LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES RUSES UTILISÉES PR RÉDUIRE LES POPULATIONS (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA RELIGION MONDIALE ET L'ONU : SES VUES ET AGENDA SUR LE TRANSHUMANISME, CLONAGE, AGENDA DE DÉPOPULATION -> LES RUSES UTILISÉES PR RÉDUIRE LES POPULATIONS (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 16:32 (2013)    Sujet du message: ‘RED LINE’ SUFFOCATING IN THE STREETS: CHEMICAL WEAPONS ATTACK REPORTED IN SYRIA Répondre en citant

‘RED LINE’ SUFFOCATING IN THE STREETS: CHEMICAL WEAPONS ATTACK REPORTED IN SYRIA


Tuesday, March 19, 2013 7:24
(Before It's News)



Residents and medics transport a wounded Syrian army soldier to hospital Tuesday after heavy fighting in Aleppo province during which both rebels and government forces said a chemical weapon was used.

March 19, 2013 – DAMASCUS – Syria’s government and rebels accused each other of launching a deadly chemical attack near the northern city of Aleppo on Tuesday in what would, if confirmed, be the first use of such weapons in the two-year-old conflict. Syria’s state news agency SANA said the rebels had launched a missile, while the rebels said the government had fired a long-range missile with “chemical agents. Terrorists fired a rocket containing chemical substances in the Khan al-Assal area of rural Aleppo,” SANA said. A Reuters

photographer visited two hospitals and saw people with breathing problems, who told him that they saw people dying in the streets and that the air smelled strongly of chlorine. U.S. President Barack Obama, who has resisted overt military intervention in Syria’s civil war, has warned Assad that any use of chemical weapons would be a “red line.” A spokeswoman for Britain’s Foreign Office said it was aware of the reports, adding that the use of chemical weapons, if proven, would “demand a serious response from the international community and force us to revisit our approach so far.”

Syria’s Information Minister Omran al-Zoabi put the death toll at 16 and said 86 people were wounded, most of them critically. In a televised news conference, he said the country’s armed forces would never use internationally banned weapons. “Syria’s army leadership has stressed this before and we say it again, if we had chemical weapons we would never use them due to moral, humanitarian and political reasons,” Zoabi said. However, a Syrian rebel commander denied the reports, insisting the government had fired the rocket during intense fighting in the area. “We were hearing reports from early this morning about a regime attack on Khan al-Assal, and we believe they fired a Scud with chemical agents,” Qassim Saadeddine, a senior rebel and spokesman for the Higher Military Council in Aleppo, said.

“Then suddenly we learned that the regime was turning these reports against us. The rebels were not behind this attack,” he added. The Reuters photographer, who visited the University of Aleppo hospital and the al-Rajaa hospital in Aleppo city, said he saw patients who were suffering from breathing problems. “I saw mostly women and children,” he said. “They said that people were suffocating in the streets and the air smelt strongly of chlorine. People were dying in the streets and in their houses,” he added. Syrian state TV aired footage of what it said were casualties of the attack arriving at one hospital in Aleppo.

Men, women and children were rushed inside on stretchers as doctors inserted medical drips into their arms and oxygen tubes into their mouths. None had visible wounds to their bodies, but some interviewed said they had trouble breathing. Three boys lay on the floor beside each other with drips in their arms. One man was taken from an ambulance wearing combat trousers. An unidentified doctor interviewed on the channel said the attack was either “phosphorus or poison.” -MSNBC

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bsO3ehh8UEk

http://beforeitsnews.com/earthquakes/2013/03/red-line-suffocating-in-the-st…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Mar - 16:32 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Mar - 21:16 (2013)    Sujet du message: RABIES OUTBREAK AFTER METEOR STRIKE IN CHELYABINSK, RUSSIA: STATE OF EMERGENCY DECLARED; RABIES OUTBREAK ACROSS WORLD LINKED TO ‘VILE STARS’? Répondre en citant



RABIES OUTBREAK AFTER METEOR STRIKE IN CHELYABINSK, RUSSIA: STATE OF EMERGENCY DECLARED; RABIES OUTBREAK ACROSS WORLD LINKED TO ‘VILE STARS’?

Sunday, March 24, 2013 15:46

A very strange rabies outbreak in Chelyabinsk, Russia has led to a 'State of Emergency' being declared due to the sudden widespread outbreak of rabies, this coming weeks after a meteor also struck the area. Strangely enough, rabies is now spreading across the world as shared further below in this story with credit to WoodyMcWood from GLP.

Is this rabies outbreak due to the recent meteor? According to this story from the Journal of Cosmology, throughout history disease outbreaks of "near-culling" and "extinction-level" proportions have been brought upon the Earth by passing interplanetary fragments and comets, or 'vile stars'. The excellent historical BBC video "The Comet's Tale" below.


"All ancient civilizations, without exception, have looked upon comets with a sense of trepidation and awe. Comets were considered to be harbingers of doom, disease, and death, infecting men with a blood lust to war, contaminating crops, and dispersing disease and plague (Hippocrates 1900; Olson and Pasachoff 1999)." For much of history comets have been associated with death and disease. There is increasing evidence that life on Earth originated in comets and other stellar debris. If passing comets have continued to deposit viruses and microorganisms on this planet, this may explain why ancient astronomers and civilizations attributed the periodic outbreak of plague to these stellar objects. Moreover, the subsequent evolution and extinction of life may have been directly impacted by the continued arrival of bacteria, archae, viruses, and their genes from space. On this picture the evolution of higher plants and animals, including humans, would be impacted by the insertion of genes from space, as well as recurrent episodes of pandemic disease. Near-culling pandemics and extinction episodes have in fact been preceded by or followed by inserts of viral genes into survivors who have transmitted these viral elements to their progeny, thereby impacting future evolution. Although ancient fears and reverence of comets may be coincidental with the outbreaks of pandemics, they may also have a factual basis. From Biblical times great plagues and epidemics of disease have punctuated the history of Europe and Asia (Karlen 1996; McNeill 1977). Although some of these events may have an explanation in terms of local causes and conditions, the more dramatic episodes on record invite more exotic explanations that may be linked to comets.

Figure 4. Comet of 1618 was associated with the coming "end of the world" and spreading death and disease.

The great plague of Athens that broke out in the year 430BC (Karlen 1996) is a strong candidate for a cometary cause. The epidemic was localized geographically, and declined and disappeared as abruptly as it had started and no source could be discovered. The description of the epidemic and its symptoms described by the historian Thucydides (2004), has defied identification with any known infectious disease. Here's part of the story on the recent rabies outbreak in the Chelyabinsk region in Russia after the recent Chelyabinsk meteor comes to us from


The Moscow Times.: 22 March 2013 | Issue 5093 The Moscow Times 
 
A state of emergency has been declared in the Chelyabinsk region due to an outbreak of rabies among animals, the regional administration said in a statement. In a decree posted on the administration's website, Ivan Feklin, the deputy governor of the region and head of the emergency response team for coordinating preventative measures for rabies, is tasked with confirming a complex set of measures to stabilize the region's rabies outbreak for the duration of the emergency regime. According to the regional administration of the Federal Veterinary and Phytosanitary Monitoring Service, the region has been hit by a complicated epizootic situation with rabies in animals, Interfax reported. Comets were looked at as 'messengers of the Gods' in ancient times, carrying the power of life and death as shared in this BBC story, The Comet's Tale. More on the rabies outbreak across the world below video.




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=oiFjeYrWlL0&feature=player_embedded
In the meantime as this thread from Godlikeproductions points out, rabies outbreaks have been spreading across the world in the past several weeks. Much more here. Rabies Cases Growing Fast In Central Texas [VIDEO] [link to www.kcentv.com

NIGHTMARE BACTERIA [link to www.npr.orghttp://marialeroux1.xooit.fr/images/0cb8485eea=http://www.npr.orghttp://marialeroux1.xooit.fr/images/0cb8485eea=http://www.npr.org
OUTBREAK MAP: [

link to outbreaks.globalincidentmap.com]
Better Map: [

link to www.healthmap.org]
Maryland Man Dies From Kidney Transplant Infected With Rabies
[

link to guardianlv.com]
Linked? Viral outbreak killing raccoons on Folly Beach, worrying experts
[

link to www.wistv.com]
Linked? A Side of Rabies With Your Dog Meat in China

[link to www.care2.com]

It's starting to spread like a wildfire. You were warned!
Officials looking for man who may have been exposed to rabies when he turned in a rabid bat to a local vet.- Austin, Texas
[

link to www.kxan.com]
kern-county-is-a-rabies-endemic-county-seeing-an-increase-in-​rabies-infested-bats-in-two-weeks
[

link to www.turnto23.com]
Fla-company-supplied-organs-rabies-case
UPDATE!--> [

link to abcnews.go.com]
rabies-scare-shakes-denville-n-j-after-raccoon-bites-7-year-o​ld-boy
[

link to newyork.cbslocal.com]
Third suspected case of rabies reported this year
[

link to www.fayobserver.com]
2 women in INDIA

DIE FROM RABIES
[

link to articles.timesofindia.indiatimes.com]
Skunk Bites Man;

First Cases of Animal Rabies in Bismarck, North Dakota in 30 Years
[

link to www.kfyrtv.comhttp://marialeroux1.xooit.fr/images/0cb8485eea=http://www.kfyrtv.comhttp://marialeroux1.xooit.fr/images/0cb8485eea=http://www.kfyrtv.com[/url:0cb8485eea]]
Man, toddler bitten by rabid dogs. Johannesburg, South Africa.
[

link to www.news24.com]
Rabies Cases

Growing Fast In Central Texas [VIDEO]
[

link to www.kcentv.comhttp://marialeroux1.xooit.fr/images/0cb8485eea=http://www.kcentv.comhttp://marialeroux1.xooit.fr/images/0cb8485eea=http://www.kcentv.com[/url:0cb8485eea]]
Rabies confirmed in three skunks and one raccoon in Larimer County, Colorado.
[

link to www.thedenverchannel.com]
Third rabies case in 2013 reported in Davidson County, North Carolina; dog destroyed
[

link to www.the-dispatch.com]
Jackson County, Oregon, orders vets to report rabies shots
[

link to www.oregonlive.com]
Austin, Texas, offers free rabies shots for pets
[

link to www.kxan.com]
Health officials urge at least 23 to get rabies shots after death of Md. transplant patient
[

link to www.washingtonpost.com]
Bakersfield, California. Warning: Rabies cases on rise in Kern County
[

link to www.bakersfieldnow.com]
40 wounded as stray dogs go on biting spree again,some suspected rabid.
[

link to http://www.greaterkashmir.com/www.greaterkashmir.com]
Fifth rabies case confirmed in Durham County, North Carolina
[

http://beforeitsnews.com/r2/?url=http://www.godlikeproductions.com/external…link to abclocal.go.com]
 

http://marialeroux1.xooit.fr/image/92/3/e/8/comet55-3ced83a.htm


http://beforeitsnews.com/strange/2013/03/rabies-outbreak-after-meteor-strik…http://beforeitsnews.com/strange/2013/03/rabies-outbreak-after-meteor-strike-in-chelyabinsk-russia-state-of-emergency-declared-rabies-outbreak-across-world-linked-to-vile-star-2447976.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Avr - 20:08 (2013)    Sujet du message: CANCER CLINICS ARE TURNING AWAY THOUSANDS OF MEDICARE PATIENTS. BLAME THE SEQUESTER. Répondre en citant

CANCER CLINICS ARE TURNING AWAY THOUSANDS OF MEDICARE PATIENTS. BLAME THE SEQUESTER.

Posted by Sarah Kliff on April 3, 2013 at 5:46 pm


Ralph V. Boccia of the Center for Cancer and Blood Disorders runs a cancer clinic that is in danger of losing funding due to the sequester cuts. (Sarah L. Voisin/The Washington Post)

Cancer clinics across the country have begun turning away thousands of Medicare patients, blaming the sequester budget cuts.

Oncologists say the reduced funding, which took effect for Medicare on April 1, makes it impossible to administer expensive chemotherapy drugs while staying afloat financially.

Patients at these clinics would need to seek treatment elsewhere, such as at hospitals that might not have the capacity to accommodate them.

“If we treated the patients receiving the most expensive drugs, we’d be out of business in six months to a year,” said Jeff Vacirca, chief executive of North Shore Hematology Oncology Associates in New York. “The drugs we’re going to lose money on we’re not going to administer right now.”

After an emergency meeting Tuesday, Vacirca’s clinics decided that they would no longer see one-third of their 16,000 Medicare patients.

“A lot of us are in disbelief that this is happening,” he said. “It’s a choice between seeing these patients and staying in business.”

Some who have been pushing the federal government to spend less on health care say this is not the right approach.

“I don’t think there was an intention to disrupt care or move it into a more expensive setting,” said Cathy Schoen, senior vice president of the Commonwealth Fund, which recently released a plan for cutting $2 trillion in health spending. “If that’s the case, we’re being penny-wise and a pound-foolish with these cuts.”

Legislators meant to partially shield Medicare from the automatic budget cuts triggered by the sequester, limiting the program to a 2 percent reduction — a fraction of the cuts seen by other federal programs.

But oncologists say the cut is unexpectedly damaging for cancer patients because of the way those treatments are covered.

Medications for seniors are usually covered under the optional Medicare Part D, which includes private insurance. But because cancer drugs must be administered by a physician, they are among a handful of pharmaceuticals paid for by Part B, which covers doctor visits and is subject to the sequester cut.

The federal government typically pays community oncologists for the average sales price of a chemotherapy drug, plus 6 percent to cover the cost of storing and administering the medication.

Since oncologists cannot change the drug prices, they argue that the entire 2 percent cut will have to come out of that 6 percent overhead. That would make it more akin to a double-digit pay cut.

“If you get cut on the service side, you can either absorb it or make do with fewer nurses,” said Ted Okon, director of the Community Oncology Alliance, which advocates for hundreds of cancer clinics nationwide. “This is a drug that we’re purchasing. The costs don’t change and you can’t do without it. There isn’t really wiggle room.”

Okon’s group has sent letters to legislators urging them to exempt cancer drugs from the sequester or, as a back-up, only shave 2 percent off the money they receive to administer the medications.

Doctors at the Charleston Cancer Center in South Carolina began informing patients weeks ago that, due to the sequester cuts, they would soon need to seek treatment elsewhere.

“We don’t sugar-coat things, we’re cancer doctors,” Charles Holladay, a doctor at the clinic, said. “We tell them that if we don’t go this course, it’s just a matter of time before we go out of business.”

Cancer patients turned away from local oncology clinics may seek care at hospitals, which also deliver chemotherapy treatments.

The care will likely be more expensive: One study from actuarial firm Milliman found that chemotherapy delivered in a hospital setting costs the federal government an average of $6,500 more annually than care delivered in a community clinic.

Those costs can trickle down to patients, who are responsible for picking up a certain amount of the medical bills. Milliman found that Medicare patients ended up with an average of $650 more in out-of-pocket costs when they were seen only in a hospital setting.

It is still unclear whether hospitals have the capacity to absorb these patients. The same Milliman report found that the majority of Medicare patients — 66 percent — receive treatment in a community oncology clinic, instead of a hospital.

Non-profit hospitals will likely have an easier time bearing the brunt of the sequester cuts. A federal program known as 340B requires pharmaceutical companies to give double-digit discounts to hospitals that treat low-income and uninsured patients.

Eastern Connecticut Health Network began preparing for additional volume after a local oncology practice sent out notice that it would stop seeing certain cancer patients.

“What we’re trying to do in the hospital is prepare for this,” ECHN spokesman Eric Berthel said. “We’re making sure we have access to the pharmaceutical companies and that we have appropriate staff on hand. We’re hoping the oncology practice will be successful in renegotiating this. It’s so fresh, so we’re pretty unsure.”

Some cancer clinics are counting on the federal government to provide relief, and continuing to see patients they expect to lose money on.

“We’re hoping that something will change, as legislators see the impact of this,” Ralph Boccia, director of the Center for Cancer and Blood Disorders in Bethesda, Md., said. “I don’t think we could keep going, without a change, for more than a couple of months.”

An analysis prepared by his clinic estimates that, if the full 2 percent cut takes effect, between 50 and 70 percent of the drugs it administers would become money losers.

Boccia estimates that 55 percent of his patients are covered by Medicare, making any changes to reimbursement rates difficult to weather.

“When I look at the numbers, they don’t add up,” he said. “Business 101 says we can’t stay open if we don’t cover our costs.”

Further reading

- Sarah Kliff’s health-reform watch columns.

- 21 graphs that show Americans health-care prices are ludicrous.

http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2013/04/03/cancer-clinics-are-turning-away-thousands-of-medicare-patients-blame-the-sequester/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 27 Avr - 20:54 (2013)    Sujet du message: OBAMA’S 5 MOST CONTROVERSIAL STATEMENTS ABOUT ABORTION AND ‘WOMEN'S RIGHTS’ DURING HIS PLANNED PARENTHOOD SPEECH Répondre en citant




OBAMA’S 5 MOST CONTROVERSIAL STATEMENTS ABOUT ABORTION AND ‘WOMEN'S RIGHTS’ DURING HIS PLANNED PARENTHOOD SPEECH

BREAKING! OBAMA CALLS FOR MORE ABORTIONS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=0AnuAUZSo1I


Apr. 26, 2013 2:50pmBilly Hallowell
 

U.S. President Barack Obama speaks at the Planned Parenthood Gala at the Marriott Wardman Park Hotel on April 26, 2013 in Washington, DC. Obama defended the organization and told delegates that he would block efforts to cut off funding. Credit: Getty Images

On Friday, President Barack Obama became the the first sitting president to address the Planned Parenthood National Conference. It was a controversial decision, especially considering the ongoing Dr. Kermit Gosnell murder trial and the elevated discussion currently unfolding surrounding late-term abortion. But rather than avoiding abortion, he tackled it head-on, defending a woman’s “right to choose.”


Additionally, he heralded Planned Parenthood as an organization that has served Americans in their greatest times of need.

Considering all that, TheBlaze has highlighted five of the speech’s key moments that we deemed the most interesting, controversial and noteworthy.

Without further ado.

Praised Planned Parenthood’s Family Planning Role


Before explicitly addressing the abortion issue, Obama seemingly hinted at it earlier in the speech. While recapping the services that Planned Parenthood offers, he mentioned family planning:

“Somewhere there’s a woman who just received a new lease on life because of a screening that you provided that helped catch her cancer in time. Somewhere there’s a woman who’s breathing easier today because of the support and counseling she got at her local Planned Parenthood health clinic. Somewhere there’s a young woman starting a career who, because of you, is able to decide for herself when she wants to start a family.“

Decried Critics Who Turn the Group Into a “Punching Bag”


Obama also took a firm stance against cutting off funding for Planned Parenthood, decrying politicians who have called for such measures. Similarly, he accused conservative opponents of advocating policies from the 1950s — a familiar claim uttered during his 2012 campaign (i.e. the so-called “War on Women”):

“So when politicians try to turned Planned Parenthood into a punching bag, they’re not just talking about you; they’re talking about the millions of women who you serve. And when they talk about cutting off your funding, let’s be clear: They’re talking about telling many of those women, you’re on your own. They’re talking about shutting those women out at a time when they may need it most — shutting off communities that need more health care options for women, not less.

So the fact is, after decades of progress, there’s still those who want to turn back the clock to policies more suited to the 1950s than the 21st century. And they’ve been involved in an orchestrated and historic effort to roll back basic rights when it comes to women’s health.”

