LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1
Aller à la page: <  1, 2, 328, 29, 30119, 120, 121  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 06:29 (2013)    Sujet du message: INDEPENDENT UN RIGHTS EXPERT URGES MORE CLARITY ON US COUNTER-TERRORISM POLICIES Répondre en citant

 

 INDEPENDENT UN RIGHTS EXPERT URGES MORE CLARITY ON US COUNTER-TERRORISM POLICIES
 

Special Rapporteur Ben Emmerson. UN Photo/Jean-Marc Ferré
 
7 June 2013 – An independent United Nations human rights expert today wrapped up his visit to Washington, DC by calling for more clarity on aspects of President Barack Obama’s speech last month on United States counter-terrorism policy, particularly on the use of drones. 
 
“I am confident that more information about the drone programme can safely be put into the public domain,” the Special Rapporteur on human rights and counter-terrorism, Ben Emmerson, said in a news release, noting that some important questions remain unanswered.
 
“I will be engaging with the Administration over the coming months in an effort to further narrow the transparency gap. I very much hope that this engagement will bear fruit, and I will be reporting the results of the process in due course to the UN General Assembly.”
 
During his speech at the National Defense University last month, Mr. Obama said that, as part of a realignment of US counter-terrorism policy, he would curtail the use of drones, recommit to closing the prison at Guantánamo Bay, Cuba, and seek new limits on his own war power.
 
Mr. Emmerson said that speech is “a critical document” mapping out the parameters of US counter-terrorism policy going forward, and is to be welcomed as “a significant step towards greater transparency and accountability.”
 
  He urged bi-partisan support for the President’s stated objectives – an end to the military conflict with Al Qaida and its associates, the closure of Guantánamo, and the development of an active strategy to address the conditions conducive to the spread of terrorism – saying that they are far too important for global peace and security, as well as for the safety of American citizens, to be allowed to become “a political football” in Congressional politics.
 
As for the use of targeted killing by drones, Mr. Emmerson said the speech sets out more clearly and more authoritatively than ever before the Administration’s legal justifications for targeted killing, and the constraints that it operates under.
 
It also clarifies, and proposes improvements to, the procedures for independent oversight; and it disposes of a number of myths, including the suggestion that the US is entitled to regard all military-aged males as combatants, and therefore as legitimate targets.
“But important questions remained unanswered,” the expert said. “On a close reading of the text of the speech and of the guidelines, some key questions remain obscure.”
 
During his visit to the US capital, the Special Rapporteur held meetings with, among others, senior lawyers at the Department of State, the Department of Defense, the Department of Justice, the Office of the Director of National Intelligence, the Central Intelligence Agency, and the President’s National Security Staff.
 
In addition to his meetings, Mr. Emmerson took part in a high-level round-table discussion on the US drone and targeted killing strategy, organized by the Council on Foreign Relations, and also took part in the Global Security Forum, organized by Fordham Law School’s Centre on National Security and the New America Foundation.
 
Independent experts, or special rapporteurs, are appointed by the UN Human Rights Council to examine and report back on a country situation or a specific human rights theme. They work in an unpaid capacity.
 
http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=45119&Cr=terror&Cr1=#.…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Juin - 06:29 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Juin - 00:25 (2013)    Sujet du message: RÉFUGIÉS: CHANGER LES MENTALITÉS Répondre en citant

 ESCLAVAGE  

RÉFUGIÉS: CHANGER LES MENTALITÉS
 
Par M. Johan Ketelers 
Rome, 10 juin 2013 (Zenit.org)
 
M. Johan Ketelers, secrétaire général de la Commission internationale catholique pour les migrations (CICM), indique quatre étapes pour construire un avenir et une mentalité différents à l’égard des réfugiés : Passer de la catégorie à la dimension humaine intégrale ; déplacer la cible : des causes aux vulnérabilités et aux coûts sociaux ; la personne humaine doit être la première route ; s’orienter vers le partage des responsabilités et de l'autorité au niveau mondial

M. Johan Ketelers participait à la présentation du nouveau document des conseils pontificaux Cor Unum et pour les Migrants : "Accueillir Jésus-Christ dans les réfugiés et les personnes déracinées de force. Orientations pastorales", le 6 juin dernier. 
 
Intervention de M. Johan Ketelers 
 
La migration, et la migration forcée en particulier, sont une préoccupation majeure pour le monde et pour l'Église : l'augmentation du nombre - 14 millions de réfugiés et quelque 28,8 millions de personnes déplacées enregistrés en 2012  - et leur situation souvent dramatique soulèvent des questions qui dépassent la seule situation humanitaire. 
 
La mobilité humaine et en particulier la migration forcée sont connectées et étroitement liées à divers facteurs de trois types principaux : éthique, humanitaire et politique. Chacune de ces trois dimensions se réfère de manière spécifique à des causes, des réponses opérationnelles, des mécanismes de protection juridique, des capacités économiques et des acteurs. Le mélange et l'interaction de ces huit domaines présentent déjà une matrice complexe et, en termes plus généraux, un ensemble de nouveaux défis importants. La mobilité humaine appelle à un changement de mentalité, d’approches structurelles et de pensée sociétale. 
 
Le document « Accueillir le Christ dans les réfugiés et dans les personnes déplacées de force », a été préparé par les deux Conseils pontificaux pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, d’une part, et Cor Unum, d’autre part. En se concentrant spécifiquement sur le rôle de l'Église envers les personnes déplacées de force, il arrive en temps opportun et marque une nouvelle étape importante vers une meilleure compréhension du phénomène, de son impact sur nos sociétés et nos communautés et vers l’établissement de directives pastorales utiles. 
 
Une protection basée sur des principes simples 
 
La protection internationale est fondée sur deux principes très simples et fondamentaux : d’abord, que les personnes ne participant pas à certains actes de violence ont un droit particulier à être protégées contre ces violences, et ensuite, que si la protection ne peut être assurée là où elles sont, ces personnes ont le droit de la demander à l'extérieur de la zone de risque et de danger, même au-delà des frontières. « Les efforts de l'Église agissent sur le "principe d'humanité inscrit dans la conscience de chaque personne et de tous les peuples" et du point de vue de l'obligation morale de protéger l’autre. Cette obligation morale est valable pour tous et rend hommage à tous ceux qui ont besoin de protection et d'assistance, quels que soient leur nationalité, leur origine ethnique, leur religion, leur statut migratoire ou les circonstances où ils se trouvent. 
 
Les défis ne sont pas seulement à chercher dans l’augmentation des chiffres
 
Les défis liés à la mobilité de l'homme ne sont pas nouveaux et ne sont pas seulement liés au nombre de réfugiés, de déplacés, de migrants et de victimes du travail forcé ou de la traite; les défis résident autant dans la détérioration des niveaux de mise en œuvre et dans la morosité de l'environnement économique, dans la baisse des capacités des structures de solidarité et dans l'environnement politique qui n'est pas toujours en mesure ou disposé à répondre adéquatement aux besoins de protection des personnes dans certaines situations critiques (par exemple en Syrie). 
 
- Les défis se trouvent dans les grandes inégalités des catégories actuelles de protection (statut, conflit, causes naturelles et politiques de développement), insuffisantes pour permettre une compréhension plus large et plus efficace des déplacements forcés. 
 
- Les défis sont liés aux structures et institutions existantes destinées à fournir une protection mais qui sont maintenant écartelées entre les termes de leurs mandats « vieillissants » et les nombreux besoins plus impérieux qu'elles rencontrent dans des situations comparables pour lesquelles elles ne peuvent pas agir. 
 
- Le défi réside dans l’élargissement des catégories des personnes déracinées de force, mais pour qui certaines catégories n'ont pas de mécanismes d'intervention institutionnels ou internationaux adéquats. 
 
- Le défi consiste à augmenter l’aide dans un « espace humanitaire rétréci » au sein d'une tendance des politiques nationales qui réduisent également et considérablement leurs fonds pour le développement (30%). 
 
- L'enjeu est la perte de points de repère de solidarité valables en matière de cohésion sociale : une mentalité de moins en moins disposée à accueillir l'étranger, fait politique croissant en Europe, au point de devenir un obstacle à l'élaboration de politiques de protection adéquates.
 
- Les défis sont dans les politiques de protection qui génèrent de multiples effets sociaux insuffisamment contrôlés alors qu'ils devraient faire partie intégrante de politiques de SOLUTION DURABLE. 
 
- Les défis sont multiples et on pourrait dire qu'ils sont à eux tous une bombe à retardement dans nos sociétés mal équipées ou peu disposées à en stopper le compte à rebours. 
 
Pour avancer
 
Permettez-moi d’indiquer quatre étapes pour construire un avenir et une mentalité différents : 
 
1. Passer de la catégorie à la dimension humaine intégrale 
 
Dans Caritas in veritate, le Pape émérite Benoît XVI souligne les « idéologies qui, souvent, simplifient la réalité de manière artificielle et qui devraient nous conduire à examiner objectivement la dimension humaine des problèmes ». Ce que nous voyons aujourd'hui tend à l'opposé vers un plus grand nombre de catégories pour identifier les personnes déplacées de force. Ces catégories sont principalement basées sur les causes, et beaucoup moins sur les mécanismes d'intervention ou sur les conséquences. Les catégories servent un grand dessein si - et seulement si - elles sont vues à la lumière d'une perspective beaucoup plus large qui relie des  droits bien définis et mis en œuvre, des mesures de protection et une assistance dans un plus grand respect de la dignité humaine. Elles servent un but si elles mènent à des solutions, et non si elles ne sont utiles que pour les statistiques ou en raison d’un mandat institutionnel. 
 
Plutôt que de continuer à développer un système de protection sur cette base, la mise en œuvre complète des Droits humains existants et le profond respect de la dignité humaine devraient déjà faire bouger les choses de manière fondamentale et mesurable. 
 
En d’autres termes, ce qui semble nécessaire, c'est de rehausser les mécanismes de protection à travers une réponse en deux étapes en commençant par une « réponse pour le tronc commun » pour toutes les personnes déplacées de force ayant besoin de protection, quelle que soit la cause ou la catégorie, suivie d’une seconde étape avec des réponses plus spécialisées. 
 
2. Déplacer la cible : des causes aux vulnérabilités et aux coûts sociaux 
 
Les vulnérabilités sont transversales et appartiennent à toutes les catégories. En réorientant l'axe de protection des causes vers la vulnérabilité et les coûts sociaux des déplacements forcés, nous avons une meilleure chance (dans notre domaine propre, en tant qu’Église, et avec une crédibilité singulière) de construire des définitions plus inclusives et, ce faisant, de nous rapprocher de la réalité humaine dans sa totalité, d'offrir un accès plus équitable et authentique aux droits, à la protection et à l’assistance, et ainsi à un profond respect de la vie et de la dignité humaine. En suivant cette logique, nous sommes mieux équipés pour trouver une solution au « scandale des inégalités flagrantes » entre les catégories existantes et pour rester beaucoup plus concentrés sur ce qui est défini dans le recueil, à savoir que « la qualité de la vie sociale dépend de la protection et de la promotion des personnes humaines ».
 
Le coût social et sociétal de la migration forcée ne doit donc pas seulement être compris en termes de ceux qui sont partis et ceux qui ont été laissés pour compte, mais beaucoup plus en termes d'impact sur les familles et sur les interactions sociales dans et avec de nouvelles communautés. 
 
3. La personne humaine est la première route 
 
Tout cela s’adresse à différents niveaux de responsabilités, des dimensions éthiques, politiques et morales mieux appliquées. Jean Paul II a défini que « l’homme est la première route que l'Église doit parcourir en accomplissant sa mission », une citation que le pape émérite Benoît a rappelée dans son Message pour la Journée mondiale des migrants et des réfugiés en 2013. Il a insisté sur le fait que « des interventions organiques et multilatérales pour le développement des pays de départ et des contre-mesures efficaces pour faire cesser le trafic des personnes sont en effet extrêmement opportunes, de même que des programmes organiques des flux d’entrée légale et une plus grande disponibilité à considérer les cas individuels qui requièrent des interventions de protection humanitaire, au-delà de l’asile politique » . Ces mesures devraient nettement contribuer à réduire le niveau de conflit et aider à parvenir à la paix et l'intégration communautaire.
 
Il est question sans doute de la qualité du développement et de renforcer les processus de développement intégral de l’homme. Cela indique aussi clairement que les critères recherchés ne se trouvent pas dans les statistiques et les chiffres, mais plutôt dans une meilleure utilisation des outils existants pour augmenter les niveaux de protection de toutes les personnes déplacées.
 
4. S’orienter vers le partage des responsabilités et de l'autorité au niveau mondial 
 
Les questions sur la cohérence des politiques et sur l'autorité ou la responsabilité globale de la migration internationale en soulèvent automatiquement d’autres sur la souveraineté et la gouvernance mondiale. Dans ce domaine plus politique, il devient évident que notre monde traverse une période épique de réorganisation et nécessite de réviser ou renforcer ses structures internationales. Compte tenu des tendances des migrations internationales et de la mobilité humaine de toutes sortes, avec des déséquilibres démographiques et du marché du travail sans précédent ainsi qu’une augmentation de la diversité sociale dans presque tous les pays de la planète, la question n'est pas de savoir si, mais comment une réorganisation mondiale va se produire : par délibération ou accidentellement; dans un mouvement prudent ou - comme aujourd'hui - en continuant sporadiquement à établir des catégories par tranches pour les niveaux de protection spécifiques. 
 
Dans chacun de ces quatre points, l'Église et la société civile jouent un rôle important : des organisations comme la Caritas, le JRS, la CIDSE, la CICM et de nombreuses autres ont largement contribué à la mixité sociale de la société civile en élaborant des réponses opérationnelles et sociétales. C'est ce que peuvent faire les organisations et c’est ce qu’elles font, mais il y a davantage : la Commission catholique internationale des migrations (CICM) répond non seulement aux besoins humanitaires immédiats, mais elle collabore aussi avec les Conférences épiscopales membres et avec d'autres partenaires du monde entier ; ce travail commun vise à éviter les départs forcés, assurer une protection à travers une mobilité éclairée, préparée et organisée, contribuer aux mécanismes internationaux et nationaux de protection en faveur des réfugiés, des travailleurs migrants, de l'unité des familles et de l'insertion sociale et enfin franchir les nombreux seuils, en étant entièrement axée sur le développement humain intégral. 
 
