LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 747, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Sep - 15:11 (2012)    Sujet du message: LA GRÈCE SOUS LA DICTATURE DE LA TROÏKA DES BANKSTERS Répondre en citant

LA GRÈCE SOUS LA DICTATURE DE LA TROÏKA DES BANKSTERS



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=Fu3OhE3oSy4


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Sep - 15:11 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Sep - 04:23 (2012)    Sujet du message: $80 MILLION IN GOLD SAFE DEPOSIT BOX STOLEN! Répondre en citant

$80 MILLION IN GOLD SAFE DEPOSIT BOX STOLEN!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Rh352yxQbkk

People need to understand what was signed on March 16th, 2012. Obama signed the NDRP (National Defense Resources Preparedness Act). This Executive Order immediately “authorizes” the Government, during peace times (Section 102), to CONFISCATE ANY & ALL of your personal assets / property. This also includes food, gas, vehicles, medical supplys, guns and ammo, and yes even the clothes, homes and property. People better read and research the Patriot Act, NDAA, CISPA, NDRP. 1.4 billion in ammo 4 DHS

TheFlR3StOrM


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 04:20 (2012)    Sujet du message: ECONOMIC COLLAPSE BEGINS, PROPHECY, RADIATION & HAITI (WEEK 7 OF TRUNEWS IN 2010) Répondre en citant



ECONOMIC COLLAPSE BEGINS, PROPHECY, RADIATION & HAITI (WEEK 7 OF TRUNEWS IN 2010)

The Olympic ceremony of 2012 symbolized the end of the Old World Order. With the rebirth of the Phoenix and the New World Order, our world economy must first be destroyed. Although from 2010, this news parallels what is happening at this moment.

Week 7 of Trunews in 2010: Andy Gause on the economic inflation, Tamara Mariea on radiation, Stewart Dougherty on financial downturn, Kathie Klarreich on Haiti, and four prophetic speakers: Arnfield Cudal, Christopher Cone, Jim Showers, and Jim Haddock speak on various end time events.




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=60-51GTXpK8


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 14:00 (2012)    Sujet du message: DEUX MILLIONS DE SYRIENS N'ONT PAS D'AIDE ALIMENTAIRE, DÉPLORE L'UE Répondre en citant


DEUX MILLIONS DE SYRIENS N'ONT PAS D'AIDE ALIMENTAIRE, DÉPLORE L'UE

Mise à jour le mercredi 12 septembre 2012 à 0 h 16 HAE


 Un jeune Syrien à la frontière avec la Turquie le 27 août 2012. Photo : AFP/ARIS MESSINIS

Deux millions de Syriens sur les quelque trois millions qui auraient besoin d'aide alimentaire n'en obtiennent pas en raison des violences s'intensifiant et des reports du gouvernement dans la délivrance de visas aux travailleurs humanitaires, a déploré mardi la responsable de l'Union européenne chargée de l'aide internationale.

Kristalina Georgieva a exhorté la Syrie à délivrer davantage de visas, et a incité la communauté internationale à accentuer la pression sur le gouvernement et l'opposition afin que les conventions dans un tel conflit soient respectées - la protection des civils, des ambulances, l'évacuation des blessés, l'accès des travailleurs humanitaires, et des voies de sortie sécuritaires pour les gens qui veulent quitter le pays.

Elle a soutenu aux médias, après une rencontre avec le directeur général de l'UNICEF Anthony Lake, que contrairement à ce qui avait prévalu dans d'autres conflits, les combattants n'ont pas accordé une « pause humanitaire » afin de permettre aux civils de quitter et aux blessés d'être escortés hors du secteur, dénonçant une pression internationale déficiente.

Aussi, alors que la guerre s'intensifie, a-t-elle ajouté, davantage de gens sont repoussés hors de leurs quartiers, sans endroit en sol syrien pour fuir les combats. Ceux-ci tentent alors de partir vers d'autres pays.

Le gouvernement estime que 1,2 million de Syriens sont déplacés à l'intérieur du pays, et l'ONU estime à plus de 250 000 le nombre de réfugiés en Jordanie, en Turquie, au Liban et en Irak.

Le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a ainsi fait savoir mardi que le nombre de réfugiés syriens réclamant son aide atteignait désormais un quart de million de personnes.

Le porte-parole de l'agence Adrian Edwards a indiqué que 253 106 personnes se sont inscrites à titre de réfugiés syriens ou attendent de pouvoir le faire. M. Edwards a précisé aux médias, mardi, à Genève, qu'il y en avait 85 197 en Jordanie, 78 431 en Turquie, 66 915 au Liban et 22 563 en Irak.

Les autorités reconnaissent toutefois que le nombre de réfugiés syriens est probablement encore plus élevé, puisque des dizaines de milliers d'autres n'auraient pas encore été répertoriés.

M. Edwards a affirmé que les réfugiés faisaient état d'attaques aériennes et à l'artillerie dans les villages et les villes près de la frontière avec la Jordanie.

Des organisations et militants affirment que jusqu'à 23 000 personnes ont été tuées en Syrie depuis un soulèvement populaire en mars 2011 contre le régime du président Bachar Al-Assad.

Associated Press

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/09/12/001-millions-syriens-besoin-aide-alimentaire-union-europenne.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 14:05 (2012)    Sujet du message: GRÈVES ET MANIFESTATIONS CONTRE LA FLAMBÉE DES PRIX EN CISJORDANIE Répondre en citant


GRÈVES ET MANIFESTATIONS CONTRE LA FLAMBÉE DES PRIX EN CISJORDANIE

Mise à jour le lundi 10 septembre 2012 à 20 h 20 HAE


Des manifestants à Bethléem brandissent une pancarte sur laquelle est écrit : « Dégage Fayyad » Photo : AFP/MUSA AL-SHAER

Des manifestations et grèves ont touché lundi tous les grands centres urbains de la Cisjordanie, de Jénine dans le nord à Hébron dans le sud, où des incidents ont eu lieu.

Les protestataires dénoncent la flambée des prix et l'incapacité de l'Autorité palestinienne à verser l'intégralité des salaires de dizaines de milliers de fonctionnaires palestiniens.

Les chauffeurs des transports en commun ont bloqué les routes, certains magasins ont fermé, tandis que des jeunes incendiaient des pneus. C'est la plus grande manifestation de mécontentement populaire que l'Autorité palestinienne ait dû affronter en 18 ans d'histoire.

« Plus personne n'a les moyens de vivre, excepté les gros responsables », expliquait lundi Sami Saleh, un chauffeur de taxi de 57 ans, qui faisait partie des centaines de manifestants. « On doit faire faire pression sur ce gouvernement pour qu'il change. »

Pendant qu'il parlait, des jeunes enflammaient des pneus derrière lui en hurlant, bloquant la route principale reliant Ramallah à Jérusalem.

Certains manifestants réclamaient la démission de Salam Fayyad, respecté internationalement notamment pour s'être attaqué à la corruption publique.

D'autres protestataires réclament des aides publiques pour les produits de première nécessité, comme les aliments et le carburant, et demandent un salaire minimum, ainsi que l'annulation d'un accord commercial avec Israël.

À Hébron, les manifestations ont dégénéré. Des protestataires ont brisé des vitres et tenté de prendre d'assaut un bâtiment municipal, avant des heurts avec les forces de police.

Les policiers ont frappé certains manifestants et dispersé la foule par des jets de gaz lacrymogènes. Au bout d'une heure, les violences ont cessé.

Les manifestations de protestation contre les prix et l'absence de rémunération des fonctionnaires prennent de plus en plus d'ampleur ces derniers jours.

Aucun blessé n'était signalé dans l'immédiat. Mais les violences revêtent une signification particulière, puisqu'elles sont dirigées vers le gouvernement palestinien. Habituellement, les Palestiniens réservent leur colère pour dénoncer Israël.

Beaucoup tiennent pour responsable le premier ministre palestinien Salam Fayyad, qui explique que les États-Unis et plusieurs pays arabes n'ont pas versé l'aide promise, creusant un gouffre dans le budget de l'Autorité palestinienne.

Cela fait des mois que les salaires des fonctionnaires n'ont pu être versés dans leur totalité.

Le gouvernement reconnaît son impuissance

Une porte-parole de Salam Fayyad a souligné que le gouvernement palestinien avait les mains liées, faute de liquidités. « Il n'y a pas de solutions magiques », résumait Nour Oudeh. L'Autorité palestinienne souffre depuis des mois d'un manque de liquidités. Selon des responsables du ministère des Finances, les donateurs doivent 1,2 milliard de dollars d'aide, dont 200 millions de soutien des États-Unis, qui avait été promise.

Le budget annuel est fixé à près de 4 milliards de dollars, dont la moitié sert à rémunérer les 154 000 fonctionnaires, selon l'économiste Samir Abdullah.

Les manifestations palestiniennes ne sont pas sans rappeler celles qui ont donné naissance au mouvement du printemps arabe et qui ont mené au départ des dictateurs qui régnaient d'une main de fer sur la Tunisie, l'Égypte, la Libye et le Yémen.

Bien qu'aucun signe ne tende à démontrer que les rassemblements ont atteint la même ampleur, ils demeurent néanmoins les plus importants que l'Autorité palestinienne ait dû affronter en 18 ans d'histoire.

À Hébron, environ 50 hommes ont lancé des chaussures en direction d'une affiche de Salam Fayyad sur laquelle était écrit « Dégage, Fayyad ». Ils ont ensuite arraché l'affiche et l'ont piétinée avant d'y mettre le feu.

Associated Press

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/09/10/012-manifestations-greve-cisjordanie.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 14:11 (2012)    Sujet du message: L'ARGENTINE AU BORD DE LA CRISE Répondre en citant

 
L'ARGENTINE AU BORD DE LA CRISE

Après des années fastes, l'Argentine est au bord de la crise économique.

VIDÉO : http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#idMedia=undefined&lang…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 23:12 (2012)    Sujet du message: OBAMA: SUBSTANCE ABUSERS CAN'T OWN FIREARMS Répondre en citant



OBAMA: SUBSTANCE ABUSERS CAN'T OWN FIREARMS

Breaking News |September 12, 2012 | 

(Susanne Posel) The Obama Administration through the Justice Department has given the Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives (ATF) the authority to “seize and administratively forfeit property involved in controlled-substance abuses.” In effect: those who are convicted of crimes involving alcohol and/or substance abusers will have their right to bear arms revoked.

