LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 16:25 (2016)    Sujet du message: SYRIAN GIRL MYSTERIOUSLY 'SAVED' AGAIN AND AGAIN Répondre en citant

WAR PROPAGANDA

SYRIAN GIRL MYSTERIOUSLY 'SAVED' AGAIN AND AGAIN


This girl sure gets herself into a lot of Russian airstrikes. Luckily there are always anti-Assad activists near by to pull her from the rubble

(Russkaya Vesna)

4 hours ago


Originally appeared at Russkaya Vesna

This time we offer our readers an opportunity to be film critics and to assess acting talents and make-up artist’s work. Because that’s how one should examine a footage with a girl who presumably suffered from Bashar al-Assad’s army attacks.

At first sight the photos which went viral in the Arab and Western media on August 28 2016 excite pity and seemingly righteous indignation: a peaceful Lamb of God aka White Helmets’ volunteer is carrying two injured children. Social media say the photos have been made after attack on Al-Nayrab(Arabic: النيرب ) district of Aleppo.



We remind that disputable activity of that «volunteer organization» has been picked to pieces inRussian Spring’s review: Armed "saviours" under "an-Nusra" flags — Russian Spring investigation of White Helmets' strange "peacemaking" in Syria (PHOTOS, VIDEO 18+), that is why today we are going to focus on the footage only.
Citation:

Pay attention to the injured girl: scared, dishevelled, with blood on her face. 




But she was «saved» more than once: the same girl is carried by the three (!) different «volunteers» each after each.

Here is the girl in another man’s hands: still White Helmets’ emblem and car got into the shot:


And now — the third «saviour»:


These photos went viral in the Western media and social networks. It’s obvious that it has been filmed by many photographers including those working for the biggest informational agencies.

Just like that the oldest Israeli edition Haaretz published that picture and indicated some Abdalrhman Ismail working for Reuters as an author.




Citation:

The first question is: why was the girl  carried by several men, why did they pass her to each other? The answer is simple: to make more tear-sqeezing photos for the Western media.


But the main thing is that the «volunteers» who took part in fabricating photo- and videomaterials found perfect model and decided to involve her in the other propaganda pieces.

The footage spread by Sky News on September 24 show White Helmets’ «volunteers» «saving» the same girls once again.


This case is yet more proof that Western propaganda has easy time not only distorting facts but garbling overtly when it has to persuade its audience in «Assad’s horrendous crimes».

Those who doubt that such acting (including heavy make-up) with the same young actress which can make millions of Internet users weep could be real we would like to remind a series of photos made in 2015 and casting a light upon how modern informational wars are fought:



We remind that the users claimed that it had something to do with the Iranian special services but there was no reliable and trustworthy information about who did that and when.

http://russia-insider.com/en/politics/syrian-girl-misteriously-saved-again-and-again-photo-video/ri17295


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Nov - 16:25 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 17:01 (2016)    Sujet du message: INTERVIEW WITH TOP PUTIN ADVISON NIKOLAI PATRUSHEY Répondre en citant

WAR PROPAGANDA

INTERVIEW WITH TOP PUTIN ADVISON NIKOLAI PATRUSHEY


Patrushev is the Secretary of the National Security Council

(Sputnik)

23 hours ago



Originally appeared at Sputnik

In an exclusive interview for Sputnik, Russian Security Council Secretary Nikolai Patrushev offered his assessment of the main threats facing the world, and Russia's plans to deal with them. Given the Security Council's status as an advisory body reporting to the president, Patrushev's word is basically the Kremlin line on national security issues.

The Security Council is charged with working out the president's decisions on national security affairs. In this light, Sputnik asked Secretary Patrushev to lay out his views regarding the security situation in the world today, and the regions which he sees as the most problematic.
Citation:

"The situation in the world is not becoming any easier," the official admitted. "There is a growing competition for global influence and the use of global resources."



At the same time, Patrushev added, "the excessive ambitions of some countries is provoking new challenges and security threats in a variety of regions around the world, and creates serious obstacles to the creation of bilateral and multilateral efforts aimed at resolving crisis situations."

Major Threats to Russia: NATO Buildup, Terrorism, Tensions in the Korean Peninsula
Citation:

Asked to list the main threats to Russia's security, Patrushev cited first and foremost the continued buildup of NATO's military capabilities, "along with efforts to endow this organization with global functions." Threats to Russia include "the spread of [NATO] military infrastructure on Russia's borders, the deployment of new types of weapons, and the creation of a [US] global missile defense system."


Other threats Moscow takes seriously include the "unprecedented threat" of global terrorism, represented first and foremost by the Daesh (ISIL/ISIS) terrorist group.
"Syria, Iraq, Libya, Yemen, Afghanistan and several other states have become the arenas in which Daesh is fought," the official noted. "Since fall 2015 and on the request of the legitimate Syrian government, Russia has been actively involved in the destruction of the terrorists on the territory of the Syrian Arab Republic."
Citation:

Stressing the need for international cooperation on this issue, Patrushev noted that "it is obvious that our efforts in and of themselves will be insufficient; the fight against such evils requires collective efforts uniting the entire international community. We have said this many times, and are prepared for cooperation with all interested parties."



Other areas of concern to Moscow at the moment include tensions in the Korean Peninsula, caused not only by Pyongyang's actions, but by Washington's response as well.
Citation:

"The US is using the actions of the North Korean leadership to their advantage. Under the pretext of protection against the North Korean military threat, Washington is strengthening their presence in Northeast Asia, thus further inflaming the atmosphere through the demonstration of force – by means of vigorous military exercises with Japan and South Korea, together with the desire to place elements of its global missile defense system in the region."


Finally, last but certainly not least, Patrushev noted that Russia cannot help but be concerned by the ongoing crisis in Ukraine. "Two years ago, Ukraine joined the list of regional hotspots. Washington and Brussels actively assisted the organization of an anti-constitutional coup d'état in Kiev. The end result has been a smoldering civil war in the country's east, which Ukrainian authorities do not want to stop, and which they sabotage by failing to fulfill their obligations."

Russia's 'Vision of Global Security' in Five Easy Steps

Asked how Russia hopes to react to this difficult and complicated global security picture, the Security Council secretary stressed that Russia is guided by a relatively straightforward "vision of global security."
Citation:

"Its essence is simple, and includes the primacy of international law, the priority of the peaceful resolution of conflicts within the existing frameworks of international organizations, led by the United Nations, the inadmissibility of backroom agreements and unilateral actions, bloc politics, and the unacceptability of interference in the internal affairs of sovereign states."


As far as the Security Council's role is concerned, Patrushev explained that the body's main task revolves around identifying challenges to national security, and promoting multilateral dialogue to finding solutions. "Dialogue is developed within the framework of the Commonwealth of Independent States, the Collective Security Treaty Organization, the Shanghai Cooperation Organization and the BRICS. We explain to our partners our view of the current situation, engage in the exchange of information between security services, and participate in the creation of new formats and areas of work."

Proud of the Security Council's achievements, Patrushev explained that among its serious initiatives is the organization of an annual forum attended by senior security services representatives from other nations. "This year, the seventh such forum took place in Chechnya; delegations from 75 states took part. A number of agreements were signed in areas including the fight against terrorism and extremist ideologies, drug trafficking, transnational crime, and threats to information security."

All in all, the official noted, "our main goal is to ensure Russia's interests – to create the conditions for sustained economic and social development, and to strengthen sovereignty and constitutional order." At the same time, "Russia has avoided and will continue to avoid any interference in the internal affairs of sovereign states. However, this does not mean that we will allow someone else to export his or her own problems to our country. Such attempts will be stopped firmly and resolutely."

Russian-US Cooperation Contingent on Only One Condition
Citation:

In recent months, some US officials and media have engaged in a demonization of Russia never before seen in the modern era, while putting political and military pressure on countries which are friendly to Moscow. Asked whether constructive cooperation between Russia and the United States is still possible, Patrushev stressed that the answer is still 'yes', and requires only one condition to be met: mutual respect.

We are ready to cooperate with our American partners on the basis of equality and mutual respect for one another's interests. Right now, Russia is listed among the main threats to US national security. We cannot but be surprised by kinds of criteria Washington thinks in, when it puts Russia on a par with Daesh and Ebola in its national security strategy.



Unfortunately, Patrushev noted, "when such sentiments prevail in the minds of American politicians, and when these stereotypes are projected onto ordinary citizens by the media, it is hardly possible to establish a full and comprehensive dialogue on a wide range of issues."

The methods of defense against the supposed 'Russian threat' also raise questions, according to the official. "You mentioned the deployment of elements of missile defense on our borders. From these installations it is possible to launch cruise missiles, whose range includes many facilities of Russia's strategic [nuclear] infrastructure. The US naturally denies this capability, but do not offer any real arguments."
Citation:

"Earlier, Washington stated that European missile defense was directed against Iran. In that case, a legitimate question arises: Why was the base at Deveselu, Romania commissioned after progress had been made in the Iranian case?"



Patrushev stressed that broadly speaking, "Russia proceeds from the idea that in the present international situation, isolation is equally counterproductive to attempts to isolate other players."

Accordingly, he noted that he was optimistic that eventually, things will improve. "As the experience of recent history has shown, Russian-US relations will return to normal sooner or later; this is the case because their further degradation is contrary to the interests of both Moscow and Washington."

NATO Policy: Dusting Off the Cold War Playbook

Naturally, any improvement in relations will have to include a revision of NATO policy toward Russia. Asked whether the doctrinal changes approved at NATO's July summit in Warsaw were a sign that the alliance has resumed its 'tough line' against Moscow, Patrushev stressed that a Security Council evaluation of summit documents reached a surprising conclusion: that no major revision to NATO military doctrine has taken place; in fact, the alliance simply never renounced the doctrine it had during the Cold War period of confrontation between two superpowers.
Citation:

"Take a look at the kinds of terms used [by NATO]: 'containment', 'intimidation', 'rollback' – does this language really correspond to the image of an organization with a global reach and multilateral competencies?…Such concepts are more suited to a traditional military-political bloc, whose priority is the subordination of weaker states to the will of the strongest in the interests of solving the latter's problems."



Unfortunately, Patrushev noted, NATO seems to be deliberately ignoring the genuine threats to Euro-Atlantic security, while focusing on the illusory threat of Russia. This, he suggested, is epitomized by NATO's Warsaw Declaration on Transatlantic Security, which lists Russia as a threat from the very first paragraph, while mentioning Daesh, which has actually carried out numerous attacks on European soil, only in the eighth, and even then only in the context of the use of AWACS reconnaissance aircraft.

Nevertheless, "Russia continues to use the Russia-NATO dialogue platform, and to work on bilateral agreements on the prevention of incidents on the high seas and in the air." Ever the optimist, Patrushev stressed that he was confident "that with the joint efforts of the world community, it will eventually become possible to build an effective architecture of common and indivisible security, in which military and political blocs will become a useless anachronism."

Syria: Victim of Double Standards

Finally, asked about the Syrian crisis, and what it will take to see it peacefully resolved, Patrushev said that he views Syria as a "victim of double standards" in the global fight against terrorism, with Western countries and some regional powers pursuing their own interests to Syria's detriment. "The losers in this game are the Syrian people," the official stressed, adding that Russia considers the humanitarian aspect, including the delivery of aid supplies, to be crucial at this stage.
Citation:

As far as militants are concerned, Patrushev explained that "apart from Daesh, the Nusra Front also represents a serious threat…According to UN data, more than half of the militants operating in Aleppo belong to this group. Renaming itself Jabhat Fatah al-Sham did not turn this group into 'moderate opposition'. Whatever a group calls itself, if it uses terrorists methods, it has no place at the negotiating table, and must be destroyed."



Nusra's destruction depends on its dissociation from the so-called moderate opposition, Patrushev stressed. "However, in spite of all the Russian-US agreements on this issue, Washington has demonstrated an inability, or perhaps an unwillingness, to fulfill its many promises."

"Recent examples offer proof: despite the Syrian government's withdrawal of its troops from Castello road, Washington-backed moderate opposition groups not only failed to take similar steps; they refused to let UN aid convoys through. We also remember how on September 17, the US mistakenly (or so they said) attacked Syrian government troops surrounded by Daesh at Deir ez-Zor." 
Citation:

Essentially, Patrushev suggested, Russia has been left with the unpleasant feeling that the intensive Russian-US negotiations on Syria "were used by Washington [merely] to delay time to allow the militants to regroup. Today we see the result: more and more groups on Syrian territory which had worked with the US have merged with Nusra."



Final Thoughts: Terrorism Doesn't Respect State Borders

Ultimately, the Russian Security Council secretary stressed that Moscow "has not lost hope that a constructive point of view can still prevail in Washington. We are ready on the level of defense ministries to consider possible additional measures to normalize the situation in Aleppo." 
Citation:

Moscow is ready to cooperate in this regard, Patrushev noted, because "terrorism has never recognized state borders. What is happening today in Syria, Iraq, Libya, Yemen and Afghanistan could be repeated in other countries tomorrow." = Well said. Is the UN don't also recognize state borders?


http://russia-insider.com/en/politics/putins-top-security-advisor-lays-out-vision-global-security-5-easy-steps/ri17315




Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 17:09 (2016)    Sujet du message: IRAQ : L'ONU PREOCCUPEE PAR LES DEPLACEMENTS FORCES DE CIVILS PAR DAECH DANS LA REGION DE MOSSOUL / UN aid agencies stepping up assistance for those fleeing Mosul fighting Répondre en citant

DELOCALISATION ET CAMP DE REFUGIE

IRAQ : L'ONU PREOCCUPEE Rolling Eyes PAR LES DEPLACEMENTS FORCES DE CIVILS PAR DAECH DANS LA REGION DE MOSSOUL


ENGLISH : UN aid agencies stepping up assistance for those fleeing Mosul fighting


L’OIM distribue de l’aide à des personnes déplacées à Qayyara, près de Mossoul, en Iraq. Photo OIM

1 novembre 2016 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) et le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, Adama Dieng, se sont dit profondément préoccupés par la sécurité de dizaines de milliers de civils de la région de Mossoul, en Iraq, qui auraient été déplacés de force lundi matin et au cours des deux dernières semaines par l'Etat islamique en Iraq et au Levant (EIIL), appelé aussi Daech.

« Nous disposons d'informations indiquant qu'aux premières heures d'hier matin, vers une heure, l'EIIL a amené des dizaines de longs camions et minibus vers la ville de Hamam al-Alil, au sud de Mossoul, dans le but de transférer par la force environ 25.000 civils vers des localités situés dans et autour de Mossoul », a déclaré mardi, une porte-parole du HCDH, Ravina Shamdasani, lors d'un point de presse à Genève.

