LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1452, 53, 54  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 17:23 (2013)    Sujet du message: URBI ET ORBI BLESSING - INTERNATIONAL SOUND (BÉNÉDICTION URBI ET ORBI - SON INTERNATIONAL) 1/04/2013 À MIDI Répondre en citant



LA VRAIE SIGNIFICATION QUI SE CACHE DERRIÈRE LA CÉLÉBRATION DE LA PÂQUES CATHOLIQUE ET LA GRANDE SÉDUCTION SUR LE POINT DE SE PRODUIRE - NOUVELLE ÉVANGÉLISATION "DOIT REPARTIR DE JÉRUSALEM"

URBI ET ORBI BLESSING - INTERNATIONAL SOUND (BÉNÉDICTION URBI ET ORBI - SON INTERNATIONAL) 1/04/2013 À MIDI



Adoration à la Reine du Ciel, appelé de nos jours, la Vierge Marie, ayant porté d'autres noms à d'autres époques et qui est une abomination devant la face de l'Éternel. Derrière cette fête, se cache en fait l'adoration à un démon. Même les enfants d'Israël, à une certaine époque s'étaient laissés entraînés à ce culte au démon, ce qui a attiré la colère de Dieu sur Son peuple. Qu'en est-il de nos jours avec tout cet oecuménisme mondial? Ne sont-ils pas encore une fois, en train de provoquer et d'irriter l'Éternel Dieu? Combien de chrétiens, qui se disent être nés de nouveau, se sont laissés corrompre en s'associant à ce culte défendu par le Seigneur Tout-Puissant? Lire également Jérémie 44:17-19 et tenons-nous loin de ces pratiques païennes, si nous voulons être sous la bénédiction du Seigneur.

Ce qui semble prendre place en cette Pâques catholique 2013, devrait amener de grands changements majeurs dans ce monde. Nous voyons toute la séduction et la tromperie mise de l'avant pour amener le monde entier vers cette NOUVELLE ÉVANGÉLISATION mondiale et la religion de l'Antichrist qui est la pure doctrine de Lucifer. Le monde entier sera amené sous un joug pesant via la religion de l'Islam par cette Église corrompue et diabolique.

Il est également lancé un appel par le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal que la NOUVELLE ÉVANGÉLISATION DEVRAIT REPARTIR DE JÉRUSALEM. Ce Monseigneur soutient entièrement tout ce dialogue interreligieux entre le Judaïsme et l'Islam et de son désir de voir le Pape venir régner à Jérusalem. Nous avons vu que tout est maintenant en place pour ce grand changement et que Jérusalem n'est plus considéré comme étant une Terre appartenant au peuple de Dieu.

Nous devons donc nous attendre à voir de grands changements dans le monde spirituel qui va se répercuter sur notre monde physique. Les puissances des ténèbres sont déchaînés plus que jamais afin d'amener cet ordre nouveau qui prend place devant nos yeux. La venue d'un nouveau Pape Jésuite n'est pas le simple fait du hasard. Il va dans les signes des temps prophétiques annoncées dans la Bible, il y a des milliers d'années pour amener la dernière grande guerre et persécution contre le peuple de Dieu et imposer à toutes les nations une ère de grande noirceur tel que le monde ne l'a connu jusqu'à ce jour. Le message du Pape Fançois 1er, dans son message de Paix pour le monde est en fait un signal pour ses troupes. Vous n'avez qu'à voir le contraire de ce qu'il nous rapporte pour voir ce qu'ils prévoient mettre en place à travers le monde.

On nous dit également que les orthodoxes fêteront la Pâques le 5 mai prochain. Est-ce un signal pour un décret qui aurait été signé secrètement pour un génocide préparé pour le peuple juif et les chrétiens en Terre Sainte et dans le monde? Il faut regarder de plus près ce que signifie cette date.   

"Et toi, n'intercède pas en faveur de ce peuple, n'élève pas pour eux ni supplications ni prières, ne fais pas des instances auprès de moi ; car je ne t'écouterai pas.
Ne vois-tu pas ce qu'ils font dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem? Les enfants ramassent du bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte, pour PRÉPARER DES GÂTEAUX À LA REINE DU CIEL et POUR FAIRE DES LIBATIONS À D'AUTRES DIEUX, afin de m'irriter.
Est-ce moi qu'ils irritent? dit l'Éternel ; N'est-ce pas eux-mêmes, à leur propre confusion?
C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, ma colère et ma fureur se répandent sur ce lieu, sur les hommes et sur les bêtes, sur les arbres des champs et sur les fruits de la terre; elle brûlera, et ne s'éteindra point.
Jérémie 7:16-20


MARY, OUR MOTHER - MARIE NOTRE MÈRE



Urbi et Orbi

Voir ce lien. La dévotion est pour Marie, la Reine du Ciel du XXIe siècle

by vatican


Easter message and Urbi et Orbi blessing of the Holy Father

http://deaconjohn1987.blogspot.ca/


Messe de la Résurrection

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=-8Otdrm931s

Message Pascal et Bénédiction "Urbi et Orbi"

VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=NmqODBQASUU


Qu'est-ce que la bénédiction "URBI et ORBI"?

Bénédiction urbi et orbi 

 

Bénédiction urbi et orbi du pape Benoît XVI à la place Saint-Pierre du Vatican, pour Noël 2008

Une bénédiction urbi et orbi est, dans la liturgie catholique, une bénédiction solennelle prononcée par le pape du haut du balcon de la basilique Saint-Pierre, dans l'état du Vatican, les jours de Pâques, de Noël et à de rares autres occasions exceptionnelles.

Elle tire son nom d'une expression latine au datif qui signifie « À la Ville et à l'univers », symbolisant le fait que le pape s'exprime à la fois en tant qu'évêque de Rome, s'adressant aux fidèles présents physiquement sur la place Saint-Pierre (urbi de « urbs, urbis », la ville, en l'occurrence Rome), et à la fois en tant que pasteur universel de l'Église, s'adressant aux catholiques du reste du monde, qui l'écoutent notamment par le biais de la télévision ou de la radio (orbi de « orbis, orbis » qui désigne une zone circulaire, c'est-à-dire la Terre, l'univers ou au sens figuré ce qui entoure, tel une orbite).

http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9n%C3%A9diction_urbi_et_orbi

Diffusée en direct le 1 avril 2013 et en anglais le 31 mars à midi. Pourquoi? Est-ce deux événements différents? Pourquoi ce vidéo est-il un décompte pour une heure précise ou pour un événement majeur sur le point de se produire et commençant avec la messe de la Pâques?



The Holy Father recites the Regina Coeli prayer which replaces the Angelus in the Easter Season from Holy Saturday until the Pentecost



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=3O6fao3Nzd4&list=LE7E-LYc1wivk33iyt5bR5zQU&index=1

Regina Cœli

Regina Cœli, ou encore Regina Cæli, est une antienne mariale, prière chrétienne chantée en latin, dédiée à la Vierge Marie et associée à la joie de la Résurrection du Christ. C'est l'une des quatre hymnes mariales du catholicisme (avec le Salve Regina, l'Alma Redemptoris Mater et l'Ave Regina cœlorum). Son titre (ou incipit) - constitué des deux premiers mots du texte - signifie « Reine du Ciel ». L'origine de cette antienne remonte au XIIe siècle. Elle est courte et regroupe 4 vers, puis 2, avant l'Oraison conclusive. Seuls les deux premiers vers présentent une rime. Ces deux vers et le suivant se terminent par le mot Alleluia, comme un refrain. Après les quatre premiers vers, l'antienne enchaîne sur le verset suivi de son répons. L'un et l'autre amènent également un Alleluia. La prière se clôt sur une Oraison en forme d'invocation.

Cette prière est chantée du dimanche de Pâques jusqu'au dimanche de la Trinité (qui suit celui de la Pentecôte). Elle termine la prière des Complies et remplace la prière de l'Angélus à 7 h 0, 12 h 0 et 19 h 0. À partir de l'Ascension, les paroles latines du Regina Caeli « Resurrexit sicut dixit » peuvent être remplacées par « Jam [ou : Iam] ascendit sicut dixit ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Regina_C%C5%93li



Le texte de la prière (chanté ici en « ton solennel », plus orné que le « ton simple »)
Français
Reine du ciel, réjouissez-vous, alléluia
car Celui que vous avez mérité de porter dans votre sein, alléluia
est ressuscité comme Il l'a dit, alléluia
Priez

Dieu pour nous, alléluia.
V. Soyez dans la joie et l'allégresse, Vierge Marie, alléluia.
R. Parce que le
Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
Prions
O Dieu, qui, par la
Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde, faites, nous Vous en prions, que par la Vierge Marie, sa Mère, nous arrivions aux joies de la vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Ainsi soit-il.
Latin
Regina Cœli, laetare, alleluia:
quia quem meruisti portare, alleluia.
Resurrexit, sicut dixit, alleluia.
Ora pro nobis Deum, alleluia.



V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia.
R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.


Oremus
Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es: praesta, quaesumus; ut, per ejus Genitricem Virginem Mariam, per­petuae capiamus gaudia vitæ. Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen

http://fr.wikipedia.org/wiki/Regina_C%C5%93li   


LE MESSAGE DE PAIX DU PAPE FRANÇOIS POUR LA BÉNÉDICTION "URBI ET ORBI"  

31.03.2013 15:29

Lors de sa première bénédiction pascale "urbi et orbi", le pape François a appelé dimanche à la paix en Syrie devant 250'000 fidèles réunis place Saint-Pierre de Rome.

Le pape François, acclamé avec ferveur dimanche pour sa première messe de Pâques, a adressé un message à la fois d'espérance dans "la miséricorde" de Dieu et de condamnation vigoureuse des guerres, des prises d'otages et de la traite des personnes.

Aux 250'000 fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre par un temps printanier et aux millions de catholiques et de non catholiques ayant pris connaissance de ses paroles à la radio, sur internet ou à la télévision, François a donné, comme il est de coutume, sa bénédiction "Urbi et orbi" ("à la ville et au monde").

Seulement en italien 

Le Vatican avait annoncé que le pape devait prononcer quelques mots en 65 langues, du mongol au maori en passant par l'araméen et l'espéranto, mais François y a renoncé au dernier moment, se contentant de souhaiter bonnes Pâques en italien.

Le premier pape originaire du Nouveau monde, élu le 13 mars à l'âge de 76 ans, a évoqué, pour la première fois, les conflits et les violences dans la "bien-aimée Syrie", mais aussi les tensions persistantes entre Israéliens et Palestiniens sur la terre du Christ qui "n'ont que trop duré", et celles dans la péninsule coréenne et en Afrique.

Contre la traite des personnes

Au cours de cet exercice effectué de la loggia de la basilique Saint-Pierre et qui ne différait pas dans sa substance de ceux de Benoît XVI, François a lancé un appel particulièrement appuyé à lutter contre "la traite des personnes", qu'il a considérée comme "l'esclavage le plus répandu" de ce début de XXIe siècle.

Il a aussi dénoncé "l'égoïsme qui menace la vie humaine et la famille", dans une allusion à la crise actuelle de la famille traditionnelle.

L'ancien cardinal de Buenos Aires "n'a pas cité une seule fois son continent d'origine, faisant seulement allusion à "la violence liée au trafic de drogue".

A la fin, il a remercié les producteurs néerlandais ayant livré les 40'000 fleurs aux vives dominantes jaunes qui habillaient les parterres autour de l'autel, donnant une note pimpante à la cérémonie.


Le pape a traversé la foule à bord de sa papamobile découverte. [AP Photo/Gregorio Borgia - Keystone]

Bain de foule  

Au milieu d'acclamations et d'une forêt de drapeaux, François a pris dimanche un long bain de foule en papamobile découverte. Très simple et à l'aise, il a de nouveau serré dans ses bras un jeune handicapé et embrassé des enfants. Il a aussi salué les cardinaux présents un à un, amicalement.

Samedi soir, il avait adressé lors de la veillée pascale dans la basilique un appel chaleureux aux incrédules "loin de Dieu", en leur demandant de "s'interroger", de "faire un pas", d'accepter de risquer", employant à dessein le tutoiement. Lire: Le pape François lance un appel aux non-croyants et aux incrédules.

Première messe de Pâques pour François

Le pape François, qui suscite toujours un élan d'enthousiasme parmi catholiques et non catholiques, a célébré sur la place Saint-Pierre sa première messe de Pâques peu avant sa bénédiction "urbi et orbi".

Le pape argentin est sorti du Vatican pour rejoindre à pied l'autel tout proche, vêtu d'une chasuble blanche et tenant une croix en or.

Les célébrations à travers le monde 
  
La messe de Pâques, retransmise par les télévisions, est la plus grande fête pour plus de deux milliards de chrétiens de toutes confessions.
Pâques est célébré de la Terre Sainte à l'Irak et au Nigeria jusqu'aux Philippines et en Amérique latine, parfois dans des conditions difficiles de menaces islamistes et de violences.
LA NOUVELLE ÉVANGÉLISATION "DOIT REPARTIR DE JÉRUSALEM", a exhorté le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte, dans son homélie au Saint-Sépulcre, lieu de la résurrection du Christ selon la tradition, en invitant François à venir en Terre sainte.

"En tant que chrétien", le président Barack Obama a présenté samedi ses voeux pour Pâques et la Pâque juive à des millions d'Américains, les pressant de réfléchir sur les valeurs communes du pays.

Les chrétiens orthodoxes fêteront Pâques le 5 mai.

http://www.rts.ch/info/monde/4783192-le-message-de-paix-du-pape-francois-pour-la-benediction-urbi-et-orbi.html


Dernière édition par maria le Dim 31 Mar - 18:51 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Mar - 17:23 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 18:44 (2013)    Sujet du message: URBI ET ORBI BLESSING - INTERNATIONAL SOUND 31/03/2013 AT NOON - URBI ET ORBI BLESSING - INTERNATIONAL SOUND 1/04/2013 AT NOON Répondre en citant



THE TRUE MEANING BEHIND THE CATHOLIC EASTER CELEBRATION AND THE GREAT SEDUCTION ABOUT TO HAPPEN - NEW EVANGELISM "MUST DIVIDE JERUSALEM"

URBI ET ORBI BLESSING - INTERNATIONAL SOUND 31/03/2013 AT NOON - URBI ET ORBI BLESSING - INTERNATIONAL SOUND 1/04/2013 AT NOON



Worship the Queen of Heaven, called nowadays the Virgin Mary, who carried other names at other times, which is an abomination in the sight of the LORD. Behind this festival lies in fact worship a demon. Even the children of Israel, at one time had left trained to worship the devil, which drew the wrath of God upon His people. What is in these days with all this global ecumenism? Are they not once again going to provoke and irritate the Lord God? How many Christians who claim to be born again, became corrupted by joining this cult defended by the Lord Almighty? Read Jeremiah 44:17-19 and also let us away from these pagan practices, if we want to be in the Lord's blessing.
Which seems to take place in the Catholic Easter 2013, should lead to major changes in this world. We see all the seductions and deceptions put forth to bring the world to this NEW EVANGELISM world and the religion of the Antichrist which is the pure doctrine of Lucifer. The world will be brought under a heavy yoke via the religion of Islam by the Church corrupt and evil.

It is also called by the Latin Patriarch of Jerusalem, Archbishop Fouad Twal the NEW EVANGELISM SHOULD SPREAD OF JERUSALEM

http://www.rts.ch/info/monde/4783192-le-message-de-paix-du-pape-francois-pour-la-benediction-urbi-et-orbi.html

. It fully supports everything Archbishop interreligious dialogue between Judaism and Islam and his desire to see the Pope to reign in Jerusalem. We have seen that everything is now in place for this big change and that Jerusalem is no longer considered a Land belonging to the people of God. We must therefore expect to see major changes in the spiritual world that will affect our physical world. The powers of darkness are raging more than ever to bring this new order which is taking place before our eyes. The arrival of a new Pope Jesuit is not just a coincidence. He goes into the prophetic signs of the times advertised in the Bible, there are thousands of years to bring the last great war and persecution against God's people and all nations to impose an era of great darkness as the world did has been known so far. The Pope's message Francis in his message of PEACE to the world is actually a signal for his troops. You only have to see the opposite of what he tells us to see what they intend to put in place across the world.
We were also told that the Orthodox celebrate Easter on May 5. Is this a signal to a decree was signed secretly prepared for the coming genocide of the Jewish people and Christians in the Holy Land and throughout the world? We need to look more closely what this date means. - Maria

Google translation

"Therefore pray not thou for this people, neither lift up cry nor prayer for them, neither make intercession to me: for I will not hear thee. Seest thou not what they do in the cities of Judah and in the streets of Jerusalem? The children gather wood, and the fathers kindle the fire, and the women knead their dough, to make cakes to the queen of heaven, and to pour out drink offerings unto other gods, that they may provoke me to anger. Do they provoke me to anger? saith the Lord: do they not provoke themselves to the confusion of their own faces? Therefore thus saith the Lord God; Behold, mine anger and my fury shall be poured out upon this place, upon man, and upon beast, and upon the trees of the field, and upon the fruit of the ground; and it shall burn, and shall not be quenched.
Jeremiah 7:16-20

MARY, OUR MOTHER



Urbi et Orbi
Devotion to the Queen of Heaven, XXI century

by vatican

Easter message and Urbi et Orbi blessing of the Holy Father

http://deaconjohn1987.blogspot.ca/

Urbi et Orbi

From Wikipedia, the free encyclopedia

Jump to: navigation, search
http://en.wikipedia.org/wiki/File:2008_Xmas_Urbi_Orbi_Pope_Benedict_XVI.jpg


2008 Christmas Urbi et Orbi by Pope Benedict XVI, Saint Peter's Square, Vatican City.

Urbi et Orbi ("to the City [of Rome] and to the World") denotes a papal address and Apostolic Blessing that is given to the City of Rome and to the entire world, on certain occasions. It was a standard opening of Ancient Roman proclamations.
Occasions for imparting the blessing The blessing is given each Easter and Christmas in Rome from the central loggia of Saint Peter's Basilica, at noontime. Part of the urbi et orbi blessing is the remission of all temporal punishment due to sin through a plenary indulgence attached to the Papal blessing.

The blessings at Christmas and Easter are broadcast throughout the world by the European Broadcasting Union. The indulgence and remission of venial sins is not only granted to the people in Saint Peter's Square but also to Catholics watching the ceremony on television and listening on radio.[1] Before this blessing the Pope gives an address to the crowd and to the world, with seasonal greetings in many of the major world languages.

Urbi et orbi is also used at St. Peter's at the Papal inauguration and formerly when popes were crowned, at the papal coronation. On very rare occasions, it is used as the blessing of pilgrims and during the Holy Year (Jubilee). It is also the blessing usually given by a new pope when he first appears at the central loggia of St. Peter's Basilica following his election.

The main phrase of the blessing ends Et benedictio Dei omnipotentis, Patris et Filii et Spiritus Sancti descendat super vos et maneat semper (And may the blessing of Almighty God, the Father, the Son and the Holy Spirit, descend on you and remain with you always).

http://en.wikipedia.org/wiki/Urbi_et_Orbi



The Holy Father recites the Regina Coeli prayer which replaces the Angelus in the Easter Season from Holy Saturday until the Pentecost

countdown



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=3O6fao3Nzd4&list=LE7E-LYc1wivk33iyt5bR5z…


April 1, 2013

The Holy Father recites the Regina Coeli prayer which replaces the Angelus in the Easter Season from Holy Saturday until the Pentecost

http://www.youtube.com/watch?v=3O6fao3Nzd4&list=LE7E-LYc1wivk33iyt5bR5z…
 
Regina Coeli

From Wikipedia, the free encyclopedia

Jump to: navigation, search
This article is about the Marian hymn. For the Marian title, see Queen of Heaven. For the prison in Rome, see Regina Coeli (prison).


Madonna by Filippo Lippi, an example of Marian art

The Regina Cæli or Regina Cœli ("Queen of Heaven", pronounced [reˈdʒiːna ˈtʃɛːli] in ecclesiastical Latin), is an ancient Latin Marian Hymn of the Christian Church.

It is one of the four seasonal Marian antiphons of the Blessed Virgin Mary, prescribed to be sung or recited in the Liturgy of the Hours at the conclusion of the last of the hours to be prayed in common that day, typically night prayer (Compline or Vespers). The Regina Caeli is sung or recited in place of the Angelus during the Easter season, from Holy Saturday through Pentecost Sunday.



Latin text

Regina cæli, lætare, alleluia: Quia quem meruisti portare, alleluia, Resurrexit, sicut dixit, alleluia, Ora pro nobis Deum, alleluia.
In the Office of Paul VI the Regina caeli ends here, but the older usage continues with the following versicle and prayer:
V. Gaude et lætare, Virgo Maria, alleluia. R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.
Oremus.

Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Iesu Christi,
mundum lætificare dignatus es:
præsta, quæsumus, ut per eius Genitricem Virginem Mariam,
perpetuæ capiamus gaudia vitæ.
Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen.
Literal translation:
Queen of Heaven, rejoice, alleluia. For He whom you deserved to bear in your womb, alleluia. Has risen, as He promised, alleluia. Pray for us to God, alleluia. V. Rejoice and be glad, O Virgin Mary, alleluia. R. For the Lord has truly risen, alleluia.
Let us pray.
O God, who through the resurrection of your Son Jesus Christ
gave rejoicing to the world,
grant, we pray, that through his Mother, the Virgin Mary,
we may obtain the joy of everlasting life.
Through Christ our Lord. Amen.
Alternate translation Joy to thee, O Queen of Heaven. Alleluia! He whom Thou wast meet to bear. Alleluia! As He promised hath arisen. Alleluia! Pour for us to God thy prayer. Alleluia! V. Rejoice and be glad, O Virgin Mary, alleluia. R. For the Lord is risen indeed, alleluia.
Let us pray:
O God, who through the resurrection of Thy Son our Lord Jesus Christ
didst vouchsafe to give joy to the world:
grant, we beseech thee, that through His Mother, the Virgin Mary,
we may obtain the joys of everlasting life.
Through Christ our Lord. Amen.

http://en.wikipedia.org/wiki/Regina_Coeli


Urbi et Orbi

http://www.youtube.com/watch?v=hC94U5Iunnc&feature=em-uploademail-subje…

by vatican

Easter message and Urbi et Orbi blessing of the Holy Father At noon, from the central loggia of the Vatican Basilica, the Holy Father Francis addressed the over 250,000 people overflowing St. Peter's Square and those who were following the celebration by radio or television. He delivered his Easter proclamation—“God’s mercy can make even the driest land become a garden!”—and made a strong appeal for peace throughout the world. He then imparted the “Urbi et Orbi” blessing. Following is the full text of the Pope's message:

“Dear brothers and sisters in Rome and throughout the world, Happy Easter! Happy Easter!”

“What a joy it is to announce this message: Christ is risen! I would like it to go out to every house and every family, especially where the suffering is greatest, in hospitals, in prisons… Most of all, I would like it to enter every heart, for it is there that God wants to sow this Good News: Jesus is risen, there is hope for you, you are no longer in the power of sin or of evil! Love has triumphed! Mercy has been victorious! God's mercy always triumphs!”

“We too, like the women who were Jesus’ disciples, who went to the tomb and found it empty, may wonder what this event means (cf. Lk 24:4). What does it mean that Jesus is risen? It means that the love of God is stronger than evil and death itself; it means that the love of God can transform our lives and let those desert places in our hearts bloom. God's love can do this.”

“This same love out of which the Son of God became man and followed the way of humility and self-giving to the very end, down to hell—to the abyss of separation from God—this same merciful love has flooded Jesus' dead body with light and transfigured it; has made it pass into eternal life. Jesus did not return to his former life, to an earthly life, but entered into the glorious life of God and He entered there with our humanity, opening us to a future of hope.”
“This is what Easter is: it is the exodus, the passage of human beings from the slavery to sin and evil to the freedom of love and goodness. Because God is life, life alone, and we are his glory, the living person.”

“Dear brothers and sisters, Christ died and rose once for all time and for everyone, but the power of the Resurrection, this passing from the slavery to evil to the freedom of goodness, must be accomplished in every age, in our concrete existence, in our everyday lives. How many deserts, even today, do human beings need to cross! Above all, the desert within, when are lacking love for God and neighbour, when we fail to realize that we are guardians of all that the Creator has given us and continues to give us. God’s mercy can make even the driest land become a garden, can restore life to dry bones (cf. Ez 37:1-14).”

“So this is the invitation that I address to everyone: Let us accept the grace of Christ’s Resurrection! Let us be renewed by God’s mercy! Let us be loved by Jesus! Let us enable the power of his love to transform our lives too and let us become agents of this mercy, channels through which God can water the earth, protect all creation and make justice and peace flourish.”

“And so we ask the risen Jesus, who turns death into life, to change hatred into love, vengeance into forgiveness, war into peace. Yes, Christ is our peace, and through him we implore peace for all the world.”

“Peace for the Middle East, in particular between Israelis and Palestinians who struggle to find the road of agreement: that they may willingly and courageously resume negotiations to end a conflict that has lasted all too long. Peace in Iraq: that every act of violence may end. And above all for dear Syria, for its people torn by conflict and for the many refugees who await help and comfort. How much blood has been shed! And how much suffering must there still be before a political solution to the crisis will be found?”

“Peace for Africa, still the scene of bloody conflicts. In Mali: may unity and stability be restored. In Nigeria, where attacks sadly continue, gravely threatening the lives of many innocent people, and where great numbers of persons, including children, are held hostage by terrorist groups. Peace in the East of the Democratic Republic of Congo and in the Central African Republic where many have been forced to leave their homes and continue to live in fear.”

“Peace in Asia, above all on the Korean peninsula: may disagreements be overcome and a renewed spirit of reconciliation grow.”

“Peace in the whole world, still divided by greed looking for easy gain, wounded by the selfishness which threatens human life and the family, selfishness that continues in human trafficking, the most extensive form of slavery in this twenty-first century. Human trafficking is precisely the most extensive form of slavery in this twenty-first century! Peace to the whole world, torn apart by violence linked to drug trafficking and by the iniquitous exploitation of natural resources! Peace to this our Earth! Made the risen Jesus bring comfort to the victims of natural disasters and make us responsible guardians of creation.”

“Dear brothers and sisters, to all of you who are listening to me, from Rome and from all over of the world, I address the invitation of the Psalm: 'Give thanks to the Lord for He is good; for his mercy endures for ever. Let Israel say: “His mercy endures forever”.' (Ps 118:1-2).”

“Dear brothers and sisters who have come from all over the world to this Square, the heart of Christianity and to all of you joining us via the media, I repeat my wishes for a happy Easter! Bring to your families and your nations the message of joy, of hope, and of peace that every year, on this day, is powerfully renewed. May the Risen Lord, who defeated sin and death, sustain us all especially the weakest and those most in need. Thank you for your presence and the witness of your faith. A thought and special thanks for the gift of these beautiful flowers that come from the Netherlands. I affectionately repeat to all of you: May the Risen Christ guide all of you and all of humanity on the paths of justice, love, and peace!”

Then, in Latin, Pope Francis imparted the “Urbi et Orbi” blessing.
 

http://deaconjohn1987.blogspot.ca/









Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Avr - 21:16 (2013)    Sujet du message: "LE MINISTÈRE PÉTRINIEN S'ENRACINE DANS L'ÉGLISE DE ROME" Répondre en citant

"LE MINISTÈRE PÉTRINIEN S'ENRACINE DANS L'ÉGLISE DE ROME"



Grand rite païen catholique afin de confirmer le pouvoir papal de François 1er en tant que grand Souverain sur cette Terre comme dans le ciel, et qui jettera sûrement les bases finales pour la grande croisade de Rome contre tous les hérétiques. Ce Pape Jésuite imposera son leadership sur toutes les nations. Lieu où ont eu lieu plusieurs conciles. Basé sur une fausse interprétation des Écritures "symbole de son autorité d’enseignement, qui n’est pas un pouvoir mais un service et une obéissance à la parole de Dieu et qui est la partie essentielle du mandat de “lier et délier” conféré par le Seigneur à Pierre". La cathédrale fut construite sous le règne de l'empereur Constantin Ier et consacrée en 324 par le pape Sylvestre Ier

Par Mgr Luca Brandolini
Rome, 4 avril 2013 (Zenit.org) Salvatore Cernuzio   

L’installation du pape comme évêque de Rome, à Saint-Jean-du-Latran « met en lumière la racine tout à fait ecclésiologique, plantée par la providence de Dieu dans l’Eglise de Rome, d’où part justement le ministère pétrinien », explique Mgr Luca Brandolini, vicaire capitulaire de la cathédrale.


Dimanche 7 avril, « dimanche de la miséricorde », dans l’octave de Pâques, le pape François présidera la célébration de l’Eucharistie à l’occasion de son installation sur la chaire romaine. Le rite se déroulera à 17h30, dans la « mère de toutes les Églises », la basilique Saint-Jean-du-Latran, et l’accès sera libre pour tous les fidèles qui désirent y participer (cf. Zenit du 27 mars 2013).

L’installation est prévue par la Constitution apostolique de Jean-Paul II Universi Dominici gregis, sur l’élection du pape, et a des racines historiques très anciennes.

Zenit a rencontré Mgr Luca Brandolini, vicaire capitulaire de Saint-Jean-du-Latran, qui a exprimé, en tant que liturgiste, son impression sur les « premiers pas » du nouveau Successeur de Pierre.

Zenit – Excellence, quelle est la signification de cette célébration ?

Mgr Brandolini – La célébration de dimanche est le rite ancien de l’ « installation sur la chaire romaine » et non de la « prise de possession », parce qu’on ne prend possession de rien. Alors que les rites de la remise du pallium et de l’anneau du Pêcheur mettaient en évidence la dimension universelle du ministère du pape élu, celui de dimanche met en lumière la racine tout à fait ecclésiologique, plantée par la providence de Dieu dans l’Eglise de Rome, d’où part justement le ministère pétrinien.

Il se déroule dans la basilique du Saint-Sauveur (plus connu comme Saint-Jean-du-Latran) parce que l’usage ancien en a fait l’Eglise « mère et tête » de toutes les Eglises de Rome et du monde entier, comme c’est inscrit sur les montants des colonnes de la façade. C’est aussi une cathédrale, comme toutes les autres, en référence à la « cathèdre », le siège épiscopal d’où l’évêque exerce son service doctrinal et liturgique, « symbole de son autorité d’enseignement, qui n’est pas un pouvoir mais un service et une obéissance à la parole de Dieu et qui est la partie essentielle du mandat de “lier et délier” conféré par le Seigneur à Pierre », comme l’a dit Benoît XVI lors de son installation le 7 mai 2005. La célébration a donc une dimension clairement pneumatologique parce qu’elle exalte l’Esprit comme étant l’origine du charisme et du ministère de Pierre qui commence et qui accomplit toute chose.

Quel est le déroulement de la cérémonie de dimanche ?

Le pape François sera accueilli à la porte principale de la basilique par le cardinal archiprêtre, le cardinal vicaire Agostino Vallini, par le cardinal Camillo Ruini, vicaire émérite, par le Conseil épiscopal du diocèse et par le Conseil presbytéral. Puis il embrassera le crucifix, fera l’aspersion et ira en procession, accompagné de ceux-ci, au Palais du vicariat où il prendra les parements liturgiques. La célébration commencera alors par la salutation du cardinal archiprêtre, selon une tradition liturgique patristique très ancienne, puis le pape François montera sur la chaire pour être acclamé comme évêque de Rome.

Dans un second temps, douze personnes accompliront le rite de l’obéissance : le cardinal vicaire et l’archevêque auxiliaire ; deux prêtres, un curé et un vicaire ; un diacre permanent et un diacre qui se prépare au ministère sacerdotal ; deux religieux au service du diocèse de Rome, deux adultes, en général un homme et une femme et deux jeunes qui ont reçu le sacrement de la Confirmation. Ensuite, on célèbrera l’Eucharistie.

Selon la Légende majeure de saint François, le pape Innocent III aurait fait un rêve dans lequel le « pauvre d’Assise » soutenait sur ses épaules la basilique du Latran, symbole de l’Église universelle. Quelle signification peut prendre le retour à Saint-Jean-du-Latran d’un nouveau François, un pape portant ce nom pour la première fois ?

Je crois que l’Église a besoin d’être rajeunie parce qu’elle est « semper reformanda », comme l’a répété à plusieurs reprises le concile Vatican II. Le pape François fera ensuite son propre discernement sur une réforme de l’Église adaptée à notre époque, avec la sensibilité qu’il a développée par son expérience d’évêque. Nous avons vu le style du nouveau pape, très simple, humble, avec une attention prioritaire à tout le monde de la pauvreté. Je crois qu’il poursuivra dans cette voie sur laquelle il s’est déjà engagé.

Personnellement, que pensez-vous de ce pape ?

Je pense qu’il est ce que tout évêque doit être, c’est-à-dire, pour reprendre les mots de saint Augustin, Pastor bonus in popolo, le bon pasteur au milieu de son peuple. Pour moi, c’est le premier devoir qu’un évêque ait à accomplir, sans rien enlever à la dimension théologique, doctrinale, qui font également partie de son ministère. Le pape a déjà montré qu’il était un « bon pasteur » en ce sens, avec une grande simplicité, mais aussi avec beaucoup de profondeur et une grande richesse de contenus. J’ai été très frappé, en particulier, par son discours lors de la messe chrismale du Jeudi saint, sur la figure du prêtre : les images de l’huile qui descend sur la chasuble et qui se répand sur tous, et celle du « pasteur avec l’odeur des brebis » sont des expressions vraiment pleines de sens.

Le Saint-Père s’est défini davantage, jusqu’à maintenant, comme l’évêque de Rome, et non comme pape…
Et j’espère qu’il jouera son rôle d’évêque de Rome ! Jean-Paul II, par exemple, avait visité presque toutes les paroisses de la capitale ainsi que de nombreux hôpitaux. Quand j’étais évêque auxiliaire pour la santé à Rome, le bienheureux Jean-Paul II visitait chaque année, pendant le carême et l’avent, les hôpitaux, les écoles, les réalités ecclésiales etc. J’espère que le pape François fera la même chose, tout en tenant compte de ses forces physiques. Wojtyla avait été élu à 58 ans et Bergoglio à presque 77 ans.

Qu’attendez-vous du premier discours que l’évêque de Rome fera dans sa cathédrale ?

Qu’il parle de la ville de Rome. Plus précisément, il me vient à l’esprit ce que le cardinal Vallini souligne toujours dans ses homélies : Rome est une ville très riche en ressources qu’il faut valoriser non seulement d’un point de vue humain, mais aussi chrétien. C’est une ville multiculturelle, multiethnique mais qui a besoin d’annoncer l’évangile de manière nouvelle et plus forte et de communiquer ouvertement avec toutes les réalités qui sont au service de la promotion de l’homme, de la vie sociale, de l’OECUMÉNISME et du DIALOGUE INTERRELIGIEUX.

Dans les premières célébrations du pape François, nous avons assisté à une « simplification » des rites. En tant que liturgiste, qu’en pensez-vous ?

Nous sommes tout à fait dans la ligne de ce que dit la Constitution conciliaire sur la liturgie, Sacrosanctum conciliuum, c’est-à-dire une « noble simplicité ». Peut-être que, dans les derniers temps, on s’était un peu appesanti sur certains aspects du point de vue extérieur. Je suis donc convaincu que, à travers cette « simplification », le mystère célébré se dévoile et se rend présent de manière plus directe. L’aspect extérieur, en effet, risque d’attirer l’attention davantage sur la dimension esthétique que sur la dimension du mystère, qui nécessite au contraire du silence, un climat de prière et d’écoute essentiels dans l’expérience liturgique.

Que pensez-vous du choix du pape de « réduire » les lectures de la messe de Pâques ?

Tout est prévu dans le missel. Je crois que le Saint-Père s’est appuyé sur une indication qui prévoit le choix des lectures et leur diminution, en fonction des circonstances comme par exemple la personne qui préside ou l’assemblée qui participe. Il y a des passages qui ne doivent jamais être sautés, comme la Genèse, l’Exode et la Lettre de saint Paul aux Romains. Les lectures des prophètes, par exemple, peuvent passer de quatre à une. Je ne pense pas que le pape ait voulu en réduire le nombre pour minimiser le sens d’une célébration qui offre un cadre général de l’histoire du salut, dans la liturgie de la Parole. Au contraire, il me semble que tout a été conservé dans la vigile pascale à Saint-Pierre, en particulier les sacrements de l’initiation chrétienne qui sont caractéristiques de cette célébration.

Traduction d’Hélène Ginabat

( 4 avril 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/le-ministere-petrinien-s-enracine-dans-l-e…

-----
  

BASILIQUE SAINT-JEAN-DE-LATRAN


BasiliqueSaint-Jean-de-Latran


Présentation
Nom localBasilica di San Giovanni in Laterano
Cultecatholique
TypeCathédraleBasilique
RattachementArchidiocèse de Rome (siège)
Début de la construction320
Fin des travaux324(reconstruction) XVIIIe siècle
Style(s) dominant(s)Baroque
Protection
Patrimoine mondial (1990)
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Italy_location_map.svg http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Red_pog.svg


 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle:Infobox_Édifice_religieux

La Basilique Saint-Jean-de-Latran (San Giovanni in Laterano), connue à l'origine sous le nom de Basilique du Saint-Sauveur, est l'une des quatre basiliques majeures de Rome sur la place homonyme. Premier édifice religieux chrétien construit en Occident, à partir de 320, elle est l'église cathédrale de l'évêque de Rome qui n'est autre que le pape. Tout comme le palais du Latran qui lui est contigu, elle est la propriété du Saint-Siège et bénéficie à ce titre du privilège d'extraterritorialité. Elle est considérée comme la « mère » en ancienneté et dignité de toutes les églises de Rome et du monde.

Première église è être publiquement consacrée — le 9 novembre 324 par le pape Sylvestre Ier — elle prit progressivement (à partir du XIIe siècle) le nom de Basilique Saint-Jean-l'Évangéliste par association à son important baptistère voisin, le plus ancien de Rome.

Pendant plus de dix siècles les papes (évêques de Rome) y célébrèrent les offices religieux principaux, et résidèrent dans le palais du Latran voisin. Dans ses murs se réunirent plus de 250 conciles, dont les cinq conciles œcuméniques du Latran.
Cathédrale et siège de l'évêché de Rome, dont le titulaire n'est autre que le Pape, c'est la plus ancienne et la première dans l'ordre protocolaire des basiliques papales, devant la Basilique Saint-Pierre du Vatican, la Basilique Saint-Paul-hors-les-murs et la Basilique Sainte-Marie-Majeure. Elle porte le titre, inscrit sur le fronton, de omnium urbis et orbis ecclesiarum mater et caput, qui signifie "mère et tête de toutes les églises de la ville et du monde".

Le lieu doit son nom à la demeure d'une grande famille de patriciens, les Laterani. Il s'agit de la basilique Saint-Jean-de-Latran. Elle fut construite sous le règne de l'empereur Constantin Ier et consacrée en 324 par le pape Sylvestre Ier. Sa nef longue de 130 mètres en fait la plus grande église après Saint-Pierre. Le palais du Latran voisin (le Patriarcho) fut la résidence des papes jusqu'en 1309, date à laquelle Clément V transféra sa résidence à Avignon.

La suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Saint-Jean-de-Latran

QU'EST-CE QUE LE MINISTÈRE PÉTRINIEN?

LE MINISTÈRE PÉTRINIEN AU XXIème SIÈCLE 
 
Le Concile Vatican II a permis une réflexion profonde de l’Église sur elle-même. Le rôle central de l’épiscopat a été remis en honneur, alors que les siècles précédents avaient surtout exalté la mission du prêtre. Parallèlement, le désir de retrouver une unité des chrétiens par une démarche œcuménique sérieuse, a permis de mieux comprendre le ministère de l’évêque de Rome. Aujourd’hui, celui-ci apparaît davantage dans sa fonction de « serviteur des serviteurs de Dieu », selon l’heureuse formule de saint Grégoire le Grand. Ce service, c’est celui de la charité envers les Églises en difficultés, soit doctrinales, soit matérielles, soit disciplinaires.

La mission de l’Évêque de Rome au sein du groupe de tous les pasteurs consiste précisément à « veiller » (episkopein), comme une sentinelle, de sorte que, grâce aux pasteurs, on entende dans toutes les Églises particulières la voix véritable du Christ-Pasteur. Ainsi, se réalise, dans chacune des Églises particulières qui leur sont confiées, l’Église une, sainte, catholique et apostolique. Toutes les Églises sont en pleine et visible communion, parce que les Pasteurs sont en communion avec Pierre et sont ainsi dans l’unité du Christ.

Par le pouvoir et l’autorité sans lesquels cette fonction serait illusoire, l’Évêque de Rome doit assurer la communion de toutes les Églises. A ce titre, il est le premier des serviteurs de l’unité. La primauté s’exerce à divers niveaux qui concernent la vigilance sur la transmission de la Parole, sur la célébration sacramentelle et liturgique, sur la mission, sur la discipline et sur la vie chrétienne. Il revient au Successeur de Pierre de rappeler les exigences du bien commun de l’Église, au cas où quelqu’un serait tenté de le négliger au profit de ses propres intérêts. Il a le devoir d’avertir, de mettre en garde, de déclarer parfois inconciliable avec l’unité de la foi telle ou telle opinion qui se répand. Lorsque les circonstances l’exigent, il parle au nom de tous les Pasteurs en communion avec lui. Il peut aussi — dans des conditions bien précises exposées par le Concile Vatican I — déclarer ex cathedra qu’une doctrine appartient au dépôt de la foi. Rendant ainsi témoignage à la vérité, il sert l’unité ». [8]


La mission du Pape n’est donc pas seulement celle d’un évêque, l’évêque de Rome, qui a aussi une mission particulière au service de la Vérité auprès de tous les fidèles, dans le domaine de la foi et des mœurs. Ce n’est pas celle d’un super-évêque, qui serait le chef des autres membres du corps épiscopal, comme certains ultramontains l’auraient voulu à l’époque de Vatican I. C’est avant tout une mission de serviteur de toute l’Église. Pour cette raison, sous une forme relativement nouvelle dans l’histoire de la Papauté, ce service est aussi celui de l’œcuménisme, et des relations avec les Églises orthodoxes et les communautés protestantes. C’est dans ce sens qu’il faut relire toute l’encyclique Ut unum sint de Jean-Paul II.

Jean Lédion, marié, trois enfants. Diplôme d’ingénieur, docteur d’État ès Sciences Physiques. Enseignant dans une école d’ingénieurs à Paris.

[1] Catéchisme de l’Église catholique (CEC) 811.


