LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 352, 53, 54120, 121, 122  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 21:49 (2014)    Sujet du message: ISLAMIC STATE FIGHTER : HEZBOLLAH AND THE JEWS ARE NEXT Répondre en citant



ISLAMIC STATE FIGHTER : HEZBOLLAH AND THE JEWS ARE NEXT

August 18, 2014 10:30 pm


Author:  Dave Bender


ISIS soldiers in convoy in confiscated trucks in Iraq. Photo: Twitter / nayelshafei.

“From Syria, we’ll expand the caliphate, Allah willing, and Hizbullah and the Jews will meet their fate, and soon,” vowed an American-born 26-year-old Islamic State (IS) fighter in Aleppo, Syria to a disguised Israeli reporter, Israel’s Globes reported Monday.

Posing as “Abed al-Islam Afifi,” 26, from Paris, the reporter contacted Abu Turab via a cellphone app.

“Of course, it’s great to be here [in Syria],” Abu Turab said. “Jihad in our generation is a personal duty. While I can’t directly recommend it to you, Allah, praised be His name, told all Muslims to follow in his path.”

When the reporter asked for more information on how to join IS and the group’s goals, he was told, “First, go to Turkey, and there, I’ll give you a number of someone to call, and they’ll do the rest. It’s that simple,” he was told.

IS boasts that dozens of American youths, and hundreds from various countries in Europe have joined its ranks and have already entered Syria and Iraq to fight alongside various factions, in part, thanks to easy access to information on the internet.

The reporter said he found Abu-Turab on a European social network dedicated to offering questions and answers on joining the worldwide terrorist scourge. Abu-Turab is a star on this particular network, according to the report, with hundreds of answers posted to questions about the group’s aims and goals.

“What happens of Bashar [Assad's] dogs reach you?” one person asked.

“They haven’t got to me yet, but I pray to Allah that it doesn’t happen,” Abu Turab replied.

According to the report, Prof. Meir Litvak of the Department of Middle Eastern History at Tel Aviv University, said,”These young people are highly alienated from their environment.”

“They’re attracted to whatever is the most ‘anti’ to whatever is in front of them,” he said. “And radical Islamic fundamentalism represents it – [opposition] to the ‘totally rotten and corrupt America,’ in their view.”

The easiest explanation for the attraction of young people to jihad is an economic rationale, but Professor Litvak argues that “most of them are not poor; no economic crisis pushed them into despair. Not at all. These youngsters are middle class.”

“For example the British of Pakistani origin who perpetrated the attacks in London – it’s same thing. While there are the typical ‘marginal’ Americans or Europeans youth, the majority are young Muslims from families who feel alienated from bourgeois society.”

Dr. Muhammad Al Atawneh, a senior faculty member in the Department of Middle Eastern Studies at Ben-Gurion University of the Negev, suggested that these young people understand Islam and organizations like IS via non-religious sources.

“For these young people, this is a protest. They see radical Islam as an alternative to the failure of nation-states. They go to the edge of the edge, talking about the caliphate, but no one there knows what ‘caliphate’ really means,” he said.

“There is tremendous ignorance on the subject,” Al Atawneh said. “They’re very confused in matters of religion. The distortions and gaps are so abysmal, it is impossible to understand what texts people who chop off heads are following.”

http://www.algemeiner.com/2014/08/18/islamic-state-fighter-hezbollah-and-the-jews-are-next/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 21:49 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 23:30 (2014)    Sujet du message: BIENTÔT L’HORREUR. LE MARIC ALERTE : 3000 JIHADISTES SONT EN ROUTE POUR L'ESPAGNE Répondre en citant



BIENTÔT L’HORREUR. LE MARIC ALERTE : 3000 JIHADISTES SONT EN ROUTE POUR L'ESPAGNE



Posted on août 19, 2014 @ 14:11

Les djihadistes, qui sont originaires pour la plupart des villes du nord (Tanger, Tétouan et Nador), sont également détenteurs de permis de passage (ou de cartes de résident), qui leur donnent la possibilité de se rendre plus facilement dans les villes autonomes de Sebta et de Melilla. Ces permis sont délivrés aux marchands ou personnes habitant les régions de Tétouan et Nador.

Cette inquiétude a été confirmée ce matin même par le démantèlement d’une cellule terroriste qui avait, selon les autorités marocaines, des ramifications à Fès, Tétouan et Fnideq, ville située à moins d’un kilomètre de la ville de Sebta. En plus de chercher un appui pour financer leurs opérations, ces présumés terroristes devaient également recruter des Marocains et des étrangers pour aller combattre en Syrie et en Irak.

Du côté marocain, on s’inquiète de voir la région du nord du pays devenir un terreau de djihadistes. Les membres de la plupart des réseaux démantelés ces derniers mois dans le Royaume provenaient de cette région.

De même, certaines vidéos publiées par des combattants marocains en Syrie confirment que la majorité des combattants viennent de la région de Tétouan et de Fnideq, à l’image de Mohamed Hamdouch, alias Kokito. Ce jeune originaire de Fnideq a la particularité de poser sur des photos et des vidéos sur YouTube avec des têtes qu’il a lui même coupées « au combat ».

Source: AWDNews

http://allainjules.com/2014/08/19/bientot-lhorreur-le-maroc-alerte-3000-jihadistes-sont-en-route-pour-lespagne/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 23:42 (2014)    Sujet du message: LE TORCHON BRÛLE. ALLIES EN SYRIE, RIEN NE VA PLUS ENTRE LES ETATS-UNIS ET L’EI EN IRAK Répondre en citant



LE TORCHON BRÛLE. ALLIES EN SYRIE, RIEN NE VA PLUS ENTRE LES ETATS-UNIS ET L’EI EN IRAK

Titre qui veut nous laisser croire qu'il y a une division entre les Etats-Unis et l'EI. Il n'en est rien, ce titre sert à tromper ceux qui ne savent pas ce qui se passe. Cela fait partie de la stratégie de guerre globale pour débuter le grand calife aux Etats-Unis. Le président Obama et sa clique satanique sont ceux qui fournissent les armes et tout l'équipement militaire à ISIS. La destruction des nations avance et comme vous pouvez le voir, tout ce qui se met en place ne sert qu'à amener ce monde vers les ténèbres profondes. La propagande mensongère est de tous les côtés, quelque soit le pays. C'est pour cela que j'apporte très peu de nouvelles concernant toute la propagande qui sert à alimenter les esprits dans toutes sortes de mauvaises direction. L'important est de savoir qu'il y a un agenda de domination mondiale par ce monde de ténèbres et que rien ne semble, maintenant, les arrêter. Les portes de l'enfer sont ouvertes et tous les esprits impurs parcourent la terre, imprégnant cette planète du sang de leurs victimes.

Posted on août 19, 2014 @ 11:56



L’EI menace les Etats-Unis dans un message vidéo. Courroucé par la perte du barrage de Mossoul, les alliés des Américains en Syrie se sentent trahis. Contrairement à Al-Qaïda, l’Etat islamique a jusqu’à présent concentré son combat sur la saisie des terres en Irak et la Syrie pour son califat autoproclamé. Il annonce cette fois-ci qu’il passera par des attaques spectaculaires contre des cibles occidentales. On comprend donc qu’ils bossaient pour… l’Occident, surtout en Syrie.

Ces menteurs qui osent s’exprimer au nom de Dieu promettent aux USA ceci: "We will drown all of you in blood" (Nous allons tous vous noyer dans le sang). la belle histoire ! Ensuite, ils mettent les images de leurs "exploits". Ce petit exemple montre l’enfer que vivent les Syriens…



VIDEO (english) : https://www.youtube.com/watch?v=dGBz77G7B6Q


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 00:20 (2014)    Sujet du message: GAZA: LES CHANCES D'UN CESSEZ-LE-FEU DURABLE "S'EVAPORENT", DIT LE HAMAS Répondre en citant



GAZA: LES CHANCES D'UN CESSEZ-LE-FEU DURABLE "S'EVAPORENT", DIT LE HAMAS

L’équipe du site

Cet article nous rapporte que :
"Mais dans l'après-midi, « Israël » a mené des raids aériens sur la petite enclave palestinienne après des tirs de roquettes de la bande de Gaza sur les colonies israéliennes", alors qu'Israël dit être celui qui a été attaqué. Mais depuis le début, nous voyons bien qui brise tous les accords de cessez-le feu : le Hamas et la Palestine. Ils pourront toujours aller pleurer au pied de la Communauté Internationale, une fois de plus, et ainsi faire accuser Israël.