By misuse of the civil-forfeiture doctrine, constitutional rights can be circumvented while the owner of the property will have it taken without recourse.

In 2010, the Department of Justice published that document entitled, “Investigating Terrorism and Criminal Extremism” wherein the definition of “constitutionalist” is reworked to reflect a “generic term for members of the ‘patriot’ movement. It is now often used to refer to members of the sovereign citizen or common law court movement. Sometimes the word ‘constitutionalist’ is also used.”

This document attempts to down play the term New World Order by explaining it as a term “used by conspiracy theorists to refer to a global conspiracy designed to implement worldwide socialism.” This ideal is “targeted by right-wing extremists” as bad, yet those types are afraid that “Jewish people ultimately [will] control the world.”

The FBI surmises that “Sovereign citizens are anti-government extremists who believe that even though they physically reside in this country, they are separate or ‘sovereign’ from the United States. As a result, they believe they don’t have to answer to any government authority, including courts, taxing entities, motor vehicle departments, or law enforcement” and that these citizens are a domestic terror threat.

Last month, Brian Loftus, member of Oathkeepers, was unduly harassed for purchasing “a few boxes of ammunition.”

Former US Marine Brandon Raub was indefinitely detained in a VA psychiatric hospital for speaking out against the US government on Facebook.

Raub’s attorney, John Whitehead of the Rutherford Institute, has stated that he is receiving correspondence from people across America that report that US veterans are being detained in psychiatric hospitals for speaking out against the US government.

Because of the Department of Homeland Security report entitled Rightwing Extremism, the US government is coming after US veterans; decrying them as domestic terrorists, extremists and white supremacists.

In July of this year, Obama vowed to “curb violence in American cities, including reasonable restrictions on gun ownership.”

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_XGSp6Hd7vM

As a Senator, Obama supported and pushed for anti-gun legislation. He admonished Congress back then as being “slow to act” on the issues he felt were an imperative.

During the Fast and Furious scandal it was revealed that the ATF was exposed in emails to have been part of the covert operation that was designed to justify a new gun regulation called “Demand Letter 3” that would require gun shops and owners to report sales of multiple gun sales to individuals.

In the speech to the National Urban League, Obama eluded to the US government defining and declaring who is mentally stable enough to have the right to gun ownership.

Psychiatric doctors have seen money in the words of Obama and are rallying to claim that supporting the 2nd Amendment is tantamount to having a mental disorder.

Some psychiatrists are asserting that there needs to be a national healthcare approach to the issue of allowing the 2nd Amendment to stand.

Propaganda studies into gun ownership claim that alcohol abuse causes the likelihood of gun-related violence to rise, according to Dr. Garen Wintemute, professor of emergency medicine at the Prevention Research Program.

Banning assault weapons would control the amount of rounds a person could shoot, while the police officers would still be allowed to tout automatic pistols. By restricting gun sales to include minor misdemeanors as well as convicted felons, 40% of gun sales would be curbed. And with the classification of gun support as a mental disorder, more control could be placed on who ultimately can own a gun.

http://govtslaves.info/obama-substance-abusers-cant-own-firearms/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 18:04 (2012)    Sujet du message: LA FAIM RÔDE AU ZIMBABWE, FRAPPÉ PAR LA SÉCHERESSE Répondre en citant

LA FAIM RÔDE AU ZIMBABWE, FRAPPÉ PAR LA SÉCHERESSE

édité par:Caroline Albert
14/09/12 - 12h25 Source: afp.com© afp.



Connie Garandemo, une pauvre paysanne, ne mange pas tous les jours à sa faim depuis que la sécheresse s'est abattue sur le Zimbabwe, jadis grenier à blé de l'Afrique australe, réduisant sa récolte à trois petits seaux de céréales.
© afp.© afp.© afp.

"Nous ne mangeons que deux repas par jour, une fois le matin, puis le soir", se désole cette mère de deux enfants de la région de Buhera (sud-est). La famille cultive une petite parcelle dans le village de Garisanai. Mais en raison de l'irrégularité des pluies l'an dernier, la récolte de la famille s'est réduite à trois seaux d'un petit grain connu localement sous le nom de runinga, qui ressemble au sésame. Les Garandemo ont été forcés de troquer trois dindes, sur les six qu'ils avaient, contre six sacs de maïs, raconte-t-elle.

Au moins 1,6 millions de Zimbabwéens vont avoir besoin d'une aide alimentaire cette saison, selon le Programme alimentaire mondial des Nations unies au Zimbabwe. Les experts expliquent la disette par l'irrégularité des précipitations et des périodes de sécheresse, un accès insuffisant aux semences et aux engrais, une réduction de la superficie ensemencée, de mauvaises pratiques agricoles et une insuffisante diversification des cultures. 

Réforme agraire inadaptée

Riches de terres fertiles, le Zimbabwe a souffert de la réforme agraire du début des années 2000, qui a fait plonger la production agricole: la plupart des exploitations appartenant aux fermiers blancs ont été saisies et attribuées à des Noirs sans terre qui n'avaient en général ni les compétences ni les moyens pour les grandes cultures, et n'ont reçu que peu de soutien du gouvernement. Les autorités zimbabwéennes, quant à elles, blâment les conséquences des changements climatiques.

Le petit déjeuner de la famille Garandemo se résume à des papayes mûres, bouillies et salées. Pour le dîner, du sadza, une bouillie de maïs épaisse, servie avec des légumes bouillis, feuilles de citrouille ou kale, un chou vert populaire au Zimbabwe. "Je suis sous antirétroviraux et il me faudrait au moins trois repas par jour", soupire cette paysanne de 43 ans. Aux pires moments, la famille n'a pu s'offrir qu'un seul repas par jour, et les enfants ont dû rater l'école, souligne Connie.

Kennedy, le mari, fait des petits boulots aux alentours et se fait payer en grain ou en vêtements usagés. "Lui aussi vit avec le VIH, mais il n'a pas d'autre choix que de s'en aller pendant parfois des semaines pour chercher du travail, pour qu'on puisse manger", dit sa femme. 

Les puits sont à sec

Le chef du village Jaison Zinanga explique que la pénurie alimentaire est désormais un phénomène récurrent dans la région, et que ses sujets viennent souvent mendier de la nourriture, alors qu'il a lui-même du mal à nourrir sa propre famille. "Des gens viennent me demander de la nourriture. J'aide quand je peux. Parfois, je les emmène chez le conseiller local ou le chef supérieur pour leur demander de trouver des donateurs".

"La situation est grave. Les puits sont à sec, si bien que les gens ne peuvent pas faire pousser leur propre nourriture." Certaines organisations humanitaires ont creusé des puits, mais il y en a peu, et ils sont loin. La disette touche de vastes étendues au sud-sud-est et au nord du pays. Sa gravité a poussé le Programme alimentaire mondial (PAM) à débuter ses distributions aux régions défavorisées plus tôt que d'habitude.

"Ces dernières années, le programme (de distribution de l'aide) a débuté en octobre et s'est poursuivi jusqu'en mars. Cette année, en raison de l'aggravation de la situation, nous allons commencer plus tôt en septembre", a indiqué la porte-parole du PAM Victoria Cavanagh.

Situation désastreuse

"Nous avons l'intention de répondre aux besoins croissants de la population grâce à une distribution alimentaire en nature et des transferts d'argent dans les zones touchées", dit-elle. Dès juin, des envoyés de l'agence onusienne avaient constaté "des greniers vides, des ventes d'animaux par désespoir et la réduction du nombre de repas pris chaque jour", y voyant "une situation désastreuse".

Mais il manque près de 90 millions de dollars au PAM, près des trois quarts de la somme nécessaire pour venir en aide aux Zimbabwéens qui auront faim d'ici mars 2013. "Nous discutons toujours avec nos donateurs", a précisé Mme Cavanagh.

 http://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Environnement/article/detail/1501038/2012/09/14/La-faim-rode-au-Zimbabwe-frappe-par-la-secheresse.dhtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 19:55 (2012)    Sujet du message: CONFÉRENCE SUR LE DÉSARMEMENT : LES ÉTATS À RÉSOUDRE LES PROBLÈMES SÉCURITAIRES EN COMMUN Répondre en citant



CONFÉRENCE SUR LE DÉSARMEMENT : LES ÉTATS À RÉSOUDRE LES PROBLÈMES SÉCURITAIRES EN COMMUN


Sculpture symbolisant le désarmement devant le siège de l'ONU à New York.


13 septembre 2012 – La Conférence sur le désarmement de l'ONU a conclu sa session jeudi à Genève, sans arriver à sortir de l'impasse dans laquelle elle se trouve, notamment sur le dossier du traité des matériaux fissiles. La Haut-Représentante pour les affaires de désarmement de l'ONU Angela Kane a exhorté les États membres à poursuivre les efforts pour accomplir des progrès en rappelant que la sécurité des nations ne dépend pas seulement de la force militaire.

« La sécurité nationale est liée à la sécurité des pays voisins, ainsi qu'à la sécurité régionale et mondiale. La reconnaissance de cette indivisibilité de la sécurité est le premier pas, et le plus crucial, en faveur des intérêts communs », a estimé Mme Kane.

Établie en 1979, la Conférence sur le désarmement compte actuellement 65 États Membres. Son principal objectif est de faire cesser la course aux armes nucléaires et de promouvoir le désarmement nucléaire, ainsi que d'enrayer la course aux armes spatiales.

Depuis sa création, la Conférence a produit des instruments juridiques de désarmement de grande importance tel que le Traité de non-prolifération des armes nucléaires, la Convention sur les armes chimiques et le Traité d'interdiction totale des essais nucléaires.

Au cours des dernières années, la Conférence s'est toutefois avérée incapable de résoudre les différends entre ses membres, compromettant la réalisation de ses objectifs premiers.

