LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 947, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Nov - 23:08 (2012)    Sujet du message: SWITZERLAND, THREATENED BY ISOLATION, LIFTING VEIL ON SECRET BANK ACCOUNTS Répondre en citant

SWITZERLAND, THREATENED BY ISOLATION, LIFTING VEIL ON SECRET BANK ACCOUNTS



WALTER BIERI/European Pressphoto Agency - The entrance of the UBS at the 'Paradeplatz' in Zurich, Switzerland, on Oct. 30, 2012. In recent months, the country’s strict banking secrecy has been under assault from countries such as Germany and Britain as never before.

 By Michael Birnbaum,
Nov 04, 2012 04:04 PM EST
The WashingtonPost
Published: November 4


In ZURICH — For decades, Switzerland was the place where money went to hide. Cash sent to its mountain aeries was protected by some of the strictest secrecy laws in the world.

But with the euro crisis forcing Switzerland’s revenue-starved neighbors to search out new sources of money, the Alpine country’s bank vaults are suddenly looking irresistible. In recent months, the nation’s strict banking secrecy has been under assault from countries such as Germany and Britain as never before. Experts say the last veils may soon be dropped altogether, bringing the hush-hush tradition to an end.

Last week, the council that serves as Switzerland’s executive branch met to discuss new steps toward banking transparency after having been threatened with painful isolation if it did not agree to changes. This month, the upper house of Germany’s Parliament is set to vote on a treaty with Switzerland that would require the banking stronghold to withhold taxes from the accounts of German residents. Similar deals have been signed recently with Austria and Britain, and the possibility is being discussed with others.

The United States has also been cracking down on international tax evasion since 2009 and has extracted punishing damages from Swiss banks that were found to have helped Americans escape the Internal Revenue Service.

Many in Switzerland’s banking capitals have resigned themselves to handing over their ledger books to international tax authorities sooner or later. In the hushed, marble-lined hallways of grand banks in Zurich and Geneva, the whispers are of a future when the country no longer serves as a hub for tax evasion.

“You can hardly understate what is happening,” said Luc Thevenoz, director of the Center for Banking and Financial Law at the University of Geneva. “Switzerland has created this image that the big value that Swiss bankers brought their clients was secrecy. It was an attractive proposition, especially with regard to tax issues.”

No one is sure quite how much Switzerland’s private wealth management sector depends on tax evasion. Bankers’ estimates of deposits from private individuals range from 30 percent on the low end to 60 percent or more. Many say that a significant portion of those funds will drain away from Swiss coffers.

Even the measures already taken could put pressure on the Swiss economy, which is heavily dependent on profits from the financial sector. Some economists forecast a loss of 10,000 jobs and a full percentage point off the country’s gross domestic product. In recent weeks, banking giants such as UBS and Credit Suisse have cited the impending changes as one source of their lackluster third-quarter profits.

But they also say that they can make up the outflow of European and American money with new deposits from developing countries, especially in Asia, where citizens might not be evading taxes but are simply seeking a safe place to stash their money. Overall, deposits in Swiss banks have increased in the past year even as Western European money has been withdrawn, according to Switzerland’s central bank.

“This untaxed money was very profitable for the banks,” said Peter Kurer, a former chairman of UBS, Switzerland’s largest bank. “This is combined with a situation where generally it’s getting more and more difficult to make profits. The margins will go down, and you have to be more efficient.”

Last week, UBS announced it was cutting 10,000 jobs, most of them from the investment banking side of its business, a measure not directly related to the changes in secrecy rules.
The chief executive of UBS, Sergio Ermotti, recently broke a long-standing taboo in Switzerland when he told a local newspaper that the country ought to do away with banking secrecy altogether. He estimated that his bank held between $13 billion and $32 billion in untaxed deposits.

Many experts say it is only a matter of time before international standards are in place that would automatically hand over full information about depositors to other countries’ tax authorities. That would be the death knell for secrecy in Switzerland, an old tradition that was codified in 1934, making it a criminal offense for any bank employee to divulge information about a client’s accounts except in the case of the gravest crimes — a category that did not include tax evasion.

But even harder for this nation’s 8 million residents to accept is that the changes could hit deeply at their cherished, fiercely independent self-image.

“Banking secrecy has been associated here with basic Swiss values, like neutrality and discretion,” said Mark Herkenrath, a sociologist at the University of Zurich who works on tax equality issues. “People were shocked” when Switzerland was briefly placed on the Organization of Economic Cooperation and Development’s gray list of tax havens in 2009. Swiss citizens started to realize that tax evasion, not chocolate and fine watches, was defining them internationally.

The tax issues have put stress on Switzerland’s relations with its European neighbors, and some authorities have made a habit of purchasing stolen Swiss banking data to track down their own tax evaders. One German state, North Rhine-Westphalia, has raided the homes of bank clients whom it identified through stolen CDs of information. In Greece, a thumb drive of Swiss banking records has threatened to split apart the government, which has not decided whether to act on the information. A Greek journalist was arrested, tried and acquitted last week after he published some names contained in the records.

The United States has imposed far-reaching restrictions on banks that do business with U.S. clients abroad, inspired in part by revelations of wide-ranging efforts by Swiss banks to help Americans evade taxes. With penalties of up to 30 percent on foreign banks’ U.S.-based profits if the banks fail to hand over the foreign data of even a single U.S. account-holder, many Swiss banks are giving up on Americans altogether. They reason that there is not enough demand to justify the risks.

“Following the big crisis there is a regulation tsunami,” said Hans Kaufmann, a member of the far-right Swiss People’s Party. An expert on banking issues, he has fought to preserve secrecy.

The forces arrayed against him are searching for illusory revenue, he said. “If they do not get what they had in their fantasy, they always come back and say, ‘There must be more money in Switzerland.’ ”

Switzerland has been trying to reach agreements with individual countries rather than be forced into full-scale transparency. The treaties with Britain and Austria would hand over a chunk of investment income to tax authorities in those countries while preserving depositors’ anonymity.

Countries signing the agreements “only have to open their hands and money comes,” said Mario Tuor, a spokesman for the Swiss State Secretariat for International Financial Matters, the main office that is handling tax negotiations.

The same arrangement is under discussion with Germany, which believes that its residents have hidden away about $200 million in Swiss banks. Leaders of Germany’s main opposition party, the Social Democrats, have threatened to veto the treaty when it comes to a vote in the upper house of Parliament in late November because they say it is too lenient on tax cheats.

The debate has some Swiss residents eager to find a resolution — one that would result in other countries backing away.

“Switzerland does not want to be under pressure from foreign governments,” said Christine Hirszowicz, an emeritus professor of banking at the University of Zurich. “Switzerland is a small country. Its independence is all it has.”

http://www.washingtonpost.com/world/europe/threatened-by-isolation-switzerlandlifting-veil-on-secret-bank-accounts/2012/11/04/bf77e574-24e8-11e2-9313-3c7f59038d93_story.html?tid=pm_world_pop


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Nov - 23:08 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 23:19 (2012)    Sujet du message: ÉTATS UNIS : LE "FISCAL CLIFF" APPROCHE Répondre en citant

ÉTATS UNIS : LE "FISCAL CLIFF" APPROCHE



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=lhJfHsT2K4s


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 17:21 (2012)    Sujet du message: STOCK CERTIFICATES FEARED DAMAGED BY SANDY Répondre en citant

STOCK CERTIFICATES FEARED DAMAGED BY SANDY



Monday, November 5, 2012

Trillions of dollars worth of stock certificates and other paper securities that were stored in a vault in lower Manhattan may have suffered water damage from Superstorm Sandy.


The Depository Trust & Clearing Corp., an industry-run clearing house for Wall Street, said the contents of its vault "are likely damaged," after its building at 55 Water Street "sustained significant water damage" from the storm that battered New York City's financial district earlier this week.

The vault contains certificates registered to Cede & Co., a subsidiary of DTCC, as well as "custody certificates" in sealed envelopes that belong to clients.

The DTCC provides "custody and asset servicing" for more than 3.6 million securities worth an estimated $36.5 trillion, according to its website.

"At this point, it is premature to make an accurate assessment as to the full impact of the water damage nor would it be helpful to project on what specific actions need to be taken with respect to our vault," said DTCC Chief Executive Michael Bodson in a statement. "We are aggressively working on this situation to minimize disruption to our clients and will provide additional updates as more information becomes available."

Related: Sandy's cost to the economy: Up to $50 billion

Bodson said the DTCC's computer records are intact and that the corporation has "detailed inventory files of the contents of the vault."


The building remains inaccessible, but the lower floors are believed to be flooded. The full extent of the damage cannot be assessed until power is restored and the building is deemed safe to enter.

The DTCC has been operating from remote facilities since the onset of the storm and has maintained clearing, settlement and other services that are crucial to the functioning of Wall Street, according to Bodson.


http://cybertribenetwork.blogspot.ca/2012/11/stock-certificates-feared-damaged-by.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 19:09 (2012)    Sujet du message: EFFONDREMENT ECONOMIQUE : GRECE : EVASION FISCALE : LE SCANDALE DE LA « LISTE LAGARDE » !!! Répondre en citant

EFFONDREMENT ECONOMIQUE : GRECE : EVASION FISCALE : LE SCANDALE DE LA « LISTE LAGARDE » !!!


Chers amis,

Ce qui suit vous explique un nouveau scandale financier qui a été dévoilé en Grèce par de véritables journalistes qui n’ont pas peur de mettre le pied dans le plat.

UNE LISTE DE PLUS DE 2000 PROPRIÉTAIRES GRECS DE COMPTES BANCAIRES EN SUISSE - DONT BEAUCOUP ONT EXPLOITÉ LES FAIBLESSES DE L’ÉCONOMIE GRECQUE ET ONT PROFITÉ PENDANT DES ANNÉES DE CET ARGENT QU’ILS ONT GAGNÉ DE FAÇON SOUVENT DOUTEUSE, ET SUR LEQUEL ILS N’ONT PAYE AUCUNE TAXE, EN PLUS -, A ÉTÉ FINALEMENT PUBLIÉE PAR LES JOURNALISTES GRECS DE LA REVUE « HOT DOC ».

COMME PAR LE PLUS MALENCONTREUX DES « HASARDS », ON TROUVE SUR CETTE LISTE – QUE LES POLITICARDS GRECS AVAIENT EU EN LEUR POSSESSION, MAIS AVAIENT BIEN MALENCONTREUSEMENT « PERDUE » - PLEIN DE CRAPULES AMIES DES POLITICARDS EN QUESTION !

CETTE LISTE, QUE CHRISTINE LAGARDE AVAIT JADIS REMISE À LA GRÈCE, A DONC ÉTÉ PUBLIÉE, ET ATTISE ENCORE LA COLÈRE ET LE RESSENTIMENT DU PEUPLE GREC FACE AUX INJUSTES MESURES D’AUSTERITE ECONOMIQUE (MAIS SANS QU’AUCUNE RÉVOLUTION DÉTERMINÉE ÉCLATE, HÉLAS).

MAIS IL Y A PIRE : LES JOURNALISTES QUI ONT DÉVOILÉ CETTE LISTE EMBARRASSANTE, ONT ÉTÉ FRAPPÉS PAR LA CENSURE, ET SONT DÉSORMAIS POURSUIVIS DEVANT LES TRIBUNAUX DE L’INJUSTICE GRECQUE POUR AVOIR « PUBLIÉ DES DONNÉES PERSONNELLES » !

FORCE EST DE CONSTATER QUE LORSQUE LA PRESSE PUBLIE LES DONNÉES PERSONNELLES DE SIMPLES CITOYENS, VIOLANT AINSI LES LOIS SUR LA VIE PRIVÉE OU SUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES, LES TRIBUNAUX ET LES JUGES NE S’EN ÉMEUVENT PAS. MAIS QUE L’ON VIENNE À TOUCHER À L’ÉLITE, ET COMME PAR LE PLUS GRAND DES « HASARDS », LES JUGES CORROMPUS ENTRENT EN ACTION !

A NOTER : CES JOURNALISTES DEMANDENT QUE LES MINISTRES DES FINANCES SUCCESSIFS QUI ONT CACHE CETTE LISTE, SOIENT TRADUITS DEVANT... LES TRIBUNAUX CORROMPUS (CE QUI, BIEN ENTENDU, NE SERVIRAIT A RIEN, SAUF SI DES TRIBUNAUX POPULAIRES SONT MIS EN PLACE). NOUS SOMMES DONC HELAS ENCORE BIEN LOIN D'ACTIONS REVOLUTIONNAIRES INTELLIGENTES ET SENSEES, EN GRECE...

Nous pouvons donc constater que la Grèce est corrompue jusqu’au trognon : non seulement aux niveaux politique et économique, mais aussi au niveau de la « justice » ! Les politiciens, patrons d’entreprise, magistrats, soldats et flics continuent de défendre ce système de corruption généralisée…

Devant autant d’abus, d’injustices et d’aberrations répétées et continues, il est étonnant que le peuple grec ne se soit pas encore révolté. A moins bien sûr que ce peuple soit masochiste, et qu’il apprécie l’injustice et la dictature… Car en dehors de manifestations parfois houleuses (les esclaves secouent leurs chaînes, mais ne s’en débarrassent pas), le peuple grec n’a pas encore démontré sa volonté de se libérer pour de bon du joug totalitaire de l’élite.

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m'a communiqué cet article !





Source : http://www.econostrum.info/Le-journaliste-grec-Kostas-Vaxevanis-denonce-la-…

LE JOURNALISTE GREC KOSTAS VAXEVANIS DENONCE LA CENSURE DANS SON PAYS

Kostas Vaxevanis, 46 ans, journaliste réputé en Grèce, producteur de l’émission "Boîte de Pandore" et rédacteur en chef du magazine mensuel d'investigation Hot Doc a été acquitté jeudi 1er novembre 2012 au soir malgré l'avis contraire du procureur. IL RISQUAIT JUSQU'A CINQ ANS DE PRISON POUR AVOIR PUBLIE LA LISTE DE 2 059 PROPRIETAIRES GRECS DE COMPTES BANCAIRES EN SUISSE. MAIS TROIS AUTRES JOURNALISTES RESTENT SUSPENDUS POUR DES DELITS D'OPINION ET DEUX BLOGUEURS DEMEURENT EN ATTENTE DE PROCES POUR LES MEMES RAISONS. LA CENSURE S'INSTALLE EN GRECE selon Kostas Vaxevanis, interrogé par Econostrum.info.


Kostas Vaxevanis s'explique (photo T.Iacobi)

Econostrum.info : Pourquoi avez-vous été arrêté ?

Kostas Vaxevanis : LES AUTORITES POLITIQUES ET LA JUSTICE AU LIEU D’ARRETER LES FRAUDEURS OU LES MINISTRES, QUI SE SONT RENDUS COUPABLES POUR AVOIR CACHE CETTE LISTE SANS L’UTILISER, REPRIMENT A LA PLACE LA VERITE ET LES JOURNALISTES.


J’AI DEVANT MOI LE POUVOIR, UN POUVOIR CORROMPU QUI FONCTIONNE COMME UNE MAFIA ET J’Y FAIS FACE.

Econostrum.info : Vous attendiez-vous à cette réaction ?

Kostas Vaxevanis : Je m’attendais bien sûr à des réactions, mais JE NE M’ATTENDAIS PAS A CE QU’UNE CHASSE A L’HOMME SOIT DECLENCHEE, QUE DES DIZAINES DE POLICIERS ME SUIVENT ET SURVEILLENT LES ENDROITS QUE JE FREQUENTE. D’autant que cette opération s'appuyait uniquement sur un ordre verbal du procureur et sans AUCUNE PRISE DE POSITION DU GOUVERNEMENT OU DE L’ÉTAT GREC SUR CE QUI SE PASSE, A SAVOIR LA PUBLICATION D’UNE LISTE AUTHENTIQUE DE GRANDS FRAUDEURS FISCAUX QUI EXISTE DEPUIS LONGTEMPS, MAIS GARDEE CACHEE POUR PROTEGER CEUX QUI Y SONT MENTIONNES.

