LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MICRO-PUCER LES POPULATIONS (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST -> MICRO-PUCER LES POPULATIONS, ON Y EST! (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 28 Oct - 01:13 (2013)    Sujet du message: « BEAST TECH » : NOUVEAU LIVRE SUR LES PUCES IMPLANTABLES Répondre en citant





« BEAST TECH » : UN NOUVEAU LIVRE SUR LES PUCES IMPLANTABLES 666 !











Chers amis,


UN NOUVEAU LIVRE SUR LA PUCE IMPLANTABLE 666 EST SUR LE POINT D'ETRE PUBLIE, LE 1ER DECEMBRE  2013 ! SON NOM : BEAST TECH (LITTERALEMENT, « LA TECHNOLOGIE DE LA BETE » !).

Voici les informations à ce sujet, ainsi qu'une courte vidéo !

NOTEZ D’ORES ET DEJA QU’UN PROJET VISANT A FAIRE ADOPTER LE MICRO-PUÇAGE GENERALISE DES HUMAINS EST DEJA EN COURS, ET EST PREVU POUR… 2017 (NOUS SOMMES DONC BIEN EN AVANCE SUR LA DATE AVANCEE AU DEPART PAR LES MONDIALISTES, QUI AVAIENT VISE L’AN 2020 !) !!!

Davantage d’infos au sujet de ce livre pourraient suivre dans les jours ou les semaines qui arrivent…

Les infos, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MORT… ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.







VIDEO (en anglais) : http://www.youtube.com/watch?v=pPAXsRoiK6c

SITE WEB: http://www.beast-technology.com/

LIVRE : source: http://www.amazon.com/Beast-Tech-Thomas-R-Horn/dp/0984825665/ref=sr_1_1?ie=…






BEAST TECH


Broché – 1er décembre 2013


par Thomas R. Horn (Auteur), Terry L. Cook ( Auteur)


Bien que l’implantation de la puce puisse être présentée comme une procédure volontaire, EN TEMPS VOULU, IL Y AURA DES PRESSIONS POUR LA RENDRE OBLIGATOIRE . Un système national d'identification via des micro-puces implantables pourrait être réalisé en DEUX ETAPES. Lors de son introduction en tant que système volontaire, l'implantation de la puce apparaîtra comme acceptable. APRES QU’IL Y AIT EU UNE FAMILIARITE AVEC CETTE PROCEDURE ET UNE CONNAISSANCE DE SES AVANTAGES, L'IMPLANTATION DEVIENDRAIT OBLIGATOIRE.

- Dr. Elaine M. Ramesh, conseil en brevets pour le Franklin Pierce Law Center


 
La plupart des gens aujourd'hui sont familiers avec la technologie d'identification par radiofréquence (RFID), qui se répand de plus en plus au sein des entreprises publiques et privées en tant que méthode de vérification et de pistage des stocks et des personnes.
POURTANT, COMBIEN DE PERSONNES SAVENT QU’IL EXISTE UN PROJET POUR L'ADOPTION GENERALISEE D’UN MICRO-PUÇAGE DES HUMAINS EN L'AN 2017 ?

Alors qu’un témoignage a été donné et selon lequel des garanties sont en place pour assurer la vie privée dans le cadre de l'identification biométrique implantable, certains croient que la vie privée est la dernière chose que des émetteurs radio internes protègeront – et qu’en fait, LE PLAN VISANT A MICRO-PUCER L’HUMANITE SENT A PLEIN NEZ LA MARQUE BIBLIQUE DE LA BETE.
.
Un esprit de fin des temps a-t-il en effet fait pression pour l'adoption de cette technologie en cette génération ?

Les étudiants de l'eschatologie (l'étude des événements de la fin des temps) trouvent qu'IL EST DE PLUS EN PLUS DIFFICILE DE REJETER LA FAÇON DONT TOUT CECI RESSEMBLE ET APPARAIT COMME UN MOUVEMENT VERS LA REALISATION DE L'APOCALYPSE 13:16-17 : « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom ».

Maintenant, à mesure que de nouvelles versions de transmetteurs de type RFID deviennent encore plus sophistiquées en ajoutant d'autres composants « prophétiques » comme la fusion de la matière biologique humaine avec des transistors en vue de créer des  machines vivantes et implantables, LES AUTEURS DE CE LIVRE - un ancien détective de la police et un célèbre écrivain best-seller concernant les prophéties - EN SONT VENUS A CROIRE QUE LA POSSIBILITE SELON LAQUELLE LA MARQUE DE LA BETE ARRIVE VIA UNE VERSION DE CETTE TECHNOLOGIE, EST CONSIDERABLE.


DETAILS SUR LE PRODUIT :

• Broché: 300 pages
• Éditeur : Defender (date de publication : le 1er décembre 2013),
• Langue: Anglais
• ISBN -10: 0984825665
• ISBN -13: 978-0984825660
• Prix : environ  $18


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Oct - 01:13 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Ven 1 Nov - 16:12 (2013)    Sujet du message: PUCE 666: DARPA,SUBNETS & "BRAIN INITIATIVE" Répondre en citant




PUCE IMPLANTABLE 666: LA DARPA (ARMEE AMERICAINE) TRAVAILLE SUR UN IMPLANT CEREBRAL QUI POURRA LIRE LES CERVEAUX EN TEMPS REEL !!!







Chers amis,


Les tarés qui dirigent l’armée américaine viennent d’annoncer un NOUVEAU PROJET D’IMPLANT CEREBRAL LIE A L’INITIATIVE BRAIN (INITIATIVE CERVEAU) DE L’INFAME BARACK HUSSEIN OBAMA ! Notez que 100 MILLIONS DE DOLLARS ont été injectés dans cette terrible initiative, qui fera sans doute sortir de nombreuses horreurs des labos…

Présenté (bien entendu) sous des aspects « positifs » trompeurs et sous l’argument pseudo-médical, CE NOUVEAU PROJET BAPTISE « SUBNETS » CONSISTERA A PLACER DANS LE CERVEAU UN IMPLANT QUI ENREGISTRERA TOUTE UNE SERIE DE CHOSES !

VOILA QUI S’AVERERA PRATIQUE POUR UN POUVOIR TOTALITAIRE SOUHAITANT LIRE EN TEMPS REEL  LE CERVEAU DE SES ESCLAVES CYBERNETISES…


Mais bien entendu, c’est le « traitement des maladies mentales » et autres troubles psychologiques, qui est invoqué… On en viendrait PRESQUE à oublier que la DARPA est une agence MILITAIRE, et non une œuvre de bienfaisance !

LE NOUVEL IMPLANT CEREBRAL DEVRAIT ETRE PRET D’ICI 5 ANS (DONC, DES 2018). VOILA QUI NOUS RAPPROCHE, UNE FOIS ENCORE, DES ANNEES 2020 qui constituent l’objectif mondialiste de généralisation de ces puces implantables démoniaques…

D’autre part, l’article nous apprend que 10% DES MEMBRES EN SERVICE DE L’ARMEE AMERICAINE SONT HOSPITALISES EN RAISON DE TROUBLES DE SANTE MENTALE OU DE TOXICOMANIE. NE SERAIT-CE PAS DU, JUSTEMENT, AU FAIT DES ACTES INHUMAINS QU’ON LEUR FAIT COMMETTRE AU SEIN DE CETTE ARMEE DE BOUCHERS, ET AUSSI EN RAISON DU FORMATAGE IGNOBLE AUXQUELS ILS SONT SOUMIS !? ET BIEN SUR,  LE SEUL « REMEDE » QUE LES INDIVIDUS DEMONIAQUES QUI DIRIGENT CETTE ARMEE AIENT TROUVE, C’EST D’ALLER LEUR IMPLANTER UN IMPLANT DE CONTROLE BIOLOGIQUE TOTAL DANS LE CERVEAU ! Abominable !!!

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous.

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MORT… ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !










Source: http://rt.com/usa/darpa-pentagon-reading-brain-860/


L’AGENCE DARPA, DU PENTAGONE, TRAVAILLE SUR LA LECTURE DES CERVEAUX EN TEMPS RÉEL


Date de publication : le 28 octobre 2013 à 16:21
Date de modification : le 29 octobre 2013 à 08:23



AFP PHOTO / Miguel Medina


L’ADVANCED RESEARCH PROJECTS AGENCY (Agence sur les projets de recherche avancés ou DARPA) EST EN TRAIN D’INVESTIR 70 MILLIONS DE DOLLARS AFIN DE DEVELOPPER UN NOUVEL IMPLANT QUI POURRA PISTER ET REPONDRE AUX SIGNAUX CEREBRAUX EN TEMPS REEL.

L'OBJECTIF DE CE NOUVEAU PROJET, BAPTISE « SYSTEMS-BASED NEUROTECHNOLOGY FOR EMERGING THERAPIES » (Neurotechnologie basée sur les  systèmes pour des thérapies émergentes, ou SUBNETS), EST DE RECUEILLIR DE NOUVELLES INFORMATIONS VIA DES IMPLANTS CEREBRAUX PLUS AVANCES AFIN D'ATTEINDRE LE PROCHAIN NIVEAU DE TRAITEMENT NEUROPSYCHOLOGIQUE EFFICACE. LA DARPA ESPERE QUE CE NOUVEL IMPLANT SERA MIS AU POINT D’ICI CINQ ANS.

DEJA, ENVIRON 100.000 PERSONNES DANS LE MONDE VIVENT AVEC UN IMPLANT DE STIMULATION CEREBRALE PROFONDE, un dispositif qui aide les patients à composer avec la maladie de Parkinson.
Alors que LES SCIENTIFIQUES ETUDIENT ACTUELLEMENT LA POSSIBILITE D'UTILISER CES DISPOSITIFS POUR LUTTER CONTRE D'AUTRES MALADIES, le problème est que la technologie actuelle PEUT SEULEMENT TRAITER LES SYMPTOMES, pas enregistrer les signaux cérébraux ni analyser l'efficacité de tout traitement administré.

« Il n'y a pas de technologie qui puisse ACQUERIR DES SIGNAUX QUI PEUVENT DIRE PRECISEMENT [AUX SCIENTIFIQUES] CE QUI SE PASSE AVEC LE CERVEAU », a déclaré Justin Sanchez, directeur de programme à la DARPA, au New York Times.

Le programme Subnets a l'intention de changer le paysage actuel de manière significative. Non seulement la DARPA veut TRACER EXACTEMENT LA CARTE DE LA FAÇON DONT LES MALADIES S'INSTALLENT DANS LE CERVEAU D’UNE PERSONNE, mais L'AGENCE VEUT AUSSI QUE SON IMPLANT PUISSE ENREGISTRER les signes de la maladie en temps réel, fournir des traitements et surveiller l'efficacité du traitement.

Considérant le tribut que les maladies mentales prennent aux anciens militaires, il y a un nouveau niveau d'urgence qui entoure cette initiative ambitieuse. DIX POUR CENT DES MEMBRES EN SERVICE RECEVANT UN TRAITEMENT PROVENANT DE LA VETERAN’S HEALTH ADMINISTRATION (administration de la santé des anciens combattants) SONT TRAITES POUR DES PROBLEMES DE SANTE MENTALE OU DE TOXICOMANIE, ET LES TROUBLES MENTAUX CONSTITUENT A PRESENT LA PRINCIPALE RAISON DES SEJOURS D'HOSPITALISATION.

« Si SUBNETS est une réussite, il FERA AVANCER LA NEUROPSYCHIATRIE au delà du domaine des observations axées sur le dialogue et les essais et erreurs qui en résultent dans la réalité de la thérapie conduite par des CARACTERISTIQUES QUANTIFIABLES DE L'ETAT NEURONAL », a déclaré Sanchez sur le site Internet de la DARPA. « SUBNETS est une poussée vers une thérapie neuro-technologique innovante, éclairée et précise afin de produire de grandes améliorations de la qualité de vie des membres en service et des anciens combattants qui ont très peu d'options avec les thérapies existantes ».

CE NOUVEAU PROJET S'INSCRIT DANS LE CADRE DE LA BRAIN INITIATIVE (« INITIATIVE CERVEAU ») DU PRESIDENT OBAMA, QUI PREVOIT 100 MILLIONS DE DOLLARS DANS SA PREMIERE ANNEE AFIN DE DEVELOPPER DE NOUVELLES INNOVATIONS DANS LE DOMAINE DES NEUROSCIENCES. La DARPA travaille en collaboration avec les National Institutes of Health (Instituts Nationaux de la Santé) et la National Science Foundation (Fondation Nationale pour la Science) sur SUBNETS, et sollicite actuellement des propositions provenant de différentes équipes de recherche.

Que l'agence soit réellement capable d’atteindre son objectif en cinq ans constitue un point d'interrogation - un neuroscientifique a déclaré au New York Times que, comme presque tous les projets de la DARPA, il est « trop ambitieux » - mais DE NOUVELLES DECOUVERTES CONCERNANT LA FAÇON DONT LE CERVEAU FONCTIONNE SONT ATTENDUES, indépendamment de cela. QUE L'IMPLANT LUI-MEME DEVIENNE UNE REALITE OU NON, SANCHEZ A DECLARE QUE DE NOUVEAUX DISPOSITIFS MEDICAUX SERONT DEVELOPPES PAR LA SUITE.

« Nous parlons d'une APPROCHE GLOBALE DES SYSTEMES DU CERVEAU, pas d’un examen maladie par maladie d'un seul processus ou d’un sous-ensemble de processus », a déclaré Sanchez. « SUBNETS va être un effort équipe expansif et interdisciplinaire, et ce programme intégrera et METTRA A PROFIT LES INVESTISSEMENTS HISTORIQUES DE RECHERCHE DE LA DARPA ».


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Dim 3 Nov - 15:44 (2013)    Sujet du message: SUISSE: IMPLANTER UNE PUCE A VIE AUX "CRIMINELS" ! Répondre en citant




PUCES IMPLANTABLES GEOLOCALISABLES : UN PROJET SUISSE CONSISTANT A IMPLANTER UNE PUCE A VIE AUX "CRIMINELS" + LA DESINFORMATION DES MASS MEDIA !








Chers amis,


Il est bien loin, le temps où la Suisse était un pays « neutre » !

SUITE À UN CRIME CRAPULEUX QUE LES MÉDIAS SE SONT ÉVIDEMMENT CHARGÉS DE GONFLER ET DE MONTER EN ÉPINGLE, C’EST DANS NOS RÉGIONS EUROPÉENNES (HÉLAS !) QUE LA PREMIÈRE MOTION LÉGALE A ÉTÉ SOUMISE DEVANT LE PARLEMENT SUISSE AFIN D’IMPLANTER UNE PUCE À VIE AUX CRIMINELS… UNE PUCE GÉOLOCALISABLE, POUR ÊTRE PRÉCIS !

