LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 3119, 120, 121
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Nov - 04:37 (2016)    Sujet du message: DAKOTA PIPELINE : PROTESTERS SOAKED WITH WATER IN FREEZING TEMPERATURES Répondre en citant

DAKOTA PIPELINE : PROTESTERS SOAKED WITH WATER IN FREEZING TEMPERATURES 

More news and videos on Facebook
https://www.facebook.com/marshall.hannigan?pnref=story

by Tim Stelloh, Molly Roecker, Chiara Sottile and Daniel A. Medina

Police Use Tear Gas on Dakota Access Pipeline Demonstrators


Tear gas, freezing cold water and rubber bullets were used to disperse a crowd of 400 protesters at the Dakota Access Pipeline in clashes late Sunday and early Monday that left more than 150 activists and one law enforcement officer injured.

Linda Black Elk, a member of the Standing Rock Medic and Healer Council of the Catawba tribe, said she treated protesters for injuries and hypothermia and they were soaked by water in temperatures as low as 23 degrees.


PHOTOS: Pipeline Protesters Drenched With Water Cannon
 
"Last night was a really critical life or death situation," she told NBC News Monday. "There were hundreds of people out on the frontlines. People were first soaked down with tear gas and then sprayed with a bunch of water."

Standing Rock Sioux Chairman Dave Archambault II told NBC News that between 200-300 people were transported late Sunday night to a gymnasium on the Standing Rock Sioux reservation for treatment for hypothermia, facial and hand wounds, and other minor injuries. Approximately seven people with more serious injuries — including two elders who were tear gassed and who suffered near cardiac arrest — were sent to a hospital in Bismarck for emergency treatment, said Archambault.

He said the tribe was reaching out to the White House Monday with a request that the Obama administration intervene "due to the threat to public safety at Standing Rock."

"From the beginning, we've had water protectors attacked by guard dogs, rubber bullets and mace. Last night, law enforcement upped the ante by using exploding tear gas canisters and water cannons in sub-freezing temperatures," said Archambault. "There's no telling what law enforcement will do next."

Protestors say that the clashes began when they tried to remove a roadblock on a bridge north of their Oceti Sakowin "Water Protector" Camp. The roadblock, composed in part of burned-out trucks, has blocked the main route to the city of Bismarck since late October.

"The negotiation from law enforcement stated that they were going to remove them for their emergency services to get through ... to Bismarck. It's been 2.5 weeks, maybe 3, and they still haven't kept their word on that," said E'sha Hoferer,who live-streamed the clashes on Facebook.

Black Elk said the roadblock was an inconvenience and posed a risk for emergency personnel trying to access the protest camp.

"IMAGE: Standing Rock Sioux Dakota Access Pipeline protest"



Authorities spray water over Dakota Access Pipeline protesters in freezing temperatures Sunday night, Nov. 20, 2016. Dallas Goldtooth

She said more than 150 protesters had been injured. "There is a gentlemen who was hit with a rubber bullet in his head. There were rubber bullets flying everywhere in a crowd that was already blinded by tear gas."

Police used "concussions grenades, rubber bullets, tear gas, water cannons," she said, "and then they fired up the [Long-Range Acoustic Device] but as far as I know, it was never used."

Sheriff's spokesman Rob Keller told NBC News that no water cannon were deployed and that water was sprayed from a fire truck to control fires as they were being set by activists. However, video posted to Facebook by activists clearly showed authorities spray a continuous stream of water over demonstrators in areas where there were no fires.
 
A law enforcement officer was hit on the head by a thrown rock during the confrontation, Morton County Sheriff's Office said in an update at 1 a.m. local time (2 a.m. ET).

Post by NBC News.

In an earlier release, the sheriff's office described the clashes as "an ongoing riot on the Backwater Bridge, north of a protest camp" and said protesters' actions were "very aggressive."

Hoferer said he was hit with tear-gas and sprayed with water and that demonstrators were lighting fires to provide warmth.

"They're saying that we're causing multiple fires out here, but we're really only using them to stay warm," said Hoferer, 27. "I'm just a father with a phone that loves his water, that wants his water to be clean for his children and grandchildren."

The bridge had been closed since late October, when it was damaged in a fire after authorities evicted protesters from property owned by the pipeline developer.

Pro and Anti-Pipeline Protesters Express Concerns 1:20

In an account posted on Facebook, Indigenous Environmental Network organizer Dallas Goldtooth said "water protectors" removed the vehicle to gain access to North Dakota Highway 1806.

"It was to open up the road so in the daylight the world can see the face of militarized law enforcement and state oppression," Goldtooth wrote. "Police in response are using a water cannon, tear gas and concussion grenades on the crowd!!"

Related: What Will a Trump Presidency Mean for the Dakota Access Pipeline?
 
By 8:30 p.m., the sheriff's office said, one person had been arrested.

"IMAGE: Dakota Access Pipeline protest"


 

Protesters and authorities clash Sunday night over the Dakota Access Pipeline near Bismarck, North Dakota. Morton County Sheriff's Office

The clash comes days after organizers held coordinated demonstrations across the country to protest a 1,170-mile oil pipeline that has generated the largest American Indian protest movement in modern history. Thousands of people have flocked to North Dakota, where the Standing Rock Sioux Tribe argues that the proposed pipeline could permanently contaminate its water source, the Missouri River, as well as desecrate sacred sites.

Energy Transfer Partners, which is behind the pipeline, has said that it has taken measures to prevent such leaks and that the pipeline is far safer than transporting oil with trucks or trains.

+ VIDEO : http://www.nbcnews.com/storyline/dakota-pipeline-protests/dakota-pipeline-p…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Nov - 04:37 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Nov - 05:48 (2016)    Sujet du message: WATCH WHAT'S HAPPENING AROUND THE WORLD!!! END TIMES SIGNS 2016 (WORLD EVENTS NOVEMBER 16-20) / WHAT IS HAPPENING TO OUR WORLD? STRANGE EVENTS!!! SINS OF THE WORLD - OCTOBER. 2016 (Part 4) Répondre en citant

WATCH WHAT'S HAPPENING AROUND THE WORLD!!! END TIMES SIGNS 2016 (WORLD EVENTS NOVEMBER 16-20)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Yqs-l_joHtc

WHAT IS HAPPENING TO OUR WORLD? STRANGE EVENTS!!! SINS OF THE WORLD - OCTOBER. 2016 (Part 4)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=mNhN9Gy_PD4&t=17s


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Nov - 05:54 (2016)    Sujet du message: UK PASSES ‘MOST SWEEPING SURVEILLANCE LAW’ TO DATE & LOOKS TO SPEND $1 BILLION ON REAPER DRONES Répondre en citant

UK PASSES ‘MOST SWEEPING SURVEILLANCE LAW’ TO DATE & LOOKS TO SPEND $1 BILLION ON REAPER DRONES 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=octTjBFoK_M


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Nov - 06:15 (2016)    Sujet du message: INDIA : RELIGIOUS YOUTH SERVICE PROJECT Répondre en citant



HUMANITARIAN SLAVERY

INDIA : RELIGIOUS YOUTH SERVICE PROJECT

By this program, they will take care of your soul, your spirit to lead you to this luciferian awakening under humanitarian programs who will enslave and control you totally. 

From Friday 25 November 2016
To Tuesday 29 November 2016

Contact This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

The Religious Youth Service (RYS) of India will hold its 2016 service project in Lucknow, Uttar Pradesh, India from November 25 to 29, 2016, under the theme, “Creating Peace and Harmony through Service and Universal Love.” The project is being sponsored and organized by UPF in collaboration with the municipal body of Nagar Nigam, Lucknow and the department of Basic Education of Uttar Pradesh.

Young men and women (between 16 and 40 years old) from different faith traditions from around the world are invited to participate in this project.

RYS is a project of UPF that offers service-learning opportunities with a special focus on developing personal leadership and peacemaking skills. Through living together and providing altruistic service in a community, participants demonstrate that it is possible for our global human family to come together in peace for our mutual well-being.

During the RYS-India project, participants will engage in community service; take part in interactive and educational programs; and visit religious, cultural and historic sites. 

The main service project will be the repairing and painting of a wall of a local primary school. The wall serves to separate the school from a garbage area and, therefore, the service project supports the nation’s Clean India campaign to promote better hygiene and raise health awareness.

Among the historic sites the participants will visit in the city of Lucknow, the capital of Uttar Pradesh state, will be the Bara Imambara and the Chota Imambara Shia Muslim shrines, the Lucknow Charbagh Railway Station, Ambedkar and Janeshwar Mishra Parks, and the British Residency Complex.

RYS will provide free lodging, food and ground transportation. Only a US$ 20.00 registration fee is required.

To learn more about or to register for the project, click on the appropriate link:

Information Packet  (provides detailed information about the project)
Schedule
Registration Form

Contact Dr. Praveen Singh, coordinator of UPF-Uttar Pradesh, with questions: e-mail: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.; phone: +91-9453354557, +91-9450297570

Attention international participants: It is your responsibility to secure a visa to enter and exit India. Apply for a tourist visa at an Indian embassy or consulate in your nation.

Location Lucknow, India

http://www.upf.org/events/icalrepeat.detail/2016/11/25/94/-/india-religious…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 17:08 (2016)    Sujet du message: MIGRANTS QUI FUIENT LA GUERRE : CE QUE DIT LE RAPPORT DE MEDECINS DU MONDE Répondre en citant

IMMIGRATION

MIGRANTS QUI FUIENT LA GUERRE : CE QUE DIT LE RAPPORT DE MEDECINS DU MONDE

il y a 1 jour






22/11/2016 – 10H00 Paris (Breizh-info.com) – Certains internautes français se sont émus de la découverte d’une phrase tirée du rapport annuel de L’Observatoire de Médecins du Monde : seulement 13 % des migrants déclarent fuir la guerre. Voilà qui semble donner raison à tous ceux qui annoncent depuis des mois que les migrants accueillis en Europe ne sont pas des réfugiés. Or, sans invalider cette idée, l’étude de ce rapport nous apprend que ce chiffre de 13 % ne s’applique pas à la crise migratoire que traverse l’Europe en ce moment. Explications.

Un rapport ne traitant pas de la crise migratoire



Ce rapport de l’observatoire de Médecins du Monde est un document annuel qui n’était pas centré sur la crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée depuis la mi-2015.

Par ailleurs, aucun migrant arrivé en Italie n’est interrogé alors que ce pays était un point d’entrée important en 2015 (154 000 arrivées).



