LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1147, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 17:52 (2012)    Sujet du message: SCHOOL OBAMA'S DAUGHTERS ATTEND HAS 11 ARMED GUARDS Répondre en citant

SCHOOL OBAMA'S DAUGHTERS ATTEND HAS 11 ARMED GUARDS





  by AWR Hawkins 24 Dec 2012


Some interesting news has broken in the wake of the latest push for gun control by President Obama and Senate Democrats: Obama sends his kids to a school where armed guards are used as a matter of fact.  

The school, Sidwell Friends School in Washington, DC, has 11 security officers and is seeking to hire a new police officer as we speak.

If you dismiss this by saying, "Of course they have armed guards -- they get Secret Service protection," then you've missed the larger point.

The larger point is that this is standard operating procedure for the school, period. And this is the reason people like NBC's David Gregory send their kids to Sidwell, they know their kids will be protected from the carnage that befell kids at a school where armed guards weren't used (and weren't even allowed).

Shame on President Obama for seeking more gun control and for trying to prevent the parents of other school children from doing what he has clearly done for his own. His children sit under the protection guns afford, while the children of regular Americans are sacrificed.

http://www.breitbart.com/Big-Government/2012/12/23/School-Obama-s-Daughters-Attend-Has-11-Armed-Guards-Not-Counting-Secret-Service


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Déc - 17:52 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 18:07 (2012)    Sujet du message: INTIMIDATION: NY NEWSPAPER PUBLISHES NAMES, ADDRESSES OF GUN PERMIT HOLDERS Répondre en citant


INTIMIDATION: NY NEWSPAPER PUBLISHES NAMES, ADDRESSES OF GUN PERMIT HOLDERS






  GUN PERMIT OWNERS MAP CREATE BACKLASH AT THE JOURNAL NEWS FOR ENDANGERING LAW OBIDING CITIZENS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=K361qg6zC38

by Ben Shapiro24 Dec 2012 996 post a comment


Today, the Journal News in upstate NewYork, owned by Gannett, published the names and addresses o fall gun permit holders in the Westchester and Rockland county areas of NewYork. The Journal News said 

The map indicates the addresses of all pistol permit holders in Westchester and Rockland counties. Each dot represents an individual permit holder licensed to own a handgun — a pistol or revolver. The data does not include owners of long guns — rifles or shotguns — which can be purchased without a permit. Being included in this map does not mean the individual at a specific location owns a weapon, just that they are licensed to do so.


The newspaper didn’t even feel it necessary to publish a rationale for that violation of privacy – publishing the names and addresses of gun owners makes them more vulnerable to robbery when they aren’t at home, since criminals will know where the guns are.

They did, however, run a piece targeting gun owners as the root of all evil:

In the wake of the mass shooting at Sandy Hook Elementary School in Newtown, Conn., and amid renewed nationwide calls for stronger gun control, some Lower Hudson Valley residents would like lawmakers to expand the amount of information the public can find out about gun owners. About 44,000 people in Westchester, Rockland and Putnam — one out of every 23 adults — is licensed to own a handgun.


They did stump for the public to be able to see “permits an individual has been issued, the types of handguns a person possesses or the number of guns he or she owns – whether one or a dozen.”

http://www.breitbart.com/Big-Journalism/2012/12/24/Lohud-New-York-gun-permits


Dernière édition par maria le Jeu 27 Déc - 02:47 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 20:45 (2012)    Sujet du message: DEMAND A PLAN TO END GUN VIOLENCE / DEMAND A PLAN HYPOCRITES Répondre en citant


DEMAND A PLAN TO END GUN VIOLENCE



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=64G5FfG2Xpg


UPDATE

DEMAND A PLAN HYPOCRITES



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=pItiypwjHx4

WHO'S BEHIND DEMAND A SCAM !



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=byJIaWK-Qfk

DEMAND A PLAN? DEMAND CELEBRITIES GO F*CK THEMSELVES.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=1OayyLQi6vE


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 03:09 (2012)    Sujet du message: REPUBLICANS JOIN DEMOCRATS TO DESTROY SECOND AMENDMENT Répondre en citant

REPUBLICANS JOIN DEMOCRATS TO DESTROY SECOND AMENDMENT



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=wcbHRADT-rU

ARIZONA ATTORNEY GENERAL SUPPORTS ARMING SCHOOL PRINCIPALS AFTER SANDY HOOK SHOOTING



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=sjTtjtFU4N4

ASA HUTCHINSON DEFEND NRA'S SHIELD ARMED SCHOOL PROGRAM



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=sPCV-uMDwTw

L.A. USES SANDY HOOK SHOOTING TO SCARE POOR CITIZENS INTO TURNING THEIR GUNS IN FOR GIFT CARDS



Is it an other propaganda to encourages citizens to give their guns?

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=_nQFs-oG94Q


Dernière édition par maria le Jeu 27 Déc - 03:38 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 03:10 (2012)    Sujet du message: MEXICO CITY OFFERS EXCHANGE OF CASH FOR CITIZENS GUNS LEAVING CRIMINALS THE ONLY ONES ARMED Répondre en citant

MEXICO CITY OFFERS EXCHANGE OF CASH FOR CITIZENS GUNS LEAVING CRIMINALS THE ONLY ONES ARMED



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=4nOnzH1e5GA


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 15:13 (2012)    Sujet du message: BILL COOPER AND THE DISARMAMENT Répondre en citant



Bill Cooper was right on point w/ this one. From the pages of Milton William Cooper's 1991 book Behold A Pale Horse:

"The government encouraged the manufacture and importation of firearms for the criminals to use. This is intended to foster a feeling of insecurity, which would lead the American people to voluntarily disarm themselves by passing laws against firearms. Using drugs and hypnosis on mental patients in a process called Orion, the CIA inculcated the desire in these people to open fire on schoolyards and thus inflame the ant-igun lobby. This plan is well under way, and so far is working perfectly. The middle class is begging the government to do away with the 2nd Amendment."


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 16:32 (2012)    Sujet du message: VATICAN : CALL FOR ACTION IN RESPONSE TO NEWTOWN TRAGEDY Répondre en citant

VATICAN : CALL FOR ACTION IN RESPONSE TO NEWTOWN TRAGEDY
 
[PDF] Contribution of Caritas in the landslide UN vote in favour of Arms ...  
storage.paxchristi.net/.../2008-0834-en-g...
31 Oct 2008 – who voted to start the UN process in October 2006, showing increasing global ... firearms, illustrating the urgent need for an Arms Trade Treaty. ... Caritas Internationalis, an international organisation working for Peace, Justice ...



"We Must Confront Violence with Love"

WASHINGTON, D.C., December 27, 2012 (Zenit.org).

Bishop Stephen E. Blaire of Stockton, Bishop John C. Wester of Salt Lake City, and Bishop Kevin C. Rhoades of Fort Wayne-South Bend
December 21, 2012


The Lord Jesus Christ, in his Sermon on the Mount, teaches us, "Blessed are those who mourn, for they will be comforted," and "Blessed are the peacemakers, for they will be called children of God" (Mt 5:4, 9).

In the face of the horrific evil that occurred at Sandy Hook Elementary School on December 14, 2012, as people of faith we first and foremost turn to God and pray.

We pray for those whose lives were robbed from them. As Catholic Bishops, we join together with the President of our Conference, Cardinal Timothy Dolan, who on the day of the horrible tragedy expressed his profound solidarity with and prayers for the families, friends, neighbors, and communities whose hearts have been rent by the loss of a child or loved one. No words can capture your suffering.

We look to Christ, his words and deeds, and ultimately to his Cross and Resurrection. It is in Jesus that we place our hope.

The Sandy Hook tragedy has caused great anguish for parents and others who attempt to safeguard our children. In addition to the outpouring of prayers and support from around the nation, understandably this tragedy has given rise to discussions about national policies and steps that can be taken to foster a culture that protects the innocent and those most vulnerable among us. It is time for our nation to renew a culture of life in our society.

Sacred Scripture reminds us time and again to "be not afraid." Indeed, we must find within ourselves the faith-filled courage to address the challenges our nation faces, both in our homes and in our national policies. These challenges encompass many areas with various complexities. Here, we offer particular words regarding the issue of the regulation of fire arms, the standards for the entertainment industry, and our service to those with mental health needs. As religious leaders, we are compelled to call on all Americans, especially elected leaders, to address these issues.

With regard to the regulation of fire arms, first, the intent to protect one's loved ones is an honorable one, but simply put, guns are too easily accessible. The Vatican's Pontifical Council for Justice and Peace, in their document, "The International Arms Trade (2006)," emphasized the importance of enacting concrete controls on handguns, for example, noting that "limiting the purchase of such arms would certainly not infringe on the rights of anyone."

Secondly, our entertainers, especially film producers and video game creators, need to realize how their profit motives have allowed the proliferation of movies, television programs, video games and other entertainment that glorify violence and prey on the insecurities and immaturity of our young people. Such portrayals of violence have desensitized all of us. The massacre of twenty little children and seven adults causes each of us to reflect on our own understanding of the value of human life. We must improve our resources for parents, guardians and young people, so that they can evaluate entertainment products intelligently. We need to admit that the viewing and use of these products has negative emotional, psychological and spiritual effects on people.

We must also reflect on our own fears as we grapple with our prejudices toward those with mental health needs. Our society must provide health services and support to those who have mental illnesses and to their families and caregivers.

As a community we need to support one another so no one feels unable to get help for a mentally ill family member or neighbor in need. Burdensome healthcare policies must be adjusted so people can get help for themselves or others in need. Just as we properly reach out to those with physical challenges we need to approach mental health concerns with equal sensitivity. There is no shame in seeking help for oneself or others; the only shame is in refusing to provide care and support.

The events in Newtown call us to turn to our Lord in prayer and to witness more profoundly Christ's perfect love, mercy and compassion. We must confront violence with love.

There are glimmers of hope in this tragedy. Many people, including some of the victims, made extraordinary efforts to protect life. In particular, the teachers, the principal, the children, the first responders and other leaders showed tremendous courage during the tragedy. Some sacrificed their own lives protecting others.

In their memory and for the sake of our nation, we reiterate our call made in 2000, in our statement, Responsibility, Rehabilitation and Restoration: A Catholic Perspective on Crime and Criminal Justice, for all Americans, especially legislators, to:

1.Support measures that control the sale and use of firearms
2.Support measures that make guns safer (especially efforts that prevent their unsupervised use by children and anyone other than the owner)
3.Call for sensible regulations of handguns
4.Support legislative efforts that seek to protect society from the violence associated with easy access to deadly weapons including assault weapons
5.Make a serious commitment to confront the pervasive role of addiction and mental illness in crime.

As we long for the arrival of the Prince of Peace in this Advent and Christmas season, we call on all people of goodwill to help bring about a CULTURE OR LIVE AND PEACE.

http://www.zenit.org/article-36244?l=english


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 18:21 (2012)    Sujet du message: LE PLAFOND DE LA DETTE DES ÉTATS-UNIS SERA ATTEINT LE 31 DÉCEMBRE Répondre en citant


LE PLAFOND DE LA DETTE DES ÉTATS-UNIS SERA ATTEINT LE 31 DÉCEMBRE

Signal d'alarme, chers amis. Si vous n'avez pas encore retiré votre argent et vos placements, vous allez tout perdre, très très bientôt. La prochaine étape pourrait bien être le grand crash final qui va amener la grande misère chez des milliers de personnes, pendant que nos grandes banques videront tous les comptes de banque, pour soi-disant couvrir la dette. Devrait suivre la perte totale de nos fonds de pension et de plusieurs autres programmes sociaux afin d'aider à éliminer le déficit.

