LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 350, 51, 52119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Juil - 23:17 (2014)    Sujet du message: POPE FRANCIS SAYS UNITED STATES MUST CARE FOR ILLEGARL ALIEN MIGRANTS Répondre en citant

 POPE FRANCIS SAYS UNITED STATES MUST CARE FOR ILLEGARL ALIEN MIGRANTS 

NTEB News Desk | July 17, 2014

Helping to spread Obama’s gospel of Marxist entitlement


Pope Francis gave United States president Barack Obama’s Illegal Alien Welfare Program a shot in the arm today when he said that America must care for the tens of thousands of illegals who break the law to enter the country. Francis said nothing about the responsibility of countries-of-origin where “migrants” come from and nothing about returning them back  from whence they came.

So, in light of the Pope’s urge to care for migrants, we propose that 5,000 migrants be sent to the Vatican, with the remaining 295,000 sent to live in tents on the White House lawn. Problem solved, Socialism-style…bam!

Pope Francis has sent a message to the “Mexico/Holy See Colloquium on Migration and Development”, urging protection for tens of thousands of unaccompanied children who are migrating North from Central America and Mexico in increasing numbers.



In his message Pope Francis writes that globalization has rendered migration a “hallmark” of society today. Despite this it is still seen as an emergency or as a circumstantial phenomenon.

Above all, the Pope’s thoughts go to “the tens of thousands of children who migrate alone, unaccompanied, to escape poverty and violence”.  He says, “this is a category of migrants …who cross the border with the United States under extreme conditions and in pursuit of a hope that in most cases turns out to be vain”. He notes that the numbers of children undertaking this hazardous journey “are increasing day by day”.  

  

  

  
Citation:


Faced with this situation, I repeat what I have affirmed in this year’s Message for the World Day of Migrants and Refugees: “A change of attitude towards migrants and refugees is needed on the part of everyone, moving away from attitudes of defensiveness and fear, indifference and marginalization – all typical of a throwaway culture – towards attitudes based on a culture of encounter, the only culture capable of building a better, more just and fraternal world“.  


Pope Francis calls for “the international community to pay attention to this challenge” and for measures to be taken by the countries involved. These include policies to inform the public of the dangers of the trip north and to promote development of the migrants’ countries of origin.  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Juil - 23:17 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Juil - 14:35 (2014)    Sujet du message: CAZENEUVE ET FABIUS : "LA FRANCE PRÊTE A ACCUEILLIR LES CHRETIENS D'ORIENT" Répondre en citant

IMMIGRATION DEGUISEE?

CAZENEUVE ET FABIUS : "LA FRANCE PRÊTE A ACCUEILLIR LES CHRETIENS D'ORIENT"

François Hollande Nouvel Ordre Mondial (+ ONU de la finance)




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=168FnNyNJKE

Bien que Cazeneuve et Fabius nous parle d'aider les chrétiens d'Orient qui vivent la persécution, chrétiens qui sont tués ou qui doivent s'enfuir, il faut quand même se poser sérieusement la question sur quel genre de "chrétiens", ces franc-maçons vont aider. Leur détermination est de créer un nouveau monde, et pour cela,  il faut détruire l'ancien. Et à voir, comment secrètement et manière rusée, la France marche main dans la main avec ses islamistes radicaux et tous ces nombreux accommodements raisonnables, à voir comment la situation se dégrade rapidement en France, la haine de plus en plus marquée contre les Juifs, de voir tout le diocèse catholique de la France qui promouvoit des valeurs internationales de Paix et de Sécurité, il est à craindre soit deux choses : Ou on fait venir tous ces chrétiens "oecuméniques" en France via une des nombreuses organisations de Caritas pour pouvoir les contrôler et les détruires, ou ces gens sont des jihadistes de l’EIIL qu'on fera passer pour des chrétiens persécutés qui viendront continuer le salle boulot en France.

Ceci ne serait qu'une autre manière de faire entrer des immigrants illégaux dans le pays pour hâter la destruction de la France. Le Premier ministre Hollande, le chien de poche de Obama et du Vatican, a clairement fait connaître ses couleurs en 2007 : aider à établir un Nouvel Ordre Mondial. Si vous regardez dans d'autres parties du monde où la France a envoyé des troupes, vous verrez la même persécution qui fait rage. A-il fait quelque chose pour tous ces chrétiens? Et si nous calculons le délai de leur "aide salvatrice" pour l'Irak, ne peut-on pas dire qu'il serait un peu trop tard, maintenant que la majorité des chrétiens ont été tués ou délocalisés? Non, il y a anguille sous roche avec cette aide soudaine pour les chrétiens d'Irak, c'est certain.


-----

Par
valeursactuelles.com


Laurent Fabius et Bernard Cazeneuve. Photo © SIPA

Asile. Après les massacres contre les Chrétiens d’Irak, les ministres Bernard Cazeneuve et Laurent Fabius, ont rédigé un communiqué commun pour leur « favoriser l’accueil » en France.

« Favoriser l'accueil en France »

Bernad Cazeneuve et Laurent Fabius ont déclaré ce lundi vouloir « favoriser l'accueil » des chrétiens d'Irak en France. Dans un communiqué rédigé communément, le ministre des Affaires étrangères et le ministre de l'Intérieur ont déclaré : « Nous venons en aide aux déplacés qui fuient les menaces de l'État islamique et se sont réfugiés au Kurdistan. Nous sommes prêts, s'ils le souhaitent, à en favoriser l'accueil sur notre sol au titre de l'asile. » Ils ont également indiqué avoir « obtenu du Conseil de sécurité des Nations unies qu'il condamne les persécutions menées par l'Etat islamique contre les minorités en Irak. »

Les chrétiens d’Irak persécutés

Depuis le 10 juin dernier, Mossoul, la deuxième plus grande ville d’Irak est aux mains des djihadistes. L’EIIL (État islamique en Irak et au Levant) a alors lancé aux minorités religieuses un ultimatum : se convertir, partir ou mourir. Les chrétiens d’Irak ont pour la plupart fui la ville, se faisant au passage des checkpoints, racketter et agresser. En France, plusieurs manifestations ont eu lieu à Paris et à Lyon pour dénoncer les persécutions dont sont victimes les chrétiens d’Orient. Un appel a également été lancé par des élus de droite, dont Rachida Dati et Thierry Mariani pour pousser François Hollande à réagir.

http://www.valeursactuelles.com/monde/cazeneuve-fabius-france-prête-accueil…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Juil - 16:04 (2014)    Sujet du message: UN GROUPE D'ETUDES SUR LES CHRETIENS D'ORIENT A L'ASSEMBLEE Répondre en citant

IMMIGRATION DEGUISEE - CONFIRMEE

UN GROUPE D'ETUDES SUR LES CHRETIENS D'ORIENT A L'ASSEMBLEE


Nous voyons un peu plus clairement le jeu qui est derrière ce projet pour "protéger les chrétiens d'Irak". Attendez-vous donc à voir les jihadistes débarqués en masse, en France et le grand carnage qui s'en suivra. Nous voyons, ici Rachida Dati se prosterner devant le Pape François. Ecoutez de nouveau le discours de Nicholas Sarkosy sur les objectifs de la France pour un Nouvel Ordre Mondial. Je pense que tout est assez clair sur ce qui se met en place. Dans la foule, vous pouvez donc retrouver des infiltrés et de chrétiens de toute dénomination, qui n'ont aucune idée des plans cachés de ses agents de l'ombre dont le but est un génocide assuré contre les chrétiens et les juifs.



Rachida Dati : « Je suis musulmane et attachée à mon islam ...

www.defrancisation.com/rachida-dati-je-suis-musulmane-et-attachee-a-m...
14 janv. 2014 - 2Je suis musulmane et attachée à mon Islam », a affirmé Rachida Dati... "

... Selon le magazine français VSD, l’Algéro-franco-marocaine Rachida Dati, autrefois Arabe de service de Nicolas Sarkozy, se serait convertie au christianisme....
http://www.demainonline.com/2014/01/04/rachida-dati-se-serait-convertie-au-…

Le Nouvel Ordre Mondial dans les discours de Nicolas Sarkozy



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=NQDRgdcRwNk

-----

Alors que le gouvernement s’est dit prêt, lundi 28 juillet, à « favoriser l’accueil » en France des chrétiens d’Orient, un groupe d’études sur le sujet a été constitué à l’Assemblée nationale.

30/7/14 - 13 H 50


Frédéric Dugit/LE PARISIEN

Rachida Dati prend la parole lors du rassemblement en soutien aux chrétiens d’Irak sur le parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Paris , le 27 juillet

Avec cet article
L’Assemblée nationale approuve la création d’un groupe d’études sur les chrétiens d’Orient
 Comment organiser l’asile de chrétiens d’Irak en France ?


Coprésidé par les députées Valérie Pécresse (UMP) et Véronique Besse (Sans étiquette), il réunit des députés de tous bords politiques.

Soixante parlementaires ont adhéré à un groupe d’études sur les chrétiens d’Orient créé à l’Assemblée nationale. À sa tête, Valérie Pécresse, députée UMP et ancienne ministre du budget de Nicolas Sarkozy, et Véronique Besse, proche de Philippe de Villiers, sans étiquette.

Il s’agit d’une instance permanente dotée de son propre chargé de mission, d’un secrétariat et de financements. Au moment de sa création en juin, les deux parlementaires avaient invité les députésà rejoindre le groupe dont l’objectif est de « suivre spécifiquement la situation de minorités qui s’est fortement détériorée au cours des dernières années »

« Un travail d’information et de sensibilisation »

« Dans une période de tensions politiques et religieuses, marquée par des affrontements armés en Syrie et en Irak, la plupart de ces communautés sont aujourd’hui menacées de disparition », poursuivent conjointement les deux députées dans une lettre.

Les travaux du groupe permettront de « conduire un travail d’information et de sensibilisation en direction des autorités françaises et étrangères ainsi que de l’opinion publique dans son ensemble ».

Parmi les adhérents, des hommes politiques de droite : Patrice Martin-Lalande, député UMP très actif depuis le début du projet, Hervé Mariton, candidat à la présidence de l’UMP ou l’ancien président de l’Assemblée Bernard Accoyer. On y compte aussi Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) ou Gilbert Collard (apparenté FN).

À gauche sont présents plusieurs socialistes comme Gérard Bapt, président du groupe France-Syrie, Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mer, ou Dominique Potier.

Ce dernier est fondateur avec son collègue Jean-Philippe Mallé de l’association Esprit Civique qui vient de publier un communiqué pour dénoncer « les exactions commises en Syrie et en Irak, notamment, à l’encontre des Chrétiens d’Orient ».

Lettre ouverte à François Hollande

Dans une lettre ouverte, Valérie Pécresse a interpellé François Hollande, mardi 29 juillet, sur la situation des chrétiens d’Orient. La députée réclame une « action diplomatique urgente » de la France, d’une part, auprès des autorités du Proche et Moyen-Orient et, d’autre part, auprès de l’ONU, en portant un projet de résolution.

La lettre, qui a déjà réuni 58 signatures, est diffusée, après plusieurs jours de revendications de la part de parlementaires. La semaine dernière, une poignée d’entre eux s’était retrouvée aux abords de l’Assemblée nationale en soutien aux chrétiens d’Irak. Même mobilisation d’élus de la majorité et de l’opposition, dimanche 27 juillet, sur le parvis de Notre-Dame de Paris ou à Lyon.

Réunion en septembre

Suite à ces rassemblements, le gouvernement s’est dit prêt, lundi 28 juillet, à « favoriser l’accueil » en France des chrétiens qui ont fui récemment Mossoul sous la pression des djihadistes pour se réfugier au Kurdistan.

Quant au groupe d’études sur les chrétiens d’Orient, une première réunion de travail est prévue pour le 17 septembre. Le Sénat pourrait bientôt, lui aussi, créer sa propre instance.

Ariane Riou (avec AFP)

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Un-groupe-d-etudes-sur-les-chretie…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Juil - 18:04 (2014)    Sujet du message: CÔTE D'IVOIRE : CRIMES CONTRE L'HUMANITE + L'IMPUNITE DES PRO-OUATTARA ! Répondre en citant

CÔTE D'IVOIRE : CRIMES CONTRE L'HUMANITE + L'IMPUNITE DES PRO-OUATTARA !

Sans commentaire, voici l'autre face du miroir ivoirien, qu'on se garde bien souvent de nous montrer... Vic. 

Source : journal ivoirien « Le Nouveau Courrier » du lundi 21 juillet 2014, p.4.
 
Massacre de Nahibly - CE CRIME CONTRE L’HUMANITE OUBLIE
 
20 juillet 2012, 20 juillet 2014. Deux ans exactement que les populations du camp de déplacés de Nahibly à Duékoué, surprises dans leur sommeil, au petit matin, ont été attaquées par les FRCI et dozos. Aucune enquête sérieuse n’a été diligentée pour faire la lumière sur les tueries massives.

Le régime Ouattara continue de nier ces crimes contre l’humanité et surtout de narguer les parents des victimes qui réclament toujours justice dans le silence et l’amertume. On se souvient que le chef de l’Etat avait tenté de justifier à la limite ce crime en expliquant que c’étaient des braqueurs qui étaient poursuivis par les populations civiles pro-Ouattara, qui voulaient se rendre justice, qui sont réfugiés dans le camp de Nahibly, laissant croire que les centaines de personnes tuées ou blessées ont été des victimes collatérales. Cynisme.

C’est le statu quo total depuis deux ans malgré l’indignation générale que ce massacre a suscité.

Aujourd’hui, à la place de la logistique déployée par les enquêteurs que tout le monde aurait souhaité voir, c’est plutôt une opération immobilière, donc des maisons, qui trônent sur la petite colline sur laquelle vivaient les populations martyres de Duékoué, à la sortie de la ville en allant à Guiglo.

