LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 362, 63, 64, 65, 66  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Déc - 07:16 (2017)    Sujet du message: DES RESPONSABLES DE L'ALLIANCE EVANGELIQUE MONDIALE AU VATICAN / Evangelicals, Pope Meet to Further Religious Freedom Répondre en citant



DES RESPONSABLES DE L'ALLIANCE EVANGELIQUE MONDIALE AU VATICAN

ENGLISH :
Evangelicals, Pope Meet to Further Religious Freedom
https://zenit.org/articles/evangelicals-pope-meet-to-further-religious-freedom/#
 
Un « appel à un partenariat plus étroit »

15 décembre 2017 Marina Droujinina Oecuménisme, unité des chrétiens, Pape François

 
Alliance évangélique mondiale © L'Osservatore Romano

Le pape François a rencontré, le jeudi 14 décembre 2017, des responsables de l’Alliance évangélique mondiale (AEM), présents à Rome pour discuter d’une coopération plus étroite avec l’Église catholique, indique Radio Vatican en italien. La délégation était conduite par le secrétaire général de l’AEM, l’évêque Efraim Tendero.

La rencontre avec le pape, a expliqué l’évêque, avait pour but d’apporter un « appel à un partenariat plus étroit » pour protéger la liberté religieuse, promouvoir la distribution de bibles et affronter les questions de justice sociale. Le révérend Thomas K. Johnson, ambassadeur de l’AEM pour la liberté religieuse auprès du Vatican, participait aussi à l’audience.

Il a affirmé que, même si l’on n’attend pas de déclaration majeure à l’issue de la rencontre, les petits pas qui ont été effectués ensemble peuvent mener « à une coalition plus large avec les années » et renforcent le message selon lequel « les chrétiens de tous types ont besoin de se protéger réciproquement dans la sphère publique ».

« Nous voulons que ce monde soit un lieu où règnent la paix, la justice et droiture », a déclaré l’évêque Efraim Tendero, « où chacun a un niveau de vie décent et où Jésus-Christ est reconnu par tous comme le Seigneur ».

En évoquant un document conjoint sur l’Écriture et la Tradition qui a complété les sept années de dialogue entre l’AEM et le Conseil pontifical, l’évêque a dit qu’il est plus important aujourd’hui de « chercher un programme commun » plutôt que de « se concentrer sur ce qui est différent et qui nous sépare ».

Il a aussi parlé de l’expérience œcuménique positive des Philippines où il a servi pendant plus de vingt ans comme directeur national du Conseil des Églises évangéliques et comme président des Services d’aide humanitaire et de développement, travaillant pour soutenir les pauvres et les nécessiteux. Il a raconté que les relations œcuméniques y sont très bonnes et qu’on lui a récemment demandé de prêcher une retraite pour la Conférence des évêques des Philippines.

Il existe aussi une forte coopération pratique entre les évangéliques et les catholiques sur des problèmes comme la traite de personnes humaines, la lutte contre le changement climatique et contre la corruption, la promotion de la paix et la fourniture d’aide humanitaire et de soutien au développement pour les victimes des nombreux typhons qui affectent la région.

L’AEM est un réseau d’Églises protestantes dans 128 nations, représentant plus de 600 millions de chrétiens évangéliques dans le monde.

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

https://fr.zenit.org/articles/le-pape-recoit-des-responsables-de-lalliance-evangelique-mondiale/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Déc - 07:16 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Déc - 01:59 (2017)    Sujet du message: OECUMENISME : LE CATHOLICOS DE L'EGLISE ASSYRIENNE D'ORIENT RENCONTRERA LE PAPE Répondre en citant

OECUMENISME : LE CATHOLICOS DE L'EGLISE ASSYRIENNE D'ORIENT RENCONTRERA LE PAPE

En visite à Rome du 16 au 19 novembre

14 novembre 2016 Anne Kurian Rome


Mar Gewargis III © assyrianchurch.news

-----

Biographie

Warda Daniel Sliwa est né le 23 novembre 1941 à Habbaniya en Irak, fils de Daniel et Mariam Sliwa. Il est diplômé en 1964 de l'école d'éducation de l'université de Bagdad et devient ensuite pendant treize ans enseignant d'anglais dans différents établissements d'enseignement. Pendant une visite aux États-Unis, il rencontre le patriarche Mar Dinkha IV qui l'appelle au sacerdoce. Après des études de théologie, il est ordonné prêtre en 1980 et il est consacré comme métropolite de Bagdad et de tout l’Irak en 1981 à la cathédrale Saint-Georges de Chicago par le patriarche Mar Dinkha IV. Depuis sa consécration, il a installé son évêché à Bagdad...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gewargis_III


-----
 
Le patriarche Gewargis III, catholicos de l’Église assyrienne d’Orient, sera à Rome du 16 au 19 novembre 2016Il rencontrera pour la première fois le pape François le 17 novembre, se rendra sur la tombe de l’apôtre Pierre et rendra visite au Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.

Le patriarche a été élu au cours d’un Synode le 16 septembre 2015 pour succéder au patriarche Mar Dinkha IV décédé au mois de mars. Ancien métropolite de l’Irak, de Jordanie et de Russie, Mar Gewargis Sliwa III est né le 23 novembre 1941 à Habbaniya, en Irak. Il a étudié la théologie aux États-Unis où il a été ordonné en juin 1980.

La patrie d’origine de l’Église assyrienne de l’Orient et de nombre de ses fidèles – quelque 500 000 au total – est l’actuel Irak. On recense aussi des communautés en Inde, au Liban, en Syrie et en Iran. Mais beaucoup de croyants assyriens ont émigré en Occident. Après l’élection du catholicos-patriarche cependant, le synode a confirmé le retour à Erbil du siège patriarcal qui, depuis 1940, avait été transféré à Chicago.

L’Osservatore Romano du 14 novembre note que depuis le Concile Vatican II, de nouvelles relations se sont développées entre l’Église catholique et l’Église assyrienne de l’Orient : ainsi Mar Dinkha IV a participé à la messe d’inauguration du pontificat de Jean-Paul II, en octobre 1978. Le 21 juin 2007, le patriarche a rencontré Benoît XVI et le 2 octobre 2014, le pape François.

Pour le quotidien du Vatican, « les résultats positifs du dialogue entre l’Église catholique et l’Église assyrienne de l’Orient sont nombreux » : « Jean-Paul II et le patriarche mar Dinkha IV ont signé une déclaration christologique commune le 11 novembre 1994. La commission mixte pour le dialogue théologique entre l’Église catholique et l’Église assyrienne de l’Orient a ensuite prévu deux autres phases : une sur la théologie sacramentelle, l’autre sur la constitution de l’Église.

Après une interruption, la reprise du dialogue a été décidée à l’occasion de la visite à Rome du patriarche mar Dinkha IV en 2014. (…) Après l’élection du nouveau catholicos-patriarche, le synode assyrien a confirmé vouloir continuer le dialogue ».

Avec une traduction de Constance Roques

https://fr.zenit.org/articles/oecumenisme-le-catholicos-de-leglise-assyrienne-dorient-rencontrera-le-pape/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Déc - 10:04 (2017)    Sujet du message: NOËL : LE PAPE PLAIDE POUR L'HOSPITALITE DES MIGRANTS / STATE OF PALESTINE _ PATRIARCH OF JERUSALEM ARRIVES AT CHURCH OF THE NATIVITY / STATE OF PALESTINE_ ABBAS ATTENDS MIDNIGHT MASS IN BETHLEHEM Répondre en citant

CELEBRATION OECUMENIQUE A BETHLEEM - ECUMENICAL CELEBRATION IN BETHLEEM

NOËL : LE PAPE PLAIDE POUR L'HOSPITALITE DES MIGRANTS



STATE OF PALESTINE _ PATRIARCH OF JERUSALEM ARRIVES AT CHURCH OF THE NATIVITY



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=jJHVGFBU3dw


STATE OF PALESTINE_ ABBAS ATTENDS MIDNIGHT MASS IN BETHLEHEM



VIDEO :
https://www.youtube.com/watch?v=Prl5kaA2n5k



L'archevêque Pierbattista Pizzaballa avec des Palestiniennes en habit traditionnel pour fêter Noël sur la place de la Mangeoire devant l'église de la Nativité à Bethléem, le 24 décembre 2017 / © AFP / Musa AL SHAER

Le pape a demandé dimanche aux 1,3 milliard de catholiques de la planète de ne pas ignorer le drame des migrants souvent "expulsés de leurs terres" par des dirigeants prêts à "verser du sang innocent", dans une homélie de Noël appelant à "l'hospitalité".

L'Argentin Jorge Bergoglio, petit-fils de migrants italiens, a fait du sort des réfugiés l'un des thèmes fondamentaux de son pontificat entamé voici près de cinq ans.

"Personne ne doit sentir qu'il n'a pas sa place sur cette Terre", a-t-il estimé dans sa traditionnelle homélie de la veillée de Noël, précédant son cinquième message de Noël "Urbi et orbi" ("à la ville et au monde"), à la tonalité plus politique, qu'il adressera lundi.

Autre temps fort spirituel de la veille de Noël, la messe de minuit dans l'antique Bethléem, là où est né Jésus selon le Nouveau Testament, n'a pas échappé aux tensions du moment.

Pierbattista Pizzaballa, haut dignitaire catholique romain du Proche-Orient qui a célébré la messe, a exhorté au courage les chrétiens, "préoccupés et peut-être épouvantés de la diminution de (leur) nombre" dans une région en plein tumulte.

Il a fustigé les guerres menées par "les Hérode d'aujourd'hui pour devenir plus grands, occuper plus d'espace", en faisant référence à l'ancien roi de Judée.

Dans l'antique Bethléem, aujourd'hui en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, il n'a pu s'empêcher de se démarquer de son discours prévu pour évoquer la décision unilatérale prise le 6 décembre par Donald Trump de reconnaître Jérusalem capitale d'Israël.

Les églises traditionnelles ont déjà exprimé leur réprobation. Mais Mgr Pizzaballa a insisté: "Jérusalem est une cité de paix, il ne peut y avoir de paix si l'un est exclu", a-t-il dit en s'appuyant sur le principe déjà affimé que Jérusalem doit être une ville pour deux peuples et trois religions.

"Jérusalem est notre mère" et si la mère perd un de ses enfants, elle "ne peut trouver la paix, alors prions pour Jérusalem", a-t-il dit dans son homélie prononcée en présence du président palestinien Mahmoud Abbas.

La décision de M. Trump a provoqué des manifestations quasi-quotidiennes dans les Territoires, et terni la fête de Noël pour les chrétiens palestiniens.

Sur la place de la Mangeoire, l'ambiance était morose, malgré les chants de Noël diffusés par hauts-parleurs.

Quelques centaines de Palestiniens et de touristes étrangers ont bravé un vent froid près de l'église de la Nativité érigée sur le site où, selon la tradition, Marie donna naissance à Jésus, pour regarder un défilé de scouts. Dans la soirée, les premières pluies denses depuis pas mal de temps ont encore assombri les esprits.

"C'est triste", "les gens sortent peu", a dit à l'AFP Nahil Banoura, un Palestinien de confession chrétienne originaire de Beit Sahour.

- Noël de retour à Mossoul -

Pour les Palestiniens, chrétiens comme musulmans, la reconnaissance par Washington de Jérusalem en tant que capitale d'Israël ne préjuge pas seulement du résultat de négociations, dont le statut de cette ville devrait faire l'objet.

Elle nie l'identité arabe de Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël, et mine leur aspiration à y établir un jour la capitale de leur futur Etat
.

Dans un communiqué, le président palestinien a de nouveau dénoncé la décision américaine, appelant "les chrétiens du monde à écouter les (...) voix des chrétiens de Terre sainte qui rejettent catégoriquement la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël".

S'exprimant dimanche au cours d'une conférence de presse à Khartoum, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu'il avait discuté de Jérusalem avec le pape. "Ce n'est pas qu'une affaire concernant les musulmans, mais aussi les chrétiens et l'humanité entière", a-t-il affirmé, soulignant qu'il fallait oeuvrer à de nouvelles démarches après les votes au Conseil de sécurité et à l'Assemblée générale de l'ONU.

En Syrie et en Irak, deux pays d'où le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a été chassé en 2017 de la très grande majorité des territoires qu'il avait conquis il y a trois ans, des minorités chrétiennes renouent en revanche cette année avec les célébrations de Noël.

C'est le cas à Mossoul, la deuxième ville d'Irak, reprise en juillet par les forces gouvernementales avec l'aide d'une coalition internationale antijihadistes.

Même si seule une petite partie des chrétiens de cette cité est revenue, des chants de Noël ont de nouveau résonné dimanche dans l'église Saint-Paul où des tentures rouges et blanches cachaient en partie les stigmates de la guerre.

Le patriarche chaldéen Mgr Louis Sako a appelé les dizaines de fidèles présents à prier pour "la paix et la stabilité à Mossoul, en Irak et dans le monde".

En Syrie, dans l'autre ex-bastion de l'EI, Raqa, repris en octobre par une coalition de forces kurdes et arabes, il faudra encore attendre avant de retrouver l'esprit de Noël : même si deux églises historiques ont été déminées, les habitants ne sont pas encore revenus.

A Homs (centre), en revanche, la communauté chrétienne a célébré Noël pour la première fois depuis la reprise totale de cette ville par le régime de Bachar al-Assad et la fin des combats, avec des récitals, une procession et des spectacles pour enfants.

- Sécurité renforcée -

A Damas, les rues des quartiers en majorité chrétiens, tels Bab Touma, ont été décorées de sapins miniatures ornés de paillettes dorées ou argentées.

La situation des chrétiens d'Orient demeure toutefois précaire, comme en Egypte, où les Coptes, qui fêteront Noël le 6 janvier, sont régulièrement victimes d'agressions de la part d'extrémistes.

Vendredi, une église du sud du Caire a été attaquée par des centaines de personnes qui ont détruit le mobilier et s'en sont pris aux fidèles avant l'intervention des forces de sécurité, selon l'archevêché d'Atfih.

En Europe, où la menace jihadiste demeure, près de 100.000 membres des forces de sécurité sont mobilisés dimanche et lundi en France à l'occasion des fêtes de Noël, notamment autour des lieux touristiques et des églises, d'après une source officielle.

burx/lal/mf

(©AFP / 25 décembre 2017 01h13)

https://www.romandie.com/news/ZOOM-Noel-le-pape-plaide-pour-l-hospitalite-d…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Jan - 00:38 (2018)    Sujet du message: ICC VOUS INVITE A « LA NUIT DE LA TRAVERSEE 2017-2018 » / LA REINE DU DANEMARK CONSEILLE A SES SUJETS DE FAIRE QUELQUE CHOSE D'INSENSE Répondre en citant

ICC VOUS INVITE A « LA NUIT DE LA TRAVERSEE 2017-2018 »



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=XYOWhnQtcb8



http://eglise.impactcentrechretien.com/nuit_traversee/





http://www.torah-box.com/calendrier/fetes/

CE QUE SES CHRETIENS ET GROUPES KABBALISTES QUI SE DISENT JUIFS CELEBRENT SANS S'EN RENDRE COMPTE AVEC LA PARTICIPATION DE LEADERS RELIGIEUX CORROMPUS

Alors que la nouvelle Année selon le calendrier hébreu se situe à la mi-mars environ. Si ce n'est encore pire, en cette année 2017,
la Roch Hachana (le nouvel an juif), ce qui est faux et le/la Raas Assana (le nouvel an musulman) ont été unis en accordance avec la journée internationale pour la paix fixée au 21 septembre par l’ONU https://www.la-croix.com/Religion/Judaisme/Juifs-musulmans-vont-feter-nouve… qui est un
solstice qui appellent les druides, les sorcières et tous les satanistes à accomplir des rituels sataniques pour leur dieu soleil/Lucifer. Nous voyons donc toute l'hérésie spirituelle dont sont trappés des milliers de personnes en ce jour du 1er janvier. Si vous, vous avez bu ce mensonge, vous connaissez maintenant la Vérité sur cette autre fête païenne qui vous amènera, je l'espère à prendre position contre ce mensonge de l'enfer.



