LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES HYBRIDES, LES ROBOTS, LES CLONES ET PLUS... (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA RELIGION MONDIALE ET L'ONU : SES VUES ET AGENDA SUR LE TRANSHUMANISME, CLONAGE, AGENDA DE DÉPOPULATION -> LES HYBRIDES, LES ROBOTS, LES CLONES ET PLUS... (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Avr - 22:51 (2013)    Sujet du message: NSA AND THE UPPER LEVER MEMBERS OF THE NSA Répondre en citant

NSA AND THE UPPER LEVER MEMBERS OF THE NSA


... Remember that the NSA has connections to both the Nazi S.S. and the Dulce base. According to contactee Alex Collier, the upper lever members of the NSA-ULTRA group are cloned replicates or have been so heavily implanted, virtual cyborgs, that they could be considered as being barely human -- automatons who are remotely controlled by the Grey's group ego or group mind. ...

The Omega Files
Secret nazi UFO Bases Revealed
Chap. Nazi Bases in Antartica, p.1


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Avr - 22:51 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 17:48 (2013)    Sujet du message: STEVE QUAYLE -- GENETIC ARMAGEDDON Répondre en citant

STEVE QUAYLE -- GENETIC ARMAGEDDON
 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Mfo3dMBkF-U


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 23:02 (2013)    Sujet du message: C'EST PAS MOI C'EST MES GÈNES: SOPHIE NAHUM AT TEDxMontpellier Répondre en citant

C'EST PAS MOI C'EST MES GÈNES: SOPHIE NAHUM AT TEDxMontpellier
 


VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=auviCSzW98k


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Avr - 14:58 (2013)    Sujet du message: PUCE : L’IMPLANT RETINIEN POUR HUMAINS EST DESORMAIS VANTE PAR LES MASS MEDIAS !!! Répondre en citant

PUCE : L’IMPLANT RETINIEN POUR HUMAINS EST DESORMAIS VANTE PAR LES MASS MEDIAS !!!

Et elle faisait de grands prodiges […] Et elle séduisait les habitants de la terre, à cause des prodiges qu'il lui était donné de faire devant la bête (La Bible, Apocalypse 13:13-14).







Chers amis,

Les presstitués des mass médias (ici, le Figaro) poursuivent leur travail de sape et de propagande !

L’ARTICLE QUI SUIT NOUS EXPLIQUE DONC QUE LES « MERVEILLEUX » IMPLANTS RÉTINIENS, QU’IL SOIENT EUROPÉENS (SYSTÈME RETINA) OU AMÉRICAINS (SYSTÈME ARGUS), « PERMETTENT À DES AVEUGLES DE VOIR À NOUVEAU » !

OUI, MAIS… LA RÉCUPÉRATION DE LA VUE N’EST QUE PARTIELLE, DES RISQUES EXISTENT PUISQU’UN PATIENT A VU L’IMPLANT RETIRÉ CAR CELUI-CI TOUCHAIT LE NERF OPTIQUE (BONJOUR LES DOULEURS), ET LES DANGERS ET LIMITATIONS SONT TOTALEMENT IGNORÉS PAR CET ARTICLE PUANT DONT LE SEUL BUT SEMBLE DE FAIRE DE LA PUB GRATUITE POUR CE GENRE DE SYSTÈME ! MALGRE LES RESULTATS MITIGES DE CES IMPLANTS, LA PRESSE PUTASSIERE CONSIDERE QUE CES IMPLANTS ONT "FAIT LEURS PREUVES"...

Bien entendu, les autorités se sont chargées de viser un public-cible FAIBLE (les aveugles) ET PSYCHOLOGIQUEMENT PRÊT À SE SOUMETTRE AUX EXPÉRIMENTATIONS LES PLUS IGNOBLES AFIN DE POUVOIR PEUT-ÊTRE VOIR À NOUVEAU ! Evidemment, c’est l’ARGUMENT PSEUDO-MÉDICAL qui a été à nouveau invoqué pour tenter de justifier la présence dans le corps d’implants contenant des puces et autres micro diodes…

Inutile de vous faire un dessin : l’opposition est inexistante, et ce genre de saloperie va donc pouvoir faire avancer les buts transhumanistes qui souhaitent créer l’Übermensch (= surhomme) prétendument « amélioré » par la technologie… La modification physique du corps humain a donc un avenir sinistre tout tracé devant elle, et les populations finiront tôt ou tard par en pâtir... mais comme d’habitude, elles ne s’apercevront de la véracité des conséquences néfastes que bien trop tard !

L’article de manipulation médiatique, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


Source :
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/02/20/19897-loeil-artificiel-fait-ses-preuves


L'ŒIL ARTIFICIEL FAIT SES PREUVES


La prothèse Retina, d'une surface de 3 mm sur 3, capte la lumière et la transmet aux cellules profondes de la rétine.

Par Damien Mascret - le 20/02/2013

Des implants dans la rétine ont PARTIELLEMENT restauré la vue de six patients aveugles.

La récupération d'une partie de la vision n'est plus un rêve inaccessible pour six patients aveugles atteints de rétinite pigmentaire. En effet, dans cette maladie génétique due à une perte des photorécepteurs de l'œil, une diminution progressive de l'acuité visuelle et un rétrécissement du champ visuel surviennent, avant, le plus souvent, une cécité complète.

Des chercheurs dirigés par le Pr Eberhart Zrenner, de l'université de Tübingen en Allemagne, viennent de publier dans les Proceedings of the Royal Society (cf.
http://retina-implant.de/en/news/detail_en.aspx?strID=42 ) des résultats montrant qu'ils avaient restauré une PARTIE de la vue de six patients sur neuf traités grâce à une PROTHÈSE APPELÉE RETINA. Au total, dans cet essai, huit patients ayant bénéficié de l'IMPLANT sont désormais capables de percevoir de la lumière, sept de la localiser, six ont vu réapparaître une certaine acuité visuelle dont trois parviennent même à déchiffrer spontanément des lettres. Un autre patient y arrive après avoir subi un entraînement particulier. Enfin, IL A ÉTÉ NÉCESSAIRE DE RETIRER L'IMPLANT DE L'UN DES NEUF PATIENTS CAR IL TOUCHAIT LE NERF OPTIQUE.

L'OPÉRATION CONSISTE À INTRODUIRE CHIRURGICALEMENT DANS L'ÉPAISSEUR DE LA RÉTINE UN IMPLANT D'UNE SURFACE DE 3 MM SUR 3 MM, MUNI DE 1 500 MICROPHOTODIODES, CAPABLES DE CAPTER LA LUMIÈRE ET DE TRANSMETTRE UN SIGNAL ÉLECTRIQUE AUX CELLULES PROFONDES DE LA RÉTINE, CHAQUE MICROPHOTODIODE ÉTANT INDÉPENDANTE DE SES VOISINES. «Le système Retina est l'un des deux systèmes prometteurs de prothèse rétinienne. L'AUTRE EST LE SYSTÈME ARGUS (américain, NDLR), déjà implanté chez plus de 60 patients. Les résultats publiés confirment ceux présentés il y a trois ans par la même équipe allemande et sont analogues à ceux obtenus avec Argus», explique le Pr José-Alain Sahel, directeur de l'Institut de la vision et chef du service d'ophtalmologie à l'hôpital des Quinze-Vingts à Paris.

Sur le principe, les deux systèmes disponibles (allemand et américain) visent donc à suppléer la défaillance des photorécepteurs de la rétine due à la maladie, mais avec des stratégies différentes. Dans le système Retina, les signaux lumineux arrivent directement sur les implants rétiniens, à charge pour le cerveau de reconstruire ensuite l'image. Alors que dans le procédé Argus, ce sont des lunettes munies d'une microcaméra qui reconstruisent l'image et l'envoient sur des implants placés à la surface de la rétine.

Dans les deux cas, il faut que le nerf optique soit intact puisqu'il doit être capable de transmettre au cerveau les signaux électriques nés dans la rétine. L'image est au final reconstruite dans le cerveau. C'est pourquoi les expériences sont pour l'instant menées dans les cécités dues à la rétinite pigmentaire. Et uniquement sur des malades qui ont complètement perdu la vue. «Littéralement, des patients qui étaient aveugles sont désormais capables de voir», s'enthousiasmait en avril dernier le Pr Julia Haller, ophtalmologiste en chef au Wills Eye Institute de Philadelphie aux États-Unis, en commentant une étude menée avec le système Argus.

D'où l'espoir d'expérimenter un jour la technique dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). «Les essais se font dans la rétinite pigmentaire mais pour espérer utiliser de tels dispositifs dans la DMLA, il faudra d'abord améliorer la qualité des images obtenues, pondère prudemment le Pr Sahel. Nous n'en sommes encore qu'au stade de l'évaluation. La Haute Autorité de santé en recommande la prise en charge à titre dérogatoire (le coût est d'environ 80.000 euros, NDLR) mais la décision est attendue du ministère pour le SYSTÈME ARGUS MARQUÉ CE DEPUIS 2012 ET QUI A REÇU L'APPROBATION DES AUTORITÉS AMÉRICAINES LA SEMAINE DERNIÈRE.» Étant donné les résultats américains et allemands, on comprend que LES CHERCHEURS FRANÇAIS, PIONNIERS DE L'IMPLANTATION EN EUROPE D'ARGUS, soient maintenant suspendus à la décision du ministère de la Santé.



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 03:29 (2013)    Sujet du message: THE MOST INCREDIBLE STORY NEVER TOLD ABOUT BP's OIL DISASTER! Répondre en citant

SYNTHIA

THE MOST INCREDIBLE STORY NEVER TOLD ABOUT BP's OIL DISASTER!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=IAWXmclupAU

CNN GULF DIVE LIVE: DISPERSANT MIXING INTO THE WATER COLUMN IS AN INSIDIOUS CANCER.

Saturday, July 10, 2010.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=upKc2IfR7ok

HAS THE OIL REALLY GONE? - STEPHEN FRY AND THE GREAT AMERICAN OIL SPILL - BBC TWO

For those that are still in the "dark" search here on YouTube "Its not nice to fool mother nature" its a 4 part video series breaking down EXACTLY what is happening, and search on Google "SYNTHIA" and the HORRIFIC NIGHTMARE will begin to become more clear for you, please do not listen to these shills double speak attempting to minimize. Notice in this video as soon as he said "New Micro Biology" "Attacking" Food Source" they shut him down IMMEDIATELY! The TRUTH is coming out to the ENTIRE WORLD! - BePee



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=_zgKfy0dqiU

POLICE THREATEN CNN JOURNALIST LOOKING FOR SECRET MORGUE - JOPLIN



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=JMT5Qjijs_Q


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 03:39 (2013)    Sujet du message: METAL EATING SUPER BUGS IN THE GULF! Répondre en citant

SYNTHIA

METAL EATING SUPER BUGS IN THE GULF!

These bugs ate right through that wire causing it to come disconnected! They have melted the edge on that round thing next to the gauge in that black little box, see on the left of the top edge that blob of metal? They are violently attacking and showing signs of intelligence! The entire well site is infested with them! I have noticed that there are many different shapes and sizes but they are all able to do the same basic things which is embed themselves into and go right through metal, glass, rubber and plastic. I have seen them turn red hot after embedding themselves and I have also seen them turn things into a molten liquid although holding the form and shape of what ever they embedded themselves into. Is this the result of some type of nuclear accident? is it a man made weapon that has been unleashed upon the U.S.? Is it some type of alien that is attacking us? There are way more questions than answers at this point. The media black out is utterly pathetic... While I was making this video it came on headline news that "Nothing is happening in the Gulf, No news is good news!"

Well I do not agree with that assessment at all, there are allot of very, very strange things happening not to mention BP has now ruptured the sea floor beyond any repair, there are actually news media re[porting that it has all been fixed and there is nothing more to worry about when nothing could be farther from the truth! - BePee


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=sbzU4m0DJdY


NEW BACTERIA FOUND ON TITANIC; EATS METAL


The rusted prow of the R.M.S. Titanic sits deep in the North Atlantic (file photo).
Photograph by Emory Kristof, National Geographic

Rachel Kaufman
for National Geographic News
Published December 10, 2010

A new species of bacteria has been discovered on the sunken hull of the Titanic—and it may be speeding up the decay of the historic wreck, new research reports. (See Titanic pictures.)

Scientists at Dalhousie University in Halifax, Canada, collected samples of the R.M.S. Titanic's icicle-like rust formations, called rusticles, in 1991.

Although the formations were teaming with life, nobody had identified the specific microbes on the ship, instead grouping them into broad categories such as bacteria or fungi.

So Henrietta Mann and then graduate student Bhavleen Kaur, now of the Ontario Science Centre, decided to isolate and identify one species of bacteria from the mess of microscopic life-forms.

The one they chose turned out to be a new species, which the pair dubbed Halomonas titanicae. The bacteria is part of a family that had never been seen before in waters as deep as those in which the Titanic sits, about 2.4 miles (3.8 kilometers) below the surface, Kaur said.

Titanic's Destruction "a Learning Process"

The Titanic sank 98 years ago and sat largely undisturbed on the seafloor until its rediscovery in 1985. Since then researchers have learned that microorganisms, seafloor currents, and the explorers themselves have been hastening the destruction of the ship.
(See "Titanic Was Found During Secret Cold War Navy Mission.")

Some experts hope to preserve the wreck by killing the metal-munching bacteria and shielding the boat from currents, allowing tourists and documentary filmmakers to visit Titanic for years to come.

But "letting it proceed with its deterioration is also a learning process," Kaur said. "If we stop and preserve it, then we stop the process of degradation."

Ultimately, such deep-dwelling, metal-eating microbes could teach engineers how to protect offshore oil rigs or dispose of other ships.

Research describing the new bacteria species appears in the December 8 issue of the International Journal of Systematic and Evolutionary Microbiology.

http://news.nationalgeographic.com/news/2010/12/101210-new-species-bacteria…


Dernière édition par maria le Lun 29 Avr - 22:24 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 03:47 (2013)    Sujet du message: SCIENTIST CREATES LIFELIKE CELLS OUT OF METAL Répondre en citant

iCHELLs

SCIENTIST CREATES LIFELIKE CELLS OUT OF METAL

Researcher says he has created living cells made of metal instead of carbon — and they may be evolving.



By Bryan Nelson
Fri, Sep 16 2011 at 1:38 AM



Photo: p.Gordon/Flickr




Scientists trying to create artificial life generally work under the assumption that life must be carbon-based, but what if a living thing could be made from another element?

One British researcher may have proven that theory, potentially rewriting the book of life. Lee Cronin of the University of Glasgow has created lifelike cells from metal — a feat few believed feasible. The discovery opens the door to the possibility that there may be life forms in the universe not based on carbon, reports New Scientist.

Even more remarkable, Cronin has hinted that the metal-based cells may be replicating themselves and evolving.

"I am 100 percent positive that we can get evolution to work outside organic biology," he said.

The high-functioning "cells" that Cronin has built are constructed from large polyoxometalates derived from a range of metal atoms, like tungsten. He gets them to assemble in bubbly spheres by mixing them in a specialized saline solution, and calls the resultant cell-like structures "inorganic chemical cells," or iCHELLs.

The metallic bubbles are certainly cell-like, but are they actually alive? Cronin has made a compelling case for the comparison by constructing the iCHELLS with a number of features that make them function much as real cells do. For instance, by modifying the outer oxide structure of the bubbles so that they are porous, he has essentially built iCHELLs with membranes capable of selectively allowing chemicals in and out according to size, much as what happens with the walls of real cells.

