LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MICRO-PUCER LES POPULATIONS (PARTIE 2)
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST -> MICRO-PUCER LES POPULATIONS, ON Y EST! (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 21:20 (2012)    Sujet du message: MICRO-PUCER LES POPULATIONS (PARTIE 2) Répondre en citant

U.S. MILITARY SEEKING IMPLANTABLE MICROCHIPS IN SOLDIERS

Tuesday, 08 May 2012 11:58
Written by Alex Newman



The U.S. government is developing implantable sensor microchips for use in American troops, supposedly to monitor their health on the battlefield, the Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) announced earlier this year seeking proposals. But critics of the scheme are speaking out, warning that the new technology could just be a prelude to expanding the use of related devices among the general population — with dangerous implications for freedom and privacy.

According to news reports about the development, DARPA believes that being able to instantly receive updates about any potential medical problems among soldiers would give the U.S. armed forces an advantage over adversaries. Calling the implants "a truly disruptive innovation," the agency said the nanotechnology could revolutionize war — especially because most medical evacuations are a result of illness or disease rather than injuries sustained in battle.

But despite supposedly not being used for tracking purposes, at least initially, privacy experts concerned about the expanding use of such technology are sounding the alarm. “It’s always in incremental steps,” noted activist Katherine Albrecht, author of the book “Spychips” about the threat of rapidly increasing use of Radio Frequency Identification chips.

According to Albrecht, the use of injectable microchips that do not necessarily track people could eventually lead to calls for systems that do. And while she does not expect the government to ever force Americans to accept the chip at “gunpoint,” the gradual process of expanding the whole system should be halted now — before it is too late. Captive audiences like soldiers and prisoners, she told World Net Daily, are merely a stepping stone to broader use.

The proposed DARPA system would work by pumping unimaginably small “nanosensors” into the human body to monitor stress levels, inflammation, diseases, nutrition, and more. In addition to feeding doctors real-time information on the physiological state of individual U.S. troops, DARPA hopes to further develop the technology so that it could actually work to treat the problems from within. The agency expects to begin working on the treatment aspect of the program in late 2012.

“The military runs on the strength of its soldiers, and this latest innovation holds promise to bolster the U.S. armed forces by decreasing preventable illnesses and keeping its men and women at the peak of their health,” claimed Kate Knibbs in an article touting the implants for Mobiledia, a technology-focused news outlet that was among the first to break the story.

While the safety of the system remains unclear, the agency is reportedly seeking help from the private sector and academia to develop the biosensors and study their potential applications. If tests show initial success in animal trials, American troops – especially Special Forces – could be next in line for the implants.

"For military Special Forces the practical realization of implantable nanosensors capable of monitoring multiple indicators of physiological state could be a truly disruptive innovation," DARPA said in its announcement of the scheme. And apparently there are already several government-funded efforts to create such systems — albeit not quite as futuristic — that have been at least somewhat successful.

One of the emerging technologies highlighted in press accounts about the implants is a tiny robotic device being developed at Stanford University that can be injected directly into the human bloodstream. The wirelessly controlled robot — small enough to go through veins — is reportedly able to perform tasks ranging from medical diagnostics to direct drug delivery.

"Such devices could revolutionize medical technology," Stanford electrical engineer Ada Poon, who led the project, was quoted as saying in news reports. "Applications include everything from diagnostics to minimally invasive surgeries." The tiny medical robots, however, are still a work in progress.

Numerous technology commentators expressed alarm over the potential slippery slope involved in rolling out the system. But perhaps senior officials could lead the way to assuage those fears.

“Of course, as Commander-In-Chief, the President of the United States will be the first military man to submit to the new nanochips,” wrote Stephen Alexander on the blog Technorati, presumably sarcastically. “As should all the Cabinet leaders and Congressional leaders that are ‘next-in-line’ for the Presidency of the United States.”

In 2010, DARPA was also working on brain implants that would use light pulses to control brain cells and possibly even re-route or re-organize mental activity. While that system, too, was supposed to be for U.S. troops — particularly those who suffer from traumatic brain injuries — analysts warned that the implications of the technology were frightening.

Around the world, hundreds or possibly even thousands of humans have already received implantable microchips for various reasons. Pets and animals across America and much of the developed world have as well. Meanwhile, governments and megabanks are increasingly seeking to phase out paper currency in favor of digital options like the so-called “MintChip” being developed by the Royal Canadian Mint.

Of course, resistance to these types of controversial schemes is growing, too. But with powerful interests pushing to expand the use of implantable nanotechnology in humans, analysts expect the battle between privacy activists and the establishment to become increasingly fierce in the coming years.


http://www.thenewamerican.com/tech/computers/item/11286-us-military-seeking-implantable-microchips-in-soldiers
 



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Mai - 21:20 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Mai - 18:02 (2012)    Sujet du message: USA NAZIS : 666 : L’ARMEE AMERICAINE EST EN TRAIN DE DEVELOPPER DES PUCES-ESPIONS IMPLANTABLES POUR LES SOLDATS !!! Répondre en citant

USA NAZIS : 666 : L’ARMEE AMERICAINE EST EN TRAIN DE DEVELOPPER DES PUCES-ESPIONS IMPLANTABLES POUR LES SOLDATS !!!

Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque en leur main droite, ou en leurs fronts (La Bible, Apocalypse, chapitre 13, verset 16)

Ainsi le premier [Ange] s'en alla, et versa sa fiole sur la terre; et un ulcère malin et dangereux attaqua les hommes qui avaient la marque de la bête, et ceux qui adoraient son image. (La Bible, Apocalypse, chapitre 16, verset 2)






Chers amis,

L’ARTICLE QUI SUIT, ET QUE JE VOUS AI TRADUIT EN FRANÇAIS, NOUS EXPLIQUE QUE LA DARPA (L’AGENCE QUI DÉVELOPPE LES NOUVELLES ARMES ET GADGETS DE L’ARMÉE AMÉRICAINE) EST EN TRAIN DE TRAVAILLER SUR DES PUCES-ESPIONS IMPLANTABLES POUR LES SOLDATS !

BIEN ENTENDU, CES MICRO-PUCES IMPLANTABLES SONT PRÉSENTÉES SOUS DE FAUX « AVANTAGES », ET SOUS LE PRÉTEXTE FOURBE DE L’ARGUMENT PSEUDO-MÉDICAL (ET CE, COMBLE DES COMBLES, ALORS QU’ELLES SONT CANCÉRIGÈNES ! – cf. http://www.antichips.com/cancer/index.html ).

Ainsi, l’armée prétend vouloir « surveiller la santé sur les champs de bataille du futur et répondre immédiatement aux besoins » des soldats (rappelez-vous quand même que c’est cette même armée qui prétend aujourd’hui vouloir « veiller à la santé de ses soldats », qui leur avait refusé des « tenues anti-radiation » lors de la guerre du Golfe et lorsque ses propres soldats effectuaient des tirs avec des obus à uranium appauvri, ce qui avait provoqué la maladie et la mort de nombreux militaires américains !). MAIS EN REALITE, NOUS SAVONS QU’ELLE POURRA SURVEILLER BIEN PLUS QUE CELA (VOIR ARTICLE CI-DESSOUS), PUISQUE CES PUCES IMPLANTABLES PEUVENT AUSSI CONTROLER LE COMPORTEMENT DE L’INDIVIDU, ET PERMETTENT UN CONTROLE BIOLOGIQUE TOTAL DE LA PERSONNE IMPLANTEE (cf. http://www.biotele.com/delgado_ ebook/delgado.htm  et http://www.mediafire.com/view/?foyow2vyfzl ) !

L’article ci-dessous nous parle donc des infâmes projets de l’armée nazie des Etats-Unis concernant ces dangereuses puces implantables, et il décrit notamment les DANGERS DE CES PUCES POUR LA SANTE avec certains cas de CANCER détectés chez des animaux. Néanmoins, nous avons déjà vu que des êtres humains qui avaient été implantés avec ces horreurs liberticides de puces implantables, avaient eux aussi développé un cancer (cf. http://pesn.com/2009/11/28/9501591_Bob_Boyce_cancer_by_Verichip/  et http://pesn.com/2010/12/07/9501740_Bob_Boyce_verichip_removed/ ), ou avaient été torturés à distance via ces dispositifs diaboliques (cf. http://www.examiner.com/article/secretly-forced-brain-implants-pt-iv-intel-…   ) !

Le pire est sans doute que l’on nous explique dans ce qui suit que la nouvelle génération (donc les jeunes) des USA semble ACCEPTER for bien ces puces implantables et tout le pistage qui va avec !

Ce que ceci signifie est donc tout à fait clair : les Etats-Unis ont désormais atteint un tel stade de corruption, de contrôle des populations et de suppression des libertés, que les citoyens sont prêts à accepter l’inacceptable
!

Sans réactions excessivement fortes, il sera donc définitivement trop tard pour ce pays. Et ceci est également valable pour nos pays, dans lesquels un flicage et un pistage toujours plus intrusifs sont effectués sous des raisons soi-disant « sécuritaires »…

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BON CANCER, BONNE MORT… ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.




Source: http://www.wnd.com/2012/05/us-military-developing-spychips-for-soldiers/

UNE EXCLUSIVITE DU WORLD NET DAILY

L’ARMEE AMERICAINE EST EN TRAIN DE DEVELOPPER DES PUCES-ESPIONS POUR LES SOLDATS

Le gouvernement veut les avantages de « santé » qui proviennent des nano-capteurs


Publié le: 05/05/2012 à 20:25




Par Bob Unruh

Bob Unruh a rejoint le World Net Daily en 2006 après avoir passé près de trois décennies à écrire concernant un large éventail de thèmes pour plusieurs journaux du Haut-Midwest et pour l'Associated Press. Les sports, les tornades, les homicides survivalistes et les batailles législatives sont tous tombés dans son bailliage. Sa photographie panoramique a été utilisée commercialement, et il joue parfois dans un groupe musical religieux.

L'ARMEE AMERICAINE VEUT IMPLANTER DES NANO-CAPTEURS DANS LES SOLDATS pour surveiller la santé sur les champs de bataille du futur et répondre immédiatement aux besoins, mais un expert de la vie privée avertit que CETTE ETAPE N’EST QU’UN PAS DE PLUS SUR LA ROUTE DES PUCES ELECTRONIQUES POUR TOUS.

« Le gouvernement ne dira jamais, menaçant du bout du fusil « Vous allez vous faire implanter une puce de pistage », a dit Katherine Albrecht qui, avec Liz McIntyre, a écrit « Spychips » (cf.
http://superstore.wnd.com/books/Spychips-book ), un livre qui met en garde contre la MENACE A LA VIE PRIVEE POSEE PAR LA RADIO FREQUENCY IDENTIFICATION (RFID OU IDENTIFICATION PAR RADIOFREQUENCE).

« Cela se fait toujours par étapes progressives. Si vous pouvez mettre une puce dans quelqu'un et qui ne pistera pas cette personne... tout le monde regarde et dit : « Allez », dit-elle. « Il sera intéressant de voir où nous allons ».

Selon un rapport chez Mobiledia (cf.
http://www.mobiledia.com/news/134354.html ), la Defense Advanced Research Projects Agency de l’armée américaine (Agence des projets de recherche avancée de la Défense, ou DARPA) a confirmé son intention de créer des nano-capteurs afin de surveiller la santé des soldats sur les champs de bataille.

Ces appareils communiqueraient également des données aux médecins. Mais LES ANALYSTES DE LA VIE PRIVEE ONT EXPRIME DES INQUIETUDES SELON LESQUELLES CES IMPLANTS POURRAIENT ETRE UTILISES NON SEULEMENT AFIN DE SURVEILLER LA SANTE, MAIS AUSSI AFIN DE GARDER LA TRACE ET, EVENTUELLEMENT, AFIN DE CONTROLER LES GENS.

La DARPA décrit la technologie sur laquelle elle travaille comme « une innovation réellement perturbatrice » qui donnerait un diagnostic, surveillerait les états vitaux et « livrerait même des médicaments dans la circulation sanguine ».

Selon LiveScience.com (cf.
http://news.yahoo.com/military-wants-implant-tiny-doctors-soldiers-bodies-174409659.html ), « Résoudre le problème de la maladie pourrait avoir un impact énorme sur le nombre de soldats qui sont prêts à se battre, parce que, historiquement, bien plus (de soldats) sont morts à cause de la maladie plutôt qu’en raison du combat ».

Cet article suggérait que pour les forces spéciales, « la réalisation pratique de nano-capteurs implantables et capables de surveiller de nombreux indicateurs de l'état physiologique, pourrait être une véritable innovation de rupture ».

On effectue déjà des recherches concernant le concept de nano-capteurs qui diagnostiquent la maladie.

La DARPA prévoit de lancer un second effort axé sur le traitement, plus tard cette année.

Albrecht dit que CE MOUVEMENT EST UNE AUTRE ETAPE DANS LE VOYAGE QUI NOUS MENE SUR LA ROUTE OU CHAQUE PERSONNE SERA IMPLANTEE AVEC UNE PUCE QUI POURRAIT TRES BIEN SURVEILLER LA SANTE, MAIS AUSSI D'AUTRES DOMAINES DE LA VIE.

Le micro-puçage, dit-elle, est déjà « ce qui est en cours » pour les animaux dans de nombreuses parties du pays, et que SON ACCEPTATION FACILITERA LE FAIT DE L’EXIGER POUR LES PERSONNES.




ELLE A DIT QU'ON S'ATTENDAIT A CE QUE LES PUBLICS CAPTIFS, COMME LES PRISONNIERS ET LES SOLDATS, SOIENT SOUMIS LES PREMIERS A L'OBLIGATION (DE SE FAIRE PUCER), CE QUI FACILITERAIT LE FAIT QUE LA POPULATION GENERALE L'ACCEPTE AUSSI.

« C'est intéressant », a-t-elle dit. « JE SUIS STUPEFAITE DE CONSTATER A QUEL POINT CETTE JEUNE GENERATION EST D’ACCORD AVEC CELA. ILS NE VOIENT PAS LE PROBLEME. ... « POURQUOI TOUT LE MONDE NE VOUDRAIT-IL PAS ETRE PISTE ? »

Mais elle a dit que LES AMERICAINS DEVRONT DECIDER DE DIRE NON A CES AVANCEES PROGRESSIVES, OU BIEN, A PARTIR DU MOMENT OU LES RESPONSABLES DEPLOIENT FINALEMENT L'IDEE DES PUCES POUR TOUS, QU’ILS LE VEUILLENT OU NON, IL SERA TROP TARD POUR LE DECIDER.

« L'analogie que je fais est [celle d'un train], et si je suis en Californie et que je ne veux pas finir à New City, chaque arrêt m’en rapproche », dit-elle. « À un certain moment, je dois descendre du train ».

Albrecht a également aidé à développer et à lancer un nouveau projet appelé StartPage (cf. https://www.startpage.com/ ), qui prend à présent en charge environ 2 millions de demandes de recherche par jour.

Le bénéfice de cette page est son respect de la vie privée. Le site explique que CHAQUE FOIS QU'UNE PERSONNE UTILISE UN PROGRAMME DE RECHERCHE TYPIQUE TEL QUE GOOGLE, « VOS DONNEES DE RECHERCHE SONT ENREGISTREES ».

« ENSUITE, ILS STOCKENT CES INFORMATIONS DANS UNE BASE DE DONNEES GEANTE », explique t-elle.

EN CONSEQUENCE, LES ENTREPRISES AMERICAINES ET LE GOUVERNEMENT ONT ACCES A « UNE QUANTITE CHOQUANTE DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS A VOTRE SUJET, TELS QUE VOS INTERETS, VOS DETAILS FAMILIAUX, VOS TENDANCES POLITIQUES, VOTRE ETAT DE SANTE, ET PLUS ENCORE ».

Lisez toute l'histoire: achetez « Spychips : How Major Corporations and Governemnet Plan to Track your every Move » (« Les puces-espionnes : comment les grandes entreprises et le gouvernement projettent de pister chacun de vos gestes », cf.
http://superstore.wnd.com/s.nl/c.811217/id.1200/.f ). (Note de Vic : si vous préférez télécharger tout le livre, allez sur http://www.mediafire.com/?6sswhj9pw8ked6w ).

Le World Net Daily (WND) avait rapporté précédemment que DES PROPRIETAIRES D'ANIMAUX DE COMPAGNIE AVAIENT SIGNALE UN CANCER CHEZ LEURS ANIMAUX APRES LES AVOIR MICRO-PUCES (cf.
http://www.wnd.com/?p=63297 ). CET ARTICLE DOCUMENTAIT LA FAÇON DONT UN CHIEN AVAIT DEVELOPPE UN CANCER TRES AGRESSIF JUSTE A L'ENDROIT OU UNE PUCE AVAIT ETE IMPLANTEE.

ALBRECHT AVAIT RACONTE L'HISTOIRE D'UN AUTRE CHIEN, UN YORKSHIRE TERRIER DE 5 ANS NOMME SCOTTY QUI AVAIT ETE DIAGNOSTIQUE COMME AYANT LE CANCER A MEMPHIS, DANS LE TENNESSEE. SCOTTY AVAIT DEVELOPPE UNE TUMEUR ENTRE LES OMOPLATES, AU MEME ENDROIT OU LA PUCE AVAIT ETE IMPLANTEE. LA TUMEUR, DE LA TAILLE D'UN PETIT BALLON – ET DECRITE COMME ETANT UN LYMPHOME MALIN -, AVAIT ETE RETIREE. LA MICRO-PUCE DE SCOTTY ETAIT INCORPOREE A L'INTERIEUR DE LA TUMEUR.

VERICHIP, un important fabricant de micro-puces implantables, vante la capacité de cette technologie à identifier un animal perdu et à permettre son retour à la maison, TOUT EN REJETANT LES RISQUES POTENTIELS POUR LA SANTE.

