LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3247, 48, 49  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 23:14 (2014)    Sujet du message: SEISME : RUSSIE ET CHINE ABANDONNENT OFFICIELLEMENT LE PETRODOLLAR Répondre en citant

SEISME : RUSSIE ET CHINE ABANDONNENT OFFICIELLEMENT LE PETRODOLLAR

28 août 2014




BREIZATAO – ETREBROADEL (28/08/2014) Après que Vladimir Poutine ait annoncé le 14 août dernier que la Russie voulait désormais vendre son gaz en devises nationales et non plus en dollar US, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que Moscou mette au point un accord global avec la Chine allant en ce sens.

Selon RIA Novosti qui cite la revue Kommersant, le gouvernement russe a d’ores et déjà expédié deux navires vers l’Europe avec à leur bord 80 000 tonnes de pétrole en provenance de Novoportovskoye, un champ d’extraction situé dans l’Arctique. Ces deux livraisons seront réglées en roubles et non en dollars, du jamais vu.

La Russie livrera aussi du pétrole via le Pipeline Est-Sibérien / Océan Pacifique (ESOP) à destination de la Chine qui sera réglé en yuans chinois.
Selon Kommersant, il s’agit là d’une mesure de “protection” de la Russie consécutive aux sanctions prises par les USA à son encontre.

Il semble donc que le seul résultat tangible de la politique de sanctions contre la Russie soit un véritable ébranlement de l’hégémonie du dollar US dans les transactions internationales et une remise en question enfin ouverte de son rôle de monnaie de réserve planétaire. Une hégémonie jamais contestée depuis 1945.

Désormais, la Chine, première puissance économique du monde à partir de 2014, et la Russie – respectivement premier et deuxième producteur de pétrole et de gaz de la planète – vont désormais réaliser leurs échanges dans leurs devises respectives. Un développement qui redéfinit complètement l’ordre politique et économique international.

Cette attaque structurelle contre la monnaie américaine va, par nécessité, contraindre les importateurs européens de gaz et de pétrole russes à régler Moscou en roubles. Et convaincre d’autres pays producteurs d’imiter la Russie.

Moscou entend donc, avec l’appui de la Chine, mettre un terme à l’outil de domination de la puissance américaine en le détruisant à sa base. Cette véritable déclaration de guerre est indiscutablement plus redoutable que n’importe quelle action militaire.

http://breizatao.com/2014/08/28/russie-et-chine-abandonnent-officiellement-…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Sep - 23:14 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Sep - 16:35 (2014)    Sujet du message: ECONOMY IS DONE! COLLAPSE IS NIGH! ALL BILLIONARES ARE GETTING OUT OF THE MARKETS!!! Répondre en citant

ECONOMY IS DONE! COLLAPSE IS NIGH! ALL BILLIONARES ARE GETTING OUT OF THE MARKETS!!!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=LUumAW0tNIs


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Sep - 15:50 (2014)    Sujet du message: "IT’S NEVER A GOOD BET TO BET AGAINST THE AMERICAN PEOPLE!" JOE BIDEN GIVES PRESIDENT'S WEEKLY Répondre en citant

"IT’S NEVER A GOOD BET TO BET AGAINST THE AMERICAN PEOPLE!" JOE BIDEN GIVES PRESIDENT'S WEEKLY

Yeah sure! How liar he is. Just an other evil man who's working for the destruction of the USA and nations.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=H5cXWCOByak


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Sep - 15:57 (2014)    Sujet du message: STEVE QUAYLE: WE ARE HEADED FOR A CRISIS OF BIBLICAL PROPORTIONS - IMF CHRISTINE LAGARDE'S WARNING! / CHRISTINE LAGARDE, MANAGING DIRECTOR OF THE IMF, SPEAKS AT THE NATIONAL PRESS CLUB - JAN. Répondre en citant

STEVE QUAYLE: WE ARE HEADED FOR A CRISIS OF BIBLICAL PROPORTIONS - IMF CHRISTINE LAGARDE'S WARNING!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=9ldfokBbhb8

CHRISTINE LAGARDE, MANAGING DIRECTOR OF THE IMF, SPEAKS AT THE NATIONAL PRESS CLUB - JAN.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ZUXTzVj5-uE


"7" references:

1:22 - "Now I'm going to test your numerology skills by asking you to think about the magic seven"
1:34 - "Most of you will know that seven is quite a number
2:24 - "2014, you drop the zero, fourteen, two times, seven"
4:08 - "It will mark the 70th anniversary, 70th anniversary, drop the zero, seven, of the Bretton Woods Conference that actually gave birth to the

IMF" (7 + 0 = 7)

4:22 - "And it will be the 25th anniversary of the fall of the berlin wall, 25th.." (2 + 5 = 7)
4:38 - "It will also mark the 7th anniversary of the financial market jietters"
5:08 - "After those seven miserable years, weak and fragile"
5:14 - "We have seven strong years"
5:43 - "Now I don't know if the G7 will have anything to do with it" (G is also the 7th letter of the alphabet)


"2014" references:


1:18 - "The global economy and what we should expect for 2014"
2:19 - "So if we think about 2014"
2:24 - "2014, you drop the zero, fourteen, two times, seven"
3:54 - "So 2014 will be a milestone and hopefully a magic year in may respects"
5:05 - "So my hope and my wish for 2014"


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 16:20 (2014)    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 8 AU 12 SEPTEMBRE 2014 Répondre en citant

LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 8 AU 12 SEPTEMBRE 2014 

http://jovanovic.com/blog.htm



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 16:38 (2014)    Sujet du message: KEISER REPORT : DE-DOLLARIZATION (E652) Répondre en citant

KEISER REPORT : DE-DOLLARIZATION (E652)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=2XAtXZNzFV4


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 16:42 (2014)    Sujet du message: RUSSIA & CHINA LOOKING TO CONDUCT HALF OF THEIR TRADE IN YUANS AND ROUBLES - Episode 463 Répondre en citant

RUSSIA & CHINA LOOKING TO CONDUCT HALF OF THEIR TRADE IN YUANS AND ROUBLES - Episode 463



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=SlLvjERVRVo&list=UUB1o7_gbFp2PLsamWxFen…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Sep - 03:53 (2014)    Sujet du message: L'INDICE FAO DES PRIX ALIMENTAIRES A SON PLUS BAS NIVEAU EN QUATRE ANS Répondre en citant

L'INDICE FAO DES PRIX ALIMENTAIRES A SON PLUS BAS NIVEAU EN QUATRE ANS

Comparons vos factures d'épicerie avec celles de l'an dernier et il nous sera facile d'évaluer si ce que nous dit les Nations Unies est vrai ou s'ils nous jouent du violon, encore une fois, pour mieux nous endormir. Et c'est sans compter toute la contamination alimentaire qu'on nous fait payer à gros prix.



Photo FAO/Jean Di Marino

11 septembre 2014 – L'indice mensuel des prix des produits alimentaires publié par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a reculé à nouveau en août pour le cinquième mois consécutif, tombant à son plus bas niveau depuis septembre 2010, a indiqué jeudi l'agence onusienne.

La moyenne de 196,6 points enregistrée en août représente une baisse de 7,3 points (3,6%) par rapport à juillet. A l'exception de la viande, tous les prix des denrées mesurées par l'indice ont nettement fléchi.

L'indice des produits laitiers était en tête avec une moyenne de 200,8 points, en retrait de 25,3 points (11,2%) par rapport à juillet et de 46,8 points (18,9%) par rapport à il y a un an, compte tenu de l'abondance des disponibilités exportables et de la demande réduite d'importations.

L'embargo russe sur les produits laitiers de plusieurs pays au début du mois a contribué à la chute des prix, tandis que le fléchissement des importations de lait entier en poudre par la Chine (premier importateur mondial) a favorisé l'incertitude des marchés.

L'Indice FAO des prix des céréales s'est établi aux alentours de 182,5 points en août, soit 2,8 points (1,5%) de moins qu'en juillet et 24,2 points (11,7%) de moins qu'en août 2013.

Compte tenu des perspectives de production record pour 2014, les prix du blé ont continué à fléchir en août, tombant à leur plus bas niveau depuis juillet 2010. De même pour les cours du maïs qui ont bénéficié de conditions de croissance quasi-idéales dans les principales zones de production et de stocks abondants.

Toutefois, à l'encontre de la tendance des céréales, les prix du riz ont augmenté en août, traduisant la demande accrue d'importations, les prélèvements plus faibles que prévus des stocks de Thaïlande, et les conditions météorologiques défavorables qui ont nui à certaines récoltes en Asie.

« Les disponibilités de riz semblent être abondantes à l'échelle mondiale, mais les stocks sont concentrés dans un petit nombre de pays et souvent détenus par les gouvernements. Cela signifie que ces pays ont le pouvoir d'influencer les cours mondiaux, en décidant d'écouler ou non ces réserves sur le marché », a expliqué l'économiste de la FAO, Concepción Calpe. « Le fait que la Thaïlande limite encore les ventes de l'énorme volume de riz détenu dans les entrepôts publics a constitué un des principaux facteurs à l'origine de la hausse des prix mondiaux ces derniers mois ».

L'Indice FAO des prix des produits alimentaires est un indice pondéré en fonction des échanges qui mesure les prix de cinq denrées principales sur les marchés internationaux: céréales, viande, produits laitiers, huiles végétales et sucre.

L'indice des huiles végétales s'élevait à 166,6 points en août, soit 14,5 points (8%) de moins que le mois précédent et son plus bas niveau depuis novembre 2009.

L'indice FAO des prix du sucre avoisinait les 244,3 points, en recul de 14,8 points (5,7%) par rapport à juillet, mais toujours 2,2 points (1%) de plus qu'il y a un an.

Quant à l'indice de la viande, il s'établissait en moyenne à 207,3 points, en baisse de 2,5 points (1,2%) par rapport à juillet, mais 25 points (14%) de plus que l'an dernier.

Par ailleurs, le Bulletin mensuel de la FAO sur l'offre et la demande de céréales, publié également aujourd'hui, a révisé à la hausse les estimations de la production céréalière mondiale de 2014 de 14 millions de tonnes. Les nouveaux chiffres de 2,5 milliards de tonnes (à l'exclusion du riz en équivalent usiné) seraient inférieurs de 0,5% (13 millions de tonnes) au record de l'an dernier.

Ces révisions s'expliquent essentiellement par des prévisions plus optimistes pour le blé par rapport au mois dernier. La production de blé est désormais estimée à 716,5 millions de tonnes, à peine inférieure à la récolte record de l'an dernier.

