LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2247, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 17:44 (2013)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE : PIERRE JOVANOVIC 11-09-2013 Répondre en citant

PIERRE JOVANOVIC 11/09/13

Une modeste contribution est demandée pour les videos regardées. Si les frais du service ne sont pas couverts chaque fin de mois, il sera réservé aux abonnés qui respectent notre travail. Ceux qui alimentent leur Blog ou Canal video avec nos productions empêchent les personnes intéressées d’être responsabilisées.
  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Sep - 17:44 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Sep - 09:59 (2013)    Sujet du message: NOUS SOMMES A L'AUBE D'UN KRACH BOURSIER COLOSSAL Répondre en citant

NOUS SOMMES A L'AUBE D'UN KRACH BOURSIER COLOSSAL

Mercredi 11 septembre 2013



 


  C'est un remarquable papier qui aurait échappé à ma sagacité sans l'aide précieuse de l'un de nos camarades contrariens qui m'a refilé l'information ce matin ! Un grand merci à lui pour ce petit trésor dont je vais vous faire profiter et qui vaut que je passe une bonne partie de ma journée et de ma soirée à traduire pour vous et surtout à vous en faire une synthèse (les vrais anglophones me pardonneront mais en gros, l'idée est là) !

Les marchés vont s'effondrer et les milliardaires sont déjà en train de prendre la poudre d'escampette !

Il y a en gros deux parties dans cet article.

La première est assez descriptive et démontre que certains milliardaires, et non des moindres, sont tout simplement en train de fuir les marchés boursiers américains comme européens. Bref, ils se retirent !

Parmi eux, que des très grands riches très connus, type Warren Buffet, John Paulson, Georges Soros. Il s'agit de garçons très sérieux ! Si eux s'en vont, je vous conseille vivement de vendre vos dernières actions si vous avez encore !

Ils revendent tout, mais alors tout et surtout ce qui est considéré comme de très belles valeurs comme Intel, Johnson & Johnson, Procter & Gamble et Kraft Foods, Sara Lee ! Ils se débarrassent également comme de la peste de tous leurs titres sur des valeurs bancaires comme JP Morgan, Goldman Sachs etc. !

La deuxième partie de cet article est plus économique, même clairement économique et tente d'expliquer comment une correction de 90 % (vous avez bien lu) des cours des actions est désormais envisagée par les plus grands acteurs sur les marchés financiers !

C'est un analyste du nom de Wiedemer qui explique son scénario sur lequel, d'après cet article, repose la fuite de nos grands milliardaires.

Que nous dit Wiedemer ?

Tout commence avec la stratégie imprudente de la Réserve fédérale qui a imprimé une quantité massive d'argent à partir de rien pour tenter de stimuler l'économie. Ce sont les fameux « quantitative easing » dont on vous rebat les oreilles depuis presque 5 ans désormais.

Pour lui, « ces fonds ne sont pas allés dans l'économie mais sur les marchés. Mais il y a une certitude mathématique. Tout cet argent finira par passer tous les barrages et l'inflation fera un bond ».

« Dès que vous atteignez une inflation de 10 %, les obligations du Trésor à 10 ans perdent environ la moitié de leur valeur. 20 %, leur valeur aura quasiment disparu. Les taux d'intérêt vont augmenter considérablement, et cela causera l'effondrement des valeurs immobilières. Conséquence de ces problèmes, les marchés actions connaîtront leur chute la plus redoutable. »

Mais ce n'est pas tout...

« Les entreprises devront dépenser beaucoup plus d'argent en raison de coûts d'emprunt très élevés, or en face il n'y a ni croissance forte ni une expansion du chiffre d'affaires ce qui conduira à une baisse très significative des marges, des dividendes beaucoup moins élevés, moins d'embauche et beaucoup plus de licenciements. »

Pour ceux qui parlent l'anglais ou le comprennent à peu près, vous pourrez regarder une vidéo qui mérite le détour si vous ne l'avez déjà vue.

En résumé

Que faut-il retenir de tout cela ? Que nous sommes à l'aube d'un krach boursier colossal, d'un krach obligataire phénoménal et d'une nouvelle étape de la crise qui a commencé en 2007, à savoir la crise obligataire et monétaire.

Soit la FED poursuit ses injections de monnaie sans résultat vraiment probant et de toute façon tôt ou tard cela déclenchera un épisode hyperinflationniste mondial, soit la FED arrête progressivement ses QE comme elle semble vouloir le faire et à ce moment-là les taux d'intérêt s'envoleront vers des sommets qui vont asphyxier purement et simplement tout le système économique.

Le baril de pétrole est à plus de 115 dollars, ce qui va largement diminuer la croissance économique mondiale. Les taux d'intérêt restent bas uniquement parce que les banques centrales rachètent massivement les obligations d'États en créant de la fausse monnaie. Sans cette aide massive, les taux vont bondir. Plus aucun acteur de l'économie ne pourra emprunter ni se financer. Les États surendettés, les ménages pour l'immobilier qui s'effondrera et bien sûr les entreprises.

Si les taux montent, personne n'a d'intérêt ni à acheter de l'or ni à acheter des actions mais uniquement des obligations d'États... Sauf que cette règle est vraie dans un contexte où les États seraient solvables. Or avec l'endettement cumulé, plus aucun économiste sérieux ne croit à la solvabilité des États (en tout cas en privé).

Conséquence logique : les marchés vont s'effondrer, les actions également, l'or pourrait baisser dans un premier temps avant que sa valeur ne se reprenne pour prendre en compte le risque majeur d'insolvabilité généralisée... Dès lors, son cours n'aura plus de limite, tout le monde ne voudra plus que ça... puisqu'au bout du compte, seul l'or passera cette étape finale de la crise. Nous y arrivons. 


http://www.economiematin.fr/les-experts/item/6261-crise-politique-monetaire…


Titre de Rorschach



http://www.wikistrike.com/article-nous-sommes-a-l-aube-d-un-krach-boursier-colossal-119996330.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Sep - 18:02 (2013)    Sujet du message: MORE OBAMA EXECUTIVE ORDERS ON GUNS IN WAKE OF NAVY YARD SHOOTING? Répondre en citant

MORE OBAMA EXECUTIVE ORDERS ON GUNS IN WAKE OF NAVY YARD SHOOTING?

Melissa Melton
The Daily Sheeple
September 17th, 2013





 The local CBS affiliate out of Washington D.C. is floating talk of potential executive actions following the Navy Yard shooting that left 13 people dead yesterday:
Citation:

In the wake of the shooting at the Navy Yard, Obama spokesman Jay Carney said the president is implementing executive actions and reiterated his commitment to strengthening gun laws, including expanding background checks to sales online and at gun shows.

“The president supports, as do an overwhelming majority of Americans, common-sense measures to reduce gun violence,” Carney said.



As gun control has shot straight to the top of the talking point list in the last 24 hours, it’s pretty clear there’s a renewed anti-Second Amendment agenda the likes of which we haven’t seen since the Sandy Hook Elementary shooting last December.

Following that tragedy, President Obama signed a whopping 23 executive orders, nearly a third of which were mental health related and another third had to do with new gun rules:
Citation:

At least 7 of the 23 executive orders relate to mental health reporting that includes “clarifying” the role of doctors and health care providers in “asking their patients about guns in the home,” reporting “threats of violence” to authorities, and screening for “mental health” will create the backbone for a “no buy” list that disbars Constitutional rights from flagged individuals without due process. At least 8 executive orders relate to new rules on background checks and weapons sales & ownership restrictions.



Obama signed two new executive orders related to guns just a few weeks ago.

Are more of these orders on America’s horizon? The president’s history of rule by executive fiat suggests it is a likely possibility.

Delivered by The Daily Sheeple


Contributed by Melissa Melton of The Daily Sheeple.

Melissa Melton is a writer, researcher, and analyst for The Daily Sheeple and a co-creator of Truthstream Media. Wake the flock up!

- See more at: http://www.thedailysheeple.com/more-obama-executive-orders-on-guns-in-wake-…

http://www.thedailysheeple.com/more-obama-executive-orders-on-guns-in-wake-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Sep - 18:55 (2013)    Sujet du message: SENATE DEMOCRATS EYE NEW GUN LAWS, ACTION UNLIKELY Répondre en citant

SENATE DEMOCRATS EYE NEW GUN LAWS, ACTION UNLIKELY

by Staff Writers
Washington (AFP) Sept 17, 2013


Senate gun-reform advocate deplores 'litany of massacres'
Washington (AFP) Sept 16, 2013 - Senator Dianne Feinstein demanded an answer to America's continuing gun tragedies, asking "when will enough be enough" in the wake of Monday's horrific deadly shooting in the US capital.
Feinstein, who chairs the powerful Senate Intelligence Committee, helped lead a push for tighter gun laws in the wake of last December's shooting at Sandy Hook Elementary School in Newtown, Connecticut that left 20 children and six adults dead.
That gun-control effort, including Feinstein's bid to ban assault weapons and high-capacity clips, failed in the Senate early this year amid fierce debate.
Feinstein said she mourned the 12 people slain by a gunman at the Navy Yard in Washington, saying the killer was reportedly armed with a shotgun, an assault rifle similar to the one used in Newtown, and a semi-automatic pistol.
"This is one more event to add to the litany of massacres that occur when a deranged person or grievance killer is able to obtain multiple weapons -- including a military-style assault rifle -- and kill many people in a short amount of time," Feinstein said.
"When will enough be enough?" she added. "Congress must stop shirking its responsibility and resume a thoughtful debate on gun violence in this country."
Dozens of lawmakers returning from their districts spoke of the horror of Monday's tragedy, but perhaps in recognition of the deeply divisive nature of the issue on Capitol Hill, few made open appeals to re-ignite the debate on the nation's gun laws.
"Senseless gun violence makes me sick. So sad. Prayers for victims," said Senate Democrat Claire McCaskill on Twitter.
Even Democratic Senator Richard Blumenthal of Connecticut, who pressed for tighter gun laws in the wake of Newtown, released a measured, non-political statement about the latest tragedy.
"Heartfelt thoughts and prayers are with victims and loved ones in tragic gun violence at Washington DC Navy Yard," he wrote.
But veteran Senator Jay Rockefeller, who announced he is in his final term, sounded prepared to resume the gun control debate.
"We are becoming far too familiar with senseless, tragic violence," he wrote in a statement.
"This is the seventh shooting since 2009, and these repeated incidents demand our attention."
The Newtown Action Alliance, a group of friends and relatives of Newtown victims, said its members were due in Washington Tuesday to participate in a series of events -- planned before Monday's tragedy -- aimed at re-opening the gun debate.
"Our hearts ache. Our thoughts and prayers from Sandy Hook to DC," tweeted alliance member Monte Frank. "Tomorrow we get back to work to end this madness."


US Democrats demanded a renewed gun debate Tuesday following the Washington Navy Yard shooting but admitted there was not enough support yet for new legislation.

The killing of 12 people by a gunman at the Washington base was greeted with a chorus of revulsion across the political spectrum.

But it will take more than rhetorical appeals for action to sway lawmakers, as this year's failed Senate effort to toughen gun control measures has already shown.

Senate Majority Leader Harry Reid said he wanted to revive the debate sooner rather than later, given the shooting at a Navy facility barely 1.5 miles (2.4 kilometers) from the US Capitol.

"But we've got to have the votes first. We don't have the votes," Reid told reporters after meeting with fellow Democrats.

"I hope we get them but we don't have them now."

The blunt assessment by the man who schedules floor debate in the Senate speaks volumes about the uphill battle facing gun control advocates.

President Barack Obama reacted furiously earlier this year after efforts to tighten gun control laws following December's massacre at Sandy Hook Elementary School foundered in Congress.

Several Democrats, including Senator Richard Blumenthal of Connecticut, said they hoped to reintroduce legislation including a measure that would expand background checks and ensure the mentally ill would not have access to firearms.

"I think there is a potential opening for a new consensus and new momentum and impetus for gun violence prevention," Blumenthal told AFP, but he acknowledged it would be a hard sell to Republicans, most of whom voted against the background check bill in April.

That bill failed by five votes in the 100-seat Senate (Reid changed his vote to "no" so he could bring up the legislation again), and it would have been an even tougher political lift in the Republican-controlled House of Representatives.

Connecticut's other US Senator, Chris Murphy, challenged his fellow lawmakers, saying they "can not continue to ignore this continuing slaughter."

"People are just not going to accept that Congress continues to sit on its hands while these mass shootings happen," he said, noting that more than 8,000 people have been killed by US gun violence in the nine months since Sandy Hook.
Republican Senator Bob Corker said he did not foresee action on guns this year.