« Nous savons que la plupart des camions ont été empêchés de se rendre vers Mossoul à cause des vols de la coalition qui patrouillaient dans la région et que les camions ont dû retourner à Hamam Al-Alil », a dit la porte-parole. « Cependant, certains bus ont atteint Abusaif, à 15 kilomètres au nord de Hamam Al-Alil ».

Un « mépris constant et absolu de l'EIIL envers les droits de l'homme et le droit international humanitaire»

Le HCDH dispose également d'informations faisant état de massacres perpétrés par l'EIIL. « Samedi, 40 anciens soldats des forces de sécurité irakiennes ont été tués et leurs corps jetés dans le fleuve Tigre. Ils auraient été parmi les civils qui avaient été enlevés plus tôt dans le sous-district d'al-Shura de Mossoul et dans les villages entourant Hamam al-Alil », a dit Mme Shamdasani qui a également indiqué que d'autres informations rapportés indiquent que l'EIIL a menacé des parents de personnes qu'ils soupçonnent de soutenir les forces de sécurité irakiennes.

Dans une déclaration à la presse publiée le même jour, le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide a condamné avec la plus grande fermeté le « mépris constant et absolu de l'EIIL envers les droits de l'homme et le droit international humanitaire».

Le HCDH a rappelé que l'utilisation de civils comme boucliers humains est un crime de guerre. Conformément à l'article 8 (2) (c) du Statut de Rome de la Cour pénale internationale(CPI), la prise d'otages dans un conflit armé non international est un crime de guerre et, en vertu de l'article 8 (2) (e) (viii), le déplacement de civils pour des raisons non liées à leur sécurité ou à des raisons militaires impératives est également un crime de guerre.

M. Dieng a souligné l'importance de la responsabilité pour les crimes commis par l'EIIL, notant que les allégations existantes sont suffisamment fortes pour que des mesures puissent être prises immédiatement. Il a réitéré son appel pour que toutes les preuves d'activités criminelles soient dûment documentées et obtenues pour un examen futur par une cour de justice.

Les opérations militaires doivent être menées dans le plein respect du droit international

« Nous exhortons les parties au conflit à faire en sorte que le droit international soit strictement respecté, en particulier les principes de distinction, de proportionnalité et de précaution dans les attaques », a dit Mme Shamdasani. « Toutes les précautions possibles doivent être prises pour éviter et minimiser la perte de vie civile et les blessures aux civils », a-t-elle souligné.

M. Dieng s'est fait l'écho des propos de la porte-parole du HCDH en rappelant également au Gouvernement iraquien que ses opérations militaires doivent être menées dans le plein respect du droit international et que toutes les allégations de représailles de la part des forces de sécurité ou des milices armées qui leur sont associées devraient être traitées de manière efficace et sans délai. « En vertu du droit international, la responsabilité de commandement signifie que les personnes en autorité seront tenues responsables des actions des forces sous leur contrôle » Rolling Eyes , a-t-il souligné.

M. Dieng a également exprimé sa préoccupation face au risque croissant que des groupes armés agissant au nom de communautés ethniques et religieuses puissent exercer des représailles contre les membres de la communauté sunnite.

« Tout type de violence de représailles contre des individus en raison de leur appartenance à un groupe spécifique est inacceptable et sapera les appels légitimes de ces communautés pour leur propre protection et pour que leurs griefs de longue date soient abordés », a-t-il souligné.

Pour le conseiller spécial, « l'Iraq est confronté à des défis qui, s'ils sont adéquatement abordés, offrent l'occasion de semer la paix future » jugeant impératif que tous les acteurs iraquiens et internationaux apportent leur contribution à cet « effort juste et important aujourd'hui ».



News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : plus de 200 civils tués par Daech dans la région de Mossoul, selon l'ONU

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38412


Dernière édition par maria le Mer 2 Nov - 17:47 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 17:14 (2016)    Sujet du message: BAN-KI MOON NOMME UNE NOUVELLE CONSEILLERE CHARGEE DU SUIVI DU SOMMET DE L'ONU SUR LES MOUVEMENTS DE REFUGIES ET DE MIGRANTS / UN chief appoints Izumi Nakamitsu of Japan as special adviser for refugee summit follow-up Répondre en citant



BAN-KI MOON NOMME UNE NOUVELLE CONSEILLERE CHARGEE DU SUIVI DU SOMMET DE L'ONU SUR LES MOUVEMENTS DE REFUGIES ET DE MIGRANTS

ENGLISH :
UN chief appoints Izumi Nakamitsu of Japan as special adviser for refugee summit follow-up
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=55450#.WBoJTPRIV8F


La nouvelle Conseillère spéciale chargée du suivi du Sommet de l’ONU consacré à la gestion des déplacements massifs de réfugiés et de migrants, Izumi Nakamitsu. UN Photo/JC McIlwaine

1 novembre 2016 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé mardi la nomination d'Izumi Nakamitsu, du Japon, comme Conseillère spéciale chargée du suivi du Sommet de l'ONU consacré à la gestion des déplacements massifs de réfugiés et de migrants, qui a eu lieu le 19 septembre 2016.

Dans une déclaration de presse, le bureau du Secrétaire général a précisé qu'au cours des trois prochains mois, Mme Nakamitsu assumera ces tâches à temps partiel en plus et indépendamment de ses responsabilités actuelles en tant que Sous-Secrétaire générale et l'Administratrice adjointe du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le Conseillère spéciale appuiera le suivi du Sommet du 19 septembre et coordonnera l'engagement des entités des Nations Unies, en particulier sur la mise en œuvre de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, et aidera les États membres à s'acquitter de leurs engagements à cet égard.

Mme Nakamitsu dispose de plusieurs années d'éminents services au sein et en dehors du système des Nations Unies, notamment en tant que Directrice de la Division de l'Asie et du Moyen-Orient et Directrice de la Division des politiques, de l'évaluation et de la formation au sein du Département des opérations de maintien de la paix.

Au début de sa carrière, elle a occupé plusieurs postes au sein du système des Nations Unies, tant au siège que sur le terrain, notamment au sein de l'Équipe de réforme des Nations Unies de l'ancien Secrétaire général, Kofi Annan, ainsi que sur des opérations de terrain du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en ex-Yougoslavie, en Turquie et dans le nord de l'Iraq.

Mme Nakamitsu succède à Karen AbuZayd, des États-Unis, qui a terminé sa mission de Conseillère spéciale le 31 octobre. Le Secrétaire général est reconnaissant pour le service et le leadership efficace de Mme AbuZayd en appui au Sommet de l'ONU consacré à la gestion des déplacements massifs de réfugiés et de migrants



News Tracker: autres dépêches sur la question

Le HCR doublera son assistance en espèces aux réfugiés d'ici 2020

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38416


Dernière édition par maria le Mer 2 Nov - 17:45 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 17:22 (2016)    Sujet du message: FRANCE : FERMETURE DE LA 'JUNGLE' DE CALAIS : LE HCR SOULIGNE LA NECESSITE DE PROTEGER LES ENFANTS / Politics prevailed over promises by France and UK in handling of children at Calais ‘Jungle’ – UN experts Répondre en citant

IMMIGRATION

FRANCE :
FERMETURE DE LA  'JUNGLE' DE CALAIS : LE HCR SOULIGNE LA NECESSITE DE PROTEGER LES ENFANTS

ENGLISH : Politics prevailed over promises by France and UK in handling of children at Calais ‘Jungle’ – UN experts
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=55454#.WBoK9vRIV8E




Dans la ’jungle’ de Calais, en France, quelques jours avant son démantèlement. Photo HCR/Olivier Laban-Mattei

25 octobre 2016 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rappelé mardi que le camp informel pour les réfugiés et les migrants situé à Calais, dans le nord de la France, et connu sous le nom de la 'jungle', ne constitue pas un environnement adapté à l'habitat humain.

« Le HCR a depuis longtemps recommandé sa fermeture et son remplacement par un hébergement approprié pour les demandeurs d'asile et les migrants », a déclaré mardi, un porte-parole du HCR, William Spindler, lors d'un point de presse à Genève.

Lundi, les autorités françaises ont transféré environ 1.900 personnes volontairement hors de la 'jungle'. Beaucoup ont fait la queue dès le début de la matinée pour monter à bord de bus qui les ont conduits vers des centres d'hébergement dans toute la France.

« Aucun incident grave n'a été signalé et le HCR était présent tout au long du transfert, donnant des informations sur les droits juridiques et aidant à identifier les personnes ayant des besoins spéciaux, y compris plusieurs centaines d'enfants non accompagnés », a indiqué M. Spindler.

Protéger les enfants non accompagnés
 
Le HCR a demandé que des dispositions spéciales soient prises pour assurer la sécurité et le bien-être de ces enfants, et que celles-ci prennent effet avant que le site ne soit fermé. « Ceci est important afin que les enfants n'aillent pas vers d'autres destinations où ils risquent d'être exploités par des trafiquants d'êtres humains ou de finir par vivre dans la rue sans soutien », a souligné le porte-parole du HCR.

« Des mesures, incluant la recherche des familles, doivent être prises pour réunir les enfants avec leurs familles en Europe, lorsqu'elles sont déterminées dans l'intérêt supérieur de l'enfant, comme l'a montré le transfert de 200 enfants non accompagnés qui ont quitté Calais pour le Royaume-Uni », a-t-il ajouté. = 200 enfants dont personne ne saura où ils ont été conduits. Serviront-ils de nourriture aux aliens ou seront-ils sacrifiés sur l'autel de BAAL? Il y a tellement d'enfants qui disparaissent et tellement d'autres pris en charge par les Nations Unies, qu'on ne peut craindre que le pire pour tous ces enfants.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38372


Dernière édition par maria le Mer 2 Nov - 17:51 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 17:38 (2016)    Sujet du message: LE PACTE MONDIAL DEVRAIT AVOIR UN IMPACT SUR LA VIE DES REFUGIES ET DES MIGRANTS, SELON UNE CONSEILLERE DE L'ONU / INTERVIEW: New global compact “should make a difference” in lives of refugees and migrants – outgoing UN Special Adviser Répondre en citant



LE PACTE MONDIAL DEVRAIT AVOIR UN IMPACT SUR LA VIE DES REFUGIES ET DES MIGRANTS, SELON UNE CONSEILLERE DE L'ONU

ENGLISH :
INTERVIEW: New global compact “should make a difference” in lives of refugees and migrants – outgoing UN Special Adviser
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=55419#.WBoI_vRIV8E


La Conseillère spécial du Secrétaire général, Karen AbuZayd, avant le Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants. Photo/Amanda Voisard

28 octobre 2016 – Conseillère spéciale du Secrétaire général, Karen AbuZayd a travaillé avec des entités de l'ONU, les Etats membres et les acteurs concernés à la préparation du premier Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants qui s'est tenu à New York le 19 septembre dernier.

Ce sommet s'est conclu sur l'adoption d'un accord historique visant à relever les défis rencontrés par les personnes déplacées. Les pays ont promis de protéger et de sauver la vie des réfugiés et des migrants, ainsi que de partager la charge et la responsabilité de les héberger et de les soutenir.

L'ONU estime qu'un nombre record de 65 millions de personnes à travers le monde ont été forcées de quitter leurs foyers. Des milliers d'individus meurent chaque année en mer en fuyant la guerre tandis que ceux qui empruntent les voies terrestres sont bloqués par des frontières fermées.

Dans un entretien accordé au Centre d'actualités de l'ONU, Mme AbuZayd a déclaré que l'intérêt pour cet important accord est toujours présent un mois après son adoption.

Centre d'actualités de l'ONU : Pouvez-vous nous dire si le sommet a été une réussite et si oui dans quelle mesure?

Karen AbuZayd : Nous pensons qu'il a été une grande réussite. Une réussite dans la mesure où tous les 193 Etats ont signé un certain nombre d'engagements. Un certain nombre des choses qui ont été accomplies sont bonnes pour les réfugiés et les migrants et devraient faire une différence dans leurs vies.

Centre d'actualités de l'ONU : Quel sera l'impact de la Déclaration de New York ?


Karen AbuZayd : Nous espérons qu'elle aura un impact sur les réfugiés et les migrants, sur la manière dont ils vivent et dont ils sont reçus dans les pays d'accueil et sur ce qui se passe pour eux une fois qu'ils arrivent dans un nouvel endroit. Il y a donc eu beaucoup d'engagements liés à leur accueil et sur ce que nous avons appelé l'inclusion : faire en sorte qu'ils apprennent la langue, qu'ils obtiennent un emploi, qu'ils reçoivent une éducation. Toutes ces choses font partie de l'engagement que les Etats ont signé.

Centre d'actualités de l'ONU : Avec tout ce qui se passe autour, avez-vous noté un déclin ou un regain d'intérêt depuis que ces résolutions ont été faites?

Karen AbuZayd : Et bien, il n'y a pas autant d'effervescence aujourd'hui comme il y a pu en avoir à la veille du sommet, mais certainement, nous sommes toujours là, un mois plus tard, et nous travaillons, rencontrons et parlons encore avec des gens qui nous posent encore des questions et viennent nous proposer des idées sur les choses qu'ils peuvent faire et cela très largement au sein des Nations Unies. Les agences et départements de l'ONU ont beaucoup d'idées en tête sur ce qu'ils veulent faire pour contribuer et j'ai plusieurs interventions déjà prévues en 2018, durant lesquelles les gens veulent continuer d'entendre parler de ce sujet. Donc, je pense qu'il y a toujours de l'enthousiasme à ce sujet ou au moins un certain intérêt pour ce sommet et je pense que ce dernier a vraiment soulevé les questions importantes dans les intérêts du monde, malgré le climat politique très mauvais pour les réfugiés et les migrants.


Un camp de réfugiés syriens en Jordanie
Une vue aérienne du camp de réfugiés de Zaatari, près de Mafraq, en Jordanie, qui accueille des dizaines de milliers de Syriens déplacés par le conflit. Le Secrétaire général Ban Ki-moon a visité le camp dans le cadre d'un déplacement en Jordanie et en Turquie pour évaluer la situation des réfugiés syriens dans ces pays. L'ONU estime qu'en 2015, 1,4 million de Syriens vivaient en Jordanie et que 650.000 d'entre eux sont des réfugiés. Photo ONU / Mark Garten

Centre d'actualités de l'ONU : Quelles sont les prochaines étapes vers l'adoption d'un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières en 2018?