5. Conclusion
 
Dans un monde pluriel irréversible, souffrant de désordres et de fractures, la protection des groupes vulnérables doit être comprise comme une partie intégrante du développement humain et sociétal. Les quatre voies indiquées ci-dessus peuvent faire changer les choses : dans la lutte contre les vulnérabilités, on agit de deux façons sur la cohésion sociale : directement pour le compte des personnes vulnérables et à travers la prise de conscience croissante des communautés qui ont besoin de mieux comprendre et intégrer que ces vulnérabilités requièrent la responsabilité et la solidarité de tous. Il est donc essentiel pour l'Église de faire avancer la miséricorde, la solidarité et la justice en s'attaquant à tous les processus qui génèrent la vulnérabilité et l'exclusion ; cet effort doit être fait en collaboration étroite avec et à travers la société civile et toutes les autorités nationales ainsi que les communautés et les structures internationales. Acteur important en termes d’intervention et de  responsabilité, l'Église apporte son charisme, son expérience, sa tradition sociale et solidaire ; au défi de considérer comment des solutions durables pour toutes les personnes qui ont besoin de protection et d'assistance peuvent être mieux intégrées dans les structures et dans les cœurs. 
 
L'Église peut contribuer, avec une grande crédibilité et parfois même dans un rôle prépondérant qui a été salué, à une vision plus globale, cohérente et cohésive intégrant les causes, les conséquences et des actions appropriées, tout en s'appuyant sur le plein respect de la dignité humaine. Cela signifie explicitement que non seulement « les préceptes du droit humanitaire international doivent être pleinement respectés », mais tous les droits de l'homme dans un effort pour protéger l'individu, les communautés et les nations.
 
Traduction de Zenit, Hélène Ginabat 
 
(10 juin 2013) © Innovative Media Inc.  
 
http://www.zenit.org/fr/articles/refugies-changer-les-mentalites?utm_campaign=francaishtml&utm_medium=email&utm_source=dispatch 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Juin - 00:24 (2013)    Sujet du message: TURKISH POLICE MOVE IN TO CLEAR TAKSIM SQUARE Répondre en citant

 


TURKISH POLICE MOVE IN TO CLEAR TAKSIM SQUARE 
 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=vOJHkNiO-NI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Juin - 00:27 (2013)    Sujet du message: WAR NEWS Répondre en citant

 To much war news, please susbribe to : WarReport: Impacting News Events Related To Bible Prophecy 

https://www.facebook.com/warreport.news 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Juin - 04:41 (2013)    Sujet du message: HOT MIC CATCHES EGYPTIAN POLITICIAN DISCUSSING ‘WAR’ WITH ‘ENEMIES’ ISRAEL AND AMERICA Répondre en citant

 


HOT MIC CATCHES EGYPTIAN POLITICIAN DISCUSSING ‘WAR’ WITH ‘ENEMIES’ ISRAEL AND AMERICA

 Jun. 12, 2013 8:10am Sharona Schwartz


Egypt’s Magdi Ahmad Hussein, chairman of the Islamic Labor Party, didn’t know the meeting was on live TV (Screenshot: MEMRI) 
 
Just last month, Secretary of State John Kerry quietly sent Egypt an additional $1.3 billion, even though Egypt has failed to live up to democracy standards. That largesse didn’t stop a prominent Egyptian politician from talking about Egypt’s “enemy” the United States in what some pundits are classifying as a classic and embarrassing “hot mic” moment.
 
President Mohammed Morsi gathered a group of politicians last week who thought they were speaking privately at a parliamentary meeting. But as seen in an Egyptian television video of the meeting — excerpts of which were later translated by the Middle East Media and Research Institute (MEMRI) — they were actually on live television, cringingly discussing secret ways to stop Ethiopia’s Nile River dam project which threatens water flowing to Egypt.
 
The New York Times blog reports:
Unaware that their words were being broadcast live on a state-owned television channel, many of those seated around the table said the dam was in fact a secret American and Israeli plot to undermine Egypt that must be stopped at all costs.
The participants learned they were on live TV only after Magdi Ahmad Hussein, chairman of the Islamic Labor Party, suggested that all present vow not to leak any information to the media. Before being told he was on television, Hussein described the U.S. as an enemy [emphasis added]:

Citation:
I’m very fond of battles. With the enemies, of course – with America and Israel, but this battle must be waged with maximum judiciousness and calm. Even though this is a secret meeting, we must all take an oath not to leak anything to the media, unless it is done officially by sister Pakinam [el-Sharkawy, a Morsi aide]. We need an official plan for popular national security, even if we… 


The viewer sees him being handed a note, which presumably points out that his words are not confined to the room. Hussein laughs, then continues with the anti-American and anti-Israel rhetoric: “Okay… Fine… The principles behind what I’m saying are not really secret… Our war is with America and Israel, not with Ethiopia. Therefore, engaging in a war… This is my opinion…”

President Morsi says out for the benefit of all in the room, “This meeting is being aired live on TV,” a comment which prompts laughter all around.

In damage control mode, as if he knew all along that he was on camera, Hussein followed up by saying, “I am not presenting a secret plan or anything. All the countries do what I am saying and what has been said by others. All countries with regional conflicts do that.”

“I say to the Egyptian people: Nobody can turn off your water supply – unless they want to turn the Egyptians into the world’s most extremist people. Imagine what this people would do if its water were turned off – what all 80 million of us would do to Israel and America if our water were turned off,” Hussein concluded [emphasis added].

According to the New York Times, someone afterwards could be heard off camera saying, “Why didn’t you tell me that earlier?”
Morsi later appeared to try to send a calming message to Ethiopia, even though other participants in the parliamentary session were openly discussing sabotaging their southern neighbor, including via covert operations, supporting rebel groups or destroying the dam altogether.

“We have a lot of respect for the Sudanese people in the north and the south, and we respect their decisions, and the same is true with regard to the Ethiopian people. We are not about to start any aggression against anyone whatsoever, or affront anyone whatsoever,” Morsi said.

“But we have very serious measures to protect every single drop of Nile water – every single drop of water,” Morsi added.
Middle East analyst Barry Rubin of the Global Research in International Affairs (GLORIA) tells TheBlaze, “Here we have possibly the most embarrassing open microphone scandal in history.”

In an article which discussed the scene, Rubin wrote: “Egyptian leaders discussed covert operations to destroy the dam or giving covert support to rebel groups. This gives some hints of what longer-term policy toward Israel might well be. Advocates of aggressive action included moderate politicians.”
 
Before it was revealed that they were on camera, liberal politician Ayman Nour, chairman of the Ghad Al-Thawra Party suggested leaking a false story to the media suggesting Egypt might be preparing for war. He said:

Citation:
The Ethiopian newspapers say that Egypt has no military option. They say that Egypt does not possess the capabilities – no airplanes, no missiles – and that Sudan would not allow this… Indeed, Sudan’s position is nauseating. It is much weaker than it should be. But we could leak intelligence information. We could leak that Egypt is trying to buy planes for aerial refueling, and so on. Even if this is unrealistic, it would bring results on the diplomatic track.
 


The water issue is so sensitive in Egypt, because the country’s agriculture is completely dependent on the Nile River. According to the New York Times, Ethiopian officials say the dam will not be used for agriculture, just for the production of electricity and therefore it should not substantially decrease the amount of water flowing to Egypt.

Here is video of the hot mic moment, courtesy of MEMRI:
 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sSxkori-tPw

This post  has been updated to correct that Hussein is not a cabinet minister.
 
http://www.theblaze.com/stories/2013/06/12/im-very-fond-of-battles-egyptian…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Juin - 20:44 (2013)    Sujet du message: BREAKING: 20,000 ASSAD TROOPS & 100s OF TANKS CONVERGE ON ALEPPO. US DRONES IN THE AIR! Répondre en citant

 WAR

ALERT! BREAKING: 20,000 ASSAD TROOPS & 100s OF TANKS CONVERGE ON ALEPPO. US DRONES IN THE AIR!


WHITE HOUSE MEET THIS WEEK TO DISCUSS SYRIA NO-FLY ZONE, ARMS AID TO REBELS



http://cybertribenetwork.blogspot.ca/2013/06/presstv-white-house-meet-this-week-to.html
 
SYRIAN WAR - ENTER USA... OBAMA HAS DECIDED TO SUPPLY MILITARY SUPPORT TO THE REBELS 
 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=7YKZUr0q8L0  

Reports Aleppo says big battles underway as Syria government tries to push back opposition forces

Fierce fighting has been going on for 4 hours around the palace of justice in Aleppo

FSA commander Gen. Idriss says he fears what happened in Qusair will be repeated in Aleppo if deliveries of weapons 
are delayed. 

https://twitter.com/BBCNewshour  


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Juin - 15:47 (2013)    Sujet du message: NEW UN AMBASSADOR SAMANTHA POWER WOULD USE "GENOCIDE" AS EXCUSE TO INVADE ISRAEL Répondre en citant

 RUMOR OF WAR
 
NEW UN AMBASSADOR SAMANTHA POWER WOULD USE "GENOCIDE" AS EXCUSE TO INVADE ISRAEL

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=I6QyZTOFXsM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 13:59 (2013)    Sujet du message: “JIHAD” SPRAY PAINTED ACROSS WALL ALONG FLORIDA'S INTERSTATE 95 Répondre en citant



“JIHAD” SPRAY PAINTED ACROSS WALL ALONG FLORIDA'S INTERSTATE 95
 

 
Muslim Jihad comes to Florida, again

June 16, 2013
by Dr. Richard Swier 
 
Delray Beach, Fla –It was hard to miss on Saturday, laced in bold black lettering, nearly twenty feet high a piece of graffiti work reads “jihad”. In Arabic that term is used to describe a holy war. 

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ltOomPm54-E 

Tom Trento from The United West  and CBS Channel 12 report:

 


Thousands of drivers saw the large message clearly when traveling northbound on I-95 in Delray Beach near the Atlantic exit. That spray painted word jihad created a fight that only CBS 12 caught on tape. With our microphone flipped on and our camera rolling our news crew was quickly caught in the middle of this war of words. CBS 12′s Karl Man was interviewing Damon Rosen about the jihad spray painted message, something that disgusted him, that’s when an unidentified man left his car and just like that it was on.

Things quickly escalated, the unknown man who did not oppose the jihad message shifted his shouting to a crowd of bystanders.

“You’re all brainwashed!”

The group of onlookers hurling profanity back at the man.

“You’re going to lose your job bit–!”

Rosen then jumping in with his own choice language…

“Take that shi– back to the Muslim land”, screamed Rosen.

Things then getting very heated as the unknown man left his family in the car to get face to face.
The finger pointing and yelling all caught on tape.

The man who did not see the big deal about the jihad message made one last statement to those nearby before he sped off.

“Just for the record there are no fu–ing terrorists”, he screamed.

Rosen came back to where we were before to finish the interview; he laid out why the spray paint sign irked him so much and why he stopped to get a closer look.

He said that it had nothing to do with race, rather the ideology behind the jihad meaning saying it is something that has caused terror in our country time and time again. Promoting the meaning in such a public way like this message along I-95 according to Rosen is the last thing we should be doing with our time.

Police found spray paint cans on the scene and are still looking into who wrote this large graffiti message. They couldn’t tell us if they thought this was some kids pulling a prank or a legit threat of terrorism. FDOT was on scene this evening painting over the jihad sign, they say it will be gone by Saturday night.

This video and report are courtesy of The United West. 

http://watchdogwire.com/florida/2013/06/16/jihad-spray-painted-across-wall-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 18:55 (2013)    Sujet du message: SAUDI ARABIA TO CUT UNEMPLOYMENT OF CITIZENS: ILLEGAL MIGRANTS MOB RIOTS AT CONSULATE IN JEDDAH Répondre en citant

 SAUDI ARABIA TO CUT UNEMPLOYMENT OF CITIZENS: ILLEGAL MIGRANTS MOB RIOTS AT CONSULATE IN JEDDAH

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=92i4S-z4jCI 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 19:25 (2013)    Sujet du message: HAGMANN UNHURT AFTER LAW ENFORCEMENT INCIDENT Répondre en citant

 


HAGMANN UNHURT AFTER LAW ENFORCEMENT INCIDENT

Earlier today, a report was posted that Doug Hagmann, host of The Hagmann & Hagmann Report was involved in an altercation with armed authorities while driving on a city street early this morning. As reported, he suddenly and inexplicably found himself surrounded by police SUV vehicles and a cadre of police officers treating him as if he was a terrorist threat. That incident was indeed accurate as initially reported, but was temporarily removed at his request until further details could be provided. After obtaining additional details of the incident, it was determined that this incident was not directly related to the journalistic work he has been performing, or the active NSA surveillance he has experienced. Investigation ultimately determined that the incident originated from a false complaint filed with a law enforcement agency by an individual familiar with Doug Hagmann’s work and positive reputation. It was an attempt, in part, to harm his reputation as well as take him away from his investigative work.

Following some tense moments, the incident involving Doug Hagmann has been cleared and he escaped from this drama unhurt. Nonetheless, some very sensitive issues related to this incident are currently in play and have yet to be fully resolved. Accordingly, Doug Hagmann asked that any further release of information be limited until these issues can be resolved for the safety and security of him and his family. Doug Hagmann expects to be able to talk more freely about the matter on our special Sunday program on The Hagmann & Hagmann Report at 9:00 p.m.