Ce projet PROVIENT D’UNE RACLURE NOMMÉE HENRIETTE HAAS…


Je me souviens de l’époque (il y a entre 7 et 10 ans) où les gros naïfs pensaient encore que ce genre de chose ne verrait « jamais » le jour chez nous, ou que les dangers de ce genre de système seraient dépassés par prétendues « bonnes applications »… Pauvres imbéciles !

L’ARTICLE QUI SUIT CONTIENT UNE BONNE DOSE DE DÉSINFORMATION, afin bien sûr de RASSURER les gens concernant ce projet de loi inquiétant et qui pourrait potentiellement amener la révolte.

Tout d’abord, L’EXPÉRIENCE ET LES ANNÉES NOUS ONT MONTRÉ SANS LE MOINDRE DOUTE QUE SI L’ON COMMENCE À PUCER LES CRIMINELS, ON NE TARDE PAS À POURSUIVRE AVEC LES MALADES, LES PERSONNES ÂGÉES, LES CHÔMEURS, LES NOUVEAU-NÉS… BREF, AVEC LES PUBLICS FAIBLES, AVANT BIEN SÛR DE GENERALISER CELA À L’ENSEMBLE DE LA POPULATION, ET CE SOUS DIVERS PRÉTEXTES ET « BONNES INTENTIONS » (l’enfer étant pavé de ces soi-disant « bonnes intentions »).

Ensuite, l’article qui suit tente de vous faire croire qu’une puce GPS implantable est « pratiquement impossible ». TOUTE LA NUANCE SE TROUVE ÉVIDEMMENT  DANS LE MOT « PRATIQUEMENT » !

Car en effet, on tente de nous faire croire que les batteries rechargeables sont encore un problème, alors que je vous ai posté au fil des années des articles qui vous expliquaient que des puces comportant des batteries qui se rechargent toutes seules ou qui s’alimentent en énergie grâce à l’électricité du corps ou encore grâce au sucre contenu dans le sang, existent déjà !

On tente aussi de nous faire croire que la taille de cette puce est un obstacles, alors que les nanotechnologies ont déjà permis de réduire de moitié, par exemple, la taille des puces RFID sous-cutanées, et permettent (ou permettront dans un futur TRES proche) de créer des puces de plus en plus petites ! Rappelons encore que nos Frankestein des labos travaillent désormais sur des nano-robots de taille infime… en d’autres termes, la taille n’est plus un obstacle.

Finalement, on invoque les problèmes de connexion du réseau GPS, car les vilains criminels pourraient  - admirez le conditionnel - se cacher dans les endroits où il n’y a pas de connexion satellite. C’est évidemment là un problème inexistant, puisque les zones hors connexion sont de moins en moins nombreuses, et que toute une série de réseaux satellite ou d’informations multiples existent afin d’espionner les individus (cf. le système PRISM, le réseau satellite  européen Galileo et autres atrocités du même genre).  

Notez enfin surtout que le GPS est un système mis en place par… le Département de la Défense des USA ! On se propose donc, en Europe, d’utiliser un système de l’ignoble gouvernement totalitaire américain afin de pister des gens ! Dingue…  mais cela va évidemment dans le sens du bloc euro-atlantique prévu pour 2015, et cela nous permet aussi de comprendre qui dirige réellement l’U.E. …   

DONC, POUR RÉSUMER, CET ARTICLE MÊLE L’INQUIÉTANTE RÉALITÉ (UN PROJET GOUVERNEMENTAL VISANT À PUCER À VIE LES CRIMINELS) À DE LA DÉSINFORMATION RASSURANTE (LA SOI-DISANT « IMPOSSIBILITÉ » DE CE PROJET)…

J’ESPÈRE QUE VOUS NE SEREZ PAS ASSEZ DÉBILES QUE POUR TOMBER DANS LE PIÈGE GROSSIER DES JOURNAPUTES

L’article des mass média (= la bête média), ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BON PUÇAGE, BONNE MORT… ET «BONNE » DAMNATION ! Vic.






Extrait du film « Total Recall »…


Source : http://www.tdg.ch/suisse/Des-puces-GPS-sur-les-criminels-estce-bien-realisa…


DES PUCES GPS SUR LES CRIMINELS, EST-CE BIEN RÉALISABLE ?


Par Aurore Boullé. Mis à jour le 27.09.2013



L'idée d'IMPLANTER UNE PUCE À VIE AUX CRIMINELS a été énoncée mardi et fait déjà l'objet d'une motion au Parlement. Elle semble toutefois irréalisable.

De la taille d'un grain de riz, la PUCE RFID contient des informations accessibles quand on s'en approche d'une vingtaine de centimètres.
Le meurtre d’Adeline a suscité l’indignation. HENRIETTE HAAS, EXPERTE EN PSYCHOLOGIE LÉGALE À L'UNIVERSITÉ DE ZURICH, A ÉMIS L’IDÉE D’« IMPLANTER UNE PUCE À VIE AUX PERVERS ». UNE PROPOSITION QUI A SÉDUIT ET FAIT L’OBJET D’UNE MOTION AU PARLEMENT. Mais à peine énoncé, le projet est déjà controversé.

Interrogé jeudi 26 septembre sur RTS La Première (cf. http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/corpus/5223395-une-puce-gps-dans-le-co… ), Laurent Sciboz, directeur des Instituts de recherche en informatique au Technopôle de Sierre (cf. http://www.technopole.ch/ ), revient sur les problèmes techniques que cette puce soulève. L’INTÉRÊT DE L’IMPLANTER SUR DES CRIMINELS EST DE POUVOIR LES GÉOLOCALISER. Or, pour plusieurs raisons, cela semble pratiquement impossible.

Une puce GPS aurait une TAILLE TROP IMPORTANTE pour être greffée à un individu. Laurent Sciboz indique à la RTS qu'il ne faut pas la confondre avec la puce RFID (cf. http://www.centrenational-rfid.com/definition-de-la-rfid-article-71-fr-ruid… ), un mini système électronique que l’on peut placer sous la peau avec une seringue, et dont il faut s’approcher de près pour lire les informations enregistrées.




Connexion et énergie


D’autre part, un GPS DOIT DISPOSER D'UNE CONNEXION AVEC DES ANTENNES SATELLITES POUR FONCTIONNER, explique le spécialiste. Il serait donc facile pour un individu de se couper de cette connexion en se cachant dans des zones où elle n’est pas disponible.

L’idée se confronte à une AUTRE DIFFICULTÉ: LA BATTERIE. Cette micro-puce GPS aurait besoin d’énergie pour fonctionner et donc d’être rechargée régulièrement. Etudiée depuis des décennies, la question de l’énergie embarquée n’a pas encore été résolue. (Newsnet)


Créé: 27.09.2013, 11h21


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 2 Déc - 11:33 (2013)    Sujet du message: IMPLANT SOUS-CUTANE CANCERIGENE & VACCIN ! Répondre en citant



UN IMPLANT SOUS-CUTANE CANCERIGENE POUR RENFORCER LA NOCIVITE DES VACCINS !
« MIAM ! MIAM ! », SE DIRONT LES GROS PIGEONS !










Chers amis,


Vous en avez assez de la vie ? Vous avez envie de mourir dans d’atroces souffrances tout en rendant service au nouvel ordre mondial et en consommant un maximum de leurs produits toxiques ? Et, dans la foulée, vous avez aussi envie de vous donner la « chance » de vous damner à tout jamais en prenant la marque de la bête ?

« Rassurez-vous » : les criminels du new world order (qui se proposent d’être vos maîtres infernaux) ont LA solution pour vous !

L’ARTICLE DE PROPAGANDE DES PRESSTITUES, CI-DESSOUS, NOUS SIGNALE AINSI QU’UNE « NOUVELLE TECHNIQUE » FABULEUSE EST ÉTUDIÉE DANS LES LABOS DES FRANKENSTEIN AU SERVICE DES MONDIALISTES : L’IMPLANT D’UNE PUCE SOUS-CUTANÉE (qui est cancérigène, comme nous le savons – cf. http://www.antichips.com/cancer/index.html ) QUI SERVIRAIT, ENTRE AUTRES CHOSES, À LIBÉRER DES VACCINS (qui contiennent de nombreux poisons, comme nous l’avons déjà vu – cf. http://levigilant.foro-argentina.org/t8-depopulation-via-les-pandemies-fabr… ) DANS LE CORPS DES ÊTRES HUMAINS ASSEZ STUPIDES QUE POUR L’ACCEPTER !

Il ne s’agit là que de la dernière tentative parmi des dizaines d’entre elles visant à vous pucer comme des bêtes, et à vous manipuler comme des robots. Pourquoi donc tant d’efforts dans ce sens ? Mais tout simplement parce que ces puces implantables constituent LE moyen qui permettra aux dirigeants d’obtenir le CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL DE CHAQUE INDIVIDU (cf. http://www.mediafire.com/view/un5oz5s8k4glp48/MICRO-PUCES IMPLANTABLES_LA M… ) !

Evidemment, on vous explique toutes les facilités et toute la prétendue « sécurité » que cet implant, utilisé afin de libérer des vaccins, procurerait (notez le conditionnel !), mais depuis le temps que je dénonce de façon exhaustive les dangers insondables des puces implantables et des vaccins, vous aurez compris qu’il s’agit juste d’un subterfuge de plus visant à faire de vous un pantin contrôlé de A à Z, corps et âme, par l’ignoble puce, ainsi que de flinguer définitivement votre santé !

A chaque jour qui passe, il devient de plus en plus évident que de multiples pistes sont mises en œuvre afin de rendre l’implant « indispensable » (et donc, in fine, « nécessaire », généralisé et…. obligatoire dans les faits). LE SEUL HIC, C’EST QUE LES POPULATIONS, ELLES, CONTINUENT DE NE PAS RÉAGIR CONTRE CE FLÉAU DE L’HUMANITÉ !!!

Malheur aux vaincus ! A bon entendeur…

L’article de désinformation, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON PUÇAGE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MORT…. ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !






Source : http://www.generation-nt.com/implant-sous-cutane-active-distance-pour-optim…


UN IMPLANT SOUS-CUTANÉ ACTIVÉ À DISTANCE POUR OPTIMISER L'EFFICACITÉ DES VACCINS


Le vendredi 29 Novembre 2013 à 15:10 par Mathieu M.





Bien que prouvant chaque jour son utilité, la vaccination reste une procédure médicale inconfortable et qui présente des aléas, principalement du fait de la nécessité d'une piqûre de rappel. Pourtant, UNE NOUVELLE TECHNIQUE IMPLIQUANT UN IMPLANT BIOTECHNOLOGIQUE POURRAIT rendre ce type de traitement plus efficace.

Certaines procédures de vaccination se révèlent bien plus complexes qu'une simple piqûre associée à une piqûre de rappel. À quelques jours près, le rappel peut être effectué trop tôt, ou trop tard, et le vaccin se rendre inefficace chez certains patients.

Une situation d'autant plus vraie pour certains traitements qui impliquent plusieurs injections sur plusieurs semaines ou moins, mais aussi PARTICULIÈREMENT VRAIES POUR LES JEUNES ENFANTS qui subissent une batterie de vaccination dans les premières années de leur vie.

Des chercheurs en biotechnologie d'Europe (cf. http://www.generation-nt.com/s/news/biotechnologie/ ) viennent ainsi de présenter un nouveau système qui pourrait éviter les allers et retours chez le médecin et d'optimiser les vaccinations en facilitant la procédure de traitement.

Dans ce nouveau traitement décrit dans Advance Functional Materials (cf. http://www.generation-nt.com/go/?url=http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.… ), LES PATIENTS N'AURAIENT QU'À AVALER UNE PILULE QUI ACTIVERAIT LA LIBÉRATION D'UNE DOSE DE VACCIN STOCKÉ EN ATTENTE DANS UN IMPLANT EN GEL PLACÉ SOUS LA PEAU. De ce fait, une personne nécessitant trois doses de vaccin (cf. http://www.generation-nt.com/sida-espoirs-guerison-relances-par-supercalcul… ) séparées de 2 semaines pourrait elle-même avaler ses pilules à la maison plutôt que de prendre rendez-vous chez son médecin.

DÉCRIT COMME UN "DÉPÔT TÉLÉCOMMANDÉ DE MÉDICAMENT", L'IMPLANT EST CONSTITUÉ D'UN HYDROGEL BIOCOMPATIBLE QUI RESTE INTACT DANS LE CORPS HUMAIN TANT QU'UN CATALYSEUR NE VIENT PAS L'ACTIVER POUR LE DISSOUDRE. LA PILULE ASSOCIÉE UNE FOIS AVALÉE CONTIENDRAIT UNE SUBSTANCE QUI PERMETTRAIT D'ACTIVER L'IMPLANT POUR QU'IL LIBÈRE UNE DOSE DE VACCIN. En fonction de la concentration de la substance d'activation, il serait en théorie possible de RENDRE UN IMPLANT UTILISABLE PLUSIEURS FOIS.

Malheureusement pour ceux qui ne raffolent pas des aiguilles et des piqûres, LA POSE DE L'IMPLANT NÉCESSITE UNE INJECTION, PLUS DOULOUREUSE MÊME QUE L'INJECTION D'UN VACCIN.

ACTUELLEMENT, LES SCIENTIFIQUES N'EN SONT QU'AUX PHASES PRÉLIMINAIRES DU DÉVELOPPEMENT DE LEUR PROCÉDURE. Si le système s'est montré efficace avec un vaccin contre le Papillomavirus humain (HPV) et l'hépatite B sur des souris, il faudra plusieurs années de recherche pour AFFINER LE PROCESSUS D'ACTIVATION DE L'IMPLANT SUR L'HOMME puisqu'actuellement, chaque implant est à usage unique et ne permet pas de couvrir un traitement de plusieurs injections.


[Crédit photo : Daniel Paquet Flickr]


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Déc - 15:56 (2013)    Sujet du message: MAJOR ALERT !!!!!!! ***** RFID . CHIP IN HAND MACHINE, IN WALL-MART. Répondre en citant



MAJOR ALERT !!!!!!! ***** RFID . CHIP IN HAND MACHINE, IN WALL-MART.




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=RLp65iIGGPg&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Jan - 01:33 (2014)    Sujet du message: ALERTE - PUCE OBLIGATOIRE POUR TOUS LES NOUVEAUX NES A PARTIR DE MAI 2014 ! Répondre en citant


ALERTE - PUCE OBLIGATOIRE POUR TOUS LES NOUVEAUX NES A PARTIR DE MAI 2014 !

Mardi 31 décembre 2013
 


 
  A partir de mai 2014, ce, à travers l'Europe, tout enfant à naître aura pour obligation de recevoir une puce RFID sous-cutanée. Les hôpitaux publics de l’Union Européenne viennent d’en être avertis.

La puce en question sera fournie avec la feuille relative aux informations du nouveau-né.

Cette puce servira aussi (et surtout) de tatouage bestial ! Elle sera un détecteur GPS puissant qui fonctionnera avec une batterie micro- remplaçable tous les 2 ans dans les hôpitaux d'Etat .