Pourtant, les professions de foi pour élucider ce crime n’ont pas manqué dès les premières heures des tueries. La même rhétorique mensongère continue. Sans réelle volonté de le faire en réalité. Juste donner l’illusion, sans plus.

On se souvient que le 17 avril 2014, le ministre de la justice, des droits de l’homme et des libertés publiques, Mamadou Gnénéma Coulibaly, annonçait la seconde phase de l’opération d’exhumation des corps de la crise postélectorale dans l’ouest du pays « avant la fin du mois de juillet ». Manifestement, Nahibly n’était pas concerné. Puisque le porte-parole du gouvernement déclarait le 30 janvier 2013 que ces massacres n’étaient pas concernés par les exhumations.

En plus de n’avoir aucune volonté d’élucider ces crimes contre l’humanité, les tentatives d’étouffement de tout ce qui pourrait contribuer à la manifestation de la vérité sont légion.
Alex Gnonsian, témoin oculaire des tueries camouflées, a été exécuté à Duékoué par les FRCI dans la nuit du 30 au 31 décembre 2013. C’est son témoignage édifiant qui avait pourtant permis la découverte le 11 octobre 2012 au quartier Toguéhi (Duékoué) de 10 puits contenant des corps en putréfaction des personnes tuées sur le site de Nahibly.

Après la découverte de 6 corps dans un seul puits en présence de la Fédération internationale des Ligues des droits humains (FIDH) et de l’ONUCI, le procureur de Daloa a curieusement mis fin aux fouilles.

Aussi, les résultats de l’autopsie de plusieurs corps exhumés dans 3 fosses communes à proximité du site de Nahibly en novembre 2012 n’ont toujours pas été divulgués. Le régime continue de voiler les massacres de ces populations taxées de pro-Gbagbo…

Source : journal ivoirien « Le Nouveau Courrier » du lundi 21 juillet 2014, p.5.

Lu dans Libération

 
A DUEKOUE, L’IMPUNITE DES PRO-OUATTARA
 
Les fidèles du président ivoirien n’ont jamais été jugés pour leurs crimes, commis lors de la crise qui a secoué le pays entre 2011 et 2012.
 
Qu’est devenu le corps d’Amédée ? Il y a deux ans, il a été envoyé à Abidjan « pour autopsie ». Depuis, son frère Julien n’a plus jamais eu aucune nouvelle. « C’est long, deux ans, pour une autopsie », note d’un air maussade cet homme trapu et musclé, assis sous un manguier, à 500 km à l’ouest de la capitale économique ivoirienne. D’un geste, il désigne les bâtisses en briques grises qui l’entourent, recouvertes de nouveaux toits en tôle : « Nos maisons ont été décoiffées ! Ici, pendant la crise (2011/2012, NDLR), tout a été détruit ». Amédée, le frère de Julien, est l’une des victimes des derniers soubresauts de cette crise sanglante.

Le 20 juillet 2012, lors de l’attaque d’un camp de déplacés, ce père de famille de 39 ans a été emmené par des hommes en armes, puis fusillé avant d’être jeté dans un puits abandonné. Lequel ne sera découvert, par hasard, que deux mois plus tard. On y retrouvera cinq autres cadavres, tous envoyés « pour autopsie » à Abidjan.

Après une période particulièrement sanglante, la Côte d’Ivoire est désormais en paix. En accueillant pour la première fois, ce jeudi, François Hollande, le président Allassane Ouattara pourra légitimement se targuer d’avoir remis le pays au travail et rétabli la sécurité après dix ans de guerre civile.
 
  « Verrou »
 
Reste un sujet sensible : l’impunité dont continuent à bénéficier les forces fidèles à Ouattara qui ont conquis le pouvoir les armes à la main en 2011. Jusqu’à présent, seuls les partisans de son rival, l’ex-président Laurent Gbagbo, ont été mis en cause pour les violences commises en 2011 : trois ans après la crise, 700 sont toujours emprisonnés sans jugement, et parfois même sans connaître les charges qui pèsent contre eux. Un soupçon de justice à deux vitesses qui agace visiblement Abidjan.

Lundi, un porte-parole du parti du président ivoirien a ainsi tenu à souligner que le chef de l’Etat français venait pour « apporter son soutien à l’œuvre de reconstruction et de réconciliation entreprise avec succès par le président Alassane Ouattara » et non pour « se préoccuper du sort de personnes qui ont commis des crimes odieux pendant notre crise postélectorale » ou pour « plaider la cause des bourreaux d’hier ». Voilà François Hollande prévenu. Le président français apporte pourtant dans ses bagages une aide de 25 millions d’euros à la reconstruction d’une justice qui semble parfois en panne ou partiale (lire ci-contre).

Sur ce terrain délicat, une petite ville est devenue le symbole des exactions restées impunies en Côte d’Ivoire : Duékoué, bourgade sans charme de l’ouest ivoirien, fut le théâtre de certains des épisodes les plus sanglants de la crise postélectorale. Sur les 3000 morts recensées pendant cette période, un tiers des victimes ont été répertoriées dans cette région, où vit aussi Julien. « Duékoué a été le dernier verrou dans le conquête de l’ouest du pays par les forces alliées à Ouattara. C’était un fief pro-Gbagbo, et les combats ont été très violents », rappelle le père Cyprien, qui se trouvait aux premières loges quand la ville a été prise, le 28 mars 2011. « Dès l’aube, la foule a envahi la mission catholique, ça tirait de partout ! », se souvient-il.

Les jours suivants, on dénombrera près d’un millier de morts, dont un certain nombre froidement exécutés. La peur sera telle, que les habitants refuseront longtemps de quitter l’enceinte de la mission catholique. Une partie d’entre eux sera finalement relogée dans un camp de déplacés à Nahibly, une localité voisine. Jusqu’à ce que ce site, soupçonné d’abriter des miliciens pro-Gbagbo, soit lui-même attaqué le 20 juillet 2012. Combien de morts ce jour-là ? Personne ne sait, tant les bilans sont manipulés. Les chiffres divergent selon que l’on s’adresse à des partisans de l’actuel pouvoir ou de l’ancien régime à Duékoué.

Reste les six hommes exécutés et retrouvés dans le puits. Autour de la ville, il en existe neuf autres, également soupçonnés de contenir des corps. Ils sont gardés par des Casques bleus pakistanais, qui offrent un verre de jus de fruits aux curieux avant de les inviter fermement à faire demi-tour. Ce « circulez, il n’y a rien à voir », est un peu la règle à Duékoué, où le calme est revenu, sous un silence de plomb.

« De toute façon, tout le monde connaît les responsables, Duékoué n’est qu’un gros village », rappelle le père Cyprien.
 
  Sapins de Noël
 
Parmi ceux qui sont soupçonnés d’avoir soupçonnés d’avoir orchestré les exécutions sommaires près des puits, il y a l’ancien commandant militaire sur place : le lieutenant Koné Daouda (alias Konda) a été renvoyé, certes contre son gré, à Abidjan. Mais apparemment sans avoir été inquiété.

Son remplaçant actuel, le lieutenant Ben Bamba, un géant débonnaire dont le portable vibre sans cesse au son « la joie vient le matin »,  affirme avoir discipliné ses 480 hommes. Mais il n’est pas le seul à prétendre contrôler la sécurité de la ville.

Souvent accusés d’avoir participé aux tueries de mars 2011, comme de juillet 2012, les « dozos » jouent toujours un rôle trouble dans la région. Ces chasseurs traditionnels, aux pouvoirs mystiques redoutés, font partie du folklore ivoirien. Mais pas seulement.

A l’origine implantés dans le nord du pays, ils ont suscité des centaines de vocations dans cette région Ouest depuis longtemps tourmentée. En 2011, ils ont souvent aidé les forces de Ouattara à prendre le pouvoir. On les retrouve dans leur QG, un immeuble en construction, dans un quartier misérable de Duékoué : une assemblée d’hommes souriants, plus tout jeunes, souvent affublés d’étranges costumes en toile de jute, leurs « treillis », disent-ils, truffés d’amulettes comme des sapins de Noël.

Malgré la bonhomie affichée, certains les accusent d’être un clan des Siciliens version gri-gri. « C’est une mafia. Ils monnayent leur protection, rackettent les gens et font régner leur loi », chuchote un commerçant, sous couvert d’anonymat. A plusieurs reprises, le gouvernement a annoncé son intention de les désarmer. « Ca se dit… Mais ça ne se fait pas », note un brin narquois Souleymane Fofana, un chauve rondouillard qui figure parmi les leaders des 2064 dozos de Duékoué.
 
« RACKET »
 
Ce jour-là, un jeune garçon est agenouillé à ses pieds. « On l’a ramassé dans la rue cette nuit. C’est peut-être un voleur », gronde Fofana, qui n’a évidemment aucune preuve, mais qui se vante d’organiser chaque nuit des rondes où l’on attrape tout ce qui traîne en ville. « Une merveilleuse occasion de racket, mais pas devant les Blancs », remarque avec cynisme un habitant de Duékoué.

Néanmoins, les dozos ne cachent pas qu’ils demandent 100 francs CFA (1,52 euro) par mois à plus de 280 planteurs en échange de la protection de leurs champs. Sur une route en terre qui sillonne entre des rizières, ils ont ainsi dressé une barrière sommaire, gardée par des hommes en « treillis », fusil de chasse en bandoulière. Chaque moto qui la franchit doit déposer 200 francs CFA dans un gobelet en plastique. En réalité, les dozos sont eux aussi des planteurs, souvent originaires d’autres régions et humiliés depuis longtemps, clament-ils, par l’ethnie autochtone guéré. Les violences se justifient facilement par celles vécues dans le passé. Surtout si elles sont restées impunies.

Les Guérés ont commencé par louer ou « vendre » (sans vrai contrat) leurs terres et leurs forêts à ces étrangers. Avant de se rendre compte que leurs métayers, souvent économes et travailleurs, devenaient plus riches qu’eux.

Sous le régime de Gbagbo, qu’ils ont soutenu massivement, les Guérés ont cru leur revanche arrivée : ils ont contesté les pseudo-titres de propriété accordés par leurs pères et multiplié les violences contre ces enfants d’étrangers, soudain jugés indésirables. Et puis le rapport de force s’est inversé.

« Lors de la prise de la ville comme pour l’attaque du camp de Nahibly, ce sont aussi nos métayers qui nous ont agressés. « A chacun son tueur ». C’était leur cri de ralliement », admet Julien qui, au fond, ne croit pas en la justice. D’ailleurs, il n’a pas porté plainte pour le meurtre de son frère. Il a laissé les ONG des droits de l’homme mener le combat à sa place. « Porter plainte en mon nom ? Contre des militaires et des dozos ? Ici, à Duékoué ? » s’exclame-t-il avec force, comme pour souligner l’absurdité de la question.
 
Maria MALAGARDIS, envoyée spéciale à Duékoué (Côte d’Ivoire).
 
Libération du 16 juillet 2014.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Juil - 23:16 (2014)    Sujet du message: UN JOURNALISTE ITALIEN « MAINTENANT QUE JE NE SUIS PLUS A GAZA, VOICI LA VERITE… » Répondre en citant



UN JOURNALISTE ITALIEN « MAINTENANT QUE JE NE SUIS PLUS A GAZA, VOICI LA VERITE… »


Publié le : 30 juillet 2014

Un journaliste italien, qui jusqu’à mardi était dans la bande de Gaza et affirmait qu’Israël avait tiré sur l’hôpital Shifa et l’école du village de Shati, viens d’avouer la réalité une fois sorti de l’enclave terroriste.

Au moins 10 personnes ont été tuées dans l’attaque – la plupart des enfants – et certaines sources ont affirmé que le nombre de décès dépassait les 30 palestiniens. Israël a été blamé pour ça, bien que l’armée ait montré qu’elle n’était pas responsable de ces tirs de missiles. De fait, ces tirs ont été effectués par des palestiniens et les roquettes se sont écrasées directement dans Gaza. C’est d’ailleurs le cas pour 200 autres missiles lancés depuis Gaza sur Israël depuis 3 semaines.

Gaza est un endroit compliqué pour les journalistes, tellement qu’ils préfèrent mentir que mourir sur les balles du Hamas.

Ainsi, Gabriele Barbarti, en sortant de Gaza, vient de publier un message sur twitter:
Citation:


Hors de Gaza et loin des représailles du Hamas: ce sont eux les responsables de la roquette qui a tué des enfants hier à Shati. Les témoins ont vus leurs militants aller ramasser les débris:






 
ou encore
Citation:


Le porte parole de l’armée à dit la vérité dans le communiqué publié hier sur le massacre de Shati. Ce n’était pas Israël derrière l’attaque.







Au cours des 23 jours de l’opération Bordure Protectrice, seule une poignée de journalistes a défié, délibérément ou par inadvertance, les restrictions du Hamas… Même Libération l’a fait pendant un temps décrivant l’horreur de l’influence du Hamas sur les journalistes… mais le Hamas à fait se censurer Libération !



 
 
De nombreux journalistes étrangers ont également admis avoir interviewé les dirigeants du Hamas à l’intérieur de l’hôpital, mais leurs articles sont remarquables pour le manque d’importance accordé à une telle violation du droit international (surtout que le Hamas utilise les étages blindés des hôpitaux pour ces conférences de presse, au lieu de laisser ces endroits aux patients).

Dans un autre cas, un journaliste du Wall Street Journal a tweeté une preuve d’un tir raté du Hamas qui a touché l’hôpital de Gaza… Mais très vite, le tweet a été supprimé (pour des questions de sécurité du journaliste):









L’utilisation de boucliers humains par les groupes terroristes de Gaza durant le conflit actuel a été maintes fois documenté. Le Hamas et le Jihad islamique ont stocké et tiré des roquettes à partir de zones civiles densément peuplées, ce qui rend les tentatives israéliennes de les arrêter sans causer de dommages collatéraux presque impossible. Pour compliquer le problème, le Hamas a ouvertement encouragé les civils à agir comme boucliers humains, en glorifiant leurs actions.

