LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA STRUCTURE DU GOUVERNEMENT MONDIAL (NU) - PARTIE 2
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> LA STRUCTURE DU GOUVERNEMENT MONDIAL (NU) - PARTIE 2
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 03:51 (2012)    Sujet du message: NEW LAWS LEAVE VOTERS OUT IN THE COLD Répondre en citant

NEW LAWS LEAVE VOTERS OUT IN THE COLD



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=JkWEZCjvVvo


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Nov - 03:51 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 18:29 (2012)    Sujet du message: INDUSTRY PARTNERSHIPS KEY TO MOBILITY STRATEGY, OFFICIAL SAYS Répondre en citant



INDUSTRY PARTNERSHIPS KEY TO MOBILITY STRATEGY, OFFICIAL SAYS


By Claudette Roulo
American Forces Press Service

WASHINGTON, Oct. 25, 2012 – The Defense Department's partnerships with industry, particularly in the mobile realm, are essential to its future success, the department’s deputy chief information officer for command, control, communications and computers and information infrastructure said here yesterday.

"I think that's what's going to make or break us in the future," Air Force Maj. Gen. Robert E. Wheeler told attendees at the 2012 Security Innovation Network conference.

DOD's plans for mobility, spectrum policy and programs, and national leadership command capabilities all are interconnected, he said.

Mobility -- the ability to perform the department’s functions in various locations -- hinges on the effective use of the wireless spectrum across all of DOD's systems, Wheeler said. This includes planning for the president's order to free up 500 megahertz of the spectrum, as well as future technological changes. National leadership command capabilities tie back to mobility as well, he added, because the president and other senior leaders need the ability to make decisions while on the move, anywhere in the world.

"They're all tied together," he said, "and there's a thread that goes between them all."
Wheeler said that DOD's agility -- its ability to change quickly in response to technology -- worries him.

"This is an area that DOD is getting better at, but we're still not perfect yet," he said. "Our acquisition programs are known throughout the world to be large, … but not to be very fast."

That's something that has to change, especially in regard to "tech-heavy" areas, Wheeler said. "We're trying to make sure that the way we write our programs and build them [includes] that ability, the agility, to move and to change quickly, unlike in the past."

The need for speed must be balanced with security, he said, and DOD is working with industry to accomplish that from the beginning of the acquisitions process. "No matter which way you look at this, we have to have cybersecurity dialed in from the beginning,” he added. “It has to be dialed in at the right level and dialed in at the right speed."

DOD also has to be able to move more quickly in the mobility arena, he said. Mobility is an important part of being able to keep up with change, he added, noting that decisions now are made at a much higher rate than in the past, and DOD is going to become much smaller in the future.

"What do we have to have? Access to information any time, anywhere and on any device," Wheeler said. Without communications, DOD can't conduct operations, he said.

DOD released its mobile device strategy earlier this year, and will release the implementation plan in the next few days, the general said. The bottom line, he said, is that DOD's approach to mobile devices provides cost savings to the nation, increases communications security and jumps the productivity curve.

DOD has an "intense" interest in adapting commercial mobile technology, Wheeler said, noting that mobility pilot programs are ongoing throughout the department. All of them use mobile devices to communicate in one of three ways: off the network, or via commercial Internet; secure but unclassified; or classified.

Each of the three "bins," he said, has unique security requirements and will have its own application store where users can download mission-related apps.

The Pentagon has issued an open request for proposals to build the mobile applications store, Wheeler said. Applications submitted to the store will be approved, disapproved or returned for revision within 90 days, he added.

"The key to us is streamlined certification," Wheeler said. "If somebody says [certification will take] six months to a year, it's useless. … Things change too dramatically. Even 90 days is probably a little bit too long."

Mobility also is tied to spectrum policy, the general said.

The president has asked for the federal government and commercial industries to clear 500 MHz of spectrum to use for economic development, he said. That could enable broadband companies to put a 4G network, for example, across the nation, including in rural areas, he added.

A change like that would have an extremely significant economic impact on the country, Wheeler said, similar to the impact of GPS and other breakthroughs.

"I would argue that it would transform the nation," the general added.

But vacating spectrum is costly and time-consuming, Wheeler said, as it requires equipment replacement and new acquisition strategies. And because U.S. allies have bought equipment that frequency shifts would affect, it also has international implications. Those allies may not be able to simply change to a different frequency, because their home country's spectrum also may be crowded, he explained.

"In the future, we have to have the ability to go to multiple bands with our equipment," Wheeler said, and to be cost-effective, that ability needs to be built into the planning process from the beginning.

Spectrum crowding isn't strictly a negative issue, the general said. "Scarcity is the mother of all inventions," he said, noting that new ways to use the communications spectrum have been developed that probably wouldn't have been had there been enough spectrum to go around.

For example, he said, some new technologies allow a frequency to be shared, rather than owned by a single user who may not use its full capacity. In the short term, Wheeler said, DOD is shifting the focus to sharing frequencies instead of clearing and auctioning off frequencies.

Long-term spectrum plans include exploring the concept of a national spectrum research facility and developing a long-term spectrum strategy, the general said.

DOD is working on increasing system flexibility, operations agility and refreshing and updating the regulatory framework, Wheeler said.

"While we're working very quickly to do this, we also have to have the regulatory requirements -- to include laws -- that allow us to do some of that sharing," he said. But that can be a slow process, he added, so the regulatory process has to become faster and work in tandem with the acquisition process.

Long-term Defense Department strategy has to connect to the national and commercial strategies, Wheeler said. "Connecting those dots is something that we have been trying to do for about the past decade correctly, and I actually think we're getting close," the general said.

Industry can help by understanding the budget and political environments, Wheeler said. "It's an environment where, obviously, all of the budgets are restricted right now … as our nation comes out of the economic slump," he said.

Despite what many view as a negative economy, Wheeler said, he sees a lot of opportunity for development. "Watching all the innovation [coming] out of scarcity in the Department of Defense … shows me that there's probably more opportunity now than there's been in many years to fix some of the problems that have been difficult in the past."

Success will consist of a partnership between government and industry, Wheeler said, noting that many companies are finding out they need the same levels of cybersecurity and innovation as DOD does.

"If you come in and make it more secure, cheaper for the department overall and help us with productivity, you're going to get in the door, because that's what we need,” the general said.

It's good for the taxpayer, it's good for the nation, and I don't care what agency you're going into, they're going to need your help."





http://www.defense.gov/news/newsarticle.aspx?id=118331


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 00:53 (2012)    Sujet du message: PROGRAMMER UNDER OATH ADMITS COMPUTERS RIG ELECTIONS MUST SEE NOW TOOK PLACE TODAY!!! Répondre en citant

PROGRAMMER UNDER OATH ADMITS COMPUTERS RIG ELECTIONS MUST SEE NOW TOOK PLACE TODAY!!!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=u2LwnmbdiTg&feature=youtu.be


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 20:59 (2012)    Sujet du message: BLOC EURO-ATLANTIQUE : UN ACCORD DE LIBRE-ECHANGE COMMERCIAL ENTRE L’U.E. ET LES USA EST EN COURS DE DISCUSSION ! Répondre en citant



BLOC EURO-ATLANTIQUE : UN ACCORD DE LIBRE-ECHANGE COMMERCIAL ENTRE L’U.E. ET LES USA EST EN COURS DE DISCUSSION !





Chers amis,

Cela fait longtemps que je vous parle du projet mondialiste de BLOC EURO-ATLANTIQUE… Ce projet, abondamment documenté notamment par Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, consiste à CRÉER, DÈS 2015, UNE RÉUNION ENTRE L’U.E. ET LES USA. Certains accords préliminaires avaient déjà été signés par les TRAÎTRES qui dirigent l’U.E. antidémocratique…

BIEN ENTENDU, CE PROJET DE BLOC EURO-ATLANTIQUE SUIT DES IMPÉRATIFS ULTRA-LIBÉRAUX, ET LES AMÉRICAINS SONT LES CHAMPIONS DE LA LIBÉRALISATION À OUTRANCE. CECI SIGNIFIE QUE, NE SERAIT-CE QU’AU NIVEAU PUREMENT COMMERCIAL ET ÉCONOMIQUE, LES DIKTATS AMÉRICAINS TIRERONT L’UNION EUROPÉENNE VERS LE BAS (HUMAINEMENT, SOCIALEMENT, POLITIQUEMENT), AVEC UNE COMMERCIALISATION DE TOUT, EN DÉFINITIVE !

JE RAPPELLE SURTOUT QUE LES ETATS-UNIS SONT DEVENUS AUJOURD’HUI UN PAYS FASCISTE ET NAZI, AVEC DES EXCÈS POLICIERS ET TOTALITAIRES QUASI-ILLIMITÉS ! TOUT RAPPROCHEMENT AVEC LES ETATS-UNIS REPRÉSENTE DONC UN DANGER DIRECT !

Et étant donné que TANT LES USA QUE L’UE SONT EN RÉCESSION ÉCONOMIQUE, le fait de joindre ces deux blocs en faillite ne me semble pas du tout une bonne idée… à moins de vouloir provoquer une super-banqueroute occidentale.

AUJOURD’HUI, NOUS APPRENONS DE LA BOUCHE DE L’ODIEUX COMMISSAIRE EUROPÉEN AU COMMERCE, LE TRAÎTRE KAREL DE GUCHT, QU’UN ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE ENTRE LES USA ET L’UE EST À L’ÉTUDE !!! LA FAISABILITÉ DE CET ACCORD FERA L’OBJET D’UN RAPPORT FIN 2013, ET SUITE À CELA, L’ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE SERA ÉVIDEMMENT MIS EN APPLICATION « DÈS QUE POSSIBLE » !

Bien entendu, ces despotes mondialistes n’ont que les mots « mondialisation » et « économie » à la bouche…

Petit à petit, le nouvel ordre mondial totalitaire fait son nid…

AJOUTEZ À TOUT CECI L’IMMONDE PROJET DE « SOCIÉTÉ SANS ARGENT CASH » (UN PROJET QUI A DÉBUTÉ AUX USA ET QUI, NOUS L’AVONS VU, EST EN TRAIN DE CONTAMINER L’EUROPE), ET VOUS AUREZ UNE BONNE IDÉE DU TABLEAU ABOMINABLE QUI SE DESSINE À L’HORIZON.

Bien entendu, sans RÉSISTANCE ABSOLUE ET EXCESSIVEMENT FAROUCHE DES POPULATIONS (une résistance qui, hélas, est toujours absente à l’heure actuelle, et ce malgré les informations inquiétantes qui vous sont dévoilées jour après jour), la chute dans la dictature mondialiste est garantie. A bon entendeur…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


Source:
http://www.publicserviceeurope.com/article/2702/eu-says-time-to-act-on-us-trade-deal

L’U.E. DIT QU’IL « EST TEMPS D'AGIR » SUR L’ACCORD COMMERCIAL AVEC LES ETATS-UNIS




par Daniel Mason
10 Novembre 2012

La CONCLUSION D'UN ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE ENTRE L'UNION EUROPÉENNE ET LES ÉTATS-UNIS serait un « geste audacieux », démontrant que la politique peut obtenir des résultats, même quand la confiance dans les gouvernements est faible, selon un haut responsable de l'UE - rapporte PublicServiceEurope.com depuis Dublin.

LE COMMISSAIRE AU COMMERCE KAREL DE GUCHT, parlant lors du Congrès du Parti européen LIBÉRAL démocrate et RÉFORMISTE dans la capitale irlandaise, hier, a déclaré qu'il était « TEMPS D'AGIR » SUR UN ALE (ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE) UE-ÉTATS-UNIS, et qu'il y avait « pour la première fois depuis des années, une sérieuse impulsion » pour parvenir à un accord - en partie à cause des PRESSIONS de la conjoncture financière difficile.

Il a dit que les relations économiques transatlantiques étaient « toujours, et de loin, les plus importantes » au monde, mais il a mis en garde contre le fait de prendre cela pour acquis, notant que l'Europe n'avait pas joué dans la campagne électorale américaine, sauf en tant que « sujet d'inquiétude ou de frustration ». Il a appelé les deux parties à « travailler sur la façon dont nous pouvons soulever les espoirs les uns des autres et apaiser les craintes des uns et des autres ».

« Nous faisons tous deux face à une incertitude considérable qui freine les entreprises de prendre des risques, d’élaborer des projets, d’investir dans de nouveaux produits et de nouveaux services, et de créer des emplois », a-t-il dit. « La LIBÉRALISATION COMPLÈTE DU COMMERCE À TRAVERS L'ATLANTIQUE nous aiderait à mettre notre reprise (économique) sur une base plus solide encore ».

En même temps que les avantages économiques, il a affirmé qu'un tel accord pourrait avoir un impact politique positif. « Au cœur des problèmes actuels, on trouve une crise de confiance dans la capacité des gouvernements à prendre des décisions difficiles mais nécessaires. Une NOUVELLE INITIATIVE DE COMMERCE TRANSATLANTIQUE serait un geste audacieux qui montrerait que la politique fonctionne, en Europe et aux Etats-Unis ».

Il a ajouté que les puissances économiques occidentales telles que l'Union européenne et États-Unis, devaient « saisir les opportunités qui sont toujours offertes » parce que d'autres - comme le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, et ce que l’on appelle les BRICs (pour Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) – « profitent au maximum de leurs possibilités ». Actuellement, l'UE et les États-Unis échangent près de 2 milliards d’euros de biens et de services par jour.

Lors du même événement, Hendrik Bourgeois - président de la Chambre de commerce américaine auprès de l'UE et vice-président des affaires européennes chez General Electric - a dit qu'il y avait encore beaucoup de potentiel à exploiter dans les RELATIONS COMMERCIALES TRANSATLANTIQUES.

Il a identifié une occasion historique d’effectuer des progrès parce que les deux côtés ont des difficultés économiques, qu’il y a une reconnaissance du fait que les négociations commerciales de Doha sont dans l'impasse, et que les Etats-Unis ont réalisé que le pivotement vers l'Asie, et en particulier la Chine, ne sera pas aussi facile qu'ils l’estimaient auparavant.

Cependant, émettant une note de prudence, M. De Gucht a averti qu'il n’y avait "pas de solution miracle" et que la finalisation d'un ALE (accord de libre-échange) ne serait pas une tâche facile. « Comme c'est souvent le cas en politique commerciale, tout le monde semble être en faveur (de cet accord) en général, mais est opposé à la plupart des spécificités d'un tel accord ». Il a souligné l'accès à l'agriculture européenne et les marchés publics américains comme étant des sujets particulièrement difficiles.

AVEC LE REPRÉSENTANT AMÉRICAIN AU COMMERCE RON KIRK, M. DE GUCHT PRÉSIDE UN GROUPE DE TRAVAIL DE HAUT NIVEAU QUI DOIT RENDRE SON RAPPORT D'ICI LA FIN DE CETTE ANNÉE SUR LES POSSIBILITÉS D'UN ACCORD. Le commissaire a dit qu'il avait bon espoir que les NÉGOCIATIONS DE L'ALE (ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE) lui-même pourraient être LANCÉES "DÈS QUE POSSIBLE".

Il a déclaré que les pierres angulaires de tout accord devraient être l'élimination des tarifs, la libéralisation des services, la coopération sur les règlements et "des RÈGLES modèles" EN MATIÈRE DE CONCURRENCE, D’ENVIRONNEMENT ET DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE.