...Nétanyahou a ordonné à l'armée israélienne de répondre aux tirs de roquettes lancées par la branche armée du Hamas depuis la bande de Gaza, alors que le cessez-le-feu devait être prolongé de 24 heures....
http://www.liberation.fr/monde/2014/08/19/des-roquettes-tombent-sur-israel-…





Les chances de parvenir à un cessez-le-feu durable à Gaza dans les négociations indirectes du Caire avec « Israël » "s'évaporent", a jugé mardi un représentant du mouvement Hamas au sein de la délégation de négociateurs en Egypte.

"Il n'y a pas de progrès dans les négociations, les chances de parvenir à un accord s'évaporent et nous tenons les occupants sionistes pour entièrement responsables de cette situation", a déclaré sur Twitter Ezzat el-Rishq, un haut responsable du Hamas.

"La délégation palestinienne a présenté sa réponse finale à la proposition (de cessez-le-feu durable) des Egyptiens. Les Egyptiens l'ont remise à la délégation de l'ennemi, qui est repartie (du Caire) avec l'excuse qu'ils doivent la présenter à leur gouvernement", a poursuivi M. Rishq.

"Pas de progrès" dans les négociations  

Peu auparavant, les négociateurs palestiniens avaient annoncé que les négociations indirectes au Caire entre Palestiniens et Israéliens pour transformer un cessez-le-feu expirant dans 4 heures en trêve durable n'ont enregistré aucun progrès mardi.

"Il n'y a pas eu de progrès", a affirmé mardi à l'AFP Azzam al-Ahmed, le chef de la délégation de négociateurs palestiniens dans les pourparlers indirects du Caire, sous la médiation de l'Egypte.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a en outre rappelé sa délégation de négociateurs au Caire. Leur départ n'a pas pu être confirmé ou infirmé dans la capitale égyptienne.

Raids israéliens et tirs de roquettes, 5 Palestiniens blessés



Le fragile cessez-le-feu qui durait depuis 12 jours et qui a été prolongé de 24 heures lundi, doit expirer à minuit, heure locale (21h00 GMT). Mais dans l'après-midi, « Israël » a mené des raids aériens sur la petite enclave palestinienne après des tirs de roquettes de la bande de Gaza sur les colonies israéliennes.


Selon les secours locaux, cinq Palestiniens, dont trois enfants, ont été blessés par les frappes israéliennes.

Les raids israéliens visent à saboter les négociations

Le Hamas a démenti être pour quoi que ce soit dans les tirs de roquettes.

"Nous n'avons pas la moindre information sur des tirs de roquettes de Gaza. Les raids israéliens visent à saboter les négociations du Caire", a affirmé un porte-parole à Gaza, Sami Abou Zouhri.

Source: Agences   
19-08-2014 - 21:09 Dernière mise à jour 19-08-2014 - 21:26

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid…


Dernière édition par maria le Mer 20 Aoû - 02:11 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 01:09 (2014)    Sujet du message: CÔTE D'IVOIRE : CRIMES CONTRE L'HUMANITE + L'IMPUNITE DES PRO-OUATTARA ! Répondre en citant

CÔTE D'IVOIRE : CRIMES CONTRE L'HUMANITE + L'IMPUNITE DES PRO-OUATTARA !

Sans commentaire, voici l'autre face du miroir ivoirien, qu'on se garde bien souvent de nous montrer... Vic. 


Source : journal ivoirien « Le Nouveau Courrier » du lundi 21 juillet 2014, p.4.
 
Massacre de Nahibly - CE CRIME CONTRE L’HUMANITE OUBLIE
 
20 juillet 2012, 20 juillet 2014. Deux ans exactement que les populations du camp de déplacés de Nahibly à Duékoué, surprises dans leur sommeil, au petit matin, ont été attaquées par les FRCI et dozos. Aucune enquête sérieuse n’a été diligentée pour faire la lumière sur les tueries massives.

Le régime Ouattara continue de nier ces crimes contre l’humanité et surtout de narguer les parents des victimes qui réclament toujours justice dans le silence et l’amertume. On se souvient que le chef de l’Etat avait tenté de justifier à la limite ce crime en expliquant que c’étaient des braqueurs qui étaient poursuivis par les populations civiles pro-Ouattara, qui voulaient se rendre justice, qui sont réfugiés dans le camp de Nahibly, laissant croire que les centaines de personnes tuées ou blessées ont été des victimes collatérales. Cynisme.


C’est le statu quo total depuis deux ans malgré l’indignation générale que ce massacre a suscité.


Aujourd’hui, à la place de la logistique déployée par les enquêteurs que tout le monde aurait souhaité voir, c’est plutôt une opération immobilière, donc des maisons, qui trônent sur la petite colline sur laquelle vivaient les populations martyres de Duékoué, à la sortie de la ville en allant à Guiglo.

Pourtant, les professions de foi pour élucider ce crime n’ont pas manqué dès les premières heures des tueries. La même rhétorique mensongère continue. Sans réelle volonté de le faire en réalité. Juste donner l’illusion, sans plus.

On se souvient que le 17 avril 2014, le ministre de la justice, des droits de l’homme et des libertés publiques, Mamadou Gnénéma Coulibaly, annonçait la seconde phase de l’opération d’exhumation des corps de la crise postélectorale dans l’ouest du pays « avant la fin du mois de juillet ». Manifestement, Nahibly n’était pas concerné. Puisque le porte-parole du gouvernement déclarait le 30 janvier 2013 que ces massacres n’étaient pas concernés par les exhumations.

En plus de n’avoir aucune volonté d’élucider ces crimes contre l’humanité, les tentatives d’étouffement de tout ce qui pourrait contribuer à la manifestation de la vérité sont légion.
Alex Gnonsian, témoin oculaire des tueries camouflées, a été exécuté à Duékoué par les FRCI dans la nuit du 30 au 31 décembre 2013. C’est son témoignage édifiant qui avait pourtant permis la découverte le 11 octobre 2012 au quartier Toguéhi (Duékoué) de 10 puits contenant des corps en putréfaction des personnes tuées sur le site de Nahibly.

Après la découverte de 6 corps dans un seul puits en présence de la Fédération internationale des Ligues des droits humains (FIDH) et de l’ONUCI, le procureur de Daloa a curieusement mis fin aux fouilles.

Aussi, les résultats de l’autopsie de plusieurs corps exhumés dans 3 fosses communes à proximité du site de Nahibly en novembre 2012 n’ont toujours pas été divulgués. Le régime continue de voiler les massacres de ces populations taxées de pro-Gbagbo…

Source : journal ivoirien « Le Nouveau Courrier » du lundi 21 juillet 2014, p.5.
 
Lu dans Libération
 
A DUEKOUE, L’IMPUNITE DES PRO-OUATTARA
 
Les fidèles du président ivoirien n’ont jamais été jugés pour leurs crimes, commis lors de la crise qui a secoué le pays entre 2011 et 2012.
 
Qu’est devenu le corps d’Amédée ? Il y a deux ans, il a été envoyé à Abidjan « pour autopsie ». Depuis, son frère Julien n’a plus jamais eu aucune nouvelle. « C’est long, deux ans, pour une autopsie », note d’un air maussade cet homme trapu et musclé, assis sous un manguier, à 500 km à l’ouest de la capitale économique ivoirienne. D’un geste, il désigne les bâtisses en briques grises qui l’entourent, recouvertes de nouveaux toits en tôle : « Nos maisons ont été décoiffées ! Ici, pendant la crise (2011/2012, NDLR), tout a été détruit ». Amédée, le frère de Julien, est l’une des victimes des derniers soubresauts de cette crise sanglante.

Le 20 juillet 2012, lors de l’attaque d’un camp de déplacés, ce père de famille de 39 ans a été emmené par des hommes en armes, puis fusillé avant d’être jeté dans un puits abandonné. Lequel ne sera découvert, par hasard, que deux mois plus tard. On y retrouvera cinq autres cadavres, tous envoyés « pour autopsie » à Abidjan.

Après une période particulièrement sanglante, la Côte d’Ivoire est désormais en paix. En accueillant pour la première fois, ce jeudi, François Hollande, le président Allassane Ouattara pourra légitimement se targuer d’avoir remis le pays au travail et rétabli la sécurité après dix ans de guerre civile.
 
  « Verrou »

 
Reste un sujet sensible : l’impunité dont continuent à bénéficier les forces fidèles à Ouattara qui ont conquis le pouvoir les armes à la main en 2011. Jusqu’à présent, seuls les partisans de son rival, l’ex-président Laurent Gbagbo, ont été mis en cause pour les violences commises en 2011 : trois ans après la crise, 700 sont toujours emprisonnés sans jugement, et parfois même sans connaître les charges qui pèsent contre eux. Un soupçon de justice à deux vitesses qui agace visiblement Abidjan.

