LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 326, 27, 2847, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 02:07 (2014)    Sujet du message: RHODE ISLAND STATE SENATOR TELLS SECOND AMENDMENT SUPPORTER TO GO FUCK YOURSELF ! Répondre en citant

RHODE ISLAND STATE SENATOR TELLS SECOND AMENDMENT SUPPORTER TO GO FUCK YOURSELF !



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=q7SEvadjMxk&hd=1


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Mar - 02:07 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 12:12 (2014)    Sujet du message: CONNECTICUT GUN CONFISCATION, LAWMAKERS LIST. Répondre en citant

CONNECTICUT GUN CONFISCATION, LAWMAKERS LIST.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=SD5lL-p50wQ&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 12:17 (2014)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE / PIERRE JOVANOVIC - DU 24 AU 28 MARS 2014 Répondre en citant

REVUE DE PRESSE / PIERRE JOVANOVIC - DU 24 AU 28 MARS 2014

http://jovanovic.com/blog.htm




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uP-QetypWV0&hd=1


Dernière édition par maria le Ven 28 Mar - 01:40 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 12:33 (2014)    Sujet du message: FRANCE : ARRÊTE DU 24 DECEMBRE 2012 PORTANT APPLICATION DES ARTICLES 25, 26, 32, 34, 35, 39 ET 43 DU DECRET n° 2012-1246 DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE PUBLIQUE ET ENUMERANT LES MOYENS DE REGLEMENT DES DEPENSES PUBLIQUES E Répondre en citant

FRANCE : ARRÊTE DU 24 DECEMBRE 2012 PORTANT APPLICATION DES ARTICLES 25, 26, 32, 34, 35, 39 ET 43 DU DECRET n° 2012-1246 DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE PUBLIQUE ET ENUMERANT LES MOYENS DE REGLEMENT DES DEPENSES PUBLIQUES ET LES MOYENS D'ENCAISSEMENT DES RECETTES PUBLIQUES

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026835049&…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Mar - 11:23 (2014)    Sujet du message: HORREUR EN UKRAINE. VOICI CE QUE L'OCCIDENT PREPARE AUX TRAVAILLEURS Répondre en citant

HORREUR EN UKRAINE. VOICI CE QUE L'OCCIDENT PREPARE AUX TRAVAILLEURS

Mercredi 19 mars 2014

Ukraine. Voici ce que l'occident prépare aux travailleurs

Derrière les incessantes et creuses évocations de la « révolution démocratique », le gouvernement nouvellement mis en place en Ukraine et qui est composé d’anciens banquiers, de fascistes et d’oligarques est en train de planifier des mesures d’austérité draconiennes.



Les plans qui sont en cours d’élaboration sont ouvertement qualifiés de « modèle grec », le programme de coupes féroces imposées à la Grèce par le Fonds monétaire International (FMI) et l’Union européenne (UE), qui a causé un effondrement de 25 pour cent de l’économie grecque en cinq ans et donné lieu à une croissance massive du chômage et de la pauvreté.

Dans le cas de l’Ukraine, toutefois, cette dévastation sociale sera déchaînée contre un pays qui a déjà été assujetti à une économie de la terre brûlée dans le cadre de la restauration capitaliste. Avant même que ne surviennent ces récents événements, l’Ukraine était le 80ème pays le plus pauvre du monde en fonction de son produit intérieur brut par habitant, derrière l’Irak, les îles Tonga et la Bosnie-Herzégovine.

Plus d’un quart de sa population – 11 millions de personnes – vivent sous le seuil officiel de pauvreté qui est fixé à un maigre revenu de 1.176 UAH (Hryvnia ukrainien soit 127 dollars US) par mois. Avec un salaire mensuel moyen d’à peine 1.218 UAH (131 dollars) ou 79 cents américains de l’heure, des millions d’autres personnes survivent à la limite du seuil de subsistance.

Le taux de chômage officiel de 7,5 pour cent dissimule un grand nombre de travailleurs non-inscrits et sous-employés. Ce taux est maintenu bas par une forte émigration, des dizaines de milliers de personnes fuyant le pays en quête d’un emploi. L’équivalent de 15 pour cent de la population ukrainienne a quitté le pays et forme l’une des plus vastes diasporas du monde. Entre 1991, moment de la dissolution de l’Union soviétique, et 2010, la population ukrainienne est passée de 51,7 millions à 45.9 millions.

En plus de la migration, le déclin de la population est une conséquence de la diminution du taux de natalité, qui figure parmi le plus bas du monde. Le pays connaît aussi, de façon tragique, le taux le plus élevé de mortalité maternelle en Europe, comme conséquence d’une crise du système de santé qui a vu les cas d’infection par le VIH/sida prendre des allures d’épidémie avec 57 nouveaux cas relevés par jour en 2012.

La pauvreté a joué un rôle crucial dans la propagation du HIV/sida – notamment dans les régions anciennement fortement industrialisées de l’Est et du Sud où les conditions ressemblent déjà à celles d’une dépression.

La pauvreté a entraîné une explosion de toutes sortes de maux sociaux – allant de la toxicomanie et de l’alcoolisme à la prostitution – on estime qu’une prostituée sur six est mineure. Il s’agit là d’une sous-estimation, compte tenu du fait que l’Ukraine est une plaque tournante du trafic d’êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle et de main-d’œuvre forcée.

Ces conditions sont la conséquence directe du rôle contre-révolutionnaire joué par la bureaucratie stalinienne et sa trahison de la Révolution d’Octobre 1917, qui a connu son apogée dans la destruction de l’Union soviétique et la restauration du capitalisme.

En conséquence, l’Ukraine en a été réduite à être un pion dans les visées des impérialismes américain et européen pour ce qui est de la Russie. En plus du danger d’une guerre civile et d’une conflagration militaire mondiale, les efforts soutenus par l’Occident pour arracher l’Ukraine à la Russie ont causé une misère sociale encore plus grande pour les masses, d’abord suite à la soi-disant « Révolution orange » de 2004, puis après l’effondrement capitaliste mondial de 2008.

Entre 2008 et 2009, par exemple, le PIB de l’Ukraine a chuté de 15,1 pour cent tandis que le chômage triplait pour atteindre 9,4 pour cent. Les anciens bureaucrates staliniens et les oligarques mafieux qui se sont enrichis en dérobant les anciens biens publics ont continué tout au long à piller les actifs de l’Etat et à accumuler des fortunes personnelles de plus en plus grandes.

Le pire reste à venir. La dette totale de l’Ukraine est actuellement évaluée à quelque 80 milliards de dollars. Vu que sa monnaie s’est dépréciée de 20 pour cent par rapport au dollar depuis le début de cette année, laissant fondre les réserves en devises et accroissant la fuite des capitaux, l’endettement de l’Ukraine augmentera bien davantage.

Le FMI et l’UE seraient en train d’élaborer un plan de « sauvetage » d’à peine plus de 15 milliards de dollars. Non seulement la plus grande partie de cet argent est destinée à couvrir les remboursements aux banques occidentales, mais il est encore lié à des coupes massives dans les dépenses publiques des retraites et des subventions sur le carburant. Depuis 1998, l’Ukraine est impliquée dans divers programmes de « réformes structurelles » du FMI, qui tous ont dû être abandonnés en l’espace d’un an vu que leurs conséquences ont été jugées socialement trop explosives.

C’était ce que l’ancien premier ministre Mykola Azarov avait décrit comme les « conditions extrêmement difficiles » du refinancement d’un prêt du FMI émis le 20 novembre de l’année dernière, qui avait motivé la décision du gouvernement de reporter la signature de l’accord d’association entre l’Ukraine et l’UE. Cette décision est devenue à son tour le prétexte des protestations parrainées par les Etats-Unis et l’UE ainsi que du coup d’Etat qui s’ensuivit.

Les puissances occidentales envisagent maintenant de saisir l’occasion pour laquelle elles se sont tellement investies. En février, écrivant dans le Financial Times, Anders Aslund, un ancien conseiller du gouvernement ukrainien, a salué le coup d’Etat appuyé par l’occident comme une occasion d’imposer l’austérité. La crise en Ukraine signifiait selon lui qu’un « programme de réforme radical devrait être plus facile à entreprendre… que dans bon nombre d’autres pays qui ont été confrontés à une crise identique dans le passé, » a-t-il écrit.

