LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY - AGENDA 21
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 19, 20, 21, 22  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> LAUDATO SI’- SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 06:05 (2015)    Sujet du message: COP21 : L'ONU SE JOINT A LA FRANCE ET AU SECTEUR PRIVE POUR DEVELOPPER UN TRANSPORT DURABLE Répondre en citant



COP21 : L'ONU SE JOINT A LA FRANCE ET AU SECTEUR PRIVE POUR DEVELOPPER UN TRANSPORT DURABLE

ENGLISH :
COP21: UN joins France and private sector partners for action on electro-mobility

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=52728

Ruse utilisée pour les esclaves du système afin de leur interdire de posséder une auto. Avec cette nouvelle initiative, le prix des autos sera tellement dispendieux que pratiquement tout le monde sera obligé de marcher, de s'acheter un vélo ou encore utiliser les services publics. Cela aussi, je vous en avais déjà parlé.


Au Maroc, des gens attendent de monter à bord du tramway reliant Rabat à Salé. Photo Banque mondiale/Arne Hoel (archives)

4 décembre 2015 – Alors que les transports représentent la plus forte croissance des émissions de CO2 par le secteur industriel, une dizaine d'initiatives ont été présentées jeudi à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) pour réduire ces émissions et développer des systèmes de transport plus durables.

Parmi les initiatives lancées, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), l'Agence internationale de l'énergie (AIE), ainsi que les compagnies Tesla Motors, Michelin et Nissan-Renault ont apporté leur soutien à la Déclaration de Paris sur l'électromobilité et les changements climatiques. Cette initiative s'appuie sur les promesses faites par des entreprises, des villes, des Etats et des associations pour une électrification des transports.

« Bien sûr, je pense que le secteur des transports est l'un des plus importants pour réussir à lutter contre les changements climatiques », a déclaré la Ministre française de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Ségolène Royal, au Centre d'actualités de l'ONU.

« C'est pourquoi j'ai annoncé trois initiatives concrètes », a-t-elle expliqué. « D'abord, un appel d'offres pour des voitures électriques moins chères, moins de 7.000 dollars (par voiture) ; deuxièmement, une initiative pour que les villes développent un plan de mobilité ; et troisièmement, des routes avec de l'énergie positive qui verraient des autoroutes recouvertes de panneaux, ce qui résoudrait le problème entre les zones agricoles et les zones routières ».

Avec les émissions de CO2 devant passer de un quart aujourd'hui à un tiers du total des émissions d'ici à 2050, les acteurs impliqués dans le Programme d'action Lima-Paris (LPAA) soulignent que des changements significatifs peuvent être réalisés dans le domaine des transports pour maintenir la hausse de la température mondiale moyenne sous les 2 degrés Celsius.

Ce programme d'action a été lancé il y a un an lors d'une précédente Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques au Pérou.

Ces efforts interviennent alors que la demande dans les secteurs du transport de passagers et du transport de marchandises doit augmenter rapidement, notamment dans les pays en développement. Selon les projections, une réduction de 50% des émissions de CO2 par les transports peut être réalisée d'ici à 2050 sans entraver la croissance économique durable.

Selon l'AIE, si on veut limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius ou moins, au moins 20% de tous les véhicules sur les routes doivent être électriques d'ici à 2030.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=36212


Dernière édition par maria le Dim 6 Déc - 06:20 (2015); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Déc - 06:05 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 06:15 (2015)    Sujet du message: COP21: UN CHIEF SAYS 'TODAY IS ABOUT ACTION BY ALL SECTORS OF SOCIETY' Répondre en citant



COP21: UN CHIEF SAYS 'TODAY IS ABOUT ACTION BY ALL SECTORS OF SOCIETY'


United Nations Secretary-General Ban Ki-moon and UN Messenger of Peace Leonardo DiCaprio meet on the margins of the UN climate change conference in Paris, France. 5 December 2015. UN Photo/Eskinder Debebe


5 December 2015 – As the United Nations climate change conference (COP21) marked 'Action Day' with dozens of events happening throughout its sprawling venue in the north-east of Paris, Secretary-General Ban Ki-moon said the purpose of the occasion was to highlight solutions the world “so urgently” needs.

“Today, as never before, the stars are aligned in favour of strong, concerted action on climate change,” Mr. Ban told non-state actors and top governments officials, including French President François Hollande, in his remarks wrapping up the day.

“The pace of climate action is quickening. Governments, cities, the private sector, investors, and the public at large increasingly understand the grave risks posed by climate change,” he added, noting “tangible benefits” to be gained by early action, including economic growth, new markets, job creation, cleaner air and improved health.

Climate negotiators have been in Paris since the opening of the conference last Monday, seeking to adopt a new, universal climate change agreement, expected to set the international policy framework needed to scale up climate action by all sectors of society.

Earlier today, the Secretary-General had a busy schedule meeting with a delegation of United States' Senators on the state of the discussions so far at the conference, as well as French and international parliamentarians at the country's National Assembly, to whom he highlighted the key role they play in supporting an effective national and global response to climate change.

Prior to this, Mr. Ban attended an event focused on the Arctic, where he has been several times during his almost ten-year tenure as leader of the world body.
“[The Secretary-General] has been using his Office to remind the world that our planet is changing at an unprecedented rate” Bob Orr, a UN Special Advisor on climate change, told the UN News Centre in an interview.

“He has been to every part of the globe that shows how quickly things are changing. At the Arctic event today, the head of the Norwegian Polar Institution noted that this past month of November, the average temperature in the Arctic was six to eight degrees centigrade above what it has traditionally been. This shows a level of change which is staggering and scary,” Mr. Orr warned.

Paying a visit to COP21 today on “Action Day” was American actor Leonardo DiCaprio, who became a UN Messenger of Peace with a special focus on climate change one year ago. The Secretary-General and Mr. DiCaprio met this afternoon and discussed the importance of acting now to protect future generations.

Nature does not negotiate with human beings,” the UN chief told Mr. DiCaprio. “As human beings who have caused the climate change phenomenon, we just have to adapt to the Nature—we do not have any negotiating power with [it].”

In response, Mr. DiCaprio crossed his fingers and held them up. “We're all like this about Paris,” he said.

Finally, the Executive Secretary of the UN Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) – the organizer of the conference – said “Action Day” announced the submission of a new draft agreement that will feed negotiations continuing next week.

“One more step in writing of history,” said a message tweeted by Christiana Figueres.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=52741


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Déc - 05:12 (2015)    Sujet du message: COP21: BAN ANNOUNCES 'CLIMATE ACTION 2016' PARTNERSHIP TO MAINTAIN MOMENTUM AFTER UN CLIMATE CONFERENCE Répondre en citant



COP21: BAN ANNOUNCES 'CLIMATE ACTION 2016' PARTNERSHIP TO MAINTAIN MOMENTUM AFTER UN CLIMATE CONFERENCE

FRANCAIS :
Ban Ki-moon lance un partenariat “Climat Action 2016” pour soutenir l'action après la COP21
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=36218


United Nations Secretary-General Ban Ki-moon speaking on Action Day at the UN climate change conference. 5 December 2015. UN Photo/Eskinder Debebe

5 December 2015 – United Nations Secretary-General Ban Ki-moon announced today at the UN climate change conference (COP21) that a broad group of organizations will partner in 2016 to maintain momentum for multi-stakeholder climate implementation.

“I am heartened by the significant and growing coalitions that are emerging to tackle the challenges of climate change and realize new opportunities,” Mr. Ban underlined at the global event taking place in Paris, on a day dubbed “Action Day.”

“I am pleased to be joined by so many key partners to scale climate action efforts and make them sustainable,” he added.

The Secretary-General, joined by groups such as the World Bank, the Global Environment Facility and the Compact of Mayors, and individuals including Michael Bloomberg – the UN Secretary-General's Special Envoy for Cities and Climate Change – will co-sponsor a “Climate Action 2016” summit of leaders from government, business, cities and localities, civil society and academia next 5 and 6 May in Washington, D.C.

According to a press release issued by the UN Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) – the organizer of the conference – this high-level gathering will complement ongoing implementation efforts and catalyze actionable, concrete deliverables in specific high-value areas, including: cities; land use; resilience; energy; transport; tools for decision makers; and finance.

"[The summit will] show that the things that were talked here in Paris are actually happening on the ground,” Bob Orr, a Special Adviser to the Secretary-General on climate change, told the UN News Centre in an interview.

“The number and the depth of the coalitions that are organized to deliver action on climate whether through forestry, through industry, through cities, all the different channels need to move forward as far and as fast as they can," he added. "So the Secretary-General is not only ensuring we have this robust universal agreement, but that we have the coalition in the field to deliver the goods.”

Mr. Orr noted that the meeting is taking place in the United States' capital as all the partners joining the Secretary-General at the 2016 summit agreed that Washington, D.C. is the “best stop” as it is home to a number of important international institutions and financing vehicles.

Meanwhile, the world's attention is turned towards the Paris-Le Bourget site north-east of the French capital, where government representatives have been meeting since Monday to reach a new universal climate agreement to limit global temperature rise to below two degrees Celsius.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=52739


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Déc - 05:46 (2015)    Sujet du message: OBAMA ON THREAT OF TERRORISM VS. CLIMATE CHANGE Répondre en citant

OBAMA ON THREAT OF TERRORISM VS. CLIMATE CHANGE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=QiXrn9X6kUk


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Déc - 06:02 (2015)    Sujet du message: MONDIALISATION : QUAND LE FMI FABRIQUE LA MISERE - DOCUMENTAIRE Répondre en citant

MONDIALISATION : QUAND LE FMI FABRIQUE LA MISERE - DOCUMENTAIRE

Ce documentaire est ce qu'ils font dans chacun des pays où le FMI et les grandes corporations prennent le contrôle. Mais avec ce qui vient, ce sera encore pire que tout ce que vous pouvez vous imaginer. Car pour avoir le droit de vivre, vous devrez accepter l'implant alien, vous serez sous surveillance constante et vous serez amener à travailler pratiquement pour une bouchée de pain, car la Bête et ses mignons sont maintenant prêts pour une main mise totale sur la planète.

Le FMI qui fournit des prêts aux pays endettés a pu ainsi prendre le contrôle de tous les pays et de ses habitants pour le compte des Jésuites/Vatican, qui représente le dernier système mondial avant le retour de Jésus-Christ. Il nous présente tout son programme comme quelque chose de bon et de salvateur mais ce ne n'est qu'une ruse. Il est dit dans la Bible que la Bête et ses sages (enchanteurs, magiciens, astrologues) diront des choses plaisantes au peuple, des choses qu'ils désirent entendre.  Ils nous disent des mensonges et des faussetés, en attendant que les temps soient changés. Et ces temps qui changent, nous y entrons grandement, mais le monde entier, ceux qui n'ont pas l'amour de la vérité, tomberont dans un bien grand piège, car ils n'auront rien vu venir. Les 4 chevaux de l'Apocalypse qui fondent sur les nations arrivent avec les plaies du jugement de Dieu : celui d'enlever la paix sur la terre, la peste, la famine et la mort.
Apoc. 6.

