumoto et le Dr Pam Asa doivent conclure que « CES TYPES D’ADJUVANTS (HUILEUX) CONSTITUENT L’ARME CHIMIQUE LA PLUS INSIDIEUSE QUI AIT JAMAIS ETE CONÇUE ».Ceci comprend également le squalène. Depuis les années ’80, les soviétiques savaient que CES PRODUITS POUVAIENT ETRE EMPLOYES COMME ARMES CHIMIQUES."

Article original : http://www.rense.com/general87/mill.htm
Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour Alter Info


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:27:58 (01/10/2010 10:27:58)

URGENT ! MEGA ALERTE ROUGE !!! ON FAIT MUTER LE H1N1 (PEU VIRULENT) DE FORCE PAR MANIPULATION GENETIQUE EN LABORATOIRE P4, A LYON !‏

Chers amis,

Ce qui suit est absolument criminel. Sur l'article que l'on trouve sur http://www.lyonmag.com/article/10958/bruno-lina-la-vaccination-est-le-pilie… , on trouve la déclaration d'un de ces scientifiques fous, nommé Bruno Lina.

Ce sale type, qui ne jure que par la soi-disant "efficacité des vaccins", travaille au labortaoire P4 à Lyon (France). Il déclare des choses affolantes. Jugez plutôt :


Lyon Mag.com : Quels types de recherches sont menés au sein du laboratoire contre le virus de la Grippe A ?

Bruno Lina : On essaye d’imaginer l’évolution de ce virus. Et PARMI LES SCÉNARII QUI SONT POSSIBLES, IL Y A LE FACTEUR DE VIRULENCE. LES TRAVAUX QUE L’ON MÈNE DONC AUJOURD’HUI DANS LE P4 CONCERNENT LE VIRUS H1N 1, ET DANS LEQUEL ON INTRODUIT UN GÈNE DE VIRULENCE POUR VOIR SI CELUI-CI L’ACCEPTE ET S’IL DEVIENT DU MÊME COUP PLUS DANGEREUX. POUR L’INSTANT, LE VIRUS A BEAUCOUP DE MAL À ACQUÉRIR LE FACTEUR DE VIRULENCE. Mais notre objectif est d’avoir un coup d’avance par rapport à ce qu’il pourrait se passer dans la nature et d’anticiper l’apparition d’une mutation traitée en laboratoire.


AUTREMENT DIT , LE VIRUS H1N1 ACTUEL (DEJA CREE ARTIFICIELLEMENT ET DE FACON PREMEDITEE) N'EST PAS VIRULENT, ET ON ESSAIE DE LE FAIRE DEVENIR TRÈS VIRULENT DE FORCE PAR MANIPULATION GÉNÉTIQUE !!!

Dans cet article, il est question du laboratoire P4 de LYON...

Mais qu'est-ce qu'un laboratoire P4 ?


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_P4

"La classification P4 d'un laboratoire signifie pathogène de classe 4 et le rend susceptible d'abriter des micro-organismes très pathogènes. Ces agents de classe 4 sont caractérisés par leur haute dangerosité (taux de mortalité très élevé en cas d'infection), l'absence de vaccin protecteur, l'absence de traitement médical efficace, et la transmission possible par aérosols. La protection maximale exigée pour manipuler ces germes est désignée par le sigle NSB4 (niveau de sécurité biologique 4)."

Il est donc évident que l'on travaille sur ce virus afin de le rendre beaucoup plus dangereux (sans quoi, ces travaux ne s'effectueraient pas dans un laboratoire P4 !)...

"Pourquoi donc faire muter le virus et le rendre plus dangereux ?", se diront les personnes non averties.

Eh bien, la logique est absolument criminelle, mais simple : le virus actuel n'est pas très dangereux, donc le recours à une loi martiale médicalisée avec des mesures totalitaires et d'exception ainsi qu'une vaccination obligatoire ou forcée, semble exagéré (pour ceux qui l'ignorent, c'est là le but réel de la grippe H1N1). Tandis qu'avec un virus beaucoup plus dangereux, cela devient logique, donc mieux accepté par les populations !

On finira bien entendu par découvrir qu'un "incident" s'est produit et qu'une fiole de ce virus H1N1 plus dangereux a "éclaté malencontreusement" lors d'un trajet dans un train suisse, par exemple (comme cela a été le cas il y a quelques mois)... Les mesures draconiennes, totalitaires et génocidaires pourront alors entrer en vigueur, via la vaccination. Evidemment, le vaccin, lui , contiendra toujours les mêmes adjuvants toxiques et mortels...

EN D'AUTRES TERMES, EN CE MOMENT MEME, DES DOCTEURS MENGELE AU SERVICE DU GOUVERNEMENT SONT EN TRAIN DE RENDRE, DE FACON ARTIFICIELLE ET DELIBEREE, LE VIRUS H1N1 BEAUCOUP PLUS DANGEREUX AFIN QUE LE GENOCIDE VACCINATOIRE SOIT MIEUX ACCEPTE, ET QUE LA LOI MARTIALE MEDICALISEE SOIT DECLAREE PARTOUT !!!

Ceux qui commanditent de telles expériences méritent tout simplement d'être fusillés !

Si des mouvements de révolte n'éclatent pas très bientôt contre les gouvernements et l'OMS, ce qui suivra dans les mois qui viennent sera un véritable ENFER !!!


BONNE REVOLUTION... OU BONNE ESCLAVAGE, BONNE DICTATURE, BONNE VACCINATION ET BONNE MORT ! Vic.

Je vous poste l'interview entière de cette crapule de Bruno Lina, article qui prouve par A+B l'implication des scientifiques et du gouvernement dans la mutation délibérée du virus !

Comme vous le verrez, il s'agit d'un véritable article de désinformation, qui nie totalement les dangers mortels des vaccins et qui, au contraire, en fait l'apologie ! C'est tout bonnement criminel ! [/color]

Source : http://www.lyonmag.com/article/10958/bruno-lina-la-vaccination-est-le-pilie…

16-07-2009

BRUNO LINA : « LA VACCINATION EST LE PILIER DE LA LUTTE CONTRE LA GRIPPE A »


Valérie Pécresse, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a annoncé jeudi matin un effort supplémentaire d’urgence de 2 millions d’euros en faveur de la recherche. La ministre était en visite à Lyon, au sein du laboratoire de recherches P4 à Gerland. Elle est ainsi venue apporter son soutien aux chercheurs français et faire un état des lieux sur l’avancement de la compréhension du virus. Bruno Lina, qui dirige les travaux sur le virus H1N1 au sein de P4, revient pour Lyon Mag.com sur ces recherches et plus généralement sur la grippe A.

Lyon Mag.com : Quels types de recherches sont menés au sein du laboratoire contre le virus de la Grippe A ?

Bruno Lina : On essaye d’imaginer l’évolution de ce virus. Et parmi les scénarii qui sont possibles, il y a le facteur de virulence. Les travaux que l’on mène donc aujourd’hui dans le P4 concernent le virus H1N 1, et dans lequel on introduit un gène de virulence pour voir si celui-ci l’accepte et s’il devient du même coup plus dangereux. Pour l’instant, le virus a beaucoup de mal à acquérir le facteur de virulence. Mais notre objectif est d’avoir un coup d’avance par rapport à ce qu’il pourrait se passer dans la nature et d’anticiper l’apparition d’une mutation traitée en laboratoire.

Vous avez l’impression d’avoir engagé une course contre la montre ?

C’est un peu une course contre la montre dans la mesure où l’on est en train de faire face à une pandémie qui nait. Et on voit ces virus évoluer plus ou moins rapidement. Et tout l’objectif est d’accumuler un maximum d’informations concernant les vaccins et les traitements, de manière à pouvoir agir de façon raisonnée et scientifique pour modifier soit un vaccin, soit la prise en charge des patients.

Quel regard portez-vous sur les « grippe party » organisées dans certains pays ?

Faire ce type d’évènement est ridicule. Est-ce qu’il y avait des « SARS party » ? Est-ce qu’il y avait des « staphylocoque party » ? Non. Ca ne tient pas debout, ça n’a pas de sens, c’est une hérésie. L’objectif lorsqu’on travaille contre une pandémie, c’est d’éviter que les gens soient infectés. Donc avoir des conduites d’infection spontanées telles qu’on l’observe aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, c’est marcher sur la tête et c’est faire tout à l’envers. Statistiquement, une personne sur 1000 meurt de la grippe A. Donc si on rassemble 1000 personnes dans un coin, il y en a une qui mourra. Avec les vaccins, personne ne mourra.

La vaccination est-elle toujours la solution la plus efficace aujourd’hui ?

C’est le pilier de la lutte contre la pandémie. Il va nous permettre de réduire très significativement le phénomène. Selon un modèle mathématique, si on arrive théoriquement à vacciner 90% des enfants, on réduit la taille de la pandémie et le nombre de personnes infectées de moitié à l’échelle française, soit 12 millions de personnes infectées au lieu de 24 millions.

En situation de pandémie, comment la France va devoir se comporter lors des évènements qui rassemble de la population ? (rencontres sportives, concerts, écoles, …)

Déjà, il faut savoir qu’une personne ne va pas contaminer 20 000 personnes. Mais c’est vrai que, très clairement, le regroupement est un phénomène d’amplification de la pandémie. Peut-être que si celle-ci prend de l’ampleur à l’automne, les regroupements de personnes pourraient ne plus être autorisés pendant une période limitée. Je ne peux pas vous donner une date de fermeture du Stade de Gerland, mais il faut savoir que cette solution sera envisagée. Idem pour les écoles, car s’il y a situation de pandémie, les établissements scolaires seront fermés.

Propos recueillis par Gwenaël Windrestin


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:31:13 (01/10/2010 10:31:13)

LE TAMIFLU POSSEDE DES EFFETS SECONDAIRES IMPORTANTS ET NEFASTES SUR LES ENFANTS !!!

Chers amis,

VOICI QUE LA BELGIQUE DECOUVRE (ENFIN !) QUE LE TAMIFLU, CE MEDICAMENT SOI-DISANT « SI EFFICACE » ET « SI INOFFENSIF », EST EN REALITE UNE MERDE TOXIQUE QUI POSSEDE DES EFFETS SECONDAIRES IMPORTANTS ET NEFASTES SUR LES ENFANTS ! ET IL EST INEFFICACE, DE SURCROÎT !

Ceux qui me lisent depuis des années se souviendront que nous avions déjà abordé ce thème il y a 2 ou 3 ans, car au Japon, il avait été prouvé qu’il existait un lien entre la prise de Tamiflu et le renforcement des tendances suicidaires chez les adolescents. Voilà donc un "médicament" nocif pour les enfants et les adolescents... Inutile de dire qu'il n'est pas recommandé poru les adultes non plus !

Mauvaise nouvelle, donc : le vaccin « contre » le H1N1 (que nos « braves » gouvernements ont commandé par millions d’unités) va être bourré de squalène et autres poisons hyper toxiques, voire mortels, et le Tamiflu (commandé par millions de boîtes par les mêmes gouvernements félons) possède des effets secondaires…

A REMARQUER : AUCUN GOUVERNEMENT, A CE JOUR, N’A DECOMMANDE NI N’A DECIDE DE SUPPRIMER LE VACCIN MEURTRIER OU LE DANGEREUX TAMIFLU, MALGRE LE FAIT QUE LES ORDURES AU POUVOIR SONT EXTREMEMENT BIEN RENSEIGNEES SUR LES EFFETS ULTRA-NOCIFS DE CEUX-CI… IL S’AGIT DONC BIEN D’UN CRIME DELIBERE CONTRE L’HUMANITE !

A ce stade, nous pouvons réellement dire que ceux qui accepteront le vaccin ou/et le tamiflu en ayant lu ces lignes sont vraiment des abrutis…

L’article édifiant, ci-dessous.

BONNE REVOLUTION, OU BONNE MORT ! Vic.


Source :http://www.lesoir.be/actualite/sciences_sante/2009-08-05/tamiflu-indique-enfants-721401.shtml

GRIPPE A/H1N1 : LE TAMIFLU CONTRE-INDIQUE AUX ENFANTS ?

Frédéric Soumois
Mercredi 05 août 2009, 09:32

EXCLUSIF - UNE ETUDE DU CENTRE EUROPEEN DE CONTROLE DES MALADIES CONTAGIEUSES MENEE EN ANGLETERRE MONTRE QUE L'ANTIVIRAL « MIRACLE » – LE TAMIFLU – A CAUSE D'IMPORTANTS EFFETS SECONDAIRES A LA MOITIE DES ENFANTS EXPOSES A LA GRIPPE A/H1N1 PAR UN CAMARADE. CELA RELANCE LA QUESTION DE L'UTILISATION MASSIVE DU MEDICAMENT A TITRE PREVENTIF.

C'ETAIT FIN AVRIL. DANS UNE ECOLE ANGLAISE, UN ENFANT EST REVENU DE CANCUN, AU MEXIQUE, AVEC LA GRIPPE A/H1N1. L'ECOLE A ETE FERMEE ET TOUS LES ENFANTS ONT REÇU DU TAMIFLU, un antiviral très populaire depuis qu'il est identifié comme quasi le seul médicament disponible contre le nouveau virus, faute de vaccin.

Faute de décompte exact, on ne sait pas combien d'infections ont ainsi été évitées. Mais LA MOITIE DES ENFANTS ONT SUBI DES EFFETS SECONDAIRES IMPORTANTS. Bien davantage que ce que les études préalables à l'agrément du médicament laissaient deviner. De plus, DES EPIDEMIOLOGISTES SOULIGNENT QUE LE TAMIFLU A ECHOUE DANS SON OBJECTIF PREMIER, QUI ETAIT DE LIMITER LE CARACTERE INFECTIEUX DE CHAQUE MALADE, PUISQUE LE VIRUS CIRCULE SUR TOUTE LA PLANETE. « LA QUESTION DE L'EQUILIBRE ENTRE LE BIENFAIT DU MEDICAMENT ET D'EVENTUELS EFFETS TOXIQUES DOIT DONC ETRE REPOSEE CLAIREMENT. CETTE GRIPPE-CI N'EST PAS PLUS GRAVE QU'UNE GRIPPE SAISONNIERE. OR, ON NE DONNE PAS D'ANTIVIRAL AUX ENFANTS EN BONNE SANTE LORS DE LA GRIPPE ORDINAIRE. ON NE DEVRAIT DONC PAS LEUR DONNER DE TAMIFLU POUR CETTE NOUVELLE GRIPPE », explique le docteur Anne Malfroot (UZ-Brussel-VUB).

Notre enquête dans Le Soir de ce mercredi


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:32:49 (01/10/2010 10:32:49)

TAMIFLU : UN « MEDICAMENT » INEFFICACE, DANGEREUX, SPONSORISE PAR LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET RESERVE POUR LES DUPES !

Chers amis,

Voici un autre article très instructif, datant de 2006 et concernant le Tamiflu (à l’époque, la grippe aviaire ne se propageait pas encore d’homme à homme, et on ne parlait pas encore de la grippe A/H1N1, bien sûr. Cette situation a rapidement changé grâce aux "bons soins" de l'industrie criminelle ).

CREE A LA BASE PAR GILEAD, ENTREPRISE DANS LAQUELLE LE TRISTE SIRE DONALD RUMSFELD AVAIT LA MAIN HAUTE (OUI, LE MEME DONALD RUMSFELD QUI EST LIE AUX HORREURS PERPETREES PAR LES AMERICAINS DANS LA SALE « GUERRE CONTRE LE TERRORISME », LE MEME DONALD RUMSFELD QUI EST LIE EGALEMENT A L’APPARITION DE L’ASPARTAME, CE POISON CANCERIGENE – BREF, UN VERITABLE « HUMANISTE », COMME VOUS POUVEZ LE VOIR ! ), LE TAMIFLU FUT RAPIDEMENT PROMU PAR CERTAINES INSTANCES MONDIALES (= NOUVEL ORDRE MONDIAL).

C’EST EN EFFET VIA UN COMMUNIQUE DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE (NOUVEL ORDRE MONDIAL) ET UNE PROPAGANDE IGNOBLE DES MASS MEDIAS QUE LE TAMIFLU A COMMENCE A SE VENDRE, ALORS QUE CE MEDICAMENT N’AVAIT VRAIMENT RIEN D’EXCEPTIONNEL.

VOUS VERREZ EN DETAIL DANS L’ARTICLE QUI SUIT (UN DES RARES BONS ET SERIEUX ARTICLES PUBLIES DE TEMPS A AUTRE PAR LES MASS MEDIAS) QUE LE TAMIFLU EST TOTALEMENT INEFFICACE, ET QU’IL EST DANGEREUX POUR LES ENFANTS.

MAIS CES DEFAUTS ET DANGERS N’EMPECHENT PAS NOS AUTORITES GOUVERNEMENTALES DE VENDRE CE PIEGE A CON MEDICAL COMME LA PANACEE DES ANTIVIRAUX CONTRE LA GRIPPE H1N1 ! CRIME PREMEDITE CONTRE NOTRE SANTE, AFIN DE VENDRE LES IMMENSES STOCKS INVENDUS DE CE « MEDICAMENT » DE CHARLATAN, SANS AUCUN DOUTE…

C’est via la propagande des mass médias, de l’industrie pharmaceutique (mortifère) et des gouvernements que le Tamiflu a rapporté des milliards d’euros ou de dollars à l’industrie… On voit donc qu’avec les bons pistons (poussée du nouvel ordre mondial + propagande mensongère des mass médias), on peut faire vendre et accepter n’importe quelle saloperie aux populations ! Si les populations étaient un peu moins crédules et avaient un peu plus d’esprit critique, ce genre de chose ne devrait pas arriver.

Voici donc un article sur lequel méditer et réfléchir.

CONTRE LE H1N1, NE VOUS FAITES SURTOUT PAS VACCINER, ET NE PRENEZ PAS DE TAMIFLU. DU MOINS, SI VOUS TENEZ A VOTRE SANTE ET A CELLE DE VOS PROCHES…

Il est grand temps qu’une grande résistance des peuples se mette en place face à la désinformation et aux campagnes de propagande démesurées qui visent à rendre ces poisons obligatoires.

Mais il faudra faire TRES vite ! Car d’ici fin septembre/début octobre, il sera trop tard !

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON EMPOISONNEMENT ET BONNE MORT ! Vic.


Sources : http://www.legrandsoir.info/article3400.html et http://www.dietra.ch/dietra-vie/etudes/sante/vaccins/tamiflu2.pdf

12 mars 2006

TAMIFLU, UN REMEDE POUR LES "PIGEONS"

Par Serena TINARI

Il manifesto, 8 mars 2006.

Genève, 24 août 2005. Un communiqué DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE informe que le colosse pharmaceutique Hoffmann-La Roche a donné à la communauté internationale trois millions de traitements au Tamiflu, qui seront destinés à la lutte contre la grippe aviaire dans les pays les plus pauvres. « En cas de pandémie et s’il est associé à d’autres mesures, l’administration de Tamiflu pourrait aider à limiter les maladies et les morts et contenir l’explosion du virus. Ou à en ralentir la diffusion », affirme la suprême autorité pour la santé publique. Dans son quartier général de Bâle, l’état-major de Roche doit avoir trinqué à l’excellente contribution pour son image de marque. Avec son obole à l’OMS, le géant pharmaceutique s’affiche du côté des pauvres. ET AVEC LE COMMUNIQUE DE L’OMS, LE TAMIFLU ENTRE EN PISTE DANS LE CIRQUE MEDIATIQUE DE L’AGE DE LA GRIPPE AVIAIRE. C’est une véritable consécration. Dans le pain quotidien de chiffres qu’on nous dispense sur un ton pandémique, entre un bûcher de poulets brûlés vifs et des « men in white » qui désinfectent, se propage « l’unique antiviral qui pourrait s’opposer à la grippe aviaire humaine ». EN L’ESPACE DE QUELQUES MOIS, ET EN DEPIT DU CONDITIONNEL, SOIXANTE NATIONS S’ASSURENT DE RESERVES POUR 25 % DE LEUR POPULATION, tandis que les pharmacies sont prises d’assaut par ceux qui se méfient des promesses des gouvernements. Roche annonce que les usines travaillent 24 heures sur 24 : depuis 2004 jusqu’à fin 2006, la production de la précieuse poudre blanche sera décuplée.

Un médicament de peu

Curieux destin, pour un MEDICAMENT JUSQU’A PRESENT CONSIDERE PAR LES HOMMES DE L’ART COMME DE LA « CAMELOTE ». LE TAMIFLU, PRINCIPE ACTIF DE L’OSELTAMIVIR, EST DECOUVERT EN 1994 PAR LES CHERCHEURS DE GILEAD SCIENCES, entreprise bio pharmaceutique dont le siège est en Californie. CHEZ GILEAD, LE SECRETAIRE D’ETAT DONALD RUMSFELD EST CHEZ LUI : IL EN A ETE LE DIRECTEUR EN 1988, LE PRESIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE 1997 A 2001, ET IL Y EST TOUJOURS ACTIONNAIRE. EN 1996, GILEAD CEDE A ROCHE TOUS LES DROITS D’EXPLOITATION DU TAMIFLU, CONTRE 10 % DES VENTES. Le médicament arrive sur le marché nord-américain et suisse en 1999-2000, et dans la majorité des pays européens entre 2002 et 2003. Indication : grippe saisonnière.

JUSQU’A L’ARRIVEE DE LA GRIPPE AVIAIRE, LE TAMIFLU VENDAIT PEU - TELLEMENT PEU QUE DANS LES SALONS DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE MONDIALE ON MURMURAIT QUE ROCHE PENSAIT A LE RETIRER DU MARCHE. Les tests effectués avant la commercialisation indiquent, en fait, qu’Oseltamivir, en jargon technique « inhibiteur de la neuraminidase » agit sur les souches « A » et « B » de la grippe - souches que seul un examen approprié peut repérer avec certitude. Absorbé dans les 48 heures suivant l’apparition des premiers symptômes, Tamiflu peut réduire la durée de la grippe d’un jour et demi. Gain modeste, pour rivaliser avec lait au miel, cataplasmes et aspirine. De fait, EN GUISE DE PILULE MIRACLE, TAMIFLU AVAIT FAIT UN « FLOP ». Et Roche, en fait, ne semblait pas y tenir particulièrement. SI BIEN QU’EN 2005 GILEAD A DEMANDE - ET OBTENU – LA REVISION DE L’ACCORD DE 1996, A ECHEANCE DU CONTRAT, parce que la multinationale suisse n’en aurait pas fait assez pour la promotion du médicament et oublié de verser à son partenaire américain presque 20 millions de dollars. Gilead résume : « Roche a obtenu l’autorisation du marché avec 64 pays, mais ne l’a réalisé qu’avec 21 (...) et n’en n’a pas fait la promotion auprès des médecins, patients et autorités sanitaires ». Roche nie. Mais paye : dès novembre le contentieux a été déclaré clos avec satisfaction réciproque.

Est-ce un médicament efficace ?

Mais pourquoi Roche n’aurait-elle pas investi ses puissantes ressources de communication et marketing sur ce médicament ? Une réponse surgit spontanément à la lecture des articles et recherches publiées par les revues spécialisées. A LA QUESTION CLE, A SAVOIR « EST-CE UN MEDICAMENT EFFICACE ? », IL N’Y AURAIT PAS EU DE RESULTATS SCIENTIFIQUES SUFFISANTS. La critique de la newsletter suisse Infomed/Pharmakritik est douloureuse : « SUR LA BASE DES CONNAISSANCES ACTUELLES, IL N’EXISTE AUCUN GROUPE BIEN DEFINI DE MALADES DE LA GRIPPE AUXQUELS ON PUISSE CONSEILLER UN TRAITEMENT A BASE D’OSELTAMIVIR ».

La revue française Prescrire (seule revue médicale indépendante en France, non financée par des laboratoires, ndt) est catégorique : « A part les effets collatéraux, on ne comprend pas ce qu’il ajoute à la thérapie symptomatique traditionnelle ».

En février 2006, The Lancet enfonce le clou. LES CHERCHEURS DU GROUPE COCHRANE ONT EXAMINE 50 ETUDES SUR L’EFFICACITE DU TAMIFLU ET CONCLUENT : « ELLE EST TROP MODESTE POUR EN CONSEILLER L’UTILISATION ». Mais si l’effet sur la grippe serait faible, aucun spécialiste ne peut garantir l’efficience du Tamiflu sur la grippe aviaire humaine. Avant tout, parce que c’est un virus qui n’existe pas. La souche actuelle ne se transmet pas entre êtres humains - une poignée de cas suspects ont été signalés en Asie, mais si le virus avait déjà muté, face à 180 millions de volatiles morts, les victimes humaines seraient bien plus nombreuses que la rare centaine enregistrée jusqu’à présent. Et surtout, explique de Genève le porte parole de l’OMS pour la grippe aviaire, parce que « nous n’avons pas de données cliniques pour l’affirmer ».

LES ESPOIRS DES GOUVERNEMENTS MONDIAUX ONT ETE DECLENCHES PAR CONTRE, PAR LA GROSSE ARTILLERIE DE LA STRATEGIE DE ROCHE POUR ASSOCIER OSELTAMIVIR A L’ARSENAL DE LA PANDEMIE REDOUTEE. Il s’agit d’un test de laboratoire, dont les conclusions ont été communiquées en 2004. Vingt rats ont été infectés par le virus H5N1 ; les dix rats traités avec un autre anti-viral sont morts ; des dix qui ont reçu de l’Oseltamivir, deux ont survécu. Expérience répétée ensuite, avec des résultats analogues : sur des rats atteints de l’aviaire, Oseltamivir fonctionnerait au moins un peu. Mais sur les êtres humains ? Dans la littérature très peu de cas sont rapportés de personnes affectées par la grippe aviaire et soignées par le Tamiflu. UNE ETUDE VIETNAMIENNE A ANALYSE DIX PATIENTS : DES CINQ TRAITES PAR LE TAMIFLU, QUATRE SONT MORTS.

Très citée, une recherche hollandaise, qui remonte à 2003 - mais c’était un autre virus (H7N7) et les résultats sont définis comme « non concluants ». The Lancet a donné le coup de grâce en janvier dernier : « Nous n’avons trouvé aucune preuve de l’efficacité des inhibiteurs de la neuraminidase sur la grippe aviaire humaine », a écrit Tom Jefferson du groupe Cochrane.

Les preuves de l’efficience du Tamiflu sont labiles au point de mettre dans l’embarras le porte parole de l’OMS, qui déclare : « C’est frustrant mais c’est la situation dans laquelle nous sommes. Le virus a touché tellement peu de personnes dans le monde que nous n’avons pas de patients sur lesquels tester le Tamiflu ».

Pire : au cours des dernières semaines, CERTAINS CHERCHEURS JAPONAIS ONT CONSTATE QU’EN ADMINISTRANT CE MEDICAMENT A CERTAINS MALADES DE L’AVIAIRE, CEUX-CI DEVELOPPENT IMMEDIATEMENT UNE RESISTANCE AU PRINCIPE ACTIF, QUI DONC NE FONCTIONNE PAS DU TOUT. Dick Thompson admet que, sur la question, il n’y a pas de programme de coordination particulier avec les hôpitaux asiatiques, ni de tests cliniques en cours.

D’autre part : « Nous ne savons pas ce qui peut arriver à l’avenir. Parce que si le virus mutait et se transmettait à l’homme, peut-être ne serait-ce plus le H5N1, et alors nous pourrions espérer que d’autres anti-viraux soient efficaces ». Et que ferons-nous des tonnes d’Oseltamivir stockées de par le monde ? La réponse des spécialistes est sans équivoque : dans le doute, par précaution et en espérant que ça serve à quelque chose, nous faisons des réserves.

Un médicament sûr ?

La deuxième question élémentaire à propos des médicaments, outre leur efficacité, est celle de leur sécurité. Selon Roche, Tamiflu a peu d’effets secondaires et ils sont légers, parmi lesquels nausées et vomissements. Thèse reprise par les autorités sanitaires et point fort d’un doute nébuleux : « nous ne sommes pas sûrs que ça fonctionnera », disent les experts, mais au moins...ça ne fait pas mal. Mais même là, il n’y a pas de consensus dans la communauté scientifique. Avant son approbation par les autorités sanitaires, un médicament est testé sur quelques milliers de personnes et il est difficile qu’émerge un effet secondaire rare. Le degré de sécurité du médicament se confirmera au fur et à mesure des années, quand des millions de personnes l’auront utilisé. Du Tamiflu, jeune et tout autre que champion des ventes, le réseau mondial de la pharmacovigilance sait peu de choses. Drugdex, une des banques de données internationales en la matière, à la question Oseltamivir, répond par une série de « non testé ».

Dans le doute, et en attendant des recherches cliniques ponctuelles, les autorités et l’industrie pharmaceutique affichent leur optimisme. Sauf AU JAPON : DANS CE PAYS OU LA PILULE PRECIEUSE A ETE LA PLUS VENDUE, LE TAMIFLU A ETE CORRELE A LA MORT SOUDAINE DE PLUSIEURS ENFANTS. Le président de l’institut de pharmaco vigilance japonais, Rokuro Hama, le répète dans tous les congrès et revues scientifiques depuis deux ans. Sur le British Medical Journal, Hama souligne que les enfants sont morts d’insuffisance respiratoire (collasso respiratorio) et cite trois études de laboratoire où « l’administration d’Oseltamivir à des bébés rats en a provoqué la mort par insuffisance respiratoire ». C’est justement sur la base de ces études qu’il n’est pas autorisé d’administrer du Tamiflu à des enfants de moins d’un an. De nombreux chercheurs, cependant, étant donnée la rareté de données cliniques, ont des doutes aussi sur la tranche des 1-12 ans. DU POINT DE VUE DES AUTORITES SANITAIRES, L’ARGUMENT CONCERNANT LES ENFANTS EST FAIBLE à cause, justement, du motif opposé. En cas de pandémie, ils constitueraient la catégorie la plus à risque. Et si le Tamiflu est le seul remède disponible, il faut pouvoir le leur donner à eux aussi. C’est la raison pour laquelle les autorités européennes et américaines en ont récemment autorisé l’usage dans un but prophylactique même sur des patients de 1 à 12 ans.

L’AUTRE EFFET INDESIRABLE DU TAMIFLU ENREGISTRE AU JAPON CONCERNE LE PSYCHISME : IL Y A EU DES MODIFICATIONS DU COMPORTEMENT ET SUICIDES CHEZ DES TRES JEUNES PATIENTS QUI L’AVAIENT PRIS. Selon Roche, ce sont des données faussées parce qu’ « en présence de forte fièvre, il est facile que les conditions psychiques d’un patient empirent ». Par précaution, en mai 2004, LES AUTORITES JAPONAISES ONT AJOUTE A LA LISTE DES EFFETS SECONDAIRES POSSIBLES DU TAMIFLU « TROUBLES NEUROLOGIQUES ET PSYCHOLOGIQUES : ALTERATION DE LA CONSCIENCE, COMPORTEMENTS ANORMAUX ET HALLUCINATIONS ». En novembre 2005, l’Emea, l’autorité européenne qui surveille la sécurité des médicaments, après avoir reçu deux signalements de suicide, a demandé à Roche de lui fournir toutes les données cliniques disponibles quant aux effets sur le psychisme.

En attendant, profits à la pelle

DANS TOUTE CETTE CONFUSION, UNE CHOSE EST CLAIRE : HOFFMAN-ROCHE FAIT DU FRIC A LA PELLE. EN 2005, LE CHIFFRE D’AFFAIRES DU TAMIFLU A DEPASSE LE MILLIARD D’EUROS ET LA MULTINATIONALE A REALISE UN CHIFFRE DE PLUS DE 22,5 MILLIARDS D’EUROS, le meilleur résultat de son histoire. Pas mal, pour un MEDICAMENT DONT L’EFFICACITE EST ASSOCIEE A UNE SERIE DE « SI » ET DE « PEUT-ETRE ».

Entre temps, pendant que la moitié de la planète implorait qu’on augmente la production ou qu’on délivre le brevet pour permettre la fabrication de « génériques », l’industrie pharmaceutique suisse alimentait la légende. Provenant de l’anis étoilé cultivé en Chine, Tamiflu « a un processus de fabrication articulé en 12 étapes qui requièrent de 6 à 8 mois de travail et des technologies sophistiquées ». En octobre 2005, Roche fait savoir qu’il est disposé à négocier. La pression des Nations Unies et des USA s’est manifestée, mais c’est le choix de la stratégie de communication qui est, une fois de plus, phénoménal. Roche se déclare préoccupé de la santé publique et donc, prêt à discuter les conditions de cession de la licence « à tout gouvernement et entreprise qui nous contactera ». Par ailleurs, l’Organisation Mondiale du Commerce avait établi en 2001 (et confirmé en 2003) qu’en cas d’urgence sanitaire les gouvernements ont le droit de copier les médicaments, en dépit de tout brevet.

Anticipant une telle étape, Roche fait figure de Robin des Bois, et se garantit une part des royalties. Etant donné le succès de la première donation, il renchérit avec deux autres millions de traitements, le communiqué de l’OMS récitant : « Nous sommes reconnaissants à Roche de sa généreuse donation ». LA PRODUCTION DU MEDICAMENT, QUI ETAIT DE 5,5 MILLIONS DE DOSES AU DEPART, EST PREVUE POUR 300 MILLIONS DE DOSES EN 2007. OUTRE ATLANTIQUE LES ACTIONNAIRES DE GILEAD AUSSI SE PORTENT BIEN. Fortune écrit (novembre 2005) : « Grâce à la peur d’une pandémie, les actions de Gilead sont passées en six mois de 35 à 47 dollars. Le chef du Pentagone nous a offert un million de dollars ».

Serena Tinari

Website : http://www.legrandsoir.info/article3400.html
Date : 09. 06. 2009


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:33:51 (01/10/2010 10:33:51)

VACCIN H1N1 ET GENOCIDE MONDIAL : LE VACCIN EST FABRIQUE A PARTIR DU VIRUS VIVANT RECUEILLI AUPRES DE SINGES AFRICAINS MALADES !!!
ET UNE ENTREPRISE EN LIAISON DIRECTE AVEC L’ARMEE ET LE GOUVERNEMENT DES USA, ET CONNUE POUR AVOIR DEJA COMMIS DES CRIMES CONTRE L’HUMANITE, DYNCORP, EST DIRECTEMENT LIEE AUX BREVETS UTILISES POUR FABRIQUER LE VACCIN !!!


ENGLISH :Diseased African Monkeys Used to Make Swine Flu Vaccines; Private Military Contractor Holds Key Patents http://www.naturalnews.com/026779_swine_flu_patents_vaccines.html

Chers amis,

Nous avons vu qu’un adjuvant terriblement toxique, le squalène, est utilisé (notamment par Novartis et GlaxoSmithKline) afin de produire le vaccin « contre » le grippe A/H1N1.

AUJOURD’HUI, NOUS DECOUVRONS QUE LA SOCIETE BAXTER (QUI, SOUVENEZ-VOUS, A PARTICIPE, SOI-DISANT « PAR ACCIDENT », A LA CREATION DU H1N1 ACTUEL EN MELANGEANT DES SOUCHES DE GRIPPE AVIAIRE A DU MATERIEL HUMAIN), EN PLUS DU SQUALENE ET AUTRES ADJUVANTS EMPOISONNES, UTILISE POUR LA FABRICATION DU VACCIN « CONTRE » LA GRIPPE A/H1N1, DES VIRUS VIVANTS QUI PROVIENNENT DES REINS DE SINGES AFRICAINS RENDUS MALADES !!!