UNE LISTE QUE DEUX MINISTRES DES FINANCES ONT DECLARE AU PARLEMENT AVOIR PERDUE (ndlr : Georges Papaconstantinou et Evangelos Venizelos) ET QU'UN TROISIEME, L'ACTUEL (ndlr: Giannis Stournaras), A PUBLIQUEMENT DECLARE QU'IL ALLAIT LA REDEMANDER A LA FRANCE, CAR CHRISTINE LAGARDE, ALORS MINISTRE DES FINANCES, L’AVAIT REMISE A LA GRECE. ILS DEVRAIENT ME REMERCIER, JE L'AI RETROUVEE POUR EUX !

Econostrum.info : Pour quelle raison le gouvernement n'a pas utilisé cette liste ?

Kostas Vaxevanis : BEAUCOUP DE PERSONNES DANS CETTE LISTE SONT DES AMIS DU POUVOIR, DE DEPUTES ET DES MINISTRES. EN LISANT CES NOMS, NOUS COMPRENONS POURQUOI LA JUSTICE ET LES ORGANES DE L'ÉTAT SE SONT ABSTENUS DE REAGIR TOUT CE TEMPS.

"AUCUN DELIT"

Econostrum.info : Sur quoi reposait le chef d'accusation ?

Kostas Vaxevanis : LE CHEF D’ACCUSATION EST UN DELIT. MAIS, CE QUE JE TROUVE TERRIBLE C’EST QUE LE PROCUREUR D’ATHENES, QUI M’A APPLIQUE LA PROCEDURE DES FLAGRANTS DELITS POUR VIOLATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES, N’AIT PAS JUGE UTILE DE DECLENCHER CETTE MEME PROCEDURE POUR LE PLUS GRAND JOURNAL DU PAYS, TA NEA QUI PUBLIAIT VOICI UN MOIS UNE LISTE D’ARTISTES GRECS AVEC LEURS DECLARATIONS FISCALES A L’APPUI. CE QUI, POUR LE COUP, CONCERNAIT VRAIMENT DES DONNEES PERSONNELLES.

Econostrum.info : Que répondez-vous à cette accusation ?

Kostas Vaxevanis : NOUS N’AVONS COMMIS AUCUN DELIT ! VU LE CLIMAT CREE PAR LA NON-PUBLICATION DE CETTE LISTE, DONT TOUT LE MONDE CONNAISSAIT L'EXISTENCE, LA PUBLIER REPONDAIT A L’INTERET PUBLIC.


FINI LES MENSONGES, MAINTENANT ILS DOIVENT DIRE COMMENT ILS VONT CONTROLER LES DETENTEURS DE CES COMPTES EN SUISSE. Bien évidemment, disposer d'un compte en Suisse ne veut pas dire être fraudeur, ça nous l’avons précisé dans l’article publié avec la liste.


Nous publions aujourd’hui dans Hot Doc des interviews de personnes citées dans cette liste qui nous soutiennent.

Cela devrait faire réfléchir les autorités.

2 MILLIARDS D'EUROS SUR LA LISTE LAGARDE

Econostrum.info : N’est-ce pas dangereux tout de même de publier ainsi des noms ?

Kostas Vaxevanis : PUBLIER DES NOMS DE FEMMES PROSTITUEES SEROPOSITIVES COMME L'A FAIT LA POLICE RELAYEE PAR LES MEDIAS EST DANGEREUX, OUI, ET ILLEGAL, ET ÇA NE SERT A RIEN.

POURTANT, JE N'AI CONSTATE AUCUNE SUITE JURIDIQUE !

SI DES SALARIES GAGNANT UNE MISERE SE TROUVENT IMPOSES AU-DELA DE LA LIMITE DE LA PAUVRETE ET QU'ILS PAYENT ALORS QUE D'AUTRES VIDENT LEURS COMPTES VERS L'ETRANGER SANS PAYER DE TAXES, ÇA CE N'EST PAS UN DELIT ? SURTOUT DANS LA SITUATION ACTUELLE DU PAYS?

Econostrum.info : Combien d’argent a quitté le pays ces dernières années, le savez-vous ?

Kostas Vaxevanis : LA QUESTION N’EST PAS DE SAVOIR COMBIEN D’ARGENT EST PARTI. LA QUESTION EST DE SAVOIR SI CET ARGENT A QUITTE LE PAYS LEGALEMENT ET SI LES TAXES ONT ETE PAYEES.

C'EST CE QU'AURAIT DU FAIRE LE GOUVERNEMENT AU MOMENT MEME OU CETTE LISTE LUI A ETE REMISE.

D'APRES MON ENQUETE, NOUS ESTIMONS A 2 MILLIARDS D'EUROS LES MONTANTS TOTALISES PAR LA LISTE LAGARDE. IL N'EST PAS EXCLU QU'UNE BONNE PARTIE DE CET ARGENT AIT ETE DEPLACE DEPUIS DANS D'AUTRES BANQUES.

C'est pourquoi, je pense que CES MINISTRES DES FINANCES, QUI ONT MENTI AU PEUPLE GREC, DEVRAIENT SE TROUVER DEVANT LES TRIBUNAUX.

Econostrum.info : Cette poursuite est une poursuite personnelle, ou pensez-vous que la liberté de la presse se trouve en danger en Grèce ?

Kostas Vaxevanis : HOT DOC EST UN JOURNAL D'INVESTIGATION. ET LE JOURNALISME D'INVESTIGATION GENE, IL DOIT DISPARAITRE.
MAIS IL EXISTE UNE NOUVELLE FORME DE CENSURE EN GRECE. Plus aussi franche que du temps des colonels où ils interdisaient d'écrire contre l’intérêt national. L’État décidant ce qui définissait l’intérêt national. Maintenant, j'entends parler de la protection de données personnelles. Ceci s'avère plus pervers et tout aussi dangereux pour la liberté de la presse.

Propos recueillis par Thomas Iacobi, à ATHENES


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 05:55 (2012)    Sujet du message: BREAKING MASSIVE LAYOFFS AFTER OBAMA REELECTION ! Répondre en citant



BREAKING MASSIVE LAYOFFS AFTER OBAMA REELECTION !



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=xOfGb5V3Jbo

AMERICA, YOU WERE WARNED ~ In the past 48 hours, these companies reported layoffs:

Westinghouse - 200
Research in Motion Ltd - 3,000
Lightyear Network Solutions - 15
Providence Journal - 23
Hawker Beechcraft - 410
Boeing 61,000
CVPH Medical Center - 17
US Cellular - 980
Commerzbank - 6,000
Iberia - 7,000
Momentive Performance Materials - 150
Brake Parts - 75
Gameforge Berlin - 20
Vestas Wind Systems 1,700
Husqvarna - 390
Ericsson - 14,000
SRA International - 222
PerkinElmer - 75
Majestic Star Casino and Hotel - 80
Center for Hospice NY - 80
Bristol-Myers - 500
Lower Bucks Hospital - 500
Oce North America - 9
Corning United Blood Services Gulf - 150
Atlantic Lottery Corporation - 16
Welch Allyn - 10% of manufacturing work force
Dana Holding - 12% of work force
Stryker - approx 5%
Boston Scientific - Unspecific amount
Medtronic - 1,000
Smith & Nephew - 80
Abbott Labs - 550
Covidien - 600
Kinetic Concepts - 300
St. Jude - 500
Hill Rom - 200
Darden Restaurants - 3%
JANCOA - 350
Kroger - 30
ING - 2,350
Caterpillar - 4,000 (Decatur plant)
Alcatel-Lucent - 5,000
Umatilla Chemical 34
Rocketdyne...100
Pepsi - 8,700
Bank of America 30,000


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 20:33 (2012)    Sujet du message: WILLARD ROMNEY, CUTTING OFF THE HELP FOR GOOD Répondre en citant

WILLARD ROMNEY, CUTTING OFF THE HELP FOR GOOD

By Charles P. Pierce
at 3:29PM

One last time, let's reiterate: In the House of Romney, there are only two kinds of people — Romneys and The Help:
 
Citation:
From the moment Mitt Romney stepped off stage Tuesday night, having just delivered a brief concession speech he wrote only that evening, the massive infrastructure surrounding his campaign quickly began to disassemble itself. Aides taking cabs home late that night got rude awakenings when they found the credit cards linked to the campaign no longer worked.


Classic.

They're all lucky they're not working in China now.

http://www.esquire.com/blogs/politics/romney-staff-credit-cards-110812


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:12 (2012)    Sujet du message: 666, UNION EUROPEENNE : DE NOUVEAUX BILLETS « PLUS SECURISES » DES MAI 2013 !!! + LIEN AVEC LA SOCIETE SANS ARGENT CASH ! Répondre en citant

666, UNION EUROPEENNE : DE NOUVEAUX BILLETS « PLUS SECURISES » DES MAI 2013 !!! + LIEN AVEC LA SOCIETE SANS ARGENT CASH !



Chers amis,

L’ARTICLE QUI SUIT NOUS APPREND QUE DE NOUVEAUX BILLETS EN EURO VONT FAIRE LEUR APPARITION PROGRESSIVE SUR LE MARCHÉ DÈS MAI 2013, EN COMMENÇANT PAR LE BILLET DE 5 EURO (UN DES BILLETS LES PLUS UTILISÉS, AVEC LES BILLETS DE 20 ET DE 50 EUROS) !!!

BIEN ENTENDU, CES BILLETS SERONT « PLUS SÉCURISÉS », reprenant le MYTHE de la « sécurité intégrale » et faisant avancer la société INSECURISANTE du contrôle absolu !

ON NE NOUS PRÉCISE NULLE PART EN QUOI CES BILLETS SERONT « PLUS SÉCURISÉS », MAIS ÉTANT DONNÉ LES CIRCONSTANCES ACTUELLES, NOUS POUVONS CRAINDRE LE PIRE.

D’AILLEURS, C’EST LE BILDERBERGER ET MONDIALISTE MARIO DRAGHI, QUI POSSÈDE ÉGALEMENT DES LIENS AVEC LA PIEUVRE DE WALL STREET, QUI SIGNERA CES BILLETS ! Nous sommes VRAIMENT en droit de craindre le pire…

L’ARTICLE QUI SUIT, TRÈS INTELLIGENT ET BIEN RÉDIGÉ, NOUS SIGNALE LA POSSIBILITÉ D’UNE LIMITATION DES BILLETS MIS EN CIRCULATION, ET EFFECTUE LE RAPPROCHEMENT AVEC… LA SOCIÉTÉ SANS ARGENT CASH, QUI EST DEVENUE UN THÈME CENTRAL DE L’ÉCONOMIE MONDIALE CES DERNIERS MOIS, COMME LES NOMBREUX ARTICLES QUE JE VOUS AI RECEMMENT POSTES A CE SUJET LE DEMONTRENT !

Alors que le peuple grec – berceau de la démocratie - crève dans la misère en raison de la politique inique et totalitaire d’austérité imposée notamment par la BCE et l’Union européenne, c’est justement la tête d’un personnage GREC qui sera utilisée comme symbole sur certains des nouveaux billets en euro ! Provocation arrogante et gratuite…

Le visage qui sera utilisé sur certains de ces nouveaux billets en euro sera en effet celui d’Europe, un personnage mythique païen qui n’était autre que… la mère de 2 juges des enfers, Minos et Rhadamanthe ! Nous voyons donc que les mondialistes qui dirigent l’Europe ont encore une fois réussi à glisser une SYMBOLIQUE INFERNALE dans cette affaire, sous des prétextes soi-disant « honorables », comme d’habitude.

Les articles, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : merci à la personne qui m’a envoyé cet article !



Source :
http://www.wikistrike.com/article-que-cache-la-communication-de-la-bce-sur-l-arrivee-de-nouveaux-billets-plus-securises-112261115.html

Vendredi 9 novembre 2012

QUE CACHE LA COMMUNICATION DE LA BCE SUR L’ARRIVÉE DE NOUVEAUX BILLETS « PLUS SÉCURISÉS » ?


Après les monuments irréels, la "déesse" (qui ne l'est pas - voir plus bas) Grecque Europe, bel hommage à un pays qui pète un boulon face à a crise... Un ventilateur sur les billets aurait été dans le vent. (WikiStrike)



LA PRÉSIDENCE DE LA BCE vient d’innover dans sa communication. Plus question de politique monétaire, mais l’ANNONCE D’UN CHANGEMENT DE BILLETS D’EUROS DESTINÉS À REMPLACER NOS EUROS ACTUELS.


BIEN SÛR, CETTE OPÉRATION VA ÊTRE RÉALISÉE AU MOTIF QUE LES NOUVEAUX BILLETS SIGNÉS MARIO DRAGHI SERONT PLUS SECURISES.

La communication des banquiers centraux européens revient à la sémantique de la période de l’effondrement des tours jumelles de New York. QUE NE DOIT-ON PAS JUSTIFIER AU NOM DE LA SECURITE ? Et Mario Draghi peut-être heureux. Tel un gamin, il va voir sa signature sur les nouveaux billets !




LE NOUVEAU BÉBÉ DE MARIO DRAGHI DOIT NORMALEMENT VOIR LE JOUR EN MAI 2013. Nul besoin de piétiner d’impatience… C’EST DEMAIN. Nous verrons si son collègue Mario Monti a décidé de faire ses valises à cette période ou s’il se décide à rester.



CETTE DÉCISION DE LA BCE INTERVIENT TANDIS QUE LA COURSE À LA LIQUIDITÉ EST DIFFICILE. BEAUCOUP ONT VIDÉ LEURS COMPTES ET PRÉFÉRÉ PLACER DANS DE LA TRÉSORERIE À DOMICILE, doutant encore des vertus monétaires des métaux précieux.

ON APPRÉCIERA LE CYNISME DE NOS BANQUIERS. TOUT EN PILLANT LA GRÈCE, BERCEAU DE LA DÉMOCRATIE QUI S’ÉTEINT PROGRESSIVEMENT AVEC BRUXELLES ; TOUT EN PROVOQUANT UNE VÉRITABLE GÉNOCIDE SOCIAL EN GRÈCE AU NOM DE LA NÉCESSITÉ DE REMBOURSES LES INTÉRÊTS DES DETTES AU MARCHE... LE LANCEMENT DE LA DEUXIÈME SÉRIE DE BILLETS EN EUROS SERA BAPTISÉE « EUROPE » ET SERA ILLUSTRÉE AVEC UN VISAGE DE FEMME GRECQUE, CELUI DE LA DÉESSE EUROPE !

Le visage de la déesse provient d’un vase datant de plus de 2000 ans, découvert dans le sud de l’Italie, et conservé au Louvre, à Paris. « Cette figure a été choisie car est clairement associée au continent européen, et apporte une touche d’humanité aux billets », explique la BCE.

Dans sa communication, LA BCE PRÉCISE QUE TOUTE LA GAMME DES BILLETS EN EUROS (5, 10, 20, 50, 100, 200, 500) SERA CHANGÉE PROGRESSIVEMENT SUR PLUSIEURS ANNÉES. LES BILLETS EXISTANTS SERONT PROGRESSIVEMENT RETIRÉS DE LA CIRCULATION.

Quelles sont les motivations des forces financières à l’origine de cette décision ?

A la Libération, ceux qui avaient engrangé des lessiveuses de billets gagnés avec le marché noir, se sont fait repérer par le changement des billets… ou ont dû les garder.

Plusieurs sites annoncent depuis plusieurs mois certaines restrictions de retraits en Europe. Y a-t-il une volonté de restreindre le nombre de billets physiques en circulation ? EST-CE ALORS UN PAS VERS UNE MONNAIE ÉLECTRONIQUE QUI ASSURERAIT UN MEILLEUR CONTRÔLE POUR PLUS DE SÉCURITÉ ?

Nous laissons débattre les lecteurs. Mais une chose est certaine : quand on connaît quelques loustiques de la finance européenne et le LIEN DE M. DRAGHI AVEC LES PIEUVRES DE WALL STREET, il y a gros à parier que cette affaire tombe à point nommé… juste après l’élection d’Obama. Hasard ou pas ? Tout s’éclaircira probablement dans quelques mois.

Source: Liesi

QUI EST EUROPE ? LA MÈRE DE DEUX JUGES DES ENFERS


L’étymologie couramment admise de ce nom y voit un composé de εὐρύς, « large » et ὤψ, « œil, vue ».

La déesse Europe n’était pas une déesse mais la fille du roi de Tyr, une ville de Phénicie (actuel Liban).

