LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2047, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Juin - 14:25 (2013)    Sujet du message: RUBRIQUE DOMINICALE : UN NOUVEAU DIRECTEUR ALLEMAND, INDUSTRIEL, ARISTOCRATE ET MILITAIRE, POUR LA BANQUE MAFIEUSE DU VATICAN ! Répondre en citant

 RUBRIQUE DOMINICALE : UN NOUVEAU DIRECTEUR ALLEMAND, INDUSTRIEL, ARISTOCRATE ET MILITAIRE, POUR LA BANQUE MAFIEUSE DU VATICAN !


La trombine d'Ernst von Freyberg, le nouveau président de la banque du Vatican (l’IOR)…

Chers amis,

Les rats d’égout de la presse prostituée semblent décidément bien pressés de RASSURER le public concernant le blanchiment d’argent sale du Vatican…

L’article ci-dessous étant bien trop laxiste à mon goût et ratant pitoyablement et systématiquement les mauvais côtés de la chose, j’y ai donc ajouté quelques commentaires pertinents et bien sentis.

Bonne lecture… et bonne révolution, surtout ! Vic.





Source :
http://yahoo.skynet.be/actualites/economie/article/979124/le-vatican-poursuit-l-operation-transparence-sur-la-banque-du-pape  

Economie - Vendredi 31 mai 2013

LE VATICAN POURSUIT L'OPÉRATION TRANSPARENCE SUR "LA BANQUE DU PAPE"



(Belga) Le Saint-Siège poursuit son opération transparence, mettant en avant des experts laïcs VENUS DE L'INDUSTRIE ET DE LA FINANCE pour convaincre de sa volonté de rompre avec les lourdes opacités bancaires du passé.

Commentaire : on OSE nous parler de « transparence », alors que les finances vaticanes ont TOUJOURS été douteuses et opaques ! Un comble… Ensuite, afin de RASSURER le peuple, la hiérarchie pourrie du Vatican a fait comme n’importe quel politicard : engager des « experts » ! Et pas n’importe lesquels : des experts venus de l’industrie (!) et de la finance ! Oui, ces experts proviennent de la finance, cette finance même qui est à la base de la crise économique et de sa mauvaise gestion ! Quant aux gens provenant de l’industrie, il y a fort à parier qu’ils demanderont des « faveurs » (= lobbying et corruption) en échange des services rendus..

LE NOUVEAU PRÉSIDENT DE L'INSTITUT POUR LES OEUVRES DES RELIGION (IOR), L'ALLEMAND ERNST VON FREYBERG, RECRUTÉ EN MARS, en est le dernier exemple. Cet industriel des chantiers navals allemands Blohm & Voss a donné vendredi de longues interviews à divers médias pour promouvoir l'objectif affiché de "tolérance zéro" sur le recyclage de l'argent sale.

Commentaire : tiens, tiens ! Le nouveau président de l’IOR est un allemand ! Mais quel INVRAISEMBLABLE « hasard », lorsqu’on sait que le pape Benoît XVI était un ancien des jeunesses hitlériennes ! Et en plus, ce que cet article de merde ne dit pas, c’est que le « brave » Ernst Von Freyberg est un aristocrate, puisqu’il est baron (cf.
http://www.rfi.fr/europe/20130216-ernst-von-freyberg-le-nouveau-banquier-vatican  ) ! C’est donc un membre de l’élite qui a été choisi ! Un bien mauvais, signe, à mon avis. Enfin et surtout, Von Freyberg est à la tête d’une industrie navale qui travaille en partie pour le domaine militaire (cf. http://www.lefigaro.fr/international/2013/02/18/01003-20130218ARTFIG00645-le-banquier-du-vatican-ne-fabriquera-plus-d-armes.php  ) ! C’est donc rien de moins que le complexe militaro-industriel allemand qui vient d’être invité au Vatican ! Dingue…

UNE OPÉRATION DE COMMUNICATION INÉDITE POUR UNE BANQUE ÉCLABOUSSÉE DANS LE PASSÉ PAR DES SCANDALES ET DES LIENS SULFUREUX: FAILLITE DU "BANCO AMBROSIANO", RECYCLAGE DE L'ARGENT DE LA MAFIA, SERVICES SECRETS, LOGE MAÇONNIQUE...

Commentaire : vous venez de lire ci-dessus la seule partie valable de cet article : en effet, les scandales signalés sont une réalité, et il est fou de penser que l’on parlait en début de cet article de « transparence » pour une entité financière qui a traficoté avec la mafia, la franc-maçonnerie et les services secrets !

"J'applique, a-t-il assuré à Radio Vatican, les standards qui sont les normes les plus élevées en terme d'exigence par rapport à nos banques, je reçois sur mon bureau toutes les semaines les cas suspects et j'ai chaque semaine une réunion avec le responsable de l'antiblanchiment".

M. von Freyberg annonce "une politique de tolérance zéro à l'égard des clients comme des employés" impliqués dans des activités de blanchiment.

Commentaire : et Von Freyberg de faire des promesses et de rassurer, comme n’importe quel vautour mensonger de la politique ou de l’industrie ! Le blanchiment se poursuivra certainement, mais de façon bien plus prudente et voilée…

Le nouveau patron allemand a encore confié avoir embauché des consultants externes, pour "examiner chacun de nos comptes et revoir nos structures et processus pour détecter des irrégularités", ainsi qu'"un des principaux cabinets d'avocats au monde" pour "mieux comprendre le cadre juridique".

Commentaire : les pigeons tomberont immédiatement dans le piège, et croiront certainement à ce bonimenteur de base étage et à l’efficacité de la structure mise en place par Von Freyberg.

Le banquier reconnaît que dans le passé, l'IOR se croyait "une sorte d'île" vertueuse. "La mauvaise communication" était une plaie: "La tradition c'était le silence".

Commentaire : la vérité, c’est que dans le passé, l’IOR n’était absolument pas vertueux, mais MAFIEUX. Et la tradition n’était pas uniquement le « silence ». La tradition, c’était le recours systématique à la CRIMINALITE !

Le 22 mai, le Suisse René Brülhart, connu pour son travail contre le blanchiment au Liechtenstein, avait donné une conférence de presse sans précédent pour présenter le premier rapport annuel 2012 de l'AIF, qui supervise les affaires financières du petit Etat.

Il avait annoncé que SIX SIGNALEMENTS DE TRANSACTIONS SUSPECTES AVAIENT ÉTÉ COMMUNIQUÉS À L'AIF EN 2012, DONT DEUX TRANSMIS ENSUITE À LA JUSTICE VATICANE. (Belga)

Commentaire et conclusion : les finances du Vatican vont donc sans aucun doute disparaître du radar… en raison de la CONFIANCE imbécile que les peuples vont accorder à la hiérarchie vaticane. Il faudra néanmoins rester excessivement attentif et vigilant concernant le moindre signe négatif. Etant donné que Von Freyberg construit, en plus de vaisseaux militaires, des yachts de luxe, et aussi en raison de l’idolâtrie du Vatican pour tout ce qui est luxueux (= soumission à Mammon, démon de l’argent et de l’avarice), on peut se demander si le prochain cadeau d’anniversaire du pape sera un de ces « super-yachts »… mais ceci est une autre histoire.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Juin - 14:25 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Juin - 17:31 (2013)    Sujet du message: POLICE SELLING GUNS FROM BUYBACK PROGRAM Répondre en citant

 
POLICE SELLING GUNS FROM BUYBACK PROGRAM

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=xazsrI7VNGs

UPI 5/31/2013 3:47:58 PM
ST. CHARLES, Ill., May 31 (UPI) --

A police department in the Chicago suburbs said some of the guns obtained from a buyback program will be sold to a pair of licensed dealers.

St. Charles Police Chief James Lamkin said about 20 firearms obtained through a gun buyback program and seized by courts will be sold to the dealers, the Chicago Tribune reported Friday.

"There's value in these guns," Lamkin said. "They're not illegal guns. Quite honestly, it's a bottom line for us."

Most other area departments, including the Chicago Police Department and the Illinois State Police, destroy the guns obtained through buybacks.

"There are individuals who will say, why not simply destroy them?" St. Charles Mayor Raymond Rogina said. "But when that happens, there will be someone saying that's taxpayer dollars [at stake] and you're throwing it away."


VIDEO : http://landing.newsinc.com/shared/video.html?freewheel=90085&sitesection=breitbart_nws_us_sty_ppap&VID=24796639  

http://www.breitbart.com/system/wire/upiUPI-20130531-114407-6464


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Juin - 20:26 (2013)    Sujet du message: L'OIT DEMANDE À ISRAËL DE LEVER LES RESTRICTIONS QUI EMPÊCHENT LE DÉVELOPPEMENT DE L'ÉCONOMIE PALESTINIENNE Répondre en citant

 L'OIT DEMANDE À ISRAËL DE LEVER LES RESTRICTIONS QUI EMPÊCHENT LE DÉVELOPPEMENT DE L'ÉCONOMIE PALESTINIENNE
 
Accusant Israël de tous les torts alors que ce DÉVELOPPEMENT DURABLE avance dans tous les pays.
 

Des soldats israéliens fouillent une voiture palestinienne au point de passage se trouvant à la sortie de la ville de Naplouse, en Cisjordanie. Photo: Kobi Wolf/IRIN  
 
6 juin 2013 – En Palestine, la croissance est au point mort et la crise budgétaire se transforme en crise économique et sociale, indique jeudi le rapport annuel de l'Organisation internationale du Travail (OIT).
 
Selon le rapport, la crise résulte de plusieurs facteurs, y compris l'incapacité chronique des donateurs à tenir leurs engagements, la décision d'Israël de suspendre, au moins de façon temporaire, le versement des recettes fiscales, ainsi que le rythme d'expansion des colonies israéliennes en territoire palestinien.

« La situation exige qu'Israël lève complètement les restrictions imposées aux particuliers et aux entreprises afin de permettre à l'économie palestinienne de croître et de créer des emplois décents », souligne le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, dans la préface du rapport.
 
« La poursuite de l'occupation et de l'expansion des colonies empêche l'économie palestinienne, surtout son secteur privé, de progresser véritablement », ajoute-t-il. La situation actuelle restera intenable tant que sera ignorée la justice sociale.
 
« Priver l'Autorité palestinienne des ressources auxquelles elle a droit, intensifier le rythme d'expansion des colonies, déjà sans précédent, et faire supporter à l'économie palestinienne le poids des restrictions et de la colonisation, ne peuvent que détruire la confiance dans la promesse de deux Etats pour deux peuples », ajoute M. Ryder.

Le rapport souligne en outre que la situation n'est pas tenable et qu'aucun statu quo n'est envisageable. Tout effort pour maintenir ce qui peut être perçu comme un statu quo favorise en effet, ou du moins autorise, une dangereuse dégradation de la situation, conclut le rapport.

L'économie palestinienne est grevée par une croissance stagnante, un chômage en hausse, la pauvreté et la dépendance alimentaire. Le nombre de chômeurs palestiniens a augmenté de 15,3% entre 2011 et 2012, avec un taux de chômage qui atteint 23%. La situation est particulièrement grave à Gaza où le chômage a grimpé à 31% et avoisine les 50% parmi les femmes.
 
Chez les jeunes Palestiniens, 18,4% ne sont ni au travail ni en formation et c'est le cas de 31,4% des jeunes femmes. Ces chiffres inquiétants soulignent le besoin urgent de développer des programmes à grande échelle pour favoriser la transition de l'école au travail, comme une garantie pour l'emploi des jeunes.

Les restrictions excessives, qui sont improductives sur le plan économique et social, empêchent le secteur privé de jouer son rôle de moteur de la croissance.

« Les entraves à la circulation, à l'emploi et à l'activité économique doivent être assouplies de manière permanente afin de créer des emplois décents», précise le rapport.

En outre, le travail dans les colonies reste dans une large mesure non réglementé et exposé aux abus. Le contrôleur des finances publiques et ombudsman d'Israël a ainsi récemment critiqué les autorités israéliennes pour leur lenteur à s'assurer du bon versement des salaires, à examiner les conditions de travail et à prévoir une assurance sociale pour tous les travailleurs des colonies, en particulier les Palestiniens.

Le rapport souligne le rôle que pourrait jouer l'OIT dans l'élaboration de lois, de politiques et de programmes visant à promouvoir le plein emploi, tout en indiquant que l'établissement d'un socle de protection sociale devrait être prioritaire pour la Palestine.

Enfin, le rapport préconise d'intensifier les efforts pour remédier aux difficultés que continuent de subir les citoyens syriens dans le Golan syrien occupé, ces derniers étant également touchés de plein fouet par le conflit en Syrie.

Le rapport est le fruit de plusieurs visites de terrain effectuées dans les territoires arabes occupés et en Israël en mars dernier. Depuis 1980, le Directeur général de l'OIT a reçu le mandat de présenter un rapport annuel à la Conférence internationale du Travail sur la situation des travailleurs des territoires arabes occupés, y compris le Golan syrien occupé.
 
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=30470&Cr=&Cr1=#.UbD… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Juin - 20:42 (2013)    Sujet du message: FAO : IL EST URGENT DE RENFORCER LA LUTTE CONTRE LA MALNUTRITION DANS LE MONDE Répondre en citant

 FAO : IL  EST URGENT DE RENFORCER LA LUTTE CONTRE LA MALNUTRITION DANS LE MONDE

 
Un agriculteur récolte ses épis de blé au Bamyan, en Afghanistan. Photo: FAO/Giulio Napolitano

 
4 juin 2013 – Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), José Graziano da Silva, a appelé mardi à redoubler d'efforts pour éradiquer la malnutrition et la faim dans le monde alors que les coûts sociaux et économiques de ces fléaux deviennent inacceptables.

À l'occasion du lancement de la publication annuelle phare de la FAO, « La situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture », M. da Silva a affirmé que malgré les progrès réalisés contre la faim, l'une des formes de malnutrition, le « chemin à parcourir est encore long ».

« Le message de la FAO, c'est que nous devons nous battre pour éradiquer la faim et la malnutrition, rien de moins », a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Selon le rapport, près de 870 millions de personnes dans le monde souffrent toujours de la faim. Deux milliards de personnes souffrent d'une ou plusieurs carences en micronutriments, tandis que 1,4 milliard sont en excès pondéral, dont 500 millions sont obèses. 26% des enfants de moins de cinq ans dans le monde accusent un retard de croissance et 31% souffrent d'une carence en vitamine A.

La malnutrition représente un coût considérable pour l'économie mondiale, en termes de perte de productivité et de soins de santé. Selon la FAO, ce coût pourrait s'élever à 5% du produit intérieur brut mondial, soit 3, 5 milliards de dollars.

Sur le plan social, la malnutrition de la mère et de l'enfant continue de réduire la qualité et l'espérance de vie de millions de personnes, tandis que les problèmes de santé liés à l'obésité, comme les maladies cardiovasculaires et le diabète, en touchent des millions d'autres.

Le rapport affirme que les régimes alimentaires sains et la bonne nutrition commencent par les systèmes alimentaires et l'agriculture. Notre manière de cultiver, de transformer, de transporter et de distribuer l'alimentation influence ce que nous mangeons, et de meilleurs systèmes alimentaires peuvent assurer une alimentation plus abordable, plus variée et plus nutritive.

La FAO propose notamment de confier aux femmes les moyens d'une meilleure maîtrise des ressources et des revenus puisque cela serait bénéfique à leur santé et à celle de leurs enfants. Les politiques et les investissements en faveur de technologies agricoles économisant la main-d'œuvre et d'infrastructures sociales, ou encore la protection et les services sociaux peuvent également beaucoup contribuer à la santé et à la nutrition des femmes, des nourrissons et des jeunes enfants.

Le rapport préconise de mettre les systèmes alimentaires au service d'une meilleure nutrition, ce qui est une tâche complexe qui nécessite un engagement politique fort, des partenariats de grande envergure et des approches coordonnées avec d'autres grands secteurs comme la santé et l'éducation.
 
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=30450&Cr=faim&Cr1=#… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Juin - 13:38 (2013)    Sujet du message: THEOLOGIANS PROBE ECONOMIC ALTERNATIVES FOR COMMON GOOD Répondre en citant

 THEOLOGIANS PROBE ECONOMIC ALTERNATIVES FOR COMMON GOOD


Cynthia Moe-Lobeda, a Christian ethicist from Seattle University speaks about the ethical dimensions of economics.
06 June 2013

What sorts of changes can be made to render the present economic order more just? Are there religious roots or responses to the present economic structure and its recent crisis?

Nine theologians met in Geneva 31 May and 1 June to explore critical theological tools and insights supportive of new economic arrangements.

Several participants have also participated in the World Council of Churches (WCC) programme on Poverty, Wealth and Ecology and its “greed line” project.

The conference was sponsored by the John Knox International Reformed Centre, Geneva, in celebration of its 60th anniversary, and participants were welcomed by Centre president Cyril Ritchie.  Plans call for publication of the conference papers in the John Knox Series in collaboration with WCC Publications.

Conference organizer Dr Tatha Wiley said, “We invited theologians to an intense conversation about the most critical problems of today’s global economics, but they also shared the strong biblical, theological, and ethical resources for understanding and reforming the global economy.”

