LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 2147, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Aoû - 11:34 (2013)    Sujet du message: LA VILLE AMERICAINE DE DETROIT SE DECLARE EN FAILLITE Répondre en citant

LA VILLE AMERICAINE DE DETROIT SE DECLARE EN FAILLITE

ource : Reuters

18/07/2013 à 22:35 / Mis à jour le 18/07/2013 à 22:40


Maison abandonnée dans un quartier autrefois prospère de Detroit. Cette ville du Michigan, très endettée, a engagé jeudi les démarches pour être considérée en état de faillite, la plus importante banqueroute d'une ville dans l'histoire des Etats-Unis. /Photo prise le 20 mars 2013/REUTERS/Rebecca Cook

La ville de Detroit, berceau de l'industrie automobile américaine, a engagé jeudi les démarches pour être considérée en état de faillite -la plus importante banqueroute d'une ville dans l'histoire des Etats-Unis.

En juin, cette ville du Michigan avait déjà dû faire défaut pour une partie de sa dette, d'un montant global de 18,5 milliards de dollars.

"Il est clair que la situation financière exceptionnelle de Detroit ne peut être résolue en dehors du régime de faillite et c'est la seule option raisonnable possible", a estimé le gouverneur de l'Etat de Michigan, le républicain Rick Snyder, dans une lettre accompagnant les documents remis par la municipalité à un tribunal fédéral pour être reconnue en faillite.

La ville a vu sa population fondre, passant de 1,8 million d'habitants en 1950 à 700.000 aujourd'hui. La municipalité a été ébranlée par des affaires de corruption au fil des années. Le manque de financement pour l'éclairage public et les services d'urgence a entraîné une hausse de l'insécurité dans les rues de la ville.

Nick Carey Eric, Faye pour le service français

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/la-ville-americaine-de-detroit-se-declare-en-faillite-859920


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Aoû - 11:34 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 11:31 (2013)    Sujet du message: DETROIT ISN’T ALONE: PANDEMIC OF PENSION WOES PLAGUES THE NATION Répondre en citant

DETROIT ISN’T ALONE: PANDEMIC OF PENSION WOES PLAGUES THE NATION 

August 5, 2013




Detroit, you’re not alone.  Across the nation, cities and states are watching Detroit’s largest-ever municipal bankruptcy filing with fear. Years of underfunded retirement promises to public sector workers, which helped lay Detroit low, could plunge them into a similar financial hole. A CNBC.com analysis of more than 120 of the nation’s largest state and local pension plans finds they face a wide range of financial burdens as aging work forces near retirement. Thanks to a patchwork of accounting practices and rosy investment assumptions, it’s not even clear just how big a financial hole many states and cities have dug for themselves. That may soon change, thanks to a new set of government accounting standards that could serve as a nasty wake-up call to states and cities relying on rosy scenarios and head-in-the-sand accounting. Even less clear is who will pay to clean up the messes. Will it be the millions of retirees owed trillions of dollars in benefits, the bondholders who lent states and cities trillions more, or local taxpayers who may have to pay more to cover the shortfalls or see deeper cuts in public services? More


http://endtimeheadlines.wordpress.com/2013/08/05/detroit-isnt-alone-pandemic-of-pension-woes-plagues-the-nation/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 11:35 (2013)    Sujet du message: BLYTHE MASTERS COMMENTE PAR P. JOVANOVIC Répondre en citant

BLYTHE MASTERS COMMENTE PAR P. JOVANOVIC

Avec d'autres mathématiciens de la JP Morgan Bank, l'anglaise Blythe Masters a mis au point la formule magique qui a transformé le papier en or et qui a rendu les banquiers complètement fous. Inconnue du public, Blythe Masters est pourtant, selon la formule consacrée du Guardian de Londres ''La femme qui a inventé les armes financières de destruction massive'', armes qui ont, selon Newsweek ''libéré un monstre'' qui est toujours en train de détruire progressivement l'économie mondiale, jusqu'à l'inévitable banqueroute universelle. La banquière de la JP Morgan qui a déclenché la crise économique mondiale en inventant les credits default swaps qui ont ruiné les banques. Un livre incroyable qui retrace les véritables raisons de la crise économique actuelle et qui va obliger les français à travailler deux années de plus, juste pour compenser les pertes de Wall Street. En effet, les banques cachent encore une très grande partie des 55 000 milliards de dollars d'emprunts toxiques qu'elles ne reverront jamais en positif dans leurs bilans. Le journaliste Pierre Jovanovic retrace dans ce livre comment le destin hors du commun de cette jeune diplômée de Cambridge a involontairement croisé celui de centaines de millions de personnes, mises au chômage par les effets de la crise, simplement parce que tous les banquiers de la planète ont écouté, fascinés, son Evangile des crédits Default Swap au point qu'ils ont fini par copier et plagier sa formule ''magique'' qui les mène, en ce moment même, à leur perte.





VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=uOUjIMk4KWQ


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 14:21 (2013)    Sujet du message: LE VOL PLANIFIE ET « LEGALISE » DE VOS COMPTES EN PRÊT ! Répondre en citant




CRISE ECONOMIQUE EUROPEENNE : LE VOL PLANIFIE ET « LEGALISE » DE VOS COMPTES EN BANQUE EST FIN PRÊT !





Chers amis,


LES LOIS PERMETTANT LE  VOL ORGANISE DE VOS COMPTES-ÉPARGNES ET DE VOS COMPTES À VUE ONT ÉTÉ VOTÉES AU NIVEAU EUROPÉEN…

CE QUE CECI SIGNIFIE EST TRÈS CLAIR : DÉSORMAIS, AFIN DE REMPLUMER LES CRIMINELS DES BANQUES (QUI, SOIT DIT EN PASSANT, SONT CEUX QUI ONT CRÉÉ LA CRISE QUE NOUS VIVONS EN CE MOMENT), LES TRAÎTRES DE NOS GOUVERNEMENTS ET LES DIRIGEANTS MALFAISANTS DE L’U.E. ONT MIS EN PLACE LE SYSTÈME « À LA CHYPRIOTE » QUI LEUR PERMETTRA D’ALLER PRÉLEVER DIRECTEMENT DE L’ARGENT SUR VOS COMPTES-ÉPARGNES ET COMPTES À VUE !

La situation empire donc, ET SI ELLE EMPIRE, C’EST BIEN PARCE QU’AUCUN PEUPLE DES PAYS EUROPÉENS N’A ÉTÉ FOUTU DE SE RÉVOLTER ET DE MENER UNE RÉVOLUTION OU UNE GUERRE CIVILE AFIN D’ÉVITER CE QUI NOUS ARRIVE À PRÉSENT.

Vous savez donc ce à quoi vous attendre… Car SI ON A FAIT VOTER CES LOIS, C’EST BIEN SÛR AFIN DE LES METTRE EN APPLICATION !

Vous remarquerez aussi dans ce qui suit que le projet consistant à  « CRÉER UNE NOUVELLE MONNAIE AVEC, À LA CLÉ, UNE ÉNORME DÉVALUATION DE L’ANCIENNE », est signalé. Je vous rappelle aussi, à ce sujet, que la SOCIÉTÉ SANS ARGENT CASH (= système de la Bête)  est en plein boom… Soyez intelligents, et faites le rapprochement.

La fin de l’année et 2014 vont être très chauds, et le théâtre d’événements odieux…

L’article vital, ci-dessous…

BONNE RÉACTION, BONNE RÉVOLUTION… OU BON VOL DE VOTRE ARGENT DUREMENT GAGNÉ, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.






Source : newsletter de LIESI du 06 août 2013.


L’ARGENT QUE VOUS DÉPOSEZ À LA BANQUE NE VOUS APPARTIENT PLUS



Quelle est la leçon la plus importante à retenir pour le citoyen de base qui gagne son pain quotidien difficilement ?


Que « les ministres des Finances de l’Union européenne ont transformé les épargnants en investisseurs dans un fonds de pension. Le nouveau mécanisme de ‘‘résolution bancaire’’ approuvé par l’Ecofin inaugure un CHANGEMENT FONDAMENTAL DE LA PRATIQUE BANCAIRE, EN PERMETTANT LA MISE À CONTRIBUTION DES DÉPÔTS DES CLIENTS POUR RENFLOUER UNE INSTITUTION FINANCIÈRE INSOLVABLE. La relation de fiduciaire entre la banque et ses clients n’existe plus. SI L’ARGENT QU’UNE PERSONNE DÉPOSAIT AUTREFOIS DANS UN COMPTE D’ÉPARGNE OU UN COMPTE COURANT APPARTENAIT TOUJOURS À LUI, CE N’EST PLUS LE CAS. Il l’a confié à un investisseur et doit porter sa part du fardeau en cas de pertes spéculatives. »


Voir le numéro 282 de LIESI : "Vers un pillage massif des dépôts bancaires" (cf. http://t.ymlp244.net/bbakausmwjaraeuwavauhuw/click.php )

DÈS LORS UNE QUESTION SE POSE : QUEL INTÉRÊT Y A-T-IL À DÉPOSER SON ARGENT À LA BANQUE OU À LE LAISSER ? VOUS RISQUEZ DE VOUS LE FAIRE CHYPRIER.



Maintenant, une autre question : si LES PANTINS POLITIQUES ONT EU POUR CONSIGNE DE FAIRE JURIDIQUEMENT ACTER CE NOUVEAU PARADIGME AU NIVEAU EUROPÉEN (et ce ne sont pas les parlements nationaux qui s’y opposeront), pensez-vous un seul instant que ce n’est pas POUR LE METTRE EN PRATIQUE ?

Il est peut-être temps de multiplier les comptes et d’utiliser vos cartes de crédit pour retirer le surplus… à moins que vous préfériez vous faire plumer. Nous sommes, il est vrai, dans un pays où la liberté est (dit-on) la règle d’or.

LE SEUL DANGER SERAIT LA CRÉATION D’UNE NOUVELLE MONNAIE AVEC, À LA CLÉ, UNE ÉNORME DÉVALUATION DE L’ANCIENNE. Mais rien ne dit que nous en soyons là. Les eurocrates de l’UERSS sont prêts à tous les sacrifices pour garder l’euro.

N'oubliez pas de PRIVILÉGIER LES BANQUES QUI NE SONT PAS COTÉES EN BOURSE. Avoir un compte dans l'une des banques cotées en bourse est de la pure folie... de la démence pour qui a la grâce de "SAVOIR". Lisez sur ce point les numéros 282 et 283 de LIESI. (cf. http://t.ymlp244.net/bbakausmwjaraeuwavauhuw/click.php )

Alors, franchement, doit-on faire confiance à ces pantins de la Finance ou de la politique qui assurent l'arrivée de la REPRISE ?

A très bientôt.
LIESI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 09:12 (2013)    Sujet du message: ASTLE ROCK APARTMENT TENANTS TOLD THEY MUST GET RID OF THEIR GUNS Répondre en citant

CASTLE ROCK APARTMENT TENANTS TOLD THEY MUST GET RID OF THEIR GUNS 

6:22 PM, Aug 7, 2013

VIDEO : http://www.9news.com/video/default.aspx?bctid=2589912127001


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 10:01 (2013)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Répondre en citant

REGARDEZ: LA FUTURE TAXE SUR VOTRE COMPTE BANCAIRE EST EN "APPROCHE" (correctif)

du 5 au 9 août 2013 : Deux faits majeurs, de mardi puis de vendredi dernier, sont à lier ensemble, à savoir le "test" mené sur deux îles (notez qu'ils commencent avec les îles) Chypre et Australie. Pour Chypre il n'y a rien de vraiment nouveau sauf que l'UE a profité des vacances pour pousser sa ponction sur les comptes de 37,5% à 47,5% de tout ce qui dépasse les 100.000... Cool. "Today, we learn that while the inevitable next bailout of Cyprus is still on the table, the deposit "haircut" just upgraded to an aggravated Brazilian wax, as the 37.5% gentle trim initially proposed was revised to 47.5%" notaient Reuters, Bloomberg, MW et ZH. Et fin décembre on va sans doute apprendre qu'ils vont monter jusqu'à 66%, qui sait?

En Australie en revanche, si vous suivez ce blog vous en avez vu l'ébauche voici 5 ou 6 mois, mais sachez que cette fois c'est officiel. Et comme tout vrai vol direct ou indirect du peuple (taux du Livret-A en baisse, le défaut sur l'or des US, etc.), il a été annoncé alors que le monde est en vacances. Ainsi les banques australiennes verront leurs dépôts supérieurs à 250.000 dollars être taxés de 0,05% au profit de l'Etat. Comme le dit la BBC, les banques feront payer leurs clients d'une manière ou d'une autre. "Deposits up to A$250,000 will have to pay a levy of 0.05% from January 2016. It will be imposed on banks and not account holders. But banks have warned costs may be passed on to customers." Et les kangourous qui fument des cigarettes, verront une hausse de 12% sur le prix du paquet. Indice Nikkei pour les fumeurs, lire ici la BBC, l'AFP dans Japan Times et même... le Figaro. Le Monde précise, ne riez pas, que " L'Australie bénéficie depuis plusieurs années de la forte demande des pays émergents en matières premières, qui lui a permis d'être le seul grand pays "occidental" à échapper à la récession en 2008. Son économie est en expansion depuis 21 années consécutives". Et c'est justement pour cela que l'Etat va taxer les dépôts, parce que tout va bien!!! Il a fumé quoi le journaliste du Monde??? Bonjour la désinformation. Ne pas s'étonner que Libé, l'Escargot et le Monde ne vendent plur rien (à ce sujet, regardez l'info suivante).

Mon radar me dit qu'il s'agit là de divers préparatifs "psychologiques" de la population et qu'une autre taxe, plus musclée, sera imposée dans tous les pays pour, par ricochet, plumer les gens au profit des banques US, comme d'habitude. Et pendant que vous profitez de la plage, à Bruxelles et à Francfort les techno-banquiers écrivent les derniers points juridiques qui donneront à ce vol global toute leur "légalité" pour soi disant sauver le monde...

Correctif de Mr Gobillot et d'autres lecteurs: "A noter sur la partie citée en objet, "Deposits up to A$250,000 will have to pay a levy of 0.05% from January 2016" se traduit par "Les dépôts jusqu'à 250 000 A$ devront payer...." Du coup ça englobe 99% des comptes bancaires, y compris ceux des personnes qui ne sont pas soumises à l'impôt sur le revenu (pour peu que ça existe au pays des kangourous)". Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


http://www.jovanovic.com/blog.htm



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 10:07 (2013)    Sujet du message: EXPLOSION DES FAILLITES EN BELGIQUE Répondre en citant

EXPLOSION DES FAILLITES EN BELGIQUE

du 5 au 9 août 2013 : C'est encore pire que mes prévisions (+15%)!!! "En juillet, 858 entreprises ont fait faillite en Belgique ... hausse de près de 40% par rapport à juillet 2012" nous apprend la presse belge. Et vous pouvez être sûr qu'il en est de même en France. 7sur7 ajoute que sur les 7 premiers mois "15.672 emplois (+2,47%) ont été perdus à la suite de ces faillites".... Notre lecteur précise que c'est le bâtiment qui a été le plus touché. Lire ici pour aller bronzer avec le moral. Ce que vous devez voir c'est qu'en France le pourcentage doit être approximativement le même. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

http://www.jovanovic.com/blog.htm



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 19:28 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS FRAUD GOLD LEAVES HSBC VAULT AND ENTERS JP MORGAN VAULT Répondre en citant

ALERT NEWS FRAUD GOLD LEAVES  HSBC VAULT AND ENTERS JP MORGAN VAULT



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=QhlIGkqE4uQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Aoû - 09:38 (2013)    Sujet du message: LE JAPON TAILLE SEVEREMENT DANS SES DEPENSES PUBLIQUES Répondre en citant

LE JAPON TAILLE SEVEREMENT DANS SES DEPENSES PUBLIQUES

Home ECONOMIE Conjoncture
Le gouvernement japonais a annoncé vouloir réduire les dépenses de l'Etat de 62 milliards d'euros en deux ans. En comparaison, celles de la France baisseront de 100 millions d'euros en 2014.