"I bet that doesn't happen," he told AFP. "Nobody is talking to me about (gun reform). I've heard no discussions."
Asked if he has sensed any shift toward support of gun control in the aftermath of the Navy Yard shooting, Senator Tom Carper said "I don't think so."

Carper, a Democrat, chairs the Senate Homeland Security Committee, which he said may soon hold hearings on security shortcomings that may have led to a mentally unstable contractor gaining legitimate access to a military base.

The suspect in Monday's shooting, 34-year-old Aaron Alexis, was working on a Navy contract through computer giant Hewlett-Packard, but reports show he had prior run-ins with police.

"Whoever did the background check, were they aware of the earlier arrests, the charges?" Carper asked.
"I'm not sure that they were. So we're going to drill down on this."

Lawmakers including Senator John McCain, one of a handful of Republicans who voted for the background bill this year, said mental health could emerge as a focal point of legislation.

"It's an ongoing tragedy," McCain said of Monday's violence.

"But it also should focus our attention on people that show mental instability, whether they should have access to weapons or not."

Most states mandate that people diagnosed as mentally ill be barred from purchasing a firearm, but critics argue that such laws are not fully enforced.

Reid said he would consider revisiting the mental health provisions from earlier this year, but one "can't separate preventing people with mental illness from buying a gun and background checks."

The White House meanwhile ordered a review into security standards for contractors at federal agencies following Monday's shootings.

The review will be conducted by the White House Office of Management and Budget and will run at the same time as a separate probe into national security clearances launched in the wake of the revelations by fugitive leaker Edward Snowden.



.


http://www.terradaily.com/reports/Senate_Democrats_eye_new_gun_laws_action_…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Sep - 18:59 (2013)    Sujet du message: 160 UN PEACEKEEPERS DESERT MALI POSTS : MILITARY Répondre en citant

160 UN PEACEKEEPERS DESERT MALI POSTS : MILITARY

by Staff Writers
Gao, Mali (AFP) Sept 17, 2013



A group of 160 Chadian troops from the United Nations peacekeeping force in Mali have deserted their posts in a dispute over pay and conditions, a military source and the soldiers themselves told AFP on Tuesday.

A Chadian army captain claiming to be the leader of the deserters told AFP by telephone his men had left their posts in the northeastern town of Tessalit overnight from Monday to Tuesday and were heading to the city of Gao.

"There are 160 of us. We left the Amachache camp in Tessalit to claim better living conditions and demand our wages too," said the officer who did not wish to be named.

"We have been in Mali for nine months and many of us haven't been paid -- that is not good."

Asked whether the deserters were armed, the officer said: "A soldier always has his weapon by his side."

Speaking on condition of anonymity, an officer from MINUSMA -- the UN peacekeeping mission in Mali -- confirmed that soldiers had deserted, saying "more than 150 soldiers" had left without permission and would be met in Gao by a Chadian military delegation.

The 2,000 Chadian soldiers of the African-led International Support Mission in Mali (AFISMA) were at the forefront of a French-led military intervention launched in January to oust Islamist rebels who had taken over northern Mali in the chaos following a coup.

Chad lost at least 38 men in battle, with the heaviest fighting taking place in the northeastern Ifoghas mountains.

The UN peacekeeping force, expected to reach a strength of 12,600, replaced AFISMA in July.

http://www.africadaily.net/reports/160_UN_peacekeepers_desert_Mali_posts_military_999.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Sep - 12:10 (2013)    Sujet du message: "NOT LIFTING THE DEBT LIMIT IS UNLEASHING A TORRENT! A RIVER OF NO RETURN!" NANCY PELOSI Répondre en citant

"NOT LIFTING THE DEBT LIMIT IS UNLEASHING A TORRENT! A RIVER OF NO  RETURN!" NANCY PELOSI 



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=HhkD2MaVmpc


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 22 Sep - 10:52 (2013)    Sujet du message: STOCKS ARE ABOUT TO PLUNGE, WELLS FARGO WARNS Répondre en citant

STOCKS ARE ABOUT TO PLUNGE, WELLS FARGO WARNS

By Alex Rosenberg | CNBC – Fri, Sep 20, 2013 7:24 AM EDT
@cnbc on Twitter


Gina Martin Adams is sticking to her guns.


The Wells Fargo strategist has been bearish on stocks all year, even as she watched the S&P 500 (^GSPC) add 21 percent. And on Thursday's " Futures Now ," Adams reiterated her call that the index would close out the year at 1,440.

"Our target is based on fundamentals," Adams insisted. "We're basing our target on typical valuation measures, given the level of interest rates and also on earnings forecasts. And that's why our target is relatively low."

In fact, "low" is somewhat of an understatement. Adams' target implies that the market will drop 16 percent in little more than three months, erasing everything that stocks gained after the year's first day of trading. This makes her one of the lone bears on the Street.

(Read more: Robert Shiller to bulls: 'Don't expect miracles' )

So what could produce such a dismal fourth quarter for stocks? First of all, Adams is highly skeptical about the rally that the market has enjoyed thus far.

"It's all about emotion at this point. The entirety of the S&P 500's increase this year has come via the multiple," Adams said. "It's been simply through the amount that investors are willing to bid up the value of the future earnings stream."

Indeed, the S&P 500's price-earnings multiple has risen from 17 on Jan. 1 to nearly 20. That means the market has largely been rising due to investors' willingness to pay more for those earnings.

Adams goes on to argue that the recent rise in Treasury yields could put an end to this inclination.

(Read more: Fed's taper surprise puts jumpy market in limbo )

"The multiple is one of the most valuable components" of the rally, and "typical drivers of the multiple are interest rates." So despite the fact that yields have cooled off recently, "simply the fact that we moved from 1.6 [percent] on the 10-year Treasury rate to now the 2.7 [percent] range is a potential tremendous shock over the next six months," Adams contended.

Adams believes that stocks haven't yet digested the rate rally. "Stocks tend to follow rates over time," she said. "Typically, when you get a 100 basis point [or 1 percent] move in Treasury rates, you get a contraction on the P/E multiple on stocks of about a full turn. That, by itself, implies you get something of a 10-percent-plus correction in stocks."

And while the Fed's decision that it wouldn't slow its rate of asset purchases has driven the market to yet another all-time high this week, Adams doesn't believe the surprising announcement will ultimately make a difference.

"Unless bonds can actually rally substantially with the so-called Fed bid, and the Fed is able to manipulate yields significantly lower, the damage has been done, and I think the cat is quite frankly out of the bag."

Couple the rise in rates with slow earnings growth, and Adams believes the market is in for a very tricky fall.

"We're going to have to face the music come October," she said.

http://finance.yahoo.com/news/stocks-plunge-wells-fargo-warns-112421641.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Sep - 10:19 (2013)    Sujet du message: NEVER LET A GOOD CRISIS GO TO WASTE Répondre en citant

NEVER LET A GOOD CRISIS GO TO WASTE 



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=GvXczitnz1A


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 23 Sep - 19:02 (2013)    Sujet du message: ECONOMIE CRIMINELLE : L’ECROULEMENT SE PRECISE... Répondre en citant




LES NOUVELLES DE L’ECONOMIE CRIMINELLE : L’ECROULEMENT SE PRECISE… LES INFÂMES PLANS MONDIALISTES AUSSI !









Chers amis,


L’ignoble dondon allemande, Angela Merkel, a été réélue (comme quoi, les Allemands ne sont pas plus intelligents que les autres). Désormais, plus rien n’empêche la poursuite de la descente aux enfers !

LES USA VONT SUPPRIMER LEURS AIDES À TOUTE UNE SÉRIE DE PAUVRES QUI VIVENT DE COLIS ALIMENTAIRES… PENDANT CE TEMPS, EN FRANCE, DES MILLIONS DE MÉNAGE BÉNÉFICIENT DU RSA, ET LES AGRICULTEURS N’AURONT BIENTÔT PLUS DE RETRAITE (PAS MAL, POUR UN GOUVERNEMENT « SOCIALISTE », HEIN ?), ET EN BELGIQUE, LA CONSOMMATION D’ALIMENTS A DIMINUÉ (DIRECTION : LA FAMINE) !

Mais en dehors de tout ça, « tout va très bien, Madame la Marquise »… N’est-ce pas, amis presstitués des médias, vous qui qui continuez à fermer vos gueules de p… sur tout ceci ?

LE PLUS IMPORTANT DANS LES NOUVELLES DE CETTE SEMAINE, C’EST CECI : LES AMERLOQUES VONT DÉSORMAIS VOULOIR ACCÉLÉRER LE PASSAGE AU BLOC EURO-ATLANTIQUE, AVEC PROBABLEMENT UNE NOUVELLE MONNAIE COMMUNE À L’UE ET AUX USA. Et Jovanovic, apparemment bien informé, vous signale que CETTE PROCHAINE MONNAIE A BEAUCOUP DE CHANCES D’ÊTRE… TOTALEMENT DIGITALE (= SOCIÉTÉ SANS ARGENT CASH 666 ET PRÉLUDE À LA PUCE) !!!

MAIS UN GROS KRACH EST EN VUE…
les USA auront-ils le temps de mener à bien leurs odieux projets ? Telle est la question…

En tout cas, l’avenir ne s’annonce pas rose, avec de nouveaux licenciements, fermetures et faillites d’entreprise à la clé…

Les articles, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE RUINE ET BONNE MORT DE FAIM AVEC LA GUEULE DANS LE CANIVEAU ! Vic.








Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


ARTICLE 1 :



IMPOTS, LICENCIEMENTS ET L'EXPLOSION DE LA FED




du 23 au 26 septembre 2013 :


C'est une drôle de sensation que je ressens depuis quelques semaines, celle d'une situation qui va dégénérer soudainement, simplement parce qu'il ne se passe rien en ce moment en surface, TOUT LE MONDE AYANT ATTENDU LES RÉSULTATS DES ÉLECTIONS ALLEMANDES. EH BIEN C'EST FAIT, ANGELA A EU SON 3E MANDAT.

APRÈS CETTE SORTE DE "DRÔLE DE GUERRE", où de temps à autre on entendait des rafales de licenciements massifs, des explosions lointaines dans des banques centrales (alors que les populations vaquent à leurs occupations, aidés par les médias télé qui leur disaient qu'il ne se passe rien de particulier), MAINTENANT SEULEMENT CA VA SAIGNER.

Une explosion a déjà été entendue à New York et à Toronto, celle de Blackberry qui a décidé de virer 4500 personnes (lien : http://lci.tf1.fr/economie/entreprise/blackberry-annonce-la-suppression-de-… ). LES HEDGE FUNDS QUI Y AVAIENT INVESTI DES CENTAINES DE MILLIONS VONT EXPLIQUER À LEURS CLIENTS ASSUREURS ET AUTRES FONDS DE RETRAITE QUE, KOF, KOF, ILS N'Y SONT POUR RIEN. DES SWAPS VONT ÊTRE DÉCLENCHÉS, DES GENS NE POURRONT PAS PAYER, etc, etc.

EN FRANCE, OFFICIELLEMENT 1,5 MILLION DE PERSONNES SONT PASSÉES DE 0 EUROS D'IMPÔT À 400 EUROS VOIRE 600 EUROS, SOI DISANT POUR AIDER LA FRANCE, LIRE: POUR SAUVER LES P... DE BANQUIERS EN FAILLITE, lire ici le Parisien : http://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/impot-sur-le-revenu-1-2-mill… . En vérité c'est bien plus. UN ACTE DE SUICIDE PUR POUR LE GOUVERNEMENT AYRAULT-HOLLANDE, UN GOUVERNEMENT DIT DE "GAUCHE". Je rappelle que si Sarkozy avait fait cela, tous les syndicats et partis de gauche seraient dans la rue. Vous pouvez faire les plus belles saloperies à votre peuple du moment que vous vous dites "socialistes" ou "de gauche".

LE BARRAGE (LA FED) QUI TENAIT JUSQU'À PRÉSENT A CÉDÉ VENDREDI (VOIR PLUS BAS). D'IMMENSES JETS D'EAU VERDÂTRE ONT JAILLI ET LE MONDE A OBSERVÉ L'IMPUISSANCE DES ETATS-UNIS À CONTRÔLER LA CRISE, I.E. L'EFFONDREMENT DU DOLLAR, CE QUI PAR EXTENSION VA DÉCLENCHER LA RUINE DE MILLIONS DE GENS DE PAR LE MONDE QUI N'ONT EU QU'UN SEUL TORT, CROIRE QUE LE DOLLAR ÉTAIT LA MONNAIE LA PLUS PUISSANTE AU MONDE. ""Fed Credibility In Tatters", Credit Agricole Laments: "Market In State Of Shock""... Mieux: "HISTORIC FED FAILURE GUARANTEES US DESTRUCTION says Michael Pento: President of Pento Portfolio Strategies " chez King News, écoutez ici (cf. http://www.kingworldnews.com/kingworldnews/Broadcast/Entries/2013/9/19_Mich… ). Tout est dit, lire aussi ZH (cf. http://www.zerohedge.com/news/2013-09-19/fed-credibility-tatters-credit-agr… ).

