LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 370, 71, 72119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 07:45 (2015)    Sujet du message: L'UE LANCE LA BATAILLE CONTRE LA RADICALISATION ET SECURISE SCHENGEN Répondre en citant





L'UE LANCE LA BATAILLE CONTRE LA RADICALISATION ET SECURISE SCHENGEN 

Le plan a 3 axes: prévention de la radicalisation, détection des terroristes et coopération internationale

Un peu plus d'un mois après les attentats de Paris, les dirigeants de l'UE ont approuvé jeudi un plan de bataille pour lutter contre la radicalisation des jeunes musulmans et prévenir de nouveaux attentats, mais certaines réformes «vont prendre du temps», a reconnu le chef de l'État français François Hollande.

«Il n'y a pas eu de débat ni de controverse» pour l'adoption de ce plan élaboré par les ministres de l'Intérieur fin janvier à Riga (Lettonie), s'est félicité le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Le plan s'articule autour de trois actions: la prévention de la radicalisation, la détection des terroristes et la coopération internationale.

Il va imposer des modifications ou des interprétations des normes et des lois existantes. Les États veulent en effet instituer un contrôle aux frontières extérieures de l'UE, notamment les aéroports, pour les ressortissants des 26 pays de l'espace Schengen. Pour cela, il va falloir modifier le code Schengen, qui interdit ces contrôles systématiques.

«Si on veut garder Schengen, il faut que la frontière extérieure soit un moyen de contrôler qui vient et qui part», a expliqué François Hollande. Le président français veut un système de contrôle permanent.

Le sujet est sensible, a toutefois averti Jean-Claude Juncker. «Schengen fait partie de la solution, pas du problème», a-t-il répété. «Il faut exploiter au maximum les dispositions existantes sans ajouter de nouvelles règles ni de nouvelles dispositions aux accords», a-t-il averti.

«Cela prendra du temps pour changer les règles», a reconnu François Hollande.

La création d'un registre européen des données des passagers des avions (PNR) afin de pouvoir suivre les déplacements des personnes suspectes, n'est également pas encore bouclée.

Une proposition, approuvée par les gouvernements, est bloquée depuis 2011 au Parlement européen, qui réclame des garanties pour la protection de ces données.

Les députés européens se sont engagés mercredi à «tout mettre en oeuvre» pour instaurer un fichier européen des passagers aériens «d'ici la fin de l'année», mais ont demandé aux gouvernements de garantir une protection suffisante des données personnelles.

L'UE va par ailleurs se doter de la technologie nécessaire pour suivre les échanges sur les réseaux sociaux, bloquer les sites, images et messages de propagande djihadiste et pouvoir décrypter certaines communications. Europol, l'office de police criminelle européen, va se voir confier cette mission.

L'UE chiffre à entre 3000 et 5000 ses ressortissants partis rallier les mouvements jihadistes en Syrie et Irak, dont 30% sont revenus.

(AFP)

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/60935-150213-l-ue-lance-…



En bleu : espace Schengen ; en vert : futurs membres.
DescriptionEspace de libre déplacement, établissement, etc.
Création1995
Membres
26 États membres  
 Allemagne
 Autriche
 Belgique
 Danemark
 Espagne
 Estonie
 Finlande
 France
 Grèce
 Hongrie
 Islande
 Italie
 Lettonie
 Liechtenstein
 Lituanie
 Luxembourg
 Malte
 Norvège
 Pays-Bas
 Pologne
 Portugal
 République tchèque
 Slovaquie
 Slovénie
 Suède
 Suisse
Gouvernance
Origine
 Union européenne
Base(s) légale(s)Accord de Schengen
Convention de Schengen
TFUE
Statistiques
Population419 392 429 habitants
Superficie4 312 099 km2

http://fr.wikipedia.org/wiki/Espace_Schengen


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Fév - 07:45 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 07:52 (2015)    Sujet du message: BIRMANIE : PRES DE 50 SOLDATS TUES DANS DES HEURTS AVEC LES REBELLES Répondre en citant



BIRMANIE : PRES DE 50 SOLDATS TUES DANS DES HEURTS AVEC LES REBELLES 


Les combats font rage depuis le 9 février dans la région de Kokang à la frontière chinoise

Près de 50 soldats birmans ont été tués ces derniers jours au cours d'affrontements avec des rebelles dans une zone frontalière avec la Chine, ont annoncé vendredi des médias officiels.

Les combats font rage depuis le 9 février dans la région de Kokang, dans l'État Shan, réveillant un vieux conflit en sommeil depuis près de six ans.

«Les combats ont fait 47 morts dans les rangs des forces gouvernementales ainsi que 73 blessés, et cinq véhicules ont été détruits», indique le journal Global New Light of Myanmar.

Environ 200 rebelles de l'ethnie chinoise des Kokang ont attaqué jeudi une base militaire, faisant notamment usage de mortiers contre le quartier général, précise le journal. L'armée a mené cinq raids aériens en représailles.

Ces combats interviennent alors que des affrontements réguliers ont lieu ces derniers mois dans d'autres parties des États Shan et Kachin, dans le nord du pays, laissant planer le doute sur la capacité de la Birmanie a signé un cessez-le-feu.

Les autorités avaient annoncé dans un premier temps qu'elles espéraient signer jeudi un accord à l'occasion de la fête nationale. Mais elles ont reconnu que l'accord final n'était finalement pas encore prêt.

Le gouvernement quasi civil, qui a remplacé la junte en 2011, a promis de mettre fin aux guerres civiles alors que la Birmanie est le théâtre, depuis son indépendance des Britanniques en 1948, de conflits armés entre le pouvoir central et plusieurs des nombreuses minorités ethniques du pays.

Jeudi dernier, le représentant local des Nations unies a déclaré être préoccupé par les affrontements qui ont éclaté le mois dernier autour de Hpakant en Etat Kachin, piégeant des centaines de civils dans une zone de riche en jade.

Environ 100 000 personnes de l'État Kachin ont été déplacées depuis la rupture en juin 2011 du cessez-le-feu qui tenait depuis 17 ans. Le contrôle des abondantes ressources minières est une importante source de tensions dans cette zone frontalière de la Chine.
(AFP)

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/asie-pacifique/60948-150213-bir…


Dernière édition par maria le Dim 15 Fév - 10:40 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 08:04 (2015)    Sujet du message: DES AFFRONTEMENTS ECLATENT AU VENEZUELA Répondre en citant

DES AFFRONTEMENTS ECLATENT AU VENEZUELA


Une mer de manifestants a inondé les rues de San Cristobal. Quelques jeunes gens ont lancé des projectiles sur les policiers, équipés de leur uniforme antiémeute.
Photo GEORGE CASTELLANO, AFP

Associated Press
SAN CRISTOBAL


Des affrontements violents entre manifestants et policiers ont eu lieu dans le bastion antigouvernemental de San Cristobal au Venezuela, jeudi, alors que des marches avaient lieu à divers endroits dans le pays pour marquer l'anniversaire du mouvement protestataire qui a fait couler beaucoup de sang l'an dernier.

Les manifestations se sont déroulées calmement partout ailleurs dans le pays. Mais à San Cristobal, une ville près de la frontière colombienne qui a été l'épicentre du mouvement, les gaz lacrymogènes étaient vaporisés au milieu des balles de caoutchouc et des pierres lancées.

Une mer de manifestants a inondé les rues de San Cristobal. Quelques jeunes gens ont lancé des projectiles sur les policiers, équipés de leur uniforme antiémeute.

Au moins cinq personnes ont été blessées, selon la mairesse, Patricia Gutierrez.

À Caracas, de nombreux partisans du gouvernement se sont rassemblés pour démontrer leur soutien au président Nicolas Maduro. Des dizaines d'autobus du gouvernement étaient stationnés à un bout de la rue, indiquant qu'un bon nombre d'entre eux était des fonctionnaires amenés par les responsables.

Le président, Nicolas Maduro, a par ailleurs soutenu que son administration avait déjoué une tentative de coup d'État qui était censé avoir lieu jeudi, supposément avec le soutien des États-Unis. Cinq officiers des forces aériennes, dont un général, ont été arrêtés pour avoir comploté de bombarder le palais présidentiel dans un avion militaire. Il n'a pas donné de preuve ni de détails.

M. Maduro dénonce fréquemment ce qu'il qualifie de tentatives de coups d'État sans donner de détails. L'an dernier, il a arrêté plusieurs militaires, prétextant qu'ils prévoyaient le renverser.

Le mouvement de manifestations a commencé en février 2014. Les chefs de l'opposition ont encouragé les gens à investir les rues, déclenchant des mois de manifestations violentes qui ont fait 40 morts, des deux côtés.

Des dizaines de personnes demeurent détenues alors que les causes qu'elles soulevaient - l'économie au ralenti, des pénuries de biens et un niveau de crime élevé - ont empiré.

http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201502/12/01-4843744-d…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 08:39 (2015)    Sujet du message: WELL, WELL, LOOKS LIKE ONE OF THE SO-CALLED “INNOCENT” MUSLIM STUDENTS WHO WAS GUNNED DOWN HAD SOME VERY PRO-ISLAMIC TERRORISM LEANINGS HIMSELF Répondre en citant

WELL, WELL, LOOKS LIKE ONE OF THE SO-CALLED “INNOCENT” MUSLIM STUDENTS WHO WAS GUNNED DOWN HAD SOME VERY PRO-ISLAMIC TERRORISM LEANINGS HIMSELF

Feb 12 2015

Article : Correction: Three Killed-North Carolina story
http://news.yahoo.com/man-arrested-3-shot-death-north-carolina-080105974.ht…
http://news.yahoo.com/man-arrested-3-shot-death-north-carolina-080105974.ht….
CRIMINAL JUSTICE PROF. SUGGESTS 'RABID ANTI-MUSLIM SENTIMENT' TO BLAME FOR CHAPEL HILL MURDERS




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uJNRbfGsn5M

-----
.
Have a look at Chapel Hill Muslim shooting victim Deah Barakat’s (below right in photo) anti-Semitic, anti-Zionist, pro-terrorist Tweets. In reality, there is no such thing as an “innocent” Muslim.



Got News (h/t Susan K)  One of the Chapel Hill shooting victim’s tweets reveal anti-Semitic, anti-white, anti-Israel, and anti-Zionist views. Deah Barakat tweeted over 8,000 times. Some of them are about sports. Many of them are hateful. Barakat retweeted anti-semitic cartoons all the time. He retweeted and backed 9-11 conspiracy theories and compared the treatment of the Palestinians to that of Jews during the Holocaust.







Many of Barakat’s tweets are obsessed with Islam or the Koran.
twitter-tweet a écrit:






“People say children come without a manual. But they do… It’s the Quran”
— Deah Barakat (@arabprodigy30) February 10, 2013






  Others are obsessed with Zionism and Israel.
twitter-tweet a écrit:






RT @FISDJ: Zionism is to Judaism what Terrorism is to Islam — Deah Barakat (@arabprodigy30) March 5, 2013






He retweeted this photo.




In another case he tweeted out a video featuring anti-Israel fanatic Norman Finkelstein. The video mocks American support for Israel in the most anti-Semitic of ways.
twitter-tweet a écrit:






RT @YourAnonNews: Israel vs Palestine http://t.co/klYmB7lwHp
— Deah Barakat (@arabprodigy30) April 26, 2014






Barakat also shared a video from Burhan Ghalioun, a leader of the Syrian opposition tied to the Muslim Brotherhood.
twitter-tweet a écrit:






Please watch & retweet: Dr. Burhan Ghalioun, #SNC President, addresses people of #Syria. http://t.co/TpMsG9z1#S4SY — Deah Barakat (@arabprodigy30) November 6, 2011






He also planned on going to Syria.  
twitter-tweet a écrit:






Next time I ever tweet #LiveFromSyria, I’m going to be tweeting without using a proxy. #Syria #s4sy
— Deah Barakat (@arabprodigy30) September 28, 2011






And seems to have sent lots of money to them.



He also was nasty to white people. Could that have been what caused the fight?

White supremacy at its finest pic.twitter.com/kbDmwFdvDO

— Deah Barakat (@arabprodigy30) July 27, 2014

http://www.barenakedislam.com/2015/02/12/well-well-looks-like-one-of-the-so…



Dernière édition par maria le Sam 14 Fév - 03:38 (2015); édité 4 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 10:02 (2015)    Sujet du message: YEMEN ON BRINK OF CIVIL WAR, SAYS UN ENVOY Répondre en citant



RUMOR OF WAR


YEMEN ON BRINK OF CIVIL WAR, SAYS UN ENVOY


Al-Qaeda-linked fighters seized a large army base during a dawn attack, prompting airstrikes, as Iran-proxy Houthis struggle for control.
By Gil Ronen

First Publish: 2/12/2015, 10:10 PM


Houthis dance in Yemen (illustration)
Reuters

Yemen is sliding into chaos, UN special envoy to Yemen Jamal Benomar, told Al Arabiya News Channel late Wednesday, saying "we believe the situation is very dangerous. Yemen is on the brink of civil war.”