AVEC, EN « BONUS », LA DECOUVERTE D’UNE ENTREPRISE POURRIE QUI EST TRISTEMENT CELEBRE POUR AVOIR DEJA ETE ACCUSEE DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE. CETTE ENTREPRISE, O COMBLE DES « HASARDS MALENCONTREUX », TRAVAILLE DIRECTEMENT AVEC L’ARMEE ET LE GOUVERNEMENT DES USA, ET SE NOMME DYNCORP ! ET, O "COINCIDENCE INFINIE", DYNCORP POSSEDE LES BREVETS QUI PERMETTENT DE FABRIQUER LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE (H1N1, ENTRE AUTRES) !!!

La boucle est donc bouclée : il existe tellement de preuves qui indiquent la dangerosité des vaccins contre la grippe H1N1, qu’il faudrait être réellement fou ou suicidaire pour accepter de se faire vacciner !

De plus, nous avons à présent toutes les raisons de croire que les gouvernements, en effet, préparent de façon délibérée et maléfique la mort de milliers, de millions d’individus via une vaccination obligatoire dans de nombreux pays !


Bien entendu, l’article ci-dessous nous parle des Etats-Unis… Mais nous savons pertinemment bien que nos pays copient tout ce que les USA font (même le pire), et que les mêmes méthodes que celles utilisées aux USA sont mises en place (avec quelques légères différences locales) chez nous !!!

Nous ne devons pas laisser ce crime contre l’humanité se produire ! Il est absolument capital que des plaintes soient déposées en justice pour tentative de génocide, et qu’une résistance générale à la vaccination surgisse !

L’article capital, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BONNE VACCINATION, BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.

Source : http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2394

GRIPPE PORCINE: DES VACCINS FABRIQUES A PARTIR DES SINGES AFRICAINS MALADES

Posté le 7 août 2009

Les vaccins semblent inoffensifs pour la plupart des gens. « Ils sont vraiment bien pour votre santé !» déclarent les médecins et les groupes pharmaceutiques, MAIS ILS N’EVOQUENT JAMAIS LES CONSTITUANTS DE CES VACCINS. ILS ONT DE BONNES RAISONS DE LE FAIRE: SI LES GENS SAVAIENT CE QUE LES VACCINS CONTIENNENT, ILS N´ACCEPTERAIENT JAMAIS DE SE LES FAIRE INOCULER.

EN DEHORS DES INGREDIENTS DANGEREUX QUE LA PLUPART DE PERSONNES CONNAISSENT (COMME LE SQUALENE OU LE THIMEROSAL), L´UN DES INGREDIENTS UTILISES DANS LA FABRICATION DES VACCINS ANTIGRIPPAUX (Y COMPRIS LES VACCINS QUI SONT EN COURS DE PREPARATION CONTRE LA PANDEMIE DE LA GRIPPE) EST LA CHAIR DES SINGES VERTS MALADES D´AFRIQUE. CETTE INFORMATION EST REVELEE DANS L´U.S. PATENT NO. 5911998 INTITULE « PROCEDE DE FABRICATION D´UN VACCIN ANTIVIRUS A PARTIR DE LA CULTURE CELLULAIRE DU REIN D´UN SINGE VERT D´AFRIQUE » (voir http://www.patentstorm.us/patents/5911998/claims.html ).

Comme l´explique pratiquement ce brevet, les ingrédients utilisés dans la fabrication du vaccin sont tirés des reins de singes verts qui sont les premiers à être infectés par le virus, puis développent un ulcère afin de désactiver leurs organes infectés qui seront alors utilisés comme ingrédients de vaccins.

Cette activité est menée dans un environnement de « flesh factory » (usine à chair) cruel, inhumain où les singes sont soumis à un processus incluant « l´incubation de la dite culture cellulaire afin de permettre la prolifération du virus. » Puis : “ on recueille le virus obtenu à la phase C ; et … on fabrique le vaccin à partir du virus recueilli. »

A coté de la cruauté scandaleuse qui se manifeste dans cette situation (« l´incubation du virus dans les reins d´un singe vivant, par exemple), il y a un autre fait inquiétant qui apparaît dans toute cette activité: LE BREVET EST LA PROPRIETE NON PAS SIMPLEMENT DU NATIONAL INSTITUTE OF HEALTH (INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE PUBLIQUE AMERICAINE), MAIS AUSSI D´UNE AUTRE SOCIETE PRIVEE APPELEE DYNCORP.

Cette situation soulève bien sur la question évidente : Qui est Dyncorp ? Et pourquoi possède-t-elle un brevet pour la production d´un vaccin atténué fabriqué en utilisant les singes verts ?

CE QUE VOUS NE VOULIEZ PROBABLEMENT PAS SAVOIR A PROPOS DE DYNCORP

IL S´AVERE QUE DYNCORP EST L´UNE DES PRINCIPALES ENTREPRISES MILITAIRES PRIVEES TRAVAILLANT POUR LE COMPTE DU GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS. EN PLUS D´AVOIR TREMPE DANS LE TRAFIC DES ESCLAVES SEXUELS MINEURS EN BOSNIE (cf. http://www.corpwatch.org/article.php?id=11119 ) ET D´AVOIR EMPOISONNE DES AGRICULTEURS EN EQUATEUR PAR LA PULVERISATION AERIENNE DE LA PRODUCTION DE COCAÏNE COLOMBIENNE (cf. http://www.corpwatch.org/article.php?id=1988 ), IL SE TROUVE QUE DYNCORP EST PAYEE POUR PATROUILLER A LA FRONTIERE ETATS-UNIS/MEXIQUE, PRES DU LIEU OU LE PREMIER VIRUS H1N1 DE LA GRIPPE A ETE DECOUVERT POUR LA PREMIERE FOIS.

Il se trouve également que DYNCORP EST EN POSITION DE RECOLTER DES RECOMPENSES FINANCIERES CONSIDERABLES POUR SES BREVETS CONCERNANT LES PROCEDES VISANT A RECUEILLIR LE VIRUS VIVANT ATTENUE POUR LA FABRICATION DU VACCIN ANTIVIRAL, tel que décrit dans quatre brevets clés détenus conjointement par Dyncorp et le National Institute of Health:

(6025182) Procédé de production d´un virus à partir de la culture cellulaire dans le rein d´un singe vert

(6117667) Procédé de production d´une population de virus adaptée à partir de la culture cellulaire réalisée dans le rein d´un singe vert (cf. http://www.patentstorm.us/patents/6117667/descrïption.html )

(5911998) Procédé de production d´un virus à partir de la culture cellulaire dans le rein d´un singe vert

(5646033) Les cultures cellulaires réalisées dans le rein des singes verts sont utiles pour la conservation des virus et pour la préparation de vaccins antiviraux.

LE GOUVERNEMENT EST-IL COMPLICE ?

LE DR. ROBERT H. PURCELL ETAIT L´UN DES PRINCIPAUX INVENTEURS DE CES BREVETS, MAINTENANT DETENUS PAR DYNCORP. QUI EST LE DR. ROBERT H. PURCELL? C´EST L´UN DES CO-DIRECTEURS DU LABORATOIRE DES MALADIES INFECTIEUSES DU NATIONAL INSTITUTE OF ALLERGY AND INFECTIOUS DISEASES QUI FONCTIONNE SOUS LA DIRECTION DU NATIONAL INSTITUTE OF HEALTH APPARTENANT AU GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS (cf. http://www3.niaid.nih.gov/labs/aboutlabs/lid/ ). Son siège est situé à 50 South Drive, Bethesda, MD 20892, à moins de 25 km du siège de DynCorp.

IL N´EST PAS TELLEMENT ELOIGNE DE WASHINGTON D.C. OU LES AUTORITES SANITAIRES DU GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS ONT SIGNE DES CONTRATS, PLUS D´UN MILLIARD DE DOLLARS US, POUR LA RECHERCHE D´UN VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE AUX GROUPES PHARMACEUTIQUES. POUVEZ-VOUS DEVINER QUELLE EST L´ENTREPRISE QUI A SIGNE L´UN DES PLUS GROS CONTRATS DE FABRICATION DE VACCINS ? BAXTER PHARMACEUTICALS, CETTE MEME SOCIETE QUI UTILISE DES INGREDIENTS DERIVES DE SINGES VERTS ET PRODUIT LES VACCINS EN SE SERVANT PRECISEMENT DU PROCEDE DECRIT DANS LES BREVETS DONT DYNCORP ET LE NIH SONT CONJOINTEMENT PROPRIETAIRES. RAPPELEZ-VOUS QUE BAXTER EST L´ENTREPRISE QUI A ETE SURPRISE EN TRAIN D´INTRODUIRE DES VIRUS VIVANTS DANS LE MATERIEL VACCINAL DISTRIBUE DANS 18 PAYS DIFFERENTS.

EST-CE QUE VOUS COMPRENEZ L´EVOLUTION DE CETTE SITUATION ?

Jusqu´ici, le gouvernement des Etats-Unis a accordé des contrats de fabrication de vaccins à une grande société américaine de production de vaccin (Baxter).

POUR FABRIQUER LE VACCIN, CELLE-CI UTILISE DES INGREDIENTS OBTENUS A PARTIR DE SINGES VERTS MALADES A L´AIDE D´UN PROCEDE DECRIT DANS UN BREVET D´INVENTION ET QUI A ETE INVENTE PAR LES CHERCHEURS (LE DR. PURCELL ET LES AUTRES) DU NIH, INSTITUTION RELEVANT GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS. CE BREVET APPARTIENT DESORMAIS CONJOINTEMENT AU NIH ET A UNE SOCIETE PRIVE MILITAIRE NOMME DYNCORP, LA MEME ENTREPRISE QUI EST PAYEE POUR SURVEILLER LA FRONTIERE ETATS-UNIS/MEXIQUE OU LE VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE EST APPARU POUR LA PREMIERE FOIS.

Et justement aujourd´hui, la situation connaît une nouvelle évolution : L´ON VIENT DE DECOUVRIR UNE SOUCHE DE LA GRIPPE PORCINE RESISTANTE AU TAMIFLU.
POUVEZ-VOUS DEVINER DANS QUEL ENDROIT? A LA FRONTIERE MEXIQUE/ETATS-UNIS (cf. http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gZLouahbIkDtadGE3KnYOs5D… ).

Quand on a compris tout ce qui se passe, on ne manque pas de se poser certaines questions : LE VIRUS H1N1 DE LA GRIPPE PORCINE AURAIT-IL PU ETRE INTENTIONNELLEMENT CREE ET LACHE DANS LA NATURE (AU MEXIQUE) AFIN DE GENERER DES BENEFICES ISSUS DE LA PRODUCTION D´UN VACCIN ANTIVIRAL DONT LES ENTREPRISES PHARMACEUTIQUES ET LES DETENTEURS DE BREVET DE PRODUCTION TIRERAIENT UN AVANTAGE SUR LE PLAN FINANCIER ? Car il apparaît très certainement qu´UNE GRANDE CONSPIRATION DU NIH, DES PRODUCTEURS DE VACCIN ET DES ENTREPRISES MILITAIRES PRIVEES AURAIT PU PERMETTRE DE METTRE EN ŒUVRE UN TEL PROJET.

MAIS ATTENDEZ : UNE SOCIETE MILITAIRE PRIVEE SERAIT-ELLE CAPABLE DE RECOURIR A CETTE STRATEGIE JUSTE POUR GAGNER DE L´ARGENT ?

Jugez-en vous-même. DYNCORP A DEJA ETE ACCUSEE DE CRIMES CONTRE L´HUMANITE ET DE GENOCIDE (cf. http://www.corpwatch.org/section.php?id=18 ) Selon la page de Wikipedia consacrée à Dyncorp (voir http://en.wikipedia.org/wiki/DynCorp_International ) :

« Depuis la fin des années 1990, les Etats-Unis ont versé aux sociétés privées environ 1,2 milliards de dollars à la fois pour éradiquer la culture de la coca et aider l´armée colombienne à vaincre la rébellion qui s´appuie sur le commerce illégal de la drogue pour financer la guerre qu´elle mène. DynCorp. a gagné plus de contrats que toute autre société dans le cadre d´appels d´offre impliquant plusieurs sociétés concurrentes.

EN SEPTEMBRE 2001, UN GROUPE DE FERMIERS EQUATORIENS A INTRODUIT UN RECOURS COLLECTIF EN JUSTICE CONTRE DYNCORP en vertu de la loi Alien Tort Claims Act (ATCA), Torture Victim Protection Act et de la législation étatique au tribunal fédéral du District de Columbia. LES PLAIGNANTS AFFIRMAIENT QUE DE JANVIER A FEVRIER 2001, DYNCORP A VAPORISE DE L´HERBICIDE QUOTIDIENNEMENT, DE FAÇON IMPRUDENTE, CE QUI A CAUSE DE GRAVES PROBLEMES DE SANTE (FORTE FIEVRE, VOMISSEMENTS, DIARRHEE, PROBLEMES DE PEAU) ET LA DESTRUCTION DES CULTURES ET DU BETAIL APPARTENANT A ENVIRON 10000 HABITANTS DE LA REGION FRONTALIERE. (Il existe un article en Francais qui traite de ce sujet : http://lachaineverte.fr.msn.com/dossiers/pollution/article.aspx?cp-document… ).

EN PLUS, ILS ONT AFFIRME QUE LA TOXICITE DU FUMIGANT CAUSAIT LA MORT DES ENFANTS DE CETTE REGION.

Les plaignants ont déclaré en vertu de l´ATCA que LE RECOURS A LA PULVERISATION AERIENNE INTENSIVE DU FUMIGANT TOXIQUE ETAIT EQUIVALENT A LA TORTURE, A UN CRIME CONTRE L´HUMANITE ET A UN GENOCIDE CULTUREL. »

Et au sujet de l´IMPLICATION DES RESPONSABLES DE DYNCORP DANS LE COMMERCE DES ESCLAVES SEXUELS :

« Selon un autre dénonciateur, Ben Johnston, ancien mécanicien d´avion, qui a travaillé pour le compte de [DynCorp] en Bosnie, les employés et les superviseurs d´une entreprise prédécesseur de DynCorp International étaient impliqués dans les activités sexuelles avec les enfants de 12 à 15 ans qu´ils utilisaient comme esclaves sexuels.

Le 2 juin 2000, les membres du 48e Détachement de la police militaire ont effectué une descente dans les locaux de DynCorp à la base de Comanche. Tout le personnel a été soumis à un interrogatoire. Le CID a passé plusieurs semaines à mener l´enquête et les résultats de celle-ci semblent appuyer les accusations de Johnston.

Par exemple, dans sa déposition sous serment au CID, Kevin Werner, employé de DynCorp, affirme « pendant les six derniers mois, j´ai fait la connaissance d´un homme appelé « Debeli », un Bosniaque, que j´ai utilisé comme jouet sexuel. Il est gérant d´une boîte de nuit, connue sous le nom de Harley, spécialisée dans les services de prostitution. Les femmes y offrent leurs services à l’heure, pour une nuit ou en permanence. »

SE POURRAIT-IL QUE CETTE MEME ENTREPRISE, QUI A REPANDU, IL EST VRAI, DU POISON DANS LES CHAMPS DE CERTAINES FAMILLES EN COLOMBIE ET EN EQUATEUR, SOIT IMPLIQUEE DANS LA LIBERATION DU VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE AU MEXIQUE, AUTRE CRIME CONTRE L´HUMANITE ?

D´IMPORTANTES QUESTIONS QUI DOIVENT ETRE POSEES (ET QUI NECESSITENT DES REPONSES)

Cette apparente conspiration soulève des questions importantes auxquelles il faut trouver une trouver une réponse.

1) POURQUOI LES BREVETS CLES DU VACCIN ANTIVIRAL SONT-IL CONJOINTEMENT DETENU PAR LE NIH ET UNE IMPORTANTE SOCIETE MILITAIRE PRIVEE?

2) BAXTER PHARMACEUTICALS EST CONNUE POUR AVOIR INTRODUIT, PAR LE PASSE, DES SUBSTANCES TOXIQUES DANS LES VACCINS. POURQUOI LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS A-T-IL CHOISI BAXTER POUR FABRIQUER LES VACCINS DESTINES A L´USAGE DU PUBLIC ?

3) Pourquoi personne ne parle-t-il du singe vert que l´on infecte, et qui sert de milieu de culture pour les ingrédients utilisés dans la fabrication du vaccin de la grippe porcine?

4) EST-CE JUSTE PAR COÏNCIDENCE QUE LE VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE ( ET DESORMAIS LE VIRUS MUTE RESISTANT AU TAMIFLU) EST APPARU POUR LA PREMIERE FOIS A LA FRONTIERE MEXIQUE/ETATS-UNIS OU DYNCORP ASSURE LA SECURITE?

5) Pourquoi les inventeurs d´une technique stratégique de fabrication du vaccin ont-ils accepté de céder leurs droits de propriété du brevet à une société MILITAIRE privée tel que DynCorp ?

6) POURQUOI AUCUN ORGANE DE PRESSE, N’A RELATE CES FAITS IMPORTANTS ?

7) Quelles sont les retombées financières attendues par DynCorp en tant que co-détenteurs des brevets et au regard de la production, actuellement, à large échelle, des vaccins de la grippe porcine ?

8 ) POURQUOI LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS CONTINUE-T-IL DE TRAITER AVEC LES ORGANISATIONS CRIMINELLES ET LES FABRICANTS INCOMPETENTS DE VACCIN ?

LES PIECES DU PUZZLE (OPINION)

Il est difficile d´analyser les preuves présentées ici sans tirer la conclusion logique que QUELQUE CHOSE DE SINISTRE SE PREPARE ACTUELLEMENT EN AMERIQUE.

Vers la fin des années 1990, les dirigeants, mal intentionnés, du gouvernement des Etats-Unis avaient besoin d´initier des mesures pour maîtriser en secret, la croissance démographique.

L´APPLICATION DE CES MESURES POUVAIT PERMETTRE DE PARVENIR A UNE REDUCTION DE LA POPULATION SANS QUE LE GOUVERNEMENT PORTE LA RESPONSABILITE DES DECES QUI EN RESULTERAIENT.
POUR CE FAIRE, LA MISE AU POINT D´UN VIRUS EPIDEMIQUE CONSTITUAIT LE CHOIX IDEAL. C´EST AINSI QUE L´ON A EU RECOURS AUX VIROLOGUES DE L´ARMEE DES ETATS-UNIS.

S´appuyant sur les échantillons de virus et sur leurs connaissances, CES DERNIERS ONT CREE UNE COMBINAISON DES VIRUS DE LA GRIPPE AVIAIRE/PORCINE/HUMAINE SUIVANT LE MODELE DE LA GRIPPE DE 1918, QUI DEVASTA LA POPULATION MONDIALE IL Y A PRES D´UN SIECLE. LE PLAN SERAIT BIEN, BIEN SUR, DE LIBERER CE VIRUS DANS LA NATURE ET DE LAISSER CELLE-CI FAIRE LE RESTE.

MAIS EN TUANT DES MILLIERS DE GENS, ON NE TIRE PAS ASSEZ DE PROFIT. CE PLAN DEVIENT PLUS INTELLIGENT SI VOUS Y AJOUTEZ DES CENTRES DE PROFIT… ET C´EST A CE POINT QUE LE VACCIN ENTRE EN JEU.

En premier lieu, les brevets doivent garantir la profitabilité. L´on a proposé à DynCorp d´accepter la co-propriété des brevets (avec le National Institute of Health) en échange de sa responsabilité de libérer secrètement, au Mexique le virus créé en laboratoire.

AINSI, LA PROPAGATION DE LA PROCHAINE EPIDEMIE MONDIALE ETAIT ASSUREE. Cette société recevrait en retour des royalties versées par les firmes pharmaceutiques adjudicataires des contrats de fabrication des vaccins financée par l´Etat.

BAXTER A ETE CHOISI PAR LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS PRECISEMENT POUR SON EXPERTISE EN MATIERE D´INTRODUCTION DE VIRUS VIVANTS DANS LES MATERIELS DE VACCIN. Juste pour s´assurer que les entreprises pharmaceutiques joueraient le jeu, le gouvernement des Etats-Unis (sous l´administration Bush) a accordé une immunité complète aux groupes pharmaceutiques.
Ainsi, tout risque financier susceptible de peser sur les sociétés pharmaceutiques a été écarté.

Parallèlement, LA VOIE EST OUVERTE POUR LA MORT DE MILLIONS D´HOMMES QUI MOURRONT D´EPIDEMIE APRES L´INJECTION DES VACCINS.

UNE FOIS QUE LA CAMPAGNE DE VACCINATION SERA LANCEE ET QUE LES GENS COMMENCERONT A MOURIR, LES DECES SERONT IMPUTES A CE VIRUS. LES ENTREPRISES PHARMACEUTIQUES JOUISSENT D´UNE IMMUNITE LEGALE TOTALE ET DYNCORP OBTIENT SA PART DE PROFITS EN TANT QUE PROPRIETAIRE DES BREVETS.

Les principaux conspirateurs reçoivent en récompense des bonus, des stock-options et/ou font l´objet des menaces de mort s´ils ne gardent pas le silence.

CE PLAN PERMET D´ATTEINDRE DES OBJECTIFS IMPORTANTS:

1) LA REDUCTION DE LA POPULATION (sans que la responsabilité n´en soit attribuée aux dirigeants nationaux).

2) DES MILLIARDS DE DOLLARS REVIENNENT AUX PUISSANTES FIRMES.

3) L´EPIDEMIE EN SOI PERMET A L´ETAT DE PROCLAMER LA LOI MARTIALE, CE QUI LUI PERMETTRA DE RESTREINDRE LES DROITS ET LES LIBERTES DES CITOYENS. (Et des entreprises comme DynCorp peuvent être recrutées pour faire fonctionner les camps de concentrations. »)

4) Le gouvernement ainsi que les sociétés pharmaceutiques restent des « héros » pour avoir tenté d´enrayer l´épidémie grâce aux vaccins. Quelque soit le nombre de décès enregistrés, les grandes firmes pharmaceutiques prétendront que davantage de personnes seraient mortes si les vaccins n´avaient pas existé.

5) L´IMMUNITE DES SURVIVANTS (ET DU VACCIN) SERA COMPROMISE A CAUSE DES VACCINS ET PLUS TARD, CES SURVIVANTS SERONT VICTIMES DE MALADIES GRAVES(LE CANCER, LA MALADIE DE PARKINSON, ETC.).

Bien sur, tout ceci n´est que théorie. Certaines personnes pourraient la qualifier de théorie paranoïde. Mais je leur pose une question: POURQUOI UNE SOCIETE MILITAIRE PRIVEE AMERICAINE PARTAGE-T-ELLE LA PROPRIETE DES BREVETS CLES SUR LE VACCIN AVEC L´AGENCE GOUVERNEMENTALE DES ETATS-UNIS, LE NATIONAL INSTITUTE OF HEALTH ?

Une simple tentative de réponse à cette question débouchera sur toutes sortes de révélations concernant la COMPLICITE QUI EXISTE ENTRE LE GOUVERNEMENT, L´INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET LE COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL. SAVEZ-VOUS CE QU´ILS ONT COMMUN? ILS SONT TOUS DES PROMOTEURS DE LA MORT.

MAIS CE N´EST PAS ASSEZ DE TUER; ILS VEULENT AUSSI GAGNER DE L´ARGENT PENDANT QU´ILS Y SONT.

LISEZ VOTRE HISTOIRE

Finalement, j´ai le sentiment qu´il est nécessaire d´anticiper sur les détracteurs naïfs qui ne manqueront pas d´envoyer des commentaires du genre “les sociétés et les gouvernements n´entreprendraient jamais rien pour nuire aux populations juste parce qu´ils veulent engendrer des profits.»

Une telle naïveté ne mérite pas que l´on s´y attarde, mais je le ferai par avance juste pour être sûr: Lisez votre histoire. NON SEULEMENT L´HISTOIRE DU MONDE EST PLEINE D´EXEMPLES DE GOUVERNEMENTS ET DE SOCIETES QUI FONT DU MAL A LEURS PEUPLES JUSTE POUR TIRER DES PROFITS, MAIS IL SERAIT PLUS JUDICIEUX DE DIRE QUE L´HISTOIRE DU MONDE EST CONSTITUEE EN GRANDE PARTIE PRECISEMENT DE CE GENRE DE PRATIQUES!

Lisez Noam Chomsky, ou Naomi Klein, ou Confessions of an Economic Hit Man de John Perkins. Son dernier livre constitue une véritable révélation à propos de la manière dont le gouvernement fonctionne en réalité : The Secret History of the American Empire: The Truth About Economic Hit Men, Jackals, and How to Change the World (cf. http://www.amazon.com/Secret-History-American-Empire-Economic/dp/0452289572 ).

Bien que je ne sois pas encore en mesure de le prouver, je crois que l´épidémie actuelle de grippe fait aussi partie d´un grand complot militaro-industriel et pharmaceutique destiné à faire du mal aux gens tout en tirant d´énormes avantages. Seul le temps nous dira si cette analyse constitue une évaluation exacte de la situation actuelle.

ENTRE-TEMPS, VOUS SOUHAITEZ, PEUT-ETRE, NE PAS ACCEPTER L´INJECTION DU MATERIEL VIRAL PRELEVE SUR LE SINGE VERT (A MOINS D´ETRE UN DEBILE).


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:35:56 (01/10/2010 10:35:56)

HYPER URGENT !!! DES (NANO)PUCES DANS LES VACCINS "CONTRE" LA GRIPPPE H1N1 !?

Chers amis,

Je vous avais déjà parlé de la possibilité de voir apparaître des nanopuces implantables et de contrôle total de l'individu par injection, notamment via un vaccin. Etant donné l'actualité de ces derniers jours, je vous en ai bien sûr reparlé.

Mais alors, Vic, où peut-on trouver des témoignages, des preuves, me direz-vous ?

Je vous propose aujourd'hui de commencer par cet article audio, sur le site de Karl Zero (prenez patience, il s'agit d'une lecture automatique, et c'est parfois un peu lourdingue, MAIS le contenu en vaut largement la peine).

La possibilité de nanopuces dans les vaccins actuels ne sont donc PAS une blague, et sont une possibilité à prendre TRES au sérieux !

J'espère pouvoir vous poster prochainement d'autres articles/documents sur le sujet.

La présentation du document : Inquiétante alerte sur le Vaccin de la grippe A ,et le risque d'injection d'une nano puce RFID

LE LIEN VERS LE DOCUMENT AUDIO :

http://leweb2zero.tv/video/soleilvert_944a2b7fb164936

BONNE ECOUTE, BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE, BONNE VACCINATION, BON PUCAGE, BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:36:18 (01/10/2010 10:36:18)

LES VACCINS ET LES NANOPUCES : LA SUITE !

Chers amis,

Voici un article qui résume assez bien le triste point que nous avons atteint, et les dangers concernant la vaccination… dont les cristaux liquides, les puces et les nanopuces !

A VOIR ABSOLUMENT POUR CEUX QUI COMPRENNENT L’ANGLAIS : LA VIDEO EN ANGLAIS EN FIN D’ARTICLE ET INTITULEE "Pandemic RFID Death Zyme Vaccine for People in America ", QUI EST UNE INTERVIEW DU DR. RIMA E. LAIBOW, MD (MEDICAL DIRECTOR), INTERVIEW EFFECTUEE PAR JEFF RENSE, ET DANS LAQUELLE LE DR. RIMA LAIBOW PARLE DE LA POSSIBILITE DE GLISSER DES « NANOCHIPS » (NANOPUCES) DANS LES VACCINS AFIN DE VERIFIER VIA LA RFID QUELLES SONT LES PERSONNES QUI ONT BIEN ETE VACCINEES ! NOUS SAVONS QU’EN REALITE, LE RISQUE DE CES NANOPUCES EST BIEN PLUS ELEVE ENCORE (CONTROLE TOTAL DE LA PERSONNE IMPLANTEE)…

Le reste se passe de commentaire, et est suffisamment explicite, je crois…

BONNE REVOLUTION…. OU BONNE VACCINATION, BON ESCLAVAGE, ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://diablogtime.free.fr/?p=1063

PANDÉMIE H1N1: VACCINATION MASSIVE & NANOPUCAGE

Par Sam's • 30 mai, 2009

VERS UN MARQUAGE VACCINAL GLOBAL

Aux fils des semaines, l’OMS, les Etats et les médias ralliés n’ont eu de cesse de nous préparer à la plus grande pandémie que nous aurions à connaître en ce XXIème siècle.

Le début de panique qui s’en est suivi au sein de la population (on l’a vu lorsque les masques et les antiviraux ont été pris d’assaut) a pris de vitesse les autorités qui, de crainte de ne plus pouvoir maîtriser la situation, ont aussitôt rétrogradé les mesures préventives contre le virus, en réajustant l’orchestration de la campagne médiatique d’une manière plus soft et EN DEDRAMATISANT A OUTRANCE SA DANGEROSITE, celle-là même qui avait été déclenchée.

BEAUCOUP DE TAPAGE MEDIATIQUE AU DEBUT DONC ET FAISANT PARTIE DE LA “STRATEGIE DU CHOC” AFIN DE MARQUER LES ESPRITS, ENTRETENU PAR LA DISTILLATION MESUREE MAIS NON MOINS INSIDIEUSE, D’INFORMATIONS AUSSI CONTRADICTOIRES QUE CONFUSES. Le cafouillage de l’OMS comme nous l’avons vu, notamment dans la sous-estimation du nombre de personnes réellement infectées dans sa propagation ciblée, la dérèglementation inavouée du Plan sanitaire international, les recommandations et contre-recommandations en tout genre…

L’EXPERIENCE A MONTRE QUE LA METHODE LA PLUS SIMPLE POUR RENDRE EFFICACE UNE ARME SILENCIEUSE ET GAGNER LE CONTROLE DU PUBLIC EST DE MAINTENIR LE PUBLIC IGNORANT DES PRINCIPES BASIQUES DES SYSTEMES D’UN COTE, TOUT EN LE GARDANT DANS LA CONFUSION, DESORGANISE, ET DISTRAIT AVEC DES SUJETS SANS IMPORTANCE REELLE DE L’AUTRE COTE.

Tout cela pour gagner du temps PENDANT QUE SE NEGOCIAIT DANS L’OMBRE, LA PRODUCTION DE PLUSIEURS MILLIARDS DE DOSES VACCINALES QUE LES CO-LABOS DE BIG PHARMAC AURONT A SE PARTAGER A COUPS DE MILLIARDS DE SUBVENTIONS PUBLIQUES …
voir le fil info pandémique ici ( http://www.mecanopolis.org/?p=7181 ) et là ( http://diablogtime.free.fr/?p=1021 ).

S’IL NE S’AGIT PAS DE PROPAGANDE “MANIPULATOIRE”, DE GRANDES MANŒUVRES POUR PREPARER L’OPINION A UNE CAMPAGNE DE VACCINATION MASSIVE, QUE CELA POURRAIT-IL ETRE D’AUTRE ?

Réunions d’états-majors, publications… se multiplient, comme ce document officiel :
“Que faire en cas de pandémie grippale : un GUIDE PRATIQUE (cf. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/IMG/pdf/PLAN_PG_2009.pdf ) a été publié par le Service d’information du gouvernement et le ministère de la Santé, POUR SAVOIR COMMENT REAGIR SI LE VIRUS H5N1 SE PROPAGE A L’ENSEMBLE DE L’HUMANITE.”

Un “EXERCICE GRANDEUR NATURE” a été fait en France :
« Vent de panique dans un supermarché de Grigny, dans la banlieue Lyonnaise. Un exercice grandeur nature (cf. http://www.m6info.fr/cms/display.jsp?id=ri2_884948 ) a été organisé lundi 9 mars, par l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail. Objectif : CERNER LE COMPORTEMENT DE LA POPULATION EN CAS DE pandémie de grippe aviaire. ». Que signifie cette agitation, en pleine crise économique ?

Et cette phrase du docteur Albert Garcia - expert des vaccins chez Sanofi Pasteur - qui tombe à point nommé mais qui en dit long: “dans toute son histoire, l’humanité n’a jamais été aussi bien préparée à affronter une pandémie”.

LES ETATS-UNIS PROJETTENT 600 MILLIONS DE DOSES NECESSAIRES POUR QUE CHAQUE AMERICAIN REÇOIVE LES DEUX INJECTIONS PRESCRITES AVANT JANVIER 2010.

EN FRANCE, ON NOUS PREPARE DEJA VERS UNE VACCINATION OBLIGATOIRE : UN MILLIARD D’EUROS POUR 100 MILLIONS DE DOSES VACCINALES

Sur la même lancée et anticipant un probable retour du virus A L’AUTOMNE, LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS VA DEBOURSER PRES D’UN MILLIARD D’EUROS POUR ACHETER DES VACCINS.

Un plan de bataille sans précédent POUR CET AUTOMNE AVEC, à la clé, “une CAMPAGNE DE VACCINATION OBLIGATOIRE POUR TOUS LES FRANÇAIS DE PLUS DE TROIS MOIS”, affirme le Journal du dimanche (cf. http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200922/la-france-commande-100-millions-de-v… ) dans son édition de samedi. Cette EVENTUALITE, QUI SERAIT APPLIQUEE SI L’OMS DECLENCHAIT LA PHASE 6 DE SON PLAN D’ALERTE. (Note de Vic : cette phase 6 du plan d’alerte de l’OMS a hélas été atteinte, désormais…)

Objectif: immuniser tous les Français. Les autorités annonceront à l’automne si elles choisissent de rendre le vaccin obligatoire. “Nous serons prêts à opérer dans un laps de temps très court”, explique-t-on au ministère de la Santé.

Selon le JDD, L’ETAT VEUT PASSER COMMANDE DE 100 MILLIONS DE DOSES DE VACCIN CONTRE LA GRIPPE A A TROIS LABORATOIRES (GLAXOSMITHKLINE*, SANOFI ET NOVARTIS, LES MEME GROUPES QUE CEUX CHOISIS PAR LES ETATS-UNIS). Ce stock devrait permettre de faire face au pire des scénarios: celui d’une pandémie hivernale.

*NB : Le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline a mis au point un adjuvant révolutionnaire, qui entre dans la composition de son prototype de vaccin humain contre le virus H5N1 de la grippe aviaire, et permet d’obtenir une efficacité avec une très faible dose d’antigène (ce qui est une condition pour une production de masse). GSK a signé un accord exclusif avec le chinois Neptunus, pour le développement de vaccins pré-pandémiques, ou destinés à lutter contre une pandémie.

CIBLAGE

Cette fois-ci, EN COMMANDANT 100 MILLIONS DE DOSES DU FUTUR VACCIN, L’ETAT veut pouvoir, en cas de retour massif du virus, protéger TOUS les Français. “Nous serons prêts à opérer dans un laps de temps très court”, explique-t-on au ministère de la Santé. Du jamais vu.

