LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 3122, 123, 124136, 137, 138  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Déc - 10:54 (2016)    Sujet du message: UN CAMION FONCE DANS UN MARCHE DE NOËL A BERLIN : « PROBABLE ATTENTAT TERRORISTE » / 12 Killed in ‘Probable Terrorist Attack’ in Berlin Christmas Market Répondre en citant

UN CAMION FONCE DANS UN MARCHE DE NOËL A BERLIN : « PROBABLE ATTENTAT TERRORISTE »

ENGLISH :
12 Killed in ‘Probable Terrorist Attack’ in Berlin Christmas Market
http://english.almanar.com.lb/139654

Depuis 2 heures 20 décembre 2016



Allemagne - Amérique et Europe

La police de Berlin a annoncé mardi qu’elle traitait comme un « probable attentat terroriste » l’affaire du camion qui a foncé la veille dans la foule d’un marché de Noël, faisant au moins 12 morts et 48 blessés.

Ce drame rappelle par ses circonstances l’attentat au camion-bélier du 14 juillet dernier à Nice en France, le soir de la fête nationale.

« Nos enquêteurs estiment que le camion a été intentionnellement dirigé dans la foule du marché de Noël », a déclaré tôt mardi matin la police de Berlin sur Twitter. Elle a indiqué qu’elle enquêtait sur un « probable attentat terroriste ».

Dans la nuit, le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, avait déjà déclaré que « beaucoup de raisons » laissaient penser qu’il s’agissait d’un attentat. L’enquête a été confiée au parquet fédéral, compétent pour les affaires de terrorisme.

De la même manière, le ministre disait avoir « beaucoup de raisons » de croire que le suspect interpellé peu après les faits était le conducteur du poids lourd, immatriculé en Pologne, qui a effectué une course mortelle sur l’un des marchés de Noël les plus fréquentés de la capitale allemande, vers 20h00 (19h00 GMT).

Selon des sources au sein des services de sécurité citées par l’agence de presse allemande DPA, l’homme pourrait être pakistanais ou afghan. Il serait arrivé en Allemagne comme demandeur d’asile en février 2016. La police s’est refusé à commenter ces informations.

Aucune indication n’a été donnée sur l’identité des victimes, si ce n’est que l’une d’entre elle était dans la cabine du camion, un ressortissant polonais, selon la police.

La chancelière allemande Angela Merkel n’a pas réagi dans les heures qui ont suivi, mais son porte-parole a indiqué sur Twitter qu’elle était « en deuil ».

Avec AFP

http://french.almanar.com.lb/156044


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Déc - 10:54 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Déc - 13:06 (2016)    Sujet du message: RISE OF XENOPHOBIA IN EUROPE CAUSED BY LOSS OF CULTURAL IDENTITY - EXPERTS Répondre en citant





RACIAL WAR/THE WAR AGAINST CHRISTIANITY/YOUR LAST CHRISTMAS


RISE OF XENOPHOBIA IN EUROPE CAUSED BY LOSS OF CULTURAL IDENTITY  - EXPERTS

The coming genocide of our societies under the disguise of racial war, xenophobia and islamophobia


 

© Sputnik/ Eduard Erben Europe 06:18 16.12.2016(updated 08:59 16.12.2016)

A panel of academics in London have detailed the rise of xenophobia and Islamophobia within Western Europe by identifying three areas of concern, including the issue of Muslim identity in the public space, a crisis of white privilege, and the breakdown of neoliberalism. "I would go as far to say, that before the early 1990s, there were no Muslims in Great Britain, or in many parts of Western Europe. And by that I mean that the idea of being a Muslim in the public space just did not exist.

There was a clear racial order where the indigenous population had a dominating white state of mind — and pigmentation — and there were pockets of growing ethnic minority communities who conducted their faiths and practices amongst themselves," Professor Salman Sayyid, from the University of Leeds in UK, told the conference.

Speaking at The Rise of Xenophobia and Islamophobia in Europe conference in London, Professor Sayyid added:


"In 1990 the global protest against author Salman Rushdie's 'Satanic Verses' book was seen as one of the largest mobilizations of people by Muslims. In a wider UK climate of a trade union crisis, economic recession and a disgruntled working class, this was the first sign of the Muslim public presence that society became wary of."



​According to Sayyid, Muslims in Europe and outside of the continent's borders are thought of as a 'problem' beyond the popular trope detailing a fear of ethnic minorities and refugee communities taking over Western values and culture. When these refugees and migrants happen to be Muslims, the problem is magnified. Dr. Alekandra Lewicki, from the Free University of Berlin, provided analysis of parallels from Germany with trends across Western Europe: "Racism in Germany has been prevalent for some time but now it has been diverted into a mainstream political movement by the likes of the right-wing Alternative For Germany populist party. There has been a significant rise in racism and xenophobic attacks on mosques over the last few years in particular, and the public perception — that it has all been triggered by the refugee crisis — is not very accurate. In my opinion, inhibition has been lost and holding right-wing, hateful views has been legitimized by populist politics," Lewicki said.




​ Dr. Farid Hafez, a researcher at Salzburg University in Austria, provided input on the trends emerging in his geographical region.


Austria has a strong far-right movement and what we are also seeing here is the very modern rise of a new style of right-wing populist politics. Similar to countries such as Germany, and also in wider western European countries such as Belgium, Sweden, and France, racism and xenophobia has always existed, but now it has been manipulated to reach extreme levels. We have also seen signs of unusual far-right alliances with some fringe Zionist movements — who also perceive Islam as a threat in Europe to fight against," Hafez told the conference.

Hafez suggested that there has been a significant failure by central parties in Austria who have been unable to provide an alternative worldview to the dissolving identity of their European Union nation-states. The notion of what it means to be British, Dutch, German or French has become blurred, he opined, resulting in a major identity crisis. Populist movements have become the only choice for people seeking real change. ​Sayyid elaborated on the identity crisis of indigenous communities in Western Europe.




In the US we have had a black president. In the UK we have just seen elected an ethnic, Muslim mayor, and these become justifications to claim that society is no longer racist. Farage is not racist if you ask him, he claims to be defending white, British cultural values. The far-right movements also claim they are not racists, but are defending white privilege. So Islamophobia and xenophobia has been conditioned by the crisis of what it means to be white in a society where everyone wishes for equality," he told Sputnik.

When asked what the panel felt is the proper response to the rise of vicious cases of abuse and hateful attacks in public settings, Sayyid responded, "Collective action and mobilization is difficult, especially amongst minority communities who may also see other levels of sectarian or cultural divisions amongst themselves. In Islam itself, there is significant diversity and so any collective consciousness is remarkable, if it exists. We must also remember that the rise in hate crimes associated with those who hold xenophobic views doesn't just affect Muslims and ethnic minorities, it affects all of society."



"The only response is for progressive movements to organize and to resist the divisive right-wing movement. All historical transformations have been a struggle, and we are now very much in the midst of a very new state of struggle," Sayyid told Sputnik.

 https://sputniknews.com/europe/201612161048628121-rise-xenophobia-cultural-identity/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 02:29 (2016)    Sujet du message: VIDEO : CAIR-FL REP SAYS TRUMP'S PROPOSED MUSLIM REGISTRY WOULD BE COUNTERPRODUCTIVE Répondre en citant

IMMIGRATION

VIDEO : CAIR-FL REP SAYS TRUMP'S PROPOSED MUSLIM REGISTRY WOULD BE COUNTERPRODUCTIVE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=bbJF-GR9syU

Ajoutée le 23 déc. 2016

http://www.cair.com/press-center/pres...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 03:03 (2016)    Sujet du message: RDC : LA MONUSCO PREOCCUPEE PAR LA RECENTE VAGUE D'ARRESTATIONS ET DE DETENTIONS Répondre en citant

RDC : LA MONUSCO PREOCCUPEE Rolling Eyes PAR LA RECENTE VAGUE D'ARRESTATIONS ET DE DETENTIONS 


Le Représentant spécial et chef de la Mission de stabilisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Maman Sidikou (centre), salue des enfants à Oicha, dans le Nord-Kivu. Photo: MONUSCO/Abel Kavanagh

20 décembre 2016 – Le Représentant spécial du Secrétaire général en République démocratique du Congo (RDC), Maman S. Sidikou, a exprimé mardi sa profonde inquiétude face à la vague d'arrestations et de détentions au cours des trois derniers jours dans tout le pays.

M. Sidikou, qui est également le chef de la Mission des Nations Unies en RDC, a déploré le caractère arbitraire de certaines de ces arrestations.

Depuis le 16 décembre, l'ONU a recensé 113 arrestations dans le pays, dont des dirigeants et des sympathisants de l'opposition, des activistes de la société civile et des défenseurs des droits de l'homme, des professionnels des médias, ainsi que d'autres personnes, a précisé la MONUSCO dans un communiqué de presse.

La plupart de ces arrestations ont été effectuées par la Police Nationale Congolaise (PNC), l'Agence Nationale de Renseignement (ANR) et la Garde Républicaine, et ont eu lieu à Goma, Kinshasa et Bukavu. Les Nations Unies n'ont pas été systématiquement autorisées à avoir accès aux lieux de détention afin de vérifier les conditions dans lesquelles se trouvent les détenus.

Felix Basse, Porte-parole de la MONUSCO

« Je suis sérieusement préoccupé par les arrestations dont font l'objet certaines personnes qui ne font qu'exprimer leurs opinions politiques. J'exhorte les autorités nationales à respecter scrupuleusement leurs obligations internationales en matière de droits de l'homme, à créer un climat de tolérance et de respect politiques, en ce tournant décisif de l'histoire de la RDC, et à garantir au personnel des Nations Unies un accès libre et sans restriction à tous les centres de détention », a dit M. Sidikou.

Le Représentant spécial a également lancé un appel aux autorités compétentes « pour un strict respect de la loi, afin de garantir à toutes les personnes détenues une procédure judiciaire équitable, mais aussi pour mettre fin à toutes les détentions à caractère politique ».

M. Sidikou a souligné la nécessité pour tous les Congolais, et en particulier les responsables des institutions judiciaires et des agences de l'Etat en charge de la sécurité, de respecter les lois de la République et d'assurer la promotion et la protection des droits de l'homme, y compris la liberté d'opinion, d'expression et de réunion pacifique consacrée dans la Constitution, et ce, dans un espace politique ouvert. « Cela est essentiel pour créer un environnement propice à la tenue prochaine d'un dialogue constructif en RDC », a-t-il dit.



