LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 355, 56, 57, 58  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 05:59 (2017)    Sujet du message: 249 - ALL TOGETHER NOW ONE TWO THREE - WALTER VEITH Répondre en citant

249 - ALL TOGETHER NOW ONE TWO THREE - WALTER VEITH 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tGS7Ro_cVfk&t=191s

Ajoutée le 24 janv. 2017

Who is really behind the movement towards unity? How have we blended God’s law with Rome’s? This compelling lecture reveals Rome’s tightening grip on authority figures to further its political and religious agenda.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Jan - 05:59 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 09:34 (2017)    Sujet du message: FRANCE : SISTERON (04) : SOURATES CORANIQUES DEVANT L'AUTEL DURANT LA MESSE DE NOËL Répondre en citant

FRANCE : SISTERON (04) : SOURATES CORANIQUES DEVANT L'AUTEL DURANT LA MESSE DE NOËL

Par Francois le 25/01/2017

12h18

C’est un sujet qui fait beaucoup parler dans le secteur de Sisteron. La messe du 24 décembre dernier n’arrive toujours pas à passer pour certains catholiques. Le soir de Noël, des musulmans auraient, selon des personnes présentes sur place, « récités des sourates coraniques devant l’autel en compagnie du curé ». Le Diocèse de Digne a été alerté par de nombreuses personnes. Les lettres anonymes sont aussi arrivées en mairie. L’affaire fait beaucoup de bruit, jusque sur Radio Notre-Dame à Paris. Le Prêtre de Sisteron, « est connu pour son attachement au dialogue entre toutes les cultures », précise le Vicaire du Diocèse. Ce qui ne semble pas plaire à tout le monde pour le soir de Noël.

VIDEO : https://vimeo.com/200862030

http://www.fdesouche.com/814699-sisteron-04-sourates-coraniques-devant-laut…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 09:51 (2017)    Sujet du message: À GENEVE, LES CHRETIENS PRIENT POUR LA RECONCILIATION Répondre en citant



À GENEVE, LES CHRETIENS PRIENT POUR LA RECONCILIATION

 
Allumage de cierges durant le service. © Lara Takache Epiney/COE

20 janvier 2017

Version française publiée le: 25 janvier 2017
 
Le 18 janvier, premier jour des célébrations de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2017 dans le monde, un service de prière œcuménique a eu lieu à l’église du Sacré-Cœur à Genève, Suisse, réunissant plus de 70 personnes de diverses congrégations et confessions.

Traditionnellement célébrée du 18 au 25 janvier dans l’hémisphère nord, ou au cours de la Pentecôte dans l’hémisphère sud, la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens invite les chrétiens du monde entier à consacrer un moment spirituel à la cause sacrée de l’unité chrétienne et à se réunir dans la prière, quelle que soit leur Église ou leur identité confessionnelle.

Le service œcuménique à Genève a été coordonné par le Rassemblement des Églises et Communautés Chrétiennes de Genève (RECG), une association d’Églises et communautés chrétiennes de Genève, aux côtés de représentants du Conseil Œcuménique des Églises (COE).

Ainsi que l’a souligné Marc Passera, Président du RECG, dans son allocution de bienvenue : «C’est Lui qui nous rassemble, c’est Lui qui est à l’origine de notre unité.»
Dans l’esprit du thème retenu cette année pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, «Nous réconcilier. L’amour du Christ nous y presse» (2 Corinthiens 5:14-18), le professeur Hans-Christoph Askani, vice-doyen et professeur de théologie systématique à l’Université de Genève, a invité les chrétiens à prier pour la paix et l’unité, sur le pouvoir sacrificiel de la croix comme symbole de réconciliation, non seulement avec le Christ et nous-mêmes, mais aussi entre les confessions chrétiennes et les religions du monde.

Askani a également évoqué la tradition suisse des crois sommitales, consistant à ériger des croix au sommet des collines et des montagnes comme symbole de bénédiction, tout en observant que, «aujourd’hui, les gens démontent les croix parce qu’ils les considèrent comme un symbole de superstition, un danger pour la laïcité et des témoignages symboliques de supériorité par rapport à d’autres religions». Il a par ailleurs invité l’assemblée à réfléchir sur la véritable signification de la croix comme «symbole de la victoire de la vie sur la mort, à travers le sacrifice de Jésus Christ.»


À  l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, les participants ont prié à l’appui de supports préparés cette année par les Églises d’Allemagne, sous la coordination du COE et du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, qui publient conjointement les ressources utilisées durant cette semaine aux côtés d’un groupe de travail national différant d’une année à l’autre.

Dans le cadre du service, le curé de l’Église catholique-chrétienne Jean Lanoy a appelé à brûler des cierges, déclarant qu’«un cierge brûlé constitue véritablement un symbole humain. Il éclaire dans l’obscurité, procurant une sensation de chaleur et un sentiment de sécurité et d’appartenance. Il symbolise le Christ comme lumière du monde. Que la lumière du Christ permette de réconcilier nos pensées, nos paroles et nos actes.»

Le service œcuménique, qui a eu lieu au cœur de la Genève internationale, a fait naître l’espoir que les individus et les communautés puissent pratiquer la réconciliation dans leurs propres cercles et contextes et combiner leurs efforts pour parvenir à une unité mondiale visible.

N’hésitez pas à partager avec le COE vos expériences en lien avec ces célébrations ; nous nous en ferons l’écho auprès de nos communautés, partenaires et amis aux quatre coins du globe.

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Rassemblement des Églises et Communautés Chrétiennes de Genève
Groupe Facebook Semaine de prière

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/copy_of_christians-in-geneva-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Jan - 05:58 (2017)    Sujet du message: RELIGIOUS LEADERS, WOMEN AND YOUTH TO COME TOGETHER TO SUPPORT PLATFORM FOR INTERRELIGIOUS DIALOGUE IN NIGERIA Répondre en citant



RELIGIOUS LEADERS, WOMEN AND YOUTH TO COME TOGETHER TO SUPPORT PLATFORM FOR INTERRELIGIOUS DIALOGUE IN NIGERIA


24 Jan 2017



The International Dialogue Centre (KAICIID) and the Institute for Peace and Conflict Resolution (IPCR), in collaboration with the Interfaith Mediation Centre (IMC), will bring together 100 key actors from diverse Nigerian communities, both Christian and Muslim, to find common ground to build and support a platform for interreligious dialogue in Nigeria.

The conference entitled “Coordinate to Achieve 2 - Inclusive and Sustainable Interreligious Dialogue in Nigeria” (CtA2) will be held in Abuja, Nigeria, from 25 to 26 January and is a follow-up of the Coordinate to Achieve conference held in September 2016. The conference will be structured along both intra- and interreligious tracks and will be an opportunity for community leaders to coordinate their efforts toward establishing a sustainable interreligious dialogue platform and securing an action plan for the platform. They will also discuss promoting religious coexistence, an initiative led by the IMC.

“The success of the first Coordinate to Achieve conference was indicative of the fact that leaders in Nigeria want to work together to promote religious coexistence and dialogue,” said Fahad Abualnasr, Director General of KAICIID. “Dialogue will support inter- and intra-religious understanding among religious leadership to enable inclusive dialogue to build peace. We look forward to acting as a facilitator to support the efforts of religious communities.”

The first Coordinate to Achieve conference outlined a set of action plans to establish a platform for dialogue and founded the Central Coordination Committee (CCC), a committee composed of a wide variety of esteemed religious representatives, both Christian and Muslim, representing women, youth, minorities, traditional leaders and civil society from all regions across Nigeria. The CCC has been working since the first conference toward establishing and managing the platform.

More events : http://www.kaiciid.org/news-events/events

http://www.kaiciid.org/news-events/news/religious-leaders-women-and-youth-c…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Fév - 09:05 (2017)    Sujet du message: DIALOGUE INTERRELIGIEUX : L’EDUCATION A LA PAIX, UN DOCUMENT EN PREPARATION / Pontifical Council for Interreligious Dialogue on Meeting With Office of Interreligious Dialogue and Cooperation of World Council of Churches Répondre en citant

DIALOGUE INTERRELIGIEUX : L’EDUCATION A LA PAIX, UN DOCUMENT EN PREPARATION

ENGLISH :
Pontifical Council for Interreligious Dialogue on Meeting With Office of Interreligious Dialogue and Cooperation of World Council of Churches
https://zenit.org/articles/pontifical-council-for-interreligious-dialogue-o…

Rencontre avec le Conseil mondial des Églises

31 janvier 2017 Marina Droujinina Dialogue interreligieux, Rome, Unité des chrétiens


 

Place Saint-Pierre © ZENIT

Un document conjoint sur « l’éducation à la paix » a été au centre de la réunion annuelle des membres du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (CPDI) et du personnel du Bureau du dialogue interreligieux et de la coopération du Conseil mondial des Églises (CME).

La rencontre a eu lieu dans les bureaux du CPDI les 30 et 31 janvier 2017, indique un communiqué  du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, présidé par le cardinal français Jean-Louis Tauran.

« La discussion » et « la délibération au sujet de la proposition d’un document conjoint sur l’éducation à la paix » ont été à l’ordre du jour. Les deux parties se sont mises d’accord pour continuer leur collaboration, « étant donné l’urgence du sujet dans le contexte mondial actuel ».

« Ils ont rendu grâce à Dieu, dit un communiqué,  pour leur amitié et leur coopération fructueuse dans la promotion de relations constructives avec des personnes et des communautés appartenant à d’autres traditions religieuses. » Les deux délégations ont également « exprimé leur appréciation » pour cette rencontre qui  avait eu lieu quelques jours après la conclusion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Les deux parties ont échangé d’informations sur les activités respectives de l’année passée et sur les activités à venir.

Avec une traduction de Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/dialogue-interreligieux-leducation-a-la-paix-un-document-en-preparation/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 07:15 (2017)    Sujet du message: JESUITS SABOTAGE ELLEN WHITE BOOKS IN CHINA - DAVID KANG Répondre en citant

JESUITS SABOTAGE ELLEN WHITE BOOKS IN CHINA - DAVID KANG 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=3-lc1XM8_EM

Ajoutée le 28 janv. 2017

Please Pray For The Innocent Brethren In China
And For All That Are Beginning Their Journey
Into The Truth That Is Of Christ Jesus

MIRRORED Ellen White
https://www.youtube.com/channel/UC11F...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 10:46 (2017)    Sujet du message: 274-275 - REAPING THE WHIRLWIND - PART 1-2 / REPAIRING THE BREACH - WALTER VEITH Répondre en citant

274 - REAPING THE WHIRLWIND - PART 1 / REPAIRING THE BREACH - WALTER VEITH
 


VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=pcIR5m9iYIc


275 - REAPING THE WHIRLWIND - PART 2 / REPAIRING THE BREACH - WALTER VEITH



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=8e3x8L0qB9c


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 12:25 (2017)    Sujet du message: ŒCUMENISME : LE PAPE ENCOURAGE CATHOLIQUES ET EVANGELIQUES A « ACCOMPLIR UN NOUVEAU PAS EN AVANT » / Pope’s Address to Ecumenical Delegation From Germany Répondre en citant

ŒCUMENISME : LE PAPE ENCOURAGE CATHOLIQUES ET EVANGELIQUES A « ACCOMPLIR UN NOUVEAU PAS EN AVANT »

ENGLISH :
Pope’s Address to Ecumenical Delegation From Germany
https://zenit.org/articles/popes-address-to-ecumenical-delegation-from-germ…

Délégation œcuménique de l’Église évangélique en Allemagne (Traduction intégrale)

6 février 2017 Constance Roques Pape François, Unité des chrétiens


Célébration oecuménique pour les 500 ans de la Réforme à Lund © L'Osservatore Romano

« Nous avons le même baptême : nous devons marcher ensemble, sans nous lasser ! », a lancé le pape François à une délégation œcuménique de l’Église évangélique en Allemagne venue au Vatican le 6 février 2017. Pour le 500ème anniversaire de la Réforme (1517-2017), le pape a encouragé chrétiens évangéliques et catholiques à « accomplir un nouveau pas en avant, en regardant le passé sans rancœur… pour proposer à nouveau aux hommes et aux femmes de notre temps la nouveauté radicale de Jésus ».

Au cours de la rencontre à laquelle participait le président de la Conférence épiscopale allemande, le pape a salué la collaboration entre catholiques et évangéliques en Allemagne. « Ce qui animait et inquiétait les Réformateurs était, au fond, d’indiquer la route vers le Christ, a-t-il souligné : C’est ce qui doit nous tenir à cœur aujourd’hui encore ».
Dans le pays originaire de la Réforme, le pape a mis en relief la nécessité de « purifier en Dieu la mémoire pour être renouvelés intérieurement ». « Dans la réalité de l’unique baptême qui fait de nous des frères et sœurs et dans l’écoute commune de l’Esprit, a-t-il ajouté, nous savons, dans une diversité désormais réconciliée, apprécier les dons spirituels et théologiques que nous avons reçus depuis la Réforme ».

Le pape François a exprimé son souhait pour l’avenir : « témoigner ensemble de l’Évangile » en apprenant « toujours plus à nous demander : cette initiative, pouvons-nous la partager avec nos frères et nos sœurs dans le Christ ? Pouvons-nous faire ensemble un autre bout de chemin ? ».
Evoquant « les différences dans les questions de foi et de morale qui subsistent encore, il a appelé à intensifier le dialogue théologique et à renforcer « la collaboration entre nous, surtout dans le service de ceux qui souffrent le plus et dans la protection de la création menacée ». « L’appel urgent de Jésus à l’unité (cf. Jn 17,21) nous interpelle, tout comme l’ensemble de la famille humaine, en une période où l’on fait l’expérience de graves déchirures et de nouvelles formes d’exclusion et de marginalisation, a-t-il insisté. Notre responsabilité est grande aussi pour cela ! »

AK

Discours du pape François

Chers frères et sœurs,

C’est avec plaisir que je vous souhaite la bienvenue et je vous salue cordialement. Je remercie l’évêque régional Bedford-Strohm pour ses aimables paroles – un homme au cœur de feu – et je suis heureux de la présence du cardinal Marx : le fait que le président de la Conférence épiscopale allemande accompagne la délégation de l’Église évangélique en Allemagne est le fruit d’une collaboration de longue date et l’expression d’un rapport œcuménique qui a mûri avec les années. Je vous souhaite d’avancer sur cette route bénie par la communion fraternelle, en poursuivant avec courage et décision vers une unité toujours plus pleine. Nous avons le même baptême : nous devons marcher ensemble, sans nous lasser !