Les terroristes ont également utilisé les hôpitaux et les écoles comme centres de commandement et bases militaires.

Mardi, les travailleurs de l’Agence de secours (UNRWA) ont admis qu’ils avaient découverts roquettes stockées dans une de ses écoles pour la troisième fois.

Par Ariel Melles – JSSNews

http://jssnews.com/2014/07/30/un-journaliste-italien-maintenant-que-je-ne-suis-plus-a-gaza-voici-la-verite/


Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:12 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Juil - 11:40 (2014)    Sujet du message: "IL Y A UNE GUERRE EN PREPARATION EN EUROPE" (CONSEILLER DE POUTINE) Répondre en citant

PROPAGANDE DE GUERRE POUR AMENER CE CHAOS GLOBAL - LE JEU DE GUERRE CONTINUE AINSI QUE LE PILLAGE DES NATIONS

"IL Y A UNE GUERRE EN PREPARATION EN EUROPE" (CONSEILLER DE POUTINE)

31 Juillet 2014



Les sanctions et amendes n'ont pas d'importance, une guerre approche en Europe

La propagande extraordinaire déployée par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et leurs Ministères de la Propagande (c’est-à-dire les “médias occidentaux”) à l’encontre de la Russie a pour but de mener le monde à une guerre que nul ne peut gagner. Les gouvernements européens doivent s’extraire de cette insouciance car l’Europe serait la première à partir en fumée du fait des missiles américains qu’elle abrite et qui sont sensés garantir sa “sécurité”.
 
Une Cour corrompue aux Pays-Bas, pourtant illégitime à se prononcer sur cette affaire, a condamné la Russie à payer une amende de 50 milliards d’euros au bénéfice des actionnaires de Yukos, une entité corrompue qui pillait la Russie et pratiquait l’évasion fiscale. Comme souligné par Tyler Durden du blog Zero Hedge, la réaction de la Russie face à cette décision est révélatrice : « Une guerre approche en Europe. Vous croyez que ce jugement ait quelque importance ? » a répondu un conseiller de Poutine.
 
L’occident s’est ligué contre la Russie, parce que les occidentaux sont totalement corrompus. La richesse des élites est non seulement basée sur le pillage des pays plus faibles dont les dirigeants peuvent être achetés (lire Confessions of an Economic Hit Man de John Perkins pour savoir comment fonctionne ce pillage), mais aussi sur celui de leurs propres citoyens. Les élites américaine sont passées expertes dans le pillage de leurs propres concitoyens et ont anéanti la majorité de la classe moyenne américaine en ce début de XXIe siècle.
 
Par contre, la Russie a émergé de la tyrannie et d’un gouvernement construit sur des mensonges, pendant que les États-Unis et la Grande-Bretagne plongent, eux, dans une tyrannie protégée par des mensonges. Les élites occidentales désirent procéder à un pillage de la Russie, une juteuse cagnotte, mais voila que Poutine se mets au travers de leur chemin. La solution est de se débarrasser de ce dernier comme ils se sont débarrassé du président Yanukovich en Ukraine.
 
Les élites prédatrices ainsi que les néconservateurs hégémonistes ont le même but : faire de la Russie un État vassal. Un but qui réunit les impérialistes financiers et politiques. J’ai souligné pour les lecteurs la propagande dont il est fait usage aux fins de diaboliser Poutine et la Russie. J’ai pourtant été surpris par les stupéfiant et vicieux mensonges du journal anglais “The Economist” (26 juillet2014). La couverture montre le visage de Poutine dans une toile d’araignée, avec comme titre – vous l’aurez deviné – “Une Toile de Mensonges” 
 
Vous devez lire ces textes afin de mesurer le niveau dégoutant de propagande atteint en occident et la manœuvre évidente visant à mener à la guerre contre la Russie. Il n’existe aucune preuve d’aucune sorte qui soutiennent les accusations sauvages [rapides ?] de The Economist ainsi que son appel à mettre un terme à « l’apaisement » occidental envers la Russie, de même qu’une action ferme envers Poutine.

Le genre de mensonges imprudents et la propagande évidente relayés par “The Economist” n’ont pour autre but que de mener le monde à une guerre.
 
Les élites et les gouvernements occidentaux ne sont pas simplement corrompus, ils sont déments. Ainsi que je l’ai précédemment écrit, n’espérez pas vivre trop longtemps. Dans cette vidéo, un des conseillers de Poutine ainsi que des journalistes russes parlent ouvertement de projets américains d’une frappe préventive sur la Russie.

http://financearmageddon.blogspot.co.uk/2014/07/official-warning-u-s-to-hit-russia-with.html.

Tag(s) : #Politique internationale

http://www.wikistrike.com/2014/07/il-y-a-une-guerre-en-preparation-en-europ…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Juil - 11:45 (2014)    Sujet du message: OFFICIAL WARNING - US TO HIT RUSSIA WITH FIRST STRIKE - PREPARE NOW Répondre en citant

RUMOR OF WAR

OFFICIAL WARNING - US TO HIT RUSSIA WITH FIRST STRIKE - PREPARE NOW






VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=NePChnsuMNs

To all peoples of the WORLD! Please be aware. AMERICA is about to Strike RUSSIA in a FAST strike to begin WW3. This is an OFFICIAL WARNING, it is no joke. ALL HUMANS must prepare. This is a MAJOR BULLETIN! ALL People on this Planet MUST cooperate together immediately or the end of this Earth will be upon us. There is to be only a small space of time. MANKIND MUST come together NOW. Stand together! Whatever Nation. America MUST reach out to Russians and all people. Wake up NOW!



Posted by Nicole Bourbaki

http://financearmageddon.blogspot.co.uk/2014/07/official-warning-u-s-to-hit…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 02:11 (2014)    Sujet du message: GAZA : L'ALGERIE DISCUTE AVEC LE QATAR ET L'EGYPTE POUR UNE "ACTION ARABE COMMUNE" Répondre en citant



GAZA : L'ALGERIE DISCUTE AVEC LE QATAR ET L'EGYPTE POUR UNE "ACTION ARABE COMMUNE"

Il y a quelques jours, à peine, on disait que "L’Égypte soutient Israël dans sa lutte contre le Hamas". Une autre fourberie et tromperie mis à jour.

... Un pays dont le chef il y a plus d’un an, avait été un allié proche du Hamas et est aujourd’hui l’un de ses principaux antagonistes. Elle remue l’opinion publique contre le groupe militant parce que le Hamas est la branche palestinienne des Frères musulmans, que l’Égypte a interdite....
http://www.nouvelordremondial.cc/2014/07/26/legypte-soutient-israel-dans-sa-lutte-contre-le-hamas/

-----

AFP
30/07/2014

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika s'est entretenu mercredi avec ses homologues égyptien et qatari sur "les voies et moyens d'une action arabe commune pour un arrêt des agressions sur Gaza", selon un communiqué de la présidence.

M. Bouteflika a discuté avec Abdel Fattah al-Sissi et cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani "des voies et moyens d'une action arabe commune plus intense en vue d'amener la communauté internationale à obtenir un arrêt urgent de l'agression israélienne à Gaza ainsi que pour une solidarité arabe accrue aux côtés de la population palestinienne à Gaza", précise un communiqué de la présidence diffusé par l'agence APS. Le président algérien a également décidé d'une "aide financière urgente de 25 millions de dollars au profit de la Palestine" et notamment de Gaza, selon la même source.

Par ailleurs, une minute de silence sera observée dans l'ensemble du pays jeudi à 12H00 (11H00GMT) en hommage aux victimes palestiniennes, a rapporté l'agence APS. Au moins 70 Palestiniens ont été tués mercredi dans la bande de Gaza où l'armée israélienne a intensifié son offensive contre le Hamas, portant à plus de 1.300 le bilan des victimes depuis le début de l'opération "bordure protectrice" le 8 juillet.

http://www.lorientlejour.com/article/878431/gaza-lalgerie-discute-avec-le-q…



Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:17 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 02:37 (2014)    Sujet du message: SURGE OF ANTI-SEMITISM SPREAKING ACROSS EUROPE Répondre en citant



SURGE OF ANTI-SEMITISM SPREDING ACROSS EUROPE


John Bolton is part of the problem to.

Published On July 31, 2014 »

Fire bombs are thrown at a Jewish Community Center in France as Pro-Palestine protests erupt throughout Europe.  John Bolton ( Former U.S. Ambassador to the U.N.) joins FNC’s Greta Van Susteren on ‘On The Record’ to weigh in with the latest updates on this disturbing story.


VIDEO : http://www.sendspace.com/file/53nsh4

http://www.rightsightings.com/surge-of-anti-semitism-spreading-across-europ… 

WILL HAMAS BE THE NEXT NAZI REGIME,  JULY 30, 2014 21:12

If Hamas commits the same atrocities as the Nazis, will the world still demand that Israel stop attacking them?

VIDEO : http://www.sunnewsnetwork.ca/video/will-hamas-be-the-next-nazi-regime?/3705…

http://www.sunnewsnetwork.ca/video/3705300351001

BISON FÛTE : LES QUARTIER INTERDITS AUX JUIFS, A PARIS, CE 31 JUILLET 2014

Puis ensuite? Interdiction pour les juifs d'aller dans les parcs, d'aller dans les restaurants, de s'asseoir sur les bancs publics, de marcher sur les trottoirs et quoi encore??? La France, ce grand pays maçonnique se cachant derrière la laïcité prend un tournant dangereux. Cette tolérance envers ces groupes musulmans, fiers supporters de Gaza, annonce le début de la guerre contre les juifs en France. Manifestation non-autorisée mais tolérée, mais on se fout encore de nous tous, chers amis. Au lieu de mettre fin à cette manifestation, on demande aux juifs de se faire petit. Rappelez-vous lors de la 2e guerre mondiale... Rome, encore une fois est assoiffée de sang, du sang de ses ennemis jurés : les juifs.

Publié le : 31 juillet 2014

Paris : en raison d’une nouvelle manifestation anti-juive non autorisée, ce 31 juillet, il est conseillé aux juifs d’éviter les stations Jaurès et Stalingrad ainsi que les alentours, de 18h à 22h.

Mises en garde :

- Ne vous fiez pas aux messages rassurants ou aux silences des organisations juives, la présence de partis d’extrême gauche aux cotés des islamistes n’est pas de nature à calmer le jeu, bien au contraire.
- Méfiez-vous des faux amis : les organisations antiracistes et de défense des droits de l’homme ne sont pas vos alliés, elles ne dénoncent que l’antisémitisme d’extrême droite et tolèrent très bien celui des musulmans.
- Le fait que ni la mairie, ni la préfecture, ni la police, ne diffusent des messages d’alerte à destination de la communauté juive ne signifie pas qu’il n’existe aucun risque : ils préfèrent laisser les Juifs se faire tabasser qu’avouer que l’immigration a donné naissance à un antisémitisme violent qui les a dépassé.
- Si vous vous faites agresser par des bandes, aucun média ne vous soutiendra : vous serez accusés de les avoir provoqué.

Conseils de prudence :

- Evitez les « face a face », contournez largement le quartier par les stations Concorde ou Etoile.
- Cachez tous signes qui peuvent vous identifier en tant que juif (pendant la guerre, les juifs devaient porter une étoile jaune, maintenant ils doivent la cacher. Autre nouveauté, les assassinats de juifs auront maintenant lieu sur place, comme à Toulouse)
- Sachez que la LDJ qui vous protégeait ne pourra pas intervenir, le ministère de l’intérieur parle de l’interdire.
- Les milices islamiques anti-juives étant systématiquement remises en liberté, elles ne craignent ni la police ni la justice.
- Il est recommandé aux magasins juifs facilement identifiables de fermer leurs rideaux et de ne pas être présent à l’intérieur.
- Ne vous rendez pas dans les synagogues, des tentatives de pogroms comme à la Roquette pourraient se reproduire : ils ont bien noté que la LDJ est neutralisée.
Jaurès, Stalingrad, Barbès, Mairie de St Ouen, Miromesnil sont également à déconseiller. Les bandes antisémites pourront arriver par les lignes de métro Mirosmesnil, Havre Caumartin, Franklin Roosevelt si elles restent ouvertes.

Par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info - JSSNews

http://jssnews.com/2014/07/31/bison-fute-les-quartier-interdits-aux-juifs-a-paris-ce-31-juillet-2014/


Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:20 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 03:36 (2014)    Sujet du message: ISRAEL - PALESTINE, JULY 31, 2014 Répondre en citant



ISRAEL - PALESTINE, JULY 31, 2014

US, UN ANNOUNCE DEAL ON GAZA CEASE-FIRE 




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Bh40dgQOdDM

FRIDAY DECLARED DAY OF RAGE IN WEST BANK 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uy6nzoOshGY

DAYS OF DESTRUCTION/THE 3 WEEKS START.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=xvLory_ywn0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 16:03 (2014)    Sujet du message: BIENVENUS EN ENFER. LIBYE : UNE IMPORTANTE BASE MILITAIRE AUX MAINS DES ISLAMISTES Répondre en citant



GUERRE

BIENVENUS EN ENFER. LIBYE : UNE IMPORTANTE BASE MILITAIRE AUX MAINS DES ISLAMISTES


L'Otan impuissante, oui, c'est ça, mais elle ne l'était pas quand ce fut le temps avec les Etats-Unis de prendre le contrôle du pays, de tuer son dirigeant et des membres de sa famille. Ce pays n'est plus que ruine depuis que l'envahisseur y a fait son entrée et de nombreux scandales entourent toute cette histoire : scandale que le président américain nie de toutes ses forces. Un autre beau mensonge pour nous faire croire que l'Otan ne peut rien faire, mais trop de coïncidences avec tout ce changement de régime global, de la montée du Jihad et du grand Calife qui prend place dans tous les pays.