La puce GPS permet une marge d’erreur de 5 mètres, autant dire qu’elle est parfaite. Elle sera reliée directement à un satellite , qui gérera les connexions.

Comme prédit, cette puce sera obligatoire pour tous les enfants nés après mai 2014, avec cependant, un délai de certification courant jusqu’en décembre 2016.

Pour ceux qui veulent en savoir davantage, sachez qu’elle sera implantée sous le coude gauche.

Pour rassurer son monde, cette puce « obligatoire » servira aussi à lutter contre les enlèvements et/ou contre tous les criminels en général.

WikiStrike souhaite la bienvenue aux futures larves...  

Source : Courrier de Rome (ci-dessous)  

Damiens Lanxade pour WikiStrike

 http://www.wikistrike.com/article-breaking-news-puce-obligatoire-pour-tous-les-nouveaux-nes-a-partir-de-mai-2014-121848273.html

Mise à jour importante:


Il devient parfois difficile, face à l’afflux de nouvelles arrivant de toutes parts, de ne pas tomber dans certains pièges, même si parfois le doute est là et que l’on tente de vérifier chaque information. Cette information serait donc un hoax, une simple rumeur qui circule sur internet (Merci à Maverick pour la vérification), et donc, je confirme le conditionnel utilisé dans la présentation. Ce n’est pourtant pas une avancée inenvisageable au niveau de la surveillance généralisée des populations, cela risque même d’arriver un jour comme cela est prévu dans d’autres pays comme l’Inde ou les USA.

Maintenant, c’est bien beau de parler de puce RFID, encore faut-il savoir comment la neutraliser si besoin est, chose que nous vous proposons ici

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/12/31/leurope-microchip-sera-obligatoire-p…

A SUIVRE...





Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Jan - 03:52 (2014)    Sujet du message: D.O.D. TO IMPLANT MIND CONTROLLING MICROCHIPS INTO SOLDIER'S BRAINS. DARPA Répondre en citant

D.O.D. TO IMPLANT MIND CONTROLLING MICROCHIPS INTO SOLDIER'S BRAINS. DARPA



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=mHzOm9DS3nYhttp://www.youtube.com/watch?v=KKRwK4RHdLA&hd=1


Dernière édition par maria le Lun 2 Fév - 00:46 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Fév - 16:31 (2014)    Sujet du message: PROPAGANDE DE LA BBC : "POURQUOI JE VEUX UNE PUCE IMPLANTEE" Répondre en citant

 

PROPAGANDE DE LA BBC : "POURQUOI JE VEUX UNE PUCE IMPLANTEE" 

Cet agenda diabolique est déjà bien en marche dans plusieurs pays. Et à voir comment la violence augmente et devient de plus en plus barbare, il est clair qu'il y a des forces et des technologies occultes qui sont au service des forces du mal. L'oeil d'Horus est sur nous tous pour tenter de nous faire basculer dans le mal absolu et malheur à celui qui ne veut pas suivre...


Michael Snyder
Activist post

mar., 11 fév. 2014 06:28 CST

Traduction : Global relay network 

Voudriez-vous avoir une puce RFID implantée sous votre peau? Si vous êtes un tant soit peu comme moi, vous ne laisseriez jamais se faire une telle chose. Mais beaucoup d'autres, surtout parmi les jeunes générations, voient les choses de façon très différente. Les puces RFID implantées et autres formes de "technologie portable" sont de plus en plus vues comme "cool", "branchées", et "dernier cri" par des jeunes gens qui souhaitent "s'augmenter". Et bien entendu les médias de masse sont à fond pour ces "avancées technologiques". 

Par exemple, la BBC vient de publier un billet intitulé "Pourquoi je veux une puce implantée". Il nous est dit que de tels implants pourraient résoudre tout un tas de problèmes sociaux. Le vol d'identité et les fraudes à la carte de crédit seraient quasiment éliminées, d'autres formes de crime seraient grandement réduits, les enfants ne disparaîtraient jamais et nous n'aurions pas à nous souvenir de tout un éventail de mots de passe et de codes PIN comme nous le faisons actuellement. Il nous est dit que si nous adoptions simplement cette technologie nos vies seraient tellement meilleures. Mais est-ce vraiment le cas? Alors que notre société devient "numériquement intégrée", les technologues nous affirment qu'il est "inévitable" que la technologie portable devienne aussi répandue que le sont les smartphones aujourd'hui. Et l'article de la BBC que je viens de mentionner est très impatient que ce jour arrive...

Au bout du compte, les puces implantées offrent une façon de rendre votre corps lisible par une machine. Actuellement, il n'y a pas de standard de communication avec les machines qui sous-tendent la société - depuis les digicodes des immeubles aux distributeurs automatiques de billets - mais une variété sans fin de systèmes d'identification: bandes magnétiques, mots de passe, codes PIN, questions de sécurité, et clés électroniques. Tous ces efforts sont là pour relier l'espace qui existe entre votre identité physique et votre identité numérique, et si vous les oubliez ou les perdez, vous êtes soudainement coupé de votre compte bancaire, de votre salle de gym, de votre trajet de retour à la maison, de votre preuve d'identité, et d'autres. Une puce implantée, par contre, pourrait agir comme notre pièce d'identité universelle pour naviguer dans le monde régulé par des machines.

Et pour certains, ce jour est déjà là. En fait, à certaines conférences technologiques les gens font carrément la queue pour se faire pucer...

Ce mois-ci à la conférence de Transhuman Visions à San Francisco, Graafstra a mis en place une "station d'implantation" offrant à l'assistance l'opportunité de se faire pucer pour $50 par personne. Se servant d'une grande seringue conçue pour implanter les animaux domestiques, Graafstra a implanté une puce RFID enrobée dans du verre de la taille d'un grain de riz dans le corps de chaque volontaire. À la fin de la journée Graafstra avait créé 15 nouveaux cyborgs.

Est-ce que cela ne vous file pas la chair de poule? De plus, des scientifiques ont maintenant développé des piles qui sont alimentées par le corps humain et qui pourraient être utilisées comme source d'énergie permanente pour la technologie implantable. Ce qui suit est un bref extrait d'un récent article par Kristan Harris intitulé "Des scientifiques développent une pile alimentée par le corps humain pour les puces RFID implantables"...

Un groupe de chercheurs états-uniens et chinois ont collaboré ensemble pour créer de minuscules piles implantables qui se nourrissent d'énergie humaine. Ces fins et flexibles moissonneurs d'énergie ont été testées avec succès sur des vaches. Le procédé utilise ce qui s'appelle le moissonnage et le stockage de l'énergie piézo-électrique conformationnel à partir des mouvements du cœur, poumons, et diaphragme. À l'avenir, disent-ils, elle pourrait servir à alimenter toute une gamme de gadgets. Cela sera-t-i long avant que vous ne chargiez votre i-Phone en le branchant dans votre propre corps?

Bien sûr les puces RFID n'ont pas vraiment besoin d'être implantées pour être utiles. En fait, elles servent déjà à suivre à la trace des écoliers à travers les USA...

En arrivant le matin, selon Associated Press, chaque élève de la CCC-Goerge Miller preschool portera un jersey doté d'une puce RFID cousue dedans. Tandis que les gamins s'occupent du travail d'apprendre, des capteurs dans l'école enregistreront leurs mouvements, relevant la présence aux cours et aux repas. Des responsables de l'école ont affirmé qu'ils n'enregistrent que les informations qu'il leur est requis de fournir tout en recevant un financement fédéral pour leur programme Headstart.

Et au Royaume-Uni, les puces électroniques sont utilisées pour pister des enfants où qu'ils aillent toute la journée...

Pour ceux qui pensent que la NSA est le pire envahisseur de la vie privée, je vous invite à partager un après-midi avec Aiden et Foster, deux garçons de 11 ans, alors qu'ils terminent leur journée de vendredi à l'école. Aiden invite son ami chez lui et ils envoient des textos à leurs parents, qui sont d'accord avec le projet. Tandis qu'ils sont dans le bus le téléphone de Foster et un capteur sur une bande au poignet alertent l'école et ses parents d'une déviation de son itinéraire habituel. L'école a été notifiée qu'il se dirige vers la maison d'Aiden donc la police n'est pas alertée. Alors qu'ils entrent dans la maison, le réseau domotique intégré reconnaît Aiden et bipe une sonnerie d'alerte à ses parents, tous les deux au travail, qui reçoivent les messages sur des téléphones et des tablettes.

Nous entrons rapidement dans un avenir dystopique où il sera "normal" que la technologie surveille nos mouvements 24h/24. La plupart des gens accueillera le changement avec enthousiasme, mais cela ouvre aussi la porte pour qu'un gouvernement oppresseur abuse un jour de cette technologie. Une autre sorte de "technologie portable" qui gagne rapidement de la notoriété, ce sont les "tatouages intelligents". Normalement, nous avons l'habitude de penser aux tatouages comme de l'art corporel. Mais cela va bientôt changer. Jetez juste un œil à cet extrait d'un article récent de Gizmodo...

Tout le monde, depuis les neurologues aux bio-hackers réinvente l'idée même du tatouage. Avec la bonne technologie, les tatouages peuvent faire beaucoup plus que juste avoir l'air beaux ou rebelles. Ils peuvent devenir des appareils numériques aussi utiles et complexes que le smartphone qui se balade dans votre poche. Cela semble follement futuriste, mais la technologie existe déjà.

En fait, une entreprise appelée MC10 travaille sur une large gamme de "tatouages intelligents" qui pourront faire des choses assez dingues...

Le scientifique des matériaux John Rogers fait un travail plutôt incroyable avec de l'électronique flexible qui se colle à votre peau comme un tatouage temporaire. Ces "électroniques épidurales" peuvent faire tout depuis la surveillance des signes vitaux de votre corps à vous avertir quand vous êtes en train d'attraper un coup de soleil. Rogers et son entreprise MC10 sont en train de trouver des moyens de faire que cette électronique communique avec d'autres appareils comme les smartphones pour qu'ils puissent commencer à élaborer des applications.

Et Motorola a carrément un brevet pour un tatouage qui prendra des ordres de mots non-vocalisés dans votre gorge...

Le tatouage qu'ils ont à l'esprit en est un qui sera en fait collé par dessus vos cordes vocales pour intercepter les commandes vocales subtiles - peut-être même des commandes sous-vocales, ou même les chuchotements complètement internes qui ne font pas vibrer les cordes vocales quand elles n'ont pas l'accord cérébral complet. L'on pourrait dire qu'ils ne sont pas simplement en train de breveter les communications d'un appareil à partir d'un morceau de peau intelligente, mais des communications depuis votre âme.

Ils appellent ça "l'informatique portable", et ce que nous voyons actuellement n'est que le haut de l'iceberg. Ce que nous verrons à l'avenir ira sans doute beaucoup plus loin que ce que nous pouvons imaginer maintenant. Ce qui suit est d'un article récent de Computer World...

Mais imaginez un avenir où quoique ce soit que vous voudriez savoir vous apparaisse sans le moindre effort ou la moindre action de votre part. Vous pourriez manger dans un restaurant, et Google Glass pourrait, par exemple, vous dire que c'est le lieu où votre père a fait sa demande en mariage à votre mère. Ou que votre ami(e) sera en retard à cause de la circulation, le saumon a eu de mauvais avis en ligne, votre ticket de parking va expirer dans vingt minutes, ou les toilettes sont à travers le bar et en montant l'escalier sur la droite. Imaginez que tout ce savoir pourrait apparaître dans votre champ de vision à l'instant exact où vous voulez le savoir. C'est par là que se dirige l'informatique portable.

Tout ceci pourrait sembler très "cool" à beaucoup de gens. Mais que se passe-t-il s'il est requis de chacun d'entre nous d'avoir des "tatouages électroniques d'identité" un de ces jours? Que se passe-t-il quand un gouvernement oppresseur se sert de cette technologie pour nous espionner, pister, surveiller et contrôler tous 24h/24? Que se passe-t-il si vous ne pouvez pas trouver un emploi, ouvrir un compte en banque ou acheter quoique ce soit sans "identification appropriée"? Je pense que vous voyez où je veux en venir avec ça. La technologie est une épée à double tranchant. Elle peut faire beaucoup de bien, mais elle peut être utilisée pour faire beaucoup de mal. Que pensez-vous donc de tout cela? Sentez-vous libres de partager vos opinions en laissant un commentaire ci-dessous...

À propos de l'auteur: Michael T. Snyder est un ancien avocat de Washington D.C. qui publie maintenant The Truth. Son nouveau roman intitulé "The Beginning of the End" est maintenant disponible sur Amazon.com.



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Mar - 14:33 (2014)    Sujet du message: A WHITE HOUSE CALL TO ACTION TO ADVANCE THE BRAIN INITIATIVE Répondre en citant

A WHITE HOUSE CALL TO ACTION TO ADVANCE THE BRAIN INITIATIVE

Posted by Tom Kalil on February 24, 2014 at 04:45 PM EST

President Barack Obama is introduced by Dr. Francis Collins


President Barack Obama is introduced by Dr. Francis Collins, Director, National Institutes of Health, at the BRAIN Initiative event in the East Room of the White House, April 2, 2013. (Official White House Photo by Chuck Kennedy)

On April 2, 2013, President Obama launched the Brain Research through Advancing Neurotechnologies (BRAIN) Initiative, a Grand Challenge designed to revolutionize our understanding of the human brain.

Under this initiative, Federal agencies such as the Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), the National Institutes of Health (NIH), the National Science Foundation (NSF), and the Food and Drug Administration (FDA) are supporting the development and application of innovative, new technologies that can create a dynamic understanding of brain function and its relationship to behavior. These scientific and technological advances could also lead to improvements in our ability to diagnose, treat, and even prevent diseases of the brain. Recently, DARPA, NIH, and NSF have made announcements of significant new solicitations or awards related to the BRAIN Initiative. Other Federal activities are being coordinated with the BRAIN Initiative through the National Science and Technology Council’s Interagency Working Group on Neuroscience.

Given the audacious nature of this goal, President Obama has called for the BRAIN Initiative to be an “all hands on deck” effort, involving not only the federal government but also companies, health systems, patient advocacy organizations, philanthropists, state governments, research universities, private research institutes, and scientific societies. Later this year, the White House will hold an event to feature the role of these organizations in achieving the President’s bold vision. These commitments might include support for activities that advance the goals of the BRAIN initiative, including:

Basic and translational research and shared facilities at universities and private research institutes;

Efforts by patient advocacy organizations to accelerate the development of diagnostics, treatments and cures;

Information technology infrastructure that improves researchers’ abilities to store, share, visualize, and analyze the huge volumes of data that will be generated by the BRAIN Initiative;

Pre-competitive collaborations involving industry, such as the recently announced Accelerating Medicines Partnership between NIH, 10 leading pharmaceutical companies, and several non-profit disease foundations;

Education and training programs to prepare the next generation of scientists, engineers, and entrepreneurs, and to rapidly disseminate research tools and techniques developed by the BRAIN Initiative;

Regional “clusters” to accelerate economic growth, job creation, and innovation in the commercial neurotechnology domains, such as diagnostics, therapeutics, medical devices, and neuromorphic computing;

Well-designed incentive prizes, and more.