The depth and breadth of the recent global financial crisis not only caused massive unemployment, housing foreclosures and economic refugees. It also laid bare some of the intractable systemic problems of the world economy, participants said, including growing economic inequality, widespread structural unemployment, commodification of the finance sector, and environmental stress.

A key focus of discussion was the growth and evolution of economies and economics itself, along with the eventual triumph of the neo-classical or neo-liberal model. Traditional theological concepts appear in distorted ways in modern economic theory, said contributor Vanderbilt theologian M. Douglas Meeks.

This is a theological problem, not just an ethical or economic one,” said Jung Mo Sung, a Brasilian theologian and Dean of Methodist University of São Paulo.
Alongside core theological concepts, participants discussed practical and dynamic components of a more just, equitable, and sustainable economic.  They included strong local focus, cooperatives, worker ownership, financial-market reform, democratic control of capital, and networks of congregations allied with civil-society organizations for effective advocacy.

The central Christian imperative is neighbor love,” said Cynthia Moe-Lobeda, whose work explored the ethical dimensions of economic reconstruction. Moe-Lobeda is a Christian ethicist from Seattle University.

In addition to Moe-Lobeda, Meeks and Sung, the other participants were former UNCTAD chief economist Edward Dommen; longtime WCC programme executive Ulrich Duchrow; University of Exeter theologian Timothy Gorringe; Berkeley theologian Marion Grau (Church Divinity School of the Pacific); Swedish theologian and pastor Ann-Cathrin Jarl; ILO special advisor Pierre Martinot-Lagarde, S.J.

See recent WCC work on economic reform
Visit the John Knox Centre site
 
http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/theologians-probe-economic-al… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Juin - 13:58 (2013)    Sujet du message: VENEZUELA RATIONING ON BASICS UNDERWAY Répondre en citant

 VENEZUELA RATIONING ON BASICS UNDERWAY

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=o__E10WWK6M 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Juin - 17:42 (2013)    Sujet du message: REP TREY GOWDY IRS HAS MORAL, CHARACTER PROBLEMS Répondre en citant

 REP TREY GOWDY IRS HAS MORAL, CHARACTER PROBLEMS

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=2RylR1HAVug 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 01:52 (2013)    Sujet du message: EXCLUSIVE INTERVIEW WITH LIBERTY CO. SHERIFF NICK FINCH: "I WILL NEVER BACK DOWN!" Répondre en citant

 WAR
 
EXCLUSIVE INTERVIEW WITH LIBERTY CO. SHERIFF NICK FINCH: "I WILL NEVER BACK DOWN!"
 
Saturday, 08 June 2013 21:30
Written by  Joe Wolverton, II, J.D.
 
  
 
 
 On June 4, agents of the Florida Department of Law Enforcement (FDLE) arrested Nick Finch, sheriff of Liberty County, Florida. About 11 p.m. the previous Friday night, May 31, four agents of the FDLE served a search warrant on employees of the Liberty County, Florida jail, seized arrest and booking documents, and issued subpoenas to the employees.
 
Sheriff Finch, a veteran of the U.S. armed forces, was booked into his own county jail and later released on his own recognizance.
 
After Sheriff Finch was released, Governor Rick Scott suspended Sheriff Finch and replaced him with an agent of the FDLE, the very agency that is investigating the case against the Sheriff.
 
According to the affidavit for arrest, Sheriff Finch is charged with one count of official misconduct as set forth in Florida State Statutes, Title 46, Chapter 838.022. That section defines the crime of official misconduct — a third degree felony — as follows:
 
(1) It is unlawful for a public servant, with corrupt intent to obtain a benefit for any person or to cause harm to another, to:
 
(a) Falsify, or cause another person to falsify, any official record or official document;
 
(b) Conceal, cover up, destroy, mutilate, or alter any official record or official document or cause another person to perform such an act; or
(c) Obstruct, delay, or prevent the communication of information relating to the commission of a felony that directly involves or affects the public agency or public entity served by the public servant.
 
This reporter is also a constitutional attorney and recognizes not only the inadequacy of the arresting affidavit, but  also that  the key phrase in the crime of official misconduct is “with corrupt intent.” 
 
It should be pointed out at this point, that the man arrested by the deputy — Floyd Eugene Parrish — was never booked. He was merely being detained in a holding cell while the booking documents were being worked up by the jail administrative staff. A sheriff — any sheriff — may choose not to formally charge a detainee. Then, any documents related to that case may be destroyed as they are no longer legally required to be filed. Nothing Sheriff Finch did in this case is corrupt, illegal, unethical, or unheard of. Every single act falls well within the normal course of business for a county sheriff and a county jail.
 
Back to the charges. In the law, the “corrupt intent” element is known as the mens rea, or requisite mental state of the crime. Basically, if a person commits an act, but does so without the requisite mental state, a crime is not committed.
 
Apparently, then, Governor Scott believes that Sheriff Finch had some sort of corrupt intent when he refused to book Floyd Eugene Parrish of carrying a concealed weapon. 
 
Ironically, after conducting an exclusive interview with Sheriff Finch, it seems that the political machines in Liberty County and Tallahassee were the only parties whose intent was corrupt. Corruption is not unknown in Liberty County, one of the smallest and poorest in the Sunshine State. Take, for example, this quote from an unidentified citizen when asked about possible motives behind the unconscionable treatment of Sheriff Finch.
 
"Since he's considered what people consider an outsider and not from Liberty County, that they finally railroaded him out. In my personal opinion he was doing his job and people didn't like it,” said Samuel Coover, as quoted in a story by WCTV.com.
 
Coover’s version of the events is corroborated by Sheriff Nick Finch in his interview. In the wide-ranging discussion of his arrest and his beliefs, Sheriff Finch showed himself to be a dedicated, humble, resilient public servant who is determined not to back down from his bold support for the Second Amendment and the God-given rights guaranteed by it. 
 
The New American: Sheriff, thanks so much for talking to me. How are you and your family holding up?
 
Sheriff Nick Finch: We’re doing fine. We’re doing as well as we can under the circumstances.
 
TNA: Tell us a little bit about how you became sheriff of Liberty County.
 
Sheriff: After serving 20 years in the military — I enlisted when I was 19 — I moved to Liberty County to be close to my wife’s family. In 2008, I ran for sheriff the first time as a Republican. I came in third, but got over 500 votes. After working for a while as an investigator in the Florida Department of Transportation’s Inspector General’s office, I contacted the man who was the sheriff of Liberty County and asked if there was anything I could do for him. I worked for two years as a room deputy and I could not believe the sorts of things that went on there. I would shake my head everyday at what I saw. The sheriff’s office was rife with corruption. So, I decided to run again in 2012, but this time without party affiliation. I believe both parties have lost their way. This was unheard of. To everybody’s surprise but my own, I won the election by a narrow margin and was sworn in. This wasn’t the first time I swore an oath to uphold the Constitution and ever since that day I first took the oath when I joined the military at 19, I have never violated that oath and I never will.
 
TNA: What was the reaction to your unprecedented election?
 
Sheriff: Well, the local politicians didn’t like it because I was beholden to nobody. I accepted one $500 donation to my campaign and that was from a family member. I financed the rest entirely out of my own pocket. I don’t owe anybody or any party anything and local politicians don’t like that. My only obligation is to the Constitution and I will continue to act according to my oath and that duty.
 
TNA: Do you think your non-partisan and self-made status is behind your arrest and suspension?
 
Sherrif: I imagine so. Local politicians wanted me gone because they can’t control me. I don’t know who Governor Scott’s advisors are, but they are not advising him very well. This is a political witch hunt.
 
TNA: Did you vote for Governor Scott?
 
Sheriff: No, I didn’t. I’m not a Republican or a Democrat, I’m just a man who believes in the Constitution and believes that it is the highest law in the land.
 
TNA: What about the allegations made against you in the arresting affidavit?
 
Sheriff:There is no truth to it. I can’t say much about the specific events until the criminal case against me is over.
 
TNA: What can you tell me about the man, Floyd Eugene Parrish, that you released from the holding cell?
 
Sheriff: I didn’t know him before I saw him in the jail that day. I know a member of his family, but not well. When I ordered him released from the holding cell I say that he has a right to carry a gun under the Second Amendment, and so I let him go.
 
TNA: What prompted you to take that step?
 
Sheriff: My beliefs and my stand on the Second Amendment.
 
TNA: Going forward, is there a time you might give up this case?
 
Sheriff: Never! I will take this case all the way to the Supreme Court.
 
TNA: Are you surprised by the outpouring of support from around the country?
 
Sheriff: Yes, I am. I am so humbled and grateful for everybody’s support. As I talk to people around Liberty County, it seems that everybody is up in arms.
 
TNA: Given what has happened, being arrested and suspended without pay, would you go back and let Parrish be booked into jail?
 
Sheriff: Absolutely not. I did nothing wrong. I violated no state law and I upheld the Constitution. What I did was based on the Constitution and my commitment to the Second Amendment and I would do it all again.
 
As the foregoing interview demonstrates, Sheriff Richard Mack, founder of the Constitutional Sheriffs and Peace Officers Association, was right when he described Sheriff Finch as a man who is “the real deal who has done nothing wrong.” 
 
A rally in support of Sheriff Nick Finch and the right to keep and bear arms he is suffering to support will be held on June 14 at 11:00 a.m. at 400 S. Monroe St. in Tallahassee, Florida. 
 
Sheriff Finch revealed to me for the first time that he will indeed speak at the rally and he will let people know why he believes so firmly in the right to keep and bear arms and why he took the stand he took in defense of that right. 
 
Readers are encouraged to check the Facebook page dedicated to Sheriff Finch for updates and to express their support for a duly elected constitutional sheriff who is being persecuted and prosecuted for his actions in defense of the Constitution.
Photo: Sheriff Nick Finch
Joe A. Wolverton, II, J.D. is a correspondent for The New American and travels frequently nationwide speaking on topics of nullification, the NDAA, and the surveillance state. He can be reached at jwolverton@thenewamerican.com  address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 
http://www.thenewamerican.com/usnews/constitution/item/15658-exclusive-interview-with-liberty-co-sheriff-nick-finch-i-will-never-back-down  http://www.thenewamerican.com/usnews/constitution/item/15658-exclusive-interview-with-liberty-co-sheriff-nick-finch-i-will-never-back-down


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Juin - 13:34 (2013)    Sujet du message: SHAMELESS LAWMAKERS USE CHILDREN CLEARLY SUFFERING FROM PTSD TO PUSH THEIR GUN CONTROL AGENDA! Répondre en citant

 SHAMELESS LAWMAKERS USE CHILDREN CLEARLY SUFFERING FROM PTSD TO PUSH THEIR GUN CONTROL AGENDA!

 What about all the kids in Pakistan with PTSD from drones? Or Iraq, Afghanistan, Libya, Vietnam, Somalia.......
 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=jpluhr_g6N4 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 16:25 (2013)    Sujet du message: CANADA : PARADIS FISCAUX : L'ICIJ PUBLIE LES NOMS Répondre en citant

 CANADA : PARADIS FISCAUX : L'ICIJ PUBLIE LES NOMS

Dévoilera-t-on tous les noms de nos gouvernants qui utilisent également les paradis fiscaux? Bien sûr que non, cette nouvelle mesure n'est que pour le petit peuple. Radio-Canada, fier partenaire de notre gouvernement fédéral, se fera un plaisir de communiquer tous les noms. 
 
Le reportage de Frédéric Arnould
 
Depuis ce soir, toute personne qui a accès à Internet peut découvrir les noms de milliers de personnes et d'entreprises ayant recours à des paradis fiscaux.

Le Consortium international des journalistes d'enquête (ICIJ), dont fait partie Radio-Canada, publie sur Internet une base de données de plus de 100 000 entreprises, fonds communs de placement et fonds secrets qui ont des actifs dans les îles Vierges britanniques, les îles Caymans, les îles Cook et Singapour.
 
Parmi ces informations figurent les noms de 550 Canadiens.
 
D'une façon interactive, le site dévoile les relations entre les clients, les avocats, les banques et les intermédiaires qui ont mis sur pied les comptes dans ces paradis fiscaux.
 
Une divulgation au nom de l'intérêt public, selon le consortium qui y a trouvé des dizaines de fraudeurs confirmés.
 
Des marchands d'armes, des escrocs qui font des montages financiers frauduleux, selon Mike Hudson, de l'ICIJ.
 
Mais il y aussi beaucoup de personnes dans cette liste qui n'ont peut-être pas fraudé le fisc. Après tout, placer son argent dans les paradis fiscaux n'est pas nécessairement illégal.
 
Mais la question se pose, dit Mike Hudson, pourquoi ont-ils des avoirs dans ces paradis fiscaux?
 
Mark Hayes, avocat spécialisé en protection de la vie privée, s'inquiète d'une possible dérive. Le grand public, dit-il, ne fera peut-être pas la différence et pourrait condamner par défaut tous ceux qui sont dans cette liste.
 
Pour Raymond Baker qui a fait de la transparence financière son combat, à titre de président de Global Financial Integrity, les États-Unis et le Canada devraient en profiter pour demander de lever le voile sur ces sociétés fictives qui se cachent. Mais le Canada dit-il, n'est pas prêt.
 
Un constat encore plus critique pour Alain Deneault, auteur de Offshore, paradis fiscaux et souveraineté criminelle. « On permet aux entreprises canadiennes de profiter de toute une série d'échappatoires que le législateur canadien met à la disposition des plus puissants de façon à ce qu'ils puissent contourner les règles de droit qui sont en vigueur chez nous », dit-il.
 
Le moment de la divulgation n'est pas un hasard, puisque le dossier des paradis fiscaux sera au menu de la rencontre du G8 qui commence lundi, en Irlande du Nord.
 
D'après le reportage de Frédéric Arnould



 
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/06/14/010-publication-pa…
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Juin - 02:12 (2013)    Sujet du message: GEAB 76 - ALERTE SECOND SEMESTRE 2013 - CRISE SYSTÉMIQUE GLOBALE II : SECONDE DÉFLAGRATION DÉVASTATRICE / EXPLOSION SOCIALE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE Répondre en citant

 
GEAB 76 - ALERTE SECOND SEMESTRE 2013 - CRISE SYSTÉMIQUE GLOBALE II : SECONDE DÉFLAGRATION DÉVASTATRICE / EXPLOSION SOCIALE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE

 

Le choc de 2008 a certes été violent, mais la réaction du système, des pays et des banques centrales, par leurs plans de sauvetage d'une ampleur sans précédent, a réussi à en camoufler les pires conséquences : déclassement de l'Occident en général et des États-Unis en particulier, assainissement forcé de l'économie, lourde chute d'un niveau de vie artificiel, chômage de masse, amorce de mouvements sociaux... ont pu être en partie négligés au profit d'espoirs de reprise entretenus par les politiques irresponsables de déversement de liquidités sur les systèmes bancaires et boursiers. Malheureusement, pendant que la planète se dopait, les problèmes globaux n'étaient pas abordés... cinq ans de perdus : la solidité de l'édifice est encore plus faible qu'avant la crise ; la « solution » US orchestrée par la Fed, que tout le monde a laissé faire pour prendre le temps de panser ses propres plaies, a consisté à éteindre avec de l'essence l'incendie qu'ils avaient eux-mêmes allumé. Rien d'étonnant alors que ce soit encore eux, pilier du monde-d'avant refusant de rentrer dans le rang, avec leurs fidèles flotteurs japonais et britannique, qui enflamment à nouveau la situation mondiale. Et cette fois, il ne faudra pas compter sur les pays en faillite pour sauver la situation : ils sont à genoux suite au premier choc de 2008. C'est donc pratiquement une seconde crise mondiale qui s'annonce, provoquée une nouvelle fois par les États-Unis. Cette période de cinq ans n'aura finalement consisté qu'à reculer pour sauter de beaucoup plus haut, ce que nous avions nommé « la crise au carré ». 

Plan de l'article complet : 
1. Une situation désormais hors de contrôle 
2. Une seconde crise US 
3. Les impacts du second choc 
4. Stratégies des différents acteurs 
5. Faillites des institutions internationales 
6. Recommandations urgentes 

Nous présentons dans ce communiqué public les parties 1 et 2 

Une situation désormais hors de contrôle 

Les illusions qui aveuglaient encore les derniers optimistes sont en train de se dissiper. Nous avons déjà dressé le sombre bilan de l'économie mondiale dans les GEAB précédents. La situation a encore empiré depuis. L'économie chinoise confirme son ralentissement (1) ainsi que l'Australie (2), les monnaies des pays émergents dévissent (3), les taux des obligations remontent, les salaires britanniques continuent de baisser (4), des émeutes touchent la Turquie et même la tranquille Suède (5), la zone euro est toujours en récession (6), les nouvelles qui parviennent à filtrer depuis les États-Unis ne sont pas plus réjouissantes (7)... 

La fébrilité est maintenant clairement palpable sur tous les marchés financiers où la question n'est plus de savoir quel va être le prochain record mais de réussir à se dégager assez tôt avant la débandade. Le Nikkei a baissé de plus de 20% en trois semaines et a connu sur cette période 3 séances de pertes supérieures à 5%. La contagion atteint donc désormais les indicateurs « standard » comme les bourses, les taux d'intérêt, le taux de change des monnaies... derniers bastions encore contrôlés par les banques centrales, et donc jusqu'à présent totalement faussés, comme notre équipe l'a expliqué à maintes reprises.  


