LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA PLANÈTE TERRE EN TANT QU'ARME ET EN TANT QUE CIBLE (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 926, 27, 28  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> LA PLANÈTE TERRE EN TANT QU'ARME ET EN TANT QUE CIBLE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 03:23 (2012)    Sujet du message: DOZENS OF LA FIRES IN LAST 12 HOURS Répondre en citant

DOZENS OF LA FIRES IN LAST 12 HOURS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=sy5lHyZrEc8&feature=g-all-u


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Nov - 03:23 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 02:43 (2012)    Sujet du message: 2012 IS STRANGE - PART 65-66 OCTOBER Répondre en citant

2012 IS STRANGE - PART 65-66 OCTOBER

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zvHVD2A4fq0#!


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=BLOui6g3KH8#at=35


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 03:23 (2012)    Sujet du message: WELLHEAD RELEASE Répondre en citant

WELLHEAD RELEASE

East Bay, LA 2012-Nov-05

At 0640 on 5NOV12, USCG Sector New Orleans contacted NOAA SSC about a report of a wellhead releasing unknown product into the water. The location was described as "Northern East Bay" without precise coordinates. The release began early in the morning, exact time unknown and the rate of discharge is unknown. The release is unsecured and overflight is scheduled. There is limited information at this time and further investigation is required.

USCG requested a trajectory to aid with field activities.

Note: Documents are posted chronologically and early reports likely contain factual errors. These errors may be corrected in a later report.


http://www.incidentnews.gov/incident/8522


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 00:04 (2012)    Sujet du message: THE NEXT HURRICANE SANDY MIGHT COME WITHOUT A WARNING Répondre en citant

THE BIG ONE?

THE NEXT HURRICANE SANDY MIGHT COME WITHOUT A WARNING

Is there a connection with "NAVY RESERVISTS BUILD OPERATIONAL PLANNING SKILLS THROUGH EXERCISE URGENT PROVIDER"?

exercise Urgent Provider Nov. 2-3
which required participants to work through problems caused by a Category 5 hurricane in Central America, including an oil spill and the need to evacuate U.S. citizens
http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=70524



Waves pound a lighthouse as Hurricane Sandy hits the shores of Lake Erie, Tuesday. // Tony Dejak/AP

By Bob Brewin November 2, 2012
 
The Obama administration’s plan to share weather satellite frequencies with commercial cellular carriers could severely degrade scientists’ ability to forecast hurricanes and monitor flooding, weather and spectrum, experts told Nextgov.

The Federal Communications Commission proposed reallocating spectrum used by weather satellites in the 1675-1710 MHz band for commercial use in its 2010 National Broadband plan, a shift widely opposed by weather organizations worldwide.

FCC and the National Telecommunications and Information Administration narrowed the portion of the weather spectrum up for grabs to the 1695-1710 MHz band and endorsed sharing that band with commercial users at an August 2012 spectrum planning meeting.

John Snow, professor of meteorology at the University of Oklahoma, said this plan could interfere with the reception of data from sounding instruments on Geostationary Operational Environmental Satellites that measure atmospheric temperatures, cloud cover, moisture and humidity.

The National Weather Service cranks the data from these instruments into numerical models on its supercomputers to develop forecasts, including those used this week to predict the path of Hurricane Sandy, Snow said.

Weather satellite instruments play a key role in assessing conditions over oceans -- where hurricanes form -- as forecasters do not have any other means of measuring key parameters, as they do over land, Snow said.

The Weather Service also uses instrument data from the European Metop weather satellites. In 2010, Michel Jarraud, secretary general of the World Meteorological Organization, told FCC that reallocation of weather satellite spectrum could degrade the ability of forecasters to track hurricanes.

GOES transmits raw sounding data at a frequency of 1696 MHz and European satellites use downlink frequencies in the 1701-1707 MHz band. Snow said he does not believe the technology exists today that would allow sharing of weather satellite spectrum with cellular carriers without causing interference to what he called “key sensing systems.”

The spectrum sharing plan also could imperil signals transmitted from the GOES satellite for the Emergency Managers Weather Information Network, which transmits data at 1692.7 MHz and can be received on simple, inexpensive antenna systems connected to a PC. This data stream includes daily weather forecasts, severe storm warnings, flash flood warnings and even iceberg reports.

FCC wants to determine if weather satellite data could be downloaded to a small number of satellite dishes protected from interference by commercial cellular towers, with the data then transmitted over the Internet. Snow pointed out this approach would work only up until the point that rain flooded basements containing Internet hardware.

The U.S. Geological Survey operates a national network of 3,072 stream gauges to monitor water levels and potential floods, with data downlinked at a frequency of 1694.5 MHz from the GOES satellite, or just below the frequency FCC and NTIA want to share with commercial carriers.

Bernie Skoch, a telecommunications and computer consultant said this is too close for comfort, as poorly designed receivers could interfere with the signals. Robert Mason, acting chief of surface water for the Geological Survey, said any interference from commercial carriers “could put us out of business.”
Heather Phillips, an NTIA spokeswoman, said in an email statement that NTIA “recognizes the critical role that weather satellites play in tracking and monitoring potentially life-threatening storms, such as Hurricane Sandy. We are continuing our work to protect the critical sites that operate in the 1695-1710 MHz band, which have been identified for reallocation."That’s not enough, said Skoch. In an era of climate change, weather satellites are mission-critical systems that need more -- not less -- spectrum, he said.


http://www.nextgov.com/mobile/2012/11/next-hurricane-sandy-might-come-without-warning/59249/?oref=nextgov_today_nl


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 00:18 (2012)    Sujet du message: DHS SECRETARY ISSUES WAIVER SO SHIPS CAN TAKE FUEL TO DISASTER AREAS Répondre en citant

DHS SECRETARY ISSUES WAIVER SO SHIPS CAN TAKE FUEL TO DISASTER AREAS

November 7, 2012


Homeland Security Secretary Janet Napolitano, right, speaks at a news conference with Connecticut lawmakers after touring storm-damaged areas. Dave Collins/AP

Homeland Security Secretary Janet Napolitano on Friday issued a blanket, temporary waiver of the 1920 Jones Act to allow foreign-flag ships to deliver fuel resources to energy-starved areas of New York and New Jersey still reeling from Superstorm Sandy.