Karen AbuZayd : Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) prendra en charge le pacte pour les réfugiés parce qu'ils ont déjà commencé à discerner les nouveaux flux de réfugiés et à étudier les situations prolongées des réfugiés ce qui est extrêmement important, parce que ces derniers ont été plutôt négligés pendant des décennies. Et donc c'est très bien. (Le HCR) va développer, en collaboration avec les Etats membres, les pays d'accueil ou pays de réexpédition, le Pacte ou le Pacte provisoire qui sera finalisé en 2018. En ce qui concerne les migrations, nous voulons avoir une conférence intergouvernementale en 2018. Il y a donc ceux que nous appelons les co-facilitateurs, c'est à dire les personnes qui négocieront comment y arriver, et qui ont déjà été choisis - les deux pays qui vont travailler ensemble. Il y a aussi des pays qui ont déjà proposé d'accueillir une conférence préparatoire, comme le Mexique, par exemple. Donc, il y a des mesures déjà en place et qui vont progressivement être mise en œuvre jusqu'en 2018 lorsque le Pacte en question sera accepté lors de la conférence intergouvernementale.

Centre d'actualités de l'ONU : Avez-vous ressenti un changement de perception, à la fois de la part du public et des responsables gouvernementaux, sur les réfugiés et les migrants?

Karen AbuZayd : Je préfère penser qu'il y a certainement une approche plus positive. Il y a beaucoup plus d'histoires, je dirais, des articles de presse et d'autres choses par exemple traitant de cette question, certains critiquant même notre rapport lors du sommet, parce qu'ils voulaient qu'il soit plus fort, et nous aussi, nous aurions aimé qu'il soit plus fort. Nous avons dû faire des compromis. Nous avions dit, par exemple, que les enfants devraient être à l'école en quelques jours - ce qui est assez irréaliste - et ils ont dit en quelques mois, « bon d'accord, mettez-les à l'école ». Nous voulions dire que les enfants ne devraient jamais être en détention; et c'est devenu « les enfants devraient rarement, voire jamais être en détention  Rolling Eyes ». Alors ce n'est pas merveilleux, mais c'est mieux que ce nous avions auparavant. La même chose avec beaucoup d'autres aspects. Il y a encore beaucoup de discussions en cours et je pense que cela est important. Cette semaine, je vais briefer certains parlementaires de Norvège. Les gens continuent de venir à New York pour discuter du sommet.

Centre d'actualités de l'ONU : L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a rejoint le système des Nations Unies. Que cela va-t-il changer ?

Karen AbuZayd : Je pense que cela va améliorer notre manière de travailler ensemble sur la migration. L'ONU a toujours travaillé avec différents organismes et avec l'OIM au fil des années et cela renforce la coopération, fait en sorte que nous travaillons vraiment ensemble et pour eux et c'est un avantage. (Nos collègues de l'OIM) seront en mesure d'assister à nos réunions officielles, même sur le terrain, mais ici également, au siège (de l(ONU). Nous pouvons échanger beaucoup plus d'informations parce que nous serons ensemble plus souvent.

Centre d'actualités de l'ONU : Qu'est-ce que la campagne « ensemble » (« together »)  et que va-t-elle apporter ?

Karen AbuZayd : Nous pensons que (cette campagne) pourra faire une grande différence, surtout si nous faisons passer le message dans le monde. Elle s'intitule « Ensemble, respect, sécurité et dignité pour tous », et ce sont les mots qui étaient dans le rapport qui a été la base du document final - la Déclaration de New York. Il s'agit d'une campagne de lutte contre la xénophobie lancée par le Secrétaire général. Donc, nous nous attendons à ce que le prochain Secrétaire général la fasse avancer et que les gens réfléchissent à ce sujet. Il y a beaucoup d'intérêt pour cette campagne, de la part des agences de publicité qui veulent nous aider à la diffuser, de la part de tous les centres d'information des Nations Unies à travers le monde. Ils ont tous des projets pour porter notre message. Donc, je pense que cela peut être passionnant. Un grand nombre de personnes intéressées travaillent sur cette initiative.

Centre d'actualités de l'ONU : Que signifie cette Déclaration pour les nombreux réfugiés et immigrants, en particulier dans les pays en développement? Comment doivent-ils l'interpréter?
Karen AbuZayd : Particulièrement en ce qui concerne les réfugiés, le principal objectif de la conférence était de rendre le partage des responsabilités plus équitable, parce que nous savons que 86% des réfugiés dans le monde se trouvent dans quelques pays; 86% d'entre eux sont dans huit pays. Les pays les plus pauvres ont souvent le plus de réfugiés, car ils sont voisins de ceux qui sont en conflit. Donc, si cela se concrétise, nous aurons un meilleur partage des responsabilités – plus  équitable, plus prévisible – et les pays partageront vraiment cette responsabilité. Tout le monde devrait en bénéficier. Les réfugiés se porteront mieux et les pays qui les accueillent également.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38400#.WBoEofRIV8E


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 05:45 (2016)    Sujet du message: LE PAPE FRANCOIS CORRIGE SA PENSEE SUR LA QUESTION DE L'ACCUEIL DES REFUGIES ET APPELLE LES ETATS EUROPEENS A « LA PRUDENCE » Répondre en citant

LE PAPE FRANCOIS CORRIGE SA PENSEE SUR LA QUESTION DE L'ACCUEIL DES REFUGIES ET APPELLE LES ETATS EUROPEENS A « LA PRUDENCE » Rolling Eyes
 
Nov 01, 2016



Dans l’avion le ramenant de Suède mardi, le pape a corrigé sa pensée sur la question de l’accueil des réfugiés en Europe en conseillant aux gouvernements de ne pas accueillir au-delà de leur possibilité sous peine de payer « le prix politique » car les réfugiés non intégrés vont alors former des « ghettos » , ce qui est « très dangereux ».

Alors que le pape François, depuis le début de la crise des réfugiés en Europe avait toujours appelé les États à ouvrir généreusement, et par principe, leurs portes aux réfugiés – fustigeant «l’égoïsme» de ceux qui ne le faisaient pas et joignant lui-même le geste à la parole en avril 2016 en ramenant de l’île grecque de Lesbos, trois familles musulmanes dans son avion – il a opéré, mardi après-midi, une nette correction, en appelant les gouvernements européens, lors d’une conférence de presse donnée à son retour de Suède, à gérer le dossier des réfugiés avec «prudence».

C’est-à-dire, a expliqué le pape François, à veiller à ne pas accueillir au-delà de ses possibilités. À savoir pouvoir offrir aux réfugiés, insiste-t-il, «un toit, un travail, une école, l’apprentissage de la langue» en vue de leur «intégration». Sans quoi, a-t-il prévenu, on peut «payer politiquement une imprudence dans ses calculs en recevant plus de réfugiés que l’on peut».

Ghettoïsation
 
Interrogé, en effet sur ce qu’il pensait des pays qui fermaient leurs frontières aux réfugiés, le pape François a affirmé: «Qu’est-ce que je pense des pays qui ferment leurs frontières? En théorie, on ne peut pas fermer son cœur à un réfugié. Mais il y a aussi la prudence des gouvernants: Ils doivent être très ouverts pour recevoir mais ils doivent aussi faire le calcul de savoir comment les recevoir. Parce qu’on ne doit pas seulement recevoir un réfugié mais il faut aussi l’intégrer. Et si un pays à une capacité d’intégration, disons de 20, qu’il fasse cela. S’il peut davantage, qu’il fasse plus. Mais toujours avec le cœur ouvert, parce qu’il n’est pas humain de fermer le cœur, de fermer les portes. À la fin, cela se paie politiquement. Tout comme on peut aussi payer politiquement une imprudence dans les calculs en recevant plus que l’on peut intégrer.»

Et de conclure: «Quel est le danger? Si le réfugié n’est pas intégré, permettez-moi ce néologisme, il se ‘ghettoïse’, il devient un ghetto. Et sa culture ne se développe pas en relation avec l’autre culture. Ce qui est très dangereux. Je pense que la peur est le plus mauvais conseil pour les pays qui tendent à fermer leurs frontières. Et que le meilleur conseil est la prudence.»

source

http://www.europe-israel.org/2016/11/le-pape-francois-corrige-sa-pensee-sur…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 07:04 (2016)    Sujet du message: POPE IN NOVEMBER PRAYING FOR COUNTRIES TAKING IN REFUGEES Répondre en citant

IMMIGRATION

POPE IN NOVEMBER PRAYING FOR COUNTRIES TAKING IN REFUGEES
 
Also praying parishes don’t fall into discouragement

November 2, 2016 ZENIT Staff Uncategorized

 
WIKIMEDIA COMMONS - DFID - UK Department for International Development (picture: Rachel Unkovic/International Rescue Committee)

Pope Francis is praying this month for those countries that are taking in a great number of refugees.

The Pope’s intentions for November were announced by the Apostleship of Prayer.

The Holy Father’s universal prayer intention for November is: “That the countries which take in a great number of displaced persons and refugees may find support for their efforts which show solidarity.”

His intention for evangelisation is: “That within parishes, priests and lay people may collaborate in service to the community without giving in to the temptation of discouragement.”

https://zenit.org/articles/pope-in-november-praying-for-countries-taking-in…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Nov - 01:45 (2016)    Sujet du message: SIGNS OF THE END PART 230-232 - LATEST EVENTS OCTOBER - NOVEMBER 2016 Répondre en citant

SIGNS OF THE END PART 230-232 - LATEST EVENTS OCTOBER - NOVEMBER 2016



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=M4h21-m18sQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 19:24 (2016)    Sujet du message: FRANCE : CALAIS : 80 AFGHANS MUSULMANS PRENNENT D'ASSAUT UNE EGLISE ET SES MIGRANTS CHRETIENS Répondre en citant

FRANCE : CALAIS : 80 AFGHANS MUSULMANS PRENNENT D'ASSAUT UNE EGLISE ET SES MIGRANTS CHRETIENS

Posted by La Rédaction on 2nd novembre 2016  




BREIZATAO -NEVEZINTIOU (02/11/2016) Information BA. Si les médias d’état français ont bien rapporté une « rixe » entre migrants clandestins afghans et érythréens hier dans la « jungle » de Calais, ils ont sciemment censuré son origine.

Les afghans musulmans ont en réalité lancé des représailles contre les chrétiens érythréens situés dans l’église catholique provisoire sur fond de confrontations ethniques et religieuses.

Le journal socialiste « 20 Minutes » ne donne par exemple aucun détail sur le contexte (source) :
Citation:


Les migrants sont actuellement reconduits au sein du centre d’accueil provisoire, selon la préfecture. Ces heurts ont eu lieu à proximité de l’église de la zone sud de la « jungle ». Cette petite église, tout comme deux petites mosquées, n’ont pas encore été démolies « pour permettre aux mineurs encore présents au sein du CAP de s’y recueillir », avait affirmé la préfecture du Pas-de-Calais.




Cette « proximité », que ce média n’explique pas, a pourtant une logique. Encore faut-il ne pas la censurer.

Représailles musulmanes contre une église

Vers 17h00, un migrant afghan faisant une prière islamique recevait un coup de pied par un Érythréen pour une raison inconnue. De 70 à 80 musulmans afghans se dirigèrent ensuite vers l’église de fortune de la « jungle » pour se livrer à des représailles contre les chrétiens s’y trouvant. Ils se sont alors battus avec une centaine d’autres migrants érythréens qui les ont repoussés, les CRS intervenant.

Les Érythréens se sont ensuite installés dans l’église afin d’en assurer la garde.

Vers 18h00, les migrants afghans revenaient encore plus nombreux, aboutissant à de violents affrontements nécessitant une deuxième intervention des forces de l’ordre. Les afghans musulmans furent une nouvelle fois repoussés vers le « centre d’accueil provisoire ».

Lors de la deuxième attaque, 11 migrants clandestins dont 10 mineurs ont été blessés. Parmi lesquels 8 afghans, 1 erythréen et 1 gambien. Le calme était revenu à 21h00.

http://breizatao.com/2016/11/02/calais-80-afghans-musulmans-prennent-dassau…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 20:49 (2016)    Sujet du message: WAKE UP BEFORE IT'S TOO LATE! END TIMES SIGNS: LATEST EVENTS (NOV 5, 2016) Répondre en citant

WAKE UP BEFORE IT'S TOO LATE! END TIMES SIGNS: LATEST EVENTS (NOV 5, 2016)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=YRp-P1uFjag


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Nov - 01:44 (2016)    Sujet du message: L'INVASION DES MIGRANTS DANS LES COMMUNES ET DEPARTEMENTS Répondre en citant

FRANCE : L'INVASION DES MIGRANTS DE CALAIS RELOCALISES DANS LES COMMUNES ET DEPARTEMENTS - QUELQUES EXEMPLES

SAINT-CAST LE GUILDO. UNE TRENTAINE DE CLANDESTINS MINEURS (OU SUPPOSES TELS) SONT ARRIVES MERCREDI

il y a 1 jour




05/11/2016 – 11H00 Saint-Cast Le Guildo (Breizh-infio.com) – Une trentaine de  mineurs (ou supposés tels) clandestins sont arrivés mercredi à Saint-Cast Le Guildo (Côtes d’armor) en provenance de Calais.

Ce vendredi 4 novembre, une délégation d’élus et de cadres du Front national, conduite par Bernard Pinaud, secrétaire du canton de Pléneuf – Val André (22), a porté un courrier à Madame Josiane Hallory (sans étiquette) maire de cette commune des Côtes d’Armor.

Celle-ci étant absente, la délégation du parti frontistea été reçue par Monsieur Ollivier Cojan, adjoint au maire. Ce dernier a déclaré que le contenu du courrier était inexact et que Madame le Maire n’avait pas menti au sujet de l’arrivée de ces clandestins.
...


La suite : http://www.breizh-info.com/2016/11/05/52565/saint-cast-guildo-trentaine-de-…

LES MIGRANTS EPISODE 07 : ILS SONT ARRIVES

Voyez comment les migrants sont protégés par ceux qui les reçoivent. On empêche les gens de leur parler. Immigration contrôlée et protégée par les groupes communistes qui mettent en place la destruction des communes et départements.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=hEJRwYUeiwA

- Les 15 migrants du CAO de La Chapelle sur Vire sont arrivés. Je voulais les rencontrer, on me l'a interdit.

- AVERTISSEMENT: à 4'31", l'interlocuteur n'évoque pas un migrant mais un élu local qui a pris un engagement de venir bruler des pneus, s'il y avait plus de 15 migrants.