Le New York Times, l’organe de l’impérialisme américain, fait claquer le fouet dans un éditorial publié vendredi sous le titre « Remettre en état l’économie de l’Ukraine : les dirigeants du pays doivent réformer une politique énergétique et des taux de change mal conçue. » L’éditorial y dénonce le « gaspillage qu’étaient des subventions dans l’énergie » et exige que le gouvernement fantoche installé par l’occident se mette au travail pour « relever les prix de détail du gaz pour la plupart des consommateurs. »

Depuis quinze jours, une équipe du FMI est déjà à l’œuvre, a rencontré le ministre de l’Energie et du Charbon ainsi que des représentants de la Banque nationale d’Ukraine et du distributeur de gaz Naftogaz. Elle a rapporté que ses travaux allaient « bon train » et que les nouvelles autorités étaient déterminées à entreprendre des « réformes économiques. »

Ces « réformes » comprennent une nouvelle dévaluation de la monnaie, des coupes majeures dans les dépenses publiques et les retraites et, notamment, la fin des subventions publiques au prix du gaz qui sont une question de vie et de mort dans un pays où les températures peuvent tomber très bas.

Le Financial Times fait état de ce que, « Soixante agences gouvernementales dans différents pays de l’UE ont déjà conclu des soi-disant accords de jumelage dans le but de refaçonner leurs homologues ukrainiens à leur image. »

Les économistes parlent ouvertement d’une baisse de 10 pour cent du PIB. Le premier ministre Arseniy Iastseniouk, qui a été minutieusement choisi par Washington pour remplacer le président élu déchu, Vikto Ianoukovitch, a carrément déclaré vouloir être « le premier ministre le plus impopulaire de l’histoire de [son] pays. »

Sergeï Taruta, l’oligarque qui a dernièrement été nommé gouverneur de la région de Donetsk, a donné une idée du calendrier pour la mise en œuvre de ces mesures. Se décrivant lui-même comme un « gestionnaire anti-crise », il a dit ne vouloir occuper ce poste que durant « six mois ou un an, » et ajouté, « Durant cette période, je veux que des gens forts entrent au gouvernement après quoi, je leur passerai les rênes. »

Ces commentaires jettent de la lumière sur les raisons pour lesquelles les Etats-Unis et les puissances européennes sont disposés à accepter un gouvernement constitué de fascistes et de paramilitaires d’extrême-droite. Jeudi, le parlement ukrainien a voté la mise en place d’une garde nationale forte de 60.000 hommes se composant d’« activistes » issus des protestations antirusses et des écoles militaires.

Cette force sera supervisée par le nouveau chef de la sécurité, Andriy Parubiy du parti fasciste Svoboda. Au début des années 1990, Parubiy a été un des fondateurs du Parti néo-nazi social-national d’Ukraine. Son adjoint, Dmytro Yarosh, est le dirigeant du paramilitaire Secteur droit. Il s’agit de l’équivalent ukrainien des SA de Hitler.

En plus de l’assistance qu’ils apportent aux provocations de l’Occident contre Moscou, la principale responsabilité de ces éléments sera celle d’imposer l’assaut social contre la classe ouvrière ukrainienne pour le compte du capital international.

Julie Hyland

WSWS

Lu ici http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/03/ukraine-voici-ce-que-l-oc…

http://www.wikistrike.com/article-horreur-en-ukraine-voici-ce-que-l-occiden…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Mar - 11:28 (2014)    Sujet du message: L’UKRAINE VA AUGMENTER LE PRIX DU GAZ DE 50% POUR SATISFAIRE LE FMI Répondre en citant

L’UKRAINE VA AUGMENTER LE PRIX DU GAZ DE 50% POUR SATISFAIRE LE FMI

Jeudi 27 mars 2014

L’Ukraine va augmenter le prix du gaz de 50% pour satisfaire le FMI



Cette mesure que le président déchu, Viktor Ianoukovitch, avait toujours refusé d’appliquer, est exigée par le Fonds monétaire international (FMI) pour accorder une aide financière au nouveau gouvernement.

L’Ukraine augmentera donc de 50 % le prix de vente du gaz à la population à partir du 1er mai, a indiqué aujourd’hui l’opérateur gazier national, Naftogaz.

Pour les industriels, la hausse sera de 40 % et s’appliquera au 1er juillet, a indiqué Iouri Kolbouchine, l’un des responsables de Naftogaz.

Le gouvernement espère ainsi parvenir à un accord avec le FMI, à qui il demande au moins 15 milliards de dollars.

Sources : Naftogaz / AFP / Le JDS

http://www.wikistrike.com/article-l-ukraine-va-augmenter-le-prix-du-gaz-de-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Mar - 23:58 (2014)    Sujet du message: CI REMPLACE GREYSTONE POUR DEUX FOND CASTLEROCK Répondre en citant

CI REMPLACE GREYSTONE POUR DEUX FOND CASTLEROCK

-----

en tant que cinquième plus important gestionnaire d’avoirs de retraite du Canada, Greystone Managed investments inc., avec environ 35 milliards de dollars en actifs sous gestion, adhère à un processus de placement cohérent et conscient du risque qui garde en tête les perspectives à long terme exigées par ses clients. Fondé en 1988, Greystone offre des services aux clients institutionnels, mais son expertise est également disponible aux investisseurs canadiens de fonds communs exclusivement par l’entremise deplacements Castlerock.
http://www.ci.com/orderform/pdf/castlerock/cr_greystone_manager_bro_f.pdf

-----


par Morningstar Canada | 04-18-12

À partir du 1er mai, Placements CI remplacera Greystone Managed Investments à la tête de deux de ses fonds communs de marque Castlerock, avec des équipes de Placements CI qui prendront la relève.


A propos de l'auteur

Morningstar Canada, filiale de Morningstar Inc., est le chef de file parmi les fournisseurs indépendants de données et de recherche sur les placements. Nous offrons des reportages, de l'analyse et des commentaires sur les placements et les finances personnelles. L'équipe de la rédaction peut être jointe à feedback@morningstar.com; vos commentaires sont les bienvenus, mais nous ne pouvons pas fournir de conseils personnels.

Greystone, qui siège à Régina, sera remplacée pour le Fonds d'Actions canadiennes Castlerock
par Cambridge Advisors de Boston, et pour le Fonds Canadien équilibré Castlerock par Signature Global Advisors
.

Fondée en janvier 2008, Cambridge Advisors est une filiale de CI qui évolue à Boston et dont l'appellation légale est CI Global Holdings. Dirigée par le directeur du placement Alan Radlo, Cambridge Advisors gère plus de 3 milliards $. Signature Global Advisors est une division de CI qui est basée à Toronto. Elle est dirigée par Eric Bushell, directeur du placement, et gère 35 milliards $.

Greystone continuera d'agir en tant que sous-conseillère pour le Fonds canadien de croissance des dividendes Castlerock et le Fonds américain de croissance des dividendes Castlerock .

Également à compter du 1er mai, d'autres changements auront lieu concernant des produits promus par CI. Cambridge Advisors deviendra également la firme de gestion de portefeuille pour le Fonds d'actions américaines Lakeview Disciplined Leadership , prenant ainsi le relai de la firme torontoise Barometer Capital.
Barometer Capital continuera d'être le gestionnaire de portefeuille du Fonds d'actions canadiennes Lakeview Disciplined Leadership et du Fonds à revenu élevé Lakeview Disciplined Leadership . Les trois produits Lakeview ne font pas partie de la famille de fonds communs CI et sont fermés aux nouveaux investissements depuis novembre 2011.

http://cawidgets.morningstar.ca/ArticleTemplate/ArticleGL.aspx?culture=fr-C…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 13:56 (2014)    Sujet du message: RUSSIA MAKES A BIG MOVE! PUTIN BACKS THE ROUBLE WITH GOLD! Répondre en citant

RUSSIA MAKES A BIG MOVE! PUTIN BACKS THE ROUBLE WITH GOLD!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PJfm0sMLk_M&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 12:49 (2014)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Répondre en citant

OBAMA PRÊT A LIVRER DU GAZ A L'UE POUR CASSER L'EMPRISE RUSSE

La Maison-Blanche parie sur l'Otan et sur le gaz de schiste afin d'isoler Vladimir Poutine.