The Federal Emergency Management Agency and the Red Cross, meanwhile, have stepped up cooperative efforts to restore power and deliver food, water and housing assistance -- with help from the Energy and Defense departments and the Environmental Protection Agency.

Thousands in the Mid-Atlantic region are currently unable to purchase gasoline either because service stations have run out of product or they lack electrical power for the gas pumps. Waiver of the Jones Act will allow additional oil tankers coming from the Gulf of Mexico to enter Northeastern ports to provide oil and refined fuel until Nov. 13.

“The administration's highest priority is ensuring the health and safety of those impacted by Hurricane Sandy, and this waiver will remove a potential obstacle to bringing additional fuel to the storm damaged region,” Napolitano said.
Also accelerating the rescue effort, said FEMA Administrator Craig Fugate in a Friday morning conference call with reporters, is work by Energy and Defense Logistics Agency employees to reopen local pipelines and increase refinery capacities. EPA contributed by temporarily waiving Clean Air Act requirements -- which vary by jurisdiction -- to give refineries greater flexibility to surge production of gasoline and diesel fuel.

FEMA’s other focus, according to Fugate, is getting storm victims to register with the agency through a toll-free telephone number or the website. With many in the area lacking power or cellphone service, teams of federal, state and local outreach personnel are visiting neighborhoods where much property was destroyed. “It’s easy for people who can see the news, who have working cable or a cellphone to call,” he said. “But for others, the information is only as far as you can walk and as far as you can see.”

As of 11 a.m. Friday, FEMA had registered 85,072 people from the areas declared as disaster zones and had disbursed $18,815,347 for rental assistance, some by direct deposit, others by check, Fugate said. Benefits may go on for as long as 18 months, with a cap of slightly more than $30,000, after which loans might be available from the Small Business Administration and the Housing and Urban Development Department.

Once communities are stabilized, FEMA and state and local authorities will assess other damage and destroyed federal facilities, he said. The widespread lack of flood insurance coverage -- for both residential structures and contents of the homes -- was a key reason President Obama opted for an early disaster declaration, according to Fugate.

The urgent needs for daily survival are being met by the Red Cross, said the nonprofit’s Senior Vice President of Disaster Services Charley Shimanski on the same conference call. Planning before the storm hit has allowed his volunteers to erect 40 shelters in New York City and Long Island and in eight other states that have housed 7,000, and to set up fixed and mobile feeding sites that have served more than 500,000 ready-to-eat meals. They have aided more than 5,000 people with medical and mental health issues. More than 80 emergency response vehicles and 4,000 disaster workers have come in from across the United States, with more en route, he said.

“It’s a very big job and we’ll be at it for week,” Shimanski said. “I know it’s a frustrating time for those affected, but we want them to know we’re doing everything possible.”

His team had seen TV news reports that Staten Island Borough President James Molinaro was angry that aid to his constituents appeared to be coming later than that for more-affluent areas. “We’ve been in direct touch with him to say we were facing the same circumstances as everyone else in terms of road access,” Shimanski said. But now that feeding operations are on the island, the borough leader has expressed his gratitude.

http://www.govexec.com/technology/2012/11/dhs-secretary-issues-waiver-so-ships-can-take-fuel-disaster-areas/59242/?oref=nextgov_today_nl


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 16:07 (2012)    Sujet du message: EVEN FEMA OFFICES SHUT 'DUE TO BAD WEATHER' AFTER SNOW STORM BATTERS SANDY VICTIMS AND LEAVES THOUSANDS STRANDED AND WITHOUT POWER Répondre en citant

EVEN FEMA OFFICES SHUT 'DUE TO BAD WEATHER' AFTER SNOW STORM BATTERS SANDY VICTIMS AND LEAVES THOUSANDS STRANDED AND WITHOUT POWER

FEMA IS NY & NJ SAVORS!!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=sND3eTCfTyQ

FEMA stations shut down in storm, inflicting yet more misery for families affected by Superstorm Sandylast week
Nearly 60,000 customers in New York and New Jersey who lost power in storm have now lost it again
Storm dumped up to nineinches of snow across New Jersey
Transit systems lurchedto a halt while thousands of flights were cancelled
Mayor Bloomberg evacuatedelderly residents in at-risk areas and urged New Yorkers to stay inside duringthe storm

By Beth Stebner and Lydia Warren

PUBLISHED:16:31 GMT, 7 November 2012| UPDATED:04:51 GMT, 9 November 2012

A strong Nor'easter last night dumped heavy snow on the same region that was pummeled by Superstorm Sandy last week - even forcing FEMA to shut its doors to families in need.

The federal agency shuttered its recovery centers, which were set up to offer assistance to those most affected by the monster storm, and the Staten Island office closed 'due to bad weather'.

 The Nor'easter rattled theEast Coast with  high winds and piles of wet, slushy snow on Wednesday - leaving thousands of Sandy victims without power just after it had been restored.

Adding to the mess, the three major airports in the tri-state area closed, commuter trains slowed service, and mass transit lurched to a halt, inflicting another round of misery on the city’s residents.