ALPES : AVEC L'APPUI DU MAIRE, 100 MIGRANTS A CHAMPTERCIER, VILLAGE DE 800 HABITANTS !


Publié le 28 septembre 2016 - par Gregory Roose



C’est aujourd’hui un responsable du Front national, Grégory Roose, qui, devant la gravité de la situation des Alpes de Haute-Provence, a accepté de répondre à nos questions. A lire ce qui se passe dans cette région, on comprendra encore mieux la gravité de la situation de la France…

Le 15 octobre, une centaine de migrants de Calais arriveront à Champtercier
 
Riposte Laïque : Vous êtes le responsable FN de la première circonscription des Alpes de Haute-Provence. Vous venez de publier, au nom de votre parti, un communiqué de presse demandant un référendum, suite à la possible venue de cent migrants, dans le village provençal de Champtercier. Pouvez-vous nous expliquer exactement la situation ?

Grégory Roose : Merci de me donner l’occasion de m’exprimer sur cette situation qui inquiète de nombreux habitants de ce village de 800 âmes.

La suite : http://ripostelaique.com/lalpes-du-sud-avec-lappui-du-maire-100-migrants-a-…


AFFLUX DE MIGRANTS A DIGNE-LES-BAINS : LE MAIRE CHOISIT L'INACTION

AG
29 août 2016


COMMUNIQUE DE PRESSE

 
Afflux de migrants à Digne-les-Bains : le Maire choisit l’inaction

Il aura fallu plusieurs communiqués du FN04 informant les dignois de l’arrivée discrète de dizaines d’immigrés clandestins à Digne-les-Bains pour que l’affaire éclate dans la presse et ne contraigne le Maire, Patricia Granet-Brunello, à s’exprimer enfin sur ce sujet.

Les maires n’ont aucune obligation juridique d’accueillir des clandestins sur leur territoire. La liste des communes qui s’y sont opposé est longue : Roubaix, Saint-Magne, Rennes, Etival-Clairefontaine, Troyes, Pexonne, Saint-Quentin, etc. Mais Digne-les-Bains n’y figure pas : madame Patricia Granet-Brunello semble avoir choisi la position de spectatrice face à un afflux de migrants sans précédent dans la Capitale de la lavande.

https://fn04.net/2016/08/29/afflux-de-migrants-a-digne-les-bains-le-maire-choisit-linaction/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Nov - 15:43 (2016)    Sujet du message: OPERATION 'EUPHRATES ANGER' BEGINS TO LIBERATE RAQQA FROM ISIS, SUPPORTED BY U.S. Répondre en citant

WAR PROPAGANDA

OPERATION 'EUPHRATES ANGER' BEGINS TO LIBERATE RAQQA FROM ISIS, SUPPORTED BY U.S.
 
by Alastair Jamieson and Ziad Jaber

A major U.S.-backed offensive to oust ISIS from its capital of Raqqa, Syria has begun, it was announced early Sunday.

The Kurdish-dominated Syria Democratic Forces (SDF) coalition told a news conference that the goal of the operation, called Angry Euphrates, would be liberating the Syrian city from the militants. 


A 2014 file photo of a minaret destroyed in air strikes by Syrian army warplanes in Raqqa, Syria. Anadolu Agency / Getty Images

The offensive, which comes two weeks after a campaign to clear ISIS from Mosul, Iraq, will be supported by U.S. air strikes and involved 30,000 fighters, the SDF told reporters.

Residents in the city were warned to stay away from gathering places as those will be targets during the operation.

Warplanes believed to belong to the International Coalition bombed places controlled by the "Islamic State" in Laqta area to the northeast of Raqqa but there was no immediate word on casualties, according to the U.K-based Syrian Observatory for Human Rights.

The move to liberate the city was signaled at the end of last month by Defense Secretary Ash Carter in an interview in Paris with NBC News.

The city is the de facto capital of the extremists' so-called caliphate which stretches from Syria into Iraq.

http://www.nbcnews.com/news/world/operation-euphrates-anger-begins-liberate…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 9 Nov - 01:27 (2016)    Sujet du message: BRUXELLES PREVOIT L'ARRIVEE DE TROIS MILLIONS DE MIGRANTS D'ICI A 2017 DANS L'UE / THE FALL OF SWEDEN AND THE AWAKENING OF EUROPE Répondre en citant

IMMIGRATION

BRUXELLES PREVOIT L'ARRIVEE DE TROIS MILLIONS DE MIGRANTS D'ICI A 2017 DANS L'UE
 
La Commission européenne estime que ces arrivées auront « un impact faible mais positif » Rolling Eyes sur la croissance.


Le Monde | 05.11.2015 à 13h21 • Mis à jour le 06.11.2015 à 06h58



  L’afflux de migrants en Europe devrait avoir un impact sur la croissance économique « faible mais positif », selon Bruxelles. Dans son rapport de plus de 200 pages de prévisions économiques, la Commission européenne prévoit qu’« au total trois millions de personnes supplémentaires devraient arriver dans l’Union européenne » entre 2015 et 2017.

Cet afflux de migrants devrait avoir « un impact sur la croissance économique qui serait faible mais positif pour l’Union européenne dans son ensemble », a jugé Pierre Moscovici, le commissaire européen aux affaires économiques.

Un effet « plus important pour les pays d’accueil »

Lors d’une conférence de presse, jeudi 5 novembre, Pierre Moscovici a estimé que cet impact devrait « augmenter le produit intérieur brut (PIB) de 0,2 à 0,3 % d’ici à 2017 ». Cette évaluation prend en compte les dépenses publiques supplémentaires ainsi que l’apport de main-d’œuvre supplémentaire sur le marché du travail, a précisé l’ancien ministre français.

Cet effet de « l’arrivée sans précédent d’un grand nombre de réfugiés » en Europe sera « plus important pour les pays d’accueil » et « dépend des politiques d’intégration », a-t-il ajouté. Cette évaluation « vient combattre un certain nombre d’idées reçues et conforter la politique du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker » (qui plaide pour la solidarité vis-à-vis des migrants), a poursuivi M. Moscovici.

Lire aussi   Migrants : record mensuel de 218 000 arrivées via la Méditerranée en octobre

Plus de 600 000 personnes attendues dans les quatre mois à venir

L’ONU a révisé aussi à la hausse jeudi les arrivées de migrants en Europe et prévoit que 600 000 personnes supplémentaires viendront de Turquie dans les quatre prochains mois (entre novembre et février), alors que, début novembre, plus de 752 000 migrants étaient déjà entrés en Europe depuis le début de l’année. Le Haut-Commissariat aux réfugiés considère maintenant que des pays comme l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, l’Italie, le Monténégro, la Roumanie et le Kosovo risquent à leur tour d’être affectés par cette crise migratoire, un mouvement de populations qui ne s’était pas produit en Europe depuis 1945. Au total, 3 440 migrants sont morts ou portés disparus lors de la traversée de la Méditerranée cette année, selon le HCR. Plus de 608 000 sont arrivés en Grèce, et quelque 140 200 en Italie.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/11/05/bruxelles-predit-l-arrivee-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 02:42 (2016)    Sujet du message: OBAMA QUIETLY SIGNS CONTINUATION OF NATIONAL EMERGENCY IN REGARD TO WMDs Répondre en citant

OBAMA QUIETLY SIGNS CONTINUATION OF NATIONAL EMERGENCY IN REGARD TO WMDs



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ubfik3cX9B8

http://undergroundworldnews.com
This was quietly signed by Obama while the rest of the country was in the election frenzy.

Learn More:
https://www.whitehouse.gov/the-press-...





Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Nov - 05:05 (2016)    Sujet du message: BRAINWASHED FUNDAMENTALIST GNOSTICS OF THE MYSTERY PUBLIC SCHOOLS CHANT _REVOLUTION ONE SOLUTION / THE NEW WORLD ORDER ARE FIGHTING BACK WITH ANTI TRUMP PROTESTERS! 11/11/2016 Répondre en citant



THE FIRST STAGE OF THE RED WEDDING


BRAINWASHED FUNDAMENTALIST GNOSTICS OF THE MYSTERY PUBLIC SCHOOLS CHANT  _REVOLUTION ONE SOLUTION_




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=MJHhbGR6AiY

BREAKING NEWS : THE NEW WORLD ORDER ARE FIGHTING BACK WITH ANTI TRUMP PROTESTERS! 11/11/2016

 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=jWqOYBMGfIc
 
FULL: ANTI-TRUMP PROTEST UNDERWAY IN SEVERAL CITIES AFTER TRUMP WINS PRESIDENCY (11/9/2016)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=R92nDowSOEY

HILLARY SUPPORTER - NO TEARS - NOT A GOOD COMEDIAN

VIDEO : http://www.sendspace.com/file/ida8zf

TRUMP SUPPORTER BEATEN THESE LAST WEEKS


Videos here / https://www.youtube.com/results?search_query=trump supporter beaten

VIDEOS: VIOLENT DEMOCRAT PROTESTS CONTINUE FOR THIRD NIGHT #ThisIsFascism

Read more : http://pamelageller.com/2016/11/democrat-defecates-public-on-trump-sign.htm…

THE TRUMP EFFECTS IN SCHOOLS

Read more : https://www.google.fr/search?q=teacher school trump tears&ie=utf-8&…

 




  


Dernière édition par maria le Lun 14 Nov - 05:21 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Nov - 16:47 (2016)    Sujet du message: «PAS NOTRE PRESIDENT !» : LES MANIFESTATIONS ANTI-TRUMP S'INTENSIFIENT AUX ETATS-UNIS (PHOTO, VIDEO) Répondre en citant



PREMIERE PHASE DU "RED WEDDING" - LE MARRIAGE ROUGE


«PAS NOTRE PRESIDENT !» : LES MANIFESTATIONS ANTI-TRUMP S'INTENSIFIENT AUX ETATS-UNIS  (PHOTO, VIDEO)

Le terme "Red Wedding" ou le marriage rouge ou pourpre, vient du jeu "The Game of Thrones", où il fait montré un massacre particulièrement sanglant. Le président Obama a d'ailleurs évoqué, dans une soirée amicale, ce jeu démoniaque en lien avec la fin de la république, et tout le monde a bien rigolé suite à son message subtil, qui annonçait ni plus ni moins la fin de l'Amérique. Dans l'épisode du massacre, on ferma les portes où se trouvait tous les invités et le massacre commença. Ceci nous montre ce qui vient sur l'Amérique où les frontières seront fermés, que le peuple sera piégé et que le massacre par la caste ennemi commencera le bain de sang. Cela représente le carnage qui vient, et qui est déjà dans sa première phase, pour amener la fin de l'Amérique et des autres nations.

GAME OF THRONES LE TRÔNE DE FER LES "NOCES POURPRES", EXTRAIT EN FRANCAIS
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=OuD8tjcggjI



Plusieurs scénarios sont à prévoir : attentat sous faux-drapeau, la montée de la haine contre les blancs, contre les anti-LGBT, les chrétiens, les anti-nouvel ordre mondial,  la guerre contre les supporters de Donald Trump qui ne voient pas que Trump est un partisan au Nouvel Ordre Mondial et un anti-chrétien, etc.

Le système de justice international est devenu un système corrompu comme l'humanité n'a jamais connu. Les lois de la morale sont en mode destruction, l'activation des consciences se fait sous nos yeux par les nombreuses technologies wifi et de D-Wave, sans compter les invocations de plus en plus nombreuses aux démons, à paraître sur cette terre pour y installer leur règne. La guerre est déclarée contre tous les humains et cette caste se servira de ces mêmes humains pour s'auto-détruire.

La caste luciférienne se frotte les mains et se rie de tous ses humains qui sont en train de s'auto-détruire, mais nous, peuples de Dieu, ne prenons pas part aux oeuvres des ténèbres, soyons sobres et veillons, car le lion rugit et va tenter de détruire tout ce qu'il lui sera possible de détruire, y compris nous. Sachant la finalité de toutes choses, restons ferme dans la foi et restons sur nos gardes pour parer les attaques des démons qui fondent sur la planète.

Dans l'article précédent, vous pouvez voir quelques vidéos et infos sur la situation qui ne cesse de dégénérer.


-----

12 nov. 2016, 07:08

© Javier Galeano Source: Reuters

Des milliers d’opposants à Donald Trump ont manifesté le 12 novembre pour la troisième nuit consécutive contre son élection à la Maison Blanche. La raison principale du mouvement ? La crainte des manifestants que leurs droits puissent être violés.

La ville de Portland, capitale de l’État de l’Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis, a été le théâtre d'une nuit agitée. Les rues se sont transformées en tribune de contestation de l’élection de Donald Trump à la tête du pays.
twitter-tweet a écrit:


Portland protesters run from tear gas and flash bangs being deployed by PD #portland#protest#teargas#trump#pdx#day3pic.twitter.com/eHNdAAzhDt
— William Gagan (@WillyFoReal) 12 novembre 2016




Les manifestants ont brûlé des drapeaux américains, cassé des vitrines de magasins, mis feu à des voitures garées aux alentours.
twitter-tweet a écrit:


More gas thrown into protesters on 4th. Groups are getting separated. #portland#protestpic.twitter.com/YhVNmTvcDi
— Cole Howard (@RedheadNomad) 12 novembre 2016




Les manifestants ont jeté des projectiles sur les forces de l’ordre qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes.
twitter-tweet a écrit:


Some Portland protesters not even moving despite clouds of CS gas (tear gas) #portland#oregon#pdx#trump#protest#riot#teargas#day 3 pic.twitter.com/uVOf72fGL2
— William Gagan (@WillyFoReal) 12 novembre 2016




Environ 1 200 personnes se sont aussi réunies dans la nuit du 11 au 12 novembre à New York dans le parc emblématique de Washington Square, où commencent tous  les mouvements citoyens depuis les années 60, pour appeler à la défense des droits et des libertés après l'élection à la présidence de Donald Trump.

La majorité des protestataires portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire des slogans anti-Trump : «Ton mur ne pourra pas entraver notre marche» ou «L'amour surmonte la haine».

Certains agitaient des drapeaux mexicains, d'autres des affiches à l'effigie d'Hillary Clinton.

«Ce n'est pas notre président ! Ce n'est pas notre président !», scandait la foule.

D’après la police, la manifestation était pacifique, certains manifestants étant venus avec leurs jeunes enfants.

Ces derniers jours, de nombreux rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes des Etats-Unis. A Miami, plus d’un millier de démocrates sont descendus dans les rues pour dénoncer le président élu. 