© Les Echos


Évolution du cours de l’indice Nikkei 225, 02/11/2012-13/06/2013. La hausse vertigineuse est due au plan de la BoJ, la chute vertigineuse aux incertitudes actuelles.
Au Japon, cette situation est la conséquence du programme, délirant par son ampleur, d'assouplissement quantitatif entrepris par la banque centrale. La baisse du yen a provoqué une forte inflation sur les produits importés (notamment le pétrole). Les énormes mouvements de la bourse et de la monnaie japonaises déstabilisent toute la finance mondiale. Mais la mise en place du programme de la Banque du Japon est si récente que ses conséquences sont encore bien moins marquées que celles du quantitative easing de la Fed. C'est principalement lui qui est responsable de toutes les bulles actuelles : immobilier aux États-Unis (8), records des bourses, bulle et déstabilisation des émergents (9), etc. C'est aussi grâce à lui, ou plutôt à cause de lui, que l'économie virtuelle est repartie de plus belle et que l'apurement nécessaire n'a pas eu lieu. Les mêmes méthodes produisant les mêmes effets (10), une virtualisation accrue de l'économie nous amène à une seconde crise en 5 ans, dont les États-Unis sont donc à nouveau responsables. Les banques centrales ne pouvaient tenir indéfiniment l'économie mondiale, elles en perdent actuellement le contrôle. 

Une seconde crise US 

Si les mois d'avril-mai, à grand renfort de matraquage médiatique, ont semblé donner raison à la méthode US-UK-Japon d'assouplissement monétaire (un bel euphémisme) contre la méthode eurolandaise d'austérité raisonnée, depuis quelques semaines les chantres du tout-finance ont un peu plus de difficulté à clamer victoire. Le FMI, terrifié par les répercussions mondiales du ralentissement économique européen, ne sait plus quoi inventer pour obliger les Européens à continuer à dépenser et à refaire exploser les déficits : même à vide, la boutique-Monde doit continuer de donner l'impression de tourner et l'Europe ne joue pas le jeu. 

Mais les effets toxiques des opérations des banques centrales au Japon, aux États-Unis et au Royaume-Uni démolissent désormais l'argumentation (ou plutôt la propagande) vantant le succès de l' « autre méthode », supposée permettre la reprise japonaise, américaine et britannique (cette dernière n'a d'ailleurs même jamais pu être évoquée). 

La seconde crise en développement actuellement aurait pu être évitée si le monde avait acté le fait que les États-Unis, structurellement incapables de se réformer eux-mêmes, ne pouvaient mettre en place d'autres méthodes que celles qui avaient conduit à la crise de 2008. Comme les banques « too big to fail» irresponsables, les pays « systémiques » irresponsables auraient dû être mis sous tutelle dès 2009, comme suggéré dès le GEAB n°28 (octobre 2008). Malheureusement, les institutions de la gouvernance mondiale se sont révélées complètement inopérantes et impuissantes dans la gestion de la crise. Seules les logiques régionales ont pu se mettre en place ; les enceintes internationales ne produisant rien, chacun s'est mis à régler ses problèmes dans son coin. 

L'autre réforme primordiale préconisée (11) dès 2009 par l'équipe de LEAP/E2020 portait sur la remise à plat complète du système monétaire international. En 40 ans de déséquilibres commerciaux américains et de variations brutales de son cours, le dollar comme pilier du système monétaire international a été la courroie de transmission de tous les rhumes des États-Unis au reste du monde, et ce pilier déstabilisant est maintenant le cœur du problème mondial car les États-Unis ne souffrent plus d'un rhume mais de la peste bubonique. Faute d'avoir réformé le système monétaire international en 2009, une seconde crise arrive. Avec celle-ci s'ouvre une nouvelle fenêtre d'opportunité pour la réforme du système monétaire international au G20 de septembre (12) et on en vient presque à espérer que le choc intervienne d'ici-là pour forcer un accord à ce sujet, sinon le sommet risque d'arriver trop tôt pour emporter l'adhésion de tous. 

---------- 
Notes : 

(1) Source : The New York Times, 08/06/2013. 

(2) Source : The Sydney Morning Herald, 05/06/2013. Lire aussi Mish's Global Economic, 10/06/2013. 

(3) Source : CNBC, 12/06/2013. 

(4) Source : The Guardian, 12/06/2013. 

(5) Lire Sweden's riots, a blazing surprise, The Economist, 01/06/2013. 

(6) Source : BBC News, 06/06/2013. 

(7) Lire Economic dominos falling one by one, MarketWatch, 12/06/2013. 

(8) Une bulle dans les conditions économiques actuelles ; en temps normal ce serait considéré comme un frémissement. Lire par exemple Market Oracle, 10/06/2013. 

(9) Sur les conséquences des QE mondiaux en Inde : Reuters, 13/06/2013. 

(10) Le retour des produits financiers à l'origine de la crise de 2008 n'est pas anodin. Source : Le Monde, 11/06/2013. 

(11) Cf. GEAB n°29, novembre 2008. 

(12) Source : Ria Novotsi, 14/06/2013
http://www.wikistrike.com/article-geab-76-alerte-second-semestre-2013-crise-systemique-globale-ii-seconde-deflagration-devastatr-118529616.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Juin - 14:55 (2013)    Sujet du message: AUDITORS AND IRS PAN TAX REGULATIONS FOR BITCOINS Répondre en citant

AUDITORS AND IRS PAN TAX REGULATIONS FOR BITCOINS 

 


Flickr user zcopley

Federal auditors are recommending that the Internal Revenue Service not issue regulations for taxpayers on filing returns for the money earned through the exchange of virtual currencies, such as Bitcoins. 

The tax agency has neither the money nor the time to craft compliance rules for the emerging market, according to a new report from the Government Accountability Office.

Bitcoins -- which are not government-backed -- can be traded for real products and services or traditional currency, including dollars. 

GAO officials acknowledged the government might be missing out on tax revenue as a result of not publishing Bitcoin-specific rules, but it is unclear how much. “Given the uncertain extent of noncompliance with virtual currency transactions, formal guidance, such as regulations, may not be warranted," the auditors concluded. 

The tax agency has not provided taxpayers with information on virtual currencies “because of other priorities, resource constraints, and the need to consider the use of these recently-developed currencies," GAO officials explained.

Instead, for the time being, the IRS has agreed to post information on its websites linking to existing guidelines on bartering, gambling and hobby income, agency officials wrote in a May 3 letter responding to a draft report.

Steven Miller, IRS deputy commissioner for services and enforcement, stated: The IRS "is aware of the potential tax compliance risks posed by off-shore and anonymous electronic payment systems, and we are working to address these risks.”

Discussions with other federal agencies, new training for IRS professionals, and the creation of questionnaires for agents examining returns are under way, Miller added. 

Bitcoin trades, which are hard to trace online, have come under scrutiny at other regulatory agencies, such as the Financial Crimes Enforcement Network, which looks for signs of money-laundering. 

(Image via Flickr user zcopley) 

http://www.nextgov.com/cybersecurity/2013/06/auditors-and-irs-pan-tax-regulations-bitcoin/65051/?oref=nextgov_cybersecurity


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Juin - 05:12 (2013)    Sujet du message: MASS CARNAGE: STOCKS, BONDS, GOLD, SILVER, EUROPE AND JAPAN ALL GET PUMMELED Répondre en citant

  MASS CARNAGE: STOCKS, BONDS, GOLD, SILVER, EUROPE AND JAPAN ALL GET PUMMELED 
 
By Michael, on June 20th, 2013   
 
 
  
 
Can you smell that?  It is the smell of panic in the air.  As I have noted before, when financial markets catch up to economic reality they tend to do so very rapidly.  Normally we don't see virtually all asset classes get slammed at the same time, but the bucket of cold water that Federal Reserve Chairman Ben Bernanke threw on global financial markets on Wednesday has set off an epic temper tantrum.  On Thursday, U.S. stocks, European stocks, Asian stocks, gold, silver and government bonds all over the planet all got absolutely shredded.  This is not normal market activity.   
Unfortunately, there is nothing "normal" about our financial markets anymore.  Over the past several years they have been grossly twisted and distorted by the Federal Reserve and by the other major central banks around the globe.  Did the central bankers really believe that there wouldn't be a great price to pay for messing with the markets?  The behavior that we have been watching this week is the kind of behavior that one would expect at the beginning of a financial panic.  Dick Bove, the vice president of equity research at Rafferty Capital Markets, told CNBC that what we are witnessing right now "is not normal. It is not normal for all markets to move in the same direction at the same point in time due to the same development."  The overriding emotion in the financial world right now is fear.  And fear can cause investors to do some crazy things.  So will global financial markets continue to drop, or will things stabilize for now?  That is a very good question.  But even if there is a respite for a while, it will only be temporary.  More carnage is coming at some point. 
 
What we have witnessed this week very much has the feeling of a turning point.  The euphoria that drove the Dow well over the 15,000 mark is now gone, and investors all over the planet are going into crisis mode.  The following is a summary of the damage that was done on Thursday... 
 
-U.S. stocks had their worst day of the year by a good margin.  The Dow fell 354 points, and that was the biggest one day drop that we have seen since November 2011.  Overall, the Dow has lost more than 550 points over the past two days. 
 
-Thursday was the eighth trading day in a row that we have seen a triple digit move in the Dow either up or down.  That is the longest such streak since October 2011. 
 
-The yield on 10 year U.S. Treasuries went as high as 2.47% before settling back to 2.42%.  That was a level that we have not seen since August 2011, and the 10 year yield is now a full point above the all-time low of 1.4% that we saw back in July 2012. 
 
- The yield on 30 year U.S. Treasuries hit 3.53 percent on Thursday.  That was the first time it had been that high since September 2011. 
 
-The CBOE Volatility Index jumped 28 percent on Thursday.  It hit 20.49, and this was the first time in 2013 that it has risen above 20.  When volatility rises, that means that the markets are getting stressed. 
 
-European stocks got slammed too.  The Bloomberg Europe 500 index fell more than 3 percent on Thursday.  It was the worst day for European stocks in 20 months. 
 
-In London, the FTSE fell about 3 percent.  In Germany, the DAX fell 3.3 percent.  In France, the CAC-40 fell 3.7 percent. 
 
-Things continue to get even worse in Japan.  The Nikkei has fallen close to 17 percent over the past month. 
 
-Brazilian stocks have fallen by about 15 percent over the past month. 
 
-On Thursday the price of gold got absolutely hammered.  Gold was down nearly $100 an ounce.  As I am writing this, it is trading at $1273.60. 
 
-Silver got slammed even more than gold did.  It fell more than 8 percent.  At the moment it is trading at $19.57.  That is ridiculously low.  I have a feeling that anyone that gets into silver now is going to be extremely happy in the long-term if they are able to handle the wild fluctuations in the short-term. 
 
-Manufacturing activity in China is contracting at a rate that we haven't seen since the middle of the last recession. 
-For the week ending June 15th, initial claims for unemployment benefits in the United States rose by about 18,000 from the previous week to 354,000.  This is a number that investors are going to be watching closely in the months ahead. 
 
Needless to say, Thursday was the type of day that investors don't see too often.  The following is what one stock trader told CNBC... 
 
"It's freaking, crazy now," said one stock trader during the 3 p.m. ET hour as the Dow sunk more than 350 points. "Even defensive sectors are getting smoked. The super broad-based sell off between commodities, bonds, equities - I wouldn't say it's panic, but we've seen aggressive selling on the lows." 
 
Unfortunately, this may just be the beginning. 
 
In fact, Mark J. Grant has suggested that we may see even more panic in the short-term... 
 
Yesterday was the first day of the reversal. There will be more days to come. 
 
What you are seeing, in the first instance, is leverage coming off the table. With short term interest rates right off of Kelvin's absolute Zero there was been massive leverage utilized in both the bond and equity markets. While it cannot be quantified I can tell you, dealing with so many institutional investors, that the amount of leverage on the books is giant and is now going to get covered. It will not be pretty and it will be a rush through the exit doors as the fire alarm has been pulled by the Fed and the alarms are ringing. There is also an additional problem here. 
 
The Street is not what it was. There is not enough liquidity in the major Wall Street banks, any longer, to deal with the amount of securities that will be thrown at them and I expect the down cycle to get exacerbated by this very real issue. Bernanke is no longer at the gate and the Barbarians are going to be out in force. 
 
If we see global interest rates start to shift in a major way, that is going to be huge. 
 
Why? 
 
Well, it is because there are literally hundreds of trillions of dollars worth of interest rate derivatives contracts sitting out there... 
 
The interest rate derivatives market is the largest derivatives market in the world. The Bank for International Settlements estimates that the notional amount outstanding in June 2009 were US$437 trillion for OTC interest rate contracts, and US$342 trillion for OTC interest rate swaps. According to the International Swaps and Derivatives Association, 80% of the world's top 500 companies as of April 2003 used interest rate derivatives to control their cashflows. This compares with 75% for foreign exchange options, 25% for commodity options and 10% for stock options. 
 
If interest rates begin to swing wildly, that could burst the derivatives bubble that I keep talking about. 
 
And when that house of cards starts falling, we are going to see panic that is going to absolutely dwarf anything that we have seen this week. 
 
So keep watching interest rates, and keep listening for any mention of a problem with "derivatives" in the mainstream media. 
 
When the next great financial crash comes, global credit markets are going to freeze up just like they did in 2008.  That will cause economic activity to grind to a standstill and a period of deflation will be upon us.  Yes, the way that the Federal Reserve and the federal government respond to such a crisis will ultimately cause tremendous inflation, but as I have written about before, deflation will come first. 
 
It would be wise to build up your emergency fund while you still can.  When the next great financial crisis fully erupts a lot of people are going to lose their jobs and for a while it will seem like hardly anyone has any extra money.  If you have stashed some cash away, you will be in better shape than most people. 
 
http://theeconomiccollapseblog.com/archives/mass-carnage-stocks-bonds-gold-silver-europe-and-japan-all-get-pummeled


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Juin - 19:15 (2013)    Sujet du message: FRANCE : DE LA PRISON POUR CEUX QUI DIVULGUERONT LE PATRIMOINE DES ÉLUS Répondre en citant

 
FRANCE : DE LA PRISON POUR CEUX QUI DIVULGUERONT LE PATRIMOINE DES ÉLUS

By lejournaldusiecle on 21 juin 2013 • ( 14 )



Dans son projet de loi sur la transparence du patrimoine des élus, les journalistes encourront jusqu’à un an de prison s’ils divulguent des informations sur la situation financière des parlementaires.

Mardi soir, les députés ont voté l’article concernant les déclarations de patrimoine des parlementaires, dans le cadre du projet de loi sur la "transparence" de la vie publique.

Pour éviter que les documents «consultables» par les citoyens de la circonscription ne soient divulgués, la justice pourra sanctionner pénalement les informateurs de 45 000 euros d’amende et d’un an de prison. Une nouvelle restriction contre la liberté d’informer en France.

Depuis 1999, un journaliste pouvait en France, publier des éléments sur le patrimoine d’une personnalité, si cela permet d’éclairer un débat d’intérêt général. Plus maintenant.

Pour autant, le gouvernement ne pourra pas empêcher les sites d’information étrangers de le faire. La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a confirmé que le gouvernement ne pourrait rien contre la divulgation des patrimoine d’élus français par des sites étrangers. Cependant, Najat Vallaud Belkacem assure que le gouvernement se défendra si la situation se présente.

Sources : La Tribune / Rue89 / Le Journal du Siècle

http://lejournaldusiecle.com/2013/06/21/de-la-prison-pour-ceux-qui-divulgueront-le-patrimoine-des-elus/  

 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 15:51 (2013)    Sujet du message: WORLD VIEW: THE 'EXPERTS' SCRAMBLE TO EXPLAIN THE STOCK MARKET PLUNGE Répondre en citant

WORLD VIEW: THE 'EXPERTS' SCRAMBLE TO EXPLAIN THE STOCK MARKET PLUNGE 



by John J. Xenakis 23 Jun 2013, 1:25 AM PDT 2 post a comment  

This morning's key headlines from GenerationalDynamics.com

·         The 'experts' scramble to explain the stock market plunge

·         The largest bubble in history

·         Egypt's 'Tamarod' campaign heads for mass confrontation on June 30

The 'experts' scramble to explain the stock market plunge

 


 
S&P 500 Price/Earnings Ratio (P/E1) Index, 1871-present 
  
I've written a couple of articles in the last four months that the stock market bubble was rising so quickly that it was becoming dangerously parabolic and might collapse at any time. The worldwide selloff during the last week of stocks, bonds and commodities is raising fears that the time is at hand. There is no way to predict exactly when a crash will occur, or whether the current selloff is the leading edge of a crash, but we can be absolutely certain that one is coming at some point.   
 
  
I hope that no regular readers of Generational Dynamics World View are still in the stock market. If you are, then you have no one to blame but yourself for what happens to you.
Mainstream economists are completely incompetent to recognize what's happening. Just remember what mainstream economists were saying in 2006 about a possible real estate bubble that I and a few others were writing about:

·         "Housing prices can't go down -- people have to live somewhere."

·         "Banks won't foreclose -- it's not in their interest to do so."

·         "These housing construction firms know what they're doing, and they wouldn't be building houses if it were just a bubble."

·         "Bubbles are impossible because of laws and regulations that were put into place in the 1930s."

·         "They're not making any more land, you know."