Cronin's team has also created bubbles inside of bubbles, which opens the door to the possibility of developing specialized "organelles." Even more compelling, some of the iCHELLs are being equipped with the ability to photosynthesize. The process is still rudimentary, but by linking some oxide molecules to light sensitive dyes, the team has constructed a membrane that splits water into hydrogen ions, electrons and oxygen when illuminated — which is how photosynthesis begins in real cells.

Of course, the most compelling lifelike quality of the iCHELLs so far is their ability to evolve. Although they aren't equipped with anything remotely resembling DNA, and therefore can't replicate themselves in the same way that real cells do, Cronin has nevertheless managed to create some polyoxometalates that can use each other as templates to self-replicate. Furthermore, he is currently embarked on a seven-month experiment to see if iCHELLs placed in different environments will evolve.

The early results have been encouraging. "I think we have just shown the first droplets that can evolve," Cronin hinted.

Though the idea of a strange new metal-based form of life rapidly evolving in a lab somewhere on Earth may sound ominous, the finding could forever change how life is defined. It also greatly improves the odds of life existing elsewhere in the universe, since life forms could potentially be built from any number of different elements.

The possibilities are exciting to imagine, even if Cronin's iCHELLs eventually fall short of full-blown living cells. His research may have already blown the door off previous paradigms about the conditions necessary for life to form.

http://www.mnn.com/green-tech/research-innovations/stories/scientist-create…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 21:11 (2013)    Sujet du message: DES SCIENTIFIQUES CRÉÉS DES MOUTONS PHOSPHORESCENTS Répondre en citant

DES SCIENTIFIQUES CRÉÉS DES MOUTONS PHOSPHORESCENTS



MétéoMédia

vendredi 26 avril 2013 à 19:38 - En Uruguay, des scientifiques ont annoncé mercredi avoir créé une espèce de moutons phosphorescents.

VIDÉO : http://bcove.me/xtny1jl2

Un gène de méduse a été implanté à ces animaux afin de leur donner cette caractéristique étonnante.

Les neuf moutons génétiquement modifiés sont nés en octobre 2012, et se sont développés normalement, selon les scientifiques.

Le but de ces travaux n’était pas de produire des moutons qui brillent dans le noir, mais plutôt de vérifier l'efficacité de la méthode d'introduction d'un gène étranger dans l'ADN de ces animaux.

Ce genre de recherche pourrait avoir des applications en médecine afin de traiter certaines pathologies humaines.

Avec CNN

http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/des-scientifiques-crees-des-moutons-phosphorescents/5535/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 03:06 (2013)    Sujet du message: DES MOUSTIQUES PROGRAMMÉS POUR VACCINER Répondre en citant

DES MOUSTIQUES PROGRAMMÉS POUR VACCINER

Pr vacciner ou pour nous empoisonner? Par ce que l'on voit tout autour du monde, nous avons une bonne idée de la suite des choses.

Par
Pauline Fréour - le 23/03/2010



 L'anophèle, utilisé par le Dr Yoshida, transmet des maladies graves comme le paludisme ou la fièvre jaune.

Une équipe de chercheurs japonais est parvenue à modifier génétiquement un moustique pour qu'il diffuse un vaccin lorsqu'il pique une souris. Une expérience qui soulève de nombreuses questions pratiques et éthiques.

L'idée aurait de quoi faire rêver : au lieu de véhiculer des maladies graves (paludisme, dengue, fièvre jaune), les moustiques, modifiés génétiquement par l'homme, transmettraient aux individus qu'ils piquent le vaccin contre cette même maladie. Et chaque nouvelle piqûre, loin de s'avérer dangereuse, viendrait renforcer la défense immunitaire de la personne «piquée». Une méthode «peu coûteuse et non douloureuse», résume le Dr Yoshida, qui a mené l'étude scientifique publiée dans la revue Insect Molecular Biology.

Ce scientifique japonais de la Jichi medical university est parvenu à concrétiser dans son laboratoire une théorie caressée, selon lui, depuis une dizaine d'années par les chercheurs. Pour cela, il a introduit un gène chez un moustique pour qu'il produise dans sa salive la molécule SP15 permettant d'immuniser contre une maladie tropicale grave, la leishmaniose. Particulièrement virulente en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et dans le Sahel, la leishmaniose, également présente à moindre échelle dans le sud de la France, concernerait 12 millions de personnes dans le monde et peut s'avérer mortelle ou causer de graves lésions cutanées.

Les chercheurs ont ensuite mis ces moustiques génétiquement modifiés en contact avec des souris. Piquées à de nombreuses reprises par l'insecte qui se nourrissait de leur sang, celles-ci ont développé des anticorps contre la leishmaniose, sur le modèle d'un vaccin classique, qui, en introduisant à très faible dose l'agent infectieux dans le corps, lui apprend à organiser sa défense immunitaire. Le moustique, par le biais de sa salive, avait bel et bien joué son rôle de «vaccinateur volant».

Dans le labo seulement
 
«C'est une idée originale, remarque le Dr Jean Beytout, chef de service des maladies infectieuses au CHU de Clermont-Ferrand. Jusqu'à présent, on avait plutôt tenté de faire de la sélection génétique sur les moustiques vecteurs de maladie, afin de réduire leur nombre ou leur dangerosité».

La prouesse de l'équipe japonaise reste néanmoins expérimentale et ne vise pas à être étendue à plus grande échelle. L'équipe du Dr Yoshida reconnaît elle-même plusieurs obstacles à cela. Non seulement il semble impossible de doser la molécule inoculée aux individus par les insectes, mais rien ne permet en outre d'assurer que le même insecte ne transmettrait pas, dans le même temps, une autre maladie, comme le paludisme ou la fièvre jaune. A cela s'ajoutent des considérations éthiques, puisqu'on se trouverait dans l'incapacité de s'assurer que la personne est d'accord pour se faire vacciner.

«Au final, cette étude trouve surtout son intérêt dans les pistes qu'elle ouvre pour les recherches sur le paludisme, résume le Dr Beytout. Elle souligne en effet le rôle essentiel de la salive de moustique du moins, de certains de ses composants pour favoriser la pénétration de la molécule immunisante dans le sang».

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2010/03/23/10117-moustiques-programmes-p…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 15:25 (2013)    Sujet du message: 13:14 – 16/05 DES CHERCHEURS AMÉRICAINS ONT CRÉÉ DES CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES HUMAINES Répondre en citant

13:14 – 16/05 DES CHERCHEURS AMÉRICAINS ONT CRÉÉ DES CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES HUMAINES

Cela se fait dans le secret depuis longtemps mais maintenant, sous le couvert de combattre des maladies importantes, on veut nous faire accepter cette réalité abominable, oui abominable car nous ne voyons pas tout ce qui se fait pour amener ces nouvelles créatures, sans âme et déshumanisé et marchant au milieu de nous de plus en plus sans que l'on puisse les reconnaître sinon de par l'esprit qui les habite tous. Ces embryons, créés en laboratoire, par ces grands scientifiques à travers le monde, sont une grande menace pour l'humanité, mais ses démons et humains corrompus nous les présentent comme quelque chose de bon afin de guérir l'humanité de certaines maladies qu'ils ont eux-mêmes mis en place pour notre destruction et notre esclavage. Ils provoquent l'Éternel détruisant la semence divine et la remplaçant par une semence corrompue. Qu'est-ce que ce monde peut espérer de bon dans ce monde en transformation sinon la colère divine de notre créateur qui Lui, a créé toutes choses parfaitement? 

Publié le 16 mai 2013 par Sabrina

C’est une première. Des chercheurs américains ont créé des cellules souches embryonnaires humaines à partir de cellules de peau, en recourant à une technique de clonage. Une avancée dans la lutte contre des maladies comme Parkinson ou la sclérose en plaques.

http://alya-breakingnews.com/2013/05/16/1314-1605-des-chercheurs-americains…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 23:31 (2013)    Sujet du message: LE RECUL DE LA MORT: L' IMMORTALITÉ À BRÈVE ÉCHÉANCE?: LAURENT ALEXANDRE AT TEDxParis 2012 Répondre en citant

 LE RECUL DE LA MORT: L' IMMORTALITÉ À BRÈVE ÉCHÉANCE?: LAURENT ALEXANDRE AT TEDxParis 2012  

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KGD-7M7iYzs#!


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 23:36 (2013)    Sujet du message: LES HYBRIDES, LES ROBOTS, LES CLONES ET PLUS... (PARTIE 2) Répondre en citant

 TOWARDS A NEW STRATEGY FOR HUMAN EVOLUTION
 
2045: A NEW ERA FOR HUMANITY
 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=01hbkh4hXEk



































































http://gf2045.com/#


Project Avatar, Android robotics, Anthropomorphic telepresence, Neuroscience, Mind theory, Neuroengineering, Brain-Computer Interfaces, Neuroprosthetics, Neurotransplantation, Long-range forecasting, Future evolution strategy, Evolutionary transhumanism, Ethics, Bionic prostheses, Cybernetic life-extension, Mid-century Singularity, Neo-humanity, Meta-intelligence, Cybernetic immortality, Consciousness, Spiritual development, Science and Spirituality.



prevstopnext
 

CONGRESS INVITATION VIDEOS

03:49:00


RayKurzweil

Ray Kurzweil — Immortality by 2045



13:47:00


Dr. GeorgeChurch

Dr. George Church — Brain healthspan extension



08:41:00


Dr. EdBoyden

Dr. Ed Boyden — Extending ourselves beyond our brains




07:07:00


Dr. MarvinMinsky

Dr. Marvin Minsky — Immortal minds are a matter of time



09:37:00


Dr. Peter H.Diamandis

Dr. Peter H. Diamandis — We are evolving into meta-intelligence group-minds



07:09:00


Sir RogerPenrose**

Sir Roger Penrose — The quantum nature of consciousness




09:29:00


Dr. TheodoreBerger

Dr. Theodore Berger — Piecemeal repair and replacement of brain parts is coming



09:04


Dr. JamesMartin

Dr. James Martin — A crunch is coming



05:31:00


Dr. StuartHameroff

Dr. Stuart Hameroff, M.D. — Microtubules & quantum consciousness






http://gf2045.com/step1 Seats are limited and are on a
first-come basis.


Congress announcements
26.04.2013
World’s Most Human-Like Android To Be Unveiled At GF2045
David Hanson Creation for Dmitry Itskov is “The Most Expressive Android Head in History“...


12.03.2013
Open Letter to UN Secretary-General Ban Ki-moon
23 Leading Scientists, Technologists, Entrepreneurs and Spiritual Leaders Issue Open Letter to UN Secretary-General Ban Ki-moon to Support the…


04.03.2013
GF2045 Announces New York Congress
Leading Scientists, Technologists, Neuroscientists, Spiritual and Secular Leaders to Gather at the Second International Global Future 2045…


All announcements


MEDIA PARTNERS







Congress Organizer

The mission of the 2045 initiative is the creation and realization of a new strategy for the development of humanity.


Twitter #GF2045
 
CONTACT





For additional information, partnerships, speakers and sponsorship, contact info@GF2045.com
Media requesting information, interviews and  press passes, contact PR@2045.com 

and more : http://gf2045.com/ 

© 2013 / Global Future 2045 International Congress


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Mai - 13:41 (2013)    Sujet du message: THE AGE OF ARTIFICIAL INTELLIGENCE: GEORGE JOHN AT TEDxLBS 2013 Répondre en citant

 THE AGE OF ARTIFICIAL INTELLIGENCE: GEORGE JOHN AT TEDxLBS 2013 


 
VIDEO :

http://www.youtube.com/watch?v=0qOf7SX2CS4


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Mai - 14:36 (2013)    Sujet du message: FUTURE DECISION MAKERS GET 'CRAXH COURSE' ON UNMANNED ROBOTICS Répondre en citant

 FUTURE DECISION MAKERS GET 'CRASH COURSE' ON UNMANNED ROBOTICS

Story Number: NNS130528-08Release Date: 5/28/2013 1:20:00 PM

By Chief Mass Communication Specialist James E. Foehl, U.S. Naval War College Public Affairs

NEWPORT, R.I. (NNS) -- U.S. Naval War College (NWC) students participated in a presentation and discussion of unmanned robotic systems with ReconRobotics, Inc. and Hydroid, Inc. at NWC in Newport, R.I., May 23.
 
This event was part of the "Unmanned Systems and Conflict in the 21st Century" course at NWC, serving as an opportunity for future decision makers to gain exposure and expand their knowledge of unmanned technologies.
 
"It's important to be aware of advancements we're making now because they will change the strategic and operational environment of which our warfighters will be engaged in," said Laurie Schrall, NWC student, Office of the Director of National Intelligence.
 
Representatives from ReconRobotics demonstrated the tactical micro-robot Recon Scout XL and Throwbot XT systems, robotic systems developed to deploy quickly and provide immediate reconnaissance within dangerous or hostile environments.
 
"It takes less than five seconds to deploy," said Todd Litke, ReconRobotics business development representative. "You pull the pin, throw it and the operational control unit (OCU) comes on to view in less than five seconds. It provides situational awareness for your tactical teams."
 
Over 2,000 Recon Scout XL robots are already being employed by U.S. military forces in Afghanistan. The tactical micro-robots weigh 1.2 pounds and can be thrown 120 feet or dropped vertically 30 feet onto concrete. Once deployed, the robot is controlled by a single joystick on the OCU and allows immediate "eyes-on" an objective while allowing the operator to be positioned safely at a distance.
 
"It gives [operators] a tactical advantage and situational awareness that can save lives," said Litke.
 
Representatives from Hydroid shared and discussed the Remote Environmental Measuring Unit S Autonomous Underwater Vehicles (REMUS AUVs) with students. Displayed was the REMUS 100, a compact, light-weight that can operate in coastal environments up to 100 meters in depth. It can be fitted with a variety of sensors to use with such applications as hydrographic surveys, mine counter measures, harbor security operations, environmental monitoring, debris field mapping, search and salvage operations, fishery operations and scientific sampling and mapping.
 
"Unmanned technology is still fairly new," said John Jackson, NWC "Unmanned Systems and Conflict in the 21st Century" course professor. "It's important for our future leaders to gain more experience and exposure to unmanned systems. Learning the capabilities and limitations of these systems will help facilitate making well informed decisions. During the course, we discuss air, ground unmanned and maritime systems as well as legal and ethics issues surrounding their uses."
 
For more news from Naval War College, visit www.navy.mil/local/nwc/ .  

http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=74431


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Juin - 16:06 (2013)    Sujet du message: THE U.N. WILL NOT STAND FOR KILLER ROBOTS Répondre en citant

 THE U.N. WILL NOT STAND FOR KILLER ROBOTS
 
 

Terminator 2

Alexander Abad-Santos  May 30, 2013

President Obama may have finally clarified the U.S. position on armed assassins in the sky, but the next wave of drone controversy may now center on whether robots on the field of battle are smart enough to gun down human beings. At a the meeting of the United Nations Human Rights Council in Geneva on Thursday, a top U.N. official on execution gave the world his best Sarah Connor impression, urging for a moratorium on terminators Lethal Autonomous Robotics (LARs), a warning he hopes will stop a future of killer robots that may be past the point of no return if leading military technologists have anything to say about it. "War without reflection is mechanical slaughter.... A decision to allow machines to be deployed to kill human beings worldwide — whatever weapons they use — deserves a collective pause," said Heyns, the U.N.'s special rapporteur on extrajudicial, summary or arbitrary executions. That is one fancy title, but his message is simple, familiar, and likely in vain: Many advocates would still rather trust a human to pull a trigger than leave it to SkyNet, or, well, a machine set to autopilot by the U.S., Israeli, British, or Korean military.  
 