Zeus, pour la mettre dans sa couche, se métamorphose en taureau blanc, afin de l’approcher sans l’apeurer et échapper à la jalousie de son épouse Héra. Imprudente, attirée par l’odeur d’un crocus qui se trouve dans sa bouche, Europe s’approche de lui. Chevauchant l’animal, elle est emmenée sur l’île de Crète à Gortyne (ou au nord du Bosphore selon certaines versions). À Gortyne, sous un platane qui depuis lors est toujours vert, ils s’accouplent après que Zeus soit redevenu humain. DE LEUR UNION NAISSENT MINOS (FUTUR ROI DE CRÊTE) ET RHADAMANTHE QUI DEVIENDRONT TOUS DEUX JUGES DES ENFERS.

Plus tard, Europe est donnée par Zeus comme épouse au roi de Crète, Astérion.

Elle est donc restée mortelle jusqu’au bout… et n’a jamais connu l’Olympe !

Depuis, son nom est devenu – comme tous les amants et maîtresses de Zeus – le nom d’un des satellites de Jupiter.

http://www.europamagna.org/Marenostrum/Creations/PrincesseEurope/EUROPECupi…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 18:33 (2012)    Sujet du message: LA BANQUE DE FRANCE PRÉVOIT UNE RÉCESSION EN FIN D'ANNÉE Répondre en citant

LA BANQUE DE FRANCE PRÉVOIT UNE RÉCESSION EN FIN D'ANNÉE

zzzzzzzzzzzzzzz. On ne veut surtout pas que le peuple français se réveille. Alors, on ne va que lui parler que d'une légère récession, au lieu d'un écroulement total, dans quelques semaines, quelques mois.

VIDÉO : http://www.dailymotion.com/user/Super_Resistence/subscriptions/2012-11-11/1:1?mode=playlist&from=email_subscriptiondigestusers&utm_source=Email&utm_medium=Email&utm_content=SubscriptionDigestUsers&utm_campaign=Alert-SubscriptionDigestUsers&fbc=632#video=xuz7y8

LA BANQUE DE FRANCE PRÉVOIT UNE LÉGÈRE RÉCESSION POUR LA FIN DE L'ANNÉE

L'ÉCONOMIE DEVRAIT RECULER DE 0,1 % AU QUATRIÈME TRIMESTRE, COMME C'ÉTAIT DÉJÀ LE CAS LORS DU TRIMESTRE PRÉCÉDENT.

Le Point.fr- Publié le 09/11/2012 à 09:09 - Modifié le 09/11/2012 à 10:54


La Banque de France, à Paris.© Joël Saget / AFP

ParPauline Jacot

La Banque de France (BdF) prévoit une légère récession en fin d'année en France avec une baisse de 0,1 % de l'activité économique au quatrième trimestre après un recul équivalent estimé pour le troisième trimestre.

Dans une première estimation publiée vendredi à l'occasion de son enquête de conjoncture dans l'industrie et les services d'octobre, la BdF prévoit une baisse de 0,1 % du produit intérieur brut (PIB) en octobre-décembre. Pour le troisième trimestre, elle avait également estimé que l'activité économique de la France avait reculé de 0,1 % après trois trimestres consécutifs de stagnation.

Si l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) confirmait ces estimations, il s'agirait d'un premier épisode de récession depuis le printemps 2009. Une récession est techniquement définie comme au moins deux trimestres consécutifs de contraction du PIB. L'Insee estime pour sa part, dans ses dernières prévisions, que le PIB devrait continuer de stagner aux troisième et quatrième trimestres, ce qui porterait à cinq le nombre de trimestres consécutifs de croissance zéro, une situation totalement inédite depuis l'après-guerre.

La production industrielle en recul  

L'Insee doit publier le 15 novembre sa première estimation pour la croissance au troisième trimestre, puis les chiffres détaillés le 28 décembre. L'Insee table sur une croissance de 0,2 % sur l'ensemble de l'année, légèrement inférieure au taux de 0,3 % escompté par le gouvernement pour ramener le déficit public de la France à 4,5 % du PIB à la fin de l'année. Ces prévisions annoncent un départ sans élan pour l'année 2013, pour laquelle le gouvernement a maintenu sa prévision de croissance de 0,8 %, jugée optimiste par les économistes et par la Commission européenne qui vient de publier une prévision, révisée en baisse, de 0,4 %.

La BdF appuie sa prévision sur son enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie et les services qui dénote un léger recul de la production industrielle en octobre et une très légère diminution dans les services. L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie s'est établi à 92 en octobre, comme en septembre, et celui du climat des affaires dans les services est aussi resté stable, à 91. "La production industrielle a de nouveau légèrement reculé en octobre, en raison notamment de la baisse persistante de l'activité dans le secteur de l'automobile", constate la Banque de France.

Le taux d'utilisation des capacités de production s'est stabilisé et demeure en deçà de son niveau moyen de longue période tandis que les carnets de commandes sont toujours jugés insuffisants. Les prix des produits finis ont continué à augmenter faiblement. Les prévisions des chefs d'entreprise tablent, pour novembre, sur une légère diminution de l'activité. "Dans les services, l'activité diminue très légèrement en octobre, le repli du travail temporaire et des services aux ménages ayant été quasiment compensé par la progression des secteurs de l'ingénierie et de l'information et communication", précise la BdF.

Dans les services, les prix s'orientent plus nettement à la hausse, mais les effectifs se sont contractés, notamment dans l'intérim. "Les chefs d'entreprise augurent une légère augmentation de l'activité en novembre", précise l'enquête.

http://www.lepoint.fr/economie/l-economie-recule-de-0-1-au-4e-trimestre-09-11-2012-1526958_28.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 04:04 (2012)    Sujet du message: GUN SALES ON THE RISE AFTER PRESIDENT OBAMA IS RE-ELECTED Répondre en citant

GUN SALES ON THE RISE AFTER PRESIDENT OBAMA IS RE-ELECTED

Posted: Nov 9, 2012 6:23 PM by Jenise Fernandez
Updated: Nov 9, 2012 6:27 PM



VIDEO : http://www.katc.com/videoplayer/?video_id=14854&categories=8

Just three days after President Obama was re-elected to a second term, already talk of an economic boost. Since he was re-elected, gun sales are on the rise across the country. Some of the major gun corporations have seen huge gains. Strum Ruger and Company is up about 13 percent since the week started. Smith and Wesson holdings up 17 percent. Economists think the spike in sales is due to fears of tighter regulations. The trend is also proving true in Acadiana.

"What I'm trying to do is to get a better conversation going about how do we reduce the violence generally. Part of it is seeing if we can get another assault weapons ban introduced," said President Obama in the second presidential debate.

Those words have people rushing to gun stores to stock up. The president mentioned the possibility of a ban, but the idea not sitting well with some gun owners in Lafayette.

"Prices could rise, background checks can be stricter, it could become more of a hassle," said gun owner Tyler Bertrand.

Bertrand is looking to buy a handgun to add to his collection of rifles and shotguns. Bertrand says although there is reason for concern, he doesn't think the president will be able to change much.

"The president can do whatever he wants. I think he'll make laws stricter, but as far as doing away with them period, I don't think there's a chance of that happening," said Bertrand.

Employees at Lafayette Shooters say the day after the election, there was a huge line of people waiting to buy guns. They say most were stocking up on ammo. Ariane Gaudin says a possible "ban" is a very sensitive topic in the South.

"It's southern heritage. We were born and raised to go out and find our own meals. It's a huge part of our culture," added Gaudin.

When President Obama was elected in 2008, firearm sales jumped overnight. According to CNN, the FBI conducted more than 97,000 background checks shortly after the 2008 election.That's the third highest number of background checks ever recorded in a single day. The last time there was an "assault weapons ban" was during President Bill Clinton's term. That ban expired in 2004.

http://www.katc.com/news/gun-sales-on-the-rise-after-president-obama-is-re-elected/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 04:11 (2012)    Sujet du message: GEE, WHY DO YOU THINK THE OBAMA ADMINISTRATION WAITED UNTIL AFTER NOVEMBER 6th TO MAIL THESE LETTERS? Répondre en citant

GEE, WHY DO YOU THINK THE OBAMA ADMINISTRATION WAITED UNTIL AFTER NOVEMBER 6th TO MAIL THESE LETTERS?

By Doug Powers • November 12, 2012 04:50 PM

**Written by Doug Powers



The Obama administration managed to lengthen the fuse on the layoff bomb so it didn’t detonate until after the election, and you have to wonder how much coordination went into making sure these notices weren’t mailed out until the voting was over in the Buckeye State:
Citation:
Ohio families receiving food stamps could get an unwelcome surprise come January: $50 less every month in assistance.

For the 869,000 households enrolled in the program for the poorest Ohioans, that could amount to about $520 million annually out of the grocery budgets.

Because of the way the federal government calculates utility expenses for people receiving the benefit, a mild winter nationwide last year, and a lower price for natural gas, many families could experience a significant cut in aid, those familiar with the program say.

Recipients should get a letter from the state Department of Job and Family Services this month explaining the change, said Ben Johnson, a spokesman for the agency.


As Glenn Reynolds would put it, “they told me if I voted for Mitt Romney food stamp benefits would be cut, and they were right.”

**Written by Doug Powers
Twitter @ThePowersThatBe

http://michellemalkin.com/2012/11/12/obama-administration-letters/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 05:07 (2012)    Sujet du message: LE TOURNANT POST-ÉLECTORAL D'OBAMA VERS L'AUSTÉRITÉ ET LA GUERRE Répondre en citant

LE TOURNANT POST-ÉLECTORAL D'OBAMA VERS L'AUSTÉRITÉ ET LA GUERRE

mardi 13 novembre 2012


© Inconnu

Il y a aussi une coupure de 50$ pour ceux qui sont sur les timbres alimentaires, prévu pour janvier prochain. Le deuxième mandat du Potus Obama va sceller complètement le sort de l'Amérique.

Les élections américaines terminées, la classe dirigeante américaine décide avec une rapidité incroyable d'appliquer un programme profondément impopulaire centré sur des coupes à hauteur de milliers de milliards de dollars dans les soins de santé et d'autres programmes sociaux.
Le premier point à l'ordre du jour à être mis en pratique, du moins en partie avant même la prise de fonction en janvier du Congrès nouvellement élu, est la soi-disant « falaise budgétaire ».

Le langage a été choisi tout à fait délibérément. L'image d'une « falaise » - utilisée pour la première fois par le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, en février 2012 - a pour but de créer un sentiment de catastrophe imminente. La falaise budgétaire est devenue la dernière formule en date de l'establishment politique et médiatique, apparaissant sur CNN avec un compte à rebours actualisé en permanence.

L'objectif est de favoriser une atmosphère de crise pour imposer des mesures souhaitées de longue date par la classe dirigeante et qu'il serait impossible d'imposer autrement.
Cette « falaise » est une création artificielle. Suite à une loi adoptée par le Congrès et le gouvernement Obama, la fin de l'année verra la fin des réductions d'impôts de Bush sur toutes les catégories de revenus ainsi que l'application de coupes généralisées dans les dépenses militaires et nationales (à l'exclusion de la Sécurité sociale et de Medicaid.)

D'autres mesures devant expirer à la fin de l'année, en particulier les allocations chômages payées par le gouvernement fédéral, ont été passées sous silence dans les médias. Les deux partis sont d'accord pour mettre fin à une aide dérisoire qui est accordée aux personnes sans emploi.

La date de la « falaise » a été fixée délibérément après les élections pour empêcher que le vote ne devienne un référendum sur les coupes sociales et pour donner à la Maison Blanche et au Congrès, quel que soit le parti ayant le contrôle, un blanc-seing pour imposer son programme d'austérité bipartisan.

Les deux partis, démocrate et républicain, saluent la perspective d'un accord qui se concentrerait sur deux objectifs : 1) le remplacement des coupes automatiques dans les dépenses par des coupes visant Medicare, Medicaid et la Sécurité sociale tout en évitant des coupes dans les dépenses militaires ; 2) faire progresser une « réforme fiscale favorisant la croissance, » qui comprendrait une réduction des taux d'imposition des sociétés et des particuliers combinée à l'élimination ou à la limitation de déductions profitant aux travailleurs.

Durant la campagne électorale, Obama a insisté pour que soit mis fin aux réductions d'impôts de Bush en faveur des riches - décision qui résulterait en une augmentation relativement faible du taux d'imposition des hauts revenus. En exploitant la popularité de l'augmentation des impôts pour les riches, le gouvernement cherche à se procurer la caution d'un « sacrifice égal » alors qu'il s'apprête à dégrader les programmes sociaux.

Cependant, même une augmentation nominale des taux d'impôts ne verra probablement pas le jour. David Axelrod, le stratège en chef d'Obama, a dit dimanche qu'il ne voulait pas « anticiper » les négociations. En louant les commentaires faits par le porte-parole républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, Axelrod a déclaré, « ien sûr, on peut trouver de l'argent en supprimant des niches fiscales et en les appliquant à une réduction du déficit budgétaire [au lieu de relever les taux], et donc je pense qu'il y a bien des manières d'arriver à nos fins tant que tout le monde a une attitude positive et constructive face à cette tâche. »
Quels que soient les détails de l'accord qui sera finalement conclu, il comprendra des coupes historiques dans les programmes bénéficiant à la classe ouvrière tout en augmentant la richesse de l'élite financière et patronale.

Au sujet de la politique étrangère, le gouvernement se dirige rapidement vers une escalade pour imposer un changement de régime en Syrie tout en émettant de nouvelles menaces contre l'Iran. Dans sa première annonce en matière de politique étrangère faite après les élections, le gouvernement a imposé de nouvelles sanctions à l'encontre des responsables iraniens. Un projet de loi bipartisan est en train de franchir les différentes étapes du Sénat et imposera des sanctions accablantes à l'ensemble de l'économie iranienne qui a d'ores et déjà été dévastée par les agissements des Etats-Unis et de leurs alliés.

Le premier voyage effectué par le président après les élections, et qui commencera le 17 novembre, se fera en Asie alors que le gouvernement est en train d'intensifier sa campagne pour isoler et cibler la Chine.

La première semaine après les élections a tracé le cadre des quatre prochaines années sous Obama. Elle a aussi souligné le processus dedécrépitude accélérée de la démocratie américaine.

Des milliards de dollars ont été dépensés durant les deux campagnes électorales pour une élection qui est soi-disant la plus importante occasion pour que la population américaine ait son mot à dire sur l'avenir du pays. Cependant, les projets réels de la classe dirigeante ont été dissimulés derrière les platitudes et les discours creux des deux candidats. Maintenant que les élections sont passées, le programme de l'oligarchie financière patronale est poursuivi avec une détermination impitoyable.

L'expérience de ces quatre dernières années avec le gouvernement Obama n'a pas été vaine pour les travailleurs. Le World Socialist Web Sitea pratiquement été seul à souligner l'aspect le plus significatif du scrutin de mardi : la baisse exceptionnelle de la participation du nombre d'électeurs et avant tout la chute sensible du nombre de voix en faveur d'Obama.

Lorsque tous les bulletins de vote seront dépouillés, le score d'Obama sera de 7 à 8 millions inférieur à son score d'il y a quatre ans. La baisse n'est pas la conséquence du soutien pour Romney, dont le nombre total de voix est inférieur à celui obtenu par le candidat républicain John McCain en 2008. Au contraire, de vastes sections de la population ont exprimé leur désillusion et leur aliénation par rapport aux deux partis et à l'ensemble du système politique en n'allant pas voter.

Sous l'impact de la crise économique et en réponse à la politique de la classe dirigeante, le désenchantement de millions de travailleurs et de jeunes se transformera en colère. Quelle forme politique cette colère prendra-t-elle ?

L'ensemble des institutions pro Parti démocrate - à commencer par les syndicats jusqu'aux organisations et aux publications libérales et pseudo-gauches - sont compromises par ces développements. Elles saluent la réélection d'Obama comme étant une grande victoire pour les « progressistes » et regardent avec crainte et appréhension l'aliénation des travailleurs par rapport au Parti démocrate.