Il est significatif qu’à l’occasion du 500ème anniversaire de la Réforme, chrétiens évangéliques et catholiques saisissent l’occasion de la commémoration commune des événements historiques du passé pour remettre le Christ au centre de leurs relations. C’est précisément « la question sur Dieu », sur « comment pouvoir avoir un Dieu miséricordieux » qui était « la passion profonde, le ressort de tout le chemin » de Luther (cf. Benoît XVI, Rencontre avec les représentants de l’Église évangélique en Allemagne, 23 septembre 2011). Ce qui animait et inquiétait les Réformateurs était, au fond, d’indiquer la route vers le Christ. C’est ce qui doit nous tenir à cœur aujourd’hui encore, après avoir de nouveau entrepris, grâce à Dieu, un chemin commun. Cette année de commémoration nous offre l’opportunité d’accomplir un nouveau pas en avant, en regardant le passé sans rancœur, mais selon le Christ et dans la communion en lui, pour proposer à nouveau aux hommes et aux femmes de notre temps la nouveauté radicale de Jésus, la miséricorde sans limites de Dieu : c’est précisément ce que les Réformateurs voulaient stimuler à leur époque. Le fait que leur appel au renouveau ait suscité des développements qui ont créé des divisions entre les chrétiens a certainement été tragique. Les croyants ne se sont plus sentis frères et sœurs dans la foi, mais adversaires et concurrents ; pendant trop longtemps, ils ont alimenté l’hostilité et se sont acharnés dans des luttes fomentées par des intérêts politiques et de pouvoir, parfois même en employant, sans scrupules, la violence les uns contre les autres, frères contre frères. Aujourd’hui, au contraire, nous rendons grâce à Dieu parce qu’enfin, « débarrassés de tout ce qui nous alourdit », fraternellement « nous courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, les yeux fixés sur Jésus » (He 12,1-2).

Je vous suis reconnaissant parce qu’avec ce regard, vous avez l’intention d’approcher ensemble, avec humilité et franchise, un passé qui nous fait souffrir et de partager bientôt un geste important de pénitence et de réconciliation : un service œcuménique intitulé « Guérir la mémoire – témoigner de Jésus-Christ ». Catholiques et évangéliques en Allemagne, vous pourrez ainsi répondre, dans la prière, à l’appel fort que vous percevez ensemble dans le pays originaire de la Réforme : purifier en Dieu la mémoire pour être renouvelés intérieurement et envoyés par l’Esprit pour apporter Jésus à l’homme d’aujourd’hui. Avec ce signe et avec d’autres initiatives œcuméniques prévues cette année – comme le pèlerinage commun en Terre sainte, le congrès biblique conjoint pour présenter ensemble les nouvelles traductions de la Bible et la Journée œcuménique consacrée à la responsabilité sociale des chrétiens – vous avez à cœur de donner une configuration concrète à la « Fête du Christ » qu’à l’occasion de la commémoration de la Réforme, vous avez l’intention de célébrer ensemble. Que la redécouverte des sources communes de la foi, la guérison de la mémoire dans la prière et dans la charité et la collaboration concrète pour propager l’Évangile et servir les frères soient une impulsion pour avancer encore plus rapidement sur ce chemin.


C’est grâce à la communion spirituelle consolidée au cours de ces décennies de cheminement œcuménique que nous pouvons aujourd’hui déplorer ensemble l’échec des deux côtés concernant l’unité dans le contexte de la Réforme et des développements qui ont suivi. En même temps, dans la réalité de l’unique baptême qui fait de nous des frères et sœurs et dans l’écoute commune de l’Esprit, nous savons, dans une diversité désormais réconciliée, apprécier les dons spirituels et théologiques que nous avons reçus depuis la Réforme. À Lund, le 31 octobre dernier, j’ai remercié le Seigneur pour cela et j’ai demandé pardon pour le passé ; pour l’avenir, je désire confirmer notre appel sans retour à témoigner ensemble de l’Évangile et à poursuivre sur le chemin vers la pleine unité. En le faisant ensemble, il naît aussi le désir d’avancer sur de nouveaux parcours. Nous apprenons toujours plus à nous demander : cette initiative, pouvons-nous la partager avec nos frères et nos sœurs dans le Christ ? Pouvons-nous faire ensemble un autre bout de chemin ?

Les différences dans les questions de foi et de morale qui subsistent encore, demeurent des défis sur le parcours vers l’unité visible à laquelle nos fidèles aspirent. La douleur est particulièrement ressentie par les époux qui appartiennent à des confessions différentes. De manière avisée, il faut que nous nous engagions, avec une prière insistante et de toutes nos forces, à dépasser les obstacles encore existants, en intensifiant le dialogue théologique et en renforçant la collaboration entre nous, surtout dans le service de ceux qui souffrent le plus et dans la protection de la création menacée. L’appel urgent de Jésus à l’unité (cf. Jn 17,21) nous interpelle, tout comme l’ensemble de la famille humaine, en une période où l’on fait l’expérience de graves déchirures et de nouvelles formes d’exclusion et de marginalisation. Notre responsabilité est grande aussi pour cela !

Espérant que cette rencontre fera grandir encore la communion entre nous, je demande à l’Esprit-Saint, artisan et rénovateur de l’unité, de vous fortifier sur ce chemin commun avec la consolation qui vient de Dieu (cf. 2 Cor 1,4) et de vous indiquer ses voies prophétiques et audacieuses. J’invoque de tout cœur la bénédiction de Dieu sur vous tous et sur vos communautés et je vous demande, s’il vous plaît, de vous souvenir de moi dans la prière. Je vous remercie beaucoup et je voudrais vous inviter maintenant à prier ensemble le Notre Père.


© Traduction de Zenit, Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/oecumenisme-le-pape-encourage-catholiques-et-evangeliques-a-accomplir-un-nouveau-pas-en-avant/


Dernière édition par maria le Mer 8 Fév - 05:35 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 13:23 (2017)    Sujet du message: POPE FRANCIS’ LENTEN MESSAGE WILL BE PUBLISHED NEXT TUESDAY / Le Message de carême du pape François sera publié mardi prochain Répondre en citant

POPE FRANCIS’ LENTEN MESSAGE WILL BE PUBLISHED NEXT TUESDAY

FRANCAIS : Le Message de carême du pape François sera publié mardi prochain
https://fr.zenit.org/articles/le-message-de-careme-du-pape-francois-sera-pu…

“The Word Is a Gift. The Other Is a Gift”

February 5, 2017Anita Bourdin Pope and Holy See


  Chiara Amirante (Photo: 2011) / Wikimedia Commons - Alessia Giuliani, CC BY 3.0

The Word is a gift. The other is a gift,” is the theme of Pope Francis’ 2017 Lenten Message, which will be presented in the Vatican and published next Tuesday, February 7, 2017.

It will be presented to the press by Cardinal Peter Turkson, Prefect of the Congregation for the Integral Development of Human Services, and by a Chiara Amirante, laywoman and founder of the Italian “New Horizons” Community.

The document will be available on Zenit in Italian, French, English, German, Spanish, Portuguese and Arabic at midday this Tuesday. The Vatican will also publish a version in Polish.

Lent, during which the baptized prepare for Easter and catechumens for Baptism, begins this year on Ash Wednesday, March 1 and ends on Easter Sunday, April 16.

The New Horizons Community proposes a life in community and a Christian formation; it also receives young people in difficulty in view of their reinsertion. The Community also shines thanks to the “Knights of the Light” (500,000 people) and the “Friends” of New Horizons (six million people).

Young people are helped or help in 210 centers, and five “Heavenly Citadels,” small villages in which they experience hospitality or are formed in the reception of listening to those in difficulty to help them, and to be able to “color hells with Heaven,” thanks to 973 “Service Teams.”

In a video, on the Community’s Facebook profile, Chiara Amirante explains its birth in Italian and English. “Love is stronger,” says Chiara Amirante, in face of “people of the night,” young people lost in the nights of cities.

Translation by Virginia FORRESTER

https://zenit.org/articles/pope-francis-lenten-message-will-be-published-next-tuesday/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Fév - 05:51 (2017)    Sujet du message: DICASTERE POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL : « FORMULER A NOUVEAU LA VISION SOCIALE DE L'EGLISE » Répondre en citant




DICASTERE POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL : « FORMULER A NOUVEAU LA VISION SOCIALE DE L'EGLISE »

Le cardinal Turkson fait le point sur ls premiers pas du Dicastère

7 février 2017Marina Droujinina Rome



Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, WIKIMEDIA COMMONS - Missmarple76

« Nous n’avons pas cherché à faire un conglomérat de quatre dicastères, mais à formuler à nouveau la vision sociale de l’Église pour créer une seule réalité », affirme le cardinal Peter Turkson, préfet du nouveau dicastère pour le service du développement humain intégral.

Le card. Turkson évoque les premiers pas du dicastère dans un entretien à l’agence italienne Sir le 6 février 2017. « C’est un grand défi, dans un sens positif, affirme-t-il. Le pape veut intégrer les quatre structures liées au développement intégral de l’homme. Notre tâche est de rendre cela possible. »


Un « unique organigramme » a été développé, poursuit le cardinal, « parce que tous les dicastères ont quelque chose en commun : tous font des études et des recherches, tous organisent des séminaires et des congrès. D’un côté, il y aura le secteur pour le développement et la recherche et, de l’autre, les différentes formes d’apostolat: charité, miséricorde, personnel de santé, les projets créés par les divers papes. »

Le pape François souhaite que « dans cette fusion personne ne perde son travail », précise le préfet. Donc, « il faut replacer les personnes et les former à de nouvelles tâches ». « C’est un travail très intéressant », ajoute-t-il.

Le pape suivra personnellement le secteur chargé des réfugiés et migrants. Il y aura aussi un secteur « sur la traite des personnes », explique le préfet. Les deux sous-secrétaires du dicastère, le père Fabio Baggio et le père Michael Czerny, « ont un accès privilégié au pape, précise-t-il. Donc ils discutent de tout avec le pape qui leur donne directement les instructions ».

« Il y aura, dans ce secteur, une forte diffusion des messages et des enseignements de l’Église, poursuit le cardinal. (…) Le pape veut annoncer au monde que cette question lui tient particulièrement à cœur. C’est la raison pour laquelle il a voulu consacrer davantage d’attention à l’étude et l’approfondissement. »

Le nouveau dicastère s’occupe, entre autres, de la question des changements climatiques, dont parle l’encyclique Laudato Si’. Dans ce document, le pape François « cite les positions d’un grand nombre de conférences épiscopales sur le climat », rappelle le card. Turkson. « Ceci est nouveau. C’est aux conférences épiscopales d’agir au niveau local. C’est la subsidiarité de l’Église. (…) Nous pouvons publier des articles et des études sur l’encyclique, mais les détails reviennent aux Églises locales. » = Comme l'encyclique Laudato Si' est pour un changement global, c'est une des ruses par lequel le Vatican contrôlera les nations du monde entier.

Avec une traduction d’Océane Le Gall

https://fr.zenit.org/articles/dicastere-pour-le-developpement-integral-formuler-a-nouveau-la-vision-sociale-de-leglise/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 09:31 (2017)    Sujet du message: EDUCATION FOR PEACE FOCUS OF WCC-ROMAN CATHOLIC MEETING Répondre en citant



EDUCATION FOR PEACE FOCUS OF WCC-ROMAN CATHOLIC MEETING





09 February 2017

The staff members of the Office of Interreligious Dialogue and Cooperation (IRDC) of the World Council of Churches (WCC) as well as their colleagues from the Pontifical Council for Interreligious Dialogue (PCID), held their annual meeting at the PCID Offices on 30-31 January.

Both the delegations expressed their appreciation for the opportunity to meet a few days after the conclusion of the Week of Prayer for Christian Unity. They gave thanks to God for their friendship and fruitful cooperation in promoting constructive relations with individuals and communities belonging to other religious traditions.

The principle agenda of the meeting was to discuss and to deliberate upon a proposed joint document on Education for Peace, following similar joint projects in the past.

It was followed by the exchange of news and views on their respective activities over the past year and planned activities.

Both the PCID and the IRDC agreed to continue their collaboration, in particular, the work relating to the joint document on Education for Peace, given the urgency of the matter in today’s global context.

Press communiqué of the Pontifical Council for Interreligious Dialogue on the meeting with the Office of Interreligious Dialogue and Cooperation of the World Council of Churches (31 January 2017)

WCC activities on interreligious dialogue and cooperation

https://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/education-for-peace-focus-of-wcc-roman-catholic-meeting



http://press.vatican.va/content/salastampa/en/bollettino/pubblico/2017/01/3…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Sam 18 Fév - 17:56 (2017)    Sujet du message: A WORD OF WELCOME FROM THE SUPERIOR GENERAL Répondre en citant








FEBRUARY 2017
2
Presentations of the Lord
Plenary indulgence for members of the Confraternity of the Immaculate Conception of the B.V.M.
- FEAST
4
St. Joan of France, religious
- MEMORIAL
11
Our Lady of Lourdes
- MEMORIAL
15
Blessed Michael Sopoćko, Priest
- MEMORIAL
17
Anniversary of Martyrdom of Bl. Anthony Leszczewicz, 1943
18
Anniversary of Martyrdom of Bl. George Kaszyra, 1943

View the Annual 2017 Calendar


  
  
This site was last updated:
February 17, 2017
Today is
February 18, 2017
Bookmark this Site
(Internet Explorer Only)
Make PadriMariani your Home Page
(Internet Explorer Only)
<object title="Marian Anthem" width="32" height="32"> , audio/mpeg@http://www.padrimariani.org/assets/movies/anthemlq.mp3" class="__noscriptPlaceholder__ __noscriptObjectPatchMe__" style="width: 0px; height: 0px; overflow: visible; float: left; min-width: 32px; min-height: 32px;">





</object>
A WORD OF WELCOME FROM THE SUPERIOR GENERAL
Welcome to the official Website of the Congregation of Marian Fathers of the Immaculate Conception of the Most Blessed Virgin Mary, popularly known as the Marians. We are a Roman Catholic worldwide religious community of about 500 priests and brothers, currently present in 19 countries on 6 continents, who have been serving Christ and the Church for more than 330 years. more...

















more from the Archives...



GENERAL CHAPTER A.D. 2017

Letter convoking the General Chapter
(in English) (in Portuguese)

Bulletins
• No. 1 (in English) (in Portuguese)
• No. 2 (in English) (in Portuguese)
• No. 3 (in English) (in Portuguese)
• No. 4 (in English) (in Portuguese)
• No. 5 (in English) (in Portuguese)
• No. 6 (in English)


Gallery




MARIANS AROUND THE WORLD
After the fall of communism, Pope John Paul II urged the Marians to be leaders in rebuilding the Church in Eastern Europe. We quicky took action and helped to foster a "re-evangelization" among many of the ethnic populations there. The fruits of our labor yielded an increase in vocations to the priesthood and religious life.
In turn, we are able to minister to those most in need on virtually every continent, serving in many hardship areas around the globe. more...