[2] CEC 857.
[3] Cf. CEC 863.
[4] CEC 860
[5] Concile Vatican II, Constitution Lumen Gentium (LG) 20 ; cf. Saint Clément de Rome, Lettre aux Corinthiens, 42, 44.
[6] Cf. L. Bouyer, L’Église de Dieu, Paris, 1970, p. 450-451.
[7] LG 22.
[8] Jean-Paul II, encyclique Ut unum sint, 94.

http://www.revue-resurrection.org/Ministere-episcopal-et-ministere


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 18:32 (2013)    Sujet du message: TRIBUNAL INTERNATIONAL CONTRE LES CRIMES DE L’EGLISE ET DES ETATS (ITCCS) : DEBUT DES RESULTATS DE LA CAMPAGNE MONDIALE DE RECLAMATION ! Répondre en citant

TRIBUNAL INTERNATIONAL CONTRE LES CRIMES DE L’EGLISE ET DES ETATS (ITCCS) : DEBUT DES RESULTATS DE LA CAMPAGNE MONDIALE DE RECLAMATION !



Chers amis,

LES OCCUPATIONS D’ÉGLISES ONT DÉBUTÉ DANS PLUSIEURS PAYS, ET LA CAMPAGNE DE L’ITCCS SEMBLE PLUTÔT BIEN FONCTIONNER.

DES ÉVÊQUES SE « DÉSOLIDARISENT » À CERTAINS ENDROITS, DES DIVISIONS APPARAISSENT DE PLUS EN PLUS CLAIREMENT, ET D’AUTRES RITES CHRÉTIENS S’EN PRENNENT À PRÉSENT AUX CATHOLIQUES (et ce, de façon totalement justifiée !)…

Le suivi de l’information, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.



Source :
http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2013/04/la-campagne-mondiale-de-reclamation-est.html

mardi 2 avril 2013

LA CAMPAGNE MONDIALE DE RÉCLAMATION EST LANCÉE AVEC DES ÉVÊQUES QUI COMMENCENT À SE DÉSOLIDARISER

"L'AUTORITÉ ACTUELLE EST REMISE AUJOURD'HUI AU PEUPLE"

Posté le 2 avril 2013 par itccs

Bruxelles :

DES MARCHES DU VATICAN AUX ÉGLISES CATHOLIQUES DE VANCOUVER, NEW YORK ET LONDRES, DES GROUPES DE L'ITCCS ONT COMMENCÉ CETTE SEMAINE LES OCCUPATIONS D'ÉGLISES ET LA PUBLICATION DES NANTISSEMENTS EN RELATION AVEC LES PROPRIÉTÉS DU VATICAN, DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE MONDIALE DE RÉCLAMATION AFIN D'APPLIQUER LA SENTENCE DU TRIBUNAL DE DROIT COUTUMIER À L'ENCONTRE DES CHEFS D'ÉGLISE ET D'ÉTAT, INCLUANT LE NOUVEAU PAPE FRANÇOIS 1 – JORGE BERGOGLIO – ET LA REINE ELISABETH WINDSOR.

BERGOGLIO, WINDSOR ET LE PREMIER MINISTRE CANADIEN STEPHEN HARPER SONT PARMI CES OFFICIELS QUI ONT ÉTÉ LÉGALEMENT BANNIS DE LEURS COMMUNAUTÉS ET QUI FONT FACE À DES MANDATS D'ARRÊT CITOYENS.

Et malgré une campagne-choc massive des corporations médiatiques, DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES ONT COMMENCÉ À SE DÉSOLIDARISER PUBLIQUEMENT AVEC DE NOUVELLES DIVISIONS APPARUES DANS LA HIÉRARCHIE DE L'ÉGLISE.

À Albany, état de New York, l'évêque catholique orthodoxe Timotheos a été inculpé par la police locale après avoir distribué des déclarations de l'ITCCS à une congrégation catholique et appelé les catholiques à refuser de financer le Vatican.

Et à Dublin, le chef de l'église catholique d'Irlande, l'archevêque Diarmid Martin, a refusé de commenter l'affirmation selon laquelle son office a organisé une conférence secrète des évêques irlandais pour publier une déclaration de "règlement interne" dans le but de relâcher leurs liens avec le Vatican.

À Londres, des manifestants audacieux ont déployé une banderole avec l'inscription "Arrêtez le pape et la reine" sur une tour de bureaux faisant face au Parlement, PENDANT QUE D'AUTRES ACTIVISTES DE L'ITCCS ONT LANCÉ DES MANDATS D'ARRÊT CONTRE LE NOUVEL ARCHEVÊQUE DE CANTERBURY, JUSTIN WELBY, QUI A DÉTRUIT LES PREUVES DES INNOMBRABLES TOMBES D'ENFANTS DES ÉCOLES ANGLICANES POUR INDIENS AU CANADA.

Et à Vancouver, les membres de l'ITCCS et les chefs indiens locaux se sont réappropriés l'église catholique du St Rosaire pendant les offices de Pâques.

"En tant que survivant du génocide catholique, je publie un nantissement public de cet édifice et le déclare appartenir à tout le peuple indigène" a annoncé l'aîné Cree Stee-mas, survivant de deux CAMPS D'INTERNEMENT CHRÉTIENS.

"J'invite notre peuple à reprendre cette église et à l'utiliser. Et je dis à la police de Vancouver qu'elle doit nous aider ou rester près de nous parce que c'est notre juridiction."

DES ACTIONS DE L'ITCCS SEMBLABLES SE SONT DÉROULÉES À PÂQUES DANS UNE DOUZAINE D'AUTRES NATIONS, DONT L'AMÉRIQUE, L'AFRIQUE DU SUD, LA POLOGNE, LA FRANCE, L'IRLANDE, L'ITALIE ET L'ALLEMAGNE.

Une mise à jour et un résumé de la Campagne se trouvent dans cette interview réalisée le Vendredi Saint avec le secrétaire de l'ITCCS Kevin Annett, qui commence la semaine prochaine une TOURNÉE INTERNATIONALE DE CONFÉRENCES DE DIX SEMAINES :

Le voyage de Kevin et les nouveaux dossiers lancés par le Tribunal seront discutés samedi prochain 6 avril lors de la prochaine émission radio de l'ITCCS, "We the Jury", avec comme invité Kevin Annett.



VIDEO (en anglais - english) : http://www.youtube.com/watch?v=Ac_7_v3lGg4&feature=player_embedded

"Nous avons brisé la glace et montré l'exemple. LES MURS DE L'ÉGLISE ET DE LA COURONNE SE DÉSAGRÈGENT DEVANT NOS YEUX. C'EST MAINTENANT À CHACUN DE RÉAPPRENDRE DES HABITUDES DE LIBERTÉ ET DE SE RÉAPPROPRIER LE POUVOIR DES CRIMINELS RECONNUS COUPABLES. CAR L'AUTORITÉ ACTUELLE EST MAINTENANT LÉGALEMENT REPLACÉE ENTRE LES MAINS DU PEUPLE."

- Kevin Annett


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 21:42 (2013)    Sujet du message: US PROMOTION OF INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM Répondre en citant

US PROMOTION OF INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM

International Religious Freedom is lying again. Only protect the islamic religion and his Sharia laws (islamophobia and hate crimes), under UNESCO Human rights. Everything will change but not in the way you'll expect. You just have to look how president Obama is pushing to destroy this world with all his nazis partners who hate the word of God and who's pushing for a global community under Sharia laws, the only political and religious party considered by these occult worshippers of Satan as an achievement for GLOBAL PEACE/a perpetual war and tyranny. If the Vatican and US are coming out with this statement, it's a sign that they're ready for this big change.


"ISLAM'S FLAG WILL BE RAISED ABOVE THE WHITE HOUSE"



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=vK-x9mqXML8&feature=youtu.be

-----


Briefing for U.S. Bishops: International Religious Freedom ...

www.usccb.org/.../religious.../... - États-Unis - International Justice and Peace, I want to ... International religious freedom is not a theoretical question for us. ... and the worldwide network of Caritas International of which CRS is a part.

-----

US PROMOTION OF INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM

Rome, April 03, 2013 (Zenit.org)

Here is an article from Dr. Katrina Lantos Swett, Chair of the U.S. Commission on International Religious Freedom, and Knox Thames, the Director of Policy and Research at USCIRF.


* * *

At this time of global change, when questions of religion and state relations are being redefined, the universal right to freedom of religion or belief has never been more important. The upcoming TEDx ViaDellaConciliazione focusing on religious freedom is both timely and welcome.

The U.S. Commission on International Religious Freedom (USCIRF) is an independent U.S. government advisory body established by Congress to monitor religious freedom worldwide and make policy recommendations to the President, the Secretary of State, and the Congress. The only such entity in the world, USCIRF is led by Commissioners, appointed by the President and leaders of Congress, who bring a variety of professional experiences and faith perspectives. The Commission is staffed by a professional staff of expert analysts to monitor religious freedom globally.

USCIRF was created in 1998 by the International Religious Freedom Act (IRFA) to be an independent watchdog of U.S. government activity that identifies violations of religious freedom and develops policy solutions to advance religious freedom for everyone everywhere. USCIRF is separate and distinct from the State Department.

However, IRFA also established a special office within the State Department, the Office of International Religious Freedom, led by an ambassador at large. USCIRF relies upon contacts with religious organizations, international and nongovernmental organizations, and the U.S. government to gather information to develop recommendations.
Beginning with the 1948 Universal Declaration of Human Rights and the 1966 International Covenant on Civil and Political Rights, nations around the world have freely assented to international standards which have enshrined freedom of religion or belief.

Yet by any measure, today’s actual landscape for religious freedom around the world is challenging. According to a Pew Research study released last August, 75 percent of the world’s population lives in countries that perpetrate or tolerate serious religious freedom abuses. In other words, three out of every four people on earth live in a hostile and repressive environment for the practice of faith.

Based on our own monitoring, we have found that people continue to be denied religious freedom in all too many countries, with violations ranging from onerous rules and regulations to imprisonment, torture, and even murder.

Through our work, we have observed how governments engage in or allow at least three kinds of violations: state hostility toward religion, state sponsorship of extremist religious ideology, and state failure to prevent and punish religious freedom violations. Through state hostility, individuals or groups are persecuted on account of their beliefs. State sponsorship involves governments promoting – including exporting – violent and extremist religious ideas that include calls to violate the religious freedom – and sometimes even the right to life – of others. State failure refers to governments abandoning their duty to protect those whom others are targeting due to their beliefs, creating a climate of impunity in which religious dissenters are threatened, intimidated, or even murdered.

In response to such violations, IRFA requires the President, who has delegated this authority to the Secretary of State, to designate as “countries of particular concern,” or CPCs, those governments that have engaged in or tolerated “particularly severe” religious freedom violations. IRFA defines “particularly severe” violations as ones that are “systematic, ongoing, and egregious,” including acts such as torture, prolonged detention without charges, disappearances, or “other flagrant denial of the right to life, liberty, or the security of persons.” After a country is designated a CPC, the President is required by law to take specific actions to encourage reform.

The State Department has currently designated eight countries as CPCs – Burma, China, Eritrea, Iran, North Korea, Saudi Arabia, Sudan and Uzbekistan. In USCIRF’s last Annual Report, we agreed with those designations, but concluded additional countries also met the legal threshold and should also be named CPC. USCIRF also monitors other countries where the serious violations of religious freedom engaged in or tolerated by the governments do not meet the CPC threshold but require close monitoring.

USCIRF’s upcoming 2013 Annual Report will be released by May 1stand will provide USCIRF’s new recommendations for CPC countries and other actions our government can take. Readers will be able to find it at www.uscirf.gov.

International religious freedom has never mattered more, and USCIRF plays an important role in keeping religious freedom front-and-center on the U.S. foreign policy agenda. However, we cannot do it alone, and it is critical that individuals and religious communities also raise concerns about violations of this fundamental human right.
(April 03, 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/us-promotion-of-international-religious-freedom




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 03:54 (2013)    Sujet du message: RELIGIOUS LEADERS URGE G8 COUNTRIES TO KEEP WORKING ON MILLENNIUM GOALS Répondre en citant



RELIGIOUS LEADERS URGE G8 COUNTRIES TO KEEP WORKING ON MILLENNIUM GOAL


MILLENIUM DEVELOPMENT GOALS - WHAT ARE THEY?




VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=S6gCw74WUXQ

London, April 05, 2013 (Zenit.org)

Here is a letter signed by Archbishop Vincent Nichols of Westminster, and other religious leaders, urging the heads of the Group of 8 nations to stay on course in achieving the MILLENNIUM DEVELOPMENT GOALS.


The letter was sent to the Financial Times.

* * *

Sir, April 5 marks the start of the 1,000-day countdown to achieving the MILLENNIUM DEVELOPMENT GOALS BY THE 2015 DEADLINE. It is an appropriate moment for heads of government of the Group of Eight leading economies to pause and to reflect on progress to date.

Development is working. But challenges remain. The number of people living in extreme poverty has been halved ahead of time and 14,000 fewer children die each day than in 1990. Yet one in eight people still goes to bed hungry every night and more than 2m die of malnutrition each year.

Even as conversations accelerate as to what ought to replace the MDGs, we should not slacken our efforts towards realising existing goals. Meeting the remaining targets, while challenging, is possible – but only if governments do not waiver from the moral and political commitments that they made more than a decade ago.

Thirteen years on from the start of the millennium, the values and principles that drive these goals are as imperative as ever. The financial crisis may be a reason but is not an excuse for hesitation or deferral. The MDGs remind us that, in addition to providing for the wellbeing of our own societies, we have a collective responsibility to uphold human dignity and the common good at the global level. Each individual has a value that can never be lost and must never be ignored.

With a focus on tax, trade and transparency, the UK presidency of the G8 this year has the potential to advance the MDG agenda in ways that strike at the underlying causes of poverty, in particular by ensuring the wealth created by developing countries is not lost through unfair tax practices, a lack of transparency or a failure to secure the benefits of trade for developing countries.

As religious leaders from across the G8, we recommend that our heads of government take the following actions when they meet in June. First, fulfil existing commitments to spend 0.7 per cent of national income on aid. Second, launch a G8 convention on tax transparency that commits signatory countries to preventing individuals and companies from hiding wealth so that it is untraceable. Third, press for greater financial transparency from governments of developing countries so that the citizens of these countries can hold their governments to account for the money they spend.

Reaching a purposeful consensus on these areas will not be easy. But, if the political will and moral leadership is forthcoming, this year’s G8 could help to create an environment that encourages the conditions for inclusive, equitable and sustainable economic growth – conditions that are desperately needed if we are to realise the MDGs and even greater things beyond.

The Most Revd and Rt Hon Justin Welby, Lord Archbishop of Canterbury (UK)

The Most Revd Vincent Nichols, Archbishop of Westminster (UK)

The Most Revd Philip Tartaglia, Archbishop of Glasgow (UK)

Rt Revd Albert O. Bogle, Moderator of the General Assembly of the Church of Scotland (UK)

The Most Revd David Chillingworth, Bishop of St Andrews, Dunkeld and Dunblane,

Primus of the Scottish Episcopal Church (UK)

Revd Jonathan Edwards,

General Secretary, Baptist Union of Great Britain

Mr Paul Parker,

Recording Clerk, Religious Society of Friends of Great Britain

Mrs Val Morrison,

General Secretary of the United Reformed Church (UK)

Rev Dr Michael Jagessar,

Moderator of the General Assembly of the United Reformed Church (UK)

Rev Dr Mark Wakelin,

President of the Conference of the Methodist Church in Britain

Revd Simon Walkling,

Moderator, National Synod of Wales of the United Reformed Church

Rev R. Kenneth Lindsay,

President of the Methodist Church in Ireland

Archbishop Paul Hackman,

Trans-Atlantic and Pacific Alliances of Churches (UK)

Commissioner Clive Adams,

Territorial Commander, Salvation Army, UK and ROI

Revd Joel Edwards,

Director, Micah Challenge International

Rt Revd Mar Theodosius,

Diocesan Epicsopa, Mar Thoma Church (UK)

Rev Michael Heaney,

General Secretary of the Congregational Federation (UK)

Rev Torbjørn Holt,

Chairman, Council of Lutheran Churches in the UK

Rt Revd Munib Younan,

President, Lutheran World Federation (Jordan)

Ravinder Kaur Nijjar,

Co-Chair of Religions for Peace European Women of Faith Network (UK)

Lord Indarjit Singh,

Network of Sikh Organisations (UK)

Mr Julian Bond,

Director, Christian-Muslim Forum (UK)

Dr Natubhai Shah,

Chair/CEO Jain Network (UK)

Bhai Sahib, Bhai Mohinder Singh Ahluwalia,

Chairman, Guru Nanak Nishkam Sewak Jatha (UK)

National Spiritual Assembly of the Baha’is of the United Kingdom and on behalf of its sister Assemblies of Canada, France, Germany, Italy, Japan, Russia, and the United States

Shaykh Ibrahim Mogra,

Christian Muslim Forum Co-Chair and Assistant Secretary General of the Muslim Council of Britain

Mr Toufik Kacimi,

Christian Muslim Forum President

Ayatollah Dr Sayyid Fadhil Al-Milani,

Imam Al-Khoei Islamic Centre (UK)

Dr Manazir Ahsan,

Co-Chair, Inter Faith Network,

Director General, Islamic Foundation (UK)

Mr Yousif Al-Khoei,

Director, Al-Khoei Foundation UK

Mr Ramesh Pattni,

Co-Chair, Hindu Christian Forum, Hindu Forum of Britain

Mr Nitin Palan,

BAPS Swaminarayan Hindu Mandir (UK)

Mr Malcolm Deboo,

President, Zoroastrian Trust Funds of Europe

Dr Muhammad Abdul Bari,

Chairman of the East London Mosque,

Former Secretary General of the Muslim Council of Britain

Rabbi Dr Tony Bayfield,

The Movement for Reform Judaism (UK)

Rabbi Laura Janner-Klausner,

Movement Rabbi for the Movement for Reform Judaism (UK)

Rabbi Natan Levy,

Interfaith and Social Action consultant, Board of Deputies of British Jews

Rabbi Danny Rich,

Chief Executive, Liberal Judaism (UK)

Rabbi Jonathan Wittenberg,

Senior Rabbi of the Masorti Movement (UK)

Rabbi Avrohom Pinter,

Charedi Rabbi (UK)

Rt Revd Paul Hendricks,

Auxiliary Bishop, Archdiocese of Southwark,

Co-Chair, Christian Muslim Forum (UK)

Anjum Anwar,

Dialogue Development Officer, exChange Project, Blackburn Cathedral,

Chair, Woman’s Voice,

Trustee, Christian Muslim Forum (UK)

His Eminence Metropolitan Emmanuel of France,

Ecumenical Patriarchate, President of the Conference of European Churches (Fra)

The Most Revd Dr Katharine Jefferts Schori,

Presiding Bishop and Primate, Episcopal Church (US)

Rabbi Richard A. Marker,

Former Chair, Elijah Board of World Religious Leaders (US)

Mr Dave Courchene,

Elder and Spiritual Leader, Anishnabe Nation, Eagle Clan (Canada)

Mrs Pascale Fremond,

President, Religions for Peace – Canada

Dr Victor C. Goldbloom

Representative of Centre for Israel and Jewish Affairs

The Most Revd Fred Hiltz,

Archbishop of the Anglican Church of Canada

Mr Mark Huyser-Wierenga,

Chair of the Board, Citizens for Public Justice (Canada)

Rt Revd Susan C. Johnson,

National Bishop, Evangelical Lutheran Church in Canada

Mobeenuddin H. Khaja,

President, Association of Progressive Muslims of Canada

The Right Revd Gary Paterson,

Moderator, The United Church of Canada

Pandit Roopnauth Sharma,

President, Hindu Federation, and Spiritual Leader, Shri Ram Mandir, Mississauga (Canada)

Mr Prem Singh Vinning,

President, World Sikh Organisation of Canada

The Rev Dr James Christie,

Director, Ridd Institute for Religion and Global Policy, University of Winnipeg, Canada

The Rev Dr Karen Hamilton,

General Secretary, The Canadian Council of Churches

Major Jim Champ,

President, The Canadian Council of Churches

Dr H.C. Nikolaus Schneider,

Chair of the Council of the Evangelical Church in Germany

Bishop Martin Schindehütte,

Head of the Department for Ecumenical Relations and Ministries Abroad, Evangelical Church in Germany

Rev Regina Claas,

General Secretary, Union of Evangelical Free Churches in Germany

Revd Martin Affolderbach,

General Secretary, G8 Religious Leaders Summit, Germany

Prof Dr Johannes Lähnemann,

Vice Secretary of the Round Tables of Religions in Germany

Rabbi Dr Henry G. Brandt,

General Rabbi Conference of the Central Council of Jews in Germany

Mr Bekir Alboga,

Deputy General Secretary of the Turkish Islamic Union of the Public Institution for Religion (Germany)

Dr Timmo Guezelmansur,

Head of the Center for Christian Muslim Dialogue of the Catholic Bishop’s Conference in Germany

Hilary Keachie,

Protestant Youth Federation Germany

Prof Dr Assaad Elias Kattan,

Orthodox Churches in Germany

Rt Revd Prof Dr Martin Hein,

Protestant Church of Kurhessen-Waldeck (Germany)

Mr Michael Gerhard,

Council of the Buddhist Union in Germany

Most Rev Masanori Yoshimura,

President, Japanese Association of Religious Organisations,

Patriarch, Shinto Shinshu-kyo (Japan)

Most Ven Yukei Matsunaga,

Honorary President, G8 Religious Leaders Summit 2008

Patriarch, Shingon Esoteric Buddhism (Japan)

Very Ven Koho Murayama,

President, International Religious Fellowship,

Lord Chancellor, Soto Zen Buddhism (Japan)

Most Revd Mitsuo Miyake,

President, International Association for Religious Freedom,

Senior Chief Minister, Shinto Konko Church of Izuo (Japan)

Most Ven Jisho Omori,

Patriarch, Benten-shu Buddhism,

Chief Abbot, Myoohji Temple (Japan)

Most Ven Nisshin Matsushita,

Patriarch, Honmon Hokke-shu Lotus Buddhism,

Chief Abbot, Myorenji Temple (Japan)

Rev Takeshi Nishida,

President, Itto-en Religious Community,

Adviser, Religion for Peace (Japan)

Most Revd Tsunetada Mayumi,

Chief Priest, Sumiyoshi Grand Shrine (Japan)

Yoshinobu Miyake,

General Secretary, G8 Religious Leaders Summit Japan

Maulana Mohammed Shahid Raza,

Muslim College and former Minab chairman

http://www.zenit.org/en/articles/religious-leaders-urge-g8-countries-to-kee…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Avr - 19:38 (2013)    Sujet du message: THE PETRINE MINISTRY OF POPE FRANCIS (04-07-2013) Répondre en citant



THE PETRINE MINISTRY OF POPE FRANCIS (04-07-2013)




Urbi Et Orbi: Message And Blessing (Live)
Sat. Apr. 6 at 6 PM ET 

7 April, Second Sunday of Easter, or Divine Mercy Sunday: 5:30pm,Mass in the Basilica of St. John Lateran for the Bishop of Rome to take possession of the Roman cathedra.

