LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

TECHNOLOGIE RFID DISSIMULÉE DANS LES BIENS DE CONSOMMATION.... + BRACELET (PARTIE 2)
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST -> TECHNOLOGIE RFID DISSIMULÉE DANS LES BIENS DE CONSOMMAT.... + BRACELET (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 17:49 (2012)    Sujet du message: TECHNOLOGIE RFID DISSIMULÉE DANS LES BIENS DE CONSOMMATION.... + BRACELET (PARTIE 2) Répondre en citant

BELGIQUE LIBERTICIDE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL : L’UTILISATION DU BRACELET ELECTRONIQUE ETENDUE AUX PERSONNES EN DETENTION PREVENTIVE !!!



Chers amis,

Nos raclures du gouvernement continuent de penser et de mettre en application la suppression progressive de nos libertés !

LES SINISTRES MINISTRES BELGES ONT DÉCIDÉ DURANT UN DE LEURS CONSEILS D’ÉTENDRE L’UTILISATION DU BRACELET ÉLECTRONIQUE AUX PERSONNES PLACÉES EN DÉTENTION PRÉVENTIVE !

DE CETTE MANIÈRE, LES PROJETS MONDIALISTES TUEURS DE LIBERTÉS PROGRESSENT À PAS DE GÉANT DANS CE PETIT PAYS QU’EST LA BELGIQUE.

Question subsidiaire : après les criminels et les gens en préventive, quels seront les publics mal aimés ou faibles à « bénéficier » de cette technologie liberticide ? Les immigrés ? Les vieillards atteints de la maladie d’Alzheimer ? Les nourrissons dans les maternités ?

Soyons certains que les citoyens-cancrelats n’y accorderont hélas pas beaucoup d’importance. L’euro, le tour de France et les jeux olympiques de Londres constituent évidemment des événements TELLEMENT plus « importants », et qui retiennent toute leur attention…

L’article, ci-dessous…

BON ESCLAVAGE, ET BONNE TYRANNIE ! Vic.


Source : journal belge « La Nouvelle Gazette » du samedi 23 juin 2012, n° 170, p.1.

Approuvé en conseil des ministres

BRACELET ELECTRONIQUE AUSSI EN PREVENTIVE



Le Conseil des ministres a approuvé, hier, un PROJET DE LOI QUI PRÉVOIT NOTAMMENT L’UTILISATION DU BRACELET ÉLECTRONIQUE POUR LA SURVEILLANCE DE PERSONNES EN DÉTENTION PRÉVENTIVE.


La mesure POURRAIT CONCERNER DE 200 À 400 DOSSIERS et ainsi aider à lutter contre la surpopulation carcérale.

Le texte prévoit également que les peines pour agressions seront doublées quand celles-ci sont commises sur du personnel pénitentiaire, avec un maximum de cinq ans.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Juil - 17:49 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Juil - 14:27 (2012)    Sujet du message: PUCE : FRANCE NAZIE : DES BILLETS A PUCE RFID DETECTABLES AUX DOUANES, EN PASSANT PAR LE SYSTÈME DE TELEPEAGE LIBERTICIDE ! Répondre en citant

 


PUCE : FRANCE NAZIE : DES BILLETS A PUCE RFID DETECTABLES AUX DOUANES, EN PASSANT PAR LE SYSTÈME DE TELEPEAGE LIBERTICIDE !











Chers amis,

La FRANCE est désormais devenue la patrie de Big Brother, tout comme sa voisine, la Grande-Bretagne, et comme les USA ! (Et d’autres pays suivent cette sinistre tendance, come nous avons pu le voir ces derniers mois…).

Il semblerait en effet que LES PUCES RFID CONTENUES DANS LES BILLETS DE BANQUE SOIENT PISTÉES AUX DOUANES, CE QUI BAFOUERAIT LES LIBERTES ET ENFREINDRAIT CERTAINES LOIS LIÉES À LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS (voir ci-dessous).

LE SYSTÈME DE TÉLÉPÉAGE DES VOITURES, qu’on a osé appeler « Liber-T » (alors qu’il TUE les libertés !), lui, PERMET DE PISTER ET DE FAIRE FACTURER AUTOMATIQUEMENT ET SANS ARRÊT LA SOMME À PAYER PAR LE CONDUCTEUR. CEUX QUI NE POSSÈDENT PAS LA PUCE, SONT ÉVIDEMMENT CONSIDÉRÉS COMME DES CONTREVENANTS OU COMME DES CRIMINELS, ET SONT CHÂTIÉS EN CONSÉQUENCE (rappelez-vous de la célèbre phrase de l’Apocalypse – chapitre 13, verset 17 - concernant la marque de la bête : « Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom »).

Les applications de la RFID vont bien au-delà encore, et TOUT, absolument tout, POURRAIT ÊTRE PISTÉ, ANALYSÉ, RECOUPÉ ET… SANCTIONNÉ LORSQUE LES PUCES RFID SE MULTIPLIERONT (ET HÉLAS, CELA A ÉTÉ PRÉVU ET PLANIFIÉ PAR LES RACLURES DE NOS ÉLITES, POUR UN CONTRÔLE PLUS STRICT - ET DAVANTAGE TOTALITAIRE - DES POPULATIONS).

Quant aux moyens de contourner les puces RFID, ils se révèlent bien dérisoires, voire dangereux, sauf pour les véritables professionnels de la fraude (qui ne sont évidemment pas légions).

A MOINS DE RÉVOLTES ENGAGÉES ET DURES DE LA PART DU PEUPLE, bien sûr… mais celui-ci semble hélas ignorer le danger et préfère se rassurer bêtement plutôt que d’agir. A CE RYTHME, LES LIBERTÉS – TOUTES les libertés – SONT CONDAMNÉES, ET LES PUCES IMPLANTABLES (qui sont cancérigènes et permettent de manipuler l’individu corps et âme, comme un pantin) SONT GARANTIES.

Je vous aurai en tout cas suffisamment prévenu, et ce pendant plus de 10 ans, de toutes les conséquences néfastes liées à la RFID, aux implants, à la biométrie, aux nanotechnologies et aux bases de données centralisées… et de nombreuses autres personnes en ont fait tout autant, comme par exemple l’auteur de l’article ci-dessous.

En outre, les aspects totalitaires de cette technologie n’ont jamais été désavoués – sauf par la propagande putride de l’élite, des entreprises et des mass médias de désinformation. Et se mettre la tête dans le sable pour éviter de voir la réalité en face ou pour éviter de réagir, ne règlera évidemment aucun problème. Vous ne pourrez donc pas prétexter que vous « n’étiez pas au courant », ni que vous « ne réalisiez pas » les conséquences de votre apathie…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.wikistrike.com/article-billets-perfides-aux-frontieres-merci-puc…


Dimanche 17 juin 2012

BILLETS PERFIDES AUX FRONTIERES, MERCI PUCE RFID !




Par Menthalo – Il semblerait que les gabelous de la douane française aient une chance inouïe ces derniers temps. C’est la pêche miraculeuse, jour après jour. Aux frontières espagnoles notamment, ils arrêtent et fouillent des voitures avec un taux de réussite prodigieux. A SE DEMANDER SI LES PUCES RFID QUI SONT INCLUSES DESORMAIS DANS TOUS LES BILLETS DE BANQUE, N’EMETTENT PAS UN SIGNAL AU PASSAGE DES PORTIQUES DE LA DOUANE OU DES PEAGES. QUAND VOUS PASSEZ AVEC 30 BILLETS, LE SIGNAL EST FAIBLE, MAIS QUAND VOUS PASSEZ AVEC UNE VALISE CONTENANT 100.000 OU 150.000 EUROS, LES PUCES RFID (DE L’ANGLAIS RADIO FREQUENCY IDENTIFICATION), L’ENSEMBLE DES PUCES INCLUSES DANS LES BILLETS DECLENCHERAIT UN SIGNAL D’ALERTE POUR LES DOUANIERS.




Ceux, qui sont abonnés au SYSTEME DE TELEPEAGE “LIBER-T”, LE MAL NOMME, savent comment leur PUCE RFID marche pour leur ouvrir le passage aux péages.

Péage (en) FasTrak (littéralement : (fr) VoieRapide) : SYSTEME DE TELEPEAGE AUTOMATIQUE, SANS ARRET DU CONDUCTEUR. DANS LA VOIE DE PEAGE, DES CAPTEURS (1) DETECTENT LE VEHICULE, LISENT (2) LE TRANSPONDEUR (3) MONTE SUR LE PARE-BRISE. LE « RIDEAU DE LUMIERE » (4) COMPTE (5) LE NOMBRE D’ESSIEUX, ET LE COMPTE-PROPRIETAIRE DE LA PUCE EST FACTURE. Un panneau électronique (6) affiche le prix facturé. UN VEHICULE SANS TRANSPONDEUR, EST CLASSE COMME CONTREVENANT ; LES CAMERAS (7) FILMENT ET MEMORISENT LA PLAQUE D’IMMATRICULATION POUR UNE CONTRAVENTION (si la plaque est celle d’un utilisateur FasTrak enregistré, il ne paiera que le prix du péage).

LE SYSTEME DES DOUANES DOIT ETRE SIMILAIRE. ON PEUT IMAGINER QUE L’ON RETROUVE UN SYSTEME SEMBLABLE DANS LES GARES ET LES AEROPORTS, POUR ARRETER LES CITOYENS, QUI ESSAIERAIENT DE PASSER LES FRONTIERES AVEC UNE SOMME DEPASSANT LES 10.000 EUROS.

D’APRES LE TRAITE DE ROME, IL Y A LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS (DONC DES CAPITAUX) A L’INTERIEUR DE LA COMMUNAUTE EUROPEENNE ET PLUS ENCORE DE LA COMMUNAUTE MONETAIRE EUROPEENNE. La législation française (art 464 et 465 du code des douanes) exige une déclaration des sommes transportées au-delà de 10.000€. Une non-déclaration peut entraîner une confiscation de la totalité de la somme, dont 95% serait rendu après vérification qu’il ne s’agit pas d’une fraude fiscale. Notez le prélèvement de l’Etat qui ne se sucre pas avec le dos de la cuillère. LA FRANCE EST-ELLE EN CONTRAVENTION AVEC LE REGLEMENT DE LA CME OU DE LA CEE ? L’UN DE NOS AMIS AVOCATS ETUDIE ACTUELLEMENT LA QUESTION. Nous vous tiendrons informés, si vous avez besoin de conseils en la matière…

Matrix et les peRFIDes

Neo et ses amis ont bien sûr conçu des parades pour inhiber temporairement ou définitivement ces PeRFIDes.

La première consiste à mettre vos billets dans un micro-ondes. Il y a différentes vidéos sur le net (cf. http://www.dailymotion.com/video/xazc3z_puce-rfid-billets-de-banque-euro_ne…  ) montrant que c’est très efficace, mais assez sot. La puce explose et fait un trou dans le billet.


La seconde est le système des grand-mères, qui envoient de l’argent de poche à leurs petits-enfants, en mettant le ou les billets dans du papier d’alu. Celui-ci isole la puce plus ou moins efficacement.

La troisième est de remplacer votre valise en carton, par une VALISE EN PLOMB QUI BLOQUERA TOUTES LES EMISSIONS RADIOS DE LA peRFIDe. Un peu lourd à porter toutefois.

La quatrième, si vous êtes bricoleurs, vous essayez le SYSTEME D DU “PETIT BRICOLEUR” décrit sur cette file (cf. http://www.scribd.com/doc/58904373/Comment-detruire-une-puce-RFID ).

La cinquième semble plus simple. Comme vous le savez, les programmes informatiques, les séquences de codes, les disques durs, etc., détestent les aimants. SI VOUS PASSEZ UN AIMANT SUR LA PUCE DE VOTRE BILLET, VOUS ALLEZ EFFACER SON PROGRAMME ET LA TRANSFORMER EN UNE CHOSE INERTE. VOTRE BILLET INTELLIGENT REDEVIENT DU SIMPLE PQ ORDINAIRE DES ANNEES 70. Retour à l’âge de pierre.

Un peu de science-fiction

COMME AUJOURD’HUI VOTRE CARTE D’IDENTITE A ELLE-MEME UNE PUCE, CHAQUE FOIS QU’UN BILLET CHANGE DE PORTEFEUILLE, IL POURRAIT SE SOUVENIR DES DIFFERENTS PROPRIETAIRES ET DE TOUTES LES TRANSACTIONS AUXQUELLES IL AURA SERVI. Imaginez un marchand de bonheur à la sauvette, qui vend sa pilule de bonheur 10€. Il se fait arrêter avec une liasse de 100 billets de 10€. Chacun des billets révèle l’identité du propriétaire précédent. Au fichier central, PARFAITEMENT ILLEGAL MAIS QUI EXISTE NEANMOINS, le Grand Inquisiteur va pouvoir constater que les propriétaires précédents sont tous fichés comme consommateurs de bonheur. Le vendeur de bonheur peut donc être écroué comme trafiquant sans autre forme de procès.

COMME IL Y A DES EMETTEURS-RECEPTEURS UN PEU PARTOUT EN VILLE, LE GRAND INQUISITEUR VA POUVOIR CONNAITRE LES PARCOURS QUOTIDIENS DU COUPABLE ET TROUVER LA PLANQUE, OU IL A MIS SON MAGOT AU FRAIS.

Beaucoup de science-fiction

Papy Mougeot est un vieux parano, qui préfère la relique barbare à tous les “Richelieu” d’hier ou “Marie-Curie” d’aujourd’hui. Sagement, il a transformé tous les mois une partie de sa retraite en “Marianne-coq” ou en “Napoléon-tête-laurrée” acheté chez CPOR, mais sans faire attention à cette petite poussière noire accrochée dans l’œil, côté “face”.

Bip-bip, la petite poussière émet son petit message en continu, attendant que le Grand Inquisiteur interdise la possession de reliques barbares. Une fois la loi passée, les véhicules de détection et triangulation n’ont plus qu’à passer dans les rues pour faire le ramassage (façon Minority report).

Papy Mougeot a passé ses reliques barbares à l’aimant, les a emballées dans du papier d’aluminium avant de les mettre dans un tuyau en plomb. Pas folle la guêpe, mais totalement parano.

Source: Liesi


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Juil - 15:39 (2012)    Sujet du message: iPad3 GIVEAWAY FROM myGuardianAngel APP Répondre en citant


iPad3 GIVEAWAY FROM myGuardianAngel APP

See how the global church is working for your enslavment under security measures.


Contact: David Dyal, 830-370-2070

FREDERICKSBURG, Texas, July 12, 2012 /Christian Newswire/ -- DS APP LLC announced today that they are giving away an iPad3 simply for helping them spread the word about their new iPhone app, myGuardianAngel, which is dedicated to helping people to stay safe. Details on how to win the iPad3 can be viewed at www.myguardianangelapp.com.

The concept of the myGuardianAngel App is to get a person the most help possible with the push of ONE button. The app allows a person, with the push of ONE button, to send an emergency alert to several contacts, capture video evidence, be tracked by GPS  and through streaming audio from the phone update ALL emergency contacts, at the same time, as to exactly what the situation is and exactly what type of help is needed.

The myGuardianAngel iPhone app also gives a person the ability to call 911 with the push of one button while simultaneously sending a message to each emergency contact stating that 911 was just called along with the location of the event. This is a huge time saver in an emergency. At a price of only 99 cents this app is a bargain as it could save your life or the life of someone you love.


http://www.christiannewswire.com/news/6378920156.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Juil - 20:13 (2012)    Sujet du message: BAY AREA DRIVERS COULD BE TRACKED BY GPS, TAXED PER MILE DRIVEN Répondre en citant

BAY AREA DRIVERS COULD BE TRACKED BY GPS, TAXED PER MILE DRIVEN




07-20-2012 http://sanfrancisco.cbslocal.com

Bay Area drivers could one day be tracked using a GPS-like device in their cars and taxed per miles driven – a scenario which is part of a proposed long-range study aimed at finding ways to reduce traffic and pollution, while also raising revenues.

Members of the Metropolitan Transportation Commission and the Association of Bay Area Governments are scheduled to vote on Thursday on whether or not to authorize a study of the proposal. Under the plan, drivers would have to install trackers in their vehicle and officials would tax drivers for every mile they travel.

Randy Rentschler with the Metropolitan Transportation Commission said this is a 20-year look at what may be best for transit funding and as always, there is going to be a concern from consumers about government tracking.

http://www.freedomsphoenix.com/News/115252-2012-07-20-bay-area-drivers-could-be-tracked-by-gps-taxed-per.htm?From=News


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû - 17:21 (2012)    Sujet du message: FDA APPROVES SALE ON PILLS WITH RFID MICROCHIP Répondre en citant

FDA APPROVES SALE ON PILLS WITH RFID MICROCHIP

August 26, 2012 By Beginning and End


Big Brother is watching – RFID Microchip pills have now come to the United States.


Beginning and End covered the United Kingdom approving prescription pills that contained RFID microchips. Now the United States Food and Drug Administration has approved similar ingestible RFID microchip medicine for use in the U.S.