Les peuples, au lieu d'adorer et de servir le seul vrai Dieu se sont associés aux doctrines de démons. Dans ce grand jugement qui prend place, Dieu va laisser tous ceux qui les ont servis et adorés entre leurs mains. Ce gouvernement de démons fera une guerre sans pitié contre les saints du Très-Haut (ceux que l'on appelle les terroristes) et on va les accuser de tous les maux. On voit déjà le vent grandement changer sur ce côté-là.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=9S28Wjpd1fg


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Déc - 06:23 (2015)    Sujet du message: COP21: DES BLOCS DE GLACE DU GROËNLAND DEVANT LE PANTHEON Répondre en citant

COP21: DES BLOCS DE GLACE DU GROËNLAND DEVANT LE PANTHEON

Tous ces blocs de glace ne sont pas là pour rien. Bien que ceux-ci soient pour les goyens, il y a sûrement à l'intérieur des murs où se trouve tous ces grands de ce monde, 12 blocs représentants autre chose de bien plus occulte qui ouvrent les portes vers d'autres dimensions. Faites une recherche sur la géométrie sacrée et des 12 blocs. Vous pouvez cherchez sur Lucis Trust, je pense que vous devriez y trouver quelques informations intéressantes.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=x2zvP6s6Fms

Douze énormes blocs de glace venus du Groënland ont été installés jeudi 3 décembre en cercle place du Panthéon à Paris pour former une "horloge" symbolisant l'urgence de la lutte contre le réchauffement climatique. Durée: 00:41


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 10 Déc - 05:14 (2015)    Sujet du message: CLIMAT : LES ONG ANNONCENT UN RASSEMBLEMENT A PARIS SAMEDI Répondre en citant



CLIMAT : LES ONG ANNONCENT UN RASSEMBLEMENT A PARIS SAMEDI


Il me semblait que tous les rassemblements, en France, étaient interdits? Faux croire que cela ne s'applique que pour les constestataires à cette vaste fraude climatique qui va nous ramener sous le joug de Babylone. Les ONG du Vatican, elles ne semblent pas être sur le même système de lois. Combien dans tous ces groupes savent vraiment tous les impacts se rattachant à tout ce programme? Et combien savent que des entités spirituelles très puissantes contrôlent tout ce programme?

Publié le 09/12/2015 à 20:41 | AFP


Des manifestants défilent devant le Bourget où se tient la COP21 à Paris, le 9 décembre 2015 © AFP - DOMINIQUE FAGET

Un rassemblement pour le climat va être organisé samedi au pied de la Tour Eiffel par plusieurs ONG pour inviter "les citoyens" à écrire "la suite" de la conférence du Bourget qui doit adopter vendredi un accord universel contre le réchauffement.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'était déclaré la semaine dernière favorable au principe d'un tel rassemblement, au lendemain de la clôture de la Cop21, une manifestation auparavant annoncée comme interdite après les attentats du 13 novembre.

Les ONG prévoient sur le Champ-de-Mars, au pied de la Tour Eiffel, à partir de 14H00, "un rassemblement massif et pacifique". "Nous constituerons de très larges chaînes humaines, portant les messages d'alerte et de mobilisation que nous adresserons aux peuples du monde", ont expliqué les Amis de la Terre, co-organisateur de ce rassemblement avec Alternatiba ou encore Attac.

"Nous aurons le visage découvert, comme signe de notre participation strictement non-violente à ce rassemblement", précise l'ONG alors que la police a procédé à plus de 300 interpellations le 29 novembre lors d'un rassemblement non autorisé place de la République marqué par des échauffourés, à la veille de l'ouverture de la Conférence du Bourget.

Samedi matin, des militants des Amis de la Terre, de CCFD-Terre solidaire et de Peuples Solidaire doivent aussi se disperser dans les rues de Paris. Grâce à un système de géolocalisation, ces militants feront apparaître virtuellement en ligne le slogan "Climate Justice Peace" sur un plan de Paris.

A la mi-journée, d'autres ONG, dont 350.org, prévoient un "hommage digne et déterminé aux victimes du réchauffement climatique". Les participants sont invités à venir avec une fleur rouge à la main et "plus de 5.000 tulipes rouges seront déposées" le long d'un parcours qui n'a pas encore été dévoilé, dans le centre de Paris, ajoutent les organisateurs des cette manifestation baptisée "Les lignes rouges".

Le gouvernement français avait décidé, le 18 novembre, de ne pas autoriser les marches citoyennes du 29 novembre et du 12 décembre, à la suite des attentats et de l'état d'urgence instauré dans la foulée. Mais M. Cazeneuve a assoupli cette position la semaine dernière, après une rencontre avec la Coalition climat 21, qui regroupe 130 organisations.

09/12/2015 20:40:13 - Le Bourget (France) (AFP) - © 2015 AFP

http://www.lepoint.fr/societe/climat-les-ong-annoncent-un-rassemblement-a-p…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 10 Déc - 07:38 (2015)    Sujet du message: FINALLY SOME PROOF OF THE US'S INVOLVEMENT Répondre en citant

FINALLY SOME PROOF OF THE US'S INVOLVEMENT



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=v2EJ5txfxfg

ISIS is a problem. Putin wants to eradicate them with nuclear weapons. However, this is not a good idea for the Middle East; due to all the other civilians in the area. The problem with politics and war is that the populace pays the price. The civilians are the ones who pick up the pieces of dead family members and pick up the pieces that were their lives.

SOURCE: https://intelrevolution.com/podcast/p...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 10 Déc - 20:22 (2015)    Sujet du message: 1/4) LA DERNIERE BATAILLE CONTRE DIEU - ÊTES VOUS PRÊTS?- PAR Maria Répondre en citant

1/4) LA DERNIERE BATAILLE CONTRE DIEU - ÊTES VOUS PRÊTS?- PAR Maria



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=yxv4ZxEmoj0&list=PLb72M03_6UOIw1GXJkXq0…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 04:52 (2015)    Sujet du message: "SACRILEGE" : LA PROJECTION NEW AGE DE "FIAT LUX, ILLUMINER NOTRE MAISON COMMUNE"SUR LA BASILIQUE SAINT-PIERRE Répondre en citant



"SACRILEGE" : LA PROJECTION NEW AGE DE "FIAT LUX, ILLUMINER NOTRE MAISON COMMUNE"SUR LA BASILIQUE SAINT-PIERRE


9 décembre 2015 16 h 53 min·



Un bien grand mot, dira la majorité : pourquoi qualifier de « sacrilège » la projection d’images offerte au soir du 8 décembre au pape François à Rome, pour marquer l’ouverture du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde ? Après tout, on pourrait bien dire que la basilique Saint-Pierre, qui a servi de gigantesque écran au spectacle de lumière, était comme une arche de Noé où les espèces en danger ont défilé dans une spectaculaire mise en scène. Et qu’il s’agissait, au fond, d’une célébration de la création ? Le Créateur en était pourtant singulièrement absent. Et le titre donnait le ton de ce rejet : Fiat Lux, illuminer notre Maison commune. Car c’est à l’intérieur de la basilique Saint-Pierre, comme dans toute église possédant un tabernacle renfermant des hosties consacrées, que se trouve la véritable Lumière du monde, la Présence réelle qui éclaire la juste hiérarchie des valeurs et rappelle la véritable fin de l’homme. De nombreux groupes catholiques anglophones ont sévèrement critiqué l’événement, une « fête » New Age.
 
Le mot sacrilège est en réalité parfaitement choisi : il décrit l’usage profane d’un lieu sacré.

Fiat Lux : c’est le mot du Verbe, de la seule lumière qui illumine le monde
 
A cela il faut ajouter que parmi le défilé d’images d’animaux en danger, de phénomènes naturels et de saccage de la nature, le rôle de l’homme comme roi de la création, où Dieu le place dans la Genèse, était totalement absent. Il était fugacement représenté comme saccageur, à travers des cheminées d’usine rejetant des fumées noires, des amoncellements de déchets, des empilements d’autoroutes… S’il y a une « espèce » en danger aujourd’hui, c’est bien l’enfant à naître. Plus d’un milliard de petits d’hommes ont été tués depuis la légalisation de l’avortement à travers le monde : des êtres pourvus d’une âme immortelle créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. De ce massacre délibéré, inédit dans la magnitude de sa folie meurtrière, pas un mot, pas une image.
 
Puisque le Vatican est un lieu si symbolique et si efficace pour dicter la conduite des hommes, pourquoi ne pas avoir utilisé Saint-Pierre pour un appel similaire, mais au respect de la vie humaine, au nom de l’auteur de toute vie ?
 
Mais si « Fiat Lux » était une célébration de la nature, et peut-être même de la Nature contre Dieu comme l’avancent certains, ce n’en était certes pas une de l’homme.
 
Le spectacle a établi visuellement le lien entre la COP21 et l’Année de la Miséricorde, un lien qui ne relève pas de l’imagination ou de l’extrapolation mais de ce que Mgr Rino Fisichella, du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, en a lui-même dit en présentant l’événement à la presse il y a quelques jours. En une phrase : « Ces illuminations présenteront des images inspirées par la Miséricorde, l’humanité, le monde naturel et les changements climatiques. »
 

Mgr Fisichella : un lien entre la COP21 et “Laudato si’”
 
Mgr Fisichella a précisé que le spectacle avait pour but de rattacher l’encyclique Laudato si’ à la COP21 : à la lecture de ce texte du pape, on comprend qu’il s’agit de promouvoir la « justice », la justice climatique, en faveur notamment des plus pauvres, en suscitant dans l’homme la « conscience écologique ». On comprend mieux le sens et les priorités du pape François à travers la réponse qu’il a récemment faite à une question sur le préservatif à son retour d’Afrique :
 
« Ce n’est pas le problème, a-t-il affirmé. Le problème est plus grand. Cela me fait penser à la question posée un jour à Jésus : “Est-il licite de soigner le jour du shabbat ?” Il y a une obligation de soigner. » François a ensuite expliqué pourquoi ce débat est à ses yeux secondaire : « La malnutrition, l’esclavagisme, l’exploitation, le manque d’eau potable, voilà les problèmes ! Ne nous demandons pas si on peut utiliser telle méthode pour guérir une blessure. Le grand problème est l’injustice sociale. Je n’aime pas tomber dans des réflexions casuistiques quand les gens meurent par manque d’eau, de pain, de logement. Est-il licite de soigner le jour du shabbat ? Je ne veux pas me poser ce genre de question quand on continue la fabrication et le trafic d’armes. Les guerres sont des causes de mortalité plus grandes. Je ne veux pas penser en termes de licite. Je dirais à l’humanité : travaillez à instituer la justice. Et quand il n’y aura plus d’injustice dans ce monde, on pourra parler du shabbat. »
 
La moralité ordonnée au bonheur et au bien, la loi, vivre conformément à la volonté de Dieu, et encore la prêcher, passerait-il donc au second plan tant qu’il y a des « injustices » matérielles dans le monde ? C’est un discours inquiétant qui réveille quelques vieux souvenirs du Nouveau Testament…
 
“Illuminer notre Maison commune” : un grand spectacle New Age

 
Dans le cas de la COP21, il faut rappeler également le caractère très contestable des affirmations assenées sans relâche sur le « réchauffement climatique d’origine humaine ». Ordonnée à la mise en place d’un accord supranational qui aboutira à une redistribution des richesses au nom d’une « divinité » à laquelle il faut tout sacrifier et qu’il faut honorer dans chaque acte de la vie, la Conférence des parties repose sur bien des mensonges que le spectacle de lundi soir à diffusé d’une nouvelle manière en prétendant « illuminer » le monde mais aussi l’Eglise.
 
