LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 15119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 21:36 (2012)    Sujet du message: HAMAS SAYS ‘NO’ TO CEASEFIRE, IDF LAUNCHES FRESH ASSAULTS IN GAZA Répondre en citant



HAMAS SAYS ‘NO’ TO CEASEFIRE, IDF LAUNCHES FRESH ASSAULTS IN GAZA

No ceasefire as battle to stop Gaza missile strikes continues

Israeli air and naval forces launched heavy assaults in Gaza before dawn Sunday, Nov. 18 – Day 5 of the IDF’s Gaza operation – after daylong bargaining Saturday among Washington, Jerusalem, Cairo and Gaza, failed to produce an Israel-Hamas truce accord.


OC Southern Command, Maj. Gen. Tal Rousso defined those objectives to reporters Saturday night as “eliminating the war arsenals of Hamas and terrorist organizations and restoring peace and normality to the population of southern Israel.”

When Egyptian and Turkish middlemen suggested a ceasefire was close, Israel accused them of pushing Hamas’s terms which were fashioned to present the Palestinian radicals as the victor in the contest. The trio leading the Israeli war, Prime Minister Binyamin Netanyahu, Defense Minister Ehud Barak and Foreign Minister Avigdor Lieberman, countered by intensifying the IDF’s Gaza offensive – though not as yet sending ground troops in.

A Western source said it would take some days to determine if a ceasefire was feasible. Egyptian intelligence meanwhile smuggled Hamas Prime Minister Islmail Haniyeh out of Gaza and over to El Arish in northern Sinai in the convoy of visiting Tunisian Foreign Minister Rafiq Abdessalem when he departed Gaza Saturday, DEBKAfile reports.

Friday night, Israel bombers struck government headquarters in Gaza City.

Egyptian President Mohamed Morsi decided that Haniyeh must be continuously available at the end of a phone to lead the Hamas side in the ceasefire negotiations. This was not possible so long as the Hamas prime minister remained in Gaza. All of Hamas leaders have gone to ground for fear of targeted assassination by Israel. They have switched off their phones and electronic communications to avoid giving away their locations to Israeli surveillance. Haniyeh was even afraid to communicate with Cairo through the Egyptian military mission in Gaza.

In these circumstances, Morsi and Erdogan’s were prevented from get their ceasefire mediation bid off the ground. Moving Haniyeh to El Arish put a Hamas negotiator in place to lead the give-and-take for a truce. Our sources have not discovered if he is still there or has moved back to Gaza.

The Turkish prime minister brought a secret passenger in the plane bringing him to Cairo Saturday. He is Saleh Aruri, formerly of the Hamas military wing. Aruri had spent 15 years in an Israeli prison for terrorism and murder until he was released on Oct. 18, 2011 in the prisoner exchange for the Israeli soldier Gilead Shalit on condition he went into exile.
Turkey granted him asylum and its intelligence agency MIT gave him free rein to set up an operational command in Istanbul for Hamas terrorist networks on the West Bank. On arrival in Cairo, the Turkish prime minister put Aruri in charge of the contacts with Haniyeh.

At a news conference in Cairo Saturday night, the Egyptian president and Turkish prime minister reported “some indications that there could be a ceasefire soon” although “there were still no guarantees.”

The guarantees issue has become a pivotal bargaining point.

Israel, backed by the United States, insists that a ceasefire be signed between the US, Egypt, Turkey and Israel, and exclude Hamas, which would be bound by a separate agreement with Cairo.

Netanyahu, Barak and Lieberman are asking the United States to act as guarantor for a ceasefire. Erdogan has countered by inviting Russian President Vladimir Putin to join US President Barack Obama as victor.
Citation:

Hamas has rejected all of Israel’s terms.



During the night, Israel denied reports circulating in Cairo that an Israeli negotiator was heading for the Egyptian capital to get down to the specifics of an emerging truce deal. The three Israeli war leaders decided not to fall into the trap laid by Morsi and Erdogan. Instead, they told the IDF to press ahead with the operation until its objectives were attained – hence the launching of a fresh air and sea assault before daybreak Sunday.

OC Southern Command, Maj. Gen. Tal Rousso defined those objectives to reporters Saturday night as “eliminating the war arsenals of Hamas and terrorist organizations and restoring peace and normality to the population of southern Israel.”

The ground operation is meanwhile delayed, in accordance with Netanyahu’s promise to President Obama in their conversation early Saturday, that a full-scale ground invasion would not go forward so long as there was a chance of a ceasefire – unless there was escalation from Hamas or a strike that caused significant casualties.

A western source in Cairo familiar with the truce negotiations reported that Obama has not yet decided whether he wants to be directly involved in any ceasefire deal, which in any case has not reached the concluding stage. “The cake dough is still being kneaded and not yet ready to for the oven,” he said. source – DEBKA

http://www.nowtheendbegins.com/blog/?p=12270


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Nov - 21:36 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 21:43 (2012)    Sujet du message: GAZA: ISRAEL PREPARES TO WIDEN OFFENSIVE Répondre en citant


 
GAZA: ISRAEL PREPARES TO WIDEN OFFENSIVE

Tanks and armoured vehicles prepare for the order to roll

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu has said today the country is ready to "significantly expand" its Gaza offensive.

"We are extracting a heavy price from Hamas and the terror organisations," Mr Netanyahu said at the start of the weekly cabinet meeting on the fifth day of the conflict.

"The soldiers are ready for any activity that could take place."

On Friday, ministers doubled the current reserve troop quota set for the offensive to 75,000 in preparation for a possible ground invasion.

Some 30,000 soldiers have already been called up.

Israeli President Shimon Peres told Sky's Murnaghan programme that he does not see a ground invasion as an escalation of the conflict.

"What we are doing is self defence," he said.


Tanks being off loaded from low loaders

"What would you do in London if you would have 900 missiles aimed at your schools, at your homes, at your houses? Would you call it an escalation if you tried to stop it?

"We don't have any purpose to control Gaza or to go into Gaza.

"Basically our purpose is peace, their purpose is to destroy Israel. It is not an easy situation."

Britain again today condemned Hamas and Foreign secretary William Hague demanded Hamas to stop its attacks. = Britain is part of the problem - puppet of Rome for a new world order.


"We call on Hamas again to stop the rocket attacks on Israel, it is Hamas that bears principal responsibility for starting all of this and we would like to see an agreed ceasefire - an essential component of which is an end to those rocket attacks.”

Israel's bombardment of Gaza entered a new phase overnight, with the military shelling the Palestinian territory from the sea, as well as continuing its airstrikes.

Three Israeli civilians have been killed and more than 50 wounded by rocket fire in the last week.

Palestinians in Gaza this morning fired rockets at Tel Aviv for the fourth straight day. Police said two rockets were shot down by Israel's Iron Dome air shield.

Earlier Sunday, at least one rocket fired by Gaza militants landed in Ashkelon in southern Israel.

Israel has said it is not prepared to enter into any truce without guarantees the rocket fire will stop.

The latest Israeli strikes also hit two Gaza media centres housing the offices of Al Quds TV and Al Aqsa, both seen as sympathetic to Hamas.

A Gaza press association said six Palestinian journalists were wounded.

The media buildings hit were also being used by foreign journalists, including Sky News and ITN.

Tom Rayner, Sky News Middle East editor, said on Twitter: "There don't appear to have been any injuries following Israeli strike on international media building being used by Sky News, ITN and others."

An Israeli military spokeswoman said the strike had targeted a rooftop "transmission antenna used by Hamas to carry out terror activity".

The attacks followed a defiant statement by Hamas military spokesman Abu Ubaida.

"This round of confrontation will not be the last against the Zionist enemy and it is only the beginning."

The masked gunman dressed in military fatigues insisted that despite Israel's blows Hamas "is still strong enough to destroy the enemy".

Israel military spokesman Yoav Mordechai warned that Israel would go after Hamas commanders Sunday, in addition to rocket squads, in "more targeted, more surgical and more deadly" attacks.

Israel unleashed its massive air campaign on Wednesday, killing a leading militant of the Hamas Islamist group that controls Gaza and rejects Israel's existence.

Israel says it is trying to stop militants in the coastal enclave from launching rockets that have plagued its southern communities for years.

More than 500 rockets fired from Gaza have hit Israel since the recent violence flared on Wednesday.

The Jewish state has launched more than 950 air strikes since then and is winning the air war.


http://standingunitedforfreedom.blogspot.ca/2012/11/gaza-israel-prepares-to-widen-offensive.html#!/2012/11/gaza-israel-prepares-to-widen-offensive.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 23:18 (2012)    Sujet du message: OBAMA'S NEW “DICTATORSHIP” EXECUTIVE ORDER Répondre en citant





OBAMA'S NEW “DICTATORSHIP” EXECUTIVE ORDER

Executive Order -- Assignment of National Security and Emergency Preparedness Communications Functions
http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2012/07/06/executive-order-assig…

by Right March on November 14, 2012

ALERT: Get ready to be BLOWN AWAY by the latest OUTRAGEOUS news: While the whole country was distracted with a Killer Storm and a Killer Presidential Election, Barack Hussein Obama was continuing with his plans to initiate MARTIAL LAW!

The latest headlines are almost unbelievable:   

“Just before Hurricane Sandy, Obama signed executive order merging Homeland Security with private sector to create VIRTUAL DICTATORSHIP”

The news article only gets worse: “While all eyes were on Hurricane Sandy in the days leading up to the storm’s breach on the mainland of the Northeast, the White House was busy devising new ways to enslave Americans under the guise of protecting national security. On October 26, 2012, Barack Obama quietly signed an Executive Order (EO) establishing the so-called Homeland Security Partnership Council, a public-private partnership that basically merges the Department of Homeland Security (DHS) with local governments and the private sector for the implied purpose of giving the Executive Branch complete and limitless control over the American people.”

    THIS IS EXACTLY WHAT WE’VE BEEN WARNING YOU THAT BARACK HUSSEIN OBAMA HAS BEEN PLANNING FOR!

It’s more and more obvious that Barack Obama is preparing to DECLARE MARTIAL LAW — we MUST STOP HIM NOW! 


SEND A MESSAGE TO EVERY SINGLE U.S.   
 
CONGRESSMAN, DEMANDING THEY STOP BARACK OBAMA’S “EMERGENCY POWERS” MARTIAL LAW EXECUTIVE ORDERS:SEND YOUR MESSAGE NOW! = It will not change the agenda. Congress is the one who pass the Constitutional Act 1871 (corporate)  
       
This new Executive Order goes further than any other in conflating federal power structures with local governments and the private sector. Based on the unbelievable language contained in the EO itself, the federal government “appears ready to begin rapidly expanding its command and control operations at the local level,” according to a story in Natural News, by establishing a vast network of homeland security “partnerships” throughout the country, which will be tasked with reporting back to the central command center and feeding “intelligence” information as requested by federal officials.
    
“[W]e must tap the ingenuity outside government through strategic partnerships with the private sector, nongovernmental organizations, foundations, and community-based organizations,” says the EO. It goes on to add that the merger between the federal government and the private sector is necessary to facilitate the government’s desire to better “address homeland security priorities,” which includes things like “responding to natural disasters … (and) preventing terrorism by utilizing diverse perspectives, skills, tools, and resources.”

An official “Steering Committee” will be established with representatives from virtually every single federal agency, and this committee will be guided by a separate council on how to best incorporate the federal government and DHS into every nook and cranny of American society. Once established, this council will maintain control over presumably all aspects of society by overseeing a secret police force comprised of spies from schools, community groups, churches, and various other local institutions.

 


“[W]e must institutionalize an all-of-Nation effort to address the evolving threats to the United States,” adds the Executive Order, which has YET to be covered AT ALL in the mainstream media.

But why would we be surprised at that? The media STILL hasn’t covered one of the biggest bombshells in recent weeks:

One of the leading global magazines of politics, economics, and ideas, Foreign Policy Magazine, posted a bombshell on their website recently:   

“Gen. Boykin: U.S. economy close to collapse, could result in martial law”

You read that right: retired Lt. General William Boykin, a former CIA Deputy Director of Special Activities, has said that the U.S. economy “is just about the break” and collapse. And when the dam gives way, severe food shortages and pervasive violence throughout America will result in an executive declaration of martial law.

Those “in the know” are trying to WARN us: Barack Obama is preparing to DECLARE MARTIAL LAW — we MUST STOP HIM NOW!
     
This former CIA General’s warning is HUGE!!! “I’ll be very honest with you; the situation in America could be such that martial law is actually warranted, and that situation in my view could occur if we had an economic collapse,” says Gen. Boykin:
yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“The dam is just about to break on our economy, and I think when it does, there’s going to be a major disruption of the distribution of
food,” he added. “And I think what you’ll see particularly in the inner cities is you will see riots, civil unrest that ultimately might justify MARTIAL LAW… I think those people that are not in the major cities are going to be far better off, but it could actually justify martial law,” Boykin continued. “And I’m praying that we will not see that kind of collapse, we won’t see a disruption of the distribution of food in America. That’s probably the single biggest problem.”




BUT OBAMA’S MINIONS MIGHT NOT WAIT UNTIL THEN! Reports are erupting all over the Internet, of threats of RIOTS if Barack Hussein Obama loses the presidential election on November 6th — which would be the perfect excuse for Obama to finally implement MARTIAL LAW. A list of examples are listed at the “Twitter-watcher” website Twitchy. As blogger Michael Snyder notes: 

yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“The election is nearly four weeks away, and many Obama supporters are already threatening to riot if Obama loses. The following are some very disturbing messages that were posted on Twitter recently that have been reposted on Twitchy….” “If Romney wins I’m Starting a Riot….Who’s WIT ME???”
“I Hope The USA Is Well Aware That If In The Event This Character Romney Wins The Election, The People Will Start A Country Wide Riot! #Power”

“If Romney is elected president, its gon be a riot its gon be a riot.”

“If ROMNEY GETS IN THE WHITE HOUSE …U MIGHT AS WELL KILL ME NOW …..CAUSE ITS GONNA BE A ************ RIOT !!!”

“If Romney became President and took away welfare Downtown Cincinnati would become a riot”

“If Romney takes away food stamps 2 Chainzz in this bit IMMA START A RIOT”

“If Romney wins. (which i highly doubt) THERE WILL BE A RIOT-”




RIOTS ARE A GREAT EXCUSE FOR OBAMA TO FINALLY IMPLEMENT HIS “EMERGENCY POWERS” EXECUTIVE ORDERS FOR MARTIAL LAW… WHICH HE’S OBVIOUSLY ALREADY PLANNING FOR — UNLESS WE STOP HIM NOW! And it IS obvious what Obama is planning for! Not only has ordered for his Department of Homeland Security (DHS) 1.2 billion rounds of ammo and armored checkpoint booths… now reports are coming in that DHS has now been given fully-armored APCs — the same standard used by our military:
yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“To the list of recent unsettling developments at DHS and other federal agencies — such as… massive DHS ammo buys, a creepy new biometric surveillance system just being rolled-out by the FBI, and drones buzzing our backyards with cameras — we can now add the appearance across the country of not just heavily-armored military grade Humvees, but ‘GLS’ armored personnel carriers (APC’s) — 2500 of them to be exact. According to reports the Department of Homeland Security… already have thousands of heavily armored vehicles in DHS ‘Police/Rescue’ livery, resplendent in either a dashing Gulf War tan or menacing stealth-anthracite…”

Once again, it’s obvious that Barack Obama is preparing to DECLARE MARTIAL LAW — we MUST STOP HIM NOW! This latest news of preparations for a police state came after we had already learned that Barack Hussein Obama is planning to sign ANOTHER
“martial law” style Executive Order — this time to enable him to take over America’s “critical infrastructure,” such as the POWER GRID and FINANCIAL INDUSTRIES!

Federal News Radio is reporting that the Obama regime is preparing to sign off on this new Executive Order, since patriots like YOU AND I have been able to STOP Obama’s so-called “cybersecurity” bill so far:


yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“The White House so far has failed to get a bill passed by both houses of Congress to improve the cybersecurity of the nation’s critical infrastructure, so it wants to take an alternative approach. The administration has created a draft executive order detailing how, within its authority, it would improve the information assurance of the nation’s critical infrastructure, such as the power grid and financial industries… The draft EO, which Federal News Radio viewed a draft copy of, closely follows the second version of comprehensive cyber legislation introduced by Sens. Joseph Lieberman (I-Conn.) and Susan Collins (R- Maine) in July.”

DID YOU GET THAT? These people failed to get their Martial Law bills passed in Congress, so Obama is ready to BYPASS our elected officials and do it himself — AGAIN! This LATEST outrageous action by Barack Obama comes not long after he announced his plans to sign yet ANOTHER Executive Order, which will enable him to take over the INTERNET! 
  
As WorldNet Daily reported,


yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
Obama has signaled his intention to push through his Internet agenda via executive order. This, after last week’s failed attempt to bring the Democrat-supported Cybersecurity Act of 2012 to a full vote in the U.S. Senate. The bill would have given federal regulatory agencies the ability to mandate cybersecurity recommendations on critical infrastructure power and utility companies.

As reported in The Hill, responding to a question about whether President Obama was considering advancing his party’s cyber-plan through an executive order, White House Press Secretary Jay Carney didn’t rule out the possibility. “In the wake of congressional inaction and Republican stall tactics, unfortunately, we will continue to be hamstrung by outdated and inadequate statutory authorities that the legislation would have fixed,” Carney said. And John Brennan, Obama’s counterterrorism adviser, said at an event at the Council on Foreign Relations in Washington, “If the Congress is not going to act on something like this, then the president wants to make sure that we’re doing everything possible.” DO YOU GET THAT? OBAMA AND HIS MINIONS WANT FULL CONTROL OF THE INTERNET… AND OBAMA IS ONCE AGAIN WILLING TO SIGN EXECUTIVE ORDERS TO TAKE POWER! 
  
He just doesn’t seem to stop! THAT new threat came hot on the heels of another Executive Order, signed by Obama on July 6th, which ONCE AGAIN brings America a step closer to finding itself under MARTIAL LAW — this time by giving him dictator-type powers over ALL communications during any so-called “crisis” that he might declare!

As reported by “Tea Party Economist” blogger, Dr. Gary North:

yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“Obama has signed an executive order outlining the nationalization of the entire communications system. It is written in bureaucratese. I have no doubt that it was not understood by Obama. It is too detailed. It sets up a powerful new bureaucracy. The language is limited to a national emergency. But an emergency on this scale is almost inconceivable. The government never discusses what could justify an executive order this comprehensive. If such a threat to the nation (and the world) really exists, the voters should be given a detailed description of its nature. Congress should debate this. Solving it should be a high national priority. If the answer is, “discussing this would create panic,” then democracy is a sham. If the answer is, “we don’t know what might happen, so we are asserting total control in advance,” then this executive order should never have been signed. It transfers too much power to bureaucrats to determine when to implement it.

 As Dr. North declares, “This is no longer a nation run by the Constitution.” The executive order itself is long, and very few people will actually bother to read it. But what it does is very clear: it authorizes the White House to take over the entire communications system, simply on “the authority of the President.” The bottom line is this: Obama thinks that this power belongs to the President.

It’s more and more obvious that Barack Obama is preparing to DECLARE MARTIAL LAW — we MUST STOP HIM NOW! 

     
We’ve seen this coming. We even reported on how, just recently, a government “whistleblower” inside the Obama regime blew the lid off of why Barack Hussein Obama has recently signed Executive Orders that give him the power to declare martial law across America! 
 Obama, through the Department of Homeland Security (DHS) and other agencies and “czars,” is plotting a major “Reichstag” event to generate racial riots and produce the justification for martial law, delaying the November 2012 elections… possibly indefinitely!

A DHS whistleblower informed the Canada Free Press “that the DHS is actively preparing for massive social unrest inside the United States. He then corrected himself, stating that ‘a civil war’ is the more appropriate term. ‘Certain elements of the government are not only expecting and preparing for it, they are actually facilitating it.’”

A “Reichstag event” refers to a fire started in Germany’s legislature during Hitler’s rise to power. The fire allowed him to grab emergency powers and eliminate his opposition. While he blamed it on Communists, historians have long believed that Hitler started the fire himself.

According to the anonymous “whistleblower” inside Obama’s DHS, this “Reichstag event” would take the form of a staged assassination attempt against Barack Obama, “carefully choreographed” and manufactured by Obama operatives. It would subsequently be blamed on “white supremacists” and used to enrage the black community to rioting and looting, the DHS source warned.

The Obama administration would then use the violence and chaos they created as justification for the imposition of martial law in major urban cities in America, the creation of DHS checkpoints, restriction of travel, and the indefinite delay of the November 2012 elections:

yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“The DHS takes their marching orders from the Obama administration, from Obama himself, but mostly from his un-appointed czars. And Jarrett, especially Valerie Jarrett. Don’t think for a minute that the administration is doing anything to stabilize events in the U.S. They are revolutionaries, and revolutionaries thrive on chaos,” he added.

 This is getting TOO BIG to hide — now, even the MEDIA is starting to pick up on the shocking news:    

Barack Hussein Obama has signed Executive Orders giving him the power to declare MARTIAL LAW in America!

On a recent episode of his Fox News show, Sean Hannity himself declared: 

yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“Tonight… we shine the spotlight on an executive order that the White House was hoping that you would never learn about. Now, the President signed the National Defense Resources Preparedness [NDRP] executive order late Friday afternoon. And since that time, now the measure has been virtually ignored by the mainstream media. Now, the order essentially gives the president of the United States absolute power over any and all American resources during both times of peace and national crisis. Now, this includes, but it’s not limited to food and livestock, water, plants, energy, health resources, transportation and construction materials and gives the government the ability to, quote, ‘control the general distribution of any material, including applicable services in this civilian market.’”