Tackles Pro-Life Abortion Policies Head-On


Rather than dancing around the abortion discussion, Obama decided to dive right in, taking particular aim at pro-life legislative attempts in states across the nation:

“Forty-two states have introduced laws that would ban or severely limit access to a woman’s right to choose — laws that would make it harder for women to get the contraceptive care that they need; laws that would cut off access to cancer screenings and end educational programs that help prevent teen pregnancy.


In North Dakota, they just passed a law that outlaws your right to choose, starting as early as six weeks, even if a woman is raped. A woman may not even know that she’s pregnant at six weeks. In Mississippi, a ballot initiative was put forward that could not only have outlawed your right to choose, but could have had all sorts of other far-reaching consequences like cutting off fertility treatments, making certain forms of contraception a crime.


That’s absurd. It’s wrong. It’s an assault on women’s rights. And that’s why when the people of Mississippi were given a chance to vote on that initiative, they turned it down. Mississippi is a conservative state, but they wanted to make clear there’s nothing conservative about the government injecting itself into decisions best made between a woman and her doctor. And folks are trying to do this all across the country.”

U.S. President Barack Obama speaks at the Planned Parenthood Gala at the Marriott Wardman Park Hotel on April 26, 2013 in Washington, DC. Obama defended the organization and told delegates that he would block efforts to cut off funding. Credit: Getty Images

Driving the Policy Point Home


To be sure the audience understood his point, Obama, again, decried pro-life legislative policies with a pointed quip:
“When you read about some of these laws, you want to check the calendar; you want to make sure you’re still living in 2013.”

U.S. President Barack Obama speaks at the Planned Parenthood Gala at the Marriott Wardman Park Hotel on April 26, 2013 in Washington, DC. Obama defended the organization and told delegates that he would block efforts to cut off funding. Credit: Getty Images

“Planned Parenthood Is Not Going Anywhere”


In a message likely intended for both supporters and detractors, alike, Obama made it clear that Planned Parenthood isn’t going to disappear anytime soon — at least not on his watch. The president pledged to fight alongside the organization:
“So every day, in every state, in ever center that Planned Parenthood operates, there are stories like those — lives you’ve saved, women you’ve empowered, families that you’ve strengthened. That’s why, no matter how great the challenge, no matter how fierce the opposition, if there’s one thing the past few years have shown, it’s that Planned Parenthood is not going anywhere. It’s not going anywhere today. It’s not going anywhere tomorrow.”


http://www.theblaze.com/stories/2013/04/26/obamas-5-most-controversial-statements-about-abortion-and-womens-rights-during-his-planned-parenthood-speech/



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 01:18 (2013)    Sujet du message: ANGELINA JOLIE WANTS WOMEN TO MUTILATE THEMSELVES FOR BREAST CANCER THEY DON'T HAVE Répondre en citant

ANGELINA JOLIE WANTS WOMEN TO MUTILATE THEMSELVES FOR BREAST CANCER THEY DON'T HAVE

Mike Adams, the Health Ranger and Robert Scott Bell talk about how Angelina Jolie refuses to empower women with real choices about cancer prevention and instead wants to corral women into a "cancer industry meat grinder" that mutilates and poisons women with surgery, chemotherapy and radiation.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=JLmSZF-cuF0

DON'T CUT OFF YOUR BREASTS LADIES!!!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=_TvFgsPueEU


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 15:00 (2013)    Sujet du message: LE PAYS « DES VALEURS IDENTIQUES À LA FRANCE » SELON FRANÇOIS HOLLANDE… RECYCLE SES VIEUX ! Répondre en citant

LE PAYS « DES VALEURS IDENTIQUES À LA FRANCE » SELON FRANÇOIS HOLLANDE… RECYCLE SES VIEUX !

Profanation de cadavres au nom du $$$$ et désensibilisation envers le respect des êtres humains.


Olivier Renault ,
26.01.2013, 11:54, heure de Moscou


Capture d'écran: http://www.plastinarium.de/en/plastinarium_e/latest_news.html


Le fondateur de la société allemande plastinarium.de Gunther vonHagens (68), qui recycle les vieux et les plus jeunes sous formes d'œuvres d'art et qui, peut-être, alimente l'industrie en éléments de base pour la production de produits de beauté et de savon et qui vend ses produits humains sur le Net , sera, selon sa décision, recyclé très bientôt à son tour.

Atteint de la maladie de Parkinson, ses jours sont dorénavant comptés. L'Allemagne, qui compte une mortalité de 850 000 décès par an, va atteindre le million en 2050 selon l'institut d'économie de Cologne. Pour les Allemands, voulant faire des économies, ou ne pouvant pas régler leurs factures, la fabrique de recyclage de Gunther von Hagens est une solution idéale et devient un véritable fait de société dans un pays cité en exemple.

Les politiques s'en foutent.Cette industrie de découpage en série et de réalisations « d'œuvres d'art » à partir de cadavres n'a jamais été un sujet évoqué parmi les députés du Bundestag récemment réunis pour parler de la grandeur des valeurs humanistes de la France alors que les élus français citaient au Bundestag Victor Hugo. D'ailleurs, ni les sages du Comité d'éthique allemand, ni les Eurodéputés avec surtout son président Martin Schulz, SPD, qui fut un temps représentant des droits fondamentaux, ne s'inquiètent de cette dérive... « Vous savez cette entreprise est tout à fait légale car les gens signent un contrat », avait d'ailleurs un jour répondu la députée Angelica Schwall-Düren, vice-présidente du groupe parlementaire du SPD au Bundestag de 2002 à 2010 pour l'Union européenne, depuis 2010 ministre chargée des questions fédérales, des questions européennes et des médias et aussi connu pour son rôle au sein de son parti des relations avec la France et le Parti socialiste. Une preuve que l'intérêt du peuple n'est pas l'intérêt principal des députés. Ce recyclage des vieux est aussi et surtout une preuve que la pauvreté parmi les retraités et dans la société allemande a très fortement augmentée s'accompagnant d'un changement inquiétant et radical de la tradition du deuil envers les anciens.

Véritables raisons. Les retraités allemands ont perdu depuis 2000 un cinquième de leur capacité d'achat et le député Bernd Riexinger des Linke demande au Gouvernement fédéral d'intervenir pour stopper la chute du niveau des retraites. Les Allemands s'appauvrissent ce qui expliquent qu'ils signent le contrat à la plastination car le traitement de leur dépouille après leur décès est gratuit. Une véritable aubaine quand on sait que la famille du défunt devrait débourser entre 5 000 et 6 000 euros et que les caisses d'assurance maladie d’État ne remboursent rien. Seuls les services sociaux donnent une aide financière qui reste limitée et qui souvent payée en décalage ne permet pas de s'assurer les services des pompes funèbres. Rien qu'à Berlin un Berlinois sur dix ne peut pas payer son enterrement. Quand on rencontre des retraités allemands, ils disent au début d'une conversation qu'il faut bien aider la science. Mais en enquêtant de plus près, ils parlent de leurs petites retraites et de leurs enfants souvent au chômage qui souhaite réaliser des économies sur leur vieux os.

Une voiture spéciale, qui a été plus de cinq cents fois en service dans toute l'Allemagne depuis 2006, la Body Mobile, récupère gratuitement les corps des retraités. Les médecins ont l'interdiction de toucher le corps d'un donateur à la plastination ne serait-ce que pour émettre un avis de décès. Le donateur doit arriver à la fabrique « en entier et assez frais pour être travaillé ».

Savon, produit de beauté. Les médias se sont toujours bornés à parler des cadavres transformés sous la forme de sculptures mais ils ne parlent jamais de ce qui se passe avec les litres de graisse récupérés dans les cuves lors du transfert chimique de la plastination. Plusieurs centaines de litres de produits gras sont en tout cas récupérés durant la transformation chimique. Et les cadavres n'ont plus leur peau. Des centaines de corps sont entreposés sur le site de la fabrique, non loin d'une chapelle ardente où se trouve, à l'imitation de Jésus, un cadavre dépecé les « couilles pendantes sur une croix en bois». La presse allemande avait, déjà du temps de Rudolf Ausgtein fondateur du Spiegel, relaté le trafic de cervelles humaines dans les caves des morgues allemandes pour alimenter l'industrie pharmaceutique. La fabrique du docteur atteint de Parkinson exploite déjà tout du corps : des rétines en passant aux mâchoires et aux os pour les revendre à l'industrie. A 70 000 euros un cadavre recyclé vendu, l'affaire est très juteuse. Aussi, est-ce-que les litres de graisse rejetés durant la phase de plastination sont utilisés pour faire des savons ou autres crèmes de beauté ? La fabrique ne répondant pas aux questions, on peut le penser.
La gauche au pouvoir. En 2006 la fabrique de cadavres a ouvert ses portes dans la petite ville de Guben dans le Land de Brandenbourg dans lequel se trouve la capitale de Postdam avec son célèbre château de Frédéric II et son parlement à majorité de gauche avec les Linke et le SPD. Durant l'ouverture de la fabrique de Guben en 2006, plusieurs personnes, surtout des femmes, sont accouru pour postuler à un emploi.

Guben étant une ville sinistrée par le chômage, l'Agence pour l'emploi allemande oblige alors de nombreux chômeurs à y travailler sous peine de se voir rayer des aides sociales. Ainsi, des bouchers, des mécaniciens autos se retrouvent à la découpe et à la préparation des corps. Par esprit d'entreprise les employés de la fabrique signent aussi leur contrat à la plastination.

Les visiteurs. Déjà plus de 20 millions de personnes ont vu les diverses expositions organisées par la fabrique. Sur le site, même les élèves des écoles vont visiter le musée qui s’étale sur les 25 000 m² de cette ancienne fabrique de chapeaux de la RDA. On y voit même des enfants âgés de trois ans accompagnés de leurs parents déambulant parmi les squelettes ou parmi les cadavres fraîchement « plastinés » posés sur des tables de dissection où les anciens chômeurs devenus préparateurs les travaillent. A quelques mètres des préparateurs, pendant que les parents contemplent les lieux, les enfants peuvent jouer dans un bac à sable sur les rebords duquel se tiennent des cadavres dépecés, les parties génitales bien en vue, par exemple déguisés en Pirates. Et tous les ans au mois de mai plus de cinq cents donateurs se retrouvent entre eux pour manger des amuse-gueules.

Nombre de donateurs. Selon la fabrique le plus « grand lot » de donateurs se trouve en Rhénanie du Nord Westphalie avec 1 989 donateurs, le Bade-Wurtemberg avec 1 446, la Bavière avec 1 088, la Saxe avec 1 045, le Brandebourg avec 976, Berlin avec 838, la Basse-Saxe avec 833, la Hesse avec 801, la Rhénanie-Palatinat avec 781, la Thuringe avec 437, la Saxe-Anhalt avec 300, le Schleswig-Holstein avec 200, Hambourg 144, la Poméranie-occidentale avec 142, la Sarre avec 93 et Brême avec 90 donateurs. Cette énumération montre le niveau atteint de la civilisation dans laquelle l’Allemagne se trouve. C'est une évolution inquiétante car les responsables politiques se taisent et laissent cette entreprise se développer. Le président François Hollande accompagné des élus du Sénat et de l'Assemblé nationale au Bundestag pour les 50 ans du Traité de l’Élysée, parlant des mérites de l'Allemagne pour ses valeurs fondamentales identiques à la France, montrent là encore leur incompétence sur les dossiers les plus élémentaires.

http://french.ruvr.ru/2013_01_26/Le-pays-des-valeurs-identiques-a-la-France…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 15:15 (2013)    Sujet du message: LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE PRÉOCCUPÉE : LES CADAVRES NE SE DÉCOMPOSENT PLUS Répondre en citant

LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE PRÉOCCUPÉE : LES CADAVRES NE SE DÉCOMPOSENT PLUS

Même les morts ne pourront plus reposer en paix! (manière de parler)

source Courrier International
13 mai 2013 - Par Hadrien Miche



"Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière", ce verset de la Genèse n'est plus une réalité. En Allemagne, environ quarante cimetières n'acceptent plus de nouvelles inhumations car ils sont remplis de corps non décomposés. Les scientifiques s'inquiètent de ce phénomène...

Un entrepreneur des pompes funèbres à Berlin, Walter Müller, affirme que "les corps mis en terre il y a trente ans ont l’air d’avoir été inhumés la semaine dernière [...] C’est comme s’ils avaient mariné dans des produits conservateurs".

Lorsqu’on enterre une personne, celle-ci finit par se décomposer et à s'enfoncer/disparaitre dans la terre et les fossoyeurs peuvent ainsi "récupérer" la sépulture pour y mettre de nouveaux cercueils qui a leur tour s'enfonceront dans la terre. Une pratique loin d'être choquante puisque le Pr Rainer Horn explique que "on a toujours partagé ou réutilisé les tombes. On y ajoute des corps et la nature suit son cours". Cependant ce processus de décomposition, qui prenait autrefois de huit à dix ans, dure aujourd’hui beaucoup plus longtemps. Imaginez : un tiers des tombes d’Allemagne dont les corps enterrés il y a trente ou quarante ans ne sont toujours pas décomposés !!



Cette situation préoccupe aussi bien les entrepreneurs des pompes funèbres que les administrateurs des cimetières et les scientifiques, qui ont organisé une conférence à Hambourg afin de débattre des causes et des solutions possibles à ce problème. De nombreuses hypothèses ont été émises, dont l'une qui accuse notre alimentation trop riche en conservateurs et une autre qui pointe du doigt la pollution et les pesticides qui détruiraient les bactéries nécessaires à la décomposition. Les recherches n'en sont qu'à leurs débuts et les scientifiques n'arrivent pas à se mettre d'accord mais le Pr Horn déclare : “Les processus de décomposition naturelle sont ralentis. Nous pensons que ce phénomène est dû à l’absence d’une bactérie importante, mais nous ne savons pas à quoi tient cette absence.”.

Des solutions ont été proposées comme d'utiliser des sarcophages de béton afin que l'air circule pour que la décomposition se fasse en une douzaine d'année puis on réutiliserait ce cercueil, mais ce système ne semble pas plaire à cause de son côté "sans âme". Une autre solution nous vient de géologues du Bade-Wurtemberg, Werner Weinzierl et Frank Waldmann, qui suggèrent de remplacer le chêne des cercueils par du pin, car celui-ci se décomposerait plus vite. Le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie envisage quant à lui de modifier sa législation et d’autoriser l’inhumation des corps dans des sacs de toile, de jute ou de coton. D’autres Länder permettent déjà de faire des enterrements en pleine nature, où les arbres servent de pierres tombales, dans l’espoir que ces cimetières "bio" remplacent les sépultures traditionnelles. En Norvège, on propose d'injecter des produits chimiques pour accélérer le processus...

Pour le moment, les employés des cimetières autrichiens et allemands en sont réduits à creuser des tombes plus profondes, à descendre l’ancien occupant d’un niveau pour mettre le nouveau par-dessus.



Ces corps qui ne se décomposent plus feront sans doute plaisir à des nécrophiles, en tout cas nous on est choqués de savoir ça ! L'incinération nous semble être une bonne idée mais on comprend aussi les personnes ayant besoin d'un endroit de recueillement. Qu'envisagez vous comme solution à la fin de votre vie ?

http://dailygeekshow.com/2013/05/13/la-communaute-scientifique-preoccupee-l…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Mai - 14:23 (2013)    Sujet du message: H041, L'HYPERBACTÉRIE DU SEXE PLUS DANGEREUSE QUE LE SIDA ? Répondre en citant

H041, L'HYPERBACTÉRIE DU SEXE PLUS DANGEREUSE QUE LE SIDA ?



Une bactérie qui semble résister à tous les traitements pourrait devenir plus dangereuse que le Sida, et inquiète sérieusement les scientifiques américains. Son nom ? La bactérie H041, une souche de la gonorrhée.

La « super-bactérie du sexe », surnommée H041, inquiète sérieusement les scientifiques américains. La raison ? Elle semble résistante à tous les traitements. De quoi faire peur aux autorités sanitaires américaines qui ont demandé au Congrès 38 millions d'euros afin de poursuivre leurs recherches d’un antibiotique.

Le docteur Alan Christianson explique sur le site de la chaîne américaine CNBC que « cette bactérie pourrait se révéler bien pire que le sida à court terme parce qu’elle est plus agressive et qu'elle infectera les gens plus rapidement ». En d'autres termes, elle peut toucher plus de personnes que le VIH.


Découverte pour la première fois en 2001 au Japon, la bactérie H041 a été récemment détectée à Hawaï, en Californie et en Norvège. C'est une souche de la gonorrhée (ou chaude-pisse), qui peut être très dangereuse au niveau mondial. Pour le moment, aucun cas mortel n'a jamais été décelé.

La semaine dernière, le professeur Cathy Ison du National Reference Laboratory for Gonorrhoea a déclaré à la BBC : « ll est possible que si nous ne faisons rien, elle puisse devenir incurable en 2015 ».

La gonorrhée (ou blennorragie) est considérée comme la deuxième infection sexuellement transmissible la plus fréquente. Elle se traduit notamment par des écoulements génitaux et des lésions très douloureuses. Elle entraîne parfois la stérilité et une septicémie.

La Loi en médecine

Facebook
0-05-2013


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 15:37 (2013)    Sujet du message: LE DIOXYDE DE TITANE DANS LES FRIANDISES, LES MÉDICAMENTS ET LES COSMÉTIQUES : UN NOUVEAU "SCANDALE DE L'AMIANTE" EN PIRE... Répondre en citant

 LE DIOXYDE DE TITANE DANS LES FRIANDISES, LES MÉDICAMENTS ET LES COSMÉTIQUES : UN NOUVEAU "SCANDALE DE L'AMIANTE" EN PIRE... 

Mais n'oubliez pas de faire vos dons à "Enfants Soleil" pour la recherche pour les maladies infantiles. Ils ont tellement à cœur nos petits enfants! Combien d'argent font-ils sur le dos du petit peuple pendant qu'ils les tuent par milliers de l'autre côté?



 

D'une toxicité comparable à l'amiante, une seule particule de dioxyde de titane peut donc  suffire à déclencher un cancer. Faut croire qu'ils nous en veulent vraiment...

L'amiante et le dioxyde de titane "sont vraiment similaires et ont la même puissance" toxique, selon le Professeur Jürg Tschopp, Prix Louis-Jeantet de médecine 2008. Problème : le dioxyde de titane est désormais présent partout, et en quantité.

Depuis quelques années, les nanoparticules (molécules 100 à 1000 fois plus petites qu'une cellule humaine, un million de fois plus fines qu'un cheveu) inquiètent les autorités sanitaires au plus haut point. Pour autant, rien n'est fait pour les encadrer et elles échappent toujours à toute législation. Du coup, les industriels nous en refourguent en loucedé, et en grandes quantités. Plus de deux millions de tonnes de dioxyde de titane nanométrique (nano-TiO2) sont produites chaque année dans le monde, un chiffre multiplié par deux en moins de dix ans.

Principalement utilisé comme pigment et opacifiant, le dioxyde de titane entre dans la composition de peintures, cosmétiques, crèmes solaires mais aussi médicaments, dentifrices, confiseries et plus généralement les colorants alimentaires et bien d'autres produits d'usage courant. (lire aussi "Des nanoparticules dans nos assiettes")

La barre nanométrique... c'est de la dynamite ! 