« Au cours des 15 dernières années », déclarait le site de VeriChip, « des millions de chiens et les chats ont reçu en toute sécurité une micro-puce implantable avec peu ou pas de rapports signalant des réactions indésirables sur la santé concernant ce produit qui sauve des vies, et qui a été récemment approuvé par l’USDA. Ces puces constituent un moyen BIEN ACCEPTE et bien respecté d'IDENTIFICATION MONDIALE des animaux de compagnie au sein de la communauté vétérinaire ».

WND avait également signalé (cf.
http://www.wnd.com/?p=57062 ) qu’il y avait des avertissements concernant un PROJET DE PUCE RADIO QUI PERMETTRAIT L'IDENTIFICATION DES INDIVIDUS PAR LES AGENTS GOUVERNEMENTAUX EN MARCHANT SIMPLEMENT DANS UNE ASSEMBLEE.

CETTE PROPOSITION, QUI ETAIT SOUTENUE PAR JANET NAPOLITANO, LA CHEF DU MINISTERE DE LA SECURITE INTERIEURE (Department of Homeland Security ou DHS), INCORPORERAIT DES PUCES RADIO DANS LES PERMIS DE CONDUIRE, OU "PERMIS DE CONDUIRE AMELIORES".

"Les permis de conduire améliorés donnent la confiance que la personne qui détient la carte est la personne qui est censée être titulaire de cette carte, et ils sont moins élaborés que le REAL ID", a déclaré Napolitano dans un article du Washington Times.

Le REAL ID était un plan pour un système d'identification fédéral standardisé dans tout le pays et qui avait tant alarmé les gouverneurs, que de nombreux états avaient adopté des plans officiels pour s'y opposer. Cependant, un défenseur de la vie privée a dit aujourd'hui au World Net Daily (WND) que les EDL (enhanced driver’s licenses ou permis de conduire améliorés) sont bien pires.


Le World Net Daily avait déjà fait état de telles PUCES, LORSQUE LES HOPITAUX LES AVAIENT UTILISEES POUR IDENTIFIER LES NOUVEAU-NES (cf.
http://www.worldnetdaily.com/index.php?fa=PAGE.view&pageId=45542 ), lorsqu’une entreprise souhaitait IMPLANTER LES IMMIGRANTS AVEC CES DISPOSITIFS ELECTRONIQUEs (cf. http://www.wnd.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=50462 ) ; un événement gouvernemental concernant la SANTE les avait présentées (cf. http://www.wnd.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=38262 ) , et Wal-Mart avait utilisé des MICRO-PUCES POUR PISTER SES CLIENTS (cf. http://www.wnd.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=35629 ).


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Mai - 18:13 (2012)    Sujet du message: U.S. MILITARY DEVELOPINT SPYCHIPS FOR SOLDIERS Répondre en citant

U.S. MILITARY DEVELOPINT SPYCHIPS FOR SOLDIERS


Government wants'health'benefits from nanosensors

Published: 05/05/2012 at 8:25 PM
byBob UnruhEmail | Archive






The U.S. military wants to plant nanosensors in soldiers to monitor health on future battlefields and immediately respond to needs, but a privacy expert warns the step is just one more down the road to computer chips for all.

“It’s never going to happen that the government at gunpoint says, ‘You’re going to have a tracking chip,’” said Katherine Albrecht, who with Liz McIntyre authored “Spychips,” a book that warns of the threat to privacy posed by Radio Frequency Identification.

“It’s always in incremental steps. If you can put a microchip in someone that doesn’t track them … everybody looks and says, ‘Come on,’” she said. “It’ll be interesting seeing where we go.”

According to a report at Mobiledia, the U.S. military’s Defense Advanced Research Projects Agency has confirmed plans to create nanosensors to monitor the health of soldiers on battlefields.

The devices also would report data to doctors. But privacy analysts have expressed concern that the implants could be used not just to monitor health but to keep track of and possibly control people.

DARPA describes the technology on which it is working as “a truly disruptive innovation,” which would diagnose, monitor vital states and “even deliver medicine into the bloodstream.”

According to LiveScience.com, “Solving the problem of sickness could have a huge impact on the number of soldiers ready to fight, because far more have historically died due to illness rather than combat.”

The report suggested that for special forces, “the practical realization of implantable nanosensors capable of monitoring multiple indicators of physiological state could be a truly disruptive innovation.”

Already being researched is the concept of nanosensors diagnosing disease.

DARPA expects to launch a second effort focused on treatment later this year.

Albrecht said the move is another step in the trip down the road of having every person implanted with a chip that might very well monitor health but also other areas of life.

Microchipping, she said, already is “par for the course” for pets in many parts of the nation, and that acceptance will make it easier to require it for people.



She said it was expected that captive audiences, such as prisoners and troops, would be the first subjected to the requirement, which would make it easier for the general populace to accept it as well.

“It’s interesting,” she said. “I’m stunned how this younger generation is OK. They don’t see the problem. … ‘Why wouldn’t everyone want to be tracked?’”

But she said Americans will have to decide to say no to incremental advances, or by the time officials finally roll out the idea of chips for all, whether they want them or not, it will be too late to decide.

“The analogy that I draw is [that of a train], and if I’m in California and I do not want to wind up in New City, every stop brings me closer,” she said. “At some point I have to get off the train.”

Albrecht also has helped develop and launch a new project called StartPage, which now is handling some 2 million search requests per day.

The benefit of the page is its privacy. The site explains that every time a person uses a typical search program such as Google, “your search data is recorded.”

“Then they store that information in a giant database,” she explains.

As a result, corporate America and the government have access to “a shocking amount of personal information about you, such as your interests, family circumstances, political leanings, medical conditions and more
Read the whole story: Get “Spychips: How Major Corporations and Government plan to Track your every Move”

WND reported previously that owners of pets have reported cancer in their animals after microchipping. The report documented how a dog developed a highly aggressive cancer right at the point where a chip was embedded.

Albrecht told the story of another dog, a 5-year-old Yorkshire terrier named Scotty that was diagnosed with cancer in Memphis, Tenn. Scotty developed a tumor between his shoulder blades, in the same location where the microchip had been implanted. The tumor the size of a small balloon – described as malignant lymphoma – was removed. Scotty’s microchip was embedded inside the tumor.

Verichip, a major manufacturer of the microchip implants, touts the technology’s capability to identify a lost pet and enable its return home, while dismissing potential health risks.

“Over the last 15 years,” stated the VeriChip website, “millions of dogs and cats have safely received an implantable microchip with limited or no reports of adverse health reactions from this life-saving product, which was recently endorsed by the USDA. These chips are a well-accepted and well-respected means of global identification for pets in the veterinary community.”

WND also reported there were warnings about a radio chip plan that would allow identification of individuals by government agents simply by walking through an assembly.

The proposal, which was supported by Janet Napolitano, the chief of the Department of Homeland Security, would embed radio chips in driver’s licenses, or “enhanced driver’s licenses.”

“Enhanced driver’s licenses give confidence that the person holding the card is the person who is supposed to be holding the card, and it’s less elaborate than REAL ID,” Napolitano said in a Washington Times report.

REAL ID was a plan for a federal identification system standardized across the nation that so alarmed governors many states have adopted formal plans to oppose it. However, a privacy advocate today told WND that the EDLs are many times worse.

WND also previously has reported on such chips when hospitals used them to identify newborns, a company desired to embed immigrants with the electronic devices, a government health event showcased them and when Wal-Mart used microchips to track customers.

http://www.wnd.com/2012/05/u-s-military-developing-spychips-for-soldiers/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 19:43 (2012)    Sujet du message: 666, UNION EUROPEENNE NAZIE ET SATANIQUE : UNE PUCE D’IDENTIFICATION OBLIGATOIRE POUR TOUS LES CITOYENS EUROPEENS ! Répondre en citant



666, UNION EUROPEENNE NAZIE ET SATANIQUE : UNE PUCE D’IDENTIFICATION OBLIGATOIRE POUR TOUS LES CITOYENS EUROPEENS !


ENGLISH : EU Demands ID Chip for all European Citizens
http://www.prisonplanet.com/eu-demands-id-chip-for-all-european-citizens.ht…


Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom. (La Bible, Apocalypse, chapitre 13, verset 17).





Chers amis,

Le système de la Bête avance désormais de façon quasiment découverte, et pleinement assumée !

NOUS APPRENONS CI-DESSOUS QUE L’UNION EUROPÉENNE (qui, pour rappel, possède une structure juridique NAZIE – cf. http://www.relay-of-life.org/fr/chapter.html ) A PLANIFIÉ QU’UNE PUCE D’IDENTIFICATION OBLIGATOIRE SOIT MISE EN APPLICATION POUR TOUS LES CITOYENS EUROPÉENS !

LES INFÂMES MONDIALISTES DIABOLIQUES SE TROUVENT ÉVIDEMMENT DERRIÈRE CE PLAN IMMONDE, PUISQU’UNE MEMBRE DU GROUPE BILDERBERG ET COMMISSAIRE EUROPÉENNE CHARGEE DE LA SECURITE NUMERIQUE, NEELIE KROES, SEMBLE APPAREMMENT AVOIR POUSSÉ CE PROJET AUPRÈS DES INSTANCES DE L’U.E. POURRIE !

L’ACCÈS AU WEB (= SUPPRESSION DES DERNIÈRES LIBERTÉS & CONTRÔLE ABSOLU DU WEB), LES DONNÉES EN LIGNE ET LA PLUPART DES COMMERCES (= VENTE ET APPLICATIONS FINANCIÈRES SANS ARGENT CASH = SYSTÈME DE LA BÊTE) SERONT MÊME ÉVENTUELLEMENT CONDITIONNÉS PAR CETTE PUCE, AINSI QUE PAR UNE SORTE DE SIGNATURE ELECTRONIQUE !

Gageons donc que ce point particulier sera également à l’ordre du jour des odieux bilderbergers dans quelques jours (conférence Bilderberg 2012 : à Chantilly, en Virginie, Etats-Unis, du 31 mai au 03 juin à l’hôtel Wetfield’s Marriott)…

Et soyons absolument certains que les puces implantables (prévues pour les années 2020) ne tarderont plus à suivre !

Rappelons enfin que tout ceci se déroule JUSTE au moment où certaines raclures mondialistes (en Allemagne, notamment) souhaitent interdire l’argent cash ! Quelle invraisemblable « coïncidence », n’est-ce pas ?

Accepterez-vous bientôt de vous soumettre à ce système abominable, liberticide et esclavagiste contre lequel un certain Jean nous a sévèrement prévenus, il y a près de 2000 ans !?

L’article-choc, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MORT ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.


Source: http://www.prisonplanet.com/eu-demands-id-chip-for-all-european-citizens.ht…


L’UE EXIGE UNE PUCE D'IDENTIFICATION POUR TOUS LES CITOYENS EUROPEENS


Prisonplanet.com
Le 24 mai 2012


L'UNION EUROPEENNE SE DEPLACE MAINTENANT AFIN DE CREER UN SYSTEME D'IDENTIFICATION ELECTRONIQUE OBLIGATOIRE POUR TOUS LES CITOYENS DE L'UE ET QUI SERAIT MIS EN ŒUVRE A TRAVERS L'EUROPE POUR NORMALISER DES AFFAIRES A LA FOIS EN LIGNE ET EN PERSONNE, AUTHENTIFIANT LES UTILISATEURS VIA UNE « SIGNATURE ELECTRONIQUE » COMMUNE.

UN IDENTIFIANT UNIQUE D'AUTHENTIFICATION GARDERAIT L'ACCES A L'INTERNET, LES DONNEES EN LIGNE ET PLUPART DES COMMERCES.

CE N'EST RIEN DE MOINS QU'UNE TENTATIVE VISANT A METTRE EN ŒUVRE PROGRESSIVEMENT LE SYSTEME DE LA MARQUE DE LA BETE, ET UN PARTICIPANT DE PREMIER PLAN A LA CONFERENCE BILDERBERG SE TROUVE DERRIERE CE PROJET.

VIDEO: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=eg27ul4KhIo


  


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 16:45 (2012)    Sujet du message: ‘HUMAN BARCODE’ COULD MAKE SOCIETY MORE ORGANIZES, BUT INVADES PRIVACY, CIVIL LIBERTIES Répondre en citant

‘HUMAN BARCODE’ COULD MAKE SOCIETY MORE ORGANIZES, BUT INVADES PRIVACY, CIVIL LIBERTIES

As tech companies work to develop ID chips, how long until we're no longer anonymous?


By Meghan Neal / NEW YORK DAILY NEWS
Published: Friday, June 1, 2012, 9:38 AM
Updated: Friday, June 1, 2012, 9:38 AM



uniquely india/Getty Images The U.S. continues to flirt with the idea of a ‘human barcode,’ an electronic ID chip assigned to every person at birth.


Amal Graafstra
Advocates say electronic verification could help parents or caregivers keep track of children and the elderly.

Amal Graafstra
A built-in identification chip for humans could invade privacy, civil liberties, opponents say.



Would you barcode your baby?

Microchip implants have become standard practice for our pets, but have been a tougher sell when it comes to the idea of putting them in people.

Science fiction author Elizabeth Moon last week rekindled the debate on whether it's a good idea to "barcode" infants at birth in an interview on a BBC radio program.

 “I would insist on every individual having a unique ID permanently attached — a barcode if you will — an implanted chip to provide an easy, fast inexpensive way to identify individuals,,” she said on The Forum, a weekly show that features "a global thinking" discussing a "radical, inspiring or controversial idea" for 60 seconds .

Moon believes the tools most commonly used for surveillance and identification — like video cameras and DNA testing — are slow, costly and often ineffective.

In her opinion, human barcoding would save a lot of time and money.

The proposal isn’t too far-fetched - it is already technically possible to "barcode" a human - but does it violate our rights to privacy?

Opponents argue that giving up anonymity would cultivate an “Orwellian” society where all citizens can be tracked.

“To have a record of everywhere you go and everything you do would be a frightening thing,” Stanley, senior policy analyst at the American Civil Liberties Union, told the Daily News.

He warned of a “check-point society” where everyone carries an internal passport and has to show their papers at every turn, he said.

“Once we let the government and businesses go down the road of nosing around in our lives...we’re going to quickly lose all our privacy,” said Stanley.

There are already, and increasingly, ways to electronically track people. Since 2006, new U.S. passports include radio frequency identification tags (RFID) that store all the information in the passport, plus a digital picture of the owner.

In 2002, an implantable ID chip called VeriChip was approved by the U.S. Food and Drug Administration. The chip could be implanted in a person's arm, and when scanned, could pull up a 16 digit ID number containing information about the user.

It was discontinued in 2010 amid concerns about privacy and safety.

Still scientists and engineers have not given up on the idea.

A handful of enterprising companies have stepped into the void left by VeriChip, and are developing ways to integrate technology and man.

Biotech company MicroCHIPS  has developed an implantable chip to deliver medicine to people on schedule and without injection. And technology company BIOPTid has patented a noninvasive method of identification called the “human barcode.”

Advocates say electronic verification could help parents or caregivers keep track of children and the elderly. Chips could be used to easily access medical information, and would make going through security points more convenient, reports say.

But there are also concerns about security breaches by hackers. If computers and social networks are already vulnerable to hacking and identify theft, imagine if someone could get access to your personal ID chip?

Stanley cautioned against throwing the baby out with the bathwater each time someone invents a new gadget.

“We can have security, we can have convenience, and we can have privacy,” he said. “We can have our cake and eat it too.”

http://www.nydailynews.com/news/national/human-barcode-society-organized-invades-privacy-civil-liberties-article-1.1088129


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 15:14 (2012)    Sujet du message: 666, USA NAZIS : LA PUCE IMPLANTABLE CANCERIGENE POUR HUMAINS EST DESORMAIS VANTEE A LA TELE COMME ETANT UN OUTIL « MEDICAL » !!! Répondre en citant

 


666, USA NAZIS : LA PUCE IMPLANTABLE CANCERIGENE POUR HUMAINS EST DESORMAIS VANTEE A LA TELE COMME ETANT UN OUTIL « MEDICAL » !!!


Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque en leur main droite, ou en leurs fronts;
Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom.
Ici est la sagesse : que celui qui a de l'intelligence, compte le nombre de la bête; car c'est un nombre d'homme, et son nombre [est] six cent soixante-six. (La Bible, Apocalypse, chapitre 13, versets 16 à 18 ).


Et un troisième Ange suivit ceux-là, disant à haute voix : Si quelqu'un adore la bête et son image, et qu'il en prenne la marque sur son front, ou en sa main,
10. Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, du vin pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté de feu et de soufre devant les saints Anges, et devant l'Agneau.
11. Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles, et ceux-là n'auront nul repos ni jour ni nuit qui adorent la bête et son image, et quiconque prend la marque de son nom. (La Bible, Apocalypse, chapitre 14, versets 9 à 11).

Ainsi le premier [Ange] s'en alla, et versa sa fiole sur la terre; et un ulcère malin et dangereux attaqua les hommes qui avaient la marque de la bête, et ceux qui adoraient son image. (La Bible, Apocalypse, chapitre 16, verset 2).



Chers amis,

On ne peut pas dire que les nouvelles soient très bonnes en ce qui concerne les ETATS-UNIS…

LA PUCE IMPLANTABLE POUR HUMAINS (CANCÉRIGÈNE ET QUI PERMET LE CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL DE L’INDIVIDU) Y EST DÉSORMAIS VANTÉE À LA TÉLÉ À COUPS DE PROPAGANDE IMMONDE ! POUR PREUVE, REGARDEZ LA VIDÉO CI-DESSOUS CONCERNANT LA « HEALTH LINK » (« LIEN DE SANTÉ », ALORS QUE CETTE PUCE EST CANCÉRIGÈNE – cf. http://www.antichips.com/cancer/index.html et http://pesn.com/2010/12/07/9501740_Bob_Boyce_verichip_removed/ ) DE LA DEMONIAQUE ENTREPRISE POSITIVE ID, CI-DESSOUS…

Bien entendu, les presstitués des mass médias participent à cette offensive diabolique…

Je rappelle que des options financières et de paiement (= marque de la bête) ont déjà été débattues pour ce genre d’implant…

Plus de doute : la marque de la bête est en route, et le pire risque d’arriver si les insurrections salvatrice ne surgissent pas !

