LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA GRANDE PERSECUTION-THE GREAT TRIBULATION

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juil - 09:21 (2011)    Sujet du message: LA GRANDE PERSECUTION-THE GREAT TRIBULATION Répondre en citant



«IL (ANTICHRIST) LUI FUT DONNÉ DE FAIRE LA GUERRE AUX SAINTS, ET DE LES VAINCRE. IL LUI FUT DONNÉ AUTORITÉ SUR TOUTE TRIBU, TOUT PEUPLE, TOUTE LANGUE, ET TOUTE NATION. ET TOUS LES HABITANTS DE LA TERRE L'ADORERONT, CEUX DONT LE NOM N'A PAS ÉTÉ ÉCRIT DANS LE LIVRE DE VIE DE L'AGNEAU QUI A ÉTÉ IMMOLÉ DÈS LA FONDATION DU MONDE.» APOCALYPSE 13 : 7

COMMENTAIRE DE MARIA

La persécution des chrétiens n'est pas d'hier. Tous les gouvernements dictatoriaux qui ont existé, à ce jour, ont toujours considéré les chrétiens comme un peuple insoumis, dangereux pour la monarchie en place.

Pourtant, depuis quelques années, cela semble s'accentuer dans tous les pays du monde. Avec la montée de l'Islamisation et les lois antiterroristes de monsieur Bush, nous assistons à une propagande haineuse contre le christianisme et contre le judaïsme. Ici, je ne juge pas le peuple musulman ou aux chrétiens mais aux autorités qui mettent en place cette propagande par des actions et par des paroles pour amener le chaos mondial. Les hommes qui ne prennent pas garde, suivent les yeux fermés tout ce qu'on leur dit et tombent dans ce méga-mind-control, qui divisera le monde plus que jamais.

Lorsque l'Antichrist paraîtra, alors, la grande persécution commencera. Ce que nous voyons maintenant, est un pâle reflet de ce qui s'en vient sur l'humanité. 

Je ne suis pas fière de la majorité des chrétiens car la grande majorité, sans discernement, croit tous les mensonges de leur cher président, alors que la théocratie de celui-ci est très loin des vérités bibliques données par notre Dieu. 

Dans les Écritures, il nous est dit : que le jugement commencera par la maison de Dieu. Ces chrétiens ne voient rien venir, dû au silence des pasteurs dont la plupart sont liés à leur serment maçonnique et de d'autres qui ne reconnaissent pas les signes des temps données par l'Éternel aux prophètes et aux apôtres. Une grande séduction Nouvel-Âge prend place dans nos églises, et personne ne semble s'en rendre compte. 
HELEN BERHANE


Helen Berhane

Priez pour Helen et écrivez pour demander la libération immédiate d'Helen et dénoncer la situation. Voir plus bas.

Helen Berhane, la chanteuse chrétienne érythréenne arrêté en 2004 à cause de son appartenance à une Eglise Evangélique et emprisonnée dans un container métallique, vient d'être admise à l'hôpital dans un état jugé sérieux.

Chanteuse de gospel renommée, Helen Berhane a enregistré plusieurs disques et sa musique est très populaire auprès des jeunes érythréens. Depuis le 13 mai 2004, elle est détenue à l'isolement pour n'avoir pas abjuré sa foi chrétienne.

Membre de l'Église Rema, église minoritaire non reconnue par l'État, elle figure parmi les quelque 1750 personnes appartenant à des Églises évangéliques interdites, détenues sans inculpation ni procès, au motif de leurs croyances religieuses.

Helen Berhane est enfermée dans un conteneur métallique de transport maritime, peu ventilé, dépourvu de sanitaires, au camp militaire de Mai Serwa près d'Asmara.

«Tu ne recevras aucun visiteur et tu pourriras ici jusqu’à ce que tu signes ce papier». Voici les propos qu’aurait tenu un responsable militaire érythréen à Helen Berhane.

Christian Solidarity Worldwide (CSW) rapporte que Mme Berhane montrait des signes de maltraitance physique lorsqu'elle a été dernièrement aperçue sur un fauteuil roulant à l'hôpital. CSW ajoute que Mlle Berhane a été exclusivement maltraitée à cause de sa foi chrétienne puisqu'elle a été incarcérée sans accusation claire ni jugement depuis deux ans.

L'Erythree est un pays connu pour ses violations flagrantes des droits de l'homme. Et même la semaine dernière, les autorités érythréennes arrêtaient 40 membres de l'Eglise "Kale Hiwot Church" dont 10 enfants. Quand les parents ont tenté de les visiter avec des couvertures et la nourriture, ils ont été arrêtés à leur tour.

Le Gouvernement érythréen affirme que personne n'est persécuté en Erythrée à cause de sa foi et que chacun peut librement adorer et servir Dieu comme il l'entend, selon les spécificités de sa foi. Cependant, les organismes de défense des droits humains estiment à 1800, le nombre de chrétiens incarcérés dans les prisons et les camps militaires du pays.

Prions que les autorites permettent a Mlle BERHANE de se soigner pour recouvrer la santé et qu'elle soit mise en liberté.

Prions pour que Dieu affermisse la foi de tous les chrétiens persécutés en Eruthrée.

Prions que Dieu fasse souffler un vent de réveil spirituel sur l'Erythrée brisant ainsi le joug de la persecution religieuse.

Membre des Nations unies, l'Érythrée s'est engagée à appliquer tous les articles de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

SITUATION GÉNÉRALE:

Capitale: Asmara
Superficie: 117.400 km²
Population: 4,3 millions d’habitants
Chef de l’État: Issayas Afeworki
Peine de mort: maintenue

MODELE DE LETTRE:

Monsieur le Président,

Je souhaite attirer votre attention sur le sort de Madame Helen Berhane, détenue depuis mai 2004, et qui serait actuellement au camp militaire de Serwa. J’ai appris avec horreur que cette jeune femme - qui n’a commis aucun délit ni crime - serait enfermée dans un container métallique de marchandises ! Sans air, sans eau ni toilettes... Chaud et étouffant en plein soleil, glacial la nuit... J’attends, Monsieur le Président, que vous preniez des mesures pour faire cesser de telles conditions de détention, totalement inhumaines !

Je vous demande instamment, Monsieur le Président, de faire libérer dans les meilleurs délais Madame Berhane.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma haute considération.

[u:cb86a3d008]ENVOYER A[/u:cb86a3d008] :

His Excellency President Issayas Afewerki
Office of the President
P O Box 257 Asmara
Eritrea Fax : 00 2911 126422

ERYTHRÉE : DEUX CHRÉTIENS TORTURÉS JUSQU'À LA MORT

Ils savaient que ce qu’ils faisaient était interdit par le gouvernement. Ce dimanche là, Immanuel Andergesh et Kibrom Firemichel avaient quand même pris le risque de se rendre discrètement dans une maison à Teklegi Asgerdom, au sud d’Asmara, la capitale. Dix autres personnes étaient aussi présentes à ce culte privé, bravant le danger. Mais la police est arrivée. C’était le dimanche 15 octobre.

Tous les participants ont été emmenés dans un camp militaire et ont subi tortures et mauvais traitements. Immanuel et Kibrom en sont morts. Ils avaient respectivement 23 et 30 ans et n’étaient pas mariés. Le sort des 10 autres chrétiens, 3 femmes et 7 hommes, tous membres d’une Eglise Evangélique, reste inconnu.

Plus tôt dans le mois, nous avons également appris qu’Helen Berhane a été admise dans un hôpital d’Asmara car sa jambe a été gravement endommagée par les mauvais traitements. Trois jours plus tard, la chanteuse chrétienne retournait dans un camp militaire. Helen a passé plus de 2 ans enfermée dans un conteneur métallique, depuis son arrestation en mai 2004.

-Prions pour les parents d'Immanuel et Kibrom.

-Prions pour les 10 autres chrétiens interpellés le 15 octobre.

-Prions enfin pour Helen Berhane, que le Seigneur la soutienne dans cette épreuve.

Pour mieux vous informer sur les persécutions subies par les chrétiens en Erythrée et prier pour eux, vous pouvez télécharger le dossier du Dimanche de l’Eglise persécutée qui aura lieu le 5 novembre.

http://www.spcm.org/SearchNews000101f6.php?id=65049
CONGRESS TO SEND CRITICS TO JAIL, SAYS RICHARD VIGUERIE

PR Newswire
Wednesday, January 17, 2007

The following is a statement by Richard A. Viguerie, Chairman of GrassrootsFreedom.com, regarding legislation currently being considered by Congress to regulate grassroots communications:

In what sounds like a comedy sketch from Jon Stewart's Daily Show, but isn't, the U. S. Senate would impose criminal penalties, even jail time, on grassroots causes and citizens who criticize Congress.

Section 220 of S. 1, the lobbying reform bill currently before the Senate, would require grassroots causes, even bloggers, who communicate to 500 or more members of the public on policy matters, to register and report quarterly to Congress the same as the big K Street lobbyists. Section 220 would amend existing lobbying reporting law by creating the most expansive intrusion on First Amendment rights ever.

For the first time in history, critics of Congress will need to register and report with Congress itself.

"The bill would require reporting of 'paid efforts to stimulate grassroots lobbying,' but defines 'paid' merely as communications to 500 or more members of the public, with no other qualifiers.

On January 9, the Senate passed Amendment 7 to S. 1, to create criminal penalties, including up to one year in jail, if someone knowingly and willingly fails to file or report.

That amendment was introduced by Senator David Vitter (R-LA). Senator Vitter, however, is now a co-sponsor of Amendment 20 by Senator Robert Bennett (R-UT) to remove Section 220 from the bill. Unless Amendment 20 succeeds, the Senate will have criminalized the exercise of First Amendment rights. We'd be living under totalitarianism, not democracy.

I started GrassrootsFreedom.com to fight efforts to silence the grassroots. The website provides updates in the legislation and has a petition to sign opposing Section 220.

Thousands of nonprofit leaders, bloggers, and other citizens have hammered the Senate with calls in opposition to Section 220, which seeks to silence the grassroots. The criminal provisions will scare citizens into silence.

The legislation regulates small, legitimate nonprofits, bloggers, and individuals, but creates loopholes for corporations, unions, and large membership organizations that would be able to spend literally hundreds of millions of dollars, yet not report.

Congress is trying to blame the grassroots, which are American citizens engaging in their First Amendment rights, for Washington's internal corruption problems.

CONTACT: Mark Fitzgibbons, +1-703-392-7676 or +1-703-408-3775 , for GrassrootsFreedom.com.

http://www.prisonplanet.com/articles/january2007/170107critics.htm

BANGLADESH : 33 000 ARRESTATIONS DEPUIS L'INSTAURATION DE L'ÉTAT D'URGENCE

Agence France-Presse

Dacca

Au moins 33 000 personnes ont été arrêtées au Bangladesh depuis l'instauration de l'état d'urgence le 11 janvier, a indiqué lundi la police.

«Les forces de l'ordre, c'est à dire l'armée, la police et des paramilitaires ont appréhendé jusqu'ici 33 000 personnes dans tout le pays», a dit le général inspecteur adjoint de la police, Motiur Rahman.

«Nos efforts visent à empêcher des criminels et des voyous d'interférer dans la tenue d'élections libres et équitables. Nous arrêtons seulement ceux qui sont accusés de crimes», a-t-il assuré.

Certains ont été relâchés, a ajouté le policier, mais sans dire combien.

Le président bangladais Iajuddin Ahmed avait décrété l'état d'urgence le 11 janvier et reporté sine die des élections législatives prévues le 22, un scrutin que l'opposition boycottait.

Il avait fait déployer 60 000 soldats pour parer à d'éventuelles violences, qui ont fait 35 morts depuis octobre 2006. M. Ahmed avait aussi démissionné de son poste de chef du gouvernement intérimaire.

Un nouveau gouvernement provisoire est chargé d\'organiser un autre scrutin.

Vendredi, l'organisation américaine Human Rights Watch (HRW) a accusé l'armée et la police de meurtres et d'arrestations arbitraires depuis la mise en place de l'état d'urgence.

«Des forces de sécurité sont impliquées dans une avalanche d'exécutions extrajudiciaires depuis que l'état d'urgence a été décrété le 11 janvier», avait affirmé HRW, sur la foi d'informations d'associations bangladaises de défense des droits de l'Homme.

Au moins cinq personnes ont été tuées par des militaires et 22 000 ont été arrêtées, a affirmé le Centre bangladais de médiation et de droit. D'après une autre ONG, Odhikar, dix-neuf personnes ont été tuées en détention après avoir été torturées au cours des dix premiers jours de l'état d'urgence.

http://www.cyberpresse.ca/article/20070129/CPMONDE/701290991/1014/CPMONDE
ERYTHRÉE - ENCORE 68 CHRÉTIENS ARRÊTÉS

CE NE SONT QUE QUELQUES EXEMPLES, MAIS SI JE LES METTAIS TOUS!!! PRIEZ POUR VOS FRÈRES CHRÉTIENS DANS LE MONDE. ILS ONT BIEN BESOIN DE SE SENTIR AIMÉS ET PROTÉGÉS ET FORTIFIÉS DANS LEUR FOI, EN CES JOURS DIFFICILES.

Maria

27 Janvier 2007

En ce début d'année, de nouvelles arrestations ont eu lieu parmi les chrétiens en Erythrée. Les prisonniers appartiennent à des églises évangéliques indépendantes ou au mouvement de renouveau de l'église orthodoxe copte nommé Medhane Alem. Trois opérations successives ont été menées par des militaires et des policiers contre les chrétiens.

Dans le camp d'entraînement militaire de Sawa, situé à l'ouest du pays, les commandants ont d\'abord décidé le 4 janvier de lancer une enquête générale sur les activités des "extrémistes" chrétiens parmi les appelés. Pendant leurs recherches, les militaires ont trouvé 250 bibles dans les affaires personnelles des conscrits. Ils ont également mis aux arrêts 35 jeunes soldats. Ces derniers ont été soumis à une punition militaire sévère, incluant l'usage de la torture. Quant aux bibles, elles ont été brûlées devant le camp. Puis, le lendemain, d'autres chrétiens ont été interpellés, des civils, cette fois-ci. A Keren, dans le nord du pays, les policiers n'ont pas hésité à arrêter huit fonctionnaires - dont trois femmes - travaillant pour le gouvernement.

Enfin, au sud, dans la ville portuaire d'Assab, les policiers ont arrêté 25 autres chrétiens, les cherchant dans leurs maisons, à leur lieu de travail et même dans les écoles. Ils ont été incarcérés dans le camp militaire de Wi'a.

Plus de 2000 chrétiens sont privés de liberté en Erythrée. Beaucoup sont incarcérés depuis des mois, voire des années, de manière totalement arbitraire.

Source : Portes Ouvertes

http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12194/

http://www.portesouvertes.ch/downloads/fr/petition-eritrea.pdf
RUSSIA : DUMITRU AND HIS WIFE MARIA



HAND OF HELP

Dumitru and his wife Maria are from Northern Romania and lived on a small farm close to the Soviet border. He pastored a small country church near their farm. Over an 18 year period he delivered hundreds of thousands of Bibles and aids to the Soviet Union.

In 1980 Dumitru delivered over 100,000 New Testaments which were used extensively at the Moscow Olympics. In August of 1980 Dumitru was arrested, imprisoned and interrogated for five months. He was beaten almost every day and repeatedly shocked in an electric chair. Arrest and interrogation became a continuous way of life for Dumitru. In 1983 he was hung by his waist and beaten on three different occasions. He suffered nine broken ribs and today has deformities on his rib cage.

Finally, the authorities gave Dumitru three choices; a mental hospital, prison... or expulsion to the United States. The choice was hard for Dumitru because of his loyalty to his homeland, but he felt his first loyalty was to God. They packed their clothes and most prized possessions, but the officials refused to let them take anything, so they left their homeland and friends empty-handed. God had a reason for bringing Dumitru to this country and has given him a message for America. The message is hard and many people will be unable to receive it, but the Lord has promised a victory to those who will listen.

Throughout Dumitru's life, God has clearly kept His hand on him. The Lord's protection has carried him through persecutions that should have left him dead. Without God's divine intervention, Dumitru would not be here today. He is a living example of God's promise of protection to those who will put their trust in the Lord. As the Bible promises, Dumitru Duduman has truly Walked Through the Fire Wfthout Burning. (Isaiah 43:2)

Read more :http://www.whatsaiththescrïpture.com/Prophets/Prophecy.Duduman.America.html#ABOUT%20DUMITRU%20DUDUMAN


Ne soyez pas comme eux, usez du discernement que vous avez reçu. Nous suivrons la situation de près. Le temps se bouscule et très bientôt commencera la grande persécution annoncée dans Apocalypse.

ANNIHILATION OF PROTESTANTS, ORTHODOX, BAPTISTS AND JEWS

COMME VOUS POURREZ LE VOIR, LE PAPE QUI, DEVANT LE MONDE ENTIER APPELLE À L'UNITÉ OECUMÉNIQUE, ALORS QUE DANS LE SECRET, LE PLAN EST LA DESTRUCTION DU PEUPLE DE DIEU ET DES JUIFS. LE TOUT PASSANT PAR LES NATIONS ISLAMIQUES QUI SONT REPRÉSENTÉS COMME ÉTANTS LA SUPRÉMATIE NOIRE, TOUT COMME L'EST LE KKK, REPRÉSENTANT LA SUPRÉMATIE BLANCHE. PERSÉCUTION MONTÉE DE TOUTES PIÈCES POUR L'UNIFICATION SOUS L'ISLAM, QUI N'EST EN FIN DE COMPTE QU'UNE ARME DE GUERRE POUR LE CONTRÔLE TOTAL ET LA FIN DU CHRISTIANISME ET DU JUDAISME. 

-----

There will be mass roundups, torture and murder of American Jews in concentration camps (just like in the Jesuits’ Nazi Germany). (Codenamed “Rex 84,” the camps were established by Ronald Reagan and his Director of the CIA, Knight of Malta, William J. Casey.) There will be foreign war (like “Spelly’s War” in Southeast Asia), invasion, occupation and persecution of the American Protestants and Baptists by foreign armies under the command of Jesuit-controlled dictators (like the Grand Inquisitor — Joseph Stalin). The army presently being prepared to spearhead this massive invasion of the American Empire is that of the Red Chinese in particular. 

This will be the final blow, to individual liberty, national sovereignty and the Protestant Reformation. It will be the greatest victory for the Jesuit General’s Counter-Reformation, restoring the Pope’s “Holy Roman Empire” – founded on a reunited and rebuilt Germany – and returning the world to the Dark Ages. For then it shall come to pass, with Satan’s last attempt to destroy the Lord Jesus Christ’s beloved racially Jewish People, having used Rothschild’s Masonic Zionists – controlled by Rome’s Mossad – to resettle them in Israel for the purpose of rebuilding Solomon’s Temple, that the Jesuit General’s “infallible” Papal Caesar, 

“ . . . which had the wound by a sword, and did live . . . ,”

– Revelation 13:14 
shall become 
“ . . . that man of sin . . . ” 
– II Thessalonians 2:3 
who, possessed by the Devil himself, will be called 
“ . . . the beast . . . ” 
– Revelation 13:4

Vatican Assassins
P. 50


-----

Yes, it is just, it is necessary to keep in view that, although there be men ready to give their warlth and their lives sor the delivrance of the church (this word, the church, has such a magic influenece over their minds! Yer nothing would be more dangerous than to explain too clearly what the church is, and what it would have....

Their feeble vision could not bear the full blaze of the mighty reality which is hidden under so many folds of the religious veil. The moment they discovered the political element their arms would sink powerless, their eager zeal would vanish, and these athletic combatants, so prompt to serve us, would suddenly turn their weapons against us. 

Assistant to the  Jesuit General, 1824
Secret Conference at Chieri
The Jesuit conspiracy. The Secret Plan of the Order

Vatican Assassins
P. 23


-----

For the Jesuits, in restoring and maintaining the Temporal Power of the “infallible” Papal Caesar, have shed the blood and spent the treasure of this once great Protestant Nation for the entire Twentieth Century. And in so doing, Rome, in which is The Sovereign State of Vatican City, has fulfilled these words concerning herself: 

“ . . . the great whore that sitteth upon many waters . . . 
arrayed in purple and scarlet . . . is that great city, 
which reigneth over the kings of the earth . . . 
and in her was found the blood of prophets, 
and of saints, and of all that were slain upon the earth.” 
– Revelation 17:1, 4, 18; 18:24 

Vatican Assasins
P. 49


-----

We American Protestants and Baptists, having inherited the greatest Protestant form of government in the history of the world – our blessed Presbyterian Constitution and Baptist Bill of Rights – will be used no more to enthrone fascist-communist military dictators around the world in restoring and maintaining the Temporal Power of the Jesuits’ “infallible” Papal Caesar. 

Vatican Assassins 
P. 48


-----

The Devil would not allow the Protestant Reformation to go unresisted. Therefore, he raised up Ignatius Loyola who founded the Society of Jesus, commonly called “the Jesuit Order.” The Order’s purpose was to destroy the Reformation, with its popular liberties (freedom of speech, freedom of conscience, freedom of the press, gun ownership, etc.) and return the world to the Dark Ages (during which it was illegal to own a crossbow) reestablishing the “Holy Roman Empire.” The Pope was to receive universal worship, ruling from Solomon’s rebuilt Temple in Jerusalem. This means that when their plan is permitted to succeed there will be a future “infallible” Pope who will be “that man of sin” (II Thessalonians 2:3-12), “antichrist” (I John 2:18), “the beast” (Revelation 13:4-18), “king of fierce countenance” (Daniel 8:23); also called by the Lord Jesus Christ “the abomination of desolation” (Matthew 24:15 in referring to Daniel 9:27; 12:11), ruling the world from Jerusalem. 

Vatican Assassins
P. 67


-----

As a result of cowardice, complacency and compromise, the Protestants, Orthodox, Baptists and Jews face annihilation from a coming right-wing Fascist-Military Dictatorship, secretly using violent, heavily armed and racist hate groups such as the Ku Klux Klan (White supremacists) and the Nation of Islam (Black supremacists) to justify the implementation of executive orders and martial law. With the Jesuit General in control of Islamic Shriner Freemasonry, the Knights of Malta, the Opus Dei (presently advocating the Pope’s European Union and declared to be a dangerous religious sect by a Belgian parliamentary commission in 1997), the Club of Rome (presently headed by the Masonic/Islamic Prince El Hassan bin Talal of Jordan, appointed to the position in 2000 with the blessing of Knight of Malta King Juan Carlos of Spain), the Knights of Columbus, Rothschild’s Illuminati and the Mafia, he has but to give the order and his Militia will inaugurate agitation, assassination, anarchy and fascist absolutism, leaving America drenched in blood and occupied by foreign armies whose commanders will be under Jesuit control. 

Vatican Assassins
P. 57
LA GRANDE PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS SE PRÉPARE

Le mouvement de la conscience cosmique pour la Paix mondiale de «World can't wait» prépare les masses à cette guerre spirituelle contre les chrétiens fascistes qui appuient le programme du président des États-Unis. Les groupes connus aussi sous le nom de United for Peace marchent désormais sur les mêmes traces que le «Word can't wait

Comme la majorité des gens et des chrétiens ne comprennent pas le monde occulte et la tragédie humaine programmée par ces entités et ces autorités (incluant Bush), les chrétiens qui ces derniers jours se sont joints à la journée nationale de la prière, présidée par monsieur Bush, à partir d'une cathédrale complètement maconnique, n'ont aucune conscience et idée de ce qui vient sur eux.
 

[g]Maria
 

FEAR AND LOATHING AT PHILADELPHIA'S BATTLECRY 

By Sunsara Taylor, 5/13/06 (more reports in BattleCry's Christian fascist pep rally to come) 

It began with fireworks so loud and startling I screamed. Lights and smoke followed, and a few kids were pulled up on stage from the crowd. One was asked to read a letter. 

This was the letter that opened the event. Its author was George W. Bush. Yes, the president of the United States sent a letter of support, greeting, prayer and encouragement to the BattleCry event held at Wachovia Spectrum Stadium in Philadelphia on May 12. Immediately afterward, a preacher took the microphone and led the crowd in prayer. Among other things, he asked the attendees to “Thank God for giving us George Bush.” 

On his cue, about 17,000 youths from upward of 2,000 churches across America and Canada directed their thanks heavenward in unison. 

Throughout the three and a half hours of BattleCry’s first session, I thought of only one analogy that fit the experience: This must have been what it felt like to watch the Hitler Youth, filled with self-righteous pride, proclaim the supremacy of their beliefs and their willingness to shed blood for them. 

And lest you think this is idle paranoia, BattleCry founder Ron Luce told the crowds the next morning (May 13) that he plans to launch a “blitzkrieg” in the communities, schools, malls, etc. against those who don’t share his theocratic vision of society.[/g] 

Lire tout l'article sur : http://worldcantwait.net/index.php?option=com_content&task=view&id=1554&Itemid=184 

UNE LYCÉENNE DE 14 ANS ARRÊTÉE POUR UN BLOG ANTI-BUSH

U.S.A. : LA REPRESSION ET LA GESTAPO A L'OEUVRE !!!

Chers amis, 

Que vous avais-je dit ? 

Voici la preuve par A+B que la répression contre les gens opposés à Bush est en marche, ainsi que la Gestapo des salopards des services secrets!   

Une lycéenne de 14 ANS interrogée par les servioces secrets (= la nouvelle Gestapo) pour avoir mis un commentaire anti-Bush sur son site MySpace : incroyable mais vrai!    

TOUS LES OPPOSANTS AU DICTATEUR BUSH SONT A PRESENT CONSIDERES ET TRAITES COMME DES "TERRORISTES"!   

Et dans le futur, croyez-moi, ce sera dans un camp que ces gens finiront!  

Des gens comme cette petite qui écrivent des commentaires anti-Bush, IL DEVRAIT EN AVOIR DES MILLIONS. 

IL FAUT UNE REVOLUTION AUX U.S.A. , ET VITE!!!    

Le triste article, ci-dessous... 

Vic.


UNE LYCÉENNE DE 14 ANS ARRÊTÉE POUR UN BLOG ANTI-BUSH 

communication - 16 oct 2006 

Une collégienne américaine de 14 ans a été interrogée par les services secrets pour avoir mis un commentaire anti-Bush sur le site MySpace 

Selon le journal californien Sacramento Bee, des agents des services secrets américains sont venus chercher, dans sa classe de biologie, Julia Wilson, une lycéenne de 14 ans. Son crime ? Avoir envoyé des commentaires anti-Bush sur MySpace. La lycéenne avait écrit « Tuez Bush » avec un collage de dessins humoristiques. Ça n'a apparemment pas fait rire les service secrets américains. Le père de la lycéenne a estimé que les services secrets avaient exagéré «Il suffit de voir la situation pour déterminer qu'elle ne constitue pas une menace sérieuse». Les services secrets se sont refusé à répondre à toute question sur cette enquête», a précisé le Sacramento Bee.


