LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 353, 54, 55120, 121, 122  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 01:31 (2014)    Sujet du message: L’ONU ACCUSE L’EI DE PROCEDER A UN «NETTOYAGE ETHNIQUE ET RELIGIEUX» Répondre en citant



L’ONU ACCUSE L’EI DE PROCEDER A UN «NETTOYAGE ETHNIQUE ET RELIGIEUX»


25 août 2014 10h29 | Serene Assir - Agence France-Presse à Khanaqin | Actualités internationales
 
Photo: Ahmad Al-Rubaye Agence France-Presse Quelques 200 000 Yazidis ont déjà été chassés de chez eux depuis début août, et des dizaines d’autres massacrés.

L’ONU a accusé lundi de «nettoyage ethnique et religieux» le groupe ultraradical de l’État islamique (EI) actif en Irak et également en Syrie, où les autorités se sont déclarées prêtes à coopérer avec la communauté internationale pour lutter contre «le terrorisme».
 
Sur le terrain, l’EI a enregistré une importante victoire en Syrie en s’emparant dimanche d’un aéroport militaire, mais a perdu du terrain côté irakien. Ce groupe a proclamé fin juin un califat à cheval sur les deux pays où il contrôle de larges pans de territoires.
 
«De graves et horribles violations des droits de l’Homme sont commises chaque jour par l’État islamique [...] et des groupes armés associés», a dénoncé la haute commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Navi Pillay.
 
Ils «mènent impitoyablement un nettoyage ethnique et religieux dans les régions sous leur contrôle» en Irak, visant notamment les chrétiens, les Yazidis, les Shabaks et les Turcomans, a-t-elle ajouté.
 
«De telles persécutions pourraient constituer des crimes contre l’humanité», a souligné Mme Pillay, qui a appelé la communauté internationale à ne pas les laisser «impunis».

Appel à l’aide

Alors le chef de la diplomatie irakienne Hoshyar Zebari a demandé dimanche l’«aide» des capitales étrangères face à l’offensive de l’EI, le régime de Damas s’est déclaré de son côté lundi «prêt à une coopération et à une coordination» avec la communauté internationale pour lutter «contre le terrorisme dans le cadre de la résolution 2170 du Conseil de sécurité de l’ONU». Cette résolution vise à empêcher le recrutement et le financement des djihadistes en Syrie et en Irak.
 
Néanmoins, a souligné le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem, toute frappe américaine contre les djihadistes en Syrie devra être coordonnée avec Damas, car sinon il s’agirait d’une agression.
 
Frappes américaines

Washington, qui a mené depuis le 8 août plus de 90 frappes contre l’EI dans le nord de l’Irak, a durci ces derniers jours le ton, affirmant sa détermination à poursuivre ses raids et menaçant de les étendre à la Syrie, où ce groupe ultra-radical affronte à la fois les rebelles et le régime de Bachar al-Assad.
 
Après l’exécution sommaire du journaliste américain James Foley, Washington a annoncé une réponse puissante, malgré la menace de l’EI de tuer un second otage américain si les raids se poursuivaient.
 
«Si vous vous en prenez à des Américains, nous irons vous chercher où que vous soyez», a déclaré Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain, cité par le Wall Street Journal.
 
Signe de la préoccupation grandissante également dans le monde arabe, l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis, le Qatar et la Jordanie ont souligné dimanche «la nécessité d’agir sérieusement» contre l’EI.
 
En Syrie, les djihadistes ont enregistré dimanche une importante victoire en prenant l’aéroport de Tabqa, dernier bastion du régime dans la province septentrionale de Raqa.
 
Mais de l’autre côté de la frontière, les forces kurdes et irakiennes, qui collaborent contre les djihadistes depuis début août — fait rare témoignant de la gravité de la situation — ont en revanche gagné du terrain contre l’EI.
 
Avancées kurdes

Les Kurdes, appuyés par l’aviation irakienne, ont réussi lundi à reprendre trois villages au nord-est de Bagdad, dans la province de Diyala, ainsi que l’une des routes principales contrôlées par l’EI.
 
Les peshmergas sont en outre sur le point de contrôler toutes les entrées de Jalawla, une ville stratégique «car c’est une porte d’entrée pour Bagdad», a déclaré à l’AFP Shirko Merwais, un haut responsable d’un parti kurde.
 
Les Kurdes, toujours soutenus par l’aviation irakienne, ont également réussi à repousser deux assauts sur la ville chiite de Touz Khourmatou, à 175 km au nord de Bagdad, après avoir repris dimanche la zone de Qaraj, au sud-est de Mossoul (nord), première ville tombée aux mains des insurgés le 10 juin et leur place forte depuis.
 
Les djihadistes ont lancé le 9 juin une offensive fulgurante en Irak qui leur a permis de s’emparer de territoires dans cinq provinces du pays, entraînant la fuite de dizaines de milliers de personnes, notamment des membres des minorités.
 
Quelques 200 000 Yazidis ont ainsi été chassés de chez eux depuis début août, et des dizaines d’autres massacrés.

 Tensions confessionnelles

Outre la menace djihadiste, Bagdad doit apaiser les tensions confessionnelles attisées par une attaque ayant fait 70 morts vendredi contre une mosquée sunnite dans la région de Diyala qui a entraîné des heurts entre sunnites et chiites.
 
Alors que cette attaque a été attribuée à une milice chiite, le premier ministre désigné Haïdar al-Abadi a affirmé que les groupes armés devaient rester «sous la direction de l’État», saluant néanmoins leur rôle dans la lutte contre les djihadistes.
 
Lundi, un attentat suicide contre une mosquée chiite dans l’est de Bagdad a encore fait 11 morts.

http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/416776/l-onu-accuse-l-ei-de-proceder-a-un-nettoyage-ethnique-et-religieux


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 01:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 00:39 (2014)    Sujet du message: GAZA : UN ACCORD DE CESSEZ-LE-FEU PERMANENT ANNONCE PAR LES PALESTINIENS /GAZA CELEBRE SA VICTOIRE SUR ISRAËL AVEC SES DIRIGEANTS DE LA RESISTANCE Répondre en citant




GAZA : UN ACCORD DE CESSEZ-LE-FEU PERMANENT ANNONCE PAR LES PALESTINIENS

Un jour de deuil, mes amis en ce 26 août 2014. Israël a plié le genou devant le dragon et ses ennemis. Ce cessez-le-feu va ouvrir la voie à tous les ennemis d'Israël qui vont fondre sur eux comme un seul homme. Malheur, grand jour de malheur! Vous verrez, avec le temps, que la violence contre Israël va devenir un enfer et que ce cessez-le-feu n'aura été qu'une autre fumisterie de la part du Hamas et du président de la Palestine. C'est un pas de plus dans le jugement divin qui va s'abattre sur Israël qui a oublié son Dieu. Ensuite, seront détruits ceux qui se sont élevés contre Sa ville Sainte et contre Sa Sainteté. Non seulement les palestiniens célèbrent en ce jour, mais aussi la famille Rotschild, le président Netanyahu, Peres et tous ces autres satanistes qui gouvernent Israël, mais un jour, eux aussi recevront le salaire de leur haute trahison.

Mais ce n'est pas encore fini, d'autres événements importants doivent aussi se produire prophétiquement avant le grand retour de notre Sauveur bien-aimé.


Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 26/08/2014 à 17:21
  • Publié le 26/08/2014 à 15:29
Un accord pour un cessez-le-feu permanent, qui pourrait entrer en vigueur à 17h00, a été trouvé pour mettre fin à cinquante jours de guerre entre le mouvement islamiste Hamas et Israël dans la bande de Gaza, a annoncé mardi à l'AFP un haut responsable palestinien.

Le président Mahmoud Abbas annoncera à l'ouverture d'une réunion de la direction palestinienne prévue à 16h00 GMT les détails de cet accord qui prévoit notamment "la levée du blocus de la bande de Gaza" mis en place par Israël en 2006, la principale exigence des Palestiniens, a précisé ce haut responsable sous le couvert de l'anonymat. Le mouvement palestinien Hamas a qualifié cet accord de "victoire pour la résistance", en référence aux groupes armés dans la bande de Gaza.

C'est le numéro deux du Hamas en exil et qui participait aux négociations au Caire, Moussa Abou Marzouq, qui a indiqué sur sa page Facebook que l'accord était "une victoire pour la résistance" et que l'heure exacte de l'entrée en vigueur de la trêve serait précisée plus tard.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/26/97001-20140826FILWWW00220-gaza…

GAZA CELEBRE SA VICTOIRE SUR ISRAËL AVEC SES DIRIGEANTS DE LA RESISTANCE

L’équipe du site

  


Plusieurs dirigeants du Hamas,et du Jihad islamique, la deuxième force dans la bande de Gaza, sont apparus mardi soir en public,
pour la première fois depuis le début de la guerre avec "Israël" il y a 50 jours.
 
Israéliens et Palestiniens ont conclu un accord de cessez-le-feu entré en vigueur mardi soir, mettant fin à un conflit qui a fait plus de 2.140 morts côté palestinien et 69 côté israélien.
   
Les dirigeants des deux mouvements de résistance palestinienne, qui ont infligé à l'armée d'occupation israélienne ses plus lourdes pertes depuis 2006, n'étaient pas apparus durant cette guerre au cours de laquelle l'aviation israélienne a mené deux raids contre des dirigeants du Hamas.
   


Le chef des puissantes Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, Mohamed Deif, a réchappé au premier raid selon son mouvement, tandis que trois de ses lieutenants ont été tués dans l'autre.
   
Mahmoud Zahar, un haut dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza et Mohamed al-Hindi, un des leaders du Jihad islamique, ont prononcé un discours devant des milliers de Palestiniens réunis dans le quartier de Rimal, dans l'ouest de la ville de Gaza.
   
"Nous allons construire notre port et notre aéroport", a promis M. Zahar à la foule, alors que son mouvement a déjà revendiqué la "victoire" après cette guerre, la troisième en six ans à Gaza.
  



