LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.1
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES / THE VATICAN CONTROLLED BY THE JESUITS (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 18:26 (2011)    Sujet du message: LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.1 Répondre en citant

creer un forum      supprimer les publicites  






LE VOÎLE DÉCHIRÉ
Site informatif sur les événements mondiaux en rapport avec les prophéties des temps de la fin


 
FAQ
   
Rechercher
   
Membres
   
Groupes
   
S’enregistrer
 
 
Profil
   
Se connecter pour vérifier ses messages privés
   
Connexion
 


LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES
Aller à la page: 1, 2  >
 
   
   LE VOÎLE DÉCHIRÉ Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES -> VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
AuteurMessage
Maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 147

Posté le: Mar 6 Juil - 09:49    Sujet du message: LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES


PublicitéSupprimer les publicités ?

THE REAL SPIRITUAL CONTROLLERS OF THE NEW WORLD ORDER



Confession No. 16: Former Bishop of Gautemala Claims Jesuits Control the Vatican and Are the Real Spiritual Controllers of the New World OrderBishop Gerard Bouffard says the Jesuit General, Fr Peter Hans Kolvenbach, gives the marching orders to the Pope. He also backs up the accusations made by the late Fr. Alberto Rivera about the evil Jesuit Order.

25 Sep 2006
By Greg Szymanski

Former Bishop Gerard Bouffard of Guatemala said the Vatican is "the real spiritual controller" of the Illuminati and New World Order while the Jesuits through the Black Pope, Jesuit Gen. Fr. Peter Hans Kolvenbach, actually control the Vatican hierarchy and the Roman Catholic Church.

Bishop Bouffard, who left the Church and is now a born again Christian living n Canada, based his conclusion after working six years as a Vatican priest, assigned the task of passing daily, sensitive correspondence between the Pope and the leaders of the Jesuit Order residing at Borgo Santo Spirito 5 near St. Peter's Square.

Read more : http://www.arcticbeacon.com/25-Sept-2006.html

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 147

Posté le: Mar 6 Juil - 10:46    Sujet du message: LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES

TOUTES CES INSTITUTIONS SONT CONTRÔLÉES PAR LES JÉSUITES ET PAR VATICAN


Cliquez sur l'image pour agrandir la photo

Afin de comprendre les événements qui se déroulent sous nos yeux, il est important d'en comprendre le pourquoi. Les documents «The Black Pope» et «Vatican Assassins» sont des documents des plus importants, car ils nous expliquent qui se cache derrière cette domination mondiale, il nous est expliqué les pourquoi d'une telle machination barbare et occulte de la part des Jésuites qui contrôlent la Franc-Maçonnerie et qui ne reconnait que Vatican/Rome comme gouvernement mondial.

Vous comprendrez que les Jésuites, qui se cachent derrière le Vatican sont UN avec le Pape et que leurs désirs premiers est l'élimination de tous les protestants et des juifs. Ils sont pourtant prêts à assassiner des milliers de catholiques et agens de d'autres qui leur sont soumis afin de brouiller les pistes.

Vous comprendrez comment les Jésuites sont derrière la grande invasion islamique qui se confirme de jour en jour. Vous comprendrez comment les Jésuites ont infiltré et mis en place des dictateurs qui sont tous soumis au Pape et qui sont prêts, chacun selon leur rôle, pour la grande persécution qui vient sur le monde.

La loi martiale, qui peut être déclaré à n'importe quel moment, est le fruit d'un long travail des Jésuites et de Rome afin de créer une Nouvelle Rome, une nouvelle Babylone qui trouvera son siège à Jérusalem, lorsque le Temple de Solomon sera rebâti. Vous pouvez être sûre que lorsque le Dome du Rock sera bombardé, tout cela sera l'oeuvre des Jésuites et du Vatican. Nos grands quotidiens auront une toute autre histoire pour nous convaincre, mais tout ne sera que leurre afin de cacher leur criminalité, une fois de plus.

Alors le Temple pourra être reconstruit et le Pape  pourra alors se proclamer lui-même Dieu et ainsi s'accomplira une prophétie annoncée depuis des siècles dans 2 Thesssaloniciens 2 : 4.

La Milice interne des Jésuites (FEMA), ne vient pas pour secourir les américains mais pour sa destruction. Avec l'aide des autres milices mondiales qui sont toutes sous la gouverne des dictateurs Jésuites (gouvernants) qui ont juré fidélité et obéissance complète au Pape, et qui se sont engagés comme une seule âme, à la destruction du christianisme et du judaïsme, car ces derniers ne reconnaissent pas le pouvoir papal et sont donc considérés comme hérétiques. Dans un tel cas, selon leurs propres critères, il n'y a pas crime de tuer un hérétique (même pensée que l'Islam).  L'Islam a été créé par Rome et servira à la grande persécution à venir. Cuba, selon le Document aurait d'innombrables bases sous-terraines pour cacher les envahisseurs islamiques.

Ces documents nous montre clairement comment les Jésuites et Rome ont fait, tuer à ce jour, des milliers de personnes, afin de mettre en place leur plan final et afin de détruire le peuple de Dieu.

Quand donc, vos pasteurs vous disent qu'il faut se soumettre et obéir au gouvernement, donnez-lui ces documents à lire. Allons-nous nous soumettre à un gouvernement qui cherche premièrement notre destruction? Malheureusement, plusieurs qui ne connaissent à peu près rien de ce qui se passe sont amenés vers cette pensée unique d'obéissance aveugle sous une fausse Paix unifiée. Cela causera la perte de plusieurs, car leur ignorance les gardent endormis, alors qu'ils devraient, maintenant, être en train de lutter contre cette dictature mondiale qui arrive maintenant en Amérique après avoir ravagé d'innombrables pays dans le monde.  Sous le président Barack Hussein Mohammed Obama, la victoire est maintenant en train de se finaliser. 

Le dernier article nous parle de la loi martiale. Obama, qui est complètement soumis à l'Ordre des Jésuites, tout comme ses prédécesseurs sont en train de détruire la Constitution des États-Unis, ce qui marquera la fin de l'Amérique tel que nous l'avons connu depuis sa création.  

Nous pouvons également voir, comment l'Islam est en train de remplacer le christianisme dans tous les pays avec l'aide de tous les gouvernements. Ceci n'est pas le fruit du hasard. Les documents qui nous arrive sont plus qu'évidents. Cela fait partie de l'invasion islamique (Caliphat) pour détruire toute trace du Dieu Vivant en Amérique. Le document «The Black Pope», nous explique exactement ce qui a été fait à ce jour pour préparer cette invasion destructrice sur le peuple américain. Vous trouverez l'information vers la page 34...

Peuple de Dieu, ton ennemi est à la porte. Lève-toi avant qu'il ne soit trop tard. Prépare-toi à combattre pour ton Dieu, pour ta Foi. Ceux qui disent t'aimer et qui te mente jour après jour sont des traîtres qui travaillent pour ta perte. Armée du Seigneur, prépare-toi, la guerre arrive et tu n'es pas prêt! Attendras-tu que l'ennemi fonde sur toi pour réaliser ce qui se passe? Il sera trop tard si tu ne te prépares pas maintenant et que tu n'avertis pas tes frères et soeurs afin d'être UN dans ce combat qui vient.

Avec les informations que vous avez, posez-vous les questions : Pourquoi mon pasteur ne nous a jamais rien dit sur ce sujet? Pourquoi aucun pasteur ne nous aide à nous préparer pour la grande persécution qui vient?  Je vous dis ceci : plusieurs pasteurs savent mais sont liés par des serments maçonniques ou par des liens gouvernementaux (via toutes les exemptions qu'on leur a donné) , d'autres n'ont aucune idée de ce qui se passe. Ils suivent les ordres des grands leaders évangéliques sans se poser la moindre question. Des aveugles qui suivent des aveugles. Mais avec ses informations, vous n'avez plus une minute à perdre. L'heure est avancée. Debout peuple de Dieu et défends le nom de Yeschua, défend cette Foi que tu as un jour embrassé. Défends la Liberté que ton Dieu t'a donné!



http://www.sherryshriner.com/black-pope.htm  

VATICAN ASSASSINS, THE BOOK

http://www.focusnz.com/tractsforfree/VaticanAssassins.pdf

MARTIAL LAW


Working for the Clampdown

By James Bovard  

How many pipe bombs might it take to end U.S. democracy? Far fewer than it would have taken a year ago. The Defense Authorization Act of 2006, passed on September 30, empowers President George W. Bush to impose martial law in the event of a terrorist “incident” or if he or other federal officials perceive a shortfall of “public order” or even in response to antiwar protests that get unruly as a result of government provocations.  

The media and most of Capitol Hill ignored or cheered on this grant of nearly boundless power. But now that the president’s arsenal of authority is swollen and consecrated, a few voices of complaint are being heard. Even the New York Times recently condemned the new law for “making martial law easier.”  

It took a few paragraphs in a $500 billion, 591-page bill to destroy one of the most important limits on federal power. Congress passed the Insurrection Act in 1807 to severely restrict the president’s ability to deploy the military within the United States. The Posse Comitatus Act of 1878 tightened these restrictions, imposing a two-year prison sentence on anyone who used the military within the U.S. without the permission of Congress. But there was a loophole: Posse Comitatus is waived if the president invokes the Insurrection Act.  

Section 1076 of the John Warner National Defense Authorization Act for Fiscal Year 2007 changed the name of the key provision in the statute book from Insurrection Act to Enforcement of the Laws to Restore Public Order Act. The Insurrection Act of 1807 stated that the president could deploy troops within the United States only “to suppress, in a State, any insurrection, domestic violence, unlawful combination, or conspiracy.” The new law expands the list to include “natural disaster, epidemic, or other serious public health emergency, terrorist attack or incident, or other condition”—and such “con- dition” is not defined or limited.  

These new pretexts are even more expansive than they appear. FEMA proclaims the equivalent of a natural disaster when bad snowstorms occur and Congress routinely proclaims a natural disaster when there is a shortfall of rain in states with upcoming elections. A terrorist “incident” could be something as stupid as the flashing toys scattered around Boston last fall.  

The new law also empowers the president to commandeer the National Guard of one state to send to another state for up to 365 days. Bush could send the New York National Guard to disarm the residents of Mississippi if they resisted a federal law that prohibited private ownership of semiautomatic weapons. Governors’ control of the National Guard can be trumped with a simple presidential declaration.  

The story of how Section 1076 became law demonstrates how expanding government power is almost always the correct answer in Washington. Some people have claimed the provision was slipped into the bill in the middle of the night. In reality, the Administration signaled its intent and almost no one in the media or Congress tried to stop it.  

The Katrina debacle appears to have drowned Washington’s resistance to military rule. Bush declared, “I want there to be a robust discussion about the best way for the federal government, in certain extreme circumstances, to be able to rally assets for the good of the people.”  


His initial proposal generated only a smattering of criticism and there was no “robust discussion.” On August 29, 2006, the Administration upped the ante, labeling the breached levees “the equivalent of a weapon of mass effect being used on the city of New Orleans.” Nobody ever defined a “weapon of mass effect,” but the term wasn’t challenged.  

Section 1076 was supported by both conservatives and liberals. Sen. Carl Levin (D-MI), the ranking Democratic member on the Senate Armed Services Committee, co-wrote the provision, along with committee chair Sen. John Warner (R-VA). Sen. Ted Kennedy (D-MA) openly endorsed it and Rep. Duncan Hunter (R-CA), then-chair of the House Armed Services Committee, was an avid proponent.  

Every governor in the country opposed the changes and the National Governors Association repeatedly and loudly objected. Sen. Patrick Leahy (D-VT), the ranking Democrat on the Senate Judiciary Committee, warned on September 19 that, “We certainly do not need to make it easier for Presidents to declare martial law,” but his alarm got no response. Ten days later, he commented in the Congressional Record: “Using the military for law enforcement goes against one of the founding tenets of our democracy.” Leahy further condemned the process, declaring that it “was just slipped in the defense bill as a rider with little study. Other congressional committees with jurisdiction over these matters had no chance to comment, let alone hold hearings on, these proposals.”  

Congressional Quarterly’s Jeff Stein wrote an excellent article in the December issue on how the provision became law with minimal examination or controversy. A Republican Senate aide blamed the governors for failing to raise more fuss: “My understanding is that they sent form letters to offices. If they really want a piece of legislation considered they should have called offices and pushed the matter. No office can handle the amount of form letters that come in each day.”  

Thus, the Senate was not guilty by reason of form letters. Plus, the issue was not on the front page of the Washington Post within the 48 hours before the Senate voted on it. Surely no reasonable person can expect senators to know what they were doing when they voted 100 to 0 in favor of the bill? Apparently, they were simply too busy to notice the latest coffin nails they hammered into the Constitution.  

This expansion of presidential prerogative illustrates how every federal failure redounds to the benefit of leviathan. FEMA was greatly expanded during the Clinton years for crises like the New Orleans flood. It, along with local and state agencies, floundered. Yet the federal belly flop on the Gulf Coast somehow anointed the president to send in troops where he sees fit.  

“Martial law” is a euphemism for military dictatorship. When foreign democracies are overthrown and a junta establishes martial law, Americans usually recognize that a fundamental change has occurred. Perhaps some conservatives believe that the only change when martial law is declared is that people are no longer read their Miranda rights when they are locked away. “Martial law” means obey soldiers’ commands or be shot. The abuses of military rule in southern states during Reconstruction were legendary, but they have been swept under the historical rug.  

Section 1076 is Enabling Act-type legislation—something that purports to preserve law-and-order while formally empowering the president to rule by decree. The Bush team is rarely remiss in stretching power beyond reasonable bounds. Bush talks as if any constraint on his war-making prerogative or budget is “aiding and abetting the enemy.” Can such a person be trusted to reasonably define insurrection or disorder?  

Bush can commandeer a state’s National Guard any time he declares a “state has refused to enforce applicable laws.” Does this refer to the laws as they are commonly understood—or the laws after Bush fixes them with a signing statement? Some will consider concern about Bush or future presidents exploiting martial law to be alarmist. This is the same reflex many people have had to each administration proposal or power grab, from the USA PATRIOT Act in October 2001 to the president’s enemy-combatant decree in November 2001 to setting up Guantanamo prison in early 2002 to the doctrine of preemptive war. The Administration has perennially denied that its new powers pose any threat even after evidence of abuses—illegal wiretapping, torture, a global network of secret prisons, Iraq in ruins—became overwhelming. If the Administration does not hesitate to trample the First Amendment with “free speech zones,” why expect it to be diffident about powers that could stifle protests en masse?  

On February 24, the White House conducted a highly publicized drill to test responses to Improvised Explosive Devices (IEDs) going off simultaneously in ten American cities. The White House has not disclosed the details of how the feds responded, but it would be out of character for this president to let new powers he sought to gather dust. There is nothing to prevent presidents from declaring martial law on a pretext than there is to prevent them from launching a war on the basis of manufactured intelligence.  

Senators Leahy and Kit Bond (R-MO) are sponsoring a bill to repeal the changes. Leahy urged his colleagues to consider the Section 1076 fix, declaring, “It is difficult to see how any Senator could disagree with the advisability of having a more transparent and thoughtful approach to this sensitive issue.”  

He deserves credit for fighting hard on this issue, but there is little reason to expect most members of Congress to give it a second look. The Section 1076 debacle exemplifies how the Washington establishment pretends that new power will not be abused, regardless of how much existing power has been mishandled. Why worry about martial law when there is pork to be harvested and photo ops to attend? It is still unfashionable in Washington to worry about the danger of the open barn door until after the horse is two miles down the road.  

http://zmagsite.zmag.org/JulAug2007/bovard.html

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 147

Posté le: Mar 6 Juil - 10:47    Sujet du message: LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES

CONFESSION NO. 16: FORMER BISHOP OF GAUTEMALA CLAIMS JESUITS CONTROL THE VATICAN AND ARE THE REAL SPIRITUAL CONTROLLERS OF THE NEW WORLD ORDER

Bishop Gerard Bouffard says the Jesuit General, Fr Peter Hans Kolvenbach, gives the marching orders to the Pope. He also backs up the accusations made by the late Fr. Alberto Rivera about the evil Jesuit Order.

25 Sep 2006

By Greg Szymanski

Former Bishop Gerard Bouffard of Guatemala said the Vatican is "the real spiritual controller" of the Illuminati and New World Order while the Jesuits through the Black Pope, Jesuit Gen. Fr. Peter Hans Kolvenbach, actually control the Vatican hierarchy and the Roman Catholic Church.

Bishop Bouffard, who left the Church and is now a born again Christian living n Canada, based his conclusion after working six years as a Vatican priest, assigned the task of passing daily, sensitive correspondence between the Pope and the leaders of the Jesuit Order residing at Borgo Santo Spirito 5 near St. Peter's Square.

"Yes, the man known as the Black Pope controls all major decisions made by the Pope and he in turn controls the Illuminati," said Bishop Bouffard last week on Greg Szymanski's radio show, The Investigative Journal, at www.gcnlive.com where archives of the startling statements can be heard in their entirety.

"I know this to be true since I worked for years in the Vatican and traveled with Pope John Paul II. The Pope takes his marching orders from the Black Pope as the Jesuits also arte the leaders of the New World Order, with the task of infiltrating other religions and governments of the world in order to bring about a one world fascist government and a one world religion based on Satanism and Lucifer.

"People can't imagine how evil and how much destruction they have caused and will cause while, at the same time using the perfect cover of hiding behind black robes and professing to be men of God."

Bishop Bouffard's first hand knowledge of the evil lurking within the hierarchy of the Vatican and particularly the Jesuit Order confirms the testimony of other researchers, including Bill Hughes, author of the shocking books The Enemy Unmasked and The Secret Terrorists, as well as preeminent researcher of the Jesuit Order, Eric Jon Phelps, author of Vatican Assassins.

Besides painting a dark picture of the Black Pope in Rome, Bishop Bouffard claims the evil power of the Jesuits extends throughout the world, including solid infiltration of the U.S. government, the Council on Foreign Relations (CFR) and major religious organizations.

Bishop Buffard claims the Jesuits act like the perfect chameleons, taking on the identity of Protestants, Mormons, Baptists and Jews with the intention of bringing about the downfall of America as well as bringing the country under a one world religion based in Jerusalem and under the control of their leader, Lucifer.

"I know first hand that the Vatican controls and monitors everything in Israel with the intention of destroying the Jews," said Bishop Bouffard, adding the true purpose of the Jesuit Order is to orchestrate and control all leaders of the world in order to bring about a major worldwide conflict which will eventually destroy America, the Middle East and Israel. "They destroy everything from within and want to bring about the destruction of the Catholic Church, as well, in order to usher in a one world religion based on Satanism. This is also seen in the way priests worship in the Mass, actually worshipping the dead. Also, signs of Satanism are seen in many outward symbols, customs and vestments displayed by the Church."

After his service in Rome, Bishop Bouffard spent time in Africa and Guatemala, rising to a position of power within the Church. However, with this religious power came affiliation and membership as a Freemason, becoming a 37 Degree Masonic member, something supposedly frowned upon in the Roman Catholic Church since, according to Canon Law, membership in a Masonic Lodge brings immediate excommunication.

According to Bishop Bouffard, Freemasonry is used by the Church to carry out its secret plans, as many other high-level priest, bishops, cardinals and even popes have joined secret societies along with others in positions of power in other religions and governments, many working together to further the evil Illuminati agenda.

And his statements back up reports which surfaced in Italian and French newspapers in the early 1980's, reporting more than 150 high level priests with membership in Freemasonry, including the P2 Masonic Lodge and other secret societies.

"I finally was born again and denounced the Catholic Church," said Bishop Bouffard, who now is a practicing Christian following the word of God through the Bible. "We must always pray for our leaders by openly denouncing evil and exposing the Jesuits for what they really are."

After leaving the Church, Bishop Bouffard also made amends and asked the late Jesuit priest, Fr. Alberto Rivera for his forgiveness. Fr. Rivera was one of the few Jesuit priests with the courage to expose the evil intentions of the Society of Jesus, coming forward telling how he worked as one of the Jesuit Order's infiltrators in America with the job of infiltrating Protestant and Baptist churches with the intent of destroying them from within.

"When I was a bishop and still loyal to the Church, I once wrote a letter denouncing Fr. Rivera and advocating his death," said Bishop Bouffard. "When I realized the truth, I searched out Frt. Rivera and asked his forgiveness. We became good friends and I know he was telling the truth. He was an honest many who also found God.

"I know the Jesuits tried to change the truth, saying he never was a priest and destroying all evidence backing that up. They have tried to do the same to me, but Fr. Rivera was telling the truth without question. I know that for a fact and even was with him several weeks before his death. He was suffering terribly after being poisoned with acid. Like I said, you can't imagine the suffering and destruction that has been caused and will be caused by the Jesuits".

In an article entitled Alberto: the Big Brou-haw-haw, an unknown writer who followed Bishop Bouffard career and his connection with Fr. Rivera had this to say, including the Vatican's difficulty in trying to cover-up both Rivera and Bouffard's accusations:

"Then there's the corroborating testimony provided by Fr. Gerard Bouffard. He was a high ranking bishop born in Quebec, Canada. He rose from lower levels of his orders to become an assistant for many years to Popes such as Paul VI and John Paul II. He converted to protestantism and claims he was the man who received the order to eleminate Rivera. In a documentary called Unveiling the Mystery Behind Catholic Symbols, Bouffard shows a fancy 18-carat gold plated pen containing a special disappearing ink with which the Holy Office authorities sign top secret documents. He claims, "With this pen that I am holding, I signed the order to kill Dr. Rivera". Pretty dramatic cloak and dagger stuff! His previous high profile position would make him an easy target for discrediting... Yet the silence is deafening.

"The Vatican also has its own credibility problems to contend with. From a historical context, Alberto's claims to be a Jesuit working undercover to destroy protestant churches is not as far flung as it might seem. The Jesuits were created in 1541 by Ignatius De Loyola for that very purpose (although some Jesuits dispute this, naturally). They engaged in countless dirty tricks, assassinations, and treasonous plots during their hay day. The Office of the Inquisition was an out growth of their mission which resulted in the torture and/or murder of millions of innocent people for "heresy". That department has since been renamed The Holy Office, but the Jesuits have never bothered with a name change. How much their goals have changed with time is also a uncertain. Neither organization is very transparent and both serve the interests of the Pope. Bad reputations are not easily forgotten.

"If Alberto's story is a lie, it's brilliant piece of fiction with amazing consistency. There are certainly other conspiracies that have been dreamed up which are equally vivid and intricate. The JFK assassination conspiracy and the UFO /Majestic 12 conspiracy come foremost to mind. But these conspiracies were created and improved by hundreds of people over a long period of time, then pieced together and rearranged until they formed a plausible narrative. After twenty or so years of "public input" and revisions, a semi-"official" version is adopted. If any particular part of it is proven to be false, it morphs into a slightly different version without the disproven parts.

"Alberto had none of these resources. His own story came from him alone. It wasn't revised and honed for decades by committee before Chick published it. On the contrary, it was published in its entirety and then sublimated with additional volumes (five more comics) giving more names and dates but no retractions. If he in fact "made it all up", then he certainly deserves a prize for literary genius. Especially as far as his own biographical intrigues are concerned (move over Baron von Munchausen?).

"After twenty years of investigation, all the Pope's resources have failed to "prove" Alberto was a fake. Of course, Alberto failed to "prove" his allegations against the Vatican as well. So at best, the contest is still a draw. Maybe future developments will yield something dramatic. But don't count on it. We'll probably never know if Alberto was really "real" unless the Pope were to come straight out and confess it. (And that stands about as much of a chance of happening as a flying saucer landing on the White House lawn.) It is definitely delicious food for thought, however, and far more scary than any premise aired on X-files.

To read a defense of Alberto from the Chick site, go here:

http://www.chick.com/reading/books/199/0199cont.asp

Throughout history, the Jesuit Order has been tied together with war and genocide, being formally removed from many countries, including France and England. As researchers claim the Jesuits are the real spiritual controllers of the New World Order, author Phelps has also called for the Order's banishment in this country.

However, with more than 28 major universities from coast to coast, the Order has created a strong political and financial foothold here, including secret control of the CFR and control of many banks like Bank of America and the Federal Reserve banking system, making Phelps' call for banishment a difficult if not improbable task.

Greg Szymanski

http://www.arcticbeacon.com/25-Sept-2006.html

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 147

Posté le: Mar 6 Juil - 10:48    Sujet du message: LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES

L’ÉVÊQUE GÉRARD BOUFFARD

L'ancien Evêque du Guatemala déclare que les Jésuites contrôlent le Vatican et sont les véritables contrôleurs spirituels du Nouvel Ordre Mondial.

L'Evêque Gérard Bouffard dit que le Général des Jésuites, Fr Peter Hans Kolvenbach, donne les ordres de marche au Pape. Il approuve aussi les accusations faites par le défunt Fr Alberto Rivera au sujet de l'Ordre diabolique des Jésuites.

Par Greg Szymanski - Le 25 septembre 2006

L'ancien Evêque Gérard Bouffard du Guatemala a dit que le Vatican est « le véritable contrôleur spirituel » des Illuminati et du Nouvel Ordre Mondial pendant que les Jésuites par l’intermédiaire du Pape Noir, le Général des Jésuites, Fr. Peter Hans Kolvenbach, contrôlent effectivement la hiérarchie du Vatican et l'Eglise Catholique Romaine.

L'évêque Bouffard, qui a quitté l'Eglise et est maintenant un Chrétien régénéré vivant au Canada, a basé sa conclusion après avoir travaillé six années comme un prêtre du Vatican, assigné à la tâche d’acheminer de la correspondance quotidienne et sensible entre le Pape et les dirigeants de l'Ordre des Jésuites qui résident à Borgo Santo Spirito 5, proche du Carré St-Pierre.

« Oui, l'homme connu comme le Pape Noir contrôle toutes les décisions majeures prises par le Pape et il contrôles en plus les Illuminati, » a dit l'Evêque Bouffard la semaine dernière sur les ondes radiophoniques de Greg Szymanski, The Investigative Journal, à
www.gcnlive.com, où les archives de ces déclarations surprenantes peuvent être entendues intégralement.

« Je sais que ceci est vrai puisque j'ai travaillé pendant des années au Vatican et j’ai voyagé avec le Pape Jean Paul II. Le Pape prend ses ordres de marche du Pape Noir comme les Jésuites dirigent aussi les leaders du Nouvel Ordre Mondial, avec la tâche de s'infiltrer dans les autres religions et les gouvernements mondiaux afin de préparer le chemin pour la mise en place d'un gouvernement mondial fasciste et d’une seule religion mondiale basée sur le satanisme et Lucifer. »

« Les gens ne peuvent pas s'imaginer jusqu’à quel point ils peuvent être diaboliques et combien de destructions ils ont pu causer et en causeront encore, tout en utilisant en même temps la couverture parfaite de se cacher derrière des robes noires et en se proclamant des hommes de Dieu. »

L’importante connaissance de première main de l'évêque Bouffard au sujet du mal qui se cache dans la hiérarchie du Vatican et particulièrement l'Ordre des Jésuites confirme le témoignage d'autres chercheurs, y compris Bill Hughes, l'auteur des livres étonnants : L'Ennemi Démasqué (The Enemy Unmasked) et Les Terroristes Secrets (The Secret Terrorists), de même que l’éminent chercheur sur l'Ordre des Jésuites, Eric Jon Phelps, auteur de : Les Assassins du Vatican (Vatican Assassins).

En plus de dépeindre un tableau sombre du Pape Noir de Rome, l'Evêque Bouffard déclare que le pouvoir diabolique des Jésuites s'étend partout à travers le monde, y compris une solide infiltration du gouvernement américain, le Conseil sur les Relations Etrangères (CFR) et les principales organisations religieuses.

L'évêque Buffard déclare que les Jésuites agissent comme de parfaits caméléons, en prenant l'identité des protestants, des mormons, des baptistes et des juifs avec l'intention de provoquer la ruine de l'Amérique et d'amener le pays sous la domination d’une seule religion mondiale basée à Jérusalem et sous le contrôle de leur dirigeant, Lucifer.

« Je sais de bonne source que le Vatican contrôle et dirige tout ce qui se passe en Israël avec l'intention de détruire les juifs, » a dit l'Evêque Bouffard, ajoutant que le véritable objectif de l'Ordre des Jésuites est d’orchestrer et de contrôler tous les dirigeants du monde afin de provoquer un conflit mondial majeur qui détruira finalement l’Amérique, le Moyen-Orient et Israël. « Ils détruisent tout sur leur chemin et veulent provoquer la destruction de l'Eglise Catholique, aussi, afin de mettre en place une seule religion mondiale basée sur le satanisme. Ceci est aussi vu dans la manière que les prêtres adorent durant la messe, adorant en fait les morts. Aussi, les signes de satanisme sont présents dans beaucoup de symboles, de coutumes et dans les habits sacerdotaux affichés par l'Eglise. »

Après son service à Rome, l'Evêque Bouffard a passé du temps en Afrique et au Guatemala, s'élevant à une position de puissance dans l'Eglise. Cependant, avec ce pouvoir religieux, est venu l'affiliation et l'adhésion comme un Franc-maçon, devenant un membre maçonnique du 37ième degré, quelque chose de soi-disant détestable pour l'Eglise Catholique Romaine puisque, selon la Loi du Canon, l'adhésion dans une loge maçonnique amène une excommunication immédiate.

Selon l'Evêque Bouffard, la Franc-maçonnerie est utilisée par l'Eglise pour exécuter ses projets secrets, puisque d'autres prêtres aux fonctions élevées, des évêques, des cardinaux et même des papes ont rejoint des sociétés secrètes avec d’autres personnes dans des positions de pouvoir dans les autres religions et les gouvernements, beaucoup travaillant ensemble pour faire avancer l’agenda diabolique des Illuminati.
Et ses déclarations appuient des rapports qui ont fait surface dans des journaux italiens et français au début des années 1980, rapportant que plus de 150 prêtres de niveaux supérieurs étaient membres de la Franc-maçonnerie, y compris la loge maçonnique P2et les autres sociétés secrètes.

« J'ai finalement été régénéré et dénoncé l'Eglise Catholique, » a dit l'Evêque Bouffard, qui est maintenant un chrétien pratiquant qui suit la Parole de Dieu dans la Bible. « Nous devons toujours prier pour nos dirigeants en dénonçant ouvertement le mal et en exposant les Jésuites pour ce qu'ils sont vraiment. »

Après avoir quitté l'Eglise, l'Evêque Bouffard s’est aussi racheté et a demandé au défunt prêtre jésuite, Fr. Alberto Rivera, de lui pardonner. Fr. Rivera était un des rares prêtres jésuites à avoir le courage de dénoncer les intentions diaboliques de la Société de Jésus, en se présentant pour révéler comment qu'il avait travaillé comme une des infiltrateurs de l'Ordre des Jésuite en Amérique avec le devoir d'infiltrer les Églises Protestantes et Baptistes avec l'intention de les détruire de l’intérieur.

« Lorsque j'étais un Évêque et toujours loyal à l'Eglise, j'avais écrit une lettre pour dénoncer le Fr. Rivera et recommander sa mort, » a dit l'Evêque Bouffard. « Quand je me suis rendu compte de la vérité, j'ai recherché le Fr. Rivera et lui a demandé pardon. Nous sommes devenus de bons amis et je sais qu'il disait la vérité. Il était parmi les honnêtes personnes qui ont aussi trouvé Dieu.

« Je sais que les Jésuites ont essayé de modifier la vérité, en disant qu'il n'avait jamais été un prêtre et en détruisant toutes les preuves à ce sujet. Ils ont essayé de faire la même chose pour moi, mais Fr. Rivera disait la vérité sans question.

Je sais ceci pour être un fait et j’était même avec lui plusieurs semaines avant sa mort. Il souffrait terriblement après avoir été empoisonné avec de l'acide. Comme je l'ai déjà dit, vous ne pouvez pas imaginer les souffrances et les destructions qui ont été provoquées et seront provoquées par les Jésuites »

Dans un article intitulé : Alberto : Le Grand BrouHaHa, un écrivain inconnu qui a suivi la carrière de l'Evêque Bouffard et sa connexion avec le Fr. Rivera avait ceci à dire, incluant les difficultés du Vatican d’essayer de camoufler les accusations de Rivera et de Bouffard :

« Puis, il y a le témoignage corroborant fourni par le Fr. Gérard Bouffard. Il était un évêque de haut niveau né au Québec, Canada. Il s'est élevé des niveaux inférieurs de son ordre pour devenir un assistant pendant plusieurs années à des Papes comme Paul VI et Jean Paul II. Il s’est converti au protestantisme et déclare être celui qui avait reçu l'ordre d’éliminer Rivera. Dans un documentaire appelé : Révélant le Mystère Derrière les Symboles Catholiques (Unveiling the Mystery Behind Catholic Symbols), Bouffard montre un luxueux stylo plaqué en or de 18 carats qui contient une encre spéciale qui disparaît avec laquelle les autorités du Saint Office signent les documents classés top secret. Il réclame, « Avec ce stylo que j’ai dans la main, j'ai signé l'ordre d’exécuter le Dr Rivera ». Du matériel de manteau et de poignard assez dramatiques ! Son ancienne position de haut profil en ferait un cible assez facile à discréditer... Pourtant, le silence est assourdissant.

« Le Vatican a aussi ses propres problèmes de crédibilité à s’occuper. D'un contexte historique, les déclarations d’Alberto comme étant un Jésuite qui travaille clandestinement pour détruire les églises protestantes ne sont pas aussi insensées qu’il peut paraître. Les Jésuites ont été créés en 1541 par Ignace de Loyola dans ce seul objectif (bien que quelques Jésuites argumentent à ce sujet, naturellement). Ils se sont engagés dans des histoires sales, des assassinats, et des complots traîtres innombrables depuis leur création. Le Bureau de l'Inquisition était une excroissance de leur mission qui a eu pour résultat le meurtre et/ou torture de millions de gens innocents pour « hérésie ». Ce département a, depuis ce temps, été renommé Le Saint Office, mais les Jésuites ne se sont jamais embarrassé d’un changement de nom. Jusqu’à quel point leurs objectifs ont-ils changé avec le temps est aussi incertain. Aucune organisation n’est très transparente et les deux servent les intérêts du Pape. Les mauvaises réputations ne sont pas facilement oubliées. »

« Si l'histoire d’Alberto est un mensonge, c'est une brillante pièce de fiction avec une consistance stupéfiante. Il y a certainement d’autres conspirations qui ont été imaginées qui sont également vivides et intriguantes. La conspiration pour l'assassinat de JFK et la conspiration OVNI/Majestic 12 nous arrivent effectivement à l’esprit. Mais, ces conspirations ont été créées et améliorées par des centaines de personnes sur une longue période de temps, puis placées ensembles et réarrangées jusqu'à ce qu'elles forment un récit plausible. Après plus de vingt années de « données publiques » et de révisions, une version « semi-officielle » est adoptée. Si la moindre petite partie est prouvée être fausse, elle se métamorphose en une version légèrement différente sans les parties réfutées. »

« Alberto n’avait aucune de ces ressources. Sa propre histoire est venue seulement de lui. Son histoire n'a pas été révisée et repassée pendant des décennies par un comité avant la publication de Click. Au contraire, elle a été entièrement publiée, et puis sublimé avec des volumes supplémentaires (cinq comiques de plus) donnant plus de noms et plus de dates mais sans jamais aucune rétraction. S'il, en fait « avait tout inventé », alors il mériterait certainement un prix pour son génie littéraire. Surtout en ce qui concerne ses propres intrigues biographiques (surpassant le Baron von Munchausen ?). »

« Après vingt années d'investigations, toutes les ressources du Pape ont échoué pour « prouver » qu’Alberto était un faux. Bien sûr, Alberto n'a pas « prouvé » ses allégations contre le Vatican aussi. Donc, au mieux, le concours est toujours en cours. Peut-être que les développements futurs produiront quelque chose de dramatique. Mais, n’y comptez pas. Nous ne saurons probablement jamais si Alberto était réellement « vrai », à moins que le Pape sorte directement et s’en confesse.

(Et il y a autant de chances que çà se produise qu’une soucoupe volante atterrisse sur la pelouse de la Maison Blanche.) C'est, sans aucun doute, de la nourriture délicieux pour l’esprit, cependant, et beaucoup plus effrayant que n'importe quelle émission de X-FILES.