LES AMÉRICAINS VONT DONC ACCÉLÉRER LE PACTE TRANS-ATLANTIQUE POUR DONNER L'ILLUSION D'UNE NOUVELLE MONNAIE, CELLE QUI SERA COMMUNE AUX US ET À L'UE. D'un coup de baguette magique, le dollar aura un remplaçant pour 800 millions de consommateurs. ET TOUT PORTE À CROIRE QUE CETTE NOUVELLE MONNAIE SERA... DIGITALE.

SAUF QU'UN MÉGA CRASH POINTE SON NEZ
, regardez, c'est un ex de la FED qui vous le dit chez King World News:

Here's the situation for the Fed: All of the markets, and the solvency of the big banks, are totally dependent on the Fed buying the bonds. If they don't buy the bonds, then the interest rates are going to rise, the prices of all debt-related instruments are going to go down, the insolvency of the banks again reappears, the bond market collapses, and the stock market collapses. Ecoutez l'interview ici en mp3 (cf. http://www.kingworldnews.com/kingworldnews/Broadcast/Entries/2013/9/22_Dr._… ).



PS: Quand je pense que les économistes french vous avaient dit dans le poste que la crise ne toucherait que très peu de monde et qu'elle ne durerait que 3 mois.

PS2: Marc Faber est aussi très remonté: "Fed's neo-keynesian clowns are holding the world hostage"... LE PROCHAIN PATRON DE LA FED RISQUE D'ÊTRE MME YELEN, UNE VIEILLE DAME QUI DORT EN RÉUNION ET QUI N'A MÊME PAS VU LA CRISE ARRIVER DE SES TABLEAUX DE BORD DE WASHINGTON, MALGRÉ LES FAILLITES DES BANQUES IMMOBILIÈRES. Dingue. Autant supprimer la Fed, tout le monde y gagnerait.

PS3: EXPLOSION ÉTOUFFÉE PAR LES MERDIAS A ÉTÉ CELLE DES 2800 SALARIÉS DE PLUS QU'AIR FRANCE NE GARDERA PAS, LIRE ICI TF1 (cf. http://lci.tf1.fr/economie/entreprise/air-france-un-plan-social-plus-lourd-… ), merci à Mr Rohrbacher (qui nous dit: "cela nous met d'accord: c'est vachement la reprise"). La vraie question est: quand Air France sera-t-elle rachetée comme la JAL ou d'autres. Combien de temps va-t-elle tenir? Nokia a bien été avalée par les Américains dans l'indifférence générale d'Helsinki qui a vu des dizaines de milliers de personnes être licenciées et tous ses brevets tomber chez Microsoft. DES ENTREPRISES COULENT JOUR APRÈS JOUR, LE CHÔMAGE CONTINUE À AUGMENTER DANS TOUS LES PAYS ET LES DÉLOCALISATIONS SONT EN HAUSSE...

PS4: LA BANQUE WELLS FARGO A DÉCIDÉ DE VIRER 1800 PERSONNES tant le business a repris aux Etats-Unis. Attendez-vous à d'autres plans sociaux violents...

PS5: Mr Lacoste a vu que NOS AGRICULTEURS N'AURONT PLUS DE RETRAITE..., ÇA VA ÊTRE UN VRAI DRAME, PLUS PERSONNE DANS LES CHAMPS, ALORS QUE LA FRANCE REGORGE DE MATIÈRES PREMIÈRES AGRICOLES lire ici Le Figaro (cf. http://www.lefigaro.fr/retraite/2013/09/17/05004-20130917ARTFIG00326-les-re… ).


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013





ARTICLE 2 :


LES PAUVRES C'EST FAIT POUR CREVER + RSA FRANCE + BELGIQUE



du 23 au 26 septembre 2013 :


Et aussi parce que les pauvres c'est fait pour être pauvres, et là WASHINGTON VA ENLEVER CE QU'IL LEUR RESTE DE MOYEN DE SURVIE. Je vous en ai parlé il y 2 semaines (voir plus bas), eh bien là le programme se corse. ZH a écrit: "In a tight 217-210 vote, the House voted this evening to 'taper' food stamps by $39 billion over the next decade. This bill - setting up a showdown with Senate Democrats - cuts nearly twice as much as a bill that was rejected in June, and, as USA Today reports, dramatically larger than the $4.5 billion 'trim' that was passed by the Senate earlier in the year. THE BILL WOULD CAUSE 3 MILLION PEOPLE TO LOSE BENEFITS WHILE ANOTHER 850,000 WOULD SEE THEIR BENEFITS CUT, ... Of course, as long as the Dow is trading at all-time highs, it doesn't really matter... since the number of people on Food stamps in the US is already greater than the population of Spain!".

Si le nombre de gens aux tickets de rationnement a battu des records aux US, notez qu'EN FRANCE C'EST GROSSO-MODO LA MÊME CHOSE, puisque le nombre de bénéficiaires du RSA est en forte hausse. "Près de 2,23 millions de foyers recevaient le RSA fin juin, un chiffre en progression de 7% sur un an"", lire ici Le Parisien (cf. http://www.leparisien.fr/economie/rsa-le-nombre-de-beneficiaires-en-forte-a… ), merci à Mr Desmet. Si on tient compte des couples ne vivant que de leurs indemnités chômage, ce chiffre passerait à 3 MILLIONS DE MÉNAGES. Sur la totalité des ménages, enlevez les retraités, et vous obtenez un chiffre/proportion effrayant (e) pour les couples actifs.

EN BELGIQUE, les habitants de ce royaume où le Roi ne sait pas ce qui se passe, Mr Antoine a vu que LES VENTES DE NOURRITURE SONT EN BAISSE !!! Là bas aussi. Notre lecteur en revanche est scandalisé par la phrase "Le Belge achète moins d'aliments à cause de la crise, mais pas seulement. Il est aussi beaucoup plus attentif au gaspillage. Et pourquoi il est attentif au gaspillage le Belge ? Ben parce qu'il peut plus se permettre de gaspiller, il a plus des sous comme avant le Belge...et pourquoi il a plus de sous le Belge ? Ben parce que c'est la crise....cqfd L'inflation par contre on en parle pas.....CELA N EXISTE PAS.... Toujours le même cinéma"... Lire ici la Rtbf (cf. http://www.rtbf.be/info/societe/detail_les-ventes-de-nourriture-sont-en-rec… ).

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Sep - 12:48 (2013)    Sujet du message: OBAMA CALLS FOR CHANGES IN GUN LAWS / OBAMA APPELLE A UNE MODIFICATION DE LA LEGISLATION SUR LES ARMES Répondre en citant

OBAMA CALLS FOR CHANGES IN GUN LAWS 



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=tmNPpwd3_no 


OBAMA APPELLE A UNE MODIFICATION DE LA LEGISLATION SUR LES ARMES



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=wopZAwIEVBg


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 13:28 (2013)    Sujet du message: APRES LES AEROPORTS REGIONAUX ET LES TRAINS A GRANDE VITESSE, CE SONT DESORMAIS LES ROUTES ESPAGNOLES QUI SONT EN FAILLITE … Répondre en citant

APRES LES AEROPORTS REGIONAUX ET LES TRAINS A GRANDE VITESSE, CE SONT DESORMAIS LES ROUTES ESPAGNOLES QUI SONT EN FAILLITE …

24 septembre, 2013 Posté par Benji sous Argent et politique 6 commentaires

Et n’oublions pas que tout cela, les réductions de salaire, les faillites, l’austérité, ce n’est QUE pour sauver des banques, et rien d’autre…
Citation:






Après les aéroports régionaux et les trains à grande vitesse, c’est au tour des autoroutes espagnoles de déposer le bilan. Le journal El Pais a rapporté qu’un certain nombre des régies d’autoroutes construites au cours des 15 dernières années, la plupart autour de Madrid, sont tombées en faillite. Parmi elles, on compte l’autoroute entre Madrid et Tolède, celle qui relie Ocaña et La Roda, et l’autoroute de Vera à Alicante.

Au total, les dettes se montent à 3,6 milliards d’euros; l’Etat en est le garant en dernier ressort. Le gouvernement du premier Ministre Rajoy a déjà versé 900 millions d’euros d’aides sous forme de prêts.

Dès qu’une régie d’autoroute est déclarée en faillite et mise en liquidation, les créanciers peuvent solliciter la garantie de l’Etat. Mais plutôt que d’adopter ce scénario, le ministère des Travaux publics a prévu la création d’une holding pour reprendre le contrôle des sociétés d’autoroute en faillite et il a déjà investi 600 millions d’euros pour fournir les capitaux de cette instance.

Les autoroutes à péage ont été planifiées et réalisées sous le mandat de l’ex-Premier ministre José Maria Aznar. Le but était d’inciter les projets de construction le long de ces axes routiers. Mais la circulation réelle sur ces routes n’a jamais atteint les prévisions de trafic qui avaient été faites à l’époque, probablement en raison de la crise. En pratique, la plupart du temps, certaines de ces routes sont même quasiment désertes. En outre, les droits d’expropriation se sont avérés plus importants que prévu, induisant des coûts bien plus élevés que ce qui avait été budgété pour la construction de ces autoroutes.

Le mois dernier, le Financial Times avait rapporté ce même problème d’inutilisation des autoroutes dans le Portugal voisin. Les autoroutes désolées sont un symptôme de plus de la grave récession qui secoue le pays, mais elles témoignent aussi des mauvais choix d’utilisation de l’argent des contribuables par les gouvernements successifs. Depuis 1986, le Portugal a reçu 96 milliards d’euros d’aide de l’UE pour lui permettre de rattraper les grands pays européens.

Lisbonne a rajouté 86 milliards d’euros, et 25% du total de ces fonds ont été investis dans le réseau routier. Le pays compte 3.000 kilomètres d’autoroutes, alors qu’il n’en comptait que 300 km à cette époque. Cela correspond quasiment au double de la densité moyenne en Europe. Désormais, le Portugal a 4 fois plus de kilomètres d’autoroute par habitant que la Grande-Bretagne, et 60% de plus que l’Allemagne.

Source: express.be

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/09/24/apres-les-aeroports-regionaux-et-les-trains-a-grande-vitesse-ce-sont-desormais-les-routes-espagnoles-qui-sont-en-faillite/





Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 13:34 (2013)    Sujet du message: USA: WASHINGTON SE PREPARE A RENVOYER SES FONCTIONNAIRES CHEZ EUX, COMME EN 1995 Répondre en citant

USA: WASHINGTON SE PREPARE A RENVOYER SES FONCTIONNAIRES CHEZ EUX, COMME EN 1995

24 septembre, 2013 Posté par Benji sous Argent et politique 7 commentaires

Plus qu’une semaine avant le black out du gouvernement aux USA! Le 1er octobre, s’ils ne sont pas parvenus à trouver une solution qui prolongera la vie de l’économie comateuse du pays, alors nous assisterons à une chute de dominos sans précédent, tout se confirme pour l’instant… Mais ne les sous-estimons pas, rien qu’avec la FED, il ont déjà réussi des miracles que même la ville de Lourdes leur envie!
Citation:






L’État fédéral américain se prépare à mettre des centaines de milliers de fonctionnaires non essentiels en congés sans solde d’ici une semaine, en cas d’impasse budgétaire persistante au Congrès, un scénario observé en 1995 sous la présidence de Bill Clinton.

Les agences fédérales ont reçu l’ordre la semaine dernière de se préparer au pire. « Il reste encore assez de temps pour que le Congrès empêche un trou dans le budget », a écrit mardi dernier Sylvia Burwell, équivalente du ministre du Budget. « Mais une gestion prudente oblige les agences à être prêtes à la possibilité d’un trou ».

En 2011, lors d’une situation similaire, l’administration de Barack Obama estimait qu’environ 800’000 fonctionnaires, sur 2,1 millions, seraient concernés.

Selon la loi, le Congrès doit impérativement voter des crédits pour que l’Etat fédéral continue de fonctionner normalement après la fin de l’exercice 2013, lundi 30 septembre à 23H59.Mais le Congrès est divisé entre une Chambre des représentants à majorité républicaine et un Sénat démocrate. La situation est souvent résolue au dernier moment, mais cette fois les premiers refusent de financer l’État tant que la réforme de la santé du président, qu’ils contestent, reste financée. Le Sénat devrait amender cette semaine le projet de budget temporaire (jusqu’au 15 décembre) adopté jeudi par la Chambre, qui devra alors revoter.