Update: Make no mistake that there is a legitimate threat to whistle blowers and others who dare expose the truth, although in this case, the police acted properly based on the best information they had in their possession at the time, although the information with which they were provided was proven to be false and maliciously reported, according to Hagmann. “It’s a very convoluted situation,” stated Hagmann, adding that there is more to this story than can be responsibly reported at this time.” Hagmann added: “I would like to thank you and everyone involved in praying for my safety and the safety of my family. It is my belief that it was prayer and the hand of God that diffused a situation that could have turned out much, much worse. I am glad to be back in the safety of my own home, and cannot begin to express just how much of a role prayer and Godliness will play in the things we are about to experience on a larger scale. May God bless you and everyone for their thoughts and prayers.”
Jun 14, 2013
 
http://www.stevequayle.com/index.php?s=33&d=427  

THE HAGMANN & HAGMANN REPORT THE COMING SPIRITUAL BATTLE ON JUNE 15 2013  

VIDEO : http://www.youtube.com/user/LibertasRadio


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Juin - 21:48 (2013)    Sujet du message: FRANCE : ON PEUT ABROGER LES LOIS Répondre en citant


 
 SIGNAL POUR LE JIHAD EN FRANCE ET POUR L'EUROPE??? 

FRANCE : ON PEUT ABROGER LES LOIS
 
Le pape rencontre des parlementaires français

Rome, 15 juin 2013 (Zenit.org) Pape François |
 
Si la tâche des parlementaires français est « technique et juridique », consistant à « proposer des lois, à les amender ou même à les abroger », le pape François les invite cependant à « leur insuffler un supplément, un esprit, une âme, qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l’indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine ». 
 
Mais la présence du terme "abroger" ne sera pas non plus passé inaperçu: cela aussi fait partie de la misison du parlemantaire.

Le pape a en effet reçu une délégation de parlementaires français du Groupe d’amitié France-Saint-Siège, ce matin, 15 juin 2013, en la salle Clémentine du palais du Vatican.

Discours du pape François :

Monsieur le Président, chers Parlementaires,

Faisant suite à votre demande, je suis heureux de vous recevoir ce matin, membres du Sénat et de l’Assemblée nationale de la République française. Au-delà des différentes sensibilités politiques que vous représentez, votre présence manifeste la qualité des relations entre votre pays et le Saint-Siège.

Cette rencontre est pour moi l’occasion de souligner les relations de confiance qui existent généralement en France entre les responsables de la vie publique et ceux de l’Église catholique, que ce soit au niveau national ou au niveau régional ou local. Le principe de laïcité qui gouverne les relations entre l’État français et les différentes confessions religieuses ne doit pas signifier en soi une hostilité à la réalité religieuse, ou une exclusion des religions du champ social et des débats qui l’animent. On peut se féliciter que la société française redécouvre des propositions faites par l’Église, entre autres, qui offrent une certaine vision de la personne et de sa dignité en vue du bien commun. L’Église désire ainsi apporter sa contribution spécifique sur des questions profondes qui engagent une vision plus complète de la personne et de son destin, de la société et de son destin. Cette contribution ne se situe pas uniquement dans le domaine anthropologique ou sociétal, mais aussi dans les domaines politique, économique et culturel.

En tant qu’élus d’une Nation vers laquelle les yeux du monde se tournent souvent, il est de votre devoir, je crois, de contribuer de manière efficace et continue à l’amélioration de la vie de vos concitoyens que vous connaissez particulièrement à travers les innombrables contacts locaux que vous cultivez et qui vous rendent sensibles à leurs vraies nécessités. Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger. Il vous est aussi nécessaire de leur insuffler un supplément, un esprit, une âme dirais-je, qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l’indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine.

Je vous formule donc mes encouragements les plus chaleureux pour continuer dans votre noble mission, cherchant toujours le bien de la personne en promouvant la fraternité dans votre beau pays.
 
(15 juin 2013) © Innovative Media Inc.
 
http://www.zenit.org/fr/articles/france-on-peut-abroger-les-lois?utm_campai…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Juin - 14:32 (2013)    Sujet du message: REPORT: ISRAEL, US, JORDON COORDINATING AGAINST SYRIAN Répondre en citant

 

WAR : WW III ON THE BRINK ! (THE NATIONS, Is.17 / Ps.83 & ISRAEL 
 
REPORT: ISRAEL, US, JORDON COORDINATING AGAINST SYRIAN WMD
 
According to Time magazine, Israeli intelligence officials say Assad's potential departure would initiate plans to hit 18 WMD sites in Syria with airstrikes and possibly ground troops • Israeli official: For plan to work, it "cannot involve Israel."    
 
  Yoni Hirsch and Israel Hayom Staff 
  

U.S. and Jordanian forces partake in a joint military exercise last year in Jordan |
Photo credit: AP 

 While the U.S. administration has officially adopted the position that the Syrian regime used chemical weapons and has declared publicly that it will provide the rebels with military aid, it appears that behind the scenes preparations are still being made for a much larger move. According to a Time magazine report over the weekend, Israel, Jordan and the U.S. are jointly planning an attack aimed at destroying the unconventional weapons stockpiles in Syria.    

 
According to the report, which is based on interviews with senior Israeli military and intelligence officials, such an attack would follow several scenarios, one of which is Syrian President Bashar Assad's removal from power, either if he is killed, flees the country or simply disappears. These scenarios, according to the Israeli sources, would prompt the allies to attack the estimated 18 depots and other sites where weapons of mass destruction are stored. Search and destroy operations would also reportedly be called into action if the weapons appeared to be on the cusp of falling into the hands of Islamist rebels.   
 
The Israeli officials, however, stressed that it had not been decided whether Israeli or U.S. forces would act, or who would do what, according to the Time report. But the U.S. plans, said the Israeli officials, call for deploying ground forces in addition to the airstrikes, to assure that the chemical and biological components are neutralized.    
 
The report of such a plan comes even though U.S. President Barack Obama has said on several occasions that he did not foresee a situation in which U.S. soldiers would be sent into Syria.     

One senior Israeli intelligence official told Time that even though the U.S. waited before adopting the Israeli position that the Syrian regime used chemical weapons, cooperation between Washington and Jerusalem never ceased.     
 
"We have our cards on the table with the Americans for a long time. They've had all this information," the intelligence official said.    
 
"Things are happening behind the scenes," another Israeli official told Time. "Things are really happening."    
 
The Israeli officials pointed to the U.S. stationing of F-16 fighter jets and Patriot missile batteries in neighboring Jordan earlier this month, ostensibly for a joint military exercise ("Eager Lion") set to take place next week, as "a clear, purposeful, presence of a strike force near the border of Syria."    
 
"I think it's a message, a clear message," the official told Time, adding that the move was also meant as a message to Iran. "It's only a short leap to the Gulf," the official said.    
 
However, one of the Israeli officials emphasized that any military operation including Israel would be met with intense opposition by moderate Middle Eastern countries, like Jordan and Turkey.      
 
"If this [attack operation] is to hold water, this cannot involve Israel," the Israeli official told Time.    
 
The Pentagon on Saturday confirmed that Defense Secretary Chuck Hagel approved a Jordanian request to keep some of the F-16s and Patriot batteries in the kingdom at the conclusion of the joint Eager Lion exercise. According to the Pentagon, "The U.S. has a long history of partnership with Jordan and is committed to its security."    
 
Defense Minister Moshe Ya'alon, meanwhile, speaking at the Washington Institute for Near East Policy on Saturday, said that Israel was "placing three red lines on the Syrian regime: not to allow the delivery of sophisticated weapons to any terrorist factions or militia, whether Hezbollah or to any other faction; not to allow chemical agents to these kinds of factions; and to keep our sovereignty over the Golan Heights by not allowing any fire from the Golan Heights, intentionally [or] not intentionally, to our side... and when they violate or cross these red lines, as they did on the Golan Heights, we act to destroy the Syrian regime's position that was responsible for this kind of fire."    
 
"When they cross these red lines, similar to what happened on the Golan, we respond with the purpose of destroying Syrian army positions responsible for the shooting," said Ya'alon.    
 
The defense minister added that he was not impressed with Assad's recent gains on the battlefield. "Bashar Assad's victory at Qusair was not a turning point in the fighting and I don't believe he has the momentum required to win," declared Ya'alon, contradicting statements made last week by another senior cabinet member with access to intelligence assessments.    
 
"Not only is there a real possibility that Syrian President Bashar Assad will survive the civil war ravaging his country, but Assad could even prevail in his war against rebels trying to topple him," Intelligence, International Relations and Strategic Affairs Minister Dr. Yuval Steinitz said last Monday.    
 
Despite the Syrian regime's recent military achievements, "Only 40 percent of the territory is in Assad's control; the rest is held by Sunnis and Kurds," he said.     
 
Ya'alon went on to emphasize Israel's intention to avoid, as much as possible, involvement in the Syrian conflict.     
 
"Any Israeli intervention could influence the side we support, and not necessarily for the best," he said.     
 
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Juin - 23:46 (2013)    Sujet du message: VERS UNE NOUVELLE GUERRE MONDIALE… ET LA MORT DE MILLIONS DE PERSONNES Répondre en citant

 

 


VERS UNE NOUVELLE GUERRE MONDIALE… ET LA MORT DE MILLIONS DE PERSONNES  

Par Mac Slavo - SHTFPlan

Publié le 17 juin 2013

 
VIDÉO :  http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wvU0aF4dqSw#



Quelque chose cloche. Voilà des années que notre économie est en passe de s’effondrer. Personne ne l’a peut-être encore annoncé officiellement, mais les chiffres les plus récents suggèrent que nous sommes actuellement à nouveau en période de récession (nous ne sommes à vrai dire jamais réellement sortis de la première). Bien que les statistiques officielles indiquent une légère croissance économique, le fait est que cette croissance provient de l’expansion monétaire menée par la Fed. Plus il y a de monnaie dans le système, plus les prix augmentent, ce qui force les consommateurs à payer toujours plus, que ce soit pour leur nourriture ou pour leurs actions. Aux yeux du gouvernement, cela correspond à une croissance. En réalité, 55% du capital des Etats-Unis a été vaporisé au cours de ces cinq dernières années, et un quart des Américains bénéficie désormais de coupons repas. Les consommateurs sont pris au piège.

Au Proche-Orient, les conflits s’intensifient. La Russie a déployé sa Flotte Pacifique dans la région, et les troupes des Etats-Unis foulent le sol de la Syrie depuis le début de la semaine.

Sur le front politique, nous avons le Président des Etats-Unis, son administration et ses subordonnés des agences de renseignements, l’IRS, le Pentagone, et le Département de la Justice, qui sont tous mouillés dans des scandales à en faire douter leurs plus fidèles partisans, qui eux-aussi commencent à se demander ce qu’il se passe réellement derrière les portes closes.

Quelque chose cloche. Mais personne ne dit rien – du moins pour ce qui concerne les officiels.

C’est donc à nous de relier les points entre les différentes sources d’informations qui nous sont rendues disponibles par les médias alternatifs.

Nous ne pouvons certainement pas nous attendre à ce que le gouvernement admette officiellement que de très mauvaises choses se sont produites et continueront de se produire dans le futur. Il existe toutefois des gens qui, depuis le cœur des institutions les plus respectées et vénérables, risquent leurs vies pour nous faire parvenir des informations qui puissent nous aider à nous préparer pour ce qui arrive.

Nous pouvons ignorer les sources anonymes et prétendre qu’elles ne sont qu’inventions, ou nous pouvons observer ce qu’il se passe autour de nous et faire la part des choses.

Un rapport datant de décembre 2012 diffusé par une source du Department of Homeland Security précise que les prix des métaux précieux subiront une forte hausse au printemps 2013. Cette chute de prix indique que les évènements commenceront à s’accélérer dès l’été. Cet effondrement du prix des métaux précieux s'est produit – de l’ordre de plus de 25% en quelques mois !

Maintenant que nous savons que l’administration Obama espionne certains journalistes ainsi que des millions d'Américains, cette même source nous indique que le BHS s’est activement préparé à la calamité à venir, qui ne pourrait être mieux décrite que par un scénario apocalyptique.

Notre gouvernement est mouillé dans des activités criminelles à la limite de la trahison. Il est fort possible qu’une ou des crises viennent bientôt détourner notre attention de 1600 Pennsylvania Ave et de tous ceux impliqués dans l’agenda qui a militarisé notre force de police domestique, supplanté nos lois fondamentales et appauvris nos citoyens.

Les membres de notre gouvernement sont les personnes les plus dégoûtantes qui soient – ils ne se soucient que de l’argent, du pouvoir et de leur avancement personnel. Il n’est donc pas difficile d’imaginer qu’ils feraient tout leur possible pour maintenir leur position.

Le rapport suivant, publié par le Northeast Intelligence Network, est terrifiant. Il vous implique vous, votre famille, et tout ce que vous avez de plus cher.

Ils se préparent au pire. Et vous devriez en faire de même. 

‘Si vous pensez encore que ce qu’il se passe aujourd’hui, notamment la généralisation de la surveillance des citoyens Américains, ne vise à rien de plus qu’à combattre quelque sorte d’ennemi étranger, vous vous bercez d’illusions. Si les gens pensent que ce scandale ne peut empirer, sachez qu’il le fera, d’heure en heure et de jour en jour.
 
Les informations que je dévoilerai ici ont la capacité de démettre notre gouvernement national, l’administration au pouvoir et les élus qui y sont liés, qu’ils soient Républicains ou Démocrates. Les membres de la NSA, du Département de la Justice et des autres, ils se reconnaîtront, doivent se présenter sur le devant de la scène et dévoiler ce qu’ils savent, combattre ce qu’il se passe, et tout simplement faire leur travail. Je n’ai jamais vu une telle chose se produire auparavant. L’administration actuelle se lance à la poursuite des sources des médias et de toute personne suspectée de ‘trahison’. C’est ainsi qu’ils les appellent, des ‘traîtres’. N’est-ca pas invraisemblable ? Notre administration considère ceux qui osent dire la vérité au sujet de Benghazi, de l’IRS ou de n’importe quel autre sujet comme étant des ‘traîtres’’.