La politique, tout comme la nature, a peur du vide. La force de la perspective socialiste - et du programme du Parti de l'Egalité socialiste (Socialist Equality Party, SEP) - est qu'elle correspond à la logique des développements objectifs. Durant les élections, la campagne du SEP a averti de ce qui est à venir après les élections. La classe dirigeante de par ses propres agissements prouve la validité de cet avertissement et de la perspective marxiste.
Source trouver: Sott


http://spread-the-truth777.blogspot.ca/2012/11/le-tournant-post-electoral-dobama-vers.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+(SPREAD+THE+TRUTH)&utm_content=Yahoo!+Mail  


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 18:55 (2012)    Sujet du message: EDC: CHANGES TO YOUR KNIFE RIGHTS IN 2012 Répondre en citant

EDC: CHANGES TO YOUR KNIFE RIGHTS IN 2012

By Will Grant

When the fathers of the United States framed the Constitution as supreme law of the country in 1787, they granted each American citizen the unalienable right to keep and bear arms. While that clause of the Second Amendment is generally thought of as referring to the legal right to own and carry a firearm, it was originally based on a citizen’s right to defend him or herself. And that includes the right to carry a knife.

The rights of citizens to carry knives hasn’t seen near the level of legal or media attention that firearm restrictions have seen, but that is changing. Knife Rights, founded in 2006, is an organization dedicated to lobbying for changes in legislation that it feels unnecessary, irrelevant or outdated. And to that end, it’s a target-rich environment.



“There are many states with irrational knife laws,” says Knife Rights Chairman Doug Ritter. “Our concentration is on states where we feel like we can make improvements and achieve successes, and as we continue to do this we want to show other states that this is possible with it having a negative effect on crime rate.”

Consider the switchblade. Thanks to Rebel Without a Cause, released in 1955, and West Side Story, produced on Broadway in 1957, the switchblade became a symbol of unruly youth, of warring gangsters—a knife with no practical purposes. A year later, on August 12, 1958, Congress passed a law banning switchblades, defined as any knife that opened automatically.

As the years passed, it became clear that switchblades did have practical applications—such as a first responder needing to a knife that could open quickly with one hand for, say, cutting a seatbelt. Today, switchblades remain illegal in 14 states. But the broad shift toward more pragmatic legislation is an encouraging trend.

This summer, Knife Rights successfully lobbied for the repeal of the law banning switchblades in Missouri. The organization filed for similar legislation in Pennsylvania, though election-centric politics diverted attention from the effort.

“We generally do not comment on pending legislative efforts,” says Ritter, “however, I can say that we will be pursuing the exact same bill next year and that the effort is already well underway.”

There is perhaps no more irrational case of enforcing a knife law than Clayton Baltzer’s arrest this past spring in New York City. Baltzer, 20, is an online student at Baptist Bible College & Seminary in Clarks Summit, Pennsylvania, majoring in camping-ministry. He works full time as the food service manager of a bible camp in Millersburg, Ohio. And he’s carried a pocketknife since his uncle gave him one when he was 11 years old.

In March, his fine arts class took a trip to New York to see the Metropolitan Museum of Art, Ground Zero at the World Trade Center site, Times Square and an opera at Lincoln Center. And as he usually does, Baltzer carried his knife, a small Winchester knife with a pocket clip and blade about an inch and a half long.

While he was standing on a subway platform, two undercover policemen noticed the clip outside Blatzer’s pocket.

“They grabbed me out of nowhere,” Baltzer says. “It ended up with me with my hands on my head. I have definitely never been in trouble like that, so I was pretty scared. I didn’t really know what was going on.”

The cops took Baltzer up to the ticketing platform where they called more cops. The knife Baltzer was carrying is intended to be opened with two hands, but the cops were looking for a knife that could be flicked open with one hand, or a gravity knife. The first cop could not flick the knife open, nor could the second. But the third successfully opened the knife with one hand, and the cops had their man—graivty kniver are illegal in New York.

They handcuffed Baltzer and booked him with disorderly conduct. He spent five hours in jail and they confiscated his knife, the one given to him by his uncle.

In subsequent months, he made several trips to New York to appear in court. He was ordered to pay the court fees and given three days’ worth of community service.

“I definitely do not feel like ever going back to New York,” Baltzer says. “Not any time soon.”

Baltzer has since completed his community service, paid his debt to society. And the city still has possession of his small folding knife. It’s prosecutions like these that Knife Rights stands to correct.

“(Baltzer) is a poster child for the unreasonableness and ridiculousness of the prosecution of honest citizens carrying knives,” Knife Rights’ Ritter told The Columbus Dispatch in June.

In 2011, prior to Baltzer’s absurd arrest, Knife Rights filed a federal civil rights lawsuit to stop New York City from arresting law-abiding citizens carrying common pocketknives and t prevent t persecution of businesses, like Home Depot and Ace Hardware, from selling pocketknives. The city and the District Attorney of New York, Cyrus Vance, Jr., moved to have the case dismissed earlier this year. But a US District Judge denied their motion and the case will proceed.

Much of the road to more practical knife legislation has been paved by the firearms-rights organizations, according to Ritter. In that regard, the knife community is following in the footsteps of the gun community. Every year, there are positive changes to knife regulations that take into consideration not only law-abiding citizens, but also professionals who use and carry knives on a regular basis.

The biggest change to knife laws this year was the knife law preemption bill signed in Georgia. That law effectively eliminated a complex and confusing patchwork of local knife laws in the state. Within the knife community, that’s very good news. Particularly because Atlanta, home to BLADE Show, the largest knife show in the world, it was illegal to carry any automatic knife or knife bigger than three inches “readily available for use.” The new law means that people traveling to or from the show will no longer have to worry about inadvertently violating local laws.

Also this year, Washington Governor Chris Gregoire signed legislation making assisted-opening knives, or switchblades, legal in the state.

Indiana also voted on more relaxed switchblade knife regulations, passing the Senate 46-1, but election-year politics preventing a hearing or vote in the Indiana House.

In South Carolina, State Representative Mike Pitts introduced HB4609, which would add knives to the state’s existing firearms preemption law.

As said, Knife Rights does not comment on on-going legislative or lobbying efforts. But it’s safe to say that we can count on continued efforts to make knife laws more practical to those who use them. And, most importantly, without detrimental effects on crime rates.

To read more about the efforts of knife rights, click HERE.



http://blackwaterusa.com/edc-changes-to-your-knife-rights-in-2012?utm_source=Nov+10+BTW&utm_campaign=BTW+Nov+11&utm_medium=email


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 23:23 (2012)    Sujet du message: US BANK RUN IMMINENT AS FDIC EXPANDED DEPOSIT INSURANCE ENDS DEC 31st Répondre en citant


US BANK RUN IMMINENT AS FDIC EXPANDED DEPOSIT INSURANCE ENDS DEC 31st

Posted on November 14, 2012 by Smilardog




The Silver Doctors – by AGXIIK

With the media fixated on the fiscal cliff, no one seems to be noticing the fact that the FDIC’s expanded 100% coverage for insured deposits ends January 1st, 2013.

As of January 2013 the FDIC stops offering 100% coverage for all insured deposits. That amounts to $1.6 trillion in deposits, 85-90% deposited with the TBTF mega banks. Once the insurance ramps back to $250,000 the FDIC risk amelioration offered to large depositors will cause them to flee from the insecurity of the much reduced FDIC coverage.


This money will rotate immediately into short term Treasury securities. The treasury, in order to handle this flood of money, will immediately offer negative interest rates. This financing will resemble the .5% negative interest rate offered by the Swiss and Germans on the funds flooding to their banks from Spain, Greece and Italy.

This will be a bank run much larger than the Euro banks flight to safety.


I have noticed two disturbing matters that will most certainly come as a result of the Fed MBS program.

1. The funds from the Fed purchases will rotate to the Too Big To Fail Banks. This debt is already junk bond status due to the nature of the underwater mortgages and delinquencies, hence the reason for the new Fed goon Squad going after borrowers.

This debt will be as bad or worse than the debt of Greece, Spain and Italy, rated CCC-

2. The banks receiving these funds will rotate the money immediately into short term treasury securities that will be priced at NIRP. the reason for that follows:

3. As of January 2013 the FDIC stops offering 100% coverage for all insured deposits. That amounts to $1.6 trillion in deposits, 85-90% deposited with the TBTF mega banks. Once the insurance ramps back to $250,000 the FDIC risk amelioration offered to large depositors will cause them to flee from the insecurity of the much reduced FDIC coverage.

 This money will rotate immediately into short term Treasury securities. The treasury, in order to handle this flood of money, will immediately offer negative interest rates. This financing will resemble the .5% negative interest rate offered by the Swiss and Germans on the funds flooding to their banks from Spain, Greece and Italy. This will be a bank run much larger that the Euro banks flight to safety.

4. The Social Security Trust fund must make at least 5-6% return to maintain its balance and provide income to the SS recipients. The TF is still guaranteed to go bankrupt by 2033, 21 years from now. The TF is required by law to invest in Treasury bonds. The actuarial problem now facing the TF is that they will be rolling old bonds yielding 5.6% into a yield pool averaging 1.4%, a 75% drop in income. This dramatic yield drop coupled with a 60% increase in SS recipients from 50 million to 91 million in the next 10 years will assure the TF will go bankrupt in about 10 years.

This irreducible math is going to prove an insurmountable obstacle to those who are recently retired, have long live genes or plan to retire in the next 10 years. If the SS TF goes bankrupt then benefits will be cut by 25% . Inflation adjustments were never able to front run the lost in income. The inflation rate of 8% today and 15% tomorrow will destroy the senior investment pool.
Another few unintended consequences of QE 3. Thanks Ben. May you rot in hell!

http://www.silverdoctors.com/us-bank-run-imminent-as-fdic-expanded-deposit-insurance-ends-dec-31st/

http://fromthetrenchesworldreport.com/us-bank-run-imminent-as-fdic-expanded… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 23:56 (2012)    Sujet du message: WCC CONSULTATION ON SMALL ARMS PROLIFERATION IN AFRICA Répondre en citant



WCC CONSULTATION ON SMALL ARMS PROLIFERATION IN AFRICA

15.11.12

To challenge the increasing proliferation of small arms and light weapons (SALW) in Africa, and to find effective ways to deter this trend, the World Council of Churches (WCC) will hold a consultation in Addis Ababa, Ethiopia to strategize common priorities and actions to combat proliferation of arms in the region.

Organized by the WCC’s Commission of the Churches on International Affairs (CCIA), the consultation will take place from 22 to 25 November and is a space for DIALOGUE among the WCC member churches in Africa, ecumenical partners and specialized ministries.

“The consultation attempts to find ways of engaging churches and partners in collaboration with civil society and interfaith groups in Africa,” said Dr Nigussu Legesse, the WCC programme executive for advocacy on African issues.  

Together they will develop ecumenical advocacy strategies and action plans for combating the spread of SALW in Africa, which is one of the most significant issues resulting in a huge loss of human lives,” he added.  

The consultation will address SALW proliferation as a PEACE and SECURITY issue and its relation to human rights violations in Africa. There will also be discussions on SALW contributing to deterioration of the rule of law, instability, effects on economic and social development and its human cost especially for women and children.  

The consultation is a follow-up of an international consultation organized by the CCIA on “PEACE and SECURITY in Africa: ecumenical responses”, which was held in Kigali, Rwanda earlier this year.

Read also:

African churches address peace and security issues (WCC news release of 31 January 2012)

WCC Commission of the Churches on International Affairs

WCC member churches in Africa

http://www.oikoumene.org/fr/nouvelles/news-management/a/fr/article/1634/wcc…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 00:19 (2012)    Sujet du message: NEW EURO NOTES TO SHOW TRAGIC PRINCESS Répondre en citant


Europa, abducted by Zeus, will figure on the new euro notes (Photo: cliff1066™)

NEW EURO NOTES TO SHOW TRAGIC PRINCESS
 
  09.11.12 @ 09:58

BRUSSELS - In Greek mythology, the Phoenician princess Europa was abducted and raped by the king of the gods, Zeus.

But her image will from next year replace pictures of windows and doors on euro banknotes as a security and deocrative feature.

"Portraits have long been used in banknotes around the world and research has shown that people tend to remember faces. Is there any better figure than Europa to serve as the new face of the euro?" the chief of the European Central Bank (ECB), Mario Draghi, said on Thursday (8 November) according to Bloomberg.

She will first appear on the €5 note in May, with other notes introduced in ascending order in the next few years.
Europa's face will be shown as a watermark and as a hologram. Until now, euro notes carried pictures of windows and doors in various architectural styles in a symbol of openness designed not to offend national sensibilities.

The new notes will also carry an emerald-coloured number.

The first series of banknotes will circulate alongside the old ones. But the old notes, first introduced 10 years ago, will eventually cease to be legal tender.

"The date when this occurs will be announced well in advance," the ECB said.

The old notes will retain their face value and will be exchangeable at any national central bank in the eurozone even when they are no longer valid in shops.

Meanwhile, counterfeiting euro notes has kept international law enforcement authorities busy.

In April, an international police sting in Bogota, Colombia dismantled a counterfeit print shop and depot manufacturing €50 and €100 bills.

Europol, the EU’s police agency, based in The Hague, said authorities seized over €19 million in counterfeit money in Columbia alone since 2006.

http://euobserver.com/institutional/118148


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 02:28 (2012)    Sujet du message: U.E. TOTALITAIRE : 4e REICH : L’ALLEMAGNE « PENSE » A CE QUE LA FRANCE « DOIT » FAIRE POUR EVITER L’EFFONDREMENT ECONOMIQUE !!! Répondre en citant

U.E. TOTALITAIRE : 4e REICH : L’ALLEMAGNE « PENSE » A CE QUE LA FRANCE « DOIT » FAIRE POUR EVITER L’EFFONDREMENT ECONOMIQUE !!!



Chers amis,

Ceux qui pensaient encore que l’U.E. est démocratique (elle qui possède une structure juridique NAZIE – cf.
http://www.relay-of-life.org/fr/chapter.html ), et que le rôle prédominant de l’Allemagne au sein de l’Europe n’était qu’un « hasard », vont être très déçus…

VOICI DONC QU’À PRÉSENT, LES SINGES (OUPS ! PARDON, JE VOULAIS DIRE LES « SAGES ») DU GOUVERNEMENT MERKEL QUI DIRIGE L’ALLEMAGNE – ET PARMI EUX, LE DÉTESTABLE WOLFGANG SCHAÜBLE – COMMENCENT À SE SOUCIER DE CE QUI « DOIT ÊTRE FAIT PAR LA FRANCE » (SIC) AFIN D’ÉVITER L’EFFONDREMENT ÉCONOMIQUE QUI SERAIT FATAL À L’EURO !

LES « BRAVES » NAZIS DU GOUVERNEMENT ALLEMAND PENSENT DONC FAIRE PRESSION ET DICTER LA CONDUITE À SUIVRE CONCERNANT L’EMPLOI (« LE TRAVAIL REND LIBRE », COMME LE DISAIT LE PANNEAU À L’ACCUEIL DU CAMP D’AUSCHWITZ) AU GOUVERNEMENT DU MOLLASSON HOLLANDE QUI, SELON EUX, NE FAIT PAS CE QU’IL FAUT POUR REDRESSER LA SITUATION !

BREF, LE 4E REICH EST EN ROUTE…

Les Français laisseront-ils les schleus les entuber une seconde fois ? L’histoire va-t-elle se répéter ?

L’article effarant, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.wikistrike.com/article-l-allemagne-craint-l-effondrement-economique-de-la-france-112322556.html


Dimanche 11 novembre 2012

L’ALLEMAGNE CRAINT L’EFFONDREMENT ÉCONOMIQUE DE LA FRANCE



LE MINISTRE ALLEMAND DES FINANCES WOLFGANG SCHÄUBLE AURAIT DEMANDÉ AU CONSEIL DES EXPERTS ÉCONOMIQUES DE SON PAYS DE RÉFLÉCHIR À DES PROPOSITIONS DE RÉFORMES ÉCONOMIQUES POUR LA FRANCE, CRAIGNANT UNE CHUTE DE LA DEUXIÈME ÉCONOMIE DE LA ZONE EURO ET DE SES CONSÉQUENCES SUR LE DEVENIR DE L’EUROPE DANS SON ENSEMBLE…

Malgré les démentis qui sont intervenus vendredi après-midi, le pavé dans la mare a été jeté ! DEUX RESPONSABLES S’EXPRIMANT SOUS LE SCEAU DE L’ANONYMAT, ONT AINSI EXPLIQUÉ À REUTERS QUE W. SCHÄUBLE AVAIT DEMANDÉ AUX « SAGES » DE RÉFLÉCHIR À UN RAPPORT SUSCEPTIBLE DE DONNER DES PISTES DE RÉFORMES POUR LA FRANCE AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD…

BERLIN S’INQUIÈTE EN EFFET DE LA TOURNURE DES ÉVÉNEMENTS EN FRANCE À LA LUMIÈRE DES DERNIÈRES DÉCISIONS PRISES PAR LE GOUVERNEMENT AYRAULT qui ne s’attaquerait pas aux réformes structurelles indispensables pour remettre le pays sur de bons rails budgétaires… DE QUOI MANQUER LES OBJECTIFS DE DÉFICITS L’AN PROCHAIN ET PLONGER L’EURO DANS UNE NOUVELLE CRISE QUI RISQUERAIT CETTE FOIS D’ÊTRE FATALE À LA MONNAIE UNIQUE.