  À l'Ouest, le coup de force de Crimée continue de changer la donne. Écartant tout désengagement sur le Vieux Continent, Barack Obama a assuré mercredi que «l'Europe et l'Otan forment la pierre angulaire de la sécurité des États-Unis». Dans la foulée, le président a ­laissé prévoir davantage de livraisons de gaz américain, afin de casser l'encombrante domination du fournisseur russe dans l'UE.

«La question de l'énergie est centrale, a expliqué le chef de la Maison-Blanche à l'issue d'un sommet de 90 minutes avec les deux présidents européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso. L'Europe doit trouver comment diversifier ses approvisionnements. Les États-Unis, eux, ont la chance d'être richement dotés. Accélérer le mouvement serait bon pour l'UE et bon pour l'Amérique. Cela ne se fera pas du jour au lendemain. Mais c'est maintenant qu'il faut agir, dans l'urgence.»

Américains et Européens commencent à dresser des projets à long terme pour un Vieux Continent troublé par la résur­gence de l'expansionnisme russe. Vingt-cinq ans après la chute du rideau de fer, le rêve politique et économique d'une grande «maison commune» à toute l'Europe prend l'eau. Les questions de sécurité collective reprennent le dessus.

Le Kremlin cherche encore à ménager sa réputation de fournisseur fiable

Personne n'imagine une confrontation militaire, mais l'on parle à nouveau de rapport de forces. La faiblesse de l'Europe se trouve dans sa dépendance au gaz et au pétrole russe, même si le Kremlin cherche encore à ménager sa réputation de fournisseur fiable. Gazprom a vendu l'an dernier 133 milliards de m3 de gaz à l'UE, soit 25% de sa consommation. L'Allemagne en absorbe près du tiers, suivie de l'Italie et du Royaume-Uni. Les pays ­Baltes, la Pologne, la Finlande et d'autres pays de l'Est sont totalement dépendants.
Citation:

L'une après l'autre, les administrations américaines dénoncent la chute des crédits de défense dans une ­Europe trop pressée d'encaisser les dividendes de la paix.



«D'ici quelques années, certains d'entre eux vont tout faire pour se dégager de l'emprise russe», confirme un haut responsable européen. Cette question de la «sécurité énergétique» de l'Europe, posée depuis longtemps par les Américains, a dominé le sommet. Cette fois, ce sont les Européens, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, qui sont demandeurs: afin de diversifier rapidement ses approvisionnements, l'UE voudrait que Washington libéralise les licences d'exportation de gaz de schiste, production américaine en plein essor.

Les États-Unis l'envisagent clairement. Barack Obama ajoute que «ce serait beaucoup plus facile» d'ouvrir les vannes si les deux rives de l'Atlantique concluaient le traité de libre-échange euro-américain, négocié depuis de longs mois. Mais il faut compter avec l'hostilité croissante d'un public européen réticent à la globalisation et, depuis l'été, ulcéré par les écoutes de la NSA.

Le changement de perspective touche aussi l'Otan. L'invasion de la Crimée retourne le couteau dans une autre plaie de l'Europe: le manque de nerf d'une politique étrangère privée d'une assise mili­taire crédible. L'une après l'autre, les administrations américaines dénoncent la chute des crédits de défense dans une ­Europe trop pressée d'encaisser les dividendes de la paix. Le coup de force russe «confirme que la liberté n'est pas gratuite», dit Barack Obama. Signalant sa «préoccupation» pour l'avenir de ­l'Alliance atlantique, il ajoute que «chacun doit payer son écot à une défense crédible et dissuasive». Il vise en particulier l'Allemagne et l'Italie.

Face à l'offensive russe, l'outil de dissuasion immédiat poussé par le président américain est «une présence plus régulière» de forces alliées dans les pays de l'Otan qui s'estiment vulnérables. Un conseil de l'Alliance doit mettre à jour, dès la semaine prochaine, les plans d'urgence. Mais Barack Obama a pris soin de préciser que ni l'Ukraine, ni la Géorgie «ne sont aujourd'hui sur le chemin d'une adhésion à l'Otan».

La rédaction vous conseille :
http://www.lefigaro.fr/international/2014/03/26/01003-20140326ARTFIG00307-o…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Avr - 12:22 (2014)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE PIERRE JOVANOVIC - DU 4 AU 7 AVRIL 2014 Répondre en citant

REVUE DE PRESSE PIERRE JOVANOVIC "SPECIALE MUNICIPALES" - DU 4 AU 7 AVRIL 2014  

http://jovanovic.com/blog.htm



VIDEO :
https://www.youtube.com/watch?v=Xp-t4C2vOEM&hd=1


Dernière édition par maria le Sam 5 Avr - 14:24 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Avr - 14:00 (2014)    Sujet du message: ARMING ALL PERSONNEL ON INSTALLATIONS UNSAFE, DOD OFFICIAL SAYS Répondre en citant



ARMING ALL PERSONNEL ON INSTALLATIONS UNSAFE, DOD OFFICIAL SAYS


Unsafe? When the US muslim/satanist president is using jihadists and nazi homosexuals military to destroy the PEACE on this earth and to bring in martial court the ones who oppose his evil agenda, you think it's unsafe for these peoples to be arm? There's a battle inside the camp to submit all of them to their global tyrannical agenda.


By Claudette Roulo
American Forces Press Service

WASHINGTON, April 4, 2014 – The Defense Department does not support allowing its personnel to carry weapons on military installations, Pentagon spokesman Army Col. Steve Warren said today.

“The department took a close look at this after the 2009 shooting at Fort Hood and again after [last year’s] Washington Navy Yard shooting,” Warren said.

Such a move would create a number of complications, he said, not the least of which is safety.
“Another reason is the … prohibitive cost of the training, the qualification requirements [and] recertification,” the colonel said.

There are legal obstacles as well, he said. Local, state and federal policy requirements pose numerous challenges.

Warren pointed at the Lautenberg Amendment to the Gun Control Act of 1968, which makes it illegal for persons convicted of misdemeanor domestic violence crimes to possess firearms or ammunition, as one example. Service members convicted of such crimes may continue to serve under certain circumstances, but still are prohibited from possessing firearms or ammunition.
“So, there are a lot of barriers to this besides the department's position, and we've spelled this out before that we do not support it,” the colonel said.

The ongoing investigation into the shootings April 2 at Fort Hood, Texas, should be allowed to develop in due course, Warren said.

Defense Secretary Chuck Hagel has been clear that something did go wrong, the colonel said. “Now we're allowing this investigation to unfold before we make any major steps,” he added.

“The focus right now is on caring for the wounded, caring for the family members of those wounded and the greater Fort Hood community, and proceeding with the investigation.”

Investigators are looking for potential gaps in the mental health care system or in security procedures, Warren said. One aspect of the investigation will cover whether red flags were raised about the alleged shooter by mental health professionals, he noted.

“It's entirely too early to make a judgment. … We have to let the investigation unfold, and then we have to examine what we can do better,” he said.

(Follow Claudette Roulo on Twitter: @rouloafps)


http://www.defense.gov/news/newsarticle.aspx?id=121984


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Avr - 22:23 (2014)    Sujet du message: KEISER REPORT : INSTITUTIONALIZED STEALING (E584) Répondre en citant

KEISER REPORT : INSTITUTIONALIZED STEALING (E584)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=rbTiTJdLIcw&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Avr - 22:27 (2014)    Sujet du message: UKRAINE : MERKEL MENACE A NOUVEAU MOSCOU DE SANCTIONS ECONOMIQUES Répondre en citant

UKRAINE : MERKEL MENACE A NOUVEAU MOSCOU DE SANCTIONS ECONOMIQUES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=l7KjvtBAiDo&hd=1



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Avr - 10:33 (2014)    Sujet du message: RETAIL TSUNAMI : 16 MAJOR CHAINS CLOSING MORE STORES Répondre en citant

RETAIL TSUNAMI : 16 MAJOR CHAINS CLOSING MORE STORES




(Daniel Jennings)  The economy appears to be in far worse shape than the major media outlets would have us believe.

In fact, if you want to see how bad the economy really is, simply visit your local shopping center. There you will find that headlines about a retail tsunami – as CNBC put it — are accurate.