Posted on juil 30, 2014 @ 8:29


Mouammar Kadhafi

La principale base militaire à Benghazi, dans l’est libyen, est tombée mardi aux mains de groupes islamistes, au moment où les nouvelles  autorités placées par l’OTAN, impuissantes, font déjà face à des combats meurtriers dans la capitale menacée par un immense incendie. Ce qui est étonnant dans la presse mainstream, c’est ce manque criard de reconnaissance de sa complicité pour l’installation de ce chaos. Elle avait soutenu à bras le corps tus les meurtriers qui voulaient en découdre avec le frère Guide Mouammar Kadhafi, soupçonné de vouloir fire un massacre à Benghazi. Pourtant, actuellement, certains régimes tuent sans ménagement enfants et vieillards. Suivez mon regard ! Où sont-ils ceux qui veulent soi-disant la paix dans le monde ? De l’esbroufe.

Ansar Asharia, l’un des principaux groupes islamistes a montré son trésor de guerre composé des dizaines d’armes et de caisses de munitions. L’unité des Forces spéciales, financée par les Etats-Unis s’est allié au général dissident Khalifa Haftar, mais, les jihadistes sont bien armés, ce qui montre que la suite des évènements sera terrible pour la Libye. Quant aux civils, ils pleurent tous feu le colonel Kadhafi.

Voilà des traîtres qui sont incapables de maintenir la sécurité sur leur sol mais qui gardent en prison les fils Kadhafi. Tous les pays à l’origine de l’extradition de certains dignitaires de l’ex Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, comme la Tunisie, la Mauritanie ou le Niger, sont des états terroristes et criminels, qui ont livré à la mort, des hommes…

http://allainjules.com/2014/07/30/bienvenus-en-enfer-libye-une-importante-base-militaire-aux-mains-des-islamistes/


Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:22 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 16:56 (2014)    Sujet du message: ISRAËL - PALESTINE, AUGUST 1, 2014 Répondre en citant



ISRAËL - PALESTINE, AUGUST 1, 2014

IDF ATTACKS 120 TERROR TARGETS OVERNIGHT

Targets include Islamic Jihad operations room, key rocket launchers; soldiers wait on the ready in event ceasefire breaks.

By Koby Finkler, Tova Dvorin
First Publish: 8/1/2014, 8:23 AM


Ground offensive in Gaza.

The IDF attacked over 120 terror targets overnight Thursday/Friday, ahead of an expected three-day "humanitarian ceasefire" between Israel and Hamas slated for 8:00 am Friday. 

The targets eliminated included Hamas rocket launchers directed at IDF naval forces along Gaza's coast; two Hamas terrorists apprehended by the Paratroopers Brigade; an Islamic Jihad operations room with two senior terrorists, one of whom was reportedly hit during the IAF airstrike; and two terror tunnels uncovered by the Givati Brigade. 

Three previously-discovered terror tunnels were also detonated overnight. 

A three-day bilateral truce was declared at 8:00 am between Israel and Hamas on Friday; despite the declaration, the IDF has reportedly been permitted to stay in Gaza to monitor the situation in the event the ceasefire deal is broken. 

Earlier Friday, the IDF announced that five soldiers had been killed in Gaza while fighting Hamas terrorists on the ground. Their names have not yet been released for publication. 

Sixty-one (61) soldiers have been killed since Operation Protective Edge began 25 days ago; another 139 are reportedly being treated for injuries in hospitals across Israel, according to Walla! News.

Of those, one soldier is in critical condition; 16 are in serious condition; 13 are suffering from moderate injuries; and 109 are recovering from light injuries.















http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/183598#.U9uhDyclKBV


HUMANITARIAN CEASEFIRE BROKEN ; HEAVY FIGHTING IN GAZA

Israel, Hamas officially accept US, UN ceasefire proposal - which only holds for two hours.
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/183596#
By Tova Dvorin
First Publish: 8/1/2014, 7:13 AM / Last Update: 8/1/2014, 12:45 PM


Hamas terrorists fire rockets at Israel

A "humanitarian ceasefire" between Israel and Hamas has broken Friday, after Hamas fired yet another salvo of rockets on Israel despite the bilateral truce. 

Heavy fighting has now broken out between Israel and Hamas in southern Gaza, according to Palestinian sources, who also claim that eight terrorists have been killed since 10:00 am. 

Rocket fire from Hamas and Islamic Jihad has resumed.

Mortar shells have been fired in the Eshkol region; no injuries were reported, but a brushfire started and is spreading. Firefighting teams are working to stymie the blaze. 

The Iron Dome missile defense system also shot down two rockets over Ofakim Friday afternoon.

"Once again the terror organizations in Gaza flagrantly violating the ceasefire to which they committed themselves, this time to the US Secretary of State and the UN Secretary General," a statement from Prime Minister Benjamin Netanyahu's office said, without pointing to a specific incident.

Escalation

Earlier, Hamas fired a salvo of rockets at the south just before 7:00 am Friday; two rockets hit open areas in S'dot HaNegev and in the Merhavim area. No injuries or damage were reported.

Additional rockets were fired at Ashkelon and Ashdod, just after 7:30 am. Two rockets were intercepted by the Iron Dome missile defense system over Ashdod; there are no reports of injuries or damage. 

Yet another salvo was fired, just five minutes before 8:00 am, at Gaza Belt communities.

The barrages were fired just minutes before a 72-hour ceasefire was to take effect, in a UN and US-brokered deal slated to begin 8:00 am Friday. 

The Prime Minister's Office (PMO) announced Friday morning that Israel has officially accepted the three-day truce.

"In accordance with the Cabinet decision, the Prime Minister and Defense Minister [Moshe Ya'alon] have accepted the US's and UN's proposal for a 72-hour humanitarian ceasefire, beginning from 8:00," it said, in a statement. 

US Secretary of State John Kerry first announced that Israel and Hamas have agreed to the ceasefire; an announcement from Hamas accepting followed shortly thereafter.

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/183596#.U9uhMSclKBU


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 17:14 (2014)    Sujet du message: ISRAËL - PALESTINE, LE 1er AOÛT 2014 Répondre en citant


ISRAËL - PALESTINE, LE 1er AOÛT 2014

OFFICIEL. UN SOLDAT ISRAELIEN (OFFICIER) FAIT PRISONNIER PAR LES COMBATTANTS DU HAMAS !

Posted on août 1, 2014 @ 13:28

Les combatttants de Gaza ont ouvert le feu sur les soldats de Tsahal qui opéraient dans le sud de la bande Gaza ce jour à 09h30. L’un des soldats a été fait prisonnier, confirme le porte-parole de Tsahal.

"L’armée israélienne mène actuellement des efforts de renseignement et des recherches approfondies afin de localiser le soldat disparu", indique une déclaration de Tsahal. Le nom du soldat de Tsahal n’a pas été mentionné mais sa famille a été avisée.

http://allainjules.com/2014/08/01/officiel-un-soldat-israelien-officier-fai…


PROCHE-ORIENT : LE CESSEZ-LE-FEU ENTRE ISRAËL ET LES ACTIVISTES PALESTINIEN DEJA ROMPU

1 août 2014 in Monde

Il n’aura duré que quelques heures à peine. Le cessez-le-feu entre Israël et les activistes pales




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=EVy_o6IVE14

http://www.senclip.net/proche-orient-le-cessez-le-feu-entre-israel-et-les-a…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 17:36 (2014)    Sujet du message: PARIS : MANIF PRO-GAZA : AUTORISATION DE LA PREFECTURE Répondre en citant



PARIS : MANIF PRO-GAZA : AUTORISATION DE LA PREFECTURE


Paix Juste et Durable. Ces mots codes du gouvernement mondial. Retenez cela, nous verrons bien ce qui se passera! L'envahisseur envahie et les juifs doivent commencer à se cacher ou à fuir, le tout avec l'aval du gouvernement français. Viendra un jour, et nous ne sommes plus loin, que ces groupes seront relâchés dans les rues avec machettes et autres objets destructeurs, et là, nous verrons le gouvernement se lever et appeler au secours l'armée et ses brigades anti-terroristes. 


  • Home ACTUALITE Flash Actu
    • Par Lefigaro.fr avec AFP
    • Mis à jour le 01/08/2014 à 14:39
    • Publié le 01/08/2014 à 14:37
La préfecture de police de Paris autorise la manifestation propalestinienne qui doit se tenir demain dans la capitale, entre Denfert-Rochereau et Invalides, a appris l'AFP aujourd'hui de source policière. La manifestation partira à 15H00 de la place Denfert-Rochereau (XIVe arrondissement), dans le sud de la capitale, pour rejoindre les Invalides (VIIe), comme ce fut déjà le cas au cours d'un précédent défilé parisien autorisé par les autorités le 23 juillet.

Le Collectif national pour une PAIX JUSTE ET DURABLE  entre Palestiniens et Israéliens, qui réunit une cinquantaine d'associations, partis et syndicats, a lancé un appel "unitaire" à manifester samedi pour dire "Halte à l'agression israélienne" et demander la "levée du blocus, illégal et criminel de Gaza". Ce collectif est à l'origine de la manifestation du 23 juillet, qui avait réuni dans le calme près de 15.000 personnes selon la police.

A Paris, samedi dernier, une autre manifestation propalestinienne qui devait partir de la place de la République avait été interdite. Plusieurs milliers de personnes s'y étaient néanmoins rendues, occasionnant des heurts limités avec les forces de l'ordre. Un des organisateurs de ces manifestations, Youssef Boussoumah, du parti des Indigènes de la République, a estimé aujourd'hui sur RMC que ces débordements étaient le fait d'un "groupe qui s'appelle Gaza Firm" et dont les membres "sont des fachos". "Ils sont 40, ils sont ultra-minoritaires et ils seront absolument exclus" demain, a-t-il dit.

"Gaza Firm" regroupe une poignée de jeunes issus de groupes de supporters du PSG. Promu par le site Égalité et Réconciliation de l'essayiste d'extrême-droite Alain Soral, les "Gaza Firm" étaient quelques dizaines à défiler masqués et en noir, derrière leur banderole, à la manifestation parisienne du 23 juillet. "L'objectif de la manifestation de samedi est de présenter un front aussi uni que possible, comme ce fut le cas le 23 juillet" en rassemblant toutes les organisations qui appellent à manifester depuis le début de l'offensive israélienne sur Gaza, avait déclaré mercredi à l'AFP Didier Fagart, de l'Association France Palestine Solidarité (AFPS). L'offensive israélienne à Gaza a coûté la vie à plus de 1.450 Palestiniens, en grande majorité civils, ainsi qu'à 61 soldats et trois civils côté israélien depuis 25 jours.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/01/97001-20140801FILWWW00217-mani…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 00:43 (2014)    Sujet du message: TAIWAN : LES SECOURISTES MESURENT L'AMPLEUR DES DEGÂTS Répondre en citant

TAIWAN : LES SECOURISTES MESURENT L'AMPLEUR DES DEGÂTS

A Taiwan, les secouristes découvrent l'ampleur des dégâts après la série d'explosion ayant fait 25 morts. Une voiture a carément été retrouvée sur les toits des bâtiments alentours, portée par le souffle de l'explosion.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=6lbjylWLqDo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 17:49 (2014)    Sujet du message: PAUL CRAIG ROBERTS : LA GUERRE EST EN TRAIN D'ARRIVER (WAR IS COMING) Répondre en citant

PAUL CRAIG ROBERTS : LA GUERRE EST EN TRAIN D'ARRIVER (WAR IS COMING)



VIDEO (English) : https://www.youtube.com/watch?v=NePChnsuMNs

  30 juillet 2014 24 commentaires Opinions Paul Craig Roberts



« Les élites occidentales et les gouvernements ne sont pas seulement  totalement corrompues, elles sont aussi folles ». (Paul Craig Roberts)

L’extraordinaire propagande conduite contre la Russie par les gouvernements états-unien et britannique et par les ministères de la propagande connus comme « médias occidentaux » va mener le monde à une guerre que personne ne  pourra gagner.

Les gouvernements européens doivent se secouer de leur négligence, parce que l’Europe sera la première à être évaporée à cause des bases de missiles états-uniens qu’elle héberge pour garantir sa « sécurité ».

Comme rapporté par Tyler Durden de Zero Edge, la réponse russe à la sentence extra-judiciaire d’un tribunal hollandais corrompu, qui n’avait aucune juridiction sur le cas qu’il a arbitré, sentence qui ordonne au gouvernement russe de payer 50 milliards de dollars aux actionnaires de la Yukos (une société corrompue qui était en train de mettre à sac la Russie tout en fraudant le fisc), est très significative. Lorsque on lui a demandé comment la Russie se comportera concernant la sentence, un conseiller du président Poutine a répondu : « Il y a une guerre qui est en train d’arriver en Europe. Croyez-vous vraiment que cette sentence ait de l’importance ? ».

L’Occident s’est coalisé contre la Russie parce qu’il est totalement corrompu. La richesse des élites a été obtenue non seulement en razziant les pays les plus faibles dont les leaders peuvent être achetés (pour connaître comment fonctionne la mise à sac lisez « Confessions of an Economic Hit Man » de John Perkins), mais aussi en volant leurs propres citoyens. Les élites américaines excellent dans la mise à sac de leurs propres compatriotes et ont effacé la grande partie de la classe moyenne états-unienne du nouveau 21e siècle.

Au contraire, la Russie a émergé de la tyrannie et d’un gouvernement basé sur les mensonges, pendant que les USA et le Royaume Uni sont immergés dans une tyrannie masquée par les mensonges. Les élites occidentales voudraient dépouiller la Russie, un prix succulent, et Poutine leur barre le chemin. La solution est de se débarrasser de lui, comme en Ukraine ils se sont débarrassés du président Yanoukovitch.

Les élites prédatrices et les hégémonistes néo-conservateurs ont le même objectif : faire de la Russie un état vassal. Cet objectif unit les impérialistes financiers occidentaux avec les impérialistes politiques.

