LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 340, 41, 42119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 23:44 (2014)    Sujet du message: LE DECRET RECONNAISSANT L'INDEPENDANCE DE LA CRIMEE SIGNE PAR POUTINE Répondre en citant

LE DECRET RECONNAISSANT L'INDEPENDANCE DE LA CRIMEE SIGNE PAR POUTINE

MONDE | Mis à jour le lundi 17 mars 2014 à 19h45

La Russie, "compte tenu de la volonté des peuples de Crimée exprimée lors du référendum du 16 mars 2014", décide de "reconnaître la République de Crimée comme Etat souverain et indépendant où la ville de Sébastopol a un statut spécial", selon le texte du décret publié par le Kremlin.

Le décret entre en vigueur "le jour de sa signature", selon ce texte.

C'est vendredi que la Douma, chambre basse du parlement russe, doit voter sur un projet de loi portant le rattachement de la péninsule à la Fédération de Russie.

Le rouble, monnaie officielle en Crimée

Le rouble est désormais la monnaie officielle de la république séparatiste de Crimée, a annoncé lundi son parlement local après avoir approuvé la demande officielle de rattachement à la Russie voisine. La hryvnia, la monnaie ukrainienne qui avait cours jusqu'à présent, sera acceptée parallèlement jusqu'au 1er janvier 2016, a précisé le parlement sur son site internet.

La publication de la liste des personnes sanctionnées par l'UE

La liste de personnalités russes et criméennes sanctionnées lundi par l'Union européenne a été publiée en début de soirée ce lundi au journal officiel. Les 21 personnes concernées feront l'objet d'un gel des avoirs et d'une interdiction de circuler dans l'Union.

Parmi les personnes concernées figure Sergueï Valerievitch Aksionov, le "Premier ministre" de la Crimée et Vladimir Andrevitch Konstantinov, le président du Conseil suprême.

Elle inclut aussi l'ancien chef de la marine ukrainienne, l'amiral Denis Berezosvki, qui a prêté allégeance aux autorités prorusses de Crimée, livrant le quartier général de Sébastopol aux forces russes, dès le lendemain de sa nomination par le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov.

Des membres du Parlement russe, ainsi que des dirigeants militaires russes sont également visés. Parmi eux, le vice amiral Alexandre Viktorovitch Vitko, qui dirige la flotte russe dans la Mer noire.

L'Ukraine maintient ses troupes

Sur le plan militaire, les déclarations fusent dans les deux camps, après le référendum controversé ayant fait état dimanche d'un accord massif de la population de Crimée pour un rattachement de la région à la Russie. Alors que le président du parlement séparatiste annonçait que toutes les unités militaires ukrainiennes basées en Crimée seraient dissoutes à la suite de la déclaration d'indépendance votée lundi matin, le parlement ukrainien votait une mobilisation partielle des troupes armées nationales.

40 000 réservistes seront appelés en renfort pour l'armée et la garde nationale ukrainiennes, et 6,9 milliards de hryvnias (530 millions d'euros) devraient être débloqués pour préparer les troupes au combat. Le ministre ukrainien de la Défense Igor Tenioukh a également déclaré que, contrairement aux intentions du parlement séparatiste de Crimée, les militaires ukrainiens déployés dans la région resteront bien en place.

Le référendum tenu dimanche avec des taux de participation jugés suspects par de nombreux observateurs internationaux est qualifié de "grande farce" par les autorités intérimaires ukrainiennes. "Nous nous envolons pour Moscou", a tweeté au même moment le dirigeant sécessionniste de Crimée Sergei Aksyonov, parti lundi matin vers la capitale russe.

RTBF avec Belga et AFP

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-rouble-monnaie-officielle-en-crimee…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Mar - 23:44 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 00:08 (2014)    Sujet du message: THE ILLUMINATI WROTE A BOOK ABOUT "CONSPIRACY THEORISTS"? Répondre en citant

THE ILLUMINATI WROTE A BOOK ABOUT "CONSPIRACY THEORISTS"?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=_-FJMuNYBXY&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 10:55 (2014)    Sujet du message: WORLD WAR 3 : RUSSIAN TV HOST SAYS 'RUSSIA COULD TURN USA INTO RADIOACTIVE ASHES' (MAR 18, 2014) Répondre en citant

WORLD WAR 3 : RUSSIAN TV HOST SAYS 'RUSSIA COULD TURN USA INTO RADIOACTIVE ASHES' (MAR 18, 2014)




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=7vmAEYQ1QAI&feature=youtu.be&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 12:22 (2014)    Sujet du message: BERBERES CONTRE ARABES : EMEUTES ET VIOLENCES INTER-ETHNIQUES EN ALGERIE Répondre en citant



BERBERES CONTRE ARABES : EMEUTES ET VIOLENCES INTER-ETHNIQUES EN ALGERIE

Publié le 15 mars 2014 par Martine

[Extrait] A Ghardaïa, des dizaines de magasins on été incendiés. Plusieurs blessés dont deux gravement. Les violences se sont étendues à tous les quartiers de la ville. Des maisons et des commerces ont aussi fait les frais de la fureur des jeunes qui ont tout saccagé sur leur passage.

Des renforts impressionnants de gendarmes sont arrivés dans la vallée, s’interposant entre les quartiers mozabites et arabes.

El Watan merci Chantecler

——- Complément : L’absurdité du multiculturalisme

«Nous vivons dans des sociétés dans lesquelles chacun vit au détriment de l’autre, où chacun rencontre à chaque instant la culture de l’autre non pas comme un enrichissement, mais comme une agression permanente (…) Une société multiculturelle est une société multi-conflictuelle, multi-raciste et multi-agressive. Ça n’est pas une société durable. Et ca n’est pas une société dans laquelle il fait bon vivre.»



Pour le reste de la conférence, voir l’article de Fortune qui présente la vidéo complète http://fortune.fdesouche.com/285847-piero-san-giorgio-invite-par-maison-com… .

http://www.fdesouche.com/433303-berberes-contre-arabes-emeutes-et-violences…


VENEZUELAN PROTESTERS IN VIOLENT CLASHES WITH GOVERNMENT TROOPS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=O_hvW1GKN_M&hd=1


FRENCH MUSLIMS CAMPAIGNING TO OVERTURN ANTI-MUSLIM LAWS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=QfUT0YVRjHI&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 12:40 (2014)    Sujet du message: LES ETATS-UNIS FONT FERMER L'AMBASSADE DE SYRIE A WASHINGTON Répondre en citant

LES ETATS-UNIS FONT FERMER L'AMBASSADE DE SYRIE A WASHINGTON

AFP
18/03/2014

Le gouvernement américain a fait fermer mardi l'ambassade et les consulats de Syrie aux Etats-Unis et a exigé que leurs employés étrangers quittent le territoire américain, invoquant les "atrocités" commises depuis trois ans par le régime de Damas.

Malgré ces trois années de guerre en Syrie et le soutien des Etats-Unis à l'opposition et à la rébellion syriennes, les deux pays n'ont jamais rompu officiellement leurs relations diplomatiques.

La chancellerie syrienne à Washington continuait d'avoir une activité très réduite pour assurer certains services consulaires.

Cette décision a été prise en raison de "l'illégitimité si évidente du régime (du président syrien Bachar al) Assad", a expliqué le secrétaire d'Etat John Kerry.

"Nous avions simplement le sentiment que l'idée même d'avoir une ambassade qui serve de représentation était une insulte. Nous l'avons fermée, c'est aussi simple que cela", a martelé M. Kerry devant un parterre d'étudiants réunis au département d'Etat.

Auparavant, le tout nouvel ambassadeur américain pour la Syrie Daniel Rubinstein, en poste à Washington, avait annoncé dans un communiqué que "les Etats-Unis avaient notifié aujourd'hui au gouvernement syrien qu'il devait suspendre immédiatement les opérations de son ambassade à Washington et de ses consulats honoraires à Troy (Michigan, nord) et Houston (Texas, sud)".

"Les diplomates syriens de l'ambassade et les consuls honoraires n'ont plus le droit d'exercer des fonctions diplomatiques ou consulaires et ceux qui ne sont pas des citoyens américains ou des résidents permanents doivent quitter les Etats-Unis", a encore ordonné M. Rubinstein.

Cette décision a été prise, selon le diplomate, après que "l'ambassade syrienne eut annoncé la suspension de ses services consulaires". De fait, l'ambassade indique sur son site internet qu'elle n'assure plus aucun service consulaire à compter du 18 mars.

M. Rubinstein a également invoqué des "atrocités perpétrées par le régime Assad contre le peuple syrien" pour que les Etats-Unis "jugent inacceptable que des individus nommés par le régime mènent des opérations diplomatiques ou consulaires aux Etats-Unis".

Mais, a-t-il précisé, "malgré des différences entre nos gouvernements, les Etats-Unis continuent de maintenir des relations diplomatiques avec l'Etat syrien, comme une expression de nos liens de longue date avec le peuple syrien et de notre intérêt qui se prolongera après le départ du pouvoir de Bachar al-Assad".

M. Rubinstein a remplacé lundi l'ex-ambassadeur des Etats-Unis pour la Syrie, Robert Ford, parti fin février officiellement à la retraite, alors que le conflit vient d'entrer dans sa quatrième année et qu'aucune solution diplomatique n'est en vue.

M. Ford avait quitté Damas fin 2011, lors de la fermeture de l'ambassade décidée par Washington au moment où le soulèvement de l'opposition, en mars de la même année, tournait à la guerre civile.

http://www.lorientlejour.com/article/859384/usa-damas-somme-de-suspendre-la…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 22:07 (2014)    Sujet du message: BANKER, 28, KILLS HIMSELF IN ELEVENTH FINANCE SUICIDE THIS YEAR Répondre en citant

BANKER, 28, KILLS HIMSELF IN ELEVENTH FINANCE SUICIDE THIS YEAR

Kenneth Bellando jumped to his death on March 12
He worked at Levy Capital Partners and had previously trained as an analyst at JPMorgan and Paragon Capital Partners
His father John is the COO and CFO of Conde Nast and his brother is a CIO at JPMorgan; his emails were cited in the 'London Whale' hearings
At 28, Bellando is the youngest of the string of suicides by finance professionals who have killed themselves this year

By Meghan Keneally

PUBLISHED: 12:33 GMT, 18 March 2014 | UPDATED: 19:20 GMT, 18 March 2014



Tragic: Kenneth Bellando, 28, was found dead in an apparent suicide on March 12

An investment banker has been found dead in an apparent suicide in Manhattan's Upper East Side.

Kenneth Bellando's death is the latest in a spate of suicides by finance professionals both around the globe and in New York.

He was found dead in a neighboring backyard after jumping off his six-story building at around 10.20pm on Wednesday March 12.

Police investigators told MailOnline that the case is still technically under investigation but there was no immediate suspicion of foul play and he was dead on arrival.

Bellando, 28, worked at Levy Capital Partners and was previously an investment bank analyst at JP Morgan and Paragon Capital Partners.

He was raised in Long Island before attending and graduating from Georgetown University in D.C.

Read more :


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Mar - 09:45 (2014)    Sujet du message: COPENHAGUE: DES JUSULMANS MANIFESTENT EN CRIANT : « SEUL ALLAH DOIT LEGIFERER » Répondre en citant



COPENHAGUE: DES JUSULMANS MANIFESTENT EN CRIANT : « SEUL ALLAH DOIT LEGIFERER »

Mercredi 19 mars 2014



Ces Musulmans en colère ne manifestent pas dans un pays du Moyen Orient mais à Nørrebro, un quartier de Copenhague. Les hommes en tête du cortège, les femmes et les enfants à l’arrière, selon le principe coranique sacré de la supériorité de l’homme et de la non mixité.

Les manifestants agitent le drapeau noir de la guerre islamiste pour dire aux non Musulmans du Danemark qu’ils seront combattus jusqu’à ce que la Charia gouverne le pays ;

le drapeau blanc, c’est la bannière du califat, utilisée là où règne la charia, là où la démocratie est considérée comme blasphématoire.

« Qui décide ? » crie un homme dans un mégaphone.
“Allah.” répondent les manifestants.
“Qui donne la victoire ? »
“Allah.”
“Qui donne la vie?”
“Allah.”
“Qui reprend la vie?”
“Allah.”
“Qui doit légiférer?”
“Allah.”

Le cortège islamique a paradé de la gare de Nørrebro à St. Gans Torv. Ce sont des Musulmans modérés.

Ils manifestaient contre le massacre de leurs frères en Afrique, selon les organisateurs… membres de l’organisation islamiste Hizb-ut-Tahir.