“The United Nations’ position vis-à-vis the Yemeni crisis is clear: conflicts should be resolved by peaceful means,” Benomar added. “The United Nations has no choice except to stay with Yemenis to support them in this situation and help them work a deal."

He said that “all” Yemeni factions had contributed to the political and economic disturbance.

"They are all party to what has happened so far, they have all made mistakes and follies and sometimes groups resorted to violence to realize political aims. And some groups used political maneuvers to impede the political process,” the envoy added.

Al-Qaeda-linked fighters seized a large Yemeni army base during a dawn attack Thursday, Al Jazeera reported, and the government responded with airstrikes just hours later.

Ansar al-Sharia, an umbrella group affiliated with Al-Qaeda, captured the compound in the southern province of Shabwa after several hours of heavy clashes, residents and local news outlets said.

The fighters claimed via Twitter that they had set off a suicide bomb at the gates and “imprisoned most of the soldiers inside.” The base had held a brigade of up to 2,000 government soldiers.

A local tribal source told Al Jazeera that in seizing the base, the group had acquired a total of 25 tanks, dozens of armored vehicles and trucks and some anti-aircraft rockets.

Al-Qaeda and other Sunni Muslim militias have increased their attacks since the Houthis — a pro-Iranian Shia Muslim group – seized Sana'a in September.

The Gulf Cooperation Council (GCC) has no plans to take military steps to safeguard its interests in neighboring Yemen following the Houthi takeover, a senior Gulf official told Asharq Al-Awsat.

The GCC strongly condemned what it described as a “blatant coup” by the Houthi rebels against the legitimate government of outgoing president Abd Rabbuh Mansur Hadi, warning that it undermined the peaceful transition of power and showed a disregard toward national stability.

The GCC has called on the UN Security Council to act swiftly to put an end to the coup before Yemen descends into further unrest.

Speaking to Asharq Al-Awsat on the condition of anonymity, a senior GCC official said there was currently coordination among the six member states to formulate a firm stance towards the situation in Yemen.

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/191289#.VN0K5_mVJ7s


Dernière édition par maria le Ven 13 Fév - 13:10 (2015); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 12:37 (2015)    Sujet du message: PAKISTAN : 10 MORTS ET 61 BLESSES DANS UNE ATTAQUE CONTRE UNE MOSQUEE CHIITE Répondre en citant



PAKISTAN : 10 MORTS ET 61 BLESSES DANS UNE ATTAQUE CONTRE UNE MOSQUEE CHIITE

Il y a 2 semaines une attaque contre une autre mosquée chiite avait fait 61 morts

Un groupe armé rebelle a pris d'assaut une mosquée chiite de Peshawar vendredi lors de la grande prière hebdomadaire, et les combats se poursuivaient dans l'après-midi, a indiqué à l'AFP la police locale.

Cette attaque survient deux semaines après celle qui a fait 61 morts à Shikarpur (sud), également dans une mosquée chiite, minorité religieuse régulièrement attaquée au Pakistan par les extrémistes sunnites proches des talibans et d'al-Qaïda.
(AFP)

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/asie-pacifique/60980-150213-pak…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 13:16 (2015)    Sujet du message: TURQUIE : EXPLOSION A UN BARRAGE DE POLICE A SURUC, A LA FRONTIERE SYRIENNE Répondre en citant



TURQUIE : EXPLOSION A UN BARRAGE DE POLICE A SURUC, A LA FRONTIERE SYRIENNE 


AFP

13/02/2015

Une forte explosion d'origine indéterminée est survenue vendredi matin à un barrage de la police turque dans la ville frontalière turque de Suruç, à proximité de la frontière avec la Syrie, blessant au moins un policier, ont rapporté les médias turcs.

"Nous avons entendu une grosse explosion et on a entendu après des sirènes d'ambulances", a confirmé à l'AFP un habitant de la ville interrogé par téléphone. Aucun détail sur l'origine de l'explosion n'était immédiatement disponible.

La ville de Suruç est située à quelques kilomètres de la frontière avec la Syrie et de la ville de Kobané, dont les forces kurdes syriennes ont pris le contrôle le mois dernier au terme de quatre mois de combats acharnés avec les jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

http://www.lorientlejour.com/article/911103/turquie-explosion-a-un-barrage-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 14:31 (2015)    Sujet du message: L'ITALIE FERME TEMPORAIREMENT SON AMBASSADE AU YEMEN A CAUSE DES VIOLENCES Répondre en citant

L'ITALIE FERME TEMPORAIREMENT SON AMBASSADE AU YEMEN A CAUSE DES VIOLENCES

Actualité
L'info en continu

Publié le Vendredi 13 Février 2015 à 12h26

internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga)

L’Italie a annoncé ce vendredi la fermeture temporaire de son ambassade au Yémen et le rapatriement de son personnel à la suite des violences qui secouent le pays. « Le ministère des Affaires étrangères (…) a décidé la fermeture temporaire de l’ambassade d’Italie à Sanaa, à la suite de l’emballement des événements dans le pays et de l’aggravation progressive des conditions de sécurité », explique le ministère dans un communiqué.

http://www.sudinfo.be/1212191/article/2015-02-13/l-italie-ferme-temporairem…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 14:47 (2015)    Sujet du message: DEATH OF FOUR JOURNALISTS IN THE UNITED STATES IN 24 HOURS Répondre en citant

DEATH OF FOUR JOURNALISTS IN THE UNITED STATES IN 24 HOURS

Ned Colt (NBC) dropped dead of a stroke yesterday.. he was "supposedly" kidnapped during the Iraq war for several days, then freed?
Bob Simon (CBS) died in a car crash yesterday.. he was "supposedly" kidnapped held captive for 40 days in an Iraq jail
David Carr (NY Times) just died suddenly after interviewing Edward Snowden, and had just come out against Brian Williams from NBC while on CBS... calling Williams out for lying about being shot down in the Iraq war.
Bob Hager the NBC aviation expert now has a head on crash. hmm.
And of course Brian Williams is off the air for lying about the Iraq war.
Could it be that the people who did the lying during these past events are now being taken out? Is something else going on?
FOUR journalists in 24 hours here in the United States (not in a warzone). What gives?

Dutchsinse
Facebook


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 07:48 (2015)    Sujet du message: COPENHAGEN SHOOTINGS: DENMARK VG LIVE STREAM Répondre en citant



COPENHAGEN SHOOTINGS: DENMARK VG LIVE STREAM


Three people were shot, including two police officers, in a shooting in downtown Copenhagen early Sunday local time, Danish police said, hours after one person was killed in a shooting at a freedom of speech event hosted by the controversial Swedish cartoonist Lars Vilks.

Police said it is too early to tell whether the second shooting is related to the earlier shooting at 4 p.m. Saturday (10 a.m. E.T.) at the café.

There were no fatalities reported, but in the new shooting one person was reported shot in the head and two police officers were struck in the arm and leg.

The gunman in the second shooting fled on foot, police said. Danish police described that shooter as a man wearing a grey jacket, black pants and black shoes.

In the earlier shooting, shots rang out at Krudttoenden cafe in the Osterbro district, killing one person and wounding three police officers. The shooting occurred at a freedom of speech event hosted by controversial Swedish cartoonist Lars Vilks, police said. As a manhunt continued for the lone shooter, Danish Prime Minister Helle Thorning-Schmidt put the entire nation on high alert and condemned the violence as a "terrorist attack."

The suspect fled after the gunfire at the cafe, Copenhagen police said in a statement. Surveillance photos showed him wearing dark clothing and a scarf.




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=IO-0cPuFQSA


Dernière édition par maria le Dim 15 Fév - 10:46 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 08:46 (2015)    Sujet du message: VIDEO. LE FBI ACCUSE DE FABRIQUER DE FAUX COMPLOTS TERRORISTES Répondre en citant

VIDEO. LE FBI ACCUSE DE FABRIQUER DE FAUX COMPLOTS TERRORISTES

Ce que nous dénonçons depuis des années enfin dévoilé au grand jour ! Vic.

P.S. : et au vu de ce qu'il s'est passé tout récemment chez nous (France, Belgique), je crois qu'il y aurait matière à discussion également !

Remarquez également la synchronicité des événements et des lois qui prennent place tout de suite après ces attentats, ce qui nous en dit long sur ces complots terroristes. - Maria


Source : VIDEO. Le FBI accusé de fabriquer de faux complots terroristes

Dans cet extrait de l'émission "Envoyé spécial" diffusée le jeudi 12 février, les journalistes ont rencontré Mike German. Cet ancien agent du FBI dénonce les pratiques de l'agence dans une Amérique encore meurtrie par les attentats du 11-Septembre.

Hela Khamarou Francetv info

Mis à jour le 13/02/2015 | 22:35 , publié le 13/02/2015 | 01:50

Pendant vingt-cinq ans, Mike German a travaillé comme agent spécial du FBI. En 2004, il démissionne après avoir dénoncé les dérives de la lutte antiterroriste aux États-Unis. Depuis les attentats du 11 septembre 2001, débusquer les terroristes est devenu la priorité numéro un. Sur le terrain, des informateurs ont pour mission d'identifier des cellules antiterroristes avant qu'elles ne passent à l'action. Sous pression, certains auraient été poussés à créer de toutes pièces des cellules intégristes.

Des affaires fabriquées de toutes pièces

Mike German décrit un système bien rodé : l'agence attirerait des musulmans dans ses filets à l'aide d'agents infiltrés qui vont les pousser à faire l'apologie d'actes de terrorisme. Dans ces cellules identifiées par l'agence, ni armes, ni ressources, ni complot avant l'arrivée de ces informateurs, prêts à souffler mot pour mot à leurs contacts les délits pour lesquels ils seront condamnés. L'ancien agent explique à la journaliste Virginie Vilar la méthode mise en place par le FBI, prêt à fournir des armes, de l'argent ainsi que le plan de l'attaque. Pour lui, "c'est de la fabrication d'affaires". C'est aussi la conclusion d'un rapport de l'ONG Human Rights Watch publié le 21 juillet 2014.

Un budget de 3 milliards de dollars

Pour mener la "guerre contre le terrorisme" lancée par le président George W. Bush, le budget du FBI a considérablement augmenté. Il est désormais de 3 milliards de dollars annuels. Pour Mike German, cela ne fait aucun doute : l'agence est tenue par une "politique du chiffre". Il lui faut des coupables à tout prix. "On dirait que le FBI essaie d'entretenir la peur dans l'opinion publique et auprès du Congrès, qui décide de lui donner de l'argent et du pouvoir."

Les Américains musulmans stigmatisés

"La communauté musulmane est suspectée d'office", poursuit-il. "En envoyant des informateurs, le FBI mène plusieurs intrusions dans cette communauté − pas seulement pour fabriquer de faux complots terroristes, mais aussi pour, tout simplement, espionner les musulmans." Cibler une communauté pour sa pratique religieuse est, selon lui, un acte injustifiable dans une démocratie.

 Sur Twitter, de nombreux utilisateurs se disent choqués par ces méthodes :
USA... ou comment lutter contre le terrorisme en créant des terroristes, c'est une aberration! #EnvoyeSpecial

— Dalila Hadji (@DhHadji) February 12, 2015

+ VIDEO : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-le…
http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-le…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 10:28 (2015)    Sujet du message: CANADA - QUEBEC — L’IMMIGRATION, OU PLUS PRECISEMENT LA « DIVERSITE », SERA VUE COMME UNE FIN EN SOI Répondre en citant

IMMIGRATION

CANADA - QUEBEC — L’IMMIGRATION, OU PLUS PRECISEMENT LA « DIVERSITE », SERA VUE COMME UNE FIN EN SOI

dimanche 15 février 2015


L’immigration au Québec : entrevue avec le démographe Guillaume Marois  :

— Vous étiez récemment de passage en commission parlementaire pour donner votre avis de démographe sur la nouvelle politique d’immigration et de valorisation de la diversité proposée par le gouvernement Couillard. Une première question d’ensemble : que retenez-vous de cette commission parlementaire ?