J’ai recueilli pour les lecteurs la propagande qui est employée pour diaboliser Poutine et la Russie. Mais même moi, j’ai été surpris par les incroyables mensonges agressifs du journal britannique The Economist du 26 juillet. Sur la couverture il y a le visage de Poutine dans une toile d’araignée, et, vous avez deviné, le titre de couverture est « une toile de mensonges ».

Vous devez lire cette propagande pour constater soit le niveau de poubellisation de la propagande occidentale, soit l’évidente poussée vers la guerre. Aucune moindre preuve n’est présentée pour supporter les accusations extrêmes de l’Economist et sa demande que l’Occident arrête d’être conciliant avec la Russie et entreprenne les actions les plus dures possibles contre Poutine.

Ce genre de mensonges inconscients et de propagande éclatante n’ont d’autre but que celui de conduire le monde à la guerre. Les élites occidentales et les gouvernements ne sont pas seulement totalement corrompus, ils sont aussi fous. Comme je l’ai écrit précédemment, ne vous attendez pas de vivre encore longtemps. Dans cette vidéo, un des conseillers de Poutine et quelques journalistes russes parlent ouvertement des plans états-uniens pour attaquer la Russie :

Sources :
http://reseauinternational.net/paul-craig-roberts-guerre-en-train-darriver-war-is-coming/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 23:20 (2014)    Sujet du message: ISRAËL - PALESTINE, LE 3 AOÛT 2014 Répondre en citant



ISRAËL - PALESTINE, LE 3 AOÛT 2014

GAZA : BAN KI-MOON CONDAMNE LES ATTAQUES CONTRE LES ECOLES D'UNE AGENCE DE L'ONU

Et si on arrêtait de faire de ces écoles qui sont contrôlées par Rome sous l'UNESCO, des dépôts d'armes au lieu des institutions pour enseigner les enfants et les protéger, n'est-ce pas ce message que l'on devrait entendre d'un homme qui dit promouvoir la PAIX dans le monde? De rendre au Hamas des stocks de munitions et missiles saisis , n'est-ce pas contraire à la PAIX dans le monde? N'est-ce pas montrer le soutien à des terroristes? Monsieur Ban Ki-Moon peut bien condamner, mais le monde entier voit ce qui se passe, et tous les crimes commis par tous ceux qui vouent une haine sans merci contre la Justice et le bien, devront un jour, très bientôt, payer pour leur haute trahison envers Dieu et Sa création.

Hier, 21:48


© Photo: Flickr.com/youthpolicy.org/cc-by-nc-sa 3.0

Par La Voix de la Russie |

Ban Ki-moon a condamné fortement le pilonnage d’une autre école de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) par l'armée israélienne dans la bande de Gaza. Le secrétaire général de l'organisation a qualifié ces actions d’ « immorales et criminelles ».

Selon Ban Ki-moon, le bombardement de l'école dans le centre de Rafah a coûté la vie à « au moins 10 civils palestiniens ». Le secrétaire générale de l’ONU a exhorté à traduire en justice les responsables de ce crime.

Ban Ki-moon a rappelé que l'armée israélienne avait choisi les écoles de l'ONU comme la cible de leur bombardement pour la quatrième fois.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_03/Gaza-Ban-Ki-moon-condamne-les-attaque…

LES PALESTINIENS EXIGENT D'ARRÊTER LE FEU DANS LA BANDE DE GAZA

Qui rejettent tous les accords pour un cessez-le feu?

Hier, 22:04


© Photo: REUTERS/Mohammed Salem

Par La Voix de la Russie |

Un cessez-le feu immédiat et une levée rapide du blocus de la bande de Gaza ont été exigés au Caire par la délégation de la Palestine. Les consultations des factions palestiniennes dans la capitale égyptienne se sont terminées par la signature d'un accord unique, déterminant les exigences de base.

Les participants ont l'intention de présenter ce document aux dirigeants égyptiens.

La délégation israélienne a refusé de se rendre au Caire pour ces consultations après la reprise des hostilités, en imposant toute la responsabilité pour cela sur le Hamas.

Selon des rapports récents, 1830 personnes sont devenues victimes de l'opération israélienne dans la bande de Gaza, le nombre de personnes touchées a dépassé 9370. Du côté israélien, 67 personnes ont été tuées.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_03/Les-Palestiniens-exigent-darreter-le-…

LES EAU SOUTIENNENT LA DECLARATION DU ROI D'ARABIE SAOUDITE SUR ISRAËL

2 août, 17:32

Par La Voix de la Russie

Les Émirats arabes unis (EAU) soutiennent la déclaration du roi d'Arabie Saoudite qui a accusé Israël de crimes de guerre vendredi.

Un communiqué des dirigeants des Émirats arabes unis précise que Tel-Aviv continue son agression contre des civils innocents à Gaza, et que la communauté internationale « ne peut rien faire avec les attaques contre des enfants, des femmes et des personnes âgées ».

Avant le 17 juillet, Israël a réalisé des frappes aériennes à distance de l’air et de la mer, ainsi que des raids des forces spéciales. Mais après, il a commencé une invasion terrestre dans la bande de Gaza. Au cours de 25 jours de l'opération, plus de 1600 Palestiniens ont été tués, et 8800 autres blessés. Du côté israélien, 66 personnes ont été tuées.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_02/Les-EAU-soutiennent-la-declaration-du…

HOLLANDE DENONCE LE BOMBARDEMENT INADMISSIBLE D'UNE ECOLE DE RAFAH

Créé le 03/08/2014 à 22h10 -- Mis à jour le 03/08/2014 à 22h28


Le président de la République François Hollande au ministère des Affaires étrangères à Paris le 26 juillet 2014 Philippe Wojazer POOL

CONFLIT - François Hollande estime qu'«une nouvelle fois, l'impérieuse nécessité d'un cessez-le-feu»...

Le Président de la République François Hollande a dénoncé «le bombardement inadmissible d'une école de Rafah gérée par les nations Unies qui a provoqué la mort d'au moins dix personnes qui y avaient trouvé refuge».

Dans un communiqué transmis dimanche soir à l'AFP le chef de l'Etat déclare se joindre «au Secrétaire général des Nations Unies pour demander que les responsables de cette violation du droit international répondent de leurs actes».

Les Etats-Unis se sont dits «consternés»

Selon le texte communiqué par l'Elysée François Hollande estime qu'«une nouvelle fois, l'impérieuse nécessité d'un cessez-le-feu pour soulager la détresse des populations civiles se confirme tragiquement».

«C'est un scandale du point de vue moral et un acte criminel», ainsi qu'une «nouvelle violation flagrante du droit humanitaire international», s'est indigné le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon en apprenant la nouvelle du bombardement d'une école gérée par l'agence onusienne pour l'aide aux réfugiés paslestiniens (UNRWA). Ce bombardement a tué au moins dix Palestiniens.

Les Etats-Unis, principaux alliés d'Israël, se sont dits «consternés» par ce «bombardement honteux».

Selon des sources médicales, la guerre qui dure depuis 27 jours a tué environ 1.800 Palestiniens. Côté israélien, 64 soldats et trois civils ont été tués.

http://www.20minutes.fr/article/1425145/hollande-denonce-bombardement-inadmissible-ecole-rafa


Dernière édition par maria le Mar 5 Aoû - 00:17 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 00:20 (2014)    Sujet du message: ISRAËL - PALESTINE, AUGUST 3, 2014 Répondre en citant



ISRAËL - PALESTINE, AUGUST 3, 2014

HAMAS FIRES 70 ROCKETS AND SHELLS ; ONE MAN WOUNDED


One rocket intercepted over greater Tel Aviv. Another over Be'er Sheva. Man wounded in Shaar Hanegev.

By Gil Ronen
First Publish: 8/3/2014, 7:24 PM


IDF troops view crater created by exploding mortar shel

A man suffered light injuries Sunday when a mortar shell struck a Jewish community in the Shaar Hanegev region, near Gaza. He received treatment on the spot and did not require hospitalization.

By sundown, Hamas had fired 70 rockets and mortar shells at Israel.

In Zikim, the security alert because of an unspecified security-related event was still ongoing in the evening hours and residents were warned to stay in their homes. Some of the roads leading to Zikim were closed off

Sirens sounded in the afternoon hours in Ashdod, Bnei Darom, Nitzanim, Kiryat Malachi, Mercaz Shapira, Masuot Yitzchak, Nahal Oz and Alumim. Two rockets exploded in Be'er Tuvia.

Earlier, rockets were fired at Tel Aviv and the greater Tel Aviv / coastal zone area, and at Gaza Belt communities. One rocket was intercepted over Tel Aviv. No one was hurt.

Before that, sirens sounded in Be'er Sheva, Gilat, Eshel Hanasi, Nahal Oz and Alumim. One rocket was intercepted over Be'er Sheva and two exploded in open spaces. No one was hurt..

Earlier in the day, sirens sounded in Ashkelon, Sderot, Zikim, Karmiya and Yad Mordechai. Four rockets blew up in open spaces in the Hof Ashkelon region and three in the Eshkol region. Slight damage was caused to a structure.

Sirens also sounded in Nahal Oz and Kfar Aza. Four mortar shells exploded in Sdot Negev. No one was hurt. Sirens also sounded in Alumim, Kerem Shalom, Mirim and Ein Hashlosha after rockets were fired from Gaza. The rockets exploded in empty spaces, no one was hurt and no damage was caused.

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/183671#.U960zSclKBU


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 00:57 (2014)    Sujet du message: ISIS ATTACKING LEBANON.ISRAEL'S NORTH BORDER. / ISIS 'SEIZES' IRAQ'S BIGGEST DAM! CONTROLLING THE FLOW OF BOTH 'TIGRIS AND EUPHRATES' RIVERS! Répondre en citant



ISIS ATTACKING LEBANON.ISRAEL'S NORTH BORDER.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=KuNTFXPOD40

ISIS 'SEIZES' IRAQ'S BIGGEST DAM! CONTROLLING THE FLOW OF BOTH 'TIGRIS AND EUPHRATES' RIVERS!




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=lkzUzTT-IyU




Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:25 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 19:42 (2014)    Sujet du message: RUSSIA IS 'READY' FOR BATTLE IN UKRAINE Répondre en citant

A SIGNAL FOR THE COMING NUCLEAR WAR OR FOR THE TOTAL AND GLOBAL CHAOS???

RUSSIA IS 'READY' FOR BATTLE IN UKRAINE


Tue, Aug 5, 2014, 10:43AM EDT - US Markets close in 5 hrs and 17 mins



By Brett LoGiurato 4 hours ago
.

RIA-Novosti, Alexei Nikolsky, Presidential Press Service/AP

Russia has significantly built up its troop presence along the Ukrainian border, making it ready for a potential large-scale invasion of southeastern Ukraine if Russian President Vladimir Putin so chooses.

The New York Times' Michael Gordon and Eric Schmitt report, citing Western officials, that Russia has nearly doubled its battalions along the Ukrainian border in recent weeks. Seventeen more battalions and an additional 19,000 to 21,000 troops now compose a " battle-ready force of infantry, armor, artillery, and air defense within a few miles of the border." They could theoretically strike with "little to no warning."

Western officials also told The Times that Russia has upped its number of surface-to-air units to 14 from eight, and it has deployed more than 30 artilleries.

Western intelligence officials told the paper it was unclear what Putin was planning, but it is clear they are worried about what would be, for all intents and purposes, an invasion under the guise of a "peacekeeping" operation.

"That’s a very real option," a senior Defense Department official told The Times. "And should Putin decide, he could do that with little or no notice. We just don’t know what he’s thinking."

The moves come as Ukrainian forces find themselves in increasingly good position on the battlefield against pro-Russian separatists, whom the West has accused Russia of supporting throughout the Ukrainian crisis. Western officials said Putin may be feeling pressure to intervene to tip the balance toward the separatists, but he could be worried about the uncertain repercussions that would come from such a radical escalation.

A "peacekeeping" operation is also something about which the White House has worried in recent weeks

"Ukrainian forces are right now making major gains to regain sovereignty in the east, but at the same time, Russia is doubling down on its own efforts to support the separatists and destabilize the country," deputy national security adviser Tony Blinken said last week. "Indeed, it is cynically using all of the attention focused on the crash of MH17 as a cover and distraction for its own efforts. It’s increased the provision of heavy weaponry across the border. We’ve seen convoys of tanks, multiple rocket launchers, artillery, and armored vehicles.  There’s evidence it’s preparing to deliver even more powerful multiple rocket launchers. 

"It is firing from positions inside of Russia into Ukraine — something that we documented this weekend. And we’ve seen a significant re-buildup of Russian forces along the border, potentially positioning Russia for a so-called humanitarian or peacekeeping intervention in Ukraine."

The U.S. and European Union last week leveled a new, more punishing round of sanctions on Russia in the wake of Russia's continued buildup of support for the separatists in the wake of the shooting down of Malaysia Airlines Flight 17.

When asked Monday if he thought the sanctions had at all changed Putin's calculus with respect to Ukraine, White House press secretary Josh Earnest said the White House had " not seen the kinds of actions that we would like to see."

http://finance.yahoo.com/news/russia-ready-battle-ukraine-102041902.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 00:23 (2014)    Sujet du message: CATHOLIC SCHOOLS, FIRING POLICIES AND TEACHER MISCONDUCT Répondre en citant



ROMAN INQUISITION

CATHOLIC SCHOOLS, FIRING POLICIES AND TEACHER MISCONDUCT


Guide Offers Principles to Consider Washington, D.C., August 05, 2014 (Zenit.org


By E. Christian Brugger


This publication is the first in a collaborative series between The Cardinal Newman Society and the Culture of Life Foundation on Catholic education policy from the perspective of theology, ethics and the moral law.

The question which has been in the news recently is as follows: Should teachers, faculty members or school administrators be terminated if they are found to be guilty of grave moral misconduct in their private lives?