(Ce groupe est interdit dans certains pays occidentaux, dont l’Allemagne, et il est viscéralement opposé au capitalisme et à la démocratie occidentale et cherche à étendre le futur califat à l’Europe et aux États-Unis. Il affirme que « le califat islamique est le seul système social et politique à proposer les bonnes solutions aux problèmes politiques, sociaux et économiques de l’humanité. » – il n’a sans doute pas remarqué la débâcle économique des Frères musulmans l’Egypte)

Les hommes ont scandé des slogans « légèrement » agressifs. Par contre, l’atmosphère était plus sereine chez les femmes voilées, à l’arrière du cortège.

Le Hizb-ut-Tahir proteste contre le massacre de nombreux Musulmans en Afrique, notamment en République Centrafricaine, et d’après les slogans des manifestants, il est facile de comprendre que la solution à ce problème est la charia.

J’aimerais ajouter : il y a un an, quand les musulmans de Seleka faisaient régner la terreur et assassinaient impunément les Chrétiens dans ce pays, aucune organisation musulmane, encore moins nos médias officiels, ne s’indignaient, et plus révoltant encore, ils demeuraient silencieux comme des carpes.

Aujourd’hui, par contre, les médias s’intéressent vivement au conflit et parlent même de génocide, car les victimes sont musulmanes. Ah, ces méchants Chrétiens, qui n’acceptent plus de se laisser trucider comme des moutons par les « gentils » islamistes.

Situation identique au Nigéria : >> Boko Aram, groupe islamiste terroriste, qui veut transformer le Nord du Nigéria en un état islamiste pur et dur, massacre sans trêve les Chrétiens et les Musulmans, considérés comme hérétiques, sans que cela ne fasse la une de nos médias, à part quelques brèves, ni ne soulève l’indignation des Musulmans modérés.

>> Mais si les Chrétiens du Nigéria devaient un jour prendre les armes contre les terroristes de Boko Haram, ce qui semble s’amorcer, alors l’information, ou plutôt la désinformation, fera la une de tous les médias.

Nous entendrions très vite parler des « atrocités » commises contre Boko Haram, du non-respect des Droits de l’Homme, des risques de « nettoyage ethnique » car l’inversion de la morale dans tous les médias mainstream est monstrueuse, implacable et se poursuit sans relâche.

Bizarrement, l’attention des médias se focalise essentiellement sur les Musulmans, qui, selon eux, sont toujours victimes d’agressions gratuites et injustifiées à travers le monde de la part des non Musulmans …

Par contre, silence sibérien sur les nombreuses victimes des épurations ethniques perpétrées par les Musulmans au Moyen Orient, en Afrique, en Asie et dans les Balkans.


Le monde n’est pas réservé aux Musulmans

Plus de 5000 personnes ont été tuées lors d’attaques islamistes en Thaïlande depuis 2004.

Les enfants coptes sont forcés de se convertir à l'islam


« Les enfants coptes sont forcés à quitter leurs familles et à se convertir à l’islam, car la Loi dit que les Musulmans sont supérieurs aux Chrétiens. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.Source : « Hundreds of Muslims in segregated demonstration in Nørrebro” Nicolai Sennels (traduit, adapté et commenté par Rosaly)

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/03/copenhague-des-musulmans-manifestent-en-crian…

http://www.citoyens-et-francais.fr/article-copenhague-des-musulmans-manifes…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Mar - 13:57 (2014)    Sujet du message: LA COREE DU NORD TIRE VERS LA MER 25 MISSILES A COURTE PORTEE Répondre en citant

RUMEUR DE GUERRE

LA COREE DU NORD TIRE VERS LA MER 25 MISSILES A COURTE PORTEE


mercredi 19 mars 2014

DR.



La Corée du Nord a procédé dimanche à des tirs d’essai de 25 missiles à courte portée, a annoncé le ministère sud-coréen de la Défense, nouveau signe de mauvaise humeur de Pyongyang alors que des manoeuvres conjointes américano-sud-coréennes se poursuivent.

Les missiles ont été tirés de la côte orientale nord-coréenne vers la mer du Japon et ont traversé quelque 70 km, a ajouté le porte-parole du ministère.

Selon le ministère, 10 missiles ont d’abord été tirés à 18H20 (09H20 GMT), huit autres à 20H03, puis sept autres à 21H30".

"Notre armée maintient sa vigilance quant à d’éventuelles provocations de la Corée du Nord", a-t-il dit.

Depuis fin février, Pyongyang a procédé à plusieurs tirs de missiles, de courte portée.

Ces tirs ne devraient cependant pas provoquer une brusque montée des tensions sur la péninsule coréenne, les experts estimant que ces gestes visent surtout à souligner l’exaspération de Pyongyang envers les manoeuvres militaires des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

Ces manoeuvres, annuelles, ont débuté le 25 février et se poursuivent jusqu’en avril.

Après des mois de fortes tensions à l’hiver 2012 et au printemps 2013, les relations entre Séoul et Pyongyang sont entrées dans une phase de calme relatif, qui s’est traduit le mois dernier par la réunion de familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953), les premières depuis trois ans.

Séoul a toutefois qualifié les tirs de dimanche de "provocation irréfléchie" alors que Washington a fermement invité la Corée du Nord à stopper immédiatement ce type d’activité, estimant qu’elle risquait d’attiser les tensions dans la région.

Pyongyang a répliqué que ses tirs de missiles revêtaient un caractère "d’auto-défense justifié".

Les tirs interviennent cependant deux jours après que la Commission nord-coréenne de défense nationale a menacé de faire une nouvelle démonstration de sa force de dissuasion nucléaire.

De telles déclarations, selon les analystes, augurent de possibles préparatifs en vue d’un quatrième essai nucléaire nord-coréen, après ceux réalisés en 2006, 2009 et en février dernier.

Source: http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article9802

Source trouver: Sdupeuple

Publié par Fabian Gehrig à 18:23:00


http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/03/la-coree-du-nord-tire-vers-l…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 10:11 (2014)    Sujet du message: ETATS-UNIS : LA DETENTION A VIE POUR DES AMENDES IMPAYEES ? Répondre en citant

ETATS-UNIS : LA DETENTION A VIE POUR DES AMENDES IMPAYEES ?



19 mars, 2014 Posté par Benji sous Argent et politique, Big Brother/sécurité!

Barbelés USAComme des milliers de citoyens américains dans son cas, une quinquagénaire à faibles revenus a passé sept semaines en prison pour cause d’amende routière impayée. Son calvaire continue dans un centre de détention aménagé.

Une histoire (parmi d’autres) racontée par The Nation.

Un jour de janvier 2007, dans la petite bourgade de Harpersville (localement connue pour ses absurdités signalétiques routières), en Alabama, Debra Shoemaker Ford se fait arrêter au volant de sa voiture. Cette quinquagénaire a perdu son permis de conduire quelques temps plus tôt, suite à une contravention impayée qui a été aggravée en retrait pur et simple, pratique courante dans cet État. Elle sera condamnée à 745$ d’amende par le tribunal local, qui refourgue illico son dossier à la société privée Judicial Correction Services (JCS), spécialisée dans le recouvrement des amendes judiciaires. Ce système est de plus en plus utilisé dans les petites communes US : ça ne coûte pas un kopek, tous les frais étant à la charge des « clients », c’est-à-dire des personnes condamnées. Tout bénef.

Crime et châtiment

Si Debra ne paie pas ses amendes, ce n’est pas par mauvaise volonté, mais par impossibilité financière. Déclarée invalide après un accident de la route, dix ans plus tôt, elle est incapable de travailler et doit se contenter d’une indemnité mensuelle de 670$. A ce tarif, elle a déjà du mal à se loger, et à se nourrir. Mais la société à but lucratif n’en a cure. La gestion de son dossier lui est facturée 40$ par mois. En juin 2007, alors qu’elle tentait comme elle pouvait de rembourser, petit à petit, ses amendes, JCS lui envoie un courrier lui donnant le choix entre un paiement immédiat de 145$ ou un séjour en prison. La lettre est revenue à son expéditeur non délivrée. Ce qui n’a pas empêché le tribunal, constitué de quelques citoyens nommés par la mairie, de délivrer, à la demande de JCS, un mandat d’arrêt à l’encontre de la délinquante. Mais là encore, la prison appartenant à une société privée, sa douloureuse s’alourdit de 31$ tous les jours. Et on ne l’y autorise pas à travailler pour lui permettre de rembourser ses dettes. Elle aura finalement passé sept semaines en prison (sa créance s’élevant alors à 2736$) jusqu’à ce qu’un avocat, engagé par des proches, arrive à obtenir son transfert dans un établissement fermé lui permettant d’exercer une activité rémunérée au salaire minimum. A ce jour, elle continue de rembourser, comme elle le peut. Mais il lui faudra des années avant de recouvrer sa liberté.

La justice en cour-circuit

Il existe des milliers de cas similaires aux Etats-Unis – des gens qui ont été emprisonnés pendant des mois pour défaut de paiement sans voir un juge. Et cela concerne plus de 1000 tribunaux à travers le pays, de la Géorgie à l’Idaho. Deux personnes enfermées pour des amendes à Harpersville sont décédées en détention. Face à des budgets tendus et des coupes dans les services publics, les autorités locales intensifient leurs efforts pour s’assurer que le système judiciaire devienne autosubsistant. Elles augmentent à la fois les amendes et les frais de justice, multiplient les lois coercitives donnant lieu à des sanctions pécuniaires, et recourent de plus en plus à des sociétés privées qui ne leur coutent rien, au détriment des usagers. L’expérience de Harpersville est flagrante : les revenus tirés des amendes pour infraction routière constituent la deuxième source de revenus de la ville.

Via Sott.net

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/03/19/etats-unis-la-detention-a-vie-pour-d…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 10:15 (2014)    Sujet du message: LES SANCTIONS DES ETATS-UNIS ET DE L'UE CONTRE LA RUSSIE : UNE MENACE DE GUERRE A PEINE VOILEE Répondre en citant

3e GUERRE MONDIALE

LES SANCTIONS DES ETATS-UNIS ET DE L'UE CONTRE LA RUSSIE : UNE MENACE DE GUERRE A PEINE VOILEE

19 mars, 2014 Posté par Benji sous Argent et politique, Géopolitique


Dans son discours d’hier annonçant des sanctions contre les responsables du Kremlin en représailles au référendum soutenu par la Russie en Crimée en faveur d’une sécession d’avec l’Ukraine et d’une union avec la Russie, le président américain Barack Obama a déclaré que les États-Unis et leurs alliés de l’Union européenne auraient recours à tous les moyens nécessaires, y compris l’action militaire, pour humilier et écraser la Russie.

En initiant une guerre commerciale avec la Russie et en offrant un soutien militaire à durée indéterminée et des garanties de sécurité aux régimes droitiers qui bordent les frontières de la Russie, tels l’Ukraine, l’impérialisme américain et européen met en branle une confrontation qui pourrait facilement se terminer par un désastre. Une telle confrontation crée des risques immenses et n’a aucun soutien de la part de la classe ouvrière en Europe ou aux États-Unis.

Dans ses remarques, Obama a inversé la réalité, tentant de présenter l’intervention américano-européenne en Ukraine comme une défense non-violente et de principe du droit international contre l’agression russe. Il a dit, « Ces derniers mois, tandis que les citoyens d’Ukraine font entendre leur voix, nous avons été guidés par un principe fondamental : l’avenir de l’Ukraine doit être décidé par les gens d’Ukraine [...] Et donc, la décision de la Russie d’envoyer des troupes en Crimée a entraîné à juste titre une condamnation mondiale. »

Obama a critiqué le référendum de dimanche en Crimée comme « une violation claire de la constitution ukrainienne et du droit international. » Il a ensuite annoncé : « Nous imposons des sanctions à des individus spécifiques responsables d’atteintes à la souveraineté, à l’intégrité territoriale, et au gouvernement de l’Ukraine. » Il a promis de faire passer de nouvelles sanctions pour « faire payer un prix plus élevé à l’économie russe » s’il ne se soumettait pas aux demandes de Washington.

La déclaration d’Obama est une ânerie. Ce sont Washington et Berlin qui ont conçu une provocation politique massive, armant des groupes fascistes pour prendre le pouvoir au cours d’un putsch et évincer illégalement le président Viktor Ianoukovitch. Le principal objectif de cette opération, menée en violation flagrante de la constitution et de la souveraineté ukrainiennes, et au mépris de l’opinion publique ukrainienne, était de transformer l’Ukraine en un poste avancé des puissances impérialistes, tenu par l’extrême-droite, et prêt à servir en vue d’opérations militaires et de menaces contre la Russie.