Janus est le dieu romain des commencements et des fins, des choix, du passage et des portes1. Il est bifrons (« à deux têtes ») et représenté (voir illustration) avec une face tournée vers le passé, l'autre sur l'avenir. Il est fêté le 1er janvier. Son mois, Januarius (« janvier »), marque le commencement de la fin de l'année dans le calendrier romain2.

Son temple est situé sur le forum de Rome. Il est rituellement ouvert en temps de guerre et fermé en temps de paix. L'une des collines de Rome, le Janicule, lui est consacrée. C'est un dieu de premier rang dans la hiérarchie religieuse romaine, le seul avec Jovis - Jupiter et Mars - Marspiter à être qualifié de « Dieu le père », Januspater...

...
Chaos de Janus : « autrefois on m'appelait Chaos2. » G. Capdeville3 considère forcé et inutile ce rapprochement avec le Chaos grec, la fonction d’« ouvreur » du dieu Janus étant suffisante pour expliquer sa place au début des temps. La troisième étymologie, proposée par Nigidius Figulus, se rapporte aussi à la notion de passage, d'ouverture, et fait de Janus un être dual, équivalent à la fois de Diane et de l'Apollon romain...
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Janus_(mythologie)


LA REINE DU DANEMARK CONSEILLE A SES SUJETS DE FAIRE QUELQUE CHOSE D'INSENSE

En ce jour de Janus que l'on appelait autrefois chaos, pourquoi ne pas laisser nos instincts les plus bas se réveiller et faire de cette journée une journée de désordre et de chaos pour le dieu Appolon! La photo de la Reine est très diabolique...



La reine Marguerite II de Danemark a appelé, dans son message pour le Nouvel An, ses sujets à donner libre cours à leur imagination pour inventer un loisir.
Dans son message pour le Nouvel An, la reine Marguerite II du Danemark a conseillé à ses sujets de ne pas se priver pour faire ce qui les rendait heureux, même si leur entourage estimait qu'il s'agissait d'une pure perte de temps.

Selon sa Majesté, avoir des loisirs qui semblent insensés est important du moment qu'ils «alimentent l'imagination qui stimule notre intelligence en élargissant les limites de notre monde».

La suite : https://fr.sputniknews.com/international/201801011034579215-danemark-reine-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Jan - 13:26 (2018)    Sujet du message: POPE PRINTS POSTCARD ILLUSTRATING THE HORROR OF WAR Répondre en citant

JAN. 1, THE CATHOLIC CHURCH'S WORLD DAY PEACE DAY

 POPE PRINTS POSTCARD ILLUSTRATING THE HORROR OF WAR 

Pope prints postcard illustrating the horror of war On: 1/1/2018By , In: World


This is the back side of a print of a 1945 photo taken after the atomic bombing in Nagasaki, Japan, that was released Dec. 30 by Pope Francis. The photo by U.S. Marine Joseph Roger O'Donnell shows a boy carrying his dead brother on his back as he waits his brother's turn to be cremated. The back side is signed by the pope and above his name it says in Italian "...the fruit of war." (CNS photo/Joseph Roger O'Donnell via Holy See Press Office) Help us expand our reach! Please

VATICAN CITY (CNS) -- As 2017 was drawing to a close, the horrors of war and people's yearnings for peace were on Pope Francis' mind and in his prayers.

In an unusual move late Dec. 30, the pope had the Vatican press office and Vatican media distribute a copy of a famous photograph from the aftermath of the atomic bombing of Nagasaki.

The photo shows a young boy, about 10 years old, carrying his dead little brother on his back. The boy is taking his brother to be cremated.

On the back of the card, Pope Francis wrote, "The fruit of war" and signed his name.

Below his signature, the pope explained that the photo was taken by U.S. Marine Corps photographer Joseph Roger O'Donnell. After the bombs were dropped on Hiroshima and Nagasaki in 1945, O'Donnell was assigned to document the scenes.

"The sadness of the child is expressed only by his lips, bitten and oozing blood," the pope wrote.

The Vatican newspaper, L'Osservatore Romano, printed a copy of the photograph and pope's explanation on the back page of its edition for Jan. 1, the Catholic Church's World Peace Day.

https://www.thebostonpilot.com/article.asp?utm_source=ConstantContact&u…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 01:26 (2018)    Sujet du message: UN SECRETARY GENERAL _RED ALERT FOR THE WORLD_ - CALLS FOR WORLD UNITY - WORLD UNITING WITH THE POPE / EN 2018, LE SECRETAIRE GENERAL APPELLE A L'UNITE / ONE WORLD CHURCH - WORLD'S RELIGIONS SIGN AGREEMENT TO UNITE UNCONDITIONALLY Répondre en citant



UN SECRETARY GENERAL _RED ALERT FOR THE WORLD_ - CALLS FOR WORLD UNITY - WORLD UNITING WITH THE POPE




VIDEO :  https://www.youtube.com/watch?v=mESOEBBZxNU


EN 2018, LE SECRETAIRE GENERAL APPELLE A L'UNITE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=HTuds8DiHiE&t=6s


ONE WORLD CHURCH - WORLD'S RELIGIONS SIGN AGREEMENT TO UNITE UNCONDITIONALLY



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=OTMZ-S2X1w8

Ajoutée le 17 févr. 2016

All the major religions are uniting under this false push for "peace". And they will unite under the leadership of the Roman Papal Church and that man of sin.

Text of the video message: Dear friends around the world: Happy New Year.

When I took office one year ago, I appealed for 2017 to be a year for peace. Unfortunately – in fundamental ways, the world has gone in reverse. On New Year’s Day 2018, I am not issuing an appeal. I am issuing an alert -- a red alert for our world.

Conflicts have deepened and new dangers have emerged. Global anxieties about nuclear weapons are the highest since the Cold War. Climate change is moving faster than we are. Inequalities are growing. We see horrific violations of human rights. Nationalism and xenophobia are on the rise.

As we begin 2018, I call for unity. I truly believe we can make our world more safe and secure. We can settle conflicts, overcome hatred and defend shared values. But we can only do that together. I urge leaders everywhere to make this New Year’s resolution: Narrow the gaps. Bridge the divides.

Rebuild trust by bringing people together around common goals. Unity is the path. Our future depends on it. I wish you peace and health in 2018. Thank you. Shokran. Xie Xie.

Merci. Spasiba. Gracias. Obrigado. 



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Jan - 13:50 (2018)    Sujet du message: ROBERT SPENCER : POPE FRANCIS, THE POPE OF ISLAM Répondre en citant

ROBERT SPENCER : POPE FRANCIS, THE POPE OF ISLAM



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=dY6PvVkI5Ng


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Jan - 06:03 (2018)    Sujet du message: MARK OF THE BEAST_ VATICAN'S SUNDAY LAW WILL BE ENFORCED SOON ! (26) Répondre en citant

MARK OF THE BEAST_ VATICAN'S SUNDAY LAW WILL BE ENFORCED SOON ! (26)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=qhaCPBKT3nk


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Jan - 00:24 (2018)    Sujet du message: RELATIONS DIPLOMATIQUES DU SAINT-SIEGE AVEC 185 ETATS / CORPS DIPLOMATIQUE : LA PAIX DANS LE MONDE ET « L’ESPERANCE CHRETIENNE » Répondre en citant

RELATIONS DIPLOMATIQUES DU SAINT-SIEGE AVEC 185 ETATS

Note de la salle de presse du Vatican

8 janvier 2018Marina Droujinina Rome


  Voeux au Corps diplomatique © Vatican Media

Actuellement, 185 États entretiennent des relations diplomatiques avec le Saint-Siège, indique une Note de la salle de presse du Vatican publiée ce lundi 8 janvier 2018. Parmi les ambassadeurs du monde entier près le Saint-Siège, on compte 25 femmes.

Le 4 mai 2017, des relations diplomatiques ont été établies avec la République de l’Union du Myanmar, au niveau de nonciature apostolique et d’ambassade.

Les chancelleries d’ambassade avec un siège à Rome, y compris celles de l’Union européenne et de l’Ordre souverain militaire de Malte, sont au nombre de 89 ; s’y sont ajoutées au cours de l’année l’ambassade de l’Afrique du Sud. Ont aussi un siège à Rome les Bureaux de la Ligue des États arabes, de l’Organisation internationale pour les migrations et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Au cours de l’année 2017, les accords suivants ont été signés : le 3 février, l’accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Congo sur les relations entre l’Église catholique et l’État ; et le 22 août, l’accord entre le Secrétariat d’État et de gouvernement de la Fédération de Russie sur les voyages sans visa pour les titulaires de passeports diplomatiques.

De plus, le 22 mai 2017, le Saint-Siège a rejoint la Déclaration sur les immunités juridictionnelles des biens culturels appartenant à un État, une initiative du Comité des conseillers juridiques sur le droit international public (CAHDI) du Conseil de l’Europe en faveur de la reconnaissance de la nature coutumière des dispositions de la Convention des Nations Unies sur les immunités juridictionnelles des États et de leurs biens du 2 décembre 2004.  Il s’agit de la protection des biens appartenant au patrimoine historique et artistique d’un État sur le prêt temporaire à un autre État.

Enfin, le 20 septembre 2017, le Saint-Siège a signé, au nom et pour le compte de l’État de la Cité du Vatican, le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, adopté le 7 juillet 2017 à la fin de la Conférence des Nations Unies. Le Traité vise à négocier un instrument juridiquement contraignant pour interdire les armes nucléaires ; en même temps, l’instrument relatif de ratification a été délivré.

https://fr.zenit.org/articles/relations-diplomatiques-du-saint-siege-avec-1…


CORPS DIPLOMATIQUE : LA PAIX DANS LE MONDE ET « L’ESPERANCE CHRETIENNE »

Discours du Doyen des ambassadeurs (texte intégral)

8 janvier 2018 Rédaction Rome


Voeux au Corps diplomatique © Vatican Media

La paix dans le monde et « l’espérance chrétienne » étaient des thèmes clés du discours du Doyen du Corps Diplomatique, Armindo Fernandes do Espírito Santo Vieira, ambassadeur d’Angola, à la rencontre annuelle du pape François avec les ambassadeurs du Corps diplomatique accrédités auprès du Saint-Siège, ce 8 janvier 2018.

Les défis, présentés par le pape François dans le récent Message pour la Journée Mondiale de la Paix, « sont traités par la diplomatie avec la conviction que la paix est importante pour les pays en crise, mais aussi pour les nations qui s’occupent des conséquences », a souligné l’ambassadeur. « Les solutions sont complexes, mais non impossibles, a-t-il ajouté, et elles doivent être satisfaisantes pour le présent, avec des effets positifs pour le futur, sans renoncer à la mémoire du passé et des cas sublimes. »

Au nom du Corps Diplomatique accrédité près le Saint-Siège, l’ambassadeur a souhaité au pape de réussir « pleinement toutes les initiatives qui sont à venir en 2018 » et a cité « les paroles de Saint Philippe Néri, le saint de la joie » qui avait demandé : “Quand donc, chers amis, commencerons-nous à faire le bien ?”

« Que cette question, a conclu l’ambassadeur, stimule le travail de la diplomatie, principalement quand il faut faire face aux difficultés, et soit source d’espérance pour tous ceux d’entre nous qui croient que le monde peut être meilleur. »

Voici le discours du Doyen du Corps Diplomatique publié par le Bureau de presse du Saint-Siège.

MD

La suite : https://fr.zenit.org/articles/corps-diplomatique-la-paix-dans-le-monde-et-l…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Jan - 03:57 (2018)    Sujet du message: #WCC70 : SOUVENIR DE L'ODISHA / #WCC70: Remembering Orissa Répondre en citant



#WCC70 : SOUVENIR DE L'ODISHA

ENGLISH :
#WCC70: Remembering Orissa
https://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/wcc70-remembering-orissa?set_language=en


Photo: Karen Burke/COE

11 janvier 2018

Version française publiée le: 11 janvier 2018

En 2018, nous célébrons le 70e anniversaire du Conseil œcuménique des Églises. Dans l'objectif d'offrir un témoignage vivant de la fraternité œcuménique et de notre cheminement commun, le Pasteur Olav Fykse Tveit, Secrétaire général du COE, a invité l'ensemble des Églises membres à soumettre leurs histoires ; différents récits que nous partagerons avec vous tout au long de l'année.

« Peut-être souhaitez-vous raconter l'histoire d'une personne ou d'un événement. Peut-être souhaitez-vous nous remémorer une belle réussite ou, pourquoi pas, un échec dont nous aurions beaucoup à apprendre », a écrit le Secrétaire général du COE. Et de poursuivre : « Peut-être souhaitez-vous approfondir la quête de l'unité des chrétiens, souligner l'importance de notre témoignage chrétien commun ou rendre compte de notre lutte commune en faveur de la justice et de la paix. Dans tous les cas, vous êtes les bienvenus ! »
 
La première histoire de notre série a été écrite par Gerard Willemsen, directeur international de l'Église unie de Suède. Si vous ressentez l'envie de nous envoyer votre histoire, n'hésitez pas à nous écrire !

Je vous ai rencontré dans un camp de réfugiés du district de Kandhamal, dans l'État de l'Odisha, en Inde. Vous étiez un homme âgé, membre des Kondh, l'une des tribus de cette partie de l'Inde. Avec d'autres personnes originaires de différents pays, à l'initiative du COE, nous avions voyagé à travers le pays afin de soutenir l'Église. Nous étions une lettre vivante envoyée par la communauté mondiale à l'Église en Inde. C'est alors que nous sommes arrivés dans l'État de l'Odisha.

Nous étions en 2009 et la situation était tendue. Plus tôt cette même année, les chrétiens avaient été victimes de vives persécutions fomentées par le Sangh Parivar, une organisation nationaliste et fondamentaliste hindoue. Nous avons appris que plus d'une centaine de chrétiens avaient été assassinés, que des milliers d'autres avaient été maltraités, que des milliers de maisons avaient été brûlées et que 70 000 personnes avaient été contraintes à l'exode.

Vous étiez l'un de ceux qui ont dû fuir et ont perdu leur maison. Vous nous avez expliqué comment vous et tous les chrétiens de votre village avez été menacés de mort. Vous nous avez raconté comment vous avez fui dans la jungle, sous des pluies diluviennes. Vous nous avez expliqué combien il était difficile de voyager à pied dans de telles circonstances et comment votre fils a dû porter votre femme, incapable de surmonter cette épreuve en raison de sa cécité. Vous avez fui au sommet d'une montagne et vu votre maison brûler. Vous étiez là, avec quelques centaines d'autres personnes dans une situation semblable à la vôtre.