Because each Catholic school has elements unique to itself—mission statements, constituencies, financial needs—and each employment situation is unique, and the circumstances surrounding each instance of misconduct is unique, there is no “one-size-fits-all” answer to this question.  But certain consistent principles can be considered and practical measures taken to assist schools in responding well to the problem of employee misconduct.  This essay discusses both.

What’s the Fuss?

Why is this even a difficult question?  Why not just sack any employee guilty of misconduct, clean the slate and move on?  Or why not be merciful and always offer employees a second chance?  Both options could be licit; at the very least, neither is intrinsically evil.

It’s a difficult question because school officials, in seeking to do what is right, are aware that both alternatives—firing and not firing—risk causing unintentional harms that they are not interested in bringing about, and that could be very impacting on the welfare of the school and the Church.

Making a good decision means not only being realistic about unintentional harms, but assessing whether or not tolerating (but not intending) one or more of them might either violate some moral duty or be an obligation in virtue of some other duty.  Public relations (PR) concerns are often foremost on the minds of school authorities, and they are certainly not irrelevant.  But they are by no means the only—and usually not the most important—concerns, the foremost of which are a true concern to avoid scandal and to maintain the integrity of a school’s Christian witness.

The Fuss Is about Souls!

What’s at stake is ultimately the good of souls, especially the souls of students, and the integrity of the Catholic Church’s apostolic mission.  The first duty of a Catholic school is to bear witness through educational means to the splendor of truth, especially the truths of the Christian faith.  Fund raising, prestige, academic ranking and successful sports programs are important, but if school authorities forfeit their school’s true Catholic identity in their effort to achieve them, they fail in their first duty to their constituencies and to the Church, and worse, they betray Christ.

When it comes to considering termination, making a good decision can be difficult and laborious.  But as I tell my seminarians, moral decision-making is about loving.  And for those who exercise authority, loving means seeing and assessing all the relevant harms caused by one’s action or inaction.  Why?  Because every relevant harm is ultimately a harm to some human being.  And it is human beings who constitute “the foundation, the cause and the end of every social institution” (John XXIII, Mater et Magistra, no. 219).  Although some or even many of the foreseeable harms may not be decisive for settling questions concerning misconduct, no harm is irrelevant to these questions’ assessment.

With Whom Does Responsibility for this Decision Rest?

The development and execution of school policy fall to whoever has authority over the school’s employees, and over the school itself: e.g., members of the school’s senior administration, members of the board of directors; the superintendents of Catholic schools; and, ultimately, the diocesan bishop.  There will obviously be differences in the authority structure with non-diocesan Catholic schools, but the point here is clear: those who exercise authority bear responsibility.  At universities, senior faculty are sometimes also consulted, or committees set up to deal with grievances brought against faculty members.

Critical Importance of Hiring Procedures and Conduct Policies

While no set of procedures and no policy can anticipate every possible situation, schools can and should develop hiring procedures and conduct policies that establish a base-line for acceptable conduct for all employees, especially teachers, and specify clearly the results of violating the policies.  In dealing with the problem of employee misconduct, this is arguably the most important practical measure a Catholic apostolate can take to guard its religious identity.

Catholic Apostolates and Mission-Centered Hiring Policies

An “apostolate” is a community of Christian witnesses.  A “mission” is the community’s work.  Catholic schools and universities are—or ought to be—apostolates of the Church.

Hiring procedures should be in place to ensure that all employees support the apostolic identity and mission of the institution.  This is what the term “hiring for mission” means.

Although some jobs are more closely associated with the oral and public communication of the school’s mission, all employees share responsibility for protecting and promoting it.

This does not mean that all employees must be practicing Catholics.  However, it does mean, ordinarily, that a majority of employees should be practicing Catholics.  Otherwise, it will be difficult to ensure a consistent expression of the school’s mission and guarantee continuity of Catholic identity over time.  All other employees should understand, believe in, and be willing to support, the school’s mission.

It follows that:

School authorities ought to hire only people capable of cooperating in carrying out the school’s mission, and that means that they cannot be known to be persisting in any behavior or commitment objectively incompatible with Catholic moral teaching.

This is especially important for the hiring of faculty, as well as administrators who work closely with students (e.g., counselors).

Conduct Policies

This requirement should be supported by a clearly defined, written moral conduct policy.  It should be built into the job description and be an essential and legally binding part of any and every employment agreement.

If the school’s policy is:

• clearly published and consistent with Catholic Church teaching;

• closely keyed to the institutional mission statement; and

• consistently and non-arbitrarily applied,

then there will be structures in place to guide decision making in circumstances where polices are violated.  Absent such a policy, each case will likely be treated differently, depending on the matter at issue and what sort of employment agreement and undertaking exists.  This leaves the institution much more vulnerable to running afoul of the law or being open to a civil suit.

Private vs. Professional Misconduct

My analysis is principally concerned with what school authorities should do in cases of grave misconduct in the private lives of employees.  By “private” I mean life outside of professional employment.  There will be different degrees of private misconduct (e.g., acts one doesn’t want known vs. ones that are flaunted even though they are not on “company time”); this essay concerns all degrees of “private” misconduct.  Once questionable behavior comes to the attention of someone who has authority over the individual, at that point the private becomes public for our purposes.

This essay does not consider misconduct in one’s professional life (e.g., sexual harassment on the job), though that also needs to be handled with consistency and good judgment.  Nor does it address the duties of school authorities to comply with law enforcement in cases where employees are undergoing criminal investigation.

 “Grave” Misconduct: Serious Sin, Intransigence, Scandal

All things put in place by the Roman Catholic church, but by their stand against all of these points, they just showing us how they are hypocrits and evils. They also showing us, that everyone is a slave and will be under the radar under this Roman Empire who can do what ever they want with the life of a person. They look to be saints but in fact, they deny the Savior and His laws. It's an other perfect control by the  Pope of this Roman Empire over the life of many.

In moral theology, referring to a sin as “grave” implies it is a mortal sin.  I am using the term grave here more restrictively.  By “grave misconduct” I am referring to deliberate behavior that meets the following three conditions: first, it is gravely wrong (serious or mortally sinful in type); second, the employee is intransigent in doing it; and third, the situation is potentially an occasion of scandal.

In general, I think that actionable instances of private misconduct should meet all three conditions.

The first condition needs no explanation.  But the next two deserve comment.

Intransigence means that some misconduct is unapologetically habitual.  Some examples of behavior meeting the condition of intransigence could include:

• Single employees who get pregnant or get someone pregnant and defend their behavior; cohabitating in sexually-active, non-marital relationships;

• Employees engaged in promiscuous activities with same sex partners or with partners of the opposite sex;

• Employees engaged in an adulterous relationship;

• Employees who advocate for public policies explicitly aimed at advancing or defending abortion rights, same sex marriage, polygamy, euthanasia, experimenting on, freezing or destroying human embryos, cloning, or other gravely immoral acts.

Intransigence is not met if an employee engages in some misconduct, but expresses a sincere desire and resolve to change.  For example, if a female employee gets pregnant out of wedlock, or a single male gets a woman pregnant, but she or he sincerely repents, resolves to keep and raise or support the child according to Christian principles, or place the child for adoption, and is willing publicly to support the Church’s moral teaching on marriage and sexual morality, intransigence is not a factor.

Scandal means that the private behavior, if known, could destroy people’s faith, undermine the school’s Catholic identity and be an inducement to sin, especially to the students.  Some sins today are particularly dangerous to the welfare of souls.  Abortion and promiscuity—especially homosexual behavior—because they represent evils that many say are goods, can easily be occasions for scandal.  Since the indissolubility of marriage is also widely rejected, and even doubted by some Catholics, another act especially apt to give scandal could be actively dating when divorced without an annulment or dating an un-annulled divorced person.  If school authorities appear to be indifferent to these behaviors, the consequences can be unacceptable.

Intransigence is not absolutely necessary

As I said, I think that the three conditions ordinarily should be met before instances of misconduct become subject matter for dismissal.

Is this to say that grave misconduct by employees who do not express intransigence is not subject matter for dismissal?  No.  If school authorities have good reason to believe that an immoral act committed by an employee will cause scandal, then even if the employee is repentant, the welfare of the school may require dismissal.  Obviously, the greater the risk of scandal, the more seriously dismissal must be considered.

However, just as it is true that there is more joy in heaven over one sinner who repents than over ninety-nine righteous persons who need no repentance (Lk. 15:7), so it is true that Christians rejoice when their brothers and sisters repent.  It seems to me that evil-doing that is frankly, publicly and sincerely rejected through true repentance is rarely an occasion for another’s sin; and very often it is an occasion of moral growth for wrongdoers and those around them.

It follows that:

If school authorities think that scandal in the case of a repentant employee can be reasonably obviated by measures short of dismissal, they should adopt those measures.  If they do not think scandal can be avoided, then they may be obligated to terminate the employee’s employment.

Two Moral Requirements: Due Diligence and Moral Certitude

School authorities can come to suspect an employee of grave misconduct in several ways.  Employees might publicize their behaviors (including their views) on social media, by email or in scholarly publications.  Or, a member of the school community or somebody outside of it might accuse them of misconduct.

In either case, school authorities ought to carry out due diligence and only act when reasonable doubt has been removed.

Due diligence

The first priority should be to establish beyond a reasonable doubt whether or not the suspicion is true.  Christian charity requires that school authorities should assume the best of their employees until evidence proves otherwise.

The practice of anonymous accusation, not uncommon in Catholic institutions, should be rejected in all but the most extraordinary circumstances (e.g., in cases of danger to the informer).  Although it may be fair to ask authorities to maintain confidentiality when one is revealing sensitive information about oneself, if one accuses another of grave misconduct, one should, in justice, be willing to be made known to the accused.  And the accused, also as a matter of justice, should be given the opportunity to face his or her accuser.  It is not only gravely unjust—evil—to falsely accuse another; it is also unjust for authorities to accept and act on an accusation of grave misconduct without undertaking due diligence to establish its verity.

Upon a revelation of misconduct, school authorities ordinarily should first approach the employee and ask him or her charitably and without dissembling: “Did you do X?” or “Are you doing Y?”  If rumors are flying about, but no solid evidence has been presented, it would still be acceptable to ask the employee directly whether there is anything to the rumors.

Unless school authorities have reasons to suspect an employee’s honesty, a denial of guilt should be taken as sufficiently establishing the truth.

Moral certitude

Only after guilt has been established beyond a reasonable doubt—that is, when authorities have moral certitude of their employee’s guilt—should disciplinary measures be initiated.

And I do mean should be initiated.

Schools must not close their eyes to the grave immorality of their employees hoping it will go away.  It is not uncommon for schools to ignore the private but scandalous behavior of their employees, not acting upon it until the situation grows into an ugly PR problem, at which point, scandal has probably already occurred.

Although they should not take action in the absence of due diligence and moral certitude, as soon as these are fulfilled, they should not delay action because of a fear of unpleasant results.

Confidentiality vs. Secrecy

A common cause of disunity in Catholic educational institutions is inadequate communication between administration and other employees, especially faculty.  Although every person has a right to a good name, and idle curiosity should not be fed, confidentiality should not be taken to the extreme of secrecy.

All school employees share responsibility for contributing to, and maintaining, the conditions of the common good of the institution.  Consequently, they have a right to know at least the minimal facts of serious situations that bear upon that common good.

If a teacher or administrator is convicted of, and dismissed for, misconduct, I believe it is best for school authorities to give other school employees at least minimal information about the event (e.g., “so and so has been dismissed for misconduct”).  Details ordinarily need not be divulged.  Employees should be admonished not to give over to gossip or listening to gossip, or calumny or reviling.  They should be told that if they feel the need to discuss the situation further, they are free to contact proper channels within or outside the institution.

Harmful Effects of Terminating or Not-Terminating an Employee

I said above that making a good moral decision means assessing the potential consequences of adopting, or not adopting, alternatives under consideration.  In this final section, I elaborate on the kinds of unintentional harms that may follow upon the decisions to dismiss or not dismiss an employee for misconduct.

If there is a clear school policy, as I recommend above, some of the harms (especially in clear-cut cases of misconduct) may be less material to the analysis, but no reasonably-foreseeable harm of our actions is irrelevant to conscientious moral analysis.

Therefore, this final section is included to educate readers, especially those who hold positions of authority in Catholic education, of the types of issues that should be considered when undertaking a moral assessment of complex issues such as the one we are considering here.

Not Consequentialist or Proportionalist Reasoning

It bears noting that considering the harmful consequences attendant to a decision to terminate or not terminate is not consequentialist reasoning, the aim of which is to determine by appeal to consequences whether or not intending evil (as an end or means) is licit ‘under the circumstances.’  Evil alternatives should never be chosen and consequently should not be the subject matter of moral deliberation.  As soon as we conclude that some type of behavior would be intrinsically wrongful to choose, we should exclude it from our range of potentially-acceptable choices.

But once we have done this, we must have a reasonable concern for consequences.

Effects of terminating employment

What harmful (unintended) side effects are likely to be caused by terminating an employee for misconduct?

1. Effects on school pedagogy: perhaps lose a good teacher;

2. Effects upon students: alienate students who feel sympathy for the teacher;

3. Effects upon faculty/administrators/other employees: generate or strengthen unhealthy factions within the institution;

4. Effects on institution/diocese/Church: employee becomes a cause célèbre:

• Provides an opportunity for those outside the institution who oppose the Church’s teaching to accuse the institution of intolerance, mean-spiritedness, unmercifulness, hypocrisy, etc.

• Provokes lawsuits with financial implications for the institution.

5. Effects upon the teacher: stigmatizes him/her which may make it hard to find a new job; perhaps precipitates financial difficulties, relational difficulties, etc.;

6. Effects upon the innocent:

• If a teacher gets pregnant, termination may cause harm to the unborn child; if he/she has other children, hardship may come to them.

• If termination is carried out in a heavy-handed way, those in the community who are weak or ignorant, but good-willed, may be alienated from the Church.