‘Nous savons déjà tout cela’, lui ai-je dit. Il m’a regardé d’un air que je n’avais encore jamais vu se dessiner sur un visage, et a pressé son index sur ma poitrine. ‘Vous ne savez rien, Jack, c’est bien plus gros que ce que vous pouvez imaginer, plus gros que ce que quiconque peut imaginer. Notre administration collecte les noms des sources, des dénonciateurs – ainsi que de leurs familles -, des sources médiatiques et des personnes qu’elles ont contactées… La liste est longue. Si vous ne travaillez pas pour CNN ou MSNBC, vous faites certainement partie de cette liste. Si vous êtes le propriétaire d’un site internet au lectorat prospère et aux dispositions conservatrices, vous êtes sur la liste. Il s’agit d’une liste de dissidents politiques, pas d’ennemis menaçants’.

‘Alors que signifie avoir son nom sur cette liste ?’, lui ai-je demandé, alors que j’essayais de comprendre ce que tout cela impliquait.

‘Cela veut dire censure sous couvert d’autorité pour tout Américain qui tentera d’exposer ce qu’il se passe. Cela veut dire empêcher une information de prendre des proportions épidémiques. Cela revient à un contrôle poussé à l’extrême, à la censure de l’internet au nom de la sécurité nationale. Tous les plans sont en place. Les plus récents rapports au sujet d’espions internes ont rendu notre administration et celles qui y sont liées plus dangereuses que jamais. Elles se sentent menacées, et selon ce que j’ai pu entendre, elles prévoient de contrer le flux d’informations qui les accusent de mal faire. Nous n’avons plus beaucoup de temps’.

‘Comment les gouvernements peuvent-ils faire une chose pareille ? Comment est-ce possible ?’.

‘Premièrement, l’administration des Etats-Unis prévoit d’utiliser le Département de la Justice pour faire taire les journalistes qui étudient l’affaire Rosen. Mais cela ne s’arrête pas là. Elle utilisera également toute une série de politiques de sécurité nationale, de lois et de lettres pour éliminer ses plus grandes menaces.

Et puis elle utilisera une excuse, une menace extérieure, comme par exemple l’effondrement économique et la guerre au Proche-Orient, qui commencera avec la Syrie, pour manipuler les informations disponibles sur internet. Et vous savez quoi ? Les gens y croiront !

En me basant sur ce que j’ai pu voir, et que je n’aurais certainement pas dû voir, le DHS coordonne ses efforts avec d’autres agences fédérales pour incarcérer les citoyens Américains pour non-conformité. Vous avez entendu parler des listes aux codes de couleur ? C’est ce qu’ils utiliseront. Les gens qui osent dire la vérité au sujet de Benghazi ou de la mort du dollar, et ceux qui doutent de la légitimité d’Obama sont leurs cibles actuelles. Il ne leur a pas fallu cinq années pour en arriver là. La vérité, c’est que ces pratiques et politiques ne sont pas nées sous Obama, mais bien avant lui. Tout n’est question que de la mort de notre République Constitutionnelle, de l’assassinat de notre nation et de la disparition de nos droits. Beaucoup se sont trop préoccupés d’un problème pour observer l’ensemble. Voici venue la grande finale’.

Encore bien plus à venir

‘S’il vous plaît’, m’a dit ma source, ‘publiez cette information dès que vous le pourrez. Dîtes aux gens ce que je vous ai dit. Nous n’avons pas beaucoup de temps. Après leur dernière exposition à des espions, Obama, Jarrett, Axelrod et d’autres, dont plusieurs membres du Congrès, ont renforcé leurs plans.

Tout n’est plus question que de la prise des Etats-Unis par des Marxistes. Tout n’est question pour notre pays que de pouvoir survivre un autre 4 juillet. Une guerre est sur le point d’éclater, qui coûtera la vie à des millions de personnes. Tout ça en raison de l’agenda de notre administration.

Ce sont des hommes très dangereux qui feront tout en leur pouvoir pour contrer le flux d’informations négatives publié par les médias grand public. Seul un quart des informations qui le devraient sont reportées. Et ce sont les trois autres quarts qui changeront la donne. Dîtes aux gens ce que je vous ai dit. Ils en apprendront plus, plus tard. Mais pour l’instant, faites circuler ceci tant que l’internet est encore relativement libre. Faites-le dès aujourd’hui’.

Ma source m’a fourni des informations additionnelles, mais je respecte sa volonté de ne publier pour l’instant que celles-ci. J’écris aujourd’hui pour que les gens comprennent que nous approchons une époque dangereuse. Une époque mortelle. La guerre et la censure sous couvert de l’autorité et sous le prétexte de la sécurité nationale. Le ciel est sur le point de se couvrir. Restez à l’écoute.

Rapport original chez Northeast

 Intelligence Network, via Steve Quayle

 

Voilà des années que je vous mets en garde contre la surveillance de l'Etat. Mon opinion est 100% confirmée. Jusqu’à cette semaine, aucun Américain ou presque ne pensait cela possible.


Je vous ai déjà dit que le gouvernement des Etats-Unis avait tourné son appareil de surveillance non pas contre les menaces étrangères, mais contre les menaces domestiques. Il est temps de réaliser que vous en êtes la cible.


De la même manière, je vous ai fait part de la possibilité que tout cela se termine par une guerre qui changera le paysage de notre planète. Il ne fait aucun doute que toutes les pièces de l’échiquier ont déjà été positionnées.


Cette guerre arrive. Peut-être pas demain. Peut-être pas le mois prochain. Mais nous la verrons se matérialiser devant nos propres yeux.


Elle s’est développée tout au long de l’Histoire. Le démocide mené par les gouvernements a coûté la vie à des millions de personnes. Pour certains, ce n’est rien de plus qu’un moyen de parvenir à une fin, rien de plus qu’une statistique.


En quoi vous, votre famille et vos proches êtes différents de ceux à qui ils s’en sont pris par le passé ?


 



  
http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-vers-une-nouvelle-guerre-mondiale-et-la-mort-de-millions-de-personnes.aspx?article=4405280266G10020&redirect=false&contributor=Mac+Slavo 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Juin - 00:53 (2013)    Sujet du message: BULGARIA - BRAZIL PROTESTS Répondre en citant


BULGARIA : 4th DAY OF PROTESTS AGAINST GOVERNMENT CORRUPTION.



VIDEO :  
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Qs6HCBhpH6U 


#ChangeBrazil


Happening NOW in Brazil! Protesters have occupied the halls and the roof of congress! Hundred of thousands in the streets! via Occupy Los Angeles

VIDEO :  http://www.youtube.com/watch?v=AIBYEXLGdSg&feature=youtu.be


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Juin - 14:05 (2013)    Sujet du message: INDEFINITE DETENTION OF AMERICANS SURVIVES HOUSE VOTE Répondre en citant


 
INDEFINITE DETENTION OF AMERICANS SURVIVES HOUSE VOTE

  
 

American terror suspects can be indefinitely detained without a lawyer in military prison camps




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=cCII9_Ctz_w
 
 
 Posted: 06/13/2013 6:22 pm EDT  |  Updated: 06/14/2013 8:48 am EDT

VIDEO : http://www.huffingtonpost.com/2013/06/13/indefinite-detention-americans_n_3437923.html

before, the bill got wide bipartisan support, passing the House 315-108.
"It is a dangerous step toward executive and military power to allow things like indefinite detention under military control within the U.S.," Rep. Adam Smith said. "That's the heart and essence of this issue."
  
WASHINGTON -- The U.S. House of Representatives voted again Thursday to allow the indefinite military detention of Americans, blocking an amendment that would have barred the possibility.

Congress wrote that authority into law in the National Defense Authorization Act two years ago, prompting outrage from civil libertarians on the left and right. President Barack Obama signed the measure, but insisted his administration would never use it.

Supporters of detention argue that the nation needs to be able to arrest and jail suspected terrorists without trial, including Americans on U.S. soil, for as long as there is a war on terror. Their argument won, and the measure was defeated by a vote of 200 to 226.

But opponents, among them the Rep. Adam Smith (D-Wash.), who offered the amendment to end that authority, argued that such detention is a stain on the Constitution that unnecessarily militarizes U.S. law enforcement.

"It is a dangerous step toward executive and military power to allow things like indefinite detention under military control within the U.S.," Smith said. "That's the heart and essence of this issue."

Smith's amendment, which also had Republican sponsors including Reps. Chris Gibson (N.Y.) and Justin Amash (Mich.), would guarantee that anyone arrested in the United States gets a trial.

Republican opponents argued that such a move would just invite terrorists to come to the United States, citing the recent Boston bombings and the consulate attacks in Benghazi, Libya, as evidence that terrorists were determined to harm the U.S. They said that applying the Constitution on U.S. soil amounted to a free pass to people bent on trying to destroy the country. du formulaire

  Rep. Tom Cotton (R-Ark.), compared ending indefinite detention to giving someone a free pass in a game of hide-and-seek.

"There was a phrase in that game called 'olly olly oxen free' -- meant you could come out, you were safe, you no longer had to hide," Cotton argued. "This amendment is the olly olly oxen free amendment of the war on terrorism. It invites Al Qaeda and associated forces to send terrorists to the Untied States and recruit terrorists on U.S. soil."

Smith was not impressed by the argument, noting that more than 400 terrorists have been captured, tried and convicted in the United States.

"No one who we have captured in the U.S. as a terrorist have we failed to convict," said Smith, noting the 2009 arrest and prosecution of Umar Farouk Abdulmutallab, the "underwear bomber." "Let's trust the Constitution. The Constitution doesn't threaten us. The Constitution protects us."

Republican Judiciary Committee Chairman Bob Goodlatte (Va.) offered a substitute amendment that barely passed -- 214 to 211 -- to affirm the habeus corpus rights of U.S. suspects to be presented to a judge, but Smith and others said it did little. Indeed, the Supreme Court has upheld the rights of all terrorism suspects to be presented to a judge, and passing a measure that would limit habeus to Americans would actually limit the right, said Rep. Jerry Nadler (D-N.Y.).

"The notion that the United States should conduct itself according to the Constitution and the law of war should not be controversial," said Nadler.

Watch Smith's argument:
 
VIDEO : http://www.huffingtonpost.com/2013/06/13/indefinite-detention-americans_n_3437923.html
 
Another measure that passed on a voice vote was a requirement that the administration report to Congress if Americans do get held by the military. But Smith said neither of those measures did much.

"The fundamental question is, do you believe that the president should have the power to indefinitely detain people who are captured in the U.S. without normal due proess of law?" Smith said. "The rest of this just sort of moves it around on the edges but very clearly leaves that power with the president -- a power that I don't think he should have."

Michael McAuliff covers Congress and politics for The Huffington Post. Talk to him on Facebook.

http://www.huffingtonpost.com/2013/06/13/indefinite-detention-americans_n_3437923.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Juin - 15:25 (2013)    Sujet du message: U.S. STRATEGY PUTS IT IN MIDDLE OF 'HOLY WAR' Répondre en citant

 


U.S. STRATEGY PUTS IT IN MIDDLE OF 'HOLY WAR'

Obama weapons plan seen as adding to all-out sectarian conflict in Mideast

Published: 12 hours ago
F. Michael Maloof

F. Michael Maloof, staff writer for WND and G2Bulletin, is a former senior security policy analyst in the office of the secretary of defense.

 

Editor’s Note: The following report is excerpted from Joseph Farah’s G2 Bulletin, the premium online newsletter published by the founder of WND. Subscriptions are $99 a year or, for monthly trials, just $9.95 per month for credit card users, and provide instant access for the complete reports.

WASHINGTON – Not only has the United States decided to begin providing weapons to the Syrian opposition, now Sunni Muslim clerics from the Gulf Cooperating Council countries, which are backed by the U.S. in arming and providing fighters to the opposition, have issued a fatwa calling for a “holy war” against Syria and its Shiite allies, principally Hezbollah, according to Joseph Farah’s G2 Bulletin.

The fatwa, which signals the beginning of an all-out Sunni-Shia sectarian conflict, comes as foreign fighters led by the al-Qaida-affiliated Jabhat al-Nusra killed 60 Shiite civilians in Hatla, Syria. Many were women and children.

The homes of the 60 Shiites were burned down. The Sadeq al-Amin rebel brigade torched the Shiite homes because of the residents’ support for the regime of embattled Syrian President Bashar al-Assad, who is a Shiite Alawite.

The foreign fighters are backed principally by Qatar and Saudi Arabia in their efforts to overthrow the Assad government.

In addition to Qatar and Saudi Arabia, the Sunni GCC countries are Bahrain, Kuwait, Oman and the United Arab Emirates.

Syria is engaged in a civil war, but outsiders, including Qatar, Saudi Arabia, Jordan and Turkey – all of whom are backed by the U.S. – have been providing financial and logistical support and fighters from various brigades affiliated with al-Qaida, such as Jabhat al-Nusra. There are an estimated 50,000 such al-Qaida-affiliated foreign fighters.

Opposing them are Shia Iran, its Lebanese proxy Hezbollah, as well as Russia and China.

Now, the U.S. wants to send arms to the opposition based on an “intelligence assessment” that the Syrian government used chemical weapons against the opposition.

The “assessment” – whose contents remain classified – goes against an initial finding a few months ago by a special investigative team from the United Nations that determined the opposition used the chemical weapons in an artillery attack on the northern Syrian city of Aleppo.

A similar “intelligence assessment” that Iraq had weapons of mass destruction prompted the U.S. to invade Iraq in March 2003. After the  spending $1 trillion and losing more than 4,500 U.S. military personnel, the country politically leans toward Iran.

The weapons the Obama administration is to provide remain open to question. There still is the issue of determining how the weapons will not get to the increasing number of al-Qaida fighters who are mixed in with the Syrian opposition and in many cases are leading the fighting in Syria.

Al-Qaida ultimately wants to create a Sunni Wahhabi caliphate, which would subject some 23 million Syrians to Islamic law, or Shariah.

“(President Barack) Obama actually did not want to invoke direct military aid to the rebels fighting to topple the Assad government or even to make use of American military power in Syria for several reasons,” according to Beirut-based international lawyer Franklin Lamb.

“Among these are the lack of American public support for yet another American war in the Middle East, the fact that there appears to be no acceptable alternative to the Assad government on the horizon, the position of the U.S. intelligence community and the State Department and Pentagon that intervention in Syria would potentially turn out very badly for the U.S. and gut what’s left of its influence in the region.”