Enfin, l’échantillon de migrants interrogés en Grèce (plus de 860 000 migrants sont arrivés en 6 mois) n’est constitué qu’à 47,7 % de Syriens ou d’Afghans (4 544 personnes).

Pire, sur 9 521 personnes interrogées, 5 657 étaient Grecs, 2 570 Albanais et 1 294 venaient du Bangladesh.



Les Syriens et les Afghans ont pu déclarer fuir la répression

Vu les éléments étudiés ci-dessus, il était logique que, même en Grèce,  le nombre de personnes déclarant fuir la guerre à Médecins du Monde était faible (2 056 personnes soit 21,6 % du total interrogé).

A ceux qui déclaraient fuir la guerre, il convient également de rajouter ceux qui disaient fuir la répression (politique, religieuse, ethnique, etc).

2 456 personnes interrogées en Grèce ont tenu ce discours aux enquêteurs de Médecins du Monde. Cela représente 25,8 % du total.



Si l’on additionne ces deux catégories, on arrive peu ou prou au nombre de Syriens et d’Afghans ayant répondu aux questions de Médecins du Monde. Il serait peu judicieux de croire que les Afghans et les Syriens auraient tous déclaré fuir la guerre ou la répression. Il est clair que, en l’absence de données croisées « réponses/origine », toute analyse est très complexe, dans un sens ou dans l’autre.

Qu’une majorité ait déclaré fuir la guerre ou la répression est une possibilité, tout comme l’est celle qu’une majorité ne l’ait pas fait.

Une déclaration n’engage que celui qui y croit

Nicolas Faure, porte-parole de l’association LiEn considère que le débat ne se joue pas sur ces chiffres mais dans les faits : « Une déclaration n’a aucune valeur en soi, surtout lorsque tous les migrants savent que déclarer fuir la guerre est un passe-droit vers l’asile en Europe. Le débat autour de ce rapport annuel de l’observatoire de Médecins du Monde est donc finalement peu intéressant. Plutôt que de juger l’honnêteté des migrants disant fuir la guerre à leurs paroles, jugeons-les sur leurs actes.

Un réfugié de guerre honnête ne laisse pas sa famille dans une zone de guerre et demande l’asile dans le premier pays en paix qu’il trouve sur son chemin. En conséquence, si l’on exclut certaines situations particulières, ceux qui refusent l’asile en Grèce ou en Italie ne sont donc clairement pas des réfugiés mais des migrants économiques. »

Photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine


http://www.breizh-info.com/2016/11/22/53615/migrants-fuient-guerre-dit-rapp…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 25 Nov - 05:47 (2016)    Sujet du message: ISRAEL : THE FINAL BATTLE AND INVASION HAS BEGUN / THE DOOR OF MERCY ARE CLOSE Répondre en citant





ISRAEL : THE FINAL BATTLE AND INVASION HAS BEGUN. THE DOOR OF MERCY ARE CLOSE

PROPHECY UPDATE ALERT_ ISRAEL IN FLAMES_ IS IT PROPHETIC_



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Qw2Fs9yve3s

'ISRAEL IS BURNING': PALESTINIANS, ARAB WORLD REJOICE OVER FIRES

Dubai security chief tweets 'Israel banned the muezzin and caught on fire,' while Kuwaiti imam wishes 'Best of luck to the fires ' and memes gloat over fires raging in Israel for the past three days.
...
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4883710,00.html


CANADIAN IMAM PRAYS TO ALLAH TO INCREASE WILDFIRES’ FLAMES, BURN ISRAEL



Posted by: Jonathan D. Halevi November 24, 2016

...In a Facebook post, Mazin AbdulAdhim wrote the following:
Citation:


Aside from the interesting coincidence that all these fires spread wildly due to “unusually strong winds” just as they are trying to ban the Athan [call to prayer] across the lands they occupy, what’s even more interesting is how this event further exposes their severe weakness and near-total dependency on foreign help, as they beg for foreign assistance and aid to save them.

They don’t control the world. They can barely even control the tiny sliver of land that was given to them for free by the British after WW1.

Without the puppet tyrants protecting their spineless backs, and without annual welfare checks from their sugar daddy in the US, they wouldn’t last a week.

May Allah (swt) cause the winds to increase and the fires to spread far and wide, and burn their illegitimate properties and all their beloved belongings to ashes, and take from them what they took from the people of the pure land of Al-Aqsa and its surrounding area.”

...

http://en.cijnews.com/?p=61316


BREAKING NEWS: ISRAEL IS ON FIRE.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=8dMg5dnryLk

AMATEUR VIDEO ON FIRE IN ISRAEL DESTROY HOME, FORCE EVACUATIONS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=8zsp45OgLdY

WILDFIRES RAVAGE ISRAEL; ARSON BLAMED FOR SOME



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nleqE5x3bRk

Wildfires in northern and central Israel have force thousands from their homes as Croatia, Italy, Greece and Cyprus dispatched firefighters and equipment to help battle the blazes.

Russia also is reported to be sending firefighting aircraft, and officials are mulling whether to ask Turkey for help as well.

Prime Minister Benjamin Netanyahu said there were indications some of the fires were started by arsonists.

“When you have simultaneous fires raging you can’t rule out the possibility of arson. All leads are being pursued, but our first priority is to extinguish the fire. The extreme weather is making it difficult, and we are preparing for an intense couple of days,” Fire and Rescue Services Coastal District Commander Amos Yaakov told Israel Today.

Two people have been treated for smoke inhalation.

Arutz-Sheva reported the fires worsened early Thursday. Weather forecasts promised no break in the hot, dry weather, with high winds complicating firefighting efforts. Crews managed to subdue a fire in Nataf, near Jerusalem, Wednesday but new blazes erupted in Karkom, near Tiberias.

“These are terrible scenes to look at,” Israel Parks and Nature Authority director Shaul Goldstein told the Jewish Press. “A whole world has been burnt. Animals and a rich plant world that we couldn’t manage to protect. More than the stiff punishments that should be meted out to the people responsible.”

Four suspects have been questioned in the Nataf fire, which began Wednesday morning, police spokesman Micky Rosenfeld told the Jerusalem Post. He said the suspects had been repairing a roadway when the fire started, forcing the evacuation of more than 200 people.


Dernière édition par maria le Mer 30 Nov - 02:27 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 06:46 (2016)    Sujet du message: MALCOLM TURNBULL, PETER DUTTON ANNOUNCE REFUGEE RESETTLEMENT DEAL WITH US Répondre en citant

IMMIGRATION - REFUGEE CAMP

MALCOLM TURNBULL, PETER DUTTON ANNOUNCE REFUGEE RESETTLEMENT DEAL WITH US 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=wfD8GFHdUFg

http://www.abc.net.au/news/2016-11-13...
http://www.abc.net.au/news/2016-11-13...
https://newmatilda.com/2016/11/18/mal...

KJV BIBLE BELIEVER 1 Peter 1:23 Being born again, not of corruptible seed, but of incorruptible, by the word of God, which liveth and abideth for ever. Psalms 68:11 The Lord gave the word: great was the company of those that published it. 1611 KJV Proverbs 30:5-6 Every word of God is pure: he is a shield unto them that put their trust in him. Add thou not unto his words, lest he reprove thee, and thou be found a liar. Psalms 12:6 The words of the LORD are pure words: as silver tried in a furnace of earth, purified seven times. 1604 to 1611 KJV completed in 7 years! James 1:21-22, 25 Wherefore lay apart all filthiness and superfluity of naughtiness, and receive with meekness the engrafted word, which is able to save your souls. But be ye doers of the word, and not hearers only, deceiving your own selves. But whoso looketh into the perfect law of liberty, and continueth therein, he being not a forgetful hearer, but a doer of the work, this man shall be blessed in his deed. GOD BLESS


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Nov - 04:00 (2016)    Sujet du message: 911 COMING AGAIN!!!!!!!!!!!!!!!!! Répondre en citant

911 COMING AGAIN!!!!!!!!!!!!!!!!!



VIDEO :https://www.youtube.com/watch?v=93OeI3Fu_UE 


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Nov - 04:32 (2016)    Sujet du message: FRANCE : ATTENTATS DEJOUES : UNE "ATTAQUE DE GRANDE ENVERGURE" A ETE EVITEE, ASSURE HOLLANDE Répondre en citant

PROPAGANDE DE GUERRE

FRANCE : ATTENTATS DEJOUES : UNE "ATTAQUE DE GRANDE ENVERGURE" A ETE EVITEE, ASSURE HOLLANDE

  Hier

« Une attaque de grande envergure » a été évitée grâce aux interpellations, le week-end dernier de cinq individus à Strasbourg et Marseille. François Hollande a salué le travail des services de renseignement lors d’une cérémonie marquant la sortie d’école de quelque 850 élèves gardiens de la paix fraîchement diplômés à Nîmes.
Citation:

« Je veux féliciter les services de renseignement, les policiers, magistrats qui ont permis le démantèlement de ce réseau, qui nous a prémunis contre une attaque d’une grande envergure », a déclaré le chef de l’Etat, insistant sur « l’efficacité de ce travail quotidien ».



Les forces de l’ordre, que François Hollande a qualifié de « sentinelles de la République », « pour le seul mois de novembre, les services antiterroristes ont procédé à l’arrestation de 43 individus dont 28 ont été déférés devant la justice ». Ce vendredi, les cinq individus interpellés le week-end dernier sont présentés à un juge. Ils sont soupçonnés de s’être et d’avoir voulu se procurer des armes en vue d’une attaque terroriste sur le sol français.

