LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 314, 15, 1647, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 18:32 (2013)    Sujet du message: UNE MAJORITÉ VOTE DES RÈGLEMENTS POUR L'AUSTÉRITÉ PERPÉTUELLE. Répondre en citant

COMPTE-RENDU DE LA SESSION DU PARLEMENT EUROPÉEN DU 4 AU 7 FÉVRIER 2012

19 mars 2013


UNE MAJORITÉ VOTE DES RÈGLEMENTS POUR L'AUSTÉRITÉ PERPÉTUELLE.

Mardi 12 mars, le Parlement a adopté sans débat et en catimini deux textes de règlement qui font entrer les pouvoirs de la Troïka dans le droit européen, c’est ce qui s’appelle le two-Pack.

Les missions de la Troïka sont ces délégations d’experts de la Commission, du FMI et de la Banque centrale européenne qui s’assurent que les Etats en difficultés appliquent des politiques « austéritaires » qui leurs sont demandées en échange d’une aide.

Sans revenir sur les conditions même de cette aide qui consiste le plus souvent en des prêts avec des taux d’intérêts plus élevés que ceux auxquels les Etats créditeurs empruntent -entrainant donc une plus value au passage-, il est important de revenir sur les buts et les conséquences de ces missions.

Elles s’inscrivent dans une politique de mise en place graduelle d’une supervision étroite des budgets des Etats européens. Le semestre européen qui ouvrait la possibilité de donner des recommandations et des orientations de politique économique avant l’adoption de budgets en fut la première étape. Elle fut suivie par le Six-Pack (six règlements) qui créé un cadre de supervisions et de sanctions avec les six textes qui le composent. Le TSCG est venu renforcer l’édifice en imposant aux Etats l’inscription d’une règle d’or dans leur cadre budgétaire limitant tout déficit structurel à 0,5%.

Passons sur la définition du « déficit structurel » qui n’est toujours pas arrêtée bien qu’inscrit dans un Traité et désormais dans la Constitution de plusieurs Etats-membres. Le 2-Pack vient quant à lui clore cette construction avec deux textes législatifs:

- un premier règlement permettant à la Commission de surveiller tout au long de l’année les budgets des Etats: le « Règlement établissant des dispositions communes pour le suivi et l’évaluation des projets de plans budgétaires et pour la correction des déficits excessifs dans les États membres de la zone euro », le rapport Ferreira.

- un second règlement permettant à la Commission de superviser les budgets et de donner des orientations qui devront être appliquées par les Parlement nationaux: le « Règlementrelatif au renforcement de la surveillance économique et budgétaire des États membres connaissant ou risquant de connaître de sérieuses difficultés du point de vue de leur stabilité financière au sein de la zone euro », le rapport Gauzès.

Pour résumer: le TSCG demande aux Etats membres de la zone Euro de s’astreindre eux-mêmes à l’autodiscipline, ces deux règlements permettent de s’assurer au niveau européen que c’est bien le cas.

Ces deux textes, bien que complémentaires du nouveau Traité sur l’austérité, ont été tous deux adoptés à une large majorité grâce au soutien des verts et des socialistes. Ces deux groupes mettront en avant que le fait que le Parlement ait obtenu les principes d’un contrôle plus démocratique sur les missions de la Troïka, que les investissements dits productifs pourront ne pas être comptabilisé comme de la dette, ou enfin qu’ils ont obtenu de la Commission une réflexion sur la faisabilité d’une mutualisation plus ou moins partielle de la dette des pays de la zone Euro.

Mais en accordant leur soutien, ces groupes ont surtout donné une large majorité à ces deux textes adoptés à 528 et 526 voix sur les 751 députés que compte le Parlement européen. De fait, le Parlement valide à une écrasante majorité les logiques de confiscation des souverainetés populaires et parlementaires qui sous-tendent ces textes.

Faire semblant de demander un contrôle démocratique plus grand des missions de la Troïka reste une validation du principe même de ces missions qui mettent sous tutelle les politiques économiques des Etats. Exiger que la Commission procède à une réflexion à contrecœur sur la mise en place des Eurobonds d’ici mars 2014 c’est préparer les prochaines élections européennes avec une annonce pour la mutualisation de la dette, pour s’assoir dessus une fois les élections passées.

En favorisant ces tactiques politiciennes les groupes qui ont soutenu ce rapport jouent un jeu dangereux semblable à celui qui se dessine sur le budget européen: jouer la confrontation pour ensuite laisser faire.

Ces textes ne peuvent être améliorés ou adoucis simplement pour la raison qu’ils cherchent fondamentalement à tuer la dépense publiques en l’enfermant dans des normes budgétaires strictes dont seule la Commission aurait les clefs. Avec le Front de Gauche nous nous opposons depuis le début à ces textes.

*voir mon livre « L’Europe des peuples nous appelle »

*document d’explication sur le two-Pack

http://patricklehyaric.net/2013/03/19/compte-rendu-de-la-session-du-prlement-europeen-du-4-au-7-fevrier-2012/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Mar - 18:32 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 22:00 (2013)    Sujet du message: LE PARLEMENT CHYPRIOTE REJETTE LE PLAN D'AIDE EUROPÉEN ! Répondre en citant

LE PARLEMENT CHYPRIOTE REJETTE LE PLAN D'AIDE EUROPÉEN

ENFIN une bonne nouvelle pour les Chypriotes !

Vic.




Source : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/03/19/97002-20130319FILWWW00633-le-pa…

LE PARLEMENT CHYPRIOTE REJETTE LE PLAN D'AIDE EUROPÉEN


AFP Mis à jour le 19/03/2013 à 20:47 | publié le 19/03/2013 à 20:00
LE PARLEMENT CHYPRIOTE A REJETÉ MARDI UN PLAN DE SAUVETAGE, TRÈS IMPOPULAIRE, CONCLU SAMEDI AVEC L'EUROGROUPE et censé éviter une faillite de l'île, par 36 voix contre, 19 abstentions et aucune pour.

"LE PROJET A ÉTÉ REJETÉ", a affirmé le président du Parlement Yiannakis Omirou.

LE VOTE CONTRE LE PLAN QUI PRÉVOIT UNE TAXE EXCEPTIONNELLE ET SANS PRÉCÉDENT SUR LES DÉPÔTS BANCAIRES A ÉTÉ ACCUEILLI PAR UNE EXPLOSION DE JOIE PAR DES MILLIERS DE MANIFESTANTS RÉUNIS DEVANT L'ASSEMBLÉE.

VIDEO : http://bcove.me/g65d8shc




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 17:12 (2013)    Sujet du message: OTTAWA PEUT IMPOSER UNE TAXE SUR DÉPÔTS COMME CHYPRE Répondre en citant

OTTAWA PEUT IMPOSER UNE TAXE SUR DÉPÔTS COMME CHYPRE

Publié le 21 mars 2013 à 06h42 | Mis à jour à 09h04


Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

Les Canadiens ne sont pas complètement à l'abri d'une taxe sur leurs dépôts bancaires comme celle que les autorités européennes ont tenté d'obliger Chypre à imposer à ses citoyens, mais le risque de voir une telle mesure être instaurée ici est quasi inexistant, selon des experts dans le domaine.

Sur le plan strictement légal, la manoeuvre est certainement possible, a indiqué à La Presse Canadienne Me Michel Deschamps, expert en droit bancaire chez McCarthy Tétrault.

«En théorie, oui, ça pourrait se produire en autant qu'une loi soit adoptée à cet effet», a expliqué Me Deschamps.

«Ce serait une taxe et, pour que l'on puisse imposer une taxe, il faut une loi, à moins qu'il y ait déjà une loi-cadre qui permette d'augmenter la taxe en question. Actuellement au Canada, il n'y a pas d'encadrement législatif qui permettrait au gouvernement d'imposer une taxe comme celle-là, mais rien n'empêcherait le Parlement du Canada d'adopter une loi semblable», a-t-il précisé.
 
De plus, une telle mesure comporte des avantages à très courte vue, a expliqué le directeur général de l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques, Michel Nadeau. «Le prélèvement automatique de la taxe permettrait aux banques de remettre un chèque au gouvernement dans des délais très, très courts, sans aucun débat, a-t-il noté. C'est une mesure très efficace qui rapporte beaucoup.»

L'ancien numéro deux de la Caisse de dépôt et placement du Québec a toutefois ajouté qu'un gouvernement jouerait avec le feu en tentant d'imposer ce genre de mesure qu'il qualifie de «brutale et sournoise».