The Food and Drug Administration has approved an ingestible digital senor that can track physical health with the assertion that patients are not taking their medication regularly and need a tracking device inside their body to assist them in their medical care….Proteus Digital Health (PDH) released the Ingestion Event Marker (IEM) which was first approved in Europe. George Savage, co-founder and chief medical officer at PDH claims that this ushers in a new era of digital medicine that “shifts the paradigm.” The IEM, as small as a grain of sand, can be embedded in a pill, and ingested to monitor the patient and their bodily health. The device will collect measurements such as heart rate, body position and activity.

The IEM sends a signal to your smartphone; which then transmits the data to your doctor. Actual real time data about your biological make-up can be uploaded wirelessly. (source).


The RFID chip in the pill is being offered to help patients be more efficient with their medicine.

As Beginning and End has detailed, society is becoming more and more indoctrinated into the acceptance, use and desire of RFID microchips as a regular part of life. All the while the dangers of the intrusion into one’s privacy are not taken into account as serious issues. Even those in favor of the RFID pills openly acknowledge the privacy issues involved:

“About half of all people don’t take medications like they’re supposed to,” says Eric Topol, director of the Scripps Translational Science Institute in La Jolla,California. “This device could be a solution to that problem, so that doctors can know when to rev up a patient’s medication adherence.” Topol is not affiliated with the company that manufactures the device, Proteus Digital Health in Redwood City,California, but he embraces the sensor’s futuristic appeal, saying, “It’s like big brother watching you take your medicine.” (source)

Now “big brother” will have a person’s full medical profile, current health status and location all stored on a computer network and tracked real time.

The Bible prophesies that in the final years before the Second Coming of Christ, also known as the Great Tribulation, almost the entire world will be using a system that will track every citizen all over the planet:

And he causeth all, both small and great, rich and poor, free and bond, to receive a mark in their right hand, or in their foreheads: And that no man might buy or sell, save he that had the mark, or the name of the beast, or the number of his name. Here is wisdom. Let him that hath understanding count the number of the beast: for it is the number of a man; and his number is Six hundred threescore and six. (Revelation 13:16-18).

The Mark of the Beast will be the ultimate societal control mechanism and it will all be controlled and administered via a “mark” in the right hand or forehead. Without, a person will not be able to buy or sell any goods since it tracks everyone’s finances and would obviously require knowing and identifying every individual in order to properly debit their bank accounts. The ease of purchasing, no longer carrying cash, credit cards or even worrying about PIN numbers will surely be seen as benefits of this system. But the Mark, (as we discuss in our article “The Mark of The Beast: Humanity’s Ultimate Choice”) will represent the ultimate rebellion against God. It will be a sign of full allegiance to the Antichrist, Satan’s false messiah, and worship of him. The sad aspect of this prophecy is that people of the world at that time who do not have faith in Jesus Christ as their Savior, will be deceived into wanting this technology and embracing the Antichrist as the Son of God. And Satan has been laying the groundwork to have the world receive his evil, false christ subtly and steadily.

The RFID pills are being offered as a solution to the “hassle” of keeping track of medications and taking incorrect doses. Here is a an ad for the new product:

VIDEO : http://vimeo.com/45229049 

http://beginningandend.com/fda-approves-sale-of-pills-with-rfid-mircochip/?… 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Aoû - 17:01 (2012)    Sujet du message: 2012 LONDON SUMMER OLYMPICS & THE MUSLIM OUTREACH Répondre en citant

2012 LONDON SUMMER OLYMPICS & THE MUSLIM OUTREACH




Contact: Bill Giarratana, 704-256-4274

LONDON, Aug. 22, 2012 /Christian Newswire/ -- Representatives from The Digital Bible Society were in London this month for the 2012 Summer Olympics. Working with an established London ministry dedicated to sharing the Gospel with the hundreds of thousands of Arabic speakers that visit the UK each summer, the Digital Bible Society, in partnership with Bible League International created an extensive digital Bible library in Arabic. Fifty thousand copies were made using Micro SD chips and DVDs. These libraries were then freely distributed in and around the greater London area, and at Olympics venues.

The leader of a London based Arabic church, Pastor W., had this to say about the Arabic Olympic project, "To have a library of Bibles, books, films, and devotionals all on a SD chip, so small that it fits on the tip of one's finger, is a Dream Come True. We have Muslim's seeking answers about Christ, and now, to be able to give them this to take with them back to their home country... this has such great value to the Arabic world. We are happy that our partners have made this resource available."

Brother A., who traveled to London from Egypt to help hand out chips and DVDs, said "There is a spiritual war for our home countries. Sometimes this prevents the Gospel from being heard. This summer's distribution will go down as a victory for the Arabic church. It is an encouragement to me personally to see individual members of our team speaking to total strangers and leading them to Jesus. People are amazingly responsive and are glad to go home equipped with so much that they can easily carry back with them and explore. I expect God to do miracles and open many hearts."


The Digital Bible Society is currently creating resource-rich and free-to-copy digital Bible libraries in twelve additional languages. "We consider ourselves privileged to be a part of the great work of distributing the Scriptures and biblical resources to the Arabic people. It is an honor to serve ministries that have such passion and dedication for the expansion of God's Kingdom.' says Digital Bible Society founder, Ken Bitgood.

To learn more about the Digital Bible Society please visit us at
www.DigitalBibleSociety.org.

The mission of the Digital Bible Society is to produce and distribute Bibles and Biblical materials in digital format, especially for regions and cultures where the message of the Gospel of Christ is not readily available.

We purpose to assist in the worldwide distribution of digital Christian media that every believer in every nation will have free access to explore and understand the Scriptures in their own language -- whether through the printed page, the spoken word (audio), or visual presentation (video).


http://www.christiannewswire.com/news/3645120439.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 17:06 (2012)    Sujet du message: GOVERNMENT SHOCK TAZER BRACELETS TO BE ISSUED TO ALL AIRLINE PASSENGERS Répondre en citant

 
GOVERNMENT SHOCK TAZER BRACELETS TO BE ISSUED TO ALL AIRLINE PASSENGERS

Saturday, October 13, 2012


DONT TAZ ME BRO



The TSA’s security policies are getting more and more bizarre, from testing people’s drinks for explosives to ordering all travelers to freeze on command, but could a frightening policy that was seriously explored by the DHS be resurrected – forcing people to wear taser bracelets that would deliver an electric shock if they got out of line?

The story sounds like it belongs in a South Park episode or on an urban myths website – but it was actually true.

In 2008, the Washington Times reported on how DHS official Paul S. Ruwaldt of the Science and Technology Directorate, office of Research and Development, wrote to Lamperd Less Lethal, Inc. indicating that the Department of Homeland Security was ready to purchase devices from the company that would be used to deliver incapacitating shocks to airline passengers, all of whom would be mandated to wear the taser bracelet once they checked in for their flight.

The so-called “safety bracelet,” also known as the Electronic ID Bracelet, was designed to replace a boarding pass and be capable of tracking the passenger through the airport by means of GPS technology. The device would also contain details about the passenger and their flight plans.

The primary function of the device was to allow airport officials and flight crews to deliver an incapacitating electric shock to travelers by means of Electro-Muscular Disruption (EMD), completely immobilizing the individual for minutes.

The bracelet would be worn by all travelers until they disembarked at their location. The patent for the device admits that all passengers could be incapacitated if the devices are activated. 
http://cybertribenetwork.blogspot.ca/2012/10/government-shock-tazer-bracelets-to-be.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 20:08 (2012)    Sujet du message: TECHNOLOGIE RFID DISSIMULÉE DANS LES BIENS DE CONSOMMATION.... + BRACELET (PARTIE 2) Répondre en citant

BELGIQUE 666 : PERMIS DE CONDUIRE A PUCE DES LE PRINTEMPS 2013 !



Des nouvelles de l’ignoble permis de conduire belge à puce qui, bien entendu, n’a pas été abandonné par nos ineptes et malfaisants politicards belges – puisque personne ne s’est opposé à ce permis avec force – mais qui a eu juste un peu de retard… pour le printemps 2013, tout juste dans quelques mois !

La progression vers le nouvel ordre mondial totalitaire et liberticide progresse à bonds de géant !

La vilaine Bête qui progresse, qui progresse… Gare à vos âmes !

Source : http://yahoo.skynet.be/actualites/politique/article/922043/nouveau-permis-c…

Lundi 22 oct. 2012 


 LE NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE AU FORMAT BANCAIRE DISPONIBLE DÈS LE PRINTEMPS 2013





(Belga) LE CONSEIL DES MINISTRES A PRIS UNE DÉCISION AUTORISANT LE SECRÉTAIRE D'ETAT À LA MOBILITÉ MELCHIOR WATHELET À ATTRIBUER UN MARCHÉ PUBLIC POUR "LA PRODUCTION, LA PERSONNALISATION ET LA DISTRIBUTION" DE PERMIS DE CONDUIRE AU FORMAT CARTE BANCAIRE À LA SOCIÉTÉ ZETES S.A.

LES NOUVEAUX PERMIS DE CONDUIRE SERONT FOURNIS DANS TOUTES LES COMMUNES À PARTIR DU PRINTEMPS 2013, selon un communiqué du secrétaire d'Etat. ILS SERONT DÉLIVRÉS À L'OCCASION DU RENOUVELLEMENT DE LA CARTE D'IDENTITÉ ÉLECTRONIQUE. Le nouveau modèle de permis sera valable pendant dix ans comme c'est le cas pour la carte d'identité. CHAQUE BELGE DEVRAIT DONC POUVOIR DISPOSER D'UN NOUVEAU PERMIS D'ICI 2022. IL EN COÛTERA UN MINIMUM DE VINGT EUROS, chaque commune pouvant, au-delà de ce seuil, fixer le prix comme elle l'entend.

Zetes s'était déjà vu attribuer le marché public pour le lancement du nouveau permis en septembre 2011 mais la décision avait été contestée au Conseil d'Etat par Bpost à la suite de quoi la procédure d'attribution du marché avait dû être relancée. (MVL)


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 16:04 (2012)    Sujet du message: 666, USA NAZIS ET DEMONIAQUES : LES « EVACUES » DU NEW JERSEY : PISTES PAR DES PUCES RFID DE LA SOCIETE « RADIANT RFID » ! Répondre en citant



666, USA NAZIS ET DEMONIAQUES : LES « EVACUES » DU NEW JERSEY : PISTES PAR DES PUCES RFID DE LA SOCIETE « RADIANT RFID » !

ENGLISH : State of New Jersey Awards Radiant RFID 5-Year Emergency Management Solution Contract
http://www.sfgate.com/business/prweb/article/State-of-New-Jersey-Awards-Rad…


« Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur/dans leur main droite ou sur/dans leur front ». (La bible, Apocalypse, chapitre 13, verset 16).






Chers amis,

Rebondissement inattendu DANS L’AFFAIRE DES EVACUATIONS TOTALITAIRES DES COMMUNAUTES DU NEW JERSEY (cf. http://spread-the-truth777.blogspot.ca/2012/11/les-habitants-de-7-communaut…   ).

APPAREMMENT, SELON L’ARTICLE QUI SUIT, NOUS COMPRENONS QU’UNE IGNOBLE ENTREPRISE LIBERTICIDE NOMMEE « RADIANT RFID » A REÇU UN CONTRAT DE 5 ANS AFIN DE METTRE EN PLACE UN PISTAGE RFID DES PERSONNES, DES ANIMAUX DE COMPAGNIE ET DES BIENS « DANS LES CAS D’URGENCE », C’EST-A-DIRE DANS LES CAS DE CATASTROPHES NATURELLES OU… TOUT AUTRE EVENEMENT CREE PAR L’HOMME !!!

OR, LES HABITANTS DE 7 COMMUNAUTES DU NEW JERSEY VIENNENT D’ETRE CHASSES DE LEUR DOMICILE POUR PLUSIEURS MOIS PAR LES FORCES DE POLICE TOTALITAIRES, ET ONT ETE DEPORTES VERS UNE DESTINATION INCONNUE (cf. http://spread-the-truth777.blogspot.ca/2012/11/les-habitants-de-7-communaut…   ).

Les excuses pitoyables invoquées : les cas d’urgence, la pseudo-sécurité, des « travaux à effectuer » et même… réunir les familles ! Vomitif !


Le nom « Radiant RFID » lui-même est déjà suspect, puisqu’on pourrait le traduire par « RFID rayonnante » ou « RFID radiante ». En effet, nous savons que la RFID fonctionne avec des ondes radiofréquences, et que le champ électromagnétique dégagé par ces ondes endommage l'ADN et peut donc nuire à la santé (cf. http://www.next-up.org/pdf/ReuterEnergieDesRadioFrEquencesEndommageADN20122…   ) !

RADIANT RFID A NOTAMMENT POUR CLIENT LE HOMELAND SECURITY (= GESTAPO AMERICAINE)…

Reste à savoir une chose importante : quelle technologie exacte a été utilisée ? De la RFID, certes, mais s’agit-il de RFID active (avec batterie intégrée qui émet tout le temps) ou passive (qui n’est déclenchée qu’à proximité d’un scanner) ? Technologie implantable ou non ?

D’après ce que j’ai pu recueillir comme information sur le site de Radiant RFID, IL SEMBLE QUE CE SOIENT DES BRACELETS RFID QUI SOIENT UTILISES DANS LES « CAS D’URGENCE » (cf. http://www.radiantrfid.com/software-products.html  , http://www.radiantrfid.com/emergency-management.html  et http://www.radiantrfid.com/images/stories/RadiantRFID_EvacCenterWeb.pdf  ).

NEANMOINS, IL EST CLAIR QU’AVEC L’EVACUATION TOTALITAIRE ET GESTAPISTE DES 7 COMMUNAUTES DU NEW JERSEY, LE PISTAGE DES INDIVIDUS, DES ANIMAUX ET DES BIENS A ETE EFFECTUE PAR RFID POUR UN CONTROLE DES POPULATIONS !

CEUX QUI DOUTAIENT ENCORE D’UNE UTILISATION DE LA RFID A DES FINS DE CONTROLE DES POPULATIONS N’ONT DONC PLUS AUCUN DOUTE A AVOIR !

JE RAPPELLE QUE NOUS IGNORONS TOUJOURS, A L’HEURE ACTUELLE, OU LES MEMBRES DE CES 7 COMMUNAUTES (DES MILLIERS DE PERSONNES !) ONT ETE DEPORTES… MAIS NOUS SAVONS QU’ILS ONT ETE « MARQUES » ET PISTES A L’AIDE DE PUCE RFID (APPAREMMENT CONTENUES DANS DES BRACELETS), ET QU’IL EXISTE DES CENTAINES DE CAMPS DE CONCENTRATION (LES CAMPS DE LA FEMA, QUI EST JUSTEMENT L’AGENCE CHARGEE DE GERER LES « URGENCES » !) SUR LE TERRITOIRE DES USA, DONT CERTAINS POSSEDENT MEME DES FOURS CREMATOIRES (cf. http://www.endgameplan.info/listofcamps.html  ) !

J’ai bien peur que le pire soit en train de se produire dès maintenant aux Etats-Unis, juste au moment des votes pour les élections présidentielles !

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.





Source : http://www.sfgate.com/business/prweb/article/State-of-New-Jersey-Awards-Rad…


L’ETAT DU NEW JERSEY ATTRIBUE À RADIANT RFID UN CONTRAT DE 5 ANS POUR UNE SOLUTION DE GESTION DES URGENCES

Publié à 14:15, le jeudi 18 octobre 2012


RADIANT RFID FOURNIRA AU New Jersey Office of HOMELAND SECURITY and Preparedness (Office pour la sécurité de la patrie et l'état de préparation du New Jersey ou OHSP – cf. http://www.sfgate.com/?controllerName=search&action=search&channel=… ) UNE SOLUTION D'EVACUATION GEREE SUR BASE DE LA RFID ET QUI PISTE LES EVACUES, LES ANIMAUX DE COMPAGNIE, LES VEHICULES DE TRANSPORT DE SECOURS ET LES PRODUITS DEPLOYES AU SEIN DES ABRIS DE L'ETAT en préparation à et en cas d'ouragan, de catastrophe naturelle ou de tout autre incident afin d’aider à la réunification des familles.

Austin, Texas (PRWEB,) le 18 octobre 2012

Radiant RFID (« Radiant ») a annoncé aujourd'hui que l'état de New Jersey a attribué à la compagnie un CONTRAT DE CINQ ANS AFIN D’AIDER AU PISTAGE DURANT LES EVACUATIONS ET L'ETAT D’URGENCE au cours d’événements catastrophiques.

Radiant fournira à l’Office pour la sécurité de la patrie et l'état de préparation (OHSP – cf. http://www.sfgate.com/?controllerName=search&action=search&channel=… ) UNE SOLUTION D'EVACUATION CONTROLEE QUI PISTE LES EVACUES, LES ANIMAUX DE COMPAGNIE, LES VEHICULES DE TRANSPORT DE SECOURS ET LES PRODUITS DEPLOYES AU SEIN DES ABRIS de l'état en préparation à et en cas d'ouragan, de catastrophe naturelle OU DE TOUT AUTRE INCIDENT CREE PAR L’HOMME afin d’aider à la réunification des familles.

En outre, RADIANT GERERA LES COMPOSANTS DE MATERIEL, LES PROCEDES DE DEPLOIEMENT ET LA FORMATION, AINSI QUE TOUT L'ENTRETIEN ET LES FONCTIONS DE GESTION EN SOUTIEN A L'ETAT DU NEW JERSEY.