L'une des exigences des négociateurs palestiniens était la réouverture de l'aéroport de Gaza et la possibilité de réutiliser le port maritime.
   
Ces points épineux "devront être discutés durant les négociations" prévues sous un mois, selon la proposition du médiateur égyptien.
   
"Celui qui attaquera notre port, nous attaquerons son port et celui qui attaquera notre aéroport, nous attaquerons de nouveau son aéroport", a toutefois promis M. Zahar, faisant référence aux tirs de roquettes du Hamas sur l'aéroport de Tel-Aviv, qui ont provoqué des annulations de vols et une brève fermeture du terminal aéroportuaire durant le conflit.
  



Il a ensuite assuré que se poursuivrait à Gaza "l'armement et le développement des capacités de la résistance". "L'avenir est à nous, pas à l'occupant" israélien, a encore lancé M. Zahar, promettant de "reconstruire toutes les maisons" détruites durant la guerre.
   
"Nous voulons renforcer notre union avec le Jihad islamique et tous les mouvements de la résistance pour libérer toute la Palestine", a encore ajouté M. Zahar, alors que pour la première fois pour ces négociations indirectes avec les Israéliens, les Palestiniens ont envoyé au Caire une délégation représentant le Hamas, le Jihad islamique et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) qui chapeaute l'Autorité palestinienne.
   
De son côté, le vice-président du Parlement, Ahmed Bahr, dirigeant du Hamas, a ajouté: "nous célébrons aujourd'hui la fête de la victoire sur l'occupant dans cette épopée légendaire (...) qui dure depuis plus de soixante ans" .

Tirs de joie et célébrations à Gaza   
 



Des tirs de joie ont retenti dans la ville de Gaza, tandis que depuis les mosquées résonnaient des louanges à Dieu pour célébrer le cessez-le-feu qui doit être suivi, selon le médiateur égyptien, d'un allègement du blocus imposé en 2006 par l'occupation isra et qui asphyxie 1,8 million de Gazaouis.
  
 Dans les rues, au milieu des célébrations, Maha Khaled, une mère de famille de 32 ans a lâché "Dieu merci, la guerre est finie". "Je n'arrive pas à croire que je suis encore en vie, avec mes enfants. Cette guerre a été très dure et on ne croyait plus que la paix arriverait", a-t-elle ajouté.
   
De son côté, Tamer al-Madqa, 23 ans, célébrait "la victoire de la résistance". "Aujourd'hui, Gaza a prouvé au monde qu'elle résistait et qu'elle était plus forte qu'Israël", a-t-il dit. 

 

Source: Agences    
26-08-2014 - 22:58 Dernière mise à jour 26-08-2014 - 22:58

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 00:55 (2014)    Sujet du message: CONCLUDING PERMANENT CEASEFIRE CULMINATES RESISTANCE VICTORY IN GAZA / HEZBOLLAH : GAZA VICTORY ATTAINED BY RESISTANCE, "PRELUDE TO MORE KEY TRIUMPHS" Répondre en citant





CONCLUDING PERMANENT CEASEFIRE CULMINATES RESISTANCE VICTORY IN GAZA

Local Editor



The Palestinian and the Israeli negotiators have concluded an agreement on a permanent ceasefire for the Gaza Strip, a senior said on Tuesday.

"The contacts that have been going on have agreed a permanent ceasefire, a (deal to) end the blockade and a guarantee that Gaza's demands and needs will be met," Deputy Hamas Politburo Chief Mousa Abu Marzouk said.


The ceasefire came into effect at 16:00 GMT and stipulated the following points"

- Opening the crossings.
- Facilitating the traffic between Gaza and the West Bank.
- Allowing the Palestinian fishermen to fish up to a distance of eight 8 nautical miles.

-Providing Gaza Strip with nutritional and medical supplies as well as reconstruction materials.- Starting new rounds of talks to settle the issues of the Palestinian prisoners in the Israeli jails, the seaport and the airport in Gaza.

Hamas movement considered that the agreement embodies the steadfastness of the Palestinians and represents a victory for the resistance.

Palestinian President Mahmoud Abbas announced the ceasefire agreement and asserted that the Palestinians will not accept to conduct cloudy talks with the Israelis after Gaza war.

As the ceasfire came into effect, the Gazans took to streets to celebrate the victory, according to media reports.

An Israeli official announced that the entity's government accepted the unlimited ceasefire in Gaza strip.

Source: AFP   
26-08-2014 - 16:51 Last updated 26-08-2014 - 22:40

http://www.almanar.com.lb/english/adetails.php?eid=167638&cid=23&fr…

HEZBOLLAH : GAZA VICTORY ATTAINED BY RESISTANCE, "PRELUDE TO MORE KEY TRIUMPHS"

Local Editor




Hezbollah asserted that what has been achieved in Gaza is a major victory for the Palestinians in the context of seeking its basic rights which can be attained only by the resistance.

Hezbollah stressed that the importance of the "historical" achievement in the course of the conflict with the Zionist enemy presents a prelude to additional key triumphs.

Hezbollah congratulated, in a statement, the courageous Palestinian people, resistance factions, and the martyrs' as well the prisoners' families for achieving this major victory through imposing the ceasefire on the Zionist enemy and compelling it to meet the demands set by the Palestinian leaders.

The will and steadfastness of the resistance as well as the sacrifices of the Palestinian people during the Zionist aggression led to the victory, according to the statement.

Hezbollah hailed the efforts of the concerned countries and committees to meet the victory's conditions, including opening the crossings which form vital lifelines for the besieged Palestinian people and reconstructing the sacrificial strip.


Source: Hezbollah Media Relations   
26-08-2014 - 23:23 Last updated 26-08-2014 - 23:23

http://www.almanar.com.lb/english/adetails.php?eid=167682&cid=23&fr…


Dernière édition par maria le Mer 27 Aoû - 02:10 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 01:01 (2014)    Sujet du message: TRÊVE A GAZA : LES PRINCIPAUX POINTS DE L'ACCORD Répondre en citant








TRÊVE A GAZA : LES PRINCIPAUX POINTS DE L'ACCORD

L’équipe du site
  


Israéliens et Palestiniens ont accepté une proposition égyptienne pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, entré en vigueur mardi après 50 jours d'un conflit qui a fait plus de 2.140 morts Palestiniens et 69, dont 64 soldats, côté israélien.
   
Voici les principaux points de la proposition égyptienne, selon Azzam al-Ahmed, chef de la délégation palestinienne.
     
Ouverture des points de passage:
   
Le cessez-le-feu doit entraîner l'ouverture immédiate des passages reliant la bande de Gaza à Israël afin d'aider à la reconstruction du territoire, sous strict blocus israélien depuis 2006.
   
"L'initiative égyptienne inclut l'ouverture des passages pour des besoins humanitaires et des vivres, pour du matériel médical et tout ce qui va permettre de réparer les systèmes d'eau, d'électricité et de téléphonie mobile", selon M. Ahmed.
   
Erez dans le nord est le principal point de passage pour les personnes, tandis que Kerem Shalom, dans le sud de Gaza, est le seul passage pour les biens matériels.
   
Si les passages commerciaux sont restés ouverts pendant la majeure partie du conflit, l'entrée de certains biens, notamment les matériaux de construction, est fortement limitée par le blocus.
   
M. Ahmed et les Egyptiens n'ont pas évoqué le point de passage de Rafah, vers l'Egypte, fermé la plupart du temps depuis plusieurs mois.
   
   Extension des zones de pêche
   
Les restrictions imposées par Israël aux pêcheurs de Gaza doivent être levées, notamment la limitation de navigation à 3 milles, pour l'élargir à 6 milles nautiques (11 km) puis à 12 milles.
   
Selon les accords d'Oslo de 1994, les pêcheurs de Gaza avaient le droit de naviguer jusqu'à 20 milles mais cette distance a été revue à la baisse plusieurs fois par les Israéliens notamment en réponse à des tirs de roquettes ou des attaques.
     
Prisonniers
   
La proposition égyptienne évoque certains points à discuter comme "la libération de prisonniers palestiniens en échange des corps des soldats israéliens tués", selon M. Ahmed.
   
Plus de 5.000 Palestiniens sont emprisonnés en Israël.
   
Le Hamas,  souhaite la libération de la soixantaine de prisonniers qui avaient été relâchés en 2011 en échange du soldat Shalit et qui ont à nouveau été emprisonnés en juin après l'enlèvement et le meurtre de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie occupée.
   
   Port et aéroport à Gaza
   
Les Palestiniens exigent la réouverture de l'aéroport de Gaza et la possibilité de réutiliser le port maritime.
   
"C'est un des points qui devront être discutés durant les négociations" prévues sous un mois, selon le responsable palestinien. "Les deux parties pourront ajouter d'autres sujets aux négociations".
     
Blocus et démilitarisation
   
Il s'agit de revendications importantes pour les deux camps: lesPalestiniens demandent la levée du blocus, ce que les Israéliens refusent tant que Gaza ne sera pas totalement démilitarisée.
   
Selon M. Ahmed, l'accord conclu mardi prévoit la levée du blocus, mais aucun détail n'a filtré sur de possibles restrictions sur les importations de matériel de construction ou la reprise des exportations depuis Gaza.
   
'Israël" a affirmé que la question de la démilitarisation et celle des mesures pour empêcher le Hamas de se ré-armer seront discutées au Caire lors des pourparlers qui doivent se tenir dans un délai d'un mois après le début du cessez-le-feu.   
  