Joseph Quinlan, un homme non-résident au think-tank German Marshall Fund, a dit que la relation transatlantique était comme un mariage qui « avait besoin d'une étincelle » - et un ALE (accord de libre-échange) pourrait être la chose à lui donner et qui « grésille ». Il a dit qu'il était temps pour l'UE et les USA de prendre en main le manteau de l'économie mondiale à la dérive et de « tirer le reste du monde » EN TANT QUE CHAMPIONS DE LA MONDIALISATION.

Lire la suite:
http://www.publicserviceeurope.com/article/2702/eu-says-time-to-act-on-us-trade-deal#ixzz2BuIKBj1e


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 22:40 (2012)    Sujet du message: RÉUNION D'URGENCE DU GROUPE BILDERBERG À ROME LE 13 NOVEMBRE 2012 Répondre en citant



BILDERBERG 2012 : REUNION D’URGENCE LE 13 NOVEMBRE A ROME !!!





Chers amis,

L’élite mondiale malfaisante est plus active que jamais, et attentive à tout ce qui se trame.

Ainsi, LES BILDERBERGERS SE SONT RÉCEMMENT RÉUNIS « EN URGENCE » À ROME POUR PRENDRE CERTAINES DÉCISIONS, PROBABLEMENT LIÉES À LA CRISE ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE ET AUX DICTATEURS MIS EN PLACE EN GRÈCE, EN ITALIE ET EN ESPAGNE… LES NOMS DE CERTAINS PARTICIPANTS À CE MEETING D’URGENCE SONT DÉJÀ CONNUS (VOIR CI-DESSOUS).

C’EST LA 2E ANNÉE D’AFFILÉE QU’UNE TELLE RÉUNION – EXCEPTIONNELLE - D’URGENCE SE PRODUIT. Comprenez qu’il existe de risques de dérapages incontrôlés, et que l’élite est forcée de se rencontrer en vitesse pour tenter d’orienter les événements, car elle est tout près de son ignoble but.

Sans plus attendre, voici donc l’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m'a signalé cet article !


Source : http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5687-reunion-d-urgence-du-…

RÉUNION D'URGENCE DU GROUPE BILDERBERG À ROME LE 13 NOVEMBRE 2012

lundi 19 novembre 2012

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=W9PjA9Q7Yzo

Les énormes protestations en Europe sont probablement derrière la réunion d’urgence des Bilderberg. Les journaux italiens rapportent la Réunion secrète des Bilderberg à Rome partageant l'hôtel avec le festival du film international « cela ressemble à une provocation. Le groupe de Bilderberg se réunit dans le secret à Rome. Pour décider vraisemblablement du destin (et peut-être du commissaire) de l'Italie, de la Grèce et de l’Espagne. Dans le secret, mais à la mauvaise place, parce que l'hôtel choisi pour la réunion, le « De Russie », de nos jours est assiégé par des journalistes, des photographes et des fans pour la présence des stars participant au festival du film international dans la capitale. » A écrit un journal italien aujourd'hui.

Certains des participants non italiens comme rapportés par quelques médias italiens sont : Tom Enders, CEO d’Eads, Marcus Agius de Barclays, Edmund Clark, président du groupe bancaire canadien TD, Kenneth Jacobs chef de de Lazard, Klaus Kleinfeld le président américain de d'Alcoa, Jorma Ollila de Shell. Deux gros poissons David Rockefeller et Jean-Claude Trichet ont abandonné la place probablement par crainte pour leur sécurité dans le chaos connu de Rome a dit un journal italien.

Source : Geraldcelentechannel.blogspot.fr

Source trouver: rashdebug

http://spread-the-truth777.blogspot.ca/2012/11/reunion-durgence-du-groupe-bilderberg.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+(SPREAD+THE+TRUTH)&utm_content=Yahoo!+Mail



Dernière édition par maria le Ven 30 Nov - 16:35 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Nov - 19:24 (2012)    Sujet du message: EGYPT'S MORSI BRANDED NEW 'PHARAOH' Répondre en citant

EGYPT'S MORSI BRANDED NEW 'PHARAOH'
  • From: AFP
  • November 23, 20128:13AM 


Egyptian President Mohammed Morsi has issued constitutional amendments, granting himself far-reaching powers. Source: AP

EGYPT'S Islamist President Mohamed Morsi has assumed sweeping powers, drawing criticism he is seeking to be a "new pharaoh" and raising questions about the gains of last year's uprising to oust Hosni Mubarak.

The move is a blow to the pro-democracy movement that toppled the long-time president, himself derided by many as a pharoah, and raises concerns that Islamists will be further ensconced in power.

"The president can issue any decision or measure to protect the revolution," according to a decree read out on television by presidential spokesman Yasser Ali.

"The constitutional declarations, decisions and laws issued by the president are final and not subject to appeal."

Nobel laureate and former UN atomic energy agency chief Mohamed ElBaradei lashed out at the declaration, which would effectively put the president above judicial oversight.

"Morsi today usurped all state powers and appointed himself Egypt's new pharaoh. A major blow to the revolution that could have dire consequences," ElBaradei wrote on his Twitter account.


Morsi emerges as Israel's protector

THE Gaza ceasefire deal marks a startling trajectory for Egyptian President Mohammed Morsi.

Mr Morsi also sacked prosecutor general Abdel Meguid Mahmud, whom he failed to oust last month amid strong misgivings among the president's supporters about the failure to secure convictions of more members of the old regime.

He appointed Talaat Ibrahim Abdallah to replace Mr Mahmud and, within minutes of the announcement, the new prosecutor was shown on television being sworn in.

In his pronouncement, the president also ordered "new investigations and retrials" in the cases dealing with the deaths of protesters, a decision that could net senior military officials and see Mubarak reinvestigated.

He also said no judicial body can dissolve the upper house of parliament or the Islamist-dominated constituent assembly that is writing a new constitution and which has been criticised by the secular-minded opposition for failing to represent all segments of society.

And he gave the body -- which was due to issue a draft constitution in December -- two extra months to come up with a charter, that will then be put to a referendum.

The declaration is aimed at "cleansing state institutions" and "destroying the infrastructure of the old regime," the president's spokesman said.

A senior official with the Justice and Freedom Party, the Muslim Brotherhood's political arm, said the move was necessary to guarantee the revolution was on course.

"We could not find any legal avenue to pinpoint and prosecute those in the ministry of interior who were responsible for killings," Gehad Haddad told AFP.

He said there had been a string of acquittals of interior ministry officials, evidence was withheld in cases, investigations had been weak and many had not been brought to trial over the killings of hundreds of protesters during and since the uprising - a view that secular protesters would agree with.

"The avenues we are taking are born of necessity, not choice," he said.

Heba Morayef, Egypt Director at Human Rights Watch, welcomed the retrials but criticised aspects of the declaration.

"What's fundamentally problematic and threatens both the rule of law and overall democratic checks and balances is his decision to give his decrees immunity from the judiciary until the constitution is passed," Mr Morayef told AFP.

And while the independence of the judiciary has been in question in the past, "these sledge-hammer tactics only alienate the legal community," she said.

"As a judge, I feel paralysed," one judge at Egypt's State Council told AFP.

Even before the announcement was read out, Islamists had gathered outside the High Court in central Cairo demanding the "cleansing of the judiciary."

Mr Morsi, who hails from the powerful Muslim Brotherhood, is the first president to be elected since Mubarak stepped down. He is also the country's first civilian head of state and the first Islamist to lead the Arab world's most populous country.

Islamists scored a crushing victory in three-stage parliamentary elections held from November last year, with the Muslim Brotherhood, Mr Morsi's former organisation, dominating both houses of parliament.

The Brotherhood has long been the best organised political force in Egypt, and secular activists had expressed fears that it would exploit the turmoil of Mubarak's overthrow to impose its will.

http://www.theaustralian.com.au/news/world/egypts-morsi-branded-new-pharoah/story-e6frg6so-1226522472802


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 21:51 (2012)    Sujet du message: MORSY ISSUES NEW CONSTITUTIONAL DECLARATION Répondre en citant

MORSY ISSUES NEW CONSTITUTIONAL DECLARATION

Egypt Independent
Thu, 22/11/2012 - 18:17


AFP

President Mohamed Morsy announced a new constitutional declaration on Thursday evening, delivered by his spokesperson Yasser Ali.

The seven-article declaration includes the following points (this is not a verbatim translation):

1) All investigations into the killing of protesters or the use of violence or brutality against protesters will be re-conducted. Political and executive officials from the former regime who are implicated in these cases will be retried, according to the Law on the Protection of the Revolution and other laws.

2) All constitutional declarations, laws and decrees made since Morsy assumed power on 30 June 2012 cannot be appealed or canceled by any individual, or political or governmental body until a new constitution has been ratified and a new parliament has been elected. All pending lawsuits against them are void.

3) The public prosecutor will be appointed by the judiciary for a fixed term of four years, must be aged at least 40 and meet the general conditions required for appointment in the judiciary.

4) The Constituent Assembly’s timeline for drafting the new constitution has been extended by two months. Article 6 of the Constitutional Declaration of 30 March declared that the assembly would finalize the draft within six months of its formation, but that has now been changed to eight months.

5) No judicial authority can dissolve the Constituent Assembly or the Shura Council.

6) The president is authorized to take any measures he sees fit in order to preserve and safeguard the revolution, national unity or national security.

7) This declaration is to be published in the Official Gazette.

In the same statement, Morsy appointed Talaat Ibrahim Abdallah as the prosecutor general replacing Abdel Meguid Mahmoud.

Morsy also issued additional pensions to all those who during the revolution and subsequent clashes sustained partial or full paralysis or blindness, or other injuries preventing them for working as decided by the health committee, and to those who are over the age of 55 and sustained any injuries.

The amount of the pension is equal to that awarded to the families of the martyrs of the revolution. Pensions will be awarded to those injured in the events of the 18 days or subsequent clashes including the Maspero massacre, the 2011 Mohamed Mahmoud clashes, the 2011 Cabinet clashes or any other event agreed upon by the National Council for the Care of Martyrs’ Families.

http://www.egyptindependent.com/news/morsy-issues-new-constitutional-declaration


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 23:42 (2012)    Sujet du message: DESMOND TUTU LAURÉAT DU PRIX UNESCO POUR LA PROMOTION D'UNE CULTURE DES DROITS DE L'HOMME Répondre en citant

DESMOND TUTU LAURÉAT DU PRIX UNESCO POUR LA PROMOTION D'UNE CULTURE DES DROITS DE L'HOMME



L'archevêque Desmond Tutu. Photo ONU/Jean-Marc Ferré
  
28 November 2012 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a annoncé mercredi la nomination du Sud-africain Desmond Tutu en tant que lauréat 2012 du Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d'une culture des droits de l'homme. M. Tutu a été sélectionné par un jury international en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l'élaboration d'une culture des droits de l'homme aux niveaux national, régional et international.
 
Mme Bokova remettra le Prix au siège de l'UNESCO à Paris le 10 décembre, à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme en présence du maire de Bilbao, Iñaki Azkuma.

En choisissant Desmond Tutu, le jury a tenu à attirer l'attention sur le rôle exceptionnel qu'il a joué dans la construction de la nouvelle Afrique du Sud, démocratique et non raciale et sur sa contribution inestimable à la reconstruction nationale en tant que président de la Commission Vérité et réconciliation d'Afrique du Sud, qui est devenue un modèle pour d'autres sociétés connaissant des situations de post-conflit. Par ailleurs, le Prix reconnaît son engagement, notamment avec et auprès des jeunes, pour promouvoir la non-violence et s'opposer à toute forme de discriminations et d'injustice.

Le jury a également souligné la contribution exceptionnelle de l'archevêque Tutu au travail des Nations Unies et de l'UNESCO sur les questions des droits de l'homme, notamment sur la promotion d'une culture des droits de l'homme.

Le Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d'une culture des droits de l'homme a été créé en 2008 grâce à un don de la ville de Bilbao en Espagne. Il récompense les contributions exceptionnelles des organisations ou des individus à la cause des droits de l'homme par l'éducation et la recherche. Le Prix vise aussi à sensibiliser à la question des droits de l'homme, notamment parmi les responsables et le grand public.

Le défenseur français des droits de l'homme Stéphane Hessel a été le premier lauréat du Prix. En 2010, il a été remis au célèbre défenseur des droits de l'homme pakistanais Asma Jahangir.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29414&Cr=prix&Cr1=unesco


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 01:32 (2012)    Sujet du message: FEDERAL LAWSUIT EXPOSES MASSIVE CAIR FRAUD AND COVER-UP Répondre en citant

FEDERAL LAWSUIT EXPOSES MASSIVE CAIR FRAUD AND COVER-UP

Posted on November 30, 2012 by creeping

via AFLC – American Freedom Law Center.

Washington, D.C. (November 26, 2012) — Last Friday, the Law Offices of David Yerushalmi, P.C. and the American Freedom Law Center (AFLC) filed a devastating legal brief supported by hundreds of pages of evidence, asking a federal judge to find the Council on American-Islamic Relations (CAIR) liable to five of its former clients for fraud, breach of fiduciary duty, and intentional infliction of emotional distress. The legal brief demonstrates beyond any reasonable doubt that CAIR is a criminal organization that deceptively holds itself out to the public as the nation’s largest Muslim-American civil rights organization.

The brief and supporting evidence were filed in the U.S. District Court for the District of Columbia in two companion cases, Saiyed v. CAIR and Lopez v. CAIR, in which David Yerushalmi is lead counsel. The brief and supporting evidence overwhelmingly demonstrate that CAIR was involved in a massive criminal fraud and cover-up that injured numerous client-victims who had looked to CAIR for legal assistance, yet the CAIR “attorney” allegedly handling their cases was in fact not an attorney.

Yerushalmi, who is also Co-Founder and Senior Counsel of AFLC, commented, “The evidence has long suggested that CAIR is an organization set up by the Muslim Brotherhood and Hamas to further its aims of stealth Jihad in the United States,” referring to the fact that CAIR was named by the federal government as an unindicted co-conspirator in the Holy Land Foundation terrorism financing trial. “According to the facts that are carefully laid out in our legal brief and fully supported by the record evidence,” Yerushalmi explained, “CAIR has engaged in a massive criminal fraud in which numerous CAIR clients have been victimized, and because of the CAIR cover-up many still don’t realize it. The fact that CAIR has victimized Muslims and non-Muslims alike demonstrates that it is only looking out for itself and its ongoing efforts to bilk donors out of millions of dollars of charitable donations thinking they are supporting a legitimate organization.”

Five former clients of CAIR filed the two lawsuits in federal court alleging common law and statutory fraud, breach of fiduciary duty, and intentional infliction of emotional distress against CAIR. These two lawsuits followed an earlier lawsuit which had also alleged that CAIR’s fraudulent conduct amounted to racketeering, a federal RICO crime. In that case, the court dismissed the RICO counts, concluding that CAIR’s conduct as alleged was fraudulent but not a technical violation of RICO. The two civil lawsuits were filed by Yerushalmi on January 6, 2010, and because they arise out of the same facts, the cases were consolidated.

The supporting evidence, which was compiled after more than a year and a half of contentious discovery that involved numerous document requests, motions to compel the production of documents that CAIR was concealing, and multiple depositions of high-ranking CAIR officials, shows that Morris Days, the “Resident Attorney” and “Civil Rights Manager” at the now defunct CAIR-MD/VA chapter in Herndon, Virginia, was in fact not an attorney and that he failed to provide legal services for clients who came to CAIR for legal representation. The evidence also shows that CAIR knew of this fraud and purposefully conspired with Days to keep the CAIR clients from discovering that their legal matters were being mishandled or not handled at all. While Yerushalmi and AFLC represent the five plaintiffs in these two lawsuits, three of whom are Muslim Americans, according to CAIR’s internal documents, there were many more victims of the CAIR fraud scheme.