Le 11 novembre, les policiers ont dû faire usage de grenades fumigènes pour disperser la foule à Portland qui avait commencer à vandaliser vitrines et voitures. Au moins 19 voitures ont été gravement endommagées et 29 personnes arrêtées.

Donald Trump a réagi à ces manifestations dans un tweet, accusant les médias de pousser à la haine à sn égard. «Nous venons d'avoir une élection présidentielle transparente et couronnée de succès. Maintenant, des manifestants professionnels, incités par les médias, manifestent. Très injuste !», a-t-il écrit.  
International

+ photos : https://francais.rt.com/international/28854-etats-unis-manifestation-anti-t…


Manifestants payés pour foutre le trouble dans le pays. Payé par George Soros.


Dernière édition par maria le Lun 14 Nov - 05:24 (2016); édité 3 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Nov - 17:53 (2016)    Sujet du message: SYRIA : DISPLACED CITIZENS FROM RAQQA COUNTRYSIDE LEAVE FOR SDF-HELD TOWN / PRIVEES DE LEUR EPOUX, DES SYRIENNES CONFRONTEES AUX JIHADISTES Répondre en citant

UPDATE - MISE A JOUR

DELOCALIZATION


SYRIA : DISPLACED CITIZENS FROM RAQQA COUNTRYSIDE LEAVE FOR SDF-HELD TOWN

What we are seeing is women, children and old peoples who are displace. Men are all on the side of the road. What's going on? This is not normal.

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Le_pGOnCR0M

Displaced civilians from the village of Alhaidrat, in Raqqa's rural countryside, left for the nearby town of Ayn Issa, Tuesday, after the US-backed Syrian Democratic Forces (SDF) reportedly managed to establish control over the area following a day-long offensive.


Pdf document : DETENTION OF WOMEN IN SYRIA : A WEAPON OF WAR AND TERROR
http://euromedrights.org/wp-content/uploads/2015/06/EMHRN_Womenindetention_…

-----

PRIVEES DE LEUR EPOUX, DES SYRIENNES CONFRONTEES AUX JIHADISTES

Dans le vidéo, en anglais, vous pouvez voir les femmes et les enfants mis dans des camions, alors que les homme sont sur le bord de la route. Le tout contrôlé par les jihastistes.


Depuis 1 heure 12 novembre 2016



Moyent-Orient - Syrie


Des Syriennes ayant vécu sous la coupe de la milice wahhabite takfiriste Daech (Etat islamique-EI) racontent comment des couples ont été brisés dans leur village, où les jihadistes ont notamment empêché des maris travaillant à l’étranger de rentrer chez eux.

« Daech (acronyme arabe de l’EI) a déchiré nos familles », lâche une femme qui se présente sous le pseudonyme de Houda. Avec sa petite fille de cinq mois, elle a fui Al-Hicha, un village qui était jusqu’à vendredi aux mains des jihadistes.

Elle fait partie des milliers de déplacés, rassemblés près de camions chargés de leurs affaires dans un camp improvisé aux portes d’Aïn Issa.

Cette ville est située à une cinquantaine de kilomètres de Raqa, « capitale de l’EI » qui est la cible d’une offensive des Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance dominée par les Kurdes.

« Mon mari travaille au Liban et n’a vu son enfant qu’une seule fois en photo sur WhatsApp. Après, l’EI a interdit toute communication » entre nous, raconte cette femme qui porte une robe à pois jaune.

« Je voulais tellement qu’il voit son enfant mais Daech lui a interdit de revenir au village. Il n’était pas à mes côtés durant les moments les plus durs », ajoute Houda sans donner plus d’explications.

Ce camp improvisé comprend peu d’hommes. Ce sont surtout des femmes, certaines enceintes, et des enfants, qui ont fui les combats pour se réfugier auprès des FDS.

Des maris à l’étranger

Aux côtés de Houda, au sol, des femmes allaitent leurs bébés. La résignation se lit sur leur visage fatigué et empoussiéré.

La plupart des déplacés n’ont pas mangé depuis mercredi et attendent de l’aide, d’autres ont quelques légumes qu’ils ont pris avant leur fuite vers Aïn Issa.

Mais pour plusieurs femmes, la rancune est aussi dirigée vers les époux.

« La plupart des hommes qui sont allés travailler dans d’autres pays ne reviennent plus et abandonnent leurs enfants », affirme Houda. = Je serais plus porté à croire qu'ils sont enrôlés de force par DAESH comme modérés, pendant que l'on tient les femmes et enfants en otage. Vous aurez remarqué que l'on n'entend pas beaucoup le Pape et les evêques sur ce sujet, mais faut-il s'en surprendre, puisqu'ils dirigent ces actions avec leurs différentes armées de mercenaires et d'humanitaires.

Même ton chez Maram, 35 ans, qui comme certaines déplacées, porte un châle recouvrant son visage à l’exception des yeux.

« J’ai cinq enfants, mon mari travaille au Liban et s’est remarié là-bas. Je vis dans des conditions financières difficiles et j’ai dû mal à nourrir mes enfants », déplore-t-elle.

Non loin, des enfants aux cheveux sales et ébouriffés jouent avec insouciance.

Quand on interroge les femmes sur leurs relations avec l’EI au village d’al-Hicha, elles évoquent les sommes d’argent que proposaient les jihadistes à certaines.

Dot des jihadistes

Adossée à une voiture chargée d’affaires et de bois, Fatima Abbas, une femme de 38 ans, assure, en phrases hachées, que « la plupart des femmes » du village « se sont mariées à des jihadistes de l’EI qui les ont séduites grâce à de l’argent ».

« Ils payaient une dot d’un million de livres syriennes (2.000 dollars, 1.800 euros, ndlr), et elle étaient choyées  Rolling Eyes », assure cette femme, son bébé endormi sur ses genoux. = Comment pouvez-vous vous sentir choyé quand on a brisé votre famille, que l'on vous a enlevé votre mari et que l'on vous a déraciné et tout voler vos biens, pour devenir des esclaves de mercenaires? Les enlèvements, hommes et femmes, sont des armes de guerre souvent utilisés par le camp ennemi, à travers les époques et utilisés comme esclaves pour différentes tâches pouvant servir à remplir les idéaux et les poches de cette aristocratie pharaonique. C'est ce qui s'en vient dans tous les pays, avec l'aide des mercenaires des Jésuites et de Rome sous le Nouvel Ordre Mondial "libéral" et "démocratique".

Craignant que des femmes déplacées aient des liens étroits avec les jihadistes, des membres des Assayech (police kurde) inspectent les affaires, à la recherche d’armes, de CD ou de documents qui pourraient prouver une appartenance au groupe ultraradical.

« Tout le monde est soumis à cette inspection », affirme un policier qui dit craindre notamment que l’EI ne confie des affaires aux civils. « Nous ne permettrons pas cela », assène-t-il.

Rouqaya, 25 ans, également d’al-Hicha, affirme aussi qu’un jihadiste l’a demandée en mariage en échange d’une somme d’argent.

« Mais j’ai refusé, je les hait », soutient-elle, le visage caché sous un foulard marron.
 
Avec AFP

http://french.almanar.com.lb/97062


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Nov - 03:36 (2016)    Sujet du message: R.F.B & ANTHONY PATCH EP. 12 VETERANS DAY_CERN / THE ONE SCENARIO THAT COULD STILL GET HILLARY INTO THE WHITE HOUSE Répondre en citant



 SECOND PHASE OF THE RED WEDDING - POSSIBLES SCENARIOS

R.F.B & ANTHONY PATCH EP. 12 VETERANS DAY_CERN



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nAnsdhle5Gs


The first part who explain what could be happening if Hillary is select by the Electoral College on Dec. 19 and more infos about what's going on about the fight and hate of the opposants of Trump in many states in America .

Remember this "
OBAMA, POPE, QUEEN : "2015 IS THE LAST CHRISTMAS!"

Did they know what's coming? Oh yes,



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=r7z2DTZc6Ks


With the victory of Trump election, we are seeing things changing very rapidly but this is not finish. There is an other scenario that could get Hillary Clinton into the White House. According to the Constitution, chosen electors of the Electoral College are the real people who will vote for president, when they meet on Dec. 19 in their respective state capitals. And if the Electoral College with the help of Soros choose Hillary, we can see clearly what's coming in America : total chaos and destruction by both side and a big possibility for Martial law. Could be part of the second phase of the Red Weeding.

Another possibility is that Trump retains his "victory", and the chaos will continue to intensify under the benevolent wing of George Soros, the head of the Muslim brothers in the United States, Pastor Farrakhan and many other personalities who will be at the front to stir up this hatred and carry out the destruction programmed by the Jesuits and the Vatican. Whether Trump or Clinton. The finality will be the same: the destruction of the United States and the overwhelming suzerain powers of Rome over the nation, thus bringing about the destruction of Protestantism with the help of all the Catholic / Evangelical pastors associated with it Ecumenism, which will continue to deceive their sheep until their complete extermination.

 THE ONE SCENARIO THAT COULD STILL GET HILLARY INTO THE WHITE HOUSE

 
By Laura Italiano

November 9, 2016 | 9:47pm
Modal Trigger

 

Photo: AFP/Getty Images

For die-hard Democrats holding out hope that they won’t have to live through a Trump presidency, there is a last, incredibly long shot for them latch on to — a surprise twist in the Electoral College.

Though Hillary Clinton won the popular vote by 200,000, Trump has won the minimum of 270 electoral votes necessary to be elected president. As of late Wednesday, he had 290 to Clinton’s 228.

According to the Constitution, chosen electors of the Electoral College are the real people who will vote for president, when they meet on Dec. 19 in their respective state capitals.

However, there is technically nothing stopping any of the electors from voting their conscience and refusing to support the candidate to whom they were bound, or from abstaining from voting altogether.

There’s even a name for it: becoming a “faithless elector.”

The idea of electors reversing their vote is rarely discussed — and was most recently bandied about after the incredibly close 2000 election in which George Bush narrowly beat Al Gore. And electors going “faithless” is exceedingly rare.

Well over 99 percent of electors throughout American history have voted as pledged, according to an analysis done by the New York Times.
It does happen, though.

The last faithless elector reared his roguish head back in 2004, when a lone anonymous voter in Minnesota declined to vote for Democrat John Kerry and instead voted for Kerry’s running mate, John Edwards.

The rogue’s vote was purely ceremonial, as Bush already had 286 electoral votes, more than enough to ensure his reelection.

Faithless electors are technically barred in only 29 states from ignoring the will of the voters, though the penalties are light. And a faithless elector has never swung an election.
But given the high dissatisfaction with Trump among Republicans, a few faithless GOP electors could well go rogue next month.

InsideGov | Graphiq

One Texas GOP elector, Chris Suprun of Texas, a firefighter, told Politico in August that he finds Trump so unpalatable he’d consider voting for Clinton on Dec. 19th.
Baoky Vu, a Decatur businessman, told the Atlanta-based news site AJC.com in August that he couldn’t stomach voting for Trump either, and was quietly convinced by local GOP leaders to resign as an elector.

Clinton would need more than 20 GOP electors to go rogue and vote instead for her — a mighty tall order.

Even then, the new, Republican-controlled Congress meets Jan. 6 to approve the electoral college vote, and would certainly vote to void any roguery, handing the victory firmly back to Trump.

The Founding Fathers created the electoral college because the were “afraid of direct Democracy,” according to FactCheck.org.

In fact, Alexander Hamilton thought the electors would make sure “the office of President will never fall to the lot of any man who is not in an eminent degree endowed with the requisite qualifications.”

It remains to be seen, given Tuesday’s surprise election result, whether Democrats — and even some Republicans — who question the “requisite qualifications” of president-elect Donald Trump will push to revisit the Electoral College system.


This video, produced before the election, explains how and why the Electoral College works:

+ VIDEO : http://nypost.com/2016/11/09/the-one-scenario-that-could-still-get-hillary-…


Dernière édition par maria le Mar 15 Nov - 04:19 (2016); édité 4 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Nov - 04:42 (2016)    Sujet du message: FRANCE : A REIMS, un "CAMP D'ETE DECOLONIAL" INTERDIT AUX BLANCS / BLACK LEADER WARNS ON HANNITY : 'WAR HAS BEEN DECLARED ON WHITES' Répondre en citant

GUERRE RACIALE CONTRE LES BLANCS - RACIAL WAR AGAINST WHITES

FRANCE : A REIMS, UN "CAMP D'ETE DECOLONIAL" INTERDIT AUX BLANCS

Jeudi 25 Août 2016 à 10:35

Jack Dion



Directeur adjoint de la rédaction de Marianne

Du temps de l'Amérique ségrégationniste, à l'entrée des établissements publics, était affiché "Interdit au Noirs". En 2016, en France, un "camp d'été décolonial" proclamera, lui ,"Interdit aux blancs". Ou comment la lutte des classes se fait peu à peu remplacer par la lutte des races dans les esprits d'une partie des militants d'extrême-gauche.

>> Cet article a été publié une première fois le 27 avril. Nous le republions à l'occasion de l'ouverture de ce "camp décolonial" à Reims. Il se tiendra du 25 au 28 août. Présenté comme "un séminaire de formation à l'antiracisme politique", il est réservé «uniquement aux personnes subissant à titre personnel le racisme d'État en contexte français» et exclut donc les personnes blanches.

Avec l'arrivée du beau temps, on se met à rêver vacances. Dans cette perspective assez plaisante, je m'étais dit : pourquoi ne pas projeter d'aller en Champagne-Ardenne ? Je connais mal la région et j'aurais pu en profiter pour aller jeter une oreille au "camp d'été décolonial" qui se tient dans les environs, au mois d'août. Se former à "l'antiracisme politique" entre deux balades, quoi de mieux ? Seulement voilà. Je suis blanc de peau. Je ne peux donc pas prétendre mettre les pieds dans un endroit où il faut montrer patte non blanche, vu qu'il est expressément réservé "aux personnes subissant à titre personnel le racisme d'Etat en contexte français".