Lors d’un hommage appuyé aux forces de l’ordre, François Hollande a déclaré que l’engagement dans la police est « plus qu’un choix de carrière, c’est un engagement digne d’éloges », dans un moment particulier avec une menace terroriste élevée. « Vous êtes les gardiens de la sécurité et donc de la liberté des Français », a -t-il poursuivi.

http://www.bvoltaire.fr/actu/attentats-dejoues-une-attaque-de-grande-enverg…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Nov - 07:03 (2016)    Sujet du message: SOMETHING IS HAPPENING!!! SINS OF THE WORLD - NOVEMBER 2016 (Part 5) / BLACK FRIDAY INSANITY : AMERICA GOES INSANE FOR MATERIAL POSSESSIONS Répondre en citant

SOMETHING IS HAPPENING!!! SINS OF THE WORLD - NOVEMBER 2016 (Part 5)
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=U7bLIK8rXkM

BLACK FRIDAY INSANITY : AMERICA GOES INSANE FOR MATERIAL POSSESSIONS




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=QYjt_a-dHHw


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 17:16 (2016)    Sujet du message: L’HOMME QUI EN SAVAIT TROP SUR LE 11/9/2001 : PHILIP MARSHALL A ETE TROUVE MORT CHEZ LUI AVEC SES DEUX ENFANTS, TOUS TUES PAR BALLE Répondre en citant

L’HOMME QUI EN SAVAIT TROP SUR LE 11/9/2001 : PHILIP MARSHALL A ETE TROUVE MORT CHEZ LUI AVEC SES DEUX ENFANTS, TOUS TUES PAR BALLE

Depuis 3 heures 30 novembre 2016



11sep1
Amérique et Europe - USA
no author

Un ancien enquêteur de l’Agence nationale américaine de sécurité, Wayne Madsen, qui a passé huit jours sur place pour enquêter sur les circonstances exactes du décès, le 2 février dernier, de l’auteur du livre The Big Bamboozle Philip Marshall, a contesté la thèse officielle du suicide lors d’une entrevue radiophonique avec Kevin Barrett.

Philip Marshall a été trouvé mort chez lui avec ses deux enfants, tous tués par balle. Un voisin avait trouvé les trois corps (plus celui de leur chien) dans une maison laissée porte ouverte, chose inhabituelle pour un auteur de livres portant sur des questions aussi sensibles. Madsen a également expliqué dans l’interview que l’ordinateur de Marshall n’a toujours pas été localisé, et qu’il avait de plus confié à un ami qu’il travaillait sur un quatrième livre comportant des révélations encore plus « choquantes » a rapporte le site Moutons rebelles .

Philip Marshall a été pilote de Boeing pendant plus de vingt ans, et avait publié en novembre 2012 un livre-enquête, The Big Bamboozle : 9/11 And the War on Terror (La grande tromperie : le 11 septembre et la guerre au terrorisme), documentant l’implication des autorités saoudiennes dans l’entraînement des quatre pilotes responsables des attentats du 11 septembre 2001. Marshall a piloté des Boeing 727, 737, 747, 757 et 767 à titre de capitaine et était convaincu, en raison de son expérience, que les quatre pirates de l’air avaient dû bénéficier d’une formation poussée, dans des conditions réelles et au-delà de celle qu’ils avaient reçue dans les écoles de pilotage habituellement citées dans les médias, et ce jusqu’aux derniers jours avant les attentats.

Marshall avait conclu que ces séances d’entraînement supplémentaire n’auraient pu avoir lieu que sur la base de Pinal Airpark, située entre Las Vegas et Tucson en Arizona, et souligne que seuls les quatre pilotes chargés de mener les attaques avaient été envoyés à Las Vegas au cours des six derniers mois précédant les attentats. Des Boeing 757 et 747 étaient disponibles sur place au moment de leur séjour, et ce site est connu pour avoir été utilisé par des agents de la CIA et des entreprises privées de mercenariat comme Blackwater.

Marshall ajoute que nombre de Saoudiens étaient sur place ou plus largement dans le pays à l’époque des attentats, dont des membres de la famille Ben Laden et plus particulièrement plusieurs membres de l’entourage du prince Turki al Faisal, l’ancien ministre des renseignements saoudien. Lui-même avait séjourné près de Las Vegas et se trouvait dans le pays le jour même des attentats.

Marshall écrit que des pilotes-instructeurs auraient pu bénéficier de la couverture fournie par cette vaste suite princière pour entrer et sortir du pays sans être interrogés. A titre d’exemple, il souligne que le Prince Bandar, alors ambassadeur d’Arabie saoudite aux Etats-Unis et actuel dirigeant des services de renseignement saoudien, était le chef de son unité de chasseurs lorsqu’il était dans les forces aériennes saoudiennes dans sa jeunesse, et que deux agents saoudiens opérant à San Diego et en contact avec les terroristes du 11 septembre, Bayoumi et Bassan, étaient attachés à la Direction de l’aviation civile saoudienne.

Ces quelques éléments montrent, ainsi que de nombreux autres développés dans le livre, qu’une telle opération ne pouvait pas avoir été montée par une organisation terroriste clandestine, aussi riche et organisée soit-elle, mais qu’il fallait des moyens que seul un pays bénéficiant d’une large couverture diplomatique, de services de renseignements sophistiqués et de nombreux contacts pouvait mobiliser.

Quant aux raisons pour une telle implication des saoudiens, Marshall cite un document publié par la PNAC (Projet pour un nouveau siècle américain), intitulé « Reconstruire les défenses de l’Amérique », en particulier le passage où on explique que « la transformation prendrait un long moment – nonobstant quelque événement catastrophique ayant un effet catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbour ».

De plus, en blâmant les attaques sur Osama ben Laden, on pourrait par la suite justifier une politique de guerre préventive contre l’Irak (qui n’avait pourtant rien à voir avec ben Laden), et éventuellement la Syrie et l’Iran, des pays traditionnellement opposés à la culture Wahhabite et ne partageant pas la même vision géopolitique sur l’avenir de l’Asie centrale.

Dans l’introduction de son livre, Marshall montre comment la version finale du Rapport d’enquête parlementaire sur le 11 septembre a été rédigée de manière à passer sous silence le rôle saoudien, en particulier par l’omission du chapitre classifié de 28 pages (retiré du rapport par l’administration Bush) consacré exactement à cette question. Marshall était en contact non officiel avec l’ancien Sénateur Bob Graham, et ancien co-président de la Commission conjointe d’enquête du Congrès américain, qui a exigé à de multiples reprises la publication de ces 28 pages. Une chose qu’a refusé de faire Barack Obama en dépit des promesses qu’il avait faites personnellement aux familles des victimes des attentats lors de sa campagne de 2008.

http://french.almanar.com.lb/121790


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 17:25 (2016)    Sujet du message: USA : « LES PEAUX ROUGES » SANCTIONNES Répondre en citant

USA : « LES PEAUX ROUGES » SANCTIONNES

Depuis 4 heures 30 novembre 2016


Amérique et Europe - USA

Aux Etats-Unis, le gouverneur du Dakota du Nord a décidé de priver les habitants d’un site d’aide alimentaire pour les punir : leur crime? Des protestions contre la construction d’un oléoduc controversé.

Selon Fars News, le gouverneur du Dakota du Nord a également ordonné l’évacuation de la réserve des Sioux (autochtones) qui protestent contre la mise sur pied d’un oléoduc controversé dit « Dakota Access Pipeline ».

Le projet est censé traverser un fleuve à quelques centaines de mètres de la réserve de Standing Rock.

Quelques heures après la publication de cette information, et suite au tollé suscité dans les rangs des autochtones, les autorités ont été contraintes de révoquer leur décision : elles éviteront de dresser des clôtures physiques autour de la réserve des Sioux mais elles feront tout pour empêcher les habitants de s’approvisionner.

Le porte-parole du gouverneur a déclaré que les autorités du Dakota du Nord avaient décidé d’imposer une amende de 1000 dollars à tout véhicule transportant des produits de première nécessité dans la réserve.

Les protestations contre la construction de l’oléoduc long de 1185 kilomètres et d’un coût de 3,8 milliards de dollars ont commencé en avril dernier. Les protestataires dont la plupart sont des autochtones disent que non seulement le trajet de cet oléoduc affectera lourdement les ressources en eau dans cet Etat, pis encore il détruira les terres ancestrales des indiens.

Les protestataires ont monté des tentes, depuis quelques semaines, à proximité du site de ce projet d’oléoduc, et ils ne cèdent pas malgré la vague de froid extrême et le comportement violent de la police.

PressTV

http://french.almanar.com.lb/121350


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 17:48 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1 Répondre en citant

DELOCALISATION ET PROPAGANDE DE GUERRE

SYRIE : EN TROIS JOURS, PERSONNES ONT FUI ALEP-EST

Aujourd'hui

ACTUALITÉ

Alors que le régime de Bachar al-Assad semble proche de sa plus grande victoire depuis le début du conflit syrien en 2011, les civils fuient massivement Alep. Les quartiers rebelles, situés à l’Est de la ville, sont la cible des bombardements du régime depuis plus de trois jours. Ces attaques ont provoqué la fuite de 20.000 personnes depuis 72 heures, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

L’exode se poursuit

L’armée syrienne et les milices qui la soutiennent se sont emparées de plus de 30% du territoire rebelle ces trois derniers jours dans la deuxième ville du pays, principal enjeu du conflit qui a fait plus de 300.000 morts en plus de cinq ans. Cet exode se poursuivait ce mardi, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui a fait état de combats dans plusieurs quartiers. Dix civils ont été tués par un bombardement dans l’un d’entre eux.

Selon l’ONU, qui comptabilise 16.000 déplacés, 10.000 habitants ont rejoint Alep-Ouest, contrôlé par le régime, tandis que 4.000 à 6.000 ont trouvé refuge dans un quartier nord aux mains des forces kurdes. Des milliers d’autres familles fuient vers les quartiers méridionaux d’Alep-Est toujours contrôlés par les rebelles mais doivent affronter le froid et la faim, selon un correspondant de l’AFP.

Une réunion à l’ONU

L’armée syrienne a lancé le 15 novembre une nouvelle offensive sur Alep-Est qui a brisé les défenses rebelles, incapables de résister à la puissance de feu déployée par Damas et ses alliés étrangers. L’offensive du régime a provoqué la mort de plus de 250 civils en près de quinze jours à Alep-Est, selon l’OSDH. Les rebelles ont parallèlement tué au moins 40 civils en bombardant les zones gouvernementales d’Alep-Ouest.

Paris a réclamé une réunion urgente du Conseil de sécurité de l’ONU, selon les diplomates elle devait se tenir mardi ou mercredi. Les Nations Unies s’alarmaient de la situation « effrayante » à Alep-Est.

http://www.bvoltaire.fr/actu/syrie-en-trois-jours-20-000-personnes-ont-fui-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 18:59 (2016)    Sujet du message: DHS MAY LEAVE KNOWN SMUGGLING ROUTE INTO U.S. UNPROTECTED Répondre en citant

IMMIGRATION

DHS MAY LEAVE KNOWN SMUGGLING ROUTE INTO U.S. UNPROTECTED

Agent told 'by end of month we're not covering it anymore'
Published: 09/23/2016 at 8:10 PM



An active smuggling route at the U.S. southern border with Mexico will be largely abandoned by the government at the end of this month, an agent with U.S. Border Patrol has informed WND.