As set forth in the court filings, CAIR knew or should have known that Days was not a lawyer when it hired him. But, like many organizations accused of wrongdoing, things got worse when CAIR officials were confronted with clear evidence of Days’ fraudulent conduct. Rather than come clean and attempt to rectify past wrongs, CAIR conspired with Days to conceal and further the fraud. To this end, CAIR officials purposefully concealed the truth about Days from the clients, law enforcement, and the media. When CAIR did receive calls from irate clients about Days’ failure to provide competent legal services, CAIR fraudulently deceived them about Days’ relationship with CAIR, suggesting that he was never actually employed by CAIR.

Robert Muise, co-counsel in the lawsuit and Co-Founder and Senior Counsel of AFLC, commented: “The overwhelming evidence marshaled in this case will finally put to rest the myth fabricated by CAIR’s PR machine and perpetrated by a complicit media that this is a legitimate Muslim-American civil rights organization. This lawsuit strips away CAIR’s veil of legitimacy.”

http://creepingsharia.wordpress.com/2012/11/30/federal-lawsuit-exposes-massive-cair-fraud-and-cover-up/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 20:02 (2012)    Sujet du message: LE NOUVEAU PRÉSIDENT MEXICAIN EST ASSERMENTÉ Répondre en citant

LE NOUVEAU PRÉSIDENT MEXICAIN EST ASSERMENTÉ

Knights Templar Cartel Sends Outgoing Mexican President ... 
aftermathnews.wordpress.com/.../knights

15 Nov 2012 – Knights Templar Message to Outgoing Mexican President Felipe Calderón ... approach when the new administration of Enrique Peña Nieto arrives next month.” Peña Nieto takes office on December 1 and has promised to refocus ..... Sovereign Order of Saint John of Jerusalem Knights of Malta · Sovereign ...

-----

Mise à jour il y a 7 minutes (01-12-2012)


Enrique Peña Nieto, président élu Mexique Photo : AFP/ALFREDO ESTRELLA

Enrique Pena Nieto a prêté serment samedi comme président de la République du Mexique lors d'une cérémonie devant le Parlement marquée par des incidents violents à l'extérieur et des huées de la gauche à l'intérieur.

Cette investiture marque officiellement le retour au pouvoir du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), qui avait exercé le pouvoir sans interruption de 1929 à 2000. Enrique Peña Nieto remplace Felipe Calderon, du Parti d'action nationale (PAN), qui était au pouvoir depuis 2006.

Le nouveau chef de l'État avait annoncé vendredi la composition de son gouvernement, qui se veut un mélange de personnalités de la vieille garde du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) et de technocrates de la nouvelle génération.

Le chef de l'équipe de transition, Miguel Angel Osorio Chong, 48 ans, deviendra ministre de l'Intérieur, un poste qui comprendra désormais la supervision de toutes les activités liées à la sécurité intérieure et au renseignement, de même que la police fédérale, si cette restructuration est approuvée par le Congrès.

Luis Videgaray, 44 ans, proche conseiller de M. Pena Nieto et chef de sa campagne électorale, dirigera de son côté le ministère du Trésor.

Enrique Pena Nieto a promis que sa priorité serait la croissance économique et la création d'emplois. M. Videgaray, un économiste diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT), sera donc le principal responsable de cet effort. Il est souvent décrit comme le bras droit de M. Pena Nieto et travaille étroitement avec lui depuis plus de huit ans.

José Antonio Meade, actuel secrétaire au Trésor, dirigera le ministère des Affaires étrangères. MM. Videgaray et Meade sont considérés comme des représentants de la nouvelle génération du PRI.

L'ancienne garde du PRI, qui a dirigé le Mexique sans interruption de 1929 à 2000, est également représentée. Elle comprend le secrétaire à l'Éducation, Emilio Chuayffet, et le ministre de la Justice, Jesus Murillo Karam. La nomination du ministre de la Justice est la seule à devoir être approuvée par le Congrès.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/11/30/010-mexique-nieto-cabinet.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 04:10 (2012)    Sujet du message: H.E. MR. AL-NASSER RECEIVES LEADERSHIP AND GOOD GOVERNANCE AWARD Répondre en citant



H.E. MR. AL-NASSER RECEIVES LEADERSHIP AND GOOD GOVERNANCE AWARD

  


More pictures
https://plus.google.com/photos/115133686360696146998/albums/5815623647366124737?authkey=CPXgxIiI3Yr2Bw&banner=pwa&gpsrc=pwrd1#photos/115133686360696146998/albums/5815623647366124737?authkey=CPXgxIiI3Yr2Bw&banner=pwa&gpsrc=pwrd1


By Genie Kagawa, UPF Office of UN Relations
Thursday, November 15, 2012

New York, USA - Ambassador Nassir Abdulaziz Al-Nasser received UPF's prestigious Leadership and Good Governance Award at a special Award Ceremony held at the Millennium Hotel near the United Nations on November 15. On behalf of the UPF founders, the Award was presented by UPF's President, Dr. Thomas G. Walsh, and Secretary General, Mr. Taj Hamad.


H.E. Mr. Al-Nasser served as the President of the 66th Session of the United Nations General Assembly and now serves as the High Representative Designate of the United Nations Alliance of Civilizations.

UPF presented this award to H.E. Mr. Al-Nasser in honor of his service as President of the 66th Session of the UN General Assembly at a time of great upheaval and turmoil in the world. That session shaped a time in history that will remain in people's minds for decades to come. It was a time of extremes, in climate as well as in social issues, such as extreme poverty, the severe financial crisis, and eruption of deep conflicts such as the ongoing violence in Syria. At the same time, the extraordinary phenomena of the Arab Spring inspired people to stand tall in their quest for FREEDOM and DIGNITY, JUSTICE, and PEACE.

It was in this environment that President Al-Nasser worked to develop a new paradigm for addressing conflicts by promoting dialogue among civilizations as a complementary approach to existing channels of conflict prevention, mediation, and peaceful resolution. He was able to forge closer ties with the NGO community by convening a “town hall” meeting with NGO representatives and engaging them as indispensable partners in building bridges of trust and cooperation that are necessary if the United Nations is to achieve its goal of bringing peace to the world.

In addition, President Al-Nasser organized an innovative celebration of World Interfaith Harmony Week to affirm the value of religion and interreligious dialogue and cooperation in peacebuilding. In this context, he encouraged faith leaders to assist in strengthening the pillars of his presidency: mediation of conflict, disaster prevention and response, sustainable development, and revitalization of the United Nations. He encouraged political consensus in the General Assembly for strengthening the governance of financial institutions in order to address the global financial crisis. He supported the work of UN Women in empowering women to address violence against women throughout the world.

In his Congratulatory Remarks, H.E. Mr. Vuk Jeremic, President of the 67th Session of the UN General Assembly, supported UPF’s choice this year for the award with enthusiasm, saying that: “H.E. Mr. Al-Nasser has left a deep mark on the work of the United Nations General Assembly. A person in this position needs to reach out and understand people of different religions or of different sides of the aisle. It has been a time of great turbulence. In his future role at the United Nations Alliance of Civilizations, he will play in important role in a difficult time with a big task on his plate.”

H.E. Mr. Gyan Chandra Achayra, Under-Secretary-General and High Representative for Least Developed, Landlocked Developing, and Small Island States, in his remarks, stated that H.E. Mr. Al-Nasser “provided leadership in a critical time with great distinction and in adherence to the principles of the United Nations. He fully understood the nexus between PEACE and SECURITY  and was equally aware of the issues of sustainable development; he organized programs and made valuable statements prior to Rio+20. We are looking for global understanding and global stability, and it is fitting that he is taking that role through his promotion of understanding and solidarity around the world.”

Dr. Hanifa Mezoui, Permanent Representative of the International Association of the Economic and Social Councils to the UN and ECOSOC, affirmed that H.E. Mr. Al-Nasser spread humanistic and moral values in his work through his emphasis on tolerance, compassion, and respect for all humanity. Noting his work ethic and insights into crucial issues, she paid tribute to his good nature, humility, enthusiasm for new ideas, and approaches aimed at improving people’s lives.

In his acceptance speech, H.E. Al-Nasser mentioned: “It was the overriding goal throughout my term as President of the General Assembly to apply these very principles of sound leadership and good governance to the challenges and issues facing the United Nations and its Member States."

True to the English translations of the Arabic names of H.E. Mr. Al-Nasser and his wife Muna, UPF representatives wished him the fulfillment of his dreams and desires and a life as prosperous as an “overflowing spring.”

The Leadership and Good Governance Award is UPF’s most distinguished award. UPF views good leadership and governance as essential to the task of building a lasting world of peace for all people. Honorees are carefully selected from people who have demonstrated exemplary capacity as visionary and competent leaders in various fields, manifesting both external excellence and internal excellence and upholding universal moral and spiritual values.

The event was attended by Permanent Representatives of Member States, the UN Secretariat staff, representatives of the NGO community, and leaders in business and the media.

http://www.upf.org/upf-news/142-americas/4806-he-mr-al-nasser-receives-lead…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 19:36 (2012)    Sujet du message: LA STRUCTURE DU GOUVERNEMENT MONDIAL (NU) - PARTIE 2 Répondre en citant

BILDERBERG : SCANDALE ECONOMIQUE : LA FAMILLE DU BILDERBERGER PAPANDREOU A PLANQUE 550 MILLIONS D'EUROS EN SUISSE TOUT EN FRAUDANT LE FISC GREC !!!




Chers amis,

VOUS VOUS SOUVENEZ CERTAINEMENT DE LA « LISTE LAGARDE », UNE LISTE QUI RASSEMBLAIT PLUS DE 2000 NABABS QUI ONT FRAUDÉ LE FISC GREC ET PLACÉ LEURS AVOIRS EN SUISSE.

NOUS APPRENONS CI-DESSOUS QUE, Ô COMBLE D’INFINIES « COÏNCIDENCES », C’EST LA FAMILLE DE L’EX-PREMIER MINISTRE PAPANDRÉOU (MINISTRE QUI, POUR RAPPEL, FAIT COMME PAR HASARD PARTIE DES RACLURES MONDIALISTES AYANT PARTICIPÉ À BILDERBERG !) QUI A FRAUDÉ LE PLUS, EN PLANQUANT 550 MILLIONS D’EUROS À ELLE SEULE !

LA SOMME TOTALE DE CES FRAUDES FISCALES TOTALISE PLUS D’1,5 MILLIARDS D’EUROS, ET LES PAPANDRÉOU REPRÉSENTENT, À EUX SEULS, PLUS DE 33% DE CETTE SOMME !

NOTEZ ENCORE QUE L’INJUSTICE ( = JUSTICE GRECQUE CORROMPUE) A SUBITEMENT DÉCIDÉ QUE CETTE LISTE « N’ÉTAIT PAS EXPLOITABLE PAR LA JUSTICE, EN RAISON DE SES ORIGINES !!!

Nous continuons donc de baigner dans la CORRUPTION MAFIEUSE ET MONDIALISTE la plus infecte, et ce pendant que les citoyens grecs sont pressés comme des citrons et dominés par un système INJUSTE et ignoble qui les OPPRIME de façon révoltante.

Et toujours pas de révolution en Grèce !? C’est à croire que les Grecs préfèrent se suicider ou sont MASOCHISTES, et apprécient d’être les souffre-douleurs et les TORCHONS sur lesquels l’Europe et l’élite immonde s’essuient les pieds !

L’article ahurissant, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://www.wikistrike.com/article-papandreou-le-plus-gros-compte-de-la-list…

Lundi 3 décembre 2012

PAPANDREOU LE PLUS GROS COMPTE DE LA "LISTE LAGARDE"



En plus d'être la mère de l'ancien chef d'Etat, Margaret Papandréou est également la veuve d'Andréas Papandréou, premier ministre de 1981 à 1989, puis de 1993 à 1996. Elle est en outre la belle-fille Geórgios Papandréou, à la tête de l'Etat au début des années 1960.

SELON LES JOURNAUX GRECS, MARGARET PAPANDREOU SERAIT A LA TETE DU PLUS GROS COMPTE DEVOILE PAR LA "LISTE LAGARDE" (cf. http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/10/29/un-journaliste-grec-victi… - UN COMPTE DE 550 MILLIONS D'EUROS).


Cette dernière a ainsi été baptisée en Grèce, car transmise en 2010 au gouvernement grec par Christine Lagarde, aujourd'hui directrice générale du FMI.

Elle aurait été obtenue auprès d'un ancien employé de la banque HSBC, FAISANT ETAT DE PLUS DE 2000 EXILES FISCAUX GRECS EN SUISSE. LA VALEUR CUMULEE DE CES COMPTES ATTEINDRAIT LA SOMME DE 1,5 MILLIARD D'EUROS. AINSI, MARGARET PAPANDREOU REPRESENTERAIT A ELLE SEULE 33% DE CETTE LISTE QUI FAIT POLEMIQUE DEPUIS PLUSIEURS MOIS...

FIN SEPTEMBRE, LES GRECS, QUI S'APPRETENT A SUBIR DE NOUVELLES BAISSES DE SALAIRES ET DE RETRAITES, DECOUVRAIENT, MEDUSES, QUE CETTE LISTE DE 2 000 FRAUDEURS POTENTIELS N'AVAIT FINALEMENT PAS FAIT L'OBJET DE LA MOINDRE ENQUETE. La SDOE avait fait valoir que les origines de la liste NE PERMETTAIENT PAS SON EXPLOITATION PAR LA JUSTICE : elle a été fournie à la justice française par un ancien employé de HSBC, poursuivi pour vol par la banque.

Source: Zebuzzeo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 19:48 (2012)    Sujet du message: EU AWARDED NOBEL PEACE PRIZE IN OSLO Répondre en citant

EU AWARDED NOBEL PEACE PRIZE IN OSLO



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=NaFnUiyf0tw


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Déc - 19:10 (2012)    Sujet du message: KIM JONG UN IS TIME READERS' PERSON OF THE YEAR Répondre en citant

KIM JONG UN IS TIME READERS' PERSON OF THE YEAR

With a lot of help from 4Chan, Time readers named North Korea's Kim Jong Un Person of the Year.



UPI/Stephen Shaver
License photo

Published: Dec. 13, 2012 at 12:07 PM
By KATE STANTON, UPI.com

North Korean dictator Kim Jong Un is the people's choice for Time magazine's Person of the Year. With 5.6 million votes, the Onion's "Sexist Man Alive" beat out Jon Stewart, Undocumented Immigrants, Hillary Clinton, Malala Yousafzai, Ai Weiwei and the Mars Rover.

Kim is the reader's choice, but that doesn't mean he'll land Time's Person of the Year cover. That decision ultimately stands with the magazine's editors.

“While we don’t make our selection based on the poll results,” Time's executive editor Radhika Jones said in a recent Q&A, “it’s always interesting to see where some of our preferred candidates end up.”

Time even gave a shout out to the always enterprising 4Chan users who managed to manipulate the Time poll for the second time in three years.

However, some of the highest vote tallies got a boost from members of Internet forums like 4Chan who launched a campaign to manipulate the results pushing North Korea’s supreme leader to the top of the list.