«Ce serait extrêmement préjudiciable au système bancaire canadien et ce serait inacceptable de changer ainsi les règles du jeu. L'épargne, au Canada, est taxée au travers des revenus d'intérêt, qui sont frappés d'un impôt chaque année. Ce sont là les règles du jeu. Prélever un impôt comme ça sans aucun débat, ça ne passerait pas», a dit Michel Nadeau.

«C'est inimaginable dans le contexte nord-américain, a dit Me Deschamps. La culture ne se prête pas à cela. Je suis convaincu que ce serait farfelu qu'une taxe comme celle-là soit imposée ici. Ce n'est pas dans la culture et encore moins aux États-Unis.

«Ce serait possible, mais quand on regarde sur le côté politique ou socio-économique, ça ne me paraît même pas un scénario envisageable», a-t-il ajouté.

Michel Nadeau a précisé qu'un gouvernement pourrait en pâtir très longtemps. «Sur le plan politique, il y aurait un très lourd prix à payer. Les gens n'oublieraient jamais ce 10% qu'ils ont dû verser.»

D'autant plus, a-t-il ajouté, qu'il ne serait pas difficile de démontrer qu'il s'agit d'une injustice flagrante.

«Pourquoi frapper les dépôts bancaires, qui sont le fait de gens inquiets qui veulent garder leurs liquidités, et ne pas frapper l'épargne sous la forme d'actions ou d'obligations ou d'immeubles? Il y a là un côté injuste. On frappe des gens qui ont des liquidités bancaires. Pourquoi frapper ceux-là plutôt que les propriétaires de fonds mutuels et le reste? C'est une manoeuvre choquante», a dit M. Nadeau.

«Ça me paraît une hypothèse irréaliste. Je ne suis pas inquiet pour ça!», a conclu Me Deschamps.

http://affaires.lapresse.ca/economie/canada/201303/21/01-4633161-ottawa-peu…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 17:25 (2013)    Sujet du message: "2010" FORUM POST!!!, RE: SANDY HOOK Répondre en citant

"2010" FORUM POST!!!, RE: SANDY HOOK



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=vcC8TH2Tt-4


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 18:42 (2013)    Sujet du message: ALERT - CYBER ATTACK IN ON AMERICAN BANKS EXPECTED MARCH 21 Répondre en citant



PROJECT BLITZBRIEG
 
ALERT!! ISRAEL IS NOW ATTACKING ALL NATIONS WITH CYBERWARFARE, SINCE THIS VIDEO WAS MADE! ALERT!!!

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=YT5d70FsgJ4

ALERT - CYBER ATTACK IN ON AMERICAN BANKS EXPECTED MARCH 21



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=3UsG2S3S22A


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 04:30 (2013)    Sujet du message: STATE OF TEXAS TO HOARD GOLD IN PREPARATION FOR COMING COLLAPSE!!!!!! Répondre en citant

STATE OF TEXAS TO HOARD GOLD IN PREPARATION FOR COMING COLLAPSE!!!!!!

Don't trust anyone!





VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=5-V4gYyFVJQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 18:38 (2013)    Sujet du message: MASS PANIC IN CYPRUS: THE BANKS ARE COLLAPSING AND ATMs ARE RUNNING OUT OF MONEY Répondre en citant


MASS PANIC IN CYPRUS: THE BANKS ARE COLLAPSING AND ATMs ARE RUNNING OUT OF MONEY

VIDEO :  http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=4nDKHJIullw   

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=085BbAyE_y8


By Michael, on March 21st, 2013
 




European officials are openly admitting that the two largest banks in Cyprus are "insolvent", and it is now being reported that Cyprus Popular Bank only has "enough liquidity to cover the next few hours". Of course all banks in Cyprus are officially closed until Tuesday at the earliest, but there have been long lines at ATMs all over Cyprus as people scramble to get whatever money they can out of the banks. Unfortunately, some ATMs appear to be "malfunctioning" and others appear to have already run out of cash. You can see some photos of huge lines at one ATM in Cyprus right here. Some businesses are now even refusing to take credit card payments. This is creating an atmosphere of panic on the streets of Cyprus. Meanwhile, the EU is holding a gun to the head of the Cyprus financial system. Either Cyprus meets EU demands by Monday, or liquidity for the banks will be totally cut off and Cyprus will be forced out of the euro. It is being reported that European officials believe that the "economy is going to tank in Cyprus no matter what", and that it would be okay to let the financial system of Cyprus crash and burn if politicians in Cyprus are not willing to do what they have been ordered to do. Apparently European officials are very confident that the situation in Cyprus can be contained and that it will not spread to other European nations.

Unfortunately, European officials are losing sight of the bigger picture. If the largest banks in Cyprus are allowed to fail, it will be another "Lehman Brothers moment". The faith that people have in banks all over Europe will be called into question, and everyone will be wondering what major European banks will be allowed to fail next.

Meanwhile, European officials have already completely shattered confidence in deposit insurance at this point. Everyone now knows that when there is a major bank failure that depositors will be expected to share in the pain. Expect to see "bank jogs" all over southern Europe over the coming weeks.

The banks in Cyprus had been scheduled to reopen on Tuesday, but very few people expect that to actually happen at this point. In fact, Bloomberg is reporting that EU officials are actually thinking about shutting down the two biggest banks in Cyprus and freezing their assets...


Citation:
Finance ministers for the 17 euro countries are considering a plan to shutter the two biggest banks in Cyprus and freeze the assets of uninsured depositors, said the four officials, who asked not to be named because the talks are ongoing. The ministers are holding a teleconference tonight. Cyprus Popular Bank Pcl (CPB) and the Bank of Cyprus Plc would be split to create a so-called bad bank, one of the officials said. Insured deposits -- below the European Union ceiling of 100,000 euros ($129,000) -- would go into a so-called good bank and not sustain any losses, while uninsured deposits would go into the bad bank and be frozen until assets could be sold, said the four officials.

Losses to unsecured creditors, including uninsured depositors, could reach 40 percent under the plan, which has support from the International Monetary Fund and the European Central Bank. The proposal, a version of which was rejected last week, is considered a better option than taxing insured deposits or allowing Cypriot banks to collapse in a disorderly fashion if they lose access to ECB aid, the officials said.





Such a scenario would be an utter disaster.
How would you feel if you woke up someday and 40 percent of your life savings was suddenly gone?
According to Greek newspaper Kathimerini, European officials are also openly discussing the possibility of a Cyprus exit from the eurozone if a suitable bailout agreement is not worked out...


Citation:
The possibility of Cyprus exiting the eurozone was discussed during teleconference involving technocrats from the Euro Working Group on Wednesday, Kathimerini understands. A reliable source told Kathimerini that the technical implications of a euro exit, as well as the adoption of capital controls were debated by the Euro Working Group officials during the teleconference.





As I mentioned above, European officials seemed resigned to the fact that there will be an economic collapse in Cyprus "no matter what", and so letting Cyprus leave the euro would not make that much of a difference. Either way, the banks are going to have to be "reorganized" and capital controls will be imposed...

Citation:
In detailed notes of the call seen by Reuters, the group’s chair Austria's Thomas Wieser said: “The economy is going to tank in Cyprus no matter what. Restrictions on capital will probably be imposed.”



Never before have we seen European officials impose such a harsh ultimatum with such a short deadline. It is almost as if they want to boot Cyprus out of the euro. The following comes from a recent CNBC report...

Citation:
In stark twin warnings on Thursday, the European Central Bank said it would cut off liquidity to Cypriot banks and a senior EU official made clear to Reuters that the bloc was ready to see the bankrupt island banished from the euro in the belief it could then contain damage to the wider European economy.



And European officials are even publicly talking about the possibility that Cyprus will soon need to start using "their own currency"...

Citation:
In Brussels, a senior European Union official told Reuters that an ECB withdrawal would mean Cyprus's biggest banks being wound up, wiping out the large deposits it has sought to protect, and probably forcing the country to abandon the euro. "If the financial sector collapses, then they simply have to face a very significant devaluation and faced with that situation, they would have no other way but to start having their own currency," the EU official said.





This is absolutely shocking. Everyone always thought that Greece would be the first to leave the euro, but now it looks like it might be Cyprus.
However, there is still a chance that Cyprus may find a way to comply with EU demands. Politicians in Cyprus are frantically searching for a way to raise the needed cash without raiding private bank accounts. The following is what CNN is saying about the latest efforts...


Citation:
Leaders of Cyprus' political parties agreed Thursday to create an "investment solidarity fund," which would issue bonds backed by state and church assets. The plan was due to be discussed by the Cypriot government and parliament on Thursday evening, but few details were available and it was not clear how much the fund would be worth.





