LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

NUCLEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> NUCLEAR EVENTS - EVENEMENTS NUCLEAIRE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Juil - 14:24 (2011)    Sujet du message: NUCLEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... (PARTIE 2) P.1 Répondre en citant



Posté le 15/03/2011 22:24:36
JAPAN - NUCLEAR EMERGENCY - SECRET WAR - JAPON - URGENCE NUCLÉAIRE - GUERRE SECRÈTE   

Site radiations - Radiation networks 

http://www.blackcatsystems.com/RadMap/map.html
http://stormsurfing.com/cgi/display_alt.cgi?a=glob_250 
http://radiationnetwork.com/
http://blackcatsystems.com/RadMap/map.html
http://peswiki.com/index.php/News 
http://stormsurfing.com/cgi/display_alt.cgi?a=glob_250              

JAPAN DECLARES NUCLEAR EMERGENCY, AS COOLING SYSTEM FAILS AT POWER PLANT

NUKE PLANT: JAPAN PM ORDERS WIDER EVACUATION, AS RADIATION LEVELS HIT 1000X NORMAL

March 11th, 2011 at 4:22 pm

Note: This post has several updates. Scroll to the bottom for the latest.

Original post: Ominous flash from Kyodo Wire:

The operator of the Fukushima No. 1 nuclear plant reported an abnormality Friday following a powerful earthquake which hit a wide area in northeastern Japan including Fukushima Prefecture, the industry ministry said.

The system to cool reactor cores in case of emergency stopped at the No. 1 and No. 2 reactors of the plant operated by Tokyo Electric Power Co., it said.

There are reports that the Japanese PM will declare a nuclear emergency.

Update: There’s no evidence of any radioactive leakage, but officials have confirmed that the cooling process for the nuclear plant has not yet gone according to plan.

Update 2: Japan has declared a nuclear emergency.

Update 3: 2000 residents near the Fukushima Nuclear…

http://ewallstreeter.com/syndicated/30370/nuke-plant-japan-pm-orders-wider-… 

JAPAN NUCLEAR LEAK COULD BRING APOCALYPSE 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=qk6q4stRY8Q

JAPAN RADIATION ALERT! THOUSANDS FLEE LEAK ZONE! IT WILL FOLLOW THE JET STREAM EASTWARD! 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=UHmoEG_hEs0

EMERGENCY! REPORT FROM TWITTER - NUCLEAR POWER PLANT - ATTENPTS TO SAVE PLANT STOPPED 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=upkD8OCrE9Q



"THIS IS NOT GOOD! THIS IS NOT GOOD!" NUCLEAR EXPERT ON EXPLOSION AT JAPANESE NUCLEAR POWER PLANT 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=-aoLgMi6gMI

FUKUSHIMA FALLOUT MAP - PREDICTED RADIATION IMPACT FOR WESTERN US 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ZytPz_13YWw

DEFCON Warning System *RADIATION REPORT URGENT ALERT FOR JAPAN* 3/12/11 12:30 PM PST 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=aubR35ER3YQ

"IF RADIOACTIVE MATERIAL GETS INTO THE JET STREAM THEN... WE SHARE THAT WITH THE WORLD" 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=7Q7JB7z5K10

CBC ALERT! JAPANESE NUCLEAR JET STREAM FALLOUT MAP FOR CANADA BC 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=WEsHbN-75e8

URGENT - JAPAN RESORTING TO DESPERATE MEASURES TO PREVENT NUCLEAR MELTDOWN 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=_p5rp7edWy0

RED ALERT! HYDROGEN EXPLOSION AT FUKUSHIMA #3 REACTOR CONFIRMED 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ijhQrUqgBcA

MOX FUEL AND A PLANNED CLOSURE OF FUKUSHIMA REPORTED?? 3/13/11

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=wO6NewZepik&feature=channel_video_title

ALERT(conflicting info regarding) NEW TSUNAMI IN JAPAN "" & REACTOR 3 EXPLODED "ALERT !! 

VIDEOS : http://www.youtube.com/watch?v=72pJjNH2r2w 

--Message edité par maria le 2011-06-28 11:20:03-- 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 15/03/2011 22:26:11
CATASTROPHE NUCLEAIRE AU JAPON : DES PARTICULES RADIOACTIVES POURRAIENT CIRCULER SUR TOUTE LA PLANETE !!   

Sans commentaire… Vic. 

Source : http://www.lepoint.fr/societe/des-particules-radioactives-pourraient-atteindre-l-europe-14-03-2011-1306139_23.php

DES PARTICULES RADIOACTIVES POURRAIENT ATTEINDRE L'EUROPE

Le Point.fr - Publié le 14/03/2011 à 13:14 - Modifié le 14/03/2011 à 15:15
Une CATASTROPHE NUCLEAIRE AU JAPON pourrait avoir des répercussions SUR LA TERRE ENTIERE

La centrale japonaise de Fukushima. © Ho / Sipa

Propos recueillis par Estelle Dautry

Cyril Honoré, directeur adjoint de la prévision à Météo-France, répond aux questions du Point.fr.

SI DES PARTICULES RADIOACTIVES SONT REJETEES DANS L'AIR AU JAPON, LES VENTS PEUVENT-ILS LES PORTER JUSQU'EN EUROPE ?

Cyril Honoré : BIEN SUR. De façon générale, les vents dans l'hémisphère Nord circulent d'ouest en est. Donc les particules seront d'abord entraînées vers le Pacifique. Mais les vents ne s'arrêtent jamais ; leur vocation est de faire un trajet circulaire et continu autour du globe. En avril 1986, lors de l'accident nucléaire de Tchernobyl, les particules radioactives ont librement circulé avec les vents. IL NE FAUT PAS PENSER QU'ON PEUT STOPPER OU CONTROLER LA CIRCULATION DES VENTS.

DONC LES PARTICULES RADIOACTIVES POURRAIENT FAIRE LE TOUR DE LA TERRE ?

OUI. Généralement, on dit que LES VENTS CIRCULANT A HAUTE ALTITUDE FONT LE TOUR DE LA TERRE EN DIX JOURS. Mais cela dépend du positionnement du vent, son altitude, sa vitesse, et du poids des particules qu'il transporte. Les vents sont soumis à des mouvements extrêmement compliqués, difficiles à calculer. DES COURANTS A HAUTE ALTITUDE PEUVENT RESTER DES MOIS DANS L'ATMOSPHERE AVANT DE REDESCENDRE ! Il y a des effets de dilution et de dispersion, mais les particules ne disparaissent pas. 

L'exemple le plus marquant est celui de l'éruption du Pinatubo en 1991. Le volcan, situé aux Philippines, a rejeté des cendres et des particules qui ont circulé dans l'atmosphère pendant deux ans. Mais les éruptions volcaniques sont assez spécifiques ; aujourd'hui, on n'a aucune idée des particules que pourraient rejeter les centrales nucléaires japonaises.

Une surveillance spécifique a-t-elle été mise en place en France ?

Notre rôle, dans pareille situation, est d'informer le gouvernement sur les facteurs météorologiques. C'est une procédure organisée. Nos moyens sont mis à disposition des autorités afin de les aider à prendre des décisions. LES PARTICULES RADIOACTIVES PEUVENT CONTAMINER DES ELEMENTS PRESENTS DANS L'AIR COMME LA VAPEUR D'EAU. LES PARTICULES RETOMBENT AVEC LES PRECIPITATIONS ET LES DIFFERENTS VENTS. ET ENSUITE ON PEUT LES RETROUVER DANS LES SOLS OU L'EAU. L'IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, surveille les taux présents dans notre environnement.

--Message edité par maria le 2011-03-15 23:05:27-- 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 15/03/2011 22:26:57
JAPON : UN SECOND TCHERNOBYL... EN PIRE !   
Toujours sans commentaire… Vic.
Source : http://www.elle.fr/elle/Societe/News/Pierre-26-ans-Le-mot-Tchernobyl-revenait-souvent-dans-les-discussions/%28gid%29/1530959

PIERRE, 26 ANS : « LE MOT TCHERNOBYL REVENAIT SOUVENT DANS LES DISCUSSIONS »



Pierre, en vacances à Tokyo, a dû écourter son séjour. De retour à Paris, il nous raconte comment il a vécu le premier séisme survenu vendredi dernier ainsi que l’explosion du premier réacteur nucléaire.
« J’étais avec un ami à Ginza, l’équivalent des Champs Elysées à Tokyo. On marchait quand le sol a commencé à bouger. Au début, j’ai pensé que c’était moi qui avais des vertiges. Sauf que ça tanguait vraiment, comme une piscine de béton. Tout le monde s’est arrêté, sauf les voitures. Les gens avaient les jambes écartées ou s’accrochaient à des poteaux. Nous avons fait de même. Les immeubles se tapaient entre eux, il y avait un bruit sourd de métal, certaines vitres se cassaient. Ce qui m’a le plus impressionné, ce sont les grues qui oscillaient énormément. Tous les Japonais sortaient des immeubles avec sur la tête leurs casques antisismiques, fournis par l’entreprise, et se retrouvaient en bas, parfois après avoir descendu 40 étages à pied. 
Quand la deuxième réplique s’est produite vingt minutes plus tard, nous avons suivi les passants et on s’est retrouvés dans une cour d’école. Des hélicos de l’armée tournaient dans le ciel et des haut-parleurs diffusaient en japonais des messages d’appel au calme. Les Japonais n’étaient pas très inquiets, même si tout le monde était pendu à son portable. Comme ils ont des téléphones high-tech, ils regardaient la télé en haute définition et c’est là que j’ai vu les vidéos du tsunami en direct. Si le séisme était impressionnant, il n’était pas choquant, contrairement au tsunami.

« Cela m’a décidé à partir »

On a fait 15 kilomètres à pied pour rentrer à l’hôtel, les métros ne fonctionnaient plus. Les bus et les taxis étaient pris d’assaut. Le stress était palpable : les Japonais traversaient la route n’importe comment et ils fumaient même dans la rue, ce qui est interdit habituellement ! A l’hôtel, tout le monde s’est retrouvé devant la télé. LE PREMIER BILAN ANNONÇAIT SEULEMENT DIX MORTS, ON TROUVAIT CELA BIZARRE ! LES IMAGES DE L’EXPLOSION DANS LA CENTRALE DE FUKUSHIMA SONT APPARUES EN DEBUT DE SOIREE, L’ETAT MINIMISAIT LA CATASTROPHE. MAIS LE MOT « TCHERNOBYL » REVENAIT SOUVENT DANS LES DISCUSSIONS. J’AI RENCONTRE DES INGENIEURS QUI EXPLIQUAIENT QUE SUR LES 25 KILOMETRES AUTOUR DE LA CENTRALE NUCLEAIRE, ILS AVAIENT ENVOYE TROIS PERSONNES POUR FAIRE DES TESTS. ET QUE CES TROIS PERSONNES AVAIENT ETE IRRADIEES. ILS PARLAIENT D’EXPLOSION NUCLEAIRE, je me disais que ça allait créer la psychose. 

Sur le site de l’Ambassade de France, on nous a ensuite conseillé de rester dans des lieux clos et de calfeutrer portes et fenêtres. Cela m’a décidé à partir. Vingt heures avant notre vol, nous étions déjà en route pour l’aéroport où nous avons dormi. Je suis soulagé d’être rentré à Paris car LES NOUVELLES SONT DE PLUS EN PLUS ALARMISTES. Mais je suis surtout préoccupé par le sort des Japonais. »

Légende : juste après le premier séisme.

Emilie Poyard Le 15/03/2011



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 15/03/2011 22:58:02
JAPAN    

JET STREAM AND RADIATION FORECAST - March 13, 2011

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Mh7-z_zhjKA

CONFIRMED 2 EXPLOSIONS EXPOSED FUEL RODS PLUTONIUM 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Cs_9TattOxc

WORKERS EVACUATE STRICKEN NUCLEAR PLANT - SETBACK AS JAPAN STRUGGLES TO CONTAIN SPIRALING NUCLEAR CRISIS 

VIDEO : http://www.msnbc.msn.com/

JAPANS 8.9 HAARP CHART ~NWO DEPOPULATION AGENDA IN FULL FORCE 

Listen - it's important

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=BSgeyIa69wc 

--Message edité par maria le 2011-03-15 23:04:17-- 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 15/03/2011 22:59:26
CNN : CONTINUING PROBLEMS RAISE FEARS OF GREATER RADIATION THREAT   
Tokyo (CNN) -- A fire was discovered Wednesday in the Fukushima Daiichi nuclear plant, the latest in a series of setbacks at the stricken plant that has heightened fears that the incidents could lead to widespread radiation contamination.The fire followed a hydrogen explosion Tuesday at the plant's No. 2 reactor. Hydrogen explosions had previously occurred in the plant's No. 1 and No. 3 reactors.
Another fire had broken out Tuesday in the No. 4 reactor. While it burned, radiation levels at the plant increased to about 167 times the average dose, the International Atomic Energy Agency said.

That dose quickly diminished with distance from the plant, and radiation fell back to levels where it posed no immediate public health threat, Chief Cabinet Secretary Yukio Edano said.

Will Japan nuclear crisis linger? 

Japan nuclear crisis continues 

Radiation and human health 

Navigating a radiation cloud in Japan 

Map: Fukushima Daiichi But the deteriorating situation and concerns about a potential shift in wind direction that could send radiation toward populated areas prompted authorities to warn people as far as 18.6 miles (30 kilometers) from the plant to stay inside. 

"There is still a very high risk of further radioactive material coming out," Prime Minister Naoto Kan said, asking people to remain calm.

In all, the plant holds six reactors. At the time of Friday's 9.0 earthquake off northeast Japan and subsequent tsunami, Unit 4 was shut for maintenance and all fuel from the reactor had been moved to its spent fuel pool. Units 5 and 6 were also shut at the time of the quake, but both its reactors are loaded with fuel, the IAEA said.

About 200,000 people living within a 12.4-mile (20 kilometer) radius of the plant already had been evacuated.

Authorities also banned flights over the area.

Between Units 3 and 4, Japanese authorities said they had measured radiation dose rates of up to 400 millisieverts-per-hour, IAEA reported. That's equivalent to about 2,000 chest x-rays per hour, the agency said on its website. "This is a high dose-level value, but it is a local value at a single location and at a certain point in time," it added.

As a result of the monitoring of about 150 people from around the Daiichi site, 23 have been decontaminated, IAEA said.

The number of nuclear workers who remained on site has been slashed from 800 to 50.

"Their situation is not great," said David Brenner, director of the Center for Radiological Research at Columbia University. "It's pretty clear that they will be getting very high doses of radiation. There's certainly the potential for lethal doses of radiation. They know it, and I think you have to call these people heroes."

Although the plant's three functioning reactors shut down automatically when the quake occurred, the tsunami that followed swamped the diesel generators that provided backup power to the reactor cooling systems.

Crews restored backup power, but problems keeping the reactors cool forced plant officials to take the drastic step of flooding them with seawater. Still, pressure buildups, problems with valves and a failure to fill a generator's gas tank led to hydrogen explosions and other problems.

Tuesday's events appeared to escalate the situation: Edano said the radiation releases from the explosion and fire were the first that appeared to pose a threat to human health, if only briefly.

On Monday, an explosion in the building housing the plant's No. 3 reactor apparently damaged both a water-filled chamber at the base of the reactor and the reactor containment unit itself, IAEA Director General Yukiya Amano told reporters Tuesday.

Officials monitor radiation 

Gallery: Japan reeling after massive quake 

Explainer: Producing nuclear energy There is still a very high risk of further radioactive material coming out

--Japanese Prime Minister Naoto Kan

Damage to the core involved about 5% of its nuclear fuel, Amano said.

It was unclear how much radioactive material may have been emitted, what kind of health threat that could pose or when the danger would end.

"There are enormous quantities of radiation," said Dr. Ira Helfand, a member of Physicians for Social Responsibility, which opposes the use of nuclear power. "The containment is not nearly as good as around the reactor cores themselves. The potential for a major release of radiation from those sites is very real, as we saw last night with the fire."

Japanese officials told the IAEA that radioactivity had been released "directly into the atmosphere" during Tuesday's fire in the No. 4 reactor, the U.N. watchdog organization said.

Crews put that fire out, and by Tuesday afternoon, Edano said, radiation readings -- which had reached dangerously high levels at the plant earlier -- had decreased.

Still, concerns about radioactive fuel boiling off its coolant and igniting continued Wednesday. Plant operators and government officials initially considered using helicopters to drop water into the cooling pond through the damaged roof of the reactor building, but rejected the idea when they discovered that the spent fuel pond was too far from the hole in the roof, a Kyodo News report said.

In addition, Edano said, cooling systems at two other reactors, No. 5 and No. 6, were "not functioning well." 

Plant managers were considering removing panels from the buildings housing those reactors in an effort to prevent the hydrogen buildup that officials believe caused the other explosions, the IAEA said.

Edano said earlier that he could not rule out the possibility of a meltdown at all three troubled reactors at the plant.

A meltdown occurs when nuclear fuel rods cannot be cooled and melt the steel and concrete structure containing them. In the worst-case scenario, the fuel can spill out of the containment unit and spread radioactivity through the air and water. That, public health officials say, can cause both immediate and long-term health problems, including radiation poisoning and cancer.

If fuel rods inside the reactors are melting, "the million-dollar question is whether that melting will be contained," said James Walsh, a CNN contributor and research associate at the Massachusetts Institute of Technology's security studies program.

At present, the long-term impact on public health from the crisis appears minimal, Brenner said.

"I think, at this point in time, there's no real evidence that there are health risks to the general population," he said.

The weather has emerged as a key variable, but on Wednesday morning, winds were blowing out to sea, CNN Meteorologist Sean Morris said.

Radiation levels in Tokyo, about 225 kilometers (140 miles) southwest of the plant, were twice the usual level on Tuesday. But the concentration -- 0.809 microsieverts per hour -- posed no health threat, the Tokyo Metropolitan Government said.

+ VIDEO :

 http://www.cnn.com/2011/WORLD/­asiapcf/03/15/japan.nuclear.re­actors/index.html?hpt=T1&iref=­BN1 

--Message edité par maria le 2011-03-15 22:59:44-- 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 16/03/2011 15:30:57
   
ALERT! RADIATION REACHES USA - BAKERSFIELD CALIFORNIA ! March 16, 2011 - 234 uR per hour 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=72vSysMywIk 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 16/03/2011 15:41:35
SOMETHING STRANGE IS AFOOT.. DON'T QUITE KNOW WHAT IT IS YET .. ONTARIO CANADA    
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=WUipS2xzS_g 


 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 16/03/2011 20:46:47
ALERTE MONDIALE PLUTONIUM FUKUSHIMA 3 : MOX et INTOX   

- Toutes les Next-up News / All Next-up News: 
www.next-up.org/Newsoftheworld/2011.php 





 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 17/03/2011 08:06:01
"MANY JAPANESE SURVIVORS NOW DYING IN SHELTERS"    
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=NKfN9hE2dg4 


 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 17/03/2011 08:08:19
DEPOPULATION AGENDA   
U.S. SUPPLIES OF POTASSIUM IODIDE FONE…. GOVERNMENT TAKES CONTROL

  
U.S. Supplies of potassium iodide pills are taking a huge hit as people flock to the stores in search of protection from possible nuclear fallout.
A number of stores across the west coast are reporting that they are completely sold out. And a pharmacist at a Walgreen’s in California told us that they would not be getting anymore because the government has seized all supplies.
Fleming Pharmaceuticals, maker of ThyroShield a potassium iodide used in nuclear emergencies, said in a press release today that before the Japanese Quake the federal government already has stockpiled millions of doses. The company claims that some of the federal stockpile has expired and the remaining supply is set to expire over the year. 