Utilisant la dernière TECHNOLOGIE RFID PASSIVE, la Solution de Gestion des Urgences de Radiant est la seule solution basée sur la RFID conçue afin d’aider les équipes de gestion des urgences pour des évacuations à grande échelle EN RENDANT LE MOUVEMENT CONTINU DES PERSONNES, DES ANIMAUX DE COMPAGNIE ET DES CAPITAUX FACILES A PISTER, et ce sans arrêter de façon répétée les personnes pour prendre leurs noms ou scanner des codes-barres. Ce pistage sans couture élimine les files, réduit la redondance et garde les familles unies en cas d'urgence.

EN PLUS DES 8.8 MILLIONS D’HABITANTS DU NEW JERSEY, LA SOLUTION DE RADIANT RFID COUVRE L'ETAT DU TEXAS, L'ETAT DE LA CAROLINE DU SUD, ET LA VILLE DE BOSTON – A PEU PRES 18 % DE LA POPULATION DES ETATS-UNIS.

A propos de Radiant RFID

RADIANT RFID FOURNIT DES SOLUTIONS COMPLETES DE TECHNOLOGIE RFID. Basée à Austin, au Texas, les clients de Radiant incluent des sociétés, des établissements éducatifs ET DES ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX. LES SOLUTIONS DE RADIANT SONT CONÇUES SPECIFIQUEMENT POUR LE PISTAGE RFID DE CAPITAUX, L’AMELIORATION D'EVENEMENTS, ET LA RESPONSABILITE HUMAINE. Pour davantage d’informations, appelez le (512) 351-4915 ou visitez le site web de Radiant sur http://www.radiantrfid.com .

Pour la version originale sur PRWeb, rendez-vous sur : http://www.prweb.com/releases/prweb2012/10/prweb10026714.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Nov - 17:01 (2012)    Sujet du message: CISCO TAKES ON ROGUE SUPPLIERS WITH DEVICE TO ID COUNTERFEIT PARTS Répondre en citant

CISCO TAKES ON ROGUE SUPPLIERS WITH DEVICE TO ID COUNTERFEIT PARTS



Paul Sakuma/AP File Photo

By Aliya Sternstein November 28, 2012

Computer equipment maker Cisco soon will release a tool that automatically detects imitations of its branded products on federal customer systems, a Cisco executive told Nextgov.

For years, many U.S. agencies unwittingly have bought and installed counterfeit Cisco goods from retailers, jeopardizing the security of government networks, according to the company and federal authorities. Procurements of fake hardware and software are a growing problem governmentwide, notably within the Pentagon. After ordering military-grade electronics between August 2011 and February 2012, undercover agents with the Government Accountability Office received 40 price quotes for bogus parts from online retailers based in China.

“There are rogue partners out there that represent themselves as Cisco partners and they are not,” Patrick Finn, Cisco senior vice president for the public sector, said during an interview. “We are working with the customer to ensure that when they buy a piece of Cisco equipment it is a piece of Cisco equipment.”

Weeding out forged routers and switches “has been something that’s been a focus for us” on the supply chain side of the business, he said. Some of the fraudulent branding comes from China, Finn added.

Cisco reports that one government department bought apparent Cisco routers from a reseller that, upon investigation of serial numbers, turned out to be lower quality products with expired warranties modified to look highly secure. The department believed the items were authentic because they arrived in sealed boxes and seemed new. In a separate 2008 case, the Justice Department alleged that the Marine Corps, Air Force, Federal Aviation Administration and FBI were sold faux Cisco goods originating in China.

The number of suppliers trafficking in risky electronics headed for the government, including counterfeit products, has surged 63 percent during the past decade, according to an Oct. 29 analysis by supply chain research group IHS. In 2002, 5,849 vendors were reported distributing suspect items and in 2011, the population of fraudsters had grown to 9,539 suppliers.

Do you want to know more about the outlook for federal IT in 2013? Attend Nextgov Prime on Monday, Dec. 3, where key lawmakers will outline their plans for reforming the way agencies buy technology. Our expert panels will discuss the future of cloud computing, cybersecurity, data analytics and more.

http://www.nextgov.com/cio-briefing/2012/11/cisco-takes-rogue-suppliers-device-id-counterfeit-parts/59782/?oref=nextgov_popular_nl


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 21:04 (2013)    Sujet du message: NANOPARTICULES : L'INGRÉDIENT QUI S'EST DISCRÈTEMENT INVITÉ À NOTRE TABLE Répondre en citant

NANOPARTICULES : L'INGRÉDIENT QUI S'EST DISCRÈTEMENT INVITÉ À NOTRE TABLE



Sans commentaire, voici encore un article bien inquiétant sur l’EMPOISONNEMENT DE NOTRE NOURRITURE VIA LES NANOPARTICULES ET LEURS DANGERS. Notez combien l’on tente encore de nous rassurer en nous faisant croire que les Américains consomment déjà des nanoparticules quotidiennement, mais qu’en Europe, cette pratique n’existe soi-disant pas ! Manipulation, comme d’habitude !

Un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article ! Vic.



Source :
http://www.wikistrike.com/article-dans-quels-aliments-trouvent-t-on-les-nanoparticules-dont-on-ne-sait-rien-des-risques-sanitaires-113932213.html


Lundi 31 décembre 2012

DANS QUELS ALIMENTS SE CACHENT LES NANOPARTICULES DONT ON NE SAIT RIEN DES RISQUES SANITAIRES

NANOPARTICULES : L'INGRÉDIENT QUI S'EST DISCRÈTEMENT INVITÉ À NOTRE TABLE



LE PLUS GRAND BROUILLARD RÈGNE, AUJOURD'HUI, SUR LE PAYSAGE DES NANOPARTICULES DANS LE CHAMP ALIMENTAIRE.

Même si la situation est amenée à s'éclaircir avec l'adoption par la France, dès le 1er janvier 2013, d'une obligation de déclaration des produits qui en contiennent. ALORS QUE LA RÉGULATION ET LA TRANSPARENCE CONCERNANT LES NANOMATÉRIAUX SONT ENCORE BALBUTIANTES, PEUT-ON D'ORES ET DÉJÀ EN RETROUVER DANS NOTRE ASSIETTE ?

IL Y A DE MULTIPLES MOYENS, POUR UNE NANOPARTICULE, DE PÉNÉTRER DANS NOTRE ALIMENTATION. ET EN PREMIER LIEU, DE MANIÈRE FORTUITE. ELLES SONT EN EFFET UTILISÉES DANS DES DOMAINES EXTRÊMEMENT VARIÉS – PNEUS, CRÈMES SOLAIRES, PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES, ETC. – ET PEUVENT DONC ÊTRE RELÂCHÉES DANS LA NATURE. ELLES SONT AUSSI UTILISÉES DANS L'AGRICULTURE, PAR EXEMPLE DANS CERTAINS PESTICIDES. OR, DES CHERCHEURS ONT MONTRÉ QUE DES PLANTS DE SOJA POUVAIENT PAR EXEMPLE ABSORBER, JUSQUE DANS LEURS HARICOTS, DES NANOPARTICULES D'OXYDE DE ZINC PRÉSENTES DANS DES PRODUITS COSMÉTIQUES, selon the Environmental magazine (cf.
http://www.emagazine.com/magazine/eating-nano )

DÉJÀ DANS LES EMBALLAGES ET LES ADDITIFS ALIMENTAIRES

MAIS ELLES SONT AUSSI, ET DE PLUS EN PLUS, PRÉSENTES DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE POUR LES INNOMBRABLES PROPRIÉTÉS QU'ELLES FONT MIROITER – POUR LES EMBALLAGES EN PARTICULIER.

ENFIN, ELLES SONT DIRECTEMENT INCORPORÉES DANS LES ALIMENTS VIA LES ADDITIFS ALIMENTAIRES. La silice par exemple. Selon le ministère de l'agriculture (cf.
http://alimentation.gouv.fr/nanoparticules ),"DES PRODUITS À L'ÉCHELLE NANOMÉTRIQUE SONT UTILISÉS DEPUIS DE NOMBREUSES ANNÉES EN EUROPE ET EN FRANCE DANS LES ALIMENTS COURANTS : LA SILICE, AUTORISÉE AU NIVEAU EUROPÉEN DEPUIS DES ANNÉES, EST PRODUITE SOUS FORME NANO COMME ADDITIF ANTI-AGGLOMÉRANT".

OR, CET INGRÉDIENT – NOTÉ E 551 SUR LES EMBALLAGES, PAR EXEMPLE DANS DES SAUCES TOMATES ET VINAIGRÉES – N'EST PAS IDENTIFIÉ COMME "NANO", notait l'Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail, devenue Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) dans un rapport de 2008 (PDF : cf.
http://www.afsset.fr/upload/bibliotheque/460552230101468097041324565478/10_03_ED_Les_nanomateriaux_Rapport_compresse.pdf ).

Car L'ORGANISME EUROPÉEN EN CHARGE DES ADDITIFS ALIMENTAIRES (cf.
http://elc-eu.org/about/ ) CONSIDÈRE qu'il n'est pas conçu comme un nanomatériau visant à obtenir des propriétés bien spécifiques, différentes de celles de son cousin aux particules plus grandes. D'après lui, d'ailleurs, "IL N'Y A PAS D'ADDITIFS ALIMENTAIRES PRODUITS PAR LES NANOTECHNOLOGIES". NÉANMOINS, NOTE L'ANSES, "IL FAUT SOULIGNER QUE LES AGRÉGATS ET AGGLOMÉRATS DE SAS [SILICES AMORPHES SYNTHÉTIQUES] DOIVENT ÊTRE CONSIDÉRÉS COMME DES ENTITÉS NANO-STRUCTURÉES".

En Europe, les nanomatériaux conçus INTENTIONNELLEMENT pour l'industrie alimentaire sont encore assez marginaux, et plutôt au stade de recherche & développement. Aux Etats-Unis par contre, une étude publiée par Environmental Science & Technology montre qu'ils ont déjà fait leur entrée dans les garde-manger : UN AMÉRICAIN CONSOMMERAIT CHAQUE JOUR DES NANOPARTICULES DE DIOXYDE DE TITANE, UTILISÉES COMME COLORANT BLANC (E171) DANS DE NOMBREUX DENTIFRICES ET ALIMENTS – EN PARTICULIER LES FRIANDISES, COMME LES CHEWING-GUMS TRIDENT, LES M&M'S OU LES MENTOS. DU COUP, LES ENFANTS Y SONT ENCORE PLUS EXPOSÉS.

DANS QUELS ALIMENTS TROUVE-T-ON DES NANOPARTICULES ?

LES INDUSTRIELS N'ÉTANT PAS SOMMÉS, JUSQU'ICI, DE DÉCLARER LES PRODUITS CONTENANT DES NANOPARTICULES, L'INFORMATION À CE SUJET SE FAIT RARE ET PARTIELLE. S'IL EXISTE PLUSIEURS INVENTAIRES DE CES PRODUITS DANS LE COMMERCE (cf.
http://veillenanos.fr/wakka.php?wiki=RecensementsProduitsNano ), ILS SE FONDENT UNIQUEMENT SUR CE QU'AFFICHENT LES ENTREPRISES – or, l'usage des nanotechnologies est de moins en moins brandi comme argument commercial – SANS VÉRIFICATION POSSIBLE.




Néanmoins, L'INVENTAIRE LE PLUS COMPLET EST CELUI DU "PROJECT ON EMERGING NANOTECHNOLOGIES" (cf. http://www.nanotechproject.org/inventories/consumer/analysis_draft/ ), réalisé par le think tank Woodrow Wilson Institute. En 2011, il recensait 1 371 PRODUITS DANS LE MONDE, DONT 367 EN EUROPE. Près d'un sur dix concernait le secteur alimentaire (cf. http://www.nanotechproject.org/inventories/consumer/browse/categories/food_beverage/ ) : revêtement intérieur des bouteilles de bière Corona, eau pour femmes enceintes et bébés (de La Posta del Aguila), nombreux compléments alimentaires, vitamines et produits amaigrissants... En France (cf. http://www.nanotechproject.org/inventories/consumer/search/?%20search=1&country_origin=4571 ) – où l'inventaire se borne à des produits cosmétiques, comme le parfum Coco Mademoiselle de Chanel (cf. http://www.lemonde.fr/sujet/92ac/coco-mademoiselle.html ) –, IL EXISTE UNE AUTRE BASE DE DONNÉES DE L'ANSES, NANO3... QUI N'EST PAS OUVERTE AU PUBLIC.

Selon un rapport des Amis de la Terre (PDF : cf.
http://nano.foe.org.au/sites/default/files/Nanotechnology%20in%20food%20and%20agriculture%20-%20text%20only%20version_0.pdf ) – qui cite aussi de nombreux produits, de la vitamine E soluble de BASF au revêtement intérieur des réfrigérateurs LG Electronics – "BEAUCOUP DES PLUS GRANDES ENTREPRISES DE L'INDUSTRIE ALIMENTAIRE, DONT NESTLÉ, UNILEVER ET KRAFT, FONT DES RECHERCHES EN NANOTECHNOLOGIES POUR LA TRANSFORMATION ET L'EMBALLAGE DES ALIMENTS". D'après l'association, BASF, CADBURY SCHWEPPES (cf. http://www.lemonde.fr/sujet/4f4f/cadbury-schweppes.html ), DANONE, MARS INC. (cf. http://www.lemonde.fr/sujet/c61d/mars-inc.html ) OU ENCORE PEPSICO FONT AUSSI PARTIE DES PRINCIPALES FIRMES QUI INVESTISSENT DANS LA RECHERCHE SUR CES NANOMATÉRIAUX.

DES APPLICATIONS VARIÉES

Les nanoparticules sont à peu près bonnes à tout faire, pour des applications plus ou moins utiles. Dans les emballages alimentaires, elles peuvent servir à barrer la route aux UV, à imperméabiliser un contenant, mais aussi de filtre anti-microbien, d'agent anti-odeurs, de capteur d'humidité... Le nano-aluminium, par exemple, rend le papier aluminium plus réfléchissant et moins collant. De manière générale, note un rapport de la Food and Agriculture Organization (FAO) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) (voir sur
http://www.fao.org/docrep/015/i1434f/i1434f00.pdf ), elles AMÉLIORENT "la sûreté, LA TRAÇABILITÉ ET LA DURÉE DE CONSERVATION DES PRODUITS ALIMENTAIRES".

AU SEIN DES ALIMENTS, LEURS PROPRIÉTÉS SONT TOUT AUSSI VARIÉES. ELLES PEUVENT RENFORCER LES ARÔMES OU LES EFFETS NUTRITIONNELS D'UN ALIMENT, ET, SELON LES AMIS DE LA TERRE (cf. http://nano.foe.org.au/sites/default/files/Nanotechnology in food and agriculture - text only version_0.pdf ), RÉDUIRE LES GRAISSES ET LES CALORIES QU'IL CONTIENT, AUGMENTER LE NOMBRE DE FIBRES, DE PROTÉINES, OU ENCORE DE VITAMINES, CHANGER SA COULEUR..."La réduction à l'échelle nanométrique des substances bioactives améliorerait aussi l'acceptation, l'absorption et la biodisponibilité dans l'organisme", notent la FAO et l'OMS.

UNE INFORMATION RARE

Malgré toutes ces promesses et cette "ENTRÉE SILENCIEUSE DANS L'ALIMENTATION" DES NANOPARTICULES (cf.
http://www.emagazine.com/magazine/eating-nano ), les identifier et les recenser relève toujours du casse-tête.

Dans un rapport de 2009 (cf. http://www.afssa.fr/Documents/RCCP-Ra-NanoAlimentation.pdf ), l'ex-Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments, fusionnée avec l'Afsset pour devenir l'Anses) constatait par exemple qu'IL N'ÉTAIT "PAS POSSIBLE D'IDENTIFIER LES PRODUITS COMMERCIALISÉS RELEVANT DES NANOTECHNOLOGIES À PARTIR DE NOTIFICATIONS OU D'AUTORISATIONS EXISTANTES EN L'ÉTAT ACTUEL DE LA RÉGLEMENTATION DANS LE CHAMP ALIMENTAIRE".

Et que, "considérant ces incertitudes, l'agence, de même que d'autres instances internationales, a conclu à l'IMPOSSIBILITÉ D'ÉVALUER L'EXPOSITION DU CONSOMMATEUR ET LES RISQUES SANITAIRES LIÉS À L'INGESTION DE NANOPARTICULES".

FACE À CES LACUNES, LES INITIATIVES SE MULTIPLIENT POUR RENFORCER L'EXPERTISE DANS CE DOMAINE : mise en place d'un groupe de travail permanent à l'Anses en novembre (cf.
http://www.anses.fr/index.htm ), création d'une plateforme de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) en décembre (cf. http://www.actu-environnement.com/ae/news/plateforme-recherche-oise-ineris-risques-nanotechnologies-17386.php4 )... Avec parfois un succès mitigé POUR GAGNER LA CONFIANCE DU PUBLIC : en mai dernier, l'Allemagne annonçait le lancement d'une étude d'une ampleur sans précédent sur les dangers des nanoparticules sur la santé humaine, afin d'établir, si besoin est, des seuils maximaux d'exposition. ELLE L'A CONFIÉE À LA FIRME BASF, GÉANT DE LA CHIMIE, EN POINTE DANS LE SECTEUR DES NANOTECHNOLOGIES.

