LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

NUCLEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> NUCLEAR EVENTS - EVENEMENTS NUCLEAIRE (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 31 Oct - 22:10 (2012)    Sujet du message: NEW JERSEY NUCLEAR PLANT MELT DOWN STEP 2 Répondre en citant

ALERT! NEW JERSEY NUCLEAR PLANT MELT DOWN STEP 2



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=EqNthZ5DOlE&feature=share


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 31 Oct - 22:10 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 19:40 (2012)    Sujet du message: NRC REPORT: NEW YORK NUCLEAR PLANT ENTERED EMERGENCY PLAN BECAUSE IT COULDN'T EXTINGUISH FIRE — FEMA, DHS WERE NOTIFIED — FUKUSHIMA-TYPE REACTOR Répondre en citant


NRC REPORT: NEW YORK NUCLEAR PLANT ENTERED EMERGENCY PLAN BECAUSE IT COULDN'T EXTINGUISH FIRE — FEMA, DHS WERE NOTIFIED — FUKUSHIMA-TYPE REACTOR

Published: November 13th, 2012 at 10:48 am ET
By ENENews

 
Follow-up to: Fire at New York nuclear plant burns for hours -- Outside firefighters called in to help -- Reactor goes into shutdown

Title: Current Event Notification Report
Source: Nuclear Regulatory Commission
Date: Nov. 13, 2012
h/t timemachine2020

Citation:
Facility: FITZPATRICK
Region: 1 State: NY
Notification Date: 11/11/2012
Notification Time: 06:08 [ET]
Event Time: 03:55 [EST]

Event Text: REACTOR SCRAM DUE TO TURBINE TRIP FOLLOWED BY UNUSUAL EVENT DECLARED DUE TO MAIN TRANSFORMER AND BUS DUCT FIRE
“An unplanned, automatic reactor scram occurred at 0355 EST due to a Main Turbine trip signal [...] On-site fire brigade and offsite fire assistance have successfully extinguished the T-1A transformer fire. There is still an active fire in the T-1A bus ductwork [...] At 0545 EST the plant entered the emergency plan at the NUE [Notification of Unusual Event] level due to inability to successfully extinguish the fire.”
[...] Notified DHS SWO, FEMA, DHS NICC and NuclearSSA via email. [...]


According to an update at 8:10a ET: “Reactor level at 206 inches and pressure is at 530 pounds”
Enformable: “This weekend, a transformer fire at the FitzPatrick Nuclear Power Plant shut down the Fukushima-style BWR reactor, and has sidelined the station until a new transformer is installed.”




Published: November 13th, 2012 at 10:48 am ET
By ENENews


Related PostsFire at New York nuclear plant burns for hours — Outside firefighters called in to help — Reactor goes into shutdown November 12, 2012
  1. Emergency declared at New Jersey nuclear plant — Multiple fire alarms sound after reactor shuts down — Tests were occurring on emergency cooling system — Cause remains under investigation April 30, 2012
  2. ‘Unusual Event’ at Maryland nuke plant: Large piece from building hits main transformer, triggers reactor shutdown — Emergency response plan in use (VIDEO) August 28, 2011
  3. “Emergency Declared”: Aftershock causes quake-hit Virginia nuke plant to report Unusual Event August 25, 2011
  4. NRC Report: Transformer “explosion” near turbine building at Maryland nuke plant August 29, 2011

http://enenews.com/nrc-report-new-york-nuclear-plant-entered-emergency-plan-because-it-couldnt-extinguish-fire-fema-dhs-were-notified


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 06:04 (2013)    Sujet du message: NUCLEAR MELTDOWN BREAKING NEWS, IRAN HAPPING NOW ? KEVIN D BLANCH 1/3/13 / IRAN ORDERS CITY EVACUATED OVER RADIOACTIVE LEAK Répondre en citant



NUCLEAR MELTDOWN BREAKING NEWS, IRAN HAPPING NOW ? KEVIN D BLANCH 1/3/13

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=_8HcSXa5vH4&feature=em-uploademail

IRAN ORDERS CITY EVACUATED OVER RADIOACTIVE LEAK

by: Adam Kredo
Wednesday, January 2, 2013

  

Iranian scientists work at a nuclear power plant in Isfahan, Iran. An edict issued Wednesday by Iranian authorities orders Isfahan’s one-and-a-half million people to leave the city “because pollution has now reached emergency levels,” the BBC reported. Photo Credit:Wikimedia

Iranian officials have instructed residents of Isfahan to leave the city, renewing concerns that a nearby nuclear site could be leaking radioactive material.

An edict issued Wednesday by Iranian authorities orders Isfahan’s one-and-a-half million people to leave the city “because pollution has now reached emergency levels,” the BBC reported.

However, outside observers suspect that the evacuation order may corroborate previous reports indicating that a uranium enrichment facility near Isfahan had been leaking radioactive material.

http://times247.com/articles/iran-cautions-citizens-over-possible-nuke-leak


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 15:50 (2013)    Sujet du message: JAPON: L’HECATOMBE LIEE A FUKUSHIMA A COMMENCE, ET LES MORTS SE COMPTENT PAR CENTAINES !!! Répondre en citant

JAPON: L’HECATOMBE LIEE A FUKUSHIMA A COMMENCE, ET LES MORTS SE COMPTENT PAR CENTAINES !!!

English infos, links down below



Chers amis,

BIZARREMENT, PLUS PERSONNE NE PARLE DE FUKUSHIMA, DANS NOS MASS MÉDIAS POURRIS ET PROSTITUÉS. ET POUR CAUSE : LES EFFETS EFFRAYANTS ET NÉGATIFS DE LA POLLUTION NUCLÉAIRE ONT DÉBUTÉ, FAISANT DES CENTAINES DE MORTS !

Afin de ne surtout pas faire paniquer les autres nations (dont les taux de pollution nucléaire sont bien souvent cachés sous des prétextes de « sécurité nationale »), on ne parle plus du tout du problème… C’est comme si rien ne s’était jamais produit… SAUF que la pollution nucléaire, elle, tue et se répand !

Vous vous souviendrez certainement des articles datant d’il y a quelques mois et qui expliquaient que c’était en réalité toute la vie de l’hémisphère nord qui pourrait être menacée… Même face à un tel danger, aucune information sérieuse et prolongée n’a été publiée à ce sujet dans les mass médias, et certainement pas en première page !

Que voulez-vous : le nouvel ordre mondial réclame une réduction drastique de la population, et un tel danger, non répercuté dans les médias, permettra à la radioactivité de tuer un maximum de personnes !

L’article apocalyptique, ci-dessous…

BONNE IRRADIATION, ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !


Source :
http://www.wikistrike.com/article-au-japon-la-peste-radioactive-tue-par-centaine-114183355.html

Mardi 8 janvier 2013

AU JAPON, LA PESTE RADIOACTIVE TUE PAR CENTAINES



NOUS Y VOILA, LES SIGNAUX ARRIVENT DE PARTOUT SUR INTERNET DE PLUS EN PLUS DE PERSONNES SONT MALADES AU JAPON. Fukushima ce n’est pas Tchernobyl, cet accident est arrivé dans le pays qui comporte la plus forte densité de population au monde. Souvenez-vous des conférences de presse de l’IRSN qui nous disait au début de l’accident qu’il faudrait boire des litres de thé contaminé pour être malade. A l’époque de Tchernobyl, les méthodes de communication étaient les mêmes….

Alors que pendant ce temps-là le Dr Kodama et quelques autres médecins et scientifiques Japonais nous indiquaient que son pays était dans un ETAT DE DENI DE LA REALITE SANITAIRE SUITE A L’ACCIDENT, et que LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA AVAIT DEGAGE UNE TRENTAINE DE FOIS LA RADIOACTIVITE ENGENDREE A LA SUITE DES EXPLOSIONS ATOMIQUES DE HIROSHIMA-NAGASAKI ET ENVIRON UNE VINGTAINE DE FOIS PLUS DE COMPOSES TRANSURANIENS ce qui est également à mettre au crédit du Dr Kodama. Ces déclarations n’ont, à ma connaissance, jamais été retranscrites dans les mainstream ni la presse occidentale.

Olivier Cabanel écrivait dernièrement « ON SE SOUVIENT DE LA FLAGORNERIE D’OTSUKA NORIKAZU, CE CELEBRE ANIMATEUR DE TELEVISION JAPONAIS QUI, CEDANT A LA PROVOCATION FACILE, AVAIT EN DIRECT MANGE DES PRODUITS AGRICOLES JAPONAIS POLLUES PAR LA CENTRALE NUCLEAIRE, ENCOURAGEANT SES COMPATRIOTES A SUIVRE SON EXEMPLE, CONVAINCU DE L’INNOCUITE DES PRODUITS CONSOMMES, AVEC LE DESIR PATRIOTIQUE DE SAUVER LA PRODUCTION AGRICOLE DE SON PAYS. MAL LUI EN A PRIS, ON APPREND QU’IL A ETE HOSPITALISE LE 7 NOVEMBRE ATTEINT D’UNE LEUCEMIE AIGUË ET TEPCO AURA DES DIFFICULTES CETTE FOIS A AFFIRMER QUE LA CATASTROPHE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA N’Y EST POUR RIEN .LES AVIS MEDICAUX LUI DONNENT 70% DE « CHANCES » DE MOURIR D’ICI 5 ANS CE QUI A ETE CONFIRME PAR DES EXPERTS ALLEMANDS » ou encore « La santé de nos enfants est maintenant en danger.

NOUS CONSTATONS DES SYMPTOMES TELS QUE THYROÏDES ENFLEES, SAIGNEMENTS DE NEZ, DIARRHEES, TOUX, ASTHME… » L’ IRSN , L’ AIEA ,ET L’ OMS ONT BIEN PRIS GARDE DE NE PARLER QUE DES NIVEAUX D’IRRADIATION AU JAPON SANS ABORDER DANS LE DETAIL LES PROBLEMES DE LA CONTAMINATION, et pour cause : la contamination est le fait de faire pénétrer dans un organisme vivant un « concentré » de radioactivité dans un volume très faible ; la particule radioactive présente en effet la particularité d’être approximativement de la taille d’une cellule humaine et cette similitude d’échelle explique en partie pourquoi la particule « contaminante » peut, vue du point de vue de la cellule humaine à proximité, être tout sauf une « faible dose ».

D’un point de vue scientifique, il semble tout à fait invraisemblable de comparer, à dose équivalente, une exposition uniforme de l’ensemble d’une entité humaine (corps entier) à la même dose confinée à quelques cellules seulement de ce même corps ; l’échelle n’est simplement pas la même et les effets sont notoirement différents. C’est pourtant la comparaison qui est fréquemment utilisée par certains pour défendre l’idée que la radioactivité est « partout ».

Peut-être, mais encore une fois, ce n’est pas l’avis de la cellule qui se trouvera placée à proximité d’une masse globalement équivalente à elle et qui la « bombardera à vue » pendant un certain temps. En outre, SI LA PARTICULE RADIOACTIVE PRESENTE UNE TAILLE INFERIEURE A 10 MICRONS (10 MILLIONIEMES DE METRE SOIT 0.01 MM) ELLE PRESENTERA EN OUTRE LA PARTICULARITE DE SE FIXER DANS LES SACS ALVEOLAIRES PULMONAIRES D’OU 25% D’ENTRE ELLES SERONT DIFFICILES, VOIRE IMPOSSIBLES A DELOGER.

Au début de l’accident les Américains avaient demandé que leurs citoyens vivant dans un rayon de 80 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima évacuent la zone, ou se mettent à l’abri si une évacuation n’est pas possible en toute sécurité ». L’ambassade avait souligné dans un communiqué, que « DE NOMBREUX FACTEURS », DONT LA METEO, POUVAIENT INFLUER SUR LA DISSEMINATION DES PARTICULES RADIOACTIVES, ET AVAIT MENTIONNE LA POSSIBILITE QUE CELLES-CI ACCOMPLISSENT DES DISTANCES SUPERIEURES A 80 KM…, LA PRESENCE CONSTATEE DE NOMBREUX POINTS CHAUDS CONTAMINES A TOKYO LEUR A DONNE RAISON.

LA PESTE NUCLEAIRE A COMMENCE SON TRAVAIL, ET L’ON COMMENCE A COMPTER LES MORTS PAR CENTAINES, comme l’écrit Yoichi Shimatsu dans son article très documenté en anglais paru le 3 janvier 2013. LES PARTICULES RADIOACTIVES VONT CONTINUER DE TUER, ELLES ONT LE TEMPS DEVANT ELLES !

Etienne Servant

Source: Realinfos


Merci à Gen4 : pour son article Une comparaison « raisonnable » entre un moteur de voiture et un citoyen de Fukushima-city

Lien ici : http://www.gen4.fr/blog/2011/12/une-comparaison-raisonnable-entre-un-moteur…  

Et Olivier Cabanel : Fukushima, les limites du cynisme Lien ici : http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/fukushima-les-limit…  

Le dernier article de Yoichi Shimatsu, un écrivain de science basée à Hong Kong, du 3 Janvier 2013 en Anglais en cours de traduction bientôt sur notre site :
http://www.pakalertpress.com/2013/01/03/is-fukushima-a-factor-in-japans-record-deaths-in-2011-12/


http://www.scoop.it/t/fukushima-informations


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 17:16 (2013)    Sujet du message: IRAN/EXCLUSIF : GROSSE EXPLOSION SUR LE SITE NUCLÉAIRE SOUTERRAIN DE FORDOW Répondre en citant

IRAN/EXCLUSIF : GROSSE EXPLOSION SUR LE SITE NUCLÉAIRE SOUTERRAIN DE FORDOW

janvier 27th, 2013 Europe-Israel.org



Un dicton Népalais dit – La montagne (l’Everest) reste indifférente aux intentions de l’homme. Peut-être que la montagne de Kom n’a pas trop aimé qu’on lui fouille dans les entrailles !

De Reza Kahlili

Une explosion a détruit une grande partie de l’installation de Fordow et piégé environ 240 personnes, selon un ancien officier du renseignement du régime islamique.

Cette explosion qui a eu lieu lundi à 11h30, heure de Téhéran a secoué tous les alentours, ce site est enfoui sous une montagne le mettant à l’abri non seulement des frappes aériennes, mais aussi des bombes anti-bunker. Mais visiblement pas des sabotages !

Ce rapport a été confimé par Hamidreza Zakeri, proche du ministère du régime islamique de renseignement et de sécurité.
L’explosion a secoué les installations dans un rayon de trois miles (plusieurs kilomètres).

Les forces de sécurité ont interdit tout trafic routier dans un rayon de 15 miles, et l’autoroute Téhéran-Qom a été fermée pendant plusieurs heures après l’explosion. Mercredi après-midi, les secouristes n’avaient toujours pas atteint le site où les personnes ont été piégées.

Le site, à environ 300 mètres sous terre, possédait deux ascenseurs qui sont aujourd’hui hors service.

Ces ascenseurs descendant à environ 240 pieds menaient aux chambres où se trouvaient les centrifugeuses. Ils étaient utilisés notamment pour transporter des équipements lourds et de l’hexafluorure d’uranium.

Le régime croit que l’explosion est le résultat d’un sabotage.

Evidemment les Iraniens honteux communiquent peu, Les Occidentaux sont surpris quant à eux de voir qu’un sabotage dûment mené est certainement plus efficace qu’une frappe aérienne.

Pour Israël c’est un site de moins qui aurait pu préparer une bombe à l’effet dévastateur.