The so-called “S2 route” runs along a two-lane county road through a remote area. More than 900 illegal immigrants have been apprehended on the route over the past year, said the agent, who works out of the USBP’s El Centro sector but asked not to be identified.

“For basically the last year we’ve been out there covering that route. Now we were told by the end of this month we’re not going to cover it anymore,” said the agent, who said he has personally patrolled the route in the past. “ Nobody is going to be on this road come Oct. 1 .

“Maybe there’s something being planned that I’m not aware of,” the agent told WND. “But I asked a supervisor what the plans are for this smuggling route and he said ‘I’m not hearing anything.’ They know this is a major route but so far I’m not hearing anything.”

Should President Trump try to prosecute Hillary? Sign the hottest petition in America now to show your support!

WND contacted Jonathan Pacheco in the public affairs office of the El Centro border patrol sector to see if he could confirm the agent’s report.

“In regards to the information that you received from another agent, it could have been misinterpreted,” Pacheco said in an email. “What we are absolutely safe in saying is that we have always, and will continue to always patrol Highway S-2.”

The border agent who gave the information to WND rejected Pacheco’s statement as “blatantly false.”

“They may send someone over there intermittently but it will not be covered on a regular basis, unless they change the policy between now and Oct. 1,” he said.

Mexicans, Central Americans and Chinese

He said more than 900 “mostly Mexicans” have been arrested trying to sneak through the remote border crossing over the past year “but we have even encountered Chinese and of course there’s always some Central Americans.”

“With that checkpoint down it’s just going to become easy for them to load up and take that route,” the agent said. “They’re loading up on Interstate 8 which is the major east-west route from California to Arizona. A lot are coming across either into the eastern San Diego area or the El Centro or Calexico area.”

Two to four agents per shift have been placed on patrol in the S2 Route, he said.

“It’s a two-lane road, remote, it comes up from Interstate 8 and it winds through the desert mountains of eastern San Diego County, then drops out about 40 miles off interstate 8 into Highway 78, and from there they can take it over west to more of the main part of San Diego,” the agent said.

Like the reporting you see here? Sign up for free news alerts from WND.com, America’s independent news network.

The U.S. southern border is divided into sections, which DHS calls “sectors,” and the S2 Route is right between the El Centro and San Diego sectors. Within these sectors are various border patrol stations. The Temecula Station is officially responsible for the S2 Route.

Temecula is the same station from which the government tried to transfer busloads of Guatemalans in the summer of 2014 only to meet citizen protesters in nearby Murietta, California. The protesters physically blocked the buses from entering their community.

As recently as July a human smuggler driving an SUV crashed along a remote area of S2 while carrying several illegal aliens into the country, the Los Angeles Times reported. One of the aliens was killed when the SUV rolled over and another seriously injured by the smuggler, who was driving, left the scene of the accident on foot, only to be later found by border agents.

‘Nothing would surprise me’
Jessica Vaughan, director of policy studies for the Center for Immigration Studies



Jessica Vaughan, director of policy studies for the Washington-based Center for Immigration Studies, said she had not heard about the route being abandoned but “Nothing would surprise me in this administration.”

“That is concerning. I can’t think of any reason why you would stop trying to apprehend people on a known smuggling route, in an operational plan that’s been successful like that,” Vaughan told WND. “If there is intelligence on it then what would be the alternative to cover this?”

“Oct. 1 is the beginning of the new fiscal year so that’s significant,” Vaughan said. “I wonder if they are pulling resources to handle all the Central Americans who are coming in, because that’s been ramping up again, mostly through Texas.”

She said word will spread fast if the S2 Route is being largely ignored by the Border Patrol.



BorderPatrol“There’s no doubt that people around the world now know the best route into the U.S. is to pay a smuggler to take them through the southwest border,” she said. “We are definitely starting to see more and more people coming from countries all over the world, not just Mexico and Central America. That’s because of the catch and release policy. People know that once you’re in the U.S. you’re home free, you will be given a court date, even if you don’t show up for that court date, and if you’re not a convicted felon you’re going to be able to stay for at least an undefined period of time.”

She said the national security implications are huge.

“When we leave routes like that open it presents more of a concern for terrorists or others from a criminal organization,” Vaughan said.

“The smugglers know what the Border Patrol is doing, sometimes better than the agents themselves,” she added. “They have very sophisticated surveillance equipment and spotters to watch what is going on, they pay them to do it, so they’re going to figure this out pretty quickly.”

Unofficially, El Centro has been patrolling the route for over year, the agent said.

“It’s not going to be covered consistently, maybe some occasional agents from Temecula, but that’s a big drop-off from what we have been doing,” he said. “But it’s just foolishness, irresponsible, to let that major route go unprotected.

“I don’t know where exactly it’s coming from, this order, but D.C. has got to know about.

“It’s like the Mississippi River and you have a small leak in the dyke with people working on patching it up and all of a sudden they pull the patch and the city overflows with water.”

http://www.wnd.com/2016/09/dhs-may-leave-known-smuggling-route-into-u-s-unp…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 03:52 (2016)    Sujet du message: EUROPE ON 'BRINK OF WAR' AS TURKEY GATHERS BOATS TO SHIP MIGRANTS TO GREECE OVER EU ANGER Répondre en citant

IMMIGRATION

EUROPE ON 'BRINK OF WAR' AS TURKEY GATHERS BOATS TO SHIP MIGRANTS TO GREECE OVER EU ANGER

EUROPE is on the brink of war as Turkey gathers fleets of boats to ship 3,000 migrants a day to Greece in retaliation over the European Union's (EU) vote to freeze accession talks.

By Alix Culbertson
PUBLISHED: 00:00, Wed, Nov 30, 2016 | UPDATED: 07:19, Wed, Nov 30, 2016

Greek intelligence officers have discovered the Turkish plans which they say involve thousands of dinghies and motorboats already being gathered along Turkey's western coast.

The analysts said Syrian migrants are preparing to board the vessels and wash up on Greek shores "within a matter of weeks".

National intelligence officials estimate at least 3,000 undocumented migrants could enter Greece each day under the plan.


The number 66

They said the plans are being supported by Recep Tayyip Erdogan who has been battling the European Parliament since they voted to halt talks to let Turkey into the union last week.

Although the vote is non-binding the politicians have put up a political wall between the EU and Mr Erdogan.

Read more : http://www.express.co.uk/news/world/737480/Europe-war-Turkey-migrants-Greec…

PANIC STATIONS: SECRET PLAN TO WALL OFF EUROPE IF TURKEY UNLEASHES '3m MIGRANT TSUNAMI '

EUROPEAN countries have hatched a secret plan to frantically wall off the north of the continent if Turkey goes through with a threat to open the floodgates for millions of migrants, it emerged tonight.

By Nick Gutteridge
PUBLISHED: 03:44, Mon, Nov 28, 2016 | UPDATED: 13:16, Mon, Nov 28, 2016



Serbia has secret plans to build a border fence if a fresh influx of migrants occurs

States in central Europe and the Balkans have been put on red alert for another massive wave of asylum seekers after Recep Tayyip Erdogan handed the extraordinary blackmail note to EU leaders.

And now Serbia has revealed it has drawn up emergency plans to follow in the footsteps of neighbours Bulgaria, Macedonia and Croatia in constructing a huge barrier which would seal off most of the continent.

The extraordinary measure was leaked by Government insiders who said ministers fear Islamist despot Erdogan is about to unleash a “tsunami” of three millions migrants on Europe.

They told the state-owned Novosti newspaper that the already prepared “Plan B” could be enacted within a short timeframe to protect the country from any further refugee chaos.

The paper reported: "If Turkey, as its leader Recep Tayyip Erdogan threatened yesterday, opens the border for refugees from Syria, Afghanistan, Iraq and other countries that are on its territory...the Serbian government has prepared a 'plan B'.

"It will be activated and a proposal will be discussed for our country, just like our neighbours, to build a wall on its southern borders."

Serbia - which is not an EU member - is a vital transit point on the migrant journey northwards from Greece towards the promised lands of Germany and Sweden.

But as neighbouring countries including Hungary to the north have taken an increasingly tough stance on immigration, putting up their own border fences, more and more refugees have become trapped there.

We urge the Government to urgently take the decision to build a wall on the border with Macedonia to halt the uncontrolled influx of migrants into Serbia
Opposition leader Nenad Popović

Government officials said there are around 5,200 asylum seekers registered in the tiny eastern European state, with a further 1,000 living on the streets - mostly in the capital Belgrade.

And labour minister Aleksandar Vulin confirmed that the authorities have been planning for the potential collapse of the EU-Turkey migrant deal, saying border controls with its southern neighbour Bulgaria - which is in the EU - would be “significantly” beefed up.

Nenad Popović, leader of the opposition Serbian People’s Party, also called for the construction of a wall after Novosti published a leader article headlined: “We are threatened with a ‘tsunami’ of 3,000,000 migrants!”

He said: “We urge the Government to urgently take the decision to build a wall on the border with Macedonia to halt the uncontrolled influx of migrants into Serbia.”

http://www.express.co.uk/news/world/737124/Migrant-crisis-Serbia-frontier-f…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 04:45 (2016)    Sujet du message: DUTCH ANTI-TERROR LAWS MAY VIOLATE THE HUMAN RIGHTS OF JIHADIS, RULES COUNCIL OF EUROPE Répondre en citant

DUTCH ANTI-TERROR LAWS MAY VIOLATE THE HUMAN RIGHTS OF JIHADIS, RULES COUNCIL OF EUROPE

EUROPEAN officials have blasted Dutch anti-terror measures for "discriminating" against Moroccan and Turkish jihadis.

PUBLISHED: 07:00, Wed, Nov 30, 2016 | UPDATED: 22:07, Wed, Nov 30, 2016



Holland want to introduce into law rules that would make it possible to revoke the Dutch citizenship of jihadis who hold a dual passport.

The Council of Europe have come out strongly against the proposed plans from being implemented saying it would discriminate against certain social groups.

Latvian council commissioner Nils Muiznieks said that he fears the "discrimination, stigmatisation and the alienation of some social groups" if plans were given the go-ahead.

One of the laws criticised by the council makes it possible for the Dutch Internal and Justice ministries to take away the freedom of movement of a terror suspect without the intervention of a judge.