Scroll down for videos


Out of business: The FEMA center closed in Tottenville in Staten Island, New York after the snow storm


In deep: Ted Lawrie shovels snow out of his driveway in Walpole, Massachusetts. As many as eight inches fell in the state overnight when the Nor'easter ravaged Sandy-hit areas


Battle: A woman clears snow in Dover Township, New Jersey, a week after Sandy battered the state


Frozen: The snow storm halted transit systems in New Jersey and New York City on Wednesday

The storm dropped nearly four inches of snow in Central Park, which areas of southern New Jersey suffered more than 9 inches, the National Weather Service said.

Residents from Connecticut to Rhode Island were also slammed with up to six inches of snow, while areas of Massachusetts had a whopping eight inches.

Carrying gusts of 60mph, the storm brought down tree limbs and electrical wires damaged by Sandy. Utilities across the two states in New York and New Jersey reported that nearly 60,000 customers who lost power in the superstorm lost it again.
'It's Mother Nature's one-two punch,' Mayor Cory Booker of Newark, New Jersey, told CNN.

'It's testing the resolve and the grit of my state and my city and, obviously, this region.'

Read more : http://www.dailymail.co.uk/news/article-2229316/East-Coast-fresh-chaos-thousands-stranded-power-Sandy-victims-hit-snow-storm.html


Dernière édition par maria le Sam 10 Nov - 04:10 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 16:17 (2012)    Sujet du message: CANADA-QUÉBEC : GRAVE EXPLOSION À SHERBROOKE Répondre en citant

CANADA-QUÉBEC : GRAVE EXPLOSION À SHERBROOKE

EXPLOSION AT PLANT IN QUEBEC, CANADA - 3 DEATHS

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=GmA11YrxJSM


 Deux morts et 19 blessés


Première publication 8 novembre 2012 à 13h56



Crédit photo : Agence QMI

TVA Nouvelles et Agence QMI
L'explosion survenue à l'usine de Neptune Technologies et Bioressources, située au 795 rue Pépin dans le parc industriel de Sherbrooke, jeudi vers 13h30, a fait deux morts et 19 blessés, selon un bilan établi par les autorités en fin de soirée.

Lors d'un point de presse en début de soirée, le Service de police de la Ville de Sherbrooke a précisé que les deux corps avaient été retrouvés lors des fouilles à la suite de l'explosion. Une autre personne qui s'était cachée dans les décombres a été retrouvée en vie, et son état de santé serait satisfaisant.


(Crédit: Mon Topo)


(Crédit: TVA Nouvelles)

État des blessés

La direction du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) a confirmé que 19 patients au total avaient été traités à la suite de cette explosion, et que quatre d'entre eux ont subi de graves brûlures nécessitant leur transfert vers un centre spécialisé à Montréal.

«Nous avons reçu 19 patients; quatre d'entre eux ont été transférés au Centre des grands brûlés du CHUM (deux par hélicoptère et deux en ambulance). Des 15 autres patients dirigés vers le CHUS, sept ont eu leur congé; six sont toujours à l'urgence pour observation et deux sont hospitalisés dont un aux soins intensifs du CHUS - Hôpital Fleurimont».

Le Dr Marc-André Leclair, intensiviste et responsable de la traumatologie au CHUS, a rappelé que la situation vécue jeudi après‐midi était exceptionnelle.

«Les médecins et le personnel clinique ont pris en charge rapidement les patients, a-t-il précisé. Grâce à la mobilisation générale, tous ont reçu les soins nécessaires dès leur arrivée.»

«Nous nous sommes également préparés à recevoir les familles», a indiqué pour sa part Céline E. Gervais, codirectrice des services cliniques et directrice des soins infirmiers au CHUS. «Les deux chapelles ont ouvert leurs portes et des intervenants psychosociaux ont été demandés en renfort.»

Une ligne téléphonique spéciale a été dédiée aux familles qui désirent des informations sur leur proche (819 346‐1110, poste 0).


(Crédit: Agence QMI)

Rappel des faits

La déflagration de l'explosion dans cette entreprise a été si puissante que des murs se sont effondrés et les vitres ont été soufflées. Le travail des pompiers à la recherche d'éventuelles victimes s'est avéré difficile en raison de l'instabilité du bâtiment.

«On venait de finir de dîner, on allait franchir la porte quand on nous a dit d'évacuer. Puis, ça a explosé, le coeur m'a revolé et le plafond m'est tombé sur la tête», a raconté un employé de l'entreprise qui fabrique de l'huile de krill.
L'explosion a provoqué un incendie majeur et un large périmètre de sécurité a été établi.

«L'entreprise fait de l'extraction avec de l'acétone, un solvant très inflammable», a expliqué Pascal Filion, un ancien employé de l'usine, en entrevue à LCN.

«Une petite étincelle peut engendrer une explosion, c'est comme de l'essence, a-t-il ajouté. Pour moi, les pompiers ne seront pas capables d'éteindre le feu tant qu'il y aura encore du solvant.»

Au total, 15 000 litres d'acétone se trouvaient dans le bâtiment au moment de l'explosion. Le brasier faisait toujours rage aux alentours de 16 h 30, mais il était maîtrisé par les pompiers.


(Crédit: Agence QMI)


(Crédit: Agence QMI)


(Crédit: Agence QMI)

Fumée toxique?  

Quelques minutes après l'explosion, les autorités ont demandé aux résidents du secteur de fermer leurs portes et fenêtres afin de ne pas respirer la fumée. Lors d'un point de presse en début de soirée, les autorités ont déclaré que la fumée n'était finalement pas toxique
.
On craignait que le panache de fumée ne se dirige vers le secteur résidentiel de Rock Forest, mais par chance, les vents contraires qui soufflaient en milieu d'après-midi ont permis d'éviter le pire.


(Crédit: Agence QMI)

Les symptômes d'une exposition à l'acétone sont les vomissements, les nausées, les maux de tête et les étourdissements.