Guillaume Marois — Auparavant, le gouvernement voyait l’immigration comme un outil pour atteindre certains objectifs d’ordre économique et démographique. L’on voyait dans l’immigration un moyen de redresser la démographie et les finances publiques, de combler des pénuries de main-d’œuvre et de pérenniser le français. Si l’on se fie au document de consultation[1] préparé par la ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion pour guider les discussions sur la nouvelle politique d’immigration, le paradigme va changer. L’immigration, ou plus précisément la « diversité », sera vue comme une fin en soi. L’on multiplie les formules creuses et vides de sens associant nécessairement la diversité à des choses positives, par exemple que « [l]a richesse de la diversité québécoise et l’apport des personnes immigrantes contribuent à favoriser le dynamisme et la prospérité du Québec ainsi que la vitalité de son territoire ». C’est le nouveau mantra : la diversité est une richesse. Et si les effets positifs de cette diversité ne se font pas sentir, c’est que la population n’est pas assez ouverte pour l’accueillir. Pour cette raison, les lignes directrices des orientations à prendre visent maintenant à convaincre la population des bienfaits de la diversité, à favoriser l’ouverture et à faire reconnaitre les apports multiples de la pluralité. En bref, ce qui ressort jusqu’à maintenant des orientations de la nouvelle politique d’immigration ressemble plus à la consolidation et l’acceptation des dogmes du multiculturalisme canadien, avec quelques nuances, qu’à une véritable politique publique basée sur des évidences empiriques.

La ministre, les intervenants de la gauche multiculturaliste et les lobbys patronaux sont les principaux acteurs soutenant cette orientation. Il aurait été intéressant que ceux-ci cherchent à expliquer les fondements de leur démarche, mais jusqu’à présent, l’on ne peut que constater la pauvreté de la recherche pour appuyer cette idée. En premier lieu, il est difficile d’approuver ou d’infirmer empiriquement que « la diversité est une richesse » étant donné l’imprécision des concepts utilisés.

La diversité peut référer à différents attributs qui n’ont pas tous le même effet : l’origine, la langue, l’éducation, la culture, la religion, la classe sociale, etc. La richesse se mesure souvent en termes économiques, mais peut également se rapporter à d’autres aspects sociétaux (qu’on pense aux arts). Ensuite, le ministère et les divers intervenants qui soutiennent cette idée ne semblent pas particulièrement préoccupés par le besoin de se fixer des objectifs précis et des indicateurs pour faire le suivi de la politique, ce qui nécessiterait d’abord de préciser de quoi l’on parle exactement. Actuellement, il y a une importante lacune à cet effet, mais c’est peut-être voulu ainsi, car il sera alors pratiquement impossible de mesurer objectivement si la politique est une réussite ou un échec.

— Pouvez-vous développer sur cette idée que la diversité est une richesse ? Qu’en dit la recherche universitaire ? 

— La littérature académique ne permet pas de trancher de manière définitive sur l’effet de la diversité sur la richesse et la prospérité. Les effets sont variables d’un contexte à l’autre, mais sont généralement très faibles. Plusieurs études ont par ailleurs mis de l’avant que la question du nombre importe moins que la question de la composition[2]. Ainsi, il ne s’agit pas d’accroître la diversité en général pour en accroître ses effets positifs, mais plutôt de cibler certains de ses aspects précis. En fait, le contexte et les concepts que l’on utilise sont déterminants des conclusions qu’on en tire. Par exemple, une étude de Nathan et Lee[3] montre qu’une augmentation de la diversité ethnique chez les gestionnaires en Grande-Bretagne favorise l’innovation et ouvre de nouveaux marchés, mais cette simple étude n’est évidemment pas généralisable à tous les contextes et toutes les situations. Par exemple, Pitts et Jarry[4] montrent qu’il n’y a pas de gain de performance lorsqu’il y a une plus grande diversité ethnique chez les gestionnaires des écoles publiques du Texas, car l’effet positif qui peut découler de l’apport de nouvelles approches pour résoudre des problèmes est annulé entre autres par des problèmes de communication. L’étude de Stuen et coll. [5], qui porte sur la production des connaissances dans un contexte universitaire, va dans un sens similaire : les avantages apportés par une plus grande diversité d’idées sont réduits par les problèmes supplémentaires de communication et de coordination.

Que les résultats soient positifs ou négatifs, je tiens à souligner qu’il ne faut surtout pas prendre des études portant sur des contextes spécifiques et des concepts précis pour les transposer à grande échelle, par exemple, comme le fait la ministre de l’Immigration pour orienter la nouvelle politique d’immigration. La population étudiée dans ces recherches n’est absolument représentative de l’ensemble des immigrants et de la diversité et les contextes ne sont pas toujours comparables. Pour reprendre les études portant sur les gestionnaires, la réalité est que très peu d’immigrants occupent ce genre de postes et que nécessairement, ceux concernés ont aussi souvent d’autres caractéristiques spécifiques, telles qu’un diplôme reconnu. De la même manière, l’on ne peut transposer au Québec les conclusions montrant un effet négatif de la fragmentation ethnique sur la croissance économique, si ces recherches ont ciblé des pays où la diversité ethnique est issue de facteurs géographiques et historiques (par exemple, les Balkans ou certains pays d’Afrique) plutôt que d’une immigration sélectionnée.

Concernant le cas spécifique de la diversité au Québec, aucune étude ne s’est penchée sur le sujet. Il est néanmoins peu probable qu’une augmentation de la diversité, mesurée sous l’angle ethnique, ait un impact important sur la prospérité. Cela signifierait qu’il y aurait proportionnellement trop de « Québécois de souche » au Québec et que cette homogénéité nuirait à sa prospérité. Cette idée est d’autant plus douteuse que les taux d’immigration au Québec sont parmi les plus élevés au monde et que les francophones de langue maternelle représentent déjà moins de la moitié de la population de l’île de Montréal. Concernant l’effet de l’immigration dans les pays développés plus spécifiquement, le consensus scientifique est que son impact sur les indicateurs de prospérités tels que le PIB par habitant ou le revenu est toujours très faible, parfois positif, parfois négatif[6][7].

Les adhérents au multiculturalisme tendent souvent à voir la diversité comme une fin en soi. Cette idée se défend évidemment, mais d’un point de vue arithmétique et démographique, si l’on porte le prisme d’analyse à une échelle plus élevée que la province, par exemple, l’Amérique du Nord ou même le monde, c’est plutôt en favorisant la convergence culturelle dans les régions en déclin que l’on favorise la diversité. En effet, il faut rappeler que les tendances démographiques naturelles de faible fécondité défavorisent les nations occidentales et plus particulièrement le Québec dans le contexte nord-américain, alors que la plupart des régions d’origine des immigrants sont encore en pleine expansion. Selon cet angle, les gouvernements occidentaux appliquant un multiculturalisme favorisant la préservation des différentes cultures étrangères en son territoire tendent à réduire la diversité dans le monde, alors qu’une politique de convergence culturelle la favoriserait.

— C’est une thèse qui revient en boucle : l’immigration contribuerait au rajeunissement de la population, payerait les retraites et nous rendrait plus riches. C’est du moins la thèse défendue en général par les milieux patronaux qui souhaitent augmenter toujours plus les seuils d’immigration. Est-ce bien vrai ? Que dit la recherche scientifique à ce sujet ? Par ailleurs, quel est l’impact de l’immigration sur la situation du français ?

— Le vieillissement de la population a été une préoccupation de premier ordre lors de la planification des niveaux d’immigration des dernières années. Plus généralement, cet enjeu démographique est au cœur de la dernière politique d’immigration. L’idée générale est que dans un contexte de faible fécondité, les immigrants viennent compenser les naissances manquantes pour contrer le vieillissement. Or, toutes les études qui ont cherché à mesurer explicitement l’impact de l’immigration sur la structure par âge aboutissent à une même conclusion : l’impact est certes positif, mais d’une ampleur si faible qu’il n’en vaut pas la chandelle[8][9][10]. Pour le Québec, de manière strictement arithmétique et selon les paramètres actuels, la différence entre recevoir 55 000 immigrants au lieu de 35 000 immigrants par année sur une période de 20 ans (soit une différence de 400 000 nouveaux arrivants) ne permet de retarder le vieillissement que d’environ 2 ans. Ce faible effet s’explique par le fait que l’impact de l’immigration sur la structure par âge n’est pas cumulatif, car, on l’oublie souvent, les immigrants vieillissent eux aussi et ont des comportements en matière de fécondité similaires à ceux des natifs. Dans un tel contexte, chercher à contrer le vieillissement par l’immigration, comme le souligne le démographe français Henri Leridon[11], c’est « chercher à remplir un tonneau des Danaïdes ».

Les préoccupations liées au vieillissement démographique ne sont toutefois pas directement liées à la structure par âge, mais plutôt à l’effet de cette modification de la structure par âge sur les finances publiques et sur l’économie, car une part plus importante de personnes âgées peut signifier plus de dépenses sociales, notamment pour les soins de santé et les retraites, et moins de travailleurs en mesure de payer. Ainsi, pour que l’impact faible, mais positif, de l’immigration sur la structure par âge se transpose en effet bénéfique sur les conséquences du vieillissement de la population, une très bonne intégration socioprofessionnelle des immigrants est une condition sine qua non [12]. En effet, l’impact de l’immigration sur les conséquences du vieillissement ne doit pas uniquement se mesurer relativement à la population en âge de travailler, mais également à celle réellement en emploi et plus spécifiquement, à la balance des revenus et de dépenses. Or, la situation actuelle montre que des améliorations importantes sont nécessaires à cet égard. Non seulement les immigrants présentent-ils des taux d’emploi faibles, mais un retard important s’observe également au niveau de leur revenu[13]. La situation, qui est généralisée à différents degrés aux pays occidentaux, s’est par ailleurs nettement détériorée au fil des dernières décennies[14]. Devant ces résultats, il est possible que l’effet légèrement positif de l’immigration sur la population en âge de travailler soit complètement annulé, voire qu’il devienne légèrement négatif, si l’on considère son effet général sur les finances publiques. Un nombre réduit d’immigrants, mais en meilleure situation socioprofessionnelle, pourrait avoir un effet plus favorable sur les conséquences du vieillissement qu’un nombre élevé, mais en moins bonne situation. Quoi qu’il en soit, il importe de rappeler que positif ou négatif, l’effet du nombre d’immigrants sur le vieillissement et les finances publiques demeure si faible qu’il n’est pas utile de le considérer dans l’élaboration des politiques d’immigration[15].

Concernant la situation du français au Québec, l’immigration a un effet arithmétiquement négatif. Bien que les immigrants soient beaucoup plus nombreux qu’avant à s’intégrer en français, essentiellement à cause de la sélection de francotropes et des effets de la loi 101, les tendances sont encore défavorables à la langue officielle du Québec. Le français demeure en effet encore sous-utilisé parmi la population immigrante et leurs descendants. Les tendances actuelles montrent que, peu importe l’indicateur utilisé, que ce soit la langue parlée à la maison, au travail ou dans l’espace public, l’immigration fait diminuer le poids du français, augmenter ou maintenir le poids de l’anglais et augmenter le poids des autres langues[16][17]. Ainsi, compte tenu de ces chiffres, sans une nette amélioration des tendances en faveur du français, l’immigration mènera de manière incontournable à un affaiblissement de la place du français au Québec. Si la connaissance du français est un déterminant essentiel de son utilisation, ce n’est pas le seul et surtout, elle n’est pas une police d’assurance à cette fin. En somme, les cours de francisation, la sélection basée sur la connaissance du français et l’instruction obligatoire en français au primaire et au secondaire sont des mesures certes favorables, mais insuffisantes pour éviter le déclin du français.

En somme, ce n’est pas une dynamique très surprenante étant donné le contexte géopolitique du Québec. Bien que les tendances puissent sans doute encore s’améliorer, il serait néanmoins peu probable qu’elles s’inversent au point de favoriser le français. Il est important d’être bien au fait de cet impact de l’immigration, car l’on soutient souvent que l’immigration est essentielle pour assurer la pérennité du français, alors que son effet est contraire ! Par ailleurs, l’une des principales raisons de la création du ministère de l’Immigration du Québec et du rapatriement des pouvoirs en la matière était de s’assurer que les immigrants s’intègrent à la communauté francophone et fonctionnent en français. Cette préoccupation est d’autant plus importante de nos jours que dans un contexte de faible fécondité, le nombre d’immigrants reçus et leurs comportements linguistiques auront de plus en plus d’effet sur l’avenir du français au Québec.