Source :
http://www.nouvo.ch/n-413 

CHRISTIANS BUILDING THEIR OWN GUILLOTINES

Wayward Evangelical Christians Thinking They Are In Control Of The Beast, Aid And Assist In Building Their Own Guillotines 

Audio : http://www.watchmanreport.com/ 

SWEDISH PASTOR SENTENCED TO MONTH IN PRISON FOR PREACHING AGAINST HOMOSEXUALITY

POINT MAJEUR POUR CRIMINALISER LES CHRÉTIENS

STOCKHOLM, July 5, 2004 (LifeSiteNews.com) - Ake Green, the pastor of a Swedish Pentecostal church in Kalmar, Sweden, has been sentenced to one month in prison by a Swedish court, for inciting hatred against homosexuals. Green was prosecuted in January for "hate speech against homosexuals" for a sermon he preached last summer citing Biblical references to homosexuality. 

During a sermon in 2003, Green described homosexuality as "abnormal, a horrible cancerous tumour in the body of society". 

Sweden passed an equivalent to Canada's Bill C-250 last year -- a "hate crimes" law that forbids criticism of homosexuality. In a WorldNetDaily article, the author quotes from the church newspaper Kyrkans Tidning, in which the prosecutor in the case, Kjell Yngvesson, justifies the arrest of pastor Green: "One may have whatever religion one wishes, but this is an attack on all fronts against homosexuals. Collecting Bible cites on this topic as he (Pastor Green) does makes this hate speech." 

Read the related LifeSiteNews.com report:
Catholic League Notes Results of Homosexual Hate Crime Law in Other Countries as Warning to Canada 
http://www.lifesite.net/ldn/2004/apr/04043006.html 

Read the WorldNetDaily article:

When you hear of civil unions, recall Czechoslovakia, Sweden 
http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=374...

http://www.lifesite.net/ldn/2004/jul/04070505.html


!!! U.K. LIBERTICIDE : LES CHRETIENS ECARTES ET EXCLUS : VIOLATION DE LA LIBERTE D’EXPRESSION !!! 

Chers amis, 

L’infâme et démoniaque gouvernement britannique vient de frapper très fort !   

Jusqu’à présent, c’étaient essentiellement les musulmans qui étaient écartés, exclus, criminalisés…  

Aujourd’hui, ils ne sont plus les seuls : TOUS LES CITOYENS BRITANNIQUES SONT ESPIONNES, CRIMINALISES, PISTES, FILMES, SURVEILLES, CONTROLES ET… REPRIMES !!!      

ET figurez-vous qu’à présent, ON EST EN TRAIN DE CRIMINALISER, D’EXCLURE ET D’ECARTER LES… CHRETIENS !!!         

LA LIBERTE D’EXPRESSION EST EN TRAIN DE DISPARAITRE, AU Royaume-Uni FASCISTE DE BIG BROTHER !!!    

Une fois de plus, le constat est le MEME qu’ailleurs : LES LIBERTES ET LA VIE PRIVEE SONT SACRIFIEES au nom de la FUMISTERIE de la «sécurité intégrale» !!!    

Je vous laisse lire les 2 articles, ci-dessous, qui en disent très long… 

La PERSECUTION des chrétiens A DONC COMMENCE dans NOS pays d’EUROPE !!!   

ET NOS PAYS (FRANCE, BELGIQUE, SUISSE, LUXEMBOURG...) NE SONT PAS PROTEGES LE MOINS DU MONDE CONTRE CE TYPE DE MOUVEMENT LIBERTICIDE, D'EXCLUSION ET DE PERSECUTION ! 

IL EST VRAIMENT TEMPS DE REAGIR, MES AMIS, CAR IL COMMENCE A ETRE TROP TARD !!!    

La démocratie (aussi mince et livide soit-elle devenue), les droits constitutionnels et TOUTES LES LIBERTES auront DISPARU complètement dans les faits d’ici quelques mois si rien n’est fait SUR-LE-CHAMP !!!         

Les 2 tristes et REVOLTANTS articles, ci-dessous… 

BONNE INSURRECTION… OU BON ESCLAVAGE ! Vic 

ARTICLE 1 :
Source : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/11/les_chrtiens_ac.html 

LES CHRETIENS ACCUSES DE DISCRIMINATION SONT ECARTES[size] 

Le Conservateur nous informe que, selon le Times de Londres, plusieurs associations chrétiennes anglaises vont porter devant les tribunaux leur exclusion de certains campus anglais. Dans plusieurs universités britanniques, des associations chrétiennes, fortes de dizaines de milliers de membres, ont été retirées de la liste des groupes autorisés : ils ne pourront plus se réunir dans l'établissement, participer aux cours, et bénéficier d'un financement. 

Selon leurs accusateurs, ces groupes pratiqueraient la discrimination à l'égard des non-chrétiens (qui n'auraient pas assez de place dans leurs rangs !), mais aussi des homosexuels et des "trans". Leur exclusion est considérée comme une véritable persécution sans équivalent dans l'histoire récente de la Grande Bretagne. 

Ils faudrait donc que les chrétiens arrêtent d'être chrétiens et admettent que l'erreur a droit à autant de place que la vérité, que le péché est l'égal de la vertu et que les actes contre-nature sont inscrits dans la nature. CQFD. 

Michel Janva 

ARTICLE 2 : 

Source : http://leconservateur.bafweb.com/index.php?2006/11/21/334-liberte-d-expression-les-chretiens-anglais-vont-solliciter-les-tribunaux 

Mardi 21 novembre 2006 

 LIBERTE D'EXPRESSION : LES CHRETIENS ANGLAIS VONT SOLLICITER LES TRIBUNAUX 

Par le conservateur, mardi 21 novembre 2006 à 10:48 Inquisition progressiste 

Selon le Times de Londres, plusieurs associations chrétiennes anglaises vont porter devant les tribunaux leur exclusion de certains campus anglais. 

Comme on le sait déjà, la "non-discrimination" ou la "tolérance" ne sont que des fausses vertus brandies dans le seul but de museler certains groupes ou opinions. 

Dans plusieurs universités britanniques - Exeter, Edinburgh, Heriot-Watt et Birmingham, des associations chrétiennes, fortes de dizaines de milliers de membres, ont été retirées de la liste des groupes autorisés : ils ne pourront plus se réunir dans l'établissement, participer aux cours, et bénéficier d\'un financement. 

Selon leurs accusateurs, ces groupes pratiqueraient la discrimination à l'égard des non-chrétiens (qui n'auraient pas assez de place dans leurs rangs !), mais aussi des homosexuels et des "trans". Leur exclusion est considérée comme une véritable persécution sans équivalent dans l'histoire récente de la Grande Bretagne. 

Pod Bhogal, the Universities and Colleges Christian Fellowship’s head of communications, said: “The politically correct agenda is being used to shut people up under the guise of tolerance". 

Du point de vue strict de la logique et de la sémantique, une politique qui interdit l'expression des uns au nom de l'opinion des autres ne peut évidemment pas se parer du voile de la "tolérance". 

S'agit-il d'une réaction à un discours plus virulent de la part des chrétiens influencés par les méchants fondamentalistes américains ? C'est ce que diraient Le Monde ou TF1 sur ce sujet. En réalité la faute en incombe aux progressistes qui ont pénétré tous les organes décisionnaires de l'université britannique. 

A Birmingham, on exige de l'association Christian Union de "modifier ses tracts et ses brochures pour y faire une place plus grande aux homosexuels, aux bisexuels et aux transgenres". A Edinburgh, les Bibles sont interdites dans les résidences universités à la suite de plaintes de certains étudiants. 

Et demain la France ? Dans notre pays, la situation se présente sous un jour à la fois plus et moins favorable. Dans notre pays l'expression libre des opinions chrétiennes sur les sujets de société est d'ores et déjà muselée. Les médias, si férus par ailleurs de diversité, ne lui accordent aucune place, ou alors pour la caricaturer et l'ostraciser. En revanche la France n'est pas tombée aussi bas que l'Angleterre, où des opposants à la propagande homosexuelle peuvent finir au commissariat. 

Nous faisons face néanmoins au même défi fondamental : sous la pression de législations liberticides souvent portées par l'Europe, notre liberté d'expression se réduit tous les ans un peu plus. Critiquer l'idéologie homosexuelle et défendre la famille en public est devenu dangereux. Evoquer la Vraie Foi et le christianisme comme seul et unique chemin ("nul n'ira à Dieu si ce n'est par Moi") s'apparente désormais à de la discrimination ou de l'intolérance, et pourrait bientôt, si nous n'y prenons garde, être passible des tribunaux.



AMERICANS TO BE TORTURED FOR REFUSING TO WHOW ID?

Student shocked, tortured for defending constitutional rights 

Paul Joseph Watson
Prison Planet
Thursday, November 16, 2006

A horror video that wouldn't look out of place in Maoist China or Nazi Germany shows a student being repeatedly shot with a stun gun by UCLA police for the crime of not showing his ID. As similar cases begin to pile up how long will it be before Americans are routinely tortured for noncompliance and refusing to have their 4th amendment violated?

"A cell phone captured video of a 23-year-old student being administered multiple Taser shocks by UCLA police on Tuesday. The UCLA student was hit with the Taser shocks multiple times while he was in the Powell Library Computer Lab. According to the paper, (Mostafa) Tabatabainejad did not show ID to community service officers who were conducting a random check," reports NBC.

Read 
CANADA - THE POLICE STATE KEEPS US SAFE

Joanna Habdank
North Shore News

Friday, November 24, 2006

NORTH VANCOUVER - A North Vancouver couple has complained to District of north Vancouver council and said they will sue the North Vancouver RCMP after officers responded to their hang-up 911 call by breaking down their door, making a forceful arrest and jailing them overnight when the couple refused to allow a house-search.

The RCMP said, however, that in this case, federal policy commands a home-check, designed to ensure public safety.

North Vancouver resident Marget Lieder said that in the early evening of Oct. 25 she was having wine with her partner and a guest when she misdialed the emergency number, meaning to call 411 instead. After promptly hanging up, the police contacted her, saying two officers were dispatched and warned her her home would be searched to confirm she wasn't in danger.

"I was sitting on the couch. They stuck a Taser in my face, threatening me with 50,000 volts," said Pierce, a well-known lawyer. "They threw me on the floor, twisted my left arm. A police officer stuck his knee into my ribs and jumped on me." Later he found out that his two ribs were cracked, recalled Pierce. 

The couple said the officers began taping them right away even though their rights weren't read until they were in the car. Once in jail, Pierce remembered he was interrogated for over an hour.


http://www.prisonplanet.com/articles/november2006/241106safe.htm'); 

more : http://www.prisonplanet.com/articles/november2006/161106torturedid.htm
VIDEO IS A WINDOW INTO A TERROR SUSPECT'S ISOLATION

A TERROR SUSPECT'S ISOLATION 

One spring day during his three and a half years as an enemy combatant, [b:f1ffb41cf7]Jose Padilla experienced a break from the monotony of his solitary confinement in a bare cell in the brig at the Naval Weapons Station in Charleston, S.C.

Read more :
 http://select.nytimes.com/gst/abstract.html?res=F30A12F8345A0C778CDDAB0994DE404482

RCMP CHIEF ADMITS INACCURACIES ON ARAR CASE


Maher Arar 


Royal Canadian Mounted Police Commissioner
Giulliano Zaccardelli testifies before the 
Commons public safety committee on 
Parliament Hill in Ottawa 
Tuesday Dec 5, 2006.


COMMENTAIRE DE MARIA

Pour ceux qui ont suivi la situation sur la personne de Maher Arar, vous avez dû remarquer que les méthodes employées sont exactements celles qu'utilisent le président Bush, dans sa lutte contre le «Terrorisme.» Le fait que le monde musulman soit toujours le «bouc émissaire» sert aussi la cause de la haine envers ce peuple, alors que nous savons que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Nous avons pu voir que, dans les États-membres de l'ONU, plusieurs sont des pays musulmans, alors voyons plutôt le projet global que l'individu. 

Comme des milliers d'autres, M. Arar, qui habite au Canada, a été envoyé secrètement dans un autre pays où il a été torturé en plus de subir de grandes humiliations de par ses bourreaux. Éloigné de sa famille, qui ne savait pas où il était rendu. Revenu au pays, il a été traité comme un criminel par notre cour canadienne, qui est censé  protéger le citoyen contre une telle dérive.  

Finalement, après des mois de surveillance constante, via un bracelet GPS, attaché à lui, 24 hres par jour et après bien des démêlés avec la justice canadienne, dans le but de faire reconnaître son innocence, M. Amar a été innocenté de tous les chefs d'accusations qui pesaient contre lui.

Ce scénario que je soupçonne monté de toute pièce afin que le Canada puisse montrer aux autres pays membres de l'ONU, qu'il se positionne clairement sur la nouvelle vision internationale dictatoriale. Le document officiel que je vous ai mis est une preuve de leur dictature commune «S'unir contre le Terrorisme» http://www.un.org/french/unitingagainstterrorism/. Un autre but à atteindre, est de préparer les esprits musulmans pour la grande croisade qui vient sur le monde. Après tant d'humiliations subies par les différents gouvernements, et ce partout dans le monde, incluant des pays musulmans et arabes, quand le Mahdi les réunira, ils seront uns. Scénario monté de toute pièce par les agentures du Nouvel Ordre Mondial pour éliminer le christianisme et le judaïsme et tous ceux qui ne voudront pas se soumettre à ce GLOBAL PEACE PLAN, séduction derrière le communisme mondial.

BE ONE about the «[g]new political agenda called communitarianism or the Third  Way which basically is «reinvented communism.» In this philosophy, individualism and individual rights have to fade away[/i].»(UNGS) p. 25

Ne soyons pas dûpes et ne tombons pas dans leur mensonge d'unité planétaire. N'oublions pas les histoires d'horreurs qui prennent maintenant place de manière journalière, dans presque tous les pays du monde. Je suis abonnée aux nouvelles de l'ONU. Et la guerre et les forces militaires de l'ONU sont presque partout. La plupart des pays sont maintenant gérés à partir de la grande armée de l'ONU. Rien de rassurant, n'est-ce pas? 

Il faut aussi vous rendre compte, qu'il y a des prisonniers à Guantanamo Nord, en Ontario. Oui, mes amis, nous avons nos propres camps de concentration, ici-même au Canada. À ce jour, c'est le seul camp que reconnaisse les autorités gouvernementales. Nous savons pourtant qu'il y en a beaucoup d'autres, qui risque bientôt d'ouvrir leurs portes. 

Ces personnes vivent à peu près la même chose que M. Amar, mais ici-même chez nous, sous le gouvernement Conservateur de Stephen Harper. Les journaux en ont à peine parlé, une petite manifestation au Centre Ville, et puis, c'est retourné dans l'oubli. On n'en parle plus. Aucun parti politique ne se lève afin que soit libéré ces hommes emprisonnés. Vous n'êtes plus rien et vous êtes sous le contrôle total de l'État.

Est-ce comme cela, que vous voudriez que l'on fasse pour vous, si vous étiez arrêtés? Pour ma part, tout cela m'invite plutôt à continuer à vous avertir et surtout à prier pour ces gens qui sont emprisonnés sous de faux motifs. Je prie pour leur salut premièrement car Jésus est venu pour accomplir son oeuvre pour chaque humain sur la planète, et tous sont invités aux Noces de l'Agneau. «Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.» Romains 8 : 1,«Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.» Romains 8 : 9. Avez-vous cet Esprit dont parle l'apôtre Paul?

Je vous demande de prier sur votre situation et pour la situation au Canada. De prier pour vos autorités afin qu'ils puissent se repentir de ce qu'ils font présentement aux citoyens et qu'ils dénoncent publiquement ces projets pervers. Plusieurs autorités et entreprises savent ce qui se passe, mais la peur de perdre leurs privilèges sociaux et la peur de perdre la vie les contraints au mutisme. Ils ont pourtant reçu un mandat très clair par Dieu de protéger et d'agir avec justice et équité envers le citoyen. Lisez les lois dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Vous verrez que nos dirigeants sont bien loin d'utiliser les lois que Dieu a donné à l'homme et que comparé à ce que nous voyons maintenant, il y a deux univers spirituels très différents l'un de l'autre. Par là aussi, nous pouvons voir que le mal gagne du terrain de plus en plus. Dieu ne nous avait-il pas averti des conséquences à venir?

Ceci nous montre que la guerre spirituelle est de plus en plus forte via le contrôle pervers qu'ils exercent maintenant sur les populations afin de pouvoir tous nous criminaliser pour pouvoir mieux nous torturer et nous détruire. 

Ces hommes-dieux ont jugé qu'ils n'avaient pas besoin du Dieu Vivant et on décidé de suivre le serpent, le diable, Lucifer et son système. Les hommes qui croient en leurs mensonges risque de tomber dans un grand trou béant qui leur fermera à jamais les portes de l'Éternité en plus de les amener vers une grande Séduction et une grande Désillusion.  

Je pense que la population canadienne ne semble pas se rendre compte de ce qui se passe et de ce qui s'en vient. Si je mettais tout ce que je ramasse comme information, ce serait hallucinant. Je vous mets donc le plus important afin que vous puissiez voir, où nous en sommes rendus et ainsi vous aider à prendre de bonnes décisions éclairées pour votre vie ici-bas et pour l'Éternité. 

N'attendez pas d'être parfait, je ne le suis pas encore, et je ne le serai jamais parfaitement de mon vivant. Si j'étais parfaite, je n'aurais pas eu besoin de quelqu'un pour prendre ma condamnation sur ses épaules. Je suis exactement comme Paul dans Romains 7 : 14-25

Ensuite, demandez au Seigneur de quelle manière vous préparer spirituellement à ces temps difficiles, et comment vous pouvez être efficaces et utilisés pour faire connaître les informations que vous avez. 

Voici donc, un suivi sur la situation de Maher Arar. Vous verrez qu'on ne peut pas faire confiance à nos autorités policières, qui du jour au lendemain, change la version des faits, comme si on essayait une nouvelle recette.
 



RCMP CHIEF ADMITS INACCURACIES ON ARAR CASE 

Updated Tue. Dec. 5 2006 10:46 AM ET

CTV.ca News Staff

RCMP Commissioner Giuliano Zaccardelli admitted on Tuesday that he was inaccurate when testifying on the Maher Arar case before a Commons committee in September. 

But he has refused to offer his resignation. 

Zaccardelli told a Commons public safety committee on Tuesday he wants to "set the record straight" about what he knew and when he knew it. 

A judicial inquiry released a report in September saying the RCMP passed inaccurate and misleading information about Arar to the Americans, which "very likely" resulted in his deportation to Syria in September 2002, where he was imprisoned and tortured. 

Zaccardelli seemingly told a parliamentary committee in September that he knew about the error early on in the Arar saga. 

However, on Tuesday, Zaccardelli said he only learned about the mistake once the judicial inquiry ended this fall. 

"I realized after my testimony, that my testimony was not as precise and as accurate as it could have been and I had made a mistake," he said. "I recognized that I made a mistake in inferring or leaving an impression that I knew information about those mistakes in 2002 when, in fact, I couldn't have known," he said. 

"I knew it in 2006"

Zaccardelli said he moved quickly to correct his mistake, writing in a letter to the committee in November: "RCMP investigators clearly informed U.S. officials that there was no evidence to support criminal charges against Mr. Arar in Canada, that he could not be prevented from entering Canada, and that we were unable to link him to al Qaeda."

Added Zaccardelli: "This (letter) should have had the effect of correcting any inaccurate information that had been provided previously." 

He did, however, say that he knew some information was shared with U.S. officials at the time of Arar's deportation in 2002. 

"It is important to reiterate that no senior staff, including myself, were told of the inaccuracies in the information provided to the Americans," Mr. Zaccardelli testified Tuesday. 

"For the RCMP, Mr. Arar remained a person of interest during the whole period I have outlined. This is what I knew, all that I knew during the three years from Mr. Arar's deportation until the release of Justice O'Conner's report." 

He said his testimony on Sept. 28 was rushed and that he has since read and re-read documents. 

"My last appearance before this committee occurred a very short time after the release of the report. I know that the committee shared my desire to hear the response of the RCMP as soon as possible and I personally believed that it was important to extend an apology to Mr. Arar and his family without delay. I also looked forward to sharing with the committee details about the important work the RCMP is doing to implement the recommendations," said Zaccardelli. 

"As a result, I believe some aspects of my prior testimony could have been more precise or clearly stated," he said. "[g]A number of misconceptions have resulted... and as I indicated in my letter to the committee I have been anxiously awaiting an opportunity to set the record straight for the committee and the Canadian public." [/i]

Zaccardelli told the panel that he considered purposely withholding information or misrepresenting facts a "cardinal sin", adding that if he had done so no one would have to ask for his resignation. 

"The facts of the matter are, however, that . . . we were unaware of some important information until the completion of Justice O'Connor's inquiry this year", he said. 

"My colleagues and I deeply regret that mistakes were made but it is important to recognize that, at all times, we acted in good faith". 

Zaccardelli's September testimony 

Zaccardelli's new stance seems to contradict what he told a parliamentary committee in September, when he said that he knew about the error much earlier. 

"I personally became involved in the file after Mr. Arar was detained and sent to Syria," he said then. "I asked for the file and I asked for specific documents relating to what happened." 

Zaccardelli also said he learned the Mounties had "tried to correct what was labelled as false or inaccurate information with respect to Mr. Arar." 

While he didn't give an exact timeframe, MPs from all parties took the comments to mean that Zaccardelli knew about the mistake shortly after the Arar saga began. 

MPs unsuccessfully pressed Zaccardelli to reveal why he didn't go public at the time to fix the record. And since the testimony, they have heard from various witnesses who said Zaccardelli never told them about the error. 

Former Liberal cabinet ministers Wayne Easter and Anne McLellan, both of whom held political responsibility for the RCMP, were among those left in the dark about the incorrect information. 

"When ministers were briefed about the circumstances of the Arar case, their briefings did not include the fact that some inaccurate information had been provided to the Americans by the RCMP," Zaccardelli told the Canadian Club on Monday, acknowledging the failure. 

But he said the force didn't recognize the importance of the error at the time and that he personally didn't know about it at all. 

Arar's lawyer, Lorne Waldman, told CTV's Canada AM on Tuesday that the contradiction "reveals a shocking lack of accountability within the RCMP." 

"How can it be that in the most talked about case in Canada, that was raised in the House of Commons in 2002, that the commissioner didn't find out about his glaring mistake until four years later?" 

Waldman said Zaccardelli should have received the information through his own internal investigation. 

Public Safety Minister Stockwell Day said he wanted to read a transcrïpt of Zaccardelli's comments before drawing any conclusions. 

He did however defend the commissioner and dismissed calls for Zaccardelli's resignation. 

With files from The Canadian Press 


http://www.ctv.ca/servlet/ArticleNews/story/CTVNews/20061204/arar_zaccardel…



INTERNATIONAL CALL FOR FBI COIINTELPRO VICTIM TESTIMONIES : SECRET IN-HOME TORTURE MURDER

PRESS RELEASE 
                               
Western Australia, Australia
9 December 2006
Contacts: Deborah Dupre': International Coalition
Campaign Coordinator, icesh@duprevent.com or
hr1026u@yahoo.com
U.S.A. Coordinator: Rick Thomas, hr1026@gmail.com 


Mounting documentation with hundreds of torture victim testimonies presented to U.S. Congress will expose worst government crimes against humanity since the Nazi Holocaust.  Evidence thus far is more shocking than the Church Committee exposure of FBI COINTELPRO (COunterINTELligence PROgram) abuses to silence dissent during the Vietnam War era. 

Covert, organized, in-home and community torture  victims globally are urgently called to submit   testimonies by end of December 2006 on basis of, and with regard to pursuing principles and legal precedent in U.S. Congress Select Committee to Study Government Operations with Respect to Intelligence   Activities: House Resolution 1026 IH to reopen  COINTELPRO investigation hearings. 

Such exposure sometimes results in more extreme measures against victims and their families including disappearance and murder, a risk that victims are taking to gain a voice; end their torture; and provide greater future protection for their families. Human rights group volunteers are urgently needed to protect and assist these casualties and relations to deliver testimonies to U.S. Congress. 

Since 9-11, 2001 New York City mass murder, COINTELPRO operations escalated with support of   seven U.S. national and international agencies and   covert agent infiltration of virtually every level  of society worldwide to silence dissent, and local   youth and adults co-opted for criminal "dirty    tricks."

Hallmarks of this crime are: law enforcement refusal to protect victims, investigate, or prosecute;   professional break-ins; disrupting progressive   social movements by targeting leaders; and   covering-up the crime with torture tactics created   to appear so unbelievable that "mental illness" is   used to discredit targets that complain, or so   well-disguised that "mysterious illness" neutralizes them.

Peace workers, environmentalists, human rights advocates, whistle-blowers, scientists, and others  are being professionally torture-murdered in their homes and communities through terrorism: sleep deprivation, poisoning, ritual abuse,   break-in/thefts, extreme stalking/surveillance  privacy violations, 1st degree workplace mobbing,   financial ruin, framings, and military-grade weapon   assaults. 

Victims are tortured and murdered with deployed  military grade weapons described in Air Force   Research Laboratory's Munitions Directorate 2001 as   Directed Energy Weapons (DEWs) - laser, high-power   microwave, and particle-beam - initially causing   painful, serious, and often untreatable physical   damage plus psychological warfare effects similar to   POWs and victims of genocide.

Former Representative Cynthia McKinney introduced HRES 1026 to Congress stating about COINTELPRO, "A look back at the Nixon era Tom Charles Houston plan, referred to as 'fascist' by Congressional    investigators, shows us it is being implemented in full since 9/11. Congress has a responsibility to open oversight hearings into the new abuses as well  as their historical context, and to acknowledge and give relief to its victims then and now.

Over 55 internationally renowned scientists,  lawyers, professors, former military intelligence officers, and others representing eight countries united 21 October 2006, "1st World Day to End the Silent Holocaust," to launch a coalition to halt of this well-hidden form of terrorism. 