Le Japon au régime sec. D'après un projet de Budget présenté ce jeudi, le gouvernement prévoit de sabrer les dépenses publiques de quelque 62 milliards d'euros au cours des deux années budgétaires à venir. Ce projet budgétaire «à moyen terme», courant jusqu'en mars 2016, vise à éviter à la situation de la dette japonaise de déraper encore davantage, alors que le pays est déjà le plus endetté de toutes les nations développées (245% du produit intérieur brut en 2013, d'après le FMI). Le FMI a encore réclamé lundi au Japon un «plan budgétaire à moyen terme crédible» pour réduire cet endettement colossal, dans son rapport annuel sur l'économie du pays.

Celui que le gouvernement a présenté jeudi, prévu de longue date, confirme l'intention des autorités de réduire de moitié le déficit public entre mars 2011 et mars 2016 - hors paiement du service de la dette toutefois, qui a représenté la somme faramineuse de 171 milliards d'euros dans le budget annuel 2013-2014. Tokyo prévoit notamment de réduire les dépenses publiques de 8.000 milliards de yens (62 milliards d'euros) entre avril 2014 et mars 2016. Cela représente, en moyenne, une réduction des dépenses d'un peu plus de 4% par an. Le détail des mesures prises pour y parvenir n'a toutefois pas été présenté et devrait être faire l'objet d'annonces ultérieures.

Le FMI appelle à des réformes «de grande envergure»

Cet engagement d'austérité pourrait toutefois être difficile à tenir car le Premier ministre conservateur, Shinzo Abe, a justement bâti tout un pan de sa politique économique sur la relance budgétaire. Le gouvernement a en effet consacré plus de 40 milliards d'euros aux travaux publics dans son budget pour l'année d'avril 2013 à mars 2014, qui s'ajoutent à une somme voisine déjà intégrée dans un plan de relance mis sur les rails en janvier.

Il s'agissait de la première «flèche» d'une stratégie qui en compte deux autres: un assouplissement monétaire considérable de la Banque du Japon, lancé en avril, et des réformes structurelles pour doper le potentiel de croissance, amorcées depuis juin mais qui doivent encore être mises en place. Ces réformes comprennent des dérégulations, une restructuration du secteur agricole et la signature d'accords de libre-échanges notamment avec l'Union Européenne et les Etats-Unis. Mais elles «doivent être concrètes et de grande envergure» pour éviter à cette politique de dérailler, a prévenu le FMI lundi.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/08/08/20002-20130808ARTFIG00198-le-japon-taille-severement-dans-ses-depenses-publiques.php




Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Ven 9 Aoû - 15:08 (2013)    Sujet du message: ECROULEMENT: VOL ORGANISE: LA LOI DE LA DICTATURE Répondre en citant




ECROULEMENT ECONOMIQUE : VOL ORGANISE : SI VOTRE BANQUE FAIT FAILLITE, VOUS NE POURREZ PLUS RETIRER QUE 100 A 200 EUROS PAR JOUR !!!


Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom. Ici est la sagesse : que celui qui a de l'intelligence, compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme, et son nombre [est] six cent soixante-six. (La Bible, Apocalypse, chapitre 13, versets 17 et 18).









Chers amis,


Les vacances se poursuivent, et pendant que beaucoup d’entre vous savourent sans doute un cocktail dans une chaise longue, l’Union européenne nazie poursuit ses projets immondes, et pense à votre ruine et à votre esclavage futur ! Car autant que vous le sachiez tout de suite : ce qui vous attend dans les mois à venir n’est rien de moins que la DICTATURE FINANCIERE !

Si « par malheur » votre banque devait faire faillite, LES TRAÎTRES DE L’U.E. ONT PRÉVU DES MESURES D’EXCEPTION (cela signifie que l’on se trouve dans des mesures qui font exception aux mesures démocratiques traditionnelles !). LA LOI QUI FIXE CES MESURES D’EXCEPTION SERA TRÈS PROBABLEMENT PRÊTE DÈS CETTE ANNÉE (2013) ! Il ne s’agit pas d’une loi moralement valable, mais d’une NOUVELLE LOI INIQUE QUI VA DIRECTEMENT PÉNALISER TOUS LES CITOYENS !


QUELLES SONT CES MESURES D’EXCEPTION ?

1) LES ÉPARGNANTS QUI ONT 100.000 EUROS OU MOINS SUR LEUR COMPTE, AURAIENT SEULEMENT 5 JOURS OUVRABLES SUITE À LA FAILLITE DE LA BANQUE POUR RETIRER LEUR ARGENT. CECI, BIEN ENTENDU, EST THÉORIQUE. RESTE À VOIR CE QUE CELA POURRAIT DONNER EN PRATIQUE… ET J’AI COMME L’IMPRESSION QUE LA PRATIQUE SE RÉVÉLERA HAUTEMENT NUISIBLE AUX INTÉRÊTS DU PEUPLE.

2) LES COMPTES DÉPASSANT 100.000 EUROS SERONT BLOQUÉS PENDANT UNE PÉRIODE INDÉTERMINÉE, JUSQU’À CE QUE L’ETAT PRÉLÈVE « UN CERTAIN POURCENTAGE » SUR CES COMPTES (= VOL ORGANISÉ) !

3) DURANT CETTE PÉRIODE INDÉTERMINÉE, LES CITOYENS NE POURRONT PLUS RETIRER QUE 100 À 200 EUROS PAR JOUR !


EN D’AUTRES TERMES, CE QUE CECI SIGNIFIE EST BIEN CLAIR :

A) SI VOTRE BANQUE DEVAIT FAIRE FAILLITE SUITE À LA MAUVAISE GESTION ET AUX PLACEMENTS À RISQUE QUE LES CRIMINELS QUI LA DIRIGENT ONT EFFECTUÉS, VOUS EN SUBIREZ LES CONSÉQUENCES, ET NON LES BANKSTERS QUI SONT POURTANT RESPONSABLES !

B) VOTRE ARGENT NE VOUS APPARTIENT PLUS, ET L’ETAT, SUITE AUX MESURES INIQUES PRISES PAR LES SALAUDS DE L’U.E., POURRA ALLER SE SERVIR EN TOUTE « LÉGALITÉ » SUR VOTRE COMPTE !

C) VOUS N’AUREZ PLUS LA LIBERTÉ DE RETIRER LA SOMME QUE VOUS SOUHAITEZ OU DONT VOUS AVEZ BESOIN !


Ceci a déjà été testé il y a quelques mois, à Chypre. L’Europe va donc se faire « chypriotiser » (= voler) ! Autrement dit, LA DICTATURE FINANCIÈRE NOUS ARRIVE EN PLEINE GUEULE !


Le plus inquiétant est sans aucun doute de constater que ceci est désormais publié par les mass médias (oh, ils ne prennent pas beaucoup de risques, puisque ceci est publié en période de vacances estivales, et que les citoyens sont loin de prêter attention à ceci)… Cela veut dire que les mass médias sont en train de préparer psychologiquement les populations à cette spoliation et à ce vol organisé de leurs comptes en banque !

VOUS VIVEZ DÉSORMAIS LES DERNIÈRES HEURES QUI VOUS SONT ACCORDÉES POUR MENER UNE RÉVOLUTION OU UNE GUERRE CIVILE CONTRE CE SYSTÈME CRIMINEL, PUTRIDE, CORROMPU ET MONDIALISÉ. DANS QUELQUE TEMPS, IL SERA DÉFINITIVEMENT TROP TARD !

SI VOUS AVEZ DE L’ARGENT À RETIRER, JE NE PEUX DONC QUE VOUS CONSEILLER DE LE FAIRE DES MAINTENANT, AVANT QUE VOTRE BANQUE AIT FAIT FAILLITE
. A bon entendeur…

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT !  Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !




Source : http://www.express.be/business/fr/economy/lue-travaille-sur-une-directive-q…


L'UE TRAVAILLE SUR UNE DIRECTIVE QUI LIMITERA LES RETRAITS D'ARGENT DES CLIENTS DE BANQUES EN FAILLITE À 100 OU 200 EUROS PAR JOUR


Le 08 août 2013
par Audrey Duperron




LES GOUVERNEMENTS EUROPÉENS TRAVAILLENT À UN COMPROMIS SUR LA DIRECTIVE DE L'UE POUR LE PAIEMENT DE LA GARANTIE DES DÉPÔTS DES CLIENTS LORS DE FAILLITES BANCAIRES. Un document de travail de la présidence de l'UE, qui est assurée depuis le 1er Juillet par la Lituanie, montre que LA DIRECTIVE POURRAIT ÊTRE PRÊTE DÈS CETTE ANNÉE.

Le Parlement européen veut que les épargnants puissent retirer leurs dépôts jusqu’à concurrence de 100.000 euros DANS LES CINQ JOURS OUVRABLES QUI FONT SUITE AU DÉPÔT DE BILAN D'UNE BANQUE. Cependant, à l’origine, le Conseil de l'Europe avait réclamé un délai de 20 jours. Les États membres cherchent maintenant un compromis. Grâce aux progrès technologiques auxquels on peut s’attendre pour l’avenir, il est probable que le délai qui sera finalement adopté.

Dans tous les cas, LES DÉPÔTS SUPÉRIEURS À 100.000 RESTERONT BLOQUÉS.

A CHYPRE, IL AURA MÊME FALLU TROIS MOIS COMPLETS AVANT QUE LES DÉTENTEURS DE DÉPÔTS SUPÉRIEURS À CE MONTANT CONNAISSENT COMBIEN ILS POURRONT FINALEMENT RÉCUPÉRER SUR LA SOMME QUI EXCÈDE CE SEUIL. 47,5% de ce montant ont été convertis en actions de la Bank of Cyprus (cf. http://www.express.be/business/fr/economy/les-deposants-chypriotes-detenteu… ).

Le journal allemand Börsen-Zeitung rapporte que l’Europe examine maintenant aussi la possibilité de qualifier cette période de « CIRCONSTANCES EXCEPTIONNELLES » (cf. http://translate.google.fr/translate?sl=de&tl=fr&js=n&prev=_t&a… ). PENDANT CETTE PÉRIODE, LES CITOYENS POURRAIENT EFFECTUER QUOTIDIENNEMENT DES RETRAITS D’ARGENT DE 100 À 200 EUROS MAXIMUM, COMME CE FUT LE CAS À CHYPRE.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 00:17 (2013)    Sujet du message: BANQUE POSTALE EN FAILLITE? (SALAIRES NON-CREDITES ET RETRAITS IMPOSSIBLES) Répondre en citant



BANQUE POSTALE EN FAILLITE? (SALAIRES NON-CREDITES ET RETRAITS IMPOSSIBLES)

1- Banque Postale en faillite ? (salaires non-crédités et retraits impossibles)
Dexia... euh... la Banque Postale est-elle en faillite ?

Depuis le 29 juillet, un mystérieux bug informatique national empêche de nombreux usagers :
  • de recevoir leur salaire
  • de retirer leur argent

Je tiens à souligner que j'ai travaillé plusieurs années dans la sécurité informatique.

Les banques disposent d'un système proche des technologies militaires en terme de sécurité, de redondance et de transport de données.
Ceci semble plutôt dissimuler l'insolvabilité évidente de l'établissement.
Gare à vous !


Quelques témoignages :
  • Eric, chargé de clientèle dans la téléphonie à Tours : "Je n’ai toujours pas touché mon salaire qui aurait dû être crédité mardi. Je suis un peu inquiet car je vais bientôt devoir payer mon loyer et ma facture EDF", confie ce client de 26 ans qui ne comprend pas pourquoi la Banque Postale ne prévient pas ses clients. "Je n’ai eu aucune information. Je vais devoir m’y rendre en fin d’après-midi pour en savoir plus", peste-t-il.


  • "Les virements apparaissent mais l’argent n’est pas sur les comptes"
    "Depuis le 29 juillet, des salaires n’ont pas été versés", confirme Aline Guerard, secrétaire fédérale CFDT, en charge des services financiers à la Banques Postale. "Mes collègues des centres financiers m’ont affirmé que les virements apparaissaient mais que l’argent n’était pas sur les comptes", raconte la secrétaire fédérale, en précisant que "même les directeurs financiers ne savent pas pourquoi les comptes ne sont pas crédités".  
  • "Les centres financiers subissent beaucoup de mécontentement de la part des clients qui sont en vacances et ne comprennent pas ce qui se passe", commente Aline Guerard qui affirme que "toute la France est concernée". Par ailleurs, le certicode, qui permet de sécuriser les transactions réalisées sur "l’Espace Client Internet" de la Banque Postale, ne fonctionnerait plus.  


2- L'UE veut limiter les retraits à 100 ou 200 € par jour...

J'ai découvert cette info ce matin sur l'Express.be.

En cas de faillite d'un établissement bancaire, les particuliers et les entreprises seraient confrontés  :
  • au plafonnement des retraits à 100 ou 200 € par jour
  • au bloquage des dépôts supérieurs à 100 000 €

Voici le meilleur moyen de générer des émeutes de la faim et des troubles civils... à la mode Argentine ou Egyptienne ?




Reçu par e-mail de Lionel Ségaut
Le Boxeur Financier


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 22:12 (2013)    Sujet du message: BANQUES CRIMINELLES : L’IMPUNITE SE POURSUIT ! Répondre en citant

BANQUES CRIMINELLES : L’IMPUNITE SE POURSUIT !!!






Chers amis,


Les putes des mass médias semblent sortir subitement de leur torpeur insoutenable… mais ce n’est hélas qu’une apparence trompeuse !
Ainsi, l’article du Vif L’Express (qui n’est pas très vif pour réagir sur des sujets pourtant vitaux), ci-dessous, nous signale une tendance vers « l'impunité des banques »…

C’est vraiment très bien : CETTE PRESSE PUTASSIÈRE N’A « QUE » 5 ANS DE RETARD ! EN EFFET, C’EST DÈS LE DÉBUT DE LA CRISE, EN 2008, QU’IL AURAIT FALLU DÉNONCER CETTE TENDANCE A L'IMPUNITÉ !

L’IMPUNITÉ DES BANQUES, ELLE EST CONFIRMÉE DEPUIS QUE LES PREMIÈRES MESURES D’AUSTÉRITÉ ONT ÉTÉ PRISES PAR NOS GOUVERNEMENTS FÉLONS ! EN EFFET, AU LIEU D’ARRÊTER LES BANQUIERS GANGSTERS (LES BANKSTERS, COMME DISENT LES ANGLOPHONES) QUI AVAIENT FLAMBÉ L’ARGENT D’AUTRUI ET DILAPIDÉ LES RICHESSES D’INNOMBRABLES ENTREPRISES ET INSTITUTIONS, LES ENFLURES DE NOS GOUVERNEMENTS, ENCOURAGÉS PAR L’U.E. POURRIE, ONT MIS EN PLACE DES MESURES QUI PÉNALISENT LES POPULATIONS, TOUT CELA AFIN DE DONNER ENCORE UN PEU PLUS D’ARGENT AUX FLAMBEURS DES BANQUES ! Cherchez l’erreur…

NULLE PART DANS L’ARTICLE QUI SUIT ON NE VOUS PARLE DES LOIS MISES EN PLACE PAR L’U.E. ET QUI VONT PERMETTRE PIRE ENCORE : QUE L’ETAT AILLE VOLER DE L’ARGENT SUR LES COMPTES DES GENS AFIN DE DIMINUER LES DETTES DES BANQUES EN FAILLITE ! COMME VOUS POUVEZ LE VOIR, CETTE PRESSE PUANTE EST DONC ENCORE TRÈS LOIN DU COMPTE EN CE QUI CONCERNE SON RÔLE INITIAL : INFORMER LES GENS, ET À TEMPS DE PRÉFÉRENCE.

Tout au plus voyons-nous, dans l’article qui suit, une ÉNIÈME CONFIRMATION DE LA CORRUPTION TOTALE DU SYSTÈME, et les faibles protestations hypocrites de certains politicards belges, les prochaines élections se profilant à l’horizon…

MAIS QUID CONCERNANT UNE POTENTIELLE ACTION CONTRE LES BANQUES TOXIQUES ? ON NOUS PARLE SEULEMENT D’UNE « VIGILANCE ACCRUE »… NOUS SOMMES ENCORE TRÈS ÉLOIGNÉS D’ACTIONS PUNITIVES ET DE SANCTIONS PRISES CONTRE LES BANQUES, et pour cause : l’U.E. et les politicards de nos gouvernements (dont certains possèdent des actions ou font même partie du conseil d’administration de certaines banques) défendent les intérêts de ces banques !