C'est ici que pour la première fois, j'ai découvert les souffrances et les persécutions subies par l'Église. C'est également ici que j'ai compris combien il était important pour vous et les autres que nous soyons présents et à l'écoute. Nous ne pouvions pas faire grand-chose, ou peut-être que si, car nous pouvions prier ensemble. Nous ne parlions pas la même langue, vous et moi, mais en voyant vos souffrances, j'ai ressenti la souffrance de l'Église et compris que le Christ lui-même souffrait avec vous.


Photo: Karen Burke/COE

J'ai compris que notre venue était quelque chose de positif pour vous. « Vous avez eu le courage de venir », a reconnu quelqu'un. Peut-être. Plus important encore, ceux que nous avons rencontrés ont eu le courage d'envisager un avenir. Le courage de ne pas perdre espoir. Paradoxalement, j'ai quitté votre camp attristé et choqué, mais également réconforté. Réconforté par l'espoir que j'ai vu dans vos yeux, mes frères et sœurs, par votre détermination à rester fidèle au Christ.

Je me souviens de l'homme qui a évoqué l'aide de certains villageois hindous. Je me souviens d'histoires relatant la façon dont Dieu était présent au milieu de tous, et je me souviens d'une autre personne, qui a eu ces mots : « La communauté des chrétiens s'est agrandie depuis que tout a commencé ». Et pour la première fois, j'ai compris la signification profonde des propos de Paul dans les versets 8-9 du chapitre 4 de la Deuxième épître aux Corinthiens : Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité ; dans la détresse, mais non dans le désespoir ; persécutés, mais non abandonnés ; abattus, mais non perdus. Persécutés, mais non abandonnés. C'est ce que j'ai vu à travers les yeux de beaucoup d'entre vous. En vous regardant, j'ai vu notre Seigneur souffrant, mais aussi notre Seigneur ressuscité. = Persécutés et ensuite aidés par la même entité. Fausse Paix et fausse Justice pour amener ceux qui n'ont pas l'amour de la Vérité et qui adorent de faux dieux qui ne peuvent parler, penser et bouger sous le système nazi de la Bête.

J'ai emmené votre histoire avec moi et je l'ai conservée au plus profond de mon cœur. Depuis notre visite, j'ai parfois raconté cette histoire, et avec d'autres personnes, j'ai prié pour vous et les nombreuses autres victimes du district de Kandhamal. Aujourd'hui, j'espère que vous êtes parvenus à trouver un endroit où vivre. Par ailleurs, je veux que vous sachiez que votre persévérance a été un témoin important.

J'ai servi mon Église pendant de nombreuses années, et ce, dans le cadre d'une mission internationale. J'ai été témoin de nombreuses souffrances, face auxquelles il serait facile de perdre courage. Mais l'espoir que j'ai vu dans vos yeux me donne matière à espérer pour ce monde. J'ai compris combien il est important de faire partie de cette communauté mondiale et colorée qu'est le COE. Une communauté où nous pouvons nous rencontrer au-delà des frontières des traditions, des cultures et des langues, et nous rassembler autour du Christ, ensemble dans un pèlerinage de justice et de paix.

La valeur de ce voyage que nous avons effectué dans le district de Kandhamal va bien au-delà du mesurable, et c'est précisément cela la grande force de la communauté du COE.

Gerard Willemsen
Église unie de Suède

Pour plus d'informations concernant le 70e anniversaire du COE : www.oikoumene.org/wcc70


https://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/wcc70-remembering-orissa



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Jan - 02:47 (2018)    Sujet du message: TURQUIE : LE PRESIDENT ERDOGAN EN VISITE AU VATICAN LE 5 FEVRIER Répondre en citant

TURQUIE : LE PRESIDENT ERDOGAN EN VISITE AU VATICAN LE 5 FEVRIER
 
Un entretien téléphonique a eu lieu en décembre dernier

16 janvier 2018 Anita Bourdin Pape François


Le pape et le président Erdogan, Ankara, Turquie, capture CTV

Le président turc, Tayyip Erdogan, sera reçu en audience par le pape François au Vatican lundi 5 février 2018, confirme le Saint-Siège, interrogé par la presse à ce sujet.

Le pape François s’était entretenu avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, par téléphone, dans la matinée du 29 décembre 2017. La vice-directrice du Bureau de presse du Saint-Siège, Paloma García Ovejero, avait indiqué que la conversation avait eu lieu « à l’initiative du président turc », sans préciser les thèmes de cet entretien.

Divers organes de presse évoquaient le sujet de la stabilité du Moyen-Orient, après l’annonce du président des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, et d’y transférer son ambassade, le 5 décembre 2017.

Dans les préoccupations du pape François également la crise migratoire et la paix au Moyen-Orient, notamment en Syrie. Le pape a parlé, dans son discours du 8 janvier au Corps diplomatique accrédité près le Saint-Siège, du “retour” des réfugiés: “Il est aussi important que puissent retourner dans leur patrie les nombreux réfugiés qui ont trouvé accueil et refuge dans les nations limitrophes, surtout en Jordanie, au Liban et en Turquie.”

Les conversations pourraient aussi porter sur l’Amérique latine, après le voyage du pape au Chili et au Pérou et alors que le président turc doit se rendre au Venezuela, au Brésil et Paraguay.

Six jours après la tentative de coup d’état qui a fait plus de 300 morts et a conduit à l’arrestation de 55 000 Turcs par le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, le secrétaire d’Etat du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin avait pour sa part exprimé sa préoccupation : « Ces événements ne sont pas positifs et sont source de préoccupation pour tous. La tension est en train d’augmenter dans le monde et les tensions ne sont pas une bonne condition préalable pour affronter et résoudre les problèmes. »

Il avait ajouté: « Espérons que la sagesse et l’humanité prévalent et aident les personnes à chercher et à trouver les solutions justes ». Rolling Eyes

Le président turc a accueilli le pape François à Ankara en novembre 2014. Le président vient en quelque sorte lui rendre sa visite.

La presse italienne fait observer que la dernière visite d’un président turc au Vatican remonte à celle de Celal Bayar, reçu par saint Jean XXIII, en 1959: Angelo Roncalli, devenu ensuite pape, avait été délégué apostolique en Turquie et en Grèce entre 1935 et 1944, et il avait commencé à apprendre le turc.

https://fr.zenit.org/articles/turquie-le-president-erdogan-en-visite-au-vat…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Jan - 23:29 (2018)    Sujet du message: THE VATICAN AND THE NEW WORLD ORDER - MUST WATCH! Répondre en citant



THE VATICAN AND THE NEW WORLD ORDER  - MUST WATCH!




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=NT7eI2J2LyY

-----

HISTORY


1377Pope Gregory XI moves the Papacy back to Rome from Avignon.
https://en.wikipedia.org/wiki/January_17

Le 17 janvier 1377, Grégoire XI descend de sa galère amarrée sur les berges du Tibre et pénètre dans Rome entouré des soldats de son neveu Raymond de Turenne et des grands seigneurs provençaux et napolitains75.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Papauté_d'Avignon#Retour_à_Rome


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Ven 19 Jan - 03:44 (2018)    Sujet du message: ‘POPE FRANCIS’ PLACES CROWN ON HEAD OF STATUE OF MARY DURING VISIT TO CHILE Répondre en citant

‘POPE FRANCIS’ PLACES CROWN ON HEAD OF STATUE OF MARY DURING VISIT TO CHILE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=SnOpZ6rGu5o


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Jan - 11:53 (2018)    Sujet du message: PEROU : DES INDIGENES DONNERONT UN ARC AU PAPE POUR QU'IL LES AIDE Répondre en citant

PEROU : DES INDIGENES DONNERONT UN ARC AU PAPE POUR QU'IL LES AIDE

-----

Une autre conquête de l'Espagne et de l'Eglise qui continue. Peuple ignorant de son histoire et adorant des dieux païens accueillant le Pape qui, dans cet oecuménisme des derniers jours, a uni autant les religions officielles que les traditions ancestrales dont le seul but était d'asseoir son pouvoir temporel et spirituel sur cette région. Différents rites aux dieux païens ainsi que la promotion du communisme à saveur environnemental du Laudato Si' du Pape faisait partie de son curriculum.




La conquête de l’Empire inca désigne, dans l'historiographie, l'annexion du Tahuantinsuyu1, à l'Empire espagnol à partir de 1532 (date de la capture de l'Inca Atahualpa). Néanmoins, même si les évènements les plus significatifs ont eu lieu entre 1531 et 1534, lors des expéditions des conquistadors Francisco Pizarro et Diego de Almagro, la conquête est la conséquence directe de la première expédition espagnole de Pascual de Andagoya, en 1522, et elle s'achève à la fin de la résistance inca, en 1574...

...
En 1523, à 47 ans, et ayant entendu les rumeurs de la précédente expédition, Francisco Pizarro s'associe avec un autre aventurier, Diego d'Almagro, ainsi qu'avec un prêtre influent, Hernando de Luque. Un autre partenaire, Pedro Arias Dávila, finance une expédition chargée d'explorer les côtes d'Amérique du Sud. Mais, quelques mois après leur départ de Panama, les Espagnols, mal préparés, doivent affronter une tribu indigène lors de la bataille de Punta Quemada et rentrer précipitamment....
La suite : https://fr.wikipedia.org/wiki/Conquête_de_l'empire_inca


-----

...
Dans la soirée de jeudi, danses et chants d'indigènes ont résonné sur la place centrale, avant une procession à minuit d'images saintes jusqu'à l'institut technologique Jorge Basadre, où aura lieu vendredi la rencontre avec la population...

...Venus en bus, en avion ou en bateau à travers la jungle, plusieurs milliers d'indigènes ont participé jeudi, dans l'université de la ville, à une rencontre entre les églises d'Amazonie, devant servir de préparation à la venue du pape mais aussi à son "synode".

Pour François, l'événement constitue un puissant coup d'envoi aux préparatifs de son assemblée mondiale d'évêques (synode) qui sera consacrée à la grande région de l'Amazonie en octobre 2019...

...
Dans son encyclique "Laudato si", son texte à tonalité très sociale sur l'écologie, le pape s'est notamment attaqué à l'exploitation de la forêt amazonienne mené par "d'énormes intérêts économiques internationaux".

Il a aussi souligné que la terre n'est pas un simple bien économique pour les communautés aborigènes, mais aussi "un endroit où reposent leurs ancêtres, un espace sacré avec lequel elles ont besoin d'interagir pour soutenir leur identité et leurs valeurs".

Vendredi, il doit d'ailleurs distribuer son encyclique, qui vient d'être traduit dans plusieurs langues indigènes.

- Récupérer coutumes et identité -

L'Eglise est conscient de l'histoire sanglante de l'évangélisation de l'Amérique latine au 16e siècle et reconnait que l'Eglise n'a pas toujours traité avec respect les peuples d'Amazonie...
= C'est par la conquête et la destruction presque totale de ce peuple que l'Eglise et l'Etat ont pu voler toutes ses terres pour le profit et la domination.

 https://www.romandie.com/news/ZOOM-Le-pape-pour-la-premiere-fois-en-Amazonie-a-l-ecoute-des-indigenes/882129.rom

-----


Un membre de la tribu Ese Eja de Palma Real tient un arc et une flèche, avant la visite du pape François à Puerto Maldonado, le 17 janvier 2018 au Pérou / © AFP / Ernesto BENAVIDES

Un arc et une flèche: c'est le cadeau symbolique que remettra vendredi une communauté indigène péruvienne au pape François afin qu'il les défende et réclame pour eux les terres ancestrales dont ils ont été privés.

"Nous sommes un peuple dépouillé de ses terres originelles", clame César Jojaje Eriney, 43 ans, président de la tribu Ese Eja de Palma Real, alors qu'il ajuste sa couronne de plumes de perroquets sur la tête et qu'il enfile son collier traditionnel, fait de dents de jaguar et de cochon sauvage.

César voit la venue du pape "avec un regard d'espoir, afin que l'Etat péruvien nous rende nos terres" par son intermédiaire. "C'est l'unique fenêtre, l'unique opportunité".

Dans cette communauté de 230 habitants, accessible uniquement après deux heures de bateau à travers l'Amazonie depuis la ville de Puerto Maldonado (sud-est du pays), les enfants courent pieds nus au milieu des poules et, parmi les rares indices de modernité, quelques téléphones portables, des maillots de football et plusieurs motos.

Le souverain pontife sera vendredi à Puerto Maldonado, où il rencontrera 3.500 indigènes péruviens, brésiliens et boliviens.

Chez les Ese Eja, c'est le grand déménagement: 187 habitants se sont inscrits pour participer à la visite, dans cette ville où ils ne se rendent généralement qu'une fois par an.

- 'Un petit vieux gentil' -

L'Eglise s'est chargée d'organiser le transport de ces communautés pauvres, souvent dépourvues de bateaux.

Huit ont été affrétés pour Palma Real et les indigènes, venus en familles entières, s'y installent, chargés de bagages, de vivres et d'eau pour les trois jours que doit durer leur séjour. Armé d'un mégaphone, César bat le rappel.

Mais qui est le pape pour eux? "Ils savent que c'est le grand évêque de tous", explique Martin Ramirez, envoyé par Caritas pour superviser le transfert de cette communauté. Il confie toutefois qu'il a été nécessaire d'envoyer au préalable "un comité pour leur expliquer qui est le pape et pourquoi cette rencontre a lieu".

"Nous, nous l'appelons Papachi, le gentil papa, un petit vieux gentil", indique César. D'autres indigènes de la région le surnomment "Apaktone", le vieux papa.

Vendredi, il veut lui transmettre deux messages: "Merci de nous avoir sauvé la vie", car l'Eglise catholique avait protégé la communauté dans les années 1940 face à l'essor du caoutchouc, à cause duquel de nombreux indigènes ont été tués. "Nous étions 25.000-30.000, aujourd'hui à peine 600" en comptant les deux autres tribus Ese Eja de la région. Rolling Eyes

Mais "qu'il nous sauve la vie une fois de plus, parce que nous ne pouvons pas disparaître!", s'alarme César, dénonçant l'appropriation par l'Etat d'une partie de leurs terres.

- Menace de l'orpaillage -

Car si les Ese Eja vivent simplement, subsistant grâce à la culture de châtaignes, leurs territoires abritent des richesses qui font saliver les multinationales: de l'or, du gaz et du pétrole.

L'orpaillage est déjà un fléau dans la région, créant d'énormes cratères de boue dans la forêt et déversant du mercure dans l'eau, utilisé pour extraire l'or.

"Hier, ils nous ont tués en nous tirant dessus, aujourd'hui ils veulent nous exterminer en nous faisant mourir de faim", se lamente César, accusant le gouvernement d'attribuer des concessions à des grands groupes.

Outre de l'artisanat réalisé par des femmes Ese Eja, la communauté offrira donc au pape argentin, le premier de l'Histoire originaire d'Amérique latine, "un arc et une flèche pour qu'il puisse nous défendre".