News Tracker: autres dépêches sur la question
RDC : l'ONU condamne une attaque qui a tué un Casque bleu dans l'est du pays

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38680


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 03:53 (2016)    Sujet du message: 2016 UNITED NATIONS YEAR IN REVIEW / CONSPIRACY THEORY 2016: THE YEAR THAT DESTROYED AMERICA / JUDGEMENT DAY - HEAVEN OR HELL AWAITS -- [Truth Shock TV] Répondre en citant

2016 UNITED NATIONS YEAR IN REVIEW



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=l2sck1yq5Wk

CONSPIRACY THEORY 2016: THE YEAR THAT DESTROYED AMERICA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=YwYjUIOrRrI

JUDGEMENT DAY - HEAVEN OR HELL AWAITS  -- [Truth Shock TV]



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=SPKQgzrYkh0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 17:02 (2016)    Sujet du message: ALEXANDROV ENSEMBLE'S HEAD, 64 MEMBERS ON BOARD OF RUSSIAN Tu-154 PLANE Répondre en citant

TERRORIST ATTACK?

ALEXANDROV ENSEMBLE'S HEAD, 64 MEMBERS ON BOARD OF RUSSIAN Tu-154 PLANE
 

LIVE: Latest Updates on Tu-154 Aircraft Crash: Identification of Victims' Bodies to Be Conducted in Moscow

 https://sputniknews.com/europe/


© Sputnik/ Vladimir Astapkovich Russia 12:01 25.12.2016(updated 16:03 25.12.2016)

Crash in Black Sea (29) 42614012 Valery Halilov, the head of the Alexandrov Ensemble, the famous army choir of the Russian armed forces, and 64 of its members were on board of the Russian Tu-154 aircraft that crashed into the Black Sea on Sunday, the Russian Defense Ministry press service said Sunday.

MOSCOW (Sputnik) — Earlier in the day, a Russian Defense Ministry Tu-154 plane heading from Moscow to Syria with 92 people on board disappeared from radar shortly after refueling and take-off from the Black Sea resort city of Sochi. Fragments of the plane were discovered off the shore of Sochi. The musicians from the choir and nine journalists were on board of the aircraft that was en route to Hmeymim airbase in Syria for a New Year concert.

The musicians from the choir and nine journalists were on board of the aircraft that was traveling from Moscow to "A list of persons on board of the aircraft includes the head [of the ensemble], Valery Mikhaylovich Halilov," the statement read.

he list also includes Anton Gubankov, the chief of the Directorate of Culture of the Russian Defense Ministry, and prominent Russian humanitarian activist Elizaveta Glinka, the head of Spravedlivaya Pomoshch (Fair Aid) charity, according to the ministry.

Nine Russian journalists and two civil servants were also on board of the plane. Russia's Channel One, NTV and Zvezda broadcaster have confirmed that their journalists were among the passengers of the aircraft. Crash of Tu-154 plane in Sochi © Sputnik/ Crash of Tu-154 plane in Sochi

 https://sputniknews.com/russia/201612251048972201-alexandrov-ensemble-tu154/





Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 00:20 (2016)    Sujet du message: «JE BRÛLERAI L’ONU» : RODRIGO DUTERTE REPOND AUX ACCUSATIONS DE VIOLATIONS DES DROITS DE L'HOMME / RODRIGO DUTERTE : JOYEUX NOËL, CHERS CRIMINELS ! (VIDEO) Répondre en citant

RUMEUR DE GUERRE

«JE BRÛLERAI L’ONU» : RODRIGO DUTERTE REPOND AUX ACCUSATIONS DE VIOLATIONS DES DROITS DE L'HOMME

 
24 déc. 2016, 14:11


© Erik de Castro Source: Reuters
Rodrigo Duterte

Le président philippin a fait une autre déclaration farfelue en réponse aux accusations à son encontre. Après que l’ONU a appelé à enquêter sur Rodrigo Duterte, qui a admis avoir tué plusieurs criminels, ce dernier n’a pas été avare de menaces.

«Vous pouvez déposer une plainte devant les Nations unies, je brûlerai l’ONU si je viens aux Etats-Unis», a déclaré le président philippin, cité par le journal britannique The Independent. Il a tenu ces propos à l'occasion d'un discours sur une base militaire, dans la vile philippine de Zamboanga, en réponse aux critiques des experts de l’ONU qui ont demandé au gouvernement philippin d’enquêter sur le meurtre des personnes impliqués dans le trafic de drogues.

En réponse à ces accusations, Rodrigo Duterte a déclaré considérer la possibilité de faire sortir son pays de l’ONU, de la Cour pénale internationale et de mettre un terme aux accords avec les Etats-Unis.

Ce n’est pas la première fois que le président philippin décoche ses flèches contre l’ONU. Le 22 décembre, il a qualifié le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, d’«idiot». Ce dernier a proposé d’enquêter sur Rodrigo Duterte, après que celui-ci avait reconnu avoir tué personnellement des trafiquants de drogue lorsqu'il était maire de la ville de Davao.

Lire aussi : Rodrigo Duterte admet avoir déjà tué de ses propres mains des présumés criminels

Le président philippin arrivé au pouvoir en juin dernier s’est démarqué à plusieurs reprises par ses déclarations extravagantes à l’encontre des Etats-Unis, l’UE et l’ONU. Ainsi, la semaine dernière, il avait menacé de rompre toute coopération militaire avec Washington après que les Etats-Unis avaient décidé d’arrêter d'aider Manille sur le plan financier.

https://francais.rt.com/international/31196-je-brulerai-onu-rodrigo-duterte


RODRIGO DUTERTE : JOYEUX NOËL, CHERS CRIMINELS ! (VIDEO)

9 déc. 2016, 16:41



© capture d'écran de RT

Un chaleureux Joyeux Noël de la part du président philippin Rodrigo Duterte à tous ceux qui «compliquent la vie des Philippins».

Souhaiteriez-vous un Joyeux Noël aux trafiquants de drogue, aux voleurs et aux corrompus ? Le président philippin Rodrigo Duterte n’y voit aucun problème. «Je ne suis qu’un être humain», assure-t-il. Et il va le leur souhaiter, ce Joyeux Noël. Mais gare à vous, les criminels ! «Si vous n’arrêtez pas et que la violence continue, ce sera votre dernier "Joyeux Noël"», conclut en beauté le président philippin.

Après avoir pris ses fonctions en juin 2016, Rodrigo Duterte s'est rapidement rendu célèbre de par sa campagne sans pitié contre les narcotrafiquants et ses declarations sortant totalement du politiquement correct des hommes politiques et suscitant de vives polémiques dans les médias. Les Philippines sont l'un des rares pays d'Asie dont la majorité de la population est catholique. A l'approche de Noël, le président philippin semble avoir décidé de mettre un peu d'eau dans son vin...



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Vxut20U3lbk

https://francais.rt.com/international/30396-duterte-joyeux-noel-chers-crimi…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 00:50 (2016)    Sujet du message: UN GOES OFF SCRIPT IN RARE MOMENT OF CLARITY : 'THE AGENDA OF CORPORATE MEDIA IS REGIME CHANGE ' IN SYRIA Répondre en citant

UN GOES OFF SCRIPT IN RARE MOMENT OF CLARITY : 'THE AGENDA OF CORPORATE MEDIA IS REGIME CHANGE ' IN SYRIA

Independent journalist Eva Bartlett sets a smug reporter straight during a UN Syria Mission press conference.

Please take 3 minutes from your busy schedule and watch this amazing video.

RI Editors

Sat, Dec 24, 2016


Truth. Compliments of Eva Bartlett

A confession from your humble editors at Russia Insider: writing day in and day out about miserable newspapers and the wars they propagate can get seriously depressing.

But from time to time we come across brief bursts of truth that somehow slither their way into the mainstream. This is one of those rare but beautiful moments.

Watch as independent journalist Eva Bartlett (who has done incredible work in Gaza as well) drops truth bombs on a smug reporter during a U.N. Syria Mission press conference. We're not going to provide a transcript, because you need to actually stop what you're doing and watch this video:

So much truth condensed into three short, beautiful minutes. Spread this video far and wide. It's your patriotic duty.

http://russia-insider.com/en/veteran-war-reporter-spills-beans-un-press-con…


Dernière édition par maria le Lun 26 Déc - 16:31 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 16:25 (2016)    Sujet du message: THE HUNGER GAMES NOW A REALITY SHOW FOR REAL! Répondre en citant

THE HUNGER GAMES NOW A REALITY SHOW FOR REAL!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=KCw1Wv1iHvk

Ajoutée le 21 déc. 2016

Let author Frank DiMora take you on a ride that may seem unreal however, it is no joke and it not fake news. The movie The Hunger Games which was fiction has now become real. Frank will give you all the details. Unlike most who reported on this news Frank will show you how this news ties in with Jesus last days warnings.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 16:39 (2016)    Sujet du message: BACHAR JA'FARI : DES OFFICERS DE L’OTAN RETRANCHES A ALEP AVEC LES TERRORISTES Répondre en citant



GUERRE ET PROPAGANDE DE GUERRE


BACHAR JA'FARI : DES OFFICERS DE L’OTAN RETRANCHES A ALEP AVEC LES TERRORISTES



VIDEO (english) : https://www.youtube.com/watch?v=vHYZJMaJQAs


Conférence de presse de Bachar Ja’fari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le 19 décembre 2016, suite au Conseil de Sécurité


Le 21 décembre 2015 – Source Sayed87asan

Transcription

Bachar Ja’fari : Bonjour à tous. Je tiens à faire la déclaration suivante après l’adoption par le Conseil de Sécurité de la résolution 2328 : l’insistance de la France et du Royaume-Uni pour présenter et adopter [à huis-clos] une telle résolution ne constitue qu’un nouvel épisode de la propagande continue contre la Syrie et son combat contre le terrorisme. Nous respectons les résolutions du Conseil de Sécurité, mais nous sommes conscients du but véritable de leurs efforts qui consiste à protéger les terroristes – je vais vous expliquer pourquoi dans un instant – et non le peuple syrien.  Surtout après que la situation est devenue claire et qu’Alep a été libérée des groupes terroristes.

Je voudrais partager avec vous (cette information) : en ce moment même, les derniers terroristes dans certains districts d’Alep-Est évacuent leurs bastions, et ce soir même, Alep sera nettoyée. Le gouvernement syrien ne s’oppose pas à l’adoption de toute résolution qui respecte le droit humanitaire international, et (garantit) la protection des civils, ou vise à fournir aux civils une assistance médicale ou alimentaire, ou de protéger les installations médicales et éducatives.