Tout ce cirque de DÉSINFORMATION des mass médias permet cependant de calmer le jeu, de provoquer de fausses indignations… et de poursuivre la descente aux enfers.

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !







Source : http://www.levif.be/info/actualite/belgique/banques-passeport-pour-l-impuni… 

BANQUES : PASSEPORT POUR L'IMPUNITÉ


Pierre Havaux
vendredi 09 août 2013 à 08h02


La Banque nationale organise-t-elle L’IMPUNITÉ DES BANQUIERS, MÊME CONFRONTÉS AUX ENNUIS JUDICIAIRES ? Ecolo le soupçonne. Et épingle la passivité du ministre des Finances, l’ex-avocat d’affaires Koen Geens (CD&V).



© Dieter Telemans/Imagedesk


La saga FORTIS n’a pas dit son dernier mot. Le naufrage de l’institution, en 2008, POURRAIT mener l’ancienne fine fleur de la banque à devoir répondre de ses actes en justice. TOUS N’ONT ENTRETEMPS PAS PRIS LEURS DISTANCES AVEC LE MONDE DE LA FINANCE. DEUX D’ENTRE EUX Y OPÈRENT ENCORE EN HAUT LIEU. MALGRÉ LEUR INCULPATION, ET LA MENACE D’UN RENVOI EN CORRECTIONNELLE que demande le parquet de Bruxelles et que la chambre du conseil devrait trancher en septembre.
Filip Dierckx et Herman Verwilst sont déclarés toujours bons pour le service. Le premier reste numéro deux de BNP Paribas Fortis et président de Febelfin. Le second se maintient à la présidence du conseil d’administration d’Optima Bank. NI L’UN NI L’AUTRE N’ONT PERDU LA CONFIANCE DE LEUR EMPLOYEUR. NI CELLE DE LA BANQUE NATIONALE QUI LEUR A CONFIRMÉ LEUR BREVET DE COMPÉTENCE ET D’HONORABILITÉ.

Tant de mansuétude reste une énigme pour le député fédéral Ecolo Georges Gilkinet. « LA BANQUE NATIONALE NE SEMBLE PAS S’INQUIÉTER DE LA SITUATION NI DES CONSÉQUENCES SUR LES ÉTABLISSEMENTS OÙ LES DEUX PERSONNES CITÉES RESTENT DES DIRIGEANTS. » Ce n’est pourtant pas faute, dans le chef du parlementaire, de chercher à comprendre. Ni d’avoir relancé le MINISTRE DES FINANCES, KOEN GEENS (CD&V). Face au député vert un peu trop insistant, Geens reste muré dans ses vérités : le rappel théorique de la règle du « fit and proper », et le sacro-saint respect de la présomption d’innocence. Le ministre insiste : ce principe exige « une certaine retenue ». Il PERMET AUSSI D’ÉLUDER LE FOND DE LA QUESTION.

C’est le langage qui plaît à FEBELFIN, LA PUISSANTE FÉDÉRATION DU SECTEUR BANCAIRE, très chatouilleuse sur les droits de la défense et la protection de la vie privée. L’élu écolo du peuple avance, lui, d’autres priorités : « Le sentiment de l’injustice représentée par l’impunité de ceux qui ont commis des erreurs, volontaires ou non. La loi bancaire de 1993 va beaucoup plus loin que l’argument de la présomption d’innocence. Elle exige des dirigeants d’institutions financières, plus que d’un autre citoyen, qu’ils soient exemplaires dans l’exercice de leurs fonctions.»

La langue de bois connaît ses limites. En juin dernier, Alfred Bouckaert jette l’éponge. Rattrapé par un vieux dossier de fraude fiscale qui le menace d’un procès en correctionnelle, l’ex-dirigeant du Crédit Lyonnais Belgium renonce à présider le conseil d’administration de Belfius, la nouvelle banque publique. Une tuile pour le gouvernement fédéral. Et un bel embarras : LES ANCIENS ENNUIS JUDICIAIRES DU BANQUIER N’ÉTAIENT PAS INCONNUS DE L’ÉQUIPE GOUVERNEMENTALE QUI L’AVAIT NÉANMOINS NOMMÉ, EN NOVEMBRE 2011. Au regard de la loi, Alfred Bouckaert n’était donc pas si « fit and proper » que ça. Allô, la Banque nationale ?

Pour le coup, difficile pour Koen Geens de botter en touche : « S’agissant de faits datant de 23 ans, cette affaire a été supposée prescrite par Monsieur Bouckaert. VU LE PARCOURS PROFESSIONNEL IMPRESSIONNANT DE CE DERNIER, CES ÉLÉMENTS N’ONT PAS ÉTÉ JUGÉS COMME CONSTITUANT UN OBSTACLE À SA NOMINATION. » C’est comme si, éblouie par un tel CV, la Banque nationale n’avait pas vu la petite tache qui y figurait. Et en avait oublié cet autre réflexe que commande sa mission d’évaluation: celui de s’informer auprès des autorités judiciaires d’enquêtes en cours et d’affaires toujours pendantes.

Mauvaise note décernée à l’évaluateur. Qui se retrouve à son tour évalué. Sévèrement. « TOUT LE MONDE EST ’’FIT AND PROPER ’’ AUX YEUX DE LA BANQUE NATIONALE, Y COMPRIS DES PERSONNES AYANT DIRIGÉ DE GRANDES INSTITUTIONS BANCAIRES BELGES QUI SONT ALLÉES DANS LE MUR », commente Georges Gilkinet. L’élu en retire la désagréable impression « d’une PROXIMITÉ ENTRE LE CONTRÔLEUR ET LE CONTRÔLÉ ».


Yves Delacollette, ex-remuant patron de la Deutsche Bank Belgique reconverti dans la consultance, n’y va pas par quatre chemins : « Il y a deux poids deux mesures, selon que l’on est un grand ou un petit dans le monde de la banque. D’un côté, la CBFA (NDLR : Commission bancaire, financière et des assurances, devenue FSMA) demandait au patron de Citibank de renoncer à son mandat de CEO, au motif qu’il serait peut-être cité en justice dans un dossier de commercialisation de produits Lehman Brothers. Et de l’autre, Filip Dierckx, bien qu’inculpé, peut rester en fonction à la direction de BNP Paribas Fortis et à la présidence de Febelfin. C’est inacceptable. »

FAVORITISME, COMPLAISANCE. Impossible pour la Banque nationale de rester insensible à la critique, sous peine de maintenir la fâcheuse impression de procéder à des évaluations-bidon. Une nouvelle circulaire, signée du gouverneur Luc Coene en date du 17 juin, est censée recadrer la politique « fit and proper » de l’institution. Elle annonce une VIGILANCE ACCRUE dès qu’une procédure judiciaire est en jeu et pourrait entacher l’honorabilité d’un dirigeant.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Aoû - 20:11 (2013)    Sujet du message: LE FMI ET OLLI REHN AUX ENTREPRISES ESPAGNOLES: « REDUISEZ LES SALAIRES DE de 10% ! » Répondre en citant

LE FMI ET OLLI REHN AUX ENTREPRISES ESPAGNOLES: « REDUISEZ LES SALAIRES DE 10% ! »

Vendredi 16 août 2013
 

 
 

Le journal espagnol El Pais rapporte qu’Olli Rehn, le commissaire européen aux Affaires Economiques et Monétaires, a appuyé une recommandation du Fonds Monétaire International (FMI) qui suggère que les entreprises espagnoles réduisent les salaires de leurs employés de 10% pour augmenter leur compétitivité et réduire le taux de chômage

« Je ne sous-estime pas le défi politique que représente l’émergence d’un large consensus politique et social sur une méthode d’ajustement économiquement optimale. Est-ce que cela ne mériterait pas cependant qu’on l’essaye, au nom de ces millions de jeunes Espagnols qui se trouvent actuellement sans emploi ? », écrit Rehn sur son blog.

Le gouvernement espagnol s’est prononcé contre cette idée, et selon le journal, les syndicats et les partis d’opposition ont exprimé leur indignation.

Certains ont rappelé que le salaire mensuel d’Olli Rehn dépassait le salaire médian annuel espagnol, et que Christine Lagarde, la patronne du FMI, s’était octroyé une augmentation de salaire de 11% lors de son arrivée au FMI.  

Sur son blog, le groupe Economistas Frente a la Crisis (Economistes contre la crise) a estimé qu’une réduction des salaires provoquerait une baisse de la demande interne espagnole, qu’elle augmenterait les inégalités et qu’elle prolongerait la récession jusqu’en 2017. Il ajoute que l’effet final de cette déflation des salaires serait plutôt d’augmenter les profits des entreprises, mais que la demande anémique dissuaderait les décideurs de les réinvestir. Enfin, ils estiment que le diagnostic rendu par Rehn et le FMI pour l’Espagne n’est pas le bon, que l’Espagne ne souffre pas tant d’une perte de sa compétitivité, que d’un effondrement de sa demande.

Récemment, le journal El Confidencial avait indiqué que 7,5 millions de contribuables espagnols, soit 40% d’entre eux, avaient perçu des revenus inférieurs à 1.000 euros mensuels au cours de l’année 2011.


http://www.wikistrike.com/article-le-fmi-et-olli-rehn-aux-entreprises-espagnoles-reduisez-les-salaires-de-10-119566105.html 



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Aoû - 15:55 (2013)    Sujet du message: ALERTE: LA JP MORGAN VEND SON IMMEUBLE EN URGENCE Répondre en citant

ALERTE: LA JP MORGAN VEND SON IMMEUBLE EN URGENCE

du 19 au 23 août 2013 : Toujours en relation avec la démise de Blythe Masters, cette information vous montre clairement que la JP Morgan a un GRAVE PROBLEME DE LIQUIDITES comme je vous l'avais expliqué ici lorsqu'elle a décidé de vendre le joyau de la couronne, à savoir le département Matières Premières de la Reine de Glace. Cette fois, c'est encore plus extraordinaire: "JP Morgan is seeking to sell 1 Chase Manhattan Plaza, the lower Manhattan tower ... as the company reduces its office space in the city", lire ici Bloomberg. Point intéressant, c'est sous cet immeuble que se trouve le coffre-fort géant à la Picsou de la JPM avec ses lingots d'or, sa piscine de pièces d'or et d'argent, ainsi que ceux de certains clients. Mining.com écrit: "This weekend JP Morgan's 1 Chase Manhattan Plaza went on sale, which also happens to hold the world's biggest commercial gold vault. The 60-floor skyscraper was built in 1961. It is the 15th tallest building in New York. Price tag is estimated at over $1 billion. CBRE Group Inc. have been hired to manage the sale ... One of the building architects wrote that underneath the skyscraper is the "...largest bank vault in the world, longer than a football field"", lire ici Mining et ici le dossier de ZH....

Notez que CELA FAIT DEJA DEUX MEGA VENTES EN 4 SEMAINES!!!! pour 1) éponger les pertes de la banque, 2) pour trouver les lingots d'or à livrer aux clients... Je peux vous garantir que l'action va être sérieusement secouée, indépendemment du fait que le signal envoyé par le QG de Park Avenue est celui de la détresse, à savoir un "S.O.S." à la Titanic...

C'est d'autant plus ironique que c'est Jamie Dimon lui-même qui avait dit en septembre 2008, la veille de la faillite de la Lehman Brothers: "On vient de heurter un iceberg, il n'y aura pas assez de canots pour tout le monde, autant reprendre un peu de caviar et de champagne"... Cette fois, c'est lui qui est en train de couler. Que va-t-il vendre prochainement? Ses bureaux de la Place Vendôme et ceux de Londres?

Il y a le feu à la JP Morgan et comme Ben Bernanke et Obama savent qu'il n'est plus contrôlable, tout montre qu'elle sera dépecée AVANT que sa faillite ne deviennent trop évidente. Elle sera dépecée par une vingtaine de procès divers et variées ce qui la poussera obligatoirement à vendre son activité de banque de détail, à savoir la branche Chase.

Et si Larry Summers, le pire ennemi de Blythe, est nommé à la tête de la Fed en remplacement de Ben Bernanke, eh bien attendez vous à d'autres explosions au sein de la JPM. Une nouvelle fois (je sais, je me répète sur cette affaire) quand une banque comme la JPM est obligée de vendre ses bijoux de famille, cela signifie ni plus ni moins que la Mort danse autour.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

NOTRE LECTEUR MR BOUBOU MIEUX QUE LES ANALYSTES DE LA DGSE

du 19 au 23 août 2013 : Je remercie mon lecteur Mr Boubou pour avoir attiré mon attention sur l'adresse de gardiennage du vendeur d'or et d'argent Apmex... (voir l'article du 5 août 2013, plus bas dans cette page avec le titre DEVINETTE: OU APMEX VEUT IL METTRE L'OR QU'IL SE PROPOSE DE GARDER POUR VOUS ? )...

Croisez cette information avec celle de Zero Hedge qui montre que le coffre fort de la JP Morgan est juste en face de la... Fed de New York... Trop beau!!! Merci Mr Boubou, vous avez été plus fort que les analystes de la Piscine!. ZH écit sur le même sujet, mais à NY: "and instead we will let readers make up their own mind why the the thousands of tons of sovereign gold in the possession of the New York Fed, have to be literally inches across, if not directly connected, to the largest private gold vault in the world. We think readers can do a good enough job on their own.".

Au passage, ZH montre que la JP Morgan a invoqué le Secret Défense pour ne pas donner d'infos sur le contenu de son coffre, exactement comme Ben Bernanke lors de son audit à propos de Fort Knox il y a 3 ans!!! Il n'y a pas assez de lingots pour tout le monde, préparez les ambulances : - )

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

ALERTE: PLUIE DE MISSILES SUR LA JP MORGAN DONT UN "MADE IN CHINA"

du 19 au 23 août 2013 : Well, depuis la démise spectaculaire de notre amie Blythe Masters, les missiles gouvernementaux (bientôt même des drones?) tombent les uns après les autres sur le bureau de Jamie Dimon, qui, c'est le cas de le dire, ne sait plus où donner de la tête. Dans la rafale, j'attire votre attention sur un missile en particulier qui vient de... Chine! Il serait arrivé du Pérou que cela n'aurait pas été plus surprenant, vu les détails qui suivent.

Imaginez qu'une enquête a été ouverte par les autorités chinoises pour "corruption indirecte". La filiale JP Morgan de Pékin est accusée d'embaucher surtout des jeunes diplômés et/ou stagiaires, toujours fils et filles de très hauts dignitaires ayant une connexion directe dans les affaires que traite la banque américaine... Ce missile là, personne ne l'a vu venir, d'autant que cette pratique est vieille comme le monde et appliquée partout, autant en Europe qu'en Chine ou aux US... Clairement il y a eu, comme on dit, quelques arrangements discrets pour que l'affaire "tombe sur tous les téléscripteurs" juste après la petite pause estivale.

Mais le plus drôle est que, quand on lit le titre malicieux de la dépêche, notre cerveau comprend d'abord que la JPM fait travailler des enfants en bas âge... ha ha ha... trop fort les mecs: "JPMorgan Is Being Investigated For Hiring Kids Of Chinese Politicians To Help The Bank Win Business In China", lire ici Reuters sur BI. Vous vous souvenez quand Jamie Dimon, le maître du monde, avait tiré les oreilles de Nicolas Sarkozy à Davos? La roue tourne.

Ajoutez à tout ceci un procès pour manipulation des cours de l'aluminimum, un autre à Blythe Masters évité de justesse pour manipulation des prix de l'électricité, deux traders anglais qui ont Interpol aux fesses dans l'affaire de la Baleine de Londres et vont passer par la case prison, un procès sur les subprimes de la ex-Bear Sterns, un autre pour négligeance dans l'affaire Madoff, encore un autre sur la MF Global, et vous obtenez les "Orgues de Brejnev" tirant à vue sur Park Avenue. Mieux: dans l'affaire de la Baleine (Bruno Iksil), la SEC exige que la JP Morgan reconnaisse ses torts afin qu'elle abandonne sa plainte moyennant le paiement d'une autre méga pénalité... Là c'est signé! Les jours de Jamie Dimon sont comptés (lire ici Bloomberg sur le dernier procès en date).