Unfortunately, it could be just the tip of the iceberg. Recent news stories show that American retail is in a desperate situation and the entire economy is on very shaky ground.

Here are 16 companies that have closed stores or will close stores soon:
  • Office supply company Staples has announced plans to close 225 stores by 2015, which is about 15 percent of its chain. Staples already closed 40 stores last year. Industry analysts expect Staples’ main competitor, Office Depot, which bought OfficeMax last year, to announce its own round of store closings soon.
  • Radio Shack has announced plans to close 20 percent of its stores this year, which is as many as 1,100 stores. The company, which operates around 4,000 stores, reported that its sales fell by 19 percent last year.
  • Albertsons closed 26 stores in January and February according to Supermarket News. Analysts expect many more Albertsons could soon be shuttered because Albertsons owner hedge fund Cerberus Capital Management just bought Safeway Inc. Some Safeway stores could soon shut down as well.
  • Clothing retailer Abercrombie & Fitch is planning to close 220 stores by the end of 2015. The company is also planning to shut down an entire chain it owns, Gilly Hicks, which has 20 stores, 24/7 Wall Streetreported.
  • Barnes & Nobles is planning to shut down one third of its stores in the next year: about 218 stores. The chain has already closed its iconic flagship store in New York City.
  • J.C. Penney is closing about 33 stores and laying off about 2,000 employees.
  • The Record newspaper in New Jersey reported that Toys R Us has plans to close 100 stores.
  • The Sweetbay Supermarket chain will close all 17 of the stores it operates in the Tampa Bay area, The Herald Tribune newspaper reported. Many of the stores might open as Winn-Dixie Stores. Sweetbay closed 33 stores in Florida last year.
  • The entire Loehmann’s chain of discount clothing stores in the New York City area shut down. Loehmann’s once operated 39 stores, The New York Times reported, and was considered an institution by generations of New Yorkers.
  • Industry analyst John Kernan told CNN that he expects Sears Holdings, which owns both Sears and Kmart, to close another 500 stores this year. Sears has already shut down its flagship store in Chicago.
  • Quiznos has filed for bankruptcy, USA Today reported, and could close many of its 2,100 stores.
  • Sbarro which operates pizza and Italian restaurants in malls, is planning to close 155 locations in the United States and Canada. That means nearly 20 percent of Sbarro’s will close. The chain operates around 800 outlets.
  • Ruby Tuesday announced plans to close 30 restaurants in January after its sales fell by 7.8 percent. The chain currently operates around 775 steakhouses across the US.
  • An unknown number of Red Lobster stores will be sold. The chain is in such bad shape that the parent company, Darden Restaurants Inc., had to issue a press release stating that the chain would not close. Instead Darden is planning to spin Red Lobster off into another company and sell some of its stores.
  • Ralph’s, a subsidiary of Kroger, has announced plans to close 15 supermarkets in Southern California within 60 days.
  • Safeway closed 72 Dominick’s grocery stores in the Chicago area last year.
The Obama administration may tell Americans the economy is recovering, but the retail industry — and economic data — say something very different.

Posted on April 4, 2014 by webmaster This entry was posted in . Bookmark the permalink.

http://wealthydebates.com/retail-tsunami-16-major-chains-closing-more-store…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 8 Avr - 23:30 (2014)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE PIERRE JOVANOVIC - DU 7 AVRIL AU 11 AVRIL 2014 Répondre en citant

REVUE DE PRESSE PIERRE JOVANOVIC - DU 7 AVRIL AU 11 AVRIL 2014

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 09:23 (2014)    Sujet du message: HOLDER : WE WANT TO EXPLORE GUN TRACKING BRACELETS Répondre en citant

HOLDER : WE WANT TO EXPLORE GUN TRACKING BRACELETS

HE SAID IT! ERIC HOLDER - WE MUST BRAINSWASH PEOPLE ABOUT GUNS!




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=bIcSLhGvaTE&hd=1

-----


DOJ requesting $2 million for ‘Gun Safety Technology’ grants

Follow @FreeBeacon


Attorney General Eric Holder / AP


BY: Elizabeth Harrington Follow @LizWFB

April 7, 2014 1:21 pm


Attorney General Eric Holder said on Friday that gun tracking bracelets are something the Justice Department (DOJ) wants to “explore” as part of its gun control efforts.

When discussing gun violence prevention programs within the DOJ, Holder told a House appropriations subcommittee that his agency is looking into technological innovations.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=1E3bnUGkua8&hd=1

“I think that one of the things that we learned when we were trying to get passed those common sense reforms last year, Vice President Biden and I had a meeting with a group of technology people and we talked about how guns can be made more safe,” he said.

“By making them either through finger print identification, the gun talks to a bracelet or something that you might wear, how guns can be used only by the person who is lawfully in possession of the weapon.”

“It’s those kinds of things that I think we want to try to explore so that we can make sure that people have the ability to enjoy their Second Amendment rights, but at the same time decreasing the misuse of weapons that lead to the kinds of things that we see on a daily basis,” Holder said.

The Justice Department has requested $382.1 million in increased spending for its fiscal year 2014 budget for “gun safety.”

Included in the proposal is $2 million for “Gun Safety Technology” grants, which would award prizes for technologies that are “proven to be reliable and effective.”

President Barack Obama’s budget proposal also calls for $1.1 billion to “protect Americans from gun violence—including $182 million to support the president’s ‘Now is the Time’ gun safety initiative.”

A recent innovation allows a gun owner to only unlock a safe with a fingerprint scan and an “RFID-equipped bracelet.”

Others have suggested manufacturing GPS tracking and RFID chips into every gun. RFID chips transmit location data and are used by law enforcement agencies to send automatic alerts if a weapon moves away from the tracker, indicating that the gun is lost or stolen.

This entry was posted in Issues and tagged 2nd Amendment, DOJ, Eric Holder, Obama Administration. Bookmark the permalink.

http://www.trunews.com/holder-want-explore-gun-tracking-bracelets/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 18:05 (2014)    Sujet du message: SENATE PASSES BILL DEMANDING UNIFORM CODING FOR AGENCIES' SPENDING DATA Répondre en citant

SENATE PASSES BILL DEMANDING UNIFORM CODING FOR AGENCIES' SPENDING DATA


Sen. Mark Warner, D-Va. // J. Scott Applewhite/AP

By Joseph Marks April 10, 2014

The Senate passed the Digital Accountability and Transparency Act on Thursday, raising the likelihood the spending transparency measure will become law.

The DATA Act, sponsored by Sens. Mark Warner, D-Va., and Rob Portman, R-Ohio, would require agencies to use a uniform coding system for federal spending data so internal auditors and external watchdogs could easily compare how one agency is spending its money versus another.

The bill would also force improvements to the federal spending transparency website USASpending.gov, making it easier for external watchdogs to track and compare how tax dollars are spent across federal agencies.

A similar bill, sponsored by House Oversight and Government Reform Committee’s Chairman Darrell Issa, R-Calif., and ranking member Elijah Cummings, D-Md., passed the House in November.

Warner described the Senate version of the bill in a press release as a bipartisan compromise draft crafted by sponsors and committee chairs in both chambers.

“Our taxpayers deserve to know how their federal funds are spent -- dollar for dollar -- and it is the government’s obligation to share that information in a clear and accessible way,” Warner said following the bill’s passage. = Yeah right, so just begin to expose your federal funds and frauds, dollar for dollar!

The White House suggested rolling back some of the DATA Act’s transparency language in a document leaked in January, including by removing a requirement that agencies publish spending information using common data standards. Instead the White House suggested agencies use open data practices. That would have ensured spending information was publicly available but not that it was consistent across agencies.

The White House version would also have required agencies to report information quarterly rather than monthly and would have put the White House’s Office of Management and Budget in charge of implementing the new law rather than the Treasury Department.

The suggested changes were criticized by transparency groups, and Warner said he would not water down the bill.

Issa said the bill as it is lays the foundation for a digital revolution in how we govern. “Without accurate, timely, program by program spending data, we will never be able to truly track federal spending, which is the only way we can address the massive amount of waste and fraud in government,” Issa said in a statement. “I applaud the Senate’s action today, and I will work with my House colleagues to send this bipartisan, bicameral compromise to the president’s desk.”

http://www.nextgov.com/cio-briefing/2014/04/senate-passes-bill-demanding-un…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Avr - 08:50 (2014)    Sujet du message: BLOC EURO-ATLANTIQUE : BELGIQUE/USA : DEBUT DE LA DEBÂCLE ! Répondre en citant

BLOC EURO-ATLANTIQUE : BELGIQUE/USA : DEBUT DE LA DEBÂCLE !

