LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A H1N1 - H7N9 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 810, 11, 12  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA RELIGION MONDIALE ET L'ONU : SES VUES ET AGENDA SUR LE TRANSHUMANISME, CLONAGE, AGENDA DE DÉPOPULATION -> A H1N1 - H7N9 - LA PESTE BUBONIQUE - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 00:54 (2014)    Sujet du message: HHS GRANTS BOLSTER HEALTH CARE AN D PUBLIC HEALTH DISASTER PREPAREDNESS Répondre en citant

FOR IMMEDIATE RELEASE

July 1, 2014

Contact: HHS Press Office
202-690-6343


HHS GRANTS BOLSTER HEALTH CARE AN D PUBLIC HEALTH DISASTER PREPAREDNESS





The U.S. Department of Health and Human Services has awarded more than $840 million to continue improving emergency preparedness of state and local public health and health care systems. These systems are vital to protecting health and saving lives during a disaster.

“Community and state preparedness is essential to the health security of all Americans,” said Nicole Lurie, M.D., assistant secretary for preparedness and response (ASPR). “Events in the last few years have demonstrated how critical it is for health systems across the country to be ready and able to respond quickly and effectively.”

The grant funds are distributed through two federal preparedness programs – the Hospital Preparedness Program (HPP) and the Public Health Emergency Preparedness (PHEP) programs. These programs represent critical sources of funding and support for the nation’s health care and public health systems. The programs provide resources needed to ensure that local communities can respond effectively to infectious disease outbreaks, natural disasters, or chemical, biological, or radiological nuclear events.

The fiscal year 2014 funding awards include a total of $228.5 million for HPP and $611.75 million for PHEP.

Administered by ASPR, HPP funding supports building sustainable community health care coalitions that collaborate on emergency planning and, during disasters share resources and partner to meet the health and medical needs of their community.

Administered by CDC, PHEP funding is used to advance public health preparedness and response capabilities at the state and local level.

HPP and PHEP funding helps recipients build and sustain public health and health care preparedness capabilities outlined in ASPR’s Healthcare Preparedness Capabilities: National Guidance for Healthcare System Preparednessand CDC’s Public Health Preparedness Capabilities: National Standards for State and Local Planning. These documents establish core capabilities, such as medical surge, information sharing, and emergency operations, critical to an effective response for emergencies.

This marks the third year that HPP and PHEP funds are being awarded jointly, encouraging further cooperation between the nation’s health care and public health systems, and reducing the administrative burden on grantees. With aligned HPP and PHEP cooperative agreement programs, communities can conduct more effective joint planning, exercising, and program operations. These activities are vital for communities to prepare, respond, and recover from emergencies, and help communities manage health care and public health on a daily basis.

The aligned HPP and PHEP cooperative agreements encourage state and local public health departments to work collaboratively with federal health and preparedness programs in their jurisdictions to maximize resources and prevent duplicative efforts.  Such coordination of activities with emergency management and homeland security programs support “whole community” planning to improve national preparedness efforts.

The HPP and PHEP were authorized in the Pandemic and All-Hazards Preparedness Reauthorization Act (PAHPRA) of 2013. To learn more about HPP and PHEP including grant awards to individual states, territories or localities, visit http://www.cdc.gov/phpr/coopagreement.htm.

To learn about the HPP and PHEP 2014 grants to individual states, please click here.

###




Note: All HHS press releases, fact sheets and other news materials are available at http://www.hhs.gov/news.

Like HHS on Facebook
, follow HHS on Twitter @HHSgov
, and sign up for HHS Email Updates.


Last revised: July 2, 2014

http://www.hhs.gov/news/press/2014pres/07/20140701a.html


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Juil - 00:54 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 00:58 (2014)    Sujet du message: MEDICAL STAFF WARNED : KEEP YOUR MOUTHS SHUT ABOUT ILLEGAL IMMIGRANTS OR FACE ARREST Répondre en citant

MEDICAL STAFF WARNED : KEEP YOUR MOUTHS SHUT ABOUT ILLEGAL IMMIGRANTS OR FACE ARREST

By Todd Starnes
Published July 02, 2014
FoxNews.com



Editor's note: The contractor running the refugee camp at Lackland Air Force Base is "BCFS," not "Baptist Family and Children's Services" -- as noted in a previous version of this story.

A government-contracted security force threatened to arrest doctors and nurses if they divulged any information about the contagion threat at a refugee camp housing illegal alien children at Lackland Air Force Base in San Antonio, Texas, sources say.

In spite of the threat, several former camp workers broke their confidentiality agreements and shared exclusive details with me about the dangerous conditions at the camp. They said taxpayers deserve to know about the contagious diseases and the risks the children pose to Americans. I have agreed to not to disclose their identities because they fear retaliation and prosecution.
Citation:


My sources say Americans should be very concerned about the secrecy of the government camps.


“There were several of us who wanted to talk about the camps, but the agents made it clear we would be arrested,” a psychiatric counselor told me. “We were under orders not to say anything.”

The sources said workers were guarded by a security force from the BCFS, which the Department of Health and Human Services hired to run the Lackland Camp.

The sources say security forces called themselves the “Brown Shirts.”

“It was a very submissive atmosphere,” the counselor said. “Once you stepped onto the grounds, you abided by their laws – the Brown Shirt laws.”

She said the workers were stripped of their cellphones and other communication devices. Anyone caught with a phone was immediately fired.

“Everyone was paranoid,” she said. “The children had more rights than the workers.”

She said children in the camp had measles, scabies, chicken pox and strep throat as well as mental and emotional issues.

“It was not a good atmosphere in terms of health,” she said. “I would be talking to children and lice would just be climbing down their hair.”

A former nurse at the camp told me she was horrified by what she saw.

“We have so many kids coming in that there was no way to control all of the sickness – all this stuff coming into the country,” she said. “We were very concerned at one point about strep going around the base.”

Both the counselor and the nurse said their superiors tried to cover up the extent of the illnesses.

“When they found out the kids had scabies, the charge nurse was adamant – ‘Don’t mention that. Don’t say scabies,’” the nurse recounted. “But everybody knew they had scabies. Some of the workers were very concerned about touching things and picking things up. They asked if they should be concerned, but they were told don’t worry about it.”

The nurse said the lice issue was epidemic – but everything was kept “hush-hush.”

“You could see the bugs crawling through their hair,” she said. “After we would rinse out their hair, the sink would be loaded with black bugs.”

The nurse told me she became especially alarmed because their files indicated the children had been transported to Lackland on domestic charter buses and airplanes.

“That’s what alerted me,” she said. “Oh, my God. They’re flying these kids around. Nobody knows that these children have scabies and lice. To tell you the truth, there’s no way to control it.”

I don't mean to upset anyone's Independence Day vacation plans, but were these kids transported to the camps before or after they were deloused? Anyone who flies the friendly skies could be facing a public health concern.  

The counselor told me the refugee camp resembled a giant emergency room – off limits to the public.

“They did not want the community to know,” she said. “I initially spoke out at Lackland because I had a concern the children’s mental health care was not being taken care of.”

She said the breaking point came when camp officials refused to hospitalize several children who were suicidal.

“I made a recommendation that a child needed to be sent to a psychiatric unit,” the counselor told me. “He was reaching psychosis. He was suicidal. Instead of treating him, they sent him off to a family in the United States.”

She said she filed a Child Protective Services report and quit her job.

“I didn’t want to lose my license if this kid committed suicide,” she told me. “I was done.”

The counselor kept a detailed journal about what happened during her tenure at the facility.

“When people read that journal they are going to be astonished,” she said. ‘I don’t think they will believe what is going on in America.”

So it was not a great surprise, she said, when she received a call from federal agents demanding that she return to the military base and hand over her journal.

She said she declined to do so.

“I didn’t go back to Lackland,” she said.

Both workers told me while they have no regrets, they want to remain anonymous for fear of reprisals.

“They’re going to crush the system,” the nurse told me. “We can’t sustain this. They are overwhelming the system and I think it’s a travesty.”

BCFS spokeswoman Krista Piferrer tells me the agency takes “any allegation of malfeasance or inappropriate care of a child very seriously.”

“There are a number of checks and balances to ensure children are receiving appropriate and adequate mental health care,” she said.

Piferrer said the clinicians are supervised by a federal field specialist from HHS’s Office of Refugee Resettlement. She also said BCFS have 58 medical professionals serving at Lackland.

“Every illness, whether it is a headache or something more serious, is recorded in a child’s electronic medical record and posted on WebEOC – a real-time, web-based platform that is visible to not only BCFS but the U.S. Department of Health and Human Services,” she said.

As for those brown shirts, the BCFS said they are “incident management team personnel” – who happen to wear tan shirts.

My sources say Americans should be very concerned about the secrecy of the government camps.

“This is just the beginning,” one source told me. "It is a long-term financial responsibility.”
Todd Starnes is host of Fox News & Commentary, heard on hundreds of radio stations. Sign up for his American Dispatch newsletter, be sure to join his Facebook page, and follow him on Twitter. His latest book is "God Less America”.

http://www.foxnews.com/opinion/2014/07/02/medical-staff-warned-keep-quiet-about-illegal-immigrants-or-face-arrest/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 02:15 (2014)    Sujet du message: DRASTIC ACTION NEEDED FOR EBOLA OUTBREAK Répondre en citant

DRASTIC ACTION NEEDED FOR EBOLA OUTBREAK



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=xXFqiHehpDM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 22:12 (2014)    Sujet du message: WEBSTER TARPLEY : LA REDUCTION DE LA POPULATION - 2011 - VOSTFR - ALEX JONES Répondre en citant

WEBSTER TARPLEY : LA REDUCTION DE LA POPULATION - 2011 - VOSTFR - ALEX JONES



VIDEO (sous-titré français) : https://www.youtube.com/watch?v=Ur_y_6q5bvk



Pdf document : Ecoscience Population, Resources, Environment
https://ia601506.us.archive.org/2/items/Ecoscience_17/JohnHoldren-Ecoscienc…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 21:49 (2014)    Sujet du message: LE SIDA ET D'AUTRES VIRUS ONT BIEN ETE CREES EN LABORATOIRE PAR LES ETATS-UNIS DANS UN BUT GENOCIDAIRE Répondre en citant

LE SIDA ET D'AUTRES VIRUS ONT BIEN ETE CREES EN LABORATOIRE PAR LES ETATS-UNIS DANS UN BUT GENOCIDAIRE

mardi 8 juillet 2014


Cet article vient compléter celui publié sur de nombreux médias citoyens cette semaine. Le sujet peu sembler vu et revu depuis des années et pourtant, en constatant le doute qui persiste chez beaucoup de lecteurs, il convient de creuser le sujet afin de démêler le vrai du faux.

Officiellement, la médecine indique que le SIDA, ayant officiellement causé 28 millions de morts à ce jour, proviendrait du virus d'immunodéficience humaine (VIH). Certaines théories indiquent quand à elles qu'aucun virus VIH n'a jamais été détecté chez un malade du SIDA et d'autres qu'il s'agit d'un virus crée en laboratoire. Tout cela n'est pas très clair. Alors qu'en est-il vraiment? 

Cet article retranscrit essentiellement les recherches du Dr Boyd Graves s'étant penché réellement sur la question sans passer par le prisme de la pensée unique. Une vidéo du Dr Horrowitz et divers documents déclassifiés du gouvernement viennent confirmer ses dires. Le Dr Graves décédera le 18 Juin 2009 d'une infection par la bactérie Escheria Coli. Les plaintes en justices engagées contre le gouvernement des Etats-Unis ont été à chaque fois étouffées. 

(voir l'organigramme plus en détail).





https://www.blogger.com/null

Pour les sceptiques qui penseraient que ce sont de faux documents, vous trouverez ici un ensemble de 5000 pages de documents du congrès déclassifiés qui montrent que ce sont des documents originaux. Ils parlent précisément des armes biochimiques US (l'aspartame y serait d'ailleurs mentionné mais difficile de vérifier parmi les 5000 pages).

L'histoire du développement du SIDA

Le Dr Boyd E. Graves 28 septembre 2002

Extrait du livre «State Origin: The Evidence of theLaboratory Birth of AIDS"

"La véritable histoire de l'origine du sida peut être retracée tout au long du 20ème siècle en commençant par 1878. Le 29 Avril de cette année les Etats-Unis ont adopté une «Loi fédérale de quarantaine".

Les Etats-Unis ont fait un effort significatif pour enquêter sur les «causes» des épidémies. En 1887, l'effort a été renforcé grâce au  «Laboratoire d'hygiène". Ce laboratoire était dirigé par le Dr Joseph J. Kinyoun, un raciste pur et dur, qui servait l'idéologie eugéniste.

 Deux ans plus tard, en 1889, nous avons pu identifier les "mycoplasmes", un agent transmissible, qui est maintenant considéré comme étant le cœur des maladies humaines, y compris le SIDA.

En 1893, nous avons renforcé la Loi fédérale sur la quarantaine et tout à coup il y a eu une explosion de la polio.

En 1898, nous savions que nous pourrions utiliser des mycoplasmes pour provoquer des épidémies, parce que nous étions en mesure de le faire chez les bovins et dans les plants de tabac.

En 1899, le Congrès américain a commencé à étudier la lèpre aux Etats-Unis.

En 1902, nous avons organisé un "observatoire d'évolution expérimentale" et avons pu identifier les maladies de nature ethnique.

En 1904, nous avons utilisé des mycoplasmes pour provoquer une épidémie chez les chevaux.

En 1910, nous avons utilisé des mycoplasmes pour provoquer une épidémie chez les volailles.

En 1917, nous avons formé la «Fédération de la Société Américaine pour la Biologie Expérimentale» (FASEB).

 En 1918, le virus de la grippe tue des millions de gens sans crier gare. C'était un virus de la grippe modifié avec un mycoplasme aviaire pour laquelle les primates humains n'avaient aucune "immunité acquise".

 En 1921, le théoricien de l'eugénisme Bertrand Russell, soutient publiquement la «nécessité d'organiser des "fléaux" contre la population noire.

 En 1931, des tests sont faits secrètement sur les Afro-Américains et nous expérimentons le SIDA sur les moutons.

En 1935, nous apprenons que l'on pourrait cristalliser le mycoplasme du tabac et qu'il resterait infectieux.

En 1943, nous commençons notre programme de guerre biologique. Peu de temps après, nous étudions les mycoplasmes chez les humains en Nouvelle Guinée.

 En 1945, nous assistons au plus grand afflux de scientifiques étrangers de l'histoire dédiés au programme biologique américain. L'Operation Paperclip restera dans les annales comme étant l'un des programmes les plus sombres d'un gouvernement parallèle véreux faisant une fixation sur le génocide.

 En 1946, la marine américaine engage le Dr Earl Traub, un biologiste raciste notoire. En mai, une séance de la Commission des Finances confirme l’existence d’une arme biologique « secrète ».

En 1948, nous savons que les États-Unis ont confirmé l'approbation de «l'élaboration d'un projet" dans lequel la question de la surpopulation de certains groupes raciaux est évoquée.

Un mémo de George McKennan du Département d'État permet de mettre en exergue le mensonge eugéniste nécessaire au génocide de millions d'innocents.

En 1949, le Dr Bjorn Sigurdsson isole le virus VISNA. Visna a été crée par l'homme et partage une partie de l'ADN du VIH. Voir, Proceedings of the United States, NAS, Vol. 92, pp. 3283 - 7, (11 Avril, 1995).

En 1951, nous savons maintenant que notre gouvernement a mené sa première attaque de virus sur les Afro-Américains en Pennsylvanie. En Pennsylvanie, des cageots sont infectés afin de découvrir combien de manutentionnaires noirs en Virginie seraient atteints d’un virus placebo. Ils ont également infecté expérimentalement les moutons et les chèvres. Selon l'auteur Eva Snead, la première conférence mondiale sur un virus semblable au SIDA a lieu.

 En 1954, le Dr Bjorn Sigurdsson publie son premier article sur le virus Visna et s'impose comme le "grand-père du virus du sida." Il va rencontrer la concurrence du Dr Carlton Gajdusek.