La situation fait écho à l’automne 1995, quand un autre président démocrate, Bill Clinton, s’opposait à un Congrès cette fois complètement aux mains des républicains, qui avaient raflé le contrôle des deux chambres lors des législatives de 1994.

PARCS ET MUSÉES FERMÉS

Les deux camps parient alors chacun que l’autre flanchera le premier, et après le veto de Bill Clinton contre un projet de budget jugé trop austère, le 13 novembre 1995 le gouvernement fédéral met environ 800.000 fonctionnaires en congés sans solde, pendant cinq jours: c’est le « shutdown », un mécanisme immortalisé en 2003 dans la série télévisée « A la Maison Blanche », créée par Aaron Sorkin.

« Ils ne savaient pas comment ça tournerait, mais pensaient que l’opinion placerait la faute sur la Maison Blanche et Clinton », dit l’historien Steve Gillon, auteur d’un livre sur les années Clinton (« The Pact: Bill Clinton, Newt Gingrich, and the rivalry that defined a generation »).

Le Congrès vote alors quelques semaines de financements supplémentaires, mais le 15 décembre c’est à nouveau l’impasse. Pendant 21 jours, jusqu’au 6 janvier, environ 284.000 fonctionnaires sont mis au chômage technique, selon un rapport des services de recherche du Congrès de 1997. Environ 475.000 autres continueront de travailler sans être payés.

Les services essentiels et régaliens (armée, FBI, justice, sécurité nationale, contrôle aérien…) sont exemptés, mais les programmes jugés non essentiels sont fermés.

Les Instituts nationaux de santé n’acceptent plus de nouveaux patients pour leurs projets de recherche clinique. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), vigie sanitaire du pays, suspendent la surveillance des maladies.

Des chantiers de dépollution sont arrêtés. Les forces de l’ordre fédérales suspendent les recrutements et certaines formations. Des dizaines de milliers de demandes de visas et de passeports ne sont pas traitées.

A Washington en novembre, dont le budget dépend du Congrès, les poubelles ne sont pas ramassées pendant plusieurs jours.

L’effet le plus visible concerne le tourisme: la totalité des 368 sites et parcs naturels gérés par le National Park Service sont immédiatement fermés, de même que tous les musées nationaux, notamment à Washington, affectant ainsi 7 millions de touristes, selon le gouvernement.

Le retour à la normale ne sera acté qu’après le constat d’échec du président de la Chambre Newt Gingrich, finalement jugé responsable par l’opinion. Le compromis prévoit un retour du budget à l’équilibre en sept ans.

L’épisode illustre, selon Steven Gillon, « l’avantage institutionnel du président » dans ce type de bras-de-fer. Il prédit que « les républicains paieront un prix politique » si l’État fédéral est contraint à la fermeture partielle en octobre.

Quant aux fonctionnaires, ils ont tous récupéré leurs arriérés de salaires.

Source: AFP via Romandie

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/09/24/usa-washington-se-prepare-a-renvoyer-ses-fonctionnaires-chez-eux-comme-en-1995/





Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 17:32 (2013)    Sujet du message: BREAKING: JOHN KERRY WILL SIGN UN ARMS TREATY TOMORROW Répondre en citant


BREAKING: JOHN KERRY WILL SIGN UN ARMS TREATY TOMORROW

September 24 2013

by Dan Cannon  



The Associated Press is reporting that Secretary of State John Kerry will sign the United Nations Arms Treaty on Wednesday this week.

It is feared and predicted by many gun rights groups and advocates that the treaty, if ratified, could open up the US gun market to international regulation.

According to a letter written by CCRKBA Chairman Alan Gotlieb,
Citation:


The uncertainty begins in the discussion of small arms. Where will the regulations on our small arms start, and where will they stop? They are even trying to include ammunition regulations in the Arms Trade Treaty! Will the United Nations try to impose international licensing requirements, an international registry, or international?

The last negotiations for an Arms Trade Treaty took place in July 2012, just four months before the Presidential election. Obama did not want to take a big stance for global gun control just months before his re-election but now he has made it clear he is for total gun control. He also told voters he would not be re-visiting negotiations for an Arms Trade treaty but here we are.

Since his re-election it has become clearer than ever what is at the top of his agenda; taking our guns away! The Obama Administration has been exploiting tragedies since the election to push gun control at the city, state, federal, and now GLOBAL level.

Our Senate took a stance before the Presidential election when 51 of them wrote Obama a letter saying they would not support an Arms Trade Treaty. We must let our entire U.S. Senate know we do not support international gun control. They must not ratify this international treaty.



Despite Kerry’s pending signature, don’t panic just yet. The treaty must also be ratified by the Senate, which is unlikely to happen in the immediate future.

In fact, in March, the Senate voted to keep the US out of the arms treaty by a vote of 53-46.

Treaties require a 2/3 majority vote by the Senate in order to be ratified, however, unlike regular bills, treaties do not have to be reintroduced for each session of Congress. This means the treaty could sit in committee until the Senate is more likely to pass it after future elections.

One particularly troubling part of the treaty is the process for amending it. Amending the treaty only requires a 3/4 majority vote of member nations. This means that US gun rights could be in the hands of other nations who take part in the treaty in the future, making the treaty a slippery slope.

As it stands, the treaty does not regulate gun ownership in the United States, but could immediately affect the availability and cost of foreign made guns and ammo if ratified. Also, as mentioned, the amendment process leaves the US open to having new gun control regulations imposed on it by a 3/4 majority vote of member nations.

The treaty will not take effect until at least 50 member nations sign and ratify it.

Sponsored From Around the Web

http://gunssavelives.net/news/breaking-john-kerry-will-sign-un-arms-treaty-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 09:12 (2013)    Sujet du message: OBAMA ADMINISTRATION SIGNS UNITED NATIONS ARMS TRADE TREATY Répondre en citant



OBAMA ADMINISTRATION SIGNS UNITED NATIONS ARMS TRADE TREATY

by Steve Foley on September 25, 2013




Fairfax, Va. – Today, Secretary of State John Kerry signed the United Nations Arms Trade Treaty on behalf of the Obama administration. The National Rifle Association strongly opposes this treaty, which is a clear violation of the Second Amendment to the U.S. Constitution.

“The Obama administration is once again demonstrating its contempt for our fundamental, individual Right to Keep and Bear Arms,” said Chris W. Cox, executive director of the NRA’s Institute for Legislative Action. “This treaty threatens individual firearm ownership with an invasive registration scheme. The NRA will continue working with the United States Senate to oppose ratification of the ATT.”

A bipartisan majority of the U.S. Senate is already on record in opposition to ratification of the ATT. On March 23, the Senate adopted an amendment to its FY 2014 Budget Resolution, offered by Sen. James Inhofe (R-OK), that establishes a deficit-neutral fund for “the purpose of preventing the United States from entering into the United Nations Arms Trade Treaty.” This amendment is in addition to the previous efforts of Sen. Jerry Moran (R-KS) and Rep. Mike Kelly (R-PA) to pass concurrent resolutions opposing the treaty in their respective chambers.

Notably, the ATT includes “small arms and light weapons” within its scope, which covers firearms owned by law-abiding citizens. Further, the treaty urges recordkeeping of end users, directing importing countries to provide information to an exporting country regarding arms transfers, including “end use or end user documentation” for a “minimum of ten years.” Each country is to “take measures, pursuant to its national laws, to regulate brokering taking place under its jurisdiction for conventional arms.” Data kept on the end users of imported firearms is a de-facto registry of law-abiding firearms owners, which is a violation of federal law. Even worse, the ATT could be construed to require such a registry to be made available to foreign governments.

“These are blatant attacks on the constitutional rights and liberties of every law-abiding American. The NRA will continue to fight this assault on our fundamental freedom,” concluded Cox.
-NRA-
Established in 1871, the National Rifle Association is America’s oldest civil rights and sportsmen’s group. More than four million members strong, NRA continues to uphold the Second Amendment and advocates enforcement of existing laws against violent offenders to reduce crime. The Association remains the nation’s leader in firearm education and training for law-abiding gun owners, law enforcement and the armed services. Be sure to follow the NRA on Facebook at www.facebook.com/NationalRifleAssociation and on Twitter @NRA.
  
http://www.theminorityreportblog.com/2013/09/25/obama-administration-signs-united-nations-arms-trade-treaty/
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 09:18 (2013)    Sujet du message: BAN SALUE LA SIGNATURE DU TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES PAR 18 NOUVEAUX ETATS, DONT LES ETATS-UNIS Répondre en citant


BAN SALUE LA SIGNATURE DU TRAITE SUR LE COMMERCE DES ARMES PAR 18 NOUVEAUX ETATS, DONT LES ETATS-UNIS


Le commerce des armes mal régulé a des conséquences néfastes pour les droits de l'homme, la situation humanitaire et le développement. Photo: OCHA/ Jihan El Alaily

25 septembre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon s'est félicité mercredi de l'annonce de la signature par 18 pays, dont les États-Unis, du Traité sur le commerce des armes, portant le nombre total de signatures à plus de la moitié des États membres.

« En tant que dépositaire du Traité, le Secrétaire général salue chaque signature de cet important traité », indique le porte-parole de M. Ban dans une déclaration.

« Dans le même temps, il est particulièrement significatif que le plus grand pays exportateur d'armes, les Etats-Unis, fasse désormais partie de ceux qui se sont engagés en faveur de la réglementation internationale du commerce des armes », relève le Secrétaire général.

Le Traité sur le commerce des armes entrera en vigueur 90 jours après que 50 États auront déposé leur instrument de ratification (ou d'acceptation ou d'approbation). Au niveau national, une fois qu'ils l'auront ratifié, les États parties devront prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre en œuvre ses dispositions et désigner les autorités nationales compétentes afin de disposer d'un régime de contrôle national efficace et transparent.

Par « armes classiques », le présent Traité désigne les huit catégories suivantes : chars de combat, véhicules blindés de combat, systèmes d'artillerie de gros calibre, avions de combat, hélicoptères de combat, navires de guerre, missiles et lanceurs de missiles, armes légères et armes de petit calibre.

Le Secrétaire général est convaincu que ces nouvelles signatures contribueront aux efforts en vue de réduire l'insécurité et d'atténuer les souffrances des peuples sur tous les continents. « Il appelle les autres pays suivre leur exemple », précise le porte-parole.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=31144&Cr=armes&Cr1=#.UkPfHn8iTfQ




Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 09:30 (2013)    Sujet du message: BAN WELCOMES SIGNING OF ARMS TRADE TREATY BY MAJORITY OF UN MEMBERS, INCLUDING US Répondre en citant



BAN WELCOMES SIGNING OF ARMS TRADE TREATY BY MAJORITY OF UN MEMBERS, INCLUDING US


US Secretary of State John F. Kerry signing Arms Trade Treaty. UN Photo/JC McIlwaine



25 September 2013 – With 18 countries, including the United States, signing onto a new treaty regulating international trade in conventional arms today on the sidelines of the annual General Assembly high-level debate, Secretary-General Ban Ki-moon said that the total number of signatories now exceeded half of all United Nations Member States.

“Today, a number of countries signed the Arms Trade Treaty, pushing the total number of signatures to more than half of all Member States,” Mr. Ban’s spokesperson said in a statement, noting that the Secretary-General, as depository of a treaty he deems important, welcomes every signature.

“It is of particular significance that the largest arms exporting country in the world, the United States, is now also among those countries who have committed themselves to a global regulation of the arms trade,” the spokesperson stressed.

Among other provisions, the new treaty – which will enter into force once it receives 50 ratifications – includes a prohibition on the transfer of arms which would be used in the commission of genocide, crimes against humanity and certain war crimes.

The treaty was adopted by a vote in the 193-member General Assembly in April after the final UN Conference dedicated to the issue failed to garner consensus on a text. The signatures received so far today push the number of signatories to 107, with two more expected this afternoon.

The treaty regulates all conventional arms within the categories of battle tanks, armoured combat vehicles, large-calibre artillery systems, combat aircraft, attack helicopters, warships, missiles and missile launchers and small arms and light weapons.

A 2011 study commissioned by the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR), entitled “The Global Burden of Armed Violence,” documented that more than half a million people die as a result of armed violence every year, fuelled in many cases by the widespread availability of weapons. Many more suffer horrific injuries and abuses, including rape, while still more are forced from their homes.

The Secretary-General believes that today’s signings “will contribute to efforts to reduce insecurity and suffering for people on all continents,” his spokesperson said, adding: “He calls upon other countries to follow suit.”