Pour lire la défense d’Alberto sur le site de Click, voici l’adresse :
http://www.chick.com/reading/books/199/0199cont.asp

A travers l'histoire, l'Ordre des Jésuites a été engagé dans des guerres et des génocides, étant formellement expulsés de beaucoup de pays, y compris la France et l’Angleterre. Comme des chercheurs déclarent que les Jésuites sont les vrais contrôleurs spirituels du Nouvel Ordre Mondial, l'auteur Phelps a aussi exigé le bannissement de l'Ordre dans ce pays.

Cependant, avec plus de 28 universités majeures d’un océan à l’autre, l'Ordre a créé une puissante emprise politique et financière dans ce pays, y compris le contrôle secret du Conseil sur les Relations Étrangères (CFR) et le contrôle de beaucoup de banques comme la Bank of America et le système bancaire de la Réserve Fédérale, rendant l’appel pour un bannissement de Phelps une tâche difficile sinon improbable.

Greg Szymanski

Greg a aussi sa propre émission quotidienne sur Genesis Communications Network. Aller à
www.gcnlive.com Greg Szymanski est un journaliste indépendant d'investigations et ses articles peuvent ont été vus à www.LewisNews.com. Il écrit aussi pour son propre site www.arcticbeacon.com

http://www.arcticbeacon.com/25-Sept-2006.html

Traduit par Oscar Blais


Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 147

Posté le: Mar 6 Juil - 10:56    Sujet du message: LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES


WILL RETIRED BLACK POPE, KOLVENBACH, STILL ORGANIZE WAR OPERATIONS FOR THE VATICAN-LED NEW WORLD ORDER FROM BEHIND THE SCENES?   

Over-exposure in U.S., bad publicity and his true satanic intentions may have led to the Black 'Evil' Pope's early exit from center stage.By Greg SzymanskiJan. 19, 2008

Some U.S. patriots, wise to Vatican and Jesuit Order double-talk, deceit and duplicity, think the Black Pope's resignation Friday was due to bad publicity as well as his name becoming a household "bad word" among informed Americans.

And among true Protestant Reformers following in the footsteps of Calvin, Wycliff and Luther, former Jesuit Gen. Peter Hans Kolvenbach is well-known as being the devil incarnate while leading Satan's Vatican army in the Pope's Crusade in the Middle East.

"In the history of the Jesuits even though they have been kicked out of more than 81 countries, not for religious beliefs but for political intrigue, it is unprecedented for this secretive body to be publicly exposed like they have been here in America and around the world due to the internet," said Eric Jon Phelps, author of Vatican Assassins.

"This may very well be one major reason why Kolvenbach is stepping down, so he can put the light on another Jesuit General while he goes back to working in the darkness."

Another patriot, Mike Novielli, agrees with Phelps, saying he feels "Kolvenbach stepping down is a staged hoax and will work behind the scenes in the Middle East, continuing to fuel the fires of war.

"I do have this "gut feeling" that this whole stepping-down of the Black Pope is just a staged hoax and the reason that I feel this is as follows," said Novielli.

"Could it be that because of all the exposure that Kolvenbach has been getting his apparent resignation is just to get the eyes of the Bible believers off of him and onto his supposed successor. 

"I say supposed because Kolvenbach would still be the top boss still giving the marching orders to whoever the so called successor is. I also suspect that Ratty the Rotty (Pope) may voluntarily become the sacrificial "lamb" having 'Klovenhoof' taking his White Papal office whilst still holding the Black Papal office. The Dragon (Satan), The
Beast /Antichrist (Kolvenbach) and the False Prophet (Kolvenbach) all embodied in one flesh.

"The Satanic trinity! And even though the Papacy is to come though the "college of cardinals" I still believe that those deceptive lying devils would go to such measures to fulfill their agenda. "The end justifies
the means" and "To the greater glory of god" (that is THEIR GOD, the pope)". I mean, let's face it. They have already broken their own "constitution of the Jesuits" as no General can leave office other than
by death.

"This done twice now. First by Pedro and now by Peter. And let's not forget how all "THEIR" prophecies conclude that the LAST POPE will be a "PETER" ! Peter Hans Kolvenbach perhaps?"

Novielli also had some harsh words for the Vatican-led New World Order, adding New World Order is just a watered-down name for the Vatican.

"I absolutely LOVE to hear you (The Investigative Journal hosted by Greg Szymanski) interviewing such great Christian spirital warriors such as our dear sister Nury Rivera, Brother Tony Alamo, Brother Bill Hughes, and of course Brother Eric Jon Phelps among many others that have been on your show. It is like a refreshing drink of cold water to thirsty man to hear the TRUTH being presented forth in these last days.

"One thing that I must say is that I believe that this whole thing that THEY call a "New World Order" is just a nice name given to what it originally is and because if they called it what is ACTUALLY IS, every single person living on this planet would run in the opposite direction and that ORIGINAL name is...

"The Holy Roman Empire" Certainly NOT "holy" but very much an EMPIRE and ROMAN as it is centralized in ROME.Specifically the Vatican, Satan's SEAT."

Taking over for Kolvenbach is Spaniard Adolfo Nicolas, 71.

Here is a partial report from Reuters:

Spaniard Adolfo Nicolas was elected the Jesuits' "black pope", as the head of the largest and perhaps most influential, controversial and prestigious Catholic order is known, in a secret conclave on Saturday.

Nicolas, 71, has run Jesuit operations in east Asia and Oceania since 2004 and spent most of his career in the Far East after being ordained in Tokyo in 1967.

The order said in a statement that Nicolas had been elected to succeed Father Peter-Hans Kolvenbach, who received permission from Pope Benedict to retire as head of the order formally known as the Society of Jesus at the age of 79.

Jesuit superior generals are known as "black popes" because, like the pontiff, they wield worldwide influence and usually keep their position for life

http://www.arcticbeacon.com/articles/19-Jan-2008.html

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 147

Posté le: Mar 6 Juil - 11:24    Sujet du message: VATICAN ASSASSINS III

VATICAN ASSASSINS III



Cliquez sur l'image pour agrandir

Ouvrier ce lien pour voir les lignées lucifériennes soumises à Lucifer  http://www.vaticanassassinsarchive.com/kolvenbach.htm  

I strongly recommand you to buy Vatican Assassins III to understand the NWO Menu Home Obama Section Council On Foreign Relations The Wake Up Call China North American Union Amero Real I.D. FEMA Global Warming Oil U.S. News Vatican/Jesuit Order New World Order Depopulation Health Diverse Topics Mysteries Solved Personal Security Solution SD ForumResources Must Read Books Must See Videos Banners The Gallery Quote's Archive The Store The Library Links Top Links News Links Health Links Research Links Radio Show Links Search Interactive SD Blog SD Chat Room Overview About Us Site Overview Contact General Q&A Mailing List Send Article(s) Send Video(s) Advertising Media

The Store
Vatican Assassins III

Dear Brethren and Friends,

The Third Edition of Vatican Assassins: "Wounded In The House Of My Friends" is now available. It is an Electronic Book on CD in PDF format. Totaling 1836 pages, included are 760 photos and illustrations. It covers a general history of the Jesuit Order from its inception in 1534, to its involvement in the JFK assassination, to its present Crusade against both Shia Islam and the once White Anglo-Saxon Protestant/Baptist western civilization. Included as a gift is an additional CD containing 13 rare and suppressed anti-Jesuit books. Thus, the purchaser will receive a 2-CD pack totaling more than 6000 pages of suppressed Jesuit history.
LOWVEHM, Inc. holds the copyright to VA III.

Sincerely in the One True Faith of Christ,

Eric Jon Phelps

Order Vatican Assassins III
by
Eric Jon Phelps
GO ON THIS WEB TO BUY THE BOOK
http://blog.360.yahoo.com/blog-.nv5DWs8erSpEGVZKpn.gCLG93gBjAe_?p=2083

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 10:56    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.1

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.1

LE RÉVÉREND CHARLES DE CHINIQUY FUT DURANT 50 ANS DANS L'ÉGLISE DE ROME DONT 25 ANS COMME PRÊTRE/PASTEUR DANS DIFFÉRENTES ÉGLISES AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS. SON COMBAT INTÉRIEUR ET SON DÉSIR DE SERVIR LE SEIGNEUR ET D'OBÉIR À LA SAINTE PAROLE DE DIEU FUT UN DUR COMBAT SPIRITUEL DANS SA VIE DU FAIT QUE LA RELIGION CATHOLIQUE EXIGE UNE ENTIÈRE SOUMISSION DE LEURS PRÊTRES ET RELIGIEUSES.

POUR CEUX QUI ONT EU L'OCCASION DE LIRE SES LIVRES, NUL DOUTE QUE CET HOMME, QUI DÈS SON ENFANCE A EU ENTRE SES MAINS LE LIVRE DIVIN, A ÉTÉ PROTÉGÉ DU DIEU SAINT À PLUS D'UNE OCCASION CONTRE LES COMPLOTS DES JÉSUITES, DES CARDINAUX ET DES PRÊTRES DE ROME.

AU NOM DE SA SOUMISSION ENVERS ROME, CET HOMME A PLUS D'UNE FOIS FAIT TAIRE LA VOIE DE LA RAISON, DE LA VÉRITÉ ET DE LA LIBERTÉ MAIS LES VOIES DE DIEU SONT PUISSANTES POUR SORTIR DES TÉNÈBRES CEUX QUI LE CHERCHE AVEC UN COEUR PUR.

SON TÉMOIGNAGE EST D'UNE IMPORTANCE CAPITALE POUR L'ÂME DE CEUX ET CELLES QUI DÉSIRENT VRAIMENT SUIVRE ET SERVIR YAHWÉ, CE DIEU QUE LE PAPE A REJETÉ EN CETTE ANNÉE 2008, EN DÉCLARANT, LORS DU DERNIER SYNODE, QUE LA LITURGIE ET LES CHANTS DEVAIENT INTERDIRE OU EXCLURE TOUTE MENTION DU NOM DU DIEU TRÈS SAINT (YAHWÉ) DANS SES DIFFÉRENTES ÉGLISES (OECUMÉNIQUES).

CET HOMME A EU ÉGALEMENT UNE GRANDE INFLUENCE DANS MA PROPRE VIE, DU FAIT DE SON DÉSIR À FAIRE CONNAÎTRE AU MONDE ENTIER L'ENTIÈRE VÉRITÉ LIBÉRATRICE DE LA PAROLE DE DIEU EN DÉNONCANT HAUT ET FORT LE COMPLOT MONDIAL DES JÉSUITES QUI CONTRÔLENT LE VATICAN NON PAS DEPUIS 1963, COMME JE LE PENSAIS MAIS DEPUIS 1814.

LES JÉSUITES QUI SONT NON PAS UNE ORGANISATION RELIGIEUSE MAIS UNE VASTE ORGANISATION MILITAIRE ONT FAIT DES MILLIERS DE VICTIMES INNONCENTES DE PAR LE MONDE AFIN D'IMPOSER LE POUVOIR TEMPOREL DES PAPES EN PLACE. LORSQUE NOUS LISONS LES MANIÈRES CRUELLES UTILISÉES POUR TUER LES "HÉRÉTIQUES", NOUS SOMMES BIEN LOIN DE L'AMOUR TEL QU'ENSEIGNÉ PAR LE CRÉATEUR ET DE SON FILS BIEN-AIMÉ.

DEPUIS 1868, LES JÉSUITES ET LE VATICAN CONTRÔLENT LES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE. LES DIFFÉRENTES LOIS QUE NOUS VOYONS PRENDRE PLACE DEPUIS LE 11 SEPTEMBRE 2001, SUITE AUX ATTENTATS DU WORLD TRADE CENTER, ET DONT TOUS LES PAYS S'AJUSTENT EST EN FAIT UNE CROISADE TYRANNIQUE ANTI-CHRÉTIENNE MONDIALE, CAR CETTE VASTE ORGANISATION EST L'ENNEMI JURÉ DES LIBERTÉS RELIGIEUSES ET CIVILES.

VOILÀ POURQUOI LA CONSTITUTION ET LE "BILL OF RIGHTS", QUI ONT ÉTÉ MIS EN PLACE JUSTEMENT POUR PROTÉGER LE PEUPLE CONTRE LA TYRANNIE DE ROME ET DES JÉSUITES, SE DOIVENT D'ÊTRE DÉTRUITS ET REMPLACÉS PAR LE PATRIOT ACT I ET II ET TOUTES LES AUTRES LOIS QUI ONT PRIS PLACE DEPUIS LE 11 SEPTEMBRE 2001. MAINTENANT QUE CELA EST EN PLACE, LA PERSÉCUTION DES HÉRÉTIQUES ET DES LIBÉRAUX AMÉRICAINS PEUT MAINTENANT COMMENCER. (VOIR EN ANGLAIS LA PAGE 175 DE "VATICAN ASSASSINS")




LE PÈRE CHINIQUY CONFIRME LE POUVOIR DES JÉSUITES ET DE ROME AUX ÉTATS-UNIS. VOUS VERREZ AUSSI QUE M. MORSE, CÉLÈBRE INVENTEUR DU MORSE LORS D'UNE VISITE EN EUROPE A EU VENT DE CETTE VASTE CONSPIRATION SUR L'AMÉRIQUE ET EN AVAIT FAIT PART AU RÉVÉREND CHINIQUY. À LA FIN DU LIVRE, LE RÉVÉREND NOUS RACONTE COMMENT A EU LIEU L'ASSASSINAT D'ABRAHAM LINCOLN PAR LES JÉSUITES.

LORSQUE VOUS VOYEZ L'ANNONCE, SES DERNIERS JOURS D'UNE NOUVELLE MÉDAILLE OU MONNAIE DE BARACK OBAMA ET D'ABRAHAM LINCOLN POSEZ-VOUS LA QUESTION DU POURQUOI DE CETTE MÉDAILLE, AU MOMENT MÊME OÙ LES JÉSUITES ET LE VATICAN VONT UTILISER UN MUSULMAN POUR FAIRE AVANCER LE PLAN DE DESTRUCTION DE L'AMÉRIQUE. SERAIT-CE PAR LÀ QU'ILS ONT ATTEINT LEUR BUT SUPRÊME SUR LE PROTESTANTISME ET SUR DIEU LUI-MÊME??? ABRAHAM LINCOLN ÉTAIT UN HOMME DE DIEU ET AVAIT À COEUR LE PEUPLE DE L'AMÉRIQUE. JAMAIS, IL N'A ACCEPTÉ DE FAIRE ALLIANCE AVEC L'ENNEMI QUI NE CHERCHE QU'À DÉTRUIRE ET À CONTRÔLER LE PEUPLE ET SON ENVIRONNEMENT.

CETTE ARROGANCE SERA CERTE LA DERNIÈRE CAR NOUS SAVONS QUE TRÈS BIENTÔT, DIEU LUI-MÊME DÉTRUIRA CETTE BABYLONE SPIRITUELLE ET COMMERCIALE. LORSQUE DIEU ÉMET UN DÉCRET, IL L'ACCOMPLIT TEL QU'IL NOUS L'A LAISSÉ SAVOIR, COMME CELA EST ÉCRIT DANS APOCALYPSE 17 ET 18.

LE PEUPLE, QUI S'EST LAISSÉ CONVAINCRE QU'IL VIVAIT DANS UNE DÉMOCRATIE ET DANS LA LIBERTÉ DEVRA PAYER CHÈREMENT D'AVOIR CRU EN L'HOMME PLUTÔT QU'EN DIEU, MAIS DANS SA GRANDE JUSTICE, LE DIEU SOUVERAIN APPELLE ENCORE L'HOMME À SE REPENTIR ET À REVENIR AUX SOURCES DE LA VIE.

JE METTRAI POUR LES PROCHAINS JOURS LE DERNIER CHAPITRE DU LIVRE "LES 50 ANS DE L'ÉGLISE ROMAINE" DU RÉVÉREND CHARLES DE CHINIQUY AFIN QUE VOUS PUISSIEZ BRISER CE VOILE SPIRITUEL QUI SUBSISTE SUR PLUSIEURS D'ENTRE VOUS. JE VOUS ENCOURAGE À ALLER AUX PIEDS DU SAUVEUR BIEN-AIMÉ QUI VOUS A TANT AIMÉ AU POINT DE DONNER SA VIE POUR CHACUN DE VOUS AFIN QUE VOUS AUSSI PUISSIEZ ÊTRE NON DANS LES TÉNÈBRES MAIS DANS LA LUMIÈRE ET VIVRE UNE VIE ABONDANTE DANS LA PAIX ET LA VÉRITÉ.

PRIEZ AUSSI POUR MOI AFIN QUE DIEU M'ENTOURE DE SES ANGES QUI LUI SONT RESTÉS FIDÈLES AFIN QUE JE PUISSE CONTINUER, À TRAVAILLER LIBREMENT JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ OÙ JE TRAVERSERAI MOI AUSSI LE JOURDAIN POUR ENTRER DANS LA TERRE PROMISE.

Maria


Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:00    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.2

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P-2

voir en page 2. Je vais remettre ces documents importants.























Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:03    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.3

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.3























Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:06    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.4

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.4





















Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:08    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.5

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.5





















Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:12    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.6

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.6





















Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:15    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.7

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.7





















Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:20    Sujet du message: ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.8

ROME/VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.8















FIN

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Publicite Xooit


Hors ligne




Posté le: Mer 15 Juin - 11:20    Sujet du message: Publicite Xooit

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
 

Marialeroux


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 178

Posté le: Mer 15 Juin - 11:28    Sujet du message: LE TÉMOIGNAGE ET LA CONVERSION DU RÉVÉREND CHARLES DE CHINIQUY

LE TÉMOIGNAGE ET LA CONVERSION DU RÉVÉREND CHARLES DE CHINIQUY



POUR TERMINER CETTE SÉRIE SUR LE PÈRE CHINIQUY, JE TIENS À VOUS DÉMONTRER QUE LE RÉVÉREND CHINIQUY FUT UN HOMME ADMIRÉ PAR PLUSIEURS DE SES PAIRS DURANT LES ANNÉES QU'IL FUT AU SERVICE DE ROME.

LORSQUE LE RÉVÉREND CHARLES DE CHINIQUY S'EST DISSOCIÉ DE L'ÉGLISE DE ROME, LES PRÊTRES ET LES CARDINAUX ONT ESSAYÉ DE LE TUER ET DE LE DISCRÉDITER À LA FACE DU MONDE. IL EN EST ENCORE DE MÊME AUJOURD'HUI. LES PRÊTRES ET LES ÉVÊQUES, QUI CONNAISSENT SON HISTOIRE NE VOUS PARLERONT JAMAIS EN BIEN DE CE SAINT HOMME, DU FAIT QU'IL S'EST CONVERTI AU PROTESTANTISME EN ENTRAÎNANT DES MILLIERS D'ÂMES VERS LA LIBERTÉ. LORSQUE DONC, ON VOUS PARLERA DE CE DERNIER, VOUS AUREZ L'HEURE JUSTE ET VOUS SEREZ MIEUX ÉQUIPÉ POUR RÉPONDRE À SES DÉTRACTEURS.

ON NE QUITTE PAS L'ÉGLISE DE ROME SANS EN PAYER LE PRIX. JE VEUX VOUS DÉMONTRER QU'AVANT QUE LE PÈRE CHINIQUY NE QUITTE DÉFINITIVEMENT CETTE GRANDE ÉGLISE, QUI SE PRÉTEND ÊTRE LA SAINTE ÉGLISE UNIVERSELLE, QUE CELUI-CI A REÇU DES ÉLOGES DE LA PART DE SES SUPÉRIEURS AU FIL DES ANNÉES ET QUE CE N'EST QU'APRÈS SON DÉPART QUE LES PRÊTRES ET LES CARDINAUX EN PLACE ONT COMMENCÉ À LUI RENDRE LA VIE VRAIMENT DIFFICILE PAR LES DIFFAMATIONS, ET LES DIFFÉRENTS COMPLOTS SUR SA VIE. CERTAINES DIFFAMATIONS ONT EU LIEU DURANT SON MINISTÈRE CATHOLIQUE LORSQUE L'ON VOYAIT QU'IL PRENAIT POSITION POUR LES VÉRITÉS DE LA PAROLE DE DIEU. NOUS VERRONS UN EXEMPLE OU DEUX SUR CELA.  

VOICI QUELQUES LETTRES DE LA PART DE CERTAINS MEMBRES DU CLERGÉ, QUI CONFIRME QUE LE PÈRE CHINIQUY ÉTAIT UN HOMME CONSIDÉRÉ PARMI LES SIENS.

1ère LETTRE :

AU RÉVÉREND PÈRE CHINIQUY,

MON BIEN CHER AMI,

CE N'EST QUE LUNDI 12, QU'IL M'A ÉTÉ DONNÉ D'AVOIR UNE AUDIENCE PARTICULIÈRE DU SOUVERAIN PONTIFE. J'EN AI PROFITÉ POUR LUI PRÉSENTER VOTRE LIVRE, QU'IL A ACCEPTÉ, JE NE DIRAI PAS AVEC LA BONTÉ QUI LE CARACTÉRISE SI ÉMINEMMMENT, MAIS AVEC DES SIGNES TOUT PARTICULIERS DE SATISFACTION ET D'APPROBATION, EN ME CHARGEANT DE VOUS DIRE QU'IL ACCORDE SA BÉNÉDICTION APOSTOLIQUE À VOUS ET À L'OEUVRE SAINTE DE LA TEMPÉRANCE QUE VOUS POURSUIVEZ. JE M'ESTIME HEUREUX D'AVOIR EU À OFFRIR, DE VOTRE PART, AU VICAIRE DE JÉSUS-CHRIST, UN LIVRE QUI, APRÈS AVOIR FAIT TANT DE BIEN À MES COMPATRIOTES, A PU FAIRE DÉCOULER DE SA BOUCHE AUGUSTE DES PAROLES AUSSI SOLENNELLES. ET C'EST POUR MON COEUR UN PLAISIR BIEN DOUX QUE DE VOUS LES TRANSMETTRE.

VOTRE AMI,

C. BAILARGEON, PRÊTRE P. 475

PEU DE TEMPS AVANT QUE CETTE LETTRE M'ARRIVAT DE ROME, L'ÉVÊQUE BOURGET M'AVAIT OFFICIELLEMENT NOMMÉ APÔTRE DE LA TEMPÉRANCE, DANS LE DOCUMENT SUIVANT :

2ième LETTRE :

IGNACE BOURGET, PAR LA MISÉRICORDE DIVINE ET LA GRÂCE DU ST. SIÈGE APOSTOLIQUE, ÉVÊQUE DE VILLE-MARIE (MONTRÉAL)

NOUS CERTIFIONS ET NOUS AIMONS À FAIRE CONNAÎTRE À TOUS CEUX QUI LIRONT CES PRÉSENTES, QUE LE RÉV. CHARLES CHINIQUY, PRÊTRE, APÔTRE DE LA TEMPÉRANCE DANS NOTRE DIOCÈSE, NOUS EST BIEN CONNU, ET QU'APRÈS MÛR EXAMEN, NOUS ASSURONS QU'IL MÈNE UNE VIE DIGNE DE L'ÉTAT ECCLÉSIASTIQUE ET QU'IL N'EST À NOTRE CONNAISSANCE LIÉ PAR AUCUNE CENSURE ECCLÉSIASTIQUE. C'EST POURQUOI NOUS PRIONS, PAR LES ENTRAILLES DE LA MISÉRICORDE DE DIEU, TOUS LES ARCHEVÊQUES, ÉVÊQUES OU AUTRES DIGNITAIRES ECCLÉSIASTIQUES CHEZ QUI IL IRA, DE LE BIEN RECEVOIR POUR L'AMOUR DE JÉSUS-CHRIST, ET DANS LE CAS OÙ IL LE DÉSIRERAIT, DE LUI PERMETTRE DE CÉLÉBRER LE ST. SACRIFICE, ET D'EXERCER LES AUTRES FONCTIONS ECCLÉSISASTIQUES ; DÉCLARANT QUE NOUS SOMMES NOUS-MÊME, PRÊT À LUI CONFÉRER CES PRIVILÈGES ET D'AUTRES PLUS GRAND ENCORE.

EN FOI DE QUOI, NOUS AVONS DONNÉ LES PRÉSENTES LETTRES SOUS NOTRE SEING, LE SCEAU DE NOS ARMES ET LE CONTRE-SEING DE NOTRE SECRÉTAIRE, DANS NOTRE VILLE ET PALAIS ÉPISCOPAL, LE 6 JUIN 1850.

IGNACE, ÉVÊQUE DE MONTRÉAL

PAR ORDRE

SIGNÉ  I.O. PARÉ. CHANC. SEC. P. 476

À UNE AUTRE OCCASION, MGR DE CHARBONNEL, ÉVÊQUE DE TORONTO, EX-SULPICIEN, QUI AVAIT ÉTÉ UN DE MES AMIS LES PLUS DÉVOUÉS LORSQU'IL ÉTAIT AU SÉMINAIRE DE ST-SULPICE. EN M'APERCEVANT, IL PRESSA MES DEUX MAINS DANS LES SIENNES, EN DISANT : - JE VIENS DE LIRE VOTRE ADMIRABLE LETTRE SUR L'ILLINOIS ET SUR L'ÉMIGRATION, JE N'AI JAMAIS RIEN LU DE SI BEAU SUR CETTE QUESTION. L'ESPRIT-SAINT VOUS EN A VISIBLEMENT INSPIRÉ TOUTES LES LIGNES. J'EN AI ENVOYÉ SIX EXEMPLAIRES EN FRANCE ET EN BELGIQUE POUR QU'ILS Y SOIT PUBLIÉS. CETTE LETTRE EST APPELÉE À FAIRE UN BIEN INCALCULABLE AUX ÉMIGRÉS DE CE PAYS COMME À CEUX DU CANADA, EN DIRIGEANT LEURS PAS VERS LES RÉGIONS OÙ ILS N'AURONT RIEN À CRAINDRE POUR LEUR FOI, TOUT EN ÉTANT CERTAINS D'Y TROUVER UN AVENIR DE PROSPÉRITÉ SANS BORNES POUR LEURS FAMILLES. LA POSTÉRITÉ METTRA VOTRE NOM PARMI CEUX DES GRANDS BIENFAITEURS DU PAYS. P. 518

LORSQUE LE PÈRE CHINIQUY ÉTABLIT LA PAROISSE DE ST-ANNE, EN ILLINOIS, IL AVAIT TOUJOURS SUR SON COEUR CE MÊME AMOUR POUR LE LIVRE SAINT ET DÉSIRAIT PLUS QUE TOUT QUE SON PEUPLE EN PARTAGE LES BIENFAITS. "TOUT EN CONTINUANT À PRÊCHER À MES PAROISSIENS SUR LEURS DEVOIRS DE CHRÉTIENS, JE COMMENÇAI AUSSI À LEUR FAIRE CONNAÎTRE PLUS CLAIREMENT LEURS DROITS D'ENFANTS DE DIEU ET DE DISCIPLES DE JÉSUS-CHRIST. JE LES PRESSAIS DE MÉDITER AVEC TOUJOURS PLUS DE SÉRIEUX LES SAINTES ÉCRITURES QU'ILS POSSÉDAIENT TOUS. CELA M'ATTIRA UN BLÂME IRRITÉ DE MON ÉVÊQUE QUI ME FIT VENIR À CHICAGO ET EUT AVEC MOI UN ENTRETIEN QUI NE FIT QUE ME CONFIRMER DANS MA RÉSOLUTION DE VIVRE SELON LES PRINCIPES DE LA PAROLE DE DIEU.

J'APPRENDS DES CHOSES ÉTRANGES ET DÉPLORABLES SUR VOTRE COMPTE, ME DIT MGR O'RAGAN, SANS PRÉAMBULE. VOUS NE PRÊCHEZ PLUS LES DOCTRINES DE VOTRE SAINTE ÉGLISE, ET MÊME VOUS VOUS ÉLEVEZ CONTRE ELLES. DE PLUS, VOUS VOUS FAITES COLPORTEUR DE BIBLES ET DE NOUVEAUX TESTAMENTS. VOUS SAVEZ POURTANT QUE CELA EST INTERDIT.

MONSEIGNEUR, LUI RÉPONDIS-JE, UNE PARTIE DES BRUITS QUI VOUS SONT PARVENUS SONT DE PURES CALOMNIES. MAIS IL EST VRAI QUE J'AIME À DISTRIBUER ET À FAIRE LIRE LES SAINTS ÉVANGILES. C'EST MON DROIT COMME MON DEVOIR, CAR JE SUIS CONVAINCU QU'UNE DES PLUS PUISSANTES PRÉDICATIONS QUE L'HOMME PUISSE ENTENDRE EST CELLE QUI VIENT DE LA BOUCHE MÊME DE DIEU NOUS PARLANT DANS SA PAROLE.

CE QUE VOUS DITES LÀ, EST DU PROTESTANTISME TOUT PUR, DIT L'ÉVÊQUE AVEC COLÈRE.

MONSEIGNEUR, RÉPONDIS-JE AVEC CALME, SI C'EST ÊTRE PROTESTANT QUE DE LIRE ET FAIRE LIRE LA BIBLE, NOTRE SAINT PÈRE LE PAPE PIE VII DEVAIT ÊTRE UN BON PROTESTANT LORSQU'IL BÉNIT MARTINI POUR AVOIR TRADUIT LA BIBLE EN ITALIEN, EN EXHORTANT LE PEUPLE À LA LIRE.

... VOUS ÊTES UN PROTESTANT DÉGUISÉ. LA BIBLE! LA BIBLE! VOILÀ VOTRE DEVISE, VOTRE RELIGION! LA BIBLE EST TOUT POUR VOUS, ET VOTRE ÉGLISE, VOS PAPES, VOS ÉVÊQUES NE SONT RIEN! INSOLENT! BLASPHÉMATEUR! DANS UN JOUR NÉFASTE, VOUS AVEZ ÉTÉ NOMMÉ PRÊTRE DE MON DIOCÈSE, MAIS JE SAURAI VOUS FAIRE SOUVENIR DE VOS DEVOIRS. " P. 547-548-549.

PAR LA SUITE, ON TENTA D'EXCOMMUNIER LE RÉVÉREND CHINIQUY ET DE MONTER SES PAROISSIENS ET CEUX DES ENVIRONS CONTRE LUI. 500 FAMILLES SOUTIRENT LE PÈRE CHINIQUY PAR UNE ADRESSE SIGNÉE. P. 551

VOICI LA LETTRE :

À SA GRANDEUR ANTHONI O'RAGAN, ÉVÊQUE DE CHICAGO.

NOUS SOUSSIGNÉS, HABITANTS DE LA PAROISSE DE STE-ANNE, VOYANT AVEC CHAGRIN QUE VOUS AVEZ FRAPPÉ NOTRE DIGNE PASTEUR D'EXCOMMUNICATION, NOUS PROTESTONS PAR LES PRÉSENTES CONTRE CET ARRÊT INJUSTE ET INIQUE. NOUS DÉCLARONS QUE NOUS SOMMES PRÊTS EN TOUT TEMPS COMME BONS CATHOLIQUES, À OBÉIR À VOS ORDRES ET ORDONNANCES QUI SERONT CONFORMES AUX RÈGLES DE NOTRE SAINTE ÉGLISE, ET À L'ÉVANGILE, MAIS QUE NOUS NE VOULONS PAS VOUS SUIVRE DANS VOS ERREURS DE JUGEMENT, DANS VOS INJUSTICES ET VOS CAPRICES. NOUS VOUS DISONS AINSI QUE SAINT JÉROME L'ÉCRIVAIT À SON ÉVÊQUE QUE "TANT QUE VOUS NOUS TRAITEREZ COMME VOS ENFANTS, NOUS VOUS OBÉIRONS COMME À UN PÈRE." CONSIDÉRANT M. CHINIQUY COMME UN BON ET VERTUEUX PRÊTRE, NOUS AVONS UNANIMEMENT DÉCIDÉ DE LE GARDER AU MILIEU DE NOUS ET DE LE DÉFENDRE CONTRE LES PERSÉCUTIONS DONT IL EST L'OBJET....

CETTE ADRESSE SIGNÉE PAR PLUS DE CINQ CENTS CHEFS DE FAMILLE, ET REPRODUITE PAR PRESQUE TOUTE LA PRESSE DES ÉTATS-UNIS, TOMBA SUR LA TÊTE DE NOTRE IMPITOYABLE ENNEMI COMME UN COUP DE FOUDRE, MAIS ELLE NE CHANGEA RIEN À SES DISPOSITIONS. P.552

PAR LA SUITE, LE PÈRE CHINIQUY ÉCRIVIT AU PAPE PIE IX ET À L'EMPEREUR NAPOLÉON III POUR LEUR EXPOSER LES FAITS SCANDALEUX DONT L'ÉVÊQUE O'RAGAN SE RENDAIT COUPABLE, ET POUR DEMANDER LEUR PROTECTION CONTRE LUI, EN FAVEUR DE LA COLONIE SI MENACÉE DE STE. ANNE ET DES AUTRES VILLES DE L'ILLINOIS....

MGR O'RAGAN FUT MANDÉ À ROME ET DESTITUÉ. IL ACHEVA SES JOURS EN IRLANDE, À LA TÊTE D'UNE BANQUE. P. 556.

VU LA POPULARITÉ DU RÉVÉREND CHINIQUY, IL EST CLAIR QUE LE VATICAN N'A PAS OSÉ PRENDRE POSITION POUR SON MGR, CAR CELA AURAIT CONFIRMÉ QUE L'ÉGLISE DE ROME NE RECONNAÎT PAS L'AUTORITÉ DE LA PAROLE DE DIEU. LE FAIT QUE LE MGR DEVINT DIRECTEUR D'UNE BANQUE ET QU'IL N'AIT PAS ÉTÉ EXCOMMUNIÉ, NOUS MONTRE QUE LE SILENCE FUT ACHETÉ POUR PROTÉGER L'EMPIRE ROMAIN, AU LIEU DE VRAIMENT PROTÉGER LE RÉVÉREND CHINIQUY.

UNE AUTRE LETTRE FUT ENVOYÉE À MONSEIGNEUR SMITH, ÉVÊQUE DE DUBUQUE ET ADMINISTRATEUR DU DIOCÈSE DE CHICAGO.

LES COLONS DE STE. ANNE ET MOI, NOUS DÉSIRONS VIVRE ET MOURIR DANS LE SEIN DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE, APOSTOLIQUE ET ROMAINE, HORS DE LAQUELLE, IL N'Y A PAS DE SALUT. ET NOUS PROMETTONS D'OBÉIR À L'ÉGLISE ET D'EN SUVRE LES SAINTS ENSEIGNEMENTS CONFORMÉMENT À LA PAROLE DE DIEU TELLE QU'ON LA TROUVE DANS LES SAINTS ÉVANGILES.

C. CHINIQUY, P. 557

LE 24 MARS, J'ÉTAIS À DUBUQUE ET ME RENDIS AU PALAIS ÉPISCOPAL, OZ JE FUS REÇU AVEC LES MARQUES DE LA PLUS SINCÈRE AMITIÉ ; JE PRÉSENTAI D'UNE MAIN TREMBLANTE MON ACTE DE SOUMISSION À L'ÉVÊQUE. APRÈS QU'IL L'EUT LU DEUX FOIS AVEC LA PLUS GRANDE ATTENTION, IL S'AVANÇA VERS MOI, ET ÉTENDANT LES BRAS, ME PRESSA SUR SON COEUR AVEC UNE AFFECTION TOUTE PATERNELLE.

- QUE JE SUIS HEUREUX DE VOTRE SOUMISSION, S'ÉCRIA-T-IL AVEC DES LARMES DE JOIE! JE NE VEUX PAS VOUS CACHER QUE NOUS AVONS TOUS CRAINT QUE VOUS ET VOTRE COLONIE NE PRÉFÉRIEZ QUITTER NOTRE SAINTE éGLISE PLUTÔT QUE DE VOUS SOUMETTRE À SON AUTORITÉ."
P. 558

LE LENDEMAIN, LE GRAND VICAIRE DUNN ET MOI, NOUS ÉTIONS EN ROUTE POUR STE. ANNE, ET NOUS NOUS ARRÊTIONS À BOURBONNAIS POUR SALUER M. MAILLOUX, CURÉ DE CETTE PAROISSE, ET POUR LUI ANNONCER LA BONNE NOUVELLE DE LA PAIX. IL NOUS REÇUT AVEC UNE POLITESSE GLACIALE. IL S'ÉTAIT TOUJOURS MONTRÉ HOSTILE À MON ÉGARD ET AVAIT CHERCHÉ AVEC L'ÉVÊQUE O'RAGAN À ME CHASSER DE MA COLONIE. NOUS LE TROUVÂMES TOUT CONSTERNÉ À LA NOUVELLE QU'IL AVAIT REÇUE DE MA VICTOIRE À ROME, ET DE LA CHUTE DU PRÉLAT QU'IL AVAIT SOUTENU. IL DEMANDA À VOIR MA SOUMISSION, ET QUAND JE L'EUS SATISFAIT.