Now, Iran has announced plans to send some 4,000 troops from the Iranian Revolutionary Guard Corps.

For some time, IRGC advisers have been working alongside Syrian military commanders to help reverse the recent losses by the government. The assistance has been so effective that the Syrian government could regain much of the country within the next six months, sources say.

The most recent massacre of the 60 Shiites underscores the increasing sectarian violence between Shiites and Sunnis into which the Syrian crisis is quickly evolving, with the high prospect it will overflow into neighboring Lebanon.

Sources say the introduction of more weapons in an already volatile crisis will only exacerbate the crisis in Syria and expand it throughout the entire Middle East region.

Such a development ultimately will pit Shiite Iran against Sunni Saudi Arabia, but with a questionable involvement by the United States, which already has been involved in four other Middle East wars.

http://www.wnd.com/2013/06/u-s-strategy-puts-it-in-middle-of-holy-war/  


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Juin - 04:13 (2013)    Sujet du message: VIOLENT PROTESTS IN BRAZIL Répondre en citant

 
 VIOLENT PROTESTS IN BRAZIL

 


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=cqbVEgIAxtk
 

UPDATE

WHAT IS GOING ON IN BRAZIL? PROTESTS, OIL, CIA, MOSSAD, BLACKWATER...


 
VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=BEfGBATRX-4


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Juin - 13:47 (2013)    Sujet du message: ANOTHER JOURNALIST DIES AFTER EXPOSING BIG GOV EXTREMES: MICHAEL HASTINGS MERCEDES "JACK-KNIFED" ON LA FREEWAY Répondre en citant

  ANOTHER JOURNALIST DIES AFTER EXPOSING BIG GOV EXTREMES: MICHAEL HASTINGS MERCEDES "JACK-KNIFED" ON LA FREEWAY

June 19th, 2013 
Posted by: Barry Secrest
Published on June 19th, 2013 @ 03:55:06 pm , using 277 words

Posted in Events and Issues: Credible Resources

A
 witness said his car “suddenly jackknifed” before crossing the median and hitting a tree, causing a ferocious explosion that reportedly threw the engine block of the brand new Mercedes Hastings was driving 30 or 40 yards from the car."

“It sounded like a bomb went off in the middle of the night,” another witness told the TV station. “The house shook, my windows were rattling.”

Last article:  "Why Democrats Love to Spy on Americans"
________

PJ Tatler
By Bryan Preston
Pajamas Media

Journalist Michael Hastings was killed early Tuesday morning in a bizarre car incident in Los Angeles. Hastings, 33, was best known for writing the Rolling Stone story that ended in Gen. Stanley McChrystal’s resignation as head of U.S. forces in Afghanistan.



Hastings’ final story, “Why Democrats Love to Spy on Americans,” was a searing take on the NSA snooping scandal, which Hastings described as “North Korea-esque.” Hastings pulled no punches as he linked the NSA scandal to the Department of Justice’s spying on reporters and the IRS abuse scandal.

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=-OtBnaQlcpo

Hastings built a case that the same Democrats who turned Bush-era anti-terrorism techniques into wedge issues that helped them capture Congress and the White House in 2006 and 2008 were now defending much worse and more widespread spying on American citizens by the Obama administration.

[J]udging by the DOJ’s and FBI’s recent history, it would seem that any new leak case would involve obtaining the phone records of reporters at the Guardian, the Washington Post, employees at various agencies who would have had access to the leaked material, as well as politicians and staffers in Congress—records, we now can safely posit, they already have unchecked and full access to.

Continue Reading

http://www.conservativerefocus.com/blog5.php/2013/06/19/another-journalist-… 
 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Juin - 04:43 (2013)    Sujet du message: HAWK! ALL AGENCIES ACTIVATED DOMESTIC EVENT 10 TO 14 DAYS JUN 21 Répondre en citant

  RUMOR OF WAR OR FALSE FLAG EVENT

HAWK! ALL AGENCIES ACTIVATED DOMESTIC EVENT 10 TO 14 DAYS JUN 21



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=LDVFYMYzcgo


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Juin - 05:12 (2013)    Sujet du message: BRESIL NAZI : « NETTOYAGE » SOCIAL : ASSASSINER LES SANS-ABRI AFIN DE FAIRE PLACE AUX RICHES POUR LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL ! Répondre en citant

BRESIL NAZI : « NETTOYAGE » SOCIAL : ASSASSINER LES SANS-ABRI AFIN DE FAIRE PLACE AUX RICHES POUR LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL !



Chers amis,

Les mass merdia ne nous ont pas avertis de la sinistre et odieuse réalité de ce qui se trame au Brésil…

Certes, nous savons qu’il y a des émeutes au Brésil, mais la véritable raison nous est cachée.

Mais cette raison, la voici :

AFIN DE « FAIRE DE LA PLACE » POUR LES RICHES ET LES TOURISTES LORS DE LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL, L’ETAT ET LA POLICE DU BRÉSIL SONT EN TRAIN D’ASSASSINER DES SANS-ABRI QUI VIVENT DANS LES FAVELAS !!!

Cet ACTE NAZI ET CRIMINEL est l’aboutissement de la logique inhumaine du capitalisme ultralibéral. La vie n’est plus respectée, l’individu n’est plus valorisé en tant que personne, mais selon ce qu’il y a ou non dans son portefeuille !

Et c’est vers CELA que nos sociétés sont en train de plonger !

L’excellent mais néanmoins révoltant article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.

P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !

Source : http://www.wikistrike.com/article-l-etat-bresilien-assassine-des-sdf-pour-preparer-la-coupe-du-monde-2014-118572161.html

Mardi 18 juin 2013

L'ETAT BRESILIEN ASSASSINE DES SDF POUR PREPARER LA COUPE DU MONDE

Le journal El Pais a publié un article faisant froid dans le dos (cf. http://internacional.elpais.com/internacional/2013/04/29/actualidad/1367188751_053079.html ). A RIO DE JANEIRO, LES SANS-ABRIS SERAIENT ASSASSINES POUR NETTOYER LES RUES A UN AN DE LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL.


Un clochard dans les rue de São Paulo / Credit photo Charles Rassaert

Le Foot déchaîne les passions c’est bien connu, mais la préparation de la coupe du monde au Brésil fait-elle perdre la tête aux autorités brésiliennes ? Le 4 avril dernier, j’avais déjà commenté les limites de la POLITIQUE DE « PACIFICATION » DES FAVELAS BRESILIENNES notamment à Rio (cf. http://torredibabel.com/2013/03/04/rio-et-la-reconquete-des-favelas/ ). Cette fois-ci, la question est plus grave.

LES VILLES CHOISIES PAR LA FIFA SONT PARTICULIEREMENT SURVEILLEES. Après qu’une politique de la terre ait été conduite, caractérisée par l’EXPULSION DE FORCE DES AMERINDIENS VIVANT PRES DU STADE mythique le Maracaña ; le journal El Pais rapporte que LES RUES BRESILIENNES SERAIENT NETTOYEES DES SANS-ABRIS POUR ACCUEILLIR LES TOURISTES DE DEMAIN…

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=hAs6kyNEORg

La recrudescence de ces meurtres, soulève la question du NETTOYAGE SOCIAL. En 2009, l’ONU a déjà mis en garde le Brésil sur ces possibles pratiques. CES QUINZE DERNIERS MOIS, 195 ASSASSINATS DE SANS-ABRIS ONT ETE REPERTORIES; LE PLUS SOUVENT, ILS ONT ETE BRULES. EN 2011, LES POLICIERS ONT DEJA ORCHESTRE UN VERITABLE «NETTOYAGE HUMAIN» CONTRE LES SANS-ABRI FAISANT 142 VICTIMES. La Présidente Dilma Rousseff fraîchement élue à l’époque avait promis des mesures pour lutter contre ces meurtres (cf. http://www.publimetro.cl/nota/mundo/en-brasil-anuncian-combate-a-limpieza-humana-contra-quienes-viven-en-la-calle/xIQklw%21XTWTislwE1BI/  )… OR, RIEN N’A sensiblement ETE FAIT.

Pourquoi ce nettoyage humain ?

LE BRESIL ENTEND AINSI PROBABLEMENT LUTTER CONTRE SON IMAGE DE PAYS DANGEREUX QU’ON LUI ASSIMILE FACILEMENT (À noter cette contradiction du pays tropical « ami de tout le monde » mais risqué). Il faut dire que le Brésil a une vieille tradition de violence, les homicides ont longtemps été considérés comme des conflits d’ordre privé.

Le développement du pays et l’attrait des grandes villes ont entraîné le grossissement des bidonvilles et les complications qui s’en suivent (augmentation du chômage, l’essor de la criminalité).


Enfant des rues au Brésil / quartier Liberdade São Paulo/ Crédit photo Charles Rassaert

Selon l’Institut Brésilien de géographie et de statistique (IBGE), moins de 1,8 million de personnes vivent dans les rues et sur les places des villes, et MOINS DE 25% DES VILLES METTENT EN PLACE DES POLITIQUES ADAPTEES POUR CES PERSONNES.

Pourtant, le taux d’homicide à Rio de Janeiro ou Sao Paulo est bien plus bas que Caracas au Venezuela, Washington aux Etats-Unis ou encore Récif au nord du Brésil qu’on passe facilement sous l’anonymat.
Le Brésil est le seul pays du monde où les deux corps de police (militaire et civile) peuvent enquêter dans une même affaire. Il y a ainsi une certaine rivalité entre les POLICES DEJA GANGRENEES PAR LA CORRUPTION. Certains états du Brésil (le Minas Gerais par exemple) accordent des primes aux hommes qui font preuve d’efficacité…

Le fond du problème ne vient-il pas de là ? Comment faire régner l’ordre et mener une POLITIQUE SECURITAIRE stable dès lors qu’un habitant de Rio de Janeiro sur trois fait confiance à la police ?

Source : http://torredibabel.com/2013/05/02/bresil-assassinats-des-sdf-pour-preparer-la-coupe-du-monde-2014/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 00:47 (2013)    Sujet du message: GOVERNMENT ON OFFENSIVE OUTSIDE SYRIA'S CAPITAL Répondre en citant

GOVERNMENT ON OFFENSIVE OUTSIDE SYRIA'S CAPITAL

Published June 22, 2013

Associated Press



June 21, 2013: This image made from amateur video released by Ugarit News, which has been authenticated based on its contents and other AP reporting, shows smoke rises in Damascus, Syria. (AP)

BEIRUT –  Syrian government forces stepped up their attack against rebel strongholds north of the capital Damascus on Saturday, while opposition fighters declared their own offensive in the country's largest city Aleppo.

Both sides intensified operations as an 11-nation group that includes the U.S., dubbed the Friends of Syria, began meeting in Qatar to discuss how to coordinate military and other aid to the rebels seeking to oust Syrian President Bashar Assad.

The Britain-based Syrian Observatory for Human Rights, which relies on an extensive network of activists in Syria, said the shelling of the district of Qaboun has killed three children, including two from the same family, since Friday.

Activists reported heavy shelling on many fronts on districts north of Damascus, apparently an attempt to cut links between rebel-held districts that have served as launching pads for operations against the capital.

The Lebanese TV station Al-Mayadeen, which had a reporter embedded with Syrian government forces in the offensive, quoted a military official as saying that the operation aims to cut rebel supply lines, separate one group from another, and secure the northern entrances to the capital. The regime's forces have struggled for months to regain control of these suburbs.

The Observatory said the neighborhood was being attacked from several different sides, while the shelling has caused structural damage and started fires. Activists from Qaboun posted on Facebook that government forces had brought up new tanks to reinforce its positions outside the neighborhood, and the bombardment had brought buildings down.

The Observatory said rebels targeted a police academy in the nearby Barzeh area Saturday, pushing back against a government attempt to storm the neighborhood. One rebel was killed in overnight fighting, it said.

A recent declaration by the U.S. that it had conclusive evidence that President Bashar Assad's regime used chemical weapons on a small scale against opposition forces prompted Washington to authorize the arming of rebels, a major shift in policy. The decision also followed advances by the government forces aided by fighters from Lebanon's Hezbollah.

Rebels say they have already received new weapons from allied countries-- but not the U.S. -- that they claim will help them to shift the balance of power on the ground. Experts and activists said the new weapons include anti-tank missiles and small quantities of anti-aircraft missiles.

It was not clear if any of the new weapons have made it to the Damascus area. A spokesman for one of the main groups fighting outside of Damascus, the al-Islam brigade, said his group had none of the new weapons. The unnamed spokesman spoke to The Associated Press through Skype.

He said government forces were shelling Barzeh from Qasioun mountain overlooking Damascus. Syria's main Western-backed opposition group said Thursday that 40,000 civilians in the two northern districts of Damascus are suffering from shortages of food and medical supplies.

Rebels and government also clashed in and around the northern city of Aleppo, where government forces announced an offensive earlier this month. Activists said troops clashed in the southern neighborhoods of Rashideen and Hamdaniya and in the western suburbs.

 The Observatory said rebels pounded a military academy in the area, causing a fire in the compound. There were no immediate reports of casualties. In Rashideen, rebel forces have pushed government forces out from parts of the neighborhood, according to the local Aleppo Media Center network and posts on Facebook.

A statement by a coalition of rebel groups, posted on the Center's page, declared that the fighters are launching a new operation to seize control of the western neighborhoods of Aleppo. Amateur showed what appeared to be intense government shelling of villages in the area.

On Saturday, a dozen shells from Syrian forces landed in a northern Lebanese border town, some landing near homes, causing a panic among residents, the Lebanese news agency reported.

Syria's official news agency said government troops were targeting a group of infiltrators across the border. It gave no further details.

Rockets from Syria fall regularly into towns and villages near the border. On Friday, a rocket slammed into a suburb of Beirut, bringing the war closer to Lebanon's bustling capital, the second in less than a month. No one claimed responsibility for that attack, but rebels in Syria have vowed to retaliate against Hezbollah's Beirut strongholds for its increasingly active role assisting Assad.