Les études se suivent et se ressemblent. Dès 2003, les premiers soupçons apparaissent. En 2006, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé le dioxyde de titane cancérogène possible pour l'homme. En 2007, la représentante de l'AFSSAPS disaitaussi craindre des maladies autoimmunes, un "phénomène [qui] a été observé au niveau d'implants médicaux". En 2009, plusieurs études ont montré que les nanoparticules pouvaient endommager l'ADN, sans même pénétrer dans les cellules. D'où un possible effet cancérigène. En mars 2010, l'Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail) a officiellement sonné l'alerte : "Le risque ne peut pas être évalué, il ne peut donc pas être exclu", recommandant "d'agir sans attendre au nom du principe de précaution". Las, les lanceurs d'alerte, même publics, n'ont pas la côte, par les temps qui courrent.

Dioxyde de titane et amiante, même combat !

Cette semaine, c'est le Professeur Jürg Tschopp de l'UNIL, Prix Louis-Jeantet de médecine 2008, qui vient d'en rajouter une louche. Selon une étude qu'il a supervisée, les nanoparticules de dioxyde de titane produisent des effets similaires à ceux de deux autres irritants environnementaux bien connus, l'amiante et la silice. Comme eux, elles provoquent des inflammations pulmonaires et la production de molécules toxiques capables de s'attaquer à l'ADN, aux protéines et aux membranes cellulaires. Prémices du cancer.

"Il a fallu presque 100 ans et d'innombrables décès jusqu'à ce que l'amiante soit banni" ont conclu les chercheurs... Courage. Plus que 90 ans à tenir !Article publié sur le site "Les mots ont un sens"

Source trouver: Leschroniquesderorschach
  

http://spread-the-truth777.blogspot.ca/2013/05/le-dioxyde-de-titane-dans-le…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 17:07 (2013)    Sujet du message: PRIVATISATIONS : LES HÔPITAUX ESPAGNOLS LIVRÉS À LA SPÉCULATION FINANCIÈRE Répondre en citant

 PRIVATISATIONS : LES HÔPITAUX ESPAGNOLS LIVRÉS À LA SPÉCULATION FINANCIÈRE
  
Par Nathalie Pédestarres (27 mai 2013)
 
Au nom de la croissance et de la réduction des déficits, le gouvernement espagnol accélère la privatisation du système de santé publique. Des fonds d’investissement en quête de « rentabilité élevée » s’emparent d’hôpitaux, sur fond de conflits d’intérêt et de scandales politico-financiers. Collectifs citoyens et syndicats dénoncent les conséquences désastreuses de cette privatisation : des patients mourant prématurément par négligence, un personnel soignant en pleine dépression, et des coûts au final plus élevés que ceux d’une gestion publique. Enquête sur un désastre en cours.
 

 
« Partenariat public privé » : ce mode de gestion, appliqué au système de santé publique espagnol provoque des ravages, tant sociaux que sanitaires. 2 700 personnes seraient mortes prématurément en 2012 dans la région de Valence, selon un rapport de l’UGT, le premier syndicat espagnol. En cause : la dégradation des services, les coupes brutales dans les effectifs, et la gestion privée. « La santé de plus d’un million de valenciens est entre les mains d’organisations mercantiles privées qui s’introduisent dans le secteur de la santé publique dans le but explicite d’obtenir des bénéfices », dénonce le syndicat. Dans la région de Madrid, où la privatisation du secteur est également en cours, 7 500 postes de personnel soignant ont été supprimés depuis 2012. Soit plus de 10% des effectifs des hôpitaux madrilènes ! Dans la capitale, les listes d’attente s’allongent et la presse relaie de nombreux cas de négligences médicales.
 
Au nom de la réduction des coûts et de l’efficacité, le gouvernement de Mariano Rajoy (Parti populaire, droite) est en train de multiplier ces « partenariats public privé » dans la santé. Ils s’inspirent du système anglo-saxon des « Private Finance Initiatives » (PFI) qui vont bien au-delà, en terme de privatisation, que la délégation de service public pratiquée en France [1]. Ces PFI ont été initiées en Grande-Bretagne dans les années 1990. Elles sont aujourd’hui accusées d’y avoir contribué à la dégradation du système de santé. L’hôpital Stafford au Royaume-Uni, qui a défrayé la chronique en février, est régi par ce système, comme 118 autres établissements de santé du pays. 1 200 patients y seraient décédés entre 2005 et 2008, victimes de mauvais traitements, de négligences de la part d’un personnel sanitaire peu qualifié et démotivé, et de conditions d’hygiène déplorables [2]. D’autre part, ces PFI reviendraient beaucoup plus cher aux contribuables britanniques qu’une gestion publique [3]. « Les pays qui voient arriver la compétitivité et les opérateurs privés dans leurs systèmes de santé devraient s’inquiéter », alerte, fin 2012, Göran Dahlgren, un ancien haut fonctionnaire de la Santé publique en Suède, pays qui a aussi développé des PFI.
 
Conditions de travail « inhumaines »
 
C’est justement du Royaume-Uni et de Suède que viennent deux des principaux acteurs de la privatisation du secteur de la santé espagnol. Le premier prestataire de soins sanitaires privé en Suède, Capio, est bien implanté en Espagne (et possède une vingtaine de cliniques en France). « Le profit encourage le travail dans le système sanitaire », clame son président, Thomas Berglund [4]. Sa filiale espagnole, et ses six hôpitaux madrilènes, a été revendue début 2013 à un fonds d’investissement basé à Londres, CVC Capital Partners, qui affiche clairement cibler des secteurs à « rentabilité élevée ». Rebaptisé IDC Salud, le groupe compte s’emparer des prochaines concessions hospitalières mises sur le marché par le Parti populaire dans les régions de Madrid et de Castille.
 
Cette nouvelle vague de privatisation suscite une formidable levée de boucliers, relayée par le mouvement des indignés espagnols. Une pétition pour paralyser le plan de privatisation du gouvernement a récolté 900 000 signatures à Madrid et les manifestations se succèdent. La « Coordination anti-privatisation de la santé publique de Madrid » (CAS) [5], l’un des collectifs espagnols les plus actifs, a compilé les témoignages de personnels soignants décrivant leurs conditions de travail jugées « inhumaines » dans les nouveaux hôpitaux privatisés, sous régime PFI. « J’ai perçu mon transfert au nouvel hôpital comme la pire année de ma vie avec des relations délétères entre les travailleurs, une détérioration manifeste de la qualité d’attention aux patients », y confie un médecin urgentiste. « Parmi nous, il y a des professionnels très jeunes, en arrêt maladie depuis longtemps, sous traitement pour dépression. [...] Le nombre de fois où je les ai vu arriver au travail en pleurant... Ils sont suivis par le psychiatre de l’hôpital. [...] J’ai vu des médecins aussi partir chez eux en larmes, à cause de la pression », décrit une infirmière [6].
 
Des privatisations pour réduire les déficits ?
 
Pour justifier ces privatisations, les acteurs privés, soutenus par le ministère de la Santé, agitent l’épouvantail du déficit. « Nous défendons l’introduction de critères entrepreneuriaux dans la gestion de la santé publique pour pouvoir offrir une attention universelle, ce qui n’est pas le cas actuellement faute de moyens », affirme, lors d’une conférence de presse le 20 mars, Juan Abarca, PDG du groupe hospitalier privé HM Hospitales, l’un des principaux concurrents de Capio, et président d’une structure qui défend les intérêts de la gestion privée (IDIS, Institut pour le développement et l’intégration du secteur de la Santé). L’IDIS prétend que le secteur public a accumulé une dette auprès des prestataires privés de 4,1 milliards d’euros. Et dans le même temps, le gouvernement cherche à économiser 7 milliards d’euros par an dans la santé.
 
Malgré les critiques du système de gestion PFI ailleurs en Europe, et le mouvement de protestation en Espagne, le gouvernement s’obstine. Pourquoi vouloir appliquer coûte que coûte cette formule controversée ? « Parce qu’il est lui-même dans le business ! », s’insurge Carlos Barra, médecin dans un hôpital public de la banlieue de Madrid, qui a travaillé pendant treize ans pour le ministère de la Santé publique.
 
Conflits d’intérêt et pantouflages sont effectivement au rendez-vous. Deux ex-conseillers à la Santé publique de la communauté autonome de Madrid, Manuel Lamela et Juan José Güemes, sont devenus cadres au sein de deux entreprises privées (Assignia Infraestructuras et Unilab) qui ont opportunément obtenu les concessions pour gérer, respectivement, l’hôpital Tajo d’Aranjuez, au Sud de Madrid, et les laboratoires d’analyses de six hôpitaux madrilènes.
 
Scandales politico-financiers
 
Le gouvernement de Madrid avait également attribué en 2005 les licences de construction et de gestion privée de huit nouveaux hôpitaux à des conglomérats composés de banques et de groupes du BTP [7]. Ces derniers sont désormais dans le collimateur des juges qui enquêtent sur deux retentissantes affaires de corruption, l’affaire Gürtel et l’affaire Barcenas, dans lesquelles sont impliqués de hauts dirigeants du Parti populaire et plusieurs de ces entreprises de la construction.
 
Des présomptions d’évasion fiscale planent également : avec l’aide d’économistes et d’avocats, la Coordination anti-privatisation a découvert que CVC Capital Partners, le fonds d’investissement qui possède, via la filiale IDC Salud, six hôpitaux madrilènes, dissimulerait des bénéfices dans les Îles Caïmans par l’intermédiaire de sociétés écrans. La plus grande opacité règne autour des comptes de ces entreprises et aucune commission internationale rogatoire n’a été requise pour y accéder.
 
Collectifs, syndicats et mouvements sociaux, comme la Coordination anti-privatisation, redoublent d’énergie pour endiguer ces accaparements spéculatifs des services de santé par ce qu’ils nomment des « fonds charognards ». Leur cheval de bataille : la révocation de la loi 15/97 sur la « modernisation du système de santé publique » qui autorise légalement l’entrée de fonds spéculatifs dans la santé. « Pour nous, une véritable gestion publique consisterait à appliquer un contrôle citoyen sur la gestion de ce service, en particulier une plus grande transparence des budgets alloués aux hôpitaux et qui sont en définitive payés par les contribuables », estime Antonio Gómez, médecin traitant au dispensaire du quartier de Vallecas, à Madrid.
 
Coopératives et autogestion
 
Collectifs citoyens et syndicats ont publié plusieurs études montrant que l’assistance médicale spécialisée dans un établissement privé coûte 16% à 27% plus cher que la même prestation proposée par l’administration publique. Le coût d’un lit hospitalier serait 74% plus onéreux dans le privé. Autre cible : la Commission européenne qui soutient de fait cette stratégie de privatisation, accélérée grâce aux plans d’austérité. Pour Berta Iglesias, de l’ONG Ecologistas en Acción, il n’y a qu’à lire le dernier programme européen « La santé en faveur de la croissance » (publié en novembre 2011) pour comprendre que Bruxelles pousse les États membres à « œuvrer en faveur de l’économie financière et non du bien-être social » [8].
 
Au-delà des résistances, la Coordination anti-privatisation commence à s’intéresser aux alternatives apparues en Grèce, notamment les dispensaires sociaux solidaires. En Catalogne, des « communautés citoyennes autogérées » (ecoxarxas) sont en train de mettre en place un système de coopératives de santé publique. Spéculateurs et « fonds charognards » ? ¡ No pasarán !
 
Nathalie Pédestarres
Photo : CAS
 
Notes
 
[1] Une mission d’intérêt général confié à un opérateur privé, comme la gestion de l’eau ou d’un transport public, et encadrée, plus ou moins rigoureusement, par l’Etat ou la collectivité locale.
 
[2] Lire cet article de Courrier International.
 
[3] D’après une étude menée par le quotidien The Guardian (basée sur les statistiques gouvernementales) les contribuables anglais auront à débourser 79,1 milliards de livres sterling pour rembourser les 118 contrats PFI liés à la Santé, soit sept fois leur coût d’investissement initial (11,6 milliards de livres sterling).
 
[4] Lors d’une interview au quotidien britannique Guardian en décembre 2012.
 
[5] Coordinadora Anti-privatización de la Sanidad Pública de Madrid.
 
[6] Télécharger le rapport (en espagnol).
 
[7] Sacyr-Vallehermoso, Begar-Ploder, Hispánica, Sufi S.A.
 
[8] Pour consulter le rapport.
 
http://www.bastamag.net/article3090.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Mai - 23:44 (2013)    Sujet du message: MISSISSIPPI CONSIDERS PROSECUTING WOMEN FOR STILLBIRTHS AND MISCARRIAGES Répondre en citant

MISSISSIPPI CONSIDERS PROSECUTING WOMEN FOR STILLBIRTHS AND MISCARRIAGES

News May 27, 2013
 

 
The Supreme Court of Mississippi is currently considering a case that could lead to charges of manslaughter for women who suffer miscarriages or stillbirths.

Nina Buckhalter was indicted for manslaughter in 2009 after giving birth to a stillborn baby girl named Hayley 31 weeks into her pregnancy.

According to a Mother Jones report, those charges were based on the detection of methamphetamines in Buckhalter’s system, which led a grand jury in Mississippi to declare that the defendant "did willfully, unlawfully, feloniously, kill Hayley Jade Buckhalter, a human being, by culpable negligence."

Now the court is set to rule on whether the prosecution can move forward after hearing oral arguments on the case on April 2. 

According to Farah Diaz-Tello, an attorney with National Advocates for Pregnant Women and part of Buckhalter’s legal defense, if her case goes forward it could well lead to a spate of similar prosecutions in Mississippi and other US states.

The fear now is setting a precedent that "unintentional pregnancy loss can be treated as a form of homicide," says Farah Diaz-Tello.

Mississippi's manslaughter laws were never intended to apply in cases of stillbirths and miscarriages, according to reporting by Mother Jones. However, Mississippi prosecutors believe that two state laws allow them to charge Buckhalter. One law defines manslaughter as the “killing of a human being, by the act, procurement or culpable negligence of another”, while the second includes “an unborn child at every stage of gestation from conception until live birth” as the state’s definition of human beings.

Mississippi is widely considered one of the most socially conservative states in the US, and as recently as 2011 a state ballot measure had sought to grant full rights to fertilized eggs, effectively making abortion illegal.  

Lawmakers are also actively looking to shut down the state’s sole women's health clinic that performed abortions. 

Diaz-Tello believes that the underlying motivation behind Buckhalter’s case is an attempt to establish “personhood” for fetuses, a central issue in the contentious arguments for banning abortions which rely on a legal definition of an unborn child’s “viability” or rather the state’s definition of life.

The definition of “personhood” could, in turn, allow the introduction of further laws regulating or banning the use of emergency contraceptives such as Plan B, or be used in further arguments in restricting access to abortion services.

Robert McDuff, a Mississippi civil rights lawyer also representing Buckhalter, argued to the state Supreme Court that the state’s law defining homicide as including the killing of a child includes an exemption for women seeking a legal abortion.

McDuff argues that, if women in Mississippi can legally terminate unwanted pregnancies, this should carry over to unintentionally ending a wanted pregnancy.

At least a dozen medical and public health groups have filed a friend-of-the-court brief in the Buckhalter case, including the American Medical Association, the American Academy of Pediatrics and the American College of Obstetricians.

In that brief the group argues that threat of prosecution might actually lead to more abortions by women dealing with drug or alcohol addiction, or could raise the risk of miscarriage or stillbirth by women who fear they may be reported by medical professionals to the state.
 
Earlier in the year the state of Alabama set a precedent for prosecuting pregnant women for drug use when it upheld convictions against Amanda Kimbrough and Hope Ankrom for “chemical endangerment” of a child. As Mother Jones notes, that 2006 law was aimed to punish individuals who expose children rather than fetuses to illegal drugs, and as in the case of Buckhalter seems to have further defined “personhood.”

Source: RT 
 
http://worldtruth.tv/mississippi-considers-prosecuting-women-for-stillbirth…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Juin - 00:30 (2013)    Sujet du message: GINA RINEHART CALLS FOR STERILIZATION OF THE POOR Répondre en citant

 GINA RINEHART CALLS FOR STERILIZATION OF THE POOR

May. 28, 2013 
 


Conservative billionaire Gina Rinehart called for the STERILIZATION OF THE POOR today, arguing that the only way to alleviate poverty is to stop the "underclasses" from multiplying.
 
In a video uploaded to her official YouTube account, the Australian mining heiress said that income inequality is caused by differences in intelligence, and eugenics is the only answer.
 
"Our nation faces a grave economic crisis as the combination of a strong Australian dollar and falling commodity prices sap our ability to compete globally," she explained, "the only logical solution to this crisis is to strengthen the quality of our most precious resource: human capital.
 
"I believe that any couple making less than $100,000 a year should be forcibly sterilized through a vasectomy or fallopian tubal ligation. Those earning more than $100,000 a year should be encouraged to have as many as 10 or 12 children.
"Only by eliminating waste and focusing on our brightest, most efficient workers can we hope to see off our rivals in the emerging world."
 
Inherit the Earth
 
Rinehart is the richest person in Australia and ranks as one of the wealthiest women in the world. Most of her fortune comes from a mining company she inherited from her father and later built into a leading exporter of iron ore.
 
Her fortune prospered during Australia's long commodity export boom, but is under threat as China's economy slows and iron ore prices tumble. Adding to her woes is the rising cost of production.
 
Late last year, Rinehart made a video arguing that Australians needed to accept lower wages because people in Africa were willing to work for $2 a day. But in today's video she seems to have realized that even that won't be enough.
 
"Paying Australians less is a part of the solution, but it can't be the whole fix. It's no use paying someone at all if they're too lazy, drunk, and stupid to properly operate our sophisticated mining equipment.
 
"So I'm willing to pay a decent wage, as long as I'm getting the son of a doctor and not the son of a failed bartender on welfare. The problem is that the underclasses seem to be outbreeding the intelligent folks, and I can't find a decent worker anywhere.
 
"That's where our government comes in. By stopping the poor from procreating, we can create a new class of intelligent, hard-working, well-paid Australians that will forge our economic future."
 
Rinehart recently ranked 16th on Forbes' list of the most powerful women in the world, ahead of Australian prime minister Julia Gillard. Her fortune is estimated at over $21 billion in U.S. dollars.
 
http://dailycurrant.com/2013/05/28/gina-rinehart-calls-for-sterilization-of… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Juin - 14:51 (2013)    Sujet du message: BRUXELLES PRÉSENTE LA MORTALITÉ INFANTILE LA PLUS HAUTE D'EUROPE. POURQUOI ? Répondre en citant

BRUXELLES PRÉSENTE LA MORTALITÉ INFANTILE LA PLUS HAUTE D'EUROPE. POURQUOI ?
 
 Le Vif
Source: Belga
mardi 28 mai 2013 à 18h26 
 
La Région bruxelloise présenterait les plus hauts chiffres de mortalité des jeunes enfants en Europe, rapportent ce mardi les journaux De Morgen et Metro sur base de l'étude européenne Peristat, reprenant les naissances en 2010. La capitale affiche également un des plus hauts taux de gémellité.
 

© Thinkstock  
 
Le rapport reprend des données de 29 pays. Celles pour la Belgique ne sont disponibles que par régions. Tous les pays n'ont pu fournir de données pour tous les critères.
 
Pour 1.000 naissances, 8,9 foetus n'ont pas survécu à plus de 22 semaines de grossesse à Bruxelles. La mortalité des nouveaux-nés s'élève quant à elle à 2,7 décès endéans les 28 jours suivant l'accouchement. La Flandre (4,8 et 2,3) et la Wallonie (5,3 et 2,1) se situent en milieu de classement européen. L'Islande et Chypre sont les mieux classés.
 