Et on commence par... les finances, bien entendu ! Les syndicats, en dehors de ça, prétendent encore que l'on peut sortir de ce traité transatlantique... Tout pour endormir le peuple, bien entendu. Vic.

Source : https://yahoo.skynet.be/actualites/economie/article/1053293/la-belgique-et-…
 
Samedi 12 Avr 2014
 
LA BELGIQUE ET LES ETATS-UNIS CONCLUENT UN ACCORD SUR L'ECHANGE D'INFORMATIONS FINANCIERES
 
(Belga) La Belgique et les Etats-Unis sont parvenus à un accord en vue d'échanger des informations financières et de mettre en œuvre la loi FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act), "qui conduira à une amélioration du respect des obligations fiscales à l'échelle internationale", annonce samedi le cabinet du ministre des Finances Koen Geens. L'objectif de cet accord est de lutter plus efficacement contre la fraude fiscale.
 
L'accord intergouvernemental FATCA encadre l'échange automatique de renseignements financiers entre les Etats-Unis et les autres pays signataires, au rang desquels figurera bientôt la Belgique. "Il décrit, (...), les informations qui doivent être obtenues et échangées par la Belgique et les Etats-Unis concernant les comptes financiers détenus aux Etats-Unis par des contribuables belges, et vice-versa", précise le communiqué du cabinet du ministre des Finances.

La conclusion de cet accord soulève plusieurs défis opérationnels, poursuit le cabinet. Les parties concernées devront ainsi collaborer pour être prêtes au mois de septembre 2015, date à laquelle l'accord sera mis en oeuvre. Si les institutions financières belges n'appliquent pas les dispositions de l'accord à cette date, les transactions financières avec les États-Unis seront automatiquement imposées à la source de 30%.


"Cet accord conduira à une juste taxation des revenus financiers ayant un caractère international", se félicite le ministre Koen Geens.


La signature de l'accord est prévue le 23 avril à Bruxelles.


Plusieurs pays, parmi lesquels le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne ou encore le Japon, ont déjà signé cet accord. (Belga)



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Avr - 08:56 (2014)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE PIERRE JOVANOVIC : LES LICENCIEMENTS DE PAQUES 2014 DU 14 AU 17 AVRIL 2014 Répondre en citant

REVUE DE PRESSE PIERRE JOVANOVIC : LES LICENCIEMENTS DE PAQUES 2014 DU 14 AU 17 AVRIL 2014
http://jovanovic.com/blog.htm#


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Avr - 18:32 (2014)    Sujet du message: FRANCE : LE PLAN D'ECONOMIES DE MANUEL VALLS EN 5 POINTS Répondre en citant

FRANCE : LE PLAN D'ECONOMIES DE MANUEL VALLS EN 5 POINTS

 

Manuel Valls a indiqué ce 15 avril que le RSA et d'autres allocations devront attendre un an avant d'être revalorisés. (Photo Reuters)

latribune.fr  |  16/04/2014, 13:12  -  633  mots

Le Premier ministre a annoncé ce mercredi les principaux axes de travail de son équipe pour tenter d'atteindre l'objectif de 3% de PIB de déficit en 2015. En voici les points à retenir.

Newsletter Inscrivez-vous à la newsletter :
L'Actu du Jour

Le gouvernement remanié a du pain sur la planche. La méthode du nouveau Premier ministre pour réaliser 50 milliards d'euros d'économies d'ici 2017 et tenter de réduire son déficit pour atteindre dès 2015 les 3% de PIB imposés par Bruxelles était très attendue. Ce mercredi Manuel Valls en a esquissé les grandes lignes. En voici un résumé: 
  • Des économies surtout pour la protection sociale

Le plan de rigueur prévoit 18 milliards d'économies pour l'Etat, 11 pour les collectivités, et 21 pour la protection sociale. 
  •  Le montant des prestations sociales ne seront pas revalorisées jusqu'en octobre 2015

"Il n'est pas question évidemment de diminuer le montant des prestations sociales mais, dans le contexte exceptionnel qui est le nôtre, elles ne seront pas revalorisées jusqu'en octobre 2015", a précisé Manuel Valls. Seront concernées les pensions du régime de retraite de base, et peut-être aussi celles des complémentaires selon la volonté des partenaires sociaux. Dans le premier cas les économies attendues atteignent 1,3 milliard d'euros et 2 milliards dans l'autre. Toutefois, le minimum vieillesse continuera, lui, d'évoluer avec l'inflation (celle-ci restant très faible depuis plusieurs mois). 
  • Les revalorisations du RSA et d'autres allocations décalées
Le RSA, au même titre que d'autres minima sociaux comme l'allocation adulte handicapé ne sont pas concernés par ce gel temporaire des prestations sociales. En revanche, un bonus exceptionnel qui avait été décidé dans le cadre du plan pauvreté en janvier 2013 pour le revenu de solidarité active ainsi que le complément familial et l'allocation de soutien familial est décalé d'un an. 

D'autres mesures déjà annoncées ou en cours d'application font par ailleurs partie de ce programme. C'est le cas de la nouvelle convention d'assurance-chômage qui vise à économiser 2 milliards d'euros d'ici 2017, ou la "modernisation de la politique familiale" qui a pour but "d'orienter les prestations vers l'emploi des femmes" (800.000 euros d'économies), d'après le programme détaillé diffusé par Matignon.  
  • Pas de remise en cause du Smic
En plein débat, relancé notamment par le patron du Medef, sur le Smic, le Premier ministre a précisé que le salaire minimum ne serait pas remis en cause. Il a indiqué: 
Citation:

"En nous appuyant sur les premiers résultats du CICE, nous devons redonner à notre tissu économique la capacité de mieux affronter la concurrence (...) sans qu'il soit besoin, et j'insiste sur ce point, de remettre en cause notre modèle social, nos règles sociales et je le dis avec force, notamment le Smic."



Comme cela a précédemment été annoncé, les cotisations salariales "autour du Smic" devraient être allégées. 
  • Gel du point d'indice des fonctionnaires confirmé
Les fonctionnaires seront mis à contribution, avec un gel du "point d'indice" qui sert à calculer leur rémunération. "Chaque jour, ils agissent avec dévouement et sens du service public. Mais la situation nous oblige à leur demander de contribuer à notre effort commun", a justifié Manuel Valls.

En revanche, la création de postes dans l'Éducation nationale, promis en 2012, est maintenue. À l'époque, François Hollande avait annoncé le chiffre de 60.000 postes créés.

Par ailleurs, concernant les économies réalisées dans les dépenses de l'Etat, les réductions de dépenses de ministères se poursuivra, et l'exécutif compte "regrouper ce qui peut l'être", notamment les "achats" ou les "systèmes d'information". Quant aux collectivités locales, elles seront réorganisées, et la "clause de compétence générale des départements et des régions sera supprimée".

Les détails du "programme de stabilité" sera présenté par Michel Sapin au Conseil des ministres le 23 avril. Il sera ensuite soumis au vote de l'Assemblée le 30 avril
______

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140416trib000825589/le…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Avr - 20:43 (2014)    Sujet du message: GEORGIA GOVERNOR SIGNS UNPREDEDENTED “GUNS EVERYWHERE” BILL Répondre en citant

GEORGIA GOVERNOR SIGNS UNPREDEDENTED “GUNS EVERYWHERE” BILL

April 24, 2014 10:24 am 

Second Amendment

Carry at Schools, Churches & Government Buildings

(Info Wars) – The State of Georgia has just signed an unprecedented new law that removes all handgun carrying and possession permissions to allow lawful residents the ability to carry their concealed firearms just about everywhere including schools, churches, government buildings, nightclubs and bars. The National Rifle Association hails it as the “most comprehensive pro-gun reform legislation introduced in recent state history.”

Critics have appropriately dubbed it the “Guns Everywhere Bill,” with former Rep. Gabrille Giffords (D-AZ) calling it the “most extreme gun bill in America.”