Lundi, un porte-parole du parti du président ivoirien a ainsi tenu à souligner que le chef de l’Etat français venait pour « apporter son soutien à l’œuvre de reconstruction et de réconciliation entreprise avec succès par le président Alassane Ouattara » et non pour « se préoccuper du sort de personnes qui ont commis des crimes odieux pendant notre crise postélectorale » ou pour « plaider la cause des bourreaux d’hier ». Voilà François Hollande prévenu. Le président français apporte pourtant dans ses bagages une aide de 25 millions d’euros à la reconstruction d’une justice qui semble parfois en panne ou partiale (lire ci-contre).

Sur ce terrain délicat, une petite ville est devenue le symbole des exactions restées impunies en Côte d’Ivoire : Duékoué, bourgade sans charme de l’ouest ivoirien, fut le théâtre de certains des épisodes les plus sanglants de la crise postélectorale. Sur les 3000 morts recensées pendant cette période, un tiers des victimes ont été répertoriées dans cette région, où vit aussi Julien. « Duékoué a été le dernier verrou dans le conquête de l’ouest du pays par les forces alliées à Ouattara. C’était un fief pro-Gbagbo, et les combats ont été très violents », rappelle le père Cyprien, qui se trouvait aux premières loges quand la ville a été prise, le 28 mars 2011. « Dès l’aube, la foule a envahi la mission catholique, ça tirait de partout ! », se souvient-il.

Les jours suivants, on dénombrera près d’un millier de morts, dont un certain nombre froidement exécutés. La peur sera telle, que les habitants refuseront longtemps de quitter l’enceinte de la mission catholique. Une partie d’entre eux sera finalement relogée dans un camp de déplacés à Nahibly, une localité voisine. Jusqu’à ce que ce site, soupçonné d’abriter des miliciens pro-Gbagbo, soit lui-même attaqué le 20 juillet 2012. Combien de morts ce jour-là ? Personne ne sait, tant les bilans sont manipulés. Les chiffres divergent selon que l’on s’adresse à des partisans de l’actuel pouvoir ou de l’ancien régime à Duékoué.

Reste les six hommes exécutés et retrouvés dans le puits. Autour de la ville, il en existe neuf autres, également soupçonnés de contenir des corps. Ils sont gardés par des Casques bleus pakistanais, qui offrent un verre de jus de fruits aux curieux avant de les inviter fermement à faire demi-tour. Ce « circulez, il n’y a rien à voir », est un peu la règle à Duékoué, où le calme est revenu, sous un silence de plomb.

« De toute façon, tout le monde connaît les responsables, Duékoué n’est qu’un gros village », rappelle le père Cyprien.
 
Sapins de Noël
 
Parmi ceux qui sont soupçonnés d’avoir soupçonnés d’avoir orchestré les exécutions sommaires près des puits, il y a l’ancien commandant militaire sur place : le lieutenant Koné Daouda (alias Konda) a été renvoyé, certes contre son gré, à Abidjan. Mais apparemment sans avoir été inquiété.

Son remplaçant actuel, le lieutenant Ben Bamba, un géant débonnaire dont le portable vibre sans cesse au son « la joie vient le matin »,  affirme avoir discipliné ses 480 hommes. Mais il n’est pas le seul à prétendre contrôler la sécurité de la ville.

Souvent accusés d’avoir participé aux tueries de mars 2011, comme de juillet 2012, les « dozos » jouent toujours un rôle trouble dans la région. Ces chasseurs traditionnels, aux pouvoirs mystiques redoutés, font partie du folklore ivoirien. Mais pas seulement.

A l’origine implantés dans le nord du pays, ils ont suscité des centaines de vocations dans cette région Ouest depuis longtemps tourmentée. En 2011, ils ont souvent aidé les forces de Ouattara à prendre le pouvoir. On les retrouve dans leur QG, un immeuble en construction, dans un quartier misérable de Duékoué : une assemblée d’hommes souriants, plus tout jeunes, souvent affublés d’étranges costumes en toile de jute, leurs « treillis », disent-ils, truffés d’amulettes comme des sapins de Noël.

Malgré la bonhomie affichée, certains les accusent d’être un clan des Siciliens version gri-gri. « C’est une mafia. Ils monnayent leur protection, rackettent les gens et font régner leur loi », chuchote un commerçant, sous couvert d’anonymat. A plusieurs reprises, le gouvernement a annoncé son intention de les désarmer. « Ca se dit… Mais ça ne se fait pas », note un brin narquois Souleymane Fofana, un chauve rondouillard qui figure parmi les leaders des 2064 dozos de Duékoué.
 
« RACKET »
 
Ce jour-là, un jeune garçon est agenouillé à ses pieds. « On l’a ramassé dans la rue cette nuit. C’est peut-être un voleur », gronde Fofana, qui n’a évidemment aucune preuve, mais qui se vante d’organiser chaque nuit des rondes où l’on attrape tout ce qui traîne en ville. « Une merveilleuse occasion de racket, mais pas devant les Blancs », remarque avec cynisme un habitant de Duékoué.

Néanmoins, les dozos ne cachent pas qu’ils demandent 100 francs CFA (1,52 euro) par mois à plus de 280 planteurs en échange de la protection de leurs champs. Sur une route en terre qui sillonne entre des rizières, ils ont ainsi dressé une barrière sommaire, gardée par des hommes en « treillis », fusil de chasse en bandoulière. Chaque moto qui la franchit doit déposer 200 francs CFA dans un gobelet en plastique. En réalité, les dozos sont eux aussi des planteurs, souvent originaires d’autres régions et humiliés depuis longtemps, clament-ils, par l’ethnie autochtone guéré. Les violences se justifient facilement par celles vécues dans le passé. Surtout si elles sont restées impunies.

Les Guérés ont commencé par louer ou « vendre » (sans vrai contrat) leurs terres et leurs forêts à ces étrangers. Avant de se rendre compte que leurs métayers, souvent économes et travailleurs, devenaient plus riches qu’eux.

Sous le régime de Gbagbo, qu’ils ont soutenu massivement, les Guérés ont cru leur revanche arrivée : ils ont contesté les pseudo-titres de propriété accordés par leurs pères et multiplié les violences contre ces enfants d’étrangers, soudain jugés indésirables. Et puis le rapport de force s’est inversé.

« Lors de la prise de la ville comme pour l’attaque du camp de Nahibly, ce sont aussi nos métayers qui nous ont agressés. « A chacun son tueur ». C’était leur cri de ralliement », admet Julien qui, au fond, ne croit pas en la justice. D’ailleurs, il n’a pas porté plainte pour le meurtre de son frère. Il a laissé les ONG des droits de l’homme mener le combat à sa place. « Porter plainte en mon nom ? Contre des militaires et des dozos ? Ici, à Duékoué ? » s’exclame-t-il avec force, comme pour souligner l’absurdité de la question.
 
Maria MALAGARDIS, envoyée spéciale à Duékoué (Côte d’Ivoire).
 
Libération du 16 juillet 2014. 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 02:08 (2014)    Sujet du message: HAMAS BREAKS CEASE FIRE WITH ISRAEL AGAIN Répondre en citant



HAMAS BREAKS CEASE FIRE WITH ISRAEL AGAIN



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=pqIJoPV8e0U&list=UU1eCRBRm6nL3LgSdrz7hw…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 03:31 (2014)    Sujet du message: ISLAMIC FUNERAL : I SEE DEAD PEOPLE... MOVE / GAZA CORPSES MOVING IN FAKE PROPAGANDA STUNT BUT IT IS THE JEWS Répondre en citant

ISLAMIC FUNERAL : I SEE DEAD PEOPLE... MOVE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=OdYa-lnSgaE

GAZA CORPSES MOVING IN FAKE PROPAGANDA STUNT BUT IT IS THE JEWS 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=oBgpbH3z7pA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 00:40 (2014)    Sujet du message: TOPIC - AMERICA'S DECENT INTO DARKNESS & CHAOS" Répondre en citant

TOPIC - AMERICA'S DECENT INTO DARKNESS & CHAOS"

Nathan Leal  on Hagmann and Hagmann -  August 14, 2014



  In this program, Nathan touched several topics including the Psalms 91 spiritual authority that Christian's have. 

He also shared a new disclosure that uncovers Illuminati symbolism that is hidden in New York City. This session reveals a cryptic message that was aired several months ago on television.

The cryptic message was as follows - 1 N C 6 3 0 7 A G M.

What does it mean? The program will go into some of the details.

Note -  Since the program aired, Nathan has expanded his research and presents more information  in the show notes that are provided in the link below.