White House chief spokesman Jay Carney continued to tell the press that the U.S. is not in danger, but wouldn’t comment on the governments stockpiling program. 

Potassium iodide, which is sometimes are sold as anti-radiation pills can protect your thyroid from radiation by blocking the absorption of radioiodine. Potassium iodide does not protect from all side effects of radiation poisoning and can have a number of side effects. It should only be taken in prescrïption doses if the radiation reaches the coast at dangerous levels.

UPDATE: 3-15-2011 11:24p.m pst

U.S. Department of Health and Human Services released a statement about potassium iodide policy.

Dori Salcido, a spokesperson for the U.S. Department of Health, said that they will be looking into “every aspect” of the Japanese disaster including “”Policy options relating to KI distribution.”

http://offgridsurvival.com/potassiumiodidesupplies/

POTASSIUM IODIDE, IODINE, NO MORE LEFT IN VANCOUVER, CANADA VICTORIA,.

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=QGvOJS2DiLg 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 17/03/2011 08:24:57
CATASTROPHE NUCLÉAIRE MAJEURE AU JAPON   
Dernier ajout : jeudi 17 mars 2011 à 11h45> Suivez l'alerte nucléaire heure par heure> Point sur la situation le 17 mars à 11h45
RASSEMBLEMENT À PARIS - DIMANCHE 20 MARS À 15 H
Participez nombreux au rassemblement coordonné par le Réseau "Sortir du nucléaire" devant l'Assemblée nationale en hommage aux victimes japonaises et pour dénoncer le risque nucléaire. En savoir plus.

•Voir les rassemblements organisés partout en France
•Voir nos communiqués de presse
•Contactez nos porte paroleLe Réseau "Sortir du nucléaire" exige la fermeture immédiate des 16 réacteurs nucléaires français les plus âgés et un plan de sortie du nucléaire. Lire notre communiqué de presse.

--------------------------------------------------------------------------------

À un moment où la crise nucléaire au Japon prend de plus en plus la forme d’une catastrophe majeu que nous avons tant de fois redoutée, nos pensées vont d’abord vers les victimes de ce drame et vers les travailleurs des centrales accidentées qui s’efforcent au péril de leur vie de limiter les conséquences de la catastrophe. Nous souhaitons aussi exprimer notre solidarité avec nos amis des organisations écologistes et antinucléaires japonaises qui dénoncent depuis de longues années les risques insensés du programme nucléaire de leur pays et s’efforcent de poursuivre leur travail d’alerte dans des conditions extrêmement difficiles.

La menace d'accident nucléaire s'étend maintenant aux 6 réacteurs nucléaires de la centrale de Fukushima Daiichi : le Réseau "Sortir du nucléaire" constate avec effroi l'aggravation de la catastrophe nucléaire et l'impuissance des autorités japonaises.

Point sur la catastrophe nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi le 17/03/11 à 11h45

Trois fusions partielles de cœurs, deux incendies de combustible usé et cinq explosions d'hydrogène sont survenues dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichii, qui depuis le séisme et le tsunami du 11 mars dernier, relâche des quantités colossales de radioactivité dans l'atmosphère. Dans 4 réacteurs, le combustible usé pourrait être en contact avec l'environnement. "C'est un cauchemar au ralenti" a déclaré le Docteur Thomas Neff du MIT.[ii]

Le coeur du réacteur nucléaire n°1 a fusionné à 70 %.Le réacteur a subi une explosion d'hydrogène le 12.03, qui a provoqué une hausse ponctuelle de la radioactivité ambiante à 400 mSv/h, soit une dose mortelle pour l'homme en 12 heures d'exposition. Le coeur est refroidi uniquement par injection d'eau de mer dans le circuit primaire. Des rejets de vapeur radioactive ont toujours lieu. 

Le coeur du réacteur nucléaire n°2 a fusionné à 33 %. Le réacteur a subi une explosion d'hydrogène le 15.03. Le coeur est refroidi uniquement par injection d'eau de mer dans le circuit primaire. Le circuit primaire du réacteur n°2 ne serait "très probablement" plus étanche selon les autorités japonaises et de la vapeur radioactive s'en échappe.[iii] Des rejets de vapeur radioactive ont toujours lieu.

Le coeur du réacteur nucléaire n°3 a fusionné à un pourcentage inconnu. Le réacteur a subi une explosion d'hydrogène le 13.03. Des rejets de vapeur radioactive ont toujours lieu. Le coeur est refroidi uniquement par injection d'eau de mer dans le circuit primaire. La cuve du réacteur n° 3 a subi des dommages dont on ignore la gravité, le gouvernement japonais ayant changé plusieurs fois d'interprétation à ce sujet le 16.03.[iv]

Le refroidissement de la piscine de combustible usé du réacteur n°3 est devenu très problématique, selon l'AIEA..[v] La perte de refroidissement des piscines de combustible usé est une cause d'accident majeur tout comme la fusion d'un coeur nucléaire, et peut entraîner des rejets très importants de radioactivité dans l'environnement.[vi] Dans la centrale accidentée les 6 piscines de combustible usé sont situées au-dessus des réacteurs et ne sont pas protégées par une couche d'acier et de béton, contrairement aux coeurs nucléaires. Ce qui veut dire que, sans eau, le combustible usé hyper radioactif est exposé directement dans l'environnement.[vii]

"La plus haute des priorités maintenant est de verser de l'eau en quantité adéquate sur les réacteurs n°3 et 4, tout particulièrement sur les piscines de combustible usé" a déclaré un porte parole de l'agence de sûreté nucléaire japonaise le 17.03.[viii] Le matin du 17.03, deux hélicoptères de l'armée japonaise ont déversé 60 000 litres d'eau de mer sur le réacteur n°3.[ix] "Nous avons décidé de le faire car aujourd'hui c'est la date limite (Ndr : pour le faire)" a déclaré le ministre japonais de la Défense.[x] Selon Tepco, la radioactivité n'aurait pas baissé après le passage des hélicoptères et se maintiendrait à un niveau de 3mSv/h, 20 000 fois le niveau de radioactivité naturelle.[xi] Dans la journée du 17.03, des camions citernes équipés de canon à eau devraient prendre le relais des hélicoptères pour arroser à une distance de 45 mètres le réacteur n°3.[xii]

Les piscines des réacteurs n°3 et 4 sont directement exposées à l'environnement et il n'est plus possible de connaître la température des piscines des réacteurs n°1, 2, 3 et 4, au 17.03.[xiii] Alors que les réacteurs n°4, 5 et 6 de la centrale de Fukushima Daiichi n'étaient pas en fonctionnement pendant le séisme, la perte de refroidissement de l'eau des piscines des combustibles usés de ces réacteurs devient, à son tour, très problématique depuis 24h. 

Il y a eu deux explosions d'hydrogène le 15.03 et le 16.03, suivies à chaque fois d'un incendie dans la piscine de combustible usé du réacteur n°4. Selon le Président de l'agence de sûreté nucléaire américaine, la piscine ne contiendrait plus d'eau et provoquerait des émissions intenses de radioactivité le 16.03.[xiv] Mais les autorités japonaises ont affirmé, sur la base d'un témoignage d'un pilote d'hélicoptère qui a survolé la centrale, qu'il restait de l'eau dans la piscine sans pouvoir en déterminer la quantité. [xv] Pour autant, l'agence de sûreté nucléaire japonaise ne confirme pas la présence d'eau dans la piscine.[xvi] L'exploitant de la centrale (Tepco) n'écarte pas un risque de redémarrage des réactions de fission du combustible et donc des dégagements colossaux de radioactivité.[xvii] La radioactivité est telle dans la piscine qu'aucun travailleur n'a pu s'en approcher pour verser de l'eau.[xviii] Des rejets de vapeur radioactive ont toujours lieu.

Le niveau de l'eau a baissé de 2m dans la piscine des combustibles usés du réacteur n°5 le 15 mars, à cause de la défaillance du refroidissement du combustible usé et une augmentation de la température de l'eau.[xix] La température augmentait aussi dans la piscine des combustibles usés du réacteur n°6.[xx]

Selon l'agence de sûreté japonaise, le niveau de radioactivité à l'entrée de la centrale a atteint 10 mSv/h (10 millisievert par heure) à 10h40 (heure locale) le 16.03.[xxi] 750 des 800 travailleurs auraient été évacués lundi de la centrale de Fukushima Daiichi, selon Tepco. Au vu des niveaux de radioactivité, Les travailleurs qui restent à la centrale se sacrifient pour lutter contre les accidents en cours. 300 liquidateurs ont rejoints les 50 liquidateurs présents à la centrale de Fukushima Daiichi dans la matinée du 17.03.[xxii] Un nombre croissant de soldats seraient présents sur le site.[xxiii]

Mercredi tous les travailleurs ont quitté brièvement le site à cause du niveau de la radioactivité.[xxiv] Une hausse subite de la radioactivité pourrait entraîner un nouveau départ des travailleurs, ce qui laisserait la centrale hors contrôle, augmentant le risque d'accident nucléaire généralisé sur les 6 réacteurs. Tepco, essayait ce jeudi de connecter une nouvelle ligne à haute tension à la centrale de Fukushima Daiichi pour restaurer les fonctions de refroidissement des 6 réacteurs et de leurs piscines.[xxv]

La contamination du territoire japonais est avérée. Le gouvernement japonais a élargi la zone de confinement de 20 à 30 km autour de la centrale de Fukushima Daiichi, 140 000 habitants sont concernés, alors que 200 000 habitants ont déjà été évacuées du périmètre de 20 km autour de la centrale de Fukushima Daiichi et de 10 km autour de celle de Fukushima Daiini.[xxvi] 

"Nous recommanderions l'évacuation dans un rayon bien plus large que celui que le Japon a mis en place" a déclaré le 16.03 le Président de l'agence de sûreté nucléaire américaine (NRC).[xxvii] Le Pentagone a déclaré avoir interdit à ses soldats de s'approcher à moins de 80 km de la centrale de Fukushima Daiichi.[xxviii]

La préfecture de Fukushima a annoncé avoir décelé de l'iode et du césium radioactifs dans l'eau du robinet de la ville de Fukushima à 8h (heure locale) le 16.03. La radioactivité mesurée dans la ville de Namie, à 8km au nord de la centrale de Fukushima Daiichi, était 6600 supérieure à la normale le 15.03. Le niveau de radioactivité mesuré à Ibaraki, à 130 km au sud de la centrale en détresse, était 300 fois supérieur à la normale mercredi matin.[xxix] Le Japon a donné l'ordre aux autorités locales de mesurer la radioactivité dans les aliments le 17.03.[xxx]


-------------------------------------------------------------------------------

Cuves des réacteur n°2 et 3. Piscines de combustible usé des réacteurs n°3 et 4.

[vi] Le combustible usé n’est pas un matériau anodin, il est brûlant de radioactivité. S’il n’est pas refroidi en permanence, il peut entrer en fusion et relâcher en masse de la radioactivité. A titre d’exemple, un réacteur de 1300 MW un mois après son arrêt produit encore 6 MW de puissance résiduelle.

[xiv] Dépêche AFP 16.03 19h56 (heure française) Japon: radiations "extrêmement élevées"
> Point sur la situation le 16 mars à 21h10
> Point sur la situation le 16 mars à 9h15
> Point sur la situation le 15 mars à 21h30

--------------------------------------------------------------------------------
Onze porte parole nationaux du Réseau "Sortir du nucléaire" sont à votre disposition pour interviews, TV... 
Nous remercions les particuliers de ne pas appeler les numéros de téléphones portables ci-dessous mais de regarder en priorité ce site internet et au besoin de téléphoner au 
            04 78 28 29 22      . Nous sommes en situation d'urgence, merci d'en tenir compte.
Il est essentiel que les journalistes soient bien informés et puissent relayer l'information.
Merci pour votre compréhension.

•Secrétariat national du Réseau "Sortir du nucléaire" :             04 78 28 29 22       
•À Paris : 
Anne-Laure Meladeck :             06 71 23 30 09      
Charlotte Mijeon :             06 75 36 20 20      
Laura Hameaux :             06 85 23 05 11       
Opale Crivello :             06 12 40 59 51      
Perline :             06 88 14 54 42      
•À Lyon : 
Xavier Rabilloud :             06 74 19 28 06      
Philippe Brousse :             06 68 86 89 21       
•À Toulouse : Marc Saint-Aroman :             05 61 35 11 06       
•À Strasbourg : Jean-Marie Brom :             06 08 98 79 40       
•Dans l'Yonne : François Mativet :             06 03 92 20 13       
•Dans la région Limousin : Jean-Pierre Minne :             06 71 07 24 47      

http://groupes.sortirdunucleaire.org/alerte-japon/#point 




 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 17/03/2011 09:50:59
FINALLY ! some semi-good news.. CANADIANS and west coast LISTEN UP -- March 16, 2011    
They are lying to us! Don't listen these lizards who only have plans of destruction. 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=UxrO0mrAGYw 

--Message edité par maria le 2011-03-17 09:52:42-- 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 17/03/2011 16:55:46
VERIFIED! EVACUATION ORDERS - CAPT. ERIC GARDNER, IN CHARGE OF NAVAL AIR FACILITY ATSUGI 3/17/11    
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=eAzI71-QBRo                                                   


 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 18/03/2011 10:30:50
NATURAL NEWS STORE ACQUIRES NEW SUPPLY OF POTASSIUM IODIDE RADIATION PILLS, MANUFACTURED IN USA, SHIPPING OUT MONDAY, MARCH 21   
Read more : http://www.naturalnews.com/031746_potassium_iodide_radiation_pills.html 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 18/03/2011 10:34:57
OBAMA TELLS AMERICANS: DO NOT PREPARE FOR RADIOACTIVE FALLOUT, JUST LISTEN TO YOUR GOVERNMENT 
    
Thursday, March 17, 2011by Mike Adams, the Health Ranger
Editor of NaturalNews.com



(NaturalNews) In a truly incredible example of the complete disregard for the health and safety of the American people, President Obama today told Americans that they should NOT prepare for radiation from the possible meltdown of the Fukushima nuclear power plant in Japan. His exact quote: "The Centers for Disease Control and Prevention and public health experts do not recommend people in the U.S. take precautionary measures beyond staying informed."
In other words, Americans should do nothing other than listen to their government. Don't buy potassium iodide pills (even though the U.S. Surgeon General has already urged people to do so), don't fuel up your automobiles in case you need to evacuate California, don't store some extra food and water... basically, don't worry! There's no problem! Obama says so!
In all my years of looking at the bizarre and sometimes idiotic rants of the "do not prepare" crowd (the Pollyannas of the world), I never imagined hearing the President of the United States telling people to do nothing while the nation stands on the verge of being hit with radioactive fallout from an increasingly likely nuclear meltdown event. This isn't just a lack of leadership, in my opinion: It's a cowardly act and a betrayal of the health and safety of the American people.

While Obama focuses on March Madness basketball, Fukushima burns, threatening to release a massive amount of radiation directly into the atmosphere. The United States has already confirmed that low levels of radiation will reach California by Friday (http://www.naturalnews.com/031733_r...). The coolant fuels have run dry in at least one reactor (http://www.naturalnews.com/031734_n...), meaning that the release of enormous amounts of radiation from spent fuel rods is now imminent. Last-ditch rescue efforts are underway, and while we can hope and pray that they are effective, it seems absolutely bewildering that at this moment, Obama would be telling Americans to effectively "do nothing."


Smart people will prepare anyway
Earlier today, I published a list of urgent action items for Americans and Canadians living on the western edge of North America (http://www.naturalnews.com/031731_r...). The same advice applies to those living in Hawaii, too: Get prepared now, just in case the Fukushima plant releases a massive amount of radiation into the air!

President Obama believes your action list should contain exactly one item: 1) Listen to your government and nothing else.

To me, that sounds like a recipe for suicide. But I suppose it's up to each person to decide whom they want to believe. If the meltdown happens and the radiation cloud heads into California, many of those who listened to Obama could die of cancer from radiation exposure. What an incredible legacy for a President to leave in the history books.


Get a kit. Make a plan. No, wait... don't do any of that!
Whatever happened to the government's own message to be prepared? Even the www.Ready.gov website run by the federal government says, "Get a kit. Make a plan. Be informed."

Obama apparently thinks that's two steps too many. Skip the kit. Screw the plan. Just listen to your government!

Incredible. I have never seen such a dangerous example of the complete and utter failure of leadership in America.

Should a meltdown actually occur, I can only say good luck to all those Americans who follow this man to their own graves.

Oh, and by the way, it's no surprise to hear the CDC is also fully supportive of this "do nothing" preparedness plan. This is the same agency that still refuses to tell people to take vitamin D supplements to prevent outbreaks of infectious disease. It is truly breathtaking to witness the outright betrayal of the American people taking place in Washington right now.

http://www.naturalnews.com/031735_Obama_radioactive_fallout.html 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 18/03/2011 20:28:25
MASS EXODUS OF JAPAN BEGINS (AIRPORTS PACKED) (STORE SHELVES BARE)    
I have a very bad feeling about this exodus. Smell coffins and concentration camps. Will they separate kids from their mom and kill the youngest ones and enslave the others? What's going to happen to the womens? Chambers gas? Bad feeling my friend, I have very bad feeling! 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=16YCwpwe57s 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 19/03/2011 10:34:46
MASS U.S. NAVY EVACUATIONS OUT OF JAPAN!   
US military are now there to evacuate civilians and U.S Navy now evacuate military who was there for some times and who are now contaminated by this radioctivity stuff. Can't you see this is not normal what is going on! 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=H9M0EkpM5KE

ILLUMINATI NWO GAME CARD 'COMBINED DISASTERS' HD JAPAN 2011 - THELlGHT & TheTrutherGirls 

And here with an other Illuminati card. An other prove of their evil and criminal activity against humans. 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=TbhE6epbJC0 

--Message edité par maria le 2011-03-19 10:35:55-- 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 21/03/2011 09:46:27
LES AGENCES DE L'ONU MOBILISÉES POUR AIDER LE JAPON APRÈS LE SÉISME   
Et le dragon, va une fois de plus mettre son habit de compassion pour séduire les nations. 

Dégâts dans la région de Tohoku au Japon après le tsunami du 11 mars.
17 mars 2011 – Alors que les derniers bilans font état de plus de 5.000 morts et 9.000 disparus, les agences de l'ONU sont mobilisées pour assister le Japon confronté aux multiples conséquences du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars et notamment aux problèmes rencontrés à la centrale nucléaire de Fukushima.
L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé le déploiement de deux équipes d'experts internationaux pour assister les autorités japonaises. En outre, le directeur de l'agence onusienne, Yukiya Amano, était en route jeudi pour le Japon afin d'évaluer la situation. 

Le chef de l'AIEA, qui s'est entretenu mercredi avec le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, souhaite voir directement sur place ce que l'agence onusienne chargée de coordonner la sécurité nucléaire mondiale peut offrir pour faciliter les opérations à la centrale de Fukushima, où les coupures d'électricité provoquées par le séisme et le tsunami ont altéré les systèmes de refroidissement des réacteurs, entraînant différentes explosions et la libération de radiations potentiellement dangereuses. 

“La situation reste très sérieuse mais il n’y a pas eu d’aggravation significative depuis hier”, a dit jeudi un conseiller spécial de l’AIEA sur les questions scientifiques et techniques, Graham Andrew, lors d’un point de presse au siège de l’AIEA à Vienne. 