But proponents of the legislation say it’s exactly what residents need to protect themselves from criminals.

Citation:

Georgia Governor Nathan Deal signed into law today what supporters call a historic victory for the Second Amendment.

The new law, called the “Safe Carry Protection Act”, vastly expands where guns will be allowed in the state.

As of July 1st, licensed gun owners in Georgia and visitors from 28 other states will be allowed to bring a gun into a bar without restrictions and carry a firearm into some government buildings. Under the law, school districts will be able to decide whether they want some employees to carry a firearm, and religious leaders can decide whether to allow licensed gun owners to carry guns into their church, synagogue or mosque.

Deal said the following about the bill:
Citation:

“People who follow the rules can protect themselves and their families from people who don’t follow the rules. The Second Amendment should never be an afterthought. It should reside at the forefronts of our minds.”



While signing the bill, he said:
Citation:

“Our state has some of the best protections for gun owners in the United States. And today we strengthen those rights protected by our nation’s most revered founding document.”



In addition to allowing licensed owners to carry in more places than ever, the bill also eliminates the fingerprinting requirement for renewing weapons carry licenses, prohibits the state from creating and maintaining a database of licensed weapons carriers, and repeals the state-required license for firearms dealers.



While New York City Mayor Michael Bloomberg recently launched a new $50 million campaign to disarm the citizens of his high-crime city claiming his efforts “will protect innocent children and innocent people,” Georgians realize that the only people who will be protected by disarming a law abiding public are the criminals predators who prey on those who have no way of defending themselves.

Georgia’s unprecedented legislation is not only a victory for protecting the founding principles of the Second Amendment, but for the law abiding citizens who no longer have to live in fear of violent offenders or a government that would punish them for exercising their right to protect themselves when faced with the threat of injury or death.

http://www.infowars.com/georgia-governor-signs-unprecedented-guns-everywher…

http://www.teaparty.org/georgia-governor-signs-unprecedented-guns-everywher…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Avr - 23:48 (2014)    Sujet du message: NEW LIST OF US “SANCTIONS” TO RUSSIA Répondre en citant

NEW LIST OF US “SANCTIONS” TO RUSSIA


April 28, 2014
Share It | Print This



Source: Voltaire Network


Specially Designated Nationals List Update

The following individuals have been added to OFAC’s SDN List:


• BELAVENCEV, Oleg Evgenyevich (a.k.a. BELAVENTSEV, Oleg); DOB 15 Sep 1949; Russian Presidential Envoy to the Crimean District; Member of the Russian Security Council (individual).

• CHEMEZOV, Sergei (a.k.a. CHEMEZOV, Sergey Viktorovich); DOB 20 Aug 1952; POB Cheremkhovo, Irkutsk, Russia (individual).

• KOZAK, Dmitry; DOB 07 Nov 1958; POB Kirovograd, Ukraine; Deputy Prime Minister of the Russian Federation (individual).

• MUROV, Evgeniy Alekseyevich (a.k.a. MUROV, Evgeny; a.k.a. MUROV, Yevgeniy; a.k.a. MUROV, Yevgeny); DOB 18 Nov 1945; POB Zvenigorod, Moscow, Russia; Director of the Federal Protective Service of the Russian Federation; Army General (individual).

• PUSHKOV, Aleksei Konstantinovich (a.k.a. PUSHKOV, Alexei); DOB 10 Aug 1954; Chairman of State Duma Committee on International Affairs (individual).

• SECHIN, Igor; DOB 07 Sep 1960; POB St. Petersburg, Russia (individual).

• VOLODIN, Vyacheslav; DOB 04 Feb 1964; POB Alexeyevka, Khvalynsk district, Saratov, Russia; First Deputy Chief of Staff of the Presidential Executive Office (individual).

The following entities have been added to OFAC’s SDN List:

• AQUANIKA (a.k.a. AQUANIKA LLC; a.k.a. LLC RUSSKOYE VREMYA; a.k.a. OBSHCHESTVO S OGRANICHENNOI OTVETSTVENNOSTYU RUSSKOE VREMYA; a.k.a. RUSSKOE VREMYA OOO; a.k.a. RUSSKOYE VREMYA LLC), 47A, Sevastopolskiy Ave., of. 304, Moscow 117186, Russia; 1/2 Rodnikovaya ul., Savasleika s., Kulebakski raion, Nizhegorodskaya oblast 607007, Russia; Website http://www.aquanika.com; alt. Website http://aquanikacompany.ru; Email Address office@aquanika.com; Registration ID 1075247000036.

• AVIA GROUP LLC (a.k.a. AVIA GROUP LTD), Terminal Aeroport Sheremetyevo Khimki, 141400 Moskovskaya obl., Russia; Website http://www.avia-group.su/.

• AVIA GROUP NORD LLC, 17 A, Stratoyava St., Saint Petersburg, Russia; Website http://www.ag-nord.ru.

• CJSC ZEST (a.k.a. ZEST LEASING), pr. Medikov 5, of. 301, St. Petersburg, Russia; 2 Liter a Pl. Rastrelli, St. Petersburg 191124, Russia; Website http://www.zest-leasing.ru; Registration ID 1027809190507; Government Gazette Number 44323193.

• INVESTCAPITALBANK (a.k.a. INVESTKAPITALBANK; a.k.a. OJSC INVESTCAPITALBANK; a.k.a. OPEN JOINT STOCK COMPANY INVESTCAPITALBANK), 100/1, Dostoevskogo Street, Ufa, Bashkortostan Republic 450077, Russia; SWIFT/BIC INAKRU41; Website http://www.investcapitalbank.ru; License 2377.

• JSB SOBINBANK (a.k.a. SOBINBANK), 15 Korp. 56 D. 4 Etazh ul. Rochdelskaya, Moscow 123022, Russia; 15/56 Rochdelskaya Street, Moscow 123022, Russia; SWIFT/BIC SBBARUMM; Websitehttp://www.sobinbank.ru; Registration ID 1027739051009; Government Gazette Number 09610355.

• SAKHATRANS LLC (a.k.a. OBSHCHESTVO S OGRANICHENNOI OTVETSTVENNOSTYU SAKHA (YAKUTSKAYA) TRANSPORTNAYA KOMPANIYA; a.k.a. SAKHATRANS OOO), 14 ul. Molodezhnaya Rabochi Pos. Vanino, 682860 Vaninski, Raion Khabarovski Krai, Russia.

• SMP BANK (a.k.a. BANK SEVERNY MORSKOY PUT; a.k.a. SMP BANK OPEN JOINT-STOCK COMPANY), 71/11 Sadovnicheskaya Street, Moscow 115035, Russia; SWIFT/BIC SMBKRUMM; Websitewww.smpbank.ru; Email Address smpbank@smpbank.ru.

• STROYGAZMONTAZH (a.k.a. LIMITED LIABILITY COMPANY STROYGAZMONTAZH; a.k.a. STROYGAZMONTAZH CORPORATION; a.k.a. "SGM"), 53 prospekt Vernadskogo, Moscow 119415, Russia; Website www.ooosgm.com; alt. Websitewww.ooosgm.ru; Email Address info@ooosgm.ru.

• STROYTRANSGAZ GROUP (a.k.a. STROYTRANSGAZ; a.k.a. "STG GROUP"), 3 Begovaya Street, Building #1, Moscow 125284, Russia; Website www.stroytransgaz.ru.

• STROYTRANSGAZ HOLDING (a.k.a. STG HOLDING LIMITED; a.k.a. STG HOLDINGS LIMITED; a.k.a. STROYTRANSGAZ HOLDING LIMITED; a.k.a. "STGH"), 33 Stasinou Street, Office 2 2003, Nicosia Strovolos, Cyprus.

• STROYTRANSGAZ LLC (a.k.a. OOO STROYTRANSGAZ), House 65, Novocheremushkinskaya, Moscow 117418, Russia.

• STROYTRANSGAZ OJSC (a.k.a. OAO STROYTRANSGAZ), House 58, Novocheremushkinskaya St., Moscow 117418, Russia.

• STROYTRANSGAZ-M LLC, 26th Meeting of the Communist Party Street, House 2V, Novy Urengoy, Tyumenskaya Oblast, Yamalo-Nenetsky Autonomous Region 629305, Russia.

