LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 3118, 119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Oct - 05:57 (2016)    Sujet du message: CANADIAN BISHOPS ASK GOVT TO RE-ESTABLISH FUNDING OF UN RELIEF FOR PALESTINE REFUGEES Répondre en citant

IMMIGRATION

CANADIAN BISHOPS ASK GOVT TO RE-ESTABLISH FUNDING OF UN RELIEF FOR PALESTINE REFUGEES

Note support for UNRWA’s work and ask for increase in contributions

October 12, 2016 ZENIT Staff Human Rights and Justice


 

Wikimedia Commons -

The president of the Canadian Conference of Catholic Bishops, Bishop Douglas Crosby of Hamilton, has signed a joint ecumenical letter to the Government of Canada requesting the reestablishment of Canada’s financial contributions to UNRWA (The United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees).

The Government of Canada has recently signaled its openness to reestablishing such funding. The letter was sent on October 4, 2016, to the Minister for International Development and La Francophonie, the Honorable Marie-Claude Bibeau. In their letter, the signatories “urge Canada to restore its annual contribution in support of UNRWA’s work, and to increase its contribution significantly.”

UNRWA was established by the United Nations General Assembly in 1949 to address the Palestinian refugee crises following the Arab-Israeli conflict in 1948. UNRWA resources provide education, health care, relief and social services, camp infrastructure and improvement, microfinance and emergency assistance for about 5 million Palestinian refugees located in five regions: Jordan, Lebanon, Syria, the Gaza Strip and the West Bank, including East Jerusalem. UNRWA has received donations from the Holy See in past years, and is currently funded by several governments including the United States of America, the European Union, Japan, and several others.

Link to the website of UNRWA

https://zenit.org/articles/canadian-bishops-ask-govt-to-re-establish-fundin…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Oct - 05:57 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 03:26 (2016)    Sujet du message: LE PARLEMENT DU KOWEÏT A ETE DISSOUS PAR L'EMIR Répondre en citant

LE PARLEMENT DU KOWEÏT A ETE DISSOUS PAR L'EMIR

L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmed Al-Sabah, a dissous dimanche le Parlement de l'émirat pétrolier du Golfe. Il a invoqué une conjoncture régionale "délicate" et "des défis sécuritaires", a rapporté l'agence officielle Kuna.

Cette décision a été annoncée au lendemain de l'appel du président du Parlement Marzouk al-Ghanem à des élections anticipées pour relever les défis économiques et sécuritaires auxquels le Koweït est confronté. Première monarchie du Golfe à se doter d'un Parlement dès les années 1960, cet émirat coutumier des crises politiques souffre de la baisse des prix du pétrole.

En vertu de la Constitution, des élections anticipées devront être organisées dans un délai de deux mois après la dissolution de la Chambre. Le peuple sera ainsi appelé à choisir de nouveau ses représentants et "contribuer à relever ces défis", a ajouté le chef de l'Etat sans donner plus de précisions.

Le décret de l'émir a été promulgué sur une recommandation du Conseil des ministres qui a tenu dimanche une réunion extraordinaire pour discuter d'un blocage avec des parlementaires sur le relèvement des prix de l'essence et des réformes économiques. Le mandat du Parlement dissous courait jusqu'à fin juillet 2017. La date des prochaines élections n'a pas été fixée.

La baisse des prix du pétrole affecte l'économie du pays. L'émirat a enregistré un déficit budgétaire de 4,6 milliards de dinars (14,8 milliards de francs) au dernier exercice fiscal qui s'est achevé le 31 mars, après seize ans d'excédents grâce aux prix élevés de l'or noir.

Le pays compte 1,3 million de Koweïtiens, dont 30% de chiites et quelque trois millions de résidents étrangers.

(ats / 16.10.2016 17h26)


http://www.romandie.com/news/Le-Parlement-du-Koweit-a-ete-dissous-par-lemir…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 04:31 (2016)    Sujet du message: UN JEU VIDEO POUR INCARNER LE PRESIDENT PHILIPPIN... ET ERADIQUER LES TRAFIQUANTS DE DROGUE Répondre en citant

UN JEU VIDEO POUR INCARNER LE PRESIDENT PHILIPPIN... ET ERADIQUER LES TRAFIQUANTS DE DROGUE

17 oct. 2016, 13:04


© © iamlewo / Instagram

«Duterte the Destroyer» est le nouveau jeu pour smartphone a faire sensation aux Philippines. Il permet aux utilisateurs de participer virtuellement à la «guerre contre la drogue» que le président a entamée depuis son élection l'été dernier.

L'application Duterte the Destroyer, littéralement Duterte le destructeur, connaît un succès fulgurant auprès des joueurs du monde entier, au-delà même des Philippines. En effet, le jeu a déjà été téléchargé plus de deux millions de fois sur l'Apple Store et le Play Store de Google. Sur internet, de nombreux fans partagent leur enthousiasme en images.

Surfant sur le phénomène Rodrigo Duterte, le jeu propose aux utilisateurs de participer virtuellement à la guerre contre la drogue menée par le chef d'Etat philippin. Depuis sa prise de fonction en juin dernier, ce dernier a en effet décidé de placer la lutte contre le trafic de stupéfiants au cœur de son programme.



 Duterte invite Obama à «aller au diable» et menace de s'allier avec la Russie

Les déclarations choc du président philippin, qui affirmait notamment vouloir être le nouvel Hitler et se débarrasser des millions de drogués, lui ont attiré les foudres de ses détracteurs. Mais elles lui ont aussi assuré un franc succès auprès des nombreux philippins exaspérés par la situation dans laquelle se trouve le pays.

Ce n'est pas la première fois que le style musclé de Rodrigo Duterte inspire les concepteurs de jeux vidéos. Ces derniers l'avaient déjà utilisé pour plusieurs jeux sur mobile au cours de l'été. Depuis le début de sa «guerre contre la drogue», 2 200 personnes ont déjà été tuées, dont environ 1 500 étaient des trafiquants présumés.

https://francais.rt.com/international/27695-jeu-video-president-philippin


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 06:14 (2016)    Sujet du message: SPLC FACES DEATH THREATS / ERIC HOLDER TOLD US THAT HE WAS GOING TO ENTRAP RADICALIZED AMERICAN BORN DOMESTIC TERRORISTS Répondre en citant



Threats not coming from ISIS but from a "white supremacist". There is not a war against white peoples? They are not talking about these threats, but they now accuse a white supremacist to be the problem. The SPLC is now coming with this new propaganda to ask you to send them money to be able to protect their colleagues. This is an other reason for the evil government to push the disarmament of the populations and the criminalization of the so call "radical right wing extremists", to protect the public and why not, to make money from the goyens who don't see what's going on.

This nazi organization is so evil and so corrupt. They don't care about the coming destruction of America and million of its citizens who will be torture and killed by their nazi friends. You will never ear SPLC denouncing all these mercenaries who are enter by millions in this country, neither all the jihadist training camps who are there for years. 

You have to learn more about this organization and their propaganda and their calender with their black list who consider over 850 differents groups as a potentiel domestic terrorists, meaning that most of the american peoples are a threat for the nation. Listen this video. Is it not the same ideology and the same agenda? Did you see one religious leader or the Pope denouncing this evil group? Lone Star 1776 is a christian who stand against this corruption of the system and is one of many to be consider by the system to be a treat, a conspirator and a danger for the nation.


ERIC HOLDER TOLD US THAT HE WAS GOING TO ENTRAP RADICALIZED AMERICAN BORN DOMESTIC TERRORISTS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=qfcDckfI87E


-----

OCTOBER 17, 2016
Morris Dees
Founder
“We are going to blow you … straight to hell in the near future for all of your lies, propaganda, and hate that you spew out.”
— Recent threat to the SPLC
  Dear Maria,
 
I’m writing today to ask you to help protect the lives of my colleagues.
 
The threat above, now under FBI investigation, is one of many we’ve received in recent months. We have to take it seriously, because there’s a long history of racist plots against us.
 
Just last month, a white supremacist in New York was sent to prison after purchasing a MAC-10 machine gun, an M-16, and 120 armor-piercing bullets from an undercover agent. Authorities say he planned to “execute kikes [and] coons” and organize a “hit squad.”
 
His targets, the FBI told us, included me and another SPLC employee. Both of us were forced to take our family members to a safe location.
 
We were fortunate this time.

 
Today I ask that you join me by sending a special gift to help pay for the 24/7 security that we need. It’s an investment not only in the safety of our staff but also in the future of our work.
 
I’ve long ago accepted the risk that comes with our work combating violent hatemongers. But I worry every day about an attack on my dedicated colleagues.
 
As you know, racist threats are nothing new to us. Klansmen firebombed our first office in retaliation for a lawsuit we filed — and more than two dozen extremists have gone to jail in connection with plots to kill me or attack the SPLC.
 
To protect ourselves, we must maintain a robust security system. It’s expensive, but we have no other choice. We currently need major upgrades, including new surveillance equipment to guard against attacks.
 
If you can, please send a special gift today to help defray the cost of providing the security needed to help keep us safe and continue our legal and education efforts. We have urgent needs that must be met.
 