To listen here is the program link :
 
http://www.blogtalkradio.com/cfp-radio/2014/08/15/nathan-leal-on-the-hagmann-hagmann-report


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 01:03 (2014)    Sujet du message: MISSOURI: FERGUSON PROTESTERS HOIST ISIS SIGN, JIHAD GROUP URGES SHARIA FOR TOWN Répondre en citant



MISSOURI: FERGUSON PROTESTERS HOIST ISIS SIGN, JIHAD GROUP URGES SHARIA FOR TOWN

Posted on August 20, 2014 by creeping

via @EdisWorldView

https://twitter.com/EdisWorldView/status/501665733391446016


Obama’s post-racial America…bringing jihad to the streets of America. Obama is content to let ISIS creep into the U.S. and let blacks be the dupes to test martial law in the U.S. – it’s the perfect distraction to his importing of millions of illegal aliens. Soon, there will be hundreds of Ferguson’s on fire with groups like La Raza joining with Hamas, ISIS, CAIR, ISNA, Hizbollah, etc.

Reporter Jake Tapper better be careful.

http://creepingsharia.wordpress.com/2014/08/20/missouri-ferguson-protesters-hoist-isis-sign-jihad-group-urges-sharia-for-town/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 01:15 (2014)    Sujet du message: ORLANDO MUSLIMS RALLY IN SUPPORT OF TERRORIST HEZBOLLAH (VIDEO) Répondre en citant




ORLANDO MUSLIMS RALLY IN SUPPORT OF TERRORIST HEZBOLLAH (VIDEO)

Posted on August 20, 2014 by creeping

via Orlando Muslims rally in support of Hezbollah – AllenBWest.com.
Citation:


Political correctness will be the death of America, and indeed western civilization. Why are we afraid to stand up to this clear and present danger?




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=0AYf_epdETg






Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 01:45 (2014)    Sujet du message: IRAK: OBAMA PROMET UNE STRATEGIE DE LUTTE "A LONG TERME" CONTRE DAECH Répondre en citant

IRAK: OBAMA PROMET UNE STRATEGIE DE LUTTE "A LONG TERME" CONTRE DAECH



Barack Obama a promis lundi que les Etats-Unis poursuivraient une stratégie "à long terme pour inverser la tendance" contre les takfiristes de Daech (EI), que l'aviation américaine bombarde depuis une dizaine de jours dans le nord de l'Irak.

Les forces américaines, réengagées militairement pour la première fois en Irak depuis leur retrait en décembre 2011, ont mené lundi 15 attaques aériennes contre des positions de Daech aux environs du barrage stratégique de Mossoul, la deuxième ville d'Irak aux mains des takfiristes depuis début juin.

Ces opérations ont permis, selon le président américain, "aux forces irakiennes et kurdes de faire un grand pas en avant en reprenant" le barrage.
"Nous allons continuer à poursuivre une stratégie à long terme pour inverser la tendance contre Daech en soutenant le nouveau gouvernement irakien" que doit former le Premier ministre désigné Haïdar al-Abadi, que Barack Obama a appelé à former un "gouvernement d'union doté d'un programme national qui représente les intérêts de tous les Irakiens".

Daech qui s'est emparé de larges pans de la Syrie et de l'Irak, "menace les Irakiens et toute la région", a encore expliqué M. Obama. "Daech dit représenter les griefs des sunnites mais il massacre des hommes, des femmes et des enfants sunnites", a-t-il dit.

Les Etats-Unis ont en outre mis sur leur liste noire de "terroristes internationaux" le porte-parole de Daech, Abou Mohamed al-Adnani, qui avait annoncé au nom de son groupe le rétablissement du califat et appelé à prendre Bagdad.

Source: Agences  
19-08-2014 - 11:56 Dernière mise à jour 19-08-2014 - 11:56

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=187339&frid=76&ci…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 01:45 (2014)    Sujet du message: ABBAS'S FATAH DECLARES A RETURN TO TERROR AGAINST ISRAEL Répondre en citant



ABBAS'S FATAH DECLARES A RETURN TO TERROR AGAINST ISRAEL 


Terror wing of 'moderate' Abbas's Fatah displays massive arsenal in Gaza video after taking part in Hamas war, vows to increase attacks.

By Dalit Halevy, Ari Yashar
First Publish: 8/16/2014, 8:40 PM


Fatah's Al-Aqsa Martyrs' Brigades

Palestinian Authority (PA) Chairman Mahmoud Abbas's Fatah faction, often touted internationally as a "moderate" alternative to Hamas, has declared its intentions to further increase its terror attacks against Israeli citizens.

A new video released to YouTube by Fatah's "military wing," the Al-Aqsa Martyrs' Brigades, declares the unity of Fatah's various military branches, and announces a recent decision to strengthen Fatah's military activities.

Filming in what they term a "joint operations room" in Gaza, the Fatah terrorists are seen in the video proudly displaying three-barrel rocket launchers, anti-tank rocket launchers, assault rifles and portable communications devices.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=g-zAxCNNwcY

One of the terrorists is filmed telling the camera that "the rifle" was and remains the only option to "free the occupied lands," and that Fatah has never abandoned the path of violent terrorism.

As demonstrated by the armed presence in Gaza, Fatah's Al-Aqsa Martyrs' Brigades has reportedly taken an active part in the terror war being fought against Israel from Gaza, joining Hamas, Islamic Jihad and other terror organizations against Israel during Operation Protective Edge.

In Judea and Samaria, the Al-Aqsa Martyrs' Brigades have likewise declared "open war" on the Jewish state.

The declaration has been followed by numerous Fatah terror attacks, including a shooting attack south of Bethlehem last Sunday, after another shooting attack the Sunday before in Neve Tzuf. On Monday, a wanted Fatah terrorist was killed by IDF forces near Shechem after he refused to turn himself in and opened fire on the soldiers.

While there has been a common perception globally that Abbas's Fatah is somehow more "moderate" and accessible as a peace partner than Hamas or other alternative groups, Fatah has been open about its goals to destroy Israel.

The group just last Sunday falsely claimed to have murdered 11,000 Israelis, and has likely called for the ethnic cleansing of Jews from Israel.

Fatah's position is in line with the Palestine Liberation Organization (PLO) charter of 1968, which calls for "armed struggle" and "armed revolution," declaring "armed struggle is the only way to liberate Palestine," and calling on local Arabs to "be prepared for the armed struggle." 

Following the charter, the PLO and Fatah were defined internationally as terror organizations, a status which was removed during the 1993 Oslo Accords process.

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/184093#.U_aBoydKTFB


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 18:16 (2014)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1 Répondre en citant



OBAMA: L’ETAT ISLAMIQUE, VERITABLE "CANCER" N'A PAS SA PLACE AU XXIe SIECLE

L’équipe du site

Le Potus Obama a encore une fois menti à la Terre entière. Seul les ignorants croiront à ce mensonge. Nous n'avons qu'à regarder la foi du président Obama, les amis qu'il soutient pour comprendre la comédie qu'il nous joue. Ce grand Calife est sous sa direction directe tout en nous faisant croire à un islamiste modéré qui pourtant se soulève maintenant dans tous les pays. Le cancer qui se répand est voulu, calculer et est en train de fondre sur toutes les nations. Et maintenant le Commandant en chef de toutes les armées du monde, qui va intervenir pour régler le problème. Si cela n'est pas un plan de l'enfer en direct... PAIX et SECURITE, nous y voilà!

Le sauveur est là, pour libérer cette planète des ennemis de Satan. Voilà la triste réalité que nous retrouvons aussi à tous les échelons gouvernementaux. Une même unicité, un même langage les unissent tous. Le mensonge est la base de leur pouvoir et est imposé aux nations. La vérité quant à elle, est démembrée par toute cette caste luciférienne et devient un justificatif pour ceux qui savent de devenir des ennemis de l'Etat global. Leur plan, pourtant est connu par plusieurs, car des écrits sont là pour nous prouver que tout cela était bien prévu dans leur agenda, depuis bien longtemps, pour amener un futur nouveau.




Le président Barack Obama a jugé mercredi qu'un groupe comme l'Etat islamique (EI), qui a revendiqué la décapitation d'un journaliste américain, était un "cancer" qui n'avait "pas sa place au XXIe siècle".
   
"L'EI ne parle au nom d'aucune religion. Aucune religion ne dit de massacrer des innocents. Leur idéologie est creuse", a affirmé M. Obama.
   
Appelant "les gouvernements et les peuples du Moyen-Orient" à travailler ensemble pour "extraire ce cancer afin qu'il ne se répande pas", il a promis que les Etats-Unis, qui procèdent à des frappes aériennes en Irak depuis dix jours, continueraient à lutter contre ces jihadistes ultra-radicaux.