Story of the Archasilica of St. John Lateran



http://en.wikipedia.org/wiki/Archbasilica_of_St._John_Lateran 

   During this time in many countries in the world, sheeples are invite to celebrate marial worshipping. 

A preparation for the celebration of Divine Mercy, hosted by the Marians of the Immaculate Conception, from the National Shrine of the Divine Mercy.

Mass And Celebration Of Divine Mercy From Stockbridge, MA (Live)

Sun. Apr. 7 at 1 PM ET, Mon. Apr. 8 at 1 AM ET

The celebration of the Solemn Mass of Divine Mercy Sunday, live from the National Shrine of the Divine Mercy in Stockbridge, MA.

Divine Mercy Holy Hour From Hanceville (Live)

Sun. Apr. 7 at 4 PM ET, Mon. Apr. 8 at 4 AM ET, Thurs. Apr. 11 at 3:30 AM ET, Fri. Apr. 12 at 2 PM ET 

A Holy Hour in honor of The Divine Mercy, live from the Shrine of the Most Blessed Sacrament in Hanceville, Alabama.
 

Franciscan University Presents: Divine Mercy And Mary Sun. Apr. 7 at 10 PM ET, Thurs. Apr. 11 at 5 AM ET  Host Michael Hernon and theology professors Dr. Regis Martin and Dr. Scott Hahn will discuss questions related to Divine Mercy and Marian Consecration and more with Father Michael Gaitley, MIC, the director of the Association of Marian Helpers.

http://ewtn.com/tv/

7 April, Second Sunday of Easter, or Divine Mercy Sunday: 5:30pm,Mass in the Basilica of St. John Lateran for the Bishop of Rome to take possession of the Roman cathedra.

SPECIAL MASS OF THANKSGIVING FOR THE PETRINE MINISTRY OF POPE FRANCIS

Sunday, April 7, is the feast of the Divine Mercy, and all are invited to attend a special Archdiocesan celebration at Holy Rosary Cathedral. Archbishop J. Michael Miller will celebrate Mass at 2:30 pm, Sunday, April 7, in thanksgiving for the Petrine ministry of Pope Francis.
A reception will follow in Holy Rosary Hall. Spread the word!

CARDINALS ELECTED JORGE BERGOGLIO OF ARGENTINA NEW POPE ON FIFTH BALLOT

To the delighted surprise of many, clouds of white smoke poured from the chimney on the roof of the Sistine Chapel on March 13, 2013, indicating a pope had been elected on the conclave's fifth ballot.

The College of Cardinals elected Jorge Bergoglio, a member of the Society of Jesus and Archbishop of Buenos Aires, Argentina, as the 265th successor of Peter.



On Sunday, March 17, Pope Francis will pray the first Sunday Angelus of his pontificate from the window of the Papal Apartments overlooking St. Peter's Square. On Tuesday, March 19, the Mass of Inauguration for the new Holy Father will start at 9:30 am at St. Peter's Square.

(1).pdf]Archbishop Miller's statement on Pope Francis


http://www.rcav.org/newpope/

WHAT'S THE PETRINE MINISTRY?

CHRISTIAN UNITY AND PETRINE MINISTRY

The Catholic Church through the Council for Christian Unity, has already begun a dialogue on the primacy. I think we should continue the DIALOGUE and seek a COMMON AGREEMENT WITH THE EASTERN CHURCHES, as there was in the first four centuries of Christianity. At that time there was a common understanding of the primacy. Now the Orthodox Church argues that it is impossible to go back to theology before the Council of Chalcedon because we do not possess any documents from that era. But I think that from the documents and statements subsequent to the time of Chalcedon there would be the possibility of dialogue and agreement on the Petrine ministry. Because there is the phrase primus inter pares. We all need a Petrine ministry of unity, which is a reference for all the Churches. I hope that a halfway point is found where the Catholic Church and the Orthodox Churches could come together in full communion with the Church of Christ.[15]

http://en.wikipedia.org/wiki/George_Alencherry#Christian_unity_and_Petrine_ministry


More infos about thi event and the Papal control all over the world 
 
http://en.wikipedia.org/wiki/Primacy_of_Simon_Peter





Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Avr - 23:41 (2013)    Sujet du message: PAPE : PRISE DE POSSESSION DE SA CHAIRE D'ÉVÊQUE DE ROME / MASS FOR THE POSSESSION OF THE CHAIR OF THE BISHOP OF ROME Répondre en citant

PAPE : PRISE DE POSSESSION DE SA CHAIRE D'ÉVÊQUE DE ROME



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=tqPoPUjzJD0

 MASS FOR THE POSSESSION OF THE CHAIR OF THE BISHOP OF ROME



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=dsDC8aiRZfI


Dernière édition par maria le Ven 22 Aoû - 02:15 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 16:52 (2013)    Sujet du message: VATICAN : U.N. BAN KI-MOON HAILS THE FALSE PROPHET AS OUR GLOBAL SPIRITUAL LEADER (APR 09, 2013) Répondre en citant

VATICAN : U.N. BAN KI-MOON HAILS THE FALSE PROPHET AS OUR GLOBAL SPIRITUAL LEADER (APR 09, 2013)



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=CM011HlUtAk


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 17:21 (2013)    Sujet du message: DES LEADERS RELIGIEUX PRESSENT VIVEMENT LES PAYS DU G8 DE CONTINUER À TRAVAILLER SUR LES OJECTIFS DU MILLÉNAIRE Répondre en citant

DES LEADERS RELIGIEUX PRESSENT VIVEMENT LES PAYS DU G8 DE CONTINUER À TRAVAILLER SUR LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE 


EN ROUTE VERS LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT



VIDÉO : https://www.youtube.com/watch?v=4YOKvf0IbJw


Traduction , Bronco

"Chaque individu a une valeur qui ne peut pas être perdue et ne doit jamais être ignorée" 

Envoyez Londres, le 05 avril 2013 (Zenit.org)

Voici une lettre signée par l'Archevêque Vincent Nichons de Westminster et d'autres leaders religieux, pressant les responsables du Groupe des 8 nations de rester dans la course pour atteindre les OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT.
La lettre a été envoyée au "Financial times".

* * *

Monsieur, le 5 avril marque le début du compte à rebours de 1,000 jours, pour atteindre les Buts de Développement de Millénaire pour le délai de 2015. C'est un moment approprié pour les responsables de gouvernement du Groupe des Huit économies principales pour faire une pause et réfléchir sur le progrès accompli jusqu'à maintenant.

  Le développement fonctionne. Mais les défis restent. Le nombre de personnes vivant dans la pauvreté extrême, a été partagé en deux d'avant son temps et 14,000 enfants de moins, meurent chaque jour, qu'en 1990. Pourtant une sur huit personnes va toujours se coucher affamé chaque nuit et plus de 2m meurent de malnutrition chaque année.

Au moment même où les conversations s'accélèrent quant à ce qui doit remplacer le MDGS, nous ne devrions pas diminuer nos efforts vers la réalisation des buts existants. Pendant que les défis pour les objectifs, sont possibles - mais seulement si les gouvernements ne font pas de renonciation (dérogation) des engagements moraux et politiques qu'ils ont faits il y a plus d' une décennie. 

A treize ans du début du millénaire, les valeurs et les principes qui conduisent ces buts sont plus impératifs que jamais. La crise financière peut être une raison, mais n'est pas une excuse pour l'hésitation ou le report. Le MDGS nous rappelle qu'en plus de l'approvisionnement du bien-être de nos propres sociétés, nous avons une responsabilité collective de soutenir la dignité humaine et l' intérêt commun au niveau global. Chaque individu a une valeur qui ne peut pas être perdue et ne doit jamais être ignorée.

Avec un accent de l' impôt, le commerce et la transparence, la présidence britannique du G8 cette année a le potentiel pour avancer (promouvoir) l'ordre du jour MDG des façons qui frappent aux causes sous-jacentes de pauvreté, en particulier en assurant la richesse créée par des pays en voie de développement ne soit pas perdu par des pratiques fiscales déloyales (injustes), un manque de transparence ou un échec de garantir les avantages de commerce pour des pays en voie de développement.
 
Comme des leaders religieux d'à travers le G8, nous recommandons que nos responsables de gouvernement prennent les actions suivantes quand ils se réuniront en juin. D'abord, accomplissez des engagements existants de dépenser 0.7 pour cent de revenu national sur l'aide. Deuxièmement, lancez une convention G8 sur la transparence fiscale qui engage des pays signataires à la prévention d'individus et des sociétés de cacher leur richesse pour que ce soit non clair. Troisièmement, insistez sur la transparence financière plus grande des gouvernements de pays en voie de développement pour que les citoyens de ces pays puissent faire en sorte que leurs gouvernements rendent compte de l' argent qu 'ils dépensent.

Le fait d'atteindre un consensus constant sur ces domaines ne sera pas facile. Mais, si la politique et la direction morale du G8 prochain, de cette année pourrait aider à créer un environnement qui encourage les conditions pour la croissance économique incluse, équitable et durable - les conditions qui sont désespérément nécessaires si nous devons réaliser le MDGS et des choses encore plus grandes.

The Most Revd and Rt Hon Justin Welby, Lord Archbishop of Canterbury (UK)

The Most Revd Vincent Nichols, Archbishop of Westminster (UK)

The Most Revd Philip Tartaglia, Archbishop of Glasgow (UK)

Rt Revd Albert O. Bogle, Moderator of the General Assembly of the Church of Scotland (UK)

The Most Revd David Chillingworth, Bishop of St Andrews, Dunkeld and Dunblane,

Primus of the Scottish Episcopal Church (UK)

Revd Jonathan Edwards,

General Secretary, Baptist Union of Great Britain

Mr Paul Parker,

Recording Clerk, Religious Society of Friends of Great Britain

Mrs Val Morrison,

General Secretary of the United Reformed Church (UK)

Rev Dr Michael Jagessar,

Moderator of the General Assembly of the United Reformed Church (UK)

Rev Dr Mark Wakelin,

President of the Conference of the Methodist Church in Britain

Revd Simon Walkling,

Moderator, National Synod of Wales of the United Reformed Church

Rev R. Kenneth Lindsay,

President of the Methodist Church in Ireland

Archbishop Paul Hackman,

Trans-Atlantic and Pacific Alliances of Churches (UK)

Commissioner Clive Adams,

Territorial Commander, Salvation Army, UK and ROI

Revd Joel Edwards,

Director, Micah Challenge International

Rt Revd Mar Theodosius,

Diocesan Epicsopa, Mar Thoma Church (UK)

Rev Michael Heaney,

General Secretary of the Congregational Federation (UK)

Rev Torbjørn Holt,

Chairman, Council of Lutheran Churches in the UK

Rt Revd Munib Younan,

President, Lutheran World Federation (Jordan)

Ravinder Kaur Nijjar,

Co-Chair of Religions for Peace European Women of Faith Network (UK)

Lord Indarjit Singh,

Network of Sikh Organisations (UK)

Mr Julian Bond,

Director, Christian-Muslim Forum (UK)

Dr Natubhai Shah,

Chair/CEO Jain Network (UK)

Bhai Sahib, Bhai Mohinder Singh Ahluwalia,

Chairman, Guru Nanak Nishkam Sewak Jatha (UK)

National Spiritual Assembly of the Baha’is of the United Kingdom and on behalf of its sister Assemblies of Canada, France, Germany, Italy, Japan, Russia, and the United States

Shaykh Ibrahim Mogra,

Christian Muslim Forum Co-Chair and Assistant Secretary General of the Muslim Council of Britain

Mr Toufik Kacimi,

Christian Muslim Forum President

Ayatollah Dr Sayyid Fadhil Al-Milani,

Imam Al-Khoei Islamic Centre (UK)

Dr Manazir Ahsan,

Co-Chair, Inter Faith Network,

Director General, Islamic Foundation (UK)

Mr Yousif Al-Khoei,

Director, Al-Khoei Foundation UK

Mr Ramesh Pattni,

Co-Chair, Hindu Christian Forum, Hindu Forum of Britain

Mr Nitin Palan,

BAPS Swaminarayan Hindu Mandir (UK)

Mr Malcolm Deboo,

President, Zoroastrian Trust Funds of Europe

Dr Muhammad Abdul Bari,

Chairman of the East London Mosque,

Former Secretary General of the Muslim Council of Britain

Rabbi Dr Tony Bayfield,

The Movement for Reform Judaism (UK)

Rabbi Laura Janner-Klausner,

Movement Rabbi for the Movement for Reform Judaism (UK)

Rabbi Natan Levy,

Interfaith and Social Action consultant, Board of Deputies of British Jews

Rabbi Danny Rich,

Chief Executive, Liberal Judaism (UK)

Rabbi Jonathan Wittenberg,

Senior Rabbi of the Masorti Movement (UK)

Rabbi Avrohom Pinter,

Charedi Rabbi (UK)

Rt Revd Paul Hendricks,

Auxiliary Bishop, Archdiocese of Southwark,

Co-Chair, Christian Muslim Forum (UK)

Anjum Anwar,

Dialogue Development Officer, exChange Project, Blackburn Cathedral,

Chair, Woman’s Voice,

Trustee, Christian Muslim Forum (UK)

His Eminence Metropolitan Emmanuel of France,

Ecumenical Patriarchate, President of the Conference of European Churches (Fra)

The Most Revd Dr Katharine Jefferts Schori,

Presiding Bishop and Primate, Episcopal Church (US)

Rabbi Richard A. Marker,

Former Chair, Elijah Board of World Religious Leaders (US)

Mr Dave Courchene,

Elder and Spiritual Leader, Anishnabe Nation, Eagle Clan (Canada)

Mrs Pascale Fremond,

President, Religions for Peace – Canada

Dr Victor C. Goldbloom

Representative of Centre for Israel and Jewish Affairs

The Most Revd Fred Hiltz,

Archbishop of the Anglican Church of Canada

Mr Mark Huyser-Wierenga,

Chair of the Board, Citizens for Public Justice (Canada)

Rt Revd Susan C. Johnson,

National Bishop, Evangelical Lutheran Church in Canada

Mobeenuddin H. Khaja,

President, Association of Progressive Muslims of Canada

The Right Revd Gary Paterson,

Moderator, The United Church of Canada

Pandit Roopnauth Sharma,

President, Hindu Federation, and Spiritual Leader, Shri Ram Mandir, Mississauga (Canada)

Mr Prem Singh Vinning,

President, World Sikh Organisation of Canada

The Rev Dr James Christie,

Director, Ridd Institute for Religion and Global Policy, University of Winnipeg, Canada

The Rev Dr Karen Hamilton,

General Secretary, The Canadian Council of Churches

Major Jim Champ,

President, The Canadian Council of Churches

Dr H.C. Nikolaus Schneider,

Chair of the Council of the Evangelical Church in Germany

Bishop Martin Schindehütte,

Head of the Department for Ecumenical Relations and Ministries Abroad, Evangelical Church in Germany

Rev Regina Claas,

General Secretary, Union of Evangelical Free Churches in Germany

Revd Martin Affolderbach,

General Secretary, G8 Religious Leaders Summit, Germany

Prof Dr Johannes Lähnemann,

Vice Secretary of the Round Tables of Religions in Germany

Rabbi Dr Henry G. Brandt,

General Rabbi Conference of the Central Council of Jews in Germany

Mr Bekir Alboga,

Deputy General Secretary of the Turkish Islamic Union of the Public Institution for Religion (Germany)

Dr Timmo Guezelmansur,

Head of the Center for Christian Muslim Dialogue of the Catholic Bishop’s Conference in Germany

Hilary Keachie,

Protestant Youth Federation Germany

Prof Dr Assaad Elias Kattan,

Orthodox Churches in Germany

Rt Revd Prof Dr Martin Hein,

Protestant Church of Kurhessen-Waldeck (Germany)

Mr Michael Gerhard,

Council of the Buddhist Union in Germany

Most Rev Masanori Yoshimura,

President, Japanese Association of Religious Organisations,

Patriarch, Shinto Shinshu-kyo (Japan)

Most Ven Yukei Matsunaga,

Honorary President, G8 Religious Leaders Summit 2008

Patriarch, Shingon Esoteric Buddhism (Japan)

Very Ven Koho Murayama,

President, International Religious Fellowship,

Lord Chancellor, Soto Zen Buddhism (Japan)

Most Revd Mitsuo Miyake,

President, International Association for Religious Freedom,

Senior Chief Minister, Shinto Konko Church of Izuo (Japan)

Most Ven Jisho Omori,

Patriarch, Benten-shu Buddhism,

Chief Abbot, Myoohji Temple (Japan)

Most Ven Nisshin Matsushita,

Patriarch, Honmon Hokke-shu Lotus Buddhism,

Chief Abbot, Myorenji Temple (Japan)

Rev Takeshi Nishida,

President, Itto-en Religious Community,

Adviser, Religion for Peace (Japan)

Most Revd Tsunetada Mayumi,

Chief Priest, Sumiyoshi Grand Shrine (Japan)

Yoshinobu Miyake,

General Secretary, G8 Religious Leaders Summit Japan

Maulana Mohammed Shahid Raza,

Muslim College and former Minab chairman

http://www.zenit.org/en/articles/religious-leaders-urge-g8-countries-to-kee…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Avr - 18:17 (2013)    Sujet du message: THE PAPAL FOUNDATION DELIVERS MILLIONS IN SUPPORT OF THE HOLY FATHER'S OUTREACH, CARE AND EVANGELIZATION Répondre en citant



THE PAPAL FOUNDATION DELIVERS MILLIONS IN SUPPORT OF THE HOLY FATHER'S OUTREACH, CARE AND EVANGELIZATION

Untrue. This is a gift for the new global religious leader, the last King of Babylon from his subjets who demonstrated their submission to the new King. Were they took all this money? On donation from thousands of peoples in all these ecumenical churches, taxes, income tax from all the slaves.

Contact: William Canny, The Papal Foundation, 610-535-6340

VATICAN CITY, April 11, 2013 /Christian Newswire/ -- Papal Foundation members and representatives, U.S. Cardinals and bishops made a pilgrimage to Rome this week to present $8.6 million for support of Pope Francis' charitable work during the coming year.

"The annual pilgrimage to Rome is always a deeply spiritual experience," reflected William Canny, the Foundation's Chief Operating Officer, "but this year we were especially blessed to have a private audience with Pope Francis as he sets the course for his papacy. These are exciting, hope-filled days for the Church, and for a world in need."

The Papal Foundation provides Catholics in America with a long-term, sustainable way to support projects of particular interest to the Holy Father. "From the first day of his election, Pope Francis has reminded us of the Church's fundamental responsibility to the poor and marginalized," said Cardinal Donald Wuerl, President of the Foundation and Archbishop of Washington.

During the last 25 years, the Foundation has supplied over $85 million to feed the hungry, comfort the ill, educate children and prepare women and men for a lifetime commitment to serve the Lord.

Over 100 participants in the 2013 pilgrimage included Stewards of Saint Peter and their families, priests and Foundation staff, as well as Cardinal Wuerl, Cardinal Theodore McCarrick, Archbishop Emeritus of Washington and Cardinal Justin Rigali, Archbishop Emeritus of Philadelphia. U.S. Bishops from Los Angeles, Newark, Wheeling-Charleston, Dallas and Las Vegas also joined the pilgrimage this year.


The Papal Foundation was founded in 1988 to provide sustainable financial support for the Holy Father and his witness to the world. For more information about The Papal Foundation, its grants and scholarships, visit www.thepapalfoundation.org.

http://www.christiannewswire.com/news/8526671875.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 21:23 (2013)    Sujet du message: RUBRIQUE DOMINICALE : LE PAPE FRANCOIS REUNIT UN CONSEIL CONSULTATIF AFIN DE REFORMER LE GOUVERNEMENT DU VATICAN ! Répondre en citant

RUBRIQUE DOMINICALE : LE PAPE FRANCOIS REUNIT UN CONSEIL CONSULTATIF AFIN DE REFORMER LE GOUVERNEMENT DU VATICAN !




Chers amis,

IL SEMBLERAIT QUE LA CURIE ROMAINE, LE GOUVERNEMENT DU VATICAN, REÇOIVE DAVANTAGE DE POUVOIRS SOUS LE NOUVEAU PAPE FRANÇOIS QUE SOUS LES PAPES PASSÉS…

NOUS VOYONS DONC BIEN QUELLE EST LA VÉRITABLE PRÉOCCUPATION DU NOUVEAU PAPE : NON PAS LA SPIRITUALITÉ, NON PAS LE SALUT DES AMES, NON PAS LE FAIT DE SUIVRE LES ENSEIGNEMENTS DU CHRIST ET LES PRÉCEPTES DE LA BIBLE, MAIS BIEN DE S’OCCUPER DU GOUVERNEMENT CORROMPU, TEMPOREL ET PUTRÉFIÉ DU VATICAN !