Do the activities of your company, nonprofit, or university align with the President’s call to action to catalyze investments and new collaborations that advance our understanding of the brain? Tell us about new or expanded activities you’re engaged in to support these goals at brain@ostp.gov by May 1, 2014. Working together, we can make the BRAIN Initiative a huge success.

Tom Kalil is Deputy Director for Technology and Innovation at the White House Office of Science & Technology Policy

http://www.whitehouse.gov/blog/2014/02/24/white-house-call-action-advance-b…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 15:31 (2014)    Sujet du message: PENTAGON SEEKS 'BIG CODE' FOR 'BIG DATA' Répondre en citant

PENTAGON SEEKS 'BIG CODE' FOR 'BIG DATA'

Feb. 21, 2014 |


IBM, with Senior Vice President Mike Rhodin here, is leading efforts to tap big data. / JON SIMON, FPS FOR IBM
USA Today

by Ray Locker, USA TODAY

A military and national security establishment increasingly dependent on "big data" analysis and technology risks "potentially crippling security violations" from outdated and inadequate software, according to a recently released Pentagon document.

The Pentagon's high-tech research arm, the Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), is creating a program it calls Mining and Understanding Software Enclaves (MUSE) to improve the quality of the military's software. It wants to develop "big code" software packages capable of managing information without distorting it or collapsing under the weight of the large data sets, the so-called big data, that is at the heart of the Obama administration's technology programs.

"As computing devices have become more pervasive in our daily lives, the software systems that control them have become increasingly more complex and sophisticated," said the special notice DARPA issued this week.

"The goal of the MUSE program is to realize foundational advances in the way software is built, debugged, verified, maintained and understood," the DARPA notice said.

The administration has repeatedly emphasized the need to master big data, including:

â?¢ A December 2011 cybersecurity research and development plan that relies on analyzing large data sets to improve the security of the nation's computer networks.

â?¢ A March 2012 Pentagon announcement that it is spending at least $250 million a year on various big data initiatives across the Defense Department. "We are within sight of a new generation of systems that understand and interpret the real world with computer speed, computer precision and human agility," said the letter from Zachary Lemnios, assistant secretary of Defense for research and engineering. "These systems will be central to helping our commanders and analysts make sense of the huge volumes of data our military sensors collect at speeds 100X faster than today."

â?¢ DARPA announced in March 2012 its XDATA program, which is aimed at mining huge data sets, because "warfighters' missions now rely on a virtual net of sensors and communications systems for battlefield awareness more than at any time in history."

â?¢ A July 2013 plan for the upcoming 2015 budget from White House Budget Director Sylvia Mathews Burwell and John Holdren, director of the White House Office of Science and Technology Policy, directed federal agencies to "give priority to investments that address the challenges of, and tap the opportunities afforded by, the Big Data revolution - the fast-growing volume of large and complex collections of digital data-to advance agency missions and further scientific discovery and innovation while providing appropriate privacy protections for personal data."

Various Pentagon big data initiatives include research by the Defense Threat Reduction Agency to track dangerous pathogens, a DARPA-directed plan to mine health data to track cancer cells, a combination of data mining and patent analysis to track "disruptive technologies" that could alter the future of military equipment and planning and counter-force programs to track the spread of weapons of mass destruction by DTRA.

All have been announced in the last three months.

Such data analysis depends on the quality of the software collecting and combing the information, the DARPA document said.

"Errors triggered during program execution can lead to potentially crippling security violations, unexpected runtime failure or unintended behavior, all of which can have profound negative consequences on economic productivity, reliability of mission-critical systems and correct operation of important and sensitive cyber-infrastructure," the DARPA notice said.

Military officials said they are using big data as much as possible, although they acknowledge the challenges in making sense of it.

"We're looking for needles within haystacks while trying to define what the needle is, in an era of declining resources and increasing threats," said David Shedd, deputy director of the Defense Intelligence Agency, at a conference last month.

Follow @rlocker12 on Twitter.

http://www.wausaudailyherald.com/usatoday/article/5653643


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Mar - 15:25 (2014)    Sujet du message: LET’S PRAY HARD : 6 6 6 THE MARK OF THE BEAST PROPHESY FINALLY FULFILLED… IT'S OBAMA VS REVELATION 13:15-18 Répondre en citant

LET’S PRAY HARD : 6 6 6 THE MARK OF THE BEAST PROPHESY FINALLY FULFILLED… IT'S OBAMA VS REVELATION 13:15-18

Written By: The Annointed One on February 20, 2014.

PRESIDENT OBAMA Vs REVELATION 13:15-18



OBAMA, JBThe US Senate has passed the Obama Health Bill into law. The implementation would commence soon. This bill would require all Americans to be implanted with a Radio Frequency Identification (RFID) chip inorder to access medical care.

The device will be implemented on the forehead or on the arm. This is to fulfill the prophesy in the Book of Revelation 13:15-18 concerning the MARK OF THE BEAST. Are you still doubting the END TIME? GET READY. The rapture is near! Revelations 13 is being played out right before us. Many are still unaware.



Why is the chip being implanted exactly where the bible says it would be. Why on the hand and forehead. Why not anywhere else?

2. Why is being connected to your bank account? Remember the Bible says you wont be able to buy or sell without the mark 6 6 6. And guess what! The chip is connected to your financial details. What breaks my heart the most is that many people in the church will not make it if Jesus comes now? Many are unaware that the ends is near. Don’t tell me that its advancement in technology or development. If any area of your life is not in sync with God’s word repent and be converted. If you miss heaven you can never miss hell…think about it. Hell is not a pretty place, the worst part is that it is for eternity… please rather than post and forward senseless messages. Send to everyone you know. Do the work of an evangelist. PLEASE SHARE THIS MESSAGE WITH ALL YOUR CONTACTS.

Have you ever wondered what should have happened if we treat the Holy Bible the way we treat our mobile phone?

And we really can’t live without it. Only 7% percent will re-send this message. Don’t be of the 93% who will not share the message. Satan said. “I wonder how humans claim to LOVE GOD and disobey Him, and claim they hate me yet they obey me”.

Do not send later. Share and send now. May Almighty God grant success to everyone who reads and sends this message? AMEN

http://www.malawivoice.com/2014/02/20/lets-pray-hard-6-6-6-the-mark-of-the-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 20:06 (2014)    Sujet du message: PLANS UNDERWAY TO MICROCHIP ALL NEWBORNS IN U.S. AND EUROPE Répondre en citant



PLANS UNDERWAY TO MICROCHIP ALL NEWBORNS IN U.S. AND EUROPE

Wednesday, 22 January 2014

Are you prepared to live in a world in which every newborn baby is micro-chipped? We all know that this is in the pipeline in the near future unless humanity stands up and does whatever it takes to stop it.

According to a recent report, the micro-chipping of newborn babies may be rolled out as early as "May 2014, in Europe and the US". Though many question the accuracy of this time frame, there is no doubt that the micro-chipping of the entire population is a major goal of TPTB.

Image source

By Vlad Dmitrievich

On May 2014, through Europe newborn children will be compelled to take in a subcutaneous RFID chip.

Public clinics in the European Union are to be alerted. The chip in inquiry will be contributed with the report sheet on the newborn.

This chip will also be an impressive GPS sensor that will task with a micro- disposable battery every 2 years in state clinics. GPS chip grants an edge of error of 5 meters, as a statement that it is excellent.

It will be linked straight to a satellite, which will guide the networks. As forecasted, this chip will be essential for all kids born after May 2014 , but with a present confirmation date until December 2016.

Source: Top Info Post
Plans Underway to Microchip All Newborns in U.S. and Europe

By Lucien Desjardins

Regarding plans to microchip newborns, Dr. Kilde said the U.S. has been moving in this direction "in secrecy."

She added that in Sweden, Prime Minister Olof Palme gave permission in 1973 to implant prisoners, and Data Inspection's ex-Director General Jan Freese revealed that nursing-home patients were implanted in the mid-1980s. The technology is revealed in the 1972:47 Swedish state report, Statens Officiella Utradninger.

Are you prepared to live in a world in which every newborn baby is micro-chipped? And finally are you ready to have your every move tracked, recorded and placed in Big Brother's data bank? According to the Finnish article, distributed to doctors and medical students, time is running out for changing the direction of military medicine and mind control technology, ensuring the future of human freedom.

"Implanted human beings can be followed anywhere. Their brain functions can be remotely monitored by supercomputers and even altered through the changing of frequencies," wrote Dr. Kilde. "Guinea pigs in secret experiments have included prisoners, soldiers, mental patients,handicapped children, deaf and blind people, homosexuals, single women, the elderly, school children, and any group of people considered "marginal" by the elite experimenters. The published experiences of prisoners in Utah State Prison, for example, are shocking to the conscience.

"Today's microchips operate by means of low-frequency radio waves that target them. With the help of satellites, the implanted person can be tracked anywhere on the globe. Such a technique was among a number tested in the Iraq war, according to Dr. Carl Sanders, who invented the intelligence-manned interface (IMI) biotic, which is injected into people. (Earlier during the Vietnam War, soldiers were injected with the Rambo chip, designed to increase adrenaline flow into the bloodstream.) The 20-billion-bit/second supercomputers at the U.S. National Security Agency (NSA) could now "see and hear" what soldiers experience in the battlefield with a remote monitoring system (RMS).

"When a 5-micromillimeter microchip (the diameter of a strand of hair is 50 micromillimeters) is placed into optical nerve of the eye,", Dr. Kilde indicates "it draws neuro-impulses from the brain that embody the experiences, smells, sights, and voice of the implanted person. Once transferred and stored in a computer, these neuro-impulses can be projected back to the person's brain via the microchip to be re-experienced. Using a RMS, a land-based computer operator can send electromagnetic messages (encoded as signals) to the nervous system, affecting the target's performance. With RMS, healthy persons can be induced to see hallucinations and to hear voices in their heads. "

"Every thought, reaction, hearing, and visual observation causes a certain neurological potential, spikes, and patterns in the brain and its electromagnetic fields, which can now be decoded into thoughts, pictures, and voices, " Dr. Kilde adds. "Electromagnetic stimulation can therefore change a person's brainwaves and affect muscular activity, causing painful muscular cramps experienced as torture."

Source: The Canadian

Related links:

Plans To Microchip Every Newborn In U.S. And Europe Underway, According To Former Chief Medical Officer Of Finland

http://www.earth-heal.com/news/news/24-invasive-techology/1406-plan-to-micr…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Avr - 23:05 (2014)    Sujet du message: PENTAGON WANTS TO FIT SOLDIERS WITH A LITTLE BLACK BOX BRAIN IMPLANT Répondre en citant

PENTAGON WANTS TO FIT SOLDIERS WITH A LITTLE BLACK BOX BRAIN IMPLANT

By Matthew Humphries Feb. 10, 2014 9:30 am



Black box recorders are a common feature in aircraft. They sit there keeping track of everything that is happening. Then, if something goes wrong the information can be reviewed to piece together exactly what happened and form a view of the events that may otherwise have been lost.

Now the Pentagon is attempting to develop a similar system for use in humans, and in particular soldiers who have suffered brain damage. If they could be fitted with a black box in their brain, then it may be possible to trigger memories surrounding a traumatic event and overcome memory loss quickly and easily.

As you’d expect, DARPA has been tasked with looking into this area through its Defense Sciences department. We still know very little about how our memory works, but progress is being made through brain stimulation devices such as that developed by Medtronic for helping people with Parkinson’s disease.




The solution DARPA and the Pentagon wants developed takes the form of an implantable device that can both record and stimulate brain activity. Anyone submitting a proposal for such a device needs to detail every step of how it would work, including the surgical procedure to attach it, power requirements once fitted, and how much space it would take up and how much it would weigh.

It’s common to see memory loss in someone suffering brain damage, but they can also forget their personal details and skills, such as remembering their own name, who their family is, and even how to drive. As well as stimulating the brain to recover recent memories, it is hoped the implant would be able to recall common information and therefore help them remember who they are.

Creating such an implant will take a long time to perfect simply because we still know so little about how the human brain works. But such research is important well beyond use in soldiers, and could become a key “upgrade” for humans in the coming decades.

As to what such an implant would look like, the images included here show an existing brain implant developed by the University of Utah. It’s main purpose is to deliver signals from an external source directly into the brain for interpretation. Obviously DARPA’s implant will be much more complex, but will ultimately end up taking a similar form.

http://www.geek.com/science/pentagon-wants-to-fit-soldiers-with-a-little-black-box-brain-implant-1584484/



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 17:45 (2014)    Sujet du message: LA MARQUE : DES SCIENTIFIQUES DECLARENT QUE LES PUCES ELECTRONIQUES IMPLANTEES NE SERONT "PLUS UNE OPTION’ Répondre en citant

LA MARQUE : DES SCIENTIFIQUES DECLARENT QUE LES PUCES ELECTRONIQUES IMPLANTEES NE SERONT "PLUS UNE OPTION’

mardi 29 avril 2014






Citation:


Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.
- Apocalypse 13:16-17




Les technologies spécifiquement conçues pour suivre et contrôler les êtres humains sont en cour de développement depuis au moins deux décennies.
Dans le monde virtuel, les logiciels sont maintenant capables de nous observer en temps réel, allant jusqu’à faire des prédictions au sujet de nos comportements futurs et l’envoi d’alertes à la station de surveillance appropriée en fonction de la façon dont un algorithme informatique interprètent vos activités. C’est en soi une proposition effrayante. [voir, ,%20ndlr]
Ce qui peut être encore plus effrayant, cependant, est ce qui se passe dans le domaine physique. Selon les recherches de travail sur les puces électroniques intégrées dans l’homme, ce n’est qu’une question de temps 
avant que ces systèmes obtiennent une large acceptation.
Citation:

Il ya des chances que vous transportez plusieurs puces RFID en ce moment-même. Et si c’est le cas, elles envoient un numéro à 15 chiffres qui vous identifie. Ce numéro peut être capté par ce qu’on appelle un scanner compatible ISO. Et ils sont partout, aussi…
Il n’est pas possible d’interagir avec la société d’une façon significative quand on n’a pas de téléphone portable. Je pense que les implants humains seront susceptibles de suivre un parcours très similaire. Ce serait un tel inconvénient de ne pas être implanté d’une puce, que l’offre ne sera esentiellement pas facultative.



Rapport vidéo [en anglais] :

VIDEO : http://media.theage.com.au/technology/tech-talk/human-microchips-5354618.ht…


Votre première réaction à cette idée peut être celle d’incrédulité. Il n’y a aucun moyen que la société accepte un tel dispositif. Pourquoi quelqu’un voudrait implanter ça dans son corps?

Considérons un instant où nous en sommes maintenant. Pendant des décennies, les Américains ont rejeté l’idée qu’ils se soumettraient à être suivis ou traqués.