4Chan users also organized the list results so that the first letters of each name spell out "KJU GAS CHAMBERS," a reference to the reported brutality of North Korean prison camps.

  


http://www.upi.com/blog/2012/12/13/King-Jong-un-is-Time-readers-Person-of-the-Year/5701355418252/?spt=fsb&or=ros


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Déc - 23:21 (2012)    Sujet du message: MUSLIM BROTHERHOOD CLAIMS VICTORY IN EGYPT CONSTITUTION VOTE AMID FRAUD ALLEGATIONS Répondre en citant

MUSLIM BROTHERHOOD CLAIMS VICTORY IN EGYPT CONSTITUTION VOTE AMID FRAUD ALLEGATIONS

December 23, 2012



Egypt’s new Sharia-based constitution has been approved in a second round of voting, the ruling Muslim Brotherhood party said. The country’s opposition leveled accusations of fraud, saying it will appeal the referendum results and form a new party.

The new charter was approved by 64 percent of Egyptian voters in a “resounding victory,” state news agency al-Ahram reported on Sunday. The preliminary tallies were calculated from reports by polling station officials. Egypt’s election committee will confirm the final results on Monday.

Egypt’s main opposition party the National Salvation Front (NSF) announced Sunday it will appeal the results of the referendum. NSF members alleged there were multiple instances of “fraud and violations” during the voting process.

“The referendum is not the end of the road. It is only one battle,” the NSF’s Abdel Ghaffer Shokr said, pledging to continue “the fight for the Egyptian people.”

The opposition will continue the struggle by joining forces and forming a new party on the basis of the National Salvation Front, Mohamed Abul-Ghar, the head of Egypt’s Social Democratic party declared on Sunday.

The official results are expected to be announced on Monday, but the opposition has demanded that a proper investigation should be made first.

“We stand firm with the idea that we are against any results being officially announced before the High Committee for Election to announce its final verdict on the evidence we have submitted of widespread rigging and corruption of the ballot boxes,” Ahmed Hawary, a member of the opposition party al-Dostour told RT.

He went on to describe some cases of Muslim Brotherhood supporters shutting of the power and closing polling stations where the voting balance was not in favor of the constitution.

They’ve seen a number of instances of possible vote rigging, including unsupervised polling stations, missing ballot papers, stuffed ballot boxes,

Cairo-based journalist Bel Trew told RT. There were also reports of Salafist groups at polling stations coercing people into voting ‘yes’ on the new document, Trew said.

The opposition also criticized the first round of voting last Saturday, citing various incidents of fraud that have yet to be investigated.

The Egyptian opposition remains fiercely opposed to the new constitution, which was authored up by the Islamist-dominated Constituent Assembly. Opposition activists argue that the charter, which is based on Sharia law, is an affront to the values of the revolution that toppled former President Hosni Mubarak last year, and that it marginalizes Egypt’s minority groups.



The ruling Muslim Brotherhood party maintains that the constitution is necessary for Egypt’s transition to democracy and stability, and that the document’s approval will allow parliamentary elections to take place in three months.

Shortly before the polls closed on Saturday night, Egyptian Vice President Mahmoud Mekki announced his resignation, saying that the “nature of politics” did not favor his professional background. Media outlets have speculated that his resignation is linked to the fact that there is no vice presidency under the new constitution.

The new constitution has polarized Egyptian society, triggering mass protests both for and against the contested legislation. The eve of the second round of voting saw mass protests in Egypt’s second-largest city of Alexandria, where supporters of the new charter clashed with opposition activists. Police fired tear gas to disperse the crowd, and 50 people were reportedly injured in the ensuing violence.

Cairo-based journalist Wael Eskander said in an interview with RT that the new constitution was very flawed. “It takes away more freedoms, it gives police powers to detain people for more than 12 hours,” he said.

The numerous reports of voting irregularities showed that the “regime is determined to see the new legislation pass,”Eskander explained. RT

http://endtimeheadlines.wordpress.com/2012/12/23/muslim-brotherhood-claims-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 16:25 (2012)    Sujet du message: EGYPTIANS ARE BEING HELD BACK BY NEOLIBERALISM, NOT RELIGION Répondre en citant



EGYPTIANS ARE BEING HELD BACK BY NEOLIBERALISM, NOT RELIGION

Rachel Shabi


'President Morsi is not, as he claims, trying to protect the revolution but wants to protect the interests of an entrenched elite at the expense of everyone else.' Photograph: Mohammed Hossam/AFP/Getty Images


President Morsi claims the opposition is an anti-Islamist elite. In fact, he is losing support because of his economic policies

December 21, 2012

Egypt's Muslim Brotherhood and its supporters have tried to frame the current crisis in religious terms, casting opposition to their speedily drafted constitution as the petulance of an anti-Islamist, liberal elite. Media analysis has often replicated this theme: in one corner stands Brotherhood-propelled President Mohamed Morsi who has the supposed blessings of a religious population. And in the other corner, the "secular" opposition, banging on about small details of a constitution that isn't that bad. Such wrongheaded analysis prompted Egypt expert Dr HA Hellyer from the Brookings Institution to politely request that western media "
knock it off".

But the result of Egypt's first referendum on the constitution (a second referendum takes place this Saturday, in districts that have yet to vote) has exposed some of the real sticking points.

The referendum had to be split into two stages because so few Egyptian judges agreed to supervise it. And for all its legendary mobilising powers, of the votes cast the Brotherhood wasn't able to get more than 57% for its constitution. Not long ago, the Brotherhood could rely on voter support reaching over 70%. And less than a third of the electorate turned out – though that might be because of the long queues and the difficulty in voting. In an atmosphere of mistrust and mismanagement, allegations of vote-rigging are rife.

But if Egyptians are, as results indicate, losing faith in the Brotherhood, it isn't because the organisation is Islamist, but because it has so far been rubbish at ruling. Many believe the Brotherhood has kept its promises to power, but not to the people. Crucially, President Morsi's economic policy has deepened the neo-liberalism that brought so much misery during the Mubarak era and was a key component of the uprising against him.

This economic stamp is all over Morsi's policies, both before and as a part of the proposed constitution – which was completed in a one-day marathon, by an Islamist-dominated assembly, after Christian, liberal and female members walked out. In early December he announced an end to fuel subsidies – so household bills for gas cylinders and electricity, for example, are set to spike.

Meanwhile, an IMF loan of $4.8bn currently being negotiated is conditioned on what has been described as the biggest wave of austerity cuts since 1977 – when subsidies on staple foods were removed in one crippling hit, prompting the "bread riots". Today the plan is to reduce public spending, cut subsidies, increase tax on basic goods, and devalue the Egyptian pound. This package was delayed because of the current turmoil. But why should Egyptians swallow such a Shock Doctrine-style deal, when one of the key tenets of the revolution was a call for social justice?

Meanwhile, the proposed constitution reveals more of the Brotherhood's conservative economics. It has a clause that pegs wages to productivity. It stipulates that only "peaceful" strikes (whatever that means) are allowed. It keeps military interests intact and invisible to public scrutiny – in a country where the army is thought to own anything from 10% to 45% of the national economy (nobody knows for sure because it's all so secret). It is all more evidence that Morsi is not, as he claims, trying to "protect the revolution", but wants to protect the interests of an entrenched elite at the expense of everyone else. Indeed, this year a Bloomberg report referred to the wealthy, controlling echelons of this Islamist group as the "Brothers of the 1%".

Small wonder, then, that the factory-dense city of Mahalla declared itself an independent state, in protest at Morsi's anti-union laws. Since he came to power there has been a wave of strikes; not just factory stoppages but also health worker strikes and consumer protests at eroding public services. And Egypt's rapidly growing independent unions have been mobilising nationally against the constitution, using its trampling of social justices as the hook.

All these concerns have come on top of the constitution-driven attempts to erode personal freedoms, especially for women and minorities, and give religious clerics the final say over legal rulings – all through a process that disdains plurality and vital consensus-building. This, rather than any knee-jerk hostility to Islamists in power, is what prompted such large and widespread protest across Egypt. But while his economic policy makes Morsi unpopular on the streets, it is precisely what makes him acceptable to the west: power-serving economics coupled with a foreign policy that doesn't rock any regional boats, crucially with Israel. Using standard paternalistic filters, the US is banking on the idea that the Brotherhood's religious credibility will underwrite its reactionary politics, thereby maintaining the status quo. In this sense, the American administration doesn't really care if it's a Mubarak or a Morsi in power, as long as these interests are preserved.

It is true, of course, that the Brotherhood still won majority support in the first referendum – although that might be as much about public desire to put an end to this constitutional crisis.
But the drop in support for the Islamist group shows that Egyptians won't be fobbed off any more – and therein lies the power of the revolution. Post-uprising polls reveal that Egyptians are more concerned with work, housing, health, security and public services than with the pantomime identity politics of Muslim Brotherhood versus the liberals.

The results of the referendum show that the opposition, as it grows more focused and more organised, might be able turn popular concern for these issues into real political mobilisation, which could gain momentum in the parliamentary elections slated for early next year. Then the Brotherhood might find out that with such disregard for the Egyptian people, its credibility, garnered during those hard, repressive years in opposition, can easily be squandered.


Source

http://www.uruknet.info/?p=m93716&hd=&size=1&l=e


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Jan - 16:08 (2013)    Sujet du message: ATTALI RECLAME (A NOUVEAU) LE N.O.M. ... Répondre en citant

ATTALI RECLAME (A NOUVEAU) LE N.O.M. ...

Chers amis,

Les enflures défendant le nouvel ordre mondial ne se sentent plus, et font feu de tout bois afin de réclamer leur gouvernance mondiale putride !

DANS CE QUI SUIT, C’EST À NOUVEAU L'INDECROTTABLE JACQUES ATTALI QUI EST INTERVIEWÉ – CETTE FOIS, PAR PHILOSPOHIE MAGAZINE ! – ET QUI DEMANDE UNE GOUVERNANCE MONDIALE AFIN DE SOI-DISANT « ÉVITER LA 3E GUERRE MONDIALE » !

Il s’abstient bien de signaler que ce nouvel ordre mondial est celui qui institue lui-même le chaos afin de mieux mettre en place la suppression des libertés et la dictature de fait via des mesures de soi-disant « sécurité »…

Je suppose que, comme d’habitude, la populace ignare, apathique et qui aime sa crapuleuse hiérarchie, se laissera avoir… une fois de plus.

Le court article et la vidéo, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !



Source :
http://www.wikistrike.com/article-le-poete-de-l-argent-jacques-attali-souhaite-une-gouvernance-mondiale-pour-eviter-la-troisieme-guerr-114411412.html


Mardi 15 janvier 2013

LE POETE DE L'ARGENT JACQUES ATTALI SOUHAITE UNE GOUVERNANCE MONDIALE POUR EVITER LA TROISIEME GUERRE MONDIALE



LE POETE DE L'ARGENT VOUS PARLE

Récemment interrogé par Philosophie Magazine, Jacques Attali réaffirme sa CRAINTE D’UNE TROISIEME GUERRE MONDIALE, D’UN CHAOS GENERALISE A LA SURFACE DU GLOBE, A MOINS QU’UNE GOUVERNANCE INTERNATIONALE NE SE METTE EN PLACE. Mais les difficultés de l’Europe, censée montrer le chemin, ne sont guère encourageantes…

Source: Agoravox.tv



VIDEO :
http://www.youtube.com/watch?v=eQ7gtcrTTNE&feature=player_embedded


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 17:25 (2013)    Sujet du message: NICOLAS SARKOZY A PREVU DE S'INSTALLER A LONDRES POUR LANCER UN HEDGE FUND D'UN MILLIARD D'EUROS ! Répondre en citant

NICOLAS SARKOZY A PREVU DE S'INSTALLER A LONDRES POUR LANCER UN HEDGE FUND D'UN MILLIARD D'EUROS !



Chers amis français,

Le voici qui revient après son mandat présidentiel ! Le grand retour du Sarkonazi… version finance et version londonienne !

Dommage que personne en France n’ait eu le courage de débarrasser la planète de cette crevure… car, accro au pouvoir et au pognon comme il l’est, cet indécrottable salaud poursuit ses activités néfastes pour la population ! On ne le surnommait pas le roi du bling-bling pour rien, ce nabot…

Et tout ceci pendant que VOUS souffrez sous les mesures d’austérité économique !

Plus j’avance, et plus je constate que la population est absolument COUPABLE et COMPLICE de sa propre servitude sous le joug de l’élite…

L’article, ci-dessous…

BONNE MISÈRE, BONNE PAUVRETÉ, ET BON ESCLAVAGE SOUS CE NABOT QUI CONTINUE D’ÊTRE VOTRE MAÎTRE ET DE VOUS NUIRE ! Vic.

P.S. : étant donné que cela faisait longtemps que je ne postais plus rien sur cet avorton satanique, je vous ai mis quelques chouettes images pour agrémenter le tout !





Source :
http://www.jovanovic.com/blog.htm

NICOLAS SARKOZY A PREVU DE S'INSTALLER A LONDRES POUR LANCER UN HEDGE FUND D'UN MILLIARD D'EUROS


du 23 au 26 janvier 2013 :




Ouups... Il a fallu que je lise la presse anglaise pour tomber sur une info de Mediapart du 22 janvier. C'était tellement drôle que j'en ai ri pendant 5 minutes. Dans les ordinateurs de Rastignac-Sarkozy, la police a saisi ses plans de déménagement à Londres... pour ne pas tomber sous la loi fiscale des 75%. Enorme. Et même pas à la une de Mediapart. No comprendo. Clairement, quelqu'un au parquet a trouvé utile de donner les infos au journal en ligne...

Pour résumer l'information de base: Sarkozy veut lancer un hedge fund d'un milliard d'euros avec l'aide de, je vous le donne dans le mille, Alain Minc. On comprend maintenant pourquoi Sarko à gardé ce toquard comme conseiller aussi longtemps! Dingue... Le Daily Mail ajoute: "Mr Sarkozy has recently had meetings with numerous movers and shakers in the world of high finance during high-profile trips to places like Qatar and London. But today Mr Sarkozy played down the Mediapart reports through his aides, with one saying that they were the result of "intellectual constructs". Like Mr Blair, the former head of state has always been extremely secretive about his financial dealings, and would be unlikely to discuss a wealth fund in public".

Je vous rappelle juste pour le principe que Blair est maintenant conseiller de la JP Morgan et croise de temps à autre notre amie Blythe. Le monde est vraiment petit. Lire ici le Daily Mail, ici Mediapart. Cela dit, Sarkozy a toujours dit qu'après sa sortie de l'Elysée, "je ferai du fric". Tout dans la délicatesse. Même ZH vient d'en rajouter une couche, lire ici. Un des commentaires: "A guillotine could fix quite a few problems in France at the moment... and Europe for that matter".

Toujours est-il que ce Hedge Fund est clairement l'idée d'Alain Minc, celui qui avait dit fin 2008 que la crise ne durera pas plus de 3 mois, et que cela n'affectera que quelques gens. Mais bien sûr. En tout cas les Quataris ont bien remercié Sarkozy pour la loi spécialement votée pour eux à l'Assemblée Nationale leur permettant de ne pas payer d'impôts sur le revenu en France...