Revue de
Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

http://www.jovanovic.com/blog.htm



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Aoû - 15:59 (2013)    Sujet du message: FAILLITE DE DETROIT Répondre en citant

FAILLITE DE DETROIT

ENGLISH :

http://www.moneynews.com/Newsfront/Detroit-Bankruptcy-US-city/2013/07/18/id/515861?s=al&promo_code=143B0-1


Préambule :


Ainsi, le joyau de l’industrie automobile américaine et l’un des modèles du American way of life du dernier siècle vient de déclarer faillite. Un symbole qui frappe l’imaginaire d’un peuple qui a longtemps cru que le capitalisme libéral l’émanciperait.

Derrière ce déclin de Détroit, l’un des anciens centres mondiaux du capitalisme industriel, se cache un symptôme plus grand. Tel le premier domino déclenchant le processus, la faillite de Motor City s’avère le signe d’une période transitionnelle de notre système économique. Car l’effondrement de sa fiscalité n’est pas étrangère à celui de la plupart des villes, des institutions publiques et des États. Leur surendettement, comme celui des individus et des compagnies, les mènera tôt ou tard également à la faillite. Détroit est en quelque sorte le signe de ce qui arrivera partout.

En attendant, sous la charge de la haute finance qui veut récupérer l’argent prêté, tous s’adonnent à des cures d’austérité en espérant qu’elles ne se prolongent pas trop et que la croissance revienne. Mais le remède devient le mal. En coupant drastiquement dans les services publics, les inégalités sociales augmentent et la population souffre de plus en plus. Et chaque jour, l’austérité nous rapproche de la révolte populaire. Comment ne pas se révolter, en effet, lorsqu’on est privé de tout et qu’il n’y a aucun espoir de changement à l’horizon ? Bibliothèques, piscines, terrains de jeu, transports, hôpitaux, écoles, parterres de fleurs, éclairage, feux de circulation, police et autres services publics ferment les uns après les autres, réduisant les populations à la misère et les privant progressivement de leur dignité. N’est-ce pas ce qu’on observe déjà en Grèce et ailleurs en Europe du sud ? Lorsque le public n’aura plus rien à vendre ou à fermer, il n’aura plus rien non plus à offrir à ceux qui n’ont pas l’argent pour se sécuriser eux-mêmes. Et l’on retournera tranquillement vers les siècles d’obscurantisme qui ont précédé l’arrivée de la démocratie.

En ces temps d’austérité, on ne peut plus guère, d’ailleurs, parler de démocratie. C’est la haute finance qui oriente et presse le public à rembourser. Un pays ou une municipalité en faillite n’est plus maître de sa destinée non plus, car il ou elle est alors géré(e) par son créancier. Sans la légitimité qu’accorde seul le vote, le créancier s’expose aux révoltes populaires, qui sont sévèrement réprimées par les forces de l’ordre; l’ordre financier de celui qui est dans son droit de reprendre son argent prêté. Le système fonctionne bien.

C’est à la base qu’il est erroné, sur ses prétentions. Il n’est pas sain pour un peuple d’accorder le pouvoir de créer et de prêter de l’argent à quelques individus agissant en leurs noms et pour leur intérêt. Ces grands actionnaires vivent aux dépens des peuples. On peut et doit pointer du doigt l’évasion fiscale, le peu d’appétit qu’ont les riches à partager leurs richesses et le manque de probité qu’affichent la plupart des institutions dans la gestion de leur portefeuille pour expliquer l’effondrement des finances publiques, mais l’ordre financier est premièrement à blâmer.

Est-il normal que la marche de l’histoire, après des siècles de progrès, amène l’humanité à cette extrémité ? À savoir la concentration de la richesse dans les mains d’une poignée d’actionnaires insatiables qui regardent les populations qui les nourrissent s’effondrer. Cela alors qu’on n’a jamais été aussi productifs au travail grâce à la technologie, à l’organisation, aux infrastructures et aux communications. Cette productivité nous a rendus plus riches que jamais, mais cette richesse n’est pas partagée. La preuve en est ces faillites qui pointent à l’horizon.

Certes, si l’humanité a connu d’autres périodes socio-économiques difficiles, celle-ci est la première du genre et a une telle envergure que nous pourrions bien ne jamais être capables de nous en remettre. Dans les siècles précédents, il y avait des difficultés régulières, mais elles étaient souvent localisées et ne touchaient pas vraiment la très grande majorité des habitants, qui travaillaient encore leur terre et vivaient d’une économie de subsistance agricole. Or, aujourd’hui, alors que le capitalisme achève d’amener tout le monde en ville, si le nouveau modèle industriel s’effondre, les humains seront pratiquement tous touchés et n’auront plus la terre pour subvenir à leurs besoins. Comment les gens urbains de plus en plus désœuvrés vivront-ils ? Les taux de chômage ont littéralement explosé depuis cinq ans dans plusieurs parties du globe. La révolte gronde déjà en Grèce, en Italie, en Espagne, au Portugal, en Irlande, en Turquie, en Iran, dans le monde arabe, au Brésil, en Russie, etc. Les manifestations se font de plus en plus nombreuses, régulières, radicales et violentes. Leur répression par la police et l’armée est dure et sévère. Imaginons comment la gestion des crises sociales sera effectuée lorsque lesdites armée et police auront été vendues et seront devenues des compagnies privées ? L’organisation sociétale ressemblera-t-elle alors de nouveau à celle de l’Ancien Régime où les rois et seigneurs avaient droit de vie ou de mort sur leurs terres ? L’évolution du processus financier depuis une trentaine d’années – et depuis cinq ans de façon plus exacerbée – peut effectivement nous permettre l’analogie entre les actionnaires et banquiers de la haute finance et ces rois et seigneurs de jadis. La démocratie et l’État de droit se meurent devant la légalité des banques à opérer.
Félix Lafrance

FAILLITE DE DÉTROIT

La ville de Détroit, autrefois toute puissante, devient la plus grande faillite municipale des États-Unis.

Par Paul Scicchitano – Le 18 juillet 2013


La ville du Motown et des légendes des automobiles américaines a demandé la protection contre la faillite par un tribunal fédéral, jeudi, alors que le gouverneur républicain du Michigan a insisté que c’était le seul tonique pour un « déclin de 60 ans ».

La dette de la ville de Détroit avoisine les 18 milliards de dollars.


Le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, qui a été irrité par les syndicats en signant la Loi du Droit au Travail, l’année dernière, a dit qu’il autorisait la faillite après avoir reçu une recommandation de le faire de Kevyn Orr, le gestionnaire d’urgence de la ville, plus tôt cette semaine, et après une rencontre avec lui, mercredi.

« Ce fut une décision difficile, mais, c’est clairement la bonne décision à mon avis, parce qu’il n’y avait pas d’autres alternatives viables », a déclaré Snyder aux journalistes après le dépôt de la demande, jeudi.  « Si vous regardez Detroit et si vous considérez la situation, nous avons une grande ville, mais, une ville qui a été à la baisse pendant les 60 dernières années ».

La Motor City est la plus grande ville américaine à demander la protection contre la faillite en vertu du chapitre 9, dépassant Stockton, en Californie, qui a déposé sa demande en 2012.

Le Détroit Free Press titrait dans son édition en ligne comme suit : « La ville de Détroit fait sa demande de protection contre la faillite selon le chapitre 9 au milieu de dettes énormes ».

Et Detroit News décrit le dépôt de 16 pages comme l’aboutissement d’une « longue descente de plusieurs décennies qui a transformé l’emblématique ville industrielle de la nation en un modèle de déclin urbain paralysé par la perte de sa population, l’asphyxie de son assiette fiscale et des problèmes financiers ».

Snyder a déclaré que la ville devait payer 38 cents de chaque dollar dépensé pour couvrir ce qu’il a décrit comme des « coûts légaux », et il était prévu que ce chiffre augmenter jusqu’à 65 cents en 2017.

« Ce sera un travail bien difficile au cours de la prochaine année », a déclaré Snyder. « Assez, c’est assez, au sujet de la spirale descendante de Détroit ».
Le gouverneur a ajouté : « Sans cette action, Détroit ne ferait que continuer à descendre ». Peut-être même pire que la dette à laquelle la ville doit faire face, dit-il, c’est la piètre performance de la ville à fournir les services de base.

Par exemple, il faut à la police en moyenne 58 minutes pour répondre à un appel à Détroit, alors qu’il faut une moyenne de seulement 11 minutes dans le reste du pays.

De même, environ 40 pour cent des lampadaires de la ville ne fonctionnent pas et la police s’occupe de moins de 9 pour cent des crimes signalés dans la ville par opposition à plus de 30 pour cent dans le Michigan dans son ensemble.

« Fondamentalement, au lieu d’avoir des promesses qui ne peuvent être tenues, les créanciers peuvent savoir ce qui est un montant raisonnable et un montant qu’ils seront payés », a expliqué le gouverneur.  « Donc, nous allons aller de l’avant avec ce processus et je le regarde vraiment comme une opportunité pour un nouveau départ ».
General Motors, qui a déposé et a émergé de la faillite selon le chapitre 11, ne prévoit aucune incidence sur ses activités quotidiennes, a annoncé le constructeur automobile, jeudi, dans un communiqué.

« General Motors est fier d’appeler Détroit son foyer et la déclaration de faillite d’aujourd’hui est un jour que nous, et bien d’autres, espérions ne pas voir », a indiqué le communiqué.  « Nous croyons, cependant, qu’aujourd’hui peut aussi être une marque claire d’un nouveau départ pour la ville ».

Avant Détroit, le plus grand dépôt de bilan municipal avait impliqué le Comté de Jefferson, en Alabama, qui était de plus de 4 milliards de dollars en dettes quand la demande a été déposée en 2011.  Une autre ville qui a récemment déclaré faillite était San Bernardino, en Californie, qui a pris cette voie en août 2012, après avoir appris qu’elle avait un déficit de $46 millions de dollars.

Détroit a plus du double de la population de la communauté du nord de la Californie de Stockton, qui avait été la plus grande ville américaine à avoir déposé son bilan lorsqu’elle a demandé la protection contre la faillite en juin 2012.

New York était proche de la faillite en 1975, selon le New York Times, qui a rapporté que les avocats de la ville étaient devant la Cour Suprême de l’État pour déposer la demande de protection, et que les voitures de police avaient déjà été mobilisées pour servir les documents sur les banques.

Détroit a perdu un quart de million de résidents entre 2000 et 2010, une population qui atteignait 1,8 millions de personnes dans les années 1950, et qui se bat maintenant pour rester au-dessus de 700,000 personnes.

Une grande partie de la classe moyenne et des dizaines d’entreprises ont également fui Détroit, en emportant leurs deniers avec eux.

Depuis la fin des années 1960, les constructeurs automobiles ont commencé à ouvrir des usines dans d’autres villes.  La valeur des propriétés et les recettes fiscales ont chuté, et la police ne pouvait plus contrôler la criminalité.  Ensuite, la montée des voitures importées en provenance du Japon a commencé à réduire la taille de l’industrie automobile américaine.
Ces derniers mois, la ville comptait sur l’argent des obligations soutenues par l’état pour rencontrer la paie de ses 10,000 employés.

Snyder a souligné que les résidents de Détroit ne remarqueraient rien de différent à court terme.

« Beaucoup de gens peuvent dire que c’est le point le plus bas de l’histoire de Détroit, mais, sans cette action, Détroit continuerait seulement à descendre », a-t-il affirmé. « C’est pour nous l’occasion de poursuivre la remontée du Michigan et de nous assurer que Détroit revienne sur le bon chemin également ».

http://www.moneynews.com/Newsfront/Detroit-Bankruptcy-US-city/2013/07/18/id/515861?s=al&promo_code=143B0-1

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

http://pleinsfeux.org/faillite-de-detroit/#.UhIdx3-QSmB


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 19 Aoû - 16:55 (2013)    Sujet du message: RENTREE ECONOMIQUE : C'EST PARTI ! Répondre en citant

RENTREE ECONOMIQUE : BELGIQUE : LE TAUX DE CHOMAGE ATTEINT UN PIC JAMAIS CONNU CES 10 DERNIERES ANNEES !





Chers amis,


Le 15 août est passé, et la majorité des vacanciers rentre peu à peu au bercail…

Les putes des mass médias commencent donc à PRÉPARER PSYCHOLOGIQUEMENT LA POPULATION À CE QUI VA LUI TOMBER PROCHAINEMENT SUR LA CASQUETTE…

AVEC, POUR COMMENCER, UNE AUGMENTATION DU TAUX DE CHÔMAGE, COMME EN BELGIQUE, PAR EXEMPLE. CELA SIGNALERAIT-IL DE NOUVELLES MESURES ANTISOCIALES CONTRE LES CHÔMEURS ? La question est posée…

Vous verrez malgré tout que les putes de la presse continuent à rassurer stupidement et à vouloir parler de « la fin de la récession dans la zone Euro », ce qui prouve qu’elles poursuivent leur mission de DÉSINFORMATION.

QUICONQUE S’EST INFORMÉ UN TANT SOIT PEU, SAIT EN EFFET QUE LA RÉCESSION EST TRÈS LOIN D’ÊTRE TERMINÉE, ET QUE C’EST D’AILLEURS POUR CELA QUE DE NOUVELLES LOIS ONT ÉTÉ PRISES À L’ÉCHELLE EUROPÉENNE POUR POUVOIR « CHYPRIOTISER » (= VOLER EN TOUTE « LÉGALITÉ ») LES COMPTES-ÉPARGNES ET LES COMPTES À VUE DES CITOYENS DES PAYS DE L’U.E.

Etant donné qu’il n’y a toujours aucune réaction en vue, je suppose qu’il faut comprendre que les citoyens sont D’ACCORD de se faire plumer de la sorte… Ils préféreront sans doute se suicider plutôt que d’attaquer le système qui les agresse, étant donné la lâcheté abominable qui règne en ce moment.

L’article, ci-dessous… Et « bonne rentrée », surtout !


Vic. 





Source : http://yahoo.skynet.be/actualites/economie/article/998366/le-taux-de-chomag…

Economie lundi 19 août 2013



LE TAUX DE CHÔMAGE EN BELGIQUE ATTEINT UN NIVEAU RECORD





(Belga) LE TAUX DE CHÔMAGE EN BELGIQUE N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI ÉLEVÉ CES DIX DERNIÈRES ANNÉES QU'IL NE L'EST ACTUELLEMENT, AVEC 8,7 % DE LA POPULATION ACTIVE RECENSÉS SANS EMPLOI EN JUIN DERNIER, indiquent lundi De Standaard et Het Nieuwsblad sur base de la dernière mise à jour du Bulletin statistique de la Banque nationale de Belgique (BNB) publié vendredi. EN TERMES ABSOLUS, LE NOMBRE DE CHÔMEURS EST LUI AUSSI TRÈS ÉLEVÉ, NOTENT LES DEUX QUOTIDIENS. EN JUILLET, IL Y AVAIT AINSI 610.893 DEMANDEURS D'EMPLOI.

Les deux journaux font remarquer que ce chiffre est probablement stimulé à la hausse par les effets saisonniers. Durant l'été, il y a en effet toujours davantage de demandeurs d'emploi car les entreprises revoient à la baisse le nombre de travailleurs à temps partiel dont elles ont besoin. Néanmoins, cela fait déjà près de huit ans que le nombre de chômeurs n'avait plus dépassé les 600.000 personnes durant l'été.

"Nous pensions que le marché belge de l'emploi avait relativement bien résisté à la crise économique. QUE NOUS ATTEIGNONS TOUTEFOIS UN TEL RECORD À PRÉSENT, INDIQUE COMBIEN CETTE CRISE EST IMPORTANTE", note Jan Denys, de Randstad.

D'un point de vue européen cette fois, il semble néanmoins que le marché belge de l'emploi a plutôt bien traversé la crise. Jan Denys estime toutefois que LA BELGIQUE PEUT S'ATTENDRE À DE NOUVELLES HAUSSES DE CE TAUX DANS LES PROCHAINES ANNÉES. "EN 2014, LE CHÔMAGE AUGMENTERA ENCORE légèrement par rapport à cette année, malgré la fin de la récession dans la zone Euro."