Source: AFP  
26-08-2014 - 23:50 Dernière mise à jour 26-08-2014 - 23:50

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=188462&frid=18&ci…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 02:46 (2014)    Sujet du message: APRES ISRAËL CE SERA LE TOUR DE PARIS, LONDRES, NEW YORK... Répondre en citant



APRES ISRAËL CE SERA LE TOUR DE PARIS, LONDRES, NEW YORK...

août 27, 2014




Afin de faire comprendre aux occidentaux, notamment aux européens, que ce qui se passe au Moyen Orient n’est que le commencement de ce qui pourrait s’étendre à toute l’Europe, une campagne de sensibilisation a été lancée sur le thème « MIddle East now, Paris next »… Aujourd’hui au Moyen Orient , demain à Paris, à Londres, à New York…

En effet, les groupes djihadistes n’ont pas l’intention de se contenter d’envahir la Syrie, l’Irak et Israël mais de conquérir toute l’Europe comme ils l’ont annoncé à plusieurs reprises. Leur objectif est d’imposer un Califat mondial islamique…


 
http://www.europe-israel.org/2014/08/apres-israel-ce-sera-le-tour-de-paris-londres-new-york/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 01:06 (2014)    Sujet du message: OBAMA : RUSSIA BEHIND UKRAINIAN VIOLENCE / OBAMA : "LA RUSSIE EST RESPONSABLE DE LA VIOLENCE DANS L'EST DE L'UKRAINE" Répondre en citant

WAR PROPAGANDA - PROPAGANDE DE GUERRE

OBAMA : RUSSIA BEHIND UKRAINIAN VIOLENCE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=kNzBr8JJITQ

OBAMA : "LA RUSSIE EST RESPONSABLE DE LA VIOLENCE DANS L'EST DE L'UKRAINE"




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=yMRIk-xSzfY


Dernière édition par maria le Ven 29 Aoû - 01:16 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 01:14 (2014)    Sujet du message: UKRAINE'S POROSHENKO SAYS RUSSIAN TROOPS HAVE BEEN BROUGHT INTO UKRAINE Répondre en citant

WAR PROPAGANDA

UKRAINE'S POROSHENKO SAYS RUSSIAN TROOPS HAVE BEEN BROUGHT INTO UKRAINE




11 hours ago
(August 29, 2014)

CNBC Videos Russia's 'stealth invasion'

KIEV (Reuters) - Ukrainian President Poroshenko said on Thursday Russian forces had been "brought into Ukraine" and he called an urgent meeting of Ukraine's security and defense council to decide the next steps to take in the crisis.

"I made the decision to cancel a working visit to the Republic of Turkey in connection with the rapidly deteriorating situation in Donetsk region, in particular in Amvrosiyivka and Starobesheve, as Russian troops have actually been brought into Ukraine," he said in a statement on the presidential website.

(This story has been refiled to correct to show statement on presidential website refers to Russian troops having been "brought into Ukraine", not an "invasion")

(Reporting by Pavel Polityuk; Writing by Alessandra Prentice; Editing by Richard Balmforth and John Stonestreet)

http://news.yahoo.com/ukraines-poroshenko-says-russia-forces-invaded-ukraine-100653464.html


Dernière édition par maria le Ven 29 Aoû - 01:41 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 01:39 (2014)    Sujet du message: UKRAINE DEMAND EU MILITARY ASSISTANCE AS RUSSIA INVADES Répondre en citant

WAR PROPAGANDA

UKRAINE DEMAND EU MILITARY ASSISTANCE AS RUSSIA INVADES 

  • 1 hour ago
  • August 29, 2014 8:17AM

  • Video
  • Video

  • US President Barack Obama says it’s plain for the world to see that Russian forces are fighting in Ukraine, but ruled out American military action in the war-town country.
“Russia is responsible for the violence in eastern Ukraine,” Mr Obama said on Thursday, according to CNN, adding that German Chancellor Angela Merkel agreed on this assessment during a recent conversation.

“The violence is encouraged by Russia, the separatists are trained by Russia, they are armed by Russia, they are funded by Russia,” Mr Obama said.
“Russia has deliberately and repeatedly violated the sovereignty and territorial integrity of Ukraine.”

However, Mr Obama said America’s commitment to defend NATO states did not extend to non-alliance member Ukraine.




No military action ... US President Barack Obama said America wouldn’t resort to using force in Ukraine. Source: AP

“We are not taking military action to solve the Ukrainian problem,” Mr Obama said. “Ukraine is not a member of NATO. But a number of those states that are close by are. And we take our Article Five commitments to defend each other very seriously.”

Mr Obama’s comments came after a top UN official told the Security Council that further violence in Ukraine marked a dangerous escalation, but said the UN had no way of verifying the latest reports of a Russian invasion.

In an emergency session on the growing crisis in Ukraine, members expressed outrage, with US Ambassador Samantha Power saying Russia “has manipulated. It has obfuscated. It has outright lied.”


Condemnation ... US ambassador to the UN Samantha Power speaks at a United Nations Security Council (UNSC) emergency meeting about the ongoing Ukrainian-Russian conflict. Picture: Getty Source: AFP

Russian Ambassador Vitaly Churkin offered a spirited defence, saying Kiev “is waging war against its own people.”

The emergency Security Council meeting came hours after a top Ukrainian official said two columns of Russian tanks and military vehicles fired missiles from Russia at a Ukraine border post, then rolled into the country.

That opened a new front in the war in eastern Ukraine between pro-Russia separatists and the new government of President Petro Poroshenko.


Defensive ... Russian UN Representative Vitaly Churkin told America to stop interfering in Ukraine. Source: AFP

Statements from NATO, Mr Poroshenko, the separatists, the United States and the president of the Security Council left no doubt that Russia had invaded Ukraine.

A top NATO official said at least 1000 Russian troops have entered Ukraine with sophisticated equipment and have been in direct “contact” with Ukrainian soldiers, resulting in casualties.

The new south-eastern front raised fears that the separatists are seeking to create a land link between Russia and Crimea, which Russia annexed in March.


Warzone ... people observe damage done to a house after shelling in the town of Donetsk, in eastern Ukraine. Source: AP

UN Undersecretary-General of Political Affairs Jeffrey Feltman opened the meeting telling council members the latest developments mark a “dangerous escalation in the conflict.”

Ms Power reminded the council that the meeting was “the 24th session to try to rein in Russia’s aggressive acts in the Ukraine.”

“Every single one has sent a straightforward, unified message: ‘Russia, stop this conflict. Russia is not listening,”’ she said, adding that Russia’s force along the border is the largest it’s been since it started deploying in late May.


Rally ... a woman holds a Ukrainian flag during a demonstration in the southern Ukrainian city of Mariupol, in the Donetsk region. Source: AFP

“A Russian soldier who chooses to fight in Ukraine on summer break is still a Russian soldier,” she said.

Mr Churkin, for his part, did deny not the presence of Russian soldiers in Ukraine.

“There are Russian volunteers in eastern parts of Ukraine. No one is hiding that,” he said. But he questioned the presence of Western advisers and asked where Ukrainian troops were getting weapons.

Mr Churkin said he wanted to “send a message to Washington: Stop interfering in the internal affairs of sovereign states.”


Demonstrations ... protesters and police officers are seen in smoke during a demonstration outside the Russian Consulate in the south-eastern Ukrainian city of Kharkiv. Source: AFP

Lithuania’s UN ambassador, Raimonda Murmokaite, who requested the emergency meeting, tweeted prior to its start: “An invasion is an invasion is an invasion.”

Earlier, Ukraine President Mr Poroshenko confirmed Russian regular forces have directly invaded the war-torn east part of the country, and called an emergency meeting of Ukraine’s security and defence council.

The US ambassador in Kiev also declared Russia was“directly involved” in fighting in the war-torn east of Ukraine.


Anti-Russia ... a man holds a placard reading "Putin get out!" during the rally in Mariupol. Source: AFP

“An increasing number of Russian troops are intervening directly in fighting in Ukrainian territory,” Geoffrey Pyatt wrote on Twitter, adding that Moscow was “directly involved in the fighting” and had sent in its “newest air defence systems including the SA-22”.

A senior NATO official says that “well over a thousand” Russian troops are operating inside Ukraine.

“They support separatists, fighting with them and fighting among them,” the official said on Thursday on condition of anonymity, adding that the supply of arms by Russia had increased in both “volume and quality”.

The official, who was speaking to reporters ahead of a NATO summit next week in Britain, said the situation was made even more worrying because the key route between Donetsk and Novoazovsk, on the Sea of Azov close to the Russian border, had been cut off by pro-Kremlin forces.


Armed ... Ukrainian servicemen comb the area after being shot at by pro-Russian militants at their checkpoint near the small city of Dzerzhynsk. Picture: AFP Source: AFP

“The supply line is cut” for the Ukrainian army, he said.

The official warned that the latest events in Ukraine “have made clear that the security paradigm in Europe has fundamentally changed” in the face of a “very aggressive Russia”.

He said the past weeks have seen a “real upsurge in Russia’s activity” in the flashpoint region, including the supply of weapons, ammunition, special forces training, intelligence and logistic support.

“All this has been systematically denied, adding confusion,” he said.

The United Nations announced it would hold an emergency meeting in New York overnight to deal with the crisis.

http://www.news.com.au/world/ukraine-demand-eu-military-assistance-as-russia-invades/story-fndir2ev-1227040620188


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 02:38 (2014)    Sujet du message: L'OCCIDENT ENVISAGE DE NOUVELLES SANCTIONS CONTRE MOSCOU Répondre en citant

PROPAGANDE DE GUERRE

L'OCCIDENT ENVISAGE DE NOUVELLES SANCTIONS CONTRE MOSCOU


Mise à jour le jeudi 28 août 2014 à 16 h 55 HAE

Radio-Canada avec Agence France-Presse et La Presse Canadienne

 

Une jeune femme brandit un drapeau ukrainien à l'occasion d'une manifestation pacifiste dans la ville de Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, le 28 août 2014.  Photo :  Sergei Grits/AP

Les pays occidentaux s'apprêtent à offrir une réponse robuste à la Russie qui est accusée par l'Ukraine d'avoir envahi son territoire. Le Canada, les États-Unis et l'Union européenne (UE) se disent prêts à annoncer de nouvelles sanctions pour tenter de serrer la vis au président russe Vladimir Poutine. 