« Le monde fait face à de nouveaux risques et défis sécuritaires communs. Si nous parvenons à gérer le désarmement, nous serons en mesure de créer une plateforme d'action commune pour résoudre les problèmes », a déclaré Mme Kane dans son discours de clôture de la session.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=28932&Cr=désarmement&Cr1=


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 22:13 (2012)    Sujet du message: TURN IN GUNS EMERGENCY ALERT! UN SET TO BAN CIVILIAN GUN OWNERSHIP Répondre en citant

TURN IN GUNS EMERGENCY ALERT! UN SET TO BAN CIVILIAN GUN OWNERSHIP
 
Alex Jones
Infowars.com
July 14, 2012



The original advisory opinion was requested by the World Health Organization in 1993. (Photo credit: Wikipedia)

The United Nations’ agenda for disarmament goes beyond the rhetoric the UN Arms Trade Treaty being debated in New York this month. The globalists want a total weapons ban– so they can kill innocents without opposition from the local populations. Crime rates soar wherever guns have been taken away– it is simple victim disarmament arithmetic. Look at all the uncovered martial law revelations: Troops have been trained to confiscate guns inside America (and it actually happened after Hurricane Katrina), while the politicians have been priming the nation to grudgingly accept new firearms restrictions.

See Aaron Dykes’ video analysis of the UN Arms Trade Treaty: Proof: UN Plans To Ban American Guns

Reason.com: Controlling Guns, Controlling People

A new history shows how gun control goes hand in hand with fear of black people—and The People.

Read more : http://tatoott1009.com/2012/07/17/emergency-alert-un-set-to-ban-civilian-gun-ownership/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 01:58 (2012)    Sujet du message: L'IMPORTATION D'ARMES, UN « PÉCHÉ GRAVE » Répondre en citant

L'IMPORTATION D'ARMES, UN « PÉCHÉ GRAVE »

Exhortation du pape à favoriser la PAIX

A. Bourdin

ROME, vendredi 14 septembre 2012 (ZENIT.org) – Pour mettre fin à la violence et à la guerre au Moyen-Orient, « l’importation d’armes doit cesser », a estimé Benoît XVI, dans son échange avec les journalistes pendant le vol de Rome au Liban, ce vendredi 14 septembre 2012 : « sans armes, la guerre ne pourrait pas continuer », a-t-il ajouté. Il voit dans l’importation d’armes dans les régions en conflit comme un « péché grave ».

Le pape a en effet, selon son habitude pendant un long voyage, tenu une conférence de presse à bord de l’Airbus 320 de l’Alitalia, au cours du vol qui a duré quelque 3h15 entre Rome et Beyrouth.

Affirmant qu’il n’avait « jamais envisagé » d’annuler le voyage en raison de la situation difficile de la région, Benoît XVI a souligné : « Le but de ma visite est une invitation au DIALOGUE et à la PAIX ».

« Je sais que, la situation devenant plus compliquée, il est encore plus nécessaire d'offrir un signe d'encouragement et de solidarité fraternelle », a souligné le pape. Il souhaite que son voyage apporte « un réel service à la PAIX et aux gens d'ici ».

Il a également appelé à « influencer l’opinion publique », et « presser les politiciens » afin qu’ils s’attèlent à ce problème « de toutes leurs forces et en usant tous les moyens possibles, pour travailler avec créativité pour la PAIX et contre la violence ».

Une falsification de la religion

Pour le pape, le fondamentalisme constitue « toujours une falsification de la religion » et il est à l’opposé du « sens de la religion qui est, au contraire, une invitation à partager la paix de Dieu dans le monde entier ».

Le pape encourage « l'engagement de l'Eglise et des religions » à « procéder à la purification de ces tentations, pour éclairer les consciences et essayer de donner à chacun une image claire de Dieu ».

Il insiste sur la formation des consciences: « Nous devons tous nous respecter les uns les autres. Chacun de nous est une image de Dieu (…). Le message fondamental de la religion doit aller contre la violence qui est une falsification, comme le fondamentalisme, il doit éduquer, éclairer et purifier la conscience pour promouvoir le DIALOGUE, la RÉCONCILIATION et la PAIX ».

Pour ce qui est du « printemps arabe », le pape salue ce « désir de davantage de démocratie, plus de liberté », de « plus de coopération » et d’une « nouvelle identité arabe », surtout de la part des jeunes, « une population culturellement et professionnellement plus instruite, de jeunes qui veulent davantage de participation à la vie politique et sociale » : « Ce cri de liberté est un progrès positif qui a été aussi salué par les chrétiens ».

Il souhaite que « ce cri vital et positif pour la liberté » ne fasse pas oublier « une dimension fondamentale de la liberté, qui est la tolérance de l'autre » : « Le fait est que la liberté humaine est toujours une liberté partagée, qui ne peut grandir qu’à travers le partage, la solidarité et la coexistence pacifique avec certaines règles ».

Favoriser une vraie liberté

Il recommande que « le désir de liberté aille dans le sens de la vraie liberté et n’oublie pas la tolérance et la réconciliation qui sont des éléments essentiels pour la liberté ».

Le pape encourage le « vivre ensemble » et une conception de la liberté qui exclue la « domination » sur l’autre: « Le printemps arabe nécessite lui aussi un renouvellement dans cette histoire vieille de plusieurs siècles. Les chrétiens et les musulmans ont construit ces terres et doivent vivre ensemble. Je crois aussi qu'il est important (…) de faire tout ce qui est possible pour que la liberté soit correctement conçue et corresponde à un plus grand DIALOGUE plutôt qu’à la domination de l'un sur l'autre ».

Des signes visibles de solidarité

Le pape a identifié la condition pour que cesse l’émigration: « la fin de la guerre et de la violence ». Il suggère de « diffuser un message de PAIX, insister sur le fait que la violence ne résout jamais les problèmes et renforcer les efforts de PAIX ».

Il souligne l’importance du travail des journalistes « car ils peuvent beaucoup aider à montrer combien la violence détruit plutôt que de construire, qu’elle n’est d’aucune utilité à personne ».

Il relève aussi l’efficacité des « gestes chrétiens », des « journées de prière pour le Moyen-Orient, pour les chrétiens et les musulmans ».

Surtout, pour mettre fin à la guerre, il faut arrêter le trafic des armes, qui constitue « un péché grave » : « L’importation d’armes doit cesser : sans armes, la guerre ne pourrait pas continuer. Au lieu d’importer des armes, ce qui est un péché grave, nous devrions importer des idées, la PAIX et la créativité ».

Le pape recommande aussi de « rendre visible le respect mutuel des religions, le respect de l’homme comme création de Dieu et l’amour du prochain comme élément fondamental de toutes religions ». Il conclut en encourageant des « signes visibles de solidarité ».

http://www.zenit.org/article-31845?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 16:40 (2012)    Sujet du message: DHS PURCHASES 200 MILLION MORE ROUNDS OF AMMUNITION Répondre en citant

DHS PURCHASES 200 MILLION MORE ROUNDS OF AMMUNITION

 
Additional purchase includes bullets designated for snipers

Paul Joseph Watson
Infowars.com
Tuesday, September 18, 2012


Following controversy over its purchase of around 1.2 billion bullets in the last six months alone, the Department of Homeland Security has put out a new solicitation for over 200 million more rounds of ammunition, some of which are designated to be used by snipers. 
 


A series of new solicitations posted on the FedBizOpps website show that the DHS is looking to purchase 200 million rounds of .223 rifle ammunition over the next four years, as well as 176,000 rounds of .308 caliber 168 grain hollow point boat tail (HPBT) rounds in addition to 25,000 rounds of blank .308 caliber bullets. 
 
As James Smith over at the Prepper Podcast website highlights, “It is the type of ammunition and not necessarily the quantity that is troubling.” 
 
Smith points out that the DHS’ acquisition of .308 rounds is of concern because they are set to be used by well-trained snipers. 

“All of the sniper grade ammunition is being used by trained, or in-the-process-of-being-trained snipers,” writes Smith, noting that the math adds up to 135,384 potential kills for the snipers to make, using the 176,000 rounds of ammunition, basing the figures on the fact that United States Army and Marine Corps snipers in the Vietnam War expended 1.3 rounds of ammunition for each claimed and verified kill. 
 
As this police training website documents, .308 caliber 168 grain bullets are the ammunition of choice for experienced law enforcement snipers. 
 
The number of bullets purchased by the DHS now adds up to a staggering 1.4 billion over the last six months alone. Although all those bullets won’t be delivered at once, the DHS’ commitment to purchasing such an arsenal of ammo is both worrying and ironic given that Americans are being harassed and treated with suspicion for buying a couple of boxes of ammo at their local gun store. 
 
Following a barrage of questions about why the federal agency has purchased so many bullets, the DHS has refused to respond and even gone to the lengths of censoring information relating to solicitations for ammunition. 

The DHS’ decision back in March to purchase of 450 million rounds of .40-caliber hollow point bullets that are designed to expand upon entry and cause maximum organ damage prompted questions as to why the federal agency required such powerful bullets and in such large quantities merely for training purposes. 

This was followed up by a more recent order for a further 750 million rounds of assorted ammunition, including bullets that can penetrate walls.


The mainstream media responded to the controversy by focusing on a purchase of 174,000 bullets by the Social Security Administration while completely ignoring the fact that the DHS had purchased well over a billion rounds. 

Although the Associated Press and other media outlets dismissed concerns over the federal government purchasing large quantities of ammunition as paranoia, the fact that the DHS is preparing for civil unrest cannot be denied. 

Having recently acquired riot gear, the DHS also purchased a number of bullet-proof checkpoint booths that include ‘stop and go’ lights. 

Last year, Department of Homeland Security chief Janet Napolitano directed ICE to prepare for a mass influx of immigrants into the United States, calling for the plan to deal with the “shelter” and “processing” of large numbers of people. 
 
The U.S. Army has also been preparing for domestic disorder. 
 
A recently leaked US Army Military Police training manual for “Civil Disturbance Operations” outlines how military assets are to be used domestically to quell riots, confiscate firearms and even kill Americans on U.S. soil during mass civil unrest. 
 