Nous précisons cela car le gouvernement syrien, jusqu’à présent, fournit 80% de l’assistance humanitaire apportée à l’ensemble de notre peuple dans toute la Syrie, et en particulier aux civils qui sont toujours – espérons que ce soir, il n’y aura plus de civils – dans certains districts d’Alep-Est. L’ONU ne fait pas son travail correctement. Pour être concret, ces tâches constituent le devoir essentiel du gouvernement syrien envers ses citoyens, et il les a menées à bien durant les cinq dernières années.

Nous nous opposons aux tentatives de certains États membres de préparer et soumettre, sous une couverture humanitaire, des résolutions insidieuses formulées en termes vagues et en phrases alambiquées qui ont plus d’une interprétation, avec l’intention d’exploiter ces résolutions dans des objectifs inavouables, à savoir légitimer l’interférence étrangère et le renversement par la force d’un gouvernement légitime, ou même l’emploi de la force militaire. Ce genre de résolutions peut avoir beaucoup d’objectifs autres que les visées humanitaires annoncées. Nous nous souvenons tous de ce qu’ils ont fait à l’Irak, à la Libye et à d’autres pays, et (toujours) sous la couverture d’objectifs humanitaires. En Libye, ils voulaient (censément) protéger les civils : ils ont entièrement détruit le pays et transformé la Libye en plaque tournante internationale du terrorisme. L’Irak… il est inutile d’en parler.

Le gouvernement syrien, dans le cadre de son action humanitaire, a accueilli plus de 100 000 civils venus des districts d’Alep-Est entre le 26 novembre et le 14 décembre. De plus, le gouvernement a répondu à tous les besoins de ces civils, y compris l’assistance médicale. Il est nécessaire de souligner que le gouvernement syrien a fourni 80%, comme je l’ai dit, de la nourriture et de l’assistance d’urgence à ces familles, tandis que les organisations des Nations Unies n’en ont fourni que 20%, à peine 20%. Le gouvernement syrien exige à cet égard que les agences des Nations Unies jouent leur rôle et aident les habitants syriens d’Alep. Qu’ils les aident par des actes, et non par des paroles.

Le gouvernement syrien a accepté d’évacuer les groupes armés illégaux et leurs familles d’Alep. De nombreuses personnes appartenant aux prétendues familles des terroristes ont quitté les bus qui les transportaient vers l’extérieur d’Alep pour rejoindre l’Armée arabe de la République de Syrie et les zones contrôlées par le gouvernement. De nombreux membres de leurs propres familles ont décidé d’eux-mêmes de quitter les bus et les ont quittés, et nous avons les images, les vidéos, Youtube, Whatsapp, tout ce que vous voulez, ce qui prouve et corrobore ce dont nous parlons. Cela est très révélateur, Mesdames, Messieurs.

Cependant, les groupes terroristes armés ont à maintes reprises violé les termes de cet accord, en essayant d’emmener un certain nombre de prisonniers et de dépouilles de martyrs (de l’Armée syrienne) avec eux, ou de partir avec leurs armes à moyenne portée. Selon l’accord conclu avec eux, les terroristes devaient quitter leurs bastions en emportant seulement leurs armes légères, et sans emmener aucun otage avec eux, aucun corps de martyr. Ils n’ont pas respecté ces clauses de l’accord et ont emporté leurs armes à moyenne portée et de nombreux soldats et civils syriens kidnappés avec eux, ainsi qu’un grand nombre de dépouilles de martyrs. Telle est la raison pour laquelle toute l’opération a été arrêtée hier.

Malgré tout cela, le gouvernement syrien reste prêt à évacuer les groupes armés illégaux restants, dans les dernières poches terroristes d’Alep-Est, et il a préparé hier un convoi pour évacuer 3750 terroristes et leurs familles.

Malheureusement, certains États membres du Conseil de Sécurité et les médias dominants continuent à défendre et à soutenir l’opposition syrienne armée génétiquement modifiée, qui est par définition modérée, tout en fermant les yeux sur leurs crimes, comme l’incendie des bus d’évacuation hier.

J’imagine que vous êtes au courant. Les médias vous ont dit que les terroristes n’ont brûlé que 5 bus. Non, ce n’est pas vrai. Ils ont brûlé 25 bus, et ont pris leurs chauffeurs en otages. Et ils en ont tué 3. Et ils ont utilisé une fillette de sept ans pour commettre un attentat suicide. Sept ans. Une fillette kamikaze. Contre un poste de police à Damas il y a deux jours. J’imagine que vous êtes aussi au courant de cela. Mais la France et d’autres pays membres, et le Conseil lui-même, n’ont pas prononcé le moindre mot de condamnation contre ces attaques terroristes contre les bus d’évacuation qui devaient évacuer les malades et les blessés de Kafraya et Alfou’a. Ils n’ont pas dit un seul mot sur cette fillette de sept ans envoyée commettre un attentat-suicide, activé par télécommande depuis l’extérieur du poste de police. Ces Messieurs à l’intérieur n’ont pas pu trouver le temps pour émettre une condamnation.

Bien que nous soyons convaincus que certains États membres du Conseil de Sécurité cherchent à sauver leurs terroristes modérés de leur sort, nous considérons l’adoption de cette résolution comme un test légal et moral pour ces pays, comme une chance qui leur est donnée, si vous voulez, de prouver leurs bonnes intentions, pour autant qu’ils en aient la moindre, et leur véritable intérêt à répondre aux besoins humanitaires du peuple syrien, sans aucun agenda caché hostile et agressif à l’encontre du gouvernement et du peuple syriens.

Je voudrais enfin partager avec vous cette information : les autorités syriennes compétentes ont obtenu des informations selon lesquelles de nombreux officiers étrangers des services de renseignements et de l’armée qui se trouvent à Alep-Est avec les groupes terroristes essayent de quitter leurs bastions et Alep-Est.

Je vais vous révéler leurs noms et nationalités :

Mutaz Oglakan Oglu, turc.
David Scott Winer, américain.
David Schlomo Aram, israélien.
Muhammad Cheikh al-Islam al-Tamimi, qatari.
Muhammad Ahmad al-Sibyan, saoudien.
Abd al-Mun’im Fahd Lahrej, saoudien.
Ahmad b. Nawfal Ladrij, saoudien.
Muhammad Hassan al-Subayi, saoudien.
Qasim Sa’d al-Chumri, saoudien.
Ayman Qasim al-Tha’labi, saoudien.
Amjad Qasim al-Tirawi, jordanien.
Muhammad al-Chafi’i al-Idrisi, marocain.

Ces individus appartenant à « l’opposition syrienne modérée« , qui sont de nationalités étrangères, essaient de s’échapper d’Alep-Est avec les terroristes, et c’est la raison pour laquelle vous avez vu ce mouvement hystérique vers le Conseil de Sécurité depuis trois jours. Car l’objectif principal est de sauver ces terroristes étrangers, officiers des services de renseignements, de la part de ces pays mêmes qui ont poussé à l’adoption de la résolution, pour les faire sortir d’Alep.


Journaliste : Monsieur l’Ambassadeur, l’ONU déclare, au plus haut niveau, que votre gouvernement ne permet pas l’acheminement d’aide humanitaire en Syrie, mais vous affirmez que l’ONU ne joue pas son rôle pour acheminer cette aide humanitaire. Je n’ai que deux petites questions, Monsieur l’ambassadeur. Premièrement, allez-vous pleinement appliquer cette résolution en Syrie, et deuxièmement,  allez-vous permettre l’acheminement de l’aide humanitaire de l’ONU à Alep et aux autres parties de la Syrie. Merci.

Bachar Ja’fari : La résolution que nous venons d’adopter au Conseil a été appliquée par le gouvernement syrien depuis 5 ans.  Ce n’est donc pas quelque chose de nouveau pour nous. Au contraire, nous accueillons volontiers les bonnes intentions (pour autant qu’elles existent) derrière l’adoption de cette résolution. C’est-à-dire que nous aimerions voir des partenaires sincères à nos côtés pour appliquer cette résolution, car jusque-là, nous avons toujours eu un « aller simple » dans le déploiement de l’assistance humanitaire en Syrie. Ça a toujours été le gouvernement syrien qui fournissait 80% de l’assistance totale. Il est donc temps pour ceux qui prétendent avoir de bonnes intentions à l’égard du peuple syrien de partager ces fardeaux humanitaires avec le gouvernement syrien. Nous ne sommes pas attristés par cette résolution, car cela va dans le sens de nos efforts quotidiens.

Journaliste : Monsieur l’Ambassadeur, deux petites questions. Dans les prochaines 24 heures, votre gouvernement permettra-t-il aux observateurs de l’ONU d’accéder à Alep-Est ? Et votre gouvernement garantit-il la sécurité des observateurs de l’ONU à Alep ?

Bachar Ja’fari : Attendez, attendez, vous lisez mal la carte, mon ami. Vous lisez mal la carte, et vous n’avez pas lu la résolution, ou vous ne suivez pas correctement les événements.

Est-ce que nous allons implémenter la résolution, est-ce votre question ?

Journaliste : Oui. Allez-vous laisser les observateurs accéder à Alep?

Bachar Ja’fari : Très bien. Excellent. Nous parlons d’observateurs qui sont déjà sur place, nous ne parlons pas d’observateurs qui vont venir de Mars ou Jupiter. La résolution parle des observateurs qui sont déjà sur place. Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR), la Croix-Rouge syrienne, le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), les Nations Unies, toutes ces organisations sont déjà sur place. Personne d’autre ne viendra en plus de ceux qui sont déjà présents. Il n’est nullement question de former ou d’établir une nouvelle force venant de l’extérieur pour remplacer ceux qui sont sur place. La résolution mentionne l’ONU, l’ICRC, la Croix-Rouge syrienne comme les organisations devant superviser et appliquer cette résolution. Elles sont (déjà) là-bas ! Elles appliquent cette résolution depuis des années.

Journaliste : Est-ce que votre gouvernement garantit leur sécurité ?

Bachar Ja’fari : Cela fait 6 ans que nous garantissons la sécurité des personnels de l’ONU. Six ans ! Et aucun des personnels de l’ONU n’a été tué, blessé ou enlevé. Pour votre information, cher Monsieur. Et cela nous a coûté très cher car beaucoup de nos officiers et de nos travailleurs humanitaires ont été tués pour cela.
Journaliste : Selon votre gouvernement, qui est responsable de l’incendie des bus à Al-Foua et Kafraya ? Quels groupes ?

Bachar Ja’fari : Le groupe qui a brûlé les bus s’appelle Saraya al-Tawhid. Saraya al-Tawhid, qui fait partie d’al-Qaïda, et Jaysh al-Fatah, affilié aux services de renseignement turcs.