 En 1955, ils réussissent à créer artificiellement le virus de la mosaïque du tabac. Les Mycoplasmes seront toujours au cœur du programme de guerre biologique US.

En 1957, le futur président américain, Gerald Ford (ndlr: un franc-maçon du 33ème degrés, autant dire un sataniste pur et dur contrairement aux FM de premiers degrés) et quelques autres donnent au Pentagone la permission de déployer des agents biologiques pathogènes. Il n'y a pas de cas signalés de SIDA avant 1957, date de la création du "special operation x" (La SOX), programme qui a servi de prototype pour le programme du "virus spécial" qui commencera en 1962.

En 1960, Nikita Khrouchtchev était au courant de l'arme biologique. Sa déclaration de 1960 restera longtemps le reflet de l'arrogance de la collusion secrète entre le communisme et la démocratie. Les deux pays s'accordent en Novembre 1972 pour la réduction de la population noire.

En 1961, le scientifique Haldor Thomar publie que les virus provoquent le cancer.

En 1995, lui, Carlton et Gajdusek informent la National Academy of Sciences que «l'étude sur le visna sur les moutons serait le meilleur essai pour d'éventuels médicaments contre le HIV."

 En 1962, sous couvert de recherche sur le cancer, les États-Unis tracent le chemin pour commettre des meurtres prémédités, le programme "Spécial Virus" commence le 12 Février. Dr. Len Hayflick met en place un laboratoire de mycoplasme à l'Université de Stanford. On pense que le programme "Spécial Virus" a commencé en Novembre 1961 avec un contrat de Pfizer.

 À compter de 1963 et les années suivantes, le programme "Spécial Virus" menait des compte rendus annuels au Hershey Medical Center, Hershey, en Pennsylvanie. Les réunions annuelles sont emblématiques de la nature agressive de la recherche des E.U. sur le développement du SIDA.

 En 1964, le Congrès des États-Unis a donné son plein appui à la recherche sur le virus de leucémie / lymphome (SIDA).

En 1967, l'Académie nationale des sciences a lancé un assaut à grande échelle sur l'Afrique. La CIA (Division Technical Services) accepte son programme secret d’inoculation.

En 1969, 18 Juillet, Fort Dietrick informe des scientifiques dans le monde et le Pentagone demande davantage d’argent, ils savent qu’ils peuvent fabriquer le SIDA. La note de service secrète sur le « Surpeuplement » de Nixon  au Congrès marque le début de la chaîne de l’holocauste du SIDA.

En 1970, le président Nixon signe PL91-213 et John D. Rockefeller III(ndlr: illuminati), devient «tsar de la population." Le Mémo de Nixon relatif à la sécurité nationale ne laisse aucun doute quant à la nature génocidaire du dépeuplement.

En 1971, Sortie du Compte Rendu n°8. L’organigramme (p.61) reste à tout jamais l'acte de naissance du SIDA en laboratoire .Le rapport d'avancé n ° 8 est délivré. Au fil du temps, le programme Spécial Virus produira 15 rapports et plus de 20.000 notes scientifiques. L’organigramme constitue le lien entre tous les documents scientifiques, l’expérimentation et les contrats des Etats-unis. Il restera « manquant » jusqu’en 1999. Les scientifiques du monde entier sont stupéfaits. L’organigramme prendra tout son sens au cours du 21ème siècle. Il apparaît aussi que les expériences poursuivies dans la Phase IV-A de l’organigramme offrent la meilleure piste vers une thérapie plus efficace pour les porteurs du VIH/SIDA. Les 60 premières pages du Compte Rendu n°8 du programme Spécial Virus dévoilent de façon probante le but de l’opération. En Juin 1977, le programme Spécial Virus avait produit 66 000 litres de SIDA. Le virus du SIDA était ajouté aux vaccins envoyés en Afrique et à Manhattan. Cependant, grâce à la franchise d’auteurs tels que le Dr. Robert E. Lee, nous apprenons que le Laboratoire de Mycoplasmes de Stanford publie un des premiers rapports incluant le terme SIDA dans son titre : « Infections Virales chez l’Homme Associées au Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise ». Le scientifique initial, le Dr. Thomas Merigan, était « conseillé » dans le programme Spécial Virus

Le compte rendu n ° 8 page 104-106 prouve que le Dr Robert Gallo travaillait secrètement sur le développement du virus avec le plein appui du secteur du gouvernement américain qui cherchait à tuer ses concitoyens. Dr Gallo ne peut pas expliquer pourquoi il a exclu son rôle de «chef de projet» pour le programme Spécial Virus dans sa bibliographie. Les premiers travaux et découvertes du Dr Gallo peuvent être mis en relation avec l'organigramme de 1971.  Nous savons maintenant comment chaque expérience s’y imbrique.  La logique de recherche est une preuve irréfutable de l’existence d'un "Manhattan project" visant à élaborer un cancer contagieux qui tue sélectivement. Le document de 1971 du Dr Gallo est d'ailleurs identique à son annonce faite en 1984 sur le SIDA.

 Le compte rendu n ° 8 page 273-286 prouve que nous avons inoculé le sida à des singes. Depuis 1962, les Etats-Unis et le Dr. Robert Gallo ont infecté des singes et les ont relâché dans la nature. Ainsi, même des scientifiques du gouvernement sont stupéfaits de constater l’apparition soudaine du HIV-1 et HIV-2 chez deux espèces de singes d’origines différentes, au cours des cent dernières années. Une étude japonaise de 1999 révélera finalement l'origine anthropique du virus du SIDA chez les singes. Les résumés des expériences faites sur les singes prouvent définitivement que le virus d'immunodéficience simienne est également fabriqué par l'homme.

 En 1972, les Etats-Unis et l'Union soviétique signent un accord biologique qui signe l'arrêt de mort de la population noire. L'accord de 1972 pour la collaboration et la coopération dans le développement d'agents biologiques offensifs fait toujours partie de la politique des Etat-Unis.

En 1973, le scientifique de renommée mondiale, Garth Nicolson fait un rapport sur son projet, «Rôle de la Surface Cellulaire pour Échapper à la Surveillance Immunitaire » (Role of the Cell Surface in Escape From Immunological Surveillance). Son rapport est accompagné de sept articles publiés. Le Dr.Nicolson a travaillé en collaboration avec le programme Spécial Virus de 1972 à 1978. Il est considéré par certains comme étant le collaborateur de la côte ouest du Dr Gallo. Il est fortement suspecté qu'en raison du Dr.Nicolson, le Dr Robert Gallo et le Dr Luc Montagnier se seraient secrètement rencontrer en Californie du Sud pour se mettre d'accord sur ce qu'ils pourraient dire et ne pas dire sur le programme de développement du "spécial virus".

 En 1974, Henry Kissinger (ndlr: Franc-maçon de 33ème degrés également) produit son NSSM-200 (plan américain de lutte contre la surpopulation). Il est le seul sujet de discussion lors de la Conférence mondiale de la population à Bucarest, en Roumanie. Les hommes de l'ombre avaient gagné, tout le monde était d'accord pour secrètement abattre la population africaine. Aujourd'hui, c'est l'Afrique et d'autres qu'ils considèrent indésirables. Demain, cela pourrait être vous.






En 1975,  Le Président Gerald Ford signe le Mémorandum de Défense de la Sécurité Nationale n°314. Les Etats-Unis implémentent le NSSM-200 de Kissinger .

En 1976, les Etats-Unis produisent le compte rendu n ° 13 du programme "Spécial Virus". Le rapport prouve l'existence d'accords internationaux des États-Unis avec les Russes, Allemands, Britanniques, Français, Canadiens et Japonais. Le complot visant à tuer des Noirs a un large soutien international. En Mars, la production du virus du sida commençe, en Juin 1977, le programme avait produit 66 000 litres de SIDA. Le président Jimmy Carter autorise la poursuite du plan secret pour abattre la population noir.



En 1977, le Dr Robert Gallo et les scientifiques soviétiques se réunissent pour discuter de la prolifération des 66 000 litres de SIDA. Ils intègrent le SIDA dans le vaccin de la variole pour l'Afrique et le vaccin expérimental de l'hépatite B pour Manhattan. D'après les auteurs June Goodfield et Alan Cantwell, le lot n ° 751 a été administré à New York à des milliers de personnes innocentes. Ce gouvernement ne sera jamais en mesure de réparer le mal fait aux personnes pour le viol sociale, l'humiliation et les préjudices faits aux personnes qui font face au VIH / SIDA quotidiennement. Les hommes de l'ombre avaient calculé avec précision que vous ne vous soucieriez  pas de la mort de noirs et d'homosexuels. En fait, vous ne vous souciez pas que près d'un demi-million de vétérans de la guerre du Golfe soient infectés par quelque chose de contagieux. "Bientôt, il n'y aura plus de population noir ni de militaires handicapés, les Blancs âgés commenceront alors soudainement à mourir et vous n'auraient toujours rien compris." Cela vous permettra peut être de mieux comprendre la situation.

Suite:
Fawkes

Publié par Fabian Gehrig à 11:53:00

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/07/le-sida-et-dautres-virus-ont…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 02:09 (2014)    Sujet du message: CDC & HHS GRANT 850mill FOR INFECTIOUS DISEASE OUTBREAK Répondre en citant



CDC & HHS GRANT 850mill FOR INFECTIOUS DISEASE OUTBREAK




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=TlS5nUxF2xA

Press Release
For Immediate Release: Tuesday, July 1, 2014
Contact: CDC Media Relations
(404) 639-3286



HHS GRANTS BOLSTER HEALTH CARE AND PUBLIC HEALTH DISASTER PREPAREDNESS


 
FY2014 PHEP and HPP Funding
Entire Infographic 


The U.S. Department of Health and Human Services (HHS
) has awarded more than $840 million to continue improving emergency preparedness of state and local public health and health care systems. These systems are vital to protecting health and saving lives during a disaster.


“Community and state preparedness is essential to the health security of all Americans,” said Nicole Lurie, M.D., assistant secretary for preparedness and response (ASPR). “Events in the last few years have demonstrated how critical it is for health systems across the country to be ready and able to respond quickly and effectively.”

The grant funds are distributed through two federal preparedness programs – the Hospital Preparedness Program (HPP) and the Public Health Emergency Preparedness (PHEP) programs. These programs represent critical sources of funding and support for the nation’s health care and public health systems. The programs provide resources needed to ensure that local communities can respond effectively to infectious disease outbreaks, natural disasters, or chemical, biological, or radiological nuclear events.

The fiscal year 2014 funding awards include a total of $228.5 million for HPP and $611.75 million for PHEP.

Administered by ASPR, HPP funding supports building sustainable community health care coalitions that collaborate on emergency planning and, during disasters share resources and partner to meet the health and medical needs of their community.

Administered by CDC, PHEP funding is used to advance public health preparedness and response capabilities at the state and local level.


HPP and PHEP funding helps recipients build and sustain public health and health care preparedness capabilities outlined in ASPR’s Healthcare Preparedness Capabilities: National Guidance for Healthcare System Preparedness 
and CDC’s Public Health Preparedness Capabilities: National Standards for State and Local Planning. These documents establish core capabilities, such as medical surge, information sharing, and emergency operations, critical to an effective response for emergencies.


This marks the third year that HPP and PHEP funds are being awarded jointly, encouraging further cooperation between the nation’s health care and public health systems, and reducing the administrative burden on grantees. With aligned HPP and PHEP cooperative agreement programs, communities can conduct more effective joint planning, exercising, and program operations. These activities are vital for communities to prepare, respond, and recover from emergencies, and help communities manage health care and public health on a daily basis.

The aligned HPP and PHEP cooperative agreements encourage state and local public health departments to work collaboratively with federal health and preparedness programs in their jurisdictions to maximize resources and prevent duplicative efforts.  Such coordination of activities with emergency management and homeland security programs support “whole community” planning to improve national preparedness efforts.

The HPP and PHEP were re-authorized in the Pandemic and All-Hazards Preparedness Reauthorization Act (PAHPRA) of 2013. To learn more about HPP and PHEP including grant awards to individual states, territories or localities, visit http://www.cdc.gov/phpr/coopagreement.htm.

Hospital Preparedness Program (HPP) Fiscal Year 2014 Funding

Awardee  
FY 2014 Total Funding Available   
Alabama
$3,237,341  
Alaska
$913,025  
American Samoa
$278,408  
Arizona
$4,007,263  
Arkansas
$2,004,404  
California
$23,324,282  
Chicago
$2,695,627  
Colorado
$3,223,094  
Connecticut
$2,478,410  
Delaware
$1,068,469  
Florida
$11,648,741  
Georgia
$5,970,165  
Guam
$352,993  
Hawaii
$1,217,945  
Idaho
$1,218,950  
Illinois
$8,743,125  
Indiana
$4,115,905  
Iowa
$2,083,867  
Kansas
$2,078,328  
Kentucky
$2,873,535  
Los Angeles
$9,155,699  
Louisiana
$3,150,334  
Maine
$1,076,998  
Marshall Islands
$266,504  
Maryland
$4,943,757  
Massachusetts
$4,228,980  
Michigan
$6,065,597  
Micronesia
$275,664  
Minnesota
$3,526,348  
Mississippi
$2,168,560  
Missouri
$3,780,117  
Montana
$917,530  
Nebraska
$1,372,877  
Nevada
$1,928,013  
New Hampshire
$1,113,252  
New Jersey
$5,820,991  
New Mexico
$1,517,542  
New York
$9,825,062  
New York City
$7,841,384  
North Carolina
$6,183,490  
North Dakota
$875,113  
Northern Mariana Islands
$269,970  
Ohio
$7,442,831  
Oklahoma
$2,605,636  
Oregon
$2,534,407  
Palau
$255,069  
Pennsylvania
$8,118,396  
Puerto Rico
$2,503,028  
Rhode Island
$951,741  
South Carolina
$3,107,080  
South Dakota
$859,947  
Tennessee
$4,048,785  
Texas
$15,859,228  
Utah
$1,918,379  
Vermont
$900,000  
Virgin Islands (US)
$339,824  
Virginia
$6,188,517  
Washington
$4,211,758  
Washington, D.C.
$951,425  
West Virginia
$1,383,580  
Wisconsin
$3,641,719  
Wyoming
$840,991  
Total FY 2014 HPP Funding
$228,500,000  

Public Health Emergency Preparedness (PHEP) Fiscal Year 2014 Funding

Awardee
FY 2014 Total Funding Available
Alabama
$8,942,768  
Alaska
$4,184,642  
American Samoa
$364,263  
Arizona
$11,813,013  
Arkansas
$6,655,456  
California
$42,353,785  
Chicago
$9,819,821  
Colorado
$9,767,690  
Connecticut
$7,767,333  
Delaware
$4,389,690  
Florida
$29,286,410  
Georgia
$16,048,555  
Guam
$487,027  
Hawaii
$4,886,947  
Idaho
$5,035,533  
Illinois
$16,859,738  
Indiana
$11,449,455  
Iowa
$6,786,225  
Kansas
$6,771,315  
Kentucky
$8,501,165  
Los Angeles County
$19,841,884  
Louisiana
$8,926,605  
Maine
$4,723,346  
Marshall Islands
$380,091  
Maryland
$11,284,482  
Massachusetts
$13,011,199  
Michigan
$16,674,466  
Micronesia
$424,542  
Minnesota
$11,160,972  
Mississippi
$6,731,287  
Missouri
$10,947,076  
Montana
$4,345,574  
Nebraska
$5,373,285  
Nevada
$6,755,814  
New Hampshire
$4,829,901  
New Jersey
$15,670,954  
New Mexico
$6,651,186  
New York
$19,786,659  
New York City
$18,534,641  
North Carolina
$14,927,445  
North Dakota
$4,184,642  
Northern Mariana Islands
$360,109  
Ohio
$18,044,394  
Oklahoma
$7,806,407  
Oregon
$8,051,668  
Palau
$324,598  
Pennsylvania
$19,685,365  
Puerto Rico
$7,270,658  
Rhode Island
$4,516,142  
South Carolina
$9,712,762  
South Dakota
$4,184,642  
Tennessee
$11,288,993  
Texas
$37,454,872  
Utah
$6,637,036  
Vermont
$4,184,642  
Virgin Islands (US)
$423,124  
Virginia
$14,930,741  
Washington
$12,128,478  
Washington, D.C.
$6,347,131  
West Virginia
$5,355,717  
Wisconsin
$11,520,997  
Wyoming
$4,184,642  
TOTAL FY 2014 PHEP Funding
$611,750,000  

###


U.S. DEPARTMENT OF HEALTH AND HUMAN SERVICES


http://www.cdc.gov/media/releases/2014/p0701-HHS-grants.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Juil - 01:28 (2014)    Sujet du message: UN LABORATOIRE DEPENDANT DU GOUVERNEMENT AMERICAIN A PAR ERREUR MELANGE UNE SOUCHE INOFFENSIVE DE LA GRIPPE AVIAIRE AVEC UN AUTRE TYPE HAUTEMENT CONTAGIEUX ET DANGEREUX Répondre en citant

UN LABORATOIRE DEPENDANT DU GOUVERNEMENT AMERICAIN A PAR ERREUR MELANGE UNE SOUCHE INOFFENSIVE DE LA GRIPPE AVIAIRE AVEC UN AUTRE TYPE HAUTEMENT CONTAGIEUX ET DANGEREUX


lundi 14 juillet 2014




* Nous sommes à quelques heures (disons au sens figuré!) d'une pandémie programmée! Le scénario est tellement évident, mais aussi tellement sombre...