Non loin de là, Jacinto Savera Chatawa, 70 ans et père de 12 enfants, n'est guère ému par cette visite, rappelant que l'évangélisation a surtout servi à imposer à son peuple des règles différentes aux siennes.

"On nous a civilisés, et l'indigène qui avait le droit à trois, quatre épouses, le curé a interdit ça", dit-il pendant qu'un petit singe noir se prélasse sur ses genoux.

"Notre dieu, c'est Edosikiana" et non celui des catholiques, ajoute Jacinto, qui n'ira pas voir le pape vendredi à Puerto Maldonado: "Ce serait un dieu du ciel qui viendrait, avec des ailes de deux mètres, peut-être", rigole-t-il avec sa famille. "Mais c'est juste un humain".

(©AFP / 18 janvier 2018 09h20)

https://www.romandie.com/news/ZOOM-Perou-des-indigenes-donneront-un-arc-au-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Jan - 23:17 (2018)    Sujet du message: LE PAPE FRANCOIS DENONCE LE VIRUS DE LA CORRUPTION Répondre en citant

LE PAPE FRANCOIS DENONCE LE VIRUS DE LA CORRUPTION



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=tNZXbPosVYg


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Jan - 19:12 (2018)    Sujet du message: HOW MANY CATHOLICS NEVER HEAR WHAT THE POPE REALLY SAYS ? Répondre en citant

HOW MANY CATHOLICS NEVER HEAR WHAT THE POPE REALLY SAYS ?

The world seen from Rome
Tuesday, January 23, 2018

 
    
     

Its easy to give a gift right now. Just click on one of the links below to donate by credit card on our convenient, secure donation page.

Donate $25
Donate $50
Donate $100
Donate $150
Or, you can donate in other currencies. 
If you prefer to send a check, you can click here for our mailing addresses.
To make a bank transfer, you can click here
.

Dear Reader,

A Catholic is part of the Catholic Church. Christ is the Head of the Church. A Christian follows Christ. The Pope is the Vicar of Christ on earth. He is the Head of the Church . . .

Then . . .


Isn’t it logical that a Catholic should be informed daily about what the Pope and the Church say?

Will you help us so that ever more Christians hear what the Pope says without filters?

WE NEED YOUR HELP TO MAKE THIS POSSIBLE.
#YoumakeZENIT
MAKE YOUR DONATION HERE
The ZENIT Team

DONATE NOW

e-mail

THE SPIRIT OF THE BEAST

"Lest Satan should get an advantage of us: for we are not ignorant of his devices."

2 Corinthians 2:11, KJV

"Woe unto them that call evil good, and good evil; that put darkness for light, and light for darkness; that put bitter for sweet, and sweet for bitter!"

Isaiah 5:20, KJV

"Ye are of your father the devil, and the lusts of your father ye will do. He was a murderer from the beginning, and abode not in the truth, because there is no truth in him. When he speaketh a lie, he speaketh of his own: for he is a liar, and the father of it."

John 8:44, KJV

"In whom the god of this world hath blinded the minds of them which believe not, lest the light of the glorious gospel of Christ, who is the image of God, should shine unto them."

2 Corinthians 4:4, KJV

"Wherein in time past ye walked according to the course of this world, according to the prince of the power of the air, the spirit that now worketh in the children of disobedience:"

Ephesians 2:2, KJV


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Jan - 04:52 (2018)    Sujet du message: ITALY : VIRGIN MARY CRADLING BLACK REFUGEE ‘JESUS’ STUNS MILAN Répondre en citant

ITALY : VIRGIN MARY CRADLING BLACK REFUGEE  ‘JESUS’ STUNS MILAN

White and black (pagan Mary and Jesus). Nake adult Jesus. Just an other abomination from the dark side.



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=siAMi282Gtg


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Jeu 25 Jan - 02:00 (2018)    Sujet du message: FORMER ITALIAN PM DECLARES POPE AS THE 'MAIN LEADER OF THE LEFT WING' Répondre en citant

FORMER ITALIAN PM DECLARES POPE AS THE 'MAIN LEADER OF THE LEFT WING'



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=EyKRbBiMUhU&t=69s

Former Italian PM declares Pope as the 'main leader of the left wing' FORMER Italian prime minister Massimo D'Alema has declared Pope Francis is the “main leader of the left wing” as the country faces uncertainty in the build up to the general election in March.

Italy’s 53rd prime minister said: “At this moment, in my opinion, the main leader of the left wing is the Pope.” He added: “The person that expresses, with the force that derives from his role, this criticism of society and its exclusion mechanisms, is certainly the Pope.”


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Jan - 01:26 (2018)    Sujet du message: CATHOLICISME CONTRE LIBERALISME - ENCYCLIQUE "LIBERTAS PRAESTANTISSIMUM" (1-3) Répondre en citant



LE ROSAIRE ET LE GLAIVE


Abbé Beauvais

CATHOLICISME CONTRE LIBERALISME - ENCYCLIQUE "LIBERTAS PRAESTANTISSIMUM" (1)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=0JntrOQiO98

Lettre encyclique de Léon XIII sur la liberté humaine, le 20 juin 1888 vidéo enregistrée le 12 décembre 2017

J'ai vu la 1ère partie et je regarderai les 2 autres dans les heures et jours à venir. Ces vidéos confirment en tout point ce que la Bible nous dit sur le dernier royaume des temps de la fin : l'Empire romain et la petite corne domineront le monde entier. Quelques points relevés dans la première partie : On y voit clairement que l'Eglise catholique se positionne comme étant la seule qui peut nous conduire dans la vérité. La guerre contre le libéralisme, la libre-pensée qui selon cette personne n'est pas un droit et il faut tout faire pour enrayer ce problème. Promouvoir les emplois seulement que pour les catholiques, que le coup-d'état peut être permis dans un pays afin que la liberté religieuse soit respectée. Liberté religieuse qui n'est autre que la soumission et aux interprétions de celle qui se dit être l'Eglise de Jésus-Christ sur terre, la nécessité de croire en la sainte doctrine, son interprétation sur le mal est assez bien décrite si on regarde ce qui se passe avec le grand calife mondial, que c'est un crime public que d'agir comme si Dieu n'existait pas, marquant ainsi l'obligation de se soumettre à celui qui prétend être le représentant de Dieu sur Terre,
et plus encore...  Vous remarquerez l'abomination sur la table de ce prêtre qui est le démon Marie, qui selon la doctrine catholique est la seule voie pour nous conduire au salut. Cela est contraire au 2e commandement de Dieu et aux enseignements de Jésus et des apôtres : Jésus étant la porte pour entrer dans la vie éternelle.



Ils honorent donc le démon androgyne Marie/Lucifer et une statue qui ne peut ni voir, ni parler... (Le transhumanisme vient de cette doctrine luciférienne)

Voici la lettre officielle du Vatican concernant la lettre encyclique du Pape Léon XIII dont on se sert aujourd'hui pour lancer la nouvelle inquisition globale en vue de soumettre tous les peuples sous la domination d'un homme, le Pape Jésuite François, dont les scandales et les paroles abominables contre Dieu et Son peuple ne cessent de pleuvoir depuis son arrivée au pouvoir. Ils ne cachent plus leur agenda, c'est devant nos yeux!

La petite corne de ce 4e empire germanique romain est donc bien vivante. Il sera intéressant pour moi de vérifier le système et le règne de tyrannie et de grande noirceur qui régnait sous ce Pape Léon XIII.


IMMORTALE DEI 
LETTRE ENCYCLIQUE DE S.S. LE PAPE LÉON XIII
  

   
[ EN  - ES  - FR  - IT  - LA  - PT ]
http://w2.vatican.va/content/leo-xiii/fr/encyclicals/documents/hf_l-xiii_enc_01111885_immortale-dei.html

 
   
 CATHOLICISME CONTRE LIBERALISME - ENCYCLIQUE "LIBERTAS PRAESTANTISSIMUM" (2)

Babylone est fidèle à elle-même. Un bon discours de Jésuite afin d'amener les nations vers la Sainte Mère l'Eglise. Préparez-vous car cette "sainte Eglise" a installé son pouvoir suprême,  "le royaume de Dieu" dans tous les pays et est prête pour la grande bataille finale contre la noirceur (les chrétiens, les juifs, les libérals), car à leurs yeux, c'est nous qui sommes le danger dans ce monde. Ses intentions sont claires. Les libéraux qui selon lui se prétendant de ne relever que d'elles-mêmes, et refusant l'obéissance à la raison divine et éternelle (Rome et son Pape Jésuite), ne se reconnaissant qu'elles seules pour principes suprêmes pour source et pour juge de la Vérité. Tous les groupes qu'il a mentionnés et catalogués sous toutes sortes de bannières, incluant Luther, donc les protestants qui par raison humaine sont des gens dangereux, les comparant à Lucifer qui s'est rebellé contre Dieu. Jamais nous n'avons vu pourtant Jésus-Christ monter des armées et aller détruire des nations entières, les piller, violer leurs femmes et enfants, amener en captivité des milliers de personnes et les faire travailler sous un esclavage pesant. Jésus n'a jamais demandé qu'on lui sacrifie de nombreuses vies humaines en utilisant la torture afin que ses disciples puissent avoir plus de pouvoirs et une longévité de vie. Vous voyez tous les domaines qui sont sous attaques présentement mais c'est ce qu'est un gouvernement Babylonien. L'Empereur est un tyran et tous ceux qui le suivent sont des tyrans en puissance qui n'ont aucun respect pour la vie humaine et les droits que Dieu a donné à chacun. Son pouvoir tyrannique nous est présenté bien ficelé et trompeur mais le seul but est de les soumettre sous son joug de tyran. Le Messie, lui, il a annoncé la Parole de Vie laissant à chacun de décider qui il voulait servir tout en lui donnant un temps limite pour le faire. Lorsqu'Il reviendra, il devra détruire tous ses royaumes et ses tyrans qui se sont ouvertement levés contre lui, qui se sont moqués de Lui, jusqu'à faire oublier à l'humanité son existence même. Voyez les dégâts que tout cela a amenés. Ca, c'est Rome, la Babylone des temps de la fin.

 L'Abbé Beauvais confirme que le pouvoir vient bien de Dieu, mais qu'en fin de compte seule l'Eglise catholique détient ce pouvoir et que pour cela nous devons nous y soumettre. Il nous parle de l'importance d'obéir aux lois de Dieu, alors qu'eux-mêmes les bafouent dans tous les domaines. Pour lui, les lois de Dieu représentent les lois de l'Eglise catholique et non les lois de Moïse et précise de l'importance de s'y soumettre tout comme les lois du pouvoir civil qui serait institué par Dieu. Il montre également l'importance de l'union entre l'Eglise et de l'Etat mais comme nous le voyons à travers les siècles et encore plus de nos jours car nous vivons cette époque, c'est que partout où il y a ces unions (concordats) entre l'Eglise et l'Etat, c'est la tyrannie, la persécution afin d'exterminer les insoumis de Rome, et c'est une âge de grande noirceur qui s'installe ainsi que de l'obligation pour tous de suivre les rois de Rome qu'ils appellent les lois de la Vérité... Il y a encore bien plus que je vous laisse découvrir par l'écoute de la 2e partie. 

 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=aJKgtgF05zs

Lettre encyclique de Léon XIII sur la liberté humaine, le 20 juin 1888 vidéo enregistrée le 19 décembre 2017


CATHOLICISME CONTRE LIBERALISME - ENCYCLIQUE "LIBERTAS PRAESTANTISSIMUM" (3)



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=OH4Jq2cjwcQ&t=21s

Lettre encyclique de Léon XIII sur la liberté humaine, le 20 juin 1888 vidéo enregistrée le 02 janvier 2018


4 KINGDOM - JULIUS CESAR – ROME                       4 KINGDOM - LES TEMPS DE LA FIN  

TOWN HALL NUREMBERG - THE BEAST OF DANIEL

Walter Veith (October 20, 2017) - Protestants, Prophecy & The Papacy
https://www.youtube.com/watch?v=8fsL3uoKUxg

1 "Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.
C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.
Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.
Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution.
Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.
Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.
Et l'ange me dit: Pourquoi t'étonnes-tu? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.
La bête que tu as vue était, et elle n'est plus. Elle doit monter de l'abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s'étonneront en voyant la bête, parce qu'elle était, et qu'elle n'est plus, et qu'elle reparaîtra. -
C'est ici l'intelligence qui a de la sagesse. -Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.
10 Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l'autre n'est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.
11 Et la bête qui était, et qui n'est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.
12 Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête.
13 Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête.
14 Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi.
15 Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.
16 Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu.
17 Car Dieu a mis dans leurs coeurs d'exécuter son dessein et d'exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.
18 Et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre."
Apocalypse 17


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Fév - 03:48 (2018)    Sujet du message: SHEIKH IMRAN HOSEIN TO MUSLIMS : YOUR PRIMARY GUIDANCE IS THE QURAN, NOT CNN OR OTHER MEDIA / EN EGYPTE, L'UNIVERSITE AL-AZHAR S'ENGAGE POUR LA LIBERTE RELIGIEUSE Répondre en citant

CONNECT THE DOTS - FAITES LES LIENS

SHEIKH IMRAN HOSEIN TO MUSLIMS  : YOUR PRIMARY GUIDANCE IS THE QURAN, NOT CNN OR OTHER MEDIA




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=a3QXjbdE9Tw

-----

Who is Sheikh Imran Hosein? - Qui est le Sheikh Imran Hosein?

Go to the Jesuit Universities - A étudié dans des Universités des Jésuites

Imran Nazar Hosein (born 1942) is an Islamic scholar, author and philosopher specializing in Islamic eschatology, world politics, economics, and modern socio-economic/political issues. He is the author of Jerusalem in the Qur'an and other books.[1][2][3]

Imran Hosein was born on the Caribbean island of Trinidad in 1942 from parents whose ancestors had migrated as indentured labourers from India. He worked for several years as a Foreign Service Officer in the Ministry of Foreign Affairs of the Government of Trinidad and Tobago. He served as Principal of the Aleemiyah Institute of Islamic Studies in Karachi as well as Imam at Masjid Dar al-Qur'an in Long Island, New York. He also led the weekly Jumu'ah prayers and delivered the sermon at the United Nations headquarters in Manhattan once a month for ten years.[4]

https://en.wikipedia.org/wiki/Imran_N._Hosein

-----

Imran Nazar Hosein ou plus communément appelé Imran Hosein est un érudit musulman et philosophe spécialisé en Eschatologie islamique (étude de la fin des temps selon l'Islam), géopolitique internationale, sciences économiques et financières. Il est l'auteur du bestseller « Jérusalem dans le Coran »1.

D'origine indienne, Imran Nazar Hosein est né dans les Caraïbes, sur l'île de Trinité en 1942.