Journaliste : Des gens ont-ils pu quitter ces deux localités ? Quel est le statut des civils à Al-Foua et Kafraya ?

Bachar Ja’fari : Ils ont tué 3 chauffeurs, kidnappé les 22 chauffeurs restants, brûlé 25 bus. Ils ont bien sûr empêché l’évacuation des blessés de Kafraya et Al-Foua. Mais aujourd’hui, nous sommes parvenus à évacuer des centaines de ces blessés de Kafraya et Al-Foua.

Journaliste : Monsieur l’ambassadeur, vous avez donné ces noms et ces nationalités (d’officiers étrangers), que comptez-vous faire d’eux ? Allez-vous les laisser partir allez-vous les arrêter ? Car vous avez manifestement toutes les informations, et vous contrôlez la zone et le terrain Qu’allez-vous donc faire ?
Bachar Ja’fari : Nous allons les capturer, mon ami, et vous les montrer.

Journaliste : Seulement eux, ou également d’autres combattants ?

Bachar Ja’fari : Je parle des officiers de renseignement étrangers dont j’ai mentionné les noms il y a quelques minutes. Vous voulez les voir ? On va vous les montrer.

Journaliste : Monsieur l’Ambassadeur, les bus qui ont supposément été brûlés à Alep-Est…

Bachar Ja’fari : Ils n’ont pas été « supposément » brûlés. N’avez-vous pas vu les photos ?

Journaliste : Je dis « supposément » car ils n’ont pas été brûlés par ceux que vous prétendez (coupables) de l’incendie. Certaines personnes disent qu’ils ont été brûlés par des combattants étrangers comme le Hezbollah…

Bachar Ja’fari : Oubliez ces prétendues personnes, j’ai le film de l’incendie des bus, avec le leader du mouvement qui a brûlé ces bus criant « Allahu akbar » et s’identifiant, nous avons leur déclaration à ce propos… Voyons, mon ami, voyons. Laissez-moi respirer. Laissez-moi respirer, s’il vous plaît.

Journaliste : Monsieur l’Ambassadeur, vous avez donné toute une liste de noms d’individus qui sont selon vous…

Bachar Ja’fari : Des gens très bien, oui.

Journaliste : … des agents de renseignement originaires de…

Bachar Ja’fari : Non, non, ils font partie de l’opposition syrienne modérée.

Journaliste : Oui.

Bachar Ja’fari : Génétiquement modifiés.

Journaliste : Sont-ils toujours à Alep-Est ?

Bachar Ja’fari : Oui.

Journaliste : Ils sont toujours là-bas ?

Bachar Ja’fari : Oui. Et c’est pourquoi vous avez vu ce mouvement hystérique (à l’ONU) durant le week-end par la France, le Royaume-Uni et les Américains, car ils veulent garantir leur sortie d’Alep-Est en sécurité.

Journaliste : Monsieur l’ambassadeur, comment avez-vous pu obtenir leurs noms ?

Bachar Ja’fari : Nous n’avons pas de services de renseignements efficaces. Merci infiniment.

Traduction Sayed Hasan

http://lesakerfrancophone.fr/bachar-jafari-des-officiers-de-lotan-retranche…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 03:52 (2016)    Sujet du message: VIDEO: STEP INSIDE A REAL SWAT TEAM POT RAID -- SEE IF YOU CAN TELL WHO THE 'BAD GUYS' ARE / VIDEO SHOWS MOM AND DAUGHTER BEING ARRESTED AFTER CALLING COPS FOR HELP Répondre en citant



VIDEO: STEP INSIDE A REAL SWAT TEAM POT RAID -- SEE IF YOU CAN TELL WHO THE 'BAD GUYS' ARE




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=bs8OdAA6EdQ

 
VIDEO SHOWS MOM AND DAUGHTER BEING ARRESTED AFTER CALLING COPS FOR HELP




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=04xjP1E3_EA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 15:22 (2016)    Sujet du message: HEADS UP! SERIES OF STAGED EVENTS UNDERWAY AT MALL ACROSS THE COUNTRY Répondre en citant



HEADS UP! SERIES OF STAGED EVENTS UNDERWAY AT MALL ACROSS THE COUNTRY


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=x39CUr92yfY

Diffusé en direct il y a 11 heures

http://undergroundworldnews.com

Update: 20 Malls hit in this string of events!

A large disturbance at Wolfchase Galleria sent shoppers running the day after Christmas.

Memphis Police Department was on high alert after threats were posted on social media regarding a possible shoot out that would happen at the mall.

Some teens were reported to be outside throwing up gang signs and were asked to leave the area by police.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 16:13 (2016)    Sujet du message: BLOODIEST CHRISTMAS WEEKEND : 11 DEAD, MORE THAN 60 SHOT IN CHICAGO Répondre en citant



BLOODIEST CHRISTMAS WEEKEND : 11 DEAD, MORE THAN 60 SHOT IN CHICAGO 




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=yklHqv5SggM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 16:30 (2016)    Sujet du message: L’EUROPE : UNIS DANS LA TERREUR Répondre en citant







FAITES LE LIEN

EMPEREUR - LE SACRE DE CHARLEMAGNE


Les relations entre Charlemagne et le pape Adrien Ier n'étaient pas si exemplaires, la Toscane et toute l'Italie du Sud était promise au pape, mais le souverain franc préférait imposer sa propre domination sur l'Italie. L'indépendance des États du pape était de plus en plus fictive. Malgré tout, Charles est soucieux de sa construction politique, et il sait que le facteur religieux est essentiel. Aussi, lorsque le nouveau pape Léon III est emprisonné en 799 et roué de coups par des nobles qui l'accusent d'immoralité, Charlemagne intervient et assure le retour du pape à Rome sous bonne escorte. En remerciement de service rendu, notamment contre les Lombards, Charlemagne prend le titre inédit d'« Empereur des Romains ». La cérémonie se déroule à la basilique Saint-Pierre de Rome le 25 décembre 800. Il se présente de façon symbolique en continuateur lointain de l'empire romain d'Occident. C'est ainsi qu'il arbore comme emblème l'aigle monocéphale.

Le sacre de Charlemagne


(Bibliothèque nationale de France)

Lire la suite : http://www.histoire-france.net/moyen/charlemagne

-----



L’EUROPE : UNIS DANS LA TERREUR


26/12/2016  •  de latrompette.fr

Face à l'insondable, l'Europe s'unit dans la peur.

Par Josue Michels

La nouvelle de l'attaque terroriste à Berlin a non seulement provoqué des ondes de choc dans toute l'Allemagne, mais elle a poussée toute l'Europe au bord de son siège en anticipation de la réaction de l'Allemagne. Soudainement, et du moins pour le moment, les différences sont mises de côté à mesure que l'Europe oublie ses incohérences et devient plus unifiée pour faire face au monstre sans cœur du terrorisme. «L'Europe va se rapprocher plus que jamais pour prévenir les attaques contre notre société», a déclaré le ministre de l'Intérieur autrichien, Wolfgang Sobotka. (Traduction de La Trompette tout au long)

L'horreur à Berlin montre que ce n'est pas seulement l'Allemagne, la France, la Belgique, l'Autriche ou tout autre pays européen individuel qui est attaqué. L'Europe dans son ensemble est confrontée par la menace croissante du terrorisme. On ne peut plus dire: «Ce n'est pas mon problème». Toute l'Europe est touchée. C’est devenu le problème de chaque nation individuelle.

Le président français François Hollande, qui a fait face à une situation semblable le 14 juillet, a exprimé son chagrin et sa compassion: «Les Français participent au deuil des Allemands face à cette tragédie qui a frappée toute l'Europe».

Le premier ministre français, Bernard Cazeneuve, a tweeté en allemand: «Ganz Frankreich steht Deutschlands Seite», qui signifie «Toute la France se tient avec l'Allemagne». = Phrase code pour la nouvelle inquisition de l'Europe, troisème guerre mondiale, par les allemands et les francs.

L'ancien ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, a exprimé ses sentiments à la manière d'un philosophe grec: «La douleur et l’anxiété concernant notre monde et notre âme—c'est ce que nous partageons aujourd'hui dans toute l'Europe avec les Berlinois».

Les hauts fonctionnaires de l'Union européenne y voient aussi un problème qui affecte l'Europe dans son ensemble. Le commissaire européen Jean-Claude Juncker a dit: «Mes pensées et celles de l’ensemble de la Commission européenne sont avec les familles et les proches de tous ceux qui ont été tués et blessés à Berlin. Ces nouvelles sont d'autant plus dévastatrices puisque les gens se rassemblaient pour célébrer la saison de Noël, que beaucoup associent avec la tranquillité et la paix. Nous sommes unis avec les victimes dans une profonde tristesse.

La pré-saison de Noël qui autrement servait à unir l'Europe dans la paix, et qui a même conduit à des trêves momentanées durant la guerre, unit l'Europe une fois de plus. Mais cette fois, il ne le fait pas dans la paix, mais dans la peur.

Les Européens à travers le continent se rassemblent à la suite de cette terreur. Ils promettent un soutien pour l'Allemagne dans la lutte contre la montée du mal au milieu d'eux. Beaucoup reconnaissent que le problème ne peut être résolu qu'en coupant la tête du serpent terroriste au Moyen-Orient. L'Allemagne dispose désormais d'un large soutien pour prendre de telles mesures offensives. Mais il manque un dirigeant fort assez pour le faire, causant encore plus de peur chez les Allemands.

Après les attaques terroristes de Paris en 2015, Hollande a pris des mesures drastiques dans un effort pour protéger son peuple; il a même ordonné des frappes aériennes contre l'État islamique en Syrie. Il a également demandé l'appui de ses voisins européens. Le monde entier se tourne maintenant vers le gouvernement allemand pour une réponse semblable. Le président élu des États-Unis, Donald Trump, a appelé l'Europe à agir:

Nos cœurs et nos prières sont avec les proches des victimes de l'horrible attaque terroriste d'aujourd'hui à Berlin. Des civils innocents ont été assassinés dans les rues alors qu'ils se préparaient à célébrer les fêtes de Noël. ISIS et d'autres terroristes islamistes massacrent continuellement les chrétiens dans leurs communautés et lieux de culte dans le cadre de leur jihad mondial. Ces terroristes et leurs réseaux régionaux et mondiaux doivent être éradiqués de la face de la Terre, une mission que nous mènerons avec tous les partenaires qui aiment la liberté.