Certains intervenants, souvent issus des milieux patronaux, suggèrent d’accorder moins d’importance à la connaissance du français lors de la sélection des immigrants, car, soutiennent-ils, cela se ferait au détriment des critères socioéconomiques d’employabilité. Cette suggestion ne tient pas la route, car elle va en fait à l’encontre de ses prétentions d’intégration professionnelle. La connaissance du français est en soi un critère déterminant de la réussite de l’intégration socioprofessionnelle, tout comme l’est celle de l’anglais. À profil équivalent, les immigrants qui connaissent à la fois le français et l’anglais ont plus de chance d’obtenir un emploi que ceux connaissant uniquement l’anglais et ont un revenu supérieur[18]. La connaissance du français comme critère de sélection n’entre donc pas en conflit avec les préoccupations d’intégration économique, au contraire. S’il est vrai que la méconnaissance de l’anglais nuit également à l’intégration professionnelle, le fait d’accorder moins de points au français n’améliorerait en rien la situation. En fait, pour suivre les objectifs de ce discours, il faudrait hausser le seuil de passage de la grille de sélection de manière à exclure ceux qui ne sont pas bilingues. Il ne resterait alors plus beaucoup de candidats pour se qualifier. Mais puisqu’une langue, ça s’apprend, pourrait-on alors diminuer l’importance des critères linguistiques pour mettre plus de poids aux autres critères d’employabilité ? Peut-être, mais il faudrait alors consentir à réinvestir massivement en formation linguistique. Je ne suis pas certain que cette idée soit populaire au gouvernement en ces temps de restrictions budgétaires.

— Il y a, me semble-t-il, une contradiction dans les termes dans les débats entourant l’immigration. On nous dit : l’immigration est une richesse, et au même moment, on nous explique que plusieurs communautés immigrées ne réussissent pas leur intégration économique, ce qui veut dire, on s’en doute bien, qu’elles contribuent moins qu’elles ne le pourraient à la richesse nationale. Puis on résout le problème en expliquant qu’elles sont victimes de discrimination et d’exclusion de la part de la société d’accueil. Que pensez-vous de cette vision des choses ?

— D’un côté, le gouvernement maintient de hauts niveaux d’immigration pour satisfaire aux demandes des milieux patronaux qui soutiennent avoir besoin de cette main-d’œuvre. De l’autre, les entreprises sont réticentes à l’embauche des personnes issues de l’immigration. Il est alors légitime de se poser des questions sur les réelles motivations des lobbys patronaux à faire constamment pression pour toujours hausser les niveaux d’immigration.

Des études, tant dans le reste du Canada qu’au Québec, ont fait état de discrimination systématique envers les personnes ayant des noms d’origine étrangère en faisant des tests de CV aux qualifications identiques[19][20]. La frilosité de certains ordres professionnels envers les diplômes étrangers peut également avoir nuire à certains immigrants (bien que la proportion ayant une formation nécessitant l’adhésion à un ordre soit faible). Néanmoins, la discrimination et le protectionnisme n’expliquent pas tous les problèmes rencontrés à l’insertion professionnelle. De nombreuses autres difficultés sont présentes et plusieurs d’entre elles sont systémiques et peuvent ainsi difficilement se résoudre sans réaménagement en profondeur de la société. En somme, le pouvoir d’action des intervenants du Québec demeure limité sur ce genre de difficultés. Entre autres, pensons aux compétences linguistiques, pour lesquelles un haut niveau est souvent indispensable pour occuper un poste qualifié. Pour beaucoup d’immigrants, le français n’est pas la langue maternelle, ce qui les désavantage à ce niveau. Pensons également à la qualité des systèmes d’éducation, qui est très variable d’un pays à l’autre et qui défavorise généralement les personnes issues des pays les plus pauvres. Si l’on admet qu’une coupure de quelques pourcentages des budgets reliés à l’éducation au Québec a un effet sur la qualité des services rendus, imaginez un système où les budgets par habitant ne représentent même pas le cinquième de ce que l’on a ici. Ensuite, nous pouvons également penser à la non-transférabilité internationale du capital humain. Pour prendre un exemple parlant : un avocat formé en Arabie séoudite, aussi compétent soit-il dans son pays d’origine, ne pourrait pas exercer au Québec, le système judiciaire étant trop différent. De la même manière, même si le corps humain est le même partout, les maladies ne sont pas les mêmes et les moyens de bord non plus, de sorte qu’un excellent médecin formé en Afrique pour soigner la malnutrition avec peu de matériels et médicaments aura nécessairement besoin d’une importante mise à niveau avant de pouvoir traiter les problèmes des patients au Québec. Pour les immigrants venant d’arriver, la méconnaissance des institutions et des codes culturels, de même que le fait d’avoir un réseau professionnel beaucoup moins développé constituent d’autres difficultés systémiques.

Finalement, il est également important de souligner qu’il est possible que l’augmentation des niveaux d’immigration explique en partie la détérioration de l’intégration économique des immigrants. Une récente étude effectuée par Statistique Canada[21] sur les immigrants arrivés entre 1982 et 2010 montre en effet que toute chose étant égale par ailleurs, une augmentation de la taille d’une cohorte entraine une diminution des revenus moyens de celles-ci, la raison probable étant une plus forte concurrence sur le marché du travail pour des profils similaires. Cela dit, il faut également rappeler que ces problèmes d’intégration économique ne pèsent probablement pas beaucoup sur la balance des finances publiques et sur la prospérité en général. La principale préoccupation à ce niveau doit plutôt se situer à l’échelle humaine, c’est-à-dire par rapport au bien-être de la population concernée par ces problèmes.

— Vous souhaitez une régionalisation de l’immigration. L’objectif est louable, mais comment le concrétiser ? Dans une société libérale, une fois les gens installés ici, une fois devenus citoyens, ils ont tous les mêmes droits et on imagine mal un gouvernement les assigner à résidence pour quelques années, pour repeupler des régions que les Québécois sont souvent les premiers à fuir. Comment réussir la régionalisation de l’immigration ?

— Des études ont montré l’effet bénéfique pour les immigrants de vivre hors région métropolitaine[22], ceux-ci ayant une meilleure situation professionnelle, sans compter que leur milieu de vie favorise les contacts avec les natifs. Cela dit, si je suis effectivement favorable à encourager la régionalisation de l’immigration, je demeure réaliste quant à notre pouvoir pour changer les choses de manière significative. La réalité est que l’immigration internationale est avant tout un phénomène intermétropolitain. Inévitablement, ce sont les grands centres qui accueilleront la majeure partie des immigrants, Montréal dans le cas de l’immigration au Québec, car c’est là que se situent les principaux points d’entrées, qu’il y a le plus d’occasions et c’est également là que se trouve un réseau déjà établi de la communauté d’origine, sans compter que les structures favorisant l’accueil sont également plus présentes (pensons entre autres au transport en commun). La région métropolitaine de Montréal reçoit ainsi plus de 80 % des 50 000 immigrants accueillis annuellement au Québec, alors qu’elle compte pour environ la moitié de la population. Les autres s’installent pour l’essentiel à Québec (6 %), Gatineau (3 %) et Sherbrooke (3 %). L’immigration internationale est ainsi un phénomène à peu près étranger aux autres régions du Québec. Par exemple, l’Abitibi-Témiscamingue et le Bas-Saint-Laurent n’accueillent que quelques dizaines d’immigrants par année, en incluant les adoptions internationales. Néanmoins, s’il est peu probable qu’une proportion importante d’immigrants s’installe dans les villages, les régions métropolitaines plus petites (Québec, Gatineau, Sherbrooke, Trois-Rivières, Saguenay) et d’autres villes de taille moyenne pourraient certainement améliorer leur bilan, notamment celles où l’on retrouve un pôle universitaire.

S’il est inconcevable de forcer les immigrants à s’installer dans une région prédéterminée et à y rester, certains programmes pourraient néanmoins favoriser la régionalisation. Par exemple, l’on pourrait ouvrir un certain nombre de places à un tarif préférentiel (c’est-à-dire le même qu’aux Québécois) à des candidats étrangers dans des programmes universitaires ou collégiaux ciblés en partenariat avec les acteurs économiques locaux, plutôt que de charger le tarif international. Ces candidats seraient recrutés en fonction de leur performance scolaire, de leur âge et de leur connaissance linguistique. Le ministère de l’Immigration leur accorderait la résidence permanente de manière conditionnelle à l’obtention du diplôme. Les candidats ayant ensuite des diplômes québécois reconnus et recherchés sur le marché du travail au terme de leurs études auront beaucoup moins de barrières à l’obtention de bons emplois. Le fait d’étudier et de vivre durant un certain nombre d’années dans les régions faciliterait par ailleurs la rétention.

— La question des seuils est fondamentale, même si vous la prenez de biais. Le Québec a-t-il les moyens d’accueillir plus de 50 000 immigrants par année ? On vient tout juste de l’évoquer, d’ailleurs, ces immigrants ont moins à s’intégrer à 8 millions de Québécois, mais plutôt à une population métropolitaine d’environ 3 000 000 de personnes où les Québécois francophones sont en voie de minorisation accélérée. Le peuple québécois pourra-t-il encore longtemps supporter des seuils d’immigration aussi élevés ? 

— Il est difficile de répondre à la question des seuils et plus généralement de la capacité d’accueil, dans la mesure où ces enjeux sont intimement liés à nos attentes, notamment en ce qui concerne l’intégration économique, la francisation et la régionalisation. Si la plupart des intervenants s’accordent généralement sur l’importance de ces trois points, ceux-ci sont néanmoins souvent relégués au second plan. Le principal défaut de la manière de procéder habituelle de la politique d’immigration actuelle est que les objectifs sont quantitatifs avant d’être qualitatifs. Avant d’assurer une bonne intégration professionnelle, une francisation adéquate et une régionalisation de l’immigration, le ministère cherche à atteindre les seuils d’immigration qu’il s’est fixés. Or, devant l’absence d’impact important du nombre d’immigrants reçus sur le vieillissement de la population, les finances publiques, la prospérité et le marché de l’emploi, cette approche doit être revue.

À mon avis, il serait préférable de considérer les seuils non pas comme un objectif, mais comme une conséquence de nos attentes en matière d’intégration économique, de francisation et de régionalisation. Le principal objectif des planifications du ministère de l’Immigration serait alors de déterminer les conditions minimales que l’on juge acceptables sur chacun des trois points ci-dessus (par exemple, un taux de chômage maximum jugé acceptable, une proportion minimum d’intégration en français et une proportion minimum s’installant en régions) et d’ajuster la grille de sélection en conséquence, en prenant en considération les moyens financiers pouvant aider l’atteinte de ces objectifs (formation linguistique, stages subventionnés en entreprise, etc.). Le nombre d’immigrants reçus serait alors la conséquence de ces objectifs d’intégration et non un objectif en soi.

Selon cette approche, si l’on dispose des moyens pour assurer une bonne intégration professionnelle des immigrants, en français et suffisamment en région, alors il n’y a pas de raisons de limiter les seuils à 50 000. Au contraire, si dans un contexte de restriction budgétaire, on coupe dans les services de francisation et si en plus, le nombre de candidats très qualifiés désirant immigrer au Québec n’est pas suffisant pour permettre une sélection évitant de trop grandes difficultés d’intégration professionnelle, alors il est inutile de chercher à atteindre quand même des seuils élevés. Pour information, pour atteindre les seuils qu’il s’est fixés, le Québec doit actuellement avoir une grille de sélection beaucoup moins sévère que celle du gouvernement fédéral qui s’applique aux immigrants en destination du reste du Canada.

Par rapport à la taille de la population, le Québec se situe parmi les régions les plus accueillantes du globe. À 50 000 immigrants par année, le taux annuel d’immigration au Québec est d’environs 6/1000. C’est moins que la Norvège (13/1000), la Belgique (10/1000) et que la moyenne canadienne (7/1000), comparable au Danemark (6/1000), mais plus élevé que la France (2/1000), la Finlande (4/1000) et les États-Unis (3/1000). La comparaison avec l’Europe est difficile, dans la mesure où les définitions ne sont pas les mêmes (par exemple, le statut de « résident permanent » n’existe pas dans plusieurs pays d’Europe et l’on inclut aussi souvent dans les entrées les résidents temporaires, contrairement au Canada). De plus, pour les pays faisant partie de l’espace Schengen, la migration entre les pays membres est conceptuellement plus proche d’une migration interprovinciale au Canada que d’une véritable migration internationale. Les taux comparés ne réfèrent ainsi pas à la même chose. Si on limite la comparaison aux 13 provinces et territoires canadiens et 50 états américains, le Québec se positionne au 9e rang, ce qui le place à un niveau comparable aux états de New York et de la Floride.

Source et notes

http://www.pouruneécolelibre.com/2015/02/quebec-limmigration-ou-plus-precis…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 10:44 (2015)    Sujet du message: FUSILLADE A COPENHAGUE : 3 POLICIERS BLESSES Répondre en citant



FUSILLADE A COPENHAGUE : 3 POLICIERS BLESSES


Publié par Stéphanie Thibault le Samedi 14 Février 2015 : 17h06

Des tirs ont blessé trois policiers alors que se tenait un débat sur l'islamisme à la Maison de la culture de Copenhague. Deux suspects sont activement recherchés.