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=46005&Cr=arms+trade&Cr1=#.UkPhcn8iTfQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 18:37 (2013)    Sujet du message: UNITED NATIONS SECURITY COUNCIL UNANIMOUSLY VOTES TO ELIMINATE SYRIA'S CHEMICAL WEAPONS Répondre en citant







September 29, 2013 Sunday 25 Tishri 5774 18:32 IST
 

Photo by: Reuters

UNITED NATIONS SECURITY COUNCIL UNANIMOUSLY VOTES TO ELIMINATE SYRIA'S CHEMICAL WEAPONS

Just a good reason from UN to attack Syria
By MAYA SHWAYDER AND MICHAEL WILNER
28/09/2013

Syrian ambassador to UN Bashar Jafa'ari says Assad fully committed to draft resolution.
 
NEW YORK – The 15 members of the UN Security Council unanimously passed a draft resolution on eliminating Syria’s chemical weapons on Friday night.

The resolution, while binding, does not lay out consequences for Syrian noncompliance, beyond the threat of another resolution that would then be passed under Chapter VII of the UN Charter, which gives the Security Council the right to authorize the use of force.

UN Secretary-General Ban Ki- Moon told the Council following the vote that this was a “historic resolution” that was “the first hopeful news on Syria in a long time.

“For many months, I have said that the confirmed use of chemical weapons in Syria would require a firm, united response,” Ban said. “Tonight, the international community has delivered.”

Now the council is turning to the matter of drafting and passing a resolution on the humanitarian situation, which could happen as early as Monday, and in planning a Geneva 2 peace conference on Syria. Ban told the council on Friday evening following the vote that it is penciled-in for November.

EU foreign policy chief Catherine hailed the resolution as “setting a standard” for the global response to threats of weapons of mass destruction.

“This decision should pave the way to the elimination of chemical weapons in Syria and set a standard for the international community in responding to threats posed by weapons of mass destruction,” AFP quoted Ashton as saying in a statement late on Friday.

The text of the resolution signified “a major step towards a sustainable and unified international response to the crisis in Syria,” Ashton said. She added that the EU would implement “forceful” support in the event of Syrian noncompliance.

British Foreign Secretary William Hague told reporters the Security Council’s vote was a “very positive development.”

“It is a good resolution,” he said. “It makes clear that the use of chemical weapons is a threat to international peace and security. It imposes binding obligations on the Syrian regime and makes clear [that] in the event of non-compliance the Council will take action.”

Hague also announced that the British government will be donating $3 million to the Organization for the Prevention of Chemical Weapons Syrian Trust Fund which supports the OPCW’s Scientific Advisory Board.

“I think it’s very important now that the international agreement on chemical weapons is followed up by renewed agreements,” Hague said.

In his statement, US Secretary of State John Kerry stressed that in the event Syria does not comply with the council’s resolution, “the council will impose measures under Chapter Seven.”

“The Security Council tonight has shown that diplomacy can be so powerful, that it can peacefully defuse the worst weapons of war,” he said.

Kerry did not speak to reporters following the vote.

Russian Foreign Minister Sergei Lavrov – who also chose not to speak to the press – emphasized that the resolution does not automatically impose sanctions or other “coercive measures” on Syria, and that the Security Council must have “100 percent proof” of a chemical weapons violation before taking further measures.

All the diplomats present made statements on how this resolution was not an excuse for either side to continue using conventional weapons.

“We must work together with the same determination, the same cooperation that has brought us here tonight, in order to end the conflict that continues to tear Syria apart even this very day,” Kerry said.

“A red light for one form of weapons does not mean a green light for others,” Ban said. “This is not a license to kill with conventional weapons.”

The Syrian ambassador to the UN, Bashar Jafa’ari, told reporters that his government was ready to fully comply with the Security Council. He also told reporters that the resolution applied to every member state in the UN, including in the sections where it recalls a previous Security Council resolution which, Jafa’ari said, “calls on all states from providing all form of support to nonstate actors.”

“The Syrian government acknowledges the positive endeavor that led to this exceptional language. It is regrettable, however, that some of delegations have already started to provide self-inflicted interpretations in order to derail it from its lofty purposes,” he added.

Jafa’ari also emphasized that the Syrian government voluntarily acceded to the Chemical Weapons Convention, and said, “This proves the Syrian government’s willingness to cooperate with the OPCW.”

He added that his government was completely ready and willing to participate in a Geneva II convention, but would not say whether this would include talks to negotiate a mutually agreed upon political transition.

Meanwhile in Washington, US President Barack Obama juggled the Security Council resolution with a historic phone call with Iranian President Hassan Rouhani – the first such communication between the leaders of the US and Iran in over three decades.

“This binding resolution will ensure that the Assad regime must keep its commitments, or face consequences,” Obama said at a press conference at the White House.

“We’ll have to be vigilant about following through, but this could be a significant victory for the international community and demonstrate how strong diplomacy can allow us to secure our country and pursue a better world,” the US president said.

Sen. John McCain (R-Arizona) and Sen. Lindsey Graham (R-South Carolina), who have for months pushed for more aggressive US involvement in Syria to aid the opposition, immediately released a statement pouring cold water on the resolution.

“This resolution is another triumph of hope over reality,” the senators said in a prepared statement. “It contains no meaningful or immediate enforcement mechanisms, let alone a threat of the use of force for the Assad regime’s noncompliance. The whole question of enforcement has been deferred.”

But a senior administration official told reporters on Friday that the resolution was an achievement that went beyond what a military campaign could have accomplished.

“This would, frankly, go beyond achieving the objective that we were contemplating with military action,” the official said.

Jerusalem Post staff contributed to this report.

http://www.jpost.com/LandedPages/PrintArticle.aspx?id=327285


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 18:50 (2013)    Sujet du message: HOMEOWNER IS ARRESTED FOR OPEN CARRYING AND EMPTY SHOTGUN ON HIS OWN PROPERTY AFTER REPORTING A TRESSPASSER Répondre en citant



HOMEOWNER IS ARRESTED FOR OPEN CARRYING AND EMPTY SHOTGUN ON HIS OWN PROPERTY AFTER REPORTING A TRESSPASSER


September 25, 2013 by Jonathan S.

 

(Credit: Heather Donald, YouTube)

  A military veteran in Crawford County, Michigan has been arrested and charged with a felony assault with a deadly weapon even after HE was the one who called the cops in the first place when he found a man trespassing on his property.

When the man’s wife tried to video tape what was happening the cops told her to turn off the camera and tried to take it.  (You can see the video below… only because the wife figured out how to restore the “deleted” file)

The Blaze has reported that Thomas Donald was out hunting with his son on his own land when they came across the trespasser.  Donald had an unloaded .410 shotgun while his son was using a crossbow.

When they came across the trespasser on a dirt bike, they escorted him back to the house and called the Department of Natural Resources.  But when the police showed up everything went downhill fast.  According to Heather Donald when the cops showed up Thomas Donald held up his open shotgun in one hand and held a shell in his other hand to show that he was not a threat.

But the police did not get the hint and they soon had a pistol pointed at Donald as they put him in handcuffs and on the ground.  The following video shows what Heather was able to record before the police forced her to turn off the cell phone camera.

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=kjIAPZMGcdI
 


In the video you can hear Heather asking why her husband was being arrested, to which the officer replied,
Citation:


“Because we pulled up and he had a handgun — or excuse me, a rifle,” one of the deputies says, before being corrected by Donald. “A shotgun.”




You can also hear the officer almost say Donald was under arrest at that point trying to explain why he was in handcuffs.  It should be noted that in the state of Michigan it IS legal to open carry, especially on your own property.  The officers explained this was typical procedure because at this point they didn’t know who was who.

The cops then reportedly took the woman’s phone and forced her to delete the video she had just taken.  But later on she figured out how to use recovery software to get the file back and upload it to Youtube.

It would be bad enough if the story ended there.  But soon the cops were saying that Thomas Donald was pointing his shotgun at the trespasser and he was charged with felonious assault, even though the couple says he  never pointed his gun at the trespasser and alluded to Thomas’s military training which taught him never to point a gun at anything he was not wanting to destroy.

The trespasser said he never saw any “no trespassing” signs, but later Heather Donald shot more video of the signs clearly visible on the trail the trespasser entered to get onto the Donald’s property.
Citation:


The couple is outraged because “this is a man who was openly carrying an unloaded shotgun on his own property, which is legal in Michigan, and it’s even hunting season,” Heather told TheBlaze.

“It’s very disturbing,” Heather said, “and all of this happened in front of my children. Police are supposed to be the good guys and, at least in this case, they didn’t hold themselves to that standard.”




Update: A Facebook page has been setup to help Thomas Donald with his legal defense in this case.  If you could like to contribute or learn more you can check it out here.  His defense costs could be as much as $10,000 so any donation will be appreciated.

There are 37 things you will wish you had in the coming crisis.  Find out what this ex-military expert says you need to hoard now in this video.  CLICK HERE. (This link is an advertisement that helps us run this site.  Just to be clear=)

http://gunsnfreedom.com/homeowner-is-arrested-for-open-carrying-an-empty-sh…
http://gunsnfreedom.com/homeowner-is-arrested-for-open-carrying-an-empty-sh…


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 21:21 (2013)    Sujet du message: UE NAZIE: GUERRE DECLAREE AUX PARTIS ANTI-EUROPEENS ! Répondre en citant




SUITE DU COMPLOT ÉCONOMIQUE CONTRE LES INTÉRÊTS DES PEUPLES EUROPÉENS… et notamment du peuple grec (qui, in fine, sera bien forcé de réagir autrement qu’en se suicidant, car on lui enlève à présent ses derniers espoirs. Et un peuple désespéré et qui se sent puni de façon injuste se rebelle… ou commet l’irréparable – cf. l’Allemagne de 1914 à 1945).

Article vital et qui se passe de tout commentaire. A lire urgemment et avec la plus grande attention ! Vic.




Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


GUERRE DECLAREE AUX PARTIS ANTI-EUROPEENS (MESSAGE A MARINE LE PEN et NIGEL FARAGE) + MORT FINALE DE LA DEMOCRATIE



29 septembre 2013 :



ATHENES


DANS LE DOMAINE DU VOL DE LA DÉMOCRATIE JE PENSAIS AVOIR VU LE PIRE À CHYPRE... EH BIEN, CE SAMEDI 28 SEPTEMBRE 2013 J'AI ASSISTÉ À UNE AUTRE TRÈS BELLE MANIPULATION-MASCARADE MÉDIATIQUE, SOIGNEUSEMENT MISE EN SCÈNE, CELLE DE L'ARRESTATION DE L'ÉTAT-MAJOR DU PARTI D'EXTRÊME DROITE TENDANCE IIIE REICH, AUBE DORÉE, UNE ACTION MÉTICULEUSEMENT PRÉPARÉE.

Mais juste avant, je veux revenir avec vous sur quelques points, entre autres la CONFÉRENCE ORGANISÉE PAR MARIO DRAGHI (BCE) ET HERMAN VAN ROMPUY (UE) "POUR CONTRER LE POPULISME", IE, "CONTRE LA COLÈRE DU PEUPLE" À ROME. Vous vous rappelez? J'en avais parlé ici et à la radio. Vous vous rappelez aussi que LES US ET L'UE ATTENDAIENT L'ÉLECTION DE MME MERKEL (3E MANDAT) POUR PASSER ENFIN AUX CHOSES SÉRIEUSES. EH BIEN, JE PEUX VOUS DIRE QUE ÇA A COMMENCÉ TRÈS FORT.

ARRÊTER TOUS LES MEMBRES DIRECTEURS D'UN PARTI POLITIQUE, OU PRESQUE, C'EST DU JAMAIS VU. SOUS LE SEUL PRÉTEXTE QU'UN SYMPATHISANT DE CE PARTI A TUÉ UN HOMME DANS DES CIRCONSTANCES MÊME PAS ÉTABLIES.

Dans ce cas, aussi bien Mr Pandraud que Jean-Marie Le Pen par exemple auraient dû être arrêtés et jetés en prison depuis longtemps. Pandraud parce que ses policiers avaient tabassé à mort l'algérien Malik Oussekine (lien wiki pour les jeunes lecteurs : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Malik_Oussekine ) , Le Pen parce que des skinheads qui avaient suivi le défilé du FN avaient tabassé et jeté un Marocain dans la Seine (lien Libé : http://www.liberation.fr/evenement/1995/05/02/le-front-national-manifeste-a… ).

En fait, les cas ne manquent pas, on peut en sortir une cinquantaine sur ces 10 dernières années si on recense tous les pays de l'Union Européenne. ET JE NE VOUS PARLE MEME PAS DES COLLEURS D'AFFICHES MORTS EN FRANCE ou en Italie lors d'affrontements avec d'autres colleurs...