FROM THE WRITINGS OF THE HOLY FATHER FOUNDER































To my brethren, and if I may say it, my sons, I earnestly urge them to love God and neighbor, to have zeal for the Catholic Faith, to love and obey the Holy See, to faithfully obey their vows, to be humble and patient, to pray for the Holy Souls in Purgatory, and finally to maintain peaceful relations with everyone.”
From the Last Will and Testament of Saint Stanislaus Papczyński (1631-1701),
Founder of the Marians
Canonized June 5, 2016




  
  

SAINT JOHN PAUL II TO THE MARIANS
(1981 - 2005)

"Faithful, moreover, to the charism that contradistinguishes you, be children devoted to the Immaculate Conception. (...) As is known, your Founder, Blessed Stanislaus of Jesus and Mary Papczyński, knew how to spread and defend with courage the truth of the Immaculate Conception even before it was defined as a dogma of faith. Follow faithfully his example and spread Marian devotion all around you. (...)" more...


http://www.padrimariani.org/en/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Sam 18 Fév - 18:10 (2017)    Sujet du message: DECREE RATIFYING THE COAT OF ARMS OF THE CONGREGATION OF MARIAN FATHERS Répondre en citant

DECREES
   

Rome, November 3, 2009

Prot. No. 210/2009

DECREE RATIFYING THE COAT OF ARMS OF THE CONGREGATION OF MARIAN FATHERS


The first Marian crest from the time of Blessed Father Founder depicted a dove carrying an olive branch. Then, in 1722, the Congregation's seal was changed to an image of the Immaculate Mother of God holding a lily flower in her right hand and crushing the head of a serpent with her foot. A radiating aureole surrounded her figure. Following the Congregation's renovation in 1909, its old symbol continued to be used, though in various graphic renditions.

In recent years — with the onset of global mass media — the necessity immerged for creating a uniform iconographic symbol that would allow for easier identification of our Congregation worldwide. This symbol would be a concise and clear sign of our community.

The General Chapter of 1999 introduced for the use of the entire Congregation a uniform emblem in the shape of a coat of arms with the image of the Immaculate Mary placed on the shield. The Congregation's offical motto, Pro Christo et Ecclesia, which was given to it by Blessed George Matulatis-Matulewicz and which synthesizes the essence of our charism, was placed on a scarf under the shield. However, the Chapter did not approve any of the proposed graphic renditions.


http://www.padrimariani.org/en/heritage/coatofarms.php

In the year of the 100th anniversary of the Renewal and Reform of our Congregation, a new graphic rendition was created through the initiative of Fr. Krzysztof Trojan, MIC, and the effort of Br. Andrew Mączyński, MIC. It was shaped as a coat of arms in accordance with the description provided by the Declaration of the General Chapter of 1999. Mr. Tomasz Steifer from Poland, an artist, historian, and founding member of the Polish Heraldic Society, completed the project, following the standing rules of heraldry.

After consulting with many of the confreres and having obtained the consent of the General Council in its session on October 2, 2009, I ratify the coat of arms as the official and legally binding graphic sign of the Congregation of Marian Fathers (the sample is attached to this decree). Furthermore, I direct that from now on this coat of arms be used on seals, letterheads and our publications in accordance with proper law.

I trust that this new graphic symbol representing our community, which combines the elements of the origianl Marian crest, used by the Institute throughout first centuries of its existence, with the motto given by Blessed George Matulatis-Matulewicz to the renewed Congregation, will foster a greater unity within the Congregation.

Very Rev. Jan M. Rokosz, M.I.C.
Superior General

Fr. Zbigniew Piłat, M.I.C.
Secretary General

Attachments that are an integral part of this Decree:
1. Sample of the coat of arms of the Congregation of Marian Fathers by Mr. Tomasz Steifer;
2. Heraldic Commentary by Mr. Tomasz Steifer.

http://www.padrimariani.org/en/curia/decrees.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 04:14 (2017)    Sujet du message: EXPOSED ILLUMINATI "TEMPLE OF LUCIFER" WILL SHOCK YOU! (R$E) Répondre en citant

EXPOSED ILLUMINATI "TEMPLE OF LUCIFER" WILL SHOCK YOU! (R$E)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Jk6gQhKa9YQ

An exclusive look inside America's biggest Jesuit Temple in Washington DC.

The sheer amount of subliminal anti-Christ symbolism the Luciferians use leaves us without doubt at how important the Truth of Jesus Christ the Messiah is, as everything is centred around inverting Him!

..but also that the temple of the great goddess Diana should be despised, and her magnificence should be destroyed, whom all Asia and the world worshippeth.
- Acts 19:27

So likewise you, when you shall see all these things, know that it is near, even at the doors.
- Matthew 24:33

There is a wolf coming.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 04:29 (2017)    Sujet du message: CIRCULAR LETTER OF THE GENERAL SUPERIOR TO ALL OF THE MAJOR SUPERIORS AND ALL OF THE MEMBERS OF THE CONGREGATION CONVENING THE GENERAL CHAPTER OF 2017 Répondre en citant



CIRCULAR LETTER OF THE GENERAL SUPERIOR
TO ALL OF THE MAJOR SUPERIORS AND ALL OF THE MEMBERS OF THE CONGREGATION
CONVENING THE GENERAL CHAPTER OF 2017

 


Prot. n. 92/2016

"Consider your own calling brothers" (1 Cor 1:26)


In light of art. 231 of our Directory, according to which the General Chapter must be convened by a circular letter no later than six months in advance, after consultation with the Provincial and Vicariate Superiors gathered in a meeting in Rome on Feb. 23-26, 2016, and having obtained the approval of the General Council in its session on Feb. 27, 2016, (K 238), I hereby convoke the General Chapter on Feb. 5, 2017, at 8:00 pm, in Rome. The Chapter will start with a Day of Recollection (D 237). The Chapter members will have come to Rome in advance, i.e., on Feb. 4-5, 2017, to participate from the very beginning on the Day of Recollection. The closing of the Chapter is scheduled for Feb. 25, 2017.

In accordance with C 239, the following participate in the General Chapter ex officio: the Superior General, the General Councilors, the Secretary General, the General Treasurer, the Provincial and Vicariate Superiors who are presently in office and the former General Superiors; as well as the delegates from the Provinces, the General Vicariates, and the houses under the direct jurisdiction of the Superior General, elected in accordance with the law.

Each Province should hold well in advance of the Chapter General the first session of their Provincial Chapter, having previously notifyed the Superior General (C 250 and C 251). The second session of the same Provincial Chapter is to be held no later than three months after the closing of the General Chapter (C 251). Provincial Chapters must be carried out in accordance with the directives prescribed in our laws C 250-253 and D 252-254. Delegates to the General Chapter and their substitutes are to be chosen during the first session of the Provincial and the General Vicariates' Chapters (C 239, D 234).

The General Vicariates' chapters shall be held in order to elect one delegate to the General Chapter and his substitute (D 234), with the participation of only the perpetually professed members who, according to our law, have an active and passive voice in elections (C 231). The General Vicariated Superior chooses the time and place of the chapter, after obtaining the consent of his council and informing the Superior General. At the appropriate time, instructions for holding chapters in General Vicariates shall be sent to the Vicariates Superiors along with attached ballots for electing the delegates to the General Chapter.

Copies of the minutes and documents of the Provincial and General Vicariates' chapters must be sent to the Superior General and his council for review and approval as soon as possible (D 254).

Provincial and General Vicariates' chapters should discuss and prepare proposals for the General Chapter (D 253.7). I also remind you that every house and every confrere may submit their suggestions to the General Chapter, either personally or through delegates (C 243). Each suggestion is to be duly motivated and defined - whether it is a proposed amendment to the Constitution or the Directory, a decree, recommendation, or a declaration, explanation, or appeal.

According to art. 230 of our Directory, the General Government shall send to the Provinces and General Vicariates an anticipated program of the General Chapter no later than three months prior to its opening.

I wish to remind the Provincial and General Vicariates Superiors their obligation to prepare for the General Chapter a report on the state of the personnel and the discipline of members, on the material and financial situation, and the scope of the apostolic works in their Province/General Vicariate (C 241). So that the General Chapter may best discern the situation of the Congregation, please indicate the positive aspects of the management of the entrusted communities and the challenges they face, as well as possible development prospects for the Congregation and its works. I suggest that each Province Superior present a 45-minute max report, while the Vicariate Superior's report should be no more than 20 minutes. Please send your Provincial and Vicariate Superiors' reports to the secretariat of the General Curia in three languages, that it is, in Polish, English, and Portuguese, no later than Dec. 31, 2016, by post and electronic mail (secret@marians.it).

The General Chapter is a momentous event in the life of our Congregation. Its aim is to preserve the patrimony of our religious community, contribute to its sustainable development and health according to our own charism and mission adapted to the needs of the time; to deal with important matters; to issue appropriate decrees and elect the new General Government (C 237).

In addition to its usual tasks described in our Laws, the upcoming General Chapter will work on possible amendments to the current Constitutions and Directory. The last General Chapter, celebrated in Rome from Feb. 4-19, 2011, stipulated in its Decree No. 3 that "With the consent of his Council, in the first year of his term of office, the Superior General shall establish a Committee on the Constitutions and Directory, the goal of which shall be to review and ratify possible changes as well as to edit the standing Constitutions and Directory of the Marian Fathers. The Commission shall present the results of its work during the next General Chapter." That Commission was established on Feb. 13, 2012, (Prot. N. 18/2012), and it held 6 working meetings. Its last meeting is planned for in the autumn, from Sept. 20-24, 2016, at which time we hope to prepare the final version of the amendments, which, according to the decree of the Chapter, will be presented during the General Chapter. Since the decree strictly determines to whom and when the results of this Commission's work are to be presented, I cannot reveal them in advance to the entire Congregation, or even to the Province or Vicariates' chapters, nor to the participants of the General Chapter, before its official start. I hope that the long-awaited canonization of our Father Founder, Bl. Stanislaus Papczyriski will not only positively impact the deliberations of the next General Chapter, but also help its members in their common discernment of such statutory provisions that would best and more adequately express the charism of our religious community. Due to the significance of these issues, endorsed by the last General Chapter, after consulting the Provinces and Vicariates Superiors and obtaining the General Council's consent, I decided to propose a three-week duration for the next Chapter (one week more than usual).

We know that the fruitfulness of the General Chapter depends, above all, on the light from the Holy Spirit and the openness of the minds and hearts of the Chapter members and their docility to His inspirations. Therefore, I urge all the confreres to pray for it constantly and fervently. Furthermore, I particularly ask and obligate all confreres and every community to recite daily, starting on Aug. 15, 2016, the prayer for our Congregation according to the words of Bl. George Matulaitis-Matulewicz, and then, starting on Jan. 27, 2017 (the feast of Bl. George), to recite the Novena through the intercession of Bl. Father Stanislaus as part or instead of the Marian prayers. I also encourage everyone to support the work of the General Chapter, by offering for this intention Holy Masses, prayers, sufferings and good deeds.

Invoking the intercession of Mary Immaculate, as well as our Founder, Blessed Stanislaus, our Renovator, Blessed George, the Blessed Martyrs, George and Anthony and all of the patrons of the Congregation, let us ask our Merciful God for an abundance of fruits from the Chapter.

Rome, May 3, 2016.
Fr. Andrzej Pakuła, MIC
Superior General

Fr. Zbigniew Piłat, MIC
Secretary General

http://www.padrimariani.org/en/resources/letters.php?n=2016-092&l=eng


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 04:37 (2017)    Sujet du message: RENCONTRE AVEC LES PARTICIPANTS AU CHAPITRE GENERAL DE LA CONGREGATION DES CLERCS MARIAUX DE CONCEPTION DE L'IMMACULEE CONCEPTION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE / LE PAPE ENCOURAGE LES MARIANISTES A DIFFUSER LA MISERICORDE Répondre en citant



Activités du Pape François


RENCONTRE AVEC LES PARTICIPANTS AU CHAPITRE GENERAL DE LA CONGREGATION DES CLERCS MARIAUX DE CONCEPTION DE L'IMMACULEE CONCEPTION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE 


12h, salle du Consistoire

Document italien .

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/events/event.dir.html/content/vaticanevents/fr/2017/2/18/chierici-mariani.html


LE PAPE ENCOURAGE LES MARIANISTES A DIFFUSER LA MISERICORDE
 

2017-02-18 Radio Vatican




(RV) Le Pape François a reçu ce matin les participants au Chapitre général des Clercs marianistes de l’Immaculée Conception, un ordre religieux qui compte environ 500 membres, essentiellement en Pologne et dans les pays d’Europe centrale.

Dans son intervention, le Pape a notamment rendu hommage à leur fondateur, le saint polonais Stanislas de Jésus et Marie, qu’il avait canonisé l’an dernier, le 5 juin 2016, dans le contexte du Jubilé de la Miséricorde. Les marianistes de l’Immaculée Conception sont en effet très actifs dans la diffusion du message de la Miséricorde divine.

François les a encouragés dans la réflexion sur une réforme de leur Règle, en les invitant à cultiver la mémoire, et à «accomplir cette réflexion dans la fidélité au charisme de leur fondateur et au patrimoine spirituelle de leur congrégation, et en même temps, avec le cœur et l’esprit ouverts aux nouveaux besoins des gens». Il a invité les marianistes à maintenir vivante cette tradition du service aux personnes pauvres et humbles, à travers l’annonce de l’Évangile dans un langage qui leur est compréhensible, avec les œuvres de miséricorde et le suffrage des défunts». Le Pape les a également encouragés en poursuivre leur développement de leurs missions en Afrique et en Asie, notamment au Cameroun et aux Philippines.

«Vous êtes appelés aujourd’hui à cheminer avec un zèle renouvelé pour vous pousser, avec une liberté prophétique et un sage discernement, sur les voies apostoliques et les frontières missionnaires, en cultivant une étroite collaboration avec les évêques et les autres composantes de la communauté ecclésiale». Le Pape les a invités à persévérer dans la fidélité à «la bonté et à la sagesse divines», à l’image de saint Stanislas.

(CV)

http://www.news.va/fr/news/le-pape-encourage-les-marianistes-a-diffuser-la-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 04:52 (2017)    Sujet du message: DONALD TRUMP WANTS TO MEET POPE FRANCIS ON UPCOMING TRIP TO ITALY Répondre en citant

DONALD TRUMP WANTS TO MEET POPE FRANCIS ON UPCOMING TRIP TO ITALY


A meeting between Donald Trump and Pope Francis is likely to happen in May, insiders say. Credit: Shutterstock/Rex

Nick Squires, Rome

13 February 2017 • 4:59pm

Donald Trump wants to meet Pope Francis when he visits Italy later this year, despite the two exchanging harsh words over the President’s plan for a wall along the border with Mexico.

Mr Trump will attend the G7 summit in Taormina, Sicily, in May, a trip that would give him the opportunity to tack on a visit to Rome to see the Latin American pontiff.

A Vatican insider told The Telegraph that the Holy See was awaiting confirmation that the President would come to Rome.

The White House confirmed earlier this month that Mr Trump would attend the G7 summit, in what would be his first visit to Europe as President. Theresa May will also attend.

The meeting between the Pope and the President could prove to be tense.  The Pope’s overarching concern for migrants and refugees has put him sharply at odds with the Republican President, particularly after the executive order from Trump temporarily banning refugees and travellers to the US from seven Muslim-majority countries

Months before Mr Trump’s election, Pope Francis criticised the plan to build a wall along the US-Mexico border, accusing the Republican candidate of not being a Christian. "A person who thinks only about building walls, wherever they may be, and not of building bridges, is not Christian," the pontiff said in February.

Mr Trump responded furiously, saying the criticism was “disgraceful”. He said: "I'm a very good Christian. For a religious leader to question a person's faith is disgraceful.”

Despite the very public disagreement, Steve Bannon, Mr Trump’s chief strategist, is keen for a meeting to take place.