« Les inquiétudes s’accumulent en raison du MANQUE D’ACTION DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SUR LA RÉFORME DU MARCHÉ DU TRAVAIL », a estimé Lars Feld, un des membres du comité des sages, à l’agence Reuters.

« LE PRINCIPAL PROBLÈME EN CE MOMENT, CE N’EST PLUS LA GRÈCE, L’ESPAGNE OU L’ITALIE, C’EST DEVENU LA FRANCE PARCE QU’ELLE N’A RIEN ENTREPRIS DE NATURE À RÉTABLIR SA COMPÉTITIVITÉ, AU CONTRAIRE, ELLE VA DANS L’AUTRE DIRECTION ! », A POURSUIVI LARS FELD.

« Il FAUT à la France une réforme du marché du travail, c’est le pays de la zone euro qui travaille moins d’année en année, alors, qu’attendez-vous comme résultat ? Les choses n’iront pas en s’améliorant, à moins que de vrais efforts soient déployés. »

Sources : Boursorama (cf.
http://www.boursier.com/actualites/economie/l-allemagne-s-inquiete-pour-la-france-17405.html?sitemap ) / Le Journal du Siècle (cf. http://wp.me/p2ywaf-NY )


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 04:43 (2012)    Sujet du message: IRA/401k CONFISCATION COMING? Répondre en citant


IRA/401k CONFISCATION COMING?

Saturday, November 17, 2012

To start, I would like to report that my MBA alma mater, the University of Chicago (class of '91, Dean's list 1990), just received the #1 business school ranking by Businessweek: LINK Unfortunately, the professor I had for a high level "forensic" accounting course is not longer there. His course was the best course in any MBA program anywhere and made the 2 years there worthwhile.
An article about Obama starting the process of nationalizing the private retirement fund system went viral in the blog community yesterday. The truth is that the these "genius" bloggers are about 4 years behind the curve on this. Here's the report:

LINK

Let me make one thing crystal clear before the world erroneously blames this on Obama. The IRA confiscation movement started at least during, if not before, the Bush administration. Four years before the recent hearing sponsored by the Treasury/Labor Dept, there was a Congressional hearing On October 7, 2008 sponsored by the House Education and Labor Committee at which pension reform academic Teresa Ghilariducci presented a paper on her Guaranteed Retirement Account program. Her idea is to replace IRA/401k accounts with a Government administered program which would provide retirees with a guaranteed annuity stream annuitized by good old U.S. Treasuries.
This symposium was held before Obama was elected. In fact, I warned 10 years ago, that the elitists (note: real elitists, as in the handful of men who pull the strings) would print money and keep our system from collapsing until they had swept every last crumb of middle class wealth off the able the table and into their own pockets. Note: "middle class" = everyone who is not wealthy enough to buy their own Congressman; in my view this would be anyone with a liquid net worth under $100 million.

This movement to de facto seize your private retirement plan was started years before Obama was even a local politician in Chicago. Regardless, once these movements begin in the Government they happen slowly and then all at once (sound familiar?). Anyone with two operational frontal lobes will do what I did 6 years ago and cash out their IRA, pay the 10% penalty plus any income tax for that year on the proceeds and put the money into physical gold and silver outside of the system. Over the next 4-5 years you will more than make up for the 10% penalty/taxes with the appreciation of the bullion AND your wealth will be safe from the Government. Capito?

http://truthingold.blogspot.ca/2012/11/ira401k-confiscation-coming.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 22:56 (2012)    Sujet du message: CRISE : LA DEGENERESCENCE DE L’ARGENT A ÉTÉ PROVOQUEE, A LA BASE, PAR LA PERTE DE LA VALEUR QUALITATIVE, TRADITIONNELLE ET SPIRITUELLE DE LA MONNAIE ! Répondre en citant

CRISE : LA DEGENERESCENCE DE L’ARGENT A ÉTÉ PROVOQUEE, A LA BASE, PAR LA PERTE DE LA VALEUR QUALITATIVE, TRADITIONNELLE ET SPIRITUELLE DE LA MONNAIE !




Perte du spirituel, perte de sens et de valeur : la chute et la déchéance infernales se poursuivent…y compris au niveau économique et monétaire !

Chers amis,

L’article qui suit est intéressant à plus d’un titre… IL ABORDE, EN RÉALITÉ, LA VÉRITABLE RAISON DES CRISES ÉCONOMIQUES ; CE QUI LE REND D’AUTANT PLUS IMPORTANT.

NOUS CONSIDÉRONS GÉNÉRALEMENT QUE LA CRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS A ÉTÉ PROVOQUÉE PAR DES BANQUIERS ESCROCS. C’EST VRAI, MAIS SEULEMENT DE FACON PARTIELLE.

EN RÉALITÉ, BIEN AVANT LES CRISES ÉCONOMIQUES, IL Y A EU UNE PERTE DE VALEUR DE LA MONNAIE. Pas de valeur pécuniaire ou mercantile, mais une PERTE DE VALEUR TRADITIONNELLE, MORALE ET SPIRITUELLE.

C’EST CETTE PERTE QUI A ENTRAÎNÉ, PETIT À PETIT, UNE DÉVALORISATION (DANS TOUS LES SENS DU TERME) DE LA MONNAIE. DÉVALORISATION SYMBOLIQUE ET CULTURELLE D’ABORD ; DÉVALORISATION MONÉTAIRE (PÉCUNIAIRE ET MERCANTILE) PAR LA SUITE.

Ce qui s’est passé est limpide lorsqu’on lit le texte ci-dessous : LA MONNAIE POSSÉDAIT AU DÉPART UNE VALEUR NON SEULEMENT QUANTITATIVE ET PHYSIQUE (PÉCUNIAIRE ET MERCANTILE), MAIS AUSSI UNE VALEUR SPIRITUELLE ET QUALITATIVE. C’EST TELLEMENT VRAI QUE LES MONNAIES POSSÉDAIENT DES SYMBOLES CULTURELS OU RELIGIEUX, ET QUE LE POUVOIR RELIGIEUX OU SPIRITUEL INTERVENAIT DANS L’ÉCONOMIE.

LA DÉGÉNÉRESCENCE A DÉBUTÉ LORSQUE LE CÔTÉ QUALITATIF, CULTUREL ET SPIRITUEL DE LA MONNAIE A COMMENCÉ À DISPARAÎTRE. Cela s’est tout d’abord marqué dans les aspects sociaux et conceptuels, ainsi que dans la langue, avant de se manifester au niveau quantitatif et physique le plus vil (aspect pécuniaire et mercantile).

AUTREMENT DIT, LA PERTE DE SENS SPIRITUEL, QUALITATIF ET TRADITIONNEL A ENTRAÎNÉ PAR LA SUITE UNE PERTE AU NIVEAU QUANTITATIF ET MATÉRIEL ! COMME QUOI, LA DISPARITION DES ASPECTS SPIRITUEL, HUMAIN, SOCIAL ET CULTUREL, ENTRAÎNE TOUJOURS UNE ALIÉNATION SUIVIE D’UNE RUINE PHYSIQUE PAR LA SUITE…

Le résultat (qui a mis plusieurs siècles à apparaître), nous l’avons devant nous aujourd’hui : le désastre de la crise économique mondiale !

ALORS, VERS QUOI NOUS DIRIGERONS-NOUS ?

Selon l’auteur de l’article ci-dessous, nous nous dirigerions vers une dissolution pure et simple de la monnaie. Et j’ajouterai qu’il s’agira, du moins, d’une DISSOLUTION DE LA MONNAIE PHYSIQUE, puisque la monnaie virtuelle et électronique de la société sans argent cash est déjà prête, comme nous l’avons vu.

NÉANMOINS, TOUTE CETTE « DESCENTE DANS LA MATIÈRE » (Y COMPRIS ET SURTOUT AVEC LA SOCIÉTÉ SANS ARGENT CASH) NE PEUT QUE NOUS MENER À UNE « PRISON SANS ISSUE » (comme le dit l’article)…

L’article, ci-dessous (et dans lequel vous remarquerez aussi que le mythe de la sécurité est très justement écorché).

BONNE LECTURE, BONNE MÉDITATION, ET BONNE RÉVOLUTION SURTOUT ! Vic.

P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !


Source :
http://la-dissidence.org/2012/11/18/rene-guenon-la-degenerescence-de-la-monnaie/


RENE GUENON : « LA DEGENERESCENCE DE LA MONNAIE »

Le 18 novembre 2012





Arrivé à ce point de notre exposé, il ne sera peut-être pas inutile de nous en écarter quelque peu, du moins en apparence, pour donner, ne fût-ce qu’assez sommairement, quelques indications sur une question qui peut sembler ne se rapporter qu’à un fait d’un genre très particulier, mais qui constitue un exemple frappant des résultats de la conception de la « vie ordinaire », en même temps qu’une excellente « illustration » de la façon dont celle-ci est liée au point de vue exclusivement quantitatif et qui, par ce dernier côté surtout, se rattache en réalité très directement à notre sujet.

LA QUESTION DONT IL S’AGIT EST CELLE DE LA MONNAIE, et assurément, si l’on s’en tient au simple point de vue « économique » tel qu’on l’entend aujourd’hui, il semble bien que celle-ci soit quelque chose qui appartient aussi complètement que possible au « règne de la quantité » ; c’est d’ailleurs à ce titre qu’elle joue, dans la société moderne, le rôle prépondérant que l’on ne connaît que trop et sur lequel il serait évidemment superflu d’insister ; mais LA VERITE EST QUE LE POINT DE VUE « ECONOMIQUE » LUI-MEME, ET LA CONCEPTION EXCLUSIVEMENT QUANTITATIVE DE LA MONNAIE QUI LUI EST INHERENTE, NE SONT QUE LE PRODUIT D’UNE DEGENERESCENCE SOMME TOUTE ASSEZ RECENTE, ET QUE LA MONNAIE A EU A SON ORIGINE ET A CONSERVE PENDANT LONGTEMPS UN CARACTERE TOUT DIFFERENT ET UNE VALEUR PROPREMENT QUALITATIVE, SI ETONNANT QUE CELA PUISSE PARAITRE A LA GENERALITE DE NOS CONTEMPORAINS.

Il est une remarque qu’il est bien facile de faire, pour peu qu’on ait seulement « des yeux pour voir » : c’est que LES MONNAIES ANCIENNES SONT LITTERALEMENT COUVERTES DE SYMBOLES TRADITIONNELS, PRIS MEME SOUVENT PARMI CEUX QUI PRESENTENT UN SENS PLUS PARTICULIEREMENT PROFOND ; c’est ainsi qu’on a remarqué notamment que chez les Celtes, les symboles figurant sur les monnaies ne peuvent s’expliquer que si on les rapporte à des connaissances doctrinales qui étaient propres aux Druides, ce qui implique d’ailleurs une intervention directe de ceux-ci dans ce domaine ; et, bien entendu, ce qui est vrai sous ce rapport pour les Celtes l’est également pour les autres peuples de l’antiquité, en tenant compte naturellement des modalités propres de leurs organisations traditionnelles respectives.

CELA S’ACCORDE TRES EXACTEMENT AVEC L’INEXISTENCE DU POINT DE VUE PROFANE DANS LES CIVILISATIONS STRICTEMENT TRADITIONNELLES : LA MONNAIE, LA OU ELLE EXISTAIT, NE POUVAIT ELLE-MEME PAS ETRE LA CHOSE PROFANE QU’ELLE EST DEVENUE PLUS TARD; et si elle l’avait été, comment s’expliquerait ici l’intervention d’une autorité spirituelle qui évidemment n’aurait rien eu à y voir, et comment aussi pourrait-on comprendre que diverses traditions parlent de la monnaie comme de quelque chose qui est véritablement chargé d’une « influence spirituelle », DONT L’ACTION POUVAIT EFFECTIVEMENT S’EXERCER PAR LE MOYEN DES SYMBOLES QUI EN CONSTITUAIENT LE « SUPPORT » NORMAL ?

Ajoutons que, JUSQU’EN DES TEMPS TRES RECENTS, ON POUVAIT ENCORE TROUVER UN DERNIER VESTIGE DE CETTE NOTION DANS DES DEVISES DE CARACTERE RELIGIEUX, QUI N’AVAIENT ASSUREMENT PLUS DE VALEUR PROPREMENT SYMBOLIQUE, MAIS QUI ETAIENT DU MOINS COMME UN RAPPEL DE L’IDEE TRADITIONNELLE DESORMAIS PLUS OU MOINS INCOMPRISE; MAIS APRES AVOIR ETE, EN CERTAINS PAYS, RELEGUEES AUTOUR DE LA « TRANCHE » DES MONNAIES, CES DEVISES MEMES ONT FINI PAR DISPARAITRE COMPLETEMENT, et, en effet, elles n’avaient aucune raison d’être dès lors que LA MONNAIE NE REPRESENTAIT PLUS RIEN D’AUTRE QU’UN SIGNE D’ORDRE UNIQUEMENT « MATERIEL » ET QUANTITATIF.

Le contrôle de l’autorité spirituelle sur la monnaie, sous quelque forme qu’il se soit exercé, n’est d’ailleurs pas un fait limité exclusivement à l’antiquité, et sans sortir du monde occidental il y a bien des indices qui montrent qu’il a dû s’y perpétuer jusque vers la fin du moyen âge, c’est-à-dire tant que ce monde a possédé une civilisation traditionnelle. On ne pourrait en effet s’expliquer autrement que certains souverains, à cette époque, aient été accusés d’avoir « altéré les monnaies » ; si leurs contemporains leur en firent un crime, il faut conclure de là qu’ils n’avaient pas la libre disposition du titre de la monnaie et que, en le changeant de leur propre initiative, ils dépassaient les droits reconnus au pouvoir temporel (1).

Dans tout autre cas, une telle accusation aurait été évidemment dépourvue de sens ; le titre de la monnaie n’aurait d’ailleurs eu alors qu’une importance toute conventionnelle et, en somme, peu aurait importé qu’elle fût constituée par un métal quelconque et variable, ou même remplacée par un simple papier comme elle l’est en grande partie de nos jours, car cela n’aurait pas empêché qu’on pût continuer à en faire exactement le même usage « matériel ».

IL FALLAIT DONC QU’IL Y EUT LA QUELQUE CHOSE D’UN AUTRE ORDRE, ET NOUS POUVONS DIRE D’UN ORDRE SUPERIEUR, CAR CE N’EST QUE PAR LA QUE CETTE ALTERATION POUVAIT REVETIR UN CARACTERE DE SI EXCEPTIONNELLE GRAVITE QU’ELLE ALLAIT JUSQU’A COMPROMETTRE LA STABILITE MEME DE LA PUISSANCE ROYALE PARCE QUE, EN AGISSANT AINSI, CELLE-CI USURPAIT LES PREROGATIVES DE L’AUTORITE SPIRITUELLE QUI EST, EN DEFINITIVE, L’UNIQUE SOURCE AUTHENTIQUE DE TOUTE LEGITIMITE ; et c’est ainsi que CES FAITS, QUE LES HISTORIENS PROFANES NE SEMBLENT GUERE COMPRENDRE, concourent encore à indiquer très nettement que LA QUESTION DE LA MONNAIE AVAIT, AU MOYEN AGE AUSSI BIEN QUE DANS L’ANTIQUITE, DES ASPECTS TOUT A FAIT IGNORES DES MODERNES.