La centrale nucléaire de Fordo, est une installation secrète, à l’origine découverte par les services de renseignement occidentaux, et elle est devenue le centre de l’activité nucléaire iranien. Son emplacement est surveillé par de nombreux pays, car elle dispose de 2700 centrifugeuses qui enrichissent l’uranium à 20 %.

Les experts disent que les techniciens iraniens auraient pu dans quelques semaines seulement augmenter l’enrichissement de l’uranium à un niveau qui est utilisable à des fins militaires.

L’explosion aurait eu lieu un jour avant les élections en Israël. Le site nucléaire de Fordo est une cible de grande envergure, celui-ci a été creusé profondément dans les montagnes et a récemment atteint sa capacité nucléaire. Dans le même temps, il a été rapporté que l’Iran pourrait quadrupler son taux d’enrichissement d’uranium sur le site.

Résumé par Aschkel pour la rédaction israel-flash

http://www.europe-israel.org/2013/01/iranexclusif-grosse-explosion-sur-le-site-nucleaire-souterrain-de-fordow/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 03:37 (2013)    Sujet du message: UNE EXPLOSION MASSIVE A DÉTRUIT UNE PARTIE DU SITE NUCLÉAIRE DE FORDO ? Répondre en citant

UNE EXPLOSION MASSIVE A DÉTRUIT UNE PARTIE DU SITE NUCLÉAIRE DE FORDO ?

26 janvier 2013 | Classé dans: L'Actualité dans le Monde | Publié par: admin



Selon l’Organisation mondiale et confirmé par le site Daily Net, une explosion massive a détruit une grande partie du site nucléaire de Fordo en Iran.

VNT a signalé une explosion à l’usine nucléaire Fordo, située près de la ville de Qom en Iran, qui a détruit une grande partie de l’usine laissant 240 personnes piégées sous terre, d’après un ancien officier du renseignement du régime islamique.

La centrale nucléaire de Fordo, est une installation secrète, à l’origine découverte par les services de renseignement occidentaux, et elle est devenue le centre de l’activité nucléaire iranien. Son emplacement est surveillé par de nombreux pays, car elle dispose de 2700 centrifugeuses qui enrichissent l’uranium à 20 %.

Les experts disent que les techniciens iraniens auraient pu dans quelques semaines seulement augmenter l’enrichissement de l’uranium à un niveau qui est utilisable à des fins militaires.

L’explosion aurait eu lieu un jour avant les élections en Israël. Le site nucléaire de Fordo est une cible de grande envergure, celui-ci a été creusé profondément dans les montagnes et a récemment atteint sa capacité nucléaire. Dans le même temps, il a été rapporté que l’Iran pourrait quadrupler son taux d’enrichissement d’uranium sur le site.

Cependant, plusieurs sites majeurs qui ont été connectés avec le lien internet de VNT ont été supprimés, ce qui indique que l’information n’a pas encore été confirmée.

Source : Ynetnews

MISE A JOUR :

Selon une source au sein des forces de sécurité protégeant Fordou, une explosion a eu lieu lundi à 11h30, heure de Téhéran et a secoué le site, enfoui au plus profond sous une montagne et à l’abri non seulement des frappes aériennes, mais pour la plupart des bombes anti-bunker.

Le rapport de l’explosion a été transmit par Hamidreza Zakeri, ancien au ministère du régime islamique de renseignement et de la sécurité .

L’explosion a secoué les installations dans un rayon de plusieurs kilomètres. Les forces de sécurité ont imposé un rayon de sécurité, et l’autoroute Téhéran-Qom a été fermée pendant plusieurs heures après l’explosion, selon la même source. Mercredi après-midi, les secouristes n’avaient pas encore atteint les 220 personnel piégées.

Le site, est à 300 mètres sous la montagne, il y a deux ascenseurs qui sont maintenant hors service. Un ascenseur est descendu à environ 240 mètres et a été utilisé pour atteindre les chambres de centrifugation. L’autre est allé au fond pour transporter l’équipement lourd et l’hexafluorure d’uranium. La source a déclaré que le sud-ouest de la sortie d’urgence du site est inaccessible.

Le régime croit que l’explosion est victime d’un sabotage et les explosifs auraient pu atteindre la zone de stock de l’hexafluorure d’uranium transféré sur le site, selon la même source. L’explosion s’est produite dans les chambres de centrifugation où se trouvent aussi les réserves à haute teneur d’uranium enrichi .

L’information a été transmise aux autorités américaines, mais n’a pas été vérifiée ou refusée par le régime ou d’autres sources au sein du régime.

200 personnes sont piégés dans les sous sols. Maariv en parle aussi se soir !

Source : © Alyaexpress-News http://alyaexpress-news.com/2013/01/une-explosion-massive-a-detruit-le-site…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Fév - 15:45 (2013)    Sujet du message: ROOF COLLAPSES AT CHERNOBYL NUCLEAR PLANT: UKRAINE Répondre en citant

ROOF COLLAPSES AT CHERNOBYL NUCLEAR PLANT: UKRAINE

A section of the Chernobyl nuclear power plant in Ukraine collapsed under the weight of snow, officials said Wednesday, raising new concerns about the condition of the facility that was the site of the world's worst nuclear accident.

There were no injuries after Tuesday's accident nor any increase in radiation from the reactor that exploded in 1986, the country's emergency agency said.

French construction firms Vinci and Bouygues said Wednesday they had evacuated as a precaution around 80 employees working on a new protective shelter from the site.

"The preliminary reason for the collapse was too much snow on the roof," the emergencies agency said, adding that radiation levels were "within the norm".

The roof was constructed after the 1986 disaster but is not part of the sarcophagus structure covering the exploded reactor, it said.

However the collapse underlines concerns about the condition of the now defunct nuclear plant over two-and-a-half-decades after the explosion of reactor number four.

"Even if the radiation levels did not change, this is a worrying sign," Vladimir Churov of Greenpeace in neighbouring Russia told the Interfax news agency.

"If there are sections in the turbine hall that are falling down there is no guarantee that the sarcophagus built in 1986 will not be the next to fall."

The 80 Vinci and Bouygues workers employed to set up the new shelter over the exploded reactor as part of the Novarka consortium were all given radiation checks and evacuated, a Bouygues spokesperson said.

"Novarka is employing all measures to limit surface contamination. These are currently within admissable limits."

However the spokeswoman for the Chernobyl plant, Maya Rudenko, dismissed Greenpeace's concerns and said that the existing sarcophagus had been strengthened from 2004-2008 and could last until 2023.

"There is absolutely no risk," she said.

The area of the accident is estimated at about 600 square metres, (6,500 square feet), the emergency agency said.
A statement on the website of the power station described the accident as the "partial failure of the wall slabs and light roof of the Unit 4 Turbine Hall."

Chernobyl is only around 100 kilometres (60 miles) from Ukraine's capital Kiev and lies close to the borders with Russia and Belarus. The area around the plant is still very contaminated and is designated as a depopulated "exclusion zone".

Amid concerns about the state of the sarcophagus, an arch-shaped structure called the New Safe Confinement is being built nearby to slide over the existing sarcophagus covering the reactor.

The European Bank for Reconstruction and Development (EBRD) is administering the fund to build the shelter with the help of donor contributions.

When it is finished in 2015, the structure will weigh 20,000 tonnes and span 257 metres (almost 850 feet). Since the final of the four reactors at the plant was shut down in 2000, workers at the plant have been solely engaged in work to ensure safety.

Two workers were killed by the April 26, 1986 explosion and 28 other rescuers and staff died of radiation exposure in the next months. Tens of thousands of people needed to be evacuated and fears remain over the scale of damage to people's health.

In 1986 and 1987, the Soviet government sent more than half a million rescue workers, known as liquidators, to clear up the power station and decontaminate the surrounding area.

However the total death toll from Chernobyl remains a subject of bitter scientific controversy, with estimates ranging from no more than a few dozen deaths directly attributable to the disaster to tens of thousands.

ant-ma-sjw/zak/lc

http://www.globalpost.com/dispatch/news/afp/130213/roof-collapses-at-chernobyl-nuclear-plant-ukraine-0


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 17:11 (2013)    Sujet du message: NEW DETAILS SURFACE ON IRAN NUCLEAR EXPLOSION Répondre en citant

NEW DETAILS SURFACE ON IRAN NUCLEAR EXPLOSION

Many said to be trapped underground

Published: 01/29/2013 at 12:42 AM
byReza Kahlili



Reza Kahlili, author of the award-winning book "A Time to Betray," served in CIA Directorate of Operations, as a spy in the Iranian Revolutionary Guard, counterterrorism expert; currently serves on the Task Force on National and Homeland Security, an advisory board to Congress and the advisory board of the Foundation for Democracy in Iran (FDI). He regularly appears in national and international media as an expert on Iran and counterterrorism in the Middle East.

Editor’s Note: Breaking update – Although the regime’s rescue team drilled into the site through the entrance of the smaller elevator used by the personnel, no information is available on those trapped inside and the number of casualties or injured.

Further, the International Atomic Energy Agency today, in an unusual move, made a brief statement following media reports over the weekend of significant damage at the underground Fordow uranium enrichment site.

“We understand that Iran has denied that there has been an incident at Fordow. This is consistent with our observations,” IAEA spokeswoman Gill Tudor said in an emailed statement in response to a question.

Though IAEA officials did not make it clear as to what observation was being cited, Reuters, reporting the statement, changed its original story by midday stating that the IAEA suggested in its comment that officials had been at the facility after the reports of an explosion there.

However, no official statement by the IAEA has taken place since officials’ last unsuccessful trip to Tehran weeks ago when they requested to visit the suspected Parchin site. The last time IAEA inspectors were at Fordow was late last year. It also has not been allowed to install cameras at Fordow by the Islamic regime in Iran.

Sixteen North Koreans, including 14 technicians and two top military officers, are among those trapped after a Jan. 21 explosion destroyed much of Iran’s Fordow nuclear site, a source reveals.

The source who provided the initial information on the explosion at one of Iran’s most important nuclear sites has now provided details about the degree of the destruction.

The report, published exclusively by WND Jan. 24, is being covered internationally by major media, with independent intelligence sources confirming the explosion for the Times of London and the German Die Welt.

But White House spokesman Jay Carney told reporters Monday: “We have no information to confirm the allegations in the report and we do not believe the report is credible.”

The short White House response, the source said, is an indication that the U.S. wants to steer away from the subject as any covert operation against the regime’s nuclear installations will have consequences, including retaliation.

Get the inside story in Reza Kahlili’s “A Time To Betray” and learn how the Islamic regime “bought the bomb” in “Atomic Iran.”
The Islamic regime’s media, in a coordinated effort, reflected a similarly short response Sunday night in its denial and remained silent Monday.

A senior researcher and director of the Centre for Arab & Iranian Studies in London, Ali Reza Nourizadeh, who has many contacts in Iran, confirmed that the explosion had trapped many inside.

According WND’s source, a member of the security forces protecting Fordow, 36 North Korean technicians and military officers arrived in Tehran Jan. 15 and 17 and subsequently visited two Iranian nuclear sites under heavy security. One site, still unknown to the West with its vast installation of centrifuges, will be revealed soon by WND. At the other, the Fordow site, the North Koreans were to witness the start-up of six cascades of 174 new-generation, speedier centrifuges.

Hamidreza Zakeri, a former member of the regime’s Intelligence Ministry, said 17 technicians and two military supervisors are stationed at the secret site, and 14 technicians and two military officers were at Fordow.

The source said a log on closed-circuit cameras installed by the regime to monitor the site’s three centrifuge chambers and two highly enriched uranium reserves gave this account:

On Jan 21, 14 members of the North Korean team and two military officers now stationed at Fordow along with Iranian scientists started the process of feeding uranium gas into the newly set-up cascades at 9:15 a.m. Tehran time

At 10:43 a.m., due to a drop in power pressure, system warning signs went off, but everything went back to normal after two minutes.

At 11:36 a.m., five explosions occurred concurrently in the centrifuge chambers, two explosions in the uranium reserve enclosures and a subsequent explosion in the main hallway close to the exit.

At the time of the explosions, a very bright red and purple light distorted the image and an extremely loud noise could be heard. Before the explosions knocked out the cameras, interior walls could be seen coming down within the centrifuge chambers. All the explosions seemed to have been initiated from the ceilings.

All cameras on the lowest floor (about 300 feet deep under a mountain) and the floor above it (about 250 feet deep) were knocked out, and only two cameras above the installation where security personnel are stationed were working.

Security forces immediately informed their superiors, who ordered them to remain in the monitoring room and avoid further communication with the outside world until counterintelligence forces arrived. Twenty-one personnel were gathered in a conference room to await further instruction.

Security forces were then told to close down all surrounding roads.

Approximately two hours after the explosions, counterintelligence agents arrived and, after interviewing personnel and reviewing tapes, initially concluded that explosives may have been placed in ceiling lamps with some kind of trigger mechanism controlled by a power voltage frequency.

The last images show eight personnel in anti-radiation clothing trying desperately to secure one of the rooms.

The regime believes the technology used with the explosives is unknown to their forces, the source said.

Iranian authorities fear that opening the site from the outside in a rescue mission could possibly release radiation and uranium gas or cause further explosions, which could contaminate thousands of people living nearby, the source said.

As of Monday, the regime had not come up with any concrete rescue plan, though more than 200 people remain trapped, including the North Koreans, he said. He added that an agreement reached last September between North Korea and Iran called for further collaboration on Iran’s nuclear bomb project and the arming of missiles with nuclear warheads.

Another source in the Intelligence Ministry said that in a meeting Monday among top officials, including President Mahmoud Ahmadinejad, it was decided that the international community would be kept in the dark about the disaster because any validation would undermine current negotiating with the 5+1 world powers.

An admission would also undermine the regime from within should Iranians react to its illicit nuclear activity and the international sanctions it caused, which are being felt deeply.

The source added that the regime is contemplating showing old images of the interior of the site to buy time until it can accurately estimate the extent of damage and possible loss of lives. Ahmadinejad will hold a parliamentary meeting behind closed doors on the issue Thursday.

Despite severe international pressure and sanctions, Iran had refused to halt the 20-percent uranium enrichment process at Fordow. It takes only weeks to further enrich the stock at the 20-percent level to weaponization grade for a nuclear bomb.

http://www.wnd.com/2013/01/new-details-surface-on-iran-nuclear-explosion/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 16:56 (2013)    Sujet du message: MEGA ALERT TODAY DANGER BEWARE MILLION'S OF PEOPLE TO DIE ☢NO POWER☢ AT FUKUSHIMA SPENT POOL Répondre en citant

MEGA ALERT TODAY DANGER BEWARE MILLION'S OF PEOPLE TO DIE ☢NO POWER☢ AT FUKUSHIMA SPENT POOL




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=wEqLYxI0boQ

More info : http://www.abovetopsecret.com/forum/thread934035/pg1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Avr - 22:03 (2013)    Sujet du message: RADIOACTIVE REALITY (01 APRIL 2013) ARKANSAS NUCLEAR ONE DEATH AND OIL SPILL Répondre en citant

RADIOACTIVE REALITY (01 APRIL 2013) ARKANSAS NUCLEAR ONE DEATH AND OIL SPILL



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=XAzgw6n5NaE


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Avr - 21:59 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS RADIOACTIVE REALITY THE BIGGEST FIRES EVER IN THE WORLD Répondre en citant

ALERT NEWS RADIOACTIVE REALITY THE BIGGEST FIRES EVER IN THE WORLD



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=gSWSoCuaf2o


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 15:38 (2013)    Sujet du message: IMPORTANT NUCLEAR UPDATE: HANFORD NUCLEAR POWER PLANT, WA Répondre en citant

IMPORTANT NUCLEAR UPDATE: HANFORD NUCLEAR POWER PLANT, WA


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=nJHH_LXtDP4


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 29 Juil - 09:49 (2013)    Sujet du message: FUKUSHIMA: DES MILLIARDS DE BECQUERELS! MORT ASSUREE! Répondre en citant




ALERTE ROUGE ! FUKUSHIMA POLLUE LA PLANETE ! DES RADIATIONS DEPASSANT DES MILLIONS DE FOIS LA LIMITE ACCEPTABLE + LES EAUX DU PACIFIQUE GRAVEMENT POLLUEES !