Hannity then went on to discuss how “this would give the President of the United States the authority to declare basically Martial Law during times of peace. And to be sure, this is simply the latest string of actions taken by the administration that ignore the basic principles of our constitution.” Barack Obama is OUT OF CONTROL — we MUST STOP HIM NOW! 
    
Of course, that Executive Order was only the BEGINNING. Obama’s preparations to institute MARTIAL LAW IN AMERICA are coming together quickly. FIRST, he signed an Executive Order, for so-called “National Defense Resources 
Preparedness” — that would give him DICTATOR POWERS whenever he decides he “needs” them.

THEN, he signed ANOTHER “Executive Order”, this time to take control of America’s domestic natural gas production.

NOW, he’s done it AGAIN — Barack Hussein Obama has signed YET ANOTHER Executive Order… declaring INTERNATIONAL LAW for the UNITED STATES OF AMERICA!

As reported by blogger Henry Shivley:

yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“On May 1, 2012, our Glorious Leader, Premier Barack Obama AKA Barry Soetoro AKA Barry the Rat, signed yet another Executive Order – Promoting International Regulatory Cooperation. This dictate is designed to standardize regulations between the United States and its so-called trading partners. What is a regulation? A law. So what is actually being attempted here is a standardization of international law. It is an absolute violation of the Constitution for the United States to legislate our law outside of our borders.”

And what exactly can this latest unconstitutional Executive Order lead to? As Shivley states, “Considering the many international security agreements the traitors occupying our highest seats of power have entered into, this latest executive order can absolutely be used to institute gun confiscation laws/regulations, without any consent by our Congress or our Judicial. And once these foreign laws are brought to the United States under the various security agreements, foreign troops will be brought in to enforce the foreign laws upon the people of the United States.” This new Executive Order came hot on the heels of the recent one that Barack Obama signed to take control of America’s domestic natural gas production. As columnist Mac Slavo reports:
yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“While Americans focused their attention on the Colombian controversy involving U.S. Secret Service agents, prostitutes and excessive drinking, President Obama quietly signed his latest Presidential Executive Order. The Supporting Safe and Responsible Development of Unconventional Domestic Natural Gas Resources Executive Order
seeks to create what amounts to a Presidential super committee that will oversee the regulation and development of the ‘unconventional’ natural gas industry for the purpose of ensuring a long-term natural gas supply for the United States, as well as to do so in a safe and environmentally responsible manner.”



So now, by Presidential decree alone, the federal government can “coordinate action” through thirteen core federal agencies against any domestic natural gas production facility — all according to standards determined to be “appropriate” not by law, but because of political agenda. Moreover, because a key stated purpose of this latest Executive Order is to “ensure long-term supplies,” Barack Obama’s new decree gives the federal government the ability to shut down gas production operations as THEY see fit, which can lead directly to government price fixing and centralized control of an essential natural energy resource. 
  
While Obama’s Executive Order aims to curtail some of the practices of the hydraulic

 

fracturing, or “fracking,” industry, it further expands government control over our lives through more centralization of power and bureaucracy.

THINGS ARE GETTING WORSE. As experts start to dig deeper into Barack Hussein Obama’s recently-signed Executive Order, for so-called “National Defense Resources Preparedness,” they are reporting just how bad this really is: OBAMA IS PREPARING TO DECLARE MARTIAL LAW IN AMERICA.

As detailed in this report from the Canada Free Press:


yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
Under this order the heads of these cabinet level positions; Agriculture, Energy, Health and Human Services, Transportation, Defense and Commerce can take food, livestock, fertilizer, farm equipment, all forms of energy, water resources, all forms of civil transportation (meaning any vehicles, boats, planes), and any other materials, including construction materials from wherever they are available. This is probably why the government has been visiting farms with GPS devices, so they know exactly where to go when they turn this one on. Specifically, the government is allowed to allocate materials, services, and facilities as deemed necessary or appropriate. They decide what necessary or appropriate means.
THIS IS OUTRAGEOUS! BARACK OBAMA IS TRYING TO VIOLATE THE CONSTITUTION, BECOME A DICTATOR, AND TAKE AWAY OUR RIGHTS! It’s up to YOU AND ME to STOP HIM NOW!    
We’re not alone in reporting this. It’s starting to be reported in more and more media sources: BARACK HUSSEIN OBAMA HAS SIGNED A MARTIAL LAW EXECUTIVE ORDER!

The latest report comes from the Russia Times:


yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“As folks headed out to happy hour last Friday evening, President Obama signed an executive order that could potentially give him the power to institute martial law in the United States in times of peace or during a national threat… Many Americans were shocked to find out that this order gives the president practically unlimited power over US citizens and their property. All in the name of national security of course.”

IT’S TRUE! As we said, Barack Hussein Obama has signed a Presidential Executive Order,

 


which would give him the powers of a DICTATOR — whenever HE thinks it’s “necessary” to institute MARTIAL LAW!
 
According to press reports, “A White House order updating federal emergency powers has raised alarm among some conservative commentators, and U.S. Rep. Sandy Adams, that President Barack Obama is attempting to grab unconstitutional powers.”

yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
A columnist with The Washington Times declared the mid-March order — an update of a 60-year-old document outlining the president’s authority in a national emergency — “stunning in its audacity and a flagrant violation of the Constitution.” The conservative Drudge Report website linked to it with the headline, “Martial Law?“ And Adams, R-Orlando, said it “leaves the door open for the president to give himself control over American resources during both times of peace, and national crisis.”


It’s almost unbelievable what Barack Hussein Obama is trying to do — BUT IT’S TRUE. According to a bombshell article in the Washington Times, “President Obama has given himself the powers to declare martial law — especially in the event of a war with Iran. It is a sweeping power grab that should worry every American.” 
yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:

On March 16, the White House released an executive order, “National Defense Resources Preparedness.” The document is stunning in its audacity and a flagrant violation of the Constitution. It states that, in case of a war or national emergency, the federal government has the authority to take over almost every aspect of American society. Food, livestock, farming equipment, manufacturing, industry, energy, transportation, hospitals, health care facilities, water resources, defense and construction — all of it could fall under the full control of Mr. Obama. The order empowers the president to dispense these vast resources as he sees fit during a national crisis.


 


In short, according to the Times, the order gives Barack Obama the ability to IMPOSE MARTIAL LAW: “He now possesses the potential powers of a dictator. The order is a direct assault on individual liberties, private property rights and the rule of law. It is blatantly unconstitutional. The executive branch is arrogating responsibilities precluded by the Constitution without even asking the permission of Congress. The order gives Mr. Obama a blank check to erect a centralized authoritarian state.”    But why this — and why now?

SIMPLE — because he’s about to provoke a confrontation with IRAN, which could give him the excuse to implement martial law in America:

yiv1300280832format_text yiv1300280832entry-content a écrit:
“Obama may be ready to launch devastating airstrikes on Iranian nuclear facilities. If that should happen, Iranian President Mahmoud Ahmadinejad has promised massive retaliation. American troops will be targeted by Iranian proxies in Iraq and Afghanistan. American embassies will be struck across the Middle East and North Africa. Most ominously, Iranian-backed Hezbollah cells could launch devastating terrorist attacks in major U.S. cities, killing numerous citizens. The war may well come home, triggering domestic chaos. These are the very real risks of a major conflict with Iran.”

As columnist Jeffrey Kuhner notes, “The president does not – and should not – have the authority to subordinate the entire private economy to the government, especially without the consent of Congress and the American people. It is national socialism masquerading as military security. This is why conservatives — those who are serious about defending our constitutional republic – should demand that the executive order be repealed immediately.” THAT’S EXACTLY WHAT WE NEED TO DO — RIGHT NOW! 
SEND A MESSAGE TO EVERY SINGLE U.S.    
CONGRESSMAN, DEMANDING THEY STOPBARACK OBAMA’S “EMERGENCY POWERS”MARTIAL LAW EXECUTIVE ORDERS:SEND YOUR MESSAGE NOW!
     
Thankfully, there are Members of Congress who are standing UP for the U.S. Constitution. Rep. Sandy Adams (R-FL) has introduced H. Con. Res. 110 in response to President Obama’s blatant attempt to go around the Constitution and institute martial law if HE thinks it’s “necessary.”
    
 


In introducing her bill, Rep. Adams stated, “President Obama issued a National Defense Resources Preparedness Executive Order on March 16, 2012 that raises some serious concerns in its wording and intent. The order has historically been based on the Defense Production Act of 1950 (50 U.S.C. App. 2061 et seq.).

However, unlike previous presidents, President Obama’s executive order broadens the definition of ‘national defense.’ This leaves the door open for the president to give himself control over American resources during both times of peace, and national crisis. In response to the order, I have introduced a resolution to make it clear the president cannot use this as an excuse to abuse his executive power.”

Rep. Adams’ bill presently has 37 co-sponsors — but she needs a lot more to get the bill to the floor.

THAT’S WHERE YOU AND I COME IN!

If we can FLOOD the offices of all of these Congressmen, demanding that they SUPPORT H. Con. Res. 110, we CAN put a stop to Obama’s attempt to circumvent the Constitution and lay the groundwork for martial law. But we need YOUR help.

Send your Blast Faxes to every single U.S. Congressman and Senator NOW!

Sincerely,


William Greene, President
RightMarch.com  


P.S. As Rep. Adams stated when introducing her bill to stop Barack Obama’s attempt to put in place the ability to institute martial law on his own whim, “Each of us in Congress began our service to our friends, neighbors, and communities with the knowledge it was our responsibility to uphold the Constitution. We were elected to protect the values that make our nation great and to be a line of defense against the growing interjection of government into the everyday lives of the American people. I will continue to defend the principles on which our nation was founded and I will continue to uphold our Constitution.”

YOU AND I need to JOIN IN and force the REST of Congress to uphold our Constitution! TAKE ACTION NOW! 

SEND A MESSAGE TO EVERY SINGLE U.S.    
CONGRESSMAN, DEMANDING THEY STOPBARACK OBAMA’S “EMERGENCY POWERS”MARTIAL LAW EXECUTIVE ORDERS:SEND YOUR MESSAGE NOW



Dernière édition par maria le Jeu 22 Nov - 18:55 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 18:55 (2012)    Sujet du message: GAZA ENTRE LA TERREUR ET L'ESPOIR Répondre en citant



GAZA ENTRE LA TERREUR ET L'ESPOIR

Et qu'en est-il du côté Israélien? Ce peuple reçoit des roquettes depuis des semaines, les gens vivent dans la peur constante depuis que le HAMAS a COMMENCÉ cette guerre? Nos médias sont bien silencieux sur ce qui se passe en Israël, mais pour Gaza, ils sont tous unis pour tenter de faire passer Israël pour le gros méchant, qui n'a pas de coeur, qui tuent les petits enfants, les femmes et qui détruit tout. La machine de propagande est complètement opérationnel pour vous amener à soutenir le mal et le terroriste, en vous faisant croire que ces palestiniens n'ont rien à se reprocher, mais que l'on devrait condamner Israël pour tous les crimes commis contre ce peuple. Depuis des années, le Hamas, le Hezbollah et d'autres groupes reliés aux frères musulmans ne cessent de dire qu'ils désirent la destruction d'Israël, de l'Amérique et de tous les infidèles à l'Islam. Ces deux peuples sont maintenant en guerre, ne l'oubliez pas. Ne tombez pas dans ce piège, chers amis. Le but est d'amener toutes les nations à se soulever contre Israël et à soutenir le Hamas et les frères musulmans, qui bientôt sèmeront la terreur dans chacune de nos villes, au nom de leur dieu Allah, le dieu lunaire et considéré par les musulmans comme étant le seul et unique Dieu.

Analysez les deux côtés de la médaille sur les événements tragiques et prophétiques qui s'accomplissent sous nos yeux et prophétisés dans le Psaume 2, et le Psaume 83. Les nations qui sont ignorantes de la Parole de Dieu, et qui ne croient pas à toutes ses conspirations de leur gouvernement, vont être portées à croire qu'Israël est le seul coupable. Il est donc important de comprendre ce que Dieu nous a fait connaitre pour ses temps critiques dans lesquels nous sommes entrés.  

Publié le 19 novembre 2012 à 07h10 | Mis à jour à 11h25

Agnès Gruda, envoyée spéciale
La Presse

Publié le 19 novembre 2012 à 07h10 | Mis à jour à 11h25

(Gaza) La cinquième journée de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza a été la plus meurtrière. Au moins 32 personnes, dont plusieurs femmes et enfants, ont été tuées depuis hier dans des frappes aériennes. Les raids israéliens se poursuivent et ont fait une vingtaine de morts de plus lundi. Arrivée à Gaza, notre journaliste a visité un hôpital où affluaient de nombreux blessés. Un lieu frénétique dans une ville figée par la peur.

Une femme vêtue de noir sanglote dans le hall de l'hôpital Shifa, le plus grand centre médical de la bande de Gaza. Elle s'appelle Sara Abou Khousa. Elle a 65 ans. Son petit-fils, Ziyad, a été tué hier matin, à 8h, quand un drone a laissé tomber une bombe dans la cour de la maison familiale. L'enfant avait tout juste 2 ans.

Des éclats se sont logés dans la tête de Sohaib, le grand frère de Ziyad. Le garçon de 6 ans, inconscient, gît sur une civière aux soins intensifs. Un de ses cousins a été blessé dans le même bombardement.

Une seule frappe, trois gamins. Sara Abou Khousa avait déjà perdu un fils pendant la guerre de 2008. Un de ses petits-fils est resté handicapé depuis cette époque. Elle n'en peut plus de tous ces malheurs.
 
«Tout ce que je veux, c'est la paix. Qu'on arrête de lancer des roquettes. Qu'Israël arrête de nous bombarder. C'est assez, il faut que ça arrête!», supplie-t-elle, avant de s'effondrer dans les bras d'un de ses fils.  
Un chaos bruyant règne à l'hôpital Shifa, où les ambulances qui amènent les derniers blessés en faisant hurler leurs sirènes doivent se frayer un chemin entre une foule de curieux, des proches des victimes et les caméras de télévision. Hier, la journée a été particulièrement dure: près de 30 morts, en majorité des civils.

À l'entrée des urgences, un adolescent nous montre sa blessure: la chair est tranchée à vif sous son coude et le sang s'égoutte sur le plancher. D'autres sirènes annoncent le départ de blessés graves vers l'Égypte.

Cette agitation contraste avec la torpeur dans laquelle est figé le reste de la ville de Gaza, où je suis arrivée hier, après avoir traversé un poste frontière étrangement désert, exception faite d'une trentaine de journalistes étrangers venus couvrir le conflit.

Les rues de Gaza, habituellement cacophoniques, semblent endormies. Les magasins gardent leurs stores baissés. Tous ceux qui peuvent se le permettre se terrent chez eux, pour réduire les risques.

Seules des explosions sporadiques déchirent le silence. Des colonnes de fumée s'élèvent alors dans le ciel. Habitués, les habitants de Gaza bronchent à peine.

Entrée dans sa cinquième journée, l'opération Pilier de défense apporte chaque jour son lot de morts et de blessés à l'hôpital Shifa. Ce n'est pas comme à l'époque de Plomb durci, en 2008, quand les victimes des bombardements pouvaient arriver par centaines, presque en même temps.

N'empêche: en 5 jours, l'offensive a déjà fait 65 morts et 560 blessés. L'hôpital est débordé, et son directeur, Medhat Abbas, se plaint de manquer de tout: analgésiques, ensembles orthopédiques, anticoagulants. Mais on n'en est pas aux scènes dantesques d'il y a quatre ans.

Il faut dire que, depuis, il y a eu le printemps arabe. Dirigée par les Frères musulmans, la «nouvelle» Égypte appuie la bande de Gaza. En plus d'accueillir ses blessés, elle s'apprête à y envoyer des équipes médiales en renfort.

De son côté, Israël a desserré hier l'état de siège sur Gaza en laissant passer des dizaines de camions remplis notamment de matériel médical.

Pour l'instant, l'hôpital Shifa tient le coup. Mais tous appréhendent ce qui arriverait si Israël devait déployer des troupes au sol. «Nous avons appris de l'expérience de 2008, mais la guerre n'est pas encore finie», dit en soupirant Talaat el-Ijla, infirmier au service d'orthopédie de l'hôpital Shifa.

C'est là que j'ai rencontré Hussein Abdelal, 22 ans, au chevet de son père, blessé lors du bombardement d'un poste de police, hier matin.

Toute la famille Abdelal dormait encore quand un policier est venu les prévenir d'une attaque imminente contre les forces de sécurité. Hussein, ses frères, ses soeurs et ses parents se sont précipités dehors. Mais certains sont retournés sur leurs pas pour aller prendre des choses à la maison. C'est alors que le raid a eu lieu. La maison des Abdelal s'est effondrée. La mère de Hussein est morte sous les décombres.

«Quel était notre crime? D'habiter à côté d'un poste de police?» se lamente le jeune homme.

Dans une autre chambre, nous tombons sur Mohamed al-Akhras, photographe pour la télévision Al-Quds.

Il prenait une pause dans les locaux de cette chaîne logée dans une tour qui abrite plusieurs autres médias, quand un raid aérien a frappé le bâtiment, à 1h35, dans la nuit de dimanche. Il a reçu des éclats aux jambes et au visage. Un collègue a dû se faire amputer une jambe.

Mohamed al-Akhras est outré. Il est convaincu que l'armée israélienne a visé la Tour des médias délibérément, pour «mettre un bouclier sur l'information».

D'autant plus qu'un autre bâtiment, qui abrite la télé officielle du Hamas, a aussi été touché. Au moins neuf journalistes ont été blessés dans ces deux bombardements. «Nous sommes tous ciblés, ici, et les journalistes encore plus que les autres.»

Comme le reste de cette bande de territoire qui abrite 1,6 million de Palestiniens, l'hôpital Shifa vit dans l'attente. Y aura-t-il une offensive terrestre? Les ultimes efforts de négociation porteront-ils leurs fruits? Sara, la grand-mère désespérée, Talaat, l'infirmier, Hussein, le nouvel orphelin, tous s'accrochent à l'espoir d'une médiation étrangère pour forcer les deux parties à une trêve. Dans le cas contraire, ils craignent de revivre le cauchemar de 2008.

http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201211/19/01-4595207-gaza-entre-la-terreur-et-lespoir.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 21:14 (2012)    Sujet du message: CANADA : OTTAWA COP CONST. KEITH HEATON LIKELY TO GET RETRAINED AFTER PLEADING GUILTY TO SLEW OF CHARGES Répondre en citant



CANADA : OTTAWA COP CONST. KEITH HEATON LIKELY TO GET RETRAINED AFTER PLEADING GUILTY TO SLEW OF CHARGES

By Danielle Bell,Ottawa Sun

First posted: Thursday, November 15, 2012 10:06 PM EST | Updated: Thursday, November 15, 2012 11:06 PM EST



Ottawa Police Service. (QMI Agency File Photo)

Related Stories
Topics
There is “leeway” in how police interpret calls and the public may never get the full picture behind the circumstances that led to an Ottawa officer pleading guilty to a slew of charges, according to the union.

Const. Keith Heaton this week admitted to 23 charges under the Police Services Act related to unnecessary force, abusing authority, pepper-spraying a woman, disposing of drug evidence and doing police database checks on colleagues, relatives and himself.

The guilty plea forewent what was expected to be a lengthy trial which would have seen some 30 witnesses, meaning the public will likely never hear all the details.

“When you’re reading something in black and white, it’s not always in context,” said Ottawa Police Association president Matt Skof. “There’s no guidebook. People go to a call and use their own experience and judgment.”

The force considered dismissal, but instead a suggested penalty is significant retraining and supervision for Heaton, who has been an officer since 2004.

But despite the unusual move, the union argues it does not mean an officer who may have to retake training is a liability.

“He’s accepted it so he can get a process behind him and move forward,” said Skof. “You’re expediting your sentencing to get your career back on track.”

Such lengthy proceedings can seriously strain officers, said Skof. The investigation surrounding Heaton began three years ago.

His suggested discipline is tailored instruction on things like database use and note-taking, and would include having a training officer for a full year, instead of three months.

It takes about nine months before an Ottawa police officer is ready to hit the streets. Rare is the officer cut during in-house training, since by then recruits (who have already been hired by the Ottawa force) have already completed Ontario Police College training.

But there are some officers who have struggled more than others in certain areas, said Ottawa police Staff Sgt. Lynne Turnbull of the Professional Development Centre, but they will be helped.

In other cases, officers take a refresher on a course with content they may not have experienced recently, such as a class on giving court testimony.

“If people are not meeting the standard, we will do what we can to get them up to standard,” said Turnbull.

“We’ve invested in them. We want to set them up for success.”

Heaton’s sentencing is slated for January.

danielle.bell@sunmedia.ca

Twitter: @ottawasundbell

http://www.ottawasun.com/2012/11/15/ottawa-cop-const-keith-heaton-likely-to-get-retrained-after-pleading-guilty-to-slew-of-charges


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 23:32 (2012)    Sujet du message: L’ESPAGNE DERIVE VERS LA GUERRE CIVILE + UN PATRON MET LE FEU DANS SA BANQUE Répondre en citant



L’ESPAGNE DERIVE VERS LA GUERRE CIVILE + UN PATRON MET LE FEU DANS SA BANQUE



Avec les députés espagnols corrompus qui votent des lois pour empêcher les gens de filmer les CRS tabassant des mômes et des mamies, qui ne votent pas une loi pour empêcher les banques de réclamer le prix d’une maison APRES l’avoir saisie (!!!) on voit des gens sauter par les fenêtes, vendre des bouts de leur corps (ici Le Parisien), des manifestations massives chaque samedi (5.000 policiers ont défilé samedi dernier pour protester), bref, l’anarchie est proche. Imaginez que Madrid essaie de gagner chaque heure pour repousser sa demande de sauvetage auprès du FMI et de la BCE.