For further information on writing testimonies, volunteering, or for arranging casualty photographs and interviews, email ICESH at icesh@duprevent.com and copy to hr1026u@yahoo.com plus
medicinebuddha@netzero.net

ATTACHMENT:  COINTELPRO PHYSICAL AND PSYCHOLOGICAL  TACTICS AND EFFECTS

Physical Tactics : use of a variety of tactics;   financial abuse (money or property theft, financial contract breaches, legal fees for frivolous law suits and/or legal malpractice); cyber-stalking (including but not limited to internet spying, email   spying and/or intercepting, password theft); privacy    invasion (including but not limited to telephone   tapping, misdirecting and disconnecting, mail tampering and intercepting); identity theft; forced homelessness; forced refugee status; framings; lethal bullying (organized bullying resulting in  death of target); food-tampering, poisoning, drink-spiking; organized bullying (multi-offender lies, threats, intimidation, ridicule, sarcasm and sometimes overt assaults) and Directed Energy Weapons assaults.

Physical Symptoms : Fibromyalgia (severe pain in  muscles and a host of other symptoms); Chronic Fatigue Syndrome (CFS); Multiple Chemical Sensitivity (MCS) (hypersensitivity to chemical exposure); other mysterious "Environmental"Diseases" and unidentified illnesses or symptoms, induced heart attacks and strokes, induced cancer, sudden onset of blindness, skin burns and sleep deprivation; severe headache; extreme fatigue; skin and lung problems; sleeping disorders; general weakness; allergies and intolerances to chemicals, odours and foodstuffs; and tinnitus, (nuisance hearing of sounds).

Psychological Tactics : use of a variety of tactics;  persecution (organized, multi-offender induced discrimination and harassment including frequent ridicule and sarcasm); discrediting (organized vicious rumours such as false accusations of mental illness, drug use, sexual deviancy, etc.); vigilante harassment (organized lies, threats, or bribery to coerce community to harass, alienate, and isolate target); organized stalking: (multi-offender "cause" or "terrorist" stalking including ongoing extremist tactics such as kept under surveillance, house break-ins, theft, moving of property, vandalism, discrediting, disruption of work; animal killings); ritual abuse (brutal abuse of children, adolescents, and adults, consisting of repeated physical, sexual, and psychological abuse over extended period, terrorisation, brainwashing/mind control often with electronic devices and drugs to create multiple personality or psychoses so victim is unconscious of behaviour, always with threats and fear as main controlling factor); gaslighting (extremist tactics such as moving of property and lies); 1st degree workplace mobbing (organized multi-offender workplace bullying, harassment, and coerced firing); discrediting (vicious rumours, disruption of work,  gaslighting at work-station, employer coerced to fire target, set-ups at work); sleep deprivation (single or multi-offender induced fear and/or electromagnetic terrorizing at night to awaken, keep awake, or induce insomnia); intimidation and threats (ongoing comments to produce fear and trauma possibly including death threats).
 
Psychological Effects :  mental injury (a natural response to unnatural events); Post Traumatic Stress Disorder (trauma resultant of abuse, torture and war); mind control with Directed Energy Weapon Effects (including sudden change in character such as becoming severely hostile, psychopathic, or suicidal, hearing voices or commands from synthetically contrived voice transmission techniques and sleep deprivation); misdiagnosed stigmatising mental illness; revictimization; Depression; and Suicide.

An untold number of targets are unaware that they are victims of COINTELPRO style abuse and/or non-consensual human research.  They do not attribute their ongoing bad luck; mishaps; animal killings; or mysterious, untreatable, disabling "environmental" diseases to covert operatives using old COINTELPRO tactics plus new weapons of war to  terrorize, neutralize, and prevent resisting the treatment. 

Together, these professional, well-orchestrated intrusions induce excruciating pain, exhaustion, terror, alienation, and sometimes result in violent behaviour against self or others - eventually, one way or another, "neutralizing" and killing the target.





[size=18]


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Juil - 09:21 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Mar - 01:05 (2012)    Sujet du message: LA GRANDE PERSECUTION-THE GREAT TRIBULATION - P.2 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : SentinelleSentinelle (ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION), maria (CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES), et 2 inconnus visitent le forum
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES
LA GRANDE PERSÉCUTION - THE GREAT TRIBULATION


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs
Pages : << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ... >>

Auteur :Sujet: LA GRANDE PERSÉCUTION - THE GREAT TRIBULATION  Bas
 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 16/04/2007 07:10:24 (16/04/2007 16:10:24)

COMMENT LA GRANDE-BRETAGNE EN ARRIVE À TRANSFORMER LE CHRISTIANISME EN DÉLIT

22 Février 2007
MelaniePhillips.com/Daily
 
par Melanie Philips  -  Dans combien de temps le Christianisme deviendra-t-il illégal en Grande-Bretagne ? La question n'est plus aussi absurde et insultante qu’elle semblerait de prime abord.

Stephen Green, un évangéliste, a été arrêté le week-end passé pour "menaces, paroles et conduite injurieuses". Quel genre de conduite ? Il était simplement et calmement en train de distribuer des prospectus lors d’un rallye gay à Cardiff. Que contenaient ces prospectus d’insultant et de menaçant pour attirer les foudres de la loi ?

Les paroles de la Bible King James de 1611. Le problème, c’est que ces versets étaient ceux qui prohibent l’homosexualité. Le tract pressait les homosexuels de "délaisser leurs péchés afin d’être sauvés". Mais aux yeux des prélats séculiers de la culture des Droits de l’homme, le mot même de "péché" pour définir l’homosexualité est un... péché.

Généralement, Mr Green est considéré par certains chrétiens comme un extrémiste. Notre société est maintenant tellement sens dessus dessous qu’en ne faisant rien d’autre que soutenir un principe fondamental du Christianisme, on l’a traité comme un criminel. Et dans le même temps, la police refuse toujours de prendre position contre les Islamistes qui abusent de la liberté britannique pour prêcher la haine par des incitations à la violence contre l’Occident.

La Bible se trouve être le code moral qui étaye notre civilisation. Néanmoins, la logique de l’action policière contre Mr Green conduit très certainement en fin de compte à une conclusion inéluctable que la Bible elle-même est un "langage de haine" qui doit être interdit. Cet état de chose singulier fait que, grâce à notre culture des Droits de l’homme qui défend les minorités contre la majorité, personne ne peut se montrer désobligeant envers une minorité sans être accusé de discrimination.

Le problème, c'est que le Christianisme considère que l’homosexualité est un péché. Malgré cela, on ne peut plus le dire, car cela revient à considérer les pratiques d’une minorité comme étant coupables. Il n’est plus possible de défendre un principe essentiel de sa foi sans être accusé de porter une atteinte préjudiciable à une minorité.

Ce dilemme déchire actuellement l’Eglise d’Angleterre elle-même, mais il détourne notre notion de la justice également.

L’auteur Lynette Burrows s’est vue blâmer par la Metropolitan Police simplement pour avoir laisser entendre que des homosexuels n’étaient pas forcément l’idéal pour être des parents adoptifs. Et l’ancien Chef du Muslim Council of Britain, Sir Iqbal Sacranie, s’est fait semoncer par la police après qu’il ait dit que l’homosexualité était pernicieuse. En ce qui le concerne, le cas a été rapidement étouffé. S’il y a une chose que craint notre Police, encore plus que d’être appelée homophobe, c’est bien d’être appelés islamophobe – quand bien même le fondamentalisme islamique représente une vraie menace pour les Droits de l’homme en ce qui concerne les homosexuels.

Si ce n’était pas si effrayant, ça en deviendrait risible.

Par contre, les Chrétiens reçoivent un traitement tout à fait différent. Harry Hammond, un prédicateur évangélique a été accusé de désordre sur la voie publique après qu’il ait porté une affiche appelant à délaisser l’homosexualité, le lesbianisme et l’immoralité. Bien qu’il ait été victime d’agression physique, la foule l’ayant aspergé d’eau et lui ayant jeté de la terre, lui seul a été poursuivi par la justice.

Dans le Lancashire, Joe et Helen Roberts, des retraités, ont été interrogés par la police durant 80 minutes pour s'expliquer sur leur "position homophobe" parce qu’ils avaient demandé aux autorités le droit de déposer de la littérature chrétienne dans des bâtiments municipaux, à côté de prospectus annonçant les droits des homosexuels.

Le Christianisme devient rapidement une foi qui se cache, de plus en plus rayée du pays par des idéologues qui cherchent à hâter sa disparition. Hier, le Maire de Londres, Ken Livingstone a annoncé lors d’une interview radiophonique, que l’Angleterre n’était plus un pays chrétien parce que plus personne ne fréquentait les églises.

Les autorités locales et gouvernementales briment et affaiblissent systématiquement les Chrétiens en refusant des fonds à tout groupe de bénévoles chrétiens sous prétexte que les Chrétiens ne seraient pas favorables au "multiculturalisme". C’est ainsi que le gouvernement a refusé de reconduire le programme de formation professionnelle assuré par le Centre Highfields Happy Hens dans le Derbyshire, à destination des jeunes délinquants et des élèves exclus de l’école, et ceci malgré les bons résultats obtenus, simplement parce que le Centre est dirigé dans un esprit clairement chrétien.

Le Comité Régional du Comté du Norfolk a refusé que figure le mot "Chrétien" dans la constitution de la Barnabas House à King’s Lynn dans le Norfolk, maison qui accueille des jeunes gens sans-abris.

Et la Housing Corporation, Société d’Habitation fondatrice principale des YMCA (Unions Chrétiennes de Jeunes Gens) à Romford dans l’Essex qui s’occupe de centaines de jeunes gens dans le besoin, a protesté contre le fait que seuls des Chrétiens étaient membres du Comité directeur, ce qui signifierait que les YMCA ne seraient pas capables de pratiquer le "multiculturalisme", bien que le mouvement soit ouvert à toute forme de foi.

En d’autres termes, on utilise le "multiculturalisme" pour attaquer le Christianisme. Pour couronner le tout, nous ne pouvons plus compter sur nos futurs monarques puisque le Prince Charles a annoncé que lorsqu’il deviendrait Roi, il ne serait plus le Défenseur de la Foi, mais "défenseur de toute foi".

Cependant le Christianisme est toujours la religion officielle du pays. Toutes ses institutions, son histoire et sa culture en sont imprégnées ; sans lui, l’Angleterre perdra son identité, ses valeurs et sa cohésion. Malheureusement les droits des minorités sont actuellement brandis contre la religion pour la démolir.

Ce qui a débuté comme un désir louable de supprimer la haine des minorités gay s’est transformée en haine envers la majorité Chrétienne. Une conduite qui était considérée auparavant comme une transgression des normes morales bibliques est devenue normale – et ce sont les valeurs bibliques qui sont traitées comme une conduite inacceptable.

Ce n’est pas par accident que la doctrine sacrée des Droits de l'homme – qui s’érige explicitement en religion pour une ère sans dieu – est devenue le moyen par lequel la laïcité attaque progressivement les racines chrétiennes de notre civilisation, au motif que la religion serait peu éclairée, préjudiciable et conduirait à des divisions.

Le Christianisme a été détrôné dans ce pays pour imposer un statut égalitaire aux confessions minoritaires et à la laïcité. C’est ce qui le marginalise et le réduit à l'état de "curiosité culturelle désuète".

C’est un processus devant lequel l’église d’Angleterre s’est depuis longtemps inclinée, en se laissant aller dans le courant de l’effondrement moral et culturel et en accord, d’ailleurs, avec la doctrine multiculturaliste – en se demandant pourquoi ses églises sont tellement vides, alors que celles d’évangéliques sans compromis tels que Stephen Green sont remplies jusqu’aux toits.

Résultat: le Christianisme est progressivement éliminé de la sphère publique.
Plusieurs municipalités ont banni Noël parce que "trop chrétien", voire même "insultant" pour les personnes d’autres confessions, et l’ont remplacé par des "fêtes d’hiver" sans plus aucune signification.

Cette attaque du Christianisme ne semble pas seulement sortir tout droit du conte Alice au pays des merveilles. Ce n’est pas seulement une menace envers la liberté d’expression et l’expression religieuse. C’est un assaut radical contre l’identité nationale et les valeurs de base essentielles de ce pays – qui va saper et détruire ces libertés créées par le Christianisme lui-même.22 Février 2007
MelaniePhillips.com/Daily
 
par Melanie Philips  -  Dans combien de temps le Christianisme deviendra-t-il illégal en Grande-Bretagne ? La question n\'est plus aussi absurde et insultante qu’elle semblerait de prime abord.

Stephen Green, un évangéliste, a été arrêté le week-end passé pour "menaces, paroles et conduite injurieuses". Quel genre de conduite ? Il était simplement et calmement en train de distribuer des prospectus lors d’un rallye gay à Cardiff. Que contenaient ces prospectus d’insultant et de menaçant pour attirer les foudres de la loi ?

Les paroles de la Bible King James de 1611. Le problème, c’est que ces versets étaient ceux qui prohibent l’homosexualité. Le tract pressait les homosexuels de "délaisser leurs péchés afin d’être sauvés". Mais aux yeux des prélats séculiers de la culture des Droits de l’homme, le mot même de "péché" pour définir l’homosexualité est un... péché.

Généralement, Mr Green est considéré par certains chrétiens comme un extrémiste. Notre société est maintenant tellement sens dessus dessous qu’en ne faisant rien d’autre que soutenir un principe fondamental du Christianisme, on l’a traité comme un criminel. Et dans le même temps, la police refuse toujours de prendre position contre les Islamistes qui abusent de la liberté britannique pour prêcher la haine par des incitations à la violence contre l’Occident.

La Bible se trouve être le code moral qui étaye notre civilisation. Néanmoins, la logique de l’action policière contre Mr Green conduit très certainement en fin de compte à une conclusion inéluctable que la Bible elle-même est un "langage de haine" qui doit être interdit. Cet état de chose singulier fait que, grâce à notre culture des Droits de l’homme qui défend les minorités contre la majorité, personne ne peut se montrer désobligeant envers une minorité sans être accusé de discrimination.

Le problème, c'est que le Christianisme considère que l’homosexualité est un péché. Malgré cela, on ne peut plus le dire, car cela revient à considérer les pratiques d’une minorité comme étant coupables. Il n’est plus possible de défendre un principe essentiel de sa foi sans être accusé de porter une atteinte préjudiciable à une minorité.

Ce dilemme déchire actuellement l’Eglise d’Angleterre elle-même, mais il détourne notre notion de la justice également.

L’auteur Lynette Burrows s’est vue blâmer par la Metropolitan Police simplement pour avoir laisser entendre que des homosexuels n’étaient pas forcément l’idéal pour être des parents adoptifs. Et l’ancien Chef du Muslim Council of Britain, Sir Iqbal Sacranie, s’est fait semoncer par la police après qu’il ait dit que l’homosexualité était pernicieuse. En ce qui le concerne, le cas a été rapidement étouffé. S’il y a une chose que craint notre Police, encore plus que d’être appelée homophobe, c’est bien d’être appelés islamophobe – quand bien même le fondamentalisme islamique représente une vraie menace pour les Droits de l’homme en ce qui concerne les homosexuels.

Si ce n’était pas si effrayant, ça en deviendrait risible.

Par contre, les Chrétiens reçoivent un traitement tout à fait différent. Harry Hammond, un prédicateur évangélique a été accusé de désordre sur la voie publique après qu’il ait porté une affiche appelant à délaisser l’homosexualité, le lesbianisme et l’immoralité. Bien qu’il ait été victime d’agression physique, la foule l’ayant aspergé d’eau et lui ayant jeté de la terre, lui seul a été poursuivi par la justice.

Dans le Lancashire, Joe et Helen Roberts, des retraités, ont été interrogés par la police durant 80 minutes pour s'expliquer sur leur "position homophobe" parce qu’ils avaient demandé aux autorités le droit de déposer de la littérature chrétienne dans des bâtiments municipaux, à côté de prospectus annonçant les droits des homosexuels.

Le Christianisme devient rapidement une foi qui se cache, de plus en plus rayée du pays par des idéologues qui cherchent à hâter sa disparition. Hier, le Maire de Londres, Ken Livingstone a annoncé lors d’une interview radiophonique, que l’Angleterre n’était plus un pays chrétien parce que plus personne ne fréquentait les églises.

Les autorités locales et gouvernementales briment et affaiblissent systématiquement les Chrétiens en refusant des fonds à tout groupe de bénévoles chrétiens sous prétexte que les Chrétiens ne seraient pas favorables au "multiculturalisme". C’est ainsi que le gouvernement a refusé de reconduire le programme de formation professionnelle assuré par le Centre Highfields Happy Hens dans le Derbyshire, à destination des jeunes délinquants et des élèves exclus de l’école, et ceci malgré les bons résultats obtenus, simplement parce que le Centre est dirigé dans un esprit clairement chrétien.

Le Comité Régional du Comté du Norfolk a refusé que figure le mot "Chrétien" dans la constitution de la Barnabas House à King’s Lynn dans le Norfolk, maison qui accueille des jeunes gens sans-abris.

Et la Housing Corporation, Société d’Habitation fondatrice principale des YMCA (Unions Chrétiennes de Jeunes Gens) à Romford dans l’Essex qui s’occupe de centaines de jeunes gens dans le besoin, a protesté contre le fait que seuls des Chrétiens étaient membres du Comité directeur, ce qui signifierait que les YMCA ne seraient pas capables de pratiquer le "multiculturalisme", bien que le mouvement soit ouvert à toute forme de foi.

En d’autres termes, on utilise le "multiculturalisme" pour attaquer le Christianisme. Pour couronner le tout, nous ne pouvons plus compter sur nos futurs monarques puisque le Prince Charles a annoncé que lorsqu’il deviendrait Roi, il ne serait plus le Défenseur de la Foi, mais "défenseur de toute foi".

Cependant le Christianisme est toujours la religion officielle du pays. Toutes ses institutions, son histoire et sa culture en sont imprégnées ; sans lui, l’Angleterre perdra son identité, ses valeurs et sa cohésion. Malheureusement les droits des minorités sont actuellement brandis contre la religion pour la démolir.

Ce qui a débuté comme un désir louable de supprimer la haine des minorités gay s’est transformée en haine envers la majorité Chrétienne. Une conduite qui était considérée auparavant comme une transgression des normes morales bibliques est devenue normale – et ce sont les valeurs bibliques qui sont traitées comme une conduite inacceptable.

Ce n’est pas par accident que la doctrine sacrée des Droits de l'homme – qui s’érige explicitement en religion pour une ère sans dieu – est devenue le moyen par lequel la laïcité attaque progressivement les racines chrétiennes de notre civilisation, au motif que la religion serait peu éclairée, préjudiciable et conduirait à des divisions.

Le Christianisme a été détrôné dans ce pays pour imposer un statut égalitaire aux confessions minoritaires et à la laïcité. C’est ce qui le marginalise et le réduit à l'état de "curiosité culturelle désuète".

C’est un processus devant lequel l’église d’Angleterre s’est depuis longtemps inclinée, en se laissant aller dans le courant de l’effondrement moral et culturel et en accord, d’ailleurs, avec la doctrine multiculturaliste – en se demandant pourquoi ses églises sont tellement vides, alors que celles d’évangéliques sans compromis tels que Stephen Green sont remplies jusqu’aux toits.

Résultat: le Christianisme est progressivement éliminé de la sphère publique.
Plusieurs municipalités ont banni Noël parce que "trop chrétien", voire même "insultant" pour les personnes d’autres confessions, et l’ont remplacé par des "fêtes d’hiver" sans plus aucune signification.

Cette attaque du Christianisme ne semble pas seulement sortir tout droit du conte Alice au pays des merveilles. Ce n’est pas seulement une menace envers la liberté d’expression et l’expression religieuse. C’est un assaut radical contre l’identité nationale et les valeurs de base essentielles de ce pays – qui va saper et détruire ces libertés créées par le Christianisme lui-même.


http://www.topchretien.com/topinfo/?/12356/comment-la-grandebretagne-en-arr…

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 16/04/2007 10:45:16 (16/04/2007 19:45:16)

KENTUCKY TEACHER PLACES IN PSYCH WARD FOR DECLARING 9/11 WAS AN «INSIDE JOB»

Posted by rich on February 8, 2007, 10:40:19

Michael Cook was also visited by Secret Service and then became subject of Federal charges for speaking out against Bush before a 2006 speech at Northern Kentucky University. Agents also confiscated his weapons, safely kept at his home, even though legally registered.

6 Feb 2007
By Greg Szymanski

Michael Cook has been persecuted and placed in a psychiatric ward simply for saying 9/11 was an inside job and possessing firearms registered legally in Kentucky.

His story is just another in a long line cases where law abiding citizens have been systematically deprived of their due process rights and trampled on by a fascist mindset controlling America.

In a nutshell, Cook's case exemplifies how freedom of speech and the right to possess firearms are being taken away from Americans. His story further shows how a right to a fair is being replaced with psychiatric incarceration based on flimsy and often-times concocted doctor evaluations.

Cook appeared Monday on Greg Szymanski's radio show, The Investigative Journal, on the Republic Broadcasting Network at www.republicbroadcasting.org, telling how simply speaking his mind and exercising his rights under the 1st and 2nd Amendments of the Constitution are now leading to his second stint in a psychiatric ward.

"Right after this interview at 2pm eastern time, I have to surrender to the U.S. Marshall and then taken to a psychiatric facility. Who knows how long it will take, but the last time I was illegally held for 45 days," said Cook who lost his job as a special educator for the Covington Ky., Independent School District after talking 9/11 truth to a school district aide.

Cook's legal troubles began after he shared information to an aide about 9/11 being an inside job as well as telling the aide he legally possessed firearms, including a 45 caliber pistol locked safely away in glove box of his car.

"I have a concealed weapons permit and everything is registered in the state of Kentucky, but that doesn't seem to matter to authorities," added Cook, who has been relegated to working as a carpenter until his incarceration in a psych ward Monday.

Here is rundown of Cook's story in bullet form:

Read more :
http://www.arcticbeacon.com./6-Feb-2007.html


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 16/04/2007 11:58:40 (16/04/2007 20:58:40)

FEDERAL COURT RULES AGAINST THE PHILADEPHIA ELEVEN

PHILADELPHIA – On Friday, January 19, 2007, United States District Court Judge Lawrence F. Stengel granted summary judgment to both the City of Philadelphia and Philly Pride Presents, Inc. in the federal lawsuit brought by the Philadelphia Eleven.

CASE OVERVIEW

On October 10, 2004, six men and five women with Repent America (RA), who became known as the Philadelphia Eleven, were arrested while ministering the Gospel on the public streets and sidewalks of Philadelphia at a $10,000 tax-payer funded celebration of homosexuality called "OutFest,” which was organized by Philly Pride Presents, Inc.

Prior to their arrest, the Christians were confronted by a militant mob of homosexuals known as the “Pink Angels” who blew loud whistles and carried large pink signs in front of them to block their message and access to the event, while others screamed obscenities. The Philadelphia police, under the direction of Chief Inspector James Tiano, the City’s “police liaison to the gay and lesbian community,” refused to take any action as the Christians were continuously followed, obstructed, and harassed, even though they respectfully cooperated with police, obeying orders to move, short of being directed out of the event.

After spending 21 hours in jail, Philadelphia District Attorney Lynne Abraham’s office charged them under Pennsylvania’s hate crimes law called "Ethnic Intimidation," along with a host of other felony and misdemeanor charges. If convicted, the Philadelphia Eleven could have faced up to 47 years in prison and $90,000 in fines each. These charges were later dismissed by Philadelphia County Court of Common Pleas Judge Pamela Dembe as being without merit. Subsequently, on October 21, 2005, the Philadelphia Eleven filed a federal lawsuit against the City of Philadelphia and Philly Pride Presents, Inc. for violations of their civil rights.

In his decision, Judge Stengel sided with the defendants, explaining that police were permitted to discriminate against the plaintiffs because of safety concerns coupled by Philly Pride Presents’ securement of a permit from the City to hold the $10,000 tax-payer funded celebration of homosexuality on the public streets, covering fifteen city blocks. Although Stengel conceded “the activity in question took place in a public forum,” and that “there is no doubt that the venue for Outfest, a designated section of streets and sidewalks of Philadelphia, was a public place,” he concluded that “once the City issued a permit to Philly Pride for OutFest, it was empowered to enforce the permit by excluding persons expressing contrary messages.”

Obviously, we are very disappointed. We believe that the law clearly supports the rights of the plaintiffs in this case, as well as all individuals, to be able to engage in free speech activities on the public streets and sidewalks,” stated Ted Hoppe, attorney for the Philadelphia Eleven. “We do not believe that the fact that there was an event also taking place, even with a permit, diminishes that right,” Hoppe concluded.

“I cannot even begin to comprehend what Judge Stengel’s thought process was in making this decision,” stated RA director Michael Marcavage upon hearing the decision. “This ruling was entirely unexpected considering that all the evidence has been overwhelmingly in our favor, complete with video documentation, not to mention the fact that all eleven of us were vindicated of any wrongdoing in criminal court,” he continued.

It is without question that Judge Stengel’s decision has set a precedent to eliminate the First Amendment rights of others by citing that a ‘permitting scheme’ can be used by police and event organizers to ‘exclude persons expressing contrary messages’ in public areas and at public events. It is for this reason that his ruling is especially troubling and must be overturned,” Marcavage stated. “Christians must be free to speak the truths of God’s Word, warn the wicked, and to preach the Gospel in the public square without interference from government, and therefore, we will continue to battle for these God-given liberties by appealing this decision, Marcavage concluded.


When I say unto the wicked, O wicked man, thou shalt surely die; if thou dost not speak to warn the wicked from his way, that wicked man shall die in his iniquity; but his blood will I require at thine hand. Nevertheless, if thou warn the wicked of his way to turn from it; if he do not turn from his way, he shall die in his iniquity; but thou hast delivered thy soul.” (Ezekiel 33:8-9)

http://www.repentamerica.com/index.htm


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 16/04/2007 14:25:26 (16/04/2007 23:25:26)

HR 254 - JAIL FOR STANDING ON BIBLICAL BELIEFS

Michael Marcavage is head of Repent America. He is one of the Philadelphia 11 who face 40 some years in jail for witnessing on the street during an Homosexual rally. He will discuss the attempt to pass HR 254 which will put Christians in jail for standing on biblical beliefs. Call in or email us during the show!.

http://www.repentamerica.com/index.htm


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 17/04/2007 11:37:00 (17/04/2007 20:37:00)

HOMOSEXUALITÉ : LA BIBLE ET DES PASTEURS BIENTÔT EN PROCÈS?

par Philippe Auzenet  - Les pasteurs face à la protection des homosexuels

09 Mars 2007

Dans notre pays de France, la perception de l’homosexualité vit actuellement un tournant historique. La situation est grave suite à la condamnation récente d’un député français, Christian Vanneste, qui a affirmé dans la presse et sans aucune intention de nuire, que l’homosexualité était «inférieure» à l’hétérosexualité et serait « si on la pousse à l’universel, dangereuse pour l’humanité ».