According to Reuters, other proposals have been under consideration as well...

Citation:
The government said a "Plan B" was in the works. Officials said it could include: an option to nationalize pension funds of semi-government corporations, which hold between 2 billion and 3 billion euros; issuing an emergency bond linked to future natural gas revenues; and possibly reviving the levy on bank deposits, though at a lower level than originally planned and maybe excluding savers with less than 100,000 euros.





At this point it is unclear whether any of those proposals will turn out to be acceptable to European officials.
In fact, the tone of European officials has noticeably changed from previous bailout efforts. They now seem much more willing to play hardball. For example, just check out what German Finance Minister Wolfgang Schaeuble is saying about the situation in Cyprus...


Citation:
German finance minister Wolfgang Schaeuble told the ZDF public broadcaster on Tuesday night (19 March) he "took note with regret" of the Cypriot parliament's rejection of the bailout deal, but insisted that the terms will stay the same. Asked if the eurozone was willing to let Cyprus go bust, he answered: "Well, we are much more stable in the eurozone - we took measures to protect ourselves from the risks of contagion ... but I don't want to have any of this."

He added: "It is a serious situation, but this cannot lead to a decision that makes absolutely no sense, to rescue a business model that has failed. Cyprus has a banking sector that is totally oversized and this made Cyprus insolvent. And nobody outside Cyprus is to blame for it."





Schaeuble knows that the EU is holding all of the cards and that Cyprus is doomed without their help...

Citation:
"The Cypriot state cannot fund itself on the markets. Its two largest banks are insolvent and are being kept afloat with emergency funding from the ECB, but only on the condition that there will be a long-term rescue programme. If this condition is no longer met, Cyprus will no longer be solvent and this is something Cypriot decision makers must know"



But the truth is that the EU can't really afford to allow major banks to fail or for a single member to leave the eurozone. If either of those things happen, the confidence game that has been holding the European financial system together will begin to rapidly evaporate.
If the EU thinks that they can abandon Cyprus without the crisis spreading to the rest of southern Europe they are just being delusional.

At least there are a few politicians in Europe that understand what is happening. Nigel Farage, a very outspoken member of the European Parliament, is telling people to get their money out of banks in southern Europe as quickly as they can. He is warning that a great collapse of the European financial system is coming and that people need to get prepared for it...

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=JMf_KwQ2Xlk

So what do you think?

Do you believe that we are on the verge of a major financial collapse in Europe?
Please feel free to post a comment with your thoughts below...


http://theeconomiccollapseblog.com/archives/mass-panic-in-cyprus-the-banks-are-collapsing-and-atms-are-running-out-of-money


Dernière édition par maria le Ven 22 Mar - 19:00 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 18:50 (2013)    Sujet du message: IMF: ‘WORLD ECONOMY COULD END AS WE KNOW IT …’ Répondre en citant

IMF: ‘WORLD ECONOMY COULD END AS WE KNOW IT …’

February 26, 2013 
Source: The Daily Bell



Christine Lagarde: “2013 Will Be Make or Break” Christine Lagarde, managing director of the International Monetary Fund, cautioned at the World Economic Forum in Davosthat Europe must continue to guard against a relapse in 2013.

Speaking at an event honoring women leaders hosted by Credit Suisse in partnership with Newsweek and The Daily Beast, Lagarde was joined by Egyptian human rights activist Dalia Ziada, who discussed the challenges women face in the Middle East. “2013 will be a make or break year,” Lagarde said. “2012 was tough. A lot happened in Europe, a lot happened in the U.S. and there is clearly a lot happening in Asia.” – The Financialist

Dominant Social Theme: If we don’t make it in 2013, the world as we know it will disappear.

Free-Market Analysis: While this speech was made a while ago at Davos, we think it is worth noting as Ms. Christine Lagarde is enunciating a significant dominant social theme – that the West is surely destined to perish if savvy officials don’t make the proper decisions.

The West is in terrible trouble anyway, economically, most from the decisions of this self-appointed elite that has used central banking as a weapon of creative destruction. Having obtained the awesome power of money printing, elites printed too much of it, probably on purpose, and thus crashed economies first in the US and then in Europe.

Now, Ms. Lagarde indicates (and surely she will repeat this meme) that the same mechanism and leadership that brought us to our current situation are to be entrusted with critical decisions in 2013. Here’s more from the article:

Policymakers have to stay focused on the medium-term plan to reduce debt. The same goes for Japan,” Lagarde said. In Europe, although 2012 saw many policy actions such as the institution of the European Stability Mechanism, more work remains. “We need to make sure we guard against relapse – which will happen if we don’t keep at it. More importantly, it’s not time to relax.” “

Ingredients for a Stable Economy Trust and con?dence are crucial to avoiding a relapse and seeing the course for global economic stability, Lagarde explained. “Trust is a crucial factor for the economy. It has been eroded, and in order to rebuild it you need to face reality constantly. You need to tell people the truth – that’s what they want.”

If Ms. Lagarde wanted to tell the truth, she would explain to people how the fiat-money business cycle works. Monopoly central banks overprint money and cause first a boom and then a bust. By increasing or decreasing money printing, a handful of people can shake the economic world.

There is no direct evidence, of course, of their strategic decisions but we have noted in the past that the economic environments the most adversely affected in the past years have been Western ones. The so-called BRICs, including Brazil, India and China have boomed.

If one subscribes to the idea that the powers-that-be have in mind both a world currency and world government, then such economic adjustments make sense. Down goes the West, up go other large economies. Gradually, perhaps on purpose, the dollar’s dominance is eroded. Additional currencies become strengthened.

This all seems coincidental of course, merely the outgrowth of economic affairs. But for believers in directed history, none of it may be a coincidence. The idea may be to make a global economy easier to integrate.

If this is the case, Ms. Lagarde is not telling the truth on several levels. First, the West’s “crisis” may be in a sense manufactured, the result of a global central banking economy that need to be adjusted and reduced. Second, the decisions made in the current environment are not necessarily significant.

Obviously, she is framing the argument as if there are only two choices. Either abandon economic “discipline” and suffer the consequences or continue with quasi-austerity measures – high taxes, monopoly privatization and lower federal benefits – and reap the rewards.

There are plenty of other ways to fix Western economies, including repudiating bank debt as those in Iceland did, introducing gold-backed currencies and generally diminishing the power of monopoly central banking. If Ms. Lagarde wanted to be honest, she’d discuss these options as well.

Conclusion: Instead, she is framing the discussion in a certain way. This was a more fruitful strategy in the 20th century than the 21st.

http://thedailybell.com/bellinclude.cfm?ID=28748&bid=2

http://www.blacklistednews.com/IMF:_‘World_Economy_Could_End_as_We_Know_It_…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 19:12 (2013)    Sujet du message: NEW YORKERS NOW BEING GIVEN $500 REWARDS IF THEY REPORT GUN OWNER TO LAW ENFORCEMENT Répondre en citant

NEW YORKERS NOW BEING GIVEN $500 REWARDS IF THEY REPORT GUN OWNER TO LAW ENFORCEMENT

March 21, 2013

Source: Fire Andrea Mitchell

So like is New York the new North Korea now or something? Or maybe it’s reverting back to the old days of Nazi Germany. For over a year now, New Yorkers have been offered $500 rewards to snitch on people who own guns. The Andrew Cuomo mafia has done a real job on dumb New Yorkers. Cuomo makes Eliot Spitzer look like a rookie. He even makes his daddy Mario look ethical!

Citation:
CBS-6 news reported the existence of the tip line on Wednesday. It was previously a “well-kept secret” that received little promotion from state officials or fanfare in the media, according to the New York State Rifle and Pistol Association.

nformation leading to an arrest can earn callers up to $500, according to an operator who answered the line when The Daily Caller called. The number is 1-855-GUNSNYS.