Muiznieks also spoke of his fear about another aspect of the law which would see a "contact and territory ban" implemented that prevents potential terrorists from entering certain areas or contacting certain individuals. Officials could also implement a travel ban if they deemed it necessary.

The Dutch also want to give intelligence and security services extra powers to spy on people.

According to Mr Muiznieks, prevention is the key towards combating terrorism.

He warned that certain measures being considered are possibly in conflict with human rights treaties.

The Council of Europe is distinct from the EU, although it is sometimes confused with it.

No country has ever joined the EU without first belonging to the Council of Europe.

The Council of Europe cannot make binding laws but it has the power to enforce international agreements - which is why it has some leverage over the Dutch.

The best-known body of the Council of Europe is the European Court of Human Rights, which enforces the European Convention on Human Rights.


http://www.express.co.uk/news/world/737827/Europe-laws-anti-terror-jihadis-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 05:09 (2016)    Sujet du message: LA TURQUIE EN SYRIE : «СELA POURRAIT ÊTRE LE DEBUT D'UNE GRANDE INTERVENTION» Répondre en citant

GUERRE ET PROPAGANDE DE GUERRE

LA TURQUIE EN SYRIE : «СELA POURRAIT ÊTRE LE DEBUT D'UNE GRANDE INTERVENTION»


30 nov. 2016

© Stringer Turkey Source: Reuters
Les véhicules blindés turcs

Recep Tayyip Erdogan déclare que les troupes turques sont en Syrie pour faire tomber Bachar el-Assad. Cette démarche pourrait signifier le début d'une grande offensive dont l'avenir est incertain, estime Alaa Ibrahim, journaliste à Damas.

RT : Cette annonce de la part de Recep Tayyip Erdogan relève-t-elle du vrai tournant stratégique, ou s'agit-il d'une menace creuse de la part de la Turquie pour atteindre un tout autre but ?

Alaa Ibrahim (A. I.) : Il y a deux points de vue contradictoires ici, à Damas, sur les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan. Selon le premier point de vue, ce ne sont que des paroles en l'air [et cette stratégie] ne sera pas mise en pratique, parce que nous avons déjà entendu pendant des années des déclarations similaires du président turc, certes pas aussi fortes. Il a depuis des années soutenu ouvertement, en paroles et en actions, les rebelles syriens et des groupes radicaux opérant en Syrie, y compris des branches d’Al-Qaïda, comme le Front al-Nosra. Il y a également eu des accusations contre la Turquie de soutenir Daesh. Mais, selon le deuxième point de vue, cela pourrait être le début d’une grande intervention. Ils se sont rendus compte du fait qu’il n’y aurait pas d’intervention américaine ou internationale en Syrie. Ils ont donc décidé de prendre l’affaire en main. En outre, la Turquie investit dans la guerre syrienne depuis le premier jour, en soutenant largement les rebelles, leur fournissant des armes, l’asile, l’expertise, l’appui logistique, l’entraînement. Beaucoup de personnes, ici, à Damas, pensent que sans la Turquie, la rebellion en Syrie n’aurait jamais atteint ne serait-ce que 10% de son niveau actuel.

Сette situation dépendra entièrement de la réaction de la Russie aux déclarations du président turc dans les jours à venir

RT : Les forces turques ont avancé sur le territoire syrien, mais Damas n’a jamais donné d’autorisation officielle à une opération. Quelle réaction peut-on attendre de la Syrie ?

A. I. : Depuis quelques mois il y a eu une escalade entre les deux pays. L’armée syrienne a publié en octobre un communiqué annonçant qu’elle descendrait tout avion turc qui violerait l’espace aérien syrien. Il y a récemment eu une frappe aérienne contre les positions de l’armée turque. On s’attend à une plus grande escalade, mais je pense que tout le monde comprend que l’acteur principal qui va décider de quelle voie prendront les évènements en Turquie et en Syrie sera la Russie, si elle laisse les Turcs effectuer une invasion militaire. Ils l'ont entreprise depuis le mois d'août de cette année. Selon certains rapports, des avions de chasse russes ont récemment empêché les avions de chasse turcs d'entrer dans l’espace syrien. Nous devons attendre pour voir s’il y aura une escalade. Nous savons que Recep Tayyip Erdogan avait décidé de descendre un avion russe survolant le territoire syrien [en 2015]. Pourra-t-il le faire en se retrouvant dans une impasse dans les relations entre des deux pays et les sanctions imposées à la Turquie par la Russie ? Pour le moment, ce n’est pas clair. Mais je peux vous dire que beaucoup de personnes, à Damas, croient que cette situation dépendra entièrement de la réaction de la Russie aux déclarations du président turc dans les jours à venir.

Lire aussi : Sergueï Lavrov évoquera l’intention d’Erdogan de renverser Assad lors de sa visite en Turquie

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

https://francais.rt.com/opinions/29903-turquie-syrie-debut-grande-intervent…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Hier à 04:09 (2016)    Sujet du message: LES ATTENTATS « DIJHADISTES » : UN MANAGEMENT DE LA TERREUR JUSTIFIANT LA MILITARISATION DE L'EUROPE POUR LE CONTRÔLE DE LA RUSSIE ET L'AVENIR DU TAFTA/TTIP Répondre en citant



LES ATTENTATS « DIJHADISTES » : UN MANAGEMENT DE LA TERREUR JUSTIFIANT LA MILITARISATION DE L'EUROPE POUR LE CONTRÔLE DE LA RUSSIE ET L'AVENIR DU TAFTA/TTIP

Publié par wikistrike.com sur 1 Décembre 2016, 19:29pm

Catégories : #Religion - pensées, #Politique internationale, #Economie



Le sens des attentats en Europe

A la suite des « 11 septembre français » à répétition, nous découvrions très vite, comment la nomenklatura de la bien-pensance politique et en son sein les apparatchiks de service, instrumentalisaient instantanément ces événements. Nous découvrions, quasi en temps réel, la désignation des coupables, les déclarations de guerre, et surtout la mise en œuvre d'un arsenal de mesures liberticides accompagnant l'état d'urgence décrété dans la foulée et l'Etat policier que ces mesures allaient installer durablement en France, avec tous les abus qui n'ont pas manqué d'être au rendez-vous de cette aberration politique, consciencieusement pratiquée pour notre « bien » et notre « sécurité » ! 

Tout était clair pour le Pouvoir en place : nous étions en guerre contre la barbarie de fanatiques religieux qui s'en prenaient à « nos idéaux républicains », à « nos valeurs » et à « notre liberté d'expression » ! 

Après les 7, 8 et 9 janvier 2015, comme pour couronner une année dédiée au «terrorisme», on allait vivre le sommet de ce « management de la terreur » dans les événements en cascades du 13 novembre 2015 à Paris et des jours suivants à Saint Denis, puis le 22 mars 2016 à Bruxelles, le centre névralgique de l'UE et de l'OTAN et maintenant le 14 juillet à Nice, puis le 26 juillet à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen en Normandie, sans oublier les épisodes terroristes survenus en Allemagne ! 

A la suite de ces attentats, notre pays a été sévèrement prié de s'abstenir de manifester, ou de s'en tenir qu'à des manifestations « statiques », prié de se terrer dans la peur, prié de fermer sa gueule de frondeur habituel, prié de se soumettre à la loi du silence et prié de ne rien chercher à comprendre ! Valls disait : « Chercher à comprendre c'est déjà excuser ! » Il n'y a donc jamais eu autant de manifestations dans les villes de France, depuis que ce Pouvoir a déclaré «l'état d'urgence », comme il n'y a jamais eu autant de violences policières concomitantes dans une France transformée à l'occasion de cet «état d'urgence » en dictature policière... 

Tout est lié. Il y a bien évidemment un lien entre l'agitation sociale des deux pays, (la France et l'Allemagne), qui donnent le ton dans l'Union européenne, et ce « terrorisme ». 

Voilà donc où on en est à la suite de ces attentats plurifactoriels contre la démocratie, loi El Khomri inclue ! Le but du « djihadisme » de façade avec son « terrorisme » inhérent, était celui de nous faire peur, de nous dresser, de nous empêcher de protester, de nous maintenir dans le morcellement de la sidération, de nous obliger à rester dociles, de nous parquer dans l'espace de la « croyance » en un Pouvoir « innocent » sacralisé qui sait mieux que nous où est notre véritable bien, de détourner notre attention en pratiquant cette technique de diversion efficace ! 

Bref, le but était tout à fait « traditionnel » pour le Pouvoir, pas du tout une nouveauté sur le fond, mais une adaptation du terrorisme classique de l'Etat qui utilise désormais la supercherie de cette « nouveauté » d'importation que les praticiens de la terreur inhérente au pouvoir, ont appelé le « djihad », dans le but lui aussi « traditionnel » de nous leurrer, en organisant selon les circonstances du moment, un « management de la terreur » qui serait efficace. Cette « trouvaille » à la mode, venue encore des États-Unis, devenait pour l'Etat français, le nouveau moyen de dressage du peuple ajouter aux autres, dans la boîte à outils de la Monarchie républicaine absolue ! Le pacte «sécuritaire» allait supplanter le « pacte de stabilité » et le budget à la défense allait faire un bond considérable en avant, au service de l'OTAN qui nous « protège » en veillant scrupuleusement sur « nos intérêts », comme chacun le sait et au détriment du « pacte de stabilité » ! 

Le dimanche 11 janvier 2015, au moment de la marche solidaire dans Paris, s'est forcément produite une récupération politique de la tragédie que nous venons d'évoquer. Ces événements «terroristes» étaient déjà en eux-mêmes l'objet d'une manipulation, qui n'a pas manqué de faire entendre aux citoyens que leur « embryon de démocratie » était en danger, que la liberté de pensée et la liberté d'expression, liberté de la presse, et notre liberté tout court, étaient menacées dans leur ensemble ! Et en effet, aujourd'hui nous sommes dans un « état d'urgence » qui se prolonge à perpétuité avec ses cascades de mesures répressives qui enterrent littéralement toutes nos libertés chèrement acquises. L'Etat s'est ouvertement et enfin simplement révélé comme étant une réelle menace à notre liberté! 