Le taux d'emploi avait augmenté dans notre pays jusqu'il y a peu. L'année dernière, 4,55 millions de Belges jouissaient ainsi d'un emploi, soit le nombre le plus important de cette dernière décennie. "Que le taux de chômage augmente lui aussi s'explique par le fait que la population active s'agrandit plus vite que le nombre d'emplois", explique Jan Denys, qui estime, enfin, que LE TAUX D'EMPLOI DEVRAIT À PRÉSENT CESSER DE DESSINER UNE COURBE ASCENDANTE.


(Belga)


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 11:34 (2013)    Sujet du message: CALIFORNIA RUSHING HEADLONG TOWARD DRACONIAN GUN CONTROL Répondre en citant

CALIFORNIA RUSHING HEADLONG TOWARD DRACONIAN GUN CONTROL



by AWR Hawkins 19 Aug 2013

On August 12 Breitbart News reported that California was set to become the strictest gun control state in the country with an ammunition registry. It has since become apparent that such a registry is only the tip of the iceberg.

Other bills speeding toward Governor Jerry Brown's (D) desk all but guarantee CA residents will be subjected to draconian gun regulations and all out bans if Brown does anything other than veto them

The NRA-ILA provided convenient summaries and status reports on the various bills after the legislature had done its work last week.  

Here are few examples:

Senate Bill 475 is on its final reading in the Assembly. If passed and signed into law it will allow "San Francisco officials to effectively ban gun shows and the sale of firearms in the Cow Palace at the Fairgrounds."

Senate Bill 374 passed in the Assembly Public Safety Committee on August 13 and is now headed to the Assembly Appropriations Committee. It "expands the definition of 'assault weapons' to include all semi-automatic rifles that accept a detachable magazine." It would "ban the sale and possession of all semi-automatic rifles and require registration to retain legal possession in the future."

Assembly Bill 48 was placed "in the state Senate Appropriations Committee suspense file and will be heard later this month." It "bans the sale of magazine parts kits that could hold more than ten cartridges and requires mandatory reporting...of citizens who purchase more than 3,000 rounds of ammo within a five day period."

Assembly Bill 231 passed in the Senate Appropriations Committee and "is now on its final reading in the state Senate." This bill "expands laws related to the storage of firearms"  and will effectively require gun owners to lock up their guns when they are not home. It does this by using muddled language to create a felony charge for anyone who "reasonably should know that a child is likely to gain access to the firearm without the permission of the child's parent or guardian."

The meaning of the words "reasonably should know" will no doubt mean different things to different judges and law enforcement officials throughout the state. And this will only create greater chaos for gun owners in California. 

Firearms Policy Coalition has provided a web-based form Californians can use to urge Governor Brown to veto these and other gun control proposals. View the form by clicking HERE

Follow AWR Hawkins on Twitter @AWRHawkins

http://www.breitbart.com/Big-Government/2013/08/19/California-Rushing-Headlong-Toward-Draconian-Gun-Control


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 16:29 (2013)    Sujet du message: JP MORGAN: CHRONIQUE D'UNE FAILLITE ANNONCEE ! Répondre en citant




SUITE DE LA DÉBANDADE ÉCONOMIQUE ET BANCAIRE : CETTE FOIS, C’EST LA JP MORGAN, L’UNE DES PLUS GROSSES BANQUES MONDIALISTES, QUI EST EN TRAIN DE COULER ! Pour rappel, c’est au sein de cette banque putride que se trouve Blythe Masters, la femme qui est à la source de cette crise que nous connaissons…

PIERRE JOVANOVIC NOUS SIGNALE QUE CETTE BANQUE SERA BIENTÔT DÉMANTELÉE, ET FERA FAILLITE, MAIS LE TOUT DE LA FAÇON LA PLUS DISCRÈTE POSSIBLE…

L’écroulement économique semble se rapprocher de jour en jour.

Reste la question principale : combien de milliards de dollars les peuples vont-ils encore perdre dans cette affaire ? Et ces peuples finiront-ils par réagir en se retournant contre leurs agresseurs les banksters ?

L’excellent article, ci-dessous…

Vic.





Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm



ALERTE: LA JP MORGAN VEND SON IMMEUBLE EN URGENCE



du 19 au 23 août 2013 :



Toujours en relation avec la démise de Blythe Masters, cette information vous montre clairement que LA JP MORGAN A UN GRAVE PROBLEME DE LIQUIDITES comme je vous l'avais expliqué ici lorsqu'elle a décidé de vendre le joyau de la couronne, à savoir le département Matières Premières de la Reine de Glace.

Cette fois, c'est encore plus extraordinaire: "JP Morgan is seeking to sell 1 Chase Manhattan Plaza, the lower Manhattan tower ... as the company reduces its office space in the city", lire ici Bloomberg (cf. http://www.bloomberg.com/news/2013-08-16/jpmorgan-marketing-downtown-s-1-ch… ). POINT INTÉRESSANT, C'EST SOUS CET IMMEUBLE QUE SE TROUVE LE COFFRE-FORT GÉANT À LA PICSOU DE LA JPM AVEC SES LINGOTS D'OR, SA PISCINE DE PIÈCES D'OR ET D'ARGENT, AINSI QUE CEUX DE CERTAINS CLIENTS.

Mining.com écrit: "This weekend JP Morgan's 1 Chase Manhattan Plaza went on sale, which also happens to hold the world's biggest commercial gold vault. The 60-floor skyscraper was built in 1961. It is the 15th tallest building in New York. PRICE TAG IS ESTIMATED AT OVER $1 BILLION. CBRE Group Inc. have been hired to manage the sale ... ONE OF THE BUILDING ARCHITECTS WROTE THAT UNDERNEATH THE SKYSCRAPER IS THE "...LARGEST BANK VAULT IN THE WORLD, LONGER THAN A FOOTBALL FIELD"", lire ici Mining (cf. http://www.mining.com/buy-the-newly-listed-jp-morgan-building-and-own-the-w… ) et ici le dossier de ZH (cf. http://www.zerohedge.com/news/2013-08-18/jpmorgan-selling-building-houses-i… )...


Notez que CELA FAIT DEJA DEUX MEGA VENTES EN 4 SEMAINES!!!! pour

1) éponger les pertes de la banque,

2) pour trouver les lingots d'or à livrer aux clients...


Je peux vous garantir que l'action va être sérieusement secouée, indépendamment du fait que LE SIGNAL ENVOYÉ PAR LE QG DE PARK AVENUE EST CELUI DE LA DÉTRESSE, À SAVOIR UN "S.O.S." À LA TITANIC...

C'est d'autant plus ironique que c'est Jamie Dimon lui-même qui avait dit en septembre 2008, la veille de la faillite de la Lehman Brothers: "On vient de heurter un iceberg, il n'y aura pas assez de canots pour tout le monde, autant reprendre un peu de caviar et de champagne"... Cette fois, c'est lui qui est en train de couler. Que va-t-il vendre prochainement? Ses bureaux de la Place Vendôme et ceux de Londres?

Il y a le feu à la JP Morgan et comme Ben Bernanke et Obama savent qu'il n'est plus contrôlable, TOUT MONTRE QU'ELLE SERA DÉPECÉE AVANT QUE SA FAILLITE NE DEVIENNE TROP ÉVIDENTE. ELLE SERA DÉPECÉE PAR UNE VINGTAINE DE PROCÈS DIVERS ET VARIÉS, CE QUI LA POUSSERA OBLIGATOIREMENT À VENDRE SON ACTIVITÉ DE BANQUE DE DÉTAIL, À SAVOIR LA BRANCHE CHASE.

ET SI LARRY SUMMERS, LE PIRE ENNEMI DE BLYTHE, EST NOMMÉ À LA TÊTE DE LA FED EN REMPLACEMENT DE BEN BERNANKE, EH BIEN ATTENDEZ VOUS À D'AUTRES EXPLOSIONS AU SEIN DE LA JPM. Une nouvelle fois (je sais, je me répète sur cette affaire) QUAND UNE BANQUE COMME LA JPM EST OBLIGÉE DE VENDRE SES BIJOUX DE FAMILLE, CELA SIGNIFIE NI PLUS NI MOINS QUE LA MORT DANSE AUTOUR.


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Aoû - 10:33 (2013)    Sujet du message: THE DOLLAR COLLAPSE AND WW3 HAS BEGUN, MUST SEE ! Répondre en citant

THE DOLLAR COLLAPSE AND WW3 HAS BEGUN, MUST SEE !



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=tkIa41PDmnA#t=501


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Aoû - 13:13 (2013)    Sujet du message: GLOBAL MARKETS FALL AS US FED SIGNALS END TO ECONOMIC STIMULUS Répondre en citant


GLOBAL MARKETS FALL AS US FED SIGNALS END TO ECONOMIC STIMULUS


By business reporter Elysse Morgan

Updated 11 hours 11 minutes ago

8-22-2013


  Photo: The US Federal Reserve, led by chairman Ben Bernanke, has again hinted at an end to its economic stimulus program. (Chip Somodevilla: AFP/Getty Images)
Map: United Kingdom

Wall Street closed down after the minutes from the latest Federal Reserve meeting gave the strongest indication yet that the central bank's economic stimulus will be trimmed back.

The Dow Jones Industrial Average closed down 0.7 per cent to 14,897 points.

The S&P 500 lost point-six per cent.

The minutes show the Federal Open Market Committee is "broadly comfortable" with plans to scale back the Fed's $US85 billion a month bond-buying programme.
However, the timing remains murky.

The minutes show almost all agreed a change in the programme was "not yet appropriate" but "a few" favoured swift action and they do expect growth and employment to continue to pick up.

The next meeting is mid September.

Across the Atlantic and European markets posted their longest losing streak in eight weeks, closing before the Fed released the minutes. And talk intensifies about another Greek bailout.

The FTSE 100 gave up 1 per cent

On the continent losses averaged around 0.3 per cent.

The Australian dollar's continued to slide from yesterday, and at 8:30am (AEST) was buying 89.78 US cents.

The spot gold price rose overnight, to $1,366 US an ounce.

West Texas crude continued its fall overnight and closed at $US103.90 a barrel, while Tapis was only slightly higher at $US116.80 a barrel.

Topics: business-economics-and-finance, economic-trends, markets, stockmarket, currency, united-kingdom, united-states

First posted Thu 22 Aug 2013, 8:40am AEST

http://www.abc.net.au/news/2013-08-22/global-markets-fall/4904258



Dernière édition par maria le Ven 23 Aoû - 12:30 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 12:29 (2013)    Sujet du message: FOUR REASONS WHY EVEN MORE PAIN IS COMING TO EMERGING MARKETS Répondre en citant


FOUR REASONS WHY EVEN MORE PAIN IS COMING TO EMERGING MARKETS


By Nandagopal J. Nair @Njnair August 22, 2013



Get used to the red on the screen. Reuters/Issei Kato

The minutes of the US Federal Reserve’s July meeting confirmed the worst fears of emerging markets: Easy money in the US could start drying up as early as next month. That would make US debt more enticing to investors again after years of record-low interest rates. The ripple effects were felt across the globe. The Indian rupee and Turkish lira set fresh record lows; currencies of Malaysia and Thailand tested multi-year lows; and other markets across Asia fell, including Indonesia’s benchmark index, which is now officially in bear market territory. But there may be more pain in store for emerging markets. Here’s why:

+

1. Emerging-market debt isn’t selling

Emerging economies have been slowing down for a while, but foreign capital has been supporting them. The tide is now turning. June was the slowest month for emerging-market bond sales since December 2008. Companies and governments have issued just $42.4 billion of debt since the beginning of June, compared to $95.1 billion over a similar period last year, according to data cited by the FT (paywall).

+

2. This puts a squeeze on investment

All that foreign money was helping finance projects in emerging economies.  Now they face higher financing costs and bigger currency swings, warns Moody’s (pdf). The ratings agency warns that the slowdown will be especially tough in the medium term for countries like India and Indonesia, which rely heavily on cheap dollars to fund large current-account deficits.

+




3. A lot more money could still leave

Over the last decade, investors have pumped trillions of dollars into emerging markets. So far, they’ve pulled out only a fraction. In the three months that ended in July, funds that invest in emerging-market stocks saw outflows of $8 billion—less than 2% of the money they manage. Funds that buy dollar debt from emerging markets saw a similar picture, losing just $1 billion this year out of $124 billion. But as emerging markets keep slowing down and developed markets recover, more foreign investors could head for the exits.

+

4. Central bank reserves are shrinking


As foreign capital leaves emerging markets, their currencies lose value, and central banks have been forced to spend more foreign currency to prop them up. That’s putting their foreign-currency reserves under strain. In June, reserves began to shrink in all the world’s emerging-market regions for the first time in four years, according to Morgan Stanley (pdf):

+





In the last three months, emerging-market central banks have lost $81 billion of reserves (paywall), with Indonesia, Turkey, Ukraine, and India leading the way.

+




http://qz.com/117798/four-reasons-why-even-more-pain-is-coming-to-emerging-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 12:40 (2013)    Sujet du message: HERE'S THE LAW THAT'S DRIVING RECORD NUMBERS OF AMERICANS TO RENOUNCE THEIR CITIZENSHIP Répondre en citant

HERE'S THE LAW THAT'S DRIVING RECORD NUMBERS OF AMERICANS TO RENOUNCE THEIR CITIZENSHIP

Josh Barro Aug. 12, 2013, 3:32 PM 28,595 80
A record number of Americans are giving up their U.S. citizenship. The Wall Street Journal reports that 1,130 Americans renounced their citizenship in the second quarter of 2013, more than did so in all of 2012.

To my surprise, the list of new ex-Americans is publicly available; I didn't recognize any of the names on a quick scan.

According to the Journal, the surge in expatriations seems to be driven by the upcoming implementation of the Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA), a 2010 law that forces foreign financial institutions to disclose more information to the IRS about Americans' accounts and investments. Starting in 2014, foreign financial institutions will have to tell the IRS about income accruing to American clients (or businesses owned by Americans), and they'll have to withhold American income tax as appropriate.

In other words, it's going to become a lot harder to hide your income with a Swiss bank account.

The IRS can't directly tell foreign banks what data to turn over. But it has a pretty big stick — it can impose a 30% withholding tax on payments from the U.S. to foreign financial institutions unless they cooperate. As a result, many foreign banks and foreign countries have been entering into agreements with the IRS to comply with FATCA.

If you're an American living in the U.S. and your strategy for hiding income abroad isn't working anymore, you may have few options but to pay up. But if you live abroad, you have another choice available: Renounce your U.S. citizenship so you're not liable for American income tax.

That's one driver of the surge in renunciations. Another likely factor is the increase in capital gains and income tax rates in 2013, meaning that wealthy American expatriates can get a bigger tax saving by renouncing citizenship than they used to.

But a third factor is that FATCA creates compliance headaches apart from the actual tax bills it leads to. As the WSJ describes:

Some U.S. citizens say they are exasperated by a growing raft of paperwork that forces U.S. citizens living abroad to declare the minutiae of their financial holdings and other assets. That has increased the attraction of becoming a citizen in places such as Hong Kong, where the individual tax rate is capped at 15%.

"My decision was less about the actual amount of taxes I had to pay, and more about the system," said one investment banker, who renounced his U.S. citizenship and is now a Hong Kong citizen. "I'm not an ultrawealthy dude. It was the hassle with all the paperwork."

A few months ago, I attended a dinner where I sat between two Americans living abroad who complained that FATCA has made foreign banks less willing to provide American expatriates with checking accounts, credit cards and mortgages. This has been a major point of complaint for organizations representing American expatriates.

FATCA also complicates matters for foreign businesses with American investors (and for Americans who want to invest in foreign businesses) since American ownership makes a business subject to FATCA reporting.

If you intend to move back to the U.S., you're probably not going to renounce your citizenship because it was hard to get a checking account, or even because you had to forego an investment opportunity. But if you're a dual citizen with weak ties to the U.S. and the law is materially interfering with your financial dealings, it might be a reason to go ahead and quit being an American.