Le rapport souligne aussi le nombre relativement important, pour Bruxelles, de nourrissons de très faible poids à la naissance. Ainsi, 1,4 % des enfants naissent dans la capitale avec un poids inférieur à 1,5 kg, contre 1 % en Flandre et 0,8 % en Wallonie.
 
Le rapport révèle également que le taux de gémellité (jumeaux ou triplés) en région bruxelloise est le deuxième plus élevé d'Europe derrière Chypre. Il atteint 22,2 pour 1.000 naissances, contre 19,2 en Flandre et 17 en Wallonie.
 
Le pourcentage de morts foetales dues à des anomalies congénitales est également le plus important à Bruxelles: 37,7 %, contre 20,9 % en Flandre et en Wallonie.
 
Le professeur Hendrik Cammu, gynécologue à la VUB, avance la configuration sociale de la capitale pour expliquer ces chiffres inquiétants. La population est moins qualifiée et plus pauvre. "Nous observons dans ces groupes plus de surpoids, plus de tabagisme et plus de toxicomanie", explique-t-il.
 
Le rapport montre aussi que le taux de naissance prématurée en Belgique est assez important. Les trois régions affichent un taux proche des 8 % alors que la moyenne européenne est comprise entre 5 et 10 %.
 
La Belgique continue à se classer de manière honorable pour son taux de césariennes. La Belgique (20,1 à Bruxelles, 20,2 en Flandre et 20,9 en Wallonie) se positionne parmi les 7 pays ayant un taux de césariennes de 20 % et moins.
 
Le rapport montre enfin que le taux d'épisiotomie est compris entre 43 et 58 % en Wallonie et en Flandre et entre 16 et 36 % à Bruxelles, que le taux d'enfants nés après une fécondation in-vitro se situe entre 3,5 et 3,8 % dans les trois régions, que 66 % des enfants qui naissent dans la capitale ont une mère originaire d'un autre pays que la Belgique (23,2 % en Flandre et 25,2 % en Wallonie) et que le taux des mères en sous-poids lors de la naissance en Wallonie est le 3e plus élevé.

L'Observatoire de la santé du social de la Région bruxelloise nuance

L''Observatoire de la santé ne conteste pas le haut taux de mortalité infantile dans la capitale, mais a tenu à apporter certaines nuances, comme le travail réalisé pour mieux déclarer les naissances. "L'accroissement observé du nombre de mort-nés enregistrés à Bruxelles entre 2004 et 2010 est un artefact méthodologique. Depuis 2008, un travail important d'amélioration de la qualité des données de l'enregistrement des naissances a été réalisé à Bruxelles.
 
Auparavant, de nombreuses maternités et services communaux ne déclaraient pas systématiquement les naissances d'enfants mort-nés avant 26 semaines de grossesse", souligne l'Observatoire dans un communiqué. Les statistiques reprennent maintenant des enfants mort-nés de 22 à 26 semaines de grossesse, ce qui fait gonfler les chiffres. "Là où avant 2008 on n'enregistrait que 4 à 5 décès par an, on enregistre 65 décès en 2010 sur un total de 143 morts-nés", précise l'Observatoire.
 
L'Observatoire critique également la comparaison des régions belges avec les autres pays européens, ce qui est défavorable pour Bruxelles, estime-t-il. "Pour la périnatalité comme pour beaucoup de problèmes de santé, les grandes villes s'en tirent toujours moins bien. Une comparaison de Bruxelles à d'autres territoires urbains serait dès lors plus juste". La Belgique est le seul pays étudié dans le rapport qui ne fournit pas de données nationales. Cela devrait être le
cas pour la prochaine étude.
 
L'Observatoire remet également en cause la population étudiée dans l'étude. "Un grand nombre de femmes enceintes domiciliées dans les régions flamandes et francophones viennent accoucher à Bruxelles, particulièrement lors de grossesses à risque ou des naissances difficiles pour lesquelles une prise en charge spécialisée est requise", souligne encore l'Observatoire.  

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/bruxelles-presente-la-mortalite… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 19:14 (2013)    Sujet du message: MERS-COV KSA WESTERN SPREAD RAISES RAMADAN CONCERNS Répondre en citant

 MERS-COV KSA WESTERN SPREAD RAISES RAMADAN CONCERNS

Recombinomics Commentary 12:15
June 15, 2013


The first case is a Saudi citizen in Taif governorate, aged 65 who is suffering from chronic diseases, and still at ICU receiving the proper treatment. The Second one is a Saudi female citizen in Taif governorate, aged 68 who is suffering from chronic diseases as well, and still at ICU receiving the proper treatment. However, the third case is a resident, aged 46 in Wadi Al-Dawaser, who passed away today

The above comments from the KSA-MOH website on MERS-CoV
describe three newly confirmed cases, which are in addition to the three cases described in the latest WHO update which describes cases in eastern KSA (see map).  Recent hospital outbreaks have accounted for the vast majority of recent cases in the east and four full sequences from cases in Al Hufu (Al Hasa 1/2013, Al Hasa 2/2013, Al Hasa 3/2013, Al Hasa 4/2013) have been virtually identical to each other confirmed human to human transmission in the hospital which was similar to SARS-CoV spread in 2003. 

Moreover, the close relationship to the index case (
England2/2013, who developed symptoms while performing Umrah in KSA and was subsequently linked to the England onward transmission) provided more evidence for MERS-CoV evolution in humans. 

The above three cases are from central and western KSA including the two cases in Taif, which is near Mecca (see
map).
 
Ramadan begins in three weeks and the influx of pilgrims into the western region of KSA has raised serious concerns about subsequent export of MERS-CoV by departing pilgrims in August.


Media Link

Recombinomics Presentations

Recombinomics Publications

Recombinomics Paper at Nature Precedings
 

http://www.recombinomics.com/News/06151301/MERS_Taif.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Juin - 16:17 (2013)    Sujet du message: BELGIQUE MORTIFERE : EXPOSITION RECORD AU MERCURE NEUROTOXIQUE ET AU BISPHENOL A ! Répondre en citant

 BELGIQUE MORTIFERE : EXPOSITION RECORD AU MERCURE NEUROTOXIQUE ET AU BISPHENOL A !

Chers amis,

L’article… non, pardon, la BREVE de la presse de merde, ci-dessous, reprend un article du journal belge « Le Soir » (Le Suaire, pour les intimes).

Tout dans cet article signale que LES TAUX D’EXPOSITION AU MERCURE ET AU BISPHÉNOL A DE LA POPULATION BELGE, ET SPÉCIFIQUEMENT DES MÈRES ET DES ENFANTS, EST SUPÉRIEUR AUX MOYENNES DE TOUS LES AUTRES PAYS !

POUR RAPPEL, LE MERCURE EST NEUROTOXIQUE, C’EST-À-DIRE QU’IL TUE LES NEURONES !

LE BISPHÉNOL A COMPORTE LUI AUSSI DES EFFETS TRÈS NOCIFS POUR LA SANTÉ (cf.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bisph%C3%A9nol_A#Effets_connus_ou_suppos.C3.A9s_sur_l.27environnement  )…

MALGRÉ TOUT CELA, L’ARTICLE DE MERDE ET DE DÉSINFORMATION QUI SUIT SIGNALE QUE, COMME PAR LE PLUS GRAND DES « HASARDS », TOUS LES TAUX RELEVÉS SONT SOI-DISANT « INFÉRIEURS AUX VALEURS SUSCEPTIBLES D'AVOIR UN IMPACT NÉGATIF SUR LA SANTÉ » !

Merci, les presstitués! Et donc, « tout va bien », braves citoyens, rendormez-vous, surtout… IL SERA ENCORE TEMPS DE VOUS ALARMER LORSQU’ON VOUS AURA DÉTECTÉ UNE MALADIE GRAVE ET QUE VOTRE SANTÉ SERA FOUTUE, BIEN SÛR !

Et puis, vous ne voudriez pas créer des vagues de protestation et que l’Etat (qui est déjà bien trop occupé à rembourser les gangsters des banques) doive payer des dédommagements pour toutes ces personnes rendues malades !?

Je serais aussi curieux de savoir si les gens qui ont beaucoup de mercure dans le corps sont aussi ceux qui ont été les plus vaccinés (pour rappel, certains vaccins contiennent du thimérosal - aussi appelé thiomersal - qui est un dérivé du mercure et neurotoxique, lui aussi)… une idée à vérifier, je suppose.

L’article ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MALADIE, BONNE AGONIE ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://yahoo.skynet.be/actualites/belgique/article/983206/les-belges-tres-exposes-au-mercure  

Belgique lundi 17 jun 2013


LES BELGES TRES EXPOSES AU MERCURE

(Belga) LA CONTAMINATION AU MERCURE ET AU BISPHENOL A SEVIT DAVANTAGE EN BELGIQUE QUE DANS NOMBRE D'AUTRES ETATS EUROPEENS. Les niveaux d'exposition restent cependant bien en dessous des valeurs susceptibles d'avoir un impact négatif sur la santé, d'après une étude dont les résultats sont publiés lundi par Le Soir.

Le projet de biosurveillance humaine Democophes relève que LES MERES BELGES PRESENTENT UN TAUX DE MERCURE DANS L'ORGANISME PRATIQUEMENT DEUX FOIS SUPERIEUR A LA MOYENNE. LES TENEURS BELGES EN BISPHENOL A, ELLES, SONT PRES DE 50% AU DESSUS DE LA VALEUR MOYENNE. Copiloté par Dominique Aerts, bio-ingénieur au SPF Santé, le programme Democophes a mesuré dans 17 pays, l'exposition de 1.844 couples mère-enfant à cinq polluants présents dans l'environnement: mercure, cadmium, cotinine, phtalates et bisphénol A.

En Belgique, 120 enfants âgés de 6 à 11 ans et leurs mères ont fourni aux chercheurs des échantillons de cheveux et d'urine afin d'analyser les taux de polluants absorbés par l'organisme. LA POPULATION BELGE ETUDIEE SE DISTINGUE PAR UN TAUX DE BISPHENOL A RECORD : LES CHERCHEURS ONT ENREGISTRE, DANS L'URINE DES MERES BELGES, DES VALEURS SUPERIEURES DE 43% A LA MOYENNE DES SIX PAYS ETUDIES POUR CETTE SUBSTANCE. Les niveaux d'exposition sont cependant bien en dessous des valeurs susceptibles d'avoir un impact négatif sur la santé.

CONCERNANT LE MERCURE, LA CONCENTRATION DECELEE DANS LES CHEVEUX DES MERES ET ENFANTS BELGES EST "SENSIBLEMENT SUPERIEURE A LA MOYENNE DE TOUS LES PAYS ETUDIES", commente M. Aerts. Concrètement, LES VALEURS MOYENNES SONT 65% PLUS ELEVEES CHEZ LES MERES ET 33% PLUS ELEVEES CHEZ LES ENFANTS. Ces niveaux sont cependant également inférieurs à la valeur de référence pour la santé, qui est de 2,3 microgrammes de mercure par gramme de cheveux. (Belga)


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 14:50 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS DANGER FOR BABIES SOY INFANT FORMULA A FORMULA FOR DISASTER Répondre en citant

ALERT NEWS DANGER FOR BABIES SOY INFANT FORMULA A FORMULA FOR DISASTER



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ndFRw9lAn4A 


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:21 (2013)    Sujet du message: LES RUSES UTILISÉES PR RÉDUIRE LES POPULATIONS (PARTIE 2) Répondre en citant







Chers amis,


VOICI A NOUVEAU UN DOCUMENT (PROVENANT DES NAZIS DE LA NASA) ET QUI VIENT RENFORCER CE QUE JE VOUS SIGNALE ET PROUVE DEPUIS DES ANNEES : LA VOLONTE DELIBEREE ET CRIMINELLE D’EMPOISONNER LES GENS PAR TOUS LES MOYENS POSSIBLES, AFIN DE DEPEUPLER LA PLANETE !

CE DOCUMENT A APPAREMMENT ETE DECOUVERT SUR LE SITE MEME DE LA NASA, ET DATE DE JUILLET 2001. IL S’AGIT D’UNE PRESENTATION POWERPOINT D’UN PROJET MALFAISANT NOMME « THE FUTURE IS NOW » ET QUI PLANIFIE L’ERADICATION PROGRESSIVE DES ETRES HUMAINS DE LA PLANETE.

CE DOCUMENT PEUT ETRE CHARGE AU FORMAT .PDF ICI :
http://stopthecrime.net/docs/nasa-thefutureof-war.pdf

Notez que la date signalée dans ce document est… 2025 ! Nous sommes donc à nouveau dans les années 2020.

Le document parle notamment des nanotechnologies, robots et cyborgs…

Je remercie la personne qui m’a signalé cet énième projet malfaisant…

L’article, fidèlement traduit pour vous en français, ci-dessous.

BONNE REVOLUTION… OU BONNE MORT ! Vic.






Source: http://www.project.nsearch.com/profiles/blogs/secret-nasa-document-says-all…


UN DOCUMENT SECRET DE LA NASA DIT QUE TOUS LES ETRES HUMAINS SERONT TUES!


Posté par Glenn Canady, le 25 Juin 2013, à 13:30

Glenn Canady

www.project.nsearch.com
www.youtube.com/projectnsearch

Les êtres humains ont à présent été officiellement classés comme étant l'ennemi par la NASA, et ils seront tués!

Un chercheur a découvert et analysé un DOCUMENT DE LA NASA INTITULE «THE FUTURE IS NOW » (Le Futur, c’est maintenant »),  qui révèle tout!

VOUS POUVEZ TROUVER CE DOCUMENT SUR CE SITE : http://www.stopthecrime.net/nasa.html

Ce document relie beaucoup de choses. CE DOCUMENT MALEFIQUE DIT QUE LES HUMAINS SONT TROP COUTEUX A ENTRETENIR, ET DONC ILS VONT NOUS TUER! ILS DISENT COMMENT ILS VONT LE FAIRE EN UTILISANT DES CHOSES COMME LA SMARTDUST (POUSSIERE INTELLIGENTE RFID), LES COMPTEURS INTELLIGENTS, LES ROBOTS, LES FREQUENCES ELECTRONIQUES!

Ils disent qu'ILS VONT DISTRIBUER DES ALIMENTS TOXIQUES, ET QUE SEULS LES IDIOTS LES MANGERONT ! Ce document est si malfaisant et direct qu'il doit être dévoilé maintenant! Faites passer le mot à tout le monde! ILS NOUS NIVELLENT PAR LE BAS ET SONT EN TRAIN DE NOUS TUER, ET NOUS EN AVONS A PRESENT LA PREUVE!

Voici la vidéo de ce document de la NASA!

VIDEO: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=T5xi4dejjWw

CETTE INFORMATION EST A RELIER AUX INFORMATIONS SUR LE GOUVERNEMENT DE L'OMBRE, comme Stew Webb www.stewwebb.com  et Gordon Duff en ont discuté !

Si vous n'êtes pas familiers avec Stew Webb et Gordon Duff, veuillez regarder cette vidéo, puisque les informations de cette femme sont liées à tout ce dont ils ont parlé sur VeteransToday.com (cf. http://www.veteranstoday.com/ ).

Regardez cette vidéo sur Stew Webb et Gordon Duff, et diffusez cette information partout!

VIDEO: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_vGrSI1G6aM 


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 22:47 (2013)    Sujet du message: CONSEQUENCES DES ESSAIS NUCLEAIRES EN POLYNESIE ! Répondre en citant




FRANCE NAZIE : LES « ESSAIS » NUCLEAIRES EN POLYNESIE ONT PROVOQUE DES RAVAGES SUR LA POPULATION !









Chers amis,


VOICI ENCORE UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ DONT DES DIRIGEANTS – FRANÇAIS, CETTE FOIS – SE SONT RENDUS COUPABLES !

DE 1966 À JANVIER 1996, DES ESSAIS NUCLÉAIRES EURENT LIEU EN POLYNÉSIE FRANÇAISE (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Essais_nucléaires_français ). LE DERNIER ESSAI EUT LIEU SOUS CHIRAC (cf. http://www.maxisciences.com/essai-nucl%e9aire/polynesie-la-place-chirac-deb… ). Encore une « performance » que nous devons donc à une série de présidents si « responsables » et « humanistes » !

BIEN QUE LES RETOMBÉES RADIOACTIVES N’ONT PAS ÉTÉ NIÉES (MAIS ONT SOUVENT ÉTÉ MINIMISÉES), LES CONSÉQUENCES SANITAIRES DE CES « ESSAIS » ONT TOUJOURS ÉTÉ PLUS OU MOINS CAMOUFLÉES, et l’article des journaputes ci-dessous ne déroge pas à la règle…

Cependant, j’ai été personnellement le témoin de certains des EFFETS TOXIQUES DE CES ESSAIS NUCLÉAIRES : DE NOMBREUX POLYNÉSIENS SOUFFRENT, ENCORE ACTUELLEMENT, DE MALADIES GRAVES ET DE CANCERS LIÉS À CES ESSAIS NUCLÉAIRES ! LES EFFETS SANITAIRES MORTELS DES ESSAIS NUCLEAIRES POLYNESIENS SONT D’AILLEURS DOCUMENTÉS SUR DE NOMBREUX SITES ET PAGES WEB (voir par exemple http://www.moruroa.org/Texte.aspx?t=152 ). En réalité, c'est un véritable GENOCIDE silencieux et radioactif qui a eu lieu en Polynésie !

Car en effet, la plupart de ces essais nucléaires eut lieu EN SOUS-SOL ET SOUS LES LAGONS.(cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Essais_nucléaires_français ). Mais des animaux vivent en sous-sol et des poissons vivent dans ces lagons, et la population a fini par consommer tôt ou tard ces animaux contaminés, ce qui a provoqué des maladies graves et cancers !

L’article ci-dessous parle de militaires, mais il y a eu bien plus de retombées que cela, et notamment auprès des populations civiles !

En ce qui me concerne, ne pourrai JAMAIS pardonner ce que quelques présidents et politicards véreux et militaristes ont fait au paradis naturel qu’est la Polynésie et à la population polynésienne !

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.






Source : http://fr.news.yahoo.com/toute-la-polynésie-aurait-été-exposée-aux-essais-0…


TOUTE LA POLYNÉSIE AURAIT ÉTÉ EXPOSÉE AUX ESSAIS NUCLÉAIRES



SReuters – mer. 3 juil. 2013



Reuters/Reuters - Essai nucléaire dans l'atoll de Fangataufa. L'ensemble de la Polynésie française a été exposé aux radiations des essais nucléaires conduits par la France entre 1966 et 1974 qui ont provoqué des RETOMBÉES MASSIVES DE PLUTONIUM SUR TAHITI, selon des documents de l'armée dévoilés par Le Parisien-Aujourd'hui en France. /Image TV du 27 janvier 1996/REUTERS



PARIS (Reuters) - L'ENSEMBLE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE A ÉTÉ EXPOSÉ AUX RADIATIONS DES ESSAIS NUCLÉAIRES CONDUITS PAR LA FRANCE ENTRE 1966 ET 1974 QUI ONT PROVOQUÉ DES RETOMBÉES MASSIVES DE PLUTONIUM SUR TAHITI, SELON DES DOCUMENTS DE L'ARMÉE DÉVOILÉS MERCREDI PAR LE PARISIEN-AUJOURD'HUI EN FRANCE.