It was not until 2010 that mainstream economists even admitted that there had been a real estate bubble four years earlier. These "experts" are so incompetent that they couldn't even recognize something as obvious a huge real estate bubble until four years later. This is the caliber of people you're depending on if you listen to CNBC or read the financial news. You might as well ask your five year old daughter for investment advice. It won't be any worse.

Last week's global selloff was apparently triggered by a statement by Fed chairman Ben Bernanke that the Fed might "taper" its policy of pumping $85 billion PER MONTH of money into the banking system, which investors then used to prop up the stock market. (Remember in 2007 how many people complained about President Bush's $60 billion stimulus package?)

The reasons that analysts and "experts" gave in 2006 for why there was no real estate bubble were ridiculous, and the reasons we're hearing today for last week's stock market sellout sound equally ridiculous:

·         "The U.S. economy is so good that stocks will continue to go up."

·         "People are being completely irrational to sell their stocks just because of a few words from Ben Bernanke."

·         "Bernanke's words are now priced into the market, so the market will not go up again."

·         "Whenever stock prices fall, investors rush in to take advantage of the low prices, so stocks go up again, so now's the time to buy."

·         "The stock market fell over 50% in 2008, but economists figured out what went wrong, so it won't happen again."

The reason that a big selloff must occur is that stocks are enormously overpriced.

It's impossible to predict with certainty when the current bubble will deflate, but it's possible that it's deflating right now. Stocks are enormously overpriced by historical standards. According to Friday's Wall Street Journal, the S&P 500 Price/Earnings index on Friday (June 20) morning was 17.99, which is extremely high by historical standards, indicating that stocks are far overpriced.

The largest bubble in history

If you look at the graph at the top of this article, you can see what's going on. Every 30 years or so, the P/E index (also called "stock valuations") falls to the 5-6 range, and it appears to on its way down to that level again, which means that the Dow index will fall to 3000 or lower.

What this graph also shows is that, since 1995, the stock market has experienced the largest bubble in history. When it does collapse, whether next week, next month, or next year, it will be the biggest financial crisis in history. By the Law of Mean Reversion, the stock market won't recover for decades.

The signs in the last week are that investors are selling everything they can into order to pay off money they borrowed to invest in stocks. A ZeroHedge article calls it "A Dash for Cash," and documents how one asset class after another has fallen sharply in the last few days. These asset classes include U.S. Treasuries, bonds from Spain, Portugal, Greece, and Italy and other European countries, municipal bonds, commodities, including gold and silver. There will be pressure on Fed chairman Bernanke to reverse himself next week, even if a reversal is a sign of desperation. Zero Hedge

Egypt's 'Tamarod' campaign heads for mass confrontation on June 30

Egypt's anti-government "Tamarod" (or "Rebel") campaign is calling for massive demonstrations and protests on Sunday, June 30, in response to to a rally by hundreds of thousands of Islamists in support of the Muslim Brotherhood and president Mohamed Morsi on Friday (June 21) in Cairo and other cities. The protesters plan to demand the resignation of Morsi, and threaten to continue the protest until he resigns. Morsi called for calm and accused the Tamarod protesters trying to incite instability and of supporting the the regime of ousted president Hosni Mubarak of inciting instability. On Saturday, he warned the Tamarod protesters to restrain themselves on June 30:

"They want to bring back the past because the revolution harmed their interests. (People) must stop their evil plans because they do not want calm and stability for Egypt."

There was already sporadic violence between supporters and opponents of Morsi in Friday's pro-Morsi demonstrations. But now 34 political parties have announced plans to participate in the upcoming anti-Morsi protests, and some are promising smaller protests all week, leading up to Sunday. It's feared that there will a lot more violence between the two groups next Sunday. Daily News Egypt and Al-Ahram (Cairo)
 

http://www.breitbart.com/Big-Peace/2013/06/22/23-Jun-13-World-View-The-experts-scramble-to-explain-the-stock-market-plunge?utm_content=bufferfc498&utm_source=buffer&utm_medium=facebook&utm_campaign=Buffer


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 15:51 (2013)    Sujet du message: LA FRANCE DESCENDUE PAR LE NEW YORK TIMES + JP MORGAN (1) Répondre en citant

 LA FRANCE DESCENDUE PAR LE NEW YORK TIMES + JP MORGAN (1)


du 24 au 28 juin 2013 : Etonnant... Le NYT a choisi de faire un grand article sur le système français actuel en le comparant à la IIIe République et qui a été incapable de s'adapter aux réalités de son époque. C'est ce que le gouvernement de Hollande a en commun... avec la IIIe selon le quotidien américain. Papier inquiétant s'il en est (et il n'augure rien de bon) car il met aussi en avant l'article du journal L'Opinion sur un éventuel coup d'Etat des militaires catholiques (voir plus bas). (Ce qui me prouve que tout ceci est orchestré). En clair, le NYT explique au reste du monde que nous avons une bande de brelles aux commandes incapables de prendre des décisions: "France's Third Republic lasted 70 years, but it is most remembered for its disastrous performance between the 20th century's two world wars when a succession of governments, no fewer than 34, to be exact, stubbornly refused to recognize a changing world."

Je vous invite à le lire avec beaucoup d'attetion car il dit bien des choses, surtout entre les lignes... Par exemple, que notre système politique devrait être jeté aux orties, ainsi que notre système social, (sous-entendu afin qu'il soit copié sur celui des Etats-Unis dans le futur cadre de l'union transatlantique, mais ceci est un pur hasard). Et, oh hasard, encore une fois, cela colle aussi avec cet obscur rapport de la JP Morgan sorti il y a 20 jours et qui suggère que tous les pays européens trop sociaux tombent et soient remplacés par des sortes systèmes fascistes , sous entendu des dictatures favorables (lire: à la solde) aux (des) Etats-Unis. Comme par exemple en Amérique du Sud et au Chili en particulier... Notre lecteur belge Rudy ajoute: "Cela rejoint, voire dépasse les hypothèses les plus pessimistes que vous avez développé dans votre ouvrage Blythe Masters. Lu sur Grand Soir: "le géant des banques réclame l'abrogation des constitutions democratiques bourgeoises établiés après la Seconde Guerre mondiale .... et la mise en place de régimes autoritaires"". La coïncidence de tous ces articles arrivant en même temps est tout simplement stupéfiante. Lire ici le grand papier du New York Times et ici le "JP Morgan to eurozone periphery: "Get rid of your pinko, anti-fascist constitutions"" publié par Euro Observer.

PS: Tout ce que l'on craignait dans cette crise, et même le pire, est en train d'arriver. Que la JP Morgan se plaigne que les systèmes européens soient trop anti-fascistes est un pur régal du point de vue de la manipulation américaine... Dans cette crise, tous les masques finissent par tomber bien plus tôt qu'on ne l'avait imaginé, lisez la suite ci-dessous. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

http://www.jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 15:57 (2013)    Sujet du message: LES DICTATEURS DU G8 (LA PREUVE PAR OBAMA) + D & G (2) Répondre en citant

LES DICTATEURS DU G8 (LA PREUVE PAR OBAMA) + D & G (2)

du 24 au 28 juin 2013 : les dictateurs sont déjà là pourtant!!! Obama est allé à Berlin sur les traces de John Kennedy, pour faire un beau discours sur le désarmement... Mais Obama n'a même pas eu le courage d'affronter les gentils Allemands réunis sur la place. Il a parlé DEVANT UNE IMMENSE VITRE PARE-BALLES... une sorte de papa-mobile mais immobile qui le sépare du peuple. Dès fois que... Les images de cette mascarade, le président des Etats Unis parlant derrière un hygiaphone blindé ont fait le tour du monde. Ajoutez à cela le même Obama et les autres présidents au G8 irlandais passant devant des FAUSSES BOUTIQUES destinées à leur faire croire que tout va bien en Irlande et que les boutiques ne ferment pas, et vous avez la preuve que, pour eux, nous ne sommes plus que des manants, des gueux, juste bons à être espionnés par leur police pour être certains que nous ne nous révolterons pas...

Obama espionnant aussi toute la planète, vous pouvez être sûrs qu'il a des dossiers épais sur chacun de nos députés, décideurs et journalistes, quel que soit le pays, pour les forcer à aller dans le sens voulu par les USA. Et la seule chose publique qui est sortie du G8 est la fraude fiscale... Pourtant, ils avaient oublié d'inviter Cahuzac. Mais ADMIREZ LE HASARD qui a voulu que les couturiers Dolce et Gabbana soient condamnés à des mois de prison pour fraude fiscale, pile pour le calendrier médiatique anti-fraude du G8 "Frode fiscale da un miliardo, Dolce e Gabbana condannati La sentenza del tribunale di Milano: per gli stilisti 1 anno e 8 mesi", lire ici Il Journo. Mais Cahuzac, lui, en tant que membre ou ex membre du PS n'est même pas en prison... On ne comprend pas, nous, le peuple... Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

http://www.jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 16:55 (2013)    Sujet du message: L'ITALIE S'ENFONCE DANS LA CRISE (QUI EST DERRIERE NOUS) Répondre en citant

L'ITALIE S'ENFONCE DANS LA CRISE (QUI EST DERRIERE NOUS)

du 24 au 28 juin 2013 : L'agence de presse italienne Ansa a publié un article sur le fait que chaque jour qui passe, ce sont exactement 134 petites entreprises-boutiques qui ferment quotidiennement... Multipliez par 25 jours et vous obtenez environ 3.350 boutiques à l'italienne, de l'épicerie en passant par les cafés, qui licencient entre 3 et 15 employés sans parler du ou des propriétaires... Cela s'était vu en Grèce en 2010 et 2011, cela a commencé maintenant en Italie... et n'est pas prêt de s'arrêter. Notez que du coup, les banques qui étaient derrière ne vont pas, non plus, revoir leurs crédits ce qui ne va pas améliorer leur situation. ""It's a massacre," said Confesercenti president Marco Venturi. Every day five green grocers, four butchers, 42 clothes shops, 43 restaurants and 40 bars and catering business close down"... Ca s'appelle la contagion et elle se répand à la France, comme vous l'avez tous remarqué avec les panneaux à louer ou à vendre de plus en plus nombreux dans les rues. Lire ici Ansa.

http://www.jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 18:13 (2013)    Sujet du message: JOURNÉE DES GENS DE MER : BAN SALUE LEUR CONTRIBUTION VITALE À L'ÉCONOMIE MONDIALE Répondre en citant

JOURNÉE DES GENS DE MER : BAN SALUE LEUR CONTRIBUTION VITALE À L'ÉCONOMIE MONDIALE


La Journée des gens de mer est célébrée le 25 juin. Photo: IMO

25 juin 2013 – À l'occasion de la Journée des gens de mer, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé mardi que l'économie moderne mondialisée dépendait du transport de marchandises en grandes quantités entre des lieux du monde entier, la voie maritime représentant le seul moyen viable de déplacer la vaste majorité de ces biens.

« Le secteur des transports maritimes joue donc un rôle central dans les moyens d'existence de milliards de personnes, et il est tributaire du travail des gens de mer. Sans eux, le commerce international s'arrêterait net », a affirmé M. Ban dans son message pour la Journée.

Les métiers de la mer sont difficiles, pénibles et parfois dangereux. Mais grâce au cadre complet de mesures mis au point par l'Organisation maritime internationale (OMI) et d'autres organismes des Nations Unies, le transport maritime est aujourd'hui plus sûr et plus propre qu'il ne l'a jamais été, se félicite le patron de l'ONU.

« C'est grâce au savoir-faire, à la compétence et au dévouement des 1,5 million de marins de la marine marchande du monde entier que ces mesures sont dûment appliquées là où cela compte, à bord des navires », a indiqué le Secrétaire général.

« Les gens de mer sont ainsi pour beaucoup dans la nette progression des performances de leur secteur en matière de sécurité et de respect de l'environnement, progression d'autant plus impressionnante qu'elle a eu lieu alors que le trafic maritime a connu une vaste expansion ces dernières années. C'est un apport majeur, quoique largement méconnu, à la réussite des efforts que mène le monde pour parvenir aux objectifs du Millénaire pour le développement », a-t-il ajouté.

L'année 2013 est particulièrement importante pour les gens de mer, en raison de l'entrée en vigueur en août de la Convention du travail maritime de l'Organisation internationale du Travail. Ce nouvel instrument assure aux gens de mer une panoplie complète de droits et une protection globale sur le lieu de travail, et ce « quatrième pilier » du régime réglementaire international pour un transport maritime de qualité vient compléter les conventions clefs de l'OMI.

« En cette Journée des gens de mer, je demande à chacun d'avoir une pensée pour ces hommes et femmes courageux issus des quatre coins du monde, qui affrontent des périls et de rudes conditions de travail pour faire fonctionner 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 les systèmes complexes et de haute technicité que sont les navires modernes. Nous dépendons tous de leur travail, et il y a lieu d'être reconnaissants », a souligné M. Ban.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=30598&Cr=mer&Cr1=#.Ucm9oTa1ZxA


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:15 (2013)    Sujet du message: ACCORD TRANSATLANTIQUE : L'ARNAQUE ! Répondre en citant

Nouvel article sur l’arnaque de l’accord de libre-échange UE/USA et sur le bloc euro-atlantique…

Je pense que vous êtes à présent bien au courant des dangers, en long et en large.

MAIS BIEN SÛR, COMME D’HABITUDE, L’OPPOSITION ET LES RÉACTIONS MANQUENT…

Je vous souhaite donc d’ores et déjà une bonne dictature sous le pouvoir des USA liberticides, totalitaires et nazis.

L’article et la vidéo, ci-dessous…

Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !







Source : http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/accord-transatlanti…

Par EdenLike samedi 22 juin 2013



ACCORD TRANSATLANTIQUE : « LE POUVOIR SERA ALORS A WASHINGTON POUR LA GRANDE POLITIQUE ET A BERLIN POUR L’ECONOMIE »


« SI ON LAISSE LA NEGOCIATION ALLER A SON TERME, MEME EN EXCLUANT LES INDUSTRIES CULTURELLES, C’EN SERA FINI POUR LA FRANCE DE TOUTE POLITIQUE AUTONOME, INDEPENDANTE EN MATIERE COMMERCIALE, EN MATIERE DE DEFENSE, EN MATIERE DE DIPLOMATIE. LE POUVOIR SERA ALORS A WASHINGTON POUR LA GRANDE POLITIQUE ET A BERLIN POUR L’ECONOMIE. » Jean-Michel Quatrepoint


VIDEO : http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4cc8031af325e165e0000005/51b844f494a6…


En obtenant que la culture et l’audiovisuel soient exclus des négociations commerciales entre l’Europe et les Etats-Unis, la France a gagné une « petite » bataille. Elle est loin d’avoir gagné la guerre. Car CET ACCORD ENTRE LES DEUX RIVES DE L’ATLANTIQUE RESSEMBLE FORT A UN MARCHE DE DUPES POUR NOTRE PAYS. Pour comprendre ce qui est en jeu, il faut analyser la stratégie de tous les acteurs. Commençons par les Etats-Unis. L’intérêt de Washington pour un tel accord est récent.

Il correspond au virage stratégique engagé par Barack Obama depuis dix huit mois. AUPARAVANT, L’AMERIQUE ET SES MULTINATIONALES NE JURAIENT QUE PAR LA CHINE. Ils délaissaient la vieille Europe, ils négligeait le Japon et rêvaient de cette Chinamérique et d’un Pacifique nouveau centre du monde. LORSQUE LES ETATS-UNIS ONT PRIS CONSCIENCE QUE LA CHINE VOULAIT PRENDRE LEUR PLACE DE NUMERO UN MONDIAL, QU’ELLE ENTENDAIT SE PASSER DU DOLLAR DANS SES TRANSACTIONS COMMERCIALES – A COMMENCER PAR CELLES AVEC LE JAPON – ILS ONT BRUSQUEMENT CHANGE DE STRATEGIE.

ON OUBLIE LA CHINAMERIQUE, AU PROFIT D’UNE POLITIQUE DE CONTAINMENT, D’UN ENCERCLEMENT DE LA CHINE, EN FAISANT REVENIR LE JAPON DANS LE GIRON OCCIDENTAL. C’EST TOUT LE SENS DE L’ACCORD PARTENARIAT TRANS-PACIFIQUE EN COURS DE NEGOCIATION. UN ACCORD QUI ENGLOBE TOUTE L’ASIE DU SUD-EST, SAUF BIEN SUR, LA CHINE. Un accord qui doit permettre d’abaisser les dernières barrières douanières et d’harmoniser les normes.
Un tel marché commun trans-Pacifique, excluant la Chine et dirigé contre la Chine, doit du point de vue de Washington avoir son pendant à l’Est, sur l’Atlantique. Et c’est ainsi que l’on a vu ressurgir l’idée d’un partenariat transatlantique. LES AMIS DE L’AMERIQUE, BIEN PLACES EN EUROPE, SONT ALORS ENTRES EN JEU. À COMMENCER PAR LE TRES LIBRE-ECHANGISTE JOSE MANUEL BARROSO, LE PRESIDENT DE LA COMMISSION EUROPEENNE.