On avait vu que le chiffre officiel du chômage a été de 24,6% en septembre mais Daniel a vu que « 1 million de chômeurs espagnols sont « sans indemnité de chômage« . Le taux officiel du chômage est à 15,8%, mais la valeur réelle atteint déjà les 23%, lire le quotidien Correio da Manha« . Comment font-ils pour survivre?

Environ 15.000 personnes se sont présentées (!!) pour 150 postes d’ouvriers chez le fabriquant John Deere… « More than 15,000 people looking for work queued to apply for just 150 vacancies at the factory of agricultural machinery company John Deere on the outskirts of Madrid« , lire ici le Telegraph. Question: combien de temps avant que les CRS espagnols déposent leur matraque, puisque les policiers classiques manifestent de plus en plus souvent.

Notre lecteur Julien, lui, a vu, qu’un « petit entrepreneur de la province de Burgos, étranglé par la crise et ne pouvant faire face à un remboursement et menacé de saisie, a mis le feu à son agence bancaire« , lire ici Diario de Burgos.

Notre lecteur Mr Meoni a participé aux manifestations. Voici son témoignage: « J’ai pu récupérer la scène filmée de l’agression du gosse de 13 ans par les robocop lors de la grève en espagne. Le môme est tombé après avoir été poussé par un premier flic. Ensuite, alors qu’il était à terre, un deuxième flic lui a asséné deux coups de matraque en pleine tête, occasionnant une plaie ouverte nécessitant 4 points de suture. On voit également sur l’image, une jeune fille tentant de protester contre cette violence gratuite… total, elle a aussi ramassé de la pora… Les images sont dures à obtenir, bloquées suites aux consgnes du Ministre de l’Intérieur de censurer tout enegistrement de charges policières. Mais ce que j’ai vu à Zaragoza où j’ai défilé et passé une partie de la nuit ressemblait à une vraie guerre civile, avec tirs de balles en caoutchouc et lacrymogènes, sns parler des arrestations arbitraires. Les flics ne font aucune différence et frappent sans discernement, femmes, enfants, seniors, handicapés… Effarant…«

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=inXKM2dc9hE

http://realinfos.wordpress.com/2012/11/19/lespagne-derive-vers-la-guerre-ci…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Nov - 23:43 (2012)    Sujet du message: GAZA : EXIGEANT LA FIN DES VIOLENCES ENTRE ISRAËL ET LE HAMAS, L'ONU DÉPLORE LE NOMBRE CROISSANT DE VICTIMES CIVILES Répondre en citant



GAZA : EXIGEANT LA FIN DES VIOLENCES ENTRE ISRAËL ET LE HAMAS, L'ONU DÉPLORE LE NOMBRE CROISSANT DE VICTIMES CIVILES
 

Une ambulance transporte des Palestiniens blessés de l'hôpital de Shifa, à Gaza, en direction de l'Egypte où ils recevront des soins d'urgence. Photo: IRIN/Ahmed Dalloul

  19 November 2012 – Alors qu'il se trouvait ce weekend à l'hôpital de Shifa, à Gaza, le Directeur des opérations sur place de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA), Robert Turner, a rappelé lundi que les premières victimes des hostilités à Gaza entre Israël et le Hamas étaient les personnes les plus vulnérables, à savoir les enfants, les femmes, les personnes âgées et les malades. = utiliser les plus faibles pour mousser la propagande pro-palestinienne. 

Dimanche fut la journée la plus meurtrière depuis le début de la recrudescence des violences entre Tsahal et les militants du Hamas. Selon l'UNRWA, dix membres d'une même famille, dont la plupart étaient des enfants et des femmes, ont été tués. 

« Ils n'étaient pas les premiers enfants à mourir et, à moins de contraindre les parties prenantes à cesser les hostilités, ne seront pas les derniers », a prévenu M. Turner dans un communiqué de presse. = Non, et avec tous les vaccins que vous utilisez pour empoisonner les enfants de cette planète, les enfants palestiniens ne seront pas les seuls à mourir. 

Le Secrétaire général s'est déclaré hier « profondément attristé par les informations faisant état de la mort de plus de dix personnes, dont des femmes et des enfants, membres de la famille Dalu, ainsi que d'autres civils palestiniens, suite à la violence qui se poursuit dans la bande de Gaza ». = profondément attristé, oui, je le crois fermement!!! 

« Je suis également alarmé par les tirs incessants de roquettes contre des villes israéliennes, lesquels ont provoqué la mort de plusieurs civils israéliens », a-t-il ajouté. Selon les médias, trois victimes sont à déplorer côté israélien, dans la localité de Kiryat Malachi, située dans le sud du pays. Le nombre de tués parmi les Gazaouis s'élèverait à plus de 90. = alarmé, oui bien sûr!!! 

Hier, Ban Ki-moon a annoncé son intention de se rendre prochainement dans la région afin d'apporter un soutien personnel aux efforts de médiation.

« Il faut que cette violence prenne fin. J'appelle instamment les parties à coopérer avec l'Égypte dans le cadre des efforts qu'elle déploie afin de parvenir à un cessez-le-feu immédiat. Toute nouvelle escalade va inéluctablement exacerber les souffrances des populations civiles et doit être évitée », a-t-il ajouté.

Dans un entretien accordé lundi à la Radio des Nations Unies, le Commissaire général de l'UNRWA, Filippo Grandi, confirme une augmentation du nombre de victimes civiles à Gaza. = Parlons un peu aussi de ce qui se passe du côté d'Israël

« Il y a eu des bombardements terribles hier et aujourd'hui, provoquant la panique et avec des répercussions psychologiques très graves, notamment sur les enfants », a-t-il relevé. 

L'UNRWA reste déterminée à poursuivre son travail et à fournir des services vitaux aux réfugiés de Palestine à Gaza, la grande majorité des dispensaires de l'agence onusienne demeurant ouvertes malgré les combats. Cependant, la pénurie de médicaments et de fournitures médicales pourrait rapidement poser problème. = Faux, une route est ouverte entre l'Égypte et Gaza pour faire circuler les biens et services. Et aux israéliens, quel soutien comptez-vous leur apporter? 

Lorsque la situation le permet, la distribution de vivres se poursuit. Pour la seule journée de dimanche, le personnel de l'UNRWA a prêté assistance à plus de 12.000 personnes dans la bande de Gaza. L'Office a aussi poursuivi ses efforts pour atténuer les risques de santé publique en organisant la collecte des ordures dans huit camps de réfugiés, a expliqué M. Turner. = 8 camps de réfugiés juste à Gaza. Qui sont les prisonniers de ces camps de concentration et pourquoi? Est-ce que l'on s'en sert comme bouclier humain en vue de faire accuser Israël?

Avec la fermeture des 245 écoles de l'UNRWA, la nouvelle initiative d'enseignement UNRWA TV a pris le relais et diffuse 12 heures par jour, permettant aux 225.000 enfants scolarisés dans les établissements de l'agence de poursuivre leur éducation même s'ils sont incapables de sortir de chez eux, a expliqué le Directeur des opérations. UNRWA TV diffuse des cours d'arabe, d'anglais et de mathématiques. = La destruction des écoles est primordiale dans cette nouvelle ère fasciste. Les esclaves n'ont pas besoin d'être éduqué. Mais si je me fis à cet article, je me pose ces questions : Est-ce que les petites filles ont aussi le droit à l'instruction? Quel est l'enseignement pédagogique apporté aux enfants? Leur apprend-t-on à devenir de bons petits tueurs et martyrs jihadistes pour la gloire de leur dieu Allah? J'aimerais bien voir leur curriculum car par ce que je vois jusqu'à présent, on est bien plus près de l'esclavage que de l'émancipation de l'individu ainsi que de l'obligation pour tous ses enfants d'apprendre le Coran par coeur.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29368&Cr=gaza&Cr1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Nov - 23:54 (2012)    Sujet du message: DE NOUVEAUX RÉFUGIÉS ARRIVENT DANS L'INSTALLATION DE YIDA AU SOUDAN DU SUD Répondre en citant

DÉLOCALISATION ET CAMP DE RÉFUGIÉS

DE NOUVEAUX RÉFUGIÉS ARRIVENT DANS L'INSTALLATION DE YIDA AU SOUDAN DU SUD


Des femmes et enfants soudanais attendent de recevoir des traitements pour malnutrition dans le camp de réfugiés de Yida, au Soudan du Sud. Photo: HCR/K. Mahoney
 
16 November 2012 – Dans l'État d'Unity, Yida, l'installation de réfugiés la plus vaste au Soudan du Sud, connait une forte hausse du nombre des arrivées de nouveaux réfugiés, a annoncé vendredi le porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, Adrian Edwards. La semaine dernière, 2.100 nouveaux arrivants se sont présentés, fuyant l'intensification des combats dans leur région d'origine, le Sud-Kordofan, au Soudan voisin.

Plus de 85% des nouveaux arrivants sont des femmes et des enfants, nombre d'entre eux épuisés après avoir marché pendant plusieurs jours et un certain nombre atteints de malnutrition.

Yida est situé à proximité du point de passage frontière de Jau, a indiqué M. Edwards lors d'une conférence de presse donnée à Genève. « Nous mettons en place un point de distribution d'eau sur la route entre Yida et la frontière pour assurer que les réfugiés aient accès à l'eau potable. Les équipes du HCR surveillent la route et transportent les personnes les plus vulnérables vers Yida. La capacité du centre d'enregistrement est augmentée avec des latrines et des points d'approvisionnement en eau supplémentaires. »

Les réfugiés ont indiqué au personnel du HCR du côté soudanais de la frontière que davantage de personnes encore se dirigent vers Jau pour rejoindre ensuite Yida. Les gens sont inquiets de l'insécurité et accéder à la frontière est difficile. Ils se déplacent par petits groupes car ils ont peur des bombardements aériens, a précisé le porte-parole.

Sur la base des mouvements de populations observés ces 12 derniers et compte-tenu des cycles saisonniers, le HCR prévoit de nouvelles arrivées de réfugiés avant le mois de janvier, après le début de la saison sèche et avec la reprise des activités militaires au Sud-Kordofan.
 
De plus, d'autres tensions sont également possibles en avril et en mai dans l'État d'Unity et en juin dans l'Etat du Haut-Nil. « Nous travaillons à la préparation des sites et nous prépositionnons du matériel de secours pour faire face à tout nouvel afflux », a précisé Adrian Edwards.
 
La semaine dernière, 175.668 réfugiés soudanais enregistrés se trouvaient au Soudan du Sud après avoir fui les combats et l'insécurité dans les États du Sud-Kordofan et du Nil Bleu. Près de la moitié d'entre eux sont originaires de l'État du Nil Bleu.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29365&Cr=yida&Cr1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 04:17 (2012)    Sujet du message: ISRAEL-PALESTINE Répondre en citant



PALESTINIAN ROCKET TARGETS JERUSALEM FOR 2nd TIME. WHY THE MEDIA BIAS OVER ISRAEL?



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=niUQoSpwxLk

PALESTINIAN PROPAGANDA

BREAKING NEWS ALERT _ ANONYMOUS HACKS ISRAELI DEPUTY PM's FACEBOOK, TWITTER ACCOUNTS




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Rrs2kPW30tI

(ISRAEL) NO PEACE : 8 PALESTINIAN'S KILLED BY HAMAS AS SPY'S : DITIZEN'S WAR ROOM



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Rip09pZgWcc


LE CALVAIRE DES PALESTINIENS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=k3QRoud6Eu0


ISRAEL STARTED THIS NOT HAMAS.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=S8mcP2epgK0


ANTI-ISLAM ADS SPREADING ACROSS AMERICA



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=X25_4BGuTHs


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 04:22 (2012)    Sujet du message: GAZAN GUNMEN EXECUTE ALLEGED COLLABORATORS Répondre en citant



GAZAN GUNMEN EXECUTE ALLEGED COLLABORATORS

By REUTERS
11/21/2012 01:15
Security source says gunmen shot dead 6 men in Gaza "caught red-handed" working for Israel; bodies dragged through streets.

Photo: REUTERS/Suhaib Salem

GAZA - Palestinian gunmen shot dead six alleged collaborators in the Gaza Strip who "were caught red-handed," according to a security source quoted by the Hamas Aqsa radio on Tuesday.

"They possessed hi-tech equipment and filming equipment to take footage of positions," it said.

The Hamas radio said the men, who were suspected of working for Israel, were shot. It did not elaborate.



Gunmen chained the body of one of the alleged collaborators to a motorcycle and dragged it throughout the main streets of Gaza City.

 http://www.jpost.com/Defense/Article.aspx?id=292795


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 04:44 (2012)    Sujet du message: OVERNIGHT AIR STRIKES HIT 80 TERROR SITES IN GAZA, KILL 17, INJURE 30 Répondre en citant



OVERNIGHT AIR STRIKES HIT 80 TERROR SITES IN GAZA, KILL 17, INJURE 30

Since the start of Operation Pillar of Defense, the IDF has targeted 1,350 terror sites throughout the Gaza Strip.

By: Yori Yanover
Published: November 19th, 2012
 

Arabs inspect a damaged house following Israeli air strikes in the Rafah refugee camp in southern Gaza.
Photo Credit: Abed Rahim Khatib / Flash 90

Overnight, the IDF targeted approximately 80 terror sites throughout the Gaza Strip, including underground rocket launching sites, terror tunnels, and training bases, inflicting severe damage to the rocket launching capabilities of terror organizations operating out of the Gaza Strip.

The IDF targeted buildings owned by senior terrorist operatives, used as command posts and weapon storage facilities. IAF aircraft, with the support of Israeli Navy soldiers, targeted several Hamas police headquarters throughout the Gaza Strip. The IDF also targeted several Hamas-affiliated terrorist squads as they prepared to fire rockets towards Israel, including the squad responsible for firing rockets towards the community of Nahal Oz earlier this morning.

The sites that were targeted have been positively identified by precise intelligence over the course of months.

Since the start of Operation Pillar of Defense, the IDF has targeted 1,350 terror sites throughout the Gaza Strip.

The Ma’an news agency reported at 8:42 Monday morning that overnight multiple IAF air strikes killed fourteen people and injured at least 70 as Israel’s assault on the Gaza Strip entered its sixth day.

Israeli aircraft targeted a car in the central Gaza Strip on Monday morning, killing three, eyewitnesses said. Tamer Bashir, Amin al-Bashir and Salah Bashir were killed when the vehicle they were traveling in was hit in the refugee camp of Deir al-Balah.

Earlier, Abu Zour, 19, Ahed Al-Qatati, 38, and Sahar Abu Zour were killed, along with a 4-year-old child, after air strikes hit a house in the al-Zaitoun neighborhood of Gaza City.

Muhammad Salameh Jundi, 31, was killed in the al-Shujaiyeh neighborhood, Imad Abu Hamda, 30, was killed in al-Shati refugee camp, and Jalal Nasr, 35, died from wounds sustained in a strike on Jabalia, north of Gaza. An infant was killed there as well.

Thirty other people were wounded in the attacks and reporters in Gaza City said a massive blast at 2 AM damaged a police station.

In Rafah, three people were killed in two air strikes targeting the city. One person was reported injured.

Altogether, Ma’an reported 88 Arabs killed and hundreds injured in the attacks so far.

About the Author: Yori Yanover has been a working journalist since age 17, before he enlisted and worked for Ba'Machane Nachal. Since then he has worked for Israel Shelanu, the US supplement of Yedioth, JCN18.com, USAJewish.com, Lubavitch News Service, Arutz 7 (as DJ on the high seas), and the Grand Street News. Now he's here.

http://www.jewishpress.com/news/breaking-news/overnight-air-strikes-hit-80-terror-sites-in-gaza-kill-17-injure-30/2012/11/19/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 19:58 (2012)    Sujet du message: WAR INTEL UPDATE ABOUT GROUND INVASION - LIVE FEEDS AT THE CYBERTRIBE NETWORD COVERING Répondre en citant



WAR INTEL UPDATE ABOUT GROUND INVASION - LIVE FEEDS AT THE CYBERTRIBE NETWORD COVERING

http://cybertribenetwork.blogspot.ca/2012/11/insider-intel-possible-invasio…



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=D-QW1YbFIYg


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 00:33 (2012)    Sujet du message: CEASEFIRE NOW IN EFFECT BETWEEN ISRAEL, HAMAS; 28 INJURED IN TEL AVIV BUS BOMBING 11/21/12 Répondre en citant



CEASEFIRE NOW IN EFFECT BETWEEN ISRAEL, HAMAS; 28 INJURED IN TEL AVIV BUS BOMBING 11/21/12

(for how long time???)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ixo5fNeyh-Y&feature=g-high-u

NETANYAHU ACCEPTED A CEASEFIRE WITH ‘NO ASSASSINATIONS’ CLAUSE

Clinton made no mention of Hamas in her short speech, referring only to PA president Mahmoud Abbas.

By: Jewish Press Staff

Published: November 21st, 2012


U.S. Secretary of State Hillary Clinton and Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu in Jerusalem on November 20, 2012.
Photo Credit: Avi Ohayon/ GPO/Flash90



Egypt’s Foreign Minister has announced that a truce between Israel and Hamas will go into effect at 9 PM GMT, 2 PM Eastern.

Prime Minister Benjamin Netanyahu recently spoke with President Barack Obama and accepted his recommendation to give a chance to the Egyptian proposal for a ceasefire, and thus provide an opportunity to stabilize the situation and calm it down before it became necessary to use even more force.

Netanyahu expressed his deep appreciation to the president’s support of Israel during the operation and his contribution to the Iron Dome system.

The prime minister reiterated that Israel will take all necessary steps to protect the citizens of Israel.

An Egyptian official confirmed to Reuters that a ceasefire agreement was reached between Palestinians, Israel. Israel has agreed to a truce in Gaza, but will not lift blockade: Israeli sources. (Reuters)


Hillary Clinton on Egyptian TV Wednesday Night


Secretary Clinton said on Egyptian television tonight: “The U.S. will work with partners across the region, improve conditions in Gaza, provide security for the people in Israel. Every step must move us towards a comprehensive peace for all the people in the region. Egypt is assuming responsibility and leadership of the region.”

Clinton made no mention of Hamas in her short speech, referring only to PA president Mahmoud Abbas.

The Hamas-Israel ceasefire deal has Egyptian “guarantees,” an Egyptian source close to the truce talks told Reuters.

An Egyptian source said the truce includes an end to “assassinations” and “incursions,” and will also ease movement of Palestinians in and out of Gaza. (Reuters)

http://www.jewishpress.com/news/breaking-news/egyptian-and-us-foreign-ministers-announce-gaza-ceasefire/2012/11/21/




HAMAS SONG - DEATH TO ISRAEL (DAY AFTER HAMAS-ISRAEL CEASEFIRE FOLLOWING HAMAS-ISRAEL CONFLICT)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=nOSPx13wyTk


Dernière édition par maria le Jeu 22 Nov - 22:13 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 03:55 (2012)    Sujet du message: MOYEN-ORIENT : BAN ET LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUENT LE CESSEZ-LE-FEU CONCLU ENTRE ISRAËL ET LE HAMAS Répondre en citant




MOYEN-ORIENT : BAN ET LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SALUENT LE CESSEZ-LE-FEU CONCLU ENTRE ISRAËL ET LE HAMAS

 Faire affaire avec le secrétaire général de l'Onu et avec le Premier Ministre égyptien, Mohamed Morsi, qui soutiennent entièrement la cause des frères musulmans pour la libération de la Palestine, et espérer une PAIX DURABLE, c'est comme demander à un serpent à sonnette s'il ne vous mordra pas une deuxième fois, si vous l'approchez de trop près.


Le Secrétire général Ban Ki-moon s'esxprime au Conseil de sécurité par visioconférence depuis Israël. Photo ONU/Paulo Filgueiras
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29391&Cr=Gaza&Cr1=#…

21 November 2012 – Les membres du Conseil de sécurité ont salué l'accord de cessez-le-feu conclu mercredi soir afin d'instaurer une cessation durable et viable des hostilités qui ont touché la bande de Gaza et Israël depuis une semaine.

Dans une déclaration lue à la presse par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre et Représentant permanent de l'Inde, Hardeep Singh Puri, ils appellent les parties à respecter l'accord et à veiller sérieusement à mettre en œuvre ses dispositions de bonne foi.

Les membres du Conseil ont vigoureusement salué les efforts déployés par le Premier Ministre égyptien, Mohamed Morsi, et d'autres pour parvenir à un cessez-le-feu. Ils sont également salué les efforts déployés par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Celui-ci avait affirmé un plus tôt dans la journée qu'il ne fallait ménager aucun effort pour faire en sorte que ce cessez-le-feu soit durable. « Nous sommes tous conscients des risques et du fait que de nombreux détails doivent encore être consolidés, les deux parties devant d'abord respecter la trêve pour que ces questions sous-jacentes soient abordées », a-t-il souligné.

S'exprimant par visioconférence depuis Israël, Ban Ki-moon avait fait le bilan de sa visite de trois jours dans la région, précisant qu'en raison de la récente escalade, il avait annulé tous les rendez-vous prévus pour se rendre sans délai au Moyen-Orient et envoyer ainsi un « signal clair de la mobilisation de la communauté internationale ».

Le risque d'escalade mettait toute la région en danger, a-t-il dit avant de féliciter le Président égyptien, Mohammed Morsi, pour son leadership dans les pourparlers qui ont permis de conclure la trêve au Caire. « On doit veiller maintenant à ce que ce cessez-le-feu soit durable », a-t-il ajouté.

Cet après-midi, M. Ban a encore souligné qu'il faudrait remédier à toutes les causes profondes du conflit, citant l'ouverture des points de passage vers Gaza, la réconciliation interpalestinienne et la fin de la contrebande d'armes. Il a demandé à son Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry, de rester au Caire pour veiller au respect du cessez-le-feu. Il s'agit de protéger la vie des civils où qu'ils se trouvent, a-t-il insisté. Les familles des deux côtés ont vécu dans la peur alors que la violence ne cessait de s'intensifier autour d'elles, ce qui n'est pas sans rappeler les événements de 2009, a-t-il dit.

