LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 20:26 (2012)    Sujet du message: OIT : PRÈS DE 21 MILLIONS DE PERSONNES VICTIMES DE TRAVAIL FORCÉ DANS LE MONDE Répondre en citant

OIT : PRÈS DE 21 MILLIONS DE PERSONNES VICTIMES DE TRAVAIL FORCÉ DANS LE MONDE

Combien d'hommes, de femmes et d'enfants sont dans des bases secrètes militaires et sont utilisés comme esclave de travail ou tués dans leurs rituels sataniques? Le travail forcé est la nouvelle agenda pour les personnes qui vont survivre sous leur plan de PAIX mondiale. Ils seront micropucés et seront les esclaves de ces hommes riches qui contrôle ce monde. Remarquez les nouvelles lois que nos gouvernements mettent en place, obligant les populations à accepter les emplois qui leurs seront proposés, sous peine de perdre des services gouvernementaux. Cela a un rapport direct avec cet état d'esclavage social qu'ils sont à mettre en place.


Des centaines de familles avec de jeunes enfants travaillent et vivent dans des briquetteries près d'Islamabad.


1 juin 2012 –

Près de 21 millions de personnes sont victimes de travail forcé dans le monde, prises au piège d'emplois qui leur ont été imposés par la contrainte ou la tromperie et qu'elles ne peuvent quitter, indique une nouvelle étude de l'OIT, publiée vendredi.

À la tête du Programme d'action spécial pour combattre le travail forcé du Bureau international du travail (BIT), Beate Andrees a expliqué que cette nouvelle étude s'appuie sur des données plus affinées grâce aux progrès méthodologiques réalisés depuis la dernière estimation mondiale, en date de 2005.

« Nous avons fait beaucoup de chemin au cours des sept dernières années. Nous avons également veillé à ce que la plupart des pays se dotent dans l'intervalle d'une législation qui considère le travail forcé, la traite d'êtres humains et les pratiques assimilables à l'esclavage comme autant d'infractions pénales».

La région d'Asie-Pacifique concentre le plus grand nombre de travailleurs forcés dans le monde – 11,7 millions (56%) de l'effectif global, suivie d'Afrique avec 3,7 millions (18%) et de l'Amérique latine avec 1,8 million de victimes (9%). A l'échelle mondiale, 5,5 millions de mineurs (26%) seraient soumis au travail forcé.

C'est toutefois en Europe centrale et orientale et dans la Communauté des états indépendants (CEI) que le nombre de victimes pour 1.000 habitants est le plus élevé, avec respectivement 4,2 et 4 pour 1.000 habitants. Il est plus faible dans les économies développées et dans l'Union européenne, avec 1,5 pour 1.000, révèle l'étude.

Si cette prévalence relativement élevée dans cette partie de l'Europe et dans les pays de la CEI peut s'expliquer par le fait que la population y est bien moins importante qu'en Asie, nombreuses cependant sont les informations qui font état de trafic de main-d'œuvre à des fins d'exploitation économique et sexuelle et de travail forcé imposé par l'État.

Près de 1,5 million de travailleurs forcés (7%) se trouveraient dans les pays développés et dans l'Union européenne, 1,6 million de personnes (7%) dans la région formée par les pays d'Europe centrale et orientale et la CEI. On estime à environ 600 000 (3%) les victimes au Moyen-Orient.

Mme Andrees souligne que l'attention devrait dorénavant se porter sur une meilleure identification et une poursuite plus efficace du travail forcé et des délits connexes tels que la traite humaine. «Réussir à mener des poursuites à l'encontre des quelques individus qui entraînent dans la misère tant de victimes demeure difficile – mais cela doit changer. Nous devons aussi nous assurer que le nombre des victimes n'augmente pas avec cette crise économique qui fragilise de plus en plus les gens face à des pratiques détestables», a-t-elle ajouté.

Le travail forcé est le terme utilisé par la communauté internationale pour décrire des situations dans lesquelles les personnes impliquées – femmes et hommes, filles et garçons – doivent travailler contre leur gré, contraints par leur recruteur ou leur employeur, par exemple en utilisant la violence ou la menace de violences, ou par des moyens plus subtils comme le surendettement, la confiscation des papiers d'identité ou des menaces de dénonciation aux services d'immigration. Ces situations peuvent aussi relever de la traite d'êtres humains ou de pratiques comparables à l'esclavage, qui sont similaires même si elles ne sont pas identiques au sens juridique. Le droit international stipule que le fait d'exiger du travail forcé est un crime et doit être puni par des sanctions proportionnées à la gravité du délit.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=28293&Cr=OIT&Cr1=


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Juin - 20:26 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Juin - 23:45 (2012)    Sujet du message: POLICE STATE : POLICE HANDCUFF MORE THAN 40 PEOPLES AT GUNPOINT WHILE PURSUING SUSPECT (JUN 5, 2012) Répondre en citant



POLICE STATE : POLICE HANDCUFF MORE THAN 40 PEOPLES AT GUNPOINT WHILE PURSUING SUSPECT (JUN 5, 2012)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=E6U1F3-g6HI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 16:12 (2012)    Sujet du message: BAN CALLS ON NATIONS TO RAMP UP ACTIONS AGAINST TERRORISM Répondre en citant



DECLARATION OF WAR AGAINST ALL NATIONS UNDER COVER OF THE FIGHT AGAINST TERRORISM


BAN CALLS ON NATIONS TO RAMP UP ACTIONS AGAINST TERRORISM





Secretary-General Ban Ki-moon and Foreign Minister, Prince Saud Al-Faisal, at news conference. UN Photo/E. Schneider


3 June 2012 –

Secretary-General Ban Ki-moon today called on nations to boost their efforts to combat terrorism, highlighting four pillars to prevent and counter the global scourge.

“The need is eminently clear. Terrorism continues to affect all regions of the world. It has left a heavy toll of ruined lives and deferred hopes for peace and prosperity,” Mr. Ban said in his remarks to the second meeting of the Advisory Board of the UN Centre for Counter Terrorism (UNCCT) in Jeddah, Saudi Arabia. “But the world is fighting back against this menace.”

The UNCCT was created in September 2010, with the support of the Government of Saudi Arabia, and seeks to support the implementation of the UN Global Counter-Terrorism Strategy, which was adopted by the General Assembly in 2006.

Mr. Ban stressed that countries need to focus on realizing the four key areas of action of the UN Global Counter-Terrorism Strategy, which consist of tackling the conditions conducive to the spread of terrorism, preventing and combating terrorism, building States' capacity to counter terrorism, and ensuring respect for human rights against the backdrop of the fight against terrorism.

“Suppressing the financing of terrorism is a critical area where internationally-accepted guidelines need to be effectively applied,” Mr. Ban said. “At the strategic level, we need to try to understand – and counter – the appeal of terrorism. That means building a culture of dialogue, spreading education and promoting inter-community engagements,” he added.

Mr. Ban encouraged members of the UNCCT Advisory Board, which is made up of almost two-dozen experts in the field of counter-terrorism, to focus on developing institutional and technical capacities at a national level, particularly by helping to create and review national strategies.

Mr. Ban also emphasized the UNCCT’s potential to highlight the plight of victims of terrorism. “Victims and their families are among the most powerful voices in the fight against terrorism, and I urge the UNCCT to support their efforts.”

Mr. Ban co-chaired the meeting with the Saudi Foreign Minister Prince Saud Al-Faisal, with whom he held a press conference after a meeting in which they discussed the latest developments in Syria, and the transition in Yemen, as well as regional issues.

During his visit, which ends tomorrow, Mr. Ban also met with the Saudi Defence Minister, Prince Salman bin Abdel Aziz, and the Deputy Interior Minister for Security Affairs, Prince Mohammed Bin Naif Bin Abdulaziz.

In addition, Mr. Ban visited the headquarters of the Organization of Islamic Cooperation (OIC), and met with its Secretary-General Ekmeleddin Ihsanoglu, with whom he discussed boosting cooperation between the two organizations.

“We have discussed how we can strengthen our strategic partnership and cooperative relationship in addressing, in terms of political areas, first starting with the situation in Syria and Darfur, Sudan, the situation in Sahel, and Afghanistan and Somalia,” Mr. Ban said.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=42142&Cr=terrorism&Cr1=


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 16:13 (2012)    Sujet du message: BAN KI-MOON APPELLE AU RENFORCEMENT DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME Répondre en citant



DÉCLARATION DE GUERRE CONTRE TOUTES LES NATIONS SOUS LE COUVERT DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISTE

BAN KI-MOON APPELLE AU RENFORCEMENT DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME




Le Secrétaire général Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse conjointe avec le Prince Saud Al-Faisal, Ministre des affaires étrangères de l'Arabie saoudite.

Commentaire : Voilà ce qui ressort de ce grand Forum Islamic Mondial qui a eu lieu, ces derniers jours entre "U.S. Brookings Institution" et "CAIR" et plusieurs organisations des frères musulmans, au Moyen-Orient http://globalmbreport.org/?p=6326&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+TheGlobalMuslimBrotherhoodDailyReport+%28The+Global+Muslim+Brotherhood+Daily+Report%29. Leur agenda program, cliquez sur le mot program pour voir le rapport, en anglais, est très clair sur leurs réelles intentions de dominer le monde en utilisant la lutte contre le terroriste pour assouvir leur soif de pouvoir sur les nations. L'implication des États-Unis est aussi clairement établi.

Pour ceux qui ont encore des doutes sur l'unicité qui uni ce grand parti communiste (ONU) avec les frères musulmans et de leurs intentions réelles, cet article devrait vous convaincre sur leur réel agenda. La grande rencontre de l'OTAN, qui a eu lieu la semaine dernière, à Chicago, nous a donné l'heure juste sur cette tyrannie à venir. Maintenant que toutes ces forces sont unis, rien ne pourra plus les arrêter, enfin le croit-il. Leur règne sera terrible mais éphémère et ne sera que de quelques années.

Ban Ki-Moon appelle OUVERTEMENT toutes les nations à s'unir ensemble pour lutter efficacement contre tous ces indésirables qui empêchent la PAIX de prendre place.


4 juin 2012 –

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté dimanche TOUTES LES NATIONS à RENFORCER LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME en mettant l'accent sur les éléments les plus importants de la prévention contre ce fléau mondial.


« Le besoin est urgent. Le terrorisme continue de toucher toutes les régions du monde. Il a détruit d'innombrables vies et sapé les espoirs de PAIX et de PROSPÉRITÉ. Mais le monde se mobiliser contre ce danger », a déclaré M. Ban dans un discours qu'il a prononcé lors de la deuxième réunion du Conseil consultatif du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT), qui s'est tenue ce weekend à Djeddah, en Arabie saoudite.

L'UNCCT a été crée en septembre 2010 pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme de l'ONU, adoptée par l'Assemblée générale en 2006.

M. Ban a affirmé que les états membres de l'ONU doivent œuvrer de concert à réaliser les quatre priorités de la stratégie, qui sont l'ÉRADICATION des conditions propices à la propagation du terrorisme, la prévention et la lutte contre le terrorisme, le renforcement des capacités des Etats à mener cette lutte, et le respect des droits de l'homme dans ce cadre.

Commentaire : Le secrétaire général des Nations Unies appelle à l'éradication des conditions propices à la propagation du terrorisme, la prévention et la lutte contre le terrorisme, le renforcement des capacités des États à mener cette lutte, et le respect des droits de l'homme dans ce cadre.

Qu'est ce tout cela implique : Cela implique une guerre sans merci contre toutes les nations, commençant avec les opposants, les chrétiens et les juifs (ce fléau mondial) et ils utiliseront toutes les ressources qu'ils ont développé et mis en place pour parvenir à leurs fins.
Cela implique que tous les États membres vont aller de l'avant dans l'instauration des lois de la Sharia et de toutes les lois mises en place par le président Obama. Que ce soit via les lois anti-terroristes, les lois environnementales, les alertes vaccinales ou autres.
Cela implique aussi qu'ils vont couvrir tous les actes criminels commis par le Jihad et les militaires des forces des Nations Unies. Cela implique aussi l'IMPOSITION des lois de la Sharia comme base de cette nouvelle religion mondiale et ce dans tous les domaines, sous le couvert du respect des droits de l'homme, qui sont tous sous le régime islamiste et contrôlé par le OIC, le Qatar, l'Arabie Saoudite.« La suppression du financement du terrorisme est primordiale et pour cela il faut mettre en application des lignes directrices qui sont acceptées au niveau international », a précisé le Secrétaire général.



Commentaire : "La suppression du financement du terrorisme" implique que l'on va couper tous les vivres, tous les services et saisir tous les biens des terroristes. Ceci est la ruse utilisée pour déposséder les populations de tous leurs biens.

« Au niveau stratégique, nous devons tenter de comprendre et de contrer la tentation du terrorisme. Pour cela, il faut encourager une culture du DIALOGUE, promouvoir l'éducation et favoriser des échanges entre les communautés », a-t-il ajouté.

Commentaire : Encore plus de surveillance pour lutter contre ces dangereux terroristes : Espionnage. Quant au DIALOGUE, oubliez ça. Pour eux, DIALOGUE veut dire soumission par la ruse.

M. Ban a invité les membres du Conseil consultatif, composé d'une vingtaine d'experts dans le domaine du contre-terrorisme, à développer et à renforcer les capacités techniques et institutionnelles au niveau national, particulièrement en soutenant la création de stratégies nationales.

Commentaire : "Capacités techniques et institutionnelles". Pensez au mot micro-puce, torture, mort, guillotine, prélèvement d'organes... Pensez à camp de concentration, au centre de réhabilitation, camp de travail forcé... et vous comprendrez un peu mieux ce qui est en marche.

Le Secrétaire général a enfin souligné le potentiel des victimes du terrorisme à dissuader et à informer les opinions sur la réalité des souffrances engendrées par le terrorisme. « Les victimes et leurs familles sont parmi les voix les plus puissantes dans la lutte contre le terrorisme et j'exhorte l'UNCCT à soutenir leurs efforts ».

Commentaire : Comment on va continuer, via les médias à prévenir les populations contre tous ces méchants terroristes et qu'on va les encourager à les dénoncer, par consentement ou non. Plusieurs, qui refuseront de devenir des taupes de l'État seront aussi torturés et éliminés. Vous avez là un aperçu final de ces deux grandes réunions qui se sont tenus, à Chicago et au Moyen-Orient.

Cela fait aussi parti de ce monde de zombies qu'ils ont créé de par toutes leurs technologies militaires et médicales. Des milliards de personnes dont on a pris le contrôle de l'esprit sont maintenant prêtes à être utilisées pour la grande destruction finale afin d'instaurer le royaume et le système de Lucifer.

Que Dieu protège les siens qui n'ont pas pris plaisir à se souiller et qui ont continué de Lui faire confiance. Il continuera de nous guider, Il continuera à nous montrer la voie pour ouvrir les yeux de tous ces gens qui ont été piégés dans ce système démentiel! Puissions-nous regarder à Sa grandeur et à cette espérance à venir, car ici, c'est la fin. Seul son retour pourra mettre fin à ce qui prend maintenant OFFICIELLEMENT place.