Le moment de l'attaque a frappé l'Europe de façon particulièrement dure. L'Europe et les dénominations chrétiennes à travers le monde sentent une unité plus profonde en ce jour de fête, ce qui rend cette attaque plus personnelle. Ils attendent pour que l'Allemagne agisse, mais la chancelière allemande Angela Merkel hésite. Elle est choquée devant un monstre croissant et sans cœur. Elle perd la confiance du peuple—non seulement parmi les Allemands, mais parmi tous les Européens. Le continent gémit pour un dirigeant audacieux.

Le quotidien français Le Parisien a identifié la cible de l'attaque—l'Europe, plus précisément le christianisme:

La tragédie qui s'est produite hier à Berlin est, malheureusement, similaire au cauchemar que tous les policiers des pays occidentaux craignaient depuis des années. Depuis longtemps, les terroristes islamistes ont ciblé le symbole du marché de Noël, qui unit la tradition chrétienne et la célébration populaire. En France, des plans mortels ont été déjoués, qui visaient la ville de Strasbourg. Maintenant, ils ont frappé la capitale allemande. Mais ce n’est pas seulement un pays qui a été frappé: Ceci a frappé le cœur de l'Europe.

Une réponse similaire vint de Londres. Le Times a écrit: «Ceci est une attaque non seulement contre les Allemands ou le monde occidental. C'était aussi une attaque sur la communauté, sur les familles, sur la stabilité et sur Noël et le christianisme».

«Depuis 15 ans, nous avons réitéré que cette guerre est aussi une guerre de cultures dans laquelle seule la défense de nos valeurs de démocratie, de respect et de solidarité peuvent construire une barrière contre la terreur,» a déclaré le quotidien italien La Repubblica. Mais alors que l'Europe défend ses valeurs, sa tolérance et son amour, le terrorisme les écrase avec du sang.

Comment l'Europe répondra-t-elle? Qui va protéger les valeurs de l'Europe? Qui va défendre le christianisme en Europe et au Moyen-Orient? L'Europe ne peut pas s'unir à moins d'avoir un dirigeant—Merkel ne le fera pas. Alors que l'Europe devient plus horrifiée et que ses enfants deviennent plus terrifiés, ils crieront pour un homme fort. Et la prophétie biblique nous dit qu'ils en auront un. Pour en savoir plus sur l'impact de cette attaque à Berlin, lisez l'article du chroniqueur le La Trompette Brad Macdonald: «L’attaque de Berlin: Ceci était-il le 11/9 de l’Allemagne?» ▪

https://www.latrompette.fr/fr/articles/posts/l-europe-unis-dans-la-terreur


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Déc - 15:23 (2016)    Sujet du message: NOËL AUX USA : DES HORDES D'ADOLESCENTS ATTAQUENT DES CENTRES COMMERCIAUX Répondre en citant



NOËL AUX USA : DES HORDES D'ADOLESCENTS ATTAQUENT DES CENTRES COMMERCIAUX

Réseaux bien organisés dans plus de 20 centres d'achats alors que l'article en mentionne 12. Dans quelque temps, nous apprendrons qui est derrière ce chaos, mais déjà nous en avons une bonne idée. Georges Soros et tous ces gens payés pour foutre le bordel??? Ce qui permettra au gouvernement de mettre en place plus de "sécurité" pour le bien de tous! 



© REUTERS/ Benoit Tessier Société 11:48 29.12.2016(mis à jour 11:57 29.12.2016)

Un phénomène inquiétant prend de l’essor aux Etats-Unis, où des groupes de jeunes adolescents sèment la terreur et s’en prennent à des centres commerciaux en pleines vacances de Noël.

Pendant la période des fêtes de fin d'année, une série d'attaques inquiétantes ont été perpétrées par des groupes d'adolescents dans des centres commerciaux.

Ainsi, dans l'État du Kentucky, environ 2 000 jeunes ont bloqué les principaux centres commerciaux, informe la chaîne de télévision Fox News.

VIDEO : Ouvrir le lien de l'article

« Aujourd'hui, nous sommes forcés de mettre des gilets pare-balles et des casques afin de faire nos courses de fête », ironisent des représentants de la police.

Au total, 12 centres commerciaux ont été attaqués sur tout le territoire des États-Unis.

VIDEO :

Plus d'un millier de jeunes ont envahi le centre commercial de Pittsburgh, en Pennsylvanie, semant chaos et destructions. Une action similaire dans la ville de Little Rock, dans l'État de l'Arkansas, a été tout aussi dévastatrice.

VIDEO :

À Jacksonville, en Floride, et à Memphis, dans le Tennessee, les adolescents ont perturbé la projection d'un film. Des attaques contre les citadins ont été également enregistrées dans le Wisconsin et l'Illinois.

Bien que certains malfaiteurs aient été arrêtés, la police envisage de renforcer les patrouilles pendant les vacances pour faire face à la criminalité juvénile.

VIDEO :

 https://fr.sputniknews.com/societe/201612291029400404-usa-noel-adolescents-attaques/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Déc - 14:01 (2016)    Sujet du message: LA MORT DE CLAIRE SEVERAC, UNE ACTIVISTE QUI DERANGEAIT « L'ESTABLISHMENT » Répondre en citant

LA MORT DE CLAIRE SEVERAC, UNE ACTIVISTE QUI DERANGEAIT « L'ESTABLISHMENT »

Publié par wikistrike.com sur 30 Décembre 2016, 07:55am

Catégories : #Santé - psychologie
 


C'est avec stupéfaction mais aussi, bien entendu, avec une immense tristesse que nous venons d'apprendre le décés de notre collègue et amie CLAIRE SEVERAC, auteur des best-sellers remarquables « Complot mondial contre la santé » et surtout « La guerre secrète contre les peuples » , ouvrages terriblement gênants s'il en est pour le système mafieux en place! 

Claire Séverac, collègue et amie de l'inoubliable Sylvie Simon, était également l'auteur avec celle-ci de l'excellent livre « La coupe est pleine. Nos enfants sont plus précieux que le CAC40 . Tout comme Sylvie, Claire Séverac s'était également très fortement mobilisée pour soutenir les victimes de l'innommable vaccination contre le papillomavirus (Gardasil et Cervarix) et dénoncer auprès du public dans de nombreuses vidéos cette arnaque sanitaire hors du commun... 

Le site Egalité et réconciliation a posté il y a il y a 5 heures que Claire nous a quittés, avec la mention d'une « longue maladie ».... Toutefois, une autre source (qui la connaissait bien) stipule dans un courriel tout récent que nous avons reçu ce soir: 

« Pas de bonnes nouvelles de Claire Séverac.


Nous l'avons eu au téléphone dernièrement, elle allait bien, et voilà que nous apprenons le 22 décembre qu'elle est au plus mal, et qu'elle se retire de toute activité militante, ne voulant plus que l'on parle d'elle. Cette nouvelle nous attriste beaucoup. Son site est fermé, tout comme son compte Facebook, sa page Wikipédia est supprimée... 

Comme ce « mot » est sur un document interne à l'association, nous en faisons état ici, car nous estimons que vous êtes en droit de le savoir. D'autant plus si l'on peut faire quelque chose pour elle... Même si cela est compromis par sa situation et sa décision. 

Encore faudrait-il être certain que c'est bien une décision en parfait accord avec son libre arbitre ? Car il est permis d'en douter... » 

Cette nouvelle inquiétante et terriblement attristante est hélas à inscrire dans le contexte de l'élimination de plusieurs dizaines de chercheurs et médecins holistiques aux USA et ailleurs. Ce décès intervient ne l'oublions pas non plus après ceux également précipités (vu leur jeune âge) de personnes comme Corinne Gouget (additifs alimentaires) et également Bernard Christophe (pharmacien qui gênait aussi terriblement le système avec son Tic-Tox contre la maladie de Lyme et qui était en passe de gagner un procès-clef!

Nous terminons cet article par deux considérations importantes: la première, c'est qu'il est devenu indispensable que le public prenne conscience des risques pris par les activistes bénévoles qui informent gratuitement et sans jamais compter leur temps sur des thèmes aussi dérangeants et tabous. Oui, clairement, ils risquent leur vie et ce n'est pas être « complotiste » que de le rappeler. Il est donc impératif que le public s'informe de plus en plus mais qu'il n'avale pas juste passivement et de façon égoïste une connaissance! 

Toute personne qui bénéficie d'informations importantes susceptibles de lui épargner sa santé et sa vie a un devoir éthique et citoyen d'en parler le plus largement tout autour d'elle, peu importe le « quand dira-t-on social » qui ne mérite plus la moindre place dans l'état d'urgence sanitaire et politique dans lequel se trouve le monde entier... Parler de ce que vous aurez appris et le faire le plus largement contribuera inévitablement à plus de sécurité et d'efficacité concrète pour tous: plus de victimes potentielles seront susceptibles d'être informées A TEMPS et d'autre part, l'activité et la responsabilité communicationnelle sera mieux répartie sur un plus grand nombre d'émetteurs-transmetteurs des infos. 

La deuxième considération et nous sommes tout à fait convaincus que c'est vraiment ce que Claire Séverac aurait espéré (tout comme Sylvie Simon aussi d'ailleurs), c'est que le combat pour l'information et la liberté doit absolument pouvoir se poursuivre et cela, au nom des plus faibles et des plus fragiles.... « the show must go on » comme chantait l'autre, sauf qu'il s'agit ici de tout sauf d'un show mais bien d'une véritable tragédie politique et de santé publique. Aussi, le plus bel hommage, mais aussi le plus concret et le plus efficace que nous puissions faire à Claire Séverac et à son magnifique travail, c'est de solliciter les éditeurs pour que ses ouvrages continuent surtout d'être édités, d'acheter en nombre ses ouvrages, de continuer à les faire connaître à ceux qui ne la connaissaient pas, ainsi que de continuer à partager plus que jamais ses interventions en vidéo.... MERCI CLAIRE pour tout ce que tu as fait, nous ne t'oublierons jamais!


  
  D'autres vidéos de Claire Séverac ici

Source

http://www.wikistrike.com/2016/12/la-mort-de-claire-severac-une-activiste-q…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Déc - 14:38 (2016)    Sujet du message: HEADS UP! #DISRUPT J20 PLANS FOR CHAOS IN DC, CALLS FOR BOLD MOBILIZATION AGAINST TRUMP / WARNING SOMETHING TERRIBLE 12_31_16, WARNING _MESSAGES_ FOUND ALL OVER Répondre en citant

RUMOR OF CHAOS

HEADS UP! #DISRUPT J20 PLANS FOR CHAOS IN DC, CALLS FOR BOLD MOBILIZATION AGAINST TRUMP 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=kRjhiu3YSic&t=302s


WARNING SOMETHING TERRIBLE 12_31_16, WARNING _MESSAGES_ FOUND ALL OVER




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=eryLzMrZye8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Sam 31 Déc - 17:14 (2016)    Sujet du message: BARACK OBAMA EXPULSE 35 DIPLOMATES RUSSES ET MENACE MOSCOU / POUTINE DECIDERA APRES L'INVESTITURE DE TRUMP S'IL EXPULSE OU NON 35 DIPLOMATES AMERICAINS. TRUMP FELICITE POUTINE Répondre en citant

RUMEUR DE GUERRE

BARACK OBAMA EXPULSE 35 DIPLOMATES RUSSES ET MENACE MOSCOU

Les tensions augmentent de jour en jour, les fausses accusations par les Etats-Unis contre la Russie font la une des journaux internationaux. Bref, une autre guerre en préparation, qui sera des plus terribles, cette fois-ci, selon mon point-de-vue.