Financé par une organisation de la Banque mondiale, Connect4Climate, le spectacle de lumière a certainement été préparé de longue date et a englouti des millions d’euros : un bien grand cadeau pour un pape qui prétend à la simplicité. Cela ne se justifie donc que par le « message » et sa portée, et il était clair pour quiconque regardait les images sans esprit critique : l’humanité est l’ennemie de la nature, elle pollue, elle salit, elle menace, elle entasse ses immondices et ses déchets. Elle est de trop.
 
Ce n’est pas un hasard si la Banque mondiale fait partie de ces organisations internationales, l’ONU en tête, qui à travers leurs agences et aux côtés des fondations des multi-milliardaires d’aujourd’hui font partout la promotion de la contraception et, plus discrètement, celle de l’avortement dit « sûr et légal ». Ils ont du sang sur les mains. Et ils prétendent nous dire quoi faire.
 

Le sacrilège : détourner l’église sainte pour un usage profane
 
Steve Mosher, du Population Research Institute, s’est dit « écœuré » de voir la basilique Saint-Pierre détourné pour promouvoir cette « tromperie » dont « le but ultime est d’imposer une taxe carbone sur les pays développés ». « Cette taxe ne va pas seulement handicaper la croissance mondiale en sapant la démocratie, mais ses fruits serviront à financer encore davantage de programmes de contrôle de la population dans les pays en voie de développement », a-t-il commenté, amer.
 
John Smeaton, de la plus ancienne organisation provie du Royaume-Uni, SPUC, s’est dit quant à lui « troublé » par la place accordée à des organisations qui promeuvent la contraception et l’avortement par les « actuelles autorités au Vatican ».
 
Troublé, il y a de quoi l’être et à plus d’un titre. Car le spectacle lui même, avec des aspects esthétiquement impressionnants, comportait bien des aspects profondément dérangeants et il émane, en outre, d’une équipe de production qui n’a pas hésité à « signer » ses œuvres par le passé.
 
Sombrement nommée Obscura Digital, la société ne se contente pas de mettre en lumière et en valeur des monuments à travers le monde entier, ce qui peut se faire de manière très heureuse. Non : elle est au service d’un message, celui de l’écologie et de la lutte contre les émissions de CO2, et révèle en passant les éléments inquiétants de ce combat. C’est un message qu’elle a déjà projeté sur l’Empire State Building ou, très récemment, l’UNESCO à Paris, avec le but affiché de conscientiser les masses.
 

La profanation de la basilique Saint-Pierre au nom de la nature
 
Musiques lancinantes de tendance New Age voisinaient, lundi soir sur la place, avec des cris et des hurlements d’animaux et des bruitages inquiétants. Il va de soi que le message chrétien – la Bonne nouvelle – en était totalement absent, mis à part une projection, avant le spectacle, du logo stylisé de l’Année de la miséricorde, avec son symbolisme inédit dans le monde catholique : le Christ portant un « homme égaré », leurs deux visages ne comptant que trois yeux.
 
On y cherchait en vain des chrétiens : l’humanité était représentée le plus souvent par des aborigènes ou encore des femmes en burka grillagée…
 
Plusieurs éléments totalement hors sujet – du moins en apparence – ponctuaient le spectacle. On peut voir ici la retransmission par le Centre de télévision du Vatican, de l’intégralité du spectacle, que l’on retrouve en meilleure qualité mais amputée des dernières séquences pourtant très parlantes, ici sur Russia Today France.
 
De nombreux catholiques, tels Father Z aux Etats-Unis commentant l’affaire sur son blog, disent leur malaise devant les images : celle du lion de taille monstrueuse recouvrant toute la façade de Saint-Pierre et qui fait immanquablement penser à la prière des complies qui nous exhorte à veiller face à l’ennemi, le démon « comme un lion qui rôde cherchant à dévorer sa proie ».
 

Un symbolisme New Age et des relents nazis
 
La vidéo mise en ligne par Russia today permet de faire de bons arrêts sur images et révèle – difficilement analysables en vitesse de défilement normal  – des images de foule surmontées de bannières et de drapeaux : celui d’un groupe de supporters « ultra » du BVB (le club de football du Borussia Dortmund) et un visage d’homme, sans doute celui d’August Lenz, son joueur fétiche de 1936 qui jouait à l’époque dans l’équipe nationale allemande. La bande son fait retentir ce qui ressemble à de stridents « Sieg Heil » qui se poursuivent tandis que l’image se fond dans une nouvelle image de foule, avec des hommes en vert médical se pressant en cercles concentriques autour d’un sujet central. Les statues d’apôtres qui surplombent la basilique sont alors revêtues des mêmes couleurs, semblant s’ajouter au mouvement.
 
Comprendre le symbolisme et les raisons de ce choix, c’est une autre histoire.
 
Les dernières images du spectacle rompent également avec son allure générale. C’est une suite de symboles ressemblant vaguement à des alphabets anciens et des figures en doré et en noir, sur fond de musique cristalline. Pas une apothéose comme on l’aurait attendue d’un feu d’artifice, mais une succession d’images qui ressemblent à des têtes étranges, malfaisantes et symétriques. L’effet est certainement voulu même si l’on ne peut rien identifier ; l’allure générale est celle d’un temple oriental. Si l’« œuvre » comporte une signature c’est certainement là qu’il fallait la chercher. Sa signification ? Obscura ne l’a pas davantage donnée. Mais ces images créent un réel malaise.
 

La déesse Kali mise en scène par Obscura, créateur de “Fiat Lux”


Kali comme Durga ou Parvati, est une représentation de Shakti, la déesse-mère. Kali est la représentation la plus terrifiante du panthéon hindou.
http://mythologica.fr/hindou/kali.htm

En cherchant plus loin dans les productions de cette société, on comprend peut-être un peu mieux. Les séquences projetées en août dernier sur l’Empire State Building de New York comportaient elles aussi des images qui n’ont rien à voir avec la nature : celles de la déesse Kali. On les voit très bien, mais sur un fond musical qui ne fait pas partie de la bande son du spectacle, ici le site Snopes, et on peut vérifier l’exactitude des images par là, mises en ligne par l’Oceanic Preservation Society qui a sponsorisé le spectacle de Rome. Il s’agit là du spectacle intégral avec la bande son d’origine.
 
Faire rayonner le visage de la déesse hindoue Kali, cruelle marâtre qui préside à la préservation, à la transformation et à la destruction, supposée détruire les méchants et préserver les dévots, qui porte dans sa main une tête coupée, peut paraître étrange. Le visage, soumis à un morphing rapide, passe par des phases particulièrement horribles qui font croire que rien n’est laissé au hasard. L’artiste s’appelle Android Jones : sa page Facebook est par là, riche en symboles. Il a collaboré également à la réalisation de « Fiat Lux ».
 
S’agit-il d’effrayer l’humanité avec des images du mal pour mieux faire passer le message ? Dans les milieux holistiques, on s’en accommode pourtant plutôt bien. L’artiste lui-même parle d’un « cœur à cœur époustouflant » avec Kali dont cette « apparition sur Manhattan peut bien être notre dernier avertissement », elle qui « nous invite à plonger dans le noir pour confronter la terrible réalité de la crise écologique globale, et pour que les cœurs brisés soient le terreau qui nous fera naître et depuis lequel nous servirons ».
 
Cette rhétorique infernale est servie par une nommée Vera de Chalembert, Américaine à Paris qui propose des méthodes de guérison par les champs énergétiques selon Barbara Brennan, ancienne spécialiste en sciences physique de la NASA reconvertie dans le New Age ; c’est elle qui rassemble ces « signes des temps » alors que « Kali prend New York ».
 
« Ne sous-estimez jamais la puissance des saintes ténèbres à révéler l’âme de toute chose », tweetait-elle en août
 
Elucubrations de fous ? On aimerait le croire. Mais il se dessine là une logique, une constante qu’on aimerait voir tenue très au loin de Saint-Pierre de Rome. Vraiment.

Anne Dolhein


http://reinformation.tv/fiat-lux-basilique-saint-pierre-maison-commune-dolhein-47606-2/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 06:11 (2015)    Sujet du message: APPEL A L'ACTION DE LA PART DES CHEFS RELIGIEUX AUX POURPARLERS DE L'ONU SUR LE CLIMAT / FAITH LEADERS URGE ACTION AT UN CLIMATE TALKS Répondre en citant



APPEL A L'ACTION DE LA PART DES CHEFS RELIGIEUX AUX POURPARLERS DE L'ONU SUR LE CLIMAT

ENGLISH :
FAITH LEADERS URGE ACTION AT UN CLIMATE TALKS

http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/faith-leaders-urge-action-at-…


© Sean Hawkey/COE

02 décembre 2015
Version française publiée le: 10 décembre 2015
 
Plus de 20 chefs religieux réunis à la COP21 se sont assis en compagnie de jeunes et de représentants de la vie politique et civile à l’occasion d’un déjeuner bien particulier, où seuls les couteaux et fourchettes figuraient au menu, lors d’une manifestation publique destinée à montrer leur faim pour une justice climatique. Cet exploit s’est déroulé le 1er décembre à Paris dans le cadre des initiatives du Jeûne pour le climat.

Yeb Saño, ex-négociateur en chef des Philippines sur le climat, S.E. Thabo Makgoba, archevêque de Cape Town, et l’imam Ibrahim Saidy de Norvège figuraient parmi les «convives» prenant part au Jeûne pour le climat au sommet de Paris sur le climat.

Grâce à cet événement, les militants ont pu exprimer aux journalistes présents et aux délégués de la COP la raison pour laquelle ils se sont abstenus de toute nourriture: pour se montrer solidaires des communautés les plus affectées par le réchauffement climatique et lancer un appel convaincant à la justice climatique.

D’autres chefs religieux étaient assis à cette table dégarnie dont l’archevêque Antje Jackelén, primat de l’Église de Suède, membre du Conseil œcuménique des Églises (COE), le Très Révérend évêque de Salisbury, Nick Holtam, et le pasteur Martin Junge, secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale (LWF).

Ils ont en compagnie de 10 000 personnes sur la planète qui ont pris part à cette initiative mondiale qui se déroule le 1er de chaque mois. Outre cette manifestation, la campagne Jeûne pour le climat à la COP21 comportait un événement parallèle à la conférence sur le climat et la célébration de la levée du jeûne.

Commentant cette initiative interreligieuse, le pasteur Junge a souligné la dimension spirituelle du jeûne. «Depuis des temps immémoriaux, nous jeûnons pour le renouveau en aérant nos esprits et nos cœurs. Alors, lorsque je jeûne pour le climat, je recherche d’abord cet espace mental pour me concentrer très fortement sur les gens qui souffrent le plus en raison des changements climatiques», a dit le dirigeant de la LWF. = Méditation, anti-biblique.

«Les changements climatiques sont une question de justice intergénérationnelle. Voilà pourquoi je jeûne pour le climat en me concentrant particulièrement sur les jeunes qui déjà en font les frais et qui continueront d’en faire les frais si nous demeurons inactifs sur cette question», a ajouté le pasteur Junge.