Il ne manquera pas, bien entendu, de nous affirmer que grâce à « l'état d'urgence » et donc à la perte de nos libertés, l'Etat policier aura pu «déjouer une multitude d'attentats» qui nous menaçaient directement! A partir du moment où il est évident, pour celui qui pense et qui observe attentivement, que c'est l'Etat lui-même qui manipule les vrais terroristes en les mettant au service de sa cause perverse, il est en effet facile pour lui de dire que ses services de police ont « déjoué des quantités d'attentats potentiels » ! A la suite de l'attentat du 9 décembre 1893 à l'Assemblée Nationale, la police ayant en 1926 avoué la manipulation du terroriste Auguste Vaillant, celui-ci avait été guillotiné à la suite d'une enquête naturellement sabordée par le Pouvoir! Le commissaire chargé de l'affaire révélait dans son ouvrage que le laboratoire de la Préfecture de Police de Paris avait fourni les explosifs à Auguste Vaillant, manipulé par les agents de l'Etat pour l'exécution de cet acte terroriste, car l'objectif était de limoger les agitateurs et d'avorter l'insurrection des luttes sociales par une série de lois qui suivaient comme conséquence de cet attentat ! L'Etat procède exactement de la même manière aujourd'hui... 

L'Etat n'est pas « innocent », pas plus aujourd'hui qu'hier, comme l'histoire le révèle ! Il serait bien naïf de penser que nos Institutions seraient devenues, au 21ème siècle, des modèles de vertu ! Ce qui a été tout à fait possible en 1893 l'est encore en 2016... 


Pourquoi ces attentats frappent-ils toujours le petit peuple qui n'a aucun pouvoir de décision ? Pourquoi les terroristes n'organisent-ils jamais leurs massacres en visant les donneurs d'ordres, les Pouvoirs, les hommes de l'oligarchie politique désapprouvés par les peuples ? La réponse cohérente est sans ambiguïté : parce que c'est le Pouvoir qui les suggère, les inspire, les encourage, les facilite, voire les organise ; même le Juge Trévidic en personne a confirmé cette réalité dérangeante; parce que le seul but évident de ces attentats est celui de faire peur au peuple ; parce que ces attentats entrent dans le «management de la terreur», ils servent les Pouvoirs qui veillent sur leur hégémonie et leur pérennité menacées. A qui profitent ces crimes ? Aux Pouvoirs et seulement aux 

Pouvoirs 


Ce ne sont pas du tout des fondamentalistes salafistes, wahabites, takfiristes ou d'autres factions du radicalisme islamiste qui pourraient mettre en péril la liberté de la presse française ainsi que d'autres valeurs essentielles de la République. Mais, en revanche, c'est plutôt le Pouvoir politique, (celui-là même qui récupère, ces événements bouleversants, pour nous faire « croire » avec insistance que notre liberté d'expression est «réellement» menacée), qui pourrait être un danger pour notre embryon de démocratie. Car ce qu'il nous fait subtilement entendre, c'est qu'il serait le seul à se porter garant de nos libertés en demeurant l'unique rempart pour notre protection, le sacrifice des policiers froidement exécutés à Paris étant un atout majeur dans la trame cachée de son discours implicite. 

Le Pouvoir politique, « récupérateur » de l'événement, en a profité pour proclamer à travers cette mobilisation à l'union nationale et internationale, jouant au pupitre des grandes orgues émotionnelles, que sa démocratie à l'occidentale était le seul credo possible du système établi. Son modèle était donc logiquement « l'axe du bien » qui se dressait contre « l'axe du mal ». 

Depuis la Seconde Guerre mondiale et durant la guerre froide, cet « axe du mal » était le «communisme ». Le communisme ayant disparu en même temps que la guerre froide, (bien que le régime politique de la Chine, la plus grande puissance économique actuelle du monde, soit communiste) le « fanatisme du fondamentalisme islamique » devenait le nouvel « axe du mal », nécessaire à l'existence de « l'axe du bien » ! 

Cette « récupération politique » de la tragédie de Charlie Hebdo, (pour ne pas dire cette mise en scène) du meurtre de Montrouge et de la tuerie de la porte de Vincennes nous détournait clairement du regard lucide que nous devions porter sur les véritables causes de ce qui était appelé « barbarie », par le Pouvoir toujours plus désireux de renforcer ses moyens de contrôle en limitant ainsi les libertés citoyennes sous prétexte de protection et de surveillance nécessaire accrue ! Cette stratégie voulait enrayer les possibilités, qui sont réunies, de passer à un nouveau stade de l'histoire de l'hominisation, celui qui pourrait enfin permettre une humanisation participative et émancipatrice de notre société humaine ! 

La répression s'organise depuis janvier dernier en France et toutes les mesures annoncées vont dans ce sens évident : il ne faut pas entendre de voix discordantes ! Des sites web qui publient des analyses parfaitement honnêtes, rationnelles, sur la situation, seront persécutés et bloqués. L'Etat se prépare à un « terrorisme intellectuel » en faisant mourir la liberté d'expression tout en prétendant qu'il ne fait que la défendre ! Tous les ultras libéraux (le Front National, le PR et le PS), forment une « Sainte-Alliance » qui approuve ces mesures liberticides démultipliées. 

Déjà des professeurs d'Universités font l'objet d'intimidations de la part de l'Etat. Des enseignants ont déjà été licenciés pour avoir simplement suggéré qu'il y aurait un lien (ce qui est parfaitement juste) entre l'impérialisme et le terrorisme ! Ce fut le cas de licenciement très concret pour un enseignant qui avait fait le lien direct entre la politique étrangère de la France et le terrorisme, ce qui est pourtant la vérité incontestable ! 

Les journalistes des chaînes de télévisions officielles redoutent les plateaux en direct et interviennent vigoureusement pour interdire la parole de toute personne qui se permettrait de faire le lien entre politique étrangère de la France et le terrorisme ! 


L'état d'urgence a été prolongé. Il devait cesser le 26 juillet 2016 et voilà qu'il est soudainement reconduit pour trois mois depuis les événements de Nice. Le droit s'est rétréci. Les bavures policières sont devenues courantes : on les compte par milliers ! Dans cette situation, l'utilisation du « management de la terreur » se fera chaque fois que le Pouvoir sentira le contrôle de la population lui échapper ou lorsque les prochaines élections annonceront sa disqualification... Le choc des attentats a la vertu de détourner l'attention et installe la confusion dans les esprits. Les gens fragiles ne savent plus : Hollande passait du jour au lendemain d'une popularité de 13% à une popularité de 29% après le 13 novembre ! 

Déjà en 1996, le Gouvernement de l'époque avait considéré les agissements du Groupe de Roubaix comme des « actes criminels de droit commun », dit le Juge Trévidic dans son livre « Terroristes », page 277. Il ajoutait : « Quelque temps plus tard, des connexions entre ce groupe et celui de Fateh Kamel, à la fois proche du GIA algérien et d'Al Qaïda, furent mises en lumière. Il s'agit d'un bon exemple de dossier dans lequel le pouvoir politique est venu mettre son nez et a sensiblement compliqué le fonctionnement de la Justice », (idem. p.277) pour ne pas dire falsifier carrément le dossier et détourner à son profit des événements qui faisaient partie d'un management de la terreur ayant pour but de le conforter dans son pouvoir plus que fragilisé par des politiques inefficaces et des promesses fallacieuses. 

Le juge anti terroriste, Marc Trévidic, a démissionné de son poste en déclarant dans les médias son écœurement pour « une justice se moquant éperdument de la vérité » ! Que ce soit les médias dans leur ensemble ou les experts en criminologie, tous, sans exception, ont été pleinement satisfaits de savoir ces terroristes abattus, même si, très vraisemblablement, les véritables assassins courent encore tranquillement parmi nous et se préparent à refaire le même genre d'opération, en utilisant les réserves de terroristes qui seront sacrifiés ensuite, dès que le Pouvoir aura besoin de leurs services pour recréer la sidération des citoyens pétrifiés devant la toute-puissance de la répression policière. L'affaire Charlie Hebdo, Montrouge et Porte de Vincennes est en effet arrivée après l'affaire Mérah, (malgré l'avalanche des lois répressives qui surviennent après chaque attentat), comme cela était logiquement prévisible ! L'affaire du massacre du Bataclan et toute la suite est encore arrivée, comme cela était logiquement prévisible ! Il est donc tout naturel de penser que ce type d'événements se reproduira encore au moment opportun pour le Pouvoir; car on peut remarquer la permanence de l'opportunisme dans ces événements « terroristes »... Il s'agit bien d'un «management de la terreur » ! 

Pourquoi le Pouvoir devrait-il créer et recréer régulièrement ce choc chez les citoyens ? Pour légitimer une régression spectaculaire des libertés. Et, en effet, nous avons eu le droit à de nouvelles mesures à travers la Loi « Terrorisme » qui a été adoptée après Charlie ! Je renvoie le lecteur au texte et aux aménagements de textes qui ont été globalement adoptés par le Parlement, en se reportant directement au site

Il faut «croire» et «consentir»: voilà l'injonction qui nous est faite à tous. Nous sommes «normaux », si nous « croyons » ! Nous sommes « anormaux », si nous affichons notre «incroyance », si nous osons douter de la Foi inconditionnelle qu'il faut avoir dans le Pouvoir. C'est la résurrection de l'Inquisition : l'État et les Lois Valls anti terroristes, tout comme le Patriot Act aux États-Unis, font rigoureusement la même chose que ce que faisait autrefois l'Inquisition. Cette nouvelle inquisition dispose exactement des mêmes moyens qu'autrefois: la Loi qui condamne les intentions, le comportement jugé arbitrairement déviant, hérétique, libertaire, incroyant, « non conventionnel » ; la police qui a carte blanche pour surveiller, accuser et arrêter les personnes ; la justice qui incarcère à tour de bras et le droit particulier anti-terroriste qui autorise à martyriser «abusivement » l'individu comme cela a été le cas en France pour Julien Coupat aux mains du juge Bruguer, comme cela est tous les jours le cas pour les nombreux détenus de Guantanamo et d'ailleurs...


La militarisation de l'Europe 

Tout cela entre dans une stratégie globale destinée à provoquer la militarisation de l'Europe. Les États-Unis pouvaient envisager ce qu'ils ont planifié à condition d'avoir le contrôle sur l'Europe. Ils ont le contrôle sur l'Europe par l'OTAN. Il était donc nécessaire de renforcer la présence et les moyens de l'OTAN comme le nombre des pays placés sous le commandement unifié de l'OTAN ! 