Marie Sapirie, the legal editor at Tax Notes, even says the IRS proposed renouncing citizenship as an option for an American with a complicated tax situation who had long resided abroad.

Last fall, I attended an American Swiss Foundation trip to Switzerland and FATCA was the number one hobby horse for the Swiss participants. The difficulty in evaluating the Swiss complaints is that the Swiss have a combination of good and bad reasons for hating FATCA. The law creates compliance burdens for Americans living in Switzerland and Swiss who do legitimate business with Americans. But it also undermines tax evasion strategies that are the key reason that some Americans were interested in banking in Switzerland in the first place.

Of course, every law has compliance costs, and it's not even clear that it's such a big problem if more Americans, presumably dual citizens living abroad with relatively weak ties to the U.S., are renouncing citizenship. But the benefits of FATCA may also be relatively modest: It's expected to raise $7.6 billion in added taxes over 10 years.

In 1999, the State Department estimated that there are between three and six million Americans living abroad; if those numbers are similar today, that means FATCA will generate about $170 in extra annual taxes per expatriate.

The revenue estimate for FATCA may prove incorrect in either direction; it's based on a guess about how much unreported foreign income will be discovered when the new reporting and withholding requirements come into effect. As the law is implemented next year, we'll start to see how much revenue actually rolls in — and whether the law is worth the compliance costs and expatriations that it causes.

http://www.businessinsider.com/heres-the-law-thats-driving-record-numbers-o…



Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Sam 24 Aoû - 22:53 (2013)    Sujet du message: LA FED REFUSE DE RAPATRIER L’OR ALLEMAND ! Répondre en citant




USA, PAYS DE VOLEURS : LA FED REFUSE DE RAPATRIER L’OR ALLEMAND !









Chers amis,


Rien ne va plus entre les 2 pays nazis (l’ancien, l’Allemagne, et le nouveau, les USA) !

LES ALLEMANDS ONT RÉCEMMENT DEMANDÉ DE RÉCUPÉRER LEUR OR QU’ILS AVAIENT BIEN STUPIDEMENT PLANQUÉ AUX USA… LES VOLEURS DE LA RÉSERVE FÉDÉRALE (FED) ONT REFUSE !

CELA ENVOIE DE TRÈS MAUVAIS SIGNAUX EN PLUS DE CEUX QUE NOUS AVIONS DÉJÀ SUR LES ETATS-UNIS… Notez que la Chine et l’Inde possèdent énormément d’or, à présent.

CELA PUE L’ÉCROULEMENT À PLEIN NEZ…  Quant aux USA, s’ils se retrouvent seuls un jour comme les cons qu’ils sont, ils n’auront pas besoin de se demander pourquoi. Ne pas rendre les richesses à ceux qui vous les ont prêtées, ça n’attire pas vraiment la sympathie.

L’excellent article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.michelcollon.info/La-Reserve-Federale-des-Etats-Unis.html



LA RÉSERVE FÉDÉRALE DES ETATS-UNIS EMPÊCHE L’ALLEMAGNE DE RAPATRIER SON OR.



22 août 2013


LES ETATS-UNIS REFUSENT DE RENDRE L’OR QUE L’ALLEMAGNE A MIS À L’ABRI DANS LA RÉSERVE FÉDÉRALE DES USA ET ONT, PAR AILLEURS, EMPÊCHÉ LES REPRÉSENTANTS ALLEMANDS DE VISITER LE COFFRE DE LA BANQUE CENTRALE DE CE PAYS POUR VÉRIFIER L’ÉTAT DES TONNES D’OR ENTREPOSÉES.



LA MÉFIANCE PAR RAPPORT AU DOLLAR POURRAIT S’INTENSIFIER APRÈS QUE LA BUNDESBANK ALLEMANDE AIT DEMANDÉ LE RAPATRIEMENT DE SON OR ENTREPOSÉ DANS LA RÉSERVE FÉDÉRALE DES ÉTATS-UNIS, MAIS QUE WASHINGTON AIT REFUSÉ DE LE FAIRE AVANT 2020.
 
L’agence d’information russe, RT, a publié que LES REPRÉSENTANTS ALLEMANDS SE SONT VUS REFUSER LE PERMIS DE VISITER LE COFFRE DE LA BANQUE CENTRALE DES ÉTATS-UNIS.
 
« L’ALLEMAGNE, QUI Y A ENTREPOSÉ PRÈS DE LA MOITIÉ DE SES RÉSERVES EN OR, A DE BONNES RAISONS DE S’INQUIÉTER. EN GÉNÉRAL, LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES DES USA SONT CONNUES POUR VENDRE CE QUI N’EXISTE PAS RÉELLEMENT », écrit RT sur la publication de son portail Web.
 
Ils citent l’exemple de 2012, lorsque la banque Goldman Sachs vendait des certificats d’or en assurant qu’ils étaient garantis par l’or authentique de ses coffres. Cependant, comme cela s’est su par après, il n’y avait pas d’or dans ces coffres, et la banque travaillait sur base d’un système de réserve fractionnaire, en supposant que peu de dépositaires exigeraient de récupérer leur or.
 
LE FONDATEUR ET PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION ALLEMANDE DE MÉTAUX PRÉCIEUX, PETER BOEHRINGER, CONSIDÈRE QUE CE REFUS DES ÉTATS-UNIS EST UN MAUVAIS SIGNE.
 
« Nous avons exercé beaucoup de pression sur la Bundesbank, nous lui avons envoyé énormément de questions, ainsi que d’autres entités. Nous voulons savoir pourquoi elle n’agit pas en tant qu’audit approprié, pourquoi ils ne font pas pression sur la banque centrale de son partenaire, tout particulièrement sur la Réserve Fédérale, pour qu’elle soit un audit adéquat. Pourquoi n’est-il pas possible de rapatrier cet or ? IL Y A DONC ÉNORMÉMENT DE QUESTIONS SANS RÉPONSES », dit-il.
 
« Les USA et la Réserve Fédérale financent actuellement entre 60 et 80% de la dette fédérale récemment publiée, les bons du Trésor. Et son achat libre est une MAUVAISE NOUVELLE POUR LA DETTE DES USA. CELA MET EN ÉVIDENCE QUE QUELQUE CHOSE VA MAL POUR LA QUALITÉ DU DOLLAR DES ÉTATS-UNIS COMME MONNAIE DE RÉSERVE. LA CHINE ET L’INDE VONT PROBABLEMENT CONSOMMER 2.300 TONNES D’OR CONJOINTEMENT CETTE ANNÉE, CE QUI ÉQUIVAUT PRESQUE À 100% DE LA PRODUCTION MONDIALE », explique-t’il.
 
LA RÉSERVE FÉDÉRALE DES ÉTATS-UNIS EST UNE DES ORGANISATIONS LES PLUS SECRÈTES AU MONDE. Depuis bien des années, elle entrepose de grandes quantités d’or de différents pays. Si auparavant elle était considérée comme l’endroit le plus sûr pour les réserves de beaucoup de pays, maintenant la situation a changé, puisque L’OR QUI Y EST ENTREPOSÉ S’ÉPUISE DU FAIT DE SA VENTE, SON CAUTIONNEMENT OU SON UTILISATION COMME GARANTIE FINANCIÈRE.
 
En janvier de cette année, la Bundesbank allemande a informé de sa décision de rapatrier 674 tonnes des réserves officielles d’or déposées à l’étranger d’ici 2020.
 
Jusqu’au 31 décembre 2012, la banque allemande conservait 31% de son or sur le sol allemand. Avec cette mesure, ils estiment que cette quantité s’élève à 50% avant le 31 décembre 2020.
 
« Les réserves d’or d’une banque centrale créent de la confiance », indique l’entité financière dans un communiqué qui assure que cette mesure augmentera la confiance en sa propre économie.
 
L’ALLEMAGNE POSSÈDE LA SECONDE PLUS GRANDE RÉSERVE D’OR AU MONDE ; 3.396 TONNES. Au cours des prochaines huit années, 674 tonnes vont être rapatriées depuis New-York et Paris, avec pour objectif que 50% de cet or soit entreposé sur le sol allemand. 13% des réserves d’or allemandes sont entreposée à Londres et y resteront entreposées. LES RÉSERVES D’OR DÉPOSÉES À NEW-YORK DEVRAIENT PASSER DE 45% À 37%. LES 374 TONNES ACTUELLEMENT ENTREPOSÉES À LA BANQUE DE FRANCE À PARIS RETOURNERONT SUR LE SOL ALLEMAND.
 
 
Source : Telesur
Traduit par SanFelice pour Investig'Action


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 23:51 (2013)    Sujet du message: 666, SOCIETE SANS ARGENT CASH : L’ALLEMAGNE RECONNAÎT LE BITCOIN COMME MONNAIE OFFICIELLE ! Répondre en citant




666, SOCIETE SANS ARGENT CASH : L’ALLEMAGNE RECONNAÎT LE BITCOIN COMME MONNAIE OFFICIELLE !








Chers amis, Tout se déroule comme je vous l’avais dit, dirait-on…

JUSTE AU MOMENT OÙ LA CRISE ÉCONOMIQUE (qui se dirige désormais vers le vol organisé, "légalisé" et généralisé des comptes-épragnes et des comptes à vue des citoyens) SE PRÉPARE À FRANCHIR UNE NOUVELLE ÉTAPE, VOICI CE QUI SE PRODUIT :
Comme par le plus « malencontreux » des hasards, il se fait que L’ALLEMAGNE VIENT DE DONNER LE STATUT DE MONNAIE OFFICIELLE À LA MONNAIE VIRTUELLE (DONC, SANS ARGENT CASH) BITCOIN !!!
CE QUE CELA SIGNIFIE EST DONC TRES CLAIR : UNE MONNAIE ENTIEREMENT ELECTRONIQUE ET VIRTUELLE SE VOIT DECERNER LA RECONNAISSANCE EN TANT QUE MONNAIE OFFICIELLE, AU MEME TITRE QUE L’EURO,LE DOLLAR ETC.

SEULE « PETITE » DIFFERENCE : LE BITCOIN EST, PAR ESSENCE, UNE MONNAIE INTERNATIONALE ET MEME… MONDIALE ! Oh mais quelle infortunée « malchance » ! C’est JUSTEMENT ce dont ont toujours rêvé les mondialises : une monnaie mondiale unique !!!
 NOTEZ QUE D’AUTRES PAYS S’INTÉRESSENT AUSSI AU BITCOIN, ET NOTAMMENT… LES USA.

Tiens, mais comme c’est « étrange » ! Les deux pays qui puent le nazisme à plein nez (les USA et l’Allemagne) et qui possèdent un rôle très important dans la gestion des affaires du monde, sont justement ceux qui sont impliqués !

Tout ceci, bien sûr, est très loin d’être une coïncidence. Souvenez-vous des dizaines d’articles concernant différents systèmes « cashless » que je vous avais postés l’année passée et l’année d’avant. Il était clair que quelque chose se tramait au niveau du projet mondialiste de société sans argent cash (cashless society).

ET MAINTENANT, QUE VOYONS-NOUS ? LES PREMIÈRES BANQUES EN LIGNE (CASHLESS) FAIRE LEUR APPARITION, ET LA MONNAIE VIRTUELLE BITCOIN (CASHLESS, ELLE AUSSI) ÊTRE RECONNUE PAR L’ALLEMAGNE !

La conclusion est simple, et il suffit de savoir additionner 1+1…

LA BÊTE-ARGENT EST EN TRAIN DE METTRE SON ULTIME SYSTÈME MONÉTAIRE EN MARCHE : LE SYSTÈME CASHLESS !
 
POURQUOI LEUR FAUT-IL UN SYSTÈME ENTIÈREMENT SANS ARGENT CASH ? POUR PLUSIEURS RAISONS :

1) Lorsque tout sera électronique, ils pourront surveiller la totalité des transactions (pensez au programme de surveillance PRISM, mais transformé afin de capter toute transaction monétaire, financière et commerciale)… On prendra évidemment le soin de vous présenter tout ceci sous le faux jour de la soi-disant lutte contre la fraude fiscale !

2) Tout ce qui est électronique est, par essence, piratable (donc, la sécurité à 100% est un mythe, et cette piratabilité est d’ailleurs rapportée dans l’article ci-dessous concernant le système Bitcoin). Ceux qui dirigeront le système (les financiers mondialistes) pourront donc magouiller encore plus facilement que du temps des monnaies et des crises économiques -telle que celle que nous connaissons actuellement.

3) Surtout, la monnaie virtuelle et électronique pourra permettre la création des bases de données centralisées mondiales nécessaires et qui constituent un pré-requis pour la mise en application des puces implantables, biométriques et de contrôle biologique total sans lesquelles plus personnes ne pourra vendre ni acheter (= marque de la bête), et grâce auxquelles le contrôle total des populations et de chaque individu sera rendu possible (cf. http://www.mediafire.com/view/?un5oz5s8k4glp48 ) !

Le plan est donc à découvert, tout le monde peut s’en apercevoir. RESTE LA QUESTION PRINCIPALE : Y AURA-T-IL ENCORE DES GENS SUFFISAMMENT COURAGEUX ET SENSES QUE POUR S’OPPOSER A CE SYSTEME DE LA BETE !?!?
 
Bien entendu, la presse se hâtera de donner des raisons plus pragmatiques à cette reconnaissance du Bitcoin (avidité du système qui souhaite faire payer des impôts et des taxes (TVA) par rapport à l’utilisation des Bitcoins… mais serez-vous encore assez naïf que pour ne pas voir plus loin que le bout de votre nez, et que pour tomber lamentablement dans le panneau !?

A bon entendeur…

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, ET BONNE MORT ! Vic.







Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/20/bitcoin-lallemagne-lui-donne-le-stat…


BITCOIN: L’ALLEMAGNE LUI DONNE LE STATUT DE MONNAIE OFFICIELLE


20 août, 2013 Posté par Benji sous Argent et politique

SI L’EURO EXPLOSE EN TANT QUE MONNAIE, L’ARGENT TOTALEMENT VIRTUEL TEL QUE CELA À UN JOUR ÉTÉ ANNONCÉ PAR LE GRAND PATRON DE VISA SERA-T-IL SON REMPLAÇANT? CELA SERAIT EN BONNE VOIE, SEMBLE-T-IL, MÊME SI CETTE MONNAIE N’A VRAIMENT RIEN DE SÛR…



L’Allemagne va reconnaître officiellement le Bitcoin.

ÉCONOMIE – La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans les milieux alternatifs. LE BITCOIN, LA MONNAIE 100% VIRTUELLE, VIENT DE SE VOIR DÉCERNER LA RECONNAISSANCE OFFICIELLE PAR LE GOUVERNEMENT ALLEMAND. Grâce à ce nouveau statut de « monnaie privée », elle POURRA ÊTRE UTILISÉE EN TOUTE LÉGALITÉ DANS LE CADRE DES « ÉCHANGES MULTILATÉRAUX ». La Grèce va-t-elle recevoir sa prochaine tranche d’aide en bitcoins au lieu d’euros? Pas si sûr…

Le Bitcoin est une MONNAIE ÉLECTRONIQUE, célèbre dans la communauté « geek » et des défenseurs des libertés. C’est depuis la hausse massive de sa valeur, qu’elle s’est retrouvée sous les projecteurs de l’économie internationale. Mais ne cherchez pas un soudain élan de souplesse des argentiers allemands. L’EXISTENCE JURIDIQUE DU BITCOIN PERMETTRA SURTOUT À L’ADMINISTRATION FISCALE DE RÉCUPÉRER SA PART DU GÂTEAU. EH OUI, JUSQU’À PRÉSENT LES TRANSACTIONS EFFECTUÉES AVEC CETTE MONNAIE ÉCHAPPAIENT À L’IMPÔT.