Thomas Williams, a former priest who is the Rome correspondent for the Right-wing website Breitbart News, which was headed by Mr Bannon, said a meeting was highly likely.
Since Mr Bannon became Mr Trump’s chief strategist, Mr Williams, 54, has been thrust into an unofficial role as liaison between the Vatican and Washington – the Trump administration has still not appointed an ambassador to the Holy See.

Mr Williams was forced to leave the priesthood after it emerged that he had broken his vows of celibacy by secretly fathering a child with the daughter of a former US ambassador to the Vatican.

Steve Bannon, White House chief strategist, is said to be suspicious of the Pope but in favour of a meeting between the pontiff and Mr Trump. Credit: Evan Vucci/AP

“I know the White House are investigating the possibility and would like to set it up,” he said. “The Pope knows he will have to deal with Trump eventually. They don’t see eye to eye, it’s true, but they both see it as important to have an open channel of communications. It behooves them both to forge a decent relationship. That said, I wouldn’t be surprised if there is tension.”

Mr Bannon has expressed alarm and concern over the Pope’s support for liberation theology, his pro-refugee stance and his criticism of capitalism and the free market economy.

“Steve sees the Pope’s support for mass migration as naïve, particularly migration from where there is a danger of Islamic radicalism,” said Mr Williams, who worked as a theological consultant on Mel Gibson’s film The Passion of Christ, which was shot in Italy.

But for Mr Trump to travel to Italy and not seek an audience with the Pope would be odd.  “The Pope is an important world figure and I think it would be seen as a real snub if the President didn’t reach out,” said Mr Williams.

http://www.telegraph.co.uk/news/2017/02/13/donald-trump-wants-meet-pope-fra…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 05:10 (2017)    Sujet du message: ANGLICANS ET CATHOLIQUES DEVANT LE « VISAGE MISERICORDIEUX DU CHRIST » POUR DEPASSER LES DIVISIONS / Catholics and Anglicans: “Theological Questions Are Discussed Along Ecumenical Path,” Says Pope Répondre en citant

ANGLICANS ET CATHOLIQUES DEVANT LE « VISAGE MISERICORDIEUX DU CHRIST » POUR DEPASSER LES DIVISIONS 

ENGLISH : Catholics and Anglicans: “Theological Questions Are Discussed Along Ecumenical Path,” Says Pope
https://zenit.org/articles/catholics-and-anglicans-theological-questions-ar…

Homélie du pape à la All Saints Church (Traduction complète)

26 février 2017 Anne Kurian Pape François, Rome, Unité des chrétiens


Visite à l'église anglicane de Rome All Saints Church, capture CTV

« Nous sommes seulement des vases d’argile, mais nous protégeons en nous le plus grand trésor du monde », a affirmé le pape François à la communauté anglicane de la All Saints Church de Rome, dans l’après-midi du 26 février 2017. Durant sa visite sur les lieux, après avoir béni une icône byzantine du Christ Sauveur, le pape a encouragé à se tourner vers le « visage miséricordieux du Christ » pour dépasser les divisions.

Au côté de l’évêque de la Communion anglicane pour l’Europe Robert Innes, le pape a présidé la prière du soir. Après un passé de « suspicion » et d' »hostilité », « aujourd’hui, grâce à Dieu, nous nous reconnaissons tels que nous sommes vraiment : frères et sœurs en Christ, à travers notre baptême commun », a-t-il déclaré durant son homélie. Et le pape d’ajouter : « Encourageons-nous les uns les autres à devenir des disciples toujours plus fidèles de Jésus, toujours plus libres vis-à-vis des préjugés respectifs du passé et toujours plus désireux de prier pour et avec les autres ».

Il a souligné que « la joie d’être aimés par le Seigneur et de l’aimer » est « notre bien le plus précieux, notre trésor ». Tout en invitant à se reconnaître « pécheurs ayant toujours besoin de miséricorde » : C’est seulement en nous reconnaissant de faibles vases d’argile… que le trésor de Dieu se déverse en nous et sur les autres par notre intermédiaire. Sinon, nous serons toujours pleins de nos trésors, qui se corrompent et pourrissent dans des vases apparemment beaux ».

Au terme de la rencontre – qui marquait la première visite d’un évêque de Rome dans une église anglicane de son diocèse – le pape a entamé un dialogue spontané avec la congrégation qui fête le 200e anniversaire de sa naissance. Il a aussi présidé le « jumelage » de la All Saints Church avec la paroisse catholique Ognissanti de Rome : « Une communion vraie et solide grandit et se fortifie quand on agit ensemble pour celui qui a besoin », a-t-il souligné dans son homélie.

Voici notre traduction complète de l’homélie que le pape a prononcée au cours de la célébration liturgique :

Homélie du pape François

Chers frères et sœurs,

Je vous remercie pour votre gentille invitation à célébrer ensemble cet anniversaire paroissial. Plus de 200 ans sont passés depuis le premier service liturgique public anglican à Rome, par un groupe de résidents anglais qui vivaient dans ce quartier de la ville. Beaucoup de choses, à Rome et dans le monde, ont changé depuis. Au cours de ces deux siècles beaucoup de choses ont changé entre anglicans et catholiques, qui dans le passé se regardaient avec suspicion et hostilité ; aujourd’hui, grâce à Dieu, nous nous reconnaissons tels que nous sommes vraiment : frères et sœurs en Christ, à travers notre baptême commun. Comme amis et pèlerins nous désirons cheminer ensemble, suivre ensemble notre Seigneur Jésus-Christ.

Vous m’avez invité à bénir la nouvelle icône du Christ Sauveur. Le Christ nous regarde et son regard posé sur nous est un regard de salut, d’amour et de compassion. C’est le même regard miséricordieux qui transperça le cœur des Apôtres, qui commencèrent un chemin de vie nouvelle pour suivre et annoncer le Maître. En cette sainte image, Jésus, en nous regardant, semble nous adresser à nous aussi un appel : “Es-tu prêt à laisser aussi quelque chose de ton passé pour moi ? Veux-tu être messager de mon amour, de ma miséricorde ?”.

La miséricorde divine est la source de tout le ministère chrétien. L’apôtre Paul le dit, en s’adressant aux Corinthiens, dans la lecture que nous venons d’écouter. Il écrit : « C’est pourquoi, ayant reçu ce ministère par la miséricorde de Dieu, nous ne perdons pas courage » (2 Cor 4,1). En effet, saint Paul n’a pas toujours eu un rapport facile avec la communauté de Corinthe, comme le montrent ses lettres. Il y a eu même une visite douloureuse à cette communauté et des paroles vives ont été échangées par écrit. Mais ce passage montre l’Apôtre qui dépasse les divergences du passé et, vivant son ministère selon la miséricorde reçue, ne se résigne pas face aux divisions mais se dépense pour la réconciliation. Quand nous, communauté de chrétiens baptisés, nous trouvons face à des désaccords et nous mettons devant le visage miséricordieux du Christ pour les dépasser, nous faisons ce qu’a fait saint Paul dans une des premières communautés chrétiennes.

Comment Paul relève-t-il cette tâche, par où commence-t-il ? Par l’humilité, qui n’est pas seulement une belle vertu, c’est une question d’identité : Paul se comprend comme un serviteur, qui ne s’annonce pas lui-même, mais le Christ Jésus Seigneur (v. 5). Et il accomplit ce service, ce ministère selon la miséricorde qui lui a été accordée (v. 1); non pas sur la base de ses talents et en comptant sur ses forces, mais dans la confiance que Dieu regarde et soutient avec miséricorde sa faiblesse. Devenir humbles c’est se décentrer, sortir du centre, se reconnaître nécessiteux de Dieu, mendiants de miséricorde : c’est le point de départ pour que ce soit Dieu qui agisse. Un président du Conseil œcuménique des Eglises décrivit l’évangélisation chrétienne comme « un mendiant qui dit à un autre mendiant où trouver du pain » (Dr. D.T. Niles).

Je crois que saint Paul aurait approuvé. Il se sentait “nourri de la miséricorde” et sa priorité était de partager avec les autres son pain : la joie d’être aimés par le Seigneur et de l’aimer. C’est notre bien le plus précieux, notre trésor, et dans ce contexte Paul introduit une de ses images les plus connues, que nous pouvons appliquer à nous tous : « Ce trésor, nous le portons comme dans des vases d’argile » (v. 7). Nous sommes seulement des vases d’argile, mais nous protégeons en nous le plus grand trésor du monde. Les Corinthiens savaient bien qu’il était stupide de garder quelque chose de précieux dans des vases d’argile, qui étaient à bon marché, mais se fissuraient facilement. Garder quelque chose de précieux dans ces vases voulait dire risquer de le perdre. Paul, pécheur gracié, reconnaît humblement qu’il est fragile comme un vase d’argile. Mais il a expérimenté et il sait que justement là où la misère humaine s’ouvre à l’action miséricordieuse de Dieu, le Seigneur fait des merveilles. Ainsi œuvre la « puissance extraordinaire » de Dieu (v. 7).

Confiant dans cette humble puissance, Paul sert l’Evangile. Parlant de certains de ses adversaires à Corinthe, il les appellera « super-apôtres » (2 Cor 12,11), peut-être avec une certaine ironie, parce qu’ils l’avaient critiqué pour ses faiblesses, dont ils s’estimaient exempts. Paul, au contraire, enseignait que c’est seulement en nous reconnaissant de faibles vases d’argile, pécheurs ayant toujours besoin de miséricorde, que le trésor de Dieu se déverse en nous et sur les autres par notre intermédiaire. Sinon, nous serons toujours pleins de nos trésors, qui se corrompent et pourrissent dans des vases apparemment beaux. Si nous reconnaissons notre faiblesse et demandons pardon, alors la miséricorde salutaire de Dieu resplendira en nous et sera aussi visible au-dehors ; les autres sentiront d’une certaine façon, par notre intermédiaire, l’agréable beauté du visage du Christ.

A un certain point, peut-être au moment le plus difficile avec la communauté de Corinthe, Paul annule une visite qu’il devait faire, renonçant aussi aux dons qu’il aurait reçus (2 Cor 1,15-24). Il y avait des tensions dans la communion, mais elles n’ont pas eu le dernier mot. La relation se rétablit et l’Apôtre accepta l’offrande pour le soutien de l’Eglise de Jérusalem. Les chrétiens de Corinthe recommencèrent à travailler avec les autres communautés visitées par Paul, pour soutenir ceux qui étaient dans le besoin.
C’est un signe fort de communion rétablie. L’œuvre que votre communauté accomplit avec d’autres de langue anglaise ici à Rome peut être aussi vue de cette façon. Une communion vraie et solide grandit et se fortifie quand on agit ensemble pour celui qui a besoin. A travers le témoignage partagé de la charité, le visage miséricordieux de Jésus se rend visible dans notre ville.

Catholiques et anglicans, nous sommes humblement reconnaissants parce qu’après des siècles de méfiance réciproque, nous sommes désormais en mesure de reconnaître que la grâce féconde du Christ est à l’œuvre aussi chez les autres. Remercions le Seigneur parce que parmi les chrétiens a grandi le désir d’une plus grande proximité, qui se manifeste dans la prière commune et dans le témoignage commun à l’Evangile, surtout à travers différentes formes de service. Parfois, l’avancée dans le chemin vers la pleine communion peut sembler lent et incertain, mais aujourd’hui nous pouvons tirer encouragement de notre rencontre. Pour la première fois un Evêque de Rome visite votre communauté. C’est une grâce et aussi une responsabilité : la responsabilité de renforcer nos relations à la louange du Christ, au service de l’Evangile et de cette ville.

Encourageons-nous les uns les autres à devenir des disciples toujours plus fidèles de Jésus, toujours plus libres vis-à-vis des préjugés respectifs du passé et toujours plus désireux de prier pour et avec les autres. Un beau signe de cette volonté est le “jumelage” réalisé entre votre paroisse de la All Saints et la paroisse catholique d’Ognissanti. Les saints de toute confession chrétienne, pleinement unis dans la Jérusalem d’en-haut, nous ouvrent la route pour parcourir ici-bas toutes les voies possibles d’un chemin chrétien fraternel et commun. Là où nous sommes réunis au nom de Jésus, Il est là (cf. Mt 18,20), et adressant son regard de miséricorde il appelle à nous dépenser pour l’unité et pour l’amour. Que le visage de Dieu resplendisse sur vous, sur vos familles et sur toute cette communauté !

Traduction de Zenit, Anne Kurian

https://fr.zenit.org/articles/anglicans-et-catholiques-devant-le-visage-misericordieux-du-christ-pour-depasser-les-divisions/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 05:21 (2017)    Sujet du message: « MON RESPECT ET MON OBEISSANCE INCONDITIONNELS »: L’HERITAGE TRANSMIS PAR BENOÎT XVI Répondre en citant

« MON RESPECT ET MON OBEISSANCE INCONDITIONNELS »: L’HERITAGE TRANSMIS PAR BENOÎT XVI

"Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme! Pierre et les apôtres répondirent: Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes. Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez tué, en le pendant au bois.…"
Actes 5:28-30


"Eh quoi! si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? Loin de là! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit: Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge. Mais si notre injustice établit la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu est-il injuste quand il déchaîne sa colère? Je parle à la manière des hommes."
Romains 3:3-5

Dernier discours de son pontificat aux cardinaux, 28 février 2013

26 février 2017Anita Bourdin Benoît XVI


Anniversaire de l'ordination sacerdotale du pape émérite Benoît XVI (c) L'Osservatore Romano

« Parmi vous, parmi le Collège cardinalice, se trouve également le futur Pape, auquel je promets dès aujourd’hui mon respect et mon obéissance inconditionnels » : ces paroles du pape Benoît XVI au dernier jour de son pontificat, il y aura quatre ans le 28 février 2017, raisonnent comme un précieux héritage théologique et spirituel pour toute l’Eglise.

Dans deux jours ce sera en effet l’anniversaire du soir où, à 20h, un pape ayant renoncé au Siège de Pierre après huit ans de pontificat, allait commencer la période de la « vacance » du Siège apostolique, jusqu’à l’élection du pape François, le 13 mars 2013. Ce faisant, le pape Benoît « instituait » en quelque sorte la « retraite » des papes, sous le double signe du « respect » et de « l’obéissance » à son successeur.

« Avant de vous saluer personnellement, je désire vous dire que je continuerai d’être proche de vous par la prière, en particulier au cours des prochains jours, afin que vous soyez pleinement dociles à l’action de l’Esprit Saint pour l’élection du nouveau Pape. Que le Seigneur vous montre quelle est Sa volonté. Et parmi vous, parmi le Collège cardinalice, se trouve également le futur Pape, auquel je promets dès aujourd’hui mon respect et mon obéissance inconditionnels. Pour cela, avec affection et reconnaissance, je vous donne de tout cœur la Bénédiction apostolique », a déclaré solennellement le pape Benoît XVI lors de cette dernière rencontre de son pontificat avec le collège des cardinaux.