Kiev a fait savoir aujourd'hui que des troupes russes ont aidé les séparatistes à s'emparer de Novoazovsk, au nord de la mer d'Azov, ce qui laisse croire qu'un nouveau front vient de s'ouvrir dans le sud-est de l'Ukraine, jusque-là épargné par les combats.

Moscou s'isole, selon Obama

Devant ce qui apparaît comme une intensification du conflit, le président américain Barack Obama a déclaré en substance que la Russie était en train de s'isoler plus que jamais et qu'elle avait, à répétition, repoussé la possibilité de régler le conflit de manière diplomatique et pacifique.

« Nos sanctions [déjà en place] sont efficaces et nous allons envisager des mesures additionnelles afin d'en approfondir et d'en élargir la portée », a dit Barack Obama, qui a cependant catégoriquement exclu toute intervention militaire américaine en Ukraine.

« Je crois qu'il est très important de dire que nous n'allons pas entreprendre d'action militaire pour résoudre le problème ukrainien. » — Le président américain Barack Obama

Barack Obama, président des États-Unis, en conférence de presse jeudi le 28 août 2014  Photo :  Charles Dharapak/AP

De son côté, le ministre des Affaires étrangères du Canada, John Baird, qualifie d'inacceptables, d'irresponsables et d'imprudentes les actions de la Russie dans l'est de l'Ukraine.

De Zagreb, en Croatie, où il se trouve actuellement, John Baird affirme que, pour désamorcer la crise, les partenaires internationaux doivent se concerter. Ce à quoi l'Europe semble disposée. La chancelière allemande Angela Merkel affirme que l'Europe souhaite « une solution diplomatique », mais, a-t-elle ajouté, « nous devons aussi constater que la situation s'est dégradée ces derniers jours ».

« Nous avons toujours clairement fait savoir que de nouvelles sanctions seraient envisagées en cas de nouvelle escalade. » — La chancelière allemande, Angela Merkel

À lire aussi : 


L'OTAN prise à partie

La crise ukrainienne sera incontestablement au menu du sommet de l'OTAN, qui aura lieu au Royaume-Uni les 4 et 5 septembre et auquel prendra part le premier ministre canadien Stephen Harper.

« De faire ça une semaine avant que les leaders de l'OTAN ne se rencontrent est une provocation et est complètement inacceptable. Cela renforcera sans doute la résolution des leaders de l'OTAN durant leur réunion. » — Le ministre des Affaires étrangères du Canada, John Baird, commentant les présumées manoeuvres récentes de Moscou en Ukraine

Le président Obama a rappelé en conférence de presse que les membres de l'OTAN prenaient très au sérieux l'obligation qu'ils ont de se défendre les uns les autres.

L'Ukraine ne fait pas partie de l'OTAN, a convenu Barack Obama. Mais des pays qui en sont voisins en font partie, eux, et ce sommet sera l'occasion plus que jamais de réaffirmer le rôle crucial de l'OTAN, selon le président américain.

Ce dernier a conclu en disant que les États-Unis ne se voyaient pas s'engager dans une confrontation militaire avec la Russie. 

L'Europe et l'ONU sur le qui-vive

Samedi, il y aura réunion du Conseil européen et la chancelière allemande prédit que les membres se questionneront sur la réponse à apporter aux récents événements en Ukraine.

À ce chapitre, Angela Merkel évoque des « informations faisant état de la présence accrue de soldats russes, de nouveaux combats et d'une avancée des séparatistes dans des régions autrefois très calmes ». La chancelière allemande a demandé mercredi en soirée au président russe de « faire la lumière sur ces manoeuvres ». 

Enfin, jeudi, dans le cadre d'une rencontre d'urgence sur la crise ukrainienne des membres du conseil de sécurité de l'ONU, le secrétaire adjoint des affaires politiques des Nations Unies, Jeffrey Feltman, a qualifié les derniers événements de « dangereuse escalade ».

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2014/08/28/010-russie-sa…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 01:15 (2014)    Sujet du message: DAESH VA ENVAHIR L'ARABIE, ET MENACE DES TRIBUS SUNNITES D'EXTERMINATION Répondre en citant



DAESH VA ENVAHIR L'ARABIE, ET MENACE DES TRIBUS SUNNITES D'EXTERMINATION


L’équipe du site



La milice de l’Etat islamique (Daesh)  va bientôt lancer un assaut contre l’Arabie saoudite. Tandis que les tribus sunnites de l'Irak subissent persécution et exterminantion pour avoir refusé de lui prêter allégeance.

Selon le journal libanais alBina, des centaines de cellules dormantes d’Al-Qaïda attendent l’heure zéro  pour lancer l’attaque dans les deux villes saintes la Mecque et la Médine, durant la saison de pèlerinage, entre le 5 et le 15 octobre.

Cette information serait devenue une réelle source de préoccupation pour les alliés occidentaux de Riad et les autres monarchies du Golfe.
Ce qui explique la tournée réalisée par le chef de la diplomatie saoudien Saoud al-Fayçal aux capitales régionales, ainsi que la décision américaine et d’autres Etats occidentaux de combattre Daesh.

 
Persécution et extermination des tribus

Dans la province de Diyala, la persécution et l’extermination des tribus sunnites qui refusent de prêter allégeance à Daesh ne connaissent pas de répit depuis plusieurs années.



C’est entre autre le cas des Zarkouchi, de l’aveu de leur chef qui a assuré que les membres de son clan font l’objet d’une réelle extermination depuis près de 8 années et demandé au ministère irakien des droits de l’homme et aux organisations internationales de leur rendre justice.

« Depuis huit ans, à Hamriyaa et Saadiyat quelques 2.000 membres de la tribu al-Zarkouchi ont été tués ou blessés, et 60% de la tribu ont été contraint à quitter la région, tandis que des centaines de leurs maisons ont été détruites », a affirmé Abdel-samad al-Zarakouchi pour l’agence irakienne Sumariyya News.

Selon lui, la raison de cette persécution est avant tout communautaire et elle vise le changement démographique de cette province où cohabitent ensemble différentes communautés et ethnies irakiennes.

Dans le même contexte, 19 personnalités tribales de cette province, également originaires de Saadiyat et appartenant toutes à la communauté sunnite ont été menacées de mort pour avoir refusé de prêter allégeance au chef de Daesh Baghdadi.

L’Etat islamique a «  confisqué leurs biens et les a sommées de choisir entre l’allégeance ou la mort », a révélé l’agence. Le mercredi dernier, il a rasé les maisons des chefs de la tribu  al-Azza. Il avait fait de même avec celle d’al-Abed, les semaines passées, pour les mêmes rasions.     
 
Décapitations sans médiatisation




De même, Baghdadi a interdit à sa milice la diffusion des photos et les images de décapitations durant les batailles quelle lance.

C’est ce qu’a révélé le site égyptien al-Watan, a la foi de sites jihadistes fanatiques qui ont diffusé un message transcrit qui lui est attribué.

Ces images sont interdites aussi bien dans les medias officiels de l’Etat Islamique que sur les comptes privés sociaux de Facebook ou Twitter, Chaque publication nécessite une autorisation préalable de la part d’une instance spéciale de l’EI conçue pour suivre cette affaire et appelée le Comité général.


Aucune explication n’a été donnée pour cette décision dans l’avis d’interdiction. Mais d’aucuns devinent qu’elle prend en considération les critiques acerbes adressées par de nombreuses instances islamiques importantes à cette milice connue pour les atrocités qu’elle a commises aussi bien en Syrie qu’en Irak, et surtout pour ses exécutions sommaires par décapitation et crucifixion largement médiatisées. Daesh est accusé de vouloir déformer l’image de l’Islam.

Sachant que cette interdiction n’englobe pas l’acte en soi, la décapitation ou autre, mais sa médiatisation.
 
Un peshmerga décapité



Mais cette décision ne semble pas être entrée en vigueur.

Ce vendredi, l’EI a posté les images de décapitation d’un combattant des Peshmergas kurdes a proximité d’une mosquée dans la ville de Mossoul. Il a menacé d’en exécuter d’autres encore si les dirigeants des kurdes poursuivront leur politique de soutien aux Etats Unis. Il se peut toutefois que la médiatisation de cette exécution ait toutefois obtenu l’aval du comité concerné. = Alors que ce sont justement les Etats-Unis qui ont créé ISIS/EIIL/DAESH.
 
Daesh à Dyala : de moins en moins




En tout cas, dans la province de Diyala, les observateurs ont constaté une diminution visible de la présence des miliciens Daesh.

«  Les miliciens arabes et étrangers dans les rangs de Daesh ont quasiment disparu durant ces trois derniers jours alors qu’on les voyait auparavant se promener entre les quartiers résidentiels et servir sur les barrages internes », a assuré sous le couvert de l’anonymat un responsable de la province pour l’agence irakienne Soumariyya. Selon lui le nombre de ces barrages a lui aussi  baissé de 13 à 6 du côté de Saadiyat.

« Une des raisons de cette disparition est le succès de l’opération sécuritaire entreprise par l’armée irakienne et qui a permis de couper la plupart des voies d’approvisionnement (de Daesh) ainsi que le bombardement intensif de ses repaires et attroupements. Daesh avait occupé la localité de Saadiyat à la mi-juin.
 
Deux commandants Daesh arrêtés, par Baghdadi



Justement, les échecs militaires de Daesh dans la province de Salahedine se sont répercutés au sein de cette milice rakfirie.

Selon le site d'information libanais al-Hadath News, le chef de Daesh Abou Bakr al-Baghdadi a ordonné l’arrestation de deux de ses commandants militaires parce qu’ils ont échoué dans leur tentative de conquérir la plus grande raffinerie d’Irak à Beiji ainsi que la base Sbayker.

Ces deux hommes sont Abdallah Mohammad Ibrahim Kahwad al-Janabi est surnommé le prince du côté chinois, et Abou Abed, désigné comme le prince de Beiji, a indiqué une source pour le site d’information libanais al-Hadath News. Ils devraient aussi répondre pour le grand nombre des subis par Daesh durant son dernier assaut lancé contre la raffinerie de Beiji. 
 