Après avoir évoqué les victimes civiles et militaires des deux côtés, le Secrétaire général a rappelé avoir toujours condamné à la fois les tirs aveugles de roquettes vers Israël mais aussi l'usage disproportionné de la force pour répliquer à ces tirs. Les deux parties doivent respecter le droit international humanitaire, a-t-il plaidé.

En cette période difficile où toute la région connaît des transformations profondes, M. Ban a conclu qu'il convenait de ne pas oublier que la PAIX était l'objectif final, plus urgent que jamais. « Le moment est venu de conclure une PAIX GLOBALE et DURABLE sur la base de la solution de deux États », a rappelé le Secrétaire général de l'ONU.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29391&Cr=Gaza&Cr1=


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 19:57 (2012)    Sujet du message: L’OCI SALUE L'ACCORD SUR LA TRÊVE À GAZA Répondre en citant





L’OCI SALUE L'ACCORD SUR LA TRÊVE À GAZA

ENGLISH : OIC Welcomes the Truce Agreement on Gaza
http://www.oic-oci.org/topic_detail.asp?t_id=7459

Date: 22/11/2012 -

Le Secrétaire général de l'Organisation de Coopération islamique, Pr. Ekmeleddine Ihsanoglu a salué l’accord de trêve qui a mis fin à l'agression israélienne contre la bande de Gaza et a exprimé l'espoir que cela permettrait de lever le blocus qui lui est imposé et de restaurer ce qui a été détruit par l'agression israélienne au cours des dernières années. A cette occasion, le Secrétaire Général a exhorté les pays donateurs et les institutions à respecter les engagements pris à la conférence de Charm el-Cheikh et procéder sans délais à la reconstruction de Gaza. = Le président Obama vient de donner 6 milliards de dollars pour des programmes d'énergies vertes http://creepingsharia.wordpress.com/2012/11/22/obama-giving-6-billion-to-muslim-nations-for-green-energy/

Le Secrétaire général a, en outre, exprimé ses remerciements à la République arabe d'Egypte pour les efforts bienveillants qu’elle a déployés pour parvenir à la conclusion de cet accord qui a mis fin l'agression. Il a également salué l'esprit positif manifesté par les factions palestiniennes au sujet de la réconciliation nationale et a appelé à la reprise de ces efforts pour concrétiser cette réconciliation et, ainsi, permettre au peuple palestinien de poursuivre son action, en vue de recouvrer ses droits nationaux inaliénables à la liberté et à l'indépendance.

Le Secrétaire Général a demandé au groupe des ambassadeurs des Etats membres de l'OCI à Genève de se réunir pour demander la tenue d’une séance spéciale du Conseil des droits de l’homme, afin de constituer une commission internationale d’enquête indépendante sur les violations et les crimes perpétrés durant l’agression israélienne, à l’instar de ce que le l'Organisation avait fait lors des agressions israéliennes contre Gaza au début de 2008 et à la fin de 2009. Les efforts de l'OCI avaient alors conduit à la création d’une commission internationale d’enquête, présidée par le juge Gladstone. = On accuse Israël d'être l'agresseur, alors que c'est le Hamas qui a commencé cette attaque.


http://www.oic-oci.org/topic_detail.asp?t_id=7458


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Nov - 23:30 (2012)    Sujet du message: ISRAEL : GAZA HAMAS INTERIOR MINISTER PROUDLY ADMITS TO USING HUMAN SHIELDS IN 2008 (NOV 23, 2012) Répondre en citant

 


ISRAEL : GAZA HAMAS INTERIOR MINISTER PROUDLY ADMITS TO USING HUMAN SHIELDS IN 2008 (NOV 23, 2012)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=HEUgUtGAmrY



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 18:24 (2012)    Sujet du message: AMERICAN BOOTS ON THE GROUND IN ISRAEL!! OBAMA'S PLEDGE OF US TROOPS TO SINAI NEXT WEEK WON ISRAEL'S NOD FOR CEASEFIRE Répondre en citant


 
AMERICAN BOOTS ON THE GROUND IN ISRAEL!! OBAMA'S PLEDGE OF US TROOPS TO SINAI NEXT WEEK WON ISRAEL'S NOD FOR CEASEFIRE

Saturday, November 24, 2012

11-24-12 News In a Nutshell - Pharaoh Morsi, US troops on the ground in Israel, UN acquiring drones

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ytEFOjnW9Yg

Israeli Prime Minister Binyamin Netanyahu agreed to a ceasefire for halting the eight-day Israeli Gaza operation Wednesday night, Nov. 21, after President Barack Obama personally pledged to start deploying US troops in Egyptian Sinai next week, DEBKAfile reports. The conversation, which finally tipped the scales for a ceasefire, took place on a secure line Wednesday morning, just hours before it was announced in Cairo. The US and Israeli leaders spoke at around the time that a terrorist was blowing up a Tel Aviv bus, injuring 27 people.

Obama’s pledge addressed Israel’s most pressing demand in every negotiating forum on Gaza: Operation Pillar of Cloud’s main goal was a total stoppage of the flow of Iranian arms and missiles to the Gaza Strip. They were smuggled in from Sudan and Libya through southern Egypt and Sinai. Hostilities would continue, said the prime minister, until this object was achieved.

Earlier, US officials tried unsuccessfully to persuade Israel to accept Egyptian President Mohamed Morsi’s personal guarantee to start launching effective operations against the smugglers before the end of the month. The trio running Israel’s Gaza campaign, Netanyahu, Defense Minister Ehud Barak and Foreign Minister Avigdor Lieberman, were willing to take Morsi at his word, except that Israeli security and intelligence chiefs assured them that Egypt has nothing near the security and intelligence capabilities necessary for conducting such operations.

When Secretary of State Hillary Clinton arrived in Jerusalem from Bangkok Tuesday, she tried assuring Netanyahu that President Obama had decided to accelerate the construction of an elaborate US system of electronic security fences along the Suez Canal and northern Sinai. It would also cork up the Philadelphi route through which arms are smuggled into the Gaza Strip. (The US Sinai fence project was first disclosed exclusively by DEBKA-Net-Weekly 564on Nov. 9).

US security and civilian units will need to be deployed in Egyptian Sinai to man the fence system and operate it as an active counter-measure for obstructing the smuggling of Iranian weapons supplies.

The prime minister said he welcomed the president’s proposal to expedite the fence project, but it would take months to obtain Egyptian clearance. Meanwhile, the Palestinians would have plenty of time to replenish their weapons stocks after Israel’s Gaza campaign. It was therefore too soon to stop the campaign at this point or hold back a ground incursion.

Clinton was sympathetic to this argument. Soon after, President Obama was on the phone to Netanyahu with an assurance that US troops would be in place in Sinai next week, after he had obtained President Morsi’s consent for them to go into immediate action against Iranian smuggling networks.

Netanyahu responded by agreeing to a ceasefire being announced in Cairo that night by Clinton and the Egyptian foreign minister, and to holding back the thousands of Israeli reservists on standby on the Gaza border.

DEBKAfile’s military sources report that the first air transports carrying US special forces are due to land at Sharm el Sheikh military airfield in southern Sinai in the next 48 hours and go into action against the arms smugglers without delay.

This development is strategically significant for three reasons:

1. Once the missile and arms consignments depart Iranian ports or Libyan arms bazaars, Tehran has no direct control of their transit from point to point through Egypt until they reach Sinai and their Gaza destination. All the same, a US special forces operation against the Sinai segment of the Iranian smuggling route would count as the first overt American military strike against an Iranian military interest.

Netanyahu, Barak and Lieberman are impressed by the change the Obama administration has undergone since the president’s reelection. Until then, he refused to hear of any military action against Iran and insisted that Tehran could only be confronted on the diplomatic plane.

2. President Morsi, by opening the Sinai door to an American troop deployment for Israel’s defense, recognizes that the US force also insures Israel against Cairo revoking or failing to honor the peace treaty Egypt signed with Israel in 1979.

3. In the face of this US-Israel-Egyptian understanding, Hamas cannot credibly claim to have won its latest passage of arms with Israel or that it obtained guarantees to force Israel to end the Gaza blockade.

Indeed, Gaza’s Hamas rulers will be forced to watch as US troops in Sinai, just across its border, break up the smuggling rings filling their arsenals and most likely laying hands on the reserve stocks they maintain under the smugglers’ guard in northern Sinai, out of reach of the Israel army. This means that the blockade on Gaza has been extended and the focus of combat has switched from Gaza to the Sinai Peninsula.

http://cybertribenetwork.blogspot.ca/2012/11/american-boots-on-ground-in-is…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 20:31 (2012)    Sujet du message: FIL D'INFO SPÉCIAL “OPÉRATION PILIER DE DÉFENSE” Répondre en citant



FIL D'INFO SPÉCIAL “OPÉRATION PILIER DE DÉFENSE”

Comme nous pouvons le constater, pour l'instant, il semblerait y avoir un accord de cessez-le-feu entre Israël et la Palestine. Jusqu'à maintenant, pourtant, il n'est pas respecté par les Palestiniens, ce qui obligent Israël à rester en défensive et qui l'oblige à continuer de se défendre. Les médias, cependant, continuent de rapporter que c'est Israël qui ne respecte pas le cessez-le-feu. Si les palestiniens respectaient le cessez-le feu, ils retourneraient tranquillement chez eux avec leur famille. Mais ce n'est pas ce que nous voyons sur le terrain.

Ce qui est intéressessant de constater également, c'est que l'administration Obama, Hillary Clinton, Kofi Annan, et le Conseil Mondial des Églises se sont toutes jointes avec le président Morsi, un frère musulman et ardent défenseur des lois de la Sharia, pour tenter calmer les tensions et être à l'avant scène pour la mise en place d'un cessez-le-feu entre la Palestine et Israël.

Le président Morsi, qui vient de s'autoproclamer dictateur, style nouveau Pharaon, fait que les tensions sont au maximum en Égypte et qu'un autre bain de sang va très bientôt éclater entre musulmans. Dès que l'annonce a été faite, des milliers de musulmans se sont rassemblés dans les rues pour dénoncer ce nouveau pouvoir suprême du style Hitlérien. Il est donc à craindre que des milliers de musulmans qui s'opposent à ce nouveau dictatorship seront arrêtés, torturés et tués. Voilà, ce qui se cachait derrière ces élections "démocratiques", qui ont eu lieu, en Égypte, il y a quelques semaines.

Et c'est à cet homme que nos grands dirigeants de ce monde ont fait appel pour calmer les tensions entre la Palestine et Israël. Comment espérer qu'une vraie Paix puisse prendre place quand on renie le Dieu Tout-Puissant et que l'on fait appel à quelqu'un qui adore un autre dieu qui n'a que des buts de destruction. Tous ces personnages sont liés par des esprits de démons qui les contrôlent tous pour mener à bien cette dernière guerre contre le Très-Haut. Malheur à eux, car ils seront tous détruits par Dieu lui-même pour les fruits pourris de leur travail.

Je ne peux confirmer tout ce qui se dit, mais nous voyons une nette désinformation, que je vous rapporte par différents articles. À chacun de suivre et d'analyser ce qui se passe en conjoncture avec les prophéties annoncées dans la Bible. On ne peut avoir de meilleur baromètre pour comprendre de plus près ce qui se passe.

novembre 18th, 2012
Europe-Israel.org



 


Retrouvez ici toutes les dernières informations sur l’Opération “Pilier de défense” et les tirs de roquettes et de missiles du Hamas. Toutes ces informations proviennent de sources fiables.

Mercredi 21 novembre

19h00 – Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré au président américain Barack Obama a annoncé qu’il était prêt à donner une chance au cessez-le-feu.

18h55 – Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a averti que des mesures plus percutantes seraient mise en place si le cessez-le feu annoncé mercredi soir au Caire ne parviennait pas à s’imposer.

18h50 – Barack Obama a remercié le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d’avoir accepté la proposition égyptienne d’un cessez-le-feu avec le Hamas.

18h48 – Netanyahou a suivi la recommandation d’Obama de donner une chance à la proposition égyptienne.

18h41 – Le ministre égyptien des Affaires étrangères confirme la conférence de presse avec Hillary Clinton et qu’Israël aurait accepté le cessez-le feu.

18h33 – Porte-parole de la République populaire de Chine : le cessez-le feu prendra effet à 21:00

18h29 – JF Belanger, correspondant de Radio Canada à Gaza : ”Forte explosion entendue à l’instant à Gaza La trève entre Israel et le Hamas n’est clairement pas encore en vigueur ” (Il y a 8 minutes de cela).

18h26 – 2 roquettes explosent à Hof Ashkeleon et Shaar Hanegev.

18h22 – Un haut responsable israélien a estimé que la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton va demander un cessez-le-feu à Gaza et qu’Israël devrait accepter. Selon ce responsable, Israël sait clairement que les organisations terroristes continueront à tirer encore un certain temps, mais espère qu’après elles cesseront le feu.

18h20 – Selon Haaretz et Reuter, un cessez le feu devrait être annoncé ce soir au Caire par Hilary Clinton.

18h10 – Selon la deuxième chaine de télévision israélienne, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton annoncera ce soir un cessez-le à 8:00 PM.

18h00 – Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a déclaré mercredi au Caire qu’il y avait encore “beaucoup de détails à régler” pour parvenir à un accord entre Israël et le Hamas.

17h55 – Du matériel médical est entré dans Gaza via Erez et non par Kerem Shalom, le point de passage ayant été frappé par une roquette hier.

17h50 – 4 soldats blessés dans la région d’Eshkol.

17h40 – 116 roquettes tirées depuis minuit sur le sud d’Israël, 21 interceptées par le Dôme de fer, 3 explosent dans des zones habitées. Depuis le début de l’opération, 1.600 roquettes tirées, 421 interceptées (Tsahal).

17h30 – Sirènes d’alarme dans de nombreuses localités du sud d’Israël incluant la côte jusqu’à Hashdod et Shaar Hanegev.

17h25 – Photos des dégâts occasionnés dans les villes israéliennes: http://minu.me/7its/p; Vidéo au sujet de l’attentat terroriste de Tel Aviv (Traduit en anglais) :http://2doc.net/owqjv

17h20 – Une journaliste du Times assure que le gouvernement de Netanyahu a voté contre un cessez-le-feu unilatéral dans les attaques à Gaza

17h10 – 4 blessés dans une attaque à la roquette sur Nahal Habesor.

17h00 – Une réunion du cabinet de sécurité sur la possibilité de parvenir à un cessez-le à Gaza a pris fin. Des sources gouvernementales indiquent qu’Israël a l’intention de poursuivre les négociations dans le but d’obtenir un soutien international pour une future opération israélienne qui doit être lancé si le Hamas viole les termes de la trêve.Pendant ce temps, l’offensive israélienne sur Gaza continue. 

16h45 – 2 roquettes explosent à Eshkol. 7 blessés.

16h40 – Udi Segal, l’analyste politique de la deuxième chaine israélienne déclare qu’Israël ne veut pas d’un accord écrit de cessez le-feu avec le Hamas, mais plutôt d’un arrangement informel. Le gouvernement israélien estime qu’un accord écrit serait “comme un accord avec la mafia’’. Si le Hamas cesse de tir, Israël en fera de même, a déclaré Segal. Le calme sera ensuite testé sur une période de plusieurs jours ou semaines, après quoi Israël pourrait envisager un geste vis à vis du Hamas comme l’ouverture totale du terminal frontalier entre Gaza et l’Egypte à Rafah. En retour, l’Egypte s’engagerait à couper le débit de roquettes à Gaza, a-t-il déclaré.

16h30 – La marine israélienne reprend ses tirs. La nuit tombe sur la bande de Gaza et les bâtiments de la marine ont commencé leurs tirs de barrage

16h20 – La dernière salve de roquettes palestiniennes de type Grad sur les localités frontalières israéliennes fait 4 blessés dont 2 dans un état grave

16h15 – Le pétrole repart à la hausse sur les marchés.

16h10 – Les tirs de roquettes reprennent sur toutes les localités frontalières de Gaza.

16h00 – Aucun autre détail n’est autorisé pour l’instant à la publication. Un autre blessé avait été signalé ce matin au même endroit, mais la censure militaire interdit encore le reste des informations.

15h55 - La Syrie affirme avoir tué des dizaines «terroristes» dans la banlieue de Damas.

15h50 – L’Iran admet avoir transmis au Hamas la technologie pour fabriquer des missiles Fajr-5 capables d’atteindre Tel Aviv et Jérusalem (commandant des Gardiens de la révolution).

15h40 - Attentat du bus à Tel Aviv: Al Aqsa TV (Hamas) “Avec l’aide de dieu, nous verrons vite des sacs de cadavres” http://2doc.net/bip75 (traduit en anglais)

15h38 – la police connait l’identité du terroriste qui à procédé à une attaque terroriste aujourd’hui à Tel Aviv.

15h30 – les terroristes éliminés mercredi après-midi dans le terrain de football de Gaza s’apprêtaient à tirer des missiles sur Tel Aviv : écoutez un enregistrement de l’attaque par J.Donnison, correspondant de la BBC à Gaza http://2doc.net/urhdg

15h23 – Gaza en direct par NBC news : http://2doc.net/zh6jw

15h20 – L’immeuble abritant l’AFP à nouveau frappé. Tsahal affirme qu’il abrite un centre de renseignement militaire du Hamas. il y aurait une victime.

15h15 – La police relève l’état d’alerte à Jérusalem et à la périphérie par crainte d’attentats terroristes dans la capitale israélienne.

15h10 – Plusieurs émeutes en cours en Judée-Samarie.

15h05 – Le parlementaire iranien, Ali Larijani a déclaré que l’Iran a envoyé une aide militaire au Hamas.

15h00 – 3 roquettes ont atteint Sdot Negev. pas de blessés.

14h50 – L’attentat contre le bus de Tel Aviv complique les efforts pour une trêve (ministère israélien des Affaires étrangères).

14h40 – Aviv Gefen, rocker très connu en Israël et symbole du mouvement pour la paix supporte publiquement les opérations en cours.

14h30 – Selon des sources palestiniennes, il y aurait 10 morts jusqu’à présent.

14h25 – Sirènes à Hof Ashkelon, Yad Mordehai, Nétiv Haassara.

14h15 – Raids aériens massifs de Tsahal sur les infrastructures du Hamas dans la bande de Gaza, bureaux administratifs, banques et immeubles où sont cachés des terroristes.

14h10 – Sirènes à Aloumim et Nahal Oz.

14h00 – En 7 jours, 880 roquettes de Gaza ont frappé Israël sur les 1456 tirées. 420 roquettes ont été interceptées par Dôme de fer.

13h50 – Une roquette atteint le conseil régional d’Eshkol.

13h45 – Hamas : Israël doit s’attendre à pire (que l’attentat de Tel-Aviv).

13h40 – Après l’attentat de Tel Aviv, l’armée de l’air israélienne à massivement réagit contre des terroristes du Hamas installés dans le stade de la ville : écoutez un enregistrement de l’attaque par J.Donnison, correspondant de la BBC à Gaza http://2doc.net/urhdg

13h35 – l’Iran exhorte les nations arabes à apporter leur soutien militaire au Hamas.

13h25 – Une équipe de trois hommes chargée de lancer des roquettes et appartenant au Hamas vient d’être éliminé par l’armée de l’air israélienne.

13h15 – 3 missiles interceptés au dessus de Beer Sheva.

13h10 – L’Iran apporte une aide “militaire” au mouvement palestinien Hamas qui contrôle la bande de Gaza, a confirmé mercredi le président du Parlement iranien, Ali Larijani.

13h00 – Début d’émeute près de Ramallah.

12h50 – Sirènes à Beer Sheva.

12h45 - Numéro d’urgence de l’hopital Ichilov à Tel Aviv : 00 972 1255133 (depuis la France)

12h34 – La chancelière Angela Merkel a déclaré qu’Israël a le droit et le devoir de se défendre. Elle exprime sa solidarité avec Israël.

12h30- Le dernier bilan fait état de 17 blessés, 2 dans un état grave, 2 dans un état sérieux, 3 dans un état moyen, 4 personnes sont en état de choc et le reste est blessé légèrement.

12h20 – 6 roquettes, 2 tirs de mortier dans la région d’Eshkol.

12h15 – Sirènes dans le conseil régional de Yéhouda près de Jérusalem.

12h10 – Le terroriste était une femme selon des témoins oculaires. Plusieurs centres commerciaux fermés à Tel Aviv.

12h00 – Photo de l’attentat à tel Aviv : https://twitter.com/HadasParush/status/271208223325970432/photo/1

11h59 – Bilan de l’attentat par la police : 15 blessés dont trois graves.

11h56 – Observation de scènes de liesse à Gaza après l’attentat à Tel Aviv par Grégory Philipps, correspondant de Radio France à Gaza. Les mosquées annoncent l’attentat par haut parleurs.

11h55 – Une roquette explose à Eshkol.

11h50 – La bombe était placée sous l’autobus, il ne s’agirait pas d’un attentat suicide.

11h44 – Un autre suspect arrêtés à la bourse de Tel Aviv à priori avec des explosifs.

11h43 – Sirènes près du conseil régional de Yehouda près de Jérusalem.

11h40- Selon John Donnison, correspondant de la BBC à Gaza, des célébrations de joie se font entendre dans le territoire palestinien après l’explosion du bus à Tel Aviv. (Tirs de joie enregistrés par John Donnison à Gaza)2doc.net/7eyka/stats

11h30 – Selon Adrien Jaulmes, correspondant du Figaro à Gaza, l’attaque contre un bus à Tel-Aviv est un pas de plus vers une escalade du conflit

11h29 – Attentat dans un bus à Tel Aviv: il s’agirait bien d’un attentat. Correction : pas de blessés graves (a confirmer). Une seconde bombe placée dans le bus n’aurait pas explosée.http://instagram.com/p/SSdsMSOder/

11h25 – Sirènes à Eshkol.