Un laboratoire dépendant du gouvernement américain a par erreur mélangé une souche inoffensive de la grippe aviaire avec un autre type hautement contagieux et dangereux, envoyant ensuite cet échantillon contaminé à un autre laboratoire, ont annoncé vendredi les autorités fédérales.

Personne n'a été exposé à cet échantillon contaminé, a assuré Tom Frieden, directeur des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC) lors d'une conférence de presse.

«Ces événements n'auraient jamais dû se produire», a-t-il souligné, ajoutant que ces incidents soulevaient «des questions graves et préoccupantes».

«Franchement, je suis en colère», a-t-il insisté.

«Un échantillon de grippe aviaire non agressive a été contaminé de façon involontaire, dans un laboratoire des CDC, par la souche de grippe hautement pathogène H5N1 et envoyé» à un autre laboratoire géré par le département de l'Agriculture, ont indiqué les CDC dans un communiqué.

M. Frieden a expliqué avoir instauré un moratoire sur le transfert de tout échantillon biologique, y compris d'agents contagieux, à l'intérieur ou à l'extérieur des CDC, le temps qu'une enquête soit menée.

Il a également appelé à des mesures disciplinaires appropriées à l'encontre de tout membre du personnel ayant enfreint le protocole ou n'ayant pas rendu compte d'un incident en laboratoire.

Les CDC affirment avoir eu connaissance de cet échantillon contaminé au moment où ils terminaient un rapport sur un incident similaire impliquant cette fois de l'anthrax survenu le 5 juin, mais qui selon eux, n'a a priori pas mis en danger la vie des quelque 80 scientifiques américains qui ont pu avoir été accidentellement exposés à ces bactéries de la maladie du charbon.

Les échantillons potentiellement infectieux de la maladie du charbon avaient été transportés et utilisés pour des expériences dans trois laboratoires des CDC non équipés pour manipuler ces bactéries. Les employés de ces laboratoires, pensant que ces bactéries avaient été inactivées, ne portaient pas de combinaison de protection.

Cette nouvelle affaire vient jeter une ombre sur les CDC. M. Frieden a affirmé avoir été informé il y a 48 heures de ce mélange d'échantillons alors qu'il s'est produit il y a six semaines.

Le laboratoire a été fermé jusqu'à ce que des mesures de sécurité renforcées soient mises en place et une enquête est en cours.

La grippe aviaire H5N1 est hautement contagieuse et a tué près de 60% des humains qui l'ont contractée.

Source: http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201407/11/01-4783110-un-lab…

* Un laboratoire français, le prestigieux Institut Pasteur, a dû suspendre ses activités après que 2000 tubes contenant le virus du SARS aient disparus (les responsables prétendent que ces fioles ne constituent aucun danger!):
http://www.washingtonpost.com/world/world-digest-may-20-2014/2014/05/20/9d4… 

Des virus génétiquement modifiés, pouvant mettre à mort des millions de personnes, sont financés par les États-Unis et par de nombreux pays et ce, depuis des décennies
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/01/des-virus-genetiquement-mo…

"Les virus peuvent être des armes faciles à dissimuler avec de fortes puissances épidémiques qui pourraient contaminer les aliments, l'eau et les animaux": propos d'un général iranien 
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/06/les-virus-peuvent-etre-des…

Des chercheurs veulent créer un virus H7N9 plus dangereux
http://www.lepoint.fr/sante/des-chercheurs-veulent-creer-un-virus-h7n9-plus…

La recette de fabrication du virus le plus mortel (H5N1 + H1N1) est déjà entre les mains de centaines de chercheurs!
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/12/la-recette-de-fabrication-…

Un virus qui peut tuer la moitié de la population mondiale a été fabriqué en laboratoire...
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/11/un-virus-qui-peut-tuer-la-…

Sur un document officiel, le CDC affirme qu'entre 10 et 30 millions d'Américains ont reçu le vaccin contre la polio qui était contaminé par le virus SV40 : ce virus a été détecté dans certains types de cancers chez les humains!
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/07/sur-un-document-officiel-l…

Des vaccins fabriqués à partir de matériel génétique: des mutations pourraient-elles être des effets collatéraux de ces expérimentations militaires?
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/12/des-vaccins-fabriques-part…

Des scientifiques condamnent comme "fou et dangereux" la création de virus de la grippe aéroporté et estiment que ces expériences pourraient déclencher une pandémie mondiale catastrophique
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/06/des-scientifiques-condamne…


Source trouver: Conscience-du-peuple

Publié par Fabian Gehrig à 05:51:00

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/07/un-laboratoire-dependant-du.…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 01:42 (2014)    Sujet du message: JOURNALISTS AND ANTI-VAX CAMPAIGNERS COULD BE CONSIDERED TERRORISTS UNDER UK LAW Répondre en citant

JOURNALISTS AND ANTI-VAX CAMPAIGNERS COULD BE CONSIDERED TERRORISTS UNDER UK LAW

Written by Joseph Cox Contributor
  • https://twitter.com/josephfcox
July 22, 2014 // 03:40 PM CET

The UK's terrorism laws are so broad they could be applied to journalists and their supporters, as well as crimes that have nothing to do with terrorism, according to a new report from the Independent Reviewer of Terrorism Legislation.

David Anderson QC presented his report to Parliament today, and called on ministers to reverse the increasing “creep” of the laws in recent years.

The report focused on the definition of terrorism in the UK, which among other things currently means that someone can be considered a terrorist if they publish material that is considered to endanger life or to pose a health risk to the public. This could have legitimate purposes, perhaps in the case of a radical cleric calling for violence, or someone distributing plans on how to manufacture bombs.

But the problem is that the law isn't specific enough, meaning that it can be applied to cases that do not have anything to do with terrorism. Anderson makes reference to section 1(1)(b) of the Terrorism Act 2000, which states, “In this Act “terrorism” means the use or threat of action where the use or threat is designed to influence the government [or an international governmental organisation] or to intimidate the public or a section of the public.”

That may sound reasonable, but upon closer inspection it's quite wide-reaching, and the report highlights that in other countries, a "terrorist" under this section must additionally have the intention of coercing or intimidating the government. There is concern that this broader definition gives police and the legal system much greater powers where they are not necessary or appropriate.

“They give too much power to individual police officers, and to the Government,” Anderson said in a press release. “They make people more cautious than they need to be in what they say and what they write.”

Anderson uses the example of David Miranda to illustrate the discussion. Miranda, who is the partner of Glenn Greenwald, the main journalist behind the NSA revelations, was detained for nine hours at Heathrow airport while carrying sensitive information under a terrorism law. A ruling from three high court judges later deemed the detention lawful.

Anderson, whose job is to keep terrorism laws in check, did not say whether or not he thinks Miranda should have been arrested, but questioned whether it was legitimate to use a terrorism law for such a purpose.

In his report, he claimed that the law could even be applied to someone who publishes an objection to vaccination, on the basis that could pose a risk to public health. It's a worrying stance, but surely not terrorism.

The report also suggests that hate crimes, such as a racist individual attacking a neighbour, should not qualify because they are not supposed to intimidate the government or public at large (though they are obviously a serious crime nonetheless). Under current laws, such an incident could be labeled as terrorism.

“The public accepts special terrorism laws so long as they are used only when necessary,” Anderson said. “But they can currently be applied to journalists and bloggers, to criminals who have no concern other than their immediate victim, and to those who are connected with terrorism only at several removes.”

Anderson made some recommendations in the report, the most important being to reign in the legal definition of terrorism, so that it applies only to those that intend “to coerce, compel or intimidate a Government or section of the public.”

“This is not a criticism of Ministers, prosecutors or police—who as a rule exercise their remarkably broad discretions with care and restraint,” Anderson said. “But it is time Parliament reviewed the definition of terrorism, to avoid the potential for abuse and to cement public support for special powers that are unfortunately likely to be needed for the foreseeable future.”

Topics: Law, terrorism, Glenn Greenwald, journalism, power

http://motherboard.vice.com/en_ca/read/journalists-and-anti-vax-campaigners-could-be-considered-terrorists-under-uk-law


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 00:16 (2014)    Sujet du message: EBOLA PATENT FOUND : OBAMA SIGNS EXECUTIVE ORDER INCLUDING SYMPTOMS OF EBOLA & HAS IT HIT THE U.S.? Répondre en citant



EBOLA PATENT FOUND : OBAMA SIGNS EXECUTIVE ORDER INCLUDING SYMPTOMS OF EBOLA & HAS IT HIT THE U.S.?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=G-gzaUHaipY


For More Information See:

Patents-

http://www.google.com/patents/CA2741523A1?cl=en

http://www.google.com/patents/EP2350270A4?cl=en

http://www.google.com/patents/US20120251502?cl=en

http://www.google.com/patents/WO2010048615A2?cl=en

http://www.google.com/patents/WO2010048615A3?cl=en
 

CDC- http://www.cdc.gov/search.do?queryText=accession+number+200706291
 

Executive Order-


http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2014/07/31/executive-order-revised-list-quarantinable-communicable-diseases

Read more / http://beforeitsnews.com/global-unrest/2014/08/dont-miss-this-ebola-patent-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 07:51 (2014)    Sujet du message: EXECUTIVE ORDER -- REVISED LIST OF QUARANTINABLE COMMUNICABLE DISEASES Répondre en citant

The White House
Office of the Press Secretary
For Immediate Release
July 31, 2014

EXECUTIVE ORDER -- REVISED LIST OF QUARANTINABLE COMMUNICABLE DISEASES

EXECUTIVE ORDER
 
- - - - - - -
 
REVISED LIST OF QUARANTINABLE COMMUNICABLE DISEASES

By the authority vested in me as President by the Constitution and the laws of the United States of America, including section 264(b) of title 42, United States Code, it is hereby ordered as follows:
 
Section 1.  Amendment to Executive Order 13295.  Based upon the recommendation of the Secretary of Health and Human Services, in consultation with the Acting Surgeon General, and for the purposes set forth in section 1 of Executive Order 13295 of April 4, 2003, as amended by Executive Order 13375 of April 1, 2005, section 1 of Executive Order 13295 shall be further amended by replacing subsection (b) with the following:
 
"(b)  Severe acute respiratory syndromes, which are diseases that are associated with fever and signs and symptoms of pneumonia or other respiratory illness, are capable of being transmitted from person to person, and that either are causing, or have the potential to cause, a pandemic, or, upon infection, are highly likely to cause mortality or serious morbidity if not properly controlled.  This subsection does not apply to influenza."
 
Sec. 2.  General Provisions.  (a)  Nothing in this order shall be construed to impair or otherwise affect:
 
(i) the authority granted by law to an executive department, agency, or the head thereof; or
 
(ii) the functions of the Director of the Office of Management and Budget relating to budgetary, administrative, or legislative proposals.
 
(b)  This order is not intended to, and does not, create any right or benefit, substantive or procedural, enforceable at law or in equity by any party against the United States, its departments, agencies, or entities, its officers, employees, or agents, or any other person.


BARACK OBAMA

http://m.whitehouse.gov/the-press-office/2014/07/31/executive-order-revised…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 08:40 (2014)    Sujet du message: THE U.S. BIOLOGICAL WARFARE AND BIOLOGICAL DEFENSE PROGRAMS Répondre en citant

RE-UPLOAD

THE U.S. BIOLOGICAL WARFARE AND BIOLOGICAL DEFENSE PROGRAMS


























Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 01:10 (2014)    Sujet du message: PROFESSOR BELIEVES EBOLA = THE CURE FOR OVERPOPULATION! ERIC PIANKA Répondre en citant

PLAN DE DÉPOPULATION MONDIALE

PROFESSOR BELIEVES EBOLA = THE CURE FOR OVERPOPULATION! ERIC PIANKA 

Dans ce vidéo, nous voyons Eric Pianka mentir effrontement quand le journaliste lui pose certaines questions. Monsieur Pianka dit que l'on a mal interprété ses paroles. Je remets donc un texte d'une conférence qu'il a donné, il y a quelques années afin que vous puissiez vous faire vous-même votre propre opinion. De plus, dans le vidéo, nous voyons Eric Pianka tout habillé de blanc tenant un serpent à la main. Cela semble nous démontrer que Eric Pianka est un druide, un sataniste qui a voué sa vie à Satan et qui répand les valeurs internationales sur l'agenda de dépopulation.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Sr_6fUPwbRU


GEORGIA GUIDESTONES

Le monument situé à Georgia Guidestones, aux États-Unis est d'une importance capitale, car il est une preuve incontestable d'un projet important du Nouvel Ordre Mondial. Ce monument, selon les informations que j'ai pu trouvé, a été payé par une des fondations de la famille Rockefeller. le 1er commandement qui y est inscrit fait mention d'un programme eugénisme à venir, un plan de dépopulation à grande échelle sur toute la planète.

Je vous encourage à visionner le vidéo suivant, où il nous est clairement démontré qu'au lieu d'avoir les dix Commandements de Dieu, vous y trouverez les 10 Commandements du Nouvel-Âge. Le Nouvel-Âge est le nouveau nom utilisé, pour amener les populations vers les mystères anciens de Babylone.

Le premier Commandement, dit qu'il faut réduire les populations à 500 millions de personnes.



VIDEO : http://www.dailymotion.com/video/x7yw8i_georgia-guidestones-charte-mondial_…

Ce que nous annonçons depuis longtemps nous est confirmé par un exposé donné par un scientifique renommé, le docteur Eric R. Pianka. Ce dernier a bien tenté d'éteindre le «feu» en nous envoyant un courriel afin de nous dire que ces propos avaient été déformés. Le problème est qu'il existe un enregistrement de sa conférence ; article que vous lirez dans un instant. Je peux donc confirmer que le Dr Pianka nous ment complètement sur un sujet des plus importants. Quelques jours après que l'enregistrement ait été dévoîlé, la CIA a rencontré ce bon Docteur Pianka. Il se tient bien tranquille dans son coin car on n'en a plus de nouvelles.

Le pire est qu'il trouve naturel de passer par un tel processus. Sait-il pourtant que les virus utilisés amènent de grandes souffrances physiques pour ceux qui sont contaminés? Cela ne semble pas le distraire ni l'incommoder. Pour lui, il est nécessaire de passer par un tel processus afin de rétablir un processus dit «normal» de la nature. Projet des plus diabolique pour entrer dans l'ère du nouveau Millénium. Comment peux-t-on entrer dans cette Nouvelle Ère de Paix en détruisant des milliers de vies? La stérilisation qui sera aussi utilisée afin de contrôler les populations nous montre jusqu'à quel point ces personnages diaboliques font peu de cas de la vie humaine. Projets insensés qui nous rappelle les plans d'Hitler, il n'y a pas si longtemps ainsi que d'autres qui ont suivi la même mouvance de destruction envers des populations entières.