- CECI N'EST PAS UN ACTE DE SOUMISSION À L'AUTORITÉ DE L'ÉGLISE, DIT-IL D'UNE VOIX BRÈVE, MAIS À L'AUTORITÉ DE LA BIBLE, CE QUI EST TOUT AUTRE CHOSE ; CE DOCUMENT POURRAIT CONVENIR À UN PROTESTANT, MAIS NON À UN PRÊTRE CATHOLIQUE. JE M'ÉTONNE QUE MONSEIGNEUR NE L'AIT PAS VU. P. 500

LE 5 AVRIL, LUNDI DE PÂQUES, JE REÇUS UNE LETTRE DE M. DUNN, QUI M'ANNONÇAIT QUE LES JÉSUITES ÉTAIENT À L'OEUVRE POUR SOULEVER CONTRE MOI UNE TEMPÊTE PLUS FORMIDABLE QUE TOUTES CELLES QUI M'AVAIENT ASSAILLI JUSQUE LÀ. LE LENDEMAIN, J'EN REÇUS UNE AUTRE DE L'ÉVÊQUE SMITH QUI ME SOMMAIT DE PARAÎTRE DEVANT LUI ; CET ORDRE NE PRÉSAGEAIT RIEN D'HEUREUX...

JE M'ARRÊTAI À CHICAGO, POUR DEMANDER À MON FIDÈLE AMI, M. DUNN, LA RAISON DU DÉPLAISIR DE L'ÉVÊQUE.

- VOUS RAPPELEZ-VOUS, ME DIT-IL LA MAUVAISE HUMEUR DE M. MAILLOUX, LORSQUE VOUS LUI AVEZ MONTRÉ L'AUTRE JOUR, VOTRE ACTE DE SOUMISSION? AUSSITÔT QUE NOUS L'EÛMES QUITTÉ, IL ENVOYA UN MESSAGER CHEZ LES JÉSUITES DE CHICAGO, POUR LEUR DIRE QUE L'AUTORITÉ DES ÉVÊQUES ÉTAIT À JAMAIS BRISÉ, SI L'ON PERMETTAIT À CHINIQUY DE VIVRE EN PAIX DANS L'ÉGLISE, APRÈS UNE SOUMISSION AUSSI INSUFFISANTE. "CE N'EST PAS À L'AUTORITÉ DE L'ÉVÊQUE, LEUR ÉCRIVIT-IL, QUE CE PROTESTANT DÉGUISÉ S'EST SOUMIS, MAIS À SON ÉVANGILE, À SA BIBLE! LES JÉSUITES ONT ÉTÉ DU MÊME AVIS, ET SE SONT À L'INSTANT RENDUS À DUBUQUE, AUPRÈS DE L'ÉVÊQUE. CELUI-CI EST UN EXCELLENT HOMME, LORSQU'IL EST LAISSÉ À SES PROPRES INSTINCTS, MAIS IL EST FAIBLE, ET SE LAISSE FACILEMENT CIRCONVENIR. LES JÉSUITES, QUI VISENT À ÉTABLIR L'AUTORITÉ ABSOLUE DU PAPE ET DES ÉVÊQUES, LUI ONT CONSEILLÉ DE VOUS RAPPELER, ET DE VOUS FORCER À VOUS SOUMETTRE SANS CONDITION. QUE DIEU VOUS AIDE DANS CETTE HEURE D'ÉPREUVE.

J'ARRIVAI À DUBUQUE LE LENDEMAIN MATIN. JE ME RENDIS DE SUITE CHEZ L'ÉVÊQUE, QUE JE TROUVAI CONVERSANT AVEC UN JÉSUITE. L'UN ET L'AUTRE ME REÇURENT AVEC UNE FROIDEUR SIGNIFICATIVE.

- VOTRE GRANDEUR M'A ORDONNÉ DE REVENIR LA VOIR, LUI DIS-JE. QUE DÉSIRE-T-ELLE DE MOI?

- AVEZ-VOUS SUR VOUS LA LETTRE QUE JE VOUS AI ADRESSÉE L'AUTRE JOUR?

- OUI, MONSEIGNEUR, LA VOICI.

LORSQU'IL L'EUT ENTRE LES MAINS, IL S'ÉLANÇA VERS LE POËLE ET L'Y JETA. CET ACTE ME SURPRIT TELLEMENT QUE J'EN RESTAI UN INSTANT PARALYSÉ, MAIS REVENANT BIENTÔT À MOI-MÊME, JE COURUS AU POËLE, MAIS IL ÉTAIT TROP TARD, LA LETTRE ÉTAIT RÉDUITE EN CENDRES! ME TOURNANT ALORS VERS L'ÉVÊQUE, JE LUI DEMANDAI DE QUEL DROIT IL M'ARRACHAIT UN DOCUMENT QUI M'APPARTENAIT, ET QUI M'ÉTAIT PLUS CHER QUE TOUT L'OR DE LA CALIFORNIE.

- JE SUIS VOTRE SUPÉRIEUR, ME RÉPLIQUA-T-IL AVEC HAUTEUR, JE N'AI AUCUN COMPTE À VOUS RENDRE.

- IL EST VRAI QUE VOUS ÊTES MON SUPÉRIEUR, ET MOI UN PAUVRE PRÊTRE, MAIS AU CIEL EST UN DIEU TOUT-PUISSANT QUI EST AUSSI BIEN AU-DESSUS DE VOUS, QUE DE MOI. OR, CE GRAND DIEU M'A DONNÉ DES DROITS AUXQUELS JE NE RECONCERAI JAMAIS POUR PLAIRE À PERSONNE. JE PROTESTE, EN SA PRÉSENCE, CONTRE L'INIQUITÉ DONT VOUS VENEZ DE VOUS RENDRE COUPABLE À MON ÉGARD. JE SUIS ICI PAR VOTRE ORDRE, EST-CE POUR M'OUTRAGER QUE VOUS M'AVEZ RAPPELÉ?

- VOUS M'AVEZ TROMPÉ L'AUTRE JOUR, L'ACTE DE SOUMISSION QUE VOUS M'AVEZ DONNÉ N'EST NI VALIDE, NI ORTHODOXE. J'AI COMMIS UNE ERREUR EN L'ACCEPTANT, MAIS AUJOURD'HUI, JE LE REGRETTE ET JE VOUS ORDONNE DE M'EN DONNER UN AUTRE.

COMMENT VOUS AURAIS-JE TROMPÉ, MONSEIGNEUR, PUISQUE VOUS AVEZ LU VOUS-MÊME MA DÉCLARATION ÉCRITE.

PRENANT ALORS CE DOCUMENT QUI ÉTAIT SUR SA TABLE, IL LE LUT LENTEMENT À HAUTE VOIX. APRÈS AVOIR LU CES MOTS : "CONFORMÉMENT À LA PAROLE DE DIEU TELLE QU'ON LA TROUVE DANS L'ÉVANGILE", IL S'ARRÊTA.

- QUE SIGNIFIE CES PAROLES?

- ELLES SIGNIFIENT, MONSEIGNEUR, QUE NOUS NE VOULONS NOUS SOUMETTRE À AUCUNE AUTORITÉ, QUI S'ÉCARTERAIT DES PRINCIPES ÉTERNELS DE JUSTICE, DE VÉRITÉ ET DE SAINTETÉ TELS QUE DIEU NOUS LES RÉVÈLE DANS SON SAINT ÉVANGILE.

- VOTRE LANGAGE EST CELUI D'UN PROTESTANT. JE NE PUIS ACCEPTER UNE PAREILLE SOUMISSION D'AUCUN DE MES PRÊTRES.

J'ENTENDIS EN CE MOMENT S'ÉLEVER AU FOND DE MON ÂME LA VOIX QUI SI SOUVENT M'AVAIT TROUBLÉ EN ME MONTRANT QUE MON ÉGLISE REJETAIT LA PAROLE DE DIEU, ET, DIEU EN SOIT BÉNI, JE NE L'ÉTOUFFAI PAS. ÉLEVANT MA PENSÉE VERS LE CIEL :

- MON DIEU, DIS-JE, PARLEZ À VOTRE PAUVRE SERVITEUR, ET ACCORDEZ-LUI LA GRÂCE DE SUIVRE VOTRE PAROLE. PUIS, M'ADRESSANT À L'ÉVÊQUE :

- VOUS ME DÉSOLEZ, MONSEIGNEUR, EN REJETANT L'ACTE DE SOUMISSION QUE VOUS AVIEZ SI BIEN ACCUEUILLI. DE GRÂCE, DITES-MOI CLAIREMENT LA NATURE DE LA NOUVELLE SOUMISSION QUE VOUS EXIGEZ DE MON PEUPLE ET DE MOI.

- OTEZ SIMPLEMENT DE CET ACTE LES DERNIÈRES PAROLES " CONFORMÉMENT À LA PAROLE DE DIEU, TELLE QU'ON LA TROUVE DANS L'ÉVANGILE", ET J'ACCEPTERAI LE RESTE.

- MONSEIGNEUR, NOUS AVONS MIS CETTE CONDITION À LA BASE DE NOTRE SOUMISSION, IL NOUS SERAIT IMPOSSIBLE DE L'EN RETIRER SANS MENTIR À NOTRE CONSCIENCE. JE NE PUIS VOUS DONNER D'AUTRE SOUMISSION.

- S'IL EN EST AINSI, MONSIEUR, VOUS N'ÊTES PLUS PRÊTRE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE, S'ÉCRIA L'ÉVÊQUE.

JE LEVAI LES YEUX ET LES MAINS VERS LE CIEL - QUE LE BON DIEU EN SOIT ÉTERNELLEMENT BÉNI! P. 563-564-565-566

PLUS TARD, LORSQUE LE RÉVÉREND CHINIQUY FUT SEUL DANS SA CHAMBRE, SA PRIÈRE MONTA JUSQU'AU CIEL

"MON DIEU! MON DIEU! NON, L'ÉGLISE DE ROME N'EST PAS VOTRE ÉGLISE. POUR OBÉIR À LA VOIX DE MA CONSCIENCE, QUI EST VOTRE VOIX, JE VIENS DE L'ABANDONNER. IL ME FALLAIT CHOISIR ENTRE ELLE ET VOTRE ÉVANGILE, JE NE POUVAIS BALANCER DANS CE CHOIX! MILLE VÉRITÉ ET DE VIE. - MAIS SEIGNEUR, OÙ DONC EST VOTRE ÉGLISE? OÙ DOIS-JE ALLER POUR ÊTRE SAUVÉ? P. 567

JE ME RAPPELAI ALORS QUE J'AVAIS AVEC MOI LE SAINT ÉVANGILE, ET IL ME VINT À LA PENSÉE QUE JE TROUVERAIS DANS SES PAGES LA RÉPONSE À MA PRIÈRE, ET LES LUMIÈRES DONT J'AVAIS BESOIN. D'UNE MAIN TREMBLANTE, ET EN FAISANT MONTER AU CIEL UNE ARDENTE PRIÈRE, J'OUVRIS LE SAINT LIVRE AU HASARD. MAIN NON! CE N'EST PAS MOI QUI L'OUVRIS, LA MAIN MISÉRICORDIEUSE DE MON DIEU CONDUISAIT LA MIENNE, CAR MES YEUX TOMBÈRENT SUR LE VERSET 23, DU CHAPITE VII DE LA PREMIÈRE ÉPÎTRE AUX CORINTHIENS : "VOUS ÊTES RACHETÉS À GRAND PRIX ; NE VOUS FAITES PAS LES ESCLAVES DES HOMMES"

...

JÉSUS-CHRIST T'A RACHETÉ, DONC TU ES À LUI. LORSQUE TU AS ACHETÉ UN OBJET, IL EST À TOI, À TOI SEUL. JÉSUS T'A RACHETÉ, TU ES DONC SA PROPRIÉTÉ, TU LUI APPARTIENS. LUI SEUL A UN DROIT ABSOLU SUR TOI. TU N'APPARTIENS PAS AU PAPE, À L'ÉVÊQUE, NI MÊME À L'ÉGLISE COMME TU L'AS CRU JUSQU'À CETTE HEURE, TU APPARTIENS À JÉSUS ET JÉSUS SEUL! C'EST DONC SA PAROLE SEULE QUI DOIT ÊTRE TON GUIDE, PENDANT LE JOUR, TA LUMIÈRE PENDANT LA NUIT. ET SI JÉSUS T'A RACHETÉ, IL T'A AUSSI SAUVÉ. ET S'IL T'A SAUVÉ, TU ES PARFAITEMENT SAUVÉ! LES OEUVRES DE DIEU SONT PARFAITES, TON SALUT EST DONC UNE OEUVRE PARFAITE. IL NE POUVAIT PAS TE SAUVER À MOITIÉ! ET COMMENT T'A-T-IL SAUVÉ, QUEL PRIX A-T-IL DONNÉ POUR TA RANÇON? IL A VERSÉ SON SANG JUSQU'À LA DERNIÈRE GOUTTE SUR LA CROIX! IL A DONNÉ SA VIE SUR LE CALVAIRE! MAIS SI C'EST LE SANG ET LA MORT DE JÉSUS QUI T'ONT SAUVÉ, TU N'ES DONC PAS SAUVÉ COMME L'ÉGLISE TE L'A SI SOUVENT DIT, PAR TES PRIÈRES À MARIE, TES CONFESSIONS, TES MESSES, TES SCAPULAIRES, TES INDULGENCES, TES PÉNITENCES, NI PAR AUCUNES DE TES OEUVRES, TU ES SAUVÉ PAR JÉSUS SEUL.

...

JÉSUS SEUL RESTA DEVANT MON ÂME COMME MON SEUL LIBÉRATEUR, MON UNIQUE ET PARFAIT SAUVEUR! OH! QUE CETTE VISION ME FIT DE BIEN, ET DE QUELLE JOIE ELLE INONDA MON ÂME! P.569-570

LORSQUE LE PÈRE CHINIQUY RETOURNA À ST. ANNE, LE 11 AVRIL, UNE IMMENSE MULTITUDE L'ATTENDAIT. IL PRONONÇA AVEC ÉMOTION UN DISCOURS AU PEUPLE VENU L'ENTENDRE. IL EXPLIQUA CE QU'IL AVAIT VÉCU SES DERNIERS JOURS, SA RENCONTRE AVEC L'ÉVÊQUE, SA REPENTANCE ET SON DÉSIR DE MARCHER EN CONFORMITÉ AVEC LES SAINTES ÉCRITURES. À LA FIN IL FIT UN APPEL À TOUS "QUE TOUS CEUX QUI VEULENT SUIVRE JÉSUS-CHRIST ET ME GARDER POUR VOUS PRÊCHER L'ÉVANGILE DU CHRIST, SE LÈVENT MAINTENANT!

TOUTE CETTE MULTITUDE SE LEVA COMME UN SEUL HOMME SUR-LE CHAMP! PLUS DE MILLE DE MES CHERS COMPATRIOTES AVAIENT À JAMAIS BRISÉ LES CHAÎNES QUI FAISAIENT D'EUX DES ESCLAVES ET QUITTÉ UNE SERVITUDE PLUS MONSTRUEUSE ET PLUS DÉGRADANTE QUE CETTE DE L'ÉGYPTE POUR PASSER AVEC MOI LA MER ROUGE ET MARCHER VERS LA TERRE PROMISE." P. 578

LE PÈRE CHINIQUY LISAIT LES SAINTES ÉCRITURES DEPUIS SA TENDRE ENFANCE, MAIS FUT CONSTAMMENT TIRAILLÉ ENTRE SA SOUMISSION ENVERS L'ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE ET SA SOUMISSION À JÉSUS-CHRIST TEL QU'ENSEIGNÉ DANS LA PAROLE DE DIEU. DE NOMBREUX PRÊTRES ET RELIGIEUSES, QUI AVAIENT VRAIMENT À COEUR DE SERVIR LE SEIGNEUR, ONT DÉCHANTÉ LORSQU'ILS ONT COMPRIS TOUTE CETTE MASCARADE SE CACHANT DERRIÈRE LES PORTES CLOSES DES CLERGÉS, DES COUVENTS, DES MONASTÈRES, ETC. CERTAINS ONT CHERCHÉ LA LIBERTÉ EN FUYANT L'ÉGLISE DE ROME, D'AUTRES SE SONT SOUMIS AU CLERGÉ.

LE PÈRE CHINIQUY EST UN EXEMPLE VIVANT DE CES HÉROS DE LA FOI. VOILÀ POURQUOI, IL FAUT PRÉSERVER SON TÉMOIGNAGE INTACT. PLUS TARD, LE PÈRE CHINIQUY S'EST MARIÉ ET A FONDÉ UNE FAMILLE ET A CONTINUÉ SON MINISTÈRE D'ÉVANGÉLISATION EN CONFORMITÉ AVEC LA PAROLE DE DIEU, ET CE, MÊME À TRAVERS LES PERSÉCUTIONS QUE L'ÉGLISE ROMAINE ET LES JÉSUITES AIT PU CONTINUER DE LUI FAIRE SUBIR.

TANT QUE LE RÉVÉREND CHINIQUY S'EST SOUMIS À L'ÉGLISE DE ROME, IL A ÉTÉ VU COMME UN EXEMPLE, LES DIFFÉRENTES LETTRES EN TÉMOIGNANT, MAIS LORSQU'IL A PRIS PUBLIQUEMENT POSITION POUR JÉSUS-CHRIST ET LA PAROLE DE DIEU, IL FUT TRAITÉ COMME UN TRAÎTRE, CE QUI NOUS PROUVE BIEN QUE L'ÉGLISE CATHOLIQUE N'EST QU'UNE VASTE SECTE, UNE RELIGION DE DOMINATION SUR LES PEUPLES POUR LES GARDER ESCLAVES D'UN HOMME QUI SE DIT ÉGAL ET MÊME SUPÉRIEUR À JÉSUS-CHRIST À BIEN DES ÉGARDS. LE RÉV. CHINIQUY ÉTAIT BIEN AU FAIT DU POUVOIR DES JÉSUITES SUR L'ÉGLISE DE ROME ET A MIS EN GARDE LES PEUPLES CONTRE CE COMPLOT MONDIAL. IL EST TRISTE QUE LES MINISTRES CATHOLIQUES ET PROTESTANTS N'AIENT PAS TENU COMPTE DE CE SÉRIEUX AVERTISSEMENT, QUI AURAIT PU PRÉSERVER LES PEUPLES CONTRE LA TYRANNIE ET LA DICTATURE QUI A FAIT TANT DE RAVAGES DANS LE PASSÉ ET QUI À NOTRE ÉPOQUE ATTEINDRA UNE PERSÉCUTION TELLE QUE L'HOMME N'EN A JAMAIS VU, POUR DONNER À   L'EMPEREUR DE ROME TOUTES LES CLÉS DU ROYAUME TERRESTRE, QUI N'APPARTIENNENT QU'À DIEU SEUL.  

QU'IL SOIT DONC UN EXEMPLE À SUIVRE POUR CHACUN DE NOUS QUI AVONS À COEUR DE MARCHER DANS LES TRACES DE JÉSUS-CHRIST, LE SAUVEUR DU MONDE ET GARDONS CETTE ESPÉRANCE QU'UN JOUR, NOTRE SAUVEUR BIEN-AIMÉ REVIENDRA SUR CETTE TERRE REMETTRE DE L'ORDRE SUR CES NATIONS QUI L'ONT ABANDONNÉ ET QUI ONT TANT PERSÉCUTÉS LES ÉLUS ET LES JUSTES QUI ONT MARCHÉ SELON LES PRINCIPES DE LA FOI CHRÉTIENNE!


INFORMATIONS PRISES DANS LES "CINQUANTE ANS DANS L'ÉGLISE ROMAINE" PAR LE PÈRE CHINIQUY

Maria


Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 

Montrer les messages depuis: Tous les messages1 Jour7 Jours2 Semaines1 Mois3 Mois6 Mois1 An Le plus ancien en premierLe plus récent en premier 
   
   LE VOÎLE DÉCHIRÉ Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES -> VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers: Sélectionner un forum----------------LE VOÎLE DÉCHIRÉ   PAROLES DU SEIGNEUR POUR LES TEMPS DE LA FIN   CHANTS BÉNISSANTSCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES   NOUVEL ORDRE MONDIAL RELIGIEUX   VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES   SÉDUCTION DANS LES MINISTÈRES ÉVANGÉLIQUES   BILLY GRAHAM   RICK WARREN   DAVID WILKERSON   TODD BENTLEY   CLAUDE HOUDE   NOUVEL-ÂGE ET LA GNOSE DANS L'ÉGLISE   ÊTRE MEMBRE D'UNE CORPORATION RELIGIEUSE, LES DANGERS!   LES GROUPES RELIGIEUX ASSOCIÉS AUX CMÉ   LOI MARTIALE : LE CHRÉTIEN DOIT-IL SE SOUMETTRE À SON GOUVERNEMENT?TERREUR SUR LA TERRE   DICTATURE ISLAMO/FASCISTE   LA GRANDE PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS ET DES JUIFS 


Dernière édition par maria le Lun 24 Oct - 17:45 (2016); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Juin - 18:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 20:40 (2012)    Sujet du message: LE VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES - P.2 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉ Connecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 6 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES
VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs

Pages :

Prec. 1 2
Auteur :Sujet: VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES Bas
maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 14/11/2009 04:12:46 (14/11/2009 13:12:46)

UNIVERSITY FEDERATION TO LOOK AT POSTMODERNITY

VATICAN/JESUIT

Rector Says Church Must Present Truth to Anyone Seeking It

VATICAN CITY, NOV. 13, 2009 (Zenit.org).- Catholic universities are not just for Catholics, but rather for anyone who wants to develop a "free and responsible personality."

This was the affirmation made today by Jesuit Father Gianfranco Ghirlanda, rector of the Gregorian University, when he assisted in presenting the 23rd general assembly of the International Federation of Catholic Universities (FIUC), which will be held next Monday through Friday.

The assembly will focus on "The Catholic University in Postmodern Societies."

This year's assembly marks the 60th anniversary of the approval of the FIUC statutes. The federation is made up of 207 Catholic universities or institutions of higher education, coming from 56 countries. In total, there are 1,210 Catholic universities in the world.

Preserving tradition

In presenting the assembly, Father Ghirlanda noted how the search for truth is a "constituent element of man's nature, and of his dignity and vocation."

"The Church," he added, "must offer the means for the truth to be discovered by everyone who seeks it. [...] This is why the mission of Catholic universities is not only aimed at the Catholic faithful -- in many of them, in fact, Catholic students are a small minority -- but to all men and women who wish to receive an integral education for the development of a free and responsible personality."

The adjunct secretary of the FIUC, Pedro Nel Medina Varon, spoke of three responsibilities of Catholic universities.

The first, he said, is preserving Catholic intellectual tradition: "the reflection that the Christian community has been developing for the last 2,000 years concerning the most profound questions about life and the human condition, as well as the beliefs and values transmitted by the Gospel."

The second task, Varon suggested, is "the integral education of the person." And the third is "service to the Church."

The FIUC played a key role in preparing the apostolic constitution "Ex Corde Ecclesiae," approved by Pope John Paul II in 1990. That document explains the essential characteristics a Catholic university should have in order to guarantee a Christian presence in the academic world.

ZENIT


--Message edité par maria le 2009-11-14 13:16:32--

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 26/01/2010 04:02:38 (26/01/2010 13:02:38)

NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE DES PROVINCIAUX JÉSUITES D'EUROPE

ROME, Mardi 12 Janvier 2010 (ZENIT.org) - Le père Mark Rotsaert, actuel président de la conférence des Provinciaux jésuites d'Europe a annoncé que le père général avait nommé son successeur, en l'occurrence le père John Dardis, provincial de la province jésuite d'Irlande, a indiqué l'agence catholique belge "Cathobel" (cf. http://www.cathobel.be/) le 11 janvier.

Ce dernier entrera en fonction après la Conférence des Provinciaux européens qui se déroulera à Bad Schönbrunn en octobre 2010. A son tour, le père Dardis devra présenter une « terna », liste de trois noms pour permettre au père Général de désigner un nouveau Provincial pour l'Irlande.

Le père Rotsaert exprime sa gratitude pour la disponibilité du père Dardis qui assumera sa nouvelle responsabilité avec créativité et courage. Le père Rotsaert demeure au service de la Compagnie de Jésus où il est aussi assistant du père général, Adolfo Nicolas.

ZÉNIT


maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 08/02/2010 05:41:59 (08/02/2010 14:41:59)

VATICAN ASSASSINS

VIDEOS : http://www.youtube.com/results?search_query=Vatican Assassins&search_ty…

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 03/04/2010 06:59:27 (03/04/2010 15:59:27)

JESUITS (New World Order) OBAMA 1 of 2 FREEMASON, ILLUMINATI "MARK OF THE BEAST"

PART 1 : http://www.youtube.com/watch?v=0c2E76FbBT4&feature=related

PART 2 :
http://www.youtube.com/watch?v=vpyqkbIYuZo&feature=related

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 22/04/2010 02:12:24 (22/04/2010 11:12:24)

INVISIBLE EMPIRE: A JESUIT NEW WORLD ORDER RE-DEFINED

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=CoaY6E9c8rE

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 27/04/2010 04:15:01 (27/04/2010 13:15:01)

"NIGHT VISIONS"

A 3 day interview with Leo Zagami (33rd Degree Freemason, European Illuminati Grandmaster)

PART 1 TO 16 : http://www.youtube.com/user/TheForerunner777#p/u/97/6BIws6oyRt4

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 15/05/2010 23:52:04 (16/05/2010 08:52:04)

ROMAN EMPIRE RULES TODAY

VIDEO - PART 1 TO 21 :
http://www.youtube.com/watch?v=v4dJyqtdlMg&feature=related

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 03/07/2010 02:57:34 (03/07/2010 11:57:34)

HOLY SEE ON EDUCATIONAL MOBILITY

"A True Humanism ... Can and Should Allow the Presence of Foreign Students"

ROME, JULY 3, 2010 (Zenit.org).- Here is a greeting sent from the president and secretary of the Pontifical Council for Migrants and Travelers to the members of the Service of European Churches for International Students. The group will meet this week in Namur, Belgium.

* * *

As you gather together once again for your annual meeting, I am delighted to send you my greetings and good wishes for your deliberations.

Today Educational mobility within the world's universities is ever on the increase having grown almost three fold since 1975. The development of funding and scholarships for third world countries, together with the emergences of China and other Asian countries is set to change the patterns of movement of international students and professors hitherto not experienced.

In particular the development of a ‘European Higher Education Area' through the Bologna Agreement and an extension of existing exchange schemes and programmes will have effects beyond the borders of Europe itself. These are both interesting and exciting times for the development of tertiary education. Moreover, recent projections put the global number of international students set to rise from 3 million in 2010 to 7.2 million in 2025.

The topic you have chosen for your meeting, "Language of faith and language of Sciences, a challenge for international students in a market driven economy" is an important one that goes to the heart of the Church's pastoral mission within universities. Your particular concentration with the specific pastoral care offered towards foreign students in Europe can help to open up this significant topic between the relationship of faith and reason and a particular vision in the formation of young adults. Indeed, the Second Vatican Council reminds us that the future of humanity "is in the hands of those who are capable of providing the generations to come with reasons for life and optimism".[1]

Pope John Paul II, in his important Encyclical "Fides et Ratio"[2] explains that truth is known through a combination of both faith and reason. The absence of either one will diminish man's ability to know himself, the world and God.[3] Human reason, he wrote, seeks the truth, but the ultimate truth about the meaning of life cannot be found by reason alone.[4] The search for knowledge - the search for the meaning of life - is essentially a search for God. This search, at its best, is inspired by the Holy Spirit, and responds to his calling. The honest searcher learns from others, as for example a philosopher learns from a scientist, taking into account his own point of view. Indeed, the same learning should mark the relations between philosopher and theologian.

Part of the mission of those who have both academic and pastoral responsibility in the student world should be to foster collaboration between not only different disciplines but also cultures. It is in this way that a true ‘humanism' can grow. Pope Benedict XVI knows only too well of this need when he said recently:

"I want to stress the importance of the education of young intellectuals and of scientific and cultural exchanges between universities in order to propose and enliven integral human development....In this context I have entrusted to you in spirit, dear young people, the Encyclical Caritas in Veritate in which we recall the urgent need to shape a new humanistic vision."[5]

In order for there to be ‘love in truth', the Pope asks for an "authentic human development" calling for a new humanism that as a "fruitful dialogue between faith and reason cannot but render the work of charity more effective within society."[6] In fact it is only in a dialogue between ‘the language of science and the language of faith' that we can properly arrive at the truth. Indeed the truth is embedded, waiting to be discovered, so that each human person may come to their fullest potential. For, as Pope John Paul II reminds us,

"The truth and everything that is true represents a great good to which we must turn with love and joy. Science too is a way to truth; for God's gift of reason, which according to its nature is destined not for error, but for the truth of knowledge, is developed in it."[7]

The danger that education can be reduced to a mere functionalism, rather than being in essence a search for the truth, is particularly present for many foreign students, principally if their return is linked to future economic and industrial productivity. A true humanism pervading academic pursuit can and should allow the presence of foreign students - along with students of host countries - to bring a richness and diversity that should be at the heart of the university fostering an education that touches the whole of a person. Moreover, in this search for and the living out of discovered truths and the dialogue between science and faith also has positive repercussions for the mission of the Church as Pope Benedict XVI reminds us:

"The dialogue between faith and reason, religion and science, does not only make it possible to show people of our time the reasonableness of faith in God as effectively and convincingly as possible, but also to demonstrate that the definitive fulfilment of every authentic human aspiration rests in Jesus Christ. In this regard, a serious evangelizing effort cannot ignore the questions that arise also from today's scientific and philosophical discoveries." [8]

I would like also to mention, having now passed this last year which has been dedicated to priests, the work of fostering vocations with university communities. The opening up of individuals, to one another and to God, is part of the process of the vocational search to find the purpose God has for a person in their life. The search for truth must also be one for the truth about ourselves and God's call. The encouragement for all to discover the will of God and, for those for whom it is discerned, a specific call for the priesthood, should never be absent. Moreover it should be a prominent and frequent cause for deliberation and reflection, including those who are foreign students.

As you embark upon your symposium, be assured of our prayers and support. I am confident that your work will bear much fruit, and that aided by the prayers of Mary, Seat of Wisdom, the Lord will bless you abundantly in this encounter.

Antonio Maria Vegliò

President

Agostino Marchetto

Archbishop Secretary

From the Vatican, 1st July 2010

--- --- ---

[NOTES]

[1] Second Ecumenical Vatican Council, Gaudium et Spes, no. 31: http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/va…

[2] Cf. Pope John Paul II, Fides et Ratio, September 1998: http://www.vatican.va/edocs/ENG0216/_INDEX.HTM

[3] Ibid., no.16.

[4] Ibid., no.42.

[5] Pope Benedict XVI, Address on the occasion of the Marian Prayer Vigil "with Africa and for Africa", Saturday 10th October 2009: http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2009/october/docume…

[6] ID., Encylical Letter "Caritas in Veritate", June 2009, No. 57: http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclicals/documents/hf_ben…

[7] John Paul II, Science and faith in the search for truth, Address to teachers and university students in Cologne Cathedral, November 15, 1980: http://www.its.caltech.edu/~nmcenter/sci-cp/sci80111.html

[8] Pope Benedict XVI, Address to the participants of the Plenary assembly of the Congregation of the Doctrine of the Faith, 10th February 2006:
http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2006/february/docum…

http://www.zenit.org/article-29788?l=english

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 02/11/2010 03:09:45 (02/11/2010 12:09:45)

OBAMA'S WHITE PAPAL MASTERS

Posted by admin on Aug 5th, 2009 and filed under Gallery, News, The Black Pope. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

The most comprehensive list of the Chain of Command leading and controlling Obama and his administration. See who really runs the show from the top to the bottom (Obama). Read their credentials and connections.

Obama’s White Papal Masters:

Chain of Command

Obama’s White Papal Masters

Posted by admin on Aug 5th, 2009 and filed under Gallery, News, The Black Pope. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

The most comprehensive list of the Chain of Command leading and controlling Obama and his administration. See who really runs the show from the top to the bottom (Obama). Read their credentials and connections.

Obama’s White Papal Masters:

Chain of Command


Adolfo Nicolas
30th Superior General, Society of Jesus
“The Black Pope”


Pope Benedict XVI
Vicar of Christ/Vicar of Horus
“The White Pope”


“The White Pope”
The Evil Emperor

“The Black Pope”
Darth Vader

Masters of “The Matrix”


James E. Grummer, S.J.
American Assistant to General Nicolas
Borgo di Santo Spirito #5, Rome
Master of US Jesuit Conference
Master of American Jesuit University Presidents
Master of 10 American Provincials
Master of New York Provincial


Thomas H. Smolich. S.J.
President, US Jesuit Conference
Former California Provincial
Former Master of Gov. Arnold Schwarzenegger
Conspirator: Present Chinese-Mexican Invasion
Conspirator: Future Sino-Soviet-Muslim Invasion


David S. Ciancimino, S.J.
New York Provincial
Overseer of Archbishop of New York City
Occult Overseer of New York City
Wall Street, Federal Reserve, NYSE


Joseph M. McShane, S.J.
President, Jesuit Fordham University
Bronx, New York
“Penholder for Cardinal Egan”
Notice: Equilateral Triangle Pendant
Masonic symbol for the Risen Horus
THE COMING RISEN POPE/”The Beast”


Pope Benedict the XVI
Roman Papal Caesar
Egyptian Osiris
Vicar of Christ/Vicar of Horus

Edward Cardinal Egan
“Prince of the Pope’s Church”
Roman Papal Senator


Edward Cardinal Egan
Archbishop of New York City
“Archbishop of the Capital of the World”
“The American Pope”
Head: American Branch of the Knights of Malta
Head: Knights of Columbus

Occult Master of:
Supreme Council of the 33rd Degree
American Scottish-Rite Freemasonry
Council On Foreign Relations
B’nai B’rith/Anti-Defamation League
Central Intelligence Agency
National Security Agency
Federal Bureau of Investigation
Office of Naval Intelligence
The Pentagon


Joseph A. O’Hare, S.J.
President Emeritus, Jesuit Fordham University
Bronx, New York
Member: Knights of Malta
Presider: Council on Foreign Relations
Advisor to Knight of Malta David Rockefeller, CFR
Advisor to Knight of Malta Henry Kissinger, CFR
Advisor to Michael Bloomberg
Mayor, New York City
Papal Knight of the Vatican’s Revived
“Latin Kingdom of Jerusalem“—Israel


John J. DeGioia
President Jesuit Georgetown University
Member: Knights of Malta
Member: Council On Foreign Relations
Adminstrator: “Latin Kingdom of Jerusalem“—Israel


Richard N. Haass
Chairman: Council on Foreign Relations
New York City
Servant of Edward Cardinal Egan
Overseer of AIPAC:
American Israel Public Affairs Committee
Freemasonic Jewish Labor Zionist
Court Jew for the Pope
Adminstrator: “Latin Kingdom of Jerusalem“—Israel


Zbigniew Brzezinski
Member: Knights of Malta
Member: Bilderberg Group
Member: Council On Foreign Relations
Member: Trilaterial Commission
Advisor: Jesuit Georgetown University
Polish Roman Catholic Socialist-Communist
Professor: Columbia University, New York
Recruiter of Barry Soetoro, 1981
Creator of “Barack Hussein Obama”


George Soros
Member: Council on Foreign Relations
Member: Carlyle Group
Multi-billionaire
Major Stockholder: Halliburton
Hungarian Jew: Socialist-Communist
Financial Backer of Barack Hussein Obama
Friend of Rupert Murdoch
Freemasonic Jewish Labor Zionist
“Court Jew for the Pope”


Rupert Murdoch
Member: Council on Foreign Relations
Member: Knights of St. Gregory
International Media Mogul
Owner: Fox News Network
Friend of George Soros
Occult Protector of Barack Hussein Obama
Bill O’Reilly – The O’Reilly Factor

Sean Hannity – Hannity & Combes


Joseph R. Biden
Papal Knight; Jesuit Temporal Coadjutor
Vice President: Rome’s “Holy Roman”
14th Amendment American Empire
Alter Ego: Jesuit Advisor to
President Barry Davis Obama
Promoter: Council on Foreign Relations
Honorary Degrees:
Jesuit University of Scranton, Scranton, PA
Jesuit St. Joseph’s University, Philadelphia, PA


Barry Davis
“Barack Hussein Obama”
32nd Degree Prince Hall Freemason
President of Rome’s “Holy Roman,”
14th Amendment American Empire
Sunni Moslem, Pretended Protestant Christian
Mulatto: Mulatto Father, White Mother
Father: Frank Marshall Davis, Jr.
Wife: Michelle, Member: Chicago CFR
Obama: CFR-Controlled and CFR Spokesperson
Obama: Promoted by the late William F. Buckley, Jr.
Buckley: Knight of Malta, Bonesman, Bilderberger, CFR Member
Buckley: Promoter of Reverse Discrimination against Whites
Buckley: Promoter of a Coming Black President
Obama: Trained in Romanism, Islam and Apostate Protestantism
Obama: “Nimrod”; Pretended Unifier of Whites and Blacks
Obama: Promoter of the Papal Crusade against Shia Islam
Obama: Promoter of Bush’s Papal Inquisition
Against Protestant American Liberties
Obama: Jesuit Temporal Coadjutor
Promotor of the Black Pope’s Counter-Reformation
Barry Davis: “Boy” of Pope Benedict XVI



http://www.vaticanassassins.org/2009/08/white-papal-masters/

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 07/03/2011 04:16:56 (07/03/2011 13:16:56)

AN ARAB SPRINGTIME? (Part 1)

Springtime or new season like a new world who emerge??? Understand the dialectic language and saw how the army of Lucifer is lying to all of us.