L'impressionnant nuage de fumée s'est dissipé dans l'atmosphère en milieu d'après-midi. Selon Christian Blanchette, le porte-parole d'Urgence-Environnement, il n'y avait alors plus rien à craindre pour la population environnante.


(Crédit: Agence QMI)


(Crédit: Nicolas Roy/Mon Topo)

Urgence-Santé s'affairait à rediriger l'eau contaminée utilisée par les pompiers dans un champ, pour éviter qu'elle ne rejoigne un cours d'eau.

En soirée, la Direction de la santé publique de l'Estrie a tenu à rassurer la population de Sherbrooke et des environs. «Le périmètre de sécurité a été levé et le panache de fumée est considérablement réduit, a indiqué la Dre Mélissa Généreux, médecin-conseil pour l'organisme.

Nous confirmons que la fumée ne contenait pas de produits toxiques, seulement des résidus de combustion. Aucune mesure de protection particulière n'est donc nécessaire».


(Crédit: Agence QMI)

La direction de l'entreprise réagit  

Michel Chartrand, le chef des opérations chez Neptune Technologies & Bioressources, s'est exprimé au sujet de la violente explosion, lors d'un point de presse en début de soirée.

«Nous sommes terriblement sous le choc, abasourdis par ce qui s'est passé, a-t-il dit. Vous comprendrez nos pensées vont bien évidemment aux personnes blessées lors de l'incident et nous espérons de tout cœur qu'elles se rétablissent.»


(Crédit: Agence QMI)

M. Chartrand a souligné que l'entreprise collabore entièrement avec les autorités policières, sanitaires et municipales de Sherbrooke pour tenter de comprendre ce qui s'est passé, ajoutant que la cause de l'explosion n'est toujours pas connue et que le tout est sous enquête.

Des services de soutien psychologique ont été offerts aux employés de l'entreprise.

L'usine Neptune Technologies et Bioressources se spécialise dans la recherche-développement et dans la fabrication de produits nutraceutiques et pharmaceutiques, à base d'ingrédients actifs extraits de biomasses marines, riches en antioxydants et en oméga-3.

+ VIDÉO : http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/sherbrooke/archives/2012/11/20121108-135659.html


Dernière édition par maria le Dim 11 Nov - 21:39 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 16:49 (2012)    Sujet du message: VOLS ANNULÉS ET CRAINTES D'INONDATIONS Répondre en citant

VOLS ANNULÉS ET CRAINTES D'INONDATIONS

Nouvelle tempête à New York

Première publication 7 novembre 2012 à 16h25
Mise à jour : 7 novembre 2012 à 23h07


Crédit photo : Reuters

Un propriétaire dont la maison de Lindenhurst (New York) a été très endommagée par Sandy regarde la neige tomber, mercredi.

TVA Nouvelles selon AFP

Moins d'une semaine après le passage de la tempête Sandy, les New-Yorkais faisaient face à une nouvelle dépression d'importance, mercredi.

Plusieurs vols ont été annulés dans la région. Les météorologues américains prévoyaient de fortes pluies, des vents violents, et des rafales pouvant aller à 96km/h. Des chutes de neige ont également pu être observées.

Le maire de la Grosse Pomme, Michael Bloomberg a assuré que cette tempête n'était pas comparable à Sandy, qui a dévasté certaines parties de la côte nord-est le 29 octobre et fait plus de 100 morts aux États-Unis.

Néanmoins, ces intempéries ajoutent aux grandes difficultés des sinistrés de Sandy, alors que plus de 600 000 foyers et entreprises étaient encore privés d'électricité dans les états de New York et du New Jersey.

Mercredi, certaines opérations de distribution d'eau et de nourriture ont été suspendues, malgré que de nombreux résidants, privés d'électricité souffrent du froid. Par précaution, Michael Bloomberg a ordonné la fermeture des parcs, des terrains de jeux et des plages pour 24 heures.

Le maire a par ailleurs recommandé aux personnes ayant été inondées lors de Sandy, notamment à Staten Island et Queens, de trouver refuge chez des proches ou dans un centre d'hébergement.

Tous les chantiers de construction extérieurs seront fermés dès 17h, et on conseillait aux automobilistes d'éviter de circuler. Quatre maisons de personnes âgées qui fonctionnaient avec des générateurs dans les Rockaways, zone côtière très affectée par Sandy, ont également été évacuées

Un Québécois à New York  

«C'est de merveilleuses nouvelles pour ce qui est du paysage, mais c'est complètement horrible pour tous ceux qui ont été affectés par l'ouragan» a déclaré Mathieu Tremblay, un Québécois résidant à New York depuis près de cinq ans.

«On parle du fait que la tempête va ralentir le retour du métro sur certaines lignes. Et on vient de nous annoncer peut-être l'évacuation de certaines zones. (...)

C'est comme si tous les efforts de récupération de 'l'après Sandy' sont affectés sur tous les points à cause d'une simple petite neige» explique le Québécois sur une note défaitiste.

+ VIDÉO :
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2012/11/20121107-162540.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 19:36 (2012)    Sujet du message: CANADA-QUÉBEC : EXPLOSIONS ET INCENDIE CHEZ BRP À VALCOURT Répondre en citant

CANADA-QUÉBEC : EXPLOSIONS ET INCENDIE CHEZ BRP À VALCOURT

Publié le 09 novembre 2012 à 06h23 | Mis à jour à 09h49

La Presse Canadienne
Valcourt

Deux personnes ont subi de graves brûlures à la suite d'une explosion et d'un incendie survenus dans la nuit de jeudi à vendredi aux installations de la compagnie Bombardier Produits Récréatifs (BRP) à Valcourt en Estrie.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), l'explosion est survenue vers minuit 20 et semblait provenir du laboratoire du centre de recherche et de développement de l'entreprise.

Les deux victimes sont un employé de 38 ans et un agent de sécurité de 54 ans.