CE NOUVEAU PROJET DE RÉFORME SUSCITE DÉJÀ « DES INQUIÉTUDES, DES IRRITATIONS ET DES DOUTES » AU VATICAN.

CETTE RÉFORME EST SUPPOSÉE LUTTER CONTRE LES SCANDALES DU VATICAN. GAGEONS QUE LES PRÉLATS PÉDOPHILES ET SATANISTES N’EN VEULENT PAS…

NOTEZ PAR CONTRE QU’AUCUNE RÉFORME CONCERNANT LA BANQUE DU VATICAN (IOR) N’EST PRÉVUE JUSQU'À PRESENT, alors que les finances de ce micro-Etat sont prétendument « dans le rouge »…

Rappelons enfin que le si « brave » pape François Ier est DÉJÀ POURSUIVI POUR CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ (cf. http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2013/03/mandat-darret-international-… )...

Cerise pourrie sur le gâteau flétri : c’est Maradiaga, un cardinal extrêmement antisémite, qui va diriger le groupe qui s’occupera de la nouvelle réforme… L’Eglise catholique romaine touche le fond.

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION…OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


Le nouveau blason du pape François Ier et sa symbolique cachée… révélateur !

Source :
http://fr.news.yahoo.com/pape-lance-r%C3%A9forme-leglise-nommant-conseil-cardinaux-104544088.html


PAPE DEPUIS UN MOIS, FRANÇOIS CRÉE UN CONSEIL CONSULTATIF ET VA RÉFORMER LA CURIE


Par Jean-Louis DE LA VAISSIERE | AFP – il y a 21 heures



AFP/AFP - Photo Par Alberto Pizzoli - Un mois exactement après son élection, le pape argentin François a nommé samedi un conseil de cardinaux pour notamment l'aider à RÉFORMER LE GOUVERNEMENT CENTRAL DE L'EGLISE, contesté pour son opacité et des scandales

UN MOIS EXACTEMENT APRÈS SON ÉLECTION, LE PAPE ARGENTIN FRANÇOIS A NOMMÉ SAMEDI UN CONSEIL CONSULTATIF DE HUIT CARDINAUX POUR GOUVERNER ET RÉFORMER GRÂCE À LEURS SUGGESTIONS L'ADMINISTRATION CENTRALE DE L'EGLISE, SOUVENT CONTESTÉE POUR SON OPACITÉ ET DES SCANDALES.

François a fait appel à ces prélats de tous les continents qui seront chargés non seulement de le conseiller, mais d'étudier un projet de révision de la Constitution sur la Curie.

"C'est un organe consultatif et non décisionnel", a tempéré le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, FAISANT VALOIR QUE LA CURIE N'EST NULLEMENT RÉTROGRADÉE "AU SECOND PLAN" NI "SES RESPONSABILITÉS RÉDUITES".

Elu il y a exactement un mois, l'ancien cardinal argentin Jorge Bergoglio avait été choisi par le Conclave (l'assemblée des 115 cardinaux électeurs), entre autres pour RÉNOVER LE GOUVERNEMENT DE L'EGLISE, terni par des scandales, et renforcer la collégialité.

Par un bref communiqué, la secrétairerie d'Etat (organe central du gouvernement du Vatican) a confirmé que le pape allait engager une réforme de la Curie. Jusqu'à présent, il s'était contenté de faire des gestes forts pour une Eglise plus miséricordieuse, pauvre et missionnaire.

Les personnalités choisies forment un éventail représentatif d'une Eglise de 1,2 milliard de baptisés sur les cinq continents.

LEUR COORDINATEUR SERA LE CARDINAL OSCAR ANDRES RODRIGUEZ MARADIAGA, ARCHEVÊQUE DE TEGUCIGALPA, ET PRÉSIDENT DE CARITAS INTERNATIONALIS. Le Hondurien est considéré comme étant un partisan des réformes sociales.

L'autre Latino-Américain est l'archevêque émérite de Santiago du Chili, Francisco Javier Errazuriz Ossa.

Egalement originaire du "Nouveau monde", le cardinal capucin de Boston Sean O'Malley, connu pour sa fermeté dans la lutte contre la pédophilie et cité avant le dernier Conclave parmi les "papabili", fait de même une entrée remarquée dans ce conseil.

Deux Européens y seront présents : le président italien du gouvernorat du Vatican, Giuseppe Bertello, nommé par Benoît XVI, et l'archevêque de Munich, Reinhard Marx.

Les archevêques de Bombay, Oswald Gracias, de Kinshasa, Laurent Monsengwo Pasinya, et de Sydney, George Pell sont aussi dans ce groupe de sages.

Ces cardinaux vont aider le pape à réviser la Constitution apostolique "Pastor Bonus" promulguée par Jean Paul II en 1988 pour la Curie Romaine, un organe que Benoît XVI n'avait pas su réformer.

"Et pendant ce temps, le Vatican vire à gauche... Reforme de la curie annoncée, et coordonnée par Maradiaga", a tweeté sur le mode humoristique le directeur de la rédaction de l'hebdomadaire catholique français La Vie, Jean-Pierre Denis.

Alors que les finances vaticanes sont dans le rouge, la Curie est un ensemble d'une vingtaine de ministères et conseils, au fonctionnement compliqué.

LA PREMIÈRE RÉUNION DU GROUPE AURA LIEU DU 1ER AU 3 OCTOBRE, mais le souverain pontife est déjà en contact personnel avec les huit cardinaux.

François semble vouloir prendre son temps, agissant de manière ordonnée et sans fébrilité.

Le Saint-Siège a été affecté par l'affaire des fuites de documents confidentiels de Benoît XVI appelée "Vatileaks". Un rapport de 300 pages rédigé par trois cardinaux a été transmis au nouveau pape.

Mais c'est aussi une avalanche de révélations, fondées ou non, concernant des SCANDALES SEXUELS ET FINANCIERS qui a déferlé sur l'Eglise.

Ce sont surtout celles sur les CRIMES DANS LE PASSÉ DE MILLIERS DE PRÊTRES PÉDOPHILES qui ont frappé l'Eglise.

Le fait que la collégialité, prévue par le Concile Vatican II (1962/65) soit restée largement lettre morte sous Benoît XVI -qui réunissait rarement ses "ministres" et de manière très formelle- avait été très souvent déploré.

FRANÇOIS A COMMENCÉ À RECEVOIR CES "MINISTRES" DONT IL A PROLONGÉ PROVISOIREMENT LE MANDAT APRÈS SON ÉLECTION. ET IL A REMERCIÉ CHALEUREUSEMENT VENDREDI LA SECRÉTAIRERIE D'ETAT, GOUVERNEMENT DE LA CURIE, pour son travail du dernier mois.

Sa seule nomination significative a été celle du ministre général des franciscains, l'Espagnol José Rodriguez Carballo, en tant que numéro deux de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée (chargée des religieux et des religieuses). Un choix d'ouverture dans un "ministère" clé devant affronter la CONTESTATION, PAR EXEMPLE PARMI LES RELIGIEUSES AMÉRICAINES.

MAIS LE PAPE N'A PAS ENCORE NOMMÉ UN SECRÉTAIRE D'ETAT QUI REMPLACERAIT LE CARDINAL ITALIEN TARCISIO BERTONE, 78 ANS, CONTESTÉ POUR SA GESTION JUGÉE MALADROITE, ET SON ABSENCE D'EXPÉRIENCE DIPLOMATIQUE.

Selon les vaticanistes, le "Premier ministre" pourrait être un nonce italien, dans la mesure où les Italiens dominent encore le corps diplomatique et la Curie.

LE PAPE N'A PAS ENCORE PARLÉ DE RÉFORMES CONCERNANT LA BANQUE DU VATICAN IOR ET LE RÔLE DES LAÏCS OU DES FEMMES.

SELON UN ÉVÊQUE PARLANT SOUS LE COUVERT DE L'ANONYMAT, LE STYLE ET LES ORIENTATIONS DE FRANÇOIS SUSCITENT DES IRRITATIONS, DES INQUIÉTUDES ET DES DOUTES AU VATICAN.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 21:30 (2013)    Sujet du message: PRESBYTERIAN CHURCH USES ISLAMISTS FOR INTERFAITH STUDY Répondre en citant



PRESBYTERIAN CHURCH USES ISLAMISTS FOR INTERFAITH STUDY

Posted on April 14, 2013 by creeping

via Presbyterian Church Uses Islamists for Interfaith Study

The Presbyterian Church (USA) is updating its 2010 study, ““Toward an Understanding of Christian-Muslim Relations,” which was prompted by “alarming anti-Muslim statements and actions.” The 2-million member church partnered with Islamist groups for the project and its website promotes U.S. Muslim Brotherhood entities as interfaith partners.

The listed advisors for the study include Naeem Baig, president of the Islamic Circle of North America (ICNA) and Farhanahz Eliz of the All Dulles Area Muslim Society (ADAMS) Center, a mosque led by the president of the Islamic Society of North America (ISNA). A 1991 U.S. Muslim Brotherhood memo lists ISNA and ICNA among “our organizations and the organizations of our friends.” ISNA was labeled by the government as an unindicted co-conspirator in the Holy Land Foundation trial and U.S. Muslim Brotherhood entity.

Another advisor was Ghulam Haider Aasi of American Islamic College. The chairman of the board of trustees is Dr. Ekmeleddin Ihsanoglu, the Secretary-General of the Organization of Islamic Cooperation. Its advisory board includes Ahmed Rehab of the Chicago chapter of the Council on American-Islamic Relations and Kifah Mustapha of the Mosque Foundation. CAIR and Mustapha are also unindicted co-conspirators that were listed as part of the U.S. Muslim Brotherhood’s Palestine Committee. The president of the Mosque Foundation, Oussama Jamal, is also on the advisory board.

The study’s bibliography cites Tariq Ramadan, the grandson of the Muslim Brotherhood’s creator; Dr. John Esposito, one of the top allies of the U.S. Muslim Brotherhood network and Ingrid Mattson, former ISNA president, described by the authors as an “excellent and readable scholar.” She is also on the International Institute of Islamic Thought’s Council of Scholars, another group mentioned in the 1991 memo.

The Presbyterian Mission Agency’s “interfaith links of interest” include CAIR, ICNA, ISNA and the Muslim Public Affairs Council (MPAC), a group founded by Muslim Brotherhood ideologues that has opposed the designations of Hamas and Hezbollah as Foreign Terrorist Organizations.

Read it all at FrontPage Magazine. Mauro has focused two recent articles on Presbyterian’s however there’s plenty of dhimmi going around as Catholics, Jews, and evangelical Christians all partner with and pander to Islam.

http://creepingsharia.wordpress.com/2013/04/14/presbyterian-church-uses-isl…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 20:01 (2013)    Sujet du message: LE PAPE CRIMINEL FRANCOIS Ier ET SES VUES MACHISTES ET RIGORISTES SUR LES RELIGIEUSES AMERICAINES ! Répondre en citant

LE PAPE CRIMINEL FRANCOIS Ier ET SES VUES MACHISTES ET RIGORISTES SUR LES RELIGIEUSES AMERICAINES !



Chers amis,

Décidément, on dirait bien que le nouveau pape ne va pas se faire beaucoup d’ami(e)s…

FRANÇOIS IER VIENT DE CONFIRMER UN RAPPORT PUTRIDE DÉJÀ RÉDIGÉ SOUS L’EX-PAPE BENOÎT XVI. CE RAPPORT JUGE QUE LES RELIGIEUSES AMÉRICAINES SONT « TROP FÉMINISTES ET RADICALES ». PAR CONSÉQUENT, UNE « REMISE AU PAS » (SIC) DE CES RELIGIEUSES, AINSI QUE LEUR OBÉISSANCE AVEUGLE AUX ÉVÊQUES ET ARCHEVÊQUES, SONT LES SEULES MESURES QUI ONT ÉTÉ PRÉVUES EN GUISE DE « RÉFORME » !

Sans doute François Ier cherche-t-il à créer un schisme avec les religieuses en question… Son Eglise n’est sans doute pas suffisamment déchirée à son goût ? Peut-être faut-il encore y semer davantage la zizanie ?

L’ATTITUDE ARCHAÏQUE, DÉDAIGNEUSE ET SOUVENT MISOGYNE QUE LE VATICAN A TOUJOURS EU VIS-À-VIS DES RELIGIEUSES ET DES FEMMES EN GÉNÉRAL, VA SANS DOUTE SE HEURTER À UN MUR. IL FAUT DIRE QU’UNE TELLE ATTITUDE N’ÉTONNE PLUS GUÈRE, LORSQU’ON SAIT QUE LA PLUPART DES PRÊTRES ROMAINS DU VATICAN SONT HOMOSEXUELS (lire à ce sujet le livre « Sexe au Vatican », de Carmelo Abbate) !

Rappelons enfin qu’il existe à Rome des religieuses africaines qui sont contraintes à la prostitution afin d’arrondir leurs maigres fins de mois… Il semblerait que le si « brave » pape François Ier ne soit pas pressé de trouver une solution favorable pour ces nonnes-là.

La décadence de l’Eglise catholique romaine se poursuit donc tambour battant. Où va-t-elle s’arrêter ?

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION ET BON SCHISME… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.



Voici à peu de choses près comment la hiérarchie du Vatican considère ses nonnes…

Source :
http://yahoo.skynet.be/actualites/monde/article/968028/le-pape-francois-confirme-un-rapport-critique-sur-les-religieuses-americaines

Lundi 15 avril 2013

LE PAPE FRANÇOIS CONFIRME UN RAPPORT CRITIQUE SUR LES RELIGIEUSES AMÉRICAINES



(Belga) Le pape François a avalisé lundi un rapport critique rédigé sous Benoît XVI SUR LES RELIGIEUSES AMÉRICAINES JUGÉES TROP FÉMINISTES ET RADICALES PAR LE VATICAN, QUI LEUR DEMANDE DE "COOPÉRER" PLEINEMENT AVEC LES ÉVÊQUES AMÉRICAINS.

Le président de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), l'archevêque allemand Gerhard Ludwig Müller, a rencontré au Vatican les responsables de la Conférence de direction des femmes religieuses (LCWR), qui représente 57.000 religieuses, soit 80% des religieuses américaines.

Mgr Müller leur a dit avoir "discuté récemment" avec François de "l'évaluation doctrinale" effectuée par L'ARCHEVÊQUE DE SEATTLE (NORD-OUEST), MGR PETER SARTAIN. CELUI-CI S'ÉTAIT VU CONFIER UNE MISSION DE REMISE AU PAS DE LA LCWR, qui avait reçu le soutien du pape Benoît XVI à la mi-janvier 2011.

L'INITIATIVE AVAIT FAIT GRINCER DES DENTS LES RELIGIEUSES ET PROVOQUÉ UN MOUVEMENT DE SOLIDARITÉ EN LEUR FAVEUR.

Le pape "a réaffirmé les conclusions de l'évaluation et le PROGRAMME DE RÉFORME" PRÉVU POUR LA LCWR, a ajouté l'archevêque. Dans le communiqué publié lundi, Mgr Müller salue tout d'abord le dévouement des religieuses dans les hôpitaux, écoles et institutions caritatives. Un engagement social incontesté que le Vatican n'a jamais critiqué.

Mais, poursuit-il, "une conférence de supérieures religieuses comme le LCWR existe pour promouvoir des efforts communs parmi ses institutions, ainsi que la coopération avec la conférence des évêques et avec chacun des évêques".

"POUR CETTE RAISON, DE TELLES CONFÉRENCES SONT CONSTITUÉES PAR LE SAINT-SIÈGE ET RESTENT SOUS SA DIRECTION", a clarifié le préfet de la CDF, dans un clair appel à l'obéissance. (Belga)


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 23:20 (2013)    Sujet du message: SEN. CRUZ: OBAMA WANTS POWER TO CHOOSE MINISTERS AT CHURCHES Répondre en citant

SEN. CRUZ: OBAMA WANTS POWER TO CHOOSE MINISTERS AT CHURCHES

by
Bryan Preston
Bio
April 10, 2013 - 9:02 am

Barack Obama claims not to be a dictator, but his government did try to seize a power worthy of King Henry VIII. Texas Sen. Ted Cruz is keeping tabs on what the Obama government is up to. He released a report this week detailing its attempts to abuse and expand its power.

Citation:
Cruz points to Obama’s own Supreme Court appointees, Elena Kagan and Sonia Sotomayor, to make his case: “When President Obama’s own Supreme Court nominees join their colleagues in unanimously rejecting the Administration’s call for broader federal power six times in just over one year, the inescapable conclusion is that the Obama Administration’s view of federal power knows virtually no bounds,” the senator’s report said.

The Obama administration’s over-reaching includes attempts to electronically track Americans without cause and deny churches the right to choose their own ministers.

In one case, Hosanna-Tabor Evangelical Lutheran Church & School v. EEOC, the Justice Department argued it “had the right to oversee a church’s choosing of ministers,” which even Supreme Court Justice Elena Kagan called “amazing.”

Cruz highlights one exchange between Kagan and Leondra Kruger, a DOJ lawyer, in which Kagan asked, “Do you believe, Ms. Kruger, that a church has a right that’s grounded in the Free Exercise Clause and/or the Establishment Clause to institutional autonomy with respect to its employees?”

“We don’t see that line of church autonomy principles in the Religious Clause jurisprudence as such,” Kruger said.

Kagan, who served as Solicitor General under Obama, said it was “amazing” that DOJ believed that “neither the Free Exercise Clause nor the Establishment Clause has anything to say about a church’s relationship with its own employees.”

The court went on to unanimously reject the DOJ’s claim, saying, “We cannot accept the remarkable view that the Religion Clauses have nothing to say about a religious organization’s freedom to select its own ministers.”




It is astonishing that any American administration would attempt to seize such power.

This is a power mad, intolerant, secretive administration — among the worst in American history on established civil rights.

For his good work opposing these and other radical Obama policies, Sen. Cruz can expect to experience racist attacks like the one that a Democrat operative in Texas launched at him on Twitter Tuesday.

http://pjmedia.com/tatler/2013/04/10/sen-cruz-obama-wants-power-to-choose-m…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Avr - 00:04 (2013)    Sujet du message: « OÙ IL Y A LA CALOMNIE, IL Y A SATAN » Répondre en citant

« OÙ IL Y A LA CALOMNIE, IL Y A SATAN »-----

Hitler, se disait ouvertement catholique et n'hésitait pas à reconnaître ce qu'il devait à l'église catholique, et tout particulièrement à l'ordre des jésuites. Ecoutons ce témoignage d'un ancien chef nazi: "J'ai surtout appris de l'Ordre des Jésuites, m'a dit Hitler... Jusqu'à présent, il n'y a jamais rien eu de plus grandiose sur la terre que l'organisation hiérarchique de l'Eglise catholique. J'ai transporté directement une bonne part de cette organisation dans mon propre parti .... Je vais vous livrer un secret. Je fonde un Ordre ... Dans mes "Burgs" de l'Ordre, nous ferons croître une jeunesse devant laquelle le monde tremblera... Hitler s'arrêta et déclara qu'il ne pouvait en dire davantage..."

Hermann Rauschning, ancien chef national-socialiste du Gouvernement de Dantzig, « Hitler m'a dit » (Ed. Coopération, Paris 1939, pp. 266, 267, 273 ss.).


La suite : http://esaie.free.fr/chretiens1/hitler.htm  

-----
Homélie du pape François
Rome, 15 avril 2013 (Zenit.org) Anne Kurian

Pour le pape François, « le temps des martyrs n’est pas terminé » : c’est ce qu’il a déclaré ce 15 avril 2013, évoquant les chrétiens persécutés « en haine de la foi » : « aujourd’hui encore nous pouvons dire, en vérité, que l’Eglise a plus de martyrs qu’au temps des premiers siècles ». Eoquant les faux témoignages, le pape a insisté: « où il y a la calomnie, il y a Satan ».



Le pape a célébré sa messe quotidienne dans la chapelle de la maison Sainte-Marthe, à 7h, en présence des employés des services téléphoniques et Internet du gouvernorat de l’Etat de la cité du Vatican. L'Osservatore Romano rapporte des extraits de son homélie.

Hier, lors du Regina Coeli place Saint-Pierre, puis l’après-midi au cours de la messe à Saint-Paul-hors-les-Murs, le pape a déjà invité à prier pour les chrétiens persécutés, qui sont « tant et tant, dans tant de pays ».

A nouveau ce matin, sa pensée s’est tournée vers eux, en méditant sur la figure du diacre Etienne, dans la première lecture, le « premier d’une longue série de témoins sur le chemin de l’Eglise, non seulement par le passé, mais aussi aujourd’hui ».

Ce sont nos frères et sœurs qui souffrent

« Le temps des martyrs n’est pas fini : aujourd’hui encore nous pouvons dire, en vérité, que l’Eglise a plus de martyrs qu’au temps des premiers siècles », a-t-il affirmé.

Le pape a rendu hommage à « tant d’hommes et de femmes qui sont calomniés, qui sont persécutés, qui sont tués en haine de Jésus, en haine de la foi ». Certains sont tués parce qu’ils « enseignent le catéchisme », d’autres parce qu’ils « portent une croix ».

« Ce sont nos frères et soeurs qui souffrent aujourd’hui, en ce temps de martyrs. Nous devons penser à cela », a-t-il ajouté.

Une prière à Marie pour ce temps de martyrs

Mais le pape garde l’espérance : en ce sens, il a invité à méditer sur une icône médiévale de la Vierge, qui « couvre de son manteau le peuple de Dieu » : « en ces temps de turbulence spirituelle, le lieu le plus sûr est sous le manteau de la Vierge », a-t-il expliqué.