Chers amis,


Nos putes de la presse semblent avoir « malencontreusement oublié » de suivre le dossier Fukushima…

On comprend mieux pourquoi ci-dessous :

TEPCO (LA SOCIÉTÉ CRIMINELLE RESPONSABLE DE LA CATASTROPHE) A RECONNU UN TAUX DE RADIATION AFFOLANT !

IL EST CLAIR QUE LA ZONE DE FUKUSHIMA EST IRRÉMÉDIABLEMENT POLLUÉE, ET QUE L’ENSEMBLE DE SES HABITANTS SONT CONDAMNÉS À UNE MORT ATROCE À PLUS OU MOINS BRÈVE ÉCHÉANCE !

PIRE : DE L’EAU EXCESSIVEMENT RADIOACTIVE FUIT DANS LE PACIFIQUE, ET VA DONC POLLUER TOUTE LA FAUNE MARINE ! LE TEMPS DE MANGER DU POISSON ET DES FRUITS DE MER SEMBLE RÉVOLU…


Souvenez-vous aussi que l’on avait signalé le risque bien réel de POLLUTION NUCLÉAIRE DE TOUT L’HÉMISPHÈRE NORD DE LA PLANÈTE en raison de cette catastrophe de Fukushima. Là encore, on n’entend plus parler de rien, mais le pire est à prévoir !

Les populations se sont laissées bercer (comme d’habitude) par les conneries que les mass médias leur servent, et n’ont pas exigé d’être informées sur ce dangereux problème.

DÉSORMAIS, LA POLLUTION NUCLÉAIRE LIÉE À FUKUSHIMA VA PROVOQUER DE TRÈS NOMBREUX MORTS… AU JAPON, BIEN ENTENDU, MAIS AILLEURS AUSSI !

Fukushima représente un danger bien plus grand que Tchernobyl. Mais les presstitués CRIMINELS continuent de cacher ce fait !

L’article, ci-dessous…

BONNES RADIATIONS, BONNE MALADIE, BONNE AGONIE, ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : merci à la personne qui m’a signalé cet article !







Source : http://www.wikistrike.com/article-fukushima-tepco-reconnait-des-radiations-…

Dimanche 28 juillet 2013




FUKUSHIMA: TEPCO RECONNAIT DES RADIATIONS DEPASSANT DES MILLIONS DE FOIS LA LIMITE ACCEPTABLE ! 2 MILLIARDS DE BECQUERELS...





No comment, juste des pleurs... CETTE ANNONCE FRACASSANTE EST POURTANT PASSEE A LA TRAPPE...

IL S'AGIRAIT DE MILLIONS DE FOIS LA LIMITE ACCEPTABLE, SOIT PLUS DE 2 MILLIARDS DE BECQUERELS DE CESIUM PAR LITRE D'EAU:

http://english.kyodonews.jp/news/2013/07/237911.html (ou ci-dessous)


Conférence de presse de Tepco, le 22 juillet 2013, où il est confirmé que DE L'EAU EXTREMEMENT RADIOACTIVE SE DEVERSE DANS LE PACIFIQUE:

http://www.tepco.co.jp/tepconews/streaming/index-j.html

Via conscience du peuple : http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/
 

Radiation in water leakage at Fukushima plant as high as 2011 crisis


Tokyo Electric Power Co. said Saturday it has detected 2.35 billion becquerels of cesium per liter from water in an underground passage at the crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant that is seeping into the sea, roughly the same level as seen in a contaminated water leak into the sea in April 2011 shortly after the nuclear disaster the preceding month.
 
The water sample taken Friday from a trench contained 750 million becquerels of cesium-134 and 1.6 billion becquerels of cesium-137 per liter, while 750 million becquerels of other radioactive substanceswere detected, according to TEPCO.
 
The trench, which is believed to be the source of the latest water leakage into the sea, is located below the No. 2 reactor turbine building.



TRADUCTION :

Les radiations présentes dans les fuites d'eau à la centrale de Fukushima sont aussi hautes que pendant la crise de 2011


Tokyo Electric Power Co. a annoncé samedi qu'elle a détecté 2,35 milliards de becquerels de césium par litre d'eau dans un passage souterrain à la centrale nucléaire estropiée de Fukushima Daiichi, et qui s'infiltre dans la mer, à peu près au même niveau que ce que l’on avait vu dans une fuite d'eau contaminée dans la mer en avril 2011, peu après la catastrophe nucléaire le mois précédent.
 
L'échantillon d'eau prélevé vendredi dans tranchée contenait 750 millions de becquerels de césium-134 et 1,6 milliards de becquerels de césium 137 par litre, tandis que 750 millions de becquerels d'autres substances radioactives ont été détectés, selon TEPCO.
 
La tranchée, que l'on croit être la source de la dernière fuite d'eau en mer, se trouve sous le bâtiment de la turbine du réacteur n° 2.


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Aoû - 00:28 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS FLASH DANGER FARLEY NUKE PLANT, ALABAMA ALERT.. Répondre en citant

ALERT NEWS FLASH DANGER FARLEY NUKE PLANT, ALABAMA ALERT..



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=cAMJSup2rPg


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 13:38 (2013)    Sujet du message: LA SITUATION D’URGENCE A ETE DECLAREE A FUKUSHIMA ! Répondre en citant




ALERTE ROUGE ! LA SITUATION D’URGENCE A ETE DECLAREE A FUKUSHIMA !!!





Chers amis,


Cette fois-ci, nous y sommes !

L’EAU RADIOACTIVE QUI S’ÉCOULE DE LA CENTRALE RAVAGÉE DE FUKUSHIMA, NE PEUT PLUS ÊTRE CONTENUE, ET LA SITUATION D’URGENCE A ÉTÉ PROCLAMÉE !

Pas par les ineptes et criminels dirigeants de Tepco, mais par l’autorité de Sûreté Nucléaire japonaise.

CE QUE CELA SIGNIFIE EST DONC TRÈS CLAIR : NON SEULEMENT LA CENTRALE DE FUKUSHIMA A PROVOQUÉ L’IRRADIATION MORTELLE DES PERSONNES HABITANT DANS TOUTE LA ZONE, MAIS ELLE A AUSSI POLLUÉ LES EAUX ET LES ÊTRES VIVANTS DE L’OCÉAN PACIFIQUE ! DE PLUS, LE JAPON TOUT ENTIER SERA INELUCTABLEMENT ATTEINT…

Il semble en tout cas que le temps de consommer du poisson et des produits de la mer soit bel et bien révolu…

Je rappelle aussi que des articles précédents nous avaient signalé que FUKUSHIMA REPRÉSENTE UNE MENACE MORTELLE POUR TOUT L’HÉMISPHÈRE NORD DE LA PLANÈTE !
De cela, bien sûr, on n’entend plus parler… il ne faudrait pas créer un vent de panique, n’est-ce pas ?

Les mass médias prostitués, eux, continuent de minimiser ou de passer sous silence ces informations, ou en tout cas d’en parler le moins possible…

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE IRRADIATION, BONNE MALADIE, BONNE AGONIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a envoyé cet article !






Source : http://www.wikistrike.com/article-oups-fukushima-situation-d-urgence-decret…

Mardi 6 août 2013




OUPS - FUKUSHIMA : « SITUATION D’URGENCE » DÉCRÉTÉE


Des révélations à venir sur WikiStrike





L’AUTORITÉ DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE SONNE L’ALARME ALORS QUE L’OPÉRATEUR DE LA CENTRALE NE PARVIENT PAS À CONTENIR L’EAU RADIOACTIVE QUI SE DÉVERSE DANS L’OCÉAN.
 
L’eau hautement radioactive qui se déverse dans l’océan à partir de la centrale nucléaire de Fukushima (cf. http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20130722.OBS0501/fukushima-des-fuite… ), endommagée par un séisme et un tsunami il y a deux ans, créée une « SITUATION D’URGENCE » QUE SON OPÉRATEUR A DU MAL À CONTENIR, a déclaré lundi 5 août un responsable de l’autorité nucléaire japonaise (NRA).

CETTE EAU CONTAMINÉE, QUI A ATTEINT UNE BARRIÈRE EN SOUS-SOL, EST EN TRAIN DE MONTER VERS LA SURFACE ET DÉPASSE LES LIMITES LÉGALES DE D’ÉCOULEMENT RADIOACTIF, a expliqué Shinji Kinjo, responsable d’un groupe de travail à l’Autorité de régulation nucléaire.

Les contre-mesures prévues par l’opérateur de la centrale, Tokyo Electric Power (Tepco) ne sont qu’une solution temporaire, estime-t-il et Tepco ne réalise pas que L’HEURE EST GRAVE, ajoute-t-il. « C’est pourquoi nous ne pouvons tout simplement pas laisser cela à Tepco tout seul. [...] ACTUELLEMENT, NOUS AVONS UNE SITUATION D’URGENCE ».

Tepco a été très critiqué pour son manque de préparation à la catastrophe de 2011 et sa RÉPONSE INEPTE à la fusion des réacteurs.



Quelles conséquences pour la mer ?


On ne connaît pas pour l’instant avec certitude l’ampleur de la menace posée par l’eau contaminée venant du sol. DANS LES PREMIÈRES SEMAINES APRÈS LA CATASTROPHE, LE GOUVERNEMENT JAPONAIS AVAIT AUTORISÉ TEPCO À DÉVERSER EN URGENCE DES MILLIERS DE TONNES D’EAU CONTAMINÉE DANS LE PACIFIQUE.

Mais la diffusion de ces eaux toxiques a été très critiquée dans les pays voisins ainsi que par les pêcheurs japonais. Depuis, la compagnie d’électricité a promis qu’elle ne déverserait pas d’eau irradiée sans le consentement des localités voisines.
 

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20130806.OBS2373/japon-situation-d-u…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 11:10 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS THE SHOCKING TRUTH DR DEAGLE AND CHRIS HARRIS FUKUSHIMA HORRORS Répondre en citant

ALERT NEWS THE SHOCKING TRUTH DR DEAGLE AND CHRIS HARRIS FUKUSHIMA HORRORS




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=L4bOc3rfMvk


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 16:18 (2013)    Sujet du message: FUKUSHIMA : DES TAUX DE RADIOACTIVITE MORTELS... Répondre en citant




FUKUSHIMA : DES TAUX DE RADIOACTIVITE CAPABLES DE TUER UN HOMME EN 4 HEURES !!!



La pollution nucléaire de l’Océan Pacifique liée à Fukushima est désormais suffisante pour contaminer les océans de toute la planète… quel « progrès » que le nucléaire, n’est-ce pas ? C’est si « rassurant », pas vrai ?



Chers amis,


Ce qui suit est absolument dramatique. Le gouvernement japonais CRIMINEL n’a pas encore fait évacuer toute la ZONE DE FUKUSHIMA, QUI EST DÉSORMAIS DEVENUE MORTELLE.

LES HABITANT DE CETTE ZONE SONT CONDAMNÉS, PUISQUE DÉSORMAIS, SUR LE SITE MÊME, CE SONT DES TAUX DE RADIOACTIVITÉ CAPABLES DE TUER UN HOMME EN SEULEMENT 4 HEURES, QUI SONT RAPPORTÉS !

A CELA, IL FAUT ENCORE AJOUTER L’EAU EXTRÊMEMENT RADIOACTIVE QUI S’EST RÉPANDUE DANS L’OCÉAN PACIFIQUE…


Chez nous, pratiquement plus personne dans les merdias ne parle de ces dangers, alors que cette pollution va atteindre nos pays à coup sûr, que ce soit par l’air ou par la mer.

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE IRRADIATION, BONNE AGONIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article…





Source : http://www.wikistrike.com/article-fukushima-des-niveaux-de-radioactivite-ca…

Dimanche 1 septembre 2013




FUKUSHIMA : DES NIVEAUX DE RADIOACTIVITÉ CAPABLES DE TUER UN HOMME EN QUATRE HEURES






Inquiétude à Fukushima (cf. http://www.francetvinfo.fr/monde/japon/ ). DES NIVEAUX DE RADIOACTIVITÉ EXTRÊMEMENT HAUTS ONT ÉTÉ MESURÉS SAMEDI 31 AOÛT À LA CENTRALE JAPONAISE, PRÈS DE QUATRE RÉSERVOIRS D'EAU RADIOACTIVE. LES NIVEAUX RELEVÉS VONT DE 70 MILLISIEVERTS/HEURE (PLUS QUE LA LIMITE ANNUELLE ADMISE DE 50 MILLISIEVERTS) À 1 800 MILLISIEVERTS/HEURE. C'EST ASSEZ POUR TUER UN HOMME EN QUATRE HEURES.

Dimanche, en début de matinée, les travailleurs de Tokyo Electric Power (Tepco) poursuivent les RECHERCHES POUR DÉTERMINER L'ORIGINE DE CETTE HAUSSE SOUDAINE DE LA RADIOACTIVITÉ.

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) avait déjà mesuré le 22 août, à deux des quatre endroits signalés samedi, une radioactivité élevée à proximité de deux réservoirs distincts, de 70 millisieverts et 100 millisieverts par heure. Samedi, à ces deux mêmes places, les niveaux étaient respectivement de 220 et 1.800 millisieverts par heure, un bond qui reste inexpliqué.



Un vaste problème d'eau contaminée


CETTE RADIOACTIVITÉ QUI NE VA PAS FACILITER LES TRAVAUX POUR TENTER DE VENIR À BOUT D'UN VASTE PROBLÈME D'EAU CONTAMINÉE DANS LA CENTRALE (cf. http://www.francetvinfo.fr/monde/japon/fukushima-pour-tepco-la-question-de-… ). Cette abondance d'eau provient en grande partie des systèmes de refroidissement des réacteurs dans lesquels le combustible nucléaire a fondu lors de l'accident provoqué par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est de l'archipel.
 
Tepco a récemment renforcé la surveillance de quelque 300 réservoirs identiques à UN EXEMPLAIRE QUI A LAISSÉ FILER 300 TONNES D'EAU HAUTEMENT RADIOACTIVE (cf. http://www.francetvinfo.fr/monde/japon/fukushima-incident-grave-apres-la-fu… ). UNE PARTIE SE SERAIT ÉCOULÉE JUSQU'À LA MER. 
 

Source : http://www.francetvinfo.fr/monde/japon/fukushima-des-niveaux-de-radioactivi…[] 


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 4 Sep - 09:38 (2013)    Sujet du message: FUKUSHIMA : FISSION A CIEL OUVERT ! Répondre en citant




FUKUSHIMA : FISSION A CIEL OUVERT ! IMPACT ECOLOGIQUE MAJEUR ET VICTIMES A GOGO EN VUE !








Chers amis,



NOS PUTES CRIMINELLES DES MASS MÉDIAS NE PARLENT QUASIMENT PLUS DE FUKUSHIMA, ALORS QU’UNE FISSION À CIEL OUVERT EST APPAREMMENT EN TRAIN DE SE PRODUIRE !

IL Y A DÉSORMAIS PLUSIEURS FUITES RADIOACTIVES, ET LE TAUX DE RADIATION EST TERRIBLE ET MORTEL.