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 00:17 (2013)    Sujet du message: NETANYAHU WINS WHAT A SHOCK Répondre en citant

NETANYAHU WINS WHAT A SHOCK



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=RdmcbCikN6c


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 20:44 (2013)    Sujet du message: A SOROS-MADE “NEW WORLD ORDER” TAKES SHAPE AT THE UN Répondre en citant

A SOROS-MADE “NEW WORLD ORDER” TAKES SHAPE AT THE UN



Major multinational corporations and the financial and non-governmental organization network of George Soros have taken effective control of a number of United Nations functions within the UN Secretariat and within the organization's specialized agencies. The goal of this alliance is to re-draw the map of the world for the benefit of the global elites and the “top 1 percent.”

The United Nations, which once prided itself on transparency, has now become a bureaucratic behemoth where decisions are made in closed door meetings attended by diplomats, mostly from English-speaking Western countries; corporate representatives; NGO officials tied to Soros and other entities like the Ford and Rockefeller Foundations; and current and former CIA officers, some of whom act under U.S. State Department cover. It is a fact of life that today a number of UN agencies and elements are funded by private money.

Although South Korean Ban Ki-moon is the Secretary General of the UN, his most important deputies represent the interests of NATO and its allies. The Undersecretary General for Political Affairs is B. Lynn Pascoe, a former U.S. ambassador to Indonesia and Malaysia and is thought by many UN staffers to have links to the CIA. The Undersecretary General for Safety and Security is Gregory Starr, a former Director of the U.S. State Department's Diplomatic Security Service who is also thought to have close links to the CIA. The Assistant Secretary-General for Strategic Planning and Policy Coordination is Robert Orr, the former Director of Global and Multilateral Affairs at the U.S. National Security Council on which the CIA is represented. The Executive Director of the UN Children's Fund (UNICEF) is Anthony Lake, a former U.S. National Security Adviser.

The Under-Secretary-General for Peacekeeping Operations is Herve Ladsous of France who has served as French ambassador to Indonesia and China and who is a pro-NATO Atlanticist.

Perhaps no where is the Soros and CIA influence felt more than in the UN Development Program (UNDP), which is headed by Helen Clark, a former Prime Minister of New Zealand. However, Soros's operatives are heavily present in every UN agency except for Peacekeeping Operations but it, too, is an ultimate target for the multi-billionaire Hungarian Jew who once cooperated with the Nazi occupation forces in wartime Hungary.

Soros is very close to former UN Deputy Secretary General and UNDP administrator Mark Malloch Brown of Great Britain. While UN Deputy Secretary General, Malloch Brown, now Lord Malloch Brown, resided rent-free at Soros's estate in Westchester County, New York. The UN's Global Compact is a brainchild former Secretary General Kofi Annan, who is now charged with easing the government of Bashar al Assad from power in Syria. Pushing the Global Compact, Malloch Brown, while UNDP administrator, invited multinational corporations to "use their purchasing power to help develop small and medium-sized enterprises across the developing world." The Global Compact essentially gives multinational corporations a say in how projects in developing countries are carried out.

The UN has been holding a number of closed-door meetings and seminars at which the partition of UN member states has been discussed. Most of the meetings have been held under the direction of the UN Interagency Framework for Coordination on Preventive Action (the Framework Team or FT). The FT brings together representatives from a number of alphabet soup UN offices and specialized agencies, including:

DESA - Department of Economic and Social Affairs
DPA - Department of Political Affairs
DPKO - Department of Peacekeeping Operations
DOCO - UN Development Operations Coordination Office
EOSG - Executive Office of the Secretary General
FAO - Food and Agricultural Organization
ILO - International Labor Organization
OCHA - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
OHCHR - UN High Commissioner for Human Rights
OSAPG - Office of the Special Adviser for the Prevention of Genocide
PBSO - Peacebuilding Support Office
UNDP - UN Development Program
UNESCO - UN Educational, Scientific, and Cultural Organization
UNHABITAT - UN Center for Human Settlements
UNICEF - UN Children's Fund
UN WOMEN - UN Entity for Gender Equality and Women's Empowerment
UNHCR - UN High Commissioner for Refugees
UNEP - UN Environment Program
UNDEF - UN Democracy Fund
UNFPA - UN Population Fund
WFP - World Food Program
WHO - World Health Organization
World Bank
IMF - International Monetary Fund
DPI - Department of Public Information
OSAA (Office of the Special Advisor on Africa)
DDA - Department for Disarmament Affairs
UNODC- UN office on Drugs and Crime

Much of the work of the FT is carried out under the direction of an American, Gay Rosemblum-Kumar. She heads up the Conflict Management Capacity-Building Project and the Peacebuilding Portal. While the names of these groups appear benign, they are at the center of a global plan by Soros, his NGOs, the CIA, and the global bankers to redraw the map of the world to suit the needs of multinational corporations and the United States and NATO.

Many FT meetings include speeches by Elie Wiesel, the Holocaust survivor who has encouraged international R2P (responsibility to protect) intervention in Libya, Sudan, Syria, and other countries. The FT also relies on a professional trainer in "Conversation" and "Non-violent Communications" (NVC). He has overseen "outsourcing transition," i.e., informing employees of their lay-offs and "benefits" packages at Merrill Lynch, Charles Schwab, and Bank of New York Mellon. From advising companies on how to inform employees that their jobs are finished, the individual in question now advises the UN on how to tell entire countries that they are "finished."

The FT also advances the work of President Obama's "information czar" Cass Sunstein; his wife Samantha Power of the U.S. National Security Council; and Gene Sharp, the Albert Einstein Institution's developer of the "themed revolution" concept.

The FT has also trained certain activists around the world, particularly in developing and other countries with pro-western governments, to use "the system" to effect change and has advised them "not to protest against their government." The entire FT operation at the UN is bankrolled with Soros money.

Perhaps the most alarming aspect of the FT's work is aimed at dividing existing nation-states into smaller entities. At a recent FT meeting titled "Nepal in Transition," it was clear what strategy is being employed to carry out such divisions. The division of Nepal, with the ultimate goal being the marginalization of the powerful Communist Party of Nepal (Maoist), foresees "identity federalism," the first step before actual secession of federal components.

A number of Nepalese political parties and movements recently signed an agreement that would create an "identity-based" federal republic in Nepal. The UN's chief promoter of the strategy is Ian Martin, the Special Representative of the Secretary-General who has headed UN missions in Nepal and, most recently, in Nepal. Under the UN plan, Nepal would be transformed into a polyglot federal republic based on indigenous groups, nationalities, castes such as the Dalit, and Muslims. Martin has been involved in creating "federal" structures in Bosnia-Herzegovina and Libya. The latter has seen the eastern province of Cyrenaica, with its capital in Benghazi, proclaim its autonomy from Tripoli.

Some UN participants in the talks on Nepal spoke of the need to "eliminate" the Maoists in Nepal. Robert O. Blake, the Assistant Secretary of State for South Asian Affairs, and who has been linked to the CIA, participated in the Nepal conference. Blake reportedly helped engineer the February 2012 coup in Maldives that drove President Mohamed Nasheed, ironically a Soros favorite, from power. The coup, which ushered into power a pro-Islamic government said to be backed by former President Maumoon Abdul Gayoom, could set the stage for a Maldives comprised of autonomous atolls, with the United States able to acquire military bases in certain southern atolls as part of its encirclement of China policy.

Sri Lanka is also a target for the identity federalism engineers. During the 2008 presidential campaign, both Hillary Clinton and Barack Obama received large campaign donations from front groups for the Tamil Tigers, a guerrilla force that favors an independent Tamil state in Sri Lanka and which is designated as a terrorist organization by the U.S. State Department. As a way of thanking the Tigers for their support, the Obama administration, Soros, and the International Peace Institute of Norway (which has been called a front for NATO, Soros, and the CIA and which supported the Liberation Tigers of Tamil Eelam [LTTE] during their long civil war against the Sri Lankan government) have been pushing for a federal system in Sri Lanka that would create a Sinhalese, Tamil, and Muslim federation, with secession following.

A number of Norwegians are quietly pushing the identity federalism solution, some of whom, particularly Professor Johan Galtung, are Soros favorites..

To augment its identity federalism initiatives, Soros NGOs are also involved in creating a number of "partition studies" programs at major universities with international relations programs.

Myanmar is also a target for the identity federalists and partition specialists. The UN and Soros goal is to split Myanmar into various ethnic-based nations. Some of these nations would then provide the United States with military bases from which it can engage in intelligence, insurgency, and other operations in southern China. The human rights issue in Myanmar and China has been used by Soros as a tool to gain influence in both nations.

The ultimate goal of the EU / US / Japan / Australia / Canada / New Zealand / Soros alliance is the division of India, Russia, Indonesia, and China into smaller nations.

http://www.strategic-culture.org/news/2012/05/28/a-soros-made-new-world-order-takes-shape-at-the-un.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Fév - 21:18 (2013)    Sujet du message: LA COMMISSION DE CONSOLIDATION DE LA PAIX DE L'ONU ÉLIT SON NOUVEAU PRÉSIDENT Répondre en citant

LA COMMISSION DE CONSOLIDATION DE LA PAIX DE L'ONU ÉLIT SON NOUVEAU PRÉSIDENT

[PDF] Secretariat - Togoforum
.pdf]www.togoforum.com/Ap/ap2006/ga60dellist[1].pdf

4 oct. 2005 – Sovereign Military Order of Malta . ...... Mr. Ranko VILOVIĆ, Head of Department for the United Nations, Ministry of Foreign Affairs and European ...... H.E. Mr. K. D. Knight, QC, MP, Minister for Foreign Affairs and Foreign Trade ...

-----



Ranko Vilovic. Photo ONU/Ryan Brown

28 janvier 2013 – Lors de sa septième session, la Commission de consolidation de la paix (CCP), a élu lundi matin par acclamation Ranko Vilovic, de la Croatie, en tant que nouveau Président. M. Vilosevic a énoncé plusieurs priorités pour cette année dont l'amélioration des relations de la CCP avec les autres instances de l'ONU, le renforcement de l'impact de ses activités sur le terrain, la mobilisation accrue de ressources pour la consolidation de la paix, et le renforcement des partenariats.

M. Vilovic qui occupait en 2012 l'un des postes de vice-président de la CCP, a indiqué qu'il s'appuierait, dans l'exercice de ses fonctions, sur l'expérience qu'a connue son propre pays, la Croatie, en matière de consolidation de la paix. Il souhaite renforcer le rôle consultatif de la Commission de consolidation de la paix (CCP) auprès des organes qui peuvent être considérés comme « les parents », à savoir le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale.

Pour améliorer l'impact de la CCP sur le terrain, il a souhaité mettre en place des critères de réussite des mesures prises et mobiliser des ressources auprès du secteur privé notamment.

Au cours de la réunion de ce matin, le Comité d'organisation de la septième session de la CCP a également élu le Bangladesh à la vice-présidence de la CCP pour l'année 2013. En l'absence de nomination d'un autre candidat par le Groupe des États d'Amérique latine et des Caraïbes, le deuxième vice-président sera élu à une date ultérieure. Le Japon a, quant à lui, été réélu à la présidence du Groupe de travail sur les enseignements tirés de l'expérience, poste qu'il occupera jusqu'à la fin de l'année 2013.

Créée en 2005, la Commission de consolidation de la paix est un organe consultatif intergouvernemental de l'ONU qui appuie les efforts de paix dans les pays sortant d'un conflit, constituant un ajout crucial à la capacité de la communauté internationale dans le vaste agenda de promotion de la paix. Elle réunit 31 États Membres, dont sept sont élus par l'Assemblée générale, sept sélectionnés par le Conseil de sécurité, sept élus par le Conseil économique et social, cinq pays contributeurs aux budgets de l'ONU les plus importants et cinq figurant parmi les plus gros fournisseurs de contingents pour les missions de maintien de la paix de l'ONU.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29716&Cr=ccp&Cr1=élection


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Fév - 15:58 (2013)    Sujet du message: BLOC EURO-ATLANTIQUE : LE MARCHE TRANSATLANTIQUE : DESORMAIS UNE REALITE CONTRE LAQUELLE IL VA FALLOIR LUTTER !!! Répondre en citant



BLOC EURO-ATLANTIQUE : LE MARCHE TRANSATLANTIQUE : DESORMAIS UNE REALITE CONTRE LAQUELLE IL VA FALLOIR LUTTER !!!




Chers amis,

VOICI LA CONFIRMATION TOTALE DE CE QUE JE VOUS ANNONCE DEPUIS DES MOIS ET DES ANNÉES CONCERNANT LE BLOC EURO-ATLANTIQUE !

Hélas, il est presque trop tard… A moins de révolutions et guerres civiles, les populations vont A NOUVEAU se faire plumer !

L’excellent article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !


Voici une représentation fidèle du citoyen moyen, manipulé, apathique et affalé comme une merde dans son divan, en train de regarder ce que la télévision (mass média presstitué) lui annonce à demi-mot et bien trop tard : la création d’un marché transatlantique et d’un bloc euro-atlantique ! Malheur aux vaincus !

Source :
http://la-dissidence.org/2013/02/18/marche-transatlantique-la-theorie-du-complot-devient-realite/


ADRIEN ABAUZIT : MARCHÉ TRANSATLANTIQUE, LA « THÉORIE DU COMPLOT » DEVIENT RÉALITÉ

Le 18 février 2013
Dans Adrien Abauzit

Il y a encore un an de cela, le simple fait d’évoquer la mise en place d’un marché transatlantique valait à n’importe quel auteur les douces et grotesques accusations de complotisme. Et pour cause : TOUT CE QUI EST ÉTRANGER À LA VISION DU MONDE DÉLIVRÉE PAR LES GRANDS MÉDIAS EST L’OBJET D’ACCUSATION DE COMPLOTISME. Officiellement, l’UE est faite pour faire contrepoids aux Etats-Unis.

IL ÉTAIT DONC MALSÉANT DE CONSTATER, TEXTES OFFICIELS À L’APPUI, QUE BIEN AU CONTRAIRE, LA « CONSTRUCTION EUROPÉENNE » ABOUTISSAIT À LA FUSION DE L’EUROPE ET DES ETATS-UNIS.



Un projet qui vient de loin

Si l’on s’en réfère aux textes officiels, LA PREMIÈRE ÉTAPE DE LA MISE EN PLACE DU MARCHÉ TRANSATLANTIQUE EST LA DÉCLARATION TRANSATLANTIQUE DU 22 NOVEMBRE 1990, FAITE PAR CE QU’ON APPELAIT À L’ÉPOQUE LA COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE ET LES ETATS-UNIS. UN DIALOGUE INSTITUTIONNEL EST CRÉÉ. DORÉNAVANT, SERA ORGANISÉ CHAQUE ANNÉE UN SOMMET UE-ETATS-UNIS, AUQUEL ON AJOUTERA DES RÉUNIONS MINISTÉRIELLES BISANNUELLES.

EN 1995, EST ADOPTÉ LE NOUVEL AGENDA TRANSATLANTIQUE. Ce partenariat PRESCRIT UN PLAN D’ACTION ET DES OBJECTIFS COMMUNS, comme la promotion de la paix ou l’extension du commerce MONDIAL.

LE 18 MAI 1998, lors d’un sommet UE-Etats-Unis, IL EST DÉCIDÉ D’INTENSIFIER LA COOPÉRATION ENTRE LES DEUX ZONES PAR LE PARTENARIAT ÉCONOMIQUE TRANSATLANTIQUE. SON OBJET EST CLAIR : ACCROÎTRE LE LIBRE-ÉCHANGE.