If one or another of these harms can be avoided by undertaking remedial interventions that are not gravely burdensome to the institution, then, when a decision is made to terminate an employee for misconduct, school authorities should consider ways to make those interventions.

Effects of not terminating employment

What are some foreseeable unintentional harms of not terminating employment?

1. Possibility of scandal: continuing employment may tempt others to sin:

• Effects upon students: Students who see the school apparently tolerating the behavior may conclude that the behavior is legitimate; may even imitate it.

• Effects on others outside the school: not taking decisive action can make the wrongdoing seem more acceptable, provide material for rationalization and self-deception, tempt the weak, and confuse the doubtful or ignorant.

Moral principle: if school authorities have good reasons to conclude that not taking decisive action, including termination, will cause scandal, then ordinarily they have an obligation to take appropriate action.  If the risk of scandal can be obviated by measures short of termination, then fear of scandal need not be decisive.

2. Effects upon the school’s mission: by not taking decisive action, the school may fail in its duty to bear perspicuous witness to gospel values.  Catholic schools, as a matter of basic identity, have an obligation to offer credible and charitable witness against these types of wrongdoing and for the goods violated by the misconduct.
 
Moral principle: if school authorities have good reasons to believe that their school’s apostolic integrity (i.e., its ability to carry out its mission) will be compromised by not taking decisive action, then ordinarily they are obliged to take that action.


3. Effects upon the school’s Catholic reputation: by not taking decisive action the school may appear to be indifferent towards certain kinds of evildoing and hence lose the respect (as a Catholic institution) that all true apostolates deserve.  For schools that have already lost this respect, school leaders should consider their response to employee misconduct in light of the need to restore their good (Catholic) name.

4. Effects upon school authorities themselves: those in authority should ask whether tolerating grave misconduct in their employees would cause themselves (or other employees) to grow psychologically coarsened in relation to the goods/persons adversely affected by the wrongdoing, or cynical towards the duty to “fight the good fight” against certain widespread kinds of evil.  They should take appropriate action against such coarsening and cynicism in themselves (and in their employees, especially faculty members).

5. Effects upon school policy: not taking decisive action may establish a dubious precedent for resolving future cases; this should be avoided.

6. Effects upon other schools: other schools may follow the example, when in fact their situations are quite different and demand a different response.

7. Effects upon the wrongdoer: if wrongdoers are not disciplined, they may be strengthened in their wrongdoing and carry out further wrongful acts.

8. Effects upon community harmony:


• Members of the wider Catholic or Christian community, who hear about wrongdoing at a Catholic school and conclude that the school is indifferent to it, may grow alienated from the school and from relevant Church authorities.

• Disharmony may also be caused between school authorities and possible victims of the wrongdoing, e.g., a spouse who was dumped by a school employee may perceive the school’s failure to terminate the spouse as the school’s indifference towards, or support for, the wrongdoing.

Other Morally Relevant Questions

A few other questions should also be asked:

1. Are there special circumstances that strengthen the school’s reasons to terminate or not to terminate an employee?  For example:

• Is the employee especially vulnerable at this time for reasons unrelated to the misconduct?

• Or is the misconduct so grave and the potential harms so widespread that attending to “special circumstances” might be unfair to others?

• Is the employee recidivist in wrongdoing or is this a first offense?

• Does he or she as a rule publicly support Catholic teaching or criticize it?

2. Is the employee close to retirement?

• If so, could the retirement be moved forward in such a way as to render unnecesssary a precipitous termination?

• In some instances, however, the institution may be obliged to say something publicly about the retirement, so that others do not come away with the mistaken belief—if it is indeed mistaken—that the authorities have done nothing about the misconduct.

3. Can termination be carried out more discreetly?  Could the employee be let go at the end of the contract year, rather than immediately, without undue harmful effects being caused?

4. Do school authorities have good reasons to believe that terminating employment may prevent or mitigate future wrongdoing by the employee?

• Certain kinds of decisive action may be advisable, and even obligatory, if doing so is likely to prevent future evildoing.?

• If, however, the intervention is unlikely to have any positive effect on the employee, this may not be a consideration.

Conclusion

This is an analysis of Christian principles important for properly understanding issues surrounding the termination of teachers/faculty, school administrators and other employees who have been found guilty of grave moral misconduct in their private lives.

The principles are offered to assist school authorities to establish clear and consistent policies regarding moral behavior for employment contracts, faculty handbooks, or other documents, which govern the conduct of school employees.  They also may be useful as a basis for the establishment of employment law respecting both the religious freedom of Catholic educational institutions and the rights of employees.

Copyright © 2014 The Cardinal Newman Society and the Culture of Life Foundation. Reprinted with permission.


- See more at: http://www.culture-of-life.org/e-brief/special-guide-catholic-schools-firin…

(August 05, 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/catholic-schools-firing-policies-and-teach…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 02:04 (2014)    Sujet du message: TWO-STAR US GENERAL KILLED IN AFHANI “INSIDER ATTACK” Répondre en citant

TWO-STAR US GENERAL KILLED IN AFHANI “INSIDER ATTACK”



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=vJhcaUegp7I.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 03:17 (2014)    Sujet du message: ISIS GAINS FIRST GROUND IN LEBANON Répondre en citant



ISIS GAINS FIRST GROUND IN LEBANON


Lebanese army comes under fire from IS militants, ceasefire collapses




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=goluxX3UcS8


By David Ludwig August 4, 2014 5:49 PM

Lebanese Army Released Video Showing Recapture of Arsal Positions

VIDEO : http://news.yahoo.com/video/lebanese-army-released-video-showing-213329508.…




Militants associated with the Islamic State of Iraq and Syria (ISIS) captured the Lebanese city of Arsal in fighting that began on Friday and continued Monday. 

According to The Telegraph, a Syrian rebel group set up check-points in the border city but have not yet declared the area as part of the caliphate. In addition to 40,000 residents, there are roughly 120,000 refugees living in Arsal. 

The conflict broke out after the Lebanese Army arrested Abu Ahmad al-Jumaa, a former commander in the Free Syrian Army who later declared allegiance to ISIS. Officials said they arrested Jumaa because he planned to attack an army outpost. 

Since the Syrian Uprising began in 2011, an estimated one million refugees have crossed the nearly 250 mile border from Syria into Lebanon, a number expected to hit 1.5 million by the end of 2014 The United Nation's Refugee Agency predicts. 

The Sunni insurgents said they will leave Arsal if the government releases Jumaa, something Lebanese Prime Minister Tammam Slama flatly rejected on Monday. 

RELATED: Why Did Two Americans Get a Secret Serum to Fight Ebola?
Citation:




There is no political solution with extremist groups who are manipulating the Arab communities under religious obscurantism and strange titles, seeking to transfer their sick acts into Lebanon...Today, the only solution is the withdrawal of the gunmen from Arsal and its surroundings.”





Located along Lebanon's northeastern border, the town of Arsal is majority Sunni, a group that overwhelming backs rebels fighting President Bashar al-Assad in Syria. The Lebanese Shiite group Hezbollah, which controls the area to the west of Arsal, has vowed to help the Lebanese Armed Forces retake the city from the insurgents.  


Reuters  

This article was originally published at http://www.thewire.com/global/2014/08/isis-gains-first-ground-in-lebanon/37…

http://news.yahoo.com/isis-gains-first-ground-lebanon-214910243.html


Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:28 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 23:09 (2014)    Sujet du message: LES CRS REJOIGNENT LES MANIFESTANTS POUR GAZA Répondre en citant



LES CRS REJOIGNENT LES MANIFESTANTS POUR GAZA


7 Août 2014


La photo du jour
 
La dictature mondiale se fissure de toutes parts, y compris en ×France.

Trop c’est trop. Depuis un peu plus d’un an, on leur a tout demandé, avec un seul mot d’ordre : « réprime et ferme-là ». Le mariage pour tous, les quenelleurs, les interdictions des spectacles de Dieudonné habillées à la hâte de procédures légales, couvertures de falses flags devant des synagogues et maintenant couverture d’un génocide.

Oui, trop c’est trop. Les forces de l’ordre françaises n’en peuvent visiblement plus de se voir transformer peu à peu en organisations similaires aux sections d’assaut hitlériennes ou aux forces de la Savak du Shah d’Iran pour la protection d’une dictature commandée de l’extérieure.

Il était à prévoir que les forces de l’ordre réagissent un jour ou l’autre. C’est fait. Ce n’est peut-être qu’un petit début, mais le geste est plein de signification, et le gouvernement piloté de l’étranger ferait mieux d’en tenir compte.

L’Histoire de France regorge d’exemples de ce genre, et l’on sait comme cela se termine dans ces cas-là. A moins de n’utiliser que des agents étrangers, il y a des limites à la répression contre la justice et les libertés.

Les mensonges éhontés passent de plus en plus difficilement, d’autant plus difficilement que tout le monde a conscience d’être pris pour un imbécile ; et l’on ne peut pas demander à un collaborateur méprisé de la sorte de faire correctement son travail.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=7_hAHuUQnNU

Source: Réseau international 

http://www.wikistrike.com/2014/08/du-jamais-vu-en-france-les-crs-rejoignent…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Aoû - 00:22 (2014)    Sujet du message: CESSEZ-LE-FEU DE 72 HEURES A GAZA Répondre en citant



CESSEZ-LE-FEU DE 72 HEURES A GAZA


Mise à jour le jeudi 31 juillet 2014 à 21 h 02 HAE

Radio-Canada avec Agence France-Presse, Reuters et Associated Press

VIDEO : http://ici.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/7133097/?seektime=…


Raymond Saint-Pierre parle du cessez-le-feu et des tunnels utilisés par le Hamas.

Le gouvernement israélien et le Hamas ont accepté d'observer une trêve de 72 heures dans la bande de Gaza demain.

Le cessez-le-feu, annoncé par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le secrétaire d'État américain, John Kerry, entrera en vigueur vendredi à 8 h, heure locale.

Dans un communiqué commun, MM. Kerry et Ban précisent que les « forces sur le terrain resteront en place » pendant la trêve, ce qui écarte donc le retrait de l'armée israélienne de Gaza.

Le communiqué affirme que le cessez-le-feu est nécessaire pour permettre aux civils d'avoir un peu de répit. Durant cette période, les civils de la bande de Gaza recevront de l'aide humanitaire et pourront enterrer les morts, prendre soin des blessés et faire des provisions de nourriture. La période de trêve permettra aussi de réparer les conduites d'eau et les infrastructures endommagées par les affrontements.

« Ce cessez-le-feu est très important pour donner aux civils innocents un répit dont ils ont bien besoin face à la violence. » — Le secrétaire d'État américain John Kerry, de passage à New Delhi, en Inde

Un porte-parole du Hamas a déclaré que le mouvement islamiste palestinien, qui contrôle l'enclave de Gaza, et tous les groupes palestiniens s'engageaient à respecter cette trêve de trois jours.

Un responsable israélien a également confirmé le cessez-le-feu quelques heures plus tard.

De plus, des délégués israélien et palestiniens vont se rendre immédiatement au Caire pour négocier une trêve durable. La délégation palestinienne sera menée à la fois par des responsables de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) et du bureau politique du Hamas. Les pourparlers pourraient débuter aussi tôt que vendredi, selon l'émissaire américain au Proche-Orient, Frank Lowenstein, qui se rendra lui aussi au Caire pour participer aux négociations.

Une trêve nécessaire

Le Conseil de sécurité avait appelé plus tôt à un « cessez-le-feu humanitaire immédiat et sans conditions » et a préconisé des « pauses humanitaires » pour venir en aide à la population de Gaza qui, selon le chef de l'UNRWA, Pierre Krähenbühl, est « au bord du gouffre ».

M. Krähenbühl a expliqué aux membres du Conseil de sécurité que les conditions de vie dans les refuges surpeuplés de l'ONU « sont de plus en plus précaires », avec une situation sanitaire déplorable et des risques de maladies.

Depuis le début de l'opération « Bordure protectrice » le 8 juillet, 1427 Palestiniens au moins, pour la plupart des civils, ont été tués dans les pilonnages et les combats, selon des médecins gazaouis. Dans le même temps, Israël a perdu 56 soldats, et trois civils sont morts en territoire israélien dans les tirs de roquettes ou d'obus de mortier palestiniens.

À lire aussi : Trop de victimes civiles à Gaza, selon le Pentagone

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2014/07/31/013-treve-gaz…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Aoû - 00:33 (2014)    Sujet du message: OBAMA N'EXCLUT PAS LES FRAPPES AERIENNES SUR L'IRAK Répondre en citant



OBAMA N'EXCLUT PAS LES FRAPPES AERIENNES SUR L'IRAK


"Etat islamique" payé par les fonds américains...


Hier, 23:22


© Photo: AP/J. Scott Applewhite

Par La Voix de la Russie | Le président américain Barack Obama envisage des frappes aériennes sur l'Irak, rapporte ce jeudi le quotidien New York Times.

 
Selon Obama, cette décision peut être prise suite aux menaces de mort qui sont adressées aux minorités dans le pays, qui sont touchées par la famine, a indiqué le journal.

La situation en Irak est instable depuis le début de juin suite à l’activation du groupe radical « Etat islamique ». Les rebelles du groupe dirigent l'offensive dans le Nord et l'Ouest du pays .

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_07/Obama-nexclut-pas-les-frappes-aerienn…


Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:33 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 03:33 (2014)    Sujet du message: REPRISE DES TIRS DE ROQUETTES SUR ISRAËL Répondre en citant



REPRISE DES TIRS DE ROQUETTES SUR ISRAËL


Les sirènes ont retentit à Ashkelon, Hof Ashkelon, Eshkol, et le secteur de la ceinture de Gaza vendredi à 8h00 du matin, alors que le cessez-le-feu de 72 heures prenait fin entre Israël et les groupes terroristes de la bande de Gaza.