Une guerre sans merci, contre les humains a été déclaré et nul ne sait si demain il sera encore en vie. Si vous doutez encore, eh bien, mettez-vous à genou et demandez conseil au Très-Haut, qui saura vous diriger. Il est Le seul qui peut encore faire quelque chose pour nous. 

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=28300&Cr=terrorisme&Cr1=


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 04:37 (2012)    Sujet du message: HORMUZ ATTACK STORY – UPDATED Répondre en citant

RUMOR OF WAR

USS ENTERPRISE CVN-65 ATTACKED?! - FALSE FLAG, COVER UP OR HOAX? (PART 1)


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=jrHa8unIxH4&feature=related



USS ENTERPRISE CVN-65 ATTACKED?! - FALSE FALG, COVER UP OR HOAX? (PART 2)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=NSj8rvn95Bc

June 9, 2012 | Filed underMilitary | Posted by SUAadmin





UPDATE: Saturday, June 9, 2012, 6:30 PM EST - The US Navy posted the following:

FOR IMMEDIATE RELEASE

Release #085-12



USS Enterprise Sailor Death


Citation:
By Commander, U.S. Naval Forces Central Command Public Affairs MANAMA, Bahrain – A U.S. Navy Sailor assigned to USS Enterprise (CVN 65), was found deceased in his berthing compartment on the ship, June 8.
The death occurred while the ship was deployed to the U.S. 5th Fleet area of responsibility and the official cause has not been determined.
The Sailor’s next of kin has been notified. The Navy conveys its deepest condolences to the family for their loss.
Enterprise is deployed to the U.S. 5th Fleet area of responsibility conducting maritime security operations, theater security cooperation efforts and Operation Enduring Freedom missions.




SUA wishes to extend its condolences for the loss of the sailor to the family, friends, and loved ones. We are deeply saddened over the loss.

______________

Editor’s Note – Facebook and Twitter came alive yesterday when a man in New Hampshire posted a message on his wall describing what sailors’ assigned to the USS Enterprise had told their families about an event they witnessed. These family members spread the word amongst their close friends and family relating that their spouses had witnessed an attack by jets – of unknown origin. There was immediate word that injuries were inflicted, possibly a death.

The event has been called a ‘false flag’, denied by many, yet verified by many more. You decide, only time will tell.

SUA contacted the source and after several phone calls, it was clear that they were being truthful, and that they were quite afraid. They were only relating what they were told by those in theater. It was not just one source for these folks, it was multiple, and specific.

SUA subsequently sought verification from other trusted sources within the military itself and elsewhere. After several hours, and many phone calls, confidential active-military sources confirmed our worst fears that an event of this magnitude did take place. SUA also received many third-hand reports from independent sources, but did not report on these because they were unverifiable and are still awaiting confirmation.

Contact was finally made with official military media offices, and as we updated the story (See below) we informed the public that CentCom denied the event. Soon after, we noticed that the Navy itself released information on the transit of the straits by the Enterprise, and they also mentioned the nature of Iranian actions in the area of late. (See below, and notice the timing.)

There were so many conflicting reports, so it was important to just report the evidence, sans any commentary, and seek further information from any and all in the blogosphere, the military, and from other media.

In light of recent events concerning the manner in which official reports are sent out to the public, including the release of classified information – we are all questioning everything we see and hear.

Fears are very high in America, and no one knows who to trust anymore. The public is on edge about so many things, especially concerning Iran and our servicemen and women in harms way.

We hoped at each juncture that events were just mis-interpreted by those in theater, but knowing that minor incidents in that area are very frequent, it was far more likely that the events were not mis-interpreted, especially if our people were harmed. We certainly hope that no injuries or deaths occurred.

SUA encourages all inquiries and comments, and will continue to update the story as it unfolds. The following is the original posting with only the letters “PM” added to the times of the updates. You be the judge.

______________________

Friday, June 8, 2012 4:40 PM EST – SUA has learned through various sources that an unprovoked attack on the US Navy occurred this morning in the Straits of Hormuz. CVN-65, the USS Enterprise aircraft carrier and its group were reportedly attacked by no less then 4 sophisticated jets. Confidential sources within the military have confirmed the attack off of the “Broken Isthmus”.

There is no confirmed word on damage or if there are any casualties, but SUA has learned that this attack may have caused injuries and possibly one death. We have contacted the military and are awaiting official response.

SUA is reaching out across the land to confirm. Any sources would be welcomed. As of 5pm, CentCom has neither denied or confirmed the reports and pledges to update when further information is available.

UPDATE 5:25 PM EST – US Navy released: From U.S. Fifth Fleet–USS Enterprise completed a routine, nonthreatening, transit of the Strait of Hormuz. No date confirmation.

UPDATE 6:30 PM EST – “The Islamic Revolutionary Guards Corps, which oversees Iran’s nuclear and ballistic missile programs and controls strategic missile units, have had a series of naval and air maneuvers in the gulf in recent weeks.These involved the firing of an array of missiles, including anti-ship weapons, and focused primarily on the Strait of Hormuz.” (This was published today at noon.)

<a href=http://www.upi.com/Top_News/Special/2010/06/08/US-Navy-expands-5th-Fleets-gulf-base/UPI-63471276013294/ target=”_blank”>Click here to read the whole Navy story published at noon today by UPI.[/url]

UPDATE 7:30 PM EST – SUA has been unable to secure further official military responses to date. Until further information is available, we stand by our original sources, however we are going to table the story at this time. We invite any official contributions pro and con. For the sake of our troops in the field and our national security, we hope this was a mis-interpretation of a naval event as reported by individuals in theater.

UPDATE 11:00 PM EST – Since the news was reported earlier this afternoon, and certainly since our last update, the influx of information has been unprecedented. We cannot possibly vet it all now, but we are working on it. When we can thoroughly vet the input as we did earlier, we will inform you. Please, send us what you have, or tweet your findings, pro and con. Its about our security and that of our warriors in theater. Uncover the truth….our sole goal.



http://www.standupamericaus.org/military-news/hormuz-attack-story-friday-june-8-2012/



June 9, 2012http://www.addthis.com/bookmark.php?v=250&username=xa-4b42d3a461049b3d  
FOR IMMEDIATE RELEASERelease #085-12

USS ENTERPRISE SAILOR DEATH

By Commander, U.S. Naval Forces Central Command Public Affairs


MANAMA, Bahrain – A U.S. Navy Sailor assigned to USS Enterprise (CVN 65), was found deceased in his berthing compartment on the ship, June 8.

The death occurred while the ship was deployed to the U.S. 5th Fleet area of responsibility and the official cause has not been determined.

The Sailor’s next of kin has been notified. The Navy conveys its deepest condolences to the family for their loss.

Enterprise is deployed to the U.S. 5th Fleet area of responsibility conducting maritime security operations, theater security cooperation efforts and Operation Enduring Freedom missions.

http://www.cusnc.navy.mil/articles/2012/085.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 16:34 (2012)    Sujet du message: 10 SIGNS THAT THE HIGHWAYS OF AMERICA ARE BEING TRANSFORMED INTO A HIGH TECH PRISON GRID Répondre en citant



10 SIGNS THAT THE HIGHWAYS OF AMERICA ARE BEING TRANSFORMED INTO A HIGH TECH PRISON GRID

Once upon a time, the open highways of America were one of our greatest symbols of liberty and freedom. Anyone could hop in a car and set off for a new adventure at any time and even our music encouraged us to "get our kicks on route 66". But today everything has changed. Now the highways of America are being steadily transformed into a high tech prison grid. All over the country, thousands upon thousands of surveillance cameras watch our highways and automated license plate readers are actually being used to track vehicle movements in some of our largest cities. Many state and local governments have come to view our highways as money machines and our control freak politicians have established a vast network of toll booths, red light cameras and speed traps to keep cash endlessly pouring in. If all of that wasn't enough, TSA "VIPR teams" are now hitting the interstates and conducting thousands of "unannounced security screenings" each year. Driving on the highways of America used to be a great joy, but now "Big Brother" is rapidly sucking all of the fun out of it. Eventually, it may get to the point where Americans simply dread having to go out on the highway.

The following are 10 signs that the highways of America are being transformed into a high tech prison grid....

#1 Surveillance Cameras

All over the United States, a vast network of surveillance cameras is carefully watching our highways. The following is an excerpt from a recent article in the Baltimore Sun about this phenomenon....
Citation:
The room is large and well lit, and it buzzes with activity even though its occupants remain seated.
The video screen at the front of the room is as wide as an IMAX, though not quite as tall. It consists of 64 smaller screens – 16 columns of four apiece – that monitor every inch of interstate between Great Wolf Lodge and the Virginia Beach Oceanfront. There is an emphasis on tunnels and bridges, and one corner screen is tuned in to a 24-hour weather report.
If you are driving on an highway in Hampton Roads, VDOT is watching you.


#2 Automated License Plate Readers

In a previous article, I detailed how automated license plate readers are being used to track the movements of every single vehicle that enters Washington D.C.

A recent Washington Post article explained that most people do not even know that they are there....
Citation:
More than 250 cameras in the District and its suburbs scan license plates in real time, helping police pinpoint stolen cars and fleeing killers. But the program quietly has expanded beyond what anyone had imagined even a few years ago.
With virtually no public debate, police agencies have begun storing the information from the cameras, building databases that document the travels of millions of vehicles.
Nowhere is that more prevalent than in the District, which has more than one plate-reader per square mile, the highest concentration in the nation. Police in the Washington suburbs have dozens of them as well, and local agencies plan to add many more in coming months, creating a comprehensive dragnet that will include all the approaches into the District.


A lot of police cruisers are being outfitted with this technology around the nation as well.

So if you see a police car pull up behind you, there is a very good chance that a computer has already read your license plate and is giving the officer all of your information.

#3 Ridiculous Regulations

Some of the new "auto safety laws" going in around the nation are absolutely absurd.

For example, do you buckle up your pet when you go for a ride? Well, in New Jersey you can now be fined up to $1000 for not having your pet properly restrained while you are out driving.

#4 Outrageous Fines

In many areas of the country, unpaid traffic tickets can rapidly become a major financial burden.

For example, the new tolls on the 520 floating bridge in Seattle are absolutely killing some commuters.....
Citation:
Registered vehicle owners who do not pay their toll within 80 days or more will be mailed a $40 civil penalty for each unpaid toll transaction in addition to a $5 reprocessing fee.
WSDOT confirmed some tolls plus penalty fees have added up to more than $1,000.


#5 Oppressive Toll Roads

Toll roads have become one of the favorite "revenue raising tools" for our politicians.

At this point the tolls on some roads have become so incredibly oppressive that many people simply cannot afford to drive on them anymore.

And for some reason the toll increases are coming especially fast and furious this year.

A recent USA Today article summarized some of the oppressive toll increases that we are seeing all over the nation....
Citation:
•California and Washington authorized high-occcupancy toll (HOT) lanes, where tolls rise or fall depending on traffic flow. Texas enacted laws authorizing private toll roads and allowing regional authorities to collect tolls. Indiana removed a provision requiring legislative approval for toll roads.
•Some Maryland tolls will double this year as the state seeks money to rehabilitate aging roads, bridges and tunnels.
The use of tolls on interstate highways also is spreading:
•Virginia Gov. Bob McDonnell, a Republican, just won approval from the Federal Highway Administration to add tolls on Interstate 95 in his state. The state estimates that tolls on the heavily traveled corridor could generate $250 million over the first five years for expanding, improving and maintaining the highway.
•New York and New Jersey recently announced that E-ZPass commuters will pay $1.50 more and cash customers $2 more to cross bridges and tunnels between the two states.
•Georgia just created toll lanes on Interstate 85 in suburban Atlanta.
The toll hikes are more than chump change: Cash tolls on the Chesapeake Bay Bridge jumped to $4 from $2.50, and to $12 from $8 on all the New York-New Jersey Hudson River crossings.


Toll roads are one of my pet peeves. Any time I see a toll booth it immediately puts me in a bad mood.

#6 Red Light Cameras

Red light cameras are another favorite "revenue raising tool" for the control freaks that run things.

Unfortunately, these cameras don't always work right so a lot of innocent people end up getting ticketed.

But politicians love them because they can raise a lot of cash. The following is from a recent Business Insider article....
Citation:
According to U.S. PIRG (Public Interest Research Group), nearly 700 U.S. cities and towns installed the cameras, which accounted for more than 90 percent of tickets issued for illegal right turns, or rolling stops.
In one New Jersey town, PIRG found 2,500 tickets were issued at one intersection within the first two months of installing a camera.


#7 Speed Traps

In the old days, speed traps were mostly about making the roads safer.

Today, they are mostly about raising money.

One police chief up in Michigan has even admitted that the nature of his job has fundamentally changed....
Citation:
"When I first started in this job 30 years ago, police work was never about revenue enhancement, but if you’re a chief now, you have to look at whether your department produces revenues."


Speed traps are becoming more common almost everywhere, but some areas of the country are worse than others.

A recent report from the National Motorists Association ranked how likely you are to get a speeding ticket in each of the 50 U.S. states....
Citation:
After crunching the numbers, the NMA found that Nevada is the state most likely to issue you a traffic ticket, followed by Georgia and Alabama. In 2010 Florida took the top spot and Georgia and Nevada tied for second place.
The state where you’re least likely to get ticketed is Wyoming, followed closely by Montana. These two ranked at the bottom in 2010 as well.


#8 Government Spying

It has been revealed that the federal government has been secretly putting GPS tracking devices on thousands of vehicles in order to track the movements of people that they are interested in watching.

Most of the time the people involved have not even been charged with any crimes.

The following is a short excerpt from a recent Wired magazine article about this phenomenon....
Citation:
The 25-year-old resident of San Jose, California, says he found the first one about three weeks ago on his Volvo SUV while visiting his mother in Modesto, about 80 miles northeast of San Jose. After contacting Wired and allowing a photographer to snap pictures of the device, it was swapped out and replaced with a second tracking device. A witness also reported seeing a strange man looking beneath the vehicle of the young man’s girlfriend while her car was parked at work, suggesting that a tracking device may have been retrieved from her car.
Then things got really weird when police showed up during a Wired interview with the man.
The young man, who asked to be identified only as Greg, is one among an increasing number of U.S. citizens who are finding themselves tracked with the high-tech devices.
The Justice Department has said that law enforcement agents employ GPS as a crime-fighting tool with “great frequency,” and GPS retailers have told Wired that they’ve sold thousands of the devices to the feds.


#9 Extraction Devices

If you get pulled over by police, you never know what to expect these days. Previously, I have written about how law enforcement authorities in some parts of the U.S. are using "extraction devices" to download data out of the cell phones of motorists that they pull over.

The following is how a recent article on CNET News described the capabilities of these "extraction devices"....
Citation:
The devices, sold by a company called Cellebrite, can download text messages, photos, video, and even GPS data from most brands of cell phones. The handheld machines have various interfaces to work with different models and can even bypass security passwords and access some information.