De son côté, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé avoir activé son mécanisme de réponse aux urgences environnementales. Elle se concentre pour l'instant sur l'observation des vents, leur intensité et leur direction, pour tenter d'anticiper le parcours de potentiels rejets radioactifs dans l'atmosphère. 

L'Union internationale des télécommunications (UIT) a pour sa part déjà expédié des équipements de télécommunications d'urgence dans les zones ravagées par le tsunami. Pour faciliter les opérations de recherche et de secours, elle a déployé 78 téléphones satellitaires Thuraya équipés de systèmes GPS, ainsi que 13 téléphones satellitaires Iridium, et 37 terminaux du réseau mondial à large bande BGAN d'Inmarsat. Une trentaine de terminaux Inmarsat supplémentaires sont prêts à être expédiés. 

Dès le lendemain du séisme, le Secrétaire général de l'UIT, Hamadoun Touré, avait proposé au gouvernement du Japon de mettre des moyens de télécommunications d'urgence à disposition. Le rétablissement des liaisons est essentiel au lendemain d'une catastrophe, pour permettre la mise en place des opérations de secours.

Pour venir en aide aux victimes des zones ravagées par le tsunami, dont plusieurs milliers ont déjà passé six nuits dans le froid, sans chauffage, sans électricité, sans eau ou assainissement, le Programme alimentaire mondial (PAM) a de son côté dépêché sur place des équipes d'experts en logistique et en gestion des chaînes d'approvisionnements. 

« Aujourd'hui, le PAM est avec le Japon, l'une des pays nations les plus généreuse sur terre, qui a toujours été là quand d'autres avaient besoin d'aide », a estimé la Directrice du PAM, Josette Sheeran, dont l'agence a déjà participé au transport et à la distribution de 60.000 couvertures dans les zones les plus touchées, où on estime que près de 23.000 personnes sont toujours isolées. 

Parallèlement à ces efforts, une mission conjointe rassemblant une équipe des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNADC) et une équipe américaine d'intervention en cas de catastrophe, a survolé en hélicoptère les zones touchées et procédé à une évaluation précise de la situation.

Lors d'une escale à Oarai, une petite ville de la préfecture d'Ibaraki frappée par le tsunami, la mission a pu rencontrer des habitants qui ont signalé des pénuries de carburant et de nourriture en raison des coupures des routes d'approvisionnement. Les équipes n'ont en revanche pas pu survoler Sendai, la plus grande ville de la zone sinistrée, en raison du mauvais temps.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=24757&Cr=Japon&Cr1= 



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 22/03/2011 16:44:31
FUKUSHIMA RADIATION AND H5N1 AVIAN FLU CONNECTION. THEY STATE AS FACT    
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=S2tB5DO7Gsw 
JAPAN : FUKYSHIMA RADIATION AND H5N1 IN WILD BIRDS IN JAPAN

Many links to open

March 17, 2011
Information received on 16/03/2011 from Dr Toshiro Kawashima, CVO, Animal Health Division, Ministry of Agriculture, Forestry and Fisheries, Tokyo , Japan
Summary

Report type Follow-up report No. 8 
Start date 15/12/2010 
Date of first confirmation of the event 19/12/2010 
Report date 16/03/2011 
Date submitted to OIE 16/03/2011 
Reason for notification Reoccurrence of a listed disease 
Date of previous occurrence 01/04/2009 
Manifestation of disease Clinical disease 
Causal agent Highly pathogenic avian influenza virus 
Serotype H5N1 
Nature of diagnosis Clinical, Laboratory (basic), Laboratory (advanced), Necropsy 
This event pertains to the whole country 
Related reports Immediate notification (20/12/2010)
Follow-up report No. 1 (22/12/2010)
Follow-up report No. 2 (19/01/2011)
Follow-up report No. 3 (23/01/2011)
Follow-up report No. 4 (04/02/2011)
Follow-up report No. 5 (14/02/2011)
Follow-up report No. 6 (24/02/2011)
Follow-up report No. 7 (03/03/2011)
Follow-up report No. 8 (16/03/2011)

The above comments summarize OIE reports on confirmed H5N1 in wild birds identified throughout Japan, including northern Japan. Sequences from three isolates from these outbreaks have been made public at Genbank.  Two of the three (in Hokkaido and Fukushima) have S227R.  All three sequences are the Fujian strain (clade 2.3.2) which have been circulating in wild birds for several years, including the large outbreaks in Japan, South Korea, and Russia in the spring of 2008.  The clade 2.3.2 sequences have two additional receptor binding domain changes (V223I and M230I), which were present in the clade 2.2 sequences from the Gharbiya cluster in Egypt in late 2006.  The Gharbiya cluster is the largest H5N1 cluster in Egypt reported to date.  All three patients died and the RBD changes raised concerns of increase transmission in human.

The recent acquisition of S227R increased concerns because of the known changes in receptor binding specificity due to S227N, which was predicted and confirmed in 2 of the 4 sequences from Turkey in 2006.  The recent reports of two confirmed cases in Kamalpur, a Bangladesh slum have increased concerns that clade 2.3.2 has migrated to Bangladesh and is involved in the two recent cases (as well as symptomatic contacts).

The worsening situation at the Daiichi nuclear power facility in Fukushima, Japan increases concerns that the H5N1 circulating in wild birds and poultry in the region will be impacted by the release of ionizing radiation.  This radiation can lead to rapid evolution of clade 2.3.2 H5N1, which may lead to selection of changes that increase transmission in humans in the region.  These changes could quickly spread through displaced persons living in crowded conditions that are far from ideal.

Close monitoring of these persons as well as H5N1 sequences from wild birds and poultry, a timely release of such sequences would be useful.

Media link 
Recombinomics Presentations

Recombinomics Publications

Recombinomics Paper at Nature Precedings

http://www.recombinomics.com/News/03171102/H5N1_Fukushima_Radiation_WB.html                   



 maria Administrateur Messages postés : 20960
 


  Posté le 23/03/2011 11:10:50
CATASTROPHE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA : LE NUAGE RADIOACTIF ARRIVE SUR NOS REGIONS EUROPEENNES ! LES AUTORITES CRIMINELLES ET LES « EXPERTS » DE PACOTILLE NIENT TOUTE DANGEROSITE… SANS LA MOINDRE PREUVE SCIENTIFIQUE !   

Chers amis,
Les IRREPSONSABLES qui gouvernent nos pays sont ENCORE en train de se foutre de notre gueule !
AINSI, NOUS SAVONS, VIA L’ARTICLE CI-DESSOUS, QUE LE NUAGE RADIOACTIF PROVENANT DU JAPON ATTEINDRA NOS RÉGIONS D’EUROPE TRÈS BIENTÔT, ET D’ICI LA FIN DE CETTE SEMAINE, EN TOUT CAS ! 

L’article ci-dessous nous parle de la FRANCE, qui sera atteinte sous peu.

EN CE QUI ME CONCERNE, JE NE PEUX QUE VOUS CONSEILLER DE PRENDRE DES COMPRIMÉS D’IODE. MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR…

Mais déjà, les prétendus « experts » de l’IRSN RASSURENT les gens, ET CE AVANT MEME D’AVOIR PRIS LES PREMIERES MESURES DE LA RADIOACTIVITE ! Autrement dit, ce mouvement visant à rassurer les gens n’est basé sur AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE. Vous serez donc bien avisés d’ignorer leurs arguments lénifiants, et de vous PROTEGER avant tout !

Les « experts » disent qu’étant donné la distance, la radioactivité sera « fortement diluée », que ce sera de toute façon moins fort que Tchernobyl, etc. Etant donné qu’aucune mesure n’a été effectuée, ces arguments sont NON FONDÉS, NULS ET ARCHI-NULS ! 

Bref, on constate que les éternels DISCOURS VISANT À ÉVITER TOUTE PANIQUE sont mis en place.

Je vous le répète : PRENEZ VOS PRECAUTIONS !

L’article de manipulation, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic. 

Source : http://www.destinationsante.com/Nuage-radioactif-sur-la-France-quels-risques.html

NUAGE RADIOACTIF SUR LA FRANCE : QUELS RISQUES ?

21 mars 2011 - 17h45] 
[mis à jour le 22 mars 2011 à 09h15]
Alors que la situation s’aggrave autour de la centrale nucléaire de Fukushima (cf. http://www.destinationsante.com/Accident-nucleaire-les-cles-pour-tout-comprendre.html ), LE NUAGE RADIOACTIF DEVRAIT BIENTOT ATTEINDRE LE TERRITOIRE FRANÇAIS, SELON LES PREVISIONS DE L’INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SURETE NUCLEAIRE (IRSN :http://www.irsn.fr/FR/Documents/home.htm ). Ce lundi déjà dans les Antilles et sur Saint-Pierre-et-Miquelon puis entre mercredi et jeudi sur l’Hexagone. Toutefois, les retombées radioactives devraient rester sans conséquences sanitaires et environnementales. LE PANACHE SERA CEPENDANT ANALYSE A LA LOUPE PENDANT PLUSIEURS JOURS PAR LES STATIONS DE DETECTION DE POLLUANTS RADIOACTIFS sur tout le territoire.

La pollution due au nuage de particules radioactives venu du Japon devrait rester « à des niveaux extrêmement bas », a assuré ce lundi André-Claude Lacoste, président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN – cf. http://www.asn.fr/ ). Les retombées seraient même « 1 000 à 10 000 fois moins importantes que celles de Tchernobyl (cf. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs303/fr/index.html ) », a-t-il ajouté. Pourquoi ? La grande distance – plus de 15 000 km – qui sépare la France du Japon – permet au nuage radioactif de se disperser suffisamment pour que « la détection de particules devienne très difficile », explique Philippe Renaud, chef du Laboratoire d’études radio-écologiques en milieux continental et marin à l’IRSN. De plus, la quantité de radioactivité relâchée dans l’air reste - encore - inférieure à celle de l’accident de la centrale ukrainienne.

« Nous allons nous efforcer, avec les moyens les plus performants à notre disposition, de DETERMINER LE TAUX DE CONTAMINATION DE L’AIR ET DES ALIMENTS LES PLUS EXPOSES », ajoute-t-il. Pendant plusieurs jours, les scientifiques de l’IRSN vont ainsi prélever entre 300 et 700 m3 d’air par heure. Soit environ 78 000 m3 en tout. Toutefois, « il n’est même pas sûr que nous puissions détecter des traces d’isotopes radioactifs dans l’air en France », explique Philippe Renaud. Les premiers prélèvements de référence sont déjà effectués ce lundi. Les résultats seront publiés sur le site de l’IRSN (cf. http://www.irsn.fr/FR/Documents/france.htm ), et mis à jour toutes les 4 heures.

AU JAPON, LES VENTS REPOUSSENT LA POLLUTION RADIOACTIVE VERS LES ZONES HABITEES, DANS L’INTERIEUR DU PAYS, indique la CRIIRAD (cf. http://www.criirad.org/ ). Dans la province de Takahagi, dans le nord, « le débit de dose (cf. http://www.destinationsante.com/Irradiation-a-quelles-doses-apparaissent-les-risques.html ) a été multiplié par 10 entre 11h30 et 14h ». Les produits alimentaires quant à eux présentent également une contamination de plus en plus visible. « LES ANALYSES REVELENT DES NIVEAUX DE RADIOACTIVITE EXTREMEMENT ELEVES DANS DES EPINARDS ET DANS DU LAIT », précise la CRIIRAD. Ils peuvent atteindre 15 000 Bq/kg, soit un TAUX 27 FOIS SUPERIEUR A LA LIMITE en vigueur au Japon.

Source : Interview de Philippe Renaud, chef du Laboratoire d’études radio-écologiques en milieux continental et marin à l’IRSN, 21 mars 2011 ; CRIIRAD, 21 mars 2011 ; ASN, 21 mars 2011.






Dernière édition par maria le Mer 21 Mai - 14:48 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Juil - 14:24 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 02:44 (2012)    Sujet du message: NUCEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... (PARTIE 2) P.2 Répondre en citant

Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 9 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST
NUCEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ...


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs

Pages :

Prec. 1 2 3 4 5 Suiv.
Auteur :Sujet: NUCEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... Bas
maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 24/03/2011 00:51:22 (24/03/2011 09:51:22)

REPORTING LIVE FROM TOKYO - JAPAN IS IN TOTAL PANIC, NO LIGH (MIRROR)

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=WigO9cTGDWk

IMAGES OF 'FUKUSHIMA HEROES' INSIDE PLANT, VIDEO OF SMOKE AT REACTORS

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=zkCLSD8xhxg

--Message edité par maria le 2011-03-24 09:54:55--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 24/03/2011 00:54:19 (24/03/2011 09:54:19)

MAN JAILED FOR SPREADING RADIATION RUMORS

By Michael Martina | Reuters – Mon, 21 Mar, 2011 1:03 PM EDT


Residents pay their last respects to a victim as a van carrying the coffin leaves …

BEIJING (Reuters) - Police in eastern China have jailed a man for 10 days and fined him 500 yuan ($76.13) for spreading rumors online that a blast at a quake-damaged Japanese nuclear plant had contaminated Chinese waters, state media said.

Authorities in Zhejiang province said a computer company worker surnamed Chen spread fake information about nuclear contamination reaching waters off China's eastern Shandong province, the online version of Communist Party mouthpiece the People's Daily reported on Monday.

In Chen's comments posted on March 15 under the handle "Old Fisherman" he had urged people to spread the word about the radiation to family and friends, stockpile salt, and not consume products from the sea for a year, the report said.

Last week unfounded rumors about iodine in salt being able to stop radiation sickness rippled across China, causing panic buying of the typically plentiful product.

China has not found any abnormal signs of radiation following the damage at the Japanese nuclear plant, but it is checking imports of Japanese food for contamination.

Chen told police he had come across the information on the Internet and "transmitted it to friends and family without thinking," the People's Daily said.

It said Chen had confessed to a "deep awareness of his mistake" which was "illegal and harmful to society."

($1=6.568 Yuan)

(Reporting by Michael Martina; Editing by Ben Blanchard and Daniel Magnowski)


http://ca.news.yahoo.com/man-jailed-spreading-radiation-rumors-20110321-100…

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 24/03/2011 07:42:45 (24/03/2011 16:42:45)

UNBELIEVEABLE GROUND MOVEMENT - JAPAN AREA - LIQUIFACTION

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=bRCM8oJ2DlY

ASIA NOW GOES - GLOBAL EARTHQUAKE OVERVIEW - March 24, 2011

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=HcRXpbXygmI

--Message edité par maria le 2011-03-24 16:56:01--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 26/03/2011 02:37:06 (26/03/2011 11:37:06)

FUKYSHIMA SABOTAGED BY STUXNET VIRUS?

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=7U5uOzjLI0c

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 27/03/2011 00:08:22 (27/03/2011 10:08:22)

10,000,000 TIMES NORMAL RADIATION SPIKE AT FUKYSHIMA 'MISTAKE' - OFFICIALS

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Fgr5PNkW7xI

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 27/03/2011 03:00:27 (27/03/2011 12:00:27)

NAPPE D'EAU HAUTEMENT RADIOACTIVE À FUKUSHIMA

Remarquez que Radio-Canada rapporte certains faits, mais rien sur la technologie qui a été employée pour provoquer cette grande catastrophe au Japon, ni de ceux qui ont participé à la mise en place de cette grande catastrophe. Toutes ces grandes catastrophes que nous voyons depuis quelques temps et qui ne sèment que destruction viennent de ces technologies secrètes militaires.

C'est ce qui fait la différence entre les médias contrôlés et les médias alternatifs que l'on suppriment de plus en plus, afin que nous ne puissions savoir réellement ce qui se passe, tout en prenant bien soin de traiter de terroriste et d'alarmiste, ceux qui tentent de nous avertir.


Remarquez l'horloge
ENGLISH VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=DTIkOZrZUx4

Regardez attentivement, cette carte qui vient du jeu de cartes des Illuminati. Il nous est clairement démontré ce qui allait venir, un de ces jours. Analysez le jeu au complet. Vous pouvez le trouver sur cette page. Vous verrez que certains événements sont déjà arrivés et que d'autres sont à venir. Utilisant des armes secrètes de l'armée, tel que HAARP, ils peuvent créer de grandes catastrophes, à l'échelle planétaire, détruisant ainsi, la vie de milliers de personnes, détruisant des villes entières et laissant les survivants dans une misère totale. Le fait que le gouvernement ne donne l'heure juste aux citoyens sur la radioactivité n'a pour but que de faire encore plus de victimes. Ceci fait partie de l'agenda de réduction des populations.

Une chose est sûre, nous pouvons voir que ce qui est arrivé au Japon était bien planifié et prémidité de la part de ses serpents à sonnette!


La société responsable de la centrale nucléaire en péril de Fukushima a interrompu les opérations de pompage, dimanche, après avoir mesuré une très forte radioactivité dans une nappe d'eau qui a fui du réacteur 2.


Photo: AFP/Tepco via Jiji Press
La salle de contrôle du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima

Cette eau décelée dans le sous-sol de la salle de la turbine, située derrière le réacteur, présentait un taux de 1000 millisieverts [1 sievert] par heure, selon la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco). Ce niveau est quatre fois plus élevé que la limite de 250 millisieverts jugée sûre par les autorités.

La société Tepco avait également affirmé que la radioactivité de l'eau dans le système de refroidissement du réacteur 2 était 10 millions de fois supérieure à la normale. Elle s'est plus tard rétractée en disant que l'employé qui avait pris les mesures, effrayé par les chiffres, avait pris la fuite sans faire de contre-vérification.

Dimanche soir, la société a présenté ses excuses en expliquant que ces niveaux alarmants étaient inexacts. « Ce chiffre n'est pas crédible », a déclaré un porte-parole de Tepco. Il a précisé que la société prendra de nouvelles mesures sans indiquer quand elle comptait les rendre publiques.

La possibilité d'une catastrophe demeure

Depuis le 11 mars, des centaines de personnes travaillent sans relâche à Fukushima Daiichi pour tenter de refroidir les réacteurs afin d'éviter que l'accident ne dégénère en catastrophe.

Les autorités nippones ont prévenu dimanche que ce danger était loin d'être écarté. Le porte-parole du gouvernement Yukio Edano a admis que les opérations d'urgences sur le site étaient particulièrement difficiles et a reconnu l'absence de réels progrès.

Tepco avait déjà évacué temporairement ses travailleurs après avoir enregistré des taux de radioactivité de plusieurs centaines de millisieverts par heure autour des réacteurs endommagés de la centrale.

Jeudi, des employés mal équipés ont été brûlés aux pieds après avoir marché dans une flaque d'eau radioactive dans la salle de la turbine du réacteur 3 où le niveau de radiation atteignait 180 millisieverts par heure. Dimanche, ce taux est monté à 750 millisieverts par heure.

Samedi, des taux d'iode 1250 fois plus élevés que la norme légale ont été détectés en mer non loin de la centrale.

Par ailleurs, plus de deux semaines après le tremblement de terre et le tsunami, le bilan s'élevait dimanche à 10 489 morts et plus de 16 620 disparus, selon la police du Japon.


http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/03/27/002-japon-fuk…

--Message edité par maria le 2011-03-27 12:25:27--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 27/03/2011 07:34:47 (27/03/2011 16:34:47)

BELGIQUE: NUCLEAIRE: LE DEPLIANT DES AUTORITES FEDEDRALES...