On page 20 of the manual, rules regarding the use of “deadly force” in confronting “dissidents” are made disturbingly clear with the directive that a, “Warning shot will not be fired.”


The manual includes lists of weapons to be used against “rioters” or “demonstrators,” including “antiriot grenades.” It also advises troops to carry their guns in the “safe port arms” stance, a psychological tactic aimed at “making a show of force before rioters.” Non-lethal weapons and water cannons are also included.


********************* 
Paul Joseph Watson is the editor and writer for Prison Planet.com. He is the author of Order Out Of Chaos. Watson is also a regular fill-in host for The Alex Jones Show and Infowars Nightly News. 
http://www.infowars.com/dhs-purchases-200-million-more-rounds-of-ammunition/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 16:43 (2012)    Sujet du message: ECROULEMENT ECONOMIQUE : LES FORCES ARMEES DU PORTUGAL – PAYS DUREMENT TOUCHE PAR LES MESURES D’AUSTERITE - EXIGENT LA DEMISSION DU 1er MINISTRE !!! Répondre en citant

ECROULEMENT ECONOMIQUE : LES FORCES ARMEES DU PORTUGAL – PAYS DUREMENT TOUCHE PAR LES MESURES D’AUSTERITE - EXIGENT LA DEMISSION DU 1er MINISTRE !!!



Chers amis,

Nous voici donc aux ultimes limites de la crise économique… C’est en tout cas le cas au Portugal.

LA POPULATION DU PORTUGAL, DUREMENT TOUCHÉE PAR LES MESURES INFECTES D’AUSTÉRITÉ ÉCONOMIQUES - ET CE BIEN QU’ELLE SOIT INNOCENTE DANS LES CAUSES DE LA CRISE - , SOUFFRE À PRÉSENT DE MANIÈRE INSUPPORTABLE.

C’EST À TEL POINT QUE LES FORCES ARMÉES DU PORTUGAL ONT EXIGÉ LA DÉMISSION DU SINISTRE PREMIER MINISTRE !

Le Portugal est donc peut-être sur le point de connaître une RÉVOLUTION qui, SI la population gagne ET reste prudente et vigilante, pourrait déboucher sur un système plus juste.

Sans cette Révolution, évidemment, le peuple portugais crèvera dans la misère.

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT, AMIS PORTUGAIS ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m'a signalé cet article !


Source :
http://www.wikistrike.com/article-les-forces-armees-portugaises-demandent-la-demission-du-premier-ministre-110297961.html

Mercredi 19 septembre 2012

LES FORCES ARMEES PORTUGAISES DEMANDENT LA DEMISSION DU PREMIER MINISTRE !

DANS UN COMMUNIQUE OFFICIEL EN DATE DU 17 SEPTEMBRE 2012, LES FORCES ARMEES PORTUGAISES DEMANDENT LA DEMISSION IMMEDIATE DU PREMIER MINISTRE PORTUGAIS PEDRO PASSOS COELHO. A SUIVRE!

LE PORTUGAL EST DANS UNE SITUATION ECONOMIQUE CATASTROPHIQUE, BIEN PIRE QUE L'ESPAGNE QUI EST DEJA DANS LE GOUFFRE.

Ghisham Doyle pour WikiStrike

Communiqué ici ou ci-dessous
http://www.apracas.pt/home/menu/comun/2012/com_20120917_08_dir.pdf

  
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 18:59 (2012)    Sujet du message: SYRIE : BENOÎT XVI PLAIDE POUR LE SILENCE DES ARMES Répondre en citant





SYRIE : BENOÎT XVI PLAIDE POUR LE SILENCE DES ARMES

Un appel au désarmement mondial des citoyens. Le problème est que seul les forces policières/militaires ..... et milices auront le droit de posséder des armes, afin de maintenir leur emprise sur les peuples. C'est ce qu'ils appellent maintenir la PAIX. Voyez comment on tente de nous convaincre de l'importance de ce désarmement, alors que c'est un piège béant pour asseoir leur emprise sur les nations. Regardez toute cette destruction dans le monde. Ce ne sont pas les citoyens qui font le grabuge partout, mais bien tous ces groupes qui travaillent pour ces grands de ce monde et Rome, avec son immense pouvoir qu'il s'est octroyé.  

« Pourquoi tant d'horreurs? Pourquoi tant de morts ? »

A. Bourdin

ROME, dimanche 16 septembre 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI en appelle à la Communauté internationale pour que s’instaure « le silence des armes et l’arrêt de toute violence » en Syrie en interrogeant : « Pourquoi tant d’horreurs? Pourquoi tant de morts ? »
Il en appelle aussi aux pays arabes « afin qu’en frères, ils proposent des solutions viables qui respectent la dignité de chaque personne humaine, ses droits et sa religion ».

Au terme de la messe de ce dimanche, 16 septembre, à Beyrouth, sur le front de mer, le pape a en effet introduit la prière mariale de l’angélus par cet appel, alors que la guerre civile a fait des dizaines de milliers de morts.

« Qui veut construire la paix doit cesser de voir dans l’autre un mal à éliminer », insiste le pape qui place toute la région sous la protection maternelle de la Vierge Marie, en priant : « Puisse Dieu concéder à votre pays, à la Syrie et au Moyen-Orient le don de la PAIX des cœurs, le silence des armes et l’arrêt de toute violence ! »

« Vous connaissez bien, a dit le pape, la tragédie des conflits et de la violence qui génère tant de souffrances. Malheureusement, le bruit des armes continue de se faire entendre, ainsi que le cri des veuves et des orphelins ! La violence et la haine envahissent les vies, et les femmes et les enfants en sont les premières victimes. Pourquoi tant d’horreurs? Pourquoi tant de morts ? »

« Puissions-nous, avec l’aide de Dieu, nous convertir pour travailler avec ardeur à l’établissement de la PAIX nécessaire pour une vie harmonieuse entre frères, quelles que soient les origines et les convictions religieuses! », a souhaité le pape.

Comme les évêques réunis en synode l’avaient demandé en octobre 2010, le pape a placé le Moyen-Orient sous la protection de la Vierge Marie (cf. Proposition 44), en disant : « Marie, qui est notre Mère, comprend notre souci et nos besoins » (cf. « Documents » pour le texte intégral en français).


http://www.zenit.org/article-31863?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 00:54 (2012)    Sujet du message: A MEMBER OF THE FEDERAL RESERVE HAS DELIVERED A MONSTER SLAM ON THE DIRECTION OF FED POLICY Répondre en citant


A MEMBER OF THE FEDERAL RESERVE HAS DELIVERED A MONSTER SLAM ON THE DIRECTION OF FED POLICY

Matthew Boesler|Sep. 21, 2012, 1:16 PM|24,602|



James Bullard, head of the Saint Louis Federal Reserve, is known for his hawkish stance on Federal Reserve policy, and he's been an outspoken critic of additional monetary easing.


That has put him at odds with the current course of policy, wherein the Fed recently announced open-ended easing until unemployment returns to pre-crisis levels.

But Bullard says it's a futile attempt because unemployment simply can't return to pre-crisis levels – a reflection of the argument that the economy is facing a "new normal" going forward.

In a whopper of a presentation delivered last night at the University of Notre Dame, Bullard explained why the Fed is wrong to try to stimulate more – and how the central bank could lose control of inflation before monetary policymakers even realize their mistake.

Click here to see the presentation >

http://www.businessinsider.com/bullard-a-singular-achievement-of-recent-mon…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 00:46 (2012)    Sujet du message: US PREPARES FOR RIOTS, BUYS 1.2 BILLION BULLETS Répondre en citant


US PREPARES FOR RIOTS, BUYS 1.2 BILLION BULLETS

U.S. Homeland Security is preparing for an all-out “American Spring” rebellion and has bought 1.2 billion bullets for trained snipers.

By Tzvi Ben Gedalyahu
First Publish: 9/19/2012, 4:21 PM





New York police arrest an Occupy Wall Street activist during demonstrations
Reuters


U.S. Homeland Security is preparing for an all-out “American Spring” rebellion and has bought 1.2 billion bullets for counterterrorist snipers.

An additional 200 million bullets are to be purchased, according to Infowars.com writer and author Paul Joseph Watson.
The new purchase is for .223 rifle ammunition, plus another 176,000 rounds of .308 caliber 168 grain hollow point boat tail (HPBT) rounds in addition to 25,000 rounds of blank .308 caliber bullets.

“It is the type of ammunition and not necessarily the quantity that is troubling,” James Smith Prepper Podcast was quoted as saying.

“All of the sniper grade ammunition is being used by trained, or in-the-process-of-being-trained snipers,” wrote Smith. Adding up the number of lethal bullets tallies a potential 135,384 kills for the snipers, based on U.S. Army and Marine figures from the Vietnam War, when soldiers used 1.3 rounds of ammunition for each verified kill.

Homeland Security’s purchases of the huge arsenal “is both worrying and ironic given that Americans are being harassed and treated with suspicion for buying a couple of boxes of ammo at their local gun store,” Watson wrote.

Government officials have refused to comment.

Nearly half a billion rounds of ammunition purchased last March expand on entry into a body to cause maximum wounds. The large number of bullets raises questions if such large quantities are needed only for training.

In addition, 750 million bullets can penetrate walls.

The Homeland Security purchases are in addition to a controversial 174,000 bullets purchased by the Social Security Administration and reported by mainstream media, which has largely overlooked Homeland Security’s huge arsenal or has considered it a result of paranoia.

However, the U.S. Army has been preparing for rebellion in the streets, and a Military Police training manual, entitled “Civil Disturbance Operations” describes how to suppress riots and kill civilians when confronting “dissidents." The manual states, “Warning shot will not be fired,” Watson reported.

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/160088


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 01:12 (2012)    Sujet du message: HACKERS, POSSIBLY FROM MIDDLE EAST, BLOCK U.S. BANKS' WEBSITES Répondre en citant

HACKERS, POSSIBLY FROM MIDDLE EAST, BLOCK U.S. BANKS' WEBSITES

 BER ATTACK" UNDER WAY ON U.S. BANKS!