#10 VIPR Teams

If all of the above was not bad enough, now we have to deal with TSA "VIPR teams" terrorizing us on the highways.

If you regularly travel across the country, there is a good chance that you have already encountered one of their "unannounced security screenings".

The following is from a local news report down in Tennessee about how local authorities are working with VIPR teams to fight "terrorism" on the interstates....
Citation:
You're probably used to seeing TSA's signature blue uniforms at the airport, but now agents are hitting the interstates to fight terrorism with Visible Intermodal Prevention and Response (VIPR).
"Where is a terrorist more apt to be found? Not these days on an airplane more likely on the interstate," said Tennessee Department of Safety & Homeland Security Commissioner Bill Gibbons.
Tuesday Tennessee was first to deploy VIPR simultaneously at five weigh stations and two bus stations across the state.


TSA VIPR teams now conduct approximately 8,000 "unannounced security screenings" at subway stations, bus terminals, seaports and highway rest stops each year.

Are you starting to see what I am talking about?

All of this "security" is becoming extremely oppressive.

We don't need "Big Brother" constantly watching us, tracking us and fining us on our highways.

So do you have any examples of how the highways of America are being transformed into a high tech prison grid to add to the list above?

Please feel free to post a comment with your thoughts below....



http://endoftheamericandream.com/archives/10-signs-that-the-highways-of-america-are-being-transformed-into-a-high-tech-prison-grid?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=10-signs-that-the-highways-of-america-are-being-transformed-into-a-high-tech-prison-grid


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 17:35 (2012)    Sujet du message: INDIANA LAW LETS CITIZENS SHOOT AT POLICE Répondre en citant

INDIANA LAW LETS CITIZENS SHOOT AT POLICE

Good law... Public servants are suppose to protect the citizens not the contrary. It's call self defense!

Mark Niquette, BloombergSan Francisco ChronicleJune 6, 2012 04:00 AM
Wednesday, June 6, 2012

Columbus, Ohio -- Every time police Sgt. Joseph Hubbard stops a speeder or serves a search warrant, he says he worries that suspects assume they can open fire - without breaking the law.


Hubbard, a 17-year veteran of the Police Department in Jeffersonville, Ind., says his apprehension stems from a state law approved this year that allows residents to use deadly force in response to the "unlawful intrusion" by a "public servant" to protect themselves and others, or their property.

"If I pull over a car and I walk up to it and the guy shoots me, he's going to say, 'Well, he was trying to illegally enter my property,' " said Hubbard, 40, president of Jeffersonville Fraternal Order of Police Lodge 100. "Somebody is going get away with killing a cop because of this law."

Indiana is the first U.S. state to specifically allow force against officers, according to the Association of Prosecuting Attorneys in Washington, which represents and supports prosecutors. The National Rifle Association pushed for the law, saying an unfavorable court decision made the need clear and that it would allow homeowners to defend themselves during a violent, unjustified attack. Police lobbied against it.

The NRA has worked to spread permissive gun laws around the country. Among them is the stand-your-ground self-defense measure in Florida, which generated nationwide controversy after the Feb. 26 shooting of Trayvon Martin, an unarmed Florida teenager.
The measure amends the 2006 so-called Castle Doctrine bill that allows deadly force to stop illegal entry into a home or car.
The bill's author, Republican state Sen. Michael Young, said there haven't been any cases in which suspects have used the law to justify shooting police.

"Public servant" was added to clarify the law after a state Supreme Court ruling last year that "there is no right to reasonably resist unlawful entry by police officers," he said. The case was based on a man charged with assaulting an officer during a domestic-violence call.

Young cited a hypothetical situation of a homeowner returning to see an officer raping his daughter or wife. Under the court's ruling, the homeowner could not touch the officer and only file a lawsuit later, he said. Young said he devised the idea for the law after the court ruling.

Opponents see a potential for mistakes and abuse.

It's not clear under the law whether an officer acting in good faith could be legally shot for mistakenly kicking down the wrong door to serve a warrant, said state Sen. Tim Lanane, the assistant Democratic leader and an attorney.

Those who are intoxicated or emotional can't decide whether police are acting legally, and suspects may assume they have the right to attack officers, said Tim Downs, president of the Indiana State Fraternal Order of Police. The law didn't need to be changed because there isn't an epidemic of rogue police in Indiana, he said.

"It's just a recipe for disaster," said Downs, chief of the Lake County police in northwest Indiana. "It just puts a bounty on our heads."

http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/c/a/2012/06/05/MN9Q1OT281.DTL&…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 19:40 (2012)    Sujet du message: GRAND PRIX : UNE TRENTAINE D'ARRESTATIONS «PRÉVENTIVES» Répondre en citant



GRAND PRIX : UNE TRENTAINE D'ARRESTATIONS «PRÉVENTIVES»


Mise à jour il y a 7 minutes

| Radio-Canada avec La Presse Canadienne


La police arrête une personne à la station de métro Jean-Drapeau



COUVERTURE EN DIRECT - Grande effervescence et forte présence policière à l'île Sainte-Hélène et à l'île Notre-Dame, théâtre du Grand Prix de formule 1 du Canada qui a lieu dimanche à 14 h.

Aux aguets, les policiers procèdent à des fouilles minutieuses aux abords du site du circuit Gilles-Villeneuve.

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) affirme avoir effectué une trentaine d'arrestations « préventives ».

Une personne aurait été arrêtée au métro Berri-UQAM pour intimidation à l'encontre d'un agent de la paix, alors qu'une autre aurait été appréhendée dans une station du métro Laval pour possession d'une imitation d'arme à feu.

Jeune homme arrêté puis relâché par les policiers à la station de métro Berri-UQAM © PC/Peter Mccabe




Des gens portant ou dissimulant des habits noirs dans leur sac seraient également visés par les policiers, à l'instar des personnes arborant un carré rouge.

Plus tôt dans la journée, une fausse alerte à la bombe au métro Longueuil a causé dimanche matin une brève interruption du service sur la ligne jaune. Un homme dans la cinquantaine a été arrêté relativement à cet incident.

Par ailleurs, une manifestation d'une centaine de personnes a eu lieu près de la rue Crescent du centre-ville de Montréal, où ont lieu les festivités du Grand Prix. Deux manifestants ont été arrêtés.

Une autre manifestation, à vélo celle-ci, est prévue à 14 h et devrait démarrer du parc Lafontaine, à Montréal.

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2012/06/10/001-grand-prix-tension-dimanche.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 16:07 (2012)    Sujet du message: URGENT ! LE CONFLIT SYRIEN RISQUE DE DEGENERER EN GUERRE MONDIALE ! Répondre en citant



RUMEUR DE GUERRE    

URGENT ! LE CONFLIT SYRIEN RISQUE DE DEGENERER EN GUERRE MONDIALE !

ENGLISH : Break Up of EU, Isaiah 17, and Thermal Nuclear War



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=8RnuqzYEPbg


Chers amis,

VOICI UNE INFORMATION CAPITALE QUE NOS PUTES DES MASS MÉDIAS ONT DÉLIBÉRÉMENT « OMIS » DE NOUS COMMUNIQUER. Nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge…

L’excellent article, ci-dessous.

Vic.

P.S. : un tout grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !




Source :
http://www.voltairenet.org/Coups-de-semonce-russes


LE CONFLIT SYRIEN RISQUE DE DEGENERER EN GUERRE MONDIALE

COUPS DE SEMONCE RUSSES

par Thierry Meyssan

La crise syrienne a changé de nature. Le processus de déstabilisation qui devait ouvrir la voie à une intervention militaire légale de l’Alliance atlantique a échoué. ÔTANT LEUR MASQUE, LES ÉTATS-UNIS ONT PUBLIQUEMENT EVOQUE LA POSSIBILITE D’ATTAQUER LA SYRIE SANS L’AVAL DU CONSEIL DE SECURITE, COMME ILS LE FIRENT AU KOSOVO. C’ETAIT FEINDRE D’IGNORER QUE LA RUSSIE DE VLADIMIR POUTINE N’EST PAS CELLE DE BORIS ELTSINE. APRES S’ETRE ASSURE DU SOUTIEN CHINOIS, MOSCOU A TIRE DEUX COUPS DE SEMONCE EN DIRECTION DE WASHINGTON. LA CONTINUATION DES VIOLATIONS DU DROIT INTERNATIONAL PAR L’OTAN ET LE CCG RISQUE DESORMAIS D’OUVRIR UN CONFLIT MONDIAL.

Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 9 juin 2012



Lors de la célébration de la victoire contre le nazisme, le 9 juin dernier, le président Vladimir Poutine a insisté sur la nécessité pour la Russie de se tenir prête à un nouveau sacrifice.

Le président Vladimir Poutine a placé son troisième mandat sous le signe de l’AFFIRMATION DE LA SOUVERAINETE DE SON PAYS FACE AUX MENACES DIRECTEMENT LANCEES CONTRE LA FEDERATION DE RUSSIE PAR LES ÉTATS-UNIS ET L’OTAN. Moscou a maintes fois dénoncé l’élargissement de l’OTAN, l’installation de bases militaires à ses frontières et le déploiement du bouclier antimissile, la destruction de la Libye et la déstabilisation de la Syrie.

Les jours suivant son intronisation, M. Poutine a passé en revue l’industrie militaire russe, ses forces armées, et son dispositif d’alliance [1]. IL A POURSUIVI CETTE MOBILISATION EN CHOISISSANT DE FAIRE DE LA SYRIE LA LIGNE ROUGE A NE PAS FRANCHIR. POUR LUI, L’INVASION DE LA LIBYE PAR L’OTAN EST COMPARABLE A CELLE DE LA TCHECOSLOVAQUIE PAR LE IIIE REICH, ET CELLE DE LA SYRIE —SI ELLE DEVAIT AVOIR LIEU— SERAIT COMPARABLE A CELLE DE LA POLOGNE QUI DECLENCHA LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE.

Toute interprétation de ce qui se passe actuellement au Levant en termes intérieurs syriens de révolution/répression est non seulement faux, mais dérisoire au regard des vrais enjeux et relève de la simple communication politique. LA CRISE SYRIENNE EST AVANT TOUT UNE ETAPE DU « REMODELAGE DU MOYEN-ORIENT ELARGI », UNE NOUVELLE TENTATIVE DE DETRUIRE « L’AXE DE LA RESISTANCE », ET LA PREMIERE GUERRE DE « LA GEOPOLITIQUE DU GAZ » [2]. CE QUI SE JOUE ACTUELLEMENT EN SYRIE, ce n’est pas de savoir si Bachar el-Assad parviendra à démocratiser les institutions qu’il a reçues en héritage ou si les monarchies wahhabites du Golfe parviendront à détruire le dernier régime laïque de la région et à imposer leur sectarisme, MAIS QUELLES FRONTIERES SEPARENT LES NOUVEAUX BLOCS, OTAN (ORGANISATION DU TRAITE DE L’ATLANTIQUE-NORD) ET OCS (ORGANISATION DE COOPERATION DE SHANGHAI) [3].

Certains de nos lecteurs ont probablement sursauté à la lecture de la phrase précédente. En effet, DEPUIS DES MOIS, LES MEDIAS OCCIDENTAUX ET DU GOLFE LEUR MARTELENT A LONGUEUR DE JOURNEES QUE LE PRESIDENT EL-ASSAD INCARNE UNE DICTATURE SECTAIRE AU PROFIT DE LA MINORITE ALAOUITE, TANDIS QUE SON OPPOSITION ARMEE INCARNE LA DEMOCRATIE PLURALISTE. UN SIMPLE REGARD SUR LES EVENEMENTS SUFFIT A DISCREDITER CETTE PRESENTATION MENSONGERE. BACHAR EL-ASSAD A CONVOQUE SUCCESSIVEMENT DES ELECTIONS MUNICIPALES, UN REFERENDUM ET DES ELECTIONS LEGISLATIVES. TOUS LES OBSERVATEURS SE SONT ACCORDES A DIRE QUE LES SCRUTINS SE SONT DEROULES DE MANIERE SINCERE. LA PARTICIPATION POPULAIRE A ATTEINT PLUS DE 60 % ALORS MEME QUE LES OCCIDENTAUX LES ONT QUALIFIES DE « FARCES » ET QUE L’OPPOSITION ARMEE QU’ILS SOUTIENNENT A EMPECHE LES CITOYENS DE SE RENDRE AUX URNES DANS LES QUATRE DISTRICTS QU’ILS CONTROLENT. DANS LE MEME TEMPS, L’OPPOSITION ARMEE A MULTIPLIE LES ACTIONS NON SEULEMENT CONTRE LES FORCES DE SECURITE, MAIS CONTRE LES CIVILS ET TOUS LES SYMBOLES DE LA CULTURE ET DU MULTI-CONFESSIONNALISME. ILS ONT ASSASSINE LES SUNNITES PROGRESSISTES, PUIS TUE AU HASARD ALAOUITES ET CHRETIENS POUR CONTRAINDRE LEURS FAMILLES A FUIR. ILS ONT BRULE PLUS DE MILLE CINQ CENTS ECOLES ET EGLISES.

ILS ONT PROCLAME UN EPHEMERE EMIRAT ISLAMIQUE INDEPENDANT A BABA AMR OU ILS ONT INSTITUE UN TRIBUNAL REVOLUTIONNAIRE QUI A CONDAMNE A MORT PLUS DE 150 MECREANTS, EGORGES UN A UN EN PUBLIC PAR LEUR BOURREAU. ET CE N’EST PAS LE PITOYABLE SPECTACLE DE QUELQUES POLITICIENS DEVOYES, REUNIS AU SEIN D’UN CONSEIL NATIONAL SYRIEN EN EXIL, AFFICHANT UN PROJET DEMOCRATIQUE DE FAÇADE SANS RAPPORT AVEC LA REALITE DE TERRAIN DES CRIMES DE L’ARMEE « SYRIENNE » LIBRE, QUI MASQUERA PLUS LONGTEMPS LA VERITE. AU DEMEURANT, QUI PEUT CROIRE QUE LE REGIME LAÏQUE SYRIEN, DONT L’EXEMPLARITE ETAIT CELEBREE IL Y A PEU, SERAIT DEVENU UNE DICTATURE CONFESSIONNELLE, TANDIS QUE L’ARMEE « SYRIENNE » LIBRE, SOUTENUE PAR LES DICTATURES WAHHABITES DU GOLFE ET OBEISSANT AUX INJONCTIONS DE PREDICATEURS TAKFIRISTES SERAIT UN PARANGON DU PLURALISME DEMOCRATIQUE ?

L’EVOCATION PAR DES DIRIGEANTS US D’UNE POSSIBLE INTERVENTION INTERNATIONALE HORS MANDAT DE L’ONU, A LA MANIERE DONT L’OTAN AVAIT DEMEMBRE LA YOUGOSLAVIE, A SUSCITE INQUIETUDE ET COLERE A MOSCOU. La Fédération de Russie, qui jusqu’ici se tenait en position défensive, a décidé de prendre l’initiative. Ce changement stratégique est dû à l’urgence de la situation du point de vue russe, et à l’évolution favorable sur le terrain en Syrie [4].