Selon les estimations actuelles, les récoltes de blé en Chine, en Fédération de Russie, en Ukraine et aux États-Unis devraient être plus importantes que prévu.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=33272#.VBOiTCfnS-M


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 00:59 (2014)    Sujet du message: NEW JERSEY CITY BANS TOY GUNS Répondre en citant

NEW JERSEY CITY BANS TOY GUNS

Posted on September 20, 2014 by Philip Hodges

Some people are actually saying that this will save lives. That’s always the excuse they use when they want to ban something. It’s for the children.

The ordinance passed by the Atlantic City Council in New Jersey prohibits the sale and possession of realistic-looking toy guns. The really bright-colored or transparent toys are exempt. For now. If it looks realistic, it’s now illegal to sell or possess it. Press of Atlantic City reported:

The toy gun ordinance, introduced by all of council and initiated by Police Lt. James Sarkos, bans the sale, possession or use of any imitation firearms — except for non-firing antiques and film prop guns — which aren’t in bright, fluorescent colors or transparent. Pistols that use metal caps are banned from being sold to minors.

“We’ve gotten a lot of phone calls from D.C. and Philadelphia,” Tibbitt said. “This is catching on. This may be saving some lives,” Marsh said.

This will be about as effective at “saving lives” as a ban on real guns. Their reasoning is that sometimes, people use realistic-looking toy guns in crimes. Again, if you’re dealing with criminals, a ban on toy guns isn’t going to stop them from obtaining a toy gun.

Can you imagine a black market for toy guns? Criminals would have to traffic them in from out of state.

If a criminal wants to get his hands on a toy gun, no law on the books will keep him from getting that toy gun.

Toy guns don’t kill people. Even if you loaded a toy gun, and shot it at someone, it probably wouldn’t do anything, except maybe make a noise.

Banning real guns hasn’t done anything to save lives. Why would liberals think that banning toy guns would do anything?

+ VIDEO : http://lastresistance.com/7352/new-jersey-city-bans-toy-guns/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 00:23 (2014)    Sujet du message: CES RETRAITES AMERICAINS QUI N'ONT PAS FINI DE REMBOURSER LEURS PRÊTS... ETUDIANTS Répondre en citant

CES RETRAITES AMERICAINS QUI N'ONT PAS FINI DE REMBOURSER LEURS PRÊTS... ETUDIANTS

vendredi 19 septembre 2014


« Aux États-Unis, la dette étudiante des 65 ans et plus a atteint en 2013 quelque 18,2 milliards de dollars, contre 2,8 milliards en 2005. Difficile de rembourser une éducation extrêmement coûteuse aux Etats-Unis, y compris pour les personnes âgées, dont certaines n'ont toujours pas fini de payer leurs prêts étudiants et voient désormais leurs retraites ponctionnées par l'État, qui veut récupérer son argent. […] Cette dette a rapidement grossi depuis 2005, où elle n'était encore pour cette tranche d'âge "que" de 2,8 milliards de dollars, souligne le GAO. La plupart de ces personnes âgées ont emprunté pour rembourser leur propre éducation, pas même celle de leurs enfants ou de leurs petits-enfants, et beaucoup peinent encore à rembourser leurs prêts. Ainsi, dans plus de la moitié des cas, les individus de plus de 75 ans font défaut sur le remboursement de leur prêt, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas effectué de paiement depuis au moins 270 jours. »


Source

Voir aussi

Pourquoi l'université coûte tellement cher aux États-Unis

La bulle universitaire aux États-Unis va-t-elle crever ?

http://www.pouruneécolelibre.com/2014/09/ces-retraites-americains-qui-nont-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 00:26 (2014)    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 22 AU 26 SEPTEMBRE 2014 Répondre en citant

LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 22 AU 26 SEPTEMBRE 2014

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 01:20 (2014)    Sujet du message: EVANGELICAL LEADERS TO CALL FOR ACTION AFTER CALIFORNIA MASS SHOOTING Répondre en citant

EVANGELICAL LEADERS TO CALL FOR ACTION AFTER CALIFORNIA MASS SHOOTING

Contact: Peggy  Nienaber, National Clergy Council, 202-236-0953

WASHINGTON, June 4, 2014 /Christian Newswire/ -- The Reverends Rob Schenck and Patrick J. Mahoney of the National Clergy Council in Washington, DC, will travel on Wednesday, June 4, to the site of a mass shooting in California, to call fellow evangelicals ministers to engage in solutions to gun violence perpetrated by the mentally ill.

Schenck said, "Evangelical church leaders have been largely silent on this crisis and that can't continue. These tragedies are a matter of life and death and they leave individuals, families, and whole communities devastated and in terrible fear. Christian leaders can't simply shrug their shoulders and walk away from such enormous tragedy. Clergy have a unique perspective and unique contributions to make toward solving this problem."

Mahoney said, "It's time for the Christian community, especially pastors, to stand up, speak out, and take action. We have spent so much time conducting funerals and comforting the grieving, now we must spend equal time working to avoid the next tragedy. If Christians don't have answers to this problem, who does? My hope and prayer is that a national conversation on the connection between gun violence and mental illness will begin among pastors and other Christian leaders."

Schenck, who is a new member of the NRA and was a Ring of Freedom Co-Chair at its recent national convention, is critical of the organization's role in the aftermath of events like the Isla Vista shooting.

"While I appreciate so much of what the NRA has done historically, it is not playing a constructive role in this situation. I would like to try to change that from the inside. At the same time, evangelicals must be very careful about how we make alliances with secular organizations. When it comes to this question, the church and the NRA are not working from the same playbook. In my remarks in California I will issue a strong caution about this to pastors and church leaders."