Publié par wikistrike.com sur 29 Décembre 2016, 20:00pm
Catégories : #Politique internationale

 

Ingérence supposée dans les élections US: Sans apporter la moindre preuve, B. Obama prend des sanctions

Les autorités américaines ont décidé le 29 décembre d'expulser 35 diplomates russes et fermer deux sites de la Fédération à New-York et dans le Maryland. Les accusations d'ingérence de Moscou dans le processus électoral américain en sont à l'origine.

A quelques semaines de quitter la Maison Blanche, Barack Obama a fait des annonces fracassantes. Le toujours locataire de la Maison Blanche a pris la décision d'expulser 35 diplomates russes du pays et de fermer deux sites russes à New-York et dans le Maryland. Les diplomates ont 72 heures pour quitter les Etats-Unis.

Selon lui, ces actions «sont une réponse nécessaire et appropriée aux efforts pour attaquer les intérêts américains en violation des normes internationales». 

Barack Obama n'a pas hésité à lancer que «tous les Américains devraient être alarmés par les actions de la Russie».
 
«Le vol et la divulgation de données n'ont pu se faire qu'avec l'accord des plus hautes autorités du gouvernement russe», a déclaré le président américain faisant référence au piratage de données du Parti démocrate diffusées par la suite par le site Wikileaks. Il a souligné que ce type d'activités avaient «des conséquences».

En plus de l'expulsion des diplomates et de la fermetures des deux sites, le président américain a sanct
ionné neuf entités et personnes incluant les services de renseignement russes du GRU et du FSB ainsi que quatre officiers du GRU et trois fournisseurs de matériel du GRU.

Ne serait-ce qu'un début ?

D'après les déclarations de Barack Obama, le FBI s'apprête à publier des informations techniques sur les cyber-activités civiles et militaires de la Russie.

Mais ce n'est pas tout. Le locataire de la Maison Blanche assure que ces mesures «ne constituent pas la totalité de la réponse américaine aux activités agressives de la Russie».

«Les Etats-Unis continueront à prendre une variété de mesures selon un calendrier et un lieu de notre convenance dont certaines ne seront pas rendues publiques», a-t-il ajouté.

Barack Obama en a appelé à ses alliés afin «de travailler ensemble pour s'opposer aux efforts de la Russie de sapper les normes internationales et d'interférer avec la gouvernance démocratique».

Le président américain assure que son administration fournira un rapport au Congrès au sujet des «efforts pour interférer avec notre élection et de la cyber-activité nocive relative à notre cycle électoral dans les élections précédentes».

Barack Obama a également justifié cette batterie de mesures de rétorsion par «le niveau inacceptable de harcèlement» qu'aurait subi les diplomates américains à Moscou l'année dernière de la part des services de sécurité et de la police.

Le ministre des Affaires étrangères russe a réagi à ces «sanctions contre-productives qui vont nuire à la restauration des liens bilatéraux» entre les deux pays.

http://www.wikistrike.com/2016/12/alerte-barack-obama-expulse-35-diplomates…



POUTINE DECIDERA APRES L'INVESTITURE DE TRUMP S'IL EXPULSE OU NON 35 DIPLOMATES AMERICAINS. TRUMP FELICITE POUTINE

Publié par wikistrike.com sur 30 Décembre 2016, 19:59pm
Catégories : #Politique internationale
 


Mise à jour 20h40

ALERTE - Trump félicite Poutine pour son intelligence dans l'affaire des sanctions

"J'ai toujours su que Poutine était intelligent" a-t-il dit ce soir.


Poutine décidera après l'investiture de Trump des mesures à apporter. Pas d'expulsion ni fermeture en attendant. Il n'attaquera donc pas pour le moment ni les diplomates ni leur famille.

Cette décision intelligente signifie qu'il se moque totalement des dires et faits de B. Obama qu'il ne considère déjà plus comme étant le Président US. Obama, c'est déjà du passé.
 
-----------

Suite aux sanctions américaines envers la Russie pour un supposé soutien au trucage (non avéré) des élections US en novembre dernier, la Russie va riposter.

A l'instar de Barack Obama qui a pris la mauvaise décision d'expulser 35 diplomates russes du territoire US, ce, dans les 72 heures, la Russie promet d'expulser à son tour 35 diplomates américains.

Poutine annonce aussi la fermeture de l'école américaine.

Avant le départ d'Obama de la Maison Blanche et l'investiture de Donald Trump le 20 janvier 2017, nous assistons à un parfum de guerre froide entre 2 des plus grandes nations au monde, un froid glacial qui ne vient pas de Sibérie, non, mais de Washington qui accuse sans preuve Vladimir Poutine d'ingérence.

« Nous ne pouvons évidemment pas laisser les démarches de ce type sans réponse, la réciprocité est une loi de la diplomatie et des relations internationales », a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.
 
Alexander Doyle pour WikiStrike

http://www.wikistrike.com/2016/12/la-russie-va-a-son-tour-expulser-35-diplo…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 04:37 (2017)    Sujet du message: POUR MACRON, ANGELA MERKEL ET LES ALLEMANDS ONT "SAUVE" LA "DIGNITE COLLECTIVE" DES EUROPEENS Répondre en citant

POUR MACRON, ANGELA MERKEL ET LES ALLEMANDS ONT "SAUVE" LA "DIGNITE COLLECTIVE" DES EUROPEENS 

3 janv. 2017, 00:51


 Source: Reuters

Pas sa posture, il se prend vraiment pour un dieu. Ne craint-il pas le seul et unique Dieu, lui et tous les amis de Isis? Nous voyons encore une fois les liens qui unissent l'Allemagne et la France.

Emmanuel Macron a loué la politique migratoire d'Angela Merkel, pourtant très critiquée dans son pays

Dans une tribune publiée le 2 janvier dans Le Monde, le candidat à l’élection présidentielle a estimé que la société allemande et la chancelière Angela Merkel avaient «sauvé» la «dignité collective» des Européens avec leur politique migratoire.

«La chancelière Merkel et la société allemande dans son ensemble ont été à la hauteur de nos valeurs communes; elles ont sauvé notre dignité collective en accueillant des réfugiés en détresse, en les logeant, en les formant.» Les mots sont forts et sont signés Emmanuel Macron. Le leader du mouvement En Marche!, qui souhaite prendre la succession de François Hollande à la tête du pays, a loué la politique de Berlin en matière d’immigration. L'Allemagne a accueilli 890 000 réfugiés en 2015 après la décision de la chancelière d'ouvrir les frontières de son pays.


Très critiquée en Allemagne, la chancelière Angela Merkel peut compter sur le soutien de l’ex-ministre de l’Economie. Même quand la situation s’avère dramatique. Évoquant l'attentat meurtrier perpétré le 19 décembre sur un marché de Noël de Berlin, Emmanuel Macron juge «admirable» l’«unité sereine avec laquelle la société allemande a réagi à cette attaque».

Macron veut plus d’Europe

«Rien n’est plus faux que l'abjecte simplification» de ceux qui affirment qu'«en ouvrant ses frontières aux migrants, la chancelière aurait exposé l’Europe aux pires dangers, et, aujourd’hui, sa propre capitale», s’est indigné Emmanuel Macron.

Le candidat à l’élection présidentielle veut plutôt suivre le chemin de sa, peut-être, future homologue. Il refuse catégoriquement «de reconstruire des murs dans une Europe qui en a trop souffert». Il souhaite éviter «les amalgames» faisant notamment référence aux «sinistres violences contre les femmes perpétrées l’an dernier à Cologne».

Emmanuel Macron se fait le partisan d'une «Europe de la souveraineté». Face à la menace terroriste, il appelle à «préserver» les accords de Schengen tout en renforçant «le corps de garde-frontières européen». Il désire également «développer les accords de coopération avec les grands pays d’émigration et de transit» et «créer un système de renseignement commun».



Seul bémol dans ce concert de louanges: «Quand l’Italie affrontait seule l’arrivée des réfugiés à Lampedusa, au point que le pape François s’en est vivement ému, ni la France ni l’Allemagne n’ont été au rendez-vous.»

Le candidat à l'élection présidentielle appelle la France et l'Allemagne à se rapprocher. Selon lui, les deux pays n'ont «jamais eu autant besoin de se témoigner leur solidarité». Il appelle même à ce qu'ils affirment leur «communauté de destin».

https://francais.rt.com/international/31706-pour-macron-angela-merkel-allem…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 04:44 (2017)    Sujet du message: NOUVELLES SANCTIONS AMERICAINES CONTRE LA RUSSIE : «POUTINE AGIT COMME LE SEUL ADULTE DANS LA PIECE» Répondre en citant

RUMEUR DE GUERRE

NOUVELLES SANCTIONS AMERICAINES CONTRE LA RUSSIE : «POUTINE AGIT COMME LE SEUL ADULTE DANS LA PIECE»


2 janv. 2017


© Jason Reed Source: Reuters
Vladimir Poutine et Barack Obama lors d'une rencontre au Mexique en juin 2012.

Pour l'ancien agent de la CIA Philip Giraldi, les sanctions prises par Washington relèvent d'un consensus chez les démocrates pour punir à tout prix la Russie. La relation entre Vladimir Poutine et Donald Trump peut-elle en pâtir ? Analyse.

Philip Giraldi est un ancien agent de la CIA spécialisé dans le contre-terrorisme. A ce titre, il a passé plusieurs années en Turquie, en Allemagne et en Espagne. Spécialiste du Moyen-Orient, il est conseiller pour des entreprises et des politiques. Il écrit régulièrement des opinions dans des médias comme FOX News, Huffington Post, The Times ou RT.  

RT : Pensez-vous, comme d'autres observateurs, que les dernières sanctions prises contre la Russie par les Etats-Unis sont une manière pour Barack Obama de gêner les relations à venir entre Vladimir Poutine et l'administration de Donald Trump ?