Chers amis,

Il y a tout juste quelques jours, les autorités françaises ont reconnu que le nuage radioactif en provenance du Japon survolait leur pays, mais en RASSURANT (bien sûr) la population au maximum, afin de ne pas créer de panique... PAR CONTRE, en Belgique, RIEN ne fut déclaré, pas même concernant le fait que le nuage provenant du Japon était arrivé ! Seule une campagne massive visant à RASSURER le citoyen fut mise en place, niant tout risque et tout danger, et l'existence même du nuage qui, apparemment, s'était arrêté subitement à la frontière...

Mais en fin de cette semaine, revirement de situation : les autorités ont envoyé aux milliers de citoyens habitant dans le rayon d'action des centrales nucléaires et centres des radio-éléments (= 20 km. autour de ces installations), le dépliant qui suit, et que je vous poste ci-dessous. On y parle des mesures à prendre en cas d'accident nucléaire... toujours sans aucun lien avec ce qui nous arrive du Japon, bien sûr !

Bref, "tout va très bien, Madame la Marquise"... et les autorités belges hypocrites et menteuses tentent de noyer le poisson au maximum, tout en se couvrant en cas d'accusations ultérieures pour ne pas avoir suffisamment protégé les citoyens. Les citoyens seront-ils aussi stupides que pour croire à l'absence totale de danger ?

Les images, ci-dessous...

Vic.








maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 29/03/2011 01:19:20 (29/03/2011 10:19:20)

NUCLEAR CRISIS "VERY GRAVE"

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ZqKm3iH1x9c

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 29/03/2011 03:51:33 (29/03/2011 12:51:33)

JAPON : BAN KI-MOON APPELLE À RENFORCER LA COOPÉRATION INTERNATIONALE


Ban Ki-moon.

25 mars 2011 – Alors que le Japon affronte une grave crise nucléaire à la suite des dégâts causés à une centrale nucléaire par le séisme et le tsunami du 11 mars, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a appelé vendredi à renforcer la coopération internationale lors d'une réunion consacrée à cette crise avec de hauts responsables du système des Nations Unies.

« Le dispositif institutionnel actuel, y compris le Plan de gestion des situations d'urgence radiologique commun aux organisations internationales dont le principal organe de coordination est l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), doit être revu et renforcé », a dit Ban Ki-moon dans une déclaration publiée à l'issue de cette réunion par vidéoconférence.

Convoqué par le chef de l'ONU, la réunion rassemblait le Directeur de l'AIEA, Yukio Amano, l'Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, le Secrétaire exécutif de la Commission préparatoire de l'OTICE, Tibor Toth, le Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Michel Jarraud, et de hauts représentants de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), du Programme alimentaire mondial (PAM), du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et de la Stratégie internationale des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (SIPC).

Devant les participants, Ban Ki-moon a souhaité rappeler que « l'étroite collaboration entre les organisations internationales impliquées dans les efforts de secours a joué un rôle important dans le renforcement de la capacité de réponse du gouvernement du Japon et dans la diffusion d'informations vitales pour le public ».

« Les organisations internationales chargées de coordonner l'action avec les gouvernements et autres organisations ont mis en place des mesures extraordinaires de partage de l'information », a-t-il poursuivi, avant toutefois d'estimer que le dispositif institutionnel existant devait être « revu » pour renforcer encore son efficacité.

« J'encourage également les États à exploiter les leçons apprises et à adopter des mesures appropriées, de façon novatrice, pour renforcer le régime de la sûreté nucléaire », a encore ajouté Ban Ki-moon, appelant à « s'assurer que les normes les plus élevées possibles sont mises en œuvre pour protéger la santé humaine, l'approvisionnement alimentaire des populations et l'environnement ».


Soulignant aussi que la crise au Japon a « donné lieu à des appels à réévaluer le cadre international des interventions d'urgence et le régime de sûreté nucléaire », Ban Ki-moon a estimé que les États devaient « continuer d'être principalement responsables du maintien de la sécurité de leurs installations nucléaires », mais que l'AIEA devait de son côté « jouer un rôle central dans le développement et la mise en œuvre universelle des normes de sécurité optimales ».

Pour conclure, le Secrétaire général de l'ONU a souhaité que la 5ème Conférence des parties à la Convention sur la sûreté nucléaire, qui se déroulera début avril, fournisse « un cadre utile » pour lancer ces réformes.

Adoptée en juin 1994 par l'AIEA, cette Convention rassemble une soixantaine d'Etat membres et organisations intergouvernementales. Son principal objectif est d'atteindre et de maintenir un haut niveau de sûreté nucléaire dans le monde entier grâce à l'amélioration des mesures nationales et de la coopération internationale.


http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=24837&Cr=Japon&Cr1=


maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 29/03/2011 03:57:30 (29/03/2011 12:57:30)

UN NUCLEAR AGENCY CALLS HIGH-LEVEL MEETING ON JAPANESE POWER PLANT CRISIS



IAEA Director General Yukiya Amano

28 March 2011 – The head of the United Nations agency that coordinates global nuclear safety today called for a high-level conference within three months to strengthen safety measures and emergency responses in light of the Japanese power plant crisis.

“The Fukushima crisis has confronted the agency and international community with a major challenge,” UN International Atomic Energy Agency (IAEA) Director General Yukiya Amano told a news briefing at the agency’s headquarters in Vienna, referring to the earthquake- and tsunami-stricken nuclear power plant that has been spewing radioactive contamination into the environment since 11 March.

“It is vitally important that we learn the right lessons from what happened on March 11 and afterwards in order to strengthen nuclear safety throughout the world,” he said. “I would therefore like to propose that a high-level IAEA conference on nuclear safety should take place here in Vienna before the summer.”

Outlining the meeting’s agenda he cited an initial assessment of the accident, its impact and consequences; lessons that need to be learned; launching the process of strengthening nuclear safety; and strengthening the response to nuclear accidents in an emergency.

“The work ahead will be substantial. I firmly believe that the IAEA is the best venue for the follow-up on the Fukushima accident. We have the necessary expertise, extensive membership, and can assure transparency,” he said of the body, which has 151 Member States.

Mr. Amano noted that many countries had joined the call for robust follow-up action that he made at a meeting of the IAEA Board of Governors a week ago following his visit to Japan, in which he stressed the need to reassess the international emergency response framework for dealing with nuclear power plant accidents and to improve communications.

He said the situation remains very serious and IAEA is doing “everything in its power to help Japan,” with two radiation monitoring teams on the ground and a joint IAEA-UN Food and Agriculture Organization (FAO) food safety team meeting with officials in affected prefectures.

“It will take some time to stabilize the reactors,” he added. “For now, radioactivity in the environment, foodstuff and water, including the sea, is a matter of concern in the vicinity of the Fukushima plant and beyond. Current levels indicate the need for further comprehensive monitoring. On the positive side electrical power has been restored at units one, two and three and fresh water is now available on the site.”

It was the destruction of power lines by the quake and tsunami and the subsequent failure of back-up diesel generators to pump in cooling water that caused the nuclear reactors to overheat and release radiation into the environment.

Before and during his visit to Japan Mr. Amano called for faster and fuller information on the crisis from the Japanese authorities and this has now improved.

“In a crisis of this nature it is vital to provide and share speedy and accurate information,” he said today. “My visit to Tokyo and the presence of IAEA staff on the ground have improved both the flow of information and the level of mutual understanding of a variety of technical issues. This has been an interactive process; as well as receiving information we have been asking questions, providing advice and obtaining clarifications.”

Last Friday, Mr. Amano joined in a video conference with Secretary-General Ban Ki-moon and other agency heads to discuss the crisis and they will all be having further talks on the issue later this week in Nairobi, Kenya.

He will meet Secretary-General Ban Ki-moon and other agency heads in Kenya later this week at a regular meeting of the UN Chief Executives Board.


http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=37913&Cr=Japan&Cr1=

--Message edité par maria le 2011-03-29 12:58:13--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 30/03/2011 07:05:11 (30/03/2011 16:05:11)

ESA - JAPAN IS SLIPPING TO THE EAST - 20,000 FOOT DROP OFF - CONFIRMED

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=eUXlxW8tGQ0

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 30/03/2011 07:06:47 (30/03/2011 16:06:47)

FULL MELTDOWN IN FULL SWING? JAPAN MAXIMUM NUCLEAR ALERT

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=MognnB0g56Y

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 31/03/2011 00:25:31 (31/03/2011 09:25:31)

WATER TABLE RUPTURE - IMPRESSIVE FISSURE IN JAPANESE EARTHQUAKE - March 11, 2011

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=dvPiaj8od-s

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 31/03/2011 00:47:55 (31/03/2011 09:47:55)

FUKYSHIMA - NUCLEAR TITANIC? SEAWATER RADIATION HITS NEW HIGH IN JAPAN

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=1vYodthGGJE

CANADIAN GOVT REFUSES TO TEST FOR RADIATION IN MILK CLAIMING IT'S NOT NECESSARY

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=csGHOVZ_vXk

USA : "FEDERAL GOVERNMENT INSIST RADIATION IN MILK SAFE FOR ADULTS & CHILDREN"

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=RE6V7J0j6eQ

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 31/03/2011 05:17:05 (31/03/2011 14:17:05)

ITS ALL A GAME TO THE ILLUMINATI ( JAPAN SCENARIO )

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=qqLIyKFATms&feature=channel_video_title

THE SERIES V SABOTAGE OF NUCLEAR PLANT, AIRED 3 DAYS BEFORE JAPAN

VIDEO :http://www.youtube.com/watch?v=xHROlr3Ea1U&feature=channel_video_title

HOLLYWOOD MOVIE ( HEREAFTER )2010 PREDICTS JAPAN TSUNAMI

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=PYeG2oCYgTc&feature=channel_video_title

--Message edité par maria le 2011-03-31 14:17:33--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 03/04/2011 02:17:29 (03/04/2011 11:17:29)

LA CENTRALE NUCLÉAIRE DES SIMPSON NE FAIT PLUS RIRE

Fox

Suite à la catastrophe nucléaire survenue au Japon, des chaînes de télévision allemandes, suisses et autrichiennes ont décidé de censurer plusieurs épisodes de la série “Les Simpson” en raison de plaisanteries au sujet du nucléaire. Depuis plus de 20 ans, le personnage d’Homer, créé par Matt Groening, fait rire à travers le monde en se moquant bien des consignes de sécurité de la centrale nucléaire dans laquelle il travaille. Un humour qui, aujourd’hui, n’est plus au goût de tout le monde.

Al Jean, le producteur exécutif de la série, comprend la décision: “Nous avons 480 épisodes, et si certains d’entre eux ne sont pas diffusés durant quelque temps au vu des terribles évènements qui ont lieu actuellement, je le comprends parfaitement,”, confie-t-il au Entertainement Weekly.


http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/ext/http://teleobs.nouvelo…

--Message edité par maria le 2011-04-03 11:17:45--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 04/04/2011 06:21:06 (04/04/2011 15:21:06)

12,000 TONS OF RADIOACTIVE WATER FROM FUKUSHIMA TO FLUSH INTO OCEAN

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=KFlKAh4kQdU

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 05/04/2011 06:18:05 (05/04/2011 15:18:05)

ANNOUNCER CRIES - FUKUSHIMA NOS. 5 & 6 FLOODED!

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=xpIIcSNFFWw

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 05/04/2011 22:32:34 (06/04/2011 07:32:34)

PLANT RADIATION MONITOR SAYS LEVELS IMMEASURABLE

Do you realize how many peoples have die in this tragedy and how many will die in the coming weeks with all these radiations? And it's not finish. When the Madril fault and Yellowstone will go down, we will have to face the same problem in America. These a lot of nuclear plan in our territory. Take a minute to think to all these "natural" disasters whe've seen since 9/11 all around the world.

This is all part of Depopulation agenda and domination. This is a secret war, with secret technology (not secret anymore) against the citizens of the world. We can see how evil these elite are, to do things like that. How many, around you, really understand what's going on? Trust the Lord, not the men who deceive you day after day!




A radiation monitor at the troubled Fukushima Daiichi nuclear power plant says workers there are exposed to immeasurable levels of radiation.

The monitor told NHK that no one can enter the plant's No. 1 through 3 reactor buildings because radiation levels are so high that monitoring devices have been rendered useless. He said even levels outside the buildings exceed 100 millisieverts in some places.

Pools and streams of water contaminated by high-level radiation are being found throughout the facility.

The monitor said he takes measurements as soon as he finds water, because he can't determine whether it's contaminated just by looking at it. He said he's very worried about the safety of workers there.

Contaminated water and efforts to remove it have been hampering much-needed work to cool the reactors.

The monitor expressed frustration, likening the situation to looking up a mountain that one has to climb, without having taken a step up.

Tuesday, April 05, 2011 19:51 +0900 (JST)


http://www3.nhk.or.jp/daily/english/05_38.html

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 06/04/2011 07:09:02 (06/04/2011 16:09:02)

FDA: ALL FISH FROM JAPAN SAFE TO EAT

Safe to eat if you want to kill someone!!!PURE EVIL!

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=XcdtGNRtWRE


Pages : Prec. 1 2 3 4 5 Suiv.

Index du forum
FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST
NUCEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ...

Haut
Aller à : Les favorisPAROLE DU SEIGNEUR POUR CES TEMPS DE LA FIN/WORD OF GOD IN THE END TIMESSITES RECOMMANDÉSCONFÉRENCE ET/OU MOBILISATION + NASAPRENDRE NOTE QUE :ORGANISATION DES NATIONS-UNIES/UNITED NATIONS ORGANIZATIONCONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHESRÉSUMÉ DE LA SITUATION MONDIALE PAR VICLA MARQUE DE LA BÊTE/THE MARK OF THE BEASTTERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTHLES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPSFASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCISTNOUVELLES LOIS ANTITERRORISTES/NEW ANTITERRORIST LAWSPROJET FUTUR POUR LES ENFANTS/FUTUR PROJECTS FOR KIDSDEPOPULATION DE LA TERRE/DEPOPULATION OF THE EARTHCANADAISRAËL et le MOYEN-ORIENTTRAITÉ DE L'AMERIQUE DU NORD/NORTH AMERICAN UNION (CANADA-USA-MEXICO)SECTION DE GAÉTANVIDÉOS/VIDEOS

Membre: Ajouter ce sujet à mes favoris | Envoyer ce sujet à un(e) ami(e) | Imprimer ce sujet
Modérateurs : Déplacer ce sujet | Fermer ce sujet | /!\ Supprimer le sujet
Ajouter une réponse rapide
Ajouter une réponse rapide


Administration
Modération
Ce forum pour votre site ?
AceBoard Forum Gratuit v 5.3
Download Premium Web Templates! - blog gratuit
audit et mesure d'audience visiteurs internet par


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 02:51 (2012)    Sujet du message: NUCEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... (PARTIE 2) P.3 Répondre en citant




Administrateurs :maria
Forum LE VOILE DÉCHIRÉConnecté sous maria | Se déconnecter
en ligne : Il y a 10 connectés. Cliquez pour voir la liste
Inscription
|
Profil
|
Messages Privés
|
Recherche
|
Online
|
Aide
| Créer un blog gratuit



Index du forum
FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST
NUCEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ...


Notification par email
|
Prévenir les modérateurs

Pages :

Prec. 1 2 3 4 5 Suiv.
Auteur :Sujet: NUCEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... Bas
maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 08/04/2011 00:52:10 (08/04/2011 09:52:10)

DEPOPULATION: FUITES D'EAU DANS LA CENTRALE NUCLEAIRE D'ONAGAWA AU JAPON !



Et de deux ! Une seconde centrale nucléaire japonaise, à Onagawa, a aussi fuité près le dernier tremblement de terre. Avec le risque que de la radioactivité soit relâchée dans l’atmosphère ! Bien entendu, l’article qui suit (posté par nos putes des mass médias) tente à nouveau de nous rassurer. En vain.

Il est donc clair que le Japon était (Hiroshima, Nagasaki) est redevenu désormais une île radioactive. Les radiations risquent fort de nous atteindre tôt ou tard, avec l’explosion de cancers et autres maladies liées à la radioactivité.

Nos autorités restent évidemment muettes, et toutes les mesures (trafiquées sans doute par les agences qui se chargent du nucléaire) indiquent « inoffensif », MAIS nous vérifierons médicalement, dans les mois et années qui viennent, les conséquences médicales et les tragédies humaines engendrées par ces fuites japonaises.

Pendant ce temps, le manque d’avertissement des autorités nous garantit que les populations ne se protègeront pas, ce qui entraînera un carnage maximal. C’est évidemment le but : dépeupler, massacrer et réduire le nombre des citoyens, comme le souhaitent les diktats du nouvel ordre mondial.

L’article, ci-dessous… Vic.




Source : http://fr.news.yahoo.com/4/20110408/tts-japon-nucleaire-ca02f96.html

FUITES D'EAU DANS LA CENTRALE NUCLEAIRE D'ONAGAWA AU JAPON

Il y a 1 heure 30 min

DES FUITES D'EAU ONT ETE REPEREES A LA CENTRALE NUCLEAIRE D'ONAGAWA APRES LE NOUVEAU SEISME SURVENU JEUDI DANS LE NORD-EST DU JAPON, a annoncé vendredi l'exploitant de la centrale, Tohoku Electric Power.

Cette société assure cependant que les niveaux de radioactivité aux abords du site n'ont pas changé.

DE L'EAU S'ECHAPPE NOTAMMENT DES PISCINES DE STOCKAGE DE COMBUSTIBLE USAGE DANS LES REACTEURS 1, 2 ET 3 DE LA CENTRALE. TROIS AUTRES FUITES ONT ETE SIGNALEES DANS LE REACTEUR 3.

La centrale d'Onagawa, dans la préfecture de Miyagi, est à l'arrêt depuis qu'elle a été touchée par une vague de 13 mètres après le séisme de magnitude 9 survenu le 11 mars dans le nord-est du Japon.

Deux des trois lignes électriques alimentant le site ont été coupées en raison du séisme de jeudi, a précisé Tohoku Electric.

Les opérations de refroidissement des barres de combustible usagé ont repris après une interruption et le site dispose toujours d'un générateur de secours en cas de nécessité.

LA BAISSE DU NIVEAU D'EAU DANS LES PISCINES DE REFROIDISSEMENT EST UNE SOURCE D'INQUIETUDE CAR, SI ELLES NE SONT PAS SUFFISAMMENT IMMERGEES, LES BARRES DE COMBUSTIBLE USAGE PROVOQUENT DES REJETS RADIOACTIFS DANS L'ATMOSPHERE.

"Nous avons détecté une PETITE AUGMENTATION DES NIVEAUX DE RADIOACTIVITE A L'INTERIEUR DES REACTEURS et nous essayons de déterminer l'origine des fuites", a dit un responsable de Tohoku Electric. "Nous n'avons pas observé de changement dans les niveaux de radioactivité à l'extérieur des réacteurs."

Le Japon est déjà confronté à une crise nucléaire sur le site de Fukushima, un peu plus au sud d'Onagawa, en raison du séisme et du tsunami survenus le 11 mars.

A FUKUSHIMA, DES TECHNICIENS TRAVAILLENT SANS RELACHE POUR TENTER DE REFROIDIR LES BARRES DE COMBUSTIBLE ET EVITER UNE FUSION DU COEUR DES REACTEURS QUI POURRAIT PROVOQUER UNE CATASTROPHE NUCLEAIRE MAJEURE.

Les autorités ont mis en place une zone d'exclusion dans un rayon de 20 km autour de cette centrale et plus de 70.000 personnes ont dû être évacuées.

L'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) a confirmé que les niveaux de radioactivité n'avaient pas changé sur le site de Fukushima après le tremblement de terre de jeudi.