Thank you for standing with us.

 
Sincerely,
 
 
Morris Dees
Founder, Southern Poverty Law Center
P.S. If your special gift and this email have crossed, please accept my gratitude for your continued commitment to making a difference in our country.



e-mail


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 19:38 (2016)    Sujet du message: LES « SANCTIONS ECONOMIQUES » OU LA GUERRE EN COL BLANC Répondre en citant

ARTICLE DE PROPAGANDE

Journal du changement d’ordre mondial #10

LES « SANCTIONS ECONOMIQUES » OU LA GUERRE EN COL BLANC

Qui est Thierry Meyssan?

Thierry Meyssan (Assistant jésuite) JESUIT COADJUTOR

Thierry Meyssan

Consultant politique, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace. Dernier ouvrage en français : L’Effroyable imposture : Tome 2, Manipulations et désinformations (éd. JP Bertand, 2007). Compte Twitter officiel.


The Axis for Peace 2005


La sortie de nouvelles US American Free Press a participé à la conférence de fondation de l'Axis for Peace, une coalition internationale dédiée à faire face à la logique de la guerre et en réactivant la primauté du droit international.
https://www.facts-are-facts.com/news/the-axis-for-peace-2005-



-----

par Thierry Meyssan

Les États-Unis et l’Union européenne ont lancé une guerre qui ne dit pas son nom contre la Syrie, l’Iran et la Russie, celle des « sanctions économiques ». Cette tactique redoutable a tué plus d’un million d’Irakiens dans les années 90, sans éveiller les soupçons des opinions publiques occidentales. Elle est aujourd’hui patiemment mise en place contre les États qui refusent d’être dominés par l’Ordre mondial unipolaire.

Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 14 octobre 2016

 


Par le passé, la stratégie des guerres conventionnelles comprenait le siège d’une ville ou d’un État. Il s’agissait d’isoler l’ennemi, de l’empêcher d’utiliser ses ressources, de le soumettre à la famine, et en définitive de le vaincre. En Europe, l’Église catholique a fermement condamné cette tactique comme criminelle en ce qu’elle tue d’abord les civils, et seulement ensuite les belligérants. = Remarquez le nombre d'articles qui met l'Eglise catholique sur le devant de la scène pour dénoncer les nombreux crimes et injustices, les guerres, les fraudes, etc. Ceci bien sûr afin de faire passer cette "sainte église" comme étant celle et la seule qui est là pour soutenir les pauvres et les opprimés, en la positionnant comme ressource indispensable pour la paix mondiale, alors que nous avons pu voir tout le contrôle qu'elle exerce avec les Jésuites, à travers le monde et que tout ce qu'elle défend n'est qu'une grande tromperie, étant elle-même responsable de tout ce chaos social mondial qui se met en place, avec l'aide, bien sûr, de tous ces "missionnaires" qui contrôlent tous les pays. Je vous laisse analysez la suite du texte...

Aujourd’hui, les guerres conventionnelles comprennent les « sanctions économiques », qui visent aux mêmes buts. De 1990 à 2003, les sanctions décrétées contre l’Irak par le Conseil de sécurité des Nations unies tuèrent plus d’un million de civils. De fait, il s’agissait bien d’une guerre menée par des banquiers au nom de l’institution chargée de promouvoir la paix. = Ici, ils mettent la faute sur les banquiers. Mais qui contrôlent tous ces banquiers? C'est encore Rome. Encore là, Rome se cache derrière les banquiers pour se couvrir.

Il est probable que plusieurs États qui votèrent pour ces sanctions n’en avaient perçu ni l’ampleur, ni les conséquences. Il est certains que lorsque certains membres du Conseil de sécurité en demandèrent la levée, les États-Unis et le Royaume-Uni s’y opposèrent, portant en cela la responsabilité du million de morts civils.

Après que de nombreux hauts-fonctionnaires internationaux ont été renvoyés pour leur participation au massacre du million de civils irakiens, les Nations unies réfléchirent à la manière de rendre des sanctions plus performante par rapport aux objectifs annoncés. C’est-à-dire de s’assurer qu’elles ne toucheraient que les responsables politiques et militaires et pas les civils. On parla donc de « sanctions ciblées ». Cependant, malgré les nombreuses recherches en la matière, on n’a jamais pratiqué de sanctions contre un État qui ne touchent que ses dirigeants et pas sa population.

L’effet de ces sanctions est lié à l’interprétation que les gouvernements font des textes qui les définissent. Par exemple, la plupart des textes évoquent des sanctions sur les produits à double usage civile et militaire, ce qui laisse une grande marge d’interprétation. Une carabine peut-être interdite à l’exportation vers un État déterminé car elle peut servir aussi bien à la chasse qu’à la guerre. Mais une bouteille d’eau peut être bue aussi bien par une mère de famille que par un soldat. En conséquence, les mêmes textes peuvent aboutir —selon les circonstances politiques et l’évolution de la volonté des gouvernements— à des résultats extrêmement différents.

La situation est d’autant plus compliquée qu’aux sanctions légales du Conseil de sécurité s’ajoutent les sanctions illégales des États-Unis et de l’Union européenne. En effet, si des États ou des institutions intergouvernementales peuvent légalement refuser de commercer avec d’autres, ils ne peuvent établir de sanctions unilatéralement sans entrer en guerre.

Le terme de « sanction » laisse à penser que l’État qui en est l’objet a commis un crime et qu’il a été jugé avant d’être condamné. C’est exact pour les sanctions décrétées par le Conseil de sécurité, mais pas pour celles unilatéralement décidées par les États-Unis et l’Union européenne. Il s’agit purement et simplement d’actes de guerre.

Depuis la guerre contre les Britanniques, en 1812, Washington s’est doté d’un Bureau, l’Office of Foreign Assets Control, qui est chargé de mener cette guerre en cols blancs.

Actuellement les principaux États victimes de sanctions, ne le sont pas du fait des Nations unies, mais exclusivement des États-Unis et de l’Union européenne. Ce sont la Syrie, l’Iran et la Russie. C’est-à-dire les trois États qui se battent contre les jihadistes soutenus par les Occidentaux.

La plupart de ces sanctions ont été prises sans lien direct avec la guerre contemporaine contre la Syrie. Les sanctions contre Damas sont principalement liées à son soutien au Hezbollah libanais et à l’asile qu’il avait accordé au Hamas palestinien (qui a depuis rejoint les Frères musulmans et se bat contre lui). Les sanctions contre l’Iran ont été prétendument prises contre son programme nucléaire militaire, même si celui-ci a été clôturé par l’ayatollah Khomeiny, il y a trente ans. Elles se poursuivent malgré la signature de l’accord 5+1 censé résoudre ce problème qui n’existe pas. Celles contre la Russie sanctionnent le rattachement de la Crimée après que celle-ci a refusé le coup d’État nazi de Kiev, qualifié de « révolution démocratique » par l’Otan.

Les sanctions actuelles les plus dures sont celles prises contre la Syrie. Un rapport réalisé pour le Bureau du Coordinateur des Nations unies en Syrie, financé par la Confédération helvétique et rendu public il y a quatre mois, observe que l’interprétation états-unienne et européenne des textes aboutit à priver une majorité de Syriens aussi bien de certains soins médicaux que de ressources alimentaires. De très nombreux matériels médicaux sont interdits car considérés à double usage et il est impossible de payer des importations de nourriture via le système bancaire international.

Bien que la situation des Syriens ne soit pas aussi catastrophique que celle des Irakiens des années 90, il s’agit d’une guerre menée par les États-Unis et l’Union européenne, par des moyens financiers et économiques, exclusivement contre la population vivant sous la protection de la République arabe syrienne dans le but de la tuer. = Encore là, qui contrôle les Etats-Unis et l'Europe? Le Vatican et les Jésuites.

Thierry Meyssan

http://www.voltairenet.org/article193702.html
 



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 03:43 (2016)    Sujet du message: GUNS DON'T KILL PEOPLE / HILLARY WHEN THEY GO LOW YOU GO HIGH Répondre en citant

GUNS DON'T KILL PEOPLE



HILLARY WHEN THEY GO LOW YOU GO HIGH

VIDEO : http://www.sendspace.com/file/7guap3


Dernière édition par maria le Mer 19 Oct - 06:10 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 04:19 (2016)    Sujet du message: FRANCE : COCKTAILS MOLOTOV, AGRESSIONS... VAGUE DE VIOLENCE CONTRE LES LYCEES ET LES ENSEIGNANTS EN BANLIEUE Répondre en citant



FRANCE : COCKTAILS MOLOTOV, AGRESSIONS... VAGUE DE VIOLENCE CONTRE LES LYCEES ET LES ENSEIGNANTS EN BANLIEUE

 18 oct. 2016, 19:42


 Source: AFP

Depuis plusieurs jours, les attaques contre les établissements scolaires se multiplient. Lundi dernier, ce sont des cocktails Molotov qui ont été lancés sur un lycée du 93. Manuel Valls condamne. La droite, elle, dénonce le «laxisme» du gouvernement.