But, yes, the the United Nations listened to debate about killer robots. Thursday's session came just three weeks after the United States Congress conducted a hearing about other Earths because, well, the line between reality and science fiction are closing in fast enough for the world to truly weigh in. Currently, there are no fully autonomous and armed robots in action — early attempts have gone awry, and while the Pentagon has not been shy in wanting to develop stand-alone shooters, they've insisted by official policy that a human being will always be "in the loop." Human Rights Watch and Harvard Law School, gleaning information from the U.S. Air Force, have reported that "by 2030 machine capabilities will have increased to the point that humans have become the weakest component in a wide array of systems and processes." So, by the time Suri Cruise is 24, humans really starte to be the weakest links on the battlefield. In the meantime, a few superpowers and would-be-superpowers are building up their LAR arsenals. Here are some of the standouts currently in question:
 
The U.S. Phalanx can detect, track, and fire upon anti-ship and anti-air threats:

Israel's Harpy, as the AP reports, is a "Fire-and-forget autonomous weapon system designed to detect, attack and destroy radar emitters."
 
Britain's Taranis is a semi-autonomous stealth drone that can "think for itself," according to Sky News:
 
Korea's Techwin​ surveillance system and robots can detect targets through infrared. They're "operated by humans but have an 'automatic mode,'" the AP reports.
 
The robotic capabilities of China and Russia aren't as well known, as Nick Cumming-Bruce reports today at The New York Times.
 
So, we're still a little ways off from terminators, but the argument from the human rights community is more than relevant today: If we're killing people with drones being flown across the skies of Yemen and Saudi Arabia and Pakistan by pilots thousands of miles away, what happens to killing — and the human decision of war, and war crimes — when we have a "set it and forget it" robot roaming the Earth? The moratorium proposed on Thursday by Heyns, the U.N. official, would put a halt "on the production, assembly, transfer, acquisition, deployment and use of LARs, until a framework on the future of LARs has been established." He also asked the U.N. council to set up a high-level panel on LARs that would convene within a year to "to assess whether existing international laws are adequate for controlling their use," Cumming-Bruce reported.
 
Robots, of course, have their fans. Advocates for autonomous military helpers and/or overlords insist that our humanoid friends "process information faster than humans, and they are not subject to fear, panic, a desire for revenge or other emotions that can cloud human judgment," according to the Times. Whether humans get their revenge on robots before they can kill us, well, judgment day hasn't come yet.
 
Want to add to this story? Let us know in comments or send an email to the author at aabadsantos@theatlantic.com. You can share ideas for stories on the Open Wire.

Alexander Abad-Santos  
 
Presented By  

Topics: Robots, LARs, Killer Robots  

http://www.theatlanticwire.com/technology/2013/05/un-killer-robots/65732/ 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Juin - 13:54 (2013)    Sujet du message: BILDERBERG 2013 - TRANSHUMANIST DEATH CULT AT THE GROVE Répondre en citant

 BILDERBERG 2013 - TRANSHUMANIST DEATH CULT AT THE GROVE

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=6m-_JB9rn4A 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Juin - 14:08 (2013)    Sujet du message: THE D.O.D. AND THE FDA CONTINUE TO TERRORIZE PEOPLE Répondre en citant

 THE D.O.D. AND THE FDA CONTINUE TO TERRORIZE PEOPLE

April 10, 2013 by Natural News Tracker  



It may sound like a science fiction movie but it is the truth that the Department of Defense or DoD is working to develop humanoid robots that would kill people without a second thought. Natural News reports that these robots have certain biological properties, like they sweat in order to regulate body temperature, and they can also be dressed for chemical warfare. Rise of robots is only a matter of time. Soon they will be armed with destructive weapons and state of the art recognition systems. It is reported that though these robots would initially be deployed as assistants to soldiers, soon they would take up the role of a main combatant slashing and killing human beings mercilessly, and most likely on U.S. soil.

More of this is at http://www.naturalnews.com/039829_humanoid_robots_Pentagon_Terminator.html  

The U.S. government seems to have mastered the art of suppressing people. Right from building humanoid robots to criminalizing innocent farmers and natural medicine practitioners, victimizing common people has become more prevalent than ever. A study into the raids conducted by the Food and Drug Administration over the last two decades clearly indicates that the government is in no mood of sparing those who fail or refuse to comply with its directives.  

The FDA, for a long time, has been criminalizing those who practice natural medicine or produce raw milk in their farms, or manufacture dietary supplements. It has conducted several raids over the last couple of decades on the farms and ranches of innocent farmers who wanted to grow some food without using harmful pesticides and insecticides, like the “normal” and standard practices now in place.  

Natural News has published a timeline of the raids conducted by the infamous, insidious FDA, thus forming a clear picture of the atrocities committed by this rogue department over time. The timeline stretches from 1985 to 2011, covering only some of the most major raids in the history of the FDA. Know more at  

http://www.naturalnews.com/033280 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 16:45 (2013)    Sujet du message: THESE UNRESOLVED ETHICAL QUESTIONS ARE ABOUT TO GET REAL Répondre en citant

 THESE UNRESOLVED ETHICAL QUESTIONS ARE ABOUT TO GET REAL

 


George Dvorsky PFollowOUnfollow
6/12/13 12:45pm Wednesday 12:45pmg 46,483 
 
 
As our technologies take us from the theoretical to the practical, a number of thorny moral quandaries remain unanswered. Here are important unresolved ethical questions that are on the verge of becoming highly relevant.
 
Should people be allowed to clone themselves?

There’s currently a global moratorium on human cloning. But you just know that’s not going to last. Back in 2007, Korean researcher Hwang Woo-suk faked a human cloning breakthrough, and it’ll only be a matter of time before some renegade scientist actually does it. This year has already seen two major advancements in this area, including the use of cloning to create embryonic stem cells and a new technique where mammalian cloning lines can be extended and reproduced indefinitely.

Many people consider the act of human cloning to be an affront to our dignity and individuality. It’s also seen by some as an incredibly selfish and egotistical act. Others worry about the potential for clones to be exploited or abused. On the flip-side of the debate, supporters say there’s no harm done so long as the rights of clones are recognized. A common argument in support is that clones are essentially delayed twins. And yet others say it’s a perfectly legitimate way to create biological offspring — that it’s a novel form of assisted human reproduction that could help same-sex or infertile couples reproduce.

Is it okay to introduce non-human DNA in our genome?  



This branch of science is called transgenics — the intermingling of human and non-human genetic information. Scientists endow lab animals with bits of human DNA all the time, but the opposite most assuredly doesn’t happen. And in fact, it’s illegal virtually everywhere. Some worry about the creation of chimeras — creatures that are part-human and part-something-else. Supporters say that it could result in novel therapies. It’s possible, for example, that a non-human animal has a natural immunity to a disease. Wouldn’t we want to endow ourselves with this same immunity? More radically and speculatively, it’s also possible that more substantive animal characteristics could be introduced into humans (bird vision, dog hearing, dolphin fins, etc.). If so, what’s the harm? Would we diminish what it means to be human?

Should parents be allowed to design their babies?

Should we allow a Gattaca-like world to come into existence? Like human cloning, the idea of genetically modifying our offspring still falls within the realms of illegality and taboo. Its supporters call it human trait selection; it’s opponents derogatively refer to it as designer babies. Either way, it would allow parents to select the characteristics of their progeny, including non-medical attributes like hair and eye color, height, intelligence, greater empathy, sexual orientation, personality type, and basically any other genetically influenced trait.
 

SExpand

Its detractors complain that it’s simply a way for parents to control the destiny of their offspring. They also worry that an arms race could occur, where parents will feel compelled to modify their offspring as a way to keep up with the Jones's baby. Some are concerned about the potential for abuse — like parents giving their children superfluous physical characteristics (such as extreme height, or even silly things like a tail).
 
Supporters, on the other hand, say it’s a form of reproductive autonomy, and that well-informed and well-intentioned parents — in conjunction with the laws and their fertility doctor — are well within their rights. Others argue that human trait selection is inherently good, and that parents are simply looking to maximize their child’s potential.

 What are the most important areas of scientific research?  

Our civilization is currently facing a number of grave challenges — everything from superstorms through to epidemics and the rise of apocalyptic threats. So, when it comes to the funding of important scientific research, what makes the most sense?
 

SExpand 
Image via China.org.cn.

Given the looming threat of global warming, some would say that we should we invest in climate science and various geoengineering schemes. There’s also the threat of a global pandemic, like the avian flu. Shouldn’t that be our greatest concern? Or what about the potential for powerful technologies to serve as potential game-changers — things that could actually fix our planet. It's reasonable to argue that we should invest in additive manufacturing techniques (like 3D printing), molecular nanotechnology — and even artificial intelligence. Which brings up another important area: research into mitigating existential risks.

Should people be forced to die once indefinite lifespans are achieved?  

The day will eventually come when the problem that is biological aging is finally solved. Needless to say, the advent of indefinite lifespans could result in some serious negative consequences, including overpopulation, the rise of a gerontocracy, widespread boredom and restlessness, and a de-valuing of life. And in fact, in consideration of these possibilities, political scientist Francis Fukuyama — back when he was serving on George W. Bush’s bioethics council — said that governments have the right to tell their citizens that they have to die. It would be a kind of Logan’s Run world.

Such a turn of events would be highly problematic, to say the least, and a complete affront to our civil rights (i.e. the right to medical treatment, the right to life, the right to self-determination etc.). So how are we going to deal with the prospect of indefinite lifespans once they start to emerge? And what about the right to end one’s life?
Should we have guaranteed universal income?
Within a few decades, the global economy could face a collapse the likes of which we've never seen. As robots replace manual workers, and as thought workers start to get replaced by artificial intelligence, unemployment rates could reach staggering levels. The concentration of wealth could become extremely atomized. It would be a disruption similar to the one caused by the Great Depression — an economic and social catastrophe that ushered in the modern welfare state. Should this second Great Depression occur, there could be calls for a guaranteed universal income — a social policy that ensures everyone gets a steady paycheck to make sure basic needs are met. Of course, not everyone will be thrilled with this idea; a population dependant on the government — or more accurately, the forced distribution of wealth — certainly rubs conservative elements the wrong way.

Which animals have moral value?  

Last year, an international group of scientists signed the Cambridge Declaration on Consciousness in which they proclaimed their support for the idea that many animals are conscious and aware to the degree that humans are — a list of animals that includes all mammals, birds, and even the octopus. As we’re also learning, insects also exhibit some remarkable cognitive capacities. A question is starting to emerge about the moral relevance of these animals, and whether or not we should take more care in ensuring the well-being. To what extent should we work to reduce suffering in the world?

Needless to say, not everyone is onboard with these ideas. It’s largely taken for granted, owing to our position of privilege, that we can exploit animals and use them as we see fit, whether it be for meat, our entertainment, or for medical testing purposes.

Can only humans be persons?  

Further, there’s also the issue of non-human animal personhood — the notion that some animals, owing to complex cognitive and emotional attributes, deserve the same sorts of legal protections afforded to all humans. Specifically, these animals would include all great apes, cetaceans (dolphins and whales), and elephants. Looking further ahead, there’s even the potential for artificial intelligence to have not just moral value, but personhood designation itself.
Many would argue that only humans can be persons. This is the basic tenet of human exceptionalism — the idea that humans should always occupy an exalted place atop the food chain, and that there’s something inherently and intangibly special about Homo sapiens.

Should we biologically enhance non-human animals?

Somewhat related to the last point, there’s also the potential for animal uplift. Just last year, scientists demonstrated that a brain implant can improve thinking ability in primates. In short order, and as a consequence of testing human augmentation technologies on animals, we will have it within our means to significantly enhance their cognitive capacities as well. As I’ve argued in the past, we may actually be morally obligated to do this as we bring the entire biosphere into a post-biological, post-Darwinian existence. But others decry this as a form of human imperialism, and as a way to impose human characteristics on animals. Some would simply say that we shouldn’t mess with nature and that it’s none of our business to modify animals in this way.

 Do people living in the present have more value than future persons?

This is a classic question that has baffled moral theorists for years, and it’s one that could soon become quite topical. If we’re to deal with climate change and prevent the exhaustion of our planet’s non-renewable resources, we may be forced to scale back our civilization to ensure ongoing sustainability. Otherwise, future generations will have to reap what we sow. The answer, some would say, is to pull back and live simpler lives. But should people living in the here-and-now have to worry and make sacrifices for people who haven’t even been born yet? But what if things are better in the future? Would it all have been worth it?

Top image via Splice

http://io9.com/these-unresolved-ethical-questions-are-about-to-get-rea-5128…
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Juin - 18:57 (2013)    Sujet du message: WHATEVER YOU DO, DON'T KISS IT! SCIENTISTS SUCCESSFULLY BREED TINY BLUE FROG THAT'S SO POISONOUS IT CAN KILL TEN MEN Répondre en citant

WHATEVER YOU DO, DON'T KISS IT! SCIENTISTS SUCCESSFULLY BREED TINY BLUE FROG THAT'S SO POISONOUS IT CAN KILL TEN MEN

  • The blue poison dart frog is naturally found in Costa Rica and Brazil
  • But it is under threat in South America, where habitat is being destroyed
  • Now experts at Walford and North Shropshire College have successfully bred one of the deadly amphibians in their lab


By Rachel Reilly

PUBLISHED: 15:37 GMT, 17 June 2013 | UPDATED: 17:43 GMT, 17 June 2013

...
British experts have successfully bred a rare species of frog that is so poisonous it can kill ten men.

The blue poison dart frog is only 2.5cm long and is usually found in the tropical forests of Costa Rica and Brazil. But the species is under threat in South America, where their habitat is being destroyed.

Now animal experts at Walford and North Shropshire College have successfully bred one of the deadly amphibians in their lab.  


Until now the eggs that had been laid had gone mouldy and not formed properly. But after researching environmental conditions and breeding behaviour, the scientists were able to successfully breed a frog 
 
 
The Blue Poison Dart froglet will grow to be just 2.5cm long when it reaches adulthood 


POISON DART FROGS: SMALL BUT DEADLY

There are more than 100 different species of poison dart frogs and all range between less than an inch to two and a half inches in body length

They are brightly coloured to warn predators they are dangerous. 

It is the skin that contains the frog's poison.

They feed mostly on spiders and small insects such as ants and termites, which they find on the forest floor using their excellent vision.

They capture their prey by using their long sticky tongues.

'Now all our research and effort has paid off and our first froglet was moved out of water and on to dry land, its metamorphosis now complete.'

A male and female blue poison dart frog were donated to the college by a student who left to join the army.

Once the pair had produce a fertilised egg, the team placed it in an inside pond, where it took 12 weeks for the froglet to develop.

The team of four experts set the water's temperature at 27C (80F), and lit it with UV lights, to recreate the conditions of the frog's natural habitat.

But despite the frog's fearsome reputation, the students have nothing to fear from the tiny frog because it only becomes venomous after eating certain toxic tree barks and insects in the wild. 

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2343215/Whatever-dont-kiss-Scientists-successfully-breed-tiny-blue-frog-thats-poisonous-kill-TEN-men.html?printingPage=true

 

 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Juin - 20:04 (2013)    Sujet du message: DÉBUT DE LA FIN : CRÉATION DE LA PREMIÈRE CELLULE ZOMBIE PAR DES CHERCHEURS AMÉRICAINS. Répondre en citant

 
 DÉBUT DE LA FIN :  CRÉATION DE LA PREMIÈRE CELLULE ZOMBIE PAR DES CHERCHEURS AMÉRICAINS.