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=aI53xbq7Tvs
 
http://abcnews.go.com/US/hackers-block-us-banks-online-service-bank-america…
Pedestrians walk past a Bank of America branch in New York, in this July 18, 2012 photo. (Scott Eells/Bloomberg via Getty Images)http://abcnews.go.com/wn

By ENJOLI FRANCIS
Sept. 27, 2012

The financial and banking industries are on high alert tonight as a massive cyberattack continues, with potentially millions of customers of Bank of America, PNC and Wells Fargo finding themselves blocked from banking online.

"There is an elevated level of threat," said Doug Johnson, a vice president and senior adviser of the American Bankers Association. "The threat level is now high."

"This is twice as large as any flood we have ever seen," said Dick Clarke, an ABC News consultant and former cybersecurity czar.

Sources told ABC News that the so-called denial of service attacks had been caused by hackers from the Middle East who had secretly transmitted signals commandeering thousands of computers worldwide.

Those computers -- or "zombies" -- were then used to overwhelm bank websites with a barrage of electronic traffic.
Different banks have been targeted on different days.

VIDEOS :
 
Scott Eells/Bloomberg via Getty Images
Pedestrians walk past a Bank of America... 

Scott Eells/Bloomberg via Getty Images
Pedestrians walk past a Bank of America branch in New York, in this July 18, 2012 photo.

 Citibank Security Breach Hits America

Today was PNC Bank's turn: For three hours, ABC News tried to get on the PNC website to no avail.

On Facebook, a frustrated customer, Cynthia Schirm, wrote, "Trying to pay bills. This is ridiculous."

"Hopefully it can be up soon," wrote Stacy Briggs-Gerlach. "Never realized how dependent I am on it!!!"

A group of hackers calling themselves Izz ad-Din al-Qassam warned the financial industry that it was going to attack in retaliation for the controversial film "The Innocence of Muslims," which provoked outrage across the Muslim world earlier this month.

The U.S. said it suspected that hackers in Iran were also involved.

"This is the first time that we know about, where a Middle Eastern entity, perhaps a Middle Eastern government, has attacked websites, critical infrastructure, in the United States," Clarke said.

Even though hackers have not been able to steal any money during these attacks, authorities say they fear the next generation of wide-scale cyber assaults could be more devastating.

"If they get inside the banks, they can move money around and cause financial chaos," Clarke said.

ABC News obtained a Sept. 17 FBI alert warning that foreign hackers were targeting bank and credit union workers.

In a number of those cases, the hackers stole employee login credentials and then wired themselves between $400,000 and $900,000.

Sources told ABC News that the U.S. government was actively working to locate and disrupt the massive attacks.

http://abcnews.go.com/US/hackers-block-us-banks-online-service-bank-america/story?id=17343055


Dernière édition par maria le Lun 1 Oct - 16:53 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 17:37 (2012)    Sujet du message: DICTATURE ECONOMIQUE : LES SYNDICATS BELGES COMMENCERAIENT-ILS A REAGIR !? Répondre en citant

 
DICTATURE ECONOMIQUE : LES SYNDICATS BELGES COMMENCERAIENT-ILS A REAGIR !?



Chers amis,

Un peu partout - mais avec des années de retard ! -, des individus se réveillent, et découvrent avec stupeur que nous fonçons vers le mur de la dictature et de l’iniquité…

Cela semble être le cas de certains syndicats belges.

L’ARTICLE CI-DESSOUS RESSEMBLE FURIEUSEMENT À UN APPEL À LA RÉVOLUTION FACE À L’AUSTÉRITÉ ÉCONOMIQUE TOTALITAIRE QUI EST EN TRAIN D’ÊTRE IMPOSÉE PARTOUT EN EUROPE… CEPENDANT, il ne s’agit encore que de PAROLES ! J’attends avec impatience le jour où des ACTIONS DETERMINEES et REELLES succèderont à ces mots.

N’oublions quand même pas que ce sont ces mêmes syndicats qui pactisent tous les jours avec les pourris de nos gouvernements pour parvenir à des compromis (cons promis ?)… Néanmoins, il y a une donnée fondamentale qui commence à changer : ces syndicats commencent à comprendre qu’en raison de la destruction économique et sociale que l’austérité économique provoque, ils risquent de devenir totalement inefficaces voire, in fine, de disparaître. D’où sans doute le type de réaction ci-dessous…

Cependant, de plus en plus de voix dissidentes s’élèvent, et prônent même parfois la révolution. Voyons voir à présent si ces gens auront le courage de mettre en application ce qu’ils prônent, même si cela requiert de la détermination, de l’opposition et aussi de la violence…

L’article, ci-dessous.

BONNE LECTURE… ET BONNE RÉVOLUTION, SURTOUT ! Vic.



Source : journal syndical belge « Le Droit de l’Employé » n°7 de septembre 2012, p. 16 -
http://www.cne-gnc.be/index.php?c=1932

PARLER LOCAL, DÉTRUIRE GLOBAL ?



L’automne arrive, mais les murs fleurissent. Aux devantures des magasins, sur les places de nos quartiers, les affiches rouges, vertes, oranges ou bleues ont refait leur apparition : revoici les élections communales !

Nous allons donc entendre à nouveau les discours optimistes sur la démocratie de proximité, l’importance de l’échelon local, la commune comme « école de la démocratie », etc. Et il ne faudrait pas cracher dans la soupe : c’est bien vrai que la proximité permet, si on prend la peine de poser les bonnes questions, de faire des choix de connaissance de cause. Comme sur les grands enjeux financiers (voir dossier page 8 : ne peut-on pas rêver que nos communes, qui ont été à la fois complices et victimes de la monstruosité « Dexia », deviennent un jour des pionnières de l’investissement social et durable ?). Ou comme sur l’énergie (lire en page 15 : l’éolien est dans le vent… mais il ne changera nos sociétés que s’il est citoyen et participatif).

Donc, oui, la démocratie communale est importante. Allons voter, discutons entre voisins, dans les comités de quartier, posons nous-mêmes les bonnes questions (les candidats ne proposent que les questions dont les réponses les avantagent !), et faisons vivre la démocratie locale.

MAIS SANS ÊTRE DUPES ! CAR LES MÊMES PARTIS QUI ALIGNENT DES VISAGES SOURIANTS EN DIX MILLE EXEMPLAIRES DANS NOS RUES SONT EN TRAIN DE DÉTRUIRE À GRANDE ÉCHELLE CETTE DÉMOCRATIE QU’ILS VANTENT TANT AU PLAN LOCAL.

LE TSCG, AUSSI CONNU COMME « PACTE BUDGÉTAIRE EUROPÉEN », OU COMME PACTE « MERKEL-SARKOZY », VA TRANSFORMER RADICALEMENT LES « DÉMOCRATIES » EUROPÉENNES. POUR CONTINUER À SAUVER LES BANQUES ET LES PROFITS, LES ETATS EUROPÉENS DOIVENT S’ENGAGER À INSCRIRE DANS LEUR CONSTITUTION (OU À UN NIVEAU ÉQUIVALENT) UNE POLITIQUE ÉCONOMIQUE BIEN PRÉCISE, L’AUSTÉRITÉ NÉOLIBÉRALE.

ON S’ÉTAIT SCANDALISÉ, IL Y A QUELQUES MOIS, QUE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE ET LA COMMISSION AIENT OBLIGÉ LES GRANDS PARTIS GRECS, AVANT LES ÉLECTIONS, À PROMETTRE DE NE RIEN CHANGER À L’AUSTÉRITÉ CRIMINELLE QUI RAVAGE CE PAYS. A QUOI SERVENT ENCORE DES ÉLECTIONS, SI TOUS LES PARTIS CANDIDATS AU POUVOIR DOIVENT PROMETTRE DE FAIRE LA MÊME CHOSE ?

ET BIEN, CE SCANDALE GREC EST EN TRAIN DE DEVENIR LA RÈGLE UNIVERSELLE ET « ÉTERNELLE » (C’EST LE MOT DE MADAME MERKEL) POUR L’UNION EUROPÉENNE ! LE PACTE BUDGÉTAIRE IMPOSE L’AUSTÉRITÉ POUR TOUJOURS – PEU IMPORTE QU’ELLE SOIT ÉCONOMIQUEMENT ABSURDE, SOCIALEMENT DESTRUCTRICE ET DÉMOCRATIQUEMENT SUICIDAIRE. DES PAYS QUI S’ÉCARTERAIENT DE CETTE NOUVELLE RELIGION (POUR MAINTENIR UNE RÉELLE SÉCURITÉ SOCIALE, OU POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURS SERVICES PUBLICS, PAR EXEMPLE) SERAIENT « AUTOMATIQUEMENT » PUNIS PAR LA COMMISSION.

AVEZ-VOUS ENTENDU DE GRANDS DÉBATS À CE SUJET ? SAVEZ-VOUS CE QU’EN PENSENT LE PS, LE MR, ECOLO OU LE CDH ?

A-T-ON LARGEMENT CONSULTÉ LA POPULATION BELGE POUR SAVOIR SI ELLE SOUHAITE, À LA PLACE D’UNE CONSTITUTION QUI PROTÈGE LES DROITS FONDAMENTAUX DES GENS, UNE CONSTITUTION QUI PROTÈGE LES PROFITS DES BANQUIERS ?

NON. DANS UN PAYS OÙ L’ON PEUT DÉBATTRE DURANT DES ANNÉES D’UN ARRONDISSEMENT ÉLECTORAL À SCINDER OU PAS, ON VA CHANGER NOTRE CONSTITUTION EN CATIMINI, HONTEUSEMENT.
LES PARLEMENTAIRES DE TOUS LES PARLEMENTS (NOUS EN AVONS 7 !) QUI SOUTIENDRONT CE VOTE, OU SIMPLEMENT S’ABSTIENDRONT, SERONT COMPLICES ET COUPABLES DE HAUTE TRAHISON ENVERS LA DÉMOCRATIE. Nous publierons leurs noms dans le prochain Droit de l’Employé, et dès ce 15 septembre sur le site
www.cne-gnc.be .

(Note de Vic : en cette date du 28 septembre 2012, cette liste n’a toujours pas été publiée sur le site en question ! Des paroles en l’air ?).

NOUS PRENDRE POUR DES CONS, ÇA SUFFIT.