Une fusillade a eu lieu à la Maison de la culture de Copenhague, au Danemark, vers 16 heures où se déroulait un débat sur l'islamisme et le blasphème. Les tirs ont fait trois blessés, trois policiers, et deux suspects sont activement recherchés.

L'ambassadeur de France se trouvait dans la salle au moment de l'incident, mais ce dernier est indemne a aussitôt fait savoir l'ambassadez de France. Etait également présent l'auteur des caricatures de Mahomet, Lars Vilk.

http://www.planet.fr/international-fusillade-a-copenhague-3-policiers-bless…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 08:38 (2015)    Sujet du message: FEAR, Inc. 2.0 : AS ANTI-MUSLIM INCIDENTS CONTINUE, REPORT EXPOSES FUNDERS, PUNDITS OF ISLAMOPHOBIA Répondre en citant



FEAR, Inc. 2.0 : AS ANTI-MUSLIM INCIDENTS CONTINUE, REPORT EXPOSES FUNDERS, PUNDITS OF ISLAMOPHOBIA




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=RRZnqTtqqZA

...

"When a Jesuit of the minor rank is to be elevated to command, he is conducted into the Chapel of the Convent of the Order, where there are only three others present, the principal or Superior standing in front of the altar. On either side stands a monk, one of whom holds a banner of yellow and white, which are the Papal colors, and the other a black banner with a dagger and red cross above a skull and crossbones, with the word INRI, and below them the words IUSTUM, NECAR, REGES, IMPIOUS. The meaning of which is: It is just to exterminate or annihilate impious or heretical Kings, Governments, or Rulers. Upon the floor is a red cross at which the postulant or candidate kneels. The Superior hands him a small black crucifix, which he takes in his left hand and presses to his heart, and the Superior at the same time presents to him a dagger, which he grasps by the blade and holds the point against his heart, the Superior still holding it by the hilt, and thus addresses the postulant:"
...

furthermore promise and declare that I will, when opportunity present, make and wage relentless war, secretly or openly, against all heretics, Protestants and Liberals, as I am directed to do, to extirpate and exterminate them from the face of the whole earth; and that I will spare neither age, sex or condition; and that I will hang, waste, boil, flay, strangle and bury alive these infamous heretics, rip up the stomachs and wombs of their women and crush their infants' heads against the walls, in order to annihilate forever their execrable race. That when the same cannot be done openly, I will secretly use the poisoned cup, the strangulating cord, the steel of the poniard or the leaden bullet, regardless of the honor, rank, dignity, or authority of the person or persons, whatever may be their condition in life, either public or private, as I at any time may be directed so to do by any agent of the Pope or Superior of the Brotherhood of the Holy Faith, of the Society of Jesus.

In confirmation of which, I hereby dedicate my life, my soul and all my corporal powers, and with this dagger which I now receive, I will subscribe my name written in my own blood, in testimony thereof; and should I prove false or weaken in my determination, may my brethren and fellow soldiers of the Militia of the Pope cut off my hands and my feet, and my throat from ear to ear, my belly opened and sulphur burned therein, with all the punishment that can be inflicted upon me on earth and my soul be tortured by demons in an eternal hell forever!

All of which, I, _, do swear by the Blessed Trinity and blessed Sacraments, which I am now to receive, to perform and on my part to keep inviolable; and do call all the heavenly and glorious host of heaven to witness the blessed Sacrament of the Eucharist, and witness the same further with my name written and with the point of this dagger dipped in my own blood and sealed in the face of this holy covenant."

...

A. To obey the orders of my general and Superiors and execute the will of the Pope and faithfully fulfill the conditions of my oaths.

Q. Go ye, then, into all the world and take possession of all lands in the name of the Pope. He who will not accept him as the Vicar of Jesus and his Vice-regent on earth, let him be accursed and exterminated."

...



Alberto Ribera taking the Jesuit oath.


This oath is taken from the book Subterranean Rome by Carlos Didier, translated from the French and published in New York in 1843. Dr. Alberto Rivera escaped from the Jesuit Order in 1967, and he describes his Jesuit oath in exactly the same way as it appears in this book. Semper idem: always the same.  

  
The Jesuit Oath of Induction is also recorded in the Congressional Record of the U.S. (House Bill 1523, Contested election case of Eugene C. Bonniwell, against Thos. S. Butler, Feb. 15, 1913, pp. 3215-3216).  

Read more : http://www.reformation.org/jesuit-oath.html


Dernière édition par maria le Mar 17 Fév - 10:41 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 10:38 (2015)    Sujet du message: L’ÉTAT ISLAMIQUE MENACE DE TIER DES MISSILES SCUD SUR l'ITALIE A PARTIR DE LA LIBYE ET DE DEBARQUER SUR LE TERRITOIRE ITALIEN Répondre en citant



L’ÉTAT ISLAMIQUE MENACE DE TIER DES MISSILES SCUD SUR l'ITALIE A PARTIR DE LA LIBYE ET DE DEBARQUER SUR LE TERRITOIRE ITALIEN 


Par guerrecivileeneurope le 16 février 2015 • ( 1 )



C’est une chose de se trouver dans un trou perdu en Syrie ou en Iraq. C’en est une autre d’être sur les rives de la Méditerranée à quelques kilomètres seulement de l’Europe, de l’Italie. Ces dernières heures, les djihadistes de l’Isis ont pris le contrôle de plusieurs endroits sur les côtes Libyennes, cherchant à prendre le contrôle du pays tout entier. Et pas pour rien.

Hier, il a été conseillé aux Italiens de quitter la Libye, et l’ambassade d’Italie à Tripoli a été fermée. Le pays est complètement hors contrôle, c’est une vraie poudrière. A quelques centaines de kilomètres de chez nous.

Ces fanatiques du califat on commencé à menacer notre pays. Il y a quelques heures, un de ces fanatiques expliquait sur les réseaux sociaux que notre pays se trouve à portée des missiles. « Tirons un scud » proposait-il à ses sbires.

La Libye est pleine à craquer d’armes et, quand le régime du colonel Kadhafi s’est écroulé, qui sait en quelles mains ces armes sont tombées.[…]

Les djihadistes ont déclaré : « Vous nous avez vu sur les collines Syriennes, mais maintenant nous sommes au sud de Rome. En Libye ». Traduisez : « Nous arrivons ».

Ce message a été divulgué en même temps que la vidéo, tournée en Libye, face à la mer, montrant la décapitation de 21 coptes égyptiens.

Source : http://www.liberoquotidiano.it/news/italia/11756845/L-Isis-pianifica-lo-sba… traduction via les observateurs.ch

http://civilwarineurope.com/2015/02/16/letat-islamique-menace-de-tirer-des-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 06:19 (2015)    Sujet du message: PRO-KIEV COMMANDER : 'WE WILL BURN DOWN CRIMEA, WITH ALL ITS RESIDENTS' Répondre en citant

RUMOR OF WAR

PRO-KIEV COMMANDER : 'WE WILL BURN DOWN CRIMEA, WITH ALL ITS RESIDENTS
'



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Yk0HarfE_As&hd=1



Europe
18:19 17.02.2015(updated 19:29 17.02.2015)

You can take the leader out of his battalion, but you can't take the battalion out of its leader: a Ukrainian MP has issued outrageous threats against Crimea and threatened to torch its population.

The militantly pro-Ukrainian Dnipro Battalion leader- turned-MP Yuri Bereza has promised to "burn down Crimea, with all of its residents if needed," vociferously refusing to “liberate the peninsula in a somewhat cultural manner.” The saber-rattling politician, did not specify who might need the people to be burnt and why


© Photo: Taken from YouTube
Yury Bereza in a live broadcast on the Ukrainian national TV channel 1+1.

The threat was voiced in a live broadcast on the Ukrainian national TV channel 1+1.

Bereza has already distinguished himself following the scandal over the false photos illustrating an alleged Russian military presence in Ukraine on German TV.
A recent news segment which aired on Germany's federal ZDF channel showed the alleged movement of Russian tanks and missile systems into eastern Ukraine, illustrating the news with the image taken several years earlier, in 2009, and in South Ossetia, not Ukraine.


© Twitter/@NovorossiaPress
German TV Channel in Trouble After Being Caught in Ukraine War Lie

The politician first called it “Russian intrigues”, but then opted to accredit it to tabloids. Earlier in November Bereza pledged his battalion was ready to "intrude" into Russia, to “break into it with reconnaissance detachments and sabotage groups”. The threats were voice in a live broadcast of the 'Shuster Live' TV show.

The Dnipro Battalion is based in Dnipropetrovsk, which is located near the Donetsk region. It was established in April 2014 to combat pro-independent fighters and is reportedly partially funded by billionaire oligarch Ihor Kolomoyskyi, and is thus nicknamed Kolomoyskyi's battallion.

http://sputniknews.com/europe/20150217/1018385027.html#ixzz3S3eBN1za


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 06:36 (2015)    Sujet du message: DRAGNET CLOSING IN ON US CITIZENS AND THEIR ASSETS Répondre en citant



DRAGNET CLOSING IN ON US CITIZENS AND THEIR ASSETS



February 09, 2015

TSA to Arrest Anyone Charged with any Crime trying to Come or Leave – including taxes ... The border is closing rapidly. First it was FATCA hunting Americans with any assets overseas whatsoever. Now just two days after taking charge of the committee chairing the House Homeland Security subcommittee hearing, U.S. Rep. John Katko introduced two bills. He is looking to effectively close the borders using terrorism as the excuse as always to hunt down Americans. Katko is a former federal prosecutor. So he knows precisely what he is doing writing a law that is so broad, that anyone suspected of a crime cannot leave the country. This is any crime. Keeping gold in a safe deposit box is money laundering carrying up to 25 years in prison. – Martin Armstrong

Dominant Social Theme: Terrorism has to be fought. Broad laws are better.

Free-Market Analysis: This article from Martin Armstrong is a timely reminder that cross-border protections are getting stronger not weaker.

We've estimated in the past that within two years time it will be significantly more difficult to get funds in and out of the US. Armstrong has come to the same conclusion. Most of the terrorism legislation and military and civilian terrorism measures are not aimed so much at terrorists, from our point of view, as they are at citizens.

The idea is to reduce US constitutional freedoms to make the US more integrated into the larger Americas, especially North America. The US Constitution poses significant hurdles to such amalgamation.

Nonetheless, this trend toward more constrictions on freedoms continues. It is not especially gentle but it is never couched in terms of restricting liberty and always in the context of providing safety and security.

This is how John Katco is positioning his bills, according to a recent press release:

Katko Introduces Legislation to Enhance Airport Security ... Days after chairing his first Transportation Security subcommittee hearing, Rep. John Katko (NY-24) has introduced two bipartisan bills to enhance security measures at domestic airports and to ensure funding is used wisely by the Transportation Security Administration (TSA).

Katko's inaugural Transportation Security subcommittee hearing, entitled "A Review of Access Control Measures at Our Nation's Airports," was held this past Tuesday, February 3. The hearing followed reports of several high profile security breaches at domestic airports. Specifically, the hearing examined security programs designed to mitigate potential insider threats from airport employees, TSA personnel, and others who have access to sterile areas of domestic airports.

The bipartisan bills introduced by Katko are designed to enhance airport security measures in a cost-effective manner. H.R. 720, the Gerardo Hernandez Airport Security Act, directs the Department of Homeland Security to undertake a variety of activities to enhance security and communication at domestic airports, specifically requiring TSA to verify that all airports have appropriate security response plans.

H.R. 719, the TSA Office of Inspection Accountability Act, ensures that funding is used wisely by TSA. It would require that TSA Criminal Investigators spend at least 50 percent of their time investigating, apprehending, or detaining individuals suspected of committing a crime. Currently, TSA does not necessitate that its Criminal Investigators meet this requirement, despite being considered law enforcement officers and receiving premium pay.

We can see from the last graf of this release that Katko's bill would shove the TSA in the direction of investigating ANYONE suspected of committing a crime. The TSA was set up to keep US skies safe from terrorism. Now it is morphing into a full-fledged criminal investigation agency.

The broad powers that Katko is seeking provoked Armstrong's column, as we can see above. But here's more:

Katko's bill will ... now result in the arrest of anyone for any alleged crime whatsoever and that will apply to taxes. Katko is constructing a highly dangerous version of the Berlin Wall around all American citizens. He is converting the TSA into a police force less concerned about air safety and focused more on catching anyone the government can argue violates some law federal or state. It is so broad, this would apply to domestic disputes as well.

Armstrong labels Katko a "former prosecutor" and claims such individuals are too dangerous to be elected to public office. Their impetus is to create actionable legislation that can result in increased arrests. In this case, what seems obvious is that a large part of the "criminality" that Katko wants investigated and stopped will inevitably have to do with the transfer of funds and property out of the US and offshore.