Earlier this week, authorities discussed “reviving” the tip line by generating publicity for it, according to John Grebert, executive director of the New York State Association of Chiefs of Police.

http://www.blacklistednews.com/New_Yorkers_now_being_given_%24500_rewards_if_they_report_gun_owners_to_law_enforcement/24872/0/0/0/Y/M.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 22:24 (2013)    Sujet du message: SPANISH BANKS NOW TO IMPOSE A TAX ON BANK DEPOSITS!!! ITS SPREADING BANK RUNS ALL OVER EUROPE SOON! Répondre en citant



SPANISH BANKS NOW TO IMPOSE A TAX ON BANK DEPOSITS!!! ITS SPREADING BANK RUNS ALL OVER EUROPE SOON!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=mYmhaUTHaoA


SPAIN ALSO WANTS TO INTRODUCE A TAX ON BANK DEPOSITS


Friday, March 22, 2013 

Madrid banks could raise a tax of 0.2% on the amount of deposits they hold. Spain argues that this new tax has nothing to do with that of Cyprus. But this is not the opinion of everyoneThe moment was well chosen? On Tuesday, the Spanish budget minister Cristobal Montoro, the Senate announced the introduction of a tax on bank deposits. While the minister rushed to the tribune and in thepress release noted that "this tax has nothing to do with that envisaged in Cyprus. '
 
A different tax in Cyprus, according to the Government

This tax will not effect directly raised from investors, but it will be levied on banks. It is the latter which will be imposed on all their deposits. In theory, therefore, customers will not be affected. In addition, the tax levied at national level replaces another tax applied it in three regions (Canary Islands, Andalusia and Extremadura), which was deleted at the request of Brussels in December. The European Union believed that these regional taxes interfered with "order bank" within the kingdom. The new tax, which could generate 3 billion euros per year, will offset "exactly" the lost revenue from these regions. Finally, this tax should be very moderate, "It will not be much greater than 0%," says with a sense of the formula Cristobal Montoro. It suggests, in fact, the figure of 0.2%. In Cyprus, we wanted to tax depositors to 6.75% up to € 100,000 and 9.9% thereafter.

So like a tax, according to some ... .


In striking not only investors directly, this tax should not create panic. In Europe, it is, indeed, remained unnoticed in the middle of the Cyprus dispute. But the fact remains: Jaime Becerril, an analyst at JP Morgan, believes that the tax is "risky" and arrives "at a bad time. "For him, this new tax" is not so different from the Cypriot tax that the Spanish Government says it penalizes savings in times of austerity. "There would be a risk of capital outflows, although the exact nature of deposits affected by this tax is still uncertain. Moreover, JP Morgan, the "uncertainty" is never "welcome" and could "accelerate withdrawals. '

No bank run, but a weakening of the banking system

Certainly, the analyst does not expect a "bank run" in Spain. But, drawing a comparison with the case in 1992 when the Italian government had struck Dini deposits a fee of 0.6%, it provides continuous withdrawals by households of their money in bank accounts in Spain. However, we know the fragility of the Spanish banking system. JP Morgan believes that, for some institutions, the new tax would be charged up to 13% (in the case of Sabadell) the operating profit of the banks. If the deposits retreat and profits fall, Spanish banks may still have migraines. And the state may not have more opportunity to help before the establishment of the union bank. There remains that the tax could be seen as proof that the Cyprus case is not so "special" that Europeans say ...


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oX0sed2q1-8

http://cybertribenetwork.blogspot.ca/2013/03/spain-also-wants-to-introduce-…  


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 00:13 (2013)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Répondre en citant



CHYPRE : LE PARLEMENT ADOPTE DES MESURES DU PLAN B

 AFP Mis à jour le 22/03/2013 à 22:13 | publié le 22/03/2013 à 21:48

Le Parlement chypriote, réuni en session extraordinaire, a entamé vendredi soir l'examen des premières des huit lois liées au plan de sauvetage que Nicosie doit conclure avant lundi avec ses partenaires européens pour éviter la banqueroute.
Dès l'ouverture de la session, les députés ont approuvé un texte créant un fonds de solidarité et un autre limitant les mouvements de capitaux pour éviter une trop forte pression sur les banques à leur réouverture, prévue mardi.

Ces mesures s'inscrivent dans un ensemble de dispositions destinées à satisfaire les bailleurs de fonds internationaux en vue d'un programme de renflouement européen de 10 milliards d'euros censé éviter une banqueroute au pays.

Les ministres des Finances de la zone euro ont de leurs côtés annoncé qu'ils se réunissaient dimanche soir à Bruxelles pour trouver une solution à la crise de Chypre menacée de banqueroute.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/03/22/97002-20130322FILWWW00724-chypre-le-parlement-adopte-des-mesures-du-plan-b.php

CE QUE CONTIENT LE «PLAN B» DE CHYPRE

Par Guillaume Errard,
AFP, AP, Reuters Agences
Publié le 22/03/2013 à 09:02



 Où est la solidarité?

Manifestant devant le Parlement hier soir, les Chypriotes dénonçaient le manque de solidarité de l'Europe face aux difficultés de leur pays

 Le gouvernement chypriote envisage de nationaliser les fonds de pension d'entreprises publiques pour trouver les fonds exigés par l'Europe et nécessaires à l'obtention d'une aide financière.


Après le rejet en début de semaine par le Parlement de la taxation des dépôts bancaires, tout le monde ne parle que de ce «plan B» que doit trouver Chypre, sous peine de faillite ou de sortie de la zone euro. Un projet de loi est censé être examiné ce vendredi à Nicosie par le Parlement, pour mettre en oeuvre nouvelle solution. Mais que contient-il réellement? Ses contours sont encore flous mais une piste sort du lot.

Le gouvernement chypriote semble avoir fait une croix sur la seule taxation des dépôts bancaires qui aurait frappé ses habitants et... les investisseurs russes qui détiennent près de 30 milliards d'euros de dépôts dans les banques chypriotes. Le président Nicos Anastasiades privilégie plutôt une nationalisation des fonds de pensions d'entreprises publiques et semi-publiques.

Ces fonds destinés à payer les pensions des futurs retraités disposent de 4,2 milliards d'euros. La somme seraient stockée dans un «Fonds de solidarité nationale». Selon le texte de loi en préparation, l'objectif de ce nouvel outil sera d'«apporter une assistance financière aux institutions, de promouvoir et contribuer à la capitalisation et la recapitalisation des institutions de crédit et de contribuer au financement de la République». 

Une opération à 4,2 milliards d'euros

Le gouvernement chypriote, qui doit trouver 5,8 milliards en échange des 10 milliards d'aide promis par la zone euro, pourrait ainsi «se contenter» de taxer faiblement les gros dépôts bancaires pour obtenir les 1,6 milliards manquants. Quant aux futurs retraités concernés, ils sont censés ne pas être lésés car ils recevront des obligations d'Etat, «garanties» par les futurs revenus des gisements de gaz naturel récemment découverts au large de l'île...

Reste à savoir comment ce «plan B» sera jugé par les partenaires de Chypre, notamment les Allemands. «Il est quasi impossible de trouver un terrain d'entente, pour le moment, avec certains pays de la zone euro et le FMI», lâche un officiel européen à Reuters.

Autre volet du plan du gouvernement chypriote: la restructuration des banques. Affaiblies par leur exposition à la dette grecque, certaines d'entre elles sont en grande difficulté. Le gouverneur de la Banque centrale locale, Panicos

Demetriades, a démenti des rumeurs de faillite de la deuxième banque de l'île, Cyprus Popular Bank (Laiki)... avant de concéder qu'une restructuration des établissements financiers du pays était inévitable. «En établissant ce cadre légal, des mesures de résolution seront imposées à Popular Bank de telle sorte qu'elle pourra continuer d'offrir des services bancaires à ses clients mardi prochain», a-t-il affirmé. Elle pourrait être fusionnée avec la première banque du pays, Bank of Cyprus. Une manière de protéger les dépôts des Chypriotes jusqu'à 100.000 euros, selon l'engagement pris par l'Europe en 2008 et en 2010.

Un responsable de l'Union européenne a suggéré la création d'une banque assainie («good bank») et une structure de défaisance («bad bank»). La première conserverait tous les prêts productifs et les dépôts assurés, c'est-à-dire les comptes comprenant moins de 100.000 euros. La deuxième recevra tous les prêts non productifs et les comptes détenant plus de 100.000 euros, c'est-à-dire ceux qui ne sont pas protégés par un système de garantie des dépôts.
Enfin, l'Eurogroupe réclame un blocage des capitaux, pour éviter une trop grande fuite des capitaux à la réouverture des banques, prévue mardi matin.