Il ne nous reste plus beaucoup de temps pour réagir, j’espère que vous vous en rendez compte…

La vidéo hallucinante et odieuse (en anglais), ainsi que le mini-article traduit en français, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BON PUÇAGE… ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !




Source :
http://vimeo.com/44261058

VIDEO : voir sur http://vimeo.com/44261058

LA MICROPUCE RFID DE VERICHIP CORPORATION – PREMIERE PUBLICITE TELEVISEE OFFICIELLE

Par Now The End Begin (cf.
http://vimeo.com/user8399607 )

Les puissances qui dirigent notre système mondial actuel sont en train de pousser afin que tous les êtres humains soient implantés avec une puce RFID à un niveau qui est tout simplement surprenant.

nowtheendbegins.com/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Aoû - 01:36 (2012)    Sujet du message: THEY REALLY DO WANT TO IMPLANT MICROCHIPS INTO YOUR BRAIN Répondre en citant

THEY REALLY DO WANT TO IMPLANT MICROCHIPS INTO YOUR BRAIN







Are you ready to have a microchip implanted into your brain? That might not sound very appealing to you at this point, but this is exactly what the big pharmaceutical companies and the big technology companies have planned for our future. They are pumping millions of dollars into researching "cutting edge" technologies that will enable implantable microchips to greatly "enhance" our health and our lives. Of course nobody is going to force you to have a microchip implanted into your brain when they are first introduced. Initially, brain implants will be marketed as "revolutionary breakthroughs" that can cure chronic diseases and that can enable the disabled to live normal lives. When the "benefits" of such technology are demonstrated to the general public, soon most people will want to become "super-abled". Just imagine the hype that will surround these implants when people discover that you can get rid of your extra weight in a matter of days or that you can download an entire college course into your memory in just a matter of hours. The possibilities for this kind of technology are endless, and it is just a matter of time before having microchips implanted into your brain is considered to be quite common. What was once science fiction is rapidly becoming reality, and it is going to change the world forever.

But aren't there some very serious potential downsides to having microchips implanted into our brains?

Of course there are.

Unfortunately, this technology is not as far off as you might think, and most people are not even talking about what the negative consequences might be.

According to a recent article in the Financial Times, the pharmaceutical company of the future will include a "bioelectronics" business that "treats disease through electrical signalling in the brain and elsewhere."

Diseases such as diabetes and epilepsy and conditions such as obesity and depression will be will be treated "through electronic implants into the brain rather than pills or injections."

These implants will send electrical signals to cells and organs that are "malfunctioning". People will be totally "cured" without ever having to pop a pill or go under the knife.

It sounds too good to be true, right?

Well, the Financial Times says that British pharmaceutical giant GlaxoSmithKline is working very hard to develop these kinds of technologies. Moncef Slaoui, the head of research and development at GlaxoSmithKline, says that the "challenge is to integrate the work – in brain-computer interfaces, materials science, nanotechnology, micro-power generation – to provide therapeutic benefit."

If a brain implant could cure a disease that you have been suffering from your whole life would you take it?

A lot of people are going to be faced with that kind of a decision in future years.

And this kind of technology is advancing very rapidly. In fact, some researchers have already had success treating certain diseases by implanting microchips into the brains of rats. The following is from a recent Mashable article....
Citation:
Stroke and Parkinson’s Disease patients may benefit from a controversial experiment that implanted microchips into lab rats. Scientists say the tests produced effective results in brain damage research.

Rats showed motor function in formerly damaged gray matter after a neural microchip was implanted under the rat’s skull and electrodes were transferred to the rat’s brain. Without the microchip, rats with damaged brain tissue did not have motor function. Both strokes and Parkinson’s can cause permanent neurological damage to brain tissue, so this scientific research brings hope.


In addition, the U.S. government has been working on implantable microchips that would monitor the health of our soldiers and enhance their abilities in the field.

So this technology is definitely coming.

But it must be very complicated to get a microchip implanted into your brain, right?

Actually it is fairly simple.

According to an article in the Wall Street Journal, the typical procedure is very quick and it often only requires just an overnight stay in the hospital....
Citation:
Neural implants, also called brain implants, are medical devices designed to be placed under the skull, on the surface of the brain.

Often as small as an aspirin, implants use thin metal electrodes to "listen" to brain activity and in some cases to stimulate activity in the brain. Attuned to the activity between neurons, a neural implant can essentially "listen" to your brain activity and then "talk" directly to your brain.

If that prospect makes you queasy, you may be surprised to learn that the installation of a neural implant is relatively simple and fast. Under anesthesia, an incision is made in the scalp, a hole is drilled in the skull, and the device is placed on the surface of the brain. Diagnostic communication with the device can take place wirelessly. When it is not an outpatient procedure, patients typically require only an overnight stay at the hospital.


But is it really safe to have a device implanted into your head that can "talk" directly to your brain?

Many large corporations are banking on the fact that in a world that is always hungry for new technology that most people will not be bothered by such things.
For example, Intel is working on sensors that will be implanted in the brain that will be able to directly control computers and cell phones. The following is an excerpt from a Computer World UK article....
Citation:
By the year 2020, you won't need a keyboard and mouse to control your computer, say Intel researchers. Instead, users will open documents and surf the web using nothing more than their brain waves.

Scientists at Intel's research lab in Pittsburgh are working to find ways to read and harness human brain waves so they can be used to operate computers, television sets and cell phones. The brain waves would be harnessed with Intel-developed sensors implanted in people's brains.

The scientists say the plan is not a scene from a sci-fi movie, Big Brother won't be planting chips in your brain against your will.

Researchers expect that consumers will want the freedom they will gain by using the implant.


Once again, this is not something that will be forced on you against your will.
These big corporations are banking on the fact that a lot of people will want to get these brain implants.

Even now, some video game makers are developing headsets that allow users to play games using their brain waves rather than a joystick or a control pad.
Other companies want to make it possible to directly connect your brain to the Internet.

As I have written about previously, IBM is aggressively working to develop this kind of technology. The following is from a recent IBM press release....
Citation:
IBM scientists are among those researching how to link your brain to your devices, such as a computer or a smartphone. If you just need to think about calling someone, it happens. Or you can control the cursor on a computer screen just by thinking about where you want to move it.

Scientists in the field of bioinformatics have designed headsets with advanced sensors to read electrical brain activity that can recognize facial expressions, excitement and concentration levels, and thoughts of a person without them physically taking any actions.


The potential "benefits" of such technology are almost beyond imagination. An article on the website of the Science Channel put it this way....
Citation:
If you could pump data directly into your gray matter at, say, 50 mbps — the top speed offered by one major U.S. internet service provider — you’d be able to read a 500-page book in just under two-tenths of a second.


How would the world change if you could download a lifetime of learning directly into your brain in a matter of weeks?

The possibilities are endless.

But so is the potential for abuse.

IMPLANTABLE MICROCHIPS THAT CAN "TALK" DIRECTLY TO THE BRAIN WOULD GIVE A TYRANNICAL GOVERNMENT THE ULTIMATE FORM OF CONTROL.

If you could download thoughts and feelings directly into the brains of your citizens, you could achieve total control and never have to worry that they would turn on you.

In fact, you could potentially program these chips to make your citizens feel good all the time. You could have these chips produce a "natural high" that never ends.

That would make your citizens incredibly dependent on the chips and they would never want to give them up.

This kind of technology has the potential to be one of the greatest threats to liberty and freedom in the history of mankind.

At first these implantable microchips will be sold to us as one of the greatest "breakthroughs" ever, but in the end they could end up totally enslaving us.

So I will never be taking any kind of a brain implant, and I hope that you will not either.

http://endoftheamericandream.com/archives/they-really-do-want-to-implant-microchips-into-your-brain


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 19 Aoû - 17:29 (2012)    Sujet du message: RFID CHIP UNLEASHED ON USA UTAH NEWS!!!!! MAY 29 2012 Répondre en citant



RFID CHIP UNLEASHED ON USA UTAH NEWS!!!!! MAY 29 2012



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=939giuEejnM&sns=fb


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû - 21:50 (2012)    Sujet du message: RFID OBLIGATOIRE AUX USA ET À NOTRE INSU POUR LE RESTE DU MONDE ! Répondre en citant

RFID OBLIGATOIRE AUX USA ET À NOTRE INSU POUR LE RESTE DU MONDE !



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=weP689-TXHs&feature=player_embedded#!


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Sep - 00:16 (2012)    Sujet du message: OBAMA EN 2011: TOUS SERONT MICRO-PUÇÉS DANS LES PROCHAINS MOIS Répondre en citant

OBAMA EN 2011: TOUS SERONT MICRO-PUÇÉS DANS LES PROCHAINS MOIS

mardi 4 septembre 2012


"Everybody is going to have to chip in. It's only fair."
"Tout le monde sera micro-puçé, ce n'est que justice"

Écoutez à 1:23

Obama a fait ce discours après que le Sénat américain ait approuvé la loi sur la dette en 2011. Il verbalise clairement que tous seront "micro-puçés" dans la suite des choses, soit dans la deuxième phase de cette loi sur la dette qui, dans les prochains mois dit-il, sera la principale préoccupation pour combattre les inégalités.




VIDÉO (english) : http://www.youtube.com/watch?v=n6T5TFRlFY4&feature=player_embedded#!

http://spread-the-truth777.blogspot.ca/2012/09/obama-en-2011-tous-seront-micro-puces.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+(SPREAD+THE+TRUTH)&utm_content=Yahoo!+Mail


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 03:32 (2012)    Sujet du message: ALIEN IMPLANTS - 2 Répondre en citant

ALIEN IMPLANTS - 2



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=qXabcO-KYVg


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 01:36 (2012)    Sujet du message: ROYAUME-UNI 666 : « PUCER TOUT LE MONDE A LA NAISSANCE » : COMMENT LA BBC FAIT L’APOLOGIE DE LA PUCE ET DE LA DICTATURE TECHNOLOGIQUE… Répondre en citant



ROYAUME-UNI 666 : « PUCER TOUT LE MONDE A LA NAISSANCE » : COMMENT LA BBC FAIT L’APOLOGIE DE LA PUCE ET DE LA DICTATURE TECHNOLOGIQUE…

ENGLISH : ‘Barcode everyone at birth’

http://www.bbc.com/future/story/20120522-barcode-everyone-at-birth

60 Second Idea (cf. http://www.bbc.com/future/columns/60-second-idea )
AUDIO: cf. http://www.bbc.com/future/story/20120522-barcode-everyone-at-birth






Chers amis,
Lorsque vous lirez ce qui suit, souvenez-vous bien que les Britanniques sont les premiers à avoir défendu l’utilisation de l’eugénisme, et qu’avant d’entrer en guerre contre l’Allemagne, ce pays était plutôt copain avec les Nazis…

LA TELEVISION ET LA RADIO BRITANNIQUES, VIA LA BBC, EFFECTUENT UN EXCELLENT TRAVAIL DE SAPE DES LIBERTES ET PREPARENT PETIT A PETIT LES ESPRITS DES CITOYENS-ESCLAVES AU SYSTEME BESTIAL ET TOTALITAIRE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL.

Ainsi, durant une EMISSION INTITULEE « 60 SECOND IDEA » (littéralement, « Une idée en 60 secondes »), la BBC invite des penseurs GLOBAUX (comprenez donc des mondialistes dans l’âme et des défenseurs du nouvel ordre mondial) à défendre une idée RADICALE ou CONTROVERSEE…

Ce qui suit concerne ce que la BBC a présenté et défendu favorablement lorsque la DIABOLIQUE ECRIVAINE DE SCIENCE-FICTION ELIZABETH MOON a été invitée à cette sinistre émission.

ELIZABETH MOON A AINSI DEFENDU L’IDEE DE… PLACER UN CODE-BARRES OU UNE PUCE IMPLANTABLE SUR CHAQUE PERSONNE, DES LA NAISSANCE !!!

CETTE FOLLE S’IMAGINE AINSI IMPERATRICE DE L’UNIVERS – UN ROLE PUREMENT MONDIALISTE, DONC ! – ET DECLARE QUE CE GENRE DE MESURE IGNOBLE (PUÇAGE OU CODE-BARRES DES LA NAISSANCE) DONNERAIT UN POUVOIR IMMENSE SUR LES INDIVIDUS ET LES POPULATIONS AFIN D’IDENTIFIER, MAIS AUSSI D’ACCUSER ET DE CONDAMNER, CHAQUE PERSONNE !

DANS SON DELIRE DEMONIAQUE, ELIZABETH MOON RECONNAIT QUE L’ANONYMAT – ET DONC LA VIE PRIVEE AUSSI – SERAIENT RENDUS IMPOSSIBLES VIA CETTE TECHNOLOGIE, MAIS PRESENTE TOUTE UNE SERIE DE SOI-DISANT « AVANTAGES » QUE CETTE TECHNOLOGIE REPRESENTERAIT… POUR LES DIRIGEANTS !!!

IL EST DONC CLAIR QUE LES MASS MEDIAS PROSTITUES BRITANNIQUES – BBC EN TETE – SONT EN TRAIN D’EFFECTUER DE LA PROPAGANDE EN FAVEUR DE CE GENRE DE PROJET ABOMINABLE, ET DE BOURRER LE CRANE DE LEURS AUDITEURS NAÏFS ET CREDULES AVEC LES SOI-DISANT « AVANTAGES » DE CES HORRIBLES IMPLANTS !

VOUS NOTEREZ ENFIN QU’ELIZABETH MOON DEBAT EGALEMENT DE L’APPLICATION MILITAIRE – DONC BELLIQUEUSE – DE CE GENRE DE TECHNOLOGIE, ET NOTAMMENT AVEC DES « EXPERTS » DE L’ARMEE !

CETTE PSYCHOPATHE NE SE SOUCIE ABSOLUMENT PAS DU FAIT DE PUCER QUI QUE CE SOIT (PAS MEME LES BEBES INNOCENTS), ET SE MOQUE PAS MAL DES REPERCUSSIONS SUR LA SANTE ET LES LIBERTES QUE CELA POURRAIT AVOIR !
L’article de chiotte de la BBC, traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




| Le 22 mai 2012


« METTEZ UN CODE-BARRES A TOUT LE MONDE A LA NAISSANCE »

Chaque semaine, on donne à un PENSEUR GLOBAL du monde de la philosophie, de la science, de la psychologie ou des arts une minute pour mettre en avant une idée radicale, inspiratrice ou controversée - peu importe à quel point cette idée est improbable – dont ils croient qu’elle changerait le monde.

CETTE SEMAINE, L’ECRIVAIN DE SCIENCE-FICTION ELIZABETH MOON AFFIRME QUE L’ON DEVRAIT DONNER A TOUT LE MONDE UN CODE-BARRES A LA NAISSANCE.

« SI J’ETAIS IMPERATRICE DE L'UNIVERS, J’INSISTERAIS SUR (LE FAIT QUE) CHAQUE INDIVIDU AIT UN IDENTIFIANT UNIQUE FIXE EN PERMANENCE - UN CODE-BARRES, SI VOUS VOULEZ ; UNE PUCE IMPLANTEE AFIN DE FOURNIR UN MOYEN SIMPLE, RAPIDE ET PEU COÛTEUX POUR IDENTIFIER LES INDIVIDUS.

IL SERAIT MARQUE SUR TOUT LE MONDE A LA NAISSANCE. POINTEZ LE SCANNER SUR QUELQU'UN, ET ÇA Y EST.

Le fait d'avoir un code-barres unique de ce genre aurait de NOMBREUX AVANTAGES. En temps de guerre, les soldats pourraient facilement différencier, au sein d’une population, les cibles légitimes des non-combattants.

Cela pourrait éviter les erreurs en matière d'identité, des erreurs qui entraînent la mort d'innocents. Les systèmes d'armes enregistreraient le code de l'utilisation, détermineraient qui a tiré quelle balle et conduiraient à une plus grande responsabilisation dans ce domaine.

L'ANONYMAT SERAIT IMPOSSIBLE, tout comme le serait une erreur d'identité, ce qui FACILITERAIT LE FAIT D’ATTRIBUER LA RESPONSABILITE de façon précise, non seulement en temps de guerre, mais aussi dans des situations n’impliquant pas les combats, loin de la guerre ».

Vous pouvez écouter plus en détail Elizabeth discuter de son idée avec l’experte en guerre aérienne Elizabeth Quintana, et David Rodin, qui fait autorité en éthique de guerre, sur le BBC World Service programme - Le Forum (cf. http://www.bbc.co.uk/programmes/p004kln9 ), où vous pouvez également télécharger d'autres émissions « 60 Second Idea ».

Si vous avez une idée de 60 secondes ou si vous souhaitez effectuer des commentaires sur cette histoire, rendez-vous sur notre page Facebook (cf. https://www.facebook.com/BBCFuture ) ou envoyez-nous un message sur Twitter (cf. https://twitter.com/#!/BBC_Future ).


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 01:44 (2012)    Sujet du message: ROYAUME-UNI DE LA BÊTE : PUCE & TRANSHUMANISME : LA BBC DEFEND LES PUCES CEREBRALES MEMORIELLES POUR HUMAINS !!! Répondre en citant



ROYAUME-UNI DE LA BÊTE : PUCE & TRANSHUMANISME : LA BBC DEFEND LES PUCES CEREBRALES MEMORIELLES POUR HUMAINS !!!