Pourtant, désormais à peu près tous les Américains possèdent un téléphone portable. Ils sont si répandus, en effet, que beaucoup de gens considèrent que c’est un «droit», incitant le gouvernement à fournir effectivement des subventions à ceux qui ne peuvent pas se permettre de s’en offrir un.

Une puce RFID est intégrée dans chacun de ces téléphones, ce qui permet de suivre tous nos faits et gestes par GPS ou triangulation cellulaire. En outre, les micros et les caméras qui sont normalement livrés sur tous les téléphones peuvent être activés à distance par des systèmes de surveillance selon les bons désirs des forces de l’ordre, une capacité qui existe depuis le début des années 2000?

Mais aussi intrusifs que sont ces dispositifs, ils sont acceptés comme étant la norme par des milliards de personnes dans le monde. Non seulement cela, mais personne ne nous a forcé à les acheter. Nous sommes, paraît-il, les maîtres de notre propre asservissement. Et nous payons le prix fort pour avoir le meilleur prix de dispositif de suivi que l’argent peut acheter!…

Certes, on peut simplement se déconnecter de « la grille » en jetant notre téléphone cellulaire. Mais, la direction de ces nouvelles technologies de surveillance qui va de pair avec l’expansion du gouvernement continu de la surveillance suggère que la technologie puce RFID sera finalement non volontaire.

Michael Snyder de The Truth Wins [La vérité l'emporte, ndlr] demande Que ferez-vous quand vous ne pourrez plus acheter ou vendre sans vous soumettre à l’identification biométrique?
Citation:

Cette technologie va continuer à se répandre et ce sera de plus en plus difficile de vouloir l’éviter.


Il est facile d’imaginer ce qu’un gouvernement tyrannique pourrait faire avec ce type de technologie. S’il le souhaitait, il pourrait littéralement l’utiliser pour suivre les mouvements et le comportement de tout un chacun. …

Et un jour, ce type de technologie sera probablement tellement omniprésent que vous ne serez plus en mesure d’ouvrir un compte bancaire, obtenir une carte de crédit ou même acheter quelque chose sans avoir votre main ou de votre visage tout d’abord numérisé.



Il est difficile d’imaginer un peuple qui se soumet librement à une telle servitude numérique. Mais comme cela a été le cas avec la dégradation de la vie privée et les droits en Amérique, soyez assurés que cela ne deviendra pas une loi en l’espace d’une nuit.

Tout d’abord, les technologies devront être généralement acceptées par la société. Ca va commencer par la consommation de produits basés sur le temps réel comme pour les Google Glass. Les générations plus âgées peuvent rejeter cela, mais dans quelques années, vous pouvez parier que des dizaines de millions d’enfants, adolescents et de jeunes adultes erreront dans les rues en portant des lunettes toutes neuves biométriques, iront sur le web interactif et auront la capacité d’enregistrer tout ce qui les entoure et de le mettre sur Internet instantanément.

Ensuite, comme nous le voyons déjà chez les premiers utilisateurs, les puces RFID seront implantées volontairement sous notre peau pour tout, de l’accès aux bâtiments de haute sécurité jusqu’à nos achats dans une épicerie.

Finalement, une fois que le concept sera généralement accepté par la majorité, il deviendra notre nouveau « numéro de sécurité sociale. »
Pour accéder aux services officiels, vous aurez besoin d’être un être humain vérifié. Sans vérification, vous ne serez même pas en mesure d’acheter un pack de bière, et encore moins d’obtenir des soins médicaux ou un permis de conduire.

Que cela nous plaise ou non, c’est l’avenir. Chaque achat que vous faites et chaque étape que vous prenez seront suivis par une minuscule puce composée de 15 chiffres, ce qui signifie que la seule façon de la « désactiver » sera de la supprimer physiquement de votre corps.
En substance, nous allons bientôt vivons dans un monde à jamais sous surveillance.

Nos enfants et petits-enfants, du moins la plupart d’entre eux, ne se soumettront probablement seulement pas à l’implantation, ils seront prêts à payer les coûts de sorte que, eux aussi, pourront « interagir avec la société d’une manière significative. »

Source : Shft Plan, le 24 Avril 2014

Source trouver: Nouvelordremondial

Publié par Fabian Gehrig à 06:27:00

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/04/la-marque-des-scientifiques-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 12:08 (2014)    Sujet du message: DARPA SOWS SEEDS OF TECHNOLOGICAL SURPRISE, DIRECTOR SAYS Répondre en citant

DARPA SOWS SEEDS OF TECHNOLOGICAL SURPRISE, DIRECTOR SAYS

...

The directors of the Office of Science and Technology Policy of the Executive Office of the President, the National Science Foundation, the National Institutes of Health and the Energy Department

“In one arena, we see information at massive scale affecting every aspect of national security,” the director said. “So if you look in our portfolio today, you will find game-changing investments in cyber and in big-data programs.” One example is work DARPA is doing to tackle the networks that drive human trafficking around the world, she added.

In another arena, Prabhakar said, DARPA is looking at what's happening with the cost and complexity of military systems today.

“We recognize that [such systems] are becoming too costly and too inflexible to be effective for the next generation of threats we will face around the world,” Prabhakar explained, “so at DARPA we are investing in programs that are fundamentally rethinking complex military systems.”

DARPA is investing in technology its experts believe will lead to powerful new approaches for radar, communications, weapons and navigation, she said.
“And in a range of research areas, we can see the new seeds of technological surprise,” Prabhakar said. “One example is where biology is intersecting with engineering today, and in areas like that, we are making investments that will lead to new technologies like synthetic biology and neurotechnology.”

Another expert who testified before the committee, National Institutes of Health Director Dr. Francis S. Collins, mentioned a breakthrough neuroscience project that Stanford University is working on with funding from NIH and DARPA and the National Science Foundation.

“Traditionally, researchers have studied the postmortem brain by cutting a specimen into slim slices. While all that slicing generates neat, two-dimensional images, it also makes it impossible to reconstruct the connections of the brain's tens of billions of neurons,” Collins said. “What if we could study the details of the wiring and the location of specific proteins in transparent 3-D?

“Using a chemical cocktail,” he continued, “researchers at Stanford University -- supported by NIH, NSF and DARPA -- have figured out a way to do just that. They've dubbed their technique ‘Clarity,’ and in an extraordinary technical feat, the team made possible a 3-D tour of an intact mouse brain illuminated by a green dye that marks the neurons
.”

Clarity is now being applied to human brains, he added, and undoubtedly will advance the BRAIN Initiative, a research effort unveiled by President Barack Obama and Collins in April 2013. In his State of the Union message last year, the president addressed research and development and its value to the nation.

“If we want to make the best products, we also have to invest in the best ideas,” Obama said. “Every dollar we invested to map the human genome returned $140 to our economy -- every dollar. Today, our scientists are mapping the human brain to unlock the answers to Alzheimer’s. They’re developing drugs to regenerate damaged organs, devising new material to make batteries 10 times more powerful
.

“Now is not the time to gut these job-creating investments in science and innovation,” Obama added. “Now is the time to reach a level of research and development not seen since the height of the space race.”

During her testimony yesterday, Prabhakar also discussed the nature of the world today and its relation to research and development.

“In many ways we are living in very challenging times,” she said. “Technology is getting more and more complex, [and] it's moving at a very rapid pace. Other nations are jockeying for position in global affairs, and many of them … are making their own aggressive moves to build their own science and technology capabilities.”

...

http://www.defense.gov/news/newsarticle.aspx?id=122147&source=GovDelive…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 04:05 (2014)    Sujet du message: USA WARNING FOR 2015: SOMETHING 'BIG' IS GOING ON Répondre en citant

USA WARNING FOR 2015: SOMETHING 'BIG' IS GOING ON



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nFQmDODuxNs


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 18 Mai - 00:05 (2014)    Sujet du message: THE MARK OF GOD ✡ 2014 ✡ OFFICIAL VIDEO ✡ A113 - By LieKillers ✡ / THE MARK OF GOD FOR CHILDREN ✡ 2014 ✡ OFFICIAL VIDEO ✡ A113 - By LieKillers ✡ Répondre en citant


SPIRITUAL TRAP

THE MARK OF GOD ✡ 2014 ✡ OFFICIAL VIDEO ✡ A113 - By LieKillers ✡

ATTENTION ALERTE TRÈS IMPORTANT FRÈRES ET SOEURS EN YESHUA !

Un groupe spirituel prétend communiquer avec Jésus-Christ. Ce groupe propose la "marque de Dieu" afin de s'identifier en tant que Chrétien... Si on vous propose un jour de recevoir cette marque, que vous soyez Chrétien ou non, notez que cela correspond plutôt à la "marque de la Bête" du Livre des Révélations de la Bible (Apocalypse)... Si vous acceptez cette marque, vous serez marqué comme appartenant à l'Antéchrist ou Satan...

Serge

Apocalypse 13:15-18 ( Bible David Martin 1744 )

15 Et il lui fut permis de donner une âme à l'image de la bête, afin que même l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'auraient point adoré l'image de la bête, fussent mis à mort.
16 Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque en leur main droite, ou en leurs fronts ;
17 Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom.
18 Ici est la sagesse : que celui qui a de l'intelligence, compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme, et son nombre [est] six cent soixante-six.

-----

THE MARK OF GOD COMING SOON, AFTER THE SECOND COMING OF OUR BELOVED AND BEAUTIFUL LORD, JESUS CHRIST. LET OUR LOVE KILL ALL THE EVIL IN OUR HEARTS.

THIS VIDEO IS HERE TO PREPARE LORD'S CHOSEN ONES FOR HIS MARK, WHICH WILL HAVE THESE CHILDREN ON THEIR FOREHEADS OR RIGHT HAND. IT IS ALSO CALLED THE SEAL OF GOD IN THE BIBLE. REPENT AND PRAY FOR YOUR SOUL TO BE SAVED WHEN OUR LORD WILL COME AND TO GET HIS NAME ON YOUR FOREHEAD AND BECOME SAINT.

Jesus is God. We communicate with Him. Really. Visit http://youtube.com/LieKillers



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ouRfnEVHUpo

THE MARK OF GOD FOR CHILDREN ✡ 2014 ✡ OFFICIAL VIDEO ✡ A113 - By LieKillers ✡



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=zVjrSy_VuSk&list=UUgfCBNCld3-x5lcclDWlG…


Dernière édition par maria le Dim 18 Mai - 00:19 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 00:48 (2014)    Sujet du message: DES ELEVEURS EN JUSTICE PARCE QU'ILS REFUSENT LES PUCES RFID A LEURS BREBIS Répondre en citant


DES ELEVEURS EN JUSTICE PARCE QU'ILS REFUSENT LES PUCES RFID A LEURS BREBIS

Guillaume Champeau
Numerama
mar., 20 mai 2014 12:58 CDT






Des éleveurs de la Drôme partent en guerre contre l'obligation qui leur faite de doter leurs brebis de systèmes d'identification électronique par RFID, estimant qu'il s'agit d'une porte ouverte à des dérives technologiques.

Les nouvelles technologies risquent-elles de porter atteinte à la liberté des agriculteurs ? Le site Reporterre rapporte que deux éleveurs bio de Mévouillon, dans la Drôme, seront entendus le 27 mai prochain par le tribunal administratif de Grenoble, pour faire reconnaître un droit à ne pas équiper leurs brebis de puces RFID.

Suite à un contrôle de l'Agence de services et de paiement (ASP), qui a notamment en charge la bonne application des normes qui déterminent les conditions d'accès aux aides agricoles, l'élevage avait été sanctionné de pénalités financières d'un total de 12 000 euros. L'ASP lui reproche de ne pas avoir respecté la réglementation qui impose l'insertion d'une puce d'identification électronique sur toutes les ovins et caprins nés après 2010, pour assurer leur traçabilité.

"Refusant de pucer le vivant, les brebis n'étaient identifiées que par une seule boucle non électronique à l'oreille", précisent les deux agriculteurs, dont l'action est soutenue par différentes organisations, dont la Confédération paysanne. Les deux éleveurs ont décidé de demander l'annulation de la sanction au tribunal administratif de Grenoble, et espère obtenir une victoire importante pour l'avenir des petits élevages.

La technologie, pour quoi faire ?

"Comme bon nombre d'éleveurs (ses) en France et en Europe, nous refusons l'obligation de l'identification électronique, prémices d'une industrialisation des pratiques de l'élevage telles que le génotypage, les vaccinations obligatoires aussi dangereuses qu'inutiles et l'interdiction de l'utilisation de plantes médicinales à usage vétérinaire", expliquent-ils. Comme avec la médecine personnalisée pour les hommes, qui pourrait aller jusqu'à l'insertion d'implants sous-cutanés pour la captation de données médicales en temps réel, voire pour la délivrance de médicaments micro-dosés, les éleveurs craignent les dérives auxquelles aboutir l'identification numérique des animaux.

"Le système actuel d'identification (une boucle classique à chaque oreille) assure une traçabilité amplement suffisante et notre travail se verra alourdi d'une contrainte informatique inutile et coûteuse", affirmait le collectif des éleveurs de la Drôme dans une tribune publiée en début d'année. "Si nous ne croyons pas à l'intérêt de cette mesure pour l'élevage, nous ne doutons pas qu'imposer l'usage de gadgets électroniques à toute une profession ouvrira un marché fort intéressant à l'industrie des nanotechnologies, particulièrement bien implantée en France".

Plus globalement, ajoutaient-ils, "nous avons de profondes inquiétudes sur l'avenir d'une société qui puce de plus en plus largement les êtres vivants et qui ne voit de salut que dans toujours plus de technologie".

http://fr.sott.net/article/21448-Des-eleveurs-en-justice-parce-qu-ils-refus…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 27 Juin - 09:41 (2014)    Sujet du message: ALERTE ROUGE ! 666, MARQUE DE LA BÊTE : MICRO-PUCES SOUS-CUTANEES : « PLUS UNE OPTION », SELON DES SCIENTIFIQUES POURRIS ! Répondre en citant


ALERTE ROUGE ! 666, MARQUE DE LA BÊTE : MICRO-PUCES SOUS-CUTANEES : « PLUS UNE OPTION », SELON DES SCIENTIFIQUES POURRIS !

Chers amis,

Wikistrike peut parfois faire sortir d’excellents articles. Celui qui suit, néanmoins, est une pourriture digne des pires médias alignés !

En effet, cet article vous explique qu’il sera pratiquement « INEVITABLE » (DONC, CET ARTICLE JOUE LA CARTE DU FATALISME ET DE L’APATHIE !) de ne pas être IMPLANTE AVEC UNE PUCE RFID D’ESCLAVAGE !

Pire : l’article nous signale le plus calmement du monde que ceci ne sera « pas une option », et que cette « offre » ne sera « essentiellement pas facultative » ! En d’autres termes, ce que cet article nous signale, c’est que cette implantation sera SOI-DISANT, d’une façon ou d’une autre, nécessaire et obligatoire ! Comme si nous n’avions déjà plus le choix ! OR, NOUS AVONS TOUJOURS LE CHOIX !!! AVEC, EGALEMENT, LE CHOIX DE LUTTER CONTRE LES RACLURES QUI TENTENT D’IMPOSER CES HORREURS LIBERTICIDES !