UN SPÉCIALISTE, CHRIS BUSBY, QUI FAIT PARTIE DU COMITÉ EUROPÉEN SUR LE RISQUE DE RAYONNEMENT, EXPLIQUE LES DANGERS CATASTROPHIQUES DE CETTE SITUATION QUI ÉCHAPPE DÉSORMAIS À TOUT CONTRÔLE !

IL EST DÉSORMAIS TRÈS CLAIR QUE L’EAU DE L’OCÉAN PACIFIQUE EST CONTAMINÉE À HAUTES DOSES.

IL EST CLAIR AUSSI QUE DE TRÈS NOMBREUSES PERSONNES VONT MOURIR, AU MOINS AU JAPON, MAIS PEUT-ÊTRE AILLEURS AUSSI !
UNE CATASTROPHE ÉCOLOGIQUE MAJEURE EST EN COURS, C’EST DÉSORMAIS CERTAIN.

UNE ZONE DE 100 KM. À LA RONDE DEVRAIT ÊTRE DÉSORMAIS ÉVACUÉE !

ET PENDANT CE TEMPS, LES INCOMPÉTENTS CONNARDS DE LA VILLE DE TOKYO SE PRÉOCCUPENT DE LA DEMANDE LIÉE AUX JEUX OLYMPIQUES, ALORS QU’ILS DEVRAIENT FAIRE ÉVACUER LA VILLE !

CLAIREMENT, LA SITUATION EST DUE NON SEULEMENT À L’INCOMPÉTENCE DES AUTORITÉS ET DU SECTEUR NUCLÉAIRE, MAIS AUSSI À LA MINIMISATION DES DANGERS ET AU FAIT QUE LES AUTORITÉS CRIMINELLES ONT PRÉFÉRÉ RASSURER LES GENS PLUTÔT QUE D’AGIR !

SOUVENEZ-VOUS BIEN DE CECI : IL Y A QUELQUES MOIS, JE VOUS SIGNALAIS QUE LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA ÉTAIT CAPABLE DE CONTAMINER TOUT L’HÉMISPHÈRE NORD, ET DONC DE PROVOQUER DE TRÈS NOMBREUSES MORTS ET MALADIES. 

AUJOURD’HUI, LA SITUATION EST HORS DE TOUT CONTRÔLE. JE VOUS LAISSE TIRER LA SINISTRE CONCLUSION VOUS-MÊME…


Bien entendu, en dehors peut-être de la chaîne de télévision Russia Today (RT), les médias de masse passent sous silence ce qui se déroule à Fukushima !

La situation est bien pire qu’à Tchernobyl, mais plus personne n’en parle ! Il sera éventuellement temps de s’inquiéter quand il sera trop tard et que la DÉPOPULATION VIA LA POLLUTION NUCLÉAIRE aura débuté, je suppose…

L’article capital, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE IRRADIATION, BONNE AGONIE ET BONNE MORT ! Vic.








Source : http://www.wikistrike.com/article-possibilite-de-fission-a-ciel-ouvert-a-fu…

Mardi 3 septembre 2013



POSSIBILITE DE FISSION A CIEL OUVERT A FUKUSHIMA






LA DERNIERE HAUSSE DE RADIOACTIVITE A LA CENTRALE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA peut suggérer non seulement des fuites d'eau supplémentaires sur le site, mais POURRAIT EGALEMENT SIGNIFIER QU'UNE FISSION SE PRODUIT A L'EXTERIEUR DU REACTEUR ENDOMMAGE, EXPLIQUE CHRIS BUSBY DU COMITE EUROPEEN SUR LE RISQUE DE RAYONNEMENT.

Busby pense que L'AUGMENTATION DES CHIFFRES DE RAYONNEMENT EST TROP IMPORTANTE POUR N'ETRE IMPUTEE QU'A DES FUITES D'EAU ALEATOIRES.



RUSSIA TODAY: Juste quel est le DEGRE DE GRAVITE DE LA SITUATION ACTUELLE AU JAPON?

Chris Busby: Je pense que c'est une indication qu'elle S'EST EN FAIT DETERIOREE DE FAÇON SIGNIFICATIVE, TRES SOUDAINEMENT DANS LA DERNIERE SEMAINE.

Ce qu'ils ne disent pas et ce qui est la preuve manquante ici que le rayonnement ne peut pas augmenter soudainement à moins que quelque chose se passe et ce quelque chose ne peut pas être une fuite de réservoir, car LE RAYONNEMENT GAMMA PASSE A TRAVERS LES RESERVOIRS. Le réservoir a de très fines parois métalliques. Ces parois vont seulement atténuer le rayonnement gamma de 5 pour cent, même si elles ont 1 cm d'épaisseur.

Bien qu'ils puissent penser que c'est une fuite d'un réservoir, et qu'il pourrait bien y avoir des fuites, CETTE SOUDAINE AUGMENTATION DE 1,8 SIEVERTS PAR HEURE EST UNE DOSE PARTICULIEREMENT ENORME QUI PEUT PROBABLEMENT TUER QUELQU'UN EN 2 A 4 HEURES.

AUJOURD'HUI, IL Y A EU UNE AUTRE FUITE trouvée à 1,7 sieverts de l'heure, plus ou moins au même endroit. CETTE IMMENSE AUGMENTATION DE RAYONNEMENT, SIGNIFIE DANS MON ESPRIT QUE QUELQUE CHOSE SE PASSE A L'EXTERIEUR DES RESERVOIRS, QU'UNE FISSION RADIOACTIVE SE PRODUIT, COMME UN REACTEUR EN PLEIN AIR, SI VOUS VOULEZ, SOUS LA TERRE.


RT: Quel l'impact cela va-t-il avoir sur l'opération de nettoyage et sur ceux qui sont impliqués dans cette opération?

CB: Tout d'abord, LA SITUATION EST CLAIREMENT HORS DE CONTROLE ET d'autre part PERSONNE NE PEUT S'EN APPROCHER. PERSONNE NE PEUT Y ALLER POUR VERIFIER OU SONT CES FUITES OU INTERVENIR A LEUR SUJET, PARCE QUE QUICONQUE QUI APPROCHE CE GENRE DE ZONE SERAIT MORT TRES RAPIDEMENT. ILS SERAIENT GRAVEMENT BLESSES.


RT: Puis sans doute, ceux qui étaient là auparavant, ne sachant pas que les niveaux de radiation sont si élevés, sont en danger maintenant?

CB: Je pense que BEAUCOUP DE GENS VONT MOURIR A CAUSE DE CELA, JUSTE COMME LES LIQUIDATEURS SONT MORTS APRES TCHERNOBYL. ILS MOURAIENT AU COURS DE LA DECENNIE SUIVANTE.


RT: Pourquoi TEPCO n'a-t-il pas réussi à contenir la radioactivité?

CB: Je pense que PERSONNE N'A VRAIMENT REALISE A QUEL POINT C'EST GRAVE, DU FAIT QUE LES INDUSTRIES NUCLEAIRES INTERNATIONALES ONT TANT ESSAYE DE MINIMISER LE TRUC, QUE LES GENS EN SONT VENUS EN QUELQUE SORTE A L'IDEE QUE QUELQUE PART CELA POUVAIT ETRE CONTROLE. TANDIS QUE DEPUIS LE DEBUT, ÇA N'A JAMAIS PU ETRE CONTROLE.

J'ai récemment vu une photo prise des airs, sur laquelle l'eau de l'océan Pacifique paraissait en fait en état d'ébullition. Eh bien, elle ne bout pas. Vous pouvez voir que c'est chaud. De la vapeur se détache de la surface. Il y a un brouillard de condensation sur zone de l'océan près des réacteurs, ce qui signifie que l'eau chaude va se jeter dans le Pacifique, ce qui signifie que QUELQUE CHOSE FISSIONNE A UN ENDROIT TRES PROCHE DE L'OCEAN ET QUI N'EST PAS A L'INTERIEUR DES REACTEURS, CELA DOIT ETRE A L'EXTERIEUR DES REACTEURS A MON AVIS.


RT: L'industrie nucléaire internationale aurait dû sûrement venir en aide à TEPCO avant?

CB: Oui. Ils auraient dû faire cela. Ce n'est pas une affaire locale. Il s'agit d'une affaire internationale. Je ne saurais dire pourquoi il n'en a pas été ainsi. Je pense qu'ILS ESPERENT TOUS QUE RIEN N'ARRIVE, EN ESPERANT QUE TOUT CELA VA DISPARAITRE ET EN GARDANT LES DOIGTS CROISES. Mais dès le début il était tout à fait clair que c'était très sérieux et qu'IL EST IMPOSSIBLE dont cela va QUE CELA N'EMPIRE PAS.

Et maintenant, ça semble s'être soudainement aggravé. SI CETTE PHOTOGRAPHIE QUE J'AI VUE EST VRAIE, ILS DEVRAIENT COMMENCER A EVACUER LES PERSONNES JUSQU'A UNE ZONE DE 100 KILOMETRES.


RT: Donc, non seulement ceux qui vivent dans les environs, mais aussi ceux qui vivent dans un rayon de 100 km, pourraient courir des risques?

CB: Je dis que cette photographie pourrait très bien être truquée et fausse, mais si elle est bien vraie et réelle, et que ces niveaux de 1,8 sieverts par heure sont réels, alors quelque chose est très grave s'est passé et je pense que LES GENS DEVRAIENT COMMENCER A PARTIR.


RT: Depuis le rayonnement fuit dans l'océan, NE VA-T-IL PAS Y AVOIR UN IMPACT ECOLOGIQUE MAJEUR AILLEURS?

CB: BIEN SUR. Ce qu'il se passe là, c'est que toute LA RADIOACTIVITE SE DEPLACE LE LONG DE LA COTE JUSQU'A TOKYO. J'ai vu une déclaration faite par le maire de Tokyo, disant cela n'affectera pas la demande de Tokyo à être considérée pour les Jeux Olympiques. En fait, je pensais qu'ILS DEVRAIENT ENVISAGER L'EVACUATION DE TOKYO. C'EST VRAIMENT TRES, TRES GRAVE.
 

http://www.scoop.it/t/la-penurie-energetique-racontee-par-l-info/p/40069760…

http://rt.com/op-edge/fukushima-radiation-threat-level-288/ 


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 12:08 (2013)    Sujet du message: FRANCE : FUITE RADIOACTIVE A LA CENTRALE DE TRICASTIN ! Répondre en citant



FRANCE : FUITE RADIOACTIVE A LA CENTRALE DE TRICASTIN !!! UN FUKUSHIMA BIS EST EN VUE !






Chers amis,


DÉSORMAIS, LA FRANCE EST EN GRAVE DANGER !

LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE TRICASTIN EST EN EFFET CONSIDÉRÉE DANS UNE SITUATION « PRÉ-FUKUSHIMA » !!!

UNE FUITE DE TRITIUM A ÉTÉ CONSTATÉE DEPUIS PLUSIEURS MOIS ! ET CE N’EST PAS LE SEUL « ACCIDENT », PUISQUE DE NOMBREUSES DÉFAILLANCES ET AUTRES FUITES AVAIENT DÉJÀ EU LIEU IL Y A QUELQUES ANNÉES !

LA RESPONSABILITÉ DE TOUT CECI, TOUT COMME À FUKUSHIMA, PÈSE SUR LES ÉPAULES CRIMINELLES DE L’ENTREPRISE QUI GÈRE (TRÈS MAL) LA CENTRALE, À SAVOIR SOCATRI-AREVA !

MAIS LES AUTORITÉS PUBLIQUES (DONC, LES AUTORITÉS LOCALES MAIS AUSSI LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS) SONT ÉGALEMENT COUPABLES EN RAISON DE LEUR APATHIE, CAR ELLES N’ONT TOUJOURS PAS RÉAGI !

LES RACLURES CRIMINELLES DE SOCATRI-AREVA ET DES AUTORITÉS FRANÇAISES SONT-ELLES EN TRAIN DE PRÉPARER, DÉLIBÉRÉMENT, UN ACCIDENT NUCLÉAIRE FUKUSHIMA II, MAIS EN FRANCE, A DES FINS DE DEPOPULATION ???

IL SERAIT BON QUE LE PEUPLE FRANÇAIS SE SECOUE ET SE RÉVEILLE, AVANT DE SUBIR UNE CATASTROPHE TELLE QUE CELLE QUI A LIEU AU JAPON EN CE MOMENT !


Rappelons qu’un accident nucléaire menacerait non seulement la France, mais aussi les pays environnants !  C’est donc AUSSI aux populations des pays limitrophes de faire pression.

Une fois de plus, sans réaction, la catastrophe est absolument GARANTIE…

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.








Source : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/10/centrale-de-tricastin-n…

Jeudi 3 octobre 2013



CENTRALE DE TRICASTIN : NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION PRÉ-FUKUSHIMA


ILS ONT RÉUSSI À CACHER UNE FUITE RADIOACTIVE QUI DURE DEPUIS 2 MOIS. MAIS DÉSORMAIS, L'INFO COMMENCE À SE RÉPANDRE : À TRICASTIN, NOUS NE SOMMES PAS À L'ABRI D'UN FUKUSHIMA BIS.




DEPUIS VENDREDI 27 SEPTEMBRE L’USINE EURODIF DU TRICASTIN MENACE LA FRANCE. A l’arrêt depuis juin 2012 et par ce que les nucléocrates veulent procéder à des démantèlements rapides pour cacher au plus vite leur forfait et continuer leur sinistre business de mort, LES MANŒUVRES D’EXTRACTION DE L’URANIUM EN COURS SE PASSENT TRÈS MAL. UNE FUITE RADIOACTIVE SE POURSUIT. PENDANT CE TEMPS-LÀ, DEPUIS 2 MOIS, LA FUITE DE TRITIUM SE POURSUIT À LA CENTRALE NUCLÉAIRE EDF



IL FAUT FERMER IMMÉDIATEMENT ET SANS CONDITION LE SITE NUCLÉAIRE



Depuis vendredi 27 septembre l’usine Eurodif du Tricastin menace la France. A l’arrêt depuis juin 2012 et par ce que les nucléocrates veulent procéder à des démantèlements rapides pour cacher au plus vite leur forfait et continuer leur sinistre business de mort, les manœuvres d’extraction de l’uranium en cours se passent très mal. Une fuite radioactive se poursuit.

L’USINE DEVAIT ÊTRE FERMÉE EN 2010 MAIS LE GOUVERNEMENT DE L’ÉPOQUE DÉCIDA DE PROLONGER SON ACTIVITÉ POUR RÉPONDRE AUX EXIGENCES DE PROFITS DU LOBBY NUCLÉAIRE.

Déjà le 9 février 2012 une inspection a révélé un INCIDENT LIÉ À L’INTÉGRITÉ DES BARRIÈRES DE CONFINEMENT DE LA MATIÈRE RADIOACTIVE à l’usine d’enrichissement de l’uranium Eurodif du Tricastin. Et QUELQUES JOURS PLUS TARD UNE SÉRIE DE DÉFAILLANCES EST CONSTATÉE À LA SOCATRI : un conteneur a été sur-rempli de 12 500 kilos d’hexafluorure d’uranium (UF6) au lieu de la limite fixée à 12 000 kilos radioactifs.