D’un côté du ring, il y a les associations gays militantes, qui veulent hisser au même rang l’homo et l’hétérosexualité, et veillent au grain à cause de l’homophobie, ce que l’on peut aisément comprendre. Elles portent plainte dès qu’un propos public paraît suspect.

De l’autre côté, il y a des chrétiens courageux de tout bord, qui après profonde réflexion, affichent eux aussi qu’ils sont contre l’homophobie, mais revendiquent la liberté de pensée, de conscience, d’opinion et de prise de parole au sujet de la pratique de l’homosexualité, car elle est si banalisée de nos jours, que même les jeunes hétéros veulent l’essayer comme un «plus» dans leur vie pour parvenir au bonheur. C’est une mode, et une culture.

Comment concilier une prise de position éthique, biblique sur le thème de l’homosexualité, qui interviendrait d’une manière publique, sans enfreindre désormais les lois françaises ? Selon le jugement condamnant le député Vanneste, «l’orientation sexuelle n’est pas seulement un comportement mais définit également la personne et doit par là même être protégée contre des propos injurieux qui sont contraires à la dignité». Désormais donc, si l’on est contre la pratique de l’homosexualité et qu’on l’affirme publiquement, l’on risque une condamnation pénale car l’on porte atteinte aux personnes !

Tout chrétien ou ministre du culte qui affirmera publiquement «que l’homosexualité est une déviance, un dysfonctionnement de la sexualité hétérosexuelle», « que l’homosexualité ne peut pas être érigée comme modèle social, ni comme modèle d’identification, ni comme référence parmi d’autres sur laquelle la société pourrait se construire3», «que les actes homosexuels sont intrinsèquement désordonnés et ne peuvent en aucun cas recevoir quelque approbation, car ils sont condamnés dans les Saintes Ecritures comme de graves dépravations et sont contraires à la loi naturelle en fermant l’acte sexuel au don de la vie4» «que les pratiques homosexuelles sont incompatibles avec la volonté de Dieu5» pourra se voir traduire en justice si des associations ou personnes physiques présentes dans la salle se sentent injuriées par de tels propos et portent plainte.

La situation est extrêmement grave et c’est une première en France. J’ai pu l’affirmer moi-même publiquement devant la Cour d’Appel de Douai le 12 décembre dernier lors du procès du Député Vanneste, puisque j’avais été appelé comme expert à la barre, pour décrire la position biblique sur l’homosexualité. Durant vingt minutes, j’ai décrit le point de vue des différentes Eglises chrétiennes, et ma propre position en tant que pasteur et père de famille. J’ai aussi été interrogé par les avocats des associations gays. J’ai fait part aux juges et au Procureur Général de mon inquiétude devant la montée de l’intolérance et d’un certain totalitarisme quant à la liberté d’opinion sur l’homosexualité. Le procureur général l’a affirmé durant l’audience, ainsi que le responsable de la Halde : désormais les Eglises devront se soumettre à la loi.

Un simple chrétien, ou un ministre du Culte qui lit publiquement en chaire les versets qui concernent l’homosexualité et les cautionne pourra donc être traîné devant les tribunaux et condamné parce qu’il exerce sa profession ! Il appartiendrait alors à l’ensemble des ministres du culte de notre pays de se mobiliser pour défendre la Parole de Dieu et le libre exercice du ministère, en saisissant le Ministre des Cultes6 et les médias.

La pratique de l’homosexualité ne résume pas une personne, elle ne créée pas son identité (l’homosexualité n’est pas innée), elle fait seulement partie de ses actes, souvent suite à la découverte personnelle de tendances et d’attirances dont les raisons peuvent quelquefois être établies en recherchant dans l’enfance de la personne ; des actes ne peuvent à eux seuls résumer un individu quel qu’il soit (la Bible est claire à ce sujet).

Nous, chrétiens et ministres du culte, ne devons donc pas nous laisser impressionner, ni renier nos convictions morales, religieuses, bibliques, mais continuer à nous exprimer publiquement sur le sujet de l’homosexualité.

Mais faisons-le :
• bien sûr, sans aucun arrière-plan homophobe, réactionnaire et agressif
• en nous référant seulement à la prise de position des Saintes écritures, afin que bientôt le procès de la Bible elle-même commence dans notre pays ! Quelle occasion d’évangélisation ce serait !
• en évitant d’insister sur notre opinion personnelle à nous, puisque les lois françaises ne nous le permettent plus. Mieux vaut dire «Moi je crois que la Bible est la vérité, et comme la Bible me signifie clairement que la pratique de l’homosexualité est une déviation morale grave, j’en prends acte et vous le transmets»
• en donnant la parole le plus possible aux associations chrétiennes qui s’expriment régulièrement sur l’homosexualité, et ont appris à le faire dans le respect mais la fermeté, sans transgresser les lois
• en priant Dieu pour que la liberté religieuse se maintienne dans notre pays…

En concluant mes propos devant le tribunal, j’ai affirmé ceci : «En 2020, un père de famille chrétienne réunira ses enfants adolescents, et se verra bientôt obligé de leur dire ceci : Vous savez mes chéris, vous pouvez vous marier avec une personne du même sexe que vous, ou de sexe opposé, cela n’a aucune importance ! dans tous les cas ce que vous faites est digne et constructif, la loi française vous protège !»
Philippe Auzenet – Directeur de l’Association «Oser En Parler» - Pasteur

(ARTICLE PARU DANS «LE CHRISTIANISME AUJOURD'HUI» - MARS 2007)

1 article 225-1 du Code Pénal, et nouvelle loi du 30 décembre 2004 relative à la création de la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité), qui examine toute discrimination notamment en raison de l’orientation sexuelle.
2 Propos affirmés par plusieurs psychanalystes connus
3 Position du Conseil Permanent Luthéro-Réformé
4 Position de l’Eglise Catholique et des Evêques de France
5 Position de l’Alliance Evangélique Française
6 La Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789 souligne que la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme. Elle garantit également que nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses.

En appel, la plainte contre la Bible et le Coran toujours jugée irrecevable

par Paul Parant - tetu.com, Info du 5 mars 2007

La cour d'appel de Metz (Moselle) a jugé irrecevable la plainte de Salvatore Pertutti, qui attaquait des éditeurs de la Bible et du Coran pour diffusion de propos à caractère homophobes, sexistes et sectaires.

La cour s'aligne donc sur la décision du tribunal de Thionville au motif que, selon la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, étendue en 2004 pour condamner les propos homophobes, l'auteur de la plainte doit être personnellement concerné par les propos injurieux ou diffamatoires. Salvatore Pertutti prend donc acte de cette décision et va demander une audience auprès du médiateur de la République pour comprendre «pourquoi aucune démarche publique n'a été prise à l'encontre des textes religieux... Un dossier va être déposé auprès de la cour européenne des droits de l'homme», affirme-t-il.

Sur son site, il souhaite rassembler les citoyens d'Europe prêts à intenter des actions similaires en justice. Un anglais résidant en Normandie aurait d'ailleurs déposé plainte à son tour.

Source : Oser En Parler/Blogdei


http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12441/




 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 17/04/2007 14:26:08 (17/04/2007 23:26:08)

VIETNAM - UN AVOCAT CHRÉTIEN HARCELÉ ET ARRÊTÉ PAR LA POLICE

15 Mars 2007  
 
Nguyen Van Dai est un chrétien engagé dans son église de l'Alliance chrétienne missionnaire à Hanoi. Agé de 37 ans, il est aussi l'un des rares avocats du pays à se servir de son métier pour défendre courageusement la cause des droits de l'homme, de la liberté de religion et de la démocratie. Il fait partie de ceux qui ont pris la défense d'églises protestantes harcelées par les autorités ainsi que celle du pasteur mennonite et ancien prisonnier politique Nguyen Hong Quang (voir Fil Rouge du 17 janvier 2007).

Nguyen Van Dai a également défendu des cyberdissidents et a lui-même régulièrement posté des articles sur internet (*). L'année dernière, il a fondé le Comité pour les droits humains au Vietnam.

Il a été arrêté le 6 mars dernier en compagnie d'un autre avocat des droits de l'homme, Le Thi Cong Nhan. Tous deux sont accusés de "propagande" et de "diffamation" contre le gouvernement. L\'article 88 du code pénal vietnamien prévoit une peine allant de 3 à 12 ans de prison.

Ces derniers mois, Nguyen Van Dai a été interpellé et interrogé par la police à plusieurs reprises. En novembre 2006, il avait même été assigné à résidence pendant la durée du sommet de coopération économique Asie Pacifique qui se déroulait au Vietnam, une manière pour les autorités vietnamiennes d'être assurées de son silence.

Un autre défenseur des droits de l'homme, le prêtre Nguyen Van Ly a également été interpellé le 18 février dernier. Libéré il y a deux ans, il a déjà effectué plus de trois ans d'emprisonnement pour avoir, à l'époque, dénoncé des violations de droits religieux. Il est aujourd'hui accusé des mêmes charges que celles qui pèsent sur les deux avocats.

Source : Portes Ouvertes


http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12468/


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 19/04/2007 02:11:14 (19/04/2007 11:11:14)

CHRISTIAN FIRED FOR SHARING GOD


University, agency that sacked woman on trial in federal court




Posted: March 28, 2007
1:00 a.m. Eastern

© 2007 WorldNetDaily.com

A Christian woman is battling a California university and state social agency for terminating her internship because she shared her faith with co-workers during off-hours.

Jacqueline Escobar was completing a master's degree in social work at California State University Long Beach when she interned with the Department of Children and Family Services, or DCFS.

A straight-A student, Escobar was complimented regularly by the DCFS for her work. But she came under scrutiny for sharing her faith with co-workers during lunch breaks and after-hours, and for changing into a shirt with a religious message – "Found" – after signing out for the day, according to the Pacific Justice Institute, which is representing her.

A trial is scheduled to begin April 3.

"Through this case, we hope to send a powerful message to government employers: you cannot trounce upon the First Amendment rights of people of faith and expect to get away with it," said Brad Dacus, president of Pacific Justice Institute.

Escobar was directed to stop speaking about her faith, even during breaks and after work hours.

Also, the university ordered her to sign a document admitting she had "an inability to separate her religious beliefs from her role" as an intern.

She refused to sign the document, arguing she couldn't agree to such a sweeping prohibition that included her religious practice during non-working hours.

Consequently, Escobar was terminated from her internship and threatened with expulsion from the graduate program.

She then contacted Pacific Justice Institute and filed the federal suit.

Attorney Daniel R. Watkins argued freedom of religion is "the first and most fundamental constitutional right."

"Unfortunately, as this case illustrates, religious beliefs are under assault from every sector of government," he said. "It is our intent to ensure that people of faith working in government are afforded the protections our founding fathers intended."

As WND reported, a Christian former employee of Allstate settled a lawsuit claiming he was fired because of an anti-homosexual, anti-same-sex marriage column he wrote on his own time.

J. Matt Barber was a manager in Allstate's Corporate Security Division, its investigative arm, at the Fortune 100 company's headquarters in Northbrook, Ill. After being called into a meeting with two human resources officials who confronted Barber about the column, he was fired.

Though the original column's bio line did not indicate Barber worked for Allstate, editors at one of the sites where it was posted added that information, and a complaint about the piece made its way to Allstate management.


http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=54906


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 19/04/2007 02:42:14 (19/04/2007 11:42:14)

 DES JOURS CRITIQUES S'ANNONCENT POUR LES CHRÉTIENS BRITANNIQUES, 25% SUBIRAIENT DES DISCRIMINATIONS

31 Mars 2007
Royaume-Uni
Source : Answers in Genesis/Blogdei    
 
La presse britannique est en pleine réflexion concernant une partie des fondements de la foi chrétienne, et estime que certains principes sont ou pourraient être contraires à la loi. Ces discussions ont conduit Melanie Phillips, journaliste conservatrice à partager ses vues sur la question : "Comment la Grande Bretagne en arrive-t-elle à considérer le christianisme comme un délit" (traduit par blogdei ici). Elle cite à l’appui de ses affirmations certains incidents, comme par exemple le cas du pasteur Harry Hammond, dont les pratiques peuvent être jugées excentriques mais certainement pas illégales. En octobre 2001, ce pasteur de 70 ans traversa Bornemouth en arborant une pancarte où étaient inscrites les phrases suivantes : "Halte à l’immoralité, halte à l’homosexualité, halte au lesbianisme". Une foule s’étant assemblée, y compris certains activistes homosexuels, Hammond fut renversé à terre, aspergé d’eau, arrêté par la police et jugé pour désordre sur la voie publique – il devait mourir peu de temps après ces faits.

A la suite d’une enquête, le Bureau des affaires religieuses de la BBC a publié les résultats obtenus. Il ressort que 25% des chrétiens interrogés souffrent de discrimination religieuse sur leur lieu de travail, 33% laissent entendre que les medias donnent une image discriminatoire des chrétiens. L’article de la BBC cite le pasteur Malcom Duncan dans ces termes : Parmi les croyances et principes de foi pratiqués au Royaume Uni, L’Eglise Chrétienne est celle qui souffre le plus d’une mise à part agressive qui conduit malheureusement à un affaiblissement des lois édictées en Grande-Bretagne, alors qu’elles s’enracinaient dans la Bible.

L’évangéliste, Stephen Green qui distribuait des prospectus lors d’un rallye gay à Cardiff, est arrêté et inculpé de «menaces et propos injurieux» les tracts distribués citaient les versets de la bible au sujet de l’homosexualité et pressaient les homosexuels à délaisser leurs péchés pour être sauvés.

Comme le rappelle Melanie Philipps, La Bible est le code moral à la base de notre civilisation. En dépit de cela, la logique qui sous-tend l’action de la police contre M. Green mène à la conclusion que la Bible est un “discours incitant à la haine” et doit être interdite.

Ce n’est pas seulement une menace envers la liberté d’expression et l’expression religieuse. C’est une attaque fondamentale envers l’identité nationale et les valeurs essentielles de ce pays –qui, ce faisant, met en danger les libertés engendrées par le Christianisme lui-même.

Est-ce que cette enquête et ses résultats sont à mettre en parallèle avec le livre de John Foxe l'auteur des Acts and Monuments publié en 1563, plus connu sous le nom de Foxe's Book of Martyrs? Dans le Livre des Martyrs figurent des documents ecclésiastiques et des sinistres rapports d'interrogatoires, emprisonnements et tortures des hérétiques brûlés vifs sur le bûcher. Foxe était enraciné dans les principes de la Réforme sous le règne d’ Henri VIII et de Mary I, de sinistre réputation.

Ne me traitez pas d’alarmiste, mais est-ce qu’il ne faudrait pas considérer le fait qu’un jour peut-être, les chrétiens pour garder leur foi intacte, devront le payer de leur vie ?

Ce qui ne fait aucun doute, c’est que les Chrétiens de Grande-Bretagne ont besoin de vos prières. Le message de l’Evangile au Royaume Uni ne doit pas être réduit au silence, la Parole de Dieu doit être proclamée librement avec puissance au travers du tout le pays.

Source : Answers in Genesis/Blogdei


http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12551/


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 19/04/2007 02:49:45 (19/04/2007 11:49:45)

ON N'A MÊME PAS RETROUVÉ LE CORAN!

VOILA LE PLAN DE PAIX QUE LES NATIONS-UNIES SONT À METTRE EN PLACE DANS TOUS LES PAYS DU MONDE,. NOUS POUVONS VOIR QUE LA PERSÉCUTION EST BEL ET BIEN COMMENCÉE. ELLE ATTEINDRA SON MAXIMUM, LORSQUE LE MAHDI APPARAÎTRA ET QU'IL RÉUNIRA SES TROUPES, DISPERSÉS À TRAVERS LE MONDE.

31 Mars 2007
Nigéria
Source : Portes Ouvertes
 
Le 21 mars 2007, Oluwatoyin, une enseignante chrétienne était tuée après avoir été accusée de blasphème par ses élèves. Un témoin raconte…

Oluwatoyin Oluwasegin, était particulièrement heureuse en se rendant à l’école secondaire où elle exerçait le métier d’enseignante depuis 3 ans. Le dernier jour de la période des examens approchait et elle allait enfin pouvoir rejoindre son mari, à Abeokuta, dans l’Etat d’Ogun, au sud-ouest du Nigeria où il travaille en tant que technicien de laboratoire.

Ce jour là, il y avait encore un contrôle de connaissances sur l’islam et Oluwatoyin était chargée de surveiller une classe de filles pendant l’examen. Comme c’est l’habitude dans cette école située à Gandu dans l’Etat de Gombe au nord-est du Nigeria, elle avait confisqué tous les sacs d’école et les avaient mis au fond de la classe pour éviter la tricherie aux examens.

Un collègue de la victime et témoin du drame, raconte : "Peu de temps après que tous les sacs soient collectés, une des filles de la classe a commencé à pleurer. Elle disait que dans son sac se trouvait un Coran et comme l’enseignante - une chrétienne - avait touché le sac, elle avait commis un sacrilège. Les élèves se sont alors mis à crier `Allahu Akbar !´ C’est à ce moment-là que je suis arrivé dans la classe."

Plusieurs responsables du lycée sont également alertés, dont le directeur de l’Association des élèves musulmans, ainsi que le principal de l’établissement. "Ils n’ont pas réussi à ramener le calme dans la classe, alors le principal a emmené Oluwatoyin dans son bureau. Pour plus de sécurité, je l’ai enfermée dans la salle de bain et j’ai fermé le bureau à clef. Mais le temps de rejoindre mes collègues, l’école entière s’était soulevée. Des extrémistes musulmans venus de l’extérieur se sont joints au mouvement. Ils ont commencé à détruire les locaux et ont demandé qu’on leur donne Oluwatoyin pour la lapider. Comme nous refusions, ils ont commencé à nous jeter des pierres."

"Un agent du Royaume de Dieu"

Pendant que les responsables cherchaient un moyen pour faire sortir Oluwatoyin, les élèves ont pénétré de force dans le bureau où elle se cachait et l’ont tirée dehors.

"Le principal est intervenu, essayant de la sauver pendant qu’ils commençaient à la frapper avec une barre de fer sur la tête. Il les suppliait de ne pas la tuer. Il a réussi à la tirer près de la porte de l’école et à la faire entrer dans une maison, mais les agresseurs sont allés la chercher à l’intérieur et l’ont frappée à mort. Puis ils l’ont recouverte de vieux tapis et ils ont mis le feu à son corps." Musa ajoute que le plus déconcertant, c’est que l’exemplaire du Coran en question n’a jamais été trouvé. "Etait-il réellement dans le sac ? Personne ne le sait."

Les extrémistes ont ensuite brûlé la voiture de l’enseignante et un incendie s’est déclaré dans un des bâtiments de l’école. Quand les pompiers sont arrivés, ils ont été reçus avec des pierres.

Le principal du lycée, qui est musulman,  a été blessé dans la mêlée. Son adjointe a déclaré que la situation était à présent sous contrôle : "Il n’y a pas eu d’autres problèmes".
Douze élèves impliqués dans le meurtre ont été arrêtés.

L’école secondaire gouvernementale de Gandu comprend 4.000 élèves âgés de 12 à 21 ans, dont environ 10% sont des chrétiens. Après le drame, elle a été fermée pour une durée indéterminée.  

Le meurtre d’Oluwasesin a choqué la communauté chrétienne locale. Le dimanche qui a suivi le drame, les chrétiens de la Chapelle de l’Evangile étaient effondrés. Pendant le culte, Robert Simon a évoqué le drame : "De tels combats sont un réel test pour notre foi chrétienne et notre désir de suivre le Christ en ces temps difficiles... Oluwasesin ne faisait pas son travail pour le monde, mais elle était un agent du Royaume de Dieu. C’est pour cette raison qu’elle a été tuée."

Oluwasesin se rendait à la Chapelle de l’Evangile depuis quatre ans. Elle était animatrice à l’école du dimanche et membre de l’équipe de prière de l’église. Elle avait deux enfants.

Source : Portes Ouvertes


http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12548/


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 19/04/2007 02:54:13 (19/04/2007 11:54:13)

 UNE CHRÉTIENNE RENVOYÉE DE SON TRAVAIL POUR AVOIR PARTAGÉ SA FOI AVEC DES COLLÈGUES PENDANT LA PAUSE

29 Mars 2007
Etats-Unis
Source : WorldNet Daily/Blogdei
 
Une chrétienne attaque une université californienne et un service d'aide social pour avoir mis fin à son contrat après qu'elle ait partagé sa foi avec des collègues durant sa pause.

Jacqueline Escobar, détachée au Service d'Aide à la Famille et à l'Enfance, achevait son master de travailleur social à l'Université d'Etat de Californie, à Long Beach.

Bonne étudiante, Escobar était régulièrement félicitée par son employeur pour la qualité de son travail. Mais elle a été mise en examen pour avoir partagé sa foi avec des collègues pendant la pause-déjeuner du midi ainsi que pour avoir revêtu, en quittant son travail à la fin d'une journée, un t-shirt portant l'inscrïption "found" ("trouvé"), a précisé le Pacific Justice Institute, qui la représente.

Le procès aura lieu le 3 avril.

"A travers ce cas, nous voulons envoyer un message fort aux employeurs gouvernementaux: vous n'avez le droit de fouler aux pieds le Premier Amendement, qui accorde des droits aux croyants, et espérer vous en tirer à bon compte!", a déclaré Brad Dacus, président de Pacific Justice Institute.

Source : WorldNet Daily/Blogdei


http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12537/

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 19/04/2007 09:38:01 (19/04/2007 18:38:01)

VIOLENCE CONFESSIONNELLE EN TURQUIE

Diyarbakir -- Trois personnes, dont un ressortissant allemand, ont été retrouvées égorgées, les pieds et les poings liés, hier dans une maison d'édition chrétienne à Malatya, a annoncé le gouverneur de cette ville du sud-est de la Turquie, Halil Ibrahim Dasoz.

Les victimes étaient des évangélistes protestants, a déclaré Carlos Madrigal, un pasteur de la même confession qui officie à Istanbul et qui connaissait les victimes. Deux autres personnes ont été hospitalisées, l'une pour blessures à l'arme blanche, l'autre pour un traumatisme crânien après être tombée de l'immeuble abritant la maison d'édition, qui publie notamment la Bible en turc, précise-t-on de source médicale. Quatre personnes ont été arrêtées par la police à la suite de cette attaque, la dernière en date contre des minorités religieuses dans un pays en quasi-totalité musulman mais officiellement laïque, où la place de la religion suscite des tensions.


http://www.ledevoir.com/2007/04/19/140008.html?fe=810&fp=168241&fr=…



 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 22/04/2007 07:02:14 (22/04/2007 16:02:14)

IRAK - TUERIE/CHRÉTIENS : LES VICTIMES ONT ÉTÉ TORTURÉES

Journal La Croix
vendredi 20 avril 2007.

Irak : Les attaques contre la communauté chrétienne se poursuivent - A nouveau un prêtre enlevé à Bagdad
Les trois victimes d’une tuerie survenue mercredi dans une maison d’édition chrétienne de l’est de la Turquie ont été torturées et interrogées pendant des heures durant sur leurs activités par leurs jeunes bourreaux, rapportent vendredi les journaux turcs.

Un médecin qui a opéré l’une des trois victimes, encore vivant après la descente policière, a expliqué au journal Hürriyet les détails macabres d’une attaque sans précédente contre une communauté chrétienne de la Turquie musulmane.

"Sa cuisse, ses testicules, son anus et son dos avaient été tranchées de dizaines de coups de couteaux. Ses doigts avaient été coupés jusqu’à l’os", a indiqué le chirurgien Murat Ugras qui, malgré une longue intervention, n’a pu sauver Ugur Yüksel.

"C’est clair que ces blessures ont été infligées pour le torturer", a souligné le médecin.

Les deux autres victimes retrouvés morts par les policiers sont un deuxième Turc, Necati Aydin, et un Allemand, Tilmann Geske.

D’autre témoignages recueillis par les journaux auprès des autorités locales de Malatya (est), où se sont produits les faits à la maison d’édition protestante qui distribuait la bible, révèlent que les trois hommes se sont vus infliger un supplice de près de trois heures par leurs cinq tortionnaires au cours duquel des questions leur ont été posées sur leurs activités de missionnaires évangélistes.

"Nous leur avons ligoté les mains et les pieds avant de les baîllonner. C’est Emre (Günaydin, possiblement le cerveau de l’attaque qui s’est jeté par la fenêtre et qui est grièvement blessé) qui leur a tranché la gorge", ont dit les suspects à la police, selon le quotidien Sabah.


http://vitamivero.free.fr/spip/article.php?id_article=1445

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 22/04/2007 07:06:08 (22/04/2007 16:06:08)

CRUCIFIÉ PARCE QU'IL ÉTAIT CHRÉTIEN !

Priez pour les chrétiens d’Ethiopie !
mercredi 30 août 2006.

Les chrétiens d’Ethiopie vivant dans des régions à dominantes musulmanes ont connu un regain de tension depuis le dimanche 13 Août à cause de "graves persécutions trop peu médiatisées". Ces persécutions sont allées jusqu’à la crucifixion d’un chrétien.

Le groupe de défense des droits de l’Homme "Voix des Martyrs du Canada" (VOMC), rapporte que ses militants décrivent une situation particulièrement sérieuse dans l’Ouest du Pays, dans les régions de Bambesi et Tongo, près de la frontière soudanaise.

Parmi les incidents récents, VOMC a rapporté que le 5 juillet dernier, un converti de l’islam au christianisme, monsieur Shek Hamed Adem a été sévèrement battu et pendu à une croix. «Pendant qu’elle le frappait, la foule disait : “Jésus a été pendu à une croix et battu . Puisque tu le suis, tu mérites la même punition”» rapporte l’organisation VOMC.

Le groupe ajoute que le 20 juillet dernier, «des centaines de musulmans ont occupé la propriété d’une chrétienne pour ériger une mosquée dessus. Ce bâtiment a été conçu parc’ il appartient à un plan visant à ériger une mosquée tous les deux kilomètres».

Source : Christian persecution info




 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 22/04/2007 07:10:27 (22/04/2007 16:10:27)

Inde : LES CHRÉTIENS DANS LE COLLIMATEUR DES FONDAMENTALISTES HINDOUS ET ISLAMISTES

dimanche 10 décembre 2006.

Dénonciation du "Global Council of Indian Christians"

Bangalore, 4 décembre 2006 (Apic) Les chrétiens d’Inde, dans le collimateur des fondamentalistes hindous et islamistes, ont subi au moins 200 attaques et agressions depuis le début de l’année, dénonce le "Global Council of Indian Christians". Ce week-end, cette organisation avait mis sur pied une manifestation pacifique à Bangalore, capitale de l’Etat du Karnataka (Sud de l’Inde) pour réclamer le respect de la liberté religieuse dans le sous-continent indien.