Les deux personnes ont été transportées au centre des grands brûlés de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus à Québec.

Elles ont été placées dans un coma artificiel pour que l'on puisse traiter leurs blessures.

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) enquête sur l'incident qui semble d'origine accidentelle.

Une deuxième explosion

La SQ a ouvert une enquête afin de déterminer la cause de cette explosion, qui a été suivie d'une deuxième peu de temps après, selon ce qui a été possible d'apprendre. Des spécialistes en reconstitution de scène ont été demandés sur place.

L'événement ne serait pas d'origine criminelle.

Vendredi matin, la direction de la compagnie a annoncé la tenue d'un point de presse à son siège social à 11 h pour faire état de la situation.

Le centre de recherche est situé sur la rue Cartier, derrière l'église au coeur de la ville.

Les installations de BRP à Valcourt servent à la production des motoneiges Ski-Doo, des motomarines Sea-Doo et des roadsters Can-Am

En plus de l'assemblage, de l'ingénierie et de l'administration, on y effectue des travaux de recherche et de développement.

Plus de détails à venir.

-Avec Claude Plante et Jérôme Gaudreau

+ VIDÉO : http://www.lapresse.ca/la-tribune/faits-divers/201211/09/01-4591960-explosions-et-incendie-chez-brp-a-valcourt.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 00:57 (2012)    Sujet du message: FEMA REGION 2 - HURRICANE SANDY SUPPORT Répondre en citant

FEMA REGION 2 - HURRICANE SANDY SUPPORT

[PDF] EASTERN AREA MANAGERS BRIEFING - National Geographic ...

gacc.nifc.gov/.../managers_briefing.pdf or google FTDIX FEMA camp hurricane sandy

5 hours ago – Community Relations Base Camp in New York City. NEW JERSEY ... NJ-FEMA-130009 Hurricane Sandy Ft. Dix Mob Ctr. Ft. Dix, NJ. 11-03-12...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 21:55 (2012)    Sujet du message: GAS EXPLOSION IN INDIANA - NOV. 10, 2012 Répondre en citant

GAS EXPLOSION IN INDIANA - NOV. 10, 2012



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=oXedDSTSzB0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:51 (2012)    Sujet du message: US MILITARY WARNED TO PREPARE FOR CONSEQUENCES OF CLIMATE CHANGE Répondre en citant

US MILITARY WARNED TO PREPARE FOR CONSEQUENCES OF CLIMATE CHANGE


The US military has already cited facilities like Eglin air force base in Florida as being particularly at risk due to rising sea levels. Photograph: Joely Santiago/AP

Friday 9 November 2012

 National Academy of Sciences recommends crash course for analysts on preparing for rise in sea level and food shortages

The Pentagon was warned on Friday to stand guard against "climate surprises" which could throw off its efforts to secure America's future.

An expert report, prepared for the intelligence community by the National Academy of Sciences, warns that the security establishment is going to have start planning for natural disasters, sea-level rise, drought, epidemics and the other consequences of climate change.

The Pentagon already ranks climate change as a national security threat, putting US troops in danger around the world and adding fuel to existing conflicts. More than 30 US bases are threatened by sea level rise.

It has also identified potential new danger zones, such as sub-Saharan Africa.

The military is also working to cut back on its fuel costs in an age of budget austerity, by installing solar arrays and wind turbines, and monitoring electricity use.

But Friday's report suggests strategic planners are going to have make sweeping adjustments to their planning to take account of climate change over the next decade and beyond.

Current scenarios could be thrown completely askew by "climate surprises", the report said. These could be a single catastrophic event – such as a food price shock – or a cascade of reactions that could ultimately put America at risk. "It makes sense for the intelligence community to apply a scenario approach in thinking about potentially disruptive events," the report said. "It may make sense to consider the security implications of two or three more plausible trends as a way to anticipate risks."

The study also recommends a crash course for intelligence analysts on the potential threat posed by sea-level rise, drought, food shortages and other consequences of climate change. "It is essential for the intelligence community to understand adaptation and changes in vulnerability to climate events," it said.

http://apps.facebook.com/theguardian/world/2012/nov/09/us-military-warned-climate-change


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 19:45 (2012)    Sujet du message: PA FRACKING ON CAMPUSES AND PUBLIC PARKS Répondre en citant

PA FRACKING ON CAMPUSES AND PUBLIC PARKS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ovdtBcw2z_s


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 02:29 (2012)    Sujet du message: 70% OF VENICE, ITALY SLIPS UNDERWATER IN THE WORST FLOODING IN 140 YEARS (NOV 13, 2012) Répondre en citant

70% OF VENICE, ITALY SLIPS UNDERWATER IN THE WORST FLOODING IN 140 YEARS (NOV 13, 2012)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=8bxfkaxKcic&feature=g-all-u


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 06:14 (2012)    Sujet du message: HUGE STORM FORMING IN NORTH PACIFIC! Répondre en citant



HUGE STORM FORMING IN NORTH PACIFIC!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Kfg3aRIiwQE


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 21:34 (2012)    Sujet du message: USA: UNE NOUVELLE PLATEFORME PÉTROLIÈRE EN FEU DANS LE GOLFE DU MEXIQUE, DEUX MORTS…. Répondre en citant

USA: UNE NOUVELLE PLATEFORME PÉTROLIÈRE EN FEU DANS LE GOLFE DU MEXIQUE, DEUX MORTS….



Une plateforme pétrolière était en feu dans le Golfe du Mexique vendredi matin, au large de la Louisiane, après un accident qui a fait au moins deux morts, selon les télévisions locales citant les gardes-côtes et des responsables locaux.

Selon la chaîne KHOU-TV, deux personnes sont aussi portées disparues et quatre autres ont été héliportées vers un hôpital. Deux d’entre elles sont dans un état critique.