Privé de crédits par les principales banques, le régime non-élu de Kiev dépend totalement des renflouements de l’UE, des États-Unis et du FMI pour éviter la faillite. Ses plus hauts responsables de la sécurité sont des fascistes qui s’occupaient de la sécurité durant les émeutes soutenues par l’occident sur la place de l’indépendance à Kiev, à savoir le ministre de la sécurité nationale Andriy Parubiy, co-fondateur du parti d’extrême-droite Svoboda, et son second, Dmytro Yarosh, chef de la milice Secteur droit.

Ces forces ne parlent pas au nom du « peuple ukrainien, » contrairement à ce qu’affirme Obama, mais pour l’impérialisme américain, qui a dépensé plus de 5 milliards de dollars pour établir des groupes d’opposition pro-américains en Ukraine depuis la dissolution de l’URSS, d’après Victoria Nuland, responsable pour l’Europe au ministère américain des Affaires étrangères.

Ces éléments ne dissimulent aucunement leur violente hostilité envers la Russie, ni leur vénération des fascistes ukrainiens qui ont aidé les unités SS nazies à massacrer les juifs d’Ukraine au cours de la Seconde Guerre mondiale. Dans un entretien du 12 mars accordé à Newsweek, Yarosh a mentionné ses liens avec les terroristes islamistes tchétchènes qui combattent Moscou, et s’est vanté d’avoir brandi le drapeau noir et rouge du fascisme ukrainien. « Nous nous sommes tenus sous les drapeaux rouges et noirs tout au long de la révolution, » a-t-il déclaré. « Du sang ukrainien rouge répandu sur de la terre noire ukrainienne : ce drapeau est le symbole de la révolution nationale. »

Ces forces sont maintenant intégrées dans la nouvelle Garde nationale établie par le régime de Kiev, soutenue et bientôt armée par l’OTAN. Pendant qu’Obama prononçait son discours, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andriy Deshchytsia rencontrait de hauts responsables de l’OTAN à Bruxelles. Il a promis de renforcer la « coopération militaire technique » avec l’OTAN. D’après le quotidien belge Le Soir, « les autorités de Kiev vont bientôt présenter à l’OTAN, peut-être dès lundi, une « liste » d’équipements qu’ils aimeraient avoir à leur disposition. »

Dénonçant « les touristes politiques russes en Ukraine orientale, » Deshchytsia a déclaré que la situation actuelle en Ukraine « ressemble fortement au scénario de Géorgie en 2008, où les provocations risquaient d’entraîner une escalade militaire. »

Cette déclaration extraordinaire est une menace d’action militaire de la part du régime de Kiev. La guerre de 2008 en Géorgie avait commencé lorsque les forces géorgiennes avaient attaqué les troupes russes qui faisaient respecter le cessez-le-feu dans la région controversée d’Ossétie du Sud. Si la confrontation actuelle ressemble à la guerre de 2008, comme le dit Deshchytsia, c’est parce que Kiev se prépare à attaquer les forces Russes ou pro-russes, soit en Crimée soit en Ukraine orientale.

Les critiques d’Obama contre la Russie qui aurait envahi la Crimée sont hypocrites et politiquement absurdes. Premièrement, il est historiquement établi que lorsque l’impérialisme américain s’est opposé à des régimes qui arrivaient au pouvoir à ses frontières, comme ce fut le cas lors de la révolution mexicaine de 1911 ou la révolution cubaine en 1959, il n’a pas hésité à organiser des attaques militaires contre eux. Il a même menacé de déclencher une guerre nucléaire, comme durant la crise des missiles à Cuba en 1962.

Dans leur propre politique étrangère, les États-Unis et leurs alliés ne reconnaissent pas la souveraineté ou l’intégrité territoriale des autres Etats comme quelque chose qu’ils doivent respecter. Même avant de formuler la doctrine de Bush autorisant la « guerre préventive, » le gouvernement américain et les médias avaient inventé une catégorie spéciale d’Etat, les soi-disant « Etats défaillants » (Somalie, Afghanistan), qui pouvaient être envahis ou bombardés à volonté.

En second lieu, l’affirmation implicite d’Obama que la Crimée ne fait pas partie de la Russie ignore l’histoire. Cette région à majorité ethnique russe faisait partie de la Russie, puis de l’URSS, depuis sa conquête par la Tsarine russe Catherine la Grande au 18e siècle jusqu’à la dissolution de l’URSS en 1991. Transférée à l’Ukraine en 1954 par le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev, décision qui avait bien peu d’importance pratique jusqu’à la dissolution de l’URSS, elle continue à abriter une base navale majeure de la Russie à Sébastopol.

Le danger d’une invasion de la Crimée ne vient pas de Moscou, mais des forces d’extrême-droite à Kiev. Ces paramilitaires fascistes, auxquels les puissances de l’OTAN laissent une latitude extraordinaire, sont placées dans une situation où elles pourraient déclencher une guerre majeure pratiquement à n’importe quel moment et bénéficier du soutien de l’OTAN.

Dans son discours, Obama a dit : « Le vice-président Biden part pour l’Europe, où il rencontrera les dirigeants de nos alliés de l’OTAN : la Pologne, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Et je vais me rendre en Europe la semaine prochaine. Notre message sera clair. En tant qu’alliés de l’OTAN, nous avons un engagement solennel à notre défense collective, et nous respecterons cet engagement. »

Cette utilisation de la Pologne et des ex-républiques soviétiques baltes comme avant-postes militaires dirigés contre la Russie souligne les conséquences catastrophiques de la dissolution de l’URSS par la bureaucratie stalinienne. Cela a poussé l’ensemble de l’ex-URSS sur une trajectoire de désintégration territoriale et de retour à un statut semi-colonial, où ces pays serviront de source de travailleurs bon marché pour le capital financier et seront livrés aux intrigues impérialistes. En Estonie, en Lettonie, en Lituanie, tout comme en Russie, les élites dirigeantes qui sont arrivées au pouvoir après la dissolution de l’Union soviétique étaient des oligarques capitalistes mafieux.

Les puissances impérialistes calculent maintenant que des menaces militaires constantes et des sanctions économiques de plus en plus fortes briseront le cercle des oligarques qui soutiennent Poutine et déstabiliseront la loyauté de la classe moyenne supérieure russe envers le Kremlin.

Le Süddeutsche Zeitung écrit : « Les sanctions actuelles ne sont pas des armes miracles, et encore moins des armes à effet immédiat. Le gel des avoirs et les interdictions de voyager ne rendront pas Poutine populaire parmi l’élite politique et argentée russe, mais son image dans le peuple en sera probablement améliorée au début. Les sanctions économiques, qui sont l’étape suivante de l’escalade que l’UE promet, sont dangereuses pour Poutine. Elles coûteront cher à bien des gens dans l’UE, mais elles coûtent encore plus cher à Poutine. »

Cette politique profondément téméraire, qui risque de provoquer un effondrement du commerce et une guerre mondiale, est menée avec un mépris de l’opinion publique non seulement en Russie et en Ukraine, mais aussi aux États-Unis et en Europe. Obama n’a pas demandé à la classe ouvrière des États-Unis ou d’Europe si elles soutiennent une guerre contre la Russie pour honorer les « engagements solennels » qu’il a passés avec des kleptocrates lituaniens ou les fascistes de Kiev. Ce qui se prépare est une explosion d’opposition dans la classe ouvrière internationale face à la politique étrangère criminelle de l’impérialisme.

Source: Mondialisation.ca via Sott.net

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/03/19/les-sanctions-des-etats-unis-et-de-l…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 10:32 (2014)    Sujet du message: AL-QAIDA INCITE SES PARTISANS A COMMETTRE DES ATTENTATS AUX ETATS-UNIS. Répondre en citant

AL-QAIDA INCITE SES PARTISANS A COMMETTRE DES ATTENTATS AUX ETATS-UNIS.

Al-Qaida = CIA. C'est donc dire que le gouvernement américain est prêt à aller de l'avant pour la destruction finale du peuple américain. Ajoutez à cela, toutes les lois du Patriot Act, tyranniques et militaires, les lois sur la réforme de l'Obamacare, des lois sur le LGBT, le Common Core, la destruction de l'économie, les lois civiles qui n'ont plus force de lois et remplacées par des lois corporatives pouvant maintenant tous nous mettre en prison sous un esclavage assuré, etc. Vous avez là tous les ingrédients requis pour une complète destruction morale et physique de l'Amérique. Ce coup d'état des ennemis du bien est maintenant en phase finale et accélérée pour une destruction complète. Le Potus Obama et le faux prophète, le Pape François étendent leurs griffes sur toutes les nations pour les assujettir toutes sous leur contrôle. Voilà la réalité toute cru pour un ordre nouveau, sous le signe de la Paix et de la Securité.

L’équipe du site



Al-Qaïda voudrait frapper les villes américaines. L'appel a été lancé dans la dernière édition du magazine électronique anglophone d’Al-Qaïda « Inspire ». Il y incite ses lecteurs au recours à des voitures piégées et mentionne spécifiquement New York, Los Angelos, Washington et Chicago, comme les villes les plus favoris pour les attaques.



Selon le commissaire américain Bill Bratton, le site appelle ses lecteurs à agir en "loup solitaire".

« Choisis les cibles dans ton pays où tu connais mieux l’ennemi. Le plus important est de viser les civils et non les bâtiments », est-il également écrit sur « Inspire ».

Le magazine électronique propose comme lieux favoris, le Tower Ceaser à Chicago, les bases militaires au nord de la Virginie et les stades de football en Grande Bretagne, surtout durant les grands tournois.

Concernant les meilleurs temps, sont conseillés ceux des échéances électorales, et des fêtes comme Noël et le Nouvel an.

Les auteurs des attentats sont priés de se déguiser lors de leur exécution en changeant entre autre la couleur de leur peau ou en utilisant des masques.



Le site Inspire comprend également une lettre de son éditeur Yahya Ibrahim:

«Beaucoup de Shahzads Fayçal résident à l'intérieur de l'Amérique, et tout ce qu'ils ont besoin est la connaissance de la façon de faire des voitures piégées. Ils aspirent tous à accomplir leur devoir de djihad. ... Le gouvernement américain a été incapable de protéger ses citoyens contre les bombes de cocotte-minute dans des sacs à dos, je me demande s'ils sont prêts à arrêter les voitures piégées!".

Le site avait l’an dernier mis en ligne la recette d’une bombe piégée à l’aide d’une cocotte-minute. Elle a inspiré un émigré dominicain pour fabriquer des bombes artisanales et les installer dans la ville de Boston.



Etrangement, cette fois-ci, le site ne semble pas avoir mis en ligne "la recette" des voitures piégées.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=13&frid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 16:50 (2014)    Sujet du message: NETANYAHU ORDERS ISRAEL ARMY TO PREPARE FOR POSSIBLE MILITARY STRIKE AGAINST IRAN IN 2014 Répondre en citant

RUMOR OF WAR

NETANYAHU ORDERS ISRAEL ARMY TO PREPARE FOR POSSIBLE MILITARY STRIKE AGAINST IRAN IN 2014

Tyler Durden's picture

Submitted by Tyler Durden on 03/19/2014 10:36 -0400

Back in 2013 it was Syria where the world was gearing for imminent military action after a relentless series of false flag provocations by the United States (intent on securing a Qatar gas pipeline to Europe) which in the last minute was deftly diffused by Vladimir Putin. In 2014, it was the Ukraine's turn, and after a prolonged campaign orchestrated by Victoria Nuland and the US State Department (again) which succeeded in the now traditional violent coup (see Egypt and Libya), once again saw Putin victorious, after yesterday's annexation of the all important Crimean peninsula, achieved without the firing of one shot. So now that Putin has succeeded in trouncing the US twice in a row, it is time to poke some old, well-known geopolitical wounds, such as Iran. And who better to do it than Israel, where as Haaretz reports, "Prime Minister Benjamin Netanyahu and Defense Minister Moshe Ya’alon have ordered the army to continue preparing for a possible military strike on Iran’s nuclear facilities at a cost of at least 10 billion shekels ($2.89 billion) this year, despite the talks between Iran and the West, according to recent statements by senior military officers."



To be sure there is a tangible benefit for all those involved: moar war means more military spending means more "broken windows" means more "GDP."

Three Knesset members who were present at Knesset joint committee hearings on Israel Defense Forces plans that were held in January and February say they learned during the hearings that 10 billion shekels to 12 billion shekels of the defense budget would be allocated this year for preparations for a strike on Iran, approximately the same amount that was allocated in 2013.

Yet unlike the US where warmongering has become an art, if not a science, in Israel these things are taken far more seriously:

The IDF representatives said the army had received a clear directive from government officials from the political echelon – meaning Netanyahu and Ya’alon – to continue readying for a possible independent strike by Israel on the Iranian nuclear sites, regardless of the talks now happening between Iran and the West, the three MKs said.