Mise à jour le mercredi 26 décembre 2012 à 21 h 54 HNE
| Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters


Loin de l'ambiance des fêtes, le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a annoncé mercredi que le plafond de la dette des États-Unis, fixé à 16 400 milliards de dollars, sera atteint lundi.

M. Geithner a également fait part des premières « mesures exceptionnelles » susceptibles de repousser cette échéance d'environ deux mois pour éviter le défaut de paiement. Cela intervient en pleine période d'incertitude liée aux tractations sur le « mur budgétaire susceptible de replonger le pays en récession.

Pour faire baisser les dépenses publiques, le Trésor devra suspendre l'émission de titres à destination de collectivités locales à partir du 28 décembre. Le Trésor a déjà eu plusieurs fois recours à cette mesure pour éviter le plafond de la dette au cours des 20 dernières années.

Les investissements dans un fonds de retraite pour fonctionnaires fédéraux seront également suspendus, mais le Trésor n'a pas dit à quelle date cette mesure sera effective.

Ces mesures peuvent offrir une marge de manœuvre de quelque 200 milliards de dollars sous le plafond de la dette, selon Timothy Geithner.

«Cependant, en raison de la profonde incertitude qui existe maintenant [sur le mur budgétaire], il n'est pas possible de prévoir la durée de vie de ces mesures», prévient cependant M. Geithner.

Le président Barack Obama a écourté ses vacances à Hawaï pour tenter de débloquer les négociations entre démocrates et républicains sur le mur budgétaire, a annoncé la Maison-Blanche.

Si un accord n'est pas conclu d'ici à la fin de l'année au Congrès, le pays sera soumis dès le 2 janvier à un exercice de rigueur forcé avec une hausse d'impôts pour tous les Américains.

Les exonérations fiscales décidées sous la présidence de George Bush et prolongées pour deux ans en 2010 seront suivies par des coupes automatiques dans les dépenses publiques prévues par l'accord de 2011 sur le relèvement du plafond de la dette. Au terme de cet accord entre démocrates et républicains, le plafond de la dette américaine avait été fixé à 16 394 milliards de dollars.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/12/26/011-etats-unis-plafond-budgetaire-lundi.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 20:23 (2012)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Répondre en citant

ARTICLE ECONOMIQUE DE L’ANNEE : LA GRECE POSSEDE DES GISEMENTS PETROLIERS ET GAZIERS D’UNE IMPORTANCE COLOSSALE… ET CES GISEMENTS, SUITE A LA PSEUDO-CRISE ET A UNE ESCROQUERIE GIGANTESQUE AUTORISEE PAR L’UNION EUROPEENNE, SONT EN TRAIN DE PASSER AUX MAINS DES AMERLOQUES !!!





Chers amis,

Fort heureusement, nous ne finirons pas l’année 2012 sans dévoiler la plus grande escroquerie et la plus odieuse conspiration économique qui soient…

L’article qui suit, on ne vous en parlera nulle part dans les mass médias prostitués et mondialistes… à moins que cet article fasse tellement de bruit que ces folliculaires et scribouillards vendus soient finalement obligés d’en parler. Profitez donc bien de votre passage sur Internet pour vous informer !

La « liste Lagarde », c’était encore de la gnognotte à côté de ce qui suit…

LA GRÈCE - DONT LE GOUVERNEMENT PUTRIDE, NON ÉLU ET MONDIALISTE À LA SOLDE DES BANQUES ET DES BILDERBERGERS A CONDAMNÉ LE PEUPLE À UNE CATASTROPHE SOCIALE ET HUMAINE SANS PRÉCÉDENT -, EST EN RÉALITÉ TRÈS LOIN D’ÊTRE RUINÉE…

L’ARTICLE QUI SUIT NOUS EXPLIQUE QUE DES GISEMENTS PÉTROLIERS (22 MILLIARDS DE BARILS !) ET GAZIERS ÉNORMES EXISTENT AU LARGE DES CÔTES GRECQUES, ET NOTAMMENT EN CRÈTE ! CES GISEMENTS SERAIENT SUFFISANTS POUR DÉSENDETTER LA GRÈCE TOUTE ENTIÈRE !!! EN FAIT, LA GRECE EST UN DES PAYS EUROPEENS LES PLUS RICHES !

OUI, MAIS VOILÀ : LES TRAÎTRES CRIMINELS DE L’UNION EUROPÉENNE ONT FACILITÉ L’ACQUISITION DES RICHESSES GRECQUES PAR DES ÉTRANGERS, ET ONT TOUT MIS EN PLACE AFIN QUE LE VOL DES RICHESSES NATURELLES GRECQUES PUISSE S’EFFECTUER SANS LE MOINDRE PROBLÈME !

C’EST AINSI QU’UNE COMPAGNIE… AMÉRICAINE (ENCORE !) EST EN TRAIN DE LORGNER SUR PAS MOINS DE 60% DE CES RICHESSES PÉTROLIÈRES ET GAZIÈRES ! L’ENTREPRISE EN QUESTION SE NOMME « NOBLE ENERGY », ET BILL CLINTON LUI-MÊME EST IMPLIQUÉ, ET EST UN LOBBYISTE POUR NOBLE ENERGY !

COMME PAR LE PLUS MALENCONTREUX DES « HASARDS », NOUS RETROUVONS DONC ENCORE UNE FOIS DES ENCULÉS YANKEES MONDIALISTES QUI SOUHAITENT S’EN METTRE PLEIN LES POCHES SUR LE DOS DES EUROPÉENS ! LA COMMISSION EUROPÉENNE POURRIE ET NON ÉLUE, ELLE, JOUE BIEN SÛR DANS CE JEU DU DÉPOUILLEMENT DES RICHESSES EUROPÉENNES PAR LES AMERLOQUES, PUISQU’ELLE SOUHAITE METTRE EN PLACE LE BLOC EURO-ATLANTIQUE D’ICI 2015 !!!

Mais désormais, le lapin a été sorti du chapeau, le jeu géopolitique sournois est dévoilé, et nous allons voir si cette information circule et provoque la JUSTE COLÈRE qu’elle devrait soulever, en Grèce et ailleurs…

Il devient clair que CETTE « CRISE GRECQUE » N’EST QU’UN ÉCRAN DE FUMÉE QUI SERT À COUVRIR LE PLUS GRAND HOLD-UP DE L’HISTOIRE DE LA GRÈCE, LE TOUT AU PROFIT DES AMERICAINS, ET AU DÉTRIMENT DU PEUPLE GREC QUI EST EN TRAIN DE CREVER SOUS LES MESURES INIQUES D’AUSTÉRITÉ VOTÉES PAR LES BANDITS MONDIALISTES DU GOUVERNEMENT GREC, MESURES QUI ONT ETE SOUTENUES PAR LES RACLURES DE L’UNION EUROPÉENNE !

Tout ceci mérite une dissolution immédiate de cette Europe traîtresse et puante, l’arrêt immédiat de tout processus « euro-atlantique », et des révolutions et guerres civiles pour y parvenir !

L’excellent article, que je vous conseille de lire et relire, ci-dessous…

BONNE LECTURE… ET BONNE RÉVOLUTION, SURTOUT ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !

P.P.S. : remarquez dans ce qui suit que les journalistes eux-mêmes - du moins, ceux qui ont encore une éthique et une conscience, et qui ont changé de camp - dénoncent à présent les mass médias comme étant les COMPLICES honteux du système mondialiste et criminel !!!

Source : http://www.wikistrike.com/article-la-grece-est-le-plus-riche-des-pays-europ…


Mercredi 26 décembre 2012

EXCLU WIKISTRIKE - GRÈCE: TROP, C'EST TROP... J'ACCUSE !

Article élu
Wiki d'or 2012

La journaliste Caro... qui tenait un blog éco sur Mediapart - une équipe sournoise (N'est-ce pas Plenel ?) qui ne l'a jamais défendue, en partie à cause de cet article, s'est tournée vers nous, pour.... la liberté d'expression ! La vraie ! Celle qui pour faire du bien doit faire mal, celle qui informe ou qui pousse vraiment à la réflexion, celle qui invite à la curiosité de chacun, celle qui ne prend personne de haut, mais chaque personne dans sa hauteur.

Sachez que chez nous, cette femme est protégée. Nous la saluons pour son courage, pour son travail évidemment, mais surtout, NOUS LA SALUONS POUR AVOIR OSÉ NE PAS S'ENFERMER DANS UN MÉDIA QUI NE LAISSE AUCUNE CHANCE ET NE SOUTIENT AUCUN AUTEUR QUI NE SOIT PAS DANS UNE LOGIQUE MONDIALISTE OCCULTE.

Il y a encore des gens qui ont de la pêche: RETOUR SUR L'UN DES ÉCRITS LES PLUS IMPORTANTS DE L'ANNÉE 2012 servie par une femme tout aussi importante dans cette démocratie que l'on croit la France.

Caro, l'auteure de cet article, travaille sans cesse pour vous livrer des articles percutants et de qualité. Elle mérite donc largement ce wiki d'or que nous lui attribuons.

Nous sommes ravis de l'avoir parmi nous... pour que les peuples puissent prendre conscience que la curiosité mène à la vérité, et surtout, parce que d'un bout de femme, un univers est possible.

Parmi tant d'autres journalistes d'investigation, nous lui offrons, ce soir, le wiki d'or du meilleur article de l'année 2012. Bravo Madame !

L'équipe WikiStrike




Voici quelque mois, j'ai écrit un billet intitulé « Décolonisons l'Europe de l'Occupation Financière »... (cf. http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/190312/decolonisons-le… )

Il y a quelques semaines j'en ai écrit un autre intitulé : « Ceci n'est pas un complot mais une stratégie » (cf. http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/100512/ceci-nest-pas-u… ).

Je ne pensais pas avoir ce matin une démonstration aussi éclatante de la réalité de ces deux observations.

LA GRÈCE A VISIBLEMENT DANS SES EAUX MARITIMES DES GISEMENTS PÉTROLIERS ET GAZIERS D'UNE IMPORTANCE ET D'UNE RICHESSE EXCEPTIONNELLES.

CETTE NOUVELLE DEVRAIT FAIRE LA UNE DE TOUS LES JOURNAUX ET UN ARTICLE REMARQUABLEMENT DÉTAILLÉ A ÉTÉ ÉCRIT SUR LE SUJET PAR F. WILLIAM ENGDAHL EN MARS 2012, JOURNALISTE AMÉRICAIN, SPÉCIALISTE DES QUESTIONS ÉNERGÉTIQUES ET GÉOPOLITIQUES.

Depuis des millénaires, les richesses d'un sous-sol ou des eaux territoriales d'un pays appartiennent au pays lui-même et à son peuple. Il n'y a même pas besoin de se référer à une quelconque doctrine idéologique pour le savoir et le constater... CES GISEMENTS SERAIENT VISIBLEMENT TOTALEMENT SUFFISANTS POUR PERMETTRE À LA GRÈCE DE SE DÉSENDETTER.

Foskolos déclare qu’IL Y AURAIT 22 MILLIARDS DE BARILS DE PÉTROLE AU SUD DE LA CRÈTE; il estime les perspectives de développement en la matière à 2016-2017, et déclare que LE SUD DE LA CRÈTE EST AUSSI RICHE QUE L’IRAN.