Alors que LA COMMISSION EUROPÉENNE PRÔNE UNE APPROCHE AU CAS PAR CAS POUR ÉVALUER LES RISQUES DES NANOMATÉRIAUX (cf.
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-12-1050_fr.htm ), le Centre d'analyse stratégique français relève, dans une note de novembre 2011 (cf. http://www.strategie.gouv.fr/content/pour-un-developpement-responsable-des-nanotechnologies-note-danalyse-248-novembre-2011 ), que "selon certaines études, PRÈS DE CINQUANTE ANS SERAIENT NÉCESSAIRES UNIQUEMENT POUR TESTER LA TOXICITÉ DE TOUS LES NANOMATÉRIAUX ACTUELS ; LES TESTS SUR SEULEMENT DEUX MILLE SUBSTANCES PAR AN POURRAIENT COÛTER 10 MILLIARDS DE DOLLARS, ET NÉCESSITERAIENT LE SACRIFICE D'UN NOMBRE CONSIDÉRABLE D'ANIMAUX DE LABORATOIRE CHAQUE ANNÉE".

SOUPÇONS SUR LES RISQUES POUR LA SANTÉ HUMAINE

LA PREMIÈRE QUESTION QUI SE POSE EST CELLE DE L'INFILTRATION, AU FIN FOND DE NOTRE CORPS, DES NANOPARTICULES QUE L'ON MANGE. PLUSIEURS ÉTUDES MONTRENT QU'ELLES PEUVENT FRANCHIR LES BARRIÈRES DE PROTECTION PHYSIQUES, INTERFÉRER SUR LE SYSTÈME IMMUNITAIRE, PÉNÉTRER DANS LES VAISSEAUX SANGUINS, LE SYSTÈME LYMPHATIQUE ET DIVERS ORGANES. Selon l'Afssa (cf.
http://www.afssa.fr/Documents/RCCP-Ra-NanoAlimentation.pdf ), "LE FOIE ET LA RATE SERAIENT DES ORGANES CIBLE, MAIS CERTAINES NANOPARTICULES SONT RETROUVÉES DANS LES REINS, LES POUMONS, LA MŒLLE OSSEUSE ET LE CERVEAU".

En outre, LA TAILLE DES NANOPARTICULES EST DÉTERMINANTE DANS LEURS PÉRÉGRINATIONS À TRAVERS NOTRE ORGANISME, comme le montre une étude menée sur des souris et citée par l'OMS et la FAO (cf.
http://www.fao.org/docrep/015/i1434f/i1434f00.pdf ) : "Les plus petites particules [d'or] ont été retrouvées dans les reins, le foie, la rate, les poumons et le cerveau, alors que les plus grandes sont presque entièrement restées dans l'appareil digestif."

LA SECONDE QUESTION EST CELLE DE L'EFFET DE CES NANOPARTICULES SUR NOTRE SANTÉ. QUESTION COMPLEXE, ET JUSQU'ICI, PAS ENTIÈREMENT RÉSOLUE. En effet, selon Eric Gaffet, directeur de recherche au CNRS, "il est difficile de généraliser sur la toxicité des nanoparticules, car elle dépend de divers paramètres : leur taille, leur morphologie, leur composition chimique... Il suffit qu'un paramètre change pour que leur toxicité change."

Du côté des nanoparticules de silice par exemple, l'Afsset cite (cf.
http://www.afsset.fr/upload/bibliotheque/460552230101468097041324565478/10_03_ED_Les_nanomateriaux_Rapport_compresse.pdf ) des études montrant que, si elles ne SEMBLENT ni cancérogènes ni génotoxiques, elles PRODUISENT UN EFFET SUR NOS CELLULES : "L'interférence avec [certains constituants cellulaires] peut mener à un DYSFONCTIONNEMENT DE LA DIVISION CELLULAIRE ET PERTURBER LE TRAFIC CELLULAIRE." Une autre étude publiée en 2012 dans Toxicological Sciences (cf. http://toxsci.oxfordjournals.org/content/early/2012/10/19/toxsci.kfs306.abstract ) a testé l'effet du nano-argent in vitro et in vivo, injecté dans le sang de rats. Conclusion : LES NANOPARTICULES ONT ÉTÉ RETROUVÉES JUSQUE DANS LE NOYAU DES HÉPATOCYTES, DES CELLULES DU FOIE, ET SONT HAUTEMENT CYTOTOXIQUES (ALTÉRANT DES CELLULES) DANS CET ORGANE VITAL. "CETTE ÉTUDE PRÉSENTE DES PREUVES DE LA TOXICITÉ ET DU CARACTÈRE INFLAMMATOIRE POTENTIEL DES NANOPARTICULES D'ARGENT DANS LE FOIE, APRÈS INGESTION."

Angela Bolis

Source: Le Monde



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 16:00 (2013)    Sujet du message: FRANCE TECHNO-NAZIE : UNE PUCE RFID SUR LES VETEMENTS DES PERSONNES AGEES DANS LES MAISONS DE RETRAITE !!! Répondre en citant

FRANCE TECHNO-NAZIE : UNE PUCE RFID SUR LES VETEMENTS DES PERSONNES AGEES DANS LES MAISONS DE RETRAITE !!!




La puce RFID liberticide « Sol-Identic » développée par l’infecte entreprise française I3S-Solutions afin de pister les personnes âgées dans les maisons de retraite…
Chers amis,

L’ARTICLE DES RACLURES PROSTITUÉES DES MASS MÉDIAS CI-DESSOUS FAIT À NOUVEAU L’APOLOGIE DE LA PUCE !

SOUS LE PRÉTEXTE D’ÉVITER LES « FUGUES » DE PERSONNES ÂGÉES DANS LES MAISONS DE RETRAITE - ET REMARQUEZ BIEN COMMENT CET ARTICLE DE MERDE INSISTE SUR LA MORT D’UNE VIEILLE DAME RETROUVÉE MORTE DANS UN PARC IL Y A PEU ! - , UNE INFECTE ENTREPRISE NOMMÉE « I3S-SOLUTIONS » (cf. http://www.i3s-solutions.fr/ ) A MIS AU POINT UNE PUCE RFID QUE L’ON PEUT ACCROCHER SUR LES VÊTEMENTS DES PERSONNES ÂGÉES AFIN DE PISTER CHACUN DE LEURS MOUVEMENTS !

LA ROUTE QUI MÈNE VERS L’ENFER EST PAVÉE DE BONNES INTENTIONS, C’EST BIEN CONNU… ET DONC, SOUS LE PRÉTEXTE DE « SAUVER POTENTIELLEMENT DES VIES », ON A DÉJÀ COMMENCÉ À PLACER DES PUCES RFID SUR LES VÊTEMENTS DES PERSONNES ÂGÉES DANS LES MAISONS DE RETRAITE, EN FRANCE !

Remarquez que cela passe plutôt bien, puisqu’AUCUNE PROTESTATION ne semble avoir été signalée !

L’article précise toutefois que ce dispositif immonde et liberticide pourrait déplaire aux « défenseurs des libertés individuelles »…

COMPRENEZ BIEN CECI : EN FRANCE, SI VOUS DEVENEZ TROP VIEUX, VOIRE SÉNILE OU DÉMENT, ON PEUT DÉSORMAIS PISTER CHACUN DE VOS MOUVEMENTS, ET DONC PORTER ATTEINTE À VOS LIBERTÉS INDIVIDUELLES, A VOTRE DIGNITE ET A VOS DROITS LES PLUS BASIQUES !

LIBERTE, égalité, fraternité… réellement !? Elle est loin, l’époque glorieuse des droits de l’homme !

BIEN ENTENDU, ON VA COMMENCER PAR PUCER LES VÊTEMENTS DES GENS… LORSQUE CERTAINES PERSONNES AURONT CHANGÉ DE VÊTEMENTS OU SE SERONT BALADÉES NUES À L’EXTÉRIEUR, ON PENSERA ALORS SANS DOUTE À LEUR IMPLANTER LA MAUDITE PUCE SOUS LA PEAU OU DANS LE CORPS !

LA FRANCE EST DÉSORMAIS UN CLOAQUE LIBERTICIDE, DANS LEQUEL LES SYSTÈMES LES PLUS INFÂMES VONT POUVOIR PROSPÉRER SOUS LE COUVERT DE LA SOI-DISANT « SÉCURITÉ » !

L’article inquiétant, ci-dessous…

BON PUÇAGE, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, BONNE MORT ET « BONNE » DAMNATION ! Vic.

Source :
http://www.directmatin.fr/france/2013-01-31/grand-age-une-puce-pour-retrouver-les-personnes-dependantes-361815

Créé le 31 Jan 2013 à 08:41 | Dernière mise à jour le 31 Jan 2013 à 09:48

GRAND AGE : UNE PUCE POUR RETROUVER LES PERSONNES DEPENDANTES


Bientôt une puce électronique pour les pensionnaires de maison de retraite ? [PHILIPPE DESMAZES / AFP]

Plus d’une semaine après la mort d’une vieille dame oubliée dans le jardin d’un hôpital parisien, des questions persistent autour de la SECURITE et de l’ENCADREMENT des personnes âgées. UNE ENTREPRISE A CONFECTIONNE UNE PUCE POUR NE PLUS PERDRE LES PATIENTS DEPENDANTS.

FINI LE BRACELET ELECTRONIQUE, PLACE A LA PUCE. POUR FAIRE FACE AUX DISPARITIONS DE PERSONNES ATTEINTES DE MALADIES NEURO-DEGENERATIVES, le personnel des maisons de retraite et des hôpitaux utilise différentes techniques.

Le bracelet électronique, mal vu par certaines familles, pourrait être détrôné par la puce électronique, rapporte France Info (cf. http://www.franceinfo.fr/economie/initiative-france-info/les-micro-puces-l-… ). UNE ENTREPRISE FRANÇAISE APPELEE "I3S-SOLUTIONS" (cf.
http://www.i3s-solutions.fr/portfolio/technologie-etiquettes-rfid-passives-pour-eviter-l-errance-personnes-atteintes-alzheimer-et-donner-l-alerte-en-ehpad-et-maisons-de-retraite-i3s/ ) A CREE UNE PUCE ELECTRONIQUE QUI RECOLTE DES DONNEES SUR LES DEPLACEMENT DU PATIENT. L'OBJET EST PLACE DANS UNE ETIQUETTE EN TISSU ET S’ACCROCHE SUR LES VETEMENTS DE LA PERSONNE A SURVEILLER.

« C’est moins agressifs que les techniques existantes », a confié Christophe Deguerre, président de la société, au micro de la radio. LE SYSTEME DE RADIO IDENTIFICATION (RFID) PERMET D’AVERTIR LE PERSONNEL DES QU’UN PATIENT DOTE DE LA PUCE ELECTRONIQUE SORT DE LA ZONE SECURISEE.

La mesure destinée aux « personnes dépendantes ou déambulatoires » pourrait mettre fin aux fugues des pensionnaires fragiles.

ADOPTEE PAR CERTAINS ETABLISSEMENTS DANS LE SUD DE LA FRANCE, LA PUCE ANTI-FUGUE POURRAIT DEPLAIRE AUX FERVENTS DEFENSEURS DES LIBERTES INDIVIDUELLES.



Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 19:00 (2013)    Sujet du message: IT.: UN ENTREPRISE REND OBLIGATOIRE LE BRACELET ELECTRONIQUE Répondre en citant

ITALIE TECHNO-NAZIE : UNE ENTREPRISE DE RESTAURATION FORCE SES EMPLOYES A PORTER UN BRACELET ELECTRONIQUE !!!












Chers amis,


Si vous aviez encore le MOINDRE doute selon lequel la DICTATURE TECHNOLOGIQUE nous arrive (en plus de la dictature tout court et de la dictature économique), l’article qui suit va finir de vous convaincre.

EN ITALIE, UNE ENTREPRISE DE RESTAURATION ITALIENNE NOMMÉE MYCHEF, QUI EST UNE FILIALE DU GROUPE FRANÇAIS ELIOR, A OBLIGÉ SES EMPLOYÉS À PORTER UN BRACELET ÉLECTRONIQUE, SOI-DISANT (BIEN ENTENDU) POUR DES PRÉTEXTES DE « SÉCURITÉ » ! CE BRACELET DÉCLENCHE UNE ALARME SI UN EMPLOYÉ CESSE DE BOUGER PENDANT 90 SECONDES, ET ALERTE L’ÉQUIPE DE SÉCURITÉ !
LES EMPLOYÉS DÉNONCENT UN FLICAGE PERMANENT, ET CETTE ODIEUSE ENTREPRISE EST SI ENFONCÉE DANS LE TOTALITARISME QUE SES EMPLOYÉS TÉMOIGNENT sous de faux noms, par peur de se faire licencier !

Figurez-vous que même les crapules des SYNDICATS CORROMPUS qui AIDENT ce système fasciste et liberticide à s'installer, ont osé VALIDER ce système puant de bracelet électronique ! Un COMBLE !


Big Brother n’arrive plus, mes amis : IL EST LA ! La suppression des libertés devient plus évidente et plus infecte à chaque jour qui passe…

La faute à qui ? Pas seulement aux raclures de l’élite totalitaire, mais surtout aux POPULATIONS, qui n’ont jamais pris la peine de s’insurger réellement et avec détermination contre les dictateurs (déclarés ou cachés), ni contre ces technologies et mesures tueuses de libertés !

L’article révoltant, ci-dessous.


BONNE RÉVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !

Source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/18/une-entreprise-impose-le-p…


EN ITALIE, UNE ENTREPRISE IMPOSE LE PORT D'UN BRACELET ELECTRONIQUE A SES EMPLOYES


Le Monde.fr avec AFP | 18.03.2013 à 21h31 • Mis à jour le 19.03.2013 à 07h22
UNE FILIALE ITALIENNE DU GROUPE FRANÇAIS DE RESTAURATION COLLECTIVE ELIOR CONTRAINT SES EMPLOYES A PORTER UN BRACELET ELECTRONIQUE POUR, EXPLIQUE-T-ELLE, LES PREMUNIR DES BRAQUAGES, CE QUE REFUTE LA FAMILLE D'UNE SALARIEE QUI DENONCE UN "FLICAGE".

LA CHAINE DE CAFETERIAS MYCHEF a mis en place ce système dans ses établissements installés sur les aires des autoroutes, notamment sur celle de la Pioppa Ovest (cf. http://www.lemonde.fr/sujet/dae5/pioppa-ovest.html ) dans les environs de Bologne. C'est là que travaille "Amalia", 30 ans. Le prénom de cette employée a été changé à sa demande car ELLE CRAINT D'ETRE LICENCIEE SI ELLE VENAIT A TEMOIGNER A DECOUVERT.

CE BIP EST PORTE A LA CEINTURE ET SONNE APRES UNE MINUTE ET DEMIE D'IMMOBILITE DE L'EMPLOYE, décrivent Elior et la famille de cette jeune fille, recrutée il y a trois ans. Seule l'équipe de nuit (22 heures-6 heures) est contrainte de porter ce GPS. IL EST CONNECTE A UN POSTE DE SECURITE EXTERNE, QUI EST ALORS ALERTE SI LE SALARIE NE BOUGE PAS PENDANT 90 SECONDES, EXPLIQUE LA DIRECTION.

"C'EST DU FLICAGE"


"C'est pour PROTEGER les salariés qu'on l'a fait", assure une porte-parole du groupe français. Sur cette aire d'autoroute qui fait 2 500 mètres carrés, l'établissement a été l'objet de sept attaques à main armée, selon la direction.

"Il n'y a pas de problème de sécurité. Il n'y a pas eu ni braquage ni vol récemment", réfute le beau-père d'Amalia, joint par téléphone. Pour ce chef d'entreprise, CE BRACELET ELECTRONIQUE "A ETE MIS EN PLACE POUR OBLIGER LE PERSONNEL A SE MOUVOIR CONSTAMMENT. C'EST DU FLICAGE", DENONCE-T-IL. "LES EMPLOYES TRAVAILLENT AVEC LA PEUR DE FAIRE SONNER LE SYSTEME ET DE DECLENCHER L'ARRIVEE DE LA SECURITE", argue-t-il.

Elior rétorque que LE PORT DU BRACELET ELECTRONIQUE POUR SES EMPLOYES DE NUIT ITALIENS A ETE VALIDE PAR LES SYNDICATS, inquiets pour la SECURITE des salariés. Elior est un groupe comprenant une activité dans la restauration commerciale concédée (sur les aires d'autoroute, dans les gares, les aéroports, les musées) et une activité de restauration collective. La première pesait 1,4 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2012, tandis que le chiffre d'affaires de la seconde était de 3 milliards d'euros.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 17:30 (2013)    Sujet du message: OBAMA PASSED A BILL / BLACK BOXES IN ALL NEW CARS BY 2014 / BIG BROTHER / NWO - 12-9-12 Répondre en citant



OBAMA PASSED A BILL / BLACK BOXES IN ALL NEW CARS BY 2014 / BIG BROTHER / NWO - 12-9-12

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=utHUG8hbBP4


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 09:54 (2013)    Sujet du message: FR: GENERALISATION DES COMPTEURS RFID LINKY !!! Répondre en citant



666, FRANCE TECHNO-NAZIE : JEAN-MARC AYRAULT ANNONCE LE REMPLACEMENT DE TOUS LES COMPTEURS ELECTRIQUES PAR DES COMPTEURS RFID « LINKY » !!!