« Depuis 08h00, les terroristes de Gaza ont tiré 5 roquettes sur Israël, » a déclaré le bureau du porte-parole de Tsahal vendredi à 08h30. « Le Dôme de Fer a intercepté une roquette au-dessus d’Ashkelon, d’autres roquettes ont explosé en zones inhabitées. »




Vers 08h40, l’armée israélienne a annoncé que des roquettes supplémentaires ont été tirées, une tombant dans la bande de Gaza.

Durant l’heure suivante, près d’une dizaine de roquettes ont été tirées sur Eshkol et sa région, montrant peut-être que le Hamas n’a en effet plus que des roquettes à courte portée, ne lui permettant que de viser la ceinture des communautés israéliennes entourant Gaza.

Peu de temps après la première salve de roquettes, le chef du conseil régional de Hof Ashkelon, Yair Farjun, a déclaré à la télévision israélienne que le moment est venu pour Israël de répondre de manière décisive.

« Israël doit donner une grosse claque à la direction du Hamas, » a-t-il dit. « Il n’y aura pas de refuge. »

Par ailleurs, le Hamas insiste sur le fait que les pourparlers du Caire pour faire pression sur Israël continueront, même si le groupe terroriste a rejeté l’idée d’étendre le « cessez-le-feu humanitaire. »

« Toutes les factions palestiniennes, dont le Hamas, ont convenu de ne pas renouveler le cessez-le-feu parce qu’Israël refuse de répondre à nos demandes, mais les négociations se poursuivent au Caire, » a déclaré le porte-parole du Hamas à l’AFP.

Les revendications portaient sur l’élimination de toutes les restrictions de transport et d’importation dans la bande de Gaza, la construction d’un port et d’un aéroport accessibles aux groupes terroristes palestiniens, et la libération des terroristes à nouveau arrêtés par Israël depuis l’accord Shalit de 2011, toutes des mesures qui permettraient au Hamas et aux autres groupes terroristes arabes de Gaza de se réarmer et menacer plus d’israéliens.

http://www.jerusalemplus.com/reprise-des-tirs-de-roquettes-sur-israel-repri…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 05:05 (2014)    Sujet du message: BRITAIN CONSIDER BOMBING IRAQ TO AVERT GENOCIDE : US CARRIES OUT SECOND ROUND OF AIRSTRIKES / BREAKING: US MILITARY STRIKES MAJOR BLOW AGAINST “ISLAMIC STATE” TO DEFEND CHRISTIANS Répondre en citant



BRITAIN CONSIDER BOMBING IRAQ TO AVERT GENOCIDE : US CARRIES OUT SECOND ROUND OF AIRSTRIKES

Britain considers bombing Iraq to avert genocide: US carries out SECOND round of airstrikes



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=zdC_cAob2g4

Link : http://www.flightradar24.com/THY49B/406677c



BREAKING: US MILITARY STRIKES MAJOR BLOW AGAINST “ISLAMIC STATE” TO DEFEND CHRISTIANS


Ya, sure, you can trust the Antichrist when he speaks

August 8, 2014

Christians in Iraq have been seeing unprecedented levels of persecution and cruelty as the Islamic State, formerly known as ISIS, has made its way across the country, taking major cities and killing anyone who refuses  to convert to Islam.

The situation has only gotten worse as IS has taken the city of Qaraqoush, which has a population that mainly identifies itself as Christian.

Radical Islamists gave the citizens of Qaraqoush the option to leave, convert, or die.
  

Thousands of its residents fled the area and headed up into the mountains where they are now surrounded by terrorists without needed supplies like water.

Fortunately, the U.S. has decided to take action to help protect religious minorities in Iraq and take a stand against religious persecution.

According to Fox News, the military has been authorized to use air strikes against Islamic militants, if they are “necessary.” One such scenario justifying the air strike would be if radicals advanced toward American personnel in northern Iraq.

[UPDATE] US News and World Report is reporting that the US has initiated its first airstrikes on the Islamic State in northern Iraq, dropping 500-pound, laser-guided munitions on mobile artillery unit near Irbil.

Along with the authorization to use military force on Islamic State targets, the U.S. is also airdropping supplies into the mountainous region where religious minorities and Christians are hiding, vastly increasing their chances of survival.

The mess in Iraq is one that could’ve been avoided had action been taken months ago to address the problem as it was starting.

Now, the situation is much more difficult to deal with because Islamic militants have had plenty of time to strengthen their forces and get entrenched in the cities and towns they’ve captured.

America should always be the first to respond when a group of crazed radicals like the Islamic State are beheading Christians and doing all they can to take away their God-given right to freedom of religion, because if it isn’t opposed in other places around the world, it’s only a matter of time before it makes its way to America.

http://conservativetribune.com/military-strikes-islamic-state/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 19:17 (2014)    Sujet du message: IRAK : OBAMA AUTORISE DES FRAPPES AERIENNES CONTRE LES DJIHADISTES DE L'EIIL Répondre en citant



GUERRE

IRAK : OBAMA AUTORISE DES FRAPPES AERIENNES CONTRE LES DJIHADISTES DE L'EIIL
 


IRAK : OBAMA N'AVANCE AUCUN CALENDRIER SUR LA DUREE DES FRAPPES AMERICAINES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=-4EAIDVz8c4

...

Dernière modification : 09/08/2014
Le président américain a déclaré, samedi, que la France et le Royaume-Uni étaient d’accord pour participer à l’aide humanitaire apportée aux civils irakiens. Barack Obama a ajouté qu’il faudrait "des semaines" pour résoudre la crise actuelle en Irak....
http://www.france24.com/fr/20140809-irak-EIIL-france-royaume-uni-soutenir-effort-humanitaire-obama/

-----

© AFP, Saul Loeb
Vidéo par Anna MOREAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2014

Le président américain a annoncé jeudi avoir autorisé des frappes aériennes ciblées contre les djihadistes de l'EIIL si ces derniers s'approchent d'Erbil, la capitale du Kurdistan, où se réfugient des milliers de chrétiens.


"Nous pouvons agir, de façon responsable et prudente, pour éviter un éventuel acte de génocide", a déclaré Barack Obama, lors d'une allocution solennelle depuis la Maison Blanche, jeudi 7 août. Le président américain a évoqué la possibilité de frappes aériennes ciblées contre les djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) pour éviter un "génocide" des minorités confessionnelles en Irak.

Face à l'avancée fulgurante des djihadistes, des dizaines de milliers de chrétiens et de Yazidis, une communauté kurdophone considérée par les extrémistes sunnites commes des "adorateurs du diable", ont été obligés de fuir, du jour au lendemain, leurs villes et leurs habitations. Beaucoup se sont réfugiés à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. D'autres, moins chanceux, se sont retrouvés piégés sans eau si nourriture dans les montagnes désertiques environnantes.

>> À lire sur France 24 : Exode des chrétiens d'Irak : "Ceux qui ont fui n’ont que leurs pieds"

Les djihadistes ne seraient plus qu'à 40 km d'Erbil. "S'ils avancent vers la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien, ils seront visés par les frappes, a menacé le président américain.

100 000 chrétiens sur les routes

Selon le patriarche chaldéen Louis Sako, 100 000 chrétiens ont été poussés sur les routes "avec rien d'autre que leurs vêtements sur eux" après la prise de Qaraqosh, jeudi, et d'autres villes de la région de Mossoul (nord). "Nous sommes épuisés parce que nous mourrons de faim", a raconté un réfugié Yazidi par téléphone à l'AFP, perdu dans les montagnes environnantes. "Il n'y a rien ici".

Pour le président américain, la situation est donc également devenue une urgence humanitaire. Les États-Unis ont autorisé des parachutages de vivres pour venir en aide aux réfugiés. "Nous sommes confrontés à une situation où des innocents pourraient être victimes de violences terribles. Les États-Unis ne peuvent détourner le regard", a lancé Barack Obama.

Mais deux ans et demi après le départ du dernier soldat américain d'Irak, le président américain a toutefois réaffirmé qu'il n'enverrait aucune troupe au sol en dans le pays, "parce qu'il n'y a pas de solution militaire américaine à la crise" que connaît l'Irak depuis le début de l'offensive djihadiste début juin.

La France s'est également déclarée prête à "apporter un soutien" aux forces engagées dans le combat contre les djihadistes, sans en préciser la nature. Pour rappel, la communauté chrétienne d'Irak a diminué plus que de moitié depuis 2003.

Avec AFP

Première publication : 08/08/2014

http://www.france24.com/fr/20140808-irak-obama-autorise-frappes-aeriennes-djihadistes-eiil-refugies-chretiens-erbil-kurdistan/?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=FB&ns_mchannel=social&ns_linkname=editorial&aef_campaign_ref=partage_aef&aef_campaign_date=2014-08-08


Dernière édition par maria le Mar 19 Aoû - 22:36 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 23:48 (2014)    Sujet du message: U.S. JETS AND DRONES ATTACK MILITANTS IN IRAQ, HOPING TO STOP ADVANCE Répondre en citant

WAR

U.S. JETS AND DRONES ATTACK MILITANTS IN IRAQ, HOPING TO STOP ADVANCE

Be sure, the U.S didn't send military jets and drones to fight against ISIS. He will try to finish what they've begun.

By ALISSA J. RUBIN, TIM ARANGO and HELENE COOPERAUG. 8, 2014



President Obama’s Statement on Iraq

Continue reading the main story Video Airstrikes in Iraq Seen Near Erbil

Smoke can be seen rising from the Khazer checkpoint outside the Kurdish capital of Erbil, where targeted airstrikes were authorized against Islamic radicals.
Publish Date August 8, 2014. Image CreditUncredited/AP video, via Associated Press

http://www.nytimes.com/adx/bin/adx_click.html?type=goto&opzn&page=w… DOHUK, Iraq — The United States launched a series of airstrikes against Sunni militants in northern Iraq on Friday, using Predator drones and Navy F-18 fighter jets to destroy rebel positions around the city of Erbil, the American military said Friday.

The strikes were aimed at halting the advance of militants with the Islamic State in Iraq and Syria toward Erbil, the Kurdish capital, which is home to a United States Consulate and thousands of Americans.

The action marked the return of the United States to a direct combat role in a country it left in 2011. Warplanes dropped 500-pound laser-guided bombs on a number of targets: a mobile artillery piece that was being towed from a truck and had begun shelling Erbil, a stationary convoy of seven vehicles, and a mortar position.

The military also used a remotely piloted drone to strike another mortar position on Friday afternoon. After the first strike, it said in a statement, ISIS militants “returned to the site moments later” and “were attacked again and successfully eliminated.”

VIDEO : http://nyti.ms/1q1pbMz


The Pesh Merga’s Fight Against ISIS

A look at who the pesh merga are, their history as Iraq’s most formidable force, and why President Obama has now authorized airstrikes against ISIS to support them.

Video Credit By Quynhanh Do and Emily B. Hager on Publish Date August 8, 2014. Image CreditSafin Hamed/Agence France-Presse — Getty Images

Defense officials expressed confidence that they could achieve within a few days one of President Obama’s stated goals: stopping the advance of the militants on Erbil.

Less certain was whether the other objectives Mr. Obama had announced — breaking the siege on tens of thousands of refugees stranded on Sinjar Mountain and protecting Americans in Baghdad — could be achieved as quickly, given the instability of Iraq’s internal politics and the difficulty of protecting and eventually evacuating the stranded people.

While Mr. Obama said Thursday night that he had authorized military strikes, if necessary, to help liberate the refugees on Sinjar Mountain, all of the military attacks on Friday were directed toward stopping the ISIS militants’ advance on Erbil.

The leader of ISIS sent a defiant message to the Americans in an audio statement posted on YouTube in June and recirculated on Twitter on Friday.

VIDEO : http://nyti.ms/1r0MRXP


  A Message to America From ISIS

In a YouTube video that appears to have been published by ISIS in June, a voice, identified as the group’s leader, warns the United States of an imminent confrontation with Muslim fighters.

Video Credit By YouTube on Publish Date August 8, 2014. Image CreditStringer/Iraq/Reuters

“This is the message of the leader of the faithful,” the leader, known as Abu Bakr al-Baghdadi, wrote in a message addressed to “America, the defender of the cross.”

“You should know, you defender of the cross, that getting others to fight on your behalf will not do for you in Syria as it will not do for you in Iraq,” he said. “And soon enough, you will be in direct confrontation — forced to do so, God willing. And the sons of Islam have prepared themselves for this day. So wait, and we will be waiting, too.”

Continue reading the main story Related Coverage

ISIS fighters had come within 25 miles of Erbil in a rapid advance that took American military planners by surprise.
Rear Adm. John Kirby, the Pentagon spokesman, said in a statement that ISIS fighters near the mortar positions had been “successfully eliminated,” although he did not say exactly how many had been killed. Another Defense Department official said that the precision of the laser-guided bombs dropped was such that in the case of the strike on the stationary convoy, “you know that vehicle and the people in it don’t exist anymore.”
 
U.S. Strikes Militants Near Erbil

Published August 8

American jets attacked mobile artillery vehicles that had been shelling Kurdish targets in Erbil, the capital of Iraq's Kurdistan region. The city has boomed since the American-led invasion of Iraq. It is home to a growing expatriate community of investment consultants and oil executives, as well as to an American consulate.

 

 
Mahmour Bombed by American jets on Friday.

Gwer Bombed on Thursday.

Mosul Islamist militants have controlled Iraq's second-largest city since June 10.

Mosul Dam Captured by militants on Thursday.

Iraq

About 40 miles TO ERBIL

About 35 miles TO ERBIL
 

Historic citadel of Erbil

United States Consulate is in this neighborhood

Area visible

Erbil Kurdish capital

Erbil

IRAQ

Baghdad

NORTH

Sources: American and Kurdish officials

http://www.nytimes.com/2014/08/09/world/middleeast/iraq.html?_r=0


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:41 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 350, 51, 52119, 120, 121  >
Page 51 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com