Des pertes de l'EI ont été signalé dans la province voisine d’al-Anbar, où  24 de leurs miliciens, dont leur commandant ont péri ce vendredi dans un bombardement de l’artillerie irakienne à Falloudjah. Jeudi, 30 autres daeshis avaient été tués dans le village Chehabi.   
 


Source: Divers  
29-08-2014 - 17:30 Dernière mise à jour 29-08-2014 - 17:30

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=76&frid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 01:29 (2014)    Sujet du message: DENIED, WITH EXTREME PREJUDICE (UPDATE) Répondre en citant

DENIED, WITH EXTREME PREJUDICE (UPDATE)

Citation:

“…do it,” Nalley ordered. “Use it.”
“(DEFENDANT SCREAMS).”



Have you ever wondered what would happen if a judge, clothed in immunity, became so annoyed by an argument that he whipped out his Glock from under his robes and plugged the litigant between the eyes?  Who hasn’t felt that, right?

Except Maryland Circuit Court Judge Robert C. Nalley, the same one who got caught deflating the tire of the miscreant who had the audacity to park in his space, acted upon it.  No Glock, and it wasn’t actually at his own hand, but he gave the order.  And Mr. Sheriff was only too happy to comply.

Via the Baltimore Post-Examiner, by way of Gideon, pro se litigant Devlon King was trying to argue his cause in a gun case, which had already proven sufficiently annoying to get him pushed from his trial judge to Nalley.
Citation:

King began jury selection in front of Circuit Court Judge Amy J. Bragunier, the chief administrative judge in Charles County Circuit Court. Apparently Judge Bragunier has a very short fuse and she quickly got irritated with the defendant’s citing to legal precedent1, so she interrupted jury selection and sent it over to retired Judge Robert C. Nalley to complete jury selection.



Per Gid, King was a “sovereign citizen,” which means his arguments are always good for lulz, provided you aren’t the person whose job it is to address the insanity.  If you aren’t clear what it means to be a sovereign citizen, then you don’t appreciate the fringes on the flag, conclusively proving you’re before a maritime court with no jurisdiction over the corporate entity that the government has imposed in place of your humanity. Heh.

Crazy though they may be, they remain two things. Human beings and Americans, meaning that you still don’t get to be so annoyed with their insanity that this happens:
Citation:

The defendant was trying to cite a court case, and Nalley cut him off.
“Stop,” Nalley said, according to the transcript.
“… principles of common right and common reason are …” King said.
“Mr. Sheriff … ” Nalley said
“… null and void,” King continued.
“…do it,” Nalley ordered. “Use it.”
“(DEFENDANT SCREAMS).”

On Nalley’s order, a uniformed Charles County Sheriff’s Department officer pressed a button, which released a charge from an electronic device authorities had attached to King’s right leg. King crumpled to the ground in agony.



While King’s argument may have less than fully grounded in law, so too is that attachment of an “electronic device” to his right leg.  A device?  Like a shock collar? Like they use on dogs?  Used on a pro se criminal defendant in a court in the United States of America? Per Gid:
Citation:

Can they do this? They can, obviously, in the sense that they just did. But I’ve never heard of a security measure in courts where they put shock collars on defendants. That’s just the most horrifying method of ensuring compliance and subjugating those that appear before them, seeking justice. Usually, defendants are handcuffed in court for security reasons and that makes sense, but anything more than that requires a showing that the defendant is a threat.
But electrocution? That’s a shocker.



Maybe this is just how they roll in Maryland, but I’ve never heard of such a thing either.  And despite thinking so hard I nearly sprained something, I can conceive of no lawful basis to impose corporal punishment on a litigant because he annoyed the judge.  If he poses a threat of violence, he can be cuffed, even shackled, but that’s to prevent him from causing harm, not to shut him up or to teach him a lesson on how to behave in a manner that pleases the judge, upon pain of electrical shock.

Sure, there are times a defendant has been muzzled to stop outbursts in court, and it’s not uncommon for disruptive defendants to be removed from the courtroom, but King was defending himself pro se, as is his right.  Just because he makes crazy arguments, frivolous arguments, really annoying arguments, provides no justification to cause him deliberate pain.

The insanity that happened in that courtroom, and no, I’m not talking about King’s sovereign citizen views but that a judge ordered a defendant shocked, with the added plus of Mr. Sheriff doing it, is beyond comprehension.  Clearly, Nalley has no business on the bench, his magnificently intemperate order proving conclusively.  But this is far deeper, far worse than one judge with anger issues.  They use a friggin’ shock collar there!

As lawyers, we try desperately to make a crazy system grind as well as it possibly can, accepting the never-ending stream of flaws and brick walls of antagonism toward us and our clients, and trying to eke out whatever we can to preserve constitutional rights.  But if I ever end up on a Maryland court and somebody tries to put a shock collar on my right leg, because, you know, that’s what they do there if my arguments piss off the judge a bit too much, I’m drawing a line.

And the worst part about this craziness is that it’s unclear that there is anything, anything at all, that King can do about it.   So if you think sovereign citizens are nuts, consider that this is what happens in an American court.  The crazy is not mutually exclusive.

Update: With the kind help of Susan Bryant, I’ve learned that there is a world in the trenches with which I am blissfully unfamiliar.  Apparently, “stun belts” are hardly just a Maryland thing, and they’re also used in New York, despite the fact that I live such a shallow and empty legal life that I knew nothing about them.

And indeed, the New York Court of Appeals has approved their use, per People v. Buchanon, but only after “a finding of specific facts justifying the use of such a restraint. ”  Whether a specific finding that the defendant is “really, really, REALLY, annoying” satisfies this test remains unclear.
 
This entry was posted in Uncategorized on August 28, 2014 by SHG.

http://blog.simplejustice.us/2014/08/28/denied-with-extreme-prejudice/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 02:08 (2014)    Sujet du message: 'WE CAN'T APPEASE THIS IDEOLOGY': CAMERON SPEAKS AFTER UK RAISES TERROR THREAT LEVEL Répondre en citant



'WE CAN'T APPEASE THIS IDEOLOGY': CAMERON SPEAKS AFTER UK RAISES TERROR THREAT LEVEL


NO HOMELAND TERROR ALERT OVER ISIS IN US




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=perfSZOW3EQ




by Fox News Insider // Aug 29 2014 // 11:22am

As seen on America's Newsroom

British Prime Minister spoke this morning right after the country raised its terror threat level to "severe" in the face of the growing dangers posed to the West by ISIS.

"This is not some foreign conflict thousands of miles away that we can hope to ignore. The ambition to create an extremist caliphate in the heart of Iraq and Syria is a threat to our own security here in the UK. And that is in addition to the many other Al Qaeda inspired terrorist groups that exist in that region. The first ISIL terrorist attacks on the continent of Europe have already taken place. We now believe that at least 500 people have traveled from Britain to fight in Syria and potentially Iraq," he said.

Last week it emerged that the main suspect in the beheading of American journalist James Foley had traveled from London to join ISIS.

"Now we cannot appease this ideology. We have to confront it at home and abroad. To do this we need a tough, intelligent, patient, comprehensive approach to defeat the terrorist threat at its source. Tough, in that we need a firm security response - whether that is action to go after the terrorists, international cooperation on intelligence, and counterterrorist or uncompromising measures against terrorists here at home."
Citation:


LONDON (AP) -- Britain's Home Secretary Theresa May says the country has raised the terror threat level from substantial to severe, but says there is no specific threat.

The threat level means that a terrorist attack is considered "highly likely," but May insisted Friday there is no information to suggest an attack is imminent. She says higher threat level is related to developments in Iraq and Syria.

Severe is the second-highest threat level.

May says the decision by the Joint Terrorism Analysis Center is made on the basis of intelligence and is independent of government.
Britain has repeatedly expressed concern about British nationals traveling to the Middle East and returning to wage attacks in the U.K.




Martha MacCallum discussed the new developments with FoxNews.com digital politics editor Chris Stirewalt. They compared Cameron's words today to President Obama's statement on Thursday that there is "no strategy" right now for dealing with ISIS.

Stirewalt said Cameron was direct and straightforward in answering questions, while President Obama tends to put out a "word salad" in an effort to avoid giving straight answers.

He also noted that Cameron is not blaming the chaos in Iraq and Syria on the U.S.-led war in Iraq under George W. Bush and his predecessor Tony Blair.

Stirewalt said the phrase 'war on terror' is a "cop-out" because a country cannot really go to war against a "methodology of fighting." He said the West has been "cringe-y" in talking about fighting radical Islamists who seek to impose the religion on people.

Stirewalt interpreted Cameron's strong words as a "prodding" toward Obama to take further military action against ISIS in Syria and Iraq.

http://foxnewsinsider.com/2014/08/29/we-cant-appease-ideology-cameron-speak…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 00:40 (2014)    Sujet du message: SUPPORT OF ISIS IN NORTH CAROLINA, USA Répondre en citant



SUPPORT OF ISIS IN NORTH CAROLINA, USA


Posted on August 30, 2014 by creeping

The video was removed but the evidence remains. Like ISIS supporters in Ferguson, Chicago, Brooklyn, Detroit, Jersey, California, Minnesota and DC. Has the FBI found out who this guy is? via Alternative Angle.



Citation:


A video clip, called “Billion Muslims to Support the Islamic State in Iraq and the Levant,” bring together messages of support of ISIS from people around the globe, including USA, Britain, France, Spain, Italy, Belgium, Australia, Palestine and other Arab states.

The sympathizers of ISIS hold posters proclaiming their allegiance to the Islamic organization and its leader Abu Bakr al-Baghdadi.

One of them is apparently an American national, who is pointing (minute: 03:20) with the forefinger as an indication of affirmation of Allah’s Oneness and holding a poster, which reads in mixed Arabic and English the following: “American support of the Islamic State ISIS. North Carolina. USA.”