Selon le "Global Council of Indian Christians" (GCIC), les incidents vont de la profanation des lieux de culte jusqu’à l’assassinat de responsables de ces communautés minoritaires, rapporte l’agence de presse italienne AsiaNews. Le GCIC dénonce une augmentation préoccupante des attaques dans l’Etat du Karnataka visant en premier lieu les dalits - les hors caste - et les membres des populations tribales. Les violences sont avant tout l’œuvre des organisations fondamentalistes hindoues, comme le Sangh Parivar. Mais des organisations intégristes musulmanes sont également mises en cause.

Le GCIC rappelle l’homicide de sang froid à Srinagar de l’un de ses travailleurs sociaux, Bashir Tantray. L’homme a été tué fin novembre par des extrémistes musulmans qui l’avaient déjà menacé auparavant. Ils l’ont enterré dans un cimetière musulman "comme ultime geste de mépris".

Le Conseil demande à la police de mener plus à fond son enquête sur ce cas exemplaire. Outre une liste des assassinats de membres de la communauté chrétienne, le GCIC mentionne également des tentatives de conversions forcées de chrétiens à l’hindouisme dans les Etats d’Orissa et du Karnataka, ou des attaques contre des églises ou des écoles chrétiennes, notamment à Bangalore. (apic/asian/be)


http://vitamivero.free.fr/spip/article.php?id_article=771


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 23/04/2007 02:00:02 (23/04/2007 11:00:02)

PROPAGANDE DE PSYCHOSE : 500 FAITS TERRORISTES EN 2006… QUI POUR LA PLUPART N’EN ETAIENT PAS !

NOUS POUVONS VOIR LE POSITIONNEMENT DES NOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES EN BELGIQUE, MAIS CES MÊMES LOIS FONT PARTIE DE LA NOUVELLE RÉALITÉ GLOBALE. NOUS POUVONS DONC VOIR PAR LÀ, QUE LE MONDE EST ENTRÉ DANS UNE NOUVELLE ÈRE DE TERREUR ET DE SUPPRESSIONS DES LIBERTÉS. UN AUTRE REGARD SUR LA GRANDE PERSÉCUTION QUI VIENT DANS LE MONDE.

Chers amis,

Voici ce que la propagande du Nouvel Ordre Mondial vous chante afin d’entretenir la psychose qui permet de supprimer petit à petit nos libertés sous l’argument fallacieux de la «sécurité».  

500 «faits terroristes» (pratiquement 2 par jour !  ) auraient ainsi été commis en 2006. Nous allons voir qu’il n’en est rien, et que cette propagande de psychose permet en réalité de considérer comme «terroristes» TOUTE UNE SERIE DE PERSONNES QUI N’ONT ABSOLUMENT RIEN A VOIR AVEC DE VERITABLES TERRORISTES !  

Bref, COMME AUX USA, le terme «terroriste» ne cesse de s’étendre, Y COMPRIS A DES CATEGORIES DE PERSONNES QUI N’ONT RIEN A VOIR AVEC LE TERRORISME.    

FAITES BIEN ATTENTION, CAR VOUS SEREZ A UN MOMENT DONNE OU A UN AUTRE LE PROCHAIN SUR LA LISTE, AVEC CE GENRE DE FACON DE PENSER !  

L’article de merde des mass médias, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE !  Vic.


Source : journal belge «Metro» ( http://www.metrotime.be ) du mercredi 11 avril 2007, p.1.

CINQ CENTS FAITS TERRORISTES DANS L’UE en 2006

Bruxelles - Près de 500 faits terroristes ont été recensés dans l’Union européenne au cours de l’année 2006, révélait hier le premier rapport d’évaluation d’Europol sur cette question.

Commentaire : 500 faits «terroristes» ! Ce chiffre est tout à fait exagéré ! Imaginez : cela fait presque 2 faits terroristes par jour ! Mais bien sûr, ce chiffre aberrant provient d’Europol, une force policière EUROPEENNE, donc à la solde de la dictature mondiale… Vous allez voir que les faits «terroristes» incriminés se composent de tout et n’importe quoi, y compris et surtout de faits qui n’ont RIEN A VOIR avec le terrorisme véritable !

Selon cet inventaire, 498 actes terroristes et tentatives ont été menés au cours de l’année écoulée. Dénués d’ambition funeste, la plupart de ces faits n’ont provoqué que des dégâts matériels limités. Ainsi, sur ces 498 actions enregistrées en 2006, 424 étaient en lien avec des mouvements séparatistes (essentiellement corse et basque), et 55 conduits par des mouvements d’extrême gauche ou anarchistes.

Commentaire : premier amalgame inepte : on associe à présent systématiquement les séparatistes, les mouvements d’extrême gauche ou les anarchistes à des «terroristes» dès lors que de la violence est incriminée ! Autre fait qui devrait vous sauter aux yeux (sans mauvais jeu de mot, en parlant de terrorisme) : la plupart de ces faits étaient DENUES D’AMBITION FUNESTE, ce qui n’est généralement pas le cas pour de véritables actes terroristes ! ON JOUE DONC ICI SUR LES MOTS, ET SUR DES MOTS IMPORTANTS, AFIN D’ASSOCIER UN MAXIMUM DE PERSONNES A DES TERRORISTES, ALORS QUE CELLES-CI N’ONT RIEN A VOIR AVEC LE TERRORISME !!!

Si les actes terroristes d’origine islamique ne représentent qu’une petite minorité des actions inventoriées, leur ambition était toutefois la plupart du temps de provoquer un grand nombre de victimes. Le rapport cite à cet effet les attentats déjoués en Grande-Bretagne visant des avions en vol, la découverte l’été dernier de deux bombes dans des trains en Allemagne, ainsi qu’une autre tentative à Vollmose, au Danemark.

Commentaire : les résultats des enquêtes sur ces prétendus «terroristes malveillants» n’ont bien souvent pas été en mesure de déterminer qui en était à la source (sans doute parce que les services secrets du MI6-CIA-Al Quaeda sont mêlés à la préparation de ces «attentats terroristes» montés de toute pièce !).

Le rapport d’Europol relève par ailleurs un acte terroriste commis sur le sol belge en 2006, sans en préciser toutefois la nature. «Juste un acte de vandalisme», affirmait hier cependant la porte-parole de la police fédérale.

Commentaire : alors là, chapeau !Cette déclaration, qui est un véritable aveu d’INCOMPETENCE et de STUPIDITE, revient encore à un incident rapporté par nos si «brillants» policiers belges ! Imaginez jusqu’où cela va : on traite ici un SIMPLE ACTE DE VANDALISME comme un acte «terroriste» !!! C’est vraiment à GERBER !

Europol révèle également que 706 personnes ont été arrêtées au cours de l’année écoulée dans 15 pays européens en raison d’activités terroristes, dont la moitié environ d’origine islamiste. Les motifs de ces arrestations vont de la propagande islamiste, à la falsification, en passant par le recrutement, le financement, la facilitation et l’entraînement.

Commentaire : on se garde bien ici de nous dire combien de ces personnes ont été reconnues comme «terroristes», ou combien ont été relâchées !

En 2006, 14 personnes ont été arrêtées en Belgique pour activités terroristes: 12 liées à un mouvement d’extrême droite, une à un mouvement d’extrême gauche et une avec des motivations islamistes. Le rapport précise enfin que 303 personnes ont été jugées en Europe en 2006 pour des activités terroristes, dont 24 rien qu’en Belgique (18 ont été condamnées, 6 acquittées). Pour établir son inventaire, Europol a retenu la définition élaborée au niveau européen présentant le terrorisme comme toute méthode ou tactique violente menée pour parvenir à des fins politiques.

www.europol.europa.eu/publications/TESAT/TESAT2007.pdf

Commentaire et conclusion : voici donc où l’on apprend qu’être lié à l’extrême gauche ou à l’extrême droite devient un motif d’arrestation pour «terrorisme» ! Le terrorisme, qui désigne désormais «toute tactique violente menée pour parvenir à des fins politiques». Est-ce donc à sire que des révolutionnaires , des grévistes, des manifestants sont EUX AUSSI désormais des «terroristes», dans nos pays ?

BREF, TOUT COMME AUX USA TOTALITAIRES, LES OPPOSANTS, DISSIDENTS, MANIFESTANTS, GREVISTES, VANDALES, DELINQUANTS etc. POURRONT DONC BIENTOT ETRE CONDAMNES POUR «TERRORISME» ! L’ENTRETIEN DE CETTE PSYCHOSE CONTRE DE SOI-DISANT «TERRORISTES» PERMET SURTOUT AUX GOUVERNEMENTS CORROMPUS AU SERVICE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL DE METTRE EN PLACE DES LOIS ET DES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES QUI ENVAHISSENT ET SUPPRIMENT PETIT A PETIT LES LIBERTES ET LA VIE RPIVEE DES CITOYENS !

LA SOCIETE DE LA PENSEE UNIQUE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL – PENSEE QUI NE PEUT ETRE CONTESTEE SANS CONDAMNATION – EST DONC EN TRAIN D’AVANCER A GRANDS PAS, LE TOUT DANS LE PLUS GRAND ET LE PLUS HONTEUX SILENCE QUI SOIT !

UNE REVOLUTION INTERNATIONALE EST PLUS QUE NECESSAIRE, SANS QUOI LE ROMAN «1984» DE GEORGE ORWELL NE SERA QU’UN FIFRELIN COMPARE A CE QUE NOUS VIVRONS !


--Message edité par maria le 2007-04-23 11:02:35--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 26/04/2007 07:01:39 (26/04/2007 16:01:39)



CHRISTIANS IN BULL'S EYE IN NEW 'HATE CRIMES' PLAN

Congress working to create penalties for non-PC views

Posted: April 26, 2007
1:00 a.m. Eastern
By Bob Unruh
© 2007 WorldNetDaily.com

A fast-tracked congressional plan to add special protections for homosexuals to federal law would turn "thoughts, feelings, and beliefs" into criminal offenses and put Christians in the bull's-eye, according to opponents.

"H.R. 1592 is a discriminatory measure that criminalizes thoughts, feelings, and beliefs [and] has the potential of interfering with religious liberty and freedom of speech," according to a white paper submitted by Glen Lavy, of the Alliance Defense Fund.

Read more :
http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=55392

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 27/04/2007 11:23:57 (27/04/2007 20:23:57)

TURQUIE - LES CHRÉTIENS EUROPÉENS DEMANDENT DES EXCUSES À LA TURQUIE

23 Avril 2007
 
Monsieur l'Ambassadeur,

Après l'assassinat l'an dernier du prêtre catholique italien Andrea Santoro et, en janvier, du journaliste d'origine arménienne Hrant Dink, votre pays vient à nouveau de s'illustrer avec l'assassinat précédé de tortures de trois chrétiens évangéliques, dont un ressortissant allemand, cette semaine dans la ville de Malatya.

En tant que chrétien et français, je tiens à vous exprimer l'horreur que m'inspire l'acte barbare de vos compatriotes, inspiré par l'intolérance religieuse et le mépris des droits de l'homme.
En tant que chrétien et européen, je tiens aussi à exprimer ma compassion au peuple allemand et aux familles des victimes.

Enfin, en tant que chrétien, français et européen, je demande à votre gouvernement des excuses officielles aux chrétiens pour les crimes commis en Turquie contre des chrétiens. Cette repentance me semble la réaction minimum que nous sommes en droit d'attendre d'un pays qui ose prétendre à entrer dans l'Union Européenne alors que les droits les plus élémentaires de la personne humaine sont foulés aux pieds de la sorte sur son sol.

Croyez, Monsieur l'Ambassadeur, que l'absence d'excuses officielles de votre gouvernement restera une tache indélébile dans la mémoire des chrétiens européens, qui sauront s'en souvenir.

Veuillez agréer, Monsieur l'Ambassadeur, l'expression de ma considération.

MM
Copie : Commission Européenne, Ambassade d'Allemagne en France
Source : c.nantes.free.fr


AUTRES CAS DE PERSÉCUTION VENANT DE L'ISLAM. CETTE SITUATION N'EST PAS UN CAS ISOLÉ. PARTOUT OÙ L'ISLAM DIRIGE, CETTE PERSÉCUTION A COURS. VOILÀ LE GENRE D'UNITÉ QUE L'ISLAM A À VOUS PROPOSER POUR LE FUTUR. ON NE PEUT DONC PARLER D'UNITÉ QUAND IL NOUS EST MONTRÉ QUE SEULE LA SOUMISSION À L'ISLAM PEUT ÊTRE TOLÉRÉE.

Un pasteur assassiné à Trinité-et-Tobago
· Un chrétien enfermé dans une cave pendant 17 jours à cause de sa foi
· Attentats contre une librairie chrétienne et trois cafés internet à Gaza


http://www.rojname.com/index.kurd?nuce=11850

--Message edité par maria le 2007-04-27 20:30:54--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 28/04/2007 06:10:44 (28/04/2007 15:10:44)

...

--Message edité par maria le 2007-05-04 15:35:36--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 28/04/2007 22:33:49 (29/04/2007 07:33:49)

TERRIBLY SAD DAY FOR CHRISTIANS IN AMERICA

TVC UP-TO-THE MINUTE REPORT FROM THE JUDICIARY COMMITTEE ON THE HATE CRIMES HEARING.

For almost 11 hours Rev. Lou Sheldon, Chairman of Traditional Values Coalition, and CEO Andrea Lafferty monitored every move in the Judiciary Committee relevant to the HR 1592, the Hate Crimes bill.  They sat in the front row from early morning until it was concluded around 9:15 p.m. All 25 Republican amendments were defeated.  The purpose of the Markup is to vote on amendments to the bill.  There are 23 Democrats and 17 Republicans.  HR 1592 passed by a party line vote, all Democrats supported it and all Republicans opposed.  Following is their account of the “Markup.”

TVC materials were used by numerous Congressmen in their presentations.  It was clear that they were quoting from documents TVC had produced.  Numerous Congressmen came over to us and thanked us for staying there all day and all night.

The TVC staff worked diligently researching, creating reports, meeting with Members and their staff, contacting you the grassroots for help and MUCH MORE.

The first Republican amendment was proposed by Congressman Jim Jordon from Ohio adding those unborn babies and those partially-born babies to the list of protected classes.  However, Chairman Conyers ruled the amendment was non-germane, which means the members were not allowed to vote on it.

Congressman Darrell Issa, Republican from California offered a clarifying amendment concerning unborn babies which failed.

Republican Congressman Dan Lungren from California stating that no where in the bill are the terms “sexual orientation” or “gender identity” definition and he asked for a definition.   The democrats referred to what they said was an accepted definition of sexual orientation, heterosexual, homosexual and bisexual.  The republicans did not agree stating that heterosexuality was not an orientation.

The democrats did not want to discuss a definition of even sexual orientation or have it in the bill.  They wanted no definitions.

Friends, it was obvious.  There are many additional orientations that would have had to be included in sexual orientation.  Also, they would have to agree to a definition of gender identity and they did not want that.  They obviously did not want to define gender identity to include she-male, cross-dresser, drag queen, transgender, transsexual, etc.

Republican Congressman Randy Forbes from Virginia stated that since it has been proven and established that our military are targets of hate and physical attack, many facilities are recommending that soldiers not wear their uniforms in large adjoining cities.  He mentioned several groups by name that are vehemently spitting on them and abusing them, only because they are US military personnel.


So Forbes offered an amendment to also include military personnel as a protected class and thus to attack them would also be a hate crime.  It was defeated.

The Republicans offered many good amendments to add categories that would be covered by the bill.  They did a very good job trying to clarify the bill and hold the democrats accountable.

Senior Citizens should be a protected class as old people are being beaten up and robbed. Rosa Parks got mugged in Detroit.  Another suggested protected class was Pregnant Women who are battered by boy friends, live-in boyfriends or husbands because they are pregnant. Republican Congressman Tom Feeney of Florida offered an amendment to add the “homeless.”   All were defeated.

Republican Congressman Louis Gohmert of Texas moved to remove “sexual orientation” and “gender identity” from the bill.  It failed on a recorded vote of 19 to 13.

Congressman Mike Pence from Indiana offered the important amendment on Freedom of Religion.  “Nothing in this section limits the religious freedom of any person or group under the constitution.”

A number of Republicans spoke in support of it.  But the Democrats Jerrold Nadler, Tammy Baldwin and Chairman John Conyers kept evading the issue.

Finally, Congressman Gohmert asked, “If a minister was giving a sermon, a Bible study or any kind of written or spoken message saying that homosexuality was a serious sin and a person in the congregation went out and committed a crime against a homosexual would the minister be charged with the crime of incitement?”

Gohmert was attempting to clarify and emphasize that the legislation would have an effect on the constitutional right to religious freedom and thus the Pence amendment was needed to protect religious speech.

The Democrats continued to explain why they could not accept the amendment.  Lundgren continuously shot down their answer.  He said, “What is your answer?  Would there be incitement charges against the pastor?”

And finally Democrat Congressman Artur Davis from Alabama spoke up and said, “Yes.”

Friends, that is what we have been warning you about and our legal advice was correct.  It is evident what HR 1592 is about.  It is not about homosexuals and cross dressers suffering with no food, shelter or jobs, it is about preventing Bible-believing people and pastors from speaking the truth.  

It is about punishing them so they will not dare to speak the truth.

It is about threatening them with prison so they won’t dare speak the truth.

The Judiciary Committee could easily have accepted the amendment, “Nothing in this section limits the religious freedom of any person or group under the constitution.”  

Rev. Lou Sheldon stated, “By refusing to accept this amendment the Democrats on this committee have proven their purpose, to remove freedom of religion from the U.S. Constitution.”


http://wingswatchman.org/WordPress/2007/04/27/terribly-sad-day-for-christia…


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 30/04/2007 11:02:53 (30/04/2007 20:02:53)

TAX PROTEST BACKERS VOW TO DISOBEY

COMME VOUS POUVEZ LE JUGER PAR VOUS-MÊMES, LA SITUATION SE DÉGRADE MAINTENANT RAPIDEMENT. LES NOUVELLES LOIS DÉPASSENT LARGEMENT LE CADRE DE LOIS DITES ANTITERRORISTES ÉTANTS SUPPOSÉES PROTÉGER LE CITOYEN. CEUX QUI ONT CRU À TOUS CES MENSONGES COMMENCERONT, JE L'ESPÈRE, AVEC LES NOUVELLES LOIS, À COMPRENDRE LE SYSTÈME FASCISTE PLUS EN DÉTAIL.

L'ENNEMI COMMENCE À SE MONTRER SOUS SON VRAI JOUR ET CELA IRA EN S'ACCENTUANT. LE BUT : CRIMINALISER LE PLUS DE PERSONNES POSSIBLES, CE QUI AMÈNERA DES CONDAMNATIONS ET DES AMENDES SALÉES POUR CEUX QUI RÉSISTERONT À CET ORDRE TOTALITAIRE QUI PREND PLACE.

NOUS NE SOMMES VRAIMENT PLUS LOIN DE L'OUVERTURE OFFICIELLE DE TOUS LES CAMPS DE CONCENTRATIONS, CAR DE PLUS EN PLUS, LE PEUPLE, PARTOUT DANS LE MONDE, SE SOULÈVE CONTRE TOUTES CES INJUSTICES ET CES CRIMES DE NOS GOUVERNEMENTS.

JE N'ÉCRIRAI PLUS AUSSI SOUVENT. JE VOUS AI DONNÉ DES LIENS AFIN D'ÊTRE BIEN INFORMÉ. AVEC CEUX-CI ET D'AUTRES QUE VOUS TROUVEREZ, VOUS SEREZ À MÊME DE CONSTATER LA DICTATURE QUI SE MET EN PLACE.

QUE CES INFORMATIONS SERVENT À VOUS PRÉPARER À FAIRE FACE À CE QUI VIENT. AVERTISSEZ VOS FAMILLES, VOS AMIS, VOS CONTACTS. TROP DE GENS DORMENT ENCORE ET CELA PERMET À L'ENNEMI DE FONDRE SUR LE PEUPLE SANS GRANDE DIFFICULTÉ. L'HEURE EST DÉJÀ AVANCÉE, ALORS BRAVES GENS, DEMANDONS À NOTRE DIEU D'ÊTRE NOTRE CHEF AFIN D'AVOIR TOUTES LES ARMES SPIRITUELLES POUR PASSER AU TRAVERS DE CE QUI VIENT. CE NE SERA PAS FACILE. IL FAUDRA ÊTRE FORT SPIRITUELLEMENT. NOTRE DIEU NE NOUS A PAS ABANDONNÉ. IL N'A PAS VOULU CELA. C'EST L'HOMME QUI N'A PLUS VOULU DE LUI. VOILÀ LES CONSÉQUENCES DE NOTRE DÉSOBÉISSANCE.

REVENONS À LUI ET DEMANDONS-LUI PARDON ET SECOURS DANS CES TEMPS DE GRANDES TRIBULATIONS DANS LESQUELLES NOUS ENTRONS. QU'IL SOIT NOTRE FORCE, NOTRE SOUTIEN ET NOTRE ESPÉRANCE POUR DES TEMPS MEILLEURS
.


-----

TAX PROTEST BACKERS VOW TO DISOBEY

MARGOT SANGER-KATZ
Concord Monitor
Sunday, April 29, 2007

For supporters of Ed and Elaine Brown, a federal judge's decision to sentence the tax-protesting couple to 63 months in prison wasn't the big news Tuesday. In part, that's because it will have no immediate effect on the couple, who remain holed up in their fortified Plainfield home. Instead, the couple's supporters are reacting to an announcement by the federal marshal that anyone who helps the Browns evade capture might be subject to arrest.

For members of the Free State Project, who see the Brown case as a classic example of government overreaching, the marshal's warning was little deterrent. On a message board frequented by Free Staters and libertarians, his message was described as an invitation to civil disobedience, the better to show the iron fist of law enforcement. One poster suggested bringing small offerings, like pieces of hard candy, to see if the bearers would be arrested.

In a press conference after the sentencing hearings, U.S. Marshal Stephen Monier said warrants for the couple wouldn't go away and said his office would begin arresting and charging supporters who provide "assistance, aid or comfort to the Browns."

"That's to be expected by the feds; they're trying to scare as many people away from supporting the Browns as they can," said Ian Bernard, a co-host of the libertarian radio show Free Talk Live, who's visited the Browns in Plainfield and speaks frequently about them on his radio show. Bernard said the prospect of arrest shouldn't scare supporters. "Bringing a cake to the Browns shouldn't be a crime."

Monier declined to specify whether bringing food qualified as a crime, but he said that simply visiting would be allowed.

Lauren Canario of Winchester, a Brown supporter who has been visiting the house since Ed Brown first stopped attending his trial, also said she wasn't worried about being arrested. She's faced arrest for other acts of civil disobedience already.
"I was expecting it from the beginning, but it won't stop me from bringing goodies out to the Browns," said Canario said.

But expert watchers of the case said that the marshal's announcement was a smart change in strategy because it would signal that although the Browns are currently free as fugitives, they are still criminals in the eyes of the law.

"I think that the authorities are right to consider charging people who are, at the end of the day, aiding someone who is a convicted felon and who has regularly threatened law enforcement agents with death," said Mark Potok of the Southern Poverty Law Center, which tracks extremist groups, including militias and tax protesters. "I mean, I don't think it's jokes that this guy is sitting up there and threatening to kill people."

Several Brown supporters indicated this week that threats made by the Browns and others were meant seriously. Bill Miller, a friend of Ed Brown's, said in an internet recording yesterday that it's time for "forming posses, enacting grand juries, laying down indictments and bringing the real criminals to justice."

Bernie Bastian, another close friend of Ed Brown's, said Tuesday that statements about the hanging of judges and prosecutors might be appropriate.

"They're public servants. If they've violated their oath of office, they're treasonous. They should be hung," he said. "They don't wait for a trial. They just hang them."

Staying home

The Browns were convicted in January of conspiring to evade income taxes on nearly $1.9 million that Elaine Brown earned in her West Lebanon dental practice, conspiring to disguise large financial transactions and disguising large financial transactions. Elaine Brown was also convicted of multiple counts of tax evasion and failure to withhold employment taxes for workers in her practice.

For several months, the couple has stayed at home, warning that any attempt to arrest them will end in a violent confrontation. Monier, who is charged with arresting the Browns on bench warrants, has not been specific about possible threats at the house, but he has said repeatedly that he will not initiate a standoff or confrontation with the Browns by going to arrest them.

In interviews and a tour of the house last summer, Ed Brown said that the large, hilltop home was built with eight-inch-thick concrete walls, had a private well and could generate enough electricity to operate off the grid. A five-story-high tower was described by the prosecutor as a "turret" at Ed Brown's arraignment. (Brown calls it a "deck.")

Ed Brown has also said that the house contains a large stockpile of food, though supporters have visited regularly since January, often bringing food with them.

There have been suggestions that those visitors have also brought guns and other military supplies. The Browns voluntarily turned over all their weapons in May as a condition of their release on bail. But Ed Brown has been seen by reporters with a gun since his trial and internet postings have hinted that the Browns have received items on an internet "wish list," which called for weapons and body armor in addition to cash and paralegals. On his daily internet radio show Monday, Ed Brown told a caller that marshals had not removed all of his defensive "equipment" when they took guns in May.

Monier specified on Tuesday that supporters who brought guns or ammunition to the house would be prosecuted.

Sentence reactions

As for the prison sentences themselves, if Judge Steven McAuliffe couldn't please everyone, he at least managed to upset both supporters and critics of the couple. The Browns themselves seem unaffected: On Tuesday, Ed Brown went as far as denying the existence of the sentences, the judge and the court where he once put on his defense.

Many in the pro-Brown camp saw the sentences as unsurprising but disappointing, part of a larger pattern of injustice brought on their friends by the court.

"I think that they were railroaded," said Kat Kanning of Keene, who attended the hearings Tuesday and demonstrated outside the courthouse with a sign that said "Fed Bullies: Leave the Browns alone." Yesterday, Kanning said she left the hearings "with a profound sense of sadness at the state of our country."

Other watchers of the movement said that McAuliffe's sentences fell inappropriately on the low end of the spectrum for tax protesters, especially considering the Browns' fugitive status and threats against federal officials.

J.J. MacNab, a tax evasion expert who is writing a book about the tax protest movement and has attended several recent tax protester trials, described the sentences as "disappointing," but she too was unsurprised.