LIRE AUSSI:
» EDITION ABONNES - Chypre: la nécessaire fermeture des banques
» Chypre: taxer les dépôts est «inévitable», dit l'Eurogroupe

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/03/22/20002-20130322ARTFIG00368-ce-que-contient-le-plan-b-de-chypre.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 04:06 (2013)    Sujet du message: BANK RUNS IN THE USA NOW___ CHECK THIS OUT!! THANK YOU TO cybertribenetwork· Répondre en citant

BANK RUNS IN THE USA NOW___ CHECK THIS OUT!! THANK YOU TO cybertribenetwork·
 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=wQSS0R5SEZI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 17:50 (2013)    Sujet du message: FAA TO SHUT DOWN 149 AIR TRAFFIC TOWERS Répondre en citant

FAA TO SHUT DOWN 149 AIR TRAFFIC TOWERS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=kAiQv94uUbo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 20:32 (2013)    Sujet du message: JUDGE NAPOLITANO ~ CYPRUS TO VOTE ON PLAN TO FUND "BAILOUT" WITH TAX ON BANK ACCOUNTS Répondre en citant

JUDGE NAPOLITANO ~ CYPRUS TO VOTE ON PLAN TO FUND "BAILOUT" WITH TAX ON BANK ACCOUNTS

Judge Napolitano 'Yes! U.S. Congress Can Pass A Law To Impose Bank Account Tax!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=IgtatCFsRb0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 20:37 (2013)    Sujet du message: MUST WATCH! THE FAILING FINANCIAL SYSTEM, EXPLODING DEBT, GOLD, AND YOU. BY GREGORY MANNARINO Répondre en citant

MUST WATCH! THE FAILING FINANCIAL SYSTEM, EXPLODING DEBT, GOLD, AND YOU. BY GREGORY MANNARINO



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Dh07qBnEapI&feature=player_embedded


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 21:52 (2013)    Sujet du message: VIRAL ANARCHY - FINANCIAL INSIDER V & STEVE QUAYLE - ECONOMIC UPDATE 322 Répondre en citant

VIRAL ANARCHY - FINANCIAL INSIDER V & STEVE QUAYLE - ECONOMIC UPDATE 322



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=D5UUHfB9iuc


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 22:31 (2013)    Sujet du message: NIGHTMARE UNFORDING IN CYPRUS, AS PLAN HATCHED TO SEIZE 25% OF LARGE BANK DEPOSITS Répondre en citant



NIGHTMARE UNFORDING IN CYPRUS, AS PLAN HATCHED TO SEIZE 25% OF LARGE BANK DEPOSITS

Posted on March 23, 2013by END TIME HEADLINES

CYPRUS – Cyprus said on Saturday it was looking at seizing a quarter of the value of big deposits at its largest bank, as it races to raise the funds for a bailout from the European Union and to avert financial collapse. Finance Minister Michael Sarris said “significant progress” had been made in talks in Nicosia with officials from the European Union, European Central Bank and International Monetary Fund.


He confirmed discussions were centered on a possible levy of around 25 percent on holdings of over 100,000 euros (about $130,000) at Bank of Cyprus, and expressed hope that a package could be ready by the end of the day for approval by parliament. Cyprus faces a Monday deadline to clinch a bailout deal with the EU or the European Central Bank says it will cut off emergency cash to the island’s over-sized and stricken banks, spelling certain collapse and a potential exit from Europe’s single currency. Amid signs of momentum, Cypriot and EU officials said Cypriot President Nicos Anastasiades was expected in Brussels on Sunday to meet EU leaders including Council President Herman Van Rompuy and Commission President Jose-Manuel Barroso, as well as IMF Managing Director Christine Lagarde and the head of the ECB, Mario Draghi. Protesters in Cyprus gather outside parliament as government officials try to strike a bailout deal with the European Union.

NBCNews.com’s Dara Brown reports. Van Rompuy and Barroso canceled a planned EU-Japan summit in Tokyo to tend to the Cyprus saga and euro zone officials told Reuters that the bloc’s 17 finance ministers would meet on Sunday afternoon. “Significant progress has been made in the direction of getting a deal, at least at the troika level,” Sarris told reporters. He said a number of issues were still outstanding, but that a package could be ready “late this afternoon or early evening” for approval by parliament. Arriving at the troika talks, Andreas Artemi, chairman of Bank of Cyprus, was asked if a 25 percent haircut was being considered on uninsured deposits. He replied: “I don’t know that yet.”

Extinction Protocol



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=LAAYVG7aHu4&feature=player_embedded

A senior lawmaker told Reuters earlier on Saturday that parliament was not expected to convene until after the meeting of euro zone finance ministers on Sunday afternoon, taking the crisis right down to the wire. The same legislature on Tuesday angrily threw out a proposed levy on bank deposits, designed to raise the 5.8 billion euros the EU wants in return for a 10 billion euro ($13 billion) bailout.

The tax is unprecedented in Europe’s handling of a debt crisis that has spread from Greece, to Ireland, Portugal, Spain and Italy. It is by no means certain the tiny legislature will accept the measure this time around. The turnaround came after Russia rebuffed Cypriot entreaties to help its banks, where Russian citizens and other foreigners have billions of euros at stake.

Significantly, the latest proposal would spare small depositors, who were outraged by the original plan to hit small holdings as well as large accounts, many of them held by rich foreigners including Russians. Cypriot leaders fear the damage the levy would do to the country’s offshore banking industry. The tottering banks hold 68 billion euros ($88 billion) in deposits, including 38 billion ($49 billion) in accounts of more than 100,000 euros – enormous sums for an island of 1.1 million people which could never sustain such a big financial system on its own. But much of the banks’ capital was wiped out by investments in Greece, the epicenter of the euro zone debt crisis.

Racing to placate its European partners, Cypriot lawmakers voted in late-night session on Friday to nationalize state pensions and split failing lenders into good and bad banks. They also gave the government powers to impose capital controls on banks, anticipating a flood of money from the island when banks are due to reopen on Tuesday after more than a week of lockdown. The plan to nationalize semi-state pension funds has, however, met with resistance, particularly from Germany which made clear that tapping pensions could be even more painful for ordinary Cypriots than a deposit levy. The pace of the unfolding drama has stunned Cypriots, who have besieged bank cash machines since the levy was first mooted a week ago.

“Our so-called friends and partners sold us out,” said Marios Panayides, 65, a protester at the parliament. “They have completely abandoned us on the edge of an abyss.” –MSNBC
 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=1aL1U5zLOnM&feature=player_embedded

http://endtimeheadlines.wordpress.com/2013/03/23/nightmare-unfolding-in-cyp…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 07:39 (2013)    Sujet du message: CYPRUS BAILOUT AGREEMENT REACHED! SAVINGS ACCOUNTS OVER 100,000 EUROS COULD BE TAXED 40%! Répondre en citant



CYPRUS BAILOUT AGREEMENT REACHED! SAVINGS ACCOUNTS OVER 100,000 EUROS COULD BE TAXED 40%!

We just can't trust IMF Christine Lagarde. They are all unite in this global chaos. What they're doing is stilling money from peoples.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=W_L_qT18-B0


CYPRUS PRESIDENT EXPLAINS BAILOUT DEAL



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=0VUF3Ces_MI


Dernière édition par maria le Mar 26 Mar - 00:48 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 17:36 (2013)    Sujet du message: MARINE CORPS COMMANDANT: ‘SAVE EVERY ROUND, EVERY GALLON OF GAS’ Répondre en citant

MARINE CORPS COMMANDANT: ‘SAVE EVERY ROUND, EVERY GALLON OF GAS’



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=RoG-jBH9yOE&feature=player_embedded


BY: Washington Free Beacon Staff
March 11, 2013 3:12 pm

Marine Corps Commandant James Amos explains how the marines will adapt to their changing financial landscape as sequestration begins to take effect in a video released Friday.

“I ask you to save every round, every gallon of gas. That you take every single aspect or opportunity in training to get the most bang for the buck,” Amos explains. “This is no time to do business as usual. Things have changed. The landscape has changed.”

The Marines are slated to lose $1.4 billion, or 6 percent, from their current fiscal year’s budget due to sequestration.

Video via CNN.



Full VIDEO below: http://www.youtube.com/watch?v=M2J-B8psRMk&feature=player_embedded 

http://freebeacon.com/marine-corps-commandant-save-every-round-every-gallon-of-gas/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 18:00 (2013)    Sujet du message: HUGE BET EURO CRASHES IN 2 WEEKS CYPRUS MAKES A DEAL! Répondre en citant

HUGE BET EURO CRASHES IN 2 WEEKS CYPRUS MAKES A DEAL!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=zG13YrmtcqI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 20:47 (2013)    Sujet du message: CHYPRE : LES MESURES DU PLAN DE SAUVETAGE DÉTAILLÉES Répondre en citant



CHYPRE : LES MESURES DU PLAN DE SAUVETAGE DÉTAILLÉES

Le Monde.fr avec AFP et Reuters| 24.03.2013 à 14h51• Mis à jour le25.03.2013 à 18h33

L'accord prévoit que la première banque du pays soit conservée mais que les déposants, au-dessus de 100 000 euros, subissent des pertes pouvant aller jusqu'à 40 %. | REUTERS/YORGOS KARAHALIS



Une semaine après une première tentative ratée, qui prévoyait l'instauration d'une taxe sur tous les dépôts bancaires, un accord a été trouvé, dans la nuit de dimanche à lundi 25 mars, entre le président chypriote et ses bailleurs de fonds internationaux pour parvenir à un plan de sauvetage de Chypre, d'un montant maximum de 10 milliards d'euros.