Lundi 17 octobre dernier, des cocktails Molotov ont été lancés sur le lycée Hélène Bouche de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis. La proviseure de l'établissement à été violemment agressée, et les quelques quatre-vingt jeunes impliqués s'en sont ensuite pris aux forces de l'ordre.

Sur place, des témoins ont décrit des scènes d'émeutes urbaines, avec des jeunes cagoulés harcelant les forces de l'ordre, qui ont également essuyé des tirs de mortier d'artifice. Une vidéo amateur que s'est procuré BFMTV, tournée au moment des faits, montre une atmosphère extrêmement tendue sur place.



La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a immédiatement condamné ces «violences inacceptables.»



Depuis plusieurs jours, les phénomènes de ce genre semblent se multiplier. Dans le même département, le proviseur d'un lycée professionnel de Saint-Denis s'est fait casser le bras, jeudi 13 octobre dernier, par un élève qui n'avait pas supporté une remontrance sur son retard. Son adjointe a été blessée au visage.

Le Val-d'Oise est aussi concerné. Lundi 17 octobre, un enseignant a été passé à tabac en pleine rue alors qu'il ramenait sa classe d'un cours de sport à Argenteuil. «Le seul maître c'est Allah», aurait justifié l'un des agresseurs alors que cet instituteur avait expliqué qu'il était en train de gronder une élève parce qu'il était son «maître».

Une vague de violences qui inquiète jusqu'au sommet de l'Etat



La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a une nouvelle fois condamné, quant à elle, une «montée des violences à l'égard des fonctionnaires» et a demandé aux victimes concerner de systématiquement porter plainte.

Cependant, les violences ne se limitent pas à la région parisienne. Un élève de terminale d'un lycée professionnel de Calais, dans le Pas-de-Calais, a cassé la mâchoire et plusieurs dents de son professeur vendredi en plein cours. A Colomiers, près de Toulouse, une professeur de sport a été frappée au visage lundi par un lycéen.

Condamnations des actes, accusations de «laxisme»... : les réactions se multiplient

Du côté des syndicats, les réactions sont unanimes pour condamner les violences. Philippe Tournier, secrétaire général du premier syndicat des chefs d'établissement, déplore que «les établissements les plus exposés dans les zones les plus sensibles ne disposent d'aucun personnel de sécurité».

A droite, on dénonce le «laxisme» du gouvernement face à la criminalité et la délinquance.



Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d'Île-de-France, a demandé au gouvernement de «faire de la sécurité des lycéens une priorité».



Du côté du Front National, c'est «l'impuissance» de l'Etat face à «la loi des racailles» qui est pointée du doigt.



France

https://francais.rt.com/france/27769-cocktails-molotov-agressions-vague-vio…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 05:35 (2016)    Sujet du message: FRANCE : MANIFESTATION INEDITE DE POLICIERS EN PLEINE NUIT SUR LES CHAMPS-ELYSEES Répondre en citant

FRANCE : MANIFESTATION INEDITE DE POLICIERS EN PLEINE NUIT SUR LES CHAMPS-ELYSEES

Un département, une ville, une commune après l'autre. La colère augmente autant chez les citoyens, de certains maires et des forces de police, qui sont poings et mains liés face à l'inertie et à l'hypocrisie de leur gouvernement qui protège cette invasion jihadiste/mercenaires de Rome. L'Europe toute entière est maintenant en mode destruction, et gare à tous ces "radicaux" qui osent dire que l'islam n'est pas une religion de paix! Les lois sont maintenant en place et personne n'est à l'abri d'une arrestation pour islamophobie. La justice romaine, car elle est bien romaine, ne fera pas de cadeau à personne qui osera s'élever contre son agenda caché et contre sa royauté. L'inquisition est maintenant en place sur les 5 continents et rien ne semble plus les arrêter, et ce malgré les beaux discours des élus qui condamnent férocement ces actes barbares. Pouvons-nous croire à la bonne foi de ces jésuites, ces francs-maçons pour qui dire la vérité ne veut rien dire! N'ont-ils pas pour père, le père du mensonge, le dieu de la force, le dieu de la guerre?

VIRY-CHÂTILLON : UN REPRESENTANT DE POLICE DENONCE LE LAXISME DE LA JUSTICE (I-TELE, 10/10/16, 17h)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tM6M1AgkhLo

DEUX VOITURES DE POLICE EN FEU A VIRY-CHÂTILLON  // Zapping du 10 Octobre 2016
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ldlH0GR3pG0


-----

Paris - Plusieurs centaines de policiers ont manifesté de manière inédite leur mécontentement sur les Champs-Elysées à Paris, dans la nuit de lundi à mardi, dix jours après une attaque contre des collègues dans la banlieue parisienne.

Leur comportement a été jugé inacceptable par le patron de la police française Jean-Marc Falcone, pour qui les manifestants ont fragilisé la police nationale en manquant à leur devoir de réserve.

Les policiers ont perturbé pendant plus d'une demi-heure la circulation autour de l'Arc de Triomphe et sur l'avenue la plus célèbre du monde vers 01H00 du matin (23H00 GMT), avant de se disperser, a constaté un journaliste de l'AFP.

En tenue civile, ils circulaient dans des véhicules banalisés ou appartenant à la flotte officielle de la police, gyrophares allumés. Nous sommes à bout, a expliqué l'un d'eux.

C'est un mouvement asyndical, une réaction face à l'absence de réponse réelle de l'Etat (pour contrer les violences anti-policières). On en a marre que ça n'aille pas vite, a expliqué un autre policier.

Suite à des invitations qui ont circulé par SMS, le rassemblement avait débuté devant l'hôpital où un policier de 28 ans est maintenu dans un coma artificiel depuis qu'il a été très grièvement brûlé dans une attaque commise le 8 octobre à Viry-Châtillon (sud de Paris).

La police des polices (IGPN) va enquêter sur les manquements individuels aux règles statutaires après cette manifestation sur les Champs-Élysées, a annoncé pour sa part M. Falcone.

Il a rencontré mardi soir à Evry les chefs de brigade et de brigade anticriminalité (BAC) du département de l'Essonne, au sud de Paris, d'où étaient partis de nombreux manifestants la veille. Ce déplacement visait à les écouter et échanger avec eux dans une démarche constructive, a assuré à l'AFP une source proche de la hiérarchie policière sur place.

Plus d'une centaine de fonctionnaires se sont toutefois rassemblés parallèlement à Evry pour soutenir leurs collègues menacés de sanctions. Notre hiérarchie n'a rien compris aux malaises des fonctionnaires. (...) Les poursuites sont totalement injustifiées, a estimé une policière.

Le 8 octobre, une dizaine de personnes avaient brisé les vitres de deux véhicules de police et les avaient incendiés avec des cocktails Molotov en tentant de bloquer les policiers à l'intérieur. Quatre agents ont été blessés, dont deux grièvement.

Trois jours après cette attaque, plusieurs centaines de policiers s'étaient rassemblés en silence devant les commissariats de France, en solidarité avec leurs collègues attaqués, réclamant plus de moyens et de fermeté.

(©AFP / 18 octobre 2016 22h00)


http://www.romandie.com/news/France--manifestation-inedite-de-policiers-en-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 03:41 (2016)    Sujet du message: FRANCE : BERNARD CAZENEUVE EN REPONSE A RACHID NEKKAZ, FAIT ADOPTER AU SENAT UN AMENDEMENT EMPÊCHANT UN TIERS DE PAYER UNE AMENDE AUX FEMMES VERBALISES PORTANT LA BURQA Répondre en citant



FRANCE : BERNARD CAZENEUVE EN REPONSE A RACHID NEKKAZ, FAIT ADOPTER AU SENAT UN AMENDEMENT EMPÊCHANT UN TIERS DE PAYER UNE AMENDE AUX FEMMES VERBALISES PORTANT LA BURQA

Par cette nouvelle loi, ce sera tout le peuple français qui en payera le prix. Plus personne ne pourra payer l'amende de quelqu'un d'autre pour le faire sortir de prison. Comme nous entrons dans une ère ou les considérés "radicaux" ou "extrémisme"  peuvent se faire saisir tous leurs biens physiques et financiers par l'état, c'est donc condamner la personne visée à faire de longues années de prison, car n'étant pas capable de payer une caution ou une amende. Si quelques-uns le peuvent encore, ce n'est que pour un court temps, car la société sans cash et la marque maudite prennent de plus en plus la place, dans cette nouvelle société. Les juges appliquent les lois que le gouvernement met en place, et ce qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Le pire est donc à craindre dans cette société qui est en guerre contre ses citoyens.

Pourtant, aux Nations Unies, il existe une loi qui dit que si vous êtes capables d'échanger votre condamnation contre de l'argent, vous pourrez être libéré. Cela n'est certes pas pour le petit peuple, car de faire appel aux Nations Unies est déjà bien compliqué et coûte extrêmement cher. Et nous savons tous ce que sont les Nations Unies, s'il faut chercher la justice, ce n'est certes pas là que nous la trouverons.

Mais même à ce niveau, rien n'est mentionné sur qui pourrait payer l'amende . La France nazi fait donc avancer le régime totalitaire de par une situation qui est apporté par les radicaux islamistes, qui sont grandement utilisés par le gouvernement pour détruire les lois de la République.