« Elle est la mère qui prend soin de l’Eglise. Et en ces temps de martyrs, elle est un peu la protagoniste de la protection : elle est la maman », a-t-il ajouté.

C'est pourquoi il a encouragé à redire la prière « Sous l’abri de ta miséricorde » (Sub Tuum Praesidium).

C’est le démon qui sème la haine

Pour le pape, « c’est le démon qui sème la haine en ceux qui accomplissent les persécutions ».

Et, a-t-il fait observer, comme pour Etienne dans les Actes des Apôtres, c’est la calomnie qui est utilisée pour faire du mal : quand on ne peut obtenir quelque chose « par une voie juste, une voie sainte », on utilise la calomnie, qui « détruit ».

Le pape a insisté sur la gravité de la calomnie : « nous sommes tous pécheurs, tous. Nous avons péché. Mais la calomnie est autre chose ».

C’est certes un péché, mais c’est aussi quelque chose de plus car elle « veut détruire l’œuvre de Dieu et elle naît de la haine. Et celui qui sème la haine est Satan » : « où il y a la calomnie, il y a Satan », a insisté le pape.

Il a estimé que le Psaume 118 illustre l’état d’âme du juste calomnié : « Lorsque des grands accusent ton serviteur, je médite sur tes ordres. Je trouve mon plaisir en tes exigences ».

(15 avril 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/ou-il-y-a-la-calomnie-il-y-a-satan?utm_campaign=francaishtml&utm_medium=email&utm_source=dispatch


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Avr - 18:46 (2013)    Sujet du message: MYSTERY VATICAN AND THE SECRET OF ST. FRANCIS REVEALED Répondre en citant

MYSTERY VATICAN AND THE SECRET OF ST. FRANCIS REVEALED



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=apkRc9hqwb0


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Avr - 18:57 (2013)    Sujet du message: NEW POPE VIEWED AS PRO-UNITY, PRO-RENEWAL OF THE HOLY SPIRIT Répondre en citant




NEW POPE VIEWED AS PRO-UNITY, PRO-RENEWAL OF THE HOLY SPIRIT

Over the past decade the Rt. Rev. Tony Palmer, a former director of Kenneth Copeland Ministries’ South African office and co-founder of The Ark Community, an international and interdenominational community of Christians based in the United Kingdom, has been extensively involved with the Catholic Charismatic Renewal (CCR).

In 2003, Palmer was invited by the Catholic Church to move to Europe and minister to Catholics within the CCR worldwide, as a non-Roman Catholic minister. As a result of this calling, Palmer has traveled to many countries around the world and participated in numerous meetings with leaders within the charismatic renewal.

It was during a mission to Argentina five years ago that Palmer met and soon became close friends with Argentine Cardinal Jorge Mario Bergoglio.

“We had called on him to ask permission to minister in churches within his diocese for renewal,” Palmer recalled recently of that first meeting. “Immediately, Cardinal Bergoglio shared his heart and appreciation for what we were doing, and fully embraced us and the work of the Holy Spirit in and through us—not only to Catholic people, but to all Christian denominations.”

On March 13, Cardinal Bergoglio became the first non-European pope in more than 1,000 years when he was elected to replace the outgoing Pope Benedict XVI, who abdicated on February 28. The 76-year-old Bergoglio, who has now taken on the name Pope Francis, after the humble Catholic friar St. Francis of Assisi, will be installed at the Vatican on March 19.

“It is quite surreal for me to see my friend, spiritual father and prayer partner as the Pope,” Palmer said this past weekend while on a ministry trip to Italy. “We have a good pope who is pro-unity and pro-renewal of the Holy Spirit. He believes that all Christians are one!”

Like the leader whose name he chose to draw from, Pope Francis is himself considered humble and is described as a conservative with “great compassion.”

In a speech he delivered to his cardinals two days after being elected, Pope Francis showed signs of his humility, compassion and his reverence of the Holy Spirit when he told them: “Someone said to me: the Cardinals are the priests of the Holy Father. That community, that friendship, that closeness will do us all good. And our acquaintance and mutual openness have helped us to be docile to the action of the Holy Spirit. He, the Paraclete, is the ultimate source of every initiative and manifestation of faith….The Paraclete creates all the differences among the Churches, almost as if He were an Apostle of Babel. But on the other hand, it is He who creates unity from these differences, not in ‘equality,’ but in harmony….The Paraclete, who gives different charisms to each of us, unites us in this community of the Church, that worships the Father, the Son, and Him, the Holy Spirit.”

From the inception of The Ark Community, KCM has maintained a strong partnership with Palmer through prayer and by supporting his mission work. It was through Palmer’s assistance that Kenneth and Gloria Copeland were able to minister to the Roman Catholic Church in Italy for the first time ever in 2006. They have since returned there to minister.

In light of the historic change taking place in the Catholic Church, we asked Palmer for his insight into the election of the new Pope, and what affect he feels this might have on the Body of Christ overall. Here is some of what he had to say:

BVOV: How do you believe this election will affect the Church, the Body of believers?

PALMER: It will greatly influence what’s already happening. Things began to change between 1962 and 1965, when Pope John XXIII opened up the Second Vatican Council by invoking the Holy Spirit and asking God for a “new Pentecost.” He asked that God would: “Renew Your wonders in our time….” God answered, and in 1967 a small group of faithful Catholics met in Pittsburgh, Pa., and called upon their Pentecostal friends to lay hands on them so they (as Roman Catholics) may receive the Baptism of the Holy Spirit. Pope John Paul II watched as this small group grew into a “movement” and expanded across the Atlantic and into many other countries. In 46 years, this group of Catholics has grown to over 180 million spirit-filled, born-again, faithful Catholic Christians. Pope Benedict XVI followed in Pope John Paul’s footsteps and publicly supported and encouraged those involved in the Catholic Charismatic Renewal. Now, as evidenced by the choice of his name, Pope Francis wants to honor Saint Francis of Assisi, who was a Charismatic Catholic who founded an order of devout Christians professing to live the Gospel and nothing else! Pope Francis is openly committing himself and the Church to emulate the spirituality of Saint Francis and his followers, which is to follow Jesus wholeheartedly and establish the Kingdom of God through living the Franciscan motto, which Saint Francis is famous for saying: “Preach the Gospel at all times and when necessary, use words.” This is the central passion that drives Pope Francis. He always tells me that we all need to live like Jesus. It’s all about Jesus! Pope Francis is openly supportive of the work of the Holy Spirit and the Charismatic renewal, and in his choosing of Saint Francis’ name, he promises to continue to support what the Holy Spirit has begun.

BVOV: What is uniquely different and meaningful about Pope Francis and his appointment?


PALMER: An important attribute that Pope Francis brings to the Papacy is his honest and sincere openness to the unity of all Christians. He is a man of God who understands the unity of the Church in its diversity. He constantly shows his public fraternal brotherhood toward all Christians. For example, when he was introduced during a large Christian meeting in Buenos Aires where over 5,000 evangelical protestant leaders were in attendance, Pope Francis (then Cardinal Bergoglio) knelt down in front of the evangelical pastors and asked them to lay hands on him and bless him! Every year, as Cardinal, he would join his evangelical brothers (pastors) for their annual weeklong retreat—not as a guest speaker to teach, but as one of them. During our times together, we have spoken about our shared pain of the division of Christians, and together we have shared both tears and prayers for her healing—the one Bride of Christ.

BVOV: Why should we, as believers, be excited?

PALMER: I believe there exists enough evidence to cause every open-minded and open-eyed Christian to rejoice in the fact that a good man has been chosen to be pope—the spokesperson for western Christianity. He is a man after Jesus’ heart and a man full of the Spirit of God—open and humble enough to forgive and embrace brothers and sisters from all Christian denominations, allowing and assisting wounds of division to be healed. The time of “spiritual apartheid” is coming to an end, and I believe Pope Francis will be one of the proponents of its demise. We have a worldwide charismatic movement of the renewal of the Holy Spirit within the Catholic Church, officially and publicly supported by the last three popes, as well as the current pope. We now live in a post-Protestant era with a pope who openly embraces his brothers and sisters of all Christian denominations to the point of publicly kneeling for the laying on of hands and prayer by evangelical leaders. God is continuing what He began when Pope John XXIII prayed for a “new Pentecost” back in 1962. He has heard the prayers and tasted the tears of the faithful who, over the years, have joined our Master and Captain in His High Priestly prayer in John 17:21: “Father make them one so that the world will believe that You sent Me.” Diversity is divine, but division is diabolic. It’s time to celebrate diversity in the bond of unity. We are one Bride, one Body in one Baptism.

http://shop.kcmcanada.ca/ebvov/new-pope-pro-unity.html 



Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 08:15 (2013)    Sujet du message: EXCLUSIF: LE PAPE FRANCOIS IER = UN TRAFIQUANT D'ARMES ! Répondre en citant




EXCLUSIF ! MAFIA DU VATICAN : LE PAPE FRANCOIS IER N’EST QU’UN VULGAIRE TRAFIQUANT D’ARMES ET UN CRIMINEL !






Chers amis,


A-hu-ris-sant !

L’article qui suit est d’une importance énorme, car il confirme et bétonne plusieurs choses importantes concernant la personnalité véritable du nouveau pape François Ier !

FIGUREZ-VOUS QUE CE SI « BRAVE » PAPE FRANÇOIS IER (qui, pour rappel, est déjà poursuivi pour crimes contre l’humanité et trafic d’enfants via un mandat d’arrêt international de la Cour de Justice Internationale de Droit Coutumier – cf. http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2013/03/mandat-darret-international-… ) N’EST RIEN DE PLUS QU’UN VULGAIRE CRIMINEL DE HAUT NIVEAU !

EN EFFET, LE PAPE FRANÇOIS IER (JORGE BERGOGLIO) A NON SEULEMENT ENVOYÉ DES PRÊTRES À LA TORTURE ET À LA MORT EN AIDANT LA DICTATURE ARGENTINE, COMME NOUS L’AVIONS DÉJÀ DOCUMENTÉ ET EXPLIQUÉ, MAIS IL A AUSSI DIRECTEMENT PARTICIPÉ À L’ACHAT, POUR LE DICTATEUR ARGENTIN, LE GÉNÉRAL VIDELA, D’AU MOINS 20 MISSILES EXOCET POUR UNE SOMME DE 200 MILLIONS DE DOLLARS !!!

TOUT CECI EST CONFIRMÉ PAR L’ARTICLE QUI SUIT, AINSI QUE PAR 2 LIVRES (voir ci-dessous)…

COMME RÉCOMPENSE, ON FIT RAPIDEMENT GRIMPER LES ÉCHELONS DE LA HIÉRARCHIE À BERGOGLIO, QUI DEVINT LE DIRIGEANT DE L’EGLISE CATHOLIQUE DE TOUTE L’ARGENTINE ! Ainsi, ce n’est pas sur base de sa piété, MAIS BIEN SUR BASE DE SA CRIMINALITÉ, que Bergoglio gravit les échelons de la hiérarchie catholique !!! Consternant…


PETITE PRÉCISION IMPORTANTE : LES MISSILES EXOCET ACHETÉS PAR L’ARGENTINE SERVIRENT L’ANNÉE D’APRÈS CONTRE LA FLOTTE BRITANNIQUE, DURANT LA GUERRE DES FALKLANDS !  

C’EST VIA UN ALLIÉ DE POIDS NOMMÉ ROBERTO CALVI - CALVI TRAVAILLAIT POUR BANCO AMBROSIANO ET L’IOR (LA BANQUE MAFIEUSE DU VATICAN)  - QUE JORGE BERGOGLIO A PU OBTENIR UNE PARTIE DE L’ARGENT QUI SERVIT À FINANCER L’ACHAT DE CES MISSILES !

Roberto Calvi faisait également partir de la mafieuse loge Propaganda Due, dite loge P2 (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Roberto_Calvi et http://fr.wikipedia.org/wiki/Loge_P2 )...

ON RETROUVA ROBERTO CALVI PENDU À… LONDRES, SOUS UN PONT : LE BLACKFRIARS BRIDGE (PONT DES FRÈRES NOIRS) ! LES BRITISH N’AVAIENT SANS DOUTE PAS TROP APPRÉCIÉ QUE CALVI AIT AIDÉ LA DICTATURE ARGENTINE À OBTENIR DES MISSILES QUI FURENT UTILISÉS CONTRE LA MARINE BRITANNIQUE…

BREF, NOUS VOICI AVEC UN TRAFIQUANT D’ARMES, UNE FRIPOUILLE COUPABLE DE CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ ET UN AMI DE LA DICTATURE ARGENTINE, POUR PAPE !

Bien entendu, ceci n’a absolument RIEN à voir avec les enseignements du Christ ou avec les préceptes de la Bible. Nous sommes à des années-lumière du « Aimez-vous les uns les autres », puisque nous trempons dans les magouilles, les crimes et les tueries permises par ces missiles Exocet…

L’article sidérant, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Le nouveau visage de l’Eglise catholique romaine possédée…



Source : http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2013/04/le-deces-de-margaret-thatche…


Lundi 15 avril 2013


Le décès de Margaret Thatcher et la démission attendue de la Reine sont reliés


Posté le 12 avril 2013 par itccs



LE PAPE FRANÇOIS EST ASSOCIÉ À L'ACQUISITION DE MISSILES EXOCET, SELON UNE SOURCE DU GOUVERNEMENT BRITANNIQUE



Bruxelles et Londres :


VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=9hLcjTjw4gw&feature=player_embedded


Tout ce qui se dissimule à Rome derrière le masque de la religion et du pouvoir se dévoile inexorablement. Et ce masque est tombé hier avec de NOUVELLES RÉVÉLATIONS SURPRENANTES IMPLIQUANT LE NOUVEAU PAPE FRANÇOIS, JORGE BERGOGLIO.

Une source fiable du Service Civil britannique qui a fourni dans le passé des fuites internes exactes à notre Tribunal a révélé ce qui suit à un membre de l'ITCCS de Londres :

EN SEPTEMBRE 1981, L'ACTUEL PAPE FRANÇOIS 1 AGISSAIT EN TANT QU'AGENT DE LA JUNTE MILITAIRE D'ARGENTINE POUR L'ACQUISITION DE MISSILES EXOCET QUI FURENT UTILISÉS L'ANNÉE SUIVANTE CONTRE LA FLOTTE DE LA MARINE ROYALE PENDANT LA GUERRE DES FALKLANDS.

PENDANT LES MOIS DE SEPTEMBRE ET OCTOBRE 1981, LE PAPE FRANÇOIS, ALORS PRÊTRE JORGE MARIO BERGOGLIO, SOLLICITA PAR LE BIAIS DE SON AMI ROBERTO CALVI, HAUT FONCTIONNAIRE À LA BANQUE DU VATICAN, DES FONDS QUI PERMETTRAIENT À LA JUNTE DE L'ARGENTINE D'ACHETER "AU MOINS VINGT" MISSILES EXOCET POUR UN MONTANT DE PLUS DE 200 MILLIONS DE DOLLARS, selon la source britannique.


La même source a déclaré le 9 avril 2013 à un membre de l'ITCCS de Londres,

"LA JUNTE SAVAIT QUE LES BRITANNIQUES S'OPPOSERAIENT À LA SAISIE DES MALVINES (MALOUINES), ELLE S'ARRANGEA DONC POUR QUE LEUR HOMME, LE PÈRE BERGOGLIO, OBTIENNE DES MISSILES, CAR IL ÉTAIT AMI AVEC ROBERTO CALVI. Margaret Thatcher était premier ministre en 1982, et elle savait, ainsi que Buckingham Palace que C'ÉTAIT BERGOGLIO QUI AVAIT ARRANGÉ LE FINANCEMENT DES MISSILES POUR LE GÉNÉRAL VIDELA. Mais ce même prêtre est devenu pape aujourd'hui et Thatcher est décédée soudainement et la Reine est en voie de démissionner en fonction de rumeurs d'assassinat après avoir déjà annulé son voyage du 6 mars à Rome quand il est devenu clair que Bergoglio deviendrait pape. Ce ne sont pas des coïncidences".

APRÈS AVOIR CONCLU AVEC SUCCÈS LE CONTRAT DES MISSILES EXOCET, UN PRÊTRE RELATIVEMENT INCONNU, JORGE BERGOGLIO, FUT RAPIDEMENT PROMU DANS LA HIÉRARCHIE CATHOLIQUE ARGENTINE. IL FUT REMERCIÉ EN DEVENANT LE DIRIGEANT DE TOUTE L'ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE D'ARGENTINE EN 1998.

LE 17 JUIN 1982 – JUSTE DEUX MOIS APRÈS LA DÉCLARATION DE GUERRE DES FALKLANDS – L'ASSOCIÉ DE BERGOGLIO À LA BANQUE DU VATICAN, ROBERTO CALVI (cf. http://www.onlinepublishingcompany.info/content/sitenewsreadmore/infobox/ne… ) FUT RETROUVÉ MORT, PENDU SOUS LE BLACKFRIAR BRIDGE À LONDRES. (http://www.nytimes.com/1982/07/28/world/italy-s-mysterious-deepening-bank-scandal.html?pagewanted=all)

DEUX LIVRES ONT CONFIRMÉ LE LIEN ENTRE LA BANQUE DU VATICAN ET ROBERTO CALVI POUR L'AFFAIRE DE L'EXOCET DE L'ARGENTINE : In God's Name (Au nom de Dieu) par David Yallop, et The Entity : Five centuries of Secret Vatican Espionage (L'entité : cinq siècles d'espionnage secret au Vatican) par Eric Frattini.

Le pape jésuite François est-il relié aux morts de Roberto Calvi et de l'ancien premier ministre Margaret Thatcher et au plan d'assassinat de la Reine Elizabeth ? Ces preuves et les événements récents le suggèrent certainement.

Le 10 avril 2013, une demande d'enquête officielle sur ces faits et questions a été transmise par notre Tribunal au Bureau papal et au secrétariat d'état du Vatican. Notre demande n'a pas reçu réponse.

Publié par ITCCS France à 09:22


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 12:11 (2013)    Sujet du message: PREUVE ABSOLUE: LE VATICAN EST L'AMI DES DICTATURES ! Répondre en citant




VITAL ! EGLISE CATHOLIQUE DEMONIAQUE : CONFIRMATION CONCERNANT LA COLLABORATION ENTRE LE VATICAN ET LES DICTATURES !!!





Chers amis,


L’article qui suit nous signale sans le moindre doute que L’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE ET POSSÉDÉE N’A JAMAIS CESSÉ DE SOUTENIR SECRÈTEMENT LES DICTATURES DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE !

Alors que l’apathie coupable de Pie XII face au nazisme ne fait plus de doutes pour ceux qui se renseignent un minimum, la participation du Vatican aux régimes dictatoriaux sud-américains, elle, est nettement moins connue.

Fort heureusement, WIKILEAKS A FAIT SORTIR UNE QUANTITÉ INCROYABLE DE TÉLÉGRAMMES (CÂBLES) NOMMÉS LES « CÂBLES KISSINGER ».

CES TÉLÉGRAMMES DÉNONCENT NON SEULEMENT LES ACTIONS CRIMINELLES DES USA EN AMÉRIQUE DU SUD, MAIS AUSSI LA COLLABORATION DU VATICAN AUX RÉGIMES TOTALITAIRES DE FRANCO EN ESPAGNE, DE VIDELA EN ARGENTINE ETC.

EGALEMENT, ON Y APPREND LE RÔLE PERFIDE QUE LE VATICAN A JOUÉ DANS LA POLITIQUE SUD-AMÉRICAINE, ET SON IMPLICATION DANS DES COUPS D’ETAT !

LE PAPE NOUVELLEMENT ÉLU, FRANÇOIS IER, AURA BEAUCOUP DE MAL À FAIRE OUBLIER SES PROPRES CRIMES, MAIS AUSSI LA COMPLICITÉ DES COLLABOS DU VATICAN, GRANDS AMIS DES DICTATURES !


L’article, que je vous ai traduit en français, ci-dessous...  

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.






Source: http://www.wsws.org/en/articles/2013/04/15/vati-a15.html


DES CABLES DE WIKILEAKS CONFIRMENT LA COLLUSION ENTRE LE VATICAN ET LES DICTATEURS


Par Marc Wells
Le 15 avril 2013


LA SOCIETE DE JULIAN ASSANGE, WIKILEAKS, A PUBLIE UNE NOUVELLE ARCHIVE (cf. http://wikileaks.org/plusd/ ) de 1,3 million de câbles diplomatiques et de dossiers de renseignement lundi dernier englobant les années 1973 à 1976, et baptisée "LES CABLES KISSINGER".

La base de données comprend des DOCUMENTS REVELANT LES OPERATIONS BRUTALES MENEES PAR LES ÉTATS-UNIS  DANS LE MONDE ENTIER, à un moment où la classe ouvrière internationale était à l'offensive et où la bourgeoisie menait une contre-attaque impitoyable.

PARMI CES CABLES, UNE SERIE DE COMMUNICATIONS DIPLOMATIQUES EXPOSE LES RELATIONS ENTRE LE VATICAN ET UN CERTAIN NOMBRE DE REGIMES DICTATORIAUX, DEPUIS AUGUSTO PINOCHET AU CHILI JUSQU’A JORGE RAFAEL VIDELA EN ARGENTINE, EN PASSANT PAR L'ESPAGNE DE FRANCO.

Le 11 septembre 1973, un coup d'Etat soutenu par la CIA et mené par le général Pinochet renversa le gouvernement élu du président du Parti socialiste, Salvador Allende. Pendant la dictature de Pinochet, qui a duré 17 ans, des milliers de militants de gauche, d’étudiants, de syndicalistes et toute personne soupçonnée de s'opposer aux capitaux chiliens et internationaux, furent tués ou ont disparu par sous ce régime. Des centaines de milliers de personnes furent emprisonnées et torturées, ou envoyées en exil.