Il a cité ces pensées de Romano Guardini sur l’Eglise comme un héritage spirituel qu’il leur confiait, et qu’il confiait ainsi à chaque catholique : « Je voudrais vous laisser une pensée simple, qui me tient beaucoup à cœur: une pensée sur l’Eglise, sur son ministère, qui constitue pour nous tous — pouvons-nous dire — la raison et la passion de notre vie. J’emprunte, pour m’aider, une expression de Romano Guardini, écrite précisément l’année où les Pères du Concile Vatican II approuvèrent la Constitution Lumen gentium, dans son dernier livre, avec une dédicace personnelle également pour moi; c’est pourquoi les paroles de ce livre me sont particulièrement chères. Romano Guardini dit: L’Eglise «n’est pas une institution conçue et construite de façon théorique… mais une réalité vivante… Elle vit au cours du temps, en devenir, comme tout être vivant, en se transformant… Et pourtant, dans sa nature, elle demeure toujours la même, et son cœur est le Christ». C’est l’expérience que nous avons faite, me semble-t-il, hier place Saint-Pierre: voir que l’Eglise est un corps vivant, animé par l’Esprit Saint et qu’elle vit réellement par la force de Dieu. Elle est dans le monde, mais elle n’appartient pas au monde: elle appartient à Dieu, au Christ, à l’Esprit. Nous l’avons vu hier. C’est pourquoi l’autre expression célèbre de Romano Guardini est également vraie et éloquente: «L’Eglise se réveille dans les âmes». L’Eglise vit, grandit et se réveille dans les âmes qui — comme la Vierge Marie — accueillent la Parole de Dieu et la conçoivent par l’opération de l’Esprit Saint; elles offrent à Dieu leur propre chair et, précisément dans leur pauvreté et leur humilité, elles deviennent capables d’engendrer le Christ aujourd’hui dans le monde. A travers l’Eglise, le mystère de l’Incarnation demeure présent pour toujours. Le Christ continue à marcher à travers les temps et tous les lieux. »

« Chers frères, a exhorté le pape aujourd’hui émérite, demeurons unis dans ce Mystère: dans la prière, en particulier dans l’Eucharistie quotidienne, et servons ainsi l’Eglise et l’humanité tout entière. Telle est notre joie, que personne ne peut nous ôter. »

Il avait, au début de son discours déjà insisté sur la communion du collège cardinalice – dans une « harmonie supérieure unanime » – en disant : « Pour moi aussi, cela a été une joie de marcher avec vous au cours de ces années, à la lumière de la présence du Seigneur ressuscité (…). Pendant ces huit ans, nous avons vécu avec foi de très beaux moments de lumière radieuse sur le chemin de l’Eglise, ainsi que des moments où quelques nuages ont voilé le ciel. Nous avons cherché à servir le Christ et son Eglise avec un amour profond et total, qui est l’âme de notre ministère. Nous avons donné de l’espérance, celle qui nous vient du Christ qui seul peut illuminer le chemin. Ensemble, nous pouvons rendre grâce au Seigneur qui nous a fait croître dans la communion, et le prier ensemble de vous aider à croître encore dans cette unité profonde, afin que le Collège des cardinaux soit comme un orchestre, où les diversités — expression de l’Eglise universelle — contribuent toujours à l’harmonie supérieure et unanime. »

https://fr.zenit.org/articles/mon-respect-et-mon-obeissance-inconditionnels…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 04:22 (2017)    Sujet du message: WORLD SUMMIT 2017 ON PEACE, SECURITY AND HUMAN DEVELOPMENT : EXECUTIVE SUMMARY Répondre en citant

KNOW YOUR ENEMY

WORLD SUMMIT 2017 ON PEACE, SECURITY AND HUMAN DEVELOPMENT : EXECUTIVE SUMMARY


Written by Dr. William Selig



Sunday, February 5, 2017
“Addressing the Critical Challenges of our Time: 
Peace, Security and Human Development”
    
Universal Peace Federation,
International Association of Parliamentarians for Peace,
Sunhak Peace Prize
    

February 1-5, 2017  |  Seoul, Korea

Click here for the Schedule and our Photo Gallery



Seoul, Korea—World Summit 2017, organized by the Universal Peace Federation from February 1 to 5, 2017, provided a comprehensive assessment of peace, security and human development around the world.

In attendance at the five-day program were more than 700 delegates, including more than 400 current and former members of parliament as well as heads of state and government, prime ministers, civil society dignitaries, and religious and women leaders from 120 countries.

The program comprised the Founders Celebration (February 2), the World Summit conference (February 1 to 4), the Inaugural World Assembly of the International Association of Parliamentarians for Peace (IAPP) (February 2), the Sunhak Peace Prize (SHPP) Award Ceremony (February 3), and the International Conference on the Unity of the Sciences (ICUS) (February 4 and 5).

(1) Founders Celebration. At the CheongShim Peace World Center in Gapyeong, about an hour’s drive northeast of Seoul, the World Summit participants joined more than 30,000 well-wishers on February 2 to commemorate the birthdays of UPF founders Dr. Hak Ja Han Moon and her husband, the late Rev. Dr. Sun Myung Moon. Congratulatory remarks were given by the Hon. Dan Burton, a co-chair of IAPP and a former U.S. congressman from the state of Indiana, who thanked Dr. Moon for her “exemplary leadership to move the world toward true peace based on strong families centered on God, our Heavenly Parent.”
 
(2) World Summit 2017. More than 60 speakers spoke on the theme “Addressing the Critical Challenges of Our Time: Peace, Security and Human Development,” offering analyses and recommendations on peace on the Korean Peninsula, environmental degradation, violent conflict, extreme poverty, and the breakdown of the family. = Were is Jesus/Yeschoua, the only man of Peace and His divine laws? Not there! Global Roman Catholic governance under humanitarian false peace (and Human rights Sharia laws who is not mention in their meeting ready to enslave all of us.)

Peace on the Korean Peninsula: Ambassador Christopher Hill, a former U.S. ambassador to South Korea, Iraq, Poland and Macedonia and a former assistant secretary of state for East Asian and Pacific affairs, addressed the security challenges coming from North Korea. “The problems of the peninsula concern the entire world and not just the region,” he said. Ambassador Joseph DeTrani, a former U.S. special envoy to the Six-Party Talks, spoke about the problem of nuclear proliferation. “I believe negotiation is attainable,” he said. North Korea has conducted many tests of nuclear weapons and missile development, but “the realities have to be addressed, hopefully through peaceful negotiations.

The alternative could be an arms race in this region.” Hon. Jae-kwon Shim, the chair of the Foreign Affairs and Unification Committee of the Republic of Korea’s National Assembly, expressed concern about the Trump administration’s pledge to shift diplomacy and trade in favor of the United States and the uncertainty it is causing in the world.

Environmental degradation: H.E. Anote Tong, the former president (2003-2016) of the Republic of Kiribati, described climate change as “the most significant moral challenge for humanity. We’re fighting against ourselves, not another nation.” Hon. Kessai Note, a senator and the former president (2000-2008) of the Marshall Islands, voiced support for nuclear disarmament and apprehension over global warming. President Note is credited with coining the term “ecological refugee” over the possibility that due to sea-level rise and global warming, many islands face ecological disaster. H.E. Federico Franco Gomez, a former president (2012-2013) of Paraguay, expressed gratitude to Rev. Dr. Moon and his pioneering efforts to develop fish farming in the Chaco region of Paraguay and Brazil. He believes that Rev. Dr. Moon’s vision to end poverty and protect the environment through fish farming and tapping into the oceans’ resources is very viable.

Violent conflict: This theme touched the hearts of the collective assembly, particularly violence toward women and children and the growing menace of human trafficking. Hon. Chandrani Bandara, Sri Lanka’s minister of Women and Child Affairs, spoke on the situation in her nation and, in particular, about programs that empower women and secure the rights and protection of children.

Extreme Poverty: Hon. Issa Mardo Djabir, a member of parliament in Chad, said: “There is no more serious threat to peace and security than poverty and especially inequality. Poverty is a social injustice that paves the way for all manifestations of violence under the guise of political, cultural, identity or religious conflicts. There can be no lasting peace without development, and there can be no inclusive development without good governance.”

Breakdown of the family: Dr. Lek Thaveetermsakul, the vice chair of UPF-Asia, pointed out that many of the critical challenges we face today originate from the breakdown of families and family values. Mr. Tuo-Huan Chen, the regional secretary general of UPF for the Chinese Region, explained about the dangers of comprehensive sex education, which is being promoted in schools around the world. He emphasized the need for education to promote abstinence before marriage and fidelity between husband and wife.

In her keynote address, Dr. Hak Ja Han Moon, founder of the IAPP, gave an eloquent overview of the philosophy and understanding that has guided her life. God, the original owner of this world, had a plan, a dream that all humankind would be united as one family under God, our universal Parent, she said, but due to the disobedience of the first ancestors, self-centeredness entered into human nature. God is frustrated because so many people still are ignorant and don’t understand the true relationship between God and humanity, she said. God has a plan to save humanity centered on a messianic ideology: “The problems of the world can only be resolved through the advent of the True Parents.” She asked everyone in attendance to promote the IAPP and become national messiahs to their nations.

(3) Inaugural IAPP World Assembly. More than 400 parliamentarians joined with Korean parliamentarians, members of the diplomatic corps, and distinguished local dignitaries for the inaugural International Association of Parliamentarians for Peace (IAPP) World Assembly on February 2 at the National Assembly of the Republic of Korea. Dr. Thomas Walsh, the president of UPF International, served as the moderator. The panelists were a prominent group of specialists representing different regions of the world.

Hon. Matt Salmon, a former member of the U.S. House of Representatives (1994-2000, 2012-2016) from the state of Arizona, focused his remarks on the family. The most important thing that leaders can do is to strengthen the families, he said. “As the family goes, so goes the nation and so goes the whole world in which we live,” he said. H.E. Milan Dunovic, the vice president of the Federation of Bosnia and Herzegovina, spoke about good governance. “The obligation of all politicians is to serve their country,” he said.

Representing the Korean perspective on the panel were two parliamentarians. Hon. Sye-kyun Chung, the speaker of the National Assembly of the Republic of Korea, said: “We are living in an age of uncertainty and unease. There is conflict, climate change, economic polarization, discrimination. … We need alliances and cooperation to face these challenges. … We need strong cooperation and alliances to tackle the nuclear ambitions of North Korea.” Hon. Yoo-chul Won, a member of the Foreign Affairs and Unification Committee of the National Assembly, proposed a “Grand Korea Silk Road” as a way to connect the peninsula with Russia and China through a network of roads, tunnels, and the use of ferries to carry trains. Hon. Dr. Rachel Carling-Jenkins, a member of the Legislative Council of Australia’s Victoria state, called on the world’s leaders to have compassion for the most vulnerable—children, refugees, the disabled, the elderly, the poor. Rt. Hon. Richard Msowoya, the speaker of the Malawi National Assembly, spoke about protecting the human rights of those with albinism.

Hon. Hilik Bar, the deputy speaker of Israel’s Knesset, called on the parliamentarians “to act together within our parliaments to help our societies build bridges for peace.” Hon. Alberto Alfaro Jimenez, the president of the National Assembly of Costa Rica, offered his nation as a role model for democracy. When Costa Rica had a border dispute with neighboring Nicaragua, he said, instead of resorting to violence, the two countries took the case to the International Court of Justice.

Hon. Jose de Venecia Jr., a co-chair of IAPP and the former speaker of the Philippine House of Representatives (1992-1998, 2001-2008), proposed five focus areas for IAPP: building peace between the leaders of Sunni and Shia Islam in order to create peace in the Middle East; hosting an international conference and campaign against narcotics; addressing international poverty and the growing gap between rich and poor; taking steps toward preserving the environment; and working toward reunification of the Korean Peninsula.
 
(4) Sunhak Peace Prize Award Ceremony. For 2017, the refugee crisis was the core theme of the prize, which was founded on the vision for peace to build “One Family under God.” On February 3 the prestigious prize was awarded to Dr. Gino Strada, founder of Emergency, an organization that provides medical and surgical care in Africa and the Middle East, and Dr. Sakena Yacoobi, founder of the Afghan Institute for Learning, which provides educational programs for refugees in Afghanistan. The peace prize, according to Hon. Il Sik Hong, the chair of the prize selection committee and a former president of Korea University, is presented to “those who have dedicated their lives in service to humanity and the noble ideal of peace.” Dr. Strada and Dr. Yacoobi represent the “heroes of today,” he said, who go beyond national borders to express love and service to humanity. = Lucifer

(5) ICUS. The 23rd International Conference on the Unity of the Sciences was held on February 4 and 5. Hon. Biman Chand Prasad, a member of Fiji’s parliament and the director of the Fiji Institute of Applied Studies, served as moderator for this session, which dealt with the theme “Earth’s Environmental Crisis and the Role of Science.”

Professor J. Martin Ramirez of Harvard University said: “Faith is a natural part of human cognition. Science per se is not good or bad. It can be a catalyst for social change, economic growth, saving countless lives, but it can also be dangerous and used for harmful purposes.” Professor Luc Montagnier, the 2008 Nobel Prize winner in Physiology and Medicine, spoke about the health challenges of the modern world and specifically on the electromagnetic effects of bacterial DNA on human DNA. Dr. Glen Rein, a senior researcher at Innovative Biotechnical Studies in the United States, described the interconnectedness of water, soil, food, and human beings, and how the contamination of one contaminates all the others.
 
Conclusion: Keynote topics of World Summit 2017 and the programs hosted by the Sunhak Peace Prize Foundation and the International Conference on the Unity of the Sciences included global conflict, the breakdown of the family, protection of the environment, and much more. Hon. Paulo Pisco, a member of Portugal’s parliament, aptly summarized the state of the world: “The global order is falling apart, caused by selfish political decisions that are being taken without caring about its consequences nor of the human factor.” In the face of so many challenges to peace, he summed up the general consensus of the participants and the call to action. “We should make a strong call for reasonability to all political deciders and public opinions.” Appreciating the interconnectedness of our nations, he said, “We must put forward the common good, the sense of humanity and solidarity, accepting our part of responsibility, either in relation to the tragedy of migration in the European Union or in relation to the global environment or to sustainable development. Responsibility, humanity and solidarity are the key words for people and to the planet.”

The fourth World Summit, representing almost 70 percent of the world’s nations, brought a fresh perspective to the critical challenges of our time. The participants fully embraced the insightful interpretation of Dr. Hak Ja Han Moon, who said: “In our hearts we all desire to have a united world—a peaceful, happy, united world—but so many walls block our way. … All nations, all of you, must attend God, our Creator, our Heavenly Parent, in your nations in order for world peace to come.”

There was a unanimous agreement that universal principles based on compassion, empathy and religious tolerance must be the bedrock on which to advance a world of lasting peace, and that peaceful coexistence and shared values among the people of the world are the way to confront the critical issues that we face on the local, national, regional and global levels. The participants departed World Summit 2017 with an empowering sense that we have successfully entered a new era of hope.

http://www.upf.org/conferences-2/364-world-summit/7340-world-summit-2017-on-peace-security-and-human-development-executive-summary


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Mar - 04:09 (2017)    Sujet du message: EVANGELISM IN EUROPE IN RADICALLY CHANGING LANDSCAPES Répondre en citant



EVANGELISM IN EUROPE IN RADICALLY CHANGING LANDSCAPES 



Book discussion on "Sharing Good News" © Ivars Kupcis/WCC

27 February 2017
By Xanthi Morfi*
 
What is the future of Christianity in Europe and how could evangelism be relevant to the radically changing realities of European people today, are among the main issues addressed in the newly published volume Sharing Good News: Handbook on Evangelism in Europe.