Bref, l'islam a encore gagné une manche de plus dans la nazification de la France et le ministre de l'Intérieur, monsieur Cazeneuve, un fier catholique et grand allié de l'Amérique a encore, une fois, montré tout son côté froid et calculateur pour une avancée de la destruction de la vraie justice en France.

-----

Oct 19, 2016


 
Le ministre de l’Intérieur a fait adopter au Sénat un amendement empêchant un tiers de payer une amende pour tout type de contravention. Une réponse à l’homme d’affaires algérien qui paie les amendes des femmes verbalisées en France pour port de la burqa.

Depuis 2010, Rachid Nekkaz s’est donné pour mission de payer les amendes des femmes portant le voile intégral en France. Il l’a encore fait la semaine dernière à Toul, malgré l’opposition vigoureuse de Nadine Morano, et mardi à Cherbourg.

Une pratique qui devrait cesser, selon Bernard Cazeneuve. Répondant à une question du député LR Jacques Lamblin, le ministre de l’Intérieur a affirmé que « nul ne peut se substituer à quiconque doit payer une amende. »

Pour ce faire, il a fait adopter au Sénat, lors de l’examen du texte « loi égalité et citoyenneté », une disposition interdisant le paiement par un tiers d’amendes solidaires pour tout type de contravention.

Et le ministre de se faire le meilleur garant de la loi interdisant le port de la burqa, votée en 2010.
Citation:


« Celui qui va rendre cette loi applicable par le dépôt de cet amendement, […] c’est moi ! »Bernard Cazeneuve à Jacques Lamblin


twitter-tweet a écrit:


@BCazeneuve « Le Sénat a adopté le même jour un amendement interdisant la substitution à autrui pour le paiement des amendes ! » #Niqab #QAG pic.twitter.com/xzjH43wmw8
— LCP (@LCP) October 18, 2016
source



http://www.europe-israel.org/2016/10/bernard-cazeneuve-en-reponse-a-rachid-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 03:55 (2016)    Sujet du message: LA 3ème GUERRE MONDIALE ONT Y EST NE RÊVEZ PLUS!!! REGARDE LE PROJET DES USA ET DE L'OTAN. Répondre en citant

GUERRE ET PROPAGANDE DE GUERRE

LA 3ème GUERRE MONDIALE ONT Y EST NE RÊVEZ PLUS!!! REGARDE LE PROJET DES USA ET DE L'OTAN.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=77UdtV_wx2o


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 04:40 (2016)    Sujet du message: VENEZUELA : POLICE VAN RUNS OVER PROTESTERS AT ANTI-US RALLY / [WATCH] PRISONERS DIE OF STARVATION IN VENEZUELA JAIL : ‘WE DO NOT WANT TO DIE’ / CONFIRMED VENEZUELA POLICE INVOLVED IN CANNIBALISM Répondre en citant


President Maduro

VENEZUELA : POLICE VAN RUNS OVER PROTESTERS AT ANTI-US RALLY




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Jh6ylIQbIKY


VENEZUELA FOOD CRISIS GOES CANNIBALISM



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=3MRI-T1HRBY

 

 CONFIRMED VENEZUELA POLICE INVOLVED IN CANNIBALISM 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=FH4IgyNn_Zw



[WATCH] PRISONERS DIE OF STARVATION IN VENEZUELA JAIL : ‘WE DO NOT WANT TO DIE’


By Elazje Carene Pytch Carillo on October 11, 2016@https://twitter.com/ecpkrys27


Two Venezuelan prison inmates starving to death. Screen cap from Daily Mail video

Shocking images and footage from Venezuela jail reveal starving prisoners begging for help from the outside world. The prisoners claimed that food and medicine have dried up in their country.

The video footage was secretly taken out of a Venezuela jail located in San Juan de los Morros in Guarico. The footage, which surfaced online, shows prisoners behind bars struggling to survive and starving to death.

It also shows a man’s skeletal frame who died from illness and starvation. The man’s ribs and pelvic bone are visible in the harrowing image. The struggling prisoners who took part in the video are also near the state of the deceased man. The malnourished men’s bones are protruding, showing the severe starvation that the inmates are experiencing.

Read Also: Child Cruelty: Starving Toddlers Eat Dog Food After Mom Leaves For Fun Night Out

People outside of Venezuela who have seen the images of the prisoners might claim that the inmates are being sent into a concentration camp to suffer for their crimes.

However, the prisoners are not the only ones in a dire situation. Venezuela is currently experiencing a massive economic downfall. As a result of the country’s declining economy, the supplies for the basic needs of the people are getting scarce. It is one thing to lack clothes and other necessities but when food is scarce, it raises concern all throughout the nation.

VENEZUELAN PRISONERS STRUGGLE TO SURVIVE DUE TO LACK OF FOOD




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=CdKhTmqpHXU

The world looks at Venezuela in shock. For the past few months, the country is riddled with starvation. Desperate Venezuelans cross the borders to Colombia in order to buy food, medicine and basic supplies. The border was closed by Venezuelan President Nicolas Maduro in 2015. However, Maduro recently opened the borders in order to let his people survive.

There have been reports that supply trucks are being attacked by desperate people. If those outside jail are suffering from hunger, it would be more difficult for those prisoners to get the help that they need. Allegedly, the Venezuelan police have apparently blocked deliveries of food, water and medicine to the jails. The reports caused the prisoners’ families to be outraged, and have asked authorities to fix the problem.



A prisoner died from starvation and disease inside the jail. Screen cap from Daily Mail video

The video was reportedly filmed by prisoner Franklin Paul Hernandez Quezad. One of the men in the video can be seen pleading for help. The unnamed prisoner adds that they need medicine in order to survive.

Another inmate is too weak to stand up and stays put in a wheelchair, as he states that they are human beings asking for a second chance. Another prisoner begs at the camera to not let them die inside, stating “We do not want to die.” The person holding the camera states that the media needs to know what is happening with the prisoners.

The staggering economic downfall of Venezuela has caused looting and riots, leaving people to fend off for themselves. The country’s monetary currency called bolivar has plummeted drastically. Venezuela is hailed to be the worst performing economy this year.

http://www.morningledger.com/watch-prisoners-die-of-starvation-in-venezuela…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 06:33 (2016)    Sujet du message: FRANCE : ROBERT MENARD : GAUCHISTES ET ISLAMISTES FONT ALLIANCE POUR COMBATTRE CE PAYS TEL QU'IL EST ! Répondre en citant

IMMIGRATION

FRANCE : ROBERT MENARD : GAUCHISTES ET ISLAMISTES FONT ALLIANCE POUR COMBATTRE CE PAYS TEL QU'IL EST ! 


Aujourd'hui

Robert Ménard
 
Maire de Béziers

Ancien journaliste, fondateur de Reporters sans frontières et de Boulevard Voltaire

Le principe d’un référendum sur les « migrants » a été voté à Béziers au cours d’un conseil municipal mouvementé. Robert Ménard dénonce une dizaine « d’éternels perturbateurs » islamo-gauchistes.

+ AUDIO : http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/gauchistes-et-islamistes-font-alliance…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 09:14 (2016)    Sujet du message: FRANCE : LOIRE ATLANTIQUE : LE CONSEIL DEPARTEMENTAL SOUTIENT L'INSTALLATION DES CLANDESTINS Répondre en citant

IMMIGRATION

FRANCE :  LOIRE ATLANTIQUE : LE CONSEIL DEPARTEMENTAL SOUTIENT L'INSTALLATION DES CLANDESTINS


il y a 1 jour



21/10/2016 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Lors du débat d’orientation budgétaire du 18 octobre 2016 le conseil départemental à majorité socialiste a adopté à une très large majorité un vœu favorable à l’installation de migrants clandestins en Loire-Atlantique.

Présenté par le député (PS) Michel Ménard, le vœu – qui utilise le terme de «réfugiés» alors qu’aucune des personnes concernées n’en a  le statut – affirme que l’assemblée départementale apporte son soutien « à l’État et aux élus locaux désireux de montrer la générosité de la France et des Français en accueillant des réfugiés dans leur commune ».

Le texte précise que «le  département accompagnera et accompagne déjà les réfugiés. (…) C’est un impératif humanitaire supérieur à toute autre. (…) Ce sont des populations fuyant la guerre, les persécutions et les exactions. (…) il s’agit de demandeurs d’asiles et non de migrants économiques que notre objectif est d’accueillir dans les meilleures conditions. (…) Nous dénonçons la haine de certains élus et citoyens ». Avant de conclure : «Il n’y a pas d’invasion migratoire en France (…) les mensonges à répétition ne font pas une vérité ! ». Les mensonges par omission non plus, semble-t-il : qu’une interprète, mère de famille de 38 ans, ait été violée dans la nuit du 17 au 18 octobre par trois « réfugiés »afghans lors d’un reportage n’est sans doute qu’un fait divers sans intérêt pour Michel Ménard.