Moscou a proposé de créer un Groupe de contact sur la Syrie qui réunirait l’ensemble des États concernés, c’est-à-dire à la fois les Etats voisins, les puissances régionales et internationales. Il s’agit de substituer un forum de dialogue à l’actuel dispositif belliqueux mis en place par les Occidentaux sous le vocable orwellien de « Conférence des Amis de la Syrie ».

La Russie continue à soutenir le Plan Annan —qui est en fait la reprise à peine modifiée du plan présenté par Sergey Lavrov à la Ligue arabe—. Elle déplore que ce plan ne soit pas appliqué, mais rejette la culpabilité sur la faction de l’opposition qui a pris les armes. Selon A.K. Lukashevich, un des porte-parole du ministère des Affaires étrangères, l’Armée « syrienne » libre est une organisation illégale au regard du droit international. Bien qu’elle assassine chaque jour 20 à 30 soldats syriens, elle est publiquement soutenue par les États de l’OTAN et du CCG en violation du Plan Annan [5].

Se posant en faiseur de paix face à une OTAN faiseur de guerre, VLADIMIR POUTINE A DEMANDE A L’OTSC DE SE PREPARER A DEPLOYER DES « CHAPKAS BLEUES » EN SYRIE, A LA FOIS POUR SEPARER LES BELLIGERANTS SYRIENS ET POUR COMBATTRE LES FORCES ETRANGERES. Nicolai Bordyuzha, secrétaire général de l’OTSC, a confirmé qu’il dispose de 20 000 hommes formés pour ce type de mission et immédiatement disponibles [6]

Ce serait la première fois que l’OTSC déploierait une force de paix hors de l’ancien espace soviétique. Piqué au vif, le secrétaire général de l’ONU, BAN KI-MOON, A TENTE DE SABOTER CETTE INITIATIVE EN PROPOSANT SOUDAINEMENT D’ORGANISER LUI AUSSI UN GROUPE DE CONTACT.

Réunissant à Washington le groupe de travail sur les sanctions de la Conférence des Amis de la Syrie, LA SECRETAIRE D’ETAT US HILLARY CLINTON A FAIT FI DE LA PROPOSITION RUSSE ET A SURENCHERI EN FAVEUR D’UN CHANGEMENT DE REGIME [7].

EN TURQUIE, DES PARLEMENTAIRES D’OPPOSITION ONT VISITE LES CAMPS DE REFUGIES SYRIENS. ILS ONT CONSTATE L’ABSENCE DE PLUS D’UN MILLIER DE REFUGIES ENREGISTRES PAR LES NATIONS UNIES DANS LE PRINCIPAL CAMP ET, AU CONTRAIRE, LA PRESENCE D’UN ARSENAL DANS LE CAMP. Ils ont alors interrogé à l’Assemblée le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan exigeant qu’il révèle le MONTANT DE L’AIDE HUMANITAIRE ACCORDEE AUX REFUGIES FANTOMES. LES DEPUTES CONSIDERENT QUE LE CAMP DE REFUGIES EST UNE COUVERTURE POUR UNE OPERATION MILITAIRE SECRETE. IL ABRITE EN REALITE DES COMBATTANTS, PRINCIPALEMENT LIBYENS, QUI L’UTILISENT COMME BASE ARRIERE. Les députés ont émis l’hypothèse que ces combattants sont ceux qui se sont introduits dans le district de Houla lorsque le massacre a été perpétré.

Ces informations confirment les accusations de l’ambassadeur russe au Conseil de sécurité, Vitaly Churkin, selon lesquelles, LE REPRESENTANT SPECIAL DE BAN KI-MOON EN LIBYE, IAN MARTIN, A UTILISE DES MOYENS DE L’ONU DESTINES AUX REFUGIES POUR ACHEMINER EN TURQUIE DES COMBATTANTS D’AL QAEDA [8].

En Arabie saoudite, la fracture entre le roi Abdallah et le clan des Sudeiris s’est à nouveau manifestée. À l’invitation d’Abdallah Ier, le Conseil des oulémas a publié une fatwa stipulant que la Syrie n’est pas une terre de jihad. Mais, DANS LE MEME TEMPS, LE PRINCE FAYÇAL, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES APPELAIT A ARMER L’OPPOSITION CONTRE « L’USURPATEUR ALAOUITE ».

La journée du jeudi 7 juin a été riche en événements. Alors que Ban Ki-moon et Navi Pillay, respectivement secrétaire général et Haut-commissaire aux Droits de l’homme, dressaient leur réquisitoire contre la Syrie devant l’Assemblée générale de l’ONU, MOSCOU A PROCEDE A DEUX TIRS DE MISSILES BALISTIQUES INTERCONTINENTAUX.


Le missile Boulava tire son nom d’une antique masse d’arme slave faisant office de bâton de maréchal des armées cosaques.


Le colonel Vadim Koval, porte-parole du RSVN, a admis le test d’un Topol —lancé depuis un silo près de la Caspienne—, mais n’a pas confirmé celui d’un Boulava depuis un sous-marin en Méditerranée. Cependant, LE TIR A ETE OBSERVE DANS TOUT LE PROCHE-ORIENT, D’ISRAËL A L’ARMENIE, ET IL N’EXISTE AUCUNE AUTRE ARME CONNUE QUI PUISSE LAISSER DE TELLES TRACES DANS LE CIEL [9].

LE MESSAGE EST CLAIR : MOSCOU EST PRET A LA GUERRE MONDIALE, SI L’OTAN ET LE CCG NE SE PLIENT PAS AUX OBLIGATIONS INTERNATIONALES TELLES QUE DEFINIES PAR LE PLAN ANNAN, ET PERSISTENT A ALIMENTER LE TERRORISME.

SELON NOS INFORMATIONS, CE COUP DE SEMONCE AVAIT ETE COORDONNE AVEC LES AUTORITES SYRIENNES. De même que Moscou avait encouragé Damas à liquider l’Émirat islamique de Baba Amr sitôt l’autorité du président el-Assad confirmée par le référendum constitutionnel, de même il a encouragé le président à liquider les groupes de mercenaires présents dans le pays sitôt le nouveau Parlement et le nouveau Premier ministre installés. L’ORDRE A ETE DONNE DE PASSER D’UNE STRATEGIE DEFENSIVE A UNE ACTION OFFENSIVE POUR PROTEGER LA POPULATION DU TERRORISME. L’ARMEE NATIONALE EST DONC PASSEE A L’ATTAQUE DES BASTIONS DE L’ARMEE « SYRIENNE » LIBRE. LES COMBATS DES PROCHAINS JOURS S’ANNONCENT DIFFICILES, D’AUTANT QUE LES MERCENAIRES DISPOSENT DE MORTIERS, DE MISSILES ANTI-CHARS ET DESORMAIS DE MISSILES SOL-AIR.

POUR FAIRE BAISSER LA TENSION, LA FRANCE A IMMEDIATEMENT ACCEPTE LA PROPOSITION RUSSE DE PARTICIPATION A UN GROUPE DE CONTACT AD HOC. Washington a dépêché en urgence Frederic C. Hof à Moscou. Contredisant les propos tenus la veille par la secrétaire d’État, Hillary Clinton, M. Hof a à son tour accepté l’invitation russe.
Il n’est plus temps de se lamenter sur l’extension des combats au Liban, ni de pérorer sur une possible régionalisation du conflit. DEPUIS 16 MOIS QU’ILS DESTABILISENT LA SYRIE, L’OTAN ET LE CCG ONT CREE UNE SITUATION SANS ISSUE QUI PEUT DESORMAIS DEGENERER EN GUERRE MONDIALE.


Thierry Meyssan.



[1] Agenda du président Poutine :

7 mai : investiture du président Vladimir Poutine
8 mai : nomination de Dmitry Medvedev comme Premier ministre
9 mai : célébration de la victoire contre l’Allemagne nazie
10 mai : visite du complexe militaro industriel russe
11 mai : réception du président abkhaze
12 mai : réception du président sud-ossète
14-15 mai : rencontre informelle avec les chefs d’États de l’OTSC.
18 mai : visite de l’institut de recherche de défense Cyclone
25 mai : revue des sous-marins atomiques
30 mai : réunion avec les principaux responsables de la Défense
31 mai : réunion du Conseil de sécurité russe
4-7 juin : visite en Chine, sommet de l’OCS
7 juin : visite au Kazakhstan durant le tir de missile Topol

[2] « La Syrie, centre de la guerre du gaz au Proche-Orient », par Imad Fawzi Shueibi, Réseau Voltaire, 8 mai 2012. Cf.
http://www.voltairenet.org/article174022.html

[3] « Moscou et la formation du Nouveau Système Mondial », par Imad Fawzi Shueibi, Traduction Marie-Ange Patrizio, Réseau Voltaire, 13 mars 2012. Cf.
http://www.voltairenet.org/article173020.html

[4] « L’affaire de Houla illustre le retard du renseignement occidental en Syrie », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 2 juin 2012. Cf.
http://www.voltairenet.org/article174447.html

[5] « Comment of Official Representative of the Ministry of Foreign Affairs of Russia A.K. Lukashevich on the Question of Interfax related to the statement made by Representative of so-called Free Syrian Army S.Al-Kurdi », Ministère russe des Affaires étrangères, 5 juin 2012. Cf.
http://www.mid.ru/brp_4.nsf/0/3C6B4657E00F441244257A17003CB16A

[6] « Syrie : Vladimir Poutine propose une Force de paix de l’OTSC », Réseau Voltaire, 3 juin 2012. Cf.
http://www.voltairenet.org/article174452.html

[7] « Friends of the Syrian People Sanctions Working Group », déclaration à la presse d’Hillary Clinton, Département d’État, 6 juin 2012. Cf.
http://www.state.gov/secretary/rm/2012/06/191874.htm

[8] « La Libye, les bandits-révolutionnaires et l’ONU », par Alexander Mezyaev, Traduction Julia, Strategic Culture Foundation (Russia), Réseau Voltaire, 17 avril 2012. Cf.
http://www.voltairenet.org/article173640.html

[9] « 7 juin 2012 : la Russie manifeste sa supériorité balistique nucléaire intercontinentale », Réseau Voltaire, 8 juin 2012. Cf.
http://www.voltairenet.org/article174553.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 17:46 (2012)    Sujet du message: CATALOGNE : LE LEADER DU ARTI ANTI-ISLAM MENACÉ ET ASSIÉGÉ CHEZ LUI Répondre en citant



CATALOGNE : LE LEADER DU PARTI ANTI-ISLAM MENACÉ ET ASSIÉGÉ CHEZ LUI

Fini le DIALOGUE, maintenant on IMPOSE ce système de terreur aux nations et la barbarie s'installe sur tous les continents.

Par Melba le 27 avril 2012

Josep Anglada, chef du parti PxC qui mène une campagne de lutte contre l’islamisation de la Catalogne et de l’Espagne, a été assiégé dans sa maison par une foule de plusieurs centaines d’opposants, constituée principalement de Nord-Africains.
 
 
Pendant deux jours successifs, des organisations d’extrême-gauche avaient organisé une manifestation anti-PxC en face de la mairie de Vic, ville natale d’Anglada. Le deuxième jour, la foule de manifestants composée d’environ trois cent personnes, principalement des Nord-Africains, s’est dirigé vers la maison Anglada. Là, ils ont scandé des injures contre lui et sa femme et ont proféré des menaces, y compris des menaces de mort. la voiture d’Anglada a été vandalisée et ses fenêtres brisées. D’autres voitures dans le voisinage ont également été attaquées et endommagées. […] 
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 17:53 (2012)    Sujet du message: [PHOTOS] VIOLENTE MANIFESTATION MUSULMANE EN ALLEMAGNE + [VIDÉO] Répondre en citant



[PHOTOS] VIOLENTE MANIFESTATION MUSULMANE EN ALLEMAGNE + [VIDÉO]


Par Melba le 3 mai 2012

La presse allemande a très peu parlé de cette manifestation.

Des manifestants musulmans brandissent les bannières d’Al-qaïda. 
 




Plus de photos sur Liveleak

Les autorités allemandes ont indiqué mercredi qu’une enquête a été ouverte sur 81 personnes après de violents affrontements entre des musulmans ultra-conservateurs et la police. Ces musulmans protestaient contre une manifestation d’un parti d’extrême-droite, et la police .

Un porte-parole de la police a déclaré que 44 membres d’un même groupe salafistes et 37 autres personnes qui s’étaient rassemblées devant une mosquée dans la ville de Solingen pour une contre-manifestation ont été interrogées avant d’être relâchées.

Sources : Expatica via IslaminEurope , Liveleak

Mise à jour à 18:11

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=FEHvSZ9wlVE

Merci à Le25


http://www.bivouac-id.com/billets/photos-violente-manifestation-musulmane-en-allemagne/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+bivouac-id+%28Bivouac-ID%29&utm_content=Yahoo%21+Mail


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 18:00 (2012)    Sujet du message: ATTENTATS EN UKRAINE [VIDÉO] - 27 BLESSÉS. Répondre en citant



ATTENTATS EN UKRAINE [VIDÉO] - 27 BLESSÉS.

Par Melba le 27 avril 2012

Attaque qui n’a pas encore été revendiquée mais qui porte la signature de la “Religion de paix” en filigrane : les explosions coordonnées quasi-simultanées, de nombreux enfants parmi les victimes et l’approche d’un grand évènement international. L’enquête, je crois, le confirmera rapidement.

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xK43VzZeH_s 

KIEV (AFP) - Vingt-sept personnes ont été blessées dans une série de quatre explosions à Dnipropetrovsk, dans le centre-est de l’Ukraine, des attentats présumés que le président Viktor Ianoukovitch a qualifié de “défi lancé au pays” qui co-organise avec la Pologne, l’Euro-2012 de football.

“Au total 27 personnes”, parmi lesquels neuf enfants, ont été blessées dans les trois premières explosions, a indiqué à l’AFP la porte-parole du ministère Ioulia Erchova, ajoutant ne pas avoir de bilan concernant la quatrième explosion.

“Vingt-cinq d’entre elles ont été hospitalisés”, a ajouté Mme Erchova, sans pouvoir donner d’informations sur leur état.

Le président Ianoukovitch a qualifié de “défi lancé au pays entier” ces incidents survenus, à six semaines du lancement de l’Euro-2012 de football co-organisé par l’Ukraine et la Pologne voisine.