Philip Giraldi (P. G.) : Il y a un consensus global aussi bien dans les médias qu'au Congrès pour prendre des mesures hostiles et sévères contre la Russie. Je pense que Barack Obama y a vu une opportunité. Au delà de fermer certaines options pour Donald Trump dans l'amélioration des relations avec la Russie, cela permet aussi aux Démocrates de pouvoir soutenir que l'élection présidentielle leur a été volée. Je pense que c'est un élément-clé dans cette histoire.
Citation:

Voir la Russie et les Etats-Unis travailler ensemble à une résolution consensuelle du conflit israëlo-palestinien serait forcément plus efficace que si chaque protagoniste s'y attelle seul



RT :Donald Trump et Vladimir Poutine ont une vision commune sur certains problèmes mondiaux importants, mais certains sujets y échappent. Sur le conflit israëlo-palestinien et la colonisation, ils ont par exemple des visions différentes. Dans quelle mesure les nouvelles sanctions prises contre la Russie peuvent-elles nuire à la capacité des deux pays à trouver un terrain d'entente sur ce sujet brûlant ?

P. G. : Historiquement, ça a toujours été une situation difficile à résoudre. Les Etats-Unis et la Russie ont techniquement de très bonnes relations avec Israël. Voir les deux pays travailler ensemble à une résolution consensuelle du conflit israëlo-palestinien serait forcément plus efficace que si chaque protagoniste s'y attelle seul. Les tentatives de Washington de faire bouger les Israéliens de leurs positions sur la colonisation se sont avérées particulièrement vaines. Travailler avec la Russie pourrait donner un véritable avantage aux Etats-Unis et je pense que Donald Trump est assez flexible pour le voir.





Trump et d'autres saluent la décision «mûre» de Poutine de ne pas répondre aux sanctions américaines


Citation:


Le problème c'est qu'il y a un consensus très puissant qui va dans le sens de dire «Nous devons punir la Russie»




RT : Pensez-vous que le Président Barack Obama s'attendait à une telle réaction de Vladimir Poutine ?

P. G. : Je pense que dans les coulisses du pouvoir, les dommages sont réellement importants. Le problème c'est qu'il y a un consensus très puissant qui va dans le sens de dire «Nous devons punir la Russie». Cela vient du Congrès, des médias, de la Maison Blanche et surtout du camp d'Hillary Clinton. C'est quelque chose de véritablement dangereux. J'espère que Donald Trump et Vladimir Poutine auront le bon sens de travailler ensemble pour apaiser la situation.

RT : Le président Vladimir Poutine a déclaré que ce n'était pas le moment de lancer des «actions hostiles» comme renvoyer des diplomates. Mais cela va-t-il laisser des traces négatives dans la diplomatie entre les deux pays ?

P. G. : Je ne pense pas. Je crois que Donald Trump se montre positif et optimiste, tout comme Vladimir Poutine. Ils semblent vouloir voir où une coopération peut mener. J'ai l'impression que Vladimir Poutine agit comme le seul adulte dans la pièce avec sa manière de répondre calmement aux sanctions américaines. Clairement, Donald Trump est en train de lui tendre la main en disant «On peut trouver notre chemin malgré cela».

Lire aussi : En arrivant, Donald Trump peut annuler «chacun des décrets du président Obama»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

https://francais.rt.com/opinions/31688-nouvelles-sanctions-americaines-cont…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 04:51 (2017)    Sujet du message: REVEILLON «SANS INCIDENT MAJEUR» : BRUNO LE ROUX DEVOILE LE CHIFFRE DE 945 VOITURES BRULEES Répondre en citant

REVEILLON «SANS INCIDENT MAJEUR» : BRUNO LE ROUX DEVOILE LE CHIFFRE DE 945 VOITURES BRULEES

2 janv. 2017, 19:02


Un pompier tente d'éteindre une voiture en feu dans la région de Lille, le 1er janvier 2012, photo ©Pascal Rossignol/Reuters

Le ministère de l'Intérieur avait dans un premier temps communiqué le nombre de 650 mises à feu directes plutôt que le nombre total de véhicules endommagés par incendie volontaire. Face à la critique, le ministère a finalement publié les chiffres.

Quelque 945 véhicules ont été détruits ou endommagés par des incendies volontaires lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, selon les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur. Contre 804 lors du passage de l'année 2015 à 2016.

Le 1er janvier, Bruno Le Roux s'était d'emblée félicité d'un Réveillon sans «incident majeur». Le ministère avait alors choisi de communiquer sur un indicateur permettant de minimiser les chiffres presque traditionnels des voitures brûlées : seul le nombre des mises à feu directes avaient alors été donné à la presse. Un chiffre qui ne tient pas compte des dégâts causé aux autres véhicules à proximité.


«Cette année encore, le bilan des véhicules brûlés démontre qu'aussi intolérable soit-il, le phénomène est contenu par rapport à 2016, avec 650 mises à feu directes, là où elles étaient 602 l'an passé», avait indiqué le ministre de l'Intérieur dans un premier communiqué publié le 1er janvier 2016.



Bruno Le Roux se félicite même d'une baisse de 20 % par rapport à 2011. A la différence que, précisément, tous les véhicules étaient alors comptés.
Bilan sécuritaire «extrêmement flou»

La publication du  nombre total de voitures brûlées avait été suspendue en 2010, dans l'espoir de ne pas encourager les pyromanes à battre des records et organiser des compétitions entre villes et quartiers. Face au tollé dans la presse, et sur les réseaux sociaux, le ministère semble avoir tenté de limiter la casse. D'autant que le Front National s'est engouffré dans la brèche, dénonçant dans un communiqué «bilan sécuritaire extrêmement flou» du successeur de Bernard Cazeneuve : «Ainsi, il n'a pas communiqué le nombre total de véhicules brûlés et estime que le nombre de mises à feu directes de véhicule est "contenu" alors qu'il connaît une hausse sensible de 8 % sur un an».

«Il n'y a eu aucune volonté de dissimuler quoi que ce soit», s'est défendu Pierre Henry Brandet, porte-parole du ministère. «Le chiffre des mises à feu directes est un indicateur très pertinent, car il correspond aux faits délictuels».

Lire aussi : Nouvel An 2017 : 300 personnes interpellées pour agressions contre les forces de l'ordre en France

https://francais.rt.com/france/31695-reveillon-sans-incident-majeur-voiture…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 04:58 (2017)    Sujet du message: THINGS THAT DON'T MAKE SENSE ABOUT JUSTIN P. HESS ' (AKA JUSTIN COOLEE) DOUBLE MURDER CASE / UPDATE ON JUSTIN WOOLLEE HESS 12282016 Répondre en citant

THINGS THAT DON'T MAKE SENSE ABOUT JUSTIN P. HESS ' (AKA JUSTIN COOLEE) DOUBLE MURDER CASE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tmKF_QntXLU&t=4s

UPDATE ON JUSTIN WOOLLEE HESS 12282016



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=mWT5zk3MMe8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:29 (2017)    Sujet du message: ATTENTATS A BAGDAD : LE BILAN S'ELEVE A 57 MORTS, DE NOUVEAUX DETAILS SUR LES ATTAQUES / ISIS DOUBLE SUICIDE BOMB BLAST IN GAGHDAD MARKET KILLS 27 Répondre en citant



GUERRE ET PROPAGANDE DE GUERRE

ATTENTATS A BAGDAD : LE BILAN S'ELEVE A 57 MORTS, DE NOUVEAUX DETAILS SUR LES ATTAQUES

ENGLISH : ISIS DOUBLE SUICIDE BOMB BLAST IN GAGHDAD MARKET KILLS 27
Now 57 kills



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=oujNmBBc9x4


3 janv. 2017, 08:40

© Ahmed Saad Source: Reuters
Le lieu de l'attentat à Bagdad

La capitale irakienne a été secouée par trois attentats successifs, tous revendiqués par Daesh, alors que François Hollande y était en visite officielle. Le bilan des victimes s'élève maintenant à 57 morts.

Le 2 janvier aura été marqué par une intense violence à Bagdad, avec trois attentats successifs dont le plus meurtrier a eu lieu sur un marché animé du quartier chiite de Sadr.

Le bilan de ce dernier s’est alourdi pour monter jusqu'à 39 morts et 62 blessés, selon le ministère irakien de l’Intérieur. Selon l’agence de presse AP citant un témoin, le kamikaze aurait attiré des gens vers son véhicule en leur promettant du travail avant de se faire exploser. Selon un témoin, l'explostion a été d'une telle force que les corps ont été propulsés dans les airs.

Peu après cette attaque, une autre explosion a retenti près de l’hôpital de Jawadir. Un responsable du ministère irakien de l’Intérieur a confirmé au média irakien Rudaw la mort de 11 personnes. Le troisième attentat a eu lieu près de l’hôpital de Kendi dans le centre de Bagdad. Sept personnes auraient perdu la vie dans cette attaque.

Lire aussi : Irak : trois attentats frappent Bagdad en pleine visite de François Hollande contre le terrorisme

Une attaque de Daesh contre un commissariat de police

Des djihadistes équipés de vestes explosives ont en outre attaqué dans la soirée du 2 janvier un commissariat de police de Samarra, à 110 kilomètres au nord de la capitale, provoquant une fusillade avec les forces de l'ordre, a-t-on appris auprès des autorités irakiennes.

«Il y a eu une attaque terroriste contre le commissariat de Mutawakil et les forces irakiennes ont cerné [les assaillants]», a déclaré Saad Maan, porte-parole du ministère de l'Intérieur, à des journalistes. Des coups de feu entre les forces de l'ordre et les assaillants, toujours retranchés dans le commissariat, ont pu être entendu pendant toute la soirée, a indiqué la même source.

Un officier de police a toutefois affirmé que cinq assaillants avaient été tués et des renforts déployés à Samarra. Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque par le biais de son agence de propagande Amaq.

François Hollande à Bagdad

Toutes les attaques revendiquées par Daesh ont eu lieu pendant une visite de François Hollande qui a proposé de renforcer le soutien dans la lutte de Bagdad contre l’Etat islamique.

«Tout ce qui contribue à la reconstruction en Irak, c'est autant de conditions supplémentaires pour éviter qu'il puisse y avoir de la part de Daesh des actions sur notre propre territoire», a dit le chef de l'Etat français lors d'un discours devant des militaires français qui aident à former les forces spéciales irakiennes luttant contre l'EI.