Syria's 2-year civil war has killed nearly 93,000 people. It increasingly pits Sunni against Shiite Muslims and threatening the stability of Syria's neighbors.

http://www.foxnews.com/world/2013/06/22/government-on-offensive-outside-syria-capital/?test=latestnews


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 18:45 (2013)    Sujet du message: TRAITE DES PERSONNES : UNE EXPERTE DE L'ONU EXORTE LE MAROC À ADOPTER UNE APPROCHE CENTRÉE SUR LES VICTIMES Répondre en citant

TRAITE DES PERSONNES : UNE EXPERTE DE L'ONU EXORTE LE MAROC À ADOPTER UNE APPROCHE CENTRÉE SUR LES VICTIMES

Et les autres pays qui font ces choses abominables, que fait les Nations Unies ? Quand lorsque des personnes importantes se rendent dans les camps de réfugiés de l’ONU et achètent des femmes et jeunes filles pour une bouchée de pain, qu’ils les marient et s’en débarrassent comme d’une vieille chaussette par après, que font les Nations Unies pour protéger toutes les femmes réfugiées, à la merci des tyrans ? Rien. De plus en plus de camps de réfugiés sont attaqués et rien ni personne ne semble être là pour protéger toutes ces civilisations. 

 Quelle sera donc cette approche proposée ? Un autre contrôle de plus soit disant sécuritaire et une aide plus grande pour amener cet esclavage global de la gente féminine! Remarquez qu'aucun groupe féministe ne se tient debout contre ce qui prend place. C'est le silence total ce qui nous montre bien que derrière tout ce mouvement féministe, des personnes radicales ont joué un rôle important pour tromper les femmes, leur faisant croire qu'elles étaient vraiment libres. Libre de quoi? De pécher, de se faire avorter, de vitre une vie débridée, de détruire l'identité de l'homme, etc. Mais à part cela, qu'ont fait tous ses groupes féministes et que font-elles maintenant? 

Une de ces ruses derrière cette "approche centrée sur les victimes"  est de mettre les femmes sous la tutelle de "sœurs islamiques" ou ceux de leur famille proche, déjà eux-mêmes bien soumis et endoctrinés à ce système de terreur, qui auront plein contrôle de surveillance sur ces femmes et qui devront se soumettre à ses marâtres et nouveaux maîtres qui leurs trouveront de "bons maris" qui les utiliseront selon leur bon désir par la suite.


La Rapporteuse spéciale Joy Ngozi Ezeilo.

25 juin 2013 – La Rapporteure spéciale des Nations Unies sur la traite des personnes, en particulier les femmes et les enfants, Joy Ngozi Ezeilo, a exhorté mardi le Gouvernement marocain à garantir une approche centrée sur les victimes dans le cadre de la lutte contre la traite des personnes.

« Le Maroc fait face à de nombreux défis en tant que pays d'origine et de transit et de plus en plus en tant que pays de destination pour les victimes de la traite de personnes », souligne Mme Ezeilo dans un communiqué de presse publié à la fin d'une visite officielle de cinq jours dans ce pays.

La Rapporteure spéciale a félicité le Gouvernement du Maroc pour la ratification du Protocole des Nations Unies sur la traite des personnes et a vivement recommandé que les normes dudit protocole soient traduites en actions concrètes visant à mieux protéger et porter assistance aux victimes, prévenir la traite des personnes et sanctionner les auteurs de ce crime. Elle a cependant également exhorté le gouvernement à effectuer des enquêtes plus approfondies pour connaitre l'étendue du problème.

Mme Ezeilo a indiqué que « la préoccupation la plus immédiat est celui de l'absence d'un cadre juridique adéquat dans la lutte contre la traite des personnes » puisque les migrants en situation irrégulière sont de plus en plus vulnérables à la traite de personnes à des fins de travail forcé, de servitude domestique et d'exploitation sexuelle.

« L'absence d'outils appropriés et de protocoles d'identification des victimes fait que ces dernières demeurent pour la plupart non identifiées ou sont confondues avec les migrants irréguliers », déclare Mme Ezeilo. Selon elle, le Maroc devrait mettre en place un mécanisme adéquat pour la collecte des données permettant de déterminer le taux de prévalence ainsi que les diverses formes et manifestations du phénomène de la traite des personnes dans le pays.

La Rapporteure spéciale a également exprimé des préoccupations au sujet de l'insuffisance des services de protection et d'assistance à ces victimes et a déclaré que « la disponibilité et l'accès aux centres d'accueil restent très limités pour les personnes exposées à diverses formes de violence et d'exploitations ainsi qu'aux risques liés a la traite de personnes ».

Mme Ezeilo a recommandé au gouvernement de nommer un rapporteur national dont la mission serait de superviser la mise en place, le progrès et les impacts d'une législation en matière de traite des personnes sur les droits de l'homme, y la mise en place d'un système d'identification des victimes de la traite.

Au cours de sa mission, Mme Ezeilo a rencontré les représentants des autorités compétentes, du pouvoir judiciaire et des institutions nationales impliqués dans la lutte contre le trafic, ainsi que les représentants de l'ONU, des organisations internationales et de la société civile, mais aussi des victimes de la traite des personnes ainsi que leurs représentants. La Rapporteuse spéciale s'est rendue à Rabat, Casablanca et Tanger.

Le 20 juin, la Rapporteure spéciale a également visité Dakhla, au Sahara Occidental, ou elle s'est entretenue avec plusieurs interlocuteurs. Elle salue la volonté des autorités d'institutionnaliser des bonnes pratiques qu'elle a constatées à travers les réponses médicales et juridiques d'assistance aux femmes victimes de violences. Néanmoins, elle a demandé aux autorités de renforcer les capacités pour pouvoir identifier les cas de traite des personnes et de prendre de nouvelles mesures pour réduire la vulnérabilité des victimes potentielles et d'assurer la protection adéquate des migrants et de leurs familles.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=30596&Cr=maroc&Cr1=#.UcnClza1ZxA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 19:09 (2013)    Sujet du message: L'UNRWA CONDAMNE UNE ATTAQUE CONTRE UN CAMP DE RÉFUGIÉS PALESTINIENS EN SYRIE QUI A FAIT SIX MORTS Répondre en citant

L'UNRWA CONDAMNE UNE ATTAQUE CONTRE UN CAMP DE RÉFUGIÉS PALESTINIENS EN SYRIE QUI A FAIT SIX MORTS
 
 
Les camps de réfugiés sont des camps de concentrations à ciel ouvert. Est-ce Israël qui tient captif et prisonniers toutes ces personnes ou n’est-ce pas les Nations Unies, qui eux soumettent des peuples entiers à leur bon vouloir sous le couvert de la protection des réfugiés? Où est cette vaste coalition islamique pour aider leurs frères et sœurs musulmans? Où est l'OIC, le Qatar, l'Arabie Saoudite, la Turquie, l'Iran, etc. Personne ne fait rien pour ses "réfugiés".


Un véhicule de l'UNRWA dans un camp de réfugiés palestiniens en Syrie. Photo: UNRWA
 
21 juin 2013 – L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) a fermement condamné, vendredi, le meurtre de six Palestiniens lors d'une attaque au mortier contre le camp de réfugiés de Khan Eshieh, mercredi 19 juin.

«Un obus de mortier a explosé dans une école de l'UNRWA qui abrite des réfugiés de Palestine. Aux moins cinq personnes, dont deux enfants et deux femmes, ont été tuées à l'intérieur de l'école et 11 autres ont été grièvement blessées, dont un membre du personnel de l'UNRWA», a affirmé l'agence onusienne dans un communiqué de presse.

« Un réfugié a également été tué lors d'une explosion dans une autre partie du camp », ajoute l'UNRWA, en condamnant ce mépris manifeste pour la vie des civils.

Les personnes blessées n'ont reçu aucun soin médical pendant toute la nuit puisque les combats ont empêché leur évacuation jusqu'au matin du jour après. Malgré la poursuite des violents combats, l'UNRWA a réussi à faire parvenir de l'aide au camp.

«L'UNRWA déplore que les camps de réfugiés de Palestine en Syrie soient désormais directement touchés par le conflit», poursuit l'agence, en précisant que l'attaque contre le camp de Khan Eshieh intervient à un moment où le conflit armé dans plusieurs régions de la Syrie - y compris dans la périphérie de la capitale Damas où sont situés la majorité des camps de réfugiés palestiniens – connaît une escalade.

L'UNRWA appelle toutes les parties prenantes au conflit syrien de cesser toutes hostilités dans les camps de réfugiés palestiniens et autre zones civiles, et de s'acquitter de leurs obligations en vertu du droit humanitaire international, dont l'obligation de protéger les civils.

De son côté, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a prévenu que les températures estivales, le surpeuplement et la détérioration de la situation hygiénique menacaient désormais plus de quatre millions d'enfants en Syrie.

«Sans accès adéquat à l'eau potable et à l'assainissement, le risque pour les enfants en Syrie et les enfants réfugiés dans la région de tomber malades, de diarrhée notamment, s'en trouve accru », a déclaré la Directrice régionale de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Maria Calivis.

Avec l'escalade du conflit en Syrie, de plus en plus de personnes sont déracinées et contraintes au déplacement. L'UNICEF a renforcé les efforts pour fournir de l'eau potable, un accès à l'assainissement et des services d'hygiène pour près de 9 millions de personnes dans la région depuis le début de l'année.

Cependant, l'agence affirme avoir besoin de davantage de ressources financière pour pouvoir continuer à répondre aux besoins. « La fourniture d'eau, d'assainissement et de kits hygiéniques aux personnes affectées par la crise est notre programme le plus onéreux mais également celui qui est le plus sous-financé », a souligné Mme Calivis.

L'UNICEF affirme avoir besoin de plus de 200 millions de dollars cette année pour les programmes d'eau, d'assainissement et d'hygiène en Syrie, Liban, Jordanie et en Iraq pour 2013. À ce jour, il manque 124 millions de dollars pour atteindre cet objectif.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=30581&Cr=Syrie&Cr1=#.UcnMHTa1ZxA


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Juin - 02:18 (2013)    Sujet du message: FEDS & LOCAL SHERIFFS STOPPING TRAFFIC TO TAKE BLOOD?! WTF? Répondre en citant



FEDS & LOCAL SHERIFFS STOPPING TRAFFIC TO TAKE BLOOD?! WTF?


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=mRCyjr0WysI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Juin - 13:49 (2013)    Sujet du message: NETANYAHU TELLS TROOPS NORTHERN TRAINING IS ‘NOT THEORETICAL’ Répondre en citant

 


RUMOR OF GLOBAL WAR 

 NETANYAHU TELLS TROOPS NORTHERN TRAINING IS ‘NOT THEORETICAL’

‘Instill the fear of death into enemy,’ PM advises as he reviews Golan Heights drill; defense minister warns call-up may come soon

By Stuart Winer June 26, 2013, 2:33 pm 2



 

Prime Minister Benjamin Netanyahu, left, and Defense Minister Moshe Ya'alon viewing a drill of the Golani Brigade in the Golan Heights on Wednesday. (photo credit: Kobi Gideon /GPO /Flash90)

Prime Minister Benjamin Netanyahu told troops practicing maneuvers on the Golan Heights Wednesday that their training may be put to use in the near future, as opposed to exercises in past years, which were just “theoretical.”

“The reality around us is changing and is volatile. We need to be suitably prepared,” Netanyahu said.

Netanyahu was joined by Defense Minister Moshe Ya’alon and IDF Chief of Staff Benny Gantz as he watched soldiers from the Golani Brigade during drills that included the use of tanks and armored personnel carriers.

The exercise came as an increasingly skittish Israel is preparing for the possibility of the Syrian civil war spilling across its borders. Earlier this month, rebels briefly took control of the Quneitra border crossing, bringing the two-year civil war to the Jewish state’s doorstep.

While stressing that he was not challenging anyone, the prime minister warned that “no one will attack the State of Israel without a strong and decisive response.”

Israel in the past has responded to cross-border fire by striking back at Syrian troops, though the flareups usually die down. Jerusalem was also reportedly behind a series of airstrikes on weapons sites in Damascus over the past year.

Ya’alon also cautioned that the soldiers may soon have to put their training into practice.

“Golani, along with other combat units in the IDF, may find itself called to battle on short notice,” Ya’alon said. “This exercise, along with others in recent days, has special significance at this time and in this place.”

Netanyahu, a former commando, also dispensed advice on having the right attitude in combat.

“The battlefield is a realm of the unknown and one must have the will to break the adversary and, at the moment of truth, to instill in him the fear of death,” he said. “That’s how you win a battle, and if they try us we will know how to best them.”

http://www.timesofisrael.com/netanyahu-tells-troops-northern-training-is-not-theoretical/#.UcrxNVSmK3o.facebook


Dernière édition par maria le Jeu 27 Juin - 14:12 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Juin - 14:01 (2013)    Sujet du message: MARIA: WHAT I NEED FROM YOU - OBAMA Répondre en citant

  
 


RUMOR OF GLOBAL WAR

   


MARIA: WHAT I NEED FROM YOU - OBAMA   

----- Forwarded Message -----
From: Barack Obama <info@barackobama.com>
To: Maria Leroux <marialeroux1@yahoo.ca>
Sent: Tuesday, June 25, 2013 5:11:37 PM
Subject: Maria: What I need from you

Maria --
I told Congress in February that if they didn't take action to fight climate change, then I would.

Today, I announced a plan of action to make good on that promise.

My administration is taking steps to cut carbon pollution, prepare our nation for the unavoidable impact of climate change, and put America's best and brightest to work to solve this issue on a global scale.

One thing we know is we'll face a well-organized and well-financed opposition by the special interests that profit from keeping things the way they are -- and there are members of Congress who fundamentally deny the science on this issue.

But we cannot stand by any longer.

I need to know you'll fight alongside me. Say you will.

Over the next few months and years, I'm going to need the millions of OFA supporters who understand that we have a responsibility to future generations to fight climate change to join me, and be a force of change in your communities.