Pas question de mélanger les torchons et les serviettes, les Blancs et les autres"En contexte français", comme on dit chez ces gens-là, je suis du mauvais côté de la barrière, car je n'ai pas la bonne couleur de peau. Bref, je suis victime du délit de sale gueule, à l'instar des jeunes Beurs à l'entrée de certaines boîtes de nuit. Je me heurte à un panneau virtuel où il est écrit : "Interdit aux Blancs", comme il était inscrit "Interdit aux Noirs" dans les établissements publics de l'Amérique ségrégationniste. Pour la même raison, je n'aurais pu me rendre aux rencontres organisées à l'université de Paris-VIII, où il était précisé : "Paroles non blanches". Afin de préparer les travaux, les concepteurs de ce machin avaient décidé de constituer un "groupe de réflexion organisé en non-mixité". Pas question de mélanger les torchons et les serviettes, les Blancs et les autres, fût-ce pour lutter de concert contre tous les racismes et toutes les exclusions. La France étant décrétée blanche, coloniale et raciste, tout Blanc est raciste et je me découvre donc raciste à l'insu de mon plein gré, ce qui fait toujours un choc.

>> "Camp décolonial" : Najat Vallaud-Belkacem dénonce "une vision raciste de la société"

On connaissait le réflexe identitaire d'une extrême droite qui rêve d'une France blanche. Voilà son contrepoint avec ceux qui définissent les dominés non sur une base de classe, mais en fonction de l'ethnie, de la couleur de peau, de la race supposée, du sexe, du genre ou de l'origine géographique. Cerise sur le gâteau, ces nouveaux racistes sont encouragés par des esprits sensibles qui crient au "fascisme" à la moindre gesticulation du FN, alors qu'ils encouragent de la voix et du geste les chevaux fous de l'identitarisme ethnique. On a beau être blanc, il y a de quoi être vert de rage et rouge de honte.

http://www.marianne.net/reims-camp-ete-decolonial-interdit-aux-blancs-10024…


Autre article :

Réunion interdite aux blancs à Paris 8 : les étranges ambiguïtés de certains élus PS

La suite : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/05/06/31001-20160506ARTFIG00137-r…

-----

BLACK LEADER WARNS ON HANNITY : 'WAR HAS BEEN DECLARED ON WHITES'



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=bhpvlm3cZoU


GEORGETOWN PROFESSOR TELLS WHITE WOMAN "I HAVE NO RESPECT FOR YOUR ANCESTORS" | CONFEDERATE FLAG

Jesuit university



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PtwFpF-tV2g


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 13 Nov - 18:00 (2016)    Sujet du message: LA SIGNIFICATION PROFONDE DE LA PRESIDENTIELLE AMERICAINE EST LE «REJET DE GLOBALISATION A L'AMERICAINE PAR LES AMERICAINS EUX-MÊMES, ESTIME L'ECRIVAIN POLITIQUE DIANA JOHNSTONE Répondre en citant




SECONDE PHASE DU RED WEDDING - SCENARIOS POSSIBLES

LA SIGNIFICATION PROFONDE DE LA PRESIDENTIELLE AMERICAINE EST LE «REJET DE GLOBALISATION A L'AMERICAINE PAR LES AMERICAINS EUX-MÊMES, ESTIME L'ECRIVAIN POLITIQUE DIANA JOHNSTONE

Commentaire modifié

Donald Trump a bien gagné cette élection, du moins pour l'instant, ce qui m'a surpris quelque peu, mais parfois, ils nous manquent des éléments afin de voir tout le tableau. Cela ne changera pas grand chose dans le détail car l'agenda continuera que ce soit l'un ou l'autre. Comme je vous l'ai dit, rien n'est coulé dans le ciment. Il faut maintenant que le Collège des électeurs accepte sa nomination. La date du 19 décembre est donc importante à se rappeler. Si le Collège refuse le vote et la victoire de Donald Trump, ce sera Hillary Clinton qui deviendra la présidente des Etats-Unis. L'impact de la nomination de Hillary Clinton, aurait un impact fatal sur le petit peuple.

Une autre possibilité est que Trump conserve "sa victoire", et le chaos continuera de s'intensifier, sous l'aile bienveillante de Georges Soros, de Michael Moore, de la tête des frères musulmans aux Etats-Unis, le pasteur Farrakhan et de bien d'autres personnalités qui seront au front pour attiser cette haine et mener à bien la destruction programmée par les Jésuites et le Vatican. Que ce soit Trump ou Clinton, la finalité sera la même : la destruction des Etats-Unis et les pleins pouvoirs suzerains de Rome sur la nation, amenant ainsi la destruction du protestantisme avec l'aide de tous les pasteurs catholiques/évangéliques associés à cet oecuménisme mondial, qui continueront à tromper leurs brebis jusqu'à leur extermination complète.

 

Le Pape promet un "oecuménisme de sang"

Cet article rapporte assez bien le jeu qui s'est joué durant ces élections de la part de Donald Trump et de Hillary Clinton. Car c'est bien un jeu pour eux tous, un jeu destructeur qui a pour but de détruire l'Amérique et d'amener un gouvernement totalitaire en Amérique et dans le monde.

Dans ce vidéo, nous voyons l'allocution de Trump suite à sa victoire https://www.youtube.com/watch?v=cL_wh-d1pP4 .


A 15.43mtes...,  Donald Trump mentionne qu'il ne nous laissera pas tomber. A qui s'adresse-t-il vraiment?


A 16.50mtes..., il dit qu'il aime ce pays. Ses paroles accompagnées du signe du 666 montre bien qu'il ment à toute l'Amérique. Cet élu de la caste luciférienne joue son rôle parfaitement, mais comme vous l'entendrez dans ce vidéo, vous verrez qu'il a berné tous ces supporters.

Au dernier gala de "charité" !!! (ou même les plus pauvres ne pourraient rêver d'avoir un si peu qui sera servi à tous ces invités), voici les paroles que Donald Trump a dit, montrant ainsi ses liens étroits avec Rome et l'agenda du Nouvel Ordre Mondial. Vous comprendrez qu'il n'a jamais prononcé ses paroles devant ses auditoires nombreuses, tout au long de sa campagne. Tous les pasteurs qui se sont joints à lui pour séduire tout le mouvement évangélique sont aussi tous des traitres à la nation, car ils sont tous soumis à Rome, et la grande majorité de ces pasteurs sont des jésuites et/ou des francs-maçons mis en place dans les églises afin d'amener la destruction du protestantisme et du peuple de Dieu. C'est une déception énorme pour ceux qui comprendront ce qui s'est fait dans leur dos. Donc, tout ce que Donald Trump a dénoncé et ce qu'il a mis de l'avant contre le Nouvel Ordre Mondial, eh bien, secrètement et habillement, Donald Trump le soutien.

Maintenant imaginez avec le chaos qui prend place dans les rues de toute l'Amérique des supporters de Hillary Clinton. Imaginez ce qui se passera si le Collège électoral la choisit pour devenir la présidente des Etats-Unis. Les supporters de Donald Trump se soulèveront aussi et ce sera le chaos total, la destruction, la mort et une révolution assurée.

Les supporters de Trump deviendront alors la bête noire de l'Amérique. Déjà que le SPLC, le WCC, Rome et les médias considèrent déjà ces gens comme étant des extrémistes de droite, des terroristes, des gens propageant la haine, des homophobes, xénophobes, etc. Imaginez si les chrétiens se soulèvent contre les supporters de Hillary Clinton, ce sera la fin pour eux tous, car nos élites s'en serviront pour montrer au monde entier que ce sont eux le véritable problème. Ils ont tous été séduits par ce faux sauveur, et bientôt, ils en payeront tous le prix.

Cela amènera possiblement la seconde phase du "Red Wedding" ou mariage de Pourpre, où un grand carnage suivra dans les rues de l'Amérique. Pour parer à tout ce désordre, il faudra donc mettre en place les mesures de guerre et la loi martiale. Les militaires qui sont déjà bien en place dans tous les coins des Etats-Unis pourront donc, dès que l'ordre en est donné par le président, prendre le contrôle total de l'Amérique, et à son tour lancé ses attaques contre les citoyens, au nom de la Paix et de la Sécurité. Soyez sûrs que les chrétiens et les patriotes seront en haut de la liste. Une grande purge vient sur l'Amérique afin d'éradiquer les insoumis, les hérétiques et les anti-Nouvel Ordre Mondial. Les stades, les prisons, les Walmart et d'autres grands centres pourront être utilisés pour ceux qui seront arrêtés. Les camps de la FEMA pourraient alors tous devenir opérationnels. Regardez ce qui se passe autour de tous ces grands centres, priez et veillez, car le lion rugit comme jamais.

Vous comprendrez que l'article présent ne rapporte rien de tout ce que je vous dis, car ce média est contrôlé et nous dis seulement ce que nous devons savoir pour nous amener vers une seule pensée unique.

Le chaos, la destruction et le début d'arrestations de masses des chrétiens de l'Amérique. Vous pensez que nos élites n'auraient pu penser à un scénario aussi noir? Vous êtes bien naïfs et ignorants, ne sachant pas qui contrôle ce monde, et qui ses gens servent. Nombreux sont des reptiliens ayants une forme humaine, et ont lancé l'offensive finale pour amener le royaume de Lucifer, mais ce ne sera pas encore la fin. La grande déception se fera lorsque les dieux de l'Antiquité feront leur apparition sur la scène mondiale. Voyez la section sur les anges-déchus pour plus d'informations sur le sujet.


THE CATHOLIC WAR AGAINST CHRISTIANS - TRUMP 2016 -Segment
https://www.youtube.com/watch?v=_PvxWJvYwjY

Traduction

" Nous devons aussi être d'accord sur le fait de nous tenir debout contre les anti-catholiques préjugés, de défendre la liberté religieuse, et de créer une culture qui célèbre la vie...

...Et nous devons nous unir ensemble pas seulement en tant que nation, mais en tant que communauté mondiale...


-----

Russia Today

Par Diana Johnstone – Le 10 novembre 2016 – Source Russia Today

Il faudra encore attendre pour couronner la première femme président des États-Unis. Les électeurs n’en voulaient pas. Non pas parce qu’elle est une femme, mais à cause de cette fameuse «expérience» dont elle se vantait. Expérience de mensonges, de corruption, de millions de dollars gagnés en flattant Goldman Sachs, expérience de guerres menant au chaos.



Hillary Clinton s’est construite de façon à être le chouchou du complexe militaro-industriel, de Wall Street, du parti de la guerre. Elle était fière d’être championne des «changements de régime», au Kosovo, en Libye, en Syrie… Ainsi elle a attiré une quantité de dollars sans précédent pour sa campagne, et pour cette Fondation Clinton, un mécanisme de trafic d’influence mondial dont les multiples scandales restent à être exposés et portés devant les tribunaux.

Pour détourner l’attention du public de ses turpitudes, elle a stigmatisé les supporters de Trump comme étant «déplorables», de pitoyables imbéciles motivés seulement par leur «haine», leur racisme, sexisme, homophobie, xénophobie – des fascistes en puissance. Les principaux médias européens ont fait écho à ces thèmes, et ont caché les vrais enjeux de cette élection, sonnant l’alarme contre le péril Trump.

Cette campagne contre «la haine» a attisé certainement la haine. Mais surtout contre la caste située au bas de l’échelle de la société mondialisante : les hommes blancs hétéros de la classe ouvrière. La sale espèce des «populistes».

C’est comme le Brexit. Pour les hérauts de la mondialisation, la seule raison imaginable de s’y opposer ne peut être que le racisme et la xénophobie. Sinon, on serait heureux de confier son avenir à la gouvernance du capital financier international.

Pourtant, le succès inattendu de Bernie Sanders avait déjà démontré que la gauche américaine ne voulait pas de Hillary. Sans les manipulations de la machine du parti, les démocrates auraient pu nominer un candidat progressiste qui avait toutes les chances de gagner, en attirant beaucoup de citoyens mécontents qui se sont tournés vers Trump faute de mieux. Le parti démocrate est responsable de sa débâcle.

Il y avait beaucoup de raisons de voter pour Trump. La principale, c’était sans doute les traités commerciaux internationaux qui ont mené à la désindustrialisation, détruisant des millions d’emplois. Les Clinton étaient pour. Contrairement à ce qu’on lit dans les grands journaux, il y a même des intellectuels qui ont voté pour Trump, en espérant éviter la guerre mondiale. Car Trump avait parlé en faveur de relations normales avec la Russie, ce qui lui a valu d’être traité par les Clintoniens d’«agent de Poutine».

La profonde signification de cette élection est le rejet du projet de globalisation à l’américaine par les Américains eux-mêmes.

Les implications pour les Européens, recrutés malgré eux dans ce projet dévastateur, sont énormes.

Diana Johnstone est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la politique américaine dont notamment Hillary Clinton : La Reine du Chaos (Ed. Delga) et La Croisade des fous : Yougoslavie, première guerre de la mondialisation (Ed. Le Temps des cerises).

http://lesakerfrancophone.fr/la-surprenante-victoire-de-donald-trump



Dernière édition par maria le Lun 14 Nov - 20:17 (2016); édité 5 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 05:15 (2016)    Sujet du message: FRANCE : MANUEL VALLS ENVISAGE UNE PROLONGATION DE L'ETAT D'URGENCE / HOLLANDE SOUHAITE PROROGER L'ETAT D'URGENCE «JUSQU'A LA PRESIDENTIELLE» Répondre en citant



MISE A JOUR

FRANCE : MANUEL VALLS ENVISAGE UNE PROLONGATION DE L'ETAT D'URGENCE

 Hier

Il y a 5 heures

« Il est difficile aujourd’hui de mettre fin à l’état d’urgence. D’autant plus que nous allons nous engager dans une campagne présidentielle avec des meetings, avec des réunions publiques. Donc il faut protéger notre démocratie », déclare Manuel Valls dans un entretien à la BBC.
Citation:




« Ce dispositif d’état d’urgence nous permet aussi des interpellations, des contrôles administratifs qui sont efficaces (…) Donc oui, nous allons vivre encore sans doute pendant quelques mois avec cet état d’urgence », a-t-il ajouté.






L’état d’urgence, instauré en France après les attaques du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts à Paris et à Saint-Denis, a été prolongé de six mois fin juillet.

La crainte d’un nouvel attentat comme celui de Nice
 
Tout en déclarant vouloir rester « très prudent » à cet égard, le Premier ministre a estimé que le risque d’une attaque organisée par un commando comme cela avait été le cas le 13 novembre 2015 avait « plutôt tendance à diminuer ».