"This is the same judge who didn't see Ed and Elaine as a threat. This is a judge who didn't think Elaine would go home," she said.


http://www.prisonplanet.com/articles/april2007/290407tax.htm


Pages : << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ... >>

Index du forum
CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES
LA GRANDE PERSÉCUTION - THE GREAT TRIBULATION

Haut
Aller à : Les favorisPAROLE DU SEIGNEUR POUR CES TEMPS DE LA FIN/WORD OF GOD IN THE END TIMESSITES RECOMMANDÉSNASAPRENDRE NOTE QUE :ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATIONCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHESRÉSUMÉ DE LA SITUATION MONDIALE PAR VICLA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEASTTERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTHLES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPSFASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCISTNOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES/NEW ANTITERRORIST LAWSPROJET FUTUR POUR LES ENFANTS/FUTUR PROJECTS FOR KIDSDEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTHCANADAISRAËL et le MOYEN-ORIENTTRAITÉ DE L'AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICAN UNION (CANADA-USA-MEXICO)SECTION DE GAÉTANVIDÉOS/VIDEOS

Membre: Ajouter ce sujet à mes favoris | Envoyer ce sujet à un(e) ami(e) | Imprimer ce sujet
Modérateurs : Déplacer ce sujet | Fermer ce sujet | /!\ Supprimer le sujet
 Ajouter une réponse rapide
Ajouter une réponse rapide


Administration
Modération
Ce forum pour votre site ?
AceBoard Forum Gratuit v 5.3
Download Premium Web Templates! - blog gratuit


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Mar - 01:07 (2012)    Sujet du message: LA GRANDE PERSECUTION-THE GREAT TRIBULATION P.3 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : SentinelleSentinelle (ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATION), maria (CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES), et 2 inconnus visitent le forum
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES
LA GRANDE PERSÉCUTION - THE GREAT TRIBULATION


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs
Pages : << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ... >>

Auteur :Sujet: LA GRANDE PERSÉCUTION - THE GREAT TRIBULATION  Bas
 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 01/05/2007 00:17:53 (01/05/2007 09:17:53)

CHINESE AND AMERICAN CHRISTIAN LEADERS IN XINJIANG

- China Aid AssociationOn April 19, 2007, more than 30 house-church leaders and four American Christians were arrested in Xinjiang province. China Aid Association (CAA) reports the four Americans are still in an undisclosed hotel for questioning and the PSB confiscated their luggage. Eight Chinese pastors received criminal detention papers for 30 days detention and were accused of being "suspects involved in evil cult activities." Eye witnesses told CAA that at least two of the arrested were seen with bleeding noses and bruises on their faces because of torture during interrogations. Pray for the pastors in prison and for their families. Ask God to protect them as they face pending charges. II Timothy 4: 16-18

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 01/05/2007 00:19:47 (01/05/2007 09:19:47)

INDIA - CHRISTIANS ARRESTED AND BEATEN

- VOM Sources· ORISSA - On April 17, four pastors were arrested by local police in the Cuttack district after Hindu extremists saw them distributing Christian literature and accused them of forcibly converting Hindus to Christianity. The pastors were released on bail the following day.· TAMIL NADU - On April 22, two pastors were beaten and jailed after more than 20 members of a Hindu extremist group disrupted a prayer meeting. The extremists surrounded the house where the Christians were meeting and verbally abused the pastors. When the police arrived the pastors were ordered to accompany them to the police station. On the way, the extremists attacked again, beating the pastors and four believers who accompanied them. The extremists accused the pastors of forced conversions and are being held in the central prison. Pray for God to speedily heal those who were injured and that Christians in India will trust Him in the midst of great persecution.Psalm 103:1-3, Psalm 5: 11-12

www.persecution.com

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 02/05/2007 05:11:33 (02/05/2007 14:11:33)

CHRISTIANS FALL 'PRAY' TO INCREASES ATTACKS

SOON, IT WILL BE A CRIME TO BE A CHRISTIAN. CAN YOU SEE WHAT IS COMING? WHERE'S OUR LEADERS, WHERE IS BENEDICT XVI. NO BODY TELL ANYTHING, WHERE IS BILLY GRAHAM, AND DAVID WILKERSON. NO BODY TELL ANYTHING EVEN THEY KNOW WHAT IS COMING FOR CHRISTIANITY.

It is no small coincidence that Congress prepares to vote on a "hate crimes" bill that could silence the Church on the same day that Americans are called to pray for our nation.

Tomorrow, as we bow our knee to the Lord during the National Day of Prayer and ask for His spirit to revive this country, we are mindful of the many threats believers face as a result of the political left's hostility to Bible-based morality. Even the act of prayer, which the day has been set aside to observe, is under attack.

Recently, 12 students in Vancouver, Washington were suspended for gathering to pray in their cafeteria before school began. When the 12 refused to stop at the direction of the assistant principal, they were suspended. Fortunately, the group of faithful high schoolers was vindicated this week with the help of the Liberty Counsel, which argued that students have the constitutional right to gather and pray just as they can gather to talk about sports or music. As one attorney with the Counsel said, "In these days of discord and violence, schools should know better than to ban students from praying." May we all take our cue from these brave students to set aside time with God to ask for His blessing on this country--not just tomorrow but every day.

FAMILY RESEARCH COUNCIL


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 03/05/2007 05:46:58 (03/05/2007 14:46:58)

YOUR GOVERNMENT AT WORK

Thursday, April 26, 2007

Christians in bull's-eye in new 'hate crimes' plan Congress working to create penalties for non-PC views

Posted: April 26, 2007
1:00 a.m. Eastern
By Bob Unruh
© 2007 WorldNetDaily.com

A fast-tracked congressional plan to add special protections for homosexuals to federal law would turn "thoughts, feelings, and beliefs" into criminal offenses and put Christians in the bull's-eye, according to opponents.

"H.R. 1592 is a discriminatory measure that criminalizes thoughts, feelings, and beliefs [and] has the potential of interfering with religious liberty and freedom of speech," according to a white paper submitted by Glen Lavy, of the Alliance Defense Fund.


Read more : http://www.worldnetdaily.com/news/printer-friendly.asp?ARTICLE_ID=55392

--Message edité par maria le 2007-05-03 14:47:52--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 03/05/2007 07:14:08 (03/05/2007 16:14:08)

DEAR FELLOW CHRISTIANS, PLEASE WAKE UP!

By Pastor Chuck Baldwin
May 4, 2007
NewsWithViews.com

I suppose there was a time in American politics when there was a significant difference between conservatives and liberals, between Republicans and Democrats, and between Christians and unbelievers. However, with only limited exceptions, that time has largely gone. When it comes to the salient issues that are currently waging war against America's future survival, it is extremely difficult to distinguish those differences.

Read more :
http://www.newswithviews.com/baldwin/baldwin366.htm

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 03/05/2007 07:45:13 (03/05/2007 16:45:13)

IRAQ: BAGHDAD CHRISTIANS FLEE AS VIOLENCE AGAINST THEM MOUNTS

03 May 2007 12:06:18 GMT
Source: IRIN

Reuters and AlertNet are not responsible for the content of this article or for any external internet sites. The views expressed are the author's alone.

BAGHDAD, 3 May 2007 (IRIN) - Kamar Anuar, a 44-year-old Christian, has abandoned his home after he found a threatening letter in his garden, signed by an alleged Islamist group, telling him to convert to Islam or leave the country.


Read more : http://www.alertnet.org/thenews/newsdesk/IRIN/4979ad5b81fa6233eb4ad77a3e2c2…


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 04/05/2007 06:17:36 (04/05/2007 15:17:36)

IRAQI CHRISTIANS UNDER THREAT IN GAGHDAD

Ahmad Jumaa, Azzaman
May 3, 2007

Iraqi Christians are fleeing their areas particularly in the restive quarters of Baghdad despite the ongoing U.S. and Iraqi military operations to bring stability to the city.

In the violent district of Doura, for example, all the remaining Christians have received written warnings signed by armed groups either to leave or covert to Islam.

Doura was a major Christian center with several monasteries, churches and a major Chaldean Catholic seminary. They are all empty now with monks, priests and congregations fearing to attend them.

A Christian member of parliament, Abdulahad Mansour, said to stay the Christians are forced to pay a tax of 250,000 dinars for each member of the family, an exorbitant sum which only few can afford in Iraq.

"I urge the government to put an end to these threats and practices and find a solution to the suffering of Christians in Iraq," said Mansour.

Another MP, Romeo Hakari, said large numbers of Christians have fled to the Kurdish north or left the country for Syria or Jordan.

"Iraqi Christians have been subjected, following the collapse of the former regime, and especially in Baghdad, to a real crisis for the first time in their history. Many of them have been killed, many of them have been kidnapped; their churches have been destroyed; and thousands made homeless," Hakari said.

:: Article nr. 32643 sent on 04-may-2007 22:48 ECT


www.uruknet.info?p=32643

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 04/05/2007 06:31:28 (04/05/2007 15:31:28)

UNE LETTRE À L'ÉGLISE GLOBALE DE L'ÉGLISE PROTESTANTE DE SMYRNE.



Darlene N. Bocek (1 mai 2007)

De chers amis, cette semaine a été remplie de douleur. Bon nombre d'entre vous ont entendu récemment de notre perte dévastatrice ici dans un événement qui a eu lieu à Malatya, une province turque 300 milles au nord-est d'Antioche, la ville où des croyants se sont appelés Chrétiens pour la première fois (Actes 11:26).

Mercredi matin, le 18 avril 2007, Tilman Geske, un missionnaire allemand de 46 ans et père de trois enfants s'est préparé pour aller à son bureau, embrassant son épouse au revoir et prenant un moment pour étreindre son fils, lui laissant un souvenir inestimable, « au revoir, fils. Je t'aime. »

Tilman avait loué un espace de bureau à la maison d'édition Zirve. Ce bâtiment logeait également les bureaux de l'église évangélique de Malatya. Un ministère de l'église, Zirve imprime et distribue la littérature chrétienne à Malatya et aux villes voisines en Turquie orientale. Dans une autre quartier de la ville, le pasteur Necati Aydin, âgé de 35 ans et père de deux enfants, dit au revoir à son épouse, partant pour le bureau également. Ils avaient rendez-vous pour une réunion matinale d'étude biblique et de prière à la laquelle quelques autres croyants en ville assisteraient également. Ugur Yuksel s'est rendu également à cette étude.

Aucun de ces trois hommes n'a pu deviner que ce qui lui attendait à l'étude biblique serait le test et l'application finale de sa foi et qui prendrait fin avec leur entrée dans la gloire pour recevoir leur couronne de justice de Christ et l'honneur de tous les saints les attendant dans la présence du Seigneur.

De l'autre côté de la ville, dix jeunes hommes, tous âgés de moins de 20 ans, ont mis en place les derniers préparatifs pour leur acte de foi final, afin de mettre en pratique leur amour pour Allah et leur haine des infidèles qu'ils avaient le sentiment minaient l'Islam.

Le dimanche de la Résurrection, cinq de ces hommes avaient assisté à un service évangélique, sur invitation seulement, que le pasteur Necati et ses collègues avaient arrangé dans une salle de conférence d'hôtel de la ville. Ces hommes ont été connus des croyants en tant que « personnes en recherche ». On ne sait pas ce qui s'est produit dans les coeurs de ces hommes tandis qu'ils écoutaient l'Évangile. Ont-ils été touchées par l'Esprit Saint ? Ont-ils été condamnées du péché ? Ont-ils entendu l'Évangile dans l'intimité de leurs coeurs ? Aujourd'hui, nous n'avons que le début de leur histoire.

Ces jeunes hommes, dont l'un d'entre eux est le fils d'un maire dans la province de Malatya, font partie d'un tarikat, ou un groupe « de croyants fidèles » à l'Islam. L'adhésion à un Tarikat est fortement respectée ici ; elle est comme une adhésion à une fraternité. En fait, on dit que personne ne peut occuper un poste public sans adhésion à un tarikat. Ces jeunes hommes ont tous vécu dans le même dortoir, se préparant aux examens d'entrée d'universitaires.

Les jeunes hommes ont obtenu des pistolets, des couteaux, des cordes et des serviettes pour leur dernier acte de service à Allah. Ils savaient qu'il y aurait beaucoup de sang. Ils sont arrivés pour l'étude biblique, vers 10 heures.

Ils sont arrivés et apparemment l'étude biblique a commencé. Il semble, qu' après que Necati ait lu un chapitre de la Bible l'assaut a commencé. Ugur, Necati, et Tilman ont eu les mains et les pieds de attachés aux chaises par les jeunes hommes et ils ont enregistré leur travail en vidéo sur leurs mobiles [cellulaires]. Ils ont torturé nos frères pendant presque trois heures. Les voisins dans des lieux de travail, près de l'imprimerie, ont dit que plus tard qu'ils avaient entendu des cris, mais ont supposé que les propriétaires avaient un argument domestique ainsi ils n'ont pas réagi.

Dans l'intervalle, un autre croyant Gokhan et son épouse ont eu un matin tranquille. Il a dormi jusqu'à 10 hres, a mangé un long petit déjeuner et finalement vers 12:30 lui et son épouse sont arrivés au bureau. La porte était verrouillée de l'intérieur, et sa clé ne fonctionnerait pas. Il a téléphoné et bien qu'elle ait eu la connexion sur son extrémité, il n'a pas entendu sonner le téléphone à l'intérieur. Il a appelé des téléphones mobiles de ses frères et finalement Ugur a répondu à son téléphone. « nous ne sommes pas au bureau. Allez à la réunion d'hôtel. Nous sommes là. Nous viendrons là, » a-t-il dit de manière discrète. Tandis qu'Ugur a parlé Gokhan entendait un bruit de fond, des pleurs et un bruit de grognement étrange.

Il a téléphoné la police, et l'officier le plus proche est arrivé en environ cinq minutes. Il a martelé sur la porte, « Police, ouvrez! » Initialement l'officier a pensé que c'était une bagarre domestique. C'est à ce stade ils ont entendu une autre grondement et un gémissement de étouffé. La police a compris que c'était des bruits de douleur humaine, a installé le chargeur dans son pistolet et a frappé à plusieurs reprises encore pour défoncer la porte. Un des assaillants effrayés a déverrouillé la porte pour le policier, qui est entré pour trouver une scène effroyable.

Tilman et Necati avaient été dépecés et abattus. La gorge d'Ugur a été fendue de même et il était à peine vivant.

Devant le policier, les trois assaillants ont lâché leurs armes.
Dans l'intervalle, Gokhan a entendu un bruit du hurlement dans la rue. Quelqu'un était tombé du bureau du troisième étage.
Descendant rapidement vers la rue, il a trouvé un homme à terre, qu'on a identifié plus tard, Emre Gunaydin. Il a subi un traumatisme crânien majeur et, étrangement, grondait. Il avait essayé de s'agripper à un tuyau de drainage pour s'échapper et ayant perdu son équilibre, a fait une chute. Il semble qu'il était le dirigeant principal des attaquants. On a retrouvé un autre assaillant, caché sur un balcon inférieur. Le médecin qui a traité Ugur à l'hôpital fit les commentaires suivants:

« Il avait subi d'innombrables coups de couteau. Il est évident que ces blessures aient été infligées pour le torturer. À plusieurs reprises, ses doigts ont été tranchés en longueur jusqu'à l'os. Il avait des douzaines de coupures aux fesses, aux testicules, à son rectum et au dos. Il y avait une coupure très longue et ouverte à son cou, d'une oreille à l'autre. Son oesophage et trachée avaient des coups de couteaux. Il est entré en chirurgie à 14:25. Les équipes de 4 unités de l'hôpital ont participé à la chirurgie. Cinquante et une unités de sang ont été utilisés. Après que les ressources de sang de l'hôpital aient été épuisées, le sang a été fourni à partir de Kizilay (le Croissant Rouge). Néanmoins, Ugur décéda à 17:30. »

Pour comprendre cette histoire, il faut reculer de six ans. En avril 2001, le Conseil de sécurité nationale de la Turquie (Milli Guvenlik Kurulu) a commencé de considérer les chrétiens évangéliques comme une menace à la sécurité nationale, sur le même pied que l'Al Quaida et les terroristes du PKK. Des affirmations faites dans la presse par les leaders politiques, les chroniqueurs et les commentateurs ont nourri la haine des turques contre les missionnaires qu'on a affirmé vouloir soudoyer les jeunes pour changer de religion.

Après cette décision en 2001, les attaques et les menaces sur des églises, des pasteurs et des chrétiens ont commencé. Les chrétiens ont été la cible de bombes, d'attaques verbaux, écrits et physiques. Les médias ont été l'instrument le plus important de cette propagande.

À partir de décembre 2005, après une longue réunion concernant la menace chrétienne, l'épouse de l'ancien premier ministre Ecevit, l'historien Ilber Ortayli, le professeur Hasan Unsal, le politicien Ahmet Tan et l'écrivain/propagandiste Aytunc Altindal ont, dans leur propre profession, initié une campagne pour attirer l'attention du public sur la menace des chrétiens que l'ont disait vouloir « acheter les âmes de leurs enfants ». Des caméras cachées dans les églises ont enregistré des services et ont été exploitées à sensation pour susciter une atmosphère de crainte et d'antagonisme vers le christianisme.


Rahsan Ecevit Ilber Ortayli Ahmet Tan Aytunc Altindal

Dans une réponse télévisée officielle d'Ankara, le ministre intérieur de la Turquie a souri d'un air affecté lorsqu'il a parlé des attaques sur nos frères. Malgré l'outrage et les protestations publics contre cet acte et en faveur de la liberté religieuse et la liberté de pensée, les medias et les commentaires officiels résonnent du même message, « nous espèrent que vous avez appris votre leçon. Nous ne voulons pas de chrétiens ici. »

Il s'avère que c'était une attaque organisée lancée par un leader adulte inconnu de tarikat. Tout comme dans le meurtre de Hrant Dink en janvier 2007 et un prêtre catholique Andrea Santoro en février 2006, des mineurs sont exploités pour commettre des meurtres religieux parce que la sympathie publique pour la jeunesse est forte et ils font face à des pénalités inférieures qu'un adulte condamné du même crime. Même les parents de ces enfants appuient ces actes. La mère du garçon âgé de 16 ans qui a tué le prêtre catholique Andrea Santoro a regardé les caméras tandis que son fils entrait en prison et a dit, « il fera son temps pour Allah. »

Les jeunes hommes impliqués dans ce massacre ont été arrêtés. Aujourd'hui les nouvelles signalent qu'ils seront accusés de terrorisme, ainsi leur âge n'affecterait pas la pénalité stricte. L'assaillant Emre Gunaydin est toujours aux soins intensifs. L'enquête est centrée sur lui et ses contacts et on dit que l'enquête tomberas s'il ne se remets pas.

L'église en Turquie a répondu d'une manière à honorer Dieu pendant que les croyants et des pasteurs se sont déplacés aussi rapidement qu'ils le pouvaient afin de montrer leur solidarité à la petite église de Malatya et encourager les croyants, se sont occupés des questions légales, et ont représenté les chrétiens auprès des medias.

Lorsque Susanne Tilman a exprimé son souhait d'enterrer son mari à Malatya, il y eut de nombreuses complications bureaucratiques. À la fin, Tilmann fut enterré dans un vieux cimetière arménien le 20 avril. Ugur a été enterré par sa famille dans une cérémonie musulmane Alevi à sa ville natale d'Elazig. Sa fiancée croyante a dû observer de loin tandis que sa famille et ses amis refusaient d'accepter dans la mort la foi qu'Ugur a longtemps professé et pour laquelle il est mort.

L'enterrement de Necati a eu lieu à sa ville natale d'Izmir, la ville où il est venu à la foi. L'obscurité ne comprend pas la lumière. Bien que les églises aient exprimé leur pardon pour l'événement, on ne pouvait faire confiance aux chrétiens. Avant de charger le cercueil sur l'avion de Malatya, on l'a passé par deux examens aux rayons X pour s'assurer qu'il n'ait pas été bourré d'explosifs. Ce n'est pas un procédé habituel pour les cercueils musulmans.

L'enterrement de Necati était un bel événement. Comme un aperçu de ciel, les chrétiens turcs et des missionnaires sont venus pour démontrer leur amour pour le Christ, et pour honorer cet homme choisi pour mourir pour le Christ. L'épouse Shemsa de Necati a dit au monde, « sa mort était pleine de la signification, parce qu'il est mort pour le Christ et il a vécu pour le Christ... Necati était un cadeau de Dieu. Je me sens honoré qu'il était dans ma vie, je me sens couronné avec l'honneur. Je veux être digne de cet honneur. »

De manière courageuse, les croyants ont participé à l'enterrement de Necati, faisant face au risque d'être identifié en publique et devenir à leur tour des cibles. Comme prévu, la police d'anti-terreur s'est présentée et a enregistré en vidéo tous ceux qui assistaient à l'enterrement pour leur futur usage. Le service a eu lieu à l'extérieur de l'église de baptiste de Buca, et il a été enterré dans un petit cimetière chrétien près d'Izmir.

Deux assistants au gouverneur d'Izmir observaient solennellement l'événement, assis dans la première rangée. Les douzaines d'agences de nouvelles étaient sur place et ont documenté l'événement avec des nouvelles en directe et des photographies. Qui saurait évaluer la portée que pourra avoir cet enterrement sur les observateurs ? C'est aussi le début de leur histoire.

Priez pour eux

Dans un geste qui a frappé les premières pages des plus grands journaux en Turquie, Susanne Geske, dans une entrevue télévisée, a exprimé son pardon des agresseurs. Elle n'a pas voulu la vengeance. Elle a affirmé aux journalistes. « Ô Dieu, pardonne-les, car ils ne savent pas ce qu'ils font, » a dit, de tout coeur en accord avec les paroles de Christ au calvaire (Luc 23:34).

Dans un pays où la vengeance œil pour œil, dent pour dent est aussi normale que respirer, de nombreux échos sont venus à l'attention de l'église de la façon dont ce commentaire de Susanne Geske a changé des vies. Un chroniqueur a noté, « elle a dit dans une phrase ce que 1000 missionnaires en 1000 ans n'ont jamais pu faire. »

Les missionnaires à Malatya quitteront très probablement cette ville, car leurs familles et enfants sont devenus publiquement identifiés comme cibles au milieu d'une ville hostile. Les 10 croyants restants doivent vivre dans la clandestinité. Qu'arrivera à cette église, cette lumière dans l'obscurité ? Il devra se cacher sans doute. Priez pour la sagesse, que les frères turcs d'autres villes sachent diriger cette église sans guide. Ne devrions-nous pas nous préoccuper pour cette grande ville de Malatya, une ville qui ne sait pas ce qu'il fait ? (Jonah 4:11)

Lorsque notre pasteur Fikret Bocek est allé avec un frère faire un rapport à la direction de la sécurité lundi, on les as conduits dans les bureaux du service Anti-Terreur. Sur le mur était affiché un diagramme énorme couvrant le mur entier énumérant toutes les cellules terroristes à Izmir, classé par catégorie. Dans une colonne voyante, on voyait énuméré toutes les églises évangéliques à Izmir. L'obscurité ne comprend pas la lumière. « Ces gens, qui ont bouleversé le monde, sont aussi venus ici .» (Actes 17:6)

Priez s'il vous plaît pour l'église en Turquie. « ne priez pas contre la persécution, priez pour la persévérance, » recommanda le pasteur Fikret Bocek.

L'église est meilleure après la perte de nos frères ; le fruit dans nos vies, la foi remplacée, le désir brûlant de répandre l'Évangile pour mettre fin à l'obscurité à Malatya...on ne peut regretter ces choses. Priez afin que nous tenons face à l'opposition extérieure et priez particulièrement que nous nous tenons contre les luttes internes et avec le péché, notre faiblesse débilitante véritable.

Nous savons une chose. Le Christ Jésus était là lorsque nos frères donnaient leurs vies pour lui. Il était là, comme il était présent lorsque Stephen a été lapidé devant les yeux de Saul de Tarse.

Un jour, le vidéo du décès de nos frères pourra nous fournir plus d'informations au sujet de la force que nous savons que le Christ les a données pour supporter leur dernière croix, au sujet de la paix que l'esprit de Dieu les a accordé pour souffrir pour leur Sauveur bien-aimé. Mais nous savons qu'il n'a pas laissé leurs côtés. Nous savons que leurs esprits étaient pleins des Écritures, les soutenant pour supporter tout, tandis que l'obscurité essayait de corrompre la lumière inaltérable de l'Évangile. Nous savons, de quelque manière dont ils ont pu, d'un regard ou une parole, ils se sont encouragés à tenir fort. Nous savons qu'ils avaient qu'ils seraient bientôt avec le Christ.

Nous ne connaissons pas tous les détails. Nous ne savons pas quelle justice sera ou ne sera pas faite ici sur cette terre.
Mais nous prions -- et vous invitons à prier -- qu'un jour au moins un de ces cinq jeunes hommes viendra à la foi en raison du témoignage de la mort de Tilman Geske, qui a donné sa vie comme chrétien étranger et les témoignages dans la mort de Necati Aydin et d'Ugur Yuksel, les premiers martyrs pour le Christ de l'église turque.

Les détails de ce texte ont été obtenus au moyen de divers agences de presse et s'appuient sur des communiqués et interviews. Les causes juridiques sont en cours et des témoins seront cités et des rapports d'autopsie de ces crimes ne sont toujours pas disponibles au public.


Blessings,

Pastor Fikret Bocek
www.izmirprotestan.org
izmirprotestan@gmail.com

To the Church in Smyrna:

"Be faithful unto death, and I will give you the crown of life." Revelation 2:10



 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 04/05/2007 06:34:43 (04/05/2007 15:34:43)

A LETTER TO THE GLOBAL CHURCH FROM THE PROTESTANT CHURCH OF SMYRNA

Dear friends,

This past week has been filled with much sorrow. Many of you have heard by now of our devastating loss here in an event that took place in Malatya, a Turkish province 300 miles northeast of Antioch, the city where believers were first called Christians (Acts 11:26).  

On Wednesday morning, April 18, 2007, 46 year old German Christian and father of three Tilmann Geske prepared to go to his office, kissing his wife goodbye and taking a moment to hug his son and give him the priceless memory, “Goodbye, son.  I love you.”  

Tilmann rented an office space from Zirve Publishing.  Zirve was also the location of the Malatya Evangelist Church office.   A ministry of the church, Zirve prints and distributes Christian literature to Malatya and nearby cities in Eastern Turkey.  In another area of town, 35 year old Pastor Necati Aydin, father of two, said goodbye to his wife, leaving for the office as well.  They had a morning Bible Study and prayer meeting that some other believers in town would also be attending. Ugur Yuksel likewise made his way to the Bible study.  