La plateforme, située dans des eaux relativement peu profondes à une quarantaine de kilomètres au sud de la ville côtière de Grand Isle, est exploitée par la compagnie Black Elk Energy, basée à Houston.

On ne sait pas à l’heure actuelle combien de personnes au total travaillaient sur la plateforme et il n’y a pas d’informations sur d’éventuelles fuites de pétrole dans la mer.

Une vidéo postée par une autre chaîne de télévision, WWLYV, montre une épaisse fumée noire s’échappant de la plateforme, mais la chaîne précise que le feu a été éteint.

Ni les gardes-côtes ni Black Elk Energy n’étaient joignables dans l’immédiat pour confirmer ces informations.

Cet accident survient au lendemain de la lourde condamnation par la justice américaine de la compagnie BP pour le désastre écologique provoqué par l’explosion d’une de ses plateformes, également au large des côtes de Louisiane, en avril 2010.

Afp

http://realinfos.wordpress.com/2012/11/16/usa-une-nouvelle-plateforme-petroliere-en-feu-dans-le-golfe-du-mexique-deux-morts/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 21:41 (2012)    Sujet du message: 11/14/2012 -- GLOBAL EARTHQUAKE OVERVIEW -- MULTIPLE POINTS OF UNREST -- HAVE A PLAN Répondre en citant

11/14/2012 -- GLOBAL EARTHQUAKE OVERVIEW -- MULTIPLE POINTS OF UNREST -- HAVE A PLAN



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=kZV4dHFtN9k&feature=g-hist


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 01:00 (2012)    Sujet du message: TWO MISSING IN GULF OIL RIG BLAST Répondre en citant

TWO MISSING IN GULF OIL RIG BLAST

VIDEO : http://abcnews.go.com/US/oil-rig-fire-gulf-coast-crew-members-missing/story…


Gulf Oil Rig Explosion: 2 People Missing
 
By COLLEEN CURRY and WHITNEY T. LLOYD
Nov. 16, 2012

Ships and helicopters are searching for two oil rig workers who disappeared when an explosion rocked a gulf oil rig off the coast of Louisiana and set it on fire, Coast Guard officials said.

Eleven other crew members were flown to hospitals, and four of them are listed in critical condition. No one has been confirmed dead.

Earlier reports by the Coast Guard that as many as 15 people were unaccounted for were resolved as the workers were located.

Among the injured were four who were airlifted for medical treatment to the West Jefferson Medical Center, where they are in critical condition after suffering serious burns. All four are intubated and will be evacuated to Baton Rouge Burn Center when they are stabilized, according to West Jefferson spokesman Taslin Alfonzo.

Three helicopters and two rescue boats are scouring the water looking for the missing crew members, according to Ed Cubanski, chief of the U.S. Coast Guard response.

Gerald Herbert/AP Photo
This aerial photograph shows damage from an...

Gerald Herbert/AP Photo
This aerial photograph shows damage from an explosion and fire on an oil rig in the Gulf of Mexico, about 25 miles southeast of Grand Isle, La., Nov. 16, 2012.


April 22, 2010: BP Oil Rig
Explosion Watch Video



Second Oil Rig Explosion in
Gulf Watch Video

The Coast Guard said that a Black Elk Energy Co. oil and natural gas platform caught fire after workers using a torch cut a line that had 28 gallons of oil in it, causing an explosion.

Black Elk's CEO, John Hoffman, said that the wrong tool was used in cutting the line. Contract workers should have used a saw instead of a torch, which caught vapors and caused the blast. The workers were employees of Grand Isle Shipyard, not Black Elk, he said. All of the individuals were men.

The rig was offline for maintenance and was scheduled to go back online for production later this month.

There were 22 people on board at the time of the explosion, according to the Coast Guard.

An oil sheen a half mile long and 200 yards wide has spread over the water surrounding the platform, which sits in 56 feet of water. The platform was shut down for the work at the time of the accident, Cubanski said.

The platform was located about 20 nautical miles southeast of Grand Isle, La., when the explosion happened, Vega said.

The explosion and fire comes the day after BP agreed to a $4 billion settlement for the 2010 Deepwater Horizon explosion in the gulf, triggering the worst offshore oil spill in the country's history.

http://abcnews.go.com/US/oil-rig-fire-gulf-coast-crew-members-missing/story?id=17739184


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 02:45 (2012)    Sujet du message: DELAWARE HURRICANE SANDY (DR-4090) Répondre en citant



DELAWARE HURRICANE SANDY (DR-4090)

Incident period: Saturday, October 27, 2012 to Thursday, November 8, 2012
Major Disaster Declaration declared on November 16, 2012

News Releases

November 16, 2012
President Declares Disaster for Delaware

 Related Links 

Hazard: Hurricane
Delaware Emergency Management

Delaware Office of the Governor

http://www.fema.gov/disaster/4090


Dernière édition par maria le Ven 11 Jan - 23:10 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 23:48 (2012)    Sujet du message: BREAKING NEWS!!! ASTONISHING MASSIVE HAARP SONIC SCULPTING TO DECEIVE THE MASSES HAS BEGUN!!! Répondre en citant

BREAKING NEWS!!! ASTONISHING MASSIVE HAARP SONIC SCULPTING TO DECEIVE THE MASSES HAS BEGUN!!!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=z1B4ZUZbWrk&feature=plcp


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 20:06 (2012)    Sujet du message: BIRD INVASION OF BIBLICAL PROPORTION, EPIC, APOCALYPTIC, AS WE WATCH JERUSALEM COUNTDOWN! 720p Répondre en citant

BIRD INVASION OF BIBLICAL PROPORTION, EPIC, APOCALYPTIC, AS WE WATCH JERUSALEM COUNTDOWN! 720p



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=0qfym5TcNb8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 01:50 (2012)    Sujet du message: AMERICA : POWERFUL STORM SLAMS WEST COAST WITH 114 MPH WINDS AND 100 INCHES OF SNOW (Nov 20, 2012) Répondre en citant