Egyptian Jesuit Analyzes Revolution Wave

By Inma Álvarez

ROME, FEB. 24, 2011 (Zenit.org).- The revolution under way in the Arab world began Dec. 17 when Mohammed Bouazizi, a 26-year-old Tunisian, set himself on fire to protest a policewoman seizing the scale he used to sell fruit because he didn't have a permit.

Before igniting himself, it's said he yelled, "How do you expect me to make a living?" Countrymen sharing his discontent took to the streets in a series of protests that brought the downfall of President Zine El Abidine Ben Ali, who fled Tunisia on Jan. 14.
The movement extended rapidly to Egypt, where a million people gathered for days in Cairo, bringing about the forced resignation of Hosni Mubarak on Feb. 11.

In recent days, protests have succeeded one another across the region, the bloodiest so far in Libya, where the Moammar Gadhafi regime is murdering scores of protestors.

Despite the bloodshed and the uncertain future, Jesuit Father Samir Khalil, a native of Egypt and a leading expert on Christian-Muslim dialogue, thinks the unrest implies a "springtime" in the Arab world. Father Samir spoke to ZENIT on this issue.

Part 2 of the interview will be published Friday.

ZENIT: What is your reading of the recent protests in Egypt, which brought down the Mubarak regime, but also those of Tunisia, Algeria, Iran, and now in Libya, calling for an end to the old regimes?

Father Samir: These movements were born more or less spontaneously. One notices that in the main they are made up of young people. There are no political parties or organized groups. It is a massive reaction of the people.

A second point common to all these movements is that they are directed against regimes that have lasted for decades, as in the case of Tunisia (21 years), Egypt (almost 30 years), Libya (42 years), Yemen (21 years), etc. All this almost everywhere means that the people are fed up; they want a change and express it with a "go away!" The mottoes in Arabic say "irhal," which means "go away," as if saying "enough now!" The opposition movement to Mubarak is also called in Arabic "enough," "kefaya!"

The third aspect that impresses me, also common to all these countries, is the motivation, which is essentially to be able to find a job, to create a family, and to live with a minimum of decency. In the case of Tunisia, it all began with the young Tunisian who had studied and couldn't find work. In the end he decided to buy, with the little resources he had, some vegetables to sell on the street. And it was then that the police arrived and said to him: "You don't have a permit," and confiscated all his goods. His life truncated by one blow, when he was struggling to live, he then burned himself alive. And this is what aroused such a movement in Tunisia.

In Egypt we have almost 30 million Egyptians who live on less than $2 a day, unable to live even simply. And this situation is found everywhere.

We see meanwhile the contrast with the leaders, with the rulers -- not that they are exempt from problems in life, but that they lead a luxurious life; we have learned that they are very rich, that they have not millions but billions of dollars. Up to now it was all accepted, but now the reaction has come: This cannot be, it isn't just.

A fourth characteristic that surprised me is that there has been no aggressiveness, as is typical, against anyone. I mean that America hasn't been attacked, the American or Israeli flag hasn't been trampled; the people were simply concerned about their particular fate. And there has been no attempt to kill or imprison the heads of government: they are condemned but they are allowed to go. It remains a movement that isn't against anyone, but for life -- for a more decent, more fitting life.

All this leads me to say that it is a real springtime that is being proclaimed in the Arab world and that we hope will end in something positive.

ZENIT: Is it the beginning of a path toward democratization or, instead, to give power to the radicals?

Father Samir: I am inclined to say that we are moving toward a greater democracy. Seeing the photos and videos it is clear that they are not young men manipulated by radical movements, by extremists. It was quite clear in Egypt, for example, that Muslims and Christians were going hand in hand, and the extremists have not succeeded in pitting them against each other. The politicians have been unable to do this; they have disappeared. They tried to a degree to foment a counter-revolution, and then they left. They're not at all radical extremists.

There was almost an atmosphere of celebration, a celebration of the people. I think they want more democracy. There is a fact that is not noticed in Europe, in the West, and it is that the people in the Arab world are aware, and they write about it every day, that the Arab world is not well at all. That we are among the worst in the world. This feeling is very widespread among intellectuals: What have we done for the good of humanity? And there is an aspiration to be able to live as the other countries do.

The people are very conscious of Europe. The Arab world is very close to Europe. All have relatives who live in France, in Germany, in Italy, in Belgium, in England, etc. and they know that here life is different. They know that here, despite the economic difficulties, there is more justice, that if one needs to go to the hospital for an operation, one can do so even if one is poor: The European democratic system allows it even if one doesn't pay. One knows that one can be defended by a lawyer, even if one can't pay. Justice functions both for the poor as well as the rich, or almost! They know all this through friends, and also through the Internet, which people use more and more, or they hear other friends say it. This is creating a very strong call for democracy. This is why I believe that the radical movements (whether religious, communist or other) are not representative in this revolution. And they are not represented.

ZENIT: Your article "Imam e intellettualli egiziani: Rinnovare l'Islam verso la modernita" [Egyptian Imams and Intellectuals: Renew Islam Toward Modernity] awakened great interest on the Internet. In one day it was published by more than 12,400 Arab sites. That document speaks of separation between religion and state, the remodeling of the role of women, and other topics. Is this document symbolic in regard to the spirit of the protests?

Father Samir: I sent the document, published by AsiaNews, to which you refer. It came out on Jan. 24, that is, the day before this revolution [began in Egypt]. That wasn't planned. As you say, it aroused great interest. In a few hours I found it on 12,400 Arab sites, sparking more than 160 responses in the forum of the weekly review. Then the revolution focused attention on other things. That is why, after the 25th, there are few comments on these sites. Our mind is on other things.

However, also in these movements, separation between religion and state always comes up again; it's not only in the document with the 22 points. It is an appeal everywhere! In fact I was just reading in a Tunisian forum about secularity, and the majority of the comments are saying: "I am for true secularity in Tunisia." Some reply, "But Tunisia is quite secular," and the answer is, "Yes, but on some points it isn't secular, it does not give liberty not to practice one's religion openly," "it does not treat men and women equally in inheritance," and similar things.

What I mean to say is that this desire to make a distinction between religion and state is a common sentiment. Religion is something good in itself, and we don't want to impede it, but it must remain in its field, as something private in a sense, which does not enter into national law. Human rights, on the other hand, yes! People are beginning to distinguish between religion, which has ethical principles, and rights, which are the essential foundation of life, both of the individual as well as of groups. They are saying here that we cannot give up our human rights. And if religious law were to go against human rights, then we prefer human rights before Sharia. I see that more people are expressing themselves along this line. I think that there is a more generalized awareness of human rights, of true democracy and of liberty.

[Translation by ZENIT]


http://www.zenit.org/article-31848?l=english

AN ARAB SPRINGTIME? (Part 2)

Egyptian Jesuit Analyzes Revolution Wave

By Inma Álvarez

ROME, FEB. 25, 2011 (Zenit.org).- Though the so-called Jasmine Revolution has unsettled the future of Tunisia, Egypt, Libya and perhaps the whole Arab world, there's a feeling that it's all the beginning of a springtime.

Jesuit Father Samir Khalil, a native of Egypt and a leading expert on Christian-Muslim dialogue, is one person who is optimistic about the revolution wave.

He told ZENIT that all of this could be "a real springtime that is being proclaimed in the Arab world and that we hope will end in something positive."

For the Jesuit, one of the most interesting aspects about the revolution is the unity being experienced between Muslims and Christians. In this second part of his interview, he proposes that youth are ready to leave behind the interreligious tensions that plagued their parents' generation.

Part 1 of his interview was published Thursday.

ZENIT: One of the "surprises" of this civil movement has been the participation both of Muslims and Christians. How do you assess this?

Father Samir: It's something that has surprised me, above all in Egypt. In Egypt, Christians are 10% of the population and in early January that tragedy took place in which 23 Christians died in a church. And yet, three weeks later we see Christians and Muslims together, hand in hand, who raise the cross and the Quran, or who carry symbols, for example a flag with a large cross and a large crescent, or also a Muslim praying on the ground covered with an Egyptian flag, laying in front of him his sunglasses marked with the cross and the crescent. Or also when on Friday, Muslims knelt down to pray in front of the tanks, while Christians, the Copts, surrounded them to protect them, making a chain with their hands. These are all gestures of solidarity. The posters said: "Muslim and Christian, Only One Hand," or also "Muslims and Christians United Against the Government."

I think this also comes from the fact that it is a movement of young people. Young people no longer wish to live in hatred. They are also fed up with these conflicts of their parents, of the older generation, and they say: "Leave us in peace!" They don't want to drag these struggles around in their lives. I think this is the background; people want to live in peace, to build their own family, their village, to have a more open, more developed nation.

ZENIT: In your opinion, is separation between religion and state possible in these countries, or is more time needed to form consciences?

Father Samir: Some time will be necessary, but it progresses, it goes forward. For example, I was reading another article of a Saudi woman, based on an event in history, which is that Aisha, Mohammed's young wife, in one of the famous wars, was riding on a camel on her own, to encourage the men of her tribe in the war. And then the Saudi journalist wrote saying: "Young Aisha rode the camel on her own and did not need men, and we, the women of today, after 14 centuries, cannot drive a car. Where are we?"

There are imams who reply: "She wants to reinterpret the whole religion," and they criticize her, and others who respond: "How is she mistaken? If you're not in agreement, explain why not." Already through the Internet, through these continuous debates that are open to all, a path is being made in the Muslim world. People are asking, "Why do we have to accept this? The foundation of everything is equality. God has created everyone equal. Why can't we go forward with this idea," etc.

The Internet is changing mentalities, bringing people closer together. Real globalization is not through the economy, but through the Internet. It is there where the young people of America and of Yemen can approach one another, and have opinions that are not identical, but close.

ZENIT: In fact one of the challenges, along with the issue of minorities, is the role of women in Muslim countries. What points of view are there right now?

Father Samir: There are two currents that are in conflict. There is a current of women, supported also by men, who say that they are neither superior nor inferior to men, but equal, and they don't accept that a woman can't do this or that, as they see women of other countries in all sectors of life, and they ask: Why not among us? This current is increasingly strong.

Against it is the rather religious current, which states that between men and women God established a difference of quality, because as the Quran states, men are a degree higher than women (wa-fima baynahuma daragah) because God preferred men to women. And the women answer yes, but the preference in this verse is motivated by the fact that the man is the one who maintains the family. But today this is no longer true, because there are women who maintain their families. Hence, it isn't a fact in the nature of man or woman, but a sociocultural fact.

And it is along this line that things are changing, though slowly, in some countries. And there is no doubt that we have seen Benazir Bhutto in Pakistan, who was head of state, and in other countries many ministers who are notable women, also Nobel Prize recipients, as in Iran. There is greater awareness that if women are given the liberty to act, they can even be superior to men. However, it isn't easy. It is a struggle that will still last some decades.

ZENIT: What can we expect of this “Muslim version of 1968" (acknowledging the difference with that movement)? What can Catholics expect? And Christians in general? We’ve seen that Patriarch Antonios Naguib of Alexandria, Egypt, is appealing to Catholics to be involved in public life.

Father Samir: As I said earlier, this is a springtime in the Arab world. It would be absurd for Christians to remain on the outskirts, because truly, without false humility, we already have all these principles, in the letter and the spirit of the Gospel: that of openness to the other, of the quest for justice and peace, and perhaps a Muslim can say the same.

Hence, it is certain that this current proposes a society that corresponds more to evangelical criteria than the preceding societies. Therefore, welcome, Christians! Yes, having such a strong support from their faith, they go together with the Muslims and do not form a movement apart, if they struggle for more justice, more democracy, more liberty, more equality among all; an equality that makes no distinction between the sexes, races or religions, that does not place the believer above the non-believer or the Muslim above the Christian, then they will be welcome!

This is the principle, and given that peace is the foundation of civil society and that peace doesn't exist without justice, and that justice also implies knowing how to forgive ... all these are principles that we hear every day in the Church, and which have also been repeated by the Supreme Pontiffs. All these principles are also valid for Muslims. And I think it is the occasion for the new generation, Christians, Muslims, atheists, it doesn't matter. It is the occasion to say: We fight for the rights of the human person, and we want to propose, all together, a project for a new society. It seems to me that this revolution, this springtime of the Arab world, is going in this direction.

ZENIT: Hence, on the whole, you see what is happening as something positive?

Father Samir: I am very optimistic, optimistic with realism, in the sense that there is a question: Until there is a clear government, until one knows along what lines it decides to go, while there is no identifiable organization, one cannot be sure. Structures are needed. For the time being we are still in the phase of explosion, of discovery. I hope, however, that it will pass rapidly to a society based on the principles we have enunciated.

[Translation by ZENIT]


http://www.zenit.org/article-31852?l=english

--Message edité par maria le 2011-03-07 13:18:34--

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 07/05/2011 03:54:58 (07/05/2011 12:54:58)

LE SUPÉRIEUR GÉNÉRAL DES JÉSUITES EN TOURNÉE EN AFRIQUE



Déterminer de nouvelles stratégies de formation et d'assistance

ROME, Vendredi 6 mai 2011 (ZENIT.org) - Du 26 avril au 11 mai, le supérieur général de la Compagnie de Jésus, le père Adolfo Nicolas, réalise une tournée en Afrique et à Madagascar, un « vaste champ d'action » où les Jésuites étudient de nouvelles stratégies de formation et d'assistance.

Le père Nicolas a d'abord visité les œuvres apostoliques de Kinshasa, Kimwenza et Kisantu, en République démocratique du Congo. Il s'est ensuite rendu à Antananarive, à Madagascar, deuxième étape de son voyage, pour participer à l'assemblée annuelle de la Conférence des supérieurs majeurs jésuites d'Afrique et de Madagascar (JESAM) qui se tient jusqu'à ce vendredi 6 mai.

Au cœur des travaux de l'assemblée, précise la compagnie de Jésus dans une dépêche : la situation des noviciats en Afrique, l'apostolat social, l'éducation secondaire, l'apostolat de la prière, la formation et les maisons de formation communes d'Harare (Afrique du sud), Nairobi (Kenya) et Abidjan (Côte d'Ivoire).

L'Afrique et Madagascar constituant un vaste champ d'action, avec des dizaines de millions d'habitants, les supérieurs majeurs ont l'intention de « donner un nouvel élan à leur planification apostolique stratégique en renforçant leurs échanges de ressources et d'expériences communes disponibles en matière d'assistance », précise la Compagnie de Jésus.


http://www.zenit.org/article-27807?l=french

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 17/05/2011 22:44:49 (18/05/2011 07:44:49)

JESUIT TO BECOME CHAPLAIN OF THE HOUSE

The Rev. Patrick Conroy, is a Jesuit priest who has taught, ministered and coached at Beaverton's Jesuit High School since 2004.


Rev. Patrick Conroy

May 9, 2011
Categories: Catholic News, faith, news, politics, RNS
By NANCY HAUGHT
c. 2011 Religion News Service

(RNS) A Jesuit will be sworn in as the 60th chaplain of the House of Representatives on May 25, when he will become the first member of his order and second consecutive Catholic priest to serve the House.

As chaplain, the Rev. Patrick Conroy will be in charge of opening House sessions with prayer, coordinating guest chaplains, counseling members of the House community and arranging memorial services, weddings and funerals.

“One does not aspire to become the chaplain to a chamber of Congress,” Conroy, 60, said in a statement released on Friday (May 6).

“I am also humbled by the confidence my Jesuit superiors are demonstrating in making me available to answer this call to serve the People’s House,” he added.

Conroy was selected by House Speaker John Boehner, R-Ohio, who consulted with Minority Leader Nancy Pelosi, D-Calif. Both are Catholics.

“We are honored that Father Conroy has agreed to serve as House chaplain,” Boehner said in a statement. “His dedication to God’s work, commitment to serving others and experience working with people of faith from all traditions will make him an asset to the House community.”

Conroy has master’s degrees in philosophy, divinity and sacred theology, and a law degree from St. Louis University in Missouri.

In the 1980s, he was pastor of several Washington missions and parishes, and later was chaplain at Georgetown University in Washington, for nearly a decade. He will celebrate his 28th year as a Jesuit on June 11.

(Nancy Haught writes for The Oregonian in Portland, Ore.)


http://blog.beliefnet.com/news/2011/05/jesuit-to-become-chaplain-of-the-hou…

--Message edité par maria le 2011-05-18 07:45:13--

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 06/06/2011 04:20:49 (06/06/2011 13:20:49)

LES JÉSUITES SONT LA PREMIÈRE ARMÉE DE FRONT DE SATAN - LEUR PENSÉE SUR L'ISLAM

QUELLE EST LA PLACE DE L'ISLAM DANS LE PLAN DE DIEU?

Bla bla bla pour faire avancer l'Islam. Ramassis de mensonges et de vérités pour mieux nous égarer. Leur but est pourtant très clair. L'Armée de Satan désire nous obliger à embrasser l'Islam, considéré comme un "complément" à la vraie doctrine biblique. Pourtant, ce que nous voyons, c'est que l'Islam ne cesse de persécuter les chrétiens évangéliques et les vrais croyants qui ne marchent qu'avec le Messie d'Israël.

Ce désir de protéger l'Islam au détriment de la vraie foi et des ordonnances données par le Grand Dieu est évidente. Cette illumination dont il est question est cette initiation luciférienne à laquelle tous les peuples sont appelés à joindre et dont a parlé Albert Pike, dans son livre "Morales et Dogmes", car c'est cette religion qui sera au centre de tout dans ce XXIe siècle avec l'Antichrist comme tête de l'église universelle. Les Jésuites sont des adorateurs de Satan. Il est donc normal qu'ils tentent de séduire et d'égarer les nations afin de mettre en place l'agenda final.


Entretien avec le père Samir Khalil Samir, islamologue

ROME, Mardi 13 juillet 2010 (ZENIT.org) - Devant une modernité qui aurait souvent tendance à oublier qu'elle ne peut effacer Dieu de l'horizon des hommes, le rôle confié à l'islam dans le plan du salut pourrait être celui de nous stimuler à remettre la foi au centre de la vie.

Ce sont les mots prononcés par le père Samir Khalil Samir, jésuite, dans un entretien accordé à ZENIT en marge de la rencontre annuelle du Comité scientifique de la Fondation Oasis, qui a eu lieu les 21 et 22 juin à Jounieh, au Liban.

Docteur en théologie orientale et islamologie, le père Samir est professeur de sciences religieuses à l'université Saint-Joseph de Beyrouth et professeur d'études islamo-chrétiennes à l'Institut pontifical oriental à Rome et dans d'autres universités.

Il est par ailleurs le fondateur et le directeur du CEDRAC (Centre de documentation et de recherches arabes chrétiennes), qui a son siège à Beyrouth, l'unique centre au monde consacré à l'étude du patrimoine arabe des chrétiens.

ZENIT : Pourquoi avoir mis le thème de l'éducation au centre de la rencontre d'Oasis?

Père Samir : Le problème que nous vivons tant dans l'Église que dans l'islam est que nous n'arrivons pas toujours très bien à transmettre la foi à la nouvelle génération et aux générations à venir. La question que nous nous posons est celle-ci : de quelle manière devons-nous repenser la foi pour les jeunes mais aussi dans les paroisses, dans les discours que les religieux adressent à leurs fidèles?

Voilà ce que nous voulons : faire un « survey » sur ce qu'est au Liban l'expérience chrétienne, l'expérience musulmane sunnite et l'expérience musulmane chiite dans ce domaine. Nous voulons comparer, recueillir ne serait-ce que les difficultés communes et chercher ensemble une réponse à ces difficultés.

Je crois que c'est le premier but de notre rencontre en vue d'un DIALOGUEdes cultures dans la foi chrétienne et dans la foi musulmane.

ZENIT : Quels effets pourrait avoir la disparition des Églises du Moyen Orient sur le monde chrétien et le monde musulman ?

Père Samir : La disparition des Églises au Moyen Orient serait avant une tout une perte pour la chrétienté car, comme disait Jean-Paul II, l'Église comme tout être humain respire à deux poumons, le poumon oriental et le poumon occidental. Les Églises orientales sont née ici sur la terre de Jésus, dans les territoires du Moyen Orient, là où est passé le Christ. Et si cette expérience, ces millénaires de tradition se perdent, alors cette perte sera de toute l'Église, celle des chrétiens d'orient et celle des chrétiens d'occident.

Mais il y a plus : si les chrétiens quittaient le Moyen Orient, en d'autres termes si les musulmans restaient entre eux, alors il manquerait cet élément moteur que représente la diversité que sont les chrétiens
.

Diversité de foi, car les musulmans nous demandent chaque jour : « Comment se fait-il que vous nous disiez que Dieu est un et trine? Ceci est contradictoire ». Et nous, nous disons : « Comment se fait-il que vous disiez que Mahomet est un prophète ? Quels sont pour vous les critères de la prophétie ? Mahomet répond-t-il à ces critères ? Et que signifie que le Coran est de Dieu ? Dans quel sens dites-vous qu'il est descendu sur Mahomet ? ».

Nous, nous disons que la Bible est divine
, mais toutefois transmise par des humains tandis que les musulmans veulent enlever la médiation de Mahomet.

Ces questions qu'ils nous posent et que nous posons sont un stimulant pour la civilisation mais également pour la société civile. Ce serait une grande perte, car le risque est celui de vouloir fonder une société, un État basé sur la charria, autrement dit sur quelque chose qui a été établi au VIIème siècle dans la région de la Péninsule arabique, même si pour les musulmans, cette charria est générale et vaut pour tous les siècles, pour toutes les cultures.

Le gros problème de l'islam est celui-ci : comment repenser l'islam aujourd'hui ? L'absence des chrétiens ne ferait qu'accentuer le problème.

ZENIT : N'y aura-t-il jamais d'illuminisme pour l'islam?

Père Samir : Pour l'occident, pour l'Église, l'illuminisme a été une occasion de renouveau par rapport à la foi, un renouveau qui nous a permis de tirer inspiration de la culture et de cet esprit critique qui en ont découlé. L'illuminisme voulait dire faire la pleine lumière sur la réalité du monde de la foi. Le risque du croyant est celui de partir uniquement du phénomène religieux, qui est un phénomène partiel dans la vie de l'homme et de la société.

Si nous confrontons ce phénomène religieux à la science, aux droits de l'homme, au développement de la psychologie, des sciences humaines et aux cultures du monde, nous obtiendrons un christianisme ouvert, ou dans le cas concret, un islamisme ouvert.

Votre question est : l'islam serait-il capable d'un mouvement illuministe ? En théorie, oui. Nous en avons eu un exemple au Ixème et au X ème siècles. Cet illuminisme est parti des chrétiens syriaques provenant de Syrie, de Palestine et d'Irak qui après avoir assimilé la culture hellénistique, l'ont transmis, traduit, commenté, s'en sont inspiré, produisant ainsi des générations de penseurs musulmans qui l'ont ensuite, à leur tour, appliqué au Coran, aux dogmes et aux traductions sacrées.

Ce phénomène est allé de l'avant jusqu'au XIème siècle, puis il s'est éteint lentement, car il y a eu la réaction islamiste, qui s'est traduite par une réaction strictement religieuse, marquée par une exclusion de la philosophie, par exemple, et de la critique religieuse historique. Si cela devait recommencer il n'y aura jamais d'illuminisme. La condition préalable est que de plus en plus de musulmans étudient toutes les sciences et acceptent d'étudier le texte du Coran comme n'importe quel autre texte de la littérature arabe, en utilisant les mêmes critères.

Le but principal est de partir d'une histoire démythifiée. Et j'espère que nous arriverons à cette relecture critique et religieuse du Coran : foi et culture, foi et science, foi et raison. Ceci était l'aspect essentiel du discours de Ratisbonne du 12 septembre 2006 et il reste entier, même si cela a été un choc pour beaucoup de musulmans en particulier, et pour certains chrétiens orientaux qui se sont culturellement islamisés.

ZENIT : De quelle manière pouvons-nous insérer la naissance et la diffusion de l'islam à l'intérieur du plan salvifique?

Père Samir : Ceci est une question délicate, mais légitime. Nous pouvons l'exprimer ainsi : « Pour autant qu'il nous est donné à nous les hommes de le savoir, l'islam a-t-il une place dans le plan de Dieu ? ».

Au fil de l'histoire, les chrétiens d'Orient se sont souvent posés cette question. La réponse des théologiens arabes chrétiens était : « Dieu a permis la naissance de l'islam pour punir les chrétiens de leur infidélité ». Je pense que la vérité sur l'islam est à renvoyer à la question de la division entre les chrétiens orientaux, une division souvent due à des motifs nationalistes et culturels cachés derrière des formules théologiques. Cette situation les a empêchés d'annoncer aux peuples de la région la Bonne Nouvelle, ce que l'islam a fait partiellement!
. Il s'agissait d'une réaction saine, dans le prolongement de la tradition biblique juive et chrétienne
. Mais en réalité pour arriver à cela, l'islam a éliminé tout ce qui créait un peu de difficulté, en particulier : la nature à la fois humaine et divine du Christ; le Dieu Un et trine, qui est DIALOGUE et amour; et le fait que le Christ se soit montré obéissant jusqu'à sa mort sur la croix, qu'il se soit vidé de lui-même comme dit saint Paul, par amour pour nous !

C'est donc une religion qui s'est rationalisée, non pas dans le sens rationnel par rapport à Dieu, mais dans le sens qu'elle a voulu simplifier ces aspects que la raison humaine ne peut accepter. L'islam se présente alors comme la troisième et dernière religion révélée... et pour nous elle ne l'est évidemment pas. Après le Christ, que le Coran reconnaît comme Parole de Dieu, Verbe de Dieu, il est incompréhensible que Dieu ait envoyé un autre Verbe qui est le Coran.

Si le Coran était en accord avec l'Évangile et servait à le rendre plus clair, je dirais pourquoi pas ? Comme les saints qui apportent un éclairage sur l'Évangile et sur la personne de Jésus. Mais ici ce n'est pas le cas : c'est contradictoire. C'est pourquoi je ne peux pas dire que Dieu a envoyé un prophète (qui serait Muhammad) avec une nouvelle révélation. Je peux encore moins dire de lui qu'il est « le sceau des prophètes » (khâtam al-nabiyyîn), comme affirme le Coran, autrement dit qui complète et corrige, accomplit jusqu'au bout la révélation du Christ
.

ZENIT : Mais alors quelle est la place de l'islam dans le plan de Dieu?

Père Samir : Je crois que pour nous chrétiens il est un stimulant pour nous ramener au fondement de tout : Dieu est l'Unique, la Réalité Ultime
! Que représente l'affirmation juive et chrétienne fondamentale, reprise par le Coran dans la belle Sourate 112 : « Di': Dieu est l'Unique! Dieu est l'impénétrable!
» etc. Une affirmation que la vie moderne risque de nous faire oublier. L'islam nous rappelle que, si le Christ constitue le centre de la foi chrétienne, il l'est toujours par rapport au Père ; pour rester dans l'unicité, même si le Coran na pas réussi à comprendre ce qu'est l'Esprit Saint.

Les musulmans nous demandent chaque jour des explications sur notre foi et ceci nous conduit à la repenser continuellement en fonction de l'islam. Je remercie les musulmans pour leurs critiques, l'important est qu'ils les fassent pour susciter une réflexion et non une polémique. La même chose vaut, dirais-je, pour les chrétiens et leurs questions.

Notre vocation à nous, chrétiens d'orient, est de vivre avec les musulmans, que cela nous plaise ou pas. C'est une mission! Cela est difficile, mais nous devons vivre ensemble. C'est pourquoi je dirais qu'il revient au musulman de défendre la présence chrétienne et au chrétien de défendre la présence musulmane. Ce n'est effectivement pas à chacun de nous de nous défendre, car cela finirait par des affrontements.

J'espère donc que le synode sur le Moyen Orient, qui aura lieu du 10 au 24 octobre prochains, nous aidera, nous chrétiens d'occident et d'orient, mais qu'il aidera aussi les musulmans à repenser la signification qu'ils donnent au plan divin que nous devons redécouvrir dans l'amitié et parfois dans la confrontation : car nous sommes ensembles sur cette Terre du Moyen Orient, qui est la Terre de Jésus, certes, mais aussi la terre de Moise et de Mahomet
? Cette terre doit vraiment devenir une « Terre Sainte »!

Propos recueillis par Mirko Testa


http://www.zenit.org/article-24972?l=french

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 25/03/2012 07:20:40 (25/03/2012 16:20:40)

THE VATICAN & ITS JESUIT ORDER: ENEMIES OF CHRIST AND THE ENTIRE WORLD, RESPONSIBLE FOR ALL WARS

"The Vatican was so appreciative of being recognized as a full partner (with Hitler and the Reich) that it asked God to bless the Reich. On a more practical level, it ordered German bishops to swear allegiance to the National Socialist regime. The new oath concluded with these significant words: 'In the performance of my spiritual office and in my solicitude for the welfare and the interest of the German Reich, I will endeavor to avoid all detrimental acts which might endanger it'" (op.
cit., pp. 430-432. Book listed below).

In 1926 Hitler said, "Christ was the greatest early fighter in the battle against the world enemy, the Jews.... The work that Christ started but could not finish, I—Adolf Hitler—will conclude" (John Toland, Adolf Hitler, p. 302). He did not consider Jesus a Jew, but only a half-Jew, because He was begotten by God.

Hitler said, "We are not a movement, rather we are a religion .... I'm going to become a religious figure" (Waite, op. cit.). Even Hitler's "thousand year Reich" was a religious belief based on the 1000-year biblical Millennium. "The colossal Assembly Hall planned for his new capital of Germania should be seen as a secular cathedral rather than a civic building. The dome was to be large enough to encompass the dome of St.
Peter's seven times. Albert Speer has noted, 'It was basically a hall of worship.... Without such cult significance the motivation for Hitler's main structure would have been senseless and unintelligible ...'" (ibid., p. 32).

The catholic church has been behind all world wars throughout history. It has managed to infiltrate the nations through its false "mercy" motto, using their bishop, priest and nun uniforms to deceive. But the truth is being exposed worldwide since this corrupt religious system will soon be destroyed.

Vatican Crimes Exposed and Protect Your Children Foundation will continue to expose the crimes committed by these evil men and women who utilize the name of Christ to gain trust and commit evil. The Vatican end is near....

For more info, visit:
http://www.vaticancrimes.us/ and http://www.protegeatushijos.org/

VIDEO :http://www.youtube.com/watch?v=a1XXAj_X9bA

--Message edité par maria le 2012-03-25 16:26:38--

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 27/03/2012 21:53:12 (28/03/2012 06:53:12)

THE REAL STORY OF THE TITANIC



VATICAN'S JESUIT ORDER SINK THE TITANIC TO ESTABLISH THE US FED RESERVE & TAKE OVER US BANKING

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=qU6TsPzqJqo

THE HOLLYWOOD ILLUMINATI FABLE OF THE TITANIC



--Message edité par maria le 2012-04-10 09:09:53--

maria
Administrateur
Messages postés : 24432
Posté le 17/04/2012 22:54:54 (18/04/2012 07:54:54)

L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE: LE PAPE NOIR - P.1

Hans Kolvenbach, qui était le général des Jésuites a été remplacé par Adolfo Nicolas. Le personnage est différent mais le même agenda continue d'avancer. Leur seul maître est Lucifer.

C'est lui seul qui contrôle la chaîne de commande d'Obama et de son administration via Adolfo Nicolas qui transmet les ordres au Pape blanc (Benoît XVI) et aux autres suppôts de Satan. Pour en savoir plus sur cette chaîne de commande voir le document intitulé "OBAMA'S WHITE PAPAL MASTERS" sur ce lien

http://marialerouxi.aceboard.fr/270040-1299-2517-1-VATICAN-CONTROLE-JESUITE…


Adolfo Nicolas
30ième Général Supérieur de la Société de Jésus
“Le Pape Noir”




Note: Quand on fait des recherches en français sur le sujet des Jésuites et la "Conspiration", on trouve souvent des paragraphes qui sont toujours les mêmes et qui des fois ont la source originale citée et des fois pas.

Comme ceux qui me suivent sur Facebook le savent, j'ai pris l'habitude depuis un certain temps de faire mes recherches en anglais car il y a beaucoup d'informations qui circulent dans cette langue, et cette fois ci je suis tombée sur le texte originale et surtout intégrale.


J'ai lu ce texte et je suis restée "émerveillée" allant de choc en choc à chaque page qui apparaissait sous mes yeux et comme sur le sujet j'essaie de ne pas tout croire bêtement, quand il y avait certaines "révélations" je suis allée les chercher dans les sites les plus variés qui ne sont pas marqués "conspirationnistes" et je me suis rendue compte que tous les faits étaient vérifiables et surtout VRAIS. C'est pour cela, que je me suis mise à traduire le texte qui est énorme parce que il faut que tout le monde en profite un maximum. Je n'en suis qu'à même pas un quart de la traduction, mais j'ai besoin de la partager avec vous, parce que c'est tellement du "lourd" qu'il faut que vous voyez ça. Je mettrais les autres morceaux au fur et à mesure que je les aurais traduis et je m'excuse à l'avance si quelque fois vous pourrez trouvez des erreurs, l'anglais n'étant pas ma langue maternelle.

Bonne lecture, accrochez les ceintures, ça va démarrer. (et souvenez vous surtout que tous ces morceaux de puzzle ici recollé sont historiquement vérifiables)

(Note 2: quand l'auteur de l'article ou Eric Phelps Jon parlent de "juifs" il faut bien comprendre qu'ils ne se réfèrent pas aux hébreux, mais bien aux sionistes)

________________________________________________________________________________


Nota: L'article suivant est tiré du numéro de mai 2000 du journal The SPECTRUM. L'utilisation publique de cet article est permise aussi longtemps que l'origine de l'article et l'information pour contacter le SPECTRE accompagne l'article. Contacter d'information pour le spectre est comme suit: Site Web: http://www.thespectrumnews.org/

Adresse e-mail: thespectrum@tminet.com

Téléphone: 1 (877) 280-2866 sans frais (États-Unis et Canada) 1 (661) 823-9696 (tous les autres)

Courrier ordinaire: 9101 West Sahara Avenue, PMB158, Las Vegas, NV 89117.