As for the diplomatic cover for a potential attack, it is well-known, and the same one used for the past 3 years - attack Iran before it can nuke Israel and obliterate it from the face of the earth.

Ever since the interim accord between Iran and the six powers was reached, Netanyahu has stressed that Israel will not consider itself bound by it. In the last few weeks, as talks on a permanent accord have resumed, Netanyahu has upped his rhetoric on the Iranian issue, and is again making implied threats about a possible unilateral Israeli strike on the Iranian nuclear sites.

“My friends, I believe that letting Iran enrich uranium would open up the floodgates,” Netanyahu said at the AIPAC conference earlier this month. “That must not happen. And we will make sure it does not happen.”

Ironically, this time Israel may see pushback from none other than the US itself, which mysteriously over the past 6 months has transformed itself from Iran's most hated enemy to a willing partner who sees Iran as nothing short of a frontier market (not to mention source of natural resources).

However, the US too realizes that it needs "military outs" with Ukraine seemingly diffused for the time being. Which is why yesterday, a few hours after Russia peacefully annexed Crimea, the US made its feeble response known, when it suspended operations of the Syrian Embassy in Washington and its consulates and told diplomats and staff who are not U.S. citizens or permanent residents to leave the country. The justification of this oddly timed move came from the U.S. special envoy for Syria Daniel Rubinstein who said that Syrian President Bashar al-Assad had refused to step down and was responsible for atrocities against Syrians.

And this was news to the US? More from Reuters:

"We have determined it is unacceptable for individuals appointed by that regime to conduct diplomatic or consular operations in the United States," said Rubinstein, whose appointment was announced by the State Department on Monday.

"Consequently, the United States notified the Syrian government today that it must immediately suspend operations of its embassy in Washington, D.C., and its honorary consulates in Troy, Michigan, and Houston, Texas," he said in a statement.

In other words, the US tried to impose its "moral superiority" codex on yet another country, which for all intents and purposes was a proxy of Russian strength in the middle east, i.e., punish the Kremlin by kicking out Syria. Surely Putin was in tears.

The only problem is that it is now beyond obvious to virtually everyone in the world that the framework of Pax Americana is only applicable to the increasingly self-deluded United States, and of course the Group of 7 most insolvent nations, whose debt ponzi schemes are ever more reliant on a centrally planned regime of low interest rates and free money. For everyone else it is now just as obvious that when provoked, the best the US can do is simply impose some sanctions, and shut down embassies... while it prints trillions of dollars in "paper wealth" each year of course.

http://www.zerohedge.com/news/2014-03-19/netanyahu-orders-israel-army-prepa…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 16:32 (2014)    Sujet du message: CHORUS OF ISRAELI VOICES RENEWS CALLS FOR IRAN STRIKE Répondre en citant



CHORUS OF ISRAELI VOICES RENEWS CALLS FOR IRAN STRIKE

The military option, ‘in a coma’ since interim deal was reached on Tehran’s nuclear program, resurfaces in earnest

By Tia Goldenberg March 21, 2014, 6:39 pm


The reactor building of the Bushehr nuclear power plant is seen just outside the southern city of Bushehr, Iran (photo credit: AP/Mehr News Agency/Majid Asgaripour/File)

AP — A rising chorus of Israeli voices is again raising the possibility of carrying out a military strike on Iran’s nuclear facilities in what appears to be an attempt to draw renewed attention to Tehran’s atomic program — and Israel’s unhappiness with international negotiations with the Iranians.

In recent days, a series of newspaper reports and comments by top defense officials have signaled that the military option remains very much on the table. While Israeli officials say Israel never shelved the possibility of attacking, the heightened rhetoric marks a departure from Israel’s subdued approach since six world powers opened negotiations with Iran last November.

Prime Minister Benjamin Netanyahu has been an outspoken critic of the international efforts to negotiate a deal with Iran. He has spent years warning the world against the dangers of a nuclear-armed Iran and fears a final deal will leave much of Iran’s nuclear capabilities intact.

But since the global powers reached an interim agreement with Iran last November, Netanyahu’s warnings about Iran have been largely ignored. A frustrated Israeli leadership now appears to be ratcheting up the pressure on the international community to take a tough position in its negotiations with Iran.

Prime Minister Benjamin Netanyahu sets out his 'red line' for Iran on a cartoon bomb drawing during a September 27 speech to the General Assembly (photo credit: Avi Ohayun, GPO)

Prime Minister Benjamin Netanyahu sets out his ‘red line’ for Iran on a cartoon bomb drawing during a speech to the United Nations General Assembly, Sept. 27, 2012 (photo credit: Avi Ohayun, GPO)

A front-page headline in the daily Haaretz on Thursday proclaimed that Netanyahu has ordered “to prep for strike on Iran in 2014″ and has allocated 10 billion shekels (2.87 billion dollars) for the groundwork. Earlier this week, Defense Minister Moshe Ya’alon hinted that Israel would have to pursue a military strike on its own, with the US having chosen the path of negotiations. And the military chief, Lt. Gen. Benny Gantz, said this week that Iran “is not in an area that is out of the military’s range.”

An Israeli military strike would be extremely difficult to pull off, both for logistical and political reasons. Any mission would likely require sending Israeli warplanes into hostile airspace, and it remains unclear how much damage Israel could inflict on a program that is scattered and hidden deep underground. In addition, it would likely set off an international uproar, derail the international negotiations and trigger retaliation on Israeli and US targets.

Yoel Gozansky, an Iran expert at the Institute of National Security Studies, a Tel Aviv think tank, said the comments were meant as a wake-up call to the world.

“It was in a coma. It has awoken suddenly,” he said of the military-option talk. “Someone has an agenda to bring up this subject again, which has dropped off the agenda in recent months, especially after the deal with Iran.”

Netanyahu has long been at odds with his Western allies over how to dislodge Iran from its nuclear program. He has called the interim agreement a “historic mistake,” saying it grants Iran too much relief while getting little in return, and fears a final agreement would leave Iran with the capability to make a bomb.

Israel believes that Iran is trying to build a nuclear weapon, a charge Iran denies. Israel says a nuclear-armed Iran would pose an existential threat to the Jewish state, citing Iranian calls for Israel’s destruction, its development of long-range missiles and its support for hostile militant groups.

Israeli security forces inspect containers of missiles uncovered onboard the Klos-C earlier this month (photo credit: IDF Spokesperson)

Israeli security forces inspect containers of missiles uncovered onboard the Klos-C earlier this month (photo credit: IDF Spokesperson)

During a swing through Washington early this month, Netanyahu tried to draw attention to the Iranian issue in stops at the White House and in an address to AIPAC, the pro-Israel lobbying group. Israel then engaged in a six-day PR blitz when naval commandos seized a ship in international waters that was carrying dozens of sophisticated rockets Israel said were bound for militants in the Gaza Strip and sent by Iran. The effort was capped by a display of the seized weapons.

But beyond placid acknowledgments from world leaders, the ship’s seizure did little to change the course of negotiations with Iran.

Netanyahu said the world’s indifference to the naval raid was “hypocritical,” and he lashed out at Western leaders for condemning Israeli settlement construction while ignoring Iran’s transgressions.

Netanyahu’s past warnings have been credited with bringing the Iran issue to the fore and galvanizing world powers to take action on the nuclear program. He made headlines in 2012 when he drew a red line on a cartoon bomb during his speech at the UN General Assembly.

Yaakov Amidror, who recently stepped down as Netanyahu’s national security adviser, said the threat of a military strike is a real possibility.

“We aren’t playing a game of neighborhood bully. This is a stated policy of the state of Israel and has been made clear … to anyone who meets Israel’s representatives.”

But if Israel is trying to raise the alarm again, the move comes at an inopportune time. The urgency of the Iran issue has taken a backseat to more pressing international crises, namely Russia’s annexation of the Crimea peninsula. With world powers charging forward with negotiations with Iran, threats from Israel are likely to be ignored at best. At worst, they could alienate Israel’s closest allies.

Gozansky said the renewed threats were largely empty because if Israel carried out a strike with diplomacy underway, it would be seen as a warmonger out to destabilize the region. But he said the threats could nonetheless serve as leverage on Iran while it conducts talks. Netanyahu has suggested that may be the case.

“The greater the pressure on Iran,” he said in his speech to AIPAC, “the more credible the threat of force on Iran, the smaller the chance that force will ever have to be used.”

http://www.timesofisrael.com/chorus-of-israeli-voices-renews-calls-for-iran…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 00:03 (2014)    Sujet du message: FOR THE FIRST TIME IN HISTORY, ISRAEL SUSPICIOUSLY CLOSES ALL EMBASIES AND CONSULATES WORLD-WIDE! (Breaking VIDEOS) Répondre en citant



FOR THE FIRST TIME IN HISTORY, ISRAEL SUSPICIOUSLY CLOSES ALL EMBASIES AND CONSULATES WORLD-WIDE! (Breaking VIDEOS)

Sunday, March 23, 2014 23:56

(Before It's News)



Confirmed: Israel Has Closed All Embassies and Consulates World-Wide!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=PaDD1QH9mlk&hd=1


PROPHECY ALERT: Israel Closes All 102 Embassies “War With Iran?



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=s1OM6UNO-Cs&hd=1

For the First Time in History, Israel Suspiciously Closes All Embassies & Consulates World Wide!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=bJVtLdLouKU&hd=1

This is VERY strange. Is something about to happen—an attack of some sort? As the headline reads, this is the first time in history Israel has ever closed all embassies and consulates world-wide! Let’s definitely keep our eyes open on this one and see what happens!

Quote From Jim Stone Freelance:

Israel is a delegate nation at NSS. I guess now this means they’ve pulled out at the last minute. (Remember the lucky folks who didn’t go to work morning of 9/11 because they were tipped off?) Pulling out of all embassies world wide makes total sense too and possibly another clue to this being a false flag event in the making with the pretext of attacking Iran. Once they attack Iran they wouldn’t want their people anywhere in the world being targeted by angry Iranians and other sympathizers seeking revenge.

Vanishing Israelis and Jews from important places that are about to go BOOM has indeed happened before, on 911, and on 311 when all Magna BSP employees working Fukushima returned to Israel just before the tsunami and nuclear disaster. This is spooky, DAMN SPOOKY considering the disappearance of flight 370. Something big is coming, COUNT ON IT, and DON’T FALL FOR THE OFFICIAL LIE WHEN IT HAPPENS.



And I agree. Is this the beginning of another false flag event? Only time will tell!

For when they shall say, Peace and safety; then sudden destruction cometh upon them, as travail upon a woman with child; and they shall not escape. 1 Thessalonians 5:3

http://beforeitsnews.com/prophecy/2014/03/for-the-first-time-in-history-isr…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 00:18 (2014)    Sujet du message: AMBASSADES US EN EUROPE SONT EN ETAT D'ALERTE... Répondre en citant



AMBASSADES US EN EUROPE SONT EN ETAT D'ALERTE...



Nouvelle venant d'un site musulman

NOUS VENONS D'APPRENDRE QUE TOUTES LES AMBASSADES US EN EUROPE SONT EN ETAT D'ALERTE ET QUE LES MARINES US EN SARDAIGNE SONT PASSES EN MODE COMBAT ACTIF DEPUIS HIER SOIR... NOUS AVONS EGALEMENT ETE INFORMES DE LA PRESENCE DE SOUS-MARINS D'ATTAQUES NUCLEAIRES CHINOIS ET RUSSES EN MEDITERANEE. IL SEMBLE QUE LE MONDE SE PREPARE A UNE GUERRE ISRAELIENNE AU MOYEN ORIENT, PRECEDEE D'UN FALSE FLAG DE TYPE 11 SEPTEMBRE POUVANT DECLENCHER LE CHAOS GENERAL ...