A panel discussion centred on the launch of the book and the importance of evangelism in Europe today, took place at the Ecumenical Centre, in Geneva in early February. A substantive dialogue on the challenges of Christianity - within the new and asymmetrical sociocultural contexts of the European continent - followed the presentations of the co-editors and the guest speakers.

Human life is evangelistic to the core”, Rev. Dr Gerrit Noort, director of the Netherlands Mission Council, and Prof. Stefan Paas, missiologist, and co-editors, note at the opening pages of the volume. If evangelion (from the Greek word euangélion) means good news, the need of sharing the good news is inherent to the human nature. It is a responsibility and necessity for people, as social beings, to share information and wisdom, to communicate the word of life and consolation, to share what is good, creating positive changes to the lives of others, that is to evangelize.

“What it means to share good news - within our radically changing denominational and religious European landscape - is a crucial question that requires a defined answer”, Noort noted at his opening discussion remarks, also commenting on the need for the re-evangelization of Europe and a renewed understanding of evangelistic mission within the contemporary discourse, substantially relevant to the current social realities of secularization, migration, cross-cultural and interreligious encounters.

The identity crisis of the West, along with the credibility lack of Christianity within the rational age, are addressed by most of the volume`s contributors – coming from a variety of confessional traditions - as issues directly linked with the occasionally less prominent place of evangelism in certain contexts . As stated in the book`s preface, the sharing of the good news has been inextricably connected historically in our cultural imagination with memories of cultural superiority, authoritarianism and obscurantism. Western certainties and balances lost, along with the aggressive rise of nationalisms and populism, result in the creation of new narratives to the worldview of the masses. Fear, deep insecurity, social and economic imbalances and the certainty that the world that used to be will not return, describe a serious part of today`s realities.

Now is the time to be intentional in Europe, to rediscover what it means to be a Christian in this region of the world today, addressing issues that will bring meaning in people`s lives again”, Rev. Dr Kenneth Ross of the University of Edinburgh added to the discussion,  emphasizing that only our own living experiences of church and country initiatives towards truth, peace and reconciliation can become the good news shared with the rest of the world, as paradigms of true evangelization.

“Sharing the Good News”, as a product of a series of the World Council of Churches (WCC) Commission on World Mission and Evangelism (CWME) regional consultations addressing  the place of evangelism in theological education and missiological formation in all continents, testifies to the renewed interest in evangelism within the ecumenical movement. The book is received as an important and inclusive contemporary statement that offers its readers a most complete overview of current evangelism issues in Europe, in a systematic and ecumenical framework, directly responding to the need for new evangelistic paradigms relevant to the secular, multicultural and multireligious contexts of our times.

“The publication of this book is one important step towards the way to discover whether Christianity has a future in Europe, a future shaped by the good news we are called to share” stated Kyriaki Avtzi, co-editor and WCC programme executive for evangelism, while Rev. Dr Jooseop Keum, CWME director, shared his strong belief “that the production of quality teaching material on evangelism will help us shape the future leadership of the ecumenical movement, since evangelism is indeed the test of the truth expression of ecumenism”.

There are millions of people in Europe who need to hear the good news, in order to find meaning, truth, and peace again, within societies that hardly recognize anymore the value of a life lived in the existential fullness of faith. The challenges brought to Europeans by secularization, and changing cultural and social realities, should be seen as a challenge and inspiration for action and dynamic presence in the environments of those “outside”.

For Europe today evangelism is rather a question of being, than doing, and the paradigm of individuals participating in the process of this transformation towards the future European societies, with the powerful and living experiences of their faith, is the best invitation to a true and much needed re-evangelization of this continent.
Dr Xanthi Morfi, is communication officer at the World Council of Churches.

Download a sample chapter from Sharing Good News (pdf)
Ecumenical perspectives on mission and unity

http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/evangelism-in-europe-in-radically-changing-landscapes


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 04:19 (2017)    Sujet du message: UNION EUROPEENNE : LE PAPE RECEVRA LES CHEFS D'ETAT LE 24 MARS / Pope to Receive Heads of State and Government of European Union Répondre en citant



UNION EUROPEENNE : LE PAPE RECEVRA LES CHEFS D'ETAT LE 24 MARS


ENGLISH :Pope to Receive Heads of State and Government of European Union
https://zenit.org/articles/pope-to-receive-heads-of-state-and-government-of…

Dans le cadre des célébrations des 60 ans des Traités de Rome

3 mars 2017Anne Kurian Pape François


Drapeau de l'Union européenne

Le pape François recevra les chefs d’Etat et chefs de gouvernement de l’Union européenne au Vatican le 24 mars 2017, a annoncé le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège Greg Burke, le 3 mars.

Cette rencontre, prévue à 18h dans la salle Regia du palais apostolique, a lieu dans le cadre des célébrations du 60e anniversaire des Traités de Rome, les deux textes fondateurs de l’UE signés le 25 mars 1957, instituant la Communauté économique européenne et la Communauté européenne de l’énergie atomique.

L’anniversaire sera célébré en Italie, où les dirigeants européens se réuniront pour discuter du projet européen, alors que le Royaume Uni est en train de négocier sa sortie de l’UE.

Le pape François a souvent encouragé l’Europe, aujourd’hui en crise, à retrouver ses racines. Il lançait ainsi le 6 mai 2016, en recevant le Prix Charlemagne : « Comme un fils qui retrouve dans la mère Europe ses racines de vie et de foi, je rêve d’un nouvel humanisme européen, d’un chemin constant d’humanisation, requérant la mémoire, du courage, une utopie saine et humaine. Je rêve d’une Europe jeune, capable d’être encore mère ».

A Strasbourg le 25 novembre 2014, il s’était adressé au Parlement et au Conseil de l’Europe, exhortant à entretenir la « mémoire » et soulignant « l’importance de l’apport et de la responsabilité de l’Europe dans le développement culturel de l’humanité ».

Lors de la conférence de presse dans l’avion Ciudad Juarez-Rome en février 18 février 2016, il a plaidé pour une « refondation de l’Union européenne » : « Mais aujourd’hui, où trouve-t-on un Schuman, un Adenauer ? Ces grands, qui après la guerre, ont fondé l’Union européenne. Et j’aime cette idée de la re-fondation : cela pourrait peut-être se faire ! Parce que l’Europe, je ne dirais pas qu’elle est unique, mais elle a une force, une culture, une histoire qu’on ne peut pas gâcher, et nous devons tout faire pour que l’Union européenne ait la force, et aussi l’inspiration, de nous faire aller de l’avant ».

https://fr.zenit.org/articles/union-europeenne-le-pape-recevra-les-chefs-de…


 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Mar - 16:48 (2017)    Sujet du message: WOMEN WAGE PEACE : DES MILLIERS DE FEMMES EN MARCHE POUR LA PAIX! Répondre en citant

CONNECT THE DOTS OF THIS FALSE PEACE AND SECURITY AGENDA

WOMEN WAGE PEACE : DES MILLIERS DE FEMMES EN MARCHE POUR LA PAIX!



Le pacifisme n'a pas la faveur des médias. Pourtant, cette initiative mériterait qu'on y regarde de plus près. Mieux, elle mériterait qu'on l'encourage !

Par Axel Leclercq
-

21 décembre 2016

La paix (la vraie) s’obtient rarement par les armes. Pour un monde sans guerre, ni conflit, on n’a rien inventé de mieux que le respect, l’amour et la tolérance. Fortes de ce constat irréfutable, des milliers de femmes juives, musulmanes, chrétiennes et athées, ont décidé d’unir leurs forces dans un magnifique combat pour la paix en Israël et en Palestine… Des images fortes, belles et pleines d’espoir.

twitter-tweet a écrit:


Mujeres palestinas e isralíes marchan para exigir la #paz https://t.co/ucPOorkrFe Y movilizaciones en otros países @WomenWagePeace
— asv (@anasanchezv) December 11, 2016



Ce mouvement a été baptisé Women wage peace. Il a connu son premier coup d’éclat le 19 octobre dernier, quand une immense foule de femmes vêtues de blanc ont défilé pacifiquement devant la résidence du premier ministre israélien. De toutes confessions et de tous bords politiques, elles n’étaient là que pour une chose : réclamer la paix.
Depuis, de nombreuses autres marches similaires ont été organisées un peu partout en Israël, en Palestine et en Cisjordanie. Objectif : qu’un véritable dialogue s’instaure entre les différentes parties en conflit. Une démarche apolitique qui, peu à peu, prend une véritable ampleur, comme en témoignent ces magnifiques photos !
twitter-tweet a écrit:


Miles de mujeres hebreas, musulmanas y cristianas marchan x la PAZ en Israel @WomenWagePeacehttps://t.co/XLpTJykDo2https://t.co/zM5Nu3hpVn
— Amelia Navarro (@AmeliaNavarroA) December 11, 2016




twitter-tweet a écrit:


Oggi a Mediterraneo @TgrRai ore 12,25 su @RaiTre con il @Cissong per parlare del video #Prayerofthemothers e del @WomenWagePeace @TgrSicilia pic.twitter.com/oWeZDaftar
— Alessandra Pinello (@alepinello) December 18, 2016



twitter-tweet a écrit:


In #Israel, @WomenWagePeace unites #Arab & #Jewish women to build case for peace. @naomidarom @csmonitor https://t.co/p3bpoOW77g pic.twitter.com/1xKMcVGGzx
— Lapido Media (@LapidoMedia) November 4, 2016



twitter-tweet a écrit:


We are here, outside the Knesset, demanding that our elected officials report on their efforts to promote a diplomatic agreement pic.twitter.com/SC2nFNUB7z
— WomenWagePeace (@WomenWagePeace) November 14, 2016




twitter-tweet a écrit:


.@reglash reports on Women Wage Peace's movement in Israel-Palestine calling for conflict resolution and dialogue https://t.co/u5oLvv2TMr pic.twitter.com/hs3aS892Ze
— FPI (@fpinterrupted) October 21, 2016




Le mouvement est tel qu’il a inspiré une superbe chanson à Yael Deckelbaum, en collaboration avec d’autres artistes de différentes religions. Ça s’appelle Prayer of the mothers (la prière des mères) et le clip reprend des images des manifestations pacifistes… Regardez cet extrait, c’est juste magnifique !
twitter-tweet a écrit:


Poc difós x mitjans. Womenwagepeace: treballar.i.manifestar-se x la pau a O.Mitjà. Shalom.Salam.Pau! On són els politics? @ObrimFronteres_ pic.twitter.com/bvTpkhLnVu
— ins les aimerigues (@aimerigues) December 10, 2016



Ici, le clip dans son intégralité :

Yael Deckelbaum / Prayer of the Mothers - Official video



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=YyFM-pWdqrY

Les initiatives de paix sont nombreuses mais, bizarrement on en entend très peu parler. Comme si l’on préférait donner systématiquement la parole à ceux qui font le choix de la guerre…

Il est grand temps que les pacifistes aient aussi voix au chapitre. Donnons-leur l’audience qu’ils méritent et, alors, peut-être que les choses finiront enfin par changer !

Vive Women wage peace !

http://positivr.fr/women-wage-peace-paix-israel-palestine-femmes/


WOMEN WAGE PEACE  - WHO WE ARE!



http://womenwagepeace.org.il/en/wp-content/uploads/goals-and-objectives.pdf


FUNDING FOR WOMEN WAGE PEACE

NGO Monitor

October 20, 2016 (updated on October 27, 2016)

On October 19, 2016, Woman Wage Peace (WWP) concluded a two-week long march from Rosh Hanikra to Jerusalem, with a rally outside the Prime Minister’s Residence. WWP called this the “March of Hope,” demanding that “our leaders work with respect and courage towards a solution to the ongoing violent conflict, with the full participation of women in this process.”

Based on WWP’s website, donors to the organization include the European Union, New Israel Fund, Heinrich Böll Stiftung Israel (Germany), and One Voice. WWP states that it receives funding in the United States via its partner organization Ameinu.

Women Wage Peace is not transparent about the amounts received from these funders. However, NGO Monitor research was able to identify some funding amounts from 2015. The New Israel Fund provided Women Wage Peace with $18,215. The European Union’s Directorate-General for Neighborhood and Enlargement Negotiations funded a two-year grant of €476,108 along with the partner NGOs Midreshet Adam (Adam Institute for Democracy and Peace) and Itach (Women Lawyers for Social Justice). NGO Monitor was unable to find further details on funding from Heinrich Böll Stinftung Israel and One Voice.

http://www.ngo-monitor.org/funding-women-wage-peace/


Catholic Aid Societies and Political Campaigns ... - NGO Monitor

http://www.ngo-monitor.org/reports/catholic_aid_societies_and_political_campaigns_directed_at_israel_0/

2 juin 2015 - This NGO Monitor report relates to Catholic aid charity funding for non-governmental organizations (NGOs) operating in Israel and the ...


THE REALITY BEHIND THIS FALSE ECUMENICAL UNITY


CATHOLIC AID SOCIETIES PROMOTE HATRED OF ISRAEL

Interview with NGO Monitor's Yitzhak Santis:"At NGO Monitor, we launched a ‘BDS in the Pews’ project". This will trace the complex interactions between governments, churches, aid societies and Palestinian advocacy organzations - including funding.

Dr. Manfred Gerstenfeld , 20/12/13 00:23



Dr. Manfred Gerstenfeld The writer has been a long-term adviser on strategy issues to the boards of several major multinational corporations in Europe and North America.He is board member and former chairman of the Jerusalem Center for Public Affairs and recipient of the LIfetime Achievement Award (2012) of the Journal for the Study of Anti-Semitism.

More from the author ►

“Various Catholic Aid societies which are partly government-financed, promote hatred against Israel. Most are in Western Europe. The Irish Trócaire and the Dutch Cordaid are among the most problematic. Both are members of the Caritas Internationalis group. Most Caritas members however, do not take similar positions.”

Yitzhak Santis is NGO Monitor’s Chief Programs Officer. He was Director of the Middle East Project at the San Francisco Jewish Community Relations Council, where he served for 21 years until he moved to Israel in 2011.

He explains: “There are two official Catholic aid charity ‘families’ - Caritas Internationalis and Pax Christi. Caritas Internationalis is a global confederation of 165 Catholic organizations providing assistance in humanitarian emergencies and international development. It describes itself as ‘part of the Catholic Church,’ and is headquartered in Vatican City, with satellite offices in NYC and Geneva. Pope John Paul II granted Caritas with ‘Canonical Legal Status.'


Trócaire was founded in 1973 as the official overseas development agency of the Catholic Church of Ireland. Its biased activities encompass the employees hired, partnerships, published material, political positions and funding decisions. Trocaire conducts a campaign to sanction Israel – and as a result, Europe too – by suspending mutually beneficial trade agreements. It attempted to block Israel’s inclusion in the OECD. All these positions are against Irish government policy.