Pour l’archevêque Antje Jackelén, le jeûne se veut toujours un puissant rappel de l’interdépendance entre les peuples et la planète. «Jeûner pour le climat est l’expression d’un engagement planétaire dans l’Église mondiale», a-t-elle dit. «Pour toutes nos Églises impliquées dans cette initiative, c’est une question de direction, de valeurs, de mode de vie et de justice», a ajouté l’archevêque de l’Église de Suède.

John Nduna, secrétaire général de l’Alliance ACT, a jeûné par solidarité avec les gens qui n’ont rien dans leurs assiettes en raison des changements climatiques. «Nous avons la responsabilité, en tant que communauté internationale, d’aborder la question des changements climatiques et de renverser les problèmes auxquels les communautés font face, pour le bien de ceux et celles qui n’ont rien à manger et dont les enfants se couchent affamés», a-t-il dit.

Plus tard ce jour-là, des passionnés du Jeûne pour le climat se sont réunis dans une petite église du centre de Paris pour la levée du jeûne de 24 heures, et pour célébrer l’unité et les solutions menant à un avenir meilleur. Les organisateurs ont estimé qu’environ 10 000 personnes dans le monde ont jeûné sur le thème du climat.

S’adressant aux participants à la célébration, Yeb Saño, qui est à l’origine de la campagne du Jeûne pour le climat, a souligné que cette initiative est aussi un moyen de pression dirigé à l’endroit des négociateurs réunis à la COP21. «Nous voulons dire aux dirigeants mondiaux ici à Paris de ne pas, s’il vous plaît, décevoir le monde. La planète entière vous regarde», a-t-il dit.

COP21: «Un moment de vérité» (communiqué du COE publié en anglais le 1er décembre)
Les chefs de mission de l’ONU sur le climat remercient les pèlerins pour «chacun de leurs pas» en faveur de la justice climatique (communiqué du COE publié en anglais le 30 novembre) (en anglais)
Le secrétaire général partage des signes d’espoir à la veille de la COP21 (communiqué du COE publié le 29 novembre)
L’avenir mondial dépend des résultats du sommet sur le climat de l’ONU (communiqué du COE publié en anglais le 26 novembre) (en anglais)
Le souci de la création et la justice climatique au COE

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/faith-leaders-urge-action-at-un-climate-talks


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 06:25 (2015)    Sujet du message: COP21: «UN MOMENT DE VERITE» / COP21: “A MOMENT OF TRUTH” Répondre en citant



COP21: «UN MOMENT DE VERITE»

ENGLISH :
COP21: “A MOMENT OF TRUTH”
http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/cop21-201ca-moment-of-truth20…



Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, durant les pourparlers de l’ONU sur le climat. © Sean Hawkey

01 décembre 2015
Version française publiée le: 10 décembre 2015
 
«Les dirigeants politiques de la planète s’expriment comme des prédicateurs. Puissent-ils rester croyants Evil or Very Mad », a dit le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), à l’ouverture le 30 novembre à Paris des pourparlers de l’ONU sur le climat (COP21).

Le pasteur Fykse Tveit a pris part à un panel interconfessionnel, présenté par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui portait sur des réflexions théologiques concernant la crise de l’humanité par rapport à la nature, au climat et à la compassion.

«C’est un moment de vérité, où l’on reconnaît que quelque chose est mal et doit être changé», a ajouté le pasteur Fykse Tveit, en faisant référence à ce qu’il perçoit être un message commun d’espoir dans les allocutions des dirigeants de la planète à l’ouverture de la COP21.

Pour Inger Andersen, directrice générale de l’UICN, il faut aussi voir les changements climatiques comme un problème d’éthique et de morale. «C’est un problème de justice», a-t-elle dit. «Nous sommes ici dans l’espoir d’entendre des voix unies dans l’action et mettant fortement l’accent sur une intendance environnementale», a-t-elle déclaré.

Le panel s’est ouvert sur la bénédiction de l’Imam Ibrahim Saidy du Centre Daru Salaam à Oslo en Norvège.

Outre le dirigeant du COE, la file d’orateurs comprenait Sœur Iayanti Kirplani de l’Université Brahma Kumaris World Spiritual, Monseigneur Luís Miguel Muñoz Cárdaba, conseiller représentant le Saint-Siège à la Nonciature apostolique en France, Fazlun Khalid, représentant de la Fondation pour l’écologie et les sciences environnementales (IFEES), et Barbara Mass de la Confédération bouddhiste internationale.

Fazlun Khalid et Barbara Maas ont souligné les processus de convergence ayant mené à la Déclaration mondiale des bouddhistes sur les changements climatiques en vue de la COP21 et la Déclaration islamique d’Istanbul sur les changements climatiques.

Guillermo Kerber, chargé de programme pour le souci de la création et des changements climatiques, a résumé l’esprit qui régnait au premier jour de la COP21 : «J’ai vu de l’ambition, de la responsabilité et de l’espoir», a-t-il dit. «Ces éléments figuraient à la fois dans les interventions des chefs d’État, et les mobilisations et réflexions des divers acteurs impliqués dans les événements parallèles ici à Paris», a-t-il ajouté.

La COP21 se poursuit jusqu’au 11 décembre. Le COE, de concert avec plusieurs de ses Églises membres et partenaires, comme la Fédération luthérienne mondiale, l’Alliance ACT, la Communion mondiale d’Églises réformées et la Conférence des Églises européennes ont envoyé une délégation œcuménique à Paris pour renforcer l’appel en vue d’un accord juridiquement contraignant et de l’impératif que la COP21 «traduise l’intendance humaine et écologique en action concrète sur le climat, pour montrer la responsabilité intergénérationnelle, pour amorcer une transformation individuelle, économique et structurale sans précédent, et pour continuer dans la voie de la justice climatique», comme cité dans la récente déclaration du comité exécutif du COE.

Dossier de presse des groupes œcuméniques à la COP21 (en anglais)
« Le secrétaire général du COE partage des signes d’espoir à la veille de la COP21 » (29 octobre 2015):
Déclaration du Comité exécutif du COE sur la Conférence de Paris sur les changements climatiques (COP21) de l’ONU (en anglais)

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/cop21-201ca-moment-of-truth20…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 19:51 (2015)    Sujet du message: NEGOTIATION UPDATE COP 21/CMP 11 Répondre en citant



NEGOTIATION UPDATE COP 21/CMP 11 - (MISE A JOUR DES NEGOCIATIONS COP 21/CMP11)



Draft Paris Agreement  - available in all UN official languages - (Adoption de l'accord de Paris. Proposition du Président - disponible dans toutes les langues officielles de l'ONU.)

http://unfccc.int/meetings/paris_nov_2015/in-session/items/9320.php

Full library record


Symbol

FCCC/CP/2015/L.9

Title

Adoption of the Paris Agreement. Proposal by the President.

Corporate Author

UNFCCC. Conference of the Parties (COP)

Full versions

EN
SP
FR
CH
AR
RU


Abstract

-

Notes

Agenda item 4 (b)
Durban Platform for Enhanced Action (decision 1/CP.17)
Adoption of a protocol, another legal instrument, or an agreed outcome with legal force under the Convention applicable to all Parties.


Meeting

Paris Climate Change Conference - November 2015, COP 21

Document type

treaties and agreements


Topics

-

Keywords

adaptation
capacity-building
climate finance
compliance
loss and damage
mitigation
monitoring, reporting, and verification (MRV)
national reporting
Paris Agreement
Paris Outcome
REDD/REDD+
technology mechanism
technology transfer
transparency



Countries

-

Published by

United Nations Office at Geneva | Geneva (Switzerland) | 12/12/2015

http://unfccc.int/documentation/documents/advanced_search/items/6911.php?pr…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 20:05 (2015)    Sujet du message: LISTE D'ANNONCES RECENTES DE FINANCEMENT POUR LE CLIMAT / LA RESPONSABLE DE L'ONU POUR LE CLIMAT APPELLE A UN DERNIER EFFORT POUR LE FONDS POUR L'ADAPTATION Répondre en citant



LISTE D'ANNONCES RECENTES DE FINANCEMENT POUR LE CLIMAT

Mise à jour du graphique interactif

Plusieurs annonces de financement pour le climat ont été faites par les gouvernements de pays développés, par des banques multilatérales de développement et par des fonds multilatéraux pour le climat avant et pendant la conférence de l’ONU sur les changements climatiques, la COP 21.

Le secrétariat de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) a compilé la liste ci-dessous à partir de sources publiques et produit un graphique interactif pour afficher les détails essentiels de chaque annonce.

http://newsroom.unfccc.int/fr/flux-financiers/liste-d-annonces-recentes-de-financement-pour-le-climat/

LA RESPONSABLE DE L'ONU POUR LE CLIMAT APPELLE A UN DERNIER EFFORT POUR LE FONDS POUR L'ADAPTATION

Voyez qu'ils en ont de l'argent quand c'est pour l'avancement de leurs projets. Argent qui, bien sûr, sortira de vos poches, alors que vous n'avez pas la possibilité de dire quoique ce soit contre ce projet. Ou vous faites partie des ONG du Pape qui supporte ce projet infâme, là c'est ok, mais si vous ne soutenez pas cette funeste comédie, vous serez traité de terroriste, avec toutes les conséquences que cela implique, pour avoir osé vous élever contre la volonté du Pontifex Maximus, le César des temps modernes.

L'objectif est presque atteint

Déclaration / 10. DÉC., 2015

Paris, le 10 décembre 2015 - La responsable de l'ONU pour le climat Christiana Figueres a appelé aujourd'hui à un dernier effort pour atteindre les objectifs de financement du Fonds d'adaptation, qui soutient les communautés vulnérables dans les pays en développement à s'adapter au changement climatique.

Le Fonds pour l'adaptation a reçu de nouveaux engagements pour 2015 d'un montant de près de 75 millions de dollars, incluant ceux de l'Allemagne, de la Suède, de l'Italie et de la région belge de Wallonie, soit un montant très proche de la cible des 80 millions de dollars par an qui a été fixée il y a deux ans.

Christiana Figueres, la Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, a déclaré: "Je tiens à remercier tous ceux qui ont promis une aide financière au Fonds pour l'adaptation, avant et pendant la COP 21".

"Les annonces faites à la conférence sur le changement climatique de l'ONU par l'Allemagne, l'Italie, la Suède et la Wallonie placent maintenant cet objectif de 80 millions de dollars à portée de main. Je voudrais appeler d'autres à s'avancer avec le soutien nécessaire afin de compter un succès de plus ici à Paris, sur notre chemin vers l'objectif global d'un monde bas carbone et résilient".


http://newsroom.unfccc.int/fr/flux-financiers/la-responsable-de-lonu-pour-l…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Déc - 07:41 (2015)    Sujet du message: OBAMA : "WE MET THE MOMENT" WITH CLIM / KERRY: CLIMATE AGREEMENT IS A WIN FOR ALL / HOLLANDE : "LA PLUS BELLE ET LA PLUS PACIFIQUE DES REVOLUTIONS VIENT D'ÊTRE ACCOMPLIE" Répondre en citant





Obéissez à votre maître
        



RAW : APPLAUSE GREETS PARIS CLIMATE AGREEMENT



VIDEO :https://www.youtube.com/watch?v=QdTlahNl5bk



OBAMA : "WE MET THE MOMENT" WITH CLIMATE DEAL




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=rxK9NMaj-3I


KERRY: CLIMATE AGREEMENT IS A WIN FOR ALL




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=kf7dIm-9HU0

U.S. Secretary of State John Kerry on Saturday called the climate change agreement adopted in Paris "a victory for all of the planet and for future generations" (Dec. 12).