Pour d'autres articles sur le sujet en anglais : http://prisonplanet.com/articles/april2006/040406cheer.htm http://www.prisonplanet.com/articles/april2006/030406massculling.htm

Faites connaître ces articles à tous vos contacts afin qu'ils puissent comprendre que nos autorités n'ont pas des projets de Paix pour l'humanité mais des plans de destruction et de morts. N'oublions pas que 90 % de la population peut aussi signifier 9 sur 10 des gens que nous chérissons. Mettons-les en garde contre cette vaccination massive qui sera imposée par les gouvernements (via les programmes militaires) mais qui sera en réalité un vaccin de mort. D'autres vaccins et d'autres méthodes sont utilisées, nous y reviendrons dans le futur.

Voici donc, la Nouvelle Vision pour le XXIe siècle à laquelle tous nos gouvernements ainsi que plusieurs scientifiques adhèrent : les meurtres de milliers de personnes pour le soi-disant bien de l'humanité.


UN SCIENTIFIQUE DE HAUT NIVEAU DÉFEND LE MASSACRE DE 90 % DE LA POPULATION HUMAINE

Des camarades professeurs et des scientifiques applaudissent et crient leur approbation par rapport à l'agenda tordu et génocidaire de l'élite (et qui porte) sur le contrôle de la population

Paul Joseph Watson et Alex Jones/Prison Planet.com, le 3 avril 2006

Un scientifique de haut niveau a donné un discours à la Texas Academy of Science (académie Texane des sciences) le mois dernier, un discours dans lequel il préconisait la nécessité d'exterminer 90% de la population par le virus Ebola qui se transmet par l’air. Les commentaires qui donnent froid dans le dos du Dr. Eric R. Pianka et leur réception enthousiaste soulignent encore une fois l'agenda de l'élite visant à décréter des mesures horrifiantes de contrôle des populations

On avait ordonné que les mots de Pianka soient tenus hors des enregistrements avant même qu'il ait commencé, alors que les caméras étaient éloignées et que des centaines d'étudiants, de scientifiques et de professeurs s’asseyaient dans le public.

Disant que le public n'était pas prêt à entendre l'information présentée, Pianka a commencé en hurlant : "Nous ne sommes pas meilleurs que des bactéries!", alors qu’il sautait dans un trip malthusien de fin du monde au sujet du surpeuplement qui détruit la Terre.

Se tenant devant une image de crânes humains, Pianka a joyeusement défendu le virus Ebola, transmis par l’air, comme étant sa méthode préférée pour exterminer les 90% nécessaires d'humains, le préférant au SIDA en raison de sa période plus rapide de mise à mort. Les victimes de l'Ebola souffrent de la plus affreuse des morts imaginable, au fur et à mesure que le virus les tue en liquéfiant leurs organes internes. Le corps se dissout littéralement alors que la victime se tord de douleur en saignant par chaque orifice. Pianka a alors cité le leurre du pic du prix de l’essence ( http://www.prisonplanet.com/archives/peak_oil/index.htm ) comme une autre raison pour lancer le génocide mondial. "Et les combustibles fossiles s'épuisent," a-t-il dit, "aussi je pense que nous pourrions devoir retrancher de nouveau deux milliards (de personnes), ce qui correspondrait environ à un tiers des personnes nécessaires (devant être tuées)."

Plus tard, le scientifique a fait bon accueil à la dévastation potentielle due à la grippe aviaire et a brillamment parlé de la politique obligatoire de limitation des enfants de la Chine, avant de commenter avec zèle : "Nous devons stériliser tout le monde sur Terre."

A la fin du discours de Pianka, l’assistance n’a pas éclaté en un chœur de huées et de sifflements mais en une réception rauque d’applaudissements et d’acclamations alors que les membres du public clamèrent pour se rapprocher du scientifique afin de lui poser des questions ultérieures. Pianka s’est vu remettre, plus tard, une récompense de scientifique distingué par l'académie. Pianka n'est pas un cinglé. Il a donné des conférences dans des universités prestigieuses du monde entier.

Un observateur horrifié a été capable de prendre des notes sur ce discours et notre gratitude va à Forrest M. Mims http://www.sas.org/tcs/weeklyIssues_2006/2006-04-07/feature1p/index.html pour avoir porté cet écoeurant discours à l’attention du monde.

À travers l'histoire, les élites ont inventé une justification à des pratiques barbares en tant que couverture pour leur véritable agenda de pouvoir absolu et de contrôle sur les populations. Jusqu'au 19ème siècle, le commerce transatlantique des esclaves a été justifié en disant que la pratique était biblique et donc moralement rachetable en nature, malgré le fait qu’aucun passage de ce genre n'existe dans la Bible.

De 1932 jusqu'en 1972, le Tuskegee Study Group ( http://en.wikipedia.org/wiki/Tuskegee_syphilis_study ) (illustré ci-dessous) a délibérément infecté les communautés noires pauvres en Alabama avec la syphilis sans leur consentement et en empêchant tout traitement alors que les malades écumaient la ville, tuant des familles entières. En 1951, le gouvernement israélien a utilisé la technologie fournie par le gouvernement des USA afin d’irradier 100.000 enfants juifs (http://www.prisonplanet.com/articles/october2005/281005ringwormchildren.htm ) lors d’une expérience atomique de masse menée sur une génération entière de jeunes Sépharades utilisés comme cobayes. 6.000 moururent juste après les expériences et le reste souffrit pendant le restant de leurs jours de maladies débilitantes et du cancer.

L'avertissement digne du jugement dernier de Pianka concernant le boom de la population, pour lequel Mims prétend qu’il n’a présenté aucune preuve que ce soit, est de la pseudo-science complète. Les populations dans les pays développés diminuent et elles n’augmentent de façon dramatique que dans les pays du tiers-monde. L'industrialisation elle-même égalise les tendances de population et même en dépit de cette population mondiale, les modèles prouvent par habitude que la population de la Terre s'égalisera à 9 milliards d’individus en 2050 et diminuera lentement par la suite. "La population des pays les plus développés restera pratiquement inchangée à 1,2 milliards d’individus jusqu'en 2050," déclare un rapport des Nations Unies ( http://www.cnn.com/2005/US/02/24/un.population des Nations Unies/ ).

L’étude propre de Conservation Internationale (http://www.cnsnews.com/ViewCulture.asp?Page=%5CCulture%5Carchive%5C200212%5CCUL20021206b.html ) a révélé que 46% de la surface de la Terre était une zone sauvage intacte, ce qui signifie des secteurs de terre et qui n’incluent pas la mer. On accepte généralement que la population entière du monde pourrait se tenir dans l'état du Texas et que chacune pourrait posséder un acre de sa propre terre.

Pensez à l'importance des déclarations de Pianka. Il veut tuer neuf personne sur dix de votre famille et il veut les tuer par l’un des moyens les plus douloureux et agonisant imaginables.

Si Pianka, ou « The Lizard Man » (« l'Homme-Lézard » comme il aime s'appeler, est si véhément dans la nécessité de massacrer la population humaine, fera-t-il un pas en avant pour être le premier sur la liste ? Sacrifiera-t-il ses enfants pour le soi-disant plus grand bien de la planète? Nous en doutons. Les étudiants qui ont salué de façon si enthousiaste ses idées rentreront-ils à la maison et se tueront-ils eux-mêmes pour la cause, si cette cause est si juste ?

On a remarqué la façon dont Pianka a présenté son argument avec le genre de joie que vous verriez chez un serial killer dément avant qu’il achève sa victime. C'est une attitude que nous avons rencontrée à de nombreuses reprises. Discuter du massacre de 90% de la population mondiale par l'intermédiaire d'une maladie terrifiante est suffisamment malade en soi mais vous vous attendriez au moins à ce que ses défenseurs soient sérieux et sobres dans leur approche du sujet. L'opposé semble être le cas, où le sujet est abordé dans un contexte de joyeux lèchement de babines et frottement de mains comme si l'individu était sur le point de plonger ses dents dans un bifteck à l'os.

Cette fenêtre nous donne une vue claire sur la raison exacte pour laquelle ces salauds de dérangés mentaux entourent cette idéologie. Ils aiment la mort et leurs vies sont motivées par de sombres influences très différentes de vous ou de moi

L'approbation de Pianka sur la façon dont l'état-policier chinois a efficacement contrôlé sa population nous indique que cette rhétorique est juste la colle qui fait tenir le véritable agenda de l'élite. Une attaque biologique montée de toutes pièces et reprochée à des terroristes pourrait être la couverture parfaite pour mettre en place le programme de réduction de la population et de l'usurpation des libertés qu’il nous reste.

Au 21ème siècle, l'élite s’inquiète du fait que depuis plus de 6 milliards de personnes pourrait jaillir une nouvelle élite pour défier leur emprise sur les rênes du pouvoir. C'est une raison pour le désir d’exterminer la population jusqu’à un niveau maniable. Un autre raison est le contrôle du comportement des cerfs existants et de les mener en troupeau, comme du bétail, jusqu’à l’abattoir

Comme nous l’avons documenté, les membres de l'élite sont assez ouverts dans leur convoitise fébrile que pour commettre des meurtres de masse et le nettoyage ethnique. Dans l'avant-propos de sa biographie « If I were an Animal » (« Si j'étais un animal », le prince Philip a écrit : "Dans le cas où je serais réincarné, je voudrais revenir en tant qu’un virus mortel, afin d’être de quelque utilité pour résoudre la surpopulation."

Le National Security Memo 200, daté du 24 avril 1974, et intitulé "Implications de la croissance de la population mondiale pour la sécurité des Etats-Unis et les intérêts d'outre-mer," dit : "Le Dr. Henry Kissinger a proposé dans son mémorandum au NSC que « la dépopulation devrait être la priorité la plus élevée de la politique étrangère des Etats-Unis envers le Tiers- Monde. » Il a cité des raisons de sécurité nationale, et parce que l'économie des Etats-Unis exigera de grandes et croissantes quantités de minerais provenant de l'étranger, particulièrement des pays moins développés...

Partout où une diminution de la population peut augmenter les perspectives pour une telle stabilité, une politique de population devient appropriée aux ressources, aux approvisionnements et aux intérêts économiques des Etats-Unis." Kissinger prépara pour le président Jimmy Carter un manifeste de dépopulation appelé « Global 2000 » ( http://www.schillerinstitute.org/food_for_peace/kiss_nssm_jb_1995.html )qui détaillait l’utilisation de la nourriture comme une arme afin de dépeupler le Tiers-Monde.

Une des plus effrayantes reconnaissances d'intention mortelle provint des lèvres du défunt Jacques Cousteau, la sainte icône environnementale. Dans une entrevue avec l’UNESCO Courier de novembre 1991, le célèbre océanographe a dit: "Les dégâts que les gens causent à la planète sont dûs à la démographie -- ils correspondent au degré de développement. Un Américain encombre la Terre beaucoup plus que vingt habitants du Bangladesh. Les dommages sont directement liés à la consommation. Notre société se tourne vers davantage de consommation inutile. C'est un cercle vicieux que je compare au cancer...."

"C'est une chose terrible à dire. Afin de stabiliser la population du monde, nous devons éliminer 350.000 personnes par jour. C'est une chose horrible à dire, mais c’est tout aussi mauvais de ne pas l'exprimer."

Le Melbourne Age ( > http://www.prisonplanet.com/Pages/100604_burnets_solution.html ) a rendu compte de documents récemment découverts détaillant le projet du microbiologiste qui a gagné le Prix Nobel de la Paix, Sir Macfarlane Burnet, visant à aider le gouvernement australien à développer des armes biologiques pour utilisation contre l'Indonésie et autre pays "surpeuplés" de l'Asie du Sud-Est.

L'idéologie de Pianka fait partie de la même ligue que celle d’Hitler, de Pol Pot, et du reste des despotes de l'histoire qui ont préconisé l'extermination de masse et ont eu l’audace de la revêtir d’une façade Straussienne 'noble '. Nous exigeons que l’on ouvre une enquête à son sujet pour avoir ouvertement réclamé le meurtre de masse, et en attendant, nous encourageons chacun à cliquer ici : pianka@mail.utexas.edu et à envoyer un e-mail à Pianka, ce qui lui permettra de recevoir votre réponse concernant son souhait que vous et votre famille entière mouriez.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 20:16 (2014)    Sujet du message: EBOLA PATENT INFO AND ZMap COMPANY INFO. (VERY INTERESTING) Répondre en citant

EBOLA PATENT INFO AND ZMap COMPANY INFO. (VERY INTERESTING)

I always say to follow the money. Here is what I have found so far on the company Mapp Biopharmaceutical, Inc.

Toronto, ON - Today Defyrus announced an exclusive, worldwide license to their Ebola therapeutic monoclonal antibody (mAb) patent portfolio to Leaf Biopharmaceutical Inc. of San Diego, CA. This license expands the commercial relationship between LeafBio and Defyrus who have been actively collaborating to drive the commercialization of mAb-based Ebola therapies.

LeafBio, the commercialization partner of Mapp Biopharmaceutical, had been developing proprietary Ebola-specific antibody drug MB-003 in collaboration with the National Institutes of Health and the Defense Threat Reduction Agency (DTRA). The licensing of Defyrus’ ZMAb antibody portfolio, pioneered at the Public Health Agency of Canada (PHAC) and licensed earlier to Defyrus, consolidates the intellectual property of a superior combination mAb drug – termed ZMappTM - which is composed of the best mAbs of MB-003 and ZMAb ( [link to www.defyrus.com] July152014-ZMAb-license.pdf)

Defyrus
Dr. Jeffrey D. Turner President & CEO Tel: (613) 674-1138 info@defyrus.com

Dr. Larry Zeitlin President Tel: (800) 372-2176 larry.zeitlin@leafbio.com

About Defyrus

Defyrus is a Canadian private, life sciences biodefence company that collaborates with military and public health R&D partners in the United States, Asia and Canada to develop broad spectrum anti-viral drugs, MAbs and vaccines as medical countermeasures to viral and bacterial infectious diseases. www.defyrus.com

About Mapp and Leaf Biopharmaceutical

Mapp Biopharmaceutical develops novel biopharmaceuticals for the prevention and treatment of infectious diseases, focusing on unmet needs in global health and biodefense. As these products transition to clinical evaluation, Leaf Biopharmaceutical assumes ownership and commercialization responsibilities.
www.mappbio.com, www.leafbio.com

According to patent # CA2741523 A1 and US 20120251502 ( [link to

2) Dr. Stuart Nichol - Dr. Stuart Nichol is chief of the Molecular Biology Section, Special Pathogens Branch, at the Centers for Disease Control (CDC) in Atlanta, Georgia. He is also a professor of microbiology and immunology at Emory University. - [link to


4) Thomas G Ksiazek, DVM, PhD
Epidemiology/ecology and laboratory diagnosis of hemorrhagic fevers and arthropod-borne viral diseases. More specifically, these include the mechanisms of transmission from reservoir zoonotic hosts to humans as well as transmission of the viral hemorrhagic fever viruses from case to case, particularly in health care settings. Of recent interest has been the persistence of the hemorrhagic fever viruses in reservoir populations and individual animals. The reservoir host(s) of the filoviruses has been a particular interest over the past 20 years, and in the last five years or so has focused on megachiropterans.

Also of personal interest is the area of high containment operations and operational biosafety. My goal is to facilitate a high containment laboratory environment that promotes excellence in science while maintaining the necessary high standards of safety and security necessary to work with high consequence pathogens in today's world ( [link to


Human ebola virus species and compositions and methods thereof
WO 2010048615 A3
ABSTRACT
Compositions and methods including and related to the Ebola Bundibugyo virus (EboBun) are provided. Compositions are provided that are operable as immunogens to elicit and immune response or protection from EboBun challenge in a subject such as a primate. Inventive methods are directed to detection and treatment of EboBun infection.

Applicant -The Government Of The United States Of America As Represented By The Secretary, Department Of Health & Human Services, Center For Disease Control And Prevention ( [link to
link to companies.findthebest.com] - They have been registered since 2003

This listing is for Mapp Biopharmaceutical, Inc's Single Location in San Diego, CA. The company primarily operates in the Research and Development in the Physical, Engineering, and Life Sciences Companies industry.