L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE: LE PAPE NOIR

A savoir, Hans Kolvenbach Le général des Jésuites

15/04/00 Rick Martin

Alors, vous pensiez que vous étiez bien informé jusqu’à présent sur tous les principaux acteurs qui mènent les règles du jeu du "complot"? Peut-être cela fait quelque années que vous entendez des choses au sujet (ou que vous y êtes tombés dessus par hasard) des différents éléments de la société qui contrôlent notre monde depuis les coulisses.

Vous vous êtes peut-être familiariser avec le rôle joué par, par exemple, les sionistes khazares (qui ont inventé le mot «Juif» pour dissimuler leur patrimoine adopté, à la différence des Judéens biblique), ou le rôle joué par les banksters (gangsters bancaire) qui contrôlent les économies du monde, par le CFR (Council on Foreign Relations), la Commission Trilatérale, le groupe de Bilderberg, le Comité des 300, les plus riches 17 soi-disant familles de l’«élite» des Rothschild en Angleterre aux Rockefeller en Amérique en passant par les Bronfman au Canada, et ainsi de suite, comprenant ainsi la structure du pouvoir physique du Nouvel Ordre Mondial sur ses marionnettes qui lui-même est sous la direction de sombres motivations, sous d'autres dimensions du "Maître Trompeur » plus communément connu sous les noms de Lucifer ou Satan et de leur cohortes d’«anges déchus».

Bien que tous ces détails contribuent à la compréhension d’une image bien plus grande, ce que vous vous apprêtez à lire est le chainon manquant le plus important pour connaitre cette structure. Et je ne parle pas d’un petit chainon d’à côté, je veux vous parler du chainon central, tellement bien caché à la vue du public en général, et pendant si longtemps que même les plus studieux de la «théorie du complot" n'ont probablement pas réussit à regrouper la majeur partie des informations qui vont vous être présentées ici.

Appeler ce qu’il s’en suit quelque chose de «controversé» et de «sensible» peut être considéré comme un doux euphémisme de la vérité à la question que l’on peut se poser! Ce chaînon manquant changera totalement l'inclinaison du terrain de jeu!

Après des mois d'attente et des semaines de préparation, j'ai enfin pu parler le mardi 14 mars avec Eric Phelps Jon, auteur du livre « Vatican Assassins ». Il n'y avait d'autre moyen pour approfondir le chef littéralement historique sur cinq siècles d'Eric, que de lui poser simplement des questions qui recouvraient énormément de temps et de grands événements historiques. Il nous a fallu près de quatre heures pour accomplir la tâche, mais nous aurions pu facilement continuer comme cela pendant encore quarante autres heures.

Nous ne voulions pas réduire toute l’importance de ce travail sur THE SPECTRUM en le présentant ici d'une façon trop distillée. En fait, en ne voulant perdre aucun enregistrement sur ce matériel pertinent afin de le partager au mieux, Eric nous a accordé la permission d'imprimer (directement après l'entrevue) plusieurs extraits de son livre qui sera bientôt publié et qui vous aidera à comprendre certains aspects de cette histoire magnifiquement importante et qui ratisse sur un large champs historico-mondial dont le chaînon manquant en est sûrement le lien central.

Nous appellerons cette histoire la "Connexion Jésuite-Vatican" du bon déroulement de l’agenda du Nouvel Ordre Mondial. Vous vous ferez votre propre opinion sur le fait que ce maillon vraiment important et est vraiment bien caché aux yeux de tous! Et il y a une bonne raison pour que la bibliothèque du Vatican si vaste soit restée secrète et reste donc intacte à toute intrusion extérieure, bien qu’ils soient nombreux à vouloir mettre les mains sur une telle collection de renseignements "censurés" de données sur notre vérité, et notre patrimoine culturel d'un autre monde.

Quand on lit une œuvre comme Vatican Assassins, on ne peut pas s'empêcher de réfléchir sur les moments intentionnellement "ajustée", édulcorés et ennuyeux que l’on nous enseigne pendant les cours d’histoire au lycée et dans les universités alors qu’en réalité la véritable histoire de ce qui s'est passé est dynamique et pleine d'intrigues calculés.

Dans ce métier, j'ai entendu et lu beaucoup de choses. Mais quand j'ai du décoller ma mâchoire du plancher pendant la lecture de certains moments historiques du livre d'Eric et bien, laissez-moi seulement vous dire que la vérité est certainement plus étrange, et beaucoup plus intéressant, que les nombreuses fictions que l’on nous a amenés à croire comme faits historiques. Et pourtant, La Vérité s'emboîte comme les pièces d'un puzzle.

Ce livre devrait être un best-seller, mais il est peu probable qu'il atteindra une telle attention générale à cause du contrôle et de la censure qui est en activité dans le monde de l’édition. C’est pour cela la raison de notre longue présentation de ce matériel.

Nous sommes à un moment où la vérité doit être révélée dans toutes les directions. Et il n'y a probablement rien de plus fondamental, de dérangent, et de précis que ce bouleversant extrait que nous allons vous présenter ici. L'interview est directement suivie par un certain nombre d'extraits pertinents du livre d’Eric qui sera disponible le 1er juillet. (Est maintenant disponible, mais en anglais seulement "Vatican Assassins" - Maria)

[NDLR: Il convient de noter dès le départ que l'information présentée ci-dessous est l'opinion d'Eric Jon Phelps. Nous avons ici à THE SPECTRUM trouverez beaucoup sur la présentation de sa recherche historique qui se lie avec la Vérité.

Cependant, pour la tranquillité d'esprit de nos lecteurs habituels, qui généralement sont cultivés et avec une plus haute perspicacité de conscience spirituel que le grand public, nous ne voulons pas donner l'impression que nous sommes d'accord avec (ou souhaitons promouvoir) certains aspects collatéraux de la présentation d'Eric qui n’expose que ses convictions personnelles sur la religion. L'accent de ces convictions suivent beaucoup plus les conventions bibliques (littéral) qui sont en contraste frappant avec le non-conventionnel, le questionnement, et une large vision sur son matériel historique.

Généralement de telles opinions sont simplement autorisés à voler de leurs propres ailes tout comme vous qui pouvez trier et interpréter comme bon vous semble, plutôt que d'être perçu dès le départ comme des choses traiter éditorialement. Toutefois, dans ce cas, le côté des déclarations d’Eric sur les convictions religieuses et notamment sur l'apologie d'un certain degré de violence (ou la protestation violente) et l'utilisation de l'armement. Et de telles condamnations sont à l'opposé de notre philosophie de position pour plusieurs raisons.

Pourtant, si le lecteur perspicace pénètre "entre les lignes" et réfléchie, il pourra y voir une récurrence de messages louables spirituellement dans les commentaires d’Eric comme "Ayez le courage de dire la vérité" et "Dieu aide ceux qui s'aident», que nous approuvons de tout coeur et que nous soutenons depuis toujours avec enthousiasme.

Nous sommes dans l'époque du Grand Eveil sur cette planète. La Lumière de la Vérité, s’intensifie à chaque instant qui passe, qui pousse de nombreuses personnes en avant et qui font en sorte qu’ils partagent ce qu'ils savent. Est-ce que ceux qui suivent cette voie doivent continuer à se cacher dans la peur? La réponse à cette question est peut-être l'aspect le plus important de cette vérification incessante que la Terre soit devenue une sorte de grande classe pour de nombreux gens en ce moment critique.]

Martin: Avant de commencer, permettez-moi de dire quelques mots. Le sujet de votre livre est tellement complet qu’il couvre littéralement tous les aspects du contrôle global par les jésuites, qui remonte à 1540. Je voudrais commencer notre conversation avec un point très important de clarification, afin que nos lecteurs puissent avoir quelque chose auquel s'accrocher en lisant le récit historique que nous allons présenter.

Permettez-moi aussi d'ajouter que votre livre est l'un des plus convaincant, dynamique, véritablement éducatif de tous les documents historiques que j'ai jamais lu. Je tiens à vous dire, je suis impressionné!

Vous liez, littéralement, tous les grands conflits mondiaux et l'assassinat politique aux mains de l'Ordre des Jésuites. Les Juifs, comme beaucoup d'autres groupes que vous mentionnez, ont été les pions involontaires dans l'agenda, jésuite.

Aujourd'hui, le présent. Je vais commencer par ici, et puis nous allons remonter dans le temps et le re-parcourir en ascendant jusqu’à nos jours. Mais, je veux commencer ici, car cela donnera une base pour remonter dans le temps.

Aujourd'hui, qui est le Supérieur Général des Jésuites, le soi-disant «pape noir» [noir se réfère ici à dans l’ombre, activités obscures, non à la race ou de couleur] qui donne les ordres à l'actuel pape. Est-ce encore Jean-Baptiste Janssens?

Jean-Baptiste Janssens (1889-1964) Pedro Arrupe (1907-1991)

Phelps: Janssens, le Français. Non, il est décédé en 1964. Ensuite Pedro Arrupe est arrivé au pouvoir. Puis, après une violente thrombose d’Arrupe en 81, ils ont élu en 1983 le comte Hans Kolvenbach comme nouveau Général Jésuite. Je l'appelle le comte Hans Kolven Sabot. (hoof en anglais, le sabot de la chèvre ou du bouc).

Martin: Parlons de cette position de «général». Donc, qui est cette personne, le comte Hans Kolvenbach? Qui sert-il? Quelles sont ses origines? D’où vient-il ?

Phelps: Le présent Générale est né à Druten, il est de nationalité néerlandaise.

Martin: Où se trouve-t-il?

Phelps: Il réside à Rome, au siège des jésuites, appelé l'Eglise de Jésus. Ainsi, le général des jésuites réside à Rome, comme je viens de vous le dire dans le siège des Jésuites.

Martin: L'Eglise de Jésus, se trouve-t-elle près du Vatican?

Phelps: Elle n’est pas très loin du Vatican, sur sa droite. Dans la même zone il y a le siège des Chevaliers de Malte.

Martin: Ce siège fait-il partie de la Cité du Vatican, donc?

Phelps: Et bien oui, je crois.

Martin: Quel est le rôle de Satan dans ce cadre, et quel est le but ultime des Jésuites, la soit-disante société de Jésus?

Phelps: Le général des Jésuites, et les autres hauts Généraux des Jésuites, sont des sorciers. Ils sont lucifériens, et ils adorent ce qu'ils appellent Lucifer. Ils ne croient pas en Satan. Ils croient en Lucifer.

Or, selon Alberto Rivera qui était un haut jésuite à la fin des années 60, il fut invité à une «messe noire» en Espagne où il y avait un assez grand nombre de hauts généraux jésuites présents. Et il a appelé cette audience une «messe noire». Eh bien, quand vous êtes impliqué dans une «messe noire», vous êtes impliqué dans le culte de Lucifer, tous vêtus avec des capes noires et ainsi de suite.

Martin: Je suis fasciné par le comte Hans Kolvenbach, parce que personne dans le monde ne sait qui est cette personne. Je n'ai jamais entendu le nom.

Phelps: Permettez-moi simplement vous dire que vous pouvez voir sa photo et ses jésuites, juste en haut d'une seconde et je vais prendre le livre... Le nom de l'ouvrage est « Jésuites: A Biography multi-« , de Jean Lacoutre, et il est disponible, généralement, dans les librairies. Il a été publié en 1995.

Jean Lacoutre est français. C’était un communiste, il est encore communiste. Sur la dernière page que je vous montre, qui suit la page 343, vous pouvez voir Peter Hans Kolvenbach. C’est le général des jésuites, et quand on le voit, on a l’impression de voir juste une personne « mauvaise ». Il ya un homme noir, un grand jésuite, c'est un des 29 Jésuites Supérieurs et vous le voyez ici avec son état-major cosmopolite. Un des membre du personnel général ressemble à Ben Kingsley de la Liste de Shindler. Il y a six hommes blancs, et un homme noir. Et c'est son état-major.

Martin: Quel est le processus de choix d'un général successeur?

Phelps: La sphère des Hauts Jésuites élisent une personne, et il est élu à vie à moins qu'il ne devienne un «hérétique».

Martin: Et ce groupe représente la soi-disant «Sphère des Hauts Jésuites"?

Phelps: Je dirais que ce sont les «profès», du 4eme degré supérieur. Quand un jésuite est profès, il est sous le serment des Jésuites, il est sous le «Serment Sanglant" que j'ai retranscrit dans mon livre.

Martin: Avons-nous la permission de réimprimer ce serment dans notre journal?

Phelps: Bien sûr, absolument.

Martin: Une de mes questions a à voir avec le serment et sa similitude avec les Protocoles des Sages de Sion, et je me suis posé cette question et l’ai écrit dans le journal avant que je sois rentré dans le passage qui parle des Protocoles dans votre livre.

Phelps: Les jésuites de toute évidence ont écrit les Protocoles car ils ont effectué tous les protocoles dans ce petit manuel. C’est eux qui ont tout fait. Et, Alberto Rivera dit (et il était un jésuite) qu’il a été fortement décriée, et n’a pas été aidé ni par l'Apostat, ni par les protestants et ni les baptistes de ce pays. En revanche il a été aidé par Jack Chick. Jack Chick a publié son histoire en six volumes, intitulé Alberto I, II, III, IV, V, et VI.

Alberto Rivera affirme qu'il était aligné avec les Juifs du Pape qui ont publié les Protocoles. Eh bien, j'ai tendance à croire que ce sont vraiment les jésuites eux-mêmes, et les seuls à avoir été capables de reporter cela du passé.

Ils sont infiltrés dans le gouvernement. Ils sont derrière les sports professionnels. Le propriétaire du Pittsburgh Steelers est un chevalier de Malte. Le propriétaire des Lions de Detroit est un chevalier de Malte. La majeur partie des propriétaires de ces clubs, sont pour la plupart des Chevaliers de Malte, tous des gens qui se sont introduits dans ce battage des jeux et des sports, et ils sont en train de créer une tyrannie. Alors, que c’était des choses dans les protocoles, qu'ils créent des «amusements».

Un autre qu'ils ont utilisé était Walt Disney, franc-maçon du 33e degré avec ses Disneyworld et Disneyland. D’autres encore ont été Milton Herse et Hersey Park. Ils créent toutes les distractions et les jeux de divertissements pour obtenir un peuple ivre de plaisir, pendant qu'ils sont occupés à renverser les protestants du gouvernement.

Martin: D'où vient le facteur Las Vegas dans tout cela?

Phelps: Las Vegas est contrôlé en grande partie par la Mafia. Mais toutes les familles de la haute Mafia sont catholiques, et ils sont tous subordonnés au Pape ou au cardinal de New York, qui est le cardinal O'Connor, parce que la Commission de la Mafia réside à New York.

Frank Costello qui était un membre de la Commission Mob, était ami intime avec un des personnes appartenant aux Chevaliers de Malte, le boss d’Hollywood, Joe Kennedy. Et ceci n'a pas changé.

Ainsi, les Hauts Chevaliers sont de bons et très chers frères des Don de la Haute Mafia (les Gambino, les Lucchese, les Columbos, et les autres Don). Et ils contrôlent Hollywood, pas les Juifs. C'est seulement les Juifs qui sont leurs front-men et qui sont impliqués à Hollywood et qui travaillent pour la Mafia et pour le cardinal, tout comme en politique il y at Arlen Spector. Arlen Spector estun des juifs de Spelly (le cardinal Spellman) dans l'assassinat du président Kennedy, et il ne dira jamais un mot à ce sujet.

Martin: Maintenant, vu que nous en parlons, y’a-t-il quelque chose que vous ne voulez pas que je publie ? S'il vous plaît faites-le moi savoir avant parce que, littéralement, je vais imprimer tout ce que nous disons dans cette conversation.

Phelps: C'est très bien, ça me va parce ces choses ont besoin d'être dites et sues.

Martin: Revenons au comte Hans Kolvenbach. Je tiens à braquer les projecteurs sur ce mec pour juste un petit peu. Parlons de lui. Que fait-il? Qui est-il? Parlons de son poste de «Général». Comment font-ils pour exercer ce contrôle sur le pape? Le pape sait-il qu’il est un pion?

Phelps: Ok, une question à la fois. Alors, quelle est la question que vous voulez traiter en premier?

Martin: Disons faire un peu plus de lumière sur le comte.

Phelps: Le général des Jésuites, ok.

Martin: Nous allons commencer et vous allez me dire tout ce que vous voulez sur ce sujet.

Phelps: Le général des Jésuites est un dictateur absolu, complet, total et autocrate de l'Ordre. Quand il parle, ses provinciaux se déplacent. Les provinciaux sont ses subordonnés majeur. Il ya environ 83 provinciaux en ce moment.

Donc comme je l’ai compris, l'Ordre des Jésuites a divisé le monde en 83 régions. Ok? Pour chaque région, il y a une province jésuite. Il y a 10 provinciaux aux États-Unis. Il y en a un pour l'Amérique centrale, un pour l'Irlande etc... Ils ont partagé le monde dans ces provinces.

Donc c’est le vieux gouvernement provincial babylonien, centré sur Nabuchodonosor ou sur le Général des Jésuites lui-même; il a donc une forme de gouvernement strictement romain où tous les états ou provinces sont subordonnés à ce souverain dans le monde entier.

Le général des Jésuites exerce le plein pouvoir sur l'Ordre entier. Il se réunit avec ses provinciaux. Quand ils décident de commencer une guerre ou une agitation, il obtient l'information de la province de ce pays, la meilleure façon de conduire ce sujet, le comportement des gens, et puis il utilise ses griefs légitimes pour provoquer une agitation civile comme le Mouvement des Droits en 1964. Ce fut une agitation provoqué par les jésuites, complètement, parce que le résultat final fut plus la consolidation du pouvoir à Washington avec la loi de 1964 sur les droits civils qui a été écrit par ([le président de longue date de l'Université de Notre Dame) le révérend Theodore Hesburgh.

Le général des Jésuites commande le monde à travers ses provinciaux. Et les provinciaux bien sûr, commandent les Jésuites du bas, il y’a de nombreux jésuites qui ne sont pas «profès», et nombreux sont les jésuites du bas qui n'ont aucune idée de ce qui se passe au sommet. Ils n'ont aucune notion de la puissance de leur Ordre.

C'est exactement comme dans la franc-maçonnerie. Ceux qui sont dans les grades inférieurs n'ont aucune idée que les hauts francs-maçons travaillent pour le général des jésuites. Ils pensent qu’ils font du bon travail et que ce sont de bonnes personnes. Mais l'essentiel est de savoir que les francs-maçons de haut niveau sont soumis, également, à l'Assemblée générale des Jésuites parce que le général des jésuites, avec Frédéric le Grand, a écrit les Hauts Grades, les 8 derniers degrés, de la franc-maçonnerie du Rite écossais lorsque Frédéric les protégea quand le pape décida de les supprimer en 1773.

Donc, vous avez l'alignement avec l'Ordre des Jésuites et les plus puissants des franc-maçons qui avaient de leur coté Frédéric le Grand, lors de leur suppression. C'est une conclusion irréfutable. Et puis, quand vous voyez les guerres napoléoniennes, la Révolution française et les guerres napoléoniennes menées par la franc-maçonnerie, et tout ce que Napoléon a fait, et les Jacobins, et bien vous vous apercevez que tout ce qu’ils ont fait a complètement profité à l'Ordre des Jésuites.

C'est à cette fin qu’Alexandre Dumas a écrit son « Comte de Monte-Cristo ». Le comte est le général des jésuites. Monte = Mont, Cristo = Christ. Le comte du Mont du Christ. Alexandre Dumas parlait de la vengeance des généraux jésuites après que les jésuites aient été supprimés, et que plusieurs d'entre eux avaient été expédiés sur une île, à trois heures de navigation à l'Ouest du large des côtes du Portugal. Et donc, quand les jésuites ont retrouvé enfin leur pouvoir, ils ont punis tous les monarques d'Europe qui les avaient supprimés, et ils les chassèrent de leurs trônes, y compris les Chevaliers de Malte, à Malte, grâce à l'aide de Napoléon.

Et Alexandre Dumas, qui a lutté pour les patriotes italiens en 1848, afin de libérer Rome du pouvoir temporel du Pape, a écrit de nombreux livres et l'un des livres était d'exposer cela, et c’est ce qu’est en vérité Le comte de Monte-Cristo.

Donc, quand vous lisez ce livre, gardez à l'esprit que c'est vraiment une satire sur l'Ordre des Jésuites qui ont regagné leur pouvoir en France. Le Comte de Monte Cristo a un réseau de renseignement qui ne peut être battu. Eh bien, c'est l'Ordre des Jésuites.

Mais le comte ne put obtenir ce qu'il voulait vraiment avoir, ou son dernier souhait, et c'est l'amour de la femme. Il gagne sur tous les pouvoirs politiques, il reprend tout ce qu'il avait perdu, mais il n'a pas l'amour d'une femme. Et c'est l'ordre des Jésuites. Ils n'ont pas de femmes. Ils n'ont pas l'amour d'une femme. Parce que d'avoir une femme, d'avoir une femme, signifie que vous avez une allégeance à votre épouse et sa famille, et vous ne pouvez pas obéir à l'Assemblée générale. C'est pourquoi ils ne pourront jamais se marier, et c'est l'une des grandes clefs de leur succès.

Ils peuvent trahir une nation et fuir. Ils peuvent trahir tous les Irlandais catholiques qui se sont embarqués sur le Titanic, et fuir. Ils peuvent nous trahir au Vietnam et fuir. Ils peuvent nous trahir à chaque fois que nous allons à l'hôpital et nous irradier et couper et droguer, et fuir, parce que c'est «pour la plus grande gloire de Dieu ". Ad Majorem Dei Gloriam: la plus grande gloire du dieu qui siège à Rome.

Martin: Quel est le but ultime de les jésuites?

Phelps: Leur but ultime est de contrôler le monde, et le pape par leur décision, reconstruire le temple de Salomon à Jérusalem. Voilà ce qu’est leur but ultime !

Martin: Et pourquoi est-ce si important de reconstruire le Temple de Salomon?

Phelps: Parce que les Jésuites ont toujours voulu ça. Lorsque Ignace de Loyola a fondé l'Ordre, l'une des premières choses qu’il voulait été d’aller à Jérusalem et d’y mettre en place le siège des jésuites. Donc, il est allé là-bas, et il a essayé de le faire mais cela a échoué. Il est donc revenu, est allé à l'école, a commencé ses études en latin, etc… Peut-être que ce pourrait être une bonne idée de d’en dire un peu plus sur Ignace de Loyola.

Martin: Oui.

Phelps: Ok, Ignace de Loyola était un soldat espagnol, et il a été blessé lors d'une bataille entre les Français et les Espagnols, et il a eut la jambe cassée. Le général français a donc ordonné à ses propres médecins d’assister Loyola, parce que Loyola avait été très courageux lors du conflit. Donc il lui fit soigner la jambe et le renvoya à son domicile, ce qui, bien sûr, le rendait redevable par ce fait au Conseil de Loyola en Espagne, dans la région des Basques.

Loyola, qui voulait retrouver l’usage de sa jambe qu'il avait mal guéri, se construisit une sorte d’établi où il pouvait étirer sa jambe, en supportant de graves et horribles douleurs et essayant d'étirer le plus cette jambe cassé pour la faire revenir à sa forme normale. Il l'a cassa encore une ou deux fois, mais ne réussit à la guérir correctement et depuis il aurait toujours boité. Il ne pouvait plus prétendre être un courtisan pour les femmes, et, par conséquent, il est tombé dans une grosse dépression, et eut cette vision des saints, etc, etc, et il commença à écrire ses exercices spirituels.

Je vais m'arrêter sur ces exercices spirituels juste pour une minute. Loyola voulait former une armée, mais quand il commença ses exercices spirituels, il décida que ces exercices spirituels serait la formation de base pour l'ensemble de ses jésuites. Et qu’ils auraient tous dû s’y soumettre et c’est ce que font encore aujourd’hui les jésuites.

Une des maximes des exercices spirituels est que si mon supérieur dit «le noir est blanc et le blanc est noir", alors c’est que c’est comme ça et pas autrement. C'est dans ses exercices spirituels. C'est ce qui est cité dans le film d’Oliver Stone « JFK », quand Kevin Costner est assis à la table et déclare « Messieurs, nous devons commencer à penser différemment. Nous devons penser comme la CIA. Blanc, c'est noir, et noir, c'est blanc. » Ceci a été un cadeau envers les jésuites qui ont produit ce film, en citant un des exercices spirituel d’Ignace de Loyola dans le film.

Ainsi, Loyola avait une volonté indomptable. Il avait une volonté d'acier, et il a mis tout son esprit à arriver à ce retour de la papauté qui avait perdu à la Réforme. Et donc, il est allé voir le Pape en 1540, et ils ont créé l'Ordre des Jésuites. Mais cet homme qui était donc un soldat et un avocat a rassemblé une légion de soldats et de guerriers pour reconquérir ce que Rome avait perdu, ainsi que l'institut d'un gouvernement mondial pour le Pape, à partir de Jérusalem. C’était en 1540.

Il a commencé à fonder l'Ordre en 1536, puis il a été arrêté par l'Inquisition, il a été libéré, et il est allé se jeter aux pieds du pape. Il dit qu’il aurait été complètement à son service. Le Pape y consentie, et ce Pape était Pie III. Le Pape ayant consenti, il créa donc l'Ordre des Jésuites, et vu que maintenant il avait la protection du pape, et ils commencèrent leur terrible histoire d'actes de sang. Et guerre après guerre après guerre après guerre, ils attribuèrent tout à l'Ordre des Jésuites en quelque sorte. Les nobles catholiques donnèrent beaucoup d'argent, firent dons de châteaux, d’écoles et d'argent à l'Ordre des Jésuites.

Pratiquement tout ce qu'ils possèdent a été donné ou volé par eux. Bien sûr, ils ont volé toutes les fortunes des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ont volé tout l’or, tous les biens et tout ce qu’il y avait à prendre à chaque fois qu’ils sont allés dans un pays. Ce qui vient d'être publié n'est rien comparé à ce qu'ils ont pris en réalité.

Dans le livre d'Edmond Paris, imprimés par Publications Ozark, appelé « Le Vatican contre l'Europe », il est écrit dans le détail tout ce qu'ils faisaient. Il en fait l’élucubration (les 30 dernières années de guerre sont entièrement attribuables aux jésuites, leurs massacres de Serbes et de Juifs, etc..) Mais Edmond de Paris n'a pas compris pour le Général jésuite et c'est là un des points les plus importants que je veux dire à propos de Von Kolvenbach, Général des Jésuites. Il a un contrôle complet de la communauté du renseignement international: CIA, FBI, KGB, Mossad israélien, BND allemand, SIS britannique. Le Général des Jésuites a un contrôle complet sur l'ensemble du dispositif de renseignement du FBI, chaque agence bureaucratique dans ce pays, tout cela, il a un contrôle complet de celle-ci.

Donc, chaque fois qu'il veut trouver quelque chose sur un individu, ils cherchent dans le numéro de sécurité sociale, et dans tout l'ensemble des appareils de renseignements secrets et lui et ses provinciaux peuvent examiner et tout savoir sur cet homme. Cartes de crédit, votre nom, tout ce qui est attachée au nombre de Rome de la sécurité sociale, que FDR (Franklin D. Roosvelt) mis sur nous en 1933 avec l'aide de Spellman. En même temps, je crois, qu’il y avait l’Archevêque, ou peut-être le Cardinal Hayes mais Rome était derrière FDR en le mettant dans les bureaux.

Certaines choses ont été mises en œuvre comme l'insécurité sociale, l'impôt sur le revenu, et reconnaissance de du gouvernement de URSS du sanguinaire Joseph Staline élevé par les jésuites. C’est ainsi, qu’ils nous ont donné le numéro de sécurité sociale, qui est un numéro de Rome ( et que je refuse d’utiliser) et c'est pourquoi ils veulent que tout le monde l’utilisent pour tout: permis de conduire, déclaration fiscale, carte de crédit, tout ce que vous faites, ce nombre est vous et ce nombre est le numéro de Rome.

Sources : http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/blackpope.htm

Le livre: http://www.bibliotecapleyades.net/archivos_pdf/vatican_assassins.pdf (en anglais)

http://leschroniquesdetrinity.blogspot.fr/2011/10/lhomme-le-plus-puissant-d…

Le site:
http://www.vaticanassassins.org/

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/04/04/23934470.html


Pages : Prec. 1 2

Index du forum
CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES
VATICAN CONTRÔLÉ PAR LES JÉSUITES

Haut
Aller à : Les favorisPAROLE DU SEIGNEUR POUR CES TEMPS DE LA FIN/WORD OF GOD IN THE END TIMESSITES RECOMMANDÉS NASAPRENDRE NOTE QUE :ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATIONCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHESRÉSUMÉ DE LA SITUATION MONDIALE PAR VICLA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEASTTERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTHLES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPSFASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCISTNOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES/NEW ANTITERRORIST LAWSPROJET FUTUR POUR LES ENFANTS/FUTUR PROJECTS FOR KIDSDEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTHCANADAISRAËL et le MOYEN-ORIENTTRAITÉ DE L'AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICAN UNION (CANADA-USA-MEXICO)SECTION DE GAÉTANVIDÉOS/VIDEOS

Membre: Ajouter ce sujet à mes favoris | Envoyer ce sujet à un(e) ami(e) | Imprimer ce sujet
Modérateurs : Déplacer ce sujet | Fermer ce sujet | /!\ Supprimer le sujet
Ajouter une réponse rapide
Ajouter une réponse rapide


Administration
Modération
Ce forum pour votre site ?
AceBoard Forum Gratuit v 5.3
Download Premium Web Templates! - blog gratuit
audit et mesure d'audience visiteurs internet par


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 16:02 (2012)    Sujet du message: GRADUATES OF JESUIT INSTITUTIONS WELL REPRESENTED IN THE 112th U.S. CONGRESS AND OBAMA ADMINISTRATION Répondre en citant



GRADUATES OF JESUIT INSTITUTIONS WELL REPRESENTED IN THE 112th U.S. CONGRESS AND OBAMA ADMINISTRATION

THE VATICAN & JESUITS CURRENTLY RUN THE WORLD



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=LzzC5IpoLnI

January 26, 2011

WASHINGTON, DC - Ten percent of the 112th U.S. Congress are Jesuit college and university alumni/ae. Among the 535 Members of this Congress, 54 of them are alumni/ae of Jesuit institutions. At least 30 alums also serve in appointed positions in the Obama Administration.

There are 12 Jesuit alumni/ae in the Senate and 42 in the House of Representatives. Among the top leadership, Congressmen John Boehner (R-OH) is serving as Speaker of the House of Representatives, and Congressman Steny Hoyer (D-MD) serves as the House Minority Whip. In the Senate, Senator Richard Durbin (D-IL) continues as the Assistant Majority Leader.

Of these 54 alumni/ae, 36 received graduate or professional degrees from Jesuit universities. There are 18 Jesuit institutions represented by alumni/ae in the U.S. Congress. Georgetown University has the most alumni/ae with a total of 18; followed by Boston College with 7; the College of the Holy Cross and Fordham University each tied with 4; while Creighton University, Marquette University, and the University of Detroit Mercy each have 3.

"With the many challenges facing our nation, we are happy that our Jesuit college and university alumni/ae continue to play important roles in Congress and the Administration,” said AJCU President Fr. Charles Currie, S.J. “Their commitment to lead and to serve is in the best Jesuit tradition.”

Obama Administration

Complementing the congressional representation are the approximately 30 alumni from the 28 Jesuit colleges and universities currently serving in appointed positions to President Barack Obama. Members of the Obama administration from AJCU institutions include Department of Defense Secretary Robert M. Gates (Georgetown University, 1974, PhD), Department of Homeland Security Secretary Janet A. Napolitano (Santa Clara University, 1979, BA), Central Intelligence Agency (CIA) Director Leon E. Panetta (Santa Clara University, 1960, BA), Office of Management and Budget Director Jacob Lew (Georgetown University, 1983, JD), and White House Chief of Staff William Daley (Loyola University Chicago, 1970, BA).

From the Department of Education are Under Secretary Martha Kanter (University of San Francisco, 1989, EdD), Assistant Secretary for Legislation and Congressional Affairs Gabriella Gomez (Loyola Marymount University, 1995, BA) and Office of Legislation and Congressional Affairs Deputy Assistant Secretary Julius Lloyd Horwich (Georgetown University, 1986, BSFS).

In the Department of Labor is Assistant Secretary for Employment and Training, Jane Oates (Boston College, 1975, BA).

UNITED STATES SENATE



Senator John Barrasso (R-WY) Appointed 2007, Elected 2008
B.A. Georgetown University (1974)
M.D. Georgetown University (1978)


Senator Scott Brown(R-MA) Elected 2010
J.D. Boston College (1984)


Senator Robert P. Casey, Jr.(D-PA) Elected 2006
B.A. College of the Holy Cross (1982)


Senator Richard J. Durbin(D-IL) Elected 1996
B.S.F.S. Georgetown University (1966)
J.D. Georgetown University (1969)


Senator Michael (Mike) Johanns (R-NB) Elected 2008
J.D. Creighton University (1974)


Senator John F. Kerry(D-MA) Elected 1984
J.D. Boston College (1976)


Senator Patrick J. Leahy(D-VT) Elected 1974
J.D. Georgetown University (1964)


Senator Mark Steven Kirk(R-IL) Elected 2010
J.D. Georgetown University (1992)


Senator Robert Menendez(D-NJ) Appointed & Elected 2006
B.A. Saint Peter's College (1976)


Senator Barbara A. Mikulski(D-MD) Elected 1986
B.A. Loyola University Maryland (1958)


Senator Lisa Murkowski(R-AK) Appointed 2002, Elected 2004
B.A. Georgetown University (1980)


Senator Jim Webb(D-VA) Elected 2006
J.D. Georgetown University (1975)



UNITED STATES HOUSE OF REPRESENTATIVES



Representative Steve Austria(R-OH) Elected 2008
B.A. Marquette University (1982)


Representative Timothy H. Bishop(D-NY) Elected 2002
B.A. College of the Holy Cross (1972)
Representative John A. Boehner(R-OH) Elected 1990
B.S. Xavier University (1977)


Representative Vern Buchanan (R-FL) Elected 2006
M.B.A. University of Detroit Mercy (1986)
Representative Ann Marie Buerkle(R-NY) Elected 2010
B.S. Le Moyne College (1977)


Representative Francisco "Quico" Canseco(R-TX) Elected 2010
B.A. Saint Louis University (1972)
Representative Michael Capuano(D-MA) Elected 1998
J.D. Boston College (1977)


Representative David Cicilline(D-RI) Elected 2010
J.D. Georgetown University (1986)
Representative Hansen Clarke(D-MI) Elected 2010
J.D. Georgetown University (1987)


Representative Henry Cuellar(D-TX) Elected 2005
B.S. Georgetown University (1978)
Representative John D. Dingell(D-MI) Elected 1955
B.A. Georgetown University (1949)
J.D. Georgetown University (1952)


Representative Jeff Fortenberry (R-NE) Elected 2004
M.A. Georgetown University (1986)
Representative Paul Gosar(R-AZ) Elected 2010
B.S. Creighton University (1981)
D.D.S. Creighton University (1985)


Representative Mazie K. Hirono(D-HI) Elected 2006
J.D. Georgetown University (1978)
Representative Steny H. Hoyer(D-MD) Elected 1981
J.D. Georgetown University (1966)


Representative William Keating(D-MA) Elected 2010
B.A. Boston College (1974)
M.B.A. Boston College (1982)
Representative Jeff Landry(R-LA) Elected 2010
J.D. Loyola University New Orleans (2004)


Representative Frank A. LoBiondo(R-NJ) Elected 1994
B.S. Saint Joseph's University (1968)
Representative Zoe Lofgren(D-CA) Elected 1994
J.D. Santa Clara University (1975)



Representative Daniel E. Lungren (R-CA) Elected 2004
J.D. Georgetown University (1971)
Representative Stephen Lynch(D-MA) Elected 2000
J.D. Boston College (1991)


Representative Donald Manzullo(R-IL) Elected 1992
J.D. Marquette University (1970)
Representative Edward J. Markey(D-MA) Elected 1976
B.A. Boston College (1968)
J.D. Boston College (1972)


Representative Thaddeus McCotter(R-MI) Elected 2002
B.A. University of Detroit Mercy (1987)
J.D. University of Detroit Mercy (1991)
Representative Gwen Moore (D-WI) Elected 2004
B.A. Marquette University (1978)


Representative James P. Moran(D-VA) Elected 1990
B.A. College of the Holy Cross (1967)
Representative Mick Mulvaney(R-SC) Elected 2010
B.S. Georgetown University (1989)


Representative Timothy F. Murphy(R-PA) Elected 2002
B.A. Wheeling Jesuit University (1974)
Representative Jerrold Nadler(D-NY) Elected 1992
J.D. Fordham University (1978)


Representative Bill Owens(D-NY) Appointed 2009, Elected 2010
J.D. Fordham University (1974)
Representative William J. Pascrell Jr.(D-NJ) Elected 1996
B.A. Fordham University (1959)
M.A. Fordham University (1961)

Representative Gary Peters (D-MI) Elected 2008
M.B.A. University of Detroit Mercy (1984)


Representative Michael Quigley(D-IL) Elected 2009
J.D. Loyola University Chicago (1989)

Representative Robert C. Scott(D-VA) Elected 1992
J.D. Boston College (1973)


Representative Albio Sires(D-NJ) Elected 2006
B.A. Saint Peter's College (1974)

Representative Adam Smith(D-WA) Elected 1996
B.A. Fordham University (1987)


Representative Lee Terry(R-NE) Elected 1998
J.D. Creighton University (1987)

Representative Chris Van Hollen Jr.(D-MD) Elected 2002
J.D. Georgetown University (1990)


Representative Peter J. Visclosky(D-IN) Elected 1984
L.L.M. Georgetown University (1982)

Representative Peter Welch (D-VT) Elected 2006
A.B. College of the Holy Cross (1969)


Representative Frank Wolf(R-VA) Elected 1980
J.D. Georgetown University (1965)
Representative Lynn Woolsey(D-CA) Elected 1992
B.S. University of San Francisco (1980)

Bold names indicate new members

http://www.ajcunet.edu/Graduates-of-Jesuit-Institutions-Well-Represented-in-the-112th-U-S-Congress-and-Obama-Administration


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 18:59 (2014)    Sujet du message: L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE : LE PAPE NOIR DES JESUITES - 1ere PARTIE Répondre en citant

L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE : LE PAPE NOIR DES JESUITES - 1ere PARTIE

samedi 8 mars 2014



Cet article en 3 parties vient compléter les précédents sur les jésuites. Il reprend essentiellement des informations provenant du livre "Vatican assassins" qui est extrêmement complet sur le sujet avec une montagne de sources documentées (plus de 700 pages). Mettez de côté vos à priori et préparez-vous à redécouvrir l'histoire. Certains arguments risquent d'en dérouter plus d'un. Fawkes

Alors, vous pensiez que vous étiez bien informé jusqu’à présent sur tous les principaux acteurs qui mènent les règles du jeu du "complot"? Peut-être cela fait quelque années que vous entendez des choses au sujet (ou que vous y êtes tombé dessus par hasard) des différents éléments de la société qui contrôlent notre monde depuis les coulisses.