11h20 – Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé ce mercredi à l’arrêt “immédiat” des tirs de roquettes palestiniennes contre les agglomérations israéliennes, lors d’une conférence de presse avec le président palestinien Mahmoud Abbas. Ces tirs de militants palestiniens sont ”inacceptables”.

11h15 – Attentat dans un bus à Tel Aviv : plus de 10 blessés dont trois grièvement.

11h10 – Selon le Magen David Adom, c’est un bus qui aurait explosé à Tel Aviv.

11h05 – Explosion à Tel-Aviv, boulevard Shaoul Hamélekh. Pas plus d’information pour l’instant.

11h00 - 2 roquettes auraient explosé près de Jérusalem, dans le conseil régional de Mateh Yehouda. Une roquette explose dans la cour d’une maison à Shafir, plusieurs personnes commotionnées. Une roquette sur le conseil régional de Yoav.

10h57 – Une roquette explose à Eshkol.

10h55 – Des sources du Hamas et du Djihad islamique ont indiqué au journal Al-Hayyat qu’Israël a proposé un cessez-le-feu de 90 jours, où la bonne volonté des organisations terroristes serait mise à l’épreuve et leurs revendications examinées.

10h52 – Une roquette explose à Beer Touvia. Pas de blessés.

10h50 – Sirènes à Ashkelon, Guédéra, Hof Ashkelon, Béer Touvia et près de Jérusalem.

10h48 – Tsahal a ciblé depuis ce matin 43 tunnels terroristes dans la bande de Gaza. La Marine a aussi frappé une cible dans le sud du territoire.

10h46 – Selon l’agence Maan, l’armée israélienne a détruit la maison d’Issam al-Dailie, un proche conseiller d’ Ismail Haniyeh.

10h40 – Sirènes à Beit Shemesh.

10h35 – Une roquette explose à Ashkelon. Pas de dégâts.

10h30- Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a dénoncé mercredi la responsabilité extrêmement lourde de l’Iran dans les conflits du Proche-Orient, et notamment à Gaza. A Gaza, “le fait nouveau, c’est qu’il y a maintenant des armes de longue portée et de plus longue portée, jusqu’à 75 km (…) et ce sont des armes iraniennes. La responsabilité iranienne est extrêmement lourde dans tout cela”

10h25 – Le point d’Erez est ouvert jusqu’à 13h pour permettre aux Palestiniens de Gaza qui doivent être soignés en Israël d’y entrer accompagnés

10h20 – Selon le cadre du Hamas, Ali Barakeh, les efforts pour parvenir à un cessez-le-feu entre Israël et les organisations terroristes de Gaza vont se poursuivre dans les prochaines heures sous l’égide de l’Egypte.

10h15 – 6 roquettes et 2 tirs de mortier sur Eshkol.

10h05 – Selon Adrien Jaulmes, correspondant du Figaro à Gaza : ‘’ Le language diplomatique est parfois trompeur. Traduction : être proche d’un cessez le feu = pas de cessez le feu ’’

10h00 – Aucun signe de cessez le feu.

09h55 – 2 alertes successives à Eshkol.

09h50 – Le porte-parole de Tsahal, le Brigadier-général Yoav Mordechai a déclaré : “Le Hamas a été frappé durement et tous ses dirigeants sont dans une situation très dangereuse. Le Hamas doit prendre les bonnes décisions maintenant”

09h45 – Les membres du Conseil de sécurité se concertaient mardi soir sur une demande des pays arabes qui exigent une réunion publique sur la crise à Gaza.

09h40 – Tsahal a annoncé tôt ce matin avoir éliminé 108 terroristes depuis le début de l’opération Pilier de défense, dont 7 chefs terroristes. Côté palestinien, on annonce plus de 140 morts et 950 blessés depuis mercredi dernier.

09h35 – 4 roquettes interceptées au dessus d’Ashkelon.

09h30- Une maison frappée de plein fouet à Béer Touvia, plusieurs personnes sous le choc.

Au moins 30 raids de l’aviation israélienne ont touché dans la nuit de mardi à mercredi des bâtiments officiels et des tunnels de contrebande dans la bande de Gaza, alors que la secrétaire d’Etat Hillary Clinton se rendait mercredi en Cisjordanie puis en Egypte, dans le cadre des efforts diplomatiques en vue d’arracher une trêve entre le Hamas et Israël. Tôt mercredi matin dans la ville de Gaza, quatre bombardements, à quelques secondes d’intervalle, ont pulvérisé un complexe abritant des bâtiments ministériels qui occupaient tout un pâté de maison. De la fumée s’élevait toujours de la zone au petit matin.

Un porte-parole de l’armée israélienne a précisé que depuis minuit, 12 roquettes tirées depuis Gaza ont touché le sud d’Israël et sept autres ont été interceptées. Depuis une semaine, 830 roquettes de Gaza ont atterri en Israël et 390 ont été détruites par le système anti-missile “Iron Dome”.

L’armée israélienne a affirmé qu’elle avait visé dans la nuit de mardi à mercredi “plus de cent sites terroristes” à travers la bande de Gaza, dont la moitié d’entre eux étaient des lanceurs de roquettes souterrains.

Le pont reliant le nord au sud de Gaza frappé la nuit dernière.

Mardi 20 novembre

23h30 – La radio israélienne a rapporté que l’armée de l’air israélienne a frappé 25 cibles dans la bande de Gaza.

23h00 – 4 roquettes ont atteint le conseil régional d’Eshkol et une à Ofakim

22h45 – La Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton est arrivée à Jérusalem mardi soir alors que le Hamas et l’Egypte ont déclaré qu’un accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas avait été retardé d’au moins un jour.

22h30 – Tirs de roquettes sur Ofakim, Hevel Eshkol

21h35 – Tsahal a attaqué 13 cibles terroristes pendant la dernière demi-heure dont le bâtiment du gouvernement à Gaza.

21h30 – Manifestation de civils à Beershéva contre le cessez-le-feu et pour une opération terrestre à Gaza

21h25 – Importante manifestation de soutien à Israël à Paris.Entre 2.800 personnes selon la police et 5 à 7.000 selon les organisateurs, ont manifesté mardi soir à Paris près de l’Ambassade d’Israël en soutien à l’Etat hébreu qui a déclenché depuis sept jours une opération militaire contre le Hamas et les groupes armés à Gaza. Parmi la foule, le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, a déclaré sa «profonde et totale solidarité avec l’Etat d’Israël», au nom de la communauté juive de France, «en ces temps d’épreuves et de douleurs».

21h20 – Selon CNN, il n’y a toujours pas de plan finalisé pour un cessez le feu.

21h15 - Le second Israélien tué à Eshkol est Alayaan Salem al-Nabari, un Bédouin originaire du Negev.

21h07 – Un haut responsable du Hamas à indiqué par twitter qu’aucun accord ne sera trouvé ce soir. De son coté, le commandement de la Défense passive annonce qu’il n’y pas de changements dans ses instructions pour se protéger des tirs et qu’il n’y aura pas cours demain dans les localités situées dans le périmètre de 40km autour de Gaza

20h10 – Au cours de la dernière heure, Tsahal à attaqué 20 sites terroristes dans la bande de Gaza.

20h00 – l’Armée israélienne à éliminé aujourd’hui Younis Shalouf, membre du Djihad islamique, responsable d’un tir de roquette sur Eilat il y a quelque mois.

19h55 – Plusieurs roquettes sur le conseil régional de Hof Ashkelon.

19h47 – Une roquette explose à Ashkelon.

19h45 - Le Hamas annonce qu’il tirera des roquettes sur Israël jusqu’à la dernière minute avant le cessez-le-feu.

19h40 – Le cessez-le-feu serait pour ce soir selon les ministres des Affaires étrangères turc et égyptien.

19h30 – Sirène d’alerte aux conseils régionaux d’Eshkol, de Shaar Hanegev, à Sdérot, à Nétivot.

19h20 – 6 roquettes s’abattent sur le conseil régional d’Eshkol. Pas de blessés.

19h15 – 150 missiles et roquettes tirés aujourd’hui sur Israël.

19h10- Le militaire israélien tué à Eshkol est le caporal Yossef Fartuk (ז״ל) d’Emmanuel, âgé de 18 ans. En plus du caporal Yossef Partouk, un Bédouin a été tué et 6 soldats blessés.

19h00 – 10 missiles ont été tirés sur Beer Sheva. 4 ont été interceptées par le Dôme de fer.

18h50 – Sirènes d’alerte à Shaar Haneguev, Bneï Shimon, Hof Ashkelon et Sdot Neguev.

18h45 – Un réserviste israélien tué par un tir de mortier dans le conseil régional d’Eshkol.

18h40 - L’artillerie israélienne pilonne le secteur de la bande de Gaza d’où a été tiré le missile Grad sur Rishon Le Tsion.

18h30 – Alerte sur Kyriat Malakhi.

18h25 – Alerte au missile sur Beer Sheva. Interception par le Dôme de fer.

18h20 – D’autres sources indiques que rien n’est encore fait. Les négociations en vue d’une trêve entre Israël et les Palestiniens de la bande de Gaza se poursuivent, mais les médiateurs égyptiens espèrent toujours qu’elles porteront leurs fruits, a annoncé mardi un responsable égyptien à Reuters. “Les discussions continuent. Nous sommes plus optimistes aujourd’hui qu’hier”, a-t-il déclaré sous le sceau de l’anonymat.

18h15 – Un cessez-le feu qui prendrait effet à minuit et serait annoncé par le président égyptien Mohammed Morsi au Caire selon la BBC qui interrogé des responsables égyptiens . La deuxième chaine israélienne évoque une annonce qui serait faite à 21h.

18h05 – Des rumeurs de trêve, provenant de diverses sources, deviennent de plus insistantes, sans qu’il soit possible de les confirmer.

17h56 – Selon un sondage, 43% des israéliens veulent qu’Israël mette fin au Hamas.

17h50 – “Une trêve avec le Hamas n’a pas encore été conclue” (porte-parole du gouvernement israélien sur CNN).

17h40 – Israël souhaite parvenir par la voie diplomatique à une solution de long terme au sujet de la bande de Gaza mais il n’hésitera pas à intensifier sa campagne militaire contre les terroristes palestiniens si nécessaire, a déclaré mardi Binyamin Netanyahou. “Si une solution à long terme peut être mise en place par des moyens diplomatiques, alors Israël sera un partenaire de bonne volonté pour parvenir à une telle solution”, a dit le chef du gouvernement israélien après une rencontre avec Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies. “Mais si une action militaire plus forte s’avère nécessaire pour mettre fin aux incessants tirs de roquettes, Israël n’hésitera pas à faire le nécessaire pour protéger notre population”, a-t-il ajouté.

17h30 – Israël et les Palestiniens de la bande de Gaza ont accepté le principe d’un cessez-le-feu négocié par l’Egypte qui entrera en vigueur à minuit heure locale (22h00 GMT), a annoncé mardi à Reuters Ayman Taha, au nom du Hamas.”Un accord sur l’accalmie a été conclu. Il sera proclamé à 21h00 et entrera en vigueur à minuit”, a-t-il déclaré.

17h25 – Le correspondant en Israël de Radio France international a indiqué qu’il avait du se mettre 5 fois à l’abri aujourd’hui.

17h20 – Un missile à touché un immeuble dans le centre de Rishon Lezion. 4 blessés légers.

17h14 – Conférence de presse du Jihad Islamique et du Hamas à 19h depuis le Caire. Les deux mouvements terroristes devraient faire « une annonce importante » mais il n’est pas encore clair s’il s’agit d’un cessez-le-feu ou non. Plus tôt aujourd’hui, le Hamas a déclaré vouloir « un cessez-le-feu pour nous réarmer et ré-attaquer. »

17h06 - Selon Grégory Philipps, correspondant de Radio France, le Hamas devrait annoncer une trêve à 20h ce soir (à vérifier).

17h05 – Sirènes sur Rishon Lezion.

17h00 – Selon le correspondant de Radio Canada à Gaza, la panique s’est emparée du nord et de l’est de la bande de Gaza.

16h55 – Sirènes sur sur Ashdod, , Gan Yavné et Beer Touvia.

16h50 – Une femme grièvement blessées à Ashkelon.

16h45 – 2 roquettes interceptées sur Ashkelon.

16h40 - 2 roquettes interceptées sur Ashdod.

16h30 – Des centaines d’habitants de Gaza quittent leurs domiciles pour le centre-ville de Gaza-ville. D’après un correspondant d’Al-Jazira en anglais, plusieurs centaines de gazaouis rejoignent un point de rassemblement. Ils suivent ainsi les consignes données par l’armée israélienne dans des tracts en arabe largués depuis ce matin. Le Jihad Islamique et le Hamas déconseillent par haut-parleur aux habitants de partir et parlent de «guerre psychologique».

16h20 – Les Etats-Unis se sont opposés à une déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation à Gaza, jugeant qu’elle était “contre-productive”.

16h15 – Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré mardi qu’Israël tendait “une main vers ses voisins désireux de faire la paix avec lui” et de l’autre main brandissait une “épée” vers ceux qui veulent sa destruction, au septième jour de l’offensive sur Gaza.

16h00 – Sirènes à Ashdod, Eshkol.

15h50 – Le Ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a averti que si Israël décide d’envoyer des forces terrestres dans la bande de Gaza, leur activité ne serait pas limitée.


15h45 – le Hamas interdit aux Palestiniens de l’est de la bande de Gaza d’évacuer leurs habitations comme le conseillent les tracts largués par Tsahal.

 15h40 – Les 6 Palestiniens éliminés étaient responsables du rapt de Guilad Shalit.

15h30 – L’aviation israélienne a lâché mardi des tracts sur plusieurs quartiers de la ville de Gaza exhortant les habitants à évacuer “immédiatement” leurs domiciles, selon des correspondants de l’AFP à Gaza.”Pour votre propre sécurité, nous vous demandons d’évacuer immédiatement vos foyers et de vous diriger vers le centre-ville”, peut-on lire sur les tracts largués sur la métropole palestinienne qui indiquent les routes à prendre sur un dessin accompagnant le texte en arabe.

15h20 – 4 roquettes sur Ashdod. 2 ont été interceptées.

15h15 - Opération terrestre imminente ou intox ? Tsahal largue des milliers de tracts sur les localités de l’est de de la bande de Gaza demandant aux habitants d’évacuer leus maisons (sources palestiniennes non confirmées). Selon Adrien Jaulmes, correspondant du Figaro à Gaza , les préparatifs israéliens d’offensive au sol peuvent être un moyen de pousser les négociations au Caire. Ou bien de préparer une offensive.

15h00 – Un nouvel incident a eu lieu mardi sur le Golan, lorsqu’une patrouille de Tsahal a été la cible de tirs en provenance du côté syrien. On ne signale pas de victimes, mais un véhicule militaire israélien a été endommagé. Les militaires de Tsahal n’ont pas répliqué, mais une plainte officielle a été déposée devant l’Onu.

14h48 – Sirènes à Guedera et Hevel Yavné.

14h40 – Selon Adrien Jaulmes, correspondant du Figaro à Gaza, les tirs de roquettes vers Jérusalem et le discours du chef militaire du Hamas augurent mal de la réussite des pourparlers au Caire.

14h30 – Les 3 terroristes du Hamas auteurs du tir du missile sur Jérusalem ont été éliminés.

14h20 – Le président égyptien Morsi pense que les négociations sur une trêve déboucheront sur des résultats positifs dans les heures à venir

14h15 – Alerte sur Tseelim

14h10 – L’armée israélienne a éliminée trois terroristes du Hamas dans la bande de Gaza. Les terroristes qui ont été tuées dans le quartier de Zeitoun dans le centre de la bande de Gaza étaient impliqués dans les tirs de roquettes sur Jérusalem. Le troisième a été tué dans Dahaniya, situé dans le sud de la bande de Gaza, et avait essayé de lancer une roquette sur Israël.

14h05 – L’attaque de ce matin sur l’ambassade américaine de Tel Aviv était celle d’un désaxé et n’était donc pas d’origine terroriste.

14h00 – Alarmes à Ashkelon, Hof Ashkelon, Tsofit et Talmeï Yossef.

13h57- Le blessé grave au kibboutz Ein Hashlosha vers 14h est décédé.


13h55- 30 raids simultanés, actuellement, de l’armée de l’air israélienne contre des cibles terroristes dans le nord et la centre de la bande de Gaza

13h50 – Israël «prendra ses propres décisions», a déclaré ce mardi le conseiller américain adjoint à la sécurité nationale Ben Rhodes. «Dans le même temps, nous pensons qu’Israël préfèrera, comme les Etats-Unis, comme d’autres pays, défendre ses intérêts de façon diplomatique et pacifique. Personne n’a intérêt à une escalade du conflit».

13h40 – De sources concordantes, la roquette lancée depuis Gaza a explosé dans une zone inhabitée d’un village de Cisjordanie.

13h35- Sirène d’alerte sur Eshkol, Ofakim et Hof Ashkelon

13h30 – Alerte à Yad Mordehaï, Eli et Netiv Haassara

13h00 – Sirène d’alarme à Jérusalem, capitale de l’Etat d’Israël. Le sixième jour du pilier Fonctionnement de la Défense, Israël a augmenté la fréquence de ses attaques aériennes à la bande de Gaza, en ciblant les tunnels de contrebande, roquette escadrons de lancement, des armes et des caches de munitions (dont un situé sous le stade principal de Gaza City soccer), et les groupes terroristes “commandants sur le terrain.

13h25 – Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a redouté mardi de voir la Syrie devenir un “champ de bataille régional”, au moment où la Turquie s’apprête à demander à l’Otan le déploiement de missiles Patriot le long de sa frontière avec ce pays.

13h20 – Une roquette touche de plein fouet une maison d’une localité frontalière de Gaza, un Israélien grièvement blessé. Alerte à Yad Mordehaï et Netiv Haassara.

13h10 -Depuis minuit, 78 roquettes ont été tirées sur Israël. 28 ont été interceptées par le Dôme de fer.

 13h00 – De violents débordements palestiniens dans les Territoires disputés contre l’opération Pilier de défense en cours à Gaza ont poussé les services de sécurité israéliens à élever l’état d’alerte dans la région. La vigilance est également de mise à la frontière libanaise, après la découverte et le démantèlement lundi de 2 missiles pointant sur Israël au Sud-Liban.

12h50 – Alerte à Merhavim et Ofakim

12h40 – 2 roquettes explosent à Eshkol. Alerte à Ashkelon. Une usine touchée de plein fouet à Sderot. Pas de blessés.

12h30 – Le numéro un de la branche armée du Hamas, Mohammad Deïf, a mis en garde mardi Israël contre une opération terrestre à Gaza, dans un rare message audio : “L’ennemi payera cher s’il pense entrer à Gaza”.

12h20 – Le Hezbollah libanais exhorte les pays arabes à armer le Hamas.

12h17 – 120 camions de marchandises étaient prêts à entrer dans la bande de Gaza à partir d’Israël aujourd’hui par le passage de Kerem Shalom. Cependant, le Hamas a tiré des roquettes sur le passage ce matin et le convoi a été annulé.

12h15 – Une roquette explose à Nétivot. Maison endommagée.

12h13 – Une maison touchée à Sderot tandis que le Dôme de fer intercepte deux roquettes.

12h10 – Une roquette atteint Ashkelon. Pas de blessés.

12h05 – Selon des sources palestiniennes, 4 Palestiniens ont été tués depuis lundi soir à minuit dans des raids de Tsahal sur la bande de Gaza, ce qui porte à 114 le nombre de morts côté palestinien depuis mercredi dernier.

12h00 – Netanyahu : ” Si la diplomatie échoue, je n’hésiterai pas à agir”.

11h55 – Alerte à Netivot

11h45 – Une roquette atterrit sur une zone habitée à Sderot. pas de blessés.

11h40 – Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé mardi Israël de mener un “nettoyage ethnique” contre les Palestiniens dans son opération militaire visant la bande de Gaza.

11h30 – Une roquette explose à Ashkelon. Pas de blessés.

11h25- Le vice premier ministre Moshe Ya’alon à déclaré que si les tirs de missiles ne cessaient pas, Israël n’aurait pas d’autres choix que d’étendre ses opérations à Gaza.

11h20 – 2 roquettes interceptées à Kyriat malachi

11h15 – Alerte à Sderot.

11h10 – Les réservistes israéliens, sur le pied de guerre depuis 4 jours en bordure de la bande de Gaza, estiment qu’un éventuel cessez-le-feu à Gaza marquerait un mauvais point pour Israël. Stationnés à la frontière de Gaza, ils attendent patiemment que le gouvernement prenne une décision sur une éventuelle offensive terrestre. Une mesure que le cabinet hésite apparemment à prendre vu les risques et les retombées au niveau de la communauté internationale. Les maires des grandes villes du sud d’Israël se sont tous quant à eux prononcés unanimement pour la poursuite de l’opération, craignant que l’arrêt du Pilier de défense ne replonge la région dans un scénario déjà vu et à terme n’épargne pas le pays de nouveaux tirs de roquettes.

11h08 – Alerte à Be’er Tuvia, Kiryat Malachi, Eshkol.

11h00 – La personne grièvement blessée ce matin à Eshkol est un officier de Tsahal, touché par un tir de mortier.

10h50 – Le porte-parole de Tsahal, le général Yoav Mordehaï, interviewé par des médias israéliens a indiqué qu’Israël n’est pas dans une situation de ”zbang et terminé. Il n’y a pas d’opération ponctuelle après laquelle le calme revient”.