ENGLISH : Memory chip to record memories
http://www.bbc.com/future/story/20120209-memory-chip-to-record-memories

AUDIO: cf. http://www.bbc.com/future/story/20120209-memory-chip-to-record-memories  




Chers amis,

Je pense qu’avec ce qui suit, il est clair que la BBC prépare l’esprit des téléspectateurs et auditeurs crédules à accepter les puces et les modifications physiques de l’être humain (transhumanisme et résurgence du vieux mythe nazi de l’Übermensch)…

TOUJOURS DANS LE CONTEXTE DE L’ÉMISSION POURRIE « 60 SECOND IDEA », LES FOLLICULAIRES (= JOURNALISTES BAVEUX SANS TALENT NI SCRUPULE) ONT INVITÉ UN AUTRE « PENSEUR GLOBAL » (DONC, MONDIALISTE), ET CETTE FOIS C’EST UN FRANKENSTEIN DES LABORATOIRES QUI TRAVAILLE SUR LES CELLULES-SOUCHES. IL S’AGIT DU PROFESSEUR CHRIS MASON.

CE DR. MENGELE PRÉSENTE AINSI SON « IDÉE DE GÉNIE » (GÉNIE MALÉFIQUE, À N’EN PAS DOUTER) : UNE PUCE CÉRÉBRALE MÉMORIELLE POUR HUMAINS !

Quelle incroyable « coïncidence » qu’un tel Frankenstein s’éprenne de l’idée - aussi imbécile que dangereuse - d’implanter des puces dans le cerveau des êtres humains, n’est-ce pas ?

Et ce si « brave » professeur de vanter les applications si « positives » de cette invention, comme par exemple se remémorer précisément tous ses souvenirs enregistrés sur puce (mais n’avons-nous pas DEJA une mémoire qui nous permet de nous souvenir de la plupart des choses que nous souhaitons ?)… Notez que le cinéma hollywoodien et mondialiste a déjà fait l’apologie de ce type de puce via le film de science-fiction « Final Cut », dans lequel on retrouve Robin Williams comme acteur principal…

BIEN SÛR, MASON, CE SCIENTIFIQUE DÉMONIAQUE, RECONNAÎT QUE DE MAUVAISES UTILISATIONS POURRAIENT ÊTRE EFFECTUÉES, MAIS IL N’EN DÉMORD QUAND MÊME PAS : IL « VEUT » APPAREMMENT À TOUT PRIX QUE L’ON IMPLANTE DES PUCES MÉMORIELLES QUI ENREGISTRERONT TOUT ET N’IMPORTE QUOI !

LA TRISTE VÉRITÉ, C’EST QUE LE BUT RÉEL N’EST PAS DU TOUT QUE LES GENS PUISSENT REJOUER LEURS SOUVENIRS LES PLUS CHERS… LE BUT RÉEL, C’EST QUE LES DIRIGEANTS PUISSENT OBTENIR UNE COPIE DES SOUVENIRS DES INDIVIDUS AFIN D’OBTENIR ENCORE PLUS DE POUVOIR SUR CEUX-CI (ON IMAGINE LES POSSIBILITÉS INFINIES DE CHANTAGE, ET LA RÉPRESSION IMPITOYABLE ET INHUMAINE QUE CELA AMÈNERAIT CONTRE LES DISSIDENTS, LES MÉCONTENTS, LES CONTESTATAIRES ETC.) ! DE PLUS, LE CONTRÔLE MENTAL QUE LES PUCES CÉRÉBRALES IMPLANTABLES PERMETTRAIT, ANNIHILERAIT TOUT BONNEMENT TOUTE LIBERTÉ ET TOUTE VIE PRIVÉE, COMME NOUS L’AVONS DÉJÀ VU LONGUEMENT À TRAVERS D’AUTRES ARTICLES ! ET CELA DONNERAIT AUX DIRIGEANTS MONDIALISTES UN POUVOIR SUR LES POPULATIONS JAMAIS CONNU JUSQU’ICI, AVEC TOUS LES DANGERS QUE CELA COMPORTE, BIEN ENTENDU.

ENFIN, VOUS CONSTATEREZ QUE, TOUT COMME DANS L’ARTICLE CONCERNANT L’IDÉE ATROCE DU CODE-BARRES DÈS LA NAISSANCE DÉFENDUE PAR L’ÉCRIVAIN DE SCIENCE-FICTION ELIZABETH MOON, LE PR. MASON EN VIENT À PARLER DES SOLDATS QUI REVIENNENT DU COMBAT ! QUEL MALENCONTREUX « HASARD », HEIN ?

Sauf que Mason est un peu plus prudent : il prétend que cela pourrait permettre aux gens de faire l’expérience de la guerre via le souvenir des soldats traumatisés. C’EST TRÈS, TRÈS ÉLOIGNÉ DE CE QUI SERAIT FAIT SI LES DANGEREUSES PUCES CÉRÉBRALES MÉMORIELLES VENAIENT À ÊTRE IMPLANTÉES DANS LE CERVEAU DES SOLDATS !

EN EFFET, L’ARMÉE A DÉJÀ FAIT CONNAÎTRE SON DÉSIR DE POUVOIR COURT-CIRCUITER L’HIPPOCAMPE DES SOLDATS AINSI IMPLANTÉS, AFIN DE POUVOIR EFFACER LES SOUVENIRS TRAUMATISANTS DE LA MÉMOIRE DES SOLDATS. CELA PERMETTRAIT AINSI D’OBTENIR DES « CHIENS DE GUERRE » QUI COMMETTRAIENT LES PIRES ATROCITÉS, MAIS À QUI ON RETIRERAIT TOUS LES SOUVENIRS TRAUMATISANTS. AINSI, CES SOLDATS MANIPULÉS POURRAIENT CONTINUER À COMMETTRE LES PIRES CRIMES SANS LE MOINDRE REMORDS, ET SANS SOUFFRIR DE TRAUMATISMES PSYCHOLOGIQUES.

EN D’AUTRES TERMES, CELA ENTRAÎNERAIT EXACTEMENT LE CONTRAIRE DE CE QUE MASON NOUS SIGNALE !

En attendant, les aspects négatifs et les mauvaises utilisations ne sont pas énumérés, ce qui permet à la BBC de BOURRER LE CRÂNE DE SES TÉLÉSPECTATEURS ET AUDITEURS AVEC DE LA PROPAGANDE PRO-PUCE !

L’article des baveux de la BBC, traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.



60 Second Idea

| Le 28 Janvier 2012

UNE PUCE MÉMORIELLE POUR ENREGISTRER LES SOUVENIRS

Chaque semaine, on donne à un PENSEUR GLOBAL du monde de la philosophie, de la science, de la psychologie ou des arts une minute pour mettre en avant une idée radicale, inspiratrice ou controversée - peu importe à quel point cette idée est improbable – dont ils croient qu’elle changerait le monde.

CETTE SEMAINE, UN SCIENTIFIQUE DES CELLULES SOUCHES, LE PROFESSEUR CHRIS MASON, IMAGINE UNE PUCE MEMORIELLE POUR LES HUMAINS :

« Ceci donnerait à chacun la chance d'avoir une collection complète de tous les souvenirs de leur vie, sans perte des détails et sans les distorsions dues au temps.

J'UTILISE LE TERME « PUCE » AU SENS LARGE, PUISQU’ELLE POURRAIT ETRE FAITE DE SILICIUM OU BASEE SUR DES CELLULES VIVANTES (cf. http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/358822.stm ), mais LORSQU’ELLE SERAIT CONNECTEE A NOTRE CERVEAU, elle fournirait instantanément de la MEMOIRE SUPPLEMENTAIRE, exactement comme une clé USB d'ordinateur.

Avec la puce mémorielle pour humains, les expériences pourraient être des histoires et être rejouées parfaitement, que ce soit par le propriétaire initial du souvenir, OU CLONEES ET DIRECTEMENT PARTAGEES AVEC D'AUTRES PERSONNES. Par exemple, un SOLDAT QUI REVIENT DU COMBAT pourrait en fait partager ses souvenirs et donc permettre à l'horreur de la guerre d’être vécue de première main par les gens, à la maison.

Ces souvenirs pourraient également être transmis aux générations futures. Imaginez que vous héritiez du souvenir de votre mère le jour de votre naissance - une bien meilleure façon de comprendre le passé que dans une boîte de vieilles photos poussiéreuses.

Je termine sur une note prudente. Alors que les puces mémorielles pour humains POURRAIENT avoir de nombreux avantages qui changeraient le monde, IL EXISTE AUSSI UN POTENTIEL DE MAUVAISE UTILISATION (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/The_Matrix_(franchise) ). Mais j'espère que l'option pour tout le monde d'avoir une collection complète des souvenirs de leur vie deviendra un jour la norme, et pas seulement le souhait d'un professeur distrait ».

Vous pouvez écouter le professeur Mason discuter de son idée plus en détail sur BBC World Service programme - Le Forum (cf. http://www.bbc.co.uk/programmes/p004kln9 ), où vous pouvez également télécharger d'autres émissions « 60 Second Idea ».

Si vous avez une idée de 60 secondes ou si vous souhaitez effectuer des commentaires sur cette histoire, rendez-vous sur notre page Facebook (cf. https://www.facebook.com/BBCFuture ) ou envoyez-nous un message sur Twitter (cf. https://twitter.com/#!/BBC_Future ).



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 05:48 (2012)    Sujet du message: WOMAN IN GA DESCRIBES THE EFFECTS OF HAVING A MICROCHIP IMPLANTED AGAINST HER WILL Répondre en citant

WOMAN IN GA DESCRIBES THE EFFECTS OF HAVING A MICROCHIP IMPLANTED AGAINST HER WILL



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=TnFtImxyGKA&feature=related


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 14:59 (2012)    Sujet du message: VITAL ! USA NAZIS DU 666 : UNE FEMME DE L’ETAT DE GEORGIE DECRIT LES EFFETS LIES AU FAIT D’AVOIR RECU UNE MICROPUCE IMPLANTEE CONTRE SA PROPRE VOLONTE !!! Répondre en citant

VITAL ! USA NAZIS DU 666 : UNE FEMME DE L’ETAT DE GEORGIE DECRIT LES EFFETS LIES AU FAIT D’AVOIR RECU UNE MICROPUCE IMPLANTEE CONTRE SA PROPRE VOLONTE !!!

… et ceux-là n'auront nul repos ni jour ni nuit, qui adorent la bête et son image, et quiconque prend la marque de son nom. (La Bible, Apocalypse, chapitre 14, verset 11).




Chers amis,

Vous vous souvenez sans doute d’un article terrifiant et en 4 parties que je vous avais traduit et posté il y a quelques années concernant les personnes implantées à leur insu et contre leur propre volonté aux Etats-Unis. Les parties de cet article sont toujours disponibles sur
http://www.examiner.com/human-rights-in-national/secretly-forced-brain-implants-explosive-court-case , http://www.examiner.com/tea-party-in-national/forced-brain-implant-mri-scan-image-medical-and-investigative-reports , http://www.examiner.com/human-rights-in-national/top-ex-ss-fbi-agent-shocking-war-on-terror-secret-implanted-america-part-i et http://www.examiner.com/human-rights-in-national/ex-ss-fbi-agent-on-rfid-implanted-walbert-and-many-others .

Cet article parlait notamment du cas de M. James Walbert, implanté et torturé à distance via la puce implantable, dont les implants avaient été prouvés et dont le cas avait été reconnu par la justice américaine…

Bien entendu, le cas de cet homme n’est pas unique, et d’autres personnes (que l’on appelle parfois les « targeted persons » ou « personnes ciblées ») ont, comme lui, été implantées à leur insu et contre leur gré.

CE QUI SUIT NOUS RAPPORTE LEZ CAS D’UNE DAME NOMMÉE CATHLEEN GARY, QUI A TÉMOIGNÉ DEVANT UNE COMMISSION JUDICIAIRE DE L’ÉTAT DE GÉORGIE AFIN DE RENDRE CES IMPLANTS HORS-LA-LOI, ET DONT LES DOSSIERS JUDICIAIRES SONT DISPONIBLES (VOIR LIENS CI-DESSOUS)…

MME GARY, DE L’ÉTAT DE GÉORGIE, AUX ETATS-UNIS, A PORTÉ DE TRÈS GRAVES ACCUSATIONS CONTRE LE MINISTÈRE AMÉRICAIN DE LA DÉFENSE. ELLE A PORTÉ DES ACCUSATIONS CONTRE DIVERSES ENTITÉS GOUVERNEMENTALES, QUI VIOLENT SES DROITS CIVIQUES LES PLUS BASIQUES.

MME CATHLEEN GARY DIT QU’ELLE A ÉTÉ IMPLANTÉE AVEC UNE MICROPUCE PAR LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, ET CE CONTRE SA PROPRE VOLONTÉ. ELLE DIT AUSSI QUE LES EFFETS LIÉS À CETTE MICROPUCE LUI ONT CAUSÉ DE NOMBREUX PROBLÈMES…

CETTE PUCE LUI AURAIT ÉTÉ IMPLANTÉE DANS LA RÉGION GÉNITALE/RECTALE AU COURS D’OPERATIONS CHIRURGICALES (cf. le 3e dossier judiciaire ci-dessous)…

Vous constaterez à quel point les raclures de la presse américaine ont tenté de présenter Mme Gary comme étant folle, souhaitant même dans leur article putride (voir article ci-dessous) qu’on l’ait obligée de se taire !

DANS LA VIDÉO CI-DESSOUS (LIEN YOUTUBE), MME GARY DÉCRIT LES NOMBREUX PROBLÈMES CAUSÉS PAR LA PUCE QU’ON LUI A IMPLANTÉE À SON INSU ET CONTRE SA VOLONTÉ. MME GARY SIGNALE ET CONFIRME LA POSSIBILITÉ DE TORTURER À DISTANCE UNE PERSONNE IMPLANTÉE VIA LES ONDES DES TÉLÉPHONES CELLULAIRES (GSM).

ELLE A VÉCU ELLE-MÊME CES GRAVES DÉSAGRÉMENTS. MME GARY A ÉTÉ TORTURÉE DE LA SORTE. SELON LES MOTS DE MME GARY, CETTE PUCE PROVOQUE DES DOULEURS DANS TOUS LE CORPS, DES MAUX DE TÊTE, UNE VISION FLOUE, DES MAUX D’ESTOMAC, DES CRAMPES TE DES SPASMES MUSCULAIRES, UNE PRESSION SANGUINE INCONTRÔLABLE, UNE PERTE DE CONCENTRATION, DES SIFFLEMENTS DANS LES OREILLES, DES SENSATIONS DE CHALEUR OU DE BRÛLURE SUR LA PEAU… ET CET IMPLANT FONCTIONNE DE FAÇON CONSTANTE DANS VOTRE CHAIR, CE QUI CONSTITUE DE LA TORTURE.

Je vous poste cette vidéo et cet article, qui ne sont pas tout récents (ils datent d’avril 2010), mais qui nous rappellent bien les dangers des micropuces implantables, et nous confirment les violations inhumaines des droits humains les plus basiques que ces implants représentent.

Voici les liens vers les dossiers des affaires judiciaires de Mme Cathleen Gary :

http://www.ca11.uscourts.gov/unpub/ops/200513919.pdf

http://www.ca11.uscourts.gov/unpub/ops/200810547.pdf

http://www.ca11.uscourts.gov/unpub/ops/200910641.pdf

Il est à noter que contrairement à M. James Walbert qui avait gagné son procès, MME GARY A FINI PAR PERDE SON PROCÈS CONTRE LES RESPONSABLES GOUVERNEMENTAUX DEVANT LES TRIBUNAUX. CES TRIBUNAUX INIQUES PRÉTENDENT QU’ELLE N’A PAS FOURNI SUFFISAMMENT DE PREUVES, MAIS ILS NE LUI ONT MÊME PAS PERMIS DE PROUVER QU’ELLE ÉTAIT IMPLANTÉE ! Mme Gary voulait en effet effectuer une échographie fétale afin de prouver ses dires et fournir ainsi des preuves indéniables, mais on le lui a interdit ! Une sinistre parodie de « justice »…

N’OUBLIEZ JAMAIS QUE DERRIÈRE LES APPLICATIONS SOI-DISANT « BIENVEILLANTES », « HUMANISTES » OU PRÉTENDUMENT « MÉDICALES » DE CES IMPLANTS, SE CACHENT DES APPLICATIONS MAUVAISES ET DANGEREUSES POUR LA SANTÉ, POUR LES LIBERTÉS, POUR LA VIE PRIVÉE ! ET N’OUBLIEZ JAMAIS QUE DES PERSONNES ONT DÉJÀ SOUFFERT ET SOUFFRENT ENCORE À L’HEURE ACTUELLE À CAUSE DE TELLES PUCES QU’ON LEUR A INJECTÉES DANS LE CORPS !

Notez aussi que malgré le fait que la commission judiciaire de la Chambre de l’état de Géorgie ait approuvé le projet de loi qui rendait ces implants hors-la-loi, nous voici en 2012, et la publicité infernale en faveur des micropuces implantables se poursuit ! Bien sûr, depuis 2010, l’ignoble Obama a fait passer sa « réforme des soins de santé », dans laquelle figurent ces puces implantables… on comprend mieux alors pourquoi ces implants ne sont toujours pas interdits dans les faits.

La vidéo (en anglais) et l’article (traduit pour vous en français), ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON PUÇAGE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MORT… ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=TnFtImxyGKA&feature=related


L’ARTICLE : source:
http://tpmlivewire.talkingpointsmemo.com/2010/04/ga-lawmakers-hear-testimony-from-woman-claiming-dod-implanted-a-microchip-inside-her.php?ref=fpb

UNE FEMME DE L’ETAT DE GEORGIE DIT A LA COMMISSION JUDICIAIRE DE CET ETAT : LE MINISTERE DE LA DEFENSE A IMPLANTE UNE MICROPUCE EN MOI

Eric Lach | Le 20 avril 2010, à 13:29



Lorsque vous débattez d’un projet de loi bizarre, vous entendez des témoignages étranges. Mais ceci...