“Je sais la même chose que vous (…). Pour l’instant, il n’y a pas d’informations supplémentaires, nous savons qu’il y a des blessés et nous comprenons que c’est un défi lancé au pays entier”, a déclaré, cité par Interfax, M. Ianoukovitch lors d’un déplacement dans le sud de l’Ukraine.[…]

Source : 20 Minutes, vidéo via VladTepes


http://www.bivouac-id.com/billets/attentats-en-ukraine-video-27-blesses/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+bivouac-id+%28Bivouac-ID%29&utm_content=Yahoo%21+Mail 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 18:05 (2012)    Sujet du message: [VIDÉO] MANIFESTATION DJIHADISTE À TUNIS Répondre en citant



[VIDÉO] MANIFESTATION DJIHADISTE À TUNIS


Par Melba le 30 mai 2012

Des milliers de Tunisiens supporters d’Oussama Ben Laden se sont rassemblés le 20 mai dernier.

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=TikEcT1DgEU


La foule: Obama, Obama, nous sommes tous Oussama!

Moktar Jbeli (prêcheur tunisien): Certains tunisiens et musulmans ont peur des djihadistes.

Et il faut se demander: comment cela se fait ?

C’est parce que les ennemis ont distordu l’image des djihadistes, en les présentant comme les ennemis des musulmans.

Nous disons : NON ! chaque musulman est un djihadise.


les ennemis de l’islam voudraient que nous soyons comme des moutons, que nous agissions comme des femmes.

Ils ont pillé la Palestine et d’autres terres et lieux saints.

Ils veulent mettrent les djihadistes derrière des barreaux.

Pourquoi? pour que les lieux saints ne soient pas libérés.

Nous sommes tous des djihadistes, pour défendre Jerusalem et porter la parole d’Allah.

Alors crions ensemble “Allahou Akbar”, afin qu’Obama le singe nous entende. Allez tous ensemble

La foule : “Allahou Akbar”,
“Allahou Akbar”,
“Allahou Akbar”

…(démonstration de judo)

“Kaybar, Kaybar, Oh les juifs, L’amée de Mohammed est de retour.”
(démonstration de maniement de baton)

Source : Memri


http://www.bivouac-id.com/billets/video-manifestation-djihadiste-a-tunis/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 02:21 (2012)    Sujet du message: RDC : LE HCR ET LE PAM SOUTIENNENT LES DÉPLACÉS ET LES RÉFUGIÉS DU NORD KIVU Répondre en citant

DÉLOCALISATION
 
RDC : LE HCR ET LE PAM SOUTIENNENT LES DÉPLACÉS ET LES RÉFUGIÉS DU NORD KIVU





Des personnes fuyants la province du Nord-Kivu en RDC pour se réfugier en Ouganda. Photo: UNHCR/J. Akena


29 mai 2012 –

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué mardi que les combats récents dans la province du Nord Kivu, en République démocratique du Congo (RDC), avaient déplacé plus de 40.000 personnes en l'espace de dix jours.

La plupart des déplacés proviennent du territoire de Rutshuru, situé au nord de la capitale de la province, Goma. Entre le 10 et le 20 mai derniers, le HCR a dénombré plus de 40.000 personnes déplacées dans les secteurs de Jomba et Bwesa.

Les populations fuyaient les affrontements entre les forces gouvernementales et les combattants loyaux au commandant dissident Bosco Ntaganda, actuellement recherché par la Cour pénale internationale.

Le HCR d'apprête à apporter une aide humanitaire aux personnes déplacées, dont la majorité est hébergée dans des écoles ou des églises, avec le concours du Programme alimentaire mondial (PAM), de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Comité international de la Croix Rouge (CICR).

« Certaines des personnes déplacées évoquent des extorsions, du travail forcé, l'enrôlement contre leur gré de mineurs et des violences commises par des hommes armés », a expliqué la porte-parole du HCR, Melissa Fleming, dans une déclaration à la presse.

Un nombre plus réduit de personnes franchit quotidiennement la frontière entre la RDC et le Rwanda, au point de passage de Goma-Gisenyi. Alerté, le bureau du HCR au Rwanda est prêt à enregistrer les nouveaux arrivants.

« Nous continuons d'apporter une assistance dans le centre surpeuplé que le HCR administre au Rwanda en attendant qu'un nouveau camp de réfugié soit construit dans le sud du pays », a expliqué Mme Fleming, qui a prévenu que la clinique située dans le centre de transit de Nkamira faisait face à une pénurie de médicaments de base.

Le long de la frontière entre la RDC et Ouganda, le HCR et la police ougandaise aident les personnes ayant fui le Nord Kivu à rejoindre le camp de transit du HCR à Nyakabande pour y être enregistré. Depuis le 11 mai, le HCR a enregistré 11.261 personnes dans ce camp et le bureau du HCR se prépare à une intervention humanitaire d'urgence auprès de 30.000 personnes.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=28269&Cr=RDC&Cr1=


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 02:30 (2012)    Sujet du message: LE PAM REDOUBLE D'EFFORTS POUR VENIR EN AIDE AUX DÉPLACÉS DE L'EST DE LA RDC Répondre en citant

DÉLOCALISATION

LE PAM REDOUBLE D'EFFORTS POUR VENIR EN AIDE AUX DÉPLACÉS DE L'EST DE LA RDC


Vous remarquerez que les camps de réfugiés sont déjà prêts à "accueuillir" les déplacés. Quant à la nourriture, si on se fie à ce que l'on a vu en Haïti et ailleurs dans le monde, nous pouvons nous poser de sérieuses questions sur les rations données aux réfugiés. En 2011, j'ai rapporté plusieurs situations sur cette exode forcées de certains peuples, et cela ne va pas s'arrêter. Un grand boum sera bientôt donné dans plusieurs autres pays, incluant l'Amérique. Nous sommes maintenant à un tournant majeur dans cette mise en scène de ce parti communiste/fasciste international pour une gouvernance globale.





Des déplacés du Nord Kivu en RDC. Photo: HCR/G. Ramazani

8 juin 2012 –


Inquiet des conséquences de la violence sur la population civile de l'est de la République Démocratique du Congo (RDC), le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) a distribué, cette semaine à Beni, des rations alimentaires mensuelles à 20.000 personnes nouvellement déplacées ainsi qu'à leurs familles d'accueil.

« Avec l'intensification des combats au cours des dernières semaines, le PAM a prêté assistance d'urgence aux Congolais en fuite et forcés de tout abandonner,» a indiqué Stanlake Samkange, Directeur Régional du Programme en Afrique centrale et de l'est. «Si la violence persiste, le nombre de gens en détresse augmentera et il sera essentiel de veiller à ce que le PAM ait accès aux ressources nécessaires pour répondre aux besoins des nouveaux déplacés. »

Des dizaines de milliers de Congolais ont fui leurs villages et plusieurs ont trouvé refuge près de Goma ou ailleurs dans l'est de la RDC. Des milliers d'autres ont franchi les frontières du Rwanda et de l'Ouganda à la recherche de lieux sécurisés.

Dans les provinces du Nord et Sud Kivu, le PAM offre une assistance alimentaire d'urgence à plus de 244.000 personnes déplacées. Dans les prochains jours, il distribuera des vivres à 4.000 nouveaux déplacés dans le territoire de Rutshuru, au Nord Kivu, et se prépare à évaluer les besoins d'environ 80.000 personnes récemment arrivées dans la région. La semaine prochaine, 8.000 déplacés recevront aussi une aide alimentaire à Minova, au Sud Kivu.

En Ouganda, plus de 21 000 Congolais ont franchi la frontière depuis le début de l'année et ont été pris en charge dans le centre d'accueil de Nyakabande à Kisoro ou ailleurs dans le pays. En partenariat avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le PAM fournit des repas chauds aux réfugiés dès leur arrivée et continue à les soutenir à l'aide de rations alimentaires mensuelles lorsqu'ils sont réinstallés par les autorités ougandaises sur des sites spécialement conçus pour les accueillir.

Au Rwanda, près de 11.000 personnes ont traversé la frontière depuis avril selon le HCR. Les réfugiés sont hébergés temporairement dans le centre de transit de Nkamira, situé à 22 kilomètres de la frontière et reçoivent de la nourriture de la part du PAM.

En tenant compte des mouvements de population antérieurs, le PAM offre présentement une assistance à un total de 532.000 réfugiés et déplacés congolais dans la région des Grands Lacs : 65.000 réfugiés au Rwanda, 97.000 en Ouganda et 370.000 personnes déplacées à l'est de la RDC.

Les opérations du PAM dans ces trois pays accusent un déficit combiné de près de 46 million de dollars pour les six prochains mois. Des ressources additionnelles pourraient s'avérer nécessaires pour répondre de manière adéquate aux besoins d'une population grandissante de réfugiés et de déplacés.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=28331&Cr=RDC&Cr1=


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 13:46 (2012)    Sujet du message: UN COMPLOT POLITICO-MEDIATIQUE ET GENOCIDAIRE DES USA ET DE L’OTAN CONTRE LA SYRIE !!! Répondre en citant



UN COMPLOT POLITICO-MEDIATIQUE ET GENOCIDAIRE DES USA ET DE L’OTAN CONTRE LA SYRIE !!!




ABOMINABLE ! UN COMPLOT POLITICO-MÉDIATIQUE, QUI COMPORTE DES FINS GÉNOCIDAIRES, A ÉTÉ OURDI CONTRE LA SYRIE.

UNE CENSURE DES MEDIAS SYRIENS, ET LEUR REMPLACEMENT PAR DE FAUSSES INFORMATIONS AMERICAINES DIFFUSEES DE PAR LE MONDE ET VISANT A JUSTIFIER DES ATTAQUES MILITAIRES, EST PLANIFIEE !

LE RÔLE CRIMINEL DES MASS MÉDIAS EST DÉSORMAIS TOTALEMENT CONFIRMÉ. CELUI DES USA ET DE L’OTAN AUSSI.


Je pense qu’il vaudra mieux ne plus regarder votre boîte à conneries (la TV), ne plus lire les journaux de désinformation ni écouter la radio manipulatrice pendant les semaines qui viennent. Il faudra aussi éviter les sites web de la presse officielle ainsi que les gros sites d’actualité et de pseudo-information sur le web (Google, Yahoo, MSN.com etc.). Vive la presse alternative !

Le terrible article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : merci aux personnes qui m'ont communiqué cet article !



Source : http://www.voltairenet.org/L-OTAN-prepare-une-vaste-operation


L’OTAN PREPARE UNE VASTE OPERATION D’INTOXICATION


par Thierry Meyssan


DES ÉTATS MEMBRES DE L’OTAN ET DU CCG PREPARENT UN COUP D’ÉTAT ET UN GENOCIDE SECTAIRE EN SYRIE. Si vous voulez vous opposer à ces crimes, agissez dès maintenant : faites circuler cet article sur le Net et alertez vos élus.


Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 10 juin 2012





DANS QUELQUES JOURS, PEUT-ETRE DES VENDREDI 15 JUIN A MIDI, LES SYRIENS QUI VOUDRONT REGARDER LES CHAINES NATIONALES VERRONT CELLES-CI REMPLACEES SUR LEURS ECRANS PAR DES TELEVISIONS CREEES PAR LA CIA. DES IMAGES REALISEES EN STUDIO MONTRERONT DES MASSACRES IMPUTES AU GOUVERNEMENT, DES MANIFESTATIONS POPULAIRES, DES MINISTRES ET DES GENERAUX DONNANT LEUR DEMISSION, LE PRESIDENT EL-ASSAD PRENANT LA FUITE, LES REBELLES SE RASSEMBLANT AU CŒUR DES GRANDES VILLES, ET UN NOUVEAU GOUVERNEMENT S’INSTALLANT AU PALAIS PRESIDENTIEL.

CETTE OPERATION, DIRECTEMENT PILOTEE DEPUIS WASHINGTON PAR BEN RHODES, CONSEILLER ADJOINT DE SECURITE NATIONALE DES ÉTATS-UNIS, VISE A DEMORALISER LES SYRIENS ET A PERMETTRE UN COUP D’ÉTAT.

L’OTAN, QUI SE HEURTE AU DOUBLE VETO DE LA RUSSIE ET DE LA CHINE, PARVIENDRAIT AINSI A CONQUERIR LA SYRIE SANS AVOIR A L’ATTAQUER ILLEGALEMENT.

QUEL QUE SOIT LE JUGEMENT QUE L’ON PORTE SUR LES EVENEMENTS ACTUELS EN SYRIE, UN COUP D’ÉTAT METTRAIT FIN A TOUT ESPOIR DE DEMOCRATISATION.

TRES OFFICIELLEMENT, LA LIGUE ARABE A DEMANDE AUX OPERATEURS SATELLITAIRES ARABSAT ET NILESAT DE CESSER LA RETRANSMISSION DES MEDIAS SYRIENS, PUBLICS ET PRIVES (Syria TV, Al-Ekbariya, Ad-Dounia, Cham TV etc.). IL EXISTE UN PRECEDENT, PUISQUE LA LIGUE AVAIT DEJA ŒUVRE A LA CENSURE DE LA TELEVISION LIBYENNE POUR EMPECHER LES DIRIGEANTS DE LA JAMAHIRIYA DE COMMUNIQUER AVEC LEUR PEUPLE. IL N’Y A PAS DE RESEAU HERTZIEN EN SYRIE OU LES TELEVISIONS SONT EXCLUSIVEMENT CAPTEES PAR SATELLITE. MAIS CETTE COUPURE NE LAISSERA PAS LES ECRANS NOIRS.

EN EFFET, CETTE DECISION PUBLIQUE N’EST QUE LA PARTIE EMERGEE DE L’ICEBERG. SELON NOS INFORMATIONS PLUSIEURS REUNIONS INTERNATIONALES ONT ETE ORGANISEES CETTE SEMAINE POUR COORDONNER L’OPERATION D’INTOXICATION. LES DEUX PREMIERES, D’ORDRE TECHNIQUE, SE SONT TENUES A DOHA (QATAR), LA TROISIEME, POLITIQUE, S’EST TENUE A RIYAD (ARABIE SAOUDITE).

UNE PREMIERE REUNION A RASSEMBLE LES OFFICIERS DE GUERRE PSYCHOLOGIQUE « EMBEDDED » DANS QUELQUES CHAINES SATELLITAIRES, DONT AL-ARABIYA, AL-JAZEERA, BBC, CNN, FOX, FRANCE 24, FUTURE TV, MTV — ON SAIT QUE DEPUIS 1998 DES OFFICIERS DE L’UNITED STATES ARMY’S PSYCHOLOGICAL OPERATIONS UNIT (PSYOP) ONT ETE INCORPORES DANS LA REDACTION DE CNN ; DEPUIS, CETTE PRATIQUE A ETE ETENDUE PAR L’OTAN A D’AUTRES STATIONS STRATEGIQUES—. ILS ONT REDIGE A L’AVANCE DE FAUSSES INFORMATIONS, SELON UN « STORYTELLING » ELABORE PAR L’EQUIPE DE BEN RHODES A LA MAISON-BLANCHE. UNE PROCEDURE DE VALIDATION RECIPROQUE A ETE MISE AU POINT, CHAQUE MEDIA DEVANT CITER LES MENSONGES DES AUTRES POUR LES RENDRE CREDIBLES AUX YEUX DES TELESPECTATEURS. LES PARTICIPANTS ONT EGALEMENT DECIDE DE NE PAS UNIQUEMENT REQUISITIONNER LES CHAINES DE LA CIA POUR LA SYRIE ET LE LIBAN (BARADA, FUTURE TV, MTV, ORIENT NEWS, SYRIA CHAAB, SYRIA ALGHAD), MAIS AUSSI UNE QUARANTAINE DE CHAINES RELIGIEUSES WAHHABITES QUI APPELLERONT AU MASSACRE CONFESSIONNEL AU CRI DE « LES CHRETIENS A BEYROUTH, LES ALAOUITES AU TOMBEAU ! »

LE SECOND MEETING REUNISSAIT DES INGENIEURS ET DES REALISATEURS POUR PLANIFIER LA FABRICATION D’IMAGES DE FICTION, MELANT UNE PARTIE EN STUDIO A CIEL OUVERT ET UNE PARTIE D’IMAGES DE SYNTHESE. Des studios ont été aménagés durant les dernières semaines en Arabie saoudite pour reconstituer les deux palais présidentiels syriens et les principales places de Damas, Alep et Homs. Il existait déjà des studios de ce type à Doha, mais ils étaient insuffisants.