Dans un tel schéma, médecins et infirmières seraient réquisitionnés. Les entreprises, les administrations, les écoles, les crèches seraient également sur le pied de guerre. Et selon le professeur Anne Laude, codirectrice de l’Institut droit et santé à l’université Paris-V-Descartes, “PERSONNE N’AURAIT LE DROIT, SAUF DANS LE CAS D’UNE CONTRE-INDICATION MEDICALE, DE REFUSER DE SE SOUMETTRE A UNE TELLE VACCINATION. S’Y SOUSTRAIRE A TITRE INDIVIDUEL, CE SERAIT PRENDRE LE RISQUE DE CONTAMINER AUTRUI.” Petit rappel : Avertissement du Comité d’éthique (cf. http://diablogtime.free.fr/?p=1063#comment-3043 )

Dans la pratique, pour enrayer une épidémie, les spécialistes considèrent qu’il suffit de vacciner 70 à 75% de la population. Ce qui laisserait une marge de liberté aux plus récalcitrants… Avant d’arriver à une telle situation, LES AUTORITES POURRONT EGALEMENT CHOISIR DE CIBLER DES PUBLICS PARTICULIERS. (?)

Après avoir créé toutes les conditions requises, le déclenchement d’une vaste campagne de vaccination arrive à maturité dans l’esprit de la population, IL SERAIT TRES FACILE DE FOURNIR A LEUR INSU DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE, DES SERINGUES VACCINALES JETABLES QUI CONTIENDRAIENT … LA NANOPUCE RFID.

Mais comment diffuser un virus ?

- Précisément, LORS DE CAMPAGNES DE VACCINATION, OU D’ESSAIS.

- Tout “simplement” PAR DES “CHEMTRAILS”, COMME LA GRANDE BRETAGNE VIENT DE LE RECONNAITRE (cf. http://diablogtime.free.fr/?p=905 )

Rappelons depuis, l’erreur du labo canadien BAXTER, (cf. http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13502 ) QUI A MELANGE DANS UN VACCIN, LE VIRUS DE LA GRIPPE AVIAIRE (H5N1), AVEC UN VIRUS GRIPPAL HUMAIN (ce qu’il fallait éviter à tout prix).

LES VACCINS À CRISTAUX LIQUIDES

Extrait de : RFID : la menace ultime pour l’humanité ! (cf. http://diablogtime.free.fr/?p=1016 )

Parmi les nouveautés en matière de vaccination, on trouve les VACCINS A CRISTAUX LIQUIDES…

On sait que l’A.D.N. est constitué de cristaux liquides. L’IDEE DES VACCINS A CRISTAUX LIQUIDES EST D’INJECTER DANS L’ORGANISME (par voie intra musculaire, par exemple) DE L’ « A.D.N. NU » C’EST-A-DIRE DES SEQUENCES D’A.D.N. REPETITIVES (CET A.D.N ; PEUT ETRE SYNTHETIQUE) QUI SONT LES SUPPORTS D’INFORMATIONS CELLULAIRES SUR LESQUELS ON VIENT GREFFER SOIT DES SEQUENCES D’A.D.N. VIRAL, SOIT DES GENES CODANTS POUR DES PROTEINES VIRALES OU BACTERIENNES. L’INTEGRATION DE CE PATRIMOINE GENETIQUE A NOS CELLULES EST TRES RAPIDE, ET ON NE PEUT PLUS CONTROLER ENSUITE LES SYNTHESES PROTEIQUES QUI SE FONT, PUISQU’ELLES SONT INTEGREES A NOTRE PATRIMOINE. PROBLEME : LORSQU’ON VOUS INJECTE UN VACCIN, QUI SAIT EXACTEMENT CE QU’IL Y A A L’INTERIEUR ? QUI SAIT S’IL S’AGIT D’UN VACCIN « TRADITIONNEL » OU D’UN VACCIN A CRISTAUX LIQUIDES ? Même le médecin qui vous l’administre en toute bonne foi l’ignore peut-être **!!!

Mais la question qui se pose ici est encore une fois en relation avec le contrôle des individus : CET A.D.N. FINALEMENT ETRANGER QUE L’ON NOUS IMPLANTE PAR VACCIN N’EST-IL PAS UNE « ANTENNE » PROGRAMMABLE DE L’EXTERIEUR ET QUE L’ON INTRODUIT DANS NOTRE ORGANISME A DES FINS QUI POURRAIENT ETRE BIEN DIFFERENTES PEUT-ETRE DES FINS HUMANISTES DE SANTE ? N’Y A-T-IL AUCUN RISQUE PAR EXEMPLE QUE, ETANT STIMULEES PAR UN PHENOMENE EXTERIEUR (UNE CERTAINE LONGUEUR D’ONDES EMISE PAR DES SATELLITES ET QUI SERAIT RELAYEE PAR UNE MICRO-PUCE IMPLANTEE DANS LE CORPS, PAR EXEMPLE), CES PARTICULES D’A.D.N. (ET DE VIRUS) INTEGREES PAR NOTRE ORGANISME SE METTENT NON PAS A ACTIVER NOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE, MAIS A LE RALENTIR OU A LE STOPPER, OU ENCORE A PRODUIRE DES TOXINES OU DES VIRUS MORTELS ? Il s’agirait encore, dans ce cas, de techniques d’actions de masse sur les gens, avec une antenne cellulaire qui court-circuiterait la conscience individuelle !

DE L’ALERTE DIAGNOSTIC

Extrait de : La virologie moléculaire à la lutte contre les maladies émergentes (cf. http://www.fondation-merieux.org/downloads/meetings/christophe-merieux/24-2… )

La surveillance permet de déclencher l’alerte, mais le diagnostic et l’identification de l’agent infectieux responsable sont nécessaires pour une réponse efficace et ciblée.

Le domaine du diagnostic a considérablement évolué grâce à la BIOLOGIE MOLECULAIRE, qui permet le diagnostic sans avoir nécessairement recours à la culture de l’agent pathogène.

L’introduction récente des techniques de détection en temps réel, L’AUTOMATISATION ET LA MINIATURISATION GRACE AUX MICRO- ET AUX NANO-TECHNOLOGIES ont permis d’améliorer les performances et la fiabilité des tests à base d’acides nucléiques, et de simplifier le diagnostic des maladies virales.

Il sera possible prochainement d’effectuer la détection simultanée de tous les pathogènes connus comme responsables d’un syndrome donné ; le génotypage s’effectuera de façon automatisée, et avec une haute résolution, et le diagnostic pourra s’effectuer dans les centres de soins primaires ou au chevet du malade. AVEC DES MICROPUCES, on pourra identifier les mutations des gènes viraux qui ont une signification en clinique.

Actuellement, LES NANOTECHNOLOGIES SONT VUES COMME LE MOYEN QUI PERMETTRA D’ABAISSER LES COUTS DE PRODUCTION DES SYSTEMES RFID, (cf. http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_url?doit=done&tt=url&intl=1… ), qui tiennent essentiellement à l’assemblage du tag et de l’antenne. ELLES PERMETTRONT EN EFFET DE REALISER DES ANTENNES A BASE DE NANOPARTICULES, D’AUGMENTER LA MEMOIRE VIVE DES PUCES ET DE SE PASSER DE SILICIUM, EN DIVISANT LE COUT DE FABRICATION PAR DIX D’ICI 2015. Plus : Biométrie, radio-identification : les libertés publiques menacées (cf. http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3311 )

Note :

**Certaines personnes se posent très sérieusement la question, notamment au Québec et aux U.S.A. . Le très brillant livre d’Anne Givaudan, « Les dossiers sur le gouvernement mondial » (cf. http://www.alchymed.com/auteur/biblio.asp?ID_Auteur=450 ), est d’ailleurs fort explicite en ce qui concerne le rôle finalement très peu curatif des vaccins (certains ont d’ailleurs des effets secondaires plus qu’indésirables !

VU L’ORIGINE DOUTEUSE DU VIRUS (cf. http://blog.syti.net/index.php?article=125 ) QUI SERT DE PRETEXTE A CETTE VACCINATION, IL Y A DES RAISONS D’AVOIR DES DOUTES SUR LA COMPOSITION DU VACCIN.
LA GRIPPE A POURRAIT AVOIR ETE CONÇUE ET PROPAGEE POUR JUSTIFIER L’INOCULATION MASSIVE D’UN VACCIN CONTENANT DES AGENTS MORTELS A RETARDEMENT, PAR EXEMPLE DES GENES FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE CANCERS, OU DES COMPOSANTS RADIOACTIFS. C’est le principe de la mort au rats: une fois le poison absorbé, le rat ne meurt que quelques jours plus tard, l’effet retard permettant que sa mort ne rende pas ses congénères méfiants vis à vis de la nourriture empoisonnée afin qu’ils en consomment eux aussi.

ON SAIT DEPUIS LONGTEMPS QUE LA REDUCTION DE LA POPULATION MONDIALE EST EN TETE DE “L’AGENDA” DES MAITRES DU MONDE, avec pour objectif 1 milliard d’habitants d’ici 2050.

LA “DEPOPULATION” EST LA SOLUTION QU'ILS ONT RETENUE pour résoudre les problèmes écologiques et l’épuisement des ressources naturelles à un rythme effréné, sans toutefois renoncer à la société industrielle sans laquelle le capitalisme ne peut plus exister (tout le système s’étant fondé et développé sur la base de la production et la vente de marchandises par ceux qui détiennent le capital.

IL EST DONC IMPERIEUX QUE LES CONTRE-POUVOIRS SE MOBILISENT AFIN DE FAIRE REALISER DES ANALYSES DU VACCIN PAR DES LABORATOIRES INDEPENDANTS. CET APPEL S’ADRESSE AUSSI AUX MEDECINS QUI AURAIENT LA POSSIBILITE D’ORGANISER OU DE REALISER CES ANALYSES.
Syti.Net (http://blog.syti.net/ )

Citation - Orwell

“LE LANGAGE POLITIQUE EST DESTINE A RENDRE VRAISEMBLABLES LES MENSONGES, RESPECTABLES LES MEURTRES, ET A DONNER L’APPARENCE DE LA SOLIDITE A CE QUI N’EST QUE DU VENT.”
George Orwell

RFID & VACCINATION MASSIVE EN CAS DE PANDÉMIE


VIDEO : Pandemic RFID Death Zyme Vaccine for People in America : http://www.youtube.com/watch?v=M7CO-72pHNI&eurl=http://diablogtime.free…

Lire Aussi :

Comment loger une puce dans votre cerveau (cf. http://www.jp-petit.org/Presse/puce_dans_cerveau.htm )

Pour Creuser Le Sujet :

MARQUAGE DE L’HUMANITÉ & NOUVEL ORDRE MONDIAL (cf. http://diablogtime.free.fr/?p=883 )

RFID, IMPLANTS : Le meilleur des mondes !? (cf. http://www.choix-realite.org/?rfid-implants-le-meilleur-des-mondes )

TOTAL CONTRÔLE : TOUS FICHÉS (cf. http://diablogtime.free.fr/?p=857 )

TREMBLEZ, VOUS ÊTES PUCÉS ! (cf. http://diablogtime.free.fr/?p=565 )

RFID - Puces Electroniques (cf. http://www.next-up.org/Newsoftheworld/RFID.php )

L’Ordre du Jour Secret des Bilderberg Propose de Micropucer les Américains (cf. http://diablogtime.free.fr/?p=454 )

IMPLANTS : Vers un contrôle social bionique (cf. http://www.syti.net/Implants.html )


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:45:23 (01/10/2010 10:45:23)

MEGA MEGA URGENT ! VACCIN H1N1 : UN EXPERT ALLEMAND SIGNALE UN DANGER D’ATTRAPER LE CANCER EN RAISON DES CELLULES CANCEREUSES D’ANIMAUX QUI SONT CONTENUES DANS LE VACCIN ! ET LES ADJUVANTS ONT TENDANCE A ENTRER DANS LE CERVEAU APRES LA VACCINATION !!!

ENGLISH: Another Shocking Warning About Swine Flu Vaccine http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/09/08/Another-Shocking-Warning-About-Swine-Flu-Vaccine.aspx

Chers amis,

Voici un nouvel article du Dr Mercola, cet expert des vaccins qui participera à la conférence internationale sur les vaccins, du 2 au 4 octobre 2009, à Reston, en Virginie (USA).

LE DR MERCOLA NOUS APPREND QUE DE NOUVEAUX DANGERS CONCERNANT LE VACCIN CONTRE LE H1N1 ONT ETE DECOUVERTS !!!

AINSI, WOLFGANG WODARG, UN EXPERT DES POUMONS ET QUI POSSEDE UN SIEGE AU CONSEIL EUROPEEN, SIGNALE QUE DES CELLULES CANCEREUSES D’ANIMAUX ONT ETE TROUVEES DANS DES VACCINS CONTRE LE H1N1, ET QUE LEUR EFFET SUR LA SANTE HUMAINE EST INCONNU. IL EXISTE DONC UN RISQUE SERIEUX D’ATTRAPER LE CANCER SUITE AU VACCIN !

NOUS APPRENONS EGALEMENT QUE LES ADJUVANTS PLACES DANS LES VACCINS (ET NOTAMMENT LE DANGEREUX SQUALENE, UTILISE DANS LES VACCINS CONTRE LE H1N1) ONT UNE TENDANCE HABITUELLE A ENTRER DANS LE CERVEAU APRES LA VACCINATION ! BONJOUR LES DEGATS IRREVERSIBLES !

DE PLUS, LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE DE BAXTER, APPELE CELVAPAN, UTILISE DES CELLULES DE CULTURE PROVENANT DU SINGE VERT D'AFRIQUE, QUI A DEJA ETE MIS EN CAUSE COMME AYANT TRANSMIS UN CERTAIN NOMBRE DE VIRUS CONTAMINANT LES VACCINS, Y COMPRIS LE VIRUS HIV. VOILA DONC ENCORE UN AUTRE DANGER LIE AU VACCIN H1N1 !

LES DANGERS DU SQUALENE, AINSI QUE L’INEFFICACITE DU TAMIFLU ET DU RELENZA, SONT A NOUVEAU DENONCES DANS CET ARTICLE. UN LIVRE GRATUIT SUR LE DANGER DES VACCINS EST EGALEMENT PROPOSE EN TELECHARGEMENT !

BREF, CET ARTICLE EST LE DERNIER COUP DE MARTEAU QUI ENFONCE ET CONFIRME DEFINITIVEMENT LES DANGERS INFINIS DES VACCINS CONTRE LE H1N1 !

L’article est important car il DENONCE EGALEMENT LA MANIPULATION DE CERTAINS MEDIAS CRAPULEUX qui tentent à présent de faire croire que tout ceci est une « théorie de la conspiration ».

D’après ce que nous en avons vu, oui, il y a bien un complot de l’industrie, de l’OMS et des gouvernements, complot monté de toute pièce pour amener la dictature et pour nuire à notre santé !

Les malheureux qui prennent le vaccin peuvent souffrir de maladies débilitantes, incurables ou mortelles à court, à moyen ou à long terme.
NE VOUS FAITES DONC SURTOUT PAS VACCINER !

L’article, que j’ai traduit spécialement pour vous en français, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.


UNE AUTRE ALERTE CHOQUANTE CONCERNANT LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE

Posté par: Dr Mercola
Le 08 septembre 2009

LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE A ETE FRAPPE PAR DE NOUVELLES CRAINTES LIEES AU CANCER APRES QU’UN EXPERT ALLEMAND DE LA SANTE AIT DONNE UNE ALERTE CHOQUANTE QUANT A LA SECURITE DE CE VACCIN.

LE PNEUMOLOGUE WODARG A DIT QU'IL Y A DE NOMBREUX RISQUES ASSOCIES AU VACCIN CONTRE LE VIRUS H1N1. LA SOLUTION DE NUTRIMENTS POUR LE VACCIN EST COMPOSEE DE CELLULES CANCEREUSES PROVENANT D'ANIMAUX, ET CERTAINS CRAIGNENT QUE LE RISQUE DE CANCER PUISSE ETRE AUGMENTE PAR L'INJECTION DE CES CELLULES.

LE VACCIN PEUT EGALEMENT PROVOQUER DES EFFETS SECONDAIRES PIRES QUE LE VIRUS DE LA GRIPPE PORCINE LUI-MEME.

Commentaires du Dr. Mercola :

Enfin quelques bonnes nouvelles à annoncer à propos du fiasco de la grippe porcine !

Ce site, et bien d'autres qui cherchent à faire la lumière sur cette manipulation mensongère, ont un impact énorme et les gens sont en train de refuser de croire à la propagande du gouvernement.

Les défenseurs de la sécurité des vaccins, partout dans le monde, commencent à faire de sérieux dégâts. Selon un récent sondage de Fox News (cf. http://www.prisonplanet.com/fox-news-poll-majority-think-swine-flu-vaccine-… ), LA MAJORITE DES GENS AUX ÉTATS-UNIS ESTIMENT A PRESENT QUE LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE POURRAIT ETRE PLUS MORTEL QUE LE VIRUS LUI-MEME.

En outre, il y a davantage de bonnes nouvelles lorsqu’il s'agit de ce que les professionnels de la santé croient. Une recherche (cf. http://www.bmj.com/cgi/content/abstract/339/aug25_2/b3391 ) publiée dans le numéro du 25 août du British Medical Journal révèle que plus de la moitié des médecins et des infirmières dans les hôpitaux publics refuseraient également le vaccin H1N1, en raison de préoccupations concernant les effets secondaires et les doutes sur son efficacité.


De nouveaux risque potentiels pour la santé émergent concernant le vaccin contre la grippe porcine

La semaine dernière, je rendais compte ( cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/09/01/Swine-Flu-Sho… ) de la correspondance confidentielle entre la British Health Protection Agency (Agence britannique de protection de la santé) et 600 neurologues, les avertissant d'être à l'affût de cas du syndrome de Guillain-Barré, une fois que la campagne de vaccination contre la grippe porcine commence.

J'ai publié auparavant des articles sur certains des ingrédients les plus dangereux contenus dans ce vaccin (voir http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/08/20/Legal-Immunit… ), comme le mercure, et le squalène (cf. http://articles.mercola.com/sites/vitalvotes/archive/2009/07/17/squalene-th… ), qui a été lié au développement de maladies auto-immunitaires comme l'arthrite rhumatoïde et le lupus.

A PRESENT, L'ALLEMAND WOLFGANG WODARG, SPECIALISTE DU POUMON, VIENT DE DECOUVRIR ENCORE PLUS DE RISQUES POTENTIELS POUR LA SANTE ET ASSOCIES AU VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE. FAIT INTERESSANT, M. WODARG DETIENT EGALEMENT DES FONCTIONS POLITIQUES, EN TANT QUE PRESIDENT DU COMITE DE SANTE AU SEIN DU PARLEMENT ALLEMAND ET DU CONSEIL EUROPEEN.

SELON LE DR WODARG, LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE CONTIENT DES CELLULES CANCEREUSES ANIMALES, ET IL N'Y A PAS DE DONNEES INDIQUANT SI OUI OU NON CELA POURRAIT PROVOQUER UNE REACTION ALLERGIQUE LORSQUE LE VACCIN EST INJECTE.

CELA SOULEVE EGALEMENT DES QUESTIONS SUR LE RISQUE DE CONTRACTER UN CANCER.

IL A EGALEMENT DECLARE A LA PRESSE ALLEMANDE QUE LA CRAINTE GENERALISEE DE LA PANDEMIE ETAIT « MONTEE DE TOUTE PIECE », indiquant :

« C'est une grande entreprise pour l'industrie pharmaceutique. La grippe porcine n'est pas très différente de la grippe normale. Au contraire, si vous regardez le nombre de cas, ce n'est rien comparé à une épidémie de grippe normale ».


Davantage de documentation sur la sécurité du vaccin de la grippe porcine

Un récent article du Dr Blaylock (cf. http://socioecohistory.wordpress.com/2009/07/15/dr-russell-blaylock-vaccine… ) souligne également les nombreuses raisons pour lesquelles le vaccin pourrait être bien plus dangereux que le virus. Si vous êtes intéressé par cette question, je vous encourage donc vivement à lire l'article du Dr. Blaylock.

Il affirme que LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE DE BAXTER, APPELE CELVAPAN, UTILISE DES CELLULES DE CULTURE PROVENANT DU SINGE VERT D'AFRIQUE, QUI A DEJA ETE MIS EN CAUSE COMME AYANT TRANSMIS UN CERTAIN NOMBRE DE VIRUS CONTAMINANT LES VACCINS, Y COMPRIS LE VIRUS HIV.

De même, Johannes Löwer, président de l'Institut Paul Ehrlich (voir http://www.pei.de/EN/home/node-en.html?__nnn=true ), croit que les effets secondaires du vaccin peuvent être bien pires que le virus de la grippe porcine actuel, qui ne provoque généralement que des symptômes bénins, ce qui nécessite quelques jours passés au lit.

Comme vous pourriez déjà le savoir, les Centers for Disease Control (CDC) affirment systématiquement la grippe saisonnière tue environ 36.000 Américains chaque année. Après avoir enquêté sur ce chiffre, il a été découvert qu’il s’agissait d’une exagération grossière basée sur la compilation de données défectueuses (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2004/10/30/flu-deaths.as… ), mais pourtant, la grippe porcine a coûté la vie à BEAUCOUP MOINS de personnes que la grippe saisonnière au cours d'une année donnée, et aucune mesure draconienne ne fut jamais prise pour réduire la grippe saisonnière.

En se basant sur une vision rationnelle du nombre de personnes concernées, la peur largement répandue de la grippe porcine semble certainement tout à fait injustifiée.

Je tiens également à souligner que même si le site Web de l'Organisation mondiale de la Santé (cf. http://www.who.int/csr/don/2009_08_28/en/index.html )prétend qu'il y a eu au moins 2185 décès dus à la grippe porcine dans le monde entier, en précisant que: « Étant donné que les pays ne sont plus obligés de tester et de signaler les cas individuels, le nombre de cas rapportés sous-estime en fait le nombre de cas réel », la vérité est probablement très différente…

Pourquoi?

Parce que certains pays, comme la Grande-Bretagne, enregistrent désormais n’importe quel cas de grippe comme étant la grippe porcine, en se basant sur rien de plus qu'un questionnaire en ligne.

Comment cette pratique conduirait-elle à une sous-estimation du nombre réel de cas de grippe porcine ?

Sans une vérification en laboratoire, il est assez probable qu'un très grand nombre de ces soi-disant cas de grippe porcine soit en fait des cas de grippe saisonnière.


L’industrie contre les découvertes des chercheurs indépendants - Qui allez-vous croire ?

LE DR. BLAYLOCK DIT AVOIR EXAMINE UN CERTAIN NOMBRE D'ETUDES SUR L'ADJUVANT IMMUNITAIRE NOMME SQUALENE, et a constaté que plusieurs des études d'essai sur les humains ont jugé qu'il était très sûr. Toutefois, après complément d'enquête, il s’est avéré que ces études furent toutes effectuées par les sociétés pharmaceutiques utilisant cet adjuvant.

TOUTEFOIS, UN GRAND NOMBRE DES ETUDES EFFECTUEES PAR LES ETABLISSEMENTS DE RECHERCHE INDEPENDANTS ONT TOUTES TROUVE UN FORT LIEN ENTRE LE SQUALENE OU LE MF-59 (QUI CONTIENT DU SQUALENE) ET LES MALADIES AUTO-IMMUNES.

Le Dr. Blaylock met en garde :

"LES ETUDES D'AUTRES ADJUVANTS IMMUNITAIRES UTILISANT DES TECHNIQUES ATTENTIVES DE TRAÇAGE ONT MONTRE QU'ILS ENTRENT REGULIEREMENT DANS VOTRE CERVEAU APRES LA VACCINATION.

Ce que la plupart des gens ne savent pas, même les médecins qui recommandent les vaccins, c'est que la plupart de ces études effectuées par des sociétés pharmaceutiques observent les patients pour seulement une à deux semaines suivant la vaccination, or CES TYPES DE REACTIONS PEUVENT PRENDRE DES MOIS VOIRE DES ANNEES AVANT DE SE MANIFESTER. "

C'est un point majeur.

Si vous deviez développer une maladie auto-immune dans plusieurs années, comment seriez-vous jamais en mesure de prouver que votre maladie provenait d’une aiguille (vaccin)?

Et pire, même si vous pouviez le prouver, cela ne vous servirait à rien, parce que les fabricants de vaccins ont habilement manipulé le gouvernement de façon à ce que celui-ci leur accordant L'IMMUNITE CONTRE LES POURSUITES JUDICIAIRES, AU CAS OU DES DEGATS VENAIENT A ETRE CAUSES PAR CE VACCIN EXPERIMENTAL (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/03/12/vaccine-maker… ).


Pourquoi vous devriez éviter les autres anti-viraux également

Des chercheurs britanniques ont récemment averti que LE MEDICAMENT ANTIVIRAL TAMIFLU N'EST « PAS APPROPRIE POUR LES ADULTES EN BONNE SANTE » (cf. http://www.reuters.com/article/healthNews/idUSTRE57K54B20090822?feedType=RS… ).
« Recommander l'utilisation de médicaments antiviraux pour le traitement de personnes présentant des symptômes [grippaux] est peu susceptible d'être la solution la plus appropriée », concluent-ils.

L'étude (cf. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez?orig_db=PubMed&db=pubmed&c… ), publiée dans le Lancet Infectious Diseases, RECOMMANDE QUE LES PERSONNES EN BONNE SANTE QUI CONTRACTENT LA GRIPPE PORCINE NE SE FASSENT PAS TRAITER AVEC DES ANTIVIRAUX COMME LE TAMIFLU OU LE RELENZA, A MOINS QU'ELLES SOUFFRENT DE COMPLICATIONS DUES A LA GRIPPE.

Sur base de leurs conclusions, l’un ou l’autre de ces médicaments permettra de réduire votre maladie d'environ UNE DEMI-JOURNEE.

Pour les personnes souffrant de maladies comme le diabète ou l'asthme, le Relenza a réussi à réduire la maladie d'un peu moins d’une journée entière, et le Tamiflu de trois-quarts d'une journée, en moyenne.

Sérieusement ... les effets secondaires potentiellement graves (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2008/03/15/tamiflu-s-eff… ) valent-ils vraiment la peine de prendre ce risque, pour gagner peut-être une demi-journée? Vous passerez QUAND MEME cinq ou six jours au lit, avec ou sans le vaccin, puisqu’il N’EMPECHE pas nécessairement la grippe, mais qu’il réduit simplement la durée de votre maladie de quelques heures si vous le prenez !


Livre gratuit sur les dangers des vaccins

Toute vérité passe par 3 étapes:

D'abord, elle est ridiculisée
Deuxièmement, elle est violemment contestée
Troisièmement, elle est acceptée comme une évidence

Cette citation célèbre par Arthur Schopenhauer est l’une de mes favorites, et est, je crois, la façon dont l'histoire percevra en bout de course la question des vaccins.

À l'heure actuelle, nous sommes dans la deuxième phase, et vous pouvez voir que par des déclarations telles que celle effectuée par la rédactrice médicale en chef à NBC News, le docteur Nancy Snyderman, qui est citée (cf. http://www.prisonplanet.com/fox-news-poll-majority-think-swine-flu-vaccine-… ) comme ayant dit que « les gens devraient rejeter les théories du complot à propos concernant la sûreté des vaccins, faites confiance au gouvernement, et prenez votre satané vaccin ».

Ne tombez pas dans le piège de telles tentatives irrationnelles qui manipulent vos émotions et vous éloignent de la réalité.

POUR UN EXCELLENT EXAMEN DES RAISONS POUR LESQUELLES LES VACCINATIONS OBLIGATOIRES SONT ANTICONSTITUTIONNELLES ET ILLEGALES, JE VOUS RECOMMANDE LE LIVRE “HORRORS OF VACCINATION EXPOSED AND ILLUSTRATED; PETITION TO THE PRESIDENT TO ABOLISH COMPULSORY VACCINATION IN THE ARMY AND NAVY” (« Les horreurs de la vaccination exposées et illustrées; Pétition au Président pour abolir la vaccination obligatoire dans l'Armée et la Marine »), par Charles M. Higgins (voir sur http://www.drcarley.com/Horrors_of_Vaccination_Exposed.pdf ).

Écrit en 1920, CE LIVRE est maintenant tombé dans le domaine public et peut être lu et téléchargé gratuitement en cliquant sur ce lien. Il ABORDE LES DANGERS DE LA VACCINATION, LA DISSIMULATION DES DECES DUS VACCINS, ET EXPLIQUE VOS DROITS CONSTITUTIONNELS ET DES TENDANCES MEDICALES QUI VOUS DEPOUILLENT DE CES DROITS, ET IL EST TOUT AUSSI PERTINENT AUJOURD'HUI QU'IL L'ETAIT LORSQU'IL FUT INITIALEMENT REDIGE.

Si vous préférez une version papier, vous pouvez également acheter ce livre, puisqu’il a été récemment réédité.


Vous désirez en savoir plus et vous impliquer ? Assistez à cette Conférence de classe mondiale sur les vaccins !

Videoclip 1: http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/09/08/Another-Shock…

Cette vidéo a été diffusée à l'origine le 12 août 2009, mettant en vedette la correspondante médicale de CBS News, le Dr. Jennifer Ashton et Barbara Loe Fisher de la NVIC. Ici, elles discutent des dangers possibles de la grippe porcine contre ceux du vaccin H1N1. Toutes deux fournissent des informations sensibles et des lignes directrices sur cette question. Je ne peux souligner assez à quel point il est important que ce type d'information paraisse dans les médias traditionnels.

De manière intéressante, les vaccins contre la grippe porcine vont être disponibles aux États-Unis à l'époque où la plus belle conférence sur les vaccins au monde est organisée. Si vous voulez apprendre l'absolu les toutes dernières et meilleures stratégies pour la grippe porcine, alors Washington DC est l'endroit où il faut être du 2 au 4 octobre. Je partagerai mes stratégies en direct durant cet événement.
Alors, rejoignez-moi me rejoindre à la Conférence internationale sur les vaccins à Reston, en Virginie (près de Washington, DC). C'est la meilleure conférence sur les vaccins dans le monde, et elle se déroule environ une fois tous les cinq ans.
Il est relativement peu coûteux d'y assister, et c’est fortement recommandé. Mais vous aurez besoin de vous dépêcher pour réserver votre place, car il n'y a de place que pour 1000 personnes, et ces places se vendent vite.

Videoclip 2: http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/09/08/Another-Shock…

Cette conférence comprend les meilleurs orateurs sur ce sujet, et je suis très heureux d’y participer. De plus, Washington DC est absolument délicieux à l'automne, et tous les musées de renommée mondiale y sont gratuits.

Cela ne coûte que 195 $ pour le week-end et le prix des chambres d'hôtel est fortement réduit. Donc, même si vous pensez seulement à y aller, vous devriez réserver à l'hôtel, car il n'y a pas de frais pour annuler votre réservation.


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:46:06 (01/10/2010 10:46:06)

MESSAGE MEGA URGENT ET VITAL ! BELGIQUE : LE VACCIN A ADJUVANT CONTRE LE H1N1 DE GLAXOSMITHKLINE CONTIENT DU SQUALENE TOXIQUE !!!

Chers amis,

Il y a quelques jours, nous recevions la nouvelle selon laquelle le gouvernement belge criminel avait commandé 12,6 millions de doses de vaccin contre le H1N1 à la démoniaque multinationale pharmaceutique GlaxoSmithKline, le tout pour une somme de 100 millions d’euros. Cf. http://www.rtbf.be/info/belgique/sante/la-belgique-est-prete-a-affronter-la… et http://www.rtlinfo.be/info/economie/belgique/267871/le-vaccin-h1n1-coute-8-… .

Nous nous étions alors demandé ce que contiendrait ce vaccin…

Aujourd’hui, je vous donne une réponse claire sur base de ce que j’ai découvert.

LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE H1N1 PRODUIT PAR GLAXOSMITHKLINE
- et qui ne possède pas de nom précis pour le moment mais est simplement appelé « Pandemic influenza vaccine » (« vaccin contre la grippe pandémique »), cf. http://www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00971321?term=GSK AND H1N1&ra… et http://www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00964158?term=GSK AND H1N1&ra…
) - CONTIENDRA UN PRODUIT NOMME AS03.

La preuve peut être trouvée sur le site de GlaxoSmithKline même (cf. http://www.gsk.com/media/pressreleases/2009/2009_pressrelease_10084.htm ), dans un article qui dit :

« The vaccine will comprise antigen of the recently isolated Pandemic (H1N1) 2009 influenza strain and also contain GSK's proprietary adjuvant system AS03 ».

Traduction : « LE VACCIN COMPRENDRA L’ANTIGENE DE LA SOUCHE DE GRIPPE PANDEMIQUE (H1N1) 2009 RECEMMENT ISOLEE, ET IL CONTIENDRA EGALEMENT LE SYSTEME D’ADJUVANT PROPRE A GLAXOSMITHKLINE : LE AS03».


DONC, L’AS03 EST UN ADJUVANT, ce qui signifie que le vaccin H1N1 de GSK sera un vaccin adjuvanté !

MAIS QU’EST-CE QUE LE AS03, EXACTEMENT ? On trouve la réponse sur http://www.pandemiedegrippe.com/?tag=pandemie et sur http://www.gsk.fr/gsk/mediasgp/2008/mai_Prepandrix230508.pdf :

Je cite : « L’ADJUVANT AS03, DEVELOPPE PAR GSK, EST UNE EMULSION HUILE DANS L’EAU COMPOSEE DE SQUALENE, DE TOCOPHEROL (VITAMINE E) ET DE POLYSORBATE 80 (TWEEN 80) ».

PETIT RAPPEL EN CE QUI CONCERNE LES EFFETS (A COURT, MOYEN OU LONG TERME) DU SQUALENE SUR LE CORPS HUMAIN (source : article du spécialiste des vaccins, le Dr Mercola : http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/08/04/Squalene-The-… ) :

Votre système immunitaire reconnaît le SQUALENE comme une molécule d’huile native de votre corps. ON LE TROUVE DANS VOTRE SYSTEME NERVEUX ET DANS VOTRE CERVEAU. En fait, vous pouvez consommer du squalène dans l'huile d'olive (cf. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2000/01/30/olive-oil-col… ) et non seulement votre système immunitaire reconnaîtra celui-ci, mais vous profiterez aussi des avantages de ses propriétés antioxydantes.

LA DIFFERENCE ENTRE LE "BON" ET LE "MAUVAIS" SQUALENE EST LA VOIE PAR LAQUELLE IL ENTRE DANS VOTRE CORPS. L'INJECTION EST UNE VOIE D'ENTREE ANORMALE QUI INCITE VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE A ATTAQUER TOUT LE SQUALENE QUI SE TROUVE DANS VOTRE CORPS, ET PAS SEULEMENT L’ADJUVANT DU VACCIN.

VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE TENTERA DE DETRUIRE LA MOLECULE PARTOUT OU IL LA TROUVE, Y COMPRIS DANS LES ENDROITS OU ELLE SE RENCONTRE NATURELLEMENT, ET OU ELLE EST VITALE A LA SANTE DE VOTRE SYSTEME NERVEUX.

LES ANCIENS COMBATTANTS DE LA GUERRE DU GOLFE SOUFFRANT DU SYNDROME LA GUERRE DU GOLFE (Gulf War Syndrome ou GWS) AVAIENT REÇU DES VACCINS CONTRE L’ANTHRAX ET QUI CONTENAIENT DU SQUALENE.