5 jours plus tard, le 14 février 2012 les inspecteurs de l’ASN constatent que les conditions climatiques extrêmes ont endommagé les réseaux d’eau industrielle, d’eau potable et d’incendie et rendu temporairement inutilisable le réseau d’air respirable. L’Autorité de Sûreté Nucléaire elle-même constate que L’ORGANISATION MISE EN PLACE PAR LA SOCATRI-AREVA EST INADAPTÉE, QUE L’ENTREPRISE NUCLÉAIRE N’A PAS MIS EN PLACE DE SURVEILLANCE PARTICULIÈRE DU BON ÉTAT DES POINTS BAS DES RÉTENTIONS NI DU BON FONCTIONNEMENT DE LEURS DÉTECTEURS DE NIVEAUX, QUE L’ENTREPRISE NUCLÉAIRE NE S’EST PAS DOTÉ DE MOYENS SUPPLÉMENTAIRES POUR CONTENIR UNE ÉVENTUELLE POLLUTION.

Le 4 juillet 2008 une FUITE DE PLUS DE 74 KG D’URANIUM LIQUIDE CONTAMINE LES RIVIÈRES ALENTOUR. Si, une fois de plus, L’EXPLOITANT NUCLÉAIRE TENTE D’EN MINIMISER L’IMPACT, la SOCATRI-AREVA SERA CONDAMNÉE PAR LE TRIBUNAL DE CARPENTRAS PUIS PAR CELUI DE NÎMES. L’EAU DU ROBINET DE 3 VILLES AU MOINS DU DÉPARTEMENT (MORNAS, CARPENTRAS, AVIGNON) SE RÉVÈLE CONTAMINÉ AU TRITIUM RADIOACTIF. LES AUTORITÉS PUBLIQUES NE RÉAGIRONT PAS.

Mais Areva n’en a rien à faire et, quelques heures seulement après une visite de presse vantant les mérites de la future installation Georges-Besse-II…, UNE NOUVELLE FUITE DE BORE À LIEU À EURODIF-AREVA EN NOVEMBRE 2008.




Au-dessus des lois, de la démocratie, du peuple


DEPUIS DES ANNÉES, AREVA ET EDF ET LE CEA BAFOUENT LA RÉGLEMENTATION, NE RESPECTENT PAS LES PRESCRIPTIONS, SE COMPORTENT COMME UN ETAT DANS L’ETAT, DÉCIDENT DE POLLUER ET CONTAMINER L’AIR ET L’EAU CHAQUE JOUR ET CHAQUE NUIT, DE PORTER ATTEINTE À LA VIE ET À LA SANTÉ DES FRANÇAIS.


LES MISES EN DEMEURES PRÉSENTÉES PAR L’ASN À AREVA ET À EDF RESTENT LETTRES MORTES DEPUIS DES ANNÉES. CHAQUE JOUR, comme le CAN84 le dénonce, LA SITUATION EMPIRE.

Encore le 29 Juillet 2013 dernier l’Autorité de Sûreté Nucléaire à mis en demeure 6 filiales d’AREVA, EURODIF Production, COMURHEX, SOCATRI, AREVA NC, SET du site du Tricastin et FBFC du site de Romans-sur-Isère, de respecter les prescriptions des décisions de l’ASN d’un mois plus tôt (26 juin 2012) et d’améliorer leurs moyens de gestion des situations d’urgence dans le cadre des actions post-Fukushima (ASN: Décision n° 2013-DC-0362 à décision n° 2013-DC-0367 )

DEPUIS LE MOIS D’AOÛT 2013 DES FUITES ÉLEVÉES DE TRITIUM ONT LIEU À LA CENTRALE NUCLÉAIRE EDF DU TRICASTIN, passant de 15Bq/l à plus de 680Bq/l. LÀ ENCORE L’EXPLOITANT NUCLÉAIRE NE FAIT PAS FACE À LA SITUATION ET LE TRITIUM RADIOACTIF CONTINUE À ÊTRE REJETÉ PAR EDF ET A CONTAMINER LE CANAL DE DONZÈRE ET LE RHÔNE.

AU MOIS DE MARS 2013 C’ÉTAIT UNE LIGNE THT D’AREVA QUI EXPLOSAIT AU TRICASTIN. Quelques mois plus tard c’est une autre ligne THT de sortie de la centrale nucléaire EDF qui défaille. Plusieurs mois plus tôt c’est un transformateur qui prend feu.

En 2011, les inspections conduites ont révèlent l’ampleur de la MENACE : béton des murs éclaté en nombreux endroits, lacunes en matière de surveillance des activités sous-traitées et du respect des règles de radioprotection, non prise en compte ni validation des modifications dans les opérations, non-respect des plans de qualité lors des interventions, absence de documents justificatifs, balisage non-conforme aux prescriptions radiologiques au-dessus de la piscine du bâtiment réacteur (BR), mauvaise coordination entre les intervenants notamment intérimaires et l’absence d’appareil de contrôle de radioactivité lors de leurs interventions et l’absence de suivi mensuel de l’ensemble des appareils de radioprotection rendant caduques les mesures de radioactivités, l’absence de procédures dans le cas d’une indisponibilité prolongée d’une source principale externe,…

LA SEMAINE PASSÉE, LE 25 SEPTEMBRE 2013, LE COLLECTIF ANTINUCLÉAIRE DE VAUCLUSE/CAN84 A ADRESSÉ UNE MISE EN DEMEURE À L’ASN EXIGEANT QU’ELLE PRONONCE LA MISE À L’ARRÊT DES 4 RÉACTEURS EDF DU TRICASTIN SUITE AUX DÉFAILLANCES À RÉPÉTITION DE LA CENTRALE.

TRICASTIN EST LE PLUS IMPORTANT SITE NUCLÉAIRE ET CHIMICO-NUCLÉAIRE MILITAIRO-CIVIL DE FRANCE.

TRICASTIN REPRÉSENTE AUJOURD’HUI UNE POUDRIÈRE ATOMIQUE QUI MENACE TOUTE LA PROVENCE ET LE PAYS.
IL FAUT LE FERMER IMMÉDIATEMENT, SANS AUCUNE CONDITION SUSPENSIVE ET DÉFINITIVEMENT.

Communiqué de Presse du jeudi 3 octobre 2013 – 8h30

Collectif antinucléaire de Vaucluse / CAN84

180 Chemin de la Parisienne 84740 Velleron

collectifantinucleaire84@hotmail.fr . www.coordination-antinucleaire-sudest.org

Vu sur ;

http://actuwiki.fr/nucleaire/36352/
Publié par Rorschach à 16:29


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 23 Oct - 12:12 (2013)    Sujet du message: LA CENTRALE DE FUKUSHIMA S’EFFONDRE !!! Répondre en citant






ALERTE ROUGE ! LA CENTRALE DE FUKUSHIMA S’EFFONDRE DANS UN SILENCE MEDIATIQUE ET INDUSTRIEL CRIMINEL !!!






Chers amis,


DÉSORMAIS, C’EST À UN HOLOCAUSTE NUCLÉAIRE QUE NOUS ALLONS DEVOIR FAIRE FACE !

EN EFFET, SUITE AU TYPHON « WIPHA », LA CENTRALE DE FUKUSHIMA A COMMENCÉ À S’EFFONDRER SUITE À UN GLISSEMENT DE TERRAIN !
MAUVAISE NOUVELLE : UN NOUVEAU TYPHON FRAPPERA LA ZONE CE WEEK-END, AVEC DE NOUVEAUX RISQUES DE GLISSEMENT !


Les putes des mass médias ont fermé leur gueule sur cet événement, et la société criminelle TEPCO, elle, n’a bien sûr rien dit ! Au tribunal pénal international pour crimes contre l’humanité… LE PELOTON D'EXECUTION, TOUT DE SUITE !!!

Désormais, les eaux des océans sont irrémédiablement polluées par la radioactivité ! Plus question de consommer des produits marins, sauf si vous voulez hâter votre mort et attraper un cancer.

Vos autorités se chargeront bien sûr de vous RASSURER : de toute façon, n’ayez crainte, car dans certains pays, les mesures du taux de radioactivité sont… secret défense ! Vous aurez donc tout le loisir de crever la bouche ouverte irradié : votre gouvernement respectif s’en tamponne ! Cela fait même leurs affaires, puisque les mondialistes souhaitent une DEPOPULATION MONDIALE !

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE IRRADIATION ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !






Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2013/10/22/la-centrale-de-fukushima-seffondre-e…


LA CENTRALE DE FUKUSHIMA S’EFFONDRE ET S’ENFONCE A CAUSE DU DERNIER TYPHON, AUCUN COMMUNIQUE


22 octobre, 2013



© Kyodo Kyodo / REUTERS


DEUX TRAVAILLEURS DE FUKUSHIMA ONT DECLARE SUR TWITTER QUE LE TYPHON « WIPHA » A PROVOQUE UN GLISSEMENT DE TERRAIN DANS LA CENTRALE DE FUKUSHIMA.


LA PENTE EST EN FACE DE LA RUE PRINCIPALE ET LA TERRE ET LE SABLE ONT BLOQUE LE PASSAGE PAR CETTE RUE. Il y a eu également une partie qui a fait subsidence (effondrement vertical de tout un terrain).
Ces travailleurs sont surpris parce qu’il n’y a eu AUCUN COMMUNIQUE DE PRESSE DE TEPCO dessus.

Un travailleur ajoute qu’IL Y A D’AUTRES PENTES DANS LA CENTRALE ET QU’ELLES PEUVENT PARFAITEMENT S’EFFONDRER DURANT LE PROCHAIN TYPHON QUI FRAPPERA L’EST DU JAPON CE WEEK-END. (cf. Le typhon suivant frappera l’Est japonais ce week-end / encore un « très fort » – cf. http://fukushima-diary.com/2013/10/next-typhoon-to-hit-eastern-japan-this-w… )
https://twitter.com/Happy11311/status/391573832160403456
https://twitter.com/Happy11311/status/391577467770511360



Source: Fukushima Diary (cf. http://fukushima-diary.com/2013/10/fukushima-plant-area-had-collapse-and-su… ) via Sott.net (cf. http://fr.sott.net/article/17411-La-centrale-de-Fukushimas-effondre-ets-enf… )


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 10:17 (2013)    Sujet du message: FUKUSHIMA : MENACE CONFIRMEE POUR L’HUMANITE ! Répondre en citant


 
FUKUSHIMA : MENACE CONFIRMEE POUR L’HUMANITE ! DERNIER AVERTISSEMENT !
 

Urgent ! Lisez attentivement ce qui suit et signez de grâce la pétition (voir le lien source),  car c’est désormais l’humanité entière qui est en danger à cause de Fukushima !

Vic.


 








Source : https://secure.avaaz.org/fr/petition/FIN_DE_LHUMANITE_a_cause_de_Fukushima_…


 
FIN DE L'HUMANITE A CAUSE DE FUKUSHIMA. MOBILISONS LES SPECIALISTES DU NUCLEAIRE


 



Pourquoi c'est important


LA POPULATION MONDIALE EST MENACEE, C'EST LE NIVEAU D'IMPORTANCE ULTIME, ME SEMBLE-T-IL !
 

Source de ce message : Mediapart
http://blogs.mediapart.fr/blog/miloo/071013/le-moment-le-plus-dangereux-pou…
 

 
NOUS SOMMES ACTUELLEMENT A DEUX MOIS DU MOMENT LE PLUS DANGEREUX PEUT-ETRE POUR L'HUMANITE DEPUIS LA CRISE DES MISSILES CUBAINS.

Il n'y a aucune excuse à ne pas agir. Toutes les ressources que notre espèce peut rassembler doivent se focaliser sur la piscine de l'unité 4 de Fukushima.

LE PROPRIETAIRE DE FUKUSHIMA, TOKYO ELECTRIC (TEPCO), DIT QUE D'ICI 60 JOURS VA COMMENCER UNE TENTATIVE POUR ENLEVER PLUS DE 1300 BARRES DE COMBUSTIBLE USAGE D'UNE PISCINE EN TRES MAUVAIS ETAT PERCHEE A 30 METRES DU SOL. LA PISCINE REPOSE SUR UN EDIFICE SEVEREMENT ENDOMMAGE QUI PENCHE, S'ENFONCE ET QUI POURRAIT FACILEMENT S'EFFONDRER AVEC UN AUTRE SEISME, SI CE N'EST PAS DE LUI-MEME.

LES QUELQUES 400 TONNES DE COMBUSTIBLE DE CETTE PISCINE POURRAIENT LIBERER 15.000 FOIS PLUS DE RADIATIONS QU'HIROSHIMA.

Une chose est sûre concernant cette crise, c'est que Tepco n'a les ressources ni scientifiques, ni techniques, ni financières pour la gérer. Pas plus que le gouvernement. La situation demande un effort mondial coordonné des meilleurs scientifiques et ingénieurs que notre espèce peut rassembler.

POURQUOI EST-CE AUSSI SERIEUX ?

NOUS SAVONS DEJA QUE DES MILLIERS DE TONNES D'EAU LARGEMENT CONTAMINEE S'ECOULENT SUR LE SITE DE FUKUSHIMA, ENTRAINANT UN BROUET DIABOLIQUE D'ISOTOPES A LONGUE VIE VERS LE PACIFIQUE. DES THONS IRRADIES PAR DES RETOMBEES IMPUTABLES A FUKUSHIMA ONT DEJA ETE PECHES AU LARGE DE LA CALIFORNIE.

NOUS POUVONS NOUS ATTENDRE A BIEN PIRE.

Tepco continue à déverser toujours plus d'eau sur un site proche de trois cœurs de réacteur en fusion qu'il doit continuer à refroidir coûte que coûte. DES PANACHES DE VAPEUR INDIQUENT QU'UNE FISSION POURRAIT SE POURSUIVRE QUELQUE PART EN SOUTERRAIN. MAIS PERSONNE NE SAIT EXACTEMENT OU SE TROUVENT EXACTEMENT CES CORIUMS.

UNE GRANDE PARTIE DE CETTE EAU IRRADIEE SE TROUVE MAINTENANT DANS UN MILLIER D'IMMENSES MAIS FRAGILES RESERVOIRS QUI ONT ETE ASSEMBLES A-LA-VA-VITE ET EPARPILLES AUTOUR DU SITE. PLUSIEURS FUIENT DEJA. ILS POURRAIENT TOUS ETRE FRACASSES PAR UN PROCHAIN SEISME, LIBERANT DES MILLIERS DE TONNES DE POISONS PERMANENTS DANS LE PACIFIQUE.

L'eau qui coule à travers le site déstabilise aussi les structures subsistantes de Fukushima, dont celle supportant la piscine de l'unité 4.

PLUS DE 6000 ASSEMBLAGES DE COMBUSTIBLE REPOSENT DANS LA PISCINE COMMUNE A JUSTE 50 METRES DE L'UNITE 4. CERTAINS CONTIENNENT DU PLUTONIUM. LA PISCINE NE POSSEDE AUCUN CONFINEMENT AU-DESSUS. ELLE EST VULNERABLE A UNE PERTE DE REFROIDISSEMENT, A L'EFFONDREMENT D'UN BATIMENT PROCHE, A UN AUTRE SEISME, A UN AUTRE TSUNAMI.

Au total, plus de 11.000 assemblages de combustible sont dispersés sur le site de Fukushima. SELON ROBERT ALVAREZ, EXPERT DE LONGUE DATE ET ANCIEN RESPONSABLE DU DEPARTEMENT DE L'ENERGIE, IL Y A 85 FOIS PLUS DE CESIUM LETAL SUR LE SITE QU'IL N'Y EN A EU DE LIBERE PAR TCHERNOBYL.

ON CONTINUE DE TROUVER DES "POINTS CHAUDS" DE RADIOACTIVITE UN PEU PARTOUT AU JAPON. ON ENTEND PARLER D'UNE INTENSIFICATION DES TAUX DE PROBLEMES THYROÏDIENS PARMI LES ENFANTS DE LA REGION.