En janvier, la commission du secret de la Défense nationale a rendu un avis favorable à la DÉCLASSIFICATION DE 58 DOCUMENTS PORTANT SUR LES TIRS NUCLÉAIRES RÉALISÉS PAR LA FRANCE EN POLYNÉSIE SUR CETTE PÉRIODE.

L'armée avait reconnu en 2006 que l'un des tirs du 17 juillet 1974 avait provoqué des retombées jusqu'à Tahiti, l'île la plus peuplée de Polynésie, sans donner plus des précisions.

LES RETOMBÉES SOUS FORME DE PLUIE DE CE TIR SUR TAHITI LES 19 ET 20 JUILLET "CONTENAIENT DU PLUTONIUM, L'ÉLÉMENT LE PLUS DANGEREUX POUR LA SANTÉ", écrit Le Parisien.

LA RADIOEXPOSITION AU PLUTONIUM A ÉTÉ DE "500 FOIS LA CONCENTRATION MAXIMALE ADMISSIBLE EN UNE HEURE", selon le quotidien qui fait également état d'une ZONE RADIOACTIVE PLUS IMPORTANTE QUE CE QUI A ÉTÉ ANNONCÉ PAR L'ETAT.

"LES DOCUMENTS DÉCLASSIFIÉS PERMETTENT DE CHIFFRER À PLUS DE 350 LE NOMBRE DE RETOMBÉES RADIOACTIVES SUR L'ENSEMBLE DE LA POLYNÉSIE", indique Le Parisien.

Pour la première fois, LES DOCUMENTS DE L'ARMÉE INDIQUENT ÉGALEMENT QUE DES MILITAIRES DE L'ARMÉE FRANÇAISE ONT ÉTÉ EXPOSÉS À CES RADIATIONS.

Environ 150.000 personnes ont participé en tant que personnel civil et militaire aux 210 essais nucléaires français réalisés dans le Sahara algérien entre 1960 et 1966 puis en Polynésie française entre 1966 et 1974.

En 2004, le pôle santé publique du tribunal de Paris a ouvert une enquête pour "HOMICIDE involontaire, ATTEINTE À L'INTÉGRITÉ PHYSIQUE ET ADMINISTRATION DE SUBSTANCE NUISIBLE", à la suite d'une plainte de l'Association des vétérans des essais nucléaires français (Aven).


Marine Pennetier


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 18:36 (2013)    Sujet du message: CHIPS PRINGLES : CANCERIGENES ! Répondre en citant

LES DOUTEUX CHIPS PRINGLES : CANCERIGENES EN RAISON DE LA PRESENCE D’ACRYLAMIDE !






Chers amis,


ET HOP ! VOICI UN PRODUIT INDUSTRIEL DE PLUS QUI SE RÉVÈLE CANCÉRIGÈNE : LES CHIPS PRINGLES !

COMPOSÉS D’UNE MIXTURE DOUTEUSE, ILS SONT CUITS À HAUTE TEMPÉRATURE, CE QUI LES REND RICHE EN ACRYLAMIDE, UN PRODUIT CANCÉRIGÈNE ET QUI PEUT MÊME ÊTRE NEUROTOXIQUE !


Il apparaît de plus en plus nettement que tout ce qui est produit de façon industrielle est toxique, donc dangereux pour la santé. Mais qu’importe : je suis certain que les gens continueront de consommer cette merde cancérigène…

Le génocide mondialiste se poursuit donc, afin de parvenir à sa réduction criminelle des populations.

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON EMPOISONNEMENT, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.slate.fr/life/75053/pringles-cancer-acrylamide


L'INGRÉDIENT CANCÉRIGÈNE DES PRINGLES


Par Cécile Schilis-Gallego | publié le 08/07/2013 à 16h15, mis à jour le 08/07/2013 à 16h27





Pour comprendre de quoi sont faits les Pringles, il faut laisser totalement tomber l'idée selon laquelle ce serait d'une façon ou d'une autre des pommes de terre. C'est en tout cas ce qu'indique le site Healthy Life (cf. http://www.undergroundhealth.com/horrific-true-story-of-how-pringles-are-ma… ). Avant d'ajouter:

« L'entreprise Pringles a même un jour dit que la contenance en pommes de terre de leur chips était tellement faible que techniquement on ne pouvait pas parler de chips de pommes de terre. »

Le site io9 signalait déjà cela en 2011 (cf. http://io9.com/5851487/how-are-pringles-made ):

« AU LIEU DE PELER DES BOUTS DE POMMES DE TERRE ET DE LES FAIRE FRIRE, L'ENTREPRISE COMMENCE PAR UN MÉLANGE DE RIZ, DE BLÉ, DE MAÏS ET DE FLOCONS DE POMMES DE TERRE ET LES ÉCRASE POUR LEUR DONNER LEUR FORME. DONC CES CHIPS NE SONT PAS DU TOUT DES POMMES DE TERRE. »

PIRE, LES PRINGLES POURRAIENT MÊME ÊTRE CANCÉRIGÈNES, d'après Healthy Life et ce, non à cause des ingrédients qui les composent, mais À CAUSE DE LEUR PRÉPARATION:

« L'ACRYLAMIDE (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Acrylamide ), UN PRODUIT CHIMIQUE CANCÉRIGÈNE ET POTENTIELLEMENT NEUROTOXIQUE, EST CRÉÉ QUAND DES ALIMENTS RICHES EN GLUCIDES SONT CUISINÉS À DE TRÈS HAUTES TEMPÉRATURES, QU'ILS SOIENT CUISINÉS FRITS, RÔTIS OU TOASTÉS. LES PIRES FORMES INCLUENT LES CHIPS ET LES FRITES, MAIS BEAUCOUP D'ALIMENTS CUITS À DES TEMPÉRATURES SUPÉRIEURES À 100°C PEUVENT CONTENIR DE L'ACRYLAMIDE. DE MANIÈRE GÉNÉRALE, LE PRODUIT CHIMIQUE SE FORME QUAND DES ALIMENTS SONT CUITS À UNE TEMPÉRATURE SUFFISANTE POUR PRODUIRE UNE SURFACE PLUTÔT SÈCHE ET DE COULEUR JAUNE/MARRON. »

Pour avoir un ordre d'idées, le site donne la comparaison suivante: AUX ETATS-UNIS, LA LIMITE LÉGALE D'ACRYLAMIDE DANS L'EAU EST D'ENVIRON 0,12 MICROGRAMMES POUR UN VERRE D'EAU DE 20 CENTILITRES. UNE PORTION DE FRITES AU CONTRAIRE CONTIENT 60 MICROGRAMMES D'ACRYLAMIDE, SOIT 500 FOIS LA LIMITE AUTORISÉE (en France, l'Anses consacre une étude à la présence d'acrylamide dans les aliments).
Attention cependant, le débat « nourriture rôtie versus nourriture frite » n'a pas lieu d'être: les chips cuisinées au four pourraient même être pires, selon les données de la Food and Drug Administration des Etats-Unis.

«Cela vaut également pour d'autres types de nourriture, ce qui suggère que cuire au four des pommes de terre industrielles à de très hautes températures pourrait être l'une des pires façons de les cuisiner.»

L'ACRYLAMIDE N'EST PAS LE SEUL ÉLÉMENT CANCÉRIGÈNE. UN RAPPORT EUROPÉEN PUBLIÉ EN 2007 AURAIT D'AILLEURS DÉMONTRÉ QUE LA CUISSON À HAUTE TEMPÉRATURE PRODUIRAIT 800 COMPOSANTS DONT 52 SONT POTENTIELLEMENT CANCÉRIGÈNES.


C. S-G


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Dim 14 Juil - 14:49 (2013)    Sujet du message: VITAL ! "DON" D'ORGANES ET MEDECINE MEURTRIERE ! Répondre en citant




LE CORPS EN TANT QUE PRODUIT ! DEPOPULATION VIA LA MEDECINE CRIMINELLE ET MONDIALISTE : DES ASSASSINATS ET DES PRELEVEMENTS D’ORGANES COERCITIFS AFIN D’ALIMENTER LE TRAFIC D’ORGANES ET LES JUTEUX PROFITS DE CETTE INDUSTRIE MEURTRIERE !!!








Chers amis,


Il est absolument indispensable que vous lisiez ce qui suit !

Dans un système capitaliste ultralibéral basé uniquement sur la recherche du profit à tout prix et où le corps – conséquence de la mentalité matérialiste omniprésente - n’est plus considéré que comme un vulgaire « produit »,  nous apprenons que de nouveaux excès réellement criminels sont commis, concernant ce que l’on appelle de façon bien mal nommée le « don d’organes », par ceux-là même qui sont SUPPOSES défendre la vie et soigner : les médecins !

Bien entendu, l’industrie pharmaceutique mortifère est concernée elle aussi au premier chef ; elle participe à et profite de ce marché criminel et psychopathe…


L’article qui suit nous apprend plusieurs choses absolument vitales (au sens propre comme au sens figuré) :


1)    Les médecins prélèvent des organes chez des personnes qui ne sont pas encore mortes et qui sont toujours en vie, ce qui fait d’eux des meurtriers ! C’est notamment le cas aux USA, mais aussi ailleurs, bien entendu…

2)    Via une pirouette appelée « consentement présumé », les organes peuvent être « légalement » prélevés sur toute personne qui n’a pas explicitement refusé de donner ses organes, et ce sans aucun consentement ni de la personne elle-même, ni des membres de sa famille ! C’est donc bien d’un système de prélèvement coercitif et criminel dont il s’agit !

3)    Les organes prélevés ne sont pas évalués quant à leur bon fonctionnement. Pire : ils proviennent très souvent de gens très malades ! On transplante ainsi très souvent des organes cancéreux, malades ou déficients !

4)     Les médicaments anti-rejet que tout transplanté est obligé de prendre, abaissent dangereusement son système immunitaire. Combiné au fait que les organes transplantés sont souvent malades ou en mauvais état, cet élément provoque très souvent la mort du patient transplanté dans les quelques mois qui suivent l’opération ! NEANMOINS, les médicaments anti-rejet profitent pendant ce temps aux multinationales pharmaceutiques !

5)    Cette industrie mondiale représente des milliards de dollars qui ne rapportent qu’au système « médical » mortifère et aux multinationales pharmaceutique…


CONCLUSION : mieux vaut éviter à tout prix de faire don de ses organes, car cela alimente un trafic odieux et assassin.


L’excellent article, ci-dessous…

Bonne révolution… ou bon esclavage, bonne agonie et bonne mort ! Vic.


P.S. : un tout grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !









Source : http://bistrobarblog.blogspot.fr/2013/07/elle-se-reveille-au-moment-ou-on-v…


L'HORREUR : UNE PATIENTE SE RÉVEILLE DANS UN HÔPITAL DE NEW YORK ENTOURÉE DE MÉDECINS ESSAYANT DE PRÉLEVER SES ORGANES POUR TIRER PROFIT DES TRANSPLANTATIONS


11 juillet 2013





(NaturalNews) J'ai prévenu plusieurs fois les lecteurs de NaturalNews à ce sujet depuis 10 ans : NE devenez PAS donneur d'organes ! Bien que vous puissiez en aider d'autres par bonté de cœur (littéralement), LA SINISTRE VÉRITÉ EST QUE DES MÉDECINS ICI AUX USA PRÉLÈVENT SYSTÉMATIQUEMENT LES ORGANES DE PATIENTS VIVANTS.

ET EN VOICI UNE PREUVE SUPPLÉMENTAIRE. Vous allez trouver cette histoire vraie stupéfiante.



Se réveiller sur une table de prélèvement d'organes...


 Une femme nommée Colleen Burns a récemment ouvert les yeux en se retrouvant sur une table d'opération d'un hôpital de Syracuse (état de NY). REGARDANT AUTOUR D'ELLE, ELLE REMARQUE QU'ELLE EST LE SUJET D'UNE OPÉRATION. IL S'AVÈRE QUE DES MÉDECINS ÉTAIENT SUR LE POINT DE PRÉLEVER SES ORGANES ET DE LES ENVOYER À D'AUTRES CHIRURGIENS QUI LES ATTENDAIENT POUR RÉALISER UNE TRANSPLANTATION SUR D'AUTRES PATIENTS.

Ce n'est pas une fiction. Cela a été rapporté par ABC News et plusieurs autres sources d'information. Cela s'est vraiment passé.

Et de quelle manière est-ce arrivé ? LES MÉDECINS ONT FAUSSEMENT PRONONCÉ SA MORT EN DÉCLARANT FRAUDULEUSEMENT QU'ELLE AVAIT SUCCOMBÉ À UN "ARRÊT CARDIOPULMONAIRE" ET À UN "DOMMAGE CÉRÉBRAL IRRÉVERSIBLE". CE QUI LEUR A DONNÉ UNE JUSTIFICATION MÉDICALE POUR COMMENCER À OUVRIR ALORS MÊME QUE LE CŒUR DE LA FEMME BATTAIT ENCORE.



C'EST UN SACRÉ TRUC SUR LES DONS D'ORGANES : LES MÉDECINS N'ATTENDENT PAS QUE VOUS SOYEZ RÉELLEMENT MORT. Au moins pas selon la définition normale de "mort".

Vous voyez, vous et moi pensons que "mort" signifie que le cœur ne bat plus, que le cerveau ne fonctionne pas et que vous êtes sans vie. Mais LES HÔPITAUX – QUI GÉNÈRENT D'IMMENSES PROFITS AVEC LE TRAFIC DE TRANSPLANTATIONS D'ORGANES – SONT TRÈS MOTIVÉS À VOUS DÉCLARER "CLINIQUEMENT MORT" LONGTEMPS AVANT QUE VOUS NE LE SOYEZ VRAIMENT.

ILS PEUVENT EN FAIT VOUS DÉCLARER "MORT" MÊME LORSQUE VOTRE CŒUR BAT ENCORE ET QUE VOUS AVEZ TOUJOURS UNE ACTIVITÉ CÉRÉBRALE. ET ILS LE FONT SOUVENT. VOILÀ COMMENT BON NOMBRE DE PRÉLÈVEMENTS D'ORGANES SONT PRATIQUÉS EN RÉALITÉ EN AMÉRIQUE : DES PATIENTS AU SEUIL DE LA MORT (MAIS PAS VRAIMENT MORTS) SONT SIMPLEMENT "DÉCLARÉS" MORTS, PUIS LEURS ORGANES SONT RAPIDEMENT ENLEVÉS, LES TUANT POUR DE BON.

C'EST UN CRIME QUI SE PASSE TOUS LES JOURS EN AMÉRIQUE, OÙ LES HÔPITAUX ONT ÉTÉ PRIS À MAINTES REPRISES SUR LE FAIT DE PARTICIPER À UN TRAFIC D'ORGANES AU MARCHÉ NOIR.



Une industrie de plusieurs milliards de dollars


LE TRAFIC D'ORGANES EST UNE INDUSTRIE DE PLUSIEURS MILLIARDS DE DOLLARS. Des gens riches autour du monde sont toujours dans l'attente de nouveaux reins, de nouveaux foies, de nouveaux cœurs et d'autres parties du corps.


ET DEVINEZ QUI GAGNE DES SOUS SUR TOUTES CES TRANSPLANTATIONS D'ORGANES ? LES MÉDECINS, LES HÔPITAUX ET LES SOCIÉTÉS PHARMACEUTIQUES, BIEN SÛR. Les transplantations d'organes sont une industrie immensément profitable – largement parce qu'ils obtiennent GRATUITEMENT les organes. L'entourage des patients qui sont tués par ces médecins ne reçoit jamais d'argent pour les organes. Le fait que les patients fassent un "don" signifie en réalité qu'ils font don d'organes de très grande valeur POUR UN SYSTÈME DE PROFIT QUI VA TIRER POTENTIELLEMENT DES MILLIONS DE DOLLARS DES ORGANES D'UN SEUL DONNEUR.

ALORS TANDIS QUE LE PATIENT DONNEUR EST ASSASSINÉ POUR SES ORGANES, LES MÉDECINS DÉMARRENT L'ENLÈVEMENT ET LA TRANSPLANTATION DES ORGANES ET S'ENRICHISSENT. Les receveurs de transplantations et les sociétés d'assurance santé paient très cher pour la chirurgie de transplantation et LES PROFITS SE POURSUIVENT PARCE QUE LES RECEVEURS DOIVENT AUSSI PAYER POUR DES MÉDICAMENTS ANTI-REJET AU LONG COURS, TOUS À UN PRIX FIXÉ PAR MONOPOLE (BIEN SÛR).


LA VÉRITÉ DOIT ÊTRE DITE, L'INDUSTRIE DE LA TRANSPLANTATION D'ORGANES N'EST QU'UNE HISTOIRE DE FRIC À TOUT PRIX. C'EST UN MEURTRE DE PATIENTS, QUI AURAIENT PU AUTREMENT SURVIVRE, DANS LE BUT DE PRENDRE LEURS ORGANES ET DE GAGNER DES MILLIONS DE DOLLARS EN LES TRANSPLANTANT CHEZ D'AUTRES PATIENTS...PATIENTS QUI N'ONT HABITUELLEMENT QUE QUELQUES MOIS À VIVRE MÊME APRÈS LA TRANSPLANTATION.



Les organes transplantés sont souvent en mauvais état ou infectés


Voici un AUTRE VILAIN PIÈGE que l'industrie de transplantation d'organes ne vous dira jamais : LES ORGANES QUI SONT TRANSPLANTÉS CHEZ D'AUTRES PATIENTS SONT SOUVENT DÉFINITIVEMENT EN MAUVAIS ÉTAT ET TRÈS INFECTÉS.


Pour une autre preuve à ce sujet, prenons le cas de Colleen Burns, mentionnée ci-dessus. Elle a tenté de se suicider en prenant un mélange de médicaments. Selon les médecins, ce cocktail toxique de produits chimiques était fatal, et il l'a tuée (ils ont prononcé sa mort).

En même temps, ils ont insisté pourtant sur le fait que ses organes étaient suffisamment sains pour être transplantés sur un autre patient ! C'est pourquoi ils ont presque commencé à les prélever.

En d'autres mots, MÊME LES ORGANES QUE LES MÉDECINS JUGENT LOURDEMENT ENDOMMAGÉS PAR DES COCKTAILS CHIMIQUES SERONT QUAND MÊME TRANSPLANTÉS CHEZ D'AUTRES PATIENTS ! (C'EST 100 % EXACT).

Mais c'est encore pire que ça...



Les organes transplantés sont souvent truffés de maladies : hépatite, virus à discrétion, maladie de la vache folle et pire


IL N'Y A EFFECTIVEMENT AUCUNE NORME DE QUALITÉ DANS L'INDUSTRIE DE LA TRANSPLANTATION D'ORGANES. SI L'ORGANE FONCTIONNE TOUJOURS D'UNE MANIÈRE OU D'UNE AUTRE, IL EST "ASSEZ BON" POUR ÊTRE COLLÉ SUR UN PATIENT MÊME SI CET ORGANE PEUT EN RÉALITÉ LE TUER.


L'UNE DES RAISONS POUR LESQUELLES LES PATIENTS TRANSPLANTÉS MEURENT SOUVENT SI RAPIDEMENT APRÈS AVOIR REÇU UN TRANSPLANT EST QUE LES ORGANES QU'ILS REÇOIVENT SONT DES BOMBES DE MALADIES À RETARDEMENT.

Introduire un cœur ou un rein malade dans le corps de quelqu'un, par exemple, peut soudain infecter cette personne avec des centaines ou même des milliers de virus et de maladies transmises par le sang qui submergent leur système immunitaire affaibli. C'EST ENCORE AGGRAVÉ PAR LES MÉDICAMENTS ANTI-REJET QUI, PAR DÉFINITION, ENTRAÎNENT UNE SUPPRESSION EXTRÊME DE LA FONCTION IMMUNITAIRE.