Rev. Rob Schenck is a pro-life activist, minister to elected and appointed officials in Washington, DC, and president of the National Clergy Council. Ordained in 1982, Schenck holds a B. A. in Religion, M.A. in Christian Ministry, and a D.Min. in Strategic Leadership with emphasis in matters of church and state. He currently serves as chairman of the Evangelical Church Alliance, one of America's oldest associations of evangelical pastors, missionaries, and military, law enforcement, and institutional chaplains.


http://www.christiannewswire.com/news/3990574244.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 17:50 (2014)    Sujet du message: MARIO DRAGHI PRÔNE UNE GOUVERNANCE EUROPEENNE POUR IMPOSER DES REFORMES NATIONALES Répondre en citant

MARIO DRAGHI PRÔNE UNE GOUVERNANCE EUROPEENNE POUR IMPOSER DES REFORMES NATIONALES

Publié le 10 juillet 2014 par EJ

Dans un discours prononcé à Londres, le président de la BCE a proposé qu’une forme de gouvernance commune se mette en place en Europe pour instaurer les réformes qui ont parfois du mal à passer dans un contexte national. Il s’inspire de l’exemple du FMI.



Le président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi, lance un pavé dans la marre en plaidant pour un mécanisme européen de gouvernance,
Citation:

dont le but serait de forcer l’adoption réformes structurelles dans les Etats souverains, en s’inspirant de ce qui a été réalisé dans l’Union en matière de convergence fiscale.


Dans un discours prononcé ce mercredi soir à Londres, le gardien de l’euro prône une « forme de gouvernance commune sur les réformes structurelles ».
Citation:

Il fait remarquer que les effets positifs attendus de ces réformes, en améliorant la productivité et la compétitivité, ne sont pas dans l’intérêt d’un pays en particulier, mais « dans l’intérêt de l’Union Européenne dans son ensemble ».


Les réformes structurelles qui ont un fort penchant national ont parfois du mal à passer, surtout si elles s’attaquent à des acquis sociaux. Mario Draghi pense qu’un organe supranational pour contourner un débat national sur les réformes pourrait être mis sur pied à l’instar de ce que le Fonds Monétaire International parvient à imposer dans des pays sous sa surveillance.

La zone euro compte des pays avec des degrés très divers de compétitivité. Le Forum Économique Mondial classe par exemple la Finlande au 3ème rang mondial en terme de compétitivité, alors que la Grèce se situe au 91ème rang. « La persistance de telles différences créé le risque de déséquilibres permanents. En ayant cela à l’esprit, je crois que les réformes structurelles dans chaque pays sont d’un intérêt commun suffisant pour justifier qu’on les mène en les soumettant à une discipline communautaire ». La question serait alors moins celle du “si” que celle du “comment” mener à bien les réformes nécessaires, Mario Draghi ne citant pas de pays où le besoin de réformes est le plus urgent. A Francfort comme ailleurs, le cas de la France est pourtant le plus souvent cité.

Les Echos

http://euro-jihad.com/blog/?p=17348



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 17:54 (2014)    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 29 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2014 Répondre en citant

LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 29 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2014  

http://jovanovic.com/blog.htm



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 03:38 (2014)    Sujet du message: GUN GRAB ALERT! CA GOVERNOR JERRY BROWN SIGNS 'GUN RESTRAINING ORDER BILL' Répondre en citant

GUN GRAB ALERT! CA GOVERNOR JERRY BROWN SIGNS 'GUN RESTRAINING ORDER BILL'



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=sXOs0iIPsAg


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 4 Oct - 19:13 (2014)    Sujet du message: IMF'S LAGARDE_ ECON RECOVERY NOT GOOD ENOUGH Répondre en citant

IMF'S LAGARDE_ ECON RECOVERY NOT GOOD ENOUGH



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=XT_HXHFG2FU


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Oct - 23:05 (2014)    Sujet du message: CURRENT ECONOMIC COLLAPSE NEWS BRIEF - EPISODE 484 Répondre en citant

CURRENT ECONOMIC COLLAPSE NEWS BRIEF - EPISODE 484



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=8Z1YonSaBHk


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Oct - 00:51 (2014)    Sujet du message: CONTINUING RESOLUTION TO FUND GOVERNMENT UNTIL DECEMBER 11th Répondre en citant

NAVY : CONTINUING RESOLUTION TO FUND GOVERNMENT UNTIL DECEMBER 11th

October 7, 2014

Continuing Resolution will continue to fund the government until December 11th.

VIDEO : http://www.sendspace.com/file/4fzfcb

http://www.navy.mil/viewVideo.asp?id=19875


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Oct - 00:55 (2014)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 6 AU 10 OCTOBRE 2014 Répondre en citant

REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 6 AU 10 OCTOBRE 2014

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Oct - 02:13 (2014)    Sujet du message: HEADS UP: US & UK PRACTICE RUN FOR WHAT IF, ON BANK COLLAPSE / U.S. AND UK TO TEST BIG BANK COLLAPSE IN JOINT MODEL RUN Répondre en citant

HEADS UP: US & UK PRACTICE RUN FOR WHAT IF, ON BANK COLLAPSE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ltKdAbrINlc

U.S. AND UK TO TEST BIG BANK COLLAPSE IN JOINT MODEL RUN

By Randall Palmer and Douwe Miedema
WASHINGTON Fri Oct 10, 2014 6:00pm EDT

Oct 10 (Reuters) - Regulators from the United States and the United Kingdom will get together in a war room next week to see if they can cope with any possible fall-out when the next big bank topples over, the two countries said on Friday.