None of these three men knew that what awaited them at the Bible study was the ultimate testing and application of their faith, which would conclude with their entrance into glory to receive their crown of righteousness from Christ and honor from all the saints awaiting them in the Lord’s presence.

On the other side of town, ten young men all under 20 years old put into place final arrangements for their ultimate act of faith, living out their love for Allah and hatred of infidels who they felt undermined Islam.  

On Resurrection Sunday, five of these men had been to a by-invitation-only evangelistic service that Pastor Necati and his men had arranged at a hotel conference room in the city.  The men were known to the believers as “seekers.”  No one knows what happened in the hearts of those men as they listened to the gospel.  Were they touched by the Holy Spirit?  Were they convicted of sin?  Did they hear the gospel in their heart of hearts?  Today we only have the beginning of their story.  

These young men, one of whom is the son of a mayor in the Province of Malatya, are part of a tarikat, or a group of “faithful believers” in Islam.  Tarikat membership is highly respected here; it’s like a fraternity membership.  In fact, it is said that no one can get into public office without membership in a tarikat.   These young men all lived in the same dorm, all preparing for university entrance exams.

The young men got guns, bread knives, ropes and towels ready for their final act of service to Allah.  They knew there would be a lot of blood.  They arrived in time for the Bible Study, around 10 o’clock.  

They arrived, and apparently the Bible Study began.   Reportedly, after Necati read a chapter from the Bible the assault began.  The boys tied Ugur, Necati, and Tilmann’s hands and feet to chairs and as they videoed their work on their cellphones, they brutally tortured our brothers for almost three hours.

Neighbors in workplaces near the print house said later they had heard yelling, but assumed the owners were having a domestic argument so they did not respond.  

Meanwhile, another believer Gokhan and his wife had a leisurely morning.  He slept in till 10, ate a long breakfast and finally around 12:30 he and his wife arrived at the office.  The door was locked from the inside, and his key would not work.  He phoned and though it had connection on his end he did not hear the phone ringing inside.  He called cell phones of his brothers and finally Ugur answered his phone.  “We are not at the office.  Go to the hotel meeting.  We are there.  We will come there,” he said cryptically.  As Ugur spoke Gokhan heard in the telephone’s background weeping and a strange snarling sound.

He phoned the police, and the nearest officer arrived in about five minutes.  He pounded on the door, “Police, open up!”  Initially the officer thought it was a domestic disturbance.  At that point they heard another snarl and a gurgling moan.  The police understood that sound as human suffering, prepared the clip in his gun and tried over and over again to burst through the door.  One of the frightened assailants unlocked the door for the policeman, who entered to find a grisly scene.

Tilmann and Necati had been slaughtered.  Ugur’s throat was likewise slit and he was barely alive.

Three assailants in front of the policeman dropped their weapons.

Meanwhile Gokhan heard a sound of yelling in the street.  Someone had fallen from their third story office.  Running down, he found a man on the ground, whom he later recognized, named Emre Gunaydin.  He had massive head trauma and, strangely, was snarling.  He had tried to climb down the drainpipe to escape, and losing his balance had plummeted to the ground.  It seems that he was the main leader of the attackers.  Another assailant was found hiding on a lower balcony.  

To untangle the web we need to back up six years.  In April 2001, the National Security Council of Turkey (Milli Guvenlik Kurulu) began to consider evangelical Christians as a threat to national security, on equal footing as Al Quaida and PKK terrorism.   Statements made in the press by political leaders, columnists and commentators have fueled a hatred against ‘missionaries’ who they claim bribe young people to change their religion.

After that decision in 2001, attacks and threats on churches, pastors and Christians began.  Bombings, physical attacks, verbal and written abuse are only some of the ways Christians are being targetted.  Most significant is the use of media propaganda.

From December 2005, after having a long meeting regarding the Christian threat, the wife of Former Prime Minister Ecevit, historian Ilber Ortayli, Professor Hasan Unsal, Politician Ahmet Tan and writer/propogandist Aytunc Altindal, each in their own profession began a campaign to bring the public’s attention to the looming threat of Christians who sought to “buy their children’s souls”.   Hidden cameras in churches have taken church service footage and used it sensationally to promote fear and antagonism toward Christianity.    

In an official televised response from Ankara, the Interior Minister of Turkey smirked as he spoke of the attacks on our brothers in Malatya.  Amid public outrage and protests against the event and in favor of freedom of religion and freedom of thought, media and official comments ring with the same message, “We hope you have learned your lesson. We do not want Christians here.”  

It appears that this was an organized attack initiated by an unknown adult tarikat leader.  As in the Hrant Dink murder in January 2007, and a Catholic priest Andrea Santoro in February 2006, minors are being used to commit religious murders because public sympathy for youth is strong and they face lower penalties than an adult convicted of the same crime.  Even the parents of these children are in favor of the acts.  The mother of the 16 year old boy who killed the Catholic priest Andrea Santoro looked at the cameras as her son was going to prison and said, “he will serve time for Allah.”

The young men involved in the killing are currently in custody.  Today news reported that they would be tried as terrorists, so their age would not affect the strict penalty.  Assailant Emre Gunaydin is still in intensive care.  The investigation centers around him and his contacts and they say the case will fall apart if he does not recover.  

The Church in Turkey responded in a way that honored God as dozens of believers and pastors flew in as fast as they could to stand by the small church of Malatya and encourage the believers, take care of legal issues, and represent Christians to the media.

When Susanne expressed her wish to bury her husband in Malatya there were many complications.  However, in the end Tilmann was buried in an old Armenian graveyard on April 20th.

Ugur was buried by his family in an Alevi Muslim ceremony in his hometown of Elazig on April 19th, his believing fiance watching from the shadows as his family and friends refused to accept in death the faith Ugur had so long professed and died for.  

Necati’s funeral took place in his hometown of Izmir, the city where he came to faith.  The darkness does not understand the light.  Though the churches expressed their forgiveness for the event, Christians were not to be trusted.  Before they would load the coffin onto the plane from Malatya, it went through two separate xray exams to make sure it was not loaded with explosives.  This is not a usual procedure for Muslim coffins.

Necati’s funeral was a beautiful event.  Like a glimpse of heaven, hundreds of Turkish Christians and workers came to show their love for Christ, and their honor for this man chosen to die for Christ.  Necati’s wife Shemsa told the world, “His death was full of meaning, because he died for Christ and he lived for Christ… Necati was a gift from God. I feel honored that he was in my life, I feel crowned with honor.  I want to be worthy of that honor.”

Boldly the believers took their stand at Necati’s funeral, facing the risks of being seen publicly and likewise becoming targets.  As expected, the anti-terror police attended and videotaped everyone attending the funeral for their future use.  The service took place outside at Buca Baptist church, and he was buried in a small Christian graveyard in the outskirts of Izmir.  

Two assistant Governors of Izmir were there solemnly watching the event from the front row.  Dozens of news agencies were there documenting the events with live news and photographs.  Who knows the impact the funeral had on those watching?  This is the beginning of their story as well.  Pray for them.

In an act that hit front pages in the largest newspapers in Turkey, Susanne Geske in a television interview expressed her forgiveness.   She did not want revenge, she told reporters.  “Oh God, forgive them for they know not what they do,” she said, wholeheartedly agreeing with the words of Christ on Calvary (Luke 23:34).  

In a country where blood-for-blood revenge is as normal as breathing, many many reports have come to the attention of the church of how this comment of Susanne Geske has changed lives.  One columnist wrote of her comment, “She said in one sentence what 1000 missionaries in 1000 years could never do.”

Many Christians in Malatya will most likely move out, as their families and children have become publicly identified as targets to the hostile city.  The remaining 10 believers are in hiding.   What will happen to this church, this light in the darkness?  Most likely it will go underground.  Pray for wisdom, that Turkish brothers from other cities will go to lead the leaderless church.  Should we not be concerned for that great city of Malatya, a city that does not know what it is doing? (Jonah 4:11)

When our Pastor Fikret Bocek went with a brother to give a statement to the Security Directorate on Monday they were ushered into the Anti-Terror Department.  On the wall was a huge chart covering the whole wall listing all the terrorist cells in Izmir, categorized.  In one prominent column were listed all the evangelical churches in Izmir.  The darkness does not understand the light.  “These that have turned the world upside down are come hither also.”  (Acts 17:6)

Please pray for the Church in Turkey.  “Don’t pray against persecution, pray for perseverence,” urges Pastor Fikret Bocek.

The Church is better having lost our brothers; the fruit in our lives, the renewed faith, the burning desire to spread the gospel to quench more darkness in Malatya …all these are not to be regretted.  Pray that we stand strong against external opposition and especially pray that we stand strong against internal struggles with sin, our true debilitating weakness.

This we know.  Christ Jesus was there when our brothers were giving their lives for Him.  He was there, like He was when Stephen was being stoned in the sight of Saul of Tarsus.  

Someday the video of the deaths of our brothers may reveal more to us about the strength that we know Christ gave them to endure their last cross, about the peace the Spirit of God endowed them with to suffer for their beloved Savior.   But we know He did not leave their side.  We know their minds were full of scrïpture strengthening them to endure, as darkness tried to subdue the unsubduable Light of the Gospel.  We know, in whatever way they were able, with a look or a word, they encouraged one another to stand strong.  We know they knew they would soon be with Christ.

We don’t know the details.  We don’t know the kind of justice that will or will not be served on this earth.  

But we pray-- and urge you to pray-- that someday at least one of those five boys will come to faith because of the testimony in death of Tilmann Geske, who gave his life as a foreign Christian in Turkey, and the testimonies in death of Necati Aydin and Ugur Yuksel, the first martyrs for Christ out of the Turkish Church.

Details in this letter were obtained through various news and media sources based on preliminary press releases and interviews.  The court cases are pending and specific evidence and autopsy reports from the crime are not yet available to the public.  

Reported  by Darlene N. Bocek  (01 May 2007)
-.-.-.-.-.-.-
Please pass this on to as many praying Christians as you can, in as many countries as you can.   Please always keep the heading as “From the Protestant Church of Smyrna” with this contact information:
 izmirprotestan@gmail.com // http://www.izmirprotestan.org

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 12/05/2007 00:44:37 (12/05/2007 09:44:37)

LES CHRÉTIENS IRAKIENS EN FUITE



Journal «24 hres» www.24heures.ca , le 8 mai 2007

--Message edité par maria le 2007-05-12 09:45:33--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 12/05/2007 03:10:58 (12/05/2007 12:10:58)



FEDER SAYS 'HATE CRIMES' LAW WOULD 'CRIMINALIZE' JUDEO-CHRISTIAN ETHIC

Jim Brown
OneNewsNow.com
May 9, 2007

The head of a Jewish pro-family group says so-called "hate crimes" legislation in the U.S. Congress targets evangelical and other Bible-believing Christians "because of their embrace of Judeo-Christian morality." Conservative groups continue to warn Americans about the threat posed by the hate crimes bill passed by the House and have already begun an effort to defeat a similar measure that awaits a vote in the Senate.


Read more : http://www.onenewsnow.com/2007/05/feder_says_hate_crimes_bill_la.php

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 12/05/2007 03:14:58 (12/05/2007 12:14:58)

Thank you for taking our poll.

IS THE GOVERNMENT OF THE EUROPEAN UNION OPPOSED TO PRO-FAMILY, CHRISTIAN VALUES?

Yes 2236  (86.20%)
No 101  (3.89%)
Not Sure 257  (9.91%)
 
Total Replies : 2594

http://www.onenewsnow.com/2007/05/feder_says_hate_crimes_bill_la.php


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 14/05/2007 03:29:54 (14/05/2007 12:29:54)

LE CONGRÈS AMÉRICAIN VEUT PASSER UNE LOI POUR RENDRE ILLÉGAUX LA BIBLE ET LE CHRISTIANISME

Posté le Monday, May 14 @ 10:20:49 EDT par Alex

Pour ceux qui sont familiers avec l'Amérique, Babylone (l’ouvrage en deux volumes prouvant textuellement, des textes Grecs et Hébreux d’Ésaïe, Jérémie et de l’Apocalypse, que l'Amérique est la Babylone finale de la fin des temps), les nouvelles provenant du Congrès pour proscrire le christianisme authentique et faire des chrétiens des criminels ne devraient pas arriver comme une surprise. Oui, vous lisez très correctement.

Le congrès travaille maintenant pour proscrire la Bible et le christianisme !

Si le Congrès mène à terme comme il semble vouloir le faire maintenant une nouvelle loi pour les crimes haineux, cela fera que les chrétiens deviendront des criminels et seront exposés à de longues périodes d’emprisonnement, même si, éventuellement, la peine sera la mort.

Pourquoi le Congrès devrait-il faire cela? Le congrès est, et a toujours été, sous le contrôle de Satan par l’intermédiaire de l’ange déchu dont l’idole se dresse sur le dôme du Capitole. L’édifice du Capitole où les législateurs des États-Unis se rencontrent est un temple païen dédié à la mère des prostituées.

Explication de la toile de fond

Si vous êtes un chrétien américain, vous allez probablement refuser de croire que votre Amérique, « la nation préférée de Dieu, » pourrait tourner le dos au christianisme. Après tout « Dieu a répandu Sa grâce sur Vous » comme le dit la chanson. Le congrès ne pourrait jamais proscrire le christianisme, n'est-ce pas ?

Non seulement le Congrès rendra-t-il illégal le christianisme, mais il le fait maintenant dans l’édifice originalement appelé le Temple de la déesse de la liberté, qui était au début la déesse principale de Babylone, Ishtar, aussi connue comme la déesse de la liberté et aussi connue comme la mère des prostituées. (Voici un lien vers la page web de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis donnant accès au Capitole étant le temple de la liberté, http://www.loc.gov/exhibits/us.capitol/s0.html). Avec cet ultime effort du Congrès pour proscrire le christianisme, les lecteurs de Alpha Omega Report qui ont déjà lu l’Amérique, Babylone ne devraient pas en être surpris, bien que l'ironie de la situation soit déconcertante pour l’esprit.

Le Congrès se rencontre dans l’édifice du Capitole que les pères fondateurs ont nommé originalement le Temple de la déesse de la liberté. Cette déesse est en fait la déesse principale de Babylone connue comme Ishtar/Inanna qui a détenu plusieurs titres dans Babylone, y compris celui de déesse de la liberté, ainsi que celui de la mère des prostituées. C'était un titre grandement honorable, la vénération et la sainteté pour ses fidèles.

Les pères fondateurs de l'Amérique ont officiellement appelé le bâtiment où les législateurs se rencontreraient le temple de la liberté, dévoué à la déesse de la liberté. La plupart des gens ne comprennent pas que la déesse de la liberté est en fait la prostituée d’Apocalypse 17:5, la mère des prosituées.

Les Nouvelles Lois Sont Proposées Pour Une Adoption Rapide Sous la Bannière des Lois Pour Crimes Haineux.
H.R. 1592 a 137 Répondants !

Il semblerait que ce ne soit qu’une question de temps avant que les chrétiens qui croient en la Bible deviennent des criminels et que la Bible soit proscrite comme une publication « haineuse » sous les nouvelles propositions légales prévues pour une adoption rapide au Congrès.

Une nouvelle proposition à la Chambre des représentants des États-Unis, H.R. 1592, est un nouveau projet de loi qui criminalisera les pensées, les sensations, et les croyances. Ce projet a le potentiel d’interférer avec les libertés religieuses et la liberté de paroles sous les déguisements des discours « haineux ».

La nouvelle législation, si elle passe, proscrirait efficacement la Bible et le christianisme basé sur la Bible et fera des criminels des chrétiens authentiques qui croient en la Bible. La proposition est conçue pour protéger l'homosexualité par l’intermédiaire d’une nouvelle loi fédérale qui ferait « des pensées, des sensations et des convictions » des offenses criminelles et mettrait les chrétiens dans la mire pour des accusations fédérales. Sous la nouvelle loi, des groupes chrétiens comme Focus on the Family, avec James Dobson, deviendraient des groupes illégaux et Dobson pourrait faire face à une sentence de prison à vie.

Le pasteur Ted Pike de l'Alliance nationale pour la prière a été la figure principale dans la lutte contre cette loi. Il a déclaré :

« La plupart des personnes qui se préoccupent du passage imminent du projet de loi fédéral contre la haine ne se rendent pas compte que le S.1105 pour le Sénat et le H.R.1592 pour la Chambre, ne sont, en fait, que des amendements à une loi fédérale contre la haine passée en 1969. Pendant les hauts du mouvement pour les droits civiques, « Titre 18, U.S.C., Sec. 245 » stipulait que personne ne pouvait verbalement « …attenter à…intimider » une autre personne (principalement les Noirs) pour lui refuser la jouissance de ses droits protégés par le gouvernement fédéral pour les emplois, les services publics, le logement, le droit de voter, les privilèges de jury, etc… Si le gouvernement trouve de telles « intimidations » verbales dans un État et que les officiels de l'État n'appliquent pas ces garanties, le gouvernement fédéral peut envahir les droits des États dans l'application de la loi locale, en se référant à Titre 18. »

Pike remarque qu’en 2007, la nouvelle mesure donnera un traitement spécial aux homosexuels, aux transsexuels et aux travestis.

La proposition rendrait « passible de poursuites par le fédéral», de « …tenter …intimider » un homosexuel qui croit qu'il (même s'il est atteint du SIDA ou d'hépatite) a le droit de travailler dans un restaurant, être employé comme un policier ou être conseiller dans les camps d'été, ou a des droits égaux au logement et à l'emploi quel que soit l’endroit souhaité, » selon le pasteur Pike.

N'importe quel ministère, église, pasteur, éditeur ou animateur chrétien qui cite simplement les passages de la Bible interdisant ou mentionnant l'homosexualité d’une manière négative serait considéré en violation avec la loi et pourrait faire face à entre 25 et 50 ans de prison juste pour avoir dit ou publié quelques mots.

Et, bien sûr, avec la nouvelle loi, il serait illégal pour une église de refuser d'engager un homosexuel ou une lesbienne comme pasteur d'église ou n’importe quelle autre position dans l'église !

WorldNetDaily rapporte que la proposition a été endossée par une majorité de démocrates sur le Comité judiciaire de la Chambre et a 137 membres du Congrès qui la supportent.

L'État du New Hampshire a battu le Congrès des États-Unis en promulguant sa propre loi sur « les crimes haineux » avant que le Congrès des États-Unis puisse agir en premier. C'est une loi excessivement « menaçante ».

Apocalypse 17

«1 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m’adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux :

2 C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.

4 Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution :

5 Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

6 Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement


CHAPITRE 18

«3 Parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe

AUSSI, Apocalypse 18:23

«…parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements

Ce dernier verset fait remarquer que le vin est impliqué dans la force industrielle « pharmakeia, » ou l'usage des produits chimiques et toute la panoplie des pratiques occultes y compris la médecine moderne, les sciences, les plastiques, l'industrie pétrolière et gazière, les industries chimiques.

Comment convaincre les chrétiens que les États-Unis sont Babylone ?

Ces nouvelles du Congrès travaillant sur une législation pour proscrire le christianisme tout en prétendant être une nation « chrétienne » devraient être suffisantes pour réveiller les chrétiens de l’Amérique parce que ces travaux sont le dernier exemple de l'Amérique devenant Babylone. Mais les chrétiens américains ne se réveilleront pas parce que la plupart d'entre eux sont ivres du vin du blasphème que leur Église a bu, comme le reste du monde. (voir Apocalypse 17:5)

Les chrétiens américains réaliseront-ils un jour qu'ils vivent dans la Babylone prophétisée par Ésaïe (chapitres 13, 14, 47), Jérémie (chapitres 50, 51) et par Jean dans les chapitres de l’Apocalypse 17 et 18 ?

C'est tout à fait probable que les Américains se réveilleront trop tard, sinon jamais, pour comprendre ce qui se passe autour d'eux. Comme les prophéties le déclarent clairement, la prostituée a « enivré » la Terre entière et l'Église de l’Amérique a bu de son vin, exactement comme le reste de l'humanité.

Oui, l'Église américaine est devenue ivre du vin de la prostituée qui est le vin de la liberté et de la « démocratie ». Pour cette raison, l'Église a dormi pendant 200 ans, et la plupart des prétendues « églises américaines » ont suivi un faux évangile, ce qui signifie qu’il y a très peu d'Américains qui sont ou ont jamais été des chrétiens. La plupart des « chrétiens » américains passés et présents sont condamnés pour l’éternité parce qu'ils ont modifié le salut. Le salut est par la Grâce à travers la foi seulement, pas par les efforts des humains. Cependant, la plupart des chrétiens américains essaient d'ajouter les efforts humains dans le mélange du salut et créent ainsi un nouvel évangile.

L’apôtre Paul écrivait dans Galates 1:6-9, que quiconque ajoute « l'effort humain » à l'évangile pur de la Grâce par la foi seulement, est condamné éternellement, sans aucun espoir parce qu'il s’est coupé de la Grâce, at insulté Dieu et a rejeté l'offre simple de Dieu.

Ce faux évangile du salut par la foi plus les efforts des humains est courant dans la plupart des églises en Amérique aujourd'hui, peut-être même dans plus de 98% des églises américaines actuelles et à travers l'histoire de l'Amérique.

Il y a déjà un réveil lent par certains chrétiens américains sur l'idée que quelque chose est horriblement mauvais et certains ont commencé à se demander si l'Amérique pourrait bien être Babylone. Pour ceux d’entre vous qui êtes des lecteurs de Alpha Omega Report, qui reconnaissez et comprenez que l'Amérique est la Babylone la prophétie biblique, vous feriez une très bonne action en passant votre copie de l’Amérique, La Babylone aux autres, ou obtenez une copie supplémentaire de Alpha Omaga Report en faisant un don pour conserver le site vivant et continuer.

http://www.aoreport.com/mag/index.php?option=com_content&task=view&…

Traduit par Oscar Blais


http://www.pleinsfeux.com/article.php?sid=258

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 14/05/2007 03:47:48 (14/05/2007 12:47:48)

HOUSE OKs BILL ON ANTI-GAY HATE CRIMES

WASHINGTON (AP) — Just hours after the White House issued a veto threat Thursday, the House voted to add gender and sexual orientation to the categories covered by federal hate crimes law.
The House legislation, passed 237-180, also makes it easier for federal law enforcement to take part in or assist local prosecutions involving bias-motivated attacks. Similar legislation is also moving through the Senate, setting the stage for another veto showdown with President Bush.

"This is an important vote of conscience, of a statement of what America is, a society that understands that we accept differences," said House Majority Leader Steny Hoyer, D-Md.

Rep. Barney Frank, D-Mass., the only openly gay man in the House, presided over the chamber as the final vote was taken.

The vote came after fierce lobbying from civil rights groups, who have been pushing for years for added protections against hate crimes, and social conservatives, who say the bill threatens the right to express moral opposition to homosexuality and singles out groups of citizens for special protection.

FIND MORE STORIES IN: House | White | Judiciary Committee
The White House, in a statement warning of a veto, said state and local criminal laws already cover the new crimes defined under the bill, and there was "no persuasive demonstration of any need to federalize such a potentially large range of violent crime enforcement."

It also noted that the bill leaves other classes, such as the elderly, the military and police officers, without similar special status.

"Our criminal justice system has been built on the ideal of equal justice for all," said Rep. Lamar Smith of Texas, top Republican on the Judiciary Committee. "Under this bill justice will no longer be equal, but depend on the race, sex, sexual orientation, disability or status of the victim."

Republicans, in a parliamentary move that would have effectively killed the bill, tried to add seniors and the military to those qualifying for hate crimes protection. It was defeated on a mainly party-line vote.

Hate crimes under current federal law apply to acts of violence against individuals on the basis of race, religion, color, or national original. Federal prosecutors have jurisdiction only if the victim is engaged in a specific federally protected activity such as voting.

The House bill would extend the hate crimes category to include sexual orientation, gender, gender identity or disability and give federal authorities greater leeway to participate in hate crimes investigations. It approves $10 million over the next two years to help local law enforcement officials cover the cost of hate crimes prosecutions.

Federal investigators could step in if local authorities are unwilling or unable to act. The Human Rights Campaign, the country's largest gay rights group, said this federal intervention could have made a difference in the case of Brandon Teena, the young Nebraska transsexual depicted in the movie "Boys Don't Cry" who was raped after two friends discovered that he was biologically female and then murdered when local police did not arrest those responsible.

But Dr. James C. Dobson, founder of Focus on the Family, warned that the true intent of the bill was "to muzzle people of faith who dare to express their moral and biblical concerns about homosexuality." If you read the Bible in a certain way, he told his broadcast listeners, "you may be guilty of committing a 'thought crime."'

"It does not impinge on public speech or writing in any way," countered Judiciary Committee Chairman John Conyers, D-Mich., pointing out that the bill explicitly reaffirms First Amendment and free speech rights.

Conyers said in a statement that state and local authorities will continue to prosecute the overwhelming majority of such cases and the bill requires the attorney general or another high-ranking Justice Department official to approve any federal prosecutions.

The legislation restates already-enacted penalties. Those using guns to commit crimes defined under the bill face prison terms of up to 10 years. Crimes involving kidnapping or sexual assault or resulting in death can bring life terms.

The Judiciary Committee cited FBI figures that there have been more than 113,000 hate crimes since 1991, including 7,163 in 1995. It said that racially motivated bias accounted for 55% of those incidents, religious bias for 17%, sexual orientation bias for 14% and ethnicity bias for 14%.

The bill is H.R. 1592

Copyright 2007 The Associated


http://www.usatoday.com/news/washington/2007-05-03-hate-crimes_N.htm  

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 14/05/2007 06:23:00 (14/05/2007 15:23:00)

LA POLOGNE CONDAMNÉE POUR INTERDICTION DE MANIFS AUX HOMOSEXUELS

13 Mai 2007
 
La Pologne a été condamnée jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) à Strasbourg, pour avoir interdit à des militants homosexuels, sous des prétextes fallacieux, d'organiser un défilé et plusieurs rassemblements à Varsovie au printemps 2005. En juin 2005, le maire de Varsovie avait refusé aux cinq requérants l'autorisation d'organiser un défilé et sept rassemblements dans la capitale, destinés à protester contre les discriminations contre les minorités, les femmes ou les handicapés.

Dans un entretien dans un quotidien national, le 20 mai de la même année, le maire avait déclaré qu'il interdirait ce défilé, quelles que soient les circonstances. "Faire de la propagande au sujet de l'homosexualité ne revient pas à exercer le droit à la liberté de réunion", avait-il alors estimé.