LE MF59 (L'ADJUVANT AU SQUALENE DE NOVARTIS) ETAIT UN INGREDIENT NON AUTORISE DANS LES VACCINS EXPERIMENTAUX CONTRE L'ANTHRAX ET A DEPUIS ETE LIEE AUX MALADIES AUTO-IMMUNES DEVASTATRICES DONT SOUFFRENT D'INNOMBRABLES VETERANS DE LA GUERRE DU GOLFE.

Le Département de la défense a fait toutes les tentatives possibles afin de nier que le squalène était en effet un contaminant ajouté dans le vaccin contre l'anthrax administré au personnel militaire – déployé et non déployé - durant la guerre du golfe Persique -, ainsi qu’aux participants au plus récent Anthrax Vaccine Immunization Program (programme d’immunisation contre l’anthrax via un vaccin ou AVIP).

Toutefois, la FDA découvrit la présence de squalène dans certains lots de produits de l’AVIP. UN TEST FUT DEVELOPPE POUR DETECTER DES ANTICORPS ANTI-SQUALENE AUPRES DE PATIENTS ATTEINTS DU SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE, ET UN LIEN CLAIR A ETE ETABLI ENTRE LE PRODUIT CONTAMINE ET TOUS CEUX QUI SOUFFRENT DU SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE AVAIENT ETE INJECTES AVEC LE VACCIN CONTENANT DU SQUALENE.

Une étude menée à la Tulane Medical School et publiée dans le numéro de Février 2000 de la revue Experimental Molecular Pathology (pathologie moléculaire expérimentale) inclut ces étonnantes statistiques:

"... La grande majorité (95%) des patients ouvertement malades et qui ont déployé le syndrome de la guerre du Golfe GWS possédaient des anticorps anti-squalène. Tous (100%) les patients atteints du syndrome de la guerre du Golfe vaccinés pour leur service durant les opérations Desert Shield/Desert Storm (Bouclier du désert/Tempête du désert), qui n'ont pas été déployés, mais qui montraient les mêmes signes et symptômes que ceux qui ont été déployés, avaient des anticorps anti-squalène.

En revanche, aucun (0%) des anciens combattants déployés durant la guerre du Golfe Persique et ne présentant pas de signes et symptômes du syndrome de la guerre du Golfe ne possède d’anticorps anti-squalène. Ni les patients ayant une maladie idiopathique auto-immune ni ceux présentant des contrôles sains n’avaient dans leur sérum sanguin des anticorps anti-squalène détectables. La majorité des patients présentant des symptômes du syndrome de la guerre du Golfe avaient dans leur sérum sanguin des anticorps anti-squalène. »

Selon le Dr Viera Scheibner, Ph.D., un ancien scientifique en recherche fondamentale pour le gouvernement de l'Australie:

« ... CET ADJUVANT [LE SQUALENE] A CONTRIBUE A LA CASCADE DE REACTIONS APPELEE « SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE », DOCUMENTEE CHEZ LES SOLDATS IMPLIQUES DANS LA GUERRE DU GOLFE.

LES SYMPTOMES QU’ILS ONT DEVELOPPES COMPRENAIENT DE L'ARTHRITE, DE LA FIBROMYALGIE, DE LA LYMPHADENOPATHIE, DES ERUPTIONS CUTANEES, DES ERUPTIONS CUTANEES PHOTOSENSIBLES, MALAR ERUPTIONS CUTANEES, DE LA FATIGUE CHRONIQUE, DES MAUX DE TETE CHRONIQUES, DES PERTES DE POILS CORPORELS ANORMALES, DES LESIONS CUTANEES QUI NE GUERISSENT PAS, DES ULCERES APHTEUX, DES ETOURDISSEMENTS, DE LA FAIBLESSE, DE LA PERTE DE MEMOIRE, DES CONVULSIONS, DES CHANGEMENTS D'HUMEUR, DES PROBLEMES NEUROPSYCHIATRIQUES, DES EFFETS ANTI-THYROÏDE, DE L’ANEMIE, UNE ELEVATION DE L'ESR (ERYTHROCYTE SEDIMENTATION RATE OU TAUX DE SEDIMENTATION DES ERYTHROCYTES), DU LUPUS ERYTHEMATEUX DISSEMINE, DE LA SCLEROSE EN PLAQUES, DE LA SLA (SCLEROSE LATERALE AMYOTROPHIQUE), LE PHENOMENE DE RAYNAUD, LE SYNDROME DE SJORGREN, DE LA DIARRHEE CHRONIQUE, DES SUEURS NOCTURNES ET DES FIEVRES DE BAS GRADE. »


CONCLUSION : LE VACCIN COMMANDE PAR LE GOUVERNEMENT BELGE EST DONC UN VACCIN EXTREMEMENT NOCIF ET TOXIQUE POUR L’ORGANISME ! IL S’AGIT EN REALITE D’UNE ARME BIOLOGIQUE A RETARDEMENT !

Nous avons vu que 400 pauvres mômes participaient « volontairement » aux tests de ce vaccin, en Espagne (voir http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-09-08/espagne-quatre-cents-en… ).

Dans le même article, nous avons également appris que LES RESULTATS DEFINITIFS DE CES ESSAIS NE SERONT PAS DISPONIBLES AVANT SIX MOIS (SOIT EN MARS 2010), CE QUI NE VEUT PAS DIRE QUE LE VACCIN NE POURRA PAS ETRE UTILISE AVANT ! OR, EN BELGIQUE, LA VACCINATION DEBUTERA COURANT OCTOBRE 2009 !

NOUS NOUS TROUVONS DONC BIEN EN PRESENCE D’UN VACCIN-PROTOTYPE A PROCEDURE D’APPROBATION ACCELEREE, DONC UN VACCIN TRES PEU TESTE ET TRES PEU SUR !!!


DONC, POUR RESUMER, LE VACCIN QUI SERA « PROPOSE » (OU IMPOSE ?) AUX BELGES CONTIENT DU SQUALENE, CE QUI EN FAIT UN DANGER POUR LA SANTE ! DE PLUS, CE VACCIN NE SERA QU’UN VACCIN-PROTOTYPE !

Il faudrait être complètement FOU pour se laisser injecter dans le corps cette potion empoisonnée, maléfique et digne d’une sorcière !

NOUS SAVONS QU’IL Y A DU SQUALENE DANS CE VACCIN. MAIS DIEU SAIT QUELS AUTRES PRODUITS TOXIQUES ON Y TROUVERA ENCORE : THIMEROSAL, MERISOL, HYDROXYDE D’ALUMINIUM, CELLULES CANCEREUSES ANIMALES, CELLULES DERIVEES DU HIV/SIDA… QUI, TOUS, ONT ETE SIGNALES DANS LES VACCINS H1N1 PRODUITS PAR LES FIRMES PHARMACEUTIQUES (Baxter, Novartis, GlaxoSmithKline, Sanofi Pasteur, et Sinovac pour la Chine) !!!

Le gouvernement belge EST AU COURANT DE TOUT CECI, AINSI QUE L’OMS ET L’UNION EUROPEENNE. POURTANT, ILS VONT REPANDRE CE VACCIN MEURTRIER, ET LA VACCINATION OBLIGATOIRE RESTE UNE FORTE POSSIBILITE (malgré le déni des mass médias et des autorités).

NOS INFAMES DIRIGEANTS SONT DONC EN TRAIN DE SE RENDRE COUPABLES D’UN CRIME CONTRE L’HUMANITE QUI RISQUE DE VOIR DES DIZAINES DE MILLIERS DE PERSONNES MOURIR DANS NOTRE PAYS SUITE AUX PRODUITS NOCIFS CONTENUS DANS LE VACCIN TOXIQUE !

Que ceci soit bien gardé en mémoire pour le moment où l'on devra juger ces criminels pour cet assassinat de masse…

Pour rappel, une LOI D’EXCEPTION (qui suspend donc les droits et libertés constitutionnels habituels) VA ETRE VOTEE EN BELGIQUE, ET LES AUTORITES ONT DEMANDE QUE SOIENT CREUSEES DES TOMBES A L’AVANCE !!! De quoi faire réfléchir…

IL EST TEMPS QU’UN FRONT D’OPPOSITION AUX VACCINS TOXIQUES VOIT LE JOUR EN BELGIQUE !

Sur ce, je vous souhaite une BONNE REVOLUTION, un BON REFUS DU VACCIN… OU UNE BONNE DICTATURE ET UNE BONNE MORT ! Vic

maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:46:58 (01/10/2010 10:46:58)

MEGA ALERTE MAXIMALE ! DES NANOPARTICULES AUX EFFETS MORTELS DANS LES VACCINS H1N1 !!!



Chers amis,

Ceux qui se feront vacciner comme du bétail (marque de la bête) ne sont pas prêts de s’en remettre. Jugez plutôt via l’information ci-dessous…

Nous avions vu avec l’entreprise Rusnano que les nano-vaccins étaient déjà une dangereuse réalité. Nous avions également entendu des rumeurs concernant la présence de nanoparticules ou nanopuces dans les aiguilles des vaccins H1N1.

DESORMAIS, C’EST UNE CHOSE ABSOLUMENT CERTAINE : IL Y A DES NANOPARTICULES DANS LES VACCINS H1N1 !!!

EN PLUS DES ADJUVANTS ET AUTRES PRODUITS HYPER TOXIQUES (SQUALENE, HYDROXYDE D’ALUMINIUM, THIMEROSAL, CELLULES CENCEREUSES D’ANIMAUX, CELLULES DERIVEES DU HIV/SIDA, MERISOL…), LES VACCINS H1N1 CONTIENDRONT DES NANOPARTICULES !!!

EST-CE GRAVE ? C’EST PLUS QUE GRAVE, PUISQUE L’ARTICLE DOCUMENTE ET REPRIS CI-DESSOUS NOUS SIGNALE QUE LES EFFETS SONT MORTELS (RELISEZ BIEN : MOR-TELS), CHEZ LES ANIMAUX COMME CHEZ LES HUMAINS !!!

Des cas ont été étudiés, et des vaccins à nanoparticules circulent déjà en Europe, notamment en Allemagne !

DONC, DE GRACE, NE VOUS FAITES SURTOUT PAS VACCINER !!!

LE VACCIN DES ASSASSINS DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE, L’OMS ET LES ORDURES DE NOS GOUVERNEMENTS SONT DONC BIEN EN TRAIN DE PREPARER UN GENOCIDE A GRANDE ECHELLE !

Cet article nous décrit le summum de l’horreur en ce qui concerne ces vaccins.

Rappelons que les nanoparticules, à partir d’une certaine taille, peuvent franchir non seulement toutes les barrières immunitaires du corps humain, mais aussi la barrière hémato-méningée, qui protège le système nerveux et le cerveau ! Sans compter d’autres dangers encore…

Vous avez été PREVENUS, A TOUS LES NIVEAUX. SE FAIRE VACCINER SIGNIFIERA DES MALADIES AFFREUSES ET UNE MORT CERTAINE A COURTE, A MOYENNE OU A LONGUE ECHEANCE !!!

L’article abasourdissant, ci-dessous…

BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE MORT ! Vic.


Source :http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15207

NANOPARTICULES DANS LES VACCINS NON EXPERIMENTES CONTRE LA GRIPPE PORCINE

Troisième partie: "C’est les vaccinations, stupide!"

par F. William Engdahl

Mondialisation.ca, Le 14 septembre 2009

DES NANOPARTICULES ONT ETE TROUVEES DANS LES VACCINS HOMOLOGUES PAR LES AUTORITES GOUVERNEMENTALES RESPONSABLES DE LA VACCINATION CONTRE LE PRESUME VIRUS H1N1 DE LA GRIPPE PORCINE.

Depuis plusieurs années, les fabricants de vaccins expérimentent l'utilisation de nanoparticules comme moyen de « booster la charge » vaccinale. Il s’avère à présent que DES VACCINS, DONT L’USAGE EST HOMOLOGUE EN ALLEMAGNE ET DANS D'AUTRES PAYS EUROPEENS, CONTIENNENT DES NANOPARTICULES SOUS UNE FORME QUI ATTAQUERAIT LES CELLULES SAINES ET POURRAIT ETRE MORTELLE.

En 2007, des chercheurs de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne ont annoncé dans un article de la revue Nature Biotechnology la mise au point d’une « NANOPARTICULE pouvant fournir des VACCINS plus efficaces, avec moins d'effets secondaires et à une fraction du coût des technologies vaccinales actuelles. » L'article se poursuit en décrivant les effets de leur percée : « FAISANT A PEINE 25 NANOMETRES, CES PARTICULES SONT SI MINUSCULES QUE, UNE FOIS INJECTEES, ELLES CIRCULENT A TRAVERS LA MATRICE DE LA MEMBRANE EXTRACELLULAIRE, DIRECTEMENT VERS LES GANGLIONS LYMPHATIQUES. En quelques minutes, elles atteignent une concentration des milliers de fois plus grande que dans la membrane. La réponse immunitaire peut alors être extrêmement forte et efficace. » (1)

IL N'Y A QU'UN SEUL PETIT PROBLEME AVEC LES VACCINS CONTENANT DES NANOPARTICULES, ILS PEUVENT ETRE MORTELS OU DU MOINS PROVOQUER DE GRAVES PREJUDICES IRREPARABLES A LA SANTE.

Les nanoparticules, promues par les grands médias comme une nouvelle révolution prodigieuse de la science, sont des particules fabriquées, immensément plus petites que les particules mortelles de l'amiante à l’origine de graves dégâts pulmonaires et de décès avant qu’elle devienne interdite. CES PARTICULES DE TAILLE NANOMETRIQUE (nm = 0,000.000.001 mètre) S’AMALGAMENT AVEC LES MEMBRANES CELLULAIRES DE NOTRE ORGANISME ET, SELON DES ETUDES RECENTES EN CHINE ET AU JAPON, UNE FOIS INTRODUITES DANS L’ORGANISME, ELLES NE CESSENT DE DETRUIRE LES CELLULES. DES QU’ELLES INTERAGISSENT AVEC LA STRUCTURE CELLULAIRE DE L'ORGANISME, ELLES NE PEUVENT PLUS ETRE ELIMINEES. LA MEDECINE MODERNE APPELLE PAR EUPHEMISME CE PHENOMENE, REACTION INFECTIEUSES CONTINUE.

DEPUIS LE SCANDALE DE L'AMIANTE, IL A ETE ETABLI QUE LES PARTICULES DE LA TAILLE D'UN MILLIONIEME DE METRE, A CAUSE DE LEUR FORCE D'ATTRACTION ENORME, PENETRENT TOUTES LES CELLULES, EN DETRUISANT TOUT CE QUI ENTRE EN CONTACT AVEC ELLES. LES NANOPARTICULES SONT BIEN PLUS PETITES QUE LES FIBRES D'AMIANTE.

LES EXAMENS DE BEIJING CONFIRMENT LES EFFETS MORTELS CHEZ L’HOMME

LE FAIT QUE L'OMS, L'EUROPEAN MEDICINES EVALUATION AGENCY, L’INSTITUT ALLEMAND ROBERT KOCH ET D'AUTRES ORGANISMES DE SANTE PERMETTRAIENT AUJOURD'HUI D’INJECTER A LA POPULATION DE NOUVEAUX VACCINS EN GRANDE PARTIE NON TESTES CONTENANT DES NANOPARTICULES, en dit plus sur le poids du lobby pharmaceutique dans la politique européenne que sur la santé mentale ou l'intégrité morale des fonctionnaires chargés de la santé du public en général.

Le numéro de septembre 2009 du respecté European Respiratory Journal, a exposé le 19 août, et mis en ligne depuis le 21 août, un article évalué par les pairs intitulé, « L'EXPOSITION AUX NANOPARTICULES EST RATTACHEE A L’EPANCHEMENT PLEURAL, A LA FIBROSE PULMONAIRE ET AU GRANULOME. »

L'article décrit des examens effectués en 2008 à l'hôpital d’élite Chaoyang de Beijing (Pékin) sur sept jeunes femmes. Âgées de 18 à 47 ans, toutes les sept ont été exposées à des nanoparticules pendant 5 à 13 mois sur leur lieu de travail ordinaire. TOUTES ONT ETE ADMISES A L'HOPITAL POUR DYSPNEE ET EPANCHEMENT PLEURAL OU LIQUIDE EN EXCES AUTOUR DES POUMONS, ET INHIBITION RESPIRATOIRE. AUCUN DES SEPT N'AVAIT JAMAIS FUME ET AUCUNE N'APPARTENAIT A QUELQUE GROUPE A RISQUE. LES MEDECINS ONT EXAMINE AVEC SOIN TOUTES LES POSSIBILITES ET ONT CONFIRME QUE LES PROBLEMES PULMONAIRES AVAIENT UNE ORIGINE COMMUNE : L'INHALATION REGULIERE DE NANOPARTICULES DANS LEUR USINE. ELLES AVAIENT ETE EXPOSEES A DES NANOPARTICULES DE POLYACRYLATE.

Les examens ont confirmé que les nanoparticules avaient déclenché une réaction de « super-fusion » (super-meltdown) chez les patientes. EN DEPIT DE TOUS LES EFFORTS HEROÏQUES DES MEDECINS, DEUX DES SEPT SONT MORTES DE COMPLICATIONS PULMONAIRES. (2)

Dans leur rapport, LES SCIENTIFIQUES ONT CONCLU PAR QUELQUE CHOSE DE SI ALARMANT QU'IL EST NECESSAIRE DE LE CITER EN ENTIER :

Des tests immunologiques, des examens bactériologiques, virologiques et des marqueurs tumoraux, une bronchoscopie, une thoracoscopie interne et de la chirurgie thoracique assistée par vidéo ont été pratiqués. Des études sur le lieu de travail, des observations cliniques et des examens des patientes ont été menées. La présence de polyacrylate, consistant en nanoparticules, a été confirmée sur le lieu de travail. LES EXAMENS PATHOLOGIQUES DES TISSUS PULMONAIRES DES PATIENTES MONTRAIENT UNE INFLAMMATION PULMONAIRE NON SPECIFIQUE, UNE FIBROSE PULMONAIRE ET DES GRANULOMES DE CORPS ETRANGERS SUR LA PLEVRE. GRACE A LA MICROSCOPIE ELECTRONIQUE EN TRANSMISSION, DES NANOPARTICULES ONT ETE OBSERVEES LOGEES DANS LE CYTOPLASME ET LE NUCLEOPLASME DE CELLULES EPITHELIALES ET MESOTHELIALES PULMONAIRES, MAIS ELLES ONT AUSSI ETE LOCALISEES DANS LE FLUIDE DE LA POITRINE. CES CAS SUSCITENT L'INQUIETUDE SUR LE FAIT QUE L'EXPOSITION DE LONGUE DUREE A CERTAINES NANOPARTICULES SANS MESURES DE PROTECTION POURRAIT ETRE LIEE A DE GRAVES DOMMAGES PULMONAIRES CHEZ L'HOMME. (3)

À ce jour, des études animales et des expériences in vitro ont montré que LES NANOPARTICULES PEUVENT PROVOQUER DES DOMMAGES PULMONAIRES ET D'AUTRES MALIGNITES CHEZ L’ANIMAL, MAIS AUCUN RAPPORT SUR LEUR TOXICITE CLINIQUE CHEZ L'HOMME N’AVAIT ETE FAIT AVANT L'ETUDE DE BEIJING.

L'ETUDE DE L'HOPITAL CHAOYANG DE BEIJING A CONFIRME DE FAÇON CONCLUANTE QUE LES NANOPARTICULES PROVOQUENT AUSSI BIEN CHEZ L'HOMME DES DOMMAGES PULMONAIRES ET D'AUTRES MALIGNITES. À PARTIR DE LA, QUAND DEUX DES VACCINS HOMOLOGUES, PREVUS POUR UNE DISTRIBUTION DE MASSE EN ALLEMAGNE ET AILLEURS, CONTIENNENT DES NANOPARTICULES, LA DEFAILLANCE DES RESPONSABLES COMPETENTS DE LA SANTE PUBLIQUE ET DES FONCTIONNAIRES EPIDEMIOLOGISTES A ORDONNER D’URGENCE LE GEL IMMEDIAT DE LA DISTRIBUTION D’UN TEL VACCIN NE PEUT ETRE ASSIMILEE QU’A DE LA NEGLIGENCE CRIMINELLE. Espérons que les autorités responsables réagiront à temps pour éviter l’éventualité d’une catastrophe sanitaire humaine d’un ordre de grandeur pire que les pires cas de grippe porcine signalés à ce jour.

Lire la première partie en français : Lien évident entre la croissance de l’autisme et les vaccinations (cf. http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15163 )

Lire la deuxième partie en français : Le vaccin de la grippe porcine est lié à la paralysie (cf. http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15188 )

Article original en anglais, Nano Particles used in Untested H1N1 Swine Flu Vaccines, Part III: ‘It’s the vaccines, Stupid! (cf. http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=15092 ), publié le 13 septembre 2009.

Traduction : Pétrus Lombard

Notes

(1) Les chercheurs en bio-ingénierie de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne ont développé et breveté une nanoparticule capable de fournir des vaccins plus efficaces, avec moins d'effets secondaires, et à une fraction du coût des technologies vaccinales actuelles. Voir :
www.azonano.com/nanotechnology%20news.asp?catid=13

(2) Song Y, Li X, Du X, L'exposition aux nanoparticules est liée à l’épanchement pleural, à la fibrose pulmonaire et à des granulomes, European Respiratory Journal, septembre 2009, 34(3): 559-567.

3 Ibid.

F. William Engdahl est associé de Mondialisation.ca/Global Research. Il est l'auteur de Pétrole, une guerre d’un siècle : L’ordre mondial anglo-américain (voir http://www.amazon.fr/Pétrole-une-guerre-siècle-anglo-américain/dp/286553200… ), et de Seeds of Destruction: The Hidden Agenda of Genetic Manipulation (cf. http://globalresearch.ca/books/SoD.html ).
Son site : http://www.engdahl.oilgeopolitics.net/ .

F. William Engdahl est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:49:10 (01/10/2010 10:49:10)

BIRD FLU “PANDEMRIX” VACCINE SET TO BE APPROVED IN EUROPE FOR “SWINE FLU” - CONTAIN H5N1 BIRD VIRUS

Filed Under Big Pharma, Pandemic, Vaccines

The European Medicines Agency is set to give the green light to the use of Pandemrix, a GlaxoSmithKline vaccine containing the bird flu virus, allegedly to treat the “swine flu”, according to a report from Reuters.

The European Medicines Agency documents on Pandemrix say it is a “pandemic influenza vaccine (H5N1) (split virion, inactivated, adjuvanted) (A/VietNam/1194/2004 NIBRG-14))”

What’s H5N1 doing in a vaccine for AH1N1? Isn’t this what Baxter did in Austria back in Feb ‘09?
It was disaster averted last time. Why isn’t it this time?

The European Medicines Agency is set to give the green light to the use of Pandemrix, a GlaxoSmithKline vaccine containing the bird flu virus, allegedly to treat the “swine flu”, according to a report from Reuters.

http://www.reuters.com/article/healthNews/idUSTRE5813JF20090910

“The EMEA’s expert committee on new medicines will consider the first three H1N1 swine flu vaccines from GlaxoSmithKline, Novartis and Baxter — called Pandemrix, Focetria and Celvapan — its next meeting on September 21 to 24,” says the report.

The European Medicines Agency documents on Pandemrix say it is a “pandemic influenza vaccine (H5N1) (split virion, inactivated, adjuvanted) (A/VietNam/1194/2004 NIBRG-14))”

http://www.emea.europa.eu/humandocs/PDFs/EPAR/pandemrix/H-832-en1.pdf

Pandemirix contains the isolated antigen of an especially lethal form of the bird flu virus that was used by Baxter in its contamination of 72 kilos vaccine material in Austria.

It is not clear how a vaccine with the bird flu virus is supposed to help fight the “swine flu” since these are allegedly two totally different viruses.

By injecting bird flu virus into people, pandemrix could spark a bird flu pandemic.

Thomas Lönngren, the head of EMEA, signed an agreement with Baxter in Austria on the granting of a waiver for antigen of pre-pandemic strain A/Vietnam/1203/2004 propagated in Vero cells (EMEA-000156-PIP01-07) on February 20th, 2009, just two weeks after a staff member at the Czech lab BioTest issued an alert over the discovery of live bird flu virus in vaccine material sent by Baxter to 16 labs.

VaNWQyv1LIJ:www.emea.europa.eu/pdfs/human/paediatrics/000156-PIP01-07.pdf+thomas+l%C3%B6ngrenn" target="_blank">http://docs.google.com/gview?a=v&q=cache
VaNWQyv1LIJ:www.emea.europa.eu/pdfs/human/paediatrics/000156-PIP01-07.pdf+thomas+l%C3%B6ngrenn
,+baxter&hl=de&gl=at

I have emailed Lönngren and asked for the “swine flu” clinical trials data and will post it up if I receive it.

http://www.theflucase.com/index.php?option=com_content&view=article&amp… .


http://blogs.healthfreedomalliance.org/blog/2009/09/10/bird-flu-pandemrix-v…

maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:49:57 (01/10/2010 10:49:57)

MANIPULATION : VACCIN H1N1 DE NOVARTIS ADJUVANTE AVEC DU MF59 (SQUALENE) : UNE ETUDE « RASSURANTE »… FINANCEE PAR NOVARTIS ELLE-MEME !!!

Chers amis,

Le cirque médiatique se poursuit concernant la grippe A/H1N1, et les clowns des mass médias et revues « scientifiques » continuent de se foutre de notre gueule royalement !

AINSI, DERNIEREMENT, AFIN D’APAISER LES CRAINTES CONCERNANT LE SQUALENE ET LA « SURETE » DU VACCIN H1N1 EN GENERAL , UNE « ETUDE » A ETE REALISEE SUR LE VACCIN H1N1 AVEC ADJUVANT DU LABORATOIRE NOVARTIS, UN VACCIN NOMME « CELTURA » (RETENEZ BIEN CE NOM). CETTE ETUDE BIDON A ETE PUBLIEE PAR LE « SERIEUX » NEW ENGLAND JOURNAL OF MEDICINE, DANS SON EDITION DU 10 SEPTEMBRE (QUI DEVRAIT DU COUP PRENDRE DU PLOMB DANS L’AILE QUANT A SA CREDIBILITE ).

CETTE ETUDE, EFFECTUEE AUPRES DE 100 PERSONNES SEULEMENT, A PORTE SUR… DEUX SEMAINES SEULEMENT APRES LA VACCINATION (BONJOUR LE « SERIEUX » ! ), CE QUI, EVIDEMMENT, NE DEMONTRE ABSOLUMENT RIEN A MOYEN NI A LONG TERME.

BIEN ENTENDU, L’ARTICLE DES SCIENTIFIQUES DE BAC A SABLE CI-DESSOUS NOUS SIGNALE LA « FORTE REPONSE IMMUNITAIRE » DE CE VACCIN (FAUT BIEN CONVAINCRE LA POPULACE D’ACCEPTER CE VACCIN TOXIQUE) ET LES EFFETS SECONDAIRES « BENINS » (SUR DEUX SEMAINES, CE N’EST PAS ETONNANT, LORSQUE L’ON SAIT QUE LES EFFETS SECONDAIRES METTENT PARFOIS DES MOIS, VOIRE DES ANNEES, AVANT D’APPARAITRE).

POUR RAPPEL, LE VACCIN CELTURA DE NOVARTIS (CONTRE LE H1N1) CONTIENT LE TRES DANGEREUX MF59 (SQUALENE).

MAIS LE COMBLE, C’EST QUE CETTE ETUDE SUR LE VACCIN DE NOVARTIS A ETE FINANCEE… PAR NOVARTIS ELLE-MEME ! PAS ETONNANT QUE LES RESULTATS SOIENT SI « BONS » ! ILS NE VONT QUAND MEME PAS SE TORPILLER EUX-MEMES, N’EST-CE PAS ? VIVE L'AUTOEVALUATION, L'AUTOCONGRATULATION, LA MANIPULATION DE LA RECHERCHE, LE MANQUE D'ESPRIT CRITIQUE ET LA CORRUPTION DE CETTE "AUTO-ETUDE" PAR LA MULTINATIONALE PHARMACEUTIQUE QUI L'A FINANCEE!

NOUS ATTENDONS DONC DE PIED FERME UNE ETUDE EFFECTUEE PAR DES SCIENTIFIQUES REELLEMENT INDEPENDANTS ET MENEE SUR PLUSIEURS ANNEES…

Gageons que nous allons voir le même genre d’étude bidon fleurir dans les mass médias d’ici les prochaines semaines afin que les moutons acceptent plus facilement de se faire vacciner, fût-ce de façon obligatoire ou forcée.

MAIS REMARQUONS QUAND MEME QUE SUR UNE SI COURTE PERIODE DE TEMPS, 86% DES SUJETS ONT SIGNALE DES REACTIONS INDESIRABLES APRES LA PREMIERE OU LA SECONDE DOSE DU VACCIN !

DE TOUTE MANIERE, APRES NOS ANALYSES ET INFORMATIONS, IL EST CLAIR QUE SE FAIRE VACCINER SIGNIFIERA DEVELOPPER, A TERME, UNE MALADIE DEBILITANTE OU MORTELLE.

MALHEUR A CEUX QUI SE FERONT « PIQUER » !

En attendant, une autre représentation de cirque est en route… Les premières réactions populaires (idiotes, inutiles et inefficaces) ont commencé à surgir, avec des pétitions en ligne qui demandent gentiment aux assassins des gouvernements et de l’OMS « de ne pas rendre la vaccination obligatoire » (voir par exemple http://www.thepetitionsite.com/1/a-universal-declaration-of-resistance-to-m… ) . Cette naïveté est tout à fait navrante, surtout que les pétitions en question exigent les nom, prénom, adresse, pays… du signataire. Idéal en cas de répression contre les insoumis. Il est vraiment temps que les gens prennent les choses en main et comprennent que sans action significative d’opposition farouche et réelle, ils n’arriveront nulle part. Lorsque les gens auront ENFIN compris que face à des meurtriers et des dictateurs, on se doit de REAGIR et DE LES METTRE HORS D'ETAT DE NUIRE UNE FOIS POUR TOUTES, combien de décès y aura-t-il eu déjà, dus aux exactions maléfiques de ces mondialistes ???

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-effets-indesi…

VACCIN MF59 ANTI H1N1 : EFFETS INDESIRABLES LEGERS POUR 86% DES SUJETS

Actualité publiée hier (dimanche 13 septembre 2009)

Vaccin anti H1N1 avec adjuvant MF59

86% des sujets ont signalé des effets indésirables après la première ou la seconde dose de MF59. Mais ces effets ont été classés comme légers ou modérés et se sont généralement résorbés dans une période de 72 heures. Ce sont les premiers résultats du rapport préliminaire, publié dans le New England Journal of Medicine, dans son édition du 10 septembre, d'une étude « d’efficacité » du nouveau vaccin anti A/H1N1 avec adjuvant du laboratoire Novartis. Ces résultats interviennent dans un contexte où l’opinion publique française et les professionnels de santé sont de plus en plus réservés sur le principe d’une vaccination de masse, pour cause d’effets indésirables possibles, en particulier en raison de la présence de l’adjuvant.

Le vaccin MF59 ® ou Celtura®, fabriqué par Novartis par procédé de culture cellulaire ET AVEC ADJUVANT avait déjà démontré, fin août, lors des premiers essais cliniques, une forte efficacité, induisant une forte réponse immunitaire, au virus A/H1N1, chez 80% des sujets après une seule dose. Une information essentielle pour la planification de la vaccination. Un premier essai clinique pilote et expérimental du MF59® portant sur 100 sujets avait conclu à une forte réponse immunitaire chez 80% des sujets après une seule dose, plus de 90% après deux doses. Novartis utilise les 2 méthodes connues pour la production de ces vaccins, œufs embryonnés (comme le laboratoire français Sanofi-Pasteur) et lignée cellulaire (comme le laboratoire américain, Baxter).

CETTE ETUDE A ETE coordonnée par une équipe de l’Université de Leicester et son principe a été approuvé par le « Healthcare Products Regulatory Agency » britannique – l’équivalent de notre AFSSAPS- et FINANCEE PAR LE LABORATOIRE NOVARTIS.

L’équipe de l’Université de Leicester a mené une étude sur 175 adultes, âgés de 18 à 50 ans, pour tester le vaccin de Novartis sous ses 2 formes, avec et sans adjuvant. Les sujets ont été randomisés pour recevoir DEUX INJECTIONS INTRAMUSCULAIRES du nouveau vaccin.

Ces premiers résultats publiés ne concernent que le vaccin avec adjuvant.

Les effets indésirables constatés *

Tous les effets indésirables ont été classés comme légers ou modérés se sont généralement résorbés dans une période de 72 heures et la fréquence ou la sévérité de ces effets indésirables n'ont pas augmenté en cas de seconde injection. NEANMOINS, 86% DES SUJETS ONT SIGNALE DES REACTIONS INDESIRABLES APRES LA PREMIERE OU LA SECONDE DOSE (85% APRES LA PREMIERE ET 56% APRES LA SECONDE).

• La réaction locale la plus fréquente après une dose de 7,5 mg de vaccin avec adjuvant MF59 a été une DOULEUR AU SITE D'INJECTION POUR DES SUJETS.

• La réaction systémique la plus fréquente a consisté EN DOULEURS MUSCULAIRES, DANS 42% DES CAS.

• 2 sujets ont déclaré une FIEVRE de 38 ° C ou plus, après injection de la première dose,

• 7 déclarations spontanées d’effets indésirables ont été enregistrées : 3 sujets ont signalé une diarrhée résolue dans les 48 heures ,

• 2 sujets ont déclaré un coryza résolu dans les 48 heures,

• 1 sujet a fait état d'une rage de dents guérie 5 jours plus tard,

• 1 sujet a fait état d'une éruption et démangeaison à l'avant-bras droit résolues dans les 48 heures.

Réponse immunitaire au vaccin : Le vaccin avec adjuvant MF59 a entraîné un « taux moyen de séroconversion» de 76%. Dans les 2 semaines suivant la vaccination, plus de 96% des patients ayant reçu une seule dose de vaccin avec adjuvant sur culture cellulaire présentaient une réponse immunitaire satisfaisante.

Une ou deux doses ? Les concentrations d'anticorps étaient généralement plus élevées chez les sujets ayant reçu deux doses du vaccin avec adjuvant MF59 que chez ceux qui n’avaient reçu qu’une seule dose. Néanmoins, une seule dose (de 15 µg) du vaccin avec adjuvant MF59 génère une réponse en anticorps suffisante à une protection contre le virus, dans les 14 jours de la vaccination.

Mise en ligne Yann-Mickaël Dadot, Santé log, le 13 septembre 2009

Lire aussi :
VACCIN anti A/H1N1 : Le Celtura®, de NOVARTIS serait efficace à 90 %
-VACCIN anti A/H1N1 : CELTURA de NOVARTIS disponible dès octobre –

Source/ Accéder à l’abstract (en anglais) de l’article « Trial of Influenza A (H1N1) 2009 Monovalent MF59-Adjuvanted Vaccine — Preliminary Report» NEJM : http://nejm.highwire.org/cgi/content/full/NEJMoa0907650 .


maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:52:04 (01/10/2010 10:52:04)

United States Patent Application 20090060950
Kind Code A1
Kistner; Otfried ; et al. March 5, 2009

--------------------------------------------------------------------------------


METHOD FOR PRODUCING VIRAL VACCINES

Abstract
The present invention provides a method for the manufacture of a preparation comprising virus antigens comprising a) inoculation of cells with infectious virus in a fluid, b) propagation of said virus in said cells, c) collecting said propagated virus, d) inactivating said collected virus, and e) treating said inactivated virus with a detergent, resulting in a preparation comprising viral antigens.


