LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 348, 49, 50
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 14:46 (2016)    Sujet du message: CORRUPT COPS BEGIN GUN CONFISCATION OF THE DECEASED, WAKE UP SHEEPLE U R NOT FREE Répondre en citant

CORRUPT COPS BEGIN GUN CONFISCATION OF THE DECEASED, WAKE UP SHEEPLE U R NOT FREE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=BdGRQB_iNww


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Déc - 14:46 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Jan - 15:45 (2017)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 2 AU 6 JANVIER 2017 Répondre en citant

REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 2 AU 6 JANVIER 2017

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 04:08 (2017)    Sujet du message: INDIA SET TO APPROVE UNIVERSAL BASIC INCOME Répondre en citant

INDIA SET TO APPROVE UNIVERSAL BASIC INCOME


© REUTERS/ Himanshu Sharma Business 02:37 05.01.2017

The Indian government is likely to introduce Universal Basic Income, a practice of paying every person a fixed sum of money as a means to stimulate the economy and improve the quality of life of its citizens, according to the concept’s leading proponent.

The Indian government is preparing a report documenting that a Universal Basic Income (UBI) is "feasible" and "basically the way forward," according to professor Guy Standing, a leading advocate for UBI, and the leader of the Basic Income Earth Network movement (BIEN).

Universal Basic Income, originally proposed by Thomas More in his 1516 book Utopia, and later endorsed by Thomas Paine, a founding father of the United States in 1796, is simply that every person in a city, state or country receives a fixed monthly payment, regardless of the person's gender, wealth, occupational status or voting history. The wealthy, the poor, the employed and the unemployed all receive the same sum from the government.

Proponents of the idea point out that people have natural right to receive food and other basic survival commodities, and that right must be guaranteed by the state. Moreover, UBI proponents observe that citizens are routinely forced to do what the market demands of them, instead of doing what they really want, be it art, education or other less-than profitable occupations.

A UBI guarantees that people will not be impoverished, will not go hungry, and will be protected from job loss due to automation and offshoring, and will also cut the need for many forms of social protection, including unemployment benefits. UBI opponents say that paying people money for nothing will eliminate a person's incentive to work. A 2016 poll in Switzerland, however, indicated that only 2 percent of potential UBI respondents would abandon work if they received a monthly amount. A UBI referendum in the wealthy country lost last year, as just 18% of Swiss voters were found to support the program.

Another concern routinely brought against UBI is immigration, and the potential for a free ride at the expense of working citizens. Some suggest that UBI payments be arranged not only inside the country of origin, but also in neighboring territories, as a means of countering illegal immigration.

The practice of implementing a Universal Basic Income has been tried in three pilot schemes in India, two in Madhya Pradesh, and a smaller effort in West Delhi, in close cooperation with Standing's BIEN organization. According to Standing's reports, welfare improved dramatically in the villages, "particularly in nutrition among the children, healthcare, sanitation, and school attendance and performance." But the positive social and psychological effects were even greater, a powerful result that the team did not foresee.

"The most striking thing which we hadn't actually anticipated is that the emancipatory effect was greater than the monetary effect. It enabled people to have a sense of control. They pooled some of the money to pay down their debts; they increased decisions on escaping from debt bondage. The women developed their own capacity to make their own decision about their own lives. The general tenor of all those communities has been remarkably positive," he reported.

Canadian Flag © Flickr/ Tony Webster Another Canadian Province to Implement Universal Basic Income The upcoming report by the Indian government is a direct result of these pilot schemes, and Standing says he is "very excited" about the successes. Standing recently returned from California, where he consulted on similar program that could be launched later this year. According to a December 17 New York Times article about a pilot Universal Basic Income program in Finland, the practice might be just the right solution to meet the global demands of increasing populations.

"The search has gained an extraordinary sense of urgency as a wave of reactionary populism sweeps the globe, casting the elite establishment as the main beneficiary of economic forces that have hurt the working masses. Americans' election of Donald J. Trump, who has vowed to radically constrain trade, and the stunning vote in Britain to abandon the European Union, have resounded as emergency sirens for global leaders. They must either update capitalism to share the spoils more equitably, or risk watching angry mobs dismantle the institutions that have underpinned economic policy since the end of World War II," according to the article.

 https://sputniknews.com/business/201701051049274425-india-universal-basic-income/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 04:12 (2017)    Sujet du message: ANOTHER CANADIAN PROVINCE TO IMPLEMENT UNIVERSAL BASIC INCOME Répondre en citant

ANOTHER CANADIAN PROVINCE TO IMPLEMENT UNIVERSAL BASIC INCOME


© Flickr/ Tony Webster US 03:36 09.12.2016

Prince Edward Island in Canada has passed a law to implement a Universal Basic Income pilot program on the tiny island province, beginning in 2017. Universal Basic Income (UBI) is a form of social security in which every citizen is afforded an unconditional sum of money, typically enough to provide themselves with basic needs. Proponents argue that it would eliminate poverty, increase economic growth, and reduce the bureaucracy of welfare systems. Critics claim UBI would decrease labor participation and cause major inflation.