"Ils ont saccagé des villes et des villages, tuant des civils innocents et non armés dans des actes de violence d'une grande lâcheté", a souligné M. Obama, le visage grave, lors d'une allocution  depuis Edgartown, dans le Massachusetts, où il passe des vacances en famille.

"Ils ont enlevé des femmes les soumettant à la torture, au viol, à l'esclavage. Ils ont assassiné des musulmans - aussi bien sunnites que chiites - par milliers. Ils s'en sont pris aux Chrétiens et aux minorités religieuses", a-t-il poursuivi


"Nous serons vigilants et implacables. Quand des Américains sont visés quelque part, nous faisons ce qui est nécessaire pour que justice soit faite", a-t-il met en garde, appelant à "un rejet clair de ce type d'idéologies nihilistes".
   
Le président américain a précisé avoir parlé à la famille de James Foley après une exécution qui "choque la conscience du monde entier".

 La Maison Blanche a confirmé mercredi l'authenticité de la vidéo diffusée mardi montrant l'assassinat du journaliste américain.
 

Dans une vidéo diffusée sur internet, l'EI montre un homme masqué,  habillé de noir et s’exprimant en anglais qui coupe la gorge de James Foley. Celui-ci avait été enlevé par des hommes armés en novembre 2012 en Syrie.

Le Premier ministre britannique David Cameron a ainsi déclaré qu'il était "de plus en plus probable" que le bourreau non identifié soit un Britannique.
 

Ce soir, le centcom a annoncé  avoir mené 14 frappes contre les takfiris ces dernières 24 heures.
 
Des troupes supplémentaires en Irak
   
Directement après le discours, le Pentagone semble vouloir envoyer "un peu moins de 300" soldats américains supplémentaires en Irak à la demande du département d'Etat.


Selon un haut responsable américain cité par l’AFP sous le couvert de l'anonymat mercredi, ces troupes supplémentaires, qui devraient aider à protéger les installations diplomatiques américaines, porteraient à environ 1.150 le nombre de soldats et de conseillers militaires américains présents en Irak.
   
Interrogée sur la requête de son ministère, Marie Harf, une porte-parole de la diplomatie américaine, a dit ne pas être au courant de cette information.
   
A l'heure actuelle, près de 850 soldats et conseillers militaires se trouvent en Irak, un peu plus de deux ans et demi après le retrait des troupes américaines du pays.
Ils ont pour mission de protéger le personnel et les bâtiments diplomatiques américains et d'épauler l'armée irakienne et les forces kurdes des peshmergas contre les takfiris Daesh.

 En outre, les forces aériennes américaines ont procédé à 84 frappes contre l'EI depuis le 8 août dans le nord de l'Irak, dont la majorité étaient destinées à protéger le barrage stratégique de Mossoul.

 
Avec AFP


Source: Agences   
20-08-2014 - 22:13 Dernière mise à jour 20-08-2014 - 22:18

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=13&frid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 23:26 (2014)    Sujet du message: OBAMA WARNS OF 'HIHADIST CANCER" IN IRAQ AS US WEIGHS SENDING THERE MORE TROOPS Répondre en citant



OBAMA WARNS OF 'HIHADIST CANCER" IN IRAQ AS US WEIGHS SENDING THERE MORE TROOPS

Local Editor



US President Barack Obama on Wednesday demanded the world take action against the "cancer" of "jihadist" extremism in Iraq, after militants murdered an American reporter.

As US jets continued to strike jihadist targets despite a threat to kill a second reporter, Obama said: "When people harm Americans anywhere, we do what's necessary to see that justice is done."

Shortly after he spoke, the State Department asked for 300 more US troops to be sent to Iraq to protect US facilities.

Obama was speaking after the so-called "Islamic State," which has seized much of eastern Syria and northern Iraq, released a video showing a masked militant beheading US reporter James Foley.

US Weighs Sending up to 300 Troops to Iraq for Security
   
The United States is weighing sending up to 300 troops to Iraq to reinforce security at American diplomatic installations, a senior US official said Wednesday.

"We are considering sending fewer than 300," the official said, saying it was in response to a State Department request for additional security personnel.


Source: AFP  
21-08-2014 - 00:02 Last updated 21-08-2014 - 00:03

http://www.almanar.com.lb/english/adetails.php?fromval=1&cid=18&fri…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 23:35 (2014)    Sujet du message: UKRAINE : RUSSIA AID CONVOY “DIRECT INVASION” Répondre en citant

UKRAINE : RUSSIA AID CONVOY “DIRECT INVASION”

Local Editor

Ukraine on Friday accused Moscow of invading after Russia sent the first part of its aid convoy into east Ukraine.

Moscow called week-long delays in allowing the vehicles across the border an "outrage" as it ordered the convoy into territory held by pro-federalization, despite Red Cross officials refusing to provide and escort because of security concerns.



"This is a direct invasion," the head of Ukraine's security service, Valentyn Nalyvaychenko, was quoted by news agencies as saying.

Ukraine said all responsibility for the trucks' safety lay with Moscow, after Russia warned "against any attempts to disrupt a totally humanitarian mission."

"The responsibility for any possible consequences of provocations against the humanitarian convoy lie completely with those who are ready to continue to sacrifice human lives for their ambitions and geopolitical plans," the Russian foreign ministry said in a statement.

Russia has been haggling with Ukraine over the convoy, with Kiev claiming that the lorries could be used to bolster pro-federalization movement or provide a pretext for Russia to send in troops.

However, Moscow insists it just wants to get urgently needed assistance to residents in the stricken region who have been without water and electricity for weeks.

Moscow said it was ready to have Red Cross officials accompany the convoy, but the organization said it had backed out of the operation because of fierce fighting raging in the area where the trucks are heading.


Source: AFP  
22-08-2014 - 14:31 Last updated 22-08-2014 - 14:31

http://www.almanar.com.lb/english/adetails.php?fromval=1&cid=22&fri…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 00:30 (2014)    Sujet du message: 'LONG LIVE THE INTIFADA': PRO-PALESTINIAN PROTESTERS TAKE OVER TWO ICONIC NYC BRIDGES Répondre en citant



'LONG LIVE THE INTIFADA': PRO-PALESTINIAN PROTESTERS TAKE OVER TWO ICONIC NYC BRIDGES




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=bKMIMv8pn4I



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 01:29 (2014)    Sujet du message: FERGUSON : THERE IS AN AGENDA AND IT'S NOT A RACIAL ONE, IT'S MARTIAL LAW Répondre en citant

FERGUSON : THE DEATH OF MICHAEL BROWN : THERE IS AN AGENDA AND IT'S NOT A RACIAL ONE, IT'S MARTIAL LAW




NEAR FERGUSON, MISSOURI A SECOND MAN SHOT TO DEATH BY POLICE




Read more : http://guardianlv.com/2014/08/near-ferguson-missouri-a-second-man-shot-to-d…

FORMER PHILLY POLICE CAPTAIN SLAMS FERGUSON AUTHORITIES





VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=vY9U9LfISUY


PRESIDENT OBAMA ADDRESSES THE SITUATION IN FERGUSON, MISSOURI, AND U.S. EFFORTS IN IRAQ
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=3elLFXN9dmc

USA: NEW BLACK PANTHERS JOIN PROTESTS AGAINST POLICE IN FERGUSON
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Z8XckAaEiys

RAW VIDEO : NEW BLACK PANTHER PARTY, PROTESTERS TAKE OVER FERGUSON POLICE CHIEF’S NEWS CONFERENCE
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=7z3uY3xgfR0

SHOCKER! IS THIS WHAT FERGUSON RIOTS ARE REALLY ABOUT?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=NXsK3X1A2jQ

-----

BREITBART : OBAMA APPEARED AND MARCHED WITH NEW BLACK PANTHER PARTY IN 2007 - PHOTOS INCLUDED

By Andrew C. McCarthy
October 3, 2011 11:24 AM

At Big Government, Andrew Breitbart reports that, as a presidential candidate in March 2007, then-Senator Barack Obama appeared and marched with members of the New Black Panther Party. Included in Obama’s Panther entourage was Malik Zulu Shabazz, the racist group’s “national chief.” Shabazz was one of the Panthers charged in the voter intimidation case that the Obama/Holder Justice Department dismissed in 2009 — even though the government had already won the case (the Panthers defaulted) and the evidence supporting the civil charges was overwhelming.