--------------------------------------------------------------------------------

Inventors: Kistner; Otfried; (Vienna, AT) ; Tauer; Christa; (Vienna, AT) ; Barrett; Noel; (Klosterneuburg/Weidling, AT) ; Mundt; Wolfgang; (Vienna, AT)
Correspondence Name and Address:
BAXTER HEALTHCARE CORPORATION
ONE BAXTER PARKWAY, DF2-2E
DEERFIELD
IL
60015
US

Assignee Name and Adress: BAXTER INTERNATIONAL INC.
Deerfield
IL

BAXTER HEALTHCARE
Wallisellen

Serial No.: 199977
Series Code: 12
Filed: August 28, 2008

U.S. Current Class: 424/209.1; 424/204.1
U.S. Class at Publication: 424/209.1; 424/204.1
Intern'l Class: A61K 39/145 20060101 A61K039/145; A61K 39/12 20060101 A61K039/12; A61P 31/16 20060101 A61P031/16

--------------------------------------------------------------------------------

Claims

--------------------------------------------------------------------------------

1. A method for the manufacture of a preparation comprising virus antigens comprisinga) inoculation of cells with infectious virus in a fluid,b) propagation of said virus in said cells,c) collecting said propagated virus,d) completely inactivating said collected virus, ande) treating said inactivated virus with detergent,resulting in a preparation comprising viral antigens.

2. The method of claim 1, wherein the step of collecting said propagated virus comprises separating the virus from said cells and/or cell debris of said cells after infection.

3. The method of 1, wherein said inactivation is performed by addition of formaldehyde.

4. The method of 1, wherein said inactivation is performed by UV irradiation.

5. The method of 1, wherein said propagated virus is released into said fluid.

6. The method of 1, wherein after the collection the collected fluid is treated with a nuclease.

7. The method of 6, wherein said nuclease is benzonase.

8. The method of claim 1, wherein said cells are in form of a cell culture during said virus propagation.

9. The method of claim 1, wherein said cells are mammalian or avian cells.

10. The method of claim 1, wherein said cells are epithelial cells.

11. The method of claim 8, wherein said cells are Vero cells.

12. The method of claim 1, wherein said virus is an enveloped virus

13. The method of claim 12, wherein said virus is an orthomyxo virus

14. The method of claim 13, wherein said virus is an influenza virus.

15. The method of claim 1, wherein the concentration of non-viral protein during said inactivation is below 350 .mu.g/ml.

16. The method of claim 1, wherein said manufacture is on industrial scale amounts.

17. The method of claim 16, wherein said inactivation is performed on at least 11 virus containing fluid.

18. A method for the manufacture of a preparation comprising viral antigens comprisinga) obtaining a fluid comprising infectious virus,b) inactivating said collected virus,c) treating said inactivated virus with detergent, andd) purifying said inactivated virus resulting in a preparation comprising viral antigens.

19. The method of claim 18, wherein said fluid is obtained from a cell culture.

20. The method of claim 19 further comprising the step of stabilizing said viral antigens.

21. The method of claim 20, wherein said viral antigens are stabilized by addition of an effective amount of Tween 80.

22. The method of claim 21, wherein Tween 80 is in an amount of about 0.125%.

23. A method of increasing the resistance to a viral infection in a subject comprising manufacturing a preparation comprising viral antigens by administering a preparation obtained by any one of the methods of claims 1-22 to a subject.
--------------------------------------------------------------------------------

Descrïption

--------------------------------------------------------------------------------

FIELD OF THE INVENTION

[0001]The present invention relates to methods for producing viral vaccines.

DEscrïptION OF THE RELATED ART

[0002]A vaccine is an immunogenic composition of an antigenic substance, e.g. the (non-infectious) pathogen such as a virus, its envelope, particles or its protein antigens. Administration or vaccination results in the immunization in a subject, e.g. a mammal such as a human, or a bird. The vaccination might cause a specific reaction to the vaccine and some minor inflammation, but this is generally much less detrimental than an infection of a fully viable virus which the vaccine is designed to prevent. The immune system of the subjects will adapt itself to specifically recognize the antigens of the vaccine and swiftly inactivate the pathogen after further exposure of the subject to the pathogen. Thus an increased resistance against the pathogen is achieved through vaccination.

[0003]For vaccine purposes a virus is conventionally cultivated on an adequate cell culture or generally cellular substrate. In the case of influenza, normally embryonated chicken eggs are used. The infectious viral harvest is collected and purified to remove unwanted non-viral cell constituents. In particular, in the case of vaccines derived from chicken substrates allergic reaction to chicken/egg proteins are possible in certain susceptible individuals.

[0004]An essential step in the production of viral vaccines is the inactivation of the infectious viruses. Formalin (an aqueous solution of formaldehyde) is the most frequently used inactivating agent in the manufacture of vaccines. It is usually used as a saturated aqueous solution with concentration of around 37% formaldehyde. Formaldehyde inactivates a virus by irreversibly cross-linking primary amine groups in surface proteins with other nearby nitrogen atoms in protein or DNA through a --CH.sub.2-linkage. In particular these cross linkages could lead to bonds with non-viral substances and it is therefore necessary to perform some previous purification on the live infectious virus, since inactivation prior to purification would give rise to a large amount of irreversible chemical bridging between viral proteins and impurities, which are detrimental to the efficacy of the purification operations and product quality. For this reason, live infectious viruses are first at least partially purified in the prior art, e.g. by zonal ultracentrifugation, and then inactivated (U.S. Pat. No. 6,048,537). The formalin inactivation step has been validated with established analytical procedures.

[0005]Complementing formalin treatment, UV inactivation has been considered for integration into the manufacturing process. The use of ultraviolet irradiation-inactivation for human vaccines has been demonstrated before for unenveloped and enveloped virus (US 2006/0270017). As the viral genome is more susceptible to UV-damage than viral surface antigens, UV-inactivation was shown to have little negative effect on the biochemical characteristics or immunogenicity of the product. The targets for UV inactivation are primarily nucleic acids in contrast to proteins which are targeted by formalin.

[0006]By combining formalin and UV-inactivation, scientists tried to overcome the limitations of isolated UV-inactivation or formalin-inactivation, respectively, when inactivating particularly resilient virus families.

[0007]Alternatively, many manufacturers use a detergent-based process step to both inactivate the live virus and to modify the virus. These detergent-based processes disrupt the lipid envelope of influenza viruses to yield either split (partially disrupted) or sub-unit (fully disrupted) vaccine antigen. Detergent treatment often reduces the reactivity of the virus antigen, and thus reduces unwanted side effects during vaccination. The detergent treated virus may be further inactivated by, e.g., formalin treatment. Examples of these methods may be found in U.S. Pat. No. 6,048,573, U.S. Pat. No. 4,522,809, and WO 02/09702. A disadvantage in this approach is that the virus undergoes various purification steps prior to the disruption step, and thus live infectious virus is handled by manufacturing personnel at several stages. This is of especial concern when vaccine against especially virulent forms of influenza, such as H5N1 strains, is being produced.

SUMMARY OF THE INVENTION

[0008]It is an object of the present invention to provide a method of producing viral vaccines with a reduced number of steps requiring the handling of infectious material, while producing viral antigens of decreased reactivity.

[0009]Therefore the present invention provides a method for the manufacture of a preparation comprising virus antigens comprising

[0010]a) inoculation of cells with infectious virus in a fluid,

[0011]b) propagation of said virus in said cells,

[0012]c) collecting said propagated virus in the cell culture supernatant,

[0013]d) inactivating said collected virus, and

[0014]e) treating said inactivated virus with a detergent, resulting in a preparation comprising viral antigens.

[0015]In a second aspect a method for the manufacture of a preparation is provided comprising viral antigens comprising

[0016]a) obtaining a fluid comprising infectious virus,

[0017]b) completely inactivating said collected virus,

[0018]c) treating said inactivated virus with a detergent, and

[0019]d) purifying said inactivated virus resulting in a preparation comprising viral antigens.

[0020]Other aspects of the invention provide vaccine preparations prepared from the viral antigens produced according to the methods of the invention.

[0021]In another aspect the present invention provides the method of increasing the resistance to a viral infection in a subject comprising manufacturing a preparation comprising viral antigens and administering said preparation to a subject.

BRIEF DEscrïptION OF THE DRAWINGS

[0022]FIG. 1a shows a flow chart of the inventive procedure from virus collection after propagation to the inactivated harvest.

[0023]FIG. 1b shows a continuation of the flow chard of the inventive procedure from inactivated harvest to a monvalent bulk preparation.

DETAILED DEscrïptION OF THE INVENTION

[0024]Provided is a method for the manufacture of a preparation comprising virus antigens comprising

[0025]a) inoculation of cells with infectious virus in a fluid,

[0026]b) propagation of said virus in said cells,

[0027]c) collecting said propagated virus in the cell culture supernatant,

[0028]d) completely inactivating said collected virus, and

[0029]e) treating said inactivated virus with a detergent, resulting in a preparation comprising viral antigens. Central to this procedure is that it is possible to reduce the number of steps performed on an active virus and thus the virus is inactivated after collection of the primary harvest prior to the detergent treatment and/or optional purification steps.

[0030]The "virus antigen" according to the present invention is a virus or portion of the virus which can induce an immune response in a subject against said antigen. Absolute success in the sense of completely immunising the subject is not required but this is to be understood in the sense of increasing the immune defence or immune response against said virus which reduces the chance of developing a disease associated with said virus after further exposure. Such a virus antigen can, e.g., be a whole inactivated virus, a split virus, a modified virus, viral proteins, in particular surface proteins, like haemagglutinin or neuraminidase. A "vaccine" is a preparation of said virus antigen in a form for administration, such as for injection, nasal, or transdermal administration. "Purification" according to the present invention relates to steps of removing non-viral constituents of the harvest fluid. The harvest fluid obtainable after the collection step is preferably a clarified supernatant, wherein solid or large impurities, e.g. remaining intact cells or cell debris of infected cells which break up during virus propagation, are removed by precipitation, e.g. via centrifugation. Therefore "collecting" refers to any steps that yield whole infectious viruses in a fluid, in particular clear fluid. Apart from removing cell debris the collection step can also include steps to remove other solid constituents of the cell growth medium or substrate e.g. any kind of substrate on which the cells are cultured. Propagated whole virus is released into said cell culture supernatant from which it can be collected. Therefore in a particular embodiment of the invention the step of collecting the propagated virus comprises separating the virus from the cells and/or cell debris of said cells after infection. This separation can, e.g., be facilitated by a low speed centrifugation of about 2000 g to 3000 g, up to 5000 g, 10000 g, 15000 g or 20000 g, which separates visible particles from the fluid. Alternately, the separation may be carried out by filtration. In particular preferred embodiments said fluid is substantially free of allantoin, collagen and/or albumin, such as ovalbumin, e.g. by choice of the cells used for virus propagation, e.g. mammalian, avian or insect cell cultures instead of embryonal eggs. In particular embodiments of the invention, African green monkey kidney (VERO) cells are used for viral propagation.

[0031]After the collecting step the virus is inactivated by any known means for virus inactivation, e.g. as disclosed in the US publication number 2006/0270017 A1, which is incorporated herein by reference. In particular, inactivation can be performed by formaldehyde treatment and/or UV irradiation, alone or in combination. As used in this application, "complete inactivation" or "completely inactivated," as they refer to a viral preparation, means that the viral preparation does not contain plaque forming units (pfu,) as determined by culture of the viral preparation on chicken embryonic fibroblasts (CEF) or VERO cells.

[0032]One of the beneficial effects of the inventive methods is the reduction of steps which are performed on infectious viral media for which specific safety precautions are required. In the state of the art it was considered to be necessary to perform a purification step on the primary harvest to remove or substantially reduce non-viral proteins or nucleic acids which could cross-link with the virus during formalin treatment. This prejudice was overcome with the present invention which showed that it is indeed possible or even advantageous to inactivate directly after collection of the virus prior to the purification. To avoid such adverse reaction during inactivation the virus containing fluid, or its non-viral constituents, is (are) preferably not further concentrated or concentrated by a factor of below 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3 or 2 during or after the collection step. Preferably the concentration of non-viral protein and/or DNA of the native supernatant from the cell culture is maintained prior to the inactivation step. In particular embodiments the whole protein or non-viral protein concentration is in the range of .mu.g/ml, such as below 950 .mu.g/ml, 900 .mu.g/ml, 850 .mu.g/ml, 800 .mu.g/ml, 700 .mu.g/ml, 650 .mu.g/ml, 600 .mu.g/ml, 550 .mu.g/ml, 500 .mu.g/ml, 450 .mu.g/ml, 400 .mu.g/ml, 350 .mu.g/ml, 300 .mu.g/ml, 250 .mu.g/ml, 200 .mu.g/ml, 150 .mu.g/ml, 100 .mu.g/ml, 80 .mu.g/ml, 60 .mu.g/ml, 40 .mu.g/ml, 30 .mu.g/ml, 20 .mu.g/ml, 10 .mu.g/ml, 8 .mu.g/ml, 6 .mu.g/ml, 4 .mu.g/ml, 3 .mu.g/ml, 2 .mu.g/ml or below 1 .mu.g/ml, in the fluid during inactivation or after collecting the virus.

[0033]For the inactivation any amount of formaldehyde or UV irradiation dosage can be selected which are effective to inactivate the virus, alone or in combination. In a preferred embodiment of the present application the virus titer reduction due to the inactivation of the virus in the sample is at least about 1.times.10.sup.5, in a more preferred embodiment, at least about 1.times.10.sup.7 in a more preferred embodiment at least about 1.times.10.sup.10, and in a most preferred embodiment at least about 1.times.10.sup.14.

[0034]In a preferred embodiment of the present invention, the sample is treated with an effective concentration of formalin for about 12 to about 96 hours. In more preferred embodiments, the sample is treated with an effective concentration of formalin for about 24 to about 48 hours, and more preferably for about 24 to about 30 hours. In an especially preferred embodiment of the present invention, the sample is treated with an effective concentration of formalin for about 24 to about 24.5 hours. Those of skill in the vaccine arts will recognize that formalin concentration and treatment times may need to be optimised for the particular strain of virus treated in order to effect complete inactivation, wither alone or in combination with UV light. In a further embodiment the step of treating the sample with an effective concentration of formalin is carried out at about 10 to about 40.degree. C. In an especially preferred embodiment of the pre-sent application the step of treating the sample with an effective concentration of formalin is carried out at about 32.degree. C.

[0035]A preferred embodiment of the present invention includes the treatment of the sample with an effective concentration of formalin, wherein the effective concentration of formalin ranges preferably from about 0.01% to about 1% (w/w), preferably from about 0.01% to about 0.1% more preferably between about 0.025% and about 0.1% which corresponds to about 92 mg/l and about 368 mg/l formalin respectively when using a 37% formalin solution for adjusting the effective concentration.

[0036]In the present application the term "UV light" means ultraviolet radiation having a wavelength of 100 to 400 nm. The UV light may be selected from the group consisting of UV C (100 to 280 nm), UV B (280 to 320 nm), and UV A (320 to 400 nm). Photosensitizing agents like those which intercalate into the DNA and are activated by UV light, e.g. psoralens, may be used to enhance the inactivating effect of the UV radiation. In a preferred embodiment of the present invention the UV light is UV C having a wavelength of about 100 to about 280 nm. In a more preferred embodiment of the present invention the UV light has a wavelength from about 240 to about 290 nm. In an especially preferred embodiment of the present invention about 85% or more of the UV light have a wavelength of about 254 nm.

[0037]The UV light emission may be a continuous form of UV light emission, e.g. mercury lamp technology, or pulsed UV light, e.g. monochromatic laser technology. The desired UV intensity may be generated by combining two or more lamps. The subject matter of the invention encompasses any effective dose of UV light, i.e. any dose of UV light which safely inactivates a given virus preferably when combined with a formalin treatment. Those of skill in the vaccine arts will recognize that UV light wavelength and exposure may need to be optimised for the particular strain of virus treated in order to effect complete inactivation, either alone or in combination with formalin treatment. The effective dose may depend on a variety of factors which are generally known in the field, e.g. the physical parameters of the UV inactivation chambers such as size and diameter of the lamp and the chamber, distance between the virus containing medium and the UV light source, light absorption and reflection properties of the material of the chamber. By the same token, the wavelength and intensity of the UV C light as well as the contact time the virus is exposed to the UV light is also critical for the effective dose. Furthermore, the effective dose is also influenced by the virus itself, the medium containing the virus and their light absorption properties. Preferably, the effective dose is sufficient for inactivating at least 99.99% of virus contained in the sample, more preferably inactivating the virus to a level where no active virus is detected in a mammalian or avian cell culture test, or completely inactivated. In a preferred embodiment using UV C light a sample containing the virus is exposed to an effective dose ranging from about 5 to about 200 mJ/cm.sup.2. In a preferred embodiment the effective dose is in the range of about 20 to about 100 mJ/cm.sup.2, and in other preferred embodiments the effective dose in the range of about 40 to about 90 mJ/cm.sup.2. In a preferred embodiment, the effective dose reduces an initial virus titer by 1.times.10.sup.5. In bulk vaccine inactivation, the effective dose should be sufficient to eliminate any residual live virus which may be present after the chemical (formalin) inactivation step. As illustrated in the examples, this may be determined by very sensitive mammalian cell culture infection tests, such as the Vero cell culture test described in Example 1.3.

[0038]After inactivation the virus antigens are purified. The purification is preferably performed by ultracentrifugation at e.g. in the range of about 100000 g such at least 50000 g, 60000 g, 70000 g, 80000 g, or 90000 g, or up to 200000 g, 180000 g, 160000 g, 140000, g 120000 g or 110000 g. The ultracentrifugation method is commonly known in the art and is used in the routine manufacture of viral vaccines as e.g. described in the U.S. Pat. No. 6,048,537, which is thus incorporated by reference. Preferably the ultracentrifugation is performed in a sucrose density gradient which establishes itself during the centrifugation. In particular preferred embodiments the sucrose gradient is formed by using a solution of about 42% to 55% (w/w-%) sucrose (or any other adequate carbohydrate or sugar known in the art). For ultracentrifugation a continuous flow centrifuge may be used. The parameters for fractionating after ultracentrifugation are dependent on the characteristics of the virus strains used. The parameters for collection of the peak pool fractions are evaluated and determined individually for each virus strain and are in the range of about 46-50% to 34-38% sucrose. Preferably non-viral material (e.g. at this stage whole inactivated virus) are removed by density separation. Cell membrane fragments, including liposomes and proteins each have a characteristic specific density. Viruses as being a characteristic composition of proteins, nucleic acids and in the case of enveloped viruses also membrane can be purified by their specific density from non-viral material. In particular the whole viral antigens may be purified from incomplete virus portions, or vice versa.

[0039]This step of purifying the inactivated virus comprises at least partially removing soluble non-viral material from the virus. In particular the soluble non-viral material comprises cell proteins or cell nucleic acids from the cell of the original cell medium or culture. Non-viral material, including incomplete virus portions, is preferably reduced by an amount of at least 20%, preferably at least 25%, 30%, 35%, 40%, 45%, 50%, 55%, 60%, 65%, 70%, 75%, 80%, 85% or at least 90% during purification.

[0040]In particular preferred embodiments the collected fluid is treated with a nuclease to degrade nucleic acids of the host cells. Such a nuclease can be e.g. benzonase.

[0041]In a further embodiment of the present invention, the cells use for cell culture and viral propagation may be primary cells or any cultured cell line suitable for producing the virus. Examples of cells which may be used include mammalian cells (e.g., CHO, BHK, VERO, HELA, or perC6 cells), avian cells (e.g, chicken embryo fibroblasts, or continuous cell lines from an avian) and insect cells (e.g, Sf9 cells.). In particular preferred embodiments the cells are in form of a cell culture. The inventive method allows effective purification, including splitting of the material despite of the potential cross linking properties of the previous inactivation reagents. In contrast to egg grown virus, cell culture derived virus is of higher initial purity and is free of albumin and collagens, which represents an important advantage for the purification of the formalin treated harvest. The innovative formulation of the resulting product is free of flocculation without any need for stabilizers such as tocopherol or laureth-9.

[0042]In the present invention, the viruses to be inactivated are selected from enveloped DNA or RNA viruses, with single or double (DNA) stranded genomes, sense or antisense, continuous or segmented. In preferred embodiments of the invention, the viruses are selected from the group of enveloped viruses, including, flaviviruses, togaviruses, retroviruses, coronaviruses, filoviruses, rhabdoviruses, bunyaviruses, orthomyxoviruses, paramyxoviruses, arenaviruses, hepadnaviruses, herpesviruses, and poxviruses. In other preferred embodiments, the viruses are flaviruses, coronaviruses, orthomyxoviruses, or togaviruses. Particularly preferred are enveloped viruses such as influenza, including strains of influenza A, B or C, West Nile, and Ross River viruses (RRV.) In other preferred embodiments of the invention, the viruses are selected from the group of enveloped RNA viruses, including, flaviviruses, togaviruses, retroviruses, coronaviruses, filoviruses, rhabdoviruses, bunyaviruses, orthomyxoviruses, paramyxoviruses, and arenaviruses. In one particularly preferred embodiment, the virus is selected from the orthomyxoviruses, for example, an influenza virus strain: influenza virus strains may have varying combinations of hemaglutianin and neuraminidase surface proteins. In another particularly preferred example, the virus is selected from the togaviruses, for example an alphavirus such as the RRV) Another preferred group of viruses for use as the bulk viral solution are the coronaviruses, including the virus associated with Severe Acute Respiratory Syndrome (SARS). Another group of preferred viruses are the flaviviruses, including Japanese Encephalitis, tick borne encephalitis (TBE), Dengue fever virus, yellow fevers virus, West Nile Virus and hemorrhagic fever virus. Another preferred group of viruses are the poxviruses, including orthopox-viruses (such as vaccinia or modified vaccinia Ankara viruses), and avipoxviruses.

[0043]In further embodiments the purified virus is further processed. After purification further steps can comprise dilution of the purified virus, in particular after sucrose ultracentrifugation in order to dilute the viscous peak pool fraction which is expected to contain about 40% sucrose. The purified virus can be homogenized, additionally nuclease treated, pressure and/or ultra/diafiltrated.

[0044]In embodiments of the invention, the virus is modified by detergent treatment to produce a modified whole virus or split virus vaccine. The modification of the lipid envelope of the virus is carried out by solubilisation with a detergent such as Triton X100 in a concentration suitable to destabilize or disintegrate the virus, in particular the viral lipid envelope membrane. The detergent treatment will at least in part remove the membrane of said virus. Preferably the detergent concentration is removed, e.g. by diafiltration or chromatographic processes. Detergents for use in the detergent treatment step include ionic (cationic, anionic, zwitterionic) detergents or non-ionic detergents. Suitable detergents include the Tween group of detergents (e.g., Tween 80), and the Triton group of detergents (e.g., Triton 100.)

[0045]Optionally, the viral antigen preparation is further stabilized by an additional formaldehyde treatment or stabilizer addition such as by usage of detergents as disclosed in the WO 02/097072 A2 which is incorporated herein by reference. Such detergents are for example detergents suitable to stabilize the HA protein, such as Tween 80, Triton X100, deoxycholate, laureth-9 and tocopherol. It is thought that surface proteins are kept solubilized by complex micelles of membrane constituents and the detergents.

[0046]In particular preferred embodiments the virus is further processed to a split virus comprising any one of the following steps of dilution, homogenisation, nuclease treatment, pressure filtration, ultra/diafiltration, solubilisation, diafiltration, stabilization by formaldehyde treatment, dilution, ultra/diafiltration, (detergent) stabilizer addition, a second homogenisation and sterile filtration.

[0047]In other particular preferred embodiments the virus is further processed to a modified virus preparation comprising any one of the following steps of dilution, homogenisation, nuclease treatment, pressure filtration, detergent treatment, ultra/diafiltration, stabilizer addition, a second homogenisation and sterile filtration. In particular the detergent stabilization is performed to introduce a detergent into the viral membrane in the case of enveloped virus to increase the stability of the complete virus, which is thus modified.

[0048]In additional embodiments the virus is processed to a sub-unit vaccine comprising the isolation of single viral subunits or viral proteins, in particular surface proteins like heamaggutinin or neuraminidase. The isolation can e.g. be performed by affinity purification and/or chromatographic methods such as ion exchange chromatography.

[0049]Surprisingly the method of the present invention is suitable for industrial scale production of virus antigen vaccines. Therefore preferably the inactivation or any other step such as the inoculation, the propagation the collection or the purification is performed on amounts or yields amounts of at least 0.51, 11, 21, 31, 41, 51 61, 71, 81, 91, 101, 121, 141, 161, 181, 201, 251, 301, 351, 401, 601, 801, 1001, 1201, 1401, 1601, 1801, 2001 of a fluid comprising a virus or viral antigen.

[0050]In a further aspect the present invention also provides a method for the manufacture of a preparation comprising viral antigens comprising

[0051]a) obtaining a fluid comprising infectious virus,

[0052]b) completely inactivating said collected virus,

[0053]c) treating said inactivated virus with a detergent,

[0054]d) purifying said inactivated virus resulting in a preparation comprising viral antigens. Of course it is also possible to use infectious virus containing fluids per se, which can be from any cell supernatant as described above, for inactivation, detergent treatment, and purification. Preferably said fluid comprising infectious virus is obtained from a cell culture.

[0055]In particular preferred embodiments the virus antigens, in particular split virus or modified virus antigens, are stabilized by addition of an effective amount of Tween 80, in particular preferred at a concentration of about 0.125%, e.g. above 0.01%, 0.05% or 0.4%, and below 0.6%, 0.5%, 0.4%, 0.3%, or 0.2%. Therefore the present invention also provides in a further aspect the method of stabilizing viral antigens by addition of Tween 80. According to the present invention it was found that as a detergent Tween 80 is less potent to solubilize viral membranes as Triton X100 but is by far more biocompatible and can be present in a vaccine preparation. The effective amount to stabilize viral antigens is preferably below the amount to solubilize viral membranes as in the split virus solubilization procedure using high concentrations of Triton X100 of e.g. 0.5%. In other embodiments the viral antigens are free of stabilizers. In particular embodiments a production of a split vaccine is provided by a process where the virus harvest is fully inactivated prior to the splitting and purification process. Surprisingly, the inactivation process with formalin treatment and UV treatment does not interfere with the subsequent detergent treatment and purification processes.

[0056]In further embodiments a vaccine or pharmaceutical composition is provided which comprises one or more viral antigens. Such a pharmaceutical composition can further comprise a pharmaceutical carrier and/or an adjuvant. Such pharmaceutical carriers are for example stabilising salts, emulgators, solubilisers or osmo-regulators, suspending agents, thickening agents, redox components maintaining a physiological redox potential. Pre-ferred adjuvants include aluminium salts, microemulsions, lipid particles, and/or oligonucleotides used to increase the immune response. A further aspect of the present invention is a pharmaceutical composition or preparation as vaccine comprising an antigen. A vaccine can be used e.g. for an injection as a prophylactic means against a virus associated disease. In particular preferred embodiments the composition or vaccine comprises more than one antigen, e.g. 2, 3, 4, 5, 6, 7 or 8, in particular of different virus strains, subtypes or types such as influenza A and influenza B, in particular selected from of one or more of the human H1N1, H2N2, H3N2, H5N1, H7N7, H1N2, H9N2, H7N2, H7N3, H10N7 subtypes, of the pig flu H1N1, H1N2, H3N1 and H3N2 subtypes, of the dog or horse flu H7N7, H3N8 subtypes or of the avian H5N1, H7N2, H1N7, H7N3, H13N6, H5N9, H11N6, H3N8, H9N2, H5N2, H4N8, H10N7, H2N2, H8N4, H14N5, H6N5, H12N5 subtypes.

[0057]Suitable adjuvants can be selected from mineral gels, aluminium hydroxide, surface active substances, lysolecithin, pluronic polyols, polyanions or oil emulsions such as water in oil or oil in water, or a combination thereof. Of course the selection of the adjuvant depends on the intended use. E.g. toxicity may depend on the destined subject organism and can vary from no toxicity to high toxicity.

[0058]Another preferred embodiment of the composition or vaccine of the present invention further comprises buffer substances. Buffer substances can be selected by the skilled artisan to establish physiological condition in a solution of the composition according to the invention. Properties like pH and ionic strength as well as ion content can be selected as desired.

[0059]A further preferred composition or vaccine according to the invention, comprises a pharmaceutically acceptable carrier.

[0060]The term "carrier" refers to a diluent, e.g. water, saline, excipient, or vehicle with which the composition can be administered. For a solid composition the carriers in the pharmaceutical composition may comprise a binder, such as microcrystalline cellulose, polyvinylpyrrolidone (polyvidone or povidone), gum tragacanth, gelatine, starch, lactose or lactose monohydrate; a disintegrating agent, such as alginic acid, maize starch and the like; a lubricant or surfactant, such as magnesium stearate, or sodium lauryl sulphate; a glidant, such as colloidal silicon dioxide; a sweetening agent, such as sucrose or saccharin.

[0061]Also provided is the method of increasing the resistance to a viral infection in a subject comprising manufacturing a preparation comprising one or more different viral antigens and administering said a preparation comprising one or more viral antigens as described above to a subject. The preparation is preferably a vaccine. It is also contemplated to provide the virus antigens as prepared by the present invention as a vaccine or for increasing the resistance to a viral infection in a subject by administering said virus antigens.

EXAMPLES

Example 1

Inactivation of Infectious Virus

[0062]Three different influenza strains, two A-strains Hiroshima (HR, H3N2), a New Calcdonia (NC, H1N1) and a B-strain, Malaysia (MA), were produced in Vero cell cultures. After virus propagation the infectious virus harvest is inactivated prior to purification as given in the flow chart of FIG. 1a.

[0063]1.1. Formalin Inactivation

[0064]The first inactivation step with formalin is carried out on a cell-free, infectious monovalent virus harvest, i.e. a bioreactor harvest after clarification via centrifugation. After the collection at 30 to 34.degree. C., the monovalent virus harvest is treated with about 0.9 to about 1.1 U/ml Benzonase at 30 to 34.degree. C. for 4 to 8 hours. Then it is treated with <=92 mg/l formalin for 24 to 24.5 hours at 32+/-2.degree. C.

[0065]1.2. UV Inactivation

[0066]A number of inactivation experiments with formalin-inactivated viruses are carried out using an inactivation chamber with a 65 W UV lamp and a thin layer chamber. Although full inactivation of monovalent virus harvest can be demonstrated when using flow rates of 100 liter per hour for three cycles, this setup did not allow the on-line measurement of the UV signal. The Vero cell culture medium used for Influenza production contains various organic compounds responsible for absorption of the UV signal. Therefore, the system, is equipped with a 110 W lamp allowing a continuous monitoring of the UV signal during monovalent virus harvest treatment.

[0067]Formalin treated monovalent Influenza Panama harvest is used as a model substrate for the inactivation. For continuous inactivation with thin layer UV technology a WEDECO VISA system (Germany) equipped with a VISA lamp (110 W) is used. The UV thin layer chamber is a stainless steel 1.4435 device with a 30 mm diameter quartz tube. A calibrated UV sensor allows on-line control of the UV signal. The UV thin layer chamber is operated at a flow rate of 240+/-10 liter per hour at ambient temperature. The flow rate conditions are controlled by a calibrated flowmeter. The monovalent harvest is exposed to 10 UV cycles. After each cycle 20 liter of the UV treated monovalent harvest is removed and further purified by sucrose gradient purification using continuous ultracentrifugation.

[0068]1.3. Safety Test

[0069]The standard Vero safety test is a highly stringent quality test for the residual infectivity of inactivated influenza strains. The test is also applicable to other viruses. A monovalent bulk product, i.e. purified virus antigen after sucrose gradient centrifugation and ultra-diafiltration, is added to 5 Roux flasks (4 ml/flask). After incubating for 7 days at 32.degree. C. in Vero culture medium, the cell cultures are harvested, pooled and added to 5 Roux flasks (10 ml/flask). After another incubation step for 7 days at 32.degree. C., the cell cultures are harvested, pooled, and tested for hemagglutinin (HA).

[0070]The HA-test is based on the fact that Influenza viruses can bind erythrocytes using their surface protein hemagglutinin. The test is carried out in a sterile environment. A suspension of Influenza viruses with a defined HA titer serves as a positive control and a 0.9% NaCl solution serves as a negative control. 50 .mu.l of a 1:2 dilution in 0.9% NaCl of a sample to be tested are given into one well of a 96-well plate. To each well 50 .mu.l of a solution containing chicken erythrocytes is added. Subsequently, the plates are incubated for 30 to 45 minutes at room temperature. Then the hemagglutination is visually determined, wherein, if five wells containing the same sample do not show any hemagglutination, the sample passed the HA test.

Example 2

Purification by Ultracentrifugation

[0071]During purification of influenza virus antigen, the monovalent harvest (MVH) is concentrated by centrifugation. A continuous flow centrifugation procedure can be applied for the manufacture of the Vero cell culture grown viral vaccine based on a sucrose gradient formed using an aqueous sucrose solution. The centrifuge model used was equipped with a preclarifier. Small scale experiments with a density gradient formed using approx. 42% and 55% (w/w) sucrose solution in 20 mM Tris-buffer were carried out under different centrifugation conditions. In addition, ultracentrifugation without preclarifier but with increased g-forces turned out to be a valuable tool for yield improvement.

[0072]Monovalent Influenza virus harvests (MVHs) were used for the comparative studies. The MVHs were purified with continuous ultracentrifugation with a laboratory centrifuge model RK-6 at 35.000 rpm.

Example 3

Purification/Processing

[0073]For an influenza candidate vaccine, three different strains of influenza were purified and collected from ultracentrifugation as described in example 2. Antigen yields were different in the Peak Pools. The influenza strain New Calcdonia had the lowest antigen yield followed by Hiroshima and finally Malaysia. Protein content was highest in the Malaysia and lowest in the Hiroshima. SRD (Single Radial Immunodiffusion Assay (HA-quantification)) to Total Protein ratios were comparable in Peak Pools from Malaysia and New Calcdonia, but higher in the Hiroshima (Table 1).

TABLE-US-00001 TABLE 1 Analytical results of peak pools HR05/61 MA04/61 NC99/51 Influenza strain Hiroshima Malaysia New Caledonia Amount (ml (g)) 840.4 (1000) 420.2 (500.1) 420.2 (500) SRD (.mu.g/ml) 246.2 426.6 194.9 Protein conc. 487 1495 764 (.mu.g/ml) by Bradford SRD/protein ratio 0.51 0.28 0.26 VERO Protein conc. 6.2 19.7 18.9 (.mu.g/ml) by ELISA

Further processing was according to the following overview:

[0074]3.1. Dilution of Peak Pools

[0075]The Peak Pools are diluted 3 fold with TBS buffer to reduce sucrose concentration for reduction of viscosity.

[0076]3.2. First Homogenization Peak Pool

[0077]The diluted Peak Pool is treated with a high pressure homogenizer "NS 1001L Panda" (Niro Soavi S.p.A.). The virus suspension is passed through the homogenizer 3 times with 800 bar. This pressure is sufficient to improve subsequent processing steps by disrupting virus aggregates.