The inept media won’t report on the growing support of ISIS by Muslims in the U.S., particularly black Muslims, as it doesn’t support their narrative. The video was released in June so they’ve had plenty of time to investigate, but haven’t.

http://creepingsharia.wordpress.com/2014/08/30/support-of-isis-in-north-car…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 01:56 (2014)    Sujet du message: GLOBAL CHAOS - AUGUST 30, 2014 Répondre en citant




AU MOINS 50 BLESSES DANS DES HEURTS ENTRE POLICIERS ET MANIFESTANTS A ISLAMABAD

30 août 2014 - 22H05

AFP



Des manifestants de l'opposition pakistanaise dispersés par les forces de l'ordre disperse après de violents heurs près de la résidence du Premier ministre à Islamabad le 30 août 2014Des manifestants de l'opposition pakistanaise dispersés par les forces de l'ordre disperse après de violents heurs près de la résidence du Premier ministre à Islamabad le 30 août 2014

Des heurts entre la police pakistanaise et des manifestants anti-gouvernementaux ont fait au moins cinquante blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre de la capitale Islamabad, selon des secouristes.

"Nous avons reçu plus de 50 blessés, la majorité d'entre eux ont été atteints par des balles en caoutchouc", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'Institut des sciences médicales (PIMS), Wasim Khawaja, qui avait plus tôt fait état de 20 blessés dans ces heurts.

Au moins 17 femmes et 7 policiers figurent parmi les blessés, ont précisé des sources hospitalières.

Des milliers de partisans des opposants Imran Khan, ex-joueur de cricket reconverti en homme politique nationaliste, et Tahir ul-Qadri, un chef religieux établi au Canada, campent depuis le 15 août à Islamabad pour exiger la démission du Premier ministre Nawaz Sharif.

Samedi soir les deux opposants ont poussé la contestation d'un cran en appelant leurs partisans, réunis devant le Parlement, à se rendre devant la résidence officielle du Premier ministre, située un peu plus loin sur l'avenue de la Constitution.

Les manifestants ont même déployé une grue mobile afin de déplacer les conteneurs géants qui bloquaient l'accès à la résidence de M. Sharif.
Devant l'afflux de milliers de manifestants, certains munis de bâtons, la police pakistanaise a eu recours au gaz lacrymogène et à des balles en caoutchouc pour la première fois depuis le début du mouvement de contestation.

Première publication : 30/08/2014

http://www.france24.com/fr/20140830-moins-50-blesses-heurts-entre-policiers…

RAW : CLASCHES AT NEO-NAZI RALLY IN SWEDEN



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=HHOL1ybUh10

PAKISTANI POLICE FIRE ON PROTESTERS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=UQOMnWnkAw8


Dernière édition par maria le Dim 31 Aoû - 02:49 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 02:12 (2014)    Sujet du message: THE ISIS CRISIS ARRIVES AT THE ISRAELI OCCUPIED GOLAN HEIGHTS? Répondre en citant



THE ISIS CRISIS ARRIVES AT THE ISRAELI OCCUPIED GOLAN HEIGHTS?




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=lg870a4dGh4


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 01:21 (2014)    Sujet du message: LE SOUVERAIN SAOUDIEN ABDALLAH : « DANS UN MOIS, LES JIHADISTES POURRAIENT FRAPPER EN EUROPE… » Répondre en citant



LE SOUVERAIN SAOUDIEN ABDALLAH : « DANS UN MOIS, LES JIHADISTES POURRAIENT FRAPPER EN EUROPE… »

dimanche 31 août 2014

Cité samedi par le quotidien saoudien Asharq al-Awsat et la chaîne de télévision Al-Arabiya à capitaux saoudiens, le souverain saoudien a précisé que «le terrorisme ne connaît pas de frontière et son danger peut toucher plusieurs pays en dehors du Moyen-Orient».




 
 
Le roi Abdallah, qui s’exprimait vendredi en recevant de nouveaux ambassadeurs accrédités en Arabie saoudite, dont celui des Etats-Unis, un proche allié de Ryad, a ajouté que l’inaction face à ce phénomène «est inadmissible». «Vous voyez comment ils (les jihadistes) procèdent à des décapitations et font que des enfants exhibent des têtes coupées dans la rue», a-t-il encore dit, en s’élevant contre «la cruauté» de tels actes. «Ce n’est pas un secret pour vous, ce qu’ils ont commis et ce qu’ils vont commettre encore. Si on les néglige, je suis sûr qu’ils parviendront au bout d’un mois en Europe, et un mois plus tard en Amérique», a-t-il prévenu.
Sud Info

Source trouver: Nouvelordremondial

Publié par Fabian Gehrig à 18:16:00

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2014/08/le-souverain-saoudien-abdall…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 01:43 (2014)    Sujet du message: SYRIE : PROXIMITE DU PAPE APRES LE MEURTRE DE JAMES FOLEY Répondre en citant

SYRIE : PROXIMITE DU PAPE APRES LE MEURTRE DE JAMES FOLEY

Alors que toute cette histoire a été montée de toute pièce, qu'il a été démontré, hors de tout doute, que tout n'était qu'une histoire à dormir debout pour faire avancer un agenda précis pour la mise en place d'une guerre contre EIIL, l'infaillibilité du Pape se fait entendre et malheur à ceux qui diront le contraire de ce que lui nous dit. Ceux-là sont maintenant classifiés dans la catégorie de "désinformateurs" et les pays s'ajustent les uns après les autres pour criminaliser ceux qui osent dire le contraire que ce que la version officielle est rapportée. Un autre pas vers la grande tyrannie qui se répand comme un poison venimeux.

Message et appel téléphonique aux parents du journaliste

Rome, 25 août 2014 (Zenit.org) Rédaction

Le pape François exprime sa proximité après le meurtre du reporter américain James Foley, tué le 19 août par les djihadistes de l’État islamique en Irak et en Syrie : le pape a téléphoné aux parents de James le 21 août au soir et il a fait parvenir un message lors d'une messe commémorative.


« Le Saint-Père, profondément attristé par la mort de James Foley, vous demande de bien vouloir transmettre aux proches de James ses condoléances et l'assurance de sa proximité dans la prière », peut-on lire dans le message, envoyé à Mgr William Francis Murphy, évêque de Rockville Centre, par l'intermédiaire du cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin.

Le pape « confie James à l'amour miséricordieux de Dieu, et se joint à tous ceux qui le pleurent en priant pour la fin de la violence insensée et pour que naissent la réconciliation et la paix entre tous les membres de la famille humaine. Sur la famille Foley, et sur ses amis et collègues, il invoque la consolation et la force née de l'espérance en la résurrection du Christ ».

Le message a été lu dimanche lors d'une messe commémorative en la paroisse catholique de la famille, Notre-Dame du Saint-Rosaire à Rochester, dans l’État du New Hampshire.

D’après le jésuite américain James Martin, les parents de James Foley, Diane et John, qui vivent à Richmond dans le New Hampshire, ont été « émus » de la sollicitude du pape et lui en sont « reconnaissants ».

James Foley avait quarante ans. Catholique, il avait étudié à l’Université Marquette des jésuites, dans l’État américain du Wisconsin. Il était toujours resté en contact avec eux, les informant de ses déplacements dans les zones de guerre, et leur demandant de l’accompagner par la prière. Comme il le racontait dans une de ses lettres, c’est le chapelet qui l’avait soutenu pendant ses mois de prison, d’abord en Libye, puis en Syrie, où il avait été enlevé le 22 novembre 2012.

Avec une traduction de Constance Roques

(25 août 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/syrie-proximite-du-pape-apres-le-meurtre-d…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 02:36 (2014)    Sujet du message: UK GOVERNMENT USING ISIS THREAT TO INCREASE POLICE STATE POWERS ON EVERYONE! Répondre en citant

UK GOVERNMENT USING ISIS THREAT TO INCREASE POLICE STATE POWERS ON EVERYONE!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uRTCS1T-6pA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 01:07 (2014)    Sujet du message: SEN McCAIN "THIS IS A DIRECT THREAT TO AMERICA! MAYBE ONE OF THE BIGGEST WE'VE EVER FACED!" Répondre en citant



SEN McCAIN "THIS IS A DIRECT THREAT TO AMERICA! MAYBE ONE OF THE BIGGEST WE'VE EVER FACED!"

Many says that there's a difference between moderate and radical muslims. It's a big lie. They have to obey to Allah and his prophets if they don't want to be punish with painfull punishment and be sent in Hell. They have to fight and to kill and to submit the infidels to please to their god Allah, just an other name of Lucifer/Scarlet Woman. This is what's islam. Islam is a not a religion but a system of submission and slavery.

Senator Mc Cain is just an other nazi worshipper of this saturn religion like the muslim community and many others and as you can see, they're all unite in the same lie and manipulation about the radical threat over America and nations. They all know for long time about this agenda who's now upon us. Cair US and all this new immigration are trojan horses to bring this great Caliphate under ISIS all around the world.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=qDYYq5_WNZk

REVELATION! OBAMA KNEW ABOUT ISIS LONG BEFORE! DR GRACE VUOTO!





VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=UZ812dpGQd4




Dernière édition par maria le Mar 2 Sep - 04:31 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 02:48 (2014)    Sujet du message: TERROR TARGET BRITAIN : MORE ARMED POLICE TO PATROL STREETS AS THREAT LEVEL IS RAISED TO ITS HIGHEST FOR YEARS AND PRIME MINISTER WARNS THAT WE ARE IN THE [JIHADISTS] SIGHTS Répondre en citant

UPDATE - PEACE AND SECURITY!

TERROR TARGET BRITAIN : MORE ARMED POLICE TO PATROL STREETS AS THREAT LEVEL IS RAISED TO ITS HIGHEST FOR YEARS AND PRIME MINISTER WARNS THAT WE ARE IN THE [JIHADISTS] SIGHTS

 
Global Jihad 2014 Not-So-Great Britain: The Islamization of the UK


 
The Brits banned Robert Spencer and me from speaking in the UK. They have banned voices in the defense of freedom and allowed imams and Muslims in support of jihad to recruit and speak in the cause of Islam.