http://www.nationalreview.com/corner/278961/breitbart-obama-appeared-and-ma…

BLACK PANTHERS CONDEMN OBAMA

Lie



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=FtuQlByCRp0



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 02:36 (2014)    Sujet du message: ANTI US PROTESTS BY MUSLIMS TURNS VIOLENT IN SYDNEY STREETS OF AUSTRALIA Répondre en citant



ANTI US PROTESTS BY MUSLIMS TURNS VIOLENT IN SYDNEY STREETS OF AUSTRALIA




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=oYzP24J6A4E&feature=youtu.be



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 03:10 (2014)    Sujet du message: GOV'T FEAR FACTORY : ISIS IS HERE, JUST IN TIME FOR ANOTHER 9/11 ANNIVERSARY Répondre en citant

GOV'T FEAR FACTORY : ISIS IS HERE, JUST IN TIME FOR ANOTHER 9/11 ANNIVERSARY



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=6rndnDp3WXY

WOW ISIS IS AMERICA LINKED TO US GOV PROVIDES SERVICES ALL OVER THE WORLD 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=U5BrKxFTHwE





https://public.isishq.com/public/SitePages/Home.aspx


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 18:53 (2014)    Sujet du message: BASHAR AL-ASSAD SAYS AMERICA WILL SOON JOIN HIS SIDE, AND WILL WORK WITH HIM IN FIGHTING ISIS Répondre en citant



BASHAR AL-ASSAD SAYS AMERICA WILL SOON JOIN HIS SIDE, AND WILL WORK WITH HIM IN FIGHTING ISIS


http://worldhumanrights.wordpress.com/category/world/middle-east/syria/bash…

By Ted on August 23, 2014 in Featured, General

By Theodore Shoebat

Bashar al-Assad and his regime believe that America will soon come to his side as ISIS intensifies their activities to shape the Middle East into an Islamic sharia utopia. The United States and other Western forced backed up the jihadists last year, but in Syria’s eyes now since the chaos is increasing, and with America doing airstrikes on ISIS strongholds and Assad conducting the fight in Syria, it looks like the US will shift their position on the Assad regime.

Obama wanted to bomb certain centers of the Assad regime in Syria, a proposal shot down by the US government, but now their is a debate stirring within the West regarding the Syria policy.

But currently there is no sign of a shift of sentiment toward Assad by the US, with Ben Rhodes, President Barack Obama’s deputy national security adviser, saying “He’s part of the problem”. However, it has been confirmed by state department spokeswoman, Marie Harf, that the US is working with governments in the Middle East to clamp down on jihadist terrorist funding.

According to sources, Assad is prudent enough to see that America is not going to make a turn in policy, but since he has taken vital parts of Syria under his dominion, time is on his side as he sees the war as being a long process, and not the short and explosive conflict the West perceives it as.

According to Salem Zahran, a Lebanese journalist with close ties to the Syrian government:
Citation:



The regime recognizes that the Western opening will be in secret, and via security channels and not diplomacy. The political-diplomatic opening needs longer… But the regime believes that the whole world will come to coordinate with it under the slogan “fighting terrorism”




Syria is presenting itself as fighting the ‘common enemy’: extremist Islamic terrorists, and is betting that the US will support him in his actions. Syria’s Deputy Foreign Minister Faysal Mekdad made it clear that the Assad regime is very open to working with any nation willing to fight alongside him against the invading jihadists:
Citation:



Syria will not hesitate to cooperate with any state in fighting terrorism, apart from those who claim to be fighting it while funding it, supporting it, backing it




Right now the situation in Syria is on Assad’s side, with the rebels being stuck behind the power of Syria’s force. Joshua Landis, an expert on Syria based at the University of Oklahoma, said:
Citation:



Assad has backed the opposition into a corner. They have fulfilled every item on his wish list – to become bloodier than he, to become a bunch of head choppers and Islamist radicals … Assad needs to present himself as a partner for the United States, and to help promote an argument that undoubtedly Iran and the new prime minister of Iraq are going to make: that you can’t be against (Islamic State) and Assad




Could the Obama administration work with Assad? Possibly, in a temporary measure to only end ISIS. But long term? I don’t think so, since America is working with Turkey, and the Turks want to invade Syria. The United States will back up Turkey in its war against Syria, with the perception is a civilized nation that can maintain stability in a region immersed into chaos and jihadist violence.

The United States will trust this perception and enable Turkey to take control in Syria.

http://shoebat.com/2014/08/23/bashar-al-assad-says-america-will-soon-join-s…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 19:37 (2014)    Sujet du message: ISRAEL UNDER FIRE FROM NORTH AND SOUTH AS ROCKETS FROM LEBANON STRIKE GOLAN HEIGHTS Répondre en citant



ISRAEL UNDER FIRE FROM NORTH AND SOUTH AS ROCKETS FROM LEBANON STRIKE GOLAN HEIGHTS 

Posted in: News Posted: August 24, 2014




Not content with waging war, and firing short and long-range rockets indiscriminately at Israel from just one front, Arab terrorists in Lebanon and Syria have now joined Hamas in firing at Israeli villages in the north of the country.

On Sunday morning, 15 rockets were fired from Gaza after a barrage of at least five rockets from the north hit an empty house in the Golan Heights.

The Eshkol Regional Council in the south suffered the worst of the fire, and a house was damaged there, along with a greenhouse and a few cars. Israel’s Iron Dome also intercepted Hamas rockets over Ashdod and Sderot.

The five rockets sent over from the Lebanon/Syria border on Saturday night have not elicited a response from the IDF as yet: “next time we won’t be so restrained,” an official Israeli source told reporters.

Mr Rabiya, who’s house was hit by a rocket said: “It is nothing short of a miracle that only damage was caused and that nobody was killed. There were people sitting right were the rocket fell and they were thrown aback, some were injured, but they were lucky.”

According to reports out of Lebanon, some rockets were fired at Israel from Dheira in southern Lebanon, just a few miles from the Israeli border. Israeli helicopters were spotted above the village searching for the launchers.

Israel was treated to at least 100 rockets on its citizens on Saturday alone with a rocket on Friday killing 4-year-old Daniel Turgeman from Nahal Oz.
Some injuries were also reported in Be’er Sheva, also in the south of Israel, after two Hamas rockets struck a parking lot and a park in the city.

The IDF reported that the mortar which killed 4-year-old Daniel Turgeman was fired from a Palestinian Authority school that provides shelter for refugees in the Gaza Strip, and is close to an UNRWA facility.

The question now is, will terrorist factions in Syria and Lebanon open another war front on Israel, which is still in the midst of dealing with the extreme terrorist threat from the Gaza Strip in the south?

http://www.inquisitr.com/1429623/israel-under-fire-from-north-and-south-as-…





Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 23:16 (2014)    Sujet du message: ISRAËL PRIS SOUS TROIS FEUX DIFFERENTS Répondre en citant



ISRAËL PRIS SOUS TROIS FEUX DIFFERENTS


Home ACTUALITE Flash Actu
Par Le Figaro.fr avec AFP
Mis à jour le 24/08/2014 à 10:47
Publié le 24/08/2014 à 10:45


Israël s'est retrouvé pris sous le feu sur trois fronts différents entre samedi et dimanche, essuyant des tirs de roquettes de Syrie et du Liban en plus de ceux décochés de la bande de Gaza.

Personne n'a revendiqué ces tirs provenant de Syrie et du Liban, deux voisins avec lesquels Israël reste techniquement en état de guerre. Des incidents transfrontaliers ont déjà eu lieu dans le passé.

"Au moins cinq roquettes tirées depuis la Syrie ont touché différents points du plateau du Golan", occupé par Israël depuis la guerre des Six jours en 1967, a indiqué l'armée israélienne. Pour Israël, la question est de savoir si ces tirs résultent ou non des combats en cours sur le territoire syrien.

L'armée israélienne n'a pas riposté, a indiqué un porte-parole, au contraire du mois de juillet quand un projectile tiré de Syrie l'avait conduite à pilonner des positions de l'armée syrienne.

Samedi soir, une autre roquette tirée du Liban est tombée sur la Haute Galilée, dans le nord d'Israël, sans faire de dégâts ou de victimes. Cette action non plus n'a pas été revendiquée et n'a pas donné lieu à des représailles israéliennes. Mais des hélicoptères israéliens ont survolé la frontière, a rapporté une source de sécurité libanaise.

Au moins neuf roquettes avaient été tirées du Liban sur Israël mi-juillet. Israël avait riposté par des tirs d'artillerie.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/24/97001-20140824FILWWW00032-isra…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 01:08 (2014)    Sujet du message: HEZBOLLAH : UN HOMME D'ETAT DEVRAIT UNIFIER LES LIBANAIS CONTRE DAESH Répondre en citant



HEZBOLLAH : UN HOMME D'ETAT DEVRAIT UNIFIER LES LIBANAIS CONTRE DAESH

DAESH, autre nom de ISIS. Tous les leaders ont une seule et même unité pour combattre ISIS, mais pas un seul ne dénonce que les Etats-Unis ont créé le groupe ISIS, et personne non plus de tout l'entrainement qu'ils ont eu ces dernières années pour préparer cette monstruosité.