« En revanche nous pouvons faire face à des attaques du type de celle que nous avons connue à Nice. C’est à dire des individus qui sont actionnés directement par internet, par des réseaux sociaux, par l’Etat Islamique sans avoir eu besoin de passer par la Syrie ou par l’Irak », poursuit-il au cours de cet entretien.

http://www.bvoltaire.fr/actu/manuel-valls-envisage-une-prolongation-de-leta…

 

HOLLANDE SOUHAITE PROROGER L'ETAT D'URGENCE «JUSQU'A LA PRESIDENTIELLE»
 


© REUTERS/ Yoan Valat France 21:20 15.11.2016 (mis à jour 21:32 15.11.2016)  Dossier: L'état d'urgence en France (56) 19338024

Décrété en novembre 2015 suite à une série d’attentats sanglants à Paris, l’état d’urgence pourrait durer encore six mois. Le président François Hollande a annoncé mardi dans une interview aux médias français vouloir prolonger l'état d'urgence jusqu'à l'élection présidentielle prévue en avril-mai 2017.

https://fr.sputniknews.com/france/201611151028712975-hollande-etat-urgence/


Dernière édition par maria le Jeu 17 Nov - 07:45 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 07:04 (2016)    Sujet du message: MOM WHO KICKED OUT 7 YEAR OLD FOR VOTING TRUMP JUST GOT SOME REALLY BAD NEWS Répondre en citant

MOM WHO KICKED OUT 7 YEAR OLD FOR VOTING TRUMP JUST GOT SOME REALLY BAD NEWS
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Dz3xgr13lK8

Article : http://redstatewatcher.com/article.as...

KJV BIBLE BELIEVER 1 Peter 1:23 Being born again, not of corruptible seed, but of incorruptible, by the word of God, which liveth and abideth for ever. Psalms 68:11 The Lord gave the word: great was the company of those that published it. 1611 KJV Proverbs 30:5-6 Every word of God is pure: he is a shield unto them that put their trust in him. Add thou not unto his words, lest he reprove thee, and thou be found a liar. Psalms 12:6 The words of the LORD are pure words: as silver tried in a furnace of earth, purified seven times. 1604 to 1611 KJV completed in 7 years! James 1:21-22, 25 Wherefore lay apart all filthiness and superfluity of naughtiness, and receive with meekness the engrafted word, which is able to save your souls. But be ye doers of the word, and not hearers only, deceiving your own selves. But whoso looketh into the perfect law of liberty, and continueth therein, he being not a forgetful hearer, but a doer of the work, this man shall be blessed in his deed. GOD BLESS


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 17:49 (2016)    Sujet du message: FRANCE : VALLS : «L’IMMENSE MAJORITE DES PERSONNES QUI ETAIENT A CALAIS OBTIENDRONT LE STATUT DE REFUGIE» Répondre en citant

IMMIGRATION

FRANCE : VALLS : «L’IMMENSE MAJORITE DES PERSONNES QUI ETAIENT A CALAIS OBTIENDRONT LE STATUT DE REFUGIE»

14 nov. 2016, 22:32


© DENIS CHARLET Source: AFP

A l'occasion de la visite d'un centre d'accueil de migrants dans le Pas-de-Calais, le Premier ministre a fait savoir que la plupart des anciens occupants de la «Jungle» avaient vocation à rester en France – voire, pour certains, à devenir français.

«A travers vous c’est un message que j’adresse à mes compatriotes : il ne faut pas avoir peur. Un grand pays comme la France est capable d’intégrer ceux qui étaient à Calais et à Paris, avec fermeté et des règles parce qu’il en faut, mais aussi avec bienveillance.» Deux semaines après le démantèlement de la «Jungle» de Calais, le Premier ministre Manuel Valls s'exprimait, lundi 14 novembre, à l'occasion de l'ouverture d'un centre d'accueil pour migrants à Croisilles, une petite commune du Pas-de-Calais.

Là, face à 36 anciens habitants du camp sauvage de Calais – 35 Soudanais et un Nigérian, selon la Voix du Nord –, le chef du gouvernement a esquissé la perspective d'une installation durable de la plupart des migrants issus de l'ancien site illégal : «L’immense majorité des personnes qui étaient à Calais obtiendront le statut de réfugié», a-t-il annoncé, avant de préciser à l'attention des exilés africains : «Demain vous appartiendrez peut-être à la communauté nationale. Moi, Premier ministre, je suis né en Espagne. La préfète [du département] Fabienne Buccio a des origines italiennes. C’est ça, la France.»

Un plan de répartition des migrants en France qui échappe quelque peu au gouvernement

Les autorités françaises se sont engagées à répartir les quelque 10 000 anciens occupants de la «Jungle» calaisienne – où les conditions de vie étaient désastreuses – dans des centres d'accueil officiels répartis sur le territoire, tels que celui de Croisilles. Néanmoins, de premières limites à ce plan sont apparues, début novembre, avec l'installation de quelque 3 000 migrants (selon les associations) dans des campements de fortune à Paris, depuis dispersés par les forces de l'ordre. En outre, la moitié des jeunes migrants qui avaient été transférés dans un centre d'hébergement de Charente-Maritime se sont enfuis de celui-ci, disparaissant dans la nature.



Enfin, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a évoqué, mardi 8 novembre, la possibilité d'un retour de certains anciens habitants de la «Jungle» dans le Calaisis... alors même que l'évacuation du site avait été présentée par le gouvernement comme l'acte d'abolition définitif des camps illégaux de migrants dans le pays.

Lire aussi : Migrants : la mairie de Paris a publié un guide destiné aux travailleurs humanitaires

France

https://francais.rt.com/france/28953-valls-immense-majorite-personnes-qui


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 18:10 (2016)    Sujet du message: CANADA TO PARTNER WITH GEORGE SOROS, UN ON WELCOMING FAR MORE REFUGEES Répondre en citant

IMMIGRATION

CANADA TO PARTNER WITH GEORGE SOROS, UN ON WELCOMING FAR MORE REFUGEES




Posted by: Jonathan D. Halevi September 19, 2016

Immigration Minister John McCallum revealed that Canada is about to announce a new partnership with the American billionaire George Soros and the UN Refugee Agency (UNHCR) to promote an initiative that will help Canada and other countries to resettle greater numbers of refugees. The following are excerpts from McCallum’s interview with Rosemary Barton, host of CBC News Network’s Power & Politics, on September 19, 2016:
Citation:


We are also offering assistance on our privately sponsored refugees… Well, let me first talk about privately sponsored in the international context.

We are having a joint initiative and tomorrow [September 20, 2016] we will announce it between Canada, George Soros and the UNHCR, which is an initiative to sell our privately sponsored refugee program to other countries. I know of at least thirteen countries who have a potential interest.

So I think this would do a service to the world, because I think it is far superior if you can bring in refugees sponsored by your own citizens than if those same refugees arrive irregularly or illegally.

I know a number of countries have expressed an interest, and so I am pleased about this announcement with those two partners to bring, to do more good in the world.

In terms of our own local situation, we’ve brought in three or four times more resettled refugees in 2016 and in 2015. Why could we not bring in more? Because we’re at capacity.

So if you bring in 10,000 more Syrian refugees you have to bring in 10,000 less of what? African refugees? Spouses? We are at our limit. We couldn’t do more. I regret that but that’s the facts.

There is one country that I’ve had discussions with, and is in the process of implementing or has a model similar to our privately sponsored refugee, and that is England, the United Kingdom.

There are other countries which I’ve spoken to, I know they are interested, and there is still another group of countries I haven’t spoken to, but I’m told they’re interested.

So this initiative involving George Soros, the UNCHR, Canada. We’ll reach out to those with a potential interest. We’ll teach them how we do this.

We’ll help them to implement such programs if they’re interested, and I think it has the potential to do a lot of good, because as I said, it’s far far better if you can bring in refugees sponsored by individual group of Canadians than if they just arrive at the borders all along illegally.

So the more countries can adopt a system like ours, I think it will be way better for those countries and more importantly way better for the refugees…

We have the experience [dealing with massive migration of refugees]. We know how it’s done. We know the pitfalls. We know what to do we know what not to do, and so I think we can offer practical advice to those countries who are interested in going in this route, and I do believe, based on our own experience, that it will be a successful thing to do, and I’m grateful to the UN and to George Soros for co-sponsoring this initiative with us…

The fact that he is a billionaire gives you a clue as to what he might do which is to contribute funding, and I know that George Soros has really interested in the whole refugee crisis, and so it is normal for him to partner with us on this initiative and since, as you just said, he’s a billionaire, I think the he will also provide some of the money.”




George Soros, the chairman of Soros Fund Management LLC and the Open Society Foundations, who espouses a radical leftist ideology, recently praised Canada’s immigration policy. In an article on Foriegn Policy (July 19, 2016) Soros wrote the following:
Citation:


Canada provides a good role model (although its geographic context differs from Europe’s). In just four months, it admitted 25,000 Syrian refugees and is integrating them through public-private partnerships and local nonprofits. The government has promised to accept another 10,000 Syrians by year’s end and 44,000 refugees in total in 2016. (At the same time, it is admitting 300,000 migrants in total every year; this would be the equivalent of the EU accepting 4.5 million migrants annually.)”




He also laid out his plan for opening the borders of Europe for massive immigration from the Middle East. Here are excerpts from Soros’ plan:
Citation:


What would a comprehensive approach look like? It would establish a guaranteed target of at least 300,000 refugees each year who would be securely resettled directly to Europe from the Middle East — a total that hopefully would be matched by countries elsewhere in the world.

That target should be large enough to persuade genuine asylum-seekers not to risk their lives by crossing the Mediterranean Sea, especially if reaching Europe by irregular means would disqualify them from being considered genuine asylum-seekers…

First, the EU and the rest of the world must take in a substantial number of refugees directly from front-line countries in a secure and orderly manner, which would be far more acceptable to the public than the current disorder.

If the EU made a commitment to admit even just 300,000 refugees each year, and if that commitment were matched by countries elsewhere in the world, most genuine asylum-seekers would calculate that their odds of reaching their destination are good enough for them not to seek to reach Europe illegally, since that would disqualify them from being legally admitted. If, on top of this, conditions in front-line countries improved thanks to greater aid, there would be no refugee crisis. But the problem of economic migrants would remain…

Third, the EU needs to develop financial tools that can provide sufficient funds for the long-term challenges it faces and not limp from episode to episode…

At least 30 billion euros a year will be needed for the EU to carry out a comprehensive asylum plan. These funds are needed both inside the union — to build effective border and asylum agencies and ensure dignified reception conditions, fair asylum procedures, and opportunities for integration — as well as outside its borders — to support refugee-hosting countries and spur job creation throughout Africa and the Middle East. Robust border and asylum agencies alone could cost on the order of 15 billion euros…

To finance it, new European taxes will have to be levied sooner or later. In the meantime, needs can be partially met by mobilizing the unused credit of already existing EU financial instruments: balance-of-payments assistance, Macro-Financial Assistance, and the European Financial Stabilization Mechanism (EFSM). These instruments together have more than 50 billion euros of unused credit available…

I was therefore greatly encouraged last year when German Finance Minister Wolfgang Schäuble suggested a pan-European gasoline tax…”



http://en.cijnews.com/?p=47266

Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 18:00 (2016)    Sujet du message: TVA ENTREVUE SUR L'IMMIGRATION Répondre en citant

IMMIGRATION

SYRIAN REFUGEES IN CANADA : “INCREASED CHILD TAX BENEFITS ENCOURAGES CHILBEARING”

Posted by: Jonathan D. Halevi November 12, 2016



Rozana Radio posted a news report on October 25, 2016, entitled “Increased Child Tax Benefits in Canada encourages childbearing.” The report was based on interviews with Syrian refugees residing in Canada.

The federal government provides the Syrian refugees a maximum one-time payment of $25,000 per family to set itself up in Canada. In addition, government-assisted refugees receive monthly income support which includes a food and incidental allowance that varies by family size.

As an example, under the new Canada Child Benefit Plan a family of five (two adults and three children – one child under the age of six and two children between the age of six and seventeen) will be able to receive $22,600 per year in child benefits, a family of seven (two adults and five children – two under the age of six and three over the age of six), can receive up to $29,000 per.

A family of ten (two adults plus eight children – two children under the age of six and six children over the age of six), will be able to receive up to $45,200 per year in child benefits. Since November 2015, Canada resettled 33,723 Syrian refugees.

Abdullah Al-Ahmad (عبد الله الاحمد), a Syrian refugee resettled in Canada, told Rozana Radio that in his new country he feels encouraged to bring more children into the world.
“We love kids and big families. That’s the way we used to live in Syria. There is no problem in having more children in the future. Canada is an ideal country for children, offering them a future and a great education, while we are losing our children every day in Syria,” Al-Ahmad said (originally in Arabic).

During the civil war, Al-Ahmad and his family moved from Syria to Lebanon where they were registered as refugees and his wife Dalal became pregnant. Upon landing in Canada as refugees all members of Al-Ahmad family received permanent resident status.

Al-Ahmad ‘s wife Dalal said that she doesn’t mind giving birth to more children. “First, I want to learn the French language and perhaps search for a suitable job. Now I’m busy with my daughter, her brothers and the housekeeping chores. That’s why I haven’t yet attended the language classes.”

Mohammad Zain Abdou (محمد زين عبدو), also a Syrian refugees resettled in Canada, used to work hard labour jobs while he and his family resided in Turkey as refugees. Speaking with Rozana Radio, Abdou said that his main motive to apply for refugee status in Canada was to ensure medical treatment to his son who suffers from cerebral edema (brain swelling). A father to five, Abdou said that he needs time to relax and that he has no plans to work in the next two years. “Canada has given me the possibility to relax myself, learn and to father children,” said Abdou explaining that birth control is forbidden.

Testimony: “Giving birth has become a business” for Syrian refugees in Canada

A Syrian refugee with the pseudonym Akram has recently told CIJnews his immigration personal story since resettling in Turkey until finding a new home in the Greater Toronto Area.

During his stay in Turkey, Akram used to live in a rented house, made a living and enjoyed the the Turkish health insurance, which based on his own experience “is much better than the Canadian.”

He applied for immigration to a European country and while on the waiting list, he was asked whether he would be willing to change his immigration destination to Canada. After consulting friends he gave his consent.

Akram and all his family were interviewed together for about two hours by Canadian security officials with the help of a translator. They were asked about their military service, affiliation with armed groups and their cellphones were searched for photos of armed militiamen.

According to Akram, the Syrian refugees in Canada are “very pleased” (اكثر من مرتاحين) from their financial situation. His neighbours who have 7 or more kids receive around $4,000 monthly in child support in addition to the $2,000 monthly allowance from the Canadian government. Some have purchased cars worth of $10,000 and even $20,000.

Most of his friends declined job offers introduced to them by a volunteer and they prefer to stay at home unemployed. “Never in my life I stayed at home and someone gave me money. I came to Canada and the government is giving me money. It is fantastic (ايشي خيالي)”, Akram said.
 