Dernier exemple en date, le petit "facho de gauche" Meric qui avait attaqué (par derrière) un sympathisant de Serge Ayoub, et qui ne cherchait même pas la bagarre. Le type n'a fait que se défendre et a collé un pain à Meric qui a volé, vu qu'il était épais comme une feuille A4. Notez que Manuel Valls n'a pas arrêté Serge Ayoub. Il a juste fait de la récup politique, a hurlé aux fachos, et à lancé une procédure de dissolution de la 3e Voie de Garage...

Pourtant, À ATHÈNES, NIKOS MICHALOLIAKOS, DÉPUTÉ NAZI MAIS ÉLU EN TOUTE LÉGALITÉ PAR LE PEUPLE GREC, AINSI QUE SES BRAS DROITS, CERTAINS ÉGALEMENT DÉPUTÉS, ONT ÉTÉ CUEILLIS SAMEDI MATIN CHEZ EUX ET EMMENÉS AU COMMISSARIAT CENTRAL D'ATHÈNES POUR ÊTRE ENTENDUS DANS LE CADRE D'UNE AFFAIRE SOMME TOUTE SIMILAIRE À CELLE DE MERIC. Un rappeur grec (inconnu avant) Pavlos Fyssas (lien : http://en.wikipedia.org/wiki/Death_of_Pavlos_Fyssas ) a voulu faire de la chasse aux fachos comme Meric et il est tombé sur un os, ou plutôt sur le cran d'arrêt d'un type encore plus dingue que lui. Donc sa mort est la même que celles qu'on observe dans les affrontements entre les colleurs d'affiche ou les fans du PSG et ceux de Marseille, ou Arsenal, ou Kiev, ou Liverpool, etc., etc, etc.

CE N'EST PAS POUR AUTANT QUE LES DIRIGEANTS DES PARTIS POLITIQUES OU DES CLUBS SONT ARRETES ET JETES EN PRISON PARCE QUE LEURS "FANS" SE SONT ENTRETUES!!!

VOILÀ OÙ SE TROUVE LE PROBLÈME AVEC L'ARRESTATION DE NIKOS MICHALOLIAKOS ET DE SON ÉTAT-MAJOR. PROFITANT DE LA MORT (beaucoup disent à Athènes qu'elle aurait bien pu être organisée parce que les vrais militants n'auraient pas été assez fous pour en arriver là -mais qui sait?) donc, profitant de la mort DE CE RAPPEUR, LE GOUVERNEMENT GREC A CÉDÉ AU CHANTAGE DE LA TROÏKA (elle est ici justement depuis 15 jours, lire Ekath : http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite2_1_28/09/2013_520685 ) ET A ENFIN RÉUSSI À ABATTRE AUBE DORÉE, LE PARTI LE PLUS EN VOGUE EN GRÈCE "LE SEUL À DÉFENDRE LES GRECS" DIT LA POPULATION TOUT HAUT.

"ABATTRE" EN APPARENCE, DU MOINS. En effet, ce n'est pas parce que Hitler, un autre nazi, a été jeté en prison qu'il n'a pas fini chancelier, je le rappelle.

LES POLITIQUES VENDUS GRECS N'ONT PAS JUGÉ UTILE D'ÉTUDIER L'HISTOIRE, ALORS QU'AU MÊME MOMENT, APPLIQUANT UNE TAXE IMMOBILIÈRE D'URGENCE SUR LES PROPRIÉTAIRES, LE MINISTRE GREC EN CHARGE À DIT À TOUS LES VIEUX, RETRAITÉS, ETC., QUI NE PEUVENT PAS LA PAYER "ALORS VENDEZ VOTRE MAISON POUR LA PAYER".  Authentique!!!

DEUX POIDS, DEUX MESURES. UN POUR LES CORROMPUS ET VENDUS À L'UE, UN AUTRE POUR LE PEUPLE ÉCRASÉ PAR LES IMPÔTS, LES TAXES, LE CHÔMAGE ET LA MISÈRE.

L'UE A DONC ABATTU UN PREMIER "POPULISTE", LE PLUS VIOLENT ET LE PLUS GÊNANT. LE TOUR DES AUTRES PARTIS POLITIQUES ANTI-EUROPÉENS VA ARRIVER. ATTENDEZ-VOUS À DES COUPS TORDUS CONTRE NIGEL FARAGE, MARINE LE PEN, ET SUR TOUS LES AUTRES DIRIGEANTS ANTI-EURO (des pays membres de l'UE par définition). CAR EN RÉALITÉ C'EST CELA LE VRAI MESSAGE QUI A ÉTÉ ENVOYÉ PAR BRUXELLES ET WASHINGTON AU MONDE CE SAMEDI. "VOUS ÊTES CONTRE L'EUROPE ET L'EURO? REGARDEZ CE QUI VOUS ATTEND".


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 22:00 (2013)    Sujet du message: LA TENDANCE PRINCIPALE QUI NOUS ARRIVE, C'EST LA GUERRE! Répondre en citant







Encore un autre article concernant l’effondrement économique tout proche… et les envies belliqueuses et sanguinaires d’Obama & co. qui en découlent.

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous…

Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a envoyé cet article !








Source: http://www.thetotalcollapse.com/gerald-celente-of-trendsresearch-com-says-t…


GERALD CELENTE, DE CHEZ TRENDSRESEARCH.COM, DIT QUE LA TENDANCE PRINCIPALE QUI NOUS ARRIVE, C'EST LA GUERRE


par TheTotalCollapse.com, le 29 septembre 2013


VIDEO: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=G-CYU--VowQ


Le chercheur de tendances, Gerald Celente, dit que l’intervention du président Obama dans le conflit syrien a profondément endommagé sa crédibilité.

Celente prédit : « SI L'AMERIQUE VA EN GUERRE CONTRE LA SYRIE ET L'IRAN, C'EST LE DEBUT DE LA TROISIEME GUERRE MONDIALE : BOMBES SALES, ARMES NUCLEAIRES DE LA TAILLE D’UNE VALISE, ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE. CE SERA L'ENFER SUR TERRE ».

Gerald Celente, de chez TrendsResearch (cf. http://www.trendsresearch.com/ ), dit que LA PRINCIPALE TENDANCE QUI NOUS ARRIVE, C'EST LA GUERRE.

Celente affirme: « ILS SONT SURS ET DETERMINES A FAIRE LA GUERRE. Le gaz sarin n'avait rien à voir avec cela ».
 
QU'EST-CE QUE CELENTE VOIT VENIR AVEC L’IMPRESSION D’ARGENT DE 85 MILLIARDS DE DOLLARS EFFECTUEE CHAQUE MOIS PAR LA RESERVE FEDERALE ?

Celente dit: « Je crois qu'ils vont commencer à diminuer le mouvement, car ils transforment notre monnaie en confettis... Cela ne peut pas durer éternellement.

Ma meilleure prévision est qu'ils vont commencer à diminuer le mouvement, mais en 2014 ». QUAND ILS EFFECTUERONT DES COUPES SUR LA PLANCHE A BILLETS, QUE SE PASSERA-T-IL SUR LE MARCHE ?

CELENTE PREDIT: « VOUS ALLEZ VOIR UN EFFONDREMENT DU MARCHE ».



Source : http://www.youtube.com/watch?v=G-CYU--VowQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Oct - 10:14 (2013)    Sujet du message: ANGLETERRE : LES CHÔMEURS BRITANNIQUES SOMMES DE FAIRE DES TRAVAUX D'INTERET GENERAL Répondre en citant

ANGLETERRE : LES CHÔMEURS BRITANNIQUES SOMMES DE FAIRE DES TRAVAUX D'INTERET GENERAL

30 septembre, 2013 Posté par Benji sous Actualité générale, Argent et politique 22 commentaires
Citation:



Le ministre des Finances britannique, George Osbourne, à Manchester le 30 septembre 2013. (Photo Paul Ellis. AFP

Les personnes sans emploi depuis plus de deux ans devront consacrer 30 heures par semaine à la collectivité, faute de quoi ils perdront leurs allocations.

Les chômeurs britanniques de longue durée seront désormais obligés de faire des travaux d’intérêt général pour ne pas risquer de perdre leurs indemnités, a annoncé lundi le ministre des Finances conservateur, George Osborne. «Personne ne recevra quelque chose sans contrepartie», a lancé le chancelier de l’Échiquier au cours du congrès annuel du parti conservateur à Manchester, dans le nord de l’Angleterre. «Pour la première fois, tous les chômeurs de longue durée qui sont capables de travailler devront faire quelque chose en échange de leurs allocations et afin qu’on les aide à trouver un emploi», a-t-il ajouté.

A partir du mois d’avril, début de la prochaine année budgétaire, les chômeurs de longue durée devront consacrer 30 heures par semaine à des travaux d’intérêt général (ramasser les poubelles dans la rue, cuisiner pour les personnes âgées ou travailler dans une organisation caritative…) ou se rendre tous les jours dans leur Agence pour l’emploi. Les chômeurs souffrant d’alcoolisme ou analphabètes seront de leur côté aidés.


Les demandeurs d’emploi qui contreviendraient une première fois à ces nouvelles règles perdraient quatre semaines d’indemnités chômage. Une deuxième infraction entraînerait la perte de trois mois d’indemnités.

Baptisé «Help to Work», ce nouveau dispositif concernera tous les chômeurs n’ayant pas retrouvé d’emploi après deux ans au sein du programme gouvernemental de soutien et de formation. Cette nouvelle mesure rentre dans le cadre de la réforme globale des aides sociales par le gouvernement de David Cameron, qui juge qu’un système trop généreux n’incite pas les Britanniques à travailler.

Le parti conservateur, qui réduit l’écart dans les sondages avec l’opposition travailliste, cherche ainsi à rallier ses soutiens traditionnels et à contrer, sur sa droite, l’influence du parti anti-immigration et anti-européen Ukip, avant les élections législatives de 2015.

Selon les dernières statistiques, le chômage a légèrement baissé à 7,7% au Royaume-Uni pendant la période de trois mois achevée fin juillet, après quatre mois de stabilité à 7,8%. Le chômage de longue durée reste en revanche élevé avec 469 000 personnes sans emploi depuis plus de deux ans fin juillet, soit 27 000 de plus qu’un an plus tôt.

Source: Libération

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/09/30/les-chomeurs-britanniques-sommes-de-…




Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 1 Oct - 13:23 (2013)    Sujet du message: DES NOUVELLES DE L'ECROULEMENT ECONOMIQUE... Répondre en citant

DES NOUVELLES DE L'ECROULEMENT ECONOMIQUE...


Le moins que l'on puisse dire, c'est que la situation ne s'améliore pas...

Et les populations sont là, apathiques, tétanisées comme un lemming qui va se faire bouffer tout cru par un boa !

Tant pis ! Le pire VA se produire, et vous ne pourrez pas dire que vous n'aurez pas été prévenus !

Les nouvelles, ci-dessous...

Bonne ruine, bonne famine, bon esclavage, bonne tyrannie et bonne mort ! Vic.




Source : http://www.jovanovic.com/blog.htm


MEME LA PLANCHE A BILLET NE SUFFIT PAS A COMBLER LE DEFICIT AMERICAIN

du 1 au 5 octobre 2013 : Les Etats-Unis vont mettre leurs fonctionnaires au chômage forcé, ne pouvant plus les payer. J'avais déjà vu cela en 1994 avec Clinton sauf qu'à l'époque Washington n'avait pas un tel déficit pas plus qu'il n'était plongé dans une crise économique sans précédent.

Donc à partir d'aujourd'hui (sauf miracle de dernière seconde entre Dem et Rep), et hormis les militaires, les autres fonctionnaires ne seront pas payés.

Obama est privé de carte bleue et de chéquier. Et cela peut durer 2 jours comme 1 mois entier. Personne ne sait comment cette affaire va évoluer.

Dans tous les cas, cela vous montre que les planches à billets ont des limites... autant qu'une monnaie qui ne repose que sur les promesses de la Fed...

Mais, et je m'en souviens parfaitement, autant en 1994 cela n'inquiétait personne, mais vraiment personne, en revanche là on ne peut pas en dire autant : - )

Si Blackstone nous dit que les US sont ""in the middle of an epic credit bubble" according Joseph Baratta", je peux vous garantir que derrière les rideaux, c'est une montée de panique générale, lire ici le Dow Jones... (cf. http://pevc.dowjones.com/Article?an=DJFLBO0020130927e99ra8kxn&cid=32135… ).