NOUS CHANTER LA PETITE BERCEUSE DE LA DÉMOCRATIE LOCALE TOUT EN LA DÉTRUISANT À GRANDE ÉCHELLE, ÇA SUFFIT.

NOUS DEMANDER DE NOUS COMPORTER EN GENTILS PETITS CITOYENS, JOUANT DOCILEMENT LE JEU DES INSTITUTIONS ET VOTANT RAISONNABLEMENT TOUJOURS POUR LES MÊMES, ET EN MÊME TEMPS VENDRE À LA SAUVETTE NOTRE CONSTITUTION, ÇA SUFFIT.

Mesdames et Messieurs les parlementaires, vous nous préparez un avenir où votre rôle se limitera à déposer de petites touches roses ou bleues, orange ou vertes, sur l’austérité obligatoire – un peu comme vous mettes de petites taches de couleurs dans nos rues.

CET AVENIR, NOUS N’EN VOULONS PAS. EN VOUS EN RENDANT COMPLICES, VOUS NE NOUS REPRÉSENTEZ PAS ; ET S’IL FAUT RECONQUÉRIR LA DÉMOCRATIE RÉELLE, NOUS LE FERONS, SANS VOUS S’IL LE FAUT. CONTRE VOUS S’IL LE FAUT.

Felipe Van Keirsbilck
Secrétaire général.

Commentaire et conclusion de Vic : j’attends avec impatience de voir tous ces gens AGIR ET S’OPPOSER PHYSIQUEMENT (et pas seulement avec des mots) à la dictature politico-économique qui démolit peu à peu nos pays, nos droits et nos libertés. CE N’EST QU’À CE PRIX QUE LES LIBERTÉS, LA VIE PRIVÉE, LE POUVOIR PAR LE PEUPLE, LES DROITS CONSTITUTIONNELS ET LES DROITS DE L’HOMME POURRONT ÊTRE (R)ÉTABLIS.


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 15:33 (2012)    Sujet du message: URGENT - FOOD STAMPS TO END UNLESS WILLING TO TAKE MICROCHIP IMPLANT Répondre en citant



URGENT - FOOD STAMPS TO END UNLESS WILLING TO TAKE MICROCHIP IMPLANT

This is how it works in military refugee camps or concentration camps : the perfect slave. Or you take it or they let you die!

Uploaded by CourageousNerdz on Nov 4, 2011
I dare you to go to the WIC website, or the EBT website or the SNAP/Food stamp website or the Grocery Manufacturers of america,the food and drug admins, etc. etc. Go to there search field browser and type in RFID,or biometric and WATCH what pops up. I also have Government Links to show the validity of this video.

Go Google this entire sentence..... "Planned Nationwide Usage of the biometric information sharing capability by fiscal year 2009-2013" As well as these below.

-Go Google "The human robot operating system" PDF (Super Smoking Gun Proof)

Go to FMI Dot Org. Type 2011 RFID in the search field

Go to www.fns.usda.gov/snap/ebt/ AND TYPE IN 2011 BIOMETRIC OR RFID

Go to youtube and type in "Biometric ID Cards Replace Cash mark of the beast"

Go to youtube and type in " louisana bans cash"

Go Google "Biometrics dot gov Fingerprint recognition"

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=UjGuncHMAeE&feature=related


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Oct - 19:59 (2012)    Sujet du message: NOUVELLES ÉCONOMIQUES À TRAVERS LE MONDE, SEPT ET OCT. 2012. SITE PIERRE JOVANOVIC Répondre en citant

NOUVELLES ÉCONOMIQUES À TRAVERS LE MONDE, SEPT ET OCT. 2012. SITE PIERRE JOVANOVIC

http://www.jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Oct - 00:46 (2012)    Sujet du message: DES ÉMEUTES ONT LIEU À TÉHÉRAN SUITE À L'EFFONDREMENT DU RIAL IRANIEN Répondre en citant



DES ÉMEUTES ONT LIEU À TÉHÉRAN SUITE À L'EFFONDREMENT DU RIAL IRANIEN

IRAN. 3.Oct. 2012. MASSIVE ANTI-REGIME PROTESTS IN TEHRAN

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=61FPAW6HBbA



http://www.das-baham.com/article-des-emeutes-ont-lieu-a-teheran-suite-a-l-e… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Oct - 23:25 (2012)    Sujet du message: CALIFORNIA GAS STATIONS BEGIN TO SHUT ON RECORD-HIGH PRICES Répondre en citant


 CALIFORNIA GAS STATIONS BEGIN TO SHUT ON RECORD-HIGH PRICES

By Lynn Doan and Joshua Falk - Oct 4, 2012 1:38 PM ET

Gasoline station owners in the Los Angeles area including Costco Wholesale Corp. (COST) are beginning to shut pumps because of supply shortages that have driven wholesale fuel prices to record highs.

Costco’s outlet in Simi Valley, 40 miles (64 kilometers) northwest of Los Angeles, ran out of regular gasoline yesterday and was selling premium fuel at the price of regular, Jeff Cole, Costco’s vice president of gasoline, said by telephone. The company hasn’t been able to find enough unbranded summer-grade gasoline to keep its stations supplied, he said.



California Gas Stations Begin toShut on Record-High Spot Prices
 
Justin Sullivan/Getty Images
A gas delivery in San Anselmo, California.
A gas delivery in San Anselmo, California. Photographer: Justin Sullivan/Getty Images

The gasoline shortage “feels like a hurricane to me, but it’s the West Coast,” Cole said yesterday. “We’re obviously extremely disheartened that we are unable to do this, and we’re pulling fuel from all corners of California to fix this.”

Spot, or wholesale, gasoline in Los Angeles climbed 30 cents to $1.45 a gallon over gasoline futures traded on the New York Mercantile Exchange, data compiled by Bloomberg show. That’s the highest level for the fuel since at least November 2007, when Bloomberg began publishing prices there. The premium has surged $1 this week. On an outright basis, the fuel jumped to $4.3396 a gallon. 
 
PricesJump

Gasoline at the pump gained 8.3 cents to $4.315 a gallon in California yesterday, according to AAA.com, 53.1 cents more than the national average of $3.784. In Los Angeles the price was $4.347. Gasoline futures for November delivery on the Nymex rose 11.15 cents to $2.911 a gallon at 1:35 p.m. today, after falling yesterday to a 10-week low. Retail price movements tend to lag behind those of futures.


Low-P, a gasoline station in Calabasas, California, 30 miles west of Los Angeles, stopped selling unleaded gasoline Oct. 2 and ran out of high-octane and medium-octane fuel yesterday, John Ravi, the station’s owner, said by phone yesterday. Ravi said he posted an “Out of Gasoline” sign on each pump and took down the prices outside his shop.

“I can get gas, but it’s going to cost me $4.90 a gallon, and I can’t sell it here for $5,” Ravi said. “If you come here right now, I’ve got some diesel left. That’s all. My market is open, but no gas.”

A Chevron Corp. (CVX) oil pipeline shut down last month, an Oct. 1 power failure at Exxon Mobil Corp. (XOM)’s Torrance refinery and units down at other plants have cut supplies in the market.

Spot California-blend gasoline, or Carbob, in San Francisco surged 30 cents to $1.40 a gallon over futures, also the highest level since at least 2007, at 1:12 p.m. New York time.

‘Not Worth It'
   “We’re going to start shutting pumps Friday,” Sam Krikorian, owner of Quality Auto Repair in North Hollywood, said by phone yesterday. “Gas is costing me almost $4.75 a gallon with taxes. There’s no sense in staying open. The profit margins are so low it’s not worth it.”


Exxon’s 150,000-barrel-a-day Torrance refinery may flare gases for a week as it restores production after a power failure that shut some units and slowed output from others, Gesuina Paras, an Exxon spokeswoman in Torrance, said by e-mail Oct. 2.

Chevron’s Kettleman-Los Medanos pipeline, which carries crude from Kern County to Northern California refineries operated by Royal Dutch Shell Plc (RDSA), Tesoro Corp. (TSO) and Valero Energy Corp. (VLO), remained shut after elevated levels of organic chloride were detected in the oil.

Phillips 66 (PSX) is also scheduled to perform maintenance on process units at its Rodeo and Los Angeles refineries this month, people familiar with the schedules said.

Chevron’s 240,000-barrel-a-day Richmond plant, the largest refinery in Northern California, has been running at reduced capacity since a fire Aug. 6.

’Squeeze is On'  
 
“The squeeze is on, and people are doing desperate things,” Bob van der Valk, an independent petroleum industry analyst in Terry, Montana, said by e-mail yesterday. “The mom- and-pop gas stations are having to close down from either not being able to obtain gasoline from their regular distributor or cannot afford the break-even price of almost $5 per gallon.”

Costco is working on a plan to alert its members as gasoline runs out at the company’s stores “so customers don’t have to guess where to go,” Cole said. The company will sell whatever premium gasoline it has stored for regular gasoline prices wherever supplies run out, he said.

“Costco is a membership warehouse club with a relationship based on trust,” he said. “We’re not delivering what the members asked us to deliver, and that’s not acceptable to us. So we’re doing whatever we can to fix it.”

Short-Term Problem
 
Van der Valk called the price surge a “a short-term problem.” Wholesale costs should start falling as Exxon’s refinery returns to normal operations and other plants finish maintenance.

The California Independent Oil Marketers Association, a Sacramento-based group that represents wholesale and retail fuel marketers, asked the state yesterday to expedite a waiver that would allow refiners to produce and sell winter-grade fuel, Jay McKeeman, a spokesman for the association, said by telephone yesterday.

“Everybody is concerned about what might happen,” he said. “The real question is: How long is this going to last and what can the state do?”

California’s summer-blend fuel requirements are in effect in Southern California until Oct. 31. The Reid Vapor Pressure, or RVP, limits are lifted in other areas of the state as early as Sept. 30.  
 
‘Losing Money'
 

 
The independent gas station owners are typically the first to run out of fuel and shut their pumps when spot prices surge because they often lack long-term contracts to buy from fuel suppliers at set prices, McKeeman said.