Vous vous êtes peut-être familiariser avec le rôle joué par, par exemple, les sionistes khazares (qui ont inventé le mot «Juif» pour dissimuler leur patrimoine adopté, à la différence des Judéens biblique), ou le rôle joué par les banksters (gangsters bancaire) qui contrôlent les économies du monde, par le CFR (Council on Foreign Relations), la Commission Trilatérale, le groupe Bilderberg, le Comité des 300, les plus riches 17 familles de l’«élite» des Rothschild en Angleterre aux Rockefeller en Amérique en passant par les Bronfman au Canada, et ainsi de suite, comprenant ainsi la structure du pouvoir physique du Nouvel Ordre Mondial sur ses marionnettes, structure elle-même sous la direction de sombres motivations, sous d'autres dimensions du "Maître Trompeur » plus communément connu sous les noms de Lucifer ou Satan et de leur cohortes d’«anges déchus».

Bien que tous ces détails contribuent à la compréhension d’une image bien plus grande, ce que vous vous apprêtez à lire est le chaînon manquant le plus important pour connaitre cette structure. Et je ne parle pas d’un petit chaînon optionnel, je veux vous parler du chaînon central, tellement bien caché du public en général, et pendant si longtemps que même les plus studieux de la «théorie du complot" n'ont probablement pas réussit à regrouper la majeur partie des informations qui vont vous être présentées ici.
Appeler ce qui s’en suit quelque chose de «controversé» et de «sensible» peut être considéré comme un doux euphémisme de la vérité à la question que l’on peut se poser! Ce chaînon manquant changera totalement l'inclinaison du terrain de jeu!

Après des mois d'attente et des semaines de préparation, j'ai enfin pu parler le mardi 14 mars avec Eric Phelps Jon, auteur du livre « Vatican Assassins ». Il n'y avait d'autre moyen pour approfondir le chef d'oeuvre littéralement historique sur cinq siècles d'Eric, que de lui poser simplement des questions qui couvraient énormément de temps et de grands événements historiques. Il nous a fallu près de quatre heures pour accomplir la tâche, mais nous aurions pu facilement continuer comme cela pendant encore quarante autres heures.

Nous ne voulions pas réduire toute l’importance de ce travail sur THE SPECTRUM en le présentant ici d'une façon trop distillée. En fait, en ne voulant perdre aucun enregistrement sur ce matériel pertinent afin de le partager au mieux, Eric nous a accordé la permission d'imprimer (directement après l'entrevue) plusieurs extraits de son livre qui sera bientôt publié et qui vous aidera à comprendre certains aspects de cette histoire magnifiquement importante et qui ratisse sur un large champs historico-mondial dont le chaînon manquant en est sûrement le lien central.

Nous appellerons cette histoire la "Connexion Jésuite-Vatican" du bon déroulement de l’agenda du Nouvel Ordre Mondial. Vous vous ferez votre propre opinion sur le fait que ce maillon vraiment important est bien caché aux yeux de tous! Et il y a une bonne raison pour que la bibliothèque du Vatican si vaste soit restée secrète et reste donc intacte à toute intrusion extérieure, bien qu’ils soient nombreux à vouloir mettre les mains sur une telle collection de renseignements "censurés" de données sur notre vérité, et notre patrimoine culturel d'un autre monde.

Quand on lit une œuvre comme Vatican Assassins, on ne peut pas s'empêcher de réfléchir sur les moments intentionnellement "ajustée", édulcorés et ennuyeux que l’on nous enseigne pendant les cours d’histoire au lycée et dans les universités alors qu’en réalité la véritable histoire de ce qui s'est passé est dynamique et pleine d'intrigues calculés.

Dans ce métier, j'ai entendu et lu beaucoup de choses. Mais quand j'ai du décoller ma mâchoire du plancher pendant la lecture de certains moments historiques du livre d'Eric et bien, laissez-moi seulement vous dire que la vérité est certainement plus étrange, et beaucoup plus intéressante, que les nombreuses fictions que l’on nous a amenés à croire comme faits historiques. Et pourtant, La Vérité s'emboîte comme les pièces d'un puzzle.
Ce livre devrait être un best-seller, mais il est peu probable qu'il atteindra une telle attention générale à cause du contrôle et de la censure qui est en activité dans le monde de l’édition. C’est pour cela la raison de notre longue présentation de ce livre.

Nous sommes à un moment où la vérité doit être révélée dans toutes les directions. Et il n'y a probablement rien de plus fondamental, de dérangant, et de précis que ce bouleversant extrait que nous allons vous présenter ici. L'interview est directement suivie par un certain nombre d'extraits pertinents du livre d’Eric qui sera disponible le 1er juillet.


Martin: Avant de commencer, permettez-moi de dire quelques mots. Le sujet de votre livre est tellement complet qu’il couvre littéralement tous les aspects du contrôle global par les jésuites, qui remonte à 1540. Je voudrais commencer notre conversation avec un point très important de clarification, afin que nos lecteurs puissent avoir quelque chose auquel s'accrocher en lisant le récit historique que nous allons présenter. Permettez-moi aussi d'ajouter que votre livre est l'un des plus convaincant, dynamique, véritablement éducatif de tous les documents historiques que j'ai jamais lu. Je tiens à vous dire, je suis impressionné!

Vous liez, littéralement, tous les grands conflits mondiaux et l'assassinat politique aux mains de l'Ordre des Jésuites. Les Juifs, comme beaucoup d'autres groupes que vous mentionnez, ont été les pions involontaires dans l'agenda, jésuite.

Aujourd'hui, le présent. Je vais commencer par ici, et puis nous allons remonter dans le temps et le re-parcourir en ascendant jusqu’à nos jours. Mais, je veux commencer ici, car cela donnera une base pour remonter dans le temps.

Aujourd'hui, qui est le Supérieur Général des Jésuites, le soi-disant «pape noir» [noir se réfère ici à dans l’ombre, activités obscures, non à la race ou de couleur] qui donne les ordres à l'actuel pape. Est-ce encore Jean-Baptiste Janssens?


Jean-Baptiste Janssens (1889-1964) Pedro Arrupe (1907-1991)

Phelps: Janssens, le Français. Non, il est décédé en 1964. Ensuite Pedro Arrupe est arrivé au pouvoir. Puis, après une violente thrombose d’Arrupe en 81 , ils ont élu en 1983 le comte Hans Kolvenbach comme nouveau Général Jésuite. Je l'appelle le comte Hans Kolven Sabot. (hoof en anglais, le sabot de la chèvre ou du bouc)

Martin: Parlons de cette position de «général». Donc, qui est cette personne, le comte Hans Kolvenbach? Qui sert-il? Quelles sont ses origines? D’où vient-il ?

Phelps: Le présent Générale est né à Druten, il est de nationalité néerlandaise.

Martin: Où se trouve-t-il?

Phelps: Il réside à Rome, au siège des jésuites, appelé l'Eglise de Jésus. Ainsi, le général des jésuites réside à Rome, comme je viens de vous le dire dans le siège des Jésuites.

Martin: L'Eglise de Jésus, se trouve-t-elle près du Vatican?

Phelps: Elle n’est pas très loin du Vatican, sur sa droite. Dans la même zone il y a le siège des Chevaliers de Malte.

Martin: Ce siège fait-il partie de la Cité du Vatican, donc?

Phelps: Et bien oui, je crois.

Martin: Quel est le rôle de Satan dans ce cadre, et quel est le but ultime des Jésuites, la soit-disante société de Jésus?

Phelps: Le général des Jésuites, et les autres hauts Généraux des Jésuites, sont des sorciers. Ils sont lucifériens, et ils adorent ce qu'ils appellent Lucifer. Ils ne croient pas en Satan. Ils croient en Lucifer.

Or, selon Alberto Rivera qui était un haut jésuite à la fin des années 60, il fut invité à une «messe noire» en Espagne où il y avait un assez grand nombre de hauts généraux jésuites présents. Et il a appelé cette audience une «messe noire». Eh bien, quand vous êtes impliqué dans une «messe noire», vous êtes impliqué dans le culte de Lucifer, tous vêtus avec des capes noires et ainsi de suite.

Martin: Je suis fasciné par le comte Hans Kolvenbach, parce que personne dans le monde sait qui est cette personne. Je n'ai jamais entendu le nom.

Phelps: Permettez-moi simplement vous dire que vous pouvez voir sa photo et ses jésuites, juste en haut d'une seconde et je vais prendre le livre... Le nom de l'ouvrage est « Jésuites: A Biography multi-« , de Jean Lacoutre, et il est disponible, généralement, dans les librairies. Il a été publié en 1995.

Jean Lacoutre est français. C’était un communiste, il est encore communiste. Sur la dernière page que je vous montre, qui suit la page 343, vous pouvez voir Peter Hans Kolvenbach. C’est le général des jésuites, et quand on le voit, on a l’impression de voir juste une personne « mauvaise ». Il ya un homme noir, un grand jésuite, c'est un des 29 Jésuites Supérieurs et vous le voyez ici avec son état-major cosmopolite. Un des membre du personnel général ressemble à Ben Kingsley de la Liste de Shindler. Il ya six hommes blancs, et un homme noir. Et c'est son état-major.



Martin: Quel est le processus de choix d'un général successeur?

Phelps: La sphère des Hauts Jésuites élisent une personne, et il est élu à vie à moins qu'il ne devienne un «hérétique».

Martin: Et ce groupe représente la soi-disant «Sphère des Hauts Jésuites"?

Phelps: Je dirais que ce sont les «profès», du 4eme degré supérieur. Quand un jésuite est profès, il est sous le serment des Jésuites, il est sous le «Serment Sanglant" que j'ai retranscrit dans mon livre.

Martin: Avons-nous la permission de réimprimer ce serment dans notre journal?

Phelps: Bien sûr, absolument.

Martin: Une de mes questions a à voir avec le serment et sa similitude avec les Protocoles des Sages de Sion , et je me suis posé cette question et l’ai écrit dans le journal avant que je sois rentré dans le passage qui parle des Protocoles dans votre livre.

Phelps: Les jésuites de toute évidence ont écrit les Protocoles car ils ont effectué tous les protocoles dans ce petit manuel. C’est eux qui ont tout fait. Et, Alberto Rivera dit (et il était un jésuite) qu’il a été fortement décriée, et n’a pas été aidé ni par l'Apostat, ni par les protestants et ni les baptistes de ce pays. En revanche il a été aidé par Jack Chick. Jack Chick a publié son histoire en six volumes, intitulé Alberto I, II, III, IV, V, et VI.

Alberto Rivera affirme qu'il était aligné avec les Juifs du Pape qui ont publié les Protocoles. Eh bien, j'ai tendance à croire que ce sont vraiment les jésuites eux-mêmes, et les seuls à avoir été capables de reporter cela du passer.

Ils sont infiltrés dans le gouvernement. Ils sont derrière les sports professionnels. Le propriétaire du Pittsburgh Steelers est un chevalier de Malte. Le propriétaire des Lions de Detroit est un chevalier de Malte. La majeur partie des propriétaires de ces clubs, sont pour la plupart des Chevaliers de Malte, tous des gens qui se sont introduits dans ce battage des jeux et des sports, et ils sont en train de créer une tyrannie. Alors, qui c’était des choses dans les protocoles, qu'ils créent des «amusements».

Un autre qu'ils ont utilisé était Walt Disney , franc-maçon du 33e degré avec ses Disneyworld et Disneyland. D’autre encore ont été Milton Herse et Hersey Park. Ils créent toutes les distractions et les jeux de divertissements pour obtenir un peuple ivre de plaisir, pendant qu'ils sont occupés à renverser les protestants du gouvernement.

Martin: D'où vient le facteur Las Vegas dans tout cela?

Phelps: Las Vegas est contrôlé en grande partie par la Mafia. Mais toutes les familles de la haute Mafia sont catholiques, et ils sont tous subordonnés au Pape ou au cardinal de New York, qui est le cardinal O'Connor, parce que la Commission de la Mafia réside à New York.

Frank Costello qui était un membre de la Commission Mob, était ami intime avec un des personnes appartenant aux Chevaliers de Malte, le boss d’Hollywood, Joe Kennedy. Et ceci n'a pas changé.

Ainsi, les Hauts Chevaliers sont de bons et très chers frères des Don de la Haute Mafia (les Gambino, les Lucchese, les Columbos, et les autres Don). Et ils contrôlent Hollywood, pas les Juifs. C'est seulement les Juifs qui sont leurs front-men et qui sont impliqués à Hollywood et qui travaillent pour la Mafia et pour le cardinal, tout comme en politique il y at Arlen Spector. Arlen Spector est un des juifs de Spelly (le cardinal Spellman) dans l'assassinat du président Kennedy, et il ne dira jamais un mot à ce sujet.

Martin: Maintenant, vu que nous en parlons, y’a-t-il quelque chose que vous ne voulez pas que je publie ? S'il vous plaît faites le moi savoir avant parce que, littéralement, je vais imprimer tout ce que nous disons dans cette conversation.

Phelps: C'est très bien, ça me va parce ces choses ont besoin d'être dites et sues.

Martin: Revenons au comte Hans Kolvenbach. Je tiens à braquer les projecteurs sur cet homme un moment. Parlons de lui. Que fait-il? Qui est-il? Parlons de son poste de «Général». Comment font-ils pour exercer ce contrôle sur le pape? Le pape sait-il qu’il est un pion?

Phelps: Ok, une question à la fois. Alors, quelle est la question que vous voulez traiter en premier?

Martin: Disons faire un peu plus de lumière sur le comte.

Phelps: Le général des Jésuites, ok.

Martin: Nous allons commencer et vous allez me dire tout ce que vous voulez sur ce sujet.

Phelps: Le général des Jésuites est un dictateur absolu, complet, total et autocrate de l'Ordre. Quand il parle, ses provinciaux se déplacent. Les provinciaux sont ses subordonnés majeur. Il y a environ 83 provinciaux en ce moment.

Donc comme je l’ai compris, l'Ordre des Jésuites a divisé le monde en 83 régions. Ok? Pour chaque région, il ya une province jésuite. Il ya 10 provinciaux aux États-Unis. Il y en a un pour l'Amérique centrale, un pour l'Irlande etc... Ils ont partagé le monde dans ces provinces.

Donc c’est le vieux gouvernement provincial babylonien, centré sur Nabuchodonosor ou sur le Général des Jésuites lui-même; il a donc une forme de gouvernement strictement romain où tous les états ou provinces sont subordonnés à ce souverain dans le monde entier.

Le général des Jésuites exerce le plein pouvoir sur l'Ordre entier. Il se réunit avec ses provinciaux. Quand ils décident de commencer une guerre ou une agitation, il obtient l'information de la province de ce pays, la meilleure façon de conduire ce sujet, le comportement des gens, et puis il utilise ses griefs légitimes pour provoquer une agitation civile comme le Mouvement des Droits en 1964. Ce fut une agitation provoqué par les jésuites, complètement, parce que le résultat final fut plus la consolidation du pouvoir à Washington avec la loi de 1964 sur les droits civils qui a été écrit par ([le président de longue date de l'Université de Notre Dame) le révérend Theodore Hesburgh.

Le général des Jésuites commande le monde à travers ses provinciaux. Et les provinciaux bien sûr, commandent les Jésuites du bas, il y’a de nombreux jésuites qui ne sont pas «profès», et nombreux sont les jésuites du bas qui n'ont aucune idée de ce qui se passe au sommet. Ils n'ont aucune notion de la puissance de leur Ordre.

C'est exactement comme dans la franc-maçonnerie. Ceux qui sont dans les grades inférieurs n'ont aucune idée que les hauts francs-maçons travaillent pour le général des jésuites. Ils pensent qu’ils font du bon travail et que ce sont de bonnes personnes. Mais l'essentiel est de savoir que les francs-maçons de haut niveau sont soumis, également, à l'Assemblée générale des Jésuites parce que le général des jésuites, avec Frédéric le Grand, a écrit les Hauts Grades, les 8 derniers degrés, de la franc-maçonnerie du Rite écossais lorsque Frédéric les protégea quand le pape décida de les supprimer en 1773.

Donc, vous avez l'alignement avec l'Ordre des Jésuites et les plus puissants des franc-maçons qui avaient de leur coté Frédéric le Grand, lors de leur suppression. C'est une conclusion irréfutable. Et puis, quand vous voyez les guerres napoléoniennes, la Révolution française et les guerres napoléoniennes menées par la franc-maçonnerie, et tout ce que Napoléon a fait, et les Jacobins, et bien vous vous apercevez que tout ce qu’ils ont fait a complètement profité à l'Ordre des Jésuites.

C'est à cette fin qu’Alexandre Dumas a écrit son « Comte de Monte-Cristo ». Le comte est le général des jésuites. Monte = Mont, Cristo = Christ. Le comte du Mont du Christ. Alexandre Dumas parlait de la vengeance des généraux jésuites après que les jésuites aient été supprimés, et que plusieurs d'entre eux avaient été expédiés sur une île, à trois heures de navigation à l'Ouest du large des côtes du Portugal. Et donc, quand les jésuites ont retrouvé enfin leur pouvoir, ils ont punis tous les monarques d’'Europe qui les avaient supprimé, et ils les chassèrent de leurs trônes, y compris les Chevaliers de Malte, à Malte, grâce à l'aide de Napoléon.

Et Alexandre Dumas, qui a lutté pour les patriotes italiens en 1848, afin de libérer Rome du pouvoir temporel du Pape, a écrit de nombreux livres et l'un des livres était d'exposer cela, et c’est ce qu’est en vérité Le comte de Monte-Cristo.

Donc, quand vous lisez ce livre, gardez à l'esprit que c'est vraiment une satire sur l'Ordre des Jésuites qui ont regagneé leur pouvoir en France. Le Comte de Monte Cristo a un réseau de renseignement qui ne peut être battu. Eh bien, c'est l'Ordre des Jésuites.

Mais le comte ne put obtenir ce qu'il voulait vraiment avoir, ou son dernier souhait, et c'est l'amour de la femme. Il gagne sur tous les pouvoirs politiques, il reprend tout ce qu'il avait perdu, mais il n'a pas l'amour d'une femme. Et c'est l'ordre des Jésuites. Ils n'ont pas de femmes. Ils n'ont pas l'amour d'une femme. Parce que d'avoir une femme, signifie que vous avez une allégeance à votre épouse et sa famille, et vous ne pouvez pas obéir à l'Assemblée générale. C'est pourquoi ils ne pourront jamais se marier, et c'est l'une des grandes clefs de leur succès.

Ils peuvent trahir une nation et fuir. Ils peuvent trahir tous les Irlandais catholiques qui se sont embarqués sur le Titanic, et fuir. Ils peuvent nous trahir au Vietnam et fuir. Ils peuvent nous trahir à chaque fois que nous allons à l'hôpital et nous irradier et couper et droguer, et fuir, parce que c'est «pour la plus grande gloire de Dieu ". Ad Majorem Dei Gloriam: la plus grande gloire du dieu qui siège à Rome.

Martin: Quel est le but ultime des jésuites?

Phelps: Leur but ultime est de contrôler le monde, et le pape par leur décision, reconstruire le temple de Salomon à Jérusalem. Voilà ce qu’est leur but ultime !

Martin: Et pourquoi est-ce si important de reconstruire le Temple de Salomon?

Phelps: Parce que les Jésuites ont toujours voulu cela. Lorsque Ignace de Loyola a fondé l'Ordre, l'une des premières choses qu’il voulait été d’aller à Jérusalem et d’y mettre en place le siège des jésuites. Donc, il est allé là-bas, et il a essayé de le faire mais cela a échoué. Il est donc revenu, est allé à l'école, a commencé ses études en latin, etc… Peut-être que ce pourrait être une bonne idée d’en dire un peu plus sur Ignace de Loyola.

Martin: Oui.



Phelps: Ok, Ignace de Loyola était un soldat espagnol, et il a été blessé lors d'une bataille entre les Français et les Espagnols, et il a eut la jambe cassée. Le général français a donc ordonné à ses propres médecins d’assister Loyola, parce que Loyola avait été très courageux lors du conflit. Donc il lui fit soigner la jambe et le renvoya à son domicile, ce qui, bien sûr, le rendait redevable par ce fait au Conseil de Loyola en Espagne, dans la région des Basques.

Loyola, qui voulait retrouver l’usage de sa jambe qu'il avait mal guéri, se construisit une sorte d’établi où il pouvait étirer sa jambe, en supportant de graves et horribles douleurs et essayant d'étirer le plus cette jambe cassé pour la faire revenir à sa forme normale. Il l'a cassa encore une ou deux fois, mais ne réussit à la guérir correctement et depuis il aurait toujours boité. Il ne pouvait plus prétendre être un courtisan pour les femmes, et, par conséquent, il est tombé dans une grosse dépression, et eut cette vision des saints, etc, etc, et il commença à écrire ses exercices spirituels.Je vais m'arrêter sur ces exercices spirituels juste une minute.

Loyola voulait former une armée, mais quand il commença ses exercices spirituels, il décida que ces exercices spirituels serait la formation de base pour l'ensemble de ses jésuites. Et qu’ils auraient tous du s’y soumettre et c’est ce que font encore aujourd’hui les jésuites.

Une des maximes des exercices spirituels est que si mon supérieur dit «le noir est blanc et le blanc est noir", alors c’est que c’est comme ça et pas autrement. C'est dans ses exercices spirituels. C'est ce qui est cité dans le film d’Oliver Stone « JFK », quand Kevin Costner est assis à la table et déclare« Messieurs, nous devons commencer à penser différemment. Nous devons penser comme la CIA. Blanc, c'est noir, et noir, c'est blanc. »

Ceci a été un cadeau envers les jésuites qui ont produit ce film, en citant un des exercices spirituel d’Ignace de Loyola dans le film.

Ainsi, Loyola avait une volonté indomptable. Il avait une volonté d'acier, et il a mis tout son esprit à arriver à ce retour de la papauté qui avait perdu à la Réforme. Et donc, il est allé voir le Pape en 1540, et ils ont créé l'Ordre des Jésuites. Mais cet homme qui était donc un soldat et un avocat a rassemblé une légion de soldats et de guerriers pour reconquérir ce que Rome avait perdu, ainsi que l'institut d'un gouvernement mondial pour le Pape, à partir de Jérusalem. C’était en 1540.

Il a commencé à fonder l'Ordre en 1536, puis il a été arrêté par l'Inquisition, il a été libéré, et il est allé se jeter aux pieds du pape. Il dit qu’il aurait été complètement à son service. Le Pape y consentie , et ce Pape était Pie III. Le Pape ayant consenti, il créa donc l'Ordre des Jésuites, et vu que maintenant il avait la protection du pape, ils commencèrent leur terrible histoire d'actes de sang. Et guerre après guerre après guerre après guerre, ils attribuèrent tout à l'Ordre des Jésuites en quelque sorte. Les nobles catholiques donnèrent beaucoup d'argent, firent dons de châteaux , d’écoles et d'argent à l'Ordre des Jésuites.

Pratiquement tout ce qu'ils possèdent a été donné ou volé par eux. Bien sûr, ils ont volé toutes les fortunes des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ont volé tout l’or, tous les biens et tout ce qu’il y avait à prendre à chaque fois qu’ils sont allés dans un pays. Ce qui vient d'être publié n'est rien comparé à ce qu'ils ont pris en réalité.

Dans le livre d'Edmond Paris, imprimés par Publications Ozark, appelé « Le Vatican contre l'Europe », il est écrit dans le détail tout ce qu'ils faisaient. Il en fait l’élucubration (les 30 dernières années de guerre sont entièrement attribuables aux jésuites, leurs massacres de Serbes et de Juifs, etc..) Mais Edmond de Paris n'a pas compris pour le Général jésuite et c'est là un des points les plus importants que je veux dire à propos de Von Kolvenbach, Général des Jésuites. Il a un contrôle complet de la communauté du renseignement international: CIA, FBI, KGB, Mossad israélien, BND allemand, SIS britannique. Le Général des Jésuites a un contrôle complet sur l'ensemble du dispositif de renseignement du FBI, chaque agence bureaucratique dans ce pays, tout cela, il a un contrôle complet de celle-ci.

Donc, chaque fois qu'il veut trouver quelque chose sur un individu, ils cherchent dans le numéro de sécurité sociale, et dans tout l'ensemble des appareils de renseignements secrets et lui et ses provinciaux peuvent examiner et tout savoir sur cet homme. Cartes de crédit, votre nom, tout ce qui est attachée au nombre de Rome de la sécurité sociale, que FDR (Franklin D. Roosvelt) mis sur nous en 1933 avec l'aide de Spellman. En même temps, je crois, qu’il y avait l’Archevêque, ou peut-être le Cardinal Hayes mais Rome était derrière FDR en le mettant dans les bureaux.

Certaines choses ont été mises en œuvre comme l'insécurité sociale, l'impôt sur le revenu, et la reconnaissance du gouvernement de l'URSS du sanguinaire Joseph Staline élevé par les jésuites. C’est ainsi, qu’ils nous ont donné le numéro de sécurité sociale, qui est un numéro de Rome (et que je refuse d’utiliser) et c'est pourquoi ils veulent que tout le monde l’utilisent pour tout: permis de conduire, déclaration fiscale, carte de crédit, tout ce que vous faites, ce nombre est vous et ce nombre est le numéro de Rome.

Source:
The forbidden knowledge 15/04/00 Rick Martin

Traduction:
Les chroniques de Trinity

A suivre...

http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/lhomme-le-plus-puissant-du-monde-le.…


Dernière édition par maria le Lun 28 Nov - 06:25 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 19:13 (2014)    Sujet du message: L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE : LE PAPE NOIR DES JESUITES - 2ème PARTIE Répondre en citant

L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE : LE PAPE NOIR DES JESUITES - 2ème PARTIE

dimanche 9 mars 2014

PARTIE II



(Note: quand l'auteur de l'article ou Eric Phelps Jon parlent de "juifs" il faut bien comprendre qu'ils ne se réfèrent pas aux hébreux, mais bien aux sionistes)

Martin: Permettez-moi de faire un retour en arrière ici une minute. Il me vient à l'esprit Louis Freeh, directeur du FBI.

Phelps: C’est un catholique romain, un bon enfant de chœur. Probablement un Chevalier de Colomb; mais je ne peux pas le prouver. Mais toute personne ayant ce genre de pouvoir se doit d'être un Chevalier de Colomb.
Et les Chevaliers de Colomb sont des instruments politiques des Jésuites. Et Louis Freeh était celui derrière l'atrocité de Waco et l'atrocité de l’attentat d'Oklahoma city. Et son meilleur tireur d'élite était un japonais catholique romain nommée Lon Horiuchi.
Donc, ce sont les catholiques romains qui contrôlent les Chevaliers qui contrôlent le FBI et qui ont réalisé l'ensemble de ces meurtres. Et ces deux hommes, Louis Freeh et Lon Horiuchi sont personnellement responsables devant le Cardinal O'Connor de New York. Et le cardinal O'Connor de New York est le cardinal le plus puissant du pays. C’est un Vicaire militaire. Et c'est pourquoi M. Bush alla lui embrassé le cul pour aller à l’Université de Bob Jones, parce que le cardinal O'Connor est le roi de l'empire américain. Et il gouverne son empire à partir de ce palais, la cathédrale de St. Patrick, "le petit Vatican".


George W. Bush et le Cardinal O'Connor

Martin: Et pensez-vous qu’il soit en contact avec Kolvenbach?

Phelps: Bien sûr. O'Connor lui-même n'est pas un jésuite, mais les jésuites sont comme les SS de l'Eglise catholique. Ils maintiennent l'ordre.
Et ceux qui sont le plus proche de lui et qui maintiennent l'ordre des jésuites de l'Université Fordham. Maintenant, l'un d'entre eux, le chef de l'Université de Fordham, je crois qu'il est irlandais, et également un membre du [Council on Foreign Relations] CFR. Et je tiens ceci du rapport annuel du CFR de 1993. Ces Jésuites de Fordham qui maintiennent l’apparence et qui règnent en même temps sur le cardinal de New York. Et naturellement, les jésuites puissants de Fordham incluent Avery Dulles et John Foster Dulles, l'un des auteurs du livre sur le Concile Vatican II.

Martin: Maintenant, nous allons revenir en arrière. Qu'est-ce que le concile de Trente?



Phelps: Le Concile de Trente a été la réponse de Rome à la Réforme protestante. Rappelez-vous que la Réforme protestante nous a apporté toute la liberté politique que nous connaissons aujourd'hui. Il n'y a pas de souveraineté nationale sans la Réforme. Il n'y a pas de droits privés sans la Réforme. Il n'y a pas de loi des nations, comme nous la connaissons aujourd'hui, de Montesquieu aux autres, sans la Réforme.

Ainsi est venue la réforme avec leurs doctrines de salut par la grâce en passant par la seule foi et qu’il n'y avait aucun besoin pour le sacerdoce d'aller au Ciel quand tout ce que nous avons besoin est le salut en Christ, et le verset Romains « 1:17: le juste vivra par la foi ». Lorsque la Réforme est venue, elle a complètement dépouillée Rome de son pouvoir spirituel. Les prêtres n’ont plus été voulu parce que les gens recevaient la parole de Dieu dans la Bible, plus précisément en Hollande, en Angleterre et en Allemagne. Et ainsi, avec ces grands réveils qui portèrent les gens en avant et la venue de la réforme, les nations se sont éloignées de la puissance du pape. Le Saint Empire Romain se brisa. Charles Quint, l'empereur, rendit sa couronne et devenu un moine jardinier. Ainsi, le Seigneur se déplaçait puissamment en brisant la puissance du Saint Empire Romain commencée par Charlemagne et le Pape.

Bien, ce n'était pas bon pour Rome parce qu'ils perdaient beaucoup d'argent. Les nations ne payaient plus leur "denier de saint Pierre» , ce que nous appelons aujourd'hui «foreign aid» dans ce pays. Et le Pape en était très contrarié.
Qu’allons-nous faire? Ces nations s’éloignent de nous, ils ne sont plus sous notre pouvoir temporel ou spirituel, et il est très important de se rappeler que le Pape réclame les deux puissances : spirituelle et temporelle, et avec la rupture de son pouvoir spirituel, il perdait par la suite son pouvoir temporelle. En d'autres termes, il n'avait plus la capacité de gouverner le peuple par le roi du pays, car le roi lui avait échappé comme Henri VIII.
Ainsi, Henri VIII a rompu avec l'Église Romaine et formé l'Église d'Angleterre, il n’était plus soumis au pape. Et ceci se passait aussi en Angleterre, en Allemagne, en Hollande, et en d'autres lieux.

Suite à cela, le Diable éleva Ignace de Loyola avec son démonisme et ses «exercices spirituels», parce que Loyola avait été un membre des Alumbrados espagnol, qui est ce que nous appelons les Illuminati d'aujourd'hui, et a utilisé l'Ordre des Jésuites pour tenter de reprendre ce qui avait été pris par la Réforme c’est-à-dire ce que le Seigneur avait fait par l’intermédiaire de Luther, Calvin et Knox. Et, au fait, Luther, Calvin et Knox et aucun de ces hommes est mort de mort violente. Ils vécurent tous jusqu’à un âge avancé et moururent paisiblement, au milieu de la puissance machination des jésuites.

Le concile de Trente se compose de 25 sièges. Ces 25 sièges condamnent toutes les doctrines de la Réforme. Elle condamne toute personne qui ne croit pas que le sens littéral de Jésus-Christ est dans l'hostie [la sainte communion du pain], et que son sang littéral est dans le vin. Cela s'appelle la transsubstantiation. Quiconque ne croit pas en cela est un anathème maudit. Quiconque croit que leur salut se trouve en dehors de l'Eglise catholique est un anathème maudit. Toute personne qui croit en la justification de la grâce par la foi est un anathème maudit. Quiconque croit que le pape n'est pas le vicaire du Christ-maudit, anathème. Vous voyez, toutes ces doctrines ont été mises de l'avant à la suite de la lecture de la Bible, qui a produit la Réforme, et ainsi les jésuites maudissent tout ce que les réformistes ont prêché. Tout ceci fait partie de la Loi appelé le Concile de Trente.

Dans la 4ème partie, qui est probablement la plus importante, les Jésuites condamnent la liberté d'expression, la liberté de la presse et la liberté de conscience. Ainsi, aucun homme n'a le droit de choisir sa propre religion, aucun homme n'a le droit de publier ce qu'il ressent, c'est la vérité, et nul homme n'a le droit à la liberté de conscience.
Ces droits sont garantis par nos Baptiste / ancêtres calvinistes dans le Premier Amendement. L'homme qui a écrit le premier amendement a été James Madison, qui était un baptiste / calviniste, et il a été dit par ce Baptiste / calvinistes en Virginie, Doc. John Leland: «Si vous ne sécurisez pas tous ces droits, la Virginie n’approuvera pas la Constitution ». La Virginie était un Etat-Baptiste / calviniste.
Donc, nous avons une guerre entre le concile de Trente et les doctrines de la Réforme, en particulier tel que décrit par Jean Calvin dans son Institution de la religion chrétienne. Calvin (1536) a écrit l’Institution de la religion chrétienne, il a fini quand il avait 27 ans, et il l'a dédiée au roi de France. Et parce que les jésuites le haïssaient, il fut chassé de France et il résida à Genève jusqu’au jour de sa mort, dont il était devenu le gouverneur. C'est Calvin et son Institution de la religion chrétienne contre Loyola et ses Concile de Trente, si vous les voulez ils se trouvent dans les deux documents importants.