Il débuta ses études islamiques à l'Université d'Al Azhar au Caire, où il demeura une année. Non satisfait par la méthodologie de l'enseignement qu'il considéra limité à la théologie, il décida en 1964, d'étudier auprès du Dr Muhammad Fazlur Rahman Ansari au Pakistan à l'institut Aleemiyah des Études Islamiques (en) à Karachi. En plus des études islamiques, il étudia dans cet institut la philosophie de l'histoire auprès du Dr Burhan Ahmad Faruqi2 et d'autres domaines tels que la philosophie des sciences jusqu'à l'obtention du diplôme en 1971. En complément, il étudia à l'Université de Karachi au Pakistan où il décrocha un Master en philosophie3...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Imran_Nazar_Hosein

-----

TAQUILA = MENSONGE

EN EGYPTE, L'UNIVERSITE AL-AZHAR S'ENGAGE POUR LA LIBERTE RELIGIEUSE

Liberté religieuse qui n'est autre que d'amener les musulmans à embrasser la religion catholique qui est considéré comme celle qui amène la vraie liberté religieuse selon ses prélats et les hautes autorités religieuses. Ce catholique déguisé en bon imam musulman trompe son peuple par l'importance du Coran et des conséquences pour celui qui abandonnerait la foi d'Allah. Dans le vidéo, il saute à l'évidence que les chrétiens voudraient dominer le monde tout en les liant à Washington --- Trump mais sans mentionner son nom - et à l'OTAN. Il dit : Avez-vous une pinotte dans votre cerveau pour croire que Washington, NATO, Londres et Paris et l'ouest moderne vont avoir une grande affection pour vous (les musulmans)? Avez-vous du sens dans votre tête? Ils sont ceux qui sont les plus hostiles à vous... La propagande haineuse est donc bien là, mais encore, vous voyez, lui ne sera pas accusé de christianophobie car c'est cet agenda de propagande qui est enseigné à tous les esclaves de l'islam dans ses Universités des Jésuites, afin de monter ces pauvres âmes captives contre le peuple de Dieu et les juifs. C'est le genre d'argument qui sert à haïr ceux qui ne sont pas "chrétiens" musulmans et qui fait avancer le calife mondial dans tous les pays. Ces arguments sont une épée puissante pour l'Eglise catholique. 


François-Xavier Maigre , le 18/01/2012 à 17h10


La plus haute autorité de l’islam sunnite vient d’adresser aux Égyptiens un document où elle souligne la nécessité de respecter les libertés fondamentales du peuple.

Parmi celles-ci figure la liberté de religion, d’opinion, de recherche scientifique et de créativité artistique.


  ZOOM Cours à l'université d'Al-Azhar, au Caire. / Daniel HERARD/CIRIC

À en croire le P. Samir Khalil Samir, il s’agit là d’un « grand pas en avant » pour l’Égypte. Dans une tribune publiée sur le site d’information italien AsiaNews, ce jésuite né au Caire en 1938, professeur de sciences religieuses à l’université Saint-Joseph de Beyrouth, décrypte un document diffusé il y a quelques jours par l’université islamique Al-Azhar, au Caire.

Dans cette déclaration dense et argumentée, la plus haute autorité islamique d’Égypte – et l’autorité sunnite la plus influente au monde – se prononce en faveur de la liberté de religion, d’opinion, de recherche scientifique et de créativité artistique. C’est dire si de tels propos sont de nature à rassurer les coptes d’Égypte, alors que le printemps arabe laisse craindre une radicalisation de l’islam égyptien.

C’est le deuxième document présenté par Al-Azhar à la nation égyptienne depuis la révolte de la place Tahrir. Le premier avait été publié le 11 juin dernier. Mais ce nouveau texte aborde de front les points qui inquiètent chrétiens et musulmans modérés, alors que les dernières élections ont validé le poids des Frères musulmans.

« Le concept islamique de liberté est différent de celui prôné en Occident »
Selon le P. Samir Khalil, ces orientations témoignent de la volonté d’ouverture impulsée par le nouveau recteur, Ahmed El Tayyeb, nommé en 2010. Depuis son arrivée, cet ancien étudiant de la Sorbonne s’efforce de rendre à l’université son indépendance et de prôner un islam modéré.

Ce texte promeut un islam d’ouverture, en particulier dans le domaine scientifique : l’université rappelle que l’islam était autrefois à la pointe de la recherche scientifique, tandis qu’aujourd’hui seul l’Occident paraît être créatif en la matière. Il est donc temps, selon elle, que le monde musulman « se réveille ». Quant à la création littéraire, Al-Azhar souligne l’importance de laisser à chaque intellectuel la « liberté de s’exprimer », avec pour limite de « ne pas heurter la sensibilité religieuse du peuple ».

Dans ces deux points, analyse le P. Samir Khalil, on entrevoit « une critique de l’Occident » ; l’affaire des caricatures danoises est toujours « vivante » dans le monde arabe, explique-t-il. « En cela, le concept islamique de liberté est différent de celui prôné en Occident. Mais, ajoute-t-il, il est à noter qu’il est tout autant proscrit d’offenser les deux autres religions révélées, c’est-à-dire christianisme et judaïsme ».

Un document « bien apprécié des chrétiens »

L’université Al-Azhar insiste par ailleurs sur la nécessité d’« une harmonie » entre les principes de la charia et les droits humains fondamentaux, reconnaissant la valeur de la charte des Nations unies sur les droits de l’homme.

Al-Azhar précise qu’il n’y a pas de conflit entre démocratie et charia, allant jusqu’à critiquer les tendances islamistes qui ne sont « pas conformes » à l’évolution de l’Égypte moderne. Une façon, selon le P. Khalil, de « critiquer les tendances islamistes, les salafistes ». Toutefois, regrette le jésuite, s’il reconnaît « la liberté religieuse », ce texte « évite le problème fondamental de la conversion ».

Selon un observateur chrétien sur place contacté par La Croix, ce document, ainsi que celui de juin sur la vision de la société égyptienne comme un État démocratique civil, « sont bien appréciés par des chrétiens » même si « des craintes demeurent ». Il met ainsi en garde : « Il n’y a pas d’“islam égyptien” : il y a différents groupes de musulmans. Certains vont respecter les chrétiens, car ils ont vécu toujours avec eux, et un bon nombre a fréquenté des écoles catholiques. D’autres ont déjà fait des déclarations antichrétiennes ». Selon lui, « il y a une immense incertitude sur l’avenir en ce moment ».

François-Xavier Maigre

https://www.la-croix.com/Religion/Actualite/En-Egypte-l-universite-Al-Azhar…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Fév - 16:48 (2018)    Sujet du message: BROWNBACK OK'D AS AMBASSADOR-AT-LARGE FOR INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM Répondre en citant

KNOW YOUR ENEMY

BROWNBACK OK'D AS AMBASSADOR-AT-LARGE FOR INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM

Who is Sam Brownback?
https://en.wikipedia.org/wiki/Sam_Brownback

President Trump nominates Catholic Governor Sam Brownback as religious freedom ambassador
https://aleteia.org/blogs/deacon-greg-kandra/president-trump-nominates-cath…


-----

On: 1/25/2018By , In: Nation


 
The U.S. Senate has confirmed former Kansas Gov. Sam Brownback, a Catholic, as the new U.S. ambassador-at-large for international religious freedom. He is pictured in a 2017 photo. (CNS photo/Joshua Roberts, Reuters)

WASHINGTON (CNS) -- The U.S. Senate has confirmed Kansas Gov. Sam Brownback, a Catholic, to be the new U.S. ambassador-at-large for international religious freedom in the U.S. Department of State. = To be able to continue to protect the Catholic faith

Nominated to the post in July by President Donald Trump, Brownback was confirmed Jan. 24. The Senate vote was 49-49 and Vice President Mike Pence cast the tiebreaking vote. On Jan. 25, Brownback announced he will resign the office of governor Jan. 31.

"It has been a great honor to serve Kansans as their governor since 2011 and prior to that as W.S. senator and congressman," Brownback wrote in a letter to Kansas Secretary of State Kris W. Kobach in Topeka. "As a lifelong Kansan, I have been privileged to serve and represent my fellow citizens for most of my adult life."

He said he looks forward to continuing his public service in a new role. "Wherever my duties may take me, my Kansas values and experience will always travel with me," he said.

Thomas Farr, president of the Religious Freedom Institute in Washington, welcomed the Senate's confirmation of the Republican governor for the post.

"Ambassador Brownback's deep experience, and his commitment to religious freedom for all people, will help ensure American leadership in the vital work of reducing global religious persecution," Rolling Eyes Farr said in a statement. "We believe he will make U.S. religious freedom policy an integral part of America's national security strategy."

He noted "a host of daunting challenges and threats to stability and security" that will face the new ambassador.

"Rising levels of global religious persecution are being fueled by violent religious extremism, oppressive government policies, and aggressively anti-religious secularism," Farr stated. "Millions are suffering terrible depredations as a result. Nations and economies are being destabilized by the absence of religious freedom."

He called Brownback "the right choice to lead U.S. policy in addressing this global crisis."

"In his 16 years as a congressman and U.S. senator, Brownback built a reputation as a steadfast advocate for religious freedom," he said. "He was one of the key supporters of the landmark International Religious Freedom Act of 1998, which established in law the promotion of religious freedom as an element of U.S. foreign policy. The act also created the ambassadorship Brownback now holds."

Brownback, 62, was elected the 46th governor of Kansas in November 2010 and took office in January 2011. He won re-election in November 2016. Before that, he served in the U.S. Senate after winning a special election in 1996 for the seat previously held by Bob Dole, who was the Republican presidential candidate that year.

Brownback won the following two regular elections for Senate, serving until 2011. He ran for U.S. president in 2008 but ended his campaign before the primaries; he endorsed Sen. John McCain, R-Arizona, who eventually won the GOP presidential nomination.

As a senator, Brownback was a member of the Judiciary Committee, the Senate Appropriations Committee, the Joint Economic Committee, and the Commission on Security and Cooperation in Europe, also known as the Helsinki Commission, which he at one time chaired.

The Helsinki Commission monitors compliance with international agreements reached in cooperation with Organization for Security and Cooperation in Europe.

In 2000, Brownback and Congressman Chris Smith, R-New Jersey, led the effort to enact the Trafficking Victims Protection Act. President Bill Clinton signed the legislation into law in October 2000.

Before serving in the Senate, Brownback was elected to the U.S. House in 1994. Prior to that he was secretary of the Kansas Board of Agriculture; named to the post in 1986, he was the youngest secretary in state history.

The current chairman of the Helsinki Commission, Sen. Roger Wicker, R-Mississippi, praised the choice of Brownback, saying he is "exactly the man we need out there, everywhere, doing this work, right now" on religious freedom issues.

"Religious freedom is the first freedom, and defending the persecuted is vital to our national identity and national security," Rolling Eyes he said in a statement. "Radical Islamist terrorists target and kill Christians and people of other faiths to advance their evil ideology, recruiting, and propaganda. A robust defense of religious freedom is vital to defeating them." = The big lie when they only defend the catholic faith. Speaking about the radical islamist terrorists but Sen. Brownback endorsed John McCain, one of the key players in the creation of ISIS and other islamic terrorists groups. The real target is not those terrorists but the christians. America was found on christian values and they need to destroy the christian identity to be able to bring their pagan religion. The international community, the religious leaders, military armies around the world all have the same lie in their mouth to achieve the domination of this world for the Roman Catholic beast system

Brownback, and his wife, Mary, have been married for over 30 years. He calls his wife "the glue that holds our family together." The Brownbacks have five children -- Abby, Andy, Liz, Mark and Jenna.

https://www.thebostonpilot.com/article.asp?utm_source=ConstantContact&u…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Fév - 17:23 (2018)    Sujet du message: CHINE : LE VATICAN POURRAIT RECONNAÎTRE SEPT EVÊQUES NOMMES PAR PEKIN Répondre en citant

CHINE : LE VATICAN POURRAIT RECONNAÎTRE SEPT EVÊQUES NOMMES PAR PEKIN



Encore de bons communistes déguisés en bon berger





Messe de minuit à Fuyang, dans la province chinoise d'Anhui, le 24 décembre 2017 / © AFP/Archives / -




Le Vatican se rapproche d'un accord historique avec la Chine communiste sur la question épineuse de la nomination des évêques, avec la décision de reconnaître prochainement sept prélats nommés par par le régime de Pékin.

"Les choses bougent", a indiqué vendredi à l'AFP une source proche du dossier, en confirmant une information du quotidien américain Wall Street Journal. "Mais il est encore impossible de savoir quand un accord final pourra être conclu", dans le cadre de complexes négociations relancées depuis trois ans entre le Vatican et la Chine, a-t-elle précisé.

Parmi les sept évêques qui devraient être reconnus par le pape François, trois ont été officiellement excommuniés par le Vatican dans le passé, a précisé pour sa part un expert de l'Eglise chinoise.

La douzaine de millions de catholiques chinois est divisée entre une "Association patriotique" dont le clergé est choisi directement par le Parti communiste, enfreignant ainsi la règle d'obédience au pape, et une Eglise non officielle dont les évêques nommés par Rome sont tolérés mais pas reconnus par Pékin.

Preuve de la complexité de la situation religieuse en Chine, le Vatican a déjà "accepté" dans le passé certains évêques nommés par Pékin. = Cela ne se passe pas seulement qu'à Pekin. Regardons à l'histoire...

Deux évêques chinois reconnus par le pape ont été priés très récemment par un haut diplomate du Saint-Siège de céder leur place à des prélats choisis directement par Pékin, dont l'un avait été excommunié par le Vatican en 2011.

L'information a été dévoilée en janvier par AsiaNews, publication de l'Institut pontifical des missions étrangères de l'Eglise. Elle a été confirmée lundi par le cardinal chinois Joseph Zen, évêque émérite de Hong Kong et grand adversaire des tentatives de rapprochement entre le Vatican et Pékin.

Ces mouvements d'évêques sembleraient s'inscrire dans les négociations en cours.

Le numéro deux du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, a souligné mercredi dans un entretien au site Vatican Insider qu'il "n'existe pas deux Eglises en Chine mais deux communautés de fidèles appelées à accomplir un chemin progressif de réconciliation vers l'unité".

- Faire des 'sacrifices' -

Cette recherche d'unité, au coeur de la diplomatie vaticane, passe forcément par le règlement de la question "cruciale" de la nomination des évêques, avait-il noté, ajoutant qu'il faudrait demander à certains de faire des "sacrifices". De nombreux prêtres de l'Eglise souterraine sont persécutés en Chine. = Cela continuera jusqu'à ce qu'ils plient le genou devant Babylone la Grande

Le Saint-Siège n'entretient plus de relations diplomatiques depuis 1951 avec la Chine. = Faux

Mais il est en revanche l'un des vingt Etats dans le monde à avoir des relations diplomatiques avec l’île de Taïwan, qui vit sa propre destinée depuis 1949. Or, Pékin la considère toujours comme partie intégrante de son territoire, et la reprise d'éventuels liens diplomatiques entre Pékin et le Vatican devra inévitablement affronter ce problème.

Cinq parlementaires taïwanais ont indiqué jeudi à l'AFP qu'ils avaient fait une demande d'audience au pape François dans le cadre d'une visite à Rome la semaine prochaine.

Il y a un an, en février 2017, le cardinal John Tong Hon, alors encore évêque de Hong Kong (successeur du cardinal Zen), parlait déjà d'un "consensus préalable" entre le Vatican et la Chine. Il avait alors précisé que le dernier mot reviendrait au pape pour la nomination de futurs évêques chinois, après des recommandations de la conférence épiscopale chinoise (liée au gouvernement). = contrôlée par le gouvernement

En octobre dernier, Wang Zuoan, directeur de l’administration chinoise pour les affaires religieuses, avait estimé que le pape était "sincère" dans ses efforts de rapprochement, selon des propos rapportés dans AsiaNews.