This is the very threat I would would have spoken about. They banned it.

What did they expect to happen?
Citation:



“Terror target Britain: More armed police to patrol streets as threat level is raised to its highest for years and Prime Minister warns that we are in the fanatics’ sights”, By Jason Groves, Daily Mail, August 29, 2014

The ‘terrorist state’ is more dangerous than al Qaeda, Mr Cameron said
PM announced new laws will be introduced to remove extremists’ passports
Threat level raised amid fears over UK jihadis returning from Iraq and Syria
But Theresa May says no evidence to suggest that an attack is imminent
White House says it is unlikely that the US terror threat will be increased
Up to 600 British extremists have travelled to the Middle East to join ISIS
Around 300 UK-linked terrorists are thought to have returned to Britain
More armed police will patrol Britain’s streets to counter the threat posed by fanatics returning from Iraq and Syria, David Cameron announced yesterday.

He warned that the return of hundreds of murderous extremists posed a greater threat to our security than Al Qaeda or the IRA ever did.
His comments came as Theresa May announced the official terror threat level had been raised to ‘severe’ – the second-highest state – for the first time in three years.

David Cameron today warned that Islamist terrorists cannot be ‘appeased’ and need to be faced down

Mr Cameron said ISIS was more dangerous than the Taliban and al Qaeda because it was trying to set up its own ‘terrorist state’

Mr Cameron said the public could expect to see an increase in high-profile police patrols, including the greater use of armed officers, particularly at airports and major railway stations.

He called for the public to be vigilant but added they should not panic, saying Britain had shown ‘resolve’ in the face of terror before.
He also pledged to introduce ‘uncompromising’ new laws to plug ‘gaps in our armoury’ in dealing with the threat posed by Islamic State extremists, including enhanced powers to remove the passports of radicalised Muslims seeking to join the fighting in the Middle East.

Proposals to remove the passports of extremists who have already gone abroad are also being examined.
More…
Hours after shocking world with desert execution of 300 Syrian soldiers, ISIS parade captured Kurds dressed in Guantanamo-style boiler suits and promise to kill them all unless USA pull out of war

Influence of ISIS spreads to Egypt as militants decapitate four Israeli ‘Mossad spies’ in copycat video that echoes recent Islamic State beheadings in Iraq

‘We don’t have a strategy yet’: Obama stuns Washington by admitting he is clueless about tackling ISIS

The Home Secretary said the intelligence services now believe a terror attack in Britain is ‘highly likely’, although she stressed there was no information about any specific plot.

‘The increase in the threat level is related to developments in Syria and Iraq where terrorist groups are planning attacks against the West,’ Mrs May said. ‘Some of those plots are likely to involve foreign fighters who have travelled there from the UK and Europe to take part in those conflicts.’

British intelligence officers believe at least 500 British citizens have travelled to Syria and Iraq to wage jihad, of which about half have returned to this country. Some experts believe the true figure may be far higher.

Mr Cameron gave few details of the planned crackdown to combat this threat, which will be revealed to MPs on Monday.

PRESSURE GROWS ON NICK CLEGG TO BACK TERROR LAWS

Nick Clegg was under intense pressure last night to cease his opposition to new terror laws.

Liberal Democrat sources insisted Mr Clegg had not ruled out beefing up powers to keep the public safe.

But they warned he would not allow ‘civil liberties’ to be trampled on.

A source said: ‘Nick takes the terror threat very seriously. He welcomes the Prime Minister’s rejection of a knee-jerk response and will look calmly at any new proposals.’

The two men are said to have discussed the outline of the proposals and will try to thrash out the details this weekend, before unveiling them when parliament returns on Monday.

There was speculation at Westminster that Mr Cameron’s dramatic statement yesterday was designed partly to bounce Mr Clegg into dropping his opposition.

Mr Clegg has repeatedly acted as a roadblock to the introduction of tough new measures designed to keep the public safe.

He has argued that many of the measures supported by the security services are illiberal and disproportionate.

The Lib Dem leader has boasted of blocking the so-called ‘Snoopers’ Charter’, which would allow the security services to gather details of every email and phone call. That is despite warnings from the police and intelligence services that it is needed to keep track of suspects.

Mr Cameron’s statement today came after the Home Secretary Theresa May said an attack on the UK was ‘highly likely’

FIVE TERROR THREAT LEVELS

Critical – an attack is expected imminently
Severe – an attack is highly likely
Substantial – an attack is a strong possibility
Moderate – an attack is possible but not likely
Low – an attack is unlikely

He insisted he would not introduce ‘knee-jerk’ measures in response to the threat. But he said existing powers to strip radicalised Muslims of their passports will be beefed up, to prevent more travelling to the region to fight. Rules introduced last year have so far resulted in the removal of just 23 passports.

The Prime Minister said he also wanted to see more action to prevent extremists returning from the region. However, he gave few details, saying only that police needed powers to deal ‘decisively’ with those who have returned.

Experts speculated that this will mean strengthening Terrorism Prevention and Investigation Measures (Tpims), designed to make it easier for police to keep tabs on terror suspects. Critics say the measures, introduced after draconian control orders were thrown out by the courts, are too weak to be effective.

Mr Cameron is considering whether to add a requirement for suspects to remain at a known address. Tpim subjects could even be ordered to attend de-radicalisation sessions.

Ministers are also examining whether to revive plans for the so-called Snoopers’ Charter, which would allow the intelligence services to log details of every phone call and email, despite opposition from civil liberties campaigners and Nick Clegg.

Scotland Yard chief Bernard Hogan Howe earlier this week claimed the ‘drum beat’ of terror had increased

In addition, Mr Cameron is pushing for new EU laws to require countries to share air passenger data, to make it easier to track and intercept suspected extremists heading for Syria.

The Prime Minister told a press conference in Downing Street that Britain is facing a ‘generational battle’ against ‘poisonous’ Islamist extremists which is likely to last for decades.

He said IS was unlike any previous terrorist threat because it had effectively established a state from which it could eventually mount attacks on the West.

‘In Afghanistan the Taliban were prepared to play host to Al Qaeda, the terrorist organisation. With [IS] we are facing a terrorist organisation not being hosted in a country but seeking to establish and then violently expand its own terrorist state.

‘With designs on expanding up to the Turkish border, we could be facing a terrorist state on the shores of the Mediterranean and bordering a Nato member.’

Despite this warning, he played down the prospect of joining the US in direct military action.

TERROR THREAT WAS LAST RAISED TO CRITICAL ON JANUARY 22, 2010

The British Government brought in a new warning system to alert the public to the threat posed by al Qaida and other terror groups in the wake of the July 7 terror atrocity.

When it was first published on August 1, 2006, the threat stood at severe – the second highest level. But just over a week later, on August 10, the threat was raised to critical after police exposed a plot to manufacture and smuggle parts of explosives on to passenger jets flying between the UK and the US, and detonate them on board.

Counter terrorism police smashed the terror ring, arresting its members in a raid codenamed Operation Overt, and on August 13 the threat level was lowered to severe, where it stayed for around a year.

Britain was plunged into a fresh state of heightened alert and the terror threat was raised to critical on June 30, 2007, after a blazing car loaded with propane canisters was driven into a crowded Glasgow Airport.

The attack came just one day after two bombs were discovered in cars in London’s Park Lane and Piccadilly – among the capital’s busiest tourist spots.

Police quickly arrested Muslim extremist Bilal Abdullah, a man behind the two attempted attacks. And on July 4 2007 the threat level was lowered to severe, where it stood for two years before being lowered again on July 20 2009 to substantial.

But the perils of terrorism came to the forefront again when on Christmas Day 2009 the now-notorious underwear bomber Umar Farouk Abdulmutallab tried to blow up a jumbo jet as it flew to Detroit in the US.

Tragedy was only averted when brave passengers overpowered the Nigerian, and terror chiefs decided to raise the British threat level on January 22, 2010, to severe.

It stood at severe for 18 months before being lowered on July 11 2011 to substantial, where it stood for three years.

Today Home Secretary Teresa May announced the terror threat is again being raised to severe in the wake of warnings of the deadly threat posed by British jihadists radicalised fighting for Islamic State extremists in Syria and Iraq.

The level is set by the Joint Terrorism Analysis Centre and the Security Service, which operates out of MI5.

http://pamelageller.com/2014/08/terror-target-britain-more-armed-police-to-…





Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 03:08 (2014)    Sujet du message: NOUVELLES MESURES EN GRANDE-BRETAGNE CONTRE LA MENACE ISLAMISTE Répondre en citant

MISE A JOUR - PAIX ET SECURITE!

NOUVELLES MESURES EN GRANDE-BRETAGNE CONTRE LA MENACE ISLAMISTE


Mise à jour le lundi 1 septembre 2014 à 15 h 28 HAE

Reuters


  Le premier ministre David Cameron se dirigeant vers le Parlement  Photo :  Luke MacGregor / Reuters

Le premier ministre britannique David Cameron a annoncé lundi au Parlement sa décision de faire voter de nouvelles mesures pour lutter contre l'activisme islamiste, qui permettront notamment à la police de saisir les passeports de personnes soupçonnées de vouloir rejoindre les rangs djihadistes en Irak ou en Syrie.

Les djihadistes de l'État islamique (EI) ont diffusé en août une vidéo montrant la décapitation du journaliste américain James Foley par un homme parlant avec l'accent londonien.

« Nous avons tous été choqués et écoeurés par le barbarisme dont nous avons été témoins en Irak cet été », a dit David Cameron en dévoilant son arsenal législatif devant le Parlement britannique.

« Il y a deux domaines essentiels dans lesquels nous devons renforcer nos prérogatives pour combler des failles précises dans notre armure. Il s'agit d'empêcher les suspects de se déplacer et agir avec détermination à l'égard de ceux qui sont déjà là et qui posent un risque », a-t-il ajouté.