Les noms de ces opérations d'État criminelles, comme «Operation Condor » ou « The Caravan of Death » («La Caravane de la mort »), sont gravés à tout jamais dans la conscience des travailleurs chiliens. La « lutte contre le marxisme » par Pinochet reste l'un des développements les plus violents de l'histoire du 20e siècle.

L'objectif principal de cette lutte était de détruire la classe ouvrière et ses organisations, à la fois physiquement et via l'imposition de politiques économiques agressives de privatisation et de déréglementation. Celles-ci ont créé un modèle d'enrichissement par une petite oligarchie et pour les décennies suivantes.

De nombreux gouvernements rejoignirent cette « lutte », avec les Etats-Unis en tête du peloton. Le président Richard Nixon et son conseiller sur la Sécurité Nationale, Henry Kissinger, allouèrent 8 millions de dollars pour la campagne visant à déstabiliser Allende. Tout en conservant une apparence de réformes libérales et une politique plus détendue à l’égard de l'URSS initiée par Jean XXIII, LE VATICAN, DIRIGE PAR LE PAPE PAUL VI, APPORTA UN SOUTIEN AU DICTATEUR CHILIEN.

Dans un câble daté du 18 octobre 1973 (cf.  https://www.wikileaks.org/plusd/cables/1973ROME11385_b.html  ), L’ARCHEVEQUE GIOVANNI BENELLI, SECRETAIRE D'ETAT ADJOINT AU VATICAN A NIE LES CRIMES COMMIS PAR LA JUNTE DE PINOCHET, exprimant « sa profonde préoccupation ainsi que celle du pape concernant la fructueuse campagne internationale de gauche visant  à méconnaître complètement les réalités de la situation chilienne ».

Plus précisément, ce câble documente le point de vue de Benelli sur la «couverture exagérée des événements comme étant potentiellement le plus grand succès de la propagande communiste, et le fait souligné que même les cercles modérés et conservateurs semblent tout à fait disposés à croire les mensonges les plus grossiers concernant les excès de la junte chilienne ».

Sa source d'information était le cardinal Raúl Silva, un farouche opposant du communisme. Selon le câble, « LE CARDINAL SILVA ET L’EPISCOPAT CHILIEN EN GENERAL ONT ASSURE LE PAPE PAUL QUE LE FAIT QUE LA JUNTE METTAIT TOUT EN ŒUVRE POUR REVENIR A LA NORMALE, AINSI QUE LES HISTOIRES FAISANT ETAT DE REPRESAILLES BRUTALES, LE TOUT DANS UN SECRET MEDIATIQUE INTERNATIONAL, N’ETAIENT PAS FONDEES ».

Le rôle joué par des personnalités comme Silva ou Paul VI lui-même – qualifiés de «progressistes» à l'époque -, émerge très clairement dans ces documents. Benelli déclare que « la validité et la sincérité du cardinal Silva ne peuvent être contestées, puisque Silva est connu internationalement comme l'un des leaders progressistes de l’Église QUI, PAR AILLEURS, A DONNE UN APPUI TACITE AU PRESIDENT ALLENDE ».

CET ELEMENT DE PREUVE NE MONTRE PAS SEULEMENT LA NEGATION DES CRIMES DE PINOCHET PAR LE VATICAN ET L'EGLISE CHILIENNE : IL REVELE LA FAILLITE DU GOUVERNEMENT D'ALLENDE, QUI SE BASAIT SUR DES RELATIONS AVEC DES COUCHES DE L'EGLISE QUI Y ETAIENT COMPLETEMENT HOSTILES.

En fait, l’archevêque déclare que «les forces de gauche ont considérablement réduit les pertes en convaincant le monde que la chute d’Allende était due exclusivement à des forces fascistes et externes plutôt qu'à des lacunes des propres politiques d’Allende, comme c'était le cas ».

S'il y a une vérité objective dans la déclaration de Benelli, c'est le fait que Pinochet, qui avait été nommé par Allende en tant que chef des forces armées, avait profité de la situation politique créée par le retrait d'Allende des réformes qu'il avait promises. Allende était lui-même un politicien capitaliste, promouvant une «voie chilienne vers le socialisme», mais fondamentalement déterminé à démobiliser la classe ouvrière. Ceci préparait le terrain pour une reprise militaire de droite.

En novembre 1973, au lendemain du coup d'Etat de Pinochet, un autre télégramme documente les négociations pour le renouvellement et la révision du Concordat, signé à l’origine en 1953, entre le Vatican et le régime fasciste de Franco en Espagne, (CONCORDAT) QUI REJETAIT EFFECTIVEMENT LE PRINCIPE DE LA SEPARATION ENTRE L'ETAT ET L'EGLISE.

L’archevêque Agostino Casaroli – le Secrétaire des Affaires Publiques du Vatican à l'époque et une autre figure «réformiste de la Ostpolitik » qui avait développé de nouvelles relations avec les pays d'Europe de l’Est pour tenter d'accroître l'influence de l'Église dans les pays gouverné par les staliniens -rencontra des responsables espagnols. Il fut convenu qu’il fallait conserver un profil bas.

Il y avait plusieurs raisons à ceci : tout d'abord, les événements au Chili avaient créé une énorme opposition entre les travailleurs et les étudiants, et L'ÉGLISE RISQUAIT D'ETRE EXPOSEE PUBLIQUEMENT COMME UNE ALLIEE DES REGIMES DICTATORIAUX. Deuxièmement, il y avait des désaccords à l'intérieur du Vatican lui-concernant la façon de gérer au mieux L'IMAGE du Vatican, et de le distancier des dictateurs fascistes.

Un télégramme daté du 7 novembre 1973 indique qu’une «divergence de points de  vue entre le Vatican et l'épiscopat espagnol réside dans la question fondamentale de savoir si un nouveau concordat devrait être négocié ». Le dossier montre que L'EPISCOPAT ETAIT « PRET A DES ACCORDS PARTIELS OU A DES REVISIONS DU CONCORDAT DE 1953, CAR ILS CROYAIENT QU’UN NOUVEAU CONCORDAT POURRAIT ASSOCIER A NOUVEAU L'EGLISE AU REGIME », alors qu'ils « essaient de dissocier l'Église du gouvernement espagnol aux yeux du public espagnol ».

Alors que les couches de la hiérarchie ecclésiastique craignaient qu’après la mort de Franco, les termes de négociation seraient moins favorables, et qu’elle poussait pour une nouvelle donne, la section « libérale » et  « progressiste » du Vatican cherchait à «maintenir son image libérale si seuls les accords partiels sur les points de friction les plus vitaux» étaient renégociés.

Contrairement à la demande de Casaroli de garder  cette visite secrète, le régime de Franco «  a promu une importante couverture médiatique et télévisée de cette visite », provoquant une réaction du Vatican. Selon la publication italienne « l'Espresso », Casaroli avait protesté auprès d'un ministre espagnol pour « la violation offensante des assurances reçues de la part du gouvernement espagnol de faire profil bas ».

Quelques années plus tard, le 24 mars 1976, le commandant argentin Jorge Rafael Videla dirigeait le coup d'Etat qui renversa la présidente Isabel Perón, épouse de l'ancien président Juan Perón. Videla dirigea un état policier brutal, adoptant des politiques économiques de marché libre semblables à celles de Pinochet. Son régime, tristement associé à la «sale guerre» et à «l’Opération Condor», est devenu synonyme de disparitions, de meurtres et de tortures.

LE PROCHE COMPLICE DE VIDELA DANS LE COUP D'ETAT ET LA DICTATURE MILITAIRE QUI S’ENSUIVIT FUT L’AMIRAL DE LA MARINE, EMILIO MASSERA. DE NOUVEAUX CABLES MONTRENT LES LIENS ETROITS ENTRE MASSERA ET PIO LAGHI, LE NONCE APOSTOLIQUE (DIPLOMATE DU SAINT-SIEGE) EN ARGENTINE.

Un télégramme daté du 7 novembre 1975 (cf. https://www.wikileaks.org/plusd/cables/1975BUENOS07376_b.html ) révèle que Laghi  « avait parlé avec l'amiral Massera, en début de journée le 5 novembre, sur le même sujet [le président Perón], et récemment avec de nombreux autres participants. L’analyse du Nonce [Laghi] était que Mme Peron devait partir dès que possible soit via un congé, une démission OU UN GOLPE », C'EST-A-DIRE, VIA UN UN COUP D'ETAT.

En plus d'être un ami proche de Massera, Laghi était très respecté dans les milieux militaires et diplomatiques. Comme le même câble le confirme: «Le Nonce est bien connecté et est un observateur avisé. Sa conclusion générale fut qu'elle était terminée. Seule la forme du départ demeurait en question. Toutefois, a-t-il commenté, cela pourrait prendre plus longtemps que prévu, et être un processus douloureux ».

En fin de compte, la véritable douleur fut vécue par des dizaines de milliers de travailleurs, d'étudiants et de militants politiques, étiquetés comme étant des « terroristes », qui combattirent en réalité en opposition au terrorisme d'Etat qui caractérisait le régime de Videla, mais qui furent tués ou torturés, emprisonnés et qui ont disparu.

Pour le gouvernement américain, Pio Laghi était bien plus qu'une entité connue. Dans un câble daté du 14 mai 1974 (cf. https://www.wikileaks.org/plusd/cables/1974ROME06625_b.html ), Laghi est décrit comme "très instruit, chic, parle très bien l’anglais, et est bien disposé à l'égard des Etats-Unis."

CES REVELATIONS FONT LA LUMIERE SUR LA RECENTE INSTALLATION DU NOUVEAU PAPE FRANÇOIS, L'ANCIEN ARCHEVEQUE DE BUENOS AIRES, EN ARGENTINE. LE NOUVEAU PONTIFE EST PROFONDEMENT IMPLIQUE DANS LA "SALE GUERRE" MENEE PAR LA JUNTE MILITAIRE ARGENTINE (voir l’article “The ‘Dirty War’ Pope” – « Le Pape de la  ‘guerre sale’ » : https://www.wsws.org/en/articles/2013/03/16/pers-m16.html ).


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 22:46 (2013)    Sujet du message: VA. SUPREME COURT RULES AGAINST DEPARTING CONGREGATION IN PROPERTY DISPUTE Répondre en citant

VA. SUPREME COURT RULES AGAINST DEPARTING CONGREGATION IN PROPERTY DISPUTE

By Michael Gryboski , Christian Post Reporter

April 19, 2013|3:40 pm
 

(Photo: Matt Rhodes/The Falls Church Episcopal)
  • The historic sanctuary of The Falls Church. A continuing congregation of The Episcopal Church worships on Easter Sunday, 2012.

 The Virginia Supreme Court has ruled in favor of The Episcopal Church against a congregation that voted to leave the denomination over its liberal theological views. 

In a decision issued Thursday, the Court decided that The Episcopal Diocese of Virginia owned the property of the Falls Church, rather than the approximately 3,000-strong departing Falls Church Anglican congregation.

In the majority opinion written by Justice Cleo E. Powell, the Court stated that while the property belongs to The Episcopal Church and its Diocese, ownership of the funds tied to the property is still undecided.

George Ward, Senior Warden for Falls Church Anglican and spokesman for the congregation, told The Christian Post that the decision was "not the one we had hoped for, but we praise and thank God for his faithfulness to us."

"Our faith and our future do not depend on court decisions. It is difficult to face the prospect of losing things that are precious to us, but ultimately we do not place our hope in land, buildings, or money," said Ward.

"We have followed the course that we prayerfully believed was right. We are grateful that we live in a country in which recourse to the courts has been open to us. And it is a privilege to count this cost to be obedient to Christ."

Ward also told CP that the Falls Church Anglican's vestry would soon be meeting and would discuss whether or not to appeal the decision.

Established in the 18th century with George Washington serving at one point as a vestryman, the Falls Church was one of eleven Episcopal congregations in Virginia who voted to leave The Episcopal Church in 2006 and 2007 over the national denomination's increasing acceptance of homosexuality.

After their decision to leave was made, The Episcopal Church sued the congregations over their property, which they argued belonged to the denomination. Due to certain technicalities, four of the congregations were dropped from the suit.

While Fairfax County Circuit Court Judge Randy Bellows initially ruled in favor of the departing churches in 2008, his decision was overturned by the Virginia Supreme Court. In January 2012, Bellows would rule against the departing congregations, including the Falls Church Anglican.

Last October, the Virginia Supreme Court agreed to hear an appeal from the Falls Church over both its extensive property and the church funds, the latter of which Falls Church Anglican argued belonged to them as they had not been designated to go to either the Diocese or TEC.

Jeff Walton, Anglican program director at the Institute on Religion & Democracy, told The Christian Post that there were similar legal issues with departing Episcopal congregations across the nation.

"Of the seven congregations that had litigation brought against them by the Episcopal Diocese of Virginia, six entered into settlement agreements last year. The Falls Church (Anglican) is the sole parish currently in litigation with the diocese," said Walton.

"Nationwide, numerous parishes continue to be embroiled in lawsuits with the Episcopal Church, with litigation just beginning in the Episcopal Diocese of South Carolina. Unfortunately, lawsuits seem to be a defining part of this era in the Episcopal Church's collective life."

As the Falls Church Anglican worships at various spaces including a local high school, the smaller continuing congregation of the Falls Church Episcopal uses the disputed property.

The Rt. Rev. Shannon S. Johnston, bishop of the Virginia Diocese, said in a statement that he was grateful for the decision as it guaranteed that the loyal Episcopalians at Falls Church would be able to have a space to worship at.

"We are grateful that the Supreme Court of Virginia has once again affirmed the right of Episcopalians to worship in their spiritual home at The Falls Church Episcopal," said Johnston.

"This decision ensures that Episcopalians will have a home for years to come in Falls Church, and frees all of us, on both sides of this issue, to preach the Gospel and teach the faith unencumbered by this dispute."

http://www.christianpost.com/news/va-supreme-court-rules-against-departing-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 18:44 (2013)    Sujet du message: POPE'S PONTIFICATE TO BE CONSECRATED TO OUR LADY OF FATIMA ON MAY 13th Répondre en citant



POPE'S PONTIFICATE TO BE CONSECRATED TO OUR LADY OF FATIMA ON MAY 13th

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GygVIU2BxYo 

 
Queen of Heaven is a title given to the Blessed Virgin Mary by Christians mainly of the Roman Catholic Church, and also, to some extent, in Anglicanism and Eastern Orthodoxy, to whom the title is a (disputed) consequence of the First Council of Ephesus in the fifth century, in which the Virgin Mary was proclaimed "theotokos", a title rendered in Latin as Mater Dei, in English as "Mother of God".

The Catholic teaching on this subject is expressed in the papal encyclical Ad Caeli Reginam,[1] issued by Pope Pius XII. It states that Mary is called Queen of Heaven because her son, Jesus Christ, is the king of Israel and heavenly king of the universe. The Eastern Orthodox Churches do not share the Catholic dogma, but themselves have a rich liturgical history in honor of Mary.

The title Queen of Heaven has long been a Catholic tradition, included in prayers and devotional literature, and seen in Western art in the subject of the Coronation of the Virgin, from the High Middle Ages, long before it was given a formal definition status by the Church.

http://en.wikipedia.org/wiki/Queen_of_Heaven

And the beast which I saw was like unto a leopard, and his feet were as the feet of a bear, and his mouth as the mouth of a lion: and the dragon gave him his power, and his seat, and great authority.
Revelation 13:2


17 But we will certainly do whatsoever thing goeth forth out of our own mouth, to burn incense unto the QUEEN OF HEAVEN, and to pour out drink offerings unto her, as we have done, we, and our fathers, our kings, and our princes, in the cities of Judah, and in the streets of Jerusalem: for then had we plenty of victuals, and were well, and saw no evil.
18 But since we left off to burn incense to the queen of heaven, and to pour out drink offerings unto her, we have wanted all things, and have been consumed by the sword and by the famine.
19 And when we burned incense to the queen of heaven, and poured out drink offerings unto her, did we make her cakes to worship her, and pour out drink offerings unto her, without our men?
20 Then Jeremiah said unto all the people, to the men, and to the women, and to all the people which had given him that answer, saying,
21 The incense that ye burned in the cities of Judah, and in the streets of Jerusalem, ye, and your fathers, your kings, and your princes, and the people of the land, did not the Lord remember them, and came it not into his mind?
22 So that the Lord could no longer bear, because of the evil of your doings, and because of the abominations which ye have committed; therefore is your land a desolation, and an astonishment, and a curse, without an inhabitant, as at this day.
23 Because ye have burned incense, and because ye have sinned against the Lord, and have not obeyed the voice of the Lord, nor walked in his law, nor in his statutes, nor in his testimonies; therefore this evil is happened unto you, as at this day.
24 Moreover Jeremiah said unto all the people, and to all the women, Hear the word of the Lord, all Judah that are in the land of Egypt:
25 Thus saith the Lord of hosts, the God of Israel, saying; Ye and your wives have both spoken with your mouths, and fulfilled with your hand, saying, We will surely perform our vows that we have vowed, to burn incense to the QUEEN OF HEAVEN, and to pour out drink offerings unto her: ye will surely accomplish your vows, and surely perform your vows.
26 Therefore hear ye the word of the Lord, all Judah that dwell in the land of Egypt; Behold, I have sworn by my great name, saith the Lord, that my name shall no more be named in the mouth of any man of Judah in all the land of Egypt, saying, The Lord God liveth.
27 Behold, I will watch over them for evil, and not for good: and all the men of Judah that are in the land of Egypt shall be consumed by the sword and by the famine, until there be an end of them.
28 Yet a small number that escape the sword shall return out of the land of Egypt into the land of Judah, and all the remnant of Judah, that are gone into the land of Egypt to sojourn there, shall know whose words shall stand, mine, or their's.
29 And this shall be a sign unto you, saith the Lord, that I will punish you in this place, that ye may know that my words shall surely stand against you for evil:
30 Thus saith the Lord; Behold, I will give Pharaohhophra king of Egypt into the hand of his enemies, and into the hand of them that seek his life; as I gave Zedekiah king of Judah into the hand of Nebuchadrezzar king of Babylon, his enemy, and that sought his life.

Jeremiah 44:17-30



THE SATANIC GOSPEL BEHIND THE SCENE - THE BOOK OF LAW AND THE THELEMITES - NUIT (LUCIFER) AND THE QUEEN OF HEAVEN

 


























The Magick of Aleister Crowley
P. 27 to 39
ISBN 1-57863-299-4


Dernière édition par maria le Dim 1 Sep - 20:52 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 27 Avr - 02:00 (2013)    Sujet du message: LES CÂBLES DE WIKILEAKS CONFIRMENT LES COLLUSIONS ENTRE LE VATICAN ET DES DICTATEURS Répondre en citant

LES CÂBLES DE WIKILEAKS CONFIRMENT LES COLLUSIONS ENTRE LE VATICAN ET DES DICTATEURS



WikiLeaks, le site de publication de documents confidentiels fondé par Julian Assange, a publié lundi dernier une nouvelle archive de 1,3 millions de communications diplomatiques et de rapports des services de renseignement. Elle recouvre les années 1973 à 1976, et est nommée « The Kissinger Cables ».

Cette base de données comprend des documents révélant les opérations impitoyables menées par les États-Unis dans le monde entier, à une époque où la classe ouvrière internationale était à l'offensive et où la bourgeoisie menait une contre-attaque brutale.

Parmi ces câbles, une série de communications diplomatiques révèle la relation entre le Vatican et un certain nombre de régimes dictatoriaux, du Chili d'Augusto Pinochet à l'Argentine de Jorge Rafael Videla ou à l'Espagne de Francisco Franco.

Le 11 septembre 1973, un coup d'Etat soutenu par la CIA et mené par le général Pinochet fit tomber le gouvernement élu du président issu du Parti socialiste, Salvador Allende. Durant la dictature de Pinochet qui dura 17 ans, des milliers de militants de gauche, des étudiants, syndicalistes et toute personne suspectée de s'opposer au capital chilien ou international furent tués ou enlevés par le régime. Des centaines de milliers furent emprisonnés et torturés, ou envoyés en exil.

Les noms de ces opérations criminelles de l'État, comme « Opération Condor » ou « La caravane de la mort » sont inscrits pour toujours dans la conscience des travailleurs chiliens. La « lutte contre le marxisme » de Pinochet reste l'un des développements les plus violents de l'histoire du 20e siècle.

Le but principal d'une telle lutte était de détruire la classe ouvrière et ses organisations, à la fois physiquement et par l'imposition d'une politique économique agressive de privatisation et de dérégulation. Cela créa un modèle d'enrichissement par une petite oligarchie pour les décennies à venir.

De nombreux gouvernements se joignirent à cette « lutte », les États-Unis prenant la tête de la meute. Le président Richard Nixon et son conseiller à la Sécurité nationale Henry Kissinger allouèrent huit millions de dollars à la campagne visant à déstabiliser Allende. Tout en maintenant une apparence de réformes libérales et une politique plus détendue envers l'URSS, lancée par Jean XXIII, le Vatican, sous la direction du Pape Paul VI, accorda son soutien au dictateur chilien.