We owe it to our children and grandchildren to take action -- and now is the time.

Today, I'm here to tell you I am committed to doing my part.

Say you'll do yours:

http://my.barackobama.com/Stand-Up-Against-Climate-Change

Thanks,

Barack




 


Dernière édition par maria le Jeu 27 Juin - 14:13 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Juin - 14:09 (2013)    Sujet du message: CHINA JOINS RUSSIA, ORDERS MILITARY TO PREPARE FOR WORLD WAR III Répondre en citant

    
 


RUMOR OF GLOBAL WAR
 
CHINA JOINS RUSSIA, ORDERS MILITARY TO PREPARE FOR WORLD WAR III

Posted by EU Times on Dec 7th, 2011 //

 

A grim Ministry of Defense bulletin issued to Prime Minister Putin and President Medvedev today states that President Hu has “agreed in principal” that the only way to stop the West’s aggression led by the United States is through “direct and immediate military action” and that the Chinese leader has ordered his Naval Forces to “prepare for warfare.”

Hu’s call for war joins Chinese Rear Admiral and prominent military commentator Zhang Zhaozhong who, likewise, warned this past week that: “China will not hesitate to protect Iran even with a Third World War,” and Russian General Nikolai Makarov who grimly stated last week: “I do not rule out local and regional armed conflicts developing into a large-scale war, including using nuclear weapons.”

A new US intelligence report has also stated that China has up to 3000 nuclear weapons compared with general estimates of between 80 and 400. To further pour more gasoline on the fire, the Washington Times has just reported that North Korea is making missile able to hit the US.

The raising of global tensions between the East and West was exploded this past fortnight when Russian Ambassador Vladimir Titorenko and two of his aides retuning from Syria were brutally assaulted and put in hospital by Qatar security forces allegedly aided by CIA and British MI6 agents attempting to gain access to diplomatic pouches containing information from Syrian intelligence that the United States was flooding Syria and Iran with the same US-backed al Qaida mercenaries who toppled the Libyan government.

Further evidence in these diplomatic pouches, this bulletin says, reveals that the United States is preparing an “ultimate solution” to the Middle East Crisis should nuclear war break out by attacking Syria and Iran with lethal biological agents intended to kill tens of millions of innocent civilians.

The discovery of the biological agent to be used by the West was revealed a fortnight ago by Dutch virologist Ron Fouchier of the Erasmus Medical Centre in the Netherlands who lead a team of scientists that discovered that a mere five mutations to the avian flu virus was sufficient to make it spread far more easily and would make it the most lethal killer of mankind ever invented.

Should the US begin an attack utilizing this deadly virus, this bulletin continues, its most likely method of delivery would be via its RQ-170 Sentinel Drone which is operated by the CIA.

These frightening assessments of future US actions against its enemies were revealed in this bulletin based upon Russian intelligence analysts examination of the RQ-170 Sentinel Drone brought down over Iranian territory last week by the Russian made Avtobaza ground-based electronic intelligence and jamming system used against this unmanned aerial vehicle with little damage and that showed it be equipped with a sophisticated aerosol delivery system.

Important to note is that the Western powers first use of a deadly flu virus to destroy their enemies and overthrow the established global order was first used less than a century ago in 1918 when the Spanish Flu variant was unleashed at the ending of World War I and killed an estimated 50-100 million people which represented fully 3-6% of the world’s entire population. Some 500 million, or 27%, were infected.

Archived KGB files on the Spanish Flu pandemic have always stated that this deadly virus was “bio-engineered” by US military scientists who used as their “guinea pigs” American Soldiers who were the first recorded victims and were stationed at Fort Riley, Kansas.

To fully understand the underlying reasons behind the United States and its Western allies push for Total Global War was recently detailed by the top American investigative journalist Greg Hunter whose shocking in depth report titled “Is the World Spinning Out of Control?” revealed that the entire edifice of the Western economic systems is crumbling under the weight of over $100 Trillion in debt no one is able to pay and wherein he warned: “Never in history has the world been this close to total financial chaos and nuclear war at the same time.”

Sadly, but as always, the American people are not being allowed to know the horrific future their elite leaders are planning for them, a situation made even worse this past week when the US Senate passed a new law by a 93-7 vote that is warned will destroy America for all time by giving total control of this once free nation over to its military forces and destroy their Constitution.

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=EC_vzQMRs9w  

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jQnHwZ1Uxo0

As we noted in our previous report, it is worth mentioning again the words of the American Founding Father, Thomas Jefferson, who warned his fellow citizens over 200 years ago about what is happening today by saying:

“I believe that banking institutions are more dangerous to our liberties than standing armies. If the American people ever allow private banks to control the issue of their currency, first by inflation, then by deflation, the banks and corporations that will grow up around will deprive the people of all property until their children wake-up homeless on the continent their fathers conquered.”

http://www.eutimes.net/2011/12/china-joins-russia-orders-military-to-prepare-for-world-war-iii/  


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 14:57 (2013)    Sujet du message: SNOWDEN ACCEPTE PAR BOLIVIE, VENEZUELA & NICARAGUA ! Répondre en citant

AFFAIRE SNOWDEN : LE VENEZUELA, LE NICARAGUA ET LA BOLIVIE SONT JUSQU'À PRESENT LES SEULS PAYS A AVOIR EU SUFFISAMMENT DE COURAGE QUE POUR ACCEPTER DE DONNER L’ASILE A EDWARD SNOWDEN !






Chers amis,


En lisant ce qui suit, une vérité indéniable s’impose : afin d’arrêter Edward Snowden (et sans doute afin  de pouvoir le torturer), les USA liberticides, totalitaires et nazis sont prêts à tout ! SNOWDEN AVAIT RÉVÉLÉ L’EXISTENCE DU SYSTÈME D’ESPIONNAGE AMÉRICAIN PRISM TOUCHANT LE MONDE ENTIER, IL Y A QUELQUES SEMAINES…

Une autre chose apparaît de façon évidente : la plupart de nos pays d’Europe occidentale sont totalement VENDUS aux intérêts américains, et sont menés par une bande de sans-couilles ! On se souviendra en effet que déjà du temps de la guerre contre le terrorisme en Irak et en Afghanistan, les pays européens avaient accepté – en tout cas tacitement – que les USA installent des « prisons secrètes » sur le territoire européen…

LE PORTUGAL, L’ESPAGNE, LES PAYS-BAS, LA FRANCE L’ALLEMAGNE, LA NORVÈGE, LA POLOGNE, L’ISLANDE, L’AUTRICHE, LA FINLANDE MAIS AUSSI LE BRÉSIL (QUI NE SE SOUCIENT AUCUNEMENT DES LIBERTES DE LEURS POPULATIONS OU DE L’ESPIONNAGE DONT CELLES-CI FONT L’OBJET) ONT REFUSÉ D’ACCORDER L’ASILE À SNOWDEN, DONT LA VIE EST MENACÉE POUR AVOIR RÉVÉLÉ L’ESPIONNAGE GÉNÉRALISÉ EFFECTUE VIA LE SYSTÈME AMERICAIN « PRISM ».

On a même bloqué l’avion dans lequel se trouvait le président bolivien Evo Morales sous la simple SUSPICION que Snowden se trouvait à bord. L’attitude des odieux dirigeants de la France à cet égard fut de loin la plus hypocrite et la plus lamentable : ils ont prétendu qu’ils « ne savaient pas » ce qu’il s’était passé ! Solution de facilité, donc, et mensonge éhonté…  Pitoyable, hypocrite, mou, désastreux… et totalement inacceptable !

Honte à ces pays vendus aux Etats-Unis ! Edward Snowden est un HEROS, un défenseur des libertés, et il devrait être accueilli dignement et avec honneur dans n’importe quel pays !

FINALEMENT, LES SEULS PAYS À AVOIR ACCORDÉ L’ASILE À SNOWDEN JUSQU’À PRÉSENT SONT LE VENEZUELA, LE NICARAGUA ET… LA BOLIVIE (MORALES TIENT DONC LÀ AUSSI SA REVANCHE). CES PAYS SONT LES SEULS À AVOIR EU LE COURAGE DE DÉFENDRE LES LIBERTÉS ET DE DONNER ASILE À UN HÉROS ! A CE TITRE, ILS REÇOIVENT TOUTE MA CONSIDÉRATION.

LE RESTE DES PAYS NE SONT QU’UN RAMASSIS DE PLEUTRES, DE CORROMPUS ET DE PITOYABLES HOMMES DE MAIN DES USA…


L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BONNE AMÉRICANISATION, BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.wikistrike.com/article-espionnage-la-bolivie-offre-a-son-tour-l-…

Dimanche 7 juillet 2013



ESPIONNAGE : LE VENEZUELA, LE NICARAGUA ET LA BOLIVIE OFFRENT L'ASILE A EDWARD SNOWDEN





SNOWDEN - APRES LE VENEZUELA ET LE NICARAGUA, C'EST AU TOUR DE LA BOLIVIE D'OFFRIR L'ASILE A EDWARD SNOWDEN. Le président bolivien, EVO MORALES, a annoncé samedi 6 juillet qu'il offrirait l'asile politique à l'ex-consultant américain de la NSA, si celui-ci le lui demandait, lors d'un discours devant des agriculteurs à Oruro, dans le sud-ouest de la Bolivie. "EN SIGNE DE PROTESTATION, JE VOUDRAIS DIRE AUX EUROPEENS ET AUX AMERICAINS DU NORD : MAINTENANT, NOUS ALLONS ACCORDER L'ASILE SI CET AMERICAIN PERSECUTE PAR SES COMPATRIOTES NOUS LE DEMANDE. NOUS N'AVONS PAS PEUR", A ASSURE LE PRESIDENT BOLIVIEN.

LA VEILLE, LE PRESIDENT DU VENEZUELA, NICOLAS MADURO, ET LE PRESIDENT DU NICARAGUA, DANIEL ORTEGA, ONT TOUS DEUX AFFIRME VENDREDI 5 JUILLET QU'ILS ETAIENT DISPOSES A ACCORDER L'ASILE A L'EX-CONSULTANT DE L'AGENCE DE LA SECURITE AMERICAINE EDWARD SNOWDEN, au moment où celui-ci, bloqué depuis 13 jours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, voyait sa situation s'enliser, le forçant à solliciter six nouveaux pays.

NICOLAS MADURO A ANNONCE VENDREDI 5 JUILLET AU COURS D'UNE CELEBRATION DE L'INDEPENDANCE DU VENEZUELA QU'IL ACCORDAIT "L'ASILE HUMANITAIRE AU JEUNE SNOWDEN POUR LE PROTEGER DE LA PERSECUTION DE L'EMPIRE LE PLUS PUISSANT DU MONDE, QUI S'EST DECHAINEE SUR LUI".

"NOUS, NOUS SOMMES OUVERTS ET RESPECTUEUX DU DROIT D'ASILE ET IL EST CLAIR QUE SI LES CIRCONSTANCES LE PERMETTENT, NOUS RECEVRONS SNOWDEN AVEC GRAND PLAISIR ET LUI DONNERONS L'ASILE ICI AU NICARAGUA", A DECLARE POUR SA PART DANIEL ORTEGA, QUI A CONFIRME AVOIR REÇU UNE DEMANDE DE M. SNOWDEN A L'AMBASSADE DU NICARAGUA A MOSCOU.



Une situation très complexe


Ces annonces des deux chefs d'Etat interviennent le jour même où WikiLeaks a annoncé sur son compte Twitter qu'Edward Snowden, qui avait précédemment adressé des demandes à 21 Etats, "a demandé l'asile auprès de six autres pays". Le site fondé par Julian Assange s'est refusé à divulguer pour le moment le nom des capitales sollicitées, "de crainte d'une TENTATIVE D'INGERENCE DE LA PART DES ETATS-UNIS".
La situation du réfugié s'enlise, s'accordaient à estimer vendredi les analystes à Moscou. "Le risque de voir Snowden bloqué à Moscou pour un temps indéterminé est de plus en plus grand", estimait Maria Lipman, de l'antenne moscovite du Centre Carnegie.

LE FUGITIF AMERICAIN A FAIT AU DEBUT DE LA SEMAINE DES DEMANDES D'ASILE A 21 PAYS, MAIS LA FRANCE ET L'ITALIE ONT FAIT SAVOIR JEUDI QU'ELLES NE L'ACCUEILLERAIENT PAS, EMBOITANT AINSI LE PAS A L'ALLEMAGNE, AU BRESIL, A LA NORVEGE, L'INDE, LA POLOGNE, L'ISLANDE, L'AUTRICHE, LA FINLANDE, AUX PAYS-BAS ET A L'ESPAGNE.



La diplomatie russe a botté en touche


De son côté, la diplomatie russe a botté en touche, refusant de commenter davantage une affaire de plus en plus embarrassante. "Nous n'avons plus de commentaires sur ce sujet", a répondu le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch lors de son briefing hebdomadaire.

La veille, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait répété que Moscou ne pouvait en rien influer sur le sort du jeune homme, qui a du reste renoncé à demander l'asile à la Russie après que LE PRESIDENT VLADIMIR POUTINE A EXIGE DE LUI QU'IL CESSE SES REVELATIONS QUI FONT "DU TORT" AUX ETATS-UNIS.

L'informaticien, à l'origine de REVELATIONS FRACASSANTES SUR UN PROGRAMME AMERICAIN SECRET DE SURVEILLANCE DES COMMUNICATIONS MONDIALES, a été au centre d'un imbroglio diplomatique en début de semaine.



Une agression pour toute l'Amérique Latine


De retour mardi d'une visite à Moscou, LE PRESIDENT BOLIVIEN EVO MORALES, qui s'était dit prêt à accueillir le jeune homme dans son pays si celui-ci en faisait la demande, A VU SON AVION CONTRAINT DE FAIRE UNE ESCALE DE 13 HEURES A VIENNE APRES QUE PLUSIEURS PAYS EUROPEENS, LE SOUPÇONNANT DE RAMENER SNOWDEN AVEC LUI, LUI EURENT REFUSE LE SURVOL DE LEUR ESPACE AERIEN.