"L'épicentre du séisme se trouvait à 20 km de la centrale nucléaire d'Onagawa et à environ 120 km des centrales nucléaires de Fukushima Daiichi et Daini", a souligné l'AIEA.

Le séisme et le tsunami du 11 mars ont fait près de 28.000 morts ou disparus.

Mayumi Negishi et Yoko Nishikawa; Bertrand Boucey pour le service français.


maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 08/04/2011 02:05:44 (08/04/2011 11:05:44)

RADIOACTIVE RAIN CAUSES 130 SCHOOLS IN KOREA TO CLOSE — YET RAIN IN CALIFORNIA HAD 10 TIMES MORE RADIOACTIVITY

April 7th, 2011 at 06:06 AM

Citizens arm themselves with umbrellas, raincoats, boots, Korea Times, April 7, 2011:

[Emphasis Added]

… The Korea Institute of Nuclear Safety (KINS) said radioactive iodine and cesium were found in rainwater collected in the early morning at a checkpoint on the island. The concentration level of iodine-131 was 2.02 becquerels per liter (Bq/l), that of cesium-137, 0.538 Bq/l, and that of cesium-134, 0.333 Bq/l. …

Following the news that minuscule radioactive substances were detected on Jeju, people in all parts of the country carried umbrellas to work or school even though the rainfall was light.

Parents had their children not only use umbrellas but also wear raincoats, rubber boots and even masks. Some of them gave their children a ride to school, with streets near schools congested.

In Gyeonggi Province, about 130 pre-, elementary and middle schools were closed after the regional educational office allowed school heads to close them if they deemed it necessary. More than 40 others shortened school hours. …
Read the report here.

UCB Rain Water Sampling Results, University of California, Berkeley, Department of Nuclear Engineering:

Iodine-131 level in rainwater sample taken on the roof of Etcheverry Hall on UC Berkeley campus, March 23, 2011 from 9:06-18:00 PDT

20.1 Becquerel per liter (Bq/L)

Read the report here: Radioactive Iodine-131 in rainwater sample near San Francisco 18,100% above federal drinking water standard


http://enenews.com/radioactive-rain-130-schools-korea-close-adults-precauti…

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 10/04/2011 01:29:00 (10/04/2011 10:29:00)

4/9/2011 -- URGENT -- ELEVATED (FULL MID-RANGE) RADIATION -- SOON TO ARRIVE ON WEST COAST USA

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=z87CJv4T4_o



maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 10/04/2011 03:16:43 (10/04/2011 12:16:43)

MOUNT FUJI ERUPTION?

A quick reminder of the prediction from Benjamin Fulford regarding the possible eruption of Mount Fuji in Japan on 11th April 2011.

Benjamin has a history with establishment media and has gained access to Rockefeller himself.

Read in to it what you will, we will find out whether or not to take his predicion seriously or not, tomorrow.

Peace


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=pUax2QURzZc

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 11/04/2011 12:46:07 (11/04/2011 21:46:07)

NUCLEAR CRISIS RAISED TO LEVEL 7 THE HIGHEST LEVEL

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=A5n0bhiMEOE

4/12/2011 -- MUST SEE / LISTEN! FUKYSHIMA NUCLEAR EXPLOSION = LEVEL 7 CONFIRMED

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=GYk5NKZcGiY

--Message edité par maria le 2011-04-13 09:25:16--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 16/04/2011 12:26:38 (16/04/2011 21:26:38)

JAPAN TSUNAMI 2011 NEW AMATEUR VIDEO. TSUNAMI 03-2011 13-04-2011

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=i3wxAmv2DSU&feature=channel_video_title

ALMOST 10,000 SUBS A DOER STAND'S ON THE ROCK! LOVE

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=DyLmIcgkutg

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 18/04/2011 01:01:09 (18/04/2011 10:01:09)



ALERT!!! RADIATION FORECAST - FEAR MONGERING? TAKE A LOOK AT THIS - ARE YOU READY TO DIE? POLITICALSEER

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=QfAG6UspRWQ

EPA LIES!!! SHOCKING NEW INFORMATION - RADIATION LEVELS RISE IN USA WATER SUPPLY! POLITICALSEER

The EPA maintains a set of so-called "Protective Action Guides" (PAGs). These PAGs are being quickly revised to radically increase the allowable levels of iodine-131 (a radioactive isotope) to anywhere from 3,000 to 100,000 times the currently allowable levels.

Read more :
http://www.naturalnews.com/031963_radiation_exposure.html

VIDEO :http://www.youtube.com/watch?v=u5DkvrHezks&feature=watch_response

--Message edité par maria le 2011-04-19 17:22:27--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 18/04/2011 04:44:15 (18/04/2011 13:44:15)

IMPORTANT INFORMATIONS FROM DR LAUREN MORET

Live Show [Procaster] Sun Apr 17 2011 11:18:34 PM

VIDEO : http://www.livestream.com/propheticseer/video?clipId=pla_2983baf3-ce1f-4674…

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 19/04/2011 08:21:51 (19/04/2011 17:21:51)



JAPON : LES RADIATIONS ENGLOBENT DESORMAIS LA PLANETE !

Chers amis,

JETEZ UN COUP D'OEIL DE TOUTE URGENCE SUR LA VIDEO SUIVANTE :

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=QfAG6UspRWQ

Ce que vous allez y voir est la PROGRESSION DU NUAGE RADIOACTIF DEPUIS LE TREMBLEMENT DE TERRE DU JAPON ET LA CATASTROPHE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA.

Au 25 mars 2011 (il y a déjà 3 semaines !), la situation était la suivante :



NOTEZ QUE L'AMERIQUE DU NORD ET L'EUROPE SONT TOUCHEES ET, EN DEFINITIVE, TOUTE LA PLANETE !

Le plus DINGUE, c'est que les salauds de nos gouvernements nous CACHENT tout ceci !

Certains d'entre vous se souviennent cedrtainement de Jean-Jacques Crèvecoeur, ce scientifique qui, en 2009, avait averti concernant la fausse pandémie de grippe A/H1N1 et concernant les dangers du vaccin toxique H1N1...

Bonne nouvelle ! Jean-Jacques Crèvecoeur va reprendre du service à propos de la catastrophe nucléaire qui est en train de se dérouler ! Voici un extrait de son e-mail que j'ai reçu ce samedi 16 avril 2011 :

"La semaine prochaine, je vous enverrai une lettre d'informations à propos de ce qui se passe réellement à Fukushima et des conséquences que ce cataclysme nucléaire aura sur notre vie quotidienne dans les mois et les années à venir. Car nous nageons en plein paradoxe. En 2009, les médias ont mené une véritable campagne de panique quotidienne avec une pandémie de grippe qui n'a JAMAIS existé ! En 2011, les médias se taisent alors que la contamination de nos aliments, des sols, de l'eau et de l'air a déjà commencé chez nous. Cette fois que le danger est bien réel, nous ne sommes pas informés…

Alors, surveillez bien votre boîte à courriel dans une dizaine de jours."

Je vous posterai dès que possible l'article à ce sujet que Jean-Jacques Crèvecoeur postera bientôt.

Autrement dit, Jean-Jacques Crèvecoeur nous soignale qu'en 2009, on a fait tout un cinéma pour un danger qui n'en était pas un (la grippe A/H1N1), MAIS EN ESSAYANT DE NOUS REFILER DANS LES VEINES UN VACCIN TOXIQUE (= but de dépopulation). Fort heureusement, grâce à de très bonnes infos sur le web, beaucoup ont évité de prendre ce vaccin empoisonné...

MAIS AUJOURD'HUI, ALORS QU'UN DANGER REEL ET ENORME EST BIEN PRESENT (catastrophe nucléaire au Japon), PERSONNE NE NOUS DIT RIEN !

Jean-Jacques Crèvecoeur trouve cela "paradoxal"... pas moi. Car le but est toujours le même : faire crever un maximum de personnes ! En ne disant rien, nos gouvernements évitent toute panique, mais surtout, ils s'assurent QU'UN NOMBRE MAXIMAL DE PERSONNES TOMBERA MALADE ! Dépopulation, encore et toujours...

Nous allons voir dans l'article qui suit (en anglais) que cela va même plus loin, puisque les salauds des autorités ont même demandé aux agences "scientifiques" corrompues de soi-disant "sécurité" DE FAUSSER CARREMENT LES CHIFFRES ET LES MESURES QUI SONT DIFFUSES, VOIRE MEME D'ETEINDRE LES DETECTEURS DE RETOMBEES RADIOACTIVES !!! A l'assassin !

L'article, ci-dessous (en anglais)... Et en attendant, prenez vos comprimés d'iode ! Vic.

Source :
http://www.naturalnews.com/031963_radiation_exposure.html

EPA TO RAISE LIMITS FOR RADIATION EXPOSURE WHILE CANADA TURNS OFF FALLOUT DETECTORS

Tuesday, April 05, 2011
by Mike Adams, the Health Ranger
Editor of NaturalNews.co

(NaturalNews) The mass radioactive contamination of our planet is now under way thanks to the astonishing actions taking place at the Fukushima nuclear facility in Japan. As of last night, TEPCO announced it is releasing 10,000 tons of radioactive water directly into the Pacific Ocean. That 2.4 million gallons of planetary poison being dumped directly into the ocean.

This water is being released because they have run out of places to keep it on land. It's too deadly to transport anywhere else, and all the storage pools around Fukushima are already overflowing. So they're dumping it into the ocean, then calling it "safe" because they claim the ocean will "disperse" all the radiation and make it harmless.

But because there's more radioactive water being produced every day at Fukushima, this process of releasing radioactive water into the ocean could theoretically continue for years, easily making Fukushima the worst nuclear disaster in the history of our world.

Quick, fudge the numbers before anybody notices!

Fukushima, you see, is doing to the Pacific Ocean what BP and the Deepwater Horizon did to the Gulf of Mexico last summer. Except that in the case of Fukushima, that radiation doesn't just disappear with the help of millions of gallons of toxic chemicals. Nope, that radiation sticks around for decades.

So what to do? If you're the United States Environment Protection Agency, there's only one option: Declare radiation to be safe!

Yes indeed, friends, we have reached a moment of comedic insanity at the EPA, where those in charge of protecting the environment are hastily rewriting the definition of "radioactive contamination" in order to make sure that whatever fallout reaches the United States falls under the new limits of "safe" radiation.

The EPA maintains a set of so-called "Protective Action Guides" (PAGs). These PAGs are being quickly revised to radically increase the allowable levels of iodine-131 (a radioactive isotope) to anywhere from 3,000 to 100,000 times the currently allowable levels.

The group Public Employees for Environmental Responsibility (PEER) is all over this issue, having obtained internal emails from a FOIA requests that reveal some truly shocking revelations of the level of back-stabbing betrayal happening inside the EPA. For example, under the newly-revised PAGs, drinking just one glass of water considered "safe" by the EPA could subject you to the lifetime limit of radiation. (http://www.peer.org/news/news_id.ph...)

"In addition," PEER goes on to say, "it would allow long-term cleanup limits thousands of times more lax than anything EPA has ever before accepted. These new limits would cause a cancer in as much as every fourth person exposed."

These new PAGs would also vastly increase the allowable levels of radiation in soil and food, too. That way, when the radioactive fallout from Fukushima's massive release of raw radioactive water begins to rain down upon the West Coast, the EPA can officially announce that all the radiation is "below accepted limits." That's very comforting to many people, you see.

And why is it below the limits? Because the EPA just raised the limits by as much as 100,000 times!

Quack science is alive and well as the government

Truly, this is science at its most delightful. When the facts don't fit your fairy tale, simply rewrite the fairy tale to discard the facts! That's science for you today, folks: There's nothing that can't be denied, censored, oppressed or ignored if you just fudge the numbers with enough determination and arrogance.

The U.S. government does the exact same thing with vitamin D, of course. By lowering the definition of vitamin D deficiency to mean only those with a blood level below 30, the government magically and instantly transforms a wildly deficient American population into a "sufficiently nourished" population! It's magic, friends. Magic with numbers.

But even the EPA's sleight-of-hand magic isn't fooling very many people this time around. Even the most TV-obsessed, CNN-watching news zombie has by now figured out that too much radiation is bad for you. After all, the media has been screaming at people about the dangers of sunlight radiation for years, insisting that the mere act of sunlight touching your skin could kill you from skin cancer.

And yet, thanks to the EPA's magically-morphing numbers, even though sunlight radiation might kill you, Fukushima radiation is perfectly safe for ya!

You have a front row seat in this entertaining charade

Isn't it amazing? Watching the U.S. government try to fudge its way out of the physical realities of Fukushima probably beats the best stage magic show you'll ever find in Vegas. Sure, in Vegas they can make white tigers disappear right in front of your very eyes, but with the help of the U.S. government, they can cause the world's largest nuclear catastrophe to vanish by simply redefining radiation exposure limits.

You may wonder, dear readers, where the U.S. government learned these amazing and fantastic tricks of fudging the numbers. The answer, as regular NaturalNews know all too well, is that they learned it from the U.S. Treasury, where fudging the numbers is an essential skill to keep things running. After all, if the federal government can pretend that trillions of dollars in toxic debt have no impact on the U.S. economy, it's a no-brainer to also pretend that massive doses of radioactive fallout have no impact on environmental health, either.

That's the new mantra in Washington: We just wish it away! It should be Obama's new campaign slogan, actually: Are you ready to wish it all away? Watch the distraction in my right hand while I steal the money out of your wallet with my left...

British scientists have the solution: Spread it all around!

Getting back to the absolutely glowing situation in Fukushima, if you can't believe the U.S. EPA, then perhaps you can take comfort in the authoritative words of a British newspaper, which assures us that:

"Scientists also confirmed that ocean currents will swiftly dilute the radioactive iodine-131, eliminating risks to human health and the environment." (http://www.telegraph.co.uk/news/wor...)

Surely this logic is impeccable, no? Any amount of toxic radiation can simply be declared safe by dumping it into the ocean and watching the waves sweep it all away. By this same logic, you could clean up a toxic chemical spill by swishing it around with wet mops and then declaring the zone to be safe again.

Didn't we try this already with pesticides, herbicides and agricultural runoff? And didn't it create massive ocean dead zones all around the planet? Now we're going to add Chernobyl-sized radiation releases to that equation, too?

Fukushima is a massive dirty bomb

I'm reminded that if an Islamic-looking individual conducted such an act anywhere near a U.S. shoreline, it would be considered an act of terrorism. A dirty bomb, actually. And those individuals would be shipped off the Guantanamo Bay to be interrogated in a facility that President Obama once promised the voters would be closed down if he were elected. He was lying, of course. But that's not even the news here. Everybody already knows he was lying about Gitmo.

So why is unleashing a dirty bomb an act of terrorism if you're Islamic-looking, but if you're Japanese suddenly it's all officially safe? And by what contortions in its twisted agenda of anti-public service does the EPA go to these extraordinary lengths to redefine the very margins of radiation exposure? If Fukushima goes into a total meltdown, will the EPA just add more zeroes to the end of its safety margin numbers until we're all assured our food is U.S. government approved 100% safe even while our hair falls out from eating it?

Will the FDA soon tell us that radioactive milk is safe to drink, but RAW milk is deadly?

Canada tries to out-stupid the USA

Ah, the fascination of watching this tragic comedy of errors unfold in the U.S. government almost cannot be exceeded. But Canada is sure trying. Its own nuclear monitoring network has simply been shut off, and its website now reads "Please note that as of March 25, 2011, the frequency of data collection by NRCan using the mobile surveys has been decreased due to the low levels of radiation being detected."

Seriously, see the bottom of the page: http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/ed-ud/...

Yep, since they're detecting low levels of radiation, this is apparently justification for turning off the monitors altogether, which of course is the kind of brilliant early warning plan that could have only been dreamed up by a brain-dead bureaucrat. It's as if these morons are sitting around a table having a conversation that goes something like this:

Bureaucratic Moron #1: Remember how we spent a hundred million dollars installing a national network of radiation detectors?

Bureaucratic Moron #2: Yeah.

Bureaucratic Moron #1: And remember how we started to detect some of the radioactive fallout from Fukushima as it began raining down upon Canada?

Bureaucratic Moron #2: Yeah.

Bureaucratic Moron #1: Well, I have a great idea. Let's turn OFF all the detectors so that we stop detecting radiation!

Bureaucratic Moron #2: That's brilliant! You're a genius!

Bureaucratic Moron #1: I know I am. And we wouldn't want to waste this expensive equipment, you know.

Bureaucratic Moron #2: Right, we want to save it for a scenario when we might really need it, eh?

Bureaucratic Moron #1: Exactly! And we'll save millions of dollars in operating fees, because the best way to save money on radiation detectors is to not use them.

Bureaucratic Moron #2: You're a genius! You should run for Prime Minister!

Yes there is a plan, but you're not in it

Obama, of course, is trying to best his Canadian counterpart by simply urging the American people to do nothing in the case of radioactive fallout. Don't worry, my little consumer sheeple, you don't need to prepare in any way whatsoever, Obama says from his nuclear fallout shelter that's stocked with 10 years of food, water, emergency medical supplies, government ammunition and military communications equipment. It's okay for the President to prepare for emergencies, I guess. Just not YOU.

There is a plan, you see, for the government to survive every disaster that comes our way. You're just not part of it. The government feels that its own survival is far more important than yours. And just to make sure you don't interfere with its own plans, the government is going to turn off the radiation detectors, raise the official EPA limits of radioactive exposure, urge Americans to avoid preparing for fallout, and then pretend absolutely nothing's wrong. Keep on buying, consuming and paying your bills, all you voters! Punch your time clock at your job if you still have one, and don't ask any questions about radiation, vaccines or the chemical additives they put in hot dogs.

Some food ingredients, you see, are only disclosed on a need-to-know basis. And you don't need to know.

Run for the cure. Vote in the next election. Buy diet sodas and watch lots of sports programs on television with occasional interruptions from the news programs now featuring "info babes" regurgitating scrïpted mindless propaganda bracketed by flying news network logos. Report suspicious activities at Wal-Mart (http://naturalnews.tv/v.asp?v=5A4B5...). Call 911 on your Arab-looking neighbors just because they look Arab-looking. Watch "Ow, My Balls!" on your television set (http://www.naturalnews.com/021558_I...) and stop thinking about your future.

Your government already has your future planned for you. That's why there's no need for you to expend any effort considering it yourself. Why bother thinking when you can just passively consume everything you're being spoon-fed by the State? And don't worry about the radioactive fallout. It's all safe now. I've been assured of that by the EPA.


maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 21/04/2011 03:43:22 (21/04/2011 12:43:22)

JAPANESE GOVT ISSUES TOTAL BAN OF GOING WITHIN 20 KILOMETERS OF NUCLEAR POWER PLANT

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=zm4gSRAgDiY

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 22/04/2011 03:08:14 (22/04/2011 12:08:14)

JAPANESE GOVERNMENT CENSORS FUKUSHIMA REPORTS THAT CONTRADICT OFFICIAL STORY



Friday, April 22, 2011 by: Ethan A. Huff, staff writer

We Are All Fukushima - Get the special report by David Rainoshek
Click here to download now (PDF) (go to the link down below)

(NaturalNews) Censorship of the truth about what is really going on at the crippled Fukushima Daiichi nuclear facility has been taken to a whole new level of corruption. According to a recent report from the Shingetsu News Agency, the Japanese Ministry of Internal Affairs and Communication (MIAC), in conjunction with the National Police Agency and the Ministry of Economy, Trade and Industry (METI), has established a special project team to crack down on independent and freelance news agencies that criticize or otherwise scrutinize the official Japanese government position concerning Fukushima.