Bien entendu, afin de permettre aux gens de continuer à ronfler et à ne pas agir, cet article prétend que cela ne se produira que « pour nos enfants et petits-enfants » !

EST-CE DONC LA CE QUE VOUS SOUHAITEZ POUR VOS ENFANTS ET PETITS-ENFANTS, VOIRE POUR VOUS-MEMES ? UNE PUCE DE CONTROLE TOTAL DE L’INDIVIDU !?!?

L’ARTICLE QUI SUIT NE RAPPELLE SURTOUT PAS QUE CES PUCES SONT CANCERIGENES (cf. http://www.antichips.com/cancer/index.html ), NI QU’ELLES PERMETTENT LE CONTROLE ABSOLU DE L’INDIVIDU, ET NOTAMMENT LE CONTROLE COMPORTEMENTAL ET LA SUPPRESSION DU LIBRE-ARBITRE (cf. http://www.mediafire.com/view/un5oz5s8k4glp48/MICRO-PUCES_IMPLANTABLES_LA_M… ) !!!

CET ARTICLE EST TELLEMENT LAMENTABLE QU’IL PARLE DU FAIT DE NE « PLUS POUVOIR ACHETER NI VENDRE » SANS CES PUCES IMPLANTABLES, MAIS QU’IL N’EFFECTUE MEME PAS LE LIEN POURTANT HYPER EVIDENT AVEC LA TERRIBLE MARQUE DE LA BETE DECRITE DANS L’APOCALYPSE ET VIA LAQUELLE, JUSTEMENT, PLUS PERSONNE NE POURRA PLUS NI ACHETER NI VENDRE ! JE RAPPELLE QUAND MEME QUE L’APOCALYPSE NOUS DIT QUE TOUTE PERSONNE QUI PORTERA CETTE MARQUE, SERA DAMNEE !!!

Bref, Wikistrike nous a pondu un article d’ingénierie sociale destiné à fabriquer le CONSENTEMENT des populations, afin de leur faire ACCEPTER L’INACCEPTABLE !

Cet article constitue bien entendu un énième et ultime avertissement.

Luttez contre cette horreur, ou il sera bientôt trop tard !

L’article abominable, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MORT… ET BONNE DAMNATION ! Vic.


Source : http://www.wikistrike.com/2014/06/des-scientifiques-declarent-que-les-puces…


DES SCIENTIFIQUES DECLARENT QUE LES PUCES SOUS-CUTANEES NE SERONT « PLUS UNE OPTION »

1 Juin 2014
 
Bientôt tous pucés comme des chiens ?

Les TECHNOLOGIES SPECIFIQUEMENT CONÇUES POUR SUIVRE ET CONTROLER LES ETRES HUMAINS sont en cours de développement depuis au moins deux décennies.

Dans le monde virtuel, les logiciels sont maintenant capables de nous observer en temps réel, allant jusqu’à faire des prédictions au sujet de nos comportements futurs et l’envoi d’alertes à la station de surveillance appropriée en fonction de la façon dont un algorithme informatique interprètent vos activités. C’est en soi une proposition effrayante.

Ce qui peut être encore plus effrayant, cependant, est ce qui se passe dans le domaine physique. Selon les recherches de travail sur les PUCES ELECTRONIQUES INTEGREES DANS L’HOMME, ce n’est qu’une question de temps avant que ces systèmes obtiennent une LARGE ACCEPTATION (cf. http://www.smh.com.au/digital-life/digital-life-news/human-microchipping-iv… ).

Il y a des chances que vous transportez plusieurs puces RFID en ce moment-même. Et si c’est le cas, elles envoient un numéro à 15 chiffres qui vous identifie. Ce numéro peut être capté par ce qu’on appelle un scanner compatible ISO. Et ils sont partout, aussi…

Il n’est pas possible d’interagir avec la société d’une façon significative quand on n’a pas de téléphone portable. Je pense que les implants humains seront susceptibles de suivre un parcours très similaire. Ce serait un tel inconvénient de ne pas être implanté d’une puce, QUE L’OFFRE NE SERA ESSENTIELLEMENT PAS FACULTATIVE.

Rapport vidéo [en anglais] : http://media.theage.com.au/technology/tech-talk/human-microchips-5354618.ht…

Votre première réaction à cette idée peut être celle d’incrédulité. Il n’y a aucun moyen que la société accepte un tel dispositif. Pourquoi quelqu’un voudrait implanter ça dans son corps?

Considérons un instant où nous en sommes maintenant. Pendant des décennies, les Américains ont rejeté l’idée qu’ils se soumettraient à être suivis ou traqués.

Pourtant, désormais à peu près tous les Américains possèdent un téléphone portable. Ils sont si répandus, en effet, que beaucoup de gens considèrent que c’est un «droit», incitant le gouvernement à fournir effectivement des subventions à ceux qui ne peuvent pas se permettre de s’en offrir un.

UNE PUCE RFID EST INTEGREE DANS CHACUN DE CES TELEPHONES, CE QUI PERMET DE SUIVRE TOUS NOS FAITS ET GESTES PAR GPS OU TRIANGULATION CELLULAIRE. En outre, les micros et les caméras qui sont normalement livrés sur tous les téléphones peuvent être activés à distance par des systèmes de surveillance selon les bons désirs des forces de l’ordre, une capacité qui existe depuis le début des années 2000 !

Mais aussi intrusifs que sont ces dispositifs, ils sont ACCEPTES comme étant la norme PAR DES MILLIARDS DE PERSONNES DANS LE MONDE. Non seulement cela, mais personne ne nous a forcé à les acheter. Nous sommes, paraît-il, les maîtres de notre propre asservissement. Et nous payons le prix fort pour avoir le meilleur dispositif de suivi que l’argent peut acheter! …

Certes, on peut simplement se déconnecter de « la grille » en jetant notre téléphone cellulaire. MAIS, LA DIRECTION DE CES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE SURVEILLANCE QUI VA DE PAIR AVEC L’EXPANSION DU GOUVERNEMENT CONTINU DE LA SURVEILLANCE SUGGERE QUE LA TECHNOLOGIE PUCE RFID SERA FINALEMENT NON VOLONTAIRE.

Michael Snyder de The Truth Wins [La vérité l'emporte, ndlr] demande QUE FEREZ-VOUS QUAND VOUS NE POURREZ PLUS ACHETER OU VENDRE SANS VOUS SOUMETTRE A L’IDENTIFICATION BIOMETRIQUE ?

Cette technologie va continuer à se répandre et CE SERA DE PLUS EN PLUS DIFFICILE DE VOULOIR L’EVITER.
IL EST FACILE D’IMAGINER CE QU’UN GOUVERNEMENT TYRANNIQUE POURRAIT FAIRE AVEC CE TYPE DE TECHNOLOGIE. S’IL LE SOUHAITAIT, IL POURRAIT LITTERALEMENT L’UTILISER POUR SUIVRE LES MOUVEMENTS ET LE COMPORTEMENT DE TOUT UN CHACUN. …

ET UN JOUR, CE TYPE DE TECHNOLOGIE SERA PROBABLEMENT TELLEMENT OMNIPRESENT QUE VOUS NE SEREZ PLUS EN MESURE D’OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE, OBTENIR UNE CARTE DE CREDIT OU MEME ACHETER QUELQUE CHOSE SANS AVOIR VOTRE MAIN OU VOTRE VISAGE TOUT D’ABORD NUMERISE.

Il est difficile d’imaginer un peuple qui se soumet librement à une telle servitude numérique. Mais comme cela a été le cas avec la dégradation de la vie privée et les droits en Amérique, soyez assurés que cela ne deviendra pas une loi en l’espace d’une nuit.

L’argent est désormais numérique, nous avons avec nous une carte de plastique comportant une puce électronique. Sans elle, point d’argent. Pourtant, personne ne le voit comme de l’asservissement. Ce sera la même chose dans les générations à venir…

Tout d’abord, les technologies devront être généralement ACCEPTEES par la société. Ca va commencer par la consommation de produits basés sur le temps réel comme pour les Google Glass. Les générations plus âgées peuvent rejeter cela, mais dans quelques années, vous pouvez parier que des dizaines de millions d’enfants, adolescents et de jeunes adultes erreront dans les rues en portant des lunettes toutes neuves biométriques, iront sur le web interactif et auront la capacité d’enregistrer tout ce qui les entoure et de le mettre sur Internet instantanément.

ENSUITE, COMME NOUS LE VOYONS DEJA CHEZ LES PREMIERS UTILISATEURS, LES PUCES RFID SERONT IMPLANTEES VOLONTAIREMENT SOUS NOTRE PEAU POUR TOUT, DE L’ACCES AUX BATIMENTS DE HAUTE SECURITE JUSQU’A NOS ACHATS DANS UNE EPICERIE.

FINALEMENT, UNE FOIS QUE LE CONCEPT SERA GENERALEMENT ACCEPTE PAR LA MAJORITE, IL DEVIENDRA NOTRE NOUVEAU « NUMERO DE SECURITE SOCIALE. »

POUR ACCEDER AUX SERVICES OFFICIELS, VOUS AUREZ BESOIN D’ETRE UN ETRE HUMAIN VERIFIE. SANS VERIFICATION, VOUS NE SEREZ MEME PAS EN MESURE D’ACHETER UN PACK DE BIERE, ET ENCORE MOINS D’OBTENIR DES SOINS MEDICAUX OU UN PERMIS DE CONDUIRE.

Que cela nous plaise ou non, c’est l’avenir. Chaque achat que vous faites et chaque étape que vous prenez seront suivis par une minuscule puce composée de 15 chiffres, ce qui signifie que LA SEULE FAÇON DE LA « DESACTIVER » SERA DE LA SUPPRIMER PHYSIQUEMENT DE VOTRE CORPS.

En substance, nous allons bientôt vivons dans UN MONDE A JAMAIS SOUS SURVEILLANCE.

Nos enfants et petits-enfants, du moins la plupart d’entre eux, ne se soumettront probablement pas seulement à l’implantation, ils seront prêts à payer les coûts de sorte que, eux aussi, pourront « interagir avec la société d’une manière significative. »


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Juil - 02:24 (2014)    Sujet du message: L.A. TO FORCE HOMELESS INTO FEMA CAMPS WITH RFID CHIPS LATER THIS SUMMER Répondre en citant

L.A. TO FORCE HOMELESS INTO FEMA CAMPS WITH RFID CHIPS LATER THIS SUMMER 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tmTzM4BtzIw


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 00:57 (2014)    Sujet du message: NEW OBAMA PLAN CALLS FOR IMPLANTED COMPUTER CHIPS TO HELP U.S. TROOPS HEAL Répondre en citant

NEW OBAMA PLAN CALLS FOR IMPLANTED COMPUTER CHIPS TO HELP  U.S. TROOPS HEAL 

By Dan Lamothe August 27



An artist’s rendering explains the ElectRX program in development with the help of the Pentagon’s Defense Advanced Research Projects Agency. (Courtesy DARPA)

When President Obama on Tuesday highlighted 19 executive actions he says he is taking to improve the mental health of U.S. troops and veterans, one of them centered on a particularly novel effort: The development of new computer chips designed to modulate the nervous system to help with everything from arthritis to post-traumatic stress.

The project is headed by the Defense Advanced Research Projects Agency, a Pentagon agency that develops a variety of high-tech equipment for the U.S. military. It’s known as the Electrical Prescriptions program, or ElectRx (pronounced “electrics”). Program officials say the goal is to develop a technology that could help people heal more quickly through the use of biosensors and electromagnetic devices that control human organs.

“Instead of relying only on medication, we envision a closed-loop system that would work in concept like a tiny, intelligent pacemaker,” said Doug Weber, the program’s manager. “It would continually assess conditions and provide stimulus patterns tailored to help maintain healthy organ function, helping patients get healthy and stay healthy using their body’s own systems.”

Obama did not reference the new program directly in his speech Tuesday at the American Legion national convention in Charlotte, N.C.  In a joint fact sheet released by the Pentagon and the Department of Veterans Affairs, however, the agencies said DARPA will start a new $78.9 million, five-year research program “to develop new, minimally invasive neurotechnologies that will increase the ability of the body and brain to induce healing.” It’s part of the Obama administration’s larger “BRAIN Initiative,” which involves the National Institutes of Health, DARPA, the National Science Foundation and the Food and Drug Administration, among other organizations.

Officials say the BRAIN Initiative — which stands for Brain Research through Advancing Innovative Neurotechnologies — includes a related DARPA effort to build new brain chips that will be able to predict moods to help treat post-traumatic stress. It’s known as the SUBNETS program, short for Systems-Based Neurotechnology for Emerging Therapies. Teams at both the University of California, San Francisco, and Massachusetts General Hospital in Boston are involved.

The major hurdle for the ElectRX program may be shrinking the technology needed so that it can be used in the body. Implantable devices already are in use to fight inflammatory diseases and other health problems, but most are about the size of a deck of cards, requiring surgical implantation that can result in side effects, DARPA officials said. They want “ultraminiaturized devices” that would could be inserted through needle injection or other less invasive means.

Dan Lamothe covers national security for The Washington Post and anchors its military blog, Checkpoint.

http://www.washingtonpost.com/news/checkpoint/wp/2014/08/27/new-obama-plan-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 20:00 (2014)    Sujet du message: RFID MASCOT BEGINS NATIONWIDE TOUR TO HELP ALLEVIATE CHILDREN'S FEARS OF IMPLANTATION Répondre en citant

RFID MASCOT BEGINS NATIONWIDE TOUR TO HELP ALLEVIATE CHILDREN'S FEARS OF IMPLANTATION

admin | Oct 28, 2013 |




In an effort to separate myth from truth regarding the federally mandated Obamacare RFID chip implantation program, a public awareness campaign has been launched to tour in a number of public schools across our nation. implantation

The operation features a jovial animated mascot, a cartoon RFID chip named “Chippie”. They use the character to demonstrate to their young audience the benefits of having the RFID implanted under your skin.

After a whimsical 30 minute cartoon following Chippie during one of his many adventures, there is a puppet show where children are encouraged to ask Chippie any questions they may have relating to the RFID chip or the implantation process. Each child leaves the exhibition with a “Chippie” stuffed doll, coloring book and several informative pamphlets for their parents to read that may assuage any lingering fears to their children receiving the device.

Many of them were eager to get implanted with the chip on the spot. “It felt like a pinch”, explained Doug Walker who attended a recent Chippie seminar a Carbon County, Wyoming school.  Holding up his slightly swollen left hand bearing the tiny hole where the needle had been inserted he said. “Now I can get free candy every time me and mommy go to the bank or the grocery store!”, he beamed proudly. “Chippie is my new best friend who lives inside of me!”