Les lois édictées par la Commission européenne en 2007, concernant la libéralisation du marché de l'énergie et la possibilité de privatiser les entreprises publiques exploitant et distribuant ces ressources ont permis aux banques d'investissement américaines de s'approprier en toute impunité , en profitant d'un marché totalement déstabilisé par la soi-disant Crise des dettes souveraines Européennes , d'une partie des infrastructures européennes de transport d'énergie ..

L'EUROPE COLONISÉE EST EN TRAIN DE FRANCHIR UNE ÉTAPE DE PLUS, PUISQUE LA SOCIÉTÉ NOBLE ENERGY , QUI N'A MÊME PAS ÉTÉ À L'ORIGINE DES DÉCOUVERTES DES GISEMENTS GRECS (c'est l'état grec lui même qui a fait visiblement faire ces recherches) , REVENDIQUE 60% DE CETTE FUTURE PRODUCTION.

Selon un rapport de l’analyste politique Aristote Vassilakis publié en juillet 2011, L’OBJECTIF DE WASHINGTON EN POUSSANT AINSI LA GRÈCE ET LA TURQUIE À UNIR LEURS FORCES SUR LE PÉTROLE ET LE GAZ RÉSIDE DANS LE PARTAGE PRÉVU DES REVENUS DE CES EXPLOITATIONS. Selon son rapport, WASHINGTON PROPOSE QUE LA GRÈCE OBTIENNE 20 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES, LA TURQUIE 20 % ET LA SOCIÉTÉ ÉTATS-UNIENNE NOBLE ENERGY, SOCIÉTÉ QUI A DÉJÀ ASSURÉ LE FORAGE DANS LES EAUX ISRAÉLIENNES ET AU LARGE DES COTÉS GRECQUES, OBTIENDRAIT LA PART DU LION, C’EST-À-DIRE 60 % [12].

BILL, L’ÉPOUX DE LA SECRÉTAIRE D’ÉTAT HILLARY, EST LOBBYISTE À WASHINGTON POUR LE COMPTE DE NOBLE ENERGY. [13]

Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'ajouter beaucoup de commentaires à cet INVRAISEMBLABLE ESCROQUERIE DONT LE PEUPLE GREC RISQUE DE SE RETROUVER UNE FOIS DE PLUS LA VICTIME... sachant que récemment, l'Allemagne, par la voix du PDG de la Deutsche Bank, demandait l'accélération des privatisations de services publics Européens.

L'OMERTA MÉDIATIQUE NE DEVIENT RIEN D'AUTRE QU'UNE COMPLICITÉ ACTIVE DE CRIMES INSENSÉS.


Je ne sais plus qui parlait de GÉNOCIDE FINANCIER CONCERNANT LA GRÈCE OU L'EUROPE... mais ON PEUT DÉSORMAIS AJOUTER LE TERME DE COLONISATION ET D'OCCUPATION, FAVORISÉE PAR NOS MÉDIAS ET BIEN SÛR PAR LES MEMBRES DE LA COMMISSION EUROPÉENNE. L'Allemagne avait d'ailleurs prévu un plan de relance pour la Grèce, incluant des zones franches FAVORISANT LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS AVEC UNE DÉRÉGULATION TOTALE DU MARCHÉ DE L'EMPLOI GREC… : NOUVEAUX CAMPS DE TRAVAIL EUROPÉENS ?

SI CETTE INFORMATION AVAIT ÉTÉ UN MINIMUM RELAYÉE PAR LES MÉDIAS, LES TAUX D'EMPRUNT DE L'ETAT GREC SERAIENT SANS DOUTE AU MÊME NIVEAU QUE CEUX DE LA FRANCE ET DE L'ALLEMAGNE. LES INTÉRÊTS FINANCIERS PRÉLEVÉS SUR LES GRECS, COMME LES PLANS D'AUSTÉRITÉ, NE SONT DONC QUE LES CONSÉQUENCES D'UNE IMMENSE ESCROQUERIE, À LAQUELLE LES MÉDIAS ONT PARTICIPÉ PAR LEUR SILENCE.

LA GRÈCE EST LE PAYS LE PLUS RICHE DE TOUTE L'EUROPE !!! SES TAUX D'EMPRUNT D'ÉTAT DEVRAIENT ÊTRE INFÉRIEURS À CEUX DE L'ALLEMAGNE !!!!

La prochaine étape : ce sera une taxe perçue par les entreprises américaines sur l'air qu'on respire ?? La taxe carbone étant déjà dans leurs mains comme le montre les acteurs financiers du Carbone Disclosure Project (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Carbon_Disclosure_Project )… qui sont :

HSBC, JPMorgan Chase, Bank of America, Merrill Lynch, Goldman Sachs, American International Group, and State Street Corp.

Ne vous demandez d'ailleurs pas qui a intérêt à la NOUVELLE CAMPAGNE DE DÉSINFORMATION SUR LA POLLUTION DES DIESELS.

Trop, c'est trop... et je pense qu'il n'est pas besoin de beaucoup de mots pour montrer que LA SEULE PRIORITÉ EST DE METTRE FIN À CETTE COLONISATION ET À CE HOLD UP INADMISSIBLE, QUI SE FAIT DE PLUS AVEC LA COMPLICITÉ DE CEUX QUI SONT SUPPOSÉS SERVIR LES INTÉRÊTS DES EUROPÉENS ... Je n'appellerais pas mon billet L'EUROPE DES VENDUS, mais je pense que ce titre serait tout à fait pertinent.

UNE INFORMATION ÉTAIT SORTIE LE 13 JANVIER 2012 SUR CES DÉCOUVERTES (cf. http://bit.ly/Mh0j2l )... AUCUN MEDIA N'A TROUVÉ JUGÉ UTILE DE LA RELAYER ALORS QU'ELLE ÉTAIT D'UNE IMPORTANCE CAPITALE. Où sont les appels d'offre ??

Alors, oui :

J'ACCUSE NOS TECHNOCRATES DE BRADER LES INTÉRÊTS DES EUROPÉENS
J'ACCUSE LES POLITIQUES ÉLUS DE LEUR FACILITER LA TÂCHE
J'ACCUSE NOS MÉDIAS , PAR LEUR SILENCE INDIGNE, DE PARTICIPER ACTIVEMENT À CE DÉPEÇAGE .

Et je ne dirais pas : Bon appétit Messieurs... !!!! MAIS plutôt, L'HEURE EST VENUE DE RENTRER EN RÉSISTANCE.

P.S. n'oubliez pas de recommander ce billet pour qu'il ait la plus large diffusion possible. Merci

Sources :

Article original de F. William Engdahl
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=29609

Traduction par le réseau Voltaire : Découverte des gisements gaziers et pétrolifères Grecs
http://www.voltairenet.org/Tensions-croissantes-pour-l

Décolonisons l'Europe de l'occupation Financière
http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/190312/decolonisons-le…

Ceci n'est pas un complot mais une stratégie
http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/100512/ceci-nest-pas-u…

Arrêté du 19 janvier 2010 autorisant la société Goldman Sachs International (GSI) à exercer l'activité de fourniture de gaz
NOR: DEVE1001862A
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021755734&…

Arrêté du 5 janvier 2010 autorisant la société JP Morgan Markets Limited (JPMML) à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel
NOR: DEVE1000278A
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021747111&…

Goldman Sachs casse sa tirelire pour Endesa Gas
http://www.agefi.fr/articles/goldman-sachs-casse-tirelire-endesa-gas-115198…

EON vend son réseau de gaz à Macquarie pour 3,2 mds EUR
http://195.141.38.31/news/n/_EON_vend_son_reseau_de_gaz_a_Macquarie_pour_32…

La Deutsche Bank veut accélérer les privatisations des services publics européens : http://alencontre.org/europe/sous-les-auspices-de-la-troika-la-deutsche-ban…

Grèce l'espoir de l'Or noir sur word presse . http://bit.ly/Mh0j2l
Actionnaires de Noble Energy : tous les fonds de pension Américains et des hedge funds : http://fr.finance.yahoo.com/q/mh?s=NBL

Capital World, Vanguard, Fidelity , Black Rock, Oppenheimer Funds, State street, Eagle Capital Carbone Disclosure Project : http://en.wikipedia.org/wiki/Carbon_Disclosure_Project

Car pour WikiStrike (ancienne journaliste à Mediapart)


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 21:30 (2012)    Sujet du message: STOPPING THE SPREAD OF DEADLY ASSAULT WEAPONS Répondre en citant


STOPPING THE SPREAD OF DEADLY ASSAULT WEAPONS

Stay informed

In January, Senator Feinstein will introduce a bill to stop the sale, transfer, importation and manufacturing of military-style assault weapons and high-capacity ammunition feeding devices.

To receive updates on this legislation, click here.

Press releases


Summary of 2013 legislation

Following is a summary of the 2013 legislation:

  • Bans the sale, transfer, importation, or manufacturing of:
    • 120 specifically-named firearms
    • Certain other semiautomatic rifles, handguns, shotguns that can accept a detachable magazine and have one military characteristic
    • Semiautomatic rifles and handguns with a fixed magazine that can accept more than 10 rounds
  • Strengthens the 1994 Assault Weapons Ban and various state bans by:
    • Moving from a 2-characteristic test to a 1-characteristic test
    • Eliminating the easy-to-remove bayonet mounts and flash suppressors from the characteristics test
    • Banning firearms with “thumbhole stocks” and “bullet buttons” to address attempts to “work around” prior bans
  • Bans large-capacity ammunition feeding devices capable of accepting more than 10 rounds.
  • Protects legitimate hunters and the rights of existing gun owners by:
    • Grandfathering weapons legally possessed on the date of enactment
    • Exempting over 900 specifically-named weapons used for hunting or sporting purposes and
    • Exempting antique, manually-operated, and permanently disabled weapons
  • Requires that grandfathered weapons be registered under the National Firearms Act, to include:
    • Background check of owner and any transferee;
    • Type and serial number of the firearm;
    • Positive identification, including photograph and fingerprint;
    • Certification from local law enforcement of identity and that possession would not violate State or local law; and
    • Dedicated funding for ATF to implement registration
A pdf of the bill summary is available here.

Effectivenness of 1994-2004 Assault Weapons Ban

Following are studies that have been conducted on the 1994-2004 Assault Weapons Ban:


Assault weapons in the news

http://www.feinstein.senate.gov/public/index.cfm/assault-weapons


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 23:46 (2012)    Sujet du message: CRISE ÉCONOMIQUE : « JUSTICE et PAIX » POUR UNE AUTORITÉ PUBLIQUE MONDIALE Répondre en citant

CRISE ÉCONOMIQUE : « JUSTICE et PAIX » POUR UNE AUTORITÉ PUBLIQUE MONDIALE

Une « Note » et des propositions concrètes pour sortir de la crise


ROME, Lundi 24 octobre 2011 (ZENIT.org) – Le Conseil pontifical justice et paix se prononce dans une « Note » pour la mise en place progressive d’une Autorité publique à compétence universelle dans les domaines économique et financier. Le document offre despropositions concrètes pour sortir de la crise.

L’enseignement des papes

Cette « Note », publiée ce 24 octobre, s’intitule :« Pour une réforme du système financier et monétaire international dans la perspective d’une Autorité publique à compétence universelle ». Elle a été présentée ce matin au Vatican par le président de ce même dicastère, le cardinalPeter Kodwo Appiah Turkson, par le secrétaire, Mgr Mario Toso, et par le prof.Leonardo Becchetti, professeur d’économie politique à l’université romaine de Tor Vergata.