TEL AVIV A ENCLENCHE SON 11 SEPTEMBRE NUCLEAIRE-CHIMIQUE ET ANNONCE QUE TOUTES SES AMBASSADES ET CONSULATS FERMENT SUR TOUTE LA PLANETE! LIRE ICI http://investmentwatchblog.com/for-the-first-time-in-history-israel-suspici…

- Pax talmudica: La sale race corrompue a sabote le blog une nouvelle fois! Le gouvernement malais affirme que l'avion detourne par les israeliens s'est crashe en mer, mais toujours aucune preuve materielle ne vient confirmer cela. Il apparait que la Malaisie ne veut pas etre accusee a la place de tel aviv si un avion detourne percutait une cible... Confirmation que le gouvernment francais est partie prenante dans le 11 septembre nucleaire-chimique. Les Musulmans disposent d'un savoir faire technologique inegale sur toute la planete! Lire ici http://www.roitov.com/articles/hollande.htm

- Pax Talmudica; Des sources militaires US confirment que le boeing 777 MH-370 a ete detourne et a ravitaille a Diego Garcia. Nos sources affiment que l'avion est reparti de Diego Garcia vers le Moyen Orient. Les ingenieurs de Rolls Royce qui monitorent les moteurs de l'appareil en live refusent de communiquer sa position mais nous savions que les francais, anglais et allemands participaient a ce nouvel 11 septembre 2001. Notre etonnement vint de Pekin ui ont immediatement pris les dispositions ignorant les americains, anglais, francais, australiens, allemands. Les preuves sont suffisament convainquantes, mais cela nous a valu quelques nuits blanches ces derniers temps. Des sources US non militaires travaillant dans l'aviation civile pour des compagnies asiatiques, volant sur le meme type d'appareil, confirment egalement ce que nous disions, elles affirment savoir pouvoir acceder aux donnees anglaises de Rolls Royce et les communiquer au grand public tres rapidement afin de localiser l'avion. Lire ici http://beforeitsnews.com/conspiracy-theories/2014/03/flight-mh370-is-at-die…

http://islamic-intelligence.blogspot.fr/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 00:16 (2014)    Sujet du message: SYRIE : LE VILLAGE ARMENIEN DE KASSAB, VICTIME "D'UNE EPURATION ETHNIQUE" Répondre en citant

GUERRE ET DELOCALISATION

SYRIE : LE VILLAGE ARMENIEN DE KASSAB, VICTIME "D'UNE EPURATION ETHNIQUE"



Texte par Marc DAOU Suivre darcmaou sur twitter

Dernière modification : 24/03/2014

Le village de Kassab en Syrie, situé dans un fief du régime de Bachar al-Assad et adossé à la frontière turque, est tombé aux mains des rebelles islamistes syriens. Un évènement qui a provoqué la fuite de ses habitants majoritairement arméniens.

La prise de Kassab, une localité adossée à la frontière turco-syrienne dans la province de Lattaquié, fief du régime du président Bachar al-Assad, par les rebelles, entre samedi et dimanche, constitue un important revers pour les forces loyalistes. Ce point de passage était, en effet, l'un des deux derniers postes frontières officiels avec la Turquie encore aux mains de Damas.

Mais Kassab n’est pas seulement un village frontalier très prisé pour le charme qu'offre son climat et sa proximité avec la mer. Il s'agit surtout du seul village arménien de l’ancien Empire ottoman situé hors des frontières de la Turquie actuelle.

Selon Fabrice Balanche, spécialiste de la Syrie et directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO), l’enjeu dissimulé derrière cette bataille "officiellement" menée pour s’emparer d’un poste frontière, est tout autre.

"Les rebelles n’ont pas besoin de passer par ce poste frontière pour faire venir des armes et des munitions, ils traversent facilement par les collines boisées du Djebel turkmène plus au sud, explique-t-il. La prise du poste frontière n’est qu’un prétexte, nous sommes face à une stratégie d’épuration ethnique à l’égard de la population arménienne de Kassab".
Un village vidé de ses habitants

Kassab est en effet peuplé très majoritairement de rescapés du génocide des Arméniens de Turquie, en 1915. Sur les 5 000 habitants des cinq villages du canton, les deux-tiers sont Arméniens et le dernier tiers est alaouite, la communauté du président syrien.

En août 2012, le village, protégé par des combattants locaux, accusés d'être à la solde du régime, et les forces gouvernementales, avait déjà repoussé une attaque de la rébellion. À l’époque, dans un article du "Monde" daté du 24 octobre 2012, un rebelle turkmène (syrien d'origine turque) avait lancé un avertissement très clair à la population arménienne de la bourgade. "Je préviens nos frères arméniens à Kassab : qu’ils partent avant l’offensive de l’Armée syrienne libre, sinon ils vont avoir des pertes civiles et encore se plaindre d’un génocide perpétré par des Turcs".

Un message qui semble avoir été entendu puisque le village s’est vidé de ses habitants. "La population arménienne a été obligée de fuir à Lattaquié devant l’arrivée, via la Turquie, des centaines de combattants islamistes, dirigés par le Front Al-Nosra [la branche d'Al-Qaïda en Syrie, NDLR] tandis que le gros des troupes est composé de Turkmènes de la région", explique Fabrice Balanche.

Feu vert de la Turquie

Sur le terrain, la prise du village n’a pu être possible sans un feu vert des autorités turques. Voire même un soutien militaire. "Les rebelles se sont facilement emparés du village avec le soutien des autorités turques, ces dernières empêchant l’aviation syrienne d’épauler les combattants arméniens et l’armée régulière" juge Fabrice Balanche.

Dimanche, la Turquie a abattu un avion militaire syrien qui bombardait des rebelles, près du poste frontière de Kassab. La Syrie, qui a dénoncé une "agression flagrante", a affirmé que l'avion avait été visé en territoire syrien, mais Ankara a assuré pour sa part que l'appareil avait violé l'espace aérien turc. En outre, Damas accuse l’armée turque d’avoir "fourni une couverture pour cette attaque terroriste" dans ce secteur, et permis aux insurgés de s'infiltrer depuis la Turquie.

Cité par l’AFP, Omar al-Jeblawi, un activiste anti-régime de la région, a déclaré que "le fait que la Turquie ait abattu un avion syrien prouve que, contrairement aux autres fois, les rebelles sont soutenus".

En 2012, un avion turc avait été abattu par les Syriens dans la même zone. "Il est clair que les Turcs attendaient cette occasion pour se venger, estime Fabrice Balanche. En pleine campagne électorale [le premier ministre turc Recep Tayyip] Erdogan a besoin de montrer à ses électeurs qu’il reste ferme sur le dossier syrien. Le problème est que ce sont les Arméniens qui payent, rappelant une des pages les plus sombres de l’histoire de la Turquie", conclut le spécialiste.

Avec AFP

http://www.france24.com/fr/20140324-syrie-village-armenien-kassab-epuration…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 01:35 (2014)    Sujet du message: OBAMA TOP WORRY : NUKE BOMB NYC Répondre en citant

RUMOR OF NUCLEAR WAR



OBAMA TOP WORRY : NUKE BOMB NYC



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tmpaQ_570g8&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 11:57 (2014)    Sujet du message: LEAKED : UKRAINE MUST BE KILLED WITH NUCLEAR WEAPONS Répondre en citant



LEAKED : UKRAINE MUST BE KILLED WITH NUCLEAR WEAPONS



98 Feed-1 Latest posts/Blog , News , Video's by Others 20 hours ago Max Malone 0

While the NSA is busy justifying its (spying of every American) its existence thanks to famous Moscow resident Edward Snowden, its Russian counterparts have been busy intercepting even more phone Ukrainian conversations

By Tyler Durden | ZeroHedge

After a month ago a leaked phone call between US assistant secretary of state Victoria Nuland and the US envoy to the Ukraine, Geoffrey Pyatt confirmed that it was the US that was pulling the strings in what was about to be a violent coup overthrowing Ukraine’s president Yanukovich, “someone” has just leaked another phone conversation, this time between parliamentarian Nestor Shufrych and former PM and ideological leader of the Ukraine “revolution” Yulia Tymoshenko and most probable future president of West Ukraine, in which Tymoshenko is makes the following threats, “It’s going too far! Bugger! We must grab arms and go whack those damn katsaps [a Ukrainian word used to refer to the Russians in a negative tone] together with their leader”, “I’ll use all my connections, I’ll raise the whole world – as soon as I’m able to – in order to make sure.. Bugger!.. not even scorched earth won’t remain where Russia stands” although all her empty threats collapse in the last sentence of the phone conversation in which she says, regarding the Crimea annexation, that “we are going to take it to the Hague International Criminal Court.” Good luck with that.

But the smoking gun, and where Putin once again shows just how masterful of a chess player he is, is the following statement by Tymoshenko, after asked, rhetorically, by her counterparty, “what should we do now with the 8 million Russians that stayed in Ukraine. They are outcasts“… to which she replies: “They must be killed with nuclear weapons.”

Needless to say, that is not how you make Russian friends, or diffuse geopolitical tensions with your superpower neighbor, who just happens to be set on recreating USSR 2.0. Because just like that Putin has his provocation carte blanche, as the second something, anything happens to any ethnic Russian in east Ukraine, Putin can point to precisely this conversation as proof of how Ukraine’s “government” feels toward the ethnic minorities in the east, and why “they deserve to be protected” the Russian bearhug. Which has been precisely Putin’s plan all along.

It is not surprising that after this recording was leaked, that Tymoshenko admitted the validity of the recording except for this part, because she knows just how greatly it can and will be used against her once Putin decides it is time to expand a little further beyond just Crimea.

??????? ????, ??? ??? 8 ??? ?????? ? ??????? – ??????. ????????? ???????: ??????? ? ??????? – ?? ????????.?????? ???Smile ??????? ?? ??????????

— ???? ????????? (@YuliaTymoshenko) March 24, 2014

Some of the other statements, transcribed by RT, confirming just how powerless Ukraine truly is in this struggle between David backed by the world’s most insolvent and natgas hungry countries, and an ascendent Kremlin goliath:

Tymoshenko, who plans to run in Ukraine’s presidential election, expressed confidence that she would have found “a way to zap those assholes [Russia].”

“I’ll use all my connections, I’ll raise the whole world – as soon as I’m able to – in order to make sure.. Bugger!.. not even scorched earth won’t remain where Russia stands,” she promised.

Despite being incapacitated by spinal disc hernia the ex-PM stressed she’s ready to “grab a machine gun, you know what I’m saying, and go shoot this bastard [Putin] in the forehead.”

Full recording below:



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=6RxSzSWbcxo&hd=1


Also plz bookmark the home page and click the follow button on the bottom right of your screen thx! We appreciate your support and sharing of the information we provide.

http://www.maxresistance.com/leaked-ukraine-must-be-killed-with-nuclear-wea…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 11:59 (2014)    Sujet du message: YET ANOTHER BANKER JUMPS TO HIS DEATH: PATTERNS EMERGING? Répondre en citant

YET ANOTHER BANKER JUMPS TO HIS DEATH: PATTERNS EMERGING?

Posted on March 23, 2014 by Joseph P. Farrell • Filed Under: Bankers • 26 Comments

Many of you continue to send me articles, and for this I thank you, and I wish I had the time to thank each by name, but I dimply do not. Please accept this general “thank you” as being addressed to each and every one of you individually. This week’s “final cut” of articles was more difficult to make than even last week’s, because this week’s offerings were rich both in terms of content and their thought-provoking significance.

This is particularly true of a couple of articles that I received concerning yet another banker “suicide.” Yes, that’s right. There’s been another one, sadly this time of a very young man, and there is now beginning to be - perhaps – a pattern that is coming out:

28 Year Old Former JP Morgan Banker Jumps to His Death, the Latest in a Series of Recent Suicides

Another Banker Jumps

Let’s note something the second article stated, citing suicide expert Dr Christine Moutier(how does one become an expert in suicide?):

“J’umping is much less common as a method for suicide in general, so I am struck by the number that have occurred in recent months in this industry,’ said Dr. Christine Moutier, chief medical officer of the American Foundation for Suicide Prevention.

“’The suicide-research literature doesn’t help very much with the question of why the method of these suicides is so out in the open,’ she added.”

Not even the lamestream media presstitutes seem to be able to cover this story in anything like the detail it needs to be covered with, and statements by experts pointing out the obvious only add to the mystery. Nonetheless, I confess that Dr. Moutier’s statements caused me to rethink a number of things, for these “suicides” raise a number of questions an scenarios, and one need only look at the picture of the most recent victim, Kenneth Bellando, to realize that this man would not have committed suicide, not on his own.

So we need to look at the methods of the suicides themselves. In the case of Mr. Richard Talley, who committed death by nail gun, only a Warren Commission advocate could take seriously the idea that someone committed suicide by drilling no less than eight nails into the back of his skull with a nail gun, including the final kill shot delivered at the back base of the skull where it connects to the neck, In Mr. Talley’s case, it is a clear case of murder, and a clear message being sent by whomever committed it, to whomever else might be paying attention… we’ll get back to that in a moment.

But suicide by jumping, especially with such a concentration in one business sector, and moreover, one particular bank – JP Morgan – is something what would challenge the best insurance actuaries or Las Vegas bookies. So many suicides in one place, with specific connections, spells murder, and murder by a nefarious means: mind manipulation. And if this high octane speculation of the day is anywhere close to the truth, then this means access to some rather sophisticated technologies.