AMERICA : POWERFUL STORM SLAMS WEST COAST WITH 114 MPH WINDS AND 100 INCHES OF SNOW (Nov 20, 2012)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=xlC0wYWM8PA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 19:18 (2012)    Sujet du message: MARYLAND EMERGENCY Répondre en citant


MARYLAND HURRICANE SANDY (DR-4091)

Incident period: Friday, October 26, 2012 to Sunday, November 4, 2012

Major Disaster Declaration declared on November 20, 2012

News Releases

November 20, 2012
President Declares Disaster for Maryland

November 20, 2012
Federal Aid Programs for the State of Maryland Declaration

http://www.fema.gov/disaster/4091


Dernière édition par maria le Ven 11 Jan - 23:10 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Nov - 00:12 (2012)    Sujet du message: OURAGAN SANDY : DEVANT L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, BAN FAIT UN BILAN DES DÉFIS RENCONTRÉS ET DES LEÇONS APPRISES Répondre en citant

OURAGAN SANDY : DEVANT L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, BAN FAIT UN BILAN DES DÉFIS RENCONTRÉS ET DES LEÇONS APPRISES

Bla, bla, bla... Toute cette destruction passe sur les changements climatiques. Ces grands de ce monde n'admettront jamais toutes ces technologies militaires qui sont utilisées afin de détruire et pouvoir reconstruire un nouveau monde sous de nouvelles normes. Même si le peuple a de plus en plus de preuves sur leurs plans secrets, ceux-ci continuent de jouer le jeu en nous promettant un monde meilleur, plus juste, plus équitable, plus durable. 


Le Secrétaire général Ban Ki-moon et le Président de l'Assemblée générale observent une minute de silence pour rendre hommage aux victimes de l'ouragan Sandy, le 8 novembre 2012. Photo: ONU/Rick Bajornas

9 November 2012 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a fait vendredi un exposé à l'Assemblée générale sur la manière dont l'Organisation avait géré le passage, le 28 octobre, de l'ouragan Sandy, qui a touché directement le Siège des Nations Unies à New York. Il a reconnu que des erreurs avaient été commises, et des leçons apprises, tout en réitérant son appel à lutter contre les changements climatiques.

« Les situations d'urgence posent des défis considérables et mettent à rude épreuve. Elles font ressortir ce qu'il y a de mieux chez tous ceux qui travaillent sans relâche dans ces circonstances », a déclaré M. Ban. « Mais les situations d'urgence peuvent aussi révéler des imperfections dans le fonctionnement et les manières d'y remédier. »
 
« Cela a été le cas au cours des deux dernières semaines. Les Nations Unies ont continué de fournir des services vitaux en dépit de perturbations majeures. En même temps, là où des erreurs ont été constatées, il y a des leçons à tirer. Nous sommes déterminés à travailler avec chacun d'entre vous pour apprendre et aller de l'avant. »
 
Cette séance informelle de l'Assemblée générale a été convoquée à la demande de son Président, Vuk Jeremic, afin de répondre aux préoccupations exprimées par de nombreux États Membres quant à la manière dont l'impact de l'ouragan sur le Secrétariat avait été géré.

Le passage de cet ouragan, et ses conséquences, à New York, où les Nations Unies sont installées, ont provoqué la fermeture du complexe pendant trois jours consécutifs, du 28 au 30 octobre, une situation sans précédent dans l'histoire de l'Organisation. Les vents violents et les inondations ont endommagé communications et infrastructures.
 
En dépit de l'impact de l'ouragan, le Secrétaire général a noté que les dégâts matériels sur le complexe de l'ONU avaient été relativement limités et qu'il n'y avait pas eu de membres de personnels blessés. Toutefois, nombre d'entre eux ont été affectés par des dégâts à leurs domiciles ou ont essuyé diverses avanies.
 
Les dégâts les plus conséquents infligés au Siège l'ont été au troisième sous-sol du Secrétariat, où les inondations ont mis hors-service le circuit de refroidissement et, par voie de conséquence, les serveurs informatiques. En outre, l'imprimerie et ses équipements ont été endommagés, y compris les imprimantes numériques louées par un service qui assure la publication de 95 à 99% de tous les documents officiels. La plupart des dépenses seront couverts par les assureurs qui procèdent en ce moment même à l'évaluation des dégâts.

M. Ban a tenu à souligner que les services fournis par l'ONU au niveau mondial ont continué de l'être sans la moindre interruption, grâce notamment au dévouement de personnels, qui ont travaillé sans relâche pendant les événements. Il a toutefois reconnu que davantage aurait du être fait pour tenir au courant les États Membres des Nations Unies, le personnel et plus généralement l'opinion publique, de l'évolution de la situation.
 
« Nous examinons de près ce qui a fonctionné et ce qui ne l'a pas dans le cadre de notre réponse et sommes déterminés à changer ce qui a pu poser problème », a assuré le Secrétaire général, « qu'il s'agisse de la gestion, de l'infrastructure, de la technologie, de soutien au personnels et de communication, qu'elle soit interne ou externe. »
 
Dans leurs interventions respectives, le Secrétaire général et le Président de l'Assemblée générale n'ont pas manqué de soulever la question des changements climatiques. 

« Les conditions météorologiques extrêmes causées par le réchauffement planétaire ne sont qu'une des manifestations possibles des changements climatiques. C'est un problème très sérieux qui exige une coopération beaucoup plus rapprochée », a souligné M. Jeremic en ajoutant qu'il souhaitait que l'Assemblée soutienne pleinement le Secrétaire général et son équipe « dans le travail qu'ils effectuent pour surmonter les difficultés actuelles ».
 