Les USA veulent neutraliser la Chine et la Russie à l'Est. L'OTAN contrôle désormais tout l'est de l'Europe. Le financement des Talibans était lié au gazoduc transafghan. En Tchétchénie et en Ukraine aujourd'hui, les USA ont pratiqué la cooptation de militants Tchétchènes... 

Les lieux en guerres civiles, les pays les plus troublés de la planète, sont aussi les régions du monde où se trouvent les énergies fossiles et où se trouvent les plus nombreuses bases militaires US. Les régions où le « terrorisme » s'est développé le plus, sont aussi les régions qui sont stratégiques pour le contrôle de l'énergie. Ces régions sont militairement, économiquement et politiquement sous la domination des USA. Aujourd'hui, les États-Unis à travers l'OTAN et avec le soutien inconditionnel de l'UE, ont financé, armé et porté au pouvoir à Kiev, des gens peu recommandables mais qui ont l'avantage d'autoriser les multinationales américaines à s'installer en Ukraine et à ceinturer la Russie en agitant le chantage de sanctions basées sur des accusations arbitraires et sur l'idéologie du PNAC pour la domination incontestée de l'impérialisme des États-Unis déclarés «Axe du bien» et seuls garants de la sécurité en Europe. Le 11 septembre américain n'était plus suffisant pour légitimer le plan PNAC mis en application à partir de l'Irak. Il fallait un nouveau « 11 septembre », cette fois-ci français, pour relancer la « légitimité » en envoyant ainsi nos plus grands bâtiments de la flotte de guerre dans la mer Noire et au large de la Syrie dont la chute est déterminante pour l'aboutissement de ce projet pour le nouveau siècle américain (PNAC). 

Pour justifier un Ordre Mondial, il était indispensable de créer d'abord un Désordre Mondial. Pour cela il fallait organiser et promotionner le terrorisme islamiste dans tous les pays musulmans, ceinturant le noyau dur de la Russie et de la Chine, en résonance avec la théorie du « choc des civilisations », et de même ressusciter et promotionner le néo nazisme en Ukraine, afin de créer le désordre en Europe sur la frontière du colosse Eurasiatique... La crise de l'ex Yougoslavie avait été un premier essai pour tester les effets de la déstabilisation de l'Europe, grâce à la même méthode d'un djihadisme importé artificiellement dans les pays ciblés, comme nous le savons tous désormais... 

Pour bon nombre de pays de l'Union européenne, trop indociles aux poncifs ultra libéraux et néo conservateurs du « Califat américano-israélien », ce sera le TAFTA ou TTIP et autres «accords» unilatéraux dignes de la dictature, qui seront destinés à enlever toute souveraineté aux Nations européennes en les soumettant à sa loi de Nouvel Ordre Mondial. Cette programmation meurtrière de l'Europe sera-t-elle mise en échec elle aussi ? 

Il n'y a donc pas de guerre contre le terrorisme. Cette guerre se fait par procuration, par « proxys » dit Gearóid ó Colmáin sur Méta TV International le 18/11/2015. Un « proxy » est un outil informatique qui sert d'intermédiaire. Cette guerre utilise donc les terroristes comme un proxy (de simples intermédiaires) afin de lutter sur le terrain contre les Etats Nations qui résistent, pour de multiples raisons, au projet PNAC américano-israélien. 

Nous avons actuellement à faire à une forme « d'engineering migratoire coercitif » qui va aggraver la situation en Europe. Tout cela prépare le terrain d'une guerre civile inévitable et voulue et donc la militarisation de toute l'Union européenne. 

Des troubles sociaux vont éclater entre les travailleurs montés les uns contre les autres. Les profiteurs d'en haut, les vrais Pouvoirs, tireront leur épingle du jeu ainsi que toutes les entreprises à leur service, comme l'industrie de l'armement, les renseignements, le contrôle, les médias de masse, la finance... La liberté annoncée par Internet sera réduite à néant, en théorie. Mais cette idéologie est dans l'aléatoire complet. Pour ma part, je ne crois absolument pas que le terrorisme frappant la France, aurait comme cible les «valeurs de la République », notre « manière de vivre » « d'être », de « penser » la vie ! En revanche, je crois que l'Etat veut installer un contrôle sur les citoyens qui sont des ennemis a priori, menaçant le système ultra libéral tel qu'il a été volontairement installé chez nous et qui est l'unique cause de la crise faisant des millions de chômeurs et de «laissés pour compte». Le Pouvoir et ses élites oligarchiques veulent bâillonner le peuple en pratiquant les « perquisitions administratives » dans une dérive totale de dictature au nom de « l'état d'urgence » et la militarisation progressive de l'espace européen. Toute contestation du Pouvoir est jugée «terroriste» en ce moment et les manifestations dans la rue sont, en principe, interdites : tous les militants sont sous haute surveillance. On est à nouveau dans l'ambiance politique de Vichy et la mort annoncée de la Constitution. 


Mais cette volonté actuelle du Pouvoir reste théorique, car nous constatons que plusieurs manifestations importantes ont déjà eu lieu, mobilisant les jeunes, notamment, dans la rue. Aujourd'hui le mouvement citoyen « Nuit Debout » s'affirme durablement non seulement sur la Place emblématique de la République à Paris mais aussi dans les grandes villes de France. Hollande a reculé sur tous les plans depuis le discours devant le Congrès à la suite des attentats de novembre à Paris et la France entière refuse de se faire bâillonner : elle proteste et se mobilise en annonçant déjà qu'elle n'en restera pas là... 

En Europe, c'est surtout la déstabilisation de l'Allemagne qui est visée à travers le flux énorme migratoire organisé par les USA et la Turquie. Le but c'est d'empêcher à tout prix un rapprochement entre l'Allemagne et la Russie. Cette association et bonne entente entre ces deux pays sont jugées incompatibles avec le projet du Nouvel Ordre Mondial. L'Allemagne a été intentionnellement débordée par l'arrivée massive de réfugiés et aujourd'hui la France a « fermé ses frontières » ! 

L'Europe de Schengen est mise à mal et les Anglais ont voté massivement pour la sortie de l'Union européenne: l'objectif ne serait-il pas la dislocation de l'Union européenne en même temps que la pression placée sur la France pour qu'elle aide à la précipitation de la chute de Bachar El Assad ? 

Pourquoi les réfugiés sont-ils poussés en masse vers l'Allemagne ? Ce qui est évident, c'est qu'il n'y a aucune politique européenne contrôlant cette immigration massive destinée à couper l'Europe de la Russie. De toute évidence, on suggère aux peuples européens d'avoir peur ! Tous les Gouvernements faisant partie de l'OTAN mentent : ils ne pratiquent pas un combat contre le terrorisme mais ils pratiquent, dit un expert allemand sur le terrorisme, Christoph Hörstel, interrogé sur RT Deutsch : « un management de la terreur ». Il poursuit son commentaire en disant que les pays européens sont à la veille d'une nouvelle crise financière d'envergure, que les Gouvernements ont d'énormes problèmes de politique intérieure qui pourraient pousser les peuples à des révolutions radicales. Les oligarchies politiques sont menacées par la situation de crise majeure dans laquelle elles nous ont acculés. Un attentat ou une menace de guerre mobilise toute l'attention des peuples, surtout lorsqu'ils sont directement touchés comme cela a été le cas à Paris et à Bruxelles et maintenant à Nice. La stratégie a été exactement la même avec le WTC. La crise des «Subprimes» n'allait pas tarder après ces événements du 11 septembre 2001. Le Gouvernement Merkel a demandé aux Allemands de faire des réserves de nourriture, d'eau et d'argent liquide pour résister 10 jours, prévenant ainsi la menace d'une attaque russe sur l'Europe de l'Ouest ! (Cf., http://www.faz.net/.../f-a-s-exklusiv-so-will-die-bundesregie...) 

 
Le bouc émissaire 

Avec le « djihad », le bouc émissaire, l'ennemi extérieur était tout trouvé. Les amertumes et les mécontentements étaient dirigés sur les fauteurs de troubles, et c'était l'occasion rêver pour éliminer toutes les libertés et ainsi contrôler le peuple de manière radicale avec son consentement que la propagande se dépêchait de diffuser sur les ondes annonçant, en ce qui nous concerne, que « 92% des Français acceptaient » béatement toutes les mesures liberticides actuelles et les perquisitions administratives musclées en cascades, bref, la dictature de Vichy avec une police aux ordres de cette oligarchie politique, sous le noble prétexte de la « sécurité » des Français ! « Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage ! » 

Le Pouvoir ne peut pas laisser des gens vouloir s'attaquer à la mafia financière gérée par la Banque Centrale Européenne... C'est pour ces raisons que les oligarchies politiques ont besoin du « terrorisme » et du « management de la terreur ». 

Qu'est-ce que le 11 septembre a permis objectivement ? - L'invasion illégale de l'Irak - Une fabrication mensongère de la justification illégale (les armes de destruction massive) - Les assassinats extrajudiciaires - La torture légale (Guantanamo et autres centres) - Le kidnapping organisé - La détention illimitée des soi-disant « terroristes » - La surveillance de masse - La normalisation du profilage racial - La criminalisation de la dissidence - les « Kill-List » et exécutions arbitraires par drones... 

Quand on entend des Wauquiez ou des Sarkozy demander des « camps d'internement pour les gens radicalisés », ce que disait également à sa manière, la journaliste Nathalie Saint-Cricq sur France 2, brillant par son exceptionnelle intolérance, on sait déjà que voter une telle loi serait impossible puisque tout à fait anticonstitutionnelle ! En second lieu, qui et comment pourrait-on décider que quelqu'un est « radicalisé » ? Qui va juger le degré de radicalisation d'une personne ? « Qui va dire qu'un individu sur une sorte d'échelle de Richter est à 4, 5, 6 voire 7 ou plus de la radicalisation », demandait le Juge Trévidic sur un plateau de TV ? 

Il y a des milices de volontaires, à l'instar de ce qui s'est passé dans la France de Vichy, qui comme Nathalie Saint-Cricq, sont tout à fait disposés à restaurer l'Inquisition en imposant par la loi ce que les citoyens sont autorisés à penser... Mr Trévidic ajoutait que des idées pareilles exprimées par un SARKOZY comme par WAUQUIEZ, « sont des tests d'irresponsabilité absolue et d'un saugrenu consternant » ! Si les Français en grand nombre approuvaient de telles aberrations il y aurait alors vraiment de quoi désespérer de la France. Tout cela signifierait vouloir préparer sciemment la guerre civile en France... Le syndicat de la Magistrature a déclaré que « la France a tout à perdre à cette suspension, même temporaire, de l'Etat de Droit ». Lutter contre le terrorisme, c'est d'abord protéger nos libertés sans céder à la spirale guerrière qui, on le sait, n'a jamais rien résolu dans ce genre de situation, mais c'est pourtant la « déclaration de guerre » que nos « gouvernants » ont choisi de faire, puisqu'il ne s'agit pas de lutter contre le terrorisme mais d'utiliser le « djihad » comme bouc émissaire. 