La « Note » situe cette initiative dans la ligne des enseignements constants des papes de « Pacem in terris », de Jean XXIII, en passant par « Populorum progressio » de Paul VI, jusqu’à Jean-Paul II et Benoît XVI. Ce qui est en jeu, c’est « l’avenir » de l’humanité.

Une Banque centrale mondiale…

« Justice et paix » propose ainsi la création d’une Autorité publique mondiale « super partes » qui serait au service du « bien commun » universel et des institutions adéquates. Le document évoque notamment l’importance d’une « Banque centrale mondiale » à l’instar de la « Banque centrale européenne », qui permettrait de garantir pour tous un système économique et financier « stables » en « réglementant le flux et le système des échanges monétaires, à la manière des Banques centrales nationales ».

Pour le Saint-Siège, c’est la crise actuelle et la mondialisation qui exigent d’aller dans cette direction, justement, pour le « bien commun » et tout en respectant le principe de « subsidiarité » : l’autorité régionale, nationale ou mondiale ne devant pas gérer ce que l’autorité locale peut gérer.

La « Note » est conçue comme la contribution du Saint-Siège à la réflexion actuelle sur la crise des systèmes économique et financier, minés par l'« égoïsme », l'« avidité collective », l'« accaparement des biens à grande échelle ».

Or c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu : plus d’un million de personnes vivent avec un peu plus d’un dollar par jour, les inégalités augmentent, elles génèrent des tensions et d’importants mouvements de population.

Protester puis proposer

Au cours de la conférence de presse, le cardinal Turkson a fait observer que par ce document, l’Eglise ne cherche pas à prendre la tête du mouvement des « Indignés », mais offrir sa contribution à la réflexion pour sortir de la crise, en exploitant le patrimoine de l’enseignement social et économique du magistère.

« Le Saint-Père et le Saint-Siège suivent ces questions avec une attention soutenue et particulière, en encourageant, constamment, non seulement une action d’ensemble mais une action fondée sur une vision claire de tous les aspects économiques, sociaux, culturels, et spirituel, comme le dit la préface de la Note », a expliqué le cardinal ghanéen.

« L’Eglise n’a jamais perdu de vue l’attention à l’homme et à ses problèmes, a fait observer le prof. Becchetti. D’autres l’ont fait et cela a engendré des problèmes. Et puis il y a un moment pour protester – face à l’inversion de l’échelle des valeurs – et il y a un moment pour proposer et les propositions arrivent de beaucoup de côtés : voilà en tous cas une proposition ».

Pour Mgr Toso, la « vraie originalité » du document est cette proposition concrète d’uneAutorité publique à compétence universelle au service du « bien commun » qui sache, mieux que les organismes supra-nationaux existant, garantir la stabilité économique et financière mondiale.

Un mandat de la communauté internationale

« Les Etats qui composent le G 20 ne peuvent être considérés comme représentatifs de tous les peuples. Même élargi, le G 20 – qui, on le sait ne dépend pas de l’ONU – reste un forum informel et limité qui montre d’ailleurs qu’il perd son efficacité au fur et à mesure de son élargissement. En l’état actuel des choses, le G 20 manque de légitimité et d’un mandat politique de la communauté internationale ».

Pour le prof. Becchetti, du fait de la mondialisation, il est impossible de se « désintéresser de personne », ce qui était le cas auparavant. Il a donné des exemples concrets de cette « interdépendance » : « La crise du trésor américain est un problème pour les épargnants du monde entier, surtout pour la Chine qui a investi une grande partie de ses réserves dans ce pays. La faillite de la Grèce est un problème pour les banques françaises et allemandes qui ont investi massivement dans ce pays. La pauvreté mondiale devient un problème pour tous, parce que cette masse de pauvres disposés à travailler avec des salaires très bas est une menace formidable pour notre welfare ».

Trois autres propositions

La « Note » propose donc, très pratiquement, a commenté le prof. Becchetti, « un rééquilibre entre politique et finance, l’union de l’Europe au niveau fiscal, et une plus grande discipline des finances publiques nationales ».
Car, si des règles existent déjà, on a du mal à les faire appliquer. Le Saint-Siège soutient donc aussi la mise ne place d’une taxe sur les transactions financières.

L’économiste a proposé cette comparaison : « C’est comme si quelqu’un conduisait une voiture à 400 km/h et qu’on lui disait : 'Je te donne une voiture qui va à 150 km/h et tu mets la ceinture de sécurité', et que cette personne continue de vouloir rouler à 400 km/h et à risquer sa vie ».

Se donner des règles pour survivre

Et d’expliquer : « Avec la crise mondiale, les grands intermédiaires financiers ont tous failli et ils risquent continuellement de faillir parce qu’ils n’acceptent de pas de ralentir un peu, de travailler un peu plus au service de la personne et de se donner des règles qui leur garantiraient davantage de survivre dans le temps ».

Mgr Toso a également fait observer, en réponse à la presse que oui, « Pacem in terris » comme « Caritas in veritate », de Benoît XVI, souhaitent aussi une autorité politique mondiale : « Le Conseil pontifical ne fait que mettre en évidence la nécessité d’un gouvernement mondial. Plus encore, les démocraties nationales du monde entier exigent des institutions supra-nationales justement pour mieux être des démocraties ».

Anita S. Bourdin

http://www.zenit.org/article-29302?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 21:22 (2012)    Sujet du message: CANADA - QUÉBEC : TAXES, IMPÔTS ET TARIFS EN 2013: AJOUTEZ 550 $ À VOS DÉPENSES FAMILIALES Répondre en citant

CANADA - QUÉBEC : TAXES, IMPÔTS ET TARIFS EN 2013: AJOUTEZ 550 $ À VOS DÉPENSES FAMILIALES

 Ahhhh, elle vous a bien eu, la petite madame Marois avec ses belles promesses. Voilà la réalité. Regardez de plus près, également, toutes les ententes qu'elle est en train de faire avec d'autres pays pour le plan Nord. Encore une fois, ce seront les amis du parti qui auront la grosse part, pendant qu'on emploiera, en grande majorité, les immigrants, à moindre coût pour faire le boulot, au lieu de donner la chance aux citoyens et aux amérindiens de ce pays de se construire un avenir décent.

Publié le 28 décembre 2012 à 08h23 | Mis à jour à 08h23

À lire aussi


Photo : Jacques Boissinot, archives La Presse Canadienne

Depuis le budget du ministre des Finances, Nicolas Marceau, le 20 novembre, le paquet de cigarettes coûte 0,50 $ de plus et la caisse de bières de 12 bouteilles, 0,41 $.

André Dubuc
La Presse

Les ménages subiront une hausse d'environ 550 $ des différents tarifs fiscaux en 2013. La taxe santé, inchangée en 2012, et les hausses de cotisations au Régime des rentes du Québec et à la caisse de l'assurance-emploi font mal.

Si vous recevez une augmentation de salaire, le choc sera amoindri. On souhaite une bonne année aux autres.

Il est prévu que les salaires augmentent de 2,9 % l'an prochain, selon l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Le salaire minimum augmentera de 0,25 $ le 1er mai prochain à 10,15 $. Le taux payable aux employés à pourboire passera de 8,55 $ à 8,75 $.

De plus, les régimes d'impôts sont indexés chaque année: les paliers d'imposition tout comme les crédits d'impôt. Le taux d'indexation sera de 2 % au fédéral et de 2,48 % au provincial. La prime minimale de soutien aux enfants passe de 635 $ à 651 $ par année dès le 1er janvier.

Des cotisations en hausse

Le taux de cotisation des employés au régime public des rentes augmentera de 0,075 % par année, jusqu'à ce qu'il atteigne 5,40 % en 2017. En 2013, ce taux passe de 5,025 % à 5,1 %. La contribution maximale grimpe de 2341,65 $ à 2427,60 $, pour un revenu de 51 100 $ et plus. Pour ce qui est de l'assurance-emploi, le taux de cotisation passe de 1,47 $ par 100 $ assurables à 1,52 $. La contribution maximale passe de 674,73 $ à 720,48 $.

Le taux du Régime québécois d'assurance parentale reste inchangé à 0,559 % en 2013 pour un plafond de 377,33 $, comparativement à 368,94 $ en 2012.

Faisons payer les riches

À compter du 1er janvier, le taux d'impôt provincial passe à 25,75 % au lieu de 24 % pour les revenus imposables de plus de 100 000 $. La facture d'impôt s'alourdit de 1575 $ pour le contribuable déclarant un revenu de 200 000 $.

En 2013, la taxe santé coûtera plus cher pour ceux qui gagnent 130 000 $ et plus. Jusqu'à 1000 $, ouch! Mais elle coûtera moins cher pour tous ceux qui disposent de revenus annuels de 42 000 $ et moins. Elle reste inchangée pour les autres. En 2012, par contre, la plupart des contribuables paieront 200 $ chacun, comparativement à 100 $ en 2011.

TVQ

C'est la fin de la taxe sur la taxe. La TVQ ne se calculera plus sur le montant des achats après TPS. Pour éviter un manque à gagner, Québec augmente le taux de la TVQ de 9,5 % à 9,975 %.

À compter du 14 janvier, le prix des timbres passe de 0,61 $ à 0,63 $. Envoyer une lettre aux États-Unis coûtera cinq sous de plus, à 1,10 $.

Les frais mensuels de tous les ensembles Bell Téléphonie augmenteront de 2,13 $ le 1er janvier 2013. Pour sa part, Vidéotron augmente le tarif de ses services de câble de 2 $ le 1er mars.

À Montréal, les taxes municipales augmentent en moyenne de 2,2 % en 2013. En attendant que la Régie du logement dévoile le taux d'ajustement pour le calcul des loyers, une association de propriétaires recommande une inflation de 2,5 % à 3 % des loyers.

Autobus, train et automobile

Le laissez-passer mensuel d'autobus à Montréal, la CAM, passe de 75,50 $ à 77 $. Les ferrovipathes ne sont pas épargnés. La hausse du coût des cartes de train de banlieue TRAM est de 3 %.

Le prix du permis de conduire augmente de 0,50 $ à 89,25 $. Les plaques d'immatriculation d'un véhicule de promenade montent de 3,10 $ à 318,25 $ pour les automobilistes de l'île de Montréal.

Fréquenter un parc national coûtera 6,50 $ au lieu de 6 $ après le Nouvel An. La hausse est de 9$ sur le laissez-passer annuel donnant accès à tous les parcs nationaux.

Depuis le budget Marceau le 20 novembre, le paquet de cigarettes coûte 0,50 $ de plus et la caisse de bières de 12 bouteilles, 0,41 $. La bouteille de gros gin augmente de 0,26 $, et le 750 ml de rouge, de 0,17 $.

Hydro-Québec réclame une hausse des tarifs d'électricité de 3,3 % à compter du 1er avril 2013. Les tarifs avaient baissé de 0,4 %, en 2011 et de 0,5 %, en 2012.