Donc au moment exact où de nouvelles maladies sont introduites dans le corps du receveur d'organes, leur système immunitaire est ébranlé par les médicaments anti-rejet. C'EST SANS SURPRISE LA RECETTE DES CATASTROPHES ET UNE RAISON POUR LAQUELLE TANT DE PATIENTS MEURENT SI VITE APRÈS RÉCEPTION DES ORGANES D'UN "DONNEUR".



Un vétéran de la guerre d'Irak tué par une transplantation de poumons atteints de cancer


En exemple de ce que je viens de décrire, EN 2009, UN VÉTÉRAN DE LA GUERRE D'IRAK NOMMÉ MATTHEW MILLINGTON A REÇU UNE TRANSPLANTATION D'UN POUMON QUI ÉTAIT ATTEINT D'UN CANCER À ÉVOLUTION RAPIDE.


IL N'EST PAS ÉTONNANT QU'IL SOIT MORT MOINS DE 10 MOIS APRÈS. LES MÉDECINS ET CHIRURGIENS DE SA TRANSPLANTATION L'ONT-ILS REMBOURSÉ POUR CE TRAVAIL BÂCLÉ ? BIEN SÛR QUE NON ! LES TRANSPLANTATIONS D'ORGANES NE SONT PAS GARANTIES ET ON VOUS DONNE UN ORGANE MALADE, ENDOMMAGÉ OU LARGEMENT INFECTÉ QUI VA VOUS TUER. (MAIS VOUS ALLEZ QUAND MÊME PAYER!)

Il y a en gros 100.000 personnes aujourd'hui en attente de transplantations d'organes aux USA. Mais il n'existe qu'un petit nombre d'organes disponible dans une année donnée, LES MÉDECINS SONT DONC SOUS UNE INTENSE PRESSION POUR

1) PRÉLEVER DES ORGANES DE GENS QUI NE SONT PAS ENCORE MORTS, ET

2) UTILISER N'IMPORTE QUEL ORGANE QU'ILS PEUVENT TROUVER, MÊME DES ORGANES ATTEINTS DE MALADIES.

De nouveau, CE SONT LES SALES PETITS SECRETS DE L'INDUSTRIE DE LA TRANSPLANTATION D'ORGANES DONT AUCUN MÉDECIN NE VOUS PARLERA. ATTENDEZ-VOUS À N'ENTENDRE QUE DES DÉNÉGATIONS SI VOUS POSEZ UNE QUESTION AUX MÉDECINS TRANSPLANTEURS.



Il est nécessaire que davantage de donneurs sains meurent subitement


L'autre handicap auquel fait face l'industrie de la transplantation est que les gens sains qui prennent soin de leur corps grâce à la nutrition et à l'exercice physique n'ont pas tendance à mourir très souvent. LE TYPE DE PERSONNE À MOURIR PLUS PROBABLE (ET DONC PLUS PROPICE À DONNER DES ORGANES) SONT LES ALCOOLIQUES, LES ACCRO À LA DROGUE, LES OBÈSES ET LES MALADES EN GÉNÉRAL. ALORS VOILÀ LE GENRE D'ORGANE RENDU DISPONIBLE POUR LA TRANSPLANTATION : DE MÉCHANTS FOIES "GRAISSEUX" ET DES POUMONS CANCÉREUX, PAR EXEMPLE.


Idéalement, l'industrie de transplantation aimerait voir beaucoup de jeunes en bonne santé décapités dans des exercices militaires ou des accidents d'automobile. Cela fournirait un approvisionnement frais d'organes sains qui vaudrait le coup. En Chine, bien sûr, c'est pourquoi les membres du Falun Gong sont habituellement arrêtés et emprisonnés : ils suivent des régimes très sains et ont donc des organes de grande qualité qui peuvent être prélevés avec profit sur les prisonniers politiques.


PRATIQUER L'ARRESTATION DE GENS, LES EMPRISONNER ET PARFOIS LES TUER POUR LEURS ORGANES EST BIEN PLUS RÉPANDU QUE VOUS NE L'IMAGINEZ. Comment supposez-vous que Steve Jobs a obtenu un nouveau foie si rapidement, alors que des milliers d'autres gens en attendaient un ? IL L'A ACHETÉ. Tiens, pensez-vous vraiment que Steve Jobs soit resté en file d'attente comme tous les autres et qu'un foie soit apparu magiquement beaucoup plus vite que pour quelqu'un d'autre ?



Consentement présumé


IL EXISTE UNE OFFENSIVE MONDIALE POUR PRÉLEVER LES ORGANES DE QUICONQUE N'EXPRIME PAS EXPLICITEMENT SON REFUS. CES LOIS SONT APPELÉES LOIS DE "CONSENTEMENT PRÉSUMÉ" ET ELLES N'EXISTENT QUE POUR FOURNIR UN APPROVISIONNEMENT EN ORGANES HUMAINS FRAIS QUI VONT GÉNÉRER DES MILLIARDS DE DOLLARS DE PROFIT POUR UNE INDUSTRIE PSYCHOPATHE À L'ESPRIT CRIMINEL.

Comme l'explique un article du Journal Médical britannique de 2011, CES LOIS DE CONSENTEMENT PRÉSUMÉ SIGNIFIENT QUE DES MÉDECINS PEUVENT COMMENCER À PRÉLEVER LES ORGANES DE VOTRE FEMME, DE VOS ENFANTS OU D'AUTRES PROCHES SANS MÊME DEMANDER LA PERMISSION AUX MEMBRES DE LA FAMILLE !

Comme l'explique cet article :

LE CONSENTEMENT PRÉSUMÉ EST CONNU AUTREMENT COMME SYSTÈME DE "DÉROGATION" ET SIGNIFIE QUE SANS LE SOUHAIT EXPRESS EXPRIMÉ DE NE PAS ÊTRE DONNEUR D'ORGANES, ON SUPPOSE QU'IL Y A CONSENTEMENT. Ce peut être dans le détail connu comme une "DÉROGATION À LA DURE" OÙ LA FAMILLE N'EST PAS CONSULTÉE.

Il existe même un site web à ce sujet – PresumedConsent.org – qui emploie un beau langage fleuri et une imagerie bien pensante pour cacher le fait de pousser les médecins à PRONONCER DAVANTAGE DE "MORT" DE PATIENTS ET À PRENDRE LEURS ORGANES POUR ASSURER CHAQUE ANNÉE DES MILLIONS SUPPLÉMENTAIRES DE DOLLARS À L'INDUSTRIE DE LA TRANSPLANTATION.

Nous parlons ici d'un PRÉLÈVEMENT COERCITIF D'ORGANES POUR ALIMENTER LE TRAFIC.

Pensez-y la prochaine fois qu'on veut vous faire remplir un papier où est écrit, "Voulez-vous être donneur d'organes ?"

Vous n'avez qu'à répondre : "Non merci. Je préfère que les médecins essaient en fait de me garder en vie".

NE DONNEZ AUX MÉDECINS AUCUNE INCITATION À VOUS TUER. ILS TUENT DÉJÀ ASSEZ DE MALADES SANS LE FAIRE EXPRÈS.

Croyez-moi : DITES NON AU DON D'ORGANE. Si vous voulez vraiment aider les gens, apprenez-leur à protéger les organes que Dieu leur a déjà donnés grâce aux super-aliments, la nutrition, l'exercice et la vie saine.



Source : http://www.naturalnews.com/041152_transplant_patients_organ_harvesting_pres…


Traduit par le BBB.


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Ven 19 Juil - 10:03 (2013)    Sujet du message: GENETIQUE ASSASSINE: ADN & GENES EN TANT QU'ARMES ! Répondre en citant



GENETIQUE ASSASSINE : UTILISATION DES PRELEVEMENTS D’ADN POUR LE FICHAGE DES INDIVIDUS A DES FINS NON ETHIQUES ET MEUTRIERES !





Chers amis,


L’article qui suit n’est pas tout récent. Il date de 2008. Néanmoins, IL SOULIGNE LES DANGERS ABYSSAUX DES PRÉLÈVEMENTS D’ADN CHEZ DES PERSONNES CONDAMNÉES EN JUSTICE, ET IL SIGNALE SURTOUT LES UTILISATIONS NON ÉTHIQUES, DANGEREUSES ET MÊME MEURTRIÈRES QUE L’ON POURRAIT FAIRE VIA LES DÉCOUVERTES RÉCENTES EFFECTUÉES DANS LE DOMAINE DE LA GÉNÉTIQUE ! Je me devais donc de vous le poster.

Comme vous allez le voir, LA GÉNÉTIQUE DEVIENT ÉGALEMENT UNE ARME, QUI PEUT PERMETTRE D’ÉLIMINER FACILEMENT TOUTE PERSONNE DÉSIGNÉE COMME ÉTANT UNE « ENNEMIE DU POUVOIR » !

ON PEUT PAR EXEMPLE, EN DÉSACTIVANT OU EN ACTIVANT DES FRAGMENTS DE GÈNE, FACILITER GRANDEMENT LE DÉVELOPPEMENT D’UNE TUMEUR...


CHOSE PLUS QU’INTÉRESSANTE, CE DANGER ÉVIDENT ET COLOSSAL N’A PAS ÉTÉ ABORDÉ PAR LES SALAUDS QUI GOUVERNENT, CE QUI LAISSE SUPPOSER LA VOLONTE D'UTILISER CETTE SCIENCE POUR DES APPLICATIONS NÉFASTES EN EXPLOITANT DES "VIDES JURIDIQUES" DELIBEREMENT CREES PAR "OMISSION" !

L’article, à lire avec la plus grande attention, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !

P.P.S. : il y a quelque temps, suite à une étrange vague de cancers chez certains chefs d’Etat sud-américains qui étaient défavorables aux USA, le regretté Hugo Chavez se demandait si les USA n’avaient pas inventé une arme capable de déclencher le cancer… L’article qui suit prouve qu’il n’avait pas tort de se poser cette question !







Source : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article5648


FICHIER ADN & JUSTICE


Mardi 5 février 2008
par Dr Marie-Hélène Groussac


Le 31 janvier 2008


Notre génome, comme celui des Eucaryotes et des Archéobactéries, présente des zones dites codantes et des zones non codantes. Les zones codantes des gènes sont celles qui sont traduites, via l’ARN messager, grâce au ribosome, en protéines. LES ZONES NON CODANTES SONT CELLES QUI REGULENT L’UTILISATION DES GENES EN VUE DE LA SYNTHESE OU NON DE PROTEINES, EN VUE DE PRODUCTIONS DE VARIANTES DE CES PROTEINES.

CES PROTEINES ET DONC LA PARTIE DES GENES QUI LEUR CORRESPONDENT GERENT NOS CARACTERISTIQUES. Ce sont les variations des caractéristiques de certains de ces gènes qui ont été initialement utilisées pour la recherche en paternité. Pendant longtemps, les zones non codantes n’ont pas été utilisées. Ces zones présentent, toutes, un système de régulation de la production situé en amont du gène et une zone située après ce gène, servant à la régulation de l’ARN messager issu de la lecture de l’ADN. LE GENE LU EST CONSTITUE DE PARTIES RABOUTEES, LES EXONS ET ENTRE CES EXONS DE ZONES NON CODANTES, LES INTRONS.

Si les exons ont été très étudiés et sont actuellement bien connus, LES INTRONS ONT ETE CONSIDERES INITIALEMENT COMME DU MATERIEL GENETIQUE SURNUMERAIRE SANS INTERET. D’OU, L’IDEE D’UTILISER DES SONDES AFIN DE RECONNAITRE LES VARIATIONS DE CES INTRONS ENTRE INDIVIDUS, SANS TOUCHER AUX GENES EUX-MEMES, C’EST-A-DIRE AVEC UN CERTAIN RESPECT DE L’ANONYMAT GENETIQUE, ESSENTIELLEMENT RACIAL, DE LA PERSONNE CHEZ QUI LA RECHERCHE D’EMPREINTES GENETIQUES EST FAITE. OR DEPUIS PEU, LA SCIENCE PRESENTE UN REGAIN D’INTERET POUR LES ROLES POTENTIELS DE CES ZONES ET CES ZONES CONSIDEREES COMME INERTES AUTREFOIS NE LE SONT PLUS MAINTENANT.

DEUX PRIX NOBEL DE 2005 ET 2006 ONT CONCERNE LE ROLE DE PETITS FRAGMENTS DE DOUBLES ARN, CAPABLES DE REGULER DES GENES, C’EST-A-DIRE CAPABLES DE FREINER LA PRODUCTION DE LA PROTEINE PRODUITE PAR LE GENE. Or ces doubles ARN, qui réalisent le phénomène de l’ARN interférence, sont prévus à un grand avenir, thérapeutique EN PRINCIPE. Mais il est tout à fait concevable de PRODUIRE DE PETITS FRAGMENTS CAPABLES D’ARRETER CERTAINS GENES AVEC LES CONSEQUENCES SUIVANTES : ARRET DE PRODUCTION DE LA PROTEINE CORRESPONDANT A LA ZONE CODANTE.

DES LORS, TOUT EST POSSIBLE ET L’HISTOIRE DES SCIENCES A MONTRE QUE DES UTILISATIONS A DES FINS NON ETHIQUES SONT AUSSI ENVISAGEABLES. La possession d’une image d’une zone non codante d’un individu pourrait très bien être utilisée, par exemple, en créant un double ARN spécifique de cet individu. Supposant qu’un gène suppresseur de tumeur soit ciblé par cette recherche d’empreinte génétique dans une zone non codante, ON PEUT ENVISAGER QUE PUISSE ETRE INDUIT UN ARRET DU GENE, C’EST-A-DIRE UNE FACILITATION TUMORALE, PAR INTRODUCTION D’UN DOUBLE ARN SPECIFIQUE, LE TOUT A DES FINS NON ETHIQUE. A L’OPPOSE, UN GENE ESSENTIEL A LA VIE OU A CERTAINS ORGANES OU TISSUS, NEURONES PAR EXEMPLE, POURRAIT ETRE ARRETE, TOUJOURS DANS LE MEME BUT.

L’article R53-13 du Code de Procédure pénale stipule que ces segments d’ADN non codants sont définis par arrêté du ministre de la justice, du ministre de l’intérieur et du ministre de la défense, …. Très bien, mais IL EXISTE DANS CETTE ETUDE UN PASSAGE OBLIGE PAR LA REPLICATION DE L’ADN SELON LA TECHNIQUE DE PCR ET IL EST TOUJOURS POSSIBLE DE RECUPERER UN PEU DE CET ADN ET DE LE CONSERVER POUR D’AUTRES UTILISATIONS. C’EST MEME TRES, TRES FACILE.

L’arrêté du 23 octobre 2006 fixe les listes des segments non codants sur lesquels portent les analyses génétiques pratiquées destinées à l’IDENTIFICATION GENETIQUE DES CONDAMNES.

La défense alléguée pour refuser ces prélèvements d’ADN, dans le cas des faucheurs volontaires d’OGM, a été de dire que, s’il est clair que cela ne permet pas d’identifier des caractères ethniques et comportements des personnes, cela peut cependant être intégré dans des recherches de filiation. L’argument est exact mais en dehors du problème et totalement hypothétique, puisque dépendant d’une tierce personne. PAR CONTRE, L’ASPECT LE PLUS DANGEREUX, CELUI DE L’UTILISATION A DES FINS D’ELIMINATION SPECIFIQUE D’UN INDIVIDU PAR UN ETAT, N’A PAS ETE ENVISAGE. C’EST LE PLUS GRAVE POURTANT. LA REALISATION DE DOUBLES ARN SPECIFIQUES PUIS L’ADMINISTRATION POURRAIT DETERMINER UNE ATTEINTE DE LA SANTE D’UN INDIVIDU, VOIRE POURRAIT ENTRAINER LA MORT. CE PROCEDE POURRAIT, DE PLUS, RESTER TOTALEMENT OCCULTE DONC JAMAIS MIS EN EVIDENCE.

Le rappel de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme établie par l’organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) dispose en son article 6 :

«  NUL NE DOIT FAIRE L’OBJET DE DISCRIMINATIONS FONDEES SUR SES CARACTERISTIQUES GENETIQUES, QUI AURAIENT POUR OBJET OU POUR EFFET DE PORTER ATTEINTE A SES DROITS INDIVIDUELS ET A SES LIBERTES FONDAMENTALES ET A LA RECONNAISSANCE DE SA DIGNITE ».

L’ARN interférence de petits doubles ARN au niveau de zones non codantes ouvre des horizons positifs ET NEGATIFS. Les évolutions de la science précèdent celles du droit. LES POSSIBILITES NEGATIVES ENVISAGEABLES EN LIEN AVEC L’UTILISATION DE CETTE PARTICULARITE N’ONT PAS ENCORE ETE PRISES EN COMPTE, bien que l’article 14 de la déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l’Homme l’aborde.

«  Les états devraient prendre les mesures appropriées pour favoriser les conditions intellectuelles et matérielles propices au libre exercice des activités de recherche sur le génome humain et pour prendre en considération les implications éthiques, juridiques, sociales et économiques de ces recherches, dans le cadre des principes prévus par la présente Déclaration. »

IL EXISTE DONC UN DANGER BIEN REEL D’UTILISATION DES PRELEVEMENTS D’ADN POUR LE FICHAGE DES INDIVIDUS A DES FINS NON ETHIQUES.


Dr Marie-Hélène GROUSSAC


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 19 Aoû - 16:03 (2013)    Sujet du message: BLE MODERNE: POISON ARTIFICIEL, INDIGESTE, PLEIN DE GLUTEN Répondre en citant




LE BLE MODERNE : UN POISON ARTIFICIEL, INDIGESTE ET PLEIN DE GLUTEN NOCIF !








Chers amis,


L’excellent article qui suit est excessivement important et intéressant. Il nous explique pourquoi de plus en plus de personnes sont allergiques au gluten ou développent des MALADIES LIÉES À LA CONSOMMATION RÉGULIÈRE DE GLUTEN, CONTENU NOTAMMENT DANS LE BLÉ.

De plus, il signale aussi les DANGERS DE LA PROPAGANDE GOUVERNEMENTALE MONDIALE QUI, COMME PAR LE PLUS GRAND DES « HASARDS », ENCOURAGE LA CONSOMMATION DE GLUTEN, CE QUI PERMET D’OBTENIR DES POPULATIONS QUI TOMBENT MALADES ET QUI MEURENT PLUS VITE !

Le brillant article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE MALADIE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !






Source : http://www.santenatureinnovation.com/quelles-solutions/ble-moderne-une-sort…

Vendredi 16 août 2013



BLÉ MODERNE : UNE SORTE DE PLASTIQUE


Nous avons récemment expliqué que LES CÉRÉALES SONT UN ALIMENT ULTRAMODERNE, QUE L’HUMANITÉ N’A PAS CONSOMMÉ PENDANT 99,5 % DE SON EXISTENCE. CE N’EST QU’IL Y A 5000 ANS QUE NOS ANCÊTRES CHASSEURS-CUEILLEURS SE SONT MIS À EN CULTIVER MASSIVEMENT, ALORS QUE L’ESPÈCE HUMAINE VIT SUR TERRE DEPUIS 8 MILLIONS D’ANNÉES.