Mais il avait mis deux conditions à la signature d'un accord: le Saint-Siège devrait rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan et ne devrait pas intervenir dans les "affaires internes" de la Chine.

(©AFP / 02 février 2018 13h50)

https://www.romandie.com/news/ZOOM-Chine-le-Vatican-pourrait-reconnaitre-se…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Fév - 04:20 (2018)    Sujet du message: QUEEN ELIZABETH CLAIMS SHE IS ‘DIRECT DESCENDANT OF PROPHET MUHAMMAD’ / EGYPTE GREAT IMAM : QUEEN ELIZABETH IS A GRANDDAUGHTER OF THE PROPHET MAHOMET Répondre en citant

QUEEN ELIZABETH CLAIMS SHE IS ‘DIRECT DESCENDANT OF PROPHET MUHAMMAD’ Rolling Eyes



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ImCaYkijrMg

Queen Elizabeth has begun claiming she is a direct descendent of Prophet Muhammad, the founder of Islam, and has instructed BBC News to begin pushing this idea in the Muslim world, according to BBC staff.

SOURCE: http://yournewswire.com


ADD


EGYPTE GREAT IMAM : QUEEN ELIZABETH IS A GRANDDAUGHTER OF THE PROPHET MAHOMET



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=NNCqYnUtrZA

Sometimes report says that the Queen is from a decendant of Hebrew Egyptian lineage, other time, Hebrew, sometimes German family but at the end we know that she's nothing more than a reptile who loves little children and satanic rituals. So if this imam claims that the Queen decend from Mahomet, so Mahomet is a reptile too!!


Dernière édition par maria le Sam 10 Fév - 02:28 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Fév - 19:18 (2018)    Sujet du message: TURQUIE : LE PRESIDENT ERDOGAN EN VISITE AU VATICAN LE 5 FEVRIER/ Pope Francis Receives President Erdogan of Turkey Répondre en citant

TURQUIE : LE PRESIDENT ERDOGAN AU VATICAN

ENGLISH :
Pope Francis Receives President Erdogan of Turkey
https://zenit.org/articles/pope-francis-receives-president-erdogan-of-turke…

Rappelons ces maximes des Jésuites, que nous retrouvons dans le livre Vatican Assassins, au point 19 et 20 et voyez si ce n'est pas ce qui est maintenant en place dans le monde entier.

"19. Tous les protestants sont des Hérétiques et alors ils doivent être tués ;
20. Il est mieux et plus sûr de faire alliance et d'être ami avec les Turks (la preuve devant vos yeux), les Infidèles (les vrais adorateurs du seul vrai Dieu et tous les insoumis à Rome) ou les Juifs (les vrais juifs, pas les kabbalistes), qu'avec les Protestants Hérétiques, parce qu'ils peuvent nous attirer dans les erreurs de leurs balivernes." = Voilà ce que les Jésuites pensent des vrais protestants qui obéissent à la Parole de Dieu plutôt qu'à l'homme. Le Pape étant lui-même un Jésuite de haut rang ne peut donc que travailler à renverser toutes les valeurs données et mises en place par le Dieu Créateur afin d'imposer le système de la Bête. Le pouvoir civil et le pouvoir judiciaire travaillent de concert avec les lois internationales et le Pape afin d'amener le nouveau réveil spirituel luciférien. De considérer le PM Erdogan comme un ange de la paix qui étrangle le démon de la guerre, nous montre bien toute la haine et le soulèvement qu'ils ont prévu contre Dieu considéré comme le démon de la guerre.

 
La crise des réfugiés et la paix au Moyen-Orient à l’ordre du jour

5 février 2018 Anita Bourdin Droits humains, Pape François, Rome


Visite du président Erdogan 05/02/2018 © Vatican Media

La crise des réfugiés et les négociations de paix au Moyen-Orient ont été au centre des entretiens du président turc Erdogan au Vatican, indique le Saint-Siège dans un communiqué publié en italien, anglais, et en espagnol.

Dialogue et droits humains

Le Président de la République de Turquie M. Recep Tayyip Erdogan, a été reçu en audience privée par le pape François, au Palais apostolique du Vatican, dans la bibliothèque des réceptions  officielles, ce lundi matin, 5 février 2018.

C’était la première visite d’un président turc depuis 1959. L’entretien privé a duré plus de 50 minutes, en présence de leurs deux interprètes : plus qu’il n’était prévu. Le président a évoqué notamment le voyage du pape François en Turquie en 2014.

« Je vous remercie beaucoup de votre intérêt » a dit le président en saluant le pape à son arrivée, en présence de la presse, dans la salle du « Tronetto » : « Merci de votre visite » a répondu le pape.

Les mots-clefs du communiqué sont : « paix », « stabilité », « dialogue », « négociation », « droits de l’homme » et « légalité internationale ».

Le président turc a ensuite rencontré le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, Secrétaire pour les relations avec les Etats.

Au terme de ces discussions “cordiales”, le Vatican indique que “les relations bilatérales entre le Saint-Siège et la Turquie ont été évoquées”.

L’ange de la paix

Il a aussi été question, toujours selon la même source de “la situation du pays”, de “la situation de la communauté catholique”, de “l’engagement à accueillir les nombreux réfugiés” et des “défis qui y sont liés”.

Les entretiens se sont ensuite “centrés sur la situation au Moyen-Orient, en particulier sur le statut de Jérusalem”. A ce propos la Turquie et le Vatican sont opposés à la décision des Etats-Unis, annoncée en décembre dernier, d’installer leur ambassade à Jérusalem au lieu de Tel-Aviv. Le président turc avait alors parlé au téléphone avec le pape François.
Le Vatican ajoute ces conditions significatives: soulignant la nécessité de promouvoir la paix et la stabilité dans la région par le dialogue et la négociation, en respectant les droits de l’homme et la légalité internationale”.

Les journalistes admis au « pool » dans le bureau ont constaté le climat « cordial ».

Au moment de l’échange traditionnel de cadeaux, le pape François a offert au président turc un médaillon de bronze représentant l’Ange de la paix embrassant les deux hémisphères du globe terrestre, et repoussant le dragon de la division. = Jésus Christ, le Messie et le monde judéo-chrétien.

Le pape a commenté, avec l’aide d’un interprète : « C’est l’Ange de la paix qui étrangle le démon de la guerre : le symbole d’un monde fondé sur la paix et la justice» Une oeuvre du sculpteur italien Guido Veroi (1926-2013), portant l’inscription : « Un monde de solidarité et de paix fondé sur la justice ».

Le pape a aussi offert au président une gravure représentant la basilique Saint-Pierre, son encyclique sociale « Laudato si’ » et son message pour la Journée mondiale de la paix 2018.

Le président, qui a notamment offert une céramique représentant Istanbul, était accompagné de sa femme, Mme Emine Erdogan, de leur fille Esra, et de leur gendre, Berat Albayrak, ministre de l’Energie et des ressources naturelles.

« De vous aussi, une prière »

Dans la suite présidentielle en tout quatre femmes voilées, et deux non-voilées, mais aussi , le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu,  le ministre de l’Economie, Nihat Zeybekci, le ministre de la Défense,  Nurettin Canikli, le ministre pour les Affaires européennes,  Omer Celik, et l’ambassadeur de Turquie près le Saint-Siège, M. Mehmet Pacaci, qui avait été rappelé en Turquie par le président en 2005, quand le pape François a désigné le massacre des Arméniens par la Turquie de 1915 comme « un génocide ». Le pape a échangé quelques mots avec l’ambassadeur lors des présentations protocolaires.

Au moment de se retirer, Mme Erdogan a dit en anglais « un plaisir de vous avoir rencontré ». Et au moment de l’au-revoir, le pape a certainement conclu par sa demande que l’on prie pour lui parce que le président a ajouté : « Nous aussi nous attendons de vous une prière ». = Prières au nom d'Allah et non selon le seul et vrai Dieu

Après la rencontre avec le cardinal Parolin et Mgr Gallagher, le couple présidentiel a visité la basilique Saint-Pierre.

La veille, l’ambassade de Turquie en Italie avait évoqué des thèmes à l’ordre du jour : les relations entre la Turquie et le Vatican, Jérusalem, les « problèmes régionaux », la « tragédie humanitaire en Syrie », la « lutte contre le terrorisme, la xénophobie et l’islamophobie ». = Tous des termes créés afin de faire taire et/ou de criminaliser tous ceux qui vont contre l'agenda international des nouveaux droits de l'homme

Des heurts à Rome

Au moment de cette visite « historique », et depuis le 20 janvier 2018, de violents affrontements se poursuivent entre les forces turques et les combattants kurdes dans l’enclave d’Afrine, au nord-ouest de la Syrie, pilonnée par les frappes aériennes, et où les blessés continuent d’affluer dans les hôpitaux, selon les agences internationales, provoquant la fuite de quelque 15 000 civils, notamment vers Alep.

A Rome,  à l’occasion de la visite, des heurts ont éclaté entre la police et quelque 150 manifestants, dont des Kurdes et des associations italiennes, dans les environs du Château Saint-Ange, au bord du Tibre. Des sources italiennes parlent du déploiement de plus de 3 000 membres des forces de l’ordre pour assurer la sécurité de la visite du président turc à Rome : il devait rencontrer dans l’après-midi le président Sergio Mattarella et le président du Conseil, Paolo Gentiloni. = Tous ses criminels sont très bien protégés par les forces de police, alors que le mandat des policiers est de protéger le peuple contre tous ses communistes lucifériens. Il ne faut donc pas s'attendre à ce qu'ils nous protègent dans la suite des événements, il faut et il faudra ne compter que sur notre grand Dieu contre cette meute de loups qui marche avec Babylone

C’est en 1959 que le président turc Celal Bayar s’était rendu au Vatican pour rencontrer le saint pape Jean XXIII, Délégué apostolique en Turquie de 1934 à 1943: Mgr Angelo Roncalli avait commencé à apprendre le turc à cette occasion.

https://fr.zenit.org/articles/turquie-le-president-erdogan-au-vatican/


Dernière édition par maria le Mer 7 Fév - 03:45 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Fév - 20:12 (2018)    Sujet du message: EUROPE : « FOI ET SPIRITUALITE DANS LES RELATIONS ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS » Répondre en citant

EUROPE : « FOI ET SPIRITUALITE DANS LES RELATIONS ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS »

Et tous les soldats d'Allah, vous savez tous ces migrants qui entrent par milliers en Europe et dans tous les pays occidentaux, seront là pour vous convaincre d'adhérer à cette religion de Paix que le Pape met en place avec les musulmans. C'est ainsi que le Pape amènera sa domination entière sur l'Europe, en extirpant tous les Protestants et qu'il prendra possession de tout ce dont vous avez travaillé et bâti durant votre vie entière. Nous sommes à la porte d'un grand carnage en Europe et si vous doutez encore, avec tous les documents que je vous mets, eh bien continuez à dormir jusqu'à ce que celui en qui vous avez mis votre confiance envoie ses armées contre vous tous, alors vous comprendrez et ouvrirez les yeux sur ce que nous tentons de vous avertir depuis des décennies.

Dieu n'a plus sa place dans ce monde. Ils l'ont banni pour le remplacer par un faux dieu qui est des plus cruels et qui pourtant on tente de faire passer ce dieu Babylonien pour un dieu de paix et de justice. Nous ne sommes qu'à peu de distance où cette religion sera IMPOSEE à toutes les nations, cette grande rencontre en est une preuve.

Vous continuez d'adorer toutes ses fausses idoles qui vous trompent, vous suivez l'homme qui vous trompe plutôt qu'écouter ce que Dieu tente de vous dire, alors ne venez pas pleurer sur votre sort quand le malheur sera à votre porte. Dieu dit repentez-vous et revenez vers Moi et marchez selon MES lois et ordonnances. Le plan de ses satanistes est maintenant très clair et nul ne peut ignorer leurs buts réels. Chaque jour, nous mettons notre vie en danger afin de sonner la trompette afin de vous sortir de ce confort de vanités qu'ils ont créés afin de vous garder sous leurs coupes qui se terminera dans les profondeurs de l'enfer, au jour du grand jugement. Analysez tout ce qui se met en place et voyez si c'est dans ce genre de monde que vous voulez vivre, si c'est ce genre de domination que vous voulez sur vous et vos enfants. N'êtes-vous pas fatigué d'être des esclaves, de travailler pour remplir les poches de ses démons qui jour après jour sortent des lois pour mieux vous opprimer? Voyez et analysez comment des milliers de personnes présentement sont dans camps de concentration, des camps de réfugiés ou qui tout simplement disparaissent à tout jamais. Leur faux dieux ne sont pas là pour les réconforter ni leur apportez le pain spirituel et physique. La haine contre les chrétiens augmentent de plus en plus et ils ont prévu de tous nous éliminer parce que nous aimons ce qui est saint, nous aimons ce qui est beau, nous croyons en la liberté et la justice, nous croyons qu'il existe un grand Dieu qui veut notre bien à tous. Ceux-là, ils leur faut les détruire car cela va en complète contradiction avec le système communiste de la Bête qui lui veut tout posséder en vous dépouillant de tout ce que vous avez sous le couvert du grand mensonge du "bien commun". Sortez de cette torpeur et revenez vers votre Créateur pendant qu'il en est encore temps.

Rencontre des délégués pour les rapports avec les musulmans

5 février 2018 Rédaction Europe, Islam, Rome


© CCEE

La 5ème Rencontre des délégués nationaux pour les rapports avec les musulmans en Europe aura lieu en Albanie, à Shkodër, du 7 au 9 février 2018, avec la participation du Saint-Siège, sur le thème: « Foi et spiritualité dans les relations entre chrétiens et musulmans », indique ce communiqué du Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE).

Regarder à l’islam non seulement comme à un ensemble de règles de comportement, mais comme à une religion, avec sa spiritualité, sa religiosité et sa réflexion théologique : voilà le but de la rencontre des délégués nationaux des conférences épiscopales d’Europe en charge des relations avec les musulmans, qui se réuniront à Scutari du 7 au 9 février prochain. Pour la première fois en Albanie, à l’invitation de l’Archevêque de Scutari-Pult, Mgr. Angelo Massafra, la réunion témoigne de l’intérêt et du travail minutieux de l’Eglise catholique en Europe pour le dialogue avec les croyants d’autres religions dans le continent, en particulier avec la communauté musulmane. Cette année, l’approche choisie favorisera la réflexion théologico-spirituelle et l’échange d’initiatives et de bonnes pratiques dans le contexte des relations avec les autres religions.

À bien des égards, la cinquième édition de cette réunion sera caractérisée par un nouveau profil, bien qu’en continuité avec les expériences précédentes. Pour la première fois, en effet, les délégués nationaux se réuniront en Albanie, un pays à majorité musulmane, et aborderont des questions théologiques et spirituelles liées à l’islam et au dialogue entre chrétiens et musulmans, avec l’aide de deux intellectuels musulmans albanais, chefs respectivement de la Communauté sunnite et de la confrérie Bektashi, cette dernière étant très importante en Albanie.