LA TROISIEME REUNION REGROUPAIT LE GENERAL JAMES B. SMITH, AMBASSADEUR DES ÉTATS-UNIS, UN REPRESENTANT DU ROYAUME-UNI, ET LE PRINCE BANDAR BIN SULTAN (QUE LE PRESIDENT GEORGE BUSH PERE DESIGNAIT COMME SON FILS ADOPTIF, AU POINT QUE LA PRESSE ETATS-UNIENNE L’A SURNOMME « BANDAR BUSH »). IL S’AGISSAIT DE COORDONNER L’ACTION DES MEDIAS ET CELLE DE « L’ARMEE SYRIENNE LIBRE » DONT LES MERCENAIRES DU PRINCE BANDAR FORMENT LE GROS DES EFFECTIFS.

L’OPERATION QUI ETAIT EN GESTATION DEPUIS DES MOIS A ETE PRECIPITEE PAR LE CONSEIL DE SECURITE NATIONALE DES ÉTATS-UNIS après que le président Poutine ait notifié à la Maison-Blanche que la Russie s’opposerait par la force à toute intervention militaire illégale de l’OTAN en Syrie.

CETTE OPERATION COMPREND DEUX VOLETS SIMULTANES : D’UNE PART DEVERSER DE FAUSSES INFORMATIONS, ET D’AUTRE PART CENSURER TOUTE POSSIBILITE D’Y REPONDRE.

Le fait d’interdire des TV satellitaires pour conduire une guerre n’est pas nouveau. Ainsi, sous la pression d’Israël, les États-Unis et l’Union européenne ont successivement interdit des chaînes libanaise, palestiniennes, irakiennes, libyennes, et iraniennes. Aucune censure n’a été effectuée envers des chaînes satellitaires provenant d’autres régions du monde.

La diffusion de fausses nouvelles, n’est pas non plus une première. Cependant, QUATRE PAS SIGNIFICATIFS ONT ETE FRANCHIS DANS L’ART DE LA PROPAGANDE AU COURS DE LA DERNIERE DECENNIE.

• En 1994, une station de musique pop, la Radio libre des Mille Collines (RTML) a donné le signal du génocide rwandais en appelant à « Tuer les cafards ! ».

• En 2001, l’OTAN a utilisé des médias pour imposer une interprétation des attentats du 11-Septembre et justifier les attaques de l’Afghanistan et de l’Irak. À l’époque déjà, c’est Ben Rhodes qui avait été chargé par l’administration Bush de rédiger le rapport de la Commission Kean/Hamilton sur les attentats.

• En 2002, la CIA a utilisé cinq chaînes, Televen, Globovision, Meridiano, ValeTV et CMT, pour faire accroire que des manifestations monstres avaient contraint le président élu du Venezuela, Hugo Chavez, à démissionner, alors qu’il venait d’être victime d’un coup d’État militaire.

• En 2011, France 24 faisait de facto office de ministère de l’Information du Conseil national libyen, avec qui il était lié par contrat. Lors de la bataille de Tripoli, l’OTAN a fait réaliser en studio et diffuser par Al-Jazeera et Al-Arabiya des images des rebelles libyens entrant sur la place centrale de la capitale, alors qu’ils étaient encore loin de la ville, de sorte que les habitants, persuadés que la guerre était perdue, cessèrent toute résistance.

DESORMAIS, DES MEDIAS NE SE CONTENTENT PLUS DE SOUTENIR LA GUERRE, ILS LA FONT.

CE DISPOSITIF VIOLE DES PRINCIPES DE BASE DU DROIT INTERNATIONAL, à commencer par l’article 19 (cf. http://www.un.org/fr/documents/udhr/#a19 ) de la Déclaration universelle des Droits de l’homme relatif au fait « de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ». Surtout, IL VIOLE LES RESOLUTIONS DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS-UNIES, ADOPTEES AU LENDEMAIN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE POUR PREVENIR LES GUERRES. Les résolutions 110 (cf. http://www.voltairenet.org/article171095.html ), 381 (cf. http://www.voltairenet.org/article171096.html ) et 819 (cf. http://www.voltairenet.org/article171097.html ) interdisent « les obstacles au libre-échange des informations et des idées » (en l’occurrence la coupures des chaînes syriennes) et « la propagande de nature à provoquer ou encourager toute menace à la paix, rupture de la paix, ou tout acte d’agression ». EN DROIT, LA PROPAGANDE DE GUERRE EST UN CRIME CONTRE LA PAIX, LE PLUS GRAVE DES CRIMES, PUISQU’IL REND POSSIBLE LES CRIMES DE GUERRE ET LES GENOCIDES.

Thierry Meyssan.




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 14:05 (2012)    Sujet du message: L'ONU EXORTE LES ÉTATS MEMBRES À S'UNIR POUR METTRE FIN À LA CRISE SYRIENNE Répondre en citant



L'ONU EXORTE LES ÉTATS MEMBRES À S'UNIR POUR METTRE FIN À LA CRISE SYRIENNE

Voici le genre de propagande mensongère que vous entendrez sur la plupart des médias pour mousser cette nouvelle guerre contre la Syrie. Les Nations Unies ont donc donné le feu vert aux États-Unis et à ses partenaires (OTAN) et autres groupes de soutien, pour s'emparer de la Syrie. Cette nouvelle guerre risque bien de se terminer en guerre thermo-nucléaire, tel que prophétisé dans Ésaïe 17 et Ézéchiel 38-39, où il est expliqué que Damascus, en une nuit ne sera plus qu'un tas de ruine.

"Les nations grondent comme grondent les grandes eaux...
Il les menace, et elles fuient au loin,
Chassées comme la balle des montagnes au souffle du vent, Comme la poussière par un tourbillon.
Quand vient le soir, voici, c'est une ruine soudaine; Avant le matin, ils ne sont plus!
Voilà le partage de ceux qui nous dépouillent
Le sort de ceux qui nous pillent."
Ésaïe 17:13-14



L'Assemblée générale écoute des interventions sur la Syrie du Secrétaire général, Ban Ki-moon, de l'Envoyé spécial conjoint, Kofi Annan, et du Président de l'Assemblée générale, Nassir Abdulaziz Al-Nasser.


7 juin 2012 –

Dans un contexte de violences et d'atrocités, et en l'absence de signes tangibles du gouvernement syrien de respecter ses engagements, le Secrétaire général a exhorté jeudi la communauté internationale à agir de façon coordonnée et unie pour mettre fin à la crise dans ce pays.

« La Syrie se trouve à un moment crucial, et nous aussi », a estimé M. Ban Ki-moon lors d'une séance plénière informelle de l'Assemblée générale, prévenant des risques que le pays risque ne bascule dans la guerre civile.

Cette réunion a été organisée au lendemain des massacres de Houla, où 108 personnes, dont 49 enfants, ont été tuées, et de Mazraat al-Qubeir, ou de nombreuses victimes seraient également à déplorer, selon des informations que tente actuellement de vérifier la Mission de supervision des Nations Unies en Syrie (MISNUS).

« Nous condamnons ces actes de barbarie et renouvelons notre détermination à veiller à ce que les coupables soient traduits en justice », a déclaré le Secrétaire général.

Il existe selon M. Ban, « trop peu d'indications » que le gouvernement syrien respecte ses engagements dans le cadre du plan en six points de l'Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabe pour la crise en Syrie, Kofi Annan, également présent lors de cette séance de l'Assemblée. Plusieurs éléments de l'opposition ont déclaré de leur côté ne plus vouloir respecter les engagements qu'ils avaient pris en vertu du plan.

« L'incapacité du régime et de l'opposition à ouvrir un dialogue politique assombrit les perspectives. Plus le conflit dure, plus il sera difficile de trouver une solution pour la paix et la réconciliation. La communauté internationale doit reconnaitre ces réalités et agir avec unité », a préconisé M. Ban.

Le Secrétaire général a précisé que le « plan Annan » restait au centre des efforts. « Nous devons continuer de soutenir le plan avec force pour assurer sa mise en œuvre. Personne ne peut prédire comment évoluera la situation en Syrie. Nous devons nous préparer à toutes les éventualités ».

Malgré l'acceptation du plan de paix par toutes les parties prenantes et le déploiement des observateurs de l'ONU sur le terrain, ses dispositions n'ont toujours pas été mises en œuvre, a constaté Kofi Annan.

« Il est de votre intérêt commun et de votre responsabilité collective d'agir rapidement », a-t-il lancé à l'Assemblée générale. « Le processus ne peut s'éterniser, au risque de voir la situation se radicaliser et d'échouer à parvenir à un accord politique ».

Le Président de l'Assemblée générale, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a lui aussi exhorté l'ensemble des États membres à s'unir derrière l'Envoyé spécial conjoint et à faire pression sur le gouvernement syrien et toutes les autres parties prenantes pour faire cesser la violence sous toutes ses formes et permettre une solution rapide et pacifique à la crise.

« Nous avons besoin d'une discussion franche sur la Syrie et axée sur les résultats. Le temps presse. Les vies de dizaines de milliers de personnes et la stabilité régionale en dépendent et la crédibilité de cette Organisation est également en jeu », a assuré M. Al-Nasser.

Dans un discours lu par le Sous-Secrétaire général aux droits de l'homme, Ivan Simonovic, la Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a estimé que la situation déplorable des droits de l'homme en Syrie exigeait l'attention et l'engagement des États membres.

« J'exhorte la communauté internationale à s'unir ici à l'Assemblée nationale, ainsi qu'au Conseil de sécurité, et à parler d'une seule voix à l'ensemble des Syriens, en particulier au gouvernement et aux groupes d'opposition armés, pour les convaincre de ne pas se précipiter vers le chaos, mais de s'engager au contraire dans des réelles négociations », a plaidé Mme Pillay.

Le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Nabil Al-Araby, a déclaré pour sa part que la Ligue n'était pas favorable à l'option militaire, mais souhaitait plutôt recourir aux moyens de pression politique, économique et commerciale, dans le respect de la Charte des Nations Unies.

« J'appelle à soutenir les mesures prévues par le plan en six points et ce, afin de mettre fin à cette crise et d'arriver à une solution politique qui permette au peuple syrien de vivre dans la paix et la démocratie », a-t-il souligné.

Plus tard dans la journée, M. Ban et M. Annan participeront à des consultations à huis clos du Conseil de sécurité sur la Syrie.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=28328&Cr=Syrie&Cr1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 14:50 (2012)    Sujet du message: BREAKING NEWS OBAMA PREPARING FOR STRIKE IN SYRIA Répondre en citant



OBAMA PLANS TO BOMB DAMASCUS! + PLUS + UNFOLDING PROPHECIES EXPOSED ANS EXPLAINED!




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Cm4_bJxtiEs

BREAKING NEWS OBAMA PREPARING FOR STRIKE IN SYRIA



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=3cs19KSzsGQ&feature=youtu.be


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 17:35 (2012)    Sujet du message: IRAQ : L'ONU PRÉOCCUPÉE PAR LE RETARD PRIS PAR LE TRANSFERT DES RÉSIDENTS D'ASHRAF Répondre en citant

DELOCALISATION

IRAQ : L'ONU PRÉOCCUPÉE PAR LE RETARD PRIS PAR LE TRANSFERT DES RÉSIDENTS D'ASHRAF



L'entrée du Camp Ashraf, en Iraq.



11 juin 2012 –



Le Représentant spécial du Secrétaire général en Iraq, Martin Kobler, a exprimé lundi sa préoccupation devant le retard accusé par le transfert des résidents du camp d'Ashraf vers le camp d'Hurriya. Ce transfert a été interrompu après l'arrivée d'un cinquième groupe de résidents le 5 mai dernier.

« J'exhorte les résidents restants du camp d'Ashraf à se réinstaller dans les meilleurs délais dans le camp d'Hurriya», a déclaré M. Kobler. « Le processus de transfert ne devrait pas s'interrompre. Je suis préoccupé par le fait qu'il pourrait y avoir des violences si la réinstallation ne reprend pas. J'appelle donc le gouvernement de l'Iraq à éviter tout transfert par la force. Celui-ci doit être volontaire. Les Nations Unies soutiennent seulement une solution pacifique et humanitaire et sont prêtes à en faciliter la mise en œuvre. »

Le Représentant spécial a également appelé les États Membres à accueillir les résidents éligibles au statut de réfugiés et à leur offrir la possibilité d'un avenir plus prospère qu'en Iraq.

Les résidents du camp Ashraf sont des membres de l'Organisation des Moudjahiddines du peuple d'Iran (OMPI - Mujahedin-e Khalq), le principal mouvement d'opposition extérieur au régime en place en Iran.

Le processus de réinstallation a progressé depuis février 2012. Deux-tiers des résidents se sont déjà rendus au camp d'Hurriya, qui servira de centre de transit en attendant leur réinstallation définitive à l'extérieur de l'Iraq. Parmi eux se trouvent des centaines de personnes souffrant de handicaps ou de graves problèmes de santé.

Dans le camp d'Hurriya, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déployé une équipe chargée de déterminer le statut de réfugiés des résidents en vue de préparer la réinstallation des personnes éligibles dans des pays tiers, comme le prévoit l'accord signé entre l'ONU et le gouvernement d'Iraq.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI) surveille quant à elle la situation des droits de l'homme et humanitaire dans le cadre du processus de transfert vers le camp d'Hurriya.

D'après le mémorandum d'accord signé le 25 décembre 2011, le gouvernement de l'Iraq est responsable pour la sûreté et la sécurité des résidents au cours de la réinstallation et pour la durée de leur séjour dans le camp d'Hurriya.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=28344&Cr=Iraq&Cr1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 18:25 (2012)    Sujet du message: SUPREME COURT REJECTS APPEALS OF FOREIGN DETAINEES HELD MORE THAN 10 YEARS AT GUANTANAMO Répondre en citant

SUPREME COURT REJECTS APPEALS OF FOREIGN DETAINEES HELD MORE THAN 10 YEARS AT GUANTANAMO





By Associated Press, Published: June 11AP

WASHINGTON — The Supreme Court on Monday declined to take a new look at the rights of foreign prisoners held for the past decade at the Guantanamo Bay naval base in Cuba.