Commentaire de Jim Rickards: "The government will stop wasting our money in 78 minutes. That's the best news I've heard in a long time.". Le tout est bien sûr confirmé par l'effondrement progressif des ventes de la chaîne Wal Mart "Wal-Mart Nails The "Consumer Recovery" Coffin Shut", voulant dire qu'il y a de moins en moins d'argent chez 99% de la population US lire ici ZH : http://www.zerohedge.com/news/2013-09-25/wal-mart-nails-consumer-recovery-c… 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013




ET PENDANT CE TEMPS, EN FRANCE...




LA FRANCE VA SUIVRE LA VOIE DE LA GRECE (VIDEO DE REUTERS)


du 1 au 5 octobre 2013 :


 Cela fait 3 ans que je vous préviens que la France suivera le même chemin que la Grèce, au sens de la mise en esclavage par la dette et le chômage. Mon analyse a été confirmée cette fois par Reuters avec la désormais célébre video interview de Jamie que je vous invite ABSOLUMENT à regarder-écouter ici "Reuters TV: France is next Greece" (cf. http://insider.thomsonreuters.com/link.html?cn=share&cid=1129370&sh… ).

Pour résumer, la France a trop de dettes et les marchés financiers vont refuser de lui prêter à partir de 2014, et donc les marchés vont perdre confiance dans ce gouvernement qui est incapable de régler ses déficits. Ecoutez bien l'interview de Jamie car cela vous donnera le tempo...

Le pain blanc a été mangé par Ayrault-Hollande.

 Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Oct - 02:42 (2013)    Sujet du message: ALERT REALIST NEWS CEO OF ITALY'S LARGEST BANK RESIGNS Répondre en citant

ALERT REALIST NEWS CEO OF ITALY'S LARGEST BANK RESIGNS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ypZnGA1tgKc


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Oct - 02:44 (2013)    Sujet du message: LES BANQUES DU PANAMA FERMENT Répondre en citant

LES BANQUES DU PANAMA FERMENT

Du cote de Panama les banques ont ferme sans prevenir les clients ... Un bankrun Tout va bien : - )

Pour les dernières nouvelles économiques mondiales, allez sur http://www.jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Oct - 18:28 (2013)    Sujet du message: ‘LA CONFISCATION DE L'EPARTNE DEVIENT UNE TENDANCE MONDIALE’ Répondre en citant

‘LA CONFISCATION DE L'EPARGNE DEVIENT UNE TENDANCE MONDIALE’

1 octobre, 2013 Posté par Benji sous Argent et politique 23 commentaires

Ce n’est au final qu’une confirmation de ce qui était redouté par beaucoup: le braquage « à la chypriote » peut se généraliser, pourquoi s’en priver finalement? Ils ont tenté le coup et se sont même attaqué à l’argent de la mafia russe, et c’est passé, alors ils vont pouvoir recommencer l’escroquerie! Donc, pour sauver les banques, encore et encore (et encore…), s’ils souhaitent piocher sur les comptes bancaires, ils ne vont pas se gêner!
Citation:





Patrick Baz

Maintenant que le « bail-in » (c’est-à-dire le sauvetage d’une banque effectué en mettant les déposants à contribution, comme cela a été fait à Chypre, ndlr) est devenu une pratique acceptée tout autour de la planète, aucun compte bancaire et aucun fonds de pension ne sera plus jamais en sécurité à 100% », écrit Michael Snyder sur « The Economic collapse ». Il cite des exemples qui indiquent que cette pratique s’est en effet généralisée dans le monde au cours des derniers mois :

✔ Pologne : Reuters rapporte que le gouvernement polonais a annoncé mercredi dernier qu’il allait transférer à l’Etat plusieurs actifs détenus par des fonds de pension privés pour réduire la dette nationale. L’association des fonds de pension polonais a jugé que cette décision était inconstitutionnelle parce que le gouvernement s’est emparé de certains de leurs actifs privés sans leur proposer la moindre compensation.

✔ Islande. Ce pays a été salué pour sa gestion de la crise financière. Cependant, le ministère des Finances vient de proposer de limiter la garantie des dépôts bancaires à 100.000 euros. Cette mesure ne manque pas de rappeler que l’Europe a érigé la solution adoptée à Chypre (c’est-à-dire la mise à contribution forcée des déposants détenant plus de 100.000 euros en compte) en « modèle » , d’autant qu’en parallèle, des contrôles de capitaux ont été mis en place, qui ont permis de limiter les sorties de capitaux à 6 milliards d’euros.

✔ Europe. Jeudi dernier, les ministres des Finances de la zone euro ont approuvé un plan qui promeut la méthode du «bail-in» comme la méthode type pour porter secours aux banques « too big to fail » à l’avenir. Ce plan prévoit que les clients titulaires de dépôts supérieurs à 100.000 euros seront les premiers à subir des pertes en cas de tombée en faillite de la banque. Les contribuables ne seront plus mis à contribution qu’en dernier ressort.


✔ Italie. Un « bail-in » est actuellement organisé pour la banque Monte dei Paschi, la plus ancienne banque italienne. En clair, la banque ne paiera plus d’intérêt sur ​481 millions d’obligations hybrides. Ces titres ont été choisis en particulier, parce qu’ils n’offrent aucune protection ni aucun recours à leur détenteur. Les clauses de leur règlement prévoient que l’absence de paiement des intérêts de l’emprunter ne sera pas considérée comme un défaut de paiement. Il ne semble pas que ce sauvetage devrait concerner d’autres titulaires de comptes privés, mais cela montre que les officiels européens sont déterminés à appliquer la solution du bail-in en cas de chute d’une banque.

✔ Nouvelle-Zélande. Bill English, le ministre néo-zélandais des Finances est favorable à la solution chypriote pour porter secours aux banques en difficultés, qu’il a adaptée à la Nouvelle Zélande avec l’Open Bank Resolution (OBR). L’OBR prévoit qu’en cas de faillite d’une banque, tous les déposants subiront une ponction immédiate sur leur épargne pour financer le plan de secours de la banque.

✔ Canada. Le Canada est également en train de proposer la méthode du « bail-in » dans le cadre de la préparation du budget du gouvernement. Le nouveau budget propose de mettre en place un régime de bail-in pour les banques du Canada d’une importance systémique. Cette proposition est datée du 21 Mars, ce qui implique qu’elle est antérieure à la mise au point de la solution chypriote.

« Cela signifie que les gouvernements du monde considèrent désormais que notre argent constitue une partie de la solution en cas de faillite future de grandes banques », écrit Snyder.

Il n’y a plus d’endroit offrant une garantie totale pour placer son argent. Plus que jamais, il est imératif de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, et de répartir ses actifs sur différentes sortes de supports au sein de plusieurs banques/institutions financières. Ceux qui s’en abstiendront et qui placeront toute leur fortune dans une seule banque ne devront pas se montrer surpris si un jour une grande partie venait à disparaitre à la suite d’une décision officielle.

Source: express.be

Merci à Grand Marabou pour l’info.




Prévoyez l’avenir, retirez votre argent si vous en avez (ou en avez la possibilité), et avancez en connaissance de cause: cela s’annonce très fun les mois à venir… Wink

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/10/01/la-confiscation-de-lepargne-devient-une-tendance-mondiale/



Dernière édition par maria le Mar 8 Oct - 15:31 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 00:47 (2013)    Sujet du message: SUISSE : LA BANQUE LA PLUS PUISSANTE AU MONDE ANNONCE « LE CRASH » Répondre en citant

SUISSE : LA BANQUE LA PLUS PUISSANTE AU MONDE ANNONCE « LE CRASH »

Le 22 Septembre 2013 à 14h23 +A  -a 3 commentaires 9617 lectures

Que je vous dise d'abord ce qu'est la BRI (Banque des règlements internationaux). La BRI, c'est en quelque sorte la banque des banques centrales, la banque de toutes les banques, la banque en chef. Une sorte de Météo France du vrai climat de la finance, mais au niveau mondial, et en beaucoup plus secret. Et ses dernières prévisions sont des plus alarmistes.
 
L'alerte que vient de lancer la BRI la semaine passée dans un rapport signé de son chef  Jaime Caruana est rouge cramoisi. Une vague immense, un véritable mur de dette, en train de se ruer sur nous. Un véritable crash cyclonique à nos portes.
 
Et ce n'est pas le recul mortifié de Ben Bernanke, patron de la Fed américaine, renonçant mercredi à limiter comme promis l'injection massive de 85 milliards de dollars chaque mois pour soutenir l'économie défaillante de son pays, qui va arranger quelque chose.
 
Célébrée par toutes les places boursières en état hallucinatoire avancé, cette annonce n'a pourtant rien de reluisant : elle reconnaît l'impuissance de l'ex-puissance américaine à redresser sa situation économique compromise sans injections permanentes de stimulants artificiels. Parallèlement, et malgré ces injections massives de liquidités, la Fed revoit une nouvelle fois à la baisse sa prévision de croissance pour 2013.
 
Le compteur affolé
 
William White, ancien économiste en chef de la BRI, confirme les prévisions sinistres de Caruana. Nous sommes retournés à une situation pire que celle qui prévalait à la veille de l'effondrement de Lehman Brothers en 2008, affirme-t-il.
 
« Toutes les déséquilibres antérieurs sont toujours là. Les niveaux d'endettement public et privé ont augmenté de 30 % par rapport à ce qu'ils étaient alors. »
Au final, selon le compteur affolé de The Economist, la dette mondiale court à grand pas vers le chiffre totalement extravagant de 52 mille milliards de dollars (51,594,469,960,484 $ - Dette publique mondiale au 21 septembre 2013).
 
C'est dire le poids des chaînes qui nous lient à nos prêteurs. C'est dire encore plus l'hécatombe qui menace ces derniers quand déferlera sur eux le tsunami impitoyable de cette dette infernale.
 
Fuite en avant éperdue
 
En plein débat mouvementé sur un plafond de la dette une nouvelle fois pulvérisée (au 15 octobre, c'est plié, selon leurs propres spécialistes), le Congrès US va probablement voter un nouveau déplafonnement de dernière minute. Que peut-il faire d'autre, sinon exploser instantanément ? Pas grave, même si, aux dires de William White, cette politique de folie scie les pieds aux pays émergents :
 
« Nous avons ajouté un tout nouveau problème avec des bulles sur les marchés émergents qui ponctuent un cycle d'expansion-récession. »
Le Japon va poursuivre son hara-kirienne fuite en avant. Endetté à 211 % de son PIB, il doit consacrer plus de la moitié de ses rentrées fiscales à rembourser les seuls intérêts de sa dette actuelle. Et 46 % de son budget 2013 ne peut être financé que par de la dette supplémentaire. Mais pas grave tant que les médias fermeront les yeux sur le seul résultat probant de cette politique : une augmentation conséquente du déficit commercial.
 
En Chine, les dettes privées sont passées de 8 à 23 milliards de dollars depuis 2008. Mais pas grave, tant que les ex-apparatchiks communistes pourront nous refourguer des chiffres de croissance que plus personne n'est en mesure de valider.
 
En Europe, le ratio d'endettement a augmenté en un an de 88,2 à 92,2 %. Mais pas grave tant que chanteront les sirènes ridicules de quelque président français claironnant que la crise est derrière nous.
 
Menace sur les comptes des particuliers

 
Bref, devant nos pieds, des gouffres en pagaille sont en train de s'ouvrir. Les acteurs sont tétanisés, dépassés depuis belle lurette. Que vont-ils faire ? Rien. Rien d'autre que d'assister impuissants au passage du cyclone dévastateur en tentant juste de reculer en catastrophe l'inéluctable trépas de leur système.
 
Rien d'autre que de se donner le droit, comme vient de le proposer une directive de l'Union européenne dans le plus assourdissant des silences médiatiques, de saisir d'autorité les comptes bancaires des particuliers pour combler, en vain, ses trous béants (la garantie des 100.000 euros a bon dos).
 
Sauf que désormais, cette issue fatale n'est plus seulement annoncée par quelques observateurs esseulés, mais par les plus hauts responsables au coeur même de leur empire condamné.
 
Traduction par yetiblog.org
 
Notes
 
La Banque des règlements internationaux (BRI pour Bank for International Settlements en anglais ou BIS) a été créée en 1930. C'est la plus ancienne organisation financière internationale. Son statut juridique est celui d'une société anonyme, dont les actionnaires sont des banques centrales. Elle est située à Bâle en Suisse, et surnommée la « banque centrale des banques centrales ».
 