• THE LIMITED LIABILITY COMPANY INVESTMENT COMPANY ABROS (a.k.a. LLC IC ABROS), 2 Liter a Pl. Rastrelli, St. Petersburg 191124, Russia; Government Gazette Number 72426791; Telephone: 7812 3358979.

• TRANSOIL (a.k.a. LIMITED LIABILITY COMPANY TRANSOIL; f.k.a. OBSHCHESTVO S ORGANICHERNNOI OTVETSTVENNOSTYU TRANSOIL; a.k.a. TRANSOIL LLC; a.k.a. TRANSOYL SNG LTD.), 18A Petrogradskaya nab., St. Petersburg 197046, Russia; Websitehttp://www.transoil-spb.ru; alt. Website http://transoil.com; Email Address info@toil.spb.ru; Registration ID 1037835069986.

• VOLGA GROUP (a.k.a. VOLGA GROUP INVESTMENTS; f.k.a. VOLGA RESOURCES; f.k.a. VOLGA RESOURCES GROUP), 3, rue de la Reine L-2418, Luxembourg; Russia.

http://www.blacklistednews.com/New_list_of_US_%E2%80%9Csanctions%E2%80%9D_to_Russia/34821/0/0/0/Y/M.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Avr - 23:57 (2014)    Sujet du message: NOUVELLES SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE Répondre en citant

NOUVELLES SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE
 
Par Rédaction The Associated Press



https://twitter.com/share

 Sergei Chuzavkov Hennady Kernes. Sergei Chuzavkov / The Associated Press BRUXELLES – Le Canada, les États-Unis et l’Union européenne ont imposé lundi de nouvelles sanctions à la Russie, à qui ils reprochent d’alimenter l’instabilité dans l’est de l’Ukraine.

Cette annonce est survenue quelques heures après que le maire de la deuxième ville ukrainienne en importance ait été grièvement blessé d’une balle au dos par des inconnus.

Le Canada a imposé des sanctions économiques contre neuf autres Russes et contre deux banques russes. Les neuf personnes font également l’objet d’une interdiction de voyager.

«Notre gouvernement a indiqué très clairement que toute autre mesure d’intimidation ou action visant à déstabiliser le gouvernement ukrainien entraînerait des conséquences, a déclaré par voie de communiqué le premier ministre canadien Stephen Harper. L’occupation illégale de l’Ukraine se poursuit, et l’agression militaire de la Russie perdure. (…) Jusqu’à ce que la Russie démontre clairement son respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, le Canada continuera à travailler avec ses alliés et avec des pays qui partagent ses vues afin d’exercer des pressions qui isoleront davantage la Russie sur les plans économique et politique.»

Les sanctions américaines ciblent sept membres du gouvernement russe et 17 compagnies ayant des liens avec des proches du président russe Vladimir Poutine. Les mesures ont été annoncées par le président Barack Obama à l’occasion d’un déplacement aux Philippines.

Le président a expliqué que son but n’est pas de frapper M. Poutine directement, «mais de lui faire comprendre que ses actions actuelles pourraient avoir un impact négatif à long terme sur l’économie russe».

Le président du géant énergétique Rosneft, Igor Sechin, un proche du président Poutine depuis le début des années 1990, compte parmi les dirigeants visés par les nouvelles sanctions. Il aurait notamment orchestré l’assaut judiciaire lancé en 2003 contre la firme privée Yukos et son président Mikhail Khodorkovsky, qui était à l’époque l’homme le plus riche de Russie. Rosneft a ensuite gobé les portions les plus lucratives de Yukos, en faisant la plus grande entreprise du pays.

Le président de la Chambre basse du Parlement russe Alexei Pushkov et le vice-premier ministre Dimitri Kozak sont aussi ciblés. La plupart des 17 compagnies punies sont contrôlées par trois hommes d’affaires qui entretiennent des liens étroits avec M. Poutine: Gennadi Timochenko, ainsi que les frères Boris et Arkadi Rotenberg. Tous trois avaient été frappés par les premières sanctions américaines, en mars.

L’Union européenne a quant à elle ajouté 15 nouveaux dirigeants russes à ceux déjà touchés par des sanctions. De nouveaux noms pourraient être ajoutés mercredi, lors d’une autre rencontre. Une cinquantaine de responsables russes sont dorénavant sous le coup de sanctions.

Les ambassadeurs des 28 pays membres de l’UE se sont aussi entendus, à Bruxelles, pour élargir les interdictions de voyage et les gels d’actifs déjà en place.
Un porte-parole de l’hôtel de ville de Kharkiv, Iouri Sidorenko, a expliqué que le maire Hennady Kernes a été abattu alors qu’il se trouvait à proximité de la ville et que les médecins luttent maintenant pour lui sauver la vie. Les responsables ne se sont pas prononcés sur l’identité possible des assaillants.

M. Kernes était auparavant un partisan du président déchu Viktor Ianoukovitch et un adversaire farouche du mouvement pro-Europe qui a pris le contrôle du coeur de Kiev. Il aurait même été à la tête des militants venus de l’est de l’Ukraine pour affronter ces manifestants.

M. Kernes avait toutefois dernièrement quelque peu modéré sa position face au nouveau gouvernement de Kiev. Lors d’une rencontre récente avec le premier ministre intérimaire Arseni Iatseniouk, il avait déclaré ne pas appuyer les militants prorusses qui sévissent dans l’est du pays et s’était prononcé en faveur d’une Ukraine unie.

La région de Kharkiv a été relativement peu touchée par le soulèvement prorusse qui a vu des hommes armés ériger des points de contrôle le long des routes ou encore s’emparer d’édifices gouvernementaux, notamment dans la région voisine de Donetsk.

Lundi, des militants cagoulés armés de fusils automatiques ont d’ailleurs saisi l’hôtel de ville et le commissariat de police de la ville de Kostiantinivka, à 160 kilomètres de la frontière avec la Russie et à 35 kilomètres au sud de Sloviansk, une ville qui est elle-même aux mains des insurgés depuis maintenant trois semaines.

http://journalmetro.com/monde/486734/nouvelles-sanctions-contre-la-russie/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Avr - 00:00 (2014)    Sujet du message: PIERRE JOVANOVIC - REVUE DE PRESSE DU 28 AVRIL AU 1er MAI 2014 Répondre en citant

PIERRE JOVANOVIC - REVUE DE PRESSE DU 28 AVRIL AU 1er MAI 2014

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Avr - 13:31 (2014)    Sujet du message: TOP 9 DES PAYS ENDETTES EN EUROPE Répondre en citant

TOP 9 DES PAYS ENDETTES EN EUROPE

28 avril, 2014 Posté par Benji sous Actualité générale, Géopolitique, Manipulation

Tout va bien en Europe? Mais siiii, la courbe du chômage peut même encore s’inverser, elle s’est d’ailleurs stabilisée en France, mais pas grâce aux embauches, grâce aux radiations au pôle-emploi plutôt: moins d’inscrits, cela fait baisser les statistiques! Et donc dans cette Europe pleine d’avenir qui reste aux yeux de certains escrocs politiques une réussite, les pays doivent non seulement perdre toute souveraineté, mais également être financièrement les plus affaiblis possibles afin que les USA puissent devenir les grands sauveurs avec le traité transatlantique, et la planche à billet qui imprime 60 milliards d’euros/mois!

Rappelons au passage que les USA sont financièrement foutus et que systématiquement, ils sont obligés de repousser le plafond de la dette pour pouvoir continuer à tricher au niveau planétaire.


Voici donc un petit palmarès des plus européens les plus endettés, cette liste issue de la dernière revue de presse de Pierre Jovanovic. Et après ils osent nous dire que tout va (presque) bien…
 
Citation:


1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 318,703 milliards d’euros, soit 175,1% du PIB.
2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2069,216 milliards d’euros, soit 132,6 % du PIB.
3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 213,631 milliards d’euros, soit 129 % du PIB.
4- Irlande : dette publique de 202,920 milliards d’euros, soit 123,7 % du PIB.
5- Chypre : dette publique de 18,442 milliards d’euros, soit 111,7 % du PIB.
6- Belgique : dette publique de 387,159 milliards d’euros, soit 101,5 % du PIB.
7- Espagne : dette publique de 960,676 milliards d’euros, soit 93,9 % du PIB.
8- France : dette publique de 1925,292 milliards d’euros, soit 93,5 % du PIB.
9- Royaume-Uni : dette publique de 1460,975 milliards de livres sterling, soit 90,6 % du PIB.