LORS DU SOMMET UE-ETATS-UNIS, À WASHINGTON, LE 30 AVRIL 2007, LES DEUX PARTIES SE METTENT D’ACCORD SUR UN NOUVEAU PARTENARIAT ÉCONOMIQUE, DONT LE BUT EST D’HARMONISER LES NORMES ENTRE LE DROIT EUROPÉEN ET LE DROIT AMÉRICAIN. CETTE MISSION SERA CONFIÉE AU CONSEIL ÉCONOMIQUE TRANSATLANTIQUE (CET), CRÉÉ POUR L’OCCASION.

ENFIN, LE 9 MARS 2009, LE PARLEMENT EUROPÉEN VOTE UNE RÉSOLUTION VISANT À LA CRÉATION PURE ET SIMPLE D’UN MARCHÉ TRANSATLANTIQUE POUR 2015. Ainsi, dans le point 45 de la résolution, le Parlement européen « invite instamment les partenaires à mettre à profit tout le potentiel du CONSEIL ÉCONOMIQUE TRANSATLANTIQUE pour surmonter les obstacles actuels à l’intégration économique et pour RÉALISER UN MARCHÉ TRANSATLANTIQUE UNIFIÉ D’ICI À 2015 ».

DERNIÈREMENT, LE COMMISSAIRE EUROPÉEN AU COMMERCE, LE BELGE KAREL DE GUCHT, NE CACHAIT PAS SON ENTHOUSIASME ET ESPÉRAIT L’ACHÈVEMENT DU MARCHÉ TRANSATLANTIQUE DÈS LA MI-2014*.

Petite touche par petite touche, très intelligemment, sans faire de bruit, sans brusquer les peuples réfractaires et sans même les alerter, on est arrivé à bâtir une institution gigantesque aux conséquences immenses. MIS DEVANT LE FAIT ACCOMPLI, LES PEUPLES, COMME À CHAQUE FOIS LORSQU’IL S’AGIT DE LA MISE EN PLACE DE LA GOUVERNANCE MONDIALE, N’AURONT PAS LEUR MOT À DIRE. L’OLIGARCHIE MONDIALISTE A DÉCIDÉ À LEUR PLACE.

Le silence des médias, des experts et des partis politiques

EN 2004, SORTAIT DANS LE PLUS GRAND SILENCE LE LIVRE DE PIERRE HILLARD (cf. http://roadsmag.com/pierre-hillard-le-mondialisme-decrypte-pour-rue-mazarin…   ), LA DÉCOMPOSITION DES NATIONS EUROPÉENNES, DONT LE SOUS-TITRE ÉTAIT : DE L’UNION EURO-ATLANTIQUE À L’ÉTAT MONDIAL. Géopolitique cachée de la constitution européenne. C’EST, À NOTRE CONNAISSANCE, EN FRANCE, LE PREMIER OUVRAGE DANS LEQUEL ÉTAIT TRAITÉE LA QUESTION DE CE NOUVEL ATLANTISME. AVEC CINQ ANS PLUS TARD JEAN-LUC MÉLENCHON, CES DEUX PERSONNALITÉS PUBLIQUES SONT LES SEULES À AVOIR DÉNONCÉ LE MARCHÉ TRANSATLANTIQUE.

LES ANNÉES PASSANT, AUCUN JOURNALISTE, AUCUN EXPERT OFFICIEL OU HOMME POLITIQUE DE PREMIER PLAN, Y COMPRIS PARMI CEUX QUI SONT OFFICIELLEMENT HOSTILES À L’OTAN ET À L’UE, N’ONT AJOUTÉ LEUR VOIX À LA DIVULGATION DU MARCHÉ TRANSATLANTIQUE. A considérer le niveau historiquement inégalé DE NULLITÉ ET DE FÉLONIE DES ÉLITES françaises depuis au moins Pompidou, il n’y a ici nulle surprise. CE SILENCE, DONC, NE POUVAIT AVOIR QUE DEUX CAUSES : L’IGNORANCE OU LE MOT D’ORDRE. LE LECTEUR TRANCHERA, MAIS DANS LES DEUX CAS, PRESSTITUÉES ET POLITIQUES SONT COUPABLES.

DEPUIS QUELQUES SEMAINES CEPENDANT, LE FEU VERT SEMBLE AVOIR ÉTÉ DONNÉ, QUELQUES MÉDIAS DU SYSTÈME ONT COMMENCÉ À PARLER DU MARCHÉ TRANSATLANTIQUE. CHOSE LOGIQUE, PUISQU’IL EST TROP TARD : LA MÉCANIQUE ARRIVE À SON TERME ET L’ON NE PEUT PLUS S’Y OPPOSER. Saluons l’artiste pour le tour de passe-passe.



La fin du mythe de l’Europe-contrepoids


Depuis maintenant trop d’années, presstituées et collabos nous vendent l’Union européenne comme seul moyen de faire contrepoids à la toute-puissance américaine. Argument bien curieux. Car enfin, sur quoi se fondait-il ? Qu’est-ce qui pouvait bien donner l’illusion d’une UE rivale des Etats-Unis ? L’AMÉRICANISATION des cultures européennes, des produits de consommation, des mœurs, des émissions de télévision, du cinéma ?
L’occupation militaire de la quasi-totalité de l’Europe par les troupes américaines ? La relation privilégiée des Etats-Unis avec la Grande-Bretagne et l’Europe de l’Est ? La colonisation financière de l’Europe, via la liberté de circulation des capitaux, imposée par les traités européens, qui s’est traduit notamment par l’acquisition de plus de la moitié du CAC 40 par les fonds de pension et hedge funds anglo-saxons ? Le suivisme militaire au Kosovo, en Afghanistan, en Irak, en Lybie et en Syrie ?

Nous le voyons, LOIN D’ÊTRE UN VECTEUR D’OPPOSITION AUX ETATS-UNIS, LE DROIT EUROPÉEN A PERMIS AUX ETATS-UNIS, VIA LA LIBERTÉ DE CIRCULATION DES CAPITAUX, LE LIBRE-ÉCHANGE, L’INTERDICTION DE LA MONÉTISATION DE LA DETTE ET PLUS GÉNÉRALEMENT, PAR LA NEUTRALISATION DES SOUVERAINETÉS EUROPÉENNES, D’ACCROÎTRE COMME JAMAIS DANS L’HISTOIRE LEUR MAINMISE SUR L’EUROPE.

Il fallait vraiment être un IMBÉCILE de première catégorie pour croire une demi-seconde que l’Union européenne puisse chercher à faire contrepoids à l’Oncle Sam. C’est pourtant la pilule que notre classe politique traître a essayé de nous faire avaler. Et de fait, des millions de français ont mordu à l’hameçon.

LE MARCHÉ TRANSATLANTIQUE DISSIPERA-T-IL LES ILLUSIONS DES PLUS NAÏFS ? NOUS AIMERIONS LE CROIRE…

Le peuple HS, la France à genou, le CDI au dépotoir

Et la France dans tout ça, quelle est sa position ? A votre avis cher lecteur, quelle est-elle ? Avons-nous vu les deux têtes de l’exécutif s’opposer au TSCG, au MES, à la guerre en Syrie ? N’avons-nous pas vu le béat Jean-Marc Ayraut faire au Maroc l’éloge des délocalisations, stupidement rebaptisées par lui « colocalisations » ? Ne voyons-nous pas notre couple d’homme invisible faire courbette devant les banques avec un faux Glass-Steagal Act à la française ?

FRANÇOIS HOLLANDE EST LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE LE PLUS SOUMIS DE L’HISTOIRE DE FRANCE. IL ÉTAIT COURU D’AVANCE QU’IL SE RALLIE AU MARCHÉ TRANSATLANTIQUE. Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, à défaut d’organiser un véritable référendum, a lancé une vaste CONSULTATION…DES ENTREPRISES !** On remplace la démocratie comme on peut.

Le 11 janvier 2013, a été conclu un Accord national interprofessionnel (ANI) entre le MEDEF et plusieurs syndicats jaunes. Si cet accord, qui sera transposé au printemps en projet de loi, offre de nouveaux micros droits aux salariés, il n’en est pas moins le PLUS GRAND RECUL EN MATIÈRE DE DROIT DU TRAVAIL depuis l’existence de cette matière.

En effet, l’ANI prévoit la création d’un nouveau type d’accord d’entreprise, les « accords pour l’emploi ». Lorsque ce type d’accord est conclu, un salarié qui refuse une diminution de son salaire ou une augmentation de son temps de travail pourra être licencié pour motif économique sans même avoir le droit de contester son licenciement devant les Prud’hommes (ce qui est inconstitutionnel).

Rappelons que la jurisprudence actuelle n’autorise pas l’employeur à modifier unilatéralement la rémunération ou le temps de travail des salariés. Pour cela, l’accord du salarié est obligatoire. En clair, LES « ACCORDS SUR L’EMPLOI » ANNULENT PUREMENT ET SIMPLEMENT LES GARANTIES JURIDIQUES DES CDI. Une fois l’ « accord sur l’emploi » conclu, le CDI n’existe plus, il est vidé de sa substance, de sa réalité. La « gauche », qui ne cessait de donner des leçons de « social » à Nicolas Sarkozy, a fait ce que ce dernier n’aurait jamais osé. Elle a même fait pire que le fameux CPE de Dominique de Villepin. A cet égard, il sera intéressant de voir si les syndicats non signataires de l’ANI seront autant motivés pour faire capoter la machine, qu’ils ne l’ont été pour le CPE. Nous les attendons au tournant.

OÙ VOULONS-NOUS EN VENIR ? SOUVENONS-NOUS DES TEXTES. LE MARCHÉ TRANSATLANTIQUE NE PEUT SE FAIRE QUE SI LES LÉGISLATIONS EUROPÉENNES ET AMÉRICAINES SONT HARMONISÉES. BIEN ÉVIDEMMENT, POUR LE PEUPLE, COMME DANS TOUTE « HARMONISATION », CETTE HARMONISATION SE FERA À LA BAISSE. IL N’EST PAS INCOHÉRENT DE CONSIDÉRER QUE CE RECUL DU DROIT DU TRAVAIL FRANÇAIS AIT ÉTÉ OPÉRÉ DANS UNE LOGIQUE D’HARMONISATION AVEC LE DROIT DU TRAVAIL AMÉRICAIN.

NOUS PRIONS À GENOU LE LECTEUR DE BIEN CROIRE QUE CE MARCHÉ TRANSATLANTIQUE EST UN PIÈGE À LOUP. UN PIÈGE À LOUP SUR LEQUEL LES COLLABOS DU GOUVERNEMENT NOUS FORCERONT À METTRE LE PIED.

*
http://www.challenges.fr/economie/20120611.CHA7352/europe-usa-la-zone-de-libre-echange-dont-reve-bruxelles.html

**
http://www.challenges.fr/economie/20130129.CHA5653/la-france-se-rallie-a-l-idee-d-une-zone-de-libre-echange-transatlantique.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 13:47 (2013)    Sujet du message: BLOC EURO-ATLANTIQUE : L’EUROPE : BIENTOT LE 51EME ETAT DE L'EMPIRE ! Répondre en citant

 BLOC EURO-ATLANTIQUE : L’EUROPE : BIENTOT LE 51EME ETAT DE L'EMPIRE !

Nouvel avertissement sévère en ce qui concerne le BLOC EURO-ATLANTIQUE… Non, décidément, vous ne pourrez pas dire que vous ne « saviez pas », ni justifier votre apathie face à la tyrannie mondialisée !

L’excellent article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

Source :
http://echelledejacob.blogspot.be/2013/02/leurope-bientot-le-51eme-etat-de-lempire.html

20 février 2013

L’EUROPE : BIENTOT LE 51EME ETAT DE L'EMPIRE



Lors de son discours de l’Union mercredi 13 février, le Président américain Barack Obama a annoncé l’ouverture de négociations dès le mois de juin en vue d’établir un ACCORD DE LIBRE-ECHANGE ENTRE LES ETATS-UNIS ET L’EUROPE. L’ANNONCE FUT IMMEDIATEMENT SALUEE PAR LE PRESIDENT DE LA COMMISSION EUROPEENNE JOSE MANUEL BARROSO POUR QUI « LE FUTUR ACCORD SERA UN VERITABLE MOTEUR POUR NOS ECONOMIES ».

POLITIQUEMENT, IL S’AGIT AVANT TOUT D’UN COUP D’ETAT POLITIQUE CONTRE LES ETATS-NATIONS ET LES PEUPLES. Ce PROJET GROTESQUE a pris forme dès 1995, quand fut adopté à Madrid PAR LE PRESIDENT DE LA COMMISSION EUROPEENNE Jacques Santer et le président américain Bill Clinton, à l’époque en plein utopie libre-échangiste, le « Nouvel Agenda Transatlantique (NAT) » comprenant déjà un plan d’action commun en matière de coopération policière et judiciaire.

Suit alors le sommet EU-Etats-Unis du 30 avril 2007 avec la création d’un Conseil économique transatlantique (CET), orienté entre autres par « des représentants du monde de l’entreprise », chargé de l’HARMONISATION DES LEGISLATIONS POUR FACILITER « L’APPROFONDISSEMENT DU MARCHE TRANSATLANTIQUE ».

C’est cette même année qu’Edouard Balladur publie son livre Pour une UNION OCCIDENTALE ENTRE L’EUROPE ET LES ETATS-UNIS (cf.
http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/L-empire-a-deux-tetes-d-Edouard-Balladur_04266.html ) où il ira encore plus loin en proposant, mondialisation oblige, la création d’un conseil exécutif paritaire réunissant tous les trois mois le président des Etats-Unis et le président du Conseil européen institué par le traité de Lisbonne !

En tout cas, le 10 juin 2008, la déclaration commune du sommet UE-Etats-Unis confirme la PROMOTION FANATIQUE DU LIBRE ECHANGE AU NIVEAU MONDIAL : « nous résisterons au sentiment protectionniste à l’intérieur et nous nous opposerons au protectionnisme à l’étranger. Les modèles du libre et juste échange et de l’investissement ouvert sont les piliers de la croissance économique mondiale ».

PARALLELEMENT AUX NEGOCIATIONS SUR L’EXISTENCE D’UN GRAND MARCHE, « DES DISCUSSIONS DISCRETES SE SONT DEVELOPPEES AFIN DE CREER UN ESPACE COMMUN DE CONTROLE DES POPULATIONS », nous apprend pour sa part le sociologue Jean-Claude Paye, le 16 décembre 2008 dans L’Humanité.

« Un rapport secret, conçu par des experts de six États membres, a établi un projet de CREATION D’UNE AIRE DE COOPERATION TRANSATLANTIQUE EN MATIERE DE "LIBERTE, DE SECURITE ET DE JUSTICE", D’ICI 2014. » SELON PAYE, L’ENJEU DE LA CREATION D’UN TEL ESPACE, PLUS ENCORE QUE LE TRANSFERT DES DONNEES PERSONNELLES ET LA COLLABORATION DES SERVICES DE POLICE (PROCESSUS DEJA LARGEMENT REALISE), CONSISTE DANS LA POSSIBILITE, A TERME, DE LA REMISE DES RESSORTISSANTS DE L’UE AUX AUTORITES AMERICAINES…

Avec l’arrivée d’Obama, le projet est remis à l’ordre du jour au niveau mondial. Le 26 mars 2009, le Parlement européen approuve par 503 voix pour, 51 voix contre et 10 abstentions, une résolution sur « l’état des résolutions transatlantiques après les élections qui ont eu lieu aux Etats-Unis ». SON BUT : CONSTRUIRE « UN VERITABLE MARCHE TRANSATLANTIQUE INTEGRE », QUI DEVRA ETRE ETABLI « D’ICI A 2015 ».