COP21: JEAN JOUZEL SALUE UN "ACCORD HISTORIQUE" MAIS IL FAUT "LE METTRE EN OEUVRE"



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=mCRLkM36TgA

HOLLANDE : "LA PLUS BELLE ET LA PLUS PACIFIQUE DES REVOLUTIONS VIENT D'ÊTRE ACCOMPLIE"



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=urMZS6GpLcM



        


         


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 03:05 (2015)    Sujet du message: ACCORD MONDIAL SUR LE CLIMAT : «C'EST ENORME», S'EXCLAME OBAMA Répondre en citant



ACCORD MONDIAL SUR LE CLIMAT : «C'EST ENORME», S'EXCLAME OBAMA




A l'image du président américain, les chefs d'Etats et de gouvernement du monde entier saluent un accord «historique» sur le changement climatique.

A l'issue de deux semaines de négociations, un accord a été conclu samedi à l'arrachée. Le document de 39 pages a été signé par les 195 pays des Nations unies. Ils s'engagent à limiter le réchauffement climatique en-deçà des deux degrés fatidiques. Un succès salué par la classe politique du monde entier, et par le monde associatif.



● «Une victoire pour la planète», selon Manuel Valls
 
«Le monde entier uni à Paris pour un accord historique sur le climat. Fierté et responsabilité: une victoire pour la planète», a écrit le premier ministre français à l'annonce de la signature de l'accord.
twitter-tweet a écrit:

Le monde entier uni à Paris pour un accord historique sur le climat. Fierté et responsabilité : une victoire pour la planète. MV #Cop21
— Manuel Valls (@manuelvalls) 12 Décembre 2015


La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a estimé dans un message également posté sur Twiter qu'«une nouvelle histoire peut s'écrire pour une harmonie entre l'humanité et la planète. Une espérance à bâtir.» Avant d'ajouter: «Que les peuples qui souffrent le plus du climat sachent que cet accord engage et que nous n'aurons de cesse de le transformer en acte»
twitter-tweet a écrit:

L'accord est fait ! Une nouvelle histoire peut s'écrire pour une harmonie entre l'humanité et la planète. Une espérance à bâtir #COP21
— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) 12 Décembre 2015

Un succès également salué par l'opposition. François Fillon, candidat déclaré à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017, a salué dans un communiqué «un accord important pour notre planète et pour la communauté internationale. Tout n'est pas réglé mais la volonté collective est là!» «La France et sa diplomatie peuvent être fières du travail accompli»

La présidente d'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, a parlé d'«étape historique». «Les pays du monde montrent qu'ils mesurent l'ampleur et les dangers d'un dérèglement climatique non contrôlé» Avant de poursuivre: «Il faudra à l'avenir être vigilant quant à la mise en oeuvre de cet accord et poursuivre l'indispensable mobilisation citoyenne et universelle»
twitter-tweet a écrit:

formidable ! C'est maintenant que tout commence ! aux actes ! RT @Contexte: L'accord de Paris est adopté #COP21
— Cécile Duflot (@CecileDuflot) 12 Décembre 2015

● Un accord «énorme», s'exclame Obama
 
«C'est énorme: presque tous le pays du monde viennent juste de signer l'(accord de Paris) sur le changement climatique- grâce au leadership américain», écrit le président américain dans un message où il salue le «leadership américain».
twitter-tweet a écrit:

This is huge: Almost every country in the world just signed on to the #ParisAgreement on climate change—thanks to American leadership.
— Barack Obama (@BarackObama) 12 Décembre 2015

En plénière, des discours enthousiastes ont accueilli l'accord, seul le Nicaragua émettant des réserves. «Nous croyons que cet accord peut marquer un tournant vers un monde meilleur et plus sûr», a déclaré Edna Molewa, la ministre sud-africaine de l'Environnement, dont le pays préside le groupe le plus important, le G77+Chine (134 pays), évoquant «un moment historique». Au nom des pays développés, la ministre australienne Julie Bishop a remercié Laurent Fabius, «notre président»: «Nous pouvons rentrer à la maison pour mettre en oeuvre cet accord historique».

«L'histoire jugera le résultat non pas sur la base de l'accord d'aujourd'hui, mais sur ce que nous allons faire à partir d'aujourd'hui», a réagi Thoriq Ibrahim, ministre de l'Environnement des Maldives et président du groupe des Petits Etats insulaires. «Les énergies renouvelables doivent être accessibles à chaque personne sur chaque continent», a-t-il plaidé. «Je sais que, nous tous, nous vivrons mieux grâce à l'accord que nous avons conclu aujourd'hui», a réagi le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, présent au Bourget.

● Les énergies fossiles reléguées «du mauvais coté de l'histoire»
 
Reflétant un sentiment partagé par plusieurs des grandes ONG, Greenpeace a estimé que l'accord marquait un «tournant» et reléguait les énergies fossiles «du mauvais côté de l'Histoire». Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France, a reconnu qu'il y avait «de très bonnes choses dans cet accord», citant par exemple «l'ambition de rester en dessous des 2 degrés et de viser les 1,5 degré». «Maintenant il faut travailler (...) Pour nous, rester en dessous des 1,5 degré, ça veut dire absolument barrer la route aux énergies fossiles, ce n'est pas explicitement mentionné dans le texte, mais c'est le seul moyen maintenant.»

«J'aurais aimé que cet accord aille plus loin encore et soit plus ambitieux, mais au moins il y a cette base-là (...) C'est un bon départ, maintenant il faut accélérer»

Emma Ruby-Sachs, directrice générale suppléante de l'organisation Avaaz, abonde en ce sens: «L'accord historique conclu à Paris ouvre la voie vers les énergies propres que le monde attend et dont la planète a besoin». «Il y dix-huit mois de cela, on nous avait assuré que cette transition hors des énergies fossiles était tout à fait impossible, mais les marches massives et l'appel des citoyens du monde entier pour des actes véritables contre le changement climatique ont généré un élan inarrêtable» La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a également salué «une avancée décisive». «Les gouvernements doivent maintenant faire entrer les mots dans les faits», a-t-elle ajouté, soulignant notamment l'importance de la question de la tarification du carbone.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/12/12/01008-20151212ARTFIG00192-accord…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 07:20 (2015)    Sujet du message: COP21 CLIMATE CHANGE CRIME-AGENDA CHECKED OFF NEW WORLD ORDER LIST Répondre en citant



COP21 CLIMATE CHANGE CRIME-AGENDA CHECKED OFF NEW WORLD ORDER LIST



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=lHF10l5-ecY

For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/

Please subscribe to my back-up channel HowISeeItX2! Go to this video to click subscribe: https://www.youtube.com/watch?v=2JodD...

And you can find me on Zeekly too: https://zeekly.com/view_channel.php?u...

The Guardian COP 21: http://www.theguardian.com/environmen...

Obama, Electricity costs will skyrocket: https://www.youtube.com/watch?v=HlTxG...

Zero Hedge, activists arrested: http://www.zerohedge.com/news/2015-11...

Daily News, 100 arrests of activists: http://www.nydailynews.com/news/world...

WND, How climate change will kill people: http://www.wnd.com/2015/12/how-climat...

corbettreport climate change pseudo-science video: https://www.youtube.com/watch?v=huKY5...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 07:31 (2015)    Sujet du message: 'WANTED’ POSTERS TARGET CLIMATE 'CRIMINALS' AT PARIS SUMMIT Répondre en citant



'WANTED’ POSTERS TARGET CLIMATE 'CRIMINALS' AT PARIS SUMMIT



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=FBzy0MLwyhg


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Déc - 06:20 (2015)    Sujet du message: TURKEY IS NOW BEING USED AS THE SPARK TO KICK OFF WWIII - Episode 842b Répondre en citant

TURKEY IS NOW BEING USED AS THE SPARK TO KICK OFF WWIII - Episode 842b

First part is about the fraud of Climate Change



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=AqRNqPxINVg


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Déc - 05:19 (2015)    Sujet du message: SATELLITE DATA DEBUNKS GLOBAL WARMING THAT "DEMOCRATS" IGNORE + NASA LIES Répondre en citant

SATELLITE DATA DEBUNKS GLOBAL WARMING THAT "DEMOCRATS" IGNORE + NASA LIES

Yeah, to be more transparent...



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ooEnERDlMXw

This video may contain copyrighted material the use of which has not been specifically authorized by the copyright owner. This material is being made available within this transformative or derivative work for the purpose of education, commentary and criticism, is being distributed without profit, and is believed to be "fair use" in accordance with Title 17 U.S.C. Section 107.

For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Déc - 06:02 (2015)    Sujet du message: SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY - AGENDA 21 Répondre en citant



REPOST

UPF-PERU CELEBRATES EARTH DAY 2015




Universal Great Brotherhood

...the Universal Brotherhood is the establishment of Tolerance, Truth, and Peace, while recognizing that the truth is not something exclusive but that every path, religion, philosophy, culture has a part of the truth. Its objective is to bring together science, art, and religion, for the purpose of intellectual improvement as well as spiritual education....

Read more : http://en.wikipedia.org/wiki/Universal_Great_Brotherhood

-----



...The Universal Great White Brotherhood is a heavenly association of saints and sages from all paths and religions. Also included in this Brotherhood are angels and cosmic beings. The saints, teachers and holy ones who once walked among us and now serve through this body are called ascended masters.1 According to the Master Maha Chohan2 in a HeartStream from June 1, 2008, the Universal Great White Brotherhood “is the authority and governing body which represents the Godhead in this system of worlds.” White in the title doesn’t refer to race but to the light of purity that emanates from each member....

...Other Members of the Universal Great White Brotherhood

Some members of the Universal Great White Brotherhood are in embodiment, having earned the right to membership because of lives of selfless service. Other members of this association are of the angelic realm and cosmic beings of various descriptions who have never entered the rounds of rebirth but hold a great balance for earth, sponsoring certain individuals and lending assistance when invited through prayer into our lives....

Read more : http://www.heartscenter.org/TeachingsBlogs/FoundationalTeachings/TheUnivers…

-----

UPF-PERU CELEBRATES EARTH DAY 2015

Written by Dr. Trevor Jones, executive director, UPF-Peru

Wednesday, April 22, 2015


More pictures :


Lima, Peru—UPF-Peru marked Earth Day 2015 with speakers offering four points of view on the importance of this international day of support for environmental protection.

On April 22, Ambassadors for Peace together with members of the Gran Fraternidad Universal () gathered with their friends and guests at the UPF headquarters. The main meeting room was overflowing with guests soon after the start, and the four speakers spoke with great conviction and passion on the importance of this day.