Chers amis,


Depuis des années, je vous avertis. Vous n’avez TOUJOURS PAS bougé…

Voici donc venir la suite de la déshumanisation... spécialement pour vous !

LE PREMIER (SINISTRE) MINISTRE, JEAN-MARC AYRAULT, VIENT DE METTRE EN ROUTE LA GÉNÉRALISATION DES COMPTEURS ÉLECTRIQUES À PUCES RFID « LINKY » EN FRANCE POUR… 2020 !

Cette date de 2020 n’est pas anodine du tout ! Rappelez-vous, en effet, que c’est justement cette date qui revient de façon obsessionnelle et quasi-psychopathe dans de nombreux documents concernant la généralisation du puçage des humains !

Quant aux puces RFID, je pense en avoir suffisamment démontré les dangers liberticides, sanitaires et même spirituels (rappelez-vous en effet que le Patriarcat Catholique Byzantin d’Ukraine a reconnu les puces RFID et les puces implantables comme étant la marque de la Bête biblique décrite dans l’Apocalypse ! Voir à ce propos les articles sur http://vkpatriarhat.org.ua/fr/?category_name=pucage-euthanasie-and-vaccinat… ).

LA GÉNÉRALISATION DES COMPTEURS « INTELLIGENTS » VA ÉVIDEMMENT ENTRAÎNER LA PERTE DE PLUSIEURS MILLIERS D’EMPLOIS (VOIR CI-DESSOUS), ET PERMETTRE UN ESPIONNAGE SYSTÉMATIQUE DE CE QUE LES GENS CONSOMMENT, DE QUELLE FAÇON ET POURQUOI, AFIN DE FLIQUER LEUR CONSOMMATION EN ÉLECTRICITÉ ! LE TOUT DANS DE PRÉTENDUS BUTS « ÉCOLOGIQUES » ET (SURTOUT) FINANCIERS !

C’EST DONC BIEN À UN NOUVEL EXCÈS LIBERTICIDE ET TECHNO-NAZI AUQUEL LES FRANÇAIS ONT AFFAIRE !

SANS RÉVOLUTION, SANS GUERRE CIVILE, IL EST DÉSORMAIS ÉVIDENT ET CERTAIN QUE LE PIRE PEND AU NEZ DES FRANÇAIS
(les membres de Pièces et Main-d’œuvre disent exactement la même chose dans ce qui suit lorsqu’ils s’étonnent du manque de révolte). A bon entendeur…

Le très bon article de l’excellent collectif Pièces et Main-d’œuvre, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : vous remarquerez encore une fois que les putes des mass médias ont « omis » de vous parler des dangers liés à ces compteurs intelligents… Honte à eux !








Source : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=423


HUMANITE 2.0 : LINKY, L’ENFER VERT ET LE TECHNO-TOTALITARISME


Jeudi 11 juillet 2013 par Pièces et main d’œuvre


Afin d’offrir aux écologistes de son gouvernement des prétextes pour y rester, et d’ouvrir un nouveau marché à l’innovation, JEAN-MARC AYRAULT ANNONCE MARDI 9 JUILLET 2013 LE REMPLACEMENT DE TOUS LES COMPTEURS ELECTRIQUES PAR DES COMPTEURS INTELLIGENTS LINKY POUR UN MONTANT DE 5 MILLIARDS D’EUROS. « TROIS MILLIONS DE COMPTEURS LINKY SERONT INSTALLES PAR ERDF D’ICI 2016 ET TOUS LES LOGEMENTS EN SERONT EQUIPES D’ICI 2020 ».

Pour Pascal Durand, numéro 1 d’Europe-Ecologie Les Verts, « c’est une vraie rupture et le DEBUT D’UNE TRANSITION ». On ne saurait mieux dire. AVEC LINKY, L’ENFER VERT (1) S’INSTALLE A DOMICILE. UN PROGRES POUR LE TECHNO-TOTALITARISME DANS NOTRE PAYS, dont le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, refuse l’asile à Edward Snowden, traqué par les Etats-Unis pour avoir étalé leur programme d’espionnage électronique mondial.

Logique : la France, comme son allié américain, ramasse de façon légale et illégale (quelle différence ? sauf pour les niais qui tiennent avant tout à être espionnés dans les formes) des milliards de données sur notre vie privée. Quelle importance, diront les radicalistes, « la vie privée, c’est politique ». Les données sont la matière première de la POLICE DES POPULATIONS PAR LE POUVOIR POLITIQUE ET ECONOMIQUE : SUIVI DES INDIVIDUS, PROFILAGE DES CONSOMMATEURS. Et voilà comment, en effet, la vie privée devient politique sous l’œil du pouvoir, et des voyeurs du voisinage réunis en assemblée générale.



Le comptage intelligent du troupeau


ÉQUIPE D’UNE PUCE ELECTRONIQUE A RADIO-FREQUENCES (RFID), LINKY TRANSMET A DISTANCE NOS DONNEES PERSONNELLES DE CONSOMMATION ELECTRIQUE. SOIT, DANS UN MONDE OU TOUT FONCTIONNE A L’ELECTRICITE, LE DETAIL DE VOTRE VIE DOMESTIQUE. Vous prenez votre douche le matin. Vous avez des invités à la maison. Vous regardez trop la télévision. Vous avez changé de rythme de vie. Etc. Ce MOUCHARD A DOMICILE fait partie des « Technologies-clés » recensées par les décideurs pour doper l’industrie. DANS LE RAPPORT « TECHNOLOGIES-CLES 2015 » REMIS EN SON TEMPS AU GOUVERNEMENT FILLON, LINKY FIGURE AU CHAPITRE 74 : « COMPTAGE INTELLIGENT ».

Ainsi défini par les technocrates : « Le comptage intelligent consiste en la mise en réseau de fonctions clés liées au bâti (ventilation, chauffage, fluides, etc.), par la mise en place de capteurs, actionneurs et logiciels. (…) Il s’agit de compteurs communicants, capables de recevoir et d’envoyer des données sans intervention humaine, pour la mesure et la gestion des flux. De tels compteurs permettent de SUIVRE EN TEMPS REEL LA CONSOMMATION ENERGETIQUE D’UN BATIMENT, FOYER OU ENTREPRISE. » Avec cette précision : « En termes d’acceptabilité, le problème de l’atteinte à la vie privée est soulevé par plusieurs associations de consommateurs. La question de la rétention des données doit donc être traitée de manière attentive. »

Parmi les acteurs français de ce marché porteur figurent le Commissariat à l’énergie atomique, STMicroelectronics, ERDF, Schneider Electric ou Google Power Meter. LE CEA ET GOOGLE DANS NOS MAISONS POUR ENREGISTRER NOTRE ACTIVITE SUR LE VIF : UN GAGE D’OPTIMISATION POUR LE FLICAGE ELECTRONIQUE.



Un projet poussé par la ministre Furioso


PRESENTE COMME UN PROJET DE MAITRISE DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES, LE COMPTEUR LINKY CONSTITUE L’UNE DES MAILLES DU FILET ELECTRONIQUE QUI SE REFERME PEU A PEU SUR NOUS. Soutenu par les Verts – comme les cartes de transports pucées -, IL EST PROMU DEPUIS DES ANNEES PAR LE TECHNO-GRATIN GRENOBLOIS, toujours à la pointe de l’accélération technologique. Dans son rapport « Economie, industrie et énergie » rédigé en 2011, alors qu’elle était députée, la ministre grenobloise de la Recherche Geneviève Fioraso recommandait de « RENDRE OBLIGATOIRE ET GRATUITE LA TRANSMISSION DES DONNEES COLLECTEES PAR LES COMPTEURS ELECTRIQUES COMMUNICANTS ».

DEPUIS 2011, GRENOBLE TESTE LINKY SUR LES COBAYES VOLONTAIRES DE DEUX QUARTIERS INTELLIGENTS A FORTE POPULATION D’INGENIEURS ET DE TECHNICIENS : LA CASERNE DE BONNE ET LA PRESQU’ILE SCIENTIFIQUE. L’expérimentation, baptisée GreenLys, consiste à CONNECTER LA DISTRIBUTION DE L’ELECTRICITE A L’INFORMATIQUE AMBIANTE POUR SAVOIR QUI CONSOMME QUOI, QUI PRODUIT COMBIEN ET QUELLE CAPACITE ELECTRIQUE ON PEUT DEGAGER DES « NOUVEAUX USAGES ». EN BREF : AFIN DE NOUS FAIRE CONSOMMER TOUJOURS PLUS D’ELECTRICITE POUR ALIMENTER LES OBJETS COMMUNICANTS QUI COLONISENT NOS VIES, LE POUVOIR A BESOIN D’OPTIMISER LE RESEAU, EN TRAQUANT NOS USAGES. Société numérique, société nucléaire. C’est ça aussi, l’Enfer Vert.



La tyrannie de la rationalisation


Linky illustre la « planète intelligente », le PROGRAMME DE PILOTAGE GLOBAL ET CYBERNETIQUE DE LA SOCIETE, VENDU DEPUIS DES ANNEES PAR IBM AU POUVOIR POUR GERER LA REDUCTION DES « RESSOURCES » A L’EPOQUE DE L’EFFONDREMENT ECOLOGIQUE ET SOCIAL. (2) NON SEULEMENT IL ESPIONNE CHACUN DE NOS GESTES, NON SEULEMENT IL SUPPRIME L’INTERVENTION DES HUMAINS QUI JUSQU’ICI RELEVAIENT NOS COMPTEURS (ON PARLE DE 6000 EMPLOIS), QUI SE LAISSAIENT (PARFOIS) FLECHIR ET LAISSAIENT LE COURANT AUX MAUVAIS PAYEURS, MAIS IL NOUS ASSERVIT A LA RATIONALISATION. FINIS L’IMPREVU, LA SURPRISE, LA NEGOCIATION ENTRE HUMAINS. LA MACHINE PILOTE NOS VIES DE LA CRECHE AUX MAISONS DE RETRAITES, DECIDE A NOTRE PLACE, AU NOM DE LA FONCTIONNALITE, DE LA RENTABILITE, DE LA GESTION OPTIMALE DES FLUX ET DES STOCKS – C’EST NOUS, LES FLUX ET LES STOCKS.
À QUOI BON VIVRE, LA MACHINE LE FAIT TELLEMENT MIEUX QUE NOUS. ELLE LE FAIT SANS TEMPS MORT, SANS ENTRAVE NI ERREUR. L’HUMAIN EST L’ERREUR.

PAS PLUS QUE LE SORT D’EDWARD SNOWDEN, LE PILLAGE DES DONNEES PERSONNELLES VIA INTERNET ET LES MOYENS DE COMMUNICATION ELECTRONIQUES NE SUSCITE DE REVOLTE.
Il est juste que LES VERTS APPLAUDISSENT A L’INVASION DES MOUCHARDS RFID DANS CHAQUE OBJET TERRESTRE, A LEUR INTERCONNEXION VIA « L’INTERNET DES OBJETS » ET A LA RAFLE ILLIMITEE DE DONNEES SUR NOS VIES, NOS RELATIONS, NOS HABITUDES, NOS IDEES : C’EST LEUR PROJET.

Quant aux « antifascistes », encore faudrait-il qu’ils aient ouï parler de l’informatique ambiante et de la « planète intelligente ». Pour les radicalistes comme pour les citoyennistes - tous également progressistes - « la technologie est neutre, tout dépend de l’usage qu’on en fait. » C’est-à-dire qu’une autre machine est possible, avec de bons drones pour chasser « les fascistes »  ; des ordinateurs vertueux pour recenser « les dominants » suivant des statistiques identitaires ; des robots-chirurgiens pour échapper à « l’assignation » au corps natal ; des utérus artificiels, des procédés de reproduction technifiés et le clonage, pour en finir avec la malédiction de la maternité et de la naissance entre les fèces et l’urine.

QUANT A LA TECHNOCRATIE POST-MODERNE ET « MULTICULTURELLE », UNE AUTRE MACHINE LUI PERMET D’IMPOSER SA PROPRE DOMINATION, SON « DROIT A LA DIFFERENCE », A « L’AUGMENTATION TECHNOLOGIQUE » ET EUGENISTE ; SA CONCEPTION D’« UNE AUTRE HUMANITE » OU SA « CONCEPTION OUVERTE DE L’HUMANITE » - C’EST-A-DIRE OUVERTE AU CYBORG ET A L’HOMME-MACHINE. D’accomplir ses pulsions biophobes et anthropophobes. Si vous ne savez pas ce que signifie une humanité « à deux vitesses », voyez ce que produit déjà « une médecine à deux vitesses ».

C’est un bien petit dispositif qu’un compteur Linky, mais l’indice le plus ténu, pourvu qu’on le suive, vous mène au fin mot de l’histoire – et d’ailleurs ce n’est qu’un indice PARMI DES MYRIADES, TOUS CONCORDANTS.

HIER LES MOUTONS, AUJOURD’HUI LES HOMMES. SI VOUS ETES DE CEUX QUI S’INDIGNENT DU PUÇAGE ELECTRONIQUE DES OVINS (APRES LES CHIENS, LES CHATS, LES CHEVAUX, ETC.), PEUT-ETRE VAUT-IL ENCORE LA PEINE DE S’INDIGNER DU PUÇAGE ELECTRONIQUE DU TROUPEAU HUMAIN VIA LE COMPTEUR LINKY, L’INTERNET DES OBJETS ET LA PROLIFERATION DES PUCES RFID.



NOTES

 
  (1) Lire L’Enfer Vert, un projet pavé de bonnes intentions, par Tomjo (éditions L’Echappée, 2013) et sur http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=352

  (2) Cf. « IBM et la société de contrainte », in L’industrie de la contrainte, de Pièces et main d’œuvre (éditions l’Echappée, 2011) et sur http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=253 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 10:52 (2013)    Sujet du message: GB : SCANDALE AUTOUR DE POUBELLES CAPABLES DE COLLECTER DES DONNEES SUR PORTABLES 13/08/2013 Répondre en citant

GB : SCANDALE AUTOUR DE POUBELLES CAPABLES DE COLLECTER DES DONNEES SUR PORTABLES 13/08/2013



Des poubelles « intelligentes » capables de recueillir des données de passants à partir de leurs smartphones provoquent un scandale à Londres, où les autorités ont exigé lundi que cette technologie soit désactivée, rapporte l'AFP.

La collecte de ces informations « doit cesser immédiatement » jusqu'à ce qu'il y ait un débat public sur le sujet, ont insisté les autorités de la City, quartier financier de Londres.

Les poubelles, conçues pour résister à l'explosion d'une bombe, sont équipées d'un système wi-fi et d'écrans digitaux affichant des publicités ainsi que des informations financières et locales en temps réel, comme les perturbations dans le métro.

Cet été, elles ont aussi été testées pour collecter les données des smartphones de passants. En l'espace d'une semaine en juin, elles ont enregistré plus d'un demi-million de téléphones.

Selon son fabricant, la société Renew, ces poubelles « fournissent une vision sans précédent (...) - les points d'entrée et de sortie, le temps passé dans un endroit, les centres d'intérêt » des utilisateurs de smartphones.

Cette technologie pourrait, selon Renew, permettre de cibler des campagnes publicitaires en fonction par exemple du temps passé dans les commerces. Le client de tel café pourrait par exemple se voir proposer des publicités d'autres chaînes de boissons chaudes.

Devant le tollé provoqué par ce dispositif, le patron de Renew, Kaveh Memari, s'est défendu en expliquant que la technologie avait seulement été à l'essai en juin et qu'elle ne permettait que de comptabiliser le nombre de passants, sans obtenir leurs données personnelles.


http://french.ruvr.ru/news/2013_08_12/GB-scandale-autour-de-poubelles-capab…

http://www.alterinfo.net/notes/GB-scandale-autour-de-poubelles-capables-de-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 13 Aoû - 11:24 (2013)    Sujet du message: HI-TECH HOME OF FUTURE UNVEILED IN LONDON Répondre en citant

HI-TECH HOME OF FUTURE UNVEILED IN LONDON



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=VTZzx0N19QM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Nov - 22:30 (2013)    Sujet du message: CNN iReporter RAJAMANNAN REVEALS FDA COVER-UP AND ILLEGAL TESTING OF BLACK MARKET HEART DEVICES BY CHIEF OF CARDIAC SURGERY AND PAST PRESIDENT OF THE AMERICAN HEART ASSOCIATION ROBERT BONOW Répondre en citant

CNN iReporter RAJAMANNAN REVEALS FDA COVER-UP AND ILLEGAL TESTING OF BLACK MARKET HEART DEVICES BY CHIEF OF CARDIAC SURGERY AND PAST PRESIDENT OF THE AMERICAN HEART ASSOCIATION ROBERT BONOW



FDA, FBI and US Attorney -- No Help for the Patients

Click here to review over 130 CNN iReports by Rajamannan
Contact: Nalini M. Rajamannan, MD, 312-498-9496

CHICAGO, Nov. 11, 2013 /Christian Newswire/ -- Dr. Nalini M. Rajamannan removed her participation from the study once she found out that there was no informed consent. Dr. Rajamannan has reported on CNN website all of the documents and evidence that is in the public domain proving the experimental nature of the device, but the FDA and Northwestern University still has not responded to requests for help for the victims.