Mapp Biopharmaceutical, Inc:

Was founded in 2003 and is Privately held.
Has $810,000 in estimated annual revenue.
Employs 8 people.
Has 8 employees located here at the Single Location.

Here are all the government contracts that Mapp is currently involved in. We need to see if any of the people that owns the patent are part of this company.

[link%20to%20%3Ca%20href=]www.fpds.gov[/url] (secure)">

Award ID (Mod#):
HDTRA113C0018 ( 0 ) (View) Award Type: DEFINITIVE CONTRACT
Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL, INC. Contracting Agency: DEFENSE THREAT REDUCTION AGENCY (DTRA)
Date Signed: February 19, 2013 Action Obligation: $1,747,135.5
Referenced IDV: Contracting Office: DEFENSE THREAT REDUCTION AGENCY
NAICS (Code): RESEARCH AND DEVELOPMENT IN BIOTECHNOLOGY ( 541711 ) PSC (Code): R&D- MEDICAL: BIOMEDICAL (APPLIED RESEARCH/EXPLORATORY DEVELOPMENT) ( AN12 )
Vendor City: SAN DIEGO Vendor DUNS: 137551797
Vendor State: CA Vendor ZIP: 921212740
Global Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL INC. Global DUNS Number: 137551797

Award ID (Mod#):
HDTRA113C0018 ( P00001 ) (View) Award Type: DEFINITIVE CONTRACT
Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL, INC. Contracting Agency: DEFENSE THREAT REDUCTION AGENCY (DTRA)
Date Signed: July 24, 2013 Action Obligation: $583,690.5
Referenced IDV: Contracting Office: DEFENSE THREAT REDUCTION AGENCY
NAICS (Code): RESEARCH AND DEVELOPMENT IN BIOTECHNOLOGY ( 541711 ) PSC (Code): R&D- MEDICAL: BIOMEDICAL (APPLIED RESEARCH/EXPLORATORY DEVELOPMENT) ( AN12 )
Vendor City: SAN DIEGO Vendor DUNS: 137551797
Vendor State: CA Vendor ZIP: 921212740
Global Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL INC. Global DUNS Number: 137551797

Award ID (Mod#):
HDTRA113C0018 ( P00002 ) (View) Award Type: DEFINITIVE CONTRACT
Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL, INC. Contracting Agency: DEFENSE THREAT REDUCTION AGENCY (DTRA)
Date Signed: February 20, 2014 Action Obligation: $2,864,542
Referenced IDV: Contracting Office: DEFENSE THREAT REDUCTION AGENCY
NAICS (Code): RESEARCH AND DEVELOPMENT IN BIOTECHNOLOGY ( 541711 ) PSC (Code): R&D- MEDICAL: BIOMEDICAL (APPLIED RESEARCH/EXPLORATORY DEVELOPMENT) ( AN12 )
Vendor City: SAN DIEGO Vendor DUNS: 137551797
Vendor State: CA Vendor ZIP: 921212740
Global Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL INC. Global DUNS Number: 137551797

Award ID (Mod#):
W81XWH12C0144 ( 0 ) (View) Award Type: DEFINITIVE CONTRACT
Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL, INC. Contracting Agency: DEPT OF THE ARMY
Date Signed: June 01, 2012 Action Obligation: $88,540
Referenced IDV: Contracting Office: W4PZ USA MED RSCH ACQUIS ACT
NAICS (Code): RESEARCH AND DEVELOPMENT IN BIOTECHNOLOGY ( 541711 ) PSC (Code): SUPPORT- PROFESSIONAL: OTHER ( R499 )
Vendor City: SAN DIEGO Vendor DUNS: 137551797
Vendor State: CA Vendor ZIP: 921212740
Global Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL INC. Global DUNS Number: 137551797

Award ID (Mod#):
W81XWH12C0144 ( P00001 ) (View) Award Type: DEFINITIVE CONTRACT
Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL, INC. Contracting Agency: DEPT OF THE ARMY
Date Signed: May 28, 2013 Action Obligation: $0
Referenced IDV: Contracting Office: W4PZ USA MED RSCH ACQUIS ACT
NAICS (Code): RESEARCH AND DEVELOPMENT IN BIOTECHNOLOGY ( 541711 ) PSC (Code): SUPPORT- PROFESSIONAL: OTHER ( R499 )
Vendor City: SAN DIEGO Vendor DUNS: 137551797
Vendor State: CA Vendor ZIP: 921212740
Global Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL INC. Global DUNS Number: 137551797

Award ID (Mod#):
W81XWH12C0144 ( P00002 ) (View) Award Type: DEFINITIVE CONTRACT
Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL, INC. Contracting Agency: DEPT OF THE ARMY
Date Signed: December 19, 2013 Action Obligation: $0
Referenced IDV: Contracting Office: W4PZ USA MED RSCH ACQUIS ACT
NAICS (Code): RESEARCH AND DEVELOPMENT IN BIOTECHNOLOGY ( 541711 ) PSC (Code): SUPPORT- PROFESSIONAL: OTHER ( R499 )
Vendor City: SAN DIEGO Vendor DUNS: 137551797
Vendor State: CA Vendor ZIP: 921212740
Global Vendor Name: MAPP BIOPHARMACEUTICAL INC. Global DUNS Number: 137551797




http://www.godlikeproductions.com/forum1/message2611534/pg1http://www.godli…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 02:55 (2014)    Sujet du message: NEW FLU SHOT CONTAINS INSECT DNA Répondre en citant

NEW FLU SHOT CONTAINS INSECT DNA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=jBnbkQC3Mns

EXPERIMENTAL VACCINES CHANNEL UPDATE & THE COPYRIGHT POLICE




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Dg_l6fWpEnQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 04:17 (2014)    Sujet du message: KILL EM ALL! FEMINISTS CALL FOR 90% MALE POPULATION IN ORDER TO ACHIEVE GLOBAL UTOPIA! Répondre en citant

KILL EM ALL! FEMINISTS CALL FOR 90% MALE POPULATION IN ORDER TO ACHIEVE GLOBAL UTOPIA!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=KJxOttZuD28


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 18:36 (2014)    Sujet du message: NOUVEL ORDRE MONDIAL, SOROS, GATES : COMMENT MAINTENIR LE CONTRÔLE SUR LA POPULATION PAR LA PEUR DU VIRUS EBOLA? (MAJ: lE BREVET EBOLA US) Répondre en citant

NOUVEL ORDRE MONDIAL, SOROS, GATES : COMMENT MAINTENIR LE CONTRÔLE SUR LA POPULATION PAR LA PEUR DU VIRUS EBOLA? (MAJ: lE BREVET EBOLA US)

"ce virus est-il réellement une problématique mondiale à venir ou un simple outil de contrôle des masses de plus dans l'agenda du nouvel ordre mondial?" Je pense qu'il y a un peu des deux. Cette vaste pandémie, qui se met en place, fera avancer grandement leur agenda sur les 2 plans ; à savoir la complète militarisation de la planète qui sous le couvert de la pandémie déplacera des milliers d'individus vers les zones prévues à cet effet. Voir le vidéo suivant pour les zones de quarantaine qui fait partie du programme de Agenda 21 https://www.youtube.com/watch?v=EWF8ZVKWeiU , et enfin un culte satanique de grande ampleur pour la Femme Ecarlate. Avec toutes ses grandes mobilisations pour Gaza et pour Israël ainsi que ce grand rallye international, dans plus de 150 pays, en support pour les chrétiens d'Irak, le tout ayant été placé sous les prières à la Vierge Marie et des demandes d'interventions auprès des Nations Unies par tout ce grand mouvement communiste catholique et à la demande du Pape François, eh bien, de placer des gens contaminés dans les rangs et/ou en utilisant d'autres techniques militaires, il pourrait être possible de propager ce virus à une vitesse vertigineuse parmi les populations. Voir les dernières nouvelles sur ce sujet afin de vous rendre compte par vous-mêmes de ce qui se passe de ce côté-là.

Une chose est certaine : Si vous mettez votre confiance en l'homme et en Marie, l'usurpatrice de la Royauté du Seigneur Yeschoua, vous serez emportés dans ce tourbillon de la mort physique et éternelle. Tous ces grands de ce monde, qui travaillent main dans la main pour mener à bien ce Nouvel Ordre Mondial n'auront aucune pitié pour vous. Leur agenda, nous vous le faisons connaître depuis des années. Maintenant, la grande ruine arrive sur les nations, sur les familles, les amis, les voisins, etc dans plusieurs domaines distincts tous énumérés dans Apocalypse 6. Le tic-tac prophétique avance dangereusement. Le temps de juger les nations est venu. Echapperez-vous à la colère de Dieu ou serez-vous entraîner vers la géhenne pour l'éternité? A chacun de choisir qui il veut servir!



mercredi 13 août 2014




Je ne sais pas ce que vous en pensez mais cette histoire d'Ebola commence de plus en plus à ressembler à une vaste manipulation. La peur, qu'elle soit fondée ou non, est un formidable outil de contròle des populations et les gouvernements en usent et en abusent depuis des lustres. Pour commencer, on nous parle d'un virus sans aucun traitement alors que manifestement les américains en ont dejà un qui fonctionne et que leurs compatriotes ont déjà pu en bénéficier. Obama considère quand à lui que ce serait prématuré de fournir le remède en Afrique (hmm hmm).

 Ensuite on nous dit que le taux de mortalité peut aller jusqu'à 90% alors que dans les faits c'est plutôt entre 50% et 55% (mais c'est vrai que 90, c'est plus effrayant pour la population et ça rappelle le docteur Pianka qui voulait exterminer 90% de la population mondiale via une propagation aérosol d'Ebola parce qu'il considérait que l'on est trop nombreux). 
https://www.blogger.com/null

Alors que la grippe saisonnière tue entre 250 000 et 500 000 personnes par an dans le monde sans faire paniquer pour autant le monde entier, Ebola en a tué moins de 1000 jusque là et le tout dans une zone restreinte, ce virus ne se transmettant pas de la même manière (du moins officiellement). 

Une possibilité pour ce soudain branle-bas de combat international (état d'urgence au Libéria, l'OMS déclare qu'Ebola est désormais une urgence de santé publique de portée internationale avec "des conséquences particulièrement graves" selon eux, alerte maximale de la CDC aux US, kits de détection, protection et décontamination pour les équipes en charges des armes de destructions massive pour les guardes nationaux des 50 états américains) serait que la contamination du virus Ebola puisse bien être aéroportée car une étude de 2012 rapporte une contamination entre des cochons et des singes par aérosol. Dans ce cas, ce serait les médias qui nous mèneraient en bateau en sous-estimant la menace.  

En tout cas, cette soudaine épidémie tombe à pique car les firmes pourront tester leurs vaccins expérimentaux. La firme pharmaceutique Tekmira, financée par Monsanto, a travaillé à l'élaboration d'un médicament antiviral. Elle en était aux tests cliniques de phase 1 sur les humains en Janvier dernier. Surprise: le commanditaire de cette recherche est le DOD (département de la défense des États-Unis) le tout pour un contrat de 140 millions de dollars. Cette recherche portait sur la sécurité, la tolérance et la phamacocinétique du médicament sur des personnes en bonne santé. L'émergence du foyer épidémique en Afrique arrivait quelque mois après.

La journaliste d'investigation Jane Burgermeister a également découvert des éléments intéressants au laboratoire du Kenema Goverment Hospital de la Sierra Leone, qui semble être le foyer initial de l'épidémie (les habitants ne s'y trompent pas d'ailleurs car il y a eu des émeutes devant l'hòpital. La presse a alors inventé un bobard pour les justifier en parlant d'une infirmière folle qui aurait répandu une rumeur). Des scientifiques américains travaillent dans ce laboratoire depuis au moins 2011 sur la fièvre de Lassa.

Un consortium de scientifiques travaille dans ce labo sur le virus Ebola avec entre autre le docteur James E. Robinson comme investigateur principal, scientifique qui travaille sur 4 projets de la fondation Bill Gates (grand adepte de la dépopulation par la vaccination accessoirement). Nous trouvons également dans ce consortium le Dr. Pardis C. Sabeti, qui a obtenu une bourse de la Rhodes Scholarship (Cecil Rhodes = 100% Nouvel ordre mondial) et a reçu également son adoubement de George Soros via un partenariat avec son ONG pseudo philantropique Open Society Foundation. Cette fondation est d'ailleurs solidement implantée en Afrique de l'Ouest avec son initiative OSIWA présente dans 9 pays (Ebola a dejà frappé dans au moins 4 d'entre eux). Quand à Stephen Gire, il a des liens avec le CDC et l'armée américaine. Autant dire que ce consortium est infiltré à 100%. 

Còté américain, non seulement, il existait déjà un ordre exécutif datant de 2003 qui permettait l'arrestation et la détention de personnes contaminés par Ebola et le SARS mais Obama a signé un amendement le 31 Juillet afin que cette directive englobe tous les syndromes respiratoires aigues (terme assez vague pouvant englober de nombreuses pathologies).

 On nage en plein délire car le site de la CDC indique même que les personnes en bonne santé pourront être mises en quarantaine. Donc en gros, ils ont tout prévu pour pouvoir arrêter ou mettre en quarantaine à peu près qui ils veulent aux Etats-Unis si besoin grâce à cette menace. Voilà comment on crée de toute piêce une situation de crise pour la récupérer ensuite magistralement pour servir ses propres intérêtes (on notera que cette frénésie se retrouve essentiellement aux Etats-Unis), et lorsque l'on voit qui finance les recherches pour un remède, il y a de quoi se poser des questions quand à la finalité de cette propagande ebolesque qui nous envahit ces dernières semaines.

 MAJ 08/08:
 Ce qui est très révélateur également c'est que le CDC a déposé en 2009 un brevet sur une souche Ebola extraite d'un malade et il revendique aujourd'hui la paternité de tout ce qui détient au minimum 70% du patrimoine génétique de ce virus car leur "invention révèle la séquence génétique complète du virus Ebobun".

En fait, ils disposent de tout y compris d'un vaccin. Je cite:

"l'invention fournit un procédé pour propager le virus hEbola dans des cellules hôtescomprenant l'infection des cellules hôtes par le virus hEbola isolé selon l'invention décrit ci-dessus, mise en culture des cellules hôtes afin de permettre au virus de se multiplier, et la récolte des virions qui en résultent

Dans un autre aspect, l'invention fournit des préparations de vaccin, comprenant le virus hEbolay compris des formes recombinantes et chimères du virus, des molécules d'acides nucléiques constituées par le virus, ou sous-unités protéiques du virus. L'invention fournit aussi une formulation de vaccin comprenant une quantité thérapeutiquement ou prophylactiquement efficace du virus de l'invention hEbola décrit ci-dessus, et un support pharmaceutiquement acceptable." 

Pouquoi les Etats-Unis ont-ils breveté l'un des virus les plus mortels qui soit? Comment se fait-il que le CDC, propriétaire de ce brevet, soit justement à l'oeuvre depuis plusieurs années dans la Sierra Leone, lieu ou l'épidémie a fait le plus de morts (près de 900 à ce jour)? Et le pire c'est que le brevet américain parle d'une méthode pour préparer des formes reconbinées ou chimériques de leur variante d'Ebola.Or il semblerait que la variante actuelle soit identique à la forme Zaïre seulement à 97%. Changer une petite partie d'une séquence génétique peut tout changer. Un patient nigérian qui n'avait pas été mis en quarantaine à temps a contaminé huits personnes qui l'avaient soigné.

 Alors, ce virus est-il réellement une problématique mondiale à venir ou un simple outil de contrôle des masses de plus dans l'agenda du nouvel ordre mondial? Dans les deux cas, ils ont le remède, pas nous (les perfusions de vitamine C, c'est bien gentil mais qui nous les fera en cas de besoin?) et d'une manière ou d'une autre la récupération de cette épidémie par les gouvernements et médias confirment que c'est une épidémie montée de toute pièce. Reste à savoir si elle aura réellement une répercussion internationale ou si ce sera une Psy Ops du genre de l'intox de 2009 pour H1N1.