Dans la première partie de la réunion, animée par le Fr. Ignazio De Francesco, moine de la «Petite famille de l’Annonciation, Montesole» (Italie), les contributions de l’Imam sunnite Lauren Luli, vice-président de la communauté musulmane en Albanie et de Sa grâce (Haxhi) Baba Edmond Brahimaj Kryegjyshi, leader de la communauté Bektashi, seront très utiles pour esquisser les profils fondamentaux du croyant musulman et la façon dont il vit sa relation avec Dieu. = on parle ici du dieu Allah

La deuxième partie de la réunion sera consacrée à des thèmes pastoraux. Le Père Vincent Feroldi, directeur du Service national pour les relations avec l’Islam de la Conférence épiscopale française présentera les défis pastoraux posés par la présence de couples mixtes (couples dont l’un des conjoints est chrétien et l’autre musulman), lieux concrets pour le dialogue interreligieux.

Mgr Claude Rault, évêque émérite de Laghouat Ghardaïa (Algérie), présentera son expérience de dialogue interreligieux entre chrétiens et musulmans basée sur la spiritualité. Dans cette partie de la réunion, un long moment sera consacré à l’échange d’expériences et de bonnes pratiques.

Enfin, le p. Andrea Pacini, maître de conférences à la Facoltà Teologica Italia Settentrionale (section de Turin), conclura la rencontre par une réflexion sur le statut théologique de l’islam dans la réflexion chrétienne contemporaine.

Au cours de la réunion, Mgr Khaled Akasheh, Responsable pour l’Islam auprès du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux présentera les salutations du cardinal Jean-Louis Tauran, Président du dit département du Vatican, et il livrera quelques informations aux participants concernant les activités du Conseil Pontifical et le voyage apostolique du pape François en Egypte, dont le point culminant a été la rencontre avec le Grand Imam d’Al-Azhar.

Le Nonce apostolique en Albanie, l’archevêque Charles John Brown, et l’évêque de Tirana-Durazzo, Mgr George Frendo OP participeront également à la réunion.

La rencontre se terminera par une visite au sanctuaire Bektashi de Croia (Krujë), centre spirituel de la confrérie.

https://fr.zenit.org/articles/europe-foi-et-spiritualite-dans-les-relations-entre-chretiens-et-musulmans/


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Fév - 03:40 (2018)    Sujet du message: VATICAN AND TURKEY JOIN FORCES AGAINST ISRAEL Répondre en citant

VATICAN AND TURKEY JOIN FORCES AGAINST ISRAEL



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=JNatvnfyUHM


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Lun 12 Fév - 06:04 (2018)    Sujet du message: 10 FEVRIER 1638 : UNE LOI CONSACRE LA FRANCE A LA VIERGE Répondre en citant

10 FEVRIER 1638 : UNE LOI CONSACRE LA FRANCE A LA VIERGE




...C’est Richelieu qui suggéra à Louis XIII ce fameux vœu de consécration de la France à la Vierge. Vœu que l’on évoque généralement pour la fête du 15 août, mais qui fut institué à Saint-Germain-en-Laye le 10 février 1638. Il y a 380 ans, jour pour jour. Louis XIII était un homme pieux mais angoissé : « Jamais homme n’aima moins Dieu et ne craignit plus le diable », écrivit un historien du milieu du XIXe siècle. Connaissant les angoisses de son roi, dès mai 1636, Richelieu lui écrit pour lui suggérer l’idée d’un vœu. « On prie Dieu à Paris, dans tous les couvents, pour le succès des armées de Votre Majesté. On estime que si elle trouvait bon de faire un vœu à la Vierge avant que ses armées commencent à travailler, il serait bien à propos. » Louis répond immédiatement à son ministre : « Je trouve très bon de faire ce vœu à la façon que vous me le mandez… »
 
Ce travail, c’est la guerre qu’elles s’apprêtaient à faire aux troupes espagnoles qui déboulent par le nord de la France durant l’été 1636. Il faudra attendre novembre et la chute de Corbie en Picardie pour que la France renverse une situation comparable à celle qu’elle connaîtra en 1914. L’idée du vœu à la Vierge fait son chemin au cours de l’année 1637. L’ambassadeur de Suède évoque ce projet dans un rapport à son roi : « Il [le roi ] veut encore que le jour du milieu du mois d’août, qu’on appelle ici l’Assomption de la Vierge, soit désormais célébré avec beaucoup plus de solennité que par le passé. Dans ce but, il vient de faire remettre des lettres patentes au parlement de Paris. »

Et c’est donc le 10 février 1638 que l’ordonnance est prise. Cette ordonnance n’est pas seulement une « bondieuserie », c’est un acte officiel. Un acte législatif. Enregistrée au Parlement, jamais abrogée, cette loi, au nom de la continuité de l’État, n’est-elle pas encore en vigueur ? On peut se poser la question. Pour le bonheur de la France, diront certains. Et donc pour son efficacité, selon la théorie de Brigitte Macron !

http://www.bvoltaire.com/10-fevrier-1638-loi-consacre-france-a-vierge/?mc_c…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Jeu 15 Fév - 04:49 (2018)    Sujet du message: OPERATION MOBILISATION / OPERATION MOBILIZATION / DIVERSE PROJECT SPOTLIGHT 'BROAD CHALLENGE' OF THE WORLD'S 2 BILLION UNREACHED PEOPLE Répondre en citant

OPERATION SEDUCTION - ON THE ROAD OF ROME - SUR LA ROUTE DE ROME

OPERATION MOBILISATION 




OM France fait partie d’Opération Mobilisation, un organisme missionnaire international qui travaille dans plus de 110 pays, en lien étroit avec les églises locales. Le rôle d’OM dans l’Église est de mobiliser les chrétiens pour qu’ils fassent connaître Jésus et partagent Son amour avec chacun, sans distinction d’âge ou de nationalité.

La suite : https://fr.om.org/

OPERATION MOBILIZATION

We are a collective of 6,800 people who don’t fit a mold, who don’t sit still, and who love the adventure of serving Jesus.

We are not ashamed of who we are, where we have been, where we live. We pop out of bed each morning with the confidence that the God who created the universe, who knocked over the walls of Jericho, who healed the blind, and raised the dead is with us. This emboldens us, it empowers us and it motivates us.
We aren’t super-religious and we don’t have special skills reserved only for missionaries. We are men and women just like you who have chosen to use our talents to make disciples in all the world.

Read more : http://www.omusa.org/

DIVERSE PROJECT SPOTLIGHT 'BROAD CHALLENGE' OF THE WORLD'S 2 BILLION UNREACHED PEOPLE





International Day for the Unreached organizers emphasize need for whole church to respond to Jesus' Great Commission


Contact: Palmer Holt,
704-662-2569
 
COLORADO SPRINGS, Colo., Feb. 14, 2018 /Christian Newswire/ -- United by a single goal, the champions of missions to the unreached follow a wide range of paths in taking the gospel to those who have yet to hear of Jesus.

Photo: This Operation Mobilization (OM) bakery serves refugees from the Middle East, some from unreached people groups. As one of the organizers of the International Day for the Unreached, OM is seeking to heighten awareness of and involvement in efforts to share the gospel with those who have yet to hear about Jesus. Photo by Andrew W., © OM International. Photo by Andrew W., © OM International
 
The breadth of projects being pursued by organizers of the International Day for the Unreached (www.dayfortheunreached.org) – to be celebrated Pentecost Sunday, May 20 – reveals the scale and scope of the challenge in evangelizing the 2 billion people across the globe who have no access to Bibles, no churches and no local believers in Christ.

Members of the Alliance for the Unreached have come together for the event concerned about the few resources – both manpower and money – devoted to unevangelized people groups. They hope their campaign will awaken Christians to the enduring call of the Great Commission, inspire them by reports of what is being done, and involve them in further efforts through prayer, giving, and action.

Alliance ministries are urging a reclamation of the real meaning of the word "unreached," which they say has been diluted and so lost its impact. Unreached peoples are not just all non-Christians, but rather those who have yet had no access to the gospel. The causes may be political, religious barriers, geographical locations or simply neglect – such as those within many people groups who are both deaf and illiterate.

Separated from many traditional evangelistic methods by a wall of silence, the needs of those who cannot hear – said to be the largest unreached people group in the world – have been spotlighted recently by alliance member Mission Network News (MNN) in one of its reports (www.mnnonline.org/news/ftt-reports-nearly-100-unreached-unengaged-deaf-groups/).
 
MNN broadcasts and emails weekday news updates about missions activity and persecution of Christians around the world. "Through these kinds of reports, we want to show the breadth of the challenge of the Great Commission, how it needs the whole church if it is to be completed, and how people can be a part of what God is doing and wants to do," said Ruth Kramer, executive producer and anchor of MNN.

Alliance member Operation Mobilization (www.omusa.org) workers do things as simple as serving tea to build relationships with unreached refugees from other faith backgrounds in Afghanistan and other parts of the Middle East. Among the organization's projects is a reception center tent at a refugee camp in Serbia, where those who have fled violence can find shelter and friendship, opening the door to sharing the gospel.

From another OM center, in Talamanca, Costa Rica, workers are building relationships with people in nearby unreached communities. "We are in the middle of the jungle, but God is working here," says OM Latin America leader Alex Paniagua. "The vision is to see Christ glorified in the mountains, but also to send out missionaries to the ends of the earth."

Alliance member ZimZam Global (www.zimzamglobal.org) is focused on reaching communities by training church planters to focus first on outreaches to children, a strategy it calls "CPR" – church planting remixed. One recent graduate of a training program in India is now starting a new church in a remote village along the Bangladesh border. A fledgling church in East Africa meets under a tree, with its leaders asking for prayer as the rainy season arrives, "so that God can provide a way to get a shelter." 

The child-centered approach is bearing fruit in many places. "An amazing transformation is taking place in the lives of leaders, children and families across Africa and India," says ZimZam Global President Dave Myers. "Leaders are recognizing the value of children's ministries as a means of establishing a gospel presence in unreached areas. Communities are drawn to the excitement and joy of their children. And new churches are being started where there has never been a Christian presence."

The different programs and projects of these and other alliance members underscore the size of the task that remains for the global church, said Jon Fugler, chairman of the alliance. "But it's also inspiring to see the range of ways God is at work among the unreached, and how there is room for Christians from all backgrounds and walks of life to be part of what he is doing," he said.

More than six million people learned about the International Day for the Unreached on Facebook last year, when the alliance hosted a special live online event. The third annual celebration will once again be held on Pentecost Sunday (May 20), marking the birth of the early church, when the Holy Spirit fell on the first disciples and empowered them to follow Jesus' command to "go into all the world."

"Let's be clear," Fugler emphasized. "The unreached are not our neighbors or our co-workers who may not be Christians. They are not unreached, because they have us. The unreached live in places where no one is there to tell them about Jesus."

The IDU alliance is composed of Bibles For The World, Missio Nexus, OM-USA (Operation Mobilization), Mission Network News, Partners International, Reach Beyond, World Mission, ZimZam Global and InChrist Communications.

The International Day for the Unreached (www.dayfortheunreached.org) is an initiative of the Alliance for the Unreached, a group of evangelistic ministries and other organizations, including Bibles For The World (www.biblesfortheworld.org), InChrist Communications (www.inchristcommunications.com), Mission Network News (www.mnnonline.org), Missio Nexus (www.missionexus.org), Operation Mobilization (www.omusa.org), Partners International (www.partnersintl.org), Reach Beyond (www.reachbeyond.org), World Mission (www.worldmission.cc), and ZimZam Global (www.zimzamglobal.org
).

http://www.christiannewswire.com/news/3242580752.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Fév - 03:10 (2018)    Sujet du message: APOSTASY ALERT : POPE FRANCIS CROWNS STATUE OF MARY AS “QUEEN OF HEAVEN ” Répondre en citant

APOSTASY ALERT : POPE FRANCIS CROWNS STATUE OF MARY AS  “QUEEN OF HEAVEN ”

February 14, 2018 By Beginning and End


Pope Francis places a crown on a statue of Mary at a mass service in Chile.

Continuing his string of unbiblical and heretical proclamations, Pope Francis crowned a statue of Mary and proclaimed her “Queen of Heaven” before a packed crowd of adoring onlookers in Chile.  The Pope’s elevation of Mary as a deity to be prayed to is not only wildly heretical but is just one of the many serious spiritual errors of his Roman Catholic doctrine.

Pope Francis – Leading The End Times Apostasy


Pope Francis bows before a statue of Mary – clearly worshiping an idol.

According to reports:
Citation:


“Jorge Bergoglio, the leader of Roman Catholicism who is also known as “Pope Francis,” placed a crown on the head of a statue of Mary during his visit to Chile on Tuesday.

The coronation took place during mass at O’Higgins Park in Santiago, where the tens of thousands in attendance watched Bergoglio place a crown on the head of the Christ child, and then also on the head of Mary. In Chile, the statue is known as “Our Lady of Mount Carmel,” who is also known by Roman Catholics in the country as the patron saint and “queen” of Chile.

“[T]he virgin who wanted to be called Your handmaid was chosen mother of the Redeemer, and true mother of all the living, and now exalted above the choirs of the angels, reigns gloriously with Your Son interceding for all men as an advocate of grace and queen of mercy,” he prayed during mass, moments before crowning the statue.

“Lord, look kindly upon these your servants, who by adorning with a visible crown the image of the mother of Your Son, recognize Your Son as King of the universe and invoke the virgin as queen,” Bergoglio said.” (source).



The Pope’s statements promotes many false doctrines that the Bible plainly declares as sinful rebellion against God:
  • The Worship of Graven Images – “Take ye therefore good heed unto yourselves; for ye saw no manner of similitude on the day that the Lord spake unto you in Horeb out of the midst of the fire: Lest ye corrupt yourselves, and make you a graven image, the similitude of any figure, the likeness of male or female,
Citation:


The likeness of any beast that is on the earth, the likeness of any winged fowl that flieth in the air,  The likeness of any thing that creepeth on the ground, the likeness of any fish that is in the waters beneath the earth:” (Deuteronomy 4:15-18).



Rather than rebuking the packed crowd for the reverence of a statue of a mortal human woman, the Pope instead crowned the statue of Mary as a god. This is idolatry. The Lord in instructing the Israelites on His law as they prepared to enter the Promised Land, sternly forbade the creation of statues for veneration or worship.
  • “The Mother of All Living” – This title was never given to Mary. In Scripture, it was Eve – the first woman, not Mary, of whom Adam said:
Citation:


“And Adam called his wife’s name Eve; because she was the mother of all living.” (Genesis 3:20).



Adam’s bestowing of this name not only symbolized being the first mother of humanity, but his faith and hope and God’s promise of redemption. Eve received this name after the sin of Adam and Eve and their banishment from the Garden of Eden.  Though The Lord punished them for their disobedience, they were not abandoned. In Genesis 3:15, God prophesied that the “seed of the woman” would one day bruise or crush the head of Satan. It was a promise of future redemption through a child yet to be born.

Thus birth and motherhood took on a prophetic and Divine significance. Adam recognized this and had hope for the future in this prophecy. Thus, though they were dead in trespasses and sin, there was hope they they could once again “live” through the Messiah (who of course would be The Lord Jesus Christ).