Lire aussi : Le président français en Irak, au plus près du front anti-Daesh

Le président français a ordonné aux soldats français de «former, appuyer, accompagner les forces irakiennes et leur donner les meilleurs conseils» pour reconquérir la ville de Mossoul, contrôlée par Daesh depuis deux ans.

https://francais.rt.com/international/31709-bilan-salourdit-57-personnes-ba…


Dernière édition par maria le Mar 3 Jan - 17:47 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:41 (2017)    Sujet du message: MOSUL. / ISIS FALLS IN BLOODY AMBUSH 468 KILLED /ALEPPO BLOODY BATTLE CLOSE COMBAT HOUSE TO HOUSE Répondre en citant



WAR AND WAR PROPAGANDA

KHủNG Bố ISIS DÂU HàNG QUÂN PESMERGA TRONG CUÔG VàO THàNH PHố MOSUL.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=PqokSgK7LW8&spfreload=10


ISIS FALLS IN BLOODY AMBUSH 468 KILLED



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=9-nlsz4c370&spfreload=10

ALEPPO BLOODY BATTLE CLOSE COMBAT HOUSE TO HOUSE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Cd3SO9Y2_W8


Dernière édition par maria le Mer 4 Jan - 06:06 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:56 (2017)    Sujet du message: YEMEN : 16 SOLDATS TUES DANS DES COMBATS CONTRE AL-QAÏDA ET LES REBELLES Répondre en citant




GUERRE ET PROPAGANDE DE GUERRE

YEMEN : 16 SOLDATS TUES DANS DES COMBATS CONTRE AL-QAÏDA ET LES REBELLES


Aden - Seize membres des forces gouvernementales ont péri mardi lors d'affrontements séparés avec des combattants d'Al-Qaïda et des rebelles au Yémen, pays dévasté par près de deux ans de guerre, selon des sources militaires et des responsables.

Quinze combattants d'Al-Qaïda et neuf rebelles chiites Houthis ont péri dans ces violences survenues dans des régions du sud de ce pays pauvre de la péninsule arabique, ont ajouté les mêmes sources.

Dans la province d'Abyane, des membres d'Al-Qaïda ont tendu une embuscade à une unité de l'armée qui faisait route pour une opération contre le groupe jihadiste à l'est de la ville côtière de Chaqra, ont rapporté des responsables provinciaux.

Un accrochage s'en est suivi dans lequel 11 soldats et 15 combattants d'Al-Qaïda ont péri, ont-ils ajouté. Un précédent bilan avait fait état de cinq soldats tués.

Selon des sources de sécurité, les combattants d'Al-Qaïda se sont emparés de deux véhicules militaires et d'armes durant les affrontements.

Depuis mars 2015, les forces gouvernementales au Yémen, soutenues par une coalition de pays arabes sous commandement saoudien, tentent en vain de reprendre le terrain perdu au profit des rebelles chiites Houthis qui contrôlent une partie du territoire dont la capitale Sanaa (nord).

Profitant du chaos, Al-Qaïda et le groupe jihadiste Etat islamique ont renforcé leur présence dans le sud et le sud-est du Yémen, où ils commettent des attentats sanglants notamment contre les progouvernementaux qui peinent à sécuriser les zones sous leur contrôle et à recruter de jeunes soldats.

Sur le front de la guerre contre les rebelles, des combats ont éclaté autour de la ville de Baihan dans la province de Chabwa. Neuf rebelles et cinq combattants progouvernementaux, dont un officier, ont été tués, selon des sources militaires loyalistes.

La ville de Baihan est tenue par les Houthis et leurs alliés, les partisans de l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, selon les mêmes sources.

La guerre au Yémen a fait plus de 7.000 morts depuis mars 2015, selon l'ONU. Toutes les tentatives de résoudre le conflit par la négociation ont échoué jusqu'à présent.

(©AFP / 03 janvier 2017 16h30)

http://www.romandie.com/news/Yemen-16-soldats-tues-dans-des-combats-contre-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 18:03 (2017)    Sujet du message: WAR IN UKRAINE 2016 Répondre en citant



WAR AND WAR PROPAGANDA

WAR IN UKRAINE 2016



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=JDTAKNNCHo4


RAW & UNEDITED: Today Ukraine force opened fire on LPR positions with artillery, sniper fire, and small arms breaking Minsk agreements. We were in the LPR .

Ukraine War 2016 - Helmet Cam Of Ukrainian Reconnaissance Unit In Combat Operation On The Frontline Of Eastern Ukraine. Pov GoPro helmet cam footage .

Heavy Fighting continues in the industrial zone of Avdeevka between Ukrainian Army and DPR forces, after as The Armed Forces of Ukraine captured the .

Mid-July 2016, The National Guard of Ukraine [NGU] is pressing further on the Separation Line of Kominternove, North of Shyrokyne. On February 28, 2016, .


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 28 054
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Jan - 06:03 (2017)    Sujet du message: LIST OF ONGOING ARMED CONFLICTS Répondre en citant



LIST OF ONGOING ARMED CONFLICTS

According to Wikipedia. Can you imagine 2016 and what's coming for 2017? Is there a depopulation agenda to take over this world? Is the last kingdom before the return of the true Messiah, the Roman Empire care for humans? Peace, peace, peace, but there is no peace, because they reject the man of Peace.
 
From Wikipedia, the free encyclopedia

See also: Category: Lists of wars by date



Locations of ongoing conflicts worldwide; updated January 2017.

  Major wars, 10,000+ deaths in current or past year
  Wars, 1,000–9,999 deaths in current or past year
  Minor conflicts, 100–999 deaths in current or past year
  Skirmishes and clashes, fewer than 100 deaths.

The following is a list of ongoing armed conflicts that are taking place around the world and continue to result in violence.

Contents

List guidelines

This list of ongoing armed conflicts is for the sole purpose of identifying present-day conflicts and the death toll associated with each conflict. The guidelines of inclusion are:
  • Armed conflicts consist in the use of armed force between two or more organized armed groups, governmental or non-governmental alike.[1] Interstate, intrastate and non-state armed conflicts are listed. For ongoing civil unrest and violence against protesters not escalating into armed conflict, see List of ongoing protests.
  • Fatality figures include battle-related deaths (military and civilian) as well as civilians intentionally targeted by the parties to an armed conflict. Only direct deaths resulting from violence are included for the current and past year; excess deaths indirectly resulting from famine, disease and disruption of services are included along with violent deaths only in the cumulative fatalities count, when available.
  • Listed conflicts are at least 100 cumulative deaths in total and at least 1 death in current or past calendar year.
  • Fatality totals may be underestimated or unavailable due to a lack of information. A figure with a plus sign indicates that at least that many people have died (e.g. 455+ indicates that at least 455 people have died) – the actual toll could be higher.
  • Location refers to the state(s) where the main violence takes place, not to the warring parties. Italics indicate disputed territories and unrecognized states.
  • Only states with ongoing military activity are listed, past states and states where conflicts are no longer active are omitted.
  • Military conflicts that no longer produce deaths are not listed here, but can be found in the historical list of wars and the list of wars extended by diplomatic irregularity.

10,000+ deaths in current or past year

Conflicts in the following list have caused at least 10,000 direct violent deaths in current or past calendar year.
Start of conflictConflictContinentLocationCumulative fatalitiesFatalities in 2016Fatalities in 2017
1978War in Afghanistan Asia
 Afghanistan
1,240,000–2,000,000[2] 21,932+[3][4][5][6][7]
2003Iraq War Asia
 Iraq
251,000–1,000,000[8][9] 23,703+[10][11]
2006Mexican Drug WarNorth America
 Mexico
165,000+[12][13] 10,000[14][15][16]
2011Syrian Civil WarAsia
 Syria
312,000–470,000[17][18][19] 46,442[n 1]

1,000–9,999 deaths in current or past year


Conflicts in the following list have caused at least 1,000 and fewer than 10,000 direct violent deaths in current or past calendar year.
Conflicts causing at least 1,000 deaths in one calendar year are considered wars by the Uppsala Conflict Data Program.[31]

Start of conflictConflictContinentLocationCumulative fatalitiesFatalities in 2016Fatalities in 2017
1984Kurdish–Turkish conflict Asia
 Turkey
 Syria
 Iraq
45,000+[n 2] 1,759[36]
1991Somali Civil War Africa
 Somalia
 Kenya
500,000[37] 4,966[38]
1998Communal conflicts in NigeriaAfrica
 Nigeria
17,156[n 3] 1,131[38]
2003War in DarfurAfrica
 Sudan
178,363+[43] 1,386[38]
2009Boko Haram insurgencyAfrica
 Nigeria
 Cameroon
 Niger
 Chad
47,000+[44][45] 3,394[38]
2011Libyan Crisis Africa
 Libya
14,382[40][46][47] 2,423[38]
2011Yemeni Crisis Asia
 Yemen
 Saudi Arabia
9,400+[48][49]–15,500[50] 1,418[51][52]
2011Sinai insurgencyAfrica
 Egypt
4,511[40] 1,131[38]
2011South Kordofan conflictAfrica
 Sudan
7,000+[40][53] 1,427[38]
2011Ethnic violence in South Sudan Africa
 South Sudan
 Ethiopia
50,000+[n 4] 2,444[38]

100–999 deaths in current or past year

Conflicts in the following list have caused at least 100 and fewer than 1,000 direct violent deaths in current or past calendar year.

Start of conflictConflictContinentLocationCumulative fatalitiesFatalities in 2016Fatalities in 2017
1947Kashmir conflict Asia
 India
 Pakistan
43,910[57]–47,000[58] 288[59][60]
1948Balochistan conflictAsia
 Pakistan
 Iran
4,100+[61][62] 632[63]
1948Internal conflict in MyanmarAsia
 Myanmar
130,000[64]–210,000[65] 208[66]
1960South Thailand insurgencyAsia
 Thailand
6,543+[67] 117[66]
1963Insurgency in Northeast IndiaAsia
 India
25,000+[64] 163[68]
1964Israeli–Palestinian conflictAsia
 Israel
 Palestine
24,000[69] 112[70][71]
1964Colombian conflictSouth America
 Colombia
220,000[72] 156[73]
1967Naxalite–Maoist insurgencyAsia
 India
13,832+[74][75] 428[76]
1969Moro conflictAsia
 Philippines
120,000[77] 439+[78][79][80][81][82]
1975Cabinda WarAfrica
 Angola
30,000[83] 109[n 5]
1988Nagorno-Karabakh conflict Asia
 Armenia
 Azerbaijan
27,287+[n 6] 189-369[n 7]
1989Sectarianism in PakistanAsia
 Pakistan
5,358[111] 131[111]
1989Internal conflict in BangladeshAsia
 Bangladesh
1,417[112]