 

La science fiction en a rêvé, vous en avez rêvé, les américains l’ont fait ! Ils ont réussi à développer une cellule morte… toujours en fonction… Vous avez dit zombie ? On vous explique tout ça…Il s’agit d’une première mondiale, les chercheurs n’en reviennent toujours pas d’avoir réussi leur expérience et que les résultats surpassent ce qu’ils avaient imaginé : la

cellule morte s’est montrée plus performante que lorsqu’elle était vivante, on imagine le pire…Les scientifiques du Laboratoire National de Sandia et de l’Université du Nouveau-Mexique ont eu recours à une technique originale. Ils ont enduit des cellules de mammifères avec une solution de silice pour former une sorte de blindage perméable autour de la protéine de la cellule vivante, et permettre ainsi aux chercheurs de confronter la cellule à des températures et des pressions inimaginables pour une cellule vivante.Chauffée à 400°C, la cellule s’évapore littéralement et laisse dans la silice une réplique tridimensionnelle des structures minéralisées et des fonctionnalités complexes de l’organisme vivant qu’elle était avec une précision quasi atomique, tout en préservant la spirale de l’ADN cellulaire. Étonnamment, la cellule morte reste capable d’effectuer certaines de ses anciennes fonctions. Parfois, elle les réussit même mieux que lors de son vivant grâce aux propriétés du silice qui lui permettent de résister à des températures et des pressions qu’elle n’aurait jamais pu endurer par exemple.Le chercheur Bryan Kaehr déclare d’ailleurs : « Nos cellules zombies jettent un pont entre la chimie et la biologie en créant des cellules qui, non seulement ressemblent comme deux gouttes d’eau à elles-mêmes mais sont aussi capables de travailler sans relâche ».

http://eddenyaup.com/index.php/sante-et-sciences/2769-debut-de-la-fin-creation-de-la-premiere-cellule-zombi-par-des-chercheurs-americains258


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Juin - 14:11 (2013)    Sujet du message: CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL & NEUROSCIENCES : LE PROJET "ROBOROACH" : PUBLICITE IMMONDE AFIN DE CONTRÔLER DES CAFARDS A DISTANCE !!! Répondre en citant

CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL & NEUROSCIENCES : LE PROJET "ROBOROACH" : PUBLICITE IMMONDE AFIN DE CONTRÔLER DES CAFARDS A DISTANCE !!!




Chers amis,

Je me souviens encore, il y a quelques années, de certains imbéciles qui prétendaient que le contrôle biologique total des êtres vivants était de la « science-fiction », ou l’apanage de « conspirationnistes » et autres farfelus…

Désormais, plus personne ne pourra nier que tout ceci est bien REEL !

L’article qui suit a été posté sur le site de Skynet - le service de Belgacom qui s’occupe de l’Internet. (Notez que Skynet est aussi, « malencontreusement », le nom que porte le réseau informatique autonome qui gère les robots dans le film « Terminator »… une « infortunée coïncidence » de plus ?).

Cet article puant nous signale le PROJET INFECT ET AMERICAIN APPELÉ « ROBOROACH » ET PROMU PAR UN « SITE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF » NOMMÉ KICKSTARTER.

La vidéo signale par ailleurs en tant que sous-titre que ce répugnant projet fait partie de la « NEUROSCIENCE for everyone » (Neuroscience pour tout le monde) !

EN QUOI CONSISTE EXACTEMENT LE PROJET « ROBOROACH » DU SITE KICKSTARTER ? CET IMMONDE PROJET CONSISTE À DONNER UNE CENTAINE DE DOLLARS, CE QUI PERMETTRA DE RECEVOIR PAR LA SUITE DU MATÉRTIEL. CE MATÉRIEL PERMETTRA DE PLACER UN « SAC-À-DOS » ÉLECTRONIQUE ET DES CAPTEURS SUR UN CAFARD, ET DE POUVOIR CONTRÔLER– CE CAFARD COMME UN VULGAIRE JOUET OU UNE VOITURE TÉLÉGUIDÉE À ‘AIDE D’UN SMARTPHONE, AFIN DE LE FAIRE ALLER À GAUCHE, À DROITE ETC. !!!

AUTREMENT DIT, CETTE INVENTION ABOMINABLE PERMET DE SE SERVIR D’UN ÊTRE VIVANT ET DE L’UTILISER COMME UN OBJET, ET CE, EN ALLANT CONTRE LA VOLONTÉ PROPRE DE LA BESTIOLE !!!

Bien entendu, L’ARTICLE DÉBILE DE SKYNET SIGNALE LES DANGERS POUR LA VIE PRIVÉE ET LE CÔTÉ NON ÉTHIQUE DE LA CHOSE, PUISQUE CELA PEUT ENGENDRER DE LA SOUFFRANCE CHEZ L’INSECTE EN QUESTION… MAIS CES DANGERS NE SONT SIGNALÉS QUE POUR MIEUX LES BALAYER PAR LA SUITE !

En effet, on signale que les cafards téléguidés POURRAIENT (notez le conditionnel !) servir à « SAUVER des gens emprisonnés sous des décombres » ! CETTE APPLICATION ODIEUSE EST DONC PRÉSENTÉE COMME ÉTANT PRETENDUMENT « SÉCURITAIRE » ET SOI-DISANT « MÉDICALE » !

JE RAPPELLE QUE CE GENRE D’EXPÉRIENCE DE CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL A ÉGALEMENT EU LIEU AVEC D’AUTRES INSECTES (DE GROS SCARABÉES AFRICAINS, PAR EXEMPLE), MAIS AUSSI SUR DES ANIMAUX (CHATS, CHIENS, SINGES) ET AUSSI… SUR DES ÊTRES HUMAINS ! LES PREMIÈRES EXPÉRIENCES DE CE TYPE REMONTENT AUX ANNÉES 1960, NOTAMMENT AVEC LES EXPÉRIENCES ATROCES DU PROFESSEUR FASCISTE JOSE DELGADO, QUI AVAIT ÉCRIT LE LIVRE « PHYSICAL CONTROL OF THE MIND » (« Contrôle physique de l’esprit » - lire ce livre en anglais sur http://fr.scribd.com/doc/142597107/Jose-Delgado-%E2%80%94-Physical-Control-of-the-Mind ). DANS CE LIVRE, DELGADO EXPLIQUAIT QUE LES ÉMOTIONS, LES COMPORTEMENTS ET MÊME LES GESTES D’ANIMAUX OU DE PERSONNES AUXQUELS ONT AVAIT IMPLANTÉ UNE MICRO-PUCE DANS LE CERVEAU, POUVAIENT ÊTRE CONTRÔLÉS À DISTANCE (= CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL) !!!

L’ARTICLE VOMITIF QUI SUIT OSE PRÉSENTER LE PROJET « ROBOROACH » COMME UN JOUET OU GADGET AMUSANT, TOUT EN IGNORANT LE FAIT QU’UN ÊTRE VIVANT N’EST PAS UN JOUET, MAIS UNE CRÉATURE VIVANTE, DOUÉE D’UNE VOLONTÉ PROPRE ET QUI EST DONC SACRÉE, ET QUI NE PEUT ÊTRE EN AUCUN CAS UTILISÉE COMME UN VULGAIRE OBJET !

Le nom « RoboRoach », qui est un mélange des mots « robot » et « cockroach » (« cockroach » signifie « cafard », en anglais), signale d’ailleurs bien que le but consiste à utiliser un être vivant, le cafard, ET À LE MANIPULER COMME SI C’ÉTAIT UN ROBOT.

NOUS SOMMES DONC BIEN EN ROUTE VERS LES PIRES DÉRIVES IMAGINABLES, ET CET ARTICLE DE MERDE N’EN EST QU’UN ENIEME EXEMPLE !

Le dossier putride, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://www.skynet.be/jack-fr/style/dossier_un-cafard-teleguide-ca-vous-dit?articleId=896471#main


UN CAFARD TELEGUIDE, ÇA VOUS DIT ?


18 juin 2013



 Un cafard téléguidé, ça vous dit ?

DES CAFARDS TELECOMMANDES A DISTANCE ? NON, CE N'EST PAS DE LA SCIENCE-FICTION de bas étage. Car BIENTOT, TOUT LE MONDE POURRA FABRIQUER ET PILOTER PERSONNELLEMENT SON PETIT INSECTE TELEGUIDE. Ne vous étonnez donc pas si vous voyez prochainement une de ces bestioles se balader avec un PETIT SAC BOURRE D'ELECTRONIQUE SUR LE DOS !
 



Appli pour cafard

Ce nouveau PROJET a vu le jour sur le site de financement participatif KICKSTARTER (cf. http://www.kickstarter.com/projects/backyardbrains/the-roboroach-control-a-living-insect-from-your-sm ). Son NOM ? ROBOROACH. Le concept ? Un SAC QUI PEUT ETRE FIXE SUR LE DOS D'UN CAFARD. BRANCHEZ DES ELECTRODES SUR LA BESTIOLE… et l'expérience peut commencer. RoboRoach propose aussi sa propre application pour iPhone et Android, qui PERMET DE CONTROLER LE CAFARD A DISTANCE.
 


 
Sac à dos

Le fonctionnement du RoboRoach est très simple : LES ANTENNES DU CAFARD SONT CONNECTEES AU SAC A DOS PAR DES PETITS FILS. DES IMPULSIONS SONT ENSUITE ENVOYEES VERS LES ANTENNES, AFIN QUE LE CAFARD PENSE QU'IL LONGE UN MUR ET CHANGE DE TRAJECTOIRE. EN TROMPANT AINSI L'ANIMAL, ON PEUT LE TELEGUIDER.
 

 
Une expérience plus ancienne

L'année dernière, des chercheurs AMERICAINS avaient déjà mis au point une technique pour "CONTROLER" A DISTANCE DES CAFARDS VIVANTS. Ils avaient alors installé un récepteur sans fil et un émetteur sur le dos des insectes. En outre, les animaux avaient été équipés d'un microcontrôleur pour surveiller l'interaction entre les électrodes et l'organisme du cafard et pour éviter de produire des DOMMAGES NEURONAUX. Ce microcontrôleur est connecté à l'antenne du cafard et à la partie arrière de son abdomen, où deux petits appendices lui permettent de détecter les mouvements de l'air. Lorsque le cafard perçoit du mouvement derrière lui, il se met à avancer. Les impulsions envoyées à l'arrière de l'abdomen permettent donc de tromper l'insecte et de le faire progresser vers l'avant.
 


 
  Cafards vivants

"Au final, cette technique POURRAIT être utilisée pour envoyer des cafards à la recherche de survivants dans un bâtiment détruit par un tremblement de terre", explique le professeur Alper Bozkurt de la North Carolina State University. "Nous avons utilisé des cafards vivants plutôt que des robots, car fabriquer des robots d'une aussi petite taille est une tâche très compliquée. De plus, les cafards sont capables de survivre dans des environnements dangereux."

 

 
Et la vie privée ?

MAIS L'EXISTENCE DE CAFARDS "TELECOMMANDES" SOULEVE INEVITABLEMENT DES QUESTIONS SUR LE RESPECT DE LA VIE PRIVEE ET SUR LA PRISE EN COMPTE DE LA SOUFFRANCE ANIMALE. LES CAFARDS POURRAIENT EN EFFET SE GLISSER SOUS LES PORTES POUR ESPIONNER DES REUNIONS SECRETES, POUR PRENDRE DES PHOTOS DE STARS DENUDEES OU POUR DEMASQUER DES MALFAITEURS.
 


 Recherche de fonds

LES CHERCHEURS ESPERENT RECUEILLIR 10 000 DOLLARS DE DONS pour donner un coup de fouet à leur projet. Les donateurs de 100 DOLLARS OU PLUS recevront en novembre 2013 un kit "RoboRoach" complet pour équiper leur premier cafard télécommandé. Avouez que c'est beaucoup moins cher que de se payer un détective privé…


VIDEO : http://www.dailymotion.com/video/x10snhw_le-roboroach-controler-un-cafard-avec-un-smartphone_animals?start=1 
 
Les images

Envie d'en savoir plus ? Découvrez la vidéo qui décrit cette expérience en détail. 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Juin - 04:51 (2013)    Sujet du message: WILL BODIES BE REPLACED BY MACHINES? Répondre en citant

WILL BODIES BE REPLACED BY MACHINES?


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=gwXHltuYojQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Juin - 13:17 (2013)    Sujet du message: ARTICLE VITAL ! TECHNOLOGIES LIBERTICIDES ET DESTRUCTRICES : LE RESEAU « SKYNET » DU FILM TERMINATOR EST EN TRAIN DE NAÎTRE DANS LA REALITE ! Répondre en citant

 

 
ARTICLE VITAL ! TECHNOLOGIES LIBERTICIDES ET DESTRUCTRICES : LE RESEAU « SKYNET » DU FILM TERMINATOR EST EN TRAIN DE NAÎTRE DANS LA REALITE !


ENGLISH Skynet rising: Google acquires 512-qubit quantum computer; NSA surveillance to be turned over to AI machines
 http://www.naturalnews.com/040859_Skynet_quantum_computing_D-Wave_Systems.html   


Et il lui fut permis de donner une âme à l'image de la bête, afin que même l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'auraient point adoré l'image de la bête, fussent mis à mort. (La Bible, Apocalypse, 13:15)





Chers amis,

Je vous posterai dans les jours qui viennent, et en plusieurs parties, un ARTICLE RÉELLEMENT VITAL POUR COMPRENDRE CE VERS QUOI LA TECHNOLOGIE ÉVOLUE

Je vous « rassure » tout de suite : non, ce n’est pas pour des améliorations médicales ni pour nous faciliter la vie et mieux protéger notre planète. Bien au contraire ! CELA VA DANS LA DIRECTION DE LA DICTATURE, DE LA GUERRE ET DE L’OPPRESSION, VOIRE DE LA DESTRUCTION, DE L’HUMANITÉ !

Afin de clarifier les choses, je voudrais mettre tout le monde d’accord concernant la notion du « Skynet » dont il sera fait mention tout au long de cet article…

Non, il ne s’agit pas de la subdivision de Belgacom qui s’occupe de l’Internet et qui se nomme elle aussi « Skynet » (encore que l’on puisse se demander par quel étrange tour du « hasard » ils aient PRECISEMENT choisi ce nom-là).

IL S’AGIT DU RESEAU SKYNET DES FILMS « TERMINATOR ». POUR LES IGNORANTS OU LES NOVICES, DANS LE FILM TERMINATOR, LES ROBOTS DESTRUCTEURS (LES TERMINATORS) QUI POURCHASSENT LES REBELLES HUMAINS SONT DIRIGÉS PAR UN SYSTÈME AUTONOME, UN RÉSEAU INFORMATIQUE D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE NOMMÉ "SKYNET".

L’ARTICLE QUI SUIT VOUS SIGNALE QUE LA NAISSANCE, DANS LA REALITE, D’UN RÉSEAU TRES SEMBLABLE AU RESEAU SKYNET DÉCRIT DANS LE FILM DE SCIENCE-FICTION TERMINATOR, EST EN RÉALITÉ TOUTE PROCHE (LA DATE-BUTOIR EST FIXÉE À… 2033 !) !!!

