LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY - AGENDA 21
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 1320, 21, 22  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> LAUDATO SI’- SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 11:54 (2015)    Sujet du message: 2015 NEW DIRECTIONS IN ENVIRONMENTAL LAW CONFERENCE Répondre en citant




2015 NEW DIRECTIONS IN ENVIRONMENTAL LAW CONFERENCE 

February 28, 2015

New Directions in Environmental Law 2015:
Harnessing Momentum


A Conference by the Yale Environmental Law Association
Honoree and Keynote Speaker:
U.S. Senator Sheldon Whitehouse, RI

Opening Address: Mayor Toni Harp, New Haven


February 28, 2015
Yale School of Forestry and Environmental Studies, New Haven, CT

Registration is now open!


New this year: We will offer NY CLE credits!
Thanks to our co-sponsor the New Haven County Bar Association
.


Please join us for the Yale Environmental Law Association’s New Directions in Environmental Law Conference on February 28, 2015 at the Yale School of Forestry and Environmental Studies!

Convened against the backdrop of the People’s Climate March, the U.S.-China Climate Change and Clean Energy Commitment, and the upcoming COP 21 negotiations in Paris, this year’s conference, Harnessing Momentum, will discuss ways we can channel energy to make 21st Century environmental solutions a reality. It will examine innovative solutions and how we can engage new communities to build promises and collaborations. Mayor Toni Harp will deliver the opening address, rooting the conversation in local communities, while U.S. Senator Sheldon Whitehouse will deliver the keynote address, bringing the conversation to a national scale. In addition, the conference will take place in the lead up to Paris 2015, and will discuss cooperation across international lines.

Panel discussions will explore environmental communications—how do we reach and engage new communities and how can communications most effectively catalyze action on environmental policy?—and the U.S.-China Commitment—we made this commitment to reduce greenhouse gas emissions, now how do we get there?

Workshop sessions will cover a wide range of environmental issues, from climate change issues in Indian Country to international law. Other topics include environmental justice, energy transmission issues, and wildlife policy.

This year’s conference, entitled Harnessing Momentum, will be the fifth in our New Directions in Environmental Law series and will build on the energy we have created over the past four years. Our 2011 foundational conference, A Climate of Possibility, featured Georgetown Law professor Lisa Heinzerling as our keynote speaker and explored problems, challenges, and potential new directions in environmental law and policy. The 2012 conference, [Re]Claiming Accountability, featured California Air Resources Board Chairman Mary Nichols and examined the scope and dimensions of accountability and innovative legal mechanisms for achieving it. At the 2013 conference, Rolling Stone journalist Jeff Goodell discussed The Power of Voice, examining how media and social movements influence environmental law. And last year, Cape Wind CEO Jim Gordon discussed Breaking the Stalemate, investigating ways to speed up environmental progress in the most challenging environments.

All inquiries can be directed to Conference Chair Lynsey Gaudioso at lynsey.gaudioso@yale.edu.

NDEL 2015 Supporters

Yale School of Forestry and Environmental Studies
Yale Center for Environmental Law and Policy
New Haven County Bar Association
Kenneth Raisler




http://www.law.yale.edu/news/2015envirolawconference.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 11:54 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 18:10 (2015)    Sujet du message: ONU : LA PREOCCUPATION POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE INSEPARABLE DE CELLE POUR LE DEVELOPPEMENT HUMAIN Répondre en citant

ONU : LA PREOCCUPATION POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE INSEPARABLE DE CELLE POUR LE DEVELOPPEMENT HUMAIN

Traduction intégrale de l’intervention de Mgr Auza au Conseil de sécurité sur les « défis de la paix » pour les petits États insulaires en développement (PEID).

Rome, 4 août 2015 (ZENIT.org)
Mgr Bernardito Auza

http://www.zenit.org/fr/authors/mgr-bernardito-auza "Ma délégation considère que la préoccupation pour le changement climatique est inséparable de celle pour le développement humain", déclare Mgr Auza.

Voici notre traduction intégrale de l’intervention de Mgr Bernardito Auza, nonce apostolique et observateur permanent du Saint-Siège à l'ONU à New York, lors du débat ouvert du Conseil de sécurité sur « les défis de la paix et de la sécurité auxquels sont confrontés les petits États insulaires en développement (PEID) », le 30 juillet 2015 (cf. Zenit du 31 juillet).

« La protection de l'environnement et la réduction de la pauvreté ne sont pas des défis distincts, mais font partie d'un seul et même défi qui est d’offrir un développement humain intégral et authentique », explique Mgr Auza.

Il cite le pape François qui « propose cette « écologie intégrale » comme un paradigme capable d'articuler harmonieusement nos relations multidimensionnelles fondamentales, affirmant qu’ « il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale ».

A.B.

Intervention de Mgr Auza

Monsieur le Président,

Ma délégation vous félicite d'avoir convoqué ce tout premier débat ouvert du Conseil de sécurité sur « les défis de la paix et de la sécurité auxquels sont confrontés les petits États insulaires en développement ».

Parmi les menaces auxquelles sont confrontés les petits pays insulaires en développement (PEID), sont celles qui sont liées au changement climatique. Selon le Groupe d'experts intergouvernemental sur les changements climatiques, certaines des menaces les plus importantes pour les petites îles incluent l'élévation du niveau de la mer, les cyclones tropicaux et extratropicaux, l'augmentation des températures de l'air et de la surface de la mer, et la modification des régimes pluviométriques. (1)

Pour les PEID, il s’agit de plus qu’une simple question environnementale ou même une question de développement : c’est une menace existentielle. Leurs populations ne peuvent pas se permettre de nouvelles élévations du niveau de la mer. Les menaces liées au climat exacerbent les effets négatifs de leur éloignement, de leurs terres petites et basses, et de leurs maigres ressources.

Ainsi, si nous voulons fournir une plus grande sécurité aux PEID, la question la plus urgente à laquelle nous devons répondre est la lutte contre le changement climatique, contre les impacts auxquels les PEID sont actuellement confrontés mais aussi la réduction des menaces futures. Cela nécessitera une nouvelle approche du développement qui passe des combustibles fossiles polluants à l'énergie durable et qui optimise l'efficacité énergétique. Les pays en voie de développement ont la possibilité de « sauter par-dessus » la dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles pour un développement plus durable qui privilégie à la fois les personnes et la planète. Mais ils ont besoin d'un soutien mondial pour être en mesure de le faire.

En une année si cruciale pour les sommets des Nations Unies, nous avons une obligation morale de progresser ensemble sur ces questions. Les décideurs internationaux, nationaux et locaux, les dirigeants politiques et économiques, les institutions scientifiques et religieuses doivent tous contribuer. Différents points de vue sont plus que jamais imbriqués et complémentaires et doivent intégrer les richesses de la foi et des traditions spirituelles, le sérieux de la recherche scientifique, la responsabilité publique d’une direction politique et le travail précieux de la société civile dans des efforts concrets à tous les niveaux.

Ma délégation considère que la préoccupation pour le changement climatique est inséparable de celle pour le développement humain. La protection de l'environnement et la réduction de la pauvreté ne sont pas des défis distincts, mais font partie d'un seul et même défi qui est d’offrir un développement humain intégral et authentique. Le pape François propose cette « écologie intégrale » comme un paradigme capable d'articuler harmonieusement nos relations multidimensionnelles fondamentales, affirmant qu’ « il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale ». Ainsi, « les possibilités de solution requièrent une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature » (Encyclique Laudato Si’, 139).

Si nous perdons de vue notre unité avec l'environnement, nos attitudes envers elle « seront celles du dominateur, du consommateur ou du pur exploiteur de ressources, incapable de fixer des limites à ses intérêts immédiats. En revanche, si nous nous sentons intimement unis à tout ce qui existe, la sobriété et le souci de protection jailliront spontanément » (id., 11).

Ainsi, notre souci pour la terre devrait être beaucoup plus qu’un comportement « vert » ; il doit aussi être social, parce que nous, les êtres humains, nous sommes une partie de la nature, inclus en elle et en constante interaction avec elle. Comme l’a dit le pape François aux maires des grandes villes du monde réunis le 21 juillet dernier au Vatican, « la préservation de l'environnement est un comportement social ».

Alors que nous devons tous contribuer à trouver une solution intégrée, le pape François lance un défi en particulier aux pays les plus riches qui « ont connu une forte croissance au prix de la pollution permanente de la planète », pour qu’ils assument la responsabilité de cette dette écologique en aidant les pays pauvres à se tourner vers des voies de développement durable.

Ma délégation souhaite évoquer brièvement trois domaines où nous pouvons améliorer les choses dans les prochains mois :

Premièrement, en parvenant à un accord, à Paris, pour lutter contre le changement climatique. Le pape François continue d’inviter les responsables politiques mondiaux à être courageux et à dépasser l'état d’esprit du gain à court terme qui domine l'économie et la politique actuelles. À Paris, nous avons besoin d'un accord qui « laisse un témoignage de généreuse responsabilité » (LS, 181).

Deuxièmement, en allouant des ressources financières suffisantes pour lutter contre le changement climatique et répondre aux besoins actuels. La finance climatique est un élément clé du paiement de la dette écologique et elle est vitale pour renforcer la confiance en vue d’aboutir à un accord sur le climat à Paris. Il doit y avoir un financement suffisant et prévisible pour les pays les plus pauvres et les plus touchés, comme les petits États insulaires en développement, afin qu'ils puissent planifier à long terme un développement plus durable.

Troisièmement, en augmentant l'accès à l'énergie renouvelable comme catalyseur du développement durable. Des milliards de personnes ont besoin d'accéder à l'énergie pour sortir de la pauvreté. Des milliards, en particulier les femmes et les filles, subissent les effets terribles pour la santé de la cuisine aux combustibles polluants. La plupart vivent dans des zones non raccordées au réseau et peuvent plus facilement être rejointes par de l’énergie en grande partie renouvelable hors-réseau. Les pays riches doivent aider les pays pauvres à développer des formes moins polluantes de production d'énergie en leur donnant un meilleur accès à la technologie et aux ressources financières.

Monsieur le Président,

Alors que le changement climatique et le sous-développement sont principalement des questions socio-économiques, ils peuvent sérieusement affecter la paix et la sécurité des communautés locales, des régions et des nations entières et, bien sûr, de la communauté internationale. Ma délégation continuera de s'engager sur ces discussions dans le cadre de l'Assemblée générale et d'autres instances pertinentes.

Je vous remercie, Monsieur le Président.

Traduction de Zenit, Constance Roques

 (1) https://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/wg2/drafts/fd/WGIIAR5-Chap29_FGDall.pd
( 4 août 2015) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/onu-la-preoccupation-pour-le-changement-cl…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 18:24 (2015)    Sujet du message: ONU : LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, MENACE POUR LES PETITS ETATS INSULAIRES Répondre en citant

ONU : LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, MENACE POUR LES PETITS ETATS INSULAIRES

 
L’observateur permanent du Saint-Siège à l'ONU a énuméré les « trois domaines » dans lesquels la communauté internationale devrait travailler dans les prochains mois, notamment les changements climatiques.

Rome, 31 juillet 2015 (ZENIT.org) Marina Droujinina 


Les changements climatiques sont « une menace existentielle » pour les Petits états insulaires en développement (PEID), avertit Mgr Auza.

Mgr Bernardito Auza, nonce apostolique et observateur permanent du Saint-Siège à l'ONU, à New York, est intervenu le 30 juillet à New York lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur les défis de la paix et de la sécurité auxquels sont confrontés les PIED.

« Si nous voulons assurer une plus grande sécurité pour les PEID, la question la plus urgente à laquelle nous devons répondre est la lutte contre le changement climatique, comprenant à la fois les impacts auxquels les PEID sont confrontés actuellement ainsi que la réduction des futures menaces », a dit Mgr Auza.

Parmi « les menaces les plus importantes pour les petites îles » le nonce apostolique a cité « l'élévation du niveau de la mer, les cyclones tropicaux et extratropicaux, l'augmentation des températures de l'air et de la surface de la mer, et la modification des modèles des précipitations ».

Il a souligné qu’une « nouvelle approche du développement passant de combustibles fossiles polluants à l'énergie durable » et incluant la maximisation de « l'efficacité énergétique » était nécessaire. « Les pays en développement ont la possibilité de «sauter» (l’étape de) la dépendance des combustibles fossiles », « mais ils ont besoin de soutien mondial pour être en mesure de le faire », a ajouté Mgr Auza.

En cette « année cruciale », selon les paroles de Mgr Auza, « nous avons une obligation morale de faire ensemble des progrès sur ces questions ». La communauté internationale est appelée à « intégrer les richesses de la foi et des traditions spirituelles, la gravité de la recherche scientifique, la responsabilité publique du leadership politique et le travail précieux de la société civile dans les efforts concrets à tous les niveaux », a déclaré l’observateur permanent du Saint-Siège à l'ONU.

Mgr Auza a souligné que la délégation du Vatican considérait « la préoccupation pour le changement climatique comme inséparable de la préoccupation pour le développement humain ». « Protection de l'environnement et la réduction de la pauvreté ne sont pas des défis distincts, a-t-il dit, mais les parties d'un seul et même défi de fournir un développement humain intégral et authentique ».

Il a rappelé les paroles du pape François qui invitait  les pays riches de prendre une responsabilité pour une « dette écologique en aidant les pays pauvres à se tourner vers les voies du développement durable ».

Mgr Auza a énuméré les « trois domaines »  dans lesquels le travail de l’ONU pourrait aboutir au progrès « dans les prochains mois ». Il s’agit, d’abord, de « la réalisation d'un accord à Paris pour lutter contre le changement climatique ». Deuxièmement, une allocation « des ressources financières suffisantes pour lutter contre le changement climatique et répondre aux besoins actuels » est nécessaire.

Une augmentation d’« accès à l'énergie renouvelable » est, d’après le porte-parole de la délégation du Saint-Siège, un autre point important du travail de l’ONU. « Les pays riches doivent aider les pays pauvres à développer des formes moins polluantes de production d'énergie en leur donnant un meilleur accès à la technologie et les ressources financières », a conclu Mgr Auza.

(31 juillet 2015) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/onu-les-changements-climatiques-menace-pou…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Aoû - 05:05 (2015)    Sujet du message: L'AGENDA 21 : UN PLAN POUR UNE DICTATURE FASCISTE MONDIALE Répondre en citant

L'AGENDA 21 : UN PLAN POUR UNE DICTATURE FASCISTE MONDIALE

Voilà l'agenda qui se cache derrière tout le charabia "spirituel" de l'encyclique papale qui sera présenté aux Etats-Unis, en septembre prochain par le Pape Jésuite François. Tout ce discours sur l'urgence de s'unir sous un seul gouvernement mondial afin de sauver la planète n'est que du vent, un conte sortie tout droit de l'enfer. La main-mise de ce contrôle mondial par le Vatican se fera par une inquisition globale, un magna-carta afin de soumettre par la force tous les peuples sous la papauté. Et quand Rome domine un pays, c'est toujours la destruction, la misère, la pauvreté et la mort que nous voyons se dessiner. Prenez donc connaissance de ce document important qui nous montre le réel agenda pour un ordre nouveau, qui comme nous l'avons vu précédemment sera sous le contrôle des entités spirituelles, des démons et des hommes et femmes qui ont rejeté les lois divines pour embrasser les lois de l'enfer.

Le mensonge est tellement gros et celui qui porte ce message à travers le monde est idolâtré par des milliers de personnes. Combien choisirons d'écouter la voix du Pape au lieu de se tourner vers Celui qui nous a donné toutes ses choses, cette liberté, cette paix sous la vraie justice divine?  Nous sommes entrés dans une ère où le mensonge est devenu roi et la vérité bafouée dans tous les domaines. La réalité virtuelle prend de plus en plus sa place, alors que la pure vérité est criminalisée et boycottée par tous les gouvernements et médias.

Rome et sa grande armée prend position dans tous les pays, et ceux qui vous montrent ces choses sont accusés d'être des conspirateurs et des menteurs, alors que nous voyons la destruction arriver. Jusqu'à quand Seigneur votre vérité sera-t-elle bafouée ainsi pour assouvir le pouvoir de certains qui n'ont de cesse de troubler la paix et la justice sur cette planète et de bafouer l'ordre établie depuis le début de la création? Malheur, malheur, le diable est descendu parmi nous et sa rage destructrice fera de nombreuses victimes tout en détruisant aussi le reste de la création, dont on nous accuse tous d'être les principaux responsables.

Le film "Hunger games", en français, que vous pouvez trouver sur E-Mule


Julian Websdale, Waking Times 

13 mai 2014 



  L'un des films les plus populaires de 2012 a été The Hunger Games, qui met en scène une nation post-apocalyptique nommée Panem dans laquelle une élite super-riche, super-choyée, totalement insensible vit dans un luxe high-tech alors que le reste de la population se bat quotidiennement pour survivre à une pauvreté abjecte, enfermée derrière les grilles de prison  des "zones à peuple" bondées. Panem vient de l'expression latine panem et circenses, ce qui veut dire "du pain et des jeux (du cirque)" – terme romain, qui signifie donner aux gens des diversions et distractions pour cacher ce qu'on leur fait subir. Exactement ce qui se passe aujourd'hui.

L'avancée à bas bruit du totalitarisme pour un tel monde se fait autour de nous, bien qu'une majorité de personnes ne la voit pas parce qu'ils ne relient pas les points. Les gens ont tendance à vivre dans leur "petit monde" et se concentrent uniquement sur quelques sujets et centres d'intérêt. Ce qui leur donne une vision déformée de ce qui se passe parce qu'ils sont si occupés à se focaliser sur des détails qu'ils en perdent de vue l'ensemble. Le monde des Hunger Games est déjà bien en voie de réalisation à moins que l'humanité ne fasse une réévaluation de la réalité.

Les fondements, la structure et les "must" de la société des Hunger Games sont détaillés dans un programme imposé par les Nations-Unies appelé Agenda 21 qui inclut deux thèmes proches, le "développement durable" et la "biodiversité". L'idée de développement durable semble assez sensée à première vue tant qu'on n'a pas réalisé ce que ce terme et celui de biodiversité renferment vraiment dans le contexte d'une conspiration.

L'Agenda 21 a été mis en place en 1992 lors de la conférence des Nations-Unies sur l'environnement et le développement à Rio de Janeiro au Brésil, organisée par Maurice Strong, un milliardaire canadien du pétrole et des affaires et porte-parole des Rothschilds et des Rockefellers. Strong fut le chef de file pour le programme d'exploitation-de-l'environnement-pour-arnaquer-les-gens, main cachée de l'environnement dans le réseau de la Table Ronde qui comprend le groupe Bilderberg, la Commission Trilatérale et le Conseil des Relations Extérieures.

Strong disait à l'appui de l'Agenda 21 : "N'est-ce pas le seul espoir pour cette planète que la civilisation industrialisée s'effondre ? N'est-il pas de notre responsabilité de le provoquer ?" C'est un homme qui est devenu super-riche grâce à l'industrie du pétrole. Il vit aujourd'hui en Chine dans un luxe de milliardaire où l'industrie émettrice de carbone s'envole et il est directeur du Chicago Climate Exchange [CCX en abrégé] (dont le principal actionnaire est Goldman Sachs), qui est le premier projet mondial et le seul système de réduction des gaz à effet de serre de valeur légale en Amérique du nord. Le CCX a été mis en place avec un financement de la Fondation Joyce où Barack Obama fut un jour directeur. Strong et Al Gore s'en sont mis plein les poches grâce au Carbon Exchange et autres moyens grâce aux mensonges dont ils font la promotion sur le changement climatique et aux solutions qu'ils proposent. Kate Johnson a écrit sur le site de Global Research : "Les mêmes hommes qui nous ont vendu le mythe du réchauffement climatique causé par l'homme sont les mêmes qui nous ont venu la "solution" d'une taxe carbone et le Emissions Trading Scheme [système d'échange de quotas d'émissions] et aujourd'hui ils profitent de leurs investissements lucratifs basés sur des mensonges". Strong s'est envolé pour la Chine en 2006 après avoir été accusé de corruption en rapport avec le pétrole des Nations-Unies pour le programme alimentaire.

La propagande sur le changement climatique est une technique de non-problème-réaction-solution pour justifier l'Agenda 21 et son compagnon, le Traité sur la Biodiversité. C'est un document internationalement contraignant impliquant presque 200 pays. Les US ont signé le traité, mais il n'a pas été ratifié par le Sénat après que des gens comme le Dr Michael Coffman, écologiste et scientifique de l'écosystème ait exposé ses réelles conséquences et implications. Il dit avoir compris pendant les années 80 et 90 que le plan était de prendre comme excuse une protection de l'environnement pour confisquer la moitié des terres des US. Des plans similaires existent pour tous les autres pays. L'Amérique a pu ne pas ratifier le traité, mais il est mis en œuvre actuellement. L'Agenda 21 demande un contrôle mondial centralisé de toutes les terres ; de toutes les propriétés privées, de toutes les sources et distribution d'eau et de toute la production et la distribution alimentaire.

L'Agenda 21 est nommé "agenda pour le 21ème siècle" et il fait penser à un fascisme/communisme mondial. Voici un résumé de ce que l'Agenda 21/Développement Durable/Biodiversité cherche à imposer :

Citation:



La fin de la souveraineté nationale
• La planification et la gestion étatisées des territoires pour toutes les ressources, les écosystèmes, les déserts, forêts, montagnes, océans et l'eau douce; l'agriculture; le développement rural; la biotechnologie; et l'assurance d'une "équité" (esclavage équitable)
• L'État "définit le rôle" des entreprises et des ressources financières
• Abolition de la propriété privée (ce n'est pas "durable")
• "Restructuration" de l'unité familiale
• Des enfants élevés par l'État
• On dit aux gens quel sera leur travail
• Restrictions majeures des déplacements
• Création de "zones de peuplement humain"
• Repeuplement de masse car les gens sont forcés de laisser vacantes les terres où ils vivaient auparavant
• Éducation abrutissante (réalisée)
• Dépopulation mondiale massive à la poursuite des éléments ci-dessus


 
Cet horrible programme est coordonné par les Nations-Unies, fer de lance d'une dictature mondiale, via un réseau non-gouvernemental appelé autrefois le Conseil International d'Initiatives d'Environnement Locales [en anglais ICLEI, [i]

Les Gouvernements Locaux pour la Durabilité (ICLEI) et d'autres organisations introduisent le programme dans chaque village, ville, cité et région et il commence déjà à s'étendre autour du monde. L'infrastructure d'organisation de l'Agenda 21 est déjà fantastique et implique des agences du gouvernement, des organisations non-gouvernementales (ONG), des think-tanks, des sociétés, des fondations, des opérations "de formation" (contrôle de l'esprit) et des "initiatives" qui ont bâti l'infrastructure de ce qu'ils appellent la société "post-industrielle, post-démocratique" alors que la foule continue ses activités quotidiennes, inconsciente de la prison qui se construit autour d'elle d'heure en heure.

Harvey Ruvin, vice-président de l'ICLEI, était interrogé sur la manière dont l'Agenda 21 affecterait les libertés en rapport avec la Constitution américaine et la Déclaration des Droits, la propriété privée et la liberté d'expression. Il a répondu : "Le collectif doit prendre le pas sur les droits individuels". L'arrogance de ces gens est époustouflante. Le réseau extraordinaire qui soutient l'ICLEI et l'Agenda 21 incluent diverses institutions. Celles-ci et de nombreuses autres travaillent au même but – l'Agenda 21 et la mise en esclavage total des humains autour du monde, bien que la plupart de ceux qui sont impliqués n'auront aucunement l'idée qu'ils construisent une prison mondiale pour eux et leurs familles.

Une autre de ces organisations de premier plan est le Conseil des Entreprises Mondiales pour le Développement Durable qui inclut la monstrueuse société Monsanto. La destruction de terres agricoles, la contamination des pays avec des toxines et le remplacement d'aliments corrects par des organismes génétiquement modifiés mortels et destructeurs de sol, telle est la contribution de Monsanto pour la "durabilité". L'Agenda 21 est en fonction dans plus de 600 villes, cités et comtés des US et s'étend de jour en jour.

Un membre des comités de l'Agenda 21 de Santa Cruz en Californie, disait au milieu des années 90 que les propositions qu'il entendait étaient si folles qu'il en riait car elles ne pourraient jamais être appliquées. Elles incluaient que "la surface de la Terre Mère ne soit pas éraflée" ; les humains seraient parqués dans des zones de peuplement ; l'éducation devrait se concentrer sur l'environnement en tant que principe d'organisation et tous les aspects de la vie seraient couverts par l'Agenda 21, mais tous ces programmes délirants sont introduits aujourd'hui. Rien que des visages heureux, gentils, souriants, mais la réalité est que l'Agenda 21 est une stratégie vicieuse, brutale, inhumaine pour imposer un état orwellien mondial.

Les manipulateurs de cet agenda soit créent une organisation locale ou en détourne d'autres, plusieurs d'entre elles dans des lieux largement peuplés et ils placent leurs dirigeants (sous contrôle) pour accorder le projet de l'Agenda 21 à leur communauté conjointement avec des idiots involontaires non informés à qui on vend un cauchemar humain comme moyen de sauvetage de la planète. Ce qui leur permet de prétendre que les décisions ont été prises après une "participation publique" alors que cela aurait été la dernière chose qu'ils voulaient et 99 % de la "communauté" n'a jamais entendu parler de l'Agenda 21 et encore moins pu en parler. Ils ne veulent pas de démocratie, voilà pourquoi ces gens discutent en privé, parfois même en public, d'une société post-démocratique, post-industrielle.

Ils souhaitent contrôler chaque homme, femme et enfant de la planète – tout le monde et partout et toute ressource, source d'eau et morceau de terre. Dans ce but ils ont besoin d'une structure mondiale de contrôle fasciste qui s'implante directement dans toutes les communautés locale sous des autorités à l'échelon local qui renforcent la volonté du centre mondial. C'est pourquoi il y a une telle emphase dans l'Agenda 21 sur les autorités locales et municipales.

Il existe une "organisation de formation" nommée But Commun (finalité commune, consensus commun, tout le monde les mêmes) financée par de grosses sommes d'argent données par les gouvernements et les autorités locales, les forces de police et autres institutions d'état pour "former les dirigeants" de la société post-démocratique, post-industrielle. But Commun a été largement représenté dans 'l'enquête' Leveson conduisant en Grande-Bretagne à de nouvelles lois pour les médias. Ce n'est pas un programme de formation ; c'est un programme de programmation qui donne des administrateurs zombis inconditionnels qui servent le dieu de l'Agenda 21 et l'Union Européenne partenaire. Le thème de "commun" s'applique aussi à la toujours plus grande standardisation de lois et règlements et à une référence constante à la "loi internationale". C'est le déploiement de la dictature mondiale de l'Agenda 21. Que faut-il pour être un dictateur mondial ? Des lois auxquelles chacun sur terre doit obéir – une loi internationale et une standardisation de la réglementation mondiale.






On peut voir le lien avec The Hunger Games quand on regarde en figure 1 la carte officielle souhaitée de la Biodiversité pour les US. Les zones rouges sont prévues avec aucun usage humain et presque tout le reste de l'Amérique est confisqué pour une utilisation dérisoire et hautement réglementée. La masse populaire serait concentrée dans les bâtiments bondés des "zones de peuplement humain" et aurait interdiction d'accéder à quelque chose comme 80 % de l'Amérique d'aujourd'hui. C'est sans aucun doute le monde des Hunger Games avec une hiérarchie mondiale renforcée à tous les échelons possédant un gouvernement mondial qui utilise une armée mondiale et des forces de police pour imposer sa volonté à des niveaux régional et local (secteurs). La fondation financée par Rockefeller, America 2050 a publié une carte des nouveaux états unis divisés en onze "mégarégions" et qui incluent une partie du Canada (figure 2). Seattle, Portland et Vancouver, la Colombie britannique, deviennent une mégarégion connue comme "Cascadia" et ce système régional relève du nom collectif de "mégalopole" qui désigne en grec une grande cité. L'Amérique, le Canada et le Mexique devraient fusionner pour former l'Union nord-américaine qui s'alignerait avec le plan pour l'Union Européenne.

 


  Il est prévu que l'Union Européenne soit scindée en régions et une structure semblable est en voie de développement tout autour du monde. La carte de la nouvelle Europe comporte des régions formées de différents pays associées aux régions d'autres pays pour mettre fin aux vestiges de la souveraineté nationale ou même de l'existence nationale (figure 3). C'est le plan mondial avec son féroce contrôle caché derrière ses éléments inférieurs comme l'Union Européenne et le gouvernement local. Ce qui est programmé nécessiterait clairement une réduction fantastique de la population mondiale et c'est en fait ce que l'Agenda 21/Développement Durable/Biodiversité demande.
 



 
Référence:

Icke, D. (2013). The Perception Deception[/i]. Ryde: David Icke Books.
 
Traduction par Hélios

http://bistrobarblog.over-blog.com/article-l-agenda-21-vous-connaissez-1237…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 07:55 (2015)    Sujet du message: “THERE IS NO CONFLICT AMONG OUR FAITHS AND THE SCIENCE OF CLIMATE CHANGE” Répondre en citant

“THERE IS NO CONFLICT AMONG OUR FAITHS AND THE SCIENCE OF CLIMATE CHANGE”

23 Jul 2015







Writing in the Guardian, KAICIID Board Member Rabbi David Rosen, Cardinal John Onaiyekan, Archbishop of Abuja, Nigeria and Professor Dr M Din Syamsuddin, chairman of the Indonesian branch of Muhammadiyah, affirmed that they stand with His Holiness Pope Francis in his call for everyone to be good stewards of the earth, and to step up action to counteract climate change and environmental degradation.

The three religious leaders were responding to His Holiness’ recent encyclical on the environment, urging humanity to do more to protect the natural environment. The encyclical was addressed not only to Catholics, but to all citizens of the world, and asked asking people of different religious traditions to unite in common purpose to save our planet.

The authors stress that all the Abrahamic faiths, “affirm the inherent goodness of all creation, and the binding obligation on human beings to protect our common home, the planet that sustains us. The Hebrew Scriptures state clearly that the Earth belongs to God alone, and that we are merely sojourners – we do not have ownership on a permanent basis: the fruits of the earth belong to all, including the poor. This ancient teaching is affirmed by both Christianity and Islam. Christians also view the world through a sacramental lenses, believing that the redemption of Christ has in turn redeemed all of creation. And Islam can be thought of as a religion of nature, with 750 verses in the holy Qur’an speaking about our responsibility to the environment and our relationship with all creatures. Islam too recognizes that everything in the heavens and the earth belong to God, and that we are mere trustees and vice-regents.”

“We believe that our different religions call us to peaceful coexistence with each other, recognizing that – despite any political disagreements – we are all children of the same God.” = Yes your global religious community serve the same God but his name is Lucifer. The true believers in Jesus Christ are oppose to this pagan communist agenda runs and control by demons. Your house is build on lies and deceptions and many will be trap in this global hoax and many, very soon, will have to die because of their stand for the truth but the day will come for all of you to be judge by the Most High for your high trahison against Him and for what you've done to all His creation.

http://www.kaiciid.org/news-events/news/“there-no-conflict-among-our-faiths…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 11:26 (2015)    Sujet du message: INEB Biennial Conference 2016 Répondre en citant

INEB BIENNIAL CONFERENCE 2016

Behind the climate change agenda, we can see the pure luciferian gospel -
Paganism has been broadly defined as anyone involved in any religious act, practice, or ceremony which is not Christian. Agenda from the Jesuit/Catholic church.



http://www.inebnetwork.org/conference/634-ineb-biennial-conference-2016

Promote by the World Council of churches (down the page)


http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/buddhist-christian-dialogue-t…

What's the "Bhikkhuni revival in theravada tradition"?

Pdf document : https://www.buddhismuskunde.uni-hamburg.de/pdf/5-personen/analayo/revival-b…

Pdf document : http://saranaloka.org/wp-content/uploads/2013/07/bhi-bodhi-can-the-bhikkhun…

What's the "
Holistic Development"?

Article : https://www.globalbrigades.org/model

P
romoting Holistic Development of Young Children — An Imperativefor the Advancement of Nations in Asia-Pacific

Pdf document : http://www.arnec.net/wp-content/uploads/2014/03/ARNEC_WhitePaper_150413.pdf



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 12:08 (2015)    Sujet du message: INTER RELIGIOUS DIALOGUE ON CLIMATE CHANGE / LUCIFER IS THE GOD OF FREEMASONRY Répondre en citant

INTER RELIGIOUS DIALOGUE ON CLIMATE CHANGE 




Three link for part 1,2 and 3 of full version



VIDEO 1 : http://www.youtube.com/watch?v=lXY4MtSa9nM



VIDEO 2 : http://www.youtube.com/watch?v=NoVcYNwJYqo



VIDEO 3 : http://www.youtube.com/watch?v=Rvl61Ml_P9A

http://www.inebnetwork.org/engagement/2-environment-a-climate-change/481-in…

-----

LUCIFER IS THE GOD OF FREEMASONRY

Summary: Read the accounts of occultists and Masons who confirm that Satan—not the true God—is the deity of Freemasonry. 

Secret Societies PDF Download 456kB

The apostle Paul tells us that Satan masquerades as an angel of light:

And no marvel; for Satan himself is transformed into an angel of light (2 Corinthians 11:14).

One example of this masquerading is the culture of secret societies that claim to have illumination or light but are in fact full of darkness. Their Gnostic teaching inverts the truth, making Satan the god and God the enemy. The following sources attest to the fact that Freemasonry is Luciferian:

Occultist and author Manly Palmer Hall

When the Mason learns that the key to the warrior on the block is the proper application of the dynamo of living power, he has learned the mystery of his Craft. The seething energies of Lucifer are in his hands and before he may step onward and upward, he must prove his ability to properly apply energy (emphasis added).i

I hereby promise the Great Spirit Lucifuge, Prince of Demons, that each year I will bring unto him a human soul to do with as as it may please him, and in return Lucifuge promises to bestow upon me the treasures of the earth and fulfill my every desire for the length of my natural life. If I fail to bring him each year the offering specified above, then my own soul shall be forfeit to him. Signed...{Invocant signs pact with his own blood}.ii

Eliphas Levi

What is more absurd and more impious than to attribute the name of Lucifer to the devil, that is, to personified evil. The intellectual Lucifer is the spirit of intelligence and love; it is the paraclete [an advocate]; it is the Holy Spirit, where the physical Lucifer is the great angel of universal magnetism.iii

Albert Pike, 33-degree Freemason and author of
Morals and Dogma

Lucifer, the Light-Bearer! Strange and mysterious name to give to the Spirit of Darkness! Lucifer, the Son of the Morning! Is it he who bears the light, and with its splendors intolerable blinds feeble, sensual or selfish Souls? Doubt it not!iv

The devil is the personification of Atheism or Idolatry. For the Initiates, this is not a Person, but a Force, created for good, but which may serve for evil. It is the instrument of Liberty or Free Will. They represent this Force, which presides over the physical generation, under the mythological and horned form of the God Pan; thence came the he-goat of the Sabbat, brother of the Ancient Serpent, and the Light-bearer or Phosphor, of which the poets have made the false Lucifer of the legend.v

The true name of Satan, the Kabalists say, is Yahweh (GOD) reversed; for Satan is not a black god, but a negation of God...the Kabala imagined Him to be a "most occult light."vi

That which we must say to a crowd is—We worship a God, but it is the God that one adores without superstition. To you, Sovereign Grand Inspectors General, we say this, that you may repeat it to the Brethren of the 32nd, 31st, and 30th degrees—The Masonic Religion should be, by all of us initates of the high degrees, maintained in the purity of the Luciferian Doctrine. If Lucifer were not God, would Adonay whose deeds prove his cruelty, perdify and hatred of man, barbarism and repulsion for science, would Adonay and his priests, calumniate him? Yes, Lucifer is God, and unfortunately Adonay is also god. For the eternal law is that there is no light without shade, no beauty without ugliness, no white without black, for the absolute can only exist as two gods: darkness being necessary to the statue, and the brake to the locomotive. Thus, the doctrine of Satanism is a heresy; and the true and pure philosophical religion is the belief in Lucifer, the equal of Adonay; but Lucifer, God of Light and God of Good, is struggling for humanity against Adonay, the God of Darkness and Evil.vii

Arthur Edward Waite, 33-degree Freemason

First Conjuration Addressed to Emperor Lucifer. Emperor Lucifer, Master and Prince of Rebellious Spirits, I adjure thee to leave thine abode, in whatsoever quarter of the world it may be situated and come hither to communicate with me...I command and adjure thee, Emperor Lucifer, as the representative of the mighty living God, and by the power of Emanuel, His only Son...viii 

i. Manly Palmer Hall, "The Fellow Craft," The Lost Keys of Freemasonry (Richmond, Virginia: Macoy Publishing, 1931).

ii. Manly Palmer Hall, The Secret Teaching Of All Ages: 65.

iii. Eliphas Levi, as quoted in Arthur Edward Waite, The Mysteries of Magic: A Digest of the Writings of Eliphas Levi (London: 1886): 428.

iv. Albert Pike, Morals and Dogma of the Ancient and Accepted Scottish Rite of Freemasonry Prepared for the Supreme Council of the Thirty-Third Degree, for the Southern Jurisdiction of the United States, and Published by Its Authority (Richmond, Virginia: L.H. Jenkins, 1871, Reprinted 1944): 321.

v. Ibid: 102.

vi. Ibid: 102, 704.

vii. Albert Pike, "Instructions to the 23 Supreme Councils of the World" (July 14, 1889), as recorded by Abel Clarin de La Rive, La Femme et l'Enfant dans la Franc-maçonnerie Universelle (1894): 588.

viii. Arthur Edward Waite, The Book Of Black Magic (Weiser Books, 2004): 244-245.

http://amazingdiscoveries.org/S-deception-Freemason_Lucifer_Albert_Pike 
http://www.youtube.com/watch?v=Rvl61Ml_P9A


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 04:23 (2015)    Sujet du message: IN SEPTEMBER 2015, AGENDA 21 WILL BE TRANSFORMED INTO THE 2030 AGENDA Répondre en citant

IN SEPTEMBER 2015, AGENDA 21 WILL BE TRANSFORMED INTO THE 2030 AGENDA

Pdf document : https://sustainabledevelopment.un.org/content/documents/7891TRANSFORMING OU…

If you didn’t like “Agenda 21″, then you really are not going to like “The 2030 Agenda”

http://www.infowars.com/in-september-2015-agenda-21-will-be-transformed-int…


by Michael Snyder | End Of The American Dream | August 7, 2015

If you didn’t like “Agenda 21″, then you really are not going to like “The 2030 Agenda”.  Next month, the United Nations is going to launch “The 2030 Agenda” at a major conference that will be held from September 25th to September 27th in New York City.  The Pope is actually traveling to New York to deliver an address which will kick off this conference.  Unlike Agenda 21, which primarily focused on the environment, the 2030 Agenda is truly a template for governing the entire planet.  In addition to addressing climate change, it also sets ambitious goals for areas such as economics, health, energy, education, agriculture, gender equality and a whole host of other issues.  As you will see below, this global initiative is being billed as a “new universal Agenda” for humanity.  If you are anything like me, alarm bells are going off in your head right about now.

This new agenda is solidly rooted in a document known as “Agenda 21″ that was originally adopted by the United Nations back in 1992.  The following comes from Wikipedia
Citation:


The full text of Agenda 21 was made public at the UN Conference on Environment and Development (Earth Summit), held in Rio de Janeiro on June 13, 1992, where 178 governments voted to adopt the program. The final text was the result of drafting, consultation, and negotiation, beginning in 1989 and culminating at the two-week conference.


Since that time, Agenda 21 has been modified and amended numerous times.  Noteworthy changes occurred in 1997, 2002 and 2012.
But now the UN’s sustainable development program is being given an entirely new name, and the scope of this agenda is being broadened dramatically.  The following is what the official United Nations website has to say about it…
Citation:


The United Nations is now in the process of defining Sustainable Development Goals as part a new sustainable development agenda that must finish the job and leave no one behind. This agenda, to be launched at the Sustainable Development Summit in September 2015, is currently being discussed at the UN General Assembly, where Member States and civil society are making contributions to the agenda.



Just a few days ago, the core document for the 2030 Agenda was finalized.  When what is in this document starts getting out, it is going to create a huge stir among Americans that are concerned about the ambitions of the globalists.  The following comes from the preamble of this document
Citation:


This Agenda is a plan of action for people, planet and prosperity. It also seeks to strengthen universal peace in larger freedom. We recognise that eradicating poverty in all its forms and dimensions, including extreme poverty, is the greatest global challenge and an indispensable requirement for sustainable development.

All countries and all stakeholders, acting in collaborative partnership, will implement this plan. We are resolved to free the human race from the tyranny of poverty and want and to heal and secure our planet. We are determined to take the bold and transformative steps which are urgently needed to shift the world onto a sustainable and resilient path. As we embark on this collective journey, we pledge that no one will be left behind.

The 17 Sustainable Development Goals and 169 targets which we are announcing today demonstrate the scale and ambition of this new universal Agenda. They seek to build on the Millennium Development Goals and complete what these did not achieve. They seek to realize the human rights of all and to achieve gender equality and the empowerment of all women and girls. They are integrated and indivisible and balance the three dimensions of sustainable development: the economic, social and environmental.



As you can see, this is not just a plan to fight climate change.
This is literally a blueprint for transforming global society.
The core of the plan is a set of 17 specific goals…

Goal 1 End poverty in all its forms everywhere
Goal 2 End hunger, achieve food security and improved nutrition and promote sustainable agriculture
Goal 3 Ensure healthy lives and promote well-being for all at all ages
Goal 4 Ensure inclusive and equitable quality education and promote lifelong learning opportunities for all
Goal 5 Achieve gender equality and empower all women and girls
Goal 6 Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all
Goal 7 Ensure access to affordable, reliable, sustainable and modern energy for all
Goal 8 Promote sustained, inclusive and sustainable economic growth, full and productive employment and decent work for all
Goal 9 Build resilient infrastructure, promote inclusive and sustainable industrialization and foster innovation
Goal 10 Reduce inequality within and among countries
Goal 11 Make cities and human settlements inclusive, safe, resilient and sustainable
Goal 12 Ensure sustainable consumption and production patterns
Goal 13 Take urgent action to combat climate change and its impacts*
Goal 14 Conserve and sustainably use the oceans, seas and marine resources for sustainable development
Goal 15 Protect, restore and promote sustainable use of terrestrial ecosystems, sustainably manage forests, combat desertification, and halt and reverse land degradation and halt biodiversity loss
Goal 16 Promote peaceful and inclusive societies for sustainable development, provide access to justice for all and build effective, accountable and inclusive institutions at all levels
Goal 17 Strengthen the means of implementation and revitalize the global partnership for sustainable development

Many of those sound very good.

After all, who wouldn’t want to “end poverty” or “halt biodiversity loss”?

But as you read through that list, ask yourself what forms of human activity would be excluded from it.

Personally, I have a hard time coming up with much of anything.

As I discussed earlier this week, the globalists want to use “sustainable development” as an excuse to micromanage the lives of every man, woman and child on the entire globe.

We are told that individual liberty and freedom are “dangerous” because when everyone just runs around doing whatever they want it is “bad for the planet”.
For example, one of the goals of the sustainable development crowd is to push the human population into giant “megacities” and to allow nature to recapture much of what has already been settled by humanity.

The following map that comes from America 2050 is one example of what they want to do.  A recent piece by Dave Hodges alerted me to this map, and it shows what the United States may look like in a few decades if the globalists have their way…



And of course this is just the tip of the iceberg.

Eventually, the globalists want to fundamentally transform virtually everything about our society.  This includes our economy, our government, our entertainment, our social interactions, our families and even our religious beliefs.

So don’t let all of the nice language fool you.

This “new universal Agenda” is far, far more dangerous than Agenda 21 ever was, and it is a giant step forward into a one world system governed by bureaucratic control freaks.

http://www.infowars.com/in-september-2015-agenda-21-will-be-transformed-int…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 06:21 (2015)    Sujet du message: REVUE DE LA SEMAINE A L'ONU – 7 AOÛT 2015 Répondre en citant



REVUE DE LA SEMAINE A L'ONU – 7 AOÛT 2015




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ZtApN_Y5czA


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Aoû - 10:42 (2015)    Sujet du message: 48TH SESSION OF THE COMMISSION ON POPULATION AND DEVELOPMENT Répondre en citant

48TH SESSION OF THE COMMISSION ON POPULATION AND DEVELOPMENT

Vous trouverez également de l'information en français.



http://www.un.org/en/development/desa/population/commission/sessions/2015/i…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 09:49 (2015)    Sujet du message: ANALYSIS: LATEST POPULATION FORECASTS Répondre en citant

ANALYSIS: LATEST POPULATION FORECASTS 

Everything in this document is a lie. All the reproductive health programs is 100% support by the Universal church of Rome and the Jesuits who are in control of all this evil program. It's an important part of their agenda for the "
The 2030 Agenda".

And here an other important article :


REPORT : CHRISTIAN AND MUSLIM LEADERS PLAYED 'ESSENTIAL ROLE' IN TACKLING EBOLA

Using the churches and catholic humanitarian organizations to push the global depopulation agenda
http://www.zenit.org/en/articles/report-christian-and-muslim-leaders-played…


-----

The Need for Integral Development

Vatican City, August 09, 2015 (ZENIT.org) Father John Flynn, LC |


The United Nations has recently released its forecast for the growth in world population for the period 2015-2100.

Published by the Population Division of the U.N.’s Department of Economic and Social Affairs the 2015 revision of World Population Prospects contains different variants according to what the future fertility rates may be.

In presenting the report on July 29 the director of the Population Division, John Wilmoth, explained that currently there are around 7.3 billion inhabitants on the planet. By 2030 this is expected to increase to 8.5bn and by 2050 it should be 9.7bn.

Wilmoth admitted that projections beyond 2050 become increasingly uncertain, but the medium-variant projection for 2100 puts the world’s population at 11.2bn.

Nevertheless, the world’s population is growing more slowly than in the recent past.  Ten years ago, world population was growing by 1.24% per year. Currently it is growing by 1.18% per year, or approximately an additional 83 million people annually.

Population growth will be unevenly distributed around the world, with Africa experiencing rapid growth. Africa is expected to account for more than half of the world’s population growth between 2015 and 2050. Worldwide the average number of children per woman is at 2.5. In Africa, however, the number is at 4.7.

Up until 2050 the population of 28 African countries are projected to more than double and by 2100, ten African countries are projected to have increased by at least a factor of five: Angola, Burundi, Democratic Republic of Congo, Malawi, Mali, Niger, Somalia, Uganda, United Republic of Tanzania and Zambia.

As a result, Africa’s share of global population is projected to grow to 25% in 2050 and 39% by 2100, while the share living in Asia will fall to 54% in 2050 and 44% in 2100.

However, population growth is not limited to Africa. During the period 2015-50 growth is projected to be concentrated in nine countries: India, Nigeria, Pakistan, Democratic Republic of the Congo, Ethiopia, United Republic of Tanzania, United States of America, Indonesia and Uganda.

China and India will continue to be the two most populous countries in the world, with each counting with more than 1 billion people. But by 2022, the population of India is expected to surpass that of China.

Population aging

By contrast in Europe will experience a decline in the number of inhabitants. In fact, 46% of the global population lives in countries where the number is below 2.1, which is the level needed to ensure the replacement of the current population.

Low levels of fertility have been present in Europe and North America for several decades. More recently they are also occurring in twenty Asian countries, 17 countries in Latin America and the Caribbean, three in Oceania, and one in Africa.

A consequence of the decline in fertility is the aging of the world’s population. Globally the number of persons aged 60 or above is expected to more than double by 2050 and more than triple by 2100.

Worldwide, the population group aged 60 and over is growing faster than any other group. This change in population distribution is a significant challenge for pension and health care schemes, the report observed.

In fact, for many countries the major demographic concern is not about growth but aging.

In Europe, 34 % of the population is projected to be over 60 years old by 2050. In Latin America and the Caribbean and in Asia, the population will go from having 11% to 12% of people over 60 years old today to more than 25% by 2050.

While Africa will have the youngest population of any major area, it also is projected to age rapidly, with the population aged 60 years or over rising from 5% today to 9% by 2050.

One point made by Wilmuth is worth noting, namely that the report and its population projections assumes governments will adopt policies to change fertility rates that are relatively high or low.

Consumerism and distribution

The role of policy regarding demographic change was a point touched upon by Pope Francis in his encyclical Laudato Si.

Regarding the debate about population growth and economic development he warned against a mentality that sees a reduction in the birth rate as the only solution.

He also noted that at times developing countries face pressure because economic aid is made contingent upon the adoption of certain policies in the area of “reproductive health.”

Demographic growth “is fully compatible with an integral and shared development,” commented Pope Francis, citing the Compendium of the Social Doctrine of the Church.

Instead of blaming population growth for development problems we should instead be looking at consumerism and the current models of distribution, Pope Francis recommended. As an example he referred to the fact that a third of all food produced is discarded.

The Pope’s comments point to the need for a much broader discussion regarding economic development rather than just limiting it to population growth.

(August 09, 2015) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/analysis-latest-population-forecasts


Dernière édition par maria le Lun 10 Aoû - 11:39 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 10:18 (2015)    Sujet du message: LOS ANGELES FORCES RESIDENTS OUT OF THEIR CARS FOR A DAY. NEWS HAS BIKE ORGASM. Répondre en citant

LOS ANGELES FORCES RESIDENTS OUT OF THEIR CARS FOR A DAY. NEWS HAS BIKE ORGASM.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=EiaR5cMhvrk


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 10:26 (2015)    Sujet du message: SISTER NADINE MCGUINNESS SERMON ON POPE FRANCIS ENCYCLICAL. EARTH WORSHIP BLASPHEMY / POPE FRANCIS ENCYCLICAL LAUDATO SI CATHOLIC MEETING FULL VIDEO. Répondre en citant

SISTER NADINE MCGUINNESS SERMON ON POPE FRANCIS ENCYCLICAL. EARTH WORSHIP BLASPHEMY

Brainwashing the masses




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=rTARcU4qrUc

POPE FRANCIS ENCYCLICAL LAUDATO SI CATHOLIC MEETING FULL VIDEO.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=bMnL-E5HfvQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 06:17 (2015)    Sujet du message: GODDESS OF DESTRUCTION KALI PROJECTED ONTO EMPIRE STATE BUILDING = NWO ILLUMINATI CODING Répondre en citant

GODDESS OF DESTRUCTION KALI PROJECTED ONTO EMPIRE STATE BUILDING = NWO ILLUMINATI CODING



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PAAfqr6EvGQ

New York City: The Fierce 'Maa Kali' Lights Up Empire State Building [PHOTOS+VIDEO] http://www.ibtimes.co.in/new-york-cit...
Maa Kali projection on New York's Empire state building

GODDESS KALI SHOWCASED ON THE EMPIRE STATE BUILDING IN NYC AND HERE'S WHY 

by Sarakshi Rai  Aug 10, 2015 09:02 IST

Citation:



A video I captured of the empire state building projections. Obscura Digital #racingextinction #kali
Posted by Android Jones on Wednesday, 5 August 2015




Goddess Kali took over New York City last week, quite literally and it's breathtaking!

The Hindu goddess was displayed on the facade of the building that is synonymous with New York, the iconic Empire State building.


Android Jones's Facebook page.

Artist Android Jones designed the fierce portrait of Kali, who is the Goddess of Time, Change, Power and Destruction, to make the point that Mother Nature now more than ever needs a fierce avatar to fight the dangers of pollution and extinction.

It was the last, most captivating artwork in the exhibition by  filmmaker Louie Psihoyos called Projecting Change, which projected pictures of endangered creatures onto the NYC skyline with San Francisco based Obscura Digital.

...

http://www.firstpost.com/world/goddess-kali-showcased-empire-state-building…


Dernière édition par maria le Dim 6 Nov - 17:51 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 11:41 (2015)    Sujet du message: ROSA KOIRE : AGENDA 21, LA FINALISATION DU NOUVEL ORDRE MONDIAL Répondre en citant

ROSA KOIRE : AGENDA  21, LA FINALISATION DU NOUVEL ORDRE MONDIAL



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=iufWDrtWu3Y&spfreload=10



Que les Etats-Unis exerce le leadership global pour achever l'accord global du changement climatique.
Conférence des Nations Unies des parties - Paris, décembre 2015

Le Pape donnera donc plein pouvoir à Obama, l'Antichrist pour la mise en place finale de cette grande tyrannie globale. Les 2 bêtes de l'Apocalypse réunis pour le dernier acte de destruction et de prise de contrôle totale, telle que la Bible nous l'avait annoncé. Il présentera, au monde entier, son encyclique "Laudato Si", qui n'est que pure hérésie et un retour vers le culte du soleil et de la création, voulant amener les hommes à s'unir avec la terre. Cette doctrine n'est que le retour au culte païen et mise en place par le camp ennemi : Satan et ses démons. Ensuite, Paris et tous les partenaires associés, sous la direction des évêques de France, se rencontreront pour finaliser et confirmer ce projet, et alors.... la ruine viendra sur le monde entier! Voir sur ce lien, le positionnement de la grande force militaire de Rome à travers le monde http://marialeroux1.clicforum.fr/t99-STEVE-QUAYLE-INTRODUCES-RUSS-DIZDAR-TH… . Mettront-ils les peuples complètement à genou avant ou pendant la visite du Pape François aux USA ou tout juste après? Ce qui est sûr, avec tous les différents scénarios possible, c'est que nous sommes très près d'une prise de contrôle totale militaire. Suivez la situation de près. Cette guerre spirituelle contre Dieu va encore une fois montrer ses crocs de manière terrible et destructrice.



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 04:12 (2015)    Sujet du message: LE CARD. TURKSON SALUE L'IMPACT DE « LAUDATO SI’ » SUR LES GOUVERNANTS Répondre en citant

LE CARD. TURKSON SALUE L'IMPACT DE « LAUDATO SI’ » SUR LES GOUVERNANTS

 
Pour le président du Conseil pontifical Justice et Paix, les responsables politiques « écoutent » le pape.

Rome, 13 août 2015 (ZENIT.org) Staff Reporter 


Pour le cardinal Turkson, en annonçant la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création, le pape François a posé un geste d’une portée œcuménique autant qu’écologique. De plus, les responsables politiques « écoutent » le pape... c'est ce qu'il affirme au micro de Radio Vatican le 11 août 2015,

"Cette annonce est très, très significative. Comme on le voit déjà dans l’encyclique, il y a ce désir de montrer un visage œcuménique. L’idée d’adopter cette Journée pour la création, en septembre, comme le fait déjà l’Église orthodoxe, symbolise quelque chose de très, très important : une convergence d’idées entre ces deux Églises. Bien sûr, le Saint-Père aurait pu choisir n’importe quelle autre date. Avoir donc voulu adopter la même date que l’Église orthodoxe est très, très significatif. Au lieu de multiplier les célébrations, on cherche à converger sur celles qui existent déjà", souligne-t-il.

Le cardinal fait observer que "dans son exhortation post-synodale Evangelii gaudium, le pape François affirme que la réalité est plus puissante que les idées. C’est justement ce qui est manifesté ici. L’encyclique propose beaucoup d’idées, mais le choix d’une date pour la célébration rend concrètes, d’une certaine façon, toutes les propositions faites dans l’encyclique. Par conséquent, ce ne sont pas simplement des idées présentées, mais il y a un désir de les rendre concrètes".

"La conversion écologique nous pousse à reconnaître que nous devons tous changer de vitesse et contribuer, de diverses manières, à la sauvegarde du monde, changer de cap. Cela peut sembler difficile, mais à travers ces petites choses, nous pouvons démontrer, manifester notre désir d’assumer de petits engagements qui représenteront ce changement de vitesse de notre part à tous. Nous pouvons aider un peu à la sauvegarde de la création", ajoute-t-il.

Pour le cardinal, "les discours du Saint-Père sont très suivis par diverses personnalités dans le monde" : les responsables politiques mondiaux "ont déjà commencé à écouter. Et j’en ai déjà des témoignages. Le 29 juin, j’étais à New York, à la tête d’une délégation du Saint-Siège, pour une discussion sur le thème du changement climatique. Les interventions citaient, l’une après l’autre, l’encyclique du pape François. Même si l’encyclique n’est pas exactement sur le thème du changement climatique, mais vraiment sur la création et l’écologie intégrale, ils citaient l’un après l’autre la partie qui traite de la question du changement climatique. Par conséquent, le retentissement est déjà là. Ici aussi, nous continuons de recevoir des lettres qui félicitent le Saint-Père pour la publication de cette encyclique et ces lettres ne viennent pas seulement de chercheurs, mais aussi de chefs, de dirigeants et de membres de gouvernements. En juillet dernier, à Paris, Nicolas Hulot, conseiller du président français, a organisé un événement sur la question de l’environnement. En ouvrant la conférence, le président Hollande a cité largement l’encyclique du pape François. Il n’y a pas de doute sur l’impact que l’encyclique a eu sur les différents gouvernements. Je suis passé il y a quelques jours au Ghana et là encore, le président a envoyé une lettre au nonce apostolique du pays, pour lui dire sa gratitude pour l’encyclique. L’impact de l’encyclique sur les gouvernements et sur les représentants des organisations mondiales ne fait aucun doute".

© Traduction de Zenit, Constance Roques
 
(13 août 2015) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/le-card-turkson-salue-l-impact-de-laudato-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 09:01 (2015)    Sujet du message: PAX CHRISTI INTERNATIONAL 2015 ASSEMBLEE MONDIALE : "L’ENGAGEMENT DE BETHLEHEM : ENVISAGER L'AVENIR 2015 - 2020" Répondre en citant



PAX CHRISTI INTERNATIONAL 2015 ASSEMBLEE MONDIALE : "L’ENGAGEMENT DE BETHLEHEM : ENVISAGER L'AVENIR 2015 - 2020"

 
D'où nous venons et où nous sommes arrivés maintenant...

Fondé sur les relations brisées par une guerre brutale, Pax Christi a commencé son voyage il y a 70 ans avec une vision basée sur l'évangile – « Aimez vos ennemis » - et enracinée dans la conviction profonde que la réconciliation était possible. Façonné au fil des ans par des personnes de foi luttant pour la paix dans un contexte d'injustice et de guerre, de violence et de répression, notre mouvement apporte à ce moment de l'histoire un engagement renouvelé à incarner dans nos vies et dans notre travail pour la paix les valeurs que nous défendons.

Depuis le début, nous avons accompagné ceux qui vivent des situations difficiles et nous continuons à communiquer avec les communautés de base, en écoutant avec intérêt leurs récits et en apprenant de leur expérience les itinéraires possibles vers une paix durable et, en même temps, en développant des idées sur d'autres voies vers la paix.

À une époque où la pauvreté, l'exclusion, le désespoir et l'absence de perspectives pour le futur pervertissent la vie de beaucoup de jeunes, rendant attrayantes les idéologies extrémistes, nous reconnaissons le poids de l'héritage du colonialisme et de l'injustice systémique, la puissance de la non-violence active, l'importance de la diversité et l'urgence de l'inclusion.

À une époque où la peur est à la fois réelle et orchestrée, nous construisons des ponts vers l'espoir, célébrant la riche diversité entre nous manifestée par les différences d'âge et de culture, d'ethnicité et de religion, de sexe et de genre, d'expérience et de vision du monde.

Profondément enracinés dans la tradition catholique et encouragés par la vision et le témoignage du Pape François, nous revendiquons la richesse de l'enseignement social catholique et nous, chrétiens, renforçons la coopération œcuménique et inter-religieuse existante.

Sur ce chemin, nous avons appris que des relations justes sont essentielles pour une paix durable, et que nous, les humains, faisons partie de la communauté mondiale qui doit être en bonne santé si nous voulons survivre. Nous sommes plus avertis des interconnexions entre la guerre et les préparatifs de guerre, les atteintes à l'environnement, le changement climatique et la rareté des ressources essentielles. Nous approfondissons notre compréhension de la durabilité.

Nous avons également appris que des relations justes sont essentielles à une paix juste, et que la hiérarchie catholique et les communautés locales, catholiques ordonnés et laïcs, hommes et femmes font des apports équivalents au travail pour la paix.

Alors que la guerre, les préparatifs de guerre, la prolifération des armes et les conflits violents semblent être omniprésents, nous favorisons la non-violence, la sécurité alimentaire des communautés et travaillons pour un monde où les droits humains et le droit international seraient toujours respectés. Rolling Eyes
 
Envisager l'avenir…

Depuis sa création en Europe après la Seconde Guerre mondiale, Pax Christi est devenu un mouvement mondial, un réseau d'Organisations-Membres sur les cinq continents, chacune répondant aux signes des temps dans son propre contexte, contribuant dans une riche diversité à la paix et à la réconciliation que nous recherchons tous. = soumission à Rome

Dans les cinq années à venir, comme nous nous dirigeons vers notre 75e anniversaire en 2020, nous allons continuer à valoriser le travail et à tirer des leçons de chaque Organisation-Membre. Dans un monde de plus en plus interconnecté, où les défis à la paix sont si souvent mondiaux aussi bien que locaux, nous allons également chercher des moyens de renforcer nos liens pour construire, rétablir ou consolider la paix en misant sur l'expérience de notre réseau pour aborder ensemble certaines des menaces les plus pressantes et offrir ainsi de plus grandes chances à la paix.

La paix que nous recherchons est une paix durable. C'est l'objectif global de notre travail pour une paix fondée sur le respect de l'intégrité de la création et développée par une exploration en profondeur de la sécurité inclusive qui est enracinée dans la justice. Notre engagement pour la paix durable est enrichi par la foi; notre compréhension est approfondie par la réflexion théologique; et notre ferme volonté est renforcée par la spiritualité qui accompagne notre voyage. Au cours des cinq prochaines années, l'articulation de la spiritualité, de l'éducation à la paix et de la politique de paix de Pax Christi va même devenir encore plus importante dans notre mouvement.

La voie que nous cherchons est définie par la pratique de la non-violence active comme une puissante alternative à la violence extrémiste et à la militarisation. = tous contrôlés par le Vatican et les Jésuites

Bien que tous nos membres ne soient des pacifistes, le dialogue constant de Pax Christi sur l'exploration du message évangélique de la non-violence maintient cette question vivante dans notre mouvement. Dans les cinq prochaines années, nous allons continuer à déployer des efforts avec le Vatican et les communautés religieuses pour approfondir la pensée catholique sur la non-violence active et pour amplifier le message de Pax Christi.

L'avenir que nous souhaitons est déjà visible chez les jeunes dans nos communautés. C’est un avenir rempli d'espoir et de possibilités, mais menacé en même temps par l'extrémisme et la distorsion de la religion. De nombreuses Organisations-Membres de Pax Christi ont déjà des programmes pour la jeunesse; nous allons évaluer cette expérience et en tirer des leçons. Dans les cinq prochaines années, nous allons engager plus de jeunes, y compris ceux issus de divers milieux, cultures et religions, en tant que membres précieux et égaux de notre mouvement. Nous allons présenter des alternatives à l'extrémisme, partager notre riche spiritualité avec les jeunes dans un monde sécularisé; encourager les campagnes concrètes et les expériences d'immersion; promouvoir le dialogue et la coopération entre les générations; et encourager le développement du leadership pour les jeunes de Pax Christi.

La communauté mondiale que nous développons va engager des femmes pour la résolution de conflits violents et la construction de la paix. Les femmes connectées à Pax Christi, de diverses cultures et religions, ont une expérience profonde dans la consolidation de la paix. Durant les cinq prochaines années, nous allons renforcer notre réseau pour intégrer dans notre mouvement l'expérience de rétablissement et de consolidation de la paix de ces femmes; nous allons écouter et apprendre de cette expérience; nous allons soutenir la mise en œuvre intégrale des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité et d'autres efforts visant à créer une voie inclusive vers la paix entre les sexes.

La société que nous recherchons amènera les croyants et les personnes de bonne volonté à réduire ensemble les tensions qui existent entre les différentes traditions religieuses et à l'intérieur de celles-ci. Dans les cinq prochaines années, nous accorderons la priorité à notre coopération avec les artisans de paix, musulmans et juifs, et avec les personnes d'autres traditions, spiritualités ou convictions.

Les nombreux visages de la violence, les racines systémiques du racisme et de l'exclusion, et la voie de la réconciliation, le but fondateur de Pax Christi, continueront d'interpeller notre mouvement au cours des cinq prochaines années. Les sections nationales de Pax Christi et les Organisations-Membres affiliées travailleront, si possible ensemble, en réseau international. Nous allons maintenir notre travail multiforme pour la paix, soutenir notre travail pour le contrôle des armements et le désarmement, développer notre objectif pour une justice transitionnelle et écologique et souligner l'impact de la foi et de la religion sur le chemin de la paix.

Poursuivant le voyage comme mouvement pour la paix basé sur la foi, nous allons renforcer Pax Christi en tant que réseau mondial co-responsable de sections nationales et organisations affiliées, chacun travaillant pour la paix dans son propre contexte tout en construisant une identité commune plus visible et une base financière stable. Nous allons régionaliser notre travail pour la paix, reconnaître la contribution de milliers de bénévoles et faciliter l'échange d'expériences et d'expertise entre toutes les Organisations-Membres de Pax Christi, y compris les congrégations religieuses qui sont membres de Pax Christi International. Nous allons examiner et renforcer notre capacité de plaidoyer international pour refléter la profonde expérience de terrain de nos membres. Et nous allons développer notre capacité de communication, pour rendre Pax Christi plus visible et envoyer un message clair, prophétique et plein d'espoir sur les alternatives non violentes à l'extrémisme violent.

Comme nous nous tournons vers l'avenir, nous réclamons à nouveau l'espoir que la paix est possible et que les cycles vicieux de la violence et de l'injustice peuvent être brisés. (Vision de Pax Christi International). Nous recherchons un monde où les gens puissent vivre en paix, sans crainte et nous suivons Jésus, le Pacificateur, en comptant sur la présence de l'Esprit pour "guider nos pas sur le chemin de la paix." (Zacharie)
 
Approuvé par l'AGA de Pax Christi International

17 Mai 2015

http://www.paxchristi.net/fr/news/pax-christi-international-2015-assemblee-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 10:24 (2015)    Sujet du message: LA CHINE SE FELICITE DU "RÔLE CRUCIAL" QU'ELLE A JOUE DANS L'AGENDA DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2030 DES NATIONS UNIES Répondre en citant

LA CHINE SE FELICITE DU "RÔLE CRUCIAL" QU'ELLE A JOUE DANS L'AGENDA DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2030 DES NATIONS UNIES

8 août 2015 11 h 45 min·



 
On comprend facilement pourquoi l’« Agenda du développement durable  2030 » des Nations unies ressemble étrangement à un programme marxiste-léniniste visant à instaurer une tyrannie mondiale. Une des raisons de l’orientation communiste du document des Nations unies est simplement le « rôle crucial » joué par la Chine communiste dans sa rédaction. L’information vient directement du gouvernement totalitaire communiste chinois lui-même, qui s’en vante dans sa propagande.
 
Etant données la brutalité et l’oppression dont se servent les autorités communistes chinoises pour régner, leur influence « cruciale » sur un programme qui a pour but de ne laisser « personne en arrière » ne peut que troubler toute personne attachée aux valeurs de liberté et aux droits individuels.
 

Les Nations unies promettent qu’aucun pays n’échappera au programme totalitaire sur le développement durable
 
Ironiquement sans doute, le plan des Nations unies pour le développement durable s’appelle « l’agenda du peuple », rappel à peine voilé de la « République chinoise du peuple ».
 
En septembre prochain, tous les responsables des gouvernements des pays membres des Nations unies se retrouveront au siège, à New-York, pour approuver le document qui remplacera le dernier plan des Nations unies pour les dernières 15 années qui expirera prochainement.
 
Les Nations unies ont déjà réclamé des milliards de dollars chaque année pour réaliser leur dernier agenda.
 
« Tous les pays et toutes les parties prenantes qui agissent en collaboration mettront ce plan en œuvre », affirme le document adopté par consensus le 1er août dernier par les gouvernements membres des Nations unies. « Nous sommes déterminés à franchir toutes les étapes urgentes et nécessaires qui mettront le monde sur une voie durable et sûre. Puisque nous partons pour ce voyage collectif, nous nous engageons à ce personne ne reste en arrière », précise encore le document.
 

Ban Ki-Moon se félicite d’un Agenda 2030 qui ne laissera « personne en arrière »

 
Le plan des Nations unies a évidemment reçu le satisfecit de leur Secrétaire général Ban Ki-moon : « ‘Transforming our World : The 2030 Agenda for Sustainable Development englobe un ordre du jour universel, réformateur et transversal qui annonce un tournant historique pour notre monde », a-t-il déclaré en affirmant faussement que cet agenda était le fruit d’un « processus vraiment ouvert, inclusif et transparent. »
 
« C’est l’agenda du Peuple, un plan d’action pour mettre un terme à la pauvreté dans toutes ses dimensions, de manière irréversible, partout dans le monde, sans laisser personne en retrait. Il cherche à assurer la paix et la prospérité et à établir des partenariats avec les peuples et la planète en les mettant au cœur des préoccupations. Les 17 buts intégrés, liés et indivisibles, du développement durable sont les buts du peuple et démontrent l’universalité et l’ambition de ce nouvel ordre du jour », a-t-il également précisé.
 

La Chine, dictature communiste, a joué un « rôle crucial » dans la rédaction du prochain programme des Nations unies
 
L’ambition qui transparait le plus est pourtant totalitaire et menace clairement les libertés individuelles. Le document présente les gouvernements comme des parents ou des nourrices, responsables des soins prodigués à leurs jeunes enfants. Tout, de la nourriture à l’éducation, en passant par l’assistance sociale, les services médicaux et les emplois, est pris en charge par les gouvernements selon ce nouveau programme des Nations unies.
 
Le rôle « crucial » qu’a joué la Chine, occulté par les Nations unies mais révélé par la propagande chinoise, explique bien entendu les ambitions totalitaires du programme. La Chine est toujours un pays totalitaire, connu pour ses avortements forcés, sa censure, ses persécutions religieuses et politiques, sa politique de l’enfant unique, sa terrible pollution, sa brutalité, et ses innombrables victimes qui en font le régime le plus sanglant de toute l’histoire de l’Humanité… Nul ne peut croire que le but des Nations unies, qui confient une place de choix à la Chine, soit réellement de ne laisser « personne en arrière » avec de tels acteurs.
 
Et les Nations unies s’empressent de reprendre toutes les techniques chinoises pour parvenir à leurs fins : elles s’apprêtent à lancer une campagne de propagande massive pour tenter de créer – au moins artificiellement – un soutien populaire.
 
Ce plan totalitaire des Nations unies menace la planète entière et toute personne qui veut rester libre : il promet de ne laisser « personne en arrière », pas même ceux qui s’opposeront aux ambitions totalitaires et mondialistes de l’institution. Qui apportera sa confiance à un plan rédigé par l’un des gouvernements les plus dictatoriaux de toute l’histoire de l’humanité ?
 
Béatrice Romée


http://reinformation.tv/chine-nations-unies-agenda-developpement-durable-2030-romee-40448/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 11:15 (2015)    Sujet du message: LE PAPE FRANCOIS CREE UNE JOURNEE MONDIALE DE PRIERE POUR LA SAUVEGARDE DE LA CREATION Répondre en citant

LE PAPE FRANCOIS CREE UNE JOURNEE MONDIALE DE PRIERE POUR LA SAUVEGARDE DE LA CREATION

Priez plutôt pour le salut de votre âme, car si vous allez dans cette direction, vous y laisserez votre âme et votre éternité. Le culte à la création n'est que la renaissance au vieux culte païen tant de fois annoncé dans l'Ancien Testament et pratiqué par les nations païennes. C'est vers cela que le Vatican et tout cet oecuménisme mondial est en train d'entraîner des milliers de personnes. Des lois d'hommes pour un contrôle total, car le mouvement environnemental n'est pas seul dans ce jeu diabolique.

Le côté spirituel, financier, les droits de l'homme (ceux qui viennent de Dieu via Ses lois) sont bafoués de manière cruelles tout en faisant passer pour quelque chose de bien et de nécessaire pour sauver la planète et ses habitants. La triple couronne que possède le Pape, (signe de la royauté 'usurpée à Dieu) prendra tout son sens en septembre prochain et par la suite...

Avec l'aide de ses filles (autres églises de différentes religions) s'uniront tous ensemble pour un "coup d'état" spirituel contre Dieu lui-même. Cette unité dans la prière n'est encore qu'une force unificatrice pour les démons pour la conversion écologique des masses.

Revenez à Jésus-Christ pendant qu'il vous en est encore possible, sinon vous n'aurez aucune protection lorsque la grande séduction sera dévoilée au monde entier. Les médias seront utilisés à leur maximum pour vous convaincre et pour vous entraîner vers ce grand piège de l'enfer Attendez-vous à des effets spéciaux (miracles) de toutes sortes, à des promesses piégées incluant ce qui vient pour Israël, afin de séduire s'il était possible même les élus. Nous arrivons à un grand moment de l'histoire que tant de prophètes et d'enfants du seul vrai Dieu ont prophétisé durant des siècles et nous tous, nous sommes témoins de ce grand moment de l'histoire confirmant ainsi que Dieu nous a révélé et dit la vérité sur toutes ses choses à venir.


11 août 2015 16 h 15 min·



Dans la foulée de l’encyclique Laudato si, le pape François vient de créer une journée mondiale pour l’environnement sous l’intitulé : « Journée mondiale annuelle de prière pour la sauvegarde de la création. » L’objectif est double : il s’agit d’une part d’une démarche œcuménique puisque le Patriarche Bartholomée a déjà institué cette journée célébrée le 1er septembre dans l’Eglise orthodoxe, de l’autre, d’une décision qui confirme l’écologie et l’environnement en tant que priorités pour l’Eglise catholique, inscrivant pleinement celle-ci dans cet autre « œcuménisme » qui est celui de la sauvegarde de la « maison commune ».
 
La lettre d’indiction adressée au cardinal Turkson, toujours au premier rang en ce qui concerne les préoccupations et les manifestations environnementales, ainsi qu’au cardinal Kurt Koch, indique clairement que le pape François répond là à une demande émanant de l’Eglise orthodoxe, « accueillant la suggestion de son représentant, le Métropolite Jean de Pergame, qui est intervenu à la présentation de l’encyclique Laudato si’ sur la sauvegarde de notre maison commune ». L’Eglise orthodoxe et ses organes de communications sont évidemment ravis de ce suivisme qu’ils commentent, narquois, en expliquant que l’Eglise catholique prend exemple sur elle.
mmune ». L’Eglise orthodoxe et ses organes de communications sont évidemment ravis de ce suivisme qu’ils commentent, narquois, en expliquant que l’Eglise catholique prend exemple sur elle. 

La Journée mondiale de prière, une initiative orthodoxe suivie par le pape François

 On ne saurait comparer une « Journée mondiale » à une fête liturgique : ce type d’événement se déroule en quelque sorte à côté du calendrier liturgique et selon des modes qui sont plutôt ceux des organisations internationales. On connaît les journées ou semaines de prières pour la paix, pour les vocations, pour l’unité des chrétiens… Phénomène devenu classique. Pourquoi ne pas prier pour tout cela de concert, en effet ?
 
Ce qui trouble, dans le choix d’une Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création, c’est le substrat idéologique qui s’exprime dans le langage utilisé pour inciter les catholiques à contribuer à « la résolution de la crise écologique à laquelle l’humanité est actuellement confrontée ». Crise écologique dont l’existence est affirmée à partir du discours obligatoire sur le réchauffement climatique d’origine humaine, que la science ne corrobore pourtant pas. 

Le pape François se préoccupe prioritairement de l’environnement
 
Le religieux au service du temporel ? Lorsque le pape invite les catholiques à se rappeler – citant Laudato si’ – que « la spiritualité n’est déconnectée ni de notre propre corps, ni de la nature, ni des réalités de ce monde ; [elle] se vit plutôt avec celles-ci et en elles, en communion avec tout ce qui nous entoure », il rappelle certes notre réalité matérielle et le choix du Verbe de Dieu de s’incarner dans ce monde, mais la formulation quasi religieuse dérange. Nous ne sommes pas appelés à vivre en communion avec la matière, mais avec Dieu et à travers Lui avec nos frères, précisément.
 
Dans ce contexte la « conversion écologique » que le pape François appelle de ses vœux devient une priorité, « une part essentielle d’une existence vertueuse » : c’est là encore un glissement bien horizontal qui déplace le centre de gravité du péché, si l’on peut dire.
 
« La Journée Mondiale annuelle de Prière pour la Sauvegarde de la Création offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons », écrit François.
 

La sauvegarde de la création : au cœur de la « conversion écologique »
 
Sans doute avons-nous des devoirs envers la création que Dieu nous confie, mais le risque ici est de substituer la crainte d’offenser Dieu par la crainte d’offenser « la Nature ». De tous temps, l’on a invoqué la protection de Dieu face aux catastrophes naturelles, pour le don de bonnes récoltes, devant les épidémies… Ici on change de « paradigme » : il s’agit de battre la coulpe de l’humanité (et plus exactement d’une partie bien définie de l’humanité) et de demander à Dieu sa miséricorde pour le mal fait à son « œuvre merveilleuse ».
 
Dans un monde qui se détourne si massivement de Dieu, oublieux de sa foi et révolté contre l’ensemble des commandements divins, on ne peut qu’être frappé par le choix de se focaliser sur des « péchés » qui ne sont pas en soi capitaux et qui dans bien des cas ne sont même pas certains : le gaspillage, la surconsommation, l’excès d’émissions de CO2…
 
Mais voilà, la Journée de prière sera une « occasion propice pour témoigner de notre communion croissante avec nos frères orthodoxes », en attendant l’implication « d’autres Eglises et Communautés ecclésiales et qu’elle soit célébrée en consonance avec les initiatives que le Conseil Œcuménique des Eglise organise sur ce thème ». « Si tous les gars du monde voulaient se donner la main », dirait Paul Fort…
 
« Nous devons apporter des réponses communes pour être plus crédibles et efficaces », insiste le pape. Une phrase qui fait peur… Est-ce le nombre qui fait l’efficacité ? Est-ce la crédibilité qui doit être la préoccupation de l’Eglise ?
 
Le cardinal Turkson, en tant que président du Conseil pontifical Justice et Paix, est chargé par le pape François d’informer les commissions Justice et Paix et les Conférences épiscopales du monde entier de l’institution de cette Journée mondiale, tandis que le cardinal Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens se voit invité à « prendre les contacts nécessaires avec le Patriarcat œcuménique et avec les autres instances œcuméniques afin que cette Journée mondiale puisse devenir signe d’un chemin parcouru ensemble par tous les croyants en Jésus-Christ ».
 
La lettre du pape François porte la date de la Fête de la Transfiguration du Seigneur. Fête qui rappelle, par excellence, que nous ne sommes pas créés pour ici-bas, mais pour la gloire du Ciel…
 
Anne Dolhein


http://reinformation.tv/pape-francois-journee-mondiale-priere-sauvegarde-creation-dolhein-40580/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 09:48 (2015)    Sujet du message: ONE WORLD RELIGION VIA CLIMATE CHANGE IN AUSTRALIA Répondre en citant

ONE WORLD RELIGION VIA CLIMATE CHANGE IN AUSTRALIA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=EQaV7CgH734

The Climate Change Movement, primarily through it's leader Pope Francis, is trying to unite all religions under one banner with him at the top. The NWO plan can't come about unless the religions are united first. That's why climate change is basically a religion because it has it's roots in the mystery pagan religions that worship nature, the sun, mother earth etc.


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 02:20 (2015)    Sujet du message: POPE FRANCIS INSTITUTES WORLD DAY OF PRAYER FOR CARE OF CREATION Répondre en citant

POPE FRANCIS INSTITUTES WORLD DAY OF PRAYER FOR CARE OF CREATION 

Vatican Confirmed Day Will Be September 1st Every Year

Vatican City, August 10, 2015 (ZENIT.org) Deborah Castellano Lubov 


Pope Francis has instituted a World Day of Prayer for the Care of Creation, which will be celebrated each year on September 1st.

Francis made this announcement in a letter he sent to Cardinal Peter Turkson, president of the Pontifical Council for Justice and Peace, and Cardinal Kurt Koch, president of the Pontifical Council for the Promotion of Christian Unity, which was published by the Holy See Press Office this morning.

In the letter, the Pope reaffirmed how part of our responsibility as Christians involves resolving the ecological crisis which humanity is presently experiencing.

In doing so, he stressed, we must first rediscover in our own "rich spiritual patrimony" the deepest motivations for our concern for the care of creation and how Jesus lived in the world.


Recalling his encyclical on the environment Laudato Si', Francis stressed that the ecological crisis summons us to a 'profound spiritual conversion': "Christians are called to “an ecological conversion whereby the effects of their encounter with Jesus Christ become evident in their relationship with the world around them.” (217)

"The annual World Day of Prayer for the Care of Creation will offer individual believers and communities a fitting opportunity to reaffirm their personal vocation to be stewards of creation, to thank God for the wonderful handiwork which he has entrusted to our care, and to implore his help for the protection of creation as well as his pardon for the sins committed against the world in which we live," he said. 

The celebration of this day on the same date as the Orthodox Church, the Holy Father stated, will provide a valuable opportunity to bear witness to our growing communion with our Orthodox brothers and sisters.

"We live at a time when all Christians are faced with the same decisive challenges, to which we must respond together, in order to be more credible and effective," he said, noting it is his hope that this day will "in some way also involve other Churches and ecclesial Communities, and be celebrated in union with similar initiatives of the World Council of Churches."

Before concluding, Pope Francis invoked upon this initiative the intercession of Mary, Mother of God, and of Saint Francis of Assisi, whose Canticle of the Creatures, he noted, "inspires so many men and women of goodwill to live in praise of the Creator and with respect for creation."

***

On ZENIT's Web page:
Full Letter: http://www.zenit.org/en/articles/pope-s-letter-for-institution-of-world-day-of-prayer-for-the-care-of-creation

(August 10, 2015) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/pope-francis-institutes-world-day-of-praye…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 02:27 (2015)    Sujet du message: POPE'S LETTER FOR INSTITUTION OF WORLD DAY OF PRAYER FOR THE CARE OF CREATION Répondre en citant

POPE'S LETTER FOR INSTITUTION OF WORLD DAY OF PRAYER FOR THE CARE OF CREATION

"The annual World Day of Prayer for the Care of Creation will offer individual believers and communities a fitting opportunity to reaffirm their personal vocation to be stewards of creation..."

Vatican City, August 10, 2015 (ZENIT.org) Staff Reporter 


Below is the text of the letter Pope Francis sent today to Cardinal Peter Turkson, President of the Pontifical Council for Justice and Peace, and Cardinal Kurt Koch, President of the Pontifical Council for Promoting Christian Unity, establishing the "World Day of Prayer for the Care of Creation" to be celebrated every year on September 1:

***

To my Venerable Brothers

Cardinal Peter Kodwo Appiah TURKSON 
President of the Pontifical Council for Justice and Peace


Cardinal Kurt KOCH 
President of the Pontifical Council for the Promotion of Christian Unity


Sharing the concern of my beloved brother, Ecumenical Patriarch Bartholomew, for the future of creation (cf. Laudato Si’, 7-9), and at the suggestion of his representative, Metropolitan Ioannis of Pergamum, who took part in the presentation of the Encyclical Laudato Si’ on care for our common home, I wish to inform you that I have decided to institute in the Catholic Church the “World Day of Prayer for the Care of Creation” which, beginning this year, is to be celebrated on 1 September, as has been the custom in the Orthodox Church for some time.

As Christians we wish to contribute to resolving the ecological crisis which humanity is presently experiencing. In doing so, we must first rediscover in our own rich spiritual patrimony the deepest motivations for our concern for the care of creation. We need always to keep in mind that, for believers in Jesus Christ, the Word of God who became man for our sake, “the life of the spirit is not dissociated from the body or from nature or from worldly realities, but lived in and with them, in communion with all that surrounds us” (Laudato Si’, 216). The ecological crisis thus summons us to a profound spiritual conversion: Christians are called to “an ecological conversion whereby the effects of their encounter with Jesus Christ become evident in their relationship with the world around them” (ibid., 217). For “living our vocation to be protectors of God’s handiwork is essential to a life of virtue; it is not an optional or a secondary aspect of our Christian experience” (ibid.).

The annual World Day of Prayer for the Care of Creation will offer individual believers and communities a fitting opportunity to reaffirm their personal vocation to be stewards of creation, to thank God for the wonderful handiwork which he has entrusted to our care, and to implore his help for the protection of creation as well as his pardon for the sins committed against the world in which we live. The celebration of this Day, on the same date as the Orthodox Church, will be a valuable opportunity to bear witness to our growing communion with our Orthodox brothers and sisters. We live at a time when all Christians are faced with the same decisive challenges, to which we must respond together, in order to be more credible and effective. It is my hope that this Day will in some way also involve other Churches and ecclesial Communities, and be celebrated in union with similar initiatives of the World Council of Churches.

I ask you, Cardinal Turkson, as President of the Pontifical Council for Justice and Peace, to inform the Justice and Peace Commissions of the Bishops’ Conferences, as well as the national and international organizations involved in environmental issues, of the establishment of the World Day of Prayer for the Care of Creation, so that, with due regard for local needs and situations, it can be properly celebrated with the participation of the entire People of God: priests, men and women religious and the lay faithful. For this reason, it will be the task of your Council, in cooperation with the various Episcopal Conferences, to arrange suitable ways of publicizing and celebrating the Day, so that this annual event will become a significant occasion for prayer, reflection, conversion and the adoption of appropriate lifestyles.

I ask you, Cardinal Koch, as President of the Pontifical Council for the Promotion of Christian Unity, to make the necessary contacts with the Ecumenical Patriarchate and with other ecumenical organizations so that this World Day can serve as a sign of a common journey in which all believers in Christ take part. It will also be your Council’s responsibility to ensure that it is coordinated with similar initiatives undertaken by the World Council of Churches.

In expressing my hope that, as a result of wide cooperation, the World Day of Prayer for the Care of Creation will be inaugurated and develop in the best way possible, I invoke upon this initiative the intercession of Mary, Mother of God, and of Saint Francis of Assisi, whose Canticle of the Creatures inspires so many men and women of goodwill to live in praise of the Creator and with respect for creation. As a pledge of spiritual fruitfulness, I impart my Apostolic Blessing to you, Eminent Brothers, and to all those who share in your ministry.

From the Vatican, 6 August 2015

Feast of the Transfiguration of the Lord.

FRANCISCUS

[Original text: Italian]

(August 10, 2015) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/pope-s-letter-for-institution-of-world-day…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 02:33 (2015)    Sujet du message: ANTICIPATION GROWING FOR POPE'S VISIT TO THE UNITED NATIONS Répondre en citant

ANTICIPATION GROWING FOR POPE'S VISIT TO THE UNITED NATIONS 

Archbishop Bernardito Auza Describes Atmosphere Ahead of Francis’ Trip to the US

Rome, August 13, 2015 (ZENIT.org) Staff Reporter 


“I can say that in the UN, the Encyclical was very well received,” said Archbishop Bernardito Auza, Permanent Observer of the Holy See to the United Nations, in regard to the reactions aroused by Laudato Si’, during an interview with Vatican Radio.

Archbishop Auza’s words come just over a month before Pope Francis’ visit to the United Nations in New York.  A visit that Archbishop Auza describes as “a great event,” which is “greatly awaited,” demonstrated by the “thousands of requests for tickets that unfortunately we cannot give.”

“As part of my work at the UN, listening to the official interventions of Member Countries of the Organization – especially of developing countries – and those of the great international organizations that deal with the economy and trade, I believe in fact that I have understood that there is a greater awareness regarding the importance of comprehending a more integral economy, as the Pope has said.”

Archbishop Auza also stressed that “an economy more attentive to the poor, more attentive to the ecology, is precisely the spirit that the UN wants to put at the center of the Agenda on sustainable development until 2030.”

According to the Vatican’s Observer, the Holy Father’s Encyclical will also influence the Paris Conference this coming November-December. “But I think, speaking also with the delegations, that the inspiration and  -- I would even say -- the philosophy, the moral theology that pushes States, men and women to reach an agreement, the Pope already gave in this Encyclical,” Archbishop Auza concluded.

(August 13, 2015) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/anticipation-growing-for-pope-s-visit-to-t…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 11:42 (2015)    Sujet du message: DIALOGUE & ALLIANCE : INTERRELIGIOUS DIALOGUE AND THE SUSTAIBABLE DEVELOPMENT GOALS Répondre en citant



DIALOGUE & ALLIANCE : INTERRELIGIOUS DIALOGUE AND THE SUSTAIBABLE DEVELOPMENT GOALS


Written by UPF International

Thursday, August 20, 2015



To order the current issue of Dialogue & Alliance

Price with Shipping





New York, USA—The latest issue of Dialogue & Alliance, a journal of UPF, is now available online. The theme of this issue is “The Relevance of Interreligious and Inter-Civilizational Dialogue to the Post-2015 Sustainable Development Goals.”

As the 70th session of the UN General Assembly prepares to convene in September 2015, formulating the Post-2015 Sustainable Development Goals (SDGs) are at the top of the agenda.

Many non-governmental organizations, faith-based organizations, and civil society activists are making their voices heard, and offering their recommendations and proposals to member states and the UN in order both to strengthen the SDGs and to demonstrate their relevance to the Post-2015 Sustainable Development Agenda.

UPF, in cooperation with the UN Alliance of Civilizations (UNAOC), the Organization for Islamic Cooperation, the Holy See Observer Mission to the UN, and UNITAR (UN Institute for Training and Research) convened a conference on the relevance of interreligious and inter-civilizational dialogue to the fulfillment of the SDGs at the UN Headquarters in New York on March 27, 2015. Several articles originally presented at this conference are included in this summer 2015 edition of the journal. Additional articles in this volume underscore religions significance for social transformation and the achievement of peace and development. To view the table of contents, please click here. (no link to open)

http://www.upf.org/dialogue-and-alliance/6584-dialogue-and-alliance-interreligious-dialogue-and-the-sustainable-development-goals


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 06:18 (2015)    Sujet du message: ERIC GARCETTI'S VISION ZERO PURPOSE IS TOO MAKE LA TRAFFIC WORSE. AGENDA 21. / CREEPY COMMERCIAL SAYS IN THE FUTURE EVERYONE WILL LIVE IN SHANTYTOWN STYLE APARTMENTS. AGENDA 21. / THIS IS WHAT I HAVE LEARNED AFTER A YEAR OF INVESTIGATING AGENDA 21 IN ... Répondre en citant

ERIC GARCETTI'S VISION ZERO PURPOSE IS TOO MAKE LA TRAFFIC WORSE. AGENDA 21.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=CUI9310CUBo

CREEPY COMMERCIAL SAYS IN THE FUTURE EVERYONE WILL LIVE IN SHANTYTOWN STYLE APARTMENTS. AGENDA 21.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=bZBGJ9jAe6c

THIS IS WHAT I HAVE LEARNED AFTER A YEAR OF INVESTIGATING AGENDA 21 IN SOUTHERN CALIFORNIA.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tElA1J3M1YM

IF THIS DOESN'T PROVE CALIFORNIA IS FOLLOWING UN AGENDA 21 NOTHING WILL.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=F27iSPGBTTQ  


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Aoû - 08:01 (2015)    Sujet du message: NAVFAC ANNOUNCES INDUSTRY DAY MEETINGS IN THREE CITIES Répondre en citant

NAVFAC ANNOUNCES INDUSTRY DAY MEETINGS IN THREE CITIES

Story Number: NNS150826-09Release Date: 8/26/2015 11:49:00 AM 

By Don Rochon, Naval Facilities Engineering Command Public Affairs

WASHINGTON (NNS) -- Naval Facilities Engineering Command (NAVFAC) announced, Aug. 26, that it will hold five public Industry Day meetings in three cities during the month of September.

The goal of the meetings is to foster the exchange of information between the Navy and industry. The meetings will cover energy storage solutions, extending the life of airfield pavement, improving lighting technologies, cybersecurity of industrial control systems, and innovative construction methods.

"The five NAVFAC Industry Day events are an excellent opportunity for industry leaders and NAVFAC subject matter experts to exchange ideas on important topics within the built environment," said Joseph Gott, NAVFAC chief engineer and director of Capital Improvements. "The exchange of information between NAVFAC and industry will help inform criteria and improve the effectiveness of our facilities for the Department of the Navy and other supported federal agencies."

The meetings will be held in San Diego (for energy storage and innovative construction), Virginia Beach, Virginia, (for extending airfield pavement life and improving lighting technologies), and Washington D.C. (for cybersecurity of industrial control systems).

The meetings in San Diego will be held Sept. 14 and 15 at the Admiral Baker Clubhouse.

In Virginia Beach, the meetings will be held Sept. 15 and 17 at the Meyera E. Oberndorf Central Library Auditorium.

And in Washington D.C., the meeting will be held Sept. 22 at the Martin Luther King Memorial Library.

For more information, venue addresses, and to register for any of the meetings, visit http://www.navfac.navy.mil/products_and_services/ci/about_us/public_meeting… .

For more news from Naval Facilities Engineering Command, visit www.navy.mil/local/navfachq/ .

http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=90793


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 06:42 (2015)    Sujet du message: STATEMENT ON THE 2030 AGENDA FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT Répondre en citant

STATEMENT ON THE 2030 AGENDA FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT

Samantha Power
U.S. Permanent Representative to the United Nations 

New York, NY
August 3, 2015



FOR IMMEDIATE RELEASE

After more than three years of intense negotiations, the world has finally agreed on an ambitious and transformative 2030 Agenda for Sustainable Development—the first global development agenda to be fully negotiated by member states.

While the new agenda is a worthy successor to the Millennium Development Goals, it is far more comprehensive, addressing economic, social, and environmental dimensions of sustainable development in a holistic and integrated manner. The new agenda is universal and applicable to every country. It requires all of us to commit to eradicating extreme poverty, fighting inequality, empowering women and girls, protecting our natural resources, improving governance, encouraging sustainable and inclusive economic growth, and focusing our collective efforts to ensure that those most in need get an equal chance in life. We would like to thank the co-facilitators, Ambassador Donoghue of Ireland and Ambassador Kamau of Kenya, for their leadership and perseverance, and the delegations themselves for the tenacity, flexibility, and tremendous dedication they showed to reach consensus.

If we act to meet the promise of this Sustainable Development Agenda, we will together build a world in which no child will grow up in extreme poverty. Small-scale rural farmers will find easier access to loans and markets so they can grow their businesses and s
upport their families. Poor children who previously were invisible will be able to obtain legal identification and be counted by their governments. Millions of girls will be spared the damage caused by child marriage and female genital mutilation. And developing countries will be able to access the financing and expertise they need to expand their economies and industrialize in a clean and sustainable way.

As difficult as these three years of often-grueling negotiations have proven, the truly hard part now lies before us. Our ability to deliver on the transformational benefits of this agenda will turn on whether we shoulder our collective responsibility to achieve results. We look forward to working with governments, civil society, academia, the private sector, the scientific community, and citizens around the world to implement this agreement. We must translate the bold promise of this historic consensus into better lives for people everywhere.

###

http://usun.state.gov/briefing/statements/245616.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 03:27 (2015)    Sujet du message: POPE FRANCIS AIMS FOR RAW POLITICAL POWER WITH SEPTEMBER 23rd ADRESS TO CONGRESS Répondre en citant

POPE FRANCIS AIMS FOR RAW POLITICAL POWER WITH SEPTEMBER 23rd ADRESS TO CONGRESS

Geoffrey Grider | August 27, 2015

Pope Francis believes he has a divine mandate to continue Obama’s devilish job of “radically transforming” America.

“And the woman was arrayed in purple and scarlet colour, and decked with gold and precious stones and pearls, having a golden cup in her hand full of abominations and filthiness of her fornication: And upon her forehead was a name written, MYSTERY, BABYLON THE GREAT, THE MOTHER OF HARLOTS AND ABOMINATIONS OF THE EARTH.”
Revelation 17:4,5 (KJV)

He is not just the Pope of the world’s Catholics, no, not by a long shot. Francis has stepped out of the shadows and with each new undertaking continues to shore up his base of political power and influence. In just the past two years, Pope Francis has championed Climate Change with a papal encyclical, worked covertly with Obama behind the scenes to restore relations with Communist Cuba, and was a secret but key player in the current Iranian Nuclear Deal which will guarantee that a nuke will soon be pointed at Israel. Francis is the man with the New World Order plan, and he shows no signs of slowing down. And oh, yes, he has also signed a treaty with Palestine against Israel.





As he travels all over the world, at each stop he is building his political power base, using Vatican influence to grant favors, and seducing gullible American Christians back into the tent of the Harlot herself, Mother Rome. Even Chrislam founder Rick Warren calls Francis “our pope”. On September 23, Pope Francis will make his boldest move yet when he addresses Congress. A feat never been done by any pope in the entire history of the United States. Here is a preview of what you can expect he will talk about:

Forced Immigration

Pope Francis is a Socialist, with Communist overtones, and as such he will chastise America for not allowing more illegal aliens through our borders. Honduran Cardinal Oscar Rodriguez Maradiaga, a top adviser to Francis, told an audience at Georgetown University, that Francis would have liked to enter the U.S. by crossing the border with Mexico to make a point about welcoming immigrants, not building walls to keep them out. He said that while time did not allow for a border stopover, the pontiff was certain to raise the issue on Capitol Hill.

Reversing Capitalism

“Capitalism is not a god. It is not a divinity. It is not a system that is perfect and does not need any modification,” he said during a luncheon meeting. “This system is fostering tremendous inequalities.” Socialism is not compatible with Capitalism because you cannot have successful people in the New World Order. Everyone needs to be dragged down to the same level of mediocrity, while the ruling elites live like kings.

Wealth Redistribution

“The free market economy is not complete. We need a social market economy. This is the big contribution of the Catholic faith to the system — to try to have this social component that will bring more justice to the system,” he said. “It is not fair that a system that is producing so much richness could walk side by side with so much poverty.”

Forcing the Climate Change agenda

To deal with climate issues, he has also called for an “Earth Constitution that would transcend the UN Charter” along with the creation of a “Global Council…elected by all the people on Earth” and a “Planetary Court..a transnational legal body open to appeals from everybody, especially with respect to violations of the Earth Constitution.” The two main issues of “protecting the earth” are climate change and global depopulation. Expect Francis to bring out all the big guns on this favorite hobby horse of the Liberal Socialists who run America.

Make no mistake about it, Pope Francis believes he has a divine mandate to continue Obama’s devilish job of “radically transforming” America.

He demands action and is commander-in-chief of the world’s largest, most dedicated army: 1.2 billion Catholics worldwide, including 78 million Americans in 17,645 parishes, inspired by a mission to change the world’s political economy and backed by an “officer corps” of 200 cardinals, over 5,000 bishops, 450,000 priests and deacons all dedicated to carry out his mission.




12 Events That Will Occur In September That You Should Know About

But far more dangerous for American conservatives, this new pope’s message will be regularly delivered by those clerics to America’s power elite: Six of the nine members on the Supreme Court are Catholics, including the chief justice. Three Catholics are in the direct constitutional line of succession if the president dies. Twenty-four of our 100 Senators are Catholic. So are 163 of the 435 members of the House. Add in their Catholic spouses, children, parents and friends, and this new pope is himself a global superpower. His radical, revolutionary “exhortations” will be influencing billions of all faiths worldwide, demanding not pious rhetoric but action to solve world problems.

http://www.nowtheendbegins.com/blog/?p=35096


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 04:04 (2015)    Sujet du message: MORE THAN 200 DIGNITARIES ATTEND 3rd WORLD SUMMIT OPENING BANQUET Répondre en citant



MORE THAN 200 DIGNITARIES ATTEND 3rd WORLD SUMMIT OPENING BANQUET


Written by Dr. William Selig, Deputy Director, UPF Office of Peace and Security Affairs-Washington, DC

Thursday, August 27, 2015



Seoul, Korea—More than 200 delegates attended the opening banquet of the 3rd World Summit on “Peace, Security and Human Development,” held at the InterContinental Hotel on August 27, 2015.

The three-day World Summit has been organized by the Universal Peace Federation (UPF) in association with the Sunhak Peace Prize Committee http://www.upf.org/conferences-2/364-world-summit/6590-first-sunhak-peace-p… . Partner organizations include the Family Federation for World Peace and Unification, the Washington Times Foundation, the Women’s Federation for World Peace, and the Segye Times.

The participants represented 55 nations and included current and former heads of state and government, religious leaders, woman leaders, civil society leaders, and parliamentarians.

World Summit participants will witness the historic presentation of the first Sunhak Peace Prize, on August 28 at the Intercontinental Hotel, to Kiribati President Anote Tong and Indian fisheries scientist Dr. M.V. Gupta for their contributions to sustainable and lasting peace.

Then on August 30, participants will join an estimated 25,000 people to attend the three-year memorial anniversary of the passing of UPF Founder Rev. Dr. Sun Myung Moon, which will be held at the Cheongshim Peace World Center in the town of Cheongpyeong.

World Summit Opening Banquet

Moderator Mr. Ricardo de Sena, regional secretary general of UPF-North America, welcomed the guests to the opening banquet. The invocation was given by Rev. Diane Hendrickson Winder, cofounder and spiritual director of the Sephira Institute in New Zealand.

In his welcoming remarks, UPF President Dr. Thomas Walsh gave an introduction to UPF and its role in the development of global peace and harmony. When the post-Cold War optimism of the late 20th century came to an end, the new millennium brought new global problems, Dr. Walsh said, including “the rise of extremism, terrorism, ethnic and religious conflict, threats to the nation-state system, rising tides of refugees, displaced persons and migrants, and, of course, the problems presented by climate change.” National security is needed, but now there is a realization that human security is also essential. Dr. Walsh addressed the issue of “soft power” problems, which are linked to “moral and spiritual confusion, and the decay of long-standing traditions, virtues and values that have been affirmed by the world’s great religions and moral philosophies.”

Rev. Jun Seuk An, the vice president of FFWPU International, welcomed the participants on behalf of the founders and the Unification Movement. Although Korea is known as "The Land of the Morning Calm," Reverend An reminded the participants of the recent exchange of artillery fire at the Korean Demilitarized Zone (DMZ). He also brought to everyone’s attention the 70th anniversary of the Korean Peninsula's liberation and freedom from Japanese colonial rule, which was commemorated on August 15. Despite the many issues and problems facing the nations of the world, Reverend An said, “A unified Korea is the fervent hope and dream of the founders and the Unification Movement.”

After a stirring performance by the talented tenor Mr. Seung-il Kim, the audience heard from Japan’s former minister of defense, Hon. Yoshinori Ohno, who gave a moving tribute to the UPF founder and expressed his appreciation and goodwill wishes to Mrs. Hak Ja Han Moon and her daughter, Mrs. Sun Jin Moon, who now leads the UPF as its world chair. He expressed his gratitude to the United States, which occupied Japan after the Second World War, and he credited American influence with Japan’s growth and prosperity.

Minister Ohno, who is 80 years old, recalled the hardships of his youth during the war. Recently Japan announced a reinterpretation of its constitution that allows its military (Japan Self-Defense Forces) to defend its allies. “The world is getting smaller and smaller due to the development of communications, transportation and other modern technologies … war itself has changed.” Minister Ohno emphasized that Japan has no intention of engaging in aggression, and takes pride in its peacekeeping operations to Iraq, including rebuilding schools, roads, and construction of water purification plants.

Although military power is necessary as a deterrent, he stressed that conflicts should be resolved through diplomatic means, whenever possible. It is through the power of human relations that peace can be achieved, and that is the strength of UPF, according to Minister Ohno, who also encouraged the promotion of exchange programs, especially for young people to gain greater awareness and sensitivity toward others.

Philippine Congresswoman Gina de Venecia shared a personal testimony about Dr. Moon and his impact on her life. Specifically she spoke about his guidance after the tragic death of her daughter in 2004. “Losing a child is the loneliest, most desolate journey a person can take,” she said. On the first birthday after the daughter’s death, she and her husband were invited to a UPF congress in Seoul. Mrs. De Venecia said she gained a “deeper understanding of God’s love and the assurance that someday I and my daughter K.C. will meet again.” With the healing process underway, she began reaching out to other mothers who had lost a child. Thus inspired, she founded the INA Healing Center, which was followed by other organizations, including the Haven for Women for abused women, the Haven for Children, and the Haven for the Elderly. In 2010, she was elected to Congress.

She credits Dr. Moon for engendering an ideology of compassionate appreciation for life which includes the conviction that we are part of one big human family. In September 2015 she will lead a delegation of Philippine women lawmakers to China for a “people-to-people” parliamentary visit. Dr. Moon’s teachings, she said, transformed her and have the power “to restore the faith and the hopes that have been lost in the midst of cynicism.”

The opening banquet and sumptuous meal provided an ideal backdrop and opportunity for guests to socialize and enjoy the entertainment and heartfelt messages. In the midst of growing international issues impacting peace, security and human development, the participants of World Summit 2015 expressed their hope for a successful and meaningful program.

http://www.upf.org/conferences-2/364-world-summit/6589-more-than-200-dignitaries-attend-3rd-world-summit-opening-banquet


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 04:14 (2015)    Sujet du message: UN INTERNATIONAL DAY OF PEACE Répondre en citant



UN INTERNATIONAL DAY OF PEACE
 



Monday 21 September 2015
Each year on September 21, the UN invites all nations and people to honor a cessation of hostilities and commemorate the International Day of Peace through education and public awareness on issues related to peace. In the quest for peace, UPF chapters around the world organize commemorations of the International Day of Peace each year.

Message from UN Secretary-General Ban Ki-moon:
Every year on the International Day of Peace, the United Nations calls on the people of the world to reaffirm their commitment to living in harmony as members of a single human family.

This year’s commemoration, “Partnerships for Peace -- Dignity for All,” highlights the importance of cooperation in silencing the guns and advancing the cause. Without the support of governments, civil society, the private sector, faith-based groups and non-governmental organizations, peace will remain elusive.

This year marks the 70th anniversary of the United Nations as well as a transition to a new global sustainable development agenda and meaningful action on climate change.

Over the next 100 days, let us stand with the millions of people across the world who are suffering the devastating impact of violence and conflict. Let us share ideas and plans for helping and supporting them in their time of dire need.

Together, as “partners for peace,” we can achieve a world of peace, prosperity and dignity for all.

June 13, 2015

http://www.upf.org/events/icalrepeat.detail/2015/09/21/42/-/un-internationa…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:13 (2016)    Sujet du message: SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY - AGENDA 21

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> LAUDATO SI’- SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 311, 12, 1320, 21, 22  >
Page 12 sur 22

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com