As labor forces are threatened by mass unemployment as a result of increasing mechanization, many first-world nations have begun to flirt with the implementation of UBI. Tesla Motors CEO and futurism icon Elon Musk told CNBC in a November 2016 interview that there is a “pretty good chance” that developed nations will adopt UBI as mechanization-induced unemployment surges. A 2014 Pew Research study showed a near 50-50 split among technological and economic experts over whether advancing technology will led to a net increase, or decrease, in jobs.

Less-developed nations, including India and Kenya, are experimenting with UBI. Arvind Subramanian, chief economic advisor to the Indian government, told the Times of India that, “People are dragged into poverty due to droughts, declining agriculture opportunities, disease, and so on.” He called UBI a “safety net” that could replace the thousand-plus poverty-assistance programs that already exist in India.

Prince Edward Island lawmakers follow in the footsteps of Finland, the city of Utrecht in The Netherlands, and their fellow Canadian province of Ontario, in adopting a UBI pilot program.

Not everyone is in favor of UBI. A Swiss referendum on UBI was rejected by nearly 80 percent of the population. Had the bill passed, every Swiss citizen would have received a monthly sum of 2,500 Swiss francs (about $2,460).

Prince Edward Island is Canada’s smallest province, both by size and population. It also has Canada’s lowest per-capita GDP. Its three largest industries are agriculture, fishing, and tourism.

 https://sputniknews.com/us/201612091048343384-canada-province-universal-basic-income/



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 06:21 (2017)    Sujet du message: ALERT NEWS WATCH OLD WOMAN IN SWEDEN BECOMES THE LATEST VICTIM OF THE WAR ON CASH Répondre en citant

ALERT NEWS WATCH OLD WOMAN IN SWEDEN BECOMES THE LATEST VICTIM OF THE WAR ON CASH




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=6SRBgqgtuak


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 05:25 (2017)    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 9 AU 13 JANVIER 2017 Répondre en citant

LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 9 AU 13 JANVIER 2017 

http://jovanovic.com/blog.htm





Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 05:30 (2017)    Sujet du message: IT’S A RETAIL APOCALYPSE : SEARS, MACY'S AND THE LIMITED ARE ALL CLOSING STORES Répondre en citant

IT’S A RETAIL APOCALYPSE : SEARS, MACY'S AND THE LIMITED ARE ALL CLOSING STORES
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=BkL-sGopkcQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 04:00 (2017)    Sujet du message: LE PATRON DE JP MORGAN DEMANDE A F HOLLANDE DE SUPPRIMER TOUS LES DROITS AUX SALARIES S'IL VEUT QUE PARIS DEVIENNE UNE CITY ! / When Jamie Dimon Met François Hollande: Inside France’s Secret Plan to Lure Brexit Bankers Répondre en citant

LE PATRON DE JP MORGAN DEMANDE A F HOLLANDE DE SUPPRIMER TOUS LES DROITS AUX SALARIES S'IL VEUT QUE PARIS DEVIENNE UNE CITY !

ENGLISH :
When Jamie Dimon Met François Hollande: Inside France’s Secret Plan to Lure Brexit Bankers
http://www.wsj.com/articles/james-dimon-to-francois-hollande-loosen-labor-l…

Publié par wikistrike.com sur 10 Janvier 2017, 07:18am

Catégories : #Economie, #Politique intérieure


 Photo: Janie Dimon
 
Une info restée bien secrète: Jamie Dimon, chef exécutif de l'agence JP Morgan a joyeusement été reçu à l'Elysée par notre feu Président. Ce qu'il va lui lire dépasse la raison et pourrait faire aisément l'effet d'une bombe en France. L'écho de cette entrevue nous parvient d'outre-Atlantique, par l'intermédiaire du prestigieux  WSJ. (WS)
 
Voici ce que nous a appris le Wall Sreet Journal: « French President François Hollande met with J.P. Morgan Chase Chief Executive James Dimon in late October and asked how France could lure finance jobs away from London after Brexit. Mr. Dimon’s message was blunt: The chances that banks would move more employees to France were slim unless the country softens its strict labor laws. Mr. Hollande reassured Mr. Dimon that change would come. But it would happen under his successor, he said. »
 
Hollande a voulu savoir comment transformer Paris en City (capitale de la finance européenne) après que les Anglais aient voté pour le Brexit.
 