Many seriously contemplate to have more children in order to receive an extended child support as a main source for income. Some of their wives are already pregnant. “Giving birth has become a business (تجارة)”, he explained.

Akram further said that his Syrian neighbours have no food shortage as aside from the generous financial support from the government, many registered to several food banks in the area.

He strongly believes that the Syrian refugees will not consider returning to their homeland once it is liberated, because of the comfortable conditions they enjoy in Canada.

When asked about the question of integration in society, Akram sounded pessimistic. The elders do not learn English and they live in a bubble. The local mosque and Islamic centre play an important role in their social life. Their wives and daughters are asked to wear hijab (veil) or niqab (grab covering the entire body except a narrow slot for the eyes) while attending activities in the Islamic centre. Akram described the local imam as a fundamentalist expressing fear that the young generation will be radicalized.

According to Gerry Mills, director of operations for the Immigrant Services Association of Nova Scotia, an average Syrian family has 7 members and, in some cases, families can be as large as 10 or 12 people.

At a March 2, 2016 conference in Toronto, Immigration Minister John McCallum admitted that “on average” the government-assisted Syrian refugees don’t speak the official languages in Canada, have “little education”, have “many many many many children”, have never been on an airplane and came from “a very vulnerable background.”

Speaking to reporters (October 12, 2016), McCallum said that the federal government had no idea that the Syrian refugees have many children, and this is why the provinces are still facing challenges related to finding proper housing and teachers for ESL classes.

“One issue that arose throughout the whole refugee process is it many of the refugees have large number of children and that was not completely anticipated in the beginning, but that created some challenges for finding proper housing and for schools,” said McCallum.

“But when one accepts 25,000 refugees who are highly vulnerable one does not always know exactly what one will receive. The whole idea was that Canada would step up to the plate.” To watch the video click HERE

http://en.cijnews.com/?p=57049


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Nov - 04:25 (2016)    Sujet du message: POLOGNE : CARITAS ET LA POLICE COLLABORENT POUR LES SANS-ABRI A VARSOVIE Répondre en citant

POLOGNE : CARITAS ET LA POLICE COLLABORENT POUR LES SANS-ABRI A VARSOVIE 

Première étape : L'armée de Rome en plein travail : Caritas, la police et les médecins de l'espoir. On va commencer par cibler où se trouvent les sans-abri et les mettre en confiance, puis quelque temps plus tard, on commencera à parler de la disparition des sans-abri. Analysez sur ce que vous pouvez faire pour aider ces malheureux.


L’action se déroulera du 15 novembre 2016 au 28 février 2017

15 novembre 2016 Marina Droujinina Nouvelles du monde



  Sans-abri © Wikimedia Commons / Roman Bonnefoy

Caritas Pologne, la police municipale de Varsovie et les « Médecins de l’espoir », collaborent à un projet pour les sans-abri dans la capitale du pays, a annoncé Radio Vatican le 15 novembre 2016.

L’action, qui se déroulera jusqu’au 28 février 2017, a pour slogan : « Bonjour, est-ce que tout le monde est vivant ? », indique le site pomagam.caritas.pl.

Dans le cadre de ce projet, les patrouilles spécialisées de la police municipale fréquenteront régulièrement les sans-abri qui vivent dans les refuges temporaires ou restent dehors durant la période hivernale. Accompagnés d’étudiants de l’Université de Médecine, spécialement formés et équipés pour apprécier l’état de santé du patient, les policiers fourniront de la nourriture, des vêtements chauds, des couvertures, des tentes. En cas d’urgence, les malades seront transportés dans les hôpitaux.

Une collecte pour les sans-abri est également ouverte à Varsovie. Le but est de réunir quelque 30 000 zlotys (6770 euros). « La collecte de fonds va nous aider à acheter des vêtements chauds, des chaussures, des chapeaux, des manteaux, des chaussettes, explique Paul Kęska, porte-parole de Caritas Pologne, à Radio Vatican. Cela aidera également à acheter de la nourriture et des médicaments. »

Malgré les efforts déployés par les différents centres de soutien, plus de 100 personnes sont mortes d’hypothermie et d’épuisement l’an dernier en Pologne. Cette année, par cette initiative, Caritas Pologne veut continuer l’action de l’année dernière intitulée « Un peu de chaleur pour les sans-abri ».

Traduction du polonais par Marina Droujinina

https://fr.zenit.org/articles/pologne-caritas-et-la-police-colloborent-pour-les-sans-abri-a-varsovie/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Nov - 06:30 (2016)    Sujet du message: FULL BODY OF US BISHOPS BACKS STATEMENT ASSURING SUPPORT FOR MIGRANTS, REFUGEES Répondre en citant

IMMIGRATION

FULL BODY OF US BISHOPS BACKS STATEMENT ASSURING SUPPORT FOR MIGRANTS, REFUGEES


To our brothers and sisters who come to the country seeking a better life: “We are with you.”

November 15, 2016 ZENIT Staff Episcopal Conferences


Screen shot: Pope Francis blessing those on the US side of border

On Monday, the first day of the US’ bishops fall General Assembly, Archbishop Joseph E. Kurtz, president of the U.S. Conference of Catholic Bishops, asked his brother bishops to support a post-election statement released last week by Bishop Eusebio Elizondo, repeating the words to our brothers and sisters who come to the country seeking a better life: “We are with you.”

Below is the original statement now supported by the body of bishops.

November 11, 2016
WASHINGTON—

Bishop Eusebio Elizondo, Auxiliary Bishop of Seattle

Chairman, U.S. Conference of Catholic Bishops’ Committee on Migration:

We would first like to congratulate President-elect Donald J. Trump and give our support for all efforts to work together to promote the common good, especially those to protect the most vulnerable among us. I personally pledge my prayers for Mr. Trump, all elected officials, and those who will work in the new administration. I offer a special word to migrant and refugee families living in the United States: be assured of our solidarity and continued accompaniment as you work for a better life.

We believe the family unit is the cornerstone of society, so it is vital to protect the integrity of the family. For this reason, we are reminded that behind every “statistic” is a person who is a mother, father, son, daughter, sister or brother and has dignity as a child of God. We pray that as the new administration begins its role leading our country, it will recognize the contributions of refugees and immigrants to the overall prosperity and well-being of our nation. We will work to promote humane policies that protect refugee and immigrants’ inherent dignity, keep families together, and honor and respect the laws of this nation.

Serving and welcoming people fleeing violence and conflict in various regions of the world is part of our identity as Catholics. The Church will continue this life-saving tradition. Today, with more than 65 million people forcibly displaced from their homes, the need to welcome refugees and provide freedom from persecution is more acute than ever and 80 of our dioceses across the country are eager to continue this wonderful act of accompaniment born of our Christian faith. We stand ready to work with a new administration to continue to ensure that refugees are humanely welcomed without sacrificing our security or our core values as Americans. A duty to welcome and protect newcomers, particularly refugees, is an integral part of our mission to help our neighbors in need.

We pray for President-elect Trump and all leaders in public life, that they may rise to the responsibilities entrusted to them with grace and courage. And may all of us as Catholics and Americans remain a people of solidarity with others in need and a nation of hospitality which treats others as we would like to be treated.

—–

https://zenit.org/articles/full-body-of-us-bishops-backs-statement-assuring…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Nov - 08:04 (2016)    Sujet du message: FIRST PHASE OF THE RED WEDDING - P.2 Répondre en citant



FIRST PHASE OF THE RED WEDDING - P.2

"Thus saith the Lord of hosts, Behold, evil shall go forth from nation to nation, and a great whirlwind shall be raised up from the coasts of the earth."
Jeremiah 25:32

JOE BIDEN, MIKE PENCE MEET AT BIDEN RESIDENCE

It's a OLD-NEW WORLD, Biden at 1.27mtes



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=4J_G7eXxxkg



DONALD TRUMP AND BARACK OBAMA THE MASONIC BROTHERHOOD




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=k2IFWQQW65k

WHY TRUMP WAS _ALLOWED_ TO WIN. (re-named)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=YhsAOJoyN4k&t=7s

CAUGHT ON TAPE: L.A. TEACHER TELLS LATINO STUDENTS TRUMP WILL DEPORT THEIR PARENTS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=19mt_ZPFBL4

MUST WATCH: ANTI TRUMP PROTESTORS ARE PAID CRAIGSLIST ACTORS.

 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=AGv_USwHT2s&t=3s

 LGBTQ hOTLINES FLOODED WITH CALLS AFTER ELECTION



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=F-FbbmKE2S0

POLICE OFFICER: RIOTS ARE PRESIDENT OBAMA'S AGENDA; RIOTERS ARE SAME BLM RIOTERS; THEY ARE PAID



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=deeBXWScl-4

OUR JOB IS TO MAKE SURE TRUMP 'DOESN'T TAKE OFFICE': MICHAEL MOORE


 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=iBmwD7kb4v0

BERNIE SANDERS : WE WILL HOLD TRUMP ACCOUNTABLE 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=LfTVwYXkf9w&list=PL7iNvJeSyx5FuLNDRXe7U…


3 NEWS ARTICLES: PROJECT VERITAS' UNDERCOVER OPERATION JUST LANDED A HUGE BUST

 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=q9a0AWmAhjY



SPLC DOCUMENTS MORE THAN 400 HATE INCIDENTS SINCE ELECTION

NOVEMBER 17, 2016


SPLC News This Week
 
#ReportHate incidents surge – petition against Trump-selected alt-right leader – Teaching Tolerance survey on children after election



Harassment of minorities surges after election
Since the election, we’ve documented 437 reports of hate-fueled intimidation and harassment through news reports, social media, and direct submissions via our #ReportHate form. Most involved anti-immigrant, anti-black or anti-LGBT bigotry. The most frequent location was K-12 schools, followed by businesses and universities. If you know of an incident, please #ReportHate here.
 
READ MORE


More than 400,000 Americans ask Trump to drop Stephen Bannon
Our petition calling on President-elect Donald Trump to drop Stephen Bannon as his chief strategist and senior counselor has garnered more than 400,000 signatures. White nationalists erupted in celebration on online forums when Bannon was appointed. A former Breitbart editor says Bannon turned the far-right website into a "cesspool for white supremacist mememakers." Sign our petition asking Trump to rescind the appointment immediately.
 
READ MORE


SPLC asks teachers to report impact of election on children, offers advice for volatile schools
Our new Teaching Tolerance survey asks educators to describe the impact of the post-election climate on American schoolchildren. We’ll update our report, The Trump Effect, which found that the divisive campaign inflamed racial and ethnic tensions in the classroom. Teaching Tolerance is offering free materials to schools and educators to help them manage children’s fears and respond to election-related harassment and bias.
 
READ MORE


News You Should Know
DOJ Civil Rights Lawyers Ponder Future Under Potentially 'Terrifying' Trump Presidency (Huffington Post)
Trump administration could upend post-crisis financial reforms, weaken CFPB (Los Angeles Times)
There Aren't 2 To 3 Million Undocumented Immigrants With Criminal Records For Trump To Deport (FiveThirtyEight)
White supremacists urge trolling Clinton supporters to suicide (USA Today)
How Trump's Win Could Mean Trouble For LGBT People Worldwide (BuzzFeed)
How the 'Trump Effect' Is Making School Hell for Minority Students (Vice)
Private Prison Stocks Are Shooting Up After Trump Win (Mother Jones)

e-mail



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 678
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 05:26 (2016)    Sujet du message: FIRST PHASE OF THE RED WEDDING - P.3 - PREMIERE PHASE DU MARIAGE POURPRE - P-3 Répondre en citant



FIRST PHASE OF THE RED WEDDING - P.3 - PREMIERE PHASE DU MARIAGE POURPRE - P-3

KILL DONALD TRUM AND HIS SUPPORTERS - TUER DONALD TRUMP ET SES SUPPORTERS









FRANCE  : LA RADIO D'ETAT « FRANCE INTER » APPELLE A  L'ASSASSINAT DE DONALD TRUMP « AVANT SON INVESTITURE »

Posted by La Rédaction on 10th novembre 2016



BREIZATAO – POLITIKEREZH (10/11/2016) La rhétorique agressive du gouvernement français à l’égard du nouveau président américain, Donald Trump, a franchi une nouvelle étape. La radio d’état « France Inter » a ainsi publiquement appelé à « l’assassinat » du nouveau chef de l’état US (à partir de 1:23′) :
twitter-tweet a écrit:



« Trump c’est le candidat qui redonne aux Américains l’espoir, l’espoir qu’il soit assassiné avant son investiture. » @pabl0mira pic.twitter.com/j2zaPBaJQa
— France Inter (@franceinter) 9 novembre 2016





Le contenu de la « chronique » précitée est toujours diffusé en ligne par « France Inter » et aucune mesure n’a été prise à ce stade contre Pablo Mira, l’animateur ayant lancé l’appel. La rédaction de cette radio d’état a multiplié les injures contre le nouveau président américain.

Cette radicalisation du discours des médias gouvernementaux semble être soutenue par les autorités françaises qui n’ont pas jugé utile de réagir ni de s’excuser.
Sollicitée par BREIZ ATAO, l’ambassade américaine à Paris n’a pas souhaité commenter ces propos.

http://breizatao.com/2016/11/10/france-la-radio-detat-france-inter-appelle-…

CNN FACING FEDERAL CHARGES, ENCOURAGED REAGAN-STYLE ASSASSINATION OF TRUMP ON AIR

mario | November 20, 2016 | Politics





The Clinton News Network is one of the leading organizations peddling “fake news.” They abandoned all journalistic integrity this past election and made it their mission to destroy Donald Trump.

The entire network agreed to sell out and help Hillary Clinton win the election, but it didn’t work. Now that Trump will become the 45th President of the United States, one would think all of these media outlets would apologize, admit their wrongdoings, and strive to be fair again, right?

No, that is the opposite of what has happened. In fact, CNN has decided to take it one step further with their anti-Trump coverage.

CNN’s panel began disusing how Donald Trump had dinner with his family and did not tell the press or anyone where or when he was leaving. God forbid the man is allowed to eat dinner with his family in peace, but CNN argued that if he wasn’t careful, he would be assassinated.

The panel began to argue that Ronald Reagan survived an assassination attempt and that if could happen to Trump if he is notcareful.

Read more : http://globalmedianew.net/index.php/2016/11/20/cnn-facing-federal-charges-e…


Dernière édition par maria le Mar 22 Nov - 16:52 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:12 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 119, 120, 121  >
Page 120 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com