Cette aide sera fournie essentiellement par le pare-feu de la zone euro, le "mécanisme européen de stabilité", mais comprendra également un apport du Fonds monétaire international (FMI), qui reste à déterminer.

Le montant de cette aide a été calculé pour "permettre à la dette de Chypre de rester soutenable", explique l'Eurogroupe, soit autour de 100 % du PIB d'ici à 2020. Le pays devrait pouvoir recommencer à se financer sur les marchés d'ici à trois ans, a précisé le ministre des finances français, Pierre Moscovici. Tour d'horizon des principales mesures du plan.

Lire l'accord (PDF, en anglais)
 
Démantèlement de la Popular Bank

La deuxième banque du pays, la Laiki Bank (dite "Popular Bank" en anglais), sera mise en faillite de manière ordonnée. Elle sera scindée entre une "bad bank", structure de défaisance amenée à disparaître progressivement, et une "good bank", où seront regroupés les dépôts inférieurs à 100 000 euros, qui bénéficient d'une garantie publique dans l'Union européenne (UE).

Les actionnaires détenteurs d'obligations et les déposants non assurés au-delà de 100 000 euros subiront des pertes importantes, dans le cadre de la liquidation de la banque. Cette mesure aura pour effet de réduire considérablement la taille du secteur bancaire chypriote, jugé surdimensionné par rapport à l'économie de l'île, puisqu'il représente environ huit fois son PIB. La Banque centrale de Chypre (BCB) a d'ores et déjà annoncé la nomination d'un administrateur chargé de la liquidation.

  • Maintien de la Bank of Cyprus

La première banque du pays, la Bank of Cyprus, reprendra à terme les dépôts garantis de Popular Bank. Elle reprendra aussi les dettes de Popular Bank envers la Banque centrale européenne (BCE), qui s'élèvent à 9 milliards d'euros. Cette dernière continuera d'apporter des liquidités à la Bank of Cyprus.

Une ponction d'environ 30 % sera appliquée sur les dépôts auprès de la Bank of Cyprus à compter de 100 000 euros. "Les dépôts non sécurisés de plus de 100 000 euros seront gelés, et participeront à la recapitalisation nécessaire", a précisé le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble.

  • Contrôle des mouvements de capitaux

Les autorités chypriotes mettront en place une restriction des mouvements de capitaux, pour éviter la fuite des capitaux, notamment étrangers. Il s'agit surtout de capitaux russes et britanniques, qui étaient placés à des taux très attrayants dans les banques chypriotes.

La BCB a annoncé que toutes les banques rouvriront mardi, sauf Popular Bank et Bank of Cyprus, indique l'agence de presse gouvernementale CNA, citant un responsable de la Banque centrale chypriote. Ces deux dernières ne rouvriront que jeudi afin de donner du temps aux responsables pour mettre en place les mesures imposées dans le cadre du plan de sauvetage de l'île.

  • Poursuite des négociations avec Moscou

Les autorités chypriotes doivent continuer à discuter avec la Russie sur l'extension d'un prêt de 2,5 milliards d'euros accordé en 2011 et qui doit venir à échéance en 2016.

Voir la chronologie : La descente aux enfers inattendue de Chypre

Parmi les efforts demandés à Chypre figureront en outre une hausse de l'impôt sur les sociétés, qui passera de 10 à 12,5 %, et la mise en place d'un programme de lutte contre le blanchiment d'argent, en fonction des résultats d'un audit imminent.

Le plan de sauvetage doit encore être approuvée d'ici la mi-avril par plusieurs Parlements de pays de la zone euro, dont l'Allemagne. Les autorités chypriotes, qui ont fait voter vendredi une loi sur les résolutions bancaires, n'auront en revanche pas besoin de repasser devant le Parlement pour adopter le nouveau plan de sauvetage. Le premier versement de l'aide devrait avoir lieu début mai.

Lire le compte-rendu de chat : Chypre : l'ultimatum de la BCE représente plus un 'moyen de pression qu'un véritable risque de faillite'

Chypre
Édition abonnés Contenu exclusif http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/24/reunion-au-sommet-a-bruxelles-pour-sauver-chypre-de-la-faillite_1853427_3234.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 00:49 (2013)    Sujet du message: CAMERON ANNONCE DES RESTRICTIONS AUX DROITS SOCIAUX DES IMMIGRÉS Répondre en citant

CAMERON ANNONCE DES RESTRICTIONS AUX DROITS SOCIAUX DES IMMIGRÉS



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=O2SnnSLjFrY


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 01:53 (2013)    Sujet du message: LICENCIEMENTS DE LA SEMAINE: LA FOLIE FURIEUSE CONTINUE ! Répondre en citant

LICENCIEMENTS DE LA SEMAINE: LA FOLIE FURIEUSE CONTINUE !

Vous aurez remarqué que toutes ses pertes d'emploi qui nous sont rapportées viennent de l'Europe, dans sa grande majorité. Ce qui se passe dans la bio-région no1 (Canada-USA-Mexique) est tout aussi catastrophique.

26mar 2013



Celle-ci (la semaine) s’est destinguée en faisant un magistral bras d’honneur au Président de la République pour qui « la crise est toujours derrière nous« . Clairement il est myope et devrait aller chez Afflelou pour se refaire de nouvelles lunettes car s’il ne voit pas que la situation du pays est en train de devenir instable, que les Français ont découvert (via Chypre) que leurs comptes pourraient aussi être braqués au nom de la dette des sales banquiers, qu’il n’y a presque plus un commerce qui n’a pas été braqué avec ou sans violence, que le crime est en train d’exploser dans toutes les régions (même les livreurs de pizza se font braquer leurs 30 euros de recette à Nice cliquer ici, merci à Mr Faure) (les écoles, les mairies et même les hôpitaux se font braquer, comme la semaine passée à Marseille, lire ici merci à Aetos) alors il est temps pour lui de quitter son poste.

Le simple fait d’entendre le mot « socialiste » me donne maintenant envie de vomir. La France va sombrer dans l’anarchie parce qu’on un autiste à l’Elysée. Il ne doit même pas lire les rapports des ex-RG… Dingue! C’est un remake de Louis XVI à Versailles (et je ne parle même pas de ce qui s’est passé ce dimanche place de l’Etoile qui montre que la colère des gens normaux est maintenant perceptible). JE RAPPELLE AUX LECTEURS QUI PRENNENT CETTE PAGE EN COURS DE ROUTE QUE LES MEGA-LICENCIEMENTS SONT SANS INTERRUPTION DEPUIS MAI 2012.

PS: les suicides dans le Métro + RER A + RER B sur 2012 sont en hausse de 23%, merci à Sylvain.

PS2: La petite ville de Pecquencourt a vu ses 23 plaques d’égoûts volées dans la nuit, lire ici, merci à Nathalie. Est-ce le même gang que celui-ci? merci à Mr Ledu, ou encore que celui-ci.. « vol de 15 plaques en aluminium et en acier inoxydable dans une station d’épuration proche de Lapalisse (Allier)« ??, merci à Francis.

PS3: Cette fois, c’est un Taureau qui a été dépecé! Ils n’ont pas peur les mecs… Merci à James, lire ici.

PS4: Après les taureau, les oies, « Oies égorgées dans un parc d’Anderlecht: « On les chasse pour les manger » Il ne fait pas bon être une oie domestique au parc Jean Vives d’Anderlecht » merci à Lucy, lire ici RTL

PS5: Mr Harnist nous dit: « Et voilà, ce coup là un journal ose en parler…Nos « amis » de l’E, qui, rappelons-le ne sont ni des voyous, ni des délinquants, volent absolument tout y compris des crucifix et autres objets auxquels personne ne devrait toucher« , lire ici La Depêche pour le croire.

- Environ 80 sous-préfectures seront supprimées. Les Français devront faire entre 50 et 150 km de plus, lire ici Sud Ouest, merci aux lecteurs.