Photo: (Left to right) Dr. Patrick McCarthy, Chief of Cardiac Surgery Northwestern University; Dr. Nalini Rajmannan, Former Valve Director Northwestern University; Dr. Robert Bonow, Past President of AHA and Former Chief of Cardiology, Northwestern University

There are 4,000 adverse events and over 645 deaths related to this line of heart devices for Edwards Lifesciences, Irvine CA.

The MYXO model 5100 was investigational as per SEC documents, and US patent documents. The FDA had NO KNOWLEDGE OF THE EXISTANCE OF THE DEVICE UNTIL July 2008, therefore the FDA was not given a chance to rule on the status of the device until July 16, 2009 and as of today- the Myxo ETlogix is investigational and of significant risk. The device is not available on the US market for sales and from 2008- 2009 was under a voluntary recall. = Big lie

"Dr. Patrick McCarthy of Northwestern recently admitted under oath in a malpractice lawsuit that a patient he operated on in 2006 had a heart attack while receiving an investigational heart device called the Myxo 5100. This admission comes amid years of denials from McCarthy, the hospital and Northwestern University about human experimentation during cardiac surgery without consent from patients.

Despite the recent admissions by McCarthy and the hospital, the FDA when asked, does not plan to contact any other patients operated on during the investigational time period.

"In light of these letters [Northwestern sent to patients] and the subsequent clearance of the device, reflecting FDA's determination that the device meets applicable safety and effectiveness standards, (the) FDA believed that further and direct patient communication may needlessly raise concerns among patients implanted with the device," said the FDA.

From 2003 to 2009, patients across the country thought they were receiving FDA approved devices during open heart surgery. However FDA was unaware of the implantations going on in major academic centers, including New York, Chicago, and Cleveland, until Dr. Nalini Rajamannan, the Valve Director at Northwestern brought it to the FDA's attention in 2008. This revelation was discovered when her patient, Antonista Vlahoulis, informed her that she was unaware of the experimental nature of the device.

Three months later, the FDA mandated a voluntary recall pursuant to 21 CFR 7 to remove the Myxo and a second device, the IMR, by the manufacturer Edwards Life Sciences, Irvine CA, from all hospital shelves. Neither the Myxo nor the IMR had FDA clearance between 2003 and 2009.

Since 2008, Northwestern has publicly denied McCarthy's human experiments. These denials are confirmed in a letter sent to the patients during the voluntary recall period by the CEO of Northwestern Memorial Hospital, Dean Harrison, endorsing claims that the device was not experimental. This is the same letter that the FDA is relying upon in 2012 to defend their position. Northwestern failed to comment on the issue when recently contacted.

So far, there are 667 patients with the investigational Myxo device who are still unaware of the surgical experiment. Since 2008, Rajamannan has requested meetings with the University and Hospital to get the proper health care for these patients. These requests have been denied. The Nuremberg and Common Rule laws, adjudicated by the International Tribunal of the Hague, are intended to protect human subjects from unauthorized experimentation."


Click here to review over 130 CNN iReports by Dr. Nalini Rajamannan.

http://ireport.cnn.com/people/NRajamannan


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Jan - 13:30 (2014)    Sujet du message: CANADA : DC METRO BUYS $184 MILLION SMART PAYMENT SYSTEM; SIMILAR SYSTEM DRAWS FIRE IN CANADA Répondre en citant

CANADA : DC METRO BUYS $184 MILLION SMART PAYMENT SYSTEM; SIMILAR SYSTEM DRAWS FIRE IN CANADA


 
Passengers fill up Washington Metro subway cars in Arlington, Va. // J. David Ake/AP

By Bob Brewin January 13, 2014

Federal Technology Performance Info Should Be Public All the Time, GAO Says
Transit Agencies Fight Back Against an Infamous Patent Troll
DHS Kicks Off $100 Million Employee ID Project
Transit Systems Apparently Not a Target in Boston Marathon Bombing


The Washington Metro transit system has awarded a $184 million contract for a new electronic payment system to a company that built Toronto a similar system, which Canadian officials have bashed for outdated technology and cost overruns.

The Washington Metropolitan Area Transit Authority on Wednesday tapped Accenture to develop a new system capable of accepting automatic payment from current SmarTrip cards, federal government ID cards and mobile phones.

In May 2012, Metro selected Cubic Transportation Systems of San Diego, NTT Data of Japan and Xerox, along with Accenture, as prequalified bidders for the electronic payment system. None of the losing bidders have responded to queries on whether or not they plan to protest.

Metro said the new system “will be among the first transit systems in the United States to use this advanced technology to enhance reliability and make travel more convenient for riders.” The system is based on the Accenture Fare Management Solution, the core of the Presto electronic payment system used by transit agencies in the greater Toronto area.

Metrolinx, which manages the Toronto area transit systems, awarded Accenture a 10-year CA$250 million contract to develop Presto in 2006 for the commuter rail GO Transit system and eight municipal bus systems initially.    
 
In December 2012, Jim McCarter, the Ontario auditor general, said in his annual report that Metrolinx planned to roll out a Presto Next Generation system to, among other things, allow the use of smart phones for payment, as planned by the Washington Metro.  Trolleys and buses operated by the Toronto Transit Commission will also use Presto, McCarter said.

McCarter reported, “The total cost of developing the original Presto system and PNG may well be more than $700 million, placing it among the more expensive fare-card systems in the world.”  He questioned why Metrolinx did not put expansion of the Presto system out for competitive bids to save money.

Frank Klees, a member of the Ontario Parliament, sharply questioned Metrolinx officials  for their continued backing of Presto at a hearing last November. “You are forcing municipalities . . . to take a technology that is light years behind what is available in the marketplace today and you are continuing to pour multi-millions of dollars into the development of the Presto technology just to catch up,” he said.

Klees added that the Waterloo area of Ontario had decided not to sign on to Presto “because they want the advance technology, an open payment system that Metrolinx simply can’t deliver.”

Metrolinx board chairman Robert Prichard rebutted Klees at the hearing. “Presto has 900,000 users,” he said. “Presto is in effect in all our systems, is working and has done over a half a billion dollars of service, so some notion that this isn’t working is something that’s inconsistent with the facts.”

Accenture did not respond to a request for comments on problems with the Ontario Presto system by the time this article was published.

The Washington area’s new electronic payment system will eventually support the 106 mile Metrorail system, which makes 218 million trips a year;  the Metrobus system, which makes 132 million trips a year; and Metro garages.

Metro said that later this year  Accenture will conduct a pilot to test the new system in 10 Metrorail stations, aboard 50 branded-route Metrobuses, and in two parking lots. Additionally, 2,000 Metro riders will be selected to participate in the pilot program to test the performance and reliability of the new system.

Metro added that it will install new faregates and vending machines to support the new system, with travel transactions and fare calculations performed by a central data system, which will be easier to maintain and manage than the current system.

After the new payment system is fully installed, Metro said it will no longer use paper fare cards, which it has been using since the system opened in 1976.
Get the Nextgov iPhone app to keep up with government technology news.

http://www.nextgov.com/cio-briefing/2014/01/dc-metro-buys-184-million-smart…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 00:14 (2014)    Sujet du message: VISA IS EXPLORING BIOMETRIC PAYMENT SYSTEMS Répondre en citant

VISA IS EXPLORING BIOMETRIC PAYMENT SYSTEMS

Gerald Lynch -

Apple's iPhone 5S has a fingerprint scanner, and now Samsung's revealed a print-reading Galaxy S5. Each allows for payments to be verified using a swipe of your digits. Is this the possible future of all transactions? Perhaps, and Visa is now exploring the area too to ensure it will be ready for the possible sea-change.

"Smartphones equipped with fingerprint scanners are definitely useful. There are all kinds of technologies that we are seeing, and a lot of innovation in this space. We're working with these technologies, and they are all very interesting," said Jon White, Visa's Head of Marketing, Mobile Strategic Alliances.

For the time being at least, it seems any such system would still need to be linked to a mobile device, and Visa's current challenge is separating mobile device access authentication systems from the payment credentials -- were someone to infiltrate one system through biometric readings, Visa want to ensure your bank balance would not be compromised.

"It's a different consideration between drawing a squiggle to unlock a phone or putting in a four-digit password to access my mobile to what's required to access my bank account," continued White. "Secure management of payment credentials are the priority. I think there will be moves to form partnerships in this space though. That will continue, and we will pursue these technologies, but we need these multiple layers of encryption to preserve customer trust and integrity."

Consumer attitudes also need to be considered -- "Do users really want one password [in this respect an eye-scan or fingerprint - ed.] to access all of their services? One password for everything can sound quite romantic, but we all have our own eccentricities when it comes to authenticating passwords, and we need to recognise that," said White.

For now though, the focus at Visa remains on contactless, NFC payments. The company expects 50 per cent of the UK population to be using one of its contactless-enabled cards by the end of 2014, with more than 671,000 terminals now accepting the payment method.
security, money, passwords, visa, biometrics, banking, mwc, mwc 2014, mwc2014, gi uk

http://www.gizmodo.co.uk/2014/02/visa-is-exploring-biometric-payment-system…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 19:55 (2014)    Sujet du message: MINIATUREIZED ATOMIC CLOCK TO SUPPORT SOLDIERS IN ABSENCE OF GPS Répondre en citant

MINIATUREIZED ATOMIC CLOCK TO SUPPORT SOLDIERS IN ABSENCE OF GPS


October 2, 2012

By Edric Thompson

The Chip Scale Atomic Clock seeks to provide complete atomic clock capabilities for weapons, weapon systems and the dismounted Soldier at a fraction of the size: 15 cubic centimeters to be exact.


Tweezers holding CSAC

The Chip Scale Atomic Clock seeks to provide complete atomic clock capabilities for weapons, weapon systems and the dismounted Soldier at a fraction of the size: 15 cubic centimeters to be exact.



The Chip Scale Atomic Clock will support efforts to provide highly accurate location and battlefield situational awareness for the dismounted Soldier, even in the temporary absence of GPS capability.
CSACS

The Chip Scale Atomic Clock will support efforts to provide highly accurate location and battlefield situational awareness for the dismounted Soldier, even in the temporary absence of GPS capability.

Related Links

Army.mil: Science and Technology News
U.S. Army Research, Development and Engineering Command
Communications-Electronics Research, Development and Engineering Center
CERDEC on Facebook
CERDEC on Twitter
Defense Advanced Research Projects Agency

ABERDEEN PROVING GROUND, Md. (Oct. 2, 2012) -- The U.S. Army has begun the final phase for manufacturing a microchip-sized prototype that will support efforts to provide highly accurate location and battlefield situational awareness for the dismounted Soldier, even in the temporary absence of GPS capability.

The U.S. Army Research, Development and Engineering Command's communications-electronics RD&E center, CERDEC, hosted Phase II kickoff meetings for manufacturing prototype units of a Chip Scale Atomic Clock, or CSAC, here, Sept. 26-27.

The goal is to provide complete atomic clock capabilities for weapons, weapon systems and the dismounted Soldier, and to do this with low power and drastically reduced cost, noted John Del Colliano, chief for the Positioning, Navigation and Timing branch of CERDEC's Command, Power & Integration directorate.

"An atomic clock, which is recognized for its accuracy, is used by the military in larger systems; however, the typical atomic clock is large, heavy and requires lots of power. Large systems/platforms like bombers have the advantage of having more power and space to accommodate a full-scale atomic clock, but that's not true for a Soldier on the battlefield or for munitions being fired," Del Colliano said.

The CSAC, which is approximately 15 cubic centimeters, could be integrated into a platform, weapon or a device worn by a Soldier and will be completely transparent to the user, said Paul M. Olson, acting associate director, Systems Engineering, for CERDEC CP&I.

"The CSAC is a critical tool for systems that require very accurate time synchronization, such as communication, navigation, radar and weapon systems. When used in conjunction with other sensors, the CSAC can help these systems provide highly accurate location and battlefield SA to units and commanders," Olson said.

"If GPS is disrupted or jammed, a CSAC could provide precise time to the GPS receiver to enable rapid recovery or to protect receivers from GPS spoofing, a condition where false GPS signals are broadcast to fool GPS receivers with erroneous information. The hope is that the Soldier wouldn't even know that his GPS is being jammed," Olson said.

Initiated by the Defense Advanced Research Projects Agency, the CSAC Manufacturing Technology Objective is jointly funded by the Army, the Air Force Global Positioning System Directorate and the Office of the Secretary of Defense.

CERDEC CP&I serves as the lead, managing the ManTech program; in addition to supporting the technical development and requirements verification, the organization tested the prototypes to prove their capability.

Three vendors have been awarded contracts and are set to deliver a total of 500 prototype units. CERDEC CP&I hopes each vendor will eventually be able to produce more than 20,000 units a year, in the price range of $300 or less. Multiple vendors would significantly reduce acquisition cost for joint service applications requiring precision timing subsystems in Soldier communication systems.

"Flooding the market" is good for the DOD and could lead to CSAC availability in the commercial sector, Del Colliano said.

"Some atomic clocks can be in the $10,000 range. You're not going to put something that expensive in a disposable piece of equipment; however, you can put a $300 component into a piece of equipment that's going to explode," Del Colliano said.

CERDEC CP&I, who works closely with other elements across the DOD, hopes to produce enough units for user evaluation across the DOD, the Dept. of Homeland Security and the Federal Aviation Administration.

"We want to get the message out DOD-wide regarding what's going to become available within the next two years," Del Colliano said. "This is bigger than just the Army; we see this product aiding everyone across DOD."

This is the third and final year of the ManTech effort. Upon completion, CERDEC CP&I is scheduled to transition the CSAC prototype units to Product Director Positioning, Navigation and Timing in September 2013.

http://www.army.mil/article/88361/Miniaturized_atomic_clock_to_support_Sold…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 10:44 (2014)    Sujet du message: SMART DUST ! POUSSIÈRE INTELLIGENTE!!! Répondre en citant

SMART DUST ! POUSSIÈRE INTELLIGENTE!!!

jeudi 3 février 2011




Les poussières intelligentes (smart dust en anglais) font frissonner, depuis des années, les prospectivistes de tout poil. L’idée : couvrir un territoire de micro-capteurs invisibles servant à surveiller les déplacements des gens ou des objets...

SmartDust est un projet de réseau de « poussière intelligente » formée de mini-robots capteurs sans fil.

Gros comme une particule de poussière ou un grain de sable, ces minuscules formes mobiles intelligentes (autonomes ou télécommandées) pourraient être utilisées pour allerexplorer l’espace et certaines planètes ainsi que de réguler des températures, détecter des tremblements de terre, traquer les ennemis (usage militaire) ou bien être utilisées à des fins domestiques.

Les composants du SmartDust pourraient voyager avec le vent, changer de forme sur application d’un courant électrique et communiquer entre elles pour former comme un nuage ou un essaim d’abeilles organisé. Même dans des vents forts ces petites bêtes pourraient être dirigées dans n’importe quelle direction dans le seul but d’atteindre leur cible.

Cela peut paraître de la Science-Fiction mais ce n’est pas nouveau comme concept.

« QU'EST CE QU'EXACTEMENT LA POUSSIÈRE INTELLIGENTE ? (SMARTDUST)»

« Poussière intelligente » est un nom générique pour des systèmes qui combinent nanotechnologie, biotechnologie et systèmes de communication de pointe (capteurs microélectromécaniques) pour une grande variété de finalités. Wikipédia en 2009 définit la « poussière intelligente » comme hypothétique (ce n'est qu'une idée, cela n'existe pas encore).

Et pourtant sur son site, la société Dust Networks écrit : Dust Networks, le leader référencé pour réseaux de capteurs sans fils intelligents, à ultra-basse puissance, haute fiabilité de systèmes incorporés pour les fabricants mondiaux de détecteurs – visionnaires d'un marché qui reconnaît que la « poussière intelligente » incorporée à l'intérieur des capteurs est la star d'un changement de paradigme dans les marchés.

Le documentaire d'un cinéaste indépendant de TANKER ENEMY a fait un certain nombre de courtes vidéos sur Youtube qui montrent la poussière intelligente et son déploiement sur les aires de population. Sur cette page nous vous en proposerons deux. Qui cherchent à prouver que la poussière intelligente est déjà bel et bien dans notre environnement

DE LA SCIENCE-FICTION À L'HORREUR!


Les poussières intelligentes (« smart dust » en anglais) font frissonner, depuis des années, les prospectivistes de tout poil. L’idée : couvrir un territoire de micro-capteurs invisibles servant à surveiller les déplacements des gens ou des objets.

Si l’on peut facilement imaginer les avantages que de tels systèmes pourraient apporter à l’étude et à la protection de l’environnement, on conçoit aussi aisément que d’aucuns craignent le déploiement de telles myriades de puces espionnes, invisibles ou furtives.