Here at The Daily Bell we have introduced solutions that assist people in protecting themselves from increasing aggressive federal governments (for instance, asset protection, security of gold, a second home here or here and more). As the US government becomes more desperate to fund its vast programmatic and military apparatus, the search for revenue is becoming ever more invasive.

Conclusion: Those who understand the course of history when it comes to empires such as that which the US has constructed will surely plan ahead for worse to come.

http://www.thedailybell.com/news-analysis/36069/Dragnet-Closing-in-on-US-Ci…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 09:43 (2015)    Sujet du message: NEW BEACH PROHIBITIONS AFFECTS TOURISTS IN THAILAND'S PHUKET Répondre en citant

NEW BEACH PROHIBITIONS AFFECTS TOURISTS IN THAILAND'S PHUKET


 
First sunbeds were prohibited. Now the local government in Phuket also prohibits tourists to bring their own chairs, and smoking and eating at the city's beaches.

The governor of Phuket, Nisit Jansomwong, today held a press conference in which he clarified the rules around the new "sunbed ban", which means that all forms of sunbeds - and chairs are prohibited on beaches in Phuket, reports the online newspaper Phuket Gazzette.

It also applies to chairs that tourists brings themselves.

Now only towels and mats are permitted if you want to enjoy a day on the beach in one of Thailand's most famous tourist areas.

You can still bring an umbrella, but you must stay within a limited area, about ten percent of the beach's area, according to the online newspaper for tourist news, Phuket Wan.

According Phuket Gazzette, it is also forbidden to eat and smoke if you are on the beaches of Phuket.

- Although smoking and eating are prohibited, people are still allowed to drink on the beach, said Governor of Phuket, Nisit Jansomwong to the newspaper.

The idea behind the strict regulation is, according Phuket Wan, to get rid of commercialization, in terms of rental of sunbeds and such, and to keep the tourists.

Nisit Jansomwong says that the idea is only an experiment to see what works, and it can quickly be replaced by another experiment.

Currently, the new prohibitions has faced widespread protests among tourists, so it may indicate that they are not interested in taking part in such experiments. Among other things, the
Facebook page P News Phuket posted photos and videos of tourists who are protesting the ban to the police.

http://speisa.com/modules/articles/index.php/item.820/new-beach-prohibition…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 10:09 (2015)    Sujet du message: ISRAEL APPROVES $46 MILLION PLAN TO ABSORB ALL EUROPEAN JEWS FOLLOWING MUSLIM TERROR ATTACKS Répondre en citant

IMMIGRATION

ISRAEL APPROVES $46 MILLION PLAN TO ABSORB ALL EUROPEAN JEWS FOLLOWING MUSLIM TERROR ATTACKS

Geoffrey Grider | February 15, 2015 | 53 Comments

“We are bracing ourselves and calling for a mass immigration from Europe,” Prime Minister Benjamin Netanyahu said Sunday.


“I bring near my righteousness; it shall not be far off, and my salvation shall not tarry: and I will place salvation in Zion for Israel my glory.” Isaiah 46:13 (KJV)

Benjamin Netanyahu made a truly stunning announcement today as he issued the call for all of Europe’s Jews to come home to Israel. The bible clearly declares in the last days that all Israel will be regathered in their biblical homeland, and today’s announcement goes a long way towards fulfilling that.



The Israeli cabinet on Sunday approved a $46 million plan to finance the arrival of thousands of Jewish people expected to immigrate from Europe, following a number of anti-Semitic attacks on the continent in recent months.

Announced just hours after a gunman in Copenhagen, Denmark, fatally shot a man outside a synagogue as part of twin terrorist attacks, Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu said his country was ready to welcome Jews “home.”
Citation:

“I would like to say to all of Europe’s Jews, and Jews everywhere, Israel is the home of every Jew,” he said in a
Facebook
post.


While much of eastern Ukraine has been left devastated by civil war, France and Belgium have been the target of anti-Semitic attacks in recent months. In Paris last month, four Jewish men were killed inside a kosher supermarket by an Islamist gunman, while four people were killed at a Jewish museum in Brussels in May, 2014.

“This wave of attacks is expected to continue,” Netanyahu told his Cabinet. “Jews deserve security in every country, but we say to our Jewish brothers and sisters, Israel is your home.”

http://www.nowtheendbegins.com/blog/?p=30853


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 10:39 (2015)    Sujet du message: ITALY PREPARES FOR WAR WITH ISIS FROM THE SOUTH Répondre en citant



RUMOR OF WAR - THE BEGINNING OF ISIS/JESUIT WAR IN EUROPE

...
"You have been taught to insidiously plant the seeds of jealousy and hatred between communities, provinces, states that were at peace, and incite them to deeds of blood, involving them in war with each other, and to create revolutions and civil wars in countries that were independent and prosperous, cultivating the arts and the sciences and enjoying the blessings of peace. To take sides with the combatants and to act secretly with your brother Jesuit, who might be engaged on the other side, but openly opposed to that with which you might be connected, only that the Church might be the gainer in the end, in the conditions fixed in the treaties for peace and that the end justifies the means."...

...
"I do further declare, that I will help, assist, and advise all or any of his Holiness' agents in any place wherever I shall be, in Switzerland, Germany, Holland, Denmark, Sweden, Norway, England, Ireland or America, or in any other Kingdom or territory I shall come to, and do my uttermost to extirpate the heretical Protestants or Liberals' doctrines and to destroy all their pretended powers, legal or otherwise."

"I do further promise and declare, that notwithstanding I am dispensed with, to assume my religion heretical, for the propaganda of the Mother Church's interest, to keep secret and private all her agents' counsels from time to time, as they may entrust me and not to divulge, directly or indirectly, by word, writing or circumstance whatever; but to execute all that shall be proposed, given in charge or discovered unto me, by you, my ghostly father, or any of this sacred covenant."

"I do further promise and declare, that I will have no opinion or will of my own, or any mental reservation whatever, even as a corpse or cadaver (perinde ac cadaver), but will unhesitatingly obey each and every command that I may receive from my superiors in the Militia of the Pope and of Jesus Christ."

"That I may go to any part of the world withersoever I may be sent, to the frozen regions of the North, the burning sands of the desert of Africa, or the jungles of India, to the centers of civilization of Europe, or to the wild haunts of the barbarous savages of America, without murmuring or repining, and will be submissive in all things whatsoever communicated to me."

"I furthermore promise and declare that I will, when opportunity present, make and wage relentless war, secretly or openly, against all heretics, Protestants and Liberals, as I am directed to do, to extirpate and exterminate them from the face of the whole earth; and that I will spare neither age, sex or condition; and that I will hang, waste, boil, flay, strangle and bury alive these infamous heretics, rip up the stomachs and wombs of their women and crush their infants' heads against the walls, in order to annihilate forever their execrable race. That when the same cannot be done openly, I will secretly use the poisoned cup, the strangulating cord, the steel of the poniard or the leaden bullet, regardless of the honor, rank, dignity, or authority of the person or persons, whatever may be their condition in life, either public or private, as I at any time may be directed so to do by any agent of the Pope or Superior of the Brotherhood of the Holy Faith, of the Society of Jesus."...

Jesuit oath
http://www.biblebelievers.org.au/jesuits.htm

-----

ITALY PREPARES FOR WAR WITH ISIS FROM THE SOUTH


AFP PHOTO / YOUNIS AL-BAYATI

by Thomas D. Williams, Ph.D.18 Feb 201http://www.breitbart.com/national-security/2015/02/18/italy-prepares-for-wa…

ROME, Italy — As the Islamic State gains strength in Libya and threatens to overrun Italy with immigrants, Italy finds itself exposed with no way to handle the onslaught.

Italian Defense Minister Roberta Pinotti has said that the Libya situation is “out of control.”

Though Pinotti said that Italy is prepared to defend its seas, she also declared that “Italy cannot be alone to bear the costs of these operations that affect all of Europe.” She believes that once masses of people leave Libya, the problem becomes far more serious.

“The real issue is how to prevent people from leaving,” she said.

She also stated that “a group of smugglers has been formed, causing an increase in barges headed to Italy.” She suggested that the key would be to stop the human traffickers by eliminating their means of transport while still on Libyan territory, something that would require Libya’s permission.

Pinotti said that to destroy the barges “we need an agreement with Libya, something like what D’Alema had with Albania,” referring to a 1998 agreement between Italy and the Albanian government to prevent illegal immigration.

Meanwhile, the Foreign Minister, Paolo Gentiloni, told the Italian Parliament that the situation with Libya “is getting worse” and that “time is running out.”

Unlike the Defense Minister, Gentiloni is still pointing toward a diplomatic solution. “The only remedy is political,” he said. “We don’t want crusades.”

Gentiloni also underscored the risk of new coalitions of jihadists, with ISIS merging with locals. In Libya, he said, “there is a manifest risk of local groups and ISIS banding together.”

Nasser Kamel, the Egyptian Ambassador to London, stressed the need to act as quickly as possible to halt the advance of ISIS in Libya. “Sirte is only three hundred kilometers from Italy,” he said, with the risk of “boats full of terrorists” arriving on Italian shores in a matter of hours. Referring to the 2,164 migrants rescued at sea in one 24-hour period over the weekend, he described the present situation as an “exodus without precedent.”

While most of these refugees are crossing the Mediterranean for personal reasons, Kamel warned that “in the next few weeks, if we do not act together, they will be boats full of terrorists also.”

The president of Italy’s COPASIR (Parliamentary Committee for Intelligence and Security Services and for State Secret Control), Giacomo Stucchi, spoke on Tuesday of a “real risk” that “potential terrorists, even if uncoordinated, are hiding in departing boats.”

Even if Italy is managing to check arriving refugees now, Stucchi said, there is doubt regarding how much more they can handle. “I wonder,” he said, “whether we can ensure adequate controls in the case of mass arrivals, of maybe ten thousand in a day.”

According to an online essay written by an ISIS supporter, translated by a counter-extremism organization called the Quilliam Foundation, the possible number of illegal immigration trips from the long Libyan coast is “massive” and “it is easily possible to pass through Maritime Security Checkpoints and arrive in cities.”

On Monday, Sir John Sawers, the former head of MI6, said that Britain should debate whether or not to put ground troops there to stop the country “being exploited by fanatics.”

Egypt’s President Abdel Fatah al-Sisi has called for a UN-backed international coalition to defeat ISIS in Libya on Tuesday, saying: “We will not allow them to cut the heads off our children.”

Al-Sisi said that “there is no choice” but to create a global coalition to confront the Islamist extremists in Libya.

Follow Thomas D. Williams on Twitter: @tdwilliamsrome.

http://www.breitbart.com/national-security/2015/02/18/italy-prepares-for-wa…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 11:36 (2015)    Sujet du message: LE QATAR RAPPELLE SON AMBASSADEUR EN EGYPTE APRES LES RAIDS EN LIBYE Répondre en citant

LE QATAR RAPPELLE SON AMBASSADEUR EN EGYPTE APRES LES RAIDS EN LIBYE

Nous voyons de plus en plus de pays fermer leur ambassade ces dernières années. Les raisons invoquées sont les tensions ou les guerres. Mais, j'ai découvert qu'il y avait un autre but derrière toutes ces fermetures, qui fait partie de l'Agenda 21 pour mettre fin à la souveraineté nationale et faire la transition vers un ordre unique et global qui sera sous la supervision des Nations Unies, cette pieuvre géante qui est en train, présentement, devant nos yeux, d'étendre ses tentacules maléfiques sur toutes les nations. Nos chers gouvernements tous associés à cet ordre nouveau se sont bien gardés de nous en parler et de nous mettre en garde contre ce changement majeur qui fait partie de cette prison géante qui arrive maintenant à sa finalité et qui va tous nous atteindre que nous le voulions ou non. Comme nous pouvons le constater, la guerre sert, encore, de transition pour l'avancement de ce projet. Voyez ce que cet article nous dit sur ce sujet :

... L’Agenda 21 est nommé « agenda pour le 21ème siècle » et il fait penser à un fascisme/communisme mondial. Voici un résumé de ce que l’Agenda 21/Développement Durable/Biodiversité cherche à imposer :

• La fin de la souveraineté nationale
• La planification et la gestion étatisées des territoires pour toutes les ressources, les écosystèmes, les déserts, forêts, montagnes, océans et l’eau douce; l’agriculture; le développement rural; la biotechnologie; et l’assurance d’une « équité » (esclavage équitable)
• L’État « définit le rôle » des entreprises et des ressources financières
• Abolition de la propriété privée (ce n’est pas « durable »)
• « Restructuration » de l’unité familiale
• Des enfants élevés par l’État
• On dit aux gens quel sera leur travail
• Restrictions majeures des déplacements
• Création de « zones de peuplement humain »
• Repeuplement de masse car les gens sont forcés de laisser vacantes les terres où ils vivaient auparavant
• Éducation abrutissante (réalisée)
• Dépopulation mondiale massive à la poursuite des éléments ci-dessus