Publié par Fawkes News

Source trouver: Fawkes
Publié par Fabian Gehrig à 06:20:00

http://spread-the-truth777.blogspot.ch/2014/08/nouvel-ordre-mondial-soros-g…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 01:14 (2014)    Sujet du message: NEUF MÉDICAMENTS TUEURS A RETIRER D’URGENCE Répondre en citant

NEUF MÉDICAMENTS TUEURS A RETIRER D’URGENCE

samedi 30 août 2014



Si un médecin (irresponsable) vous a prescrit l’un de ces médicaments, ne le prenez pas

Parmi les 77 médicaments suspects ou dangereux épinglés par l’AFSSA PS, voici la liste de ceux qui sont les plus urgents à éradiquer, établie selon la revue Prescrire et le Pr Giroud.

- ACTOS (anciennement AVANDIA)

Indications : traitement du diabète de type 2, dit «gras»
Effets indésirables : œdèmes maculaires, fractures osseuses chez les femmes, insuffisances cardiaques, augmente le risque d’infarctus (43%), anémie, prise de poids, risque de cancer de la vessie. GSK, condamné  à 3,5 milliards de dollars de frais de justice a 13 procès en cours concernant l’Avandia. Depuis, il n’y a que le nom qui a changé.

- ADARTREL
Indications : syndrome des jambes sans repos, sommeil perturbé
Effets indésirables : nausées, comportements impulsifs, libido exacerbée, hallucinations, paranoïa, syncopes

- HEXAQUINE
Indications : crampes musculaires
Effets indésirables : troubles du rythme cardiaque, baisse du nombre de plaquettes, réactions allergiques sévères (15%)

- INTRINSA (patch à la testostérone)
Indications : baisse du désir chez les femmes après ablation des ovaires et de l’utérus
Effets indésirables : virilisation (pilosité aggravée, voix rauque), acné, troubles hépatiques et cardiovasculaires, prise de poids

- KETEK
Indications : infections respiratoires
Effets indésirables : risque d’aggravation d’une myasthénie (faiblesse musculaire), de pertes de connaissance, de troubles visuels, de troubles du rythme cardiaque et d’atteintes hépatiques

- NEXEN
Indications : arthrose et règles douloureuses
Effets indésirables : troubles du foie parfois mortels, hépatites fulminantes

- VASTAREL
Indications : vertiges, acouphènes, angines de poitrine, troubles du champ visuel
Effets indésirables : tremblements, troubles de la marche et des jambes sans repos, syndromes parkinsoniens

- ZYPREXA
Indications : schizophrénie et troubles bipolaires
Effets indésirables : obésité sévère, hyperglycémie, diabète
Déjà prescrit à plus de 20 millions de malades, ce médicament qui est, de loin, le plus rentable du laboratoire Ely Lilly. Il est remboursé à 65 alors que la boite de 28 comprimés coûte 61,03 euros.

- ZYBAN
Indications : sevrage tabagique
Effets indésirables : grosse hypertension artérielle

Aux diabétiques réchappés de l'Avandia du labo GSK

Encore un scandale (parmi d’autres) avec ce dangereux médicament qui a enfin été déconseillé à la prescription (c’est gentil !) le 30 septembre dernier alors que cela fait 10 ans qu’il tue en moyenne 100 personnes  par mois par des attaques cardiaques et cérébrales; voila donc en gros 12000 diabétiques qui ont été définitivement « guéris » grâce aux bons soins de GSK. Alors que l’on brasse encore l’épouvante  des Twin Towers de New York qui ont fait 3000 morts – 4 fois moins qu’avec l’AVANDIA, ici on banalise et l’on se tait : il s’agit d’un terrorisme soft et silencieux !

Voyez avec quelle diligence on s’est dépêché de nous protéger : il y a un an, le New-York Times révélait déjà des rapports confidentiels affichant plus de 500 attaques et 300 troubles cardiaques qui pourraient être évités  chaque mois en retirant l’AVANDIA du marché. Le rapport de la Food and Drug Administration (FDA) concluait aussi que « l’Avandia doit être retiré du marché . Depuis 1999, des dizaines d’études scientifiques indépendantes  ont abouti à la même conclusion. Mais GSK a riposté par des études privées (faites par la firme !) et qui « prouvent » l’innocuité de sa molécule. On a seulement demandé à GSK de fournir de nouvelles études,  pas attendues avant… 2020 ! Le brevet de GSK sur Avandia expirant en 2012, le plus gros du risque commercial serait largement passé.

L’on retrouve ici toujours le même scénario que dans les scandales concernant le NUJOL, le LIPITOR, le LYRICA, le VIOXX, le TAMIFLU, etc. Cette liste a permis de passer en revue les principales techniques des firmes pharmaceutiques, les entreprises  mafieuses les plus rentables au monde, pour vendre coûte que coûte leurs produits dangereux.

17 procédés pour écluser des médicaments dangeureux
- 1)  Créer de fausses revues spécialisées
- 2)  Intimider, discréditer les scientifiques critiques
- 3)  Fonder de fausses associations citoyennes ou infiltrer celles qui existent (Doctissimo est un bon exemple)
- 4)  Epuiser les ressources limitées des plaignants par des procès interminables (Procès de Versailles : les plaignantes déboutées pour n’avoir pas pu produire leur ordonnance de DISTILBENE d’il y a 40 ans !)
- 5)  Ne fournir que des données favorables en vue d’obtenir l’autorisation de mise sur le marché
- 6)  Débaucher et corrompre des médecins pour effectuer des études bidon
- 7)  Mettre dans sa poche des professeurs reconnus dans leur spécialité pour faire apparaître les études des firmes comme indépendantes et sérieuses
- 8)  Exercer une pression agressive sur les pharmaciens, sur les chercheurs, sur les médecins dans leurs cabinets ou leurs associations (ça, on n’est pas forcé : on peut aussi mettre tout ce petit monde dehors, mais adieu les séminaires  aux Seychelles !
Car quoiqu’on dise, ça existe toujours, sous d’autres appellations puritaines)
- 9)  Soudoyer des politiciens ou des membres importants d’organes de contrôle public (OMS,
US Department of Health, Education and Wellfare, FDA, ministères de la Santé, Centers for Disease Control CDC, NIH, GEIG, Agence Européenne du Médicament), (Bachelot ?)
- 10)  Scinder un effet indésirable grave en plusieurs effets secondaires mineurs
- 11)  Utiliser des bureaux de leaders d’opinions à leur solde
- 12)  Ne pas fournir de références, au nom du secret commercial (sic)
- 13)  Matraquer la population par un marketing publicitaire omniprésent
- 14)  Inonder les revues d’encarts propagandistes réducteurs et mensongers (voir campagne télé actuelle pour le vaccin contre la coqueluche aux heures où la publicité est interdite)
-15)  Couper les vivres et les subsides des chercheurs, médecins, scientifiques qui ne jouent pas le jeu… » (Pour les autres, les laborieux, les sans-gloire, les naïfs consciencieux qui ne se posent pas trop de questions, les labos dépensent  25.000 euros par an et par médecin)
L’expérimentation de leurs drogues sur les populations ignorantes des pays en voie de développement, comme Pfizer au Nigéria, ou GSK en Amérique Latine, de façon tout à fait illégale mais en toute impunité, finit de dresser  le portrait non éthique et tout puissant de l’industrie pharmaceutique, quoi que ses professionnels en relation publique nous disent. Et si tout cela ne suffit pas, la firme paie, arrose et corrompt, et le rideau est baissé, fin de la polémique
- 16) L’on peut faire nommer un « collaborateur » (jamais le mot n’a été mieux utilisé) Ministre de la Santé ; cela peut être un crétin ou un vendu – le scandale de la vaccination hépatite B entre autres  nous en a donné la preuve…Il est vrai que parvenu à ce paroxysme de perversité, nous sommes encore une fois l’exception française
- 17) Modifier la définition des symptômes d’une maladie : ainsi les paralysies post polio deviennent des méningites avec paralysie : le vaccin éradique donc les paralysies polio.

Source : www.futurquantique.org/?p=8172

Source trouver: Rustyjames

Publié par Fabian Gehrig à 17:51:00

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/08/neuf-medicaments-tueurs-reti…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 03:00 (2014)    Sujet du message: BRUTAL AND BUSTED! CDC WHISTLEBLOWER EXPOSES CONSPIRACY 2 HUSH DATA LINKING MMR VACCINES 2 AUTISM Répondre en citant

BRUTAL AND BUSTED! CDC WHISTLEBLOWER EXPOSES CONSPIRACY 2 HUSH DATA LINKING MMR VACCINES 2 AUTISM 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=fdXOV2yPp9E


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Sep - 04:14 (2014)    Sujet du message: THIS WEEK AT THE UN – 12 SEPTEMBER 2014 Répondre en citant

THIS WEEK AT THE UN – 12 SEPTEMBER 2014

Concerning children

How many children are killed by the GAVI vaccine program, GMO foods, poverty? And by terrorist OIC, Nato and all the other satanic groups associated with the UN? You have for father the devil but the great Yahwe Lord and Messiah Yeschoua will stand very soon to destroy your Babylonian kingdom.



https://www.youtube.com/watch?v=clcY_khSpAI#t=21


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Sep - 10:19 (2014)    Sujet du message: “2014 ADDED TO THE GEORGIA GUIDESTONES WTH ? Répondre en citant




“2014 ADDED TO THE GEORGIA GUIDESTONES WTH ?




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=JDFTKVbusWM

MY 2nd VISIT TO GEORGIA GUIDESTONES, W/ CAMERA; '2014' INSERTION



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=-K_cuMDyHFc

English article : http://tatsrevolution.com/2014″-added-to-the-georgia-guidestones-wth/

GEORGIA GUIDESTONES CHARTE MONDIALE

On y a rajouter l'année 2014 sur le monument. Voir les vidéos, en anglais, ci-dessus. Ceux qui nient encore l'évidence d'un complot contre l'humanité, alors qu'on nous met devant les yeux leur agenda, que faut-il en penser? Leur ignorance et leur haine contre nous qui jaillit de plus en plus fait d'eux de pauvres zombies qui marchent aveuglément dans ce monde, qui ne veulent pas voir, ni entendre car cela pourrait perturber leur petite vie confortable...qui est sur le point de se terminer, si ce n'est déjà fait.

VIDEO : http://www.dailymotion.com/video/x7yw8i_georgia-guidestones-charte-mondial_…






L'article, en français : http://messagesdelanature.ek.la/les-georgia-guidestones-p153532



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 12:28 (2014)    Sujet du message: THE CDC, NIH & BILL GATES OWN THE PATENTS ON EXISTING EBOLA & RELATED VACCINES : MANDATORY VACCINATIONS ARE NEAR Répondre en citant

THE CDC, NIH & BILL GATES OWN THE PATENTS ON EXISTING EBOLA & RELATED VACCINES : MANDATORY VACCINATIONS ARE NEAR

17 Sep, 2014 by Dave Hodges


  Bill Gates, the king of vaccines.

I have previously reported that Monsanto, or Monsatan as many call them, has partnered with the Department of Defense to use a proxy third party company to develop a vaccine against Ebola. The seed money began at $1.5 million. The value of the deal could grow to an estimated $86 million dollars. The company’s name is Tekmira Pharmaceuticals Corporation (TKMR) (TKM.TO), a leading developer of RNA interference (RNAi) therapeutics. “TKM-Ebola, an anti-Ebola virus RNAi therapeutic, is being developed under a $140 million contract with the U.S. Department of Defense’s Medical Countermeasure Systems BioDefense Therapeutics (MCS-BDTX) Joint Product Management Office”.  As breaking and shocking of a news story as this has the potential to be, the real story is that this is not the most important part of the Ebola threat which has invaded the United States. The truth of the matter is that these unholy and untrustworthy associations, when it comes to “fighting” the Ebola virus, represent the mere tip of the iceberg.

The more on digs into who is behind the creation and the development of vaccines for treating Ebola, the more the conspiracy networks widen. The most amazing fact is how incredibly easy it was to locate this information. I want to be clear on this point, Ebola was invented, a vaccine for Ebola has existed for 8-10 years, some government sponsored institutions as well as some of the global elite have positioned themselves to profit enormously from the spread of the virus and the development of and dissemination of mandatory Ebola vaccines and the imposition of total martial law in the process. Here is the proof.

 
Human ebola virus species and compositions and methods thereof
CA 2741523 A1

Amazingly, the CDC owns “the” patent on Ebola and all future strains.

The “SUMMARY OF THE INVENTION” section of the patent document also clearly claims that the U.S. government is claiming “ownership” over all Ebola viruses that share as little as 70% similarity with the Ebola it “invented”:

Why would a government organization claim to have “invented” this infectious disease and then claim a monopoly over its exploitation for commercial use? It is clear that the CDC plans to claim royalties on Ebola vaccines. This certainly increases the likelihood that the vaccines will become mandatory, thus increasing the profit potential for the patent holders.

 
Publication numberCA2741523 A1
Publication typeApplication
Application numberCA 2741523
PCT numberPCT/US2009/062079
Publication dateApr 29, 2010
Filing dateOct 26, 2009
Priority dateOct 24, 2008
Also published asEP2350270A2, 4 More »
InventorsJonathan S. TownerStuart T. NicholJames A. ComerThomas G. KsiazekPierre E. Rollin
ApplicantJonathan S. Towner, 5 More »
Export CitationBiBTeXEndNoteRefMan
Classifications (21), Legal Events (1)
External Links: CIPOEspacenet

 Clearly, Ebola is manmade and this patent proves this contention. Why does the CDC need to own the patent on Ebola? Perhaps, we should ask Bill Gates why he is donating $50 million to the UN and the CDC in the name of fighting Ebola (see video below). The CDC has partners in the fight against Ebola, namely, Crucell, the National Institute of Health (NIH) and the U.S. Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USAMRIID) and, of course, Bill and Melinda Gates.
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tD0zR1XVDlI

Since when would Gates not expect a return on his investment? Gates and Michael Bloomberg have already contributed large sums of money to numerous vaccination causes such as the Global Polio Eradication Initiative originally launched in 1988 by the World Health Organization (WHO), Rotary International, Centers for Disease Control and Prevention (CDC), and the United Nations Children’s Fund (UNICEF). The return on investment has been impressive.

Gates has announced that he plans to vaccinate every child in the third world with multiple vaccines, which could result in a dramatic population reduction of 10-15%. Do you realize the enormous profits that can be realized by vaccinating every child in the third world? If we apply Gates’ penchant for investing in causes which produce a hefty “return on investment” (ROI) then one could reasonably suspect that Gates is positioning himself to profit on the $50 million he has invested in the Ebola cause which conveniently includes the CDC, the holder of the patent for Ebola.

The NIH presently holds all patents on Ebola vaccines. Crucell is much like Tekimara is to Monsanto in that they are fronting the science for the Ebola vaccine treatment patents.

What You Are Not Being Told: Fast facts From Crucell’s Website
  • Crucell is developing an Ebola vaccine in collaboration with the Vaccine Research Center (VRC) of the NIH National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID). It has been shown to completely protect monkeys against the virus with a single dose of the vaccine.
  • Under the terms of the agreement with VRC, Crucell has an option for exclusive worldwide commercialization rights to the Ebola vaccine.
  • Crucell’s Ebola vaccine entered Phase I clinical trials in Q3 2006.  Two groups of 16 volunteers were enrolled and vaccinated. The study showed safety and immunogenicity at the doses evaluated.
  • In October 2008, Crucell secured a NIAID/NIH award to advance the development of Ebola and Marburg vaccines, with the ultimate aim of developing a multivalent filovirus vaccine.
  • The award provides funding of up to $30 million, with additional options, worth a further $40 million.

Do you understand how much we are being lied to by the media on this topic? The work on an Ebola virus, sanctioned by the holder of the patent for the vaccine, the NIH), has been ongoing since 2004 with clinical trials in 2006. This explains why the CDC and the NIH are bringing Ebola patients into the country to treat. The moment that an Ebola patient crosses the U.S. border, they become the intellectual property of the CDC, NIH and Bill and Melinda Gates! How can we not believe that this is the Hegelian Dialectic run amok in a case of problem creation, solution to the problem and reaction to the problem?