EN EUROPE, DEUX PAYS POUSSENT A CET ACCORD : L’ANGLETERRE ET L’ALLEMAGNE. Chacun y a, sans doute, intérêt. Les Anglais espèrent que le marché américain va s’ouvrir pour la City et pour le transport maritime. Les Allemands, eux, ont une stratégie encore plus subtile. Ce n’est pas la disparition des droits de douane qui les intéressent. Ils sont déjà voisins de zéro des deux cotés de l’Atlantique. Ce n’est pas non plus la possibilité d’exporter davantage aux Etats-Unis. Ils sont déjà largement excédentaires et leurs constructeurs automobiles fabriquent sur place pour le marché américain.

Non, CE QU’ILS VISENT C’EST D’AVOIR LES MEMES NORMES DE CHAQUE COTE DE L’ATLANTIQUE. POUR FABRIQUER DANS LE FUTUR PLUTOT AUX ETATS-UNIS A PARTIR D’USINES ROBOTISEES, AVEC UNE MAIN D’ŒUVRE MOINS CHERE QU’EN EUROPE ET UN DOLLAR MOINS FORT QUE L’EURO. Ces matériels, ces voitures made in USA étant réexportés vers l’Europe, et aussi pourquoi pas vers l’Asie.

Et comme il faut bien, dans cette négociation, offrir des contreparties aux Américains, LONDRES COMME BERLIN SONT PRETS A DONNER CE QUI NE LEUR APPARTIENT PAS, MAIS CE QUI INTERESSE, EN REVANCHE, LES AMERICAINS : A SAVOIR, L’AGRICULTURE, LA SANTE, LES OGM, CERTAINS SECTEURS DE L’INDUSTRIE DE LA DEFENSE, L’ENTERTAINMENT ET, D’UNE FAÇON GENERALE, TOUT CE QUI GRAVITE AUTOUR D’INTERNET ET DES RESEAUX.

ET, COMME PAR HASARD, CE SONT DES DOMAINES OU LA FRANCE EST ENCORE PRESENTE.

SI ON LAISSE LA NEGOCIATION ALLER A SON TERME, MEME EN EXCLUANT LES INDUSTRIES CULTURELLES, C’EN SERA FINI POUR LA FRANCE DE TOUTE POLITIQUE AUTONOME, INDEPENDANTE EN MATIERE COMMERCIALE, EN MATIERE DE DEFENSE, EN MATIERE DE DIPLOMATIE. LE POUVOIR SERA ALORS A WASHINGTON POUR LA GRANDE POLITIQUE ET A BERLIN POUR L’ECONOMIE.


Jean-Michel Quatrepoint, L’accord transatlantique : un marché de dupes, une vidéo Xerfi Canal
 
 

A lire aussi :
 
« JM Quatrepoint : L’accord commercial transatlantique sera une catastrophe pour la France » (par Coralie Delaume) : http://l-arene-nue.blogspot.com/2013/06/jean-michel-quatrepoint-laccord.htm…
 
« Les menaces de l’accord commercial transatlantique » (par Laurent Pinsolle) : http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-menaces-de-l-accord-co… 


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:31 (2013)    Sujet du message: U.E. : 8% SERONT PRELEVES SUR VOS COMPTES ! Répondre en citant




CRISE ECONOMIQUE : VOL ORGANISE DES POPULATIONS DE l’U.E. : SI RIEN N’EST FAIT, 8% SERONT PRELEVES SUR VOS COMPTES !!!






Chers amis,


DÉSORMAIS, IL EST BIEN CLAIR QUE LE $YSTÈME POURRI ET QUE NOS TRAÎTRES DE POLITICARDS VONT VENIR PONCTIONNER LES COMPTES EN BANQUE DES CITOYENS (voir article ci-dessous).

PAS SEULEMENT DE CEUX QUI ONT PLUS DE 100.000 EUROS, NON (MAIS ÇA, JE VOUS EN AVAIS DÉJÀ AVERTI), MAIS AUSSI DE TOUT LE MONDE !

ÉTANT DONNÉ QUE TOUTE PERSONNE EST OBLIGÉE (NOTEZ CETTE RÉFÉRENCE TOUTE « DÉMOCRATIQUE » !) D’AVOIR UN COMPTE EN BANQUE, CELA SIGNIFIE QUE TOUTE PERSONNE, AU SEIN DE L’U.E., SERA SANCTIONNÉE AFIN QUE L’ON PUISSE CONTINUER D’ALIMENTER LES FLAMBEURS CRIMINELS DES BANQUES EN POGNON PUANT !

ET APRÈS CELA, LES VAUTOURS CHAROGNARDS DE L’U.E. ET DE VOTRE GOUVERNEMENT RESPECTIF ONT DÉJÀ PRÉVU LA SUITE : PRENDRE EN COMPTE LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR CALCULER UN IMPÔT SUPPLÉMENTAIRE !


C’est la ruine, la pauvreté et la famine assurées, dans toute l’Union européenne !!!

Nous vivons désormais dans une DICTATURE BANCAIRE que l’on pourrait nommer la cleptocratie (où le pouvoir est assuré par des voleurs)…

Je n’ai toujours pas vu de révolutions ni de guerres civiles nulle part…
Vous allez donc vous faire tondre. TOUS. Parce que vous avez ACCEPTE ce système atroce sans bouger !

L’article, ci-dessous.

BONNE RUINE, BON ESCLAVAGE, BONNE DICTATURE, BONNE FAMINE, ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : vous remarquerez aussi, au passage, comment le ministre ALLEMAND des finances est devenu, en réalité, le chef des finances DE TOUTE L’U.E., et ce sans le moindre vote démocratique !  Une manœuvre qu’Hitler aurait certainement appréciée… Et vous savez que je ne parle pas d’Hitler par hasard, puisque la personne qui a mis en place toute la structure juridique de l’U.E. était Walter Hallstein, un ancien juriste nazi  (cf. http://www.relay-of-life.org/fr/chapter.html  )!







Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm




MEGA ALERTE: VOS COMPTES SERONT BIEN PONCTIONNES DE 8%



du 26 au 29 juin 2013 :


NE VOUS AFFOLEZ PAS, VOUS NE LE VERREZ NULLE PART SUR LES MERDIAS. LE VRAI PATRON DE L'EUROPE, LE MINISTRE DES FINANCES ALLEMAND, A DÉCLARÉ QUE LA MEILLEURE SOLUTION POUR SAUVER LES BANQUES (ex: Deutsche Bank, Société Générale, etc.) SERA DE PONCTIONNER 8% SUR LE COMPTE DES CLIENTS ET CELA POUR REMONTER LE NIVEAU DE LA PISCINE (RÉSERVE FRACTIONNELLE) DES PICSOUS.

TRADUISEZ: MEGA TAXE DE 8% SUR LA POPULATION, SUR TOUTE LA POPULATION PUISQUE NOS ETATS POURRIS ONT VOTÉ L'OBLIGATION À TOUT CITOYEN D'AVOIR UN COMPTE DANS UNE BANQUE.

Si vous suivez ce blog, vous êtes averti depuis longtemps puisque je vous en parle depuis Chypre (et plus que jamais ce reportage a en effet été le plus important de ma vie de journaliste, merci à vous). Cette fois, les choses vont se mettre en place à partir de la rentrée ou bien en janvier 2014.

TOUS NOS IMPÔTS SONT PRIS DEPUIS 2008 POUR SAUVER LES BANQUIERS ET LEURS ESCROQUERIES. MAIS CELA NE SUFFIT PAS.

MAINTENANT ILS VONT DIRECTEMENT PRENDRE 8% SUR LES COMPTES PRIVÉS. Rappelez-vous, au début à Nicosie, les Allemands ont voulu prendre 10% sur les comptes. Le parlement ayant dit "non", ils ont alors braqué tous les montants au-dessus de 100.000 euros. Joli magot. CA S'APPELLE AUSSI RECEL EN BANDE ORGANISÉE.

Certains ne me croient pas??? Eh bien regardez l'article de Audrey Duperron sur l'Express.be (cf. http://www.express.be/business/fr/economy/lallemagne-veut-sauver-les-banque… ), merci à tous les lecteurs:


"L'ALLEMAGNE VEUT SAUVER LES BANQUES EN DIFFICULTÉ EN OPÉRANT UNE PONCTION SUR LES DÉPÔTS ET LES ACTIFS DE 8%... Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble a proposé que les actionnaires, les créanciers, les déposants et les titulaires de comptes subissent une ponction de 8%, affirmant que cette solution demeurait plus favorable pour eux, car leurs pertes seraient beaucoup plus importantes si les banques faisaient faillite ... L'idée de Schäuble n'est pas nouvelle. DÉJÀ EN 2011 LE BOSTON CONSULTING GROUP AVAIT ESTIMÉ QU’IMPOSER UNE TAXE DE 30% SUR TOUS LES ACTIFS SERAIT LA SEULE FAÇON DE SORTIR DE LA CRISE DE L'EURO. SELON CERTAINS ÉCONOMISTES IL N’Y A PAS D'AUTRE SOLUTION QUE DE PRENDRE L’ARGENT LÀ OÙ IL EST : SUR LES COMPTES DES ÉPARGNANTS. ENTRE 2008 ET 2011, LES CONTRIBUABLES EUROPÉENS ONT CONSACRÉ PLUS DE 4,5 TRILLIONS D’EUROS, SOIT UN TIERS DU PIB DE L'UE, AU SAUVETAGE DES PAYS ET DES BANQUES"...


Voilà, une nouvelle fois, soyez prêts, et SACHEZ QUE TOUT LE MONDE SERA PONCTIONNÉ PARCE QUE CE SYSTÈME PERMET DE PRENDRE DE L'ARGENT AUX CLASSES MOYENNES ET AUX PAUVRES, SANS DISTINCTION. ET SI CELA NE SUFFIT PAS, LE PRIX DE VOTRE MAISON SERA PRIS EN COMPTE POUR CALCULER UN IMPÔT SUPPLÉMENTAIRE (COMME L'AVAIT RÉVÉLÉ AMBROSE EVANS PRITCHARD DANS LE TELEGRAPH). Ventilez vos comptes maintenant, y compris les entreprises.


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Dernière édition par vicflame le Jeu 4 Juil - 22:33 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:32 (2013)    Sujet du message: CRISE: L’ITALIE EN ESCLAVAGE D’ICI 6 MOIS ! Répondre en citant




CRISE ECONOMIQUE : « CIAO, BELLA » : L’ITALIE EN ESCLAVAGE DANS 6 MOIS !
 






Chers amis,


APRÈS LA GRÈCE, L’ESPAGNE ET CHYPRE, C’EST AU TOUR DE L’ITALIE DE SE VOIR MENACÉE DE FAILLITE, ET CE D’ICI 6 MOIS !

NOTEZ QUE LA FRANCE EST DANS UN AUSSI MAUVAIS, VOIRE DANS UN PIRE ÉTAT, QUE L’ITALIE…

Tout se met en place pour le GRAND RETOUR DU TOTALITARISME EN EUROPE, COMME LA BANQUE JP MORGAN LE SOUHAITAIT… à commencer par la DICTATURE BANCAIRE sous laquelle nos fumiers de politiciens nous ont déjà placés, et ce sans la moindre réaction de quelque peuple européen esclave que ce soit !

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE ! Vic.






Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


L'ITALIE SERA MISE EN ESCLAVAGE DANS 6 MOIS SELON LE TELEGRAPH


du 26 au 29 juin 2013 :


Pas vraiment une nouvelle, mais ce que dit le patron d'une grande banque l'est, à savoir la FAILLITE DES BANQUES ITALIENNES PAR MANQUE DE CAPITALISATION. Les planches à billets de la Fed ont permis à l'Italie de gagner du temps, mais pas tant que cela.

A lire Ambrose Evans Pritchard, ce n'est qu'une question logique... Notre lecteur Dimitri nous dit :


« Le calendrier s’accélère clairement depuis quelques semaines. On voit bien que TOUT SE MET EN PLACE POUR POTENTIELLEMENT FAIRE SAUTER LES GOUVERNEMENTS ET METTRE EN PLACE DES RÉGIMES FASCISTES (comme vous l'avez rapporté sur votre blog via la "note de JPM") ».


Zero Hedge, qui a aussi lu le papier de AEP, a écrit:

"Everyone knows Europe is insolvent; the only question is "when" will Europe be forced to finally admit this truism. THE LONG OVERDUE HOUSE OF CARDS MAY START TOPPLING IN AS LITTLE AS 6 MONTHS ... Mediobanca's 'index of solvency risk' suggests "TIME IS RUNNING OUT FAST" FOR ITALY. With the breakdown in Eurozone talks on a banking union and the Fed's shift in policy, Europe "has become a dangerous place," warns RBS. UNLESS ITALY CAN COUNT ON LOW BORROWING COSTS AND A BROAD RECOVERY, IT WILL "INEVITABLY END UP IN AN EU BAILOUT""...

Lire ici le grand papier d'Ambrose (cf. http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/10139939/Italy-could-need-EU-r… ).


Et pour ma part, j'ajoute ceci: LA FRANCE EST DANS UN ÉTAT BIEN PLUS GRAVE QUE L'ITALIE, MAIS HOLLANDE ET SES COMPLICES SONT EN TRAIN DE RUINER LE PEUPLE EN SILENCE POUR PAYER LES BANQUES ANGLO-SAXONNES, exemple la Banque Postale et ses clients limités en... retraits. Revue de Presse par Pierre


Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Sam 13 Juil - 19:41 (2013)    Sujet du message: BE: LE MASSACRE DES ENTREPRISES ET DES EMPLOIS ! Répondre en citant

CRISE ECONOMIQUE : BELGIQUE : LE MASSACRE DES ENTREPRISES ET DES EMPLOIS A CULMINE AU 1ER SEMESTRE 2013 !





Chers amis,


Nos putes des mass médias ont fait passer cette information vitale, mais très très vite et en minimisant les faits, pour ne point changer…

Il ne faudrait pas, en effet, que les populations de Belgique commencent à se révolter en cette période de vacances où les politicards leur préparent encore de bien mauvaises choses pour ce qui suit, et que leur attention soit détournée des thèmes principaux de propagande ou de désinformation qui leur sont proposés, et qui leur sont présentés jour après jour comme ce qu’il y a de soi-disant « important », à savoir :

1)    L’abdication du roi et son remplacement par le si « brave » Prince Philippe (en réalité, un Bilderberger malfaisant et qui cache bien son jeu)

2)    La naissance du bébé de Kate Middleton

3)    Le tour de France

4)    Le tournoi de Wimbledon (qui s’est terminé la semaine passée)


EN ATTENDANT, L’AVENIR ÉCONOMIQUE DU PAYS FOUT LE CAMP, LES EMPLOIS ET LES ENTREPRISES AUSSI, mais les mass médias veulent à tout prix vous RASSURER… puisque ces pertes d’emploi auraient prétendument été « compensées » par « la création d’entreprises » (mais où ces journaleux ont-ils donc vu une création d’entreprises qui compense cela ? Là, c’est le silence radio, et les informations manquent !

Certes, ils citent quelques initiatives, mais le moins que l’on puisse dire est que c’est peu convaincant !).

HEUREUSEMENT, PIERRE JOVANOVIC, LUI, VOUS PRÉSENTE L’INFO TELLE QU’ELLE EST, DANS TOUTE SA GRAVITÉ, ET SANS COMPLAISANCE IDIOTE

L’excellent article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


LE MASSACRE CONTINUE EN BELGIQUE



du 8 au 12 juillet 2013 :


Notre lecteur Mr Boumaza nous rappelle que LA BELGIQUE, UN TOUT PETIT PAYS, A PERDU AU PREMIER SEMESTRE 2013 ENVIRON 14.000 EMPLOIS, je ne sais pas si vous vous rendez compte !!! Et qu'en même temps le gouvernement belge pense que ses rentrées fiscales seront bien celles qui avaient été prévues (mais elles ne seront pas celles que vous croyez)... Ils vont avoir une sacrée surprise.

"AU TOTAL, 6183 ENTREPRISES ONT FAIT FAILLITE DURANT LES SIX PREMIERS MOIS DE 2013, CE QUI CONSTITUE LE PIRE SEMESTRE EN LA MATIÈRE, indique le bureau d'information financière Graydon. Les faillites ont entraîné 13 806 pertes d'emploi. Selon celui-ci, 11% D'ENTREPRISES EN PLUS ONT MIS LA CLÉ SOUS LE PAILLASSON, PAR RAPPORT AU PREMIER SEMESTRE 2012, durant les six premiers mois de 2013.

L'augmentation est particulièrement spectaculaire en Région bruxelloise (+33%)." Lire ici la Rtbf (cf. http://www.rtbf.be/info/economie/detail_record-de-faillites-au-premier-seme… ). MAIS l'article vous explique que ces pertes d'emploi ont été compensées... Ah bon?


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 15 Juil - 18:33 (2013)    Sujet du message: MENSONGES ET DENI : LA POLITIQUE DE FR. HOLLANDE Répondre en citant

MENSONGES ET DENI : LES MAÎTRES-MOTS DE LA POLITIQUE DE FRANCOIS HOLLANDE !






Chers amis,


La France a hérité ces dernières années des 2 pires présidents de son histoire.

Sarkozy comme Hollande sont vendus aux intérêts américains (Sarko a été formé au département d’Etat américain ; Hollande fait partie de la French-American Foundation – cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Franco-Américaine ) et américanisent la France.