Cet horrible programme est coordonné par les Nations-Unies, fer de lance d’une dictature mondiale, via un réseau non-gouvernemental appelé autrefois le Conseil International d’Initiatives d’Environnement Locales [en anglais ICLEI, International Council of Local Environmental Initiatives] et aujourd’hui connu comme Gouvernements Locaux pour la Durabilité, bien que le nom abrégé ICLEI soit toujours en usage. Les Nations-Unies ouvrent maintenant des « ambassades » autour du monde nommées « Maisons des Nations-Unies » sous couvert d’accroître la sensibilisation des activités des Nations-Unies, mais non les activités que les gens ont vraiment besoin de connaître. Ils en ont ouvert une à Hunter Square, à Édimbourg, en Écosse, par exemple.
Les Gouvernements Locaux pour la Durabilité (ICLEI) et d’autres organisations introduisent le programme dans chaque village, ville, cité et région et il commence déjà à s’étendre autour du monde....
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:V0qW3IEwSQoJ:www.nouve…


-----

Le Caire a frappé l'EI en Libye après l'exécution par les djihadistes de 21 Coptes égyptiens



http://marialeroux1.clicforum.fr/image/110/9/7/e/afp-d4bdbc27e6276...64c0da…Le Qatar a rappelé jeudi son ambassadeur en Egypte à la suite d'un différend survenu lors d'une réunion de la Ligue arabe sur les raids aériens égyptiens ( Lionel Bonaventure (AFP/Archives) )"Lionel Bonaventure (AFP/Archives)"


Le Qatar a rappelé jeudi son ambassadeur en Egypte à la suite d'un différend survenu lors d'une réunion de la Ligue arabe sur les raids aériens égyptiens contre des positions du groupe Etat islamique (EI) en Libye, a annoncé l'agence de presse officielle QNA.

Selon un responsable du ministère des Affaires étrangères du Qatar, Doha a décidé de rappeler pour consultations son ambassadeur au Caire en raison d'une déclaration du délégué égyptien à la Ligue arabe, a indiqué QNA.

L'agence qatarienne n'a pas donné de précisions sur la teneur de la déclaration du délégué égyptien. Mais la chaîne de télévision qatarienne Al-Jazeera a affirmé que les Egyptiens avaient accusé le Qatar de soutenir le terrorisme.

Des médias égyptiens ont eux aussi rapporté que le délégué égyptien à la Ligue arabe, Tariq Adel, avait accusé le Qatar de soutenir de terrorisme, au motif que le délégué qatarien avait exprimé des réserves sur une clause approuvant les raids aériens égyptiens contre les djihadistes.

Le ministère qatarien des Affaires étrangères a confirmé dans un communiqué que le Qatar avait émis dans le cadre de la Ligue arabe des réserves sur une approbation des raids égyptiens en Libye, soulignant la nécessité de "consultations avant toute action militaire unilatérale contre un autre Etat membre" de l'organisation panarabe.

Des appareils F-16 de l'armée de l'air égyptienne ont bombardé mardi des bases djihadistes à Derna, dans l'est de la Libye, à la suite de la publication par l'EI d'une vidéo montrant la décapitation de 21 coptes égyptiens qui se trouvaient en Libye à la recherche de travail et avaient été capturés par le groupe.

(AFP)

http://www.i24news.tv/app.php/fr/actu/international/moyen-orient/61621-150219-le-qatar-rappelle-son-ambassadeur-en-egypte-apres-les-raids-en-libye


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 10:20 (2015)    Sujet du message: UKRAINE CRISIS : HOUSE OF LORDS CRITICISES EU AND BRITAIN FOR 'SLEEPWALKING INTO CRISIS' AS MOSCOW AND NATO REMAIN ON DIPLOMATIC COLLISION COURSE Répondre en citant

WAR PROPAGANDA

UKRAINE CRISIS : HOUSE OF LORDS CRITICISES EU AND BRITAIN FOR 'SLEEPWALKING INTO CRISIS' AS MOSCOW AND NATO REMAIN ON DIPLOMATIC COLLISION COURSE



Thursday 19 February 2015
Kim Sengupta

The fraught relationship between Russia and the West, which was supposed to improve following an agreement over Ukraine, has descended instead into renewed acrimony after a series of tense military and diplomatic confrontations.

France and Germany, which had brokered the Minsk accord last week, were yesterday trying to hold together the increasingly fragile ceasefire in Ukraine amid reports that fighting was spreading once again. Kremlin-backed separatists and Cossack fighters triumphantly paraded through the shattered town of Debaltseve, a strategic point they had captured in the past 48 hours.

Britain, which along with the EU will be strongly criticised by a House of Lords committee today for “sleep-walking into this crisis”, was drawn towards centre-stage after two Russian Bear bombers off the coast of Cornwall – but just outside UK airspace – were met by RAF jets scrambled from their base in Coningsby, Lincolnshire.

The apparent probe of British readiness came soon after the Defence Secretary, Michael Fallon, accused President Vladimir Putin of trying to extend his campaign of destabilisation to the Baltic countries. The Russian leader, he said, presented as much of a threat to Europe as Isis.

David Cameron said Moscow was trying to make “some sort of point” by its repeated deployment of planes close to British airspace, adding: “I don’t think we should dignify it with too much of a response.”


Weary Ukrainian servicemen leave the area around the besieged town of Debaltseve in eastern Ukraine on Wednesday after fierce combat with pro-Russian rebels (Reuters)

Russia reacted with fury at Mr Fallon’s remarks, however. Deputy Foreign Minister Alexander Lukashevich declared that his comments were “already beyond diplomatic ethics”, adding: “The characterisation of Russia is completely intolerable. We will find a way to respond to the comments.”

But Mr Fallon received support at home and abroad for his warning on Moscow’s intentions. Valdis Dombrovskis, the vice-president of the European Commission, and a former Prime Minister of Latvia, said: “Russia’s aggression against Ukraine is very worrying for Baltic states. It shows that Russia is looking to redraw Europe’s 21st-century borders by force, and it must be noted that Ukraine is not the first country to face Russian aggression.”

Lithuanian Foreign Minister Linas Linkevicius said: “Russia is behaving aggressively now as we speak. I really do see threats to all countries, If we fail to act now to what’s happening in Ukraine, there will be a big temptation [for Russia] to further instigate situations elsewhere.”

Latvia’s Finance Minister, Janis Reirs, said that his country had already detected elements of “hybrid warfare” against his nation.

In London, Rory Stewart, the chairman of the Commons Defence Committee, said the West was on a “political razor-edge” over how to balance its response to Mr Putin, weighing the risk of allowing Russian expansionism to go unchecked and triggering further conflicts.

He said: “There’s no doubt at all that probably the most vulnerable part of the Nato alliance at the moment is the Baltic states.”



Dark days ahead? The Freedom Monument in Riga during a partial eclipse of the Sun (EPA)

He urged all British political parties to write into their manifestoes a commitment to spend two per cent of GDP on defence – as required by Nato – to send a message to Mr Putin. He also asked them to prepare to deal with threats such as cyber-attacks, irregular troops, and propaganda.

The EU committee of the House of Lords also argued, in the findings of an inquiry to be published today, that Western Europe failed to detect the real character of the Kremlin. For too long, it said, the relationship had been based on the “optimistic premise” that Russia was on a trajectory to democracy.

The British Government, which is one of the guarantors of the territorial integrity of Ukraine in return for it giving up a nuclear arsenal, was heavily criticised for not being “as active or as visible as it could have been”.

“It [the committee] believes that the EU, and by implication the UK, was guilty of sleep-walking into this crisis,” said the committee chairman, Lord Tugendhat. “The lack of robust analytical capacity, in both the UK and the EU, effectively led to a catastrophic misreading of the mood in the run-up to the crisis.”

Western governments stressed that continuing fighting risked the breakdown of the Minsk agreement, but the language was markedly muted. The US administration has put on hold a decision on whether or not to supply the Ukrainian government with heavy weaponry; White House spokesman Eric Schultz said: “What was agreed to last week was not a shopping list.”

Nato insists measures have already been taken to counter Russian aggression in the Baltic and eastern Europe, with bases in the area manned by Allied troops.

Kremlin officials have complained that the move breaches an agreement, made during Boris Yeltsin’s presidency, that Nato would not set up military bases in former Warsaw Pact states close to Russia’s borders.

Douglas Lute, the US ambassador to Nato, said: “These bases are not permanent and, as far as we are concerned, they are fully within the agreement.”

http://www.independent.co.uk/news/world/europe/ukraine-crisis-house-of-lord…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 10:46 (2015)    Sujet du message: LA FACE CACHEE DE LA GUERRE EN UKRAINE - 1-2 Répondre en citant

PROPAGANDE DE GUERRE

LA FACE CACHEE DE LA GUERRE EN UKRAINE - 1-2




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=zKvNla8V8I4




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=9jGdU5WRSN4

Les impacts prioritaires de l'envahisseur (USA/OTAN) et impacts directs pour les citoyens :

- Perte du droit de parler la langue russe ;

- Plus de salaire et suspension des pensions de retraite ;

- Destruction des infrastructures sociales : nourriure, eau, électricité, gazoduc, écoles, hôpital, maisons, etc,

Semant la mort, de nombreux blessés et l'exode de milliers de personnes vers la Russie où vers d'autres zones moins dangereuses, qui doivent tout laisser derrière eux.

Schéma répétitif dans tous les pays afin d'amener cet âge de grande noirceur.


Dernière édition par maria le Ven 20 Fév - 11:32 (2015); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 11:19 (2015)    Sujet du message: ITALY STRUGGLES WITH MIGRANT INFLUX Répondre en citant

IMMIGRATION

ITALY STRUGGLES WITH MIGRANT INFLUX



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=gLqWAzRW7dI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Fév - 08:15 (2015)    Sujet du message: UTAH CONSIDERS FIRING SQUADS AS DEATH PENALTY OPTIONS Répondre en citant

UTAH CONSIDERS FIRING SQUADS AS DEATH PENALTY OPTIONS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=2PpwPoBEqis


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 04:03 (2015)    Sujet du message: PEACE? UKRAINE "PREPARING FOR FULL-SCALE WAR" WITH RUSSIA, DEMANDS THE WEST SUPPLY LETHAL WEAPONS Répondre en citant

RUMOR OF WAR

PEACE? UKRAINE "PREPARING FOR FULL-SCALE WAR" WITH RUSSIA, DEMANDS THE WEST SUPPLY LETHAL WEAPONS 

Submitted by Tyler Durden on 02/21/2015 11:20 -0500

"We don't want to scare everybody, but we are preparing for full-scale war," warns Vadym Prystaiko - Ukraine's deputy foreign minister - telling CBC during a stunning interview that "what we expect from the world is that the world will stiffen up in the spine a little." Demanding that West provide 'lethal weapons' Prystaiko rages "everybody is afraid of fighting with a nuclear state. We are not anymore." Coming just a week after the Minsk Summit 'peace' deal and with Germany having warned they are likely unable to stop arms being supplied to Ukraine, Prystaiko concludes, "we would like [The West] to send lethal weapons to Ukraine... weapons to allow us to defend ourselves."

 

As CBC reports,
Citation:


Ukraine's deputy foreign minister says he is preparing for "full-scale war" against Russia and wants Canada to help by supplying lethal weapons and the training to use them.
 
Vadym Prystaiko, who until last fall was Ukraine's ambassador to Canada, says the world must not be afraid of joining Ukraine in the fight against a nuclear power.
 
In an interview with CBC Radio's The House airing Saturday, Prystaiko says the ceasefire brokered by Germany and France was not holding.
 
"The biggest hub we ever had in the railroad is completely destroyed and devastated," he told host Evan Solomon about Debaltseve, captured by Russian-backed rebels after the terms were to have taken effect earlier this week.
 
"We see that they are not stopping," he says, suggesting the fight was now heading south to the port of Mariupol.
 
"It doesn't take a genius to see what they are trying to do.… They are taking more and more strategic points."
 
The former ambassador was in the room during the attempts to broker a political solution with Russian President Vladimir Putin in Minsk.
 
"Personally I don't trust him," he says. "You look at him and you think, 'Are you serious?'"
 
"Nobody knows what is going on in his head. I believe he is becoming very emotional [over the two countries' historic ties]," he suggests, calling Putin's intentions "difficult to predict."
 