Réponse du démon Dimon: « Quand tu auras enlevé tous les droits aux salariés sur le sol français« .
 
Ce à quoi Hollande a acquiescé et promis à Dimon que les droits seront nettoyés sous le mandat du président suivant quel qu’il soit.

Chers lecteurs salariés, bien le bonjour à vous. Hollande vous a vendu, avant même de savoir qu’il ne se représenterait pas… Lire ici le WSJ pour le croire sachant que la nature même de l’article s’explique ici, lisez bien « The political climate in France, however, is a stark example of the hurdles facing banks and the political establishment. Bankers in London worry Ms. Le Pen, an anti-immigrant euroskeptic, could win the French presidential election this year. »

Je traduis: si ce n’est pas Melenchon ou Marine Le Pen qui seront élus, vous pourrez dire adieu à toutes les protections salariales restantes. L’avantage avec Fillon c’est qu’il est honnête: il a déjà prévenu qu’il remettra tout à zéro.

Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016

Lu sur les ME

http://www.wikistrike.com/2017/01/le-patron-de-jp-morgan-demande-a-f-hollan…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 05:24 (2017)    Sujet du message: PLUS DE 102,63 MILLIONS D'ETANUSIENS SANS EMPLOI, UN RECORD ! Répondre en citant

PLUS DE 102,63 MILLIONS D'ETANUSIENS SANS EMPLOI, UN RECORD !

Publié par wikistrike.com sur 9 Janvier 2017, 11:33am
Catégories : #Economie, #Social - Société



© Inconnu

Le nombre d'américains se trouvant hors de la population active (en dehors du marché du travail) vient d'atteindre un nouveau record au 31 décembre 2016, selon les nouvelles données sur l'emploi publiées ce vendredi 06 janvier 2017 par le département du travail américain (Bureau of Labor Statistics-BLS).

Le Département du travail américain (Bureau of Labor Statistics - BLS) rapporte ce vendredi 06 janvier 2017 que 95,102 millions d'américains (âgées de 16 ans et plus) n'étaient ni employés le mois dernier, ni en recherche active d'un emploi durant les quatre dernières semaines. 

Le nombre d'américains se trouvant en dehors du marché du travail a augmenté de 18.000 personnes sur le mois de décembre 2016 (424.000 sur les 2 derniers mois - Nov/Déc) et d'1,124 million par rapport au mois de décembre 2015, battant ainsi le record du mois de novembre 2016 qui s'élevait à 95,055 millions d'américains exclus du marché du travail (chiffre révisé en hausse à 95,084 millions). Le nouveau record est à présent de 95,102 millions d'américains se trouvant exclus du marché du travail au 31 décembre 2016 ( Not in labor force). Mais on peut pousser un peu plus loin encore la synthèse puisqu'il faut ajouter à ce nombre, les 7,529 millions d'américains officiellement déclarés au chômage (unemployed-Chiffre qui a lui aussi augmenté sur le mois de décembre 2016). 

En résumé: 95,102 + 7,529 = 102,631 millions d'américains se trouvent sans emploi au 31 décembre 2016. 

 

© Division of Labor Force Statistics

Ci-dessous, vous trouverez le graphique partagé généreusement par la Réserve Fédérale de Saint Louis sur le nombre d'américains âges de 16 ans et +, se trouvant en dehors de la population active au 31 décembre 2016 : NOUVEAU RECORD à 95,102 MILLIONS.



© Division of Labor Force Statistics

De plus, le taux de participation à la population active se situe à 62,7 % au 31 décembre 2016. Ce taux de participation à la population active n'a jamais été aussi bas depuis décembre 1977.

Ci-dessous, vous trouverez le graphique partagé généreusement par la Réserve Fédérale de Saint Louis sur le taux de participation à la population active: 62,7 % au plus bas depuis décembre 1977.



© Division of Labor Force Statistics

Avec autant d'américains exclus de la population active, il est légitime de s'interroger sur ce si faible taux de chômage de 4,7 % qui serait au plus bas depuis 9 ans et de cette soit disant situation de plein emploi ! 

Mais alors, quel serait le réel taux de chômage aux Etats-Unis ? 