Pope Francis ignored all of this in declaring that Mary was “the mother of all living
.” Proverbs 30 says:
Citation:


“Every word of God is pure: he is a shield unto them that put their trust in him.  Add thou not unto his words, lest he reprove thee, and thou be found a liar.” –Proverbs 30:5-6.



Rather than trusting in the pure Word of God, Pope Francis, (who on prior occasions hosted Muslim prayers at his church and declared that space aliens should be baptized) chose to twist and remake Scripture as he sees fit. This is grave spiritual error.



The Catholic church even has study guides on praying to Mary.
  • Mary As Intercessor – “For there is one God, and one mediator between God and men, the man Christ Jesus;  Who gave himself a ransom for all, to be testified in due time.” –1 Timothy 2:4-6.
The Bible is clear that only Jesus Christ stands as a “mediator” between God the Father and humanity. Jesus is the only way to peace, reconciliation and right standing with God. The book of Hebrews, in beautiful language, identifies Jesus Christ as the true High Priest – taking the prayers of saints before the altar in Heaven and making one sacrifice – on the cross – to provide atonement for all sins of those who believe:
Citation:


“By so much was Jesus made a surety of a better testament.  And they truly were many priests, because they were not suffered to continue by reason of death:  But this man, because he continueth ever, hath an unchangeable priesthood. Wherefore he is able also to save them to the uttermost that come unto God by him, seeing he ever liveth to make intercession for them.

For such an high priest became us, who is holy, harmless, undefiled, separate from sinners, and made higher than the heavens.  Who needeth not daily, as those high priests, to offer up sacrifice, first for his own sins, and then for the people’s: for this he did once, when he offered up himself.  For the law maketh men high priests which have infirmity; but the word of the oath, which was since the law, maketh the Son, who is consecrated for evermore.” – Hebrews 7:22-28.




All of the Levitical priesthood in the Old Testament were a foreshadow of the work of Jesus Christ as High Priest in Heaven. The sacrifice of Christ – who was sinless and eternal – uniquely qualified Jesus to provide atonement for all for all time. Mary has no part in this whatsoever.

This has not stopped Pope Francis from repeatedly contradicting the Bible and pointing his followers to Mary – even to escape Satan. Pope Francis recently said that Mary is so powerful that the Devil cannot be in her presence:
Citation:


At Mass in the Basilica of St. Mary Major on Sunday, Pope Francis said that when we go through difficult times or have problems or worries, Mary is our shield, guarding our faith and protecting us from evil. = Evil is the true saints for the Catholic church

“Where the Madonna is at home the devil does not enter; where there is the Mother, disturbance does not prevail, fear does not win,” (source).



Christians, nor anyone for that matter, should ever pray to Mary or seek her “grace” or “intercession.” Mary, though chosen for possibly the greatest honor of any mortal person in history, was nevertheless, a normal human woman born with the sinful flesh nature all people born of Adam possess. Elevating Mary to a role of “intercessor” who we should pray to is blasphemy and sinful rebellion.

The Queen of Heaven – A Demonic Deception



Though the art work may be beautiful, Mary does not possess any special Divine status – nor should Christian pray to her.

The Book of Jeremiah details the twelve tribes sinful worship of “The Queen of Heaven.” This was not an honorary title but instead the name given to a demonic spirit who the Jewish people in ancient times wrongly worshiped:
Citation:


‘As for the word that thou hast spoken unto us in the name of the Lord, we will not hearken unto thee.  But we will certainly do whatsoever thing goeth forth out of our own mouth, to burn incense unto the queen of heaven, and to pour out drink offerings unto her, as we have done, we, and our fathers, our kings, and our princes, in the cities of Judah, and in the streets of Jerusalem: for then had we plenty of victuals, and were well, and saw no evil.

But since we left off to burn incense to the queen of heaven, and to pour out drink offerings unto her, we have wanted all things, and have been consumed by the sword and by the famine.  And when we burned incense to the queen of heaven, and poured out drink offerings unto her, did we make her cakes to worship her, and pour out drink offerings unto her, without our men?

Then Jeremiah said unto all the people, to the men, and to the women, and to all the people which had given him that answer, saying,  The incense that ye burned in the cities of Judah, and in the streets of Jerusalem, ye, and your fathers, your kings, and your princes, and the people of the land, did not the Lord remember them, and came it not into his mind?

So that the Lord could no longer bear, because of the evil of your doings, and because of the abominations which ye have committed; therefore is your land a desolation, and an astonishment, and a curse, without an inhabitant, as at this day.  Because ye have burned incense, and because ye have sinned against the Lord, and have not obeyed the voice of the Lord, nor walked in his law, nor in his statutes, nor in his testimonies; therefore this evil is happened unto you, as at this day.” – Jeremiah 44:16-22.



The conquest and destruction of the Kingdom of Israel – completed in 586 BC when Babylonian King Nebuchadnezzar razed the temple of God and took the Southern Kingdom of Judah captive, was a result of repeated idolatry and rebellion by the Israelites against The Lord. And as the passage above details, one of the chief sins was the worship of The Queen of Heaven.


A group of Roman Catholics bow before an idol of Mary.

The “Queen of Heaven” in Jeremiah’s day was an idol – a false god. In the New Testament, the Apostle Paul clearly identified these beings:
Citation:


“What say I then? that the idol is any thing, or that which is offered in sacrifice to idols is any thing?  But I say, that the things which the Gentiles sacrifice, they sacrifice to devils, and not to God: and I would not that ye should have fellowship with devils.  Ye cannot drink the cup of the Lord, and the cup of devils: ye cannot be partakers of the Lord’s table, and of the table of devils.” – 1 Corinthians 10:19-21


Despite this, many Roman Catholics today all over the world “venerate” Mary – bowing before her and praying to her with scripted rosary prayers – the same type of “vain repetition, The Lord Jesus Christ warned us to avoid:
Citation:


“But when ye pray, use not vain repetitions, as the heathen do: for they think that they shall be heard for their much speaking” – Matthew 6:7.



Whether it is called veneration or praying the rosary – these practices contradict the clear teachings of the Bible. Do not be deceived.

Pray For The Catholic Church = No, pray for the soul of the ones who are trap in this heresy



There is only one name given by which we are saved – the name of Jesus Christ.

Citation:


“And it came to pass, as he spake these things, a certain woman of the company lifted up her voice, and said unto him, Blessed is the womb that bare thee, and the paps which thou hast sucked.  But he said, Yea rather, blessed are they that hear the word of God, and keep it.” – Luke 11:27-28.


In the Book of Luke, a woman attempted to give Mary special praise as the mother of The Lord Jesus Christ. And Jesus immediately responded by saying the blessing should go to those who “hear the word of God and keep it.” Pray for Pope Francis to repent and for Roman Catholics to follow Biblical doctrine, not their own ideas.  The Bible is clear that Jesus is our Savior – and through faith in Him Pope Francis and the many Catholics in grave spiritual error can be freely forgiven of sin.

What did make Mary special in the Bible was her willingness to humbly submit and trust God’s Word. Lord willing Roman Catholics will follow her example.

http://beginningandend.com/apostasy-alert-pope-francis-crowns-statue-of-mar…


Revenir en haut
maria
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 31 212
Féminin

MessagePosté le: Ven 16 Fév - 03:25 (2018)    Sujet du message: EUROPE : REUNION DES DELEGUES NATIONAUX POUR LES RELATIONS AVEC LES MUSULMANS Répondre en citant

EUROPE : REUNION DES DELEGUES NATIONAUX POUR LES RELATIONS AVEC LES MUSULMANS 

Un dialogue à plusieurs niveaux

12 février 2018 Rédaction Conférences épiscopales, Dialogue interreligieux


Délégués nationaux pour les relations avec les musulmans en Europe © ccee.eu

« Pour une mystique de la fraternité à travers la spiritualité », c’est le titre du communiqué publié par le Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE) à l’issue de la 5ème réunion des délégués nationaux pour les relations avec les musulmans en Europe qui a eu lieu à Scutari, en Albanie, du 7 au 9 février 2018.

L’Eglise en Europe est engagée dans un dialogue avec les différentes communautés musulmanes à plusieurs niveaux (académique, religieux et social, mais aussi dogmatique, juridique et spirituel), souligne la note. Et « les participants ont décidé de renforcer leurs contacts avec les communautés musulmanes également au niveau de la spiritualité ».

Communiqué du CCEE

En Albanie, un pays qui jusqu’à il y a trente ans était déclaré athée, les religions vivent aujourd’hui une expérience de bonne coexistence qui alimente l’espoir du dialogue interreligieux. En venant à Shkodra sur l’invitation de l’archevêque local, Mgr Angelo Massafra, à l’occasion du 25ème anniversaire de la visite historique de Saint-Jean-Paul II (Avril 1993), les délégués nationaux pour les relations avec les musulmans témoignent de l’intérêt et du travail précis de l’Église catholique pour le dialogue avec les musulmans en Europe. Pendant les trois jours de travail, les délégués des conférences épiscopales ont analysé le profil du croyant musulman et ils ont abordé un certain nombre de questions pastorales.

L’Eglise en Europe est engagée dans un dialogue avec les différentes communautés musulmanes à plusieurs niveaux (académique, religieux et social, mais aussi dogmatique, juridique et spirituel). Le dialogue n’est pas une aspiration, mais une expérience quotidienne avec ses joies et ses défis. Les expériences présentées et les débats vifs et étoffés montrent que l’Islam européen se présente au pluriel: une multitude de communautés musulmanes, dont la diversité constitue autant de défis pour les chrétiens. Ainsi, le chemin accompli jusqu’ici, pour qu’il puisse devenir efficace aujourd’hui, exige que l’on se mette à l’écoute des expériences religieuses des uns et des autres.

En Albanie, les participants ont connu une réalité qui vit la présence des différentes communautés religieuses dans une harmonie constructive. L’expérience cruelle et douloureuse du régime totalitaire qui a imposé un athéisme d’État a conduit au rapprochement de tous les croyants, suscitant un grand sentiment de tolérance et de respect entre les croyants des différentes religions. :twisted: L’Albanie est un Pays qui vit la mystique de la rencontre. C’est cette particularité toute albanaise qui a poussé les délégués nationaux, qui ont atteint la cinquième édition de leur réunion, à décider d’approfondir le thème de la rencontre dans la mystique, en promouvant «le dialogue de la spiritualité». A Scutari, les participants ont décidé de renforcer leurs contacts avec les communautés musulmanes également au niveau de la spiritualité.

Une partie des travaux a été consacrée à esquisser les profils fondamentaux du croyant musulman et à comprendre la façon dont il vit sa relation avec Dieu. Le thème a été approfondi grâce la contribution de deux représentants des communautés musulmanes présentes en Albanie: un Imam sunnite et le chef de la communauté Bektashi du pays. Les interventions ont souligné le rôle de la liberté, non seulement au niveau du choix religieux, mais aussi au niveau de la manière dont le croyant entend vivre sa relation avec Dieu au sein de la même famille religieuse : autant de façons visant la libération du ‘je’ pour atteindre la communion avec Dieu. :twisted: Dans la tradition soufi, cela se fait par le biais de l’accompagnement d’un maître spirituel. Le fidèle est inséré dans un parcours qui est communautaire et jamais individualiste. = Guide spirituel ou un espion qui veut être sûr de vous garder dans la soumission?

Ce cheminement intérieur, qui atteint les profondeurs du cœur de l’homme, et qui est un parcours long, intime et singulier de dialogue avec Dieu, mène les chrétiens et les musulmans à se reconnaître comme faisant partie de la même communauté créée par Dieu. C’est à partir de là que le dialogue, notamment celui de la vie et de la spiritualité, peut se développer et faire éclore des rapports de véritable amitié et fraternité.

Ensuite, les participants ont approfondi trois domaines pastoraux qui concernent les rapports avec les musulmans : le premier, présenté par l’Autriche, a concerné la présentation du parcours de catéchuménat visant à accueillir les personnes provenant du monde musulman qui ont demandé le baptême. = Le retour vers l'Eglise catholique. Ce n'est pas un dialogue interreligieux mais une grande tromperie

Le deuxième a concerné l’expérience spirituelle à partir de ce qu’a vécu Mgr Claude Rault, Evêque émérite de Laghouat Ghardaïa, en Algérie. Mgr Rault a été le co-fondateur, avec le Père Christian de Chergé (prieur des moines trappistes de Tibhirine) de l’initiative Ribat al Salam (Lien de Paix) par laquelle un petit groupe de chrétiens a mené le dialogue de la spiritualité avec des amis musulmans et avec la confrérie soufi de Medea. Enfin, l’on a présenté l’expérience française d’accompagnement de couples mixtes chrétiens-musulmans qui représentent, en tant que tels, un espace de dialogue interreligieux et qui posent un défi pastoral à suivre. En effet, le besoin d’accompagnement personnalisé de ces familles –notamment en ce qui concerne l’éducation religieuse des enfants- et d’une éducation à l’amour responsable du couple, jaillissent comme des appels urgents. Dans ce domaine, l’Eglise et les communautés musulmanes sont appelées à dialoguer avec responsabilité pour le bien être de ces familles.

Dans le cadre de la rencontre, l’on a pu lire le message que le cardinal Jean-Louis Tauran, Préfet du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux a voulu envoyer aux participants. Il a invité « les chrétiens et les musulmans à promouvoir le respect réciproque, l’objectivité lorsqu’il s’agit d’écrire ou de parler à propos de l’autre religion, la bienveillance, la compassion et la miséricorde ». Pour que le dialogue puisse se faire dans une ambiance pacifique et constructive, « il faut – écrit le cardinal- mener un nouvel effort des deux côtés, afin de conjurer les ‘propos de haine’ qui sont à l’origine des suspects réciproques, des discrimination, des exclusions, de l’émargination et des ressentiments. » = Nouvel effort = tuer les insoumis à cette nouvelle unité globale

À Scutari, les délégués nationaux ont visité la Grande Mosquée de la ville, le couvent des Clarisses, un ancien couvent franciscain qui est devenu une prison pour les prisonniers d’Etat lors du régime totalitaire, ainsi que le musée diocésain qui conserve de nombreux témoignages des 38 martyrs albanais.

Les travaux se sont achevés par la présentation du statut théologique de l’Islam dans la réflexion chrétienne contemporaine, un sujet qui a été confié par le Concile Vatican II et qui ouvre de nouvelles perspectives pour approfondir les expériences de dialogue qui ont vu le jour et qui ont été développées dans toute l’Europe.

Pendant la dernière journée, Mgr. Brendan Leahy D.D., Evêque de Limerick et responsable de la section Dialogue Interreligieux de la Commission Evangélisation et Culture du CCEE, a présidé la Sainte Messe à la Cathédrale de Scutari et il a présenté ses réflexions en guise de conclusion de la rencontre.

La rencontre s’est achevée par la visite au Sanctuaire bektashi de Croia (Krujë), centre spirituel de cette même confrérie.

Le Nonce apostolique en Albanie, l’archevêque Charles John Brown, et l’évêque de Tirana-Durazzo, Mgr George Frendo OP ont participé également à la réunion.

https://fr.zenit.org/articles/europe-reunion-des-delegues-nationaux-pour-le…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:39 (2018)    Sujet du message: LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 362, 63, 64, 65, 66  >
Page 63 sur 66

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com