Ainsi, LES GAINS ISSUS D’UNE VENTE EN BITCOINS SERONT PONCTIONNÉS DE 25% SUR LES BÉNÉFICES. Au bout d’un an, en revanche, il y aura exonération, indique le Frankfurter Allgemeine (cf. http://www.faz.net/aktuell/finanzen/devisen-rohstoffe/digitale-waehrung-deu… ). Cela fonctionnera exactement comme la taxation sur les plus-values immobilière. CONCERNANT LES ENTREPRISES, ELLES DEVRONT INTÉGRER UN TAUX DE TVA DANS TOUTES LEURS TRANSACTIONS EN BITCOINS. Du coup, cette monnaie alternative chère aux hackers va perdre un peu de son caractère rebelle…

L’attrait du Bitcoin force les Etats à se pencher dessus


L’ALLEMAGNE N’EST PAS LE SEUL ETAT À S’ÊTRE INTÉRESSÉ DE PRÈS AU BITCOIN (cf. http://www.forexagone.com/blog/961-bloomberg-manifeste-son-interet-pour-le-… ). L’AUSTRALIE ET LES ETATS-UNIS SEMBLENT AUJOURD’HUI PLAIDER POUR UNE MEILLEURE INTÉGRATION DE CETTE MONNAIE DANS LES FLUX FINANCIERS. Le CFTC (régulateur américain), le GAO (bureau du Congrès américain chargé du Budget), ainsi que l’agence financière Bloomberg ont produit plusieurs études sur le sujet.

A contrario, le FBI et la BCE considèrent le produit comme douteux, tandis que la Thaïlande a carrément banni son utilisation. LES FAILLES DE SÉCURITÉ SONT NOMBREUSES: LES PORTE-MONNAIE HÉBERGÉS SUR ANDROID ONT PAR EXEMPLE SUBI DES ATTAQUES LA SEMAINE PASSÉE (cf. http://abonnes.lemonde.fr/technologies/article/2013/08/12/une-faille-dans-a… ).

Créée en 2009 par un informaticien du nom de Satoshi Nakatomo (pseudonyme), le Bitcoin s’affranchit de tous les codes qui caractérisent les monnaies modernes. Aucun lien avec les banques centrales, pas d’indexation sur les autres monnaies existantes, absence d’intermédiaires entre les échanges, anonymat des transactions…

UNE FOIS ACQUIS SUR DES PLATES-FORMES SEMBLABLES À DES LOGICIELS DE PEER-TO-PEER, LES BITCOINS PEUVENT ENSUITE ÊTRE UTILISÉS POUR RÉALISER DE VRAIES TRANSACTIONS, POURVU QUE LES VENDEURS L’AUTORISENT. DE NOMBREUX SITES DE E-COMMERCE ALLEMANDS Y ONT RECOURS. Les jumeaux Winklevoss, connus pour leurs procès contre Mark Zuckerberg, ont même fait la demande pour créer un fonds d’investissement basé sur le Bitcoin (cf. http://www.01net.com/editorial/599211/les-freres-winkelvoss-lancent-un-fond… ). LA SEC, LE GENDARME BOURSIER DE WALL STREET, DEVRAIT PROCHAINEMENT LIVRER SA RÉPONSE.


Valeur refuge ou retour de l’étalon or ?

Il s’échange en août 2013 pour environ 105 dollars. C’est deux fois moins qu’au printemps dernier, au plus fort de crise chypriote: la MONNAIE ALTERNATIVE avait alors atteint un pic à 266 dollars (cf. http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20130407trib000757947/a-l-h… ), après ce retour de la crise de la dette européenne.

Source et suite sur huffingtonpost.fr : http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/19/bitcoin-allemagne-monnaie-tva-taxe-…


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 14:12 (2013)    Sujet du message: PREUVE ABSOLUE QUE LA CRISE EST UN COMPLOT !!! Répondre en citant



VITAL ! LA PREUVE ABSOLUE QUE LA CRISE ECONOMIQUE ACTUELLE EST BIEN UN COMPLOT MONDIALISTE OURDI PAR LES GROSSES BANQUES ET LES (IR)RESPONSABLES AMERICAINS !!!






Chers amis,


Ce qui suit est excessivement important. Une fois de plus, les peuples ont été les victimes d’un véritable complot, au sens premier et littéral du terme.

Et ce complot n’est rien de moins que la création et l’entretien délibérés de la crise économique actuelle dont nous subissons tous les conséquences pendant que les créateurs de cette crise, eux, continuent de s’en mettre plein les poches et de monter en grade !

LE JOURNALISTE D’INVESTIGATION GREG PALAST A MIS LA MAIN SUR UN MÉMO DE 1997 QUI PROUVE QUE LES (IR)RESPONSABLES DES USA – ET NOTAMMENT LES HAUTS FONCTIONNAIRES DU TRÉSOR À L’ÉPOQUE : TIMOTHY GEITNER ET LARRY SUMMERS – SE SONT LIGUÉS AVEC LES RESPONSABLES DES GROSSES BANQUES ET SOCIÉTÉS BOURSIÈRES (JPMORGAN, GOLDMAN SACHS, BANK OF AMERICA) AFIN DE PROVOQUER LA DÉRÉGULATION DU MARCHÉ DES PRODUITS FINANCIERS. ET CECI, BIEN ENTENDU, A FINI PAR PROVOQUER LA CRISE ÉCONOMIQUE ACTUELLE ! Notez que, parmi les banques incriminées, on retrouve Goldman Sachs (un repaire de Bilderbergers) et JPMorgan (dont l’une des principales personnalités, Blythe Masters, créera les credit default swaps ou CDS qui seront à l’origine de la crise !)…


LE BUT CONSISTAIT À PERMETTRE À CERTAINS GROS BANQUIERS DE TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU, ET À PERMETTRE DE DÉRÉGULER D’UN SEUL COUP TOUTES LES BANQUES À TRAVERS LE MONDE ET LES PLACER SOUS LA DOMINATION DES VAUTOURS AMÉRICAINS. Et ce plan maléfique a fonctionné, comme nous pouvons le voir à présent.


POUR RÉUSSIR LEUR COUP DIABOLIQUE, LES DIRIGEANTS DES USA (PRÉSIDENTS Y COMPRIS – L’ARTICLE CI-DESSOUS CITE NOTAMMENT BILL CLINTON) S’Y SONT PRIS EN 2 TEMPS :


1)    DÉRÉGULATION AU SEIN DES USA : POUR Y PARVENIR, LES CONSPIRATEURS ONT ÉLIMINÉ LE GLASS STEAGALL ACT, QUI AVAIT ÉTÉ MIS EN PLACE POUR METTRE FIN À LA GRANDE CRISE DES ANNÉES 30 ET QUI GARANTISSAIT LA SÉPARATION ENTRE LA BANQUE DE DÉPÔT ET LA BANQUE D’INVESTISSEMENT. Nous avons donc ici l’explication pour laquelle les gouvernements n’ont jamais voulu remettre cette loi (le Glass Steagall Act) en selle : le but consistait justement à créer de façon préméditée la dérégulation et la crise en supprimant la loi Glass Steagall !

2)    MONDIALISATION DE CETTE DÉRÉGULATION DANS LE MONDE : POUR Y PARVENIR, LES CONSPIRATEURS ONT UTILISÉ UNE ARME DE L’OMC : L’ACCORD GÉNÉRAL SUR LA COMMERCIALISATION DES SERVICES (AGCS), QUI FUT CONCLU EN DÉCEMBRE 1997 ET ENTRA EN VIGUEUR EN 1999 ! CET ACCORD MONDIALISTE ET INTERNATIONAL PERMIT DE COMMERCIALISER LES ACTIFS ET INSTRUMENTS FINANCIERS À TRAVERS LE MONDE. ET CE SONT PRÉCISÉMENT CES ACTIFS ET INSTRUMENTS FINANCIERS POURRIS QUI PROVOQUÈRENT LA CRISE MOINS DE 10 ANS PLUS TARD !


LES BANKSTERS ET CONSPIRATEURS EN CHEF SONT DONC DÉSORMAIS CONNUS.
Ils sont les responsables directs de la crise, les créateurs de cette crise ! Et ils ont tout fait afin que le système financier  toxique soit entretenu ! CES GÉNIES MALFAISANTS, BIEN ENTENDU, ONT MONTÉ ET GRADE, ONT GAGNÉ DES DIZAINES DE MILLIONS, ET SONT AUJOURD’HUI AU SOMMET DU POUVOIR !

A l’heure actuelle, nous voyons que les (ir)responsables de nos gouvernements félons ont rejoint cette cabale, puisqu’ils ont décidé de recapitaliser les banksters coupables au détriment des populations qui, elles, subissent des mesures d’austérité économique et de vol organisé (cf. la « chypriotisation » des comptes-épargnes et comptes à vue) !
LES POPULATIONS AURAIENT DONC LES RAISONS LES PLUS VALABLES DE SE RÉVOLTER ET DE PENDRE HAUT ET COURT LES RESPONSABLES DIRECTS DE CETTE CRISE. Mais au lieu de cela, jusqu’à présent, elles se couchent de la façon la plus lâche et la plus vile, et acceptent de payer pour des crimes qu’elles n’ont jamais commis !

Nous vivons donc à présent dans une société où les valeurs ont été totalement inversées, et où ce qu’il y a de plus mauvais domine.

L’excellent article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT !  Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article ! 
   






Source : http://www.wikistrike.com/article-le-tresor-americain-accuse-d-avoir-vendu-…


Lundi 26 août 2013



LE TRESOR AMERICAIN ACCUSE D’AVOIR VENDU LE MONDE AUX BANQUIERS  
 
 

Lorsqu’il a obtenu ce mémo [PDF : http://www.gregpalast.com/vulturespicnic/pages/filecabinet/chapter12/Geithn… ], l’écrivain et journaliste d’investigation américain Greg Palast « n’arrivait simplement pas à y croire ». Selon lui (cf. http://www.vice.com/en_uk/read/larry-summers-and-the-secret-end-game-memo ), CE DOCUMENT – qu’il affirme authentique – EST DIGNE DES PIRES THÉORIES COMPLOTISTES :

« A LA FIN DES ANNÉES 1990, LES HAUTS FONCTIONNAIRES DU TRÉSOR AMÉRICAIN ONT CONSPIRÉ EN SECRET AVEC UNE PETITE CABALE DE GROS BONNETS DU SECTEUR BANCAIRE POUR TAILLER EN PIÈCES LA RÉGULATION FINANCIÈRE DANS LE MONDE ENTIER. »



Greg Palast ne précise pas comment il a authentifié le document, mais avec sa longue carrière d’enquêteur pour des cabinets d’audit anti-trust et anticorruption, et de nombreuses investigations pour la BBC, The Observer et The Guardian, il ne fait aucun doute que ses preuves sont solides.
 


Une cabale politico-financière 


Voir le document
(Fichier PDF) : http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2013/08/geithner_summ…
 

CE MÉMORANDUM NE SERAIT DONC RIEN DE MOINS QUE LA GENÈSE DE LA CRISE FINANCIÈRE MONDIALE ET DU « SANG ET DES LARMES » QUI EN ONT COULÉ.
 

Daté du 24 novembre 1997, SON AUTEUR TIMOTHY F. GEITHNER ÉCRIT À SON « BOSS », LE SECRÉTAIRE ADJOINT AU TRÉSOR AMÉRICAIN, LARRY SUMMERS, à propos des dernières tractations à l’OMC :

« Alors que nous entrons dans la dernière ligne droite des négociations à l’OMC sur le commerce des services, je pense que ce serait une bonne idée pour vous d’en toucher un mot AVEC LES PDG DES PRINCIPALES BANQUES ET SOCIÉTÉS BOURSIÈRES qui ont suivi de près les négociations. »


Timothy Geithner transmet ensuite la liste des numéros des cinq PDG les plus puissants de la planète (d’alors) : BANK OF AMERICA, GOLDMAN SACHS, OU ENCORE JP MORGAN FIGURENT AU TABLEAU.

LE BUT DE CES ENTRETIENS TÉLÉPHONIQUES : PRÉPARER LA DÉRÉGULATION – OU OUVRIR LA BOÎTE DE PANDORE, selon le point de vue.




Capture d’écran du mémo
 

Geithner assure ensuite que les estimations quant au succès des négociations peuvent être – « prudemment » – interprétées comme étant « optimistes ». IL AJOUTE QUE LES ENTREPRISES DU SECTEUR SONT « LARGEMENT SATISFAITES AVEC LES GRANDES LIGNES DE L’ACCORD ».
 



Acte I : briser la régulation 
 
 
De quoi ont-ils tous discuté après, le mémo ne le précise pas. Mais Greg Palast explique la suite des évènements qu’il présente comme un « COUP D’ETAT FINANCIER GLOBAL » POUR DÉRÉGULER D’UN SEUL COUP TOUTES LES BANQUES À TRAVERS LE MONDE – ET LES PLACER SOUS LA DOMINATION DES VAUTOURS AMÉRICAINS.

IL FALLAIT D’ABORD BRISER LE MUR ENTRE BANQUE DE DÉPÔT ET BANQUE D’INVESTISSEMENT INSTAURÉ PAR LE GLASS-STEAGALL ACT DE 1933 (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Glass-Steagall_Act ) – et censé empêcher une nouvelle « Grande Dépression ». Cela tombe bien : en 1997, le mur est déjà très poreux et les exceptions à la règle pleuvent.
 

LE TRÉSOR AMÉRICAIN, DE SON CÔTÉ, FAIT REMPART À TOUTE TENTATIVE DE RÉGULATION DES PRODUITS DÉRIVÉS FINANCIERS. Dans la foulée, le président CLINTON DÉCLARERA (cf. http://www.unarts.org/H-II/ref/949-3747-1-PB-1.pdf ) QUE LA LOI « GLASS-STEAGALL ACT N’EST PLUS APPROPRIÉE ». DEUX ANS PLUS TARD, SON ABROGATION SIGNIFIERA LE DÉBUT DU RÈGNE DE LA DÉRÉGULATION FINANCIÈRE.



 

Acte II : briser les frontières 
 

L’ACTE DEUX est plus délicat et franchement machiavélique, comme l’explique le journaliste :

« Mais pourquoi donc transformerait-on les banques américaines en casinos à produits dérivés si l’argent s’enfuit vers des nations où les lois bancaires sont plus sûres ? La réponse conçue par le top 5 bancaire : ÉLIMINER LES CONTRÔLES SUR LES BANQUES DANS TOUTES LES NATIONS DE LA PLANÈTE – D’UN SEUL COUP. C’était aussi brillant que terriblement dangereux. »
 

LE TRÉSOR AMÉRICAIN À LA SOLDE DU LOBBY BANCAIRE S’EST DONC SERVI DES NÉGOCIATIONS SUR LE NOUVEL ACCORD DE L’OMC. L’ACCORD GÉNÉRAL SUR LE COMMERCE DES SERVICES (AGCS : cf. http://www.wto.org/french/tratop_f/serv_f/gatsqa_f.htm ) sera conclu en décembre 1997, un mois après le mémo, et entrera en vigueur en 1999.
 

Alors que l’OMC ne prenait en compte jusque-là que les marchandises, L’AGCS PAVE LA VOIE AU COMMERCE D’INSTRUMENTS ET ACTIFS FINANCIERS  (cf. http://www.wto.org/french/tratop_f/serv_f/10-anfin_f.htm ) QUI SERONT LARGEMENT RESPONSABLES DE LA CRISE ACTUELLE.

La boîte de Pandore est maintenant grande ouverte :

« PARMI LES CÉLÈBRES TRANSACTIONS LÉGALISÉES : GOLDMAN SACHS (le secrétaire du Trésor Rubinen avait été vice-président) A TRAVAILLÉ AVEC LA GRÈCE SUR UN SWAP D’OBLIGATION QUI, FINALEMENT, A DÉTRUIT CETTE NATION.
 
L’EQUATEUR, UNE FOIS SON SECTEUR BANCAIRE DÉRÉGULÉ ET DÉMOLI, A ÉTÉ RAVAGÉ PAR DES ÉMEUTES.