- Avoir les licenciements, DreamWorks baisse les salaires merci à Mr Laussel, lire ici 3dvf

- AstraZeneca supprime 5.050 emplois au total entre demain et 2016 lire ici FT

- Bosch sort du solaire et 3.000 postes vont passer à la trappe lire ici, merci aux lecteurs

- Veolia licencie 1.500 personnes lire ici Europe1 , merci aux lecteurs

- ST Ericsson disparaît et 1.600 postes passent à la trappe lire ici , merci à Mr Pont

- Boeing vire 2.300 personnes de plus lire ici Romandie, merci aux lecteurs

- Alerte: BlackRock va virer 300 personnes. Même eux lire ici Reuters

- Macopharma veut supprimer 67 emplois sur 3 de ses sites, sur un total de 1 370 emplois lire ici Lutte Ouvrière , merci à Mr Page

- Veolia Eau prévoit la suppression de 1.500 postes en France lire ici , merci à Mr LePage

- Coca-Cola va supprimer 750 postes aux Etats-Unis lire ici Reuters dans le Figaro

- « Siemens is preparing to eliminate 1.200 to 1.400 jobs at three sites of its energy and infrastructure businesses« lire ici Bloomberg

* J’en ai déjà parlé, mais là le pire est arrivé: Scooter Store a décidé de virer 1800 personnes d’un coup, plutôt que de les mettre au chômage technique lire ici Kwtx

- L’Anglais HomeServe vire 300 british lire ici la BBC

- Les vraies pertes via PSA, lettre de Mr Harnist: « Je viens de parler à un ami qui travaille pour un sous-traitant (qui fait des sièges des voitures) sur le site de Peugeot Sochaux Il circule que d’après le plan social, fin juillet de cette année, donc juste pour les vacances, ce sont 23.000 personnes qui auront perdues leur emploi. Eh oui, les intérimaires ne sont pas comptés dans le plan social Peugeot… Ils ne sont pas licenciés, pour le moment ils ont du travail! Ils ne seront juste pas renouvelés après les congés=>Une équipe sur deux va être supprimée rien que sur le site de Sochaux! Donc résumé de la situation, Peugeot aura détruit, à lui seul, 23000 emplois en France avant début septembre. La rentrée s’annonce musclée, parce que les intérimaires concernés ne seront apparemment pas averti (du moins officiellement) avant leur fin de mission (donc fin juillet!)«

- L’Insee prévoit 74.000 destructions d’emplois au premier semestre. Pour une fois, l’Insee de bidouille pas les chiffres lire ici 20min , merci à Olivier

- Le journal Equipe supprime 40 postes lire ici Challenges , merci à mon lecteur

- American Express Voyages d’Affaires va virer 250 personnes,18% de son effectif. Les cadres ne voyagent plus. lire ici L’Echo Touristique , merci à mr Lepage

- Avec la fermeture en série de 30% des écoles aux US, ce sont 50% des chauffeurs qui sont virés dans les entreprises de remassage scolaire, soit environ 3000 personnes depuis le début de l’année

- Apicil va virer 40 personnes lire ici, merci à Mr Pont

- La Liechtensteinische Landesbank, connue comme LLB, vire 250 banquiers, lire ici 20 min , merci à Mr Pont

- La déstruction des PME: 15 en liquidation dans le Morbihan lire ici Le Telegramme ou encore ici la Dépêche sur Fumel , merci à Pont

- EDF Luminus 100 emplois menacés lire ici Dhnet , merci à Mr Pont

- Les US ferment 150 tours de contrôle pour cause d’absence de budget lire ici Reuters , merci aux lecteurs

* J’en ai déjà parlé mais cette fois Transcom est bien mort et 400 personnes au chômage lire ici, merci à

* J’en ai déjà parlé, Condat Papeteries vire 154 personnes au total lire ici Sud Ouest , merci à Mr Lepage

- Terra Lacta (lait) va supprimer 100 à 150 emplois lire ici Sud Ouest , merci à Mr Rousseau

- Et maintenant les journalistes régionaux français!!! Mr Martinet: « On connaissait les délocalisations de construction de voitures, d’usines de chaussures dans des pays où la main-d’oeuvre est à moindre coût. A l’heure d’internet, c’est maintenant l’info qui se délocalise. Plusieurs sites d’informations locales en France sont en réalité écrits depuis la… Tunisie. Lorsqu’il fait une recherche sur le nouveau pont ouvert Chaban-Delmas inauguré le week-end dernier à Bordeaux, ou sur Airbus à Toulouse, le lecteur toulousain ou bordelais est loin de s’imaginer que ces deux articles sont écrits…depuis Tunis. C’est pourtant le cas. Une agence basée à Tunis travaille en réalité pour plusieurs médias d’information locale en France : Bordeaux.actu.fr, Lyon.actu.fr, et Toulouse.actu.fr. En lisant les mentions légales de ces sites, tout en bas, on découvre en effet l’adresse de leur rédaction : « Hi-Content SARL 2 rue Mahrajène 1082, cité Mahrajène, Tunis » » lire ici Arrêt sur Image.

- Socoval vire 50 personnes lire ici Ouest France , merci à Mr Lazzari

- RDM Sparcraft en sursis lire ici Sud Ouest , merci à mr Rousseau

- Nouveau plan social en vue chez Goss, 160 personnes risquent de perdre leur emploi lire le Courrier Picard, merci à Philippe.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

www.jovanovic.com

http://realinfos.wordpress.com/2013/03/26/licenciements-de-la-semaine-la-folie-furieuse-continue/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 02:01 (2013)    Sujet du message: DHS TO BUY 360,000 MORE ROUNDS OF HOLLOW POINT AMMUNITION Répondre en citant

DHS TO BUY 360,000 MORE ROUNDS OF HOLLOW POINT AMMUNITION



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=c279qKcD4wo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Mar - 18:41 (2013)    Sujet du message: GRÈCE/CHYPRE: LA BOURSE D'ATHÈNES S'EFFONDRE : -6,83% À LA MI-SÉANCE Répondre en citant

GRÈCE/CHYPRE: LA BOURSE D'ATHÈNES S'EFFONDRE : -6,83% À LA MI-SÉANCE

27mar 2013




La Bourse d’Athènes s’est effondrée mercredi, perdant 6,83% à la mi-séance dans le sillage du règlement par l’UE et le FMI du cas chypriote, dont la Grèce craint des retombées sur son économie.

A 13H10 GMT, l’indice général réduisait toutefois légèrement ses pertes, à -5,16% (839,29 points), avec des valeurs bancaires relativement épargnées, avec une chute limitée à 2,71%. Les craintes suscitées par la situation à Chypre avaient déjà fait chuter mardi la place d’Athènes de 4,9%, les économies des deux pays étant très liées.

Les télécommunications grecques OTE, qui ont annoncé qu’ils détenaient 3 millions d’euros de dépôts bancaires à Chypre, désormais exposés à une forte décote, perdaient 7,92%.

Selon les médias, les responsables grecs redoutent notamment une chute des exportations vers Chypre, et un assèchement supplémentaire du crédit, susceptible de peser sur la recapitalisation en cours des banques grecques.

Les agences des trois filiales grecques de banques chypriotes Bank of Cyprus, Cyprus Popular Bank (Laïki) et Hellenic Bank passées sous contrôle de l’établissement grec Banque du Pirée, ont par ailleurs rouvert normalement leurs portes mercredi.

De nombreux déposants s’y sont pressés pour retirer leur argent, sans toutefois de mouvement de panique.

Afp

http://realinfos.wordpress.com/2013/03/27/grecechypre-la-bourse-dathenes-se…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 03:38 (2013)    Sujet du message: CYPRIOT BANKS DEPLOY POLICE + G4S TO PREVENT BANK RUN - NOW WE KNOW WHO POLICE REALLY WORK FOR! Répondre en citant

CYPRIOT BANKS DEPLOY POLICE + G4S TO PREVENT BANK RUN - NOW WE KNOW WHO POLICE REALLY WORK FOR!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=rl-LSt1Gpic


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 03:58 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS LEGISLATION THAT WOULD REMOVE SHERIFFS WHO REFUSE TO ENFORCE GUN CONTROL LAWS FROM OFFICE Répondre en citant

ALERT NEWS LEGISLATION THAT WOULD REMOVE SHERIFFS WHO REFUSE TO ENFORCE GUN CONTROL LAWS FROM OFFICE



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=dQYbzvC302w


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 15:54 (2013)    Sujet du message: CANADA PREPARES TO ENACT CYPRUS-STYLE BANK BAIL-INS Répondre en citant



CANADA PREPARES TO ENACT CYPRUS-STYLE BANK BAIL-INS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=TMoLe6PFWIg



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ZFHqNhIn-Nc

More infos english : http://www.budget.gc.ca/2013/doc/plan/chap3-2-eng.html


Le Canada mettra en place, dans un avenir rapproché, le même plan d'action que nous voyons prendre place à Chypre, en Espagne et dans d'autres pays. Sous le couvert d'une dette qui n'existe pas, ils s'apprêtent donc à voler les économies du petit peuple. Ne laissez donc pas votre argent dans les banques. Vous êtes avertis!