Aujourd’hui, l’objectif de l’accord, consiste à « réussir » là où l’Organisation mondiale du commerce (OMC), après dix ans de négociations, a échoué : créer le plus étendu marché en libre-échange du monde sans y inclure les Brics (Brésil-Russie-Inde-Chine-Afrique du Sud).

Bien que les relations commerciales entre l’UE et les Etats-Unis, avec des barrières tarifaires de l’ordre de 3% en moyenne, représentent déjà le tiers des échanges mondiaux, les économistes font miroiter que les bénéfices de cet accord pourraient être de 0,5 point de PIB européen en plus dès 2016 et 1% par la suite. Les chiffres de 450 milliards et de 900 milliards d’euros sont respectivement avancés pour les échanges de marchandises et de services.

Cependant, le rapprochement des deux premiers marchés de la planète globalisée, doit également envoyer un message à la Chine. Après la guerre des monnaies qui vient de commencer, c’est la GUERRE COMMERCIALE qui s’annonce. « Dans la compétition internationale, Washington et Bruxelles ont compris qu’ils ont des intérêts communs », note un analyste.

Alors qu’aussi bien les Etats-Unis (avec l’ALENA) que l’UE (avec l’euro) ont déjà été confrontés avec le désastre d’une désindustrialisation accélérée, LES ELITES FINANCIERES ESPERENT SURTOUT, GRACE A LA DEREGULATION TOTALE ENTRE LES DEUX CONTINENTS, FAIRE DECOLLER UNE NOUVELLE BULLE PUREMENT SPECULATIVE.

Avant tout, un tel marché transatlantique permettrait aux Britanniques, qui du coup seraient tentés de rester membres de l’UE, de retrouver une place centrale entre partenaires historiques et géographiques. Du point de vue stratégique, une telle perspective vise à isoler la France et de la mettre en désaccord avec l’Allemagne. Cette dernière se réjouit de la possibilité d’une élimination totale ou du moins de l’abaissement des barrières douanières en y voyant une véritable relance de la croissance.

Les deux parties ont décidé d’insister non pas sur les barrières douanières mais sur l’harmonisation des règlements, des standards, car on estime aujourd’hui que c’est dans ces détails « que le protectionnisme est le plus pernicieux ». Du point de vue du libre échange absolu, IL RESTE « DES SECTEURS ENCORE PROTEGES DE PART ET D’AUTRE ». Le textile ou le transport maritime côté américain, l’agro-alimentaire côté européen.

La France devra donc réfléchir deux fois avant de s’y engager, car LES ETATS-UNIS ET LES BRITANNIQUES EXIGERONT LE DEMANTELEMENT DE CE QUI RESTE DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC – cf.
http://www.solidariteetprogres.org/documents-de-fond-7/politique/article/la-pac-ce-grand-combat-contre-l-empire.html ) ET LA FIN DES APPELLATIONS D’ORIGINE CONTROLEES. SOMMES-NOUS PRETS A FAIRE MOURIR NOS ELEVEURS ET LAISSER LE BŒUF (AUX HORMONES), LE PORC ET LE SOJA TRANSGENIQUE AMERICAIN (QUAND IL EN RESTE) ATTERRIR DANS NOS ASSIETTES ?

Source :
http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/accord-libre-echange-etats-unis-europe-9658.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Fév - 18:45 (2013)    Sujet du message: DISCOURS LORS DE LA SÉANCE INAUGURALE DU COLLOQUE « FONCTIONNAIRES DANS L'EUROPE DES DICTATURES Répondre en citant

DISCOURS LORS DE LA SÉANCE INAUGURALE DU COLLOQUE « FONCTIONNAIRES DANS L'EUROPE DES DICTATURES

Traitre, c'est exactement ce que le président Hollande est en train de mettre en place dans son propre pays mais le voilà qui nous vante l'esprit de la résistance lors de la 2e guerre mondiale : résistance qui de nos jours est vu comme de dangereux individus et considérés comme étants des terroristes qu'il faut à tout prix boycotter de toute les manières possibles. Ces lois qui sont mises en place, le sont non seulement en France mais dans le monde entier.

L'épuration des juifs et des chrétiens en France est bel et bien en marche. La destruction complète des valeurs et de la pensée judéo-chrétienne sont aussi bien en marche.

L'histoire se répète encore une fois. Les lois antiterroristes et les lois de la Sharia s'unissent pour ne former qu'une seule âme sous cet Empire luciférien. C'est ce que nous voyons prendre place partout sur la planète Terre. Militarisation et lois de la Sharia, voilà l'ultime but pour la gloire de leur dieu Lucifer. Une immense prison où plus rien d'humain n'est toléré. L'enfer sur Terre, c'est le royaume que tous ces grands leaders internationaux sont à mettre en place pour le "bien de tous". La confrérie luciférienne est en guerre contre toute la création de Dieu et n'auront de repos que lorsqu'il n'y aura qu'une complète destruction.

Le soutien indéfectible aux frères musulmans et à la cause Jihadiste est bien réel car rien n'est fait pour contrer cette immigration massive et cette haine de plus en plus évidente manifestée de manière brutale, ainsi que la protection des lieux dit sous protection islamique, qui ne cessent de s'étendre en France.

Essayez, vous bon peuple chrétien et juif de fermer certains territoires et/ou rues et d'obliger les gens qui vous entourent à adhérer de force à vos valeurs, et vous verrez la police arriver, très rapidement sur les lieux et arrêter toutes ces personnes qui seraient considérés comme des faiseurs de troubles. Mais, rien n'est fait contre la résistance Islamique qui prend de plus en plus le contrôle de certains quartiers. Au nom de la Tolérance, tout leur est permis. La police ne bouge pas pour ne pas irriter tous ces groupes.

L'inertie de l'administration à régler le problème, comme par le passé, est plus que vivante et soutenue par le silence des médias dont ils ont un parfait contrôle. La décadence spirituelle, morale et la mise en place d'un état totalitaire va en parfaite harmonie avec les lois internationales que l'on tente de nous vendre comme étants essentielles à ce monde de PAIX MONDIALE.

"Un nouvel ordre politique et juridique est sorti de la tragédie, et nous en sommes aujourd'hui les héritiers." (Hollande) . Le président, nous le voyons ne voit pas d'autres solutions qu'un Nouvel Ordre Mondial pour faire face à la situation. La déclaration universelle des droits de l'homme et la Convention Européenne de sauvegarde des droits de l'homme(bullshit car maintenant ce sont les lois de la Sharia qui sont en vigueur).

M. le président Hollande non seulement nous ment en pleine face, mais nous montre son soutien total à ce Nouvel Ordre Mondial.

Voilà comment les peuples sont trompés. De beaux discours qui ont une saveur amère pour ceux qui voient clair sur ce qui prend place, et une grande déception pour ceux qui mettent leur confiance en de tels hommes qui n'ont que le désir sincère d'une destruction complète de ce système afin d'y établir le royaume de Lucifer. Un vent de grand changement vient sur ce monde. Et vous pouvez dès maintenant voir que tout ce qui est promis aux citoyens de cette Terre, se retourne en complet chaos. Dieu ne nous a-t-il pas averti concernant cette saison viendrait sur le monde, il y a plus de 2000 ans?

DISCOURS LORS DE LA SÉANCE INAUGURALE DU COLLOQUE « FONCTIONNAIRES DANS L'EUROPE DES DICTATURES


Le Président de la République s'est exprimé lors de la séance inaugurale du colloque « Fonctionnaires dans l’Europe des dictatures 1933-1948 », organisé par le Conseil d’État et l’EHESS.

Ci-dessous, la vidéo de l’intégralité de son intervention.

VIDÉO : http://www.dailymotion.com/embed/video/xxogia

http://www.crif.org/fr/actualites/discours-lors-de-la-séance-inaugurale-du-…




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Fév - 03:43 (2013)    Sujet du message: BLOC EURO-ATLANTIQUE : L'INTERVIEW DE PIERRE HILLARD ! Répondre en citant

BLOC EURO-ATLANTIQUE : L'INTERVIEW DE PIERRE HILLARD !




Pierre Hillard


Chers amis,

Voici des ANNEES que Pierre Hillard, docteur en science politique et auteur de 4 livres, a signalé et dénoncé le projet de BLOC EURO-ATLANTIQUE.

Dans l'interview qui suit, il détaille bien les dangers liés à cette mondialisation luciférienne QUI, AVEC LE MARCHE TRANSATLANTIQUE, EST EN TRAIN DE NOUS ARRIVER !

Il précise bien aussi que ce marché transatlantique va nous LAMINER, car ce seront les intérêts américains et mondialistes qui prévaudront, entraînant la disparition de la classe moyenne, et donc l'apparition de nouveaux et nombreux pauvres !

De même, il pourfend les faux défenseurs de la cause nationale, et se moque des journaleux et autres faux-culs qui FEIGNENT l'étonnement lorsqu'ils entendent le discours "state of the Union" de Barack Hussein Obama, dans lequel Obama annonce la création du marché transatlantique...

Bien entendu, Pierre Hillard - qui pourtant a fourni tous les renseignements et documents officiels concernant l'existence du projet de ce bloc euro-atlantique - a été traité de "complotiste", chose hélas récurrente en ces temps sinistres où toute explication de la Vérité et du réel qui va à contresens de la pensée unique et de l'idéologie mondialiste putride, est combattue et traînée dans la boue...

Il reste néanmoins que Pierre Hillard avait vu juste dès le début, et pour cause : tous ses écrits reposaient sur des documents officiels provenant d'instances supranationales ou mondiales (U.E., Nations-Unies etc.).

LA VIDEO/INTERVIEW, A VOIR ABSOLUMENT :

http://la-dissidence.org/2013/02/26/entretien-avec-pierre-hillard/


Bonne révolution... ou bon esclavage, bonne tyrannie et bonne mort ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m'a signalé cette vidéo !


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 01:50 (2013)    Sujet du message: ARE THE ELITE GOING INTO HIDING? POPE QUITS. HEAD OF DHS QUITS. ROCKEFELLERS FLEE TO FIJI. QUEEN CANCELS ENGAGEMENTS,+ MORE & LIST GROWING DAILY! Répondre en citant

 
ARE THE ELITE GOING INTO HIDING? POPE QUITS. HEAD OF DHS QUITS. ROCKEFELLERS FLEE TO FIJI. QUEEN CANCELS ENGAGEMENTS,+ MORE & LIST GROWING DAILY!

ELITES ARE GOING INTO HIDING? STORE UP YOUR WATER!


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=sAKHntNKpP8


March 3rd, 2013

Pope “quits” first time in 600 years.

Rockefellers flee to Fiji after they “stripped the US Federal Reserve System of all major assets, just as previously they had stripped Fort Knox of all deliverable, non-tungsten, gold.”
http://lightworkersxm.wordpress.com/2013/02/11/more-cracks-and-clost-closing-going-on-rockfellers-scarper-to-fiji-all-eyes-on-nazi-queen-lizzie-2-as-pope-ratslinger-throws-the-towel-in-on-a-disgraceful-career-of-total-disgust/

Congress leaves town for a quote “LONG WEEKEND” with no deal struck. Sequester hits the fan.
http://radio.foxnews.com/2013/02/28/congress-leaves-without-avoiding-sequester-video/
http://washingtonexaminer.com/congress-leaves-town-after-failing-to-stop-sequester/article/2522909

Head of DHS “quits” unexpectedly“I extend my deepest appreciation to DHS Chief of Staff Noah Kroloff for his over four years of service to the Department of Homeland Security and his eight years of service to me while I served in Arizona as Governor and Attorney General. Noah has been a trusted advisor, a good friend, and a superb Chief of Staff to this department. Since January 2009, he has been instrumental in establishing and guiding many of the department’s key initiatives,” wrote Napolitano, according to the email obtained by Mike Allen. – See more at: http://www.weeklystandard.com/blogs/chief-staff-out-dhs_704981.html#sthash.…
http://www.weeklystandard.com/blogs/chief-staff-out-dhs_704981.html

Queen Lizzy cancels all engagements.

Dutch Queen Beatrix announced that she will abdicate on April 30 after 33 years as head of state, clearing the way for her eldest son, Crown Prince Willem-Alexander, to become the nation’s first king in more than a century.
http://www.usatoday.com/story/news/world/2013/01/28/dutch-queen-beatrix-abdication/1871275/

This CANNOT be ignored. The list keeps growing.
Something IS up. Time to bring in the tomatoes.


http://www.philly.com/philly/news/nation_world/20130228_ap_benedictbecomes1stpopein600yearstoresign.html


Read more at http://investmentwatchblog.com/are-the-elite-going-into-hiding-pope-quits-head-of-dhs-quits-rockefellers-flee-to-fiji-queen-cancels-engagements-more-list-growing-daily/#wl5ysZfwBmPJ3Sgz.99
 
http://investmentwatchblog.com/are-the-elite-going-into-hiding-pope-quits-h…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Mar - 17:27 (2013)    Sujet du message: AHMADINEJAD : CHAVEZ COMPARÉ À JÉSUR ET LE 12e IMAM, SERAIT DÉCÉDÉ D'UNE MORT « SUSPECTE » Répondre en citant

AHMADINEJAD : CHAVEZ COMPARÉ À JÉSUR ET LE 12e IMAM, SERAIT DÉCÉDÉ D'UNE MORT « SUSPECTE »

7 mars 2013 | Classé dans: L'Actualité dans le Monde | Publié par: admin Xhttp://www.facebook.com/pages/Alyaexpress-News/493088820702518?ref=hl#%21/p…

  
Lors d’une réunion du cabinet le jour de la mort du président vénézuélien Hugo Chavez, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a comparé Chavez à Jésus et au 12e imam, et il a laissé entendre que Chavez aurait été tué.

Ce mercredi, Hugo Chavez a déjà été présenté comme un martyr et un messie par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui l’a comparé à Jésus et selon l’islam chiite, au 12e imam , en disant: «Je ne doute pas qu’il reviendra comme le juste, Jésus, l’homme parfait. »

Ahmadinejad a également réitéré les allégations faites par le vice-président vénézuélien Nicolas Maduro qui dit que Chavez est mort d’une «maladie suspecte », mais ne va pas aussi loin que Maduro en assimilant la mort de Chavez comme ce le fut pour le President de l’OLP, Yasser Arafat, dont certains croient encore que sa mort a été causée par empoisonnement aux mains d’Israël.

Nicolas Maduro a rapporté hier que le président Hugo Chavez aurait été ensemencé ou inoculé par des «ennemis historiques» de la révolution bolivarienne, et une commission scientifique sera chargée d’enquêter sur les causes de sa maladie.

L’acte d’accusation inhabituel et surprenant a été annoncé à la radio et à la télévision au cours d’une réunion d’urgence du gouvernement dans le palais de Miraflores, en présence de chefs militaires, des gouverneurs, du cabinet et de la direction du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV). Dans son discours, M. Maduro a également attaqué Washington. Il a été ordonné d’expulser DelMonaco et David Kostal, deux membres de l’Attaché de l’Air de l’ambassade américaine à Caracas pour avoir prétendument annoncé des « projets déstabilisateurs en proposant une armée vénézuélienne ».