L’équipe du site


Le député Nawaf Moussaoui, membre du bloc parlementaire du Hezbollah, a mis l'accent sur l'importance de se doter d'un sentiment de responsabilité pour faire face au danger takfiri qui ébranle la région.

Dans une cérémonie religieuse au Liban-Sud en présence de figures politiques et municipales, le député a estimé qu'"il n'était désormais plus permis aux responsables libanais d'adopter "une approche masquée à l'égard de Daesh dans leurs discours".

"Un homme d'Etat devrait, surtout en ces temps-ci, travailler pour unifier les Libanais en dépit de leurs différends politiques, afin qu'ils forment un front capable de vaincre Daesh ou tout autre groupuscule terroriste qui menace le Liban, la région et le monde entier," a-t-il dit.

"Vos alliés régionaux, M. le responsable, se préparent aux plans culturel, militaire et politique pour affronter Daesh alors que vous adoptez un discours sans sachant distinguer entre la responsabilité nationale et les moyens d'affaiblir davantage l'union nationale," a-t-il ajouté, citant la peur des responsables occidentaux à l'égard de la prolifération et du danger des groupes terroristes.


Source: Agences  
23-08-2014 - 14:05 Dernière mise à jour 23-08-2014 - 17:25

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 01:22 (2014)    Sujet du message: U.N. WARNS OF MORE ETHNIC SLAUGHTER BY ISIS Répondre en citant



U.N. WARNS OF MORE ETHNIC SLAUGHTER BY ISIS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=u6lhB-qAfMs


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 23:19 (2014)    Sujet du message: LA DECAPITATION DU JOURNALISTE JAMES FOLEY EST UN HOAX Répondre en citant

HOAX - UPDATE 1

L'ETAT ISLAMIQUE REVENDIQUE LA DECAPITATION DU JOURNALISTE JAMES FOLEY



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=_Jcw7HxVdTE

JAMES WRIGHT FOLEY BEHEADING HOAX! PARENTS = CRISIS ACTORS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=RcvI_Tkzs-s

JAMES FOLEY FAKE EXECUTION - VIDEO ANALYSIS REVEALS THE TRUTH 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=L0ef2AfkMns&bpctr=1409004080

JAMES FOLEY BEHEADING HOAX ANOMALIES DIFFERENT SET OF CRISIS ACTOR PARENTS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=9XGKeuSflFo

FAMILY, FRIENDS HOLD MASS FOR JOURNALIST KILLED BY IS


Hypocritical Christian Scum!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Gkqsy9qKT8Q


Dernière édition par maria le Lun 25 Aoû - 23:33 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 23:23 (2014)    Sujet du message: LA DECAPITATION DE JAMES FOLEY EST UN CANULAR DU COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL US Répondre en citant

UPDATE - MISE A JOUR 2

LA DECAPITATION DE JAMES FOLEY EST UN CANULAR DU COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL US




Cette vidéo fait le point sur les nombreuses incohérences de la vidéos de la décapitation du journaliste James Foley qui laissent place aux doutes et aux spéculations quand aux réelles motivations de cette prétendue exécution.

Nous rajouterons qu’il n’est pas dans l’intérêt des takfiris, à moins d’être suicidaires, de monter les américains contre leur mouvement, alors que celui ci est soutenu et financé par les américains.


croah.fr

Le site Internet Égalité & Réconciliation a lui aussi pointé toutes les incohérences de la vidéo en les déclinant comme ceci :

Un support HD et une mise en scène troublante

  • Qualité Haute Définition de l’image et du son
  • La scène est filmée par deux caméras sur pieds
  • Un petit logo animé dans le coin en haut à gauche, représentant soit un minaret surmonté d’un croissant, soit le drapeau noir de l’État islamique, selon les versions
  • Les protagonistes sont équipés de micro-cravates afin de bien entendre leurs paroles, celles-ci ne sont pas parasitées par le vent qui souffle
  • Détenus depuis des mois, Foley et son comparse semblent en bonne santé : ni épuisés, ni amaigris malgré leur captivité
  • Les deux otages portent des tenues oranges, visiblement neuves, rappelant les uniformes des détenus de Guantanamo
  • Bien qu’il soit à quelques minutes de perdre la vie, Foley ne sourcille pas, ne bafouille pas, ne transpire pas : il reste d’une dignité surprenante
  • Le débit de Foley ressemble à un jeu d’acteur : solennel lorsqu’il récite son discours, puis maladroitement ému lorsqu’il s’adresse à sa famille.
Un message efficace
  • Le discours est à destination d’un public occidental : pas de prêches en arabe, pas même les habituelles Allahu akbar qui saluent l’égorgement ou la décapitation des prisonniers, toutes les paroles sont en anglais.
  • L’État Islamique n’est pas présenté comme un simple rassemblement de hordes islamistes en pick-up mais comme une entité puissante, qui suscite l’adhésion des masses musulmanes du monde entier :
spip a écrit:


Le bourreau :
« Vous ne combattez plus une insurrection : nous sommes une armée islamique et un État qui a été accepté par un grand nombre de musulmans dans le monde. »


  • Le président et le gouvernement des États-Unis sont directement mis en cause et son peuple menacé :
spip a écrit:


Foley :
« Je demande à mes amis, ma famille et ceux que j’aime de s’en prendre à mes vrais assassins, le gouvernement des États-Unis. Aujourd’hui, votre force aérienne militaire a attaqué nos positions en Irak. Vos frappes ont causé des pertes parmi les musulmans. […] Donc, toute tentative de toi, Obama, de dénier le droit aux musulmans de vivre en sécurité sous leur califat aura pour conséquence un bain de sang de ton peuple. »



Le season finale et son cliffhanger

Après le discours de Foley, sa mise à mort intervient. Chose étrange et d’une pudeur inédite dans les vidéos de meurtres à l’arme blanche tournées par les djihadistes, la scène est rapidement coupée. Quelques images montrent le bourreau cisaillant avec une lame assez modeste la gorge du malheureux et cela sans qu’aucune goutte de sang ne gicle. On ne voit ni la totalité de la décapitation, ni la tête ôtée et brandie fièrement. Seul un plan fixe présentant une tête très abîmée posée sur un corps couché sur le ventre.

Lire l’article en entier sur E&R

La page Facebook « Médias français : STOP AUX MENSONGES contre la Syrie » relève une information qui n’avait pas encore été soulevée. Celle selon laquelle le « journaliste » James Foley prétendument exécuté a fait partie de l’armée américaine et qu’il a servi en Afghanistan :




Ce qui donne au final énormément de faits troublants. Foley, agent de la CIA en simple mission ? Lorsqu’on connait la tradition américaine de toujours vouloir être directement lié à des événements pour pouvoir déclencher des attaques, le 11-Septembre étant l’exemple typique, on peut facilement envisagé qu’ils aient cherché à faire croire au monde qu’un des leurs a été assassiné.

Ce qui leur donne une légitimité incontestable aux yeux de l’opinion publique pour s’immiscer dans les lieux qu’ils convoitent, ici l’Irak. La nouvelle partition du Moyen-Orient est-elle le seul objectif visé par les États-Unis à terme, pour permettre l’avènement du Grand Israël ? Quel avenir pour l’Égypte et la Syrie à l’aune de ces révélations ? Il semblerait que Barack Obama nous apporte un élément de réponse !

Source: Sites web  
25-08-2014 - 13:13 Dernière mise à jour 25-08-2014 - 13:13

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=188197&frid=13&se…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 23:47 (2014)    Sujet du message: HEZBOLLAH CONDEMNS CRIME OF MURDERING US JOURNALIST FOLEY Répondre en citant

HOAX - UPDATE 3

HOAX UPDATE 3HEZBOLLAH CONDEMNS CRIME OF MURDERING US JOURNALIST FOLEY

Local Editor




Hezbollah Media Relations issued a statement on Thursday condemning the "heinous murder committed by criminal and terrorist gangs against the American journalist James Foley."

"Supporting these groups, by funding them and offering them weaponry as well as media and political protection, in addition to the suspicious silence about their horrible crimes in Syria or Iraq, are the main cause behind these barbaric actions that are affecting everyone, without exceptions," said Hezbollah.