Finalement, le renouvellement d'un passeport adulte coûtera 120 $ au lieu de 87 $ à compter du 1er juillet 2013.

http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201212/28/01-4607155-taxes-impots-et-tarifs-en-2013-ajoutez-550-a-vos-depenses-familiales.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 03:21 (2012)    Sujet du message: PRES OBAMA "WE JUST CAN'T AFFORD A POLITICALLY SELF-INFLICTED WOUND TO OUR ECONOMY" Répondre en citant

PRES OBAMA "WE JUST CAN'T AFFORD A POLITICALLY SELF-INFLICTED WOUND TO OUR ECONOMY"



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=B9RK6x2PO3g


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 03:41 (2012)    Sujet du message: GUN BAN FEINSTEIN GOES FOR BROKE! Répondre en citant

GUN BAN FEINSTEIN GOES FOR BROKE!
 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Hv2rF7M7oGI 

FEINSTEIN GOES FOR BROKE WITH NEW GUN-BAN BILL


Posted on December 27, 2012 
 
Sen. Dianne Feinstein (D-Calif.)—author of the federal “assault weapon” and “large” ammunition magazine ban of 1994-2004—has announced that on the first day of the new Congress—January 3rd— she will introduce a bill to which her 1994 ban will pale by comparison. On Dec. 17th, Feinstein said, “I have been working with my staff for over a year on this legislation” and “It will be carefully focused.” Indicating the depth of her research on the issue, she said on Dec. 21st that she had personally looked at pictures of guns in 1993, and again in 2012.



According to a Dec. 27th posting on Sen. Feinstein’s website and a draft of the bill obtained by NRA-ILA, the new ban would, among other things, adopt new definitions of “assault weapon” that would affect a much larger variety of firearms, require current owners of such firearms to register them with the federal government under the National Firearms Act, and require forfeiture of the firearms upon the deaths of their current owners. Some of the changes in Feinstein’s new bill are as follows:

Reduces, from two to one, the number of permitted external features on various firearms. The 1994 ban permitted various firearms to be manufactured only if they were assembled with no more than one feature listed in the law. Feinstein’s new bill would prohibit the manufacture of the same firearms with even one of the features.

Adopts new lists of prohibited external features. For example, whereas the 1994 ban applied to a rifle or shotgun the “pistol grip” of which “protrudes conspicuously beneath the action of the weapon,” the new bill would drastically expand the definition to include any “grip . . . or any other characteristic that can function as a grip.” Also, the new bill adds “forward grip” to the list of prohibiting features for rifles, defining it as “a grip located forward of the trigger that functions as a pistol grip.” Read literally and in conjunction with the reduction from two features to one, the new language would apply to every detachable-magazine semi-automatic rifle. At a minimum, it would, for example, ban all models of the AR-15, even those developed for compliance with California’s highly restrictive ban.

Carries hyperbole further than the 1994 ban. Feinstein’s 1994 ban listed “grenade launcher” as one of the prohibiting features for rifles. Her 2013 bill carries goes even further into the ridiculous, by also listing “rocket launcher.” Such devices are restricted under the National Firearms Act and, obviously, are not standard components of the firearms Feinstein wants to ban. Perhaps a subsequent Feinstein bill will add “nuclear bomb,” “particle beam weapon,” or something else equally far-fetched to the features list.
Expands the definition of “assault weapon” by including:


Three very popular rifles: The M1 Carbine (introduced in 1944 and for many years sold by the federal government to individuals involved in marksmanship competition), a model of the Ruger Mini-14, and most or all models of the SKS.

Any “semiautomatic, centerfire, or rimfire rifle that has a fixed magazine with the capacity to accept more than 10 rounds,” except for tubular-magazine .22s.

Any “semiautomatic, centerfire, or rimfire rifle that has an overall length of less than 30 inches,” any “semiautomatic handgun with a fixed magazine that has the capacity to accept more than 10 rounds,” and any semi-automatic handgun that has a threaded barrel.

Requires owners of existing “assault weapons” to register them with the federal government under the National Firearms Act (NFA). The NFA imposes a $200 tax per firearm, and requires an owner to submit photographs and fingerprints to the Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives (BATFE), to inform the BATFE of the address where the firearm will be kept, and to obtain the BATFE’s permission to transport the firearm across state lines.
Prohibits the transfer of “assault weapons.” Owners of other firearms, including those covered by the NFA, are permitted to sell them or pass them to heirs. However, under Feinstein’s new bill, “assault weapons” would remain with their current owners until their deaths, at which point they would be forfeited to the government.

Prohibits the domestic manufacture and the importation of magazines that hold more than 10 rounds of ammunition. The 1994 ban allowed the importation of such magazines that were manufactured before the ban took effect. Whereas the 1994 ban protected gun owners from errant prosecution by making the government prove when a magazine was made, the new ban includes no such protection. The new ban also requires firearm dealers to certify the date of manufacture of any >10-round magazine sold, a virtually impossible task, given that virtually no magazines are stamped with their date of manufacture.

Targets handguns in defiance of the Supreme Court. The Court ruled in District of Columbia v. Heller that the Second Amendment protects the right to have handguns for self-defense, in large part on the basis of the fact handguns are the type of firearm “overwhelmingly chosen by American society for that lawful purpose.” Semi-automatic pistols, which are the most popular handguns today, are designed to use detachable magazines, and the magazines “overwhelmingly chosen” by Americans for self-defense are those that hold more than 10 rounds. Additionally, Feinstein’s list of nearly 1,000 firearms exempted by name (see next paragraph) contains not a single handgun. Sen. Feinstein advocated banning handguns before being elected to the Senate, though she carried a handgun for her own personal protection.

Contains a larger piece of window dressing than the 1994 ban. Whereas the 1994 ban included a list of approximately 600 rifles and shotguns exempted from the ban by name, the new bill’s list is increased to nearly 1,000 rifles and shotguns. Other than for the 11 detachable-magazine semi-automatic rifles and one other semi-automatic rifle included in the list, however, the list appears to be pointless, because a separate provision of the bill exempts “any firearm that is manually operated by bolt, pump, lever, or slide action.”

The Department of Justice study. On her website, Feinstein claims that a study for the DOJ found that the 1994 ban resulted in a 6.7 percent decrease in murders. To the contrary, this is what the study said: “At best, the assault weapons ban can have only a limited effect on total gun murders, because the banned weapons and magazines were never involved in more than a modest fraction of all gun murders. Our best estimate is that the ban contributed to a 6.7 percent decrease in total gun murders between 1994 and 1995. . . . However, with only one year of post-ban data, we cannot rule out the possibility that this decrease reflects chance year-to-year variation rather than a true effect of the ban. Nor can we rule out effects of other features of the 1994 Crime Act or a host of state and local initiatives that took place simultaneously.”

“Assault weapon” numbers and murder trends. From the imposition of Feinstein's “assault weapon” ban (Sept. 13, 1994) through the present, the number of “assault weapons” has risen dramatically. For example, the most common firearm that Feinstein considers an “assault weapon” is the AR-15 rifle, the manufacturing numbers of which can be gleaned from the BATFE’s firearm manufacturer reports, availablehere. From 1995 through 2011, the number of AR-15s—all models of which Feinstein’s new bill defines as “assault weapons”—rose by over 2.5 million. During the same period, the nation's murder rate fell 48 percent, to a 48-year low. According to the FBI, 8.5 times as many people are murdered with knives, blunt objects and bare hands, as with rifles of any type.


Traces: Feinstein makes several claims, premised on firearm traces, hoping to convince people that her 1994 ban reduced the (relatively infrequent) use of “assault weapons” in crime. However, traces do not indicate how often any type of gun is used in crime. As the Congressional Research Service and the BATFE have explained, not all firearms that are traced have been used in crime, and not all firearms used in crime are traced. Whether a trace occurs depends on whether a law enforcement agency requests that a trace be conducted. Given that existing “assault weapons” were exempted from the 1994 ban and new “assault weapons” continued to be made while the ban was in effect, any reduction in the percentage of traces accounted for by “assault weapons” during the ban, would be attributable to law enforcement agencies losing interest in tracing the firearms, or law enforcement agencies increasing their requests for traces on other types of firearms, as urged by the BATFE for more than a decade.

Call Your U.S. Senators and Representative: As noted, Feinstein intends to introduce her bill on January 3rd. President Obama has said that gun control will be a “central issue” of his final term in office, and he has vowed to move quickly on it.

Contact your members of Congress at 202-224-3121 to urge them to oppose Sen. Feinstein’s 2013 gun and magazine ban. Our elected representatives in Congress must hear from you if we are going to defeat this gun ban proposal. You can write your Representatives and Senators by using our Write Your Representatives tool here: http://www.nraila.org/get-involved-locally/grassroots/write-your-reps.aspx

Millions of Americans own so-called “assault weapons” and tens of millions own “large” magazines, for self-defense, target shooting, and hunting. For more information about thehistory of the “assault weapon” issue, please visit www.GunBanFacts.com.
 
http://www.nraila.org/legislation/federal-legislation/2012/feinstein-goes-for-broke-with-new-gun-ban-bill.aspx


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 03:52 (2012)    Sujet du message: GENOCIDE= HATRED + GOVERNMENT + DISARMED CIVILIANS Répondre en citant

GENOCIDE= HATRED + GOVERNMENT + DISARMED CIVILIANS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=0fUDHzHHMB0


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 19:38 (2012)    Sujet du message: PRESIDENT OBAMA TO FUNDAMENTALLY CHANGE AMERICA ... TO ACCELERATE THE POLICE STATE IMPLEMENTATION Répondre en citant

PRESIDENT OBAMA TO FUNDAMENTALLY CHANGE AMERICA ... TO ACCELERATE THE POLICE STATE IMPLEMENTATION



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=bNHA13OJUmE

No money, really! Check the contracts for December 2012 from the US Defense Department.

FOR RELEASE AT
5 p.m. ET
No. 1006-12
December 28, 2012



CONTRACTS 
NAVY 

http://www.defense.gov/contracts/contract.aspx?contractid=4946


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 16:48 (2012)    Sujet du message: PORTUGAL : LE PRÉSIDENT PROMULGUE LE BUDGET 2013 D'UNE RIGUEUR SANS PRÉCÉDENT 31DÉC Répondre en citant

PORTUGAL : LE PRÉSIDENT PROMULGUE LE BUDGET 2013 D'UNE RIGUEUR SANS PRÉCÉDENT 31DÉC




Le président portugais a promulgué le budget d’ Etat pour 2013, d’une rigueur sans précédent, à l’origine de nombreuses grèves et manifestations et dont l’opposition a demandé qu’il soit soumis à la Cour constitutionnelle.
Le budget 2013 qui doit être publié dans la journée au Journal Officiel, et entrer en vigueur mardi, a été promulgué par le président vendredi dernier, a précisé l’Assemblée nationale sur son site internet.

Approuvé au parlement fin novembre, le budget doit permettre des économies de 5,3 milliards d’euros, financées à plus de 80% par des hausses d’impôts que le ministre des Finances, Vitor Gaspar, avait lui-même qualifiées d’énormes . Il les a néanmoins jugées indispensables en raison de la crise qui frappe le Portugal, sous assistance financière depuis mai 2011.

Le budget a donné lieu à un concert de protestations, ponctuées de grèves et manifestations au cours desquelles les protestataires ont souvent appelé le président à ne pas le promulguer.

Selon les médias portugais, M. Cavaco Silva pourrait toutefois se montrer attentif à la contestation et soumettre le budget, même s’il l’a déjà promulgué, à la Cour constitutionnelle qui disposerait alors de plusieurs mois pour donner son avis.