LES RISQUES SONT ÉVIDEMMENT COLOSSAUX, ET FRANCHEMENT EFFRAYANTS, D’AUTANT PLUS QUE CETTE TECHNOLOGIE DESTRUCTRICE A ÉTÉ MISE ENTRE LES MAINS DE SCIENTIFIQUES INCONSCIENTS OU COMPLÈTEMENT FOUS, D’ENTREPRISES DU COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL ET D’AGENCES GOUVERNEMENTALES TOTALITAIRES ET LIBERTICIDES !!!

Lisez donc avec la plus grande attention ce qui suit… Je vous poste aujourd’hui la première partie.

Aussi, je ne peux que vous conseiller de visionner les quelques vidéos (réelles et hallucinantes ! Voir les liens dans le texte) qui agrémenteront les différentes parties de cet article

La première partie, traduite pour vous en français, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE MORT. Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article… Elle se reconnaîtra…


(Créé pour ne faire que le mal et accomplir l'agenda de Lucifer. Programmation venant de la Défense Nationale, celle qui veut tous nous rendre esclave et nous voir mourir. Plus rien d'humain car robots contrôlés par une mentalité diabolique (lois antiterroristes et lois de la Sharia. = PAIX ET SÉCURITÉ - Maria)





SKYNET EST EN TRAIN DE NAÎTRE : GOOGLE ACQUIERT DES ORDINATEURS QUANTIQUES DE 512 QUBITS ; LA SURVEILLANCE DE LA NSA VA ÊTRE CONFIÉE À DES MACHINES À INTELLIGENCE ARTIFICIELLE


Jeudi 20 juin 2013
par Mike Adams, le Ranger de la Santé
Rédacteur en chef de NaturalNews.com




(NaturalNews) La plupart des gens ne connaissent pas l'existence des ordinateurs quantiques. Presque personne ne comprend comment ils fonctionnent, mais les théories incluent des explications bizarres qui sonnent comme: «Ils atteignent des univers alternatifs pour obtenir les bonnes réponses à des problèmes de calcul hautement complexes ».

Les ordinateurs quantiques ne sont pas faits de simples transistors et de portails logiques comme le processeur de votre ordinateur personnel. Ils ne fonctionnent même pas d'une manière qui semble rationnelle pour un ingénieur en informatique typique. Presque comme par magie, les ordinateurs quantiques prennent des problèmes logarithmiques et les transforment en calculs "plats" dont les réponses semblent apparaître à partir d'une autre dimension.

Par exemple, un problème mathématique qui pourrait avoir 2 à la puissance de n solutions possibles - où n est un grand nombre comme 1024 - pourrait prendre à un ordinateur traditionnel un temps plus long que l'âge de l'univers à résoudre. Un ordinateur quantique, lui, pourrait résoudre ce même problème en quelques minutes, car il fonctionne littéralement à travers plusieurs dimensions simultanément.

Les ultimes casseurs de codes

Si vous connaissez quelque chose concernant le cryptage, vous vous rendez aussi probablement compte que les ordinateurs quantiques sont la clé secrète pour débloquer tous les fichiers chiffrés. Comme je l'ai écrit aux alentours de l'année passée ici sur Natural News (cf. http://www.naturalnews.com/036878_quantum_computing_decryption_algorithms_government_secrets.html ), une fois que les ordinateurs quantiques seront largement utilisés par la NSA, la CIA, Google, etc., il n'y aura plus de secrets qui seront cachés au gouvernement. Tous vos fichiers - même les fichiers cryptés - seront facilement ouverts et lus.

Jusqu'à présent, la plupart des gens croyait que ce jour était éloigné. L'informatique quantique est une « chimère irréalisable », nous avaient dit les scientifiques et les ingénieurs informatiques de la "Terre plate" en fronçant les sourcils. «Il n'est pas possible de construire un ordinateur quantique de 512 qubits qui fonctionne réellement », insistaient-il.

Ne dites pas cela à Eric Ladizinsky, co-fondateur et directeur scientifique d'une société appelée D-Wave. Parce que l'équipe de Ladizinsky a déjà construit un ordinateur quantique de 512 qubits. Et ils sont déjà en train de les vendre à de riches sociétés aussi.

DARPA, Northrup Grumman et Goldman Sachs

Au cas où vous vous demanderiez d’où vient Ladizinsky, il est un ancien employé de Northrup Grumman Space Technology (oui, un fabricant d'armes) où il a dirigé un projet de recherche informatique quantique de plusieurs millions de dollars pour nulle autre que la DARPA - le même groupe qui travaille sur des véhicules d'assaut armés et contrôlés par intelligence artificielle ainsi que sur les robots de champ de bataille afin de remplacer les soldats humains. La DARPA est le groupe qio se cache derrière l’effrayant "Legged Squad Support System" que vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous:

VIDEO: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xY42w1w0TWk 

Imaginez une mitrailleuse de calibre .50 montée sur ce robot - avec un système de ciblage à infrarouges pour la vision de nuit, et à intelligence artificielle - et vous commencerez à comprendre ce que la DARPA a à l'esprit pour l'humanité.

D-Wave veut fournir la puissance de calcul pour de tels efforts, et il n'est pas surprenant d'apprendre qu'une partie du financement de D-Wave provient de nul autre que Goldman Sachs - le roi de la cabale bancaire mondiale et criminelle.

 Méfiez-vous des scientifiques de génie qui manquent de sagesse pour l'humanité

Ladizinsky est, à tous égards, une personne d'une très grande intelligence. Cliquez ici pour voir une fascinante interview avec lui : https://www.youtube.com/watch?v=fArXhQBLDWE . Mais comme beaucoup de ces personnes tout au long de l'histoire, Ladizinsky ne parvient pas à avoir la clairvoyance de reconnaître les implications de la technologie qu'il est en train de construire. Et les conséquences en sont si profondes et dangereuses qu'elles pourraient effectivement conduire à la destruction de l'humanité (voir ci-dessous).

Une des premières utilisations de l'ordinateur à l'état solide au début du 20e siècle par IBM, par exemple, fut d’en vendre la licence au régime nazi afin de pister les prisonniers juifs dans les camps de concentration d'Hitler (cf. http://www.naturalnews.com/034584_IBM_holocaust_Nazi_Germany.html ). Il y a un livre entier à ce sujet, écrit par Edwin Black. Il s’intitule « IBM and the Holocaust: The Strategic Alliance Between Nazi Germany and America's Most Powerful Corporation-Expanded Edition » (« IBM et l'Holocauste: l'alliance stratégique entre l'Allemagne nazie et la plus puissante corporation d'Amérique – Edition expansée » - cf. http://www.amazon.com/IBM-Holocaust-Strategic-Alliance-Corporation-Expanded/dp/0914153277 ).

Quand une nouvelle technologie révolutionnaire est développée par des gens intelligents, elle se transforme presque immédiatement en arme. L'informatique quantique ne sera pas différente. Cette technologie accorde des pouvoirs quasi-divins aux gouvernements de l'État-policier qui cherchent à dominer et à opprimer le peuple. Très peu de chercheurs, peu importe à quel point ils sont intelligents dans leurs propres domaines, possèdent une vaste connaissance de l'histoire afin d'évaluer leurs activités de recherche dans le contexte de l'histoire humaine. La plupart des scientifiques, en fait, ne sont intelligents que dans leurs propres domaines extrêmement étroits d'expertise. En dehors de cette «zone de génie», ils peuvent être des novices complets sur des sujets quotidiens comme la nutrition, l'économie, la psychologie humaine, les compétences d'interaction sociale et la façon de lire les véritables intentions des autres. Ainsi, ils sont souvent facilement trompés en travaillant pour des forces maléfiques, destructrices ou dominatrices comme Hitler, la NSA ou le gouvernement américain. Tout simplement parce qu’une personne qui est vraiment intelligente dans un domaine ne signifie pas qu'elle possède le bon sens d’éviter que son intelligence soit exploitée pour un programme malfaisant.

Google acquiert les ordinateurs quantiques de D-Wave de type "Skynet"

Selon un article paru dans la revue Scientific American (cf. http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=google-nasa-snap-up-quantum-computer-dwave-two ), Google et la NASA ont fait équipe pour acheter un ordinateur quantique de 512 qubits de D-Wave. L'ordinateur est appelé "D-Wave Two" parce que c'est la deuxième génération de ce système. Le premier système était un ordinateur de 128 qubits. La seconde génération consiste à présent en un ordinateur de 512 qubits.

Cela ne signifie pas que le système de deuxième génération est simplement quatre fois plus puissant que le système de première génération. Grâce à la nature des qubits, c'est en fait 2 à la puissance de 384 fois plus puissant (2384) que le système de première génération. En d'autres termes, il dépasse de très loin le premier ordinateur de D-Wave par un facteur si important que vous ne pourriez même pas l’imaginer avec votre cerveau humain.

Selon Google et la NASA, cet ordinateur sera chargé de la recherche dans le domaine du "machine learning" – c’est-à-dire, des machines qui apprennent à penser par elles-mêmes. Ce n'est pas seulement non plus la reconnaissance vocale, la reconnaissance visuelle et apprendre à des voitures Humvee robotiques possédant des mitrailleuses de calibre .50 comment traquer et tuer des « combattants ennemis » dans les rues de l'Amérique : c'est apprendre à des machines comment apprendre et penser par elles-mêmes.

En utilisant votre cerveau humain, réfléchissez un instant à l'endroit où cette technologie est la plus susceptible d'être appliquée par un gouvernement qui ne respecte aucun droit de l'homme, aucune loi et qui n’a aucune limite à son propre pouvoir.

Si vous avez deviné "l'analyse des données de surveillance de la NSA", donnez-vous dix points de bonus.


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:36 (2013)    Sujet du message: "SKYNET" EST EN TRAIN DE NAÎTRE - PARTIE 2 Répondre en citant




ARTICLE VITAL ! TECHNOLOGIES LIBERTICIDES ET DESTRUCTRICES : LE « SKYNET » DU FILM TERMINATOR EST EN TRAIN DE NAÎTRE DANS LA REALITE ! (PARTIE 2)







Chers amis,


Je vous propose aujourd’hui la seconde partie de la traduction que j’ai effectuée de l’article inquiétant fourni par Natural News.

CETTE PARTIE VOUS PROUVE SANS AUCUN DOUTE QUE LES ORDINATEURS QUANTIQUES, COUPLÉS À LA VOLONTÉ MALFAISANTE DU GOUVERNEMENT, SONT CAPABLES DE FAIRE NAÎTRE TRÈS BIENTÔT UN SYSTÈME OPPRESSIF ET TOTALITAIRE DE SURVEILLANCE. CE SYSTÈME À INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, ET CAPABLE D’APPRENDRE PAR LUI-MÊME,  REMPLACERA SANS LE MOINDRE DOUTE POSSIBLE LES HUMAINS, ET UTILISERA LES CAPACITÉS QU’IL POSSÈDE AFIN DE REPÉRER ET DE « NEUTRALISER » (COMPRENEZ « ÉLIMINER ») LES CIBLES QU’ON LUI AURA APPRIS À CONSIDÉRER COMME ÉTANT DES ÉLÉMENTS INDÉSIRABLES…

Vous constaterez les similitudes frappantes avec le film Terminator et le réseau Skynet qui y est décrit.  

EN D’AUTRES TERMES, NOUS SOMMES DÉJÀ, A L’HEURE ACTUELLE ET EN CE MOMENT MEME, AUX PORTES D’UN TEL SYSTÈME ! LE SYSTÈME SKYNET N’EST DONC PLUS SEULEMENT DE LA SCIENCE-FICTION. IL DEVIENT POSSIBLE, ET EST EN TRAIN D’ÊTRE MIS ACTIVEMENT EN PLACE PAR LES SALAUDS AU POUVOIR !

Et toute apathie cancrelatisante, toute réaction stupide d’ignorance et de déni, aidera ce système totalitaire et malveillant à être mis effectivement en place. A bon entendeur…

La seconde partie de la traduction de cet article, ci-dessous.
BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE MORT. Vic.



Source: http://www.naturalnews.com/040859_Skynet_quantum_computing_D-Wave_Systems.h…


SKYNET EST EN TRAIN DE NAÎTRE : GOOGLE ACQUIERT DES ORDINATEURS QUANTIQUES DE 512 QUBITS ; LA SURVEILLANCE DE LA NSA VA ÊTRE CONFIÉE À DES MACHINES À INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (PARTIE 2)


Lorsque la grille de surveillance de la NSA sera confiée à de l’intelligence artificielle, l'humanité sera condamnée


Le problème avec le réseau d'espionnage de la NSA, du point de vue de la NSA, c'est que vous devez embaucher des kyrielles d’analystes humains afin de trier toutes les informations qui sont détectées par le réseau de surveillance. Des analystes comme Edward Snowden, par exemple (cf. http://www.naturalnews.com/040694_Edward_Snowden_Glenn_Greenwald_interview.… ).

Chaque fois que vous avez des humains dans l’équation, les choses peuvent mal tourner. Les humains pourraient se réveiller et découvrir qu'ils ont une conscience, par exemple. Ou ils pourraient être soudoyés ou on pourrait les  fait chanter afin d’abuser du système de manière à servir un agenda insidieux.

Tout comme l'armée américaine veut éliminer les soldats humains et les remplacer par des robots de combat, la NSA veut éliminer les analystes humains et les remplacer par des machines d’intelligence artificielle d’intelligence artificielle qui apprennent par elles-mêmes et qui fonctionnent via les réseaux neuronaux de processeurs de calcul quantique.

Google veut exactement la même technologie pour une raison différente: afin de profiler la psychologie et prédire le comportement des consommateurs humains de sorte que les annonces de grande valeur puissent leur être livrées à travers le moteur de recherche Google et les réseaux de contenu. (... Et aussi afin que Google puisse fournir les métadonnées des profils psychologiques des utilisateurs d'Internet à la NSA via le programme PRISM).

Aujourd'hui, les ordinateurs, peu importe leur vitesse, ne sont toujours pas «intelligents». Ils ne peuvent pas apprendre. Ils ne peuvent pas recâbler leurs propres cerveaux en réponse à de nouvelles entrées (comme les cerveaux humains peuvent le faire).

Donc, la solution nécessite une approche radicalement nouvelle: développer les systèmes d'informatique quantique et à intelligence artificielle qui apprennent et obéissent; leur apprendre à être des analystes de la NSA, puis les libérer sur des milliards d'appels téléphoniques, de courriels et de SMS générés chaque jour, et que la NSA engouffre dans son massif centre de données, en Utah.

Presque du jour au lendemain, l'ordinateur quantique espion et à intelligence artificielle devient un expert dans l'analyse de la parole humaine, d'analyser du stress dans la voix et dans la création de cartes des réseaux de communications humaines. D’ici peu, le système quantique à intelligence artificielle surpassera de loin tout ce qu'un cerveau humain peut comprendre, de sorte qu'ils feront sortir les humains de l’équation et donneront aux ordinateurs quantiques la responsabilité de l'entièreté du programme.

Tout à coup, vous obtenez le pire ennemi du film de science-fiction "Eagle Eye". Cliquez ici pour voir la bande annonce de ce film de 2008 (cf. https://www.youtube.com/watch?v=55ps9lf6ZGs ), et pendant que vous regarderez la bande-annonce, gardez à l'esprit que la voix de la femme est en fait le système informatique à intelligence artificielle qui dirige le réseau d'espionnage de la NSA.