The involvement of the USAMRIID is noteworthy because the Army has long been rumored to have created Ebola and, for purposes of experimentation, implanted the artificial virus in Zaire in 1977.

When an unsuspecting public is finally told of the existence of an Ebola vaccine, the Global Fund will be in charge of the distribution of the vaccine. Interestingly, Bill Gates has donated a total of $560 million dollars to the Global Fund. The Global Fund has also positioned themselves to be in charge of the distribution of the “newly developed”, and not yet announced vaccines for TB and HIV.  Since the goal is the vaccination of every man, woman and child on the planet with multiple vaccines, Gates’ $560 million contribution to the Global Fund is chump change compared to the expected ROI. However, on deck is the Ebola virus.
 
The Political Direction of This Crisis
 
I mentioned in Part One of this series that my best military insider source has told me that the Department of Homeland Security has taken over the plans for mandatory Ebola vaccinations and the imposition of martial law. I also mentioned in Part One how very few soldiers and police officers will actually realize that they are actually enforcing martial law since they are merely reacting to a “health crisis”, albeit contrived, which will involve severe travel restrictions and the quarantining of segments of the population of the country. If one really wants to appreciate the depth of this conspiracy and the players involved, I would recommend that visiting the Crucell website which is linked above.

The operational details of the mandatory vaccination program will be forthcoming in a future article.

http://www.thecommonsenseshow.com/2014/09/17/the-cdc-nih-bill-gates-own-the…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 02:38 (2014)    Sujet du message: V701 INADVERTENTLY RECEIVED SECRET CONOP 8888 (ALIAS) BRIEFING AT EGLIN/HURLBURT AIR FORCE BASE. Répondre en citant

V701 INADVERTENTLY RECEIVED SECRET  CONOP 8888 (ALIAS) BRIEFING AT EGLIN/HURLBURT AIR FORCE BASE.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=c8KA4jQV2d0&feature=autoshare

V701 Inadvertently received Secret CONOP 8888 (Alias) briefing at Eglin/Hurlburt Air Force Base.
http://youtu.be/c8KA4jQV2d0
V682 United States will confirm the existence of the Katrina Virus after the midterm elections.
http://youtu.be/lYUG21QNq7M
V142 What is the Katrina Virus, where did it come from and how does it spread? http://www.youtube.com/watch?v=e0D23K...
V147 Here is the story of how you will be assassinated by the Federal Government. Factual and Verifiable.
http://www.youtube.com/watch?v=cagpHE...
V149 US Military murders Americans in New Orleans. The soldiers are now classified as terrorists. http://www.youtube.com/watch?v=FQUYOJ...
V689 PANIC! PANDEMIC! In less than 24 hours the CDC realized that millions of kids will die.
http://youtu.be/LaBUrQon9og
V699 Chief Architect of the cover-up of the Ebola & Katrina Virus is Judge Patrick Higginbotham/Dr. Mengele
http://youtu.be/nvu60gaqrQg
V671 Pneumonic Plague, MERS & Katrina Virus update. We have destroyed our immune systems.
http://youtu.be/lIXw8O_X818
Billions of dollars in contracts are going to military contractors. Containment, quarantine & disposal were the big words. Military Operations within the territorial boundaries of the United States were briefed. Purchase Orders were being discussed for capital equipment purchases. Obama is using Ebola protection of the Nation as the cover story.
New Orleans/Hurricane Katrina was mentioned often as the bases for CONOP 8888. Remember they had to dispose of 1500 contaminated (Katrina Virus) bodies.
Obama attended the CDC briefing and the next day he was in Tampa for the Military Briefing.
V686 Obama will attend secret meeting Tuesday at CDC about Katrina Virus, Ebola & Enterovirus. WOW!!!
http://youtu.be/TEkZHv3UH00
Headquarters, United States Central Command (USCENTCOM)
Headquarters, United States Special Operations Command (USSOCOM)
Headquarters, United States Special Operations Command Central (SOCCENT)
Headquarters, United States Marine Forces Central Command (MARCENT)
Tampa Det, Headquarters, United States Africa Command (USAFRICOM)
http://www.upi.com/Top_News/US/2014/0...
http://en.wikipedia.org/wiki/MacDill_...
Headquarters Air Force Special Operations Command, the 1st Special Operations Wing, the USAF Special Operations School and the Air Combat Command's 505th Command and Control Wing.
http://en.wikipedia.org/wiki/Hurlburt...
Eglin Air Force Base
7th Special Forces Group (7th SFG)
919th Special Operations Wing (919 SOW)
U.S. Army’s 6th Ranger Training Battalion.
http://en.wikipedia.org/wiki/Eglin_Ai...
Besides the military the following military contractors were in attendance:
Kenyon International Emergency Services (Read what they do. They dispose of the bodies)
http://www.kenyoninternational.com/
V602 Kenyon removed the corpses from New Orleans that had been contaminated with the Katrina Virus.
http://youtu.be/NPt6-HHvdlI
InDyne
http://www.indyneinc.com/corporate/
Boeing
http://www.boeing.com/boeing/bds/
Lockheed Martin
http://www.lockheedmartin.com/
L3 Communications (My classmates from the Air Force Academy work there. Steve Pearson and Dan Mokris)
http://www.l-3com.com/
V521 Obama is using L3 Communications to spy on the NSA & Americans. Criminal charges were dropped.
http://youtu.be/HjoPS12Y08Q
Martin Aerospace
http://www.martinaerospace.com/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 17:34 (2014)    Sujet du message: DEVELOPMENT OF A BIOLOGICAL INCIDENT DATABASE Répondre en citant

DEVELOPMENT OF A BIOLOGICAL INCIDENT DATABASE

UNODA is a member of the UN system-wide CTITF and a member of its working group on preventing and responding to weapons of mass destruction (WMD) attacks (see appendix I for the list of CTITF members). Together with Member States, UNODA has been given the task of developing a single comprehensive database on biological incidents that is complimentary to the biocrimes database contemplated by Interpol.
P.5

http://www.un.org/disarmament/HomePage/ODAPublications/OccasionalPapers/PDF…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 00:30 (2014)    Sujet du message: GEORGIA GUIDESTONE 2014 CUBE REMOVAL 9 25 14 Répondre en citant

GEORGIA GUIDESTONE 2014 CUBE REMOVAL 9 25 14



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=JjICNJEBHc0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Oct - 02:50 (2014)    Sujet du message: EBOLA : ROCKEFELLER FOUNDATION DOCUMENT PREDICTED WORLD PANDEMIC! (2010) Répondre en citant

EBOLA : ROCKEFELLER FOUNDATION DOCUMENT PREDICTED WORLD PANDEMIC! (2010)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=aEvYdNP2unk

Pdf document : http://www.rockefellerfoundation.org/uploads/files/bba493f7-cc97-4da3-add6-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Oct - 01:25 (2014)    Sujet du message: EUROPOL WARNING : ‘INTERNET OF EVERYTHING’ COULD LEAD TO ‘ONLINE MURDER’ BY END OF 2014 Répondre en citant

EUROPOL WARNING : ‘INTERNET OF EVERYTHING’ COULD LEAD TO ‘ONLINE MURDER’ BY END OF 2014

Published time: October 05, 2014 14:42


Reuters / Ints Kalnins

The EU’s chief criminal intelligence agency warms that the threat of “online murder” is set to rise, with cyber criminals increasingly targeting victims with internet technology.

The European Police Office (Europol) said governments are ill-equipped to counter the menace of “injury and possible deaths” spurred by hacking attacks on critical safety equipment, the UK Independent reported Sunday.

Security experts called for a paradigm shift in forensic science which would react to the ‘Internet of Everything’ (IoE) – the dawning era of technological interconnectedness where increasingly more human activity is mediated through computer networks.

“The IoE represents a whole new attack vector that we believe criminals will already be looking for ways to exploit," according to the Europol threat assessment.

“The IoE is inevitable. We must expect a rapidly growing number of devices to be rendered ‘smart’ and thence to become interconnected. Unfortunately, we feel that it is equally inevitable that many of these devices will leave vulnerabilities via which access to networks can be gained by criminals."
 
Death online

In a world of smart cars, homes and even cities, the risk of hacking and cracking attacks will only increase as tens of billions of devices are expected to be accessible remotely in the coming decades. It’s feared the attacks will not only be launched for financial gain, but also to inflict personal harm.

Citing a December 2013 report by US security firm IID, the Europol threat assessment warned of the first murder via "hacked internet-connected device" by the end of 2014.

The idea was widely popularized by the US spy drama Homeland, in which terrorists hacked into the pacemaker of Vice-President Walden, sending him into cardiac arrest. In the real world, a team of computer security researchers managed to gain wireless access to a combination heart defibrillator and pacemaker as far back as 2008.

At the time, the experiment required more than $30,000 worth of lab equipment and a sustained effort by a team of specialists from the University of Washington and the University of Massachusetts to interpret the data gathered from the implant’s signals, the New York Times reported.

The risk, however, did not escape real-life former US Vice-President Dick Cheney, who admitted in October 2013 he harbored the exact same fear.

I was aware of the danger that existed,” Cheney said. “I knew from the experience we’d had the necessity for adjusting my own device [pacemaker] that it [Homeland] was an accurate portrayal.”


Former U.S. vice-president Dick Cheney (Reuters / Olivia Harris)

In Cheney’s case, doctors opted to turn off the remote function in Cheney’s pacemaker back in 2007.

Conspiracy theories have also surrounded the death of Rolling Stone and Buzzfeed journalist Michael Hastings, who died in a high-speed car crash on June 18, 2013.

Former US National Coordinator for Security, Infrastructure Protection, and Counter-terrorism Richard Clarke said that based on the available information, the crash was "consistent with a car cyber-attack."
 
"There is reason to believe that intelligence agencies for major powers – including the United States – know how to remotely seize control of a car. So if there were a cyber-attack on [Hastings'] car – and I'm not saying there was, I think whoever did it would probably get away with it."



American journalist Michael Hastings reports from the Obama campaign trail the day before the general election November 5, 2012 in Des Moines, Iowa (AFP Photo / Chip Somodevilla)

Hastings, incidentally, was a vociferous critic of the US surveillance state. Just hours before his death, he sent an email to his colleagues warning of an FBI investigation and that he needed to "go off the rada[r]" for a bit.
 
That same month, the Food and Drug Administration (FDA) pressured the healthcare industry to seal up vulnerabilities in Internet-connected medical devices like pacemakers, “which could be hacked to send out lethal jolts of electricity, or insulin pumps, which can be reprogrammed to administer overdoses,” the IID report said.

In another twist seemingly out of Hollywood, 35-year-old New Zealand hacker, programmer and computer security expert Barnaby Jack died in July 2013, just a week before he was to give a presentation on hacking heart implants at a computer security conference. Despite rumblings on the internet, Jack had already demonstrated this type of “anonymous assassination” by reverse-engineering a pacemaker transmitter that could deliver deadly electric shocks, the Daily Beast reported.


Barnaby Jack (Image from facebook.com)

Jack had done extensive research into the potential of exploiting medical devices including pacemakers and insulin pumps, prompting the FDA to change regulations regarding wireless medical devices in 2012.

Meanwhile, the latest cybersecurity threat assessment is the product of the 2015 Europol-INTERPOL cybercrime conference, which concluded at Europol's headquarters in The Hague on Friday.

The three-day conference brought together some 230 specialists from law enforcement, the private sector and academia “to review current trends and new modus operandi used by organized crime networks.”
 
The conference named prevention, information exchange, investigation and capacity building as the four core elements needed to combat cybercrime.

http://rt.com/news/193312-first-online-murder-cybercrime/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 17:12 (2014)    Sujet du message: ÉDIFIANT – VACCINS : L’INDE POURSUIT LA FONDATION BILL ET MELINDA GATES Répondre en citant

ÉDIFIANT – VACCINS : L’INDE POURSUIT LA FONDATION BILL ET MELINDA GATES

Les mêmes, qui sont à mettre en place la grande vaccination contre le Ebola, dont Bill Gates détient les "patents", ce qui montre bien que ce virus n'est pas arrivé par hasard. Si donc une personne est infectée par le virus du Ebola, la personne devient donc la propriété de Bill Gates qui tient désormais votre/notre vie entre ses mains, à cause des droits légaux, via les "patents" qui lui appartienne. Et comme nous savons que le virus Ebola a été créé pour semer la mort, eh bien...

C'est exactement la même corruption que nous retrouvons avec Monsanto. Si un agriculteur biologique se retrouve avec des semences de Monsanto sur ses terres, Monsanto peut revenir contre lui, et réclamer son dû, à cause des liens légaux qu'il a sur ses semences. C'est la même fraude qui se produit avec le virus Ebola.

Nous retrouvons dans cette alliance infâme, les mêmes acteurs, qui sont à mettre en place un vaccin expérimental sur les humains de toute la planète, pour soi-disant lutter contre le Ebola avec cette fois-ci, une intervention globale militaire, ce qui mettra définitivement tous les pays sous le contrôle d'une tyrannie certaine. Une fois sur place, ils ne partiront plus. C'est une des hautes trahisons des Nations Unies, envers les citoyens de la Terre, afin d'amener ce règne de grande terreur au nom de la PAIX et de la SECURITE GLOBALE. Les changements climatiques, le terrorisme et l'économie serviront aussi de tremplin pour prendre le contrôle total sur chacune de nos vies. La ruine est à la porte, et personne n'y échappera.  Notre petite vie, telle que nous l'avons connu est sur le point de se terminer. Les tyrans fondent sur les nations. Ils sont bien décidés et maintenant prêts à aller de l'avant dans cette tyrannie globale.

Vos tyrans, encore une fois, se déguisant en ange de lumière et en sauveur.

Les vaccins ont été financés par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) une organisation financée par le Programme de vaccination de la fondation pour enfants Bill et Melinda Gates , la Fédération internationale des associations de fabricants de produits pharmaceutiques, la Fondation Rockefeller, le Fonds (UNICEF) des Nations Unies pour l’enfance, l’ Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Banque mondiale.

Sur le rapport officiel, l’ Express Tribune, qui l’a examiné en exclusivité,  a déclaré :

09 octobre 2014

 Santé Réseau International


Édifiant – Vaccins : L’Inde poursuit la Fondation Bill et Mélinda Gates pour avoir testé sans leur consentement des vaccins sur des enfants ( lls auraient provoqué 10 000 décès liés à la vaccination rien qu’au Pakistan) !

Décidément, le nom de GATES et de leur fondation ressort beaucoup en ce moment, notamment quant au EBOLA dont on a déjà parlé :
  
 
Un laboratoire d’armes biologiques US en Sierra Leone , à l’épicentre de la flambée de fièvre Ebola : De la Fondation Soros a la Fondation Bill et Melinda Gates !




Lisez c’est édifiant , ils ont forcé des enfants à se faire vacciner, initié et diffusé des programmes de vaccination « préventifs » nocifs voir mortels, testé des vaccins sur les populations locales, notamment les enfants, et beaucoup en sont morts ou sont tombés malades… en Inde , Afrique etc …
  
 
Alors, théorie du complot ?

Ça provient d’un rapport de quatre pages qui a été récemment publié par the Economic Times en Inde (et aussi d’autres rapports, dont officiels) … c’est du sérieux !

Ah le gentil Bill GATES qui met ses dizaines de milliards de $ pour sauver les enfants d’Afrique (déjà il ne dépense que les intérêts de sa fortune …) , n’est qu’un mythe, pire, c’est un mensonge éhonté !  
  
 
 C’est tout le contraire en fait , ils répandent la mort chez les enfants pauvres, et on a des sources indéniables .
  
 
Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance
  
 
Bill Gates face à un procès pour avoir testé sans consentement le vaccin sur des enfants en Inde; il semble que ses crimes contre l’humanité l’ont finalement rattrapé. Un récent rapport publié par Health Impact News a indiqué que la Fondation Gates s’est trouvée face à un procès en cours, en raison d’une enquête qui est menée par la Cour suprême de l’Inde.