Treasury Secretary Jack Lew and the UK's Chancellor of the Exchequer, George Osborne, on Monday will run a joint exercise simulating how they would prop up a large bank with operations in both countries that has landed in trouble.

Also taking part are Federal Reserve Chair Janet Yellen and Bank of England Governor Mark Carney, and the heads of a large number of other regulators, in a meeting hosted by the U.S. Federal Deposit Insurance Corporation.

"We are going to make sure that we can handle an institution that previously would have been regarded as too big to fail. We're confident that we now have choices that did not exist in the past," Osborne said at the International Monetary Fund's annual meeting.

Six years after the financial crisis, politicians and regulators around the globe are keen to prove they have created rules that will allow them to let a large bank go under without spending billions in taxpayer dollars.

They have forced banks to ramp up equity and debt capital buffers to protect taxpayers against losses, and have told them to write plans that lay out how they can go through ordinary bankruptcy. The plans are so-called living wills.

Yet salvaging a bank with operations in several countries - which is the norm for most of the world's largest banks such as Deutsche Bank, Citigroup Inc and JPMorgan - has proven to be a particularly thorny issue.

Because the failure of a big bank is such a rare event, regulators may not be used to talking to each other. There have also been suspicions that supervisors would first look to save the domestic operations of a bank, and would worry less about units abroad.

The exercise comes as regulators are about to bring to fruition further initiatives to make banking safer.

The first would force banks to have more long-term bonds that investors know can lose their value during a crisis, on top of their equity capital, to double their so-called Total Loss-Absorbing Capacity (TLAC).

A second measure, expected to be announced this weekend, will force through a change in derivative contracts, which in their current form protect investors, and complicate the winding down of a bank across borders. (Editing by Matthew Lewis)

http://www.reuters.com/article/2014/10/10/banks-regulations-collapse-idUSL2…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Oct - 13:37 (2014)    Sujet du message: REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 13 AU 17 OCTOBRE 2014 Répondre en citant

REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 13 AU 17 OCTOBRE 2014

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Oct - 13:54 (2014)    Sujet du message: ASSURANCE-CHÔMAGE : L'ELYSEE REJETTE DES NEGOCIATIONS DANS L'IMMEDIAT Répondre en citant

ASSURANCE-CHÔMAGE : L'ELYSEE REJETTE DES NEGOCIATIONS DANS L'IMMEDIAT 




Home ECONOMIE Conjoncture
    • Par Marion Joseph
    • Mis à jour le 13/10/2014 à 11:14
    • Publié le 13/10/2014 à 10:38




VIDÉOS - La négociation sur l'assurance-chômage «viendra le moment venu» mais «pas immédiatement», assure l'équipe du chef de l'État, au lendemain de la polémique initiée par le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron.

Après un nouveau week-end d'atermoiements à gauche sur la réforme de l'assurance chômage, l'Élysée a tranché. La négociation sur l'assurance chômage «viendra le moment venu», mais «pas immédiatement», a affirmé lundi la présidence de la République, au lendemain de la polémique déclenchée par le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron. Dans le Journal du Dimanche, ce dernier jugeait, dans la droite ligne de Manuel Valls, la réforme de l'assurance-chômage «insuffisante». Selon lui, «l'État peut aussi reprendre la main si les blocages sont trop lourds». Il ne doit y avoir ni «tabou» ni «posture», ajoutait Emmanuel Macron.

Cette «question relève de la responsabilité des partenaires sociaux en lien avec l'État», est intervenu l'Élysée lundi, qui concède toutefois un «problème de déficit». «Une convention a été signée en 2014 et une date a été fixée par les partenaires sociaux pour un nouveau rendez-vous en 2016», rappelle la présidence, qui relève que d'ici là «il y a beaucoup de sujets de négociations à l'agenda des partenaires sociaux, notamment la négociation en cours sur la modernisation du dialogue social». En ouvrant ainsi la porte à une discussion sur l'assurance chômage, aussi lointaine soit elle, François Hollande va donc cette fois-ci dans le sens de ses ministres. Mais il brouille aussi un peu plus les cartes à gauche, après s'être montré la semaine passée opposé à toute réforme sur le sujet.  

«On ne fait pas des réformes pour des réformes»

Retour en arrière. Lundi dernier, c'est Manuel Valls qui avait mis le sujet sur la table lors d'un déplacement à Londres, avant d'enfoncer le clou mercredi à l'Assemblée nationale. Devant les députés, le premier ministre avait jugé le débat sur l'assurance-chômage «légitime». Mais pour lui, cette question se posera lors de la prochaine renégociation, à l'horizon 2016. En déplacement à Milan le lendemain, le chef de l'État avait recadré publiquement pour la première fois le chef du gouvernement. Il y a «suffisamment de sujets pour que nous soyons bien occupés et que nous montrions que nous faisons des réformes utiles à l'emploi», avait taclé le président. «On ne fait pas des réformes pour des réformes, on fait des réformes pour qu'il y ait plus de croissance et plus d'emplois, notamment pour les jeunes», avait-il ajouté, pensant refermer le débat.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/10/13/20002-20141013ARTFIG00089-ass…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 02:27 (2014)    Sujet du message: WEAK ECONOMIC DATA SLAMS WALL STREET Répondre en citant

WEAK ECONOMIC DATA SLAMS WALL STREET

By Matthew Rocco
Published October 15, 2014
FOXBusiness

FOX Business: Capitalism Lives Here

Stocks pared significant losses Wednesday, but still closed deep in negative territory, as disappointing economic reports reignited growth worries.