The meeting was inaugurated by Gen. Hector Jhon Caro, the vice president of UPF-Peru, who said that humankind should use wisely the resources that God has given us and commit to caring for the environment. = The god Lucifer

The next speaker, UPF-South America Regional Director Mr. Dong Mo Shin, was introduced by Mr. Jaime Fernandez, coordinator general of UPF-Peru, who read a short passage from the words of UPF Founder Dr. Sun Myung Moon on this topic. Mr. Shin reminded his audience that the earth is a blessing from God and that humankind has a big responsibility to take care of it well.

The main speaker, the biologist Mr. Sergio Utchitel, is the continental leader of the international organization Universal Great Brotherhood, which was founded by Dr. Serge Raynaud de la Ferrièrein 1948. Its motto is: “The peace of the individual will be the peace of the world."

Mr. Utchitel spoke about the laws and principles of the universe and said that humankind needs to live in harmony with nature and respect it. He emphasized that we are in a different era of consciousness in this century and we must respect the environment in which we live.

Peruvian Member of Congress Dr. Yonhy Lescano gave the concluding remarks, saying that in his native tongue (Quechua, the language of the Andean mountain people) the earth is known as Pachamama (mother earth)—it gives us life, and it feeds us and gives us everything we need. Even today religious leaders in the mountains guide their members in rituals and ceremonies offering thanks to the earth.

Following the speeches the assembly gathered to sign a “Letter to the Earth,” part of an initiative of one Ambassador for Peace who is connected with the Earth Charter Initiative.

Relevant websites:

http://www.granfraternidaduniversal.org/

http://www.earthcharterinaction.org/invent/images/uploads/echarter_english.…

http://en.wikipedia.org/wiki/Quechuan_languages

http://en.wikipedia.org/wiki/Pachamama

http://www.upf.org/peace-education-and-human-development/peace-education-re…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Déc - 04:51 (2015)    Sujet du message: CLIMATE CHANGE & JESUIT HIGHER EDUCATION : REPORTBACK FROM LOYOLA CHICAGO #7 (FINAL) Répondre en citant




CLIMATE CHANGE & JESUIT HIGHER EDUCATION : REPORTBACK FROM LOYOLA CHICAGO #7 (FINAL)

May 1, 2015/Update: 2015 Climate Change Conference at LUC, Voices for Justice /by James Hug, S.J.


James Hug, S.J. attended Loyola University’s Chicago’s Climate Change Conference and offered a series of reflections before, during and after the gathering which can be found here.


Our Action Crucial Now

Loyola University’s Second Annual Climate Change Conference did not so much end at lunch on March 21st as transition into a new action phase.

The Saturday morning session featured the sharing of curricular ideas and resources, an effort to contribute to the use of best educational practices across the upper Midwest Jesuit universities and to the development of collaborative projects and research. The website for the Loyola University Chicago Institute of Environmental Sustainability has posted conference materials on its webpage. It will expand in the very near future to feature shared curricula, summer courses, online courses, and proven resources. The relationships among faculty, students, and hopefully alumni/ae that will grow through future collaboration will help to build a stronger force for sustainability in the years ahead. As an academic step, this is important and has potential long-term value.

Still, much more is needed now to address our climate crisis – and much more is possible. In this phase, your action is essential and can have significant and lasting impact. This is how.

As the sustainability work shifted back to local campuses, the participants from the six upper Midwest Jesuit universities made another important commitment. Dr. Nancy Tuchman, host of the Loyola Conference, announced that they would collectively, as Jesuit institutions that are part of a larger networkdevelop a statement that gives a common voice to Jesuit concern for the planet with a call to action.” Such a statement would be submitted to the Presidents of the Jesuit Schools for ratification and publication. Action possibilities could include such things as a pledge to require an Environmental Issues course for all students, a commitment to work toward carbon neutral campuses, and either divestment from fossil fuels or sustained ethical dialogue with fossil fuel corporations.

Global Implications
 
That “larger network” that these universities participate in could indeed become a powerful force for sustainability and for the transition from fossil fuels to renewable energy sources. There are 28 Jesuit universities and approximately 200 Catholic colleges and universities in the U.S. Globally there are around 200 Jesuit-sponsored institutions of higher education.

If a significant number of them were to stand together, motivated by their educators’ understanding of and respect for climate science and their common faith-grounded mission to care for creation, they could capture the world’s attention in this time of planetary climate crisis and provide leadership to the emerging global movement.

A wonderful opportunity for this type of global action commitment is shaping up in Melbourne, Australia in July this year, almost certainly within days or weeks of the publication of the eagerly anticipated encyclical on ecology from Pope Francis:
Several international meetings of Catholic Higher Education institutions will be taking place back-to-back and focusing on issues of social justice, ecology, and Catholic social tradition.

Jesuit Higher Education
 
From July 7-10, the presidents of Jesuit Higher Education institutions and the directors of other Jesuit institutions from around the world will be meeting under the banner, “Expanding the Jesuit Higher Education Network: Collaborations for Social Justice.” The major organizer of the meeting is Rev. Michael Garanzini, S.J., the outgoing president of Loyola University Chicago, a longtime supporter of its ecological leadership, and current Secretary for Higher Education for the Society of Jesus worldwide. One of the organizing partners for the meeting is the Secretary of the Social Justice and Ecology Secretariat for Jesuits globally, Rev. Patxi Alvarez, S.J. Approximately 300 of the top leaders of Jesuit institutions globally will be participating and the conference will open with a video address by the Superior General of the Jesuits, Rev. Adolfo Nicolás, S.J., entitled “Social Justice and the Jesuit University.” Finally, the agenda will address ecology and climate change prominently among its justice issues. More information is available here.

Preceding the global Jesuit Higher Education meeting, the General Assembly of the Association of Universities Entrusted to the Society of Jesus in Latin America [AUSJAL] will meet July 6-7, 2015 at the same venue. It will certainly feed into the global Jesuit meeting and help shape its outcomes.

These two meetings seem to provide a perfect opportunity for “a statement that gives a common voice to Jesuit concern for the planet with a call to action” accompanied by a commitment to coordinated education, communication, and action globally.

With these meetings on the horizon, more immediate opportunities open up for student groups, faculty organizations, alumni/ae and Communications and Development Offices at Jesuit universities across the U.S. and around the world. Concerned advocates will want to meet with their presidents before the July meeting to encourage them to propose and/or support such a statement and action. Campus media will want to interview their local presidents before they leave for the meeting to find out and report on their approach and commitment to the crucial issues involved. Communications and Development Offices will certainly want to alert local public media to raise awareness in the larger community of the meeting, the important issues it is addressing, and the university’s place in the international network of Jesuit and Catholic higher education. Alums, whose interests and ideas are always of importance to University Development offices, could drop them notes expressing their concern and hopes for Jesuit institutional leadership in addressing global climate crises. All of these will prepare the ground for post-Melbourne publicity and public education activities.

Student and faculty groups at several U.S. Jesuit universities have already been active in calling their schools to divest from fossil fuels and reinvest in alternative clean energy sources. At Loyola University Chicago, 202 faculty members called for divestment in a six-page letter to the Faculty Senate, a letter that responded carefully to all the usual objections to such action. “In sum,” it concluded, “we believe that divestment from fossil fuels is in accord with the mission and values of Loyola University Chicago, that it is urgent, that it can have an impact on current efforts to encourage lower-carbon forms of energy, and that it is in keeping with the best financial interests of our institution.”

The letter resulted in a resolution that passed 15-1 stating:
The Senate recommends to the President that Loyola University Chicago immediately freeze any new investment in fossil fuel companies, divest from direct ownership in 18 months, and divest from any commingled funds that include fossil fuel public equities and corporate bonds within 5 years. In addition, we recommend that future investments, shareholder advocacy, and sustainable reinvestment include renewable energy technology….  (February 20, 2015)       
The proposal is now in the hands of the President and the Board of Directors.

Activities such as these could serve as models for students, faculty, staff, and alumni/ae associations from Jesuit mission-driven campuses everywhere.
Still, the world of Jesuit Higher Education does not exhaust the potential of the July 2015 Melbourne meetings to have a global impact.

Associated International Higher Education Meetings
 
From July 13-17 the 25th General Assembly of the International Federation of Catholic Universities [IFCU] will take place at the same venue as the Jesuit meetings, on the campus of the Australian Catholic University.

On July 11-12, the weekend following the Jesuit meetings and preceding the IFCU Assembly, the President and Vice-Chancellor of the Australian Catholic University, as part of its 25th Anniversary Celebration, will host a Presidents’ Roundtable “by invitation only.” The Roundtable will feature themed discussions of international models of collaboration in curricula and research, networking opportunities with Australian and international universities, and opportunities for presentation of international mission related initiatives.

The IFCU Assembly itself, the concluding gathering of this intensive two-week educational summit, will focus on the theme ‘Times Change. Values Endure.’   A summary of its agenda can be found here.

With climate change among the most prominent components of these changing times and the expected papal encyclical addressing it from the Catholic social values tradition, the stage seems clearly and carefully set for serious discussion and planning for Catholic educational leadership in addressing these important ecological concerns through the critical years ahead for planet Earth.

Rev. Michael Garanzini, S.J., organizer and host of the Jesuit international Higher Education Meeting will keynote the IFCU gathering with an address entitled “Contribution of Catholic Higher Education in a Changing World.” Garanzini, thus, is the lynchpin linking these four gatherings.

His role suggests the immense potential of these two weeks in Melbourne: potential for a careful integration of the pervasive major themes of the four meetings, a renewed sense of global mission for Catholic Higher Education, and a major commitment to significant global leadership and collaboration for a more just and sustainable planetary future.

Can it happen? Will it happen? Will you take some action to let one or more of the participants know your hopes and concerns? Could the message to the world emerging from these key meetings “go viral” providing effective leadership from Catholic Higher Education at a critical time in planetary history?
We pray in support. We wait in hope.
 
http://ignatiansolidarity.net/blog/2015/02/07/daca-pablos-dream-is-to-becom…

http://ignatiansolidarity.net/blog/2015/05/01/climate-change-jesuit-higher-education-reportback-from-loyola-chicago-7-final/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 23 Déc - 05:32 (2015)    Sujet du message: ALERT: CLIMATE CHANGE DEATH BLOW DELIVERED BY NASA Répondre en citant

ALERT: CLIMATE CHANGE DEATH BLOW DELIVERED BY NASA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=n4XYaWFWxhE


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 25 Déc - 04:27 (2015)    Sujet du message: UN HACKEUR A VOLE DES DONNEES DU GIEC ET ON S'EST RENDU COMPTE QUE LES CHERCHEURS TRICHENT POUR FAIRE CROIRE AU RECHAUFFEMENT CAUSE PAR L'HOMME !!!! Répondre en citant

UN HACKEUR A VOLE DES DONNEES DU GIEC ET ON S'EST RENDU COMPTE QUE LES CHERCHEURS TRICHENT POUR FAIRE CROIRE AU RECHAUFFEMENT CAUSE PAR L'HOMME !!!!
 


La BBC confirme cette information qui a mis la blogosphère anglophone en ébullition, et commence à toucher la grande presse. Un pirate aurait réussi à pénétrer les ordinateurs du Hadley Center (parfois désigné sous le vocable de CRU, Climate Research Unit), le centre d’études climatologiques de référence du GIEC, vertement critiqué par Vincent Courtillot dans ses vidéos pour refus de communiquer ses données brutes, et dont je vous entretenais des soupçons de fraude scientifiques qui accompagnaient son directeur, un certain Phil Jones.