Ce voeu militant a été voté par 51 voix « pour »,  il y eut  2 abstentions et 9 élus ne prirent pas part au vote dont Yannick Haury maire (centriste) de Saint-Brevin où l’accueil d’une cinquantaine de clandestins de la « jungle » de Calais rencontre une forte opposition de la population. Les socialistes ne disposent  plus depuis 2015 que d’une  majorité de 2 sièges au conseil départemental qui en comporte 62.

19 élus de l’opposition de droite du groupe «  démocratie 44 » ont donc soutenu la position de leur chef de file Gatien Meunier, élu du canton de La Baule. Celui-ci  avait en effet déclaré : « Nous adhérons, nous soutenons, nous voterons ce vœu » tout en excusant la non participation au vote de quelques membres de son groupe et de Yannick Haury « dont la situation particulière dans sa commune a soulevé un certain nombre de questions (sic) ».

Dans son livre La cause du peuple, Patrick Buisson, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, constate : « Il y a des lustres qu’en France le camp censément conservateur est passé en totalité ou presque sous la domination idéologique de la gauche » et prévient : « les renoncements idéologiques, loin de déstabiliser l’adversaire préparent et préfigurent les futures débâcles son propre camp ».

Alors que sur le plan national la gauche est en pleine débâcle tant sur le plan politique que sur celui des idées, en Loire atlantique, avec de tels adversaires le PS, qui tient le département depuis 2004, peut envisager l’avenir avec sérénité…

Photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

http://www.breizh-info.com/2016/10/21/51700/loire-atlantique-conseil-departemental-migrants-clandestins-saint-brevin-ps


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Oct - 04:23 (2016)    Sujet du message: LES MENACES DE VALLS A CEUX QUI REJETTERAIENT LES MIGRANTS DE LEUR VILLE Répondre en citant



IMMIGRATION - GUERRE CONTRE LA NATION


LES MENACES DE VALLS A CEUX QUI REJETTERAIENT LES MIGRANTS DE LEUR VILLE


  Aujourd'hui


Manuel Valls se moque des possibles ou vraisemblables affrontements entre migrants et concitoyens français.

Floris de Bonneville
Journaliste
Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma

Renaud Pila, journaliste politique à LCI, a tweeté une phrase prononcée samedi à Tours par Manuel Valls, qu’aucun de ses confères présents dans la salle où s’était rassemblée une assistance très clairsemée n’a reprise. « Ceux qui se mettront en travers de l’accueil des réfugiés trouveront l’État devant eux. »

Le ton était plutôt menaçant. Sa figure sans doute écarlate, comme lorsqu’il s’enflamme devant l’Assemblée nationale. Mais à qui s’adressait-il, notre cher Premier ministre ? À Robert Ménard en particulier ou aux nombreux maires qui ne veulent pas abriter des groupes de migrants sortis de la sordide jungle où ils n’ont pu qu’apprendre les mauvaises manières ? Aux policiers rebelles ? Au Front national ? Cette mise en garde promet-elle des lendemains difficiles aux communes qui se refusent à mettre leurs administrés devant un fait accompli et devant le risque de graves incidents ?

Mais encore faut-il qu’il y ait un État ? Notre cher Président par intérim nous a montré, à de multiples reprises, que cet État n’était plus régalien. Que la rue des racailles venues des banlieues ou des sections d’antifas n’était plus sous domination française mais sous le règne des trafiquants, des islamistes ou des extrémistes de gauche.

La révolte des policiers n’est que le dernier exemple de cette démission de l’État à qui ils réclament justice et moyens. Et, par-dessus tout, ces policiers veulent recevoir des ordres qui leur permettent de faire respecter la Loi. Est-il admissible que notre ministre de l’Intérieur soit toujours en place après tant et tant de drames ? Est-il admissible même que notre Président soit toujours en place alors que, comme l’a demandé Pierre Lellouche devant les députés en séance plénière (mais pratiquement vide !), il devrait être destitué au titre de l’article 68 de la Constitution qui est très clair : « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. » Et Pierre Lellouche de citer quelques confidences livrées à Fabrice Lhomme et Gérard Davet dans Un Président ne devrait pas dire ça qui devraient entraîner la mise en œuvre de cet article 68…

Alors, une telle menace lancée par M. Valls ne devrait pas faire frémir ceux à qui elle est adressée.

Il était à Tours pour tenter de rassembler la gauche, toute la gauche, pour tenter, sous la tutelle de son ami Cambadélis, de convaincre les socialistes d’encourager François Hollande à se représenter. En glissant cette phrase sur les migrants comme celle qu’il avait prononcée naguère (« L’islam fait partie de notre culture et est en France pour y rester »), Manuel Valls se préparait pourtant à une autre audience que celle des 200 sympathisants qu’il avait réussi, avec peine, à rassembler à Tours. Une audience nationale lorsqu’il se présentera en lieu et place de Hollande. Un récent sondage Odoxa ne lui a-t-il pas donné, pour les présidentielles, 42 % contre 13 % à l’actuel Président ?

Fort de se présenter comme le sauveur de la gauche (à défaut d’être le sauveur de la France !) à l’occasion des présidentielles, Manuel Valls se moque des possibles ou vraisemblables affrontements entre migrants et concitoyens français dans les villes, bourgs et villages où son ministre de l’Intérieur les aura envoyés après avoir nettoyé la jungle. Le temps que celle-ci repousse de plus belle, le printemps venu…

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/les-menaces-de-valls-a-ceux-qui-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 05:05 (2016)    Sujet du message: LA PROCHAINE GUERRE DE GAZA SERA « LA DERNIERE » POUR LE HAMAS, PRETEND LIEBERMAN Répondre en citant

LA PROCHAINE GUERRE DE GAZA SERA « LA DERNIERE » POUR LE HAMAS, PRETEND LIEBERMAN

Depuis 17 heures 24 octobre 2016



Entité sioniste - Moyent-Orient

Toute nouvelle guerre dans la bande de Gaza sera « la dernière » parce qu’’Israël’ anéantira le Hamas, a prétendu le ministre israélien de la guerre Avigdor Lieberman.
« Nous n’avons aucune intention d’engager une nouvelle confrontation, mais s’ils imposent une nouvelle guerre à Israël, cela sera la dernière », a dit Lieberman au quotidien palestinien al-Quds.

« Ce sera la dernière confrontation parce que nous les détruirons totalement », a-t-il prétendu.

Lieberman a accordé une rare interview au journal basé à AlQuds occupée pour s’adresser « directement » aux Palestiniens, dit-il. Il y appelle les Gazaouis, « otages » du Hamas, à faire pression sur celui-ci pour qu’il change de priorités.

« Nous n’avons aucune intention de déclencher une nouvelle guerre contre nos voisins dans la bande de Gaza, ou en Cisjordanie (occupé), au Liban ou en Syrie », selon lui.
« Israël » a échoué à éradiquer la résistance palestinienne dans les trois guerres qu’il a mené entre 2008 et 2014 contre la bande de Gaza.

Concernant le blocus israélien imposé contre la bande de Gaza depuis dix ans, Lieberman a fait miroiter aux deux millions de Gazaouis un autre avenir.

« Nous serons les premiers à investir dans leur port, leur aéroport et leur zone industrielle…Gaza pourrait devenir un jour une nouvelle Singapour ou une nouvelle Hong Kong…Le moment est venu pour la population gazaouie de dire à leurs dirigeants: cessez vos politiques insensées ».

Source: Agences

http://french.almanar.com.lb/62302


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 05:11 (2016)    Sujet du message: BATAILLE DE MOSSOUL : L'ONU BIENTÔT PRÊTE POUR HEBERGER 150.000 DEPLACES Répondre en citant

DELOCALISATION ET CAMP DE REFUGIES

BATAILLE DE MOSSOUL : L'ONU BIENTÔT PRÊTE POUR HEBERGER 150.000 DEPLACES

L'esclavage des populations continue d'avancer rapidement. L'Europe et l'Amérique sont aussi sur le point d'engager le combat non pas contre ISIS mais contre ses propres populations, qui elles aussi se retrouveront dans les camps de concentration ou dans les "cités fortes" (strong cities), à la merci du pouvoir en place et sous complète autorité militaire.


AFP
24/10/2016

Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) sera bientôt prêt pour accueillir 150.000 personnes fuyant les combats autour de la ville irakienne de Mossoul, a annoncé lundi le Haut-Commissaire pour les réfugiés, Filippo Grandi.

"Les préparatifs se déroulent bien. Le HCR va avoir dans deux ou trois jours 30.000 tentes en Irak, assez pour (héberger) 150.000 personnes", a déclaré M. Grandi lors d'une conférence de presse dans la capitale jordanienne, sans en préciser l'emplacement.

Les autorités irakiennes, appuyées par la coalition internationale antijihadiste, mènent depuis une semaine une offensive pour reprendre Mossoul, deuxième ville d'Irak et dernier grand bastion du groupe Etat islamique (EI) dans ce pays.

Les inquiétudes sont grandes pour les quelque 1,5 million de personnes qui vivent encore à Mossoul selon l'Onu. Les combats se déroulent actuellement dans des zones peu peuplées mais un exode massif est à craindre lorsqu'ils toucheront l'agglomération. Un million de personnes pourraient être déplacées, provoquant une urgence humanitaire sans précédent.