L’ARGENTINE A DÛ VENDRE SES ENTREPRISES PÉTROLIÈRES ET SES RÉSEAUX D’APPROVISIONNEMENT EN EAU ALORS QUE SES PROFESSEURS CHERCHAIENT LEUR SUBSISTANCE DANS LES POUBELLES. »



 
Les joueurs, eux, n’ont pas connu la crise
 

Pour l’auteur, LARRY SUMMERS EST LE « SERPENT » ET GEITHNER SON « VALET » CHARGÉ DE « TRANSFORMER LES ACCORDS EN BÉLIER POUR LES BANQUIERS ». Comble du cynisme, il souligne le parcours professionnel des différents acteurs impliqués dans la manœuvre :
 
•    ROBERT RUBIN, SECRÉTAIRE AU TRÉSOR EN 1997, A PRIS LA TÊTE DU CITIGROUP dont la création a été permise par la dérégulation de la finance. Alors que cette « monstruosité financière » a coulé en 2008 suite à une chute de son action de 70%, RUBIN A TIRÉ SON ÉPINGLE DU JEU AVEC 100 MILLIONS D’EUROS SOUS LE BRAS ;
 
•    LARRY SUMMERS remplace son mentor Robert Rubin à la tête du Trésor américain sous l’administration Clinton. Il prend ensuite la tête de Harvard tout en travaillant en tant que conseiller pour des « hedge funds » et en donnant des CONFÉRENCES À 135 000 DOLLARS POUR JP MORGAN, GOLDMAN SACHS ET D’AUTRES, ACCROISSANT SA FORTUNE DE QUELQUE 23 MILLIONS D’EUROS. Il devient en 2009 UN DES CONSEILLERS SPÉCIAUX D’OBAMA et prend la tête du Conseil économique national. Il EST MAINTENANT PRESSENTI POUR PRENDRE LA TÊTE DE LA RÉSERVE FÉDÉRALE AMÉRICAINE (cf. http://actuwiki.fr/tag/reserve-federale/ ).


Greg Palast relativise cependant l’importance du mémo :

« Est-ce que tout ce mal et cette souffrance proviennent d’un seul mémo ? Non, bien entendu : LE MAL ÉTAIT LA PARTIE ELLE-MÊME, JOUÉE PAR LA CLIQUE DES BANQUIERS. LE MÉMO RÉVÈLE SEULEMENT LEUR TACTIQUE DE JEU POUR METTRE ÉCHEC ET MAT. »
 

Source : Rue89


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Aoû - 08:56 (2013)    Sujet du message: ALERT: PENTAGON PREPPING FOR ‘LARGE SCALE ECONOMIC BREAKDOWN ’... Répondre en citant



ALERT : PENTAGON PREPPING FOR "LARGE SCALE ECONOMIC BREAKDOWN"...


August 26, 2013



by Anthony Gucciardi

(STORY LEAK) -- High level government documents reveal that the Pentagon is preparing in full force for ‘large scale economic meltdown’ and massive revolt via the US public — exactly what we are criticized for doing.

You see the Pentagon and agencies like the Department of Defense (DoD) are in full scale emergency readiness in their own words for ‘cataclysmic’ events that are believed to ultimately ignite riots in the face of chaos and economic collapse, and it’s all out in the open. And it’s one of the reasons that we’re seeing such a massive amount of spying on activists of all kinds, alternative news writers and personalities, and basically anyone preparing for themselves.

The US government is dedicated to logging such information into a major database in order to ‘prepare’ for the coming collapse that they are predicting in their own documents for all to see. Collapse predictions that have turned into ‘war games’ by the Pentagon, which in 2010 were orchestrated to prepare for what the Pentagon dubbed ‘large scale economic breakdown’ and the disappearance of essential services like food.

In this same ‘war games’ exercise dedicated to domestic response, exercises were ran in order to prepare for ‘domestic order amid civil unrest’.

MILITARY TO STOP ‘DOMESTIC RESISTANCE’

A thread that is seen throughout these tests is the concept that civil unrest will unfold and prompt military action against the public. One of the largest examples of this is the US Army’s Strategic Studies Institute paper that talks about about the ‘threat of domestic crises’ that are expected to lead to massive unrest throughout the nation. Spurring more paranoia into the notion that every citizen is a terrorist, the report starts talking about everything from economic collapse to a loss of functional political order brought upon by a ‘hostile group within the United States’ that could access weapons.

In such scenarios, the report discusses how the DoD would then be ‘forced by circumstances’ to come in and stop ‘purposeful domestic resistance or insurgency”:
Citation:


“DoD might be forced by circumstances to put its broad resources at the disposal of civil authorities to contain and reverse violent threats to domestic tranquility. Under the most extreme circumstances, this might include use of military force against hostile groups inside the United States. Further, DoD would be, by necessity, an essential enabling hub for the continuity of political authority in a multi-state or nationwide civil conflict or disturbance.”




To go along with this, and the idea of the military coming in to stop domestic resistance in the midst of an economic collapse, the Pentagon has gone and created a force consisting of 20,000 troops whose sole purpose is to be available for civil unrest and catastrophes – all based on the 2005 Homeland Security program to prepare for ‘multiple, simultaneous mass casualty incidents‘. Yet again we see this link.

But don’t worry, changes have been made just one month ago to allow for the Pentagon to directly have absolute authority over domestic emergencies and ‘civil disturbance’ at large. As reported in a Long Island news publication and properly summarized by The Guardian as further preparation for some form of domestic meltdown:
Citation:


“Federal military commanders have the authority, in extraordinary emergency circumstances where prior authorization by the President is impossible and duly constituted local authorities are unable to control the situation, to engage temporarily in activities that are necessary to quell large-scale, unexpected civil disturbances.”




What does this mean exactly, to engage in the activity necessary to quell large-scale civil disturbances? Well, for one it is the blank check ability to go ahead and stop major protests amid domestic turmoil. The kind of protests we’re seeing around the world, from Egypt to Brazil. The kind of protests where citizens have had enough.

And going by the Pentagon documents mixed with the DoD papers, it appears the military believes America may take to the streets amid an economic collapse or ‘domestic disturbance’ of large caliber. And you can be sure that virtually all citizens that question the government are the targets of military intervention, as we see in the DoD’s own Army Modernisation Strategy, detailing ‘anti-government and radical ideologies that potentially threaten government stability‘ as a major threat.

Yes, you read that right. The DoD is classifying ‘anti-government and radical ideologies’ as something that threatens government stability. When a major ‘domestic disturbance’ comes along that all of these documents are discussing, such as perhaps in the form of mass protests, it’s the ‘anti-government extremists’ they will be coming after. Read more via Story Leak...

http://www.redflagnews.com/headlines/pentagon-prepping-for-large-scale-economic-breakdown



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 13:37 (2013)    Sujet du message: L’ALLEMAGNE PROPOSE DE PONCTIONNER LES DEPÔTS DES EUROPEENS DE 8% Répondre en citant

L’ALLEMAGNE PROPOSE DE PONCTIONNER LES DEPÔTS DES EUROPEENS DE 8%

By lejournaldusiecle on 25 juin 2013 • ( 25 )




Samedi, au cours du réunion entre les ministres des Finances de l’UE sur les moyens de venir au secours des banques en difficultés, le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble a proposé que les dépôts bancaires subissent une ponction de 8% pour garantir la survie des banques en difficultés, affirmant que cette solution est la meilleur car leurs pertes seraient beaucoup plus importantes si les banques faisaient faillite.

Cependant les ministres des Finances de la France, de la Grande-Bretagne et de la Suède craignent qu’elle ne provoque une ruée bancaire massive, et préfèrent que les pays conservent une plus grande liberté pour décider ce qui doit être fait au moment où ils seront confrontés à cette question.

Le ministre des Finances allemand a estimé que les règles ne pouvaient pas être à géométrie variable en fonction des situations, parce que cela pourrait créer un avantage concurrentiel pour certaines banques.

La contribution forcée des déposants a été un sujet tabou jusqu’au début de cette année, avec le plan de sauvetage de Chypre. La solution adoptée dans l’île méditerranéenne à travers la contribution obligatoire des épargnants possédant des dépôts supérieurs à 100.000 euros a créé un précédent qui servira désormais de modèle pour le sauvetage des banques à l’avenir.

L’idée de Schäuble n’est pas nouvelle. Déjà en 2011 le Boston Consulting Group avait estimé qu’imposer une taxe de 30% sur tous les actifs serait la seule façon de sortir de la crise de l’euro. Selon certains économistes il n’y a pas d’autre solution que de prendre l’argent là où il est : sur les comptes des épargnants.

Entre 2008 et 2011, les contribuables européens ont consacré plus de 4500 milliards d’euros, soit un tiers du PIB de l’UE, au sauvetage des pays et des banques.

Mercredi, les ministres des Finances de l’UE poursuivront les débats pour tenter de parvenir à une solution avant le prochain sommet européen de jeudi et vendredi.

Sources :  deutsche-wirtschafts-nachrichten.de / Express.be / Reuters / Le Journal du Siècle

http://lejournaldusiecle.com/2013/06/25/lallemagne-propose-de-ponctionner-les-depots-des-europeens-de-8/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 09:54 (2013)    Sujet du message: POLAND CONFISCATES HALF OF CITIZENS' PENSIONS Répondre en citant

POLAND CONFISCATES HALF OF CITIZENS' PENSIONS

Posted on September 9, 2013 by END TIME HEADLINES




Quietly, as the looming possibility of a U.S. military attack on Syria dominated news internationally, the government of Poland announced a decision to confiscate half of the nation’s pension funds in an attempt to delay an impending government debt crisis. While details remain hazy, Reuters reported Sept. 4 that Polish Prime Minister Donald Tusk announced a government decision to transfer to ZUS, the government pension system, all bond investments in privately owned pension funds within the state-guaranteed system. 

For now, private pensions in Poland will be allowed to keep equity investments that in the Polish state-guaranteed pension system tend to be approximately half of all private pension investments. Polish Finance Minister Jacek Rostowski said the change will reduce Polish national debt about 8 percent of Polish Gross Domestic Product, or GDP, a move that allows the Polish government to resume another round of aggressive debt creation by borrowing in international markets, as reported by ZeroHedge.com. By confiscating, or otherwise “nationalizing” the bonds held private retirement accounts of Polish citizens, the government – with public debt currently standing at approximately 52.7 percent of GDP – circumvents two threshold restrictions that deter the government from allowing debt to rise to over 50 percent of GDP, followed by a second deterrence that kicks in when national debt hits 55 percent of GDP. Reuters reported that by shifting bonds held in private retirement accounts into ZUS, the government can book those assets on the state balance sheet to offset public debt, giving the government more scope to borrow and spend. As is the case with other nations in the European Union, Poland, faced with slowing economic growth, a grim job situation and declining tax revenues, has been forced to borrow to maintain the nation’s large social welfare system without imposing austerity measures.

International private investment advisers reacted with shock and dismay. The reform is “a decimation of the [private pension fund] system to open up fiscal space for an easier life now for the government,” Peter Attard Montalto of Nomura Securities told Reuters. “The government has an odd definition of private property given its claims this is not nationalization.” Private retirement accounts in Poland hold assets worth about 20 percent of Polish economic output and are among the biggest investors on the Warsaw bourse. How the move will affect many international investment firms remains uncertain, but the Polish private pension market includes many well known firms such as ING, Aviva, Axa, Generali and Allianz. Reuters further reported Polish government officials have tried to reinsure private retirement investors, saying the overhaul avoids the more radical options of taking both bond and equity assets away from the private retirement founds outright, in a more comprehensive government confiscation.

Poland’s private pension until now has been a hybrid system in which mandatory contributions that are made into both the state pension vehicle, ZUS, and the private funds that are collectively known by the Polish acronym OFE. Although Poland is in the EU, it continues to utilize the zloty as the national currency, not the Euro. Poland’s move follows a similar move by the Mediterranean island-nation of Cyprus in March when the government confiscated 10 percent of all bank accounts. Cyprus sought to raise 6 billion euros to meet a condition set by international bankers, including the International Monetary Fund, or IMF, as a condition of finalizing a proposed Eurozone bail-out. In November 2012, WND reported the Obama administration was exploring a creative way to finance continuing trillion-dollar annual federal budget deficits by forcing private citizens holding IRA and 401(k) accounts to buy Treasury bonds. WND report two years earlier that the U.S. Department of Labor and the Treasury Department held joint hearings on whether government lifetime annuity options funded by U.S. Treasury debt should be required for private retirement accounts, including IRAs and 401(k) plans. WND


http://endtimeheadlines.wordpress.com/2013/09/09/poland-confiscates-half-of…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 12:41 (2013)    Sujet du message: SYRIE : LES LOBBIES DES ARMES ATTISENT LA GUERRE Répondre en citant

SYRIE : LES LOBBIES DES ARMES ATTISENT LA GUERRE

Les lobbies des armes sont tous sous le contrôle du Vatican/Jésuite. 2 documents que je vous ai mis à plusieurs reprises mais qui sont des plus importants. Ils démontrent, hors de tout doute, que le Vatican/Jésuite et Caritas Internalionalis contrôlent TOUTES les armées et les différents groupes rebelles du monde entier. Regardez de plus près tous ces présidents, tous ces groupes rebelles, tous ces lobbies et voyez qui travaillent avec qui pour armer toutes ces armées et tous ces différents groupes rebelles pour amener des changements de régime. Ne voyez-vous pas le positionnement militaires et le chaos qui grandit dans toutes les villes pour enlever la PAIX sur Terre? Vous verrez que tout part de la tête de cette pieuvre diabolique, qui a royauté sur ce monde. Tout ce qui se met en place sous le couvert de la PAIX et de la SECURITE sont, comme la Bible nous le dit, depuis des siècles, le tremplin pour la ruine soudaine qui vient sur les nations.

"Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'ENLEVER LA PAIX DE LA TERRE, afin que les hommes s'égorgeassent les uns les autres; et une grande épée lui fut donnée."
Apocalypse 6: 4

Peacebuilding : A Caritas Training Manual
www.caritas.org/upload/pea/peacebil-ing_1.pdf

1.1 NEW APPROACHES TO RESOLVING CONFLICT
www.caritas.org/upload/wkg/wkgreconc.pdf

Par Mgr Tomasi Rome, 11 septembre 2013 (Zenit.org)
 
Pour le Saint-Siège, les lobbies des armes attisent la guerre en Syrie. Or, « on ne poursuit pas la paix en fournissant des moyens de destruction ».

« Les conflits violents et les armes vont ensemble », déclare Mgr Silvano M. Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations-Unies à Genève, au micro de Radio Vatican.

« La communauté internationale investit des sommes disproportionnées dans les dépenses militaires. En 2012, 1750 milliards de dollars ont été investis dans les dépenses militaires ; 8 % du chiffre total va au Moyen-Orient. C’est vraiment « de l’huile sur le feu » », dénonce-t-il.

Or, fait observer l'archevêque, « on ne poursuit pas la paix en fournissant des moyens de destruction ». « D’autre part, met-il en garde, il me semble qu’il faut considérer un autre aspect : on ignore les conséquences à long terme du commerce des armes ; les armes continuent à renforcer la criminalité et à alimenter les différentes mafias ».

Si « la communauté internationale continue à parler de paix », il faut donc que « la priorité numéro un des efforts internationaux » soit « de faciliter tout ce qui construit la paix ».

Au contraire, Mgr Tomasi déplore « un développement lié à la production d’armes qui soutient certains secteurs de l’économie » : « Le profit devient la loi suprême. Il y a des gains énormes qui sont faits à travers le trafic d’armes ; par conséquent, il y en a qui "attisent le feu" pour pouvoir continuer à vendre des armes ».

Selon le Saint-Siège, « les intérêts commerciaux jouent un rôle important dans le transfert d’armes, mais il y a au milieu les gains des trafiquants et nettement aussi les intérêts économiques des États qui produisent et vendent des armes, comme les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, Israël, la Chine et d’autres. Ce sont des États où l’industrie de la production d’armes est une composante importante de l’économie ».

« Là où il n’y a pas de démocratie bien établie, l’accumulation d’armes, achetées par tous les moyens légaux et illégaux, sert à maintenir au pouvoir des petites élites qui ne servent certainement pas le bien commun de ces peuples », conclut l'archevêque.

Traduction d'Hélène Ginabat avec Anne Kurian

(11 septembre 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/syrie-les-lobbies-des-armes-attisent-la-gu…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 17:36 (2013)    Sujet du message: FARAGE: "IT'S TIME FOR EU STATES TO CREATE ¨POLITICAL EARTHQUAKE Répondre en citant

FARAGE: "IT'S TIME FOR EU STATES TO CREATE ¨POLITICAL EARTHQUAKE



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=7Ldc999-ags


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:25 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 2147, 48, 49  >
Page 20 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com