La commission judiciaire de la Chambre de l’état de Géorgie a examiné un projet de loi (cf.
http://www.legis.ga.gov/legis/2009_10/fulltext/sb235.htm ) la semaine dernière qui « interdit d’exiger qu'une personne soit implantée avec une micropuce », et ferait un délit de la violation de cette interdiction.
Selon un article (cf.
http://blogs.ajc.com/political-insider-jim-galloway/2010/04/19/delusions-the-legislature-and-an-implanted-microchip/ ) publié dans l'Atlanta Journal-Constitution, un échange provenant de cette audience pourrait avoir été arraché au film « Dr Strangelove » (« Dr Folamour », en français).

Le Journal-Constitution indique que les choses ont commencé à devenir bizarres quand une femme qui s’est décrite comme une résidente du comté de DeKalb a dit à la commission : « JE SUIS EGALEMENT L’UNE DES PERSONNES DE GEORGIE QUI A UNE MICROPUCE ». Apparemment, aucun député n’a pris cela comme un signe d'avertissement, et elle a été autorisée à poursuivre son témoignage.

« Les micropuces sont comme des petits bipeurs » (note de Vic : bipeur (en anglais, beeper) : élément électromécanique ou piézoélectrique qui produit un son caractéristique quand on lui applique une tension. Cf.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Beeper ), a dit cette femme à la commission. «Imaginez simplement, si vous voulez bien, que vous avez un bipeur dans votre rectum ou votre région génitale, la zone la plus sensible de tout votre corps. Et vos numéros de bipeur sont affichés sur les panneaux publicitaires dans toute la ville. Tout cela est fait SANS VOTRE PERMISSION ».

« Madame, avez-vous dit que vous aviez une micropuce ? », a demandé à cette femme le député d’Etat Tom Weldon (un républicain).

« Oui. CETTE PUCE M’A ETE IMPLANTEE DANS LA REGION DU VAGIN ET DU RECTUM », a-t-elle répondu.

Personne n’a rit. LE DEPUTE D’ETAT WENDELL WILLARD (UN REPUBLICAIN), PRESIDENT DE LA COMMISSION JUDICIAIRE DE LA CHAMBRE, LUI A DEMANDE QUI AVAIT IMPLANTE CETTE PUCE.

« LE MINISTERE DE LA DEFENSE », A-T-ELLE DIT.

WILLARD A REMERCIE LA FEMME POUR SON TEMOIGNAGE, ET LA COMMISSION A ENSUITE APPROUVE LE PROJET DE LOI.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 15:37 (2012)    Sujet du message: URGENT - FOOD STAMPS TO END UNLESS WILLING TO TAKE MICROCHIP IMPLANT Répondre en citant



URGENT - FOOD STAMPS TO END UNLESS WILLING TO TAKE MICROCHIP IMPLANT

This is how it works in military refugee camps or concentration camps : the perfect slave. Or you take it or they let you die!

Uploaded by CourageousNerdz on Nov 4, 2011
I dare you to go to the WIC website, or the EBT website or the SNAP/Food stamp website or the Grocery Manufacturers of america,the food and drug admins, etc. etc. Go to there search field browser and type in RFID,or biometric and WATCH what pops up. I also have Government Links to show the validity of this video.

Go Google this entire sentence..... "Planned Nationwide Usage of the biometric information sharing capability by fiscal year 2009-2013" As well as these below.

-Go Google "The human robot operating system" PDF (Super Smoking Gun Proof)

Go to FMI Dot Org. Type 2011 RFID in the search field

Go to www.fns.usda.gov/snap/ebt/ AND TYPE IN 2011 BIOMETRIC OR RFID

Go to youtube and type in "Biometric ID Cards Replace Cash mark of the beast"

Go to youtube and type in " louisana bans cash"

Go Google "Biometrics dot gov Fingerprint recognition"

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=UjGuncHMAeE&feature=related


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 15:39 (2012)    Sujet du message: MO CHIP CHILD ID Répondre en citant



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 19:58 (2012)    Sujet du message: USA MILITARY BEING CHIPPED WITHOUT CONSENT AND OTHER SHOCKING REVELATIONS... WOW!! Répondre en citant

USA MILITARY BEING CHIPPED WITHOUT CONSENT AND OTHER SHOCKING REVELATIONS... WOW!!



A group of military veterans are suing to get the CIA to come clean about allegedly implanting remote control devices in their brains.

It's well known that the CIA began testing substances like LSD on soldiers beginning in the 1950s but les...s is known about allegations that the agency implanted electrodes in subjects.

A 2009 lawsuit (.pdf) claimed that the CIA intended to design and test septal electrodes that would enable them to control human behavior. The lawsuit said that because the government never disclosed the risks, the subjects were not able to give informed consent.

Bruce Price, one plaintiff in the lawsuit, believes that MRI scans confirm that the CIA placed a device in his brain in 1966.

At one point, Bruce was ordered to visit a building with a chain link fence that housed test animals, including dogs, cats, guinea pigs and monkeys. After reporting, Bruce was strapped across his chest, his wrists, and his ankles to a gurney. Bruce occasionally would regain consciousness for brief moments. On one such instance, he remembers being covered with a great deal of blood, and assumed it was his own, but did not really know the source. Also portions of his arms and the backs of his hand were blue. His wrist and ankles were bruised and sore at the points where he had been strapped to the gurney. Bruce believes that this is the time period during which a septal implant was placed in his brain.

DEFENDANTS placed some sort of an implant in Bruce's right ethmoid sinus near the frontal lobe of his brain. The implant appears on CT scans as a "foreign body" of undetermined composition (perhaps plastic or some composite material) in Bruce's right ethmoid, as confirmed in a radiology report dated June 30, 2004.

According to a 1979 book by former State Department intelligence officer John Marks, The CIA and the Search for the Manchurian Candidate, an internal 1961 memo by a top agency scientist reported that "the feasibility of remote control of activities in several species of animals has been demonstrated... Special investigations and evaluations will be conducted toward the application of selected elements of these techniques to man."

"The CIA pursued such experiments because it was convinced the Soviets were doing the same," The Washington Post's Jeff Stein noted.

In mid-November, U.S. Magistrate Judge James Larson ruled that the CIA must produce records and testimony regarding the experiments conducted on thousands of soldiers from 1950 through 1975.

"The CIA has already claimed that some documents are protected under the state-secrets privilege, but Larson said the agency needs to be more specific," Courthouse News Service reported.

The CIA insisted discovery was unwarranted in its case, because it never funded or conducted drug research on military personnel.

Larson wasn't convinced.

"[T]his court rejects the conclusion that the CIA necessarily lacks a nexus to Plaintiffs' claims, and orders the CIA to respond in earnest" to the veterans' requests, "particularly because defendants have presented evidence that would appear to cast doubt on that conclusion," he wrote.

But Larson ruled that the CIA did not have to produce records about devices implanted in some of the subjects.

Gordon P. Erspamer, lead attorney for the veterans, told The Washington Post that he is still pursuing the CIA for implanting devices in his clients' brains.

"There is no question that these experiments were done but defendants say that they used private researchers and test subjects drawn from prisons, hospitals and nursing homes as subjects, not active duty military [personnel]," Erspamer said. "CIA said it had no one knowledgeable on this topic."

Erspamer noted that papers filed in the case describe "electrical devices implanted in brain tissue with electrodes in various regions, including the hippocampus, the hypothalamus, the frontal lobe (via the septum), the cortex and various other places."

"A lot of this work was done out of Tulane University using a local state hospital and funding from a cut-out (front) organization called the Commonwealth Fund," he said.

"We tried to get docs from Tulane, but they told us that they were destroyed in the hurricane flooding."

http://www.rawstory.com/rs/2010/11/cia-allegedly-implanted-electrod...

http://www.nwofighters.org/page/2/?s=verichip

http://www.nwofighters.org/alan-watt-hear-voices-inside-your-head-i...

http://www.nwofighters.org/where%e2%80%99s-jimmy-just-google-his-ba...


 
http://12160.info/profiles/blogs/usa-military-being-chipped


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 04:02 (2012)    Sujet du message: DON'T WATCH THIS ;-) (ALIEN IMPLANT) Répondre en citant

DON'T WATCH THIS ;-) (ALIEN IMPLANT)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=_QalBl2TovM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 17:18 (2012)    Sujet du message: UN SCIENTIFIQUE BRITANNIQUE DEVIENT LE PREMIER HOMME INFECTÉ PAR UN VIRUS INFORMATIQUE ?!? (VIDÉO) Répondre en citant

UN SCIENTIFIQUE BRITANNIQUE DEVIENT LE PREMIER HOMME INFECTÉ PAR UN VIRUS INFORMATIQUE ?!? (VIDÉO)

ENGLISH : British scientist becomes first human 'infected' with a computer virus
http://www.engadget.com/2010/05/26/british-scientist-becomes-first-human-in…



publié dans Technologie le Dimanche 6 Juin, 2010

Infecté par un virus informatique?

C’est ce qu’un chercheur courageux à l’Université de Reading a tenté de savoir, et il est maintenant effectivement allé jusqu’à être volontier pour s’«infecter» lui-même au nom de la science. Le Dr Mark Gasson dit que la puce RFID infectés dans sa main était en effet en mesure de transmettre le virus à un dispositif de contrôle externe dans ses essais, et il avertit que les complications éventuelles dans un monde réel pourrait être beaucoup plus graves.

Gasson est particulièrement préoccupé quand il s’agit d’implants médicaux, qui, selon lui pourraient être infectés par d’autres implants dans le corps, et même transmettre l’infection à d’autres personnes.

Source: www.engadget.com

+ VIDÉO : http://www.mbetv.com/un-scientifique-britannique-devient-le-premier-homme-infecte-par-un-virus-informatique-video


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 22:39 (2012)    Sujet du message: RESIST THE CHIP Répondre en citant



RESIST THE CHIP




http://www.swc.net/  


STOP! THINK - BEFORE YOU MASONICHIP YOUR CHILD



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=2VguOvzkQuA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Déc - 17:07 (2012)    Sujet du message: TECHNOLOGY HAS SPAWNED 'NEW BRAIN' Répondre en citant

TECHNOLOGY HAS SPAWNED 'NEW BRAIN'

Scientists Successfully Implant Chip That Controls The Brain; Allowing Thoughts, Memory And Behavior To Be Transferred From One Brain To Another
Read more : http://www.blacklistednws.com/?news_id=14339   

 
Published: Dec. 15, 2012 at 3:20 PM  

ROME, Dec. 15 (UPI) -- Technology has changed the way people think, creating "a new brain," two Italian psychology experts say.

Psychologist Maria Beatrice Togo, who collaborated with psychotherapist Tonino Cantelmi on a new book released Friday, "Technoliquidity," postulates entertainment technology, such as video games, "has triggered an evolutionary leap, just like the written word 3,000 years ago."

''It has changed our memory, our brain has lost certain connections," the Italian news agency ANSA quoted Togo as saying. "Some circuits have been lost and others have developed, circuits that are more closely linked to perception.

"The human brain has not changed on an anatomical level but it now works differently. It is a new brain. And the protagonists of this historic step, the ones with a 'new brain,' are the children and adolescents of today."
 
http://www.upi.com/Science_News/Technology/2012/12/15/Technology-has-spawned-new-brain/UPI-71421355602808/


Dernière édition par maria le Ven 14 Juin - 15:29 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 16:13 (2012)    Sujet du message: EC URGED TO DEPLOY RFID FOR NEXT ELECTION Répondre en citant

EC URGED TO DEPLOY RFID FOR NEXT ELECTION




The Electoral Commission (EC) has been advised to roll out a radio-frequency identification (RFID) scheme for Election 2016 to guarantee the integrity of and public confidence in the biometric registration and verification system.

Consequently, the next government should seek funds to support the EC to deploy information technology to run a credible, transparent, as well as free and fair general election.

Mr Haruna Iddrisu, the Minister of Communications, who gave the advice at the second Annual General Meeting (AGM) of the Information Technology Association of Ghana (ITAG) in Accra, stressed that the move had become necessary if Ghana’s electoral process was to be effectively driven by Information and Communications Technology (ICT).

He tasked IT professionals to make meaningful suggestions and recommendations to the EC to ensure that the electoral and democratic process was improved and further deepened.

Mr Iddrisu suggested that it should be made possible for all the polling stations in the 275 constituencies to be equipped with computers and other ICT tools to reduce cases of multiple registration and voting and other forms of electoral fraud.

He expressed optimism that an image recognition system would assist in giving meaning to the “one man, one vote” policy.

“We expect that by 2016, the EC must move away from the bar code to the RFID system,” he said.

RFID is the use of a wireless non-contact system that uses radio frequency electro-magnetic fields to transfer data from a tag attached to an object for the purposes of automatic identification and tracking.

The tag contains electronically stored information which can be read from up to several metres away.

Unlike a bar code, the tag does not need to be within line of sight of the reader and may be embedded in the tracked object. The tag could be read if passed near a reader, even if it is covered by the object or not visible.

It could also be read inside a case, carton, box or other container, hundreds at a time, unlike bar codes that can only be read one at a time using current devices.

Meanwhile, Mr Iddrisu has expressed the government’s commitment to open its frontiers of transparency and accountability in running its day-to-day administration.

He said the administration was also committed to ensuring that the Right to Information Bill was passed into law.

The AGM served as a platform to launch the Ghana Open Data Initiative (GODI) portal with the address www.data.gov.gh.

An open data is an idea that certain data should be freely available to everyone to use and re-published without any licence.

It is aimed at improving transparency and administrative efficiency.

Dr Nii Narku Quaynor, the President of ITAG and Board Chairman of the National Information Technology Agency (NITA), said an open data regime offered the opportunity for the citizenry to contribute towards improving governance and policy formulation.

He said people in any given government were in the minority, compared with the citizenry, stressing that meaningful contributions from citizens were critical for national development.

The NITA is a public service institution established by Act 771 in 2008 as the ICT policy implementing arm of the Ministry of Communications.


http://www.ghanaweb.com/GhanaHomePage/politics/artikel.php?ID=260748


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 14:04 (2013)    Sujet du message: ALERT!!! FORCED IMPLANTS RFID CHIPS AND 666 ON FOREHEADS - PRESSURE BEGINS IN AMERICA Répondre en citant



ALERT!!! FORCED IMPLANTS RFID CHIPS AND 666 ON FOREHEADS - PRESSURE BEGINS IN AMERICA



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=kc52QGY8DAQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 15:26 (2013)    Sujet du message: OBAMA HEALTH CARE LAW: RFID CHIP, HR 4872 | MARK OF THE BEAST 666? Répondre en citant

OBAMA HEALTH CARE LAW: RFID CHIP, HR 4872 | MARK OF THE BEAST 666?



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=3jLOdaXViUI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 21:45 (2013)    Sujet du message: WHO/WORLD BANK CONVENE MINISTERIAL MEETING TO DISCUSS BEST PRACTICES FOR MOVING FORWARD ON UNIVERSAL HEALTH COVERAGE Répondre en citant





THE MARK OF THE BEAST IS COMING!



WHO/WORLD BANK CONVENE MINISTERIAL MEETING TO DISCUSS BEST PRACTICES FOR MOVING FORWARD ON UNIVERSAL HEALTH COVERAGE


Joint WHO / World Bank statement
19 February 2013

Geneva -Top officials from health and finance ministries from 27 countries joined other high-level health and development stakeholders at a two-day meeting this week in Geneva to discuss ways that countries are progressing towards universal health coverage. The meeting was convened jointly by the World Health Organization (WHO) and the World Bank and took place just weeks after the United Nations General Assembly adopted a RESOLUTION SUPPORTING UNIVERSAL HEALTH COVERAGE.

Delegates at the Geneva meeting expressed strong support for the ideas underlying universal health coverage: that everyone, irrespective of their ability to pay, should have access to the health services they need, without putting their families at financial risk.

Many speakers stressed the importance of getting political commitment to universal health coverage at the highest level. Some countries described how they are focusing their limited resources initially on providing coverage to the poor and vulnerable, while others have taken a more universal approach from the start. The use of general revenues to provide such coverage was a recurrent theme; but there was also some discussion about using earmarked revenues such as "sin taxes."

Participants agreed that human resource shortages posed a challenge, but also pointed to the need for more focus on the distribution of health workers —between rural and urban areas, and between poor and more affluent areas. Some speakers indicated that more could be achieved using existing resources. The meeting also discussed strategies to ensure an adequate supply of good quality and affordable essential medicines and technologies, noting the value of using financial incentives to promote efficiency and quality of health services.

The participants agreed on the importance of improving information systems and holding governments and health care providers more accountable for delivering results. Several speakers raised the challenge many faced of how to balance ensuring people receive the care they need at a cost the government can afford.

The importance of monitoring progress towards universal health coverage was also a recurrent theme, as was the important role played by of researchers, civil society, and international agencies. Several delegates expressed the hope that universal health coverage would feature in the post-2015 development goals.

The WHO and the World Bank are working togetherat global, regional and country levels, and stand by ready to help countries confront the numerous challenges that the meeting highlighted in accelerating progress toward universal health coverage. In response to country demand, the WHO and the World Bank are already developing a monitoring framework that will help countries track their countries’ progress toward universal health coverage in a way that explicitly captures the potential importance of universal health coverage in achieving better health and higher living standards for everyone. The framework will be available for consultation with countries and other partners later this year.


The UN General Assembly resolution urges Member States to develop health systems that avoid significant direct payments at the point of care. It further encourages them to establish mechanisms for pooling risks to avoid catastrophic health expenditures that drive households into poverty.