Jeudi, LE CHEF DE L'ETAT BOLIVIEN A ACCUSE WASHINGTON D'AVOIR FAIT PRESSION SUR LA FRANCE, L'ESPAGNE, LE PORTUGAL ET L'ITALIE POUR QU'ILS INTERDISENT CE SURVOL, ET MENACE DE FERMER L'AMBASSADE DES ETATS-UNIS A LA PAZ. LA BOLIVIE, SOUTENUE PAR CERTAINS DES SES ALLIES TRADITIONNELS (EQUATEUR, SURINAM, ARGENTINE, URUGUAY ET VENEZUELA), A PAR AILLEURS EXIGE DES EXCUSES PUBLIQUES ET DES EXPLICATIONS.

Dans une déclaration commune, ces pays membres de l'Union des nations sud-américaines (Unasur, qui regroupe 12 pays) ont notamment relevé que "L'OFFENSE" SUBIE PAR MORALES EN EUROPE N'ETAIT PAS SEULEMENT UN AFFRONT PERSONNEL MAIS CONSTITUAIT UNE AGRESSION POUR TOUTE L'AMERIQUE LATINE.



De nombreuses tensions


MOSCOU A AUSSI CONDAMNE JEUDI L'ATTITUDE DE LA FRANCE, DE L'ESPAGNE ET DU PORTUGAL, JUGEANT QU'ELLE NE POUVAIT "GUERE ETRE CONSIDEREE COMME UN ACTE AMICAL A L'EGARD DE LA BOLIVIE, AINSI QUE DE LA RUSSIE". Paris avait exprimé ses "regrets" mercredi, AFFIRMANT NE PAS SAVOIR au moment des faits que le président bolivien était à bord de l'avion.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Garcia Margallo a appelé vendredi à l'apaisement des relations diplomatiques."La réaction de tous les pays européens, qui ont adopté des mesures, bonnes ou mauvaises, s'est FONDEE SUR L'INFORMATION QUE NOUS AVIONS REÇUE", SELON LAQUELLE EDWARD SNOWDEN SE TROUVAIT A BORD DE L'AVION, a-t-il plaidé.

En France, cet épisode a suscité de vives critiques de l'opposition, QUI A ACCUSE LE GOUVERNEMENT DE S'ETRE PLIE AUX VOLONTES DES ETATS-UNIS. Parallèlement, l'influent quotidien Le Monde a accusé les services secrets français de mener eux-mêmes une surveillance électronique à grande échelle.
 

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2013/07/06/espionnage-venuzuela-asile-edward-s…


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 22:37 (2013)    Sujet du message: SNOWDEN REVELE LE RESEAU SAURON DE SATELLITES-ESPIONS ! Répondre en citant




VITAL ! APRES « PRISM », EDWARD SNOWDEN REVELE LE SYSTEME ORBITAL DE SATELLITES-ESPIONS : SAURON !!!









Chers amis,


EDWARD SNOWDEN CONTINUE DE BALANCER DES INFORMATIONS GRAVISSIMES, PRENANT AINSI DAVANTAGE DE RISQUES.

CETTE FOIS, C’EST D’UN SYSTÈME ORBITAL DE SATELLITES-ESPIONS PORTANT LE NOM DE "SAURON"   (POUR SEMI-AUTONOMOUS ULTRA-HIGH-RESOLUTION ORBITAL NETWORK) DONT IL S'AGIT !

CE RÉSEAU DE SATELLITE À BASSE ORBITE PERMET DE TOUT FILMER SUR LA PLANÈTE, JUSQU’À DE PETITES CHOSES QUI NE MESURENT PAS PLUS D’UN CENTIMÈTRE !!!


Bien entendu, le nom « Sauron » renvoie au personnage diabolique de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Pour rappel, Sauron est représenté par un œil unique, toujours à la recherche de l’Anneau unique du pouvoir… Il s’agit donc, en même temps, d’une RÉFÉRENCE À L’ŒIL-QUI-VOIT-TOUT DU NOUVEL ORDRE MONDIAL !

Les populations vont-elles ENFIN se réveiller ? Ou vont-elles se laisser envahir et déborder totalement par les technologies liberticides, et ce jusqu’à perdre toute liberté et peut-être même la vie ? Imaginez en effet ce que les nazis auraient pu faire avec ce genre de technologie… Seul hic : les USA sont désormais devenus aussi totalitaires que les nazis ne l’étaient !

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m’a signalé cet article !



Source : http://www.wikistrike.com/article-apres-prism-snowden-devoile-sauron-un-pro…

Lundi 8 juillet 2013





APRÈS PRISM, SNOWDEN DÉVOILE SAURON, UN PROGRAMME DE SURVEILLANCE SATELLITAIRE DE LA NSA






MOSCOU, Russie – EDWARD SNOWDEN, le lanceur d’alerte qui a récemment dévoilé le programme d’écoute électronique de la NSA PRISM, A RÉVÉLÉ UN AUTRE SYSTÈME DE SURVEILLANCE INSIDIEUX QUI VISE LES CITOYENS VENDREDI APRÈS-MIDI, dans une conversation avec des reporters d’Internet Chronicle.

SAURON, OU LE SEMI-AUTONOMOUS ULTRA-HIGH-RESOLUTION ORBITAL NETWORK (RÉSEAU ORBITAL SEMI-AUTONOME À HAUTE RÉSOLUTION, NDT), EST COMPOSÉ DE CENTAINES DE CAMÉRAS EN ORBITE BASSE QUI PEUVENT DISTINGUER DES OBJETS AUSSI PETITS QU’UN CENTIMÈTRE EN TAILLE.

IL Y A TELLEMENT DE SATELLITES DANS CE RÉSEAU QU’ILS SONT CAPABLES DE CONTRÔLER TOUTE LA SURFACE HABITÉE DE LA PLANÈTE SANS INTERRUPTION. Selon les diapos que Snowden a partagées, prises de la présentation de SAURON par la NSA, CHAQUE SATELLITE-ESPION EST RELIÉ À UNE BANQUE DE DONNÉES QUI PEUT ENREGISTRER LES IMAGES CAPTURÉES INDÉFINIMENT.

SAURON EST ÉGALEMENT UNE RÉFÉRENCE À UN PERSONNAGE MALÉFIQUE DE LA TRILOGIE DE J.R.R. TOLKIEN "LE SEIGNEUR DES ANNEAUX", UN DÉMIURGE DU MAL ET DE LA DISCORDE QUI APPARAÎT DANS LE MONDE COMME UN OEIL UNIQUE, PERPÉTUELLEMENT EN RECHERCHE.

Snowden, qui avait l’air d’un homme qui n’a pas dormi depuis des semaines, a parlé avec des reporters d’Internet Chronicle dans un couloir de transit de l’aéroport moscovite Sheremetyevo. Presque en chuchotant, Snowden a dit, "C’EST CHOQUANT QUE LE GOUVERNEMENT US S’APPROPRIE UN SYMBOLISME SI MALÉFIQUE POUR UN SOI-DISANT SYSTÈME DE SÉCURITÉ COMME CELUI-CI. IL Y A PEU DE DOUTES QUE CE PROGRAMME – je n’en prononcerai pas le nom ici – NE SE PRÉOCCUPE PAS DE LA SÉCURITÉ DES CITOYENS, MAIS PLUTÔT, QU’IL S’AGISSE D’UNE TENTATIVE ÉHONTÉE DE PRISE DE POUVOIR POUR L’INTÉRÊT DU POUVOIR."

http://globalepresse.com/2013/07/07/snowden-revele-le-programme-de-surveill…


Source originale :
http://www.chronicle.su/news/snowden-unveils-nsa-spy-satellite-sauron-progr…


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Jeu 11 Juil - 19:28 (2013)    Sujet du message: : DES CADAVRES DE CONDAMNÉS À MORT CHINOIS RECYCLÉS Répondre en citant








Sans commentaire… mais préparez vos sacs vomitifs.

Il semble que nous revenions au temps des Nazis, où des savons étaient fabriqués à partir des restes humains des prisonniers des camps d’extermination… mais cette fois, en version chinoise, et avec du collagène tiré de la peau des prisonniers exécutés ! Le tout avec le silence tacite (donc, l’ACCEPTATION) des raclures qui dirigent l’Union européenne, qui ne font absolument rien pour réguler quoi que ce soit !  

Vic.


P.S. : un immense merci à la personne qui m'a signalé cet article !









Source : http://margarida.over-blog.com.over-blog.com/article-des-cadavres-de-condam…


DES CADAVRES DE CONDAMNÉS À MORT CHINOIS RECYCLÉS EN PRODUITS DE BEAUTÉ POUR L’EUROPE



Tellement horrible cette info qu'on a du mal à y croire !

Celles qui comme moi ne font rien pour paraître plus jeunes seront soulagées autant que je l'ai été après la lecture de cet article où on atteint le comble de l'horreur !

Quand on sait que CES FAITS ONT ÉTÉ DÉNONCÉS DÈS 2001 ET QUE L'EUROPE N'A PAS ENCORE LÉGIFÉRÉ POUR RÉGLEMENTER L'ORIGINE ET LA FABRICATION DES COMPOSANTES DES PRODUITS DE BEAUTÉ, on se demande ce que font les députés européens en dehors de leur déplacement hebdomadaire à seule fin de percevoir leurs émoluments ?!!

Après avoir lu cet article, les femmes qui se servent du collagène pour paraître plus jeunes mais sûrement pas plus belles, la plupart ayant l'air d'avoir été attaquées par une armée de frelons, y réfléchiront à deux fois avant de se faire "rajeunir" ... du moins espérons-le !
 

Voici l'info qui fait dresser les cheveux sur la tête tellement elle est affreuse




DES CADAVRES DE CONDAMNÉS À MORT CHINOIS RECYCLÉS
EN PRODUITS DE BEAUTÉ POUR L’EUROPE


« UNE SOCIÉTÉ COSMÉTIQUE CHINOISE UTILISE LA PEAU
PRÉLEVÉE SUR LES CORPS DES CONDAMNÉS À MORT EXÉCUTÉS
POUR FABRIQUER DES PRODUITS DE BEAUTÉ
VENDUS EN EUROPE. »  


 
THE GUARDIAN (cf. http://www.guardian.co.uk/uk_news/story/0,,1568467,00.html ) LIVRE UNE ENQUÊTE STUPÉFIANTE EN MATIÈRE D’INDUSTRIE COSMÉTIQUE, QUI LÈVE LE VOILE SUR DES PRATIQUES QUALIFIÉES DE « TRADITIONNELLES » PAR DES EMPLOYÉS DE LA COMPAGNIE CHINOISE QU’IL A INTERROGÉS.

IL S’AGIT DE RÉCUPÉRER DU COLLAGÈNE, une protéine fibreuse que l’on trouve en abondance dans la peau, les os et les tendons, couramment utilisée en chirurgie esthétique pour gonfler les lèvres et réduire les rides. Toujours de même source, le journal note qu’EN CHINE, IL EST D’USAGE DE RÉCOLTER « LA PEAU DES CONDAMNÉS EXÉCUTÉS ET LES FŒTUS AVORTÉS, RACHETÉS PAR DES SOCIÉTÉS DE ‘BIOTECHNOLOGIE’ SITUÉES DANS LA PROVINCE SEPTENTRIONNALE DE HEILONGJIANG ». Les produits sont exportés vers l’Europe via Hong Kong.

EN EUROPE, LE MARCHÉ DE L’INDUSTRIE COSMÉTIQUE ET DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE, TOUTES DEUX CONSOMMATRICES DE COLLAGÈNE, N’EST PAS OU PEU RÉGLEMENTÉ. Le fait est que ces produits se trouvent dans une sorte de « ZONE GRISE » LÉGALE : ils ne sont soumis ni aux réglementations concernant les médicaments, ni à ceux concernant les produits de beauté, c’est-à-dire uniquement des substances appliquées à la surface de la peau et non en injections.

Au Royaume-Uni, les autorités sont préoccupées par les QUESTIONS ÉTHIQUES comme par les risques d’infection et de transmission de virus. Une enquête commandée par le ministère de la Santé britannique a souligné le besoin d’instaurer de nouvelles réglementations. « MAIS LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ VEUT NÉANMOINS S’EN REMETTRE À LA COMMISSION EUROPÉENNE, ET CELA POURRAIT PRENDRE PLUSIEURS ANNÉES AVANT QU’UNE LÉGISLATION ENTRE EN VIGUEUR », note The Guardian.

LES AUTORITÉS CHINOISES RÉFUTENT POUR LEUR PART QU’IL SOIT POSSIBLE DE PRÉLEVER LA PEAU OU TOUT AUTRE PARTIE DU CORPS DE CONDAMNÉS À MORT SANS QUE CEUX-CI DONNENT LEUR CONSENTEMENT. MAIS IL Y A DE SÉRIEUX DOUTES, d’après The Guardian, qui rappelle les révélations faites en juin 2001 devant le Congrès américain par un ANCIEN MÉDECIN MILITAIRE CHINOIS, WANG GUOQI. CE DERNIER A ASSURÉ « AVOIR PARTICIPÉ AUX PRÉLÈVEMENTS D’ORGANES DE PLUS DE 100 PRISONNIERS EXÉCUTÉS. LES CHIRURGIENS DISSÉQUAIENT LES CORPS DANS DES CAMIONS GARÉS SUR LES LIEUX D’EXÉCUTION. » WANG A AVOUÉ AVOIR PROCÉDÉ AU PRÉLÈVEMENT DE LA PEAU D’UN CONDAMNÉ EXÉCUTÉ MAIS DONT LE CŒUR BATTAIT ENCORE…
 

Par Margarida - Publié dans : Social - Communauté : La Cyber-résistance
Mercredi 10 juillet 2013


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:24 (2016)    Sujet du message: DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE - 4E REICH (PARTIE 2) - P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> TERREUR SUR LA TERRE/TERROR ON EARTH -> DICTATURE ISLAMO/FASCISTE MONDIALE 4e REICH - (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 328, 29, 30119, 120, 121  >
Page 29 sur 121

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com