That access means, in my opinion, that we are dealing with a very narrowly defined and restricted group of possible perpetrators, a restricted group consisting of a very few select corporations with access to such technologies either because (1) they have developed them, or (2) they have covertly purchased them. And of course, we must include (3) the intelligence-national security “community”, which sponsored and oversaw that development.

In previous blogs about this subject, I have suggested that perhaps these victims were murdered to protect a secret, that secret being the vast scale of penetration into the financial world by the intelligence agencies, and the vast scale of fraud and hidden finance present within it, to serve but one purpose: a source of funding for covert operations and covert research into exotic technologies.

With that thought in mind, consider this third article:

Jon Rappaport: Is the NSA Manipulating the Stock Market?

Ponder the revelations in that article carefully, because they essentially corroborate my own high octane speculations: the NSA spying is essentially about international financial clearing, about the ultimate insider trading mechanism, and about the manipulation of markets. It takes little leaps of thought to see why such capability would greatly benefit a secret system of finance, a system dedicated to the funding of covert operations and research, for it it would be a source of funding for even further penetration, as Mr. Rappaport rightly observes:

“The amount of money siphoned off in such an ongoing operation would be enormous.

“‘Looking over the shoulder’ of Wall St. insiders would be child’s play for NSA.

“Ditto for predicting political events that would temporarily drive markets down and provide golden opportunities for highly profitable short selling.

“Like drug traffickers and other mobsters, the NSA could invest their ill-gotten gains in legitimate enterprises and reap additional rewards.

“And if the Pentagon, under which the NSA is organized, requires heavy amounts of money for off-the-books black budget ops, what better place to go than their own NSA?”

I suggest this is the common thread that may be uniting the murder of these bankers. One perhaps can even see why Mr. Talley joined this unfortunate list, for we can imagine a high octane scenario that led to their demise: perhaps they input certain trades on their computers, executing orders for clients, or, in Mr. Talley’s case, did title searches for potential mortgages. Perhaps those trades, which should have been executed within a certain time frame, or at certain prices, failed to do so, and were executed much later, or earlier, at different prices, or were simply blocked. Perhaps title searches indicated problems, but perhaps the problems were “brushed aside” by some hidden hand, much to the surprise of Mr. Talley.

One or two such instances would, of course, be dismissed by these people as coincidence or anomaly. It would have been only when a pattern is repeated that suspicions would have been roused, and perhaps these were quietly shared with other colleagues.

This means something significant: it means that there is a pattern behind the pattern of the “suicides,” and it is that story, that no one is talking about. It is that story that suggests that there is an even deeper pattern behind the seemingly discrete stories of gold repatriation, rehypothecation, LIBOR and FOREX rigging, the London Gold rate, and alleged central bank whistleblowers. I will not venture here to hazard a guess as to what that pattern might be.

See you on the flip side.

http://gizadeathstar.com/2014/03/yet-another-banker-jumps-death-patterns-em…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 19:17 (2014)    Sujet du message: THE WORLD IS MOBILIZING FOR WAR IN UKRAINE AND EASTERN EUROPE Répondre en citant



THE WORLD IS MOBILIZING FOR WAR IN UKRAINE AND EASTERN EUROPE

March 25, 2014 - Featured, Main, War -

Dave Hodges

March 25, 2014

The Common Sense Show

ukraine rumors of war Wars do not just happen by circumstance. It takes planning, training, positioning of assets, the building of alliances and coordination. This process is referred to as mobilization and a growing part of the world is participating in the coming conflict related to Putin’s intention to invade Ukraine.
Ukraine Moves to Counter Russian “War Games”

Ukraine is sending troops to its Eastern and Northern Borders. Troops have been digging in along the south Eastern Ukraine border with Russia. Ukrainian soldiers have increased their presence amid fears the Russian military is staging training exercises close to the border in the Donbass region as prelude to a Russian invasion of Ukraine. Euronews correspondent, Angelina Kariakina has reported that absolutely “No Russian troops or military hardware have been spotted here but the Ukrainian troops say they have prepared for any situation. These ditches have been created to deter any movement from the Russian side.” However, actions speak louder than words and Ukraine obviously believes the threat is imminent. See the news report here.

Don’t Tell US Senior Govt. Officials That the Ukraine Is Not To be Invaded by Putin

The House Intelligence Committee Chairman, Mike Rogers, stated on NBC’s Meet the Press, that the Ukrainians “passionately believe” that Russian President Vladimir Putin “will be on the move again in Ukraine, especially in the east and that the United States ought to provide weapons to the Ukrainian army so it could defend the country from a Russian invasion“. Rogers is not the only senior US government official who believes that Putin is going to make a move on Ukraine and possibly other countries as well. Last week, I reported that the Guardian’s Dan Roberts has extensively covered Biden’s promises of an increased US military presence in the Baltics made in Warsaw. The US is planning to send ground troops to the Baltic States according to this report. Biden stated that “We are exploring a number of additional steps to increase the pace and scope of our military co-operation, including rotating US forces to the Baltic region to conduct ground and naval exercises, as well as training missions”. The Eastern European Countries include Ukraine, Belarus, Moldova, Bulgaria, Romania, Poland, Lithuanian, Latvia, and Finland and are the presumed targets of Putin. Reuters is also reporting that the Vice-President met in Warsaw with Estonian President Toomas Hendrik in order to reassure our support of his country. Also, readers may recall that I previously reported on a senior Russian advisor to the Russian Parliament, Roman Kokorev, and how he published this map, now scrubbed, detailing Putin’s plans to takeover Eastern Europe. Clearly, the Kokorev account is being validated by, first Mike Rogers, and then by Biden, as he previously stated that the US “is committed to NATO’S pledge to help member states if military action is taken against them”. Biden also addressed the issue that I had previously raised, in a previous article, in which Putin can strangle gas shipments to Europe. And even if Kokorev was a mythical character, which he is not, these same viewpoints are being expressed by major Russian government officials as reported yesterday by Reuters.

Is Putin Playing Hitler In Reverse?

Yesterday, Reuters was reporting that deputy speaker at the Duma, Vladimir Zhirinovsky, whose party holds a minority in the parliament, has proposed dividing Ukraine along the lines of an infamous 1939 Nazi-Soviet pact and suggested that regions in Western Ukraine hold referendums on breaking away from Kiev. Zhirinovsky, whose nationalist Liberal Democratic party largely backs Russian President Putin, sent the letter as Russia annexed the Crimea region of southern Ukraine last week. Subsequently, in a letter sent to the governments of Poland, Romania and Hungary, Zhirinovsky also encouraged these same countries to hold referendums on incorporating the Ukrainian regions into their territory. Reuters observed that Zhirinovsky’s views resonate with much of the pro-national sentiment of the Russian people. Zhirinovsky letter, seen by Reuters, suggested that Poland, Hungary and Romania, who are now in the European Union, might wish to take back regions of which they previously possessed. Here is another account of the same story.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=9Z-vhuuNgIY&hd=1

China Lines Up With Russia vs. Ukraine

Russia is owed billions by Ukraine for already-delivered gas. Additionally, China is also owed $3 billion, by Ukraine, for loans made for future grain delivery to China. In 2012, The State Food and Grain Corporation and the Export-Import Bank of China agreed to provide Ukrainian corporation loans of $3 billion, which was planned to be on the spot and forward purchases of grain for future delivery to China. China is calling in this loan.

The Minister of Agrarian Policy and Food of Ukraine, Igor Schweich, confirmed that China is indeed pursuing a lawsuit against Ukraine in a London court for the return of a loan of $3 billion. The Ukraine minister disagrees with China’s case, as Schweich emphatically states that China “filed false information that there are no claims to us from China…” False claims? Only three billion dollars? Three billion dollars sounds like mere chump change. Is this a pretext to join Russia in supporting the coming invasion of Ukraine?

NATO and the US Military Fears Russian Invasion of Ukraine and Eastern Europe

General Philip Breedlove, the Supreme Allied Commander of NATO, stated this past Sunday that Russia is using snap military exercises in preparation of a military invasion of Ukraine. Breedlove describes the term snap military exercise in a recent account. “A snap exercise puts an incredible force at a border. The force that is at the Ukrainian border now to the east is very, very sizeable and very, very ready.” Breedlove notes that Russia has its military “postured on the eastern border of Ukraine to run to Trans-Dniester if the decision was made to do that, and that is very worrisome.” Trans-Dniester is a region on the border of Ukraine and neighboring Moldova. It has autonomous status and a large Russian majority. This would make this location the ideal situation for Putin to launch an invasion of Ukraine. Breedlove further states that it is impossible to defend against the coming Russian invasion without pre-positioning assets in the area, “especially in the Baltics and other places“. If this does not imply the General isn’t expecting an invasion of Eastern Europe, I do not know what would. Several Eastern European countries have requested protection from Putin.

The US Military Prepares for War in the Balkans

According to Yahoo News, the U.S. and Ukrainian troops will take part in military drills with about 700 soldiers from 10 other countries at a shooting range in central Bulgaria, as reported by the Defense Ministry. Clearly, our military leadership is preparing for war and is busily engaged in forming alliances as a preparation for war. Why is Obama intending to reduce our military levels to 1940 levels? Why are many of our carrier strike forces presently rendered inactive? And let us not forget the open-mike comment made to the Russian about making military concessions before the 2012 election. Just whose team is Obama on? There are further domestic indications of what is coming in regard to Putin’s impending invasion of Ukraine and these factors will be presented and discussed in a later installment on this crisis.

http://thecommonsenseshow.com/2014/03/25/the-world-is-mobilizing-for-war-in…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 23:58 (2014)    Sujet du message: LA DIFFUSION D'UNE CONVERSATION TELEPHONIQUE PLONGE TIMOCHENKO DANS L'EMBARRAS Répondre en citant



LA DIFFUSION D'UNE CONVERSATION TELEPHONIQUE PLONGE TIMOCHENKO DANS L'EMBARRAS



© AFP | Ioulia Timochenko après sa libération de prison, le 22 février.

Texte par FRANCE 24 Suivre france24_fr sur twitter

Dernière modification : 26/03/2014

La diffusion d'une conversation aux accents violemment anti-russes entre Ioulia Timochenko et un député ukrainien accable l'ex-Première ministre, qui dénonce une manipulation des services de renseignement russes.

Celle que nombre d’observateurs considéraient comme un "pont entre Poutine et l’Europe" se retrouve à la peine après la publication sur Internet d’une conversation téléphonique pour le moins embarrassante. On peut entendre Ioulia Timochenko, l’égérie de la révolution orange aujourd’hui à la tête de l’un des partis au pouvoir en Ukraine, échanger des propos violemment anti-russes avec Nestor Choufritch, un député du Parti des régions (formation du président déchu Viktor Ianoukovitch).

Dans cette conversation vraisemblablement tenue le 18 mars, jour du discours de Vladimir Poutine devant le Parlement russe après le référendum en Crimée, une voix, attribuée à l’ancienne Première ministre, déclare qu’il faudrait tuer les huit millions de Russes d’Ukraine "avec des armes nucléaires". Ioulia Timochenko a fermement démenti cette partie de l’enregistrement et a accusé le FSB, les services de renseignement russes, de manipulation.

"Cette conversation a bien eu lieu, a-t-elle admis mardi 25 mars sur son compte Twitter, mais la partie sur les huit millions de Russes en Ukraine, c'est un montage." "En fait, poursuit-elle, j'ai dit 'les Russes en Ukraine, ce sont des Ukrainiens'. Bonjour le FSB". Puis elle ajoute : "Excusez les gros mots", faisant allusion au langage fleuri qu’elle utilise tout au long de la conversation enregistrée.

"Tirer une balle dans la tête de ce Kastaps"

Mais le reste de la conversation, que Ioulia Timochenko assume bien avoir eue, n’est pas moins virulent. Répondant au député qui lui fait part de ses préoccupations concernant "tout ce dossier criméen", elle dit : "Je suis prête à m’emparer d’une mitrailleuse et tirer une balle dans la tête de ce Kastaps [terme ukrainien très péjoratif désignant les Russes]", des propos visant probablement le chef du Kremlin. Un peu plus tard, Ioulia Timochenko assure qu'elle va "utiliser tous (s)es contacts, soulever le monde entier, pour qu'il ne reste de la Russie pas même un champ brûlé".

De quoi alourdir encore un peu plus le climat de tensions qui règne entre Kiev et Moscou, à deux mois de l’élection présidentielle anticipée prévue le 25 mai en Ukraine. Dès sa libération, le 22 février, la "Dame de fer" ukrainienne a été considérée comme favorite à ce scrutin, potentiellement à même de bénéficier d’un soutien discret de Moscou.