Four years after pronouncing that detainees who face no charges have a right to challenge their ongoing confinement, the justices rejected appeals arguing that the federal appeals court in Washington has largely ignored the high court’s command.

The appeals court has not ordered the release of any detainee and has reversed several lower court release orders. In addition, some appellate judges have been unusually critical of the Supreme Court’s 2008 decision in Boumediene v. Bush.



There are 169 foreigners remaining at Guantanamo, including the five men who are facing military trials for their roles in the Sept. 11 attacks.

The justices offered no comment on their orders Monday in appeals from seven detainees.

Lawyers for the detainees criticized the court for refusing to take up the appeals.

“By refusing to hear these cases, and any Guantánamo cases since its 2008 Boumediene decision, the court abandons the promise of its own ruling guaranteeing detainees a constitutional right to meaningful review of the legality of their detention,” said Vincent Warren, executive director of the Center for Constitutional Rights in New York. “Today’s decision leaves the fate of detainees in the hands of a hostile D.C. Circuit Court of Appeals, which has erected innumerable, unjustified legal obstacles that have made it practically impossible for a detainee to win a habeas case in the trial courts. “

The rejected appeals included two detainees from Yemen who won their cases at the trial court level only to have their hopes for release dashed by the U.S. Circuit Court of Appeals for the District of Columbia.

The appeals court threw out the release for Adnan Latif, ruling that the district judge in Latif’s case did not give enough weight to government intelligence reports that Latif probably was seeking military training in an al-Qaida camp. Latif was captured near the Afghan-Pakistani border in late 2001.

U.S. District Judge Henry Kennedy had found that the government had failed to show by a preponderance of the evidence that the Yemeni man was part of al-Qaida or an associated force. Latif has been at Guantanamo since 2002.

Appellate judges also overturned an order to release Hussain Salem Mohammad Almerfedi. In the Almerfedi case, the appeals court said that circumstantial evidence of terrorist ties can be enough to keep a prisoner.

Government attorneys argued that Almerfedi stayed at an al Qaida-affiliated guesthouse based on the testimony of another Guantanamo detainee. U.S. District Judge Paul Friedman found the testimony unreliable and ordered Almerfedi released.

The circumstances of Almerfedi’s capture have not been clearly explained. He was apprehended in Tehran, Iran, after the terrorist attacks on Sept. 11, 2001. Iranian officials turned him over to Afghan authorities in March 2002 in a prisoner exchange. In May 2003, U.S. forces moved him to Guantanamo Bay, where he has remained since.

http://www.opednews.com/populum/linkframe.php?linkid=151500


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 22:06 (2012)    Sujet du message: RUSSIE : UN JOURNALISTE AGRESSÉ AU COUTEAU PARCE QU'IL A CRITIQUÉ L'ISLAM Répondre en citant

RUSSIE : UN JOURNALISTE AGRESSÉ AU COUTEAU PARCE QU'IL A CRITIQUÉ L'ISLAM

Par Melba le 30 mai 2012

Encore une attaque contre la liberté d’expression sur l’islam. 
 
Moscou : Un animateur de radio a dû être hospitalisé après avoir été attaqué au couteau et blessé 15 fois par un groupe criminel non identifié. Il y a deux semaines, le journaliste s’était hasardé à critiquer le fondateur de l’Islam, le prophète Mahomet, sur les ondes.
 
 
Sergey Aslanyan, 46 ans, a été conduit à l’hôpital de Moscou avec de nombreuses blessures au couteau peu profondes à la poitrine, au cou et sur un bras. 
 
Selon le rapport de police, lundi dans la soirée un homme inconnu a sonné à l’interphone de l’appartement d’Aslanyan, et a demandé à ce dernier de descendre parce qu’il voulait discuter avec lui. Lorsque le journaliste est sorti il a immédiatement été frappé à la tête avec un objet lourd, après quoi l’agresseur a agi avec le couteau. 
 
Sergey Aslanyan a affirmé que l’attaquant criait: “Tu es l’ennemi d’Allah!” alors qu’il le lacérait. 
 
Source : RT Extrait traduit par Bivouac-id 
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 06:10 (2012)    Sujet du message: GGN: NATO PREPARES VAST PSYOPS, US READIES FOR NO-FLY ZONE, SYRIANS ATTACK UN OBSERVERS Répondre en citant



WAR IN SYRIA AT THE DOOR

GGN: NATO PREPARES VAST PSYOPS, US READIES FOR NO-FLY ZONE, SYRIANS ATTACK UN OBSERVERS



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=6rjcmvB9FII


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 17:37 (2012)    Sujet du message: EGYPT GIVES ARMY POWER TO ARREST CIVILIANS DESPITE EMERGENCY LAW EXPIRATION Répondre en citant

EGYPT GIVES ARMY POWER TO ARREST CIVILIANS DESPITE EMERGENCY LAW EXPIRATION


Last Updated: Wed Jun 13, 2012 22:37 pm (KSA) 19:37 pm (GMT)

Wednesday, 13 June 2012


Egypt’s giving authority for the army to arrest civilians is to control civil disobedience and any potential turbulence that could erupt after elections. (File Photo)

By Marwa Awad
Reuters Cairo


Egypt’s military police and intelligence will be able to detain civilians and refer them to military tribunals under a government decree issued on Wednesday that was criticized as a dangerous move by human rights groups.

One MP described the step as an attempt to reproduce the state of emergency that was a permanent fixture of Hosni Mubarak’s 30-year rule and expired on May 31. The law which gave security forces sweeping powers of search and arrest was seen as one of his administration’s main tools for crushing dissent.

According to the justice ministry decree, the military will continue to enjoy a broad mandate for imposing law and order until a new constitution is written - a process that is expected to last well beyond the July 1 date by which the ruling military council is due to hand power to a new president.


“The minister of justice allows commissioned and non-commissioned officers of the military police and military intelligence ... the power to legally detain non-military citizens involved in criminal activity,” said a statement from the minister of justice.

A security official, speaking on condition of anonymity, said the decision was designed to give soldiers the power to detain people during street disturbances.

“The decision comes in the context of continued maintenance of security by the armed forces in cooperation with civilian police, and in the absence of the emergency law and potential turbulence that could erupt after elections,” the official said.

The presidential election is due to conclude on Saturday and Sunday with a run-off between the Muslim Brotherhood’s Mohamed Mursi and Ahmed Shafik, Mubarak’s last prime minister.

Human rights groups said the justice ministry decree amounted to a reintroduction of emergency law through the back door. “I am very alarmed. It’s confirmation of my concern that we would continue in military law enforcement,” said Heba Morayef of Human Rights Watch.

“Whenever the military is involved in arresting people, it then refers them to military tribunals, so this is basically a way of confirming the military’s right to arrest and bring people before military tribunals,” she said.

“This is a very dangerous move,” added Mohamed Zaree of the Cairo Institute for Human Rights Studies. “It gives military police and the intelligence rights that are not granted to them by the law.”

The Islamist-dominated parliament had planned to pass legislation stopping the referral of civilians to military trials. Zaree said the new decision reflected their failure.

Amr Hamzawy, a liberal member of parliament, tweeted that the decision “reproduces the state of emergency law in a different form and threatens the rule of law.”

The military and state security forces have drawn up joint security plans ahead of the vote, which could trigger mass protests across the country, a security source in the Interior Ministry said.

The current government, led by Prime Minister Kamal al-Ganzouri, was appointed by the military council in November. It is due to step down once the new president takes office.


http://english.alarabiya.net/articles/2012/06/13/220510.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 17:47 (2012)    Sujet du message: FOX NEWS / WASHINGTON POST REPORT - OBAMA SECRET TERROR 'KILL LIST' Répondre en citant

FOX NEWS / WASHINGTON POST REPORT - OBAMA SECRET TERROR 'KILL LIST'



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=OyqkpvYJD3A


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Juin - 22:26 (2012)    Sujet du message: SYRIE : LES OBSERVATEURS DE L'ONU SUSPENDENT LEURS ACTIVITÉS Répondre en citant

SYRIE : LES OBSERVATEURS DE L'ONU SUSPENDENT LEURS ACTIVITÉS

Croyez-vous que sous le règne du Seigneur, s'il y avait un état d'urgence, qu'Il retirerait ses troupes? J'ai vu cela à 2 reprises dans des films faisant la promotion des Nations Unies et dans quelques documents venants directement des NU. Les populaces entourées par les gangs rebelles n'attendant que le moment où l'ONU retirerait ses troupes dans différents camps de réfugiés, pour fondre sur le peuple piégé. Ce qui se met en place en Syrie est exactement la même chose. L'OTAN, qui s'est positionné, ces derniers jours avec sa grosse machine de guerre, les gangs de rues/Jihad sont déjà en place vont tout détruire tout sur leur passage et des milliers de personnes mourront. Triste rituel satanique à grande échelle qui ne cesse de s'étendre. On nous dit que les observateurs ne partiront pas de la place, mais croyez-moi, ils seront dans des endroits bien protégés pour continuer à donner leurs ordres. Voilà comment marche leur game destructrice que l'on appelle des missions de PAIX humanitaire pour libérer les peuples. Damacus, très bientôt, ne sera plus qu'un amas de ruine pour les chacals telle que la Bible l'avait prédit.

Mise à jour le samedi 16 juin 2012 à 10 h 13 HAE



Un observateur des Nations unies visite une centrale électrique à la suite d'une explosion. © AFP/SANA



Le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, a annoncé samedi que la mission onusienne suspendait ses activités et ses patrouilles en raison de l'intensification des violences en Syrie.

Le général Mood a précisé dans un communiqué que les violences faisaient peser des risques importants sur les vies des 300 observateurs et les empêchaient de remplir leur mandat.

Ces observateurs ont été envoyés en Syrie dans le cadre du plan de paix porté par l'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan. Mais malgré le cessez-le-feu décrété le 12 avril dans le cadre de ce plan, les combats se sont poursuivis, et les observateurs eux-mêmes ont été rattrapés par ces violences à plusieurs occasions.

Ils n'effectueront plus de patrouille « jusqu'à nouvel ordre », a fait savoir le général Mood. Il a ajouté que les observateurs ne quitteront pas le pays, et que l'interruption de leurs activités fera l'objet d'un réexamen quotidien.

Il a précisé que les opérations reprendront quand ils estimeront que la situation le permettra. « Le manque de volonté des parties de chercher une transition pacifique et l'offensive pour faire avancer les positions militaires augmentent les pertes des deux côtés », a souligné le général Mood. « Cela pose aussi des risques importants pour nos observateurs. »

Par ailleurs, les forces syriennes ont bombardé des faubourgs de la capitale, Damas, faisant au moins 12 morts au cours des dernières heures, a rapporté samedi l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Huit des victimes ont été tuées à Douma, dans la banlieue de Damas, où les forces du régime ont tiré des obus de mortier qui ont touché un immeuble d'habitation, précise-t-on de même source. Les quatre autres personnes, dont trois de la même famille, ont été tuées à Arbin et Tall, selon Mohammed Saïd, un militant de l'opposition sur place.

L'agence officielle syrienne SANA a de son côté affirmé que les militaires avaient démantelé des repaires de groupes armés et tué un nombre non précisé de « terroristes », le terme utilisé par le régime pour désigner les membres de l'insurrection.

Associated Press

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/06/16/005-syrie-onu-mission.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 15:26 (2012)    Sujet du message: VIOLENCE BREAKS OUT ON ISRAEL'S EGYPT AND GAZA BORDERS Répondre en citant

VIOLENCE BREAKS OUT ON ISRAEL'S EGYPT AND GAZA BORDERS


Posted on June 18, 2012by The Extinction Protocol

June 18, 2012 – ISRAEL – Militants who crossed into Israel from Egypt’s Sinai desert fired on Israelis building a barrier on the border on Monday, killing one worker, before soldiers shot and killed two of the attackers, Israel’s military said. Hours later, an Israeli air strike on the northern Gaza Strip killed two militants on a motorcycle. Islamic Jihad said they belonged to their group. The military said the strike was not linked to the incident on the border. The Sinai attack, launched soon after Egypt’s Muslim Brotherhood declared victory in the country’s presidential election, raised Israeli concerns about lawlessness in the area since the fall of former President Hosni Mubarak in 2011. “We can see a disturbing deterioration in Egypt’s control of the Sinai’s security,” Israeli Defense Minister Ehud Barak said, commenting on the attack. “We are waiting for the election results. Whoever wins, we expect him to take respon
sibility over all of Egypt’s international commitments, including the (1979) peace treaty with Israel and security arrangements in the Sinai, and to put an end to these attacks swiftly,” he told reporters. Three gunmen crossed into Israel from the Sinai desert, the Israeli military said. Spokesman Yoav Mordechai said “a terrorist squad opened fire and possibly also fired an anti-tank rocket at an area where (Israel) is constructing the border fence.” Soldiers who rushed to the scene killed two of the militants but could not find the third, who may have returned to Egypt, the military said. A military source said the worker killed was an Arab citizen of Israel. There was no immediate claim of responsibility for the attack, about 30 kilometers (18 miles) from the Gaza Strip. Israel is building a fence along the frontier to curb an influx of African migrants and boost security, and hopes to complete it by the end of the year. It will run along most of the 266 km (165 miles) from Eilat, on the Red Sea, to the Gaza Strip. -Reuters http://theextinctionprotocol.wordpress.com/2012/06/18/violence-breaks-out-o…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Juin - 14:52 (2012)    Sujet du message: BENEFIT FUND FOR RAMSEY MAN PUNCHED BY MENNEAPOLIS COP Répondre en citant

BENEFIT FUND FOR RAMSEY MAN PUNCHED BY MENNEAPOLIS COP


Posted: Jun 18, 2012 5:10 PM EDTUpdated: Jun 18, 2012 6:26 PM EDT

by Scott Wasserman -
RAMSEY, Minn. (KMSP) -


A benefit fund has been created to help with Brian Vander Lee's medical bills. The father of four from Ramsey was on the receiving end of a knockout punch, allegedly thrown by a Minneapolis police officer.

BRIAN VANDER LEE BENEFIT
DONATIONS ACCEPTED AT ANY TCF BANK LOCATION


Vander Lee has sold advertising at the Star Tribune since 2007. One of his friends at the newspaper says he's the best coworker he's ever had.

As for Brian, there's good news to report: he's responding to commands and wiggling his toes and fingers.

Brian's wife Kourtney says what happened Saturday night just doesn't make sense. Kourtney and Brian were at Tanners on the patio when Kourtney says a guy asked Brian to quiet down while on the phone.

Less than two minutes later, the Minneapolis police officer now charged with assault jumped on top him and started throwing punches.

"He basically jumped directly on Brian as he was punching him just like Superman," Kourtney said. "Ran right up to him, socked him in the eye. He was still in his chair, hadn't gotten up, didn't even know this guy was coming toward him."