Jim Li said yesterday that he may stop selling gasoline at his independent station, Best Auto Care, in San Francisco. He’s charging $4.59 a gallon for the fuel, “and I’m still losing money,” he said.

Wholesale prices are “going up so quick that there’s not even any margin to make any money at all,” he said by telephone.

California-grade, or CARB, diesel in Los Angeles was unchanged at 16 cents a gallon above heating oil futures on the Nymex. The fuel in San Francisco also held at a premium of 17 cents a gallon versus futures.

To contact the reporters on this story: Lynn Doan in San Francisco at ldoan6@bloomberg.net; Joshua Falk in New York at jfalk19@bloomberg.net

To contact the editor responsible for this story: Dan Stets at dstets@bloomberg.net

http://www.bloomberg.com/news/2012-10-03/california-gas-stations-begin-to-s…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 16:12 (2012)    Sujet du message: NATIONAL BANK OF CANADA FORECLOSING AMERICANS’ HOMES OVER CREDIT CARD DEBT Répondre en citant


NATIONAL BANK OF CANADA FORECLOSING AMERICANS’ HOMES OVER CREDIT CARD DEBT

By Stephen C. Webster
Friday, October 5, 2012 13:15 EDT


Topics: Californiacredit card debtNational Bank of Canada

The National Bank of Canada is attempting to foreclose upon hundreds of American families’ homes in California over old credit card debts, according to a published report.

Bay Citizen reporter Rick Jurgens writes that the bank’s debt collection unit, Credigy Receivables, began filing foreclosure lawsuits recently that take advantage of a loophole in California’s laws that lets them go directly for a debtor’s home even if that property was not offered as collateral for a loan.

Jurgens explained that one of the people targeted by the new legal tactic is 71-year-old Helen Jones, an Oakland resident who lived in her home for 37 years before Credigy sued in 2010 over $1,636 in credit card debt her ex-husband ran up. She claimed the bank offered to settle the debt and drop the foreclosure for $7,000, and that she ultimately paid them $3,800 just to get it all over with.

They can get away with this because California has left the relatively new practice of third parties buying and selling debts virtually unregulated, creating legal space that lets banks go directly after valuable assets that were never offered as security for loans.

California State Sen. Mark Leno (D) filed a bill in 2011 called the “Fair Debt Buyers Practices Actthat sought to make third party collectors log the transactions that led to a consumer’s debts, rather than today’s common practice of purchasing a list of names and numbers without supporting information that proves the debt.

That bill passed the California Senate, but was relegated to a quiet death in an assembly committee after banking industry lobbyists voiced concerns.

The buying and selling of debts on the consumer level arose in the 1990s, after President Bill Clinton agreed with Republicans and signed a banking deregulation bill that allowed the merger of the consumer and investment banking sectors and enabled the creation of credit default trading on Wall Street.

That market was worth $62 trillion in 2008, but it grew to more than $708 trillion by the end of June 2011, according to the Bank for International Settlements, which noted that the total value represented 18 percent growth in just the first half of 2011. The World Bank says the global gross domestic product was $69.97 trillion in 2011, up from $21.9 trillion in 1990.

The Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act sought to address the financial chaos caused when debt-backed derivative bubbles collapse, which was one of the key factors leading to the 2008 financial crisis that nearly put the global financial system into complete gridlock. However, new regulations issued by Obama’s Consumer Financial Protection Bureau only seek to limit derivatives speculation in certain industries, like food and oil, leaving many of the president’s own allies — including the Federal Reserve Bank of Dallas — to say that the administration’s landmark reforms didn’t go far enough.

In spite of the limited effort, a federal judge in Washington struck the derivatives regulations down just last week, ruling on a lawsuit brought by the financial services industry.

http://www.rawstory.com/rs/2012/10/05/national-bank-of-canada-foreclosing-americans-homes-over-credit-card-debt/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 16:16 (2012)    Sujet du message: GAS PRICES HIT $5.00 & $6.00 PER GALLON, LONG LINES AND STATION SHUT DOWNS IN CALIFORNIA Répondre en citant

GAS PRICES HIT $5.00 & $6.00 PER GALLON, LONG LINES AND STATION SHUT DOWNS IN CALIFORNIA



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=XJ47p13BHTg


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Oct - 16:15 (2012)    Sujet du message: OCTOBER SURPRISE: US ECONOMY IS COMING TO A SCREECHING HALT! Répondre en citant

OCTOBER SURPRISE: US ECONOMY IS COMING TO A SCREECHING HALT!


Read more : http://investmentwatchblog.com/october-surprise-us-economy-is-coming-to-a-screeching-halt/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Oct - 19:14 (2012)    Sujet du message: PROCUREMENT OF SMALL CALIBER RIFLE AMMUNITION PLANT Répondre en citant

PROCUREMENT OF SMALL CALIBER RIFLE AMMUNITION PLANT

Alliant Techsystem Operations L.L.C., Independence, Mo., was awarded a fixed-price -- economic-price-adjustment with a maximum value of $8,480,000,000. The award will provide for the procurement of small caliber rifle ammunition and for the operation, maintenance and modernization of Lake City Army Ammunition Plant. Work location will be determined with each order, with an estimated completion date of Sept. 30, 2022. The bid was solicited through the Internet, with two bids received. The U.S. Army Contracting Command, Rock Island, Ill., is the contracting activity (W52P1J-12-D-0078).

More contracts : http://www.defense.gov/contracts/contract.aspx?contractid=4891


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 22:55 (2012)    Sujet du message: DES EXPERTS DE L'ONU APPELLENT L'UE À CHERCHER DES SOLUTIONS À LA CRISE ÉCONOMIQUE RESPECTUEUSES DES DROITS DE L'HOMME Répondre en citant


DES EXPERTS DE L'ONU APPELLENT L'UE À CHERCHER DES SOLUTIONS À LA CRISE ÉCONOMIQUE RESPECTUEUSES DES DROITS DE L'HOMME

 Messieurs les groupes d'experts, on connaît déjà les réformes à venir : vers une société sans argent cash, imposition de la micro-puce et une économie islamique.


Drapeau de l'Union européenne. Photo: S. Solberg J.



5 October 2012 – Un groupe d'experts indépendants des Nations Unies a exhorté vendredi l'Union européenne (UE) à faire en sorte que les réformes économiques soient conçues de façon à respecter les obligations des États en matière de droits de l'homme, suite à la publication d'une étude de la structure du secteur bancaire de l'UE.

L'étude recommande la mise en place de mesures pour protéger les contribuables européens contre les conséquences d'éventuels futurs plans de sauvetage ou de nouveaux chocs financiers. Dans ce contexte, les experts indépendants de l'ONU ont demandé aux autorités européennes d'assurer que des fonds publics vitaux ne soient pas utilisés à l'avenir dans des tentatives de sauvetage d'entreprises financières.

« Les États ont l'obligation de prendre des mesures aussi fermes que possibles pour assurer le respect et la protection des droits. Cela inclut d'assurer que les ressources nécessaires soient mises à disposition pour la réalisation des droits des personnes vivant dans la pauvreté», a rappelé la Rapporteuse spéciale de l'ONU sur l'extrême pauvreté et les droits de l'homme, Magdalena Sepulveda, dans un communiqué de presse.

« Pour cela, les États doivent protéger les ressources des budgets pour éviter qu'elles soient compromises par des plans de sauvetage et s'engager à créer un cadre règlementaire pour assurer que les ressources ne soient pas utilisées pour sauver des entreprises financières en déroute », a-t-elle ajouté.

Dans la période 2008-2011, les États membres de l'UE ont, selon Mme Sepulveda, dépensé 4.500 milliards d'euros, soit 37% de la production de l'UE, pour sauver leurs institutions financières.

« De telles dépenses imprévues ont précipité les gouvernements dans une crise des dettes souveraines et dans de nombreux cas, créé des difficultés considérables pour leurs citoyens, en particulier ceux qui vivent dans la pauvreté à cause des plans d'austérité qui ont souvent contraint ces États à ne pas respecter leur obligation de protéger les droits économiques, sociaux et culturels », a souligné l'experte indépendante de l'ONU.

« L'établissement de mesures règlementaires pour corriger les excès du secteur financier qui ont contribué à la crise actuelle, pourrait aider les États à respecter leur obligation de protéger les droits humains de leurs populations », a indiqué de son côté l'Expert indépendant de l'ONU sur la dette extérieure et les droits de l'homme, Cephas Lumina.

« S'il est largement reconnu que la crise des dettes souveraines que traverse actuellement la zone Euro est une conséquence des plans de sauvetage énormes mis en place pour sauver les banques, d'autres acteurs du secteur financier, tels que les agences de notation, les spéculateurs financiers et les fonds spéculatifs, ont joué un rôle central dans la création de cette crise », a-t-il ajouté. « Il est important que les RÉFORMES ne se concentrent pas uniquement sur le système bancaire mais soient élargies à d'autres acteurs du secteur financier ».

Le Rapporteur spécial pour la promotion d'un ORDRE INTERNATIONAL DÉMOCRATIQUE et ÉQUITABLE, Alfred de Zayas, a lui aussi exprimé sa préoccupation face à la tendance des pays de l'UE à ne pas s'attaquer aux causes profondes de la crise et à se contenter d'introduire des mesures d'austérité nuisibles au bien-être de la population.

« Il existe des solutions parfaitement réalistes à la crise financière, à commencer par la réduction des budgets et des dépenses militaires », a-t-il proposé.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29138&Cr=droits &Cr1=homme


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Oct - 03:43 (2012)    Sujet du message: MILITARY SUICIDE POLICY TRYING TO TAKE PRIVATE GUNS Répondre en citant

MILITARY SUICIDE POLICY TRYING TO TAKE PRIVATE GUNS



Mon Oct 8, 2012 10:28AM GMT

With nearly half of all suicides in the U.S. military committed with a privately owned firearm, Congress and the Pentagon are moving to implement policies that will discourage at-risk members of the armed forces from retaining their personal weapons.

As suicides continue to rise in 2012, the Defense Department officials are developing a suicide prevention campaign, part of which will encourage friends and family of the potentially suicidal to convince the soldiers to give up their weapons.