[0078]3.3. Benzonase Addition

[0079]Benzonase, a recombinant nuclease produced in E. coli, is added to the virus suspension at a final concentration of 3 U/ml to degrade cell derived DNA.

[0080]3.4. Pressure Filtration

[0081]After Benzonase addition, a 0.22 .mu.m pressure filtration is performed to keep the virus suspension free of advantitious organisms such as bacteria during the subsequent incubation period. Incubation is performed at 32.degree. C. over night.

[0082]3.5. Ultra/Diafiltration

[0083]After Benzonase incubation is finished, Ultra/Diafiltration is performed with a 30 kD suspended channel ultrafiltration membrane (Pall) with a filtration area of 0.1 m.sup.2 at small scale and 0,5 m2 at pilot scale. The Ultraretentate is diafiltrated with 10 Retentate volumes of TBS (Tris buffered saline)+0.008% TritonX100 (w/w).

[0084]3.6. Triton X100 Addition for Solubilization and Incubation

[0085]For Virus splitting, TritonX100 is added to a final concentration of 0.5% (w/w) and incubated over night at room temperature.

[0086]3.7. Diafiltration II

[0087]For removal of the high Triton X100 concentration, Diafiltration is performed with a 30 kD suspended channel ultrafiltration membrane (Pall). The Ultraretentate is diafiltrated with 15 retentate volumes of TBS (Tris buffered saline).

[0088]3.8. Formaldehyde Addition and Incubation

[0089]Formalin is added into the Ultra/Diaretentate to a final concentration of 0.025% for antigen stabilization. The incubation is performed for 18-24 hours at room temperature. Formalin is a saturated aqueous solution of .about.36-37% formaldehyde gas.

[0090]3.9. Triton X100 Concentration Determination by HPLC

[0091]Subsequent processing steps consist of a dilution step and a further Ultra/Diafiltration. In order to be able to dilute the UDR below the CMC for Triton X 100 (TX 100, .about.0.015%, 250 .mu.M, in aqueous solution), an analytic TX 100 determination step was introduced to define the concentration of TX 100. The dilution factor is dependent on this TX 100 concentration.

[0092]3.10. Dilution of the UDR Below the Critical Micellar Concentration for TX 100

[0093]The Ultra/Diaretentate containing residual TX 100 of about 0.1-0.2% (determined by HPLC) is diluted with TBS to a final TX 100 concentration of 0.008%, a concentration clearly below the CMC (Critical Micellar Concentration).

[0094]3.11. Ultra/Diafiltration III

[0095]Ultra/Diafiltration is performed with the identical 30 kD suspended channel ultrafiltration membrane. The Ultraretentate is diafiltrated with 5 Retentate volumes of TBS (Tris buffered saline)+5 VC TBS+0.008% TritonX100 (w/w).

[0096]3.12. Detergent Stabilisation

[0097]After reduction of the TX 100 concentration to the target level, Tween 80 is added into the suspension to a final concentration of 0.125%.+-.0,025% for further virus antigen stabilization. This avoids antigen re-aggregation due to too low TX 100 concentrations.

[0098]3.13. Second Homogenization

[0099]A second high pressure homogenization step is carried out to keep antigen loss low at the 0.22 .mu.m filtration step. The same homogenizer as described in section 3.2 with identical settings is used.

[0100]3.14. Sterile Filtration

[0101]Following the 2nd homogenization step a sterile filtration is carried out using 0.22 .mu.m filters (Millipore). The sterile filtered Bulk material is termed Monovalent Bulk (MVB).

Example 4

Results

TABLE-US-00002 [0102]TABLE 2 Results from purification after ultracentrifugation as exemplified for a split virus (Hiroshima): Peak DIL UDR1 UDR2 pool (1:3) HOM1 PFIL 30K 30K UDR HOM2 MVB Amount g 500 1501.6 1479.8 1537.5 410.4 411.7 421.8 414.9 421.5 Optical density OD, 405 nm / 0.82 0.24 0.20 0.86 0.72 0.88 0.18 0.15 SRD (NIBSC) .mu.g/ml 194.9 58.7 56.1 52.9 130.9 110.3 84 86.5 74.6 SRD total mg 81.9 77.4 78.2 73.9 53.7 45.4 35.4 35.9 31.5 Protein .mu.g/ml 764 / / / / / / / 385 Protein total mg 382 / / / / / / / 162.3 VERO Protein .mu.g/ml 18.9 4.5 4.4 3.8 10.8 6.3 4 5 4.7 conc. by ELISA Total VERO mg 8 6.1 5.9 5.2 4.4 2.6 1.7 2.1 2 Protein by ELISA Vero DNA ng/ml / / / / / / / / 0.64 Vero DNA total .mu.g / / / / / / / / 0.27 TX100 (%) / / / / 0.482 0.101 0.018 0.017 0.017 Tween80 (%) / / / / / / / / 0.115 DIL (1:3) . . . dilution of peakpool; UDR . . . Ultradiaretentate after ultradiafiltration; HOM-1, HOM-2 . . . homogenization 1 and 2; PFIL . . . 0.22 .mu.m pressure-filtration; MVB . . . monovalent bulk

The total SRD in the MVB was 73 mg. Total Vero protein levels were reduced from 5.2 mg to 1 mg, a reduction of 80.8%. Total Vero DNA was reduced to 0.28 .mu.g in the MVB. Total protein was reduced from 487 mg to 212 mg constituting a reduction of 56.5%.

[0103]Similar results were obtained for the Malaysia strain: Total Vero protein could be reduced from 8.3 mg to 2.4 mg, which is a reduction of approximately 67.5% from the Peak Pool to the MVB. Vero DNA content in the MVB was 1.8 .mu.g. Reduction of Total Protein during purification was 58.6% from 748 mg to 310 mg.

[0104]For the New Calcdonia strain at the end of purification, total Vero protein could be reduced from 8 mg in the Peak Pool to 2 mg in the MVB, which is a reduction of 75%. Total Vero DNA content in the MVB was 0.27 .mu.g. Total protein was reduced from 382 mg in the Peak Pool to 162 mg in the MVB, which constitutes a reduction of 57.6%.

[0105]The purification process is very consistent and robust. A highly purified virus preparation resulted from the successful reduction of host cell protein and DNA as well as process chemicals like Benzonase, Sucrose, Formaldehyde and Triton X100 as well as the lack of Endotoxins. All preparations were sterile after production. SRD to protein ratios complied with specifications in all three MVBs.

* * * * *

http://appft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&p…

maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:53:58 (01/10/2010 10:53:58)

LEADING FINNISH DOCTOR RAUNI KILDE TALKS ABOUT THE "SWINE FLU" CONSPIRACY

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=185HKE2c5Gg&feature=player_embedded

maria
Administrateur
Messages postés : 16770
Posté le 01/10/2010 01:54:33 (01/10/2010 10:54:33)

ARTICLE-CHOC : DE NOUVEAUX PRODUITS TOXIQUES DECOUVERTS DANS LE VACCIN H1N1 : SPERMICIDE, DECAPANTS, INGREDIENTS DE PRODUITS DE BEAUTE ! LE TOUT EN PLUS DU TRES DANGEREUX SQUALENE ET DU THIMEROSAL NEUROTOXIQUE !!!



ENGLISH :
Ingredients Found in Spermicides, Cleaners, and Cosmetics along with Thimerosal, and Squalene Present in Experimental H1N1 Vaccine
http://vactruth.com/2009/09/11/ingredients-found-in-spermicides-cleaners-an… AND Spermicide, Cleaners, and Cosmetics along with Thimerosal and Squalene Found in Experimental H1N1 Vaccine

http://www.infowars.com/spermicide-cleaners-and-cosmetics-along-with-thimer…

Chers amis,

Cela pourrait ressembler à une farce. Ce n’en est pas une. Tout ceci est DOCUMENTE de façon bien bétonnée !

L’article qui suit DOIT être lu. Vraiment. Il explique par A+B que les vaccins actuels en général qui sont produits contiennent des produits très nocifs pour l’organisme. Il explique que les méthodes « scientifiques » appliquées n’ont RIEN de scientifique et que des tests vitaux sont évités, bâclés ou même inexistants. Les docteurs Mengele qui travaillent pour les firmes pharmaceutiques SAVENT pertinemment cela. Et pourtant, RIEN n’est fait pour changer la situation ! Dingue !

Cet article signale des documents (en anglais) que vous pourrez consulter vous-même ET QUI PROUVENT DE FACON INDISCUTABLE QUE :

1) DES PRODUITS TOXIQUES SE TROUVENT DANS LES VACCINS

2) LE VACCIN PEUT REPANDRE LA MALADIE

3) AUCUN TEST NEUROLOGIQUE N’EST EFFECTUE, MEME CHEZ LES ENFANTS SUR LESQUELS LES ASSASSINS EN BLOUSE BLANCHE TESTENT CE VACCIN

4) AUCUN TEST CONCERNANT L’ASPECT CANCERIGENE N’A ETE EFFECTUE CONCERNANT LE SQUALENE

5) LES FIRMES PHARMACEUTIQUES ET LES AUTORITES POLITIQUES CONNAISSENT LES EFFETS HYPER TOXIQUES DES VACCINS MAIS CONTINUENT DE LES IMPOSER A LA POPULATION, QUI SOUFFRE ALORS DE DIFFERENTS MAUX (oui, çà aussi, vous en trouverez la preuve indiscutable via un document) !

AUTREMENT DIT, ON NUIT SCIEMMENT ET DE FACON PREMEDITEE A LA SANTE DES GENS ! ET CELA EST VRAI AUSSI A PROPOS DU TERRIBLE VACCIN H1N1 (que les crapules de politiciens et de « scientifiques » testent sur des enfants, leur éradiquant la santé et leur provoquant des effets secondaires qui peuvent être irréparables !).

Si ça, ce n’est pas un complot…

Tout ceci provient du site VacTruth (littéralement, « Vérité sur les vaccins ») qui détaille de façon minutieuse, scientifique et argumentée les effets néfastes des vaccins chez l’être humain.

ET OUI, ON TROUVE BIEN (ENTRE AUTRES PRODUITS TOXIQUES), DANS LE VACCIN H1N1, DU SQUALENE ET D’AUTRES PRODUITS EXTREMEMENT TOXIQUES, TELS QUE DES INGREDIENTS PRESENTS DANS LE SPERMICIDE, CERTAINS DECAPANTS ET PRODUITS DE BEAUTE !

ET CE SONT CES VACCINS H1N1 MEURTRIERS (contenant du squalène, du thimérosal, des cellules cancéreuses animales, des nanoparticules, du spermicide, du décapant...) QUE L’OMS ET NOS GOUVERNEMENTS POURRIS VEULENT NOUS IMPOSER, VOIRE RENDRE OBLIGATOIRES ET NOUS ADMINISTRER DE FACON FORCEE !? Au fou ! Au criminel ! A l'assassin !

Plus que jamais, la plainte pour TENTATIVE DE GENOCIDE DEPOSEE PAR JANE BURGERMEISTER se révèle lucide, exacte et tout à fait valable et recevable...

CONCLUSION : NE VOUS FAITES SURTOUT PAS VACCINER !!!

L’article-choc, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, BON REFUS DU VACCIN… OU BONNE DICTATURE ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://www.alterinfo.net/Spermicide,-decapants,-et-ingredients-de-produits-…

SPERMICIDE, DECAPANTS, ET INGREDIENTS DE PRODUITS DE BEAUTE…TROUVES DANS LE VACCIN EXPERIMENTAL DE GRIPPE H1N1

Mercredi 16 Septembre 2009

Pour le moment nous avons croisé PAS MAL D’ARTICLES QUI DETAILLAIENT LA COMPOSITION DU VACCIN DE GRIPPE A ET LES EFFETS NEFASTES VOIRE MORTELS QUE PEUVENT AVOIR CERTAINS DE SES COMPOSANTS CHEZ CERTAINES PERSONNES. DANS CET ARTICLE, LES PHASES DE TEST DU VACCIN AYANT COMMENCE, DES PERSONNES NOUS RAPPORTENT LES INFORMATIONS QU’ILS ONT PU RECUEILLIR EN TANT QUE « COBAYE » POUR EXPERIMENTER CE VACCIN. Grâce à cette situation « privilégiée », ils ont pu nous livrer un grand nombre de documents officiels de l’OMS concernant le vaccin à venir.

Les essais pour le vaccin expérimental de grippe porcine H1N1 débutent le Mardi 15 Septembre à Thornton, Colorado. NOVARTIS, UNE COMPAGNIE BIO-PHARMACEUTIQUE QUI FABRIQUE LE VACCIN, RECOMMANDE QUE LES ENFANTS PARTICIPANT AUX TESTS REÇOIVENT DEUX DOSES DU VACCIN EXPERIMENTAL, QUI CONTIENT DES INGREDIENTS TROUVES DANS LES SPERMICIDES, LES DECAPANTS, ET LES PRODUITS DE BEAUTE AVEC LE THIMEROSAL ET LE SQUALENE (MF59).

CHACUN DEVRAIT SE SENTIR CONCERNE CAR LE SEUL SUIVI QU’AURONT CES ENFANTS SONT QUELQUES PRISES DE SANG ET APPELS TELEPHONIQUES. AUCUN TEST NEUROLOGIQUE.

Les avis officiels des agences fédérales, comme le CDC, insistent sur le fait que le nouveau vaccin sera sûr et efficace. Les experts disent que nous pouvons faire confiance au nouveau vaccin expérimental de grippe H1N1, car la technologie employée pour créer le vaccin a été testée dans le temps. Les experts argumentent que la seule différence entre le vaccin de grippe normale et le vaccin expérimental de H1N1 est le nouvel antigène A/H1N1. En d'autres termes, la même technologie de production de vaccin est employée, seule la souche du virus diffère.

CEPENDANT, CETTE ARGUMENTATION EST CE QUI S’ELOIGNE LE PLUS DE LA VÉRITÉ. Comme il sera démontré, l'information suivante a été obtenue en inscrivant un membre de ma famille dans l'étude pour avoir une meilleure connaissance quant à ce que seraient les ingrédients. APRES AVOIR DECOUVERT L'INFORMATION QUE JE SUIS SUR LE POINT DE PARTAGER, L’INscrïptION A CES ESSAIS A ETE ANNULEE.

Voici le document officiel que j’ai pu obtenir :
http://www.scribd.com/doc/19638768/Vaccine-Trial-Paperwork

PRÉPARER LE TERRAIN SUR LA SÛRETÉ ET LE SQUALÈNE (MF59)

J'ai rencontré le coordinateur des recherches pour l'étude, le Dr. Melamed, immunologiste. Le Dr. Melamed a généreusement partagé son savoir répondant à mes questions au sujet de l'immunologie et de la technologie derrière le vaccin, TOUT EN RESTANT EVASIF SUR MES QUESTIONS CONCERNANT LES INGREDIENTS DU VACCIN ET LES RAMIFICATIONS LEGALES SI UN MAL ETAIT CAUSE. Le Dr. Melamed m'a rassuré plusieurs fois sur le fait que le vaccin expérimental de grippe H1N1 a été créé exactement comme les vaccins d’avant et que la technologie était bien établie.

LES DEMANDES CONCERNANT LES NOTICES EXPLICATIVES POUR LES INGREDIENTS DU VACCIN EXPERIMENTAL DE GRIPPE H1N1 ONT ETE REFUSEES, SUR LA BASE QUE CECI EST UNE ETUDE ET QUE CETTE INFORMATION EST CONFIDENTIELLE. Cependant, nous pouvons encore rassembler certains des ingrédients notés sur le formulaire de consentement parental.

« le MF59 est un adjuvant employé dans les vaccins de grippe et autorisés pour les adultes et/ou les personnes âgées dans beaucoup de pays du monde, mais il n'est contenu dans aucun vaccin actuellement approuvé aux Etats-Unis. » (page 2)

N'EST-IL PAS INTERESSANT DE VOIR QUE LA NOTE DIT QU’IL EST AUTORISE POUR LES ADULTES ET LES PERSONNES AGEES ? CETTE ETUDE N’EST ELLE PAS CONÇUE POUR LES ENFANTS AGES ENTRE 3 ET 8 ANS ET NE PREVOIENT-ELLES PAS AUSSI D’INJECTER LES NOUVEAU-NES ET LES FEMMES ENCEINTES AVEC CETTE SUBSTANCE ?

Voici ce que l'Association Mondiale pour l'Education aux Vaccins dit au sujet du Squalène (MF59) :

SQUALENE : C30H50 UN ADJUVANT

TROP DANGEREUX POUR L'USAGE HUMAIN, LE SQUALENE N'EST PAS AUTORISE A L'USAGE AUX ETATS-UNIS. LES ADJUVANTS A BASE D'HUILE COMME LE SQUALENE, SONT NORMALEMENT UTILISES POUR INFLIGER DES MALADIES AUX ANIMAUX - pour expérimentation et pour étude. SELON L'EXPERT EN VACCIN CONTRE L’ANTHRAX, GARY MATSUMOTO, ET D'AUTRES SOURCES FIABLES, LES MILITAIRES AMERICAINS ONT UTILISE CONTRE L’ANTHRAX DES VACCINS NON AUTORISES ET EXPERIMENTAUX CONTENANT DU SQUALENE, AYANT EU DES CONSEQUENCES DESASTREUSES, Y COMPRIS LE SYDROME DE LA GUERRE DU GOLFE.

Descrïptions chimiques :

La Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats-Unis : PubChem (cf. http://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/summary/summary.cgi?cid=638072 )

Toxicité:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?CMD=search&DB=pubmed&…[Mesh%20Terms%3anoexp

Effets nuisibles:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?CMD=search&DB=pubmed&…[Mesh%20Terms%3anoexp.

Lisez l’article:

“Matsumoto, Gary. Vaccine A; The Covert Government Experiment That's Killing Our Soldiers – and Why GI's Are Only the First Victims. Basic Books, 2004.”

[u]Présent dans ces vaccins[/u]:

Anthrax (expérimental, utilisé sur les effectifs militaires)

Le Dr. Sherri Tenpenny a également écrit sur les effets délétères de l'adjuvant du SQUALENE dans un article de 2006 dont le titre est : "FLU SHOTS AND THE NEW ADJUVANTS: BEWARE (LES VACCINS CONTRE LA GRIPPE ET LES NOUVEAUX ADJUVANTS : PRENEZ GARDE ! » et peut être trouvé dans sa totalité ici (cf. http://www.newswithviews.com/Tenpenny/sherri6.htm ). UN EXTRAIT DE L'ARTICLE DU DR. TENPENNY PEUT DONNER UNE MEILLEURE APPRECIATION ET COMPREHENSION DE CE DONT LE SQUALENE EST CAPABLE DE FAIRE A NOTRE CORPS…

« A première vue, le Squalène semble être un bon choix d’adjuvant. Produit naturellement dans le foie, le Squalène est un précurseur pour le cholestérol. De plus, le Squalène peut être acheté en magasins bio sous sa forme la plus connue, « l’huile de foie de requin. » CEPENDANT, LE SQUALENE INGERE A UN EFFET COMPLETEMENT DIFFERENT SUR LE CORPS QUE LE SQUALENE INJECTE. QUAND LES MOLECULES DE SQUALENE ENTRENT DANS LE CORPS PAR UNE INJECTION, MEME A DES CONCENTRATIONS AUSSI FAIBLES QUE 10 A 20 PARTS PAR MILLIARD, CELA PEUT CONDUIRE A DES REPONSES AUTO-IMMUNES DESTRUCTRICES, TELLES QUE L'ARTHRITE ET LE LUPUS AUTO-IMMUNS.

Plusieurs mécanismes ont été avancés pour expliquer cette réaction. Métaboliquement, le Squalène stimule une réaction immune excessive et non spécifique. PLUS DE DEUX DOUZAINES D’ARTICLES SCIENTIFIQUES, PASSES EN REVUE PAR LES PAIRES, DANS DIX LABORATOIRES DIFFERENTS A TRAVERS LES ÉTATS-UNIS, L'EUROPE, L’ASIE, ET L'AUSTRALIE ONT ETE PUBLIES, DOCUMENTANT LE DEVELOPPEMENT DE MALADIES AUTO-IMMUNES CHEZ LES ANIMAUX SOUMIS AUX ADJUVANTS BASES SUR LE SQUALENE. Une proposition convaincante sur le pourquoi de ces réactions inclut le concept « de l'imitation moléculaire » dans laquelle UN ANTICORPS EST CREE CONTRE LE SQUALENE DANS LE MF59 PEUT INTERAGIR AVEC LE SQUALENE DU CORPS A LA SURFACE DES CELLULES HUMAINES. LA DESTRUCTION DU SQUALENE PROPRE AU CORPS PEUT MENER A DES MALADIES AUTO-IMMUNES DEBILITANTES ET LIEES AU SYSTEME NERVEUX CENTRAL. »

« LA CANCEROGENICITE, NOUS (le Dr. Deborah Novicki de Novartis, une autre entreprise pharmaceutique) N'AVONS FAIT AUCUN ESSAI POUR LA CANCEROGENICITE DE L'ADJUVANT MF59 OU AUCUN POUR NOS VACCINS PREVENTIFS. NOUS NE L'AVONS PAS FAIT ET NOUS NE PREVOYONS PAS DE LE FAIRE. »

Cette information a été trouvée dans un workshop du FDA sur les adjuvants et les vaccins préventifs et thérapeutiques à base d’adjuvants (cf. http://www.fda.gov/downloads/BiologicsBloodVaccines/NewsEvents/WorkshopsMee… ). Cette citation se trouve à la page 391.

DES AMIS ÉTRANGES: LE THIMEROSAL ET LES SPERMICIDES

Comme on peut le voir plus loin, MEME S’ILS NE SONT PAS MENTIONNES EXPLICITEMENT COMME INGREDIENTS, ON PEUT DEDUIRE QU’ILS SONT PRESENTS DANS LE VACCIN PAR L'INTERMEDIAIRE D'UNE REACTION ALLERGIQUE IMPLICITE.

« SI DE PAR LE PASSE, VOTRE ENFANT A EU UNE REACTION ALLERGIQUE AUX œufs, aux produits à base d'oeufs, à la néomycine ou à la polymyxine (ANTIBIOTIQUES), à l'ethylmercurothiosalicylate de sodium ou au thimerosal (des COMPOSANTS CONTENANT DU MERCURE QUI SONT FREQUEMMENT EMPLOYES POUR PRESERVER LES VACCINS), au bêta propriolactone (substance qui inactive un virus), ou au nonoxynol 9 (SUBSTANCE UTILISEE GENERALEMENT DANS LES DECAPANTS, LES PRODUITS DE BEAUTE, ET LES SPERMICIDES), VOUS DEVEZ LE DIRE AU PERSONNEL MEDICAL… »

LE THIMEROSAL A ETE COMPLETEMENT EXPOSE COMME UNE TOXINE NEUROLOGIQUE EN GRANDE PARTIE GRACE A LYN REDWOOD, QUI A OBTENU LE PROCES-VERBAL D’UNE REUNION SECRETE ENTRE LES FONCTIONNAIRES DU GOUVERNEMENT ET LES ENTREPRISES PHARMACEUTIQUES, DISCUTANT DES EFFETS DES ADDITIFS A BASE DE MERCURE. Le document est appelé « le document Simpsonwood » et détaille exclusivement les causes neurologiques du thimerosal chez l’enfant. Le Dr. Russell Blaylock a commenté ce document ici (voir http://www.whale.to/a/blaylock.html ), ou LISEZ LE PROCES-VERBAL PAR VOUS-MEME (cf. http://www.scribd.com/doc/2887572 ).

"LES RAPPORTS RELATIFS [ENTRE LE MERCURE ET L'AUTISME] SONT LINEAIRES ET STATISTIQUEMENT SIGNIFICATIFS. VOUS POUVEZ JOUER AVEC AUTANT QUE VOUS VOULEZ. ILS SONT LINEAIRES. ILS SONT STATISTIQUEMENT SIGNIFICATIFS. " - Dr. William Weil, Académie Américaine de Pédiatrie. Simpsonwood, GA, 7 juin 2000

« LE PROBLEME EST QU'IL EST IMPOSSIBLE, IMMORAL DE LAISSER DES ENFANTS NON IMMUNISES, AINSI VOUS NE RESOUDREZ JAMAIS CE PROBLEME [CONCERNANT L'IMPACT DU MERCURE]. » - Dr. Robert Chen, Chef de la Sûreté et du Développement des vaccins, CDC, Simpsonwood, GA, 7 juin 2000

« Pardonnez ce commentaire personnel, mais j'ai été appelé à huit heures du matin pour une urgence, ma belle-fille a donné naissance à un fils par césarienne. Notre premier descendant mâle ET JE NE VEUX PAS QUE MON PETIT-FILS PRENNE UN VACCIN CONTENANT DU THIMEROSAL JUSQU'A CE QUE NOUS SACHIONS MIEUX CE QUI SE PASSE. Cela prendra probablement longtemps. En attendant, et JE SAIS QU’IL Y A PROBABLEMENT DES IMPLICATIONS INTERNATIONALES, mais en attendant je pense que je veux que mon petit-fils prenne un vaccin sans Thimerosal. » - Dr. Robert Johnson, immunologiste, Université du Colorado, Simpsonwood, GA, 7 juin 2000

« Mais on arrive maintenant au moment où LES RESULTATS DES RECHERCHES DOIVENT ETRE MANIPULES, et même si ce comité décide qu'il n'y a aucune association et que l'information sort, le travail a été fait et par la liberté d'information qui sera prise par d'autres et sera employée différemment en vue de contrôler ce groupe. Et je suis très préoccupé à ce sujet, étant donné que je crains que cela ne soit déjà trop tard pour faire quoique ce soit indépendamment de n'importe quel corps professionnel et de ce qu’ils indiquent… MON MANDAT AU SEIN DE CE GROUPE EST D'ASSURER QU’A LA FIN DE LA JOURNEE 100.000.000 DE PERSONNES SOIENT IMMUNISES CONTRE LA DTP, L'HEPATITE B ET SI POSSIBLE LE HIB, CETTE ANNEE, L'ANNEE PROCHAINE ET POUR LES NOMBREUSES ANNEES A VENIR, ET QU’ELLES DOIVENT L’ETRE AVEC DES VACCINS CONTENANT DU THIMEROSAL, à moins qu'un miracle ne se produise et qu’une alternative soit trouvé rapidement, testé et avéré sûr. » - Dr. John Clements, Organisation Mondiale de la Santé, Simpsonwood, GA, 7 juin 2000

ON PEUT SEULEMENT SE DEMANDER LES EFFETS NEFASTES QUE LE NONOXYNOL 9 POURRAIT CAUSER. JE N’AI TROUVE AUCUN VACCIN DE GRIPPE DE PAR LE PASSE, QUI CONTIENNE CET INGREDIENT, NI AUCUNE ETUDE MONTRANT QU’IL EST SUR POUR LES HUMAINS.

On arrive à un moment ou cela doit être dit. SELON LE PROGRAMME DE VACCINATION DU CDC, LES ENFANTS REÇOIVENT AU TOTAL 36 VACCINS AVANT D'ENTRER AU JARDIN D'ENFANTS. CETTE DERNIERE SAISON EN AJOUTERA 4 VACCINS DE PLUS POUR UN TOTAL DE 40 VACCINS !? ET PERSONNE NE TIRE LA SONNETTE D’ALARME…

RISQUES POSSIBLES ET EFFETS SECONDAIRES

De loin la partie la plus amusante de la réunion avec le Dr. Melamed est quand mes yeux se sont posés sur les pages 6 et 7 de l'étude. IL M'A ETE EXPLIQUE QUE LES EFFETS SECONDAIRES QUE JE SUIS SUR LE POINT D’ENUMERER SONT DES EFFETS SECONDAIRES CONCERNANT TOUS LES VACCINS… ET QU’IL N’Y A PAS LIEU DE S'INQUIETER PARCE QUE CE VACCIN COMME VOUS VOUS RAPPELEZ A ETE FABRIQUE SELON « UNE TECHNOLOGIE BIEN ETABLIE ». SI C'EST LE CAS, C'EST ENCORE PLUS INQUIETANT !!!

« D’autres effets secondaires qui ont été rapportés dans des études cliniques pour d'autres vaccins de grippe ou rapportés par des personnes qui ont été vaccinées contre la grippe peuvent inclure :
[Symptômes potentiels de grippe surlignés en gras] (note de Vic : ici, ils ont été mis en majuscules)

Réactions au niveau de l'emplacement de l'injection :

• meurtrissure

• démangeaison

• éruption

• chaleur

• morceau ou irritation à l'emplacement où le vaccin a été inoculé

• douleur aigue dans ou le long des nerfs ou tintement des goupilles et des aiguilles (paresthesia)

• douleur limitant le mouvement du membre où le vaccin a été inoculé

• infections

• mal de muscle

D'autres réactions générales:

• BOUFFEES DE CHALEURS

• FROID OU TREMBLEMENT

• VERTIGE

• FAIBLESSE GENERALISEE

• EVANOUISSEMENT peu de temps après la vaccination

• NAUSEE

• VOMISSEMENT

• DIARRHEE

• PERTE D'APPETIT

• douleur abdominale

• douleur dorsale

• agrandissement des ganglions lymphatique

• diminution provisoire du nombre de plaquettes sanguines, qui peuvent augmenter le risque de saignement

• saignement

• DIMINUTION DANS LES GLOBULES ROUGES, OU ANEMIE, QUI PEUT VOUS DONNER DES SENSATIONS DE FATIGUE.

• hypertension

• MANQUE DU SOUFFLE

• SOUFFLEMENT

• ETANCHEITE DU THORAX

• DOULEUR THORACIQUE

• TOUX

• ANGINE

• NEZ QUI COULE

• « comme des aiguilles » dans la peau

• TRANSPIRATION

• désordres de la peau liés à une réaction allergique (qui peut mener à la perte d'éruption et de peau)

• inflammation des vaisseaux sanguins (inflammation y compris des vaisseaux sanguins qui peuvent causer des effets à court terme sur les reins)

• CONFUSION

• MAUX DE TETE SEMBLABLES A CEUX DECRITS DANS LES MIGRAINES

• saisies de fièvre

• INFLAMMATION DE LA MOELLE EPINIERE OU DU CERVEAU (ENCEPHALOMYELITE)

• PARALYSIE

• faiblesse musculaire

• infection

• DESORDRES POTENTIELLEMENT MORTELS ET/OU DEBILITANT LE SYSTEME NERVEUX

Sur le site Web de IMMUNOE, à la page trois de ce flayer (cf. http://www.immunoe.com/pdfs/H1N1_QA_Child.pdf ), il est dit :

« Q : Est-ce que le nouveau vaccin de H1N1 peut faire qu’une personne attrape la grippe ?

A : Contrairement aux croyances populaires, il n'est pas possible d'attraper la grippe d'un vaccin de grippe. Cela vaut pour le vaccin saisonnier de grippe, également pour le vaccin de H1N1. »

LES VACCINS SONT-ILS LES MEMES OU NON? BIEN SUR. LE DR. MELAMED, A CE SUJET, M’A INDIQUE COMMENT DES PERSONNES, AVEC UN SYSTEME IMMUNITAIRE AFFAIBLI OU SANS SYSTEME IMMUNITAIRE, PEUVENT EN FIN DE COMPTE ATTRAPER LA MALADIE A PARTIR D'UN VACCIN. J'AI DEMANDE QUELLES MESURES ETAIENT PRISES POUR CONNAITRE QUELLE SERAIT LA REPONSE IMMUNITAIRE DE L'ENFANT (OU DE SAVOIR SI L’ENFANT PRESENTE UNE REPONSE IMMUNITAIRE POUR INDIQUER QUE SON SYSTEME IMMUNITAIRE FONCTIONNAIT BIEN, AVANT LE VACCIN) ET DR. MELAMED M’A REPONDU, « AUCUN ». S’ILS N’EFFECTUENT AUCUNE MESURE AVANT ET APRES, COMMENT PEUVENT-ILS DETERMINER LES CAUSES ?

« Ces autres conditions générales se sont produites chez des personnes qui ont été vaccinées contre la grippe :

• DESORDRES AUTO-IMMUNS (CE SONT DES DESORDRES DANS LESQUELS LES TISSUS DU CORPS SONT ATTAQUES PAR LE PROPRE SYSTEME IMMUNITAIRE DE LA PERSONNE ET COMPORTENT DES DOMMAGES DU FOIE OU DU SYSTEME NERVEUX)

• ARTHRITE

LE DR ANDREW MOULDEN ET LES ESSAIS NEUROLOGIQUES

EN TANT QUE PARENT, IL EST NORMAL DE CHERCHER A SAVOIR COMMENT LES DOMMAGES NEUROLOGIQUES SONT MESURES POUR SAVOIR S'ILS SE SONT PRODUITS CHEZ NOS ENFANTS. À MA GRANDE MA SURPRISE, AUCUNE MESURE NEUROLOGIQUE N'EST PRISE !!! DES DOMMAGES NEUROLOGIQUES ONT CLAIREMENT PU ETRE CONSTATES APRES LES VACCINS DE GRIPPE COMME CE FUT LE CAS POUR LE VACCIN DE GRIPPE PORCINE DE 1975-76.

Le Dr. Andrew Moulden donne au commun des gens les connaissances cliniques pour détecter les dommages neurologiques suite à la vaccination d'un enfant ou d’un adulte. Je recommande fortement de lire plusieurs de ses articles publiés exclusivement sur VacTRUTH, qui vous donneront ces qualifications. En voici les titres :

“Dr. Andrew Moulden (Interview): What You Were Never Told About Vaccines” (« Dr. Andrew Moulden (interview) : Ce qu’on ne vous dit jamais sur les vaccins ») : cf. http://vactruth.com/2009/07/21/dr-andrew-moulden-interview-what-you-were-ne…
“Vaccinations are causing impaired blood flow (Ischemia), Chronic Illness, Disease and Death for us all“ (« Les vaccinations provoquent une altération du flux sanguin (ischémie), des maladies chroniques, … , la mort » ) : cf. http://vactruth.com/2009/08/03/vaccinations-are-causing-impaired-blood-flow…

Le deuxième article contient des photographies montrant avec précision ce qui se produit.

Dans une interview séparée avec le Dr. Moulden (voir http://vactruth.com/2009/08/29/newsradio-1070-wkok-listen-to-how-all-vaccin… ), il a succinctement déclaré que SI LES MESURES NEUROLOGIQUES NE SONT JAMAIS PRISES, L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE PEUT DECLARER QUE LES VACCINS SONT SURS.
LES SEULES MESURES PRISES SERONT UN BREF EXAMEN PHYSIQUE, MESURE DES SIGNES VITAUX ET DE LA TEMPERATURE CORPORELLE, PRISES DE SANG POUR VERIFIER LES REPONSES IMMUNITAIRES, PASSAGE EN REVUE DU CARNET DE SANTE AVEC LE PERSONNEL MEDICAL, ET APPELS TELEPHONIQUES POUR LE SUIVI. (PAGE 4) LA SURVEILLANCE CONCERNANT LA SURETE A LIEU SUR UNE PERIODE DE 13 MOIS.

COMMENT DONC LES VACCINS PEUVENT-ILS ETRE DECLARES BONS POUR L'USAGE PUBLIC AVEC UNE CERTITUDE SUR SA SURETE EN MOINS DE 2 MOIS ?