NOTRE SYSTÈME DIGESTIF N’EST DONC PAS HABITUÉ À CONSOMMER DU BLÉ. L’ENTRÉE MASSIVE DU BLÉ DANS L’ALIMENTATION NE NOUS A PAS FAIT DE BIEN SUR LE PLAN INDIVIDUEL. LA TAILLE, LA LONGÉVITÉ ET L’ÉTAT DE SANTÉ DE NOS ANCÊTRES ONT RÉGRESSÉ ET CE N’EST QU’AU DÉBUT DU 20E SIÈCLE QUE NOUS AVONS RETROUVÉ LA TAILLE DE NOS ANCÊTRES CHASSEURS-CUEILLEURS.

Cependant, le blé, qui fut la première céréale à être cultivée, a aussi des avantages qui expliquent que la population humaine se soit mise à augmenter fortement : c’est un aliment très riche en calories ; il est très productif, et permet donc à une population nombreuse de vivre regroupée. Il oblige les nomades à se sédentariser, ce qui permet aux femmes d’avoir plus d’enfants : c’est donc grâce au blé que sont nées les premières grandes villes, avec une division du travail permettant le progrès technique, intellectuel, artistique et scientifique.

Globalement, le blé a donc été une bénédiction pour l’humanité. Les hommes s’en sont vite aperçus et ils ont pris grand soin de sélectionner les meilleures espèces, c’est-à-dire celle qui résistaient le mieux aux intempéries, et qui produisaient les plus beaux épis.



Des espèces sélectionnées pour mieux gonfler


Mais un autre élément entra en ligne de compte dans la sélection des espèces de blé : LES EGYPTIENS DÉCOUVRIRENT QUE, RÉDUIT EN FARINE ET MÉLANGÉ À DE L’EAU ET À DU SEL, CERTAINES SORTES DE BLÉ HYBRIDE POUVAIENT FERMENTER, GONFLER, ET ÊTRE CUITES POUR PRODUIRE DU PAIN, plus agréable à manger que les bouillies et les galettes.

Les espèces primitives de céréales cultivées par l’homme ne permettaient pas de faire du pain. Comme la farine de riz, de maïs, ou de sarrasin, vous pouviez toujours les mélanger avec de l’eau et mettre de la levure, la pâte ne gonflait pas.

POUR PASSER DE SIMPLE BOUILLIE À L’ASPECT DE PÂTE ÉLASTIQUE ET GONFLÉE, IL FAUT QUE LA FARINE CONTIENNE CERTAINES PROTÉINES CAPABLES DE FORMER DES LIAISONS AVEC L’AMIDON. CES PROTÉINES, QUE LES CHIMISTES ONT APPELÉES LES PROLAMINES ET LES GLUTÉNINES, FORMENT LE GLUTEN. PLUS LES CÉRÉALES SONT RICHES EN GLUTEN, PLUS LA PÂTE À TENDANCE À LEVER, PLUS VOTRE PAIN (OU VOTRE BRIOCHE, VOS GÂTEAUX) SERONT GONFLÉS ET CROUSTILLANTS.
LE GLUTEN ÉTAIT PEU ABONDANT DANS LA PREMIÈRE FORME DE BLÉ CULTIVÉE PAR L’HOMME, APPELÉE « ENGRAIN SAUVAGE ». L’engrain permettait de faire des galettes qui levaient légèrement, mais non du pain. MAIS LES EGYPTIENS RÉUSSIRENT À CROISER L’ENGRAIN AVEC UNE AUTRE PLANTE, POUR FABRIQUER UNE NOUVELLE SORTE DE BLÉ BEAUCOUP PLUS RICHE EN GLUTEN, DONT LE NOM SCIENTIFIQUE EST LE TRITICUM DICOCCUM.

Tout au long de l’histoire, les hommes s’appliquèrent à faire des croisements et à sélectionner les variétés de blé les plus riches en gluten, pour faire les plus beaux pains.



Plus de gluten dans le blé = consommateurs heureux


AUJOURD’HUI, LES CÉRÉALES COMME LE BLÉ, LE KAMUT, L’ORGE, LE SEIGLE ET L’ÉPEAUTRE CONTIENNENT JUSQU’À 69 % DE PROLAMINES PARMI LEURS PROTÉINES, CE QUI EST ÉNORME.

Le résultat est que la clientèle des boulangeries est ravie : on peut pour un euro ou deux acheter un pain énorme. IL N’Y A QU’UNE FOIS QU’ON LE COUPE QU’ON S’APERÇOIT QUE SA MIE A LA TEXTURE D’UNE BALLE DE TENNIS EN MOUSSE. Dans la vitrine, il semblait vraiment consistant ! Et les mères de famille sont surprises de constater que leurs enfants, au goûter, ont mangé « un pain entier ». En réalité, c’est que CE PAIN, MALGRÉ SA TAILLE, NE CONTENAIT PRATIQUEMENT QUE DE L’AIR.
Autre avantage : l’extraordinaire richesse en gluten des nouvelles farines a permis l’explosion du commerce des viennoiseries, qui prospèrent dans tous les centre-villes, zones commerciales, gares, et jusque sur les quais des RER, dans les souterrains les plus profonds et les plus malodorants de Paris, là où aucun autre commerce ne survit que les distributeurs automatiques de sucreries « Sélecta ».

C’EST QU’IL N’Y A RIEN DE PLUS FACILE QUE DE TRANSFORMER UNE MINUSCULE BOULETTE DE PÂTE SURGELÉE EN UNE MAGNIFIQUE BRIOCHE DORÉE, UN CROISSANT REBONDI, UN PAIN AU CHOCOLAT LUISANT. IL SUFFIT D’UN FOUR ÉLECTRIQUE BON MARCHÉ ET D’UN SALARIÉ SANS QUALIFICATION. ON PEUT REVENDRE UNE BOULETTE QUI A COÛTÉ 5 CENTIMES À PRODUIRE 1 EURO, VOIRE 1,20 €, aux cadres qui passent et qui ont sauté leur dernier repas.

CES MÊMES BOULETTES DE PÂTE SE VENDENT D’AILLEURS MAINTENANT ÉGALEMENT EN SUPERMARCHÉ ET DANS LES MAGASINS DE PRODUITS SURGELÉS. Sur les emballages en plastique, les photos sont si appétissantes que vous en croyez à peine vos yeux lorsque vous ouvrez le paquet et que vous en sortez des petits croissants et pain au chocolat en pâte crue, surgelés sous cellophane, désespérément petits et pâles.
Mais quand vous les mettez au four… miracle ! Ce qui en ressort ressemble en effet, peu ou prou, à ce qu’il y avait sur l’emballage !

Vous souvenez-vous du film « Retour vers le futur 2 », sorti en 1989, où le héros montait dans une machine à voyager dans le temps l’emmenant en 2015 ? Une scène m’avait marqué, où une grand-mère mettait dans son four une petite pastille ressemblant à du plastique, et en ressortait au bout de quelques secondes une énorme pizza fumante et gratinée, sous les cris d’approbation de ses petits-enfants. Hé bien, nous y sommes.



Les nouvelles boulangeries traditionnelles


Une partie du public s’étant lassée des pains blancs trop peu nourrissants et des pains de mie industriels, CERTAINS BOULANGERS DANS LES ANNÉES 90 SE TOURNÈRENT VERS DES FORMES PLUS COMPLIQUÉES DE FARINES, SOUVENT PRÉSENTÉES COMME « COMPLÈTES », SEMI-COMPLÈTES OU « MULTICÉRÉALES », PARCE QU’ON Y AVAIT RAJOUTÉ DU SON (L’ENVELOPPE DES GRAINS) ET/OU DES GRAINES.

CES PAINS SONT VENDUS BIEN PLUS CHERS QUE LE PAIN BLANC. MAIS ILS NE SONT PAS PLUS TRADITIONNELS, CAR LES VARIÉTÉS DE BLÉ AVEC LESQUELS ILS SONT FAITS SONT LES MÊMES ET N’ONT TOUT SIMPLEMENT PLUS RIEN À VOIR AVEC CE QUE NOS ARRIÈRES-GRANDS-PARENTS APPELAIENT DU BLÉ.



Des dizaines de chromosomes en plus !


A la fin du 19e siècle, puis dans les années 60, la recherche agronomique fit de rapides « progrès » pour développer des céréales plus résistantes, plus productives, et plus riches en gluten.

HYBRIDATIONS ET RÉTRO-CROISEMENTS ABOUTIRENT À L’APPARITION D’ESPÈCES TOTALEMENT NOUVELLES, QUE L’ON APPELLE ENCORE « BLÉ » MAIS QUI SONT AUSSI ÉLOIGNÉES DU BLÉ NATUREL QU’UN ÉLÉPHANT D’UNE SOURIS, pour ne pas dire qu’une banane en plastique d’une vraie banane.

LE « BLÉ » MODERNE CRÉÉ DANS LES ANNÉES 1970, qui s’appelle Lerma Rojo 64, Siete Cerros, Sonora 64 ou Super X A EN EFFET QUARANTE-DEUX CHROMOSOMES LÀ OÙ L’ENGRAIN DE NOS ANCÊTRES N’EN AVAIT QUE QUATORZE !! CHEZ L’ÊTRE HUMAIN, LE FAIT D’AVOIR UN SEUL CHROMOSOME EN TROP PROVOQUE DES HANDICAPS (COMME DANS LA TRISOMIE 21) OU LA MORT.



De nouvelles protéines que l’homme ne peut pas digérer


Nos lecteurs qui connaissent la biologie savent que les chromosomes sont des brins d’ADN qui servent à coder des protéines, les « briques » de base qui servent à construire un organisme. LE FAIT QUE LE BLÉ MODERNE AIT DES DIZAINES DE CHROMOSOMES SUPPLÉMENTAIRES IMPLIQUE NÉCESSAIREMENT QU’IL CONTIENT D’INNOMBRABLES PROTÉINES NOUVELLES, DONT BEAUCOUP NE SONT PAS DIGÉRABLES PAR L’HOMME.

EN EFFET, POUR QU’UNE PROTÉINE SOIT DIGÉRÉE, ENCORE FAUT-IL QUE LE TUBE DIGESTIF FABRIQUE LES ENZYMES ADAPTÉES, C’EST-À-DIRE LES PRODUITS CHIMIQUES QUI SERONT CAPABLES DE LES DISSOUDRE. CE N’EST PAS TOUJOURS LE CAS, LOIN DE LÀ. C’est parce que vous n’avez pas les mêmes enzymes que la vache qu’elle peut se nourrir d’herbe, et vous non.

LE BLÉ MODERNE PROVOQUE DONC, CHEZ UN NOMBRE ALARMANT DE PERSONNES, DES PROBLÈMES DIGESTIFS ET DES RÉACTIONS D’INTOLÉRANCE (MALADIE CŒLIAQUE), OU DU MOINS D’HYPERSENSIBILITÉ, QUI SE TRADUISENT PAR DES BALLONNEMENTS, DE LA CONSTIPATION, DES MAUX DE TÊTE, DES INSOMNIES, DE LA FATIGUE CHRONIQUE, DE LA DÉPRESSION, DES OS FRAGILES, etc.

Certains, comme la spécialiste suisse Elke Arod, vous diront que 80 % DE LA POPULATION EST INTOLÉRANTE AU BLÉ. (1)

D’autres, comme Julien Venesson, auteur du livre qui vient de paraître « Gluten : comment le blé moderne nous intoxique », note que « SIX POUR CENT AU MOINS DE LA POPULATION SERAIENT TOUCHÉS, CERTAINS CHERCHEURS AVANCENT MÊME LE CHIFFRE DE 35 % ». (2)

Mais ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas étonnant qu’un nombre de plus en plus grands de personnes se tournent vers le régime « sans gluten ».

Ce n’est pas une « mode », ni un problème « psychologique ». LE BLÉ MODERNE EST VRAIMENT UNE NOURRITURE ÉTRANGÈRE À L’ÊTRE HUMAIN ET, POUR CERTAINS, CELA REVIENT À ESSAYER DE MANGER DU PLASTIQUE.

Manger sans gluten permet alors vraiment des améliorations de la santé, et il est tout à fait possible que ce soit le cas pour vous également si vous essayez.



Les céréales ne sont ni bénéfiques, ni même nécessaires


Vous vous souvenez que, dans ma précédente lettre sur l’apparition de l’agriculture, j’avais expliqué que LE BLÉ N’ÉTAIT DE TOUTES FAÇONS PAS UN ALIMENT NATUREL NI NÉCESSAIRE À L’ÊTRE HUMAIN. PENDANT DES MILLIONS D’ANNÉES, NOS ANCÊTRES ONT ÉVITÉ LES CÉRÉALES, CAR ELLES CONTIENNENT DES ANTI-NUTRIMENTS QUI BLOQUENT L’ABSORPTION DES MINÉRAUX.

LA PROPAGANDE GOUVERNEMENTALE MONDIALE, INCITANT LES POPULATIONS À METTRE LES CÉRÉALES COMPLÈTES AU CENTRE DE LEUR RÉGIME ALIMENTAIRE EST DONC DÉPOURVUE DE BON SENS, MAIS AUSSI DE BASES SCIENTIFIQUES.

C’EST PARCE QU’ILS SE SONT MASSIVEMENT TOURNÉS VERS LES CÉRÉALES, QUI SONT DES « CALORIES VIDES » QUE LES AMÉRICAINS, PUIS LES EUROPÉENS, ET AUJOURD’HUI LES AUTRES POPULATIONS DU MONDE, CONNAISSENT CES ÉPOUVANTABLES ÉPIDÉMIES D’OBÉSITÉ, DE DIABÈTE, DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES, DEVENUES AUJOURD’HUI LA PREMIÈRE CAUSE DE MORTALITÉ AU MONDE. CE N’EST PAS PARCE QUE L’ON MANGE « TROP GRAS » OU « TROP SALÉ ».



Tout le monde peut, s’il le souhaite, manger sans gluten


Manger sans gluten, donc sans blé, ne peut vous faire aucun mal. Bien au contraire, car vous serez obligé de remplacer le blé, le pain, les pâtes, etc., par d’autres aliments de meilleure qualité nutritive.

Tout le monde peut donc, s’il le souhaite démarrer un régime sans gluten. Mais il est évident que les personnes intolérantes au gluten (maladie coeliaque, 1 % de la population), ou souffrant de « sensibilité au gluten », ce qui est beaucoup plus courant, en bénéficieront encore plus que les autres puisqu’elles verront aussi les symptômes de leur maladie disparaître.

C’est pourquoi je vous prépare actuellement une prochaine lettre sur les principes d’un RÉGIME SANS GLUTEN. A noter que, comme vous l’aurez déjà compris, ce régime a la particularité d’être plus agréable à suivre qu’une alimentation normale, puisqu’il REMPLACE DES ALIMENTS PEU NUTRITIFS ET AU FOND SANS GRANDE QUALITÉ GUSTATIVE, PAR DES ALIMENTS MEILLEURS POUR LA SANTÉ ET… MEILLEURS AU GOÛT.


A votre santé !

Jean-Marc Dupuis
 


1) Voir les cours d’Elke Arod sur http://www.intolerancegluten.com/cuisiner_sans_gluten.html

2) Julien Venesson, Gluten, comment le blé moderne nous intoxique (cf. http://www.amazon.fr/Gluten-Comment-moderne-nous-intoxique/dp/2365490433 ), Thierry Souccar Editions, 2013


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 31 Aoû - 11:48 (2013)    Sujet du message: IOWA DEMOCRATS PRAY FOR ABORTION RIGHTS Répondre en citant



IOWA DEMOCRATS PRAY FOR ABORTION RIGHTS


ABOMINATION. You pray the god of death.

"These six things doth the Lord hate: yea, seven are an abomination unto him: A proud look, a lying tongue, and hands that shed innocent blood"
Proverbs 6:16-17



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=CwJu_DkXgwg#t=38


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 13:06 (2013)    Sujet du message: LA SUPER-BACTERIE FRAPPE 90% DES HABITANTS DU GOLFE Répondre en citant

LA SUPER-BACTERIE FRAPPE 90% DES HABITANTS DU GOLFE




Un groupe de chercheurs à l’université australienne « Queensland » et l’université du roi Saoud ben Abdel Aziz à Riyad ont mis en garde contre l’expansion dangereuse dans les pays du Golfe de la « super bactérie » connue pour « Superbugs » et qui résiste aux antibiotiques.


Selon le journal saoudien Riyad, l’étude a montré une expansion notoire de ladite bactérie dans les pays du Golfe. Celle-ci est responsable de l’expansion des infections et des maladies contagieuses diverses telles que les infections du sang et des voies urinaires, à cause du recours excessif aux antibiotiques.

Les chercheurs ont par ailleurs exprimé leurs craintes quant à la forte résistance de cette super-bactérie à l’ensemble des antibiotiques connus pour Carbapenem, utilisés dans la dernière phase du traitement aux antibiotiques.

90% de personnes vivant dans les pays du Golfe sont atteintes de maladies contagieuses et mortelles, selon la même étude.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=76&frid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 15:05 (2013)    Sujet du message: 28 KILLED ON SEPTEMBER 26, 2013 BY SWARMS OF GIANT HORNETS IN CHINA Répondre en citant

28 KILLED ON SEPTEMBER 26, 2013 BY SWARMS OF GIANT HORNETS IN CHINA

Posted on September 26, 2013 by The Extinction Protocol

  


September 26, 2013CHINA - Twenty-eight people have died and hundreds have been injured in a wave of attacks by giant hornets in central China, according to reports. Victims described being chased for hundreds of meters by the creatures and stung as many as 200 times. Most of the attacks in the past three months were in remote, rural, wooded areas in southern Shaanxi, the province’s China Business newspaper reported. In the city of Ankang alone, 18 people have died from the stings, health official Zhou Yuanhong told Associated Press. People in the cities of Hanzhong and Shangluo have also been injured. The insects’ highly toxic stings can lead to anaphylactic shock and renal failure. An official from Ankang’s disease control centre urged people to seek medical help if they received more than 10 stings, and warned that emergency treatment was required for those stung more than 30 times. One woman in her 50s said she had spent almost a month in hospital and was still incontinent after receiving more than 200 stings. A man from her village died of kidney failure. The hornet attacks are a recurring problem in the area from May to as late as November. According to Ankang police, 36 people died in the city and 715 were injured by the creatures between 2002 and 2005. But Zhou said the issue had been particularly severe this year, possibly because of weather changes. Experts have suggested in the past that warmer temperatures in the area have led to hornets breeding more successfully, that laborers have been moving deeper into areas where they may disturb nests, and that the insects are sensitive to chemicals found in food and cosmetics. Li Jiuzhou, deputy director of the Shaanxi Bee and Wasp Industry Association, said that hundreds or even thousands of hornets could live in a single nest. They attack humans only if disturbed, he added. But they are carnivorous and can quickly destroy bee colonies. Ankang’s fire service has removed over 300 hornet nests this summer, but experts said that the problem was unlikely to end entirely until the temperature drops. Wang Zhengcai, an official from one of the affected villages, said authorities had warned people to be careful if they enter the woods. Local authorities have also promised to help patients pay for the treatment, because of the heavy cost for the rural poor. The culprit appears to be the Asian giant hornet or Vespa mandarinia, which grows up to 5cm long with a 6mm sting, although the area is also home to the smaller Asian hornet, Vespa velutina nigrithorax. –The Guardian



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=B6_T9eiW7CE

http://theextinctionprotocol.wordpress.com/2013/09/26/28-killed-hundred-inj…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Oct - 03:44 (2013)    Sujet du message: DOZENS KILLED BY FREAKISHLY HUGE HORNETS IN CHINA – AND NOW THEY ARE ATTACKING PEOPLE IN THE U.S. TOO Répondre en citant

DOZENS KILLED BY FREAKISHLY HUGE HORNETS IN CHINA – AND NOW THEY ARE ATTACKING PEOPLE IN THE U.S. TOO

Monday, September 30, 2013 16:58



By Michael Snyder

The photo of an Asian giant hornet posted above was taken by blogger Kurt Bell, and as you can see, these Asian giant hornets are freakishly huge.  They are also extremely aggressive and they are not afraid to attack people at all.  And as you will read about below, getting stung by one of them is exceedingly painful.  If they only attacked humans once in a while, it wouldn’t be that big of a deal.  Unfortunately, Asian giant hornets appear to be multiplying rapidly and they have killed dozens of people in China in recent months.  But most Americans are not going to get too concerned about a plague of giant hornets on the other side of the planet.  Well, what if I told you that Asian giant hornets are now spreading like wildfire in this country and attacking people all over the United States?  Would I have your attention then?  Because that is precisely what is happening.