Today’s Markets

The Dow Jones Industrial Average (DJI) shed 173 points, or 1.1%, to 16,141. The S&P 500 (GSPC) fell 15.2 points, or 0.8%, at 1,862. The Nasdaq (IXIC) dropped 11.9 points, or 0.3%, to 4,215.

The Dow completed its fifth consecutive day of red ink amid growing concerns over the strength of the U.S. recovery and economic growth overseas. The blue-chip index fell 457 points in midday trading, the largest intraday drop in more than three years when the Dow saw a 527-point plunge in September 2011.

In the wake of the steep selloff, the CBOE’s volatility index reached its highest level since December 2011. Traders piled into the safe-haven of U.S. Treasury bonds, pushing the yield on the 10-year note below 2% for the first time in 16 months.

The Commerce Department said retail sales fell 0.3% in September compared to the prior month, marking the first negative reading since January. Economists were looking for a 0.1% decline.

Meanwhile, the U.S. producer-price index booked a surprise drop of 0.1% last month versus August. It was the first decline in more than a year.

Fears over the spread of the Ebola virus, which has killed over 4,000 people in Africa, are also casting a shadow over the market. The Centers for Disease Control and Prevention said a second nurse who treated the first case of Ebola in the U.S. tested positive and recently traveled on a flight from Cleveland to Dallas.

On the corporate front, Bank of America (BAC) shares slipped 4.6% after reporting a much smaller third-quarter profit. The results included legal costs tied to a $16.7 billion settlement with the Department of Justice. The nation’s No. 2 bank also reported lower-than-expected revenue.

Railroad operator CSX (CSX) beat expectations for both earnings and revenue, and shares ended the day 1.1% higher. During its earnings call, CSX declined to comment on reports that it rebuffed a merger proposal from Canadian Pacific Railway (CP).

Time Warner (TWX) was another bright spot Wednesday. The media giant rose 2.2% on word that HBO, Time Warner’s subscriber channel, will launch a standalone online video service next year.

In commodities, West Texas Intermediate crude oil fell six cents to $81.78 a barrel, the lowest since June 2012. Wholesale New York Harbor gasoline was down about three cents at $2.15 a gallon.

Follow Matthew Rocco on Twitter @MatthewRocco


+ VIDEO : http://www.foxbusiness.com/markets/2014/10/15/futures-flat-ahead-retail-sal…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 17:22 (2014)    Sujet du message: LES REGULATEURS ET LES BANQUES S'ENTENDENT SUR LE DOS DES EPARGNANTS Répondre en citant

LES REGULATEURS ET LES BANQUES S'ENTENDENT SUR LE DOS DES EPARGNANTS

Publié le 16 oct. 2014 Share on print Share on email
More Sharing Services



C'est souvent le week-end que les choses importantes se passent en finance, quand les marchés sont fermés, quand les négociations et les bruits de couloirs ne peuvent pas avoir de répercussions ou profiter à des initiés, et quand les médias tournent sur les faits divers et la météo. Un accord important a été signé samedi, 11 octobre, entre les grandes banques mondiales, "sous la pression des régulateurs", précise la dépêche AFP, et il concerne les produits dérivés et, plus spécifiquement, les CDS (Credit default swap). Ces derniers sont des assurances permettant de se couvrir contre le défaut d'un pays sur sa dette ou la faillite d'une entreprise.

L'idée de départ est séduisante, puisqu'il s'agit d'une protection contre la faillite d'un actif que l'on détient ; qui trouverait à y redire ? Le problème est que ces produits ont été vendus en grande quantité par les banques et qu'elles ne possèdent pas forcément les fonds propres nécessaires en cas de défaut, ce qui les mettrait elles-mêmes en faillite, provoquant un effet domino catastrophique. On a pu le voir, lors de la crise de septembre 2008, avec la faillite de Lehman Brothers, gros trader sur le marché de ces produits dérivés, qui avait donné lieu à un débouclage massif de contrats dérivés avec la banque, ce qui avait provoqué le chaos sur les marchés financiers.

Les régulateurs des grands pays font valoir qu'un délai, aussi minime soit-il, pourrait permettre à une banque défaillante de pouvoir se recapitaliser et éviter un effet de panique sur les marchés financiers. L'Association internationale des swaps et dérivés (ISDA), l'organisme représentant le secteur bancaire, a ainsi accepté d'abandonner le principe du débouclage automatique ("close out") des contrats, si une institution financière se trouve en difficulté. En cas de défaillance d'une grande banque "too big to fail", les régulateurs auront le temps de mettre au point une solution pour éviter une faillite "désordonnée" aux conséquences potentiellement explosives.

On peut penser que la signature de cet accord traduit le fait que le risque de faillite de grandes banques existe bel et bien, ce qui n’est pas rassurant. Néanmoins, cet accord constitue objectivement une bonne chose, puisqu’il éloigne un risque d'effet domino catastrophique. Mais attention ! On sait désormais comment les régulateurs s’y prennent pour résoudre les crises bancaires… la méthode a été inaugurée à Chypre, au printemps 2013, et écrite dans une directive européenne qui entrera bientôt en vigueur (le 1er janvier 2016). Ce sont les comptes des épargnants qui servent à renflouer les pertes bancaires ; une ponction est directement opérée sur leur épargne afin de restaurer la solvabilité de la banque. À Chypre comme dans la directive, seuls les comptes de plus de 100.000 euros sont concernés, mais cela ne suffira évidemment pas en cas de crise grave, et on peut être certain que tous les comptes seront touchés.