Walt Eisner, the creator of the “Chippie” character was summoned to speak to parents during the maiden flight of the brand new campaign. “We would like to assure parents that there is nothing to fear with the implementation of this new program. It is something that will inevitably benefit everyone in the long run and there are virtually no downsides. This will create elevated ease, convenience and security in all everyday transactions. With the technology available these days, the program is long overdue.”
 
Source: http://nationalreport.net

http://drleonardcoldwell.com/2013/10/28/rfid-mascot-begins-nationwide-tour-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 20:06 (2014)    Sujet du message: LA MASCOTTE RFID COMMENCE MAINTENANT UNE TOURNEE NATIONALE POUR AIDER A ATTENUER LES CRAINTES DES ENFANTS AU SUJET DES IMPLANTATIONS. Répondre en citant

LA MASCOTTE RFID COMMENCE MAINTENANT UNE TOURNEE NATIONALE POUR AIDER A ATTENUER LES CRAINTES DES ENFANTS AU SUJET DES IMPLANTATIONS.

Préambule :
Alors que tout semble silencieux et tranquille, des hommes ont à cœur un projet de contrôle international sur tous les habitants de la terre …

Les États-Unis, ce pays un peu plus au sud du Canada utilise sournoisement un programme d’influence chez les enfants par une distraction qui leur plait bien, à savoir, une sorte de pièce animée avec couleurs et saveurs d’endoctrinement pour le projet le plus infâme des tribulations, la puce électronique d’Apocalypse de Jean 13: 16 - 17 

   Apocalypse de Jean 13

14 Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, 

disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait.

15 Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, 

et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués.

16 Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

18 C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. 

Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six.
 
Pierre J. Gilbert


Le 28 octobre 2013

Dans un effort pour séparer le mythe de la vérité au sujet du programme fédéral d’implantations obligatoires de micropuces RFID d’Obamacare, une campagne de sensibilisation du public a été lancée dans une tournée de plusieurs écoles publiques à travers notre nation, pour expliquer les implantations.

L’opération comporte une mascotte animée joviale, une micropuce RFID en dessins animés appelée « Chippie ». Ils utilisent le personnage pour démontrer à leur jeune auditoire les avantages d’avoir une micropuce RFID implantée sous la peau.

Après une bande dessinée musicale de 30 minutes suivant une des nombreuses aventures de Chippie, il y a un spectacle de marionnettes où les enfants sont encouragés à poser des questions à Chippie au sujet de la micropuce RFID ou du processus d’implantations. Chaque enfant quitte l’exposition avec une poupée « Chippie », un livre à colorier et plusieurs brochures d’information pour leurs parents afin de pouvoir apaiser les craintes persistantes au sujet de leurs enfants recevant l’appareil.

Beaucoup d’entre eux étaient désireux de se faire implanter la micropuce sur place. « Je me sentais coincé, » a expliqué Doug Walker, qui a assisté à un séminaire récent de Chippie dans Carbon County, dans une école du Wyoming. Brandissant sa légère enflure à la main gauche montrant le petit trou où l’aiguille avait été insérée, il a dit : « Maintenant, je peux avoir des bonbons gratuitement chaque fois que maman et moi allons à la banque ou à l’épicerie ! », rayonnait-il fièrement. « Chippie est mon nouveau meilleur ami qui vit à l’intérieur de moi !

Walt Eisner, le créateur du personnage de « Chippie » a été convoqué pour parler aux parents pendant le vol inaugural de la toute nouvelle campagne. « Nous tenons à rassurer les parents qu’il n’y a rien à craindre avec la mise en œuvre de ce nouveau programme. C’est quelque chose qui va inévitablement profiter à tous à long terme et il n’y a pratiquement aucun inconvénient. Cela va créer une hausse de la facilité, de la commodité et de la sécurité dans toutes les transactions quotidiennes. Avec la technologie disponible de nos jours, le programme est attendu depuis bien longtemps. »

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

http://valerieshalive.blogspot.fr/2013/11/666-la-mascotte-rfid-enfants-cibl…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 02:40 (2014)    Sujet du message: ILS SE FONT GREFFER DES PUCES POUR LE FUN Répondre en citant

ILS SE FONT GREFFER DES PUCES POUR LE FUN 

mercredi 24 septembre 2014



Joshua Folladort a déjà 39 piercings sur la tête et la peau recouverte de tatouages. Mais lorsqu’il a entendu parler de la toute dernière innovation en matière de body art, il n’a pas hésité une seconde. «Il m’en faut absolument un!» s’enthousiasme le jeune tatoueur de 24 ans devant le comptoir du salon Mitico Bodycult, à Zurich.

La nouveauté: c’est une micropuce, de la taille d’un grain de riz, que l’on implante sous la peau à l’aide d’une grosse seringue. D’une capacité de 800 octets, celle-ci peut contenir quelques mots, qui s’afficheront sur le smartphone lorsqu’on le passe au-dessus. Et cela, instantanément, sans avoir recours à une application particulière.

Inspiré des vétérinaires


«L’idée est partie d’un ami qui travaille avec les animaux, explique Deady Leemann, directeur du salon. Le système est pratiquement le même qu’utilisent les vétérinaires, mais il fonctionne sur une autre fréquence, la NFC, dont sont dotés la plupart des téléphones mobiles actuels. A tout moment, on peut changer les mots inscrits dans la puce grâce à un smartphone ou un ordinateur.»

L’opération n’aura duré que quelques secondes pour introduire l’implant dans la main de Joshua. «Ça ne fait pas très mal, ça ressemble à une piqûre de moustique, affirme-t-il. Certains piercings sont bien plus douloureux.» Un peu de désinfectant, un pansement, et la puce est déjà opérationnelle. Joshua s’empresse de scanner sa main avec son téléphone qui détecte alors «un nouvel utilisateur». En un coup de clavier, le texte se transforme en «XD». «Ça représente un sourire, lance-t-il. A l’avenir, j’y écrirai des messages pour faire rire mes amis.»

Depuis le lancement de cette offre inédite en Suisse, le 31 août, plus d’une vingtaine de clients se sont présentés pour acquérir le petit bijou high-tech, au prix de 150 francs. «On a beaucoup de couples qui veulent avoir le nom de leur partenaire dans la peau, des habitués du body art à l’affût des dernières nouveautés et des passionnés d’informatique, indique Deady Leemann, qui confie porter le nom de sa femme et de sa chienne au dos de sa main. On peut se servir de cette technologie pour faire passer des messages, mais aussi pour avoir sa carte de visite littéralement à portée de main, ou y inscrire des coordonnées qui pointeront vers un site Internet, une image ou une vidéo: les possibilités sont infinies.»

La puce ne contient pas de batterie, elle est alimentée par l’énergie du smartphone. Et en ce qui concerne la santé, le tatoueur se veut rassurant. «La puce est constituée de verre bioactif, qui n’a pas d’effet répulsif sur le corps.» L’offre proposée depuis trois semaines attire l’intérêt des tatoueurs de toute la Suisse. Une mode en émergence qui se profile et qui n’est pas sans controverse.

L’humain devient terminal

En apprenant la nouvelle, Daniela Cerqui, professeur en anthropologie à l’Université de Lausanne, est sous le choc. Spécialisée dans le domaine des implants de puces électroniques, elle entend parler pour la première fois de ce système. «Cela confirme toutes mes craintes et va même au-delà. On est dans l’extrême scénario où l’être humain devient un terminal d’information, constate-t-elle. C’est très révélateur de notre société actuelle ultraconnectée. Cela pose la question du contrôle de la sphère privée, puisque d’un geste vous pouvez imposer les données de votre puce au téléphone d’un tiers, ou recevoir sous votre peau celles provenant d’un autre téléphone.»

Deady Leemann relativise. Selon lui, les risques d’intrusion de données via une puce sont très faibles. «Il faut vraiment tenir la puce à quelques millimètres du smartphone et durant quelques secondes pour que le transfert s’effectue. Pas si facile de le faire à l’insu de quelqu’un.»

Fier de son nouvel implant, Joshua Folladort ne se montre guère plus inquiet. «Je pense que si quelqu’un essaie de mettre de la pub dans ma puce, je m’en rendrais compte, rit-il. Cette perspective ne doit pas nous priver d’une telle découverte.»(Le Matin)

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/09/ils-se-font-greffer-des-puce…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 02:40 (2014)    Sujet du message: "RFID CHIPS MARK OF THE BEAST DISCUSSIONS IN AMERICAN LAW ENFORCEMENT" Répondre en citant



"RFID CHIPS MARK OF THE BEAST DISCUSSIONS IN AMERICAN LAW ENFORCEMENT"


William Robinson has posted on his Facebook Page a secret tape of Greg Evenson (Former Kansas State Trooper) 2009 discussions that Law Enforcement around America are preparing for forced vaccinations and RFID Micro-Chip Bracelets and civilian containment



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=gd5pkvGxgGc&list=UU4SH8rh0OjYV3zwqnIfqN…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 05:41 (2014)    Sujet du message: THE SHEEP ARE LINING UP FOR BIT COIN CHIPS / MAN EMBEDS COMPUTER CHIPS IN HANDS TO STORE BITCOIN Répondre en citant

THE SHEEP ARE LINING UP FOR BIT COIN CHIPS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=wbSxC6BfEwk

MAN EMBEDS COMPUTER CHIPS IN HANDS TO STORE BITCOIN

By implanting 12mm glass computer chips in his flesh Martijn Wismeijer has been able to store Bitcoins inside his body, create a personalised alarm clock and will even be able to install keyless doors in his home. But how painful is the injection?

A Dutch entrepreneur has had two wireless computer chips implanted under the skin in his hands to allow him to store digital currencies like Bitcoin inside his body.

Martijn Wismeijer is the founder of Mr Bitcoin, a company which installs and operates crypto-currency cash machines in and around his native Amsterdam and across Europe.

This month he chose to undergo a painful procedure to embed NFC (near-field communication) chips under his skin. These chips can be read by a range of devices including smartphones like the Samsung Galaxy S5 and Apple iPhone 6, and can be adapted for a range of uses.

Wismeijer has already experimented with storing crypto-currencies such as Bitcoin on the chip, but he adds that it is vital to encrypt them to prevent theft – especially if it’s common knowledge that you have a chip and tell people where it can be found.

He had used it to store the private keys for his Bitcoin wallets. In the end he decided that it's not yet secure enough for him to use permanently, but said that the experiment was a success.

He has also used the chips to program an alarm clock to only switch off when he places one or both of them against a sensor – forcing him to wake up on time in the mornings. He also hopes to fit an NFC-enabled door lock at home so that he can ditch his house keys and instead just touch his palm to the door frame in order to gain access.

The glass chips he had implanted were xNTi devices which come pre-installed in syringes to plunge them into the fatty flesh under the skin. The 2mm by 12mm chips only store 888 bytes, but can transfer that over short distances when in the presence of an NFC reader.
New models with more memory are currently being designed, but these will be larger and more painful to install as they will have to be unfolded under the skin as opposed to just being injected.

“Most doctors will not want to install the implant so a body manipulation artist (preferably not just tattoo artist or piercer) will be your next best bet, but make sure they work according to strict hygiene codes and know what they are doing,” said Wismeijer.

The pain from the injection lasts around a day and then you can start playing with it.

“Don't be like me: I wanted to try it out even before the blood dried up but it is like a new mobile phone that needs to be fully charged before you switch it on the first time. Really you should leave it alone until it is no longer swollen and healed or you might risk infection and then your body might reject the implant,” said Wismeijer.

“I found that most older people tend to respond with a 'why?' when I tell them about my implants.”

“The reason I did take the implants is that I have real-world uses for it today, my phones and tablets are all compatible. I personally feel that by supporting these bio-hacking developments we can learn what works and what doesn't and that some day, in the not so distant future we will be able to implant more functionality like sub dermal glucose sensors or heart rate monitors and other vital health monitoring devices. Imagine a normally invisible tattoo on your arm glowing red when you get a heart attack, swipe your phone and your phone will notify doctor.

“By supporting these bio-hacking initiatives I believe we are paving the way for social acceptance while at the same time we support the bio-hacking technology that drives it.”

http://www.telegraph.co.uk/technology/news/11220577/Man-embeds-computer-chi…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 04:40 (2014)    Sujet du message: USA, CAROLINE DU NORD : LES CAMPS DE CONCENTRATION FEMA POUR LES SANS DOMICILE FIXE Répondre en citant

USA, CAROLINE DU NORD : LES CAMPS DE CONCENTRATION FEMA POUR LES SANS DOMICILE FIXE

Des camps Fema en Caroline du Nord, on n’en sort qu’en acceptant de se faire enfiler une micropuce sous la peau.

Publié par wikistrike.com sur 11 Décembre 2014, 16:23pm

Catégories : #Social - Société



par Massimo Bonato

Nous disons souvent que, à la huitième année de crise économique, et face à d’inutiles tentatives globales de faire repartir « la croissance », il semble amplement démontré que nous naviguons dans une crise de surproduction. Nous rappelons aussi, avec la même fréquence, que cette expression classique doit être entendue exactement comme elle a été pensée par son inventeur : surproduction de capital. Soit non seulement de marchandises, mais surtout d’usines-ordinateurs-bureaux (capital fixe) et force de travail humaine (capital variable).

Il nous arrive aussi d’écrire que le programme capitaliste pour gérer cette « surabondance » d’êtres humains est définissable comme un vous devez mourir. Il apparaît en effet évident que lorsque depuis le sommet du gouvernement ou de l’Union Européenne ou d’autres organismes supra-nationaux, on nous dit que « l’espérance de vie s’est allongée » et « donc » il faut augmenter l’âge de la retraite, couper la dépense sanitaire, flexibiliser les horaires et les roulements de travail et de repos, effacer les contrats à temps déterminé, éliminer les tutelles du travail, vendre les immeubles à loyer modéré, etc., on est en train de chercher à réduire les dimensions de la population.

Naturellement il est difficile de « montrer » – à une humanité désormais habituée à regarder les images plus qu’à raisonner au moyen de concepts – quelque chose qui découle nécessairement d’une série de faits, mais qui ne « se montre » pas encore dans la réalité de tous les jours. Nous ne remercierons donc jamais assez Massimo Bonato et TgValleSusa pour avoir publié l’article qui suit, corrélé par des photos et des références documentaires.

On y parle des Etats Unis, soit de l’ « empire de la liberté » et de l’initiative privée, le paradis des « opportunités », des « droits humains » et d’autres mots qui ont assumé le poids de lieux communs sur lesquels il n’est plus nécessaire de raisonner ou de s’interroger. Dans ce paradis, les « sans domicile fixe » – les chômeurs qui ont perdu aussi la maison et la possibilité d’avoir un revenu pour en louer une – sont enfermés dans des camps de concentration. En tout égaux à ceux des nazis ou des camps d’enfermement des pays en guerre.

Le problème est que aux Etats Unis il n’y a aucune guerre. Mais les sans domicile fixe sont – tacitement ou explicitement – encadrés en tant qu’ennemis combattants. Et enfermés. Sans infraction, sans procès, sans limite temporelle.