The Japanese government appears to be working closely with both the Tokyo Electric Power Company (TEPCO) and the nation's mainstream media outlets to maintain the facade that everything is just fine, and that the nuclear meltdown situation is largely mitigated and under control. But recent prodding and questioning by certain media sources outside this "good ol' boys" club have struck a nerve with authorities, sparking the new crackdown on those who oppose the official story. Authorities say such scrutiny is a threat to national security.

For the most part, the mainstream Japanese media has been the only type of media invited to most of the press conferences concerning Fukushima. And the reporters who attend these events merely reiterate what TEPCO and others are saying about the situation, without asking any hard questions or investigating the situation. But the few press conferences at which independent and freelance reporters have been permitted to attend have been rife with the tough, hardball questions that nobody else has been asking -- and this has caused quite an upset.

"Freelance journalists and foreign media are pursuing the facts, even going into the radiation exclusion zone," explained Uesugi Takashi, an independent journalist that has been pushing the Japanese government to be more forthcoming with the truth about the situation. "However, surprisingly, the Japan government continues to prevent freelance journalists and overseas media from gaining access to official press conferences at the prime minister's house and government."

One of the biggest and most obvious questions that many independent journalists, as well as Japanese citizens, are asking concerns the near-total blackout of information on the current status of Fukushima. Authorities continue to repeat that the situation is under control, but where is the actual evidence to back this claim? And if those in power have nothing to hide, then why have all the meetings between TEPCO officials and the government been private, closed-door meetings that exclude actual journalists?

Meanwhile, empty reassurances that the Fukushima situation is essential "over" have drawn many citizens who previously evacuated the Fukushima exclusion zone back into these dangerous areas. This occurs, of course, as radiation readings around the world continue to rise in response to the Fukushima disaster ( http://www.naturalnews.com/032048_radiation_milk.html ).


http://www.naturalnews.com/032159_Japanese_government_Fukushima.html

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 28/04/2011 01:58:54 (28/04/2011 10:58:54)

UN DEUXIEME FUKUSHIMA "N'EST PAS EXCLU" !

Un excellent article (avec un seul petit « hic », que je vous ai commenté). Le problème central des dangers du nucléaire (tant au Japon qu'ailleurs) est posé. A lire et à méditer… Vic.

P.S. : serait-on en train de préparer les esprits à une seconde catastrophe nucléaire au Japon ?




Source : http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/04/27/attention-un-deuxieme-fukush…

ATTENTION, UN DEUXIEME FUKUSHIMA N'EST PAS EXCLU

27.04.11 | 12h56

Six semaines après le séisme et le tsunami qui ont causé un grave accident à la centrale nucléaire de Fukushima, le climat au Japon semble être à l'union nationale pour la reconstruction et la reprise du travail.

Les grands médias japonais ont pris l'initiative de cette mobilisation et DENONCENT, DANS LE MEME TEMPS, LE GOUVERNEMENT ET TEPCO, L'EXPLOITANT DE LA CENTRALE. Mais que faisaient-ils jusqu'à la veille de l'accident ? La publicité est leur ressource financière principale et les entreprises d'électricité ainsi que les constructeurs des centrales sont une bonne clientèle. Par ailleurs, de grands quotidiens ont mis à la "une" la COMMUNICATION MINISTERIELLE QUI EXPLIQUAIT LA NECESSITE ET LA SURETE DE L'ENERGIE NUCLEAIRE. Au Japon, pour parler du nucléaire civil (à l'opposé du nucléaire militaire), on a inventé l'expression d'"utilisation du nucléaire pour la paix", que la presse n'a cessé de reprendre.

MAIS LE PAYS N'AFFRONTE PAS LE PROBLEME FONDAMENTAL, QUI EST DE SAVOIR POURQUOI LES JAPONAIS ONT CONSTRUIT, DEPUIS QUARANTE-CINQ ANS, PLUS DE 50 REACTEURS NUCLEAIRES, SANS PRENDRE EN COMPTE LES FAILLES SISMIQUES SOUS-MARINES DE L'ARCHIPEL ?

LES JAPONAIS NE PEUVENT PAS S'EXCUSER DE N'AVOIR PAS SU. LE JAPON N'EST PAS UN REGIME SOVIETIQUE, NI UNE DICTATURE, MAIS UN PAYS QUI A DES INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES, DES ELECTIONS ET UNE PRESSE LIBRES. FUKUSHIMA N'EST PAS LE PREMIER ACCIDENT NUCLEAIRE. DES CITOYENS ET DES SCIENTIFIQUES ONT TIRE LA SONNETTE D'ALARME A MAINTES REPRISES, SANS ETRE ECOUTES.

DANS CE PAYS OU REGNENT L'ORDRE ET LE CONFORMISME, LES MINORITES ONT DU MAL A SE FAIRE ENTENDRE. LES JAPONAIS, DANS LEUR MAJORITE, ONT CRU VOLONTIERS LES DISCOURS OFFICIELS SUR LA NECESSITE ET L'AVANTAGE DE L'ENERGIE NUCLEAIRE PARFAITEMENT MAITRISEE.

Alors que faire des centrales qui sont en activité dans le pays ? LE JAPON EST SITUE AU CARREFOUR DE TROIS GRANDES PLAQUES TECTONIQUES ET, étant donné le manque de compétences et de crédibilité des autorités nucléaires japonaises, LA PROBABILITE D'UN DEUXIEME ET D'UN TROISIEME FUKUSHIMA N'EST PAS IMPENSABLE. ET LE PROBLEME N'EST PLUS SEULEMENT JAPONAIS : NOTRE PLANETE VIT AVEC DES BOMBES A RETARDEMENT.

MALGRE LES CIRCONSTANCES, LA PRIORITE DU JAPON EST DE RETABLIR SON ECONOMIE. Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, a évoqué, devant ses employés, la nécessité de "travailler aussi dur que possible pour reconstruire le pays et soutenir la croissance" (Le Monde du 8 avril). Si l'accord est unanime pour reprendre le travail, le débat sur la sortie du nucléaire n'est pas visible : c'est précisément d'électricité qu'on manque le plus pour redémarrer la production.

Suicide collectif

Depuis le séisme, en France, on applaudit souvent la "dignité" des Japonais, qui se remettent au travail sans pleurer ni se plaindre ; autrement dit, cette "dignité" est à la fois une résignation (puisque c'est une catastrophe naturelle inévitable) et un effort collectif pour rebondir. LE SYSTEME JAPONAIS QUI CHERCHE LA CROISSANCE ILLIMITEE NE RESPECTE PAS LES DROITS DE LA PERSONNE ET IL SE MOQUE EPERDUMENT DE LA PLANETE. LE POUVOIR EST ENTRE LES MAINS DE MENTEURS INCOMPETENTS ET IRRESPONSABLES. C'est le résultat de soixante-cinq ans de démocratie japonaise.

Commentaire de Vic : serait-on en train d’insinuer ici qu’une bonne vieille dictature serait « LA solution » !?

LE JAPON EST INCAPABLE DE SE REGARDER OBJECTIVEMENT ET DE CHANGER DE L'INTERIEUR. En outre, depuis le début de l'accident, l'énorme écart entre les informations étrangères et les informations japonaises est plus que choquant.

Comme LE JAPON NE PEUT PAS ET NE VEUT PAS CHANGER DE L'INTERIEUR, il faudrait que s'exerce une pression de la communauté internationale pour que le Japon n'entraîner toute l'humanité dans un suicide collectif. Certains de mes amis français me disent que LES JAPONAIS NE SONT PAS SEULS EN CAUSE. C'EST VRAI, MAIS CELA N'EXCUSE PAS LES ERREURS HUMAINES IMPARDONNABLES. ET COMME LE JAPON N'EST PAS LE SEUL PAYS NUCLEARISE, LA QUESTION SE POSE POUR BIEN D'AUTRES ETATS.

LES AUTORITES POLITIQUES ET INDUSTRIELLES INTERNATIONALES, LA FRANCE EN TETE, QUI SONT IMPLIQUEES DANS LE NUCLEAIRE, ONT DE BONNES RAISONS POUR SOUTENIR LES CENTRALES ET ADMIRER LA "DIGNITE" JAPONAISE. LES CITOYENS DU MONDE DEVRAIENT, EUX, TIRER DES LEÇONS DE CET ACCIDENT HONTEUX.

Miho Matsunuma, historienne de la France contemporaine, maître de conférences à l'université de Gunma, à Maebashi (Japon) Article paru dans l'édition du 28.04.11


maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 02/05/2011 03:20:42 (02/05/2011 12:20:42)



DEPOPULATION : FUKUSHIMA : DANGER ! 130 TONNES D’URANIUM BIENTÔT RELÂCHEES DANS L’ENVIRONNEMENT ET L’ATMOSPHERE !?





Sans commentaire… je pense que le danger est suffisamment décrit que pour que tout le monde comprenne l’urgence et la gravité de la situation à l’échelle planétaire ! Nos putes médiatiques CRIMINELLES, elles, continuent de fermer leur gueule, pendant que nos irresponsables meurtriers continuent de minimiser et de nier tout danger.

Vic.

P.S. : un grand merci à la personne qui m’a communiqué cet article… elle se reconnaîtra.




Source : http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=19654

FUKUSHIMA : RISQUE DE DISSEMINATION DANS L’ENVIRONNEMENT DE 130 TONNES D’URANIUM



21 mars 2011

LES BARRES DE COMBUSTIBLE NUCLEAIRE A L’AIR LIBRE DANS LES PISCINES ASSECHEES ET FISSUREES POURRAIENT RELACHER BIENTOT 130 TONNES D’URANIUM DIRECTEMENT DANS L’ENVIRONNEMENT

Natural News (cf. http://www.naturalnews.com/ ), Ethan A. Huff, 20 mars 2011

Pendant que la plupart des grands médias semblent se désintéresser de la débâcle nucléaire imminente de Fukushima Daiichi, la Nuclear Regulatory Commission (NRC, Commission de contrôle du nucléaire) a publié dernièrement des NOUVELLES EFFRAYANTES SUR LA PISCINE DES BARRES DE COMBUSTIBLE USAGE DESORMAIS VIDE (ASSECHEE) DU REACTEUR 4 DE LA CENTRALE. Selon la NRC, UNE FISSURE OU UN TROU DANS LA PISCINE EMPECHE TOUTE TENTATIVE DE LA REMPLIR ET, PUISQU’ELLE NE DISPOSE PAS DES MEMES APPAREILS DE CONFINEMENT QUE LES VRAIS REACTEURS, UN INCENDIE OU UNE EXPLOSION POURRAIT LIBERER DIRECTEMENT DANS L’ENVIRONNEMENT LES 130 TONNES D’URANIUM QU’ELLE CONTIENT.

Mercredi, la NRC a dit au Sous-comité sur l’énergie et le commerce de la Chambre zunienne (cf. http://www.naturalnews.com/031734_nuclear_fallout_fuel_rods.html ), que l’unité 4 marche totalement à sec. Et, SANS EAU DANS LA PISCINE, IL N’EXISTE AUCUN MOYEN DE REFROIDIR LES MILLIERS DE BARRES DE COMBUSTIBLE IRRADIE POUR LES EMPECHER DE PRENDRE FEU, D’EXPLOSER, ET DE LIBERER DES TONNES D’URANIUM TOXIQUE DIRECTEMENT DANS L’ATMOSPHERE

Le même jour avant qu’ils ne cessent de les rapporter, les températures à l’unité 4 (cf. http://www.naturalnews.com/031758_Fukushima_nuclear_reactor.html ) ont été notées beaucoup plus élevées que celles des autres réacteurs endommagés. Depuis lors, entraînant plus de questions que de réponses sur l’état de l’installation et la menace potentielle, tant pour ceux qui vivent autour de la centrale que ceux en Zunie qui pourraient être atteints par D’ENORMES PANACHES RADIOACTIFS EMPORTES DANS LE JET-STREAM, aucun rapport officiel n’a confirmé l’état de l’unité 4.

Selon le Los Angeles Times (cf. http://www.latimes.com/news/nationworld/world/la-fg-japan-quake-wrapup-2011… ), en se basant sur des informations qui lui ont été fournies par des entrepreneurs zuniens qui auraient été dans la centrale de Fukushima au moment du tremblement de terre, LA NRC SOUPÇONNE QUE LA PISCINE DE L’UNITE 4 EST FISSUREE. ET EDWIN LYMAN, UN PHYSICIEN DE L’UNION OF CONCERNED SCIENTISTS (UCS, Syndicat des scientifiques responsables), ESTIME QU’IL N’EXISTE AUCUNE SOLUTION POSSIBLE.

« Mon intuition est que c’est une situation terrible et qu’elle ne fera qu’empirer, » a-t-il dit. « Il se pourrait qu’il n’y ait aucun moyen d’y faire face. »

Dans l’intervalle, les panaches faiblement radioactifs des premiers dégagements ont commencé à toucher l’Ouest zunien, AVEC POSSIBLEMENT LES JOURS PROCHAINS DANS LEUR SILLAGE DES PANACHES DE PLUS FORTE INTENSITE, CAR LES RADIATIONS DES DERNIERS FEUX ET EXPLOSIONS VOYAGENT A TRAVERS L’OCEAN PACIFIQUE. ET MALGRE UN QUASI BLACK-OUT MEDIATIQUE SUR LA SITUATION DU 19 MARS, IL Y A TOUJOURS LA MENACE TRES SERIEUSE DE RETOMBEES RADIOACTIVES.

SOURCE : http://noxmail.us/Syl20Jonathan/www.naturalnews.com/031769_fuel_rods_uraniu…

Traduction copyleft de Pétrus Lombard
Alter Info


maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 02/05/2011 03:37:28 (02/05/2011 12:37:28)



VITAL ! FUKUSHIMA : LES VERITABLES DANGERS !

À cause des nombreux liens, je vous encourage à transférer ce document dans Word pour une meilleure lecture.



Chers amis,

VOICI UN ARTICLE EXEMPLAIRE ET EXTRÊMEMENT DÉTERMINÉ (c’est suffisamment rare que pour le souligner) CONCERNANT LES VERITABLES DANGERS DE LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA, DANGERS QUE LES AUTORITÉS CRIMINELLES CONTINUENT DE NOUS CACHER (AFIN DE NE PAS NOUS FAIRE PANIQUER, ET AFIN QUE NOUS MOURIONS A PETIT FEU !).

Cet article provient de l’excellente et bénéfique société KOKOPELLI, qui vendait des semences ancestrales, naturelles et non-OGM.

JE VOUS CONSEILLE VIVEMENT DE LIRE CET ARTICLE AVEC LA PLUS GRANDE ATTENTION ET JUSQU’AU BOUT. ON N’Y SIGNALE PAS SEULEMENT LES DANGERS, ON Y APPORTE AUSSI DES DÉBUTS DE SOLUTION, DU MOINS AU NIVEAU DES CULTURES DANS NOS PAYS (QUI SONT ET SERONT INÉVITABLEMENT POLLUÉES PAR LES PARTICULES RADIOACTIVES, CE QUE LES AUTORITÉS GÉNOCIDAIRES SE GARDENT BIEN DE SIGNALER) !

D’AUTRES DANGERS IMMINENTS POUR NOS CULTURES, NOTRE ALIMENTATION ET NOTRE SANTE (CODEX ALIMENTARIUS, NOTAMMENT), Y SONT REPERTORIES…

L’excellent article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : Merci à la personne qui m’a signalé cet article !
[/g]

Source : http://www.kokopelli-blog.org/?p=375

FUKUSHIMA/2012: CONTAMINATION RADIOACTIVE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE PLANETAIRE

Avertissement. Une ERREUR DE FRAPPE SIGNALEE PAR L’ASSOCIATION ACDN: LES REACTEURS NUCLEAIRES SONT AU NOMBRE DE 450 ET NON 1450.

EN AOUT 1945, alors que le Japon s’était militairement effondré, LA MAFIA GLOBALISTE DES PREDATEURS MILITARO-INDUSTRIELS INITIA LA 3e GUERRE MONDIALE EN DETRUISANT LES VIES DE CENTAINES DE MILLIERS DE CIVILS JAPONAIS EN L’ESPACE DE QUELQUES SECONDES.
LES DEUX BOMBES ATOMIQUES, LACHEES SUR HIROSHIMA ET NAGASAKI, ANNONÇAIENT UNE GUERRE TOTALE ET GENOCIDAIRE A L’ENCONTRE DE L’HUMANITE ENTIERE AVEC LA RADIOACTIVITE COMME ARME DE DESTRUCTION MASSIVE.

LE DESASTRE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA-DAIICHI CONSTITUE UNE CRISE AIGUË DANS CET EMPOISONNEMENT RADIOACTIF CHRONIQUE DE L’ESPECE HUMAINE, ET DE TOUTE LA BIOSPHERE, QUI PERDURE DEPUIS 66 ANS.

AUJOURD’HUI, SEPT SEMAINES APRES LE TSUNAMI DU 11 MARS 2011, LA SITUATION DES REACTEURS DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA-DAIICHI (cf. http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/daiichi-photos.htm ) SE DEGRADE INEXORABLEMENT (cf. http://ex-skf.blogspot.com/ ).

LE 28 AVRIL, TEPCO ANNONÇAIT QUE LA RADIOACTIVITE AMBIANTE ETAIT DE L’ORDRE DE 1220 MILLISIEVERT/HEURE (cf. http://enenews.com/radiation-readings-in-fukushima-reactor-rise-to-highest-… ), CE QUI CORRESPOND A QUASIMENT 10 MILLIONS DE FOIS LA DOSE RADIOACTIVE ARTIFICIELLE ADMISSIBLE EN FRANCE (1 millisievert/année).
TEPCO (cf. http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=24543 ), réputé pour ses mensonges outranciers (cf. http://www.naturalnews.com/032035_Fukushima_physics.html ) depuis le début de la crise, commence à préparer le monde entier à l’éventualité, plus que probable, de son INCAPACITE A CONTROLER CETTE CATASTROPHE NUCLEAIRE EN 9 MOIS, AINSI QUE SON CARNET DE ROUTE LE STIPULAIT.

CERTAINS REACTEURS SONT EN FUSION TOTALE (ET CE, DEPUIS LE PREMIER JOUR), LES FUITES SONT PERMANENTES, LES RISQUES D’EXPLOSION SONT PLUS QUE PLAUSIBLES, ETC, ETC. Alors que les émissions d’isotopes de césium 137, de strontium 90, d’iode 131, de plutonium 239… contaminent en permanence (cf. http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=24412 ) l’atmosphère et l’océan, la presse Occidentale, aux ordres de la mafia globaliste (cf. http://www.voltairenet.org/article169581.html ), qualifie la situation de stable, ou d’ailleurs ne la qualifie plutôt pas, afin de ne pas paniquer les foules et surtout de ne pas courroucer le gang nucléaire. La situation est effectivement stable: LA POLLUTION RADIOACTIVE DE FUKUSHIMA (cf. http://www.activistpost.com/2011/04/radioactive-jet-streams.html ) POURRAIT DURER DE LONGUES ANNEES A MOINS QUE DE NOUVELLES EXPLOSIONS CATASTROPHIQUES LUI CONFERENT UNE TOURNURE BEAUCOUP PLUS ABRUPTE. Le nord du Japon aurait déjà dû être évacué. A quand l’évacuation de Tokyo et de la totalité du Japon?