Dernier exemple d’américanisation en date : Peugeot-Citroën qui pourrait « coopérer » et céder le contrôle de PSA Peugeot-Citroën à l’américain General Motors (cf. http://fr.finance.yahoo.com/actualites/peugeot-citro-n-pourrait-coop-130306… et http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20130627tr… ). Tout un symbole…

Sarkozy a aidé à supprimer beaucoup de libertés (mesures antiterroristes, lois LOPPSI et Hadopi, Etat-policier…). Hollande, lui, est le fossoyeur de la famille (mariage « pour tous » qui instaure la dictature homosexuelle et aide à la destruction de la cellule familiale) et de l’économie (mesures d’austérité économique afin de recapitaliser les banques au détriment du peuple français et avec l’argent de ce peuple).

CEPENDANT, MALGRÉ UNE CRISE ÉCONOMIQUE SANS PRÉCÉDENT ET LES FERMETURES D’ENTREPRISE QUI SONT INCESSANTES (ET CELA DURE DEPUIS PLUS D’UN AN !), MALGRÉ LE FAIT QUE LA FRANCE VIENT DE PERDRE SA COTATION « TRIPLE A », HOLLANDE/FLAMBI PERSISTE ET SIGNE DANS LE MENSONGE ET LE DÉNI !

EN EFFET, POUR FRANÇOIS HOLLANDE, « LA REPRISE, ELLE EST LÀ » (sic) ! Notez qu’il ne dit pas POUR QUI elle est là. Pour les banques criminelles et que l’on continue de recapitaliser aux dépens des citoyens, oui, la reprise est certainement là. Pour le peuple, par contre, on en est très loin !

NEANMOINS, HOLLANDE S’EST D’ORES ET DÉJÀ ENGAGE A AUGMENTER LES IMPÔTS !
En voilà, une mesure digne d’un « socialiste », non ? En voilà, une belle preuve que la reprise « est là » ! Parce qu’en temps de reprise économique, il n’y a nul besoin d’augmenter les impôts, puisque l’argent commence à rentrer ! Hollande est donc englué dans ses contradictions, et se fait clairement passer pour un menteur et un incompétent auprès de son peuple. Qu’il ne s’étonne donc pas des réactions qu’il provoque !

Hollande est et aura été le symbole même de l’incompétence. Son attitude quasi-démentielle révèle UN MALAISE PROFOND ET UNE COUPURE SANS PRÉCÉDENT ENTRE LES DIRIGEANTS ET LE PEUPLE DE FRANCE.

C’est si vrai que les opposants au mariage homosexuel ne décolèrent pas et s’opposent à la loi inique prise par le gouverne-et-ment français, et que cette thématique continue de poser problème. Mais là encore, on n’a pas voulu écouter le peuple ! Le gouvernement a tranché, et c’est donc la décision des OLIGARQUES au pouvoir qui a été appliquée, et non celle du peuple ! Etrange, dans une pdémocratie où le pouvoir est justement supposé s’exercer par le peuple et pour le peuple… Que Hollande ne s’étonne donc pas de son impopularité, et de l’opposition qu’il suscite !

LE FOSSÉ ET LES DIVERGENCES D’OPINION ENTRE LES DIRIGEANTS ET LE PEUPLE FRANÇAIS SONT SI VASTES QUE HOLLANDE S’EST FAIT HUER ET SIFFLER LORS DU DÉFILÉ MILITAIRE DU 14 JUILLET, SUR LES CHAMPS-ELYSÉES. Un événement qui est à relier aux quolibets que Sarkozy avait dû endurer il y a quelques années (on se souvient encore, par exemple, de ce type qui avait refusé de serrer la main à Sarkozy en lui disant « Touche-moi pas, tu me salis »). Clairement, les Français n’ont plus de respect pour leur président, et on comprend aisément pourquoi.

L’article des presstitués ci-dessous prétend que ceux qui ont hué et sifflé Hollande n’étaient que des « opposants au mariage homosexuel ».  MAIS EST-ON SÛR QUE CE N’EST PAS AUSSI (ET PEUT-ETRE SURTOUT) POUR SA POLITIQUE CATASTROPHIQUE ET DE DÉNI FACE À LA CRISE QUE HOLLANDE A ÉTÉ HUÉ ET SIFFLÉ ?

D’autre part, DES MANIFESTANTS ONT PARODIÉ CE DÉFILÉ DU 14 JUILLET EN SE DÉGUISANT EN FRANÇOIS HOLLANDE QUI DÉFILAIT À CÔTÉ… DE HITLER ET STALINE, LE TOUT AVEC COMME SLOGAN « HOLLANDE DICTATEUR ».

Cette image a bien sûr suscité de vives réactions de la part des idiots qui n’écoutent que la TV, la radio et la grande presse prostituée. Pourtant, les manifestants ont RAISON de comparer Hollande à un dictateur ! En tant que « socialiste », Hollande aura en effet pris toute une série de mesures antisociales, a vendu la France aux Amerloques et a réprimé toute forme d’opposition…   

NOTEZ AUSSI QUE LÂCHER DES POULES DEVANT LA PROPRIÉTÉ DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE EST DÉSORMAIS RÉPRÉHENSIBLE ET RÉPRIMÉ, EN FRANCE, ET EST SUFFISANT POUR ÊTRE INTERPELLÉ PAR LA POLICE (cf. http://www.newsring.fr/societe/3825-le-printemps-francais-est-il-le-mai-68-… ) … UN « FAIT DIVERS » QUI NE DEVRAIT PAS MANQUER DE SIGNALER AUX FRANÇAIS À QUEL POINT LEUR RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE, CENSÉE DÉFENDRE LES DROITS DE L’HOMME, S’EST CHANGÉE EN UNE BAUGE DICTATORIALE LIBERTICIDE ET RÉPRESSIVE !

 Mais à l’heure où les vendus des média de masse minimisent les faits et accablent les opposants,  on peut constater que l’animosité envers le président et les dirigeants en général est en hausse…

Verrons-nous bientôt un second 1789 ? Nous en sommes encore fort éloignés, mais l’ire populaire enfle

Les articles des journaputes, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.









ARTICLE 1 : source : http://yahoo.skynet.be/actualites/politique/article/990356/hollande-la-repr…

Dimanche 14 juillet 2013



HOLLANDE: LA REPRISE ECONOMIQUE "EST LA"



(Belga) LE PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE A ASSURE DIMANCHE QUE LA REPRISE ECONOMIQUE ETAIT EN COURS, LORS DE SON INTERVIEW TELEVISEE DU 14 JUILLET.

"LA REPRISE, ELLE EST LA", a déclaré M. Hollande à qui l'on demandait si la prévision de contraction de 0,2% de l'économie pour 2013 de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) l'inquiétait.

"Il y a une production industrielle qui repart", a-t-il argué, affirmant que la France était le pays d'Europe où la production industrielle est le plus rapidement repartie".

Interrogé sur le risque de tuer la reprise dans l'œuf par des hausses de prélèvements fiscaux, IL S'EST ENGAGE A AUGMENTER LES IMPOTS "dans l'idéal, le moins possible".

"Oui, nous allons faire, nous avons fait des économies, et je ne ferai des AUGMENTATIONS D'IMPOTS que si elles sont absolument indispensables, dans l'idéal le moins possible", a-t-il déclaré.

En mars, avril et mai, la production industrielle cumulée a augmenté de 1% par rapport aux trois mois précédents et de 0,6% dans le seul secteur manufacturier, c'est-à-dire sans prendre en compte l'énergie et le secteur minier.

Sur le seul mois de mai, la production a diminué de 0,4% par rapport au mois précédent, après avoir augmenté de 2,2% en avril.

L'industrie française suit une évolution semblable à celle de son homologue allemande, dont la production a reculé de 1% en mai après un bond de 2% en avril.

Cela est "de bon augure" pour l'économie française, qui devrait donc avoir renoué avec la croissance au deuxième trimestre APRES UNE BREVE RECESSION, avaient indiqué mercredi des économistes. Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, avait déclaré mercredi s'attendre à une croissance de 0,2% au printemps.


(Belga)



ARTICLE 2 : source : http://yahoo.skynet.be/actualites/politique/article/990419/france-les-homme…

Dimanche 14 juillet 2013


FRANCE: LES HOMMEN FONT DEFILER UN FAUX HOLLANDE AUX COTES DE STALINE ET D'HITLER




(Belga) UN FAUX FRANÇOIS HOLLANDE en voiture, puis BRAS DESSUS BRAS DESSOUS AVEC HITLER ET STALINE : les Hommen, groupuscule d'opposants au mariage homosexuel, ont organisé dimanche, jour de fête nationale en France, un défilé dans le centre de Paris.

SUIVIE D'HOMMES MENOTTES ET TORSES NUS PORTANT L'INSCRIPTION "HOLLANDE DICTATEUR", une voiture décapotée s'est ébranlée de la place de la République avec à son bord un homme le visage recouvert d'un masque représentant le président français, flanqué de deux passagers qui avaient des masques reproduisant les traits des dictateurs allemand et soviétique, responsables de millions de morts.

Une scène censée parodier le DEFILE DU 14 JUILLET SUR LES CHAMPS-ELYSEES QUI S'ETAIT DEROULE QUELQUES HEURES PLUS TOT ET PONCTUEE PAR LES HUEES ET LES SIFFLETS D'OPPOSANTS AU MARIAGE HOMOSEXUEL A L'INTENTION DU CHEF DE L'ETAT. Rue de Rivoli, les trois hommes ont fini à pied, bras dessus bras dessous.

"S'ILS FONT CETTE COMPARAISON, LE DEVOIR C'EST DE LES ECOUTER, DE NE PAS DIRE QUE CE SONT DES PETITS CONS ET DE SE DEMANDER POURQUOI DISENT-ILS ÇA ? ", a commenté, en marge du cortège Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français, nébuleuse agrégeant certains des opposants les plus déterminés au mariage homosexuel. "Si des jeunes ne peuvent pas être dans l'entièreté, alors qui le sera ? ", a-t-elle demandé.

PLUSIEURS MANIFESTANTS ONT ETE INTERPELLES.

Le 13 janvier, pendant la première manifestation contre le mariage homosexuel, Xavier Bongibault, un des porte-parole des contestataires, avait suscité l'indignation en établissant un PARALLELE ENTRE LE PRESIDENT FRANÇAIS ET HITLER.


(Belga)


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 15 Juil - 18:33 (2013)    Sujet du message: FRANCE : LA REPRISE (DE LA CRISE)… ELLE EST LA ! Répondre en citant

FRANCE : LA REPRISE (DE LA CRISE)… ELLE EST LA !






Chers amis,


Je me doutais bien que PIERRE JOVANOVIC allait se délecter, lui aussi, des déclarations imbéciles de François Hollande… Ce qui suit vous permettra certainement, à défaut de rire (la situation étant bien trop grave que pour cela), de ricaner sarcastiquement.

La reprise, elle est TRES LOIN d’être là ! Sauf peut-être la reprise... DE LA CRISE. L’ECROULEMENT, par contre, est quasiment assuré, avec les demeurés et les vendus de la politique française dans son ensemble, et du gouvernement en particulier…

L’excellent article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : je suis à peu près certain qu’Olivier Delamarche, demain sur BFM TV, se fera une joie lui aussi de descendre en flammes les déclarations du débile de l’Elysée, ou d’ajouter quelques sarcasmes bien sentis à ce sujet…







Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


FRANCOIS HOLLANDE: "LA REPRISE EST LA" (ALORS QUE LA FRANCE PERD SON DERNIER AAA !!!)



du 15 au 18 juillet 2013 : ASSEZ OSÉ QUAND MÊME: LORS DE SON ENTRETIEN DU 14 JUILLET, FRANÇOIS HOLLANDE A DÉCLARÉ QUE "LA REPRISE ÉTAIT LÀ"... AH BON? ELLE EST OÙ??? VU LE RYTHME DE LICENCIEMENTS (1000 PAR JOUR DANS L'INDUSTRIE, 1000 JOUR DANS LES AUTRES SECTEURS) NOUS SOMMES EN PLEINE REPRISE. LES 70.000 EMPLOIS AIDÉS DESTINÉS À LA BANLIEUE VONT SURTOUT L'AIDER LUI À TRUQUER LES CHIFFRES DU CHÔMAGE!!! A PART CELA, ÇA NE FAIT QUE LA 30E OU 40E FOIS QU'ON ENTEND ÇA DEPUIS 5 ANS: LA CRISE EST FINIE OU LA REPRISE EST LÀ.

Mieux: à la demande de Bercy, les gens de Fitch ont annoncé vendredi à 17h30 que LA FRANCE AVAIT PERDU SON DERNIER AAA POUR PASSER EN AA+. Pour être sûrs que personne ne l'entendra. Coup de bol pour Hollande, un train a déraillé en même temps...

Dans un an, on va passer AA- ou à encore moins. Je ne crois pas une seule seconde que nos taux resteront les mêmes car une simple grosse manifestation qui dégénère et "bing", on passera de 2% à 6%. Comme en Grèce. Là où je me suis bien amusé, est que j'ai relayé un tweet le mercredi 10 juillet qui disait "Short FrAAnce". Tout le monde était au courant (du moins vous qui lisez ce blog et mes tweets) sauf le reste de la presse française... Suivez les ventes de voitures en France, et à partir de là, vous saurez exactement quand aura lieu la prochaine dégradation. Pas besoin d'être économiste.

Et juste pour vous montrer à quel point il nous prend pour des c., Mr Merez a vu ceci sur Reuters: "Le nombre de défaillances a atteint 15.008 sur la période avril-juin, contre 13.722 un an plus tôt et 15.265 au deuxième trimestre 2009. Dans le même temps, la hausse des liquidations judiciaires directes a nettement ralenti (+12,6%) par rapport à la poussée de fin 2012 (+16,6%). ... Au-delà des procédures collectives de quelques grosses PME comme Continental nutrition (alimentation canine), Overlap (infrastructures informatiques) et Huis Clos (portes et fenêtres), les TPE et plus encore les micro-entreprises ont particulièrement souffert au deuxième trimestre.

Un total de 5.800 entreprises sans salariés ont ainsi déposé le bilan sur la période, auxquelles s'ajoutent près de 4.500 micro-entreprises de un ou deux salariés, soit 11% de plus qu'au printemps 2012". Lire ici Capital (cf. http://www.capital.fr/bourse/actualites/les-faillites-d-entreprises-ont-bon… ).

EN EFFET, ON VOIT BIEN LA REPRISE DE MR HOLLANDE. IL SE MOQUE TOTALEMENT DE NOUS, C'EST CLAIR. Les seuls qui sont contents sont ceux qui volent les câbles, ici presque 2 km de câble téléphone des gens (cf. http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2013/07/08/haute-saone-1-8-km-de-… ), merci à Rachid.



PS: Dans Challenges il y a une analyse intéressante: "Le succès de François Hollande est d'avoir tenu un an sans que la France ne rejoigne l'Italie et l'Espagne dans la catégorie des pays officiellement en crise de la dette publique. MAIS LA DETTE DE L'ETAT CONTINUE DE PROSPÉRER ET CE N'EST PLUS QU'UNE QUESTION DE TEMPS AVANT QUE LA GRANDE CATASTROPHE ARRIVE. DANS UN PROCHE AVENIR, L'ITALIE ET L'ESPAGNE VONT PLONGER ET L'ATTENTION SE PORTERA ALORS SUR LE DOMINO SUIVANT, LA FRANCE". Lire ici : http://www.challenges.fr/economie/20130711.CHA2316/charles-wyplosz-la-franc… .


PS2: Notre lecteur Mr Rohrbacher nous apprend que la chaîne de hamburgers Quick va fermer deux enseignes en Moselle (sur le Républicain Lorrain : http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2013/07/11/quick-ferme-aussi-a-fr… ) et ensuite que des communes, Elancourt par exemple, ne feront pas de feux d'artifice du 14 juillet, ici sur BFM : http://www.bfmtv.com/societe/14-juillet-festivites-superflues- . Ca s'appelle reprise ça, pas de doute.


PS3: Suite à l'incroyable ordre de Hollande à ne pas laisser survoler l'avion présidentiel bolivien, tous nos gros contrats risquent de sauter dans les semaines à venir, sans parler de l'incident diplomatique qui a toujours lieu. LA FRANCE N'A PLUS LA COTE DANS TOUS LES PAYS SUD-AMÉRICAINS. ELLE EST DEVENUE LE CANICHE D'OBAMA.


PS4: Mr Silva a vu cet article dans La Montagne: "lundi dernier, le PDG du groupe Hamelin (qui détient aussi les marques Canson et Oxford) a annoncé la FERMETURE DE L'USINE ELBA aux salariés. Situé à La Monnerie, le site industriel produit des classeurs à anneaux distribués dans toute l'Europe et emploie 63 salariés".


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 23 Juil - 10:59 (2013)    Sujet du message: DETROIT EN FAILLITE, SOCIETE GENERALE ET DEXIA Y ONT INVESTI Répondre en citant

ECROULEMENT ECONOMIQUE : LA VILLE DE DETROIT EN FAILLITE = 100 MILLIONS D’EUROS DE PERDUS POUR DEXIA ET LA SOCIETE GENERALE !