Prystaiko echoes the view German Chancellor Angela Merkel is said to have expressed to U.S. President Barack Obama privately a year ago: "He is rational in his own way. He is in some parallel universe ... and he sees differently than everyone else."
 
'We have to do something'
 
"The stakes are really high," Prystaiko says, pointing out that Ukraine has now closed its border crossing with Russia. "We don't want to scare everybody, but we are preparing for full-scale war."
 
What to do in the face of such a threat? For starters, get over your fears, he says.
 
"What we expect from the world is that the world will stiffen up in the spine a little," he says. "Everybody is afraid of fighting with a nuclear state. We are not anymore, in Ukraine — we've lost so many people of ours, we've lost so much of our territory.
 
"However dangerous it sounds, we have to stop [Putin] somehow. For the sake of the Russian nation as well, not just for the Ukrainians and Europe."
 
Prystaiko says Ukrainians are blunt when it comes to what they need.
 
"We would like Canada to send lethal weapons to Ukraine," he said. "Weapons to allow us to defend ourselves."
 
Canada has been helping to train Ukrainian soldiers for the last decade, but it isn't enough, he says.
 
"It wasn't on the level that would help our army [against an] invasion."
 
Ukraine wants weapons, and training to use them, he said.
 
...
 
But he doesn't hold back from calling on Ukraine's Western allies to step up, echoing the frustration he expressed last November over Canada's willingness to intervene in Iraq but not send troops to help Ukraine.
 
"I was quite blunt... and probably it was premature at that point but now I have to ask again: If we see the same sort of rebels coming towards central Ukraine, towards other cities, how much is different from what we see in Iraq and the international help which was coming?"
 
"Unfortunately, we will probably pose a very serious question for the rest of the world: How can we react to this new challenge? We haven't had it for 50 years in Europe. Now it's back again."



*  *  *

This coming just a week after the Minsk Summit deal and further to Putin's warnings that "if Kiev seeks a military solution, war will never end," it appears Ukraine has gone from bad to worse to worst possible scenario as proxy war tensions mount.

http://www.zerohedge.com/news/2015-02-21/peace-ukraine-preparing-full-scale…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 04:28 (2015)    Sujet du message: THE LOOMING U.S.-CHINA SHOWDOWN OVER TAIWAN Répondre en citant

RUMOR OF WAR

THE LOOMING U.S.-CHINA SHOWDOWN OVER TAIWAN

February 21, 2015



A new crisis in relations between China and Taiwan is likely in the coming months, one that will pose more acute difficulties than in the past for Taiwan’s benefactor, the United States. China is relatively stronger than Taiwan, less inhibited from behaving assertively, and more insistent on attaining its objectives—which include ruling Taiwan. The people of Taiwan, however, are showing signs of evolving toward permanent opposition to political unification with China.

Reaffirming U.S. willingness to protect Taiwan from forced unification would put at risk America’s relationship with the world’s second most important country. Abandoning Taiwan to involuntary absorption, however, would signal to the region the end of Pax Americana. The rapid increase in Cross-Strait economic ties following Taiwanese President Ma Ying-jeou’s election in 2008 initially had a pacifying effect on China-Taiwan relations because it gave Beijing confidence in a natural, peaceful progression toward unification. It now appears possible, however, that the pacification returns from economic integration might diminish rather than grow over time.

On the Taiwanese side, deeper economic dependence on China is leading to proportionately stronger opposition from the Taiwan public towards China. On the Chinese side, stronger economic ties increase the disparity between economic ties on the one hand, and demands for political integration on the other. This raises the temperature of simmering Chinese frustration. For several years, some Chinese analysts have worried that Taiwan intended to take advantage of the generous economic terms offered by the People’s Republic of China (PRC) while putting off political negotiations indefinitely. Their skepticism was justified.

Economic integration and increased movement of people across the Strait will not necessarily lead to political integration. Taiwanese people may not prioritize an improved material standard of living over maintaining their civil liberties. Even if the sole concern is economic benefit, Taiwan arguably has an interest in delaying unification so as to wait for a point in time where China takes an economic loss and Taiwan profits disproportionately from their bilateral trade. Chinese magnanimity would likely decline after unification. MORE

http://endtimeheadlines.org/2015/02/looming-u-s-china-showdown-taiwan/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 06:43 (2015)    Sujet du message: L’ETAT ISLAMIQUE VEUT CONQUERIR ROME – LE HAMAS (FINANCE PAR L’UE) APPLAUDIT Répondre en citant



IMMIGRATION ET RUMEUR DE GUERRE

L’ETAT ISLAMIQUE VEUT CONQUERIR ROME – LE HAMAS (FINANCE PAR L’UE) APPLAUDIT

Scénarios possibles à venir : Destruction de Rome et du Vatican par les Jésuites, utilisant ISIS, le Pape transférant son siège à Jérusalem, siège de la bête. 
On dit que le Hamas (financé par l’UE) applaudit. L'UE a été créée par Rome et est associée de près au dialogue interreligieux. ISIS a été créé par les USA, qui sont aussi contrôlés par les Jésuites et par Rome. Un concordat signé entre Reagan et le Pape donnant le plein contrôle des USA à la papauté et à l'Empire romain. Quant à l'immigration, je vous ai assez démontré, via leurs propres documents, que c'est encore le clergé catholique qui est en charge complète de ce programme, du début à la fin. C'est comme le serpent qui se mort la queue.

fév 20, 2015Europe, Hamas, Libye, Terrorisme2


L’Etat islamique veut conquérir Rome par la Libye en faisant embarquer 500 000 migrants vers l’Europe, des Jihadistes se mélangeant aux clandestins si une frappe contre la Libye devait avoir lieu… pendant ce temps Daesh continue ses massacres

Le journal Il Messagero a écrit « Dès que notre pays a envisagé de vouloir agréger une intervention militaire terrestre en Libye , ISIS a de suite prévenu que 500.000 à 700.000 migrants étaient prêts à embarquer sur des centaines de bateaux en direction de l’Europe »

Dans les journaux italiens, on parle d’une double menace: d’un côté, la poussée des djihadistes en Libye, de l’autre, l’afflux record des immigrés clandestins venus de Libye pour rejoindre l’Italie.

Suite à cette terrible menace le Premier ministre italien Matteo Renzi a de suite fait marche arrière et a dit que ce n’était vraiment pas le bon moment de parler d’intervention militaire.

Le ministre des Affaires étrangères Paolo Gentiloni a quant à lui déclaré ce matin que l’Italie ne voulait pas s’embarquer dans des Croisades en Libye. source

45 victimes brûlées vives par Daesh qui veut conquérir Rome: le Hamas (financé par l’UE) applaudit !

Une autre exécution de masse perpétrée par Daesh (ISIS) a eu lieu cette fois en Irak, où  45 victimes ont été brûlées vives dans des cages dans la province d’Anbar, à seulement quelques kilomètres d’une base aérienne américaine.

La semaine dernière, un groupe de médias liés à Daesh a publié une vidéo de quatre minutes intitulée « peshmergas captifs dans la province de Kirkouk, » montrant prétendument des prisonniers kurdes dans des cages en fer, emmenés par camions en Irak, selon l’Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) .

La semaine dernière Daesh a capturé la ville d’Ain al-Assad, située dans la province d’Anbar, à quelques kilomètres d’une base de l’armée de l’air américaine, où 320 Marines américains sont stationnés dans la base de l’armée de l’air à proximité des unités de la 7e Division de l’armée irakienne.

Une attaque de Daesh pour conquérir la base militaire a par ailleurs échoué.

Par ailleurs, l’Italie – spécifiquement, Rome – a relevé son alerte et ses mesures de sécurité après la décapitation de 21 chrétiens coptes égyptiens par Daesh le week-end dernier au bord de la Méditerranée en Libye. Le gouvernement libyen suite au masacre a donné un délai de 24 heures à tous les chrétiens égyptiens pour quitter le pays. Une menace spécifique contre Rome a également été formulée par l’organisation terroriste, qui a promis de la re conquérir, dans une vidéo diffusée le dimanche montrant l’exécution de masse des victimes chrétiennes en Libye. « Et nous allons conquérir Rome, si Allah le veut, la prophète, paix soit sur lui, » a dit le leader terroriste dans la vidéo de l’exécution libyenne dimanche.

Selon le site web de nouvelles Breitbart, le Hamas organisation terroriste de Gaza a mis en garde l’Italie et lui a intimé de ne pas s’impliquer en Libye sous « prétexte de lutte contre le terrorisme. » Salah al-Bardawil, le Porte-parole du Hamas, a prévenu qu’une telle démarche serait considérée comme «une nouvelle croisade contre les Arabes et les pays musulmans. «

Cela annonce-t-il un alignement du groupe terroriste Hamas affilié aux Frères musulmans avec Daesh ?
Hana Levi Julian – The JewishPress

http://www.israel-flash.com/2015/02/letat-islamique-veut-conquerir-rome-le-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 07:19 (2015)    Sujet du message: TURKEY INVADING SYRIA Répondre en citant



WAR


TURKEY INVADING SYRIA

2-21-15 NEW CYBERTRIBENETWORK AND PROPHETICSEER UPDATES

More to come...



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=VIlp8L-Pw9Q


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 07:01 (2015)    Sujet du message: SOMALI ISLAMIC TERRORISTS THREATEN ATTACK ON MALL OF AMERICA ; WE ARE BRINGING IN OVER 800 SOMALI REFUGEES A MONTH RIGHT NOW! Répondre en citant



RUMOR OF WAR

SOMALI ISLAMIC TERRORISTS THREATEN ATTACK ON MALL OF AMERICA ; WE ARE BRINGING IN OVER 800 SOMALI REFUGEES A MONTH RIGHT NOW!
-----

DHS hides crucial fact on ‘terrorist influx’ 

February 23, 2015 at 8:00 pm […] The U.S. State Department’s refugee-resettlement program has placed more than 100,000 Somalis into U.S cities and towns since the early 1990s – all of them Muslims hand-selected by the United Nations refugee agency. And Minnesota has become the most popular destination, with secondary hotspots in Maine, Ohio, Colorado and southern California. More than 800 new refugees from Somalia arrive in the United States every month, according to Refugee Resettlement Watch. […]

-----

Posted by Ann Corcoran on February 22, 2015

The news comes from the Somali capital of America—Minneapolis!  And, LOL! one of three cities that the Obama Administration touts as an example of how Muslims are happily settled in!


Screen shot from the Al-Shabaab video.

From Twincities.com:

Mall of America officials increased security on Saturday after a terror group linked to al-Qaida released an online video that appears to call for an attack on the popular shopping destination.

Islamic terrorist group al-Shabaab specifically named the Mall of America, the West Edmonton Mall in Alberta and London’s Oxford Street in the more than hourlong video that was being circulated on Twitter.

Federal law enforcement officials told CBS News that they are investigating the video.

Mall of America officials released a statement Saturday saying that they were aware of the video that mentions the megamall and shows an image of it and its GPS coordinates.

“We will continue to monitor events with the help of federal, state and local law enforcement agencies,” according to the statement.

[….]

The video posted Saturday shows six minutes of graphic images celebrating the Westgate Mall attack. Near the end of the video, a masked man wearing a camouflage jacket appears on screen.

“If just a handful of mujahedeen fighters could bring Kenya to a complete standstill for nearly a week then imagine what a dedicated mujahedeen in the West could do to the American or Jewish-owned shopping centers across the world?” he asks.

See our coverage of the carnage at the Westgate Mall in Kenya, here.

Come on mainstream media—you are fixating now on the Syrian Muslims who might come to the US—but never focus on the number of Somalis we are admitting every single month! For new readers (and hopefully media types!)

Look at the numbers!    Here is our post which chronicles the over 100,000 Somalis we have admitted as refugees to your towns and cities. Then be sure to see that in 2008, the State Department uncovered widespread fraud in Somali family reunification (P-3 program)—thousands, possibly 20,000 Somalis, got into the US by lying on refugee applications.

See, ‘Why so many Somalis in Minneapolis‘, here.

And, then see that in FY2014 we admitted 9,000 additional Somalis to the US.   This is huge pool of potential jihadists!

In the first 4 months of FY2015 we admitted 3,536 new Somali refugees to America!  That is 884 a month!  If that large stream continues it will put us at over 10,000 Somalis in FY2015!

Al-Shabaab must feel confident that they have operatives in the US Somali community.

An after thought!  Don’t you think the timing of this video release is interesting—right after the Obama/Biden ‘hug a Muslim’ conference.  It is almost as if the terrorists are making fun of the O-man!

https://refugeeresettlementwatch.wordpress.com/2015/02/22/somali-islamic-terrorists-threaten-attack-on-mall-of-america-we-are-bringing-in-over-800-somali-refugees-a-month-right-now/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:19 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 370, 71, 72119, 120, 121  >
Page 71 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com