La bataille qui vient de faire des centaines de blessés et de morts à Paris et à Bruxelles, puis à Nice, puis à Saint-Etienne-du-Rouvray, puis en Allemagne, fait partie d'une guerre qui va continuer jusqu'au moment où elle se sera transformée en guerre civile, les Français musulmans et toute la communauté musulmane qui vit en Europe étant la cible qui viendra peu à peu focaliser les ressentiments des masses, comme les Juifs furent la cible peu à peu visée par le parti nazi d'Hitler élu « démocratiquement » par le peuple allemand ! 

Depuis les attentats du 13 novembre 2015, le CFCM a recensé 25 actes islamophobes extrêmement violents sur le territoire national. Des lieux de culte ont été vandalisés ; un homme a tiré au fusil de chasse sur un musulman à Cambrai. Sept musulmans ont été directement agressés...etc. Il est évident que toutes ces actions répétées partout en 

Europe, comme celle même plus anodine de la nuit du 1er au 2 août 2016 à Venise, ont pour effet direct de semer le soupçon d'une partie de la population européenne sur les musulmans et de la pousser aux mécanismes de rejet, voire de violence : la guerre civile dans l'Union européenne, justifiant à son tour la militarisation de l'Union européenne c'est-à-dire le cautionnement de l'OTAN et un renforcement de ses moyens... Déjà, actuellement nos militaires s'entraînent au scénario de la guerre civile dans le cadre des cités de chez nous ! En effet, à qui profitent ces actions violentes sur notre territoire ? Aux intérêts américains qui sont essentiellement garantis par l'OTAN ? Face à la vague de contestation actuelle de l'OTAN par plusieurs pays de l'UE, notamment des pays de l'ex- URSS, les États-Unis devaient organiser le chaos qui rende nécessaire leur présence et leur « protection » renforcée ! 

La toute première impression ressentie en notre for interne, c'est que quelqu'un veut impérativement provoquer la guerre civile en France et dans toute l'Europe, se traduisant par une chasse aux sorcières du bouc émissaire musulman partout où il se trouve, comme Vichy faisait la chasse aux Juifs pour plaire aux nazis ! Après l'affaire du «burkini », on trouvait «comme par hasard» trois femmes voilées terroristes ayant comploté dans la préparation d'une voiture piégée, remplie de bombonnes de gaz, mais non encore reliées à un système de mise à feu, à côté de la cathédrale Notre Dame à Paris! Là aussi « l'invraisemblable » est spectaculaire, mais nous ne sommes plus à une invraisemblance près ! Combien de Français seront tombés dans le piège de la manipulation par cette désignation sournoise d'un bouc émissaire découvert à point nommé ?! 

Qu'est-ce que les lois liberticides peuvent changer concernant le terrorisme ? Quelle est donc la crédibilité que l'on peut accorder au « dispositif d'état d'urgence » et du plan «sentinelle » ? Qu'apportent avec elles toutes ces mesures extraordinaires qui ne changent absolument rien à l'efficacité du terrorisme à part de nous conduire tambour battant vers une militarisation de toute l'Europe ? A quoi sert-il d'aller massacrer des centaines d'innocents en Syrie par des bombardements insensés sur les populations qui sont déjà les victimes de ces sauvageries rendues possibles et entretenues par l'Occident et ses alliés des pétromonarchies ? Qui retire le plus d'avantages de tout cela ? Je ne vois qu'un seul bénéficiaire : les USA qui préparent un nouveau plan « Marshal » en Europe appelé TAFTA/TTIP et L'OTAN qui peut espérer voir l'augmentation substantielle de ses budgets et le complexe militaro-industriel Yankee celui de ses bénéfices ! 

Le « terrorisme » utilisant le « djihadisme », avait pour but de provoquer peu à peu les réformes liberticides des peuples bien trop émancipés pour le projet prédateur des USA en Europe. Il avait aussi pour but de rendre « légitime » la militarisation progressive et accélérée de l'Europe. Il avait pour but de provoquer une peur de la déflagration de l'Union européenne dans une troisième guerre mondiale. Le projet américain du TAFTA/TTIP a pour but de verrouiller les magistratures nationales ainsi que les autorités civiles, militaires et policières des pays de l'UE. C'est ce projet qui nécessitait l'organisation d'un « management de la terreur » ! 

Les USA voient le grand marché européen « libéralisé », venir soutenir avantageusement leur système monétaire sur le point de rendre l'âme avec la faillite économique qui menace l'empire capitaliste depuis que la dette de l'Amérique du Nord a depuis longtemps dépassé les mille milliards de dollars ! Notre ennemi n'est pas le « djihad », ni les djihadistes, mais le plan PNAC au service de l'idéologie ultra libérale, le système monétaire mondialisé qui ne veut pas être débouté par les BRICS ni recadré dans une position qui le remettrait à sa place réformée à l'occasion, au service de l'économie réelle. Notre ennemi c'est l'Empire monétaire des banques et de la haute finance dont le credo incantatoire répète rituellement la « domination du monde » et la soumission des peuples ! C'est la raison pour laquelle il lui faut la guerre coûte que coûte... et notre anéantissement !

 
http://www.wikistrike.com/2016/12/les-attentats-djihadistes-un-management-de-la-terreur-justifiant-la-militarisation-de-l-europe-pour-le-controle-de-la-russie-et-l-av



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Hier à 04:49 (2016)    Sujet du message: DAKOTA DU NORD : LES AUTOCHTONES PRIVES D'AIDE ALIMENTAIRE Répondre en citant

DAKOTA DU NORD : LES AUTOCHTONES PRIVES D'AIDE ALIMENTAIRE

ENGLISH : NORTH DAKOTA PIPELINE PROTESTERS TOLD TO LEAVE


On demande aux protestateurs du pipeline du Dakota du Nord de partir, alors qu'ils sont chez eux. Dans un autre vidéo que j'ai vu, les Black-lives Matters sont sur le terrain pour aider les tribus indiennes, c'est donc dire qu'elles sont infiltrées par la Bête de l'Amérique, par Soros et probablement par la fraternité secrète "PHI BETA SIGMA FRATERNITY" dont nous retrouvons, comme par hasard le nom de Bill Clinton, http://www.sendspace.com/file/qina53 et qui semble s'impliquer pour différentes marches.

De plus, nous voyons dans cette revue plusieurs groupes sportifs sous leur contrôle. Lorsque nous voyons des membres de différentes équipes de foot, de baseball ou autres refuser de se lever pour l'hymne national, et réclamer plus de respect pour la doctrine de l'islam au sein de leur équipe, alors que les chrétiens eux sont criminalisés ou perdent leur emploi s'ils prient entre eux ou sur le terrain. Cela ne nous montre-t-il pas qu'il y a des forces derrière tout cela, et cela ne nous montre-t-il pas d'où viennent tous ces ordres?

Ce ne sont que quelques-uns que je vous mets ici, mais vous avez pu voir que les différentes dénominations religieuses sont pratiquement toutes unies sous cet oecuménisme pour amener une nouvelle spiritualité babylonienne. Ils font donc partie du problème et sont les ennemis de Dieu, car leur unité se base sur la destruction, la conquête et le pouvoir suzerain des anges-déchus. Une même unité sous la puissance des démons afin de détruire les valeurs chrétiennes de l'Amérique. Le contrôle et l'infiltration de tous ces groupes rebelles est donc primordiale pour mener à bien leur guerre contre Dieu et pour le diable.




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=VAxdLOwb6-8


-----

Publié par wikistrike.com sur 1 Décembre 2016, 08:05am

Catégories : #peuples du monde, #Social - Société



Aux Etats-Unis, le gouverneur du Dakota du Nord a décidé de priver les habitants d’un site d’aide alimentaire pour les punir : leur crime? des protestions contre la construction d’un oléoduc controversé.

Selon Fars News, le gouverneur du Dakota du Nord a également ordonné l’évacuation de la réserve des Sioux (autochtones) qui protestent contre la mise sur pied d’un oléoduc controversé dit « Dakota Access Pipeline ».

Le projet est censé traverser un fleuve à quelques centaines de mètres de la réserve de Standing Rock.

Quelques heures après la publication de cette information, et suite au tollé suscité dans les rangs des autochtones, les autorités ont été contraintes de révoquer leur décision : elles éviteront de dresser des clôtures physiques autour de la réserve des Sioux mais elles feront tout pour empêcher les habitants de s’approvisionner.

Le porte-parole du gouverneur a déclaré que les autorités du Dakota du Nord avaient décidé d’imposer une amende de 1000 dollars à tout véhicule transportant des produits de première nécessité dans la réserve.

Les protestations contre la construction de l’oléoduc long de 1185 kilomètres et d’un coût de 3,8 milliards de dollars ont commencé en avril dernier. Les protestataires dont la plupart sont des autochtones disent que non seulement le trajet de cet oléoduc affectera lourdement les ressources en eau dans cet Etat, pis encore il détruira les terres ancestrales des indiens.

Les protestataires ont monté des tentes, depuis quelques semaines, à proximité du site de ce projet d’oléoduc, et ils ne cèdent pas malgré la vague de froid extrême et le comportement violent de la police.

source: http://parstoday.com/fr/news/world-i21910-dakota_du_nord_les_autochtones_privés_d’aide_alimentaire

http://www.wikistrike.com/2016/12/dakota-du-nord-les-autochtones-prives-d-a…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Hier à 05:52 (2016)    Sujet du message: SIGNS OF THE END TIMES, EVENTS NOVEMBER 2016 Répondre en citant

WAR AND WAR PROPAGANDA

SIGNS OF THE END TIMES, EVENTS (NOVEMBER 28, 2016) HD




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=S-V4NRYO3LM

SIGNS OF THE END TIMES, EVENTS (NOVEMBER 29, 2016) HD



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=3zzskxyXJ8o


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:17 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3119, 120, 121
Page 121 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com