De son côté, Ban Ki-moon a reconnu qu'il est difficile d'attribuer une tempête en particulier aux changements climatiques, ajoutant toutefois qu'il était clair « que la météo extrême due aux changements climatiques est devenue une nouvelle norme ».
 
« Ceci est une vérité qui dérange, mais c'est aussi une vérité dangereuse si nous l'admettons pas. Les meilleurs scientifiques du monde ont tiré la sonnette d'alarme depuis longtemps. Nous pouvons constater ce qui se passe sous nos yeux. Il n'est plus possible de prétendre le contraire et nous ne pouvons plus faire comme si de rien n'était. Il ne sert à rien d'espérer que le problème disparaisse de lui-même », a insisté M. Ban.

Il a rappelé que la communauté internationale est confrontée au défi urgent de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de renforcer la résilience aux chocs climatiques encore plus importants à venir et de conclure un accord contraignant sur le climat d'ici 2015.

« Ce n'est pas seulement une contrainte, c'est aussi une occasion de mener le monde vers un avenir plus durable, de créer des emplois et des systèmes énergétiques viables, ainsi que d'autres bases de la prospérité et de la stabilité sur le long-terme », a souligné M. Ban.

« Voilà ce qui devrait être une des leçons tirées de l'ouragan Sandy. Consentons ensemble les investissements en faveur de notre avenir commun », a-t-il lancé en conclusion.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29319&Cr=Sandy&Cr1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 03:48 (2012)    Sujet du message: UNITED KINGDOM PLAGUED BY MASSIVE FLOODING FROM DAYS OF TORRENTIAL RAIN (NOV 26, 2012) Répondre en citant

UNITED KINGDOM PLAGUED BY MASSIVE FLOODING FROM DAYS OF TORRENTIAL RAIN (NOV 26, 2012)


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sFsMMeegrQk


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 18:05 (2012)    Sujet du message: WATER TURNS BLOOD RED! A BLOOD BATH! I Répondre en citant

AUSTRALIA : WATER TURNS BLOOD RED! A BLOOD BATH! I

No rapture until the end of the tribulation


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=YIR1WD6VbvE


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 19:08 (2012)    Sujet du message: VIRGINIA AND WEST VIRGINIA EMERGENCY Répondre en citant



VIRGINIA HURRICANE SANDY (DR-4092)

Incident period: Friday, October 26, 2012 to Thursday, November 8, 2012
Major Disaster Declaration declared on November 26, 2012

News Releases

November 26, 2012
President Declared Disaster for Commonwealth of Virginia


November 26, 2012
Federal Aid Programs for the Commonwealth of Virginia Declaration

Related Links  

Hazard: Hurricane

Virginia Department of Emergency Management

Virginia Office of the Governor

Main Content

State:
Virginia

http://www.fema.gov/disaster/4092

WEST VIRGINIA HURRICANE SANDY (DR-4093)

http://www.fema.gov/disaster/4093 


Dernière édition par maria le Ven 11 Jan - 23:11 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 23:54 (2012)    Sujet du message: NEW HAMPSHIRE EMERGENCY Répondre en citant


NEW HAMPSHIRE HURRICANE SANDY (DR-4095)

Incident period: Friday, October 26, 2012 to Thursday, November 8, 2012
Major Disaster Declaration declared on November 28, 2012


News Releases

November 28, 2012
Federal Aid Programs for the State of New Hampshire Declaration

November 28, 2012
President Declares Disaster for New Hampshire


Related Links  

Hazard: Hurricane

New Hampshire Office of the Governor

New Hampshire's Homeland Security and Emergency Management

http://www.fema.gov/disaster/4095


Dernière édition par maria le Ven 11 Jan - 23:11 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Nov - 17:25 (2012)    Sujet du message: NEW MADRID PRECURSOR? *ALERT* Répondre en citant

NEW MADRID PRECURSOR? *ALERT*

from RadChick:
A large sinkhole formed today near Dover, Ohio, about 60 miles south of Cleveland. Please look closely at the map. See the red area at approximately 1:00? Its pointing to an area just south of th
e sinkhole.

It is my understanding that *IF* we started seeing sinkholes anywhere along this New Madrid *RED ZONE* that are 3 football fields in size or larger, it *COULD* signify a strong earthquake within the next few days. This current sinkhole is 4 football fields in size and growing. I don't want to cause any panic, there is NOTHING we can do except BE PREPARED. Make sure you know where your kids are, and that you all have a place to meet...charge all cells/laptops/etc...have some supplies and cash in case you are stuck for a few days. KNOW IF YOU ARE DOWNWIND OF A NUKE PLANT AND PLAN ACCORDINGLY. Next thing to watch for would be sulfer smells, nervous pets, a "dizzy" feeling from EMF discharges, flashes in the sky (earthquake lights) and rumbling/booming sounds. And of course, shaking. There was a large sinkhole event yesterday in LA as well, I will post below.

Post any reports/observations/advice here, we will pin this to the top of the page... :/ STAY SAFE.




http://www.facebook.com/?ref=logo#!/photo.php?fbid=523875227636503&set=…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Nov - 17:27 (2012)    Sujet du message: 2MIN NEWS NOVEMBER 29, 2012 / CALIFORNIA FLOOD THREAT, PINEAPPLE EXPRESS Répondre en citant

2MIN NEWS NOVEMBER 29, 2012



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=wQdNvrRD13k


CALIFORNIA FLOOD THREAT, PINEAPPLE EXPRESS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=c-A8msRRdac


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:18 (2016)    Sujet du message: LA PLANÈTE TERRE EN TANT QU'ARME ET EN TANT QUE CIBLE (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> LA PLANÈTE TERRE EN TANT QU'ARME ET EN TANT QUE CIBLE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 926, 27, 28  >
Page 8 sur 28

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com