For more information about WHO and WorldBank work on UHC:

Melanie Mayhew
Corporate Communications
World Bank
Telephone: +1 2024597115
Gregory Härtl
WHO Media Coordinator
Department of Communications
Director-General's Office
WHO, Geneva
Mobile: +41 79 203 6715
E-mail:

hartlg@who.int

http://www.who.int/mediacentre/news/statements/2013/uhc_20130219/en/index.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 19:28 (2013)    Sujet du message: 2013: PUCE ELECTRONIQUE INFO. RECENT! À VOIR ET PARTAGER Répondre en citant

2013: PUCE ELECTRONIQUE INFO. RECENT! À VOIR ET PARTAGER



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=uIHnII1zdVI&feature=share


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 21:10 (2013)    Sujet du message: 666, FRANCE TECHNO-NAZIE : PUCER LES MOUTONS, OU FAIRE FACE AUX SANCTIONS ! Répondre en citant

666, FRANCE TECHNO-NAZIE : PUCER LES MOUTONS, OU FAIRE FACE AUX SANCTIONS !






Chers amis,

CE QUI SUIT VOUS DÉMONTRE À QUEL POINT LES FRANÇAIS SONT DÉJÀ ENGLUÉS DANS LA RFID…

DÉSORMAIS, APRÈS LES OBJETS, CE SONT LES ÊTRES VIVANTS QUI FONT L’OBJET D’UNE OBLIGATION DE PUÇAGE !

LES ÉLEVAGES DE MOUTONS, PAR EXEMPLE, CONNAISSENT UNE TELLE OBLIGATION : SI LES MOUTONS NE SONT PAS PUCÉS, LES ÉLEVEURS FONT FACE À DES SANCTIONS (DONC, À DE LA RÉPRESSION) FINANCIÈRES, ADMINISTRATIVES ET MÊME JURIDIQUES !

A ce stade, NOUS COMPRENONS QUE LES DIFFÉRENTS ÉCHELONS DU POUVOIR SONT DÉJÀ TOTALEMENT GANGRENÉS, ET QU’APRÈS L’OBLIGATION DE PUCER LES ANIMAUX, VIENDRA ÉVIDEMMENT L’OBLIGATION DE PUCER LES HUMAINS ! Cette obligation a DÉJÀ commencé, via toute une série d’applications liées à l’identification, à la mesure (compteurs à puce RFID) ou au paiement !

AINSI, LA MARQUE DE LA BÊTE (avec laquelle, remarquez le jeu de mots intéressant et révélateur, on commence par marquer et pucer les... BÊTES, justement) A DEJA UN PIED EN FRANCE !!!

Vous allez voir que même les paysans qui s’opposent au puçage de leurs moutons sont ignares et dépassés quant au problème, et ont réagi bien trop tard car, malheureusement, ils « N’ONT PAS PRÊTÉ ATTENTION » à ce problème dès le départ ! Malheur aux distraits et aux apathiques !

Sans RÉVOLUTION contre les puces électroniques, ne vous attendez donc à aucune concession de la part de l’industrie et des autorités totalitaires, ni à aucun miracle ! Seul un REFUS RADICAL ET MÊME VIOLENT de cette technologie pourra éloigner ce danger abyssal. A bon entendeur…

L’article ahurissant, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BON PUÇAGE, BONNE MORT… ET « BONNE DAMNATION » ! Vic.



Source : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/Entretien_E-Mabille.pdf


ENTRETIEN AVEC ETIENNE MABILLE, ÉLEVEUR RÉFRACTAIRE AU PUÇAGE DE SES MOUTONS


PAYSANS DANS LA DRÔME, ETIENNE ET IRÈNE MABILLE ONT PERDU 8000 € DE PRIMES PAC (POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE), POUR REFUS DE PUCER LEURS MOUTONS. MENACÉS D’AMENDES ET DE PÉNALITÉS SUPPLÉMENTAIRES, ILS EN APPELLENT AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE QUI JUGERA DANS QUELQUES MOIS. ALORS QUE D’AUTRES ÉLEVEURS RISQUENT DES SANCTIONS SIMILAIRES POUR LE MÊME MOTIF, LE COLLECTIF 26 ORGANISE UNE TRANSHUMANCE CONTRE LE PUÇAGE ÉLECTRONIQUE DANS LA DRÔME, du 28 janvier au 1er
février 2013 (voir www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=402 ). C’est à cette occasion que nous avons eu cet entretien avec Etienne Mabille.

Nous ne sommes pas éleveurs. Nous ne défendons pas d’intérêts personnels en soutenant les Mabille et la transhumance contre le puçage électronique. NOUS DÉFENDONS TOUS LES ÉLEVEURS ET TOUS LES INDIVIDUS, CITADINS OU RURAUX, QU’EMPRISONNE DÉJÀ LE FILET NUMÉRIQUE (BIBLIOTHÉCAIRES, ENSEIGNANTS, USAGERS DES TRANSPORTS EN COMMUN, BIENTÔT TOUS LES FOYERS, ÉQUIPÉS DE COMPTEURS ÉLECTRIQUES PUCÉS LINKY, ETC).

On sait que la Drôme bio (moutons, miel et lavande) coexiste heureusement avec la Drôme nucléaire (Pierrelatte et le Tricastin), pourvu que les centrales restent hors de vue, en bas, dans la vallée du Rhône. C’est ce qu’on nomme le syndrome NIMBY (
Not in my backyard / Pas dans mon jardin). S’agissant du puçage RFID, nous ne cédons pas, quant à nous, au syndrome NOMCAT (Not on my cattle
/ Pas sur mon troupeau). NOUS MARCHERONS AUSSI POUR LES HOMMES.

Faire un bout de chemin avec Etienne n’implique pas que nous soyons d’accord sur tout.

Ainsi, NOUS NE PENSONS PAS QUE L’ACCÉLÉRATION TECHNOLOGIQUE FRAGILISE LE SYSTÈME. TANT QUE CETTE ACCÉLÉRATION NE RENTRE PAS DANS LE MUR DES LIMITES PHYSIQUES DE LA TERRE, ELLE LE RENFORCE AU CONTRAIRE.

Quant au Progrès, ce progrès qui sert de bâton à la technocratie pour nous ramener à ses raisons, nous en avons la même opinion qu’André Breton : «IL RESTE ENTENDU QUE TOUT PROGRÈS SCIENTIFIQUE ACCOMPLI DANS LE CADRE D’UNE STRUCTURE SOCIALE DÉFECTUEUSE NE FAIT QUE TRAVAILLER CONTRE L’HOMME, QUE CONTRIBUER À AGGRAVER SA CONDITION.» (Le Figaro Littéraire, 12 octobre 1946).

C’est, évidemment, qu’il ne faut pas confondre progrès (de la condition humaine) et croissance (du Produit intérieur brut).

De tout cela, nous parlerons entre marcheurs durant la transhumance, le soir après la projection du film « Mouton 2.0 – La puce à l’oreille », organisée à chaque étape :

- lundi 28/01 à 20h30 : mairie de Mornans;
- mardi 29/01 à 20h30 : salle Coloriage à Crest
- mercredi 30/01 à 20h30 : salle des Fêtes de Montmeyran
- jeudi 31/01 à 20h30 : cinéma le Navire à Valence
- vendredi 1/02 : manifestation dès 9h à Valence.

Pièces et main d’œuvre
Grenoble, le 20 janvier 2013

***

PMO : Depuis quand êtes-vous installés et que produisez-vous ?

EM : Nous avons démarré en 1977, avant de nous installer officiellement en 1986. Toujours en bio. Irène est fille de paysans, nous sommes sur la ferme de ses parents. Nous exploitons une cinquantaine d’hectares, avec du petit épeautre de Haute-Provence (j’ai été à l’origine de l’appellation) et des céréales diverses, des légumineuses, des plantes aromatiques et médicinales, et 60 brebis pour la viande. Notre fils est en train de s’installer pour prendre la relève.

PMO : Quand avez-vous commencé à entendre parler des puces RFID ?

EM : Ça fait longtemps qu’on reçoit des documents administratifs à ce sujet, mais on est tellement noyés sous la paperasse, c’est une telle diarrhée administrative, qu’ON N’Y A PAS PRÊTÉ ATTENTION. Nos brebis portent des boucles, pour nous elles sont identifiées.

EN AVRIL 2012, LE CONTRÔLEUR PAC EST PASSÉ ET NOUS A PLANTÉS. SELON LUI, LE TROUPEAU N’ÉTAIT PAS IDENTIFIÉ, ET UNE QUARANTAINE DE NOS BREBIS (NÉES À PARTIR DE 2010) ÉTAIENT « HORS CIRCUIT » POUR DÉFAUT DE PUCE ÉLECTRONIQUE.

On savait bien ce qu’étaient les puces RFID, puisqu’il y en a dans les objets qu’on achète, des chaussures ou des vêtements. Mais dès lors, on a fait une formation accélérée. On a appris qu’il existait différentes sortes de puces : celles qui ne comportent qu’un identifiant, celles qui contiennent plus d’informations, celles qui peuvent enregistrer des informations. Par exemple, les animaux sauvages qu’on puce peuvent être suivis par satellite.

PMO : Quelles SANCTIONS subissez-vous ?

EM : LA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DU TERRITOIRE (DDT, EX-DDA, DIRECTION DE L’AGRICULTURE) NOUS A SUPPRIMÉ LA PRIME OVINE (18 À 20 € PAR BÊTE), LAQUELLE ENTRAÎNE EN CASCADE D’AUTRES SUPPRESSIONS (PRIMES «AGRICULTURE DE MONTAGNE»; «MAINTIEN EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE»; «AIDES SUR LA PRODUCTION FOURRAGÈRE»). SOIT ENVIRON 8000 € SUR 12000 € PERÇUS HABITUELLEMENT. LA DDT VIENT DE NOUS INFORMER QUE DES PÉNALITÉS NOUS SERAIENT EN OUTRE DEMANDÉES, DONT LE MONTANT RESTE À FIXER.

Par ailleurs, LA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS (DDPP), QUI TRAITE LES ASPECTS SANITAIRES, NOUS A MENACÉS D’UNE AMENDE DE 410 € PAR BREBIS « NON IDENTIFIÉE », mais nous n’avons plus de nouvelles. Nous avons posé une deuxième boucle aux brebis – non électronique.

NOUS AVONS FAIT UNE DEMANDE DE SUSPENSION DE CES DÉCISIONS, EN RÉFÉRÉ, AUPRÈS DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE. DEMANDE REJETÉE. Le jugement sur le fond aura lieu dans quelques mois.

PMO : Pourquoi refusez-vous le puçage ?

EM : Je fais la différence entre le puçage du vivant et celui du matériel. Je ne suis pas contre les nouvelles technologies, mais contre le puçage du vivant : humain, végétal, animal.

PMO : Pucer le passeport d’un individu, c’est comme pucer une boucle de brebis : faites-vous une distinction ?

EM : Je suis d’accord, c’est une façon de pucer les humains, comme le bracelet électronique des prisonniers ou des bébés dans les maternités, ou la puce sous la peau qu’on met par peur des enlèvements par exemple. Avec les cartes bancaires et le téléphone portable aussi, on est suivis à la trace, mais au moins ce n’est une obligation.

PMO : DE FAIT, ÇA L’EST. SI ON VEUT VIVRE DANS CETTE SOCIÉTÉ, PARMI SES SEMBLABLES, IL EST DE PLUS EN PLUS DIFFICILE DE S’AFFRANCHIR DE TECHNOLOGIES QUI S’IMPOSENT À TOUS.

EM : Oui, on n’a plus le choix dans la mesure où tout, dans notre société, repose sur les technologies informatiques qui se sont GÉNÉRALISÉES. L’administration nous met la pression pour tout renvoyer par e-mail. Mais je crois qu’à chaque époque, on a poussé des systèmes à fond et qu’il y a eu des retours de manivelle, ça s’est régulé. En cas d’orage magnétique ou de gros bug, tout le système serait court-circuité et on reviendrait au papier. Tout ce qui devient trop performant et trop extrême se fragilise. Ça va trop vite.

PMO : OUI, ÇA VA TROP VITE, MAIS PAS AU DÉTRIMENT DU SYSTÈME. CE SONT LES PLUS FRAGILES, LES MOINS ADAPTÉS, LES PLUS PETITS, QUI SONT BALAYÉS. NOUS NE VOYONS PAS LE SYSTÈME SE RÉGULER PAR DES ACCIDENTS TECHNOLOGIQUES, MAIS AU CONTRAIRE SE PERPÉTUER PAR UNE FUITE EN AVANT TECHNOLOGIQUE, CHAQUE NOUVELLE VAGUE TENTANT DE RÉPARER LES DÉGÂTS DE LA PRÉCÉDENTE. C’EST AINSI QU’ON EST DE PLUS EN PLUS CONTRAINTS, ET QUE LA TECHNOLOGIE S’IMPOSE À NOUS DANS TOUS LES DOMAINES DE LA VIE.

EM : C’est vrai que ça fragilise les petits, on le voit bien dans l’élevage et l’agriculture. Mais ON NOUS RENVOIE TOUJOURS L’ARGUMENT DU PROGRÈS. L’ADMINISTRATION NOUS FAIT PASSER POUR DES OPPOSANTS AU PROGRÈS.

PMO : EH BIEN, RÉPONDONS-LUI SUR LE FOND. DE QUEL PROGRÈS PARLE-T-ON ? A QUI PROFITE-T-IL ? QUI DRESSE LE BILAN, EN FIN DE COMPTE, ET SELON QUELS CRITÈRES ? C’EST POURQUOI IL NOUS SEMBLE ESSENTIEL DE NE PAS SE RESTREINDRE À UNE REVENDICATION CONTRE L’OBLIGATION DE PUÇAGE, MAIS BIEN CONTRE LE PRINCIPE LUI-MÊME, QUI EST DE TOUT PUCER SUR CETTE PLANÈTE, AFIN D’OPTIMISER LA GESTION DES FLUX ET DES STOCKS, DE MOUTONS COMME D’HUMAINS.

EM : L’OBLIGATION VA CONTRE L’HUMAIN ET LE SOCIAL. Nous ne demandons pas de dérogation, car cela signifierait l’acceptation du puçage. Et CHACUN SAIT QUE LES DÉROGATIONS SONT DES LEURRES : UNE FOIS QUE LE PUÇAGE SERA RENTRÉ DANS LES MŒURS, ELLES SERONT LEVÉES. Si nous demandons que soit levée l’obligation, c’est pour être entendus du ministère, pour que la loi française évolue. Sans cet angle tactique, nous risquons de couper toute discussion avec les autorités.

PMO : POUR LUTTER CONTRE LES RFID, IL FAUT CEPENDANT ÉLARGIR LA QUESTION AU-DELÀ DU PROBLÈME PAYSAN, À TOUS LES AUTRES SECTEURS. À LILLE, LA « CARTE DE VIE QUOTIDIENNE » (RFID) SERA NÉCESSAIRE POUR ACCÉDER AUX TRANSPORTS, AUX VÉLOS EN LIBRE-SERVICE, À LA CANTINE SCOLAIRE, À LA BIBLIOTHÈQUE, À LA PISCINE, AU CINÉMA... C’EST TOUTE LA VIE QUI EST TRACÉE. ET LES COMPTEURS ÉLECTRIQUES LINKY SERONT EUX AUSSI PUCÉS, SUPPRIMANT L’INTERVENTION HUMAINE (EN PLUS DU FLICAGE DES FOYERS À LA MINUTE PRÈS). LES PROFS QUI LUTTENT CONTRE BASE ELÈVES ET LE « LIVRET DE COMPÉTENCES NUMÉRIQUE » DES ENFANTS S’OPPOSENT À LA MÊME MACHINISATION QUE VOUS.

EM : Je suis tout-à-fait d’accord. Au-delà du troupeau, C’EST UN PROBLÈME DE SOCIÉTÉ. C’est pour essayer de sortir du monde rural que j’ai proposé au journal de Satoriz, la chaîne de magasins bio, un article sur le puçage (numéro de janvier 2013). C’est une manière de toucher les consommateurs, d’élargir les personnes à qui on s’adresse. On espère que notre jugement à Grenoble sera aussi l’occasion de faire des liens avec d’autres, en ville.

Pour ce qui me concerne, je suis surtout préoccupé par le LIEN ENTRE LA PUCE ET LA QUESTION DU GÉNOTYPAGE PAR LA VOIE MÂLE. La loi est votée – mais les décrets pas encore pris –, qui nous obligera à passer par des mâles sélectionnés pour la reproduction, sans pouvoir échanger nos béliers comme nous l’avons toujours fait, garantissant une diversité dans les troupeaux.

J’ai découvert que CHEVILLOT, LA BOÎTE D’ALBI LEADER DANS LA FABRICATION DES BOUCLES ANIMALES PUCÉES (GROUPE ALLFLEX), PROPOSE DES KITS COMPLETS « PUÇAGE ET ANALYSE ADN » DE L’ANIMAL.

LES PUCES ÉLECTRONIQUES ÉTANT PLUS GROSSES, ON ENLÈVE UN MORCEAU DE VIANDE À L’ANIMAL QUAND ON LE BOUCLE. IL N’Y A PLUS QU’À RÉCUPÉRER CE MORCEAU ET À L’ANALYSER POUR CONNAÎTRE LE GÉNOTYPE. Moi je crois qu’il faut se battre contre le génotypage et de là, remonter à la puce, qui est l’outil pour nous contraindre.

PMO : NOUS PENSONS QUANT À NOUS QU’IL NE FAUT PAS DÉCOUPER LES CONTRAINTES EN PETITS MORCEAUX – MÊME SI C’EST SOUS CETTE FORME ÉPARSE ET DISSIMULÉE QU’ELLES SE PRÉSENTENT À NOUS – MAIS QU’IL FAUT COMPRENDRE L’ENSEMBLE DU PROJET QU’IBM VEND AU POUVOIR SOUS LE NOM DE «PLANÈTE INTELLIGENTE», ET DONT LA LOGIQUE EST DE RELIER TOUS LES SOUS-SYSTÈMES, ENCORE PLUS QUE NE LE FAIT L’INFORMATIQUE, EN PUÇANT JUSQU’À LA DERNIÈRE BREBIS. C’EST UNE LOGIQUE TOTALE, DE PILOTAGE GLOBAL.