IL EST DONC ARRIVE LA CE QUI EST ARRIVE GENERALEMENT POUR TOUTES LES CHOSES QUI JOUENT, A UN TITRE OU A UN AUTRE, UN ROLE DANS L’EXISTENCE HUMAINE : CES CHOSES ONT ETE DEPOUILLEES PEU A PEU DE TOUT CARACTERE « SACRE » OU TRADITIONNEL, ET C’EST AINSI QUE CETTE EXISTENCE MEME, DANS SON ENSEMBLE, EST DEVENUE TOUTE PROFANE ET S’EST TROUVEE FINALEMENT REDUITE A LA BASSE MEDIOCRITE DE LA « VIE ORDINAIRE » TELLE QU’ELLE SE PRESENTE AUJOURD’HUI. En même temps, l’exemple de la monnaie montre bien que cette « profanisation », s’il est permis d’employer un tel néologisme, s’opère principalement par la REDUCTION DES CHOSES A LEUR SEUL ASPECT QUANTITATIF ; en fait, ON A FINI PAR NE PLUS MEME POUVOIR CONCEVOIR QUE LA MONNAIE SOIT AUTRE CHOSE QUE LA REPRESENTATION D’UNE QUANTITE PURE ET SIMPLE ; mais si ce cas est particulièrement net à cet égard, parce qu’il est en quelque sorte poussé jusqu’à l’extrême exagération, il est bien loin d’être le seul où une telle réduction apparaisse comme contribuant à ENFERMER L’EXISTENCE DANS L’HORIZON BORNE DU POINT DE VUE PROFANE.

Ce que nous avons dit du caractère quantitatif par excellence de l’industrie moderne et de tout ce qui s’y rapporte permet de le comprendre suffisamment : EN ENTOURANT CONSTAMMENT L’HOMME DES PRODUITS DE CETTE INDUSTRIE, EN NE LUI PERMETTANT POUR AINSI DIRE PLUS DE VOIR AUTRE CHOSE (sauf, comme dans les musées par exemple, à titre de simples « curiosités » n’ayant aucun rapport avec les circonstances « réelles » de sa vie, ni par conséquent aucune influence effective sur celle-ci), ON LE CONTRAINT VERITABLEMENT A S’ENFERMER DANS LE CERCLE ETROIT DE LA « VIE ORDINAIRE » COMME DANS UNE PRISON SANS ISSUE.

Dans une civilisation traditionnelle, au contraire, chaque objet, en même temps qu’il était aussi parfaitement approprié que possible à l’usage auquel il était immédiatement destiné, était fait de telle façon qu’il pouvait à chaque instant, et du fait même qu’on en faisait réellement usage (au lieu de le traiter en quelque sorte comme une chose morte ainsi que le font les modernes pour tout ce qu’ils considèrent comme des « œuvres d’art »), servir de « support » de méditation reliant l’individu à quelque chose d’autre que la simple modalité corporelle, et aidant ainsi chacun à s’élever à un état supérieur selon la mesure de ses capacités (2) ; QUEL ABIME ENTRE CES DEUX CONCEPTIONS DE L’EXISTENCE HUMAINE !

CETTE DEGENERESCENCE QUALITATIVE DE TOUTES CHOSES EST D’AILLEURS ETROITEMENT LIEE A CELLE DE LA MONNAIE, COMME LE MONTRE LE FAIT QU’ON EN EST ARRIVE A N’« ESTIMER » COURAMMENT UN OBJET QUE PAR SON PRIX, CONSIDERE UNIQUEMENT COMME UN « CHIFFRE », UNE « SOMME » OU UNE QUANTITE NUMERIQUE DE MONNAIE ; EN FAIT, CHEZ LA PLUPART DE NOS CONTEMPORAINS, TOUT JUGEMENT PORTE SUR UN OBJET SE BASE PRESQUE TOUJOURS EXCLUSIVEMENT SUR CE QU’IL COUTE. Nous avons souligné le mot « estimer », en raison de ce qu’il a en lui-même un double sens qualitatif et quantitatif; aujourd’hui, on a perdu de vue le premier sens ou, ce qui revient au même, on a trouvé moyen de le réduire au second, et c’est ainsi que NON SEULEMENT ON « ESTIME » UN OBJET D’APRES SON PRIX, MAIS AUSSI UN HOMME D’APRES SA RICHESSE (3).

LA MEME CHOSE EST ARRIVEE AUSSI, TOUT NATURELLEMENT, POUR LE MOT « VALEUR » et, remarquons-le en passant, c’est là-dessus que se fonde le curieux abus qu’en font certains philosophes récents, qui ont même été jusqu’à inventer, pour caractériser leurs théories, l’expression de « philosophie des valeurs » ; au fond de leur pensée, il y a l’idée que toute chose, à quelque ordre qu’elle se rapporte, est susceptible d’être conçue quantitativement et exprimée numériquement ; et le « moralisme », qui est d’autre part leur préoccupation dominante, se trouve par là associé directement au point de vue quantitatif (4).

CES EXEMPLES MONTRENT AUSSI QU’IL Y A UNE VERITABLE DEGENERESCENCE DU LANGAGE, ACCOMPAGNANT OU SUIVANT INEVITABLEMENT CELLE DE TOUTES CHOSES; EN EFFET, DANS UN MONDE OU L’ON S’EFFORCE DE TOUT REDUIRE A LA QUANTITE, IL FAUT EVIDEMMENT SE SERVIR D’UN LANGAGE QUI LUI-MEME N’EVOQUE PLUS QUE DES IDEES PUREMENT QUANTITATIVES.

Pour en revenir plus spécialement à la question de la monnaie, nous devons encore ajouter qu’il s’est produit à cet égard un phénomène qui est bien digne de remarque: c’est que, DEPUIS QUE LA MONNAIE A PERDU TOUTE GARANTIE D’ORDRE SUPERIEUR, ELLE A VU SA VALEUR QUANTITATIVE ELLE-MEME, OU CE QUE LE JARGON DES « ECONOMISTES » APPELLE SON « POUVOIR D’ACHAT », ALLER SANS CESSE EN DIMINUANT, SI BIEN QU’ON PEUT CONCEVOIR QUE, A UNE LIMITE DONT ON S’APPROCHE DE PLUS EN PLUS, ELLE AURA PERDU TOUTE RAISON D’ETRE, MEME SIMPLEMENT « PRATIQUE » OU « MATERIELLE », ET ELLE DEVRA DISPARAITRE COMME D’ELLE-MEME DE L’EXISTENCE HUMAINE. On conviendra qu’il y a là un étrange retour des choses, qui se comprend d’ailleurs sans peine par ce que nous avons exposé précédemment : LA QUANTITE PURE ETANT PROPREMENT AU-DESSOUS DE TOUTE EXISTENCE, ON NE PEUT, QUAND ON POUSSE LA REDUCTION A L’EXTREME COMME DANS LE CAS DE LA MONNAIE (PLUS FRAPPANT QUE TOUT AUTRE PARCE QU’ON Y EST DEJA PRESQUE ARRIVE A LA LIMITE), ABOUTIR QU’A UNE VERITABLE DISSOLUTION.

Cela peut déjà servir à montrer que, comme nous le disions plus haut, LA SECURITE DE LA « VIE ORDINAIRE » EST EN REALITE QUELQUE CHOSE DE BIEN PRECAIRE, et nous verrons aussi par la suite qu’elle l’est encore à beaucoup d’autres égards; mais la conclusion qui s’en dégagera sera toujours la même en définitive : LE TERME REEL DE LA TENDANCE QUI ENTRAINE LES HOMMES ET LES CHOSES VERS LA QUANTITE PURE NE PEUT ETRE QUE LA DISSOLUTION FINALE DU MONDE ACTUEL.

(1) Voir Autorité spirituelle et pouvoir temporel, p. 111, où nous nous sommes référé plus spécialement au cas de Philippe le Bel, et où nous avons suggéré la possibilité d’un RAPPORT ASSEZ ETROIT ENTRE LA DESTRUCTION DE L’ORDRE DU TEMPLE ET L’ALTERATION DES MONNAIES, CE QUI SE COMPRENDRAIT SANS PEINE SI L’ON ADMETTAIT, COMME AU MOINS TRES VRAISEMBLABLE, QUE L’ORDRE DU TEMPLE AVAIT ALORS, ENTRE AUTRES FONCTIONS, CELLE D’EXERCER LE CONTROLE SPIRITUEL DANS CE DOMAINE ; nous n’y insisterons pas davantage, mais nous rappellerons que C’EST PRECISEMENT A CE MOMENT QUE NOUS ESTIMONS POUVOIR FAIRE REMONTER LES DEBUTS DE LA DEVIATION MODERNE PROPREMENT DITE.

(2) On pourra, sur ce sujet, consulter de nombreuses études de A. K. Coomaraswamy, qui l’a abondamment développé et « illustré » sous toutes ses faces et avec toutes les précisions nécessaires.

(3) Les Américains sont allés si loin en ce sens qu’ils disent communément qu’un homme « vaut » telle somme, voulant indiquer par là le chiffre auquel s’élève sa fortune; ils disent aussi, non pas qu’un homme réussit dans ses affaires, mais qu’il « est un succès », ce qui revient à IDENTIFIER COMPLETEMENT L’INDIVIDU A SES GAINS MATERIELS !

(4) Cette association n’est d’ailleurs pas une chose entièrement nouvelle, car elle remonte en fait jusqu’à l’« arithmétique morale » de Bentham, qui date de la fin du XVIIIe siècle.

René Guénon, Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps, (Chap. XVI)


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 23:50 (2012)    Sujet du message: LE TSUNAMI DES LICENCIEMENTS POURSUIT SA ROUTE À TRAVERS L'EUROPE ET AILLEURS…. Répondre en citant

LE TSUNAMI DES LICENCIEMENTS POURSUIT SA ROUTE À TRAVERS L'EUROPE ET AILLEURS….



Les tsunamis de licenciements arrivent les uns après les autres, et n’ont jamais cessé depuis juillet 2012, vous l’avez vu chaque lundi sur ce blog. En 2008 et 2009 j’avais observé que cela s’était arrêté pendant un temps, pour reprendre de manière sporadique ou en rafales, entre des périodes de calme. Mais là, j’en ai acquis maintenant la certitude, tout ceci va se terminer en un bain de sang dans la rue. En Grèce cela a même commencé puisque la population regarde d’un oeil bienveillant les militants d’Aube Dorée pourchassant les immigrés albanais dans la rue. Pour la France et l’Angleterre ce n’est qu’une question de temps. La haine des locaux contre les immigrés qui « prennent le travail », la haine des locaux contre leurs politiques (députés, etc) qui laissent partir les emplois et en même temps entrer les immigrés, la haine contre les journalistes qui ne disent rien, la haine contre les ouvriers roumains qui facturent (à Paris) l’heure de travail à 2 euros, la haine contre les délocalisations en Slovénie, en Inde, etc., bref TOUTES LES HAINES vont sortir et exploser sur fond d’un chaos économique sans précédent. La période 1929-1936 n’est rien par rapport à ce que nous allons voir. Merci aux technocrates de Bruxelles à qui on doit cette future anarchie et à nos politiques imbéciles vendus à l’Europe.

Pourquoi j’en suis sûr? Entre autres parce que j’ai lu ce papier du TelegraphEuropeans vent their anger as cuts bite. The violent protests and strikes that flared up across the European Union on Wednesday are a sign of things to come as frustration grows over austerity measures and Europe’s recession peaks« ), ce papier de Bloomberg « Eurozone slides back into recession: contraction in the Netherlands and peripheral nations« , celui-ci du Financial Times « The eurozone fell back into recession for the first time in 3 years as the deepening sovereign debt crisis in peripheral nations dragged down the core northern economies of the 17-member bloc in the third quarter of 2012« .

Et aussi parce que François XVI nous l’a reconfirmé pendant sa conférence de presse. Il a dit que le chômage ira encore en augmentant (Sapin l’avait déjà précisé il y a un mois) donc vous pouvez sûr que pour une fois, une promesse politique sera tenue. Sauf que Hollande n’a pas précisé pendant combien de temps la société va pouvoir tenir, surtout face à ces vagues de licenciements de plus en plus radicales QUI PLOMBENT LE MORAL DES FRANCAIS. Même BFM-tv n’arrive plus à cacher, entre deux enlévements, certains plans sociaux, c’est vous dire.

Au rythme des licenciements que je recense chaque semaine, franchement, cela fait très peur. Et tout ce que Hollande a trouvé à faire, si, si, c’est de mettre son « fameux plan » Gallois en action SEULEMENT en… 2014!!! Et pourquoi pas en l’an 2140? Cherchez l’erreur!

Hollande est un fonctionnaire (énarque) ce qui veut dire que son travail est garanti à vie. Lui et ses potes ne sauront jamais ce que c’est que de risquer de perdre son emploi chaque jour et de ne pas pouvoir payer ses factures ensuite. Les énarques ne savent pas ce que c’est les huissiers débarquant chez vous avec 200 euros de plus sur chaque facture en rade… Les militaires, policiers, pompiers, eux, risquent leur vie chaque jour et méritent d’être fonctionnaires alors que les énarques ne risqueront jamais rien, tandis que le reste des Français craint chaque jour pour sa survie économique.

Si vous regardez bien la liste ci-dessous, vous verrez qu’en réalité, l’Economie est à l’arrêt depuis juillet 2012.

Seules les bourses montent de temps en temps quand ces entreprises annoncent des licenciements. Mais regardez bien le paradoxe: LES MENTEURS DE BFM-TV ET LENGLET NOUS DISENT QUE L’ECONOMIE VA BIEN PARCE QUE LA BOURSE MONTE!!! Traduisez: c’est la souffrance des chômeurs qui est devenue le vrai indice de la soi-disant « bonne santé » de l’économie! Ils nous prennent pour des c**.

Presque à chaque fois qu’une grosse compagnie cotée en bourse annonce des licenciements, son cours fait un bond en avant et vient engraisser Wall Street via les HFT. C’est une situation devenue trop perverse pour ne pas mener droit à la destruction sociale et à la guerre civile. Ce que vous avez vu à Londres en août 2011, on le verra en France et ailleurs. Préparez-vous parce qu’à chaque charette, ce sont d’autres pme, d’autres petits fournisseurs, qui vont licencier à leur tour, déclenchant à leur tour des licenciements ailleurs.




PS:Regardez bien la liste de cette semaine, cela m’a pris des heures; envoyez cet article à tous vos mails, il faut que les Français soient avertis et informés.

- Alerte: Air Berlin songe à se séparer de 900 personnes, soit 10% des effectifs, merci à Clément, lire ici Gulf daily news.

– Alerte: le grand quotidien allemand Frankfurter Rundschau s’est mis en faillite jeudi dernier. Plus de 500 journalistes vont perdre leur emploi. Cette faillite montre que l’Allemagne est maintenant gravement touchée par la crise. Merci à Mohamed. Lire ici Der Spiegel et l’AP sur Equities.

– Le célèbre fabriquant des batteries alcalines Energizer va licencier 1.500 salariés et fermer des usines, lire Reuters ici; très symbolique de l’économie morte et vous n’en avez pas entendu parler, bien sûr.

– Ajout: la comapgnie aérienne SAS ne vas pas virer 1.000 personnes mais 6.000 (si, si) lire ici Fox news pour le croire – France Télévisions va virer 500 personnes (France 2, 3, etc.) Lire ici Le Figaro

– TF1 prépare un plan d »économies » de 85 millions, comprenez licenciements à venir. BFM-TV va-t-il licencier à son tour?? – NBC Universal vire 500 personnes, lire le LAT ici.

– Ligne Roset (vous savez, les meubles snobs qui coûtent 10 fois trop cher) va se séparer de 93 salariés, lire le Parisien, merci à Elwood.

- Veolia prépare un plan de départ « volontaires » de 100 personnes sur les 500 de son siège social, lire ici le Nouvel Obs, merci à Béatrice.

– Telia Sonera Telecoms Suède va virer 2.000 salariés, lire ici le WSJ

- Le Wake Forest Baptist Medical Center licencie 950 personnes, lire ici News2.

– Les cloisons Clestra à Strasbourg est en faillite avec 500 personnes à bord, lire les DNd’A, merci à Titi.

– La chaîne GameStop va fermer 200 de ses boutiques de jeux videos, lire ici Bloomberg.

- Boeing Defense va virer 30% de tous ses cadres !!! lire ici Marketwatch

- Le groupe alimentaire Hostess va licencier tous ses 18.500 salariés à la suite de sa faillite (le FT). Les sous-traitants vont aussi trinquer: comptez 7.000 emplois de plus.

– Panasonic se prépare à licencier 10.000 salariés après avoir commencé en 2011, merci à Mr Croenne ici CNET.