Martin: Le Concile de Trente fut en quelle année?

Phelps: De 1545-1563, dix-huit ans. Et Trente est une petite ville en Italie. Donc, c'était un conseil qui a eu lieu dans la ville de Trente, en Italie.
The Presbyterian Westminster Confession And Faith qui fut terminé en 1648, après la Guerre de 30 ans, est une autre extension des institutions de Calvin, et c'est ce que l'Eglise d'Ecosse et les Covenantaires ont fait et qui les a fait résister contre les pouvoirs de Rome et l'Angleterre. Ce document est un document important, et ce n'est pas la confession de New Westminster, c'est l'ancien de 1648, où ils ont appelé le Pape homme du péché, l’église romaine celle de l’Antichrist, et où ils ont également dénoncé la tyrannie anti-chrétienne. Et que c'est leur devoir, d'utiliser ce qu'ils appellent "l'épée de l'esprit», qui est la Parole de Dieu, que nous lisons dans Ephésiens, chapitre 6, et "l'épée de la juste défense», le pistolet, l'épée.

Donc, nous calvinistes croyons qu'il y’a un temps pour la paix et un temps pour la guerre, et nous ne refusons pas d'aller au champ de bataille quand c'est nécessaire. Ce sont les calvinistes qui nous ont donné notre liberté politique en Angleterre avec Cromwell. C’était un calviniste et un Baptiste indépendant. Ce fut le calviniste en Hollande qui a donné aux Hollandais leur liberté politique, avec Guillaume d'Orange, et plus tard son fils, le prince Maurice, puis plus tard, dans notre grand pays, quand il était à Washington, le franc-maçon qui n’est pas rentré dans une loge maçonnique pendant les 30 dernières années de sa vie (de ses propres mots) et qui était un baptiste et un calviniste. Il fut baptisé en l'église First Baptist de New York par un de ses capitaines, le pasteur Gano, le tout entouré par les calvinistes.

C'est pourquoi ils ne se rendirent pas à Valley Forge, c'est pourquoi, ils étaient nus et ils marchaient à travers les champs enneigés, pieds nus et l’ont enduré parce qu'ils croyaient en la Bible Calvinists et qu’ils ont refusé de se soumettre à la tyrannie du roi George, qui était contrôlée par les Jésuites.
Et ceci est l'âme de notre pays. Si nous perdons cette âme, nous avons tout perdu. Et ces mêmes Baptistes, qui dans le Deuxième Amendement, ont garanti leur droit de porter des armes, parce qu'ils ont garanti le droit de « l'épée du juste défenseur ». Et le « glaive de l'Esprit » est contenue dans le premier amendement, et le droit de détenir une Bible. Les deux épées du calvinisme sont garanties dans les premier et deuxième amendements. Sans ces deux premiers amendements, tous les autres ne sont rien.

Martin: Eh bien, je suis arrivé à ma question n ° 2



Comment le pèlerin franc-maçon président Harry Truman signa en droit d'urgence le War Powers Act de 1950 un des éléments de l'agenda des Jésuites?

Phelps: Tout d'abord, Harry Truman, que les japonais appelé "Dirty Harry", quand ils ont entendu le film Dirty Harry est sorti, ils pensaient que c'était un film sur Harry Truman, selon mon ami pasteur japonais, Daniel Fuji, qui a est décédé.
Harry Truman a été mis en fonction par les jésuites, le Pensergast machine démocrate dans le Missouri. Harry Truman prend le relais après l’assassinat de Roosevelt (parce qu'il a été assassiné dans sa maison de Bernard Baruch) Donc, quand il a pris le relais, il commença la guerre avec le canular appelé « la chute des bombes nucléaires », pour créer exprès le plus grand canular appelé la guerre froide, qui permettrait au Vatican de frapper au-dessus pays après pays après pays, et remplacer les chefs avec des dictateurs subordonnés au Pape.. Tel était le but de la guerre froide.
Et donc, quand Harry Truman en 1950 a promulgué la loi sur le Emergency War Powers Act, la Guerre froide battait son plein. Ils construisaient des abris, etc …Donc, la nation était dans une sorte de frénésie.

Quand il signa cet acte, il mis tout le pays sous la loi militaire et martiale et c'est alors que les drapeaux de chaque salle d'audience, étatiques et fédérales, ont commencé à être changé. Et chaque drapeau d’Etat et chaque drapeau américain sont désormais parés de franges d'or. Et quand vous voyez un drapeau garnis de franges d'or, cela signifie que c'est le drapeau du commandant en chef. Maintenant, si c'est le drapeau d'Etat, cela signifie que le drapeau du gouverneur est un commandant en chef. Et si c'est le drapeau fédéral, ou le drapeau national, plus exactement, c'est le drapeau du commandant en chef à Washington.
Ainsi, tous vos tribunaux ne sont rien de plus que des tribunaux du régime militaire. Ils procèdent tous à des procédures sommaires. Le jury n'a pas le pouvoir d'annulation par le jury. Et ils sont tout simplement appliquer les lois de l'Empire, que j'appelle 14e amendement Amérique, qui est un style militaire, « roi d'Angleterre version campagnarde ». Les tribunaux ne sont rien de plus que les tribunaux du banc du roi, comme vous pouvez le voir dans les Blackstone’s Commentary

Et les banques, si vous marchez dans n’importe quelle banque, vous remarquerez qu’elles ont toutes un drapeau garnis de franges d'or. La banque est ce que l'Angleterre pouvait appeler, à l'époque de Blackstone, la banque du roi. Donc, nous avons la banque du Roi, et nous avons le Banc du Roi. Et tout est conformément réglé par la règle militaire, selon la Règle de travail et la loi martiale publié en 1914 Berkheimer.
Quand Harry Truman a fait ceci, il y avait la consommation d'un grand plan pour nous mettre d'urgence sous le War Powers Act et réellement, une règle de guerre. « Daylight savings time » est ce qu'on a appelé «War Time». Ce pays a fait son « Daylight saving time’ au cours la Seconde Guerre mondiale, et l'ont appelé, à ce moment là, « le temps de la guerre ». Donc, rien n'a changé. Nous ne sommes jamais retourné en arrière avec nos horloges. Nous sommes toujours en temps de guerre. L'impôt sur ​​le revenu est un impôt de guerre. Il a été appelé une taxe sur la victoire (victory taxe) en 1942.
Donc, les gens paient un impôt de guerre, ils sont sous le temps de guerre, ils sont sous une urgence War Powers Act, et les tribunaux sont des tribunaux de guerre.

Martin: En ce qui concerne l'assassinat du président John Kennedy, qui pourrait prendre le temps de cette interview en entier, vous dire que l'assassinat a été ordonné par le général des jésuites, exécuté par le Pape Paul VI, et réalisée par le «pape américain», François Cardinal Spellman, qui à son tour, utilisé des Chevaliers de Malte, francs-maçons pèlerins, des Chevaliers de Colomb, et les mafiosi, y compris le FBI et la CIA, pour exécuter l'ordre de Rome. Pourriez-vous expliquer pourquoi vous croyez que votre théorie particulière sur l'assassinat est une représentation exacte des faits?


John Fitzgerald Kennedy, Cardinal Spellman, et Richard Nixon

Phelps: Bien sûr. Bon, numéro un: Les pouvoirs qui sont correctement décrits (dans son livre), et déroulés à travers deux siècles démontrent comment tout cela a été mis ensemble. Maintenant, pour savoir pourquoi, je vais être prudent et m'en tenir aux raisons de Fletcher Prouty, qu'il décrit dans son livre « JFK » et aussi son autre livre intitulé « The Secret Team ».

La raison pour laquelle Kennedy a été assassiné était qu'il voulait mettre fin à la guerre du Vietnam, et il voulait mettre fin à la règle de la CIA. Cela engendre deux questions: Est-ce-que Rome voulait la guerre du Vietnam? Et, est-ce-que Rome détient le contrôle sur la CIA? La réponse est oui aux deux questions.

Nous savons, que la guerre du Vietnam a été appelé la «Guerre Spelly » (la guerre du cardinal Spellman). Il se prononçât sur le front de la guerre plusieurs fois et il a appelé les soldats américains les «soldats du Christ». L'homme qui était le commandant des forces américaines a été un membre de l’Eglise Catholique Romaine, du CFR, et éventuellement, un Chevalier de Colomb, je ne sais pas, mais c’était le général William Westmoreland.

Ainsi, Westmoreland était l'agent du cardinal Spellman pour s'assurer que la guerre se poursuive correctement. Et un autre surveillant de Westmoreland était un homme du cardinal Spellman : Lyndon Baines Johnson. Lyndon Baines Johnson a été un franc-maçon du 33ème degré. Il faisait également partie de l'assassinat de Kennedy, avec J. Edgar Hoover, un autre franc-maçon du 33ème degré.



Et Johnson est allé aux funérailles du cardinal Spellman à la cathédrale St. Patrick, et l'image peut être vu dans le travail de Cooney « The American Pope ». Ainsi, Johnson était complètement à la botte du cardinal Spellman à travers Cartha DeLoach, le 3ème qui contrôle le FBI. Selon Curt Gentry, dans son« Hoover: The man and the secrets », DeLoach avaient un téléphone à son chevet relié directement à Johnson et Johnson pourrait l'appeler n'importe quand. DeLoach était un chevalier de Malte, sous les ordres de Spellman.

Spellman a voulu la guerre du Vietnam, pourquoi? Spellman était contrôlée par les Jésuites de Fordham. Pourquoi le général des jésuites voulait la guerre du Vietnam? Le peuple du Vietnam, les bouddhistes, ne se convertisaient pas. Ils ne voulaient pas se convertir au catholicisme. Ils n'avaient pas besoin de Rome

Il y avait eu une présence jésuite au Vietnam depuis des siècles, alors il avait été décidé qu’à peu près un million de bouddhistes auraient dût être "purgés". Ils continuèrent plus tard cette purge au Cambodge, avec Pol Pot, et la purge ne serait tardé pour la Thaïlande. Ce fut une purge du Laos, du Cambodge et du Vietnam de tous ces bouddhistes, tout comme ils avaient purgé les bouddhistes de Chine avec Mao Zedong, car Mao Zedong était totalement contrôlé par les Jésuites. Ainsi, ils ont voulu la guerre du Vietnam.
Une autre chose de Rome qui est à savoir, c’est qu’elle est dans le contrôle du trafic de drogue. Le Vatican contrôle tous les commerces de la drogue tel que l’héroïne, l'opium, la cocaïne, tout ce qui passe par la Colombie.
La Colombie a un concordat avec le Pape. Un concordat est un traité avec le Pape. Hitler avait un concordat. Mussolini avait un concordat. Franco a eu un concordat. Ils veulent mettre en place un concordat ici, qui était la raison pour laquelle Reagan reconnut officiellement l'Etat souverain de la Cité du Vatican en 1984. Le plus grand traître que nous ayons jamais eu était Ronald Reagan.

Donc, ils avaient un concordat. La Colombie a un concordat. Pensez-vous que des drogues qui sortent de Columbia, d’un pays qui a un concordat avec Rome, n'est pas contrôlée par Rome? Si Rome ne voulait pas le trafic de drogue hors de Colombie, ils stopperaient le concordat. L'ensemble du trafic de drogue est dirigé par des familles de la haute Mafia en dehors du pays de Colombie, sous protection de l'Assemblée générale des Jésuites.

Et le général des jésuites est entré dans le trafic d'opium il y a environ deux siècles de cela, des siècles, avec la Chine. Ils ont infiltré le commerce de la soie, le commerce de la perle. Dans le film Shogun, il y a un léger grattage de la surface sur les « navires noirs » des jésuites» qui traitent dans la soie, les perles, l’or et les opales et tout ce qu'ils pouvaient retirer de l'Est, y compris l'opium.
La guerre du Vietnam était pour consolider et contrôler cet énorme massif d’échange de drogue qui inonderait chaque ville américaine, étant apporté par voies aériennes par la CIA en Amérique puis distribués par les familles de trafiquants tout au long des États-Unis.
Donc, nous avons la Mafia et la CIA qui travaillent ensemble dans le commerce de la drogue. Nous avons la Mafia et la CIA qui ont travaillé ensemble dans l'assassinat de Kennedy.

La première raison pour laquelle le général des jésuites (à l'époque, Jean-Baptiste Janssens) voulait Kennedy hors-jeu était parce qu'il allait mettre fin à la guerre du Vietnam.
La deuxième raison est qu’il voulait mettre fin au règne de la CIA, parce que la CIA l'avait trahi en la personne de McGeorge Bundy, en ne donnant pas l’assurance aux patriotes cubains pour reprendre Cuba aux mains des catholiques romains, formé par les jésuites (il est diplômé au Belen Jesuit Preparatory School de Miami), ce bâtard dont le vrai père était Fidel Castro.

Kennedy a été trahi par la CIA à la baie des Cochons, qui sacrifia tous les patriotes sur les rives de la baie des Cochons alors que Castro n’avait pas posé véritablement d’opposition. Ce fut la même tactique utilisée par la CIA et le KGB en collaboration avec Angleton pour contrôler la révolution hongroise. Quand la CIA avait d’abord préparé secrètement cette révolution, puis avait trahi ces patriotes qui exaspéré certains hauts responsable de la CIA en les donnant aux les mains de l'armée soviétique et du KGB.
C'est la même tactique: vous élever une révolution et vous sacrifier les hommes qui veulent vraiment résister. Quand c'est arrivé, quand McGeorge Bundy a arrêté la couverture aérienne de la baie des Cochons, qui mis un terme à la résistance de Castro et qui l’intronisa au pouvoir. Et, bien sûr, il était censé être du côté des Jésuites parce que ce sont EUX qui l’ont formé. Alors maintenant, Kennedy apparaît comme le méchant. On lui jette des œufs au visage. Que veut-il faire? Il signe un memorandum, selon Fletcher Prouty, et enlève toute la puissance de la CIA, et la donne à l'état-major de l’ interarmées.
La CIA a été construite par les Chevaliers de Malte. Un des fondateurs de la CIA était «sauvage» Bill Donovan, un catholique irlandais, qui sont les plus fanatiques, et son frère était un prêtre Dominicain, Vincent.

Je ne suis pas contre le peuple catholique, je suis contre la hiérarchie de Rome. Le peuple américain catholique ne sait rien de ce qui se passe. Et s'ils le faisaient, il y aurait un défilé de Saint Patrick demain matin. Donc, comme je suis contre la hiérarchie, je montre que Kennedy était contre la guerre du Vietnam, et qu'il allait en finir avec la CIA.
Donc, les Jésuites avaient rapporté l'ensemble des hauts gradés SS nazis à la CIA parce que les jésuites les avaient utilisé pour tuer les Juifs en Europe. Lorsque les Einsatzgruppen allèrent en Russie, les Jésuites suivis par leurs SS, la Russie occidentale fut purgé de tous ses Juifs. C'est pourquoi Staline a délibérément tué 40 000 de ses meilleurs officiers. C'est pourquoi il a viré ses meilleurs généraux, il les a purgé, parce qu'il voulait s'assurer que l'Armée rouge perdrait son avance sur l'armée allemande, comme ça les SS seraient venus purger la Russie des juifs que Staline haïssait tant. Soit dit en passant, la justice est souvent poétique, car la fille de Staline a épousé un Juif.

Maintenant, la CIA était composé par d’anciens SS. La CIA était désormais le bras (le bras intelligent) du Vatican. Les Chevaliers de Malte étaient partout. Casey était un chevalier de Malte. Angleton était un chevalier de Malte. Angleton occupé le «bureau du Vatican» au sein de la CIA.
Donc, Kennedy voulait mettre fin à cette «communauté du renseignement". Cela provoqua sa fin.
Ainsi comme n'importe qui essayant d’en finir avec la CIA, et essayant de finir la guerre du Vietnam, et également parce qu'il avait attaqué la banque de réserve fédérale des jésuites qui imprime es billets des Etats-Unis, ils se sont débarrassés de lui. Ils ont tué notre seul président de religion catholique romaine.
Et c'est un autre morceau de la justice poétique qu'un catholique romain et non pas protestant comme Harry Truman, FDR et d'autres, c'est un catholique qui a vraiment cherché de résister au pouvoir temporel du pape dans ce pays. Et à bien des égards, même si Kennedy était, en fait, un socialiste et communiste, au moins il a résisté à la puissance temporelle du pape. Et pour cela nous devrions être reconnaissants et se rappeler son nom.
Mais qu'ont-ils fait de son nom? Ils l'ont bafoué. Ils l’ont roulé dans la boue. Chaque fois que vous le voyez à la télé, ils s’attardent bien trop souvent sur son côté coureur de jupons, que je ne nie pas, mais mon Dieu, ne pouvons-nous pas lui donner un certain crédit lorsque le crédit lui est dû? C'est pourquoi ils se sont débarrassés de John F. Kennedy.
Et puis, bien sûr, dès que Kennedy fut assassiné, John McCone, le chef de la CIA se rua le lendemain à la Maison Blanche et fît inverser le protocole de Kennedy (qui voulait arrêter la guerre du Vietnam) en augmentant l’échelle du plan de guerre et en donnant carte blanche à la guerre.
La CIA est alors énormément et largement financé, parce que c'était une guerre de la CIA. Et ils en ont profité pour essayé par la même occasion leurs nouvelles technologies, leurs machines anti-gravité et leurs hommes qui essaient de faire comme les "millions dollars man". Ils ont essayé toutes leurs nouvelles technologies au Vietnam. Ce fut un grand théâtre expérimental, et le Kennedy savait. Il le savait, et il savait que le peuple américain n'avait aucune idée de ce qui se passait là bas, et il essaya encore de résister allant même contre les avertissements de son père. Parce que son père était le chevalier le plus puissant de Malte dans l'Empire.

Martin: Les théories sur la raison pour laquelle ils ont liquidé John F. Kennedy Junior ?

Phelps: Oui. Selon Tom Kuncle, dans sa publication, John F. Kennedy, Jr . voulais trouver les vrais tueurs de son père, et il avait le pouvoir d’en publier la conclusion. Alors, ils l'ont éliminé tout de suite. Ils ne voulaient pas permettre que cela arrive.

Martin: Pourquoi ne vous a-t-on pas tué à vous aussi ?
Phelps: Parce que je suis intoucable, tant que le Seigneur sera à mes côtés. Je suis un calviniste et un baptiste, et nous croyons en la souveraineté de Dieu. Et tant que nous évoluons dans Sa volonté, ils ne peuvent pas nous toucher, indépendamment de leur puissance.
[...]

Martin: Pour moi, l'une des parties les plus convaincantes de votre livre a été la série de révélations sur Lincoln. J'ai été stupéfait par cela.

Phelps: C'est ce qu'ils ont fait. Rappelez-vous, Lincoln n'était pas d’accord avec le 14e amendement. Il voulait que les Etats du Sud réintègrent l'Union sur le même pied qu'ils avaient quitté, ce qui nous aurait laissé une République fédérale comme Washington l’avait établi. Et ça les jésuites ne le voulaient pas. Ils voulaient les convertir en un empire. Les Etats auraient été des provinces subordonnées à Washington. Et le 14e amendement aurait accompli ceci avec la réversion de la citoyenneté. Lincoln fut réélu, et il était prêt à mettre fin à cela, et c'est pourquoi ils l'ont tué. Kennedy était prêt à mettre en œuvre ses propres affaires, ils ne l’auraient pas laissé se faire réélire.

[...]

Martin: Je me pose des questions sur les Monita secreta. Quelle est la signification de cela?

Phelps: les instructions secrètes (extraits à la fin de cette interview) sont les manuels qui sont donnés aux jésuites profès, ces sous serment extrêmes. (Le serment est présenté dans son intégralité à la fin de cette interview.) Et elles leur dit comment mener leurs plans, subjuguant les peuples et les nations à l'Assemblée générale des jésuites, et, par conséquent, au pouvoir temporel du Pape. Elles expliquent comment tromper, comment escroquer de riches veuves de leurs fortunes, comme ils l’ont fait avec la seconde épouse d'Astor qui avait survécu à la catastrophe du Titanic. Elles leurs expliquent leur approche générale sur la façon de faire les choses.

Ce livre en particulier ne peut être connu, et si jamais il venait a être publié, ils nieront son existence. Mais quand vous voyez les œuvres que les jésuites ont fait, c'est en complet accord avec les Monita secreta.


Il y a une partie très intéressante dans le livre d’ Edwin R. Sherwin « The Engineer Core Of Hell » écrit en 1886 je crois, une autre œuvre supprimée. C'est habituellement dans les archives de toutes les anciennes bibliothèques. Et il montre comment cette Monita Secreta a été découverte en Amérique du Sud par un franc-maçon. Il porta la Monita Secreta à sa loge, et de ce fait, certains de ces francs-maçons on pu voir les Monita Secreta. Il y a certains francs-maçons de bas niveau qui croient que l'Ordre des Jésuites est leur ennemi, c'est pourquoi les Monita Secreta ont été prises à la loge et ont ensuite été publiées. Mais les francs-maçons de haut niveau, bien sûr, travaillent avec eux. Les Monita Secreta ont été découvertes une fois et c’est de cette façon. Elles ont été publiées en Hollande. Puis, en 1857, réimprimées en Angleterre.

Source:
The forbidden knowledge 15/04/00 Rick Martin

Traduction:
Les chroniques de Trinity

A suivre...

http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/lhomme-le-plus-puissant-du-monde-le_…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 19:43 (2014)    Sujet du message: L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE: LE PAPE NOIR DES JESUITES - 3ème PARTIE Répondre en citant

L'HOMME LE PLUS PUISSANT DU MONDE: LE PAPE NOIR DES JESUITES - 3ème PARTIE

dimanche 9 mars 2014

PARTIE III et fin



(Note: quand l'auteur de l'article ou Eric Phelps Jon parlent de "juifs" il faut bien comprendre qu'ils ne se réfèrent pas aux hébreux, mais bien aux sionistes)

Martin: « Lettres provinciales » de Pascal a eu un impact dévastateur sur l'exposition des Jésuites. Pourquoi?

Phelps: Blaise Pascal était un huguenot, un calviniste français. Nous avons donc ici un autre homme intrépide. Il ne craint pas la mort, il va dire la vérité. Alors Blaise Pascal a écrit une série de lettres qui ont été écrites aux et pour les provinciaux, et il les écrivit de manière satirique, qui bien entendu excita le merveilleux esprit français. Les Français, bien sûr, en sont venus à la conclusion que tout ceci était vérité, et donc ils se sont mobilisés pour supprimer les jésuites à nouveau. Mais les Lettres provinciales sont considérées comme un classique. Blaise Pascal a aussi écrit d’autres grandes œuvres aussi.

Martin: Le pape Clément XIV Ganganelli, abolit l'ordre entièrement en 1773, et fut assassiné par la suite.

Phelps: Je corrige, il a été empoisonné.

Martin: L'Ordre a été pareillement abolies 39 fois à partir de différents royaumes à travers l'Europe. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que quelque chose n'allait pas avec ce groupe!

Phelps: Juste ! Sont-ils tous des peuples de bigots ? Ces gens sont-ils tous des bigots fanatiques endoctrinés et protestants pour vouloir abolir l'Ordre des Jésuites?
Vous trouverez la plus grande résistance aux jésuites dans les pays catholiques, par des monarques catholiques. Et c'est pourquoi les monarques catholiques romains et la noblesse d'aujourd'hui n'osent pas leur résister. Les Kennedy ne veulent pas les toucher. Les monarques de l'Europe ne les toucheront pas. Les Habsbourg ne veulent pas les toucher, parce que les jésuites ont revendiqué leur pouvoir dans la Révolution française et dans les guerres napoléoniennes. Mais les autres à l’époque dans les années 1800 ont cherché à supprimer les jésuites à nouveau en Europe et partout où ils étaient. Toutes les nations d’Europe une autre fois leur étaient encore interdites. L'Allemagne les a interdit en 1872. Et donc, la première et seconde guerre mondiale ainsi que la guerre de Trente Ans, n’était que le « remboursement » de cela. Et depuis plus personne ne les touche.

Le pape Ganganelli abolit les Jésuites dans la sphère papale, les jésuites ont appelé cela une «directive». Ce n'est pas une directive, vous la trouverez dans la Bibliothèque des Bulls, et elle est appelé « Dominic Ac Redemptor Nostor ». C'est le nom d'un taureau. Et quand il les a abolis, il les a abolis à jamais ! Il confisqua toutes leurs richesses, leurs terres et leurs biens. Dans la majeur partie ils ont été remplacés par les Dominicains, ce qui explique pourquoi les Dominicains avaient leur pénis coupé pendant la Révolution française. C'est ce que les Jacobins leurs ont fait ! C’était la monnaie rendue par les jésuites: «Vous n’oserez plus prendre nos propriétés les gars, et vous n’oserez plus nous mettre sous l’Inquisition ! » Ce sont les Jacobins qui ont tué presque tous les Dominicains en France.

Martin: Pourquoi l'assassinat de Guillaume (William en anglais) d'Orange est-il si important?

Phelps: Guillaume d'Orange était le père de la liberté religieuse. Guillaume d'Orange est l'homme qui a donné aux Juifs la liberté de venir à Amsterdam. Et les Juifs ont appelé Amsterdam « la nouvelle Jérusalem». Guillaume d'Orange était un catholique pour commencer. Rappelez-vous quand il était dans la forêt, la chasse avec le roi de France, et que le roi de France lui confia ses plans tous les protestants en Hollande, Guillaume a gardé le silence. Et c'est pourquoi il a été appelé «Guillaume le Taciturne»

Alors, qu'il gardait tout cela dans son cœur, et il est retourné aux Pays-Bas a décidé qu'il délivrerait les calvinistes et les protestants de cette annihilation. Guillaume est allé en Allemagne avec son épouse allemande, et il leva une armée de soldats allemands mais ils ne réussirent à libérer la Hollande.

Ainsi, Guillaume a été une grande inspiration. Il les guida jusqu’au siège des fanatiques espagnols catholiques romains dirigés par les Jésuites et le Seigneur providentiellement envoya un fort vent sur les digues qui inonda toute la région et les soldats espagnols.

Et puis, ce qui s'est passé, c’est qu’Il envoya un autre vent d'ouest qui souffla très fort et reporta l’eau au-delà des digues. Ceci est un fait historique! Pourquoi ne voulons-nous pas l’entendre dans l’histoire? Pour la même raison que nous n'entendons pas quand Louis XIV a fait passer son armée sur le fleuve gelé jusqu’en Hollande pour tuer les Néerlandais en 1672 et que le fleuve juste à l’endroit où l’armée était en train de passer se dégivra et que la totalité des hommes tombèrent dedans. Et ceci est le résultat des prières des protestants de la Hollande.

L'assassinat de Guillaume d'Orange était probablement le deuxième acte le plus important de la domination des Jésuites, après celui de Coligny pendant le massacre de la Saint-Barthélemy. Guillaume d'Orange a été tué dans sa propre maison par Balthazar Girard, un assassin contrôlé par les jésuites. Et les derniers mots de Guillaume furent : «Que Dieu soit miséricordieux envers ces pauvres gens."

Martin: Qui est l'Institut Royal des Affaires Internationales?

Phelps: L'Institut Royal des Affaires Internationales est le même que l'American Council on Foreign Relations (CFR). L'Institut Royal dirige l’Angleterre et l'Empire Britannique tout comme le CFR qui dirige notre pays. Ils sont des organisations sœurs.

Martin: Où se trouve-t-il?

Phelps: Il est basé à Londres.

Martin: Et qui est leur chef, le savez-vous?

Phelps: Je ne sais pas en ce moment. La John Birch Society a beaucoup écrit sur cela, et dénoncé le CFR et le Royal Institute of International Affairs. Allan Stang a écrit beaucoup à ce sujet. (note en 2009 la Reine Elizabeth II en était le « chef » et Lord Ashdown, Lord Hurd et Lord Robertson en étaient les présidents).

Martin: Qu'est-ce que le «Gunpowder Plot» de 1605?

Phelps: La conspiration des Poudres de 1605 a été la tentative des jésuites de détruire (d’après William Howitt et Howitt a été un grand écrivain qui a écrit une histoire populaire de prêtrise, 1835) donc, c'était une tentative des jésuite de détruire notre grand roi Salomon, le roi Jacques I, avec l'ensemble du Parlement protestant. Parce que rappelez-vous, Elisabeth I avait expulsé les jésuites de son empire, et s'ils avaient été pris, ils auraient dut être noyés et écartelés.

Après sa mort, la conspiration s’est déplacée avec William Cecil. Ils ont nommé le fils de Marie Reine d’Ecosse, Roi d'Angleterre, plutôt que le fils d'Elizabeth. Parce qu'Élisabeth avait eut un fils Henry Wriothesley, du comte de South Hampton, et qui était le fils d'Edward Devere, que nous connaissons mieux sous le nom de William Shakespeare.



Il n'y avait pas de William Shakespeare. L'homme était Edward Devere. Il dirigeait le Théâtre du Globe. Il était le lord grand chambellan de la reine Elizabeth I avec laquelle il eut secrètement un fils qui fut le troisième comte de South Hampton. Henry Wriothesley était donc le légitime héritier au trône et non pas le roi Jacques VI d'Ecosse.

Vous pouvez trouver tous ces documents dans deux grands ouvrages: le premier est intitulé « Shakespeare Identified » et l'auteur est Looney. Le deuxième livre est « This Star of England » écrit par Carlton et Dorothy Ogborn, en 1952, et c'est un travail de 1200 pages, où ils expliquent toutes les pièces de Shakespeare, et qui sont pour reprendre une phrase d’Amlet: «Un bref résumé et chronique de l'époque." Rien que l'histoire.

Et puis il y a un autre livre, « Wasn't Shakespeare Someone Else ? », Écrit par Tweeny, et dans ce livre, il évalue les 150 sonnets. Dans ces sonnets Edward Devere mettait son nom: Vere ou Uvre ou De Vere. Il mettait son nom en acrostiches tout au long des sonnets. Et les deux derniers sonnets, il met son nom en acrostiche double. C'est incroyable de voir comment il a écrit des sonnets !

Martin: Pourquoi les jésuites ont-ils été si contrariés au sujet de l'édit de Nantes, et quel était son importance?

Phelps: Ok, la Révocation de l'Edit de Nantes ou Nantz. Quoi qu'il en soit, l'édit de Nantes a été mis en avant par le roi Henri IV. Le roi Henri IV fut un catholique romain, mais il s'est converti au protestantisme et il est devenu un huguenot. Mais il n'était pas autorisé à prendre le trône de France tant qu'il ne renonçait pas à son protestantisme. Ainsi, pour le bien du royaume, il a renoncé à son protestantisme, et en 1610, je crois, est sortie de l'Edit de Nantes.

L'édit de Nantes garantissait la liberté religieuse à tous les Français. Cela comprenait les protestants, calvinistes, huguenots, qui bien sûr inclus ceux qui avaient suivi l'amiral Coligny, que les jésuites avaient fait assassiner avec cette louve de Catherine de Médicis. Avec l'Edit de Nantes, nous avions donc la liberté religieuse en France. Mais cela ne pouvait être accepté ! La France était une pierre angulaire de la puissance des Jésuites, donc cela ne pouvait être. Le Concile de Trente le condamnait parce que c'était de la liberté de conscience.

C’est pour cela qu’ils ont fait assassiner Henri IV par Ravaillac qui le poignarda au cœur, d’après Sully dans ses mémoires, et aussi pour tenter de renforcer le néerlandais. Ils ont ensuite, en 1685, à travers le Roi Soleil Louis XIV qui a régné sur la France il me semble une soixantaine d’années et qui avait pour confesseur un jésuite du nom de Père Lachaise, et bien ils ont fait révoquer l’Edit de Nantes et avec cela la liberté de culte en France. A propos, quand les Beatles chantent à propos du «Sun King » dans leur «White» album, ils parlent de Louis XIV. Et ceci vous montre que les Beatles étaient contrôlés eux aussi par les jésuites.

Et puis ils ont envoyé leurs dragons français pour décapiter et tuer tous les huguenots qu'ils pouvaient trouver, conduit 500 000 Français hors du pays ! La richesse de la France ! La virilité de la France ! Tous partis pour la Hollande et l'Angleterre… C’est ça qui a détruit la France. Dès lors, la France est devenue une nation de rien.

La Révolution française n'aurait jamais pu se faire s’il n’y avait pas eu la révocation de l'Edit de Nantes. Parce que maintenant, il n'y a pas de vraie Bible en France. Et à ce jour, les Français n'ont jamais publié une version française de la Textus Receptus. Numéro un : toutes les Bibles françaises ont été produites dans des pays étrangers, et n’ont jamais été traduites en français du grec Textus Receptus. La France ne l'a jamais fait. Cela montre la puissance des jésuites en France encore maintenant.

Et les Français ont probablement été les plus forts, les plus déterminés à jeter les jésuites à coups de pied hors de leur pays. Ils les ont chassés, à ma connaissance, trois fois et encore une fois ils sont revenus, provocant des guerres, tuant des dirigeants, etc… Ils ont porté Eugène Sue à l'exil et il est mort le cœur brisé. Ils ont porté Calvin à l'exil et il n’a jamais pu revenir en France. Tous les grands Français ont été contraints à l'exil.

Nous avons donc, comme des patriotes américains, nous avons une grande camaraderie pour les Français. Ils nous ont aidé dans notre Révolution américaine. Et pourquoi nous ont-ils aider? Parce qu'ils ont été expulsés de France. Pourquoi l'Espagne nous a aidé? Pourquoi ont-ils aidé financièrement notre Révolution? Les jésuites avaient été expulsés d'Espagne. Donc nous sommes redevables à l'Espagne et à la France pour avoir aidé cette nation d’hérétiques protestants à voir le jour, avec les guerres napoléoniennes, quand ils ont tué Louis XVI et apporté la peste bubonique en Espagne. Ce fut de la récupération.

Martin: En ce qui concerne la Guerre des 30 ans, de 1618 à 1648, vous affirmez que les jésuites, par Ferdinand II, ont tué à peu près 10 millions de personnes. C'est une déclaration ce que vous faites.

Phelps: Cette déclaration vient de « The history of the world » de Ridpath , publié en 1899. Et c'est son encyclopédie de l’histoire du monde. C'était de notoriété publique en 1899. La Guerre de 30 ans a été l'enfer sur terre pour l'Europe. Les deux tiers de l'Allemagne ont été ramené à Rome. Elle a été nivelée, pillée et détruite.

Wallenstein et Tilly étaient des généraux fanatiques de l’Eglise romaine catholique qui ont violé, pillé, et encore pillé tout sur leur passage. Mais le Seigneur a suscité certains grands généraux, comme Gustave Adolphe de Suède qui a été le « Roi des Neiges » et il était celui qui, en définitive, a ouvert la voie à la victoire de la Guerre de 30 ans.

Mais sans que cette victoire protestante de la guerre de 30 ans, la paix de Westphalie, où le Pape n'avait pas été convié, il y aurait jamais eu d’époque moderne comme nous la connaissons aujourd'hui. Selon les historiens, l'ère moderne commence en 1648. C'est à ce moment que la guerre de 80 ans qui opposait la Hollande à l'Espagne pris fin. C'est aussi à ce moment que la Guerre de 30 ans s'est terminée avec Ferdinand II et les protestants d'Allemagne et de Suède, et ainsi de-suite.

1648 est l'année merveilleuse, dans laquelle l'ère moderne a commencé, lorsque les inventeurs pouvaient aller en Allemagne et dire: «. Eh bien, vous savez, peut-être la Terre n'est pas plate » Et que Leeuwenhoek pu inventer le microscope en Hollande, et puis plus tard, James Clerk Maxwell, qui était un croyant en la Bible, protestant presbytérien, il put écrire son traité intitulé « L'électricité et le magnétisme ». Il est le père de ce que nous savons aujourd'hui sur l'électricité et le magnétisme. Maintenant, la science peut s'épanouir et fleurir. Maintenant nous pouvons avoir de la littérature. Maintenant nous pouvons avoir de grands écrivains, comme Sir Walter Scott, qui écrivit de grandes œuvres comme Ivanhoe et Peveril du Pic. Maintenant nous pouvons avoir Charles Dickens, un autre protestant, qui écrivit « Le conte de deux cités ». Nous avons de la grande littérature comme résultat de l'ère moderne.