Chers amis,


Voici le point sur l’écroulement financier en cours, que les putes de la presse préfèrent vous cacher en vous parlant du tour de France, de la naissance du fils de Kate Middleton ou encore des Journées Mondiales de la Jeunesse et du pape au Brésil…

Pendant que la presse détourne votre attention et vous divertit en cette période de vacances (du pain et des jeux… rien n’a changé depuis 2000 ans), des choses graves sont en préparation à tous les niveaux, mais on ne vous le dit pas.

AINSI, LA VILLE AMÉRICAINE DE DETROIT A ÉTÉ DÉCLARÉE EN FAILLITE !

SEUL PROBLÈME : LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ET DEXIA Y AVAIENT INVESTI, CE QUI SIGNIFIE QUE CES BANKSTERS VONT Y PERDRE DES PLUMES… JUSQU’À HAUTEUR DE 100 MILLIONS D’EUROS !

NOUS POURRONS ENCORE REMERCIER NOS « AMIS » AMÉRICAINS… VOUS VOYEZ DONC BIEN QUE, COMME NOS LAMENTABLES TRAÎTRES DE L’UNION EUROPÉENNE VOUS L’AVAIENT PROMIS, L’ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE U.E./U.S.A. ET LE BLOC EURO-ATLANTIQUE VONT NOUS APPORTER DES « AVANTAGES » INCROYABLES ET MIRIFIQUES, ET NOTAMMENT… LA RUINE !

Nous fonçons dans le mur à toute vitesse. Quant à la réaction populaire, c’est « courage, fuyons ! », ou plutôt « courage, suicidons-nous ! »… Nous encore très loin d’une Révolution générale qui nous sortira d’affaire.

L’excellent article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE ET BONNE RUINE ! Vic.
 







Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


BING: DETROIT EN FAILLITE, SOCIETE GENERALE ET DEXIA Y ONT INVESTI !!!!


du 22 au 26 juillet 2013 : Vous l'avez vu sur mon Tweeter en temps réel, LA VILLE DE DETROIT S'EST DECLAREE EN FAILLITE (ici le NYT : http://www.nytimes.com/2013/07/19/us/detroit-files-for-bankruptcy.html ), LA PLUS GRANDE DE LA SORTE JAMAIS VUE AUX US (vendredi elle a été suspendue pour quelques jours, mais le mal est fait, lire ici Detroit free press : http://www.freep.com/article/20130719/NEWS06/307190075/Michigan-AG-challeng… ). LE MONTANT DE LA DETTE MUNICIPALE EST ESTIME A 20 MILLIARDS DE DOLLARS. Une paille...

ET C'EST LA PREMIERE D'UNE LONGUE SERIE D'AUTRES GRANDES VILLES QUI VONT TOMBER DE L'AUTRE COTE DE L'ATLANTIQUE. Le maire, Mr Bing (si, si je n'invente rien) a même déclaré, attention, roulez tambours, "We may be one of the first. We are the largest. BUT WE ABSOLUTELY WILL NOT BE THE LAST".

Aujourd'hui, si vous appelez la police à Detroit, il vous faudra attendre 52 minutes, soit une heure bien tassée! Avant c'était 3 ou 5 maximum.
MAIS LA OU ÇA SE CORSE EST QUE LA SG ET LA DEXIA ONT BEAUCOUP D'ACTIFS MUNICIPAUX.

Mes lecteurs belges m'ont tous alerté: "DEXIA ... POSSEDE DANS SON PORTEFEUILLE CERTAINES CREANCES DETENUES PAR DETROIT, POUR UN MONTANT QUI POURRAIT ATTEINDRE 100 MILLIONS D'EUROS ... Dexia avait investi en 2006, peu avant la crise financière mondiale, dans un paquet de produits financiers complexes émis par la ville de Detroit afin de financer son fonds de pension. Dexia n'est pas le seul bancassureur concerné par ces produits. D'AUTRES INSTITUTIONS FINANCIERES EUROPEENNES, TELLES LA SOCIETE GENERALE OU COMMERZBANK, SONT EGALEMENT TOUCHEES", lire ici Le Soir : http://www.lesoir.be/284880/article/actualite/fil-info/fil-info-economie/20… .

ILS SONT FORTS LES MECS CHEZ DEXIA ET A LA SG, IL N'Y A PAS A DIRE... MAIS AU BOUT DU COMPTE, C'EST LE CONTRIBUABLE FRENCH VA PAYER LA PERTE DE CE SOI-DISANT "ACTIF"... ENCORE UNE GRANDE VICTOIRE DES BANQUIERS US QUI ONT REVENDU LA DETTE POURRIE DE DETROIT AUX FRANÇAIS QUI N'AVAIENT RIEN, MAIS VRAIMENT RIEN DEMANDE... Lire ici les déclarations de Mr Bing dans le Wall Street Journal (cf. http://blogs.wsj.com/washwire/2013/07/21/detroit-mayor-leaves-door-open-for… ).


PS: juste avant Detroit, le Monde nous apprenait (cf. http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/07/18/le-sauvetage-rate-de-dexi… ) que "LE SAUVETAGE RATE DE LA DEXIA A DEJA COUTE 6,6 MILLIARDS D'EUROS" AUX FRANÇAIS... "LA COUR DES COMPTES ESTIME DANS UN RAPPORT PUBLIE JEUDI 18 JUILLET QUE LE SINISTRE DE LA BANQUE FRANCO-BELGE DEXIA A DEJA COUTE QUELQUE 6,6 MILLIARDS D'EUROS A L'ETAT FRANÇAIS, ET QUE LA FACTURE TOTALE POURRAIT S'AVERER ENCORE PLUS LOURDE". Curieusement, BFM n'en parle pas, préférant nous expliquer qu'il fait très chaud en ce moment. En janvier BFM nous avait expliqué, comme à son habitude, qu'il neigeait en hiver.

PS2: les top cadres de la Caisse des Dépôts commencent à avoir peur. Il n'y a plus trop de dépôts justement dans leur caisse.

PS3: LES BANQUES FRENCH VIENNENT DE RECEVOIR UN BALLON D'OXYGENE DE 30 MILLIARDS D'EUROS PRIS SUR LES LIVRETS-A DES FRANÇAIS ET CELA POUR LES SAUVER DE LA FAILLITE... lire ici Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/07/20/97002-20130720FILWWW00172-franc… .

PS4: "LA VILLE DE PERROS GUIREC A DECIDE D'ASSIGNER LA BANQUE DEXIA EN JUSTICE A PROPOS DES EMPRUNTS TOXIQUES CONTRACTES". Lire ici Le Trégor du 4 juillet 2013 : http://www.letregor.fr/ . Merci à Mr Le Du.


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 30 Juil - 14:08 (2013)    Sujet du message: ECONOMIE : LES TENDANCES RUINEUSES DE LA RENTREE ! Répondre en citant




ECONOMIE : LES TENDANCES RUINEUSES DE LA RENTREE !





Chers amis,


Toujours pas de mouvement de révolte la part des populations ?

Très bien. VOICI DONC LA SUITE DU PROGRAMME. ET SANS SURPRISE, ON POURSUIT LA ROUTE VERS L’ECROULEMENT ECONOMIQUE !

Accrochez-vous donc à vos baskets. Ca va secouer, à la rentrée !


Ce qui suit vous annonce déjà la couleur :

1)    9 PAYS EUROPÉENS SONT EN SITUATION DE FAILLITE, CAR LEUR ENDETTEMENT EST COLOSSAL ! VOUS NOTEREZ QUE SUR CES 9 PAYS, ON RETROUVE LA BELGIQUE (EN 5E POSITION) ET LA FRANCE (EN 6E POSITION) alors que certains pays qui ont connu de gros problèmes financiers (Espagne et Chypre, par exemple) se trouvent en fait APRES la Belgique ou la France dans ce classement. Conclusion : les gros problèmes pour les Belges et les Français vont inévitablement surgir dans les mois à venir !

2)    AUX USA, DES DIZAINES DE VILLE SONT SUR LE POINT DE DÉCLARER FAILLITE

3)    APRÈS LES BANQUES, C’EST AU TOUR DES GROS ASSUREURS DE PLONGER ! 9 méga-assureurs sont en effet déclarés comme étant « systémiques », c’est-à-dire qu’ils sont sur le point, eux aussi, de connaître une crise systémique !


LA CONCLUSION GÉNÉRALE, C’EST QUE LA DICTATURE FINANCIÈRE, L’AUSTÉRITÉ ET LES MESURES DE VOL ORGANISÉ DES POPULATIONS VONT SE POURSUIVRE, AVEC DE NOUVELLES FAILLITES D’ENTREPRISES, DAVANTAGE DE CHÔMAGE ET UNE PAUPÉRISATION AGGRAVÉE !


ET DIRE QUE TOUT CELA AURAIT PU ÊTRE ÉVITÉ SI LES POPULATIONS DE NOS PAYS AVAIENT FAIT COMME LES CITOYENS ISLANDAIS (qui ont, pour rappel, refusé de recapitaliser les banques, et qui ont mis les banquiers criminels et leurs collaborateurs de la politique en prison) !

Une fois de plus, les conséquences de l’apathie actuelle seront catastrophiques…

Les articles, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE, BONNE FAMINE, BONNE PAUVRETÉ, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT !


N.B. : tout ceci se produit au même moment où les putes de la presse continuent de vous RASSURER BÊTEMENT, comme par exemple l’article qui signale que « la confiance en la zone euro est en hausse en Belgique pour le 3e mois d’affilée » (cf. http://yahoo.skynet.be/actualites/economie/article/994215/la-confiance-en-h…  ). Cherchez l’erreur…




Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


LE HIT-PARADE DE L'ENDETTEMENT EUROPEEN (ET DES FUTURES FAILLITES)


du 29 juillet au 3 août 2013 : Mr Arfeuille a vu les statistiques donnés par Eurostat le 22 juillet 2013, lien pdf (cf. http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22072013-AP/FR/2-220720… ), et sa conclusion est simple! "LA GRECE, L'ITALIE, LE PORTUGAL, L'IRLANDE, LA BELGIQUE, LA FRANCE, L'ESPAGNE, LE ROYAUME-UNI, CHYPRE SONT EN FAILLITE. LA DETTE PUBLIQUE DE CES ETATS ATTEINT DES SOMMES INIMAGINABLES. LA DETTE PUBLIQUE DE CES ETATS EST HORS DE CONTROLE. LES SOI-DISANT « PLANS DE SAUVETAGE » DE L'UNION EUROPEENNE, DE LA BCE ET DU FMI SONT UN ECHEC TOTAL. EN EUROPE, PLUS PERSONNE NE CONTROLE QUOI QUE CE SOIT. LA QUESTION EST DONC : "QUAND VONT AVOIR LIEU CES DEFAUTS DE PAIEMENT ?"


1- Médaille d'or: Grèce. Dette publique de 305,291 milliards d'euros, soit 160,5 % du PIB

2- Médaille d'argent : Italie. Dette publique de 2034,763 milliards d'euros, soit 130,3 % du PIB

3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 208,284 milliards d'euros, soit 127,2 % du PIB

4- Irlande : dette publique de 204,054 milliards d'euros, soit 125,1 % du PIB

5- Belgique : dette publique de 394,220 milliards d'euros, soit 104,5 % du PIB

6- France : dette publique de 1870,294 milliards d'euros, soit 91,9 % du PIB

7- Espagne : dette publique de 922,828 milliards d'euros, soit 88,2 % du PIB

8- Royaume-Uni : dette publique de 1385,701 milliards de livres sterling, soit 88,2 % du PIB

9- Chypre : dette publique de 15,342 milliards d'euros, soit 86,9 % du PIB

DU COTE US, AVEC DETROIT ALLANT DANS LE MUR, LA VILLE DE CHICAGO SERAIT LA SUIVANTE ("Chicago Next? Windy City Cash Balance Plummets To Only $33 Million As Debt Triples" lien sur ZH ici : http://www.zerohedge.com/news/2013-07-28/chicago-next-windy-city-cash-balan… ), SUIVIE PAR 60 AUTRES VILLES US QUI RISQUENT DE PLONGER LES ETATS-UNIS DANS LA GUERRE CIVILE UNE FOIS POUR TOUTES, lire "61 CITIES IN USA GOING TO FILE BANKRUPTCY! " Investement Watch (cf. http://investmentwatchblog.com/61-cities-in-usa-going-to-file-bankruptcy/ ), merci à Mr Nicholls.




IL NE MANQUAIT PLUS QUE CA: DEJA 9 MEGA ASSUREURS "SYSTEMIQUES"


du 29 juillet au 3 août 2013 : Alexandre Caget, notre spécialiste des assurances, nous signale une information majeure des Echos (cf. http://www.jovanovic.com/www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-march… ) sortie alors que tout le monde (sauf vous et moi : - ) ) est en vacances, lisez bien:

"LE FSB A COMMUNIQUE LUNDI LA LISTE DES 9 ETABLISSEMENTS D'ASSURANCE SYSTEMIQUES ... PLUS IMPORTANT, ON PREND ENFIN EN COMPTE LES CDS ET LES DERIVES DANS LE DECOMPTE! ...
VOICI LA LISTE DES VAINQUEURS: ALLIANZ, AXA, GENERALI, AVIVA, PRUDENTIAL, METLIFE, PRUDENTIAL FINANCIAL, AIG, PING AN (cf. http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202907535… ) dans laquelle on trouve la Generali qui a été dégradée avec 9 banques italiennes (ici le Figaro : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/07/12/97002-20130712FILWWW00565-itali… ) et qui pourrait être le vainqueur cet été comme je vous l'avais annoncé en janvier, puisque dans l'intervalle la Generali a été réhaussée puis à nouveau dégradée"...

J'ai toujours expliqué qu'on ne fait pas attention (moi y compris) aux assureurs ruinés et qu'une faillite imprévue déclencherait la chute des dominos bien plus rapidement...

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 30 Juil - 15:25 (2013)    Sujet du message: OBAMA : SOCIAL SECURITY CHECKS THREATENED IF DEBT CEILING DEAL ISN'T REACHED Répondre en citant



OBAMA : SOCIAL SECURITY CHECKS THREATENED IF DEBT CEILING DEAL ISN'T REACHED


AP/The Huffington Post   

First Posted: 07/12/2011 1:53 pm EDT Updated: 07/29/2013 8:21 am EDT

President Barack Obama told CBS News' Scott Pelley Tuesday that he cannot guarantee that Social Security checks will go out as planned if Democrats and Republicans fail to reach a deal to raise the debt ceiling by August 2.

"I cannot guarantee that those checks go out on August 3 if we haven't resolved this issue, because there may simply not be the money in the coffers to do it," Obama said in an interview on the CBS Evening News Tuesday evening.

"This is not just a matter of Social Security checks," Obama said. "These are veterans checks, these are folks on disability and their checks. There are about 70 million checks that go out."

VIDEO WATCH: http://www.cbsnews.com/video/watch/?id=7373105n 

Obama has been pushing for $4 trillion in a 10-year deficit reduction proposal. But House Speaker John Boehner, after seeking to forge a deal of that magnitude, told the president that a smaller, $2 trillion to $2.4 trillion deal was more realistic. A deal is essential to win Republican votes to increase the nation's debt ceiling by Aug. 2, or risk a government default.

Senate Republican leader Mitch McConnell said Tuesday that Republicans will "do the responsible thing and ensure the government doesn't default on its obligations," but said Democrats and the Obama administration were relying on budget gimmicks to give the "appearance of serious belt-tightening."

His comments underscored the seemingly inflexible bargaining positions that have created an impasse between Obama and GOP lawmakers as they struggle for agreement on budget cuts as the price for maintaining the government's ability to borrow.

McConnell's remarks represent an escalation for Republicans, who had earlier acknowledged that bipartisan negotiations led by Vice President Joe Biden had managed to identify up to $2 trillion in spending reductions. Details of those cuts, however, were still being worked out.

McConnell accused the administration of leaking its proposals for spending cuts to the media without details.

"The lack of detail concealed the fact that the savings they were supposedly willing to support were at best smoke and mirrors," the Kentucky Republican said..

Democratic officials familiar with Obama's private talks with leaders of the House and Senate insist that Congress will not let the government go into default for the first time in American history -- and that Republicans, ultimately, would vote to raise the debt limit even if a deficit-cutting package does not come together over the next two weeks.

Republicans say they won't allow a default, but that a major reduction in spending must come as part of the package -- and therefore both sides remain in a stalemate on the debt limit.

After a Monday White House meeting among Obama and top congressional leaders, neither side showed any give that might generate hopes for a speedy agreement. Instead, Republicans again took a firm stand against revenue increases while Obama and his Democratic allies insisted that they be part of any equation that cuts programs like Medicare.

"I do not see a path to a deal if they don't budge, period," Obama said on Monday.

At the same time, the president turned up the pressure by announcing he won't sign any short-term debt limit increases.

"We are going to get this done," Obama insisted during a news conference.

Obama's declaration seemed aimed at pressuring lawmakers to continue to strive for the largest deficit reduction plan possible, even though hopes for a "grand bargain" mixing a complete overhaul of the tax code with cuts to benefits programs like Medicare and Social Security fizzled over the weekend.

An advocate of the bigger bargain, House Speaker John Boehner, R-Ohio, explored the idea but scotched it in its infancy after learning the extent of White House demands for tax increases.

"The American people will not accept -- and the House cannot pass -- a bill that raises taxes on job creators," Boehner said Monday before heading to the White House.