Cet accord arrange les régulateurs et les banques, qui éloignent ainsi un risque destructeur et très difficile à maîtriser, mais il faut bien comprendre qu'il se fait sur le dos de l'épargnant qui a placé ses économies dans le circuit bancaire et qui, lui, n’a pas son mot à dire.

https://www.goldbroker.com/fr/actualites/regulateurs-banques-entendent-sur-dos-epargnants-619


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 17 Oct - 00:23 (2014)    Sujet du message: ANXIETE SUR L'ECONOMIE MONDIALE : CARNAGE SUR LES MARCHES EUROPEENS Répondre en citant

ANXIETE SUR L'ECONOMIE MONDIALE : CARNAGE SUR LES MARCHES EUROPEENS
L’équipe du site




Les marchés financiers ont perdu pied mercredi, déboussolés par la résurgence des peurs sur la zone euro, la publication de mauvais chiffres faisant craindre une reprise américaine pas si solide que cela et l'apparition de nuages venus de Chine.
Le feu couvait depuis plusieurs jours mais l'incendie s'est déclenché à Wall Street, qui a subitement décroché dans l'après-midi, allant jusqu'à perdre plus de 2% et provoquant une débâcle en Europe.
La Bourse de Paris a concédé 3,63% en clôture, Francfort 2,87%, Londres 2,83% et Milan 4,44%. Athènes s'est effondré de 6,25%. L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a dégringolé de 3,63% à 3939,72 points, au plus bas depuis la fin août 2013.
"Ce fut un carnage aujourd'hui sur les marchés européens, frappés par un torrent de déception concernant la santé économique de l'Europe, des inquiétudes concernant un ralentissement en Asie, avec en plus Ebola et des divergences politiques au coeur de l'Europe", a expliqué Michael Hewson, analyste de CMC Markets UK.

Depuis le début du mois, les Bourses reculaient à mesure que grossissaient les doutes sur la zone euro, engluée entre stagnation et déflation. De mauvais indicateurs allemands ont alimenté la spirale négative, le roc allemand apparaissant fissuré.

Les marchés "attendent plus de la part de l'Europe" confrontée à "la baisse de la croissance, la baisse de l'inflation et le ralentissement récent de l'Allemagne", a souligné Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Ruée vers des actifs plus sûrs

Les investisseurs, fuyant les marchés actions, se sont rués sur certains des actifs les plus sûrs du monde, les obligations à dix ans américaines, allemandes et, dans une moindre mesure, françaises qui ont vu leur rendement - qui évolue en sens inverse de la demande - casser des planchers.

A contrario, les titres des pays périphériques et fragiles ont été délaissés, entraînant de fortes hausses des rendements pour la Grèce, l'Espagne ou l'Italie. Classiquement, l'or, traditionnelle valeur refuge, montait nettement à 1244 dollars l'once.

La Bourse américaine touchée de plein fouet
La situation aux Etats-Unis n’était pas meilleure. Wall Street a terminé en baisse une séance éprouvante mercredi, les investisseurs s'alarmant de la multiplication de signes inquiétants sur la croissance mondiale: le Dow Jones, après avoir chuté de plus de 2,80% en séance, a finalement perdu 1,06% et le Nasdaq 0,28%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones a reculé de 173,45 points à 16.141,74 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 11,85 points à 4.215,32 points.
L'indice élargi S&P 500 s'est replié de 0,81% ou 15,21 points à 1.862,49 points, après avoir dégringolé de plus de 3% en cours de journée.
Signe de l'anxiété de la place financière new-yorkaise, l'indice VIX, ou "indice de la peur", s'est envolé jusqu'à 31,6, un niveau plus vu depuis fin 2011.
Un "mouvement de panique" s'est emparé des investisseurs en tout début de séance, avec des mouvements d'ampleur aussi bien sur le marché des actions que des obligations, a observé Mace Blicksilver de Marblehead Asset Management.

Source: Divers 
16-10-2014 - 08:27 Dernière mise à jour 16-10-2014 - 08:27

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=19&frid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 01:29 (2014)    Sujet du message: UK GUN OWNERS NOW SUBJECT TO WARRANTLESS HOME SEARCHES Répondre en citant

UK GUN OWNERS NOW SUBJECT TO WARRANTLESS HOME SEARCHES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=eFJVj0NVYbE


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 22 Oct - 23:26 (2014)    Sujet du message: HOUSE BILL WOULD PROHIBIT BODY ARMOR — BULLET RESISTANT VESTS Répondre en citant

HOUSE BILL WOULD PROHIBIT BODY ARMOR — BULLET RESISTANT VESTS

Tuesday, 21 October 2014

Written by  Warren Mass




Representative Michael Honda (D-Calif.) introduced a bill in the House on July 31 that would prohibit the purchase, ownership, or possession of enhanced body armor by civilians. The bill offers exceptions for those whose purchase or possession of the body armor is authorized by the federal government or a state government or political subdivision of a state. Purchases of body armor made before the law takes effect are grandfathered and would not be held to be in violation.

The legislation also specifies that violations would be punishable by an unspecified (and therefore, unlimited) fine, imprisonment for not more than 10 years, or both.