David Cameron a notamment annoncé « une nouvelle législation spécifique et ciblée [...] permettant provisoirement à la police de saisir un passeport à la frontière, le temps de se renseigner sur la personne concernée ». Seul le ministère de l'Intérieur peut pour l'instant retirer son passeport à un individu.

Le premier ministre conservateur a aussi annoncé que son gouvernement allait mener des consultations sur l'instauration d'un pouvoir discrétionnaire permettant d'empêcher le retour dans leur pays de Britanniques ayant prêté serment de servir des causes extrémistes.

Actuellement, une telle mesure peut seulement être décidée contre des étrangers, des citoyens naturalisés ou possédant une double nationalité.

Cette disposition soulève des interrogations alors que le paquet de mesures présenté par David Cameron a déjà fait l'objet d'âpres négociations avec les libéraux démocrates, partenaires des conservateurs au gouvernement et soucieux de préserver les libertés civiles.

« Contraire au droit international »

Ancien principal conseiller juridique du gouvernement, Dominic Grieve se demande ainsi comment il est possible d'empêcher un ressortissant britannique de rentrer dans son propre pays.

« Non seulement cela est contraire aux principes du droit international, mais cela serait aussi en fait contraire aux principes fondamentaux de notre propre droit commun », a-t-il dit.

Les autorités estiment qu'au moins 500 Britanniques sont allés combattre en Irak et en Syrie, deux pays où les djihadistes de l'État islamique se sont emparés de vastes pans de territoire. Le chef de la police de Londres a estimé la semaine dernière que, sur ce total, environ 250 étaient déjà revenus en Grande-Bretagne.

Parmi les autres mesures envisagées par David Cameron, la police pourrait être autorisée à limiter les lieux où des personnes faisant l'objet d'une enquête peuvent s'installer pour vivre. Les compagnies aériennes seront par ailleurs tenues de remettre aux autorités les listes de leurs passagers, afin de permettre l'identification d'islamistes présumés.

Interrogé par un député de l'opposition travailliste sur l'hypothèse que la Grande-Bretagne se joigne aux États-Unis dans leurs bombardements aériens contre l'EI en Irak, David Cameron a répondu qu'il « n'exclu[ait] rien ».

Vendredi dernier, les autorités britanniques ont relevé d'un cran le degré d'alerte antiterroriste au Royaume-Uni, le portant à « sévère », le deuxième niveau le plus élevé, afin de parer à un risque d'attentats en préparation.

« Le relèvement du niveau d'alerte est lié aux événements de Syrie et d'Irak, où des groupes terroristes projettent des attentats contre l'Occident. Certains de ces complots impliquent probablement des combattants étrangers, de Grande-Bretagne et d'Europe, partis là-bas pour prendre part aux conflits », a expliqué la secrétaire au Home Office [ministre de l'Intérieur] Theresa May.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2014/09/01/008-david-cameron-nouvelles-mesures.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 03:47 (2014)    Sujet du message: BREAKING NEWS: U.S. MILITARY CONDUCTS OPERATION IN SOMALIA Répondre en citant

WAR

BREAKING NEWS: U.S. MILITARY CONDUCTS OPERATION IN SOMALIA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=hZIsfTVqG9U


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 04:09 (2014)    Sujet du message: HOUSTON SHOOTING HOAX EXPOSED HAVE VOMIT BAG READY! Répondre en citant

HOUSTON SHOOTING HOAX EXPOSED HAVE VOMIT BAG READY!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=XnayEo7pdi8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 02:38 (2014)    Sujet du message: CALIFE - LA SHARIA EN BELGIQUE Répondre en citant



CALIFE - LA SHARIA EN BELGIQUE




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=08zSVNUBGDE&list=UUU7lrngYvbXgnEpxU42_8…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 22:48 (2014)    Sujet du message: DANIEL 11 RUSSIA'S PENDING INVASION OF TURKEY IN BIBLE PROPHECY Répondre en citant

COMING WAR

DANIEL 11 RUSSIA'S PENDING INVASION OF TURKEY IN BIBLE PROPHECY




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=FdCaUUJQEkQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 02:36 (2014)    Sujet du message: STATE OF ALERT! GENERAL McINERNEY & VALLELY Part 1/3 Répondre en citant

STATE OF ALERT! GENERAL McINERNEY & VALLELY Part 1



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=jLI2VegZG68


STATE OF ALERT! DEFCON 1 GEN McINERVEY & VALLELY Prt 2



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=AzUISqVumdc 


STATE OF ALERT! DEFCON 1 GENERAL McINERNEY part 3



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=hRwi6pIYdQg


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 03:12 (2014)    Sujet du message: CARTEL MEXICO - LA CRUAUTE DE CE GROUPE TUANT 4 FEMMES - Par Maria Répondre en citant

CARTEL MEXICO -  LA CRUAUTE DE CE GROUPE TUANT 4 FEMMES - Par Maria






VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=SmykTNOOP4c&list=UUU7lrngYvbXgnEpxU42_8…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 04:50 (2014)    Sujet du message: DIR, NAT'L COUNTERTERRORISM CTR.- ISIS "POSES A DIRECT AND SIGNIFICANT THREAT" TO AMERICA Répondre en citant



DIR, NAT'L COUNTERTERRORISM CTR.- ISIS "POSES A DIRECT AND SIGNIFICANT THREAT" TO AMERICA


But mister director, explain to us all the support to ISIS coming from the US government and the UN. Is your president isn't the commander in chief of all these terrorist groups?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=9v5BiU5MUao


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 02:20 (2014)    Sujet du message: ISIS SEIZES ARMED RUSSIAN JETS IN SYRIA AND ISSUES THREAT TO VLADIMIR PUTIN : ‘..WE ARE ON OUR WAY TO ATTACK..’ (VIDEO) Répondre en citant




RUMOR OF WAR

ISIS SEIZES ARMED RUSSIAN JETS IN SYRIA AND ISSUES THREAT TO VLADIMIR PUTIN : ‘..WE ARE ON OUR WAY TO ATTACK..’ (VIDEO)

Posted by sharia unveiled on September 3, 2014


Russian YAK-130
 
by, Allison Quinn | The Moscow Times

Members of the Islamic State, a violent group of extremists presently terrorizing Iraq and Syria, have released a video threatening President Vladimir Putin and vowing to wage war in Russia’s restive North Caucasus.

Message to Putin


video released by Al Arabiya and reportedly filmed in a seized airport in the Syrian province of Raqqa features an Islamic State fighter seated in a military jet, saying: “This message is for you, Vladimir Putin! These are the aircraft you sent to Bashar [Assad], and we’re going to send them to you. Remember that!” Исламское государство: послание Путину. “Мы освободим Чечню и весь Кавказ”


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=M244nSFJXe8#t=37

VIDEO (English Subtitles) : http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/4470.htm 

Translation courtesy of: MEMRI

The voice of a Russian speaker can also be heard in the video, describing the jets seized by Islamic State fighters. “This is Russian technology,” he says. The Islamic State has openly declared war on the U.S., driving its point home by having beheaded two U.S. journalists in as many weeks. This is the first time members of the group have personally taunted the Russian president. “We will with the consent of Allah free Chechnya and all of the Caucasus! The Islamic State is here and will stay here, and it will spread with the grace of Allah!” a fighter is shown saying in the video, which is available on YouTube with Russian subtitles. Addressing Putin personally, the fighter added: “Your throne has already been shaken, it is under threat and will fall with our arrival [in Russia]. … We’re already on our way with the  of Allah!”

Syria and Rise of ISIS

Russia has provoked condemnation from the Islamic State for seemingly having shielded the Syrian regime through the course of the country’s civil war. In the new video, radical fighters vow to destroy Assad, whom they refer to as a “pig.” The Syrian conflict has thrust the Islamic State into the spotlight, with an estimated 50,000 fighters in the country, according to the Syrian Observatory for Human Rights. In June, members of the group seized control of several cities in Iraq, where there are now an estimated 30,000 Islamic State fighters. Although no link has been proven between militants in Russia’s turbulent North Caucasus and the Islamic State, Russia’s Federal Security Service has estimated that hundreds of residents of the North Caucasus have gone to fight in Syria. In the newly released video, members of the Islamic State declare the same goal as Russia’s domestic militant group the Caucasus Emirate — a development that is sure to alarm experts in Russia who have warned of radicalized fighters returning from Syria to Russian soil.

Grozny Reacts


Chechen leader Ramzan Kadyrov took to Instagram on Wednesday to provide the first reaction by a Russian official to the Islamic State’s warning, referring to it as a “childish threat.” In a statement posted alongside a heavily-filtered photo of himself wearing a T-shirt emblazoned with Putin’s face, Kadyrov said the Islamic State fighters were “saying only what their masters in the West’s security services were telling them to say.” “These jerks have nothing to do with Islam. They are the blatant enemies of Muslims all over the world. Naive people decided to threaten Chechnya and all of Russia with two aircraft. They can sit in 2,000 aircraft and still not make it to Russia,” Kadyrov wrote. “I declare, with all responsibility, that whoever gets it into their heads to threaten Russia and speak the name of President Vladimir Putin will be destroyed as soon as he says it,” he wrote, adding: “We won’t even wait for him to sit at the helm of a plane.” On Tuesday, prior to the video’s release, Russia’s Foreign Ministry condemned the group’s “horrific crimes” in an official statement, calling for China and Western countries to join forces in helping bring an end to the group’s reign of terror. Russia’s Defense Ministry sent several attack helicopters to Baghdad on Monday to help Iraq’s military fight the Islamic State. In early July, it provided five Su-24 fighter aircraft to the country.
 
- – -

http://shariaunveiled.wordpress.com/2014/09/03/isis-seizes-armed-russian-je…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 02:31 (2014)    Sujet du message: A MESSAGE TO PRESIDENT OBAMA FROM A FORMER MUSLIM Répondre en citant



A MESSAGE TO PRESIDENT OBAMA FROM A FORMER MUSLIM




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=QxzOVSMUrGM#t=87


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 353, 54, 55120, 121, 122  >
Page 54 sur 122

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com