Dans l'immédiat, l'essentiel est que ces barres de combustible doivent sortir de la piscine de l'unité 4 dès que possible.

Juste avant le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 qui ont détruit le site de Fukushima, le cœur de l'unité 4 avait été enlevé pour maintenance et rechargement de routine. Comme quelques deux douzaines de réacteurs aux US et d'autres biens trop nombreux dans le monde, la piscine conçue par General Electric dans laquelle repose aujourd'hui le cœur se trouve à 30 mètres en l'air.

ON DOIT TOUTEFOIS GARDER IMMERGE LE COMBUSTIBLE USAGE. C'EST SON REVETEMENT, UN ALLIAGE DE ZIRCONIUM, QUI S'ENFLAMMERAIT SPONTANEMENT S'IL ETAIT EXPOSE A L'AIR. Longtemps utilisé dans les ampoules de flash des appareils photos, le zirconium brûle avec une flamme chaude extrêmement vive.

TOUTE BARRE EXPOSEE EMET SUFFISAMMENT DE RADIATIONS POUR TUER EN QUELQUES MINUTES QUICONQUE SE TROUVE A COTE. UN EMBRASEMENT POURRAIT OBLIGER TOUT LE PERSONNEL A QUITTER LE SITE ET RENDRAIT INOPERABLE LA MACHINERIE ELECTRONIQUE.

Selon Arnie Gundersen, ingénieur depuis 40 ans dans l'industrie nucléaire pour laquelle il fabriquait autrefois des barres de combustible, celles du cœur de l'unité 4 sont inclinées, endommagées et fragilisées au point de s'effriter. LES CAMERAS ONT MONTRE D'INQUIETANTES QUANTITES DE DEBRIS DANS LA PISCINE, QUI EST ELLE-MEME ENDOMMAGEE. [Dans une interview, Arnie disait : "Ils ont admis que tout le bore s'était désintégré. Cela peut enclencher une réaction en chaîne nucléaire si les barres arrivent en contact les unes des autres dans la piscine."]

LES RISQUES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES POUR LE VIDAGE DE LA PISCINE DE L'UNITE 4 SONT SPECIFIQUES ET REDOUTABLES, DIT GUNDERSEN. MAIS CE DOIT ETRE FAIT AVEC 100 % DE PERFECTION.

QUE LA TENTATIVE ECHOUE, LES BARRES POURRAIENT SE RETROUVER EXPOSEES A L'AIR ET PRENDRE FEU, DEGAGEANT D'HORRIBLES QUANTITES DE RADIATIONS DANS L'ATMOSPHERE. LA PISCINE POURRAIT MEME S'ECRASER AU SOL, DEVERSANT LES BARRES DANS UN TAS QUI POURRAIT ENTRER EN FISSION ET PEUT-ETRE EXPLOSER. LE NUAGE RADIOACTIF QUI EN RESULTERAIT MENACERAIT LA SANTE ET LA SECURITE DE NOUS TOUS.

La première retombée de Tchernobyl en 1986 a atteint la Californie en dix jours. Fukushima en 2011 est arrivé en moins d'une semaine. UN NOUVEL INCENDIE DE L'UNITE 4 DEVERSERAIT UN FLOT CONTINU DE POISONS MORTELS RADIOACTIFS PENDANT DES SIECLES.

L'ancien ambassadeur Mitsuhei Murata dit que DES REJETS A GRANDE ECHELLE DE FUKUSHIMA "DETRUIRAIENT L'ENVIRONNEMENT MONDIAL ET NOTRE CIVILISATION. CE N'EST PAS COMPLIQUE, ÇA DEPASSE TOUT DEBAT SUR LES CENTRALES NUCLEAIRES. C'EST UN PROBLEME DE SURVIE HUMAINE."

Ni Tokyo Electric, ni le gouvernement du Japon ne peuvent faire cela tout seuls. Il n'y a aucune excuse au DEPLOIEMENT CONCERTE D'UNE EQUIPE COORDONNEE DES MEILLEURS SCIENTIFIQUES ET INGENIEURS DE LA PLANETE.

NOUS AVONS TOUT AU PLUS DEUX MOIS POUR AGIR.

Pour le moment, nous envoyons une PETITION aux Nations-Unies et au président Obama pour mobiliser la communauté mondiale scientifique et technique afin qu'elle prenne en charge Fukushima et le travail de la mise en sécurité de ces barres de combustible.
Vous pouvez signer la pétition à : http://www.nukefree.org/crisis-fukushima-4-petition-un-us-global-response

Si vous avez une meilleure idée, donnez-y une suite s'il vous plaît. MAIS FAITES QUELQUE CHOSE ET FAITES-LE MAINTENANT.

PARTAGEZ CET ARTICLE LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE ET FAITES TOURNER LA PETITION.
L'HEURE TOURNE.
 

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/19/le-prochain-enlevement-du-combustibl…

http://www.nukefree.org/editorsblog

http://www.globalresearch.ca/humankinds-most-dangerous-moment-fukushima-fue…

La roadmap de tepco (http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/roadmap/images/t120730_03-e.pdf ):

SIGNEZ CETTE PÉTITION 

Publiée Octobre 11, 2013


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mar 17 Déc - 11:49 (2013)    Sujet du message: ALERTE ROUGE ! LOI TOTALITAIRE POUR FUKUSHIMA ! Répondre en citant




ALERTE ROUGE ! FUKUSHIMA : LE JAPON TENTE D’INTERDIRE LA DIFFUSION D’INFORMATIONS VIA UNE NOUVELLE LOI TOTALITAIRE, ET CE ALORS QUE LES GRAVES IMPACTS SUR LES HUMAINS ET SUR LA FAUNE MARINE SE FONT DEJA SENTIR DE PAR LE MONDE !









Chers amis,


L’IMMONDE GOUVERNEMENT JAPONAIS ET L’INFAME COMPAGNIE TEPCO TENTENT A PRESENT D’INTERDIRE ET MEME DE PUNIR LA DIFFUSION DES INFORMATIONS CONCERNANT LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA (QUI EST TOUJOURS EN COURS ET QUI COMMENCE A AVOIR DES EFFETS MORTELS SUR LA FAUNE MARINE ET DES IMPACTS SUR LES HUMAINS) !

LES CRIMINELS DU GOUVERNEMENT DE SHINZO ABE ONT EN EFFET ADOPTE UNE « LOI SUR LES SECRETS D’ETAT » QUI POURRA SERVIR A REPRIMER TOUTE PERSONNE QUI DIVULGUE DES INFORMATIONS SUR LA SITUATION A FUKUSHIMA !

C’EST GRAVISSIME, CAR LE PROBLEME NE CONCERNE PAS QUE LES JAPONAIS, MAIS AUSSI LE MONDE ENTIER ! TENTER DE CACHER L’ETENDUE DE CETTE CATASTROPHE AU MONDE SOUS DES PRETEXTES DE « SECRETS D’ETAT » CONSTITUE DONC UN SERIEUX CRIME CONTRE L’HUMANITE !


Face à la catastrophe, le gouvernement japonais et Tepco, incompétents, criminels et impuissants, en sont encore à penser à… faire du profit, et à camoufler les dangers réels ! Le gouvernement japonais sanguinaire se cramponne même encore à l’idée de Jeux olympiques à Tokyo, alors même que Tokyo est « criblée de points chauds radioactifs « ! On imagine déjà l’impact que cela aurait sur la santé des sportifs…

Quant aux solutions qui pourraient s’avérer efficaces, elles « coûtent trop cher » pour le gouvernement japonais !

UNE VASTE ZONE MORTE AU LARGE DES COTES NIPPONES A D’ORES ET DEJA ETE DETECTEE SUITE AUX TONNES D’EAU HAUTEMENT RADIOACTIVES QUI ONT ETE DEVERSEES DANS L’OCEAN PACIFIQUE. ET LES PREMIERS IMPACTS SUR LES ETRES HUMAINS ONT ETE DETECTES AUX ETATS-UNIS !

FACE A TOUT CECI, UNE PETITION DEMANDANT UNE PRISE EN MAIN MONDIALE DE LA SITUATION A FUKUSHIMA A ETE DEPOSEE… CETTE PETITION PEUT ETRE SIGNEE ICI :
http://petitions.moveon.org/sign/the-world-community-must . Sans cette prise en main internationale, le Japon pourrait être condamné, et la planète avec lui ! Je vous encourage donc à signer la pétition au plus vite…

L’article inquiétant, spécialement traduit pour vous en français, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE IRRADIATION ET BONNE MORT ! Vic.









Source : http://www.counterpunch.org/2013/12/12/japans-new-fukushima-fascism/


12 décembre 2013

La catastrophe croît



JAPON : LE NOUVEAU « FASCISME DE FUKUSHIMA »


par Harvey Wasserman


Fukushima (cf. http://ecowatch.com/?s=fukushima ) continue à cracher des radiations. Les quantités semblent être en augmentation, de même que les impacts.

Ce site a été infiltré par le crime organisé. IL Y A DES SIGNES HORRIBLES DE CATASTROPHE ECOLOGIQUE DANS LE PACIFIQUE, ET DES IMPACTS SUR LA SANTE HUMAINE AUX ETATS-UNIS (cf. http://www.nukefree.org/chris-busby-fukushimas-impact-californias-children ).

MAIS AU JAPON, UNE NOUVELLE LOI SUR LES SECRETS D'ÉTAT REND UN TEL DISCOURS PASSIBLE DE DIX ANS DE PRISON.

Taro Yamamoto, un législateur japonais, dit que CETTE LOI "REPRESENTE UN COUP D'ETAT" CONDUISANT A "LA RECREATION D'UN ETAT FASCISTE". Le puissant journal Asahi Shimbun (cf. http://www.nukefree.org/japan-legislator-state-secrets-act-fascism-making ) la compare aux lois de la « conspiration » adoptées par le Japon totalitaire dans le cadre des préparatifs à Pearl Harbor, et avertit qu'elle POURRAIT METTRE FIN AUX INFORMATIONS INDEPENDANTES CONCERNANT FUKUSHIMA.

LE PREMIER MINISTRE SHINZO ABE A DIRIGE LE JAPON DANS UNE DIRECTION DE PLUS EN PLUS MILITARISTE. Les tensions ont augmenté avec la Chine. On a renoncé à des manifestations massives de «trahison».

MAIS C'EST FUKUSHIMA QUI PESE LE PLUS LOURDEMENT SUR LE PAYS ET SUR LE MONDE.

Tokyo Electric Power a commencé l’abaissement au sol des barres de combustible très chaudes suspendues au-dessus de l'unité quatre, qui est fortement endommagée. Les premiers assemblages qu’elle a retirés pourraient avoir contenu des barres inutilisées. Les seconds pourraient avoir été extrêmement radioactifs.

Mais TEPCO A REPRIME LA COUVERTURE MEDIATIQUE ET SE PLAINT DU FAIT QUE DES HELICOPTERES DES MEDIAS FILMENT LE RETRAIT DES BARRES DE COMBUSTIBLE.

EN VERTU DE CETTE NOUVELLE LOI SUR LES SECRETS D'ÉTAT, LE GOUVERNEMENT POURRAIT INTERDIRE - ET FAIRE ARRETER - TOUT MEDIA INDEPENDANT SOUS N’IMPORTE QUELLE CONDITION A FUKUSHIMA, JETANT UN VOILE DE TENEBRES SUR UNE CATASTROPHE QUI NOUS MENACE TOUS.

En tout cas, tout nettoyage possible s'étendra sur plusieurs décennies. LA VILLE DE FAIRFAX, EN CALIFORNIE, A APPELE A UNE PRISE EN MAIN MONDIALE A FUKUSHIMA (cf. http://www.nukefree.org/fairfax-california-asks-global-takeover-fukushima ). Plus de 150.000 signataires ont demandé à l'ONU une telle intervention (cf. http://www.nukefree.org/crisis-fukushima-4-demands-global-takeover-please-s… ).

En tant que société privée, Tepco vise à effectuer des économies, à diminuer les salaires et à transformer ce nettoyage en centre privé de profit.

Elle en aura amplement l'occasion. La piscine de combustible de l'unité quatre pose d'énormes dangers qui pourraient prendre des années à démêler. Mais il en va de même pour les Unités Un, Deux et Trois. L'ENSEMBLE DU SITE EST JONCHE DE MILLIERS DE BARRES HAUTEMENT RADIOACTIVES ET D'AUTRES MATERIAUX DONT LES RETOMBEES POTENTIELLES SONT DES MILLIERS DE FOIS PLUS GRANDES QUE CE QUI A FRAPPE HIROSHIMA EN 1945.

Peu de temps après l'accident, Tepco a réduit la main-d'œuvre de Fukushima. Elle a depuis rétabli certains d'entre eux, mais a réduit les salaires. DES ENTREPRENEURS LOUCHES FONT ENTRER DES CENTAINES D'OUVRIERS NON QUALIFIES AFIN DE TRAVAILLER DANS DES CONDITIONS HORRIBLES. REUTERS AFFIRME QUE LE SITE EST LOURDEMENT INFILTRE PAR LE CRIME ORGANISE (cf. http://www.reuters.com/article/2013/10/25/us-fukushima-workers-specialrepor… ), SOULEVANT LE SPECTRE DE MATIERES RADIOACTIVES VOLEES DANS LE BUT DE FABRIQUER DES BOMBES SALES ET PLUS.

Des milliers de tonnes d'eau radioactive se trouvent désormais dans des réservoirs qui fuient et qui ont été construits par des ouvriers temporaires qui tirent l’alarme concernant leur construction de mauvaise qualité (cf. http://www.nukefree.org/reuters-more-labor-malpractice-fukushima ). Ces réservoirs sont sûrs de s'effondrer suite à un fort tremblement de terre.

Tepco dit qu’elle pourrait simplement vider l'excès d'eau dans le Pacifique, de toute façon (cf. http://www.nukefree.org/mainichi-tepco-may-dump-untreated-radioactive-water… ). L’expert nucléaire Arjun Makhijani a préconisé que l'eau soit stockée dans des superpétroliers jusqu'à ce qu'elle puisse être traitée, mais cette suggestion a été ignorée.

Des centaines de tonnes d'eau s'écoulent aussi quotidiennement depuis les montagnes à travers le site contaminé et dans le Pacifique. L’ingénieur nucléaire Arnie Gundersen a demandé depuis longtemps à Tepco de creuser une tranchée remplie avec des absorbants afin de détourner ce flux. MAIS ON LUI A DIT QUE CELA COUTERAIT TROP CHER.

A présent, Tepco veut installer un mur de glace. Mais cela ne peut être construit avant au moins deux ans. On ne sait pas d’où proviendra l'énergie destinée à maintenir cette paroi gelée, ni si cela fonctionnera du tout.

Pendant ce temps, LE RAYONNEMENT ATTEINT A PRESENT DES NIVEAUX RECORD DANS L'AIR (cf. http://www.nukefree.org/asahi-record-radiation-levels-found-fukushima-air ) ET DANS L'EAU (cf. http://www.nukefree.org/mainichi-fukushima-well-water-36-000x-permissible-r… ).