Pour justifier son interdiction, la mairie avait indiqué que les requérants n'avaient pas fourni un "plan d'organisation de la circulation" (qui n'était pas demandé aux autres associations) et que, d'autre part, les manifestants risquaient de se heurter à d'autres militants défendant des idées opposées. Le défilé et les manifestations organisés par les ONG des homosexuels avaient toutefois eu lieu en dépit de l'interdiction de la mairie. Environ 3.000 personnes avaient participé au défilé.

La Cour européenne a néanmoins estimé que les requérants avaient pris le risque d'être confrontés à des incidents, sans la protection des autorités, et que ce risque avait pu dissuader certains manifestants d'y participer, ce qui limite la liberté de réunion. En outre, les requérants n'avaient pu obtenir en temps utile une réponse à leur recours contre l'interdiction de la mairie.

Enfin, souligne la Cour de Strasbourg, il y a eu discrimination contre les militants homosexuels puisque leur demande de manifester avait été rejetée alors que celle d'associations défendant des idées opposées avait été satisfaite. Les juges européens ont conclu à l'unanimité que les autorités polonaises avaient violé les droits des requérants à la liberté de réunion et d'association et à un recours effectif, ainsi que l'interdiction de la discrimination.

Source : 7sur7


http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12770/


 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 14/05/2007 06:46:05 (14/05/2007 15:46:05)

ISRAËL - DES COMMANDOS ''CONTRE MISSIONNAIRES'' AFFRONTENT LES MISSIONNAIRES !

10 Mai 2007  
 
NDLR: Un article qui émane de Juifs violemment opposés à toute forme d'évangélisation dans leur pays...

Tous les matins, les missionnaires se présentent devant les entrées de la Kirya de Tel Aviv (centre rassemblant, entre autres, les locaux de Tsahal et du ministère de la Défense). Ils ont trouvé un lieu très fréquenté, où ils distribuent des tracs visant à attirer leurs lecteurs dans les filets de la mission. A cet endroit, leurs victimes potentielles sont nombreuses : beaucoup de soldats passant chaque jour par la Kirya, où ils les attendent rue Kaplan et en face du centre commercial Azrieli. Ces derniers temps, les missionnaires ont même étendu leur action, s’attaquant maintenant au centre Dizengoff et à la station de gare HaShalom, qui sont également des lieux très fréquentés.

Fort heureusement, depuis la semaine dernière, les activistes de la sectes des témoins de J… et ceux qui se font appeler les ‘‘Juifs messianiques’’ sont accueillis par les hommes des commandos de Yad LeAhim. Ces derniers utilisent tous les moyens légaux à leur disposition pour empêcher les missionnaires de poursuivre leur propagande. Par l’intermédiaire d’explications et d’arguments convaincants, les volontaires spécialement formés par Yad LeAhim ne laissent pas les missionnaires tranquilles un instant. Gardant à l’esprit l’importance de leur tâche : ne pas laisser les missionnaires entrer en contact avec la foule, ils réussissent à faire partir jusqu’au dernier d’entre eux.

On peut sans peine parler de commandos, lorsque l’on voit ces volontaires de l’organisation, qui s’est mis pour but de lutter contre la mission. Des camionnettes spéciales, pleines de volontaires, se rendent à chacun des lieux qui attirent les missionnaires. Ils font le contrepoids face aux missionnaires, qui distribuent leurs documents de propagande.

Le président de Yad LeAhim, rabbi Shalom Dov Lipshits, shlita, a indiqué que les activités des missionnaires s’inscrivaient dans le cadre d’une nouvelle méthode d’action de ces derniers. Les missionnaires ont commencé à Yom HaAtsmaout en se rendant dans les divers endroits fréquentés par les Israéliens en vacances, pour tenter de lier un contact avec le maximum de gens, en leur distribuant tracts et brochures, contenant tous les détails permettant de poursuivre ces liaisons dangereuses.

En l’occurrence, à Yom HaAtsmaout, la police a expulsé les missionnaires venus aux Ganei Yéhoshoua, profitant de la fête organisée par le généreux homme d’affaire, Arkadi Gaydamak.
« Il s’agit de centaines de missionnaires d’Israël et de l’étranger, recrutés spécialement pour cet objectif, » explique le rabbin Lipshits. « Pour ce faire, les missionnaires ont collecté des centaines de milliers de dollars. Nous sommes témoins des importantes tentatives faites par les missionnaires pour conquérir d’autres cœurs juifs, » a ajouté le président de Yad LeAhim.

Les représentants de l’organisation ont indiqué que tout devait être fait pour que soit entérinée au plus vite le projet de loi contre la mission, qui seul pourra mettre un terme à la mission. Par ailleurs, le rabbin Shalom Dov Lipshits a même envoyé une lettre spéciale au chef d’état-major. Il le met au courant des actions des missionnaires devant la Kirya et exige de l’armée de faire attention, avant qu’il ne soit trop tard.

Source : MidEastWeb.org/Liste Disciples/Blog


http://www.topchretien.com/topinfo/default.php?/12759/

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 15/05/2007 04:00:52 (15/05/2007 13:00:52)

TRUTH IN JUSTICE RADIO

As part of its educational outreach, Truth in Justice offers a series of radio programs aimed at alerting listeners to problems in the legal system that lead to the conviction of innocent people for crimes they did not commit.  Your hosts, Sheila Berry and Ira Robins, discuss issues that play significant roles in making, reversing and avoiding wrongful convictions.

See more :
http://truthinjustice.org/tjradio/radio.htm

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 16/05/2007 04:07:51 (16/05/2007 13:07:51)

NO SANCTUARY FOR ILLEGAL ALIENS AT OUR CHURCH

COMMENTAIRE DE MARIA

D'un océan à l'autre, l'église oecuménique américaine a mis en place un programme qui donnera le gîte à tous les citoyens mexicains qui sont maintenant «personna non grata» sur le sol américain. Plusieurs religions se sont unies afin de devenir des sanctuaires pour immigrants illégaux.

Ce dossier étant complexe, il me serait trop long de vous donner mon opinion, mais ce que je vois au détour de ce jeu des autorités écclésiastiques, qui disent vouloir aider le citoyen qui est traqué, je vois plutôt que cela donnera de nouvelles armes aux policiers afin d'envahir les églises et ainsi commencer la grande persécution sur le sol américain.

Avec les nouvelles lois, toute personne qui aide un criminel est passible de poursuite judiciaire sous les nouvelles lois dictatoriales. L'État se donnera alors le droit de fermer toute église qui supportera ce programme d'asile pour les mexicains. Un grand piège monté pour mieux nous harponner.

Si vous regardez la résistance, au fil de l'histoire de l'humanité, tout se faisait dans le secret. On allait pas crier sur les toîts que l'on protégait tel ou telle personne!!!


Maria

NO SANCTUARY FOR ILLEGAL ALIENS AT OUR CHURCH

by Chuck Baldwin
May 15, 2007

For the past several days, news reports have been circulating throughout the mainstream media regarding the decision by several churches to provide "sanctuary" to illegal aliens. For example, a Fox News report dated May 9, 2007 said, "Two churches intend to give sanctuary to illegal immigrants to protect them from deportation and pressure lawmakers to provide a chance at U.S. citizenship.

"Beginning Wednesday afternoon, a Catholic church in downtown Los Angeles and a Lutheran church in North Hollywood each intend to shelter one person as part of the 'New Sanctuary Movement.'"

"A handful of churches in other U.S. cities plan similar efforts in the months ahead to spotlight the plight of illegal immigrants."

The report continued by saying, "In New York, religious leaders gathered at the Roman Catholic Church of St. Paul the Apostle and said their promise of sanctuary could include financial assistance, legal help and physical protection, if necessary."

"'For us, sanctuary is an act of radical hospitality, the welcoming of the stranger who is like ourselves, the stranger in our midst, our neighbors, our friends,' said Rabbi Michael Feinberg of the Greater New York Labor-Religion Coalition."

"However, as a veteran pastor with more than thirty years of experience who oversees a vibrant and growing congregation of faithful and dedicated believers, I can state unequivocally that our church will definitely not be participating in the "New Sanctuary Movement."

Furthermore, it is more than troubling to learn that some of my Christian brethren seem to be so undiscerning as to be willing to facilitate lawlessness and even potential terrorism by assisting those who have no respect for our nation's laws or national borders.

Make no mistake about it: illegal aliens are no more our "neighbors" and "friends" than are other criminals. They knowingly and deliberately violate our nation's immigration laws and then have the audacity to demand that we accept and even protect them? I don't think so.

And lest someone accuse me of being uncompassionate, think again. You should know that my church congregation is composed of several immigrants from many nationalities and ethnicities. And they all have one thing in common: they were willing to immigrate to America lawfully. They played by the rules. They stood in line. And they have found nothing but love and friendship from those of us privileged to be born in this great country.

Critics should also know that my Chief of Staff, my right-hand man, is an immigrant from Zimbabwe, Africa. So, I don't want to hear how uncaring and bigoted I am because I believe that people should play by the rules and be honest with their fellow man.

Besides, our Lord has already settled the question of how to define illegal aliens. In John 10:1, Jesus said, "Verily, verily, I say unto you, He that entereth not by the door into the sheepfold, but climbeth up some other way, the same is a thief and a robber."

Yes, I realize that Jesus was referring to the fact that He alone is the door to heaven; however, the analogy is well taken. There is a right way and a wrong way to enter into anything, whether it is a sheepfold, a house, or a country. And anyone who attempts to circumvent the door and break through another way is a crook, plain and simple.

Should Christians share the Gospel with everyone they can, including illegal aliens? Of course, we should. However, we should also insist that people obey the law and do what is right. Remember, God is not only a God of love, He is also a God of law. And, historically, the United States of America has always been first and foremost a nation of laws, not men.

Furthermore, since when is accommodating and facilitating acts of criminality a mark of compassion? It's not.

During more than three decades of ministry, I have had occasion to counsel those who have broken the law and then experienced repentance and forgiveness in Christ. Does my compassion mean that I would not encourage them to do the honest thing and surrender to authorities and face their crimes? Of course not. That is exactly what I encouraged, and sometimes even helped, them to do.

Beyond that, I've always found that a person who is truly repentant and honest is more than willing to make things right with the law and to take his punishment like a man. Honest people don't demand or expect shortcuts and exemptions.

Of course, not only is our national character and culture at risk, so is our security and survival. The current invasion of illegal aliens threatens not only our way of life, but also our very safety.

As has already been reported, illegal aliens murder an average of twelve Americans every day. This translates to more Americans being killed by illegal aliens each year than have been killed in Iraq and Afghanistan to date.

Yet, the threat of terrorism is even more problematic than individual acts of violence. With millions of illegal aliens pouring over our borders from scores of nations that are hostile to the United States, we risk the threat of major acts of terrorism.

I'm afraid that the policies of President George W. Bush and Senators Ted Kennedy, John McCain, et al., and now those of misguided churchmen, only serve to fuel the evil machinations of those who seek our harm.

Instead of encouraging criminal activity (illegal immigration), Christians and churches should be promoting truth and adherence to law.

© Chuck Baldwin

This column is archived as
http://www.chuckbaldwinlive.com/c2007/cbarchive_20070515.html

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 16/05/2007 05:33:49 (16/05/2007 14:33:49)

MEMO TO LOU DOBBS: PASTORS ARE CITIZENS TOO!

May 14, 2007 | Refer a Friend

CNN host Lou Dobbs is a man of strong opinions - but last week he offered a wrong opinion. Dobbs challenged the First Amendment rights of pastors and asked his viewers in an online poll whether they believe "churches and religious institutions that engage in political activity should have their federal tax exemptions revoked." He attacked church leaders for speaking out on the immigration debate.

There is much disagreement on immigration, but these leaders have every right to express their views. Last year, Lou Dobbs said the "intrusion of religion into our political lives, in my opinion, should be rejected in the same fashion that we constitutionally guarantee government will not interfere with religion."

Throughout American history, church leaders have spoken out on the vital moral issues of the day - whether it be slavery, civil rights, or in defense of the family and the dignity of human life. One of the enduring lessons the Reverend Dr. Martin Luther King, Jr. taught is the power a religious community can have in society. Reverend King said, "The church must be reminded that it is not the master or the servant of the state, but rather the conscience of the state. It must be the guide and the critic of the state. If the church does not recapture its prophetic zeal, it will become an irrelevant social club without moral or spiritual authority."

FAMILY RESEARCH COUNCIL


--Message edité par maria le 2007-05-16 14:36:19--

 maria
 Administrateur
 Messages postés : 23826
 
  Posté le 21/05/2007 09:07:19 (21/05/2007 18:07:19)

LAW OF THE LAND

'China-level' Christian persecution coming

Pastors say court's ruling in Houston Bible case 'breath-taking'

Posted: August 17, 2006
5:00 a.m. Eastern
© 2006 WorldNetDaily.com

Houston's Bible monument

A few more court decisions like this week\'s over a display of a Bible in Houston and the United States will be approaching the China-level for Christian persecution, according to a leader in the midst of that battle.

The ruling from the Fifth Court of Appeals said the display of a Bible on public ground in Houston to honor the founder of a mission has to go, not because it was unconstitutional itself, but because it became unconstitutional when a Christian group rallied around it.

The pastor's group said that means any monument, building, or even feature of nature is an illegal "establishment of religion" if a church ceremony is held there.

"Connecting the dots between the eminent domain case, which says all of your churches are up for grabs if a town wants a mall, secondly you now have been told you do not have constitutional rights in the public square," Dave Welch, executive director of the Houston Area Pastors Conference, told WorldNetDaily.

"Any kind of an event is okay, as long as you didn't express any religious faith." What is that telling you?

"We're not persecuted yet, we know that. But we're on our way there. Add that to the surprising acceptance of militant Islam, the fear of speaking against that from a Christian standpoint and then we're dangerously approaching the point where we have literally given away and yielded our freedoms that were earned," Welch said.

"We have history, law and the founding fathers who adopted the Constitution collectively affirming the truth expressed by revered Justice Joseph Story in 1840 that, 'We are not to attribute this prohibition of a national religious establishment to an indifference to religion in general, and especially to Christianity,'" said a statement issued by the pastor's group.


Welch told WND that the court's conclusion was "ludicrous" and if followed logically, could mean that a religious rally at any public building would therefore make the building unconstitutional so it would have to be removed.

The Bible was installed on county property about five decades ago in honor of William Mosher, the founder of Star of Hope Mission, and was replaced in 1996 with donated funds. However, an atheist challenged the monument, and on an appeal from the District Court decision that the Bible was unconstitutional, the appeals court carried the argument further.

Its ruling said that the monument became an unconstitutional "establishment" after a 2003 rally was held by Christians to defend the display. That rally involved prayers and clergy, the court noted.

"The ramifications of this tortured decision are breath-taking and without any historic or legitimate Constitutional rationale," said the pastors' organization. "For the court to state that if a private citizen exercises his or her First Amendment rights of religious expression and assembly on public property, that any monument, building or fixed item of any kind that contains religious references becomes 'establishment of religion' is simply irrational."

The conclusion, if applied nationwide, would result in the sandblasting of hundreds of monuments and buildings "including the capstone on the Washington Monument, which reads, 'Laus Deo,' or 'Praise be to God,'" the pastors group continued.

"For this panel majority of two justices to claim that words and actions by private citizens or elected officials with religious content, expressed about a building or monument, convert it from 'secular' and constitutional to 'sacred' and unconstitutional amounts to an act of blatant judicial activism against the freedoms and Constitution," the HAPC said.

The group Battle For The Bible also is working on the case, and Welch said there are experts on constitutional law who have been and plan to continue assisting the county in its fight over the representation of the Bible.

"They are of the opinion this needs to be appealed directly to the Supreme Court, and we're working on that right now," Welch told WND.

He called the logic "twisted" that could conclude the monument once was constitutional, but since "some action by a private citizen" it now becomes unconstitutional.

Because the atheist's lawsuit was against the county over the monument on county land, the pastors and their advisors have been assisting County Attorney Michael Stafford in the fight.


http://www.worldnetdaily.com/news/printer-friendly.asp?ARTICLE_ID=51571



Pages : << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ... >>

Index du forum
CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES
LA GRANDE PERSÉCUTION - THE GREAT TRIBULATION

Haut
Aller à : Les favorisPAROLE DU SEIGNEUR POUR CES TEMPS DE LA FIN/WORD OF GOD IN THE END TIMESSITES RECOMMANDÉSNASAPRENDRE NOTE QUE :ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATIONCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHESRÉSUMÉ DE LA SITUATION MONDIALE PAR VICLA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEASTTERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTHLES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPSFASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCISTNOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES/NEW ANTITERRORIST LAWSPROJET FUTUR POUR LES ENFANTS/FUTUR PROJECTS FOR KIDSDEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTHCANADAISRAËL et le MOYEN-ORIENTTRAITÉ DE L'AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICAN UNION (CANADA-USA-MEXICO)SECTION DE GAÉTANVIDÉOS/VIDEOS

Membre: Ajouter ce sujet à mes favoris | Envoyer ce sujet à un(e) ami(e) | Imprimer ce sujet
Modérateurs : Déplacer ce sujet | Fermer ce sujet | /!\ Supprimer le sujet
 Ajouter une réponse rapide
Ajouter une réponse rapide


Administration
Modération
Ce forum pour votre site ?
AceBoard Forum Gratuit v 5.3
Download Premium Web Templates! - blog gratuit


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 00:47 (2012)    Sujet du message: LA GRANDE PERSECUTION-THE GREAT TRIBULATION P.4 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 15 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES
LA GRANDE PERSÉCUTION


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs

Pages :

Prec. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 Suiv.
Auteur :Sujet: LA GRANDE PERSÉCUTION Bas
maria
Administrateur
Messages postés : 14591
Posté le 28/05/2007 01:36:47 (28/05/2007 10:36:47)


P.O. Box 30000, Philadelphia, PA 19103 -1-800-3-REPENT

For Immediate Release 5/28/07
Contact: Michael Marcavage 1-800-3-REPENT, Ext. 5

REPENT AMERICA DECRIES U.S. JUSTICE DEPARTMENT'S DANGEROUS ANTI-CHRISTIAN PRESENTATION

PHILADELPHIA – Repent America (RA) has learned from a law enforcement official that the U.S. Department of Justice has been using its ministry as an example of a Christian "fundamentalist hate group" because of its Biblical opposition to homosexuality during its law enforcement "mediation and conflict resolution" training classes.

On Thursday, May 24, 2007, the Pennsylvania State System of Higher Education (PASSHE), which operates 14 publicly-owned universities, manages approximately 300 police officers, and oversees over 100,000 students, hosted a mandatory class entitled "Mediation and Conflict Resolution Skills for Law Enforcement" at its central headquarters in Harrisburg, Pennsylvania. The class is part of a police training series under the direction of the U.S. Department of Justice Community Relations Service, which is provided at different times to PASSHE police officers.

During this class, Timothy Johnson, Sr. Conciliation Specialist for the U.S. Department of Justice Community Relations Service, falsely characterized "Repent America" as a Christian "fundamentalist hate group" and had law enforcement officials participate in a role-playing activity to illustrate this point. Johnson directed a number of police officers to stage a campus dramatization before the class between a mock Repent America evangelism team and a group of upset homosexuals. While these officers were role-playing the two groups, another officer was instructed to "mediate the conflict" by removing the Christians, instead of affirming their constitutional rights to be on a public campus. The removal instruction was because the homosexuals were hurt and offended by the Biblical message of repentance and call to believe the Gospel of Jesus Christ. The same dramatization occurred on at least one other occasion before a previous training class.

"When I learned of what happened from a police officer who was in attendance and witnessed the dramatization, I was quite taken aback," Repent America director Michael Marcavage stated. "It is absolutely astounding that federal government officials are now openly classifying Christians who publicly speak the truth of God's Word as 'haters' and wrongfully training law enforcement to remove them from the public square for their obedience to the Great Commission. This truly is a wake up call to the church in America," Marcavage said. "This remarkable example of government participation in anti-Christian discrimination shows just how aggressively the war is being waged against Christianity, where now our so-called Justice Department is actively working to silence God's people," he continued. "This alarming development provides even more reason why Christians should be vigorously opposing 'hate crime' laws, which seek to criminalize Christians for their thoughts and beliefs," Marcavage concluded.

Repent America has recently conducted evangelism outreaches on a number of PASSHE school campuses, including West Chester University, Kutztown University, East Stroudsburg University, and Millersville University. Last month, Kutztown University police wrongfully removed Repent America from the public campus and criminally charged two of its team members for sharing the Gospel with students during the school's participation in a nationwide "Day of Silence" event sponsored by the "Gay, Lesbian and Straight Education Network (GLSEN)." Criminal and civil actions are now pending.

In January of 2005, leading Internet news site WorldNetDaily reported that a "[U.S.] Justice Department employee, who spoke on the condition of anonymity," stated that members of the U.S. Department of Justice Civil Rights Division in October of 2004 "attended a large homosexual event in Philadelphia" and "advised police on the scene" during the arrest of eleven Christians with Repent America. These Christians, who became known as the "Philadelphia Eleven", were charged under Pennsylvania's "hate crimes" law, and faced up to 47 years in prison and $90,000 in fines each for their ministry efforts at the event. The charges were later dismissed as being without merit.

"Blessed are ye, when men shall revile you, and persecute you, and shall say all manner of evil against you falsely, for my sake." (Matthew 5:11)

###

REPENT AMERICA - CALLING A NATION IN REBELLION TOWARD GOD TO REPENTANCE

Repent America is an evangelistic organization based in the birthplace of America, Philadelphia, Pennsylvania.

Go to: REPENT AMERICA


..> http://www.repentamerica.com/index.php?face=10%3A01%3A20+AM&on=1

--Message edité par maria le 2007-05-28 10:37:28--

maria
Administrateur
Messages postés : 14591
Posté le 29/05/2007 09:44:38 (29/05/2007 18:44:38)

MILITANTS WIDEN REACH AS TERROR SEEPS OUT OF IRAQ

When Muhammad al-Darsi got out of prison in Libya last year after serving time for militant activities, he had one goal: killing Americans in Iraq.

Read more :
http://www.nytimes.com/2007/05/28/world/middleeast/28exodus.html?_r=1&th&emc=th&oref=slogin

maria
Administrateur
Messages postés : 14591
Posté le 04/06/2007 09:41:58 (04/06/2007 18:41:58)

INDONÉSIE : UNE ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE CIBLE D'ISLAMISTES

04 Juin 2007

Des radicaux musulmans ont attaqué dimanche une église évangélique en Indonésie, exigeant sa fermeture et détruisant des portraits de Jésus-Christ, ont annoncé lundi les autorités religieuses.

Les islamistes au nombre d'une centaine ont mené leur action coup-de-poing durant l'office, dans le village de Soreang (ouest de l'île de Java), selon le pasteur Robby Elisa.

Il a assuré que sa femme avait été battue et que quatre vitraux représentant le Christ avaient été saccagés.

"Ils ont forcé l'accès dans l'église", a-t-il relaté à l'AFP. "Les assaillants ont affirmé provenir de l'Alliance anti-apostasie. Ce même groupe avait déjà attaqué l'église en 2005".

L'attaque a été enregistrée par l'Association des églises d'Indonésie (PGI), a indiqué son secrétaire général, le pasteur Budi Setiawan.

Depuis 2004 des dizaines d'églises de l'ouest de Java ont été contraintes à la fermeture par des attaques de la sorte, la police laissant généralement faire malgré l'illégalité de tels actes.

Selon le pasteur Elisa, la communauté chrétienne de Soreang compte une vingtaine d'adultes et une quarantaine d'enfants et d'adolescents.

"Où donc pouvons-nous aller? Nous sommes trop loin de la ville et notre congrégation a besoin d'un endroit pour prier", a-t-il dit.

La législation indonésienne rend très difficile la construction d'églises catholiques ou de temples protestants dans un pays où les chrétiens sont minoritaires.

Selon un décret du ministère des Affaires religieuses, un lieu de culte en Indonésie doit obtenir l'autorisation d'au moins 60% des habitants locaux et compter au moins 90 fidèles.

Près de 90% des 220 millions d'Indonésiens sont musulmans et dans leur immense majorité pratiquent un islam tolérant. Mais, dans certaines régions, les violences confessionnelles sont chroniques.


http://www.topchretien.com/topinfo/?/13370/une-eglise-evangelique-cible-dislamistes

maria
Administrateur
Messages postés : 14591
Posté le 04/06/2007 09:45:44 (04/06/2007 18:45:44)

ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE AU MAROC : PASTEUR DAVID BROWN

dimanche 3 juin 2007, par CEVAA

Version imprimable "Alors que nous pénétrons dans une forêt dense, les arbres s’animent.

Des dizaines de clandestins se montrent soudain.

Ils sortent de leurs abris constitués de semblants de tentes bricolées à l’aide de matériaux de récupération.

Ils nous entourent, dépenaillés, mal nourris, souffrant de blessures et de maladies sans fin.

Une odeur de mort imprègne le lieu.

On nous accueille chaleureusement.

On nous traite comme des parents.

Assis à les écouter, nous sommes touchés par leurs histoires de vie qu’ils partagent avec nous.

Leur espoir, leur dignité et leur désir d’une vie meilleure pour leur famille sont pour nous une source de grâce."

[source : Comité d’Entraide Internationale au Maroc]


http://www.journalchretien.net/spip.php?article11769


maria
Administrateur
Messages postés : 14591
Posté le 08/06/2007 11:27:17 (08/06/2007 20:27:17)

THE DEATH OF A MISSIONARY AND THE WORLD OF CHRISTIAN MARTYRDOM.

The Believers
by Eliza Griswold
Post date 06.08.07 | Issue date 06.04.07

Gracia Burnham needed a backpack. Months earlier, she and her husband, Martin, had been kidnapped and dragged into the jungles of the Philippines by members of the Al Qaedalinked Abu Sayyaf, or "Bearer of the Sword," and they had nothing in which to carry their few belongings. Until, that is, one morning when one of their kidnappers was shot and killed in the midst of a blundered rescue effort by the Filipino army. As the other militants divvied up the dead man's belongings, Gracia snatched his backpack, and she and Martin shoved in their possessions--a batik sheet, some underwear, a shared toothbrush. Gracia and Martin, both evangelical missionaries, were nearly starving: The kidnappers had kept them unfed and on the move. At various times, they had watched a male hostage led off to be beheaded or several women taken to be raped. "Abu Sayyaf thought of themselves as pious and holy," Burnham told me recently. "All this lofty chivalry crumbled before our eyes. Anything they wanted or desired, all they had to say was, This is jihad and the rules don't apply.'"...

https://ssl.tnr.com/p/docsub.mhtml?i=20070604&s=griswold060407


maria
Administrateur
Messages postés : 14591
Posté le 09/06/2007 22:51:49 (10/06/2007 07:51:49)