AUX USA, LE PLUTONIUM 238 ET LE PLUTONIUM 239 SONT APPARUS A PARTIR DU 18 MARS (cf. http://blog.alexanderhiggins.com/2011/04/21/radioactive-fukushima-plutonium… ): EN CALIFORNIE ET A HAWAÏ, ILS FURENT RESPECTIVEMENT 43 FOIS ET 11 FOIS PLUS ELEVES QUE LE NIVEAU MAXIMAL REPERTORIE DURANT LES 20 DERNIERES ANNEES. EN MARS, L’EAU DE BOISSON DE SAN FRANCISCO CONTENAIT 181 FOIS LA DOSE ADMISSIBLE D’IODE 131. LE 4 AVRIL, L’EAU DE PLUIE DE BOISE DANS L’IDAHO (cf. http://enenews.com/epa-boise-rainwater-has-highest-levels-of-radioactive-ma… ) CONTENAIT 80 FOIS LA DOSE ADMISSIBLE D’IODE 131 AINSI QUE DU CESIUM 137. EN DEBUT AVRIL, LE TAUX DE CESIUM 137 DANS LES SOLS, PRES DE RENO DANS LE NEVADA, ETAIT 30 FOIS SUPERIEUR A LA DOSE ADMISSIBLE. EGALEMENT EN AVRIL, ON A RETROUVE (cf. http://www.radiationnetwork.com/ ) DANS DE TRES NOMBREUSES REGIONS DES USA, DU CESIUM 134 (cf. http://enenews.com/new-epa-tests-show-cesium-california-rainwater-highest-l… ), DU STRONTIUM 89 (cf. http://enenews.com/radioactive-strontium-found-in-hawaii-milk ), DU STRONTIUM 90 ET MEME DE L’AMERICIUM (cf. http://enenews.com/nuclear-expert-americium-found-new-england-video ) ET DU CURIUM. TOUS CES ISOTOPES RADIOACTIFS SE SONT EGALEMENT DEPOSES EN EUROPE ET SI ON NE LES TROUVE PAS, C’EST QU’ON NE LES CHERCHE PAS.

AVANT LA FIN DE L’ANNEE 2011, TOUS LES SOLS DE LA PLANETE SERONT INEXORABLEMENT CONTAMINES PAR L’IRRADIATION QUOTIDIENNE ET PERMANENTE DES REACTEURS DE FUKUSHIMA. IL EN SERA DE MEME POUR LES OCEANS ET LES NAPPES PHREATIQUES. C’EST ALORS QUE LES ISOTOPES RADIOACTIFS DE FUKUSHIMA (cf. http://lucaswhitefieldhixson.com/bioaccumulation-why-fukushima-matters ) VONT ENTAMER UN LONG PROCESSUS DE BIOACCUMULATION (cf. http://aquaculture-aquablog.blogspot.com/2011/04/japon-radioactivite-disper… ) EN REMONTANT LES DIVERS ECHELONS DE LA CHAINE ALIMENTAIRE. EN 2012, LA TOTALITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE PLANETAIRE SERA RADIOACTIVE ET DONC HYPER-TOXIQUE POUR LA SANTE HUMAINE.

Mais pas de panique! L’alimentation humaine est déjà issue d’un environnement éminemment toxique et l’agriculture chimique moderne constitue, intrinsèquement, une arme de destruction massive de par sa capacité à produire, en masse, des aliments hautement empoisonnés. LA MAFIA GLOBALISTE ADORE LA DIVERSITE, SURTOUT LA NECRO-DIVERSITE DES STRATEGIES D’EMPOISONNEMENT DE L’HUMANITE ET DE LA BIOSPHERE. LA SAINTE TRINITE DE LEUR THEOLOGIE DE L’ANNIHILATION SE DECLINE COMME SUIT: CANCER, MUTATION, STERILITE ou, selon la terminologie usitée dans les nombreux ouvrages du Professeur cancérologue – et lanceur d’alerte - Dominique Belpomme (cf. http://www.artac.info/ ), des PATHOLOGIES CMR, A SAVOIR CANCERIGENES, MUTAGENES ET REPRO-TOXIQUES.

La troisième guerre mondiale nucléaire, lancée en 1945, s’est dotée de tout un arsenal d’armes génocidaires:

- Des REACTEURS NUCLEAIRES. Ils sont au nombre de 450 environ et leur finalité première n’est pas de produire de l’énergie “civile” mais bien plutôt de produire du plutonium à usage militaire. On sait pertinemment, depuis les années 70, que la filière nucléaire n’est pas rentable: elle consomme plus d’énergie qu’elle n’en produit et la facture n’inclut évidemment pas les centaines de milliards de dollars, ou d’euros, liés à la gestion des accidents et des pathologies permanentes qu’elle génère. La finalité primordiale des centrales nucléaires, dans le monde entier, est de produire du plutonium et de l’uranium appauvri à des fins de destruction humaine. (Nous renvoyons les lecteurs à un rapport de la CIA, récemment présenté sur le site de Next-up, qui met parfaitement en exergue les triangulations “au plutonium” entre la France (EDF, Cogema/Areva, CEA), le Japon et les USA. Toutes les centrales nucléaires émettent en permanence de la radioactivité: en termes techniques, elles fuient. De nombreuses études le prouvent. Il n’est que d’étudier la carte des régions où le cancer du sein et le diabète prévalent aux USA: ces régions se situent toutes dans un rayon de 150 km autour d’une centrale nucléaire. Une telle étude comparative serait impossible en France pour la bonne raison qu’il n’existe pas de région qui ne soit pas sous les fuites (et donc sous la déflagration-détonation potentielle) d’une centrale nucléaire! La France est le pays le plus nucléarisé au monde grâce à une entente parfaite entre tous les gouvernements qui se sont succédés (de toutes couleurs politiques confondues) depuis 1956 et le gang nucléaire (EDF, Cogema/Areva, CEA).

- Des DECHETS RADIOACTIFS. Jusqu’en 1982, ce sont “officiellement” 100 000 tonnes environ qui furent plongées, dans des containers en béton, au plus profond des océans. Mais, en fait, pas si profondément dans la mesure où certains réapparurent, au gré du tsunami de 2006 en Indonésie, pour venir s’échouer sur les côtes de la Somalie, provoquant la mort rapide des pécheurs de ce pays. Quel est l’impact des déchets radioactifs sur la vie marine de la planète Terre? Ni vu, ni connu. Depuis une trentaine d’années, les déchets radioactifs sont “retraités”: mais que l’on se rassure, les fonds de pension nucléaires n’ont pas été engloutis dans le plus grand hold-up financier de l’histoire humaine qui prévaut depuis 2008. Les déchets radioactifs jouissent d’une retraite prospère et paisible dans des ogives nucléaires (il en existe encore quelques dizaines de milliers dans l’air, dans les mers et sur terre), dans le combustible MOX (contenant 7 % de plutonium) des centrales nucléaires de France et du Japon; parfois, ils se baladent sur les routes de l’Europe et parfois même encore ils se prélassent dans des piscines sur les terrasses de certains réacteurs nucléaires. En attendant la Vague!

- Les BOMBES A “URANIUM APPAUVRI”. Elles sont qualifiées de “bombes sales des riches” par Paolo Scampa. Contrairement à ce que la sémantique pourrait laisser entendre, elles constituent des armes terrifiantes de destruction massive. L’opération “humanitaire” en Libye, orchestrée par l’OTAN et les USA – et dont la finalité est de voler le pétrole, l’or et les ressources financières du peuple Libyen (et de déstabiliser la zone) – a déjà lâché des milliers de bombes à uranium appauvri, dites de quatrième génération, sur le territoire Libyen. Les bombes à uranium appauvri ont été utilisées pour la première fois par Israël dans la guerre du Kippour (octobre 1973) contre l’Egypte. Elles furent ensuite utilisées au Liban, par Israël, et en ex-Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan et en Libye par les USA et diverses “coalitions” Occidentales. Elles furent également utilisées par Israël à Gaza (enquête de l’association ACDN). Les bombes à uranium appauvri génèrent cancers, mutations et stérilités dans ces pays-mêmes ou chez les militaires participant aux opérations humanitaires. Ainsi, aux USA, une étude a porté sur 631 174 militaires vétérans de l’Irak: 87 590 souffrent de pathologies musculaires et osseuses, 73 154 souffrent de pathologies mentales, 67 743 souffrent de pathologies indéfinissables, 63 002 souffrent de pathologies gastro-intestinales, 61 524 souffrent de pathologies neuronales, etc, etc. Nous convions tous les promoteurs de l’atome civil et nucléaire à consulter les sites internet présentant des photos d’enfants difformes (et c’est un euphémisme) nés en Irak, en Afghanistan, à la suite des guerres humanitaires et libératrices, ou en Ukraine, à la suite de Tchernobyl. Les bombes à “uranium appauvri” libèrent des isotopes dont la demie-durée de vie est de 2,5 milliards d’années, c’est à dire qu’il en subsistera encore dans 24 milliards d’années.

- Les “ESSAIS” NUCLEAIRES. Contrairement à ce que la sémantique pourrait laisser entendre, ce sont des explosions en bonne et due forme. Depuis 1945, il y en a eu plus de 2050 dans l’atmosphère et dans le sol. La plus grosse fut de création Russe et sa puissance fut de plus de 3000 fois celle d’Hiroshima. En 1963, voyant que le Président John Kennedy souhaitait faire voter une loi interdisant ces essais atomiques dans la Nature, la clique militariste US en fit exploser 250 en une seule année, à savoir presqu’un par jour.

- L’AGRICULTURE MODERNE CHIMIQUE. Cette agriculture recouvre la quasi totalité des pays Occidentaux et une grande partie des pays dits émergents ou en voie d’occidentalisation. Elle utilise des fertilisants de synthèse et toute une panoplie d’armes de guerre – les pesticides – destinées à lutter contre les champignons, les herbes, les insectes, les nématodes, etc, et qui sont qualifiées de fongicides, d’herbicides, d’insecticides, de nématocides, etc. Cette agriculture de guerre, ou agriculture mortifère, produit des aliments-poisons qui génèrent une pléthore de pathologies cancérigènes, mutagènes et repro-toxiques. D’ailleurs, un agronome a autrefois comparé les fertilisants agricoles, de la chimie de synthèse, à des mini bombes atomiques à usage agricole – ou plutôt, sous couvert d’usage agricole, à but génocidaire. L’agriculture moderne chimique a également recours à des semences modifiées génétiquement par Monsanto, et autres multinationales criminelles. Ces semences chimériques, et les récoltes qui en sont issues, peuvent également être considérées comme de mini-bombes qui sèment le chaos dans l’organisme humain et animal ainsi que de nombreuses études récentes l’ont prouvé.

- L’INDUSTRIE CHIMIQUE. En sus de produire des cocktails de poisons pour la “paysannerie”, cette industrie a créé des dizaines et des dizaines de milliers de produits chimiques dont la majorité, pour employer l’expression consacrée, sont de véritables bombes. Certains de ces produits chimiques possèdent des appellations diverses et variées: vaccins, remèdes allopathiques, adjuvants alimentaires, sucres de synthèse, etc, etc.

- LES TECHNOLOGIES DE LA COMMUNICATION, DE LA PREVENTION MEDICALE ET DE LA “LUTTE ANTI-TERRORISTE”. Dans ce fourre-tout high-tech, nous pourrions mentionner la téléphonie mobile de troisième et de quatrième générations, les systèmes WIFI, les radioscopies à usage médical, les body-scanners dans les aéroports, etc. Nous renvoyons le lecteur à une étude récente du Suisse Daniel Favre sur les pathologies des abeilles issues des interférences électromagnétiques de la téléphonie.

POUR RESUMER CETTE SITUATION GENOCIDAIRE, LES PSYCHOPATHES DEMENTS ET CRIMINELS ONT RECOURS A DEUX TYPES D’OPERATIONS SPECIALES POUR DETRUIRE LE GENOME HUMAIN ET ERADIQUER UNE GRANDE PARTIE DE L’ESPECE HUMAINE. LA PREMIERE CONSISTE A GENERER DE LA CONTAMINATION RADIOACTIVE DIRECTE PAR LE BIAIS DE TECHNOLOGIES NUCLEAIRES: essais nucléaires dans l’atmosphère et dans le sol, réacteurs nucléaires civils, réacteurs nucléaires militaires pour la recherche et la production de plutonium, bombes à uranium appauvri et non-gestion des déchets radio-actifs. LA SECONDE CONSISTE A RUINER LE SYSTEME IMMUNITAIRE PAR UNE CONTAMINATION RADIOACTIVE INDIRECTE, SOURNOISE ET QUOTIDIENNE: aliments-poisons, vaccins, remèdes allopathiques, téléphonie mobile, etc, etc.

ET POUR COURONNER LE TOUT, LE CODEX ALIMENTARIUS, CREE EN DECEMBRE 1961 SOUS L’EGIDE DE L’OMS ET DE LA FAO, CONSTITUE LA CERISE, HAUTE EN COULEUR MAIS LETALE, SUR LE GROS GATEAU NUCLEAIRE. On ne peut qu’admirer le raffinement de la stratégie de la mafia globaliste: depuis 1945, le complexe militaro-industriel détruit l’humanité et la biosphère tout en mettant en place une organisation internationale, le Codex Alimentarius, qui est supposée protéger les peuples. ET QUE FAIT LE CODEX ALIMENTARIUS POUR PROTEGER LES PEUPLES: IL PREND SES ORDRES DES MULTINATIONALES BIOCIDAIRES POUR IMPOSER LES SEMENCES CHIMERIQUES, LES FERTILISANTS DE SYNTHESE, LES PESTICIDES, ETC, ET POUR IMPOSER, A TERME, “L’IRRADIATION” (RADIOACTIVE) DE TOUS LES ALIMENTS !

Répétons, une nouvelle fois, que LE CODEX ALIMENTARIUS DEPEND DE L’OMS, UNE BRANCHE DU MACHIN ONUSIEN, QUI POURRAIT TOUT AUTANT S’APPELER L’ORGANISATION POUR LES MUTATIONS ET LA STERILITE.

Rappelons que LES MAFIEUX DE L’OMS ONT SIGNE UN TRAITE SECRET DE NON-AGRESSIVITE, EN 1959, (cf. http://www.liberterre.fr/liberterres/meta-mafia/brugvin3.html ) AVEC LES MAFIEUX DE L’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique). La capacité de nuire de l’AIEA est grandissime (cf ; http://www.washingtonsblog.com/2011/04/nuclear-regulators-are-fake-agencies… ) . CES CRIMINELS OSENT ENCORE PARLER DE QUELQUES DIZAINES DE DECES, OU AU PLUS DE QUELQUES MILLIERS, A LA SUITE DE TCHERNOBYL, ALORS QUE LE RAPPORT DE L’ACADEMIE NATIONALE DES SCIENCES, PARU AUX USA EN NOVEMBRE 2009, AFFIRME QU’ENTRE 1986 ET 2004, CE SONT 950 000 PERSONNES QUI SONT DECEDEES, DANS LE MONDE, DES SUITES DE LA CATASTROPHE NUCLEAIRE DE TCHERNOBYL. Et nous sommes en 2011.

L’IMPOSITION INEXORABLE DU CODEX ALIMENTARIUS, DEPUIS 1961, VA ABOUTIR, A TRES COURT TERME (C’EST DEMAIN) A LA SUPPRESSION PURE ET SIMPLE DE TOUS LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES ET DE TOUTES LES PLANTES MEDICINALES QUI PERMETTENT A L’HUMANITE DE SE PROTEGER, OU DE SE SOIGNER, DES EFFETS DESTRUCTEURS DE LA RADIOACTIVITE OU DE TOUTE AUTRE FORME DE POLLUTION AGRICOLE, MEDICALE OU INDUSTRIELLE. L’INTERDICTION DE CES SUBSTANCES ENTRAINERA, FAUT-IL LE PRECISER, LA SUPPRESSION DE LA MAJORITE DES ALTERNATIVES MEDICALES, ET C’EST BIEN SUR CE QUE SOUHAITE L’OMS TOTALITAIRE QUI TENTE, DEPUIS DES DIZAINES D’ANNEES, DE CRIMINALISER TOUTES CES THERAPIES DITES ALTERNATIVES. L’OMS PREFERE PROMOUVOIR, POUR TRAITER LE CANCER QUI EST DEVENU “EPIDEMIQUE”, LA CHIMIOTHERAPIE ET LA RADIOACTIVITE (cf. http://www.naturalnews.com/032136_radiation_exposure_chart.html ): on vit une époque formidable.

LA BOUCLE EST BOUCLEE. LA MAFIA GLOBALISTE EMPOISONNE L’HUMANITE ET, PAR LE BIAIS DU NECRO-CODEX ALIMENTARIUS, L’EMPECHE DE SE SOIGNER AVEC DES THERAPIES ALTERNATIVES ET NATURELLES. Cela fait de nombreuses années que nous avons lancé l’alarme MAIS CELA ROUPILLE DANS LES CHAUMIERES. Le Canada a déjà fait passer son décret C 51. Deux états des USA viennent de faire passer des lois criminalisant toutes les thérapies alternatives. La semaine passée, dans l’Oregon, la FDA (le Ministère de l’agriculture et de la santé aux USA) a lancé un raid, protégé sur ses arrières par 80 policiers lourdement armés, sur une petite société en activités depuis plus de 20 ans, Maxam Nutraceutics (cf. http://www.naturalnews.com/032203_Maxam_Nutraceutics_FDA_raid.html ), produisant des “compléments alimentaires” pour soigner l’autisme (devenu endémique aux USA et en Europe grâce à la pollution radioactive et aux vaccins au mercure). QUANT A L’UNION EUROPEENNE, FIDELE A SES FONDEMENT TOTALITAIRES ET ANTI-DEMOCRATIQUES, ELLE SE MOQUE EPERDUMENT DES PEUPLES ET ROULE POUR LES MULTINATIONALES ET LE GANG NUCLEAIRE: SOUS PEU, ELLE AURA FAIT PASSER A LA TRAPPE TOUS LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES ET TOUTES LES PLANTES MEDICINALES, DE MEME QUE TOUTES LES PREPARATIONS NATURELLES UTILISEES PAR LES TECHNIQUES D’AGRO-ECOLOGIE. ET C’EST CETTE MEME UNION EUROPEENNE QUI VIENT DE MULTIPLIER LES DOSES ADMISSIBLES DE RADIOACTIVITE, DANS LES ALIMENTS, DE 20 FOIS SOUS PRETEXTE QU’IL VAUT MIEUX CONSOMMER DES ALIMENTS RADIOACTIFS PLUTOT QUE DE FAIRE FACE A DES PENURIES ALIMENTAIRES.

LE SEUIL MINIMAL DE RADIOACTIVITE EST UNE VASTE ESCROQUERIE SCIENTIFIQUE. RAPPELONS QUE, SELON LES EXPERTS EN ENDOCRINOLOGIE, IL N’EXISTE PAS DE DOSE MINIMALE DE CONTAMINATION RADIOACTIVE (cf. http://www.washingtonsblog.com/2011/04/cumulative-low-level-doses-of-radiat… ) et que, DE PLUS, LES CONTAMINATIONS PROVOQUEES PAR DE FAIBLES DOSES SONT SOUVENT PLUS DESTRUCTRICES, POUR LE FOETUS HUMAIN (cf. http://www.washingtonsblog.com/2011/04/nuclear-power-killing-unborn.html ), QUE LES CONTAMINATIONS PROVOQUEES PAR DE FORTES DOSES.