“Trócaire’s history of broad spectrum political activity against Israel include, among many others, a campaign launched against the security barrier and sponsorship of events commemorating the ‘Nakba.’ In 2007, Trócaire joined the Palestinian NGO Badil in a ‘Call to Action,’ which advocated anti-Israel boycotts and sanctions. In 2013, Trócaire co-sponsored an International Right of Return Conference, organized by the Israel-based NGO Zochrot, which advocated a ‘right of return’ and a ‘one-state solution’ to the Israeli-Palestinian conflict.

“Trocaire receives funds from Ireland, the UK and the EU, as well as other Catholic aid agencies that are funded by their respective governments. In 2012, Trocaire’s funding from ‘Contributions and Agencies’ totaled approximately 30 million Euros, with 23 million coming from governmental sources.

“Cordaid’s biased activities are illustrated by their funding decisions, publications and political positions. It is a joint member with other Dutch-based organizations of the United Civilians for Peace organization, which advocates Boycotts, Divestment and Sanctions (BDS) against Israel. Cordaid Director René Grotenhuis, argued during a 2011 panel in the Dutch parliament, that BDS is a defensible tactic because, ‘it is important that people in Palestine look for ways to resist occupation, and this is a non-violent way to do so.’

“In 2012, Cordaid joined a coalition of 22 European NGOs in producing a report titled Trading Away Peace: How Europe Helps Sustain Illegal Israeli Settlements. It promotes the BDS agenda, calling on the EU and national governments to wage political warfare through economic sanctions against Israel. Cordaid also joined in a 2009 report titled Failing Gaza: No rebuilding, no recovery, no more excuses. The report falsely claims that Gaza remains occupied. The organization also funds various anti-Israel NGOs in Israel and the Palestinian Arab territories.

“Cordaid is regularly subsidized by the Dutch government. Funding amounts vary. From 2007 to 2010, Cordaid received 422 million Euros. Due to a reduction in government subsidies, it received 69 million Euros in 2011.

“Pax Christi International (PCI) describes itself as ‘a global Catholic peace movement and network that works to help establish Peace, Respect for Human Rights, Justice and Reconciliation in areas of the world that are torn by conflict.’ PCI’s website’s page on the Middle East addresses a number of conflicts in the region including the situations in Syria, Lebanon, Egypt, Iraq. Yet, the resources devoted to the Palestinian-Israeli conflict outweigh the resources and materials devoted to all others by far. Toward the end of 2013, more than twice the number of words were written on this conflict than on all others together.

“PCI’s British Section promotes a Bethlehem Advent Project that ‘draws on Pax Christi’s experience of working in solidarity with the people of Palestine.’ They also joined with the Palestine Solidarity Campaign on November 27, 2013  for a ‘National Lobby of Parliament for Palestine.’  The lobbying agenda included ‘Arrange an appointment to come and lobby your Member of Parliament. Issues to be raised include: ethnic cleansing of the Palestinian Bedouin from the Negev; banning goods from Israel's illegal settlements; respect for prisoners’ rights and ending the siege of Gaza.’”

Santis concludes: “Many Catholic Aid organizations often co-sponsor reports and letters, receive funding from each other and co-fund the same projects. At NGO Monitor, we launched a  ‘BDS in the Pews’ project.  We plan to do more research on the complex relationship between governments, churches and both Protestant and Catholic Church aid societies, NGOs and Palestinian Christian advocacy organizations. This will also entail uncovering the money trails, as well as the ideological and theological currents and activities of this matrix.”        

Tags:NGO Monitor, Catholic Church

http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/14266


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 03:08 (2017)    Sujet du message: LE PRIX « PATH TO PEACE » DECERNE AU CARD. ZENARI, EN SOUTIEN DES CHRETIENS AU MOYEN-ORIENT Répondre en citant

LE PRIX « PATH TO PEACE » DECERNE AU CARD. ZENARI, EN SOUTIEN DES CHRETIENS AU MOYEN-ORIENT

La Fondation « Path to Peace
» est-elle vraiment pour le soutien envers les vrais chrétiens ou plutôt pour l'avancement de l'islam? Voyez ces liens, traduisez certains et vous aurez la réponse.
  1. Au sentier de l'amour et de la paix en Islam / A path to ...
    cyrous.blogspot.com/2009/12/moharram.htmlEn cache
    Au sentier de l'amour et de la paix en Islam / A path to peace and love in Islam. ... Muslim oppressions. Imam Hussein (as) was killed by a Muslim oppressor, ...

  1. Tariq Ramadan
    tariqramadanvideosnews.blogspot.comEn cache
    ... European Muslim Network (EMN) à ... Peace Notes : Belief in Jesus and ... Peace Notes : The Path to Peace.


  1. Links - bmostafa.tripod.com
    bmostafa.tripod.com/links_Copy_1.htmEn cache
    Muslim Salat Times v2.3.4 ISLAM FRATERN' NET ... Muslim Women's Homepage at Islam: The Eternal Path to Peace: Women in Islam Islam Online - Information Line (Fatwa)

  1. Traditional Islam Path Peace | Video | C-SPAN.org
    www.c-span.org/.../traditional-islam-path-peaceEn cache
    ... The Path to Peace King Abdullah spoke ... After a private meeting President Bush and King Abdullah II talk briefly with reporters about reaction in the Muslim ...


Vous pouvez écouter ce discours donné par le Roi de Jordanie King Abdullah II lors d'une présentation dans une université américaine catholique publié le 13 septembre 2005.

Le Roi Abdullah II fut l'un des artisans principaux au sein du Conseil Mondial des Eglises, la branche du protestantisme évangélique. Les chrétiens de ces dénominations sont ignorantes de cette association avec le CME et le Vatican, et du à cette ignorance, ils sont entraînés dans une autre direction sans qu'ils s'en rendent compte. Cela leur sera fatal! L'article démontre clairement tout le soutien envers la communauté musulmane et Allah de par cette université et ses dirigeants catholiques. Pas un seul mot sur le réel nom de Dieu ni de son message et une seule mention de Jésus-Christ mais sans rien élaborer sur son ministère humain et divin de par le Roi Abdullah II.

Dans ce vidéo, en anglais, nous voyons encore une fois la séduction et les mensonges sur cette unité entre les religions et de l'importance de l'islam dans cette nouvelle réforme des églises. Vous verrez également que ceux en charge de cette université catholique prennent ouvertement la position du dieu Allah dans leur éloge et remerciement au Roi Abdullah II.


VIDEOS : KING ABDULLAH IN 2015 AT THE CATHOLIC UNIVERSITY LAW SCHOOL

Traditional Islam: The Path to Peace King Abdullah spoke about reclaiming moderate Islam through the Amman Message. Launched in November of 2004 by Jordan, the message articulates Islam’s essential social values: Compassion; respect for others; tolerance and acceptance; and freedom of religion. Cardinal McCarrick thanked King Abdullah for his words of peace.

VIDEO : https://www.c-span.org/video/?188856-1/traditional-islam-path-peace

THE AMMAN MESSAGE
http://ammanmessage.com/


-----

Gala de soutien organisé par la Mission du Saint-Siège à l’ONU à New-York

6 mars 2017Anne Kurian Nouvelles du monde, Rome


Prix Path for Peace au cardinal Zenari

Le Prix 2017 « Path to Peace » sera remis le 24 mai 2017 à New York (Etats-Unis) au cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie, en reconnaissance de son œuvre pour défendre les chrétiens et les autres victimes au Moyen-Orient. C’est ce qu’a annoncé un communiqué de la Fondation « Path to Peace » (Chemin vers la paix), organe de la Mission d’observation permanente du Saint-Siège aux Nations unies.

Le cardinal Zenari, peut-on lire dans la note, « représente à la fois un signe et un instrument des efforts et des prières de l’Église – et du pape François – pour la paix au Moyen-Orient ». En l’honorant, la Fondation « Path to Peace » veut « faire écho à son puissant message devant la Communauté internationale ici, aux Nations unies ».

Le cardinal Zenari, nonce en Syrie depuis huit ans, a choisi de rester dans le pays malgré le conflit qui a commencé en 2011 : « Cette mission est un privilège qui me vient de Dieu… Comment un représentant du pape pourrait-il fuir le lieu où on a le plus besoin de lui ? », a-t-il déclaré.

Il a été nommé cardinal par le pape François le 19 novembre 2016, en signe de solidarité avec le peuple syrien. Ce geste du pape avait aussi pour but « de souligner la persécution des chrétiens et d’autres minorités ethniques et religieuses au Moyen-Orient, et de montrer son engagement personnel pour restaurer la paix dans la région », ajoute la note.

Le représentant du pape repartira en Syrie avec l’aide concrète des fonds levés lors du gala de remise du prix.

La Fondation « Path to Peace » a été créée en 1991 au sein de la mission permanente d’observation du Saint-Siège auprès des Nations unies. Son but principal est la diffusion de la paix, par des activités humanitaires et de conciliation.

Présidée par Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège, elle diffuse des informations sur les déclarations et initiatives du pape François, du Saint-Siège et des organisations catholiques ; elle lance des programmes pour étudier les enseignements sociaux de l’Église et promeut des initiatives culturelles.

Depuis 1993, la fondation « Path to Peace » honore chaque année une personne « dont la vie et l’œuvre ont radicalement affecté en bien la communauté mondiale », peut-on lire sur le site internet officiel. Parmi les lauréats : Boutros boutros-Ghali, secrétaire général de l’ONU, le roi Baudoin I de Belgique, Corazon Aquino, présidente des Philippines, Lech Walesa, président de la Pologne, Rafael Caldera, président du Venezuela, Carlos Menem, président de l’Argentine, Kofi Annan, secrétaire général des Nations unies, Kay Rala Xanana Gusmão, président de la République du Timor oriental.

Avec une traduction de Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/le-prix-path-to-peace-decerne-au-card-zenari-en-soutien-des-chretiens-au-moyen-orient/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 21:59 (2017)    Sujet du message: POPE FRANCIS REJECTS "MESSIAH", SUGGESTS IT IS INCOMPATIBLE WITH CHRISTIAN VALUES / MONTEE DES POPULISMES EN EUROPE OCCIDENTALE... / MUST SEE!! POPE FRANCIS WARNS ALL COMMANDMENT KEEPERS & CALLS THEM COWARDS Répondre en citant

KNOW YOUR ENEMY

POPE FRANCIS REJECTS "MESSIAH", SUGGESTS IT IS INCOMPATIBLE WITH CHRISTIAN VALUES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=6PqPW7wrKV8
Ajoutée le 9 mars 2017

http://undergroundworldnews.com

Pope Francis has spoken about his experience in matters of faith crises and opened up about “empty moments,” while also stressing that he is a “sinner” and “fallible,” in an interview with a German newspaper.

He goes on to suggest that a "Messiah" Is Incompatible with Christian Values! This has many seeing him for what he really is!


MONTEE DES POPULISMES EN EUROPE OCCIDENTALE : LE PAPE EXPRIME SA PREOCCUPATION 

Interview à paraître le 9 mars 2017 dans l’hebdomadaire allemand « Die Zeit »

8 mars 2017 Anita Bourdin Pape François



Le pape François salue la foule © L'Osservatore Romano

Le pape François exprime sa préoccupation face à la montée des populismes en Europe occidentale, dans une interview à paraître le 9 mars 2017 dans l’hebdomadaire allemand Die Zeit.

« Je suis un pécheur, je peux me tromper » titre le Zeit, le titre original étant : « Ich bin Sünder und bin fehlbar« . L’entretien a été réalisé au Vatican fin février, et c’est le premier accordé à un média allemand.

Le pape y évoque ses combats, le danger du populisme et l’année Luther, indique un avant-papier du Zeit en ligne.

Le pape se dit notamment préoccupé par la montée des populismes dans les démocraties occidentales : « Le populisme est mauvais et il finit mal, comme le siècle dernier l’a montré. » Il ajoute : « Le populisme, cela signifie utiliser le peuple », « il a toujours besoin d’un messie et de la justification de devoir préserver l’identité du peuple ».

On comprend d’autant mieux que le pape refuse toute forme de culte de la personnalité. A une question sur les combats contre la foi, il confie : « Je connais aussi des passages à vide », mais il souligne que les crises sont aussi une occasion de grandir : « Une foi qui ne connaît pas de crise (…) demeure infantile. »

Le pape ajoute : « Je suis un pécheur, je peux me tromper ». Et il refuse le « culte papal » : « Nous ne devons pas oublier qu’idéaliser une personne c’est toujours une forme subliminale d’agression. Quand je suis idéalisé, je me sens agressé. »

On se souvient à ce propos que le Vatican avait réagi quand le pape avait été représenté comme un Superman sur les murs d’une maison du Borgo Pio, à deux pas du Vatican : l’image a été effacée. Le pape s’est senti offensé.

Le pape François évoque aussi le problème de la pénurie croissante de prêtres dans de nombreux pays, par exemple en Allemagne. Pour le pape, l’Eglise est « contestée » et elle doit affronter cela et d’autres problèmes aussi sans peur.

Par ailleurs, le pape rappelle le rôle de la théologie de s’occuper de la « recherche » : « La vérité c’est de ne pas avoir peur. Les peurs ferment les portes. La liberté les ouvre. Et si la liberté est petite, elle ouvre au moins une petite fenêtre. »

Enfin, le pape évoque, dans cette interview, le célibat sacerdotal, il répond à des questions sur l’ordination d’hommes mariés, sur l’hostilité contre sa personne, et sur l’invitation à se rendre en Allemagne à l’occasion de l’Année Luther.

https://fr.zenit.org/articles/montee-des-populismes-en-europe-occidentale-l…



MUST SEE!! POPE FRANCIS WARNS ALL COMMANDMENT KEEPERS  & CALLS THEM COWARDS



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=kEQBU99Itwo


Dernière édition par maria le Jeu 9 Mar - 23:25 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 23:17 (2017)    Sujet du message: LA PRESENCE DES FEMMES AU VATICAN NE DOIT PAS ÊTRE « ORNEMENTALE», ENTRETIEN AVEC LE CARD. RAVASI / INTERVIEW: Cardinal Ravasi: ‘Finally a Feminine Voice in the Roman Curia” Répondre en citant

LA PRESENCE DES FEMMES AU VATICAN NE DOIT PAS ÊTRE « ORNEMENTALE», ENTRETIEN AVEC LE CARD. RAVASI

ENGLISH :
INTERVIEW: Cardinal Ravasi: ‘Finally a Feminine Voice in the Roman Curia”
https://zenit.org/articles/interview-cardinal-ravasi-the-consultation-final…

Nouveau groupe pour l'évangélisation de Babylone avec emphase séductrice sur l'importance du rôle des femmes dans l'église et dans le monde.

Un Conseil féminin au sein du Conseil pontifical pour la culture

9 mars 2017 Deborah Castellano Lubov Entretien, Rome


  Consultation féminine, dicastère de la culture © L'Osservatore Romano

La présence des femmes au Vatican doit être promue, et elle ne doit pas être « ornementale ». C’est ce qu’a affirmé le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, dans un entretien avec ZENIT.