RATIONALISER LES DISPOSITIONS SUR LES CONFLITS D'INTÉRÊTS


Le gouvernement déterminera si les dispositions sur les conflits d’intérêts contenues dans les lois régissant le secteur financier demeurent conformes à sa politique globale présentée dans la Loi sur les conflits d’intérêts.

Pour veiller à ce que les institutions financières sous réglementation fédérale continuent de faire l’objet d’une gouvernance et d’une supervision rigoureuses, le gouvernement déterminera si les dispositions sur les conflits d’intérêts contenues dans les lois régissant le secteur financier demeurent conformes à sa politique globale présentée dans la Loi sur les conflits d’intérêts.
 
Instaurer un cadre de gestion des risques pour les banques nationales d’importance systémique

Le Plan d’action économique de 2013 instaurera un cadre exhaustif de gestion des risques pour les banques canadiennes d’importance systémique.

Les grandes banques canadiennes sont une source de vigueur pour l’économie du pays. Elles connaissent de plus en plus de succès sur les marchés internationaux et créent des emplois au pays.

Le gouvernement reconnaît aussi qu’il faut gérer les risques associés aux banques d’importance systémique – celles dont les difficultés ou la faillite pourraient perturber le système financier et, partant, nuire à l’économie. Cela exige une supervision prudentielle solide, de même qu’un ensemble robuste d’options permettant la résolution de ces institutions sans faire appel à l’argent des contribuables dans le cas peu probable où l’une d’elles ne serait plus viable.

Le gouvernement compte mettre en place un cadre exhaustif de gestion des risques pour les banques canadiennes d’importance systémique. Ce cadre s’harmonisera avec les réformes instaurées par d’autres pays et les principales normes internationales, comme les Caractéristiques essentielles de systèmes performants de résolution pour les établissements financiers (Key Attributes of Effective Resolution Regimes for Financial Institutions) du Conseil de stabilité financière, et fonctionnera en parallèle avec le régime canadien des fonds propres réglementaires déjà en place. Le cadre de gestion des risques comprendra les éléments suivants :



  • Les banques d’importance systémique seront assujetties aux normes de fonds propres plus élevées que déterminera le surintendant des institutions financières.
  • Le gouvernement propose d’établir un régime de recapitalisation interne pour les banques d’importance systémique. Ce régime sera conçu de manière que, dans le cas peu probable où une banque d’importance systémique épuiserait ses fonds propres, elle pourra être recapitalisée et redevenir viable grâce à la conversion très rapide de certains de ses passifs en fonds propres réglementaires. Cette mesure réduira les risques pour les contribuables. Le gouvernement consultera les intervenants sur la meilleure façon d’instaurer un régime de recapitalisation interne au Canada. Le calendrier de mise en œuvre assurera une transition en douceur pour les institutions touchées, les investisseurs et les autres participants au marché.
  • Les banques d’importance systémique demeureront assujetties aux exigences existantes sur la gestion des risques, y compris une surveillance plus étroite et l’obligation de préparer des plans de reprise des activités et de résolution.
Ce cadre de gestion des risques limitera l’avantage injuste dont profiteraient les banques canadiennes d’importance systémique du fait que les investisseurs et les autres participants au marché croiraient, à tort, que ces institutions sont trop grandes pour faire faillite.

...

Plus d'infos : http://www.budget.gc.ca/2013/doc/plan/chap3-2-fra.html


Dernière édition par maria le Ven 29 Mar - 05:43 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 16:13 (2013)    Sujet du message: POLICE FORCIBLY ENTER HOME, TAKE GUNS & LOCK AWAY 50 YR. OLD NAVY VET FOR 72 HRS. (UPDATE) Répondre en citant

POLICE FORCIBLY ENTER HOME, TAKE GUNS & LOCK AWAY 50 YR. OLD NAVY VET FOR 72 HRS. (UPDATE)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=OiNssRLKuBU


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 17:16 (2013)    Sujet du message: RUSSIA TO BAN CASH TRANSACTIONS OVER $10,000 Répondre en citant

RUSSIA TO BAN CASH TRANSACTIONS OVER $10,000

March 25, 2013Viktor Kuzmin, special to RBTH

The government plans to slash the amount of cash in domestic trade.   

Related


Cash-free payments will result in higher prices for some goods and services, according to experts. Source: PhotoXPress

Russia may ban cash payments for purchases of more than 300,000 rubles (around $10,000) starting in 2015. The move is expected to boost banks’ cash reserves and put a damper on Russia’s shadow economy. However, the middle class will most likely end up having to pay the price for the scheme.

Moscow is looking to kill two birds with one stone: Firstly, it wants to bring some of the population’s “grey”income out of the shadow; secondly, it wants to increase the volume of cash reserves in the banks. The government’s bill will introduce the new rule to the State Duma. The document was prepared by the Ministry of Finance and approved by the government.

The restrictions on cash transactions will develop in two phases. In 2014, a ban on cash payments for purchases worth more than 600,000 rubles (about $19,500) will be introduced; the limit will then be halved to 300,000 rubles in 2015. Furthermore, the document introduces mandatory, cash-free, salary payments.

Smaller companies with fewer than 35 employees will be the only exception, and trade companies will be able to pay salaries in cash if they employ no more than 20 people on staff.

Plastic cards appeared in Russia back in 1969, in the form of Diners Club cards that were only accepted in special shops servicing foreigners and Soviet citizens who had returned from abroad with foreign currency. Following the collapse of the Soviet Union and the onset of market reforms, Russia attempted to create its first corporate card systems (STB-card and Union-card).

However, these were only used by the wealthiest Russians, and all of these systems were smothered by the 1998 meltdown. By that time, there was no point for the middle-class and lower-income households to acquire cards, because shops were unwilling to install terminals. Meanwhile, one of the capital’s retail giants — the French chain Auchan — only accepted its own cards for a long time, while refusing those of any other issuers.

Even now, cash withdrawals on payday account for around 85 percent of all ATM transactions. Moreover, in 2005–2011, cash flows more than quadrupled. According to Bank of Russia estimates, more than 90 percent of all commodity purchases in Russia are paid for in cash.

The government is now trying to bring the shadow economy into the light and increase money flows into the treasury, according to Investcafe analyst Yekaterina Kondrashova. In her words, as soon as the new rules come into effect, those using unofficial wage payment schemes will encounter certain difficulties, although there could be some ways to circumvent the law.

The Ministry of Internal Affairs and the National Anticorruption Committee estimate the market for money laundering and cash conversions at somewhere between 3.5 and 7 trillion rubles ($113–230 billion) — about 60 percent of the Russian federal budget.

Rosstat reports that the volume of the shadow economy (“grey” money from tax evasion, compensations paid as “cash in envelopes” and violations of currency and foreign trade regulations) is at least 15 percent of the GDP, according to Ricom-Trust senior analyst Vladislav Zhukovsky.

Given the substantial criminal activity and illegal entrepreneurship, the grey and black economies account for 50–65 percent of GDP. Even former Central Bank Chief Sergey Ignatyev had to admit that about $50 billion was taken out of Russia illegally in 2012 alone.

There is another side to the move toward plastic, however. Cash-free payments will result in higher prices for some goods and services. The middle class will suffer the most, because the “risk group” includes property and automobile transactions. The luxury segment will also be affected, including customized tours.

The problem is that Russian banks charge commissions ranging from 2–4 percent of the total amount of cash-free transfers. Sberbank charges up to 2 percent, says Irina Tyurina, spokesperson for the Russian Union of Travel Agencies.

Svetlana Kostromina at Volkswagen dealer AVILON is certain that the switch to cash-free payments will affect sales of passenger cars, because their servicing bank charges 1.8 percent for money transfers. There is a reason why only one or two of the 300 cars they sell every month are paid for by bank transfer.

Bank commissions on property transactions can be huge, so buyers of property in the pre-owned market will essentially have to pay twice the agent’s commission.

When it comes to travel agencies, Tyurina assumes that they will easily skirt the ban by breaking down the costs of customized tour into several deals — each one of them within the limit set by the Ministry of Finance.
http://rbth.ru/business/2013/03/25/russia_to_ban_cash_transactions_over_100…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:19 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 314, 15, 1647, 48, 49  >
Page 15 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com