Dans un câble daté du 18 octobre 1973, l'Archevêque Giovanni Benelli, vice-ministre des affaires étrangères du Vatican, niait les crimes commis par la junte de Pinochet, exprimant « ses graves inquiétudes et celles du Pape au sujet de la campagne internationale réussie des gauchistes pour déformer complètement les réalités de la situation chilienne. »

Plus précisément, ce câble documente les conceptions de Benelli sur « la couverture exagérée des événements comme étant probablement le plus grand succès de la propagande communiste, et souligne le fait que même les cercles modérés et conservateurs semblent assez disposés à croire les mensonges les plus éhontés sur les excès de la junte chilienne. »

Sa source d'information était le Cardinal Raùl Silva, ardent opposant au communisme. D'après ce câble, « le Cardinal Silva et l'épiscopat Chilien en général ont rassuré le Pape Paul que la junte fait tout son possible pour revenir à la normale et que les histoires alléguant de représailles brutales dans les médias internationaux sont infondées. »

Le rôle joué par des figures comme Silva ou Paul VI lui-même - qui étaient présentés comme des « progressistes » à l'époque - émerge très clairement de ces documents. Benelli affirme que « la validité et la sincérité du Cardinal Silva ne peuvent être mis en cause puisque Silva est connu internationalement comme l'un des principaux progressistes de l'Église qui, de plus, a accordé son soutien tacite au président Allende. »

Cette preuve ne montre pas seulement la négation des crimes de Pinochet par le Vatican et l'Église chilienne : il révèle la faillite du gouvernement Allende, lequel s'appuyait sur des relations avec des couches de l'Église lui étant complètement hostiles.

En fait, l'archevêque affirme que, « les forces gauchistes ont largement réduit les pertes en convainquant le monde que la chute d'Allende est exclusivement due à des forces fascistes et extérieures, et non aux faiblesses de la politique d'Allende, comme c'est en réalité le cas. »

S'il y a une vérité objective dans la déclaration de Benelli, c'est le fait que Pinochet, qui avait été nommé par Allende à la tête des forces armées, ait tiré avantage du climat politique créé par le recul d'Allende sur les réformes qu'il avait promises. Allende était lui-même un politicien capitaliste, promouvant une « voie chilienne vers le socialisme » mais fondamentalement engagé à démobiliser la classe ouvrière. Cela a préparé le terrain à une prise du pouvoir par les militaires.

En novembre 1973, immédiatement après le coup d'Etat de Pinochet, un autre câble montre les négociations pour le renouvellement et la révision du Concordat, signé à l'origine en 1953, entre le Vatican et le régime fasciste de Francisco Franco en Espagne, et qui effectivement rejetait le principe de la séparation entre l'Église et l'État.

L'archevêque Agostino Casaroli, porte-parole du gouvernement du Vatican à l'époque, lui-aussi un « réformiste de l'Ostpolitik » qui développait de nouvelles relations avec les pays d'Europe de l'Est pour tenter de renforcer l'influence de l'Église dans les pays dominés par les staliniens, rencontra des responsables espagnols. Il était convenu qu'une certaine discrétion serait maintenue.

Il y avait plusieurs raisons à cela : premièrement, les événements au Chili avaient créé une immense opposition parmi les travailleurs et les étudiants, et l'Eglise risquait d'être publiquement exposée comme une alliée des régimes dictatoriaux. Deuxièmement, il y avait des désaccords au sein-même du Vatican sur la manière de sauvegarder au mieux l'image du Vatican et de la distancer des dictateurs fascistes.

Un câble du 7 novembre 1973, affirme qu'une « divergence de vues entre le Vatican et l'épiscopat espagnol est une des raisons fondamentales sur la négociation d'un nouveau Concordat. » Il montre que l'épiscopat était « ouvert à des accords de révision partielle de ceux de 1953, puisqu'ils pensent qu'un nouveau Concordat pourrait à nouveau associer l'Eglise au régime » alors qu'ils « essayent de dissocier l'Église du GoS [Government of Spain] aux yeux du public Espagnol. »

Si des couches de la hiérarchie ecclésiastique se préoccupaient de ce que, après la mort de Franco, la négociation des accords leur serait moins favorable et insistaient pour en obtenir un nouveau, la section « libérale » et « progressiste » du Vatican cherchait à « conserver son image libérale si juste quelques accords partiels sur les points de friction les plus importants » étaient négociés.

Contrairement à la demande de Casaroli de garder cette visite discrète, le régime de Franco « voulait une couverture par la presse et la télévision la plus large possible de la visite, » provoquant une réaction du Vatican. D'après le journal italien L'Espresso, Casaroli se plaignit à un ministre espagnol de « la violation offensive des assurances reçues de la part du gouvernement espagnol sur le maintien d'un profil bas. »

Quelques années plus tard, le 24 mars 1976, le Commandant argentin Jorge Rafael Videla organisait le coup d'Etat qui fit tomber la présidente Isabel Peron, épouse de l'ex-président Juan Peron. Videla dirigea un Etat policier brutal et adopta une politique libérale similaire à celle de Pinochet. Son régime, bien connu pour sa « sale guerre » et l'« Opération Condor » est devenu synonyme de disparitions, de meurtres et de tortures.

Le complice le plus proche de Videla dans le coup d'Etat et la dictature militaires qui suivirent fut l'amiral Emilio Massera. De nouveaux câbles montrent les liens étroits entre Massera et Pio Laghi, le nonce apostolique (ambassadeur du Pape) en Argentine.

Un câble daté du 7 novembre 1975 révèle que Laghi « a parlé avec l'amiral Massera tôt le 5 novembre sur le même sujet [la présidente Peron], et récemment avec de nombreux autres participants. L'analyse du Nonce [Laghi] a été que la veuve Peron doit partir aussi tôt que possible, que ce soit par un congé exceptionnel, une démission, ou golpe » - c'est-à -dire un coup d'Etat.

En plus d'être un ami proche de Massera, Laghi était très respecté dans les cercles militaires et diplomatiques. Comme le confirme le même câble, « le Nonce a beaucoup de relations et est un fin observateur. Sa conclusion générale est qu'elle est finie. Seule la manière de son départ reste en question. Cependant, il a commenté que cela pourrait durer plus longtemps que prévu et être un processus douloureux. »

En fin de compte, les véritables douleurs ont été subies par des dizaines de milliers de travailleurs, d'étudiants et de militants politiques, accusés d'être des « terroristes, » qui luttaient en réalité contre le terrorisme d'État qui caractérisait le régime de Videla, mais se faisaient tuer ou torturer, emprisonner et disparaître.

Pio Laghi était plus qu'une connaissance pour le gouvernement américain. Dans un câble du 14 mai 1974, Laghi est décrit comme « très éduqué, d'une compagnie agréable, parlant un anglais excellent, et bien disposé envers les États-Unis. »

Ces révélations jettent la lumière sur l'installation récente du nouveau Pape François, ex-archevêque de Buenos Aires, en Argentine. Le nouveau pontife est profondément impliqué dans la « sale guerre » menée par la junte militaire argentine (lire :
Le Pape de la « sale guerre »).

Source: Le Grand Soir

http://www.wikistrike.com/article-les-cables-de-wikileaks-confirment-les-co…  


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 06:11 (2013)    Sujet du message: POPE URGES RELIGIONS, THOSE WITH NO CHURCH TO ALLY FOR JUSTICE Répondre en citant

POPE URGES RELIGIONS, THOSE WITH NO CHURCH TO ALLY FOR JUSTICE

By Philip Pullella | Reuters – Wed, Mar 20, 2013


Reuters/Reuters - Pope Francis takes part in his inaugural mass in Saint Peter's Square at the Vatican, March 19, 2013. REUTERS/Paul Hanna

By Philip Pullella

VATICAN CITY (Reuters) - Pope Francis urged members of all religions and those belonging to no church on Wednesday to unite to defend justice, peace and the environment and not allow the value of a person to be reduced to "what he produces and what he consumes".

Francis, elected a week ago as the first non-European pope in 1,300 years, met leaders of non-Catholic Christian religions such as Orthodox, Anglicans, Lutherans and Methodists, and others including Jews, Muslims, Buddhists and Hindus.

"The Catholic Church is aware of the importance of furthering respect of friendship between men and women of different religious traditions," the Argentine pontiff told the religious leaders in an audience at the Vatican.

Speaking in Italian in the frescoed Sala Clementina, he said members of all religions and even non-believers had to recognize their joint responsibility "to our world, to all of creation, which we have to love and protect.

"We must do much for the good of the poorest, the weak, and those who are suffering, to favor justice, promote reconciliation and build peace," he said.
Francis told the religious leaders to fight "a one-dimensional vision of a human person, according to which man is reduced to what he produces and what he consumes," which he said was "one of the most dangerous snares of our times".

While he said history had shown that any attempt to eliminate God had produced "much violence," he reached out to those who seek truth, goodness and beauty without belonging to any religion.

"They are our precious allies in the commitment to defend human dignity, build a more peaceful coexistence among people and protect nature with care," he said.

Francis' description of people who belong to no religion as "precious allies" in the search for truth was a marked contrast to the attitude of former Pope Benedict, who sometimes left non-Catholics feeling that he saw them as second-class believers.

Since his election a week ago, Francis has set the tone for a new, humbler papacy, calling on the Church to defend the weak and protect the environment.

In another sign of his simpler style, Francis addressed the religious leaders while seated in a beige armchair and not the usual elaborate throne used in the ornate hall for audiences.

CATHOLIC-JEWISH COMMITMENT

"I feel a great deal of excitement and optimism and hope," said Jerusalem-based Rabbi David Rosen, International Director of Inter-religious Affairs for the American Jewish Committee.

"He is deeply committed to the Catholic-Jewish relationship," Rosen, who attended the meeting, told Reuters.

Yahya Pallavicini, a leader of Italy's Muslim community, said he was impressed by the pope's insistence of inter-religious friendship.

"Friendship is a core way to increase brotherhood between believers and also to increase the deepness of the dignity of humanity," he said after the meeting.

"We can't consider man only as a consumer or as someone who has to be considered only in terms of the market but as a believer and as a person who has the holiness in his heart."

Before his address, the pope had a private meeting with Ecumenical Patriarch Bartholomew from Istanbul, who attended Francis's inaugural Mass on Tuesday.

It was the first time the spiritual head of Orthodox Christians had attended a Roman pope's inaugural Mass since the Great Schism between western and eastern Christianity in 1054.

At Wednesday's meeting, Francis called Bartholomew "my brother Andrew," a reference to the apostle who was the brother of St Peter and was the first bishop of the Church of Byzantium.

Francis also held a private session with Metropolitan Hilarion, the foreign minister of the Russian Orthodox Church, the largest in the Orthodox world.

Also at Wednesday's meeting was Abe Foxman, national director of the Anti-Defamation League in the United States.

Foxman is a Jew born in Poland in 1940 and saved from the Holocaust by his Polish Catholic nanny, who raised him as a Catholic during the war and then returned him to his family. His parents survived the war but 14 family members were killed.

"I asked him to bless the memory of the Catholic nanny who saved my life and he said he would," Foxman told Reuters.

Archbishop of York John Sentamu led a delegation from the Anglican Communion.

Other guests included World Council of Churches General Secretary Rev Olav Fykse Tveit and Jordan's Prince Ghazi bin Muhammad, head of an Islamic group that launched a dialogue with the Vatican after Pope Benedict angered Muslims in 2006 with a speech that implied their faith was violent and irrational.

(Additional reporting by Tom Heneghan; Editing by Mark Heinrich)

http://news.yahoo.com/pope-urges-religions-those-no-church-ally-justice-154…


Dernière édition par maria le Mer 1 Mai - 13:30 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 13:29 (2013)    Sujet du message: POPE FRANCIS NOW URGES ALL RELIGIONS TO UNITE Répondre en citant

POPE FRANCIS NOW URGES ALL RELIGIONS TO UNITE

“And I beheld another beast coming up out of the earth; and he had two horns like a lamb, and he spake as a dragon. And he exerciseth all the power of the first beast before him, and causeth the earth and them which dwell therein to worship the first beast, whose deadly wound was healed.” Revelation 13:11,12

VATICAN CITY (Reuters) - Pope Francis urged members of all religions and those belonging to no church on Wednesday to unite to defend justice, peace and the environment and not allow the value of a person to be reduced to “what he produces and what he consumes”.




Yahya Pallavicini, a leader of Italy’s Muslim community, said he was impressed by the pope’s insistence of inter-religious friendship.


Francis, elected a week ago as the first non-European pope in 1,300 years, met leaders of non-Catholic Christian religions such as Orthodox, Anglicans, Lutherans and Methodists, and others including Jews, Muslims, Buddhists and Hindus.

“The Catholic Church is aware of the importance of furthering respect of friendship between men and women of different religious traditions,” the Argentine pontiff told the religious leaders in an audience at the Vatican.

RELATED STORY: Francis I First Jesuit Pope In Vatican History

Speaking in Italian in the frescoed Sala Clementina, he said members of all religions and even non-believers had to recognize their joint responsibility “to our world, to all of creation, which we have to love and protect.

“We must do much for the good of the poorest, the weak, and those who are suffering, to favor justice, promote reconciliation and build peace,” he said.
Francis told the religious leaders to fight “a one-dimensional vision of a human person, according to which man is reduced to what he produces and what he consumes,” which he said was “one of the most dangerous snares of our times”.

While he said history had shown that any attempt to eliminate God had produced “much violence,” he reached out to those who seek truth, goodness and beauty without belonging to any religion.

“They are our precious allies in the commitment to defend human dignity, build a more peaceful coexistence among people and protect nature with care,” he said. source – Yahoo News

http://www.nowtheendbegins.com/blog/?p=13423


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 13:46 (2013)    Sujet du message: POPE FRANCIS' UPGRADED LIFESTYLE: NEW CLOTHES, CAR, HOME Répondre en citant

POPE FRANCIS' UPGRADED LIFESTYLE: NEW CLOTHES, CAR, HOME



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=MRQwMqoDM6g


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 14:29 (2013)    Sujet du message: ÉRADIQUER "LA TRAITE DES PERSONNES CONDAMNÉES À UN TRAVAIL AVILISSANT" Répondre en citant

ÉRADIQUER "LA TRAITE DES PERSONNES CONDAMNÉES À UN TRAVAIL AVILISSANT"


Voir l'article "INTERNATIONAL CHILD LABOR" sur ce lien http://marialeroux1.xooit.fr/t147-ONG-NGO.htm . Vous verrez que bien que Caritas contrôle "The United States Department of Labor", que rien n'est fait pour enrayer ce fléau, qui ne cesse de grandir. Remarquez également qu'au lieu de nous amener vers l'adoration, la repentance et la vraie prière de la foi envers le seul vrai Dieu, on amène les masses à la contemplation de Jésus, à l'adoration et à prier une déesse des temps anciens, la Reine du Ciel dont la Bible nous met bien en garde d'apporter notre coeur et notre adoration à quelqu'un d'autre que le seul vrai Dieu.

Audience du 1er mai 2013

Rome, 1 mai 2013 (Zenit.org) Pape François | 
A l'occasion du 1er mai, fête de saint Joseph travailleur et des travailleurs, le pape François demande des décisions pour éradiquer "la traite des personnes condamnées à un travail avilissant, qui rend esclave".


Le pape a centré sa catéchèse, lors de l'audience générale place Saint-Pierre, sur le travail et la contemplation, en présence de quelque 70 000 visiteurs.

Catéchèse du pape François en français

Chers frères et sœurs, nous célébrons aujourd’hui saint Joseph, Travailleur, et nous commençons aussi le mois de Marie. Je voudrais réfléchir sur ces deux figures en m’appuyant sur deux idées : le travail et la contemplation de Jésus.

Le travail ! Jésus naît de Marie par l’action de Dieu, mais en présence de saint Joseph, son père légal. Il vit dans la Sainte Famille où il apprend le métier de charpentier. Cela nous rappelle que le travail fait partie du dessein d’amour de Dieu. Il nous « oint » de dignité et nous rend semblables à Dieu.

Je pense en ce moment aux difficultés que rencontre le monde du travail et à ceux qui sont sans emploi. Je demande aux frères et sœurs dans la foi et à tous les hommes et femmes de bonne volonté de prendre une ferme décision contre la traite des personnes condamnées à un travail avilissant, qui rend esclave !

La deuxième idée est la contemplation de Jésus ! Dans le silence de l’action quotidienne, l’attention de Joseph et de Marie est dirigée vers un centre commun : Jésus.

Chacun de nous devrait se demander : quelle place je donne au Seigneur ? La prière du rosaire nous permet de contempler les mystères de Jésus. En ce mois de Marie, qu’il serait beau si, en famille, avec les amis, en paroisse, nous récitions ensemble le rosaire ou une prière à Jésus et à Marie !

Demandons à saint Joseph et à Marie de nous enseigner à être fidèles à nos engagements, à vivre notre foi à travers nos actions quotidiennes, à donner place au Seigneur dans notre vie et à savoir nous arrêter pour contempler son visage !

( 1 mai 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/eradiquer-la-traite-des-personnes-condamne…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Mai - 00:07 (2013)    Sujet du message: SUISSE: DROITS HUMAINS, FORMATION DES JEUNES, JUSTICE ET PAIX Répondre en citant

SUISSE: DROITS HUMAINS, FORMATION DES JEUNES, JUSTICE ET PAIX

Un hommage appuyé à la Garde suisse pontificale


Rome, 6 mai 2013 (Zenit.org) Anita Bourdin

Droits humains, formation des jeunes, justice et paix: trois thèmes à l'ordre du jour de la visite du président de la Confédération helvétique au Vatican, ce 6 ami 2013. Un hommage appuyé a été rendu à la Garde suisse pontificale en ce jour de fête.



Le pape François a en effet reçu en audience privée, ce lundi matin, le président de la Confédération helvétique, M. Ueli Maurer, qui s'est ensuite entretenu avec le cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d'Etat, et Mgr Dominique Mamberti, Secrétaire pour les rapports avec les Etats.

Le président était en effet à Rome à l'occasion de la prestation de serment de 35 nouvelles recrues de la Garde suisse pontificale, à 17 h, en la salle Paul VI du Vatican, et non en la Cour Saint-Damase, du fait de l'orage et de la pluie. C'étaient les premières nouvelles recrues du pontificat du pape François.

Un communiqué du Vatican salue "le remarquable service que la Garde suisse pontificale rend depuis des siècles".

Il souligne que la Suisse et le Saint-Siège affirment leur "désir de renforcer les excellents rapports existant entre le Saint-Siège et la Confédération, mais aussi d'intensifier la collaboration entre l'Eglise catholique et les Autorités publiques".

"Il a ensuite été question de sujets d'intérêt commun, comme la défense des droits de l'homme, la formation de la jeunesse et la coopération internationale en matière de JUSTICE et de PAIX", ajoute la même source.

L'entretien entre le pape et le président a duré 16 minutes en la bibliothèque privée du palais apostolique du Vatican. Ils ont échangé quelques mots en allemand.

M. Maurer a assisté, en fin d'après-midi, à la prestation de serment de trente-cinq recrues, dont six Romands, 28 de Suisse alémanique et un du Tessin, italianophone. Le pape a été représenté à cette cérémonie par le substitut à la Secrétairerie d'Etat, Mgr Angelo Becciu.

La Garde a participé à la messe présidée par le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone à 7h30 à Saint-Pierre, puis elle a rendu le traditionnel hommage aux martyrs devant la monument aux morts de la Cour d'honneur de la Garde. La matinée a été marquée par l'audience pontificale aux nouvelles recrues et à leurs familles. A 16h20 un concert a précédé la prestation de serment.

Pour entrer dans la Garde suisse, il faut être citoyen suisse, avoir moins de 30 ans, une bonne santé, un casier judiciaire vierge, mesurer au moins 1,74 m, être célibataire et avoir accompli l'école de recrues de l'armée suisse. L'engagement minimum est de deux ans.

La Garde suisse garantit la protection immédiate du pape et de ses collaborateurs: elle contrôle les accès au Vatican et surveille le palais apostolique et spécialement la Maison Sainte-Marthe, actuelle résidence du pape.

( 6 mai 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/suisse-droits-humains-formation-des-jeunes…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Mai - 13:28 (2013)    Sujet du message: ROMAN CATHOLIC CORPSE OF THE DAY Répondre en citant

ROMAN CATHOLIC CORPSE OF THE DAY

Virgin Centurione died in 1651. 150 years later her corpse was removed from the grave, and kept for display in Genova.


Italian lady kept for adoration more than 360 years after her death.

No one in sure how many corpses the Roman Catholic Church have kept for display for adoration and veneration. But this lady died in Genova in Italy is 1651 A.D.


150 years lauer, in 1801 her body was removed from the grave, to be kept for display. Lets take a look at some few more pictures:

Roman Catholic youth kneel and pray in font of the altar with the corpse in Genova.


The Italian virgin is one of the patron “saints” of the city of Genova.


A man made image and a corpse. A life that ended as a tragedy around idol worship and sinful prayer of the pagan rosary chain.

The Vatican did not start the process of beautification before 1985. That is a long wait for those who kept on venerating a person, who had not performed authorized miracles.

What would have happened to the remains of this person, if the Pope refused to grant “it“sainthood?

Would the corpse have been reburied 334 years after it had been removed from the grave?

Why did it take the Vatican 184 years to complete the process of beautification in the the first place?

Was it the local production of suitable garments that took so long time?

The body of ‘Saint Virginia Centurione from Genova in Italy is not a pleasant catch for the eye. It makes me wonder what the “beautification” process is all about, but a wicked looting of a dead woman’s grave.

Written by Ivar
http://ivarfjeld.com/2013/05/06/roman-catholic-corpse-of-the-day/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Mai - 16:04 (2013)    Sujet du message: PRESTATION DE SERMENT DES GARDES SUISSES AU VATICAN Répondre en citant

PRESTATION DE SERMENT DES GARDES SUISSES AU VATICAN



VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=gb9IiPzXoxc


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22 (2016)    Sujet du message: LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1452, 53, 54  >
Page 13 sur 54

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com