Le budget prévoit une hausse généralisée des impôts sur les revenus avec un taux de 14,5% pour les plus faibles et de 48% pour les plus élevés. Toutes les tranches d’imposition, dont le nombre a été ramené de 8 à 5, subiront une surtaxe de 3,5% tandis que les allocations chômage et maladie seront réduites respectivement de 5% et 6%. Les retraites supérieures à 1.350 euros par mois seront soumises à une contribution exceptionnelle de solidarité.

Divers partis d’extrême-gauche ont fait part de leur intention de saisir la Cour constitutionnelle dont l’examen n’est pas sans risque pour le gouvernement de centre droit. Selon divers spécialistes, la Cour pourrait en effet retoquer comme anticonstitutionnelles certaines dispositions du budget, notamment la taxation des retraites ou la réduction du nombre de tranches d’imposition.

En juillet dernier la Cour avait créé la surprise en jugeant contraire à la Constitution la suppression des 13e et 14e mois de salaire des fonctionnaires et des retraités, une mesure essentielle de la politique d’austérité du gouvernement.
En raison de la crise, elle avait toutefois maintenu pour cette année la suppression de deux mois de salaires.

Le Premier ministre Pedro Passos Coelho avait alors proposé d’augmenter les cotisations sociales des salariés et de réduire parallèlement les charges patronales. Mais il avait dû rapidement faire marche en arrière face aux protestations qui s’étaient traduites à la mi-septembre par des manifestations monstres du nord au sud du pays.

L’austère budget 2013 est alors apparu comme l’ultime recours du gouvernement pour satisfaire à la politique d’austérité exigée par les créanciers du Portugal, en contrepartie du plan de sauvetage de 78 milliards d’euros, accordé au pays en mai 2011.

Afp

http://realinfos.wordpress.com/2012/12/31/portugal-le-president-promulgue-le-budget-2013-dune-rigueur-sans-precedent/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 18:38 (2012)    Sujet du message: EXPLOSION DES VENTES D'ARMES À FEU AUX USA…. Répondre en citant

EXPLOSION DES VENTES D'ARMES À FEU AUX USA….

31déc


Certains fabricants d’armes ont multiplié leurs ventes par dix. Le projet de restriction de ventes d’armes à feu aux Etats-Unis a provoqué une ruée dans les armureries.
Citation:

RUSSIA TODAY le 28 décembre 2012


Citation:
Extrait de Firearmaggedon, Nutnfancy project

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=08U5w_89EeM


Traduction par hussardelamort

http://realinfos.wordpress.com/2012/12/31/explosion-des-ventes-darmes-a-feu…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 18:48 (2012)    Sujet du message: OBAMA PUSHES FOR GUN CONTROL MEASURES / US SECRETARY OF AGRICULTURE ON RURAL AMERICA, GUN CONTROL AND MILK PRICES TO DOUBLE IN 2013 Répondre en citant

OBAMA PUSHES FOR GUN CONTROL MEASURES



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Z3fP2wtc5Fg


ALERT TO ALL GUN OWNERS LATEST NEWS ON FEINSTEINS ASSAULT WEAPONS BAN



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=n3xC22DrmkU

US SECRETARY OF AGRICULTURE ON RURAL AMERICA, GUN CONTROL AND MILK PRICES TO DOUBLE IN 2013

The first part is also very important. The farm Bill will take the total control of farms and the land of thousand of farmers.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=mZ4YRcjkyog




Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Déc - 19:41 (2012)    Sujet du message: REALIST NEWS - PENTAGON SAYS CAN'T PAY 800,000 EMPLOYEES IF NO DEAL ON FISCAL CLIFF Répondre en citant

REALIST NEWS - PENTAGON SAYS CAN'T PAY 800,000 EMPLOYEES IF NO DEAL ON FISCAL CLIFF



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=w_fA3MdSpuI


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Jan - 00:23 (2013)    Sujet du message: ÉTATS-UNIS : SUR LA VOIE D'UN ACCORD DE DERNIÈRE MINUTE SUR LE "FISCAL CLIFF" / OBAMA SAYS 'FISCAL CLIFF' DEAL WITHIN REACH Répondre en citant

ÉTATS-UNIS : SUR LA VOIE D'UN ACCORD DE DERNIÈRE MINUTE SUR LE "FISCAL CLIFF"



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=q32vFzLpgfk

OBAMA SAYS 'FISCAL CLIFF' DEAL WITHIN REACH



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=oNoPhn8Rc8I


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 15:50 (2013)    Sujet du message: PAPER THAT PUBLISHED INFO ON GUN PERMIT HOLDERS HIRES ARMES GUARDS Répondre en citant

PAPER THAT PUBLISHED INFO ON GUN PERMIT HOLDERS HIRES ARMES GUARDS


Portion of interactive map published by Journal News showing names, addresses of gun permit holders
Credits:
Journal News via The Blaze

The Journal News, the Gannett-owned newspaper that published an interactive map with the names and addresses of handgun permit holders in two New York counties, has hired armed guards to watch over their building, the Rockland County Times reported Tuesday.

"A Clarkstown police report issued on December 28, 2012, confirmed that The Journal News has hired armed security guards from New City-based RGA Investigations and that they are manning the newspaper’s Rockland County headquarters at 1 Crosfield Ave., West Nyack, through at least tomorrow, Wednesday, January 2, 2013," Dylan Skriloff wrote.

According to Skriloff, Journal News Rockland Editor Caryn A. McBride "was alarmed" by the volume of “negative correspondence” the paper received.
Despite the massive influx of phone calls and emails, Skrilkoff reported, RGA administrator Richard Ayoob said in late December there had been no problems at the Journal News headquarters.

McBride, however, filed two reports with the Clarkstown Police Department over perceived threats, but Skriloff said, "the police did not find the communications in question actually threatening."

The paper had planned to publish another article with the names and addresses of handgun permit holders in a third county, but Putnam County officials announced they will not comply with the paper's Freedom of Information Act request.

"No word yet on whether Journal News plans to release the names and addresses of its armed guards," The Blaze reported.

"Guns are good for the goose," Skriloff wrote, "but NOT for the gander."

Related:

----------------------------------------------------------------

Be sure to check out some of Joe's other columns:
National Crime and Courts Examiner
National Social Issues Examiner

For hard-hitting conservative commentary, please visit Joe's blog, the Conservative Firing Line. You can also find Joe's articles at Right News Now, Liberty Unyielding and PolitiCollision.

Suggested by the author:
http://www.examiner.com/article/paper-that-published-info-on-gun-permit-holders-hires-armed-guards


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 15:58 (2013)    Sujet du message: AL SHARPTON: AFTER GUN CONTROL COMES KNIFE CONTROL Répondre en citant

AL SHARPTON: AFTER GUN CONTROL COMES KNIFE CONTROL

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=nssQETWpf10

Radio Equalizer:

REV AL SHARPTON (28 Dec 2012): In any civilized society you do not see massacres continue to happen, from Tucson to Aurora to Columbine to Virginia Tech to where we are now in Newtown to Chicago and you keep the same laws when clearly they’re not working.

ROSCOE IN MARYLAND: What happens when the criminal goes to knives Al?

REV AL SHARPTON: Then you deal with knives.

ROSCOE IN MARYLAND: Oh I see.

REV AL SHARPTON: The same thing as if you have a head cold and the same thing you do if you have a head cold and the cold is gone and you have a headache. Then you take headache medicine. The job of society is to deal with whatever problem confronts it.


http://www.breitbart.com/Breitbart-TV/2013/01/01/Al-Sharpton-After-Gun-Control-Comes-Knife-Control


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 16:08 (2013)    Sujet du message: THIS IS HOW ISRAEL DEALS WITH SCHOOL SHOOTING Répondre en citant

THIS IS HOW ISRAEL DEALS WITH SCHOOL SHOOTING



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=du6No5xMZao


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 16:20 (2013)    Sujet du message: HOLLYWOOD HYPOCRITES Répondre en citant

 HOLLYWOOD HYPOCRITES



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 23:08 (2013)    Sujet du message: PRÉCIPICE BUDGÉTAIRE : UN SCÉNARIO CAUCHEMAR POUR L'AMÉRIQUE Répondre en citant

PRÉCIPICE BUDGÉTAIRE : UN SCÉNARIO CAUCHEMAR POUR L'AMÉRIQUE
 
mardi 1 janvier 2013

Un accord de dernière minute venant d'être conclu, voilà à quoi les américains ont provisoirement échappé :






yiv1042947757post-body yiv1042947757entry-content a écrit:
Dans le cas où Washington échouerait à trouver un accord budgétaire, voici les principales échéances qui attendent les Américains dans les mois qui viennent :

1er janvier. La dette américaine va dépasser le niveau autorisé par le Congrès (16.400 milliards de dollars). La Maison-Blanche va puiser quelque 200 milliards de dollars dans des fonds gouvernementaux afin de tenir quelques semaines de plus, vraisemblablement jusqu’au mois de mars.

2 janvier. La loi prévoit de supprimer les allocations des 2 millions de chômeurs de longue durée qui, n’ayant plus droit aux aides régionales, dépendent entièrement de la générosité de l’Etat fédéral. Les allocations étant versées toutes les deux semaines, ils seront pénalisés dès les premiers jours de janvier.

3 janvier. Le nouveau Congrès se met en place. Si aucun accord n’est trouvé avant le 1 er janvier, il tentera certainement de dégager un nouveau compromis à cette occasion. La priorité sera de rétablir les exonérations d’impôt pour les 98 % d’Américains gagnant moins de 250.000 dollars.

4 janvier. Quelque 120 millions d’Américains vont perdre en outre le bénéfice des 2 points d’exonération de charges sociales qui leur sont proposés depuis deux ans. Les travailleurs étant payés un vendredi sur deux, ils seront touchés à compter du 4 ou du 11 janvier. Ils perdront 40 dollars en moyenne sur leur fiche de paie, et donc environ le double chaque mois.

Février. La défense, qui doit perdre 10 % de ses crédits, a de quoi tenir plusieurs semaines avant de prendre des mesures douloureuses. Les licenciements et les permissions forcées pourraient être repoussés jusqu’à février, voire au printemps, a fait savoir le ministère.

1er mars. La loi prévoit de supprimer les 200 milliards d’exonérations fiscales proposées aux Américains depuis dix ans. Les services fiscaux vont prendre plusieurs semaines pour adapter leurs logiciels. Les remboursements d’impôt au titre de 2012 vont donc être reportés de plusieurs semaines, au 1 er mars au plus tôt.

Mars. Si les parlementaires ne relèvent pas rapidement le plafond de la dette, les Etats-Unis se trouveront en défaut de paiement en mars, a prévenu le Trésor. Les Etats-Unis n’auraient alors plus le droit d’emprunter sur les marchés. Et ils arrêteraient alors de payer leurs fonctionnaires et de verser des prestations sociales.



http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202471418383-le-scenario-cauchemar-pour-l-amerique-524226.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 01:02 (2013)    Sujet du message: HYPOCRISIE : LES STARS QUI DEMANDENT L'ABROGATION DES ARMES À FEU FACE À LEURS RÔLES ULTRA-VIOLENTS Répondre en citant

HYPOCRISIE : LES STARS QUI DEMANDENT L'ABROGATION DES ARMES À FEU FACE À LEURS RÔLES ULTRA-VIOLENTS
 
mardi 1 janvier 2013

Demander de faire quelque chose contre les armes à feu tout en touchant d'énormes cachets pour promouvoir la violence au cinéma, cela peut sembler paradoxal sinon totalement hypocrite.