« Huit formules expérimentales de vaccins ont été soumises avec différentes quantités d'antigènes A/H1N1 et avec ou sans adjuvant seront examinées dans cette étude. » (page 2)

Résumé

1. LE VACCIN CONTIENT DU SQUALENE (MF59) QUI N'A PAS ETE EXAMINE CONTRE LE CANCER.

2. LE VACCIN CONTIENT DU THIMEROSAL, UN COUPABLE CONNU POUR CAUSER L'AUTISME ET DES DEFICITS NEUROLOGIQUES.

3. LE VACCIN CONTIENT CURIEUSEMENT DU NONOXYNOL-9 UTILISE DANS LES SPERMICIDES.

4. LE VACCIN CAUSERA (ET DIFFUSERA) PROBABLEMENT LA GRIPPE.

5. AUCUN TEST NEUROLOGIQUE NE SERA FAIT POUR S'ASSURER QUE LE VACCIN NE PROVOQUERA PAS D’EFFETS SECONDAIRES NEUROLOGIQUES NOCIFS.

6. LA SURVEILLANCE POUR LA SURETE DURERA 13 MOIS, BIEN AU DELA DE LA SAISON DE LA GRIPPE.

Selon ma connaissance, CETTE INFORMATION EST LA PREMIERE DU GENRE VALIDANT LES INGREDIENTS ET L'INTENTION DE LES EMPLOYER CONTRE LA POPULATION. Prenez garde à ce vaccin car NOUS SOMMES SUSCEPTIBLES DE VOIR UN IMPACT NOCIF SUR LES HOMMES, LES FEMMES, ET LES ENFANTS, SI CETTE VACCINATION EST OBLIGATOIRE. Le nouveau « vaccin expérimental » est certainement différent de tous les autres vaccins auxquels nous avons été exposés dans le passé.

Note du rédacteur de VacTRUTH:

1. Consulter le nouveau site Web de Jonathan Elinoff http://vaccinationeducation.com./

2. Le Dr. Sherri Tenpenny a un bon site pour s'instruire sur la prochaine saison de grippe : http//pandemicfluonline.com.

3. Le Dr. Mayer Eisenstein a une série de forum pour parler de divers sujets en matière de vaccin. Visitez son site Web http://homefirst.com./

4. Lisez comment les entreprises pharmaceutiques prévoient de remplacer les lois de consentement parental pour forcer les vaccinations de masse ici : http://vactruth.com/2009/08/26/rand-advises-pharmaceutical-company-on-strat… .

5. Visitez InTheory.tv (cf. http://intheory.tv/ ) pour consulter mes interviews avec Chris Yankowski concernant le vaccin.

Traduction Alter Info



Pages : 1 2 3 4 5 6 Suiv.

Index du forum
DEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTH
A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA

Haut
Aller à : Les favorisPAROLE DU SEIGNEUR POUR CES TEMPS DE LA FIN/WORD OF GOD IN THE END TIMESSITES RECOMMANDÉSCONFÉRENCE ET/OU MOBILISATION + NASAPRENDRE NOTE QUE :ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATIONCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHESRÉSUMÉ DE LA SITUATION MONDIALE PAR VICLA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEASTTERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTHLES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPSFASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCISTNOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES/NEW ANTITERRORIST LAWSPROJET FUTUR POUR LES ENFANTS/FUTUR PROJECTS FOR KIDSDEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTHCANADAISRAËL et le MOYEN-ORIENTTRAITÉ DE L'AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICAN UNION (CANADA-USA-MEXICO)SECTION DE GAÉTANVIDÉOS/VIDEOS

Membre: Ajouter ce sujet à mes favoris | Envoyer ce sujet à un(e) ami(e) | Imprimer ce sujet
Modérateurs : Déplacer ce sujet | Fermer ce sujet | /!\ Supprimer le sujet
Ajouter une réponse rapide
Ajouter une réponse rapide


Administration
Modération
Ce forum pour votre site ?
AceBoard Forum Gratuit v 5.3
Download Premium Web Templates! - blog gratuit
audit et mesure d'audience visiteurs internet par


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 14:49 (2012)    Sujet du message: A H1N1 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA P.2 Répondre en citant



 
Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 20 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit


Index du forum
DEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTH
LES RUSES EMPLOYÉES POUR RÉDUIRE LES POPULATIONS


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs

Pages :

Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv.
Auteur :Sujet: LES RUSES EMPLOYÉES POUR RÉDUIRE LES POPULATIONS Bas
maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 12/06/2007 06:53:43 (12/06/2007 15:53:43)

POISONING ALL (3)

3. POISONING THE AIR

Poisoning the air is the most easy and, thanks to using the tobacco industry as willing (well paid) scapegoat, it has become even easier. The way it is done is by polluting the air thanks to the valuable help of the M.I.C.... the Military Industrial Complex, which pollutes the air hand over fist as if there were no tomorrow. But there are other ways. Listing them all by order of importance, they are... read carefully:

(1) The U.S. M.I.C., the greatest producer of pollution on earth.
(2) U.S. warfare and terrorism, the second greatest.
(3) The private cars and the airplanes, as close third.
(4) Miscellaneous other means of pollution.

The U.S. M.I.C. or Military Industrial Complex of the U.S.A. is designed specifically to pollute the air everywhere as part of the Plutocracy's Depopulation Agenda. It is having a great success in poisoning the air of the United States and of the entire world (since pollution knows no border). However, already before the start of Depopulation, the United States had become famous for its pollution of the air worldwide, thanks to its great polluting FREEDOM.

Nevertheless, even this level of pollution was considered far too low to meet the objectives of the plutocracy. Here, however war and terrorism proved to be a great help. For instance the entire surface of Iraq has now become radioactive and will keep on killing people for centuries. But in addition, thanks to D.U. and other radioactive material (said to be non-radioactive), the air of the entire planet has become radioactive, leading to an increase incidence of cancers everywhere. To fool more easily people, these are told that their lung cancer is caused by the tobacco smoked by people in some other, far away countries. Foolish people will believe absolutely anything and everything provided it is "official".

Another major source of pollution is the private car, the exhaust fumes of which are EXTREMELY deadly. This could have been prevented long ago by using wood, hydrogen and many, many other non-polluting carburants some of them absolutely dirt cheap, but there were two most important reasons to stick to the use of gasoline:

(1) The trillions of dollars of profit earned by the plutocracy's oil industry.

(2) The plutocracy's urgent need for depopulation.

Continue next post...


maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 12/06/2007 06:58:21 (12/06/2007 15:58:21)

POISONING ALL (4-5-6)

4. POISONING THE WATER

This too has long been used to reduce the lifespan of people:
(1) Pollutants from the air are gradually being carried into the soil, thus polluting water in wells, in rivers and in the oceans. A large number of animal species are in fact already disappearing, poisoned by pollutants. As just one example, when I lived on Pelee Island, Ontario, I worked once as a fisherman, on a fishing boat... but soon ALL FISHES DIED and there was no longer any fish in Lake Erie which had become a dead lake: END OF FISHING! And what did people do about it? Nothing as usual, apart from useless ridiculous petitions.

(2) Even "pure" water sold in bottles is not infrequently found to contain pollutants dangerous to the health but, for whatever reason, people keep on buying bottled water... and dying before their time.

(3) Today, pure water is almost impossible to find but as usual, people don't mind. They drink water, get sick, accuse something else and just die without fuss. That is because people have become the very best of slaves, ready to suffer and die whenever their Master George says so. (That is called "patriotism")

5. POISONING THE FOOD

Poisoning by food manipulation is being more and more frequent as well as on an ever larger scale, but here we are dealing with a muliple form of poisoning:

(1) Chicken or beef containing poisonous chemicals which, for different reasons, were incorporated in their food or water.
(2) Vegetables, contaminated by the poisonous air and water.
(3) Meat and fish polluted by MERCURY and other contaminants.
(4) Addition of chemicals and dubious "vitamins" to prepared foods.
(5) Addition of chemicals to water for so-called "purification".
(6) Synthetic products of highly doubtful value added to human food.
(7) Other forms of poisoning.

6. GENERAL POISONING

Here above I have mentioned several particular methods of poisoning people. However, there are other methods... actually an infinite number of methods and it would require a encyclopedia to list them all. But just as one instance, let's consider CLOTHING. Some clothes made of plastic are harmful to the health. This is well known but you never hear about it! Why do you think? Because the trillion dollar oil industry is the source of plastics as well as many, many other products which are ALL more or less harmful or deathly to the health. Suppose I made a big fuss about it? Well then the plutocracy - which is definitely above the law - would immediately jail me, silence me and kill me. So, I recommend that you keep on using products from the oil industry because it is better to be poisoned slowly than be quickly disposed of with 2 or 3 bullets in the head. You are eager to die anyway.

In other words, one could say that the oil industry is behind the poisoning being performed on a daily basis worldwide. Can this be changed? No, impossible and let's take a concrete example: Suppose YOU had a billion dollar invested in the oil industry. Would YOU be willing to lose all your fortune just so people stop being poisoned to death by auto exhaust pollution, poisonous food and water , poisonous medecines, etc. Of course you wouldn't because YOU are a human being, of which there are two kinds: either greedy and selfish therefore successful or else generous and altruistic therefore with no billion dollars invested in anything at all. Get it ? . . . Everything for the wealthy few, misery and death for the many poor.

Incidentally, thank God, I have no proof for all the above, it is just the speculations of an old crackpot... because IF I was unlucky enough to have detailed and accurate proof of all this, I would not remain alive for very long. Indeed, we see that all those who, having proof, wanted to blow the whistle, all of them very suddently and quickly committed "suicide" or disappeared, with a large stone attached to their feet, walking on the bottom of the Pacific Ocean.

The plutocracy does not fool around with slaves who dare think their own thoughts and the minute they feel their fortune threatened... they take all necessary measures! Fortunately, I am an old crackpot and I don't know what I am talking about, so I am not worth being assassinated. So the plutocrats can relax, the slaves will remain quiet, suffer and die... because I DON'T KNOW ANYTHING.

Continue in next post...


--Message edité par maria le 2007-06-12 17:31:13--

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 12/06/2007 08:43:28 (12/06/2007 17:43:28)

POISONING ALL (7-8-9)

7. THE PAST OF POISONS

Food poisoning was not so frequent in older time. So, you might conclude that they were better people in the old days, right? Actually, that is quite wrong! They were exactly the very same human beings as we are... with the same genetic make-up. The only difference between then and now is that in the past, the wealthy few were somewhat less wealthy since the availability of slaves was not as great as now. So thousands of years ago poisoning was mostly done one person at the time. Rare were the cases when people could be poisoned by the thousand and NEVER by the billion: there were not enough people around... this and ONLY this is the reason for it.

In other words, the ONLY difference between then and now is that the potential number of victims then, was extremely reduced compared with today's. Moreover, there are definite signs that for instance, in Pharaonic times - and that is going very far back in time - people were exactly the same as today: just as cruel, just as indifferent as now. I agree that this is not very encouraging but THAT IS THE WAY IT IS !

8. THE FUTURE OF POISONS

Poisoning people has a brilliant future since the depopulation operations will require great quantities of a a variety of poisons. Hence the future of the drug manufacturing industry is most secure. They correctly figure making a big pile of cash during the next ten years at the most, at which point, since there will no longer be people to kill, there will be no way of making money poisoning people.

However, it is hard to predict the future. At that particular point, the drug manufacturing industry may either want to stop their entire production... or else use it for some other purpose.

9. OPERATION NORTHWOODS

In case, out of naivety or brain paralysis, you think that no government could possibly ASSASSINATE ITS OWN CITIZENS, I give you below the text of a communication...

From leslie o <oliveleslee@yahoo.com>

"WANTTOKNOW" http://www.wanttoknow.info/operationnorthwoods
regarding Operation Northwoods. This indicates that a government able to go to such extents of perfidy and criminality against peaceful, innocent CUBA, is certainly able to commit the far easier crime of poisoning people worldwide. The plutocracy-run U.S. government is out to kill people EVERYWHERE and the ordinary people of the United States are GUILTY of accepting such an evil government, while mildly and timidly contenting themselves with "petitions for impeachment" of poor, insane George W. Bush instead of overthrowing the entire crowd of wealthy no-good-nicks occupying Washington D.C. For such stupidity and PASSIVITY, THE POPULATION OF THE USA fully deserve what they are going to get ! ... and possibly sooner than they expect!

Operations Northwoods Documents
On the Website of the
US National Archives and Records Administration

-----------------------------------------------------------------

According to ABC News and government documents on Operation Northwoods, America’s top military leaders drafted plans to kill innocent people and commit acts of terrorism in US cities to trick the public into supporting a war against Cuba in the early 1960s. Approved in writing by the Pentagon Joint Chiefs, Operation Northwoods even proposed blowing up a US ship and hijacking planes as a false pretext for war.

-----------------------------------------------------------------

A summary of key quotes from the Operation Northwoods documents is given below these instructions. To access the Operation Northwoods documents in the National Archives, first go to the Archival Research Catalog (ARC) on the website of NARA (U.S. National Archives and Records Administration) at:
http://www.archives.gov/research_room/arc/index.html

Click on the yellow “Search” button in the top of the left column there. Then, in the top box of the page that appears, type “Northwoods” and click on the “Go” button to the right of the box. You will see the following item:
ARC Identifier: 305036 Digital Copy Available

Title: Northwoods, U.S. Military Intervention in Cuba, 1962
Click on the “Digital Copy Available” link of this item. You will then see the first six pages of 181 pages available on Operation Northwoods. This link expires after 30 minutes (along with the URLs of individual Operation Northwoods pages), which is why we cannot provide a direct link for you.

For the most pertinent documents regarding Operation Northwoods, find the “Jump to Page” in the upper left part of this webpage. Click on the arrow to the right side of the box and select the number 22. Then click on the “go” button just to the right of the box. The most revealing 15 pages of Operations Northwoods documents begin on page 129 and continue to 143. To view any of these pages, simple click on the “Larger image” link directly beneath the page you would like to view. You will find the most shocking information on pages 138 to 141.

Thanks for caring enough to investigate Operation Northwoods. These documents demonstrate clearly that our military has no moral or ethical difficulty in developing plans which not only sacrifice the lives of innocent American citizens, but clearly trick and manipulate the American people in order to forward the war agenda. For more powerful information on this by a highly decorated American General, see www.WantToKnow.info/warcoverup.

By each of us spreading this information far and wide, we can build a critical mass of people who join in calling for a return to open government and stronger democracy in order that we might build a brighter future together.

http://www.wanttoknow.info/operationnorthwoods

-----------------------------------------------------------------

Key quotes from Operation Northwoods documents:

The Operation Northwoods documents were approved in writing by the Joint Chiefs of Staff—the top generals of each branch of the US armed forces—and submitted to the Secretary of Defense McNamara, though never acted upon. The documents only came to light because of a Freedom of Information Act request in the late 1990s. Page numbers are listed to assist in finding the quotes on the original documents. Could similar tactics to those listed below have been used in regards to 9/11?
Page 129 of file (Memorandum)

13 March 1962
MEMORANDUM FOR THE SECRETARY OF DEFENSE
Subject: Justification for US Military Intervention in Cuba

The Joint Chiefs of Staff have considered the attached Memorandum for the Chief of Operations, Cuba Project, which responds to a request of that office for brief but precise descrïption of pretexts which could provide justification for US military intervention in Cuba.

It is assumed that a single agency will be given the primary responsibility for developing military and para-military aspects of the basic plan. It is recommended that this responsibility for both overt and covert military operations be assigned the Joint Chiefs of Staff.

Page 133 of file (page 2 of actual Joint Chiefs report)
The suggested courses of action….are based on the premise that US military intervention will result from a period of heightened US-Cuban tensions which place the United States in the position of suffering justifiable grievances. World opinion, and the United Nations forum should be favorably affected by developing the international image of the Cuban government as rash and irresponsible, and as an alarming and unpredictable threat to the peace of the Western Hemisphere.

Page 136 of file (page 5 of actual Joint Chiefs report)
This plan….should be developed to focus all efforts on a specific ultimate objective which would provide adequate justification for US military intervention. Such a plan would enable a logical build-up of incidents to be combined with other seemingly unrelated events to camouflage the ultimate objective.
Page 138-139 of file (page 7-8 of actual Joint Chiefs report)
A series of well coordinated incidents will be planned to take place in and around Guantanamo to give genuine appearance of being done by hostile Cuban forces.

A. Incidents to establish a credible attack:
(1) Start rumors (many). Use clandestine radio
(2) Land friendly Cubans in uniform “over-the-fence” to stage attack on base.
(3) Capture Cuban (friendly) saboteurs inside the base.
(4) Start riots near the base main gate (friendly Cubans).
(5) Blow up ammunition inside the base: start fires.
(6) Burn aircraft on air base (sabotage).
(7) Lob mortar shells from outside of base into base.
(8) Capture assault teams approaching from the sea or vicinity of Guantanamo City.
(9) Capture militia group which storms base.
(10) Sabotage ship in harbor; large fires – naphthalene.
(11) Sink ship near harbor entrance. Conduct funerals for mock-victims.

A “Remember the Maine” incident could be arranged: We could blow up a US ship in Guantanamo Bay and blame Cuba. Casualty lists in US newspapers would cause a helpful wave of national indignation.

We could develop a Communist Cuban terror campaign in the Miami area, in other Florida cities and even in Washington.
Page 140 of file (page 9 of actual Joint Chiefs report)
Use of MIG type aircraft by US pilots could provide additional provocation. Harassment of civil air, attacks on surface shipping and destruction of US military drone aircraft by MIG type planes would be useful as complementary actions. Reasonable copies of the MIG could be produced from US resources in about three months.

Page 141 of file (page 10 of actual Joint Chiefs report)
Hijacking attempts against civil air and surface craft should appear to continue as harassing measures condoned by the government of Cuba.

It is possible to create an incident which will demonstrate convincingly that a Cuban aircraft has attacked and shot down a chartered civil airliner enroute from the United States. The destination would be chosen only to cause the flight plan to cross Cuba. The passengers could be a group of college students off on a holiday.

An aircraft at Eglin AFB would be painted and numbered as an exact duplicate for a civil registered aircraft belonging to a CIA proprietary organization in the Miami area. At the designated time the duplicate would be substituted for the actual civil aircraft and would be loaded with selected passengers, all boarded under carefully prepared aliases. The actual aircraft would be converted to a drone.

The drone aircraft and the actual aircraft will be scheduled to allow a rendezvous south of Florida. From the rendezvous point the passenger-carrying aircraft will descend to minimum altitude and go directly into an auxiliary field at Eglin AFB where arrangements will have been made to evacuate the passengers and return the aircraft to its original status. The drone aircraft meanwhile will continue to fly the filed flight plan. When over Cuba the drone will be transmitting on the international distress frequency a “MAY DAY” message stating he is under attack by Cuban MIG aircraft. The transmission will be interrupted by destruction of the aircraft which will be triggered by radio signal.

Note from WantToKnow.info:
As you explore some of the other strange facts you find on our website, we invite you to remember how the top US military leaders planned to manipulate public opinion to support their objectives in Operation Northwoods. Considering the above, is it beyond comprehension that similar tactics might have been used in relation to the 9/11 attacks to create a pretext for war in Afghanistan and Iraq?

JACQUES HARDY'S CONCLUSION: Can you see now why people the world over are screaming and praying nonstop: DEATH TO THE THE DIABOLIC UNITED STATES AND ITS 300 MILLION SHAMEFUL SHEEP WHO DO NOT EVEN DESERVE THE TITLE OF SLAVES: SLAVES ARE HUMANS, SHEEP ARE ANIMALS.

AMEN !

Continue next post...


--Message edité par maria le 2007-06-12 17:44:41--

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 12/06/2007 08:48:01 (12/06/2007 17:48:01)

POISONING ALL (10)

10. OPINIONS

What about Chemtrails? Read the following:

----- Forwarded Message ----
From: pepe <cfv_butte@yahoo.com>
To: ghosttroop@yahoogroups.ca; apfn-1@yahoogroups.com; reality101_redux@yahoogroups.ca; rick foote <butteweekly@onewest.net>; rick stanley <rick@stanley2002.org>; Center for Constitutional Rights <info@ccr-ny.org>; cleo violette <cfv_butte@yahoo.com>
Sent: Sunday, May 27, 2007 10:23:59 AM
Subject: RE: Chemtrails

Source: www.americanchronicle.com/articles/viewArticle.asp?articlesID=21473

A Doctor Speaks Out About Chemtrails

Dr. Stephen D. McKay, is working on two articles, and has been contacted by BBC, about weather modification and geo-engineering projects, including the Chemtrail issue.

Dr. McKay, believes there are four projects in our atmosphere. " The first projects is an effort to block the rays of the sun from hitting the earth including the ultra violet radiation that will come through without an adequate layer of ozone in the upper regions above the earth."

This, if is hoped will lower temperature on the surface of the earth and block ultra violet radiation from causing skin cancer in humans. The aerosol is probably aluminum oxide or a compound that would have similar properties.."

" The second and most secretive project is the United States Navy's RFMP, Radio Frequency Mission Planner, military program. The RFMP is the system name given to a group of computer programs and one of the supporting, subprograms within the RFMP system is called the VTRPE computer program. VTRPE is an acronym that stands for Variable Terrain Radio Parabolic Equation. It is a computer Radio Frquency propagation program that deals with radio waves and enables the RFMP system to visually see the battlefield terrain in 3 dimentions (3-D) on a television screen. The RFMP system also depends on satellites to feed their images of the battlefield into the RFMP system to be combined with the battlefield picture painted from the ground thus producing 3-D images.

" The VTRPE computer program only worked accurately over water and along coastal areas but not over land masses because the system's radar waves required an atmospheric condition known as "ducting" over land, to operate accurately."

" The government and military solved the "ducting" problem by releasing an aerosol, a mixture of barium salts into the atmosphere over America." They made an atmospheric RF duct with a base of barium aerosol from aircraft. The chemical and electrical Characteristics of the mixture will cause water moisture to stay in the clouds. Again, the aerosol sets up an electrical and chemical environment that supports RF ducting for the RFMP/VTRPE warfare system. Fibers from the barium may support ducting. The mixture of barium salt aerosol When sprayed in a straight line will also provide a ducting path from point A to point B and will enable high frequency communications along that path, even over the curvature of the earth, in both directions.

" The third project also utilizes the mixture of barium in the atmosphere." Weather control is a project of the U.S. Air Force and utilizes Nikola Tesia concepts of radio frequency radiation (HAARP) against the ionosphere above the earth. Fragile life support systems in our environment are being manipulated, tested and altered by government for military advantage. Air Force documents implied, "the risks are high but the rewards are worth it." The mixture of barium salts, supporting moisture, is encouraged along the weather fronts and manipulated in a control fashion. It is believed microwave energy is also utilized in the weather control program. Weather data is also a required input to the VTRPE program of the RFMP system.

Perfected weather control technology will enable a military to withhold rain, cause floods, cause drought, cause damage to food crops, and bring any country to its knees without firing a shot."

"The forth Project in the atmosphere is the DARPA , Defense Advanced Research Projects Agency, biological detection and decontamination programs. The program also utilizes the mixture of barium salts \ as the base vehicle in aerosol aling with special polymer fibers in the atmosphere. They have released biological into the atmosphere in trails, testing the detection and decontamination systems."

" it is believed that barium salt, polymer fibers and other chemicals, in the atmosphere are the physical irritants that are either directly or indirectly, for the recent epidemic increase in cases of nose bleed, asthma, allergies, pneumonia, upper respiratory symptoms and a noticeable increase in arthritis symptoms recently reported nationwide.

Chemtrails ILLEGALLY sprayed into the atmosphere are producing atmospheric and ground conditions detrimental to human and animal health but favorable to growth of harmful molds and fungus. These conditions are not conductive to good health. They are absorbed rapidly from the gastrointestnal tract and are deposited in the muscles, lungs and bone. No case data is available from the medical community on the long term effects of baruim in the human body.

"The Programs are secret because the Federal EPA and State Environmental Quality Agencies need to "not know," about what the by-products of the metabolites of biological, illegal and harmful agents are.

IT'S FOR THAT REASON THE PROJECT HAS BEEN DECLARED SECRET FROM THE CITIZENS OF THE COUNTRIES."

Quote from Dr. Mckay: "I've heard others express the idea that becoming aware of the activity overhead felt like they had been called, or chosen, for a greater purpose, similar to the characters in the movie Close Encounters of the Third Kind. But most just speak of fear, death and disease raining from the clouds and I am suggesting that if this a nefarious plot by the global elitist to harm humanity, then fear is exactly how they would expect us t feel and it is our duty to rise above the emotion."

By: Dr. Mckay.

Continue next post


maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 12/06/2007 08:52:07 (12/06/2007 17:52:07)

POISONING ALL (11)

LAST, LAST MINUTE NEWS !!!

In case you naively object and claim that no government could possibly slaughter even the country's own citizens, here is part of a message from Chuck Brucks <brucksc@bellsouth.net> dated June 3rd 2007 at 22:52, which shows just one among the many instances where the U.S. government, with the help of other countries, has been destroying the U.S. people. WHY THIS? I have explained why in all my articles but most people refuse to believe it: because THE UNITED STATES, ISRAEL , THE UNITED KINGDOM AND A FEW OTHER COUNTRIES ARE ALL PARTS OF THE AGGRESSIVE INTERNATIONAL PLUTOCRATIC UNION.

Therefore: My own, personal opinion is that the "demanding an investigation" - just like the signing of petitions - is a pure waste of time because in a totalitarian area such as the U.S., the entire government is above the law and beyond the reach of the sheepish, brainwashed "citizens" (as fools are called over there). Everything that is happening confirms and proves my statements... So, ladies and gentlemen, HAPPY SUFFERING, DYING AND BURNING IN HELL FOR A FULL ETERNITY AS GOD'S REWARD TO ALL INDIFFERENT, PASSIVE PEOPLE (don't thank me just thank God).

'USS Liberty' veterans demand investigation
Jun. 3, 2007 12:00 AM

Conclusions submitted in October 2003 to the Office of the U.S. Secretary of Defense by the USS Liberty Veterans Association, Inc., in demanding a congressional investigation into the aborted rescue during the attack of the USS Liberty and subsequent alleged cover-up.

The group also calls for a new Naval Court of Inquiry and that June 8 be officially recognized as USS Liberty Remembrance Day.

1. That on June 8, 1967, after eight hours of aerial surveillance, Israel launched a two-hour air and naval attack against USS Liberty, the world's most sophisticated intelligence ship, inflicting 34 dead and 173 wounded American servicemen (a casualty rate of 70 percent, in a crew of 294);
2. That the Israeli air attack lasted approximately 25 minutes, during which time unmarked Israeli aircraft dropped napalm canisters on USS Liberty's bridge and fired 30mm cannons and rockets into our ship, causing 821 holes, more than 100 of which were rocket-size; survivors estimate 30 or more sorties were flown over the ship by a minimum of 12 attacking Israeli planes which were jamming all five American emergency radio channels;
3. That the torpedo boat attack involved not only the firing of torpedoes, but the machine-gunning of Liberty's firefighters and stretcher-bearers as they struggled to save their ship and crew; the Israeli torpedo boats later returned to machine-gun at close range three of the Liberty's life rafts that had been lowered into the water by survivors to rescue the most seriously wounded;
4. That there is compelling evidence that Israel's attack was a deliberate attempt to destroy an American ship and kill her entire crew; evidence of such intent is supported by statements from Secretary of State Dean Rusk, Undersecretary of State George Ball, former CIA Director Richard Helms, former NSA Directors Lt. Gen. William Odom, USA (Ret.), Adm. Bobby Ray Inman, USN (Ret.), and Marshal Carter; former NSA deputy directors Oliver Kirby and Maj. Gen. John Morrison, USAF (Ret.); and former Ambassador Dwight Porter, U.S. Ambassador to Lebanon in 1967;
5. That in attacking USS Liberty, Israel committed acts of murder against American servicemen and an act of war against the United States;
6. That fearing conflict with Israel, the White House deliberately prevented the U.S. Navy from coming to the defense of USS Liberty by recalling Sixth Fleet military rescue support while the ship was under attack; evidence of the recall of rescue aircraft is supported by statements of Capt. Joe Tully, Commanding Officer of the aircraft carrier USS Saratoga, and Rear Admiral Lawrence Geis, the Sixth Fleet carrier division commander, at the time of the attack; never before in American naval history has a rescue mission been cancelled when an American ship was under attack;
7. That although Liberty was saved from almost certain destruction through the heroic efforts of the ship's captain, William L. McGonagle (MOH), and his brave crew, surviving crewmembers were later threatened with "court-martial, imprisonment or worse" if they exposed the truth; and were abandoned by their own government;
8. That due to the influence of Israel's powerful supporters in the United States, the White House deliberately covered up the facts of this attack from the American people;
9. That due to continuing pressure by the pro-Israel lobby in the United States, this attack remains the only serious naval incident that has never been thoroughly investigated by Congress; to this day, no surviving crewmember has been permitted to officially and publicly testify about the attack;
10. That there has been an official cover-up without precedent in American naval history; the existence of such a cover-up is now supported by statements of Rear Adm. Merlin Staring, USN (Ret.), former Judge Advocate General of the Navy; and Capt. Ward Boston, USN, (Ret.), the chief counsel to the Navy's 1967 Court of Inquiry of Liberty attack;
11. That the truth about Israel's attack and subsequent White House cover-up continues to be officially concealed from the American people to the present day and is a national disgrace;
12. That a danger to our national security exists whenever our elected officials are willing to subordinate American interests to those of any foreign nation, and specifically are unwilling to challenge Israel's interests when they conflict with American interests; this policy, evidenced by the failure to defend USS Liberty and the subsequent official cover-up of the Israeli attack, endangers the safety of Americans and the security of the United States.

MY LAST CONCLUSION: WAKE UP, YOU FOOLS, OR ELSE YOU WILL GET WHAT YOU DESERVE !

P.S. 1:
The terribly difficult situation in which the people of the United States are at the moment is shown by this short letter of Cindy Sheehan, from Information Clearing House <emailtom@cox.net>, dated May 29th, 2007 at 20:17:
"Why Casey Died For Nothing"

By Cindy Sheehan

This is my resignation letter as the "face" of the American anti-war movement. This is not my "Checkers" moment, because I will never give up trying to help people in the world who are harmed by the empire of the good old US of A, but I am finished working in, or outside of this system. This system forcefully resists being helped and eats up the people who try to help it. I am getting out before it totally consumes me or anymore people that I love and the rest of my resources.

http://www.informationclearinghouse.info/article17787.htm

P.S. 2:
"Capitalism is a philosophy of failure, the creed of ignorance, and the gospel of envy. Capitalism leads to the enslavement of the sheep citizens by the greedy, selfish plutocratic class" JACQUES HARDY.

P.S. 3:
WARNING: Whatever I say is considered anti-plutocratic and unacceptable by the wealthy few (those who rule the world), therefore if you have read this (gasp!), you must hurry up and go to confession or else they will make minced meat or perhaps apple sauce with you. Don't forget your position of plutocratic slave, also called "patriot"... totally FREE to suffer and die so the wealthy few can get wealthier and more powerful.

Faithfully yours,
Jacques Hardy, Canada

Proud to have been banned by all the truth-hating media, starting from 1978.

These weekly reports covering socio-political subjects are the results of the joint efforts of an Australian-Canadian-Russian-US team,with help from other countries.

FOR RESEARCH AND EDUCATIONAL PURPOSES ONLY

THIS IS A PERSONAL OPINION, WHICH YOU CAN REPRODUCE, PUBLISH OR DELETE AS YOU SEE FIT, AND YOU ARE ALSO FREE TO CONGRATULATE ME, IGNORE ME OR CONDEMN ME FOR SUPPORTING THE FEW HONEST AMERICANS WHO WANT TO PUT A STOP TO THE PLUTOCRATIC MURDERING RAMPAGE.

N. B. : My stuff is never copyrighted, so you can use it as you wish FOR the benefit of MANKIND / HUMANITY and AGAINST narrow, selfish, nationalistic interests.

- - - - - -

Email Address =
jacques.hardy@sympatico.ca

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 13/06/2007 06:15:08 (13/06/2007 15:15:08)



maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 13/06/2007 06:20:46 (13/06/2007 15:20:46)

CDC REPORT: US MARINES DRANK TAINTED WATER FOR 30 YEARS


Building 1 is Headquarters for MCB Camp Lejeune

By VOA News
12 June 2007

The U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC) says that as many as 75,000 people may have been exposed to drinking water contaminated by dry cleaning fluid at the Marine Corps Base Camp Lejeune in North Carolina.

The CDC said Tuesday that the contamination lasted 30 years from 1957 through 1987. An off-base dry cleaners leaked tetrachloroethylene, or PCE, into a septic system near the well of a family housing area, called the Tarawa Terrace.

The federal health agency recommends that former Camp Lejeune Marines and their families who lived in base housing get physicals and monitor their health for any changes.

The Department of Health and Human Services says PCE may be a cancer-causing agent, but the effects of exposure to it in drinking water are unknown.

PCE is in the class of chemicals known as volatile organic compounds. Some of these compounds have been linked with birth defects such as cleft lip and spina bifida, and cancers such as leukemia and non-Hodgkin's lymphoma.


http://www.voanews.com/english/2007-06-12-voa66.cfm

--Message edité par maria le 2007-06-13 15:21:58--

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 13/06/2007 22:33:13 (14/06/2007 07:33:13)

UPDATE MICRO NUKES IN THE WTC: VERIFYING THE SOURCE OF TRITIUM LEVELS 55 X THA ENVIRONMENTAL AMOUNT - CERTIFIED LABORATORY TESTING OF WTC DEBRIS CURRENTLY IN PROGRESS.

In a collaborative effort between Author/Artist/Survivor/Patriot Janette MacKinlay, Dr. Bill Deagle, MD, ABFP, AAPM, SSPM, ACOEM, CIME, ACO, and Dr. Ed Ward, MD, MT, WTC debris has been received by a Certified Laboratory for key tests which may show definitive origination for the massive Tritium Levels in the WTC buildings.

7.5 gms of WTC dust has been submitted to a Certified Laboratory for this specific ananlysis. The pending results are about half way through preparation and will be available in about 1 to 2 weeks. The single sample was extremely minimal for adequate sampling of the massive damage left in turning 3 buildings into steel and particles, but may be enough to give irrefutable support for the origination of Tritium Levels present in the WTC buildings and prove beyond any doubt there was a nuclear reaction in the WTC buildings.

Dr. Deagle should have the results in the next 7 days..
Elements, Testing, Theory Sample Testing (ppms per USGS study for average amount): Certified LaboratoryTesting Request: Elemental Isotope RatioTests: All Isotopes of the following elements.

Niobium 93 - 8 ppm in sample (+/- 50%) - Nb 93 for extremely rare Nb 94 ratio.
Beryllium 9 - 3 ppm in sample (+/- 50%) - Be 9 for extremely rare Be 10 ratio.
Cobalt 59 - 6 ppm in sample (+/- 50%) - Co 59 for extremely rare Co 60 ratio.

The entire test sample is one sample of small quantity, with extremely small quantities (parts per Million) of Isotopes and are checking for Isotopes in the range of billionths that should not exist in nature. Billionths will demonstrate massive creation if any of these three Elements show Any Isotope Ratio at all.