”J’espère que ce round, qui a permis de toucher précisément (les cibles terroristes) créera une sorte de dissuasion”, a-t-il ajouté. ”Les tirs se poursuivent certes mais ceux de longue portée se sont réduits. Tsahal a tenu ses objectifs et a réalisé de belles performances”, a-t-il encore affirmé

10h42 - Deux obus de mortier ont touché mardi matin le bâtiment du ministère de l’Information à Damas a indiqué l’agence officielle Sana.

10h40 - Des gardes de l’ambassade américaine à Tel-Aviv ont ouvert le feu mardi contre un homme armé d’une hache et d’un couteau qui tentait de les attaquer, a indiqué une porte-parole de la police israélienne. Un garde blessé à la jambe. contrairement à ce qui a été indiqué plus tôt, aucun coup de feu n’a été tiré.

10h35 – Un blessé grave à Eshkol.

10h30 – Un palestinien à semble-t-il ouvert le feu sur l’ambassade américaine à Tel Aviv et à blessé un garde. L’homme à été arrêté.

10h20 – 2 roquettes interceptées à Ashkelon.

10h15 – 2 roquettes interceptées au-dessus d’Ashdod et Béer Touvia.

10h10 – Alertes à Ashdod, Hof Ashkelon, Bnei Aïsh et Béer Touvia.

10h05 – Encore une maison touchée de plein fouet à Béersheva, des dégâts mais pas de blessés.

10h00 - Alertes à Ofakim, Béersheva, Eshkol et Bnei Shimon

09h50- Selon CNN, 3 navires de guerre américains sont en route vers le Moyen-Orient pour évacuer si nécessaire les Américains d’Israël dans les prochains jours. La chaîne s’appuie sur les déclarations de 2 hauts responsables américains.

09h45 – Plusieurs roquettes explosent dans le conseil régional d’Eshkol sans faire ni blessés ni dégâts.

09h30 - La police à indiqué que le Dôme de fer à arrêter 18 roquettes depuis ce matin
Une décision a été prise de suspendre provisoirement tout projet d’offensive terrestre pour donner des chances à un succès des efforts diplomatiques, a dit à l’AFP ce haut responsable après une réunion dans la nuit de lundi à mardi du forum des neufs principaux ministres du gouvernement autour du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Toutes les parties doivent cesser le feu immédiatement. Toute nouvelle escalade mettrait toute la région en péril, a-t-il indiqué au cours d’une conférence de presse au côté du chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi.

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton quittera de son côté Phnom Penh mardi pour se rendre en Israël, en Egypte et à Ramallah.

Cette nuit , Tsahal a ciblé environ 100 sites terroristes dont des sites souterrains de lancement de roquettes, des tunnels et des entrepôts de munitions.

Dimanche 18 novembre

23h10 – Selon des journalistes présent à Gaza, la marine israélienne tire en direction de la côte.

22h20 – Alerte à Eshkol. Plusieurs roquettes atteignent le conseil régional d’Eshkol. Pas de blessés.

22h10. Alerte à Ashdod, Kiryat Malachi

22h00 – Une maison à été touchée de plein fouet par une roquette à Beer Tuvia.

21h57 – Alerte à Ashdod. Deux roquettes interceptées par le Dôme de fer.

21h19 – 2 bruits d’explosion à Eilat.

21h10- Selon l’agence de presse palestinienne Maaan, un drone israélien aurait ciblé Rafi Salameh, le chef des brigades Izz al-Din al-Qassam. Aucune indication sur son état pour l’instant.

21h00 - Ghazi Hamad, porte-parole du Hamas, a déclaré à Al Jazeera qu’Israël et le Hamas ont convenu à 90% des conditions d’un cessez-le feu lors de la réunions au Caire.

20h35 – La maison de Marwan Issa a été bombardée. Celui-ci est le remplaçant d’Ahmed Jabari, le commandant de la branche militaire du Hamas, tué le premier jour de l’opération ”Pilier de défense”.

20h25 – «Les responsabilités sont partagées» déclare Laurent Fabius sur France 2. Israël a selon lui «le droit de se défendre» mais le ministre français a dénoncé les attaques «meurtrières» menées contre la Gazaoui.

20h20 - Tsahal a tiré un missile d’avertissement près de la maison du chef du Hamas.http://minu.me/7i7a

20h10 – Un commandant du Jihad islamique, Ahmed Nahel, à été éliminé par la marine israélienne.

19h54 - Demain, les écoles israéliennes seront fermées dans un périmètre de 40 km autour de la bande de Gaza.

19h50 – Le sénateur américain Carl Levin, président de la commission de la défense du Sénat a critiqué l’Egypte dimanche en jugeant assez faibles ses pressions sur son allié islamiste du Hamas à Gaza pour tenter de désamorcer le conflit avec Israël.

19h45 – Une sixième batterie du Dôme de fer est prête à être déployée.

19h35 - La Syrie a dénoncé la décision de la France d’accueillir un “ambassadeur” de la Coalition d’opposition. Le ministre syrien de la Réconciliation nationale, Ali Heydar, accuse la France de se comporter “comme une nation hostile”.

19h30 – L’émissaire israélien qui s’est rendu au Caire dimanche pour discuter des conditions du Hamas pour un cessez le feu, a quitté le Caire.

19h20 – Manifestation antisémite à Anvers : “Hamas, Hamas, tous les juifs au gaz” ! Environ 150 personnes se sont rassemblées dimanche après-midi à la Konigin Elizabethlei devant la Provinciehuis à Anvers pour protester contre la tenue d’un concert de l’armée israélienne (Tsahal). Ce concert était organisé par “Christenen voor Israel” (Chrétiens pour Israël) et B’nai Brith Antwerpen. Etaient présents, entre-autres à cette manifestation, Fouad Ahidar (député flamand socialiste, SP.A.), l’extrême-droite neo-nazie (N-SA) et les islamo-gauchistes de Bruxelles (le parti Egalité de Nordine Saidi, Nadia Boumazoughe, Luk Vervaet et Nadine Rosa Rosso).

19h10 – Trois roquettes atteignent le conseil régional d’Eshkol. Pas de blessés.

19h05 - Le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé dimanche les Palestiniens à intensifier les manifestations pacifiquemes contre “l’agression israélienne à Gaza”.

19h00 – Alerte à Ofakim et dans le conseil régional d’Eshkol.

18h50 – Le porte-parole de Tsahal, Yoav Mordechai, a déclaré dimanche soir:” l’agression du Hamas envers Israël se poursuit, mais la capacité de lancement [des terroristes de Gaza] continue à décliner. Le niveau d’activité des terroristes est plus faible qu’au début de l’opération ‘’Pilier de défense’’ et le Dôme de fer continue à enregistrer des succès impressionnants ”. Le brigadier-général a ajouté que le système de commandement du Hamas a été atteint et les dirigeants de l’organisation terroriste avaient fui pour sauver leur vie, se cachant dans les lieux de culte, entassés entre les femmes et les enfants.

18h40 - Selon la télévision israélienne Channel 2, la tentative de négociation entre Israël et le Hamas vient d’échouer.

18h30 – 41 roquettes sont tombées sur le conseil régional d’Eshkol aujourd’hui.

18h20 – Selon de Hamas, des discussions positives ont lieu entre Israël et l’Egypte.

18h15 – Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a entamé une initiative visant à atteindre un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, d’ici 24 heures, indiquaient dimanche soir les médias égyptiens.

18h10 – Le sud de Damas bombardé par l’armée syrienne. Violents combats à travers la Syrie.

18h05 – Deux explosions à Eshkol. Pas de blessés.

18h00 – Alerte à Ashkelon, Beer Touvia, Holon et Tel Aviv

17h50 – Selon des témoins, ce sont deux missiles qui ont été interceptés au-dessus de Tel Aviv. Confirmé par Tsahal.

17h48 – Un missile tiré en direction de Tel Aviv vient d’être intercepté par le Dôme de fer.

17h40 - Une réunion du Quartette ? Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov va s’entretenir mardi en marge d’un sommet à Phnom Penh avec la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et proposer de réunir le Quartette sur la situation à Gaza.

17h35 – Alerte sur le conseil régional d’Eshkol.

17h30 – Laurent Fabius : “Nous pensons qu’une guerre doit être évitée et peut être évitée” .

17h25 – Vice-Premier ministre Moshe Yaalon a déclaré dimanche que l’armée israélienne continue à appeler les soldats, afin d’élargir la portée de l’opération de Gaza et à se préparer à une offensive terrestre de large envergure. ‘’Nous sommes satisfaits de la mobilisation des réservistes. Ils sont prêts, désireux de participer ’’, a-t-il déclaré. Yaalon a déclaré qu’Israël ne voyait pas de partenaire pour un règlement politique avec le Hamas, et a accusé l’organisation terroriste de se cacher derrière les civils pour tirer sur les citoyens israéliens. ‘’Israël essaie d’éviter de frapper des civils, mais il est difficile de le faire”, a-t-il dit. Yaalon a également nié qu’Israël a l’intention de renverser le régime du Hamas dans la bande de Gaza. “Il appartient aux Palestiniens de choisir qui va les gouverner et ce n’est pas notre mission. [Notre mission] est de dissuader les [le Hamas]“, a-t-il ajouté.

17h15 – Plus de 100 missiles ont été tirés sur la population israélienne depuis minuit.

17h10 – La branche armée du Hamas promet une riposte après la mort d’un de ses leaders, tué avec de nombreux membres de sa famille.

17h08 – 2 roquettes interceptés au-dessus d’Ashkelon.

17h00 - Le gouvernement israélien a admis dimanche avoir été la cible d’une cyber-attaque massive marquée par des millions de tentatives de piratage de sites internet d’institutions publiques, depuis le début de l’offensive sur Gaza. “Au cours des quatre derniers jours, Israël a détecté 44 millions de cyber-attaques contre les sites web du gouvernement. Toutes les attaques ont été déjouées sauf une, qui avait pris pour cible un site internet qui a été paralysé pendant six ou sept minutes”, a indiqué le ministre des Finances Youval Steinitz.

16h45 – L’armée israélienne a frappé dimanche 50 installations terroristes dans la bande de Gaza, dont des lanceurs de roquettes, des tunnels et des dépôts d’armes.

16h40 – Alerte sur Ashkelon et sa région.

16h30-Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré après sa rencontre avec le ministre français des Affaires étrangères : ‘’ Nous devons d’abord observer que cesse le lancement des roquettes et missiles; alors nous pourrons discuter de quoi que ce soit d’autre. La moitié d’Israël est sous le feu et cela ne peut pas durer ‘’. Ehud Barak : ‘’ Nous ne sommes pas obsédés par le lancement d’une attaque, mais nous n’hésiterons pas à le faire, si la situation l’exige’’.

16h24 – Barack Obama a insisté dimanche à Bangkok sur le droit d’Israël à se défendre, ajoutant qu’il serait “préférable” d’éviter une offensive terrestre de la Bande de Gaza par l’armée israélienne. “Il n’existe pas de pays au monde qui tolèrerait que ses ressortissants reçoivent une pluie de missiles venant de l’étranger”, a déclaré le président américain

16h22 – Alerte à Sdot Negev, Shaar Hanegev, Eshkol.

16h20 -Selon Tsahal, en 4 jours, 99 roquettes du Hamas et des autres organisations ont atterri directement sur Gaza.

16h15 – En 4 jours, 846 roquettes tirées sur Israël, 544 roquettes tirées de Gaza ont frappé Israël et 302 ont été interceptées par Dôme de fer .

16h10 – Selon les autorités sanitaires à Gaza, le nombre de Palestiniens tués depuis le début de l’offensive israélienne mercredi est de 58.

16h00 - Certaines roquettes tirées par les terroristes palestiniens de Gaza sur des cibles lointaines en territoire israélien, telles que Jérusalem et Tel Aviv, étaient dépourvues de véritables charges explosives afin d’accroître leur portée, a-t-on appris dimanche de sources israéliennesL’objectif des Palestiniens serait à la fois de galvaniser la population de Gaza et de renforcer l’inquiétude des Israéliens.

15h50 – Trois explosion de roquettes à Shaar Hanegev. Pas de blessés.

15h45 – Alerte à Ashkelon. Explosion à Sderot. Pas de blessés.

15h40. Alerte à Shaar Hanegev, Sderot, Eshkol. Deux personnes grièvement blessés à Ofakim.

15h30 – 35 blessés israéliens sont encore hospitalisés.Trois d’entre eux sont dans un état grave. Six sont sérieusement touchés et les autres sont légèrement blessés.

15h25 – 6 roquettes dans la région d’Eshkol. Pas de blessés.

15h20 – Alerte à Ashdod.

15h10 – Alerte à Ashkelon.

15h00 – 5 roquettes explosent dans la région de Shaar Hanegev.

14h50-Le porte-parole de Tsahal vient d’annoncer que le haut responsable des tirs de roquettes, Yehiye Abaya, avait été tué lors du dernier raid aérien sur Gaza.

14h45 – Lettre de soutien du parti Belge N.W.A envoyée à l’Ambassade d’Israël à Bruxelles.

14h40- Alerte dans le conseil régional Sdot Néguev et dans le conseil régional Shaar Hanéguev.

14h30 – Alerte à Ashdod.

14h25 – 52 roquettes tirées sur Israël depuis ce matin

14h20 - Un immeuble touché de plein fouet à Ofakim, trois personnes commotionnées

14h15-”Les Etats-Unis soutiennent complètement le droit d’Israël de se défendre”, a déclaré le président Obama, estimant que “l’évènement précipitant” le plongeon dans la crise actuelle avait été le tir de “missiles sur des zones habitées”.

14h10 – Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a déclaré dimanche qu’Israël était prêt à envisager une trêve à condition que tous les groupes armés palestiniens de Gaza stoppent leurs tirs.

14h00 – Un immeuble à été touché de plein fouet à Ashdod. Pas de blessés.

13h50 – 2 missiles atteignent la région d’Eshkol.

13h45 – Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, se rendra mardi à la tête d’une délégation ministérielle à Gaza

13h40 – Les services de Renseignements israéliens estiment qu’il y a encore environ 10.000 roquettes dans la Bande de Gaza.

13h35 - Alerte sur Eshkol, trois roquettes sont tombées sur la localité, pas de victimes.

13h30 - Université de Haïfa : manifestation des étudiants juifs contre la minute de silence des étudiants arabes en hommage à Ahmed al-Jabari, le terroriste du Hamas éliminé mercredi dernier.

13h20 - 4 roquettes touchent Ashdod et Beer Sheva. Dommages matériels. Pas de blessés.

13h10 - Tirs massifs de roquettes et missiles sur tout le sud d’Israël depuis une dizaine de minutes. Au moins 15 roquettes tirées sur Ashdod.

13h05 - Tirs de roquettes sur Shaar Hanegev. Pas de blessés.

13h00 - Tirs de roquettes sur Ashdod et Ashkélon.

12h55 - Trois missiles interceptés au-dessus de Beer Sheva. Alerte sur Eshkol.

12h50 - Tsahal contrôle la radio du Hamas et avertit la population de ne pas s’approcher des zones de combat.

12h45 - Trois missiles sont tombés sur Beer Sheva. Pas de blessés.

12h40 - Des tags antisémites et pro-Merah ont été découverts hier sur un mur de la commune de Caluire-et-Cuire au nord de Lyon, a-t-on appris ce matin auprès du maire (UMP) Philippe Cochet.

12h37 - Une maison touchée a Sderot. Pas de blessés.

12h30 - Alerte à Beer Sheva

12h25 - Alerte à Sderot.

12h15 - Tsahal : au moins 850 roquettes ont été tirées sur Israël depuis Gaza, 100 ont échoué, 266 ont été interceptées par le Dôme de fer, 33 sont tombés sur des zones construites (donnés valables au 5ème jour de l’opération Pilier de défense).

12h10 - 3 roquettes explosent sur des terrains du conseil régional de Shaar Hanegev. Un blessé grave.

12h05 - Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a averti dimanche Israël qu’une opération terrestre à Gaza pourrait “coûter” à l’Etat hébreu “une grande partie” de son soutien international, estimant qu’elle “menacerait de prolonger le conflit”.

12h00 - Le journal égyptien Al Aharam indique que des responsables des Frères musulmans se sont rencontrés pour discuter des conséquences de l’escalade militaire dans la Bande de Gaza. Un désaccord a éclaté au sujet de la question des transferts clandestins d’armes vers la Bande de Gaza.

11h55 - Le Premier ministre Hamas de la Bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, est entré en clandestinité pour des raisons sécuritaires.

11h50 - Une roquette interceptée par le Dôme de fer au dessus d’Ashdod.

11h40 - Grève partielle en Jordanie après d’importantes manifestations.

11h35 - Alerte sur Sderot et Ofakim

11h30 - 30 000 réservistes ont recu leu convocation militaire

11h25 - 124 camions d’aide humanitaire sont entrés dans Gaza.

11h20 - Une roquette s’est abattue il y a quelques instants à côté d’une école maternelle à Ashkelon. Heureusement l’école était vide

11h13 - L’armée israélienne est prête à “intensifier significativement” son opération militaire contre les groupes armés palestiniens à Gaza, a déclaré dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

11h05 - Selon des sources syriennes, les échanges de tirs qui ont éclaté entre Israël et la Syrie dans la région de Tel-Hozka sur le plateau du Golan à la suite du tir syrien erroné en direction d’Israël dans la nuit ont tué trois soldats syriens.

10h55 - L’armée syrienne bombardait dimanche les quartiers sud de Damas, tandis que de violents combats opposaient soldats et rebelles dans plusieurs régions du pays, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

10h47- Une batterie anti-missile Iron Dome a intercepté deux missiles tirées depuis Gaza dimanche au-dessus de Tel Aviv, a annoncé la police. La branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a annoncé avoir tiré sur Tel Aviv un missile Fajr 5. Des débris du projectile ont mis le feu à une voiture à Holon, au sud de Tel Aviv, sans faire de blessé, selon la police. Tel Aviv a été la cible d’au moins cinq tirs de roquettes de Gaza depuis le début de l’opération militaire israélienne contre le territoire palestinien mercredi. Ces tirs n’ont pas fait de blessés.

10h45 - Un blessé grave à Shaar Hanegev par un tir de roquette

10h30- Plus d’une trentaine de roquettes et missiles tirés sur le sud du pays depuis dimanche matin ainsi que sur Tel Aviv. Alerte à Ashdod, Ashkelon, Beer Touvia , Eshkol, Shaar Hanegev, Gan Yavné et Tel Aviv

Le porte-parole de Tsahal a indiqué tôt ce matin que plus d’un millier d’objectifs ont été bombardés chirurgicalement par Tsahal depuis le début, mercredi, de l’opération Pilier de défense. Pour la seule nuit de samedi à dimanche, Tsahal a a bombardé 70 sites, principalement par voie aérienne. La marine est également entrée en jeu contre les cibles du Hamas au nord de la bande de Gaza. Selon le décompte de Tsahal, quelque 800 roquettes ont été lancées sur Israël, dont 270 interceptées par le Dôme de fer. Depuis minuit, il n’y a plus eu de tirs de roquettes sur le sud d’Israël.

Pendant la nuit, des frappes aériennes israéliennes ont touché deux centres de médias dans le centre de la ville de Gaza tôt dimanche, blessant au moins huit journalistes, ont indiqué des sources médicales palestiniennes.La première frappe israélienne contre un centre de médias est intervenue vers 02H20.Au moins six journalistes ont été blessés lorsque des avions israéliens ont touché le bureau de la chaîne de télévision al-Quds. La chaîne de télévision al-Quds est considérée comme proche du mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza.La deuxième frappe a touché vers 07HOO un bâtiment situé à proximité, abritant une chaîne de télévision affiliée au Hamas.

Enfin, la marine israélienne, positionnée au large de l’enclave, a bombardé intensivement la ville de Gaza dans la nuit, selon des journalistes de l’AFP sur place. Pendant la nuit, l’aviation israélienne a visé des dizaines de sites souterrains de lancement de roquettes, provoquant de gros dégâts sur les installations du Hamas et d’autres organisations terroristes, a confirmé l’armée dans un communiqué.

Un camp d’entraînement et un centre de commande du Hamas – a été attaqué, de même qu’un centre de communication utilisé et plusieurs bases d’entraînement du Hamas .

L’armée israélienne a indiqué que deux roquettes avaient été tirées dimanche matin contre le territoire israélien, sans faire ni blessé ni dégâts, après une pause dans les tirs depuis 21h00 samedi.

01h40- L’artillerie israélienne a ouvert le feu en direction du territoire syrien tôt dimanche matin en riposte à des tirs qui ont touché un véhicule militaire israélien, sans faire de blessé, dans la partie du Golan occupée par Israël, a indiqué une porte-parole de l’armée. Il y a eu des tirs contre des soldats dans la partie centrale du Golan, a déclaré à l’AFP la porte-parole en précisant qu’ils avaient touché un véhicule. Les soldats ont riposté avec l’artillerie vers l’origine des tirs. La cible a été touchée, a-t-elle précisé, sans autre détail. Il s’agit du dernier échange de tirs entre Israéliens et Syriens, à l’issue d’une semaine marquée par de nombreux incidents dans cette zone.

Samedi 17 novembre

23h30 - Une roquette explose dans la région de Shaar Hanegev. Pas de blessés.

23h00 - Les maires des 3 grandes villes du sud d’Israël, Ashkelon, Béersheva et Ashdod, se sont exprimés contre un cessez-le-feu à Gaza. Benny Ouaknine, le maire d’Ashkelon, a estimé que ”revenir à la situation antérieure à l’opération serait se moquer” des habitants de la région qui font preuve d’une résistance et d’un moral exceptionnels et soutiennent le gouvernement. Robic Danielovitz, le maire de Béersheva, a quant à lui affirmé que ”l’objectif de l’opération Pilier de défense est de faire cesser totalement les tirs sur le Sud. Ne pas réussir représenterait un échec historique”. Le maire de Sdérot David Bouskila a indiqué qu’un vrai cessez-le-feu n’était pas un bout de papier signé mais devait comporter de véritables garanties, sans cela ce serait une erreur historique.