Même s’il n’a pas déclaré directement que les Etats-Unis ont causé la maladie à Chavez, Washington n’a pas attendu pour rejeter ces allégations. «L’affirmation selon laquelle les Etats-Unis serait impliqué dans la cause de la maladie du président Chavez est absurde et est à rejeter entièrement », a déclaré dans un communiqué le porte-parole du département d’Etat, Patrick Ventrell.

Il a aussi parlé du cas du leader palestinien Yasser Arafat, dont le corps a été exhumé pour déterminer s’il avait été empoisonné. Cependant, Maduro a déclaré qu’il n’avait pas l’intention d’accuser Israël de ce fait. Les enquêtes menées concernant la mort d’Arafat ont été réalisées par l’Institut de radio-physique de l’hôpital universitaire de Lausanne (Suisse), qui a conclu que la mort du chef historique palestinien pourrait être due à un empoisonnement au polonium-210, une substance hautement radioactive trouvée dans les articles personnels.

En Décembre 2011, Chavez s’est demandé s’il était possible « que le cancer puisse être une maladie induite, produite ». Le 11 Décembre à Cuba, Chavez a subi une opération pour la quatrième fois d’un cancer de la région pelvienne. Depuis son retour dans son pays il est resté hospitalisé à l’hôpital militaire pour recevoir un traitement sévère. La respiration par canule a entraîné une infection pulmonaire sévère. Et il est mort.

Ahmadinejad n’a pas besoin d’aller aussi loin que M. Maduro. Quand Ahmadinejad se réfère à une «maladie suspecte,« tout le monde sait ce qu’il veut dire….

Source : © Alyaexpress-News

http://alyaexpress-news.com/2013/03/ahmadinejad-chavez-compare-a-jesus-et-l…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Mar - 17:57 (2013)    Sujet du message: CHAVEZ : CUBA SALUE UN «FILS», OBAMA VOIT LE DÉBUT D'UNE ÈRE Répondre en citant

CHAVEZ : CUBA SALUE UN «FILS», OBAMA VOIT LE DÉBUT D'UNE ÈRE



RÉACTIONS - Si les pays alliés et les nations voisines du Venezuela ont rendu un hommage dithyrambique à Hugo Chavez, les capitales occidentales ont plutôt mis l'accent sur l'importance d'une transition démocratique.


Pluie d'éloges en Amérique latine après la disparition d'Hugo Chavez. Les plus vibrants sont venus de Cuba et de Bolivie. Chavez a «accompagné Fidel Castro comme un véritable fils», a souligné La Havane qui a décrété trois jours de deuil. «Chavez est aussi cubain! Il a senti dans sa chair nos difficultés et a fait tout ce qu'il a pu. Le président Chavez a livré une extraordinaire bataille tout au long de sa courte et féconde vie», assure le texte du gouvernement cubain intitulé «Hasta siempre, comandante» («Adieu, commandant»).

Le président bolivien Evo Morales, au bord des larmes, s'est, quant à lui, dit «anéanti» par la nouvelle et, comme Cuba, a exhorté à la poursuite du «processus de libération, non seulement du peuple vénézuélien mais aussi du peuple latino-américain». Également pris de sanglots, le président équatorien Rafael Correa a déclaré: «Quand les passions s'apaiseront, le monde entier reconnaîtra la grandeur d'un homme extraordinaire, courageux, plein d'amour et d'héroïsme.» Même émotion chez un autre allié proche, le Nicaragua, pour qui «les hommes exceptionnels comme Hugo Chavez ne meurent jamais».

Malgré leurs désaccords avec le disparu, les gouvernements des grandes puissances latino-américaines lui ont aussi rendu un hommage appuyé. «Sa disparition représente une perte irréparable. Il était un ami du Brésil», a remarqué la présidente Dilma Rousseff. En Colombie, le président Juan Manuel Santos a exprimé son «profond regret» rappelant que Chavez avait apporté un soutien important pour le processus de paix avec la guérilla des Farc. Au Chili, le président Sebastian Piñera a souligné le rôle joué par son homologue vénézuélien dans la création de la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (Celac). «Nous avions des différences, mais j'ai toujours su apprécier la force, l'engagement avec lesquels le président Chavez luttait pour ses idées», a-t-il conclu.

Hors Amérique latine, les hommages ont également afflué. «La Palestine dit adieu à un ami loyal qui a défendu passionnément les peuples opprimés et notre droit à la liberté et à l'autodétermination», a déclaré le Fatah. Le président russe, Vladimir Poutine, dont Chavez s'était rapproché, a qualifié son homologue disparu d'«homme hors du commun et fort qui regardait vers l'avenir».

«Un nouveau chapitre» pour les États-Unis
 
Dans les capitales occidentales, les déclarations sont plus en retenue et mettent l'accent sur la nécessité d'une transition démocratique. Barack Obama a affirmé que les États-Unis, cible régulière des attaques verbales de Chavez, soutenaient les Vénézuéliens et espéraient des «relations constructives» avec le futur gouvernement. «Au moment où le Venezuela entame un nouveau chapitre de son histoire, les États-Unis continuent à soutenir des politiques qui soutiennent les principes démocratiques», a conclu le dirigeant américain. Au Congrès, des républicains se sont, eux, félicités sans état d'âme de cette disparition. «Hugo Chavez était un tyran qui forçait les Vénézuéliens à vivre dans la peur. Sa mort entame l'alliance des dirigeants gauchistes anti-américains en Amérique du Sud», s'est réjoui Ed Royce, le président de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants.

Au Canada, le premier ministre, Stephen Harper, a estimé que le décès du président Chavez ouvre une période de transition qui doit permettre aux Vénézuéliens d'accéder à «un avenir meilleur et plus prometteur». Au nom de la France, François Hollande s'est dit convaincu que «le Venezuela saura surmonter cette épreuve dans la démocratie et l'apaisement». «Le président défunt exprimait au-delà de son tempérament une volonté indéniable de lutter pour la justice et le développement. Il aura profondément marqué l'histoire de son pays», a ajouté le chef de l'État. Sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, ont également eu quelques mots:

LIRE AUSSI:
» Ces stars américaines qui pleurent Hugo Chavez
» «Chavez n'est pas mort, il vit à travers nous»
» Le Venezuela face à l'après-Chavez
» Hugo Chavez, le fin d'un provocateur

http://www.lefigaro.fr/international/2013/03/06/01003-20130306ARTFIG00376-chavez-cuba-salue-un-fils-obama-voit-le-debut-d-une-ere.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Mar - 21:48 (2013)    Sujet du message: JIHAD WATCH WINS CPAC AWARD, BARRED FROM RECEIVING IT Répondre en citant

JIHAD WATCH WINS CPAC AWARD, BARRED FROM RECEIVING IT

Posted on March 8, 2013 by creeping

via Always On Watch

Robert Spencer writes:

I was surprised and honored that Jihad Watch was among the nominees for the People’s Choice Blog Award, sponsored by Right Wing News and TheTeaParty.net, to be awarded at the Conservative Political Action Conference (CPAC) 2013.


… Jihad Watch won decisively, getting over 50% of the vote in a field of fifteen….

But as time went by and no announcement was made of this victory, and the voting continued despite my having been told that it officially ended last Friday night and that I had won, and the promised links and other placement promised to the winning blog didn’t materialize, I started to wonder. So I contacted the organizer who had written me telling me I won and asked him what was going on.

He told me that there was a slight problem: the TEA PARTY GROUP, which co-sponsored this People’s Choice Blog Award, didn’t want to allow me to receive it at CPAC next week unless I promised not to criticize Grover Norquist and Suhail Khan as I accepted the award.


I told the organizer that I couldn’t agree to that. He asked me if I had planned to talk about Grover and Suhail. I said no, I hadn’t, but I had to now.

Kudos to Robert Spencer and more shame on CPAC for the questionable TheTeaParty.net affiliation. It’s leaders here.

So that’s that. The People’s Choice Blog Award is now the Grover’s Choice Blog Award. I will not be going to CPAC and will not be receiving this award.

And since I will not be allowed to receive this award at CPAC, I will talk about Norquist and Khan here.
As I wrote in this article:
Citation:
Rep. Frank Wolf (R-VA) called Norquist out for this on the House floor in October 2011, saying of the anti-tax hero: “Documentation shows that he has deep ties to supporters of Hamas and other terrorist organizations that are sworn enemies of the United States and our ally Israel.” He pointed out that “around the years 2000 and 2001, Mr. Norquist’s firm represented Abdurahman Alamoudi, who was convicted two years later for his role in a terrorist plot and who is presently serving a 23-year sentence in federal prison.”Norquist, reported Wolf, “also associated with terror financier Sami Al-Arian, according to Mary Jacoby’s reporting in March 2003, in the St. Petersburg Times. Al-Arian pled guilty in 2006 ‘to a charge of conspiring to provide services to the Palestinian Islamic Jihad (PIJ), a specially designated terrorist organization, in violation of U.S. law,’ and is under house arrest, according to a Department of Justice press release. The Palestinian Islamic Jihad’s ‘paramilitary wing—the al-Quds Brigades—has conducted numerous attacks, including large-scale suicide bombings,’ according to the National Counterterrorism Center.”



Keep reading and also see CPAC Turns Away anti-Jihad Speaker Pamela Geller




No votes for Creeping Sharia?

More via The Death of Free Speech: CPAC EXPOSED (2009-2013).

http://creepingsharia.wordpress.com/2013/03/08/jihad-watch-wins-cpac-award-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Mar - 19:58 (2013)    Sujet du message: REGARDE QUI TE PLEURE, CELA EN DIRA LONG SUR CE QUE TU AS ÉTÉ – PAR GIL TAIEB Répondre en citant

REGARDE QUI TE PLEURE, CELA EN DIRA LONG SUR CE QUE TU AS ÉTÉ – PAR GIL TAIEB


... Hugo Chavez sera ensuite "embaumé" comme Lénine, Hô Chi Minh et Mao Tse Toung, a annoncé le président par intérim jeudi. http://www.franceinfo.fr/monde/le-venezuela-enterre-son-comandante-hugo-chavez-913361-2013-03-07?comment_type=plus

Hugo Chavez désire que sa mémoire ne s'éteigne pas. Il sera, comme tant d'autres serviteurs de Lucifer embaumé selon les rites Babyloniens. Cet homme fait partie de ce grand Empire Babylonien des temps de la fin et qui se considère comme un dieu ayant rempli la mission de son maître. Ce culte à la divinité sert aussi à préserver la mémoire de cet homme auprès des masses qu'il a si longtemps trompé.

Nous ne saurons que lors du jugement si Hugo Chavez était un Néphilim ou un humain qui s'est laissé corrompre par ce système, mais à voir les amis avec qui il était si près, sa haine viscérale contre le peuple de Dieu ainsi que l'oppression constante sur son peuple, nous démontre bien toute la noirceur, que nous retrouvons chez presque tous les gouvernants, de cet Empire ennemi de Dieu, qui tient dans un esclavage constant les humains de la Terre, ces créatures créées par le Tout-Puissant et dont malheureusement plusieurs se sont laissés séduire et corrompre par les belles paroles de cet homme et qui les a amenés à servir d'autres dieux et déesses, amenant ainsi la colère de Dieu sur ce peuple. L'intimité avec le culte de Rome a toujours fait partie de la vie de Hugo Chavez. Ne tombez pas dans le même piège et donnez honneur et gloire à Celui qui vous a créé et tenez-vous loin de ces hommes perfides qui ne cherchent qu'à corrompre le coeur de l'homme. Ils sont des poisons mortels! 

11 mars 2013 | Classé dans: L'Actualité en France,Opinions | Publié par: admin X



Quelques jours après la disparition du vieil indigné, quelques langues se délient soulignant l’indécence des éloges démesurées que lui a rendu la Nation.

L’unanimité autour de l’icône se fissure et certains hommes et femmes libres ont commencé à parler et à écrire sur les mensonges et légendes véhiculés sans réserve.

La demande de Panthéonisation et l’hommage de la Nation ont été pour certains les gouttes qui ont fait déborder le vase.

Osons espérer qu’après ces quelques vérités révélées par des êtres éclairés, la décence reviendra et que le vieil homme ne rejoindra pas le temple des véritables Grands Hommes.

Dans cette même semaine, un dictateur a rejoint le monde de la Vérité. Hugo Chavez, le président vénézuélien est mort.

A côté de la tristesse légitime et respectable d’un peuple bercé par ses discours et endoctriné par son populisme, certaines vérités, là encore, sont bonnes à rappeler :

- La situation économique du Venezuela est dramatique, résultat d’une gestion lamentable

- les libertés sont sous contrôle et Internet régulé

- l’agriculture est exsangue et la dilapidation des richesses pétrolières font du Venezuela un état dépendant.

A côté de ces considérations économiques, nous ne pouvons ignorer les prises de position et les amitiés du Président Chavez. Sa proximité avec tous les dictateurs de la planète est un signe qui ne trompe pas. Leur présence aux obsèques est un témoignage incontestable de l’idéologie prônée par Chavez.

Hier, beaucoup de larmes emplissaient les yeux d’un peuple pauvre qui s’est laissé séduire par ce dictateur et ses discours fleuves populistes et enflammés.

Chavez en digne héritier des Fidel Castro et Bolivar a conquis le cœur d’un peuple qui se trouve aujourd’hui orphelin, et qui risque de se réveiller dans une réalité qui le plongera dans une crise économique et sociale inévitable.

La présence d’Ahmadinejad au premier rang des invités souligne bien l’aspect évident que nombre de bienpensants ont cherché à occulter.

L’antisémitisme du dirigeant venezuelien n’a jamais été caché et sa haine d’Israël a été en permanence rappelée. Pour mémoire, le 24 décembre 2005, Chavez, dans un discours sur les inégalités sociales, scandait : «Il y a dans le monde de quoi satisfaire les besoins de tous, mais dans les faits, des minorités, les descendants de ceux qui ont crucifié le Christ, les descendants de ceux-là même qui ont expulsé Bolivar d’ici, et qui l’ont crucifié à sa manière à Santa Marta en Colombie. Une minorité s’est appropriée les richesses du monde, une minorité s’est emparée de l’or de la planète, de l’argent, des minerais, des eaux, des bonnes terres, du pétrole, des richesses et ils ont concentré les richesses en peu de mains : moins de dix pour cent de la population mondiale est propriétaire de la moitié de la richesse du monde entier.»

Ces mots doivent raisonner dans nos mémoires et nous obligent à questionner son fils spirituel en France, Jean-Luc Mélenchon, pour lequel Chavez a été un véritable héros; Nous devons questionner le Ministre Victorin Lurel qui représentait la France et qui a osé déclarer que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Chavez, allant jusqu’à le comparer à un mélange du Général de Gaulle et Léon Blum. Une comparaison insultante qui provoque l’indignation et pour laquelle, il serait bon d’entendre le Chef de Gouvernement.

Le dicton » Regarde qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es » peut aussi être complété en

» Regarde qui te pleure, cela en dit long sur ce que tu as été. »

GIL TAIEB

Source : © Alyaexpress-News

http://alyaexpress-news.com/2013/03/regarde-qui-te-pleure-cela-en-dira-long…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:19 (2016)    Sujet du message: LA STRUCTURE DU GOUVERNEMENT MONDIAL (NU) - PARTIE 2

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION -> LA STRUCTURE DU GOUVERNEMENT MONDIAL (NU) - PARTIE 2 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 3 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com