Health Impact News a déclaré: 
« Bien que la fraude et la corruption sont révélées sur une base quasi quotidienne maintenant dans l’industrie du vaccin, les grands médias US continuent d’ignorer largement ces histoires hors des États-Unis, cependant, les empires de la  vaccination commencent à s’effriter, tout comme les informations provenant des versions anglaises des médias grand public qui sont disponibles sur Internet.

Un de ces pays est l’Inde, où la Fondation Bill & Melinda Gates et leur empire de vaccins sont sous les feux des projecteurs, une instance contre eux est actuellement en cours d’étude par la Cour suprême de l’Inde « . [1]  L’article de Health Impact News est centré en grande partie sur un rapport de quatre pages qui a été récemment publié par the Economic Times en Inde.

Désireux d’en savoir plus, j’ai étudié leur histoire et découvert que l’Organisation mondiale de la Santé, la Fondation Gates et deux organismes financés par eux, le PATH (Programme for Appropriate Technology in Health) et l’Alliance GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), se sont retrouvés sous les feux des projecteurs après une pétition à l’origine soumise à la Cour suprême de l’Inde, par Kalpana Mehta, Nalini Bhanot et le Dr Rukmini Rao en 2012, qui  a finalement été entendue par les tribunaux..

Les pétitionnaires ont déclaré:
« BMGF, PATH et l’OMS ont été criminellement négligents sur des expérimentations de vaccins et leurs effets secondaires , sur une population vulnérable, sans instruction et sous-informée  dont les administrateurs scolaires , les étudiants et leurs parents n’ont pas été informés et ont donné leur consentement sans être éclairés ou conseillés sur les effets indésirables potentiels ou qui doivent être surveillés. » [2]   

Les jeunes filles testées avec des vaccins HPV

L’ Economic Times of India a publié son rapport en Août 2014 Ils ont déclaré que, en 2009, des tests ont été effectués sur 16 000 enfants des écoles de  l’Andhra Pradesh, en Inde, en utilisant le vaccin papillomavirus humain (HPV), le Gardasil.

Selon le rapport rédigé par KP Narayana Kumar, dans le mois de la réception du vaccin, de nombreux enfants sont tombés malades et, en 2010, cinq d’entre eux étaient morts. Deux autres enfants auraient trouvé la mort dans Vadodara, Gujarat, où l’on estime a 14.000 les enfants des tribus  locales qui ont été vaccinés avec une autre marque du vaccin contre le VPH, Cervarix, fabriqué par GlaxoSmitheKline (GSK).

Ce qui est est choquant, c’est que le rapport indique que la plupart des formulaires de consentement utilisés pour vacciner les jeunes filles ont été signés «illégalement», soit par les gardiens des auberges où beaucoup de filles résidaient, ou en utilisant les empreintes digitales de parents analphabètes.

Cette parodie n’a pas été découverte jusqu’à ce qu’une équipe de militants de la santé de l’organisation non gouvernementale SAMA, une organisation spécialisée dans la santé des femmes, a décidé d’enquêter sur ce qui s’était passé.

Selon le rapport, ils ont été choqués de découvrir que un total de 120 filles était malades, souffrant d’une variété de symptômes, y compris « des crises d’épilepsie, de graves maux d’estomac, des maux de tête et des sautes d’humeur. »

Cette information est d’autant plus choquante quand vous découvrez que l’organisation qui avait financé l’étude n’était autre que la Fondation Bill et Melinda Gates, qui a déclaré le projet comme étant une réussite totale.

Kumar a écrit:
« Selon la Fondation Gates, l’OMS, la Fédération internationale de gynécologie et d’obstétrique, et la Fédération des sociétés d’obstétrique et de gynécologie de l’Inde ont tous recommandé la vaccination » à titre préventif , éprouvée et très efficace pour le cancer du col utérin. ‘ Les vaccins  utilisés dans ce projet sont autorisés en Inde et ont été administrés en toute sécurité des dizaines de millions de fois dans le monde , ce qui a empêché d’innombrables cas de maladies, de cancer , et la mort », soutient un porte-parole de BMGF dans une réponse envoyée par courriel (voir GAVI et PHFI … ‘ »

«Le rôle de BMGF dans le financement des études controversées, cependant, a conduit de nombreux militants de la santé en Inde à exprimer leurs appréhensions. «le BMGF doit assumer l’entière responsabilité parce que ce domaine est financé par lui. C’est également contraire à l’éthique quand les gens qui défendent la cause des vaccins sont les mêmes que ceux qui investissent dans le développement de vaccins », a déclaré V Rukmini Rao, l’un des militants qui ont déposé une pétition devant la Cour suprême dans le cadre des études sur les vaccins contre le VPH. » [3]




La Fondation Gates, l’OMS, le PATH, GAVI, l’UNICEF derrière les désastres des vaccins au Tchad

En Décembre 2012, dans le petit village de Gouro, au Tchad, en Afrique, situé sur le bord du désert du Sahara, cinq cents enfants ont été enfermés dans leur école, menacés que s’ils n’étaient pas d’accord pour être vacciné de force avec un vaccin méningite A , ils n’auraient pas pu poursuivre leurs études.

Ces enfants ont été vaccinés à l’insu de leurs parents. Ce vaccin est un produit sans licence qui en est toujours à ses troisième et quatrième phases de test.

En quelques heures, cent six enfants ont commencé à souffrir de maux de tête, de vomissements, de convulsions incontrôlables sévères et de paralysie. L’attente d’un médecin par les enfants a commencé. Ils ont dû attendre une semaine complète pour qu’un médecin  arrive, alors que l’équipe de vaccinateurs avait procédé à la vaccination d’autres enfants dans le village.

Lorsque le médecin est finalement arrivé, il ne pouvait rien faire pour les enfants.L’équipe de vaccinateurs, en voyant ce qui était arrivé, a fui le village dans la peur.

Le rapport original fut rapporté  dans un petit journal local appelé La Voix , le seul journal à avoir publié l’histoire originale; il a déclaré que quarante enfants ont finalement été transférés dans un hôpital de Faya et envoyés plus tard par avion à deux hôpitaux de N’Djamena, la capitale du Tchad.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ZEBGG7KFQpU

Une Enquête gouvernementale dit que le GAVI est responsable de multiples décès

Malgré le fait que la Fondation Gates dit de ses vaccins que c’est  « l’un des meilleurs achats pour la santé mondiale», une enquête gouvernementale au Pakistan a découvert tout le contraire.

En 2011, l’ Express Tribune a publié un article indiquant que:
« ISLAMABAD: Une enquête du gouvernement a constaté que les vaccins contre la polio pour les enfants, financés par l’Alliance mondiale pour les vaccins, et la vaccination sont à l’origine de décès et d’incapacités dans tous les pays régionaux, y compris le Pakistan.

Cette révélation surprenante fait partie d’un rapport d’enquête préparé par la Commission d’inspection du Premier ministre (PMIC) sur le fonctionnement du Programme élargi de vaccination (PEV). Le PMIC, dirigé par Malik Amjad midi, qui a recommandé que le Premier ministre Youssouf Raza Gilani suspende immédiatement l’administration de tous les types de vaccins financés par le GAVI « .

Selon l’ Express Tribune , les principales vaccinations en question étaient le vaccin contre la polio et le vaccin 5-en-1 pentavelent, dont on a prouvé qu’ils sont responsables de la mort et de l’invalidité d’un certain nombre d’enfants au Pakistan, en Inde, au Sri Lanka, au Bhoutan et au Japon.

Les vaccins ont été financés par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) une organisation financée par le Programme de vaccination de la fondation pour enfants Bill et Melinda Gates , la Fédération internationale des associations de fabricants de produits pharmaceutiques, la Fondation Rockefeller, le Fonds (UNICEF) des Nations Unies pour l’enfance, l’ Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Banque mondiale.

Sur le rapport officiel, l’ Express Tribune, qui l’a examiné en exclusivité,  a déclaré :
« Le rapport indique que,« Les vaccins achetés ne sont pas testés dans les laboratoires afin de confirmer leur efficacité et leur authenticité . Cela laisse place à l’utilisation de vaccins parasites et de contrefaçon. » [7] (souligné dans l’original)

Si cela est vrai, alors une fois de plus la Fondation Gates a été liée à des initiatives de vaccination de masse en utilisant des vaccins non testés,  pratiquant des vaccinations dangereuses.

La Fondation Gates blâmée pour 10 000 décès liés à la vaccination

En 2013, un autre rapport a dénoncé la Fondation Gates et l’Alliance GAVI comme étant responsable de plusieurs décès à l’aide de vaccins non testés sur les enfants du monde en développement.

Le rapport, publié sur le site Occupy corporatism et écrit par Susanne Posel, a déclaré:
« Il a été découvert par le biais d’une enquête, que le GAVI a utilisé un vaccin non testé; qu’il administrait  ce vaccin dangereux aux enfants pakistanais , ce qui montre le manque d’empathie associé à ces organisations.

Le GAVI a été blâmé pour la mort de 10 000 enfants au Pakistan quand ils sont venus et ont  administré des vaccins contre la polio qui ont abouti à des pertes « . = Sans compter le nombre de morts et d'handicapés, à travers le monde

http://vactruth.com/2014/10/05/bill-gates-vaccine-crimes / resistanceauthentique
References
  1. http://healthimpactnews.com/2014/bill-melinda-gates-foundation-vaccine-empire-on-trial-in-india/
  2. http://holyhormones.com/womens-health/cancer-womens-health…
  3. http://articles.economictimes.indiatimes.com/2014-08-31…
  4. https://www.youtube.com/watch?v=ZEBGG7KFQpU
  5. https://www.youtube.com/watch?v=dsxSlT_sBRk
  6. http://www.gatesfoundation.org/Media-Center/Press-Releases…
  7. http://tribune.com.pk/story/293191/vaccine-nation-globally-supported-company-is-funding-fatal-polio-shots/
  8. http://pharmabiz.com/NewsDetails.aspx?aid=68352&sid=1
  9. http://www.occupycorporatism.com/the-shocking-truth-about-syrian-polio-resurgence…
  10. http://www.gavi.org/about/partners/bmgf/
  11. http://www.blogtalkradio.com/publicadvocate…
  12. http://www.oxforddictionaries.com/us/definition/american_english/hero
http://reseauinternational.net/edifiant-vaccins-linde-poursuit-fondation-bi…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 23:37 (2014)    Sujet du message: NSSM 200: LE PROGRAMME DE CONTRÔLE ET STERELISATION DE POPULATION DANS LE TIERS MONDE DE KISSINGER Répondre en citant

NSSM 200: LE PROGRAMME DE CONTRÔLE ET STERELISATION DE POPULATION DANS LE TIERS MONDE DE KISSINGER

Alors que tout cela est opérationnelle depuis des années sans qu'aucun gouvernement ou grande institution ne dise mot, de l'autre côté, vous avez des organisations humanitaires tels que : Vision Mondiale, Oxfam, Unicef et plusieurs autres toutes contrôlées par Caritas Internationalis qui a pied dans la plupart des pays, sous le couvert humanitaire. Ces organisations de "charité" font des levées de fonds à chaque année pour aider les enfants pauvres des pays du Tiers-monde, avec émissions de télé et images choquantes de ces petits enfants gros comme un clou, en train de mourir sur la terre sèche pour mieux nous faire ouvrir notre portefeuille. Ces fonds sont détournés vers d'autres activités supportant le Nouvel Ordre Mondial. Nous sommes dirigés par des bandits, des êtres immorales, qui considèrent les humains, sauf eux, comme étant digne de vivre.

samedi 11 octobre 2014

4 milliards de dollars alloués en 20 ans par les Etats-Unis au contrôle de la population et la stérilisation de populations dans le tiers monde. Quelle somme a-t-elle été allouée aux programmes d'amélioration de l'hygiène, de l'accès à la nourriture, à l'eau potable et à l'éducation par ces même mécènes? Et après on s'étonne que l'on voit apparaître Ebola pile-poil dans des des pays Afrique de l'Ouest à la fois à forte natalité et disposant d'importantes richesses minières...












Source: Fusion Hors série N° 3 (la lecture est plus confortable en version pdf)

Source trouver:Fawkes

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/10/nssm-200-le-programme-de-con…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 02:20 (2014)    Sujet du message: JOURNEE POUR L'ELIMINATION DE LA PAUVRETE : BAN APPELLE A POURSUIVRE LA LUTTE Répondre en citant

JOURNEE POUR L'ELIMINATION DE LA PAUVRETE : BAN APPELLE A POURSUIVRE LA LUTTE

Elimination de la pauvreté = quand ils sont tous morts, il n'y a plus de pauvres. Quant au salaire journalier, 1.25$, est ce qui était prévu dans leur agenda, il y a quelques années. Dans ce monde transformé, où tout est en mode destruction, cela va s'accentuer de manière draconnienne. Le monde des robots et du super-humain sont en plein expansion et remplacent de plus en plus les humains, ce qui est l'objectif prioritaire du programme de développement durable pour l'après-2015. Ils ont besoin d'un minimum d'esclaves. Pour le reste --- EXTERMINATION par tous les moyens.


Le lait et les produits laitiers peuvent améliorer la nutrition des plus pauvres dans le monde. Photo EADD/Neil Thomas/FAO

17 octobre 2014 – A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, le Secrétaire général des Nations Unies a réaffirmé vendredi la détermination de l'organisation à mobiliser ses partenaires pour renforcer la lutte collective contre l'extrême pauvreté et pour construire un monde sans laissés-pour-compte.

« Nous avons atteint avant l'échéance fixée l'objectif du Millénaire pour le développement qui visait à réduire de moitié la proportion de personnes vivant dans la pauvreté. Au moins 700 millions de personnes ont été arrachées à l'extrême pauvreté entre 1990 et 2010 », s'est félicité M. Ban dans son message pour la journée.

« C'est un formidable succès, mais il n'en reste pas moins que, dans les régions en développement, 1,22 milliard d'êtres humains vivent avec moins de 1,25 dollar par jour et 2,4 milliards avec moins de 2 dollars par jour », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a rappelé que depuis le début de la crise financière, les inégalités se sont encore creusées. La discrimination contre les femmes et les filles demeure une injustice flagrante qui prive toute l'action en faveur du développement de l'un de ses moteurs essentiels.

La persistance de la pauvreté et des préjugés peut, ainsi que l'écart démesuré entre l'opulence des uns et le dénuement des autres, fragiliser le tissu social et être source d'instabilité. Quand la pauvreté règne, l'humanité est prise au piège. Les vies ruinées par la pauvreté sont cruelles, dures et souvent courtes.

Alors que l'ONU et ses Etats membres mettent au point le programme de développement durable pour l'après-2015 et s'organisent pour faire face à la menace des changements climatiques, le Secrétaire général a souligné qu'il ne faut pas perdre de vue l'obligation la plus impérieuse : éliminer la pauvreté sous toutes ses formes.

« Il nous faut aussi en finir avec la marginalisation des pauvres. Leurs savoirs et leurs points de vue sont appelés à jouer un rôle décisif dans l'élaboration de solutions adaptées et pérennes », a affirmé M. Ban.

« Je demande instamment aux États Membres et à tous les partenaires de se mobiliser efficacement en vue d'éliminer la pauvreté et de construire pour tous un avenir viable, pacifique, prospère et équitable. Nous devons avoir pour dessein la prospérité de tous et non celle de quelques privilégiés », a-t-il ajouté.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=33551#.VERSoCc0h8E


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 02:25 (2014)    Sujet du message: GOV SOURCED WEBSITE PROVES END IS NEAR Répondre en citant

GOV SOURCED WEBSITE PROVES END IS NEAR



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=fAxj1Ub8hpw




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:09 (2016)    Sujet du message: A H1N1 - H7N9 - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA RELIGION MONDIALE ET L'ONU : SES VUES ET AGENDA SUR LE TRANSHUMANISME, CLONAGE, AGENDA DE DÉPOPULATION -> A H1N1 - H7N9 - LA PESTE BUBONIQUE - DOCUMENTS OFFICIELS ET + AUTRES PREUVES - DÉPOPULATION AGENDA (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 810, 11, 12  >
Page 7 sur 12

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com