22h10 - Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius se rendra dimanche à Jérusalem, Ramallah et Tel Aviv pour rencontrer les dirigeants israéliens et palestiniens, a-t-on appris de sources officielles concordantes.

22h00 - Le président égyptien, Mohamed Morsi, a déclaré samedi que son gouvernement était en contact avec Israël et avec les Palestiniens et qu’une trêve pourrait être conclue rapidement dans le conflit à Gaza. “Il y a quelques indications sur la possibilité d’un cessez-le-feu bientôt”, a déclaré le président égyptien lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, ajoutant toutefois qu’il n’y avait pas encore de “garanties”

21h25 - De hauts responsables diplomatiques israéliens ont démenti les rumeurs en provenance du Liban sur d’éventuelles discussions au Caire pour la conclusion d’une trêve à Gaza.

21h15- Selon la deuxième chaine de télévision israélienne, un responsable israélien serait en chemin pour le Caire afin de négocier un cessez-le-feu qui entrerait en vigueur plus tard dans la nuit. Cet accord serait soutenu par la Turquie, le Qatar, l’Egypte et les Etats-Unis, selon cette même chaine de télévision. Aucune confirmation pour l’instant.

21h00-Les équipes du Maguen David Adom ont traité aujourd’hui 25 victimes des tirs de missiles sur la région d’Ashdod. Depuis le début de l’opération « Pilier de Défense », il y a 4 jours 90 victimes des tirs de missiles vers le territoire israélien ont été traités, dont 3 qui sont décédées.

20h50 - Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, conduira dimanche ou lundi une délégation ministérielle à Gaza en signe de solidarité, a annoncé la Ligue arabe dans un communiqué à l’issue d’une réunion en urgence des ministres arabes des Affaires étrangères samedi au Caire.

20h45 - Quatorze Palestiniens, dont au moins huit membres de groupes armés, ont été tués samedi dans des raids israéliens sur la bande de Gaza, ce qui porte à 44 le nombre de Palestiniens morts depuis le début de l’offensive, selon les services des urgences à Gaza.

20h40 - Une roquette tirée en direction de Shaar Hanegev

20h25 - Entre 15% et 30% des roquettes et missiles du Hamas s’abattent à Gaza.

20h20 - Au moins un millier de personnes se sont rassemblées samedi place de l’Opéra à Paris pour dénoncer la nouvelle offensive israélienne à Gaza.

20h15 - 5 missiles tirés sur la région d’Ofakim. Le Dôme de fer en intercepte 4.

20h10 - Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, a déclaré que les pays arabes devaient revoir leur position sur le processus de paix avec Israël, à l’ouverture d’une réunion d’urgence sur Gaza des ministres arabes des Affaires étrangères samedi au Caire.

20h05 - Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé samedi soir que le Hamas possédait la capacité nécessaire pour vaincre les Israéliens qui ont lancé il y a quatre jours une offensive aérienne contre l’enclave palestinienne. “Les Israéliens commettraient une grande erreur s’ils envisageaient de lancer une offensive terrestre contre Gaza”, a assuré le leader chiite libanais lors d’un discours à l’occasion de la commémoration de l’Achoura.

20h00 -Le Dôme de fer a intercepté trois roquettes en direction d’Ashdod.

19h30 -Depuis le début de l’opération ‘’Pilier de défense’’, Tsahal indique que le Dôme de fer intercepté 245 roquettes tirées depuis la bande de Gaza tandis que 492 roquettes ont atteint le territoire israélien. Au total, ce sont 737 roquettes qui ont été tirées depuis Gaza sur la population civile israélienne.

19h15 - Une roquette explose à Ashkelon. Pas de blessés.

19h10 - Le ministère de la défense à annoncé que le point de passage Keren Shalom, entre Gaza et Israël, sera ouvert demain pour permettre l’acheminement d’aide et de biens de première nécessité à la population de Gaza.

19h00 - Le porte-parole de Tsahal, Yoav Mordechai a déclaré : “Il était clair qu’après avoir atteint son quartier général , le Hamas va utiliser l’ensemble de son arsenal, notamment les Missiles Fajr fabriqués en Iran et pouvant atteindre Tel Aviv”

18h40 - Le Premier ministre du Qatar Hamad Ben Jassem Al-Thani a averti qu’Israël ne devrait pas rester impuni après ses raids meurtriers sur Gaza, contrôlé par le mouvement islamiste Hamas.

18h35 - Tzipi Livni a déclaré aujourd’hui que les décisions les plus difficiles restaient encore à prendre mais qu’il était nécessaire de frapper le Hamas avec une grande force pour éradiquer le problème.

18h30 - Le commandant de la région Sud, Tal Russo, a déclaré lors d’une conférence de presse : “Nous avons besoin de patience, ce n’est pas une opération qui se terminera en une journée. La dissuasion est un élément dominant de cette opération et nous regagnerons la dissuasion.”

18h20 - Le Premier Ministre israélien a discuté aujourd’hui avec les premiers ministres allemand, italien , grec et tchèque , leur demandant ce qu’ils feraient si leur population était sous la menace permanente de roquettes terroristes.

18h15 - Les tirs de roquettes par des militants islamistes palestiniens sur Israël depuis la bande de Gaza ont été le facteur déclenchant du conflit qui a fait 42 morts depuis le début mercredi de l’opération militaire israélienne Pilier de défense, selon la Maison Blanche. Nous pensons que les tirs de roquettes en provenance de Gaza ont été le facteur déclenchant de ce conflit, a déclaré le conseiller adjoint de sécurité nationale américain, Ben Rhodes, à bord de l’avion présidentiel Air Force One. Nous estimons que les Israéliens ont le droit de se défendre et qu’ils prendront leurs propres décisions sur la tactique qu’ils vont utiliser.

18h10 - Un chef militaire du Hamas a été tué par une attaque aérienne israélienne dans le sud de la Bande de Gaza

18h00 - Le président de la Knesset, Reuven Rivlin, s’est étonné que le Hamas, mouvement islamiste , ose envoyer des roquettes sur Jérusalem, qui est une ville sainte également pour l’islam.

17h50 - Le Hamas interdit à au moins 22 ressortissants étrangers qui souhaitent quitter la bande de Gaza de le faire.
Selon le blog du ministère des affaires étrangères israélien, les membres de la presse étrangère dont neuf ressortissants italiens, six citoyens du Japon, un canadien, un sud-coréens et un ressortissant français sont détenus.
Deux membres du Croissant-Rouge turc ont également été refusée sortie.

17h40 - Les chasseurs-bombardiers de l’armée syrienne ont de nouveau mené samedi des raids aériens sur les provinces d’Idleb (nord-ouest), d’Alep (nord) et de Damas, a annoncé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
Au total, au moins 55 personnes — 37 civils, un soldat et 17 rebelles — ont péri samedi à travers le pays, selon un bilan provisoire.

17h30 - L’armée israélienne à attaquée 950 cibles depuis le début de l’opération ”Pilier de défense”

17h25 - 5 roquettes tirées sur Ashdod

17h20 - 5 roquettes tirées sur Beer Sheva. 4 ont été interceptées par le Dôme de fer.

17h15 – Près de 200 personnes ont manifesté samedi après-midi devant le Palais des Nations Unies à Genève pour dénoncer les nouvelles attaques israéliennes contre la population de Gaza. De nombreux drapeaux palestiniens flottaient sur la Place des Nations lors de ce rassemblement organisé par l’association “Droit Pour Tous”. Des représentants de SolidaritéS et du PS étaient présents, dont Jean-Charles Rielle, président du Conseil municipal de la Ville de Genève.

17h10 - Le Ministre de l’Education, Gideon Saar, a affirmé que l’opération Pilier de Défense sera menée à son terme, et que la situation antérieure n’existera plus une fois l’opération accomplie, c’est à dire que la possibilité pour le Hamas de lancer des roquettes sera anéantie.

17h00 - Le vice-ministre des affaires étrangères, Danny Ayalon, a déclaré après une série d’entretiens ave des responsables gouvernementaux américain et des membres du Congrès qu’Israël a le soutien diplomatique pour poursuivre l’opération à Gaza.

16h50 - Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a affirmé samedi au Caire qu’Israël devrait rendre des comptes pour le massacre d’enfants innocents à Gaza, après avoir accusé plus tôt dans la journée l’Etat hébreu d’avoir violé le cessez-le-feu.

16h42 - Le Hamas revendique le tir de missile sur Tel Aviv.

16h40 - 5 roquettes sur Ashkelon. Au moins 4 ont été interceptées par le Dôme de fer.

16h30 - Le président égyptien Mohamed Morsi devait s’entretenir samedi au Caire avec l’émir du Qatar, le Premier ministre turc et le chef du file du Hamas Khaled Méchaal au sujet du conflit dans la bande de Gaza.

16h20 - Une roquette explose sur Ashkelon et Beersheva. Pas de blessés.

16h15 - Dix Palestiniens ont été tués samedi dans de nouveaux raids israéliens sur la bande de Gaza, ce qui porte à 40 le nombre de Palestiniens morts depuis le début mercredi de l’offensive militaire israélienne, selon les services des urgences à Gaza. Trois membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas au pouvoir à Gaza, ont été tués dans le camp de réfugiés de Maghazi (centre). Un quatrième combattant des Brigades al-Qassam a aussi été tué dans le quartier de Tall al-Sultan à Rafah.

16h05 - Tout juste déployés, les soldats de la nouvelle batterie du Dôme de fer ont intercepté le missile dirigée sur Tel Aviv.

16h00 - Une roquette explose sur le territoire du conseil régional de Bné Shimon.

15h56 - Les médias palestiniens ont indiqué que l’armée israélienne à bombardé la maison d’un haut responsable militaire du Hamas.

15h52 - Le Parti communiste français appelle à des sanctions françaises et européennes contre Israël.

15h50 - Sirènes à Rishon Lezion, Ashdod atteint par une roquette.

15h45 - Le missile à été interceptée par le Dôme de fer au dessus de Tel Aviv.

15h40 - Sirène entendue à l’instant à Tel Aviv

15h20 - Le Hamas a mis en place une structure de kamikazes pour que des attentats-suicide à la bombe débutent dès l’entrée du premier blindé israélien.

15h15 - 2 roquettes interceptées a Beersheva

15h05 - Les chasseurs-bombardiers de l’armée syrienne ont de nouveau mené samedi des raids aériens sur les provinces d’Idleb (nord-ouest), d’Alep (nord) et de Damas, a annoncé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Vendredi, les violences en Syrie avaient fait au moins 119 morts — 42 soldats, 49 civils et 28 rebelles –, et plus de 39.000 mort ont été recensé depuis le début du conflit il y a 20 mois.

15h00 - Dans le sud de Gaza, les raids aériens israéliens visaient également les centaines de tunnels utilisé par les terroristes pour se ravitailler depuis Égypte sans passer par Israël.

14h45 - Trente manifestations en France contre Israël.

14h35 - 2 tirs de mortiers sur Eshkol. Pas de blessés.

14h30 - 800 frappes aériennes ont déjà atteint des cibles dans la bande de Gaza , dont 180 seulement pour la matinée de samedi.

14h20 - Des manifestations sont prévus aujourd’hui à Hébron et Ramallah . Des drapeaux israéliens ont été brûlés à Istanbul . Au Caire des milliers de manifestants hier ont scandé des slogans de soutien au Hamas. 250 manifestants à New York s’écriant “libérez la Palestine” ont été rejoints par le mouvement ultra-orthodoxe Natureï Karta. Des manifestations ont également eu lieu en Chine et en Corée du Sud.

14h10 - Des roquettes sont tombées sur Beersheva. Pas de blessés.

13h50 -Soixante roquettes du Hamas sur les 703 tirées au cours des quatre jours de l’opération ‘’Pilier de défense’’ sont tombées à l’intérieur de la bande de Gaza sur des civils palestiniens, à indiqué le porte-parole du cabinet du premier ministre .

13h45 - 2 nouvelles roquettes se sont abattues sur le sud du pays (Beersheva /Eshkol) sans faire de victimes.

13h35 - 3 nouvelles roquettes sont tombées sur Ashdod touchant une maison . Aucune victime n’est à déplorer mais plusieurs personnes souffrent de crises de nerfs et de panique.

13h30 - 5 roquettes ont atteint Beersheva sans faire de dégâts substantiels.

13h15 - Tsahal a commencé à rassembler des éléments d’artillerie mobile tout près de la Bande de Gaza, en prévision d’une opération terrestre.

13h05 - 703 roquettes on été tirées sur Israël depuis le début de l’opération ” Pilier de défense”, le 14 novembre.

13h00 - Tsahal demande aux militaires mobilisés de ne pas donner d’informations sur leur position par smartphone ni sur les réseaux sociaux.

12h40 - Le porte parole de Tsahal indique que l’aviation à abattu 11 terroristes dans les douze dernière heures.

12h35 - 3 blessés à Ashdod

12h30 - Le Ministre des Affaires Etrangères Avigdor Liebermann a affirmé que si une opération terrestre devait avoir lieu dans la bande de Gaza , il serait impossible de la stopper en plein milieu et qu’elle irait jusqu’au bout.

12h25 - Une roquette touche Ashdod

12h10 - Une roquette explose dans une zone résidentielle de Sha’ar HaNegev

12h00 - Iran: le monde musulman doit répliquer aux attaques israéliennes sur Gaza

11h50 - Anonymous dit avoir détruit ou attaqué 9.000 sites israéliens. Pour l’heure, impossible de vérifier la réalité de cette assertion. Anonymous à affirmé son soutien au Hamas et aux palestiniens.

11h42 - 11 roquettes ont de nouveau été lancées, en particulier sur Hof Ashqelon, où une seule n’a pas pu être interceptée par le Dôme de Fer , également d’autres roquettes sur Shaar-Ha-Neguev et sur Eshkol

11h30 - Gaza : le ministre tunisien en visite menace Israël : En visite à Gaza aujourd’hui le ministre des Affaires Etrangères tunisien Rafik Abdesslem demande à Israël de cesser ses attaques , affirme que le monde arabe a changé et que désormais Israël n’aura plus les mains libres pour agir à sa guise sans conséquences.

11h25 - Tsahal poursuit son offensive aérienne sur la Bande de Gaza alors que le ministre tunisien des Affaires Etrangères est présent sur place.

11h17 - Le chef d’état major de l’armée demande à ordonner l’augmentation du rythme des attaques aériennes sur Gaza

11h10 - Une maison touchée par une roquette à Eshkol

11h00 - Tir de barrage de roquettes sur Ashkelon

10h45 - Première intervention de l’artillerie israélienne

10h40 - Une batterie anti-missiles (Dôme de fer) vient d’être mise en place pour protéger l’agglomération de Tel-Aviv.

10h30 - Un missile Grad s’est abattu sur Be’er Sheva. Pas de blessés.

10h15 - Quatre soldats ont été légèrement blessés par une roquette qui a atteint la région d’Eshkol, limitrophe de la bande de Gaza, dans le sud d’Israël, a précisé une porte-parole militaire

10h10 - 4 roquettes sont tombées sur le territoire du conseil régional Eshkol, une d’entre elles a blessé légèrement 3 personnes.

10h00 - 11 roquettes sont tombées ce matin sur le sud d’Israël , dans les régions allant d’Ashqelon à Beersheva, mais sans faire de victime.

Israël a intensifié ses frappes aériennes sur la Bande de Gaza et bombardé plus de 200 fois la zone samedi au petit matin, selon l’armée israélienne, faisant neuf morts et touchant entre autres le siège du Premier ministre du Hamas, une unité de police et un vaste réseau de tunnels de contrebande.

L’intensification des attaques aériennes intervient alors que les militants du Mouvement islamique de la résistance (Hamas), le parti au pouvoir dans la Bande de Gaza, ont lancé près de 500 roquettes sur l’Etat hébreu vendredi dont, pour la première fois, l’une est tombée près de la ville sainte de Jérusalem et une autre à Tel Aviv.

L’armée israélienne n’a pas fourni le compte détaillé des attaques de la nuit de vendredi à samedi mais a déclaré que 180 sites avaient été bombardés. Au total, 800 raids aériens ont été effectués par Tsahal depuis le début de l’opération militaire “Pilier de défense” mercredi.

Lire le fil d’info des jours précédents ici

http://www.europe-israel.org/2012/11/fil-dinfo-special-operation-pilier-de-defense/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 21:41 (2012)    Sujet du message: TULSA COUNTY CHECKPOINT BUSTS UNINSURED DRIVERS Répondre en citant



TULSA COUNTY CHECKPOINT BUSTS UNINSURED DRIVERS

Posted: Nov 19, 2012 12:01 AM ESTUpdated: Nov 19, 2012 12:01 AM EST
NewsOn6.com


The Tulsa County Sheriff's Office set up an insurance checkpoint in west Tulsa overnight Saturday.



Violators received $250 ticket, and those with zero insurance had their cars towed.

Oklahoma is cracking down on uninsured drivers by testing a new method in Tulsa.

The Tulsa County Sheriff's Office set up an insurance checkpoint in west Tulsa overnight Saturday.

Deputies were there until 3 a.m. making sure drivers had proof of insurance.

Violators received $250 ticket, and those with zero insurance had their cars towed.

The Oklahoma Insurance Commission said one in four Oklahoma drivers doesn't have insurance, which drives up rates for everyone else.

"That's one of the issues, folks think that the ticket... it's less expensive to gamble and not carry insurance and go ahead and pay a ticket," Oklahoma Insurance Commissioner John Doak said. "So we are trying to increase those fines for people that are driving without insurance."

Deputies found 38 people without proof of insurance.

Some simply didn't have it on them, but the majority had no insurance at all.

http://www.newson6.com/story/20132728/tulsa-county-checkpoint-busts-uninsured-drivers


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 22:02 (2012)    Sujet du message: HURRICANE SANDY DAMAGE IN BARRIER ISLAND SECTION OF BRICK TOWNSHIP Répondre en citant



HURRICANE SANDY DAMAGE IN BARRIER ISLAND SECTION OF BRICK TOWNSHIP

Do you really think that looters will pass by checkpoint to do their dirty work?



  
Thursday, November 15, 2012 5:44 PM

 By Andrew Mills/The Star-LedgerThe Star-Ledger

NJ National Guard soldiers man a checkpoint on Rt. 35 at the Brick Twp.,/Mantoloking border during a tour of the Hurricane Sandy devastation unleashed on the northern Ocean County barrier island communities of Mantoloking and Brick Township. 11/15/12 (Andrew Mills/The Star-Ledger)

http://photos.nj.com/star-ledger/2012/11/hurricane_sandy_damage_in_barr_6.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 05:16 (2012)    Sujet du message: SEASIDE HEIGHTS GIVES VICTIMS 15 DAY NOTICE ON DEMOLITIONS; THREATENS FINES Répondre en citant



SEASIDE HEIGHTS GIVES VICTIMS 15 DAY NOTICE ON DEMOLITIONS; THREATENS FINES



Seaside Heights–This weekend, Vice President Joe Biden visited Seaside Heights, a Jersey Shore community hit hard, not only by Hurricane Sandy. After the storm hit, many borough residents found their cars missing and had to deal with price gouging from the the town’s only authorized towing service, APK Towing of Toms River.

This weekend, Joe Biden visited this oceanfront community in Ocean County, but local residents, some who saw their homes for the first time, were also greeted by demolition notices.

Dated November 13th, one noticed by a resident who wishes to remain anonymous, stated “Your structure has possible structural of footing failures.”

It went on to say the structure would be demolished by November 30, 2012, just 17 days from the notice. The order allowed the residents to request a hearing, but also threatened by fines of up to $2,000 per week if they did not comply with the order and fix their homes before the 30th.

To date, homeowners have been allowed to hire contractors for damage assessments, quotes, winterizations and insurance inspections, but no plans have yet been made for any reconstruction, leaving homeowners in a difficult position with very little time to decide what to do before their homes are demolished by the township.

http://www.tomsrivernjonline.com/2012/11/18/seaside-heights-gives-victims-15-day-notice-on-demolitions-fine-threats/9529/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 03:42 (2012)    Sujet du message: OBAMA PRES. MEMO: INSIDERS WILL BE MITIGATED Répondre en citant

OBAMA PRES. MEMO: INSIDERS WILL BE MITIGATED



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=4FNV-tl1x8g

  OBAMA SIGNED WHISTLEBLOWER PROTECTION BILL INTO LAW 11/27/12



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=M0ToLA_XBkk


The White House

Office of the Press Secretary

For Immediate Release
November 21, 2012


Presidential Memorandum -- National Insider Threat Policy and Minimum Standards for Executive BranchInsider Threat Programs

MEMORANDUM FOR THE HEADS OF EXECUTIVE DEPARTMENTS AND AGENCIES

SUBJECT: National Insider Threat Policy and Minimum Standards for Executive Branch Insider Threat Programs

This Presidential Memorandum transmits the National Insider Threat Policy and Minimum Standards for Executive Branch Insider Threat Programs (Minimum Standards) to provide direction and guidance to promote the development of effective insider threat programs within departments and agencies to deter, detect, and mitigate actions by employees who may represent a threat to national security. These threats encompass potential espionage, violent acts against the Government or the Nation, and unauthorized disclosure of classified information, including the vast amounts of classified data available on interconnected United States Government computer networks and systems.

The Minimum Standards provide departments and agencies with the minimum elements necessary to establish effective insider threat programs. These elements include the capability to gather, integrate, and centrally analyze and respond to key threat-related information; monitor employee use of classified networks; provide the workforce with insider threat awareness training; and protect the civil liberties and privacy of all personnel.

The resulting insider threat capabilities will strengthen the protection of classified information across the executive branch and reinforce our defenses against both adversaries and insiders who misuse their access and endanger our national security.