"Timochenko convient aussi bien à Vladimir Poutine qu'à l'Union européenne, affirmait ainsi, le 23 février dernier dans les colonnes du Figaro, Alexeï Venediktov, rédacteur en chef de la radio Échos de Moscou. Récemment, Poutine a répété publiquement qu'il avait très bien travaillé avec le gouvernement Timochenko. Dans son langage, cela signifie qu'il est prêt à recommencer si elle donne des garanties". Après la divulgation de ces enregistrements, Vladimir Poutine pourrait fort ne plus manifester le même d’enthousiasme.

http://www.france24.com/fr/20140326-ukraine-ioulia-timochenko-ecoutes-conve…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 00:26 (2014)    Sujet du message: GRAPHIC UNEDITED - NM POLICE MURDER HOMLESS MAN Répondre en citant



GRAPHIC UNEDITED - NM POLICE MURDER HOMLESS MAN



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ABVMyjV59aM&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 12:42 (2014)    Sujet du message: NORTH KOREAN UNIVERSITY STUDENTS ARE NOW REPORTEDLY REQUIRED TO GET THE SAME HAIRCUT AS KIM JONG UN Répondre en citant

NORTH KOREAN UNIVERSITY STUDENTS ARE NOW REPORTEDLY REQUIRED TO GET THE SAME HAIRCUT AS KIM JONG UN

Slavery and humiliation

Samantha Grossman @sam_grossman

March 26, 2014


North Korea leader Kim Jong Un presides over a meeting of the Central Military Commission of the Workers' Party of Korea Nice haircut, Mr Dictator. North Korea leader Kim Jong Un presides over a meeting of the Central Military Commission of the Workers' Party of Korea. KCNA / Reuters

Women will still be allowed to choose from a selection of state-sanctioned 'dos

Until now, everyone in North Korea had to choose their haircuts from a list of state-approved styles. But now, all male undergraudates in the hermit kingdom will be required to sport the same hairstyle as supreme leader Kim Jong Un, the BBC reports.

Pyongyang introduced the new law two weeks ago but is now rolling it out across the country. Unfortunately, some North Koreans may not be thrilled about the new look. According to a former Pyongyang resident now living in China, the Kim Jong Un cut is unpopular because it apparently resembles the style of Chinese smugglers. “Until the mid-2000s, we called it the ‘Chinese smuggler haircut’,” the source told the Korea Times.

For now, it seems women will still be able to choose one of the several state-approved styles. Though if Kim Jong Un is a Friends fan, maybe he’ll mandate that all women get “The Rachel.” You never know.

Update, 4:05 a.m. ET: The BBC corrected its story to say that the haircut rule applies only to university students, not all North Korean men as originally stated. This story has now been edited to reflect that.

http://time.com/38409/north-korea-kim-jong-un-haircut/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 29 Mar - 23:28 (2014)    Sujet du message: UK ISLAMIC HONOR VIOLENCE GOES UNREPORTED : SCHOOLS AND COMMUNITIES FEAR ACCUSATIONS OF “ISLAMOPHOBIA” Répondre en citant

SLAVERY

UK ISLAMIC HONOR VIOLENCE GOES UNREPORTED : SCHOOLS AND COMMUNITIES FEAR ACCUSATIONS OF “ISLAMOPHOBIA”

Honor Killings: Islam Misogyny

Britain is finished: destroyed for fear of charges of “racism” and “Islamophobia.”

The Muslim community protects the religious honor code, while smearing and libeling the truth tellers coming to the aid of these girls as “racists.” Muslims commit 91 percent of honor killings worldwide.

The Palestinian Authority gives pardons or suspended sentences for honor murders. Iraqi women have asked for tougher sentences for Islamic honor murderers, who get off lightly now. Syria in 2009 scrapped a law limiting the length of sentences for honor killings, but “the new law says a man can still benefit from extenuating circumstances in crimes of passion or honour ‘provided he serves a prison term of no less than two years in the case of killing.’” And in 2003 the Jordanian Parliament voted down on Islamic grounds a provision designed to stiffen penalties for honor killings. Al-Jazeera reported that “Islamists and conservatives said the laws violated religious traditions and would destroy families and values.” (Source: Jihadwatch)



“North East England: Honour-Based Violence Unreported Due to Racism Fears,” International Business Times, March 28, 2014:

Honour-based violence and forced marriages in communities across the North East go unreported because victims are frightened of being branded as racist, a report by ITV News Tyne Tees has revealed.

Honour-based violence is a form of domestic abuse which occurs when victims, mainly women, are punished, very often by their relatives, if they bring shame upon their families.

Claire Phillipson from Wearside Women in Need said that while the number of people approaching her for help is alarming, what is more worrying is the number who are not.

“I have no doubt that all over the North East [England] first, second, third generation English young women are being forced into marriage,” Phillipson said.

“Schools and communities are keeping silent about it, because they are concerned that they would be called racist, islamophobic,” she continued. ”They don’t quite know where the line between culture, religion and human rights should be drawn.”

According to Domestic Violence London, the abuse is not only perpetrated by men: “Sometimes female relatives will support, incite or assist” the organisation said.

“It is also not unusual for younger relatives to be selected to undertake the abuse as a way to protect senior members of the family. Sometimes contract killers and bounty hunters will also be employed.”

One of the women interviewed by ITV explained she had been sent from Pakistan to the UK in order to marry a man much older than her.

“My family said they would kill me, they would shoot me. That’s what would happen, if I didn’t do it.

“When I complained about it, my brother and sister tried to make me touch electrical sockets with wet hands, to electrocute me, and make it look like an accident,” the woman said.

According to the Halo Project,there are approximately 12 reported honour killings per year in the United Kingdom.

This does not take into account the many people who are taken abroad and whose whereabouts are unknown.

Out of the 5000 honour killings that occur around the world each year, about 1000 happen in India and the same number take place in Pakistan, according to international digital resource centre Honour Based Violence Awareness (HBVA).

http://pamelageller.com/2014/03/uk-islamic-honor-violence-goes-unreported-s…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Mar - 11:16 (2014)    Sujet du message: ATTENTAT: LES ETATS-UNIS PLACES EN ETAT D'ALERTE MAXIMALE NUCLEAIRE Répondre en citant



RUMEUR DE FALSE FLAG NUCLEAIRE

ATTENTAT: LES ETATS-UNIS PLACES EN ETAT D'ALERTE MAXIMALE NUCLEAIRE

Samedi 29 mars 2014

Les forces américaines en état d'alerte en vue d'un éventuel attentat nucléaire

nuclear-blast.jpgLes États-Unis sont en état d'alerte et ont déployé des moyens militaires pour défendre le littoral atlantique de New York à Charleston envers une attaque par un missile de croisière ou par un aéronef volant à basse altitude .

Ces mesures de sécurité accrues ont commencé avec l'augmentation des menaces d'Israël envers l'Iran , mais se sont accentuées depuis la disparition mystérieuse du vol 370 de la Malaisie Airlines.

Des sources au plus haut niveau de la hiérarchie militaire et de la communauté du renseignement américain citent la possibilité d'un attentat terroriste pouvant même voir l'emploi d'armes nucléaires susceptibles d'être lancées à partir d'un sous-marin.

Cependant, le plan dont nous avons été informés incluerait le détournement d'un avion de ligne qui serait attribué à des Iraniens ainsi que l'a déclaré Joel Rosenberg lors d'un entretien avec Greta van Susteren sur Fox News le 18 Mars . Selon lui, les Iraniens détourneraient l'avion afin d'attaquer Israël .

Les États-Unis cependant, pensent que quelqu'un d'autre que l'Iran envisage une attaque contre les Etats-Unis et non Israël, dans l'intention de blâmer l'Iran .

Hier , le journaliste d'investigation Chris Bollyn a fait une découverte surprenante :

" Selon les rapports d'observateurs d'avions , Israël possède un boeing identiques à celui de la Malaysia Airlines

Ce Boeing 777-200 est stationné à Tel-Aviv depuis Novembre 2013. La seuledifférence visible entre l' avion disparu et celui de Tel-Aviv serait son numéro de série . Qu'est-ce que les Israéliens ont prévu avec cet double jumeau de l'avion de la Malaysia Airlines ?

En utilisant le bimoteur qu'ils ont en stock, les cerveaux terroristes peuvent avoir programmé un plan sinistre faisant réapparaitre l'avion disparu dans le cadre d'un atroce attentat sous faux drapeau . Le fait de sensibiliser le public à l'existence de l'avion jumeau de Tel Aviv pourrait par conséquent empêcher ce plan diabolique d'aboutir ".

Après la publication de l'article détaillé et argumenté de Bollyn , Tel-Aviv a lancé une contre-offensive médiatique à grande échelle.

Néanmoins, des sources américaines affirment que cette opération s'est retournée contre les israéliens , cela signifie que si leur rôle dans l'affaire de l'avion disparu n'avait jamais été évoqué auparavant , désormais c'est certainement le cas. Une source haut-placé a déclaré :

«À la lumière des efforts israéliens pour obtenir la libération de Jonathan Pollard y compris le chantage manifeste , la détérioration des relations entre Israël et l'administration Obama créé une situation très dangereuse . Israël pourrait bien faire n'importe quoi " .

La mise en garde d'Obama pendant le sommet sur le nucléaire

Le 25 Mars 2014, le président Obama a assisté au sommet sur la sécurité nucléaire à La Haye aux Pays-Bas . 53 chefs d'état étaient présents.

Le Premier ministre Netanyahu d'Israël n'y a pas assisté . C'est la 3e Sommet sur la sécurité nucléaire qu'Israël a boycotté à ce jour.

Lors de la conférence de presse de clôture , le Premier ministre néerlandais Mark Rutte avait juste fini de féliciter l'Iran sur sa coopération, louant les États-Unis pour leur succès diplomatique . Rutte a fait l'annonce suivante en se tenant debout à côté du président Obama :

" ... Des progrès sont réalisés . Prenez Iran . J'ai parlé avec le président Rouhani à Davos lors du Forum économique mondial en Janvier . Nous avons maintenant des accords intérimaires . Le fait que j'ai pu m'entretenir avec le président Rouhani , je suis le premier dirigeant néerlandais depuis plus de 30 ou 40 ans a avoir pu discuter avec un dirigeant iranien, n'a été possible qu'en raison des accords intérimaires , et il semble qu'ils tiennent le coup. l'Amérique maintient son leadership aussi là-bas. "

Ensuite, le président Obama a déclaré :

«quand il s'agit de notre sécurité, je continue à être beaucoup plus préoccupé par la perspective d'une arme nucléaire explosant dans Manhattan".

Normalement, un tel avertissement semblerait moins inquiétant mais nous ne vivons pas des temps normaux.

Mesures spéciales

Le dispositif comprend des avions AWAC ( Airborne Warning and Control), des systemes navals de défense antimissile AEGIS et des systèmes de défense de missiles de croisière JLENS montés sur aérostats .

Il n'est pas inhabituel pour les navires équipés de l'AEGIS d'être déployés au large . C'est une procédure standard d'utiliser les AEGIS pour défendre New York et Washington depuis les " échecs de procédure " du NORAD lors du 9 /11. Toutefois, les systèmes AEGIS qui avaient été assignés pour alimenter l' " Iron Dome ", le fameux système de défense anti-missile d'Israël ne sont plus déployés.

Ce changement indique un ou plusieurs ajustements de la politique stratégique des États-Unis :

• La menace d'une attaque préventive contre Israël par l'Iran est considérée comme inexistante .

• Le retrait des systèmes de " Iron Dome " offre aux États-Unis le levier nécessaire au renouvellement des pourparlers avec les palestiniens.

• Les États-Unis reconnaîssent les dangereuses relations existantes entre des factions extrémistes en Israël et aux États-Unis et qui sont capables d'actions , comprenant le terrorisme nucléaire, au détriment des 2 nations

Quelques thèses conspirationnistes à propos de la fermeture d'ambassades

En 2010 , l'historien israélien , Martin van Creveld , a déclaré qu'Israël était prêt à utiliser des armes nucléaires contre les capitales du monde entier , si " l'état juif " était menacé .

Creveld qui milite pour le retrait d'Israël aux frontières de 1967 est un enseignant respecté et pragmatique, il ne délivrait pas une menace . Il peut très bien avoir tenté, à sa manière d'informer le monde d'une telle possibilité.

Il y a quatre jours , le ministère israélien des Affaires étrangères fermait toutes ses ambassades à travers le monde sur la base d'un conflit salarial avec un syndicat .

Bien que cela puisse être vrai , d'autres " moins confiants " citent la vielle rumeur qui veut qu'Israël ait stocké des armes nucléaires sous toutes ses ambassades .