EM : IBM le faisait déjà avec les ancêtres des ordinateurs pendant la guerre, pour gérer les camps et la déportation, comme on le voit dans le film «RFID : la police totale ».

PMO : LA MÊME LOGIQUE EST POURSUIVIE AVEC LES RFID. C’EST CONTRE ELLE QUE NOUS NOUS BATTONS. ET C’EST CE QUE NOUS VIENDRONS DIRE À LA TRANSHUMANCE ANTI-PUÇAGE OÙ NOUS VOUS REJOINDRONS.



Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 20:49 (2013)    Sujet du message: VERITEQ, L’ENTREPRISE QUI A RECUPERE LA VERICHIP ! Répondre en citant




ALERTE ROUGE ! PUCE : VERITEQ, L’ENTREPRISE QUI A RECUPERE LA COMMERCIALISATION DE LA PUCE IMPLANTABLE POUR HUMAINS « VERICHIP » + LE DEBARQUEMENT TOUT PROCHE DE LA PUCE IMPLANTABLE DANS LES SOINS DE SANTE AMERICAINS ET MONDIAUX !!!


Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque en leur main droite, ou en leurs fronts;
Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom. (La Bible, Apocalypse, chapitre 13, versets 16 et 17).

Et un troisième Ange suivit ceux-là, disant à haute voix : Si quelqu'un adore la bête et son image, et qu'il en prenne la marque sur son front, ou en sa main,
Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, du vin pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté de feu et de soufre devant les saints Anges, et devant l'Agneau.
Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles, et ceux-là n'auront nul repos ni jour ni nuit qui adorent la bête et son image, et quiconque prend la marque de son nom. (La Bible, Apocalypse, chapitre 14, versets 9, 10 et 11)

Ainsi le premier [Ange] s'en alla, et versa sa fiole sur la terre; et un ulcère malin et dangereux attaqua les hommes qui avaient la marque de la bête, et ceux qui adoraient son image. (La Bible, Apocalypse, chapitre 16, verset 2)








Chers amis,


CELA FAISAIT UN BOUT DE TEMPS QUE JE NE VOUS AVAIS PAS POSTÉ D’ARTICLE IMPORTANT CONCERNANT LES PUCES IMPLANTABLES…

L’ARTICLE QUI SUIT EST EXCESSIVEMENT IMPORTANT, ET EST EXTRÊMEMENT INQUIÉTANT. JE VOUS CONSEILLE DONC DE LE LIRE AVEC LA PLUS GRANDE ATTENTION, ET JUSQU’AU BOUT.

Au début de l’histoire de la commercialisation des puces implantables pour humains, il y a eu une société nommée Digital Angel. Cette société avait créé la première micro-puce implantable en sous-cutané chez les humains à avoir été autorisée par la FDA (autorité « sanitaire » américaine pour l’avalisation des médicaments et des appareils médicaux). Il s’agissait d’une puce d’identification par radiofréquence (RFID, donc une puce sans contact) qui possédait environ la taille d’un grain de riz. Cette puce fut baptisée la VeriChip.

Ensuite, Digital Angel récoltant une très mauvaise réputation en raison de l’aspect repoussant, immoral, liberticide et inquiétant de cette puce implantable, la partie produisant cette puce se détacha de Digital Angel et devint la compagnie VeriChip Corporation.

Suite aux dangers de la puce, aux déclarations douteuses et aux nombreux mensonges (pourtant répercutés par la presse) des dirigeants de VeriChip Corporation, la société fut ensuite bien mal rebaptisée « Positive ID » (littéralement, « l’identification positive » !)…

Après bien des péripéties et suite à certaines recherches visant à développer des puces capables de prendre la température du corps ou de mesurer le taux de glucose dans le sang, la société Positive ID décida de se séparer de sa branche qui s’occupait des puces implantables pour humains et de la revendre à l’ancien PDG de VeriChip Corporation, Scott Silverman. C’EST AINSI QUE NAQUIT LA COMPAGNIE DONT NOUS ALLONS PARLER CI-DESSOUS : VERITEQ.

Vous constaterez donc que nous flottons dans une véritable nébuleuse d’entreprises douteuses : Digital Angel, la défunte VeriChip Corp., PositiveID et enfin VeriteQ.

A PRÉSENT, JE VOUS PROPOSE DE LIRE SANS PLUS ATTENDRE CE QUI SUIT. IL S’AGIT DE CERTAINES PAGES DU SITE WEB DE VERITEQ, QUE JE VOUS AI TRADUITES EN FRANÇAIS. Mais étant donné que ces pages étaient remplies de diarrhée publicitaire, de pièges à con et de mensonges éhontés, j’ai décidé d’y ajouter mes commentaires acérés (avec également quelques liens afin que vous puissiez vérifier mes sources et les preuves que j’affirme).  

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BON PUÇAGE, BONNE MORT… ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.








Source: http://www.veriteqcorp.com/index.html





VERITEQ EST UN LEADER DANS L'IDENTIFICATION PAR RADIOFREQUENCE (« RFID ») IMPLANTABLE POUR LES HUMAINS ET LES ANIMAUX.


VERITEQ DEVELOPPE ET COMMERCIALISE DES TECHNOLOGIES RFID INNOVANTES ET IMPLANTABLES, POUR LES HUMAINS ET LES ANIMAUX, Y COMPRIS DES APPLICATIONS A CAPTEURS. LE DISPOSITIF IDENTIFICATEUR UNIQUE (UNIQUE DEVICE IDENTIFIER OU UDI) DE VERITEQ EST LA PREMIERE MICRO-PUCE RFID PASSIVE IMPLANTABLE POUR LES HUMAINS A AVOIR ETE AUTORISEE POUR UNE UTILISATION MEDICALE PAR LA FOOD AND DRUG ADMINISTRATION DES ETATS-UNIS.


Commentaire : remarquez bien que cette entreprise développe bien des puces destinées à marquer les animaux (marque de la bête), mais aussi à marquer les humains !

Comme d’habitude, nous allons devoir subir la diarrhée verbale et mensongère consistant à signaler que ces puces sont destinées au domaine médical (= passe-partout rassurant et utilisation de l’argument pseudo-médical afin de faire accepter ces puces comme quelque chose d’utile, de bénéfique et de « positif », alors qu’il s’agit d’un des plus grands dangers de l’histoire !). Le fait que cette puce ait été autorisée par la FDA ne signifie d’ailleurs pas grand-chose. Je rappelle en effet que ces puces sont CANCERIGENES (cf. http://www.antichips.com/cancer/index.html  , http://pesn.com/2009/11/28/9501591_Bob_Boyce_cancer_by_Verichip/  et http://pesn.com/2010/12/07/9501740_Bob_Boyce_verichip_removed/ ), et sont donc très loin d’être inoffensives !!!

Vous remarquez dans ce qui suit que, pratiquement sur chaque page du site web de VeriteQ, on nous bourre le cerveau avec ces 2 mêmes paragraphes d’introduction…  



APPLICATIONS DE LA MICROPUCE IMPLANTABLE


Source: http://www.veriteqcorp.com/patient_id.html

Identification des patients

Veriteq est un leader dans l'identification par radiofréquence (« RFID ») implantable pour les humains et les animaux.

Veriteq développe et commercialise des technologies RFID innovantes et implantables, pour les humains et les animaux, y compris des applications à capteurs. Le Dispositif Identificateur Unique (Unique Device Identifier ou UDI) de Veriteq est la première micro-puce RFID passive implantable pour les humains à avoir été autorisée pour une utilisation médicale par la Food and Drug Administration des Etats-Unis.






La puce électronique implantable et l'identification du patient

LA TECHNOLOGIE RFID IMPLANTABLE EST LE FONDEMENT DE VERITEQ. La MICROPUCE A DISPOSITIF IDENTIFICATEUR UNIQUE  (UNIQUE DEVICE IDENTIFIER OU UDI) de Veriteq, qui a été adaptée à partir de la puce RFID implantable qui a été utilisée en toute sécurité et efficacement dans des millions d'animaux de compagnie pendant de nombreuses années, est approuvée par la FDA.


Commentaire : retenez bien ces mots : dispositif d’identification unique (unique device identification ou UDI). Vous allez les retrouver tout au long de ce qui suit, et vous allez très vite comprendre d’où ils viennent…
Les puces implantables pour animaux n’ont pas été utilisées « en toute sécurité » sur des animaux, puisqu’elles sont cancérigènes ! En effet, ces puces RFID implantables, tout comme les puces RFID implantables pour humains d’ailleurs, fonctionnent sans contact grâce à des radiofréquences. OR, ces radiofréquences ont la fâcheuse tendance d’être capables de briser les hélices d’ADN des cellules du corps humain, ce qui peut entraîner des mutations et l’apparition de tumeurs et de cancers (cf.  http://www.next-up.org/pdf/ReuterEnergieDesRadioFrEquencesEndommageADN20122… ) !




La micropuce de Veriteq constitue le lien entre un patient et son dossier médical personnel. La puce de Veriteq est une petite puce passive (la première et seule micro-puce du pays puce autorisée pour l'identification des patients par la Food & Drug Administration des Etats-Unis) qui possède environ la taille d'un grain de riz et qui est INSEREE SOUS LA PEAU. Il est garanti que la puce de Veriteq sera toujours sur le patient.

Commentaire : cette puce, insérée sous la peau, sera toujours présente sur la personne, à moins bien sûr que celle-ci se mutile… Le problème, c’est que comme cette puce est cancérigène, elle va surtout nuire au patient, et détériorer sa santé au fil des utilisations ! Un comble, pour une puce destinée aux « soins » de « santé », ne trouvez-vous pas ?
Soulignons aussi le côté liberticide (= tueur de liberté) de cette puce, puisque les médecins ou la famille du patient pourront avoir accès à son dossier à tout moment… de même que la police ou le gouvernement, si nécessaire, puisque cette puce est reliée à une BASE DE DONNEES CENTRALISEE qui est appelée à devenir MONDIALE (voir plus bas) !!!

La micro-puce de Veriteq ne contient seulement qu'un numéro d'identification unique à 16 chiffres qui, lorsqu'il est lu avec notre scanner propriétaires, la relie à un dossier de santé personnel qui réside sur le Web. La puce de Veriteq fournit aux médecins et aux infirmières en salle d'urgence le contact vital d’urgence ainsi que les informations médicales du patient, ce qui permet un traitement rapide, précis et sûr en cas d'urgence.

Des milliers de personnes à travers le monde ont choisi de recevoir une puce Veriteq.

Pour plus d'informations sur la technologie RFID, visitez notre page RFID 101 (cf. http://www.veriteqcorp.com/rfid101.html ).



Commentaire : cela fait des années que les crapules de cher VeriChip, PositiveID et à présent VeriteQ, clament que « des milliers de personnes de par le monde » ont reçu une de leurs satanées puces implantables ! On dirait donc bien qu’il y a beaucoup de MEFIANCE face à ce dispositif, et lorsqu’on en connaît les dangers, on comprend mieux pourquoi ! En réalité, TRES PEU de personnes ont accepté de se faire placer ce dispositif cancérigène, invasif et liberticide dans le corps… Enfin, si vous souhaitez vous renseigner sur la RFID, je vous recommande plutôt un site tel que celui du collectif grenoblois de Pièces et main-d’œuvre, qui a le mérite de vous renseigner en dehors de toute propagande mensongère et mercantile, et qui a écrit des livres sur le sujet (cf.  http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?rubrique8 ) !



Source: http://www.veriteqcorp.com/medical_device_id.html


DISPOSITIF D’IDENTIFICATION MEDICAL

Via l'INCORPORATION de la puce RFID de Veriteq, on fournit aux fabricants de dispositifs médicaux la CAPACITE DE SE CONFORMER AU NOUVEAU  REGLEMENT PROPOSE PAR LA FDA,  QUI EST LIE AU DISPOSITIF D’IDENTIFICATION UNIQUE (UDI).

Ce Règlement Proposé par la FDA exige un MARQUAGE direct sur les dispositifs médicaux implantables ainsi que l'utilisation d'une IDENTIFICATION AUTOMATIQUE et un système technologique de CAPTURE DES DONNEES (automatic identification and data capture ou AIDC).

L'utilisation de l'UDI de Veriteq POUR LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES peut assurer un accès rapide et précis à la SECURITE des produits, ainsi qu’un rappel des informations pour la communauté médicale et les patients.


Commentaire : ainsi, voilà donc le cœur du problème. Afin d’INCORPORER (= mettre DANS le CORPS) les individus avec la puce démoniaque, l’infâme entreprise VeriteQ se cache derrière des intentions apparemment « louables » (mais nous savons que l’enfer est pavé de bonnes intentions !) et, surtout, derrière un règlement des autorités sanitaires américaines, à savoir de la FDA !

Remarquez bien que le mot MARQUAGE est employé en toutes lettres ! Le but concerne l’IDENTIFICATION des individus et la CAPTURE DES DONNEES par les soignants ET PAR LES AUTORITES ! Rappelons encore que tout ceci se produit aux USA, un pays qui n’a cessé de tomber en chute libre vers la dictature depuis le 11 septembre 2001, et dans lequel on trouve des centaines de camps de concentration (cf. http://nouvelordremondial.over-blog.org/categorie-10900743.html et http://thesignsdocument.over-blog.com/pages/Les_Camps_FEMA-2798120.html ) ! Avec un tel système d’identification et de pistage des données, fût-il « sanitaire », et en plus dans un pays qui se nazifie, il va sans dire que les risques et dangers que cette puce représente pour la population américaine sont gigantesques !







Identification des dispositifs médicaux

Des millions de personnes de par le monde possèdent des dispositifs médicaux qui ont été implantés, depuis les ports vasculaires jusqu’aux implants mammaires, en passant par les articulations artificielles. Une fois que ces dispositifs sont implantés, beaucoup de gens prennent pour acquis la sécurité de ces appareils et la capacité des professionnels des soins de santé à TRACER ces dispositifs en cas d'un rappel.

À l'heure actuelle, il n'existe pas de système électronique uniforme POUR IDENTIFIER LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTES UNE FOIS QU'ILS SONT A L'INTERIEUR DU CORPS D'UN PATIENT.


Commentaire : si l’on peut, à l’aide d’un simple scanner portable, identifier une personne parce qu’elle a une puce RFID quelque part dans le corps, il est d’une évidence absolue que ces puces seront très rapidement utilisées par les autorités pour repérer, identifier et contrôler n’importe quelle personne qui a été pucée !

Notez bien comment VeriteQ joue la carte de la « SECURITE » afin d’essayer de justifier l’injustifiable et l’inacceptable !

En juillet 2012, la FDA a publié un « Règlement Proposé »  qui englobe le système de dispositif d’identification unique (unique device identification ou UDI). Ce Règlement Proposé OBLIGE que tous les fabricants de dispositifs médicaux de classe II et de classe III mettent en application l'utilisation d'un système UDI pour LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015. Un tel système est conçu afin d’IDENTIFIER CORRECTEMENT UN DISPOSITIF MEDICAL TOUT AU LONG DE SA CHAINE DE DISTRIBUTION ET DE SON UTILISATION ULTERIEURE.

LE SYSTEME UDI INTEGRE EGALEMENT UNE BASE DE DONNEES MONDIALE DES DISPOSITIFS D’IDENTIFICATION UNIQUE (GLOBAL UNIQUE DEVICE IDENTIFICATION DATABASE OU GUDID) QUI EST ENTRETENUE PAR LA FDA.
L'un des grands principes de cette BASE DE DONNEES MONDIALE DES DISPOSITIFS D’IDENTIFICATION UNIQUE (GUDID) de la FDA est d'assurer l'utilisation sécuritaire des dispositifs médicaux et de permettre une action corrective plus efficace si un rappel du dispositif médical devait se révéler nécessaire. L’UDI de Veriteq approuvé par la FDA peut identifier en toute sécurité et efficacement les dispositifs médicaux qui se trouvent à l’intérieur du corps en utilisant pendant quelques secondes un scanner externe.


Commentaire : c’est ici que le poids de tout ce qui a été dit devrait vous tomber dessus. Car, en effet, le projet est MONDIAL, et ne concerne pas seulement les USA, puisqu’il s’agit d’une base de données GLOBALE ! Et étant donné que les traîtres non élus qui dirigent nos pays européens (les commissaires de l’U.E.) sont justement en train de mettre en place un accord de libre-échange UE-USA et un bloc euro-atlantique qui devrait être effectif d’ici 2015 (tiens, mais quel « malencontreux hasard » !
L’utilisation de l’UDI doit JUSTEMENT être en place pour le 1er trimestre de… 2015 !), nous avons toutes les bonnes raisons de nous faire de gros soucis !

Actuellement, Veriteq possède une relation existante et un contrat d'approvisionnement avec l'un des fabricants mondiaux de ports vasculaires qui grandit le plus rapidement, ET CES PORTS SONT UTILISES COURAMMENT DANS L'ADMINISTRATION DES MEDICATIONS PAR CHIMIOTHERAPIE.

Commentaire : ça, ce n’est vraiment pas de chance pour les cancéreux ! Déjà qu’on les tue à petit feu avec de la chimiothérapie et des rayons inefficaces, là, on va venir en prime leur mettre dans le corps une puce RFID dont les ondes nocives sont capables de provoquer des tumeurs ! Je sens qu’il y a encore de très nombreuses personnes qui vont tomber comme des mouches et mourir…

Le but d'intégrer la micro-puce de Veriteq dans un port vasculaire consiste à assurer l'identification précise du dispositif et le dosage du médicament avant le traitement.