The recent giant hornet attacks in China have made headlines all over the globe.  For example, the following is an excerpt from a recent article in the Guardian
Citation:


Twenty-eight people have died and hundreds have been injured in a wave of attacks by giant hornets in central China, according to reports.
Victims described being chased for hundreds of meters by the creatures and stung as many as 200 times.



How would you like to be stung 200 times?

And when you get stung by one of these giant hornets, it is immensely painful andit can dissolve your skin
Citation:


Being stung feels “like a hot nail through my leg,” as one entomologist put it, and their venom can dissolve skin. They’re fast, too, flying up to 25 miles per hour (41 kilometers an hour). They’re also the largest hornets on the planet, reaching 5.5 centimeters (2.2 inches).



You can’t outrun these hornets and they are unbelievably vicious.  Just check out what they do to other bees
Citation:


The Asian giant hornet is the world’s largest hornet, and is a voracious predator that dines on mantises, bees and other large insects. It has a deservedly evil reputation for wiping out entire hives containing thousands of honeybees by biting off the bees’ heads and then stealing their honey and bee larvae. The hornets are capable of flying up to 62 miles (100 kilometers) in a single day at speeds of 25 mph (40 km/h).



Asian giant hornets are five times larger than regular honey bees, and they have absolutely huge jaws.  They work incredibly quickly and they can kill up to 40 honey bees in a single minute.

Perhaps this is one of the factors that is contributing to the massive decline in the honey bee population around the globe.

But much more frightening is what these giant hornets are now doing to humans.  Just check out the following example from a recent Quartz article
Citation:


Here’s a chilling scene that Chen Changlin, an Ankang farmer, witnessed one evening a few days ago. As he harvested rice on evening, hornets swarmed a woman and child working nearby. When they reached Chen, they stung him for three minutes straight. Chen made it; the other two died. “The more you run, the more they want to chase you,” said another victim, whose kidneys were ravaged by the venom. When he was admitted to the hospital, his urine was the color of soy sauce.



Of course these giant predators no longer reside just in Asia.  Thanks to “free trade”, they are now also in Europe
Citation:


That’s why bee populations in France, where Chinese hornets arrived via a Chinese pottery shipment in 2005, have already taken a hit. Since then, Chinese hornets have spread at a pace of up to 100 km (62 miles) a year. Within the last three years, they’ve invaded Spain, Portugal and Belgium; soon they’ll arrive in Italy and the UK, says the European Environment Agency.



And even though most Americans don’t realize this, they are also spreading all over the United States as well.

According to one very disturbing news report, there have been recent sightings of Asian giant hornets all over the United States…
Citation:


A forum on DSLReports.com Need to kill Asian Hornets and comments on a BadSpiderBites.com Giant Hornet articleincludes reports of Asian Giant Hornets in Alabama, California, Georgia, Illinois, Indiana, Iowa, Kentucky, Louisiana, New Hampshire, New Jersey, New York, North Carolina, Ohio, Oklahoma, Pennsylvania, Tennessee, Texas, Vermont, Virginia, and West Virginia. One of the pictures from a contributor from Tennessee shows a European Hornet. Last Fall posters reported aggressive infestations in recent years. In Georgia a poster reports he doesn’t go a day without seeing one of the giant hornets. One poster reports the insects flying into lights at night, and an infestation in a chimney with about 200 hornets getting inside the house. Many posters scoff at the comments that the insects aren’t aggressive. Some posters report that the large hornets are not affected by wasp/hornet spray.



Over time, Asian giant hornets will greatly multiply in this country and will be found almost everywhere.

So not only are millions of Americans losing their good paying jobs to “free trade”, we are also getting the added bonus of an endless plague of human-killing giant hornets.

These giant hornets don’t just attack little kids and elderly people.  They will even attack full grown men.  For example, just check out what happened to one man in Virginia
Citation:


I live in Richmond Virginia, & my parents live in King William Virginia. One day while visiting my folks, I was standing in their yard, talking to my mother with my arms crossed, when I heard what sounded like a rc airplane in a full on nosedive. I looked up just in time to see a humming bird sized hornet, identical to the picture of the Asian giant hornet, coming straight at me. It stung me on top of my ear & I have NEVER experienced such pain in my life, before, or since. The pain lasted for hours.

I am pierced & tattood all over, none of them hurt. This hurt. I cursed & cried like a little baby right in front of my mother. I am not allergic to bee or wasp stings, yet my entire face swelled up to extremely scary proportions. I have seen European hornets & cicada killers before. Nope, not it. Plus this thing was huge, & quite obviously, extremely aggressive, since I was doing NOTHING. Standing in the yard with my arms crossed. Not messing with a nest, not cutting grass, not doing jack. I have easily seen a dozen since that incident, & NO ONE will convince me they are not here. Yes it gets hot in VA, but NEVER over 100-105 degrees, so try again with the “It gets too hot here” B.S.. They ARE here.



Yes, they are here and now there is even a Facebook group dedicated to sharing spottings of Asian giant hornets in the United States.

What will you do when these vicious predators decide to take up residence in your neighborhood?

Michael Snyder’s new novel entitled “The Beginning Of The End” is now available at Amazon.com.

http://beforeitsnews.com/conspiracy-theories/2013/09/dozens-killed-by-freakishly-huge-hornets-in-china-and-now-they-are-attacking-people-in-the-u-s-too-2454828.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Oct - 13:49 (2013)    Sujet du message: SEAWATER BACTERIA RESPONSIBLE FOR NINE DEATHS IN FLORIDA Répondre en citant

SEAWATER BACTERIA RESPONSIBLE FOR NINE DEATHS IN FLORIDA 

Any link with the Synthia bacteries who were release in the Gulf of Mexico ???

CREATED Sep. 29, 2013



Flagler County, FL (KTNV) -- Some beach lovers in Florida are hanging up their swim trunks and staying home this weekend.

A deadly bacteria is responsible for nine deaths so far this year. The latest victim was exposed while crab fishing in the Halifax River.

Vibrio vulnificus is a bacteria that normally lives in warm seawater and is part of a group of vibrios that are called "halophilic" because they require salt.

Here are some answers to frequently asked about about the bacteria:

How do people get infected with Vibrio vulnificus?

People who have weakened immune systems, especially those with chronic liver disease, are at risk for Vibrio vulnificus infection when they eat raw shellfish, particularly oysters. A recent study showed that people with these pre-existing medical conditions were 80 times more likely to develop Vibrio vulnificus bloodstream infections than healthy people. The bacteria is frequently isolated from oysters and other shellfish in warm coastal waters during the summer months. Since it is naturally found in warm marine waters, people with open wounds can be exposed through direct contact with seawater. There is no evidence of person-to-person transmission.

How can Vibrio vulnificus infection be diagnosed?

Vibrio vulnificus infection is diagnosed by stool, wound or blood cultures. Doctors should have a high suspicion for this organism when patients present with stomach illness, fever or shock following the ingestion of raw seafood, especially oysters, or with a wound infection after exposure to seawater.

For more information on Vibrio vulnificus, click here.

RELATED STORIES:

ABC News: Florida seawater bacteria leaves 9 people dead

The Weather Channel: Deadly bacteria responsible for Florida man's death

Source: Centers for Disease Control and Prevention

http://www.ktnv.com/news/national/Florida-beach-flesh-eating-bacteria-kills-9-people-225728411.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Oct - 10:06 (2013)    Sujet du message: ARTIFICIAL SWEETENER DISEASE Répondre en citant

ARTIFICIAL SWEETENER DISEASE

BLOG, Health, News April 6, 2012




Artificial Sweetener Disease (ASD) is sweeping across America, affecting tens of thousands of consumers, and Western medicine calls it anything but what it really is, so that doctors can prescribe expensive pharmaceuticals and set up “check up” appointments for the following weeks.

Call it recurring headaches, unbearable migraines, depression, anxiety, muscle pain, arthritis flare ups, buzzing or ringing in the ears, chronic fatigue, fibromyalgia, irritable bowel syndrome (IBS), Crohn’s disease, inflammation, even acid reflux, but don’t call it ASD, or the patient may stop consuming synthetic sweeteners, and then not schedule more doctor visits.

The symptoms of ASD can change overnight, depending on how much chemical sweetener you consume, and which ones. Some combinations are especially toxic. Consumers can go from a migraine headache to vomiting or from vision problems to an upset stomach. Many people experience central nervous system disorders, cramping, nervous twitches and abnormal reflexes. (http://www.holisticmed.com/aspartame/)



It all started when Ronald Reagan took office in 1980. He immediately fired the head of the FDA, under advisement from Donald Rumsfeld (CEO of Searle Pharmaceutical at the time), and hired Dr. Arthur Hull Hayes, Jr., who auspiciously approved aspartame. It was the decade of the diet craze, and Rumsfeld and his constituents made a fortune off the artificial sweetener which had been banned for decades due to laboratory testing results proving it was carcinogenic. The same FDA tainted approval process gave way to sucralose in 1991, and then sorbitol in 2003. (http://www.huffingtonpost.com/robbie-gennet/donald-rumsfeld-and-the-s…)





 
Gulf War Syndrome mainly ASD

It is not a coincidence that a wave of fibromyalgia cases hit the American troops during the Gulf War. Studies revealed that drinking diet sodas in the 120 degree heat lead to serious health repercussions. It was cleverly chalked up under the umbrella term “Gulf War Syndrome,” but the same problems are occurring for troops in Iraq and Afghanistan now. (http://www.militaryspot.com/resources/gulf_war_syndrome/)

It is also no coincidence that 4 out of 5 fibromyalgia cases affect women, who are more likely to eat diet foods and consume diet drinks than men. Nearly all chewing gum and breath mints are loaded with artificial sweeteners. (http://healthwyze.org/index.php/component/content/article/383-why-a-s…)

The popular saying that “there’s not enough artificial sweetener in any specific product to cause health concerns” is a lie, especially now that in 2011 there are synthetic sweeteners in over 25% of all food, drink, gum and candy available. This cumulative effect has created ASD, and thanks to little or no regulation of chemical agents in food, it’s not going away any time soon.

There is no prescription drug, and there never will be one, that cures the problems that artificial sweeteners create. In fact, over 70 percent of reported cases of fibromyalgia, chronic depression, IBS and acid reflux are caused by consuming chemical agents which have been approved by the FDA for consumption. (http://www.foodintol.com/food_intolerance/irritable_bowel_syndrome)

Cancer may be the distant, long term result of consuming chemicals, but ASD is the short term consequence, and it is very serious. If you look to prescription drugs to cure these “chronic ailments,” then you will experience even more side effects from the prescription medicines, and maybe worse ones than you already have.

The good news is the cure for Artificial Sweetener Disease is absolutely free and involves no doctor, no health insurance co-pays, and has zero side effects. Here is thesecret curefor ASD: throw away your sugar free gum and candy, and then trash all foods and drinks you have that are labeled “light” and “zero.” Read the labels on everything, so you can filter out all artificial sweeteners from your products, including aspartame, sucralose, sorbitol, acesulfame-k, aspartic acid, and saccharine.

As an alternative to poisoning yourself, try Xylitol or Stevia in order to cut calories, or simply eat more organic vegetables! If problems persist, take a list of everything you ate this week to your Naturopath or Nutritionist to analyze. Remember, if you’re getting sick from moldy bread, don’t look for a prescription drug to cure you, just stop eating moldy bread.




Source:
www.naturalnews.com

http://worldtruth.tv/artificial-sweetener-disease/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 15:51 (2013)    Sujet du message: HIGH ALERT! FBI INVESTIGATES POSSIBLE WATER SUPPLY THREAT TO MANY CITIES! Répondre en citant

HIGH ALERT! FBI INVESTIGATES POSSIBLE WATER SUPPLY THREAT TO MANY CITIES!

FBI is now under muslim brotherhood control ... Can we trust them?



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=olrIwGPjlTM


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Oct - 22:17 (2013)    Sujet du message: BELGIUM CONSIDERING WHETHER TO ALLOW SICK CHILDREN TO END THEIR OWN LIVES THROUGH EUTHANASIA IF THEIR PARENTS APPROVE Répondre en citant

BELGIUM CONSIDERING WHETHER TO ALLOW SICK CHILDREN TO END THEIR OWN LIVES THROUGH EUTHANASIA IF THEIR PARENTS APPROVE
  • Belgium made adult euthanasia legal in 2002
  • Bill would also extend to people who have early onset dementia
  • The Christian Democratic Flemish party vowed to oppose the legislation
By Emma Thomas

PUBLISHED: 11:25 GMT, 31 October 2013 | UPDATED: 14:13 GMT, 31 October 2013



Children could be given the right to end their own lives in Belgium as the government considers new euthanasia laws.

Euthanasia is already legal for people over the age of 18 in the country and now it may be extended to cover children which is something no other country has done.

The same bill would offer the right to die to adults with early dementia.



New law: Euthanasia is already legal for people over the age of 18 in the country and now it may be extended to cover children (picture posed by models)

Advocates argue that euthanasia for children, with the consent of their parents, is necessary to give families an option in a desperately painful situation. But opponents have questioned whether children can reasonably decide to end their own lives.

Belgium is already a euthanasia pioneer and it legalized the practice for adults in 2002.

In the last decade, the number of reported cases per year has risen from 235 deaths in 2003 to 1,432 in 2012, the last year for which statistics are available. Doctors typically give patients a powerful sedative before injecting another drug to stop their heart. 

Only a few countries across the globe have legalised euthanasia. In the Netherlands, euthanasia is legal under specific circumstances and for children over the age of 12 with parental consent. There is an understanding that infants, too, can be euthanized, and that doctors will not be prosecuted if they act appropriately.

Elsewhere in Europe, euthanasia is only legal in Luxembourg. Assisted suicide, where doctors help a patient to die but do not actively kill them, is allowed in Switzerland.

In the US, the state of Oregon also grants assisted suicide requests for residents aged 18 or over with a terminal illness. 


Controversial: The Dignitas Clinic in Switzerland. Elsewhere in Europe, euthanasia is only legal in Luxembourg. Assisted suicide, where doctors help a patient to die but do not actively kill them, is allowed in Switzerland

Belgium's ruling Socialist party has proposed the bill expanding the right of euthanasia. The Christian Democratic Flemish party vowed to oppose the legislation and if it passes they say they will challenge it in the European Court of Human Rights. A final decision must be approved by Parliament and could take months.

In the meantime, the Senate has heard testimony on both sides of the issue.

'It is strange that minors are considered legally incompetent in key areas, such as getting married, but might (be able) to decide to die,' Catholic Archbishop Andre-Joseph Leonard testified.

Mr Leonard said alternatives like palliative sedation make euthanasia unnecessary - and relieves doctors of the burden of having to kill patients. In palliative sedation, patients are sedated and life-sustaining support is withdrawn so they starve to death; the process can take days.

The debate has extended to medical ethicists and professionals far from Belgium. Charles Foster, who teaches medical law and ethics at Oxford University, believes children couldn't possibly have the capacity to make an informed decision about euthanasia since even adults struggle with the concept.

'It often happens that when people get into the circumstances they had so feared earlier, they manage to cling on all the more,' he said.'Children, like everyone else, may not be able to anticipate how much they will value their lives if they were not killed.'

There are others, though, who argue that because Belgium has already approved euthanasia for adults, it is unjust to deny it to children.

'The principle of euthanasia for children sounds shocking at first, but it's motivated by compassion and protection,' said John Harris, a professor of bioethics at the University of Manchester. 'It's unfair to provide euthanasia differentially to some citizens and not to others if the need is equal.'


Opposition: The Christian Democratic Flemish party vowed to oppose the legislation and if it passes they say they will challenge it in the European Court of Human Rights in Strasbourg (pictured)

Dr. Gerlant van Berlaer, a pediatric oncologist at the Universitair Ziekenhuis Brussels hospital, says the changes would legalize what is already happening informally. He said cases of euthanasia in children are rare and estimates about 10 to 100 cases in Belgium every year might qualify.

'Children have different ways of asking for things but they face the same questions as adults when they're terminally sick,' van Berlaer said. 'Sometimes it's a sister who tells us her brother doesn't want to go back to the hospital and is asking for a solution,' he said. 'Today if these families find themselves (in that situation), we're not able to help them, except in dark and questionable ways.'

The change in the law regarding people with dementia is also controversial.

People now can make a written declaration they wish to be euthanized if their health deteriorates, but the request is only valid for five years and they must be in an irreversible coma. The new proposal would abolish the time limit and the requirement the patient be in a coma, making it possible for someone who is diagnosed with Alzheimer's to be put to death years later in the future.

"They may turn into different people and may not have the same feelings about wanting to die as when they were fully competent"
- Dr Patrick Cras

In the Netherlands, guidelines allow doctors to euthanize dementia patients on this basis if they believe the person is experiencing 'unbearable suffering,' but few are done in practice.

Dr Patrick Cras, a neurologist at the University of Antwerp, said people with dementia often change their minds about wanting to die.

'They may turn into different people and may not have the same feelings about wanting to die as when they were fully competent' he said. 'I don't see myself killing another person if he or she isn't really aware of exactly what's happening simply on the basis of a previous written request (to have euthanasia). I haven't fully made up my mind but I think this is going too far.'

Penney Lewis, a professor and medical law expert at King's College London, agreed that carrying out euthanasia requests on people with dementia once they start to worsen could be legally questionable.

'But if you don't let people make decisions that will be respected in the future, including euthanasia, what you do is encourage people to take their own life while they have the capacity or to seek euthanasia much earlier,' she said.

In the past year, several cases of Belgians who weren't terminally ill but were euthanized - including a pair of 43-year-old deaf twins who were going blind and a patient in a botched sex change operation - have raised concerns the country is becoming too willing to euthanize its citizens.

'People elsewhere in Europe are focused on assisted dying for the terminally ill and they are running away from what's happening in Belgium,' Ms Lewis said. 'If the Belgian statutes go ahead, this will be a key boundary that is crossed.'

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2480878/Belgium-considering-allow-sick-CHILDREN-end-lives-euthanasia-parents-approve.html



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:13 (2016)    Sujet du message: LES RUSES UTILISÉES PR RÉDUIRE LES POPULATIONS (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA RELIGION MONDIALE ET L'ONU : SES VUES ET AGENDA SUR LE TRANSHUMANISME, CLONAGE, AGENDA DE DÉPOPULATION -> LES RUSES UTILISÉES PR RÉDUIRE LES POPULATIONS (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 3 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com