Un graphique vaut parfois mieux qu'un long discours. Ce dernier est très intéressant puisqu'il vous montre le taux officiel basé sur l'indice U3 (l'officiel), on découvre aussi l'indice U6 utilisé par le BLS ( Bureau of Labor Statistic ) qui permet une mesure plus large des chiffres du chômage puisqu'il prend en compte certains chômeurs découragés ou à temps partiel cherchant malgré tout un emploi à plein temps. Enfin, nous avons l'indice utilisé par Shadowstats qui prend en compte quant à lui toutes les personnes exclues des statistiques.

Le taux de chômage serait de 22,7% au 31 décembre 2016 selon le site shadowstats de John Williams.



© Shadow Government Statistics, American Business Analytics & Research LLC

Comme vous le voyez, le taux de chômage aux Etats-Unis est situé entre 20 et 25 %. Qui a parlé de reprise aux Etats-Unis ? Quand on sait que les taux de chômage en Espagne ou en Grèce se situent « officiellement » dans les 22 % ou plus, il y a de quoi avoir froid dans le dos. 

Vous me direz certainement que vous le saviez, que cela n'apporte rien, ou que nous ne sommes pas mieux avec nos 9 millions de chômeurs « officieux », je vous répondrai simplement que tous les analystes se basent sur les chiffres officiels pour leur prévision, autant dire qu'avec un taux aussi biaisé ils ne risquent pas d'être au bout de leur surprise ! 

Olivier Delamarche - 02/01/17 :

typ1 a écrit:



Oui, en effet , il y a eu des emplois créés aux Etats-Unis depuis 2008 mais pour des gens de plus de 55 ans et non pas dans la catégorie 25-55 ans avec un taux de multi-emplois qui n'a jamais été aussi élevé à 8,170 millions d'américains qui ont plusieurs jobs parce que sinon, ils ne s'en tirent pas. On a aujourd'hui des gens qui ont perdu des boulots à temps complet et qui ont été ré-engagés à temps partiel et lorsque vous réembauchez la même personne à temps partiel parce qu'il a 3 boulots, vous le comptez comme 3 engagements... Ce qui est FAUX ! On a détruit des boulots qui étaient très bien payés dans l'industrie manufacturière et on en a engagé une pelleté, c'est monumental ce qui s'est passé, dans les restaurants et les bars. Et pour l'emploi, je continue, je persiste et je signe, il y a 102,5 millions d'américains qui sont sans emploi... ce qui représente 1/3 de la population américaine. Excusez moi mais je pense que c'est inquiétant. Et on a 50 millions d'américains qui sont au food stamps (Resto du cœur). 

Source vidéo



Olivier Delamarche - 9/04/13 : Marché de l'emploi US: « les chiffres sont truqués ! »


 
N'oubliez pas ce qu'a déjà expliqué Olivier Delamarche au sujet des américains que l'on sort de la population active... « A force de sortir les gens de la population active, Barack Obama va finir par obtenir un taux de chômage négatif. » Les taux négatifs sont à la mode actuellement... 

Jacques Attali - Août 2014 : Marché de l'emploi US: Le chômage est de 17 % aux Etats-Unis et non de 6 % 
 

 
  
 
  VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=jDCcM65CzfQ

ATTENTION !! Actuellement, les indices ne grimpent pas du fait de l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ou bien d'une embellie soudaine dans l'économie. Si les indices grimpent c'est parce qu'il n'y a plus qu'un seul acheteur que sont les banques centrales. Or malheureusement dans la vie réelle, la situation économique américaine n'arrête pas de se détériorer comme vous pourrez le constater ci-dessous. Alors remonter les taux dans de telles conditions et avec un monde endetté comme jamais il ne l'a été de toute l'histoire est suicidaire. 

Dessous, l'état de santé plus que chancelant de l'économie américaine :
 
Source BB

http://www.wikistrike.com/2017/01/plus-de-102-63-millions-d-etasuniens-sans-emploi-un-record.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Jan - 06:15 (2017)    Sujet du message: NOTRE DEBAT : EN NORMADIE, LE FRET MARITIME EST-IL EN PERIL? Répondre en citant

NOTRE DEBAT : EN NORMADIE, LE FRET MARITIME EST-IL EN PERIL?

16 Jan

Economie. Le trafic maritime vit une crise sans précédent qui commence à toucher l’économie locale, notamment la place portuaire du Havre avec les premiers licenciés suite à la faillite de l’armateur Hanjin.

https://i0.wp.com/www.paris-normandie.fr/documents/10157/0/580x395/0c0/0d0/…

Dans l’indifférence générale des professionnels portuaires, les 29 salariés de la représentation havraise de l’armateur Hanjin ont été licenciés juste avant Noël.