Force de travail en excès, pour le moment inemployable, donc « stockée » en attente de temps meilleurs. S’ils viendront. Et sinon laissée à macérer sous les aléas atmosphériques comme l’une des mille ghost town qui parsèment le panorama états-unien.

Il nous semble évident que le nombre imprécis d’emprisonnés dans les dizaines de camps de concentration Fema ne résultent pas parmi les chômeurs et ne « pèsent  » donc pas sur les statistiques officielles (le « taux de chômage » a beaucoup diminué dans les dernières années ; un peu de quantitative easing, un peu de lager et le jeu est fait). Comme il apparaît important que beaucoup de ces lagers fédéraux (soit « publics ») soient gérés par des contractors privés. S’il faut traiter un problème sans passer par la loi ordinaire, et en dehors de toute Constitution, qu’y a-t-il de mieux qu’une belle société privée et de fait secrète ?

A vous l’article de Massimo Bonato, donc.

*****

Des camps Fema en Caroline du Nord, on n’en sort qu’en acceptant de se faire enfiler une micropuce sous la peau.

Aux sans domicile fixe détenus dans le camp Fema de la Caroline du Nord, a été donné le choix de rester ou s’en aller, mais seulement à condition que leur soit implantée une puce. La Rfid (Radio-frequency identification) servirait à les mettre sous monitorage et à les maintenir sous contrôle, en échange de bénéfices de survie, nourriture, couvertures, vêtements.

La nouvelle s’est répandue, pour différentes raisons : d’abord le monitorage, et de fait la limitation des libertés personnelles d’hommes et de femmes détenus sans avoir commis d’infractions, mais seulement parce quehomeless, sans domicile fixe, et sans emploi. Mais elle a fait re-émerger de nouveau, aussi, la gestion du chômage aux USA. Camps Fema. A ceux qui se souviennent du roman de John Steinbeck Les raisins de la colère et le film qui s’en inspira il n’est pas difficile de s’en faire une idée.

Qu’est-ce que la Fema ?

La Fema est une agence gouvernementale (Federal Emergency Management Agency) née pour la gestion d’émergences humanitaires en 1978, sous la présidence Carter (Wikipedia). Une sorte de Protection civile  sous la supervision du Département pour la sécurité nationale.

 



Après les Twin Towers de 2001, et précisément l’année d’après, le procureur général John Ashcroft annonça le désir d’avoir des camps pour les citoyens états-uniens qu’il considérait comme étant des ‘ennemis combattants’, et que son plan « lui permettrait d’ordonner la détention à temps indéterminé de citoyens états-uniens et les destituer sommairement de leurs droits constitutionnels et l’accès aux tribunaux, en les déclarant ennemis combattants »(Los Angeles Times). En peu de temps elle se transforma en ce qu’elle est actuellement, et qui fait dire à truthisscary.com que la « Fema est un gouvernement secret, qui peut suspendre la loi, la constitution américaine, les droits civils ».

Son parcours est tracé par la paranoïa de la prévention : auparavant pour une attaque nucléaire, puis pour des calamités naturelles, puis pour les attaques terroristes. Aujourd’hui dans ses camps elle enferme des sans domicile fixe.
http://reseauinternational.net/usa-caroline-du-nord-les-camps-de-concentrat…


Les camps Fema

La Fema a à sa disposition environ 800 camps délocalisés dans tous les Etats Unis et peut détenir jusqu’à 2 millions de personnes : des réfugiés hypothétiques, selon sa mission. Mais pas qu’eux. La relative autonomie a conduit à une gestion pas toujours uniforme de ces camps, pour la plupart maintenus vides et prêts, par exemple en Caroline du Nord dans les années 70, pour une réclusion de masse d’activistes de couleur, au cas où ils se fussent soulevés.

Escogitur.com rappelle les mots exprimés à ce sujet par le chef de la Fema en 1987, Alonzo Chardy, au « Miami Herald », lequel avait rédigé un ordre exécutif justement destiné à suspendre la Constitution avec la déclaration relative de la loi martiale s’il eut été nécessaire. Une Guantanamo en plus grand, prête entre autres à accueillir aussi en effet des personnes de foi islamique, après les faits du 11 septembre 2001.

 


Les camps Fema reviennent récemment à l’honneur des chroniques, lorsque la Caroline du Nord devient l’exemple de comment seulement le vagabondage pourrait être poursuivi. En août 2013 le Columbia City Council approuve le programme de création de forces spéciales de police qui poursuivent la « quality of life ». De fait, il s’agit de patrouilles qui, depuis octobre de la même année ouvrent les portes du camp Fema de Columbia. Ils poursuivent les sans domicile fixe accusés de vagabondage ou surpris dans le sommeil ou à uriner contre une plante, ils les chargent sur des véhicules et les conduisent dans le camp, à quelques kilomètres de la ville. En parlent les sites actifs sur le front des droits humains, comme trueactivist.com, mais peu d’autres sites. La ségrégation s’accompagne du secret. Du moins jusqu’à ce que, aux débuts de novembre de cette année, une équipe de la NBC se retrouve à filmer une prison abandonnée dans les environs de New York, pour un service culturel, sans y parvenir. L’opérateur n’a pas le temps de commencer le tournage que depuis la prison sort un gradé, on ne comprend pas de quelle arme, et ordonne à la NBC de s’éloigner. C’est un contractor. La prison n’est pas abandonnée, on ne peut pas filmer, et elle n’est pas gérée par un Département d’Etat mais par une police privée (globalresearch.ca).

Ce qui en fait deux avec l’histoire de la puce qu’on voudrait implanter sous la peau des sans domicile fixe de Columbia en Caroline du Nord, mais surtout commence à intéresser à ces lieux de détention les Etats-uniens, alors que le Wall Street Journal claironne un jour sur deux la diminution du chômage qui permettrait l’augmentation des taux d’intérêt aux USA et en Angleterre. Tout en excluant le fait que les paramètres par lesquels on établit le taux de chômage restent secrets (et sous le gouvernement Thatcher en Angleterre ils changèrent jusqu’à 37 fois!), parce que plus que rendre compte d’un phénomène économique et social, ils résultent d’un dispositif d’accréditation politique, voué à instiller plus de confiance à l’étranger, et un espoir majeur et la stabilité à l’intérieur (« Tu ne vas tout de même pas faire la révolution maintenant qu’il y a du boulot! »).

Mais on s’interroge aussi sur combien ce sens de la « quality of life » aujourd’hui dans les mains de polices urbaines et privées, les contractors, ne soit pas généralisé. En défense non seulement de l’esthétique métropolitaine, mais aussi si ce n’est surtout, de ce gap social qui de plus en plus fait surgir des gated communities, les quartiers privés, équipés de surveillance armée, clôtures et barbelés, pour garder, celles-ci oui, les gens dehors et non pas dedans. Du monde dedans, du monde dehors, à ne pas voir, ou à voir le poins possible, ségréguer pour ne pas éveiller de malaise, pour garder les rues propres.

« Mais est-ce celle-là l’Amérique que nous voulons ?  » se demandent beaucoup parmi eux.
source :
http://www.tgvallesusa.it
http://www.tgvallesusa.it/2014/12/usa-north-carolina-campi-di-concentramento-fema-per-senza-fissa-dimora/
(reproduction autorisée en citant la source)
source de l’introduction :
http://contropiano.org/internazionale/item/28010-usa-north-carolina-i-campi…
http://blogs.mediapart.fr/blog/segesta3756/101214/usa-caroline-du-nord-les-…

http://www.wikistrike.com/2014/12/usa-caroline-du-nord-les-camps-de-concent…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Déc - 04:10 (2014)    Sujet du message: TIM LAHAYE / FALSE MARK OF THE BEAST DOCTRIN e Répondre en citant

TIM LAHAYE /  FALSE MARK OF THE BEAST DOCTRIN e
s
 
 
 Are We Living in the End Times? and The Mark

 
My purpose in citing Tim LaHaye's statements about the mark of the beast in his non-fiction book, Are We Living in the End Times? is to prove that his nonfiction teachings parallel what happened to his fictional character, Chang, in The Mark. Readers of Tim LaHaye's and Jerry B. Jenkins' works must know that the Bible rules out forgiveness after one receives the mark of the beast.

Rationalizations should never be applied to the Word of God, but Tim LaHaye is doing just that.

For example, take note of the wording in this sentence:
Citation:

"Scripture makes it clear that receiving the mark of the Beast is no accident but the result of a deliberate choice made during the Tribulation.  That choice involves rejecting the teaching of the two witnesses, the 144,000 Jewish witnesses, the outpouring of the Holy Spirit (Joel 2:28-32), and the angel with the everlasting gospel (Revelation 14:6-7)" Are We Living in the End Times? page 196.



Let us pause for a moment and recall the Chang scenario as related in The Mark.  Chang did not deliberately choose the mark of the beast and he did not not reject the preaching of the gospel.  But he had the mark of the beast...and according to the storyline, was still saved.

The authors portrayed Chang as retaining his relationship with God because he did not deliberately choose the mark of the beast:
Citation:

"I didn't choose the mark.  It was forced on me."-Chang (The Mark, page 354) 



If a person receives the mark of the beast without deliberately choosing it, then he is still saved? In Chang's case that is exactly what happened!

These semantics are deadly and could cause many to receive the mark of the beast if they are not thoroughly exposed. The Bible does not make provision for a person to take the mark of the beast unwillingly or to receive forgiveness after he takes it. The Bible is forthright regarding the matter of the mark of the beast:
Citation:

"If any man worship the beast and his image, and receive his mark in his forehead, or in his hand, the same shall drink of the wine of the wrath of God..."



Tim LaHaye's use of the word, "accept" has placed an unbiblical question mark into the minds of his readers. He wrote,
Citation:

"Those who accept the mark will be cast into hell 'and shall be tormented with fire and brimstone...'" 



Tim LaHaye's use of the phrase, "accept the mark" is confusing many. The Bible says "and receive his mark."  One's heart attitude of being accepting or defiant about taking the mark will not sanctify taking the mark of the beast. Chang did not choose or willingly accept the mark of the beast but he was put in a position where he had to confess Christ and denounce the beast and he did NOT do this! He merely remained silent and tried his best to physically resist the implantation of the mark. Because he did not verbally choose to accept the mark and it was given to him against his own will, the authors had him retain the seal of God and his salvation. This example is anti-biblical

The Bible does not provide an "out" for those who do not confess Jesus Christ and end up with the mark of the beast.
Citation:

"Concerned believers sometimes worry that they might somehow inadvertently receive this devilish mark. But this is impossible.  First, we should remember that our God is living and merciful; He proved that forever in the gift of His Son.  We should see Him as our heavenly Father who stands at the gate of heaven, letting men and women into His paradise, not trying to keep them out. It would be totally out of character for Him to send someone to hell for accidentally standing in the wrong line and getting the mark of the Beast, when he really wanted the mark of the Father." Are We Living in the End Times? page 197



Let's go back and review the doings of the fictitious Chang character from The Mark. Poor Chang; he just happened to be in the wrong place at the wrong time. Through no fault of his own, he was in the "wrong line and getting the mark of the Beast, when he really wanted the mark of the Father." Now Chang was not literally in a line, but he was in a room with his father and others who were intent on him receiving the mark of the beast so that he could serve Antichrist.

Do you understand what Dr. LaHaye accomplished with his nonfiction book, Are We Living in the End Times? He used a lot of humanistic reasoning to support the outrageous fictional scenario of a Christian being able to have the mark of the beast and remain a child of God. And because he presented the unbiblical example of the mark being forced on his fictional character, Chang, he communicated that what is false is true! 
Citation:

"Second, the aforementioned verses show that the mark is obtained only by those who sell their soul to the Beast and the devil who gives him his power.  This involves a willful rejection of God--something a true Christian would never do." Are We Living in the End Times? page 197



Let us look at the verses preceding the ones cited by Tim LaHaye about who takes the mark and why:
Citation:

"And he causeth all, both small and great, rich and poor, free and bond, to receive a mark in their right hand, or in their foreheads: And that no man might buy or sell, save he that had the mark, or the name of the beast, or the number of his name." Rev. 13: 16-17



This verse is about a law that will be enacted which will incur Satan's penalty if it is not complied with:
Citation:

"no man might buy or sell." 



The scriptures also warn of God's penalty if this law IS complied with:
Citation:

"If any man worship the beast and his image, and receive his mark in his forehead, or in his hand, the same shall drink of the wine of the wrath of God...and he shall be tormented with fire and brimstone in the presence of the holy angles and in the presence of the Lamb: And the smoke of their torment ascendeth up forever and ever: and they have no rest day nor night, who worship the beast and his image, and whosoever receiveth the mark of his name." Revelation 14: 9-11



The motivation for the masses to worship the beast and receive his mark is to escape the penalty. The mark of the beast and the worship of the beast is commanded under threat of death and starvation. The penalty is the motivation for people to be "caused" to take the mark. 

Nobody will be held down and forcibly marked the way the authors had Chang's forcibly marked in their nonfiction book, The Mark. If everyone was made to take the mark by being literally overcome with an irresistible power, which is what being forced means, then no one would receive the penalty because all would be in compliance.  Forcing would take away any need for a penalty. That is why "forced" is a completely different meaning from "caused" and is not the way things will happen.

Did Chang sell his soul to the devil? No. Did he willfully reject God?  Not in so many words. Then according to Tim LaHaye's nonfiction writings, God did not hold Chang accountable for taking the mark of the beast. The soul-damning mark was merely inflicted upon him (remember he was "forced") and because the marking was done to him with an irresistible power he retained the seal of God. This will happen in real life, although many Christians are being deceived into believing the mark of the beast is a forgivable offense IF one is forced to receive it.

Dr. LaHaye assured his readers that "a willful rejection of God is something a Christian could never do."  This reassuring, though false statement, is flatly contradicted by the Holy Bible. 

Continued in  Can A True Christian Willfully Reject God and Take the Mark?

Jerry B. Jenkins echoed this false teaching on the Left Behind Messageboard.  See: The Mark of the Beast Paradigm Shift.
 
http://libertytothecaptives.net/tim_lahaye_are_we_living_in_the_end_times.html
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 06:48 (2015)    Sujet du message: MARK OF THE BEAST - MICROCHIP IMPLANT Répondre en citant

MARK OF THE BEAST - MICROCHIP IMPLANT



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=CIh14Bh857Y


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 04:22 (2015)    Sujet du message: MARK OF BEAST! RFID CHIPS NOW BEING IMPLANTED INTO OFFICE EMPLOYEES IN SWEDEN! Répondre en citant

MARK OF BEAST! RFID CHIPS NOW BEING IMPLANTED INTO OFFICE EMPLOYEES IN SWEDEN!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=BzLQrnIPaS4


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:53 (2016)    Sujet du message: MICRO-PUCER LES POPULATIONS (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST -> MICRO-PUCER LES POPULATIONS, ON Y EST! (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com