Mais les Jésuites, dans leur détermination de détruire la Réforme et l'ère moderne et nous ramener à l'Age des Ténèbres, cherchent à renverser les effets de l'ère moderne, et donc, ce qui a été provoquée par la Guerre de 30 ans. Et de connaître la guerre de 30 ans est de comprendre la deuxième guerre de 30 ans, qui a débuté en 1914 et terminée en 1945.

Martin: En 1639, les jésuites ont été expulsés du Japon. Apparemment, les Jésuites n'ont jamais oublié cela.

Phelps: Ils ne l'ont jamais oublié. Depuis plus de 200 ans, ils ont été expulsés. Et rappelez-vous les paroles de Lincoln: «Les jésuites n’oublient jamais, ni n’abandonnent. »
Ainsi, le temps de récupération a été à venir pour le Japon. L'empereur les avait expulsés, donc la dynastie deviendra une cible. Finalement, l'Empereur sera détruit ou sa dynastie verra la fin. Et donc le temps de récupération a été le bombardement en masse par l'aviation américaine, financée par les jésuites, comme Lockheed, Boeing, McDonald-Douglas, et Grumman, et ils ont utilisé leurs B-29 comme une bombe incendiaire pour réduire le Japon en miettes. Vous pouvez obtenir les preuves que les Jésuites contrôlent ces entreprises d’avions en lisant « The Vatican Billions » d’ Avro Manhattan.

Martin: J’aimerais qu’on parle de choses plus ressentes mais certains de ces vieux trucs sont tellement fascinants, je ne sais plus où donner de la tête ! Nos lecteurs devront juste être un peu plus détendus pour poursuivre leur lecture et avoir un peu plus de temps. (Rires)

Phelps: En effet.

Martin: En 1649, il y a eut le massacre d'Irlande (les Conquêtes Cromwelliennes en Irlande). De quoi s’agissait-il ? Et nous viendrons à de la haine entre les protestants et les catholiques en Irlande, qui est la suite de ce massacre d'Irlande.


Olivier Cromwell

Phelps: OK. Bien sûr, nous croyons en la liberté d'expression, la liberté de conscience, la liberté de la presse. C'est une excroissance du protestantisme, parce que tous les protestants ont défendu leur droit de croire en la Bible face aux attentes de Rome qui voulait que les gens ne croient qu’aux paroles des prêtres et aux décrets des papes.

Beaucoup d'Irlandais sont nés de nouveau. Ils sont venus à connaître le Seigneur. En réalité le Patrick, de la Journée de la Saint-Patrick, n'était pas catholique. Il était protestant. Et donc, il était un grand prédicateur protestant d'Irlande, et beaucoup, beaucoup d'Irlandais ont connus le Seigneur grâce à lui. Et leur point de localisation a été principalement en Irlande du Nord, qui est aujourd'hui l'Ulster, à Belfast, etc…

Eh bien, les jésuites, dans l'accomplissement de leur serment sanglant de faire la guerre sans relâche à tous les protestants, et tous les libéraux politiques, ont éclos le complot visant à tuer tous les protestants irlandais en Irlande avec la famille O'Neil. Et je me demande si cette famille O'Neil était liée à Tip O'Neil?

En 1641, le massacre a commencé, menée par les nobles catholiques romains et les foules en Irlande. Le massacre commencé, il a continué de 1641 à 1649. Le massacre a pris fin quand ils en ont tué 150 000. Ets ils ont toujours appris aux enfants catholiques de tuer les enfants protestants. Ainsi, les Irlandais protestants ont été massacrés, en masse, pendant 8 ans.

Personne ne le dit à chaque fois qu’on parle d'Oliver Cromwell, que quand Cromwell est venu avec son armée puritaine et a pris Drogheda, il a fait tuer tous les êtres vivants à Drogheda : hommes, femmes, enfants, animaux, tout….

On dit: « Oh, la bête d'Oliver Cromwell ! Regardez ce qu'il a fait à Drogheda.! » Que diriez-vous si vous saviez que ces bêtes qui ont tué ces protestants irlandais pendant 8 années, fracassant les cerveaux des petits bébés, les lançant contre les murs étaient guidé par les prêtres ?

Exactement comme ils ont fait en Croatie avec les Serbes pendant la Seconde Guerre mondiale, quand ils arrachaient les yeux des Serbes, et qu’un des prêtres particulier possédait 23 kilos de yeux. Ils ont fait la même chose avec les protestants irlandais.

Donc, quand Cromwell est venu, il a servi de vengeur dans le massacre d'Irlande, et le massacre d'Irlande n'a pas commencé avec les protestants, il a été commencé par les jésuites selon le « Livre des Martyrs » de Fox. Et vous pouvez trouver le récit entier là-bas, parce qu’il faisait partie des classiques que tous les Anglais avaient l'habitude de lire avec la Bible du Roi Jacques.

Martin: Par qui croyez-vous que la Grande-Bretagne soit vraiment contrôlée ? Les protestants, les juifs ou les jésuites ?

Phelps: Elle est contrôlée par les Jésuites.



Martin: Pourquoi?

Phelps: Eh bien, nous allons faire un retour dans le passé. Pour comprendre ce qu’il se passe aujourd'hui, nous devons revenir aux guerres napoléoniennes.

Quand Napoléon arriva au pouvoir, il a été porté au pouvoir en Corse. Lorsque les jésuites ont été expulsés, l'un des premiers endroits où ils sont partis était l'île de Corse. Les jésuites, souvenez-vous, avait achevé les règles des rites de la hautes maçonnerie avec Frédéric le Grand, puis ont utilisé leur franc-maçon français Napoléon pour exécuter leur vengeance.

Toutefois, les jésuites étaient également protégés pendant leur suppression en Angleterre. Un très riche propriétaire terrien, et vous pouvez le trouver dans le livre de Ridpath « History of the World » , a donné sa merveilleuse, et magnifique propriété de Stonyhurst à l'Ordre des Jésuites. Et à partir de là, les Jésuites ont reçu une protection du roi George III, et vous pouvez en trouver la confirmation dans le livre « The Jesuits » de Mitchell qui est un historien anglais.

Ok, donc les jésuites sont désormais protégés par le roi George III et ils vont l’aider à défendre son trône. Les jésuites ont utilisé l'armée anglaise et la marine de la résistance de Napoléon. Comme les deux parties étaient contrôlées, alors les Jésuites pouvaient contrôler le résultat.

Le résultat final est qu’ après que Napoléon ait accompli tout ce que les Jésuites voulaient de lui ; l'expulsion des Chevaliers de Malte, la conduite des catholiques romains sur leur trône, emprisonnant le Pape pendant 5 ans, etc… , Napoléon reçut l’ordre d'abandonner son armée dans les neiges de la Russie, tuant tous ces patriotes français et allemand, de sorte qu'il resta très peu de patriotes gauche en Europe pour résister à la tyrannie qui arrivait en France avec Louis XVIII, que les jésuites remettaient sur le trône.

Louis XVIII, était alors en exil en Angleterre, dans le salon du roi George, en attendant la fin des guerres napoléoniennes. Ainsi, les jésuites mirent Louis XVIII sur le trône. Il réadmit les jésuites, commença l'Inquisition, comme ils allaient le faire avec Ferdinand VII quand ils le mirent à nouveau au pouvoir en Espagne après les guerres napoléoniennes.

Et où ces monarques allaient pour obtenir leur protection? Au roi George III. Le roi George a été utilisé par les jésuites pour restaurer leur pouvoir en Europe, après les guerres napoléoniennes, après avoir puni le Pape et les monarques.

Donc, ce fut en réalité à partir de 1795 que les jésuites ont pris le plein contrôle de l'Angleterre. Ils ont contrôlé les chevaliers, ils ont contrôlé le Roi. Tout au long du 18ème siècle jusqu’à aujourd'hui, l'Angleterre n’a plus jamais été en guerre contre la France. L’Angleterre sera aux côtés de la France pendant la guerre de Crimée. L’Angleterre sera aux côtés de la France pendant la Première et Seconde Guerres Mondiales. L'Angleterre et la France sont ensemble, toutes deux contrôlées par les jésuites, même si la France est un pays majoritairement catholique, et quand l'Angleterre est, du moins en apparence, un pays protestant. Pourquoi ces deux pays devraient–ils travailler ensemble et avoir la même politique étrangère ? Pourquoi ? Parce que se sont les jésuites qui contrôlent ces deux pays.

Quand Rothschild a envoyé une note, en passant par Roost à Londres, disant que Napoléon avait gagné la bataille de Waterloo, c'est alors que les actions en bourse ont chuté, et tous les jésuites ont acheté toutes les actions de Londres, et ont obtenu de cette manière le contrôle de la Banque d'Angleterre. Les jésuites ont fait de Londres leur centre commercial du monde, et de Rome leur centre religieux, avec pour but qu'un jour aussi Jérusalem leur appartiendrait.

Donc maintenant, les Jésuites ont le contrôle de l'Angleterre. Après les guerres napoléoniennes, nous avons le Congrès de Vienne en 1815, et devinez qui est là? Tous les représentants du roi George. L'Angleterre est représentée au Congrès de Vienne, c’était l’accord après les guerres napoléoniennes. Si l'Angleterre était vraiment protestante, ils ne seraient jamais allé là-bas. A ce moment là, les Jésuites avaient le contrôle de l'Angleterre durant les années 1800, et ils utilisent l'Empire britannique pour augmenter la puissance du Pape. L'Angleterre a été mise sous le contrôle de Rome, le contrôle du Pape depuis 1850 au plus tard. Mais moi je dis depuis 1795.

Martin: Parlons d’Elizabeth II.



Phelps: Elizabeth II est une méchante, la méchante reine ! Elle est le chef des Chevaliers de Malte en Angleterre. Elle fait la révérence au maire du Vieux-Londres, et elle va et visite les Jésuites de Stonyhurst et embrasse leurs derrières. Elle a une totale allégeance envers les jésuites de Stonyhurst, et fait tout ce qu'ils lui disent de faire car sinon ils se débarrasseront d'elle, tout comme ils se sont débarrassés de tout le reste des monarques d'Europe.

Martin: Alors vous la voyez comme un pion ?

Phelps: Elle est juste un pion, c'est sûr. Elle n’est rien. Rappelez-vous, ce sont les hommes blancs qui gouvernent le monde. Ce sont les hauts jésuites, avec leurs chevaliers de Malte et de hauts Francs-Maçons qui gouvernent. Et ces femmes qui sont impliqués sont juste des pions dans leur jeu, comme la reine Elizabeth II, la reine de Hollande, juste pour donner l'apparence que ces nations ont une monarque souveraine, alors qu'en fait elles ne sont que des outils.

L'Angleterre a fait de nombreuses choses affreuses, des choses terribles, mais toutes ces choses n’ont fait qu’augmenter le bénéfice de l'Ordre des Jésuites. Ils ne se sont jamais opposé à Napoléon III. Napoléon III était un franc-maçon et catholique fanatique sujet des jésuites, qui a été le roi de la France pendant 18 années, le Second Empire.

L'Angleterre ne s’est jamais opposé à lui. L'Angleterre non plus. Ils ont combattu avec lui dans la guerre de Crimée. Et Napoléon III a consacré tous ses navires à la Vierge Marie. L'Angleterre est du côté des jésuites depuis 1815. Donc, cela signifie que la totalité des services secrets britanniques travaillent pour Rome et ce depuis les années 1800.

Martin: Comment les jésuites ont-ils fait pour reprendre le contrôle du Vatican en 1814?

Phelps: Souvenez-vous qu'ils avaient sous contrôle Napoléon. Il y avait un jésuite du nom d’Abbé Sieyès que vous pouvez trouver encore une fois dans « The History of the World » de Ridpath. L’Abbé Sieyès était un individu formé par les jésuites, je pense qu'il était un jésuite à son tour. Il faisait partie du Directoire, il était aussi Ambassadeur à Berlin, et il avait aussi été nommé Second Consul. Napoléon a été le Premier Consul, lui a été le second. Il était le conseiller et l’administrateur de Napoléon. L’Abbé Sieyès, étant le jésuite qu'il était, il a ordonné à Napoléon d’emprisonner le Pape Pie VII pendant 5 ans, et il l’a fait! Ainsi, le Pape a été enfermé en prison pendant 5 ans jusqu'en 1814, quand il a finalement restauré l'Ordre des Jésuites. Le Pape Pie VI qui l’avait précédé avait été tué. Le vieux Pape âgé de 82 ans fût contraint de quitter Rome et de traverser toute l’Italie et les montagnes des Alpes jusqu’à Valence où il fut incarcéré par les soldats de la République Française. Il mourut quelque mois plus tard fatigué par cette débâcle.

Les jésuites ont bien humilié la papauté. Ils ont utilisé leurs soldats français pour renverser la chaire de Saint Pierre, et ils ont trouvé, écrit en arabe: « Il n'y a pas d'autre Dieu qu'Allah, et Mahomet est son prophète » Et cette phrase se trouve toujours sous la chaire de Saint-Pierre encore aujourd'hui. Elle avait était volé à un Kalif pendant les croisades.
Faisant ainsi, ils ont complètement intimidé le pape et ont montré leur puissance. Le Pape a ensuite restauré la bulle papale, appelant à la vengeance des Apôtres Pierre et Paul, bla, bla, bla, pour toute personne qui aurait un jour l’idée de supprimer l'Ordre des Jésuites. A partir du moment où les Jésuites furent «réinstallés» dans toute leur puissance, ils prirent le contrôle total sur le Pape et ceux à venir et cela n’a jamais changé depuis.

Tous les Papes qui leur ont résisté ont été punis ou assassinés. Et tous les Papes le savent. Quand Pie IX voulut une constitution libérale pour le peuple italien en 1849, tous les Italiens en furent ravis. Voici un pape libéral, il va nous donner les droits constitutionnels; nous allons avoir une Constitution !

Les Jésuites soulevèrent une révolution avec Garibaldi et leurs francs-maçons qui firent descendre Pie IX sur le trône retenu trop « libéral ». Il dû rester à Gaèta pendant environ un an. Il revint à Rome, sous la protection de l’armée française de Napoléon III. Réellement, cela aurait du être l’armée de la République qui serait devenue plus tard son « Armée de l'Empire » mais ils se sont retrouvé avec une armée française pour protéger le Pape qui serait devenu à son retour et par peur d’autres représailles, le plus absolutiste et le plus fanatique de tous les Papes conformément aux souhaits des jésuites.

Ainsi, Pie IX avait été puni. Mais les papes qui n'obéissent pas, comme Jean-Paul I, le pape qui a été assassiné après 33 jours, et qui ne vont pas dans le sens de l'Ordre des Jésuites signent leur propre arrêt de mort.

[Note du rédacteur: Eric se réfère ici à la très bien documenté et profondément perspicace « Bantam Books gem » de 1984 (! C'est très difficile à trouver, pour « une certaine » raison) par David A. Yallop, appelé « Au nom de Dieu », dont les détails minutieux de l'auteur enquête sur l'assassinat du Pape Jean-Paul Ier de la nuit du 28-29 Septembre 1978 après que Jean-Paul I avait creusé dans la toile d’araignée massive de la corruption autour de la Banque du Vatican. Pour vous tous qui cherchez des indices, notez bien le choix des 33 jours après son élection pour l'exécution de son assassinat.]

Source:
The forbidden knowledge 15/04/00 Rick Martin

Traduction:
Les chroniques de Trinity

http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/lhomme-le-plus-puissant-du-monde-le_…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 16:25 (2014)    Sujet du message: SATANIC JESUIT TRIUMVIRATE : ADOLFO NICOLAS, PETER-HANS KOLVENBACH & POPE FRANCIS I Répondre en citant

SATANIC JESUIT TRIUMVIRATE : ADOLFO NICOLAS, PETER-HANS KOLVENBACH & POPE FRANCIS I

By Eric Jon Phelps February 8, 2014 00:19 Updated


Jesuit Superior General Adolfo Nicolas, 2009

The three most powerful men in the world are Jesuit priests.  The order of their power is as follows:  First, “the Black Pope” and Jesuit Superior General Adolfo Nicolas; secondly, former Black Pope and Jesuit Superior General Peter-Hans Kolvenbach; and lastly, “the White Pope” and Vicar of Christ/Vicar of Horus Pope Francis I.  Pope Francis I is the first pope who is openly a member of the military order of the Society of Jesus.  As to national identity, Black Pope Nicolas is a Spaniard; ex-Black Pope Kolvenbach is a Dutchman; and the present White Pope Bergoglio is an Italian.   These three arch criminals under bloody oaths rule the world on behalf of Satan, “the god of this world” (II Corinthians 4:4).

What this means is these three men rule all the governments of the nations through the Black Pope’s perfected international intelligence community directed by the Jesuits from Rome through London and Washington, D.C.  All central banks are ruled by the agents of these men.  All the armies of the most powerful nations (US, Russia, China, Germany, etc.) are ruled by these men.  All the secret societies are ruled by these men.  All mafia families conducting every sort of organized crime are ruled by these men.  All entertainment and news outlets are ruled by these men.  There is nothing outside of their immediate temporal power, i.e., the power ruling the governments of all nations today.


The only One Who can set back their Satanic power is the Lord Jesus Christ seated at the right hand of His Father on High, and given all power in heaven and in earth (Matthew 28:18-20; Psalm 110:1).  The Body of Christ, being the true Church/Assembly of the Risen Son of God, also has the power to set back Satan’s “mystery of iniquity” imposed by the Jesuit Triumvirate.  For those in Christ Jesus, it is now time to act in obedience to the Word of God.  As was done by our Puritan-Calvinist fathers in Holland, Great Britain, France and America, so shall we do today.

http://vaticanassassins.org/2014/02/08/satanic-jesuit-triumvirate-adolfo-ni…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 00:46 (2014)    Sujet du message: VATICAN APPOINTS JESUIT CANON LAWYER AS ADVISON TO LEGION OF CHRIST Répondre en citant

VATICAN APPOINTS JESUIT CANON LAWYER AS ADVISON TO LEGION OF CHRIST

Father Gianfranco Ghirlanda to Act as Consultant on New Canonical Configuration

Rome, July 04, 2014 (Zenit.org


A Jesuit priest has been appointed by the Vatican as an advisor to the Legion of Christ.

Cardinal João Braz de Aviz, prefect of the Congregation for Institutes of Consecrated Life and Societies of Apostolic Life, announced Thursday that canon law maven Father Gianfranco Ghirlanda, SJ, has been appointed advisor to the central government of the religious congregation for the next few years.

His task will be to serve the Legion’s government as a consultant, especially in the area of relations between the different components of Regnum Christi and in the search for a canonical configuration for the movement as a whole. 

The Vatican asked that such a position be created during the congregation’s General Chapter earlier this year. The Legion of Christ has undergone extensive reform after being thrown into turmoil by revelations of grave misconduct by its founder, Father Marcial Maciel Degollado, who died in 2008. 

Cardinal Braz de Aviz stressed that Father Ghirlanda’s new role will be strictly consultative, and that he will not be part of the government of the Legion but participate in the meetings of the general council in his role as advisor as he sees fit.

In a statement, the Legion said “it is hoped that he will be able to continue supporting the Legion of Christ in overcoming the institutional crisis that has taken place in the past few years.”   

Father Eduardo Robles Gil, LC, the Legion’s general director, said Father Ghirlanda’s expertise will be “of great help as we continue to confront the challenge of renewing the Legion in communion with the Church.” 

In a letter written Thursday to the Legionaries of Christ, Father Gil said Father Ghirlanda’s “experience and personal gifts, as well as his familiarity with the Legion and Regnum Christi – which he acquired as a personal councilor of the Pontifical Delegate – fill us with confidence.”

Father Ghirlanda, 72, has been assisting the religious congregation in various areas since 2010. Most recently, he acted as a consultant to the Central Commission for the Revision of the Statutes of Regnum Christi, beginning the work in March this year.  

During a visit to the Legion’s headquarters on Thursday, Cardinal Braz de Aviz expressed satisfaction with the constitutional text that the Chapter had approved.

The Legion said yesterday that its central government will shortly submit modifications to the new constitutions to the Congregation of Religious. The new constitutions will then be published once they receive definitive Vatican approval.  

(July 04, 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/vatican-appoints-jesuit-canon-lawyer-as-ad…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Juil - 03:15 (2014)    Sujet du message: EX JESUIT'S BOOK REVEALS TRUE AGENDA Répondre en citant

EX JESUIT'S BOOK REVEALS TRUE AGENDA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=1bHzEsFpga8

The book : http://www.sendspace.com/file/5m48jv


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 29 Nov - 03:22 (2014)    Sujet du message: EX JESUIT ALBERTO RIVERA AND OTHERS SPEAK ON JESUIT INFILTRATION Répondre en citant

EX JESUIT ALBERTO RIVERA AND OTHERS SPEAK ON JESUIT INFILTRATION

The Jesuits (society of Jesus) have totally taken over just about every facet of America. From all religions to all secret societies, government agencies, intelligence agancies in America and all over the world. Here an ex-jesuit priest Alberto Rivera (murdered by the Vatican in 1997 by poisoning) tells of why and how the Jesuits are doing this. We can see the evidence of this by the attacks on our civil liberties and the U.S. Constitution. It's time to wake up. Share this video and and post it anywhere you can. Also speaks of the Kennedy and Lincoln assassinations being plots of the Jesuits from Rome.

keywords: jfk nazi nazis catholic church catholicism skull and bones alex jones 9/11 911 conspiracy revelation bible christianity judaism death hell heaven society of jesus black pope masonry freemasons opus dei club of rome bilderberg cfr bohemian grove council of foreign relations order of death inquisitions crusades monks bishops cardinals knights of malta knights of columbus george bush cia fbi kgb mossad ustashi alberto rivera jack chick tony alamo chiniquy avro manhattan anti-catholic 666 mark of the beast verichip microchip inplantable chip iraq muslim jewish jew zionism protocols zion weishaupt loyola, borgia, reformation, luther, martin malcolm x mohammed islam buddha seven day adventist pentacostal baptist apostle.




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=hw9sOhhcK_o


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 05:56 (2014)    Sujet du message: 10 SATANIC COMMANDMENTS FROM THE UNITED NATIONS THROUGH LUCI(fer)S TRUST Répondre en citant

10 SATANIC COMMANDMENTS FROM THE UNITED NATIONS THROUGH LUCI(fer)S TRUST

Connect to the Roman catholic church and the order of the Jesuit



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=TJ4ahEQOyvM

The broadcasts on the devil’s 10 commandments:

First : A conversation with joggler66 Episode 3
http://www.talkshoe.com/talkshoe/web/...


Second: A conversation with joggler66, Tom Friess, Wayne Michael and others.
http://www.talkshoe.com/talkshoe/web/...

Homepage of the broadcast:


http://www.talkshoe.com/talkshoe/web/...
http://wwfar.com/inquisitionupdate/
http://www.granddesignexposed.com/gra...
http://inquisitionnews.blogspot.be/p/...
http://avenueoflight.com
http://granddesignexposed.com

On Lucis trust and Alice A. Bailey:
http://ggordonapathykills.blogspot.be...
http://www.bibliotecapleyades.net/soc...
http://www.lucistrust.org/en/about_us...
http://spiritualsciencemuseum.org/19t...
http://galatiansfour.blogspot.be/2013...

The satanic 10 commandments by Lucis Trust, Alice A. Bailey explained:


1. Get God out of school and make him irrelevant in people's lives, even many who believe give him little thought or thanks through much of their lives... yup, got us there...
2. The Family unit has been severely disrupted and there is a great deal of disrespect and disobedience to parents, discipline is becoming increasingly rare and children are raised to be selfish and bratty.
3. Sex is promoted all over society with revealing clothes and constant 'sexy' images, it's only getting worse and there seem to be no limits anymore...
4. Sex is an expression of appreciating life, debasing it with adultery, fornication and bestiality is the ultimate expression of lust.
5. People are allowed to shun responsibility and escape consequences of sex through abortion and this is passed off as women's rights while ignoring the mass murder of children.
6. adultery is devastating to the family unit and to the trust people have with each other, in divorces, the biggest losers are the children who are often confused and deprived of positive family time and role models
7. free religion is freedom to express without persecution, but treating all religions as the same deprives each of its unique qualities and dims any serious belief in anything at all, paving the way for the one world religion prophesied in the Bible.
8. the media is absolutely loaded with filth and promotes all of the above
9. The purpose of art is to express beauty, feelings and honoring the things people hold dear, the perversion and infiltration of all art forms (literature, music, paintings, etc...) has promoted all forms of sinful practices and perverted people's idea of normalcy and beauty.
10. Churches everywhere are embracing many of the above or not speaking out enough about it, they have turned their backs to the values they are founded on and grasp the worldly garbage that spews forth ever more sin into the world.



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 11:22 (2015)    Sujet du message: POPE FRANCIS TO JESUITS : “ROW, BE STRONG, EVEN WITH THE WINDS AGAINST YOU!” Répondre en citant

POPE FRANCIS TO JESUITS : “ROW, BE STRONG, EVEN WITH THE WINDS AGAINST YOU!”



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tbwE3eftBEs&hd=1

2014-09-29

The first Jesuit Pope celebrated the 200th anniversary of the restoration of the Society of Jesus at the 'Gesu' Church in Rome. 

Pope Francis presided over Vespers with a painting of Our Lady of the Way present on the main altar. It is an image that is venerated by the Society, especially by their founder St. Ignatius of Loyola, who prayed often to Her in Rome. 

The Pope spoke about the time the Jesuits were suppressed and reminded them of how God accompanied them. 

POPE FRANCIS

"God loves us and he saves us. At times the path that takes us to life is strait and narrow, but tribulation, if lived in the light of mercy, purifies us like fire, it gives us so much consolation and inflames our hearts, making it accustomed to prayer”.

Pope Francis also asked the Jesuits to be "expert and courageous rowers” and to always be at the service of the Church.

POPE FRANCIS

"Row then! Row, be strong, even with the winds against you! Let us row at the service of the Church! Let us row together!

Before leaving, the Pope blessed a recently installed painting at the 'Gesu' Church. It is called the "Descent of Christ” and three important Jesuits are portrayed, among them, Fr. Pedro Arrupe.

AC/JAE
CTV
-VM
-BN
Up: JAE

http://www.romereports.com/pg158486-pope-francis-to-jesuits-oerow-be-strong…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Mar - 10:28 (2015)    Sujet du message: ALL ROADS LEAD TO ROME - THE JESUIT ORDER PUPPETEERING ALL OTHERS Répondre en citant

ALL ROADS LEAD TO ROME - THE JESUIT ORDER PUPPETEERING ALL OTHERS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=k75LYLCap90


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 18 Avr - 02:29 (2015)    Sujet du message: EXCELLENT: ERIC PHELPS & VICTOR PERRILO (HOLLYWOOD PLAYWRITER) JESUITS AND HITLER Répondre en citant

EXCELLENT: ERIC PHELPS & VICTOR PERRILO (HOLLYWOOD PLAYWRITER) JESUITS AND HITLER

Pope Pie XII and WW2



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=asNJyisnXKU


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 06:59 (2015)    Sujet du message: RULERS OF EVIL - TEASER Répondre en citant



RULERS OF EVIL - TEASER



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=neYW0XjpG58&hd=1

Pdf book : http://www.granddesignexposed.com/pdf/RulersofEvil.pdf


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 03:48 (2015)    Sujet du message: PRESIDENT OBAMA APPOINTS JESUIT FATHER THOMAS REESE TO COMMISSION ON INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM Répondre en citant




PRESIDENT OBAMA APPOINTS JESUIT FATHER THOMAS REESE TO COMMISSION ON INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM





June 11, 2014 — President Barack Obama has named Jesuit Father Thomas J. Reese as the newest member of the United States Commission on International Religious Freedom (USCIRF), which serves as an advisory panel to the federal government on protecting religious freedom abroad.

Fr. Reese joins three fellow Catholics on the commission: chairman Robert P. George, a bioethicist and Princeton University professor; James Zogby, the founder and president of the Arab American Institute; and Mary Ann Glendon, a Harvard University law professor and former U.S. ambassador to the Vatican. Former commission members include Archbishop Charles J. Chaput, Cardinal Theodore McCarrick, Bishop William Murphy and Most Reverend Ricardo Ramírez.

“Religious freedom is a fundamental human right of every person on earth,” Fr. Reese wrote in his latest column, “Faith and Justice,” for the National Catholic Reporter. “It is easy to forget about religious freedom when policymakers are so focused on national security, economic issues and other human rights that religious freedom is forgotten,” he wrote.

Fr. Reese, who will serve a two-year term on the commission, is currently a senior analyst for the National Catholic Reporter. Previously, he served as a senior fellow at the Woodstock Theological Center at Georgetown University in Washington, D.C., from 2006 to 2013 and from 1988 to 1998, after first joining the Center as a visiting fellow in 1985. He was editor-in-chief of America magazine from 1998 to 2005 and an associate editor from 1978 to 1985. Fr. Reese entered the Society of Jesus in 1962 and was ordained in 1974. He received a bachelor’s degree and a master’s degree from Saint Louis University, a Master of Divinity degree from the Jesuit School of Theology at Berkeley and a Ph.D. in political science from the University of California, Berkeley.

“I am grateful that these talented and dedicated individuals have agreed to take on these important roles and devote their talents to serving the American people. I look forward to working with them in the coming months and years,” Obama said in a statement. [Sources: [url=javascript:void(0)]Catholic Sentinel[/url], The White House">

http://jesuits.org/news-detail?TN=NEWS-20140611091023


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Jeu 18 Fév - 07:30 (2016)    Sujet du message: RENCONTRE FRATERNELLE DU PAPE ET DES JESUITES A MEXICO Répondre en citant

RENCONTRE FRATERNELLE DU PAPE ET DES JESUITES A MEXICO

ENGLISH :
Pope Makes Surprise Visit to Jesuits 
https://zenit.org/articles/pope-makes-surprise-visit-to-jesuits/


Une relique du bienheureux Miguel Pro

15 février 2016 Marina Droujinina Voyages pontificaux


© Antonio Spadaro, « Moment informel entre frères jésuites », Mexico, 14 février 2016

Un groupe de six jésuites est venu rencontrer le pape François à la nonciature de Mexico, dimanche soir, 14 février.

Ils ont offert au pape une relique du bienheureux prêtre jésuite Miguel Pro (José Ramon Miguel Agustin Pro Juarez, 1891-1927), martyr de la persécution anti-catholique qui a sévi au Mexique au début du XXe siècle. Exécuté sans jugement, il a été béatifié le 25 septembre 1988 par le pape Jean-Paul II.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a caractérisé cette rencontre comme « un moment informel entre frères », lors de la rencontre avec les journalistes accompagnant le pape dans ce douzième voyage apostolique international.


https://fr.zenit.org/articles/rencontre-fraternelle-du-pape-et-des-jesuites-a-mexico/?utm_source=ZENIT+Francais&utm_campaign=a0537ebf1f-Francais_Daily_Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_c24cd92f50-a0537ebf1f-40915805

-----

Qui était les persécutés au début du XXe siècle au Mexique?

Selon Rome, il semblerait que ce soit eux, mais si nous regardons de plus près, nous voyons qu'une grande concentration de juifs se trouvaient alors au Mexique. Comme les Jésuites et Rome ont toujours persécutés le peuple juif, nous pouvons peut-être trouvé une réponse plus près de la vérité.

... 4. Jusqu’à présent, seule une revue bimensuelle, El Sábado, publiée de février à août 1889 par le professeur Francisco Rivas Puigcerver témoigne de la présence publique d’au moins un descendant des juifs de Nouvelle-Espagne en cette fin de XIXe6. À la même époque, une immigration temporaire depuis l’Alsace, l’Allemagne, l’Angleterre est attestée par des sources nord-américaines (quelques industriels et au moins un éditeur). Contrairement aux travaux publiés au Mexique qui considèrent que seule l’immigration depuis le début du XXe est significative, la thèse de Corinne Krause7 veut voir un lien entre les juifs vivant au Mexique à la fin du XIXe siècle et l’organisation communautaire qui suivra l’immigration. Cette thèse reste discutable pour plusieurs raisons : les juifs européens, globalement assimilés dans leur pays d’origine, n’ont pas répondu aux appels de Francisco Rivas (qui les interpelle implicitement dans sa revue) ; s’ils n’avaient pas été là, l’immigration du début du XXe aurait également eu lieu : ils ne l’ont ni stimulée ni encouragée;  la communauté s’est ensuite organisée sans leur concours et ils n’ont, sauf exception (Isidoro Epstein) apporté aucune contribution à la destruction des mythes répandus sur les juifs par l’Église Catholique comme Rivas a tenté de le faire dans sa revue....

https://alhim.revues.org/604


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 04:00 (2016)    Sujet du message: JESUITS' FINGERPRINTS ALL OVER CLIMATE DEAL & GREEN SABBATH! POLITICIANS : GIVE UP LIBERTY FOR SAFETY Répondre en citant

JESUITS' FINGERPRINTS ALL OVER CLIMATE DEAL & GREEN SABBATH! POLITICIANS : GIVE UP LIBERTY FOR SAFETY



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=zR8kVIJrFdo












AUSTRALIAN POLITICS - SECRET AGENDA OF THE JESUIT ORDER - POPE FRANCIS




VIDEO (delete): https://www.youtube.com/watch?v=j38iTY90u0A
New links :

1- http://www.sendspace.com/file/jbc3ym

2- http://www.sendspace.com/file/udv68d

3- http://www.sendspace.com/file/ak6pgy

4- http://www.sendspace.com/file/ufit1x

5- http://www.sendspace.com/file/jcoe0a












Dernière édition par maria le Lun 17 Oct - 05:16 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Avr - 03:32 (2016)    Sujet du message: CATHOLIC Répondre en citant

CATHOLIC
 
The word comes from the Greek meaning "through the whole," that is "universal," "world-wide," "all inclusive." This is the meaning when the word starts with a lower-case c as in "We need to become more catholic in our attitudes." In talking about the "Catholic church" (Catholic with a capital C), members often mean the "pope and the bishops" or "the Vatican." But Vatican Council II, in its Constitution on the Church, used several other terms with inclusive meanings like "the People of God."

For us in Jesuit education, the question is often "Are we maintaining and enhancing our 'Catholic Identity'? " Despite the fact that there are entire books devoted to the question, the answer is not easy to come by. A careful reading of the various essays on "The Issue of Catholic Identity" in A Jesuit Education Reader seems to indicate both that much is being done and that more needs to be done.

Some people, when they hear the word Catholic, think "thought control" or "one-issue myopia." Even if there is some justification for their attitude, they are probably operating with little more than news-media knowledge of Catholicism, with no sense of the rich and diverse Catholic intellectual tradition, the artistic tradition accompanying it, the Catholic social justice tradition since 1891, or the witness of heroic lives lived in the past and especially in our own time.

After the Council of Trent (1545-1563) and 16th-century Catholic reform, for centuries prior to the Second Vatican Council (1962-1965), there was a homogeneity to Catholic belief, theology, and practice in most of Europe and North America. That kind of unity now feels long-gone, for there is currently such a broad spectrum--one might almost say polarization--of Catholic theologies and spirituality that some Catholics feel "closer" to some Protestants than they do to other Catholics. It seems likely that the Catholic unity of the future will be far from uniformity, but rather will incorporate some of present-day pluralism within its unity.

Read more on the term "Catholic"
Click here for 3-minute video excerpt about the various forms of Catholicism.
See also Vatican Council II. 
See also Hellwig, The Catholic Intellectual Tradition in the Catholic University and other essays in the same section of A Jesuit Education Reader.

http://www.xavier.edu/jesuitresource/jesuit-a-z/view-all.cfm


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Avr - 04:29 (2016)    Sujet du message: LE PELERINAGE DE L’ORDRE POUR L’ANNEE DE LA FOI Répondre en citant





LE PELERINAGE DE L’ORDRE POUR L’ANNEE DE LA FOI

http://www.vatican.va/roman_curia/institutions_connected/oessh/ad/annales20…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 769
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 04:49 (2016)    Sujet du message: SWISS JESUIT CHURCH WITH CIA NATO SYMBOL IN SOLOTHURN SWITZERLAND NAMEN JESU & KREISKOMMANDO Répondre en citant

SWISS JESUIT CHURCH WITH CIA NATO SYMBOL IN SOLOTHURN SWITZERLAND NAMEN JESU & KREISKOMMANDO



VIDEO :