Tout acte de piratage actif d’un ordinateur dont l’utilisateur n’a pas souhaité ouvrir l’accès est un acte répréhensible, mais en l’occurence, j’ai du mal à en vouloir au(x) Hacker(s), malgré l’illégalité de son acte. Le butin, de 61Mo une fois zippé, comporte 72 documents et 1073 e-mails.

Véracité : probable

Le pirate a mis les fichiers en libre accès sur plusieurs serveurs de « dump », que vous trouverez facilement. Naturellement, il est possible que le pirate ait « rajouté des truffes » au produit de sa rapine, et que les révélations « croustillantes » qui commencent à fleurir ça et là ne soient que des hoax.
Mais, comme le fait remarquer Lubos Motl, le pirate aurait alors réussi à insérer des fichiers d’une vraisemblance incroyable en quelques heures, entre son forfait et la mise à disposition. De nombreux commentateurs notent que trop de détails sont trop vrais pour avoir été fabriqués. Soit nous sommes en présence d’une véritable guerre informatique déclenchée par une organisation anti-réchauffiste aux puissants moyens (mais vous savez, moi, les théories du complot…), soit, plus probablement, les fichiers sont authentiques. D’ailleurs, Phil Jones lui même semble avoir reconnu que le Hack était réel et les mels sans doute authentiques.


Dernière minute avant bouclage : Real Climate reconnait que les messages sont authentiques et tente maladroitement de les minimiser en arguant que leur contenu, qui n’était pas destiné à être publié (vrai) est « normal », et que les phrases gênantes, une fois replacées dans leur contexte, ne le sont plus. Ah ?

Contenus : décapants

J’ai pu moi même télécharger le dossier « FOI2009 ». J’ai donc pu vérifier moi même la présence des mels cités par Watts, Motl, McIntyre (dont le site est en panne, record de trafic oblige). Le Herald Sun australien reprend l’histoire à son compte et livre des détails. Ce site met en ligne les fichiers txt sous forme de portail cherchable (belle réactivité). Selon les réchauffistes sur Twitter, le buzz est hors de tout contrôle.

Ces mels, s’ils sont authentiques, révèlent des pratiques frauduleuses, il n’y a pas d’autre mot, de certaines personnes très influentes dans les cercles réchauffistes, dont les travaux sont la base des rapports du GIEC. C’est la plus grande affaire de fraude scientifique depuis Lyssenko.

Quelques exemples

Ce tableau Excel, que des internautes se sont empressés de publier sur google docs, montre les sommes considérables que Jones a collectées depuis les années 90. Plus de 13 Millions de livres sterling au total.

Des extraits intéressants (cités par Watts, Motls, The Examiner, et bien d’autres) ont été traduits par « domip » sur lepost. fr :

From : Phil Jones
To : ray bradley ,mann@virginia.edu, mhughes@ltrr.arizona.edu
Subject : Diagram for WMO Statement
Date : Tue, 16 Nov 1999 13:31:15 +0000
Cc : k.briffa@uea.ac.uk,t.osborn@uea.ac.uk


Dear Ray, Mike and Malcolm,
Once Tim’s got a diagram here we’ll send that either later today or first thing tomorrow. I’ve just completed Mike’s Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (ie from 1981 onwards) amd from 1961 for Keith’s to hide the decline. Mike’s series got the annual land and marine values while the other two got April-Sept for NH land N of 20N. The latter two are real for 1999, while the estimate for 1999 for NH combined is +0.44C wrt 61-90. The Global estimate for 1999 with data through Oct is +0.35C cf. 0.57 for 1998. Thanks for the comments, Ray.


Cheers
Phil


Prof. Phil Jones
Climatic Research Unit Telephone +44 (0) 1603 592090
School of Environmental Sciences Fax +44 (0) 1603 507784
University of East Anglia
Norwich Email p.jones@uea.ac.uk
NR4 7TJ
UK
(…)


Je viens de terminer d’utiliser l’astuce Nature (ndt : la revue scientifique) de Mike (ndt : Michael Mann ??) qui consiste à incorporer les vraies températures à chaque série depuis les 20 dernières années (çad depuis 1981) et depuis 1961 pour celles de Keith’s (ndt : probalement Briffa) afin de masquer le déclin.

A noter que le déclin dont il est question est probablement celui des températures, mais Phil Jones affirme que ce n’est sûrement pas cela mais qu’il ne se souvient plus de quoi il parlait à l’époque, ce qui n’a rien d’étonnant d’ailleurs. L’astuce « Nature » est décrite ici par St. McIntyre, qui est statisticien de formation.

D’autres font part de leurs propres doutes quant à la réalité du réchauffement :

The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t. The CERES data published in the August BAMS 09 supplement on 2008 shows there should be even more warming : but the data are surely wrong. Our observing system is inadequate.

Le fait est que nous ne savons pas expliquer l’absence de réchauffement actuellement et c’est ridicule. Les données du CERES publiées dans le supplément d’Août BAMS 09 en 2008 montre qu’il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d’observation est déficient.

D’autres évoquent la suppression de preuves, au moment de l’affaire du Freedom of Information Act qui exigeait que leurs données brutes et leurs algorithmes soient révélés :

Can you delete any emails you may have had with Keith re AR4 ? Keith will do likewise. He’s not in at the moment – minor family crisis.Can you also email Gene and get him to do the same ? I don’t have his new email address.We will be getting Caspar to do likewise.

Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4 ? Keith fera pareil.Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?On va demander à Caspar de faire pareil.

Ici est évoquée la tentative de masquer la période de l’Optimum Médiéval (pédiode médiévale pendant laquelle il faisait plus chaud qu’actuellement) :

I think that trying to adopt a timeframe of 2K, rather than the usual 1K, addresses a good earlier point that Peck made w/ regard to the memo, that it would be nice to try to “contain” the putative “MWP”,

…Je pense que le fait d’utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo, et que ce serait bien pour essayer de « contenir » le soi-disant « OM » (ndt : Optimum Médiéval)

On y apprend également les pressions exercées sur les revues scientifiques afin que les études réfutant le réchauffement climatique ne soient pas publiées…

I think we have to stop considering “Climate Research” as a legitimate peer-reviewed journal. Perhaps we should encourage our colleagues in the climate research community to no longer submit to, or cite papers in, this journal. We would also need to consider what we tell or request of our more reasonable colleagues who currently sit on the editorial board…What do others think ?

Je pense qu’il va falloir cesser de considérer « Climate Research » comme une revue à comité de lecture légitime. Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d’article à ce journal ni citer d’articles de ce journal. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial… Qu’en pensez-vous ?

Et d’ici demain, de nombreux autres secrets devraient être livrés par « the Jones files ». Si c’est authentifié, et même real climate semble le reconnaître, c’est un gigantesque climategate qui se profile. Les protagonistes avouent sans ambage dans leurs échanges qu’ils « retravaillent » les données pour les faire coller à leurs hypothèses, et recommandent la destruction de documents alors qu’ils sont sous le coup d’une investigation au titre du « Freedom of Information act » du royaume uni, ce qui est illégal, et tend à indiquer qu’il y aurait « quelque chose à cacher ».

Rappelons que les données de températures du présent et du passé fournies par le Hadley center, qui s’est déjà rendu célèbre en refusant de communiquer ses données brutes à des gens comme Courtillot ou McIntyre, sont réutilisées (et sans doute de bonne foi) par des milliers de scientifiques dans le monde, dans des travaux étudiant la relation entre températures et toutes sortes de phénomènes, géologique, zoologiques, historiques, etc…

Une fraude aussi importante sur les données de températures récentes obligerait des centaines d’équipes de travail dans le monde à reprendre leurs résultats de recherche : les dégâts de cette possible fraude dépasseraient sans doute le cadre du changement climatique. Les coupables de telles manipulations doivent être jugés.

Suites politiques

Au plan international, voilà qui scelle certainement le dernier clou sur le cercueil d’un accord lors de la conférence de Copenhague.

Il est urgent qu’à la lumière de ces découvertes, une action forte soit entreprise auprès de nos parlementaires pour forcer une suspension de TOUTES les lois votées au nom de la « lutte contre le réchauffement climatique anthropique », le temps que cette affaire soit tirée au clair. LA TAXE CARBONE doit être ABANDONNEE et les lois « Grenelle » abrogées de toute urgence.

Nous ne pouvons plus nous permettre de voter des lois et taxes liberticides et anti-économiques au nom d’une science aussi ouvertement biaisée.

—————-

Incidemment : L’article témoignage de X.Driancourt sur le site de l’institut Hayek il y a quatre jours prend une toute autre dimension…

—————-

Pour se tenir au courant : le fil de commentaires sur Skyfal

agoravox lisez l’article sur agoravox je n’ai pas mis les liens, il y en a trop.

Quand hier ou avant hier, un lecteur du blog m’a envoyé cela, je suis resté sur le cul, c’est tellement énorme que ça ne m’étonnerais pas que ce soit vrai.Je parle du vol de donné et de la triche, parceque le réchauffement je n’y crois plus depuis que j’ai appris que les planètes du système solaire se réchauffaient.

J’espère que cette info va faire le tour du monde, vous vous rendez compte, ils changeaient les données pour que ça colle à leur modèle, de la pure fraude, rien que ça !

J’en connais un qui va rigoler, c’est Claude Allègre !!! Je me souviens, quand je croyais au changement climatique à cause de l’homme, je pensais qu’il était dingue, ou payé par les pétroliers.Souvenez vous de cela aussi, quand on a appris que des scientifiques qui s’opposaient au réchauffement étaient payés par les pétroliers, ce qui est dingue, c’est que même si c’était vrai, et surtout si cétait vrai, cela constituait un argument très important en faveur du réchauffement climatique causé par l’homme, je m’en souviens cela m’avait marqué !!
Les manipulations, la construction des représentations mentales des gens est une science, et nos élites
excellent dans ce domaine !!!


Avec leurs projets de taxe verte, les anti rechauffement vont monter au créneau, j’imagine qu’on va les qualifier de conspirationnistes, comme pour le 11/09 , comme les vaccins, mais si cette histoire est vrai, c’est évident que la théorie du réchauffement entropique va en prendre un coup.Vous remarquerez que sur de plus en plus de sujet, il y a comme une fracture entre ce que le médias disent et ce que les gens croient, comme dans toute société totalitaire.

La révolution est en marche, le fossé entre le peuple et les mensonges de élites se creuse.

Ce n’est qu’une question de temps.




https://fonzibrain.wordpress.com/2009/11/22/un-hackeur-a-vole-des-donnees-d…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Déc - 05:02 (2015)    Sujet du message: ACCELERATING ACTION ON CLIMATE CHANGE – A REPORT ON SUBNATIONAL CONSULTATIONS Répondre en citant



ACCELERATING ACTION ON CLIMATE CHANGE  – A REPORT ON SUBNATIONAL CONSULTATIONS


Home» Resources » Accelerating Action on Climate Change – A Report on Subnational Consultations




ACCELERATING ACTION ON CLIMATE CHANGE IN CANADA

The United Nations Association in Canada (UNAC) in partnership with the Government of France in Canada and COP21, held a series of events in Quebec, Ontario, Alberta and British Columbia in preparation for the COP21 meetings in Paris (November 30 to Dec 11, 2015). In addition to public events, high-level invitational fora brought together 30 to 40 key thought leaders from academia, the private and public sectors, along with NGOs to share ideas and promising policies and practices that could accelerate action on climate change in Canada.