Pourtant, à l’échelle mondiale, la faillite de la compagnie sud-coréenne, l’une des dix plus importantes au monde, se révèle le symbole de la crise sans précédent que vit le transport maritime depuis 2010. « L’autre symbole de cette crise, c’est la course effrénée à l’armement des porte-conteneurs géants qui se sont multipliés ces dernières années », souligne Thibault Pelletier qui était le représentant du personnel au sein d’Hanjin au Havre.

Cette course au gigantisme pour réduire les coûts de transport, la financiarisation du secteur par des armateurs soucieux de gains rapides et le ralentissement de la croissance chinoise, ont dérégulé un secteur hors de contrôle, voué au libéralisme le plus effréné. Prochaine victime sur l’autel des restructurations en cours, le champion français CMA-CGM qui vient d’annoncer 60 suppressions de poste au Havre. « Dans notre cas, CMA-CGM profite de cette crise pour délocaliser des activités terrestres au Havre vers l’Inde », soupçonne Paul Golon, délégué CFDT de l’armateur français. Cette surcapacité de navires a fait chuter le taux de fret, ce qui amène la plupart des compagnies à naviguer à perte, à baisser leurs tarifs pour faire couler la concurrence entraînant chez tous des pertes colossales estimées à 5 milliards de dollars chez les multinationales du transport maritime en 2016. Aujourd’hui, le transport maritime ne parle plus que des alliances entre les géants asiatiques et européens pour partager les grandes lignes et rationaliser leurs frais généraux dont les salariés risquent bien d’être les variables d’ajustement. Cette incapacité notoire des professionnels du maritime à anticiper les évolutions économiques, à se contenter de gérer à court terme et de croire éternellement aux vertus du marché, semble pourtant être toujours de mise.

Jean-Louis Le Yondre, figure du monde portuaire havrais, président du syndicat des transitaires du Havre, se dit plus inquiet pour le port par les grèves à répétition du printemps dernier et la construction du canal Seine-Nord que par les restructurations des compagnies maritimes. « Le marché va s’autoréguler, c’est la loi du marché », affirme le chef d’entreprise, faisant fi de la crise des subprimes de 2008, de la montée des protectionnismes sous la pression des opinions publiques et de la relocalisation, que ce soit en Europe, aux Etats-Unis ou en Asie. « C’est malheureux pour les salariés, mais il fallait s’y attendre. » Pour Jean-Louis Le Yondre, les marchés émergents d’Afrique vont relancer la consommation qui fait défaut en Chine ou au Brésil. François Guérin, vice-président de l’UMEP (Union Maritime et Portuaire) juge de son côté que cette crise des armateurs est profonde et redistribue les cartes du transport maritime. « Les restructurations avec trois alliances de niveau mondial, risquent de changer le rapport de force en leur faveur. À nous et au port du Havre d’être à la hauteur. Heureusement que nous avons Port 2000, mais il faut plus avec la création de véritables dessertes ferroviaires et fluviales du Havre vers Paris. » Les salariés d’Hangin et dans une moindre mesure de CMA-CGM, ont bien compris qu’ils n’auraient aucun soutien de la part de la communauté portuaire, qu’elle soit patronale ou ouvrière. « C’est un peu chacun pour soi », soupire Pascal Golin de CMA-CGM. « Les compagnies maritimes sont mondialisées et les salariés sont isolés dans les ports du monde entier » explique Thibault Pelletier. « La faillite d’Hanjin est sans précédent dans le monde, mais au Havre, moins de trente salariés licenciés, ça ne compte pas… »

...

https://realinfos.wordpress.com/2017/01/16/notre-debat-en-normandie-le-fret…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Jan - 17:09 (2017)    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 16 AU 20 JANVIER 2017 Répondre en citant

LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 16 AU 20 JANVIER 2017

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 25 258
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 05:56 (2017)    Sujet du message: MONEY FOR NOTHING? FINLAND TRIALS BASIC INCOME SCHEME Répondre en citant

MONEY FOR NOTHING? FINLAND TRIALS BASIC INCOME SCHEME



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=qNit_qTosuA

A group of 2,000 unemployed people in Finland have just received their first payment from the state as part of a trial basic income scheme. For the next two years they will receive a guaranteed 560 euros a month ($597) tax-free, regardless of whether they find work or not. Ivor Bennett reports.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:20 (2017)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 348, 49, 50
Page 50 sur 50

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com