Cette identification vitale peut éviter des blessures graves au patient. L’OBJECTIF DE VERITEQ EST DE CREER UNE NORME INDUSTRIELLE CHEZ LES FABRICANTS DE PORT VASCULAIRES PAR LAQUELLE LA MICRO-PUCE DE VERITEQ DEVIENDRA L'IDENTIFICATEUR DE CHOIX POUR CES DISPOSITIFS MEDICAUX QUI SAUVENT LA VIE.

Veriteq est également engagée dans des discussions actives avec les principaux fabricants d'implants mammaires et d’autres dispositifs médicaux afin de fournir sa micro-puce RFID en vue d’identifier les appareils pour une traçabilité de ces appareils et pour la sécurité des patients.


Commentaire : vous l’aurez donc bien compris : le but de VeriteQ est l’expansion rapide, voire la généralisation, de sa puce cancérigène et liberticide dans tout le système des soins de santé, le tout via ses copains de l’industrie ! Aux USA d’abord… ailleurs ensuite !


Source: http://www.veriteqcorp.com/sensor_applications.html

LES APPLICATIONS DE CAPTEURS

Veriteq est un leader dans l'identification par radiofréquence (« RFID ») implantable pour les humains et les animaux.

Veriteq développe et commercialise des technologies RFID innovantes et implantables, POUR LES HUMAINS ET LES ANIMAUX, y compris des applications à capteurs. Le Dispositif Identificateur Unique (Unique Device Identifier ou UDI) de Veriteq est la première micro-puce RFID passive implantable pour les humains à avoir été autorisée pour une utilisation médicale par la Food and Drug Administration des Etats-Unis.


Commentaire : je le répète encore une fois : ce type de puce n’a absolument RIEN de « médical » ! Au contraire, puisque ce genre de puce implantable provoque des cancers (cf.  http://www.antichips.com/cancer/albrecht-microchip-cancer-full-paper.pdf  ) !






Applications de bio-capteurs

Veriteq  fait évoluer sa technologie RFID implantable au-delà de la simple identification dans le domaine du diagnostic. Reposant sur un brevet américain pour un système intégré de bio-capteur qui fonctionne en conjonction avec sa puce RFID, Veriteq a déjà développé une MICRO-PUCE DE DETECTION DE LA TEMPERATURE POUR UNE UTILISATION CHEZ LES HUMAINS ET LES ANIMAUX. Elle a également entrepris des recherches sur d'autres applications de CAPTEURS BIOLOGIQUES.


Commentaire : pour être tout à fait exact, ce n’est pas VeriteQ qui a créé cette puce de prise de la température, mais bien les entreprises avec lesquelles elle est en contact, ou certaines filiales (voir à ce sujet certains articles présents sur les fils suivants : http://levigilant.foro-argentina.org/t7-2010-pistage-des-citoyens-satellite… , http://levigilant.foro-argentina.org/t43-2011-puces-implantables-rfid-nanot… et  http://levigilant.foro-argentina.org/t58-2012-puces-implantables-rfid-nanot… ).

LA MICRO-PUCE DE MESURE DE LA TEMPERATURE DE VERITEQ EST ACTUELLEMENT TESTEE DANS LE DOMAINE DE LA RADIO-ONCOLOGIE AFIN DE MESURER LA TEMPERATURE DES TUMEURS QUI SONT TRAITEES PAR HYPERTHERMIE AVANT ET APRES LES TRAITEMENTS DE RADIOTHERAPIE.

Commentaire : ces puces RFID capables de casser les hélices d’ADN causeront de véritables RAVAGES chez les patients atteints de cancers, et dont le corps et l’immunité sont déjà affaiblis par les traitements lourds et douloureux…

Ce protocole de traitement innovant ne démontre pas seulement de l'exactitude, mais fournit également une METHODE BEAUCOUP MOINS COUTEUSE pour prendre la température que l'équipement qui est actuellement remboursé. Veriteq estime que le marché pour son application dépasse les 10 millions de dollars.

Commentaire : bien entendu, la raison économique est elle aussi invoquée ! Tant que cela coûte moins cher AUX GENS DE L’ELITE, cela justifie que l’on mette en place la technologie la plus dangereuse et la plus nocive, tant pour les libertés que pour la santé…

LA PUCE DE PRISE DE LA TEMPERATURE DE VERITEQ PEUT EGALEMENT ETRE UTILISEE CHEZ LES ANIMAUX afin de fournir un procédé plus simple et moins invasif pour prendre la température de l’animal. Les propriétaires d'animaux de compagnie ne sont pas susceptibles de prendre la température de leur animal en raison de la nature invasive de ce processus. La puce de détection de la température peut fournir au propriétaire de l'animal un aperçu de l'état de cet animal de compagnie, et révéler si une visite chez le vétérinaire peut être nécessaire.

Commentaire : il est réellement sarcastique que le système de puces implantables utilisées pour les animaux (ce qui est déjà une horreur en soi) soit utilisé également pour les êtres humains. Ce genre de puce n’aura jamais mieux mérité son nom de « marque de la BÊTE » !

En plus de la prise de la température, Veriteq est en train d’explorer des application de bio-détection, en ce compris les niveaux d'oxygène dans le sang, le pouls, la surveillance des niveaux de médicaments (c’est-à-dire après une opération), les niveaux de radiation et autres.

Commentaire : en d’autres termes, il y aura toujours un bon prétexte pour foutre une puce dans le corps des gens, que ce soit pour prendre la température ou le pouls, pour mesurer le niveau d’oxygène dans le sang ou pour surveiller de façon totalitaire si le patient a bien pris tous ses médicaments (et hop ! Encore un peu plus de fric dans les poches des multinationales pharmaceutiques toxiques !)…
 

Source: http://www.veriteqcorp.com/animal_id_wellness.html

IDENTIFICATION ET BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX

Veriteq est un leader dans l'identification par radiofréquence (« RFID ») implantable pour les humains et les animaux.

Veriteq développe et commercialise des technologies RFID innovantes et implantables, pour les humains et les animaux, y compris des applications à capteurs. Le Dispositif Identificateur Unique (Unique Device Identifier ou UDI) de Veriteq est la première micro-puce RFID passive implantable pour les humains à avoir été autorisée pour une utilisation médicale par la Food and Drug Administration des Etats-Unis.





Applications pour les animaux

Veriteq offre des solutions d'identification et de bien-être pour les animaux, y compris les animaux de compagnie et d'élevage. La technologie de micropuce implantable que Veriteq a construite, a débuté dans les animaux il y a des décennies. Des pionniers de l'identification des animaux mirent au point une puce RFID passive et implantable conçue afin d’identifier un animal au cas où il s'est perdu et a été porté dans un refuge pour animaux ou à un cabinet vétérinaire. Grâce à cette TECHNOLOGIE DE MICROPUCE ET A LA BASE DE DONNEES QUI LUI EST ASSOCIEE, des dizaines de millions de chiens et de chats ont été réunis à leurs propriétaires.


Commentaire : ce qui n’est pas connu, par contre, c’est le nombre d’animaux pucés qui meurent suite à une tumeur causée par la maudite micro-puce sous-cutanée. Et comme les animaux ne peuvent prendre la parole pour se défendre, il est facile de prétendre que ces puces sont utiles ou inoffensives, et d’en faire la promotion honteuse…

Les chiens et les chats de tous âges et tailles peuvent recevoir sans danger une puce implantable. La puce contient un numéro d'identification unique, et quand un animal perdu est placé dans un abri ou dans un bureau vétérinaire, le numéro d'identification de l'animal est lu par un scanner de poche et l'animal peut être réuni avec son propriétaire. Les puces pour animaux de compagnie sont plus sûres que les colliers - elles ne peuvent pas tomber et il est garanti qu’elles seront toujours avec l’animal de compagnie, apportant la tranquillité d'esprit aux propriétaires d'animaux.

Commentaire : imaginez un instant que les Nazis aient été en possession de cette technologie pour pister et rattraper toute personne qui serait parvenue à s’échapper des camps de la mort… Cela fait froid dans le dos ! Je rappelle que contrairement à ce que l’abjecte entreprise VeriteQ prétend, ces puces ne SONT PAS « sans danger » !

En plus de l'identification, Veriteq développe des applications à capteurs afin que celles-ci soient utilisées en conjonction avec sa micro-puce. En fait, elle a déjà achevé le développement d'une micro-puce de détection de la température qui fournit une méthode plus facile de prendre la température d'un animal.

Veriteq est également en train d’explorer une variété d'autres applications de bien-être pour les animaux, et continuera d'apporter à ce marché des solutions sûres et bénéfiques.


Commentaire et conclusion : les USA sont donc sur le point d’entrer dans l’ère la plus sombre de leur histoire, et le monde suivra également SI rien n’est fait pour stopper cette folie ! Il apparaît clairement que les lois liées au projet « Obamacare » cachaient effectivement en leur sein les puces implantables… A présent, la FDA américaine possède un règlement à ce sujet, et les puces sont prêtes à débarquer dans les soins de santé. Nos pays d’Europe ne sont pas du tout protégés, puisqu’une alliance avec les USA est prévue. Sans réaction immédiate, le pire scénario va hélas se réaliser. A bon entendeur…


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 21:24 (2013)    Sujet du message: PUCE : LES APPLICATIONS UTILISANT LE CORPS HUMAIN AUGMENTENT Répondre en citant




ALERTE ! PUCE : LES APPLICATIONS UTILISANT LE CORPS HUMAIN SE MULTIPLIENT !!!





Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque en leur main droite, ou en leurs fronts;
Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom. (La Bible, Apocalypse, chapitre 13, versets 16 et 17).

Et un troisième Ange suivit ceux-là, disant à haute voix : Si quelqu'un adore la bête et son image, et qu'il en prenne la marque sur son front, ou en sa main,
Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, du vin pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté de feu et de soufre devant les saints Anges, et devant l'Agneau.
Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles, et ceux-là n'auront nul repos ni jour ni nuit qui adorent la bête et son image, et quiconque prend la marque de son nom. (La Bible, Apocalypse, chapitre 14, versets 9, 10 et 11)

Ainsi le premier [Ange] s'en alla, et versa sa fiole sur la terre; et un ulcère malin et dangereux attaqua les hommes qui avaient la marque de la bête, et ceux qui adoraient son image. (La Bible, Apocalypse, chapitre 16, verset 2)




Chers amis,


Les liberticides puces RFID sont désormais hélas répandues sur toute la planète. Le nouvel ordre mondial et les nuées d’entreprises malfaisantes qui l’entourent n’ont plus qu’à booster les ventes et généraliser les applications…

COMME PAR LE PLUS « MALENCONTREUX DES HASARDS », APRÈS LE PUÇAGE DES OBJETS ET LE PUÇAGE DE CERTAINS ANIMAUX, NOUS VOYONS À PRÉSENT APPARAÎTRE DE PLUS EN PLUS D’APPLICATIONS QUI PASSENT… PAR LE CORPS HUMAIN !

C’EST LE CAS DE L’ARTICLE QUI SUIT, AVEC LA « SOLUTION » BODYCOM D’UNE ENTREPRISE MÉPHITIQUE DU NOM DE MICROCHIP TECHNOLOGY !

REMARQUEZ QUE CES APPLICATIONS UTILISENT, DANS UN PREMIER TEMPS, LA PUCE À L’EXTÉRIEUR DU CORPS, OU À LA PÉRIPHÉRIE DE CELUI-CI…

IL EST DÉSORMAIS D’UNE LIMPIDITÉ À TOUTE ÉPREUVE QUE LES APPLICATIONS SUIVANTES SE LOGERONT SOUS LA PEAU OU DANS LE CORPS DES INDIVIDUS. CE GENRE DE PUCES IMPLANTABLES EXISTE DEPUIS 2004, LES PREUVES NE SONT PLUS À APPORTER À CE NIVEAU.


Je vous exhorte à nouveau à REAGIR contre ce système totalitaire et inhumain de surveillance, de contrôle et d’espionnage ubiquitaire et permanent qui se met en place.

Pour rappel, la RFID (identification par radiofréquence) possède la fâcheuse capacité de briser les hélices d’ADN, ce qui peut entraîner la formation de tumeurs et de cancers (cf. http://www.next-up.org/pdf/ReuterEnergieDesRadioFrEquencesEndommageADN20122…  )…

Les puces implantables, elles, sont cancérigènes et permettent le contrôle biologique total de l’individu (cf. http://www.mediafire.com/view/?9ubze0sj0v9 , http://fr.scribd.com/doc/13978985/Physical-Control-of-the-Mind , http://pesn.com/2009/11/28/9501591_Bob_Boyce_cancer_by_Verichip/  et http://www.antichips.com/cancer/index.html   ).

Je rappelle aussi que la limite approximative pour la généralisation des puces implantables se situe aux alentours de 2020.

Enfin, je rappelle que le patriarcat catholique byzantin d’Ukraine a reconnu les puces RFID et les puces implantables comme étant la marque de la bête décrite dans la partie de la Bible appelée l’Apocalypse (cf. http://vkpatriarhat.org.ua/en/?p=3845 )…

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BON PUÇAGE, BONNE MORT… ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !








Source : http://www.initiativecitoyenne.be/article-rfid-les-derives-de-l-homme-objet…


Dimanche 17 mars 2013


RFID: LES DÉRIVES DE L'HOMME OBJET




Voici un article très révélateur des dérives de l'approche utilitariste des technologies... qui en viennent à assimiler finalement le vivant à un simple "support de transmission". (en noir gras)
 
Regardez bien aussi (en rouge) comme ces dérives technologiques sont TOUJOURS accompagnées d'une énumération de PSEUDO AVANTAGES SÉCURITAIRES OU PRATIQUES. Ca va toujours de pair car IL EST EN FAIT TOUJOURS QUESTION DE FAIRE PASSER CES PRÉTENDUES "AVANCÉES" COMME ÉTANT UN RÉEL PROGRÈS. Dès lors, sans contrebalancer le CÔTÉ INQUIÉTANT DE CES TECHNOLOGIES DE PLUS EN PLUS INTRUSIVES par de pseudo bénéfices pratiques, il est peu probable d'arriver à persuader positivement l'opinion publique.
 

DES RFID UTILISENT LE CORPS HUMAIN :
 

13 mars 2013,  Daniel Battu
 

UN SYSTÈME RFID ORIGINAL EST PROPOSÉ QUI UTILISE LE CORPS HUMAIN COMME SUPPORT DE TRANSMISSION ENTRE LE CAPTEUR ET L’ÉTIQUETTE. Plusieurs entreprises travaillent actuellement aux essais de validation de ce SYSTÈME D’IDENTIFICATION PAR RADIOFRÉQUENCE DÉVELOPPÉS PAR  MICROCHIP TECHNOLOGY. Elles tentent de définir les meilleures façons d’intégrer cette nouvelle technologie dans leurs propres applications, par exemple, celle d’un système d’accès à un véhicule sans clé.
 
Alors que les systèmes traditionnels de transmission de données RFID qui emploient l’espace hertzien utilisent simplement une étiquette ou une unité réceptrice à la proximité du système interrogateur, LA SOLUTION « BODYCOM » EXIGE QUE LES DEUX BALISES ET L’INTERROGATEUR SOIENT PLACÉS À LA PROXIMITÉ DU CORPS D’UNE PERSONNE. EN UTILISANT LE CORPS HUMAIN POUR LA TRANSMISSION D’UN SIGNAL, BODYCOM N’A PAS BESOIN D’AUTANT DE PUISSANCE, PAS PLUS QU’ELLE N’EXIGE UNE ANTENNE DE LECTEUR RFID. CELA PERMET AUSSI UNE DURÉE DE VIE PLUS LONGUE DE LA BATTERIE DE LA TÉLÉCOMMANDE ET DE L’ÉTIQUETTE D’IDENTIFICATION. La transmission elle-même sera mieux sécurisée, car il n’est pas alors possible d’intercepter ces signaux RF.
 
L’unité de base du lecteur emploie un couplage capacitif à la place d’un lecteur d’antenne classique pour TRANSMETTRE UN SIGNAL DE 125 KHZ PAR L’INTERMÉDIAIRE DU CORPS HUMAIN, lequel assure une communication sécurisée de canal à une balise mobile. CELLE-CI RÉPOND EN TRANSMETTANT UN SIGNAL À 8 MHZ, CODÉ AVEC LE NOMBRE LIÉ À L’IDENTIFICATION UNIQUE. LA TRANSMISSION DE CETTE ÉTIQUETTE SE DÉPLACE ÉGALEMENT LE LONG DU CORPS ET JUSQU’À L’UNITÉ DE BASE, QUI RÉAGIT EN DÉCLENCHANT L’ACTION DEMANDÉE, telle que le déverrouillage de la porte d’une voiture ou d’un bâtiment.
 
Pendant environ 15 ans, Microchip a fourni la technologie sans fil utilisée dans des dispositifs tels que les ouvertures de portes de garage et de serrures de voiture sans clé d’entrée faites d’un récepteur radio et d’un émetteur. CEPENDANT, CES SYSTÈMES COMMUNIQUENT EN BASSE FRÉQUENCE, UN SIGNAL QUE LES VOLEURS DE VOITURES OU D’AUTRES PERSONNES PEUVENT INTERCEPTER À DISTANCE. Pour lutter contre cette possible interception, les systèmes RFID peuvent demander à l’utilisateur de composer un mot de passe, etc. EN UTILISANT LA CONDUCTIVITÉ DU CORPS HUMAIN, CES MESURES DE PROTECTION DEVIENNENT INUTILES, PUISQUE LA TRANSMISSION EST SÉCURISÉE.


Pour en savoir plus : www.rfidjournal.com/
 

Source: Smart-webzine.com : http://www.smart-webzine.com/des-rfid-utilisent-le-corps-humain-1900
 

PS: l'image d'illustration ne provient PAS du site susmentionné dont est tiré l'article.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:16 (2016)    Sujet du message: MICRO-PUCER LES POPULATIONS (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST -> MICRO-PUCER LES POPULATIONS, ON Y EST! (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com