Les armes nucléaires dégagent entre autres choses des photons de haute énergie, les SNM (matériel nucléaire spécial ) sont détectables par les capteurs des satellites même s'ils sont stockés dans un conteneur blindé .

Des sources indiquent que des " SNM " ont été détectés dans les ambassades et les installations consulaires israéliennes . Il s'agit en fait d'un plan de guerre qui comprend les attaques simultanées sur les ambassades installations consulaires dans le monde entier d'une nation désignée .

Bien qu'aucune mention spécifique d'Israël n'est faite , l ' " option Samson " cet infâme projet israélien de «mettre à bas le monde " en cas de menace et les déclarations énigmatiques de Creveld viennent à l'esprit .

Ainsi, avec la mystérieuse fermeture des installations israéliennes dans le monde entier , les conspirationnistes pensent que ces installations peuvent contenir des armes nucléaires " apocalyptiques ".

D'autres facteurs permettent de construire une mosaïque de menace réaliste :

-Les accusations sauvages d'Israël sur le rôle de l'Iran dans le détournement du vol 370 de Malaysia Airlines.

-Les États-Unis viennent de relever les niveaux DEFCON à des niveaux jamais vus depuis la crise des missiles de Cuba

-L'augmentation des menaces israéliennes d'attaques préventives contre l'Iran

-Les appels de certains parlementaires en vue d'une attaque nucléaire sur l'Iran par les États-Unis

-La suppression de plus de 70 % du personnel de commandement des armes nucléaires des États-Unis pour « mauvaise conduite ».

Le silence est d'or

Assailli de toutes parts , Israël a eu la possibilité d'exercer à la fois une retenue intelligente et la diplomatie en réponse à une condamnation mondiale sans précédent .

Pourtant, son choix a été d'exercer toutes les options imaginables afin de non seulement augmenter le mépris et l'isolement, mais également de paraître aussi hostile et irresponsable qu'il soit possible de l'être.

On peut se demander si cette politique vise plus à unifier les juifs derrière les bévues de ces israéliens suicidaires que de soutenir un «Etat juif ».

Gordon Duff
http://www.presstv.ir/detail/2014/03/28/356298/us-on-nuclear-false-flag-hig…

http://www.wikistrike.com/article-attentat-les-etats-unis-places-en-etat-d-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 00:26 (2014)    Sujet du message: UN SATANISTE A LA TETE DU "JOUR DE LA COLERE" DE LA FRANCE. SE DIT CHRETIEN, LE PAPE AUSSI SE DIT CHRETIEN...!!! Répondre en citant

UN SATANISTE A LA TETE DU "JOUR DE LA COLERE" DE LA FRANCE. SE DIT CHRETIEN, LE PAPE AUSSI SE DIT CHRETIEN...!!!

Jour de colère le 26 janvier 2014 à la bastille à 14 h ! Prochaines manifestations : 5 avril 2014



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uzbm_d1Mu2o&hd=1



L'islamophobe, raciste, sataniste, travesti, violeur, narcissique, mythomane, buveur se sang (Morgan Priest) avec l’antisémite, nazi, singe, révisionniste, haineux (Dieudonné). Quel duo maléfique de choc...

Prenez le temps d'aller jeter un coup d'oeil à son Facebook
https://www.facebook.com/.../Morgan.../171128136285640








Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 13:59 (2014)    Sujet du message: COPS TO INSPECT HOMES IN LONG ISLAND Répondre en citant



COPS TO INSPECT HOMES IN LONG ISLAND 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PIL0udu0kPU&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 14:02 (2014)    Sujet du message: KENYA MALL ATTACK: SHOCKING VIDEO OF MASSACRE CHAOS RELEASED BY RED CROSS Répondre en citant

KENYA MALL ATTACK: SHOCKING VIDEO OF MASSACRE CHAOS RELEASED BY RED CROSS 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=rInKIHbpL7w&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 23:00 (2014)    Sujet du message: FYI: PUTIN=GOG, CRIMEA=Magog, THE APOCALYPSE IS HERE AND THE MESSIAH IS COMING Répondre en citant

FYI: PUTIN=GOG, CRIMEA=Magog, THE APOCALYPSE IS HERE AND THE MESSIAH IS COMING

Not only Christian fans of Armageddon are buzzing: According to one rabbi, the Vilna Gaon himself predicted that when the Russians take Crimea, the steps of the Messiah will be heard.

By Chemi Shalev | Mar. 29, 2014 | 5:51 PM |
5


Demonstrators supporting the annexation of Crimea to Russia in Red Square in central Moscow, March


2014. Photo by Reuters

By JTA | Mar. 30, 2014 | 12:24 PM |
11

The Allard Pierson archeological museum in Amsterdam is in a bind. Since February 7, it has exhibited “The Crimea, Gold and secrets from the Black Sea,” which it originally billed as “Spectacular archeological finds from the Ukraine.” Now it doesn’t know whether to return the precious gold artifacts to Russia or to Ukraine or to just stay out of it and hold on to the exhibition for the time being.

The reason this report caught my eye is that most of the “Gold and secrets” of Crimea come from the Scythians. Originally from what is today southern Iran, the Scythians were a horse riding tribe that inhabited much of today’s Georgia, Armenia and the southern parts of Ukraine and Russia for close to 1300 years, from the 7th century BC to the 4th century AD. The northern coast of the Black Sea was absolutely Scythian.

And what’s so special about the Scythians? Well, it turns out that Josephus Flavius, the turncoat Jewish historian who chronicled the Masada saga, had an interesting theory about the Scythians and the lands in which they lived. He concluded that their land was the Magog, as in Gog and Magog, as in the war of Gog and Magog, as in the biblical prelude to the End of Days.

Which is one of the many reasons why recent events in the Ukraine have created a buzz among legions of apocalypse-anticipating true believers. This could be the real thing, they tell themselves, the big time, the major leagues, not the end of the beginning, to quote Winston Churchill in reverse, but the beginning of the end. And it is Vladimir Putin, aka Gog, aka King of the North, who has set things in motion.

You only have to read Ezekiel chapters 38-39, the widely accepted handbook and screenplay for the upcoming decimation. According to traditional translations of verse 2 of Chapter 38, Gog is the “chief prince of Meshech and Tuval”, ancient kingdoms also near the Black Sea. But the term used for “chief prince” in Hebrew is “nesi rosh” (as in נשיא ראש משך ותבל): Nesi could also mean “ruler” or “president”, and some scholars believe that “rosh” is not an adjective, at all, but a noun denoting the name of yet another nation that will enter the fray. So Gog is the prince of Rosh, or the President of Rosh, or, with a little bit of help, the President of Russia.

“Therefore, mortal, prophesy, and say to Gog: Thus says the Lord God: On that day when my people Israel are living securely, you will rouse yourself and come from your place out of the remotest parts of the north, you and many peoples with you, all of them riding on horses, a great horde, a mighty army;”.

And who will ride with Gog? Why Persia, of course, as specified in verse 5. And possibly Syria, though it hardly seems capable these days. And why will they all gang up on Israel? The Internet site “RemantReport explains: 1. To acquire more territory (Ezekiel 38:8). 2. To plunder Israel's wealth (38:12). (Israel’s newly-discovered vast reserves of natural in the Mediterranean, of course, CS). 3. To destroy the Jews (38:11, 16). And 4. To challenge the authority of the Antichrist who will temporarily be Israel's ally due to a treaty mentioned in Daniel 9:27 “That ruler will have a firm agreement with many people for seven years.”

Of course, if Gog is Putin, then we all know who the natural candidate for the Antichrist is. But let’s put that aside for now. In any case, there is a nuclear confrontation (“I will start a fire in the land of Magog and along all the seacoasts where people live undisturbed, and everyone will know that I am the Lord) and then a massive seven-month cleanup and a mass burial, somewhere in Jordan, it seems.

If you’re a Christian, the fun is just beginning: An army of “200 million” men will come from the East, according the Book of Revelations, and there’s only one country that can raise such an army. Then, in quick succession but in a sequence that is disputed by scholars, the End Times really get going: Armageddon, Desolation, Tribulation, Rapture, Redemption, the Second Coming - the works.

Jews, by the way, make do with just the war of Gog and Magog, after which messianic days are here and “swords are beaten into ploughshares” etc. Nonetheless, Christians aren’t the only ones who are getting excited about the standoff in Eastern Europe. According to a report catching fire over the weekend in the haredi press in Israel, the Gaon Rabbi Moshe Shternbuch told his disciples this week that the times of the Messiah are upon us. And who is the source for his amazing analysis? None other than one of the top Jewish sages of all time, the Vilna Gaon himself, the Gra, “the genius of Vilnius”, the famously harsh critic of Hasidic Judaism.

According to said Shternbuch, he is privy to a closely guarded secret handed down from the 18th Century Vilna Gaon through generations of revered rabbis: “When you hear that the Russians have captured the city of Crimea, you should know that the times of the Messiah have started, that his steps are being heard. And when you hear that the Russians have reached the city of Constantinople (today’s Istanbul), you should put on your Shabbat clothes and don’t take them off, because it means that the Messiah is about to come any minute.”

I don’t know if Turkish Prime Minister Erdogan knows about Russian designs on Istanbul, but if I were you, I would take your Shabbat clothes to the cleaners, just in case.
Finally, from Moshiach.com: The husband tells the wife, "The Rabbi said that soon we will no longer suffer from the Cossacks, the Messiah is about to come and take us all to Israel." The wife thinks for a while and says, "Tell the Messiah to leave us alone. Let him take the Cossacks to Israel!"

http://www.haaretz.com/blogs/west-of-eden/.premium-1.582663



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 11:14 (2014)    Sujet du message: HAMAS PM EXTOLS JIHAD MARTYRDOM, SAYS “WE SHALL ROCK TEL AVIV” Répondre en citant



RUMOR OF WAR

HAMAS PM EXTOLS JIHAD MARTYRDOM, SAYS “WE SHALL ROCK TEL AVIV”

Israel, the struggle for Good vs Evil

VIDEO :  (go to the link)

Haniya threatens to “rock Tel Aviv” while the crowd screams “Allahu akbar” — and these are the people that Barack Obama thinks will accept a “Palestinian” state and live in peace with Israelis? He can’t be stupid enough to think that. He must know that they will continue to wage jihad in order to destroy the Jewish state — and from the looks of his foreign policy (and particularly his stance toward Israel) since the beginning of his post-American presidency, that seems to be fine with him.

“Hamas PM Haniya Extols Martyrdom, Says: We Shall Rock Tel Aviv,” MEMRI, March 23, 2014:
Citation:

At a rally held on March 23, 2014 in Gaza to mark the tenth anniversary of the assassination of Sheik Ahmad Yassin, Hamas Prime Minister Ismail Haniya said: “We yearn for martyrdom for the same goal for which our leaders died, just as the others love their seats of power.” Haniya cried: “Out of the ruins, we shall rock Tel Aviv,” and the crowds responded with chants of “Strike, strike Tel Aviv.”

Following are excerpts from the speech, which was broadcast on Al-Aqsa TV.

Ismail Haniya: From paralysis, Hamas will set out on its path. From weakness, the giant Al-Qassam [Brigades] will arise. Out of hunger, we shall create steadfastness, perseverance, and defiance. Out of pain, we shall weave the fabric of hope.

Out of deprivation, we shall establish the balance of terror. Out of the ruins, we shall rock Tel Aviv.

We our bare hands, we shall dig into the rock and do the impossible.

Man: Allah Akbar. All praise to Allah.
Crowds: Allah Akbar. All praise to Allah.
Man: March on, oh Hamas.
Crowds: March on, oh Hamas.
Man: March on, oh Hamas.
Crowds: March on, oh Hamas.
Man: You are the cannon, and we the cannonballs.
Crowds: You are the cannon, and we the cannonballs.
Man: Oh beloved Qassam fighter…
Crowds: Oh beloved Qassam fighter…
Man: Strike, strike Tel Aviv.
Crowds: Strike, strike Tel Aviv.
[...]

Ismail Haniya: All the decision-makers within Palestine and abroad must understand the message conveyed by this rally: Yes, we are a people that yearn for death, just as our enemies yearn for life. We yearn for martyrdom for the same goal for which our leaders died, just as the others love their seats of power.

We do not seek jobs or positions. I say to them: Take your jobs and seats of power, and leave us the homeland. Leave us the homeland.
Man: Allah Akbar. All praise to Allah.

Crowds: Allah Akbar. All praise to Allah.


http://pamelageller.com/2014/03/hamas-pm-extols-jihad-martyrdom-says-shall-…




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:14 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 340, 41, 42119, 120, 121  >
Page 41 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com