Neutron Activation produces rare stable isotopes in some elements. Any isotopes other than Nb 93, Be 9 and Co 59 for these 3 elements will be proof of Neutron Activation at the WTC site and will show the origin of the massive Tritium levels.
It is important to remember the amount of debris being tested regarding the relevance of a negative finding in this particular sample. The entire sample is only 7 grams (about 1/80th of a pound) out of 3 billion pounds of debris. Research suggests that only about 10% of debris directly affected by a nuclear explosion will show Neutron Activation. Dr. Deagle and myself encourage others with verified WTC debris to perform their own tests for the presence of isotope ratios that can only be formed during a nuclear reaction on their samples. The Tritium levels prove a nuclear reaction occured. The isotope ratios will verify that proof.

List of Elements in the USGS analysis of WTC debris that should show readily detectable Neutron Activation:

Element Isotopes, Isotope Percentages in Nature, Mean Percantage in USGS analysis:
Silicon - 28 Si 92.23%, 29 Si 4.67%, 15%
Carbon - 12 C 98.9%, 13 C 1.1% stable, 2%
Sulfur - 32 S 95.02%, 33 S 0.075%, 3%
Iron - 56 Fe 91.72%, 57 Fe 2.2%, 58 Fe 0.28%, 1.63%
Nickel - 58 Ni 68.08%, 59 Ni 1/2 life 7600 years, 60 Ni 26.22%, 61 Ni 1.14%, 37 ppm
Niobium - 93 Nb 100%, 94 Nb 1/2 life 20,000 years, 8.3 ppm
Beryllium - 9 Be 100%, 10 Be 1/2 life 1.5 mil years, only 3 ppm
Potassium - 39 K 93.256%, 40 K only plant animal, 1/2%
Titanium - 48 Ti 73.8%, 49 Ti 5.5%, 0.25%
Chromium - 52 Cr 83.79%, 53 Cr 9.5%, 116 ppm
Cobalt - 59 Co 100% , 60 Co 1/2 life 5 years, only 6ppm

Radio Interviews on Micro Nukes in the WTC with Ed Ward, MD:
The Jeff Rense Show: (Linkage provided by Jeff Rense on his site with this article's publication)
October 12, 2006 - 2 hours - Deals with the first article on Micro Nukes with a small amount of information in the second article.

April 17, 2007 - Deals with the second and third articles on Micro Nukes.

The Dr. Bill Deagle Show - Clay and Iron. Scroll down to:
March 22, 2007, March 28, 2007, April 9, 2007, April 26, 2007 and May 10, 2007 another show has been scheduled for June 26, 2007.

Micro Nukes in the WTC information has also also been presented on reputable radio shows: CurrentTv with host Dr. Hesham Tillawi, Radio Liberty with Dr. Stanley Monteith, and TruthRadio with host D'Anne Burley.

The US Government's Usage of Atomic Bombs - Domestic - WTC
Update: The US Government·s Usage of Atomic Bombs - Domestic - WTC
Update: Proves Micro Nukes in the WTC
Bombs in the WTC Proves Nothing to Racist-Fascist Bigots
Articles referencing my micro nukes articles.

Ted Twietmeyer's excellent article on EMP effects: What May Have Melted the WTC Vehicles.

Jerry Mazza's insights on 911 and current political scams: Ground Zero Illnesses Come Back to Haunt Giuliani.

Significant contributions of others in making the facts of 911 nukes known:
Janette MacKinlay - Author/Artist/Survivor/Patriot:

Author - Fortunate: A Personal Diary of 911 - Online. Online Order - (She signed mine - ask her about personalizing your copy) . The Need to Remember (JM's Website/Intro).
Artist - Some of Janette's insightful Art is included in the book's 40 color photographs. There are several unseen relevant photographs of the day that are quite interesting. Prints of her creative art are here.
Survivor - Janette was at home, 113 Liberty Street, on 911 and was directly across Liberty Street from the South Tower. Her insights on that day make one feel as though they are present.
Patriot - Janette MacKinlay has been a guest speaker at 911 Conferences, the subject of news articles and several TV appearances. The 911 WTC debris tested by Dr. Jones came from Janette's apartment. She has an interesting story about how and when she learned the truth.

Bill Deagle - During his November, 2004, interview on the false flag Oklahoma bombing (to destroy militia activism/credibility) with Dr. Deagle, Alex Jones elaborates on why it is my belief that Dr. Deagle is the premier, foremost expert on 911 evidence evaluations: "If I try to read his bio, it's literally ten pages long. He's worked for the US government at every level (before he found out the truth of government tyranny - which he has been desperately trying to expose to the masses since his discovery). And he has written some articles for the web, a very bold person, telling the truth. He's Dr. William Richard Deagle, MD, and every other D (Doctorate) you can imagine. I've never seen anything like this. This guy has worked in cybernetics, secret operations. The list goes on and on."

Jeff Rense - Jeff Rense has been vital in the dispersal of the Micro Nuke information. Without his valuable efforts very few would know the facts of the Micro Nuke evidence.

Susan Callaway - Owner/Editor of The Price of Liberty. Past Editor of the Sierra Times. Many years have passed since Susan first granted my articles a safe repository on the internet.

A very insightful interview with John McCarthy on 911 Truth and the Citizens Grand Jury debacle.

Israel Zionists and US Fascists Murder USS Liberty Crew in War Plot - Operation Cyanide and the 303 Committee

Dead in the Water

During the Six-Day War, Israel attacked and nearly sank the USS Liberty belonging to its closest ally, the USA. Thirty-four American servicemen were killed in the two-hour assault by Israeli warplanes and torpedo boats. Survivors were placed under threat of prison for revealing the atrocity. An excellent BBC Documentary.

Documented announcement of proven facts of tyranny for at least 3 years as documented by JFK II - Massive Documented Evidence of the Participants of the JFK Assassinations - JFK II confirms the noting of the participants as named in "Take a Look at Operation Northwoods" Oct 14, 2004 by Ed Ward, MD.

Yes, there was a "Operation Northwoods" written and proposed to then President Kennedy by L.L. Lemnitzer (Chairman, Joint Chiefs of Staff), the document that was signed and approved by all of the Joint Chiefs of Staff has been declassified. You can also find G.B. Sr. connections with Brig. General Lansdale, Air Force General and Deputy Director of the CIA Charles P. Cabell (brother of Earle Cabell, Mayor of Dallas at the time of the JFK Assassination), Frank Sturgis and E, Howard Hunt. GB Sr. did work for the CIA prior to 1966, with his ties with Robert Mosbacher and Felix Rodriguez during that time. He also may have had a hand in Operations: 40, Mongoose, Bounty, Bingo, Dirty Tricks, Good Times, and Cyclone.

The Secret Government: The Constitution in Crisis - Bill Moyers 1987

How did US get to full fledged world wide tyranny? An Excellent Documentary to see the progression of tyranny. This is the full length 90 min. version of Bill Moyer's 1987 scathing critique of the criminal subterfuge carried out by the Executive Branch of the United States Government to carry out operations which are clearly contrary to the wishes and values of the American people. The ability to exercise this power with impunity is facilitated by the National Security Act of 1947. The thrust of the exposé is the Iran-Contra arms and drug-running operations which flooded the streets of our nation with crack cocaine. The significance of the documentary is probably greater today in 2007 than it was when it was made. We now have a situation in which these same forces have committed the most egregious terrorist attack on US soil and have declared a fraudulent so-called "War on Terror". The ruling regime in the US who have conducted the invasions of Afghanistan and Iraq, are now banging the war drum against Iran. We have the PATRIOT act which has stripped us of many of our basic civil rights justified by the terror of 9/11 tyranny produced by the US government.

SAVE AMERICA! DEMAND AN HONEST VOTE! BRING OUR TROOPS HOME NOW!
STOP SPENDING AND START SAVING! - CUT THE GDP - GOVERNMENTS EXIST BY THE PEOPLE'S SPENDING - WHEN OUR 'REPRESENTATIVES' START RETURNING THE CONSTITUTION - WE CAN START SPENDING AGAIN.
http://www.wearenotbuyingit.org/
http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?file=/c/a/2006/02/16/MNG2KH9P4767…

Dei Jurum Conventus - (God's Rights (Unity)/Convention)

Ed Ward, MD; http://groups.yahoo.com/group/EdWard-MD/ ,
http://www.thepriceofliberty.org/arc_ward.htm
Independent writer/Media Liaison for The Price of Liberty;

http://www.thepriceofliberty.org/

--Message edité par maria le 2007-06-14 07:33:45--

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 14/06/2007 08:07:00 (14/06/2007 17:07:00)

HOW THE FDA IS BECOMING A DRUG COMPANY

PART 1 of 2

By Byron J. Richards, CCN

June 14, 2007

NewsWithViews.com

Under the false pretense of improved food and drug safety the FDA is re-inventing itself as a kingpin drug company. This charade has so far hoodwinked virtually all members of Congress. The Senate has already approved this FDA transformation. The House will bring similar legislation out of committee next week, with a vote in the full House likely in July. The measure will then go to a conference committee to work out the differences. The final chapter in this transformation occurs when the Reagan-Udall Foundation for the FDA becomes law, which is scheduled to happen some time before September 30, 2007.


Read more : http://www.newswithviews.com/Richards/byron34.htm

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 15/06/2007 21:57:40 (16/06/2007 06:57:40)

LES YEA MEN METTENT LE FEU À EXXON !

LE VIVOLEUM

CET ARTICLE NOUS MONTRE JUSQU'OÙ LE SENS MORAL ET LA DIGNITÉ HUMAINE SONT INEXISTANTES POUR CES HOMMES-DIEU. LA RÉCUPÉRATION DES CORPS AFIN DE CRÉER UNE NOUVELLE SOURCE ÉNERGITIQUE. DIABOLIQUE, MES AMIS, DIABOLIQUE!!!

14 juin 2007 à Calgary (Canada). Les Yes Men allument un nouveau feu canularesque à GO-EXPO, la plus grande importante conférence canadienne de l’industrie pétrolifère.

Devant une respectable assemblée de 300 professionnels du secteur, Mike et Andy - s’exprimant respectivement au nom d’Exxon Mobil et du National Petroleum Council (NPC) - ont tenu publiquement des propos pour le moins surprenants. Le faux représentant du NPC a en effet présenté les résultats très attendus d’une étude ordonnée par Samuel Bodman, actuel secrétaire américain en charge de l’énergie. Dans son intervention, il a alerté l’opinion sur les risques énormes de catastrophe que faisaient courir à l’échelle mondiale les politiques énergétiques conduites par les gouvernements canadiens et américains. Il a cependant tenu à rassurer le public en annonçant que, dans le pire des scénarios possibles, l’industrie du pétrole resterait en mesure « de continuer à faire couler le pétrole » et qu’elle transformerait en milliards de bénéfice le prix des malheureuses victimes.

Établissant un parallèle subtil entre les ressources tirées de la chasse aux baleines et celles susceptibles d’être dégagées d’un recyclage industriel du volume de chair humaine rendu disponible par une catastrophe, Shepard Wolff a, au nom du NPC, présenté le Vivoleum, un produit énergétique révolutionnaire inventé par Exxon Mobil et permettant de tirer un profit de l’exploitation des résidus des futurs cadavres. « L’usage croissant des énergies fossiles multiplie les risques d’un désastre, mais cela signifie aussi un potentiel accru en termes de matières premières disponibles pour la fabrication de notre Vivoleum. Grâce à ce système, l’essence continuera à couler pour ceux d’entre nous qui survivrons » a déclaré Florian Osenberg, le faux porte-parole d’Exxon Mobil.


http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=11488

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 20/06/2007 23:39:09 (21/06/2007 08:39:09)

UNE PLANIFICATION EST NÉCESSAIRE POUR S'ADAPTER AU VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION MONDIALE

COMMENTAIRE DE MARIA

Plusieurs documents entrent ces derniers jours, qui a rapport à l'aide à apporter aux populations vieillissantes. Quand les Nations-Unies parlent d'apporter de l'aide, c'est toujours le contraire qui se passe. Qu'ont-ils l'intention de leur faire? Tout cela passera-t-il par la médication, dont sont accrochés plusieurs? Je ne le sais pas, mais c'est une situation à suivre de très près. Même plus, si vous avez des parents qui sont placés, je vous encourage fortement à les prendre dans vos maisons.

Avec ce que nous voyons dans les centres de personnes âgées, la vie est déjà très difficile et souvent abrégée de manière secrète et criminelle, via la médication. Ce groupe de personnes n'étant plus productif n'a plus sa raison d'exister. Ce n'est pas pour rien qu'on pousse des programmes comme le suicide assistée, le faisant passer comme un acte de compassion.

Plusieurs pays, se positionne donc avec les Nations-Unies, de l'importance d'aider ce groupe de personnes.

Il y a aussi le fait de repousser l'âge de la retraite, qui ces derniers mois revient souvent, qui est dû au taux de naissance qui est très bas. Nous savons pourtant, qu'un des moyens utilisés pour la dépopulation passe par les avortements. Ils vont donc garder au travail, le plus longtemps possible, les personnes âgées en santé, s'évitants ainsi de payer la pension de vieillesse.

C'est donc à nous, enfants, de les protéger contre les plans maléfiques de nos élus meurtriers.


Maria

UNE PLANIFICATION EST NÉCESSAIRE POUR S'ADAPTER AU VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION MONDIALE

New York, Jun 19 2007 1:00PM

« Le vieillissement inévitable de la population mondiale aura un profond impact sur l'économie et le développement social mondial mais les moyens de s'y adapter et même d'en tirer profit existent », a souligné aujourd'hui à New York José Antonio Ocampo, Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales des Nations Unies.

« La part de la population en âge de travailler va se réduire et la force de travail vieillir tandis que la proportion des personnes âgées continuera de croître partout dans le monde à des taux sans précédent », indique le rapport intitulé 'La situation économique et sociale dans le monde 2007 présenté par José Antonio Ocampo lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU.

Les pays en développement dont la population jeune continue de croître et notamment les pays à faibles revenus, verront une forte augmentation de leurs forces de travail jusqu'en 2050. Cette croissance pourrait ouvrir une fenêtre d'opportunités économiques de développement si les mesures requises sont appliquées.

Toutefois, dans plusieurs pays en développement, le vieillissement de la population est déjà en cours, mais à un rythme plus accéléré et à des niveaux de revenus plus bas que ceux connu précédemment par les pays développés.

Pour juguler les possibles conséquences négatives du vieillissement sur la croissance économique, les meures tendant à stimuler la croissance de la productivité seront déterminantes, souligne le rapport.

Dans la plupart des cas, l'amélioration de la productivité devrait s'accompagner d'autres mesures visant à contrôler l'érosion de la main-d'oeuvre sous la forme d'une plus grande participation des femmes et des personnes âgées.

Selon l'étude, il est peu probable que la migration internationale serve de solution au déclin de la force de travail dans les pays développés parce qu'aucun de ces pays ne serait prêt à admettre le nombre massif de migrants susceptible de combler le vide.

L'Union européenne, par exemple, aurait à admettre dans ses frontières un flux constant de 13 millions de migrants chaque année sur les 50 prochaines années pour compenser l'augmentation du taux de dépendance des personnes âgées, le Japon et les Etats-Unis 10 millions chacun.

En 2050, 79% de la population mondiale âgée de 60 ans et plus vivra dans les pays en développement, ce qui exigera notamment des mécanismes de protection financière alors que les conditions de vie des personnes âgées se détériorent.

Le nombre de personnes dépourvues de protection financière est estimé à 342 millions, rien que dans les pays en développement, et ce chiffre pourrait passer à 1,2 milliard si la couverture des systèmes de retraite actuels n'est pas élargie.

Le vieillissement de la population constitue également un défi pour les systèmes de santé nationaux.

Maintenir la qualité des soins de santé pourrait grever les finances de pays développés, souligne également ce rapport, qui recommande notamment que les décideurs envisagent des interventions ciblées en matière de soins préventifs et d'éducation, en luttant contre le tabagisme, l'alcool ou encore l'obésité.

Même s'ils sont de taille, les défis posés par le rapide vieillissement de la population sont gérables au travers de mesures bien ciblées qui n'auront pas besoin de drainer une part excessive des ressources disponibles, conclut le rapport.


Reçu de l'ONU

--Message edité par maria le 2007-06-21 08:49:32--

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 20/06/2007 23:41:12 (21/06/2007 08:41:12)

L'EUROPE DE L'EST ET L'EX-UNION SOVIÉTIQUE GRAVEMENT MENACÉES PAR LE VIEILLISSEMENT DÉMOGRAPHIQUE

New York, Jun 20 2007 12:00PM

En 2025, les populations de nombreux pays d'Europe de l'Est et de l'ex-Union soviétique compteront parmi les plus âgées au monde, ce qui pourrait mettre en péril la réussite économique récente de la région, si des réformes satisfaisantes des régimes de retraite et de santé ne sont pas conduites et si des mesures ne sont pas mises en place pour favoriser la hausse de la productivité, prévient aujourd'hui la Banque mondiale.

Selon un nouveau rapport de l'institution, la région de l'Europe de l'Est et de l'ex-Union soviétique qui, de la Russie à l'Albanie, regroupe 27 pays, est la seule qui soit confrontée au problème cumulé d'un vieillissement rapide, d'une relative pauvreté et d'une transition incomplète à une économie de marché bien développée, révèle un <"http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNAL/ACCUEILEXTN/NEWSFRENCH/0,,contentMDK:21379254~menuPK:1082261~pagePK:34370~piPK:34424~theSitePK:1074931,00.html">communiqué publié à Washington.

Partout dans le monde, de graves menaces économiques pèsent sur les sociétés vieillissantes. Néanmoins, comme l'indique le rapport, intitulé From Red to Gray: The "Third Transition" of Ageing Populations in Eastern Europe and the Former Soviet Union, ce problème est d'autant plus grave pour ces pays en particulier car il leur faut simultanément accélérer leur transition économique et engager d'urgence des réformes de plus long terme pour parer aux conséquences démographiques.

« Les pays plus riches et plus développés comme la France, l'Italie et le Japon, sont bien plus en mesure de relever le défi du vieillissement que les pays vieillissants de l'Europe de l'Est et de l'ex-Union soviétique », a expliqué Arup Banerji, Chef du département Économie du développement humain de la Banque mondiale et co-auteur du rapport.

« Aucun pays vieillissant au monde n'est aussi pauvre que la Géorgie. Avec un revenu national brut par habitant à peine supérieur à 1000 dollars, elle va perdre près d'un cinquième de sa population au cours des vingt prochaines années », a-t-il souligné.

« Qui plus est, le développement institutionnel piétine dans de nombreux pays, même ceux qui ont adhéré à l'Union européenne. C'est l'interaction de ces trois transitions - démographique, économique et politique -- qui fait de la région et des défis auxquels elle est confrontée un cas hors du commun », a-t-il ajouté.

La région devrait voir sa population totale diminuer de près de 24 millions de personnes au cours des deux prochaines décennies.
La Russie à elle seule devrait perdre 17 millions d'habitants. Ces populations moins nombreuses seront aussi nettement plus âgées.

En 2025, entre un cinquième et un quart des habitants de neuf pays d'Europe de l'Est et de l'ex-Union soviétique (de l'Azerbaïdjan à la République slovaque) seront âgés de plus de 65 ans. Ce sera alors le cas de plus d'un Bulgare sur cinq. En Slovénie, l'âge moyen sera de 47 ans -- l'un des plus élevés au monde.

Les principaux enjeux viennent de ce que les populations vieillissantes risquent d'exercer des pressions nouvelles, et éventuellement ruineuses, sur les dépenses publiques, en termes de retraites et de soins de longue durée pour les personnes âgées notamment. Les craintes sont d'autant plus vives que dans de nombreux pays anciennement communistes, le financement de ces régimes est déjà insuffisant.

La poussée des dépenses de retraite va inévitablement s'accentuer avec le vieillissement des populations, mais le rapport constate que dans tous les pays où des projections détaillées ont été établies, des réformes suffiraient en grande part à y parer.

La meilleure méthode consisterait à relever l'âge de la retraite, généralement très bas dans la région, mais la modification des formules de calcul des taux de prestation permettrait aussi de réaliser des économies.

Reçu de l'ONU


maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 21/06/2007 08:09:24 (21/06/2007 17:09:24)

LES ATTAQUES CONTRE LES CONVOIS HUMANITAIRES SE POURSUIVENT AU SOUDAN

New York, Jun 21 2007 2:00PM

La Mission des Nations Unies au Soudan (<"http://www.unmis.org/english/en-main.htm">UNMIS selon son acronyme anglais) dénonce aujourd'hui la persistance d'attaques contre des convois humanitaires de plusieurs organisations non gouvernementales (ONG) internationales au Darfour.

Dans le même temps, le Représentant spécial intérimaire du Secrétaire général pour le Soudan, Tayé-Brook Zerihoun, a conclu une visite de deux jours dans les capitales des trois Etats de la province du Darfour, Nyala, El Geneina et El Fasher, a rapporté la porte-parole de Ban Ki-moon, Michèle Montas, lors de son point presse quotidien au siège des Nations Unies, à New York.

Lors de cette tournée, il a rencontré le personnel de l'ONU sur le terrain afin de discuter du récent accord du gouvernement soudanais au déploiement de la force hybride ONU-Union africaine au Darfour (<"http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=14289&Cr=soudan&Cr1=force">dépêche du 12.06.2007 et (<"http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=14322&Cr=darfour&Cr1=soudan">dépêche du 18.06.2007).
Il a également souligné la nécessite de rationnaliser les activités de l'UNMIS dans la province et la coordination du soutien de l'ONU à la Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS), afin de préparer cette opération hybride.

L'ONU et l'UA prévoient le déploiement de 19.000 à 20.000 soldats, 3.700 policiers et 19 unités de police pour répondre aux besoins sur le terrain dans la province occidentale du Darfour, où le conflit a fait depuis 2003 plus de 200.000 victimes et entraîné le déplacement de 2,5 millions de personnes, à l'intérieur du Soudan et dans les pays voisins, en particulier au Tchad.

La Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS), forte de 7 000 hommes et déployée au Darfour depuis 2004, s'est révélée incapable de protéger les populations civiles de la région.

Reçu de l'ONU


maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 22/06/2007 06:04:21 (22/06/2007 15:04:21)

L'INSÉCURITÉ ENTRAVE L'ACTION DU PAM DANS L'OUEST DE L'AFGHANISTAN

COMBIEN DE FOIS, CETTE MANIÈRE DE FAIRE A ÉTÉ UTILISÉE DANS LES DIFFÉRENTS PAYS? CE N'EST QU'UNE AUTRE MANIÈRE AFIN D'AMENER LA FAIM ET LA MORT CHEZ LES POPULACES.

New York, Jun 22 2007 2:00PM

Le Programme alimentaire mondial (PAM) prévient aujourd'hui que la persistance de l'insécurité en particulier dans l'ouest de l'Afghanistan menace l'approvisionnement de milliers de populations vulnérables.

Cela fait un mois que le PAM a été incapable de transporter de la nourriture vers les régions de l'ouest du pays, a déploré Rick Corsino, directeur du PAM pour l'Afghanistan, dans un communiqué publié aujourd'hui à Kaboul.

Si cette situation se poursuit, les populations manqueront de nourriture dans les prochaines semaines et l'agence devra réduire ou suspendre ses distributions à de nombreuses familles pauvres, aux enfants et aux personnes déplacées.

Le PAM dispose à l'heure actuelle de 14.800 tonnes d'alimentation prêtes à prendre le départ dans la ville de Quetta, au Pakistan, lorsque les conditions le permettront.

Depuis juin 2006, près de 25 incidents ont visé des camions du PAM dans tout le pays et l'on estime à 600 tonnes la quantité de nourriture perdue, pour une valeur de 400.000 dollars.

Cela ne représente heureusement pas plus de 4% des 150.000 tonnes transportées dans tout le pays ces 12 derniers mois, mais « les transporteurs insistent sur l'existence de garanties minimum de sécurité », précise l'agence.

Le PAM souligne que si la plupart des incidents ont eu lieu sur la principale route du Sud, entre Kandahar et Herat, les provinces de Paktika et de Ghazni dans l'Est du pays sont aussi devenues difficiles à atteindre.

Reçu de l'ONU


--Message edité par maria le 2007-06-22 15:04:37--

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 23/06/2007 00:56:53 (23/06/2007 09:56:53)

US ARMY CONTAMINATES HAWAII



GEIGER COUNTER SHOOTOUT AT THE OK CORRAL

by Bob Nichols, Project Censored Award Winner ( DUweapons [at] gmail.com )

Friday Jun 15th, 2007 8:41 AM

"I told General Lee on March 19 to stop lying to the [Hawaiian] Legislature. And, I told him I would get him and I did on April 21 in south Kona with those high radiation monitor readings from Pohakaloa. And it wasn't just me, the citizens who have supported and followed through are the real strength of all of this. The media has to deal with these global voices now because they are the 'shot heard round the world.'"


http://www.indybay.org/newsitems/2007/06/15/18427673.php

--Message edité par maria le 2007-06-23 09:57:13--

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 26/06/2007 22:43:24 (27/06/2007 07:43:24)

FDA ANNOUNCES PLAN TO ELIMINATE VITAMIN COMPANIES

By Byron J. Richards, CCN
June 27, 2007
NewsWithViews.com

The FDA, emboldened by its transformation into a drug company, has embarked upon an anti-American plan of interfering with business and intentionally eliminating various dietary supplement companies from the market. The FDA announcement came on Friday, June 22, 2007 under the guise of a final rule for dietary supplement good manufacturing practices (CGMPs). Within this 800 page rule the FDA states, “We find that this final rule will have a significant economic impact on a substantial number of small entities.... Establishments with above average costs, and even establishments with average costs, could be hard pressed to continue to operate. Some of these may decide it is too costly and either change product lines or go out of business.... 140 very small [less than 20 employees] and 32 small dietary supplement manufacturers [less than 500 employees] will be at risk of going out of business.... costs per establishment are proportionally higher for very small than for large establishments....The regulatory costs of this final rule will also discourage new small businesses from entering the industry.”

This FDA rule will directly raise the price of dietary supplements for all consumers. The FDA acknowledges this and says “We expect that the majority of these costs will be borne by consumers of dietary supplements, who will likely respond to the increase in prices by reducing consumption.” Thus, the FDA is intentionally seeking to shrink the size of the dietary supplement industry and reduce the influence of safe and effective options to improve the dreadful trend in the health of Americans. The goal is to leave toxic drugs as the primary health option.

Independent analysis of this FDA rule has placed cost of compliance at 10 fold what the FDA estimates with as many as 50% of small companies unable to comply.

The gutless cowards of Congress, a majority of whom are on the Big Pharma payroll or will be on it once they leave Congress, have delegated their lawmaking powers granted by the U.S. Constitution to a bunch of Big Pharma-friendly unelected bureaucrats at the FDA, who are in turn using this power to undermine free commerce and help Big Pharma eliminate competition from the market. This is the behavior of a government in tyranny, inviting a revolution by the people. It is noteworthy that fascist governments of the past have eliminated health freedom and health options as a necessary condition to enslave and brainwash a population. Congress has delegated its responsibility to the people to such an extent that over half the laws in this country are now concocted by unelected bureaucrats with vested interests.

A Vehicle for Unprecedented Harassment

Any company that can afford to comply with the costs and regulations of this new FDA rule can be targeted and eliminated at will by the FDA. In essence, the FDA is seeking to make the dietary supplement industry document every phase of production, including expensive testing at multiple points in the production process. Massive recordkeeping will be required, including all customer complaints and returns for any reason! This is utterly draconian and unnecessary interference and burden to free commerce. It is completely Anti-American. No doubt, the FDA will impose user fees as an additional charge so that FDA agents will have the funding required to enforce the regulations. Under the new rule any flaw in bookkeeping can result in a company’s products being declared adulterated, allowing the FDA to remove them from the market even though nothing is wrong with them! A company can then be forced out of business because they won’t be able to sell any products to raise the money to comply. The rules are so complex and vague that the FDA can selectively target any company it chooses, even those attempting to comply in good faith.

The FDA is doing this under the pretense of improved consumer safety. Consumer safety could readily be guaranteed by simply having all companies test their final products for purity and potency. Instead of this simple approach the FDA has gone to the extreme of burdening the dietary supplement industry with regulations in excess of the drug industry! Supplements are foods, not drugs. The food industry couldn’t begin to comply with these FDA rules, even though food contamination is far more dangerous to health than dietary supplements.

The FDA intends to phase this rule in over the next three years. This means that within five years half the industry and many of the health options individuals rely on will either be gone or significantly more expensive.

Even more chilling is that forces within the dietary supplement industry itself are in no small part responsible for this FDA final rule.

Trade Groups and their Big Companies Turn on America

The Natural Products Association (formerly the National Nutritional Food Association – NNFA) and the Council for Responsible Nutrition (CRN) have been instrumental in forcing these drug-like rules on dietary supplements. These globalist organizations are selling out America, destroying American jobs, undermining the U.S. Constitution, and working in conjunction with pharmaceutical companies to usher in Codex and the New World Order. Consumers of dietary supplements should learn who these companies are before buying their products and helping to inadvertently fund the destruction of health freedom in this country.

When DSHEA was passed in 1994 part of that law required the FDA to establish current good manufacturing practices (CGMPs) for the dietary supplement industry. During a period of FDA outreach to the industry the FDA was surprised to learn that CRN and NPA were in favor of drug-like CGMPs for the dietary supplement industry. These trade groups, working closely with Senators Orin Hatch (R-UT) and Tom Harkin (D-IA), have intentionally taken the supplement industry down a slippery slope. It is noteworthy that Hatch takes in more money from Big Pharma than he does from dietary supplement companies. Not only is Hatch a big supporter of the Medicare Part D drug rip off of Americans he has saved Big Pharma billions by protecting them from generic competition, as he is currently attempting to do with his legislation for new biologic drugs. Hatch also has a son working for NPA and another son that lobbies for NPA and the dietary supplement industry. When Hatch leaves the Senate he will be first in line for a six or seven figure Big Pharma salary.

The CRN has been taken over by multinational drug and food companies. Key players are the nutritional divisions of Bayer, BASF, Cargill, Monsanto, Wyeth, and Archer Daniels Midland. Nutrition companies that participate are in most cases owned by pharmaceutical companies, heavily invested in pharmaceutical companies, or jockeying for position in the international market as part of the New World Order. Key names include Mannatech, Shacklee, Herbalife, GNLD International, The Vitamin Shoppe, and GNC. These companies are glad to eliminate competition from small companies and start up ventures.

Carrying on the general theme of Big Pharma ownership and a globalist agenda are the companies that control the NPA. One need only look at the new NPA China board to understand who these key players are. Jarrow Formulas, Now Foods, GNC, and Herbalife top the list. At the end of 2006 Jarrow and Now helped lead the charge with Senators Hatch and Harkin to burden the dietary supplement industry with bizarre Adverse Event Reporting legislation (AER) which insisted that dietary supplement companies keep extensive records on any type of consumer complaint. Aspects of this AER law are now implemented in the FDA final rule on CGMPs. Of course, NPA was quick to offer expensive training to its members to indoctrinate them into how to comply with the rules that NPA, working on behalf of the FDA, just forced on its own members. Are their member companies really this stupid? Or are they all working together? I would recommend that any NPA member that believes itself to be a true American company that values our constitution immediately withdraw from NPA membership – consumers will be looking to see who you are.

The picture is now crystal clear for any person who cares to look. Numerous dietary supplement companies are anti-American and actively selling out our country and our constitution, working hand-in-glove with the FDA and Big Pharma. The majority of such companies can be found as members of CRN and NPA. It will be up to the American consumer to save the dietary industry from itself and preserve their own access to safe and effective natural health remedies. This is a relatively simple task. Quit buying products from or quit being a distributor in these fascist organizations. Support the small companies that are the backbone of America, otherwise they will soon be extinct.

Update on S.1082 Threat to Dietary Supplements

Many of you have been following the extreme threat to dietary supplements posed by S.1082. Similar legislation has now cleared the House Energy and Commerce Committee and is headed for the floor of the House in the next week or two. The House version of this bill now contains the “food and food ingredients” language that the FDA can use to apply drug-related risk/benefit analysis to dietary supplements and have them removed from the market at their whim.

It is noteworthy that both CRN and NPA have posted on their websites information stating that S.1082 is not a threat to dietary supplements. Both organizations are flat out wrong. They cite a colloquy by Hatch, Harkin, Kennedy, and Enzi as their evidence. This colloquy was a direct result of our grassroots campaign to alert the American consumer to this major threat. In no way does this colloquy protect dietary supplements. UNTIL THE LANGUAGE IN THE BILL IS CHANGED THE THREAT EXISTS AND IS VERY REAL.

CRN and NPA also tell their members that the Codex initiative to scare consumers into thinking that dietary supplements are unsafe above miniscule amounts and need to be regulated by international laws is also no big deal. It is clear that CRN and NPA, again working hand-in-glove with the FDA, are a major part of the problem and are actively engaged in forwarding the globalist agenda of the New World Order. While pretending to represent the dietary supplement industry these organizations are in fact shooting the industry in the back and undermining health options for Americans.

The FDA is Out of Control

The FDA is a tyrannical organization that is now emboldened and completely out of control. It is not surprising that the FDA is seeking to eliminate competition to Big Pharma, they have been doing that for much of the past century. What is surprising is that they are openly stating in their final rule a plan that directly eliminates small businesses from existence. This fascist organization believes itself to be above the rule of law and is actively working against America and the rights of Americans. It must be stopped.

© 2007 Truth in Wellness, LLC - All Rights Reserved

Sign Up For Free E-Mail Alerts

E-Mails are used strictly for NWVs alerts, not for sale

-----------------------------------------------------------------

Byron J. Richards, Founder/Director of Wellness Resources, is a Board-Certified Clinical Nutritionist and nationally-renowned health expert, radio personality, and educator. He is the author of Mastering Leptin, The Leptin Diet, and Fight for Your Health: Exposing the FDA's Betrayal of America.

Richards encourages individuals to take charge of their health, stand up for their health rights, and not blindly succumb to propaganda from the vested-interests who profit from keeping Americans sick. As founder of Wellness Resources, Inc. of Minneapolis, MN, an independently-owned fine-quality dietary supplement company since 1985, he has personally developed 75 unique nutraceutical-grade nutritional formulas. http://www.wellnessresources.com/

FREE Subscrïption to Byron's Health Newsletter, click here.

E-mail:
byron@truthinwellness.com

http://www.newswithviews.com/Richards/byron36.htm

maria
Administrateur
Messages postés : 14597
Posté le 27/06/2007 10:57:38 (27/06/2007 19:57:38)



GROUP SHOWS FEMA ANTICIPATED KATRINA'S DESTRUCTION OF NEW ORLEANS

Michael Roston
Published: Wednesday June 27, 2007

A major report published Wednesday by a Washington, DC-based watchdog shows that the Federal Emergency Management Agency anticipated the destruction that would result from a major hurricane striking New Orleans, yet failed to follow through on its own internal warnings.

"FEMA’s disaster planning was based on a set of predictions that proved to be remarkably accurate. In 2000-2001, FEMA looked at a population of New Orleans that was over 1.3 million people and predicted that when a catastrophic hurricane struck, the city would be flooded with 14-17 feet of water. One million people would evacuate and 250-350,000 people would be trapped in the city," according to the report, The Best Laid Plans: The Story of How the Government Ignored Its Own Gulf Coast Hurricane Plans.<