The Treasury Department says lawmakers have until Aug. 2 to extend the nation's debt limit to prevent a catastrophic government default on its bills. With that deadline fast approaching, the public is growing more concerned about what happens if Congress and the White House can't reach a deal.

Forty-two percent of Americans say they see a greater risk to the economy from not raising the debt limit, according to a Washington Post-Pew Research Center poll conducted last week. That's up 7 points from late May. However, there are still 47 percent of Americans who say they are more concerned about the consequences of raising the debt ceiling.

The business community is also upping the pressure on lawmakers, warning that a failure to increase the nation's borrowing limit could have an immediate impact on the economy recovery.

"An unprecedented default on the nation's bills would have dire consequences for our economy, our markets, and Main Street Americans," said Thomas Donohue, president of the U.S. Chamber of Commerce.

Despite lingering hopes for a larger deal, the goal of the White House talks is to produce spending cuts of at least $2.4 trillion or so over the coming decade. Such cuts wouldn't do enough to address deficits that threaten the economy, but they would represent a down payment on further reductions that would be imposed after next year's elections.

The $2.4 trillion figure would meet the House Republicans' own standard of a debt-cutting package: one that would exceed the size of the increase in the debt limit, and provide enough borrowing room to get the country through 2012.

The group of negotiators includes Obama, other top administration officials and a bipartisan group of the eight top leaders of Congress. At Monday's session, they heard competing versions of how much progress had been made in talks led by Vice President Joe Biden in May and June.

House Majority Leader Eric Cantor, R-Va., a participant who left the Biden talks last month because of Democratic demands on taxes, spelled out potential spending cuts that had been identified. But Democratic lawmakers made clear that such a cutting-only approach without tax increases on wealthier Americans would never pass the Democratic-led Senate or the House, where Democratic votes would be needed, too.

Cantor, aides said, outlined up to $2.3 trillion in spending cuts over the upcoming decade, with $1.3 trillion coming from squeezing the day-to-day budgets of Cabinet agencies, including the Pentagon.

Cantor erred on the high end of the savings range in virtually every instance. The White House countered that the cuts really approached $1.7 trillion or so, which would leave negotiators $700 billion short of the $2.4 trillion being sought.

Republicans are also suspicious that Democrats want most of the spending cuts to be concentrated in the later years of a deal. They say that despite promising cuts of $1.1 trillion from Cabinet agency operating budgets, the White House is insisting on a two-year freeze in such spending at the current level of $1.05 trillion. At issue is the amount approved by Congress each year in annual appropriations bills.

Obama spent most of his time encouraging lawmakers to reconsider a bigger deal, on the order of some $4 trillion in spending cuts and tax hikes over 10 years. Democrats familiar with the talks said it was clear after the meeting that negotiators are going to have come up with some new ideas in hopes of finding a compromise.

As a measure of the political peril Obama is courting, the president is willing to discuss raising the Medicare eligibility age from 65 to 67 years, provided Republicans would allow Bush-era tax cuts for the wealthy to expire at the end of 2012 and agree to other unspecified demands, according to a Democratic congressional aide.

All the officials familiar with the talks spoke on condition of anonymity to disclose details of the private discussions.

http://www.huffingtonpost.com/2011/07/12/obama-social-security-checks-debt-…


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 17:15 (2013)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Répondre en citant




PREUVE HISTORIQUE : PARTICIPATION DES BANQUES AUX RAZZIAS DES NAZIS !!!





Chers amis,


L’article qui suit nous prouve – si besoin était encore – que les banquiers sont des criminels qui n’ont jamais eu la moindre éthique, et qui ont participé aux actes les plus atroces, toujours protégés sous les excuses les plus mielleuses et fielleuses, ou par une autorité supérieure…

L’ARTICLE QUI SUIT NOUS APPREND DONC QUE LA BRI (BANQUE DES RÈGLEMENTS INTERNATIONAUX – UN ORGANE MONDIALISTE, DONC, COMME PAR LE PLUS MALENCONTREUX DES « HASARDS »), QUE LA BANQUE CENTRALE BRITANNIQUE ET QUE LES BANQUES NATIONALES BELGES ET NÉERLANDAISES, ONT TOUTES PARTICIPÉ AU PILLAGE DE LA TCHÉCOSLOVAQUIE PAR LES NAZIS, CAR ELLES ONT AIDÉ, PAR LEUR COLLABORATION HONTEUSE, À VOLER L’OR DE LA BANQUE CENTRALE TCHÉCOSLOVAQUE EN 1939 !!! LA BANQUE CENTRALE BRITANNIQUE A EN TOUT CAS ADMIS CET ETAT DE FAIT !

Le plus honteux est sans aucun doute de constater que certains historiens osent encore trouver des excuses de ces banques puantes…  

NOUS CONSTATONS DONC QUE LES BANKSTERS ONT COMMIS NOMBRE DE MÉFAITS, DEPUIS LA 1RE MOITIÉ DU 20E SIÈCLE JUSQU’À NOS JOURS, puisque je vous rappelle que la crise économique actuelle est due aux magouilles, investissements pourris et autres mesures malhonnêtes effectuées par les banquiers !

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE RUINE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !



Source : http://www.levif.be/info/actualite/international/la-banque-centrale-britann…



LA BANQUE CENTRALE BRITANNIQUE A AIDÉ LES NAZIS À PILLER LA TCHÉCOSLOVAQUIE



Annelies Van Erp
Source: The Telegraph
jeudi 01 août 2013 à 10h29


LA BANQUE CENTRALE BRITANNIQUE AVOUE AVOIR AIDÉ LES NAZIS À VOLER L’OR DE LA BANQUE CENTRALE TCHÉCOSLOVAQUE À LA VEILLE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE EN 1939. Jusqu’à présent, lorsque le sujet était mis sur le tapis, la banque parlait d’un "malentendu".





Les nazis ont envahi la Tchécoslovaquie en septembre 1939. Les Allemands se sont emparés de la banque centrale à Prague et ont demandé à Londres de mettre l’or tchécoslovaque d’une valeur de 5,6 millions de livres à leur nom. LE "TRANSFERT" A ÉTÉ RÉALISÉ PAR LA BANQUE DES RÈGLEMENTS INTERNATIONAUX (BRI).


845 millions d’euros  

MALGRÉ L’ORDRE DU GOUVERNEMENT BRITANNIQUE DE GELER LES BIENS DE LA TCHÉCOSLOVAQUIE OCCUPÉE, LA BANQUE A DONNÉ SUITE À LA DEMANDE DE L’ALLEMAGNE DE TRANSFÉRER CET OR VERS LES BANQUES NATIONALES BELGE ET NÉERLANDAISE. SELON LES CALCULS DU FINANCIAL TIMES, LA VALEUR ACTUELLE DE L’OR VOLÉ S’ÉLÈVE AUJOURD’HUI À PLUS DE 845 MILLIONS D’EUROS.


Négociations de paix

Les historiens soulignent que la Banque centrale britannique n’avait guère le choix et était obligée d’EXÉCUTER LES ORDRES DE LA BRI. "Un refus de leur part aurait fortement compliqué les négociations de paix " expliquent-ils.
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Aoû - 18:42 (2013)    Sujet du message: FAMINES ET TROUBLES : C'EST POUR BIENTÔT... Répondre en citant


FAMINES ET TROUBLES : C'EST POUR BIENTÔT...

Nouvelles augmentations des prix des aliments en vue, avec un risque accru de famines… et de troubles.

Bonne rentrée !

Vic.






Source : http://www.wikistrike.com/article-troubles-sociaux-le-pire-est-a-venir-accr…

Mardi 30 juillet 2013



TROUBLES SOCIAUX: LE PIRE EST A VENIR... ACCROCHEZ-VOUS...
 
HAUSSE DES PRIX DES DENREES ALIMENTAIRES, CHANGEMENT
CLIMATIQUE ET « TROUBLES » MONDIAUX







Je ne veux pas mettre une sourdine sur les vacances d'été de tout le monde, mais les vagues de chaleur en cours aux États-Unis et en Europe m'ont fait repenser à de nombreux avertissements émis au cours de la grande sécheresse de l'été dernier et du « record de canicule » aux États-Unis. 


Les analystes de la Rabobank, une banque néerlandaise spécialisée dans le financement de l'alimentation et de l'agro-business, ont passé les chiffres au crible et prédit à l'époque que les prix alimentaires, en particulier les prix de la viande, grimperaient en flèche en 2013 (cf. http://www.sott.net/article/251972-Experts-Food-prices-will-soar-leading-to… ) en raison de la sécheresse états-unienne.

Retour en 2011, le New England Complex Systems Institute (NECSI) [Institut des Systèmes Complexes de Nouvelle-Angleterre - N.D.T.], un organisme de recherches universitaires de Harvard et du MIT, utilisant les données de l'Indice des prix alimentaires (cf. http://www.fao.org/worldfoodsituation/wfs-home/foodpricesindex/en/ ) de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO – cf. http://www.fao.org/ ), a publié un document QUI A CORRELE DES « FOYERS DE TROUBLES » EN 2008 ET 2011 AVEC L'AUGMENTATION DES PRIX DES DENREES ALIMENTAIRES. ILS ONT PRETENDU AVOIR IDENTIFIE LE SEUIL PRECIS POUR LES PRIX ALIMENTAIRES MONDIAUX QUI MENE A DES TROUBLES DANS LE MONDE ENTIER : 210 POINTS (cf. http://www.sott.net/article/251972-Experts-Food-prices-will-soar-leading-to… )...

« LES PRIX MONDIAUX DES DENREES ALIMENTAIRES SONT UNE CONDITION DECLENCHANT LES TROUBLES SOCIAUX. PLUS SPECIFIQUEMENT, DES EMEUTES SE PRODUISENT AU-DESSUS D'UN SEUIL DE L'INDICE FAO DES PRIX, DE 210. »



© FAO
Indice des prix alimentaires


Yaneer Bar-Yam, président du NECSI et l'un des auteurs de l'article, a déclaré (cf. http://www.sott.net/article/262532-Climate-change-and-revolution-Complex-sy… ) :

« QUAND LES GENS SONT INCAPABLES DE SE PROTEGER ET DE NOURRIR LEURS FAMILLES, LA PERTURBATION SOCIALE GENERALISEE SE PRODUIT. NOUS SOMMES A LA VEILLE D'UNE NOUVELLE CRISE, LA TROISIEME EN CINQ ANS, ET SUSCEPTIBLE D'ETRE PIRE ENCORE, CAPABLE DE PROVOQUER DE NOUVELLES EMEUTES DE LA FAIM ET DES TURBULENCES AVEC LE PRINTEMPS ARABE ».

LA MOYENNE DE L'INDICE DES PRIX ALIMENTAIRES DE LA FAO, ETABLI EN JUIN 2013 DE CETTE ANNEE, EST A 211,3 POINTS, MAIS LES INDICATEURS LES PLUS REVELATEURS POURRAIENT ETRE LEUR INDICE DES PRIX DES CEREALES DU MOIS DE JUIN 2013, QUI ETAIT EN MOYENNE A 236,5 POINTS ET LEUR INDICE DES PRIX DU SUCRE, QUI ETAIT EN MOYENNE A 242,6 POINTS. LES PRIX DU LAIT GLISSANT EGALEMENT AU-DESSUS DU SEUIL DE 210, et si l'on considère que le régime alimentaire de la plupart des gens est essentiellement basé sur le sucre, les céréales et les produits laitiers - suivis par les viandes de bovins élevés avec des céréales - IL SEMBLE ASSEZ CLAIR QUE NOUS SOMMES DANS UNE ZONE DANGEREUSE.


EN FAIT, LE DOCUMENT DU NESCI, « LES CRISES ALIMENTAIRES ET L'INSTABILITE POLITIQUE EN AFRIQUE DU NORD ET AU MOYEN-ORIENT » (cf. http://necsi.edu/research/social/foodcrises.html ), EST ALLE PLUS LOIN ET PREVOIT LE PLUS GRAND RISQUE DE TROUBLES MONDIAUX POUR AOUT 2013 (cf. http://www.sott.net/article/248762-Rising-food-prices-and-social-unrest-NEC… ).
 
« QUAND VOUS AVEZ DES PRIX ALIMENTAIRES QUI ATTEIGNENT DES SOMMETS, VOUS AVEZ TOUTES CES EMEUTES. Mais regardez sous les pics, la tendance de fond. Cela augmente plutôt rapidement, aussi », a déclaré Yaneer Bar-Yam. « Dans une à deux années [en 2011], la tendance de fond se heurtera à l'endroit où l'enfer se déchaînera. »

Les crises alimentaires et le rapport d'instabilité politique ne compilent pas simplement la corrélation entre les prix des produits alimentaires et les soulèvements politiques, mais prévoit également un certain seuil global lorsque les tendances des prix alimentaires augmenteront suffisamment pour entraîner des troubles mondiaux. SELON LE NECSI, LE MONDE ATTEINDRA SON SEUIL DE PRIX DES DENREES ALIMENTAIRES EN AOUT 2013.

AGGRAVES PAR LES SPECULATEURS SUR LES MARCHES DES MATIERES PREMIERES « FAISANT DES AFFAIRES » AVEC LA CRISE ALIMENTAIRE (cf. http://fr.sott.net/article/13321-Quand-les-banques-francaises-speculent-aus… ), LES PRIX DES DENREES DE BASE comme le maïs et le blé ONT AUGMENTE DE PRES DE CINQUANTE POUR CENT (cf. http://www.sott.net/article/250247-Dire-warning-over-global-food-crisis ) sur les marchés internationaux l'été dernier. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) prévoit (cf. http://www.sott.net/article/262861-World-bodies-say-global-food-prices-to-r… ) que LA HAUSSE DE LA DEMANDE ALIMENTAIRE MONDIALE VA « FAIRE MONTER LES PRIX DE DIX A QUARANTE POUR CENT AU COURS DE LA PROCHAINE DECENNIE » [c'est-à entre dix et quarante pour cent plus élevé que leurs sommets actuels].

Pendant ce temps, l'ONU a averti (cf. http://fr.sott.net/article/11308-L-ONU-annonce-une-crise-alimentaire-mondia… ) que LES RESERVES MONDIALES DE CEREALES SONT SI DANGEREUSEMENT BASSES QUE « LES PHENOMENES METEOROLOGIQUES VIOLENTS AUX ÉTATS-UNIS OU D'AUTRES PAYS EXPORTATEURS DE PRODUITS ALIMENTAIRES POURRAIENT DECLENCHER UNE CRISE ALIMENTAIRE MAJEURE EN 2013. ».

Lester Brown, le « Gourou vert », président du think-tank Earth Policy Institute basé à Washington D.C., affirme que le climat « n'est plus fiable » et que les demandes de nourriture grandissent tellement vite qu'UNE RUPTURE EST INEVITABLE :

« LES PENURIES ALIMENTAIRES ONT COMPROMIS LES CIVILISATIONS ANTERIEURES. NOUS SOMMES SUR LA MEME VOIE. Maintenant, chaque pays se débrouille par lui-même. Le monde vit d'une année à l'autre... Le climat est dans un état de constante mutation ; il n'y a plus de norme désormais. Nous commençons un nouveau chapitre. »

Voici ce qu'Abdolreza Abbassian, principal économiste de la FAO, avait à dire l'année dernière au sujet de la crise alimentaire mondiale (cf. http://www.sott.net/article/252605-UN-warns-of-looming-worldwide-food-crisi… ) :

« Nous n'avons pas produit autant que nous consommons. C'est pourquoi les stocks sont en piteux état. Les marchés sont maintenant très serrés à travers le monde et les réserves sont à un niveau très bas, ne laissant aucune place à des événements imprévus l'année prochaine. »
OUI, CELA SIGNIFIE QU'IL N'Y A PAS DE PLACE POUR LES EVENEMENTS IMPREVUS DE CETTE ANNEE (2013).


La Chine, normalement deuxième plus grosse exportatrice d'excédent de blé au monde, a cette semaine annoncé (cf. http://www.reuters.com/article/2013/07/16/us-china-wheat-idUSBRE96F1F120130… )  qu'elle importera du blé des États-Unis cette année, à la suite de défaillances majeures des cultures résultant des records de froid et d'un printemps humide dans l'hémisphère Nord (cf. http://fr.sott.net/article/15860-La-production-de-ble-de-la-Chine-fortement… ).

MAIS LES ÉTATS-UNIS NE SE PORTENT PAS MIEUX, AVEC LA SECHERESSE DE 2012 QUI S'ETEND JUSQU'A CETTE ANNEE CONDAMNANT LA SAISON DE CROISSANCE AVANT MEME QU'ELLE N'AIT COMMENCEE (cf. http://www.sott.net/article/256350-US-Agriculture-Secretary-2013-already-a-… ). LOIN DE PRODUIRE « AUCUN DES EVENEMENTS INATTENDUS », 2013 EST EN TRAIN DE PRODUIRE DES CONDITIONS METEOROLOGIQUES EXTREMES (cf. http://fr.sott.net/article/4203-USA-la-frequence-des-phenomenes-climatiques… ) ENCORE PLUS SAUVAGES QUE JAMAIS AUPARAVANT.

ATTACHEZ-VOUS : NOUS ALLONS ETRE CHAHUTES...
 
Source: SOTT : http://fr.sott.net/article/15951-Hausse-des-prix-des-denrees-alimentaires-c…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:20 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2047, 48, 49  >
Page 19 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com