LES RETOMBEES ONT ETE DEJA ETE DETECTEES AU LARGE DE LA COTE DE L'ALASKA (cf. http://www.nukefree.org/sarah-lazare-commondreams-fukushima-radiation-cross… ). ELLES DEFILERONT LE LONG DE LA COTE OUEST DU CANADA ET DES ÉTATS-UNIS JUSQU'AU NORD DU MEXIQUE D’ICI LA FIN DE L’ANNEE 2014. DES DISPARITIONS MASSIVES DE BEBES DE LIONS DE MER, DE SARDINES, DE SAUMONS, D’ORQUES ET D’AUTRES ANIMAUX MARINS SONT RAPPORTEES, AINSI QU’UNE DESINTEGRATION DE MASSE TERRIFIANTE DES ETOILES DE MER. UN MARIN A DOCUMENTE UNE «ZONE MORTE» MASSIVE A 2.000 MILES DE FUKUSHIMA (cf. http://majiasblog.blogspot.com/2013/10/animal-anomalies-is-fukushima-daiich… ). DES IMPACTS SUR LES HUMAINS ONT DEJA ETE DOCUMENTES EN CALIFORNIE ET AILLEURS (cf. http://www.nukefree.org/dr-helen-caldicott-radiation-health-fukushima-chern… ).

SANS INTERVENTION GLOBALE, LES ISOTOPES A VIE LONGUE PROVENANT DE FUKUSHIMA VONT CONTINUER A SE DEVERSER DANS LA BIOSPHERE PENDANT LES DECENNIES A VENIR.

La seule énergie désormais produite à Fukushima vient d'un nouveau moulin massif qui a récemment été installé à l'étranger (cf. http://ecowatch.com/2013/11/13/fukushima-floating-wind-turbine/ ).

AUX PRISES AVEC UNE CATASTROPHE QU’IL NE PEUT PAS GERER, LE GOUVERNEMENT JAPONAIS POUSSE ENCORE POUR ROUVRIR LES 50 REACTEURS MIS EN ARRET FORCE DEPUIS LES FUSIONS DES REACTEURS. IL VEUT EVITER DES RETOMBEES PUBLIQUES AU MILIEU D'UNE POPULATION TERRIFIEE, ET SUR LES JEUX OLYMPIQUES DE 2020, PREVUS POUR LA REGION DE TOKYO QUI EST A PRESENT CRIBLEE DE POINTS CHAUDS RADIOACTIFS. Au moins une caméra du site a cessé de fonctionner (cf. http://www.nukefree.org/majias-blog-tbs-camera-down-fukushima ). Le gouvernement, apparemment, a aussi cessé la surveillance par hélicoptère des rayonnements.

Il y a un an, un professeur japonais a été détenu pendant 20 jours sans procès pour avoir dénoncé l'incinération en plein air de déchets radioactifs.

A présent, le Premier ministre Abe peut faire bien pire. Le Times of India (cf. http://www.nukefree.org/times-india-japans-state-secrets-act-unpopular-powe… ) rapporte que LA LOI SUR LES SECRETS D'ÉTAT EST IMPOPULAIRE, ET QUE LA COTE DE POPULARITE D’ABE A CHUTE LORS DE L’ADOPTION DE CETTE LOI.

Mais cette nouvelle loi pourrait faire de la démocratie du Japon une relique de son passé d’avant Fukushima.

C'est la marque cancéreuse d'un régime nucléaire lié à contrôler toutes les connaissances d'une catastrophe mondiale et mortelle qui, à présent, ne cesse de croître.


Harvey Wasserman édite www.nukefree.org , et a écrit « Solartopia! Our Green-Powered Earth ». Avec Moveon.org (cf. http://moveon.org/ ), lui et d'autres sont en train de présenter des pétitions aux Nations Unies avec plus de 150.000 signatures appelant à une prise de contrôle mondiale de la situation à Fukushima. Cet article a d’abord été publié sur EcoWatch.com (cf. http://www.ecowatch.com/ ).


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Jan - 16:50 (2014)    Sujet du message: EXPLOSIONS NUCLEAIRES SOUTERRAINES A FUKUSHIMA ! Répondre en citant

EXPLOSIONS NUCLEAIRES SOUTERRAINES A FUKUSHIMA !
 
  Lundi 6 janvier 2014




De source russe, plusieurs explosions nucléaires se sont produites sous la centrale de Fukushima Daiichi le 31 décembre 2013, cette information gravissime a été publiée par le Bureau du Président de la Fédération de Russie, qui a tout de suite classée la centrale au niveau le plus élevé qu’il soit, selon leurs propres mots « Importance particulière, ce, immédiatement, et en toute urgence ».

Une série d’explosions nucléaires souterraine s’est produite le 31 décembre, a confirmé le Ministère de la Défense russe (MoD)

Depuis le 12 mars 2011, des quantités importantes de matières radioactives s’échappent de la centrale de Fukushima, plus grande catastrophe depuis Tchernobyl, et c’est la seconde fois avec cette dernière que l’évènement a été classé au plus haut niveau, le 7.

Selon ce rapport, le ministère de la Défense a détecté deux explosions atomiques souterraines de " bas niveau " dans la zone de la catastrophe de Fukushima, le 31 Décembre, la première explosion mesurée à 5.1 d’intensité, suivie d'une plus petite évaluée à 3,6 sur l'échelle de Richter.

Le ministère de la Défense indique par ailleurs que l'événement de magnitude 5,1 correspond à l'équivalent de 0,0005 mégatonnes de TNT, l'événement de magnitude 3,6, lui, serait égal à 0,0000005.

A titre de comparaison, le ministère de la Défense affirme que la bombe atomique larguée sur Hiroshima en 1945 par les États-Unis représente 16 kilotonnes, soit 0.016 mégatonnes de TNT,  ou un séisme de magnitude 6 sur l’échelle ouverte de Richter.

Il est important de signaler, ainsi qu’il l’est noté dans le rapport russe, que l'architecte du réacteur 3 de Fukushima Daiichi, Uehara Haruo, avait averti le 17 Novembre 2011 qu'une explosion hydrovolcanique  était " inévitable " en raison de combustible atomique fondu qui s’échappe de la cuve de stockage.

Le ministère de la Défense signale que ces deux explosions nucléaires se sont produites après l’apparition mystérieuses d'un panache de fumée le 19 décembre 2013, mais aussi le 24 , le 25, et le 27 Décembre , confirmée par un rapport  de Tokyo Electric Power Company ( TEPCO ) sur son site Internet .

Les Etats-Unis semblent avoir eu échos de la tragédie imminente, en témoigne l’achat plus tôt dans le mois (6 Décembre ) de 14 millions de doses d'iodure de potassium , un composé qui protège le corps contre l'empoisonnement radioactif à la suite d'accidents nucléaires graves, ces doses seront livrées février 2014.

Pour conclure, ce rapport alarmant met en garde à la fois l’humanité mais aussi la biodiversité. Il affirme que les conséquences vont être planétaires.

Et concrètement, une vague radioactive surpuissante est attendue dans tout le Pacifique Nord, jusqu'aux côtes des USA. On comprend mieux pourquoi les japonnais envoient leurs SDF dans la bataille...

La situation à Fukushima a dégénéré. Achetez immédiatement des doses. Ou volez-en.  

Ghisham Doyle pour WikiStrike

Source
 

UNDERGROUND NUCLEAR EXPLOSION AT CRIPPLED JAPAN ATOMIC PLANT SHOCKS WORLD 

By: Sorcha Faal, and as reported to her Western Subscribers 




 

An ominous edict issued from the Office of the President of Russia today to all Ministries of the Russian Government ordering that all “past, present and future” information relating to Japan’s Fukushima Daiichi nuclear disaster now be rated at the highest classification level “Of Special Importance” states that this condition is “immediately and urgently needed” due to a series of underground nuclear explosions occurring at this crippled atomic plant on 31 December as confirmed by the Ministry of Defense (MoD).

“Of Special Importance” is Russia’s highest classification level and refers to information which, if released, would cause damage to the entire Russian Federation.

The Fukushima Daiichi nuclear disaster was a catastrophic failure at the Fukushima I Nuclear Power Plant on 11 March 2011. The failure occurred when the plant was hit by a tsunami triggered by the 9.0 magnitude Tōhoku earthquake.

The plant began releasing substantial amounts of radioactive materials beginning on 12 March 2011 becoming the largest nuclear incident since the 1986 Chernobyl disaster and the second (with Chernobyl) to measure at the highest Level 7 on the International Nuclear Event Scale (INES).

According to this report, MoD “assests” associated with the Red Banner Pacific Fleet detected two “low-level” underground atomic explosions occurring in the Fukushima disaster zone on 31 December, thefirst measuring 5.1 magnitude in intensity, followed by a smaller 3.6 magnitude explosion moments later.

The MoD further reports that the 5.1 magnitude event corresponds to the energy equivalent in megatons of TNT of 0.0005, while the 3.6 magnitude event equals 0.0000005.

As a comparison, the MoD states that the atomic bomb dropped on Hiroshima in 1945 by the United States released the equivalent of 16 Kilotons = 0.016 megatons of TNT, about the energy equivalent of a magnitude 6 earthquake, and the largest hydrogen bomb ever detonated was the Tsar bomb, a device exploded by the Soviet Union on 30 October 1961, with an energy equivalent of about 50 megatons of TNT.

Important to note, this report continues, was that the architect of Fukushima Daiichi Reactor 3, Uehara Haruo, warned on 17 November 2011 warned that a “China Syndrome” (aka: Hydrovolcanic Explosion) was “inevitable” due to the melted atomic fuel that had escaped the container vessel and was now burning through the earth.

The MoD further reports that evidence that these underground nuclear explosions were about to occur began after mysterious steam plumes were first spotted on 19 December for a short period of time, then again on 24, 25, 27 December, and confirmed by a report Tokyo Electric Power Company (TEPCOpublished on its website.

Most curious to note, this report continues, is that the United States appears to have had a more advanced notice of these underground nuclear explosions as evidenced by their purchase earlier this month (6 December) of 14 million doses of potassium iodide, the compound that protects the body from radioactive poisoning in the aftermath of severe nuclear accidents, to be delivered before the beginning of February 2014.

With experts now estimating that the wave of radiation from Fukushima will be 10-times bigger than all of the radiation from the entire world’s nuclear tests throughout history combined, and with new reports stating that dangerous radiation levels have been detected in snows found in Texas, Colorado and Missouri, this MoD report warns the US, indeed, is going to face the severest consequences of this historic, and seemingly unstoppable, nuclear disaster.

And not just to human beings either is this nuclear disaster unfolding either, this report grimly warns, but also to all biological systems as new reports coming from the United States western coastal areas are now detailing the mass deaths of seals, sea lions, polar bears, bald eagles, sea stars, turtles, king and sockeye salmon, herring, anchovies, and sardines due to Fukishima radiation.

As to the American people being allowed to know the full and horrific mass death event now unfolding around them, this report warns, is not be as the Obama regime has, in effect, ordered all of their mainstream news media organs not to report it, and as recently confirmed by former MSNBC host Cenk Uygur who was told not to warn the public about the danger posed by the meltdown at the Fukushima nuclear plant during his time as a host on the cable network.

And with Russian experts now warning that as Fukushima pollution spreads all over Earth (as large amounts of fish, seaweeds, and everything in ocean has been already been polluted, and these products are the main danger for mankind as they can end up being eaten by people on a massive scale) this report warns that Putin’s order to classify all information relating to this nuclear mass death event “Of Special Importance” is vital to protect the economic and social stability interests of the Russian Federation as this global catastrophe continues to worsen by the day.

January 2, 2014 © EU and US all rights reserved. Permission to use this report in its entirety is granted under the condition it is linked back to its original source at WhatDoesItMean.Com. Freebase content licensed under CC-BY and GFDL.
 
[Ed. Note: Western governments and their intelligence services actively campaign against the information found in these reports so as not to alarm their citizens about the many catastrophic Earth changes and events to come, a stance that the %3C/a%3E%3C/b%3E%3C/b%3E%3C/font%3E%20%20%20%3Cbr%3E%3Cfont%20size=] %3C/a%3E%3C/b%3E%3C/b%3E%3C/font%3E%20%20%20%3Cbr%3E%3Cfont%20size=]

http://www.wikistrike.com/article-breaking-news-explosions-nucleaires-soute…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Jan - 17:00 (2014)    Sujet du message: DES SDF EMBAUCHES POUR NETTOYER FUKUSHIMA Répondre en citant

DES SDF EMBAUCHES POUR NETTOYER FUKUSHIMA

Mardi 31 décembre 2013





Alors que les travaux de décontamination autour de la centrale nucléaire de Fukushima ont pris beaucoup de retard, des entreprises privées, payées par les autorités, n'hésitent pas à recruter des SDF pour assurer ce travail.

Presque trois ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, les autorités japonaises ont toujours d’énormes difficultés à décontaminer la région touchée par les fuites radioactives. Manque de main d'œuvre, étendue de la zone, risques de radiation... autant d'obstacles qui ralentissent les différents chantiers. Pour faire face à ce retard, des sans-abri ont été embauchés directement par des entreprises sous-traitantes de l’État pour effectuer des travaux de nettoyage, comme vider des maisons abandonnées, balayer autour des sites, arracher l’herbe ou encore racler la terre.

"Nous sommes une cible facile pour les recruteurs. Nous sommes tous réunis ici avec nos sacs dans cette gare et nous sommes faciles à localiser. Ils n’ont qu’à nous dire : "vous cherchez du travail ? Est-ce que vous avez faim", raconte à l'agence Reuters, Shizuya Nishiyama, un SDF, rencontré à Sendai, situé à 60 km de Fukushima, dans le nord-est du Japon.

Les yakuzas font des affaires
 

LE REPORTAGE DE REUTERS À FUKUSHIMA


 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=RJN3--XcLtk&hd=1

Les journalistes ont en outre constaté sur place que l’emploi de ces "ouvriers du nucléaire" fait l’objet d’un florissant business, loin d'être légal. Alors que les autorités ont signé des contrats avec plusieurs centaines d’entreprises [733 selon le décompte de Reuters] pour s’occuper de cette décontamination pour un budget total de 35 milliards de dollars
, la mafia japonaise s’est aussi immiscée dans le marché.


En sous-main, "un réseau de criminels et de courtiers illégaux, qui recrutent des SDF, sont devenus très actifs à Fukushima", explique Reuters. "Les contrats du ministère de l’Environnement dans la zone la plus radioactive de la préfecture de Fukushima sont particulièrement lucratifs car le gouvernement paye 100 dollars
de plus par journée pour chaque travailleur en raison des risques".


"Il y a beaucoup d’entités inconnues qui sont impliquées dans les projets de décontamination", confirme le professeur Takayoshi Igarashi de l’Université de Hosei, ancien conseiller de l’ex-Premier ministre Naoto Kan. "Il faut vraiment qu’il y ait un contrôle plus sévère sur les entreprises, sur ce qu’elles font et quand.”

L’emprise de la pègre dans ce secteur

Courant 2013, plusieurs membres de la mafia des yakuzas ont pourtant été arrêtés. Ils sont accusés d’avoir infiltré l’entreprise de travaux publics Obayashi,l’une des cinq plus grandes du pays, en y faisant travailler illégalement des ouvriers chargés de la décontamination. Les dirigeants d’Obayashi n’ont pas été mis en cause directement, mais cette affaire a montré l’emprise de la pègre dans ce secteur.

D’autres scandales pourraient d’ailleurs sortir dans les prochains mois. Les travaux de nettoyage ont en effet pris des retards très importants. Le ministère de l’Environnement a ainsi annoncé le 26 décembre que la décontamination des sites pourrait prendre deux à trois ans de plus que la première échéance prévue en mars 2014. Les quelque 60 000 personnes qui ont quitté leur domicile à la suite de la catastrophe nucléaire devront encore patienter de très longs mois.

Avec Reuters

Source

http://www.wikistrike.com/article-des-sdf-embauches-pour-nettoyer-fukushima-121848082.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Jan - 22:18 (2014)    Sujet du message: NUCLEAR EXPERT ADMITS FUKUSHIMA REACTORS MELTED INTO THE GROUND, CONTAMINATING HUNDREDS OF TONS OF GROUNDWATER DAILY Répondre en citant

NUCLEAR EXPERT ADMITS FUKUSHIMA REACTORS MELTED INTO THE GROUND, CONTAMINATING HUNDREDS OF TONS OF GROUNDWATER DAILY

Friday, January 10, 2014 by: Thomas Henry
Tags: Fukushima, nuclear reactors, groundwater contamination



   
(NaturalNews) Fallout from the Fukushima Daiichi nuclear disaster from two and a half years ago continues to silently impact health and safety around the world. After explosions in four of the six reactors, three melted down into the ground, and there is no way to simply plug the dam.

The effects of this unprecedented disaster continue to play out in slow motion. But of course, what isn't seen remains little talked about in the media or among the public.

Recent accounts reveal that Japanese officials continue to refuse to publicly acknowledge the extent of the problem and are actively covering up the truth to hold together the appearance that everything is normal, and that all is well.

According to Takashi Hirose, author of Fukushima Meltdown: The World's First Earthquake-Tsunami-Nuclear Disaster, there are reports of widespread contamination levels in food, including fish and vegetables, that is being distributed to Tokyo and other areas of Japan. Hirose asserts that there are credible claims that food originating in the Fukushima prefecture is shipped to other locales, then reshipped out with labels stating that it originated from other prefectures - masking its origins and hiding the threat of bioaccumulated radiation in the food web.

Meanwhile, a nuclear expert spotlighted the volume of radioactive materials - on the order of 300 tons of water per day - that continues to flow out from the melted down reactor cores at the power plant into the Pacific Ocean day in and day out, with no hope of slowing down, continually increasing global exposure since 2011.

The president and co-founder of the Canadian Coalition for Nuclear Responsibility, Gordon Edwards, discussed the extent of the continued contamination during a radio interview with The Green Majority on 89.5 FM in Toronto on December 6, 2013. Edwards holds a Ph.D. in mathematics and has served as a nuclear consultant and testified as a nuclear expert in Canadian courts.

Shockingly, Edwards stated, "There are about 300 tons of contaminated water every day going into the Pacific Ocean underground. That's because the cores of the reactors have melted into the ground, and now the groundwater is flowing underneath the reactors and it's washing that radioactive material out into the Pacific Ocean at the rate of 300 tons per day."

The water pumped in to cool the melted reactor cores then becomes contaminated, pumped out again and washed out into the ocean in volume.

"They have been pumping 400 tons of water from the surface down into the reactor cores and then pumping the contaminated water back up again," Edwards added.

Back in October, officials from TEPCO, the primarily government-owned Tokyo Electric Power Company, were mocked as "silly" for claiming that the irradiated groundwater flowing into the Pacific Ocean remained within a 0.12 square mile radius (0.3 square kilometers), asserting that the contamination was easily contained within a bay immediately in front of the reactor site. Nevertheless, that statement was supported by the Japanese government, according to Bloomberg News.

"These statements like a 0.3 square-kilometer zone are silly. It's not true to the science," said Ken Buesseler, a senior scientist at the Woods Hole Oceanographic Institution who began his career studying how radioactive nucleotides from Chernobyl dispersed through the Black Sea.

"The credibility problem is as great as the engineering solution. There's a lack of trust that they keep reinforcing by saying things like 'beyond this 0.3 kilometers zone there's no release,'" Buesseler added, drawing from data that his own team took off the coast of Fukushima.

While measurements for radioactivity are being taken near the Fukushima Daiichi nuclear reactors for cesium levels, very little testing is being done for tritium or strontium-90, which Buesseler indicated could be troublesome, as strontium mimics calcium and stores for long periods in bones, creating exposure routes in food sources including fish.

In an attempt to control what many have dubbed the greatest nuclear disaster in history, TEPCO has built over a thousand tanks, and growing, to house the contaminated water. According to Gordon Edwards, these holding tanks, already leaking, are larger disasters waiting to happen - should a new storm or other weather event happen, for instance.

"All that contaminated water is just sitting there," Edwards said. "They found a pool of water beside the tank that was leaking, that pool of water - they measured the radiation levels - if a person stood beside that pool of water for 1 hour, they would die of radiation poisoning. So that's how contaminated this water is."

A fresh report from RT highlighted many of the makeshift solutions being used in vain to try to contain the vast amounts of contaminated water. It quoted fallout researcher Christina Consolo, of RadChick Radiation Research & Mitigation, who said, "The site has been propped up with duct tape and a kick-stand for over two years. Many of their 'fixes' are only temporary."

At least 71 U.S. sailors who responded to Fukushima aboard the U.S.S. Ronald Reagan have reportedly developed leukemia, thyroid cancer and brain tumors, and are in the process of filing a lawsuit against TEPCO for allegedly downplaying the dangers of nuclear radiation near the Daiichi plant.

Sources for this article include:

http://enenews.com

http://www.counterpunch.org

http://www.bloomberg.com

http://rt.com

http://ecowatch.com

http://science.naturalnews.com

http://www.naturalnews.com/043464_Fukushima_nuclear_reactors_groundwater_co…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Jan - 22:42 (2014)    Sujet du message: FUKUSHIMA : LA VIDEO QUI AFFOLE LES AMERICAINS Répondre en citant

FUKUSHIMA : LA VIDEO QUI AFFOLE LES AMERICAINS

Fukushima radiation hits San Francisco? (Dec 2013)





VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=LcQLxT49ZP0&hd=1

samedi 11 janvier 2014

Début 2014, la radioactivité a fini par atteindre la côté Ouest. Silence assourdissant des médias, les autorités jurent qu'elle ne provient pas de Fukushima et qu'elle ne présente aucun danger.
  


Citation:


Aux États-Unis, une vidéo intitulée « Fukushima radiation hits San Francisco? » qui a été postée sur YouTube pendant le réveillon de Noël, et dans laquelle on voit un homme inconnu mesurer le rayonnement nucléaire en utilisant un compteur Geiger, a jeté le trouble. Le film dure environ sept minutes et le rayonnement atteint parfois de plus de 150 CPM (‘count per minute’), jusqu'à cinq fois le niveau normal. Les images ont été prises à Pacifica State Beach, une ville côtière à environ 30 minutes en voiture du centre-ville de San Francisco.

https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=4852638288232109256

La vidéo a été vue 600.000 fois et beaucoup de gens craignent que les déchets nucléaires qui ont été emportés en mer lorsque la centrale nucléaire de Fukushima a été frappée par le tremblement de terre et le tsunami qui se sont produits en mars 2011 au Japon, aient atteint la Côte Ouest des États-Unis.

Dans le commentaire qui accompagne la vidéo, l’auteur indique que cela fait deux ans qu’il mesure le rayonnement sur les plages locales et que rien n’explique cette hausse soudaine.

Les grands médias ont été remarquablement silencieux concernant cet incident. Les grands titres de la presse américaine, dont le Wall Street Journal et le New York Times, mais aussi les chaînes telles que CNN et CNBC, ne l’ont absolument pas mentionné.

Les représentants des gouvernements locaux ont commencé à effectuer de nouveaux
tests lorsque la vidéo est devenue virale, et ils ont annoncé qu’ils n’avaient pas constaté que le rayonnement avait atteint un niveau dangereux. Dans le journal local The Half Moon Bay Review, Dean Peterson, le directeur du système de santé local, a admis que le rayonnement avait atteint cinq fois la valeur normale à certains endroits, mais il a affirmé qu'il n'y avait pas de danger pour le public.

«Ce n'est pas quelque chose que nous considérons être un danger immédiat pour la santé publique. Il n'y a même aucune indication que ceci pourrait provenir de Fukushima », a-t-il dit.

Un rapport d'experts indépendants a conclu mercredi que le rayonnement, qui est désormais 14 fois plus élevé que la normale, n'est pas causé par la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, sans parvenir à préciser la cause possible de cette hausse de la radioactivité ambiante.



http://www.express.be/joker/fr/platdujour/comment-expliquer-le-silence-des-…

Source trouver: Leschroniquesderorschach

Publié par Fabian Gehrig à 16:52:00

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/01/fukushima-la-video-qui-affol…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 00:47 (2014)    Sujet du message: FUKUSHIMA : SILENCE DES MEDIAS AUTOUR DE DEUX EXPLOSIONS ATOMIQUES SOUTERRAINES Répondre en citant

FUKUSHIMA : SILENCE DES MEDIAS AUTOUR DE DEUX EXPLOSIONS ATOMIQUES SOUTERRAINES

samedi 25 janvier 2014




tr_bq a écrit:


Une catastrophe sans précédent semble se dérouler dans le Pacifique nord dans une indifférence quasi générale. Depuis le 12 mars 2011, soit presque trois ans déjà, des quantités importantes de matières radioactives s’échappent de la centrale nucléaire de Fukushima, suite au tremblement de terre et au tsunami qui ont balayé cette région du Japon et détruit une partie des installations. L’accident a été classé au plus haut niveau de dangerosité, soit le niveau 7, identique à celui de Tchernobyl. Cependant, il semblerait que la radioactivité soit bien plus importante et la catastrophe qui s’annonce plus terrible encore. Malgré des déclarations, qui se veulent rassurantes, de la part du gouvernement japonais, la situation n’est absolument pas sous contrôle et ne permet toujours pas le redémarrage des réacteurs et cela 3 ans après les faits.

https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=4852638288232109256

Les observations démontrent au contraire, une augmentation anormale du niveau de rayonnement sur le site, depuis le mois d’août dernier. Il est à ce jour, près de 8 fois plus élevé que la norme. Le taux autorisé de radionucléides émetteurs de rayons bêta dans l'eau est de 10 becquerels par litre. Il avoisinerait aujourd’hui le niveau record de 2,1 millions de becquerels par litre, pour les eaux souterraines qui se déverseraient dans l’océan. L’entreprise TEPKO tente d’expliquer cette hausse, par les pluies torrentielles qui se sont abattues cet été et qui auraient provoqué de nouvelles fuites d’eau radioactive, malgré les cuves souterraines de stockage spécifiquement adaptées. Une explication qui ne convint guère les spécialistes, notamment les spécialistes russes, qui s’inquiètent des conséquences d’une mauvaise gestion de la situation par les techniciens japonais, visiblement dépassés par l’ampleur de l’accident.

Apparemment, quelque chose s'est passé au sein de l’usine depuis le mois d’août dernier, quelque chose qui n’a pas été révélé au public. Le Ministère de la Défense russe affirme avoir détecté le 31 décembre 2013, deux explosions atomiques souterraines de « bas niveau » dans la zone de la catastrophe de Fukushima. La première explosion mesurée à 5.1 d’intensité, a été suivie d'une plus petite évaluée elle, à 3,6 sur l'échelle de Richter. A titre de comparaison, la bombe atomique larguée sur Hiroshima en 1945 par les Etats-Unis, représente 16 kilotonnes de TNT, soit un séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter. Ce rapport rappelle en outre, que l'architecte du réacteur 3 de Fukushima, avait averti dès le 17 Novembre 2011 qu'une explosion hydro-volcanique était « inévitable » en raison du combustible atomique fondu qui s’échappe de la cuve de stockage.

Alors comment expliquer le silence des médias traditionnels sur un sujet aux conséquences si dramatiques pour l’humanité ?

Certainement en raison des consignes émanant des pouvoirs politiques qui, comme à l’époque de Tchernobyl, tente d’éviter la panique des populations. Souvenez-vous que lors de cette catastrophe, qui a coûté tant de vies, les pouvoirs publics occidentaux avaient nié la dangerosité du nuage radioactif qui s’était propagé sur l’Europe, se refusant même à publié officiellement les études à posteriori, traitant de l’apparition des tumeurs ou des pics de cancers divers (sang, poumons, foie, gorge, thyroïde, et ainsi de suite) qui s’étaient déclarés dans les années qui suivirent.

  À quoi bon paniquer des populations et céder à un quelconque « catastrophisme ». En témoigne une vidéo saisissante, postée sur Youtube pendant le réveillon de Noël, d’un homme utilisant un compteur Geiger dans une ville côtière de la côte ouest américaine. Le rayonnement mesuré atteint jusqu'à cinq fois le niveau normal. Réalité ou faux grossier, les agences officielles qui ont effectué de nouveaux tests ont annoncé qu’elles n’avaient pas constaté de « danger pour le public ». Un bel euphémisme. A noter, que la faune maritime directement touchée, comme les poissons ou les crustacés consommés par les populations, ne rentraient pas dans le cadre de ces études.

Un fait troublant demeure cependant. Les Etats-Unis semblent avoir passé commande, dès le 6 décembre, de près de 14 millions de doses d'iodure de potassium, un composé qui protège le corps contre l'empoisonnement radioactif à la suite d'accidents nucléaires graves. Un nombre de doses, qui est loin de couvrir les besoins de la population entière. Elles seront livrées en février 2014, et pourraient être utilisées préventivement pour une partie de la population, directement exposée aux déchets nucléaires et aux eaux radioactives rejetées dans l’océan.
Une étude médicale américaine atteste déjà d'une nette augmentation de cas d'hypothyroïdie chez environ 20% des bébés nés en Californie après l'accident de Fukushima.

Les grands médias, pourtant si prompts à exploiter la moindre vidéo sur internet, dès lors qu’elle sert à illustrer la version officielle en cours, ont été remarquablement silencieux et ne l’ont même pas mentionné. Surtout pas de panique !

La décontamination de la centrale nucléaire de Fukushima devrait prendre au moins trente ans et coûter 125 milliards de dollars
(environ 100 milliards d’euros). De quoi recruter tous les sans-domicile-fixe de la planète, en plus de ceux du Japon, déjà engagés pour nettoyer le site. Une solution comme une autre de résoudre un problème l’un après l’autre. 


by ProRussia.tv

Source trouver:

Leschroniquesderorschach

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/01/fukushima-silence-des-medias…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 12:44 (2014)    Sujet du message: USA : HAWAÏ DESORMAIS INHABITABLE A CAUSE DE FUKUSHIMA (Vidéo) Répondre en citant

USA : HAWAÏ DESORMAIS INHABITABLE A CAUSE DE FUKUSHIMA (Vidéo)


Mardi 11 février 2014




Enorme buzz aux USA. Ecoutez bien cette interview d’Alfred Webre et de Leuren Moret qui discute de combien il est désormais dangereux de vivre sur les îles Hawaïennes. SVP écoutez toute l’interview.

La vidéo est en anglais :



http://www.youtube.com/watch?v=PST3HysmSPk&hd=1

 Source : Before Its News 

http://www.wikistrike.com/article-usa-hawai-desormais-inhabitable-a-cause-d…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Fév - 01:24 (2014)    Sujet du message: WIPP NEW MEXICO, OFFICIAL REPORT YOU NEED TO SEE! Répondre en citant

WIPP NEW MEXICO, OFFICIAL REPORT YOU NEED TO SEE!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=AsUfmDrP_MI&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 701
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Fév - 12:06 (2014)    Sujet du message: BREAKING! NEW MEXICO NUKE STORAGE FACILITY; BARRELS OF NUCLEAR WASTE SMASHED & LEAKING Répondre en citant

BREAKING! NEW MEXICO NUKE STORAGE FACILITY; BARRELS OF NUCLEAR WASTE SMASHED & LEAKING



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ARPSLhX3X7w&hd=1


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:51 (2016)    Sujet du message: NUCLEAR WAR - JAPAN FIRST ... - GUERRE NUCLÉAIRE - PREM. JAPON ... (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> NUCLEAR EVENTS - EVENEMENTS NUCLEAIRE (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com