Le HCR se prépare à installer d'autres camps, a ajouté M. Grandi, faisant état d'un "effort très important et très complexe". M. Grandi, qui rentrait d'une visite en Irak, a expliqué que le principal souci était de trouver suffisamment de sites pour accueillir les flux de déplacés, ajoutant que des négociations étaient en cours à ce sujet avec les gouvernements d'Irak et de la région autonome kurde irakienne.

Selon lui, 7.500 personnes ont déjà fui la périphérie de Mossoul et près de 1.000 autres ont traversé la frontière vers la Syrie, autre pays en guerre.

Le responsable de l'Onu a rappelé que l'Irak comptait déjà plus de 3 millions de déplacés, dont plus d'un million dans la région kurde.


http://www.lorientlejour.com/article/1014441/bataille-de-mossoul-lonu-bientot-prete-pour-heberger-150000-deplaces.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 05:40 (2016)    Sujet du message: FELON WHO ORGANIZED VIOLENCE AT TRUMP RALLIES VISITED WHITE HOUSE 342 TIMES? YEP… Répondre en citant

FELON WHO ORGANIZED VIOLENCE AT TRUMP RALLIES VISITED WHITE HOUSE 342 TIMES? YEP…

By Nancy Hayes on October 22, 2016 2016 Campaign, Government Corruption, Hillary Clinton

How can ANYONE deny that the DNC, Obama and the Clinton campaign are all coordinating efforts? How does a scumbag like this Robert Creamer, who acted as a middle man between the Clinton campaign, the Democratic National Committee and “protesters” at Trump’s rallies visit the White House 342 times since 2009? That’s more than Obama has met with any advisors at any level including probably his Joint Chiefs of Staff.

Robert Creamer, is a known Chicago political operative known for his organization called Mobilize. Creamer’s organization is about organizing grassroots . Of course, he’s also known for his criminal record and pleading guilty to federal check kiting in 1996 which was connected to Illinois Citizens Action.

What do Obama, Hillary and Robert Creamer have in common? Dirty politics, community organizing and Chicago.



Donald Trump was ABSOLUTELY right! The DNC, Obama, the Clinton campaign and Creamer’s Democracy Patners are all “in bed” together and have been coordinating efforts along with the media to portray Donald Trump as the one who incites violence.   When in fact Creamer has been a contracted political operative and since June has been paid $42,000/month.

http://joeforamerica.com/2016/10/felon-organized-violence-trump-rallies-vis…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 02:05 (2016)    Sujet du message: IRAQ : OVER 1,000 CIVILIANS EVACUATED FROM FRONTLINES OF MOSUL Répondre en citant

DELOCALIZATION AND REFUGEE CAMP

IRAQ : OVER 1,000 CIVILIANS EVACUATED FROM FRONTLINES OF MOSUL 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=q_ocw_oe0LA

Around 1,000 displaced Iraqi civilians arrived at Al Khazar camp near Hassan Sham on Wednesday, after they were removed out of villages from the frontlines of Mosul by the Iraqi Special Forces.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 02:10 (2016)    Sujet du message: WATCH NOW STAGED VOTING VIOLENCE SWEEPS COUNTRY, CONTROLLED MEDIA IGNORES Répondre en citant

WATCH NOW STAGED VOTING VIOLENCE SWEEPS COUNTRY, CONTROLLED MEDIA IGNORES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=cSGkpPllDlA

Learn More:
http://www.vivaliberty.com/anti-trump...
https://www.essentialdrugstore.com/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 02:17 (2016)    Sujet du message: END TIMES SIGNS: LATEST EVENTS (OCT 21, 2016) / SIGNS OF THE END PART 227-228 - LATEST EVENTS OCTOBER 2016 Répondre en citant

END TIMES SIGNS: LATEST EVENTS (OCT 21, 2016)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=TNdNY_C9jt0

SIGNS OF THE END PART 227-228 - LATEST EVENTS OCTOBER 2016



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ibNTW0Hf304


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 02:26 (2016)    Sujet du message: ARMY MAJOR, MILITARY DETENTION FOR CITIZENS IS READY. Répondre en citant

ARMY MAJOR, MILITARY DETENTION FOR CITIZENS IS READY.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=B6RvctfM9KU

RET. MAJOR (J.A.G.) TODD PIERCE SPILLS THE BEANS ON THE MILITARY PLAN TO IMPRISON ANYONE THAT TRIES TO SLOW THE WW3 WAR DRUMS. R.F.B.

http://www.thedailysheeple.com/army-m... DAILY SHEEPLE
http://www.theglobalist.com/contribut... MAJ. PIERCE RESUME


Disclaimer: All works by RichieFromBoston are criticism, comment, news reporting, teaching and research.

-All footage taken falls under ''fair use'' of the Digital Millennium Copyright Act (1998). Therefore, no breach of privacy or copyright has been committed.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 06:56 (2016)    Sujet du message: FRANCE : MASSIVE FIRE BREAKS OUT IN CALAIS 'JUNGLE' CAMP AS DEMOLITION CONTINUES / MIGRANTS A KERLAZ (29). TENSIONS COMMUNAUTAIRES ET DIFFICULTES POUR LES FEMMES D'ÊTRE SEULES AVEC EUX... Répondre en citant

IMMIGRATION

FRANCE : MASSIVE FIRE BREAKS OUT IN CALAIS 'JUNGLE' CAMP AS DEMOLITION CONTINUES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=MpHhRRXf1pk

MIGRANTS A KERLAZ (29). TENSIONS COMMUNAUTAIRES ET DIFFICULTES POUR LES FEMMES D'ÊTRE SEULES AVEC EUX...


il y a 23 heures


Les fameux « syriens de Calais ». Une photo vaut mieux qu'un article « désintox »

27/10/2016 – 07H00 Kerlaz (Breizh-info.com) – 20 migrants de Calais vont arriver dans les prochaines heures au CAO de Kerlaz (institut la Clarté) à proximité de Douarnenez. Au total entre 700 et 900 individus seront logés, nourris, blanchis dans des locaux en Bretagne (B5)

Comme dans tous les centres d’accueil et d’orientation – et contrairement aux propos véhiculés par des élus locaux peu scrupuleux dans toute la Bretagne – il s’agit essentiellement d’hommes, célibataires, et en provenance d’Afrique noire.  Les fameux «réfugiés syriens» de Calais ne représentent qu’une petite minorité. Il s’agit donc principalement d’une immigration économique, contrairement à ce qu’ont affirmé avec force durant des mois journalistes subventionnés, élus et représentants de l’État.

A Kerlaz, ce n’est pas la première fois que des migrants sont accueillis cette année. Une vingtaine y séjournait également ces derniers mois. Un séjour qui ne s’est pas passé sans encombre notamment concernant la place des femmes bénévoles avec les migrants hommes ou la cohabitation entre nationalités différentes.

Breizh-info a pu ainsi prendre connaissance d’un  compte rendu – en date d’août 2016 – de la réunion du groupe de bénévoles de Kerlaz, qui s’occupent des migrants.  Voilà ce qu’on peut lire dans ce document – établi, rappelons-le  par des bénévoles favorables aux migrants – sur les problèmes rencontrés :
 
– absence de wi-fi à la Clarté
– isolement du CAO à Kerlaz
– ils sont trop nombreux (20, la capacité maximale du CAO)
– frictions entre eux  tensions au sein du groupe des personnes, vie commune pour des nationalités différentes, manque d’info sur les statuts de chacun, accueil court (2 mois), leur angoisse par rapport à leur devenir
-il faudrait une aide psychologique pour certains d’entre eux
-il faudrait une présence plus longue de professionnels sur le site (24H/24 ?: présence d’un gardien ?)
-difficulté pour prendre contact  : comment prendre un rendez-vous avec eux ? leur donner une information ? difficulté pour rentrer chez eux (il n’y a pas de sas d’entrée)
-comment faire pour construire quelque chose avec eux ? quels sont leurs besoins ? quoi faire ? comment être avec eux ?
– difficulté d’être une femme seule avec eux ; le tutoiement : bien ou pas bien ?…
– La vie en communauté à la Clarté est très difficile pour certains (bruit, problèmes de sommeil…) : faire attention à ce que ce que nous proposons chez eux ne rendent pas la vie collective plus tendue
– FLE : organiser une aide dans la continuité des cours en augmentant le temps de conversation en français et en développant les compétences du groupe. Utiliser les BD et livres comme moyen de discussion
– partager un listing des coordonnées des bénévoles pour connaître les numéros de tel si besoin.

Le tableau idyllique – aux relents parfois très colonialistes – dressé par la presse subventionnée et les bénévoles en public à propos des migrants masque une réalité bien plus trouble ; de quoi inquiéter les citoyens à qui l’on impose d’accueillir des populations ne partageant ni les mêmes cultures, ni la même langue, et ayant parfois des comportements opposés à celui des Européens.