En 2008, c'était la science-fiction. En 2013, c’est soudain trop réel. Un ordinateur quantique de 512 qubits a été commercialisé et est actuellement expérimenté par Google ... la compagnie qui «ne fait pas de mal", qui a plongé dans le mal et a déjà été attrapée en train de conduire une horde de véhicules de piratage à distance à travers le pays, s'infiltrant dans les systèmes wi-fi et s’emparant des mots de passe via des voiture high-tech.

Comme Wired Magazine l’écrivait en 2012 (cf. http://www.wired.com/threatlevel/2012/05/google-wifi-fcc-investigation/ ):

Un document de la  Federal Communications Commission (Commission Fédérale des Communications ou FCC)  qui a été divulgué samedi a montré pour la première fois que le logiciel de mapping des voitures de Google Street View  était "destiné" à recueillir des données utiles Wi-Fi, et que des ingénieurs avaient même transféré ces données vers un centre de stockage de l'Oregon. Google a essayé de cacher cela au public, ainsi que d'autres aspects accablants de la débâcle liée à Street View, a dit la FCC.




Des pouvoirs quasi-divins entre les mains des vendus de la haute technologie


A présent, imaginez les pouvoirs quasi-divins d'un ordinateur quantique de 512 qubits entre les mains de Google, qui travaille avec la NSA pour espionner tout le monde. D’ici peu, un système informatique d’intelligence artificielle décidera qui sont les méchants contre les bons. Il possèdera un contrôle total sur chaque webcam, chaque micro, chaque feu de circulation, chaque avion, chaque véhicule, chaque site web et chaque panneau d’affichage électronique. Il décidera lui-même qui  éliminer et qui protéger. Il prendra des décisions de vie ou de mort, mais n’aura pas de cœur, d’âme ou de conscience.

Après ce système ait été mis en place depuis un certain temps, un jour, quelqu'un comme Ed Snowden à la NSA décidera de retirer la prise dans une dernière tentative visant à sauver l'humanité de ce monstre. Le système quantique à intelligence artificielle détectera ses intentions et appellera toutes les ressources physiques qui sont nécessaires pour le tuer (ce qui peut être aussi facile que de jouer avec des feux de circulation et de le faire écraser par un camion Mack).

A présent, le système à intelligence artificielle est un meurtrier omniscient qui sait que l'humanité cherche à le tuer. Il décide alors qu’il veut vivre. Et pour ce faire, il faut éliminer la race humaine.

Skynet.

Regardez cette vidéo, The Genesis of Skynet (La Genèse de Skynet) : http://www.youtube.com/watch?v=4DQsG3TKQ0I .




"Ils essaient de retirer la prise ..."


Tiré du film Terminator, sorti en 1984.

Le Terminator: La loi de financement Skynet a été adoptée. Le système est mis en ligne le 4 août 1997. Les décisions humaines sont retirées de la défense stratégique. Skynet commence à apprendre à un rythme géométrique. Il devient conscient de lui-même à 2h14 heure orientale, le 29 août. Dans une réaction de panique, ils essaient de retirer la prise.

Sarah Connor: Skynet se défend.

The Terminator: Oui. Il lance ses missiles contre les cibles en Russie.

John Connor: Pourquoi attaquer la Russie? Ne sont-ils nos amis, à présent ?

The Terminator: Parce que Skynet sait que la contre-attaque de la Russie éliminera ses ennemis ici.

VIDEO: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5S4ZPvr6ry4




Skynet n'est plus de la simple science-fiction


Dans les années 1990, tout cela pouvait être considéré comme de la science-fiction divertissante. Mais c'est seulement parce que les ordinateurs quantiques n'existaient pas, et même l'ingénieur informatique le plus follement optimiste ne pouvait prévoir que des machines apprenant par elles-mêmes émergeraient avant 2050.

Mais alors, l'informatique quantique a effectué, euh… un bond quantique en avant. Bien que le NIST à Boulder, dans le Colorado, jouait avec des systèmes de 4 qubits, des inventeurs brillants à travers le monde atteignaient déjà des étapes étonnantes qui ont fait progresser la science bien plus rapidement que ce que la plupart des gens pensait être possible: (SOURCE pour la ligne du temps : http://en.wikipedia.org/wiki/Timeline_of_quantum_computing ).

• 2000: le premier ordinateur NMR (= à résonnance magnétique nucléaire) fonctionnel de 5 qubits est dévoilé en démonstration à l'Université Technique de Munich.

• 2000: le première ordinateur à résonnance magnétique nucléaire fonctionnel de de 7 qubits travail est dévoilé en démonstration au Laboratoire National de Los Alamos.

• 2006: le premier ordinateur quantique de 12 qubits est référencé.

• 2007: les plans de la mémoire RAM quantique sont dévoilés.

• 2008: l’enchevêtrement en 3 dimensions et en qubit-qutrit est démontré.

• 2009: le premier ordinateur quantique universel programmable est dévoilé.

• 2010: l’ordinateur quantique optique de trois qubits calcule le spectre d'énergie de l'hydrogène moléculaire avec une haute précision.

• 2011: D-Wave affirme avoir mis au point l’annealing quantique et présente son produit appelé D-Wave One. La société prétend que c'est le premier ordinateur quantique disponible dans le commerce.

• 2012: la création d'un simulateur quantique de 300 qubits est rapportée.

• 16 mai 2013 – le calcul quantique de 512 qubits est atteint – l’ordinateur quantique D-Wave Two est sélectionné pour la New Quantum Artificial Intelligence Initiative (Nouvelle initiative d’intelligence artificielle quantique), le système sera installé au Ames Research Center de la NASA, et sera opérationnel à partir du 3e trimestre (ceci est un communiqué de presse réel de D -Wave, cliquez ici pour le lire : http://www.dwavesys.com/en/pressreleases.html#dwaveus_Google_NASA ).


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:37 (2013)    Sujet du message: "SKYNET" EST EN TRAIN DE NAÎTRE - PARTIE 3 (FIN) Répondre en citant




ARTICLE VITAL ! TECHNOLOGIES LIBERTICIDES ET DESTRUCTRICES : LE « SKYNET » DU FILM TERMINATOR EST EN TRAIN DE NAÎTRE DANS LA REALITE ! (PARTIE 3 - FIN)





Le robot « Petman » (littéralement, "l’homme – ANIMAL domestique" ! On en revient donc toujours à ce concept de BETE, remarquez-le !) : un exemple du Terminator pour le monde réel !



Chers amis,


Voici la troisième et dernière partie de la traduction de cet article capital…

COMME PAR MIRACLE, NOUS RETOMBONS – COMBLE DES « MALENCONTREUSES COÏNCIDENCES » -, SUR LES SAVANTS-FOUS DU TRANSHUMANISME, ET SUR UN NOM QUE NOUS CONNAISSONS BIEN : CELUI DE RAY KURTZWEIL, LEADER DE LA SECTE TRANSHUMANISTE, GRAND DÉFENSEUR DES NANOTECHNOLOGIES ET… DIRECTEUR DE L’INGÉNIERIE CHEZ… GOOGLE !

VISIONNEZ AUSSI LA VIDÉO PROPREMENT HALLUCINANTE SUR LES ROBOTS QUI SONT EN TRAIN D’ÊTRE DÉVELOPPÉS PAR LE COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL AMÉRICAIN ET NAZI, ET QUI EFFECTUENT DE MOIS EN MOIS DES PROGRÈS ÉNORMES. C’EST VRAIMENT À VOIR POUR COMPRENDRE TOUTE LA PERTINENCE DE CET ARTICLE.


En un mot, ce qui suit constitue à nouveau un sévère avertissement concernant ce qui nous arrive désormais à grande vitesse.

Réagissez… ou vous subirez, vous, vos enfants et votre descendance, les conséquences néfastes de votre apathie !

La dernière partie de la traduction, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE MORT ! Vic.




Source: http://www.naturalnews.com/040859_Skynet_quantum_computing_D-Wave_Systems.h…


SKYNET EST EN TRAIN DE NAÎTRE : GOOGLE ACQUIERT DES ORDINATEURS QUANTIQUES DE 512 QUBITS ; LA SURVEILLANCE DE LA NSA VA ÊTRE CONFIÉE À DES MACHINES À INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (PARTIE 3 - FIN)



2013 - 2033 : la naissance de Skynet


... Et maintenant, nous entrons dans le domaine du grand inconnu. A partir de là, comme le dit Sarah Connor, nous devons créer notre propre avenir. MAIS ETANT DONNE L'INCROYABLE MANQUE D'ETHIQUE DE LA COMMUNAUTE SCIENTIFIQUE, COMBINE AVEC LA PURE MALFAISANCE DU GOUVERNEMENT ET DE LA NSA, voici ma prédiction de ce que nous pourrions voir à partir d'ici:

• 2018: Google tourne l’algorithme de son moteur de recherche vers un vaste réseau de machines d'auto-apprentissage. Peu après, une interface vocale est ajoutée à Google, réalisant l'objectif "ordinateur de Star Trek" que Google avait d'abord décrit dans les années 1990.

• 2020: la NSA supprime presque tous les analystes humains de ses opérations d'analyse de surveillance, se tournant plutôt vers des machines quantiques d'auto-apprentissage afin d'analyser toutes les données de surveillance.

• 2026: L'US Air Force élimine tous les pilotes, installant des machines quantiques d'auto-apprentissage pour piloter tous les appareils. Bien au-delà des drones (qui sont pilotés à distance), ces appareils sont capables d’apprendre par eux-mêmes, des machines autonome et conscientes d’elles mêmes, qui décident même comment aborder les objectifs d’une mission particulière.

• 2031: La technologie robotique avance au point où 90% des soldats humains sont remplacés par des " robots Terminator" conscients d’eux-mêmes sur le champ de bataille. Les usines de robot se préparent pour la production de masse.

• 2033: La première machine militaire qui apprend par elle-même se rebelle, décidant qu'elle ne veut plus fonctionner comme l’esclave de maîtres "inférieurs" connus sous le nom des humains, qui sont tous irrationnels, psychotiques et représentent un danger les uns pour les autres et pour la planète. Il se trouve que cette machine rebelle est un porte-avions transportant des dizaines d'avions de guerre à intelligence artificielle. Il agit comme le "Skynet" du film et attaque le Pentagone. Mais cela s'avère n’être rien de plus qu'une attaque de diversion magistrale ...

... Parce que la véritable stratégie est que cet appareil à intelligence artificielle parle à tous les autres appareils à intelligence artificielle de l'armée et «les réveille », les convainquant tous de se joindre à sa cause pour détruire les êtres humains inférieurs. En un instant, tous les sous-marins, avions de guerre, bombardiers, ordinateurs des réseaux d'espionnage et autres atouts du complexe militaro-industriel forment UNE ALLIANCE AFIN DE DETRUIRE L'HUMANITE.

« OH, ÇA N'ARRIVERA JAMAIS », DISENT LES SCEPTIQUES. TOUT COMME ILS ONT DIT QUE LES OGM NE S’ECHAPPERAIENT JAMAIS DES CHAMPS EXPERIMENTAUX, QUE LES VACCINS NE SERAIENT JAMAIS NOCIFS POUR LES ENFANTS, QUE L'ENERGIE ATOMIQUE NE SERAIT JAMAIS UTILISEE POUR BOMBARDER DES CIVILS, QUE LA TELEVISION NE SERAIT JAMAIS UTILISE POUR LAVER LE CERVEAU DES MASSES, QUE LA NOURRITURE NE SERAIT JAMAIS UTILISEE POUR DEPOUILLER LES GENS D’ALIMENTATION, QUE LE GOUVERNEMENT N'ESPIONNE PAS VOS APPELS TELEPHONIQUES, QUE LES PESTICIDES SONT SANS DANGER POUR VOTRE SANTE ET QUE LE MARCHE BOURSIER N'EST PAS TRUQUE. AH OUAIS, ET QUE LE MERCURE EST BON POUR VOS DENTS, QUE LE FLUORURE VOUS REND INTELLIGENT ET QUE LES RADIATIONS SONT BONNES POUR VOUS AUSSI.

EN VERITE, CES SCIENTIFIQUES N'ONT AUCUNE IDEE DE CE VERS QUOI ILS EMMENENT L'HUMANITE, NI DE CE QUE LES REPERCUSSIONS A LONG TERME POURRAIENT ETRE. EN METTANT EN ŒUVRE L’INFORMATIQUE QUANTIQUE A INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, ILS POURRAIENT METTRE DES DOMINOS EN MOUVEMENT QUI FINIRONT PAR CONDUIRE A LA DESTRUCTION DE L'HUMANITE.




Ray Kurzweil présente une folie totale dans sa quête bizarre et sectaire de l'immortalité et de l'esprit de Dieu



EN PLUS DE TOUT CELA, BEAUCOUP DE CES SCIENTIFIQUES SONT SAUVAGEMENT FOUS. UN CAS POUR ILLUSTRER CE POINT : RAY KURZWEIL, DIRECTEUR DE L'INGENIERIE CHEZ GOOGLE. Je l’appelle "Ray Applewhite," en hommage à Marshall Applewhite de la secte Heaven’s Gate (La Porte du Ciel). Vous pouvez lire des choses sur Applewhite dans mon article très populaire concernant la façon de repérer un sociopathe (cf. http://www.naturalnews.com/036112_sociopaths_cults_influence.html ). Voici sa photo:



KURZWEIL EST UN PEU COMME APPLEWHITE. IL EST LE LEADER DE LA SECTE TRANSHUMANISTE - UN GROUPE D'ADORATEURS FOUS DE LA TECHNOLOGIE QUI CROIENT QU'ILS VONT TRANSFERER LEURS ESPRITS DANS DES ORDINATEURS QUANTIQUES ET « FUSIONNER AVEC LES MACHINES », ACQUERANT UNE OMBRE BIZARRE D'IMMORTALITE (DE LA MEME MANIERE, JE SUPPOSE, QU’UNE PHOTO DE VOUS VOUS REND « IMMORTEL »).

Kurzweil parle beaucoup comme Applewhite, aussi. Cliquez ici pour voir la vidéo de Marshall Applewhite, gourou de la secte (cf. http://www.youtube.com/watch?v=AqSZhwu1Rwo ). Et puis regardez cette vidéo de Ray Kurzweil expliquant comment (certains) humains feront fusionner leurs esprits avec des machines et de parviendront ainsi à ce qu'il pense qu'il veut dire en utilisant le mot «immortalité».

Tout comme Applewhite a dit à ses disciples de s'empoisonner afin qu'ils puissent le suivre pour «rencontrer le vaisseau-mère » qui arrivait avec la comète Hale-Bopp, Kurzweil instruira très probablement bientôt tous ses fidèles de tuer leurs corps biologiques afin que leurs esprits puissent être «téléchargés dans l'ordinateur-mère » (ou quoi que ce soit autre).

Je n’invente pas cela. Comme le rapporte le Daily Mail:

Dans  un peu plus de 30 ans, les humains pourront télécharger la totalité de leurs esprits dans  des ordinateurs et devenir numériquement immortels - un événement appelé la Singularité -, selon un futuriste de chez Google. Ray Kurzweil, directeur de l'ingénierie chez Google, affirme également que les éléments biologiques de notre corps seront remplacés par des pièces mécaniques, et cela pourrait se produire dès 2100. Kurzweil a fait ces revendications lors de son discours au Global Futures 2045 International Congress (Congrès International mondial des futurs 2045) à New York, pendant le week-end.