– Texas Instruments mobiles va virer 1.700 personnes, lire ici Kabay Texh

– TE Connectivity (électronique) va se séparer de 620 personnes, lire ici Fox News

- United Technologies vire 500 personnes, lire ici le Charlotte observer.

- Sns Reaal Finances vire 750 personnes en Hollande lire ici Dutch News

– Faurecia (fournisseur auto) supprime 3.000 postes en Europe, merci à Mr Tacchi, ici Reuters

- Le groupe Direct Line assurances a renvoyé 900 personnes (j’ai perdu le lien).

– Pilpa, à Carcassonne va sabrer 124 personnes, lire ici la Dépêche, merci à Damien.

– Supra, l’assureur du Canton est « au bord de la faillite », lire ici Bilan, merci à Ken.

– (oublié de donner le nombre la semaine passée) Le grand journal espagnol El Pais vire 129 journalistes, un drame car cela enlève autant d’informations pour nous tous, lire ici Le Monde, merci à Mme Philippe.

- Idd Tech (pharmacie) est en faillite et vire 50 salariés, lire ici Le Progrès, merci au Capitaine Anderson.

– Ameridose (pharmacie) se sépare de 650 salariés, dans le Boston Globe

ISD Dunaferr (groupe hongrois de métaux) a licencié 800 personnes lire ici Portfolio en hongrois.

– Oubli: Loblaws Ontario (épicerie) a supprimé de 700 postes (merci au logiciel SAP), lire ici Epicerie News

– Economical Insurance noie 145 emplois, lire ici Taylor Insurance News

- De Vry (éducation) s’est séparé de 570 enseignants, lire ici High Education Chronicle

- La chaîne Bakers Footwear (genre footlocker) va fermer ses 250 boutiques partout aux US, lire ici Daily News LA

- ING va supprimer 40 agences bancaire en Belgique, merci à Willy qui a vu cette info dans Le Soir. – Le très snob Ralph Lauren va fermer 14 boutiques dédiées au rugby et foot américain lire ici.

- Ethicon a bien reçu la permission de délocaliser son usine de l’Eure et Loire en Amérique du sud, ici Usine Nouvelle, merci à Mr Rousseau.

- Hors sujet mais significatif pour les artisans et pme: les 171 millions d’euros de travaux au Château de Versailles ont été reportés à une date inconnue pour cause d’absence de budget.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

http://realinfos.wordpress.com/2012/11/19/le-tsunami-des-licenciement-poursuit-sa-route-a-travers-leurope-et-ailleurs/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 20:41 (2012)    Sujet du message: OBAMA'S GUN BAN LIST IS OUT Répondre en citant

OBAMA'S GUN BAN LIST IS OUT

Posted on 11/20/2012 by Drake

Obama’s Gun Ban List Is Out


Alan Korwin – Author Gun Laws Of America GunLaws.com

Here it is, folks, and it is bad news. The framework for legislation is always laid, and the Democrats have the votes to pass anything they want to impose upon us. They really do not believe you need anything more than a brick to defend your home and family. Look at the list and see how many you own. Remember, it is registration, then confiscation. It has happened in the UK, in Australia, in Europe, in China, and what they have found is that for some reason the criminals do not turn in their weapons, but will know that you did.

Remember, the first step in establishing a dictatorship is to disarm the citizens.

Gun-ban list proposed. Slipping below the radar (or under the short-term memory cap), the Democrats have already leaked a gun-ban list, even under the Bush administration when they knew full well it had no chance of passage (HR 1022, 110th Congress). It serves as a framework for the new list the Brady’s plan to introduce shortly. I have an outline of the Brady’s current plans and targets of opportunity.

 It’s horrific. They’re going after the courts, regulatory agencies, firearms dealers and statutes in an all out effort to restrict we the people.

 They’ve made little mention of criminals. Now more than ever, attention to the entire Bill of Rights is critical. Gun bans will impact our freedoms under search and seizure, due process, confiscated property, states’ rights, free speech, right to assemble and more, in addition to the Second Amendment. The Democrats current gun-ban-list proposal (final list will be worse):

Rifles (or copies or duplicates):

M1 Carbine,
Sturm Ruger Mini-14,
AR-15,
Bushmaster XM15,
Armalite M15,
AR-10,
Thompson 1927,
Thompson M1;
AK,
AKM,
AKS,
AK-47,
AK-74,
ARM,
MAK90,
NHM 90,
NHM 91,
SA 85,
SA 93,
VEPR;
Olympic Arms PCR;
AR70,
Calico Liberty ,
Dragunov SVD Sniper Rifle or Dragunov SVU, Fabrique National FN/FAL, FN/LAR, or FNC, Hi-Point20Carbine, HK-91, HK-93, HK-94, HK-PSG-1, Thompson 1927 Commando, Kel-Tec Sub Rifle; Saiga, SAR-8, SAR-4800, SKS with detachable magazine, SLG 95, SLR 95 or 96, Steyr AU, Tavor, Uzi, Galil and Uzi Sporter, Galil Sporter, or Galil Sniper Rifle ( Galatz ).
Pistols (or copies or duplicates):
Calico M-110,
MAC-10,
MAC-11, or MPA3,
Olympic Arms OA,
TEC-9,
TEC-DC9,
TEC-22 Scorpion, or AB-10,
Uzi.
Shotguns (or copies or duplicates):
Armscor 30 BG,
SPAS 12 or LAW 12,
Striker 12,

Streetsweeper. Catch-all category (for anything missed or new designs):

A semiautomatic rifle that accepts a detachable magazine and has:

(i) a folding or telescoping stock,
(ii) a threaded barrel,
(iii) a pistol grip (which includes ANYTHING that can serve as a grip, see below),
(iv) a forward grip; or a barrel shroud.
Any semiautomatic rifle with a fixed magazine that can accept more than
10 rounds (except tubular magazine .22 rim fire rifles).
A semiautomatic pistol that has the ability to accept a detachable magazine, and has:
(i) a second pistol grip,
(ii) a threaded barrel,
(iii) a barrel shroud or
(iv) can accept a detachable magazine outside of the pistol grip, and
(v) a semiautomatic pistol with a fixed magazine that can accept more than 10 rounds.
A semiautomatic shotgun with:
(i) a folding or telescoping stock,
(ii) a pistol grip (see definition below),
(iii) the ability to accept a detachable magazine or a fixed magazine capacity of more than 5 rounds, and
(iv) a shotgun with a revolving cylinder.

Frames or receivers for the above are included, along with conversion kits.

Attorney General gets carte blanche to ban guns at will: Under the proposal, the U.S. Attorney General can add any “semiautomatic rifle or shotgun originally designed for military or law enforcement use, or a firearm based on the design of such a firearm, that is not particularly suitable for sporting purposes, as determined by the Attorney General.”

Note that Obama’s pick for this office, Eric Holder, wrote a brief in the Heller case supporting the position that you have no right to have a working firearm in your own home. In making this determination, the bill says, “there shall be a rebuttable presumption that a firearm procured for use by the United States military or any law enforcement agency is not particularly suitable for sporting purposes, and shall not be determined to be particularly suitable for sporting purposes solely because the firearm is suitable for use in a sporting event.” In plain English this means that ANY firearm ever obtained by federal officers or the military is not suitable for the public.

The last part is particularly clever, stating that a firearm doesn’t have a sporting purpose just because it can be used for sporting purpose — is that devious or what? And of course, “sporting purpose” is a rights infringement with no constitutional or historical support whatsoever, invented by domestic enemies of the right to keep and bear arms to further their cause of disarming the innocent.

Respectfully submitted, Alan Korwin, Author Gun Laws of America http://www.gunlaws.com/gloa.htm
Forward or send to every gun owner you know…

Watch This, If You Want More Proof:

YouTube – CNN- Obama To BAN Guns SPREAD THIS FOLKS, PLZ!
http://www.youtube.com/watch?v=Nv3p2lLmjGk

A partial list of gun rights groups:

Gun Owners of America
http://gunowners.org/
Jews for the Preservation of Firearms Ownership http://www.jpfo.org/
FREEDOM=GUNS
http://www.tcsn.net/doncicci/freedom.htm
National Rifle Association
http://www.nra.org/
Second Amendment Committee
http://www.libertygunrights.com/
Second Amendment Foundation
http://www.saf.org/
Second Amendment Sisters
http://www.2asisters.org/
Women Against Gun Control
http://www.wagc.com/

http://americannationalmilitia.com/obamas-gun-ban-list-is-out/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 03:39 (2012)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Répondre en citant

HAÏTI: 1,5 MILLION DE PERSONNES MENACÉES PAR L'INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN 2013, PRÉVIENT L'ONU




13 November 2012 – Plus d'un million et demi d'Haïtiens seront confrontés à l'insécurité alimentaire en 2013 s'ils ne reçoivent pas de toute urgence une assistance adéquate au lendemain d'une série de catastrophes naturelles qui s'est échelonnée sur les six derniers mois – à savoir une sécheresse, la tempête tropicale Isaac et l'ouragan Sandy.

« Pour l'heure, une de nos préoccupations majeures concerne les zones encore isolées après le passage de Sandy, où la situation alimentaire des femmes et des enfants s'aggrave », a prévenu la Directrice du Programme alimentaire mondial (PAM) pour Haïti, Myrta Kaulard. Parallèlement, il est crucial d'aider les agriculteurs haïtiens de manière à planter des semences pour la petite saison de décembre et la principale saison agricole au printemps. »

Le passage de l'ouragan Sandy à la fin du mois d'octobre a provoqué des destructions des Caraïbes jusqu'au nord-est des États-Unis. En Haïti, 54 personnes ont été tuées et des centaines de milliers d'autres sinistrées.

Le PAM a répondu en distribuant de la nourriture à près de 14.000 personnes dès la fin des intempéries, soulignant dans un communiqué de presse qu'il continuerait de prêter assistance à 20.000 Haïtiens résidant dans les quartiers les plus durement touchés, grâce à 800 tonnes de stocks disponibles pour couvrir les besoins du mois de novembre.

L'agence a également souligné que ses activités dans ce pays insulaire des Caraïbes se concentreraient pour l'essentiel sur la prévention de la malnutrition pour 100.000 femmes et enfants, ainsi que sur des projets « Cash for Assets », qui permettent de fournir des espèces à 170.000 personnes œuvrant à la réhabilitation des terres arables, à la prévention des inondations et à l'aménagement des bassins versants.

Les 19 millions de dollars nécessaires pour financer ces programmes seront fournis par le gouvernement haïtien, des organisations non gouvernementales partenaires et d'autres agences des Nations Unies que le PAM, comme l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

« Le soutien des donateurs est crucial non seulement pour le maintien de notre activités actuelles en Haïti, mais aussi afin d'aider les populations rurales à se redresser rapidement », a ajouté Mme Kaulard. « En l'absence de contributions immédiates, la situation de ces foyers ruraux continuera de se détériorer jusqu'à la prochaine récolte principale, qui aura lieu en milieu d'année prochaine. »

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29333&Cr=Ha


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 01:31 (2012)    Sujet du message: L'IMPORTATION D'ARMES, UN « PÉCHÉ GRAVE » Répondre en citant

L'IMPORTATION D'ARMES, UN « PÉCHÉ GRAVE »

Bien beau message pour la PAIX mondiale de la part de Benoît XVI, mais chaque ligne dans cet article est trompeur et nous montre plutôt l'esprit d'esclavage et de soumission vers lequel le chef de cette Babylone la Grande tente d'entraîner les nations. Mais beaucoup tomberont dans le piège, ceux pour qui ne se laissent pas conduire par le St-Esprit mais par des esprits séducteurs, des esprits de démons qui les manipulent émotionnellement et spirituellement pour atteindre un but bien précis. 

Benoît XVI, ici, nous parle de l'importation des armes qu'il dit considéré comme un PÉCHÉ GRAVE. Mais ne sont-ce pas ses partenaires/disciples soumis, qui fournissent les armes de guerres à tous ses groupes terroristes et rebelles afin de créer le chaos, l'esclavage et la mort ?

Derrière tout ce beau DIALOGUE dialectique, se cache plutôt l'importance de désarmer les populations en leur faisant croire que tout cela aidera grandement à faire cesser toute cette violence qui ne cesse de grandir. C'est le genre de langage que tout citoyen endormi, qui ne connaît rien à ce qu'est véritablement cet Empire de Rome croira, et en bon citoyen et "chrétien", le peuple remet et remettra ses armes, en espérant que cette violence cessera.

Il sera alors piégé comme tant d'autres, dans d'autres pays, qui ont écouté la voix du mensonge. Les groupes rebelles pourront par la suite fondre sur leur ville, sans qu'ils ne puissent avoir aucune possibilité de se défendre et de défendre leurs bien-aimés. Ils devront fuir, s'ils ne sont pas tués avant, pour se ramasser dans un camp de réfugié/camp FEMA, où la sécurité ne sera aucunement garantie. Piégé comme un rat, il perdra alors toutes ses illusions et deviendra un esclave parfait, à la merci de ses bienfaiteurs.

Le Pape est donc en train de donner un signal clair aux Nations Unies et aux pays membres que le temps est maintenant venu d'aller de l'avant dans ce désarmement international, qui sera fait, bien sûr avec toutes les forces militaires/policières qui sont sous son service, et toutes les ruses possibles, comme arme contre nourriture, que j'ai pu voir se faire dans plusieurs pays. Tout cela aidera cet Empire à atteidre ses buts pour parvenir à une victoire complète sur les nations.

Remarquez également, le focus sur l'unité essentielle entre les chrétiens et les musulmans, le printemps arabe pour amener une nouvelle démocratie et réconciliation entre les peuples. Le peuple musulman en Égypte voit bien jusqu'à quel point on l'a trompé alors que Morsi s'est élevé en dictateur, ses derniers jours. J'espère que plusieurs ouvriront les yeux sur ce qui se passe et qu'ils viendront à la vraie Lumière, mais des milliers de musulmans à travers le monde sont prêts à fondre sur toutes les nations pour exterminer tous les opposants à leur dieu Allah. Il ne peut y avoir d'unité possible, tout cela est impossible quand leur seul but est de tous nous tuer, au nom d'une fausse divinité qui brille dans le ciel, au milieu de la nuit. Des milliers n'ont aucune idée qu'ils sont dirigés par le Père du mensonge et qu'ils sont utilisés comme des brebis que l'on mène à la boucherie, sans égard pour eux, pour leur famille, pour leur(s) enfant(s), pour leur femme.

PAIX, PAIX, PAIX, mais il n'y a pas de PAIX!

Là, où vit le mensonge, il ne peut y avoir de PAIX! Satan est le le Père du mensonge, et tant que le monde préférera marcher dans le mensonge, il verra son monde s'écrouler, sa vie tranquille s'effriter, son espérance envolé. L'heure de la désillusion et du jugement sont arrivés. Et ce qui vient sur ce monde, mes amis, tous ces esprits impurs, qui très bientôt, vont envahir ce monde d'une manière qu'il est difficile même d'imaginer. Attendez et voyez ce qui arrivera après l'assermentation du président Obama, le 20 novembre prochain. Ce monde, qui n'est déjà plus le même, entrera dans une ère de terreur sans précédent, au point que le monde cherchera la mort et ne la trouvera pas. Ce qui s'en vient est terrible, mais terrible et nul ne peut l'arrêter, car le peuple s'est laissé égaré.

Jésus-Christ est la Vérité qui ne nous a rien caché sur ce qui vient sur ce monde, mais le monde n'en veut pas de ce Sauveur. Il est pourtant le Seul qui s'est élevé jusqu'à en mourir sur la Croix afin que le monde voit que Dieu ne les avaient pas abandonné. 2000 ans plus tard, son oeuvre perdure, mais le monde n'en veut toujours pas et ne veut rien entendre de Son message libérateur. Il préfère croire aux fables et mettre leur confiance dans des hommes à l'esprit trompeur. Eh bien, il sera servi à souhait!

Un reste, pourtant, Lui est demeuré fidèle et c'est ceux-là qui seront protégés par Sa main puissante dans cette heure de grande tourmente qui vient sur le monde. Repentez-vous et venez à Lui avant qu'il ne soit trop tard pour vous. 