Un Youtuber a donc invité ces célébrités à aller se faire f...


 
yiv917729874tr_bq a écrit:
Toutes les célébrités ne sont pas en contradiction avec leurs croyances, mais les 45 dans la vidéo ci-dessous méritent le titre d'hypocrites cinq étoiles.

Avez-vous vu le clip "Demandons un plan" avec des visages très familiers qui exigent avec suffisance que nous agissions pour que le Congrès mette au point un plan après les récentes tragédies comme Sandy Hook ?

Le pire , c'est que l'on nous demande de comprendre. . . quelque chose. . . et de demander au Congrès de faire. . . quelque chose. Bien que cela soit très vague, nous savons que l'objectif principal de la PSA (association anti armes) est de contrôler strictement les armes à feu.

A plusieurs reprises, ces célébrités disent: «Assez».

Un YouTuber en a eu marre de cette hypocrisie et a compilé tous les clips du PSA avec des scènes représentant de la violence gratuite avec des armes à feu. Le contraste est étonnant et pourrait porter à rire, s'il n'y avait pas la gravité de la fusillade, l'exploitation des victimes, et une demande de contrôle des armes par ceux qui glorifient la violence graphique comme un divertissement tout en recevant un salaire massif pour cela.

Sans surprise, ces messages ont été soutenus par le regroupement des maires qui veulent rendre les armes illégales qui est co-présidé par nul autre que Michael Bloomberg le maire de New York.

Bloomberg est à la pointe du combat pour la révocation du droit des armes à feu, jouant sur la peur et les fusillades récentes. Le New York Times a écrit: "Malgré tout, le maire cherche à agir rapidement, conscient que l'indignation du public pourrait vite.s'estomper.



http://www.activistpost.com/2012/12/celebrity-gun-control-psa-coupled-with.html

Traduction:

http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

http://leschroniquesderorschach.blogspot.ch/2013/01/hypocrisie-les-stars-qui-demandent.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 22:28 (2013)    Sujet du message: THE JOURNAL NEWS TO PUBLISH MORE GUN PERMIT OWNERS MAP BUT CLERK REFUSED FREEDOM OF INFORMATION ACT REQUEST Répondre en citant

THE JOURNAL NEWS TO PUBLISH MORE GUN PERMIT OWNERS MAP BUT CLERK REFUSED FREEDOM OF INFORMATION ACT REQUEST



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=g-WMjqztJnI


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 03:16 (2013)    Sujet du message: DHS BUYS 200,000 MORE ROUNDS OF AMMUNITION Répondre en citant

DHS BUYS 200,000 MORE ROUNDS OF AMMUNITION

http://www.infowars.com/dhs-buys-200000-more-rounds-of-ammunition/print/





VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=XydlGiPmmfw

Federal government continues to arm itself to the teeth while Obama administration pushes gun control

Paul Joseph Watson
Infowars.com
January 4, 2013


While the Obama administration sets out to eviscerate the gun rights of American citizens in the aftermath of Sandy Hook, earlier this week it was announced that the Department of Homeland Security has awarded a company a contract worth over $45,000 dollars to provide the DHS with 200,000 more rounds of bullets. 




This new purchase adds to the staggering figure of 1.6 billion rounds of ammunition already secured by the DHS over the last 9 months alone.  
 
A solicitation originally posted on the FedBizOpps.gov website on December 17 on behalf of the DHS Federal Law Enforcement Training Center advertised the need for 200 cases of 13–40 Cal, 180 Grain, Jacketed Hollow Point bullets, with each case containing 1000 rounds, to be delivered almost immediately as soon as the contract is awarded.  
 
The bullets are to be delivered to a training site in North Charleston, South Carolina, which “specializes in Maritime Law Enforcement and Port Security Training. Basic and advanced training programs are conducted in concert with the U.S. Coast Guard Maritime Law Enforcement Academy, the U.S. Courts Probation and Pretrial Services Training Academy, the U.S. Immigration and Customs Enforcement Training Academy, the Customs and Border Protection Field Operations Academy, and the Naval Criminal Investigative Service.”  
 
The winner of the contract to provide the DHS with the ammunition, announced on January 2, was Evian Group Inc., an organization that was formed just five days before the announcement of the solicitation.  
 
As James Smith documents, Evian Group seems to be little more than a front organization and doesn’t appear to have any real business assets, a genuine physical address, a website, or even a phone number.  
 
Back in August, the Department of Homeland Security censored information relating to the amount of bullets purchased by the DHS on behalf of Immigration & Customs Enforcement, citing an “unusual and compelling urgency” to acquire the bullets, noting that there is a shortage of bullets which is threatening a situation that could cause “substantial safety issues for the government” should law enforcement officials not be adequately armed.  
 
The information was blacked out despite the fact that documents are only supposed to be redacted if authorized by Congress or for national security reasons.  
 
The contradiction of the Obama administration preaching gun control while simultaneously the federal government arms itself to the teeth with an arsenal that would be enough to wage a full scale 7 year ground war is jaw-dropping.  
Citation:
As Mike Adams highlights, “A citizen is considered to be a stockpiling “terrorist” prepper if they own just 1,000 rounds of ammo. The government, however, can purchase billions and the mainstream media doesn’t even question it.”  
 
“Where is all this ammunition going? It’s being stockpiled by the federal government, awaiting some future event during which it will apparently be “activated.” Why else would you stockpile something if you don’t anticipate needing to use it someday?”
“During all this, Obama and his cohorts in Washington are loudly insisting that American citizens have no right to purchase firearms or ammunition, and that new laws will soon be enacted to make sure you cannot do what the government does: stockpile weapons and ammo.”


Indeed, the double standard is staggering and while Americans are being raided for stockpiling “arsenals” of weapons that subsequently turn out to be no more than a few guns, the federal government is simultaneously building a very real and substantial arsenal while the mainstream media turns a blind eye.  
*********************  
Paul Joseph Watson is the editor and writer for Infowars.com and Prison Planet.com. He is the author of Order Out Of Chaos. Watson is also a host for Infowars Nightly News.  



Similar/Related Articles


  1. DHS Purchases 200 Million More Rounds of Ammunition
  2. Acquitted Hutaree member gets back his 41 guns, 100,000 rounds of ammunition from feds
  3. Big Sis needs more ammunition – this time for training
  4. Mexican couple with 27,000 rounds of ammunition jailed
  5. DHS Buys 1.6 Billion Bullets
  6. Associated Press Whitewashes Controversy Over Feds Buying Ammunition
  7. Social Security Administration To Purchase 174 Thousand Rounds Of Hollow Point Bullets
  8. DHS and ICE Order 450 Million Rounds of .40 Caliber Ammo
  9. Man Investigated By Police For Buying Ammunition
  10. DHS Posts Survey Prior to Bids on .357 SIG Duty Ammunition
  11. DHS To Purchase Another 750 Million Rounds Of Ammo
  12. New Bill Threatens to Effective Ban Sale of Online Ammunition

http://www.infowars.com/dhs-buys-200000-more-rounds-of-ammunition/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 21:36 (2013)    Sujet du message: L’AIDE ALIMENTAIRE POUR LES PLUS PAUVRES BIENTÔT SUPPRIMÉE ?! Répondre en citant

L’AIDE ALIMENTAIRE POUR LES PLUS PAUVRES BIENTÔT SUPPRIMÉE ?!


La fin de l'aide alimentaire est un programme qui ne prendra pas place seulement qu'en France mais partout. Je le vois déjà prendre place dans plusieurs pays. Dans ma ville, on a supprimé la banque alimentaire, il y a quelques mois disant qu'on n'avait plus d'argent pour ce programme. Tout cela, cher amis, c'est planifié depuis bien longtemps et a pour but d'obliger les citoyens, très bientôt, à recevoir la marque de la Bête pour avoir droit à certains services de l'État. La pauvreté, oui, elle avance car des hommes et des femmes corrompus le veulent bien. Eux, ils sont pleins de notre argent qu'ils nous volent, ont des réserves alimentaires pour des années à venir dans leur beaux bunkers secrets. Ils ne mangent certes pas la scrap qu'ils nous vendent. Ces hommes-dieux qui se croient au-dessus de tout et de tous, se croient en sécurité, mais malheur à eux Dieu les attend dans le tournant.

De contrôler l'alimentation et l'agriculture est pour ses grands de ce monde, une arme redoutable afin d'amener les populations à se soumettre à leur système fasciste qui se met en place. En coupant l'aide alimentaire, les personnes seront confrontées à un choix extrême : ou mourir de faim s'ils refusent l'implant maudit ou devenir un parfait esclave du système de Satan, qui les détruira quand même par la suite. S'il le faut, autant mourir en sachant que nous allons vers un monde meilleur et pas avec ses démons qui prennent plaisir à corrompre la Terre et ses habitants.

Déjà, nous voyons plusieurs banques alimentaires exigées la carte ID pour avoir accès à cet aide alimentaire. Ceci est la dernière étape avant l'obligation d'avoir un implant dans le corps. La nouvelle société digitale, sans argent cash est en plein essor et nous savons que dans la nouvelle réforme des soins de Santé du président Obama, le début de l'imposition de cet implant débutera le 23 mars 2013. Donc, plus que 2 mois devant nous. Il faut donc s'attendre à voir les banques alimentaires fermées de plus en plus pour aller de l'avant avec leur agenda.

Le nouveau "Farm Bill, aux États-Unis qui se met en place va tellement encadré les fermiers qu'ils ne pourront plus mettre un pied devant l'autre sans avoir reçu la permission du gouvernement pour semer ceci ou cela ou pour faire de nouveaux projets qui pourraient les aider à s'émanciper. Le secteur agro-alimentaire contrôlé par des grandes corporations comme Monsanto et autres du genre, prendront ainsi le plein contrôle de toutes les terres cultivables. Les fermiers seront des esclaves du système sur leur propre terre par l'imposition de toutes ces nouvelles réformes. Améliorer les aliments!!! quand tout ce qui nous est vendu est empoisonné!!!

Toutes ces lois contre le droit de se faire un jardin, de posséder des semences naturelles et de récupérer l'eau de pluie sont tous associés à ce projet démentiel afin de soumettre tous les peuples. Certains doutent encore de cela? Dans la section "Fasciste environnementale", section "Contrôle de la nourriture", vous y trouverez plusieurs exemples sur ce que certaines personnes vivent sous ces lois draconniennes.

De plus, il y a quelques mois, une loi a été passée, interdisant aux jeunes enfants sur les fermes d'aider leurs parents. Ces jeunes, devront s'ils veulent devenir fermier, aller dans un Collège ou dans une Université, là où les cours se donnent et obtenir un diplôme afin de pouvoir avoir le droit de pratiquer ce métier. Le parent ne pourra plus transmettre son savoir à sa descendance, sous peine d'être criminalisé. Nous pouvons nous attendre à voir le même genre de lois prendre place dans tous nos pays très très bientôt. Voilà d'autres exemples sur cet état fasciste qui nous est imposé par ces adorateurs de Lucifer, et nous y entrons par la grande porte.

L’AIDE ALIMENTAIRE POUR LES PLUS PAUVRES BIENTÔT SUPPRIMÉE ?!

05jan


En France, 3,5 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire, ces produits de première nécessité distribués par les organisations caritatives. Financée grâce au budget européen, cette aide est aujourd’hui remise en cause. Les efforts déployés depuis plusieurs années pour améliorer la qualité de ces aliments, et ne pas enfermer les plus précaires dans la malbouffe, seront-ils réduits à néant ? 