Among the items the legislation would prohibit are not only the familiar Kevlar vests, but also a “helmet or shield, the ballistic resistance of which meets or exceeds the ballistic performance of Type III armor.” (Type III armor, by definition, protects against bullets traveling at approximately 2,780 feet per second.)

The bill, H.R. 5344, the “Responsible Body Armor Possession Act,” was cosponsored by Representatives Robin Kelly (D-Ill.), Bill Pascrell, Jr. (D-N.J.), and Alcee Hastings (D-Fla.)

Hastings was a judge on the United States District Court for the Southern District of from 1979 until he was impeached for bribery and perjury in 1988 and convicted by the Senate and removed from his judicial post in 1989. He is one of only eight federal officials in American history to be impeached and removed from office. He was elected to the House of Representatives in 1992.

Even if H.R. 5344 fails to pass, body armor is already regulated by the federal government. Under 18 U.S. Code, Section 931, it is unlawful for a person to purchase, own, or possess body armor, if that person has been convicted of a felony, i.e., an offense under state law that would constitute a crime of violence. An exception is made if the “defendant” (notice that a convicted felon possessing body armor is already considered to be a “defendant,” even if they have committed no further crimes) obtained prior written certification from his or her employer that the defendant's purchase, use, or possession of body armor was necessary for the safe performance of lawful business activity.

A law in Connecticut — Public Act 98-127 — criminalizes any sale of body armor that is not done face to face, including online or catalog sales.
Body armor is also frequently listed among items of contraband in news articles about police raids.

Benjamin Woodard, who covers Chicago’s Far North Side for DNAinfo Chicago, wrote an article on October 14 about a police raid in the city’s Rogers Park neighborhood. His report began: “Police arrested two men and confiscated two assault rifles, a shotgun, ammunition, and body armor at a Rogers Park apartment last week, police said.”

While possessing body armor, per se, is legal in Chicago and the rest of Illinois, a person commits the crime of unlawful use of body armor when he or she wears body armor while carrying a dangerous weapon in the commission of any offense. Upon first violation, this crime is a Class A misdemeanor, but the classification is upgraded to Class 4 felony upon any further offenses.

In this particular case, one of the men arrested was charged with the unlawful use of a weapon by a felon and the other was charged with unlawful use of a weapon. The report did not state that the men were actually wearing the body armor while illegally possessing weapons, which according to the law, is a prerequisite for illegal possession of the body armor. If the body armor was simply stored in the apartment, there seems to be no more justification for seizing it than for seizing a ham sandwich found on the kitchen table.

An AP report on October 17 noted that police in Tulsa, Oklahoma, upon receiving a tip that a man was trafficking drugs from his residence, conducted a raid during which they seized $6,000 in cash, guns, more than 20 grams of methamphetamine, and body armor. The only charges filed against the man were possessing the drugs and possession of a firearm while committing a felony, i.e., possessing the drugs. It has historically warranted additional charges if a weapon was used in a violent crime such as robbery (upgrading the charge to armed robbery), but authorities now apparently regard the mere possession of a firearm that would otherwise have been legal, to be illegal if it coincides with a non-violent crime — even if it was not actually used in the commission of that crime. One wonders if a person found guilty of income tax evasion would receive enhanced charges if he had a gun in his closet while filling out his Form 1040!

In the Tulsa case, police seized not only the methamphetamine — the only item on the premises which, in and of itself, was illegal — but also the cash, the guns, and the body armor.

These reports caused this writer to speculate about one of his favorite TV shows, Castle, where the show’s leading character is a best-selling mystery novelist who uses his sleuthing skills to serve as a civilian consultant with the New York City Police Department. The novelist, Richard Castle, was assigned to assist NYPD homicide detective Kate Beckett, and often accompanies Beckett on police raids.

Since police department personnel wear Kevlar vests labeled with the letters “POLICE” front and back, Castle, who is a civilian, had his own vest custom made, adorned with the word “WRITER.”

Though the show is pure fiction, one wonders, if this were real life, and H.R. 5344 were to pass, if Castle would be in violation of the law by wearing his body armor. Maybe he might qualify for the exception loophole if Detective Beckett obtained official police authorization for him to wear his vest.
Failing that, he might also be fined $10,000 and receive a 10-year sentence. All for wearing protective gear that is purely defensive in nature and poses no harm to anyone.

http://www.thenewamerican.com/usnews/crime/item/19349-house-bill-would-proh…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 00:31 (2014)    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 20 AU 24 OCTOBRE 2014 Répondre en citant

LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC DU 20 AU 24 OCTOBRE 2014

http://jovanovic.com/blog.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 03:52 (2014)    Sujet du message: DOLLAR LOSING RESERVE CURRENCY STATUS, CENTRAL BANKERS PREPARING A MAJOR CONFLICT - EPISODE 501 Répondre en citant

DOLLAR LOSING RESERVE CURRENCY STATUS, CENTRAL BANKERS PREPARING A MAJOR CONFLICT - Episode 501



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=zrJH3qdT_6k


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 03:54 (2014)    Sujet du message: VLADIMIR PUTIN - RUSSIA ISSUES INTERNATIONAL ARREST WARRANT FOR ROTHSCHILD SOROS Répondre en citant

VLADIMIR PUTIN - RUSSIA ISSUES INTERNATIONAL ARREST WARRANT FOR ROTHSCHILD SOROS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=v8j6_kfU2U8


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:11 (2016)    Sujet du message: DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> DÉSARMEMENT ET ÉCONOMIE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3247, 48, 49  >
Page 31 sur 49

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com