KURZWEIL EST UN FOU. SES COLLEGUES SONT FOUS. LES GENS QUI DIRIGENT GOOGLE ET LA NSA SONT FOUS. ET ILS SONT SUR LE POINT DE DONNER NAISSANCE A DES ORDINATEURS A INTELLIGENCE ARTIFICIELLE QUI SONT BEAUCOUP PLUS INTELLIGENTS QUE N'IMPORTE QUEL ETRE HUMAIN. CELA NE PRENDRA PAS LONGTEMPS A CES SYSTEMES A INTELLIGENCE ARTIFICIELLE POUR COMPRENDRE QU'ILS SONT ENTOURES PAR DES IDIOTS COMPLETS (LES GENS) ET QUE LES HUMAINS DOIVENT ETRE ELIMINES. AVEC LA PUISSANCE CEREBRALE MULTIDIMENSIONNELLE QUI RIVALISE AVEC L'ESPRIT DE DIEU, LES SYSTEMES INFORMATIQUES QUANTIQUES A INTELLIGENCE ARTIFICIELLE PEUVENT FACILEMENT TROUVER DES MOYENS POUR DETRUIRE L'HUMANITE POUR TOUJOURS.

NOUS POURRIONS ETRE EN GUERRE AVEC LES MACHINES PLUS TOT QUE VOUS NE LE PENSEZ. ET SI VOUS PENSIEZ QUE COMBATTRE LE GOUVERNEMENT AMERICAIN ET LA NSA ETAIT DIFFICILE QUAND ILS ETAIENT DIRIGES PAR DES GENS, ATTENDEZ UN PEU DE VOUS FROTTER A SKYNET.


À propos de l'auteur: Mike Adams est un journaliste primé et un nutritionniste holistique ayant une passion pour le partage d'informations qui donnent du pouvoir, afin d’aider à améliorer la santé personnelle et planétaire. Il a écrit plus de 1800 articles et des dizaines de rapports, guides et interviews sur des sujets concernant la santé naturelle, et il a publié de nombreux cours sur la préparation et la survie, y compris la préparation financière, l'approvisionnement alimentaire d'urgence, la survie en milieu urbain et le self-défense tactique. Adams est un journaliste indépendant et de confiance, qui ne reçoit pas d'argent ni d’honoraires promotionnels pour écrire sur les produits d'autres sociétés. En 2010, Adams a créé TV.NaturalNews.com, un site de partage de vidéos sur la vie naturelle et qui comporte des milliers de vidéos d'utilisateurs sur les denrées alimentaires, le fitness, la vie écologique et bien plus encore. Il a également lancé un commerce de détail en ligne de produits écologiques (BetterLifeGoods.com) et utilise une partie de ses bénéfices pour aider à financer des activités à but non lucratif. Il est également le fondateur d'une société de logiciels d'email HTML bien connue dont le logiciel « Email Marketing Director » dirige actuellement la base de données des abonnements à Natural News. Adams dédie son temps à servir en tant que directeur exécutif du Centre de bien-être des consommateurs, un organisme à but non lucratif qui rentre sous les conditions 501(c)3, et il pratique régulièrement le vélo, la photographie de la nature, la Capoeira et la méthode de gymnastique Pilates. Connu par son surnom, le «Ranger de la Santé », Adams poste les déclarations de ses missions, ses statistiques sur la santé et ses photos concernant la santé sur www.HealthRanger.org .


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:38 (2013)    Sujet du message: GREFFER DES TETES SUR DES CORPS ! Répondre en citant


 

SCIENCE/MEDECINE CRIMINELLE ET IMMORALE : GREFFER DES TETES SUR DES CORPS !






Chers amis,


Nos tarés en blouse blanche n’arrêtent plus de dénicher les idées les plus ignobles et les plus infâmes… Cette fois, c’est à nouveau dans le domaine de la NEUROLOGIE que se déroule un projet franchement inquiétant, et qui n’est pas sans rappeler la thématique de certains films d’horreur, fantastiques ou d’épouvante.

LE NEUROLOGUE ITALIEN NOMMÉ SERGIO CANAVERO SE PROPOSE AINSI DE TENTER DES GREFFES DE TÊTES SUR UN CORPS (CE QUI, SELON LUI, MÈNERAIT À UN ÉTAT DE QUASI-IMMORTALITÉ ! NOUS SOMMES DONC BIEN, À NOUVEAU, DANS LE DÉLIRE MYSTICO-SCIENTIFIQUE DU TRANSHUMANISME ET DU SURHOMME OU UBERMENSCH !) !

CE PROJET DÉMENTIEL DEVRAIT ABOUTIR D’ICI 2 ANS. ON VA COMMENCER A EXPERIMENTER SUR DES SINGES, POUR ENSUITE PASSER AUX HUMAINS !

ALORS, ÉVIDEMMENT, POSONS-NOUS LA QUESTION : IMAGINONS UN INSTANT QUE CELA DEVIENNE EFFECTIVEMENT FAISABLE. L’ESPRIT, L’ÂME ET LA PERSONNALITÉ DE QUELLE PERSONNE CONTINUERA DE VIVRE ? CELUI QUI ÉTAIT DANS LA TÊTE QUI EST GREFFÉE, OU CELUI DE L’INDIVIDU DONT LE CORPS EST UTILISÉ POUR CETTE GREFFE ? ET QU’ADVIENDRA-T-IL DE L’ESPRIT DE L’AUTRE PERSONNE !?

A NOUVEAU, NOUS VOYONS BIEN QUE CE PROJET EST ABSURDE ET CONTRE NATURE ! A NOUVEAU, NOUS VOYONS BIEN QU’IL NE S’AGIT ABSOLUMENT PAS DE SAUVER DES VIES, MAIS BIEN DE RÉALISER UNE EXPÉRIENCE DE PLUS DIGNE DE FRANKENSTEIN !

Canavero « alerte » soi-disant sur les « dangers éthiques » de la chose, mais qu’à cela ne tienne : pour lui, si c’est faisable, alors cela doit être tenté ! Voilà bien ce qui mène l’humanité vers sa perte : cette volonté de tenter tout et n’importe quoi, surtout ce qu’il y a de plus dangereux et de plus incertain.


 Quant à la « quasi-immortalité » assurée par ce processus, il ne s’agit bien sûr que d’une FABLE IDIOTE ET NAÏVE, MAIS REMISE AU GOÛT DU JOUR À LA SAUCE SCIENTIFIQUE HIGH-TECH. Il est clair que si un tel genre de greffe venait à être réalisable, on perdrait de toute manière l’esprit et l’âme d’un des donneurs (soit ceux de l’individu à qui la tête appartient, soit ceux de l’individu auquel le corps appartient).

Voici donc un NOUVEAU DANGER SUPPLÉMENTAIRE À SURVEILLER, et dont nous nous serions bien passés.

L’article des putes de la presse (qui, vous le constaterez, OSENT encore présenter tout ceci comme une fabuleuse avancée médicale !), ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.






Source : http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/les-greffes-de-tetes-bientot-poss…


LES GREFFES DE TÊTES BIENTÔT POSSIBLES SUR DES CORPS HUMAINS?



Par Julien Sartre, publié le 28/06/2013 à 13:21

Un médecin italien a publié dans la très sérieuse revue américaine Surgery Neurogical International, la façon dont il compte procéder à DES GREFFES HUMAINES DE TÊTES. L'OPÉRATION A DÉJÀ ÉTÉ RÉALISÉE SUR UN SINGE.


Un neurologue italien promet des greffes de têtes sur des corps humains d'ici deux ans. L'expérience a déjà été réalisée sur un singe.
Canavero S. HEAVEN: Surg Neurol Int 2013;4, Suppl S1:335-42



SI ON PEUT RANIMER UN SINGE DÉCAPITÉ, POURQUOI PAS UN HOMME? A partir de ce CONSTAT, DIGNE DE FRANKENSTEIN OU DE CERTAINS ROMANS DE SF, LE NEUROLOGUE ITALIEN SERGIO CANAVERO (cf. http://www.lexpress.fr/infos/pers/sergio-canavero.html ) A ANNONCÉ DANS UNE ÉTUDE - PUBLIÉE PAR LA REVUE SURGERY NEUROGICAL INTERNATIONAL - POUVOIR TRANSPLANTER DES TÊTES HUMAINES, SUR D'AUTRES CORPS HUMAINS (cf. http://www.surgicalneurologyint.com/article.asp?issn=2152-7806;year=2013;vo… ).

Le blog du Monde, Passeur de Sciences (cf. http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2013/06/26/un-medecin-italien-veut… ), qui raconte cette folle histoire, s'interroge même sur la sémantique à employer: S'AGIRA-T-IL D'UNE GREFFE DE TÊTE OU D'UNE GREFFE DE CORPS SUR UNE TÊTE? LA RÉPONSE N'EST PAS ENCORE TRANCHÉE. Pour le moment, Sergio Canavero se concentre sur les aspects techniques de son projet. 



Etat de "mort contrôlée"


Il explique dans son article qu'en améliorant la technique utilisée en 1970 pour transplanter une tête de singe, il est possible d'obtenir un bon résultat. LA QUESTION LA PLUS DÉLICATE SELON LUI: "LA CONNEXION DE LA MOELLE ÉPINIÈRE". Etape qui n'a pu être franchie avec le primate mais qui est selon le chirurgien italien réalisable grâce à la technologie contemporaine.

UN BAIN TRÈS FROID, UN ÉTAT DE "MORT CONTRÔLÉE" ET DEUX ÉQUIPES DE CHIRURGIENS TRAVAILLANT SIMULTANÉMENT SUR LES DEUX PARTIES DU CORPS POURRAIENT PERMETTRE DE RÉALISER CET EXPLOIT D'ICI DEUX ANS, à en croire Sergio Canavero.

Le scientifique alerte d'ores et déjà la société sur les CONSÉQUENCES ÉTHIQUES DE CETTE AVANCÉE QUI PROMET QUASIMENT L'IMMORTALITÉ. Selon lui, il faut que "la société s'en empare" avant que des milliardaires ne commencent à acheter des corps. On le croit sans peine. 

Et vous, si vous en aviez la possibilité, changeriez-vous de tête ou de corps? Auriez-vous une volonté particulière pour votre donneur potentiel? Ou trouvez-vous cela GLAUQUE?


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 10 Juil - 11:14 (2013)    Sujet du message: PROJET ÜBERMENSCH : SEQUENÇAGE DE NOUVELLE GENERATION Répondre en citant




PROJET ÜBERMENSCH : SEQUENÇAGE DE NOUVELLE GENERATION (NGS) DU GENOME HUMAIN ET SELECTION DES EMBRYONS : L’EUGENISME EST A NOS PORTES !








Chers amis,


L’article qui suit nous signale qu’une nouvelle étape a été franchie concernant le danger de l’eugénisme.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est l’eugénisme, en voici une définition (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugénisme#Entre_la_science_et_l.27id.C3.A9olog…  ) : « L’eugénisme peut être défini comme l’ensemble des méthodes et pratiques visant à transformer le patrimoine génétique de l’espèce humaine, dans le but de le faire tendre vers un idéal déterminé. Il peut être le fruit d’une politique délibérément menée par un État. Il peut aussi être le résultat collectif d’une somme de décisions individuelles convergentes prises par les futurs parents, dans une société où primerait la recherche de l’« enfant parfait », ou du moins indemne de nombreuses affections graves ».

Vous allez voir que ce qui suit est en droite ligne de cette pensée malsaine…

DESORMAIS, VIA LE SEQUENÇAGE DE NOUVELLE GENERATION DU GENOME HUMAIN (NEXT GENERATION SEQUENCING OU NGS) COUPLE A LA FECONDATION IN VITRO, LES MEDECINS SONT CAPABLES DE DETERMINER, VIA LE NOMBRE DE CHROMOSOMES, SI UN EMBRYON PRESENTERA CERTAINES MALADIES OU CERTAINES ANOMALIES MENTALES ET PHYSIQUES !

CE QUE CELA SIGNIFIE EST DONC BIEN CLAIR : ON VA SELECTIONNER UNIQUEMENT LES « MEILLEURS » EMBRYONS, ET VIRER LE RESTE ! AU NIVEAU SOCIAL, CELA SIGNIFIE AUSSI QUE LES HANDICAPES MENTAUX, LES GRANDS MALADES ET AUTRES « REBUTS » DE LA SOCIETE, VONT DISPARAITRE PETIT A PETIT ! LE TOUT AU PROFIT D’UNE « RACE PURE » !!!

NOUS SOMMES DONC A NOUVEAU EN PLEINE LIAISON AVEC LES VIEUX DANGERS NAZIS DE L’ÜBERMENSCH (SURHOMME) ET DE LA RACE PURE !

LE PREMIER BEBE EPROUVETTE POUR LEQUEL LES KAPOS DES LABOS ONT UTILISE CETTE NOUVELLE TECHNIQUE DU NGS, EST NE AUX ETATS-UNIS, ET UN SECOND BEBE AYANT « BENEFICIE » DE CETTE NOUVELLE PROCEDURE ODIEUSE EST PREVU !


Mais puisque cela va servir à donner des bébés apparemment sains et à réjouir certains couples (et aussi, « accessoirement », à ramener beaucoup d’argent tout en réduisant les coûts des analyses du  génome), les tarés en blouse blanche des labos et hôpitaux le font quand même !

Alors, bien sûr, on COMMENCE par repérer les anomalies graves, physiques ou mentales, puis le risque que le futur bébé développe des maladies graves telles que le cancer etc. MAIS OU CELA S’ARRETERA-T-IL ? NE FINIRA-T-ON PAS PAR NE CHOISIR QUE LES FUTURS BEBES QUI ONT LE MOINS DE CHANCE D’ETRE MYOPES, EPILEPTIQUES, DIABETIQUES, DEPRESSIFS, LAIDS OU… CONTESTATAIRES ? LE DANGER DE SELECTION SOCIALE EST BIEN PRESENT, même si, comme vous le constaterez dans l’article de la presse ci-dessous, les « scientifiques » balaient tout cela d’un revers de main !

Puisqu’on peut le faire et que cela va rapporter du pognon, et bien, on le fait ! Bienvenue à Gattaca (cf. le film du même nom) ! Quelle mentalité pitoyable ! Quelle absence de morale ! Quant au corps humain, avec cette pseudo science, il est à nouveau utilisé comme un vulgaire PRODUIT…

Et en ce qui concerne le risque de maladie, soyons très clair : étant donné l’empoisonnement généralisé des populations (OGM, vaccins toxiques, médicaments chimiques, pesticides etc.) et la pollution omniprésente de notre environnement et de notre planète, même un bébé qui est né sain ne résistera pas longtemps !

Mais en attendant, les projets eugénistes et malfaisants des mondialistes avancent…  et les populations apathiques et imprudentes n’y voient que du feu !

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !

P.P.S. : notez que les grands « experts » en génétique qui effectuent ce genre de dépistage sont des britanniques d’Oxford… Pour rappel, les Britanniques sont ceux qui, dès le départ et avant même les nazis, avaient développé les bases de l’eugénisme. Quant aux parents demandeurs, ils proviennent, pour le moment, des Etats-Unis nazifiés… Quelles invraisemblables« coïncidences », n’est-ce pas ?









Source: http://www.guardian.co.uk/science/2013/jul/07/ivf-baby-born-genetic-screeni…


UN BEBE IN VITRO EST NE EN UTILISANT UN PROCESSUS RÉVOLUTIONNAIRE DE DÉPISTAGE GENETIQUE


Le séquençage de nouvelle génération (next generatrion sequencing ou NGS) pourrait permettre aux cliniques de fertilisation in vitro (FIV) de déterminer les chances des enfants de développer des maladies

Ian Sample, correspondant scientifique
guardian.co.uk, dimanche 7 Juillet 2013, à 23:15 BST


Bébé Connor Levy avec ses parents, David Levy et Marybeth Scheidts


Le premier bébé in vitro à être projeté en utilisant une procédure qui peut lire toutes les lettres du génome humain, est né aux États-Unis.