120 millions de personnes menacent, en Europe, de sombrer dans la pauvreté. Les gouvernements européens, qui discutent en ce moment du budget 2014-2020, hésitent cependant à prolonger le financement de l’aide alimentaire destinée aux plus pauvres. C’est pourtant une minuscule part d’un énorme budget : 0,4% sur 1 000 milliards d’euros !

Né en 1987, le Programme européen d’aide aux plus démunis prévoit que les excédents agricoles – sous lesquels croule alors l’Europe – soient redistribués à celles et ceux qui en ont besoin. Depuis, les excédents se font rares. L’Europe aligne donc du cash : des subventions versées aux associations au titre de l’aide alimentaire (500 millions d’euros en 2012) et l’achat direct de produits destinés à être redistribués (383 millions) s’ajoutent à la reprise d’excédents agricoles (177 millions).

Tous les États membres ne bénéficient pas de cette aide, qui passe par le budget de la Politique agricole commune (PAC). Certains pays, comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni refusent d’y recourir. « L’Angleterre considère que l’Union européenne doit rester un grand marché et l’Allemagne pense que l’Europe ne doit pas s’immiscer dans les politiques sociales, gérées par les Lands », précise Nadège Chambon, chercheuse à l’institut Notre Europe.

Austérité pour les plus démunis

Les principaux bénéficiaires sont l’Italie (95 millions d’euros en 2012), l’Espagne (80 millions d’euros), la Pologne (75 millions d’euros), la France (70 millions d’euros) et la Roumanie (60 millions d’euros). « Le montant de l’aide est calculé en fonction de la proportion de la population ayant un revenu inférieur à 60% du « revenu médian » national [1]. Cela a fait passer l’Espagne en tête cette année », indique Nadège Chambon. En France, quatre associations gèrent cette aide : La Croix rouge, les banques alimentaires, le Secours populaire et les Restos du cœur.

Mais cette aide n’est pas du goût de tout le monde : plusieurs pays, dont l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Suède [2] considèrent que l’aide aux pauvres relève de l’action de chaque État. Et refusent de payer. Début 2012, l’Allemagne obtient la condamnation de l’aide alimentaire par la Cour de Justice européenne. Le dispositif actuel n’existera donc plus en 2014. Il pourrait être remplacé par un « Fonds européen d’aide aux plus démunis » moins bien doté [3]. Soit « 350 millions par an, à partager entre 28 pays membres, contre 500 millions actuellement, détaille Gaëtan Lassale, de la Fédération française des banques alimentaires. Sachant que de nouvelles thématiques s’ajouteront à l’aide alimentaire : l’achat de biens essentiels à destination des SDF et des enfants en situation de précarité notamment ». Inquiètes, les associations se sont mobilisées pour que ce fonds voit bel et bien le jour.

Les pauvres, abonnés à la malbouffe ?

Il faudra donc aider mieux, et plus de familles, avec moins. Alors même que le nombre de personnes poussant les portes des soupes populaires ne cesse d’augmenter. « 3,5 millions de personnes ont bénéficié de cette aide en France l’année dernière, souligne Marianne Storogenko, de la Direction générale de la cohésion sociale, en charge du dossier. 8,5 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté et pourraient donc en bénéficier. En plus des familles monoparentales et des chômeurs, recourent aujourd’hui à l’aide alimentaire les travailleurs pauvres, les étudiants et les personnes à la retraite. »

Autre problème : la qualité de cette aide alimentaire. Les bénéficiaires de cette aide présentent souvent des troubles nutritionnels, pouvant induire des pathologies telles le diabète ou des problèmes cardiovasculaires, selon une étude menée par l’Institut de veille sanitaire [4]. Seule une personne sur dix mange les cinq fruits et légumes par jour recommandés par le Programme national nutrition santé. Suite à cet alarmant constat, les critères d’achat de denrées pour l’aide alimentaire ont été revus. Dans les appels d’offre lancés par les ministères, la qualité nutritionnelle compte pour 30% de la note, les tests gustatifs pour 40% et le prix pour 30%. « S’alimenter est un besoin fondamental, mais c’est aussi une source de bonne ou de mauvaise santé, rappelle Marianne Storogenko. Et puis, recevoir des produits de qualité, c’est nécessaire aussi pour l’estime de soi. Si on vous offre quelque chose de bon, c’est que vous êtes quelqu’un. »

Des alternatives pour un bon repas

Ces appels d’offre ne couvrent qu’un quart de l’aide alimentaire. Les 75% restants sont collectés auprès des particuliers à la sortie des supermarchés ou remis gracieusement par les enseignes de la grande distribution, qui écoulent ainsi des marchandises qu’elles ne peuvent pas vendre, pour des raisons d’ordre esthétique le plus souvent. Une autre partie des produits vient des partenariats passés entre des grandes entreprises et les associations. « Dans la relation avec les donateurs, il faut parfois s’armer de courage pour leur dire : « c’est très gentil, mais nous ne prendrons pas la cinquième tonne de pains au chocolat parce que les gens ne mangent pas que des pains au chocolat. Il nous faudrait plutôt des haricots verts » », poursuit Marianne Storogenko.

Des initiatives émergent pour améliorer le contenu de l’assiette de personnes obligées de recourir à l’aide alimentaire. La Fédération des paniers de la mer (PLM), par exemple, travaille avec les criées, lors des retours de pêche, pour valoriser les poissons invendus, créer des emplois sur l’activité de mareyage – l’achat de poissons en gros – et permettre de diversifier les apports en protéines. « Il ne s’agit pas seulement de remettre un produit aux gens, explique Hélènet Rochet, directrice de la fédération des PLM. Mais de leur donner envie de cuisiner, d’offrir un bon repas à leur famille. » A l’aide de fiches recettes, et à force de communication avec les bénévoles des associations, les paniers de la mer remettent au goût du jour le tacot, le congre, la roussette.

« Les personnes pauvres ne sont pas condamnées à le rester, estime Hélène Rochet. Et quand leurs moyens le leur permettront, ces personnes pourront reprendre le chemin des poissonneries, et participer à la valorisation de produits qu’elles connaîtront déjà. »La démarche emporte l’adhésion des pêcheurs. « Leur métier est rude. Et savoir que le fruit de leur travail n’est pas perdu est très important pour eux. »

Mieux que le discount, les épiceries solidaires

Un autre acteur a fait son entrée dans le monde de l’aide alimentaire : les épiceries sociales et solidaires (regroupées au sein de l’association Andes). Elles proposent en libre-service des produits de consommation courante, contre une participation financière de 10 à 30% du prix normal. En 2011, 130 000 personnes se sont pressées dans les 240 épiceries solidaires que compte désormais le territoire français (voir la carte.). « Pour lutter dignement contre la faim, il faut permettre aux gens de choisir », affirme Guillaume Bapst, fondateur des épiceries solidaires. « Quand on vous donne un colis, on nie votre identité : ce que vous aimez, votre façon de cuisiner… Et quand on reçoit une seule ration, on ne peut pas inviter quelqu’un à partager son repas. »



Pour remédier au déficit de fruits et légumes, l’Andes lance en 2008 « le potager de Marianne » à Rungis. Un chantier d’insertion dans lequel on trie les fruits et légumes invendus pour approvisionner les circuits de l’aide alimentaire. Des « potagers » qui essaiment à Perpignan, Marseille et Lille. En janvier dernier, une ferme maraîchère solidaire a ouvert ses portes en Basse-Normandie.

Des paysans dépendants de l’aide alimentaire

« Il vaut mieux récupérer des produits alimentaires que de les jeter, rappelle Guillaume Bapst. Mais la lutte contre le gaspillage ne doit pas être la seule finalité de l’aide alimentaire. Sinon, on se contente de donner aux pauvres ce que l’on a récupéré. Et on ne s’intéresse pas à leurs besoins nutritionnels. Il faut laisser l’approche purement caritative pour remettre les gens à leur place de citoyen. » Pour Marianne Storogenko, « la fourchette est un excellent outil d’insertion. Il faut faire en sorte que ces personnes se sentent soutenues et pas assistées. »

Jean-Claude Balbot, éleveur dans le Finistère, est plus radical : « L’agro-industrie produit de la pauvreté. Même des paysans deviennent clients de l’aide alimentaire ! Ou ces employés des usines agro-alimentaires qui se retrouvent sans travail. Finalement, l’agriculture n’a pas tenu ses promesses, à savoir nourrir le monde et donner du travail aux gens. » Membre actif de la fédération nationale des Civam (Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural), Jean-Claude Balbot participe à un groupe de travail qui planche sur la question de l’accès à l’alimentation. Pour les Civam, il faut rapatrier l’aide alimentaire vers les territoires. « Cela coûterait moins cher à la collectivité, que ces échanges de conteneurs, de boîtes et de produits transformés », estime Jean-Claude Balbot. Pensée à petite échelle, l’aide alimentaire pourrait passer par la création de potagers collectifs, par le troc, la révision de certains prix, voire du système productif tout entier.

Les exclus de la qualité

Assidu de la vente directe, et producteur bio, l’agriculteur regrette le profil trop uniforme de sa clientèle, relativement aisée. « Quand je vais livrer les gens, je sais toujours à quoi m’attendre : le type de maison, de voiture, de journaux….

 C’est sympa, mais cet enfermement, pour moi et d’autres collègues, est le signe d’un échec de nos modes de production. Nous tenons à garantir la qualité, mais nous excluons de fait une large partie de la population. »

La solution ? « En tant que producteur, il faut que je m’arrange pour produire quelque chose que tous les consommateurs peuvent acheter. Nous devons réfléchir au prix, très sérieusement. Est-il normal, par exemple, que les consommateurs paient une partie des emprunts que j’ai contracté pour m’installer ? Et qu’ils participent ainsi à l’accroissement d’un capital qui n’appartiendra qu’à moi. » Pour savoir ce que les consommateurs sont en mesure de payer, « il y a un vrai travail de connaissance et de reconnaissance à faire. » Les échanges entre fermes et quartiers, qu’il pratique avec d’autres collègues sont, à ce titre, très riches d’enseignements. « L’aide alimentaire que nous aimerions voir se développer doit s’inscrire dans ces échanges citoyens, dans ce partage, ces discussions où l’on réfléchit ensemble à l’accès à l’alimentation. » Le ministre Stéphane le Foll, pour qui « l’accès à une alimentation de qualité est un élément décisif pour rester inséré dans la société », prêtera-t-il attention à ces expérimentations ?
Par Nolwenn Weiler (2 janvier 2013)

Photo de une : Alain Curie via Rue 89

Notes
[1] En France, le revenu médian se situe aux alentours de 1 600 euros (il varie de 1431 euros pour une personne seule à 3 700 euros pour un couple avec trois enfants) : la moitié de la population, en fonction du type de ménage, a des revenus inférieurs et l’autre moitié dispose de revenus supérieurs.
[2] Ainsi que le Danemark, les Pays-Bas et la République tchèque.
[3] L’éventuel Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) s’élèverait à 2, 5 milliards d’euros sur 7 ans.
[4] Voir l’étude menée en 2005.
http://www.bastamag.net/article2834.html

http://realinfos.wordpress.com/2013/01/05/laide-alimentaire-pour-les-plus-pauvres-bientot-supprimee/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:23 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1147, 48, 49  >
Page 10 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com