Le capital de la BRI est composé d'actions appartenant à 60 banques centrales, son capital étant divisé en 600.000 actions, dont la moitié appartiennent aux banques centrales d'Allemagne, d'Angleterre, de Belgique, de France, d'Italie et des États-Unis d'Amérique. Ce sont les gouverneurs de ces six banques centrales qui se partagent la direction de la BRI, avec les gouverneurs des banques centrales du Canada, de Chine, du Japon, du Mexique, des Pays-Bas, de Suède et de Suisse, et le président de la Banque centrale européenne (wiki).


http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=2&idrub=35&id=1490&fb_action_ids=629177470436420&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map={%22629177470436420%22%3A654713911213740}&action_type_map={%22629177470436420%22%3A%22og.likes%22}&action_ref_map=[


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 12:07 (2013)    Sujet du message: UN ARMS TRADE TREATY COULD BRING BACK LONG-GUN REGISTRY, CANADIAN FIREARM LOBBY WARNS Répondre en citant

UN ARMS TRADE TREATY COULD BRING BACK LONG-GUN REGISTRY, CANADIAN FIREARM LOBBY WARNS 

Posted on October 3, 2013 by END TIME HEADLINES




Canada’s recreational firearms lobby is telling the Harper government to avoid signing a landmark United Nations arms trade treaty, arguing it could lead to an insidious return of the federal long-gun registry. That’s the message Canada’s National Firearms Association and the Canadian Shooting Sports Association are delivering to Foreign Affairs Minister John Baird as he weighs whether Canada should follow the United States in signing the Arms Trade Treaty, which aims to regulate the multibillion dollar global arms trade. Proponents of the treaty, including Secretary of State John Kerry who signed it last week on behalf of the U.S., say it would have no impact on domestic gun owners. Not so, says Canada’s sports shooting lobby, which has been consulting with the government. “We think that it has the potential to raise prices on firearms, firearms accessories, parts and ammunition,” Sheldon Clare, president of the National

Firearms Association, said in interview. “We rely heavily on imports.” More



Canada’s refusal to sign UN small arms treaty sparks debate -The two sides in Canada’s gun-control debate are exchanging fire over the Harper government’s refusal to sign on to the UN treaty on small arms after the U.S. signed on this week. Canada’s National Firearms Association has warned against signing the Arms Trade Treaty, saying it will contribute to a rise in the price of small arms for Canadians and could lead to a return of the long-gun registry. ”We have identified major problems with the Arms Trade Treaty and its potential to affect Canadian firearm owners in several ways including both the cost and availability of imported firearms, parts, accessories and ammunition,” NFA president Sheldon Clare said. He said the treaty “is intended to drive domestic gun-control agendas.” ”It contains provisions for universal licensing, mandates firearms registration schemes and provides methods to prohibit and confiscate handguns and semi-automatic firearms in countries where it is implemented.” More

http://endtimeheadlines.wordpress.com/2013/10/03/un-arms-trade-treaty-could…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Oct - 11:45 (2013)    Sujet du message: BLANCHIMENT D’ARGENT : NOUVELLE ACTION HYPOCRITE DU VATICAN AFIN DE FAIRE CROIRE A UN ASSAINISSEMENT DE L’I.O.R. ! Répondre en citant

BLANCHIMENT D’ARGENT : NOUVELLE ACTION HYPOCRITE DU VATICAN AFIN DE FAIRE CROIRE A UN ASSAINISSEMENT DE L’I.O.R. !



Chers amis,

L’article ci-dessous, posté par nos presstitués habituels, souhaite nous FAIRE CROIRE EN LA FABLE D’UN ASSAINISSEMENT DES COMPTES DE LA BANQUE DU VATICAN, L’I.O.R. …

Pour rappel, l’I.O.R. avait été soupçonnée de blanchiment d’argent sale, et avait même été sanctionnée par les autorités financières pour cette raison. Aussi le pape et le Vatican, AFIN DE CONSERVER UN SEMBLANT D’HONORABILITÉ À LEUR BANQUE POURRIE, avaient-ils promis des mesures et une « transparence » plus grande.

L’article ci-dessous nous montre donc le « SHOW » MIS EN PLACE PAR LE VATICAN AFIN DE FAIRE CROIRE EN SA BONNE FOI ET EN LA SOI-DISANT « INNOCENCE » DE SA BANQUE…

NÉANMOINS, LORSQU’ON ÉTUDIE LE CONTENU DE CET ARTICLE DE PRÈS, L’ON SE REND COMPTE QUE LA TRANSPARENCE EST LOIN D’ÊTRE DE MISE, ET QUE LES MESURES EN QUESTION PRISES CONTRE CERTAINS CLIENTS NE CONCERNENT EN RÉALITÉ QUE DES ÉTATS CONSIDÉRÉS COMME « ÉTATS-VOYOUS » PAR LA DICTATURE IMPÉRIALISTE ET MONDIALISTE… EN D’AUTRES TERMES, CE SONT LES PLUS PETITS CLIENTS DOUTEUX QUI SONT CONCERNÉS PAR CES MESURES. Nulle part on ne parle de placements douteux de l’Italie, des USA, de la France ou de la Suisse…

Je vous propose donc de découvrir l’article ci-dessous, agrémenté de mes commentaires acérés…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://fr.finance.yahoo.com/actualites/banque-pape-quadruplé-bénéfice-net-2…

LA BANQUE DU PAPE FERME LES COMPTES DE 900 CLIENTS

Par AFP | AFP – il y a 5 heures

L'INSTITUT POUR LES ŒUVRES DE RELIGION (IOR), LA "BANQUE DU PAPE", A DÉCIDÉ DE FERMER QUELQUE 900 COMPTES, DONT CEUX DÉTENUS PAR TROIS AMBASSADES (IRAN, INDONÉSIE ET IRAK), a affirmé mardi le Corriere della Sera.

Commentaire : notez que les Etats visés font partie, tous sans exception, des « états-voyous » dénoncés par l’impérialisme américain… En d’autres termes, les comptes de ces ambassades faisaient partie des « cibles » les plus faciles et identifiables afin d’éloigner la suspicion. Un coup vraiment téléphoné !

Selon le quotidien italien, l'IOR a envoyé lundi des lettres à 900 de ses clients leur demandant de clore leur compte, EN RAISON DE "SOUPÇONS DE BLANCHIMENT D'ARGENT SALE, VOIRE DE FINANCEMENT DU TERRORISME".

Commentaire : notons donc que ce sont des accusations criminelles et graves, mais que malgré cela, l’I.O.R. ne parle que de « soupçons »… quelles sont les bases liées à ces soupçons, et quels sont les FAITS exacts reprochés ? Là, c’est silence radio… Ces soupçons pourraient donc aussi bien être correctement motivés qu’injustifiés…

"Ces clients N'ONT PAS PU passer la série de contrôles mis en place en mai par la société de consulting Promontory, leader mondial de l'antiblanchiment", affirme le Corriere.

Commentaire : Oooooh ! Ces « pauvres » personnes soupçonnées « n’ont pas pu » passer la série de contrôles… C’est vraiment trop bête ! C’est donc qu’on ne les y a pas obligés !

INTERROGÉ PAR L'AFP, LE PORTE-PAROLE DE L'IOR, N'A "NI CONFIRMÉ, NI DÉMENTI" CE CHIFFRE. Il a toutefois tenu à préciser que la fermeture de comptes n'était PAS FORCÉMENT liée à un soupçon d'activité criminelle.

Commentaire : donc, la « transparence » de l’I.O.R. s’arrête déjà là où l’on parle du nombre précis de clients qui ont été contactés pour ce type de soupçons. Au Vatican, comme vous pouvez le voir, on pratique également les inversions orwelliennes : la « transparence », c’est en réalité l’OPACITE !

Et tiens, tiens… si on nous parlait plus haut de soupçon de blanchiment d’argent et d’argent lié au terrorisme, donc de faits clairement CRIMINELS, ici, on nous chante que cette fermeture n’est « pas forcément » liée à un soupçon d’activité criminelle ! Il faudrait savoir ! On nous prend encore pour des cons, là ! Mais sans doute le Vatican hypocrite souhaite-t-il ne pas trop blesser ses clients et ne les accuser de rien… un client qui n’a pas été choqué par des propos trop brutaux est en effet susceptible de revenir par la suite. Le Vatican est, c’est sûr, sait comment respecter ses clients, et comment sécuriser ses rentrées d’argent (sale) !

"Depuis mai, nous contrôlons l'identité de l'ensemble de nos clients afin de vérifier qu'ils correspondent bien aux critères en vigueur pour détenir un compte à l'IOR", a-t-il expliqué. Ce contrôle a permis de détecter des personnes qui n'étaient plus autorisées, tels par exemple des ambassadeurs près du Saint-Siège désormais à la retraite.

Commentaire : ridicule ! Ils contrôlent l’identité de leurs clients, mais pas la provenance de l’argent, évidemment… ce qui laisse la porte ouverte à pas mal d’excuses concernant la découverte d’argent sale sous le prétexte que « on ne savait pas »…

Parallèlement, a-t-il ajouté, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment, l'IOR contrôle "les transactions effectuées sur les comptes et vérifie qu'elles sont compatibles avec le revenu du titulaire". "DANS CE CAS, LA FERMETURE DU COMPTE EST MOTIVÉE PAR UN SOUPÇON D'ACTIVITÉ ILLÉGALE", a précisé le porte-parole.

Selon le Corriere della Sera, L'IOR A NOTAMMENT DÉCIDER DE CLÔTURER LES COMPTES DES MISSIONS DIPLOMATIQUES D'IRAN, D'IRAK ET D'INDONÉSIE, APRÈS LA DÉCOUVERTE "DU DÉPÔT ET DU RETRAIT DE GROSSES SOMMES D'ARGENT EN LIQUIDE".


L'Autorité d'information financière (AIF), organisme qui supervise les opérations financières vaticanes, aurait ainsi estimé que les justificatifs fournis par ces ambassades concernant ces transactions douteuses, datant de 2011, étaient "trop flous et disproportionnés par rapport aux chiffres en jeu, jusqu'à 500.000 euros en une seule fois", ajoute le Corriere.

LE PORTE-PAROLE DE L'IOR S'EST REFUSÉ À CONFIRMER TOUTE INFORMATION CONCERNANT LA CLIENTÈLE DE LA BANQUE.


Commentaire : voici donc, encore une fois, une belle preuve de « transparence », n’est-ce pas ? Il y a fort à parier qu’en dehors de l’Indonésie, de l’Iran et de l’Irak, il y a encore de nombreuses transactions douteuses, effectuées cette fois par des pays du bloc impérialiste et mondialiste… Mais là, silence radio.

LA "BANQUE DU PAPE" GÈRE PRÈS DE 18.900 COMPTES (6,3 MILLIARDS D'EUROS D'ACTIFS), dont sont titulaires surtout des religieux ou des laïcs travaillant au Vatican, ainsi que les diplomates accrédités auprès du Saint-Siège.

Commentaire : quand je vous disais que le Vatican, un Etat minuscule, est un paradis financier, vous voyez que ce n’était pas une blague ! Cet Etat prétendument « religieux » est en réalité vendu à Mammon (le démon antique de l’argent et de la cupidité)…

Selon le Corriere, l'IOR envisagerait de fermer les comptes détenus par ces ambassades.

Commentaire : ils « envisagent » de fermer ces comptes !? Vous voyez donc avec quelle « fermeté » ces décisions sont prises, n’est-ce pas ? Sans doute laissent-ils à ces bons clients la possibilité de revenir et de recommencer leur petit jeu une fois que les choses se seront calmées…

A ce propos, le porte-parole de l'IOR a indiqué qu'il n'appartenait pas à la banque de prendre une telle décision. Le pape François a mis en place fin juin une commission pour inspecter l'IOR et proposer une réforme.

Commentaire : si l’IOR ne peut prendre cette décision, il ne peut donc y avoir que le sommet de la hiérarchie vaticane, voire le pape lui-même, qui peuvent prendre ces décisions !

En attendant, selon le site officiel de L'IOR, QUI A PAR AILLEURS ANNONCÉ MARDI UN BÉNÉFICE NET EN 2012 DE 86,6 MILLIONS D'EUROS, QUADRUPLANT CELUI DE 2011, l'opération de nettoyage des comptes devrait s'achever d'ici la fin de l'année.

Commentaire : contrairement à l’Italie, vous constaterez donc que le Vatican de connaît pas la crise…



Dernière édition par maria le Lun 7 Oct - 18:31 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Oct - 18:08 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS DANGER BEWARE Banks loading ATMs WITH CASH FOR POSSIBLE BANK RUNS Répondre en citant


ALERT NEWS DANGER BEWARE Banks loading ATMs WITH CASH FOR POSSIBLE BANK RUNS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=7jW6Ti9H_XQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Oct - 11:21 (2013)    Sujet du message: PIERRE JOVANOVIC - REVUE DE PRESSE 2 OCTOBRE 2013 Répondre en citant

PIERRE JOVANOVIC - REVUE DE PRESSE 2 OCTOBRE 2013



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=SedjWb0IWdw


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:23 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2247, 48, 49  >
Page 21 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com