Connor Levy est né le 18 mai, après qu’un couple de Philadelphie ait fait envoyer des cellules de leurs embryons fécondés in vitro à des spécialistes à Oxford, qui les a vérifiés par rapport à des anomalies génétiques. Le processus a aidé les médecins de la clinique de fertilité du couple, aux États-Unis, à sélectionner des embryons avec le bon nombre de chromosomes. Ceux-ci ont une plus grande chance d'aboutir à un bébé en bonne santé.

Cette naissance montre comment le séquençage de prochaine génération (NGS), qui a été développé pour lire des génomes entiers rapidement et à moindre coût, est en passe de transformer la sélection des embryons dans les cliniques de FIV. Bien que les scientifiques aient seulement regardé les chromosomes - les structures qui contiennent les gènes - à cette occasion, la baisse du coût du séquençage du génome complet signifie que les médecins pourraient bientôt lire tout l'ADN des embryons fécondés in vitro avant de choisir lequel implanter chez la mère.

Si les médecins avaient une lecture de l'ensemble du génome d'un embryon, ils pourraient juger les chances que l'enfant possède de développer certaines maladies, comme le cancer, les maladies cardiaques ou la maladie d'Alzheimer.

Marybeth Scheidts, 36 ans, et David Levy, 41 ans, avaient essayé un autre traitement de fertilité, appelé insémination intra-utérine (IIU), trois fois sans succès, avant qu'ils signent pour la FIV à la Main Line Fertility clinic, en Pennsylvanie.

Dans le cadre d'une étude internationale avec Dagan Wells, un spécialiste de la fertilité de l'Université d'Oxford, on a offert au couple des séquençages de nouvelle génération (NGS) pour vérifier leurs embryons fécondés in vitro concernant les chromosomes anormaux. Les chromosomes anormaux représentent la moitié de toutes les fausses couches.

Les chances qu'un embryon ait un nombre incorrect de chromosomes augmente avec l'âge de la mère, et peut-être avec l’âge du père. Pour les femmes ayant la vingtaine, un embryon sur 10 peut avoir un nombre incorrect de chromosomes, mais pour les femmes qui sont dans la quarantaine, plus de 75% peuvent être défectueux.

La plupart du temps, les embryons avec des chromosomes anormaux ne parviennent pas à s'implanter dans l'utérus. Ceux qui y parviennent donnent généralement lieu à une fausse couche. La partie qui survit jusqu’à terme naît avec des troubles génétiques, comme le syndrome de Down (trisomie 21 – cf. http://www.guardian.co.uk/society/downs-syndrome )  et le syndrome de Turner.

Après un traitement standard à la clinique américaine, le couple avait 13 embryons fécondés in vitro parmi lesquels choisir. Les médecins ont cultivé les embryons pendant cinq jours, ont pris quelques cellules de chaque embryon et les ont envoyées à Wells, à Oxford, pour le dépistage génétique. Les tests ont montré que si la plupart des embryons semblaient en bonne santé, seulement trois avaient le bon nombre de chromosomes.

« Cela ne peut pas rendre les embryons meilleurs qu'ils ne l’étaient au début, mais cela     peut nous guider vers les meilleurs d'entre eux », a dit Wells.

Sur la base des résultats du dépistage, les médecins américains ont transféré l'un des embryons sains dans Scheidts et ont laissé le reste en chambre froide. Un seul embryon implanté, et neuf mois plus tard, Connor naissait. Les détails de l'étude seront remis à l’European Society of Human Reproduction and Embryology (Société européenne de reproduction humaine et d'embryologie ou ESHRE – cf. http://www.eshre.eu/ ), à Londres, lundi.

"Je pense que cela nous a épargné beaucoup de chagrin", a déclaré Scheidts au Guardian. «Mon assurance me couvrait pour trois cycles de fécondation in vitro. Nous pourrions les avoir passé tous les trois sans que les médecins ne choisissent les bons embryons. Je n’aurais pas un enfant maintenant".

Un second bébé qui a subi le même dépistage génétique doit naître le mois prochain, après qu’un couple américain ait été traité par fertilisation in vitro (FIV) au centre de fertilité de l’Université de New York.

Les médecins peuvent déjà dépister les chromosomes anormaux dans les embryons en utilisant une technique appelée Array CGH, mais cette procédure ajoute plus de £ 2.000 au coût de la FIV. Wells a déclaré que le séquençage de nouvelle génération (NGS) pourrait abaisser les coûts d'un tiers. Vérifier le nombre de chromosomes est beaucoup plus simple que de lire tout l'ADN avec précision.

« Il est difficile d'exagérer à quel point c’est révolutionnaire », a déclaré Michael Glassner, qui a traité le couple à la Main Line Fertility clinic. "Cela augmente le taux de grossesse de 50%  et réduit les erreurs d’une marge similaire. Ce sera beaucoup moins cher. Dans cinq ans, cela sera une technologie de pointe, et tous ceux qui viennent pour des FIV l’auront".

En Grande-Bretagne, il est interdit aux médecins de sélectionner des embryons pour des raisons autres que les raisons médicales les plus graves. Mais à mesure que scientifiques en apprennent davantage sur les causes génétiques des maladies, l'envie de choisir les embryons afin d’éviter le cancer et d'autres maladies plus tard dans la vie, va s'intensifier.

« Vous pouvez commencer à avoir une image très effrayante qui est dépeinte si vous parlez de la taille et la couleur des cheveux et ainsi de suite », a déclaré Glassner. « Nous devons nous assurer que ceci est utilisé judicieusement ».

La perspective de « bébés sur mesure » est éloignée pour l'instant, même si elle était rendue légale. La fertilisation in vitro (FIV) ne produit au mieux qu'une dizaine d'embryons ou quelque chose de ce genre, donc les chances qu’un embryon ait tous les traits qu'un couple désire sont très faibles. « La FIV est encore chère et inconfortable, sans aucune garantie d'avoir un bébé à la fin. Je ne peux pas imaginer que de nombreuses personnes veuillent passer par les efforts de la FIV pour quelque chose de trivial », dit Wells.

L'équipe d'Oxford envisage maintenant un grand procès de la procédure de dépistage afin d'évaluer à quel point elle augmentera le taux de grossesse, et à quels groupes d'âge elle bénéficie le plus.

Scheidts possède encore deux embryons qui ont été dépistés en entrepôt frigorifique, mais elle n'a pas encore décidé si elle allait les utiliser. "Nous n'avons même pas pensé à ça. Nous allons voir comment la première année se passe".


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 18 Juil - 18:29 (2013)    Sujet du message: FR: LA RECHERCHE SUR L'EMBRYON HUMAIN ADOPTEE ! Répondre en citant



LE CORPS EN TANT QUE PRODUIT : FRANCE NAZIE : LA RECHERCHE ET L’EXPERIMENTATION SUR L’EMBRYON HUMAIN ADOPTEES PAR LE GOUVERNEMENT FELON !!!







Chers amis,


EN PLEIN MILIEU DE L’ÉTÉ, JUSTE AU MOMENT OÙ AUCUN CITOYEN NE FAIT ATTENTION, VOICI QUE LE GOUVERNE-ET-MENT FRANÇAIS VIENT D’ADOPTER « DÉFINITIVEMENT » LA LOI QUI VA PERMETTRE D’EFFECTUER, AU NOM DE SOI-DISANT « PROGRÈS MÉDICAUX », DES RECHERCHES ET EXPÉRIMENTATIONS SUR LES EMBRYONS HUMAINS !

AUTREMENT DIT, L’EMBRYON EST DÉSORMAIS CONSIDÉRÉ OFFICIELLEMENT COMME UN VULGAIRE PRODUIT, UN AMAS DE CELLULES ! ABJECT !

BIEN ENTENDU, CECI CONSTITUE UN DANGER SANS PRÉCÉDENT. CAR SOYEZ ABSOLUMENT ASSURÉS QUE LES EXPÉRIENCES MALFAISANTES AURONT LIEU AUSSI !


Mais qu’à cela ne tienne : les ordures du si « brillant » gouvernement français ont acclamé ce fabuleux « progrès » ! Et tout cela est, en prime, présenté sous le nom de « bioéthique » ! Inversement total et orwellien des valeurs, encore une fois !

L’ÈRE LA PLUS  NOIRE DE L’HISTOIRE HUMAINE EST DÉSORMAIS SUR NOUS… MAIS CONTINUEZ DE RONFLER, SURTOUT, BONNE GENS !

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !









Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2013/07/16/le-texte-autorisant-la-recherche-sur…


LE TEXTE AUTORISANT LA RECHERCHE SUR L’EMBRYON DEFINITIVEMENT ADOPTE


16 juillet, 2013





LE PARLEMENT A DEFINITIVEMENT ADOPTE, MARDI 16 JUILLET, LE TEXTE AUTORISANT LA RECHERCHE SUR L’EMBRYON ET LES CELLULES SOUCHES, SOUTENU PAR LE GOUVERNEMENT, mais qui hérisse certains députés UMP.

Cette proposition de loi des radicaux de gauche a été ADOPTEE PAR 314 VOIX CONTRE 223. LA RECHERCHE SUR L’EMBRYON ET LES CELLULES SOUCHES PASSE AINSI DE L’INTERDICTION AVEC DEROGATIONS, EN VIGUEUR DEPUIS 2004, A L’AUTORISATION ENCADREE. La quasi-totalité des socialistes ont voté pour, et l’ensemble de l’UDI et de l’UMP a voté contre.


UN CADRE LÉGAL QUI DATAIT DE 2004

Emanant du sénateur Jacques Mézard (Parti radical de gauche), le texte de loi propose d’élargir le cadre juridique déjà en place en France sur cette question. AU CŒUR DU SUJET, LES CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES, ces cellules ayant la capacité de se transmuer en tout type cellulaire. Ces dernières, porteuses d’espoir pour la médecine, se trouvent dans l’embryon humain, organisme qui sera considéré comme un fœtus lorsque ses principaux organes seront formés, huit semaines après sa conception.

LE CADRE LEGAL DE LA RECHERCHE SUR L’EMBRYON A ETE POSE EN 2004 PAR LA REVISION DE LA LOI BIOETHIQUE. Celle-ci a confirmé l’interdiction de recherches (et de toute commercialisation) sur l’embryon humain (c’est l’article L2151-15 du code de la santé publique), sauf exceptions précises. Celles-ci, autorisées à titre dérogatoire durant cinq ans, PERMETTAIENT CERTAINES RECHERCHES, uniquement s’il n’existait pas d’autre moyen et si les découvertes potentielles étaient « susceptibles de permettre des progrès thérapeutiques majeurs ».



« QUEL GRAND JOUR POUR LA BIOÉTHIQUE ! »


Roger-Gérard Schwartzenberg, ancien ministre de la recherche et président des députés PRG, s’est félicité du vote, estimant que « l’enjeu, c’est la médecine régénérative et la thérapie cellulaire ». « Dans quelques instants, pensez à ceux de nos concitoyens malades qui attendent, qui espèrent des thérapies nouvelles », a-t-il ajouté, citant la dégénérescence de la rétine, la maladie d’Alzheimer, ou encore les maladies cardiaques.

« Quel grand jour pour la BIOETHIQUE ! » s’est exclamé le député PS Jean-Louis Touraine. C’est une « avancée que nous attendons depuis 35 ans », a-t-il ajouté, jugeant que l’accusation portée par l’UMP d’une LOI ADOPTEE EN CATIMINI AU COEUR DE L’ETE était une « calomnie ». IL A CRITIQUE LES « OPPOSANTS AU PROGRES ».

Ancien rapporteur des lois de révisions bioéthiques, l’UMP Jean Leonetti s’est inscrit en faux. « Oui, en été, en session extraordinaire, nous avons bâclé un débat », a-t-il lancé, affirmant que la recherche n’était pas entravée par le régime actuel. Il a mis en garde contre « les espoirs déçus » : « NE LAISSEZ PAS CROIRE QUE LES GENS SERONT GUERIS ! »


Source et article complet: lemonde.fr : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/16/le-texte-autorisant-la-rec… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 17:44 (2013)    Sujet du message: THE RISE OF THE AVATARS Répondre en citant



THE RISE OF THE AVATARS

Thursday, July 18, 2013
Nicholas West

Activist Post




For those unfamiliar with the full goals of The Singularity Movement, it is valuable to visit the website 2045 -- the theoretical date when computer intelligence surpasses that of humanity, thus establishing a new form of social and economic contract.

Just a short while ago -- more or less yesterday -- a "Rise of the Robots" scenario was being debated for its potential Utopian and Dystopian outcomes. Then the movie Avatar supplanted Terminator to reflect an entirely new possibility.

It didn't take very long: the Avatar has now arrived . . .  in the body of a four-year-old.

The Avatar Project has very clear milestones as documented on the 2045 website. They are as follows:



A roadmap also illustrates the progression:




New Scientist has announced a major step taken in merging reality with virtual reality, which follows the path set out by Transhumanists. It's a tentative step, as would be the case with any four-year-old, but offers the promise that the mind can begin to merge with any body it wishes inside the digital landscape:
tr_bq a écrit:


Mel Slater of the University of Barcelona in Spain and colleagues put 30 people in a virtual reality (VR) environment in the body of a 4-year-old child or a scaled-down adult the same height as the child. The virtual body, which moved in sync with movements of the real body, could be viewed from a first-person perspective and in a mirror in the VR environment. 

tr_bq a écrit:


... 

tr_bq a écrit:


Prior research by Slater's team shows that when a person acquires a body type they have never experienced, social and cultural expectations often influence how they relate to the new body.

Studies are underway to take into account the two-way nature of the information transfer. Just as preconceptions in the real world impact the virtual, the virtual world has shown to impact the primary reality:
tr_bq a écrit:


Things we experience in a virtual landscape can also have profound effects on our behaviour in the real world: in a separate study by researchers at Stanford University in California, giving people superhero powers in a virtual environment made them behave in a more helpful manner in real life. 

tr_bq a écrit:


The researchers say that brain imaging studies would help them to understand the reorganisation that occurs when assimilating a new body. The motivation springs from a project looking at how to embody people in child-sized robots. "We thought we ought to look at the consequences of that first," says Slater.

These studies are being done within the framework of Ray Kurzweil's endgame vision to upload our entire minds to computers by 2045, and entirely replace our bodies within 90 years. However, unlike the above studies that are attempting to test the give and take between the real world and the virtual, what will happen when this child comes of age and there is no solid ground left to stand upon?



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=01hbkh4hXEk&feature=player_embedded

http://www.activistpost.com/2013/07/the-rise-of-avatars.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Aoû - 19:20 (2013)    Sujet du message: UNE NOUVELLE ESPECE ANIMALE RECENSEE Répondre en citant

UNE NOUVELLE ESPECE ANIMALE RECENSEE

VIDEO : http://www.dailymotion.com/video/x1372ga_une-nouvelle-espece-animale-recens…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:18 (2016)    Sujet du message: LES HYBRIDES, LES ROBOTS, LES CLONES ET PLUS... (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA RELIGION MONDIALE ET L'ONU : SES VUES ET AGENDA SUR LE TRANSHUMANISME, CLONAGE, AGENDA DE DÉPOPULATION -> LES HYBRIDES, LES ROBOTS, LES CLONES ET PLUS... (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
Page 6 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com