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/04/28/top-9-des-pays-endettes-en-europe/






Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 11:48 (2014)    Sujet du message: SANCTIONS. MOSCOU PROMET UNE « REPONSE DOULOUREUSE » POUR WASHINGTON Répondre en citant

GUERRE

SANCTIONS. MOSCOU PROMET UNE « REPONSE DOULOUREUSE » POUR WASHINGTON

29/04/2014 00:06:36

Ryabkov a garanti que la réponse russe serait  douloureuse pour Washington, « parce que personne n'a le droit de s'adresser à Moscou avec un langage à base de sanctions »



La Russie répliquera aux nouvelles sanctions imposées par les Etats-Unis en lien avec l'implication présumée de Moscou dans la crise ukrainienne, a indiqué lundi le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.

"Nous répondrons, bien sûr. Il y a plusieurs possibilités pour une telle réponse avec toute une série de mesures," a déclaré le diplomate cité par l'agence de presse Interfax.

Ryabkov a garanti que la réponse russe serait  douloureuse pour Washington, « parce que personne n'a le droit de s'adresser à Moscou avec un langage à base de sanctions »

De telles actions se retourneront contre ceux qui en sont à l'origine, a-t-il ajouté, qualifiant les nouvelles sanctions américaines de "révoltantes".

Lundi, Washington a annoncé une troisième série de sanctions contre la Russie, qui concernent sept représentants du gouvernement et 17 entreprises.

L'administration Obama a également pris des mesures contre les exportations de haute technologie vers l'industrie russe de Défense.

Selon Ryabkov, les mesures annoncées par le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney montrent que les Etats-Unis ont "complètement perdu le sens des réalités" et que Washington aggrave la crise "de manière délibérée"


http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-14965.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 11:55 (2014)    Sujet du message: VISA INQUIET POUR SON AVENIR EN RUSSIE Répondre en citant

VISA INQUIET POUR SON AVENIR EN RUSSIE

29/04/2014 00:06:00

Le groupe de cartes bancaires Visa étudie les amendements à la Loi sur le système de paiement national russe afin d'évaluer les perspectives de ses activités en Russie, a annoncé le service de presse de Visa dans un communiqué adressé à RIA Novosti.

Ria Novosti



Le groupe de cartes bancaires Visa étudie les amendements à la Loi sur le système de paiement national russe afin d'évaluer les perspectives de ses activités en Russie, a annoncé le service de presse de Visa dans un communiqué adressé à RIA Novosti.

"Nous sommes préoccupés par certains amendements adoptés par la Douma (chambre basse du parlement russe), en particulier par la disposition selon laquelle les systèmes de paiement internationaux seront obligés de déposer à la Banque centrale de Russie des sommes considérables à titre de provision. Selon nos estimations préliminaires, il s'agit d'un dépôt dont le montant serait plusieurs fois supérieur aux revenus annuels de Visa en Russie", lit-on dans le communiqué.

Selon Visa, les nouvelles dispositions de la loi pourraient compromettre sérieusement la possibilité du groupe de prêter ses services sur le marché russe et d'investir dans le développement des paiements électroniques en Russie.

Les amendements à la Loi sur le système de paiement national russe font suite à la décision de Visa et de MasterCard de cesser de fournir leurs services de paiement aux clients de la banque Rossia et de sa filiale SMP à titre de sanctions pour le rattachement de la Crimée à la Russie.

Le président Vladimir Poutine a estimé à cette occasion que les groupes Visa et MasterCard risquaient de perdre le marché russe pour avoir "cédé à des pressions politiques extérieures".

Selon certains économistes, Visa et MasterCard assurent actuellement jusqu'à 90% des paiements effectués par cartes bancaires à l'intérieur de la Russie.


http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-14962.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Mai - 14:47 (2014)    Sujet du message: OUTRAGEOUS: VETERANS ARE NOW RECEIVING LETTERS PROHIBITING THE PURCHASE, POSSESSION, RECEIPT, OR TRANSPORT OF A FIREARM/AMMUNITION… Répondre en citant

WAR AGAINST VETERANS

OUTRAGEOUS: VETERANS ARE NOW RECEIVING LETTERS PROHIBITING THE PURCHASE, POSSESSION, RECEIPT, OR TRANSPORT OF A FIREARM/AMMUNITION…
 
Posted on 5/4/2014 by admin

How would you feel if you received a letter from the U.S. Government informing you that because of a physical or mental condition that the government says you have it is proposing to rule that you are incompetent to handle your own financial affairs? Suppose that letter also stated that the government is going to appoint a stranger to handle your affairs for you at your expense? That would certainly be scary enough but it gets worse.


Written By Constitutional Attorney Michael Connelly, J.D.

What if that letter also stated: “A determination of incompetency will prohibit you from purchasing, possessing, receiving, or transporting a firearm or ammunition. If you knowingly violate any of these prohibitions, you may be fined, imprisoned, or both pursuant to the Brady Handgun Violence Prevention Act, Pub.L.No. 103-159, as implemented at 18, United States Code 924(a)(2).”?

That makes is sound like something right from a documentary on a tyrannical dictatorship somewhere in the world. Yet, as I write this I have a copy of such a letter right in front of me. It is being sent by the U.S. Department of Veterans Affairs to hundreds, perhaps thousands, of America’s heroes.In my capacity as Executive Director of the United States Justice Foundation (USJF) I have been contacted by some of these veterans and the stories I am getting are appalling.

The letter provides no specifics on the reasons for the proposed finding of incompetency; just that is based on a determination by someone in the VA. In every state in the United States no one can be declared incompetent to administer their own affairs without due process of law and that usually requires a judicial hearing with evidence being offered to prove to a judge that the person is indeed incompetent. This is a requirement of the Fifth Amendment to the U.S. Constitution that states that no person shall “… be deprived of life, liberty, or property without due process of law…”.

Obviously, the Department of Veterans Affairs can’t be bothered by such impediments as the Constitution, particularly since they are clearly pushing to fulfill one of Obama’s main goals, the disarming of the American people. Janet Napolitano has already warned law enforcement that some of the most dangerous among us are America’s heroes, our veterans, and now according to this letter from the VA they can be prohibited from buying or even possessing a firearm because of a physical or mental disability.

Think about it, the men and women who have laid their lives on the line to defend us and our Constitution are now having their own Constitutional rights denied. There are no clear criteria for the VA to declare a veteran incompetent. It can be the loss of a limb in combat, a head injury, a diagnosis of PTSD, or even a soldier just telling someone at the VA that he or she is depressed over the loss of a buddy in combat. In none of these situations has the person been found to be a danger to themselves or others. If that was the case than all of the Americans who have suffered from PTSD following the loss of a loved one or from being in a car accident would also have to be disqualified from owning firearms. It would also mean that everyone who has ever been depressed for any reason should be disarmed. In fact, many of the veterans being deprived of their rights have no idea why it is happening.

The answer seems to be it is simply because they are veterans. At the USJF we intend to find the truth by filing a Freedom of Information Act request to the Department of Veterans Affairs to force them to disclose the criteria they are using to place veterans on the background check list that keeps them from exercising their Second Amendment rights. Then we will take whatever legal steps are necessary to protect our American warriors.

http://www.jewsnews.co.il/2014/05/04/outrageous-veterans-are-now-receiving-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 14:07 (2014)    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 5 AU 9 MAI 2014 Répondre en citant

LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 5 AU 9 MAI 2014



http://jovanovic.com/blog.htm


Lisandru reçoit Pierre Jovanovic pour sa Revue de Presse économique. Il manque les 10 dernières minutes de l’émission.


VIDEO : http://rim951.fr/?p=2805


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 02:57 (2014)    Sujet du message: CANADA WARNS U.S. CITIZENS OF GUN CONFISCATION - BREAKING STORY Répondre en citant

CANADA WARNS U.S. CITIZENS OF GUN CONFISCATION - BREAKING STORY

2013



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tnoa6pgT71c


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:17 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 326, 27, 2847, 48, 49  >
Page 27 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com