L'IMPORTATION D'ARMES, UN « PÉCHÉ GRAVE »

Exhortation du pape à favoriser la paix


A. Bourdin

ROME, vendredi 14 septembre 2012 (ZENIT.org) – Pour mettre fin à la violence et à la guerre au Moyen-Orient, « l’importation d’armes doit cesser », a estimé Benoît XVI, dans son échange avec les journalistes pendant le vol de Rome au Liban, ce vendredi 14 septembre 2012 : « sans armes, la guerre ne pourrait pas continuer », a-t-il ajouté. Il voit dans l’importation d’armes dans les régions en conflit comme un « péché grave ».

Le pape a en effet, selon son habitude pendant un long voyage, tenu une conférence de presse à bord de l’Airbus 320 de l’Alitalia, au cours du vol qui a duré quelque 3h15 entre Rome et Beyrouth.

Affirmant qu’il n’avait « jamais envisagé » d’annuler le voyage en raison de la situation difficile de la région, Benoît XVI a souligné : « Le but de ma visite est une invitation au dialogue et à la paix ».

« Je sais que, la situation devenant plus compliquée, il est encore plus nécessaire d'offrir un signe d'encouragement et de solidarité fraternelle », a souligné le pape. Il souhaite que son voyage apporte « un réel service à la PAIX et aux gens d'ici ».

Il a également appelé à « influencer l’opinion publique », et « presser les politiciens » afin qu’ils s’attèlent à ce problème « de toutes leurs forces et en usant tous les moyens possibles, pour travailler avec créativité pour la PAIX et contre la violence ».

Une falsification de la religion

Pour le pape, le fondamentalisme constitue « toujours une falsification de la religion » et il est à l’opposé du « sens de la religion qui est, au contraire, une invitation à partager la PAIX de Dieu dans le monde entier ».

Le pape encourage « l'engagement de l'Eglise et des religions » à « procéder à la purification de ces tentations, pour éclairer les consciences et essayer de donner à chacun une image claire de Dieu ».

Il insiste sur la formation des consciences: « Nous devons tous nous respecter les uns les autres. Chacun de nous est une image de Dieu (…). Le message fondamental de la religion doit aller contre la violence qui est une falsification, comme le fondamentalisme, il doit éduquer, éclairer et purifier la conscience pour promouvoir le DIALOGUE, la RÉCONCILIATION et la PAIX ».

Pour ce qui est du « printemps arabe », le pape salue ce « désir de davantage de démocratie, plus de liberté », de « plus de coopération » et d’une « nouvelle identité arabe », surtout de la part des jeunes, « une population culturellement et professionnellement plus instruite, de jeunes qui veulent davantage de participation à la vie politique et sociale » : « Ce cri de liberté est un progrès positif qui a été aussi salué par les chrétiens ».

Il souhaite que « ce cri vital et positif pour la liberté » ne fasse pas oublier « une dimension fondamentale de la liberté, qui est la tolérance de l'autre » : « Le fait est que la liberté humaine est toujours une liberté partagée, qui ne peut grandir qu’à travers le partage, la solidarité et la coexistence pacifique avec certaines règles ».

Favoriser une vraie liberté

Il recommande que « le désir de liberté aille dans le sens de la vraie liberté et n’oublie pas la tolérance et la réconciliation qui sont des éléments essentiels pour la liberté ».

Le pape encourage le « vivre ensemble » et une conception de la liberté qui exclue la « domination » sur l’autre: « Le printemps arabe nécessite lui aussi un renouvellement dans cette histoire vieille de plusieurs siècles. Les chrétiens et les musulmans ont construit ces terres et doivent vivre ensemble. Je crois aussi qu'il est important (…) de faire tout ce qui est possible pour que la liberté soit correctement conçue et corresponde à un plus grand DIALOGUE plutôt qu’à la domination de l'un sur l'autre ».

Des signes visibles de solidarité

Le pape a identifié la condition pour que cesse l’émigration: « la fin de la guerre et de la violence ». Il suggère de « diffuser un message de PAIX, insister sur le fait que la violence ne résout jamais les problèmes et renforcer les efforts de PAIX ». Il souligne l’importance du travail des journalistes « car ils peuvent beaucoup aider à montrer combien la violence détruit plutôt que de construire, qu’elle n’est d’aucune utilité à personne ».

Il relève aussi l’efficacité des « gestes chrétiens », des « journées de prière pour le Moyen-Orient, pour les chrétiens et les musulmans ».

Surtout, pour mettre fin à la guerre, il faut arrêter le trafic des armes, qui constitue « un péché grave » : « L’importation d’armes doit cesser : sans armes, la guerre ne pourrait pas continuer. Au lieu d’importer des armes, ce qui est un péché grave, nous devrions importer des idées, la PAIX et la créativité ».

Le pape recommande aussi de « rendre visible le respect mutuel des religions, le respect de l’homme comme création de Dieu et l’amour du prochain comme élément fondamental de toutes religions ». Il conclut en encourageant des « signes visibles de solidarité ».

http://www.zenit.org/article-31845?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 02:25 (2012)    Sujet du message: GUN BAN APPROVED BY UN & SIGNED BY OBAMA Répondre en citant

GUN BAN APPROVED BY UN & SIGNED BY OBAMA

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=29YTFJ0pV5E&feature=g-high-u


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 23:39 (2012)    Sujet du message: PONTIFF EN ROUTE TO LEBANON SPEAKS OF IMPORTING ARMS AS 'GRAVE SIN' Répondre en citant

PONTIFF EN ROUTE TO LEBANON SPEAKS OF IMPORTING ARMS AS 'GRAVE SIN'

Urges Importing Instead Ideas, Peace and Creativity

By Junno Arocho

BEIRUT, Lebanon, SEPT. 14, 2012 (http://www.zenit.org).- During his flight to Lebanon, Benedict XVI responded to journalists' questions on the Middle East, the rise in fundamentalism and violence through the region.

The Pope's three-day trip comes at a moment of particular tension, in the wake of attacks on US embassies in in Egypt and Libya, which resulted in the death of US Ambassador to Libya, J. Christopher Stevens, and three others. Hence, the first question posed to the Holy Father was whether he had considered or been advised to cancel trip.

"No one ever advised me to cancel this trip and I never took that idea into consideration, because I know that as the situation becomes more complicated, it is even more necessary to offer a sign of fraternal encouragement and solidarity," he answered. "Therefore the aim of my visit is an invitation to dialogue, to peace and against violence, to go forward together to find solutions to the problems."

Speaking on the rise of radical fundamentalism, the Pope spoke of fundamentalism as a “falsification of religion” while religion, instead, is “an invitation to share God's peace throughout the world."

“Each of us is an image of God and we must mutually respect each other. The basic message of religion must be against violence which is a falsification like fundamentalism, it must be education and the illumination and purification of conscience to promote dialogue, reconciliation and peace,” he said.

When asked his thoughts on the Arab Spring and the survival of Christianity in a region where Christians are the minority, the Bishop of Rome said that, in itself, the desire for democracy, liberty, and new Arab identity are positive aspects of the Arab Spring. However, he said there is a risk of forgetting one aspect: tolerance of the other. “The fact is that human freedom is always a shared freedom, which can only grow through sharing, solidarity and living together with certain rules. This is always the danger, as it is in this case. We must do all we can so that the concept of freedom, the desire for freedom goes in the direction of true freedom and does not forget tolerance and reconciliation which are essential elements for freedom,” the Pope said.

Regarding the exodus of Christians in the Middle East, particularly in Syria and Iraq, the Holy Father said that it is imperative that “we must do all that is possible to help them to stay.” Pope Benedict XVI said the most essential help would be to end that which is causing not only Christians, but Muslims as well, to leave their countries. He also highlighted the importance of spreading a message of peace, saying that even the role of journalists is crucial in helping to show “how violence destroys rather than builds anything, that it is of no use to anyone.”

The Holy Father also called for an end to the importing of arms, calling it “a grave sin”. "[T]here must be an end to the import of arms: without weapons, war could not continue. Instead of importing weapons, which is a grave sin, we should import ideas, peace and creativity. We should accept others in their diversity and make visible the mutual respect of religions, the respect for man as God’s creation and love of neighbour as a fundamental element of all religions. We must promote all possible actions, including material ones, to support the end of war and violence so that all can contribute to the rebuilding of the country,” he said.

The pope concluded the press conference, saying that apart from prayer and expressions and solidarity, it is crucial to urge political leaders to tackle the growing violence in the Middle East. He also highlighted the importance of material help through charitable organizations. “I would like to say once again that visible signs of solidarity, days of public prayer, can have an impact on public opinion and produce real results. We are convinced that prayer has an effect if it is done with much trust and faith."

--- --- ---
On ZENIT's Web page:

Full text: http://www.zenit.org/article-35531?l=english


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 00:37 (2012)    Sujet du message: PROPHECY SIGNS IN THE NEWS (FAMINE) Répondre en citant

PROPHECY SIGNS IN THE NEWS (FAMINE)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=yAzox3K8TvE


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 03:16 (2012)    Sujet du message: ECONOMIE : BELGIQUE : RECORD DU NOMBRE DE FAILLITES POUR UN MOIS DE NOVEMBRE Répondre en citant

ECONOMIE : BELGIQUE : RECORD DU NOMBRE DE FAILLITES POUR UN MOIS DE NOVEMBRE

Sans commentaire, une brève concernant la situation économique catastrophique en Belgique… Vic.

Source :
http://yahoo.skynet.be/actualites/economie/article/933581/record-nombre-faillites-pour-mois-novembre


economie lundi 03 déc 2012 il y a 33 min 142 vues powered by BELGA

RECORD DU NOMBRE DE FAILLITES POUR UN MOIS DE NOVEMBRE



(Belga) Le mois écoulé, 970 entreprises ont mis la clef sous le paillasson, un record pour un mois de novembre, dû à la situation au nord du pays, annonce lundi le bureau d'informations commerciales Graydon. La hausse par rapport à novembre 2011 atteint 13,4%.

L'augmentation des faillites semble s'accélérer puisqu'en octobre, la hausse du nombre de dépôts de bilan, sur base annuelle, atteignait encore 8,25% et 2,2% en septembre. Depuis le début de l'année, 10.136 entreprises ont fait faillite en Belgique, ce qui correspond à une hausse de 5,73% par rapport à la même période de 2011. C'est surtout la Flandre qui compte une augmentation des dépôts de bilan, avec 4.956 faillites depuis le début de l'année, ce qui correspond à une augmentation de 12,87%. Par contre, tant Bruxelles (2.372 faillites, -0,75%) que la Wallonie (2.774 faillites, -0,39%) enregistrent une baisse du nombre de faillites depuis le début 2012. (PVO) 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 20:35 (2012)    Sujet du message: CHANGE ON VETERANS’ GUN RIGHTS LIGHTS FIRE Répondre en citant

CHANGE ON VETERANS’ GUN RIGHTS LIGHTS FIRE

Coburn wants decisions by judge rather than VA for impaired troops

By David Sherfinski

-
The Washington Times
Monday, December 3, 2012


Enlarge Photo

“We're just saying that if you'regoing to take away the Second ... more >

A major defense-spending bill hit an unexpected bump on its journey through the U.S. Senate over an amendment on veterans’ gun rights, which devolved into a heated floor debate and foreshadows a potential battle over Democrats’ vows to tweak the filibuster rules in the clubby, traditionally collegial body.

Sen. Tom Coburn, Oklahoma Republican, wants veterans who have been deemed “mentally incompetent” to have their cases adjudicated by a judge — rather than the Department of Veterans Affairs, as happens currently — and argued that veterans who simply cannot support themselves financially are needlessly given the label and, as such, cannot buy or possess firearms.

“We’re not asking for anything big,” Mr. Coburn said Thursday evening on the Senate floor. “We’re just saying that if you’re going to take away the Second Amendment rights … they ought to have it adjudicated, rather than mandated by someone who’s unqualified to state that they should lose their rights.”

The late-night tussle served to pick at the scab of the ongoing debate over Senate Majority Leader Harry Reid’s bid to reform the chamber’s filibuster rules to place limits on the minority party’s ability to hold up debate on legislation, however.

Sen. Charles E. Schumer, New York Democrat, objected to Mr. Coburn’s proposal once he found out it was part of a package of amendments to the 2013 National Defense Authorization Act the body was to vote on.




“If you are mentally ill, whether you’re a veteran or not, just ... more >

“I love our veterans; I vote for them all the time, they defend us,” Mr. Schumer said. “But if you are mentally ill, whether you’re a veteran or not, just like if you’re a felon, if you’re a veteran or not, and you have been judged to be mentally infirm, you should not have a gun.”

After a similar plea from Sen. Barbara Boxer, California Democrat, and a warning from Sen. John McCain, Arizona Republican, that the move could embolden Democrats’ push for filibuster reforms, Mr. Coburn eventually backed off.

“There’s more here, frankly, than just a refusal to allow an amendment,” Mr. McCain said. “That is going to mean that it’s more likely that we have this showdown, which we think — many of us think — would be devastating to this institution and the way that it’s done business for a couple of hundred years.”

The quarrel over the broader bill and the filibuster continued on the Senate floor Monday when Mr. McCain dinged Sen. Rand Paul, Kentucky Republican, when he alluded to Mr. Paul’s previous threats to filibuster the bill if there was not a vote on an amendment to ensure a trial to American citizens accused of terrorism. That provision was approved by the Senate last week.

The measure that sparked last week’s late-night imbroglio is also part of a still-pending sportsman’s bill that the Senate declined to vote on last week. Similar legislation has been proposed in past years, and a bill introduced by Sen. Richard Burr, North Carolina Republican, and Sen. Jim Webb, Virginia Democrat, passed the Senate Committee on Veterans Affairs unanimously in September.

The debate on the measure should not be about gun control, but about veterans’ mental health, said Tom Tarantino, senior legislative associate for Iraq and Afghanistan Veterans of America.

“If even one person will not go to seek the help they need and they fall through the cracks because we failed to remove the mental health stigma as much as possible, then we’ve failed,” he said. “Right now, what happened is someone pulled the thread of politics in something that should not political. And that thread’s starting to unravel.”

But Brian Malte with the Brady Campaign to Prevent Gun Violence said simply that if Mr. Coburn’s amendment passes, more than 100,000 people deemed medically incompetent would immediately be able to purchase guns. He also noted that the declaration is not absolute.

“There is due process,” Mr. Malte said. “Gun possession is allowed if competency is restored. It’s up to the professionals to make that determination.”

The 1993 Brady Bill established a five-day waiting period for handgun purchases, and the Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives’ enforcement regulations declared that those deemed mentally defective could not purchase or possess a firearm.

The Department of Veterans Affairs forwards the names of those labeled mentally incompetent to the FBI for inclusion in a national federal database, barring them from purchasing or carrying firearms.

http://www.washingtontimes.com/news/2012/dec/3/change-on-veterans-gun-rights-lights-fire/#ixzz2E6nbc19K


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 17:34 (2012)    Sujet du message: LINDSEY WILLIAMS WAS RIGHT, THE DOLLAR IS DEAD.MPG Répondre en citant

LINDSEY WILLIAMS WAS RIGHT, THE DOLLAR IS DEAD.MPG



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=8vQpkDRC0uQ&feature=g-all


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Déc - 15:57 (2012)    Sujet du message: OBAMA "I'M WILLING TO MAKE MORE ENTITLEMENT SPENDING CUTS ON TOP OF THE TRILLION DOLLARS IN CUTS" Répondre en citant

OBAMA "I'M WILLING TO MAKE MORE ENTITLEMENT SPENDING CUTS ON TOP OF THE TRILLION DOLLARS IN CUTS"



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=B0H2_s0GeaI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 23:37 (2012)    Sujet du message: OVER TWO MILLION PEOPLE WILL STOP RECEIVING JOBLESS BENEFITS IMMEDIATELY IF CONGRESS DOESN'T MAKE A FISCAL CLIFF DEAL!!! Répondre en citant

OVER TWO MILLION PEOPLE WILL STOP RECEIVING JOBLESS BENEFITS IMMEDIATELY IF CONGRESS DOESN'T MAKE A FISCAL CLIFF DEAL!!!

Over two million people will stop receiving jobless benefits immediately if Congress
doesn’t make a #fiscalcliff deal:

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uHyk-yzRAok 

WASHINGTON (KGO) — Millions of unemployed Americans have another reason to worry about “fiscal cliff” budget talks that seek to avoid looming tax increases and dire spending cuts come January.

http://cybertribenetwork.blogspot.ca/2012/12/over-two-million-people-will-stop.html


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 947, 48, 49  >
Page 8 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com