When Kourtney learned the attacker was a Minneapolis police officer, she was "floored."

"You are there to protect us and serve us and I don't -- it doesn't make any sense," she said.

+ VIDEO : http://www.myfoxtwincities.com/story/18818084/brian-vander-lee-benefit


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Juin - 16:21 (2012)    Sujet du message: ROCKETS HIT ISRAEL Répondre en citant

WAR


ROCKETS HIT ISRAEL



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Juin - 16:27 (2012)    Sujet du message: LE SUD D'ISRAËL SOUS LES ROQUETTES DE GAZA DEPUIS DEUX JOURS Répondre en citant

LE SUD D'ISRAËL SOUS LES ROQUETTES DE GAZA DEPUIS DEUX JOURS

Après 3 jours, 50 roquettes (voir photo article précédent)


par actualitechretienne



Le dernier bilan fait état de 48 roquettes tirées de Gaza sur le sud d’Israël ces dernières 36 heures. Tsahal répond par des frappes aériennes ciblées sur des cellules et des infrastructures terroristes à Gaza. En 2012, plus de 290 roquettes ont déjà été tirées depuis Gaza sur Israël.

Ces attaques forcent à nouveau le million de civils habitant la région à se cloîtrer dans les abris antibombes et ont reçu l’ordre de ne pas quitter leur domicile. Tsahal tient le Hamas responsable pour toute activité terroriste émanant de la bande de Gaza. Les soldats de la défense passive restent en état d’alerte pour venir en aide aux populations à portée des tirs de missiles.

Source : CRIF

http://actualitechretienne.wordpress.com/2012/06/20/le-sud-disrael-sous-les-roquettes-de-gaza-depuis-deux-jours/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Juin - 16:18 (2012)    Sujet du message: FIVE MEMBERS OF CONGRESS CALL FOR MUSLIM BROTHERHOOD INFLUENCE INVESTIGATIONS Répondre en citant

FIVE MEMBERS OF CONGRESS CALL FOR MUSLIM BROTHERHOOD INFLUENCE INVESTIGATIONS

Congress has no more power. Super Congress is taking his orders directly from the president, so nothing will stop this invasion of muslim brotherhood in America and around the world

Ryan Mauro
June 18, 2012


The following article appeared on the Family Security Matters website and was posted with permission.

Muslim Brotherhood demonstrators protest a trial of their members in Egypt. Congress members have called for an investigation for the Muslim Brotherhood's domestic influence. (Photo Credit: Reuters)



In what could prove to be a watershed moment in the fight against radical Islam, five prominent members of Congress wrote letters on June 13 to the Inspector Generals of the Departments of State, Justice, Defense, Homeland Security and the Office of the Director of National Intelligence requesting investigations into the influence of Muslim Brotherhood-tied groups and individuals.

The letters were signed by Rep. Michele Bachmann (R-MN), Rep. Tom Rooney (R-FL) and Rep. Lynn Westmoreland (R-GA) of the House Permanent Select Committee on Intelligence; Rep. Trent Franks (R-AZ) of the House Armed Services Committee and Rep. Louie Gohmert, the Vice Chairman of the House Judiciary Committee's Subcommittee on Crime, Terrorism and Homeland Security.

The letters refers to a 10-part, freely-available online course created by the Center for Security Policy titled, "Muslim Brotherhood in America," narrated by Frank Gaffney, who served as Assistant Secretary of Defense for International Security Policy under the Reagan Administration. Each letter mentions incidents where the respective departments worked with entities or individuals tied to the Muslim Brotherhood.

A secret document by the American branch of the Muslim Brotherhood from 1991 states that its "work in America is a kind of grand jihad in eliminating and destroying Western civilization from within." The Brotherhood's documents also identify many of its fronts in the U.S., such as the Islamic Society of North America, the Islamic Circle of North America, the North American Islamic Trust, the Muslim Students Association, the International Institute of Islamic Thought, and the Islamic Association for Palestine, from which the Council on American-Islamic Relations was birthed.

Overseas, the Muslim Brotherhood strategy of "civilization jihad" is referred to as "gradualism," a doctrine I discussed at length here. "Gradualism," often called "stealth jihad" in the West, refers to an incremental, phased approach towards advancing the Islamist cause that includes a cost-benefit analysis. Western observers often misinterpret the Muslim Brotherhood's restraint as proof that it is moderate. In reality, this judgment is an intelligence failure. Israeli officials say the Muslim Brotherhood leadership in Egypt ordered Hamas to fire rockets at Israel just this past weekend. Hamas' founding charter says it is a wing of the Brotherhood and the terrorist group changed its official name in December to reflect this.

There is a wealth of information showing why the investigations called for by the members of Congress is necessary. The impact of the Muslim Brotherhood-tied groups and other Islamists on the current and past administrations, both political parties and the law enforcement and intelligence communities is disturbing. Their agendas are aided by a media eager to defame their critics and businesses, officials and religious organizations embracing them in the name of interfaith relations.

The Center for Security Policy's course calls out several serving members of the current administration for having close ties to Muslim Brotherhood affiliates. These include:

  • Rashad Hussain, the current Special Envoy to the Organization of Islamic Cooperation. He previously was a Deputy Associate Council in the White House involved in national security policy and Muslim outreach.
  • Dalia Mogahed, a close associate of John Esposito, one of the foremost defenders of the Muslim Brotherhood and its affiliates. She is in the White House's Office of Faith-Based Neighborhood Partnerships and is credited as the person who most influenced President Obama's 2009 speech in Cairo. She is a member of the Department of Homeland Security's Countering Violent Extremism Working Group.
  • Huma Abedein, Deputy Chief of Staff to Secretary of State Hillary Clinton and wife of former Rep. Anthony Weiner (D-NY). Several of her relatives have ties to the Muslim Brotherhood, especially her mother who belongs to the Muslim Sisterhood.
  • Mohamed Elibiary, who serves on the Homeland Security Advisory Committee and reportedly tried to leak documents to the press to paint Texas Governor Rick Perry as having an anti-Muslim bias. He is a member of the Department of Homeland Security's Countering Violent Extremism Working Group.
  • Imam Mohamed Magid, President of the Islamic Society of North America (ISNA), who has close ties with administration officials and is a member of the Department of Homeland Security's Countering Violent Extremism Working Group.

The letter sent to the DHS says that, in addition to the aforementioned three members of the Countering Violent Extremism Working Group, "five other members...appear to share their sympathy for Islamist causes in addition to sharing some of their associations with organizers that are advancing such agendas in the U.S."

Azizah al-Hibri, who stated that "Islamic fiqh is deeper and better than Western codes of law" and has relations with Brotherhood-tied groups, serves on the U.S. Commission on International Religious Freedom. In April 2010, the CEO of Islamic Relief USA, another group with with Hamas/Brotherhood ties, was appointed to the U.S. Agency for International Development Advisory Committee on Voluntary Foreign Aid. In November 2011, he was appointed to the State Department's Religion and Foreign Policy Working Group. Sahar Aziz, who served in the Department of Homeland Security's Office of Civil Rights and Civil Liberties from 2008 to 2009, spoke at the annual fundraiser for CAIR-Michigan on March 25. She shared the stage with Siraj Wahhaj, an anti-American Islamist preacher.

Recently, the White House's new Director for Community Partnerships said that there have been "hundreds" of meetings between departments and agencies with the Council on American-Islamic Relations (CAIR), despite the fact that the FBI ended outreach efforts with CAIR after the government labeled it an "unindicted co-conspirator" in the Holy Land Foundation trial. This designation was subsequently upheld by a federal judge. A 2007 federal court filing also calls CAIR a Muslim Brotherhood front that uses deception to support terrorists. ISNA and the North American Islamic Trust were also labeled "unindicted co-conspirators." It has been reported that the Justice Department actually blocked the planned prosecution of a CAIR co-founder and others on the list of "unindicted co-conspirators."

The Executive-Director of CAIR's Greater Los Angeles chapter, Hussam Ayloush, was just elected as a delegate to the Democratic National Convention. In August 2010, Bill Aossey, a prominent member of the radical Islamic Center of Cedar Rapids, went to the White House and sat at President Obama's table for an Iftar celebration. In 2008, then-presidential candidate Obama's Muslim outreach director, Mazen Asbahi, resigned after his associations with Brotherhood-tied groups were exposed.

The administration's interfaith efforts involve the same individuals and groups that the five members of Congress are concerned about. Then-President of ISNA, Ingrid Mattson, took part in President Obama's inaugural prayer services. The President's top counter-terrorism advisor, John Brennan, spoke alongside her at New York University. Senior presidential advisor Valerie Jarrett was the keynote speaker at ISNA's annual convention in 2009. After President Obama's famous speech in Cairo in 2009, Secretary of State Clinton invited Esam Omeish, a supporter of Hamas involved with the Brotherhood, to take part in a conference call.

The "Muslim Brotherhood in America" course reveals that in 2010, the U.S. Special Envoy to Monitor and Combat Anti-Semitism, Hannah Rosenthal, took an interfaith trip to Auschwitz alongside eight individuals with strong Muslim Brotherhood ties. After the Fort Hood terrorist attack, an official from ISNA was approved to come to the base for a lecture about Islam. In February, a top Pentagon official apologized for the accidental burning of a Koran in Afghanistan at the mosque led by ISNA's president. In March 2011, Deputy National Security Advisor Denis McDonough spoke at the mosque and praised Magid.

Individuals and organizations like these are responsible for the administration's belief that the Muslim Brotherhood is genuinely moderate, non-violent and a force we can work with. This opinion was on full display when Director of National Intelligence James Clapper testified before Congress that the Muslim Brotherhood is "secular." He portrayed the Brotherhood in a positive light and continues to do so to this day. A National Security Council spokesperson did the same when asked about the White House's meetings with Brotherhood officials from Egypt. The director of the State Department's Special Coordinator of the Office of Middle East Transitions, William Taylor, is similarly positive towards the Brotherhood. His office even gave election training to Islamists in Egypt.

The relationships between these groups and law enforcement and intelligence agencies are particularly alarming. Administration officials, including Secretary of Homeland Security Janet Napolitano and Attorney General Eric Holder, have met with the Muslim Public Affairs Council (MPAC), over two dozen times. MPAC was founded by Muslim Brotherhood supporters and works in tandem with the other mentioned groups. On January 27-28, 2010, ISNA and a known Brotherhood front called the Muslim American Society joined MPAC in meeting with Napolitano and other DHS officials.

The influence of these groups became much greater after the controversy over the content of counter-terrorism training materials started. A complete review of the materials began with outside help and indeed, some of it was inappropriate. The desire to tame Muslim outrage led to an embrace of some of these Islamist groups who consistently misrepresent counter-terrorism practices, defame their critics as bigots and feed off of feelings of victimization and persecution.

In October 2011, the DHS and the National Counterterrorism center distributed guidelines on Countering Violent Extremism for law enforcement agencies to follow. It was cleansed of references to the Islamist ideology. An MPAC paper was one of only two non-governmental sources cited. The website of Sheriff Lee Baca, a prominent ally of CAIR and similar groups, was also used. This is to be expected considering who is in the DHS Countering Violent Extremism Working Group.

On February 8, FBI Director Robert Mueller met with an interfaith group that included ISNA and MPAC. The FBI confirmed afterwards that it would consider a proposal by the attendees to establish a committee to oversee the review of counter-terrorism training materials. Even now, the FBI will not say who the three experts on Islam guiding the review are.

The Chicago Police Superintendent, Garry McCarthy, spoke at a CAIR fundraiser in March. As mentioned before, Los Angeles County Sheriff Lee Baca is a huge supporter of the Brotherhood-tied groups and was honored by CAIR. The Los Angeles Police Department's Commanding Officer of the Counter-Terrorism and Special Operations Bureau, Deputy Chief Michael Downing, even outrageously said at an event with MPAC that "the message is not to demonize the Brotherhood" because it has "evolved and changed."

The case of Kifah Mustapha highlights how bad things are. He was personally designated by the federal government as an "unindicted co-conspirator" in the Holy Land trial because he is a member of the Muslim Brotherhood's secret "Palestine Committee" set up in the U.S. to covertly assist Hamas. The documentation of his extremism is irrefutable. Still, he was able to go on a six-week tour of sensitive FBI facilities where he, as you probably assumed, asked tons of questions about counter-terrorism procedures.

This is just the tip of the iceberg. The "Muslim Brotherhood in America" course spends an enormous amount of time on how this is a bi-partisan problem that became much worse under the Bush Administration. Today, Republican New Jersey Governor Chris Christie (see here and here) and Republican Senator Lindsey Graham serve as good examples. The problem extends to state and local governments, such as the Illinois Governor's Muslim American Advisory Council that includes officials from Brotherhood groups.

It also goes beyond the government. Islamist influence, facilitated by political correctness, is present in our education system. Those concerned about this issue are often mocked, dismissed, misquoted and misrepresented in the media. One stunning example of Hollywood's role is how the producer of the hit films, The Matrix and The Lord of the Rings, brought onboard Shiekh Yousef al-Qaradawi, a top terrorism-supporting cleric, as an advisor for his film about Mohammed.

The laudable desire to reach out to the Muslim community too often results in an overlooking of backgrounds. Best Buy, for example, is being boycotted by over 12,000 people for its donations to CAIR. ISNA sponsors interfaith events with Boy Scouts. Interfaith groups like Shoulder-to-Shoulder team up with these same groups. One group whose extremism is far less muted, called Muslims of the Americas, has set up a front called the United Muslim Christian Forum that has won endorsements from Christian preachers and officials like the mayors of Binghamton, NY and Owego, NY.

This type of outreach is bound to fail because these Islamist groups thrive off of telling Muslims that they are persecuted and should be in a state of fear and they don't counter the ideology of Political Islam. The British government concluded that its own outreach efforts failed miserably because of the liaisons they chose. These Brotherhood derivatives claim to be the representatives of the American-Muslim community, but a Gallup poll found that that most Muslims think differently. We shouldn't feel that we need these groups' approval in order to successfully work with the Muslim community.

The five members of Congress who wrote these letters are going to be vilified, cast as "Islamophobes" buying into a wild conspiracy theory. The Islamists' allies in the media and government will repeat their talking points, ever so eager to pride themselves as the defenders of an attacked minority. I personally experienced this when I tried to speak out at a planning board hearing about a pro-Hamas imam in my area and a local reporter said I wanted to "make comments about Muslims" even though she had no way of knowing what my intention was because I wasn't permitted to speak and she never talked to me before writing her report.

These investigations must happen. The information in this article and in the "Muslim Brotherhood in America" course only comes from publicly-available information. What is happening behind closed doors in a comforting atmosphere of secrecy?

http://www.theird.org/issues/middle-east/five-members-of-congress-call-for-muslim-brotherhood-influence-investigations?erid=1566079&trid=1be8fe3c-08ac-4f3b-8c5a-5bb53c149b39


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:17 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4119, 120, 121  >
Page 3 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com