Dernier exemple en date : les incendies qui se sont multipliés dans la Jungle de Calais ces derniers jours, et pour lesquels la seule réponse du gouvernement, par la voix de sa préfète, a été tout simplement hallucinante : la préfète du Pas-de-Calais a affirmé sur BFMTV que ces incendies étaient le fait « d’une tradition de la population migrante ». « Les chefs de la communauté nous avaient dit : ‘Quand on s’en va, on nettoie en mettant le feu ».

A en perdre la tête …

INCENDIES DANS LA "JUNGLE" DE CALAIS : LA PREFETE PARLE "D'UNE TRADITION" DES MIGRANTS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=IqShhxxC398
 
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

http://www.breizh-info.com/2016/10/27/52045/kerlaz-finistere-tension-communautaires-migrants-femmes-immigration-calais


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 07:07 (2016)    Sujet du message: USA: 117 PROTESTERS ARRESTED FROM NORTH DAKOTA PIPELINE SACRED SITE Répondre en citant

USA: 117 PROTESTERS ARRESTED FROM NORTH DAKOTA PIPELINE SACRED SITE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=D3FtroH9wwM

Ajoutée le 27 oct. 2016

National Guard troops and police were deployed in the removal of Dakota Access Pipeline protesters from the Cannon Ball Camp site, where they had been camping since April, at around 18:30 EST (22:30 GMT) on Thursday.

Police lined up in a row, moving southward and slowly forcing protesters off the site. The stand-off lasted hours during which some demonstrators burned tires and other objects and others sang and prayed in protest at the removal. At least 117 people were arrested.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 11:10 (2016)    Sujet du message: 17 000 REFUGIES POURSUIVENT LE GOUVERNMENT ALLEMAND EN JUSTICE Répondre en citant

IMMIGRATION

17 000 REFUGIES POURSUIVENT LE GOUVERNMENT ALLEMAND EN JUSTICE


Publié par Paz le 26 octobre 2016



Oui, c’est beau la gratitude ! Le gouvernement allemand est accusé de ne pas être assez rapide pour faire venir les familles des migrants.

Comme ils sont de plus en plus nombreux à n’avoir qu’un statut de «protection subsidiaire» qui ne permet à leurs familles d’immigrer en Allemagne qu’au bout de deux ans, de plus en plus de réfugiés se tournent vers les tribunaux.

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, 17 000 réfugiés ont déposé plainte au cours des huit premiers mois de 2016 contre l’Allemagne. Le journal fait référence à la réponse du gouvernement fédéral suite à la demande de clarification d’un député de gauche. 15 000 plaintes ont été déposées par des Syriens, dont 6 000 rien qu’au mois d’août.

Presque toutes les plaintes sont couronnées de succès

Il est rare que les juges ne reclassent pas le statut des réfugiés qui avait seulement été garanti par la protection subsidiaire, à un niveau de protection plus élevé : 90 % des plaintes ont ainsi été couronnées de succès.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction et adaptation, Paz pour Dreuz.info.

Source : rp-online.de

http://www.dreuz.info/2016/10/26/17-000-refugies-poursuivent-le-gouvernemen…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 11:24 (2016)    Sujet du message: FRANCE : JEAN-YVES LE GALLOU : « LES PREFETS SONT AU SERVICE DE L'INVASION » / MICHEL ISSERT : MIGRANTS DE SAINT-BAUZILLE - LA DERNIERE LIBERTE D'UNE MAIRE, DEMISSIONNER Répondre en citant

IMMIGRATION

FRANCE : JEAN-YVES LE GALLOU : « LES PREFETS SONT AU SERVICE DE L'INVASION » 

Exact, le gouvernement a même averti les communes et départements que les maires qui refuseraient les nouveaux migrants seraient remplacés par des préfets. Cette nouvelle avait paru, il y a quelques semaines déjà.

Aujourd'hui

Jean-Yves Le Gallou
Ancien député européen, essayiste.

Président de Polémia.

Boulevard Voltaire a interviewé Jean-Yves Le Gallou après les déclarations de la préfète du Pas-de-Calais sur la présumé « tradition de la population migrante de détruire leur habitation avant de partir« .

+ AUDIO : http://www.bvoltaire.fr/jeanyveslegallou/clandestins-de-calais-les-prefets-…


MICHEL ISSERT : MIGRANTS DE SAINT-BAUZILLE - LA DERNIERE LIBERTE D'UNE MAIRE, DEMISSIONNER 

  Aujourd'hui

Michel Issert
Maire de Saint-Bauzille

Saint-Bauzille, une commune de l’Hérault de moins de 2000 habitants : l’Etat avait décidé unilatéralement d’y installer 87 migrants.
 
Le maire, Michel Issert, avait initialement présenté sa démission. Depuis lors, le nombre de migrants a été ramené à 43.

L’élu explique au micro de Boulevard Voltaire qu’elle aurait dû être la démarche de l’Etat dans cette affaire.

+ AUDIO : http://www.bvoltaire.fr/michelissert/migrants-de-saint-bauzille-la-derniere…
=4d25481b0c


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 23:33 (2016)    Sujet du message: UPDATE NOT GUILTY AMMON BUNDY'S LAWYER TACKLED BY MARSHALS AFTER OREGON STANDOFF VERDICT / ACQUITTEMENT DE SEPT OCCUPANTS ARMES D'UN PARC EN OREGON Répondre en citant

UPDATE NOT GUILTY AMMON BUNDY'S LAWYER TACKLED BY MARSHALS AFTER OREGON STANDOFF VERDICT



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=vYXnCy7Yemo&spfreload=10

Learn More:
http://koin.com/2016/10/27/jury-reach...
https://www.essentialdrugstore.com/

ACQUITTEMENT DE SEPT OCCUPANTS ARMES D'UN PARC EN OREGON 



Neil Wampler, l'un des acquittés, se réjouit du verdict du tribunal fédéral, à Portland, le 27 octobre.   Photo : AP/Don Ryan
 
Un tribunal fédéral américain a acquitté jeudi sept manifestants armés qui avaient occupé un parc naturel de l'Oregon pendant plus d'un mois en début d'année. = Parc naturel de l'Oregon parce que le gouvernement s'est approprié de la terre appartenant à cette famille. Plusieurs autres familles sont aussi concernés par ce vol des terres.

Radio-Canada avec Agence France-Presse

Les sept accusés, dont les deux frères Ammon et Ryan Bundy, chefs de file de la contestation, étaient poursuivis pour avoir tenté d'empêcher des employés fédéraux d'entrer dans le parc national Malheur « par la force et l'intimidation ».

Le groupe, essentiellement composé d'éleveurs et d'anciens militaires provenant de plusieurs États, réclamait la restitution des terres fédérales « au peuple ». Il dénonçait aussi ce qu'il jugeait comme étant des conditions de plus en plus dures imposées aux éleveurs par le gouvernement fédéral.

Certains de ces militants étaient aussi poursuivis pour possession illégale d'arme à feu, et pour vol de biens du gouvernement.

Les accusés étaient passibles de plusieurs années derrière les barreaux.

Ammon et Ryan Bundy restent toutefois détenus pour une autre affaire de confrontation armée avec la police dans le Nevada. Les autres manifestants acquittés ont été libérés.

Soulagement chez les acquittés

Les partisans des manifestants ont crié de joie lors de l'annonce de la décision du tribunal à Portland, à l'issue d'un mois et demi de procès, ont rapporté les médias locaux.
Le verdict constitue « une formidable victoire pour l'Amérique rurale, et une défaite humiliante et désastreuse pour le gouvernement fédéral corrompu », a estimé Neil Wampler, l'un des acquittés, cité par le quotidien The Oregonian.

Le mouvement de protestation avait pris naissance pendant une marche en faveur de Dwight Hammond, 73 ans, et de son fils Steven, 46 ans, deux propriétaires de ranch de la ville de Burns condamnés à la prison pour avoir incendié des terres publiques.

Le 2 janvier, les protestataires ont commencé à occuper le parc Malheur, situé à 80 km de là. Le mouvement a pris de l'ampleur par la suite.

L'occupation a duré 41 jours. La police était parvenue à faire évacuer les lieux le 11 février.

Le porte-parole des manifestants, LaVoy Finicum, avait été abattu fin janvier par les policiers qui tentaient de l'arrêter lors d'une intervention routière.

À l'issue de l'occupation du parc, 26 personnes avaient été inculpées. Onze d'entre elles étaient parvenues à un accord à l'amiable avec les procureurs avant d'être jugées. Les poursuites avaient été abandonnées contre un des militants. Les sept derniers seront jugés en février.

Dans un message diffusé sur Twitter, la gouverneure de l'Oregon, Kate Brown, qui avait fortement critiqué les occupants, s'est dite « déçue ».

De son côté, le Center for Western Priorities, un groupe de défense de la nature, a déploré sur Facebook le verdict rendu, qui « va enhardir les groupes extrémistes ». = Si donc, le gouvernement vole vos terres et vos biens et que vous essayez de vous défendre, vous serez considérés comme des extrémistes, des terroristes et pourrez aussi être accusés de crimes contre l'humanité si vous vous trouvez sur les terres du gouvernement, comme nous avons pu le voir au niveau des Nations Unies.