BARACK OBAMA

http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2012/11/21/presidential-memorandum-national-insider-threat-policy-and-minimum-stand


Dernière édition par maria le Ven 30 Nov - 17:21 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 19:34 (2012)    Sujet du message: VIDÉO – BRUXELLES : DRAPEAUX DU HEZBOLLAH DANS UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN À GAZA Répondre en citant

VIDÉO – BRUXELLES : DRAPEAUX DU HEZBOLLAH DANS UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN À GAZA

novembre 26th, 2012
D - Europe-Israel.org


 

En même temps que le rassemblement de soutien à Israël avait lieu à Bruxelles, le 25 novembre, une autre manifestation, cette fois-ci de soutien au Hamas réunissait1300 personnes dont certaines arboraient des drapeaux du Hezbollah. En Belgique aussi les organisations terroristes du Hamas et du Hezbollah ont droit de cité.

La manifestation de soutien à Gaza qui s’est tenue dimanche après-midi dans le centre de Bruxelles, a réuni 1.300 personnes, selon la zone de police Nord. La manifestation a débuté à la Gare du Nord et s’est achevée sans incidents aux abords de la Gare du Midi.

Un important dispositif policier était déployé dans la gare du Midi ainsi que dans ses alentours. Quelque 1.300 personnes ont répondu à l’appel du Mouvement Citoyen Palestine ‘Stop aux bombardements sur Gaza’. La levée du blocus de Gaza comptait notamment parmi leurs revendications.

Le rassemblement a eu lieu dans un contexte de regain de tension entre Israël et la bande de Gaza. Un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas est néanmoins entré vigueur depuis mercredi soir, à l’issue de huit jours d’hostilité qui ont coûté la vie à 163 Palestiniens et 6 Israéliens

Les manifestants sont partis de la Gare du Nord vers 14h00 puis sont passés par les places De Brouckère, Anneessens et Fontainas avant de rejoindre la place de l’Europe où le cortège s’est disloqué aux alentours de 16h30. source

VIDÉO : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=B3kvk1x-Vrs

http://www.europe-israel.org/2012/11/video-bruxelles-drapeaux-du-hezbollah-dans-une-manifestation-de-soutien-a-gaza/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 20:59 (2012)    Sujet du message: INDIANAPOLIS : DEMOLITION BEGINS AFTER EXPLOSION Répondre en citant

UPDATE

INDIANAPOLIS : DEMOLITION BEGINS AFTER EXPLOSION

Updated: Tuesday, 27 Nov 2012, 1:43 PM EST
Published : Tuesday, 27 Nov 2012, 9:41 AM EST



INDIANAPOLIS (WISH) - Demolition has begun in the south side Indianapolis neighborhood damaged by a massive explosion.

The Department of Code Enforcement has said 33 homes will need to be demolished. Six homes had been set to be torn down Monday, but delays in permitting and other paperwork delayed the work to Tuesday.

One home would be demolished by the end of Tuesday, the company completing the work, ABC Contractors, said. The lot will be cleared by the end of the week, and the homeowners were planning to rebuild.

On such a job, said ABC's Sabrina Swinehart, the crew usually consists of two or three people. On this job, however, the company has six people on site to make sure everything runs safely.

Residents can fight a demolition order by hiring an engineer and submitting a written plan to rebuild, DCE said. As of Monday, no such appeals had been filed. Property owners of the homes slated for demolition have been notified through email, in person or by notices posted on the homes.

Two people were killed and about 90 homes were damaged when an explosion rocked the south side neighborhood of Richmond Hill on Nov. 10. The explosion is being investigated as a homicide after all accidental causes were ruled out.

+ VIDEO : http://www.wishtv.com/dpp/news/local/marion_county/richmond-hill-demolition-begins-after-explosion


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Nov - 01:10 (2012)    Sujet du message: 30 TENNESSEE COUNTIES RECEIVED BOMB THREATS TUESDAY Répondre en citant

30 TENNESSEE COUNTIES RECEIVED BOMB THREATS TUESDAY

Posted on November 28, 2012 by creeping

Not major news? via Tennessee latest state to chase multiple bomb threats – CNN.com.

(CNN) — Courthouses and other government buildings in 30 Tennessee counties received bomb threats Tuesday, a state official said, making it the fifth state this month to see a similar round of false alarms.

No explosive devices had been found in any of the counties where threats were called in, said Dalya Qualls, a spokeswoman for the state’s Department of Homeland Security.

Qualls said county courthouses, as well as federal and state buildings, received threats on Tuesday.

Tennessee’s bomb scares came eight days after similar threats were made to 28 courthouses and a state office building in Oregon and within a month of similar incidents around Nebraska and Washington, according to Oregon state police.

Qualls said Tennessee Highway Patrol officers are assisting local authorities as needed, but the threats were still being investigated at the local level Tuesday evening.

A mosque gets opposed and the Feds are immediately on it. Thirty plus bomb threats and local cops take care of it.

Just for knowing, there is a large, growing, troubling Muslim population in Tennessee and they’ve infiltrated state government.

See our category here and also Refugee Resettlement Watch post’s on Tennessee.


http://creepingsharia.wordpress.com/2012/11/28/30-tennessee-counties-received-bomb-threats-tuesday/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 29 Nov - 03:21 (2012)    Sujet du message: ISRAEL CARRIES OUT GROUND INCURSION INTO LEBANON Répondre en citant

WAR

ISRAEL CARRIES OUT GROUND INCURSION INTO LEBANON



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=800ifPcpc5M


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 01:43 (2012)    Sujet du message: ACTUALLY, THE NEWEST VERSION OF NDAA MAKES IT EASIER TO DETAIN CITIZENS INDEFINITELY Répondre en citant



ACTUALLY, THE NEWEST VERSION OF NDAA MAKES IT EASIER TO DETAIN CITIZENS INDEFINITELY

Michael Kelley|Nov. 29, 2012, 2:34 PM|10,058|

At first glance it looked like the 2013 version National Defense Authorization Act (NDAA) did more to protect Americans against indefinite detention. We and several other news organizations reported as much yesterday. But on closer examination the new NDAA actually makes it EASIER to detain citizens indefinitely.
Here's the added clause in question:

“Nothing in the AUMF or the 2012 NDAA shall be construed to deny the availability of the writ of habeas corpus or to deny any Constitutional rights in a court ordained or established by or under Article III of the Constitution for any person who is lawfully in the United States when detained pursuant to the AUMF and who is otherwise entitled to the availability of such writ or such rights.”

Yesterday we focused on the line "nothing ... shall be construed to deny ... any constitutional Rights ..."

But today we offer another interpretation from Bruce Afran, a lawyer for the group of journalists and activists suing the government over the 2012 NDAA.

Afran explained that the new provision gives U.S. citizens a right to go to civilian (i.e. Article III) court based on "any [applicable] constitutional rights," but since there are are no rules in place to exercise this right, detained U.S. citizens currently have no way to gain access to lawyers, family or the court itself once they are detained within the military.

"The biggest thing about the [2012] NDAA was that you weren't getting a trial ... Nothing in here says that you'll make it to an Article III court so it literally does nothing," Dan Johnson, founder of People Against the NDAA, told BI. "It's a bunch of words, basically," Afran noted that the newest version actually goes further than the NDAA that's now in effect.

"The new statute actually states that persons lawfully in the U.S. can be detained under the Authorization for the Use of Military Force [AUMF]. The original (the statute we are fighting in court) never went that far," Afran said. "Therefore, under the guise of supposedly adding protection to Americans, the new statute actually expands the AUMF to civilians in the U.S."

The suit against the government challenges the indefinite detention provisions of section 1021 of the 2012 NDAA—which allow the military to indefinitely detain anyone who commits a "belligerent act" or provides "substantial support" to the Taliban, al-Qaeda or "associated forces"—on the grounds that certain terms were unconstitutionally vague and could chill free speech.

The provisions were permanently blocked by Judge Katherine Forrest but went back into effect after Appeals Court Judge Raymond Lohier reinstated them in October because he agreed with the government that section 1021 was simply a "reaffirmation" of the AUMF, which gives the president the authority to indefinitely detain anyone involved in carrying out the 9/11 terrorist attacks.

The newest version of the NDAA seems to be equating the AUMF and section 1021 of the 2012 NDAA—which the government has argued all along—and thereby codifies precisely what the plaintiffs are fighting in court.

All of this makes the lawsuit—which will probably go all the way to the Supreme Court—central to the issue of the indefinite detention of Americans.

The bottom line, according to Afran, is that the NDAA "is still unconstitutional because it allows citizens or persons in the U.S. to be held in military custody, a position that the Supreme Court has repeatedly held is unconstitutional."

http://www.businessinsider.com/ndaa-americans-indefinite-detention2012-11


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 04:07 (2012)    Sujet du message: CANADA - QUÉBEC - MONTRÉAL : GRANDE MANIFESTATION EN SOLIDARITÉ AVEC GAZA/MASS DEMONSTRATION IN SOLIDARITY WITH GAZA Répondre en citant

    


CANADA - QUÉBEC - MONTRÉAL : GRANDE MANIFESTATION EN SOLIDARITÉ AVEC GAZA/MASS DEMONSTRATION IN SOLIDARITY WITH GAZA

Évènement public · Par Sphr Concordia et Mostafa Henaway
  • dimanche 18 novembre 2012


    • 13:00


  • ENGLISH FOLLOWS:

    SOLIDARITÉ AVEC GAZA ET AVEC TOUT LE PEUPLE PALESTINIEN !

    POUR EN FINIR AVEC LE BLOCUS DE GAZA ET AVEC L’APARTHEID ISRAÉLIEN !

    ...


    ARRÊTEZ LES MASSACRES ! POUR UNE PALESTINE LIBRE !

    MANIFESTATION
    DIMANCHE 18 NOVEMBRE
    DÉPART 13H00
    Université Concordia, Édifice Hall
    1455 de Maisonneuve, ouest
    (Métro Guy-Concordia)

    Mercredi, le 14 novembre, Israël a lancé sur Gaza sa dernière offensive militaire, « Pilier de la défense », aussi connue sous le nom de « Opération Colonne de nuée ». L’opération a débuté avec le lancement de plus de 65 raids aériens en une seule journée. Ces dernières attaques ont fait 33 morts parmi les Palestinien-ne-s, et 180 blessé-e-s en trois jours. Les raids aériens continuent alors que la population de la bande de Gaza y est enfermée par un blocus hermétique et illégal.

    Ces événements surviennent 4 ans après la brutale et dévastatrice opération « Plomb durci » qui avait entraîné le massacre de plus de 1 400 Palestinien-ne-s dans la bande de Gaza. Depuis 2006, Israël a fait en sorte que Gaza demeure la plus grande prison à ciel ouvert au monde, faisant de ses habitants des cibles permanentes des bombardements aveugles des Israéliens.

    Le gouvernement canadien continue d’apporter son appui inconditionnel à Israël, malgré ses constantes violations du droit international. Notre gouvernement a été le premier à soutenir le blocus illégal de Gaza, retirant ses 40 millions de dollars d’aide à l’Autorité palestinienne à Gaza. Après le massacre de Gaza en 2008-2009, le Canada a retiré ses fonds de 15 millions de dollars à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), la source majeure d’aide alimentaire à Gaza. L’actuel ministre israélien des affaires étrangères, Avigdor Lieberman, avait lui-même déclaré : « Nous avons besoin d’alliés comme le Canada ». Nous devons montrer que la majorité des peuples demandent la fin du soutien du Canada à la guerre permanente contre le peuple de Gaza.

    En appuyant cette manifestation pour Gaza, nous appelons les gens de conscience à se joindre à la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre l’État d’Israël jusqu’à ce qu’il respecte le droit international et mette fin à son système d’apartheid. Nous demandons en particulier :

    - La fin du blocus cruel imposé à Gaza
    - La fin de l’occupation et de la colonisation illégale des terres palestiniennes
    - Le démantèlement du mur d’apartheid illégal
    - Le respect du droit de retour des réfugié-e-s palestinien-ne-s
    - Le respect du droit des Palestinien-ne-s vivant en Israël à une pleine égalité
    Cette manifestation est organisée par

    Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)
    l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ)
    Association Facultaire Étudiante des Sciences Humaines Université du Québec À Montréal (AFESH-UQAM)
    Canada Boat to Gaza
    Coalition for Justice and Peace in Palestine (CJPP),
    Conseil central du Montréal métropolitainConfédération des syndicats nationaux- (CSN-CCMM)
    Collectif Tunisien au Canad
    Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec FNEEQ CSN
    Graduate Student Association-Concordia University
    Independent Jewish Voices-Montreal
    Quebec Solidaire
    Syrian Student Association -Concordia
    Solidarity for Palestinian Human Rights (SPHR)-Concordia and Mcgill University
    Tadamon Montreal!
    Palestinian and Jewish Unity

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------
    IN SOLIDARITY WITH GAZA AND ALL PALESTINIANS END THE SIEGE! STROP THE MASSACRES! FREE PALESTINE! END ISRAELI APARTHEID!

    1pm Sunday November 18th
    Hall Building, Concordia University
    1455 de Maisonneuve West
    Metro Guy-Concordia


    On Wednesday November 14th Israel declared its latest war on Gaza “Operation Pillar of Defense” also known as “Operation Pillar of Cloud”. The operation was launched with over 65 airstrikes in a period of one day. These latest attacks have led to the deaths of 33 Palestinians, and 180 injured in three days. The air strikes continue amidst a tight and illegal siege of the gaza strip.

    This comes 4 years after the brutal and devastating Operation Cast Lead, which saw the massacre of over 1400 Palestinians in the Gaza Strip. Since 2006, Israel has ensured that Gaza would remain the largest open air prison in the world, and that Gazans remain constant targets of indiscriminate Israeli bombardment.

    The Canadian government continues to unconditionally support Israel’s regular violations of international law. We have a government that was the first to support the illegal siege and blockade of Gaza, removing its $40 million from the Palestinian Authority in Gaza. After the 2008-2009 Gaza massacre, Canada withdrew its funding of $15 million dollars to UNRWA, the only major source of food in Gaza. According to the current Israeli Foreign minister 'We need allies like Canada' - Avigdor Lieberman. We need to show that that the majority of people demand an end to Canada’s support to Israel’s continued war on the people of Gaza.

    In supporting this demonstration for Gaza, we call on people of conscience to join the campaign for Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) against the state of Israel until it respects international law and ends its apartheid system, namely by :

    - ending its cruel blockade of Gaza
    - ending its illegal occupation and colonisation of Palestinian lands
    - dismantling its illegal apartheid wall
    - respecting the right of Palestinian refugees to return home
    - respecting the right of Palestinians living within Israel to full equality

    This demonstration is organized by
    Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)
    l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ)
    Association Facultaire Étudiante des Sciences Humaines Université du Québec À Montréal (AFESH-UQAM)
    Canada Boat to Gaza
    Coalition for Justice and Peace in Palestine (CJPP),
    Conseil central du Montréal métropolitain-Confédération des syndicats nationaux- (CSN-CCMM)
    Collectif Tunisien au Canad
    Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec FNEEQ CSN
    Graduate Student Association-Concordia University
    Independent Jewish Voices-Montreal
    Quebec Solidaire
    Syrian Student Association -Concordia
    Solidarity for Palestinian Human Rights (SPHR)-Concordia and Mcgill University
    Tadamon Montreal!
    Palestinian and Jewish Unity

    End the Siege of Gaza! Boycott Israeli Apartheid!






http://www.facebook.com/?ref=logo#!/events/365338696892292/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 04:45 (2012)    Sujet du message: THERE'S A GIANT LOOPHOLE IN THE FEINSTEIN AMENDMENT TO THE NDAA Répondre en citant



THERE'S A GIANT LOOPHOLE IN THE FEINSTEIN AMENDMENT TO THE NDAA

Both ACLU and Amnesty International are also part of the problem. They're telling us the truths but will not be there to save us. Look to Caritas Internationalis/Europa. Control by the Vatican. They have so much fun with the sheeples!

NONGOVERNMENTAL ORGANIZATIONS (NGOs)
www.smommuseum.ch/files/.../ngo.html

See also, on the ACLU of Southern California, the "International Civil Liberties ... http://www.aclu-sc.org/99civilreport.wpd ... caritas.internationalis@caritas.va ... Présentation de la Migration - Caritas-Europa - Home page

www.caritas-europa.org/code/fr/migr.asp?Page=667 La plupart des organisations membres de Caritas Europa sont actives dans le ... la migration et la coopération internationale ... Amnesty International - EU Office ...

-----



Michael Kelley|Nov. 30, 2012, 11:59 AM|1,076

An amendment to the 2013 National Defense Authorization Act sponsored by Sen. Dianne Feinstein (D-Calif.) and passed by a 67-29 vote late Thursday has been hailed as a way to end the prospect of indefinite detention of U.S. citizens. But it isn't, because there's a catch.

Here's the key sentence of the amendment:

"An authorization to use military force, a declaration of war, or any similar authority shall not authorize the detention without charge or trial of a citizen or lawful permanent resident of the United States apprehended in the United States, unless an Act of Congress expressly authorizes such detention."


The American Civil Liberties Union (ACLU) sent lawmakers a letter that said "the clause 'unless an Act of Congress expressly authorizes such detention' could be read to imply that there are no constitutional obstacles to Congress enacting a statute that would authorize the domestic military detention of any person in the United States."

Armed Services Committee Chairman Carl Levin (D-Mich.) seemed to agree: "This is a big 'unless,'" he said.

Michael McAuliff of The Huffington Post points out that Levin himself said that he believes "the 2001 authorization for the use of military force [AUMF] authorized the detention of U.S. citizens when appropriate in accordance with the laws of war." The AUMF gives the president the authority to indefinitely detain anyone involved in carrying out the 9/11 terrorist attacks.

And, as we reported yesterday, lawyer Bruce Afran said that the 2013 NDAA "states that persons lawfully in the U.S. can be detained under the [AUMF]" because it equates the AUMF with section 1021 of the NDAA, which allows the president to indefinitely detain anyone who commits a "belligerent act" or provides "substantial support" to the Taliban, al-Qaeda or "associated forces."

"Therefore, under the guise of supposedly adding protection to Americans, the new statute actually expands the AUMF to civilians in the U.S," Afran said.

That means that the 2013 NDAA may be the only statute that Congress would need to pass to "authorize the domestic military detention of any person in the United States."

Or, as Representative Justin Amash (R-Mich.) put it, "that Act of Congress is the 2012 NDAA, which renders the rest of the Feinstein amendment meaningless."

The blog Belligerent Acts echoes Afran and Amash: "The Feinstein-Lee Amendment, in the guise of protecting Constitutional rights, has instead simply extended the unconstitutional powers that the 2012 NDAA granted to the President, also to the Congress."

Both the ACLU and Amnesty International have detailed what they consider other issues with the legislation.



http://www.businessinsider.com/feinstein-ndaa-amendment-indefinite-detention-2012-11#ixzz2Dj6w4Ix8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 17:22 (2012)    Sujet du message: SENATE APPROVES MEASURE TO PREVENT TRANSFER OF GITMO DETAINEES TO U.S. SOIL Répondre en citant



SENATE APPROVES MEASURE TO PREVENT TRANSFER OF GITMO DETAINEES TO U.S. SOIL

Posted on December 1, 2012 by creeping

via Kelly Ayotte – United States Senator. h/t @CausingFitna

Citation:
WASHINGTON, DC – During consideration of the annual defense authorization bill, the Senate tonight approved an amendment introduced by U.S. Senator Kelly Ayotte (R-NH) that would prevent terrorist detainees from being transferred from the Guantanamo Bay detention facility to American soil. The measure was approved by a vote of 54 to 41. “The top-rate facility at Guantanamo allows for the secure and humane detention of foreign terrorist detainees. With a specially-designed courtroom, it is singularly equipped to safeguard intelligence that is critical to protecting our country,” said Senator Ayotte. “The administration may want to close Guantanamo, but the American people do not want foreign terrorists like Khalid Sheikh Mohammed brought to the United States.”

As a member of the Armed Services Committee, Senator Ayotte has worked to keep open the Guantanamo Bay terrorist detention facility, keep terrorist detainees out of the United States, and limit the transfer of detainees from Guantanamo to foreign countries. Last year, Senator Ayotte introduced the Detaining Terrorists to Secure America Act (S. 944), bipartisan legislation that would keep open the Guantanamo Bay facility for the detention and interrogation of current and future terrorists. The bill would also permanently limit the transfer of detainees to foreign countries.



A minor impediment for Obama and Holder as Michelle Malkin writes, Gitmo North returns: Obama’s shady prison deal:

If you thought President Obama and Attorney General Eric Holder had given up on closing Guantanamo Bay and bringing jihadists to American soil, think again. Two troubling developments on the Gitmo front should have every American on edge.

Sen. Durbin told a local Illinois paper that “the decision to move ahead came directly from President Barack Obama” and that he had secured the green light during a discussion on Air Force One earlier in the spring.

The shady deal “directly violates the clear objection of the House Appropriations Committee and goes against the bipartisan objections of members in the House and Senate, who have noted that approving this request would allow Thomson to take precedence over previously funded prisons in Alabama, Mississippi, West Virginia and New Hampshire.”

On Wednesday, in response to a whistleblowing report from Fox News homeland security reporter Catherine Herridge, Sen. Diane Feinstein (D-Calif.) released a General Accounting Office report exploring the feasibility of transferring the Gitmo gang to civilian prisons.
Lo and behold, Feinstein concluded, the report “demonstrates that if the political will exists, we could finally close Guantanamo without imperiling our national security.”

http://creepingsharia.wordpress.com/2012/12/01/senate-approves-measure-to-prevent-transfer-of-gitmo-detainees-to-u-s-soil/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:42 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 15119, 120, 121  >
Page 14 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com