QUE FAIRE? DANS UN PREMIER TEMPS, METTRE EN PLACE DES TECHNIQUES DE DECONTAMINATION DES SOLS. Après Tchernobyl, il était interdit de vendre des fromages en Autriche; cependant, on s’aperçut rapidement que les fromages produits par des agriculteurs bios (cf. http://remineralize.org/site/pt/blog/magazine/from-chernobyl-to-japan-treat… ) utilisant, depuis de nombreuses années, des apports de roches volcaniques (les zéolites – cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Zéolithe ) étaient strictement exempts de radioactivité. En effet, TOUTES LES ROCHES VOLCANIQUES DE LA FAMILLE DES ZEOLITES SONT REPUTEES POUR LEUR CAPACITE DE BLOQUER LES METAUX LOURDS ET LES PARTICULES RADIOACTIVES.

LE FUTUR DE L’HUMANITE PASSERA PAR L’AGRICULTURE ECOLOGIQUE. En effet, LA PREMIERE LIGNE DE DEFENSE, A L’ENCONTRE DES METAUX LOURDS ET DE LA RADIOACTIVITE, C’EST UNE VIE MICROBIENNE PROSPERE DANS LES SOLS ET LA PRESENCE D’HUMUS ET D’OLIGOELEMENTS INDISPENSABLES A LA NUTRITION HARMONIEUSE DES PLANTES. CETTE PREMIERE LIGNE DE DEFENSE EST STRICTEMENT ABSENTE DANS LA MAJORITE DES SOLS EUROPEENS QUI SONT MORTS, STERILISES, OXYDES ET DONT LES PRODUITS ALIMENTAIRES NE FONT QUE GENERER, DANS LE CORPS HUMAIN, DES RADICAUX LIBRES FACTEURS DE DEGENERESCENCE.

IL EXISTE EGALEMENT DES TECHNIQUES DE DECONTAMINATION AYANT RECOURS A DES CHAMPIGNONS OU A DES PLANTES POUR “FIXER” LA RADIOACTIVITE. Il n’est pas aisé de transformer un jardin ou un champ en champignonnière mais, par contre, il est beaucoup plus facile d’y planter des espèces végétales telles que LE TOURNESOL ET LE CHANVRE/CANNABIS (cf. http://www.liberation.fr/terre/01012333305-faut-il-planter-du-cannabis-auto… ).

Certaines études ont mis en valeur que CES DEUX ESPECES VEGETALES AVAIENT ETE UTILISEES AVEC SUCCES A LA SUITE DU DESASTRE DE TCHERNOBYL. La question reste de savoir comment recycler les plantes de décontamination. On pourrait proposer d’en organiser des collectes qui seraient expédiées vers l’Elysée ou vers les sièges d’EDF ou d’Areva. Le grand avantage du chanvre/cannabis, en tant que plante décontaminante, c’est qu’il permet aussi de confectionner des cordages très solides!

CAR FRANCHEMENT, LES PEUPLES DE LA TERRE EN AURONT BIEN BESOIN DE CES CORDES LE JOUR OU ILS ERIGERONT DES TRIBUNAUX PLANETAIRES POUR JUGER TOUS LES PSYCHOPATHES ET SOCIOPATHES, ET LES CRAPULES EN TOUS GENRES, QUI ONT TRANSFORME CETTE BELLE PLANETE EN UNE POUBELLE TOXIQUE ET RADIOACTIVE.

EN EFFET, LA PREMIERE PHASE DE DECONTAMINATION SERAIT, EN TOUTE LOGIQUE, UNE PHASE DE DECONTAMINATION DU TISSU SOCIAL CAR IL NE SERT A RIEN DE DECONTAMINER LA BIOSPHERE SI LES PREDATEURS MILITARO-INDUSTRIELS CONTINUENT DE L’EMPOISONNER AVEC ENTRAIN.

LA DECONTAMINATION DU TISSU SOCIAL EST UN IMPERATIF URGENT SI L’ON VEUT AIDER L’ESPECE HUMAINE A PASSER LE CAP DE CETTE EXTINCTION PRESENTE. LES PREDATEURS MILITARO-INDUSTRIELS DOIVENT ETRE NEUTRALISES PAR TOUS LES MOYENS IMAGINABLES. C’EST ALORS QU’IL SERA POSSIBLE DE STOPPER toutes les centrales nucléaires, d’interdire l’agriculture chimique, de condamner toutes les multinationales biocidaires, d’éliminer toute la presse globaliste, de mettre fin au hold-up financier…

EN BREF, IL NOUS FAUT PROMOUVOIR UNE INSOUMISSION TOTALE AUX AUTORITES QUI FONCTIONNENT DANS UN VIDE INTEGRAL D’AUTORITE MORALE ET SPIRITUELLE, LE NOUVEL ORDRE MONDIAL. LORSQUE LEURS VALETS D’ETAT SERONT NEUTRALISES, LES MULTINATIONALES S’EFFONDRERONT CAR ELLES NE SUBSISTENT QUE GRACE A LA CORRUPTION GENERALISEE.

C’EST CETTE CORRUPTION QUI PERMET A TEPCO, AU GOUVERNEMENT JAPONAIS ET AUX DIVERSES AUTORITES OCCIDENTALES DE MENTIR EFFRONTEMENT EN PRETENDANT QUE LA SITUATION A FUKUSHIMA EST STABILISEE ET QU’IL N’EXISTE AUCUN DANGER RADIOACTIF POUR LES PEUPLES DE LA PLANETE QUI SONT MAINTENUS, DE FORCE, DANS L’IGNORANCE LA PLUS CRASSE.

EN FRANCE, QU’EN EST-IL DES ONGs AUTO-DECLAREES ANTI-NUCLEAIRES? Le Réseau Sortir du Nucléaire renvoie ses lecteurs (cf. http://groupes.sortirdunucleaire.org/Catastrophe-nucleaire-majeure-au ) vers le New-York Times pour des infos sur le statut des “réacteurs endommagés” de Fukushima. Soyons sérieux, LES REACTEURS NE SONT PAS ENDOMMAGES, ILS SONT DETRUITS (cf. http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/daiichi-photos.htm ) et il serait plus authentique d’orienter les lecteurs anglophones vers des blogs dédiés à cette problématique plutôt que vers la grande presse US. On en viendrait presque à se demander pour qui roule le Réseau Sortir du Nucléaire (cf. http://www.liberation.fr/terre/0101629163-stephane-lhomme-evince-de-sortir-… ) depuis qu’ils en ont éjecté Stephan Lhomme qui vient de créer son propre Observatoire du Nucléaire (cf. http://observ.nucleaire.free.fr/ ). Quant à Greenpeace, les platitudes, sur son site (cf. http://energie-climat.greenpeace.fr/japon-crise-nucleaire-suivi-et-veille-q… ), concernant Fukushima, sont pathétiques: LA TRANscrïptION DES COMMUNIQUES DU GOUVERNEMENT JAPONAIS NE CONSTITUE PAS DE L’INFORMATION, C’EST DE L’INTOX. Rappelons que Greenpeace, tout autant que le Réseau Sortir du Nucléaire, ont cautionné l’immense farce du Grenelle de l’Environnement, ce qui est déjà tout un non-programme nucléaire!

C’EST EN FAIT L’ASSOCIATION NEXT-UP (cf. http://www.cartoradiations.fr/ ) QUI TENTE LE PLUS SERIEUSEMENT DE PRESENTER DES INFORMATIONS, AU JOUR LE JOUR, EN FRANCE. NOUS CONSEILLONS AUX LECTEURS, EGALEMENT, LE SITE DE JEAN-PIERRE PETIT (cf. http://www.jp-petit.org/nouv_f/seisme_au_japon_2011/seisme_japon_2011.htm ) DONT LES DOSSIERS TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES SONT TOUJOURS MAGNIFIQUEMENT ETAYES. Quant à la Criirad (cf. http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/sommaire.html ), elle n’a pas présenté de nouvelles récentes depuis son communiqué du 12 avril. On conçoit aisément qu’il n’est pas facile pour de petites associations, sans moyens financiers, de tenter de percer le mur opaque du secret qui a été érigé autour de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi: ce n’est pas un sarcophage de béton qui a été érigé autour des réacteurs de Fukushima, c’est un sarcophage quasi-impénétrable de mensonges et d’intox. QUI A EVOQUE LA FORTE PROBABILITE QU’UNE EXPLOSION NUCLEAIRE, ET NON PAS UNE EXPLOSION A L’HYDROGENE, A EU LIEU DANS LE REACTEUR 3? PERSONNE A PART QUELQUES PHYSICIENS (cf. http://fairewinds.com/ ) OU INGENIEURS NUCLEAIRES QUI NE PRATIQUENT PAS LA LANGUE DE BOIS: Leuren Moret (cf. fficial&client=firefox-a#q=leuren+moret&hl=fr&safe=off&client=firefox-a&hs=PIh&rls=org.mozilla:fr
fficial&prmd=ivnso&source=lnms&tbm=vid&ei=MYW7TfKrJIb2tgO_x6jHBQ&sa=X&oi=mode_link&ct=mode&cd=3&ved=0CBYQ_AUoAg&bav=on.2" target="_blank">http://www.google.com/search?q=leuren+moret&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr
fficial&client=firefox-a#q=leuren+moret&hl=fr&safe=off&client=firefox-a&hs=PIh&rls=org.mozilla:fr
fficial&prmd=ivnso&source=lnms&tbm=vid&ei=MYW7TfKrJIb2tgO_x6jHBQ&sa=X&oi=mode_link&ct=mode&cd=3&ved=0CBYQ_AUoAg&bav=on.2
,or.r_gc.r_pw.&fp=dfd67175faeebf8e ), Arnie Gunderson (cf. http://fairewinds.com/ ), Chris Busby (cf. fficial&client=firefox-a#q=chris+busby&hl=fr&safe=off&client=firefox-a&hs=fz1&rls=org.mozilla:fr
fficial&prmd=ivnso&source=lnms&tbm=vid&ei=qoW7Te7FKYHUtQOQ693hBQ&sa=X&oi=mode_link&ct=mode&cd=3&ved=0CBAQ_AUoAg&bav=on.2" target="_blank">http://www.google.com/search?q=chris+busby&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr
fficial&client=firefox-a#q=chris+busby&hl=fr&safe=off&client=firefox-a&hs=fz1&rls=org.mozilla:fr
fficial&prmd=ivnso&source=lnms&tbm=vid&ei=qoW7Te7FKYHUtQOQ693hBQ&sa=X&oi=mode_link&ct=mode&cd=3&ved=0CBAQ_AUoAg&bav=on.2
,or.r_gc.r_pw.&fp=dfd67175faeebf8e )… Et aujourd’hui, 29 avril, LE PROFESSEUR TOSHISO KOSAKO, MANDATE PAR LE GOUVERNEMENT JAPONAIS LE 16 MARS EN TANT QUE CONSEILLER SPECIAL NUCLEAIRE, VIENT D’ANNONCER SA DEMISSION (cf. http://news.yahoo.com/s/afp/20110429/wl_asia_afp/japandisasteraccidentnucle… ) , LES LARMES AUX YEUX, PARCE QUE, DIT-IL, «LE PREMIER MINISTRE A IGNORE LES LOIS». Mais peut-être ne les connait-il pas?

La finalité de ce court article n’est pas de fomenter la peur ou la dépression: elle est de PROMOUVOIR LA MISE EN PLACE DE TECHNIQUES DE DEPOLLUTION ET D’ENCOURAGER LES PEUPLES A DECLARER OUVERTE LA CHASSE AUX PREDATEURS MILITARO-INDUSTRIELS, LA SOURCE TOXIQUE DE TOUS LEURS MAUX.

La crise de Fukushima, et la contamination subséquente de l’intégralité de la chaîne alimentaire planétaire, constituent une nouvelle invitation à oeuvrer en co-évolution avec la Terre-Mère. Il ne reste que peu de temps.
Dominique Guillet. Le 29 avril 2011.

DEPUIS 1999, L’ASSOCIATION KOKOPELLI LUTTE POUR LA LIBERATION DES SEMENCES ET DE L’HUMUS. Nous nous engageons, présentement, à faire des recherches et à établir des protocoles au bénéfice des jardiniers afin de les aider à vivre et à continuer de jardiner dans un monde contaminé par la radioactivité. Toutes nos fiches techniques seront présentées sur le site ou sur le blog de l’association.


--Message edité par maria le 2011-05-02 12:37:58--

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 11/05/2011 10:40:58 (11/05/2011 19:40:58)

NOUVELLES ALARMANTES DU JAPON - 10 MAI 2011





Chers amis,

Voici ci-dessous la situation telle qu'elle est réellement au Japon au niveau du nucléaire (catastrophe de Fukushima), ET QUE NOS MASS MEDIAS PUANTS CONTINUENT D'OCCULTER.

Ne nous voilons pas la face : il s'agit bien d'une catastrophe au niveau PLANETAIRE !

Il est temps d'EXIGER la Vérité, et d'AGIR, notamment afin de faire fermer au plus vite (et avec un maximum de sécurité) les centrales nucléaires de nos pays, qui représentent une énergie hyper polluante et dangereuse, et qui constituent une MENACE DIRECTE pour la santé et l'environnement présents ET futurs !

Les infos, ci-dessous...

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


Source : http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/05/11/nouvelles-recentes-de-fuk…

10 mai 2011 : Effondrement du réacteur 4 de Fukushima-Daiichi?
Une autre très grave situation est en cours à Fukushima. Le Gouvernement Japonais vient en effet de confirmer que le réacteur 4 est en train de s’incliner.

Cet état de fait est également confirmé par la Télévision Russia Today dans l’interview du Docteur Robert Jacobs de l’Institut de la Paix d’Hiroshima. Celui-ci en profite pour, une fois de plus, sonner l’alerte de l’extrême contamination radioactive dans une ceinture de 80 km autour de Fukushima. Rappelons également que le réacteur 4 contient une gigantesque quantité de plutonium. (Il suffit d’1 kg pour donner un cancer à 7 milliards d’individus et il y en a, entre autres sites, 60 tonnes à La Hague dans des hangars recouverts d’un toit de taule). Cet effondrement du réacteur 4 est vraisemblablement la conséquence de l’incendie qui y a ragé pendant plusieurs jours sans que la presse globaliste daigne mentionner quoi que ce soit de cet état de fait.

- 10 mai 2011: Niveau actuel de radioactivité dans le réacteur 3 de Fukushima. C’est selon TEPCO, donc cela ne peut être que pire et c’est déjà grave, comme d’habitude: par centimètre cube, 140 000 becquerels de Césium-134, 150 000 becquerels de Césium-137, et 11 000 becquerels d’Iode-131. La présence d’Iode 131 indiquerait que dans ce réacteur, au moins, une réaction nucléaire en chaîne est présente dans la piscine de combustible usagé. C’est ce qu’avait déjà suggéré l’expert nucléaire du Vermont, Arnie Gundersen, vers mi-avril eu égard à ce qui se passait dans le réacteur 4.

- 10 mai 2011: La température continue de monter dans le réacteur 3. Aujourd’hui, 216 ° C. Toujours selon TEPCO, cela chauffe de plus en plus et selon les diagrammes en ligne, c’est vrai!

- 10 mai 2011. TEPCO a relâché dimanche 500 millions de becquerels: confirmation de NISA. L’estimation de NISA (Nuclear and Industrial Safety Agency) se base sur le niveau de iode-131, césium-134 et césium 137 multiplié par 25 000 mètres cubes, le volume du réacteur 1. Selon NISA, pas de problèmes, ce n’est qu’une petite contamination équivalente à 1/300 ème de ce qui a été relâché lorsqu’ils ont donné la permission à TEPCO de libérer 10 000 tonnes d’eau radioactive dans le Pacifique. Cependant, selon le quotidien Asahi Shinbun, le niveau de radioactivité à l’intérieur du réacteur, malgré l’installation du système de ventilation, est resté de plusieurs dizaines de millisieverts/heure à 700 millisieverts/heure. De plus, les employés auraient reçu, durant 29 minutes de travail, une dose de 10.56 millisieverts. TEPCO vient d’annoncer qu’ils vont peut-être changer de stratégie. La situation est malheureusement très claire: personne ne sait quoi faire pour gérer le dossier et les bricolages font suite à d’autres bricolages. TEPCO a déclaré qu’ils vont devoir RALENTIR les bricolages en raison du très haut niveau de radioactivité.

- 10 mai 2011. TEPCO vient de commencer à ajouter de l’hydrazine dans les réacteurs 3 et 4. Selon le quotidien Japonais Asahi Shinbun, ce produit chimique va être utilisé dans les piscines de combustible usagé.

- 10 mai 2011. Les USA auraient demandé la fermeture de la centrale nucléaire de Hamaoka. Selon Shigeharu Aoyama, un ancien journaliste et un membre de la Commission de Sécurité Nucléaire du Japon (et connu pour être aller filmer une vidéo sur le site de Kukushima), ce sont les USA qui ont requis du Premier Ministre du Japon que cette centrale nucléaire soit fermée, et ce depuis début avril. La raison: la présence de la 7 ème Flotte US. On ne plaisante pas avec la santé de l’armée US.

- 10 mai 2011: Première carte de la contamination dans un rayon de 80 km autour de Fukushima-Daiichi. Le 6 mai, le gouvernement Japonais a publié une carte des divers niveaux de contamination dans la région autour de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, et ce dans un rayon de 80 km, à savoir une zone de 20 000 km carrés. Ainsi que l’exprime le professeur en ingénierie nucléaire, Tetsuji Imanaka, de l’Université de Kyoto: « Je suis surpris par le niveau de contamination et la vaste surface de la zone contaminée ». Vraiment? Pas nous. En effet, une ceinture de contamination s’étend vers le nord-ouest avec des niveaux de l’ordre de 3 millions à 14.7 millions de becquerels de Césium-137 par mètre carré. Rappelons que dans le cas de Tchernobyl, la zone d’évacuation obligatoire concernait les territoires contaminés par plus de 555 000 becquerels de Césium-137 par mètre carré. Toutes ces mesures ont été collectées entre le 6 et le 29 avril, il y a donc deux semaines de cela ou même plus. Mais la contamination radioactive est permanente. Quant au Professeur Tetsuji Imanaka qui précise, dans son commentaire, que cette carte sera précieuse pour lancer un processus de décontamination, ce doit être un optimiste invétéré ou un imbécile diplômé d’Etat. A ces taux de contamination, on ne décontamine plus: ON EVACUE!!

- 10 mai 2011: 19 containers radioactifs à Rotterdam en provenance du Japon. Les douaniers viennent de détecter des substances radioactives sur 19 containers en provenance du Japon. 5 de ces containers ont été saisis en raison du taux trop élevé de radioactivité. Ce n’est que le début.


maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 12/05/2011 02:42:53 (12/05/2011 11:42:53)

JAPAN CONFIRMS FUKUSHIMA NUCLEAR REACTOR 4 LEANING AND IN DANGER OF COMPLETE COLLAPSE

Posted by Alexander Higgins - May 10, 2011 at 6:45 pm



Nuclear expert on Russia Today reports on the danger of a complete collapse of Fukushima nuclear reactor 4 as Japan announces the building is leaning and is taking measures to reinforce to the structure to prevent a collapse that would nuclear rods from the spent fuel pool scattered on the ground around the plant.

As shown below in the the flyover video analysis and images captured from the TBS live HD cam very little remains of the building except a burnt out skeleton.

Fukushima Japan Nuclear Reactor 4 Is Leaning And In Danger Of Complete Collapse

Russia Today Reports:

VIDEO :
http://www.youtube.com/watch?v=Ghc6zk4FN2c&feature=player_embedded

http://blog.alexanderhiggins.com/2011/05/10/japan-confirms-fukushima-nuclea…

maria
Administrateur
Messages postés : 21299
Posté le 13/05/2011 01:29:31 (13/05/2011 10:29:31)