À lire aussi :
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2016/10/28/001-oregon-manifestants-armes-acquitte-occupation-parc-malheur-armes-bundy-milice.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 23:54 (2016)    Sujet du message: 3 000 MIGRANTS AU COEUR DE PARIS SUITE AU DEMANTELEMENT DE LA «JUNGLE» DE CALAIS Répondre en citant

IMMIGRATION

3 000 MIGRANTS AU COEUR DE PARIS SUITE AU DEMANTELEMENT DE LA «JUNGLE» DE CALAIS

Comme nous pouvons le voir, tout le monde est manipulé afin d'amener ce grand chaos global.

28 oct. 2016, 14:52


 Source: Reuters

Un correspondant de RT s'est rendu sur les campements installés en plein milieu de la rue, dans les quartiers de l'Est parisien. Depuis le démantèlement de la «Jungle» de Calais, un millier de migrants aurait afflué sur la capitale.

Avenue de Flandres, dans le XIXe arrondissement de Paris. Les tentes et les matelas de fortune occupent le terre-plein central, entre les flots de voitures.

Notre correspondant s'est rendu sur place, à la rencontre de ces hommes qui, dans des conditions extrêmement précaires, s'entassent depuis plusieurs mois, quittent l'endroit au gré des évacuations successives, avant d'y revenir à nouveau quelques jours plus tard.

PROMENADE AU COEUR DE PARIS AVEC DES MIGRANTS REFOULES DE LA «JUNGLE» DE CALAIS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=VxWFVzBMSMg

Certains veulent obtenir la nationalité française, d'autres espèrent se faire reconnaître comme réfugiés, d'autres encore sont des SDF de longue date qui disent «profiter de l'occasion» pour se fondre parmi les migrants et obtenir un peu d'aide des associations.

Ces dernières estiment que le nombre de migrants devrait atteindre les 3 000 suite au démantèlement de la «Jungle» de Calais, qui vient officiellement de se terminer mardi 25 octobre dernier. Et la situation ne risque pas de s'améliorer.

VIDEO : Rendez-vous sur le site

«Le camp de Paris avenue de Flandres, et Jaurès, et Stalingrad, ces trois camps ont implosé, c'est à dire qu'il y au moins un tiers de personnes en plus. On est passé de 2 000 personnes à 3 000 personnes en deux jours avec la fermeture [du camp] de Calais. Les pouvoirs publics parisiens ne sont absolument pas présents sur ce campement, ce qui signifie que l'on va au devant d'énormes difficultés», a déploré jeudi 27 octobre Héloïse Mary, membre du bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants.

Le démantèlement et la fermeture du camp de Calais devait normalement s'accompagner du transfert des milliers de migrants qui y habitaient vers des centres d'accueil et d'orientation (CAO) dispersés à travers toute la France.

Depuis un an, le campement du métro Stalingrad à Paris a été évacué une trentaine de fois. La prochaine a d'ores et déjà été annoncée par Bernard Cazeneuve : elle aura lieu «dans les prochains jours», a indiqué le ministre de l'Intérieur le 28 octobre, tout en niant que des migrants soient arrivés de Calais à Paris.



Malgré les évacuations par la police, la situation demeure inchangée. Quelques semaines à peine après les démantèlement, les campements se reforment au même endroit. Certains migrants avaient également manifesté l'été dernier pour réclamer des droits.

https://francais.rt.com/france/28200-camps-refugies-paris-submerges-migrant…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct - 23:59 (2016)    Sujet du message: ATTENTAT A NICE : LA POLICIERE QUI A EVOQUE DES «PRESSIONS» SERA JUGEE POUR DIFFAMATION Répondre en citant

ATTENTAT A NICE : LA POLICIERE QUI A EVOQUE DES «PRESSIONS» SERA JUGEE POUR DIFFAMATION

27 oct. 2016, 21:51



© Jean-Pierre Amet Source: Reuters

Sandra Bertin, la dirigeante du Centre de supervision urbain de Nice, qui accuse le ministère de l’Intérieur de lui avoir demandé de modifier son rapport sur le dispositif policier déployé le soir de l’attentat, comparaîtra le 4 janvier à Paris.

La responsable du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice, qui affirme avoir subi des «pressions» de la part du ministère de l’Intérieur pour qu’elle change son rapport suite à l’attentat du 14 juillet à Nice, a été appelée à comparaître devant la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris le 4 janvier. Elle devra répondre de «diffamation», rapporte le quotidien régional Nice Matin.

L'ancien maire de Nice Christian Estrosi a qualifié ce procès d'«acharnement scandaleux contre une policière municipale exemplaire».



Affaire Sandra Bertin : des témoignages confirment la version de la policière municipale

A la suite de l’attentat de Nice, dans lequel 86 personnes ont trouvé la mort, Sandra Bertin avait déclaré au Journal du Dimanche : «J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vues à l’écran. A tel point que j’ai dû physiquement renvoyer du CSU l’émissaire du ministère ! J’ai finalement envoyé par email une version PDF non modifiable et une autre modifiable.»

Soutenu par le chef de l'Etat François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait déposé une plainte pour diffamation, déplorant des «accusations indignes».

L'agent de police avait toutefois bénéficié de plusieurs soutiens politiques dans l'opposition, à commencer par le vice-président du FN Florian Philippot ou encore Nadine Morano, membre du parti Les Républicains.

Une autre enquête pour «abus d’autorité» avait été ouverte à Nice, afin de vérifier l'exactitude des propos de Sandra Bertin.

Lire aussi : Nice : le rapport de l’IGPN omet de préciser que des gendarmes protégeaient le président à Avignon

https://francais.rt.com/france/28179-attentat-nice-policiere-pressions-juge…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 29 Oct - 00:04 (2016)    Sujet du message: OBAMA RAISES THE RETIREMENT AGE TO 73, SAYS “WE NEED TO WORK MORE TO HELP REFUGEES”! Répondre en citant

SLAVERY

OBAMA RAISES THE RETIREMENT AGE TO 73, SAYS “WE NEED TO WORK MORE TO HELP REFUGEES”!
 
By admin -
September 30, 2016

twitter-tweet a écrit:

Obama Raising the Retirement Age to 73, Says “We Need To Work More To Help REFUGEES”! pic.twitter.com/PXYJYwJmAG
— Trump For President (@TrumpThe45th) September 16, 2016


 
http://departed.co/obama-raising-retirement-age-73-says-need-work-help-refu…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 29 Oct - 00:29 (2016)    Sujet du message: GERMAN POLICE CARRY OUT 13 ANTI-TERRORISM RAIDS ACROSS 5 FEDERAL STATES Répondre en citant

GERMAN POLICE CARRY OUT 13 ANTI-TERRORISM RAIDS ACROSS 5 FEDERAL STATES 

Published time: 25 Oct, 2016 09:44Edited time: 25 Oct, 2016 12:26

German police © Fabrizio Bensch / Reuters

German police forces conducted several raids across five federal states in response to an “imminent terror threat,” according to local media.

Operatives of elite police anti-terrorism units, the SEK, were scrambled across five German states, including Thuringia, Hamburg, North Rhine-Westphalia, Saxony and Bavaria, according to Spiegel magazine, which cites police in Thuringia.

Bild magazine cited “an imminent terror threat” as a trigger for the operation.

During the simultaneous raids, 12 apartments and a communal accommodation center were searched, but with no arrests made, according to Sueddeutsche Zeitung.

The large-scale operation reportedly targeted “Islamist-linked terror suspects,” local broadcaster MDR reported.

A 28-year-old suspect, said to be a “Russian national of Chechen descent” with links to Islamic State (IS, previously ISIS/ISIL) is wanted by police, Spiegel reported. According to Bild, the suspect may be plotting "a serious act of violence."

The other suspects include 10 men and three women, convicted of terrorism financing, Bild reported. All the suspects have alleged Islamist backgrounds.

All the suspects are reported to be asylum seekers with unknown residence status. They had been under police surveillance since summer 2015.

Police forces deployed sniffer dogs to detect potential explosives.

At least one suspect is reported to have been placed under arrest in the central Thuringia city of Suhl, where “white powder” of unknown origin was found.

Later, Thuringia criminal police said there is no threat of a terror attack, adding that preliminary outcomes of the operation would be released "in a matter of days."

Unlike neighboring France and Belgium, Germany had seen no large-scale terrorist attacks until the summer of this year.

In late July, however, it suffered a suicide bombing attempt and three lone-wolf assaults in the space of a week. In all cases, the perpetrators either had direct links to IS or were inspired by radicalism.

One of the most recent terrorist plots was foiled in early October in the eastern city of Chemnitz, when a 22-year-old Syrian national was captured after a two-day manhunt.
Although a special operation had been launched by the authorities, the man was only detained when three fellow Syrians tied him up and alerted police.

The suspect, identified as Jaber al-Bakr, was on the run after German police discovered “highly sensitive explosives” in his flat. Al-Bakr committed suicide while in custody. The authorities said later he had considered a “big airport in Berlin” as a “better target" than trains.

+ VIDEO : https://www.rt.com/news/363999-germany-terrorism-raids-police/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:24 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3118, 119, 120, 121  >
Page 119 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com