Le cardinal s’est exprimé en marge de la présentation du Conseil féminin institué par son dicastère, le 7 mars 2017. Il a expliqué qu’il avait voulu la création de ce nouvel organisme « en rose » pour donner aux activités du dicastère un « regard féminin », qui offre « des jugements que nous [les hommes], nous ne serions pas en mesure de formuler ».

« La fonction de ces femmes est une fonction réelle, a-t-il insisté, elles sont appelées à exprimer des jugements, elle m’ont déjà critiqué sur certaines propositions et elles en ont fait d’autres ».

Il a précisé que ce conseil ne naissait pas de « revendications » de « quotas roses » : « je ne l’ai pas voulu non plus comme un élément cosmétique, une ‘belle présence’ dans un horizon seulement masculin ». Les trente-sept femmes choisies seront en effet actives et écoutées.

S’adressant aux journalistes, le cardinal Ravasi a ensuite lancé une plaisanterie de l’écrivain d’origine polonaise, Joseph Conrad : « ‘Être femme est extrêmement difficile parce qu’il faut toujours avoir affaire aux hommes’. Et j’ajoute : avoir affaire aux prêtres, ce qui est encore plus grave ! ».


ZENIT – Pourriez-vous expliquer les critères selon lesquels les femmes du Conseil féminin du Conseil pontifical de la culture ont été choisies ?

Cardinal Ravasi – C’est une question importante parce que cela a peut-être été une des tâches les plus difficiles et exigeantes. J’ai pensé avant tout à la question internationale. Par conséquent il y a des femmes venant des États-Unis, d’Irlande, d’Iran, du Chili, de Turquie, etc. Deuxièmement, la question interreligieuse : différents « regards » sont représentés, surtout l’islam, le judaïsme, le christianisme, dans ses différentes formes, y compris le protestantisme. Le troisième critère a été celui des professions, des activités, privilégiant par exemple les femmes qui travaillent dans le milieu de la culture, par conséquent universités, femmes artistes, médecine, science mais de sorte que l’on couvre aussi d’autres univers comme le sport, par exemple Fiona May, pour avoir tout l’horizon des professions. Le quatrième critère est celui de l’expérience familiale. Il y a des femmes non mariées, mais aussi des femmes qui ont une famille, qui expérimentent donc comme toutes les femmes les problèmes de l’éducation des enfants, etc. Le dernier critère est celui de la sensibilité.

Que voulez-vous dire par « sensibilité », Éminence ?

Par exemple, pour la politique – parce que je voulais que soit aussi représentée la politique – j’ai choisi une personne qui s’est intéressée à la question du « déchet », c’est-à-dire du gaspillage de la nourriture, de la récupération de la nourriture qui, sinon, serait gaspillée, et nous parlons pour l’Italie comme pour le monde, d’un tiers de la nourriture produite. Et c’est aussi une personne qui s’intéresse au bénévolat, qui fait partie de la commission parlementaire qui s’occupe des réfugiés et ainsi de suite. D’autre part, je voulais aussi considérer la grande question de la pauvreté, des migrations, dans l’esprit du pape François. Nous pouvons dire que, dans le Conseil, sont aussi représentés ces thèmes, étant donné qu’il y a des femmes qui ont réalisé aussi des activités de type caritatif…

Que pense le pape de ce Conseil ? En avez-vous parlé ensemble ?

Oui, bien sûr, nous en avons parlé. Il partage beaucoup l’idée de ce Conseil, parce que depuis toujours il parle du manque de voix féminines à la Curie romaine. Nous savons qu’il existe des difficultés, les structures sont complexes, l’histoire passée est un peu « pesante » mais il faut commencer par quelque part. Et en effet, je le redis encore, parce que pour moi c’est très important, la présence des femmes du Conseil ne doit pas être une présence uniquement « ornementale », seulement parce qu’il doit y avoir forcément quelques femmes au Vatican, les quotas roses, comme ont dit d’habitude.

Il faut qu’il y ait de la place pour tous, et puis les personnes doivent entrer dans ces espaces avec leur compétence, non parce que ce sont des femmes ou des hommes qui entrent automatiquement comme dans le passé : c’était des hommes, donc ils entraient automatiquement à la Curie romaine, même sans aucune compétence, sans préparation…

C’est pourquoi je dis aussi : la fonction de ces femmes est une fonction réelle, elles sont appelées à exprimer des jugements, elle m’ont déjà critiqué sur certaines propositions et elles en ont fait d’autres ! Par exemple, à propos de la prochaine assemblée plénière du dicastère, sur neurosciences, intelligence artificielle, génétique, robotique, technologie de l’information etc., sur tous ces sujets, ces femmes ont exprimé, en tant que scientifiques et en tant que femmes, des jugements que nous, nous ne serions pas en mesure de formuler.

L’événement de l’ouverture de la prochaine assemblée plénière, qui est le moment le plus important de l’activité du dicastère, est organisé par le Conseil féminin. Il s’agira d’un spectacle télévisé auquel elles ont déjà commencé à travailler.

Ce groupe commence donc à s’activer, au sein du dicastère que vous présidez. Mais diriez-vous que ce Conseil féminin est une sorte d’ « expérimentation », y compris pour comprendre si quelque chose de semblable pourrait être institué par d’autres dicastères ?

Je l’espère, selon le principe de l’imitation… Et puis chacun a ses façons d’agir et de fonctionner. Mais je pense aussi que ce que le pape François disait est possible, à savoir que certaines fonctions dans les dicastères du Vatican soient remplies par des femmes, soient confiées à des femmes : je parle de femmes qui entreraient vraiment dans les dicastères. Je n’ai aucun « official », c’est-à-dire dans le langage de nos bureaux un « responsable », qui soit une femme. Les femmes se trouvent seulement en position de secrétaires, ou dans des positions administratives. Et c’est une erreur ! C’est pourquoi je pense au principe de l’imitation, pour l’avenir.

Traduction de Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/la-presence-des-femmes-au-vatican-ne-doit-pas-etre-ornementale-entretien-avec-le-card-ravasi/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 02:17 (2017)    Sujet du message: KANSAS CITY MUSLIMS REJECT INTERFAITH MUSLIMS AS APOSTATES Répondre en citant

KANSAS CITY MUSLIMS REJECT INTERFAITH MUSLIMS AS APOSTATES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=AjSLQ8Ytp_E

Article : https://creepingsharia.wordpress.com/2017/03/12/muslims-reject-interfaith-a…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 02:28 (2017)    Sujet du message: INDONESIA : CHURCH CAN REOPEN… IF THEY ALLOW MOSQUE ON THEIR LAND Répondre en citant

INDONESIA : CHURCH CAN REOPEN… IF THEY ALLOW MOSQUE ON THEIR LAND

March 12, 2017 / creeping



Source: Indonesian Protestants reach church compromiseucanews.com

Members of a Protestant church have reached a compromise with local authorities, which they hope will end an almost decade-long dispute that has seen devotees staging weekly services outside the presidential palace in Jakarta. Rolling Eyes

The Yasmin Indonesian Christian Church has accepted an offer by the mayor of Bogor in West Java to build a mosque inside the grounds of the church.

The church was sealed off nine years ago after local Muslims voiced opposition to its presence.

If the congregation wants to reopen their church, they should share a portion of the land and allow local authorities to build a mosque, next to the church, Bogor mayor, Bima Arya Sugiarto said.

If a mosque and church can stand side by side, there will be no resistance from Muslims, he said.

Church members welcomed the compromise. Rolling Eyes

“We are glad and support the initiative,” a Yasmin congregation spokesman Bona Sigalingging told ucanews.com on Feb. 5.

Mayor Sugiarto’s predecessor froze the Yasmin church’s permit that allowed members to worship in the building in Feb. 2008 and sealed it off following opposition from Muslims.

Despite winning a legal battle in the Supreme Court, the Christians said the mayor refused to allow the church to reopen because of pressure from hard-line groups.

In protest the congregation began in 2012 organizing Sunday services outside the presidential palace in Jakarta, seeking the president’s intervention.

Sugiarto promised he would reopen the church after coming to office in 2014 and presented the congregation with his compromise on Christmas Day last year.

“This is the best solution for us rather than relocation,” he said, referring to previous offers to relocate the church.

Negotiations about how much land will be given over for the mosque has still to be settled.



If Indonesia’s Muslim Jihad on Christian Churches is any indicator, this won’t end well for the Protestants.

https://creepingsharia.wordpress.com/2017/03/12/indonesia-church-allow-mosque/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 06:22 (2017)    Sujet du message: LE 14 MARS 2013: LA PREMIERE SORTIE DU VATICAN EST «MARIALE» Répondre en citant

LE 14 MARS 2013: LA PREMIERE SORTIE DU VATICAN EST  «MARIALE»

Pour la déesse ISIS

Le pontificat confié à la Vierge Marie «Salut du Peuple romain»

13 mars 2017 Rédaction"Visitations" de Marie, Pape François


  Visite du pape François à Sainte-Marie-Majeure, 11 février 2016, fête de Notre Dame de Lourdes (c) L'Osservatore Romano

Le pape François, élu le mercredi 13 mars 2013 au soir a réservé sa première visite pour la Vierge Marie, en la basilique papale de Sainte-Marie-Majeure, le lendemain matin, jeudi 14 mars.

Depuis cette première visite, le pape a effectué plus de quarante visite à Sainte-Marie-Majeure pour confier notamment ses voyages apostoliques à la Vierge Marie et pour la remercier à son retour. Le pape ne manque jamais de visiter les sanctuaires dédiés à la Vierge Marie lorsqu’il voyage comme Aparecida (Brésil), La Vierge del Cobre de Cuba, Guadalupe (Mexique).

On peut dire c’est tout le pontificat, confié à la Vierge de Fatima en mai 2013, qui est « marial », comme ce premier geste le faisait comprendre. Et comme le confirme le prochain voyage à Fatima (Portugal), les 12-13 mai 2017 pour le centenaire des apparitions à la Cova da Iria.

Le 14 mars 2013, le pape a créé la surprise : tôt, un peu après 8h, il est arrivé sous le regard ébahis des enfants sur le chemin de l’école et des Romains qui partaient au travail.  Il était accompagné par le préfet de la Maison pontificale, Mgr Georg Gänswein, et par le vice-préfet, Mgr Leonardo Sapienza.

A son arrivée, il a été accueilli par le cardinal vicaire pour le diocèse de Rome, Agostino Vallini, et par l’archiprêtre de la basilique, alors le cardinal Santos Abril y Castelló, entouré du Chapitre et des Pères dominicains, confesseurs.

Le pape a déposé lui-même un bouquet de fleurs devant l’icône de Marie « Salut du Peuple Romain » (Salus Populi Romani), en la chapelle Pauline. Il s’y est recueilli en prière durant une dizaine de minutes.

Puis il s’est rendu dans la « chapelle Sixtine » de la basilique mariale, qui abrite l’autel où saint Ignace de Loyola, fondateur des jésuites, a célébré sa première messe, dans la nuit de Noël 1538.

Le pape s’est recueilli également sur la tombe de saint Pie V. Enfin, il a salué le personnel de la basilique.

La basilique papale de Sainte-Marie-Majeure, sur la colline de l’Esquilin, non loin de la gare de Termini, est l’une des quatre basiliques majeures de Rome – avec Saint-Pierre, Saint-Jean, et Saint-Paul – que le nouveau pape doit traditionnellement visiter: cela appartient aux rites de son « installation ».

Mais cette visite, « privée » aura touché les Romains: la basilique abrite l’antique icône de Marie vénérée sous le vocable de « Salut du Peuple Romain » (Salus Populi Romani).

Cette icône de la Vierge à l’Enfant est de grandes dimensions et peinte sur un support de cèdre. Elle fait l’objet d’une dévotion particulière au moins depuis le XIIIe siècle, et elle se trouve dans la Chapelle Pauline (ou Borghese) de la basilique.

https://fr.zenit.org/articles/le-14-mars-2013-la-premiere-sortie-du-vatican…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 26 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 14 Mar - 06:41 (2017)    Sujet du message: POPE TO RECEIVE HEADS OF STATE AND GOVERNMENT OF EUROPEAN UNION / LEBANON : PRESIDENT MICHEL AOUN AT THE VATICAN ON MARCH 16 / THE PRINCE OF WALES AND THE DUCHESS OF CORNWALL WILL GO TO THE VATICAN Répondre en citant

POPE TO RECEIVE HEADS OF STATE AND GOVERNMENT OF EUROPEAN UNION
 
They are in Italy for the celebration of the 60th anniversary of the Treaty of Rome

March 3, 2017 ZENIT Staff Pope & Holy See


CTV Screenshot

On Friday, March 24, 2017, at 6 p.m., Pope Francis will receive in audience the heads of state and government of the European Union, in Italy for the celebration of the 60th anniversary of the Treaty of Rome. Director of the Holy See Press Office, Greg Burke, made this announcement today.

https://zenit.org/articles/pope-to-receive-heads-of-state-and-government-of…



LEBANON : PRESIDENT MICHEL AOUN AT THE VATICAN ON MARCH 16


He Will Meet the Pope and Cardinal Parolin

March 13, 2017 ZENIT Staff Pope and Holy See



  President Michel Aoun © Wikimedia Commons / Mgchammas

Michel Aoun, President of the Republic of Lebanon, will be received by Pope Francis in the Vatican on March 16, 2017, confirmed to Zenit the Vice-Director of the Holy See Press Office, Paloma Garcia Ovejero.

In the course of the visit, Michel Aoun will also meet with the Cardinal Secretary of State Pietro Parolin, “Number 2” of the Vatican. The Maronite Christian President will also attend a Mass at Saint Maron’s church, the Maronite parish located at the center of Rome, indicated the National Information Agency (NNA), official organ of the Lebanese Ministry of Information.

The President’s visit, noted the agency, will be the first of a tour of Europe. Elected to the Presidency in October of 2016 after two years of vacancy, General Michel Aoun, 82, is known for the struggle he led against the Syrian presence in Lebanon, his rejection of the Taef agreements, his exile in France and his return in 2005. He was Commander of the Lebanese Army and intermediary Head of State (1988-1990).

After Independence in 1943, the Lebanese presidency is traditionally assured to a Maronite Christian. The Prime Minister is a Sunni Muslim, while the presidency of the Parliament goes to a Shi’ite Muslim.

When directing the Free Patriotic Movement, in 2007 Michel Aoun went to the Vatican to exchange ideas with Monsignor Dominique Mamberti, Holy See Secretary for Relations with States.

https://zenit.org/articles/lebanon-president-michel-aoun-at-the-vatican-on-…



THE PRINCE OF WALES AND THE DUCHESS OF CORNWALL WILL GO TO THE VATICAN

To Visit During an Official Trip to Europe

March 14, 2017 Anita Bourdin Pope and Holy See


Wikimedia Commons

Prince Charles and Duchess Camilla will go to Italy and to the Vatican between March 31 and April 5, announced the British government.

Read more : https://zenit.org/articles/the-prince-of-wales-and-the-duchess-of-cornwall-…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:40 (2017)    Sujet du message: LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 355, 56, 57, 58  >
Page 56 sur 58

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com