Source: Hezbollah Media Relations 
21-08-2014 - 21:25 Last updated 21-08-2014 - 21:25

http://www.almanar.com.lb/english/adetails.php?fromval=2&cid=14&fri…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 23:53 (2014)    Sujet du message: SAUDI TOP CLERIC : QAEDA, ISIL “ENEMY NO 1” OF ISLAM Répondre en citant



SAUDI TOP CLERIC : QAEDA, ISIL “ENEMY NO 1” OF ISLAM

Not a word about the USA who's behind the creation of ISIS, so he play the game of this global unity against ISIS.

Local Editor

Saudi Grand Mufti Sheikh Abdul Aziz al-Sheikh on Tuesday blasted Al-Qaeda and the Takfiri group, ISIL, as "enemy number one" of Islam, in a statement issued in Riyadh.

"The ideas of extremism, radicalism and terrorism... have nothing to do with Islam and (their proponents) are the enemy number one of Islam," the kingdom's top cleric said.



He cited Takfiris from the Islamic State, which has declared a "caliphate" straddling large parts of Iraq and Syria, and the global Al-Qaeda terror network.

"Muslims are the main victims of this extremism, as shown by crimes committed by the so-called ISIL, Al-Qaeda and groups linked to them," the mufti said, quoting a verse in the Quran urging the "killing" of people who do deeds harmful to Islam.

"In the circumstances the Islamic nation is living through, several countries have been destabilized" by extremists, who "divide Muslims" in the name of religion, the mufti said.

He warned: "In Islam, after heresy, dividing Muslims is the greatest crime."

The mufti urged "tolerance, which was at the origin of Islam's growth and longevity."


The ISIL had pronounced its “caliphate” last June. The Takfiri group has been widely known for its brutal crimes against civilians in Iraq and Syria.
Damascus has repeatedly accused the Saudi Arabia and other Gulf states of destabilizing Syria through funding and arming Takfiri groups like ISIL and Nusra Front.

Last Week, Hezbollah Secretary General, Sayyed Hasan Nasrallah warned that several countries, including Saudi Arabia fear the threat of ISIL.

During an interview with Lebanese daily al-Akhbar, the resistance leader highlighted that some countries know what they have created and raised, and that's why their diagnosis of ISIL risk is the most accurate of others because they know what they have had, speaking about the "real horror" inside the Gulf countries and the Saudi Arabia because this thought have been taught for decades for people, schools and in the curriculum.

"Turkey and Qatar are backing ISIL, and I am convinced the Saudi Arabia's fear of it," Sayyed Nasrallah told al-Akhbar.


Source: AFP  
19-08-2014 - 16:24 Last updated 19-08-2014 - 16:24

http://www.almanar.com.lb/english/adetails.php?fromval=2&cid=28&fri…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 01:00 (2014)    Sujet du message: THE ARAB STREET COME TO MAIN STREET Répondre en citant



UPDATE

THE ARAB STREET COME TO MAIN STREET



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=GBipJj4rcNA

HAMAS RALLY TEMPLE MT AUG 22 2014




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=_K7cDPP2xic




Dernière édition par maria le Mer 27 Aoû - 02:13 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 01:13 (2014)    Sujet du message: DES MILLIERS DE PERSONNES FUIENT APRES UNE ATTAQUE DE BOKO HARAM Répondre en citant



DES MILLIERS DE PERSONNES FUIENT APRES UNE ATTAQUE DE BOKO HARAM


Remarquez les camions militaires derrière le groupe de Boko Haram. Sûrement fourni par ses petits amis américains de la Maison Blanche pour l'avancement de ce Calife mondial.


25 août 2014 15h50 | Actualités internationales
 
Aminu Abubakar - Agence France-Presse à Kano
Reinnier Kaze - Agence France-Presse


 Photo: HO Boko Haram Agence France-Presse L’insurrection de Boko Haram, qui frappe principalement le nord-est du Nigeria, dure depuis cinq ans et a fait au moins 10 000 morts.

Le groupe islamiste armé Boko Haram a lancé lundi une nouvelle attaque contre une ville du nord-est du Nigeria, région dont il semble contrôler des zones entières, provoquant la fuite de milliers d’habitants vers le Cameroun voisin.
 
Cette nouvelle attaque, qui montre une fois encore la capacité de Boko Haram de frapper quotidiennement, intervient au lendemain de la diffusion d’une vidéo du chef du groupe, Abubakar Shekau, dans laquelle il parle pour la première fois de «califat islamique».
 
Shekau a en effet frappé les esprits en déclarant dimanche que la ville de Gwoza, contrôlée par ses hommes, était placée sous le règne du «califat islamique», sans lier explicitement cette référence à la situation en Irak.
 
Selon les témoignages d’habitants, plusieurs groupes de combattants islamistes lourdement armés ont attaqué de manière coordonnée lundi à l’aube une base militaire et un poste de police à Gamboru Ngala, une ville frontalière du Cameroun située dans l’État de Borno, épicentre de l’insurrection de Boko Haram.
 
D’intenses combats ont opposé pendant plusieurs heures les forces de sécurité et les insurgés, et plusieurs milliers d’habitants, ainsi que des soldats nigérians, ont pris la fuite pour se réfugier dans la ville camerounaise de Fotokol, de l’autre côté de la frontière.
 
L’armée nigériane a toutefois démenti toute fuite de ses troupes lundi après-midi, évoquant une «manoeuvre tactique de charge à travers la frontière».
 
Une source proche des services de sécurité camerounais a qualifié l’attaque de «très sérieuse». Des «renforts» de l’armée camerounaise sont attendus à Fotokol, a indiqué cette source.
 
Gamboru Ngala avait déjà été la cible en mai d’un assaut particulièrement violent. Les combattants de Boko Haram avaient quasi entièrement rasé la ville et tué plus de 300 civils. Comme ils ont massacré des centaines de personnes lors de la prise récente de Gwoza, également dans l’État de Borno.
 
Population en fuite

À Gamboru Ngala, craignant un carnage, «beaucoup d’entre nous se sont enfuis vers le Cameroun», a témoigné un habitant, Hamisu Lawan.
 
Les assaillants «sont concentrés sur le poste de police et la base militaire, mais nous craignons qu’après ils se retournent contre nous», a expliqué Kabiru Muktar, un autre habitant.
 
Les habitants ont pu fuir au Cameroun bien que ce pays ait annoncé le 18 août la fermeture de ses 1600 kilomètres de frontière avec le Nigeria en raison de l’épidémie d’Ebola qui touche ce pays.
 
D’autres habitants sont restés terrés chez eux, terrorisés.
 
Depuis avril, Boko Haram s’est emparé de nombreuses localités et contrôle des zones entières du nord-est du pays d’où l’armée a disparu, selon les témoignages d’habitants, de responsables de la sécurité et d’experts.
 
Le groupe contrôle notamment la route principale qui va de Maiduguri, la capitale de l’État, à Gamboru Ngala, puis au Cameroun.
 
«Califat islamique»

Shekau n’a pas expliqué dans la vidéo diffusée dimanche ce qu’il entendait exactement par «califat islamique» : il n’a pas dit s’il faisait référence au califat proclamé par l’État islamique d’Abou Bakr Al-Baghdadi, qui contrôle de larges pans de territoires en Irak et en Syrie, ou bien s’il voulait établir un nouveau califat au Nigeria.
 
Au 19e siècle, dans une région couvrant le nord de l’actuel Nigeria, avait existé le puissant califat de Sokoto, indépendant de l’Empire ottoman.
 
Dans une précédente vidéo diffusée le 13 juillet, Abubakar Shekau avait apporté son soutien à Abou Bakr Al-Baghdadi, mais sans mentionner aucune allégeance. Il n’en a pas reparlé dans la dernière vidéo.
 
Rejet par l’armée
 
L’armée nigériane a en tout cas rejeté la déclaration de Boko Haram sur le califat, la jugeant «vide de sens». Selon elle, «la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’État nigérian» restent «intactes».
 
L’insurrection de Boko Haram, qui frappe principalement le nord-est du Nigeria, dure depuis cinq ans et a fait au moins 10 000 morts. Les attaques du groupe se sont intensifiées cette année, malgré l’instauration de l’état d’urgence et l’envoi de renforts militaires.
 
Utilisant des méthodes particulièrement violentes, le groupe s’est fait connaître du monde entier en avril en enlevant plus de 200 lycéennes — dont on est toujours sans nouvelles — à Chibok (Etat de Borno), un rapt qui a suscité une indignation internationale.

http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/416791/nigeria-une-attaque-de-boko-haram-jette-des-milliers-de-personnes-sur-les-routes


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 352, 53, 54120, 121, 122  >
Page 53 sur 122

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com