The Pentagon’s move would be hugely controversial as some lobbyists may construe it as gun control.

Gun rights groups - along with many service members themselves - are likely to oppose any policy which could seem to limit a citizen’s private ownership of a firearm. The Daily Mail


HIGHLIGHTS

Suicides in the military rose sharply from 2005 to 2009, reaching 285 active-duty service members and 24 reservists in 2009. NY Times

The numbers are on track to outpace the 2009 figures this year, with about 270 active-duty service members, half of them from the Army, having killed themselves as of last month. NY Times

According to Defense Department statistics, more than 6 of 10 military suicides are by firearms, with nearly half involving privately owned guns. In the civilian population, guns are also the most common method of suicide among young males, though at a somewhat lower rate. NY Times

The rising figures are of greater concern to the military staff considering the efforts from the suicide prevention campaign. The Daily Mail

John Ruocco, a helicopter pilot, killed himself in 2005 between deployments in Iraq. His wife, Kim, said he felt unable to seek help. The Daily Mail

She said: “He was so afraid of how people would view him once he went for help.” The Daily Mail

"He thought that people would think he was weak, that people would think he was just trying to get out of redeploying or trying to get out of service, or that he just couldn't hack it. In reality, he was sick," she said. The Daily Mail

"He had suffered injury in combat and he had also suffered from depression and let it go untreated for years." The Daily Mail

AGB/HJ


http://www.presstv.ir/usdetail/265535.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 19:18 (2012)    Sujet du message: POUR METTRE UN FREIN A L'AVIDITÉ, DES THÉOLOGIENS ET DES ÉCONOMISTES PRÉCONISENT UN NOUVEAU SYSTÈME FINANCIER Répondre en citant

POUR METTRE UN FREIN A L'AVIDITÉ, DES THÉOLOGIENS ET DES ÉCONOMISTES PRÉCONISENT UN NOUVEAU SYSTÈME FINANCIER

8.10.12De



à droite: Nilton Giese, João Pedro Stédile, Ofelia Ortega et Rogate Mshana lors de le Conférence œcuménique mondiale pour une nouvelle architecture économique et financière.

[Communiqué commun du COE, de la Communion mondiale d’Églises réformées et du Conseil pour la mission mondiale]

Des théologiens, des militants engagés dans la lutte contre la pauvreté et des économistes réunis au Brésil pour élaborer les principes en vue de la création d’un nouveau système économique mondial ont publié une déclaration qui pointe vers la surconsommation et l’avidité comme facteurs clés auxquels il faut s’attaquer si l’on cherche à promouvoir une distribution plus équitable des ressources du monde.

Cette déclaration a été publiée vendredi au moment de conclure la Conférence œcuménique mondiale pour une nouvelle architecture économique et financière à Guarulhos, une banlieue de São Paulo. Soixante délégué(e)s s’étaient réuni(e)s du 29 septembre au 5 octobre pour cette conférence organisée par la Communion mondiale d’Eglises réformées (CMER) en partenariat avec le Conseil œcuménique des Eglises (COE) et le Conseil pour la mission mondiale (CWM).

Parmi les critères pour une nouvelle architecture économique et financière les participants comptent l’inclusion sociale, la justice entre hommes et femmes, la sauvegarde de l’environnement et des mesures concrètes pour limiter l’appât du gain.

« Les gouvernements et les institutions internationales devraient remplacer la croissance par le PIB, servant d’indicateur principal pour mesurer le progrès économique, par d’autres indicateurs tels que la croissance au niveau du travail décent, des indicateurs de qualité et de quantité dans le domaine de la santé et de l’éducation, ainsi que par des mesures concernant la durabilité environnementale, » dit le document.

La déclaration recommande une série d’actions, y compris la création d’un institut œcuménique de gouvernance, d’économie et de management ainsi que la mise sur pied d’une commission mondiale sur initiative du mouvement œcuménique dont l’objectif serait de donner suite au travail de la Commission d’experts sur les réformes du système monétaire et financier international, présidée par Joseph Stiglitz.

L’affirmation du droit d’accès aux moyens de communication, permettant aux communautés locales d’accéder à l’autonomie en développant des alternatives aux structures actuelles d’ordre financier et économique, faisait partie de la liste d’actions envisagées.

Omega Bula de l’Eglise Unie du Canada, qui présidait le groupe de rédaction, disait que l’importance du document réside dans le fait qu’il offre des alternatives claires aux modèles actuellement en vigueur.

 « Il est primordial de disposer d’une base pour la suite de notre travail », disait-elle. « On nous reproche souvent de nous contenter de critiquer un état de choses, et on nous demande : que faudrait-il donc faire selon vous ? Il était donc capital de voir cette rencontre déboucher sur l’adoption de propositions alternatives ».

Selon Rogate Mshana, qui est à la tête du programme du COE sur la richesse, la pauvreté et l’écologie, « la proposition la plus pertinente à laquelle on devrait donner suite par un groupe représentatif de personnes est … le remplacement du Fonds monétaire international (FMI) par une Organisation monétaire internationale (OMI) démocratique et la création d’une réserve monétaire internationale alternative ».

 Collin Cowan, secrétaire général du CWM, souligne la diversité des professions représentées à la conférence et le consensus atteint par les participants. «Les résultats de cette conférence permettent de croire qu’il existe suffisamment de bonne volonté et de courage parmi nous pour participer à un processus ayant pour objectif de corriger les défauts d’une société qui a perdu son sens de la justice en matière d’économie et de sauvegarde de la terre. »

Et Walter Altmann, modérateur du Comité central du COE, ajoute: « Il existe désormais une base commune pour les peuples et les Eglises de l’hémisphère du Sud et du Nord, précisément parce que la crise financière a manifesté une force dynamique qui affecte profondément les conditions de vie des gens partout dans le monde ».

Pamela Brubaker, professeure émérite de religion à l’Université luthérienne de Californie, Etats-Unis, se sent inspirée par le document final. « Nous avons là un document prophétique, profondément enraciné dans notre compréhension œcuménique de la foi chrétienne. Ce document rassemble l’essence de nos perspectives d’une économie au service de la vie pour tous, » dit Brubaker.

« Je souhaite que vous puissiez voir dans cette journée le commencement d’une époque nouvelle de passage à l’action », déclarait Setri Nyomi, secrétaire général de la CMER, lors de la séance de clôture de la conférence. « J’ai l’espoir que l’engagement qu’ensemble nous venons de prendre sera le premier pas pour mettre en place une économie au service de la vie, contrastant avec le système que le monde a connu jusque-là », ajoutait-il added.

Texte intégral de la déclaration (en anglais)

Leading development economists offer alternatives (Communiqué de presse du 4 octobre 2012)

Conference in Brazil links people’s struggle with financial architecture (Communiqué de presse du 2 octobre 2012)

Site web de la CMER (en anglais)

Site web du CWM (en anglais)

Programme du COE sur la pauvreté, la richesse et l'écologie

http://www.oikoumene.org/fr/nouvelles/news-management/a/fr/article/1634/pour-mettre-un-frein-a-l.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 19:38 (2012)    Sujet du message: LEADUBG DEVELOPMENT ECONOMISTS OFFER ALTERNATIVES Répondre en citant



LEADING DEVELOPMENT ECONOMISTS OFFER ALTERNATIVES

4.10.12



Sir Richard Jolly introducing “Be Outraged”, a booklet he co-authored, at an ecumenical conference in Brazil.

The current global economic and financial scenario has been described as the “mess we are in” by Sir Richard Jolly at a global conference on a new economic and financial architecture taking place in Brazil this week. He pointed out the lack of good governance in many countries.

Jolly, director of the Institute of Development Studies at the University of Sussex, United Kingdom, for nearly a decade, was speaking at the conference in Guarulhos, Brazil, organized by the World Communion of Reformed Churches (WCRC) along with the World Council of Churches (WCC) and the Council for World Mission (CWM).

The event brought more than sixty economists, theologians, anti-poverty campaigners and social scientists to Brazil from 29 September to 5 October.

“The cause of so many of our difficulties is that the world’s global economic system has run so far ahead of the world’s global governance system,” said Jolly, while introducing “Be Outraged”, a booklet he recently produced with 11 other British economists and social scientists.

Jolly’s extensive experience with international diplomatic organizations such as UNICEF and the UN Committee on Development Planning has provided a highlight among the presentations at the conference. He spoke on the assumption voiced by some describing the current financial and economic crisis as “being unnecessary”, reflecting that Europe must learn from some of the emerging and developing countries.

Speaking on the role of the churches, Jolly said that “we can’t leave everything to politicians alone. There needs to be a groundswell of public opinion, and at that level the churches have an important role of voice and mobilization.”

"Professor Jolly was right to stress that a new international architecture must not be restricted to the International Monetary Fund and the World Bank but needs to include the United Nations and its agencies," said Dr Stephen Brown, a board member of the World Association for Christian Communication.

"It needs to encompass those global institutions regulating the information and communication technologies that represent the central nervous system of the current financial architecture," added Brown.

He concluded by stressing the importance of the challenges presented to the participants of the conference: "Building a new architecture means more than institutional reform," he said, "but also creating an alternative neural network that affirms justice and challenges injustice”.

For Dr Puleng Lenka Bula, associate professor of ethics at the University of South Africa, the economic system itself is unkind, especially to the poor, the marginalized and women.

“A reform of the global governance of the finance and economic system is an urgent imperative to ensure full participation of the global South in decision-making processes,” said Lenka Bula.

“A radical engineering of a different global governance system with democratic representation is essential to ensure consideration in the making of a social agenda. This agenda ensures that people’s wellbeing and fullness of life are available, ecological and economic justice are manifest and considerations for current and future generations are taken as part of the benchmarks of accounting in financial systems,” she said.

Read also:

Conference in Brazil links people’s struggle with financial architecture (WCC press release of 2 October 2012)

Information on global ecumenical conference in Brazil on the WCRC website

WCC’s work on Poverty, Wealth and Ecology

Website of the Council for World Mission

http://www.oikoumene.org/en/news/news-management/eng/a/article/1634/leading-development-econo.html


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:48 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 747, 48, 49  >
Page 6 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com