Jusqu’ici, ces poussières intelligentes n’existaient qu’à l’état de fantasme. Annoncé en novembre dernier, le très discret système de vidéo surveillance RFiD de Nox Defense est probablement le premier à concrétiser – et commercialiser – une telle menace.

Ce périmètre invisible de défense technologique combine vidéosurveillance (de très haute résolution) et puces RFiD, afin de suivre à la trace les objets, mais aussi, et à leur insu, ceux qui les auraient dérobés, quand bien même ils les auraient cachés « dans une mallette, sous leur veste ou dans leur chaussette ».

Les puces sont en effet discrètement placées sur les objets à protéger, voire sur les badges des employés, et les capteurs secrètement répartis dans les murs, plafonds et planchers des bâtiments à surveiller (entrepôts, bureaux, hôpitaux, prisons, et même « lieux de crimes possibles »).

Mieux, le système propose également de saupoudrer à même le sol des poussières d’identification (ID-Dust) afin qu’elles se collent aux semelles des « voleurs et intrus (qui) ne voient rien : seul les employés de la sécurité connaissent l’existence du système et le personnel est surveillé sans son consentement ».

Ces poussières sont en fait des fibres optiques microporeuses invisibles à l’œil nu, mais qui luisent lorsqu’elles sont exposées au faisceau laser associé aux caméras de vidéosurveillance. Contrairement aux systèmes de vidéosurveillance traditionnels, dont le fonctionnement nécessite la présence d’êtres humains devant les écrans au cas où il se passerait quelque chose, le système de Nox Defense ne s’active, lui, que lorsqu’une puce entre ou sort du périmètre sécurisé, puis déclencher les caméras de vidéosurveillance.

Les services de sécurité reçoivent alors une alerte sur leurs téléphones mobiles, afin de leur permettre de suivre, en direct et sur leur iPhone (comme le raconte IndustryWizards) le vol en train d'être commis, et d’en reconstituer un historique sur une cartographie du périmètre surveillé.

En sus de l’image de la scène qui a déclenché l’alerte, les surveillants disposent également, sur leur écran, des références de l’endroit et de l’heure de la prise de vue, ainsi que des identifiants associés aux objets et individus dotés de puces RFiD.
Les employés, une population suspecte

Dans son communiqué de presse, Simply RFiD avance que son système est d’ores et déjà utilisé par des services de renseignement dans le monde entier, mais que « le marché commercial est tout aussi sérieux en terme de sécurité ». L’objectif affiché est en effet de lutter contre les vols effectués par les employés.

Nox Défense préconise ainsi d’installer (de préférence de nuit, pour ne pas alerter les employés) leurs puces espionnes dans les escaliers, entrepôts, mais aussi dans les toilettes, qui seraient les lieux les plus utilisés par les employés indélicats pour cacher leurs méfaits. Consciente des risques d’atteintes à la vie privée, la société précise qu’elle n’installe que les puces dans les toilettes, les caméras restant à l’extérieur, placées en face de leurs portes.

Interrogé par la revue ComputerWorld, Carl Brown, le président de Simply RFiD, propose également de s’en servir dans les aéroports afin d’identifier, lors du passage à la douane, les puces qui auraient été discrètement placées dans les bagages de personnes que l’on chercherait à surveiller, ou saupoudrées dans des endroits placés sous surveillance. L’avantage serait double : les puces RFiD ne coûtent que 20 cents (de dollar) l’unité, et, passives, elles ne sont pas détectables par les dispositifs de contre-surveillance électronique.

Simply RFiD, la société mère de Nox Defense compterait déjà comme clientsprès de la moitié des 5.000 fournisseurs de l’armée US amenés à utiliser la RFiD. Le déploiement de son système coûterait entre 50 et 500.000 $.

Reste à savoir qui inventera l’aspirateur qui nettoiera tout sauf les puces RFiD saupoudrées au sol, ou qui sera précisément conçu pour trier de telles poussières d’identification pour les redisperser une fois le ménage effectué. Sans bien évidemment oublier les risques d’erreurs, de dispersions involontaires, d’usurpation d’identité, d’atteintes à la vie privée et autres dommages collatéraux...

DE LA POUSSIÈRE INTELLIGENTE ?

Voyez un peu leur projet... incroyable...



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=GvdGggusRYU&hd=1

AUX DERNIÈRE NOUVELLES… LES PROJETS DOUTEUX D'HEWLETT-PACKARD

Les dernières nouvelles viennent de la Compagnie d’imprimerie et d’ordinateurs Hewlett-Packard, qui a récemment annoncé qu’elle travaille sur un projet appelé « le système nerveux central pour la Terre. » Pendant les années à venir, la compagnie prévoit de déployer un trillion de sondes partout sur la planète.

Dans les années 90, un chercheur appelé Kris Pister avait un grand "rêve", sur un futur proche, où les gens arroseraient la terre avec des sondes minuscules innombrables, pas plus grandes que des grains de riz...

Ces particules "Smart Dust" (de la poussière intelligente, ou futée), comme il les a appelées, surveilleraient tout, agissant comme des terminaisons nerveuses électroniques pour la planète. Équipée d’une grande puissance de calcul, d’équipements sensitifs, de radios sans fil (WI-FI) et de batteries longue durées, la poussière intelligente ferait des observations et transmettrait par relais des montagnes des données en temps réel au sujet des personnes, des villes et de l’environnement normal...

Maintenant, une version de ce rêve des poussières intelligentes de Pister devient réalité...

"Elle est passionnante. Elle a mis un longtemps à apparaître." a dit Pister, un professeur de calcul à l’Université de Californie, Berkeley. "J’ai inventé l’expression il y a 14 ans. La poussière vraiment futée a mis longtemps, mais elle est finalement arrivée..."

Peut-être pas exactement comment il l’a envisagé. Mais il y a eu des progrès.
Les dernières nouvelles viennent de la Compagnie d’imprimerie et d’ordinateurs Hewlett-Packard, qui a récemment annoncé qu’elle travaille sur un projet appelé "le système nerveux central pour la terre". Dans les années à venir, la compagnie prévoit de déployer un trillion de sondes partout sur la planète.

Les appareils sans fil vérifieraient pour voir si les écosystèmes sont sains, détecteraient des tremblements de terre plus rapidement, prévoiraient des profils de trafic et d’utilisation d’énergies.

L’idée est que des accidents pourraient être empêchés et de l’énergie pourrait être économisée si les gens en savaient plus sur le monde en temps réel, plutôt que quand des ouvriers vérifient ces questions importantes seulement de temps en temps, (ce que l’on fait à l’heure actuelle).

"HP démarrera cette première étape vers ce but pendant environ deux années", a dit Peter Hartwell, chercheur principal des laboratoires de HP à Palo Alto. "La compagnie a fait des plans avec Royal Dutch Shell pour installer 1 million de moniteurs de la taille de pochette d’allumettes pour faciliter la recherche de pétrole en mesurant des vibrations de roche et mouvements", a-t-il dit. "Ces sondes, qui ont déjà été développées, couvriront un domaine de 6 milles²" (presque 10 km carrés).

"Ce sera le plus grand déploiement de la poussière intelligente jusqu’ici", ajoute-t-il. "Nous pensons juste maintenant, que la technologie a atteint un point où il semble "raisonnable" à la base pour nous… de sortir ceci hors du laboratoire et de l’entrer dans la réalité", dit Hartwell.

La poussière intelligente (moins la "poussière")

En dépit de l’excitation récente, il reste beaucoup de confusion dans l’industrie informatique au sujet de ce qu’est exactement la poussière futée...

Pour les investisseurs, les sondes déployées et développées aujourd’hui sont beaucoup plus grandes et massives que de la poussière. Les sondes de HP — accéléromètres comme ceux dans l’iPhone et le téléphone Droid, mais environ 1.000 fois plus puissants — font la taille de pochettes d’allumettes. Quand elles sont enfermées dans une boîte en métal pour leur protection, elles font la taille d’une cassette VHS...

Ainsi, que rend une sonde intelligente de la taille d’une poussière différente d’une station météorologique ou d’un moniteur du trafic ?

La taille est un facteur. Les sondes de poussières intelligentes doivent être relativement petites et portatives. Mais la technologie n’est pas encore suffisamment avancée pour fabriquer des sondes sur l’échelle du millimètre pour l’usage commercial (bien que les chercheurs de Berkeley essayent d’en faire un qui ait un millimètre cubique, et que les "nanites" progressent).

Les raccordements sans fil sont d’une grande importance, aussi. Le thermostat d’un bâtiment est très probablement câblé. Une sonde de poussière intelligente pourrait mesurer la température, mais elle serait à piles et communiquerait sans fil avec l’Internet et avec d’autres sondes.

Le simple nombre final de sondes dans le réseau est ce qui fait vraiment la valeur de la poussière futée, pouvoir projeter d’autres possibilités, d’enregistrer des données au sujet du monde entier, a dit Deborah Estrin, un professeur d’informatique à l’Université de Californie, Los Angeles, qui travaille dans le domaine.

Les chercheurs en "poussière intelligente" tendent à parler de millions, de milliards et de trillions de sondes.

Certains indiquent que la réalité a divergé du concept original "intelligent" de la poussière, qu’il est temps de sortir de cette limite en faveur de quelque chose de moins sexy. « Les réseaux sans fil de sondes » ou internet sont des limites trouvant une plus grande acceptation par quelques chercheurs. Estrin a dit qu’il est important d’entourer l’idée que les sondes de poussière intelligentes seraient jetables...

"Les sondes doivent être conçues pour des buts spécifiques et réparties sur la terre intentionnellement — non dispersées dans le vent, en tant que poussière futée", selon lui.

"WEB RÉEL"

En dépit de ces différences, les chercheurs disent que la théorie de la poussière-intelligente et de la surveillance de tout au bénéfice de l’humanité demeure essentiellement inchangée...

Et qu’il y a déjà un certain nombre de projets dans le monde réel qui, d’une manière ou d’une autre, cherchent à utiliser les sondes sans fil pour détecter les signes vitaux de la terre.

"Les sondes sans fil surveillent actuellement des fermes, usines, centres de traitement des données et les ponts pour favoriser l’efficacité et la compréhension de la façon dont ces systèmes fonctionnent. Dans tous ces cas, les réseaux de sondes sont déployés pour un but spécifique."

Par exemple, une compagnie appelée Streetline a installé 12.000 sondes sur des places de stationnement et routes à San Francisco. "Les sondes ne savent pas tout ce qui s’arrête sur ces places de stationnement. Elles sont équipées de magnétocompteurs pour sentir si un objet énorme en métal — si tout va bien une voiture — stationne sur cette place. Ces données seront bientôt à la disposition des gens qui pourront les employer pour savoir où exactement aller pour se garer dehors, a dit Tod Dykstra, le Président du Streetline. Elles peuvent indiquer également aux villes si les places de stationnement sont saturées.

D’autres sondes sont équipées pour mesurer la vibration dans les usines et les raffineries de pétrole pour repérer des problèmes et des inefficacités de machine avant qu’elles causent des ennuis. D’autres encore pourraient recevoir des données au sujet de la température, de la chimie ou du bruit. Des appareils-photo ou des radars minuscules peuvent également être cloués sur le réseau de rassemblement des données pour détecter la présence des personnes ou des véhicules.

L’interêt de ces réseaux est que par la suite, ils peuvent être reliés, a dit David Culler, un professeur d’informatique chez Uc Berkeley. Culler dit que le développement de ces réseaux sans fil de sondes est analogue à la création du World Wide Web, que d’internet. Ce qui est créé avec l’idée de la poussière intelligente est un "Web de monde réel", dit-il.

Mais il a dit que nous sommes toujours au tout début de cette progression. "L’équivalent de Netscape [pour le réseau sans fil de sondes] ne s’est pas du tout produit".



http://agentssanssecret.blogspot.ca/2011/02/smart-dust-poussiere-intelligen…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 09:33 (2014)    Sujet du message: HOLDER : WE WANT TO EXPLORE GUN TRACKING BRACELETS Répondre en citant

HOLDER : WE WANT TO EXPLORE GUN TRACKING BRACELETS

DOJ requesting $2 million for ‘Gun Safety Technology’ grants

Follow @FreeBeacon


Attorney General Eric Holder / AP


BY: Elizabeth Harrington Follow @LizWFB

April 7, 2014 1:21 pm


Attorney General Eric Holder said on Friday that gun tracking bracelets are something the Justice Department (DOJ) wants to “explore” as part of its gun control efforts.

When discussing gun violence prevention programs within the DOJ, Holder told a House appropriations subcommittee that his agency is looking into technological innovations.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=1E3bnUGkua8&hd=1

“I think that one of the things that we learned when we were trying to get passed those common sense reforms last year, Vice President Biden and I had a meeting with a group of technology people and we talked about how guns can be made more safe,” he said.

“By making them either through finger print identification, the gun talks to a bracelet or something that you might wear, how guns can be used only by the person who is lawfully in possession of the weapon.”

“It’s those kinds of things that I think we want to try to explore so that we can make sure that people have the ability to enjoy their Second Amendment rights, but at the same time decreasing the misuse of weapons that lead to the kinds of things that we see on a daily basis,” Holder said.

The Justice Department has requested $382.1 million in increased spending for its fiscal year 2014 budget for “gun safety.”

Included in the proposal is $2 million for “Gun Safety Technology” grants, which would award prizes for technologies that are “proven to be reliable and effective.”

President Barack Obama’s budget proposal also calls for $1.1 billion to “protect Americans from gun violence—including $182 million to support the president’s ‘Now is the Time’ gun safety initiative.”

A recent innovation allows a gun owner to only unlock a safe with a fingerprint scan and an “RFID-equipped bracelet.”

Others have suggested manufacturing GPS tracking and RFID chips into every gun. RFID chips transmit location data and are used by law enforcement agencies to send automatic alerts if a weapon moves away from the tracker, indicating that the gun is lost or stolen.

This entry was posted in Issues and tagged 2nd Amendment, DOJ, Eric Holder, Obama Administration. Bookmark the permalink.

http://www.trunews.com/holder-want-explore-gun-tracking-bracelets/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Mai - 23:45 (2014)    Sujet du message: CANADA-QUEBEC : BARRETTE ENVISAGE DES BRACELETS ELECTRONIQUES POUR LES NOUVEAU-NES Répondre en citant

CANADA-QUEBEC : BARRETTE ENVISAGE DES BRACELETS ELECTRONIQUES POUR LES NOUVEAUX-NES

Dernière étape avant de mettre en place une loi pour micro-pucer tous les nouveaux-nés. Depuis mai 2014, tous les enfants en Europe sont micro-pucés à la naissance. Ce que le ministre dit est que "
Cette mesure existe en Ontario dans au moins certains hôpitaux." Ce qu'il ne dit pas, c'est qu'en Ontario, depuis quelques années déjà, les petits bébés sont micro-pucés dès la naissance. Cette génération est donc équipée d'un exterminateur personnel et à la merci des plans diaboliques de nos chers lucifériens, qui pourra les utiliser selon leur bon plaisir pour accomplir des choses horribles et même immorales, ces enfants étant maintenant sous le contrôle de la bête.

L'enlèvement de la petite Victoria était-il le fait d'une femme déréglée ou a-t-il plutôt été mis en place, justement pour faire avancer cet agenda?


Publié le 27 mai 2014 à 11h20 | Mis à jour à 13h18


« Cette mesure existe en Ontario dans au moins certains hôpitaux. C'est une chose qui peut être envisageable ici », a souligné le ministre Barrette.
Photo archives Reuters

La Presse

Pour prévenir les enlèvements comme celui de la petite Victoria, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, voit d'un bon oeil l'idée d'imposer le port de bracelets électroniques pour les nouveau-nés dans les hôpitaux.

Mardi, au lendemain du kidnapping d'un poupon à Trois-Rivières, il a demandé à tous les hôpitaux de revoir les protocoles de sécurité dans leur département d'obstétrique. « Il y a certainement lieu de mettre à jour la chose, parce qu'il vient de survenir un épisode très malheureux. Ça revient aux directions d'hôpitaux de faire ce travail-là. Et je les ai mandatées de le faire dès aujourd'hui. Je m'attends à ce que les directions d'hôpitaux fassent rapport au ministère des actions qui ont été prises dans leur milieu », a-t-il affirmé à l'entrée d'une réunion du caucus libéral.

Il évoque l'idée d'imposer des systèmes de bracelets électroniques. Avec un tel système, une alerte se fait entendre lorsque le bracelet que porte le nouveau-né s'approche d'une sortie ou s'éloigne d'un récepteur.

« Cette mesure existe en Ontario dans au moins certains hôpitaux. C'est une chose qui peut être envisageable ici », a-t-il souligné. Le coût d'une telle mesure serait « minime » selon lui.

Il demande aux hôpitaux d'être vigilants quant à l'identification du personnel. La jeune femme qui a présumément enlevé Victoria portait un uniforme d'infirmière. « Il y a des techniques qui permettent d'identifier les gens, qui ne sont peut-être pas appliquées dans tous les milieux, mais qui sont applicables », a-t-il affirmé. Il n'a pas voulu donner de détails pour ne pas donner de « recettes aux kidnappeurs » devant les caméras.

Il a fait valoir que le département d'obstétrique d'un hôpital est « un milieu très particulier parce que c'est de loin l'endroit où il y a le plus de va-et-vient ». Il n'est pas question pour lui de transformer ces départements en ailes psychiatriques, qui sont munies de portes magnétiques. « On doit faire la chose raisonnable qui est de revoir les protocoles et de faire les ajustements si nécessaires », a-t-il soutenu.

Mot d'ordre envoyé aux hôpitaux


Gaétan Barrette a aussi envoyé tôt ce matin un mot d'ordre à tous les hôpitaux de la province leur demandant de revoir les mesures de sécurité dans leur département d'obstétrique.

«Le ministre ne veut pas imposer de mesures uniformes à l'ensemble de la province. Mais il demande aux directeurs généraux des établissements de revoir leurs procédures », affirme l'attachée de presse du ministre, Joanne Beauvais.

Celle-ci mentionne que les départements d'obstétrique sont ceux où « le va-et-vient est le plus important dans les hôpitaux ». « Il y a les visites des familles, les employés... Assurer la sécurité est plus dur. Le cas d'hier est une exception. Mais il faut s'assurer d'avoir des mesures efficaces en place », dit Mme Beauvais.

http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201405/27/01-4770255-barrette-envis…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 23:21 (2014)    Sujet du message: MARINES EYE BROTHER COMMERCIAL VEHICLE TRACKING SYSTEM Répondre en citant

MARINES EYE BROTHER COMMERCIAL VEHICLE TRACKING SYSTEM


Keith Bell / Shutterstock.com

By Bob Brewin Government Executive July 9, 2014

The Marine Corps wants to buy a system to track all its owned and leased commercial vehicles at its Southern California and Arizona bases.
The system, which will consist of multiple sensors including GPS and video systems, leaves little room for driver excesses, as they will track speed and record what’s going on with the cameras. All this information will be stored in a big data warehouse.

It may be better to walk.

(Image via Keith Bell / Shutterstock.com)

http://www.nextgov.com/defense/whats-brewin/2014/07/marines-eye-big-brother…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 03:54 (2014)    Sujet du message: NFL MAKES STUNNING ANNOUNCEMENT THAT PLAYERS WILL RECEIVE RFID MICROCHIPS FOR 2014 SEASON Répondre en citant

NFL MAKES STUNNING ANNOUNCEMENT THAT PLAYERS WILL RECEIVE RFID MICROCHIPS FOR 2014 SEASON

NFL announces Players will wear RFID Tracking Chips for 2014 Season - Mark of Beast conditioning 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=TtaoRGu4j1w




08/04/14 – Overnight indoctrination of millions of sports fans to accept the mark of the beast

“And he causeth all, both small and great, rich and poor, free and bond, to receive a mark in their right hand, or in their foreheads: And that no man might buy or sell, save he that had the mark, or the name of the beast, or the number of his name. Here is wisdom. Let him that hath understanding count the number of the beast: for it is the number of a man; and his number is Six hundred threescore and six.” Revelation 13

Now The End Begins are reporting that the NFL has just made the stunning announcement that beginning in the 2014 football season, all players will receive RFID tracking chips that will be integrated into their shoulder pads. Their every movement will be tracked, cataloged and analyzed in massive computer systems, with the stats being spat back out in real-time. Overnight, millions of rapid sports fans the world over will be completely sold on the idea of human-wearable RFID microchip technology. From there, it will be the shortest of leaps to implanting those chips into the bodies of the players. The Devil is very smart, and his plan is right on schedule.




For the initial rollout, the RFID system will be used in 17 of the NFL’s 31 stadiums. (Astute sports fans will note that the NFL has 32 teams, but the Giants and the Jets share the MetLife Stadium in New Jersey.) When squaring off in these stadiums, players will actually be tracked by two RFID chips — one in each shoulder pad. Data is broadcast in real-time to provide information on positioning, velocity, direction, distance run and even force-of-impact.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Sdx6E1bkYAk




All of that data is instantly analyzed by the NFL’s MotionWorks system, which then generates statistics for every play. The data can also be instantly incorporated into the visual elements of the TV broadcast. In fact, the MotionWorks system crunches the numbers so quickly that graphics can be added within the broadcast’s standard two-second delay.



The upshot of all this is that viewers — not to mention coaches and team executives — will be able to track every players’ movement in the often chaotic scrum of the typical NFL football game. When a blocking assignment is missed or a receiver is suddenly wide open in the end zone, fans will know precisely which player screwed up, and when and where.
Citation:


This partnership is an evolution of the NFL’s initiative to test player tracking in-game, and will be the broadest deployment of a system to date.  Zebra’s sports solution will be installed in the 15 stadiums that host Thursday Night Football games (Atlanta, Baltimore, Carolina, Chicago, Cincinnati, Denver, Green Bay, Houston, Jacksonville, Miami, New England, Oakland, San Francisco, St. Louis, Washington) as well as Detroit and New Orleans, and will capture information from all 32 teams.



This amazing revelation shows you how very close we are to the Rapture of the Church of Jesus Christ, and how very close those who will be left behind are to entering the time of the Great Tribulation.

Source – http://www.nowtheendbegins.com/blog/?p=23941

http://breakingdeception.com/nfl-makes-stunning-announcement-players-will-receive-rfid-microchips-2014-season/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Oct - 01:01 (2014)    Sujet du message: LES CHAUSSURES DU FUTUR ONT DES IDEES SOUS LA SEMELLE Répondre en citant


LES CHAUSSURES DU FUTUR ONT DES IDEES SOUS LA SEMELLE


Publié le 16 septembre 2014 à 09h48 | Mis à jour le 16 septembre 2014 à 09h48




Glagla a passé deux ans à développer ses semelles intelligentes, baptisées Digitsole.
Photo fournie par Glagla

Paul AUBRIAT
Agence France-Presse
Nancy


Piloter avec son téléphone intelligent le degré de chaleur que l'on souhaite ressentir dans ses chaussures, tout en mesurant la distance parcourue au pas près: c'est possible avec de nouvelles semelles connectées mises au point par un inventeur de Nancy dans l'est de la France.

«On peut perdre son téléphone... pas sa chaussure!», affirme avec un grand sourire l'entrepreneur Karim Oumnia, qui lance la première semelle à la fois connectée, interactive, et chauffante, selon lui beaucoup plus fiable que les actuels podomètres sur téléphone intelligent, et qui entend s'imposer comme le soulier du futur.

Depuis ses bureaux de la célèbre grande place Stanislas de Nancy en France, l'ingénieur de formation, à la tête depuis cinq ans de la marque de baskets ultralégères Glagla, a passé deux ans à développer ces semelles intelligentes, baptisées Digitsole.

«L'idée, c'est d'aller au-delà de l'objet connecté, qui est bien souvent un bracelet et dont la fiabilité est faible. Là, les pas sont comptés par la semelle, avec un contrôle par une application sur le téléphone intelligent via Bluetooth», résume Karim Oumnia, qui a placé des capteurs au niveau des talons.
Distance parcourue, vitesse, positionnement, altitude, calories brûlées: les coureurs bénéficient en direct des informations utiles à leurs courses, ainsi qu'à un... thermostat, qui chauffe la semelle et régule la température de celle-ci jusqu'à 40°C par une simple pression sur le téléphone.

«C'est une technologie très compliquée, que les chausseurs ne maîtrisent pas», dit fièrement le chef d'entreprise, qui annonce une autonomie de 7 heures de chauffe continue et trois heures de charge, via une simple connexion USB.

Il a par ailleurs développé un partenariat avec un laboratoire du Commissariat à l'énergie atomique pour imaginer de nouvelles fonctionnalités, en même temps qu'il a lancé un tour de table d'investisseurs pour une nouvelle levée de fonds.
«La technologie est mûre»
La semelle, une grosse centaine de grammes, faite de polyuréthane, néoprène et poron, renferme une carte électronique fabriquée à Grenoble et une résistance, cachée sous la plante des pieds. «Et elle s'adapte sur toutes les chaussures!», promet son inventeur.

Avec son équipe d'une douzaine de personnes, Karim Oumnia écume depuis plusieurs semaines les salons partout dans le monde, «en suscitant un intérêt énorme de la part de nombreux groupes», assure-t-il.

L'entrepreneur, qui ne souhaite pas vendre sa technologie mais en garder le contrôle via des licences, prévoit de lancer la commercialisation des Digitsole en début d'année sur internet, avant une arrivée en boutique au printemps 2015.

Les plus impatients pourraient même être livrés pour Noël: la mise en ligne du produit sur un site de financement communautaire, la semaine dernière, a dépassé les espérances en récoltant 40.000 dollars en cinq jours, là où Karim Oumnia pensait atteindre cette somme en huit semaines.

«C'est un bon indicateur. Le monde est en train de changer: les chaussures, les vêtements vont être de plus en plus connectés. Les analystes prévoient que 10% des chaussures le seront d'ici cinq à dix ans, soit plus de 2 milliards», assure, songeur, le patron de Glagla.

«Pour l'instant, on est seuls au monde à faire ce produit puisque les seuls à bénéficier de cette technologie que j'ai brevetée. On a une longueur d'avance et on a des idées pour la conserver», poursuit-il, en imaginant des capteurs pour mesurer le pH de la transpiration ou l'intégration d'un GPS.

«Le marché ne se limite pas aux sportifs, mais s'adresse à tout le monde: les personnes âgées, qui ne ressentent pas la déshydratation, les motards, etc.», énumère Karim Oumnia, selon qui «la technologie est mûre».

http://techno.lapresse.ca/nouvelles/produits-electroniques/201409/16/01-480…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Oct - 01:54 (2014)    Sujet du message: THE NEXT STEP IN SECURING THE BORDER : FIDO AND A SMART-SENSOR COLLAR Répondre en citant

THE NEXT STEP IN SECURING THE BORDER : FIDO AND A SMART-SENSOR COLLAR


Working for the US Customs and Border Protection, Izzy is an agricultural detector beagle whose nose is highly sensitive to food odors. Izzy sniffs incoming baggage and passengers at John F. Kennedy Airport in New York. // Craig Ruttle/AP File Photo

By Frank Konkel October 7, 2014 http://www.nextgov.com/emerging-tech/2014/10/next-step-securing-border-fido…

In the future, sensor-equipped collars could let your dog tell you all about its day.

If it sounds a little far-fetched, consider that the U.S. government is exploring the possibility of outfitting its border-protecting canines with futuristic collars that can, for example, translate a dog’s stress level through its bark and relay that data in real-time to a handler through a mobile device.

In an Oct. 6 speech in Washington, U.S. Customs and Border Patrol Chief Technology Officer Wolf Tombe outlined how innovative technologies, including wearable devices, are gaining root in protecting the nation's borders.

Already, some of CBP’s 58,000-person workforce use various smart wrist-watches, wearable cameras and clothing equipped with health and safety sensors, improving the effectiveness and safety for border agents in the field.

The successes of these wearable devices on human agents may soon lead to wearable devices for the four-legged members of CBP’s canine teams, which have long been considered CBP’s best tool in tracking potential terrorists or sniffing out controlled substances at U.S. borders.

CBP’s canine program is the largest law enforcement canine program in the country, with some 1,500 teams, each with dogs capable of detecting some scents at an astounding four parts per trillion.

“Canines are still our best sensors,” Tombe said.

A dog's keen sense of smell draws them to potentially problematic situations much faster than their human counterparts. Today’s border-defending canines are outfitted with collars that transmit a GPS signal, Tombe said, so agents can’t lose the animals.

But Tombe said CBP is exploring the idea of collars that contain “stress-detection sensors” that could, for example, translate a dog’s bark to its mood via a signal an agent could view on a screen even if the animal was out of sight.

Such a collar could relay to handlers potentially vital information, including whether the dog was stressed or threatened. The collar could also potentially be fitted to send additional data via an audio or video stream.

While Tombe did not identify specific companies that produce these kinds of wearable devices for dogs, it appears there is a niche market for sensor-loaded dog collars. On its website, Israeli-based company Bio-Sense markets to the public a collar that “processes barks and can tell whether your dog is alarmed, senses danger or is just communicating with neighbors.”

According to the website, the collar will notify the owner of a threat via SMS message or a cellular phone call. Interestingly, it lists the Israeli Air Force among its customers.

CBP’s efforts in wearable devices and sensors echo the private sector’s increased interest in connected technologies, collectively dubbed the "Internet of Things." Wearable electronics alone are expected to generate more than $14 billion in 2014, according to independent market researchers IDTechEx. That market will balloon to $70 billion by 2024.

“The Internet of Things is huge for us; it holds great promise for us,” Tombe said. “People are becoming their own sensors.” 
So too, apparently, are humanity’s favorite four-legged friends.

http://www.nextgov.com/emerging-tech/2014/10/next-step-securing-border-fido…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Avr - 03:22 (2015)    Sujet du message: IBM VA INVESTIR 3 MILLIARDS US DANS LES OBJETS CONNECTES Répondre en citant

IBM VA INVESTIR 3 MILLIARDS US DANS LES OBJETS CONNECTES

Qui dit connecté (ou technologie intelligente), dit aussi surveillance... car se sont des traceurs pouvant localiser une ou des personnes.


Photo AP



Agence France-Presse
New York


Le groupe informatique américain IBM a annoncé mardi son intention d'investir 3 milliards de dollars sur quatre ans dans une nouvelle division consacrée au créneau jugé très porteur des objets connectés à internet.

Réfrigérateur, bracelets de conditionnement physique, brosse à dents, fourchette, biberon, vêtements... un nombre croissant d'objets du quotidien intègrent de l'électronique et collectent des informations sur l'utilisateur ou leur environnement qui sont ensuite stockées en ligne, et les experts estiment que cela pourrait constituer le prochain moteur de croissance dans le secteur technologique après les tablettes et les téléphones intelligents.

IBM explique dans son communiqué mardi vouloir proposer à ses clients une plateforme les aidant à créer des services liés à ces objets connectés, notamment en leur fournissant des outils pour mieux analyser et utiliser les volumes importants de données collectées par ces objets.

Il annonce dans ce cadre un premier partenariat avec «The Weather Company», qui détient la chaîne météo Weather Channel aux États-Unis, portant sur l'analyse des données collectées par des milliers de senseurs et appareils dans le monde en vue de réaliser des prévisions.

IBM, dont le chiffre d'affaires recule depuis près de trois ans, s'efforce de redresser la barre en se recentrant sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

Il s'était fixé le mois dernier l'objectif d'atteindre 40 milliards de dollars de chiffre d'affaires d'ici 2018 dans l'informatique dématérialisée, l'analyse de données, le mobile et la sécurité, et avait annoncé son intention de déplacer dès cette année 4 milliards de dollars d'investissements vers ces créneaux stratégiques.

http://techno.lapresse.ca/nouvelles/produits-electroniques/201503/31/01-485…


Dernière édition par maria le Dim 3 Mai - 07:40 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 07:39 (2015)    Sujet du message: VOICI UNE INNOVATION ETONNANTE POUR NE PLUS PERDRE VOS ENFANTS Répondre en citant

VOICI UNE INNOVATION ETONNANTE POUR NE PLUS PERDRE VOS ENFANTS



Publié le 07 avril 2015 à 14h40

VIDEO : http://www.rtl.be/videos/video/532300.aspx

La commune de Courcelles, près de Charleroi propose un innovation étonnante. Un bracelet destiné aux enfants, doté d'un code QR. Ces codes, qui peuvent être scannés par un smartphone, reprennent ici les coordonnées des parents, si jamais leur enfant s'est perdu.

Les bracelets, en plastique, sont disponibles en différentes couleurs. Vendus au prix de 6€50 à l’administration communale de Courcelles, ces bracelets sont des gages de sécurité pour les parents distraits. La commune se veut pionnière en la matière : "L’idée m’est venue avec les QR codes, de décliner cela en forme de bracelets pour les enfants. SOS Child, c’est un bracelet qui ne s’enlève pas et sur lequel on peut scanner toutes les informations. Pour les parents, cela peut être rassurant" explique Caroline Taquin, bourgmestre de Courcelles.

Toutes les informations utiles

Une fois scanné, le code QR est intégré par l’ordinateur. Les enfants seront ainsi fichés par leur bracelet. Leurs parents peuvent encoder les informations qu’ils désirent. "Nom, prénom, adresse et numéro de téléphone. Egalement si l’enfant a des allergies, à l’iode ou à certains médicaments" détaille Fabian qui vient d’acheter deux bracelets à ses filles.

Bientôt une version pour seniors

La commune a fait fabriquer 900 bracelets en silicone, déclinés en 9 couleurs différentes. C’est une entreprise de la région qui a décroché le marché et ce matin, plus d’une dizaine de parents s’étaient présentés au guichet. Pour Killian, qui a tendance à perdre ses parents, c’est rassurant : "Ils prennent un chemin et moi, je ne fais pas attention et je vais ailleurs. Donc cela peut me rassurer, d’avoir un bracelet pareil". Les bracelets seront bientôt déclinés en version pour ados et pour seniors.

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/voici-le-technique-ultime-pour-ne-p…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:23 (2016)    Sujet du message: TECHNOLOGIE RFID DISSIMULÉE DANS LES BIENS DE CONSOMMATION.... + BRACELET (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEAST -> TECHNOLOGIE RFID DISSIMULÉE DANS LES BIENS DE CONSOMMAT.... + BRACELET (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com