UNA-Canada Final Report Novemeber 2015
http://unac.org/wp-content/uploads/2015/12/UN_FINAL-REPORT_14pg_Light.pdf

http://unac.org/resources/accelerating-action-on-climate-change-a-report-on-subnational-consultations/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Déc - 05:17 (2015)    Sujet du message: BY 2050, TWO-THIRDS OF ALL HUMANS WILL BE LIVING IN CITIES Répondre en citant

 


BY 2050, TWO-THIRDS OF ALL HUMANS WILL BE LIVING IN CITIES

Who We Are

ICLEI-Local Governments for Sustainability is the world’s leading network of over 1,000 cities, towns and metropolises committed​ to building​ a sustainable future.

By helping our Members to make their cities and regions sustainable, low-carbon, resilient, ecomobile, biodiverse, resource-efficient and productive, healthy and happy, with a green economy and smart infrastructure, we impact over 20% of the world's urban population.

Read more : http://www.iclei.org/about/who-is-iclei.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Déc - 10:43 (2015)    Sujet du message: JUDICIAL WATCH SUES FOR DOCUMENTS WITHHELD FROM CONGRESS IN NEW CLIMATE DATA SCANDAL Répondre en citant

JUDICIAL WATCH SUES FOR DOCUMENTS WITHHELD FROM CONGRESS IN NEW CLIMATE DATA SCANDAL

DECEMBER 22, 2015

EmailPrintText Size

(Washington, DC) – Judicial Watch announced today that it filed a lawsuit on December 2, 2015, in the U.S. District Court for the District of Columbia seeking records of communications from National Oceanographic and Atmospheric Administration (NOAA) officials regarding methodology for collecting and interpreting data used in climate models (Judicial Watch v. U.S. Department of Commerce (No 1:15-cv-02088)). The lawsuit sought the same documents unsuccessfully subpoenaed by a House committee.  Less than week after Judicial Watch served its lawsuit on NOAA, the agency finally turned over the targeted documents to Congress.

Judicial Watch sued the Department of Commerce after the agency failed to respond to a Freedom of Information Act (FOIA) request submitted on October 30, 2015 – NOAA is a component of the Department of Commerce.  The timeframe for the requested records is October 30, 2014, through October 30, 2015, and requests all documents and records of communications between NOAA officials, employees, and contractors regarding:
  • The methodology and utilization of night marine air temperatures to adjust ship and buoy temperature data;
  • The use of other global temperature datasets for both NOAA’s in-house dataset improvements and monthly press releases conveying information to the public about global temperatures;
  • The utilization and consideration of satellite bulk atmospheric temperature readings for use in global temperature datasets; and
  • A subpoena issued for the aforementioned information by Congressman Lamar Smith on October 13, 2015.
Judicial Watch is investigating how NOAA collects and disseminates climate data that is used in determining global climate change. NOAA collects data in thousands of ways – from temperature gauges on land and buoys at sea, to satellites orbiting Earth.  Considered the “environmental intelligence agency,” NOAA is the nation’s leading collector of climate data.  In July, Representative Lamar Smith (R-TX) asked NOAA for both data and internal communications related to a controversial climate change study.  After the agency refused to comply with the document request, Smith’s committee issued a subpoena on October 13According to the Science, Space, and Technology Committee:
Citation:


In June, NOAA widely publicized a study as refuting the nearly two-decade pause in climate change. After three letters requesting all communications from the agency surrounding the role of political appointees in the agency’s scientific process, Chairman Smith issued a subpoena for the information. Smith subsequently sent a letter on December 1st offering to accept documents and communications from NOAA political, policy and non-scientific staff as a first step in satisfying the subpoena requirements.

Information provided to the Committee by whistleblowers appears to show that the study was rushed to publication despite the concerns and objections of a number of NOAA employees.



Judicial Watch sued the agency on December 2 and served the complaint on the agency on December 8.  Less than a week later, on Tuesday, December 15, NOAA finally began to turn over documents to the House committee.  That same day, NOAA called and told Judicial Watch that it would begin searching for documents responsive to Judicial Watch’s FOIA request.

On November 26, Smith published an opinion editorial in The Washington Times, which accused NOAA of tampering with data to help promote global warming alarmism:
Citation:


NOAA often fails to consider all available data in its determinations and climate change reports to the public. A recent study by NOAA, published in the journal Science, made “adjustments” to historical temperature records and NOAA trumpeted the findings as refuting the nearly two-decade pause in global warming. The study’s authors claimed these adjustments were supposedly based on new data and new methodology. But the study failed to include satellite data.



“We have little doubt that our lawsuit helped to pry these scandalous climate change report documents from the Obama administration.  The Obama administration seems to care not one whit for a congressional subpoena but knows from prior experience that a Judicial Watch FOIA lawsuit cannot be ignored,” said Judicial Watch President Tom Fitton.  “Given the lawless refusal to comply with our FOIA request and a congressional subpoena, we have little doubt that the documents will show the Obama administration put politics before science to advance global warming alarmism.”

Judicial Watch previously investigated alleged data manipulation by global warming advocates in the Obama administration.  In 2010, Judicial Watch obtained internal documents from NASA’s Goddard Institute for Space Studies (GISS) related to a controversy that erupted in 2007 when Canadian blogger Stephen McIntyre exposed an error in NASA’s handling of raw temperature data from 2000-2006 that exaggerated the reported rise in temperature readings in the United States. According to multiple press reports, when NASA corrected the error, the new data apparently caused a reshuffling of NASA’s rankings for the hottest years on record in the United States, with 1934 replacing 1998 at the top of the list.

In late 2014, Judicial Watch litigation forced out documents withheld in response to another congressional subpoena – one issued in the Fast and Furious scandal.  Thanks to the Judicial Watch lawsuit, Congress finally obtained the information it had sought for years on Obama’s gun-running scandal.

###
 


http://www.judicialwatch.org/press-room/press-releases/judicial-watch-sues-for-documents-withheld-from-congress-in-new-climate-data-scandal/?utm_source=SilverpopMailing&utm_medium=email&utm_campaign=Judicial%20Watch%20Tipsheet%20-%20Template%202%20%282%29&utm_content=


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Jan - 05:26 (2016)    Sujet du message: A PARTIE DU 1er JANVIER, GRENOBLE ROULE A 30 km/h Répondre en citant

A PARTIE DU 1er JANVIER, GRENOBLE ROULE A 30 km/h

La raison n'est pas valable. On dit que cette baisse de vitesse aura pour but d'amener plus de sécurité des autres modes de déplacement. Ce sera plutôt le contraire qui se produira, car le conducteur aura constamment les yeux fixés sur son tableau de bord pour faire sûr qu'il ne dépasse pas la vitesse permise.

Une manière de plus pour encourager les gens à aller vers les services publics pour leurs déplacements. De plus, ce sera toutefois plus facile pour les contrôles routiers de prendre les visages à l'intérieur de l'auto, d'amener de nouvelles retombées "économiques" pour la ville, et qui sait, plus facile aussi pour ceux qui sont amenés dans nos pays pour nous attaquez et nous détruire.


La ville de Grenoble généralise au 1er janvier la limitation de vitesse à 30 km/h sur son territoire. Elle ne gardera que quelques grands axes à 50 km/h, une première en France pour une ville de cette taille.

Les conducteurs dans treize autres communes de la métropole grenobloise (442'000 habitants au total) devront lever également le pied dès le 1er janvier. La limitation de vitesse à 30 km/h doit être étendue à 43 des 49 communes de l'agglomération d'ici à l'été.

Le "30 km/h devient la règle, 50 km/h l'exception. Un changement de logique en faveur de la sécurité des usagers de tous les modes de déplacement", souligne Grenoble-Alpes Métropole dans un communiqué.

Baptisée "Métropole apaisée", cette opération a été mise en place aussi bien dans des communes de gauche que de droite. A Grenoble, 80% des voies vont passer à 30 km/h dès le 1er janvier, contre seulement 25% aujourd'hui.

Champ de vision élargi

"Cela permet de rééquilibrer l'espace public, de donner un nouvel espace aux piétons et aux cyclistes", a plaidé Eric Piolle, maire EELV de Grenoble, mettant en avant les gains en terme de sécurité permis par cette mesure.

"En roulant à 30 km/h, le champ de vision de l'automobiliste s'élargit et la distance de freinage est quasiment divisée par deux. On va aussi gagner en termes de nuisances sonores et de fluidité du trafic", avance Philippe Zanolla de l'Association pour le Développement des Transports en Commun, voies cyclables et piétonnes (ADTC).

Paris et Edimbourg

La mesure ne fait toutefois pas l'unanimité. "Déjà qu'on ne peut plus circuler à Grenoble. Ça ne fera qu'aggraver la situation d'embouteillage permanent que connaît la cuvette", estime Jean-Claude Peyrin, premier adjoint (LR) au maire de Meylan, qui dénonce une "chasse aux voitures".

En France, d'autres villes de plus petite taille, comme Lorient, ont déjà généralisé les zones 30 à l'ensemble de leur territoire. La maire de Paris, Anne Hidalgo, s'est engagée à faire de même d'ici à 2020. Ailleurs en Europe, Edimbourg doit passer à 30 km/h progressivement à partir d'avril 2016.

(ats / 31.12.2015 17h34)


http://www.romandie.com/news/A-partir-du-1er-janvier-Grenoble-roule-a-30-km…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 06:31 (2016)    Sujet du message: MSNBC: "WE ARE ALL GLOBAL CITIZENS" --- STARTING 2016 THE GLOBALIST WAY Répondre en citant



MSNBC: "WE ARE ALL GLOBAL CITIZENS" --- STARTING 2016 THE GLOBALIST WAY




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PSiYfskkH3I


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 10:03 (2016)    Sujet du message: SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY - AGENDA 21 Répondre en citant

THE VIDEO THE VATICAN DOESN'T WANT YOU TO SEE! ENTHRONEMENT OF SATAN (9/26/2015)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ya-DhFdR6Jk


A public enthronement of Satan occurred September 26, 2015. Malachi Martin had said that the last Pontiff would be under the control of Satanic forces. According to Malachi Martin, a private enthronement of Satan was completed at the Vatican in 1963, when a group of Luciferian bishops and cardinals came together and venerated Satan in the Vatican. Another ceremony venerating Satan took place on the same day in the United States, and Martin claims these ceremonies were conducted together on purpose. Martin, who was murdered, also gave clues that a public enthronement would take place at some point, as well as the fact that the last pope would be under the direct control of Satan. I suspected something might be coming during this time period (September 22-28, 2015) in which Prometheus (Lucifer) would be unveiled in some way. This happened right in front of our faces.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:39 (2016)    Sujet du message: SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY - AGENDA 21

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> FASCISTE ENVIRONNEMENTAL/ENVIRONMENTAL FASCIST -> LAUDATO SI’- SÉCURITÉ CLIMATIQUE GLOBALE - GLOBAL